Partagez
 

 Un nouveau départ ! [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vincent W. Turen
Wardog
Vincent W. Turen
Messages : 330
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
Un nouveau départ ! [Solo] Left_bar_bleue32/75Un nouveau départ ! [Solo] Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
Un nouveau départ ! [Solo] Left_bar_bleue182/250Un nouveau départ ! [Solo] Empty_bar_bleue  (182/250)
Berrys: 67.634.000 B

Un nouveau départ ! [Solo] Empty
MessageSujet: Un nouveau départ ! [Solo]   Un nouveau départ ! [Solo] Icon_minitimeLun 26 Mar - 18:39



De nouveaux arrivants !
Encore des ennuis à venir ?!

►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄


« T’es sûr que c’est par ici !? »

Cela faisait des heures qu’ils marchaient et des jours qu’ils suivaient une piste qui les menait à Vincent. Sabrina ne le connaissait pas, et elle suivait les pas de son ami dans le seul but de le rencontrer. Pour Julian, les retrouvailles avec Vincent l’encourager à presser le pas. C’était il y avait quelques années déjà qu’ils ne s’étaient pas revus, mais il ne doutait pas un instant qu’à l’instant même où leurs regards se croiseraient, ils se reconnaitraient.

« Non, j’en ai aucune idée, Sabrina… On est tous les deux dans la même situation. Je ne connais absolument pas l’endroit et je ne fais que suivre les indications que le gars nous a donné… On se dépêche, je sens qu’on arrive. »

Elle marmonna quelques choses dans sa bouche, une sorte de râle de jeune fille dépressive. Elle sentait au fond d’elle-même que le type qui leur avait balancé les informations sur Vincent n’était qu’un pauvre homme qui ne leur avait répondu que pour qu’ils le laissent tranquille – chose qu’ils avaient fait, car Julian n’avait pas tardé à reprendre la route.
Après quelques temps et d’autres jérémiades de la part de la jeune fille, ils finirent par arriver au village. Rien de particulier ne sauta aux yeux des deux pirates. L’endroit semblait tranquille, l’on pouvait entendre le bruit de la rivière qui glissait en contrebas. Un moulin grinçait un peu au bout du chemin et l’entrée du village était grande, assez pour accueillir trois belles carrioles. Ils avancèrent donc en direction du centre, avant d’être accueilli par un jeune homme à l’allure atypique.

Genishi avait des cheveux bicolores, à la fois noirs et roses foncés, une épée à deux mains accrochée sur son dos et un t-shirt trop moulant pour lui. Par-dessus, une veste assez originale dans les mêmes tons que son t-shirt – à savoir noir – et une pointe de jaune sur le col et les manches. Une ceinture volante bleue séparer un pantalon noir très évasés du reste.
Il restait là, debout, les mains sur ses hanches, à observer les deux nouveaux venus.

« Vous êtes qui ?! Vous ne savez pas lire ? Les armes sont interdites dans le village.
- Nous sommes à la recherche de quelqu’un. Entama Julian, après un moment de silence qui montrait qu’il ne voulait pas forcément répondre de cette manière. Nous ne savions pas que les armes étaient interdites dans le village, je n’ai pas fait attention à l’écriteau…
- …
- Pourquoi les armes sont interdites ? S’avança Sabrina. Je suppose qu’il doit y avoir une raison qui vous pousse à les interdire non loin de Shimotsuki… Surtout qu’ils sont réputés, là-bas pour leurs différents dojos. Je suppose que vous devez avoir peur d’eux ou un truc du genre ? Et puis, comment sommes-nous censés nous protéger si on se fait attaquer, sans nos armes ? »

A ces mots, Genishi sembla trouver une réponse qu’il pensait satisfaisante. Sans doute parce que c’était la seule à laquelle il pouvait répondre sans trop réfléchir.

« Pas de danger. Ma famille et moi sommes là pour protéger les gens du village ! C’est largement suffisant comme protection par ici. »

Il était fier de se présenter comme le protecteur du village. Il avait même changé de position lorsqu’il s’était vanté, se pointant du doigt avec le pouce comme pour montrer qu’il était vraiment « lui ». Il chercha alors ensuite ses mots pour essayer de répondre, mais l’attente fut trop longue et Julian et Sabrina se concertèrent plus rapidement et décidèrent d’accepter de déposer les armes.

« Bon… Ajouta Julian. Si nous vous laissons nos armes, comment faisons-nous pour les récupérer ? Et est-ce que vous pourrez nous aider à retrouver la personne que l’on cherche ?
- Ce serait tellement mieux s’il nous disait si Vincent est ici avant que l’on ne donne nos armes. S’il n’est pas là, pas la peine de rester. Vous savez, rajouta la jeune fille en se tournant vers Genishi, si un certain Vincent vit par ici ? Il ne doit pas… »

Elle n’eut pas à terminer sa phrase car le jeune homme changea d’expression. Il était facile de comprendre qu’un Vincent se trouvait ici et qu’il le savait. Ils ne furent pas étonnés quand le bretteur leur confirma la présence du Warlord dans les parages.

« Pour vos armes, je vais les garder avec moi, le temps que vous traversiez le village, car Vin… Il n’est pas ici. Suivez-moi. »

S’en suivit alors une longue marche silencieuse à travers le village ponctué de certaines salutations de la part des villageois à l’encontre de Genishi et les deux autres. C’est lui qui, à proximité de la sortie, prit la parole.

« Vous le connaissez d’où ? »

La question était banale, mais l’on sentait que ça ne l’intéressait pas vraiment dans le fond. Tout ce qu’il voulait savoir c’était quelles merdes Vincent allait encore ramener dans son village…


Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
Vincent W. Turen
Messages : 330
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
Un nouveau départ ! [Solo] Left_bar_bleue32/75Un nouveau départ ! [Solo] Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
Un nouveau départ ! [Solo] Left_bar_bleue182/250Un nouveau départ ! [Solo] Empty_bar_bleue  (182/250)
Berrys: 67.634.000 B

Un nouveau départ ! [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau départ ! [Solo]   Un nouveau départ ! [Solo] Icon_minitimeLun 26 Mar - 19:00



Un entrainement intensif !
Le repas bien mérité est prêt ?!

►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄


« Allez ! A table !!
- Non, mais ! »
L’instant d’après je me mangeai un de ces mandales de la part du vieux. Même si c’était l’heure du diner, ce n’était pas encore celle du repas. En effet, l’entrainement n’était pas encore fini et je devais réussir avant de pouvoir grailler, car le prétexte d’avoir faim n’existait pas dans cet antre.

Cela faisait quelques temps déjà que je suivais l’entrainement rigoureux du vieux schnock et ce n’était pas pour me déplaire. Grâce à lui, j’avais appris un nouveau concept dans les combats. Une sorte de superpouvoir : le Haki. Je n’arrivais pas à le maitriser encore, mais l’ancêtre, qui connaissait les trois types, lui assurait qu’il pouvait tous les apprendre sauf peut-être celui des rois qui était selon lui quelque peu inné. Perdus dans les différentes sornettes et histoires farfelues qu’il racontait, il y avait certains passages plus qu’intéressant - rendre la pareille à des logias me parlait beaucoup entre autres. Et pour cela, j’étais prêt à rester le temps qu’il faudrait.

J’étais donc resté au village, même après la disparition de l’équipage. Au départ, je voulais bien sûr les retrouver, du coup, j’ai fait un aller-retour rapide au bateau pour le retrouver vide. Plus aucune trace de Raki, de Sakuga ni même de Akira avec qui j’avais cru sentir une nouvelle relation se former. Je n’avais pas compris pourquoi tout le monde était parti, et ce n’était pas avec les maigres informations que j’avais pu glaner à la taverne concernant Raki et un certain personnage que j’avais pu les retrouver. Par chance, quelques jours plus tard, des avis de recherches avec nos visages respectifs apparurent au village ; je compris alors qu’ils étaient toujours en vie et je ne m’en fis plus pour eux, pour l’instant.

D’ailleurs, je ne comprenais pas vraiment pourquoi j’avais un avis de recherche, mais je ne m’en formalisais pas. De toute manière, au village, ils n’étaient pas du genre à me balancer. Sans doute avaient-ils trop peur d’être mêlés à mes affaires, il n’y avait que deux personnes ici qui savaient pourquoi cette prime m’incombait : Noel et Wakaba. Le premier était mon nouveau maitre, tandis que l’autre était plus proche de moi qu’aucune autre femme ne l’avait été. Je cherche toujours à comprendre pourquoi et comment nous nous sommes tant rapprochés.

Au fil des jours, me liant de plus en plus à ces deux personnes, j’en venais à rêver que ma vie serait bien mieux ici, auprès d’une jeune femme aimante, d’un vieil homme débile et de villageois assez gentil pour me faire oublier mes erreurs passées, Morihei et compagnie… Raki, Sakuga et Rin aussi… j’oubliais tous les bons côtés de la vie de liberté sur les mers.

« Bon. T’as du mal, ce soir. On arrête là. Ajouta le vieux dans un de ses moments de lucidité. Tu pense beaucoup trop en ce moment.
- M’oui… Je vais faire le repas. »

Toc toc.

Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
Vincent W. Turen
Messages : 330
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
Un nouveau départ ! [Solo] Left_bar_bleue32/75Un nouveau départ ! [Solo] Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
Un nouveau départ ! [Solo] Left_bar_bleue182/250Un nouveau départ ! [Solo] Empty_bar_bleue  (182/250)
Berrys: 67.634.000 B

Un nouveau départ ! [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau départ ! [Solo]   Un nouveau départ ! [Solo] Icon_minitimeLun 26 Mar - 19:25



Encore de nouveaux arrivants !?
Les ennuis sont arrivés !

►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄


Le trio approchait lentement de la petite cabane à l’écart du village. Genishi, se tenant depuis quelques temps déjà devant à quelques mètres des deux autres individus, marchait en lambinant, n’étant absolument pas pressé de revoir la sale tronche de Vincent. Il aurait pu, depuis un moment déjà, leur indiquer le chemin, car il fallait simplement continuer tout droit à partir du chêne auquel ils avaient bifurqué sur la gauche. Cependant, ne faisant ni confiance à Vincent ni aux deux énergumènes qui le cherchaient, il préférait être présent lorsqu’ils se retrouveraient, juste au cas où.

« Alors, on l’a vraiment trouvé ?
- Il semblerait !
- T’as enfin l’air de bonne humeur, Julian. J’avais l’impression que tu commençais à perdre espoir.
- Dit celle qui voulait repartir depuis des jours. Sinon, ouais, je suis content. J’espère qu’il me reconnaitra.
- Attends… Qu’est ce que tu veux dire par là !? »

Sabrina, quelque peu inquiète par les dires de son homologue qui semblait à la fois heureux et inquiet de retrouver son ami, n’eut pas le loisir d’avoir de réponse. En effet, quasi immédiatement après avoir posé sa question, le bruit d’une détonation survint à amont de leur position. L’instant d’après, les trois personnages avaient déjà augmenté l’allure, se dirigeant vers la cabane de Noel avec énergie.

Une fois arrivé non loin du lieu de vie de l’ancêtre, ils purent constater qu’un énorme trou été apparu sur l’une des façades de l’habitation. A l’extérieur se trouvaient trois hommes au-dessus des décombres, mais aucune trace du vieux fou. Immédiatement, le protecteur du village s’engouffra à l’intérieur de la maison.

« Que s’est-il passé ici, merde ! Lança-t-il à peine eut-il ouvert la porte d’entrée. Bordel ! »

Le sang bouillonnant d’adrénaline, il se jeta sauvagement sur le meuble qui était tombé sur le vieil homme, incapable de s’en défaire. La balançant comme s’il ne s’agissait que d’un vulgaire coussin, l’armoire s’écrasa contre un mur et s’effondra dans un bruit assourdissant. A ce moment, il jeta un coup d’œil à l’extérieur et, mis à part la silhouette qu’il connaissait déjà – moi – il ne put identifier les deux autres.

« T’as un problème, connard ?! Lançai-je. »

J’aurais dû m’en douter quand l’autre avait mentionné Morihei, celui que je faisais tout pour oublier ces temps-ci. Je devais le soupçonner dès l’instant où j’avais entendu ce nom, mais je me sentais probablement en sécurité dans ces lieux, certainement que je m’étais quelque peu relâché dernièrement. L’autre gars avait insisté quand je lui avais rétorqué que je ne savais pas où il était ni même ce qu’il faisait. Je lui avais simplement répondu que je n’en avais rien à foutre et qu’il pouvait bien allait au diable avec ses questions, mais de là à aller jusqu’à détruire la moitié de la maison du vioc, c’était bien trop pour que ça reste impuni.

« Retour ! »

Cela aurait put être un super pouvoir qui aurait fait en sorte que nous revenions tous au moment où il allait lancer son attaque, mais non, c’était simplement une arme que j’avais hérité il y a un moment qui revenait jusqu’à moi lorsque je disais ce mot. Ainsi, elle n’allait pas tarder à arriver, alors je profitais de cet instant pour analyser un peu plus cet individu. Une chevelure presque rouge, longue, sans aucun signe de rébellion, une prestance qui détonait totalement avec sa violence, il avait tout pour me déplaire, à croire qu’il était l’exact opposé de ma personne. Il était à peine plus grand, mais ce n’était pas le plus important, il était bien mieux habillé que la plupart des personnes que je connaissais, à croire qu’il ne vivait pas dans le même monde que nous.
Il me toisait d’un air tellement hautain que j’aurais pu lui casser la figure si je l’avais simplement vu me regarder ainsi, tandis que le second se tenait un peu à l’écart, comme pour observer notre échange, signifiant aussi qu’il ne participerait pas à un éventuel combat.

« Shin, commença le roux, passe-moi mon arme, s’il te plait.
- Je n’ai pas votre arme, monsieur – et je ne suis pas votre esclave – je crois que vous l’avez laissé à l’auberge. »

Impassible, le jeune homme à la garde-robe aussi noire que la nuit la plus profonde, soupira lentement, détachant lentement son arme de son ceinturon, comme s’il savait déjà ce qu’allait lui demander son acolyte.

« Et merde… Encore ?! Passe-moi ton arme, alors ! »

Et à l’instant où il récupéra le sabre de son suiveur, mon sabre arriva aussi. Nous étions prêt à en découdre, alors qu’il y a quelques minutes nous ne nous connaissions ni d’Eve ni d’Adam, à croire que j’attirais vraiment les conneries !

Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
Vincent W. Turen
Messages : 330
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
Un nouveau départ ! [Solo] Left_bar_bleue32/75Un nouveau départ ! [Solo] Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
Un nouveau départ ! [Solo] Left_bar_bleue182/250Un nouveau départ ! [Solo] Empty_bar_bleue  (182/250)
Berrys: 67.634.000 B

Un nouveau départ ! [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau départ ! [Solo]   Un nouveau départ ! [Solo] Icon_minitimeLun 26 Mar - 21:59



Un combat inégal ?!
Vincent et Bryon apprennent à se connaitre !

►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄


« Ils font jeu égal. »

Le combat avait commencé depuis un moment déjà et je sentais la faim me déchirer peu à peu l’estomac. L’entrainement intensif du vieux corniaud m’handicapait plus que de raison et je ne parvenais pas à prendre le dessus. Si déjà je parvenais à contrecarrer ses plans, je me sentais inespérément chanceux. Je profitais de chaque instant pour l’attaquer du mieux que je pouvais, que ce soit d’un coup de pied dans les genoux ou d’une lame lancée en direction de son cou, je ne risquais à aucun moment ma garde.

« Le Warlord est légèrement moins fort, mais il semble avoir une meilleure dextérité avec son arme. Reprit Shin. C’est difficile de discerner qui va gagner.
- Tu ne vas pas aider ton pote ?
- Je pourrais vous poser la même question, mais je m’abstiendrais. Je ne suis pas son pote. Disons que je suis un simple observateur. Je suis là pour voir ce qu’il adviendra de lui.
- Quoiqu’il arrive, tu n’interviendras pas ? Demanda la jeune fille qui s’était rapproché des deux hommes. Même si nous, on participe au combat ?
- Je ne vous empêcherais pas. Mais je pense que celui que l’on appelle le Warlord ne l’accepterait pas, tout comme Bryon n’accepterait pas l’aide de quiconque dans l’un des combats pour le titre. C’est qu’ils ont une fierté ces gars-là… »

Je n’entendais pas la conversation, mais Julian ne comprit pas tout à fait de quoi parlait Shin. C’étaient des informations éparses, qui n’avaient le mérite que de répondre vaguement à la question tout en en ajoutant de nouvelles. Il préféra garder alors le silence tandis que Sabrina se dirigeait vers Genishi et, tandis que les deux combattants continuaient de se taper dessus à coup d’arme blanche, elle s’enquit de l’état de santé de Noël.

« Je savais bien qu’il allait nous amener que des merdes, celui-là, lança le protecteur du village.
- Je vais bien, ajouta le papi. Tu te souviens, comment c’était, la fois où je me suis battu contre cet étrange personnage ?! Il répétait tout le temps la même chose… Rien de… Tel… Bouh… J’en ai encore des frissons. Il disait tout le temps la même chose… Rien de tel pour commencer la journée. »

Genishi savait dès lors que le vieux allait bien. Il savait aussi qu’il allait en avoir pour toute la journée s’il n’arrivait pas à s’en libérer tout de suite. Ainsi, dès l’instant où la jeune fille approcha, il lui déposa le vieil homme dans les bras avant de se diriger vers les abrutis qui avait détruit la maison du vieil homme.

« Occupe-t’en ! S’il te plait. Lui demanda-t-il avant de déguerpir. Je te fais confiance. »




Dernière édition par Vincent W. Turen le Jeu 29 Mar - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
Vincent W. Turen
Messages : 330
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
Un nouveau départ ! [Solo] Left_bar_bleue32/75Un nouveau départ ! [Solo] Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
Un nouveau départ ! [Solo] Left_bar_bleue182/250Un nouveau départ ! [Solo] Empty_bar_bleue  (182/250)
Berrys: 67.634.000 B

Un nouveau départ ! [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau départ ! [Solo]   Un nouveau départ ! [Solo] Icon_minitimeLun 26 Mar - 22:48



Les révélations s'enchainent !
« Les stigmates » Kézako ?

►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄


Le combat continuait encore, mais cette fois Genishi s’était immiscé dans mes affaires. Ca me faisait chier, car je n’avais toujours pas réussi à prendre ma revanche de la dernière fois. Bon, ce n’était pas comme si j’avais perdu, mais une égalité… Ce n’était pas une victoire ! Au départ, j’avais cru qu’il venait pour m’aider, ou au moins essayé de calmer le jeu, mais en fait il était juste venu taper dans le tas ! Et ce n’était pas pour me déplaire, le combat en devenait que plus excitant ! Même si mon talent au sabre les surpassait, je ne parvenais pas à prendre l’avantage, était-ce la faim qui me ralentissait ou bien qu’ils étaient plus rapides que moi, je ne savais pas lequel de ses facteurs étaient le plus décisionnaire. Quand j’y réfléchissais, je voyais clairement que l’autre gars, aux cheveux rouges, étaient plus fort que moi, mais il semblait se battre avec une arme qu’il ne maitrisait pas, tandis que j’étais meilleur sabreur que Genishi, mais il était clairement en meilleure forme que moi.

Je sentais que le combat pouvait se terminer à tout moment, je tentais alors de garder tout le sérieux que je pouvais avoir alors que la faim me tirailler l’estomac.

« Hé, mais tu les filmes, là ?!
- Oui. Ça fait partie de mes attributions. En tant que Stigmate, je suis obligé de suivre tous les combats de Bryon, surtout quand il affronte un membre de la Trinité. »

Les mots qui sortaient de la bouche de Shin n’étaient que du charabia pour Julian qui le regardait perplexe. « Stigmate », « Trinité » ? Mais de quelle histoire lui parlait-il ? Ils nous regardaient nous battre, mais je ne regardais pas du tout dans leur direction.

« Pour faire simple, Vincent et Bryon sont des combattants au service de la Trinité, un groupe de parieur très puissant qui organise une sorte de tournoi grandeur nature. Chaque participant se voit attribuer un numéro – bryon est le 10 et Vincent le 19. Le but de chacun d’entre eux est de devenir le numéro 1, cependant il y a certaines règles… »

Ce n’était que le début de l’explication, mais Julian semblait déjà perdu. Pourtant, Shin allait à l’essentiel, il ne disait pas que pour pouvoir affronter le premier, il fallait forcément être classé deuxième, ni que j’avais été embarqué dans cette histoire contre mon grès. D’ailleurs, je n’étais toujours pas au courant.

« …
- Et les dix premiers se voient accorder un « Stigmate », en l’occurrence, moi pour Bryon, pour filmer les combats. Les vidéos sont transmises directement à un centre, qui distribue l’information en direct. Là, par exemple, des dizaines de personnes peuvent voir leur baston. Du coup, en même temps, des paris se font sur l’issue du combat… Bon, comme l’autre s’est immiscé dans leur combat, peu importe la finalité, Bryon conservera sa place de dixième, sinon Vincent aurait pu, s’il avait gagné bien sûr, la lui prendre.
- Et c’est quoi le but dans tout ça ?
- L’argent, bien sûr… Quoi d’autre que l’argent. »

Maintenant que Julian connaissait les grandes lignes de l’histoire, il ne pu s’empêcher d’être attristé par mon sort, bien que cela ne m’intéressait pour l’instant guère…



Dernière édition par Vincent W. Turen le Jeu 29 Mar - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
Vincent W. Turen
Messages : 330
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
Un nouveau départ ! [Solo] Left_bar_bleue32/75Un nouveau départ ! [Solo] Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
Un nouveau départ ! [Solo] Left_bar_bleue182/250Un nouveau départ ! [Solo] Empty_bar_bleue  (182/250)
Berrys: 67.634.000 B

Un nouveau départ ! [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau départ ! [Solo]   Un nouveau départ ! [Solo] Icon_minitimeLun 26 Mar - 23:22



Une réunion et une table ronde !?
Bienvenue à l'auberge du chat perché !

►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄


Tout ce beau monde était finalement réuni autour d’une table. On s’était installé dans la taverne où Yato et Raki avait fait connaissance, quelques semaines plus tôt. Je me trouvais entre Genishi et Julian et on pouvait dire que j’étais en face de Bryon et Shin. La table ronde, accueillait aussi le vieux Noel et la jeune Sabrina. La tension était encore palpable, et on sentait l’électricité envahir peu à peu l’auberge. Le premier à parler fut Julian, qui nous expliqua rapidement pourquoi il était là.

« Je voyage avec Sabrina. Nous venons du Nouveau monde, et comme je connais Vincent, je voulais passer lui dire bonjour, prendre des nouvelles et surtout parler de tout et de rien.
- Ouais. Moi aussi, je viens pour discuter avec Vincent. »

J’eu envie d’aller les envoyer chier, mais la pression que me mettais Genishi me mettait mal à l’aise. Tout le monde savait qu’il avait l’ascendant sur nous, maintenant que nous avions tous accepté de laisser nos armes à l’extérieur du village. Il savait, lui aussi, que je pouvais faire venir mon sabre jusqu’ici et c’était pour cette raison qu’il avait insisté pour s’installer à côté de moi. Sa présence, juste à côté de moi me rappelait sans cesse de ne pas envenimer la situation. C’est pour cette raison que je restais calme, tandis que les deux insister sur le fait qu’ils voulaient me parler.

« Et ben. C’est beaucoup d’honneur. C’est vrai que ça fait plaisir de te revoir Julian. Je ne pensais pas te revoir de ma vie, c’est cool. Quant à toi, Bryon. On ne se connait pas, tu as foutu un boxon pas possible à la maison du vieux. J’espère que t’as de l’argent, pour les réparations !
- C’est pas un problème ça. Je veux juste retrouver Morihei. C’est tout ce qui m’importe.
- Il va falloir que je me répète. Je sais pas du tout où il est… Et si tu pouvais éviter de mentionner son nom en ma présence, ça me ferait plaisir… »

C’était déjà difficile depuis la disparition de mon équipage d’oublier son existence, si encore un abruti comme lui me rabâchait son prénom à tout bout de champs, je sentais que j’allais exploser. Ca faisait des années que je ne l’avais pas vu, et pour cause, depuis mon enferment à Impel Down, je n’avais qu’une obsession : le retrouver. Mais il était insaisissable. Moi aussi j’ai eu à un moment donné l’envie de l’attraper, mais je me faisais maintenant une raison. C’était lui qui viendrait à moi, le moment venu.

« Je ne peux pas me satisfaire de ta réponse Vincent. Cependant, je ne vais pas t’attaquer comme toute à l’heure. Pour tout te dire, c’est un secret pour personne que tu as été son apprenti à un certain moment et je pensais que tu étais comme lui. Du coup, j’étais venu avec la ferme intension de te faire parler, mais je me suis trompé et je m’en excuse… »

Excuse acceptée ! Sans dire un mot, j’écoutais ce qu’il avait à me dire. Julian et Génishi à côté de moi semblaient eux aussi intéressé par l’histoire de Bryon et par extension la mienne. Ils ne dirent aucun mot et attendirent bien sagement leur tour de parole.

« Plus depuis que je suis allé en prison… Ajoutai-je rapidement, en essayant de le couper le moins possible.
- Je ne sais pas si tu sais, mais nous sommes tout trois (Morihei, toi et moi) des combattants au service de la Trinité.
- Non.
- Si. En fait, dès l’instant où tu as combattu sur Shabondy avec Morihei, tu te souviens là où tu as gagné ton fruit du démon ?
- Oui.
- Bah, tu as du signé pas mal de formulaire.
- Oui, c’est vrai. Mais j’ai pas lu.
- Je m’en doutais. En fait, à ce moment-là, tu as signé des documents prouvant que ton image « appartient » à la Trinité. Ainsi, à chaque fois que tu participais à un combat dans l’arène, ils partageaient des vidéos de tes affrontements partout où ils le pouvaient pour se faire de l’argent sur ton dos – à coup de pari, souvent.
- Ouais, et donc ?! Qu’est ce que ça peut me faire ?! J’m’en fous de tout ça.
- Si tu t’en préoccupe pas, c’est pas le plus important, c’était pour t’expliquer rapidement en détail, pour que tu – vous – comprennes bien. J’ai besoin de prendre la première place, mais pour cela, je dois trouver Morihei. C’est le deuxième et il me faut le trouver pour pouvoir affronter le premier. »

Tout cela pouvait sembler intéressant, mais à vrai dire, je m’en foutais totalement. J’avais juste compris que des gars se faisaient de l’argent sur notre dos et qu’ils m’avaient fait signer des papiers qui les autoriser à utiliser mon image. En gros, c’était inutile, pourtant, je voyais bien que ce n’était là que la partie visible de l’iceberg. Il ne m’avait pas tout dit, surtout qu’il parlait d’un besoin, et pas d’une envie. Moi, quand je cherchais à casser la gueule de Morihei, c’était juste une vengeance bien méritée, lui ne semblait pas forcément en vouloir à Morihei – enfin, pas plus que la plupart des gens qui le connaisse vraiment. Non, il semblait juste avec comme impératif cette place de premier qu’il convoitait tant. Cette hiérarchie n’avait pas d’importance pour moi, mais ma préoccupation dans tout ça était la présence de combattant intéressant, surtout qu’il semblait avoir la possibilité de les retrouver facilement.

« D’accord. Mais du coup… Comment dire. Comment ça marche, vraiment, ce système ?
- Et bien. Continua Shin. Comme tu dois le savoir, chaque personne sous l’égide de la Trinité se voit attribué un numéro. Actuellement, Bryon est le dixième. Il fait partie des dix meilleurs combattants du tournoi. Je suis son « Stimate » et je suis là pour lui donner les informations qu’il a besoin pour ses combats. Je peux l’informer sur toutes les personnes qui se trouvent en dessous de lui, au classement, ainsi que la personne qui se trouve juste au-dessus de lui.
- C’est comme ça que vous avez pu retrouver Vincent ? Demanda Sabrina.
- Exactement. Reprit Shin. La Trinité a beaucoup d’informations et travaille avec beaucoup de groupes de l’ombre. Ils ont beaucoup d’argents et se font grassement payer pour leurs informations et leurs combattants.
- Certains d’entre nous servent de mercenaire pour leur compte, en contrepartie, on gagne des informations sur d’autres candidats ou de l’argent, mais sinon, tu peux rester passif et n’accéder à aucun privilège.
- Je vois. Et je suis classé comment, moi ?
- T’es dix-neuvième, toi. »

Ah. Merde. J’espérais être beaucoup mieux placé. Dans un sens, j’avais quand même réussi à rivaliser avec le dixième, j’aurais pu être douzième ou treizième, peut être… Mais comme je disais plus tôt, il ne se battait pas avec son arme habituelle, du coup, le combat était totalement faussé. Son histoire commençait à m’intéresser, mais il y avait toujours un truc que je ne comprenais pas : Pourquoi était-il venu vers moi. Certes, son intention était de trouver Morihei pour le combattre, mais quand je lui avais annoncé que je ne savais pas, pourquoi insister ?



Dernière édition par Vincent W. Turen le Jeu 29 Mar - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
Vincent W. Turen
Messages : 330
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
Un nouveau départ ! [Solo] Left_bar_bleue32/75Un nouveau départ ! [Solo] Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
Un nouveau départ ! [Solo] Left_bar_bleue182/250Un nouveau départ ! [Solo] Empty_bar_bleue  (182/250)
Berrys: 67.634.000 B

Un nouveau départ ! [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau départ ! [Solo]   Un nouveau départ ! [Solo] Icon_minitimeJeu 29 Mar - 22:21



Un achat spontané !
Le chat perché a un nouveau proprio !?

►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄


On en avait appris pas mal, en trop peu de temps. Je n’avais pas tout retenu, mais ce n’était pas très important, car de toute façon, Bryon et Shin avait décidé de rester un peu avec nous, pour une raison qui m’échappait. Après une longue discussion avec les deux membres de la Trinité, c’était à Julian de nous présenter ses motivations. Nous expliquant ce qu’il avait fait une fois libéré d’Impel Down et son long séjour sur le Nouveau monde. Par principe, il était resté quelque peu fidèle à Erika, celle sans qui nous ne serions jamais sorti de cet enfer. Il s’était malgré ranger dans les rangs d’un autre équipage que celui de la Yonkou, mais le nombre imposant d’évadé l’avait noyé dans un amas de nouvelle recrue et il lui avait fallu du temps pour sortir du lot.

Cependant, même s’il tirait son épingle du jeu, il avait ressenti récemment une sorte de stagnation dans son évolution et il avait eu l’idée d’un voyage, sur les traces de son histoire, son passé, pour retrouver cet entrain qu’il avait jusqu’alors. C’est ainsi, qu’en étant passé non loin de Shimotsuki, il a un peu moins d’un mois, il apprit la nouvelle, je venais d’avoir une prime à mon nom. J’étais devenu une célébrité. Pour Sabrina l’histoire était différente, mais elle avait suivi Julian. Ce qu’elle voulait, elle, c’était simplement voir du pays. Ne connaissant rien des Seas, n’ayant vécu que sur Grand Line et le Nouveau monde, elle voulait connaitre ces contrés. Et elle n’y voyait là qu’un peu de repos dans la course au pouvoir du Shin Sekai.

« Excusez-moi… Ca fait des heures que vous parlez… Je vais devoir fermer. »

Le tavernier, manquant de sérénité, était venu nous voir pour nous dire clairement de nous en aller. Un instant, il sentit sa vie lui échapper, mais Genishi, toujours là pour protéger les villageois intervint. Se plaçant entre le propriétaire et nous, qui étions un peu surmené après une journée difficile, il posa la main sur son sabre, prêt à dégainer. Il était le seul gars armé dans les environs, il le savait et cette situation ne me plaisait pas beaucoup.

« Ecoute, Genishi. On va pas faire de mal à ton pote, mais il peut tout simplement éviter de nous faire chier avec ses horaires d’ouverture. Bon, on va faire simple : je t’achète la barraque le vieux et tu nous emmerde plus. »

Le protecteur du village sembla d’abord surpris, mais comprit rapidement que la situation n’était pas à son avantage. Si l’on voulait faire ce qu’on voulait, on le ferait et s’il voulait éviter une effusion de sang impromptue, il n’avait juste qu’à accepter – le tavernier l’avait compris tout de suite et avait accepté mon offre. Nous avons pris quelques minutes pour définir un prix pour l’ensemble du bâtiment et du fond de commerce et après une négociation plutôt avantageuse, je venais de faire l’acquisition de l’auberge du chat perché.
Pendant un moment, j’hésitais à renommer le lieu avec un nom plus tape-à-l’œil, mais le but n’était pas de faire une démonstration de force, mais plutôt d’avoir un lieu où je pouvais discuter avec mes nouvelles connaissances sans être importuné à la moindre occasion.

« Du coup, tu peux y aller, on fermera. Et.. Peut être il faudra que tu viennes plus tôt demain, on sait jamais dans quel état sera la salle, ah ah… »

Je rigolais et je pu reprendre la conversation là où elle en était…

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Un nouveau départ ! [Solo] Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau départ ! [Solo]   Un nouveau départ ! [Solo] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau départ ! [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Besoin d'un nouveau départ
» un nouveau départ [pv Alwenna]
» Oliville : Le nouveau départ, la quête des réponses. { H-Finder & Terminée.
» Un nouveau départ, une chute. {PV NEAL
» Nouveau départ [PV William]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Shimotsuki Town-