Partagez | 
 

 [FB] Héros Anonymes² [Pv Ishtar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 207
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
99/100  (99/100)
Berrys: 2.839.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Héros Anonymes² [Pv Ishtar]   Ven 1 Juin - 17:59




feat Tylor V. Alexander

Héros Anonymes²



Dans l’abime profonde du brigantin, dans la cale juste sous le faux pont et sur la carlingue, le binôme de défenseurs de la justice improvisé d’Okalmoa se trouvaient désormais attachés, prisonniers de ces pirates, hors-la-loi et autres apatrides s’étant unis pour l’occasion. L’aspect ancien de ce vaisseau se retrouvait notamment dans l’absence de certaines écoutilles dans la structure du navire, ceux-ci relevant plus de phénomènes de mode d’architecture navale allant et venant au cours du temps que des volontés pratiques des écoutilles qui sont pourtant un moyen de communication, à la fois oral et physique, très utile. Ceci-étant que la lumière était apportée par des lanternes dans cette partie du navire puisque ce brigantin, le Saint James Revolution, faisait partie de ces bâtiments où la cale était plongé habituellement dans l’obscurité quasi-totale.

Ishtar avait conservé le silence tout le long du processus, affichant ainsi une résignation par une certaine absence de réaction et pas l’air affligé qu’elle tentait d’afficher maladroitement de temps à autres. Elle observa John Turnright s’en allait vaquer à des occupations qu’il jugeait plus passionnante avant de faire aller ses pupilles d’un marin à l’autre. Mauss serait certainement le plus compliqué à attraper. La De Lérhane avait déjà un plan pour se sortir de sa situation, mais pour plus d’efficacité, il fallait que certains de ces trois hommes qui tachaient de définir qui formerait le duo de garde du premier tour soient mit K.O. Alexander faisait souvent preuve d’initiative alors elle ne doutait pas du fait que de son côté il trouverait un moyen pour attirer certains adversaires pour les neutraliser. Elle se chargerait alors du ou des derniers dans une fulgurance surprenante. Elle tourna la tête légèrement vers son camarade prisonnier et répondit au signe de tête par un clin d’œil discret, montrant qu’elle était prête à passer à l’action à tout moment. Le voyage lui avait offert un repos non négligeable. Ils allaient donc devoir se frotter à la malédiction du Serpent à Plumes. Elle attendit, puis tourna la tête vers le Tylor quand celui-ci mis son idée à exécution en interpellant les marins ayant soif d’argent. Mauss, aussi intéressé que les autres, se reprit en main en se méfiant du prisonnier. Il n’allait pas empêcher les deux autres d’agir pour voler l’ancien mercenaire, mais il restait en retrait par rapport à eux en observant la situation, restant sur ses gardes, prêt à agir aux moindres soucis. Malheureusement, son attention rivée vers Alexander lui couterait l’opportunité de lancer l’alerte. Pourtant, que pouvait-il craindre d’une prisonnière solidement attachée sans être à portée de ses membres ?




Alors que le garde du corps des Kudo passait à l’action sous le regard atterré de Mauss qui pour sa part fut victime du stratagème de la créature céleste, Ishtar se métamorphosa en choisissant sa forme totale. En effet, ses bras et ses jambes faisant alors partie d’un corps de serpent sans membres, les cordes vinrent buter contre les plumes et les écailles lorsque les mains et les pieds vinrent faire partie du tout. Les liens furent ainsi repoussés, ne pouvant pas s’élargir pour ceux des chevilles et ceux des poignets se retrouvant vide de toute matière à retenir. Dans cette disposition exceptionnelle, Mauss, surpris par l’action du Tylor, ne vit venir l’être mythologique bien trop tard. Celle-ci se jeter déjà sur lui, sa gueule se refermant sur son visage avant que tout son corps s’enroule autour de lui pour le saucissonner avec elle-même. L’étreinte, qui se resserrait, des muscles puissants du Serpent empêchait le marin de se débattre. La tentative de cris pour alerter le reste de l’équipage fut avorter par les écailles qui vinrent obstruer sa bouche et sa vue. Etouffant progressivement sa proie, elle le laissa une fois qu’elle constata qu’il était tombé dans pommes, se servant des vibrations émis par son corps pour comprendre que les tensions musculaires lâchaient. Passant sous forme hybride, elle s’élancerait vers les deux autres marins si la sauvagerie d’Alexander n’avait pas été suffisante pour les envoyer droit chez Morphée. Dans le cas inverse, elle continuerait la transformation pour reprendre son apparence humaine et venir détacher son allié avec sa claymore, qu'elle passa récupéré à quelques mètres de là, les pirates voulant certainement s'en servir où la revendre plus tard, tout en s’adressant à l'ancien mercenaire.

-Et une chose de faite. Bon. On passe à la suite du plan après les avoirs attachés et bâillonnés ? Il faudra enlever les lanternes attachées aux poutres pour pas qu’ils soient visibles. Ah. Je devrais peut-être utiliser ma forme hybride pour déterminer les positions de la majorité de l’équipage se trouvant sur les différents ponts pour voir là où on pourrait briser la coque de la manière la plus discrète possible.






©️ By Halloween



Dernière édition par Ishtar De Lérhane le Dim 3 Juin - 0:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
avatar
Messages : 149
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
50/100  (50/100)
Berrys: 1.100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Héros Anonymes² [Pv Ishtar]   Sam 2 Juin - 13:11


Héros Anonymes²
ft Ishtar





Les deux bougres n'allaient plus pouvoir se manifester avant belle lurette : le balafré s'était assuré qu'ils en avaient eu pour leur argent et c'était une certitude franche considérant la myriade de coups qu'il avait pu leur destiner. Il s'était toutefois tant acharné à les réduire au silence et à l'impuissance qu'il en avait momentanément oublié la présence du troisième lascar : il jeta donc dans la direction de ce dernier un regard belliqueux et agressif lorsqu'il se rendit compte qu'Ishtar, métamorphosé, l'enserrait déjà en l'immobilisant plus que drastiquement. Le pauvre bougre ne sembla dès lors plus en mesure de récupérer l'ascendant et il perdit tristement connaissance, offrant à la guerrière céleste l'opportunité rêvée de venir libérer Alexander, lequel se massa brièvement les poignets en dardant les trois malheureux de ses yeux dédaigneux. Ces pauvres types n'étaient comme prévu ni plus ni moins que des badauds, que des gros bras destinés à la manœuvre d'un navire mais qui s'étaient trouvés grisés par la perspective de pouvoir surveiller des combattants qu'ils imaginaient blessés. Ils n'avaient aucune compétence martiale ni aucune connaissance dans le domaine de l'incarcération... Chose qui expliquait leur manque cruel de précautions en tout genre. Profiter de leur cupidité n'avait été dès ors ni plus ni moins qu'un jeu d'enfant : ils avaient ouvert grand une brèche au sein de laquelle les deux intrus avaient pu s'engouffrer précipitamment... Lorsque la jeune femme émit la possibilité de poursuivre sans plus tarder, le Tylor opina du chef en demeurant néanmoins calme, posé et réfléchi. Ils avaient pour l'heure l'avantage : chose ardemment désirée. Leurs ennemis ne pouvaient pas savoir qu'ils s'étaient libérés du joug dont ils souffraient jusqu'alors et ils possédaient, compte tenu du rythme des rondes qui avaient été annoncées, encore une bonne vingtaine de minutes devant eux avant que des renforts ne pointent finalement le bout de leurs nez. Autrement dit : ils n'avaient pas le moindre intérêt à agir sans songer longuement aux conséquences de leurs agissements...

-Il vaudrait mieux les planquer... Derrière une caisse, ou quelque chose, plutôt que d'éteindre les lampes. Si quelqu'un jette un coup d’œil et remarque que tout est éteint, l'alarme sera immédiatement sonnée. Tandis que s'ils manquent simplement à l'appel... Il y a une chance pour que le type en question s'aventure jusqu'ici pour savoir précisément de quoi il en retourne. Je vais m'occuper de ça. Prends de l'avance en... Vérifiant.

Y avait-il un verbe plus judicieux en l'occurrence ? Difficile à dire... Mais le garde-du-corps des Kudo ne s'embarrassa guère d'une leçon lexicale : il se précipita plutôt vers certaines des caisses alentours, justement, à la recherche de cordages ou de tissus suffisamment robustes pour retenir leurs geôliers, même en cas d'un réveil inopiné. Il parvint à dénicher de quoi attacher fermement les trois sbires ensemble et s'exécuta dès lors, une poignée de minutes plus tard seulement, tout en prenant évidemment garde à ne pas malmener les désormais prisonniers en question. Il se sentit même obligé de fournir à l'un des trois larrons un nouveau coup de poing, estimant que le bougre remuait trop et craignant qu'il n'ait pas été aussi sèchement heurté que ses deux collègues, puis s'attela à les attacher séparément puis ensemble dans le but d'annihiler leur moindre espoir de pouvoir de mouvoir à nouveau impunément. Lorsqu'ils eurent tous les trois, donc, été reliés par une corde des plus solides, il entreprit de les bâillonner les uns après les autres, serrant sur le nœud de sorte qu'il n'était probablement même plus en capacité de respirer par la bouche. Voilà qui était nécessaire pour permettre aux deux héros d'Okalmoa de prolonger leur incursion folle et glorieuse sur cette embarcation sordide... Il n'eut dès lors plus qu'à découvrir un endroit qui, dans la cale, lui parut suffisamment isolé et camouflé derrière des tonneaux remplis d'alcool et de nourriture : il les y plaça donc, estimant que même si l'un des pirates parvenait à prendre conscience de leur disparition manifeste, ils auraient encore quelques bonnes, généreuses et indispensables secondes de répit pour rattraper cette bévue regrettable de sorte qu'elle ne signifie pas la fin de leur épopée fantasque.

Puis, imaginant que la maudite n'en avait pas encore tout-à-fait terminé avec ses vérifications et ses recherches subtiles, l'ancien mercenaire se dirigea vers l'escalier qu'ils avaient dévalé, quelques instants auparavant, et qui menaient donc jusqu'au pont. C'était par cette issue que l'autre type, qui était censé s'assurer de leur surveillance assidue, s'était fait la malle. Le noiraud fit donc en sorte de conserver un œil rivé sur cette entrée, de sorte qu'une intrusion éclaire et inopinée ne les mette pas purement et simplement dos au mur : il devait conserver la chose sous un contrôle indéniable de sorte qu'aucun regret ne puisse les accabler. Autrement dit... Si un abruti décidait de franchir cette porte, guilleret et innocent, il risquait fort de recevoir une nuée de coups tous plus secs et plus vifs les uns que les autres. Pour le coup, Alexander n'allait pas être avare en brutalité et en hostilité : il était prêt à réduire en bouillie le moindre des hors-la-loi qui menacerait d'échec leur petite entreprise. Jugeant néanmoins que cet accès était pour l'heure parfaitement calme, il s'octroya la liberté de prononcer quelques mots à mi-voix, à destination de la maudite, afin de savoir comment progressait ses recherches.

-Comment ça s'annonce ? T'as une idée ?

Car une fois l'emplacement idéal découvert, il leur faudrait encore réussir à venir à bout de la coque sans pour autant risquer d'être happés momentanément par l'eau qui s'engouffrerait dans la cale... Il aurait été dommage de se noyer dans de si piteuses circonstances. La pression pouvait effectivement leur jouer des tours... Et, face à un véritable torrent, il était parfois plutôt aisé d'être repoussé brusquement et sèchement jusqu'à une façade pour s'y cogner furieusement. De quoi les rendre au moins aussi impotents que les trois marchands savamment ficelés....
 


Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 207
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
99/100  (99/100)
Berrys: 2.839.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Héros Anonymes² [Pv Ishtar]   Sam 2 Juin - 16:05




feat Tylor V. Alexander

Héros Anonymes²



-Ah oui… Tu as raison. Vu que je vois dans le noir grâce à ma malédiction, j’avais négligé ce détail. Hahaha. Bon, hé bien, bon ficelage !

La demoiselle aux iris d’acier et à la chevelure dorée passa sous sa forme hybride, puis rampa, toutes ses écailles ventrales se retrouvant sur le plancher entourant la carlingue. Elle devait se concentrer un maximum pour distinguer les ondes. Certes dans un lieu fermé coupé de la terre comme un bateau, les ondes résonnaient et étaient plus facilement perceptible sans se disperser dans le sol géologique, mais elles se mélangeaient parfois un peu trop. Il fallait donc qu’elle saisisse les différentes vitesses des ondes de vibrations déclenchés par les pas des différent pirates et marins à bord tout en ignorant les mouvements du Tylor et des geôliers dont il s’occupait. Trois ou quatre hommes se trouvaient sur le faux-pont, donc dans l’espace nommé entrepont, juste au-dessus dessus d’eux. Vu leur fréquence et la signature du poids dans les ondes, elle jugeait que John Turnright était dans ce groupe. Peut-être avait-il retrouvé des compagnons avec lesquelles il passait le temps avant de prendre son tour de garde maintenant que quelques marins de Facciorni s’occupaient de faire avancer le navire. Plus loin sur le faux pont, elle repéra deux autres personnes… S’ils n’avaient pas gigoté et posé leurs pieds sur le plancher, elle ne les aurait pas repérés. Cela avait été bref mais elle était certaine de discerner deux vagues de vibrations. L’un devait être bien plus lourd que l’autre. Sur le pont, bien évidemment, ça s’agiter dans tout les sens. Serrant les dents et crispant une partie de son corps, elle chercha une faille en faisant fi des ondes générées par les vagues venant s’abattre sur à la proue. Le point qui serait le plus éloigné de toute l’agitation de l’équipage était incontestablement vers la poupe. Le capitaine ne semblait pas être dans sa cabine et la majorité des membres de l’équipage se trouvait autour des mats. De plus, s’était assez éloigné des personnes situées à l’étage au-dessus d’eux. Elle reprit forme humaine en se redressant, puis se tourna vers son camarade en haletant, se concentrer sur la perception étant un travail très épuisant pour elle qui avait du mal avec cela vu les capacités restreintes du Serpent à Plumes dans le domaine.

-Il faut frapper… à la poupe… Au niveau de… du safran… Du gouvernail quoi… Dans l’étambot… ou le talon en somme… si tu sais ce que c’est…

Elle prit quelques secondes pour faire revenir son souffle à la normale.

-La cale étant situé totalement sous la ligne de flottaison, la question est maintenant : comment s’assurer de s’échapper ? Faire le trou en lui-même s’avère facile, mais c’est s’extraire des eaux qui déferleront qui sera difficile. Si je donne un coup de poing pour biser la paroi, je ne suis pas certaine de pouvoir me transformer en Serpent à Plumes et partir avant que mon corps soit en partie immergé, l’eau privant les maudits de leur force. Le mieux ce serait que tu détruises la paroi, assez bas au niveau hauteur, alors que je suis transformée en Serpent à Plumes au-dessus de toi. Tu n’aurais alors qu’à me saisir pour que je nous éloigne de l’autre côté de la cale. On aura alors la possibilité d’attendre quelques minutes qu’ils se rendent compte de l’inondation pour qu’ensuite nous montions sur le pont supérieur terminer notre plan.

Les évènements allaient certainement s’enchaîner très vite car l’un des deux groupes situés sur l’entrepont se rendrait certainement vite compte de quelque chose. Il faudrait donc se dépêcher de grimper en haut, détruire le mat et s’envoler rapidement pour rejoindre Okalmoa.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
avatar
Messages : 149
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
50/100  (50/100)
Berrys: 1.100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Héros Anonymes² [Pv Ishtar]   Sam 2 Juin - 22:21


Héros Anonymes²
ft Ishtar





Elle avait donc la cible à percuter, et la méthode à appliquer pour tenter de maximiser leurs chances de s'en tirer promptement, sans risquer de s'embourber dans cette affaire ou d'attirer l'attention des pirates sur eux plus que de raison. Le garde-du-corps des Kudo écouta docilement et studieusement ses dires, tâchant d'enregistrer ses directives et ses conseils dans un coin de sa tête tout en réfléchissant à la proposition qu'elle venait de lui faire. Alexander devait effectivement être capable de priver le navire d'un pan de sa coque : il suffisait, après tout, de frapper le bois suffisamment puissamment pour le briser... Un seul éclat suffirait, dans les faits : la pression ne tarderait guère à parachever le travail en faisant céder le reste de l'ouvrage, menaçant de l'entraîner par le fond si rien n'était fait dans les délais les plus brefs pour rattraper les dommages qui en découleraient. L'idée de conserver Ishtar sous sa forme animale en guise d'échappatoire pour éviter d'être malmené par les flots pénétrant brusquement au sein de la cale était également plutôt alléchante pour l'ancien mercenaire, qui craignait d'être trop sèchement renvoyé vers une caisse ou un mur. Un heurt malencontreux risquait fort d'éveiller à nouveau les douleurs qui s'étaient manifestées au niveau de ses épaules à cause de ses acrobaties passées, ou bien de son dos à cause du choc enduré pour simuler sa maladresse... Malheureusement, le quarantenaire ne pouvait pas croire naïvement que tout irait pour le mieux, une fois la coque brisé. Ils devaient rester parés à toute éventualité : si les pirates, frustrés et revanchards, décidaient de leur faire payer l'affront plutôt que de réparer le navire dans l'immédiat, ils allaient devoir se tailler un chemin à renforts de coups de poing... Le Tylor devrait de surcroît faire en sorte de conserver la maudite en grande forme pour lui permettre de prendre la voie des airs dès qu'une ouverture serait praticable. Autant dire qu'il risquait fort d'être sur le front, au contact de leurs adversaires, à tâcher de les retenir de leur faire passer un bien mauvais quart d'heure...

-Très bien. Ça me convient. Ne perdons pas plus de temps, dans ce cas !

Conformément aux indications de l'ange, le quarantenaire fit volte face et se dirigea sans plus tarder vers l'arrière du navire, traçant son chemin entre les marchandises qui séjournaient dans la cale. Une fois parvenu à son objectif, il attendit que la maudite prenne place juste au-dessus de lui et posa son regard acéré sur l'endroit où il allait devoir percuter le bois. Il risquait de causer quelques dommages quant à la quille, chose qui pouvait éventuellement déboucher sur des dysfonctionnements plus ou moins amples au niveau de la mobilité de ce navire... Ce qui, en fin de compte, pouvait également s'avérer profitable. Plus les pirates voyaient leurs libertés imputées et plus les marines parviendraient à retrouver leur trace et à les cerner aisément... L'espace d'un instant, Alexander se demanda même s'il n'était pas plus sage de saccager le navire de long en large tant qu'ils en avaient l'opportunité, mais il se souvint bien vite que cela risquait de leur causer du tort et qu'il n'y avait que peu de chances pour que le colonel ait, par lui-même, la présence d'esprit d'envoyer des équipes sur les flots afin de rattraper les responsables du chaos sur Okalmoa. Il risquait plutôt de renforcer les patrouilles dans les jours à venir, en guise de précaution réconfortante pour les badauds qui allaient, dans le cas contraire, s'offusquer de la légèreté des autorités compétentes...
Ils n'avaient aucune marge de manœuvre. Et c'était probablement le constat le plus désespérant, d'ailleurs. Les risques encourus étaient colossaux, et si les conséquences pouvaient être florissantes et éblouissantes, tous leurs efforts pouvaient être réduits à néant s'ils jouaient d'imprudence ou de précipitation... Et si Ishtar ne parvenait pas à voler suffisamment longtemps pour les ramener à Okalmoa, par exemple ? Le Tylor allait-il être suffisamment en forme pour nager avec elle ? Difficile à dire mais il était désormais trop tard pour se poser ce type d'interrogations maladives. Ils s'étaient engagés sur cette voie, pour le meilleur comme pour le pire, et il était l'heure d'en prendre l'entière responsabilité... Lorsqu'il reçut le signal de la jeune femme, l'ancien mercenaire prit donc le parti de ne pas patienter davantage : il abattit furieusement son poing sur la cloison qui, sans plus attendre, céda. Il eut alors le réflexe salvateur de s'agripper fermement à la maudite, chose qui lui permit d'éviter le flot virulent qui s'amplifia tandis que les planches craquaient furieusement, formant une brèche suffisamment conséquente pour mettre en péril la flottaison de l'embarcation. Voilà qui risquait d'occuper leurs amis hors-la-loi pour un petit moment...

-Plutôt que les mâts, on pourrait tenter d'enchaîner avec les voiles ! Mais il faudrait s'occuper de déchirer celles qui doivent être prévues en guise de remplacement...

C'était potentiellement plus simple, mais cela risquait surtout d'être plus long et plus contraignant que de fracasser simplement un ou deux mâts avant de se faire la malle. Autant dire que chaque option possédait ses points forts et ses inconvénients, mais qu'ils ne disposaient malheureusement pas de très longtemps pour se mettre d'accord... Leurs gentils camarades risquaient de débarquer d'un moment à l'autre pour tâcher de comprendre ce qui altérait le rythme de l'embarcation, et les plus proches avaient peut-être pu percevoir plus ou moins nettement le craquement sonore qui avait suivi le choc initié par Alexander... Autant dire que s'ils voulaient vraiment s'occuper des tissus, ils devaient se dépêcher de déchirer ceux qui devaient se trouver dans le coin. Sauf s'ils entendaient bien terrasser les premiers pirates malchanceux qui passeraient leur tête par l'encadrement de la porte, bien sûr... Mais ça n'était pas encore à l'ordre du jour. 


Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 207
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
99/100  (99/100)
Berrys: 2.839.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Héros Anonymes² [Pv Ishtar]   Dim 3 Juin - 0:34




feat Tylor V. Alexander

Héros Anonymes²



La proposition d’Ishtar semblait convenir au Tylor, d’autant plus qu’ils n’avaient plus le temps de tergiverser. Comme tout le reste de leur plan, cela reposait sur de nombreux risques, mais il n’existait aucune méthode sans danger vu la situation. Cela pouvait tourner très mal, les deux collaborateurs le savaient pertinemment. Pouvoir garder certaines assurances comme le fait qu’elle ne se mouille pas et qu’elle puisse extraire Alexander des flots était réconfortant, mais il fallait garder constamment à l’esprit qu’à tout moment la situation pouvait drastiquement dégénérer dans un conflit d’une grande intensité. Si cela tournait mal, plutôt qu’ils ne meurent ensemble, l’ange pouvait propulser violemment le garde du corps des Kudo à travers la coque pour le sauver afin qu’il puisse survivre en s’éloignant à la nage ou plutôt en restant accroché au bateau vu ses blessures. Cela ne l’enchantait pas d’envisager la mort, mais la Grande Faucheuse était comme ça, surprenante et fulgurante. Ils ne pouvaient pas compter sur une aide extérieure, alors ils devaient saisir toutes les opportunités de manière judicieuse sans s’affoler pour tirer le meilleur parti du chaos engendré par l’action pour laquelle Alexander se mouvait. S’avançant à son tour, la De Lérhane se transforma en Serpent à Plumes et longea la charpente de la cale pour arriver juste au-dessus de son allié, prête à faire demi-tour pour se diriger à toute vitesse derrière les caisses de l’autre côté des escaliers.

Le poing se fracassa sur le bois qui céda rapidement face à la puissance physique du Tylor. La bilcane effectua son mouvement de repli, amenant son collaborateur hors du jet d’eau, elle le posa pour qu’il puisse courir avant d’elle-même ne reprenne forme humaine pour l’imiter, économisant ainsi ses forces pour la suite des opérations, et rejoindre les tonneaux et autres contenant qui leurs permettraient de se cacher de John Turnright et ses associés qui fronçaient les sourcils, interrompant leur partie de cartes en se demandant les uns aux autres s’ils avaient eux aussi entendu ce bruit. L’ange prit la parole et parla à toute vitesse, le stress de l’arrivée potentiellement imminente des autres larrons la gagnant.

-Cela prendrait beaucoup de temps et offrirait davantage d’occasion de se faire arrêter par ces pirates. Rien que l’homme aux gants associé à un autre pirate pourraient nous acculer en utilisant une fine stratégie alors que nous serions encerclés. De plus, ils pourraient recoudre les voiles et repartir immédiatement. Tout notre plan ne servirait alors à rien. Moi, je propose un mat chacun. Tu fais celui le plus loin de la sortie, comme ça dès que j'ai fini le mien, je cours vers toi pour avoir de l'élan afin de m'envoler et que tu puisse m'agripper.

Elle attendit une potentielle réponse du Tylor, mais les malfrats descendirent dans la cale à peine une vingtaine de secondes plus tard.

-Au merde ! Il y a un trou dans la coque ! John qu’est-ce qu’on fait ?

-Ils sont passez où les prisonniers ! Et les trois gugus de ce crétin de marchand ?! Marc ! Va vite avertir le capitaine de tout ça pendant qu’on essaye de rafistoler !


L’ange lança un regard à son partenaire pour voir s’il était d’accord pour attendre que l’homme qui se dirigeait déjà vers les escaliers ramène plus de flibustiers dans les entrailles du vaisseau, leur ouvrant ainsi davantage de possibilité pour leur arriver sur le pont supérieur. Ils n’avaient que quelques instants pour réagir. Si la réponse était positive, elle attendrait que les bruits de pas s’éloignent. Jugeant qu’il était arrivé à mi-chemin entre l’escalier descendant dans la cale et celui montant sur le premier pont, se fiant à ce qu’elle avait mémorisé de leur descente vers les profondeurs du brigantin, elle contourna les caisses alors que les trois hommes tentaient tant bien que mal de limiter les dégâts en attendant d’avoir du renfort. Jetant un coup d’œil derrière elle en montant les marches pour vérifier la position du Tylor, la bilcane avancerait rapidement pour rejoindre les escaliers suivant afin de se cacher derrière. Vu sa taille et l’absence de caisse suffisement grande, elle ne voyait pas meilleures cachettes pour attendre que la vague de pirates et marins passe. Elle avait quand même essayé de s’assurer le coup en prenant deux trois tonneaux qu’elle avait entassé à côté de sa position finale pour empêcher des hommes se retournant pour regarder leurs confrères de la repérer. Une fois ladite marrée humaine de quatorze personnes passé, elle attendit quelques instants pour voir s’il n’y avait pas de retardataire, puis inspira à plein poumon avant de s’élancer pour rejoindre le pont supérieur à l’air libre.




L’Archange du Typhon plia ses jambes, sa blessure à l’épaule ne l’empêchant pas d’user de ces membres ci, et se propulsa, sautant les marches d’uns seul bond en laissant les planches fissurées derrière elle. Dès que son pied se posa au sol, elle s’élança à nouveau, cette fois en direction du mat en attrapant sa claymore avec la main du bras où elle était blessée à l’épaule. L’avantage quand on utilise une arme tous les trente-six du mois et qu’on prend soin d’elle, comme la bilcane le faisait vu l’importance qu’Ashunera avait pour elle, c’était que son tranchant était rarement altéré. Elle enfonça la lame métallique dans le mat le plus proche qui était le plus grand des deux tout en passant en forme hybride. Son mouvement était finement choisi, elle tenait le manche devant elle, l’arme étant en parallèle du second bras prêt à frapper. Bien entendu, vu la douleur de son épaule et son absence de maitrise du maniement d’une épée, ce fut loin d’être suffisant pour trancher net l’énorme pilier en bois soutenant les voiles. La claymore s’était arrêtée à la moitié. C’était tout ce qu’il suffisait pour le plan de la De Lérhane dont l’autre bras vint s’abattre à la manière d’un lariat sur le mat. La puissance physique de la demoiselle associée à celle surnaturelle que lui conférait la malédiction zoan pulvérisa le bois et, plus important encore, fut assez violent pour étendre la coupure entamée par l’épée. Le mat tomba petit à petit, entrainé par la poussée de l’attaque associé à la fracture en sa base. Retenu par les amas de cordages, il ne restait plus que l’autre chute pour qu’il ne tombe dans les eaux, même si les cordes le retiendraient en partie. Remettant en place l’arme qu’elle avait hérité de son père, la décima jeta un regard vers son collègue pour voir où il en était ainsi que les potentielles obstacles imprévus qui se dressaient certainement déjà sur sa route. Ce n’était pas ça qui allait arrêter la guerrière.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
avatar
Messages : 149
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
50/100  (50/100)
Berrys: 1.100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Héros Anonymes² [Pv Ishtar]   Lun 4 Juin - 11:05


Héros Anonymes²
ft Ishtar





-Très bien. Je te laisse l'initiative quand tu te sens prête.

Tant pis pour les voiles : s'en prendre aux mâts semblait effectivement à la fois plus simple et plus radical. Pour s'occuper des larges pans de tissus, les deux aventuriers auraient plutôt dû s'encombrer d'une foultitude de précautions supplémentaires mais ils n'en avaient malheureusement pour l'heure pas le luxe. Ils allaient devoir procéder de manière plus archaïque en misant sur leur seule force brute... L'idée ne plaisait pas vraiment au garde-du-corps, même si le fait de savoir qu'ils allaient probablement réussir à scinder les pirates en plusieurs groupes pouvait le rassurer quelque peu. Il restait à leur bord après tout au moins deux cadors : le type aux gants acide et Marek, le présumé capitaine de cette bande de fieffés criminels... Deux gars susceptibles de leur poser problème, voire même de les vaincre en combat solitaire. Avec le soutien des derniers hommes de main de Facciorni, il allait sans dire qu'ils risquaient d'être promptement acculés si un conflit s'amorçait, dégénérait et s'éternisait. Si lutte il devait y avoir, le noiraud et sa camarade d'infortune allaient devoir faire en sorte de précipiter les choses et de vaincre vivement, quitte à se mettre outrancièrement en danger pour maximiser leurs chances de réussite. Et, à ce titre, une fois de plus, c'était encore Alexander qui était le mieux placés pour prendre des risques inconsidérés : si la maudite s'épuisait inutilement, ils renonçaient à leur seule échappatoire digne de ce nom et, de ce fait, se condamnaient purement et simplement. Ça n'était pas envisageable... Les pensées de l'ancien mercenaire fulminaient encore que les premiers criminels se rendirent compte du forfait réalisé par les deux intrus, et des conséquences désastreuses que cette action de sabotage pouvait engendrer. Sans plus attendre, il se mit donc en route, demeurant précieusement derrière Ishtar pour une raison simple : elle était à la fois plus massive et plus remarquable que lui, en plus d'être probablement plus essoufflée. Le Tylor devait donc la laisser mener la marche afin d'éviter de l'isoler, et afin de pouvoir garder en tout temps un œil braqué sur leurs ennemis les plus susceptibles de leur poser problème. Fort heureusement, rien ne parvint véritablement à endiguer leur ascension jusqu'au pont principal : ils y furent donc bientôt vomi par grande porte à partir de laquelle ils purent amorcer la partie la plus périlleuse de leur stratégie audacieuse.

Comme convenu, l'ancien mercenaire laissa à sa collègue le loisir de s'acharner sur le premier des mâts, le plus accessible : il se rua donc plutôt en direction du second, s'apprêtant à l'atteindre d'un choc redoutable et frontal lorsqu'il remarqua deux silhouettes, dont l'une était moins anodine et plus singulière que l'autre. Si le premier des deux larrons ne semblait être qu'un quidam, un pirate égaré là, les yeux ronds et l'air débile, incapable de comprendre pourquoi deux prisonniers se trouvaient en plein air et pourquoi ils surgissaient si furieusement en s'élançant droit en direction des mâts, le second, en revanche, était plus reconnaissable. Il accueillit d'ailleurs Alexander avec un sourire fielleux, signe de son instinct revanchard et des intentions peu louables qu'il élaborait à l'encontre de ses deux désormais ennemis.  


Le gars aux gants acides ! Définitivement, ce type tombait au pire moment possible : le Tylor ne savait que trop bien qu'il s'agissait là d'une ennemi formidable et redoutable, et il ne pouvait pas s'en approcher à moins de courir des risques exagérés et inconsidérés. Pourtant, il n'avait guère le choix, en l'occurrence : s'il décidait de rebrousser chemin, alors les hors-la-loi auraient encore l'un de leurs deux mâts parfaitement fonctionnel. Certes, cela n'était pas suffisait pour avancer à un rythme de croisière soutenu, mais cela pouvait déjà leur permettre de prendre la poudre d'escampette, le temps que les embarcations de la marine soient préparées au combat et lancées à leurs trousses. S'il aurait donc pu miser sur la compétence du colonel local et sur l'efficacité de ses hommes, qui avaient maintes et maintes fois pu se préparer au combat dans des scénarii d'entraînement, l'homme au costume préféra donc faire en sorte de tenter sa chance. Faire tomber le mât ne lui prendrait guère plus qu'une poignée de coups : quatre ou cinq, tout au plus, considérant la circonférence de ce dernier autrement plus large que la simple paroi de bois qu'il avait défoncée un instant auparavant... C'était jouable. Pas facile, loin de là même, mais jouable...

Aussi poursuivit-il sur sa lancée originelle, se ruant droit dans la direction du type aux gants qui, se sachant au bon endroit, se contenta de demeurer sur une posture défensive, prêt à réceptionner l'intrus dès lors qu'il serait à portée. Lorsque cela fut finalement le cas, la main droite de l'homme aux gants acides se mit à fendre les cieux, cinglante et redoutable, menaçant de s'abattre sur le torse d'Alexander d'un instant à l'autre. Ce dernier, pourtant, ne chercha guère à esquiver ce coup-ci : il prit plutôt le parti surprenant et désarçonnant de le bloquer par le biais de son avant-bras gauche, qu'il interposa héroïquement. Les conséquences de cette action insouciante ne tardèrent guère à se manifester : une douleur foudroyante lui dévora l'avant-bras tandis que sa veste fondait, et tandis que sa chaire commençait à subir le même sort. Il ne laissa néanmoins pas cette blessure prendre en gravité : son poing droit, vindicatif et impitoyable, se dirigea droit vers le torse du pauvre bougre qui, ne s'attendant guère à une offensive suicide, fut obligé de l'encaisser sourdement avant d'être catapulté contre le mât, qu'il percuta violemment. Dès lors, luttant contre l'agonie qui le rongeait encore, l'ancien mercenaire se jeta de plus belle sur l'ennemi qui, étourdi, essayant piteusement de se redresser à temps. Il le chassa d'un simple coup de pied horizontal et circulaire, le projetant sur le côté sèchement, avant d'enfin pouvoir atteindre le mât tant désiré. Dès lors, ce fut sur cette pièce de bois longiligne que le Tylor braqua sa pleine attention, commençant à le percuter avec robustesse... Et ignorant momentanément la menace que représentait le second lascar, qui venait de tirer un pistolet de sa ceinture et qui le visait, risquant de l'atteindre d'une balle en plein dos.
 


Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 207
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
99/100  (99/100)
Berrys: 2.839.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Héros Anonymes² [Pv Ishtar]   Lun 4 Juin - 18:09




feat Tylor V. Alexander

Héros Anonymes²



En quelques instants, elle saisit la configuration tout en s’inquiétant du sort d’Alexander livré à lui-même après avoir repoussé l’homme aux gants. Avait-il essayé de retourner ces maudites armes acides contre le mat pour gagner du temps et ainsi détruire le mat rapidement ? Non, le Tylor semblait commencer à affronter le bois. Dans la seconde qui suivit, les pupilles de la blonde ailée se dirigèrent vers les trois personnes qui se dirigeaient vers elle. Un marin qui avait eu l’air de bien s’entendre avec le dénommée Mauss, un criminel et Marek en personne. Il fallait attendre un peu, le temps qu’ils se rapprochent d’elle pendant qu’elle pliait ses jambes pour une nouvelle fois s’élancer. Il fallait qu’elle conserve des forces pour l’ultime propulsion qui ne serait pas des moindres. Elle n’avait nullement l’attention de combattre, surtout qu’avec Artus elle avait arrêté celui qui était supposément le capitaine avant qu’il ne puisse exposer sa manière de se battre. Egalement, les deux personnes qu’elle avait repéré à l’entrepont à l’opposée du groupe de John Turnright pouvaient très bien remonter sur le pont assez rapidement, sans parler que la menace du retour de certains hommes envoyés dans la cale qui ont dû être alerté par le bruit de la chute du premier mat. Il fallait laisser le plus de temps possible à l’ancien mercenaire pour qu’il puisse briser le mat. Serrant les dents, elle remarqua le marin qui commençait à braquer son arme sur son camarade du jour.




-ALEXANDER ! DERRIÈRE-TOI ! beugla-t-elle tout en troublant durant une fraction de seconde Marek et les deux personnes qui l’accompagnaient dans sa charge.

C’était suffisant. Elle savait comment passer outre cette barrière humaine pour rejoindre le Tylor, mais cela l’empêchait de pouvoir aider elle-même Alexander. Eviter le combat était clairement sa meilleure option pour s'économiser pour le vol. Sautant, elle commença à gravir le mat qu’elle avait attaqué sous le regard surpris des trois hommes surpris. Marek fut bien entendu le premier à réagir en adaptant sa course pour tenter de rattraper la demoiselle aux prunelles argentés. Cela dépendait maintenant en grande partie du Tylor. Elle attendrait le dernier moment, le dernier instant, dans l’espoir qu’Alexander en finisse avec le mat. Le stress était palpable, des gouttes de sueurs tombaient du visage de la décima et ancienne révolutionnaire dont les yeux passaient du présumé capitaine au garde du corps des Kudo et inversement de manière cyclique. Arrivé au bout du mat, au-dessus de l’eau de l’autre côté du bastingage, mais plus en hauteur. Elle plia ses jambes en s’accroupissant. Marek était sur ses talons. Elle n’avait que quelques secondes pour attendre que son collègue finisse. Quelques interminables instants d’une durée tellement longue. La bilcane ne pouvait plus… Elle inspira, puis déplia ses jambes en se jetant vers l’avant au-dessus des flots tout en hurlant.

-ALEXANDERRRRR !!!

La métamorphosa en Serpent à Plumes se fit moins vite que la détente de la De Lérhane qui avait mit toute ses forces dans cette propulsion pour éviter que Marek ne puisse sauter pour attraper son corps long d’une dizaine de mètres. Elle fendit l’air en se rapprochant du bastingage afin que le Tylor puisse sauter pour l’attraper et grimper sur elle. L’Archange du Typhon n’avait aucun moyen de s’arrêter, si l’ancien mercenaire rater cette chance, il devrait attendre entre une trentaine de secondes et une minute pour que la créature mythologique parvienne à faire demi-tour aux vues de sa vitesse. Priant pour qu’il y arrive, la blonde ferma les yeux pour les rouvrir afin d’observer le pont avec sa vision thermique. En cette instant, les deux héros improvisés avaient chacun une part du destin de l'autre en leur main et l'ange savait que chaque seconde perdu sous sa forme totale serait une seconde qui aurait pu servir pour rejoindre Okalmoa.






©️ By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Tylor V. Alexander
Lieutenant
avatar
Messages : 149
Race : Humain
Équipage : P.A.C.I.F.I.S.T.

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
50/100  (50/100)
Berrys: 1.100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Héros Anonymes² [Pv Ishtar]   Mar 5 Juin - 14:17


Héros Anonymes²
ft Ishtar





Lorsque la voix d'Ishtar claqua au vent, l'alertant immédiatement de la menace qu'il avait puissamment sous-estimée, le garde-du-corps tressaillit et fit sourdement volte face, délaissant momentanément le mât. Si l'ange prenait la peine de l'avertir, c'était qu'elle avait des bonnes raison de le faire ainsi : elle devait craindre, à juste titre, qu'il n'ait à se mordre les doigts d'une riposte imprévue et inattendue. Il décela effectivement le pistolet dont le canon, impérieux et implacable, était pointé dans sa direction. Et s'il n'eut pas le loisir de s'écarter totalement de la ligne de mire de ce pirate-ci, il eut en revanche les moyens de bloquer la balle... En interposant son avant-bras gauche, dont la main avait déjà été généreusement gratifiée d'un coup de couteau. Si Alexander grogna bestialement, il tâcha néanmoins de ne céder ni à la douleur, ni à l'envie vindicative qui voulait le pousser à rendre à ce tireur la monnaie de sa pièce : c'était un pistolet à silex des plus basique, qui nécessitait un rechargement immédiat avant de pouvoir faire feu de nouveau. Il avait une chance, par conséquent, d'abattre le mât avant qu'une seconde balle ne vienne s'encastrer dans sa colossale carcasse... Il s'en retourna donc à sa cible première et la martela d'autant plus sèchement, n'utilisant désormais plus que son poing droit. Les secousses incessantes eurent tôt fait de fragiliser l'ensemble de cette pièce longiligne qui s'était déjà craquelée et, finalement, après une poignée d'instants supplémentaires, celle-ci commença enfin à chuter, quoi que sérieusement ralentie par la myriade de cordages qui la maintenait aux bastingages, entre autres. Un sourire égayé revint à la charge sur le visage du noiraud qui songea que le plus pénible avait désormais été réalisé et qu'ils n'avaient plus qu'à prendre la poudre d'escampette : il s'apprêtait à s'en retourner auprès du tireur afin de l'empêcher de leur nuire davantage lorsqu'il entendit à nouveau la voix de la maudite, laquelle attira son attention d'un coup d'un seul. Sans réfléchir, n'écoutant que son instinct, le Tylor parvint à bondir pour attraper et enserrer la maudite aussi solidement que possible. Il tâcha de raffermir sa prise et d'ajuster sa position tandis qu'elle n'en finissait plus de s'élever, prenant finalement la direction d'Okalmoa, essayant néanmoins de ne pas réaliser une chute qui, à défaut d'être mortelle puisqu'elle le précipiterait jusque dans l'océan, risquait en revanche de l'épuiser encore davantage : certes, l'île n'était en fin de compte pas très loin, d'autant que la voyageuse avançait à un rythme soutenu... Mais traverser les flots à la nage et sans trop pouvoir compter sur son bras gauche réclamait tout de même des efforts assez considérables, qu'il préférait largement s'éviter.

Fort heureusement, il n'eut pas à chuter : ils parvinrent bientôt à l'orée de la forêt où, enfin, la maudite s'autorisa un peu de répit en regagnant le sol sans plus tarder. Si l'ancien mercenaire se laissa alors tomber mollement sur la terre meuble environnante, il ne demeura néanmoins couché qu'un très bref instant : haletant, il entreprit de se redresser et jeta un coup d’œil succinct à la jeune femme avant de balayer les environs d'un regard circulaire. Il devait se rendre en ville sans plus tarder pour y quérir l'aide de la marine... Et surtout celle d'un médecin. Ishtar avait forcé jusqu'à l'épuisement, à en croire son état actuel, et allait avoir grand besoin d'un brin de repos. Lui avait certes à souffrir de quelques blessures, mais il n'était pas spécialement exténué : elle avait fourni bien plus d'efforts que lui et, grâce à son expérience, il était tout de même doté d'une endurance qui lui permettait de combattre sur le long terme. Ce qu'il redoutait, toutefois, c'était la convalescence qui suivrait ces péripéties et qui risquaient de s'étaler sur de longues semaines : vu les efforts déployés, son corps allait souffrir le martyr des jours durant, chose qui risquait fort de l'empêcher de se remettre des émotions dans l'immédiat. Essayant de rassurer la demoiselle avant de se mettre en route, il lui glissa donc quelques mots ainsi que quelques directives, n'hésitant cette fois-ci pas trop à la délaisser : les bois d'Okalmoa étaient assez tranquilles, puisqu'ils étaient aux abords de la ville, et elle avait davantage besoin de se reposer plutôt que de courir les pavés à la recherche d'une figure d'autorité...

-Reste tranquillement ici ! Je reviens rapidement !

Elle ne devait pas se surmener davantage : elle en avait déjà bien trop fait. D'autant plus qu'Alexander, de son côté, ne voulait pas abandonner les marines à leur sort : il entendait bien livrer bataille avec eux afin de pouvoir permettre l'arrestation prompte de tous les hors-la-loi qu'il restait encore à appréhender. La maudite allait-elle être suffisamment en forme pour lui prêter main forte ? Difficile à dire. Les médecins risquaient de tenter de le dissuader, lui aussi... Son bras avait été touché, même si la chose n'était pas vraiment sérieuse, en fin de compte : entre l'acide, le coup de couteau et la balle, les blessures commençaient à s'entasser et il savait que plus il malmenait son bras gauche, apparemment réduit à un aimant à douleurs, plus il encourrait le risque de souffrir de séquelles sur le plus ou moins long terme. Mais il estimait avoir le devoir de s'en mêler encore, en plus d'en éprouver l'envie coupable et secrète. Après tout, c'était la première fois depuis belle lurette qu'il se sentait aussi pleinement vivant... Un sourire endolori s'immisça alors sur son visage et il parvint à contenir son excitation et son enthousiasme vis-à-vis des combats à venir. Il devait s'en tenir au plan, pour l'heure... L'arrestation de Marek et de ses derniers sbires ne viendrait qu'après cela.
 


Revenir en haut Aller en bas
Ishtar De Lérhane
Archange du Typhon
avatar
Messages : 207
Race : Ange de Bilca

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
99/100  (99/100)
Berrys: 2.839.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Héros Anonymes² [Pv Ishtar]   Mar 5 Juin - 15:05




feat Tylor V. Alexander

Héros Anonymes²



C’est un soulagement considérable qui traversa la demoiselle aux ailes aériennes qui, sous sa forme animale aux allures mystiques, s’élevait dans les cieux en transportant une fois de plus Alexander. À faire autant d’aller et venue sous cette apparence bestiale, mélange entre créatures de la terre et animaux des airs, elle avait épuisé ses forces physiques et son endurance outre mesure. Dans ces conditions, chaque seconde était aussi éprouvante que recevoir de plein fouet un coup de poing violent et brutale. Son souffle était irrégulier alors que, petit à petit, elle perdait de l’altitude. Elle tâchait de continuer sa route, faisant appel à sa force spirituel pour outrepasser la souffrance physique, repoussant cette phase au moment où elle atteindrait le plancher des vaches. La blonde aux iris d’argent continua de maintenir son cap, encore et encore. Les secondes défilaient rapidement tout en étant très longue, s’inscrivant dans un phénomène de fatigue physique assez étrange. Elle y parvint enfin ! La terre ! L’herbe ! Les arbres ! Les feuilles ! La berceuse du vent salin ! Alors que le Tylor se laissait tombait, la bilcane reprit une apparence humaine, mais ne parvint pas à se rattraper. Chutant en diagonale, elle roula sur le sol, ses ailes virevoltants à droite, à gauche. Elle arriva finalement face contre terre et tenta de se mettre à quatre pattes. Malheureusement, elle tomba sur le côté. De ses prunelles grises aux reflets de lames polies. Ishtar sentait bien que ses genoux avaient lâché suite aux propulsions successives qu’elle avait effectué. Elle devait donc attendre une dizaine de minutes ou deux avant de pouvoir marcher convenablement. En l’état, à cet instant, elle n’aurait même pas les capacités de sauter. Ses paupières lourdes se refermèrent alors qu’elle lâchait un profond et long soupir de satisfaction. Ils s’en étaient sortit vivant, même si pas forcément en bon état. C’est alors que les paroles du garde du corps des Kudo vinrent lui arracher mentalement un sourire.

-T’inquiète ! Je ne bougerai pas…

Etendue dans l’herbe, la De Lérhane tourna la tête vers Alexander qui ne tarda pas à s’éloigner, disparaissant au cœur de la mer verte dans laquelle elle se laissait bercer par la brise douce et tranquille. Dommage. Elle aurait bien aimé pouvoir affronter Marek ou l’homme aux gants d’acide au meilleur de sa forme, mais son affrontement avec Artus avait déjà été très satisfaisant et intéressant. Elle ne pouvait pas profiter de tout les combats, puis elle devait ne pas se surmener. L’ange avait prit de nombreux risques pour affronter le garde du corps de Facciorni de manière amusante. Il avait été un redoutable et talentueux adversaires… Si le transport du binôme ne reposait pas sur ses épaules peut-être aurait-elle put se montrer plus vaillante et être en mesure de gérer à elle seul un autre combat… Mais il n’y avait aucune raison de regretter. Il était hors de question de ne pas se lancer dans cette quête. Malgré le danger de mort, elle ne pouvait pas rester là sur Okalmoa en simple voyageuse ayant atterrie ici par les fils des Moires, sœurs du destin. Il n’y avait plus qu’une chose à faire, attendre le retour de son camarade avec, peut-être, un médecin pour désinfecter sa blessure à l’épaule. La décima ne pouvait espérer mieux, mais pour l’heure, autant profiter du doux parfum sauvage des fleurs et le calme et la sérénité offerte par ces bois. Fermant les yeux, elle ne fit qu’un avec la nature, partant à nouveau au pays des visions de l’esprit, au-delà de la méditation dans un monde dont la clé est la fluidité de l’âme.






©️ By Halloween



Suivez la fin de la trilogie dans Héros Anonymes³ !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Héros Anonymes² [Pv Ishtar]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Héros Anonymes² [Pv Ishtar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Ishtar Jezabel Amélia [Terminée]
» LA NEF D'ISHTAR
» Ishtar Hollens - FINI
» LA PORTE D'ISHTAR DE BABYLONE
» Excursion entre amis ? [PV Ishtar]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue-