Partagez | 
 

 [FB -3 ans] Dramaturgie Gastronomique [ Feat: Hez]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 431
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
3/250  (3/250)
Berrys: 3.483.000 B

MessageSujet: [FB -3 ans] Dramaturgie Gastronomique [ Feat: Hez]   Mer 18 Avr - 0:08




Dramaturgie Gastronomique





Cela faisait quoi ? Deux moi ? Trois mois, que j’étais en traque sur cette petite île d’East blue. Tout ce temps a ronger mon frein a m’enfoncer dans l’ignominie et l’immondice au fur et a mesure que mes recherche avancées. N’y avait-il pas de limite à la cruauté et a la gangrène que propagé Gunther ? N’y avait-il vraiment aucune place ou lieux libre de toutes influences néfastes ? L’âme humaine était elle aussi pourrit que ce que je découvrais au fur et mesure que je traquer sans relâche. Je découvrais plus qu’un humain aimable et attentionné un homme avide, cupide, affamé et c’était sur le point de toucher au but que j’étais le plus dégouté.

Je traquais depuis trois mois un trafic bien spécifique de Gunther sur une petite île d’East blue appelé Mégatown, Me faisant passé pour le musicien ivrogne de passage, forçant un peu trop sur la boisson je frayais la nuit avec les habitués des bars a la recherche d’information, et le jour je sillonné ruelles et marchés a la recherche de rumeur croustillante, Et toute m’amené a un établissement Phare de l’île en particulier. Le Moulin Rouge, un lieu burlesque attirant riche et pauvre, alcoolique maladif ou dépressif désemparé. D’après ce que j’en savais ce lieux était ampli de débauche et de luxure, rien qui ne puisse me choquer jusque la. Mais il s’agissait d’une couverture. Disparition mystérieuse, clochard et putain en perdition envolé au alentour du dit lieux. Orphelin et parents désemparé aux abords de la structure.

Je trainais là, arpentant lentement les rues au rythme lancinant du crépuscule attendant une ouverture. Je m’étais déguisé pour l’occasion enfilant mon plus bel apparat, j’offrais à l’astre solaire couchant une maitresse d’ébène luisante et un veston de cuir des plus entretenues. Il n’était pas questions de se faire recalé a l’entrée qui se présenté devant moi. Je masquais derrière un visage souriant ma suspicion vis-à-vis du lieu et entrée dans cet univers burlesque. Je laissais mes yeux trainer pour profiter des beautés qui s’avilissez sous les mirettes avides du publique. Il y avait décidément quelque choses de gênant ici, presque d’oppressant. J’étais pris entre désir, doutes et confusion. Je me perdais presque dans la sublimation des beautés qui performaient sous mes yeux ébahis tandis que je me diriger au bar pour commandé un whisky. Ce n’était qu’en sirotant que je commençais a me morfondre un peu plus, Je traqué mon ennemis en n’étant tout simplement pas capable de détourné le regard de la façade qu’il m’offrait quel piètre chasseur je faisais mais surtout que me réservé la soirée, seul l’avenir me le dirait.





Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
avatar
Messages : 1529
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
195/500  (195/500)
Berrys: 61.706.000 B

MessageSujet: Re: [FB -3 ans] Dramaturgie Gastronomique [ Feat: Hez]   Mer 9 Mai - 10:24





Mauvais endroit, mauvais moment ?


Qu'est-ce qu'il foutait là ?

Tout avait commencé assez simplement : pour une fois, il avait décidé de prendre quelques vacances. La période était creuse pour le restaurant dans lequel il officiait, le Crabe-Repu, sans compter une bande compétente pour le prendre en charge : sa présence n'étant pas nécessaire, il s'était offert le plaisir rare de congés bien mérités. Sa destination ? Une petite île à l'attrait touristique nommée Mégatown, qui semblait brasser pas mal de flux de voyageurs. Il n'y était jamais allé, mais sa proximité avec Notebouque entrainait des temps de trajet réduits. Il avait envisagé l'idée de rendre visite à sa famille, mais comme d'habitude, il s'en était abstenu : de vieilles promesses l'en empêchaient encore, d'autant plus qu'il craignait de voir ses résolutions les plus ancrées devenir bien frêles s'il retrouvait ceux de son sang avant d'avoir pris la mer pour de bon. Sa vie de pirate le priverait de ce privilège, il le savait : il évitait donc soigneusement d'y prendre goût avant d'en être privé. C'était une simple question de raison.

Le trajet avait été d'un calme exemplaire, une simple formalité dont il ne s'était occupée qu'au moment de monnayer sa place sur l'un des nombreux navires de transport permettant aux civils de voyager d'une île à l'autre sur East Blue. Le climat était clément, avec une teinte estivale de plus en plus prononcée. La belle saison s'annonçait bientôt. Ce serait le calme avant la tempête au niveau des fourneaux et le noiraud avait donc tout intérêt à ménager ses efforts tant qu'il en avait l'occasion. Après une simple après midi de trajet, il était donc arrivé à Mégatown pour y commencer quelques jours de détente et de visite qui se voulaient sereins. L'objectif ? Dans un premier temps, trouver un hôtel, une chambre d'hôte, un bed and breakfast, n'importe quel moyen de passer ses nuitées dans un endroit agréable.

Ses recherches l'amenèrent devant ce qui semblait être une enseigne très connue sur l'île : "Le Moulin Rouge", une sorte de bar aux services multiples qui faisait également dans la restauration et l'accueil des voyageurs. Néanmoins, alors que ses pas le rapprochaient de son objectif, certains détails lui sautèrent au visage : l'état d'ébriété des gens, de plus en plus visible et fréquent, ainsi que l'aspect "haut en couleur" des différents individus qui croisèrent sa route... s'accoutumant peu à peu aux mœurs étranges des gens qui l'entouraient, considérant qu'il était avant tout là pour découvrir, le brun s'était contenté de hausser les épaules après certaines rencontres étonnantes avant de poursuivre sa route.

Jusqu'à cette chaise haute de bar sur laquelle il se demandait quelle mouche avait bien pu le piquer pour qu'il rentre seulement ici.

Détournant le regard vers la piste de danse, il se ravisa en rougissant furieusement lorsqu'il constata ce qui était en train de s'y tramer, à nouveau. Heziel n'était ni du genre pervers, ni du genre à épier. Pourtant... il fallait admettre qu'il était difficile d'ignorer ce qui se tramait dans son dos. Tant d'hommes avaient les yeux rivés sur cette petite scène éclatante de performance et de paillettes, ces derniers distillées avec parcimonie sur les corps d'ange des demoiselle pourtant en train d'effectuer des actions dignes de diablesses tentatrices. Lorsqu'on lui avait soufflé avec un sourire amusé que "les filles là-bas étaient sympathiques", il s'était tout simplement imaginé une bande de nanas joyeuses... comme d'habitude, son aspect candide encore assez présent à l'époque l'avait induit en erreur.

Déglutissant, il se décida à reprendre une gorgée du whisky qu'il avait lui même commandé, ne sachant pas trop quoi faire. Il y avait certainement d'autres chambres dans le coin, mais les prix du Moulin Rouge étaient très abordables car il semblait clair que le plus gros du chiffre d'affaire ne résidait pas dans l’hôtellerie... devait-il pousser plus loin, ou s'ancrer ici pour son séjour ? La question le taraudait, d'autant que dans la foule, certaines mines patibulaires ne lui inspiraient guère confiance. Il tapa donc du doigt sur le comptoir, un peu perdu dans ses pensées.

- Ouaip. Ouaip ouaip ouaip...




_________________




Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 431
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
3/250  (3/250)
Berrys: 3.483.000 B

MessageSujet: Re: [FB -3 ans] Dramaturgie Gastronomique [ Feat: Hez]   Lun 11 Juin - 22:48




Dramaturgie gastronomique !


Je crois que ce qui me sortit un peu de ma torpeur fut le léger claquement que provoquaient les doigts du jeune qui s’était assis au bar non loin de moi. Faisant mine de rien je le détaillais un peu, Il semblait plus jeune que moi mais pas de beaucoup, sa tenu propre et robuste indiqué qu’il n’était pas a la dérive comme je pouvais l’être a une certaine époque. Mais surtout ce lascar avait du gout, il buvait du whisky. Je constatais aussi a sa nervosité qu’il n’avait pas l’habitude de ce genre d’endroit, je souriais un peu plus avant de m’enfilais le reste de mon breuvage et de dire au barman d’un ton amicale :

« Un autre, pour moi et ce pauvre gars, c’est pas tout les jours qu’on rencontre quelqu’un qui a des bon gout »

Je m’allumais une cigarette dans la foulée attendant que les verres soit servis je payais le barman en lui en déposant quelque pièce sur le comptoir et me tournant vers lui je lui tendais la main après avoir calé ma cancéreuse entre mes lèvres. Je lui dis sur un ton toujours aussi amical :

« J’en oublie toute politesse, Raki, musicien en maraude. Tu semble perdu dans un endroit pareil, si tu veux un conseil évite les plats à base de viande, c’est comme ces filles tout en esthétisme rien en fraicheur. D’après ce qu’on ma dit, la viande est d’un gout horrible…. »

Je tirais avidement sur ma cancéreuse, et tandis que je laissais ma phrase en suspens je déportais un peu plus sur la salle. Je n’étais pas a mon aise, je n’avais pas la hauteur d’une scène pour me permettre de couvrir du regard la salle, d’autant plus que les clients commençais a s’enivrer de plus en plus, laissant leur mains lascive s’enfoncer dans les jupons des filles. Celles-ci avaient tôt fait d’entrainer une partis des clients vers une zone hors de mon champ de vision. Comme par magie et pour ne pas affecter la représentation les filles absentes était presque immédiatement remplacer par d’autres qui se révélaient être encore plus affriolante.  Pourquoi détourner l’attention de façon aussi provocante, seul la zone hors de mon champ de vision me le dirait.




Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
avatar
Messages : 1529
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
195/500  (195/500)
Berrys: 61.706.000 B

MessageSujet: Re: [FB -3 ans] Dramaturgie Gastronomique [ Feat: Hez]   Jeu 14 Juin - 13:13





Mauvais endroit, mauvais moment ?


Tandis qu'il se retrouvait absorbé dans ses pensées, en train de déterminer s'il était préférable pour lui de rester dans cet endroit ou de plier bagages pour aller voir ailleurs s'il trouverait une maison d'hôte aux activités plus socialement acceptables, Heziel ne remarqua pas l'homme qui le dévisageait. Lorsque ce dernier le cita au Barman sans précisément le désigner, le brun se tourna, un peu interloqué, comprenant rapidement qu'on parlait de lui. Tiré de ses songes, il pivota du visage en direction de l'individu qui était à l'origine de cette demande. Plutôt mince et effilé, une allure quelque peu féline, des cheveux bruns raides un peu en pagaille et un air taquin... il ne connaissait pas ce type, mais voilà qu'il lui payait un verre ! Quelque peu gêné, il se frotta la tête tandis que le prénommé Raki se présentait, l'avertissant ensuite quant à la qualité de la nourriture dans cet établissement. Il rit doucement tout en serrant la main de sa nouvelle connaissance, avant de répondre.

- Ah, c'est le cas ? Je ferai attention alors ! De toute manière, j'ai l'habitude de cuisiner moi-même ! Au fait, je m'appelle Heziel. Heziel Coffe !

Un musicien en maraude ? Voilà qui était intrigant. Il avait bien sûr vu pas mal d'artistes de rue ou de saltimbanques sur le chemin l'ayant mené jusqu'ici, au Moulin Rouge. Néanmoins, aucun ne l'avait approché avec autant de naturel et d'aisance que celui-ci. De plus, voilà qu'il lui donnait des conseils en plus de lui payer un verre... soit il avait quelque chose de bien sordide en tête, soit il était sympathique. À l'époque, le Coffe n'imaginait pas une seconde que la première solution fut la bonne, donnant toujours le bénéfice du doute aux gens et considérant que chacun avait une part de bon en lui. Alors, tandis que le Barman apportait les deux verres, les déposant en les laissant à l'attention du duo, le Mormoilnien et futur forban se gratta à nouveau la tempe avant de se saisir de son deuxième whisky, ayant terminé le premier.

- Eh bien... santé !

Il s'attendait à ce que l'homme trinque en sa compagnie, vu son comportement précédent. Dans le cas contraire, il aurait simplement commencé à boire son verre sans rester trop longtemps en suspens, diminuant tant qu'à faire l'image d'idiot bienheureux qu'il risquait de renvoyer... il se tourna vers la scène, faisant fi des détails quelques peu érotiques que ses yeux ne pouvaient s'empêcher de constater. Ça faisait beaucoup de filles... il ne s'intéressait que peu à la scène depuis tout à l'heure, mais force était de constater que les visages changeaient beaucoup. Y avait-il autant d'employées ? C'était... assez incongru. Finalement, il se racla la gorge et reprit la parole.

- J'ai... cru voir que les prix n'étaient pas mal, ici. Je cherche juste une chambre pour la nuit... sans fille, quoi... tu penses que c'est un bon plan ? Tu connais l'endroit ?

Il fit la moue tout en observant l'ivresse générale s'accentuer, les hommes commençant à se comporter comme de véritables porcs par endroit tandis qu'ils laissaient leurs rires gras annoncer leur bonheur à leur place. Les demoiselles, quant à elles, se laissaient faire à minima... décidément, ce n'était pas un endroit dans lequel le brun, qui avait toujours été éduqué avec important respect de la personne humaine, pouvait se sentir à l'aise.




_________________




Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 431
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
3/250  (3/250)
Berrys: 3.483.000 B

MessageSujet: Re: [FB -3 ans] Dramaturgie Gastronomique [ Feat: Hez]   Jeu 28 Juin - 23:14




Méfie toi !



Je souris au dénommé Heziel de façon sincère, il n’avait pas l’air d’être un mauvais bougre. Juste le gars qui cherchait a passé des vacances sans avoir a se soucier de quoi que ce soit. Le pauvre semblait être tombé sur la mauvaise boutique pour ça. Je trinquer avec lui me disant en mon fort intérieur que je ferrais bien de garder un œil sur le jeune homme. Ce n’est qu’a ce moment la que le barman me tapota l’épaule une mine légèrement gêné il me déposa un verre de bière que je n’avait pas commandé et me dit alors d’un ton embarrassé :

« Je n’ai pu m’empêcher de remarquer votre guitare Monsieur, l‘un de nos musicien étant souffrant Mr ziggler le directeur souhaiterais savoir si vous pourriez le remplacer le temps de quelque morceau. »


Je souriais de plus en plus, comme servis sur un plateau d’argent j’avais ce que je voulais comme je le voulais et au moment que je le voulais. J’étais à l’époque un peu trop naïf et enthousiaste, j’acceptais d’un signe de tête. Je m’enfiler a la suite de sa le verre de bière d’un trait et le déposer en me penchant pour murmurais au jeune cuistot :

« Si tu veux mon conseil, évite les chambre, n’approche pas des filles et méfie toi de ce que ce pompeux barman pourrait mettre dans ton verre…. »


Je lui avais dit ça le temps d’un instant d’un ton tout autrement plus sérieux que celui que j’avais employé auparavant.  Je m’éloignais alors empoignant ma guitare j’indiquais au barman de me préparer une autre bière et j’adressais un signe de main au buveur de whisky avant de lui lancer un :

« J’men vais te secouer tout ça a grand coup de guitare ! »


Le tout sur un ton amusé et enthousiaste. Je commençais a grimper sur scène, je pouvais sentir l’excitation me gagné tandis que j’indiquais aux autres musicien ce qu’ils avaient a faire. Quel accord et quelle gamme de base employée. Je partais du principe que je m’occuperais du reste. Et tandis que les lumières se tamisé, je pouvais entendre les doux tapotements du piano s’envoler délicatement dans la salle, je partais sur un mix de morceaux jazzy-rock qui convenait parfaitement aux circonstances. Je laissais échapper mon chant d’une voix suave a la limite de l’indécence je me laissais couler littéralement dans les note que mes doigts caressaient sur les cheveux d’ébène de ma maitresse.  Il n’y avait plus que moi et ma musique, j’oubliais le temps d’un instant les lieux dans lesquel je me trouvais et pourquoi j’y étais. Je transpirais ma musique jusqu’au bout des ongles y agglomérant chaque part de mon être pour rendre ce tout harmonieux et envoutant. Je me laissais emporter comme ça tout le long de mon morceau ne remarquant pas un instant que la salle s’était tut. Le barman avait même arrêter d’essuyer son foutu verre surpris par l’impact que j’insuffler dans ce simple morceau.





Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
avatar
Messages : 1529
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
195/500  (195/500)
Berrys: 61.706.000 B

MessageSujet: Re: [FB -3 ans] Dramaturgie Gastronomique [ Feat: Hez]   Jeu 5 Juil - 20:21





Mauvais endroit, mauvais moment ?


- Ah ! Mince... bon, je vais suivre ton conseil alors. J'ai pas envie qu'il m'arrive une mésaventure... Je suis en vacances, moi...

En disant cela, il adopta une moue un peu soucieuse en plus d'une voix quelque peu enfantine sur les bords, tout en se frottant l'arrière du crâne... avant de reprendre une gorgée de Whisky qui contrastait particulièrement avec son apparence. De l'extérieur, Heziel n'avait rien du combattant qu'il était déjà à l'époque : il ressemblait, au final, à monsieur tout-le-monde. En peut-être encore plus banal, parfois. Aussi, cela avait tendance à le mettre dans la panade lorsque malgré tout le soin qu'il mettait à éviter les ennuis, ces derniers se présentaient à lui... combien de malandrins avaient-ils tenté de s'en prendre à ses économies, aux détours de ruelles un peu sombres ou désertes ? Combien d'escrocs aux ongles plus longs que les dents d'un monstre marin avaient tenté de lui extorquer son pécule contre des rêves en sucre ? Il ne comptait pas le nombre d'ennuis qu'avaient pu lui causer son air tout à fait ordinaire... mais il espérait bien pouvoir s'exonérer de cette dette universelle que le destin semblait aimer prélever de temps en temps, ce soir.

Lorsque le Goshuushou fila pour la scène, le futur forban n'y prêta pas plus attention que cela, de prime abord. Il était intéressant de voir un musicien se donner un peu sur les planches, aussi resta-t-il passif dans un premier temps... avant de se rendre compte qu'il suivait incroyablement bien le rythme. Complètement focalisé sur la musique, il cessa de regarder autour de lui, cessa de vérifier ce qu'on faisait dans son sillage, cessa d'être méticuleux. Comme si l'air de guitare joué par cette nouvelle connaissance faisait vibrer dans son âme de nouvelles ondes dont il n'avait pas encore conscience. Pourtant, il en avait vu, des spectacles musicaux... mais celui là clouait le bec de tous les autres, de loin.

Autour du brun, tandis que ce dernier était obnubilé par les riffs envoûtants, de nombreuses choses se tramaient. Entre les porcs avides de chair qui profitaient de leur dû grassement monnayé et les demoiselles qui se succédaient, se remplaçaient, sans jamais revenir une deuxième fois, il y avait de quoi être clairement inquiet. Pourtant, de son côté, le Coffe avait autre chose à penser : il était totalement pris dans le moment. Saisissant son verre jusque là posé sur le comptoir, ne vérifiant en aucun cas si quelqu'un y avait touché, il en sirota une grande gorgée. Peut-être que mère destinée serait clémente avec lui, cette fois... ou peut-être serait-il drogué ? Ça, seul le musicien jusque là inconnu saurait le dire : de son côté, le cuisinier n'avait aucune sorte de raison de prendre garde. Après tout, des endroits bizarres, il y en avait partout, pas vrai ? Il pouvait bien profiter de la musique avant d'aller chercher un autre lieu pour dormir !




HRP:
 

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 431
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
3/250  (3/250)
Berrys: 3.483.000 B

MessageSujet: Re: [FB -3 ans] Dramaturgie Gastronomique [ Feat: Hez]   Lun 20 Aoû - 0:15




Un père et son Fils !



 Ma mélodie prenait fin et tandis que j’observais la salle je ne pouvais que constater que ma mélodie n’avait décroché que quelque regard ébahis de certaines filles, tandis que les client profitais de ce court moment d’inattention pour assouvir de basse pulsion exercée par leur mains baladeuse.
Je tournais mon regard alors vers le comptoir pour voir l’homme que j’avais nouvellement rencontré, il semblait impressionner tandis qu’il commençait a porter son verre a ses lèvres. Je souriais de mon coté, je pouvais bien m’accordé un instant de paix musical, de liberté symphonique dans ce quotidien de traque qui était le miens. Je repensais alors à cette solitude qui était la mienne et je commençais a gratter délicatement sur les cordes. Les autres musiciens me laissèrent les diriger, suivant ma rythmique et ma mélodie je pris alors le chant.

Je déversais dans ce morceau tout ce que j’avais, trois ans, trois putain d’année a errait sur ces foutu mers et pourquoi ? Pour fuir un amour irréel et irréalisable ? Pour échappé a une situation qui me dépassait ? Ou encore pour assouvir une soif de vengeance grandissante qui me consumé ? Je développais ma mélodie autour de tout ce ressentiment, insufflant d’avantage dans ce morceau que dans le précédent j’en venais a me donner en spectacle, forçant sur les notes longue pour y ajouté une tournure quasi tragique je ne faisais pas attention a ce qui se passer autour de moi. Je laissais les quelque danseuse de ballet courir sur mes joues. Je m’enfonçais plus profondément dans ce flot émotionnel, me laissant transporter par la houle grandissante de ma tristesse qui dans un typhon vicieux nourrissait d’avantage cette rage et cette haine qui me ronger de plus en plus.
Je ne remarquais pas tout de suite ce qui pouvait se passé dans la salle et ce n’est qu’au dernier moment lorsque les ballerines eurent finit leurs opérette que je tirais les rideaux d’un simple revère de la main. Je pus alors constaté quelque regard surpris, voir choquer de certain tandis que je constatais par endroit que des bagarre avait éclaté pour s’arrêtais net. Ce qui me marqua un peu plus fut le mouvement au sein des clients, ce qui semblait être des videurs se diriger vers le comptoir et fixer le dénommé Heziel.


-----------------------



Durant le morceau précédent de Raki un homme était venu s’installer au comptoir, suffisamment proche du cuistot pour avoir accès a son verre mais pas trop prés non plus. L’homme d’un âge mur présentait de longs cheveux bruns, un faciès agréable et sympathique ainsi qu’une carrure proportionné à sa taille. Il ne semblait pas démesurément fort ni même sortir du lot, seul une lueur maligne dans son regard pouvait indiquer que le gaillard avait un esprit constamment en ébullition.

Gunther avait donc pris le temps de s’assoir, laissant le barman livide l’observer tandis que ses mains commençais à trembler autour du verre qu’il était entrain d’essuyais. Affichant un large sourire le trafiquant avait profité de l’inattention du jeune brun pour glisser un tranquillisant dans son verre. Rien de bien méchant, juste de quoi sonner la nouvelle connaissance de son fils, l’homme aurait un temps de réaction plus long et certainement une force de frappe diminuer mais cela arrangeait ses plan. Le père de Raki pris la parole lors de la fin du morceau signifiant ainsi sa présence au touriste :


« Le fiston progresse de jour en jour on dirait, Ziggler ce monsieur est a sec, remet lui la même chose ces pour moi. Faisons en sorte que ce jeune s’amuse autant que mon fils semble le faire…. »

Le Gunther n’avait pas eux le temps de finir sa phrase, il avait était interrompu par des bruit de fracas, des haussements de voix et des cris d’extase. Le barman qui s’avéré être le dénommé Ziggler servis les verres commandait en ne pipant un seul mot la sueur perlant en gouttes sur son front.  Gunther observa ce qui se passait, des hommes qui semblait être venu s’amuser ensemble se battait sans aucune raison apparente, des filles de joie s’adonner a des pulsions lascive sans avoir était payer et tout ça sans aucune raison. L’homme perçu alors la musique de son fils, il sourit de façon carnassière avant de s’enfiler son verre d’une traite et se disant que ce gamin qu’il n’avait pas eux sous son ailes commençait a dévoiler son potentiel. Le paternel souriait amèrement a présent, de ses trois enfants il n’avait eu la main mise que sur ses filles, leur inculquant une éducation radicalement différente, afin d’obtenir des outils efficace et complémentaire. Il comprenait amèrement que l’amour de sa vie lui avait caché l’outil qui lui ressemblait le plus, celui qui sans le savoir avait hérité de presque tout ce qui caractériser le trafiquant. Le Gunther observait son fils et attendant les dernière notes il avait réellement profité du morceau de son fils et lorsque les dernière note s’envolèrent, les comportements anormaux cessèrent,  il se tourna alors vers Ziggler et indiquant Héziel d’un signe de tête :

« Tu m’embarque ça, avec la dose que j’ai mit dans son verre tes videur devrait être capable de le géré sans difficulté. Avant d’en faire un de tes plats préféré, utilise le comme appâts pour chopper ce musicien d’un soir, je le veux vivant c’est bien compris ? Dernière choses Ziggler, j’observe ce gamin depuis plusieurs jours, et a voir comment il agit il t’a percé a jour, tu as intérêt a arrêter tes connerie dans MON affaire si tu ne veux pas faire un tour au congélateur. Si tu échoue je te broierais de mes propres mains. Le seul choix que je te laisse c’est la capture de ce jeune homme contre ta vie. C’est bien compris ?! »


Gunther s’était ensuite levé portant un cigare a ses lèvres il était alors sortis du moulin rouge ne prêtant même pas attention au videur qui commençaient à fondre sur le jeune cuistot




Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
avatar
Messages : 1529
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
195/500  (195/500)
Berrys: 61.706.000 B

MessageSujet: Re: [FB -3 ans] Dramaturgie Gastronomique [ Feat: Hez]   Mer 29 Aoû - 11:42





Mauvais endroit, mauvais moment ?


Il y avait quelque chose dans la musique de cet individu qui lui semblait flirter avec le surnaturel. Oh, bien sûr, Heziel était conscient que des talents existaient dans tous les domaines : il était assez expérimenté en cuisine pour savoir reconnaitre certaines réactions physiologiques qui n'étaient rendues possibles que par ses connaissances en la matière, alors pourquoi pas d'autres domaines ? Ici, tout semblait échelonné, jaugé, contrôlé à un point d'excellence : la façon dont Raki effleurait les cordes de sa guitare, la nostalgie et la peine dans sa voix alors qu'il se livrait à l'exercice, la posture de son corps face à son public captivé... tout, jusqu'à la manière qu'il avait de capter la lumière pour mieux mettre en valeur son morceau, était maîtrisé. Une prestation rare dont le noiraud comptait profiter jusqu'à la fin.

Une fois le morceau terminé, il fut attiré par une voix à son côté : un homme, sans doute plus vieux que lui, qui lui payait à nouveau un verre. Décidément, c'était sa soirée ! Il n'eut pas réellement le temps de répondre à son assertion, mais cru simplement comprendre qu'il était lié à une personne dans cette pièce par un lien de parenté, et qu'il avait d'une certaine façon de l'influence auprès de l'établissement puisqu'il appelait le barman par son prénom avec une familiarité sereine et un calme confiant. Une nouvelle musique reprit et Heziel se contenta de remercier de la tête son bienfaiteur du moment, s'étant assuré que ce verre-ci était bel et bien clean. Il se l'enfila tranquillement, attendant un moment propice pour manifester ses remerciements auprès de l'inconnu.

Malgré tout, il se sentit bientôt s'assoupir légèrement, mais parvint à lutter contre la sensation assez aisément. Il se désintéressa bientôt de l'individu l'ayant rincé quelques instants plus tôt, plus par divagation que par volonté, aussi ne remarqua-t-il pas son départ et ne capta-t-il rien de ses mots. Le voyage lui avait-il finalement prélevé un plus gros tribut que ce à quoi il s'attendait ? Non, il en doutait... il n'avait pas fait grand chose sur le navire, tout comme ses pérégrinations depuis son arrivée s'étaient résumées à un peu de marche. Il en fallait bien plus pour venir à bout de cet homme qui, à l'âge de dix ans à peine, s'entraînait déjà à soulever des rocs beaucoup plus gros que lui dans la forêt de Mormoilnoeud. Pourtant, il n'était pas assez alerte pour y prêter plus d'attention que cela. Il ne bailla pas, comme si ce mécanisme naturel refusait de s'activer, et se contenta de s'appuyer sur le comptoir... avant de finalement sentir une paluche épaisse et dure se saisir de son épaule.

- Toi, tu vas nous suivre.

Avant qu'il ne puisse protester, le baraqué jouant les gros bras le relever de son tabouret comme on se saisit d'un type ivre qu'on s'apprête à jeter dehors. Etonnamment, Heziel n'opposa pas de résistance : en réalité, il aurait voulu demander des explications, mais ne parvint qu'à bredouiller quelque chose. Il aurait voulu se défaire de cette poigne qui lui paraissait bien inconvenante et rustre, mais il se trouva incapable d'esquisser un geste assez vite. Finalement, il parvint à se détacher et fit quelques pas maladroits vers l'arrière. Il manqua de tomber, se rattrapant au comptoir. Sa tête lui tournait comme un carrousel fou et il se surprit à ne pas parvenir à formuler une pensée cohérente du premier coup.

- barrez vous... sinon je... vais vous en... coller une... oooh...

La drogue qu'on avait glissé dans son verre à son insu faisait désormais pleinement effet. Ses jambes semblaient prêtes à se dérober sous lui s'il ne faisait pas attention : en réalité, la seule raison de sa conscience encore relativement intacte résidait dans la nature surhumaine de son métabolisme. Le Coffe n'avait jamais été très affecté par les somnifères ou les tranquillisants : pas ceux du commun, en tout cas. L'idée d'être désormais soumis à quelque chose de similaire traversa son esprit embrumé tandis qu'il se rappelait des paroles du Goshuushou, comme un boomerang lui revenant en mémoire.

"... et méfie toi de ce que ce pompeux barman pourrait mettre dans ton verre."

Merde. S'était-il joué de lui ? Après tout, n'était-il pas le fils du type qui lui avait commandé un verre en dernier ? L'avait-il prévenu ironiquement, par moquerie, s'attendant à un résultat de cette envergure ? Non... le dernier verre était lavé de tout soupçon. À moins que l'alcool de base fut altéré par un produit quelconque ? Ou peut-être était-ce dès son entrée Il n'eut pas réellement le temps d'y réfléchir plus avant.

- Ah bon ? Ahah, regarde le, Franck. Il tient à peine debout. Bah alors ? Viens-y donc ?

Amusé par la réaction de son vis-à-vis, l'un des deux videur tendit la joue, l'indiquant de son doigt comme s'il attendait que le cuistancier tente bêtement sa chance : et c'est exactement ce qu'il fit. Courroucé, inquiet et désireux de ce sortir de ce pétrin au plus vite, Heziel ne loupa pas l'invitation et arma son bras dans un mouvement assez hasardeux qui fit ricaner ses deux détracteurs. Lorsque son poing s'enfonça dans la joue de l'homme trop en confiance en faisant craquer sa machoire, les rires laissèrent place à l'incrédulité. L'agent de sécurité mal famé se retrouva le cul à terre, complètement sonné, sans doute avec quelques dents en moins et une mâchoire fracturée. Il pouvait cependant s'estimer heureux : le brun n'avait pas lésiné sur les moyens et la force qui aurait du le propulser dans la pièce avait été amenuisée au point de simplement le déséquilibrer en attaquant l'os.

- Bill ! Putain, la drogue a pas encore fait effet ?

Envoyant ses phalanges en direction du nez de Heziel, il le toucha en plein visage et l'envoya paitre un petit mètre plus loin, avant qu'il ne commence à se relever. Son esprit était pris dans une toupie furieuse et il lui était bien difficile de comprendre ce qu'il se passait avec assez de vitesse pour réagir promptement : pire encore, il semblait désormais ne plus pouvoir faire usage de sa force irrationnelle comme auparavant. S'il se retrouvait submergé, il serait vaincu aisément. De son côté, le videur restait circonspect, tout en s'apprêtant désormais à rouer le Coffe de coup pour en terminer. Il s'en était pris à un agent de sécurité et il avait donc toute latitude pour le faire : de plus, avec une dose pareille d'anesthésiant dans les veines et une telle force, il n'avait pas envie de lui laisser l'occasion d'évacuer la drogue pour tester son véritable calibre.




HRP:
 

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 431
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
3/250  (3/250)
Berrys: 3.483.000 B

MessageSujet: Re: [FB -3 ans] Dramaturgie Gastronomique [ Feat: Hez]   Sam 1 Sep - 0:25




Diversion !




Je pouvais voir la scène qui se dérouler au bar. Deux lourdauds s’en prenaient au brun que j’avais rencontré plus tôt. Je ne pouvais m’empêchais de sourire tandis qu’un des videurs trop sur de lui se fit envoyer au sol sans le moindre ménagement. Je pris le temps de m’allumais une cigarette tout en observant le reste de la salle. D’autre videurs commençaient a se diriger vers le bar, le Barman avait disparut et tandis que les pions de l’adversaire commençais a avancer pour prendre position je vit le videur s’approcher du cuistot pour le rouer de coup.

Je laissais doucement ma fumer s’échapper de mes lèvres, tandis qu’il commençait a armer son bras pour donner plus d’impact a ses coups je m’élançais, commençant une course semi aérienne je m’élançais de la scène pour parcourir la distance entre celle-ci et le comptoir, sautant de table en table. Une mélodie rock se déployant aux confins de mon esprit avec pour rythmique un tambour cardiaque battant la cadence de façon régulière. Je profitais de cette course pour accroitre ma vitesse. J’arrivais enfin au niveau de la dernière table au moment ou le poing s’élançait en direction d’un Héziel à moitié sonné, d’un coup de pied je renversais la table sur la tranche pour la projeter d’une reprise de volé droit sur le videur. J’avais transférer toute ma vitesse dans ce coup qui projeta la table sur le malheureux au moment ou il allait frapper. La table de mauvaise facture se fracassa en entrant en contact avec le lascar qui alla se rétamer sur le comptoir renversant quelque verre au passage.

Je me réceptionnais devant le noiraud lui adressant un large sourire en rallumant ma cigarette d’une main et lui tendant l’autre pour l’aider à se relever.  J’inspirer un peu sur ma cancéreuse, avant de lui dire d’un ton taquin :


« Je t’avais pourtant dit de faire gaffe à ton verre non ? Si ça t’intéresse on a une bonne dizaine de videur qui vont nous fondre dessus d’un instant a l’autre. Je ne sais pas ce que t’as fait mais  ça n’arrange pas mes affaires. Enfin on va faire avec… »


Je réfléchissais à toute allure tandis que je voyais les videurs commencer à nous encercler. Je pouvais sentir également au fond de mes entrailles la bête vengeresse qui me gangrené prendre un malin plaisir au vue de la situation. Elle ne demandait qu’a se déchainer et quoi de mieux que cette situation ? Non il me fallait une autre alternative, je regardais autour de moi. Les clients commençais à se faire la malle laissant des filles la mines frustrer en plan. Et dire que tout ce beau monde nous adressait des regards mauvais. Il n’y avait vraiment aucune justice, enfin grâce a mon intervention j’avais réussi a attirer l’attention sur moi, il ne manquer plus qu’un coup de pouce a tout ça pour faire exploser la poudrière. Je souris un peu plus a mon acolyte d’un soir, je poussais vers lui quelque esquille de bois qu’avait engendré l’éclatement du mobilier que j’avais balancé. Je lui murmurais alors d’un ton calme serein et compatissant :

« … Désolé pour tes congés l’ami, mais la j’ai besoin que tu fasses un minimum, je vais attirer l’attention de ces gros tas, fait ce que tu veux, lance les bout de bois, cogne les, peut importe du moment qu’on en allonge un maximum. »

Je me tournais alors vers le cercle qui se resserrait autour de nous, une lueur folle s’allumant au fur et a mesure dans mon regard je m’approchais du corps allonger au sol d’un des videurs, et calmement je lui crachais dessus avant de prendre le temps d’écraser ma cigarette sur l’homme allonger au sol. Pendant tout mon petit manège je faisait exprès de regarder a tour de role les lascars droit dans les yeux. Ce n’est que lorsque l’odeur de viande brulé et qu’un léger grognement de douleur me parvint aux oreilles que tout commença. Ils étaient coordonné et avait l’habitude de travailler ensemble. En revanche manœuvrer une personne habituer au combat de bar et dans un environnement  bonder de mobilier en tout genre les handicaper a priori. Je laissais le premier fondre sur moi, me décalant de quelque pas pour le laissait passer et continuer sa course, je poursuivait mon mouvement en me courbant en arrière, laissant passer un poing gros comme une brique au dessus de mon abdomen je me réceptionnais en plaquant mes main sur une table pour envoyer dans la continuité du mouvement un coup de pied qui fit décoller mon agresseur. Une fois sur la table j’adressais un sourire narquoi au huit homme qui me regardais de façon haineuse :

« C’est tout les filles, vos putes on plus de couilles on dirait, vous devriez prendre leur tenu de gala, surtout toi avec un méchant strabisme, ton p’tit cul devrais plaire a plus d’un ! »

Je  les avais définitivement enragés, il commencèrent a se jeter sur moi, me laissant pour seul option de me cantonner aux esquives acrobatique, enchainant grand écart, saut carpé et salto pour passer entre les mailles de ce filet musculeux, je me réconfortais en espérant qu’Heziel ne mettrait pas trop de temps pour éliminer le tranquillisant.




Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB -3 ans] Dramaturgie Gastronomique [ Feat: Hez]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB -3 ans] Dramaturgie Gastronomique [ Feat: Hez]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Larousse gastronomique
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue-