Partagez | 
 

 La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 622

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Mer 4 Avr - 14:04



Scientifique Turing Isaac.

-Si vous ne forcez pas trop, vous serez largement en mesure d'aller rendre visite à monsieur Thalassa sous peu de temps !

Les dires d'Isaac s'adressaient à l'ensemble des gradés de la marine qui, tout juste revenus de Mars, avaient eu la chance de passer entre ses mains expertes. Shang et les infirmiers avaient pu ramener tout ce beau monde auprès de la Section Scientifique où ils avaient promptement été pris en charge. Fort heureusement, grâce au professionnalisme de cette institution performante, ils n'auraient que peu de séquelles de leurs affrontements respectifs, ou seulement sur un terme relativement court. Les deux personnes dont les états étaient les plus préoccupants, à savoir Logan et Ghetis, auraient tôt fait de recouvrer leurs aptitudes et leurs compétences en temps et en heure... D'autant plus que la gigantesque Ville Sainte pouvait parfaitement les accueillir durant ce laps de temps, afin de leur permettre une convalescence aussi fructueuse que possible. Après tout, ce n'était pas tous les jours qu'on pouvait avoir la chance d'être surveillé par des membres de la Section en personne : ils comptaient parmi le personnel le plus qualifié du Gouvernement Mondial et il n'y avait pas de médecins plus efficaces pour venir à bout des maux qui feraient souffrir les agents de la marine meurtris. Dans tous les cas, le fait de les prendre tous en charge de leurs donner de quoi se requinquer quelque peu, aussi bien en terme de nourriture que d'eau, avait pris un certain temps. Plusieurs heures s'étaient écoulées depuis l'effondrement du quartier général de Mars et la nouvelle de la mort de son principal chef... Kokuwo Makui n'était plus, et avec lui venait de disparaître l'un des plus grands affronts que la marine ait eu à endurer ces derniers mois. Laisser des traîtres d'un tel prestige agir selon leur bon vouloir n'était pas vraiment bon pour leur réputation, même si le Cipher Pol 8 s'évertuait à gommer ce type d'imperfections. En tout cas il allait sans dire qu'ici, à la Cité des Nobles Célestes, personne n'aurait l'idée sotte de regretter ce félon imbu de lui-même et bouffi d'orgueil...

Tandis qu'Isaac rangeait son matériel et que la plupart de ses assistants s'en retournaient remplir leurs tâches quotidiennes, une porte de la salle d'opération s'ouvrit, dévoilant une silhouette modeste et souriante qui ne manqua pas de décliner son identité en se mettant momentanément au garde-à-vous, et en envoyant à Taito un sourire chaleureux, reconnaissant de vue le vice-amiral qu'il avait déjà pu croiser par le passé.


Membre de la Garde de Mariejoa Tokioki Nashiba.

-Messieurs, l'Étoile Thalassa m'envoie vous escorter jusqu'à son bureau. Êtes-vous en état de marche ?

Si les gradés acquiesçaient, Nashiba ne perdrait pas une seconde supplémentaire et leur indiquerait la marche à suivre, ne manquant pas ni de courtoisie, ni d'exemplarité. Son travail nécessitait une certaine tenue, c'était évident, et c'était un exercice auquel il se livrait d'autant plus volontiers qu'il ne méprisait aucunement les soldats de la Marine. Au contraire, il éprouvait à leur encontre une certaine fierté, voire une admiration dans les cas les plus glorieux et pour ceux des membres de l'amirauté qui étaient auréolés d'énormément de prestige. C'était notamment le cas de Ghetis et de Taito, et il ne manqua guère de le souligner pour rendre le trajet un brin moins long et lassant, se révélant au final sous le jour d'un compagnon de chemin plutôt léger et souriant.

-J'ai rarement vu monsieur Thalassa d'aussi bonne humeur. Il conversait avec l'ancienne vice-amirale et le chevalier, lorsque je suis parti. Je pense qu'ils y sont toujours.

Dans tous les cas, leurs pas ne manqueraient pas de les mener jusqu'aux abords du gigantesque château où les membres de cette équipe de choc avaient déjà pu mettre les pieds : c'étaient ici que vivaient et officiaient les Cinq Étoiles, ces figures éminentes et sages qui rythmaient l'existence du Gouvernement Mondial tout entier. A l'entrée de cette bâtisse mémorable et gargantuesque se dressaient évidemment les silhouettes habituelles des gardes en faction, mais aussi un homme surmonté d'une chevelure blanchâtre qui ne manqua pas de s'approcher d'eux pour les saluer chaleureusement, allant même jusqu'à leur serrer la main tour-à-tour pour leur signifier sa sympathie.


Thalassa Vang.

-Je crains que cette fois-ci, Liang et Ning ne soient pas présents pour converser avec vous. Ils vous adressent leurs salutations. Mais venez, ne perdons pas davantage de temps : mon père nous attend déjà.

Ne restait plus qu'à se mettre en route pour finalement déboucher sur le majestueux bureau de l'Étoile qui l'était certainement tout autant : il allait sans dire que les discussions à venir auraient une importance capitale quant aux carrières des quatre agents de la justice qui y avaient été conviés...



En gros, c'est court, mais ça sert d'amorce.
Vous avez été pris en charge par Isaac et d'autres scientifiques qui vous ont soigné. Vous avez eu le temps de vous reposer mais aussi de manger et de boire un peu. Vous pouvez tous marcher, avec des béquilles dans le pire des cas pour Ghetis histoire de ménager ses jambes, et Logan a normalement repris conscience. Du coup, Nashiba vient vous chercher puis, finalement, vous êtes également escortés par Vang à l'entrée du château !

Il n'y a pas de délai. Je mets le même turn order que pour l'event mais à vous de vous organiser, vous savez comment ça marche depuis le temps Wink
Ghetis - Logan - Taito - Caligula.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1916
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
386/750  (386/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Jeu 5 Avr - 4:30

Futur Amiral

Ore Wa Kurohebi Da !





Le combat face au Kokuwo n’avait pas été de tout repos pour le brun. Il dut faire appel à plus de ressources que nécessaire à cause de la grande versatilité de son adversaire, chose qu’il n’avait plus vécu depuis son affrontement avec Akainu. Cela déplaisait même au vice-amiral, ce dernier trouvant cela un brin ridicule pour lui qui convoitait le poste d’Amiral.

Si un ancien vice-amiral parvenait à le briser de la sorte, il n’était clairement pas prêt pour la suite. Peut-être que l’homme se jugeait trop durement, mais cela lui permettait de repousser ses limites encore et toujours. De ce fait, il se mit en tête de reprendre son entrainement plus sérieusement, jugeant qu’il se reposait sur ses lauriers depuis sa reprise active dans l’amirauté. Il se confortait un peu trop dans son niveau actuel et cela ne suffirait pas à vaincre certains ennemis. De ce fait, il souhaitait reprendre l’entrainement de façon musclée.

Cependant, son corps ne suffirait pas à porter seul ses projets, Ghetis l’avait compris à Bilca. Voir Caligula et Atsu à terre lui servi de leçon. Après tout, il avait plongé dans le piège de Mars uniquement pour écarter les Décimas de Bilca et ainsi sauver ses coéquipiers. De ce fait il lui fallait plus de bras armés, plus d’hommes forts, plus de moyens, bref, plus d’effectif.

Etre à Marijoa sonnait alors comme une aubaine pour le Kurohebi. Il possédait plusieurs cartes à poser face au Thalassa sénior pour son plus grand plaisir. Aujourd’hui il allait imposer La Couronne, mais aussi sa place dans l’amirauté.

De ce fait, lorsque lui fut proposé une paire de béquille l’homme pouffa de rire et se contenta d’une phrase claire.

- Je doute que le Gouvernement souhaite voir un homme affaiblit se tenir face à un de ses membres les plus éminents.

N’ayant plus de haut ou d’armure depuis la bataille sur Mars, l’Archer demanda un haut manche longue ébène comme il avait l’habitude d’en mettre et glissa son manteau sur ses épaules. Son gunbai rendu à l’apparence d’un oiseau trônait sagement sur son épaule gauche.

* Il va tout de même falloir que je marche tranquillement si je ne veux pas prendre de risque je suppose… Akainu ne m’avait pas laissé de blessures aussi sévères.*

Bien entendu sous ses habits le brun était couvert de bandelettes sans aucun doute, mais cela n’était que d’une importance moyenne. D’ici un jour ou deux il serait en pleine forme et pourrait encore affronter un « Makui ».

C’est après cette séance de soin que le serpent se joignit à ses camarades en direction du grand bâtiment où ils rencontrèrent le membre du Gorosei pour la première fois. Ils furent encore une fois par un membre de La Garde de Marijoa qui semblait enclin à discuter, phrase à la classe Ghetis rétorqua.

- Haha.. J’espère qu’il gardera le sourire quand j’entamerai le dialogue. Son ton tout à fait amusé par la situation.

En quelques pas ils arrivèrent à la rencontre d’un des Thalassas, un autre accompagnateur sans doute. Il y avait tellement de Thalassa dans cet endroit qu’une question turlupina le Kurohebi, ou plutôt deux questions.

- Excusez-mon impudence Vang.. Mais deux questions me taraudent.

Il marqua un léger arrêt et reprit.

- Je me demandais si la famille Thalassa était aussi étendue qu’elle y paraissait ou est-ce dû au fait que vous soyez tous concentrés à Marijoa ? Et la deuxième est plus d’ordre personnel, par amour du combat je suppose. Êtes-vous tous rôdés à l’art du combat ?

En effet, tous les Thalassa rencontrés jusqu’à présent avaient l’air d’être de puissants guerriers n’ayant rien à envié aux autres soldats du Gouvernement, Marine, Cipher Pol et AOI confondus.

- De vous se dégage une force qui me pousse à me demander si certains d’entre vous faisaient jadis partie d’autres instances du Gouvernement, comme la Marine par exemple.

Ghetis gardait un ton respectueux et parlait calmement, il ne souhaitait pas paraître insolent, tout simplement car les réponses à ses questions l’intéressaient bien plus que le Vairon ne le laissait paraître.



DEV NERD GIRL



technique,pnjisations etc:
 
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

avatar
Messages : 344
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 2.878.966.000 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Sam 7 Avr - 1:34



La guerre ne meurt jamais.






Des voix résonnent autour de moi me tirant d’un sommeil profond. Ma tête me fait un mal de chien mais la réelle douleur vient de mon torse la ou je me suis fait perforer un peu plus tôt. Un masque à oxygène est posé sur mon visage aidant ma respiration facilitant le travail de mes poumons endoloris. C’est un triste constat de l’affrontement. C’est bien la première fois que je m’essaye réellement au combat et, une chose est sure, ça ne me réussit pas le moins du monde ! Quoi qu’il en soit, je finis par ouvrir les yeux. De grosses lumières blanches d’hôpital m’aveuglent. Des bandages couvrent la majeure partie de mon corps et des plaques rigides gardent mon torse immobile pour éviter de réouvrir la plaie. Le travail est bien fait, signature des médecins de Marijoa.

Un scientifique ne tarde pas à nous informer que nous sommes attendu une nouvelle fois par le Thalassa lui-même. Ça risque de devenir une habitude cette histoire mais dans le fond tant mieux pour nous. Rien que l’idée de marcher jusque-là me fait mal d’avance. Obligé de bouger, je retire le masque qui me couvre le visage pour me redresser avec difficulté. Tout le monde est présent en plus de la garde royale, déjà désireuse de nous escorter. Marcher seul risque d’être un problème mais je préfère ne pas trainer ici encore d’avantage. Je me retourne donc en direction de Caligula pour lui formuler une gentille demande le plus poliment du monde.

« Arrête un peu de me regarder comme ça et donne-moi plutôt un coup de main… Stupide reptile ! »

Avec Caligula, nous avons l’habitude de nous appeler avec ce genre de petit surnoms affectueux. Cependant, ça ne trahit en réalité qu’un profond respect de l’un envers l’autre. Et puis, je sais commet-il fonctionne ; je vais probablement avoir droit à une réplique cinglante ou quoi mais il m’aidera. Il a beau afficher cette façade agressive, Caligula a le coeur sur la main. Une fois aidé du Shandia, nous nous mettons en route. Ghetis s’adresse directement à Vang alors que je me contente d’une simple salutation polie. Après tout je me fiche éperdument de l’arbre généalogique ou des compétences de celui-ci.

Pour l’instant, je fais profil bas. Je me contente de suivre le mouvement en tentant de marcher de par moi-même pour diminuer la contribution de Caligula mais c’est encore trop douloureux. Après tout je n’ai pas à avoir honte de ces blessures. Elles représentent une bonne leçon et la cicatrice dans ma poitrine restera là pour me le rappeler.

Quoi qu’il en soit, sans perdre plus de temps, je pénètre dans l’antre des Thalassa après qu’on nous y ait invité.






Résumé et techniques utilisées :
 
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 509
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
246/350  (246/350)
Berrys: 120.532.000 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Sam 7 Avr - 2:20

Réunion


La bataille terminée, après l’effort le réconfort... Et quel réconfort. Mes grognements se faisaient multiples à cause des soins qui m’avaient pas fait totalement du bien. J’avais malmené mon corps avouons le. Combattre en étant blessé n’est pas une chose à faire, mais en un sens dans la situation qu’était Mars, s’était nécessaire. Si je n’avais pas combattu jusqu’au bout, qui sait ce qui se serait passé... Je ne préférais pas y penser, pensant fortement à Violet. Elle n’était pas là à mon grand regret, mais serait à mes côtés d’ici quelques jours.

Comparé à mon homologue Vice-Amiral, je n’avais pas une proposition pour avoir des béquilles. Simplement des bandeaux et un conseil comme quoi je ne devrais pas faire de mouvements trop brusques. Malheureusement, têtu comme je suis, je ne pouvais m’empêcher d’en faire un accidentellement et la réaction était immédiate et cela s’entendit dans des couloirs.

“ Bordel de .... “

M’étirant tant bien que mal, j’avais presque mal rien qu’en entendant mes os craquer au niveau des articulations. Note à moi-même : éviter ce genre de “ jeu “ à l’avenir. Loin d’imaginer que mes prochaines aventures seraient d’autant plus violentes, je me devais d’être prêt pour la prochaine réunion. Une étoile voulait de nouveau converser avec nous, sans doute pour nous féliciter. Pas question d’être pas présentable alors pour l’occasion donc, je cachais mes bandeaux sous des habits immaculés et une veste avec marqué clairement dessus le grade de Vice-Amiral dont je jouissais.

Moi et mes collègues étions pris en charge pour aller vers le lieu de rendez-vous et je me faisais plutôt calme pour une fois. En effet, certains pourraient peut-être affirmer que j’ai été utile, mais à mes yeux je n’ai pas brillé comme j’aurais pu le faire comme autrefois. Mes blessures témoignaient cela à mes yeux. Mais qui sait si le point de vue d’autrui n’est pas différent.

Le garde qui servait d’escorte nous fit une remarque plutôt rassurante. Le Thalassa était de bonne humeur ? Tant mieux... Marchant en douceur aux côté de l’escargot Archer, je vins à soupirer de lassitude adressant quelques mots plus sous forme de commentaire qu’autre chose.

“ ... Ils nous ont pas ménagés... ... Vous allez mieux ?“

Une fois tous devant le château, je m’étonnais non pas de la présence de Vang, mais bel et bien de son action. Il nous saluait avec une poignée de main virile qui faisait chaud au coeur. Ce n’est pas tout les jours qu’un des rejetons d’une des cinq étoiles nous serre la main ou daigne nous “ considérer “ de la sorte. Affichant une mine surprise pendant un moment, j’en revenais à mon mutisme total depuis mon retour attendant de voir ce que l’imposant Thalassa étoilé allait nous dire. Ce rapport promettait d’être riche en informations.


Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 438
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Sam 7 Avr - 13:34



La guerre ne meurt jamais
Le combat contre Jorgen n’avait surement pas été le plus féroce de tout mars, mais les idéaux et les principes mis en valeur dans celui-ci avait su le rendre d’autant plus intéressant et palpitant pour le zoan. Bien que ce dernier partait au départ d’une « stupide » querelle, à travers cet affrontement le shandia avait pu créer un certain lien avec son adversaire quitte à finalement lui laisser décider de son propre avenir.

S’il voulait à tout pris rallié l’épéiste à sa cause, Caligula n’avait qu’à lui proposer Impel Down ou La Couronne…mais il ne voulait pas forcer le Nebula à intégrer son équipage. Et quant à leur match revanche, son opposant lui avait promis une future rencontre le plus tôt possible. Cependant cette fois-là, le combat se finirait à coup sûr par la défaite totale d’un des deux guerriers.

Pour l’instant, Caligula se retrouvait avec tous les marines de mars présents dans sa salle et les voir en assez bonne santé s’avérait réjouissant. Si le jeune contre-amiral n’avait écopé que d’une blessure majeure, ayant d’ailleurs assez bien cicatrisé grâce à sa technique de mue et aux soins conférés en ces lieux, Ghetis et Logan avaient été les plus gravement blessés du à la puissance de son adversaire pour l’un, et le manque d’expérience au combat pour l’autre…cet autre qui se permettait par ailleurs d’exiger de l’aide envers son coéquipier de toujours pour marcher sans grandes difficultés.

- Hmph…si tu ne pouvais pas te battre contre Galaad tu n’avais qu’à me le refiler…abruti de colonel !
Bien qu’il répondît assez sèchement à son rival, le shandia ne tarda pas à passer le bras du Seyfriend sur ses épaules lui permettant ainsi de marcher avec beaucoup plus de facilités. Il était surement le plus apte à lui venir en aide. Et puis bien qu’il venait de dire le contraire, Logan avait su lui offrir un merveilleux combat en écartant Galaad de celui-ci.

Une fois ceci fait, comme tous les autres Caligula suivit le mouvement en direction de l’étoile Thalassa. Juste à quelques mètres du domaine Thalassa, il en profita pour lâcher quelques mots au marines ici présents avec un certain ton d’ironie puisqu’en réalité…ceux-ci étaient plus ou moins destinés à sa propre personne.

- Eh les mecs! Votre comportement de la dernière fois laissait à désirer...agissez mieux aujourd’hui si vous ne voulez pas vous faire châtier ! Iahahahahaha


Résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 622

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Lun 9 Avr - 11:51




Thalassa Vang et Membre de la Garde de Mariejoa Tokioki Nashiba.
Le chemin jusqu'au bureau de Yang était assez long, comme on pouvait s'y attendre dans un tel dédale majestueux et grandiose : tout ici semblait être démesuré. Vang lui-même, qui avait pourtant passé le plus clair de ses dernières années à arpenter les couloirs, se perdait parfois de temps à autres en manquant un embranchement ou en essayant d'en découvrir un peu plus sur ce que pouvaient abriter les entrailles de cette bâtisse titanesque construite au sommet de Red Line. Néanmoins, pour se rendre jusqu'au bureau de son père, la piste à suivre était comme inscrite au fer rouge dans son océan de pensées : tant et si bien qu'il mena le groupe bon train, prenant toutefois la peine d'adapter son allure à celle des blessés qui venaient de se tirer de Mars, non sans séquelles. Lorsque les questions de Ghetis se succédèrent à son égard, il demeura silencieux, comme plongé en pleine réflexion, pendant quelques instants avant d'enfin daigner répondre aux interrogations du vice-amiral, non sans demeuré braquer sur son objectif : il prit donc la parole tout en continuant à progresser posément, posant machinalement une main sur le pommeau du katana qui trônait à sa taille.

-Nous sommes actuellement quatorze membres des Thalassa au service de Mariejoa, en exceptant mon paternel. Enfin... Si c'est on compte le fils du frère aîné de Shang, qui n'est encore qu'un enfant. Mais nous sommes tous rompus à l'art du combat, effectivement. Et nous disposons également d'alliés compétents, comme vous avez pu le constater sur Olandaina.

On disait de la famille Thalassa qu'ils étaient ni plus ni moins que l'équivalent de la flotte d'un Yonkou, si l'on considérait leurs alliances parfois saugrenues et tentaculaires. Bien sûr, Yang n'était plus suffisamment brillant combattant pour tenter de tenir tête à l'un des Empereurs sur le champ de bataille, mais il n'avait jamais vraiment eu besoin d'exceller à ce titre pour progresser comme il avait pu le faire : il était doté d'un esprit acéré et d'une clairvoyance rare, lesquels avaient pu lui permettre de gravir les échelons sans peine. Ses fils, quant à eux, figuraient sans peine parmi les plus puissants combattants du Monde actuel et offraient au Gouvernement Mondial un atout brut considérable. Vang lui-même, qui n'était pourtant pas le plus talentueux de la famille, possédait suffisamment de ressources pour pouvoir se dresser sur la route d'un bon Nebula sans jamais craindre pour sa propre survie... Nashiba, de son côté, écoutait patiemment et docilement sans pour autant qu'une question tenace ne quitte son esprit. A quoi servait-il, au juste, considérant tout cela ? Aucun hypothétique intrus n'aurait été susceptible d'inquiéter le contingent actuel... Déterminé cependant à mener sa mission à son terme, il demeura au niveau dudit groupe tandis que Vang jetait un coup d’œil à Ghetis en lui offrait une réponse quant à sa seconde volée d'interrogations.

-Mon père a été Directeur du Cipher Pol 2 avant d'être nommé Etoile. C'était il y a une quinzaine d'années. Liang, Ning et les autres étaient encore trop jeunes et n'ont jamais eu le temps de s’enrôler. Mais mes frères et moi-même avons bel et bien servi le Gouvernement Mondial d'une manière plus... Orthodoxe. J'étais vice-amiral de la marine, à l'époque.

Une révélation qui pourrait surprendre les gradés qui se trouvaient à ses côtés, mais qu'ils pourraient étayer de détails en faisant quelques recherches. A cette époque, le nom Thalassa était extrêmement répandu dans la majorité des affaires ayant court : Mohero avait même dit de Vang et de ses frères qu'ils pourraient finir par occuper les trois sièges de l'amirauté simultanément s'ils continuaient à persévérer de la sorte. Finalement, leur chemin avait dévié de cette course à l'amirauté, mais ça n'était pas fondamentalement une mauvaise chose en soi : Vang, s'il était un épéiste efficace, avait été ravi de lever un peu le pied pour s'intéresser aux affaires politiciennes et diplomatiques où il excellait davantage encore. Ses frères, quant à eux, n'avaient jamais réellement eu la prétention de trôner sur l'armée régulière du Gouvernement Mondial, même s'ils en avaient assurément les compétences : ils avaient permis à la nouvelle ère de se faire remarquer d'autant plus aisément en prenant leur retraite prématurée...
Finalement, leur progression fut bientôt interrompue par l'apparition d'une porte qu'ils connaissaient déjà tous : celle qui menait au bureau de Yang. Si le fils l'ouvrit sans hésiter, et si il s'y engouffra avec conviction, le reste de la petite bande put bientôt se rendre compte du fait qu'il était vide : en revanche, des voix émanaient de la pièce adjacente, celle-là même où ils avaient pu se réunir la fois précédente. L'épéiste prit à nouveau la parole et guida les marines jusqu'à la salle de réunion en question, profitant de l'occasion pour congédier Nashiba qui prit la tangente après un bref signe de la tête formel et poli.

-Suivez-moi. Nashiba, vous pouvez retourner vaquer à vos occupations. Merci.


Thalassa Yang, membre des Cinq Étoiles, et Thalassa Shang.

-Ah. Messieurs. Prenez place, je vous en prie.

Yang avait redressé son auguste regard jusqu'aux visages qui apparaissaient dans l'encadrure de la porte en affichant un sourire bienveillant et chaleureux. Il était heureux de voir qu'ils semblaient tous être en bonne forme, mais il valait mieux passer sans plus tarder aux choses sérieuses : ils avaient potentiellement tous grand besoin de repos. Tandis que Vang prenait place à sa droite et que Shang, à sa gauche, accueillait la petite troupe d'un bref signe de la tête, deux autres silhouettes purent être reconnues, positionnées en face des Thalassa : Galaad et Sonia qui se tournèrent tout deux pour fixer l'arrivée de leurs anciens ennemis avant de se concentrer à nouveau sur la discussion qu'ils menaient apparemment jusque-là avec l'Étoile. Yang décida toutefois d'y couper court, levant simplement une main pour intimer le silence au chevalier qui, docilement, se renfrogna quelque peu dans son siège en croisant les bras. Les deux épéistes manipulés par Mars semblaient être en pleine forme, pour le coup : ils étaient d'ores et déjà prêts à repartir en mission.

-Je vais faire en sorte d'être concis pour vous permettre de jouir du repos que vous méritez. Pardonnez mon manque de considérations pour les banalités d'usage, mais nous savons très bien que c'est une perte de temps... Pas vrai ?

Le vieil homme sage et altier posa un regard amusé sur Ghetis, dont il avait d'impeccables souvenirs vis-à-vis de sa dernière visite et de ses prises de positions affirmées et convaincues. Les autres têtes d'affiche de la Marine regroupées ici n'étaient pas beaucoup plus discrètes que le vice-amiral, d'ailleurs : ils possédaient tous un caractère bien trempés, et les futilités cordiales et polies n'auraient été ni plus ni moins qu'un moyen de venir à bout de leur patience. Chose que l'ancêtre prestigieux ne désirait pas véritablement... Ainsi donc, sans perdre plus de temps, il posa une seule et unique question à ses invités, précédée néanmoins de quelques précisions bienvenues.

-Shang a payé sa dette en vous tirant de Mars et en vous apportant des soins nécessaires à temps. Malheureusement, il semble que les Thalassa aient encore besoin de vous... J'ai une proposition à vous faire. Accepteriez-vous de l'entendre ?



Ghet > Vis-à-vis de tes blessures tu peux effectivement marcher/tenir debout sans aide extérieure mais ça allongera ta période de convalescence (logique ^^) Ça durera pas deux/trois jours comme tu l'entends dans ta narration, par contre, mais bien plus. Ça dépendra de ce que tu fais notamment au cours de ce RP ! (Bon là normalement vous vous asseyez =X)

Vang répond aux questions, Yang vous souhaite la bienvenue. Ah, y a des petits gâteaux et du thé sur la table, si vous voulez. Ils sont très bons.

Il n'y a pas de délai. Je mets le même turn order que pour l'event mais à vous de vous organiser, vous savez comment ça marche depuis le temps Wink
Ghetis - Logan - Taito - Caligula.
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

avatar
Messages : 344
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 2.878.966.000 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Jeu 12 Avr - 1:06



La guerre ne meurt jamais.






Pendant que je marche, aidé de Caligula, j’en apprends un peu plus sur l’histoire des Thalassas. Si j’écoute c’est simplement parce que la discussion se déroule juste à côté de moi. En réalité, je m’en fiche. Quoi qu’il en soit, très vite, nous pénétrons dans le bureau de l’étoile. Shang, le petit fils prodige, est la, tout comme Galaad. Je me laisse aller à un étrange regard dans sa direction. Je ne sais pas ce qu’il peut bien penser de moi à l’heure actuelle mais, encore une fois, ça m’importe peu. Je me contente d’un sourire en coin énigmatique et indéfinissable qui ne laisse rien transparaitre de ce qui me passe par la tête. Après une salutation polie à l’égard des personnes présentes, et plus particulièrement Yang, je me permets un repos mérité dans un des larges fauteuils. Mon état ne me permet pas de rester debout très longtemps sans me fatiguer ou que ce soit douloureux.

Fort heureusement, il décide de nous épargner toutes les cérémonies inutiles dont Marijoa a le secret. Tous les gens présents ici sont des hommes d’actions. Perdre du temps en paperasse n’a pas le moindre intérêt. Il se laisse cependant aller a un petit détour nous demandant si nous acceptons d’entendre sa proposition. Il n’est peut-être pas aussi vif d’esprit qu’il y parait. C’est absolument évident que nous allons l’écouter… Aucun marine avec un minimum d’ambition aurait refusé de prêter une oreille attentive à une étoile du monde. Qui plus est, je suis désireux de savoir si c’est le gouvernement qui a besoin de nous ou bien les Thalassas uniquement. L’air de rien ça fait une grosse différence mais je suppose que je pourrais le définir moi-même en fonction de la demande.

« Je pense parler au nom de tous en disant que nous sommes tout ouïe. »

Après tout, je suis le plus mal en point des soldats présent. Il n’y a donc rien de bien étonnant à ce que je cherche à accélérer les choses. J’imagine bien que chacun va vouloir mettre son grain de sel pour acquiescer. Dans mon cas, je me contente de simplicité en me concentrant sur les informations à venir. Il est vrai que ces missions sont fatigantes. Tout le monde ici est bien plus fort que moi. J’ai tendance à être à la traine. Si j’ai pu compenser jusqu’à présent ce n’est que grâce à mon esprit aiguisé. Je devrai me sentir flatté d’être envoyé aux fronts avec des pointures me dépassant largement et d’une certaine façon je le suis. Cependant, je dois faire attention, je n’ai pas été loin d’y laisser plus qu’une cicatrice cette fois.




Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 509
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
246/350  (246/350)
Berrys: 120.532.000 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Ven 13 Avr - 1:13

Réunion


La marche se faisait à rythme normal. Les lieux étaient toujours si bien gardés et élégants surtout... Pour sûr, cet endroit est comme un autre monde, une dimension parallèle où le luxe est le maître et où rien de négatif n’arrive à pénétrer. Mais est-ce la vérité ? Derrière la porcelaine, l’or et l’argent se cache-t-il un autre visage ? Silencieux comme la mort, je me laisse guider par les principaux hommes qui nous escortent jusqu’à la fameuse étoile. La réunion promet d’être intense me dis-je et j’étais très loin de me douter de ce qui allait se passer.

Ainsi donc, mettant de côté mes douleurs, je m’enfonce dans ce lieu prestigieux jusqu’à retrouver une connaissance. L’astre céleste se trouve là, toujours impérial et haut en couleur. Sentant les lieux, bien des odeurs m’étaient familières et deux principalement. Ainsi donc, nos ex ennemis étaient enfin sous contrôle de leurs moyens ? Visiblement, ils semblaient même rétablis de leurs blessures et notamment Sonia. Rassuré au plus haut point, je m’assis donc sur un siège avant de doucement porter mon attention sur le maître de la pièce à l’heure actuelle. L’homme aux quasi allures de juge prends la parole et en impose de part sa simple présence.

Mais voilà que monsieur tourne autour du pot. Il a une proposition et désire savoir si on veut l’entendre ? Est-ce une façon de dire “ si vous l’écoutez, vous ne pouvez que accepter ? “. Cela m’énerve quelque peu de perdre quelques minutes ainsi, mais voilà qu’une tête rousse ouvre sa gueule. Hm ? Tient... Logan ? Son relloking m’étonne, mais au moins, cela colle à son caractère clownesque particulièrement agaçant parfois. De ce fait, quand il ose prendre la parole pour parler en “ notre “ nom et surtout le mien du coup, je vins à grogner quelque peu, noyant mon envie de le frapper dans une tasse de thé bien chaude.

“ Hm ? “

Mon regard change du tout au tout. Bien que je n’ai pas l’habitude de prendre du thé de la sorte en publique, je ne peux m’empêcher de soulever légèrement ma tasse en regardant le prestigieux étoilé afin de le féliciter de ce breuvage. Certes il n’en est pas le créateur jusqu’à preuve du contraire, mais sans doute est-il un consommateur et en ce point, il a bien de la chance. Bref... Redevenant le soldat que je suis censé être et non un gentleman que je ne suis plus depuis mon enfance, je vins à affirmer les dires de Logan.

“ Je suis tout ouïe. “

Que va-t-il nous proposer ? Une mission suicide contre un piston de plus ? La chose était alléchante et pourtant, je commençais presque à “ culpabiliser “ du fait d’avoir de “ l’aide “ pour grimper les échelons... Cela me rappel cet enfoiré d’épéiste qui se croit supérieur à moi, alors qu’il n’a rien de plus que moi pour être amiral. Me calmant en douceur, j’attendais donc que les dires coulent de source.


Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 438
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Mar 17 Avr - 14:12



La guerre ne meurt jamais
Le chemin jusqu’à la salle de réunion se fit assez long permettant donc à Ghetis de converser un petit moment avec leur guide. Cependant, leur discussion fut interrompue une fois la porte d’entrée donnant lieu au bureau de l’étoile atteinte. La traversant d’un pas décidé, les marines ne découvriraient leur hôte que dans la salle adjacente en compagnie de leurs précédents ennemis.

Il s’agissait de Galaad donc Logan avait gouté le fer ainsi que de Sonia qui avait férocement combattue le vice-amiral Nowaki. Le shandia attendait la mise en place d’une ambiance plutôt électrique entre le fier chevalier et l’insupportable Logan : côtoyant ce dernier depuis un moment, Caligula savait que le jeune colonel s’avérait être très agaçant et le comportement assez colérique du garde royal n’arrangerait pas le tout. Il y avait néanmoins fort à parier que la présence de l’étoile calme les ardeurs des individus présents, bien que ce ne fut pas spécialement le cas lors de la première réunion.

- Oh ! Des biscuits
Caligula s’affaissa dans le canapé avant de saisir fermement le plat de biscuits qu’il tendit dans un premier temps aux autres invités avant d’en prendre une poignée qu’il engloutit en un instant. Dans le cas où quelques regards se tourneraient vers lui, il sortirait l’excuse bidon comme quoi son fruit du démon lui quémandait une énorme quantité d’énergie qu’il ressourçait grâce à la nourriture. Vrai ou pas, jusqu’à ce jour il s’en était toujours servit pour prendre une plus grosse portion avec la Couronne.
Quant au thé, le shandia n’était pas contre ce genre de breuvage mais il ne s’y intéresserait qu’une fois son ventre plein ou lorsque son envie de biscuit s’estomperait. Il aimait toutefois l’attention et l’accueil dont l’équipe de marine bénéficiait.

S’empiffrer n’empêchait pas le zoan d’être à l’écoute et de suivre la discussion. Ainsi, tout comme ses camarades, il attendait patiemment l’offre du Thalassa qui devait être assez intéressante pour que ce dernier se permette de leur poser la question.

- Je vous écoute…et je félicite vos cuisiniers !

Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1916
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
386/750  (386/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Sam 21 Avr - 2:12

Futur Amiral

Ore Wa Kurohebi Da !





Les questions de l’Archer étaient très clairement orientées, il se renseignait sur ses alliés pour en connaître la teneur. Il était nécessaire pour lui de savoir à qui il avait affaire et si ces individus étaient aussi efficaces qu’ils pouvaient le laisser paraître ou entendre.

De ce fait, en découvrant la grandeur de la dynastie des Thalassas, mais aussi le fait que d’autres alliés de ceux-ci se cachaient encore, le Kurohebi obtint une information à la hauteur de ses espérances dès le début. La chose la plus rassurante fut, bien évidemment, le renseignement sur leur poste dans les autres corps du gouvernement avant d’officier à Marijoa.

Les collègues du brun n’avaient guère tendu l’oreille à cette liste d’informations étant donné leur silence presque dérangeant, tant le brun pensait avoir une réaction au moins de son collègue vice-amiral.

Cependant, une chose marqua l’Archer, si Vang était vice-amiral par le passé, cela signifiait que cet homme possédait probablement un niveau semblable au sien et cela ne pouvait que susciter l’intérêt de notre homme. Quand on savait la force que possédait Shang pour le peu qu’il avait pu démontrer, Ghetis n’ayant pas vu son combat face à Aokiji, on pouvait sans peine imaginer la force d’un homme tel que Vang.

Les Thalassa constituaient des alliés de choix pour La Couronne et Ghetis comptait bien renforcer ce lien au fil du temps. S’il désirait atteindre le grade d’amiral et souhaitait assurer la prospérité de son futur royaume céleste, il fallait que les Thalassa soient de son côté.

- Je vois, vous n’êtes donc pas qu’une famille brillant par son nom, mais aussi par ses faits. J’apprécie savoir cela, pour le peu que nous puissions en apprendre de vous.

Il n’avait, pour le moment, pas besoin de plus d’informations, de ce fait il laissa la discussion s’achever et pénétra dans la pièce au terme de sa longue marche. Celle-ci, sembla ralentir ses camarades qui décidèrent de s’aligner sur son rythme, chose qui fit sourire nerveusement le Vairon. Il s’agissait d’un geste amical de leur part en un sens, mais aussi d’une preuve de faiblesse de la part d’un futur amiral.

Ghetis se devait de ressortir victorieux de chaque bataille et ce dans tous les sens du terme.

Ainsi, lorsqu’il pénétra dans la pièce il vit le chevalier et l’ancienne vice-amirale, tous deux pris dans une discussion sans doute très riche vu sa teneur. Néanmoins, le vice-amiral ne se laissa point attendrir par la situation. Les Thalassa étaient bien plus avenants avec eux aujourd’hui et cela constituait une bonne chose, mais cela n’effaçait pas leur première entrevue avec le groupe. C’est pour cette raison que l’Archer demeura sur ses pieds et garda un visage neutre.

Il croisa simplement les bras et ferma les yeux un coup, prenant une longue inspiration pour se mettre les idées au clair.

* Shang avait une dette envers nous à leurs yeux ? Les Thalassa ont finalement un code d’honneur plus large que ce que m’avait sous-entendu Yang à notre première rencontre on dirait bien.

Et sur cette pensée le Kurohebi répondit au membre du Gorosei.

- Ce n’est pas comme si nous avions le choix Yang. Il faut bien ça pour un jour atteindre votre position n’est-ce pas ?

C’est sur cette phrase que l’Archer allait alors répondre au regard amusé que lui avait offert le Thalassa et ce par un beau sourire dont il en avait le secret.

- J’ai moi-même un présent pour vous, ou plutôt une mise en bouche.

Le Kurohebi ne possédait pas l’objet sur lui, mais il savait qui le possédait actuellement, son fils ayant cette tâche quasi-exclusive. Pendant que ce dernier mangeait ses biscuits, le Vairon vint donc glisser une main dans la poche du manteau du Shandia et en ressorti un visio-dial.

En quelques pas il arriva au bureau de Yang et lui tendit l’objet.

- Cela est de la même teneur qu’Olandaina, mais j’aimerai vous en parler seul. Vous pouvez donc revenir à votre mission.

Sa référence à Olandaina permettrait au Thalassa de comprendre sans aucun mal le contenu du visio-dial, mais aussi de comprendre la raison pour laquelle il tendit le bien à lui et non à Shang par exemple, chose qui aurait été plus acceptable que de passer directement par le paternel.

Il se contenta d’un simple geste de la tête en guise de salut après cette entrée en scène sobre, mais efficace et recula un peu, demeurant bien debout, en dépit de ses jambes douloureuses.

Le cliché contenu dans le visio allait sans doute lui plaire, ce n’est pas tous les jours qu’on lui apportait la tête d’un grand traitre et l’acquisition d’un ponéglyphe, même si la photo n’en présentait volontairement qu’une face.




DEV NERD GIRL



technique,pnjisations etc:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 622

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Mar 24 Avr - 10:46




Thalassa Yang, membre des Cinq Étoiles, et Thalassa Shang.
Les marines hauts en couleur ne tardèrent pas à prendre place, enjoignant Yang à poursuivre sans plus attendre et à leur dévoiler ce qui le tracassait de la sorte. Seul l'attitude de Ghetis dénota quelque peu, brièvement : il apporta un visio dial au vieil homme qui le scruta d'un air attentif, l'espace d'un instant, avant de le poser tranquillement sur la table qui lui faisait face, l'y délaissant temporairement, conformément à la demande du vice-amiral en question. Ils auraient effectivement bien l'occasion de converser dans un cadre plus privé et plus restreint à une autre occasion, dès lors que cette réunion toucherait à son terme... S'il était homme occupé, le membre des Cinq Étoiles s'octroyait fréquemment de légères ruptures au sein de ses journées pour le moins chargées. Cette discussion pourrait en être une.
Dans tous les cas, ils avait au préalable des sujets plus capitaux à aborder. Un regard complice entre Yang et son petit-fils suffit pour les mettre d'accord : ce fut tout d'abord Shang qui prit la parole, affichant un sourire amusé et honoré, paupières closes et mine sereine, avant que son illustre aïeul n'en vienne à renchérir, manifestement tout aussi enjoué et satisfait que le petit-fils en question.

-Sunelia est enceinte. Elle attend un fils. Mon fils.
-Les jeunes âmes sont pressées... Malheureusement, une naissance sans un mariage risquerait quelque peu de ternir la pureté de cette nouvelle. Les mœurs sont strictes, à Mariejoa. Aussi tâchons-nous d'organiser la cérémonie de mariage dans la précipitation... Et c'est là précisément que vous intervenez.

Yang se redressa dans son fauteuil massif, lorgnant les marines dont il était question d'un regard pétillant et étonnamment chaleureux. D'une certaine manière, pour eux qui avaient pu survivre à la fois à Olandaina et à Mars, cette mission ne serait guère plus qu'un voyage routinier susceptible de leur attirer les faveurs de quelques nobliaux locaux ainsi qu'une excellente publicité au sein de la Sainte Cité : cette fois-ci, tout serait officiel et même probablement souligné avec insistance par la presse mondiale. Restait à savoir si un tel trajet les intéressait, ou si la chose leur semblait désuète et sans importance quelconque... Dans tous les cas, le Thalassa ne désespérait pas : il possédait bien assez de main d'oeuvre pour assurer ce travail-ci d'autres manières, au final. Eux n'étaient ni plus ni moins que le premier choix, comme il connaissait bien leurs habitudes et leur professionnalisme...

-Le souci est le suivant. La famille Arenam... N'est pas une famille exactement comme les autres. De père en fils, ils héritent d'un marché noir tentaculaire principalement établi dans la vente d'armes... et positionné sur le Nouveau Monde. Le mariage n'est pas qu'une manière d'officialiser l'union de Shang et de Sunelia... C'est aussi et surtout de créer un lien plus puissant entre nos deux familles. La famille Arenam deviendra officiellement une maison vassale de la famille Thalassa. Leurs armes nous reviendront.

Englober le crime et l'assujettir. C'était un mouvement à la fois très audacieux, et très fructueux, s'il touchait au but. D'autant plus qu'il y avait des choses que les gradés de la marine ignoraient encore... Et que l'étoile allait leur apprendre sans plus attendre. Le vieil homme reprit donc, toujours aussi sérieux, calculateur et inlassable qu'à l'accoutumée.

-La famille Arenam officie sur le Nouveau Monde. C'est pour ça qu'ils n'ont jamais été mis-à-prix ou classifiés directement dans la catégorie des criminels... Et c'est une raison de plus pour recourir à cette alliance hors norme. L'influence des Thalassa croîtra sur ces mers, et cela nous permettra d'avoir plus d'aisance à y agir. Le problème est le suivant : les Arenam ne sont pas les seuls vendeurs d'armes... Et leurs rivaux n'ont pas vraiment envie de permettre cette union qui les mêlerait à une puissance de frappe aussi considérable que notre famille.
-Mon père est déjà aux côtés du père de Sunelia pour assurer sa protection. Ils doivent faire le trajet jusqu'à Mariejoa dans les jours qui viennent, mais ils risquent fort d'être attaqués sur le chemin par quelques opportunistes... Votre mission serait donc d'assurer leur protection.

La première proposition était lancée. Il s'agissait simplement d'une escorte, d'un trajet durant lequel ils devraient veiller au grain et s'assurer de traiter chaque menace avec pertinence, application et concentration. La chose risquait d'être plutôt simple, en fin de compte, pour des soldats rompus aux exercices du combat comme eux... D'autant plus qu'ils ne seraient bien entendu pas seuls. Il s'agissait là d'une occasion en or pour que les Thalassa puisse souligner et mettre en exergue l'étendue de la puissance et de la force dont ils pouvaient se targuer, et qui était leur. Le groupe dont les gradés de la marine ferait hypothétiquement partie risquait donc d'être large et d'englober bien d'autres institutions, bien d'autres guerriers nés. Et la chose leur permettrait même, s'ils le souhaitaient et qu'ils ne quittaient pas la Sainte Cité dans la foulée, d'assister directement à la cérémonie de mariage. La chose serait potentiellement dépaysante pour des hommes d'action tels qu'eux... Mais c'était bien là un insigne honneur, comparativement au mal qu'ils s'étaient déjà donnés vis-à-vis des Thalassa et des missions qu'ils avaient eu à remplir pour leur compte !



Première proposition !

Il n'y a pas de délai. Je mets le même turn order que pour l'event mais à vous de vous organiser, vous savez comment ça marche depuis le temps Wink
Ghetis - Logan - Taito - Caligula.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1916
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
386/750  (386/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Mer 25 Avr - 2:39

Futur Amiral

Ore Wa Kurohebi Da !





Ghetis avait réellement pour ambition de s’occuper au maximum de la mer céleste. Celle-ci représentait pour lui un projet capital qu’il ne saurait faire passer avant de vains objectifs. Il avait trouvé le juste milieu entre son projet et on apport pour le Gouvernement Mondial et comptait bien faire valoir cela.

De ce fait, les affaires de mariage des Thalassa l’importaient peu. Le Kurohebi n’était pas un garde du corps et encore moins un vigil. Il voyait ses rapports avec les Thalassa comme des actes l’avantageant lui et eux de façon simultanée. De ce fait, rejoindre un tel projet signifiait, les aider pour obtenir de la reconnaissance s’il faisait bonne impression. Cela ne représentait pas un gain assez direct pour le Vairon.

Néanmoins, ce n’était pas uniquement l’appât du gain qui motivait sa décision. En effet, le brun venait d’entamer son processus de conquête des îles Célestes, avec une seule île sous sa direction et une population en attente de résultats pour offrir plus de confiance.

En clair, son projet n’en était qu’à ses premiers balbutiements et l’Archer ne pouvait décemment pas partir dans le Nouveau Monde dans l’immédiat. Il fallait qu’il achève sa conquête de Kitamura Island, Angel Island et Upper Yard pour se sentir plus à l’aise dans le ciel. Ensuite viendrait sa prise d’High West, sa prise de contrôle de l’entrée du Knock Up Stream et sa rencontre avec les géants de Célestia… Bref il lui restait énormément de chose à faire, elles prendraient énormément de temps. De ce fait l’Archer savait pertinemment qu’il devrait officier encore sur Grand Line en parallèle, mais cela ne le dérangeait pas. Grand Line était un accès rapide au ciel, mais pas le Nouveau Monde.

Ainsi, tant qu’il n’aurait pas Kitamura, Angel et Upper Yard, il n’irait pas dans cette contrée, cette décision était catégorique.

De plus, il lui restait à agrandir ses rangs, c’était sa priorité, de ce fait sans proposition explicite de gains d’effectifs, le brunet était encore moins intéresser par la proposition.

Enfin, il venait de trouver un ponéglyphe dans le ciel. Une chose laissée à l’abandon dans une « sérénité » presque troublante tant les habitants du ciel les voyaient comme de simples rochers. Cela laissait présager l’existence d’autres stèles et la présence de Décimas sur la première obligeait le Vairon à retourner au plus vite sur ce projet.

Ce fut donc après mûres réflexions qu’il répondit en premier, toujours debout et de ce fait légèrement en retrait par rapport à tous ceux assis… Il croisa ses bras et prit la parole.

- Toutes mes félicitations pour la venue de cette enfant et vôtre mariage… Cependant, je ne pourrai en être. Le projet dans lequel s’est lancée La Couronne m’empêche de quitter Grand Line. Il me faut encore pacifier davantage d’îles du ciel, cela étendra la puissance du gouvernement, cette mer regorgeant de puissants guerriers.

Il laissa un léger silence permettant à tous de retenir ses propos, posant son regard sur son fils, puis sur les deux Thalassas.

- De plus, l’importance de ce projet se caractérise en l’objet que je viens de vous donner. Il n’est pas possible pour moi d’attendre davantage, je ne possède que peu d’effectifs pour m’accompagner dans mon projet de conquête de toute cette mer. Je ne peux donc pas lambiner et laisser le fer se refroidir. Il me faut constamment batailler sur ce projet fastidieux.


Il relâcha finalement ses bras et conclut.

- Je ne peux accepter de missions autres que dans les secteurs : Mers Blanches et Grand Line. J’en suis navré.

Le natif du Nouveau Monde venait ainsi de tourner le dos à sa mer de naissance. Il fallait avouer qu’il n’en gardait qu’un souvenir amer, il ne regrettait guère son choix par conséquent. Hunter Island était un lointain souvenir se rattachant directement au Nouveau Monde et à Noctis Archer. Sans négliger son passé, Ghetis n’avait pas pour souhait de s’en rapprocher immédiatement.

Il n’rait dans cette zone que lorsqu’il aurait assuré son contrôle sur la mer blanche.



DEV NERD GIRL



technique,pnjisations etc:
 
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 509
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
246/350  (246/350)
Berrys: 120.532.000 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Jeu 26 Avr - 2:43

Réunion


Mangeant en douceur les gâteaux mis à disposition et buvant ce thé pour le moins divin, j’attendais qu’on entame les sujets importants et la nouvelle qui retentit était pour le moins ... étonnante. Ainsi donc, le jeune Thalassa allait être père ? Voilà une nouvelle pour le moins surprenante et unique. Je me retenais d’applaudir ce dernier, mais un léger sourire se dessina sur mes lèvres. L’amour... Voilà un luxe dont je ne peux pas jouir pour l’instant. Pendant un bref instant, je baissais le regard en pensant à Camille Elkens. Si seulement je pouvais l’approcher un de ces jours et dire ce que je ressentais. Pendant une micro seconde, je pouvais l’affirmer : j’enviais le Thalassa... Il avait beau être un guerrier aguerrit, il avait une femme, prochainement un enfant et donc une famille. Moi, je n’ai que ma soeur comme famille, mais rien au niveau sentimental. Est-ce ça ce qui me manque le plus ? Une vie sentimentale ?

Revenant à moi en douceur, les dires continuaient et le fond du problème était enfin dévoilé. Tant de données à la fois... Ainsi donc, ils comptaient mettre la main sur beaucoup d’armes via cette union ? Un mal pour un bien en soit... Perplexe au départ, je compris vite la dangerosité de la situation, cependant, bien des devoirs se confrontaient dans ma tête. En effet, j’avais livré en peu de temps bien des batailles et cela avais retardé une certaine mission : éliminer Parish Milton. En soit, il ne s’agissait pas d’une réelle mission officielle, mais prendre en charge cette opération et la mener à bien me mettrait en avant sur bien des plans. La course à l’amirauté certes, mais aussi et surtout le fait de réaliser quelque chose qu’un autre idiot n’aura jamais fais jusque là. Je me devais “ redorer “ mon blason auprès de cet enfoiré après tout.

De ce fait, repousser cette opportunité était vraiment impossible à mes yeux, mais comment dire non à une étoile ? Comprendrait-il ma position .? Miraculeusement, ce fut l’Archer qui commença à répondre et visiblement, lui osait poser ses couilles sur la table pour refuser humblement la proposition du Thalassa. Il mettait même en avant ses projets et l’importance de ces derniers. Restant silencieux, je vins à simplement attendre qu’il ait terminé son discours pour réfléchir. Reposant ma tasse et les gâteaux, je vins à soupirer, clairement désolé d’avance de ma réponse.

“ ... Le timing n’est clairement pas arrangeant. Il se trouve que tout comme l’Archer j’ai des projets et l’un d’eux est l’élimination d’une lieutenante de Younkou. Mission secondaire pour certain, capitale pour moi pour ma part, cette affaire commence à traîner et si cela continu... Nous risquons de perdre sa trace et laisser une opportunité en or filer.
Cependant, une cérémonie comme vous la laissez entendre n’arrive qu’une fois dans la vie de chacun... Et ce serais regrettable de ne pas y assister... “


Affichant clairement mon embarras, même si l’avis de ces hommes à mon égard était le dernier de mes soucis - clairement plus dévoué à Charaioka, qu’eux - je ne pouvais pas les ignorer, surtout vu l’urgence de la situation. Réfléchissant quelque peu, le soucis était aussi du fait que les positions de chacune de ces missions étaient toutes les deux diamétralement opposées.

“ ... Je suppose que cette mission serait immédiate ? Impossible de repousser d’une quelconque manière ce fameux déplacement n’est-ce pas ? ... Pour ma part, en me mettant en route dans l’heure... Je m’octroie au pire un délais d’une semaine pour arriver à vous. Si cela ne conviens pas à vos attentes et ne colle pas aux miennes... Le moins que je puisse faire est de vous proposer la présence de ma soeur ? Elle n’est pas une Vice-Amiral, mais je peux vous assurer qu’elle ne manque pas de sens du devoir. Bien au contraire, en un sens ce serais un moyen de faire ses preuves et prouver qu’elle n’est pas une simple ombre. “

Je lui donnais une occasion en or de briller et peut-être qui sait... Devenir Contre Amiral et ainsi pouvoir m’assister officiellement comme une “ seconde “ ? Restais à voir ce qu’en penseraient les Thalassa. J’étais tiraillé clairement entre la protection de leur enfant et mes intérêts personnels, d’où le fait de proposer une solution à mon propre problème. Malgré mes propres envies, ils ne passaient pas à la trappe.

“ ... Qu’en pensez vous ? Préférez vous ma présence pour cette mission pour le moins spéciale bien qu’importante ? Ou... Ma soeur pourrait-elle me représenter ? “

Allaient-ils lui laisser une chance ? Après tout, nous avions tout deux combattu côté à côté lors de cette mission risquée et de plus, nous venions de Wa... Île réputée pour ses guerriers à la lame aiguisée bien que j’en sois une exception.
Je tournais donc mon regard vers le futur père avant de regarder l’homme plus âgé.

“ Ce serais une occasion en or pour elle de prouver que le nom Nowaki ne se résume pas à ma simple personne. “

Puis une petite idée me vint en tête. Regardant en coin Logan, je vins à sourire à ce dernier de façon presque machiavélique. Il reste mon subordonné après tout... Et si... Je lui offrais comme mission de suive ma soeur et la surveiller ? Après tout, il a beau être une énergumène énervante, il n'en reste pas moins un personnage haut en couleur et capable de surprendre bien des gens, y compris des ennemis redoutables. Restais à voir si Logan allait se montrer coopératif ou fuir cette occasion de s'amuser une fois de plus.


Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

avatar
Messages : 344
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 2.878.966.000 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Dim 29 Avr - 1:41



La guerre ne meurt jamais.






À m’entendre parler en son nom, je vois Taito tirer une drôle de tête. Son mauvais caractère a toujours eu tendance à m’amuser mais cette fois, je ne réagis pas. Après tout, nous avons d’autres choses à penser pour le moment. C’est donc avec la plus grande attention que j’écoute les Thalassas s’exprimer de concert sur leurs futurs évènements familiaux. Au fur et à mesure de la conversation, un large sourire se dessine délicatement sur mon visage. Un mariage et une future venue au monde ? Voilà des évènements bien réjouissant au vu des temps qui courent. Le monde a surement besoins de ces moments de bonheurs éphémères et en tant que marine, il ne tient qu’à nous de les préserver.

Dans un premier temps, je suis étonné de voir mon capitaine et Ghetis refuser la proposition. Je ne les comprends pas. Une demande directement formulée par une étoile et qui plus est, ça n’a pour une fois rien d’une mission suicide. Et puis j’entends leurs explications. Je réprime un sentiment d’admiration. Ces hommes se battent pour leurs idéaux. Ils veulent simplement atteindre leurs buts et n’ont pas le temps de profiter d’un mariage. Ce n’est pas mon cas. Mes objectifs sont flous et évoluent trop facilement. Quoi qu’il en soit, ci ce n’est quelques objectifs personnels, je n’ai rien de particulièrement urgent à faire. C’est donc avec un sourire satisfait que je réponds à mon tour.

« Je serai honoré d’escorter Lady Arenam aux côté de votre père. »

Grâce aux talents de l’équipe médicale de Marijoa, je serai sur pied incessamment sous peu et serait donc parfaitement en état de prendre part à la mission. Qui plus est, je suis le seul apparemment motivé à prendre part à la mission pour l’instant et j’ai peur que cela attriste l’étoile qui nous fait face.

À ce moment, une idée me passe par la tête. Mon sourire change très légèrement ; seul Taito et Caligula peuvent remarquer une différence car ils me connaissent bien. S’ils me regardent maintenant, ils pourront voir cet étincelle dans mon regard, témoignant d’une idée naissante que je ne tarde pas à exprimer.

« Qui plus est, j’ai une proposition à vous faire… En fait non, voyez plutôt ça comme une demande à vous formuler ; je souhaiterai être responsable de la sécurité de votre mariage. »

Voilà une demande bien effrontée et présomptueuse pour le simple colonel que je suis. L’évènement est d’une importance capitale et il y a surement des gens bien plus hauts placés que moi qui pourraient prendre en charge la supervision des protections de la cérémonie. C’est pourquoi, je me laisse aller dans une légèrement argumentation sans pour autant trop m’encombrer de détails.

« Attention, je n’entends bien évidemment pas par là que je voudrais assurer la défense seul. Non, bien entendu. En réalité, je souhaiterai prendre en charge le commandement des opérations. Mes compétences, contrairement à mes coéquipiers, ne résident pas dans ma puissance de frappe mais bien ici. »

Dis-je en tapotant sur ma tempe droite avec deux doigts avant de reprendre la parole.

« Mes compétences se rapprochent plus de celles du vice-amiral Sakuraba Yu que de celles de l’amiral Pacifique. C’est pourquoi je pense être bien placé pour remplir ce rôle avec une équipe adaptée derrière et je serai heureux de m’y consacrer pleinement. »

Je m’arrête la. Il sait de quoi je suis capable quand je peux me préparer et de long discours ne m’apporteraient rien de plus. Je sais que j’ai peu de chance d’être accepté pour le post mais je ne perds rien à essayer. En même temps, je vois Taito me regarder en coin… Depuis le temps, je sais ce qu’il pense ! Lui n’a clairement pas envie de prendre part au mariage et attends de moi que j’accompagne Violet sur le terrain. Je lui rétorque un sourire victorieux avec une touche de provocation, peu importe la réponse de l’étoile. La ou il pense probablement m’envoyer contre mon gré, je suis heureux de participer ! Après tout c’est un mariage, et c’est cool, les mariages !




Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 438
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Lun 30 Avr - 0:38



La guerre ne meurt jamais
Pendant qu’il s’empiffra de cette petite douceur offerte par les Thalassa, Caligula ne fit guère attention à son capitaine lorsque ce dernier vint se servir dans le manteau de son second pour en sortir le cliché prit par ce dernier il y’avait quelques temps désormais. L’étoile apprécierait surement ce genre de cadeau bien qu’il ne s’agissait pas forcément de grand-chose. Il prendrait donc le temps de s’occuper de ceci plus tard, et en vint donc à la proposition.

Un mariage, il s’agissait donc de cela. Caligula n’était pas un amateur en histoire d’amour mais il ne pouvait nier qu’assister à un mariage concernant un membre de la famille d’une grande étoile était une offre plus tôt intéressante. Pourquoi ? Le shandia pourrait s’en vanter bien évidemment ! Ceci pouvait éventuellement le faire passer pour un ami proche de ceux-ci au près des plus bas gradé et même certains collègues.
Toutefois, Ghetis, la couronne et lui ne pouvait se permettre de faire tarder les îles célestes ainsi que tous les habitants de celles-ci. Son peuple l’attendait déjà de puis un bon moment et nul doute qu’il privilégierait les siens à toute la mer bleue.

Ghetis avait bien évidement refusé l’offre tandis que le contre-amiral Nowaki essayait de dégoter une place au sein de cette mission pour sa jeune sœur. Le seul intéressé fut Logan qui tenta même d’en obtenir un peu plus…comme à son habitude.

- Bien que je vous suis reconnaissant pour ces biscuits, je ne suis pas sûr de pouvoir vous venir en aide pour ceci. Enfin, cela dépend de quand aura lieu cette mission. Mais je me dois d’abord de gérer la situation au niveau des îles célestes. Cependant…
Il jeta un bref regard en direction de Logan avant d’esquisser un léger sourire pour reprendre la parole.

- Je ne sais pas si ma parole changera quelque chose, mais assignez le rôle de chef de la garde au faiblard qui se trouve ici n’est peut-être pas une si mauvaise idée. Bon, certes il n’est pas en mesure de protéger son propre corps, mais il a quelques idées assez intéressantes de temps en temps. De plus, il est assez calculateur et sait comment se passe un affrontement entre deux camps à force de se retrouver à nos côtés durant nos vaillantes batailles.

Enfin, ne lui donnez pas une trop grande zone non plus…après tout ça reste Logan Iahahahaha.

Comme devait s’y attendre le public, Caligula ne pouvait finir sur une bonne note lorsqu’il parlait du Seyfriend. Néanmoins, il n’en restait pas moins sérieux lorsqu’il disait que son collègue avait les compétences requises pour s’occuper de ce genre de chose.


Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 622

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Lun 30 Avr - 10:04




Thalassa Yang, membre des Cinq Étoiles, et Thalassa Shang.
Un sourire discret mais néanmoins bel et bien existant vint garnir les traits abrupts du vieux noble tandis qu'il entendait parler plus lourdement des projets divers et variés des deux vices-amiraux. Il était bon de savoir qu'ils visaient des faits d'armes sur l'assez long terme, comme Ghetis Archer, ou qu'ils visaient purement et simplement l'éradication de toute menace sur la première moitié de Grand Line, comme Taito Nowaki. Tout mal devait être supprimé, et il n'y avait à ce titre pas de mystère : il fallait combattre... Toujours fut-il que ces justifications semblèrent plaire au vieil homme et à Shang qui, s'ils n'y répondirent pas textuellement, se permirent de le faire par la gestuelle, via un hochement de la tête prononcé et positif. Qui étaient-ils pour se mettre au travers d'épopées si glorieuses, après tout ? Si le Thalassa était l'un des 5 Étoiles, il n'aimait pas s'octroyer la liberté de prendre possession d'officiers qui, à l'évidence, ne baillaient de toute manière pas aux corneilles. Tant qu'ils se donnaient du mal, il n'avait rien à y redire, d'autant que la mission d'escorte ne nécessitait pas fondamentalement leur présence, qui aurait été un atout médiatique pour prévenir les hypothétiques menaces venues du Nouveau Monde. Le vieillard s'octroya donc le temps d'écouter plus précisément et plus posément la suite de leurs paroles ainsi que celles de leurs subordonnés. Comme imaginé, Caligula escomptait bel et bien suivre Ghetis pour lui fournir un coup de main non négligeable : c'était prévisible. En revanche, le fait que Logan décide de participer et propose même son aide pour assurer la sécurité du mariage était plus surprenant... Avec Violet Nowaki, deux marines semblaient donc prêts à rejoindre les rangs de l'escorte pour assurer la sécurité du trajet. Le membre des Étoiles n'avait pas grand chose à y redire puisqu'il y puisait déjà satisfaction : il préférait faire appel à des têtes déjà bien connues plutôt qu'à des anonymes dont il n'aurait eu vent qu'à travers des journaux et des rapports impersonnels au possible...

-Violet Nowaki sera la bienvenue. Quant à vous, colonel Seyfried, je vous remercie pour cette proposition. Malheureusement, la sécurité sera, à défaut, à charge de Nathanaël Winch, comme pour tout événement concernant Mariejoa... Mais je pourrai sans peine vous mettre en relation pour que vous puissiez vous conseiller et vous seconder l'un l'autre.

Nathanaël, en plus d'une carrière déjà bien garnie, avait effectivement l'avantage indéniable de déjà connaître les lieux comme sa poche et d'avoir également une connaissance très précise de ses subalternes, tant d'un point de vue martial que psychologique. Il savait comment les utiliser pour en tirer un profit maximal, ce que Logan ne pourrait deviner même à la suite d'une entrevue ou d'un entretien approfondi... En revanche, l'idée de mêler la Marine à la protection de cette petite cérémonie n'était pas mauvaise. Dans l'absolu, Yang y avait même déjà pensé, mais le fait que l'esprit de Chairoka soit accaparé par d'autres préparatifs lui interdisait purement et simplement de recourir à son aide... La proposition du colonel tombait donc à point nommé, d'autant qu'elle était à double sens. Elle lui permettrait peut-être de rencontrer les bonnes personnes pour avantager la suite de sa carrière...
Toutefois, cette première proposition n'était pas la seule : et comme la seconde opération allait certainement se dérouler simultanément, le Thalassa leur laissait encore tacitement le droit de se rétracter pour privilégier celle-ci. Dans le cas contraire, il n'aurait tout simplement pas permis à Galaad et à Sonia de prendre part à la réunion...


Seraph Galaad et Jibeli Sonia.

-Sonia et moi-même allons nous diriger vers Kingadomu pour tâcher de rallier le Royaume à la guerre contre Centes. Ce sera chose complexe, et je serais déjà chanceux de convaincre quelques uns de mes collègues... Mais si nous avons même la plus infime chance de réussir, le jeu en vaut la chandelle.
-Et je vais l'accompagner.

Ils avaient été sommaires et laconiques au possible mais la bombe était lâchée : l'ancienne vice-amirale et le Garde Royal allaient également se diriger vers le Nouveau Monde, mais pour un périple qui s'annonçait cette fois-ci nettement moins tranquille. Kingadomu était, pour le peu que la Marine avait pu en comprendre, un Royaume gigantesque où s'entremêlaient plusieurs Duchés et Comtés, lesquels se livraient bien fréquemment la guerre et n'unissaient leurs bannières qu'à l'appel du Roi, en cas de menace extérieure tangible. La dernière fois, c'était Hadès Tenryon qui avait tenté de s'accaparer ce dit Royaume, et s'il s'en était indéniablement mordu les doigts, tant la puissance de cette île titanesque n'était plus à prouver, il avait néanmoins réussi à leur infliger des dommages colossaux. Il allait être plus que complexe de s'attirer l'approbation du Roi et de ses plus proches conseillers, par conséquent : ils risquaient d'être plus que frileux à l'idée de s'engager sur une guerre qui n'était a priori pas la leur, et qui se déroulait de l'autre côté de Red Line... Galaad, ayant été Garde Royal, aurait a minima la possibilité d'une entrevue avec des personnes hautes placées et il comptait notamment sur Sonia, dont l'ancienne appartenance à la Marine pourrait être vue comme un signe de paix. Restait à savoir si ce maigre stratagème allait toucher au but ou s'il allait s'achever sur un échec déplorable... Pour l'heure, Yang lui-même n'en avait pas la moindre idée, et c'était pour cela qu'il se permettait d'offrir aux quatre marines la chance d'accompagner Galaad et Sonia dans ce périple aventureux. Restait à savoir s'ils allaient être davantage intéressés par cette perspective plutôt que par celle du mariage... Dans l'absolu, dans les deux cas, le Gouvernement Mondial avait plus à gagner qu'à perdre.



Deuxième proposition !

Il n'y a pas de délai. Je mets le même turn order que pour l'event mais à vous de vous organiser, vous savez comment ça marche depuis le temps Wink
Ghetis - Logan - Taito - Caligula.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1916
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
386/750  (386/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Mar 1 Mai - 0:21

Futur Amiral

Ore Wa Kurohebi Da !



Depuis que les Mad Dogs et La Couronne s’étaient alliés autour d’un but commun à Olandaina, les deux équipages avaient connu une prise de maturité nettement visible. On le ressentait aussi bien à leur façon d’aborder les batailles par un travail d’équipe des plus intéressant, mais aussi l’apparente familiarité entre des caractères si variés.

On pouvait ajouter à cela la prise de Little Garden, réalisé par les deux équipages et on comprenait aisément l’alliance qui naquit naturellement entre eux après les évènements de Calm Belt. Ils n’étaient plus rivaux, mes alliés et cela leur permit d’avancer considérablement. C’est sans doute pour cette raison que le Thalassa Senior leur accordait de plus en plus d’importance, ce qui était en soi une bonne chose.

Ce sentiment d’acceptation se remarquait d’autant plus dans la réaction tout à fait naturelle, voir presque amicale des deux Thalassa, lorsqu’une bonne partie du groupuscule refusa l’invitation au mariage.

Cependant…

Quand bien même les groupes unis en un connurent un certain gain de maturité, on remarquait encore ce désir des autres instances de les « prendre par la main » pour les mener vers des projets. C’était en soi une bonne chose, mais cela ne pouvait plus durer. Les équipages se composaient de marines ambitieux et non de chasseurs de primes, on ne pouvait leur proposer des contrats de façon aussi légère et attendre qu’ils acceptent ou non tels des mercenaires.

C’est pour cette raison que Ghetis allait mettre les choses au clair. Lui qui avait appris à reconnaître les hautes instances pour lesquels il travaillait, comme lui étant « supérieures » dans la hiérarchie des normes… Il souhaitait que ces hautes instances le reconnaissent lui et ses camarades comme de grandes têtes du Gouvernement Mondial.

Il ne voulait plus que des propositions leur soient lancées sans fondement, il souhaitait que le gouvernement compose avec eux, comme des acteurs à part entière du monde.

Les bras croisés, il releva sa tête en direction de Galaad et Sonia, pour prononcer une phrase simple.

- Nous ne sommes pas des mercenaires.

Cette phrase claire et glaciale allait sans doute poser un froid dans cette atmosphère chaleureuse, tout comme le sérieux de l’Archer, risquait de rendre la situation pesante, mais tous comprendraient la raison de son intervention. Ouvrant ses bras, il fit un geste large pour désigner ses camarades assis et repris la parole.






- N’y voyez pas là une offense, mais bien un désir réel de composition. Nous ne sommes peut-être pas les plus hautes têtes du Gouvernement Mondial et notre expérience n’est peut-être pas encore l’égal des vôtres, mais nous sommes ressortis grandis d’Olandaina.

Son regard se dirigea de suite vers Yang et Shang.

- Cela grâce à vous, vous nous avez donné les moyens d’avancer dans nos projets ou vous nous avez permis de prendre conscience de nôtre importance. Aujourd’hui nous quatre ici présents souhaitons avancer dans le chemin que vous nous avez montré. C’est pour cette raison que nous possédons nos objectifs tout comme vous possédez les vôtres.

Il porta son attention plus particulière sur Yang.

- Nous ne sommes plus des marines à la recherche de mission, mais des marines en pèlerinage pour attendre des rôles tel que les vôtres.

Il regarda d’un coup Sonia.

- Vice-Amiral comme vous pour certains. Puis vint Shang. Haut placé de Marijoa pour d’autres.

Et enfin il revint vers Yang.

- Ou personne de haut rang, comme les Cinq Etoiles ou l’Amiral en Chef.

Il prit de suite une inspiration et reprit pour l’ensemble de la communauté.

- Alors, composez avec nous, alignons nos projets, alignons nos disponibilités, pour que nous puissions tous nous entraider. Ne nous proposez pas des interventions sans fondement,s mais plutôt des entraides solides.

Il vint alors poser un regard franc sur Sonia et Galaad.

- Dans votre cas, vous aidez à Kingadomu répondrait aussi bien à mes objectifs de gain d’effectif, qu’à ma passion du combat. Il s’agira sans doute de bien des batailles sur le court ou le long terme.

Il observa ensuite Yang et Shang.

- Vous il s’agit d’un mariage dans le Nouveau Monde, mais aussi d’un mariage de bonnes mœurs, pour que la naissance de l’enfant ne soit pas vue comme hors mariage. Dans la noblesse ce genre d’acte survient au début ou à la moitié de la grossesse, jamais à la fin, car il est trop tard. Je peux donc supposer que le mariage peut avoir lieux dans approximativement trois semaines si cela ne vous dérange pas. Vous auriez ainsi la possibilité de bien préparer votre mariage. Il s’agit d’un mariage de haut rang et les possibilités d’être attaqué durant ce mariage ne sont pas à négligé, ce genre d’acte est courant, il faut donc avoir le plus de personne en place que possible.

Il porta de nouveau un regard sur ses camarades.

- Le Vice-Amiral Nowaki a un projet assez simple, qui se réfère à une capture. Je lui apporterai le soutien de mon fils Sypher Wenham dans cette quête. Ne vous fiez pas à sa réputation, mais à la mienne dans cette proposition. C’est un projet rapide, l’affaire d’une semaine au mieux avec des hommes de leur niveau. Si vous composez avec eux Thalassa Yang, grâce à votre réseau d’informations, vous pourrez obtenir en un rien de temps la position de l’ennemi que le Nowaki traque et ainsi, il pourra achever cette affaire avant le mariage.

Il regarda ensuite Caligula.

- Moi et mon fils cadet retournons dans le ciel, il nous faut asseoir notre pouvoir sur trois îles. Kitamura Island ne devrait prendre qu’un jour, Angel Island deux jours et Upper Yard trois. Il nous suffirait donc d’une semaine et en prenant une marge d’une autre semaine, donc deux aux semaines au total, pour que nous ayons pleinement accompli nos objectifs. Au possible, accordez-nous le soutien de quelques marines de bonne expérience pour rallier plus facilement ces peuples.

Il croisa de nouveau ses bras et termina solennellement.

- Ainsi, Le Nowaki et moi-même acheveront nos affaires en une à deux semaines. Ce qui nous permettra de rapidement pénétrer dans le Nouveau Monde pour encadrer à vos côtés ce mariage. Mariage auquel Sonia par son grade et Galaad par son affiliation pourrait participer de près ou de loin. Une fois le mariage achever, nous pourrions tous, j’entends ici les Mad Dogs et La Couronne, nous rendre avec eux à Kingadomu et s’afférer à leur longue affaire.

Sur ces mots Ghetis, ferma les yeux, prenant une inspiration profonde et vint planter tour à tour un regard plein de franchise dans chacun de ses interlocuteurs à savoir, Galaad, puis Sonia, puis Shang et enfin Yang.

- Laissez-nous la possibilité de composer avec vous.


DEV NERD GIRL



technique,pnjisations etc:
 
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

avatar
Messages : 344
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 2.878.966.000 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Sam 5 Mai - 2:58



La guerre ne meurt jamais.






Malgré l’appuis de Caligula, la réponse du Thalassa ne m’étonne guère. Bien que celle-ci ne soit pas franchement négative. Travailler de concert avec un homme comme le Winch devrait surement m’apporter une expérience non négligeable. Je ne sais trop comment me positionner. Accepter ou non cette tâche. Je prendrai moi aussi du retard dans mes projet et je n’aurais pas la situation en main. D’un autre côté je n’ai rien de particulièrement urgent sur le feu. Je me décide finalement pour une réponse qui me semble être le meilleur compromis envers mes plans.

« C’est avec un grand plaisir que j’apporterai toute l’aide nécessaire au chef de la garde de Marijoa. »

Je vois la une occasion de faire des rencontres extrêmement opportunistes et de participer a un évènement joyeux. Ce n’est cependant pas la seule chose que l’étoile a à nous communiquer.

La proposition du royaume des chevaliers dans l’absolu ne m’intéresse pas plus que ça. Cependant le nouveau monde est une destination particulièrement attrayante et qui promet un amusement à toute épreuve. Et, si j’y réfléchis un peu, peut être devrais-je prendre part à la mission. Les négociations ne seront sans doute pas simple. Un royaume suffisamment puissant pour repousser l’armée d’un Yonkou n’a, à l’heure actuelle, que peu d’intérêt à s’allier à la marine. Si ce n’est ; empêcher Centes de parvenir jusqu’à eux. J’ai cru comprendre que le monarque ne faisait pas beaucoup de vagues dans le nouveau monde. Il est donc probable que la menace de celui-ci ne soient pas encore réellement ressentie par les habitant de Kingadomou. Mais qu’est-ce que la marine peut bien avoir à offrir à un royaume aussi puissant ? Celui-ci n’a clairement pas besoins de protection et je m’interroge donc. Je me laisse ensuite aller à un regard en direction de Taito mais surtout Caligula et Ghetis… Laisser ces trois là se charger des négociations équivaudrait presque à déclarer la guerre au royaume de Kingadomou… Ou au moins à détruire une partie de celui-ci lors des négociations… Oui clairement je vois mal ces 3 énergumènes partir tranquillement en négociation.

Avant que je n’ai le temps de parler, c’est Ghetis qui prend la parole pour nous déclamer un discours dont il a le secret. Même Chairoka n’oserait parler ainsi à une des cinq étoiles et j’ai peur que l’attitude du Thalassa change radicalement. En réalité je me fiche pas mal du discours de Ghetis. Je n’ai jamais eu pour habitude de suivre aveuglément les ordres et j’ai toujours trouvé un moyen de tirer mon épingle hors du jeu. D’une certaine façon il a raison. Mais d’une autre il se trompe. Certaines missions nécessites des soldats aguerris et peuvent se révéler plus important que nos objectifs personnels pour le bien du monde. Je ne dis cependant rien. Je suis curieux de pouvoir suivre la suite des évènements et je suppose que la réponse du Thalassa me permettra de savoir à quoi prendre part.




Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 509
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
246/350  (246/350)
Berrys: 120.532.000 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Lun 7 Mai - 15:56

Réunion


La réunion continuait bon train. Les informations tombaient, les réactions de même et finalement, une seconde proposition se faisait entendre. En effet, l’affaire du mariage n’était pas la seule au goût du jour. Oh ? Il y avait donc une seconde mission en parallèle ? Là, les enjeux étaient bien plus importants si on y réfléchis bien, cependant, je ne pouvais pas changer mes plans et laisser croire que les cinq étoiles sont des bouches trou. Je me devais de penser à mon profit personnel et de ce fait je ne pouvais pas dispatcher de trop mes troupes. Déjà qu’envoyer ailleurs Violet était déjà une chose... Mes hommes devaient être avec moi. De ce fait, aussi important soit la mission que les autres désiraient accomplir, je ne pouvais pas leur prêter main forte et cela se lisait sur mon visage : j’en étais désolé.

“ ... “

Poussant un profonds soupire, je vins à m’adresser principalement à la Vice-Amirale que j’avais blessé et envers qui je me devais de me racheter me disais-je.

“ Je suis navré de ne pouvoir apporter mon soutient et indirectement me faire pardonner de vos ex-blessures Sonia. Cependant, sachez que si je peux être prochainement d’une aide quelconque, vous pouvez comptez sur moi. “

Tournant mon regard vers le fier guerrier qu’était Galaad, je me devais aussi de lui donner des excuses.

“ Il en va de même pour vous Galaad... Si je peux vous aider autrement ou prochainement, vous pourrez me contacter quand bon vous semble. Mais pour l’heure, je ne peux que vous souhaiter bonne chance et au mieux vous prêter un de mes hommes, mais pas plus. “

Grimaçant quelque peu en n’aimant pas faire ce genre de “ coup “, je revenais bien dans ma chaise pour grignoter un de ces gâteaux pour le moins délicieux. J’allais devenir obèse à la longue... Attendant les dernières réactions, je me demandais bien si les hautes autorités de cette salles avaient autre chose à dire ? Des dernières félicitations ? Peut-être des récompenses ? Ou simplement la fin de tout ça ? Quoi qu’il en soit, je me faisais un peu absent, pensant déjà à mes futurs batailles et mes objectifs.

La guerre ne meurt jamais après tout.


Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 438
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Mer 9 Mai - 0:02



La guerre ne meurt jamais
La première proposition énoncée dans la salle n’avait finalement pas fait « vibrer » les marins présents dans la salle. A l’exception de Logan qui s’avérait être assez libre et flexible au niveau de son emploi du temps, la couronne ne pouvait se permettre de perdre plus de temps encore et faire attendre les peuples qu’ils avaient promis de sauver. Et bien que les objectifs du capitaine des Mad Dogs étaient beaucoup moins « fastidieux » que la conquête d’une autre mer toute entière, ils n’en étaient pas moins importants et risquaient fortement de lui prendre un petit moment.

Néanmoins, l’offre du Thalassa n’était pas la seule qui allait leur être soumise. Le but premier étant toujours de vaincre Centes et réduire à néant le regne Décima, Galaad et Sonia s’en allèrent tous deux demander l’aide au royaume de Kingadomu qui, bien qu’inconnu par le shandia, était réputé pour sa puissance incroyable et ses défenses solides, ayant même fait reculer un empereur selon les dires. Et pour ce genre de mission assez délicate, l’aide de quelques marines n’était certainement pas de refus.

Personnellement, cette mission intéressait plus le shandia que la précédente : moins dans les festivités et la protection, et plus de dénouement et d’action. Le problème restait toutefois le même, si la mission commençait dans les jours à venir, il serait compliqué d’y participer pour lui.
Venant à peine de finir l’assiette de biscuits, il n’eut guère le temps de répondre que le brun s’était lancé dans un discours et une prise de parole dont il avait l’habitude et si on pouvait résumée celle-ci en quelques mots, ce serait certainement « Ne nous considérez plus comme des marines lambdas, mais comme des associés ».

Et en cela il n’avait tout à fait pas tort mais pas complètement raison non plus. En réalité, et c’est surement ce qui se passerait si l’étoile leur faisant face n’était celle-ci, si leur hôte les considérait réellement comme de « simples soldats », il ne leur demanderait même pas leur avis et les enverrait sur le champ exécuté ses besoins à la suite. Mais travers ce vaillant discours, Ghetis avait peut être su convaincre ses interlocuteurs et si tel était le cas, les affaires avec les Thalassa se révèleraient plus fréquentes avec des enjeux de plus en plus intéressants.

Caligula posa simplement l’assiette d’amuse-bouche vide, pour se lever et répondre à Galaad, Sonia ainsi qu’à Yang.

- Comme je l’ai dit précédemment je privilégie toujours le projet White Road, à toutes autres affaire. Mais par contre, si vous n’êtes pas pressés et que vous disposez de quelques ressources, nous pouvons bien évidemment coopérer. Avec votre aide, comme l’a souligné Ghetis, régler les mers blanches ne prendra pas plus de deux semaines. Après tout, la force d’un garde royale, d’une vice-amirale et d’éventuellement quelques soldats ne peut que nous être bénéfique.

Une fois ceci fait, c’est avec grand plaisir que je servirais aussi bien au mariage, que sur Kingadomu et ce de tout mon être.



Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 622

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Mer 9 Mai - 14:01




Thalassa Yang, membre des Cinq Étoiles, et Thalassa Shang.
-Vous faites fausse route, Vice-Amiral Archer.

Le ton de Yang était implacable et imposant, mais il n'était pas forcément autoritaire ou altier. Ce n'était pas la toute première fois qu'il avait à faire à cet intrépide soldat de la marine à la langue indéniablement bien pendue, et ce ne serait certainement pas la dernière fois non plus. En comité restreint, comme c'était actuellement le cas, le prestigieux Thalassa n'était pas homme à s'arrêter à quelques postures à quelques mots employés d'une manière trop téméraire. Peu lui importait bien l'assurance du vice-amiral tant que ce dernier remplissait les tâches qui lui étaient confiées : cela avait toujours été le cas, durant sa carrière, et cela continuerait probablement à l'être encore un long moment. Malheureusement, cela ne forçait pas pour autant l'ancêtre à recevoir toutes les demandes et les remarques de l'officier avec miséricorde et bienveillance. Etant encore envers et contre tout un simple soldat, quoi qu'ayant des responsabilités certaines et un certain nombre de liens de subordination, Ghetis ne pouvait ni tout savoir, ni même tout imaginer. De son point de vue, il allait sans dire que les Étoiles étaient les décisionnaires absolus du Gouvernement Mondial et que tout ce qu'ils choisissaient devenait momentanément loi impérissable... Sauf que la réalité était toute autre. Tandis que Shang, une moue légèrement attristée sur le visage, raffermissait sa posture sur son fauteuil en remuant quelque peu, bras croisés, son grand-père répondit donc aux dires de l'Archer par la négative, balayant les perspectives avancées et amenées par ce dernier méthodiquement, mais non sans argumenter généreusement au passage.

-Nous ne pouvons pas nous permettre de repousser ni l'une, ni l'autre de ces deux opérations car elles s'inscrivent toutes deux dans un cadre nettement plus global. Nous ne pouvons pas tout obtenir, c'est un fait, et il nous faut parfois réaliser des choix, tout au long de notre carrière : vous en avez un devant vous. Vous pouvez tâcher de prêter main forte à notre escorte pour le voyage de mon petit-fils, tenter votre chance auprès des autorités de Kingadomu pour les rallier à notre cause... Ou vaquer à vos occupations habituelles comme si rien n'avait eu lieu.

L'idée principale était là, et elle était malheureusement incontournable. Le Gouvernement Mondial ne dépendait ni des relations familiales qu'entretenaient les Thalassa à travers le Monde, ni d'une potentielle alliance tissée à la hâte avec le Royaume de Kingadomu. Bien d'autres décisionnaires avaient leurs mots à dire, et ceux-ci avaient justement décidé d'actionner un plan périlleux mais audacieux dans le but de précipiter la fin de plusieurs de leurs ennemis simultanément, si tout se déroulait à merveille... Yang lui-même n'avait aucune raison de contester ces décisions ou de s'y montrer frileux. Il ne le savait que trop bien : la guerre véritable et sanglante menaçait depuis belle lurette et il n'y avait pas d'autre finalité possible que de l'embrasser tôt ou tard. Et pour garantir le succès des opérations gouvernementales, il n'y avait rien de mieux que d'appuyer leurs forces militaires par le biais d'habiles décisions diplomatiques... Les batailles se gagnaient parfois à la force du lit, ironisait-on dans les milieux nobles de temps à autres. Rarement dicton populaire n'avait été aussi judicieux et finement songé, pour le coup... Sobre et austère, comme d'habitude, le vieillard poursuivit sans plus tarder dans le but de renseigner un peu plus les quatre âmes qui lui faisaient face, et dont le rôle pouvait s'avérer déterminant quant aux conflits qui s'annonçaient à l'horizon.

-C'est l'escorte du futur beau-père de Shang qui nécessitera un déploiement de forces conséquent. Le mariage en lui-même aura lieu ici, à Mariejoa... Et personne n'est assez fou ou puissant pour s'en prendre à la Ville Sainte frontalement, un jour de mariage. Il faudrait une alliance entre deux Empereurs pour nous inquiéter seulement... Et cela causerait de toute manière la fin de l'équilibre précaire de la piraterie. Ce serait, ironiquement, signer leur propre arrêt de mort.

La Marine, l'AOI, la Section Scientifique, les Cipher Pol et les instances extra-gouvernementales, dont les Thalassa, à titre d'exemple, faisaient partie. Voilà les forces en présence majoritaires qui seraient dépêchées sur place pour assister aux festivités et y prendre part. Centes lui-même était bien assez fin stratège pour savoir qu'il valait mieux éviter de se faire remarquer à un tel moment et à un tel endroit... Alors, qui diable tenterait de leur causer du tort, dans de telles circonstances ? La résultante était évidente : si la cérémonie pouvait éventuellement être décalée de quelques jours, cela n'était ni utile, ni nécessaire. En revanche, le transfert et l'escorte, quant à eux, devaient effectivement être réalisés dans les plus brefs délais, avant qu'il ne soit trop tard. C'était là la première des deux propositions, toutefois : il en restait une seconde qui, quant à elle, était plus libre... Mais néanmoins pressée, également.

-Il n'y a aucune nécessité à déployer trop de troupes pour contacter Kingadomu. Cela ne serait qu'offrir à leur Roi une occasion de se sentir agressé ou outragé. Nous ne voulons pas leur forcer la main. Cependant, la situation politique du Royaume est préoccupante, à l'heure actuelle. Chaque jour qui s'écoule risque de condamner cette option viable pourtant... Nous devons donc faire en sorte que les négociations soient amenées aussi promptement que possible. Voilà pourquoi nous ne pouvons décemment repousser ni l'une, ni l'autre de ces deux missions. Et voilà pourquoi il s'agit d'un choix.

S'il l'avait fallu, et si la sécurité du Gouvernement Mondial l'avait exigée, Yang n'aurait aucunement hésité à ordonner à l'Archer, au Nowaki, à Seyfried et au Spown de rejoindre l'une ou l'autre de ces deux missions : il en avait les pouvoirs, quand bien même cela leur déplaisait hautement. Néanmoins, ça n'était pas sa manière de procéder, pour l'heure, précisément car leur présence était loin d'être indispensable. Ils avaient cette option sous le coude pour faire croître leur influence et leur renommée notamment dans le Nouveau Monde, cette terre obscure où rares étaient les marines qui s'aventuraient impunément au-delà des bases qui portaient leurs sceaux et insignes. Restait à savoir si cette idée leur convenait ou s'ils préféraient se cantonner à la carrière qu'ils avaient mené jusqu'à présent. Il n'y avait là ni malice, ni jugement de valeur : dans un cas comme dans l'autre, ils demeuraient libres de choisir, et c'était également pour cela que les délais ne seraient pas repoussés. Leur décision prévalait, voilà tout...



C'était bien essayé =X

Il n'y a pas de délai. Je mets le même turn order que pour l'event mais à vous de vous organiser, vous savez comment ça marche depuis le temps Wink
Ghetis - Logan - Taito - Caligula.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1916
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
386/750  (386/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Lun 14 Mai - 1:39

Futur Amiral

Ore Wa Kurohebi Da !



Pour certains, la réponse de Yang aurait pu avoir l’air de remontrances, ou d’une tentative de s’imposer à l’Archer… Néanmoins, pour le Kurohebi il n’y avait rien de tout cela, il ne se considérait pas comme inférieur au Thalassa et acceptait uniquement sa supériorité hiérarchique. De plus, Ghetis parlait bien souvent avec fermeté et audace, de ce fait, pour que ce dernier puisse s’aligner à la décision d’une autre personne, celle-ci avait tout intérêt à démontrer un caractère aussi prononcé que le sien. Non pas un « fort » caractère, mais une affirmation précise de soi, c’était nécessairement le cas du Thalassa Senior.

Ainsi, l’Archer écouta ses réponses avec attention, hochant parfois la tête tout en croisant les bras. Il ne pouvait donc goupiller toutes les propositions, mais son projet passait avant tous ceux du Thalassa. Qui plus est, si Yang pensait pouvoir ordonner à Ghetis de faire passer ses projets avant ceux de La Couronne, il rêvait éveillé. Aussi ancré au gouvernement que puisse être le brun, il ne laisserait jamais une instance s’opposer au besoin de sa famille. Ghetis ne suivait les ordres que par désir. Depuis le dernier ordre qui l’avait obligé à se confronter à La Verte, l’Archer s’était promis de ne placer sa famille au premier rang. Le Thalassa plaçait forcément sa famille au premier rang, alors au fond de lui il devait bien imaginer la façon de réfléchir d’un père.


Il ne restait donc plus grand-chose à dire pour cette réunion, il était temps de passer à la suite.

- Je ne pense pas faire fausse route comme vous le pensez, mais qu’importe, si nos disponibilités ne peuvent pas s’harmoniser qu’il en soit ainsi. Pour ma part je ne serai effectif sur aucune mission se rapportant au Nouveau Monde avant que mon équipage soit prêt pour cela.

Fausse route ? Pas le moins du monde, Yang avait encore prouvé par sa réponse, à quel point les quatre marines n’étaient encore que des hommes à tout faire pour lui. Tant qu’ils lui étaient utiles il ferait appel à eux, c’était aussi simple que cela. S’ils venaient à ne plus lui être utile, i les passerait purement et simplement d’eux. Définitivement la relation entre Ghetis et cette famille ne serait que cordial jusqu’au bout.

Qu’importe, ce n’était rien de bien grave, Ghetis n’avait jamais léché les bottes de qui que ce soit dans le Gouvernement, sa première apparition à Marine Ford en faisant foi, et il ne comptait pas commencer aujourd’hui. C’était son audace et son indépendance qui l’avait mené jusqu’au poste de vice-amiral et ces deux choses le mèneraient un jour au poste d’amiral.

Il ne restait plus qu’à revenir à l’objet principal de sa présence donc.

- Bien… Dans ce cas je n’ai plus rien à dire. Quand vous serez disposé j’aimerai m’entretenir avec vous au sujet de la photo et le reste de mes découvertes. Seul à seul si possible.

Bien sûr, le serpent ne montrait pas une photo de ponéglyphe uniquement pour la montrer, cela n’aurait aucun intérêt. Le moment qui allait suivre serait l’instant décisif pour les orientations à venir La Couronne. Restait à voir si Yang irait en ce sens ou non.


DEV NERD GIRL



technique,pnjisations etc:
 
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

avatar
Messages : 344
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 2.878.966.000 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Ven 25 Mai - 5:05



La guerre ne meurt jamais.






J’écoute le débat qui a lieu entre l’Archer et le Thalassa. Très vite je finis par me lasser. Ils nous font le coup à chaque réunion, pour dans le fond toujours dire les mêmes choses. Tout ce que je voulais savoir, c’était si oui ou non nous pouvions participer aux deux événements. Pas re faire le monde de manière inutile alors que je sors d’un combat qui m’a particulièrement bien amoché. Enfin bref, je réprime un soupir les laisser tous les deux finir. Je suis le seul a témoigner de l’intérêt aux prochains évènements mais c’est simplement parce que je suis moins passionné comme garçon.

Kingadomou semble être bien plus en adéquation avec mes compétences. Pas de combats, des négociations, y’a moyen que je fasse un truc bien. Le truc c’est que le mariage me branche plus. Je veux dire, ça va être la fête de l’année quand même. En plus c’est un endroit sympa pour draguer et me faire ma place au soleil sans risque de crever parce que j’ai cligné des yeux. En plus le vin qui va être servis risque d’être de première qualité. Et puis les chevaliers c’est chiant. Qui plus est, rencontrer les personnes les plus importantes de ce monde peut toujours avoir du bon. Sans oublier que les effets de ma dernière couronne peuvent se révéler utile dans ce genre de situation. Ouais laissons tomber les chevaliers. J’aurais tout le temps d’aller réellement sur le nouveau monde plus tard.

« En ce qui me concerne, comme je l’ai dit un peu plus tôt, c’est avec plaisir que j’aiderai au bon déroulement du mariage. »

Avec un peu de chances je pourrais faire des rencontres potentiellement utiles pour l’avenir. Que ce soit durant l’escorte ou durant le mariage lui-même. Je n’ai pas envie de suivre mon capitaine dans ses plans de capture et Caligula et Ghetis semblent bien se débrouiller. J’ai trop l’habitude de les suivre. Me séparer un peu d’eux pourrait me pousser à développer mes propres compétences. Je dois me trouver mon objectif à moi, et ce n’est pas en continuant de suivre le pas que j’y arriverai !




Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 622

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Ven 25 Mai - 14:41




Thalassa Yang, membre des Cinq Étoiles, et Thalassa Shang.
Voilà que l'entrevue, cette fois-ci des plus expéditive, touchait d'ores et déjà à son terme. Galaad et Sonia allaient donc être envoyés à Kingadomu parfaitement seuls : aucun moyen supplémentaire ne leur serait alloué, et ils auraient pourtant une tâche primordiale à mener à bien. Toutefois, l'idée de savoir qu'ils n'allaient pas être épaulés par les quatre marines les ayant tiré hors de Mars ne semblait pas déboussoler beaucoup le fier chevalier qui conservait sa neutralité et son sérieux assumé. Il semblait assez évident qu'il ne craignait pas les dangers dont recelait le Nouveau Monde et qu'il se sentait dans l'absolu capable de s'occuper de cette mission par ses propres moyens. La vice-amirale, quant à elle, avait l'air un tantinet plus fébrile mais n'en demeurait pas moins assez déterminée d'aspect. Si elle ne pouvait pas être certaine d'apporter un poids conséquent aux négociations, elle n'ignorait pas que son rôle, en tant que représentante du Gouvernement Mondial, risquait d'être des plus capitaux. Restait à savoir si les membres de la Royauté de Kingadomu allaient accorder attention à ce qu'elle et l'ancien membre de la Garde allaient vouloir leur annoncer ou si leurs ambitions allaient s'achever sur un échec des plus lamentables... Il était en tout cas assez évident, du point de vue des deux missionnaires, que Centes devait être défait de toute urgence et que la Marine était le candidat pour l'heure le plus sérieux pour le tirer à bas. Le pouvoir de Chairoka, dont ils avaient promptement été renseignés, était assurément l'arme la plus efficace pour tenir le Monarque en échec... Et c'était une arme dont le prestigieux Royaume serait dénué tant qu'il décidait d'entretenir son indépendance. Il était peu probable que les Decimas aillent s'aventurer sur le Nouveau Monde, tant ils avaient déjà fort à faire sur la première partie de Grand Line et sur les Seas Blues... Mais si la Marine tombait, alors il allait sans dire que les mers des Empereurs seraient bientôt l'objet de sa pleine attention et de son orgueil démesuré.

L'autre mission, l'escorte, allait être assurée en partie par Logan. Cette information était notée dans un coin de la tête des Thalassa qui semblaient satisfaits face à cette perspective sans pour autant sauter de joie. La présence d'un colonel était un plus non négociable, mais il aurait été assurément plus glorieux de voir deux vices-amiraux s'occuper du transfert en personne... Tant pis. Les principaux moyens militaires à disposition de cette escorte seraient donc amenés par Yang lui-même. Ce n'était pas comme si un tel trajet était chose impossible à prévoir pour un homme de son calibre : il avait bien assez d'alliés et de subordonnés disponibles pour contrebalancer avec l'absence du Nowaki et de l'Archer. L'auguste personnage, donc, reporta plutôt son attention sur Ghetis qui demandait la permission d'un échange en comité plus restreint, cette fois-ci. Quelque peu surpris par cette proposition relativement inhabituelle, mais n'ayant pas la moindre raison d'objecter, le vieil homme acquiesça d'un simple signe de la tête, lequel fut momentanément perçu par sa descendance, par le chevalier et par l'ancienne vice-amiral comme un congiédiement. Tout ce beau monde n'égara donc pas une seconde de plus et se redressa plus ou moins vigoureusement, selon leur état physique. Sonia prit alors généreusement appui sur Galaad, prouvant que sa blessure la démangeait encore assez pesamment, même si elle n'était en elle-même pas suffisamment grave pour l'empêcher de se mouvoir pleinement. Contrairement à l'homme au bouclier, elle destina aux gouvernementaux un hochement de la tête pour leur souhaitant silencieusement une bonne continuation, puis elle prit la direction de la sortie, accompagnée par son cavalier qui se contenta de destiner ce même geste aux Thalassa présents dans la pièce. Shang, quant à lui, se fit légèrement moins formel et cérémonial : il se plaça à la hauteur des marines congédiés également et prit la parole à leur égard, assez joyeusement en fin de compte.

-Nous allons mettre des quartiers du Palace à votre disposition pour le temps de votre repos et de votre convalescence. Considérez que toutes les infrastructures vous sont ouvertes. Mais tâchez de ne pas vous faire remarquer. Il arrive que quelques nobles soient assez tatillons sur les normes de courtoisie et de bienséance, même s'ils passent souvent l'éponge lorsqu'ils ont affaire à des militaires... Ils nous imaginent assez rustres, par nature.

Il était inclusif : chose qui prouvait qu'il se considérait davantage comme un combattant plutôt que comme un diplomate, en fin de compte. Et c'était potentiellement là le propre des Thalassa : s'ils excellaient dans le moindre des domaines, ils préféraient généralement l'art de la guerre à celui de la discussion. Yang lui-même, en témoignait son passé, avait eu besoin d'un certain nombre de décennies pour s'assagir au point de croire que la discussion et la négociation étaient des remèdes au moins aussi efficaces que les batailles aux maux qui gangrenaient la société gouvernementale... Vang était à ce titre certainement une figure d'exception, comme le prouvait son air réservé et détaché. Il fut d'ailleurs le premier des Thalassa à s'esquiver, non sans esquisser un sourire maigre à l'attention des marines, s'en retournant vaquer à ses propres occupations. Il était homme occupé, cela sautait aux yeux...
Lorsque tout le monde aurait quitté la pièce, Yang, bras croisé, froncerait les sourcils et jetterait alors un regard des plus curieux à Ghetis. Il avait hâte de savoir ce qui avait poussé le vice-amiral à le solliciter pour un échange en toute intimité... Ce dernier n'avait pourtant pas l'air d'être des plus timides. Quelle affaire pouvait nécessiter une telle prudence ? Il l'enjoignit à prendre la parole sans plus tarder, songeant qu'il valait mieux ne pas perdre une seule seconde de plus et imaginant que l'autre homme devait être à peu près au moins aussi empressé que lui.

-Bien. Allons-y, vice-amiral Archer. De quoi vouliez-vous me parler ?

Il allait sans dire que cela devait avoir un lien, plus ou moins ténu sans doute, avec toutes les raisons qui avaient pu pousser Ghetis à refuser les propositions formulées par le vieux Thalassa. Qu'avait-il donc prévu dans un futur proche ?



Tout le monde sort ! Enfin, sauf Ghet et Yang quoi =X

Il n'y a pas de délai. Je mets le même turn order que pour l'event mais à vous de vous organiser, vous savez comment ça marche depuis le temps Wink
Ghetis - Logan - Taito - Caligula.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1916
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
386/750  (386/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   Ven 25 Mai - 17:24

Futur Amiral

SEIGI NO JUNSUI HA !





C’était le moment tant attendu par l’Archer ! Cette situation allait se créer d’un moment à l’autre. Il allait obtenir son entrevue avec Thalassa Yang en personne. Il s’agissait pour l’Archer d’une chance inespérée de concrétiser ses projets avenirs, une chance offerte par la tête de Kokuwo Makui qui venait désormais grossir la renommée de l’homme de guerre et devenait à ce jour sa plus grand victoire.

Regardant ses collègues partir les uns après les autres, le Vairon repassait ses phrases dans sa tête, repassait chaque information qu’il ne devait pas oublier, car il le savait… Il n’aurait pas la chance d’obtenir une telle entrevue avant plusieurs semaines ou mois, il lui faudrait une autre affaire confier par le Thalassa pour cela.

Ghetis n’avait bien entendu pas voulu s’asseoir, toujours fier de sa condition de vainqueur, il ne souhaitait guerre afficher ses blessures et son corps lui faisait déjà payer les conséquences d’un tel acte, une douleur montant de ses jambes à son buste, l’obligeant à serrer le poing pour ne pas grimacer. Ce n’était pas le moment de lâcher. Il ne s’assiérait pas avant d’être parfaitement seul.

Il éprouvait malgré tout une petite déception du fait de n’avoir rallié à sa cause ni le chevalier, ni l’ancienne vice-amirale, cela représentait une légère défaite en soi, surtout quand on y ajoutait le Nebula qui avait promis à Caligula de réapparaître un jour… Les promesses… De belles paroles…. Ghetis espérait que ce Nebula ne soit pas juste un beau parleur pour le coup…

Ainsi lorsque chacun quitta la pièce, le brunet prie un siège et le souleva d’une main, pour le placer en face du blond platine. Il n’allait pas faire de détour pour parler au membre du Gorosei et entrer directement dans le vif du sujet, son regard bicolore se posant dans celui du Thalassa avec franchise.

- Bien, je ne vais pas faire de détour… En espérant que personne n’écoute notre discussion, mais je suppose que vous y veillez déjà.

Il pointa alors du doigt le visio-dial qu’il avait livré à l’homme précédemment.

- Nous avons retrouvé ce ponéglyphe en plein milieu de l’île de Bilca, une île du ciel. Lorsque nous sommes arrivés, des Décimas tentaient d’acquérir aussi bien le bloc que la population du village. Manifestement les Décimas souhaitaient également s’allier avec le peuple du ciel. J’ignore s’ils en ont une copie, j’ai été happé dans la dimension de Mars peu après, mais mon second a pu sécuriser le glyphe à l’heure où nous parlons.

Il fronça alors les sourcils et prit un ton plus sérieux, plus interloqué.

- Mais ce n’est pas cela qui me chiffonne en vérité. Les habitants du ciel ne savent même pas à quoi servent ces pierres, il les voit comme des présents offerts par leurs ancêtres… Néanmoins, les Décimas ont toujours eu un intérêt prononcé pour les ponéglyphes Whisky Peak, Olandaina, maintenant Bilca.

Ghetis commençait à coller différent bout du puzzle de l’affaire décima et comptait bien l’exposer au Thalassa.

- Il n’y a guère besoin d’être un génie pour se douter que ses pierres ont une importance et que les symboles gravés dessus ont un sens, puisqu’il est possible de simplement en faire une copie. A Olandaina, les membres de la Triade pensaient que nous venions simplement recopier le glyphe après tout. Tantôt les Décimas s’approprient les glyphes, tantôt le Gouvernement les faits disparaître. Autant dire que chacun des groupes connait le sens de ses pierres.

Il adoucit alors son timbre de voix, pour un ton plus concessif.

- Personnellement je n’ai pas besoin de connaître le sens de ces pierres, elles ne m’apporteront rien, mais je sais que vous souhaitez en récupérer un maximum. De plus, si vous jugez que les Décimas ne doivent pas posséder ces blocs, alors vous avez nécessairement une bonne raison et j’aime autant m’allier dessus et aider en ce projet. C’est notamment là où je veux en venir.

Ghetis marqua alors un temps de pause pour permettre au Gorosei de bien intégré chacune de ses paroles et reprit la parole.

- Le ciel est un lieu inexploré, fort d’un riche passé, la marine y a envoyé des troupes dans un but inconnu, mais ces troupes déciment les populations autochtones. De plus le fait que les habitants ne connaissent rien de ces pierres, si ce n’est qu’il s’agit de présents, laisse penser qu’il y en a d’autre. En fait foi la présence des Décimas. Si j’ai pu trouver un glyphe sur une île mineure du ciel, imaginez la plus grande, Upper Yard. J’y trouverai autre chose c’est certain. C’est pour cette raison que je sollicite auprès de vous la régence de la mer blanche entière.
Il souffla légèrement.

- Avec ce titre j’entends bien entendu prendre le contrôle de la base marine sur place. De même je souhaite que soit démis de ses fonctions le Colonel Big Fox qui s’occupait de l’île ainsi que tous ses subalternes ayant permis le génocide shandias perpétré sur cette île. Sur le visio-dial il s’agit de la photo suivante, vous y verrez notamment les villages entiers détruits par la marine en place.

C’est à ce moment que le regard de Ghetis devint bien plus vif.

- Le ciel est inexploré, de la même façon qu’il recèle de ressources rares, comme les nuages, les dials ou les ponéglyphes, il recèle d’individus puissants ayant une grande disposition au haki de l’observation, qu’ils appellent mantra là-bas. C’est une armée de soldats déjà entrainés qui vit sur ces mers, les rallier à nôtre cause offrirait un effectif monstre au Gouvernement et c’est ce que je compte faire. Avec ce titre de régent, je compte unir les « bons » marines déjà en place et le reste des peuples guerriers du ciel, pour créer une mer de paix.

Il croisa alors les bras secoua négativement la tête.

- Néanmoins, je n’ai pas assez de moyens pour mener à bien ce projet. C’est pourquoi en plus de la régence, j’ai besoin de certains individus que j’ai d’ores et déjà triés sur le volet parmi les marines qui tout comme moi depuis Olandaina ont vu leur tête être mise à prix. Il s’agit de Koner Ben, Alister Le Bienheureux, Léon Von Krieg, Lucia Guivino et Florentino Rosso.

Ghetis se tût un temps et reprit.

- Koner est un shandia et un marine reconnu, c’est le genre d’individus qui prouvera au peuple shandia que la Marine servira son bien. Le peuple bilcan avait apprécié la présence de Caligula pour cela. Alister est un noble et il se verra assigner le commandement d’un royaume, quoi de mieux pour un noble. Léon et Lucia sont tout simplement des recrues modèle et fort d’une bonne réputation. Florentino possède un fruit du démon qui permettra de repousser un maximum d’ennemi arrivant sur la mer blanche dès le début, grâce à son pouvoir lui permettant d’influencer grandement les courants marins. A cela il serait bon d’ajouter quelques marines d’expérience appréciable pour l’expédition, car les peuples du ciel ne sont ni parfaitement calme, le sang coulera forcément. Une dizaine ou une vingtaine suffira.

Ghetis osait, oui il osait en demander beaucoup, en réalité il demandait une unité spéciale du ciel c’était le projet White Road pacifier l’entièreté de la mer blanche et la rallier à sa cause. C’est ainsi qu’il en deviendrait le dieu tout en offrant au gouvernement un gain de puissance significatif. Alors même s’il demandait au total cinq individus, plus des soldats d’appoint, il savait que cela permettrait un gain bien plus grand.

- Enfin… j’aimerais que vous me procuriez ou mettiez sur la piste d’un fruit du démon permettant de copier les objets plus ou moins à l’identique, il me sera d’une grande utilité à la clôture de ma quête.

Et ainsi Ghetis put relâcher la pression pour conclure son monologue.

- Je sais que je vous en demande beaucoup, mais le gain est grand. Entre les ponéglyphes, dont celui en photo, les effectifs, la technologie du ciel que je fais grandir, les ressources. Croyez-moi nous obtiendrons une force faramineuse. En guise de remerciement supplémentaire pour cette aide et en votre nom je ferai couler Kaiten-Su après mon projet, pour vous prouver que le marine que je suis sera désormais votre meilleur cheval de course dans le Gouvernement Mondial, qu’importe la mission. Offrez-moi l’opportunité d’être l’amiral en lien direct et amicaux avec les Cinq Etoiles. Même si un lien existe entre vous, la distance entre Marijoa et la Marine est bien réel, avec un marine tel que moi à ce poste cette distance sera considérablement réduite. Offrez moi la chance de marquer mon ère.




DEV NERD GIRL



technique,pnjisations etc:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La guerre ne meurt jamais. [Pv Ghetis, Logan, Taito, Caligula.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» La guerre, la guerre ne meurt jamais ... [En cours]
» La Bataille de la Muraille de Melehtë
» La liberté ne meurt jamais [RP solo]
» La russie ne meurt jamais.
» Un cœur vaillant ne meurt jamais!~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Red Line :: Marijoa-