Partagez | 
 

 La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 442

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Mer 04 Avr 2018, 14:04



Scientifique Turing Isaac.

-Si vous ne forcez pas trop, vous serez largement en mesure d'aller rendre visite à monsieur Thalassa sous peu de temps !

Les dires d'Isaac s'adressaient à l'ensemble des gradés de la marine qui, tout juste revenus de Mars, avaient eu la chance de passer entre ses mains expertes. Shang et les infirmiers avaient pu ramener tout ce beau monde auprès de la Section Scientifique où ils avaient promptement été pris en charge. Fort heureusement, grâce au professionnalisme de cette institution performante, ils n'auraient que peu de séquelles de leurs affrontements respectifs, ou seulement sur un terme relativement court. Les deux personnes dont les états étaient les plus préoccupants, à savoir Logan et Ghetis, auraient tôt fait de recouvrer leurs aptitudes et leurs compétences en temps et en heure... D'autant plus que la gigantesque Ville Sainte pouvait parfaitement les accueillir durant ce laps de temps, afin de leur permettre une convalescence aussi fructueuse que possible. Après tout, ce n'était pas tous les jours qu'on pouvait avoir la chance d'être surveillé par des membres de la Section en personne : ils comptaient parmi le personnel le plus qualifié du Gouvernement Mondial et il n'y avait pas de médecins plus efficaces pour venir à bout des maux qui feraient souffrir les agents de la marine meurtris. Dans tous les cas, le fait de les prendre tous en charge de leurs donner de quoi se requinquer quelque peu, aussi bien en terme de nourriture que d'eau, avait pris un certain temps. Plusieurs heures s'étaient écoulées depuis l'effondrement du quartier général de Mars et la nouvelle de la mort de son principal chef... Kokuwo Makui n'était plus, et avec lui venait de disparaître l'un des plus grands affronts que la marine ait eu à endurer ces derniers mois. Laisser des traîtres d'un tel prestige agir selon leur bon vouloir n'était pas vraiment bon pour leur réputation, même si le Cipher Pol 8 s'évertuait à gommer ce type d'imperfections. En tout cas il allait sans dire qu'ici, à la Cité des Nobles Célestes, personne n'aurait l'idée sotte de regretter ce félon imbu de lui-même et bouffi d'orgueil...

Tandis qu'Isaac rangeait son matériel et que la plupart de ses assistants s'en retournaient remplir leurs tâches quotidiennes, une porte de la salle d'opération s'ouvrit, dévoilant une silhouette modeste et souriante qui ne manqua pas de décliner son identité en se mettant momentanément au garde-à-vous, et en envoyant à Taito un sourire chaleureux, reconnaissant de vue le vice-amiral qu'il avait déjà pu croiser par le passé.


Membre de la Garde de Mariejoa Tokioki Nashiba.

-Messieurs, l'Étoile Thalassa m'envoie vous escorter jusqu'à son bureau. Êtes-vous en état de marche ?

Si les gradés acquiesçaient, Nashiba ne perdrait pas une seconde supplémentaire et leur indiquerait la marche à suivre, ne manquant pas ni de courtoisie, ni d'exemplarité. Son travail nécessitait une certaine tenue, c'était évident, et c'était un exercice auquel il se livrait d'autant plus volontiers qu'il ne méprisait aucunement les soldats de la Marine. Au contraire, il éprouvait à leur encontre une certaine fierté, voire une admiration dans les cas les plus glorieux et pour ceux des membres de l'amirauté qui étaient auréolés d'énormément de prestige. C'était notamment le cas de Ghetis et de Taito, et il ne manqua guère de le souligner pour rendre le trajet un brin moins long et lassant, se révélant au final sous le jour d'un compagnon de chemin plutôt léger et souriant.

-J'ai rarement vu monsieur Thalassa d'aussi bonne humeur. Il conversait avec l'ancienne vice-amirale et le chevalier, lorsque je suis parti. Je pense qu'ils y sont toujours.

Dans tous les cas, leurs pas ne manqueraient pas de les mener jusqu'aux abords du gigantesque château où les membres de cette équipe de choc avaient déjà pu mettre les pieds : c'étaient ici que vivaient et officiaient les Cinq Étoiles, ces figures éminentes et sages qui rythmaient l'existence du Gouvernement Mondial tout entier. A l'entrée de cette bâtisse mémorable et gargantuesque se dressaient évidemment les silhouettes habituelles des gardes en faction, mais aussi un homme surmonté d'une chevelure blanchâtre qui ne manqua pas de s'approcher d'eux pour les saluer chaleureusement, allant même jusqu'à leur serrer la main tour-à-tour pour leur signifier sa sympathie.


Thalassa Vang.

-Je crains que cette fois-ci, Liang et Ning ne soient pas présents pour converser avec vous. Ils vous adressent leurs salutations. Mais venez, ne perdons pas davantage de temps : mon père nous attend déjà.

Ne restait plus qu'à se mettre en route pour finalement déboucher sur le majestueux bureau de l'Étoile qui l'était certainement tout autant : il allait sans dire que les discussions à venir auraient une importance capitale quant aux carrières des quatre agents de la justice qui y avaient été conviés...



En gros, c'est court, mais ça sert d'amorce.
Vous avez été pris en charge par Isaac et d'autres scientifiques qui vous ont soigné. Vous avez eu le temps de vous reposer mais aussi de manger et de boire un peu. Vous pouvez tous marcher, avec des béquilles dans le pire des cas pour Ghetis histoire de ménager ses jambes, et Logan a normalement repris conscience. Du coup, Nashiba vient vous chercher puis, finalement, vous êtes également escortés par Vang à l'entrée du château !

Il n'y a pas de délai. Je mets le même turn order que pour l'event mais à vous de vous organiser, vous savez comment ça marche depuis le temps Wink
Ghetis - Logan - Taito - Caligula.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1779
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
530/750  (530/750)
Berrys: 8.898.252.528 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Jeu 05 Avr 2018, 04:30

Futur Amiral

Ore Wa Kurohebi Da !





Le combat face au Kokuwo n’avait pas été de tout repos pour le brun. Il dut faire appel à plus de ressources que nécessaire à cause de la grande versatilité de son adversaire, chose qu’il n’avait plus vécu depuis son affrontement avec Akainu. Cela déplaisait même au vice-amiral, ce dernier trouvant cela un brin ridicule pour lui qui convoitait le poste d’Amiral.

Si un ancien vice-amiral parvenait à le briser de la sorte, il n’était clairement pas prêt pour la suite. Peut-être que l’homme se jugeait trop durement, mais cela lui permettait de repousser ses limites encore et toujours. De ce fait, il se mit en tête de reprendre son entrainement plus sérieusement, jugeant qu’il se reposait sur ses lauriers depuis sa reprise active dans l’amirauté. Il se confortait un peu trop dans son niveau actuel et cela ne suffirait pas à vaincre certains ennemis. De ce fait, il souhaitait reprendre l’entrainement de façon musclée.

Cependant, son corps ne suffirait pas à porter seul ses projets, Ghetis l’avait compris à Bilca. Voir Caligula et Atsu à terre lui servi de leçon. Après tout, il avait plongé dans le piège de Mars uniquement pour écarter les Décimas de Bilca et ainsi sauver ses coéquipiers. De ce fait il lui fallait plus de bras armés, plus d’hommes forts, plus de moyens, bref, plus d’effectif.

Etre à Marijoa sonnait alors comme une aubaine pour le Kurohebi. Il possédait plusieurs cartes à poser face au Thalassa sénior pour son plus grand plaisir. Aujourd’hui il allait imposer La Couronne, mais aussi sa place dans l’amirauté.

De ce fait, lorsque lui fut proposé une paire de béquille l’homme pouffa de rire et se contenta d’une phrase claire.

- Je doute que le Gouvernement souhaite voir un homme affaiblit se tenir face à un de ses membres les plus éminents.

N’ayant plus de haut ou d’armure depuis la bataille sur Mars, l’Archer demanda un haut manche longue ébène comme il avait l’habitude d’en mettre et glissa son manteau sur ses épaules. Son gunbai rendu à l’apparence d’un oiseau trônait sagement sur son épaule gauche.

* Il va tout de même falloir que je marche tranquillement si je ne veux pas prendre de risque je suppose… Akainu ne m’avait pas laissé de blessures aussi sévères.*

Bien entendu sous ses habits le brun était couvert de bandelettes sans aucun doute, mais cela n’était que d’une importance moyenne. D’ici un jour ou deux il serait en pleine forme et pourrait encore affronter un « Makui ».

C’est après cette séance de soin que le serpent se joignit à ses camarades en direction du grand bâtiment où ils rencontrèrent le membre du Gorosei pour la première fois. Ils furent encore une fois par un membre de La Garde de Marijoa qui semblait enclin à discuter, phrase à la classe Ghetis rétorqua.

- Haha.. J’espère qu’il gardera le sourire quand j’entamerai le dialogue. Son ton tout à fait amusé par la situation.

En quelques pas ils arrivèrent à la rencontre d’un des Thalassas, un autre accompagnateur sans doute. Il y avait tellement de Thalassa dans cet endroit qu’une question turlupina le Kurohebi, ou plutôt deux questions.

- Excusez-mon impudence Vang.. Mais deux questions me taraudent.

Il marqua un léger arrêt et reprit.

- Je me demandais si la famille Thalassa était aussi étendue qu’elle y paraissait ou est-ce dû au fait que vous soyez tous concentrés à Marijoa ? Et la deuxième est plus d’ordre personnel, par amour du combat je suppose. Êtes-vous tous rôdés à l’art du combat ?

En effet, tous les Thalassa rencontrés jusqu’à présent avaient l’air d’être de puissants guerriers n’ayant rien à envié aux autres soldats du Gouvernement, Marine, Cipher Pol et AOI confondus.

- De vous se dégage une force qui me pousse à me demander si certains d’entre vous faisaient jadis partie d’autres instances du Gouvernement, comme la Marine par exemple.

Ghetis gardait un ton respectueux et parlait calmement, il ne souhaitait pas paraître insolent, tout simplement car les réponses à ses questions l’intéressaient bien plus que le Vairon ne le laissait paraître.



DEV NERD GIRL



technique,pnjisations etc:
 
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

avatar
Messages : 327
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
139/250  (139/250)
Berrys: 2.876.966.000 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Sam 07 Avr 2018, 01:34



La guerre ne meurt jamais.






Des voix résonnent autour de moi me tirant d’un sommeil profond. Ma tête me fait un mal de chien mais la réelle douleur vient de mon torse la ou je me suis fait perforer un peu plus tôt. Un masque à oxygène est posé sur mon visage aidant ma respiration facilitant le travail de mes poumons endoloris. C’est un triste constat de l’affrontement. C’est bien la première fois que je m’essaye réellement au combat et, une chose est sure, ça ne me réussit pas le moins du monde ! Quoi qu’il en soit, je finis par ouvrir les yeux. De grosses lumières blanches d’hôpital m’aveuglent. Des bandages couvrent la majeure partie de mon corps et des plaques rigides gardent mon torse immobile pour éviter de réouvrir la plaie. Le travail est bien fait, signature des médecins de Marijoa.

Un scientifique ne tarde pas à nous informer que nous sommes attendu une nouvelle fois par le Thalassa lui-même. Ça risque de devenir une habitude cette histoire mais dans le fond tant mieux pour nous. Rien que l’idée de marcher jusque-là me fait mal d’avance. Obligé de bouger, je retire le masque qui me couvre le visage pour me redresser avec difficulté. Tout le monde est présent en plus de la garde royale, déjà désireuse de nous escorter. Marcher seul risque d’être un problème mais je préfère ne pas trainer ici encore d’avantage. Je me retourne donc en direction de Caligula pour lui formuler une gentille demande le plus poliment du monde.

« Arrête un peu de me regarder comme ça et donne-moi plutôt un coup de main… Stupide reptile ! »

Avec Caligula, nous avons l’habitude de nous appeler avec ce genre de petit surnoms affectueux. Cependant, ça ne trahit en réalité qu’un profond respect de l’un envers l’autre. Et puis, je sais commet-il fonctionne ; je vais probablement avoir droit à une réplique cinglante ou quoi mais il m’aidera. Il a beau afficher cette façade agressive, Caligula a le coeur sur la main. Une fois aidé du Shandia, nous nous mettons en route. Ghetis s’adresse directement à Vang alors que je me contente d’une simple salutation polie. Après tout je me fiche éperdument de l’arbre généalogique ou des compétences de celui-ci.

Pour l’instant, je fais profil bas. Je me contente de suivre le mouvement en tentant de marcher de par moi-même pour diminuer la contribution de Caligula mais c’est encore trop douloureux. Après tout je n’ai pas à avoir honte de ces blessures. Elles représentent une bonne leçon et la cicatrice dans ma poitrine restera là pour me le rappeler.

Quoi qu’il en soit, sans perdre plus de temps, je pénètre dans l’antre des Thalassa après qu’on nous y ait invité.






Résumé et techniques utilisées :
 
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 493
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
47/350  (47/350)
Berrys: 115.532.000 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Sam 07 Avr 2018, 02:20

Réunion


La bataille terminée, après l’effort le réconfort... Et quel réconfort. Mes grognements se faisaient multiples à cause des soins qui m’avaient pas fait totalement du bien. J’avais malmené mon corps avouons le. Combattre en étant blessé n’est pas une chose à faire, mais en un sens dans la situation qu’était Mars, s’était nécessaire. Si je n’avais pas combattu jusqu’au bout, qui sait ce qui se serait passé... Je ne préférais pas y penser, pensant fortement à Violet. Elle n’était pas là à mon grand regret, mais serait à mes côtés d’ici quelques jours.

Comparé à mon homologue Vice-Amiral, je n’avais pas une proposition pour avoir des béquilles. Simplement des bandeaux et un conseil comme quoi je ne devrais pas faire de mouvements trop brusques. Malheureusement, têtu comme je suis, je ne pouvais m’empêcher d’en faire un accidentellement et la réaction était immédiate et cela s’entendit dans des couloirs.

“ Bordel de .... “

M’étirant tant bien que mal, j’avais presque mal rien qu’en entendant mes os craquer au niveau des articulations. Note à moi-même : éviter ce genre de “ jeu “ à l’avenir. Loin d’imaginer que mes prochaines aventures seraient d’autant plus violentes, je me devais d’être prêt pour la prochaine réunion. Une étoile voulait de nouveau converser avec nous, sans doute pour nous féliciter. Pas question d’être pas présentable alors pour l’occasion donc, je cachais mes bandeaux sous des habits immaculés et une veste avec marqué clairement dessus le grade de Vice-Amiral dont je jouissais.

Moi et mes collègues étions pris en charge pour aller vers le lieu de rendez-vous et je me faisais plutôt calme pour une fois. En effet, certains pourraient peut-être affirmer que j’ai été utile, mais à mes yeux je n’ai pas brillé comme j’aurais pu le faire comme autrefois. Mes blessures témoignaient cela à mes yeux. Mais qui sait si le point de vue d’autrui n’est pas différent.

Le garde qui servait d’escorte nous fit une remarque plutôt rassurante. Le Thalassa était de bonne humeur ? Tant mieux... Marchant en douceur aux côté de l’escargot Archer, je vins à soupirer de lassitude adressant quelques mots plus sous forme de commentaire qu’autre chose.

“ ... Ils nous ont pas ménagés... ... Vous allez mieux ?“

Une fois tous devant le château, je m’étonnais non pas de la présence de Vang, mais bel et bien de son action. Il nous saluait avec une poignée de main virile qui faisait chaud au coeur. Ce n’est pas tout les jours qu’un des rejetons d’une des cinq étoiles nous serre la main ou daigne nous “ considérer “ de la sorte. Affichant une mine surprise pendant un moment, j’en revenais à mon mutisme total depuis mon retour attendant de voir ce que l’imposant Thalassa étoilé allait nous dire. Ce rapport promettait d’être riche en informations.


Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 412
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
42/350  (42/350)
Berrys: 4.551.509.498 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Sam 07 Avr 2018, 13:34



La guerre ne meurt jamais
Le combat contre Jorgen n’avait surement pas été le plus féroce de tout mars, mais les idéaux et les principes mis en valeur dans celui-ci avait su le rendre d’autant plus intéressant et palpitant pour le zoan. Bien que ce dernier partait au départ d’une « stupide » querelle, à travers cet affrontement le shandia avait pu créer un certain lien avec son adversaire quitte à finalement lui laisser décider de son propre avenir.

S’il voulait à tout pris rallié l’épéiste à sa cause, Caligula n’avait qu’à lui proposer Impel Down ou La Couronne…mais il ne voulait pas forcer le Nebula à intégrer son équipage. Et quant à leur match revanche, son opposant lui avait promis une future rencontre le plus tôt possible. Cependant cette fois-là, le combat se finirait à coup sûr par la défaite totale d’un des deux guerriers.

Pour l’instant, Caligula se retrouvait avec tous les marines de mars présents dans sa salle et les voir en assez bonne santé s’avérait réjouissant. Si le jeune contre-amiral n’avait écopé que d’une blessure majeure, ayant d’ailleurs assez bien cicatrisé grâce à sa technique de mue et aux soins conférés en ces lieux, Ghetis et Logan avaient été les plus gravement blessés du à la puissance de son adversaire pour l’un, et le manque d’expérience au combat pour l’autre…cet autre qui se permettait par ailleurs d’exiger de l’aide envers son coéquipier de toujours pour marcher sans grandes difficultés.

- Hmph…si tu ne pouvais pas te battre contre Galaad tu n’avais qu’à me le refiler…abruti de colonel !
Bien qu’il répondît assez sèchement à son rival, le shandia ne tarda pas à passer le bras du Seyfriend sur ses épaules lui permettant ainsi de marcher avec beaucoup plus de facilités. Il était surement le plus apte à lui venir en aide. Et puis bien qu’il venait de dire le contraire, Logan avait su lui offrir un merveilleux combat en écartant Galaad de celui-ci.

Une fois ceci fait, comme tous les autres Caligula suivit le mouvement en direction de l’étoile Thalassa. Juste à quelques mètres du domaine Thalassa, il en profita pour lâcher quelques mots au marines ici présents avec un certain ton d’ironie puisqu’en réalité…ceux-ci étaient plus ou moins destinés à sa propre personne.

- Eh les mecs! Votre comportement de la dernière fois laissait à désirer...agissez mieux aujourd’hui si vous ne voulez pas vous faire châtier ! Iahahahahaha


Résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 442

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Lun 09 Avr 2018, 11:51




Thalassa Vang et Membre de la Garde de Mariejoa Tokioki Nashiba.
Le chemin jusqu'au bureau de Yang était assez long, comme on pouvait s'y attendre dans un tel dédale majestueux et grandiose : tout ici semblait être démesuré. Vang lui-même, qui avait pourtant passé le plus clair de ses dernières années à arpenter les couloirs, se perdait parfois de temps à autres en manquant un embranchement ou en essayant d'en découvrir un peu plus sur ce que pouvaient abriter les entrailles de cette bâtisse titanesque construite au sommet de Red Line. Néanmoins, pour se rendre jusqu'au bureau de son père, la piste à suivre était comme inscrite au fer rouge dans son océan de pensées : tant et si bien qu'il mena le groupe bon train, prenant toutefois la peine d'adapter son allure à celle des blessés qui venaient de se tirer de Mars, non sans séquelles. Lorsque les questions de Ghetis se succédèrent à son égard, il demeura silencieux, comme plongé en pleine réflexion, pendant quelques instants avant d'enfin daigner répondre aux interrogations du vice-amiral, non sans demeuré braquer sur son objectif : il prit donc la parole tout en continuant à progresser posément, posant machinalement une main sur le pommeau du katana qui trônait à sa taille.

-Nous sommes actuellement quatorze membres des Thalassa au service de Mariejoa, en exceptant mon paternel. Enfin... Si c'est on compte le fils du frère aîné de Shang, qui n'est encore qu'un enfant. Mais nous sommes tous rompus à l'art du combat, effectivement. Et nous disposons également d'alliés compétents, comme vous avez pu le constater sur Olandaina.

On disait de la famille Thalassa qu'ils étaient ni plus ni moins que l'équivalent de la flotte d'un Yonkou, si l'on considérait leurs alliances parfois saugrenues et tentaculaires. Bien sûr, Yang n'était plus suffisamment brillant combattant pour tenter de tenir tête à l'un des Empereurs sur le champ de bataille, mais il n'avait jamais vraiment eu besoin d'exceller à ce titre pour progresser comme il avait pu le faire : il était doté d'un esprit acéré et d'une clairvoyance rare, lesquels avaient pu lui permettre de gravir les échelons sans peine. Ses fils, quant à eux, figuraient sans peine parmi les plus puissants combattants du Monde actuel et offraient au Gouvernement Mondial un atout brut considérable. Vang lui-même, qui n'était pourtant pas le plus talentueux de la famille, possédait suffisamment de ressources pour pouvoir se dresser sur la route d'un bon Nebula sans jamais craindre pour sa propre survie... Nashiba, de son côté, écoutait patiemment et docilement sans pour autant qu'une question tenace ne quitte son esprit. A quoi servait-il, au juste, considérant tout cela ? Aucun hypothétique intrus n'aurait été susceptible d'inquiéter le contingent actuel... Déterminé cependant à mener sa mission à son terme, il demeura au niveau dudit groupe tandis que Vang jetait un coup d’œil à Ghetis en lui offrait une réponse quant à sa seconde volée d'interrogations.

-Mon père a été Directeur du Cipher Pol 2 avant d'être nommé Etoile. C'était il y a une quinzaine d'années. Liang, Ning et les autres étaient encore trop jeunes et n'ont jamais eu le temps de s’enrôler. Mais mes frères et moi-même avons bel et bien servi le Gouvernement Mondial d'une manière plus... Orthodoxe. J'étais vice-amiral de la marine, à l'époque.

Une révélation qui pourrait surprendre les gradés qui se trouvaient à ses côtés, mais qu'ils pourraient étayer de détails en faisant quelques recherches. A cette époque, le nom Thalassa était extrêmement répandu dans la majorité des affaires ayant court : Mohero avait même dit de Vang et de ses frères qu'ils pourraient finir par occuper les trois sièges de l'amirauté simultanément s'ils continuaient à persévérer de la sorte. Finalement, leur chemin avait dévié de cette course à l'amirauté, mais ça n'était pas fondamentalement une mauvaise chose en soi : Vang, s'il était un épéiste efficace, avait été ravi de lever un peu le pied pour s'intéresser aux affaires politiciennes et diplomatiques où il excellait davantage encore. Ses frères, quant à eux, n'avaient jamais réellement eu la prétention de trôner sur l'armée régulière du Gouvernement Mondial, même s'ils en avaient assurément les compétences : ils avaient permis à la nouvelle ère de se faire remarquer d'autant plus aisément en prenant leur retraite prématurée...
Finalement, leur progression fut bientôt interrompue par l'apparition d'une porte qu'ils connaissaient déjà tous : celle qui menait au bureau de Yang. Si le fils l'ouvrit sans hésiter, et si il s'y engouffra avec conviction, le reste de la petite bande put bientôt se rendre compte du fait qu'il était vide : en revanche, des voix émanaient de la pièce adjacente, celle-là même où ils avaient pu se réunir la fois précédente. L'épéiste prit à nouveau la parole et guida les marines jusqu'à la salle de réunion en question, profitant de l'occasion pour congédier Nashiba qui prit la tangente après un bref signe de la tête formel et poli.

-Suivez-moi. Nashiba, vous pouvez retourner vaquer à vos occupations. Merci.


Thalassa Yang, membre des Cinq Étoiles, et Thalassa Shang.

-Ah. Messieurs. Prenez place, je vous en prie.

Yang avait redressé son auguste regard jusqu'aux visages qui apparaissaient dans l'encadrure de la porte en affichant un sourire bienveillant et chaleureux. Il était heureux de voir qu'ils semblaient tous être en bonne forme, mais il valait mieux passer sans plus tarder aux choses sérieuses : ils avaient potentiellement tous grand besoin de repos. Tandis que Vang prenait place à sa droite et que Shang, à sa gauche, accueillait la petite troupe d'un bref signe de la tête, deux autres silhouettes purent être reconnues, positionnées en face des Thalassa : Galaad et Sonia qui se tournèrent tout deux pour fixer l'arrivée de leurs anciens ennemis avant de se concentrer à nouveau sur la discussion qu'ils menaient apparemment jusque-là avec l'Étoile. Yang décida toutefois d'y couper court, levant simplement une main pour intimer le silence au chevalier qui, docilement, se renfrogna quelque peu dans son siège en croisant les bras. Les deux épéistes manipulés par Mars semblaient être en pleine forme, pour le coup : ils étaient d'ores et déjà prêts à repartir en mission.

-Je vais faire en sorte d'être concis pour vous permettre de jouir du repos que vous méritez. Pardonnez mon manque de considérations pour les banalités d'usage, mais nous savons très bien que c'est une perte de temps... Pas vrai ?

Le vieil homme sage et altier posa un regard amusé sur Ghetis, dont il avait d'impeccables souvenirs vis-à-vis de sa dernière visite et de ses prises de positions affirmées et convaincues. Les autres têtes d'affiche de la Marine regroupées ici n'étaient pas beaucoup plus discrètes que le vice-amiral, d'ailleurs : ils possédaient tous un caractère bien trempés, et les futilités cordiales et polies n'auraient été ni plus ni moins qu'un moyen de venir à bout de leur patience. Chose que l'ancêtre prestigieux ne désirait pas véritablement... Ainsi donc, sans perdre plus de temps, il posa une seule et unique question à ses invités, précédée néanmoins de quelques précisions bienvenues.

-Shang a payé sa dette en vous tirant de Mars et en vous apportant des soins nécessaires à temps. Malheureusement, il semble que les Thalassa aient encore besoin de vous... J'ai une proposition à vous faire. Accepteriez-vous de l'entendre ?



Ghet > Vis-à-vis de tes blessures tu peux effectivement marcher/tenir debout sans aide extérieure mais ça allongera ta période de convalescence (logique ^^) Ça durera pas deux/trois jours comme tu l'entends dans ta narration, par contre, mais bien plus. Ça dépendra de ce que tu fais notamment au cours de ce RP ! (Bon là normalement vous vous asseyez =X)

Vang répond aux questions, Yang vous souhaite la bienvenue. Ah, y a des petits gâteaux et du thé sur la table, si vous voulez. Ils sont très bons.

Il n'y a pas de délai. Je mets le même turn order que pour l'event mais à vous de vous organiser, vous savez comment ça marche depuis le temps Wink
Ghetis - Logan - Taito - Caligula.
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

avatar
Messages : 327
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
139/250  (139/250)
Berrys: 2.876.966.000 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Jeu 12 Avr 2018, 01:06



La guerre ne meurt jamais.






Pendant que je marche, aidé de Caligula, j’en apprends un peu plus sur l’histoire des Thalassas. Si j’écoute c’est simplement parce que la discussion se déroule juste à côté de moi. En réalité, je m’en fiche. Quoi qu’il en soit, très vite, nous pénétrons dans le bureau de l’étoile. Shang, le petit fils prodige, est la, tout comme Galaad. Je me laisse aller à un étrange regard dans sa direction. Je ne sais pas ce qu’il peut bien penser de moi à l’heure actuelle mais, encore une fois, ça m’importe peu. Je me contente d’un sourire en coin énigmatique et indéfinissable qui ne laisse rien transparaitre de ce qui me passe par la tête. Après une salutation polie à l’égard des personnes présentes, et plus particulièrement Yang, je me permets un repos mérité dans un des larges fauteuils. Mon état ne me permet pas de rester debout très longtemps sans me fatiguer ou que ce soit douloureux.

Fort heureusement, il décide de nous épargner toutes les cérémonies inutiles dont Marijoa a le secret. Tous les gens présents ici sont des hommes d’actions. Perdre du temps en paperasse n’a pas le moindre intérêt. Il se laisse cependant aller a un petit détour nous demandant si nous acceptons d’entendre sa proposition. Il n’est peut-être pas aussi vif d’esprit qu’il y parait. C’est absolument évident que nous allons l’écouter… Aucun marine avec un minimum d’ambition aurait refusé de prêter une oreille attentive à une étoile du monde. Qui plus est, je suis désireux de savoir si c’est le gouvernement qui a besoin de nous ou bien les Thalassas uniquement. L’air de rien ça fait une grosse différence mais je suppose que je pourrais le définir moi-même en fonction de la demande.

« Je pense parler au nom de tous en disant que nous sommes tout ouïe. »

Après tout, je suis le plus mal en point des soldats présent. Il n’y a donc rien de bien étonnant à ce que je cherche à accélérer les choses. J’imagine bien que chacun va vouloir mettre son grain de sel pour acquiescer. Dans mon cas, je me contente de simplicité en me concentrant sur les informations à venir. Il est vrai que ces missions sont fatigantes. Tout le monde ici est bien plus fort que moi. J’ai tendance à être à la traine. Si j’ai pu compenser jusqu’à présent ce n’est que grâce à mon esprit aiguisé. Je devrai me sentir flatté d’être envoyé aux fronts avec des pointures me dépassant largement et d’une certaine façon je le suis. Cependant, je dois faire attention, je n’ai pas été loin d’y laisser plus qu’une cicatrice cette fois.




Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 493
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
47/350  (47/350)
Berrys: 115.532.000 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Ven 13 Avr 2018, 01:13

Réunion


La marche se faisait à rythme normal. Les lieux étaient toujours si bien gardés et élégants surtout... Pour sûr, cet endroit est comme un autre monde, une dimension parallèle où le luxe est le maître et où rien de négatif n’arrive à pénétrer. Mais est-ce la vérité ? Derrière la porcelaine, l’or et l’argent se cache-t-il un autre visage ? Silencieux comme la mort, je me laisse guider par les principaux hommes qui nous escortent jusqu’à la fameuse étoile. La réunion promet d’être intense me dis-je et j’étais très loin de me douter de ce qui allait se passer.

Ainsi donc, mettant de côté mes douleurs, je m’enfonce dans ce lieu prestigieux jusqu’à retrouver une connaissance. L’astre céleste se trouve là, toujours impérial et haut en couleur. Sentant les lieux, bien des odeurs m’étaient familières et deux principalement. Ainsi donc, nos ex ennemis étaient enfin sous contrôle de leurs moyens ? Visiblement, ils semblaient même rétablis de leurs blessures et notamment Sonia. Rassuré au plus haut point, je m’assis donc sur un siège avant de doucement porter mon attention sur le maître de la pièce à l’heure actuelle. L’homme aux quasi allures de juge prends la parole et en impose de part sa simple présence.

Mais voilà que monsieur tourne autour du pot. Il a une proposition et désire savoir si on veut l’entendre ? Est-ce une façon de dire “ si vous l’écoutez, vous ne pouvez que accepter ? “. Cela m’énerve quelque peu de perdre quelques minutes ainsi, mais voilà qu’une tête rousse ouvre sa gueule. Hm ? Tient... Logan ? Son relloking m’étonne, mais au moins, cela colle à son caractère clownesque particulièrement agaçant parfois. De ce fait, quand il ose prendre la parole pour parler en “ notre “ nom et surtout le mien du coup, je vins à grogner quelque peu, noyant mon envie de le frapper dans une tasse de thé bien chaude.

“ Hm ? “

Mon regard change du tout au tout. Bien que je n’ai pas l’habitude de prendre du thé de la sorte en publique, je ne peux m’empêcher de soulever légèrement ma tasse en regardant le prestigieux étoilé afin de le féliciter de ce breuvage. Certes il n’en est pas le créateur jusqu’à preuve du contraire, mais sans doute est-il un consommateur et en ce point, il a bien de la chance. Bref... Redevenant le soldat que je suis censé être et non un gentleman que je ne suis plus depuis mon enfance, je vins à affirmer les dires de Logan.

“ Je suis tout ouïe. “

Que va-t-il nous proposer ? Une mission suicide contre un piston de plus ? La chose était alléchante et pourtant, je commençais presque à “ culpabiliser “ du fait d’avoir de “ l’aide “ pour grimper les échelons... Cela me rappel cet enfoiré d’épéiste qui se croit supérieur à moi, alors qu’il n’a rien de plus que moi pour être amiral. Me calmant en douceur, j’attendais donc que les dires coulent de source.


Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 412
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
42/350  (42/350)
Berrys: 4.551.509.498 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Mar 17 Avr 2018, 14:12



La guerre ne meurt jamais
Le chemin jusqu’à la salle de réunion se fit assez long permettant donc à Ghetis de converser un petit moment avec leur guide. Cependant, leur discussion fut interrompue une fois la porte d’entrée donnant lieu au bureau de l’étoile atteinte. La traversant d’un pas décidé, les marines ne découvriraient leur hôte que dans la salle adjacente en compagnie de leurs précédents ennemis.

Il s’agissait de Galaad donc Logan avait gouté le fer ainsi que de Sonia qui avait férocement combattue le vice-amiral Nowaki. Le shandia attendait la mise en place d’une ambiance plutôt électrique entre le fier chevalier et l’insupportable Logan : côtoyant ce dernier depuis un moment, Caligula savait que le jeune colonel s’avérait être très agaçant et le comportement assez colérique du garde royal n’arrangerait pas le tout. Il y avait néanmoins fort à parier que la présence de l’étoile calme les ardeurs des individus présents, bien que ce ne fut pas spécialement le cas lors de la première réunion.

- Oh ! Des biscuits
Caligula s’affaissa dans le canapé avant de saisir fermement le plat de biscuits qu’il tendit dans un premier temps aux autres invités avant d’en prendre une poignée qu’il engloutit en un instant. Dans le cas où quelques regards se tourneraient vers lui, il sortirait l’excuse bidon comme quoi son fruit du démon lui quémandait une énorme quantité d’énergie qu’il ressourçait grâce à la nourriture. Vrai ou pas, jusqu’à ce jour il s’en était toujours servit pour prendre une plus grosse portion avec la Couronne.
Quant au thé, le shandia n’était pas contre ce genre de breuvage mais il ne s’y intéresserait qu’une fois son ventre plein ou lorsque son envie de biscuit s’estomperait. Il aimait toutefois l’attention et l’accueil dont l’équipe de marine bénéficiait.

S’empiffrer n’empêchait pas le zoan d’être à l’écoute et de suivre la discussion. Ainsi, tout comme ses camarades, il attendait patiemment l’offre du Thalassa qui devait être assez intéressante pour que ce dernier se permette de leur poser la question.

- Je vous écoute…et je félicite vos cuisiniers !

Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1779
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
530/750  (530/750)
Berrys: 8.898.252.528 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Sam 21 Avr 2018, 02:12

Futur Amiral

Ore Wa Kurohebi Da !





Les questions de l’Archer étaient très clairement orientées, il se renseignait sur ses alliés pour en connaître la teneur. Il était nécessaire pour lui de savoir à qui il avait affaire et si ces individus étaient aussi efficaces qu’ils pouvaient le laisser paraître ou entendre.

De ce fait, en découvrant la grandeur de la dynastie des Thalassas, mais aussi le fait que d’autres alliés de ceux-ci se cachaient encore, le Kurohebi obtint une information à la hauteur de ses espérances dès le début. La chose la plus rassurante fut, bien évidemment, le renseignement sur leur poste dans les autres corps du gouvernement avant d’officier à Marijoa.

Les collègues du brun n’avaient guère tendu l’oreille à cette liste d’informations étant donné leur silence presque dérangeant, tant le brun pensait avoir une réaction au moins de son collègue vice-amiral.

Cependant, une chose marqua l’Archer, si Vang était vice-amiral par le passé, cela signifiait que cet homme possédait probablement un niveau semblable au sien et cela ne pouvait que susciter l’intérêt de notre homme. Quand on savait la force que possédait Shang pour le peu qu’il avait pu démontrer, Ghetis n’ayant pas vu son combat face à Aokiji, on pouvait sans peine imaginer la force d’un homme tel que Vang.

Les Thalassa constituaient des alliés de choix pour La Couronne et Ghetis comptait bien renforcer ce lien au fil du temps. S’il désirait atteindre le grade d’amiral et souhaitait assurer la prospérité de son futur royaume céleste, il fallait que les Thalassa soient de son côté.

- Je vois, vous n’êtes donc pas qu’une famille brillant par son nom, mais aussi par ses faits. J’apprécie savoir cela, pour le peu que nous puissions en apprendre de vous.

Il n’avait, pour le moment, pas besoin de plus d’informations, de ce fait il laissa la discussion s’achever et pénétra dans la pièce au terme de sa longue marche. Celle-ci, sembla ralentir ses camarades qui décidèrent de s’aligner sur son rythme, chose qui fit sourire nerveusement le Vairon. Il s’agissait d’un geste amical de leur part en un sens, mais aussi d’une preuve de faiblesse de la part d’un futur amiral.

Ghetis se devait de ressortir victorieux de chaque bataille et ce dans tous les sens du terme.

Ainsi, lorsqu’il pénétra dans la pièce il vit le chevalier et l’ancienne vice-amirale, tous deux pris dans une discussion sans doute très riche vu sa teneur. Néanmoins, le vice-amiral ne se laissa point attendrir par la situation. Les Thalassa étaient bien plus avenants avec eux aujourd’hui et cela constituait une bonne chose, mais cela n’effaçait pas leur première entrevue avec le groupe. C’est pour cette raison que l’Archer demeura sur ses pieds et garda un visage neutre.

Il croisa simplement les bras et ferma les yeux un coup, prenant une longue inspiration pour se mettre les idées au clair.

* Shang avait une dette envers nous à leurs yeux ? Les Thalassa ont finalement un code d’honneur plus large que ce que m’avait sous-entendu Yang à notre première rencontre on dirait bien.

Et sur cette pensée le Kurohebi répondit au membre du Gorosei.

- Ce n’est pas comme si nous avions le choix Yang. Il faut bien ça pour un jour atteindre votre position n’est-ce pas ?

C’est sur cette phrase que l’Archer allait alors répondre au regard amusé que lui avait offert le Thalassa et ce par un beau sourire dont il en avait le secret.

- J’ai moi-même un présent pour vous, ou plutôt une mise en bouche.

Le Kurohebi ne possédait pas l’objet sur lui, mais il savait qui le possédait actuellement, son fils ayant cette tâche quasi-exclusive. Pendant que ce dernier mangeait ses biscuits, le Vairon vint donc glisser une main dans la poche du manteau du Shandia et en ressorti un visio-dial.

En quelques pas il arriva au bureau de Yang et lui tendit l’objet.

- Cela est de la même teneur qu’Olandaina, mais j’aimerai vous en parler seul. Vous pouvez donc revenir à votre mission.

Sa référence à Olandaina permettrait au Thalassa de comprendre sans aucun mal le contenu du visio-dial, mais aussi de comprendre la raison pour laquelle il tendit le bien à lui et non à Shang par exemple, chose qui aurait été plus acceptable que de passer directement par le paternel.

Il se contenta d’un simple geste de la tête en guise de salut après cette entrée en scène sobre, mais efficace et recula un peu, demeurant bien debout, en dépit de ses jambes douloureuses.

Le cliché contenu dans le visio allait sans doute lui plaire, ce n’est pas tous les jours qu’on lui apportait la tête d’un grand traitre et l’acquisition d’un ponéglyphe, même si la photo n’en présentait volontairement qu’une face.




DEV NERD GIRL



technique,pnjisations etc:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 442

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Aujourd'hui à 10:46




Thalassa Yang, membre des Cinq Étoiles, et Thalassa Shang.
Les marines hauts en couleur ne tardèrent pas à prendre place, enjoignant Yang à poursuivre sans plus attendre et à leur dévoiler ce qui le tracassait de la sorte. Seul l'attitude de Ghetis dénota quelque peu, brièvement : il apporta un visio dial au vieil homme qui le scruta d'un air attentif, l'espace d'un instant, avant de le poser tranquillement sur la table qui lui faisait face, l'y délaissant temporairement, conformément à la demande du vice-amiral en question. Ils auraient effectivement bien l'occasion de converser dans un cadre plus privé et plus restreint à une autre occasion, dès lors que cette réunion toucherait à son terme... S'il était homme occupé, le membre des Cinq Étoiles s'octroyait fréquemment de légères ruptures au sein de ses journées pour le moins chargées. Cette discussion pourrait en être une.
Dans tous les cas, ils avait au préalable des sujets plus capitaux à aborder. Un regard complice entre Yang et son petit-fils suffit pour les mettre d'accord : ce fut tout d'abord Shang qui prit la parole, affichant un sourire amusé et honoré, paupières closes et mine sereine, avant que son illustre aïeul n'en vienne à renchérir, manifestement tout aussi enjoué et satisfait que le petit-fils en question.

-Sunelia est enceinte. Elle attend un fils. Mon fils.
-Les jeunes âmes sont pressées... Malheureusement, une naissance sans un mariage risquerait quelque peu de ternir la pureté de cette nouvelle. Les mœurs sont strictes, à Mariejoa. Aussi tâchons-nous d'organiser la cérémonie de mariage dans la précipitation... Et c'est là précisément que vous intervenez.

Yang se redressa dans son fauteuil massif, lorgnant les marines dont il était question d'un regard pétillant et étonnamment chaleureux. D'une certaine manière, pour eux qui avaient pu survivre à la fois à Olandaina et à Mars, cette mission ne serait guère plus qu'un voyage routinier susceptible de leur attirer les faveurs de quelques nobliaux locaux ainsi qu'une excellente publicité au sein de la Sainte Cité : cette fois-ci, tout serait officiel et même probablement souligné avec insistance par la presse mondiale. Restait à savoir si un tel trajet les intéressait, ou si la chose leur semblait désuète et sans importance quelconque... Dans tous les cas, le Thalassa ne désespérait pas : il possédait bien assez de main d'oeuvre pour assurer ce travail-ci d'autres manières, au final. Eux n'étaient ni plus ni moins que le premier choix, comme il connaissait bien leurs habitudes et leur professionnalisme...

-Le souci est le suivant. La famille Arenam... N'est pas une famille exactement comme les autres. De père en fils, ils héritent d'un marché noir tentaculaire principalement établi dans la vente d'armes... et positionné sur le Nouveau Monde. Le mariage n'est pas qu'une manière d'officialiser l'union de Shang et de Sunelia... C'est aussi et surtout de créer un lien plus puissant entre nos deux familles. La famille Arenam deviendra officiellement une maison vassale de la famille Thalassa. Leurs armes nous reviendront.

Englober le crime et l'assujettir. C'était un mouvement à la fois très audacieux, et très fructueux, s'il touchait au but. D'autant plus qu'il y avait des choses que les gradés de la marine ignoraient encore... Et que l'étoile allait leur apprendre sans plus attendre. Le vieil homme reprit donc, toujours aussi sérieux, calculateur et inlassable qu'à l'accoutumée.

-La famille Arenam officie sur le Nouveau Monde. C'est pour ça qu'ils n'ont jamais été mis-à-prix ou classifiés directement dans la catégorie des criminels... Et c'est une raison de plus pour recourir à cette alliance hors norme. L'influence des Thalassa croîtra sur ces mers, et cela nous permettra d'avoir plus d'aisance à y agir. Le problème est le suivant : les Arenam ne sont pas les seuls vendeurs d'armes... Et leurs rivaux n'ont pas vraiment envie de permettre cette union qui les mêlerait à une puissance de frappe aussi considérable que notre famille.
-Mon père est déjà aux côtés du père de Sunelia pour assurer sa protection. Ils doivent faire le trajet jusqu'à Mariejoa dans les jours qui viennent, mais ils risquent fort d'être attaqués sur le chemin par quelques opportunistes... Votre mission serait donc d'assurer leur protection.

La première proposition était lancée. Il s'agissait simplement d'une escorte, d'un trajet durant lequel ils devraient veiller au grain et s'assurer de traiter chaque menace avec pertinence, application et concentration. La chose risquait d'être plutôt simple, en fin de compte, pour des soldats rompus aux exercices du combat comme eux... D'autant plus qu'ils ne seraient bien entendu pas seuls. Il s'agissait là d'une occasion en or pour que les Thalassa puisse souligner et mettre en exergue l'étendue de la puissance et de la force dont ils pouvaient se targuer, et qui était leur. Le groupe dont les gradés de la marine ferait hypothétiquement partie risquait donc d'être large et d'englober bien d'autres institutions, bien d'autres guerriers nés. Et la chose leur permettrait même, s'ils le souhaitaient et qu'ils ne quittaient pas la Sainte Cité dans la foulée, d'assister directement à la cérémonie de mariage. La chose serait potentiellement dépaysante pour des hommes d'action tels qu'eux... Mais c'était bien là un insigne honneur, comparativement au mal qu'ils s'étaient déjà donnés vis-à-vis des Thalassa et des missions qu'ils avaient eu à remplir pour leur compte !



Première proposition !

Il n'y a pas de délai. Je mets le même turn order que pour l'event mais à vous de vous organiser, vous savez comment ça marche depuis le temps Wink
Ghetis - Logan - Taito - Caligula.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La guerre, la guerre ne meurt jamais ... [En cours]
» La Bataille de la Muraille de Melehtë
» Un Vampire ne meurt jamais...
» La liberté ne meurt jamais [RP solo]
» La russie ne meurt jamais.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Red Line :: Marijoa-