Partagez
 

 [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Christopher E. Crawford
Game Master
Christopher E. Crawford
Messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue25/75[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue19/120[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (19/120)
Berrys: 16.600.000 B

[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford)   [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Icon_minitimeSam 28 Juil - 14:43

La quête de l'enquête

Vénus Nostradame &  Christopher E. Crawford


Être un héros ne revenait pas simplement à sauver la veuve et l'orphelin à chaque occasion, il s'agissait autant d'une façon d'agir qu'un mode de vie et,  si le jeune marine pensait avoir bien acquis ces deux éléments depuis plusieurs années, tout fort et vaillant qu'il était devenu sous la supervision de son maître, il savait aussi que le parcours d'un héros été semé d’embûches et que se reposer sur ses lauriers était le meilleur moyen de voir tous ses rêves réduits en lambeaux. Il était évident qu'il n'avait pas choisi la plus facile des voies, qu'il avait sciemment choisi une profession et une vocation à risque mais depuis qu'il avait ouvert les yeux les raccourcis n'avaient jamais été ses chemins préférés. Pourquoi ? Parce que toute gloire nécessité des sacrifices et que, à ce petit jeu-là, Christopher était tout à fait prêt à offrir son être tout entier jusqu'à la dernière goutte de sang ou de sueur.
Il était bien conscient que rares étaient ceux en uniforme bleu et blanc capable de la même puissante et indéfectible volonté que lui, il ne se faisait aucune illusion là-dedans, c'était d'ailleurs précisément pour cela qu'il savait qu'il finirait par réussir. Que ce soit au sein de la faction des marines ou de toute autre faction qu'il croiserait, le jeune pugiliste savait que d'ici quelques années d'intenses efforts il atteindrait le sommet et brillerait de mille feux. Ce n'était qu'une question de temps et de sacrifices, de beaucoup de sacrifices, du plus insignifiant au plus déchirant. Aujourd'hui, par exemple, le sacrifice consistait à supporter une gradée et chasser quelques alcooliques qui erraient dans les sombres ruelles de la ville, tout cela dans le but d'attraper sa cible et d'en retirer une récompense. Points d'expérience, argent, points de renommée : tout était bon à prendre pour monter une marche après l'autre.
À côté des sauvetages de chats en détresse ou d'aides aux personnages âgées cela ne semblait pas terrible comme tâche, mais malheureusement l'esprit du jeune homme errait constamment vers des cieux plus obscurs et tâchés de sang, des tempêtes où le son du métal et des os fracassés résonnait dans ses oreilles comme un appel aux armes. Les héros commençaient jeunes à enchaîner les bonnes actions et, comme les histoires le racontaient si bien, un jour l'appel de l'aventure se faisait si intense que ces colosses quittaient leur foyer pour forger dans la roche leur propre légende. Si Christopher avait pour ambition de se comparer à ces légendaires guerriers, il sentait que l'appel de l'aventure résonnait dans ses oreilles depuis bien trop longtemps pour l'ignorer. Il allait devoir le suivre au risque de rester coincé ici à tout jamais.

Aujourd'hui il allait attraper ce criminel et demain, comme chaque jour, il allait se demander combien de temps il allait encore devoir supporter cette routine sur une île où la guerre ne pointerait jamais le bout de son nez. Car, qu'on se le dise, il n'y avait que dans les flammes de la guerre qu'un héros pouvait réellement être forgé.

Gardant cette partie belliqueuse de sa personne bien en laisse, dans un coin de sa tête, le jeune homme ralentit le pas au moment d'arriver au quartier marchand désormais aussi sombre que silencieux, tendant l'oreille pour essayer de capter quelques conversations. Si on laissait de côté le bruit d'un homme vomissant tout le contenu de son estomac dans la rue d'à côté, le marine fit chou blanc et progressa dans les rues jusqu'à entendre quelques bruits de pas presque synchronisés, bruits vers lesquels il se dirigea à allure modérée. Courir comme un taré ne ferait qu'alerter le collègue qu'il recherchait, il devait la jouer plus fine que d'habitude.  Au détour d'une ruelle il croisa donc son collègue qui, apparemment, raccompagnait chez elle une petite vieille qui rentrait de sa partie de cartes hebdomadaires chez une de ces amies. Le geste était appréciable, certes, mais cela ne détourna pas le futur héros de sa mission première.
Croisant le regard de son collègue, il lui fit un léger signe de main pour l'inviter à venir le voir.

- Hey Willelme, j'peux te causer deux secondes ?  

Christopher ne comprit pas tout de suite ce qu'il se passa ensuite, peut-être était-ce la présence de l'autre gradée ou le fait que Chris ne vienne quasiment jamais lui parler mais le dénommé Willelme, sans crier gare, poussa la petite vieille sur le côté et  partit en courant dans la direction inverse. Ouvrant les yeux devant cette supercherie qui se révélait à lui, comprenait que son collègue agissait comme le parfait suspect qu'il était, le Crawford ferma le point de rage devant cette trahison.

- Oh non !

Ni une ni deux, Christopher activa le mode poursuite et étendit ses grandes jambes pour avaler la grande distance qui le séparait de ce félon. Oh oui il avait beau courir à droite et à gauche, jeter des caisses sur le chemin du futur héros, ce traître ne s'en tirerait pas à si bon compte. En d'autres circonstances le marine aurait laissé une chance à ce salopard de se rendre, mais les alcooliques de tout à l'heure avaient mis sa patience à bien trop rude épreuve.  Il courut donc à vive allure, gagnant petit à petit du terrain en avertissant tout de même le traître en guise de conclusion.

- Cours si tu veux, j'vais quand même te rattraper !  


Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
Vénus Nostradame
Messages : 147
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue23/75[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue7/120[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (7/120)
Berrys: 8.653.000 B

[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford)   [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Icon_minitimeSam 28 Juil - 17:31







La Quête de l'Enquête


Mon âme s’épuise à désirer
les parvis du Seigneur ;
mon cœur et ma chair sont un cri
vers le Dieu vivant !

L’oiseau lui-même s’est trouvé une maison,
et l’hirondelle, un nid pour abriter sa couvée :
tes autels, Seigneur de l’univers,
mon Roi et mon Dieu !

Heureux les habitants de ta maison :
ils pourront te chanter encore !
Heureux les hommes dont tu es la force :
des chemins s’ouvrent dans leur cœur !

Oui, un jour dans tes parvis
en vaut plus que mille.
J’ai choisi de me tenir sur le seuil, dans la maison de mon Dieu,
plutôt que d’habiter parmi les infidèles.


Psaume d’un jour, psaume toujours. La foi, guide universel, mènent les cœurs purs aux nues de la pureté. La purge du monde annoncé se fera terrestre au jour et en heure à la manière des prophétiques souhaits irréels émanant de la volonté céleste qu’un esprit non divin ne peut aborder qu’en lieu et place des évangiles sacrés faisant leur office sous la lumière suprême de Marijoa qui guide les peuples jusqu’aux profondeurs immanentes de tout à chacun, le sceptre lacustre des larmes de l’émissaire ancestral. Parole d’or, parole d’argent. Ad augusta per angusta. Que le vilain finisse dans la géhenne. Que le hiérodule s’élève dans la mystagogie de Constantin. Nul mutatis mutandis, nulle analogie. Deux faces d’un monde dissonant. Deux faces d’un regard réprouvés. Perçant tympans comme champs, les marches glyphiques de la destinée s’inscrive en un procès. Le malotru est bourreau de sa propre survie. Le chacal est l’assassin de ses propres désirs. Ainsi va l’existence. Ainsi va les lois absolus et intransigeantes tissés par les Moires sous la direction des chefs d’orchestre de cet univers infini : les tout-puissants Dragons Célestes.

C’est ainsi que jugea de sang froid la fidèle de la vérité clairvoyante du Gouvernement Mondial. Le couperet de la fatalité devait s’abattre sur cet ennemi qu’elle avait rejoint avec l’assistance de Christopher. Sans perdre un seul instant avec cette plébéienne poussée à terre par le fuyard, elle fut étonnée de constater que l’élément l’accompagnant prit une décision similaire en plaçant la réussite de la mission devant la vie d’un misérable être humain ordinaire ce qui pourrait entraver la purge nécessaire à laver Okalmoa de l’engeance qui la rongeait à travers le prisme de cette énergumène ignoble et déjà putride. La demoiselle esquiva certains obstacles en posant son pied sur le mur afin de se propulser vers le haut et l’avant en même temps. Il était intéressant de constater que les capacités physiques du sergent étaient exemplaires puisqu’il parvenait à suivre la cadence à un rythme similaire à l’assassine.

-Tu pense pouvoir le contourner pour qu’on puisse le prendre en sandwich ? demanda la prétendue lieutenante Anna Labbaye à son collègue tout en ayant conscience que ce n’était pas foncièrement nécessaire puisque les deux enquêteurs parvenaient petit à petit à avaler la distance que voulait maintenir Willelme afin d’espérer trouvera une échappatoire à sa condition pourtant limpide de criminel. J'aurais bien essayée, mais je ne connais pas suffisamment la ville pour prétendre y arriver tout en demeurant hors de porté de son champ de vision. Sinon, si tu pense pas pouvoir le faire, je vais essayer de lui sauter dessus en passant par les toits.

Elle s’exécuterait en fonction de la réponse de son collègue.

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
Christopher E. Crawford
Messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue25/75[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue19/120[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (19/120)
Berrys: 16.600.000 B

[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford)   [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Icon_minitimeDim 29 Juil - 22:01

La quête de l'enquête

Vénus Nostradame &  Christopher E. Crawford


Lorsque le jeune homme repensait aux dessins ou aux récits représentants des héros sous leur plus beau jour, dans leurs moments les plus intenses et captivants, il s'imaginait surtout des charges héroïques contre d'immenses armes, ou il s'imaginait un colosse en armure perché sur un rocher et faisant face à un immense dragon cracheur de feu. C'était face au danger le plus intense et absolu que la magnificence de ces individus était révélée et, comme de bien entendu, Christopher s'imaginait déjà dans une de ces rutilantes armures contre une si gigantesque créature que ses seuls pas feraient trembler le sol. En vérité ces images étaient constamment présentes dans sa tête et ne s'effaçaient jamais car, bien que ce soit inutile pour un individu aussi déterminé que lui, ces représentaient étaient une source inépuisable de motivation et de vaillance.
Malgré la colossale quantité de romans qui étaient passés entre les jeunes mains du marine, ce dernier n'avait jamais entendu d'histoire de héros courant après des tueurs de seconde zone dans les ruelles miteuses d'une ville encore plus miteuse. Si au départ il avait cru qu'il s'y prenait mal et qu'il ne se dirigeait pas dans la bonne direction, quelques instants de réflexion lui firent changer d'avis. Pourquoi ? Parce que les récits étaient fait pour encenser les héros, pas pour raconter leur quotidien ou les dépeindre durant leurs moment où ils n'étaient pas au top. Qui pouvait bien vouloir voir un héros en train de faire la cuisine ? Un héros en train de faire la grosse commission ? Personne, voilà pourquoi ces moments n'étaient pas représentés.

Si Christopher était donc dans la partie préliminaire de son parcours de héros, il comprenait donc que ce parcours ne durerait qu'un temps au terme duquel il obtiendrait le titre de héros de plein droit. Bien entendu le commun des mortels ne pourrait pas voir le titre affiché au-dessus de sa tête, cela serait bien trop beau, mais savoir qu'il avait ce titre serait largement suffisant pour lui. Une fois cette étape franchie, la gloire suivrait toute seule.
Même si c'était difficile cela allait lui demander de la patience mais, au final, son avenir ne pouvait être que radieux.

Il était donc là à laisser ses jambes le porter en arpentant les rues de cette ville, confiant en ses capacités à appréhender le criminel du jour, fusse t-il un félon ou non. Le jeune homme n'était pas là pour jouer les psychologues ou faire preuve d'empathie dans le but de comprendre son adversaire, comprendre pour le faire baisser les armes sans effusion de sang. Il pourrait très bien le faire mais telle n'était pas son intention, user de la violence n'était qu'un simple outil pour arriver à ses fins : un outil diablement efficace, par-dessus le marché.

Poursuivant donc son interminable course, le marine capta la proposition de sa camarade consistant à utiliser les ruelles pour le prendre en sandwich ce qui n'était pas une mauvaise idée. Hochant la tête en se remémorant le plan de la ville pour établir son parcours, le jeune homme donna son accord.

- Je m'en occupe. Continue de le poursuivre, je vais l'intercepter à quelques rues d'ici.

Ni une ni deux il bifurqua dans la ruelle perpendiculaire sans freiner son rythme, se dirigeant vers une place non loin d'ici qui lui ferait gagner un temps précieux dans cette stupide course poursuite. Sentant ses muscles se réchauffer et l'adrénaline courir à travers ses veines, Christopher serra les dents en intensifiant son effort jusqu'à arriver à l'embranchement voulu, quelques petites secondes avant le passage du traître. Se préparant en se repliant sur ses appuis, le futur héros bondit au moment où la silhouette se dessina dans son champ de vision, avant de percuter sa cible en la projetant en arrière. Arrêt garanti !

Si le jeune homme s'attendait à pouvoir au moins échanger quelques mots avec le traître, fussent-ils inutile, le félon lui coupa l'herbe sur le pied en dégaina son épée réglementaire non sans une certaine agressivité dans le regard. Vraiment ? Il voulait en arriver là ? Cela ne dérangeait pas outre mesure le pugiliste, mais il savait que cette action était aussi vaine que stupide.

- Oh tu veux la jouer comme ça ? Très bien, mais il ne faudra pas venir pleurer ensuite. 


Le cœur du guerrier battait déjà au rythme de l'enclume frappant l'acier, un sourire satisfait se dessina sur son doux et radieux visage à l'idée du combat qui approchait. Faisant craquer ses jointures en guise de préliminaire, se repliant légèrement pour préparer sa toute première impulsion, le Crawford se remémora les leçons de son mentor en voyant le félon charger avec une intention des plus claires.

Quand tout cela serait fini cet enfoiré mangerait à la paille pour le restant de ses jours, il ne pouvait en être autrement.
Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
Vénus Nostradame
Messages : 147
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue23/75[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue7/120[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (7/120)
Berrys: 8.653.000 B

[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford)   [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Icon_minitimeDim 29 Juil - 23:03







La Quête de l'Enquête


L'acceptation légitime. C’était là la tournée que se traçait le Crawford en abandonnant le traceur de quête indiquant simplement la position de sa cible, sur sa mini carte ou à l’écran en fonction des paramètres qu’il avait défini dans les options, afin de s’embarquer dans les ruelles en jouant sur sa mémoire et son expérience de jeu approfondie sur cette zone de tutoriel qu’il avait arpenté dans tous les sens jusqu’à aujourd’hui en recherchant l’XP nécessaire à ses level up afin d’avoir le niveau nécessaire pour poursuivre l’aventure au-delà de cette région de départ très calme. Il était certain que des occasions comme cette quête importante devait être saisie et peut-être même qu’il espérait pouvoir toucher des bonus d’expériences en accomplissant des objectifs secondaires comme peut-être cette prise en sandwich du fuyard dont l’incrimination n’était plus à mettre en doute un seul instant. Un sourire illumina le sourire de l’autre joueuse qui elle n’avait pas un état de conscience aussi élevé, s’impliquant fermement dans le scénario et dans le rôle du personnage assez atypique qui était le sien. En effet, on ne voyait pas souvent des personnes tellement fanatiques qu’elle en perdait leur individualité pour se métamorphoser en un outil servant à une cause plus grande sans rechigner et en étant prêt à se sacrifier en cas de besoin, le Constantinisme, le secret du Cipher Pol 9 et la réussite de la mission, que ça soit par elle-même ou un agent envoyé derrière elle pour terminer le travail, prévalaient à sa vie. Oui. L’essence même de Vénus Nostradame était un asservissement mental totale qu’elle avait accepté pleinement tout au court de sa vie, sa haine des criminels grandissant au fur et à mesure des années tandis que son souvenir de la vie à Marijoa devenait de plus en plus une idylle, une utopie digne de la grandeur des Tenryubitos. La colère qu’elle ressentait pour Gol D. Roger était par ailleurs démentiel, la demoiselle ayant été présente à son exécution et ayant maudit de tout les noms l’incarnation du diable qui disparut quelques instants plus tard en ayant contaminé par ses simples mots tout une génération d’engeance qui pourchasserait un vain idéal de liberté totalement superficiel, immoral et en total désaccord avec la volonté créatrice des Dragons Célestes.

L’agente passa au-dessus d’un tonneau qui dévalait la rue, envoyé comme obstacle par Willelme dont le comportement entêté dans la fuite ne permettait pas de définir s’il avait pris connaissance de la situation au sujet de Christopher. Avait-il remarqué sa disparition, faisant passer le binôme de poursuivant à une unité élémentaire assaillante. La réponse importait peu puisque la demoiselle découvrit bientôt avec satisfaction que le sergent avait pleinement remplis son rôle et arrêté la course folle du supposé assassin. Quel entêté ! C’est la pensé qui fusa à travers l’esprit de la Nostradame à la fin de la scène lorsque l’homme qui allait assurément se retrouver en état d’arrestation d’ici peu. Il était en infériorité numérique flagrante et fasse à deux personnes plsu haut gradé que lui, enfin dans l’état actuelle des connaissances des partis en présence hormis l’espionne elle-même vu que la demoiselle à la chevelure de cuivre n’était pas une membre de la Marine. Il semblait clair pour la jeune femme que le traitre hérétique courrait droit à sa perte et elle était habité d’une détermination semblable à celle de son collègue pour cette mission en ce qui concernait la rouste qu’elle voulait mettre à ce Willelme. Elle se jetterait donc dans l’affrontement en glissant sur le sol comme pour faire un tacle. Arrivant à proximité de la proie elle posa sa main au sol tout en balayant l’air avec sa jambe pour frapper l’arrière du genou du minable et l’envoyé directement en direction de Christopher. Après tout, elle lui avait dit qu’elle lui laisserait les honneurs, alors autant qu’il les mérite. De plus, il valait mieux pour elle éviter de trop dévoiler ses capacités afin d’éviter de dévoiler le rokushiki à un profane se trouvant, pour l’instant, dans les basses classes de la Marine. Elle se préparait malgré tout, en se relevant, à sauter vers l'ennemi pour le frapper violemment à l'arrière du crâne en cas de besoin. Ils ignoraient les véritables capacités de leur opposant et il valait mieux demeurer prudent au cas où si l'affrontement dégénérait.

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
Christopher E. Crawford
Messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue25/75[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue19/120[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (19/120)
Berrys: 16.600.000 B

[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford)   [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Icon_minitimeSam 4 Aoû - 13:40

La quête de l'enquête

Vénus Nostradame &  Christopher E. Crawford


Pendant de nombreuses années les géniteurs du jeune Crawford s'étaient efforcés de pousser leur enfant à sortir de sa bulle et s'ouvrir un peu plus aux gens, d'apprendre à lever la tête et de sortir de son monde pour aller à la rencontre d'autres personnes car c'était de là que provenait la véritable richesse de la vie. Cependant, malgré cette volonté de vaincre la timidité naturelle de leur enfant, les Crawfords firent de leur mieux pour transmettre quelques valeurs fondamentales à leur successeur afin qu'il devienne, plus tard, un homme digne et respectable. L'une de ces valeurs, qui resta ancrée dans la jeune tête du rôliste pendant de nombreuses années, fut l'importance de ne pas faire de vagues et surtout de ne pas chercher les ennuis. Pourquoi ? Parce que les deux commerçants étaient des personnes humbles qui ne cherchaient rien d'autre que la tranquillité d'esprit et, de ce fait, c'était logique qu'ils cherchent à transmettre une telle recherche de la paix à leur progéniture. Malheureusement ils apprendraient quelques années plus tard que la vie en avait décidé autrement.

Pourquoi est-ce que ce futur héros en devenir se mettait à penser à une telle chose, pendant pareil moment ? Peut-être parce qu'une partie de lui, désireuse de s'attacher aux conseils de ses parents, auraient voulu que toute cette histoire se termine sans violence afin de finir cette soirée sur une note positive mais, au lieu de cela, une seule réaction jaillit de la bouche de Christopher en voyant le félon charger dans sa direction.

- C'est ma partie préférée.  

Il n'avait pas honte d'avouer qu'il cherchait intensément l'éventualité d'un combat, non pas du fait d'une volonté de bellicisme ou de sadisme poussée à l'extrême mais simplement pour le goût du challenge et la récompense qui se trouvait derrière, car aucune récompense ne pouvait être acquise en restant gentiment assis sur son cul. Pour l'heure, alors que le traître chargeait le futur héros comme toute Némésis se devait de le faire, les yeux du jeune pugiliste étaient rivés sur la lame réglementaire qui allait très bientôt attenter à sa vie. Bien entendu un combat contre un autre pugiliste aurait sans doute été plus enrichissante et amusant, d'un certain point de vue, mais sortir de sa zone de confort n'était pas mal non plus.

Malheureusement, alors que le combattant s'apprêtait à accueillir la charge du traître, l'invitée du jour crut bon d'intervenir pour couper l'herbe sous le pied du jeune homme. À la vue de cette première attaque, qui lui retirait une partie de la gloire par la même occasion, le jeune sentit une poussée d'indignation monter en lui alors que la moutarde lui montait au nez. Non mais sérieusement ? Elle squattait la mission et maintenant elle volait à son partenaire le tout premier coup porté ?

- Hey ! Tu crois faire quoi ? C'est mon combat !  

Alors oui elle venait d'envoyer le traître tout près du sergent mais cela ne rattrapait pas ce vol pur et simple, fort heureusement ledit marine n'eut pas l'occasion de se pencher plus longtemps là-dessus. Focalisant son esprit sur l'épéiste qui se relevait, l'éclat brillant d'une lueur lugubre dans la nuit, Christopher fit craquer ses jointures en prévision du combat à venir face à un adversaire qui ne faisait aucun effort pour masquer son agacement.

- Toujours à te mêler de tout. Pas cette fois.  

Puis, sans crier gare, le combat éclata dans une ruelle sombre et anciennement silencieuse de la ville. La lame dansait dans l'air à une vitesse raisonnable, cherchant à mordre la chair du Crawford qui se dandinait dans tous les sens, restant souple sur ses appuis afin de pouvoir bondir sur le côté à chaque instant. À plusieurs occasions l'agilité du jeune ne fut pas suffisante, la lame passant très proche de sa chair, le forçant à utiliser ses poings pour dévier la trajectoire de l'arme mortelle. Oh oui le félon savait manier son arme, il avait reçu une bonne formation et ses récents crimes les avaient sans doute perfectionnés, mais Christopher était diablement rapide pour un  homme de son âge. À mesure que la respiration dudit Christopher se faisait plus rapidement, résultat de l'effort prolongé que nécessitaient des esquives constantes, la frustration du traître Willelme se fit plus intense devait ses échecs répétés à tenter de trancher son collègue.
Chris n'était peut-être pas le plus fin des psychologues mais il pouvait au moins voir cette frustration grandissante tel le pire poison pour un combattant, celui qui assombrissait ses pensées et lui faisait perdre son sang-froid. Ce dernier point était pourtant un pré-requis indispensable, sans ce contrôle l'homme se transformait en bête et ses émotions lui faisaient faire n'importe quoi.

Le Crawford savait que, parfois, pour qu'un homme craque et devienne le jouet de ses émotions, il ne suffisait que d'une petite impulsion. Désireux d'être cette fameuse impulsion, l'instrument de la déchéance du félon, le marine lâcha une petite provocation bien sentie.

- C'est dommage que tu aies oublié pourquoi je suis sergent et toi, simple troufion.  

L'effet fut immédiat, visible par le fait que le traître serre les dents pour juguler la rage qui montait en lui. Prenant son arme à deux mains, la levant au-dessus de sa têt en une pose agressive, la réponse fut immédiate.

- C'est juste parce que...  

Juste avant que l'arme ne tombe sur sa tête et la tranche en deux, Christopher fit un bon décisif en avant et croisa les mains en hauteur. Le but ? Bloquer l'arme au niveau de son manche, couper l'herbe sous le pied de la racaille afin que l'attaque ne porte pas.

- ..parce que je suis meilleur, c'est tout.  

Sa longue et puissante jambe droite se leva, frappa violemment le renégat au niveau du ventre, le projetant en arrière tout en lui coupant le souffle par la même occasion. Il y avait fort à parier que le choc soudain libère la lame de sa ferme poigne, mais pour le moment le traître se contenta d'être projeté en arrière comme un sac de patates lancé avec violence. D'ici quelques instants il glisserait par terre, non loin de la gradée qui accompagnée le futur héros.

Il reviendrait sans doute à celle-ci de décider du sort du traître.
Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
Vénus Nostradame
Messages : 147
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue23/75[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue7/120[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (7/120)
Berrys: 8.653.000 B

[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford)   [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Icon_minitimeSam 4 Aoû - 14:37







La Quête de l'Enquête


C'est un soupir long et gras qui marqua la réponse de la Nostradame à l’énervement du Crawford causé par le fait que la demoiselle était intervenue dans ce qu’il jugeait être son combat. Elle se reteint de lever les yeux au ciel alors qu’elle se demandait qu’est ce qu’elle avait fait aux Dragons Célestes pour mériter de devoir gérer un individu pareil. Enfin, ce n’était pas un ennemi avec qui elle devait collaborer pour une quelconque infiltration, donc elle se laissait davantage aller par rapport à d’habitude, cela lui servant plus ou moins de vacances improvisées. Elle s’assaillit donc au sol afin d’observer l’affrontement qui était assez intéressant en vérité. Le malandrin, traitre infame, semblait peiner à lutter contre son supérieur, mais parvenait plus ou moins à le mettre en difficulté ou tout du moins à le forcer à utiliser au maximum ses talents lié aux statistiques de rapidité. Cette quête de groupe semblait se transformé en quête solo durant l’instant de cette bataille. Après tout, il était vrai qu’affronter en un contre un l’ennemi était plus honorable, mais ce n’était pas la façon de jouer habituelle de l’agente du Cipher Pol qui cherchait avant tout l’efficacité, chose qui lui avait été inculqué afin de la transformer en une arme humaine prête à tout pour le triomphe de Marijoa. Cette mission n’étant pas d’une importance cruciale pour elle vu que ce n’était pas lier à la quête principale qu’elle suivait, Vénus laissait volontiers Christopher l’emporter au kikimeter. Si cela lui faisait plaisir, cela servait les intérêts de sa relation avec cette base locale de faible envergure et importance.

Ainsi, petit à petit, Willelme se faisait dépasser et chaque esquive de son ennemi semblait le rapprocher de la défaite, tant sur le plan physique que mental. De son côté, l’autre PJ vit le rolliste déclencher une compétence qui, associé à ses propos, lui permit de prendre de manière absolu l’avantage et ainsi projeter le suspect si suspect qu’il pouvait déjà être qualifié de meurtrier. Le compteur des dégâts subit s’inscrivit le temps d’un instant à l’écran avant que l’espionne se faisant passer actuellement pour une lieutenante du Quartier-Général de la Marine ne se lève. Elle toisa du regard le morveux, l’hérésiarque ayant osé défier les règles définit par les déités suprêmes via ses actes meurtriers, avant de frapper avec son pied le diaphragme du malotru qui avait perdu son arme au court du vol grâce à la maîtrise du pugiliste qui était une classe spécialisée dans le corps à corps. Elle amena ensuite sa main au crâne de l’assassin présupposé et sonda son esprit pour aller visionner les souvenirs de celui-ci qui ne tardèrent pas à confirmer que c’était lui qui avait tuer à tour de bras ces pauvres civils en profitant de son rôle de gardien de la justice pour mettre les innocents en confiance. La Nostradame le mettrait alors sur le dos et sortit d’une des poches à l’intérieur de son manteau une paire de menottes qu’elle conservait justement pour l’arrestation.

-C’est bel et bien lui qui a tué tout ces gens. C’est vraiment ignoble de votre part. N’espérait pas vous en tirer. J’espère que vous passerez un agréable séjour à Impel Down… Au pardon, ce n’est pas un séjour qui vous attends, mais un repos définitif. C’est un sort pire que la mort, donc cela convient parfaitement à votre rébellion.

La demoiselle afficha un sourire enjoué tandis qu’elle s’évertuait à relever le traite.

-Bon, on rentre du coup ? lança-t-elle à son camarade pour lui demander implicitement qu’il la guide jusqu’à la base. Comme convenu et puisque vous avez mené le combat seul, j’informerai le commandant que la majorité des honneurs vous reviens.

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
Christopher E. Crawford
Messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue25/75[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue19/120[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (19/120)
Berrys: 16.600.000 B

[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford)   [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Icon_minitimeLun 6 Aoû - 23:45

La quête de l'enquête

Vénus Nostradame &  Christopher E. Crawford


En vérité ce combat n'avait rien d'équitable car le meurtrier n'était pas un fin bretteur, il était tout aussi compétent que le soldat moyen et avait en plus eu  le malheur de tomber sur un caïd en la personne de Christopher. Avait-on déjà vu un paysan niveau 1 armé d'une fourche battre un soldat de niveau 10 en armure complète ? Non, bien sûr que non et la différence entre ces deux marines était sans doute encore plus énorme que cela. Alors oui on pouvait au moins reconnaître la détermination aveugle du félon qui continuait à se battre malgré une défaite inéluctable, mais le futur héros ne désira pas le relever. Pourquoi ? Parce que les héros récompensaient leurs braves adversaires pour leur vaillance au combat, mais ce criminel n'avait fait que profiter de l'ombre et de la confiance des gens pour leur ôter la vie : où était l'honneur là-dedans ? Où était la brave dans le fait de ramper dans l'ombre, en attendant qu'une proie vulnérable lui tombe sous la main ? C'était la façon de faire des assassins et pas des héros, évidemment que le Crawford ne pouvait décemment pas récompenser une telle traîtrise.

En moins de temps qu'il n'en fallut pour le dire le félon se trouva donc à mordre la poussière, débarrassé de la seule arme en sa possession. Oh bien sûr le jeune sergent mourrait littéralement d'envie de se moquer de ce faiblard et d'asseoir son évidente supériorité encore un peu plus, car il avait mérité de pouvoir jubiler de cette écrasante victoire, mais il se retint en laissa sa camarade du genre accomplir son rôle. Nul besoin de dire que le pugiliste arqua un sourcil de surprise devant les informations débitées par la demoiselle, comme si elle était capable de lire dans ce traître comme dans un livre ouvert. Sacré compétence que celle-ci, à l'occasion il faudrait qu'il lui demande qu'elle quête elle avait bien pu faire pour la débloquer.

Se redressant face à sa victime désormais menottées, Christopher retira sa veste noire et la posa sur la tête du traître autant pour lui masquer la vue que pour empêcher quiconque de réaliser qu'un marine avait été mis aux arrêts. Que penseraient les habitants s'ils apprenaient que mêmes leurs protecteurs n'étaient pas infaillibles ? Cela n'arriverait pas aujourd'hui, en tout cas.

- Allez hop, pas besoin que les autres voient ta sale tronche.  

Sans perdre de temps le jeune homme mena donc le trio jusqu'à la base de la marine, dans la pénombre la plus totale, sous le regard légèrement intrigué du garde à l'entrée. Se tournant vers sa partenaire du jour, Christopher fit signe d'entrer en pointant l'escalier menant au bureau du patron.

- Je te laisse faire le rapport au patron, si ça ne te fait rien. Je m'occupe de celui-là.   

Sans perdre davantage de temps, confiant que la gradée respecterait sa parole, le sergent s'enfonça dans les profondeurs de la base jusqu'aux cellules gardées par deux marines. Quand ceux-ci virent leur sergent entrer et enfermer un de leurs collègues dans une cellule, sans une ombre de ménagement, Chris ferma la grille à double tour en expliquant à ses collègues.

- Je vous expliquerai plus tard. Tout ce que vous avez à savoir, pour le moment, c'est qu'il mérite sa place ici.   

Bientôt le marine remonterait jusqu'au bureau du commandant, pour faire son propre rapport et en finir avec cette quête rondement menée. Il était temps de recevoir quelques points d'expérience !

Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
Vénus Nostradame
Messages : 147
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue23/75[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue7/120[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (7/120)
Berrys: 8.653.000 B

[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford)   [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Icon_minitimeMar 7 Aoû - 1:25







La Quête de l'Enquête


Vénus suivit son partenaire du jour jusqu’à la base tout en gardant une mine fermée. On pourrait penser que le fait qu’elle fasse ainsi étalage de son pouvoir en présence d’une personne étant étrangère à l’agence secrète du Gouvernement Mondial était une erreur de sa part, mais point du tout. Enfin, elle ne considérait pas cela comme une erreur, mais comme une entourloupe. Rares étaient les personnes sur les Blues à être au courant de l’existence des fruits du démon, encore plus dans une ville de faible envergure comme Okalmoa, et elle comptait bien pouvoir prétexter, si la question lui était posé, qu’il s’agissait de capacités déductives longuement entrainés lui permettant de lire les plus infimes réactions du corps humains pour déterminer avec exactitude les flux mentaux correspondant. En tout cas, c’est sereine qu’elle évoluerait jusqu’à la base tout en examinant en passant les civils qu’elle pouvait apercevoir afin de déterminer si elle reconnaissait sa véritable cible, cette enquête étant au final pour elle qu’un moyen d’inspecter rapidement le coin. La Nostradame pénétra dans la base en hochant la tête à la proposition du sergent. Elle savait déjà ce qu’elle allait dire au commandant pour son rapport.

La demoiselle agissant sous couverture grimpa ainsi jusqu’au bureau en question où elle toqua avant de pénétrer dans la pièce, une fois qu’elle aurait reçu la réponse du supérieur bien évidement. La jeune femme à la chevelure de cuivre se présenta ainsi devant le gradé et commença à expliquer ce qui c’était passé…

-Ainsi en recoupant les informations obtenues auprès du soldat McCloud et ceux de la petite-amie du suspect, nous en somme arrivé à la conclusion qu’il devait être arrêté. Ainsi, nous l’avons approché pour l’arrêter, mais il a refusé d’obtempérer et chaque détail corporel trahissaient son inculpation dans l’affaire. Nous l’avons donc ramené à la base afin de le mettre aux fers. En ce qui concerne le sergent Crawford, je confirme que son besoin de faire ses preuves lui fait oublier souvent la hiérarchie. Je ne lui ai officiellement pas tenu rigueur de cela au cours de la mission, puisque je pense que cela aurait nuit à sa réalisation. Ainsi, je lui ai laissé accomplir plusieurs tâches dont l’arrestation du suspect et donc la majorité des honneurs lui reviennent. C’est là où je pense que vous pouvez à la fois le féliciter et le punir pour ses manquements à la hiérarchie.

C’était là le début de sa conclusion.

-Pour lui inculquer le respect de ses supérieurs en le punissant tout en lui offrant les honneurs de la capture du malfaiteur, vous pourriez le mettre sur la fin de l’enquête, puisque je ne puis rester à Okalmoa, étant donné que c’est lui qui a mené à bien une grande partie de la mission. En effet, il nous faut rassembler plus de preuve de sa culpabilité même si elle est déjà avérée, les signes physiques ne suffisant certainement pas dans un dossier même s’ils devront être mentionnés pour justifier l’arrestation. Ainsi, il devra faire un travail administratif éprouvant en collectant les témoignages afin de recouper ceux-ci et reconstruire les itinéraires de Willelme les soirs des meurtres. Lorsqu’il se plaindra, il n’y aura qu’à lui répondre qu’il voulait s’occuper de la mission seul à l’origine et qu’il voulait qu’on reconnaisse sa valeur et que c’était précisément pour cela qu’il travailler à cette tâche. En lui montrant pourquoi il ne doit pas embêter les officiers qui travaille, il prendra peut-être conscience qu’il faut respecter la supériorité hiérarchique. Je ne suis bien sûr pas certaine que cela fonctionnera car il a l’air d’un vrai fonceur, mais c’est la meilleure idée qui a germé dans mon esprit durant cette enquête. Si vous avez des questions je me tiens à disposition pour y répondre, le cas échéant je vous demanderai de me permettre de prendre congé afin de retourner au navire afin d’aider mon supérieur pour gérer l’équipage.

Voilà une idée qui donnerait de quoi faire à cet hérétique ayant quelques problèmes avec les officiers auxquels il devait obéir. Avec de la chance, ça lui remettrait de la suite dans les idées il pourrait être plus efficace en respectant les ordres. Il y avait peu de chance pour qu'il devienne suffisamment clairvoyant pour comprendre la Vérité et le Constantinisme, mais c'était déjà une action allant pour l'intérêt du Gouvernement Mondial à une échelle locale. Si le commandant n’avait rien à lui dire, Vénus sortirait du bureau, puis se dirigerait vers la sortie pour quitter les lieux. Elle y croiserait certainement Christopher qu’elle saluerait chaleureusement.

-Je te laisse aller faire ton rapport. À plus tard ! déclarerait-elle.

Si le Crawford ne voulait pas prolonger ce qui était en réalité des aux revoir, la demoiselle s’en irait en laissant au sergent le soin de déballer son cadeau de fin de quête, son loot. C’est si beau quand les interactions entre PJs et PNJs peuvent générer de nouvelles quêtes pour d’autres joueurs, surtout quand ces autres joueurs n’aime pas ce type de quêtes.


Codage par Libella sur Graphiorum



La ferveur d'une religieuse et la considération d'une extrémiste, c'est beau x)
Revenir en haut Aller en bas
Christopher E. Crawford
Game Master
Christopher E. Crawford
Messages : 72

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue25/75[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue19/120[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (19/120)
Berrys: 16.600.000 B

[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford)   [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Icon_minitimeMer 8 Aoû - 19:47

La quête de l'enquête

Vénus Nostradame &  Christopher E. Crawford


Si n'importe quel héros s'élevait au-dessus de la masse et n'était plus sujet aux mêmes préoccupations que le commun des mortels, le rôliste n'avait pas encore atteint ce rang prestigieux et la trahison laissait encore sa marque sur lui. En enfermant le félon le marine savait qu'il aurait dû être bien au-dessus de tout cela, que rien de tout cela ne devrait l'atteindre mais, pour une raison qu'il n'expliquait pas, voir le visage brisé du traître de l'autre côté des barreaux lui donnait envie de reprendre la correction de tout à l'heure mais en montant la violence de plusieurs crans. Pourquoi ? Parce qu'il s'agissait ici de confiance trahie, de serments rompus et de vis brisés : un seul de ces trois élément suffirait à mériter une sévère correction.
Mais bien entendu le pugiliste se retint de laisser sa frustration parler car il valait bien mieux que cela et puis, à bien y repenser, écraser un adversaire déjà brisé pouvait être considéré comme du sadisme ou comme une recherche désespérée d'asseoir sa domination. En toute honnêteté aucun de ces deux points ne correspondait au pugiliste, c'était la raison pour laquelle il s'était retenu de revenir à la charge, se retirant de la pièce servant de prison sans rajouter le moindre mot.

Alors que le commandant venait de congédier la gradée après un court entretien pour laisser la place au sergent, ce jeune officier pénétra dans la pièce sous le regard de son supérieur toujours aussi sérieux et absent de la moindre trace de compassion. Était-ce vraiment étonnant ? Non car il tolérait à peine le jeune marine qui était à peine plus utile qu'il était emmerdant, la raison pour laquelle il n'avait pas encore eu le droit à un ordre de transfert vers une base encore plus paumée que celle-ci.

- Bon, sergent. J'ai eu le rapport de votre collègue, j'attends maintenant le vôtre.  

Fort de son désir d'impressionner son supérieur par le récits de ses courts mais intenses exploits, Christopher bomba le torse et prit une profonde inspiration avant de rentrer dans le cœur du sujet, détaillant l'altercation avec le premier de ses collègues aussi que la visite chez la copine du suspect et l'affrontement qui boucla cette soirée. Bien entendu, avec sa subtilité légendaire, le sergent ne manqua pas d'embellir son récit en insistant sur la magnificence du combat dont il fut le vainqueur, mais cela n'eut pas l'air d'émouvoir ou d'impressionner son supérieur. Ce dernier, à la fin du rapport, laissa passer quelques secondes de blanc tout en observant son subordonné d'un œil scrutateur. Vint enfin le moment de briser ce silence, vint enfin la partie qui n'avait nullement été prévue par le futur héros.

- Vous n'oubliez pas quelque chose ?  
- Ah si, j'ai croisé deux ou trois alcoolos en chemin mais je suis parti du principe qu'attraper un meurtrier supplantait l'ivresse sur la voie publique.  
- Non. Je parle plutôt des familiarités avec celle qui est hiérarchiquement votre supérieure. L'idée de se servir d'elle comme d'un appât, l'absence totale de respect à son encontre. Vous voulez que je continue ou c'est bon ? Le respect de la hiérarchie est tout aussi important que le respect des ordres. Il s'agit de votre supérieure, pas de votre camarade, c'est clair ?  
- Attendez que je comprenne bien. J'ai fait pratiquement tout le boulot et je me fais réprimander parce que...je n'ai pas mis les formes ? Sérieusement ?  
- Vous avez entendu ce que je viens de vous dire sur le respect de la hiérarchie, ou une fois encore ça vous est passé au-dessus ?  

Ce n'était pas la première fois que le ton montait au sujet du respect de la hiérarchie, mais ce sujet revint aujourd'hui sur le tapis car il avait impliqué une nouvelle personne, un nouveau gradé qui n'avait pas l'habitude de traiter avec le tempérament presque impossible du Crawford.

- Puisque vous pensez que les règles ne sont pas faites pour vous, je vais vous donner l'occasion de briller par autre chose que votre légendaire entêtement.  
- Ah ? Quoi donc ?  
- Vous allez vous occuper de l’enquête jusqu'au bout. Vous avez arrêté un suspect, maintenant vous allez prouver qu'il est coupable. Faute de quoi je ne pourrai pas porter la réaliser de cette mission à votre crédit.  

Les yeux ronds du jeune homme furent le reflet évident de sa surprise lorsqu'il réalisa qu'un second objectif précédemment caché était venu s'ajouter à la quête en cours. Qu'est-ce que c'était que cette vile tromperie ? Le patron voulait-il envoyer son meilleur marine faire un boulot de gratte papier et de collecteurs d'informations ? Apparemment oui et cette idée, toute saugrenue et ennuyeuse à mourir qu'elle était, donna à Christopher l'envie de protester comme il savait si bien le faire. Alors même qu'il ouvrait la bouche, il fut coupé par une autre réplique.

- Je vous préviens, sergent. Avant que vous n'ayez l'idée de contester cette décision comme vous en avez l'habitude, le moindre pet de travers de votre part et je demande votre rétrogradation. Est-ce clair ? 
- Comme de l'eau de roche.  
- Un dernier commentaire à faire ?  
- Une question, plutôt. Si je lui arrache des aveux, est-ce que ça suffira ou faudra t-il des preuves matérielles ?  
- Les aveux suffiront.  
- Dans ce cas, je vous laisse.  

D'ordinaire le jeune homme aurait continué à protester mais la menace de la rétrogradation fut le jet d'eau froide nécessaire pour le faire changer d'avis, pour le faire réaliser qu'il avait tellement merdé que ses points de réputation avaient atteint un seul critiquement bas. Chaque grade de la marine était représenté par une barre de réputation et, à force de gain ou de perte de points, cela pouvait mener à une promotion ou l'exact opposé. Christopher avait tellement pensé bien faire ces derniers temps qu'il n'avait pas pris le temps d'évaluer la température, de vérifier sa propre barre de réputation et il était tombé de haut.
En sortant du bureau, un lourd poids lui écrasant la poitrine, le sergent tenta de repousser les nombreuses questions tourbillonnant dans sa tête à comment par : qu'avait-il pu faire pour merder à ce point ? Replongeant la tête la première dans le boulot pour noyer toutes ces stupides questions, Chris commença à arpenter les couloirs de la base avant de croiser de nouveau la gradée, sans avoir la moindre idée que la punition de tout à l'heure était initialement son idée.

- Bon, je suppose que c'est là qu'on se sépare. J'ai encore un peu de boulot. 

Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Vénus Nostradame
La Fleur de la Mort
Vénus Nostradame
Messages : 147
Race : Constantiniste
Équipage : CP9

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue23/75[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Left_bar_bleue7/120[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty_bar_bleue  (7/120)
Berrys: 8.653.000 B

[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford)   [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Icon_minitimeMer 8 Aoû - 21:12







La Quête de l'Enquête


-En effet Christopher. Je te souhaite bon courage pour réaliser tes ambitions en espérant que tu sauras te faire aux postes à responsabilités tout en suivant les ordres des prestigieux officiers dont tu seras le subordonné avant de pouvoir réaliser tes rêves de grandeur. On se recroisera peut-être à Marineford. Bon vent et que les voix de Constantin te soient favorable, déclara-t-elle en sous-entendant une purge de ses péchés intrinsèques par cette dénomination à sous-entendu typiquement constantiniste.

Elle salua ainsi en un geste celui qui avait été son partenaire et avec qui elle avait mimé une camaraderie afin de ne pas entraver la progression de la mission, vu le tempérament apparent du Crawford. La Nostradame quitta les lieux en avançant tranquillement et se mit à faire le tour de la ville dans la direction inverse à la localisation du navire par lequel elle avait débarqué dans cette ville si calme et paisible qu’était Okalmoa. La présence de sa cible sur ce caillou perdu était de moins en moins probable et elle se fit donc à l’évidence qu’y était qu’elle allait devoir passer à une autre île de North Blue pour poursuivre ses recherches. Soupirant, elle se dirigea vers l’embarcation où elle jouait le rôle de subordonné du Commandant Orglawd, responsable du dit navire. Elle s’attela alors aux tâches qui lui incombait pour gérer l’affrétement du navire tandis que le capitaine du vaisseau vaquait à ses propres occupations. La Nostradame s’occupa également de punir un mousse qui avait effectuer une erreur qui aurait put s’avérer critique en pleine mer : un nœud mal fait qui menaçait de se détacher d’un instant à l’autre, libérant ainsi par la même occasion la voile majeure du bateau. Elle le contraignit ainsi à s’occuper de laver l’intégralité du pont supérieur, en commençant par le gaillard avant. La suite de la nuit, peu entamé par l’enquête en fin de compte, ne fut pas des plus palpitantes tandis qu’elle veillait à ce que les marins ne se trompe pas d’une quelconque manière en dépit de leur fatigue, les libérant finalement pour qu’ils aillent se coucher.

Vénus se leva le lendemain aux aurores afin de préparer le départ avec le commandant Orglawd. Les amarres furent ainsi levées aux alentours du dix heures et le vaisseau s’éloigna petit à petit de l’île paisible, voguant en direction d’une autre qui s’avérerait certainement plus intéressante, une enquête en moins se trouvant à l’actif de cette dernière qui serait ainsi bien plus pur aux yeux de l’extrémiste qui voyait de l’hérésie partout.

Codage par Libella sur Graphiorum



Conclusion du RP pour ma part ^^ En espérant que cela t'as plut !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford)   [FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford) - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] La Quête de l'Enquête (feat Christopher E. Crawford)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» L'île noyée... une enquête de Jack Norm...
» besoin d'aventure ? d'enquête policière ?...
» Le mystère des nouveaux loups - Première enquête
» BHI : On démarre l'enquête! [ft Garnet et Dunbar and co ]
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue-