Le Deal du moment : -60%
Baskets Nike Air Max 2090
Voir le deal
60 €

Partagez
 

 [Conquête] Pile ou Face.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1971
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue46/75[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue91/750[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Icon_minitimeVen 23 Mar - 15:31





RAGE.


Un cri de douleur avait précédé l'impact des pieds de la Vice-Amirale dans la colonne vertébrale déjà mise à mal du Juggernaut. Un hurlement de rage et de souffrance mêlées qui contrastait avec le caractère purement haineux et vindicatif des autres rugissements, grognements et gargarismes incohérent de la bête. Les flammes qui avaient littéralement parcouru sa peau épaisse en s'y immisçant sournoisement avaient prélevé leur dû : malgré sa tolérance exceptionnelle à la douleur, le géant souffrait le martyr. Il avait certes balayé sa cible, détruit sa proie, broyé son ennemi... mais même dans la mort, cette satanée bestiole se payait sa tête. Désormais tourné vers la Focker, le titan était entré dans une démarche de recherche et destruction pure et simple : il localisait son adversaire, puis s'acharnait à le réduire en bouillie. Lim semblait avoir compris cela, étant donné qu'elle essayait désormais d'attirer son attention pour laisser du temps à d'éventuels soutiens de venir l'épauler. Bien entendu, tout cela, le mastodonte n'en avait guère conscience : cette femme fluette que son alter ego chérissait à sa façon étrange n'était rien de plus qu'une nuisance passablement importante qui bondissait dans son champ de vision teint de carmin.

Ses mouvements ravagèrent la trajectoire empruntée par la gradée et lui-même : chaque coup arrachait des pans de terre plus ou moins conséquents qui volaient dans les alentours. Il réduisait des maisonnées en débris en l'espace d'une seconde, comme un homme aurait fait valser un château de carte. L'agonie lancinante dans laquelle son bras droit partiellement calciné en surface était plongé tapait sur son système farouchement, déconnectant le peu de neurones encore épargnés par sa furie. Une boule de fureur aurait été une comparaison minimaliste : rien ne semblait pouvoir l'arrêter dans sa course vers la pugiliste, qui utilisait ses intentions claires et simples pour tenter de s'esquiver avec le plus d'efficacité possible. Elle y arrivait bien... mais cela ne durerait pas forcément : une seule erreur, un seul manquement au timing aurait été suffisant pour transformer ses chances de victoire mitigées en défaite totale et assurée.

Une douleur légère mais agaçante vint faire vriller le cerveau en pleine ébullition du monstrueux avatar de destruction qui, se jetant vers l'avant depuis plusieurs secondes, avait peu à peu poursuivi la Vice-Amirale par principe et non par dangerosité. Dans un réflexe sauvage, comme un chien ou un chat réagissant avec promptitude à un contact non désiré, l'enragé de cinq mètres de haut fit ce qui lui sembla le plus naturel de faire : sa main gauche balaya le sol avec vitesse et puissance, éclatant tout sur son chemin, pour venir attraper la chose qui lui provoquait cette sensation malsaine. En l'occurrence, le Contre-Amirale aurait sans doute été surpris de constater la relative inefficacité de son attaque, même en y étant préparé : le sillon sanglant mais encore superficiel laissé dans la chair du Juggernaut par la morsure de l'acier de Paul n'était pas un bon signe. S'il ne parvenait pas à s'esquiver, ou pas totalement, il aurait la désagréable et horrifiante surprise de remarquer la première réaction du mutant : serrer son poing de façon démente... la prise avec. À cette fin, il déploierait une force titanesque capable de rompre les os d'un homme comme du carton pâte.

En cas d'échec de sa part, le ravageur se trouverait en proie à une nouvelle étape de sa psyché décadente : la frustration de ne pas pouvoir se défouler correctement. Il pousserait alors un hurlement d'une puissance faramineuse, qui dégagerait assez de vent pour astreindre les Marines les plus faibles à une immobilité des plus totales. Les dernières ruines encore debout s'écrouleraient sans doute en avance, esquivant de peu la suite des évènements : prenant son élan, le géant s'envolerait dans les cieux d'un bond puissant, avant de retomber sur place... en s'enfonçant dans le sol avec une virulence encore jamais observée par la Vice-Amirale durant tout l'affrontement. Il s'acharnerait par la suite, éclaterait la pierre à ses pieds de ses poings surpuissants, réduirait l'endroit entier en zone de cataclysme dans laquelle des fissures béantes viendraient rejoindre les premières pour mieux retourner la topographie des lieux. Il libèrerait toute sa colère sur cette île angoissante, cacophonique et douloureuse. Il s'assurerait de raser chaque centimètre de terre dépassant un peu trop du sol, de déraciner chaque arbre, d'éliminer chaque forme de vie à portée de main. Il ferait taire les voix... la douleur. La misère. Il ferait taire ces émotions conflictuelles ravageant son coeur ardent et gonflé par sa propre colère.

Il se libèrerait de ce tourment dans le carnage le plus total, hurlant sa hargne et son courroux à la face de l'océan.



HRP :
Spoiler:
 


_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 851

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Icon_minitimeSam 24 Mar - 17:45


[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 916170CAEastBlue[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Pixiv_17

Vice-amirale Focker Lim et Contre-amiral Paul.

Pour l'heure, elle réussissait à se montrer suffisamment habile et subtile pour éviter le moindre des assauts de Juggernaut et, de manière générale, la demoiselle savait aisément qu'elle pouvait tenir le rythme encore de longues heures : son corps sculpté par des années d'entraînement et de combats, qui s'enracinaient dans sa plus tendre enfance, l'aiderait assurément à s'avérer assez alerte et vive pour y parvenir au moins jusqu'au petit matin. Néanmoins, deux choses l'empêchaient d'agir de la sorte : premièrement, rien ne lui garantissait que l'ennemi ne finirait pas par gagner en puissance graduellement, son énervement grondant. Après tout, Heziel avait été capable de se transformer en une chose aussi colossale et aussi hideuse sans qu'elle ne parvienne à comprendre comment il en avait été capable : il pouvait tout aussi bien conserver des atouts cachés... De fait, elle devait procéder à son arrestation aussi vivement que possible, tant que la possibilité d'obtenir tôt ou tard des renforts était assurée. En second lieu, justement, c'était le reste des troupes de la marines et, plus largement, tous les habitants de Namakura qui la forçaient à envisager de briser irrémédiablement cette petite danse que le criminel lui avait promis. Si la jeune femme persistait de la sorte, peut-être qu'il finirait tôt ou tard, sous le coup de la frustration, par l'ignorer pour s'acharner sur ses subordonnés, cibles beaucoup plus simples à capturer et à broyer... A ces deux excellentes raisons, donc, s'en ajoutait une troisième : Lim n'avait pas oublié que Beethoven venait de périr. Elle ne pouvait ni ne voulait pardonner un tel affront : son canidé avait été un compagnon adorable pendant de longs mois, et elle avait lié avec lui une affection particulière, en plus du rapport strictement professionnel qui unissait généralement un gradé et ses subalternes. Elle brûlait déjà d'envie de rendre au Coffe le moindre de ses coups pour qu'il comprenne qu'elle lui en voulait et que seule sa mort pourrait lui accorder un semblant de pardon... Toutefois, la Focker ne semblait pas être tout-à-fait prête lorsque Paul, le premier, décida de s'actionner et de se montrer offensif en prenant les devants, arme en main. Si son épée parvint à entailler la cuirasse du Juggernaut, ce ne fut manifestement pas suffisant pour lui couper toute envie de crapahuter, et le monstre de violence ne tarda guère à jeter son dévolu sur ce nouvel intervenant.

-Merde !

Le geste surprenant et sec de l'ennemi titanesque prit quelque peu le contre-amiral de court, qui pensait avoir davantage de temps pour s'éloigner de la menace. Force était de reconnaître que la bête fonctionnait par réaction et par pulsions, et que c'était là même son principal moteur. Puisque l'épéiste s'était rendu coupable d'une douleur, Juggernaut semblait considérer que les coups infligés par l'insaisissables haute-gradée posait actuellement un problème moindre et plus négligeable... Cette donnée était fondamentale pour mener à bien la suite du conflit, mais elle fut obtenu à un prix quelque peu trop élevé : s'il fut capable de s'extraire majoritairement de la trajectoire de la main de la bête, cette dernière parvint néanmoins à capturer son bras gauche et Paul, les mâchoires contractées au possible, fut contraint d'endurer la décharge de douleur qui parcourut son membre captif l'instant suivant, retenant à grand peine un hurlement d'agonie tandis que le moindre de ses os était réduit en charpie. Si Stuan et les autres tentèrent de réagir pour libérer l'officier supérieur de cet insupportable carcan, ils furent trop lent : Lim, qui était au premières loges de ce triste spectacle, fut nettement plus réactive. Elle le savait : le missile du défunt Cy-Wolf avait entamé la cuirasse, mais ça n'avait pas été suffisant pour en tirer profit de manière inéluctable. La détonation de sa bombe destinée à empêcher toute organisation criminelle de mettre la main basse sur le moindre écrou qui constituait son corps cybernétique, au summum des compétences de la Section Scientifique, en revanche... C'était là tout autre chose. Il y avait fort à parier que le torse et majoritairement les bras d'Heziel, exposés frontalement et arrosés au préalable d'une généreuse gerbe de flammes, aient eu à souffrir tout particulièrement de cet assaut kamikaze de la part du loup. Et c'était là qu'elle devait frapper, maintenant que sa rage semblait focalisée sur le pauvre bretteur...

-Ryōhō no ken : Kaminari !

Elle s'était déplacée avec vigueur jusqu'à se placer face à l'avant-bras du colosse et ses deux poings gantés prirent momentanément la direction du membre adverse, dans le but de le percuter sèchement à deux endroits bien distincts. Habituellement, cette technique s'utilisait sans ménagement sur les épaules d'un homme moyen, pour les lui éclater et le priver d'un coup d'un seul de l'utilisation de ses deux bras... Mais elle préférait procéder de manière plus stratégique et plus modeste. Entre les flammes et l'explosion, Heziel devait certainement déjà souffrir. Ce coup-ci ne serait qu'un coup sec et virulent de plus, assurément capable de le rappeler à l'ordre : elle était sa véritable ennemie. Elle, et nul autre. Deux ondes de choc risquaient par ailleurs fort de ravager la zone derrière le bras ciblé : preuve qu'elle aussi était capable d'user de ce genre d'effets tapageurs et éclatants...



Paul se fait broyer le bras gauche.
Lim se déplace rapidement jusque devant ton avant-bras (celui qui tient Paul) et le percute de deux coups de poing simultané. Des ondes de choc en naissent !


Vice-amirale Focker Lim - Lvl 38
Cy-Wolf Beethoven - Lvl 34


Contre-amiral Paul - Lvl 36
Contre-amiral Stuan - Lvl ?
Colonel Erode - Lvl ?
Commandant Marshall - Lvl ?
Commandante Astrid - Lvl ?


Contre-amirale Marina - Lvl ?
Contre-amiral Shawn - Lvl ?

_________________
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 423461EssaiSignaMarine3
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1971
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue46/75[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue91/750[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Icon_minitimeSam 24 Mar - 23:52





RAGE.


Lorsque la main massive du titan se referma sur le bras du Contre-Amiral, le résultat fut sans appel : sentant une prise, le Juggernaut resserra son étreinte avec virulence, toute celle dont il disposait. Dans une série de craquements assourdissants et dégoûtants, les os et les muscles de l'épéiste qui n'avait pas pu se rétracter entièrement à temps furent changés en une purée sanguinolente dont la matière organique vint bientôt recouvrir la peau épaisse et rugueuse du colosse. Le sang s'écoula entre ses doigts tandis que le membre du gradé était réduit à l'état de pulpe douloureuse et handicapante au possible. Bien sûr, il avait certainement un panache conséquent : son attaque et son manque d'hésitation l'avaient prouvé. Néanmoins, une telle blessure n'était pas subie tous les jours et s'il sortait de ce combat titanesque en vie, il risquait fortement de devoir se trouver un nouveau bras auprès de ses collègues de la section scientifique...

Encore une fois, le mastodonte n'avait pas conscience de cela. Tout ce qu'il voyait, c'était la proie sans défense bloquée dans son poing massif : il l'avait ferrée et terminerait désormais le travail. Alors qu'il s'apprêtait à abattre son autre main sur le sabreur, dans le but de se saisir pleinement de son corps si frêle vis-à-vis de sa constitution colossale, la demoiselle qui avait perdu momentanément son attention agit de la façon la plus violente et, paradoxalement, raisonnable qui fut. Deux impacts conséquents vinrent bientôt cribler l'avant-bras déjà brûlé du monstrueux mutant, délivrant un choc surnaturel et une onde dévastatrice dans leur sillage. Le ravageur sentit ses os craquer sous ses muscles et sa peau : il en avait encore l'utilité. En réalité, la douleur ne l'empêchait guère de faire usage de son corps meurtri... néanmoins, lentement mais sûrement, il commençait à céder plus de place à sa souffrance qu'il ne l'aurait voulu. Cet état de fait, le simple fait d'écouter les appels de détresse de son corps, le plongea dans un état second.

L'espace d'un instant, tandis qu'il lâchait le Contre-Amiral pour tituber sur le côté dans un grognement, il sembla presque descendre d'un cran. Il cessa de grogner, de hurler... il porta une main à sa tête lentement, ses yeux verdoyants rasant le sol en quête de réponse à des questions qu'il était fort certainement incapable de se poser. Nul ici n'aurait pu déduire ce qui se produisait dans sa tête, mais c'était bien simple : le poison qui coulait dans ses veines et faisait de lui ce qu'il était venait d'atteindre un seuil souverain. La douleur, la frustration, les voix autour de lui... celles de tous les Marines en retrait, celles des villageois cachés dans les bois avoisinants... tout. Ce cocktail indigeste avait atteint les limites de sa patience. Ses neurones lâchèrent et il griffa son propre visage avec hargne, tout en poussant soudainement un rugissement titanesque, bien plus puissant que les précédents. Le simple courant d'air brutal et expéditif provoqué par cette overdose de rage pousserait même sans doute certains bleus des forces de la Marine au sol, tandis que le peu de ruines encore debout s'écroulerait sans demander son reste. Tous risquaient d'être stupéfiés par la déferlante de colère exprimée dans ce simple son strident, rauque et sans doute entendu sur toute l'île. Puis, la tempête arriverait.

Prenant appui sur ses jambes massives, désireux de tout faire disparaître autour de lui, le Juggernaut prendrait littéralement son envol dans un bond prodigieux et tout aussi secouant pour ceux à sa proximité immédiate, même pour sa carrure démesurée vis-à-vis des standards humains. Il se retrouverait bientôt haut dans le ciel, haut au dessus du village, haut au dessus de ses ennemis... de ses détracteurs. De ces prédateurs improvisés qui semblaient désormais vouloir l'encercler pour mieux le dévorer. Il sentirait le vent fouetter son corps musculeux, il verrait les oiseaux fuir et esquiver la catastrophe à venir, il ignorerait le spectacle chatoyant du soleil au travers de nuages. Puis il entamerait la redescente : un véritable cadeau de mort d'apocalypse venu droit des nuages. Sa vitesse faramineuse ne ferait que s'amplifier, son corps lourd et aussi solide que le titane le plus massif filant comme une comète vers le sol l'ayant vu s'élever.

Puis l'impact.

La terre se déchirant sans merci. Les failles explosant littéralement. Le terrain entier retourné comme un potager par quelques coups de bêche. Les arbres se déracineraient, la pierre volerait, le sol se fracturerait jusqu'aux profondeurs même de Namakura... quant aux êtres vivants ? Le bilan risquait très probablement d'être très lourd. L'onde de choc produite par l'impact du géant, qui risquait fortement de mettre un moment court mais appréciable à s'extirper de son propre cratère, serait certainement capable de briser les os de ceux qui auraient l'audace de l'encaisser sans précaution. Le titan, lui, serait certainement sonné ou désorienté un instant : aussi bien par la déferlante de rage qu'il viendrait d'exhumer et d'exprimer que par les dégâts qu'il risquait de s'infliger dans le procéder. Mais à quel prix ? Les civils dans les bois risquaient fortement d'être touchés par cette véritable explosion qui verrait l'intégralité du village et des environs être changés no man's land.

- GGGGRRRRRRAAAAAAAAAAAAAAHHHHHH !



HRP :
Spoiler:
 


_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 851

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Mar - 14:53


[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 916170CAEastBlue[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Pixiv_17

Vice-amirale Focker Lim et Contre-amiral Paul.

Son coup avait porté et, contrairement à ses assauts précédents qui avaient visé le crâne et le dos de l'adversaire, celui-ci semblait avoir été particulièrement ravageur, à en croire les réactions enragées et frustrées de la bête qui se déroba soudain, relâchant le contre-amiral désormais handicapé qui ne tarda guère à s'affaisser à genoux, paupières closes et respiration saccadée, traversé de frissons d'une agonie sourde. Ne perdant pas l'ombre d'un instant, considérant cette ouverture comme étant une chance inouïe de réorganiser quelque peu la situation, la vice-amirale s'élança en direction de son subordonné qu'elle attrapa fermement au niveau du torse, le ramenant d'un coup d'un seul auprès des autres justiciers. Tandis que deux sous-fifres se précipitaient à sa rencontre pour s'assurer de sa survie et de l'état déplorable de son membre happée, la jeune femme décida de fournir ses premiers ordres, comprenant avec dégoût qu'ils avaient pris Heziel à la légère, ou plutôt cette créature hideuse et agressive qui l'avait remplacé. La majorité des soldats, y compris gradés, ne seraient ici d'absolument aucune aide. Beethoven s'était fait pulvériser d'un coup d'un seul, et Paul lui-même n'avait été capable de s'extraire d'un sort aussi funeste que grâce à l'intervention salvatrice de sa supérieure... Qui ne pourrait pas se le permettre éternellement. Elle avait besoin de support, sans nul doute. Pas de boulets. Elle ne perdit donc pas l'ombre d'un instant, ne prêtant que peu attention au monstre qui s'agitait derrière elle mais le surveillant tout de même à grand renfort du haki de l'observation, soucieuse de ne pas se faire dépasser bêtement par les événements.

-Erode, ramenez tout le monde au navire et écartez-vous de l'île. Soignez Paul, également. Dès que vous serez au bateau, ordonnez à Marina de revenir ici. Stuan, restez avec moi. Couvrez moi, mais restez à une distance raisonnable. N'attirez pas son attention. Tenez vous simplement prêt à intervenir en ma faveur si je vous le demande. Ensuite...

Elle coupa court à sa succession d'ordres en se retournant précipitamment. Si elle ne s'était pas inquiété du hurlement du Juggernaut, le fait de le sentir bondir haut dans le ciel, en revanche, eut le don de la catastropher... Et elle comprit l'instant suivant quelles étaient ses intentions, claires et limpides comme de l'eau de roche. Considérant sa faculté à tout détruire, à répandre sur son chemin chaos et destruction, il y avait fort à parier qu'il tenterait de livrer là l'un de ses mouvements les plus apocalyptiques. Elle pourrait assurément l'endurer sans trop avoir à en souffrir, sans nul doute, notamment grâce à l'utilisation d'un tekkai secoureur. Mais Lim ne savait que trop bien que la plupart des non gradés ici groupés seraient balayés, et que les survivants ne seraient pas nécessairement capables de ramener l'ensemble des blessés à bon port, en temps et en heure... Aussi prit-elle la décision de donner un nouvel ordre qui claqua sèchement, les marines tournant les talons pour s'enfuir à la suite de cette phrase isolée aussi vite que possible, conscients du fait qu'il ne s'agissait pas là d'un ennemi dont ils pouvaient venir à bout à l'aide de leurs armes à feu et de leurs épées qu'il ne verrait certainement que comme de vulgaires jouets bon marché.

-Écartez-vous ! Fuyez, vite, dépêchez-vous !

Les soldats s'exécutèrent donc sans piper mot, exception faite du contre-amiral qui, néanmoins, prit le luxe de se baisser en s'accroupissant à demi, de sorte que ses appuis soient meilleurs pour faire face à la détonation sourde qui s'en suivit. Après tout, même s'il avait réussi à tenir bon lors du hurlement, il ne pouvait qu'imaginer le cataclysme que pouvait générer une telle créature en retombant de si haut... Et il ne fut pas déçu. Stuan sentit une puissante onde de choc le repousser vers l'arrière et il fit une série de roulés boulés avant d'enfin réussir à récupérer un tant soit peu de contrôler sur la projection dont il était la victime, en se plaçant à quatre pattes. La Focker, de son côté, se contenta de se laisser porter en usant du tekkai et, priant pour que leurs subordonnés aient été aussi chanceux qu'eux, reporta sur l'ennemi sa pleine attention. Le vaincre, même à deux, semblait illusoire, mais elle savait au moins que le sacrifice du Cy-Wolf n'avait pas été vain du tout. Les parties du corps de Juggernaut qui avaient été les plus exposées, à commencer par son torse et ses bras, étaient sans aucun doute les points sur lesquels elle devait insister pour le pousser à bout, petit-à-petit. Atteindre son ventre directement risquait de s'avérer complexe... Mais toucher les bras, en revanche, c'était jouable, comme elle avait pu le démontrer un instant auparavant, même si cela s'était résulté par la mise hors-service d'un Paul impuissant. Cela étant, la vice-amirale ne pouvait pas se permettre de mettre l'autre contre-amiral en danger dans le but d'infliger une blessure sévère au Coffe : ils devaient donc attendre Marine avant de passer à l'action. C'est précisément ce qui les poussa à rester tout deux en retrait, surveillant néanmoins les agissements du colosse pour l'empêcher de s'en prendre aux troupes de la justice qui tâchaient de s'en retourner au navire qui les avait portés jusqu'ici.



Je ne précise pas comment le groupe de marines s'en sort, mais Lim a été secouée et Stuan légèrement blessé, comme ils ont su anticiper/s'y préparer !
Ensuite, ils restent passifs, pour l'heure.


Vice-amirale Focker Lim - Lvl 38
Cy-Wolf Beethoven - Lvl 34

Contre-amiral Paul - Lvl 36
Contre-amiral Stuan - Lvl ?
Colonel Erode - Lvl ?
Commandant Marshall - Lvl ?
Commandante Astrid - Lvl ?


Contre-amirale Marina - Lvl ?
Contre-amiral Shawn - Lvl ?

_________________
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 423461EssaiSignaMarine3
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1971
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue46/75[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue91/750[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Mar - 17:45





RAGE.


Le cratère béant dans lequel la créature s'était enfoncée comme une comète, désormais centre d'une zone de destruction sans pareille qui avait happé les restes du village et la forêt avoisinante, semblait calme et silencieux de prime abord. Autour, l'ensemble du paysage dévasté relevait presque de l'impensable pour cette partie de Grand Line : un désert, purement et simplement. Les ruines avaient été soufflées comme de la paille par le vent d'été, des débris s'écrasant certainement dans les bois et aux alentours de façon erratique. Le sol, soulevé, retourné et concassé de façon anarchique, ne semblait plus capable d'accueillir la moindre trace de travail humain. Des fissures aux dimensions énormes lézardaient la terre elle même, renvoyant à des abysses jusque là inexplorées. Aux abords de l'île, les vestiges de l'onde de choc s'étiolaient sous la forme de vents doucereux se perdant dans les vagues.

Puis, un mouvement. Un craquement dans la terre et dans la pierre. Plusieurs rochers se déplacèrent, avant que la silhouette massive ne s'extirpe des entrailles du monde. Un grognement groggy monta dans la gorge musclée du Juggernaut tandis que sa tête lui tournait et que son corps le criblait de douleurs agaçantes. Cette attaque ne l'avait lui même pas laissé de marbre : incapable d'utiliser son Haki de l'armement de façon intelligente, il avait fait office de véritable boulet de canon géant, fait d'une chair puissante et d'os certes solides, mais organique tout de même. Secouant son énorme caboche, envoyant de la poussière et des petits cailloux dans son entourage, il tituba en dehors de sa piste d'atterrissage improvisée puis détruite avant de les sentir revenir lorsque sa confusion se dissipa...

Les voix. Le vacarme insupportable et incessant des voix l'entourant. Ces sensations pénétrant jusqu'au fond de son être et lui infligeant la migraine la plus horrible possible. Pour la créature, c'était la croix et la bannière d'ignorer ce genre de ressentis : chaque voix supplémentaire était comme un degré de folie en plus... or, avec son attaque précédente, deux groupes s'étaient clairement détachés du lot : les Marines en fuite, d'un côté. Les civils, de l'autre. Ceux-là étaient nettement plus bruyants : plus nombreux, paniqués et blessés, ils attirèrent inévitablement l'attention du colosse qui poussa un nouveau hurlement enragé avant de se détourner de la Vice-Amirale et de son acolyte, avec une vivacité surprenante. D'un pas puissant et leste, il s'engagea dans une course effrénée et destructrice vers les sources de ce brouhaha incessant qui le poussait vers les portes de la démence meurtrière la plus complète.

Il détruirait tout sur son chemin : résidus d'arbres, éventuels débris pouvant barrer un tant fut peu sa route... ou personne encline à se dresser contre lui. Il fracasserait les habitants de cette île avec puissance et vigueur, dans le but de faire taire ce concert peu avenant qui lui ravageait les neurones. Chacun de ses coups prélèverait certainement beaucoup de victimes dans les rangs des simples locaux, incapables de se défendre face à une telle menace. Au passage, il ravagerait très certainement une nouvelle partie de l'île... un bilan lourd de conséquences était d'ores et déjà à prévoir, quelque fut la finalité de l'affrontement. Si Heziel pensait avoir des problèmes de conscience, il n'était vraiment pas au bout de ses peines.




HRP :
Spoiler:
 


_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
Shadow Ghosts

Shadow Ghosts
Messages : 91

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 11.814.272.500 B

[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Icon_minitimeJeu 29 Mar - 2:58

Combien de temps cela allait-il prendre encore ? Un combat semblait s'être engagé entre le Coffe et une autre personne, mais tout ceci laissait dire que quelque chose clochait. Comment un homme " lambda " peut tenir tête ainsi à une autre personne ? En général, des échanges ne durent que quelques secondes, mais là, les coups de feux et les impacts semblaient éternels...

" Allons vers la côte... Tout ceci ne me dit rien de bon. "

Mais voilà, alors que le pseudo noble avait eu l'idée de s'écarter, voilà qu'une chose secoua la zone. Cela commença par une sorte de silence suivit alors d'un puissant coup de vent, une onde de choc brutale et impartial. Le temps suspendait son envol et rapidement les corps volèrent au loin. Les plus chanceux n'étaient que renversaient alors que les moins chanceux - comme des enfants - étaient envoyés dans les airs, destinés à s'écraser brutalement au sol...
Qui avait bien pu faire ça ? Dans sa mémoire, le " maire " n'avait pas posé d'explosifs dans le village ou de mesure pour détruire le village, alors qu'est-ce qui peut créer une telle onde de choc ? Se redressant en titubant, quelque peu sonné, le faussement noble vint à ressentir une autre chose qui n'annonçait rien de bon.

" ...Qu'est-ce que ? "

Le sol tremblait à rythme lourd. Quelqu'un ou plutôt quelque chose fait une course. Ecarquillant les yeux en voyant des arbres voler en éclat, l'homme vint alors à hurler et se projeter sur le côté.

" Courrez !!!! "


S'écartant de justesse de la trajectoire de cette " chose " ce fut avec horreur que le faux noble admira la silhouette titanesque apparaitre. Il s'agissait d'un monstre à forme humaine. Qui pourrait se douter qu'il s'agisse du Coffe ? Courant en prenant ses jambes à son cou, l'homme laissait les villageois à leur propre sorts. Bien sûr, ces derniers étaient paniqués et couraient un peu partout pour échapper à cette chose. Ren comparé est presque un ange ... Cette chose semblait tout droit sortit d'un cauchemar, d'une logique totalement stupide... Après tout, comme une chose sans le pouvoir d'un fruit du démon peut exister ? Certes des gens sont capable de détruire des montagnes ou trancher le ciel en deux, mais là.... C'est si illogique, si extravagant. Les femmes hurlaient, et le peu d'enfants restant pleuraient en voyant cette chose peu joyeuse.

Le " protecteur " laissait son instinct de survie le guider vers le village, ou plutôt le terrain vague qui était désormais là.
résumé:
 

_________________
« Il existe deux leviers pour faire bouger un homme, la peur et l’intérêt personnel. »
« C’est le succès qui fait les grands hommes. »
[i]«Ce que je cherche avant tout, c’est la grandeur : ce qui est grand est toujours beau.[/i]
»
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Tumblr_n12qrj7lSa1ro861co4_500
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 851

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Icon_minitimeJeu 29 Mar - 17:10


[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 916170CAEastBlue[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Pixiv_18

Vice-amirale Focker Lim et Contre-amiral Stuan.

-Qu'est-ce qu'il fait ? Où est-ce qu'il va ?
-Les... les civils !

Si Stuan n'avait pas l'air de comprendre les motivations qui avaient poussé le Juggernaut à se montrer si agressif et à changer de conduite du tout au tout de la sorte, sa supérieure, en revanche, n'avait pas manqué de faire preuve de réalisme et de lucidité en analysant la bête et les mouvements anarchiques qui émanaient d'elle. Cette créature, depuis qu'elle était apparue, n'avait jamais su rien faire d'autre qu'attaquer inlassablement toute forme de vie se trouvant autour d'elle, et même toute aspérité vis-à-vis du sol où elle prenait ses impulsions. Comme si elle n'était habitée que d'un instinct de destruction irrépressible et infini... Or, que se trouvait-il, dans la direction vers laquelle elle se ruait dorénavant ? Au creux de la forêt existante jusque-là nichaient les citoyens de Namakura qui, apeurés, avaient judicieusement pris la précaution de se camoufler à la vue des intrus, dans le but vain d'échapper aux tumultes qui allaient nécessairement naître des combats. La majorité des agents du Gouvernement Mondial s'en étaient allés et si une partie des soldats semblaient avoir été blessés lorsque l'onde de choc avait ravagé les environs, force était d'admettre que les mouettes demeuraient suffisamment intelligentes et lucides pour réagir sans laisser la colère, la peur ou l'incompréhension prendre le pas. Ils étaient stupéfaits d'assister à un tel spectacle, bien entendu, d'observer un tel déferlement de puissance brut, mais ils n'en étaient pas moins des soldats de Grand Line, entraînés pour la plupart depuis des années pour tenir tête à ce genre de cataclysmes ambulants avec pertinence et sang froid. Au contraire, les habitants n'avaient jamais pu songer un traître instant qu'une telle créature finirait par leur tomber dessus... Et c'était certainement un événement qui ne pouvait que les pousser à céder à la panique. Chose qui, très certainement, avait mis la puce à l'oreille du monstre et avait littéralement convié ce dernier à jeter son dévolu sur ces proies à la fois plus nombreuses et plus faciles à atteindre que les deux gradés restés en retrait pour couvrir la fuite de leurs subordonnés.

-Merde !
-Vice-amirale ! Arrêtez ! C'est trop dangereux...
-Dangereux ? Parce que je devrais laisser ces gens se faire massacrer les bras ballants ? Hors de question !

Le contre-amiral pesta, mais ne protesta pas davantage. Il ne pouvait que comprendre l'état dans lequel se trouvait sa supérieure : c'était également son cas. Il n'appréciait véritablement pas l'idée de se servir de civils comme de vulgaires appâts, tout en sachant pertinemment que leurs chances de s'en sortir vivants étaient absolument nulles. Le Cy-Wolf s'était fait massacrer, et Paul avait perdu un bras en deux temps trois mouvements... Comment diable de vulgaires habitants locaux pouvaient-ils espérer se défendre, dans de telles circonstances ? Pour autant, l'île n'était pas affiliée au Gouvernement Mondial et la protection des locaux, par conséquent, n'était pas de leur fait. C'était la faute des forces en présence si elles n'étaient pas capables de veiller à leur protection... Toutefois, ni Stuan ni Lim n'étaient assez intransigeants et froids pour laisser se dérouler un tel spectacle ignoble et immonde en leur présence. Ils devaient agir. S'ils avaient pris un retard non négligeable qui permit pas ailleurs à la bête de prendre les devants, entamant un massacre unilatéral en s'en prenant aux premières personnes qui se trouvaient sur son chemin, ils purent bientôt parvenir à une dizaine de mètres de la créature. Désormais, ils devaient la captiver, attirer son attention et la forcer à ne jamais les lâcher du regard... Et cela risquait d'être malheureusement plutôt aisé. Le contre-amiral espérait simplement et naïvement qu'ils n'auraient pas à regretter leur fichu héroïsme...

-Rankyaku : Hakurai !
-Ryōhō no ken : Haru !

Les deux gradés avaient agi en s'accordant d'un seul regard, s'en prenant à deux points bien distincts pour ne pas s'entraver dans leurs mouvements. La Focker, rapide et sournoise, s'était précipitée dans le dos de la bête en menaçant de déployer ses deux poings simultanément : un sur chaque mollet ennemi. Elle se doutait que ce choc seul ne suffirait pas à blesser Heziel, mais elle voulait avant toute autre chose le faire tomber. Car si cela fonctionnait, alors Stuan, qui avait pris de la hauteur, pourrait envoyer ses deux rankyakus générés simultanément via ses deux pieds directement au niveau du torse d'un Juggernaut sur le dos. Dans le cas contraire, il se contenterait de viser les épaules de la créature pour attirer son attention, à défaut de la blesser davantage. L'idée était la suivante : commencer à tirer profit de leur surnombre, et tâcher d'offrir aux citoyens de l'île une échappatoire tangible pour prendre la poudre d'escampette.



Lim et Stuan attaquent en synchro. Lim vise les mollets pour retourner Juggy et le mettre sur le dos. Si ça marche, Stuan envoie ses deux rankyakus sur le torse de Juggy. Sinon, il vise l'arrière des épaules.


Vice-amirale Focker Lim - Lvl 38
Contre-amiral Stuan - Lvl 34

Cy-Wolf Beethoven - Lvl 34

Contre-amiral Paul - Lvl 36
Colonel Erode - Lvl ?
Commandant Marshall - Lvl ?
Commandante Astrid - Lvl ?


Contre-amirale Marina - Lvl ?
Contre-amiral Shawn - Lvl ?

_________________
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 423461EssaiSignaMarine3
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1971
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue46/75[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue91/750[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Icon_minitimeJeu 29 Mar - 18:47





RAGE.


Complètement tétanisée et en pleurs, la petite fille observait en tremblant la scène qui se déroulait devant elle. Elle ne devait sa survie qu'à son grand père, qui l'avait fermement tenue contre lui au moment où l'onde de choc s'était propagée entre les arbres, détruisant la flore et envoyant à la mort de nombreux civils qui n'avaient de toute manière aucune chance de réchapper à une telle attaque. À moitié allongée au sol, sa jupe abîmée tâchée de terre et de verdure, elle ne parvenait pas à décocher le moindre mot. Elle n'oublierait jamais ce qu'elle avait vu ici... si elle venait à survivre : rien n'était moins sûr. Il était des choses qu'un enfant n'aurait jamais du voir, mais elle n'avait pas eu la chance d'obtenir ce filtre. Désormais, les mares de sang, les corps brisés et les hurlement de terreur mêlés aux rugissements de rage la hanteraient sans doute jusqu'à la fin de ses jours.

Le monstre était arrivé comme un train des mers lancé à pleine vitesse, déracinant les carcasses d'arbre tentant encore de lui barrer la route, retournant chaque rocher ou pulvérisant chaque pierre qui pavait sa course vers le carnage. Il avait commencé à effectuer des moulinets aussi rapides que violents et retours, fauchant les vies par dizaines, arrachant les membres par la simple surpuissance de ses coups sans pitié. Un homme avait tout simplement éclaté sous l'impact, un autre avait perdu sa tête comme si elle n'avait jamais fait partie de son corps. Une femme, qui officiait en tant que couturière depuis la fin du culte du diable, avait été soulevée du sol puis broyée comme une orange trop mûre, son sang dégoulinant entre les doigts du géant comme s'il préparait un jus de fruit. Il avait écrasé, ravagé, détruit, tué, meurtri, broyé, concassé, réduit en purée tout ce qui se trouvait dans son champ de vision de façon inlassable. Désormais, il se tenait devant eux et il les avait remarqués. Mais la petite avait la chance d'être protégée par son grand père, qui faisait barrage de son corps.

- S'il vous plait, laiss-

Une torgnole si monstrueuse qu'elle souffla l'air lui même vint cueillir l'ancêtre dans un jet d'hémoglobine qui repeignit le visage innocent et chérubin de la demoiselle en carmin. Son corps s'était envolé comme une feuille de papier soufflée par un typhon, allant percuter au loin le sol dans un nouveau jet pourpre. Se mettant presque à convulser, incapable de supporter ces images et incapable de réaliser ce qui venait de se produire, la petite fille aux cheveux fauves se roula en boule en poussant des cris d'horreur qui attirèrent immédiatement l'attention du titan. Il leva un poing vindicatif dans les airs, bien décidé à réduire cette nuisance à l'état de soupe sanguinolente. Puis sa paluche énorme entama une descente aussi prompte que les autres vers le sol...

... lorsqu'un choc virulent vint répandre une sensation désagréable de douleur dans l'ensemble de ses jambes. Il poussa un beuglement de surprise et de rage alors qu'il chancelait vers l'arrière sous la force de l'attaque, pris en traître. Il parvint néanmoins à ne tomber que sur un genou, s'échouant malgré tout passablement au sol avant de se redresser. Cette peine... cette force. Il flaira la présence de cet insecte qui n'avait cessé de lui tourner autour en lui infligeant tantôt des désagrément agaçants, tantôt des piqûres à la véhémence phénoménale. Il entama un geste, puis deux traits vinrent se ficher dans ses épaules avec promptitude. Il lâcha un grognement, tandis que les marques des Rankyaku de Stuan attestaient d'une cible touchée... bien qu'elles se résorberaient sans doute, le coup n'étant pas assez puissant pour passer sa peau. Ses prunelles émeraudes se fichèrent dans les cieux l'espace d'un battement de coeur. Malgré son intellect réduit, le colosse fit une déduction simple : ce petit homme était une cible bien plus facile que la demoiselle à la chevelure océanique. Ce petit homme l'agaçait... et ce petit homme était à sa portée.

Sans prévenir, il dévoila la partie la plus sauvage de lui même en bondissant puissamment vers le haut, en direction du Contre-Amiral encore dans les airs, dégageant un souffle d'air qui balaya sa zone de décollage. Il serait sur le Marine d'un instant à l'autre et il ne lui ferait pas de cadeau : ouvrant ses mâchoires, il dévoila au gradé une rangée de dents passablement énormes qui, si elles disposaient de la même solidité que son ossature, risquaient fortement de pouvoir le réduire en compote organique lorsqu'elles se presseraient impitoyablement contre sa chair. Le but du destructeur ? Il était simplissime : il happerait de ses mâchoires cette gêne inopportune avant de commencer à secouer la tête en tout sens, comme un chien ayant mis la dent sur un jouet un peu trop bruyant. Il le secouerait avec une telle force qu'il disloquerait ses os... si Stuan n'était pas tout simplement sectionné en deux avant cela.

Si le Marine venait à s'esquiver par un concours hasardeux de circonstance ou grâce à l'une de ses arcanes martiales, ce serait l'une des mains libres du géant qui viendrait se saisir de lui avec vigueur, afin de lui faire subir le même sort qu'au bras de son collègue. L'horloge tournait, la colère grimpait, le décor était peu à peu réduit en poussière. S'ils ne parvenaient pas rapidement à mettre hors d'état de nuire la chose qui avait remplacé Heziel Coffe, les représentants de la Justice risquaient fortement de subir une déconvenue de catégorie létale.




HRP :
Spoiler:
 


_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 851

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Icon_minitimeVen 30 Mar - 8:58


[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 916170CAEastBlue[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Pixiv_18

Vice-amirale Focker Lim et Contre-amiral Stuan.

Un spectacle de mort et de désolation. C'était ce qui attendait les deux gradés qui, une fois arrivés au niveau de ce véritable cataclysme, ne purent rien faire d'autre que s'exposer frontalement à ce danger dans le but d'offrir une échappatoire aux civils locaux. Ils pouvaient le faire. Ils pouvaient contenir cette bête, l'incapaciter de sorte qu'elle ne puisse plus jamais nuire à quiconque... La mettre aux arrêts. La mettre à mort. Les deux coups de poing de Lim parvinrent à percuter leurs cibles respectives avec une robustesse détonante, qui put sans conteste souffler les spectateurs si ceux-ci ne voyaient pas leurs efforts consacrés à leur survie. Alors que la bête chancelait, et que son attention se détournait sur Stuan, la jeune femme hurla quelques mots à l'attention des civils, autoritaire comme jamais.

-Fuyez ! Quittez l'île ! Maintenant !

Alors que les rankyakus striaient la chaire du Juggernaut, ce dernier repartit à l'assaut de plus belle, menaçant de faucher le contre-amiral d'un coup d'un seul. Ce dernier, estomaqué par la virulence de la riposte dont il était l'unique cible, écarquilla les paupières en s'apprêtant à éviter le funeste destin qui venait à sa rencontre. Mais que faire ? Eviter ? Bloquer ? Et avec quelles compétences ? Un constat froid vint le saisir et l'engourdir, le réduisant à l'impuissance tandis qu'il scrutait les pupilles furibondes et animales qui le ciblaient. Était-ce ainsi qu'il allait mourir ? Ses mâchoires se contractèrent sans qu'aucun son ne puisse s'en échapper tandis que la bouche adverse s'ouvrait, maléfique, risquant de l'englober d'un instant à l'autre. Et lorsqu'il vit le palais et la langue de cette odieuse créature, lorsqu'il comprit qu'il aurait pu tenter de se sacrifier pour fournir à cette chose les dommages qu'elle méritait, il se sentit chanceler. Il n'en n'était pas capable. Cet ultime sacrifice, celui de sa propre vie, il ne se sentait pas capable de le réaliser. Des sueurs froides vinrent l'ébranler tandis qu'il fermait les paupières, renonçant à riposter comme à s'échapper. Il ne parvenait pas à se faire à l'idée de sacrifier sa propre vie pour offrir à ces petites gens la tranquillité qu'ils méritaient...
Le choc vint. Plus tôt que prévu, il fut également à la fois paradoxalement plus violent mais moins global. Quelque chose le percuta en plein abdomen sans pour autant le trancher en deux, et s'il sentit bel et bien du sang émaner de son propre corps, ce ne fut que par le biais de sa bouche grimaçante. Stuan ouvrit les yeux juste à temps pour constater qu'il avait été repoussé furieusement avant que la bête ne l'atteigne irrémédiablement... Par une colonne de terre. La Focker, qui venait de percuter le sol d'un coup de poing, jeta son dévolu sur la gargantuesque créature tandis que son subalterne était projeté à l'écart avec fureur et tandis que les indigènes s'enfuyaient de plus belle, apeurés par la perspective d'un affrontement sanguinaire entre deux telles pointures.

-Ça suffit ! Si tu veux tuer quelqu'un d'autre... Essaye donc de t'en prendre à moi ! Daichi no Gekitotsu !

Elle joignit ses deux mains et se courba, se rapprochant au niveau du sol sur lequel elle écrasa ses deux paumes sans hésiter l'ombre d'un instant. Une gigantesque plaque de terre sembla surgir des entrailles de l'île elle-même et fondit droit vers le Juggernaut, menaçant de le percuter sourdement afin de le propulser en l'air sèchement et violemment. Bien sûr, la vice-amirale n'était pas assez sotte pour songer qu'une telle attaque viendrait à bout de ce colosse : ce serait une infamie déshonorante pour ses trois subordonnés qui avaient été défaits tour-à-tour par cette chose-ci. En revanche, l'objectif était simplement pour l'heure d'éloigner la créature afin d'offrir aux civils et aux marines le temps de se carapater. Quant à capturer Heziel, Lim avait fait une croix dessus. Ou plutôt... Elle y parviendrait seule. Elle n'acceptait pas que d'autres aient à mettre leur vie en jeu pour y arriver : le fait que le contre-amiral lui-même ait failli y passer lui avait indéniablement ouvert les yeux. Ce n'était pas là un ennemi à la portée de n'importe quel soldat, gradé y compris...
Si son coup parvenait à atteindre son objectif et que l'immondice était catapulté dans les cieux, la jeune femme frêle ne lui laisserait pas le temps de réitérer la désolation précédente dont il s'était rendu coupable en retombant sèchement. Elle allait l'anticiper et le prendre de court... Sa main droit frapperait alors le sol et une plaque terrestre s'échapperait à nouveau, mais sous ses pieds à elle cette fois-ci. Le but ? Se projeter droit vers le Coffe et, tandis qu'il retombait, lui décocher un double coup de poing en déployant autant de force que possible pour le cueillir en plein vol. Elle viserait ce qu'il aurait à lui offrir : ses pieds, son torse, sa tête, ou ses poings...



Lim utilise son frappe-terre pour éloigner Stuan en l'atteignant avant Juggernaut, qu'elle a anticipé via haki. Ensuite, elle essaye de projeter Juggernaut en l'air, puis de se catapulter à sa suite lorsqu'il retombe. Si elle y parvient, elle frappera en déployant autant de force que possible !


Vice-amirale Focker Lim - Lvl 38
Contre-amiral Stuan - Lvl 34

Cy-Wolf Beethoven - Lvl 34

Contre-amiral Paul - Lvl 36
Colonel Erode - Lvl ?
Commandant Marshall - Lvl ?
Commandante Astrid - Lvl ?


Contre-amirale Marina - Lvl ?
Contre-amiral Shawn - Lvl ?

_________________
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 423461EssaiSignaMarine3
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1971
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue46/75[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue91/750[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Icon_minitimeVen 30 Mar - 10:11





RAGE.


Lorque les les mâchoires dévastatrices de l'énorme monstruosité claquèrent, ce fut de façon sèche : aucun organe ne vint éclater sous la pression d'une morsure titanesque. Aucun os ne fut rompu par la force oppressante dégagée par la jointure violente des dents solides et impitoyables. Stuan avait été repoussé à temps par sa supérieure, mais non sans mal : le Juggernaut retomba sur ses pieds alors que le Contre-Amiral allait s'écraser un peu plus loin, mis hors de danger d'une façon un peu trop furibonde pour son organisme. La voix déterminée de la demoiselle, bien qu'elle ne fut qu'un amas inconsistant de bruits sans liens ni sens, attira l'attention de la brute endolorie et endommagée. Les deux flammes verdâtres qui dansaient dans son regard pivotèrent jusqu'à fixer la silhouette gracile et fluette, qui malgré ses apparences hautement trompeuses cachait une véritable guerrière. Il en avait assez. Il en avait assez, de cette petite chose. Il n'en pouvait plus. Comme un animal poussé dans ses retranchements par un humain trop taquin, le géant n'avait qu'un seul désir : voir cette personne, et celle-ci en particulier, disparaître de son champ de vision. Allait-il fuir ? Fort peu probable. Sa rage le rendait aveugle face à ce genre de préoccupation. Il n'avait pas assez d'intellect pour comprendre le principe même de conservation de soi, n'imaginant que la violence comme moyen de régler ses problèmes. Il aurait pu prendre ses jambes à son cou... il aurait pu fuir cette île, aller s'échouer ailleurs. Recommencer ailleurs, aussi. Mais toutes ces options étaient rationnelles : chose que n'était pas le mutant empli de fureur.

Lorsque la Vice-Amirale percuta le sol sourdement, un premier tremblement marqua un pas de la part du colosse en sa direction alors qu'un grognement sauvage montait de sa gorge. Il tremblota l'espace d'un instant, se griffant le visage dans sa folie, poussé par une inextinguible envie de ravager tout ce qui se trouvait dans l'axe de ses prunelles démoniaques. Puis il se jeta vers la pugiliste en balayant tout ce qui se trouvait autour de lui, ignorant la masse de terre qu'il n'identifiait que comme une gêne mineur qu'il aurait tôt fait de réduire en bouillie... sans pour autant comprendre qu'elle prenait littéralement vie : bientôt, son torse fut percuté par le sol avec une violence cataclysmique, l'impact ravageant les alentours et envoyant dans les cieux plusieurs corps ainsi que des débris. Le colosse poussa un cri étouffé, avant de se retrouver dans les cieux... tandis qu'en contrebas, son ennemie se jetait en sa direction. Ses globes oculaires semblèrent scintiller tandis que la coloration étrange des veines saillantes sous sa peau s'affirmait un peu plus.

- GOOOOORRRRRHHHH !

Une onde sonore se propagea dans les cieux, perçant les nuages et le vent, s'imposant dans l'air avec puissance et sonorité, avant que la chute du titan ne commence. Son regard incandescent de haine était désormais verrouillé sur la gradée du Gouvernement Mondial, chaque muscle de son corps étant animé d'une seule et unique volonté : la réduire à néant. Son corps musculeux et animé d'une rage sans précédent se contracta alors qu'il se repliait sur lui même, levant les bras au dessus de sa tête, préparant un coup descendant dont la violence risquait de tout simplement souffler la Focker. Si elle utilisait son arcane du Rokushiki, elle se rendrait malgré tout vite compte que tant qu'elle n'obtenait pas une résistance plus ou moins similaire à celle de ses gants, le géant n'en serait guère inquiété... bien entendu, l'impact risquait d'être fort douloureux et il risquait d'y avoir de la casse. Néanmoins, le rapport de force risquait fortement de pencher en la faveur du monstrueux adversaire de Lim.

Lorsqu'ils se rencontrèrent finalement, Juggernaut abattit ses poing serrés aux doigts noués dans la direction de la membre de la Marine. Son objectif ? Prouver qu'il était le plus fort ici, prouver qu'il pouvait se débarrasser de ces voix harassantes. Prouver qu'il pouvait se défaire de cet adversaire un peu trop collant et hargneux à son goût. Tout l'énervait, tout l'agaçait... mais rien ne le mettait plus en rogne que de croiser un opposant capable de lui tenir tête, même si c'était de manière fébrile et intelligente. Plus le combat s'éterniserait, plus il deviendrait prompt aux erreurs, mais également dangereux : mais avant d'en arriver là, il fallait déjà voir comment le choc titanesque qui se préparait aller se terminer...


HRP :
Spoiler:
 


_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 851

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Icon_minitimeVen 30 Mar - 14:25


[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 916170CAEastBlue

Vice-amirale Focker Lim.

Le contre-amiral avait momentanément perdu connaissance, mais parvint à se ressaisir juste à temps pour assister, impuissant, au bras de fer cataclysmique qui allait s'enclencher. Il était allongé sur le ventre, à même le sol, à une centaine de mètres de là, absolument incapable de bouger le moindre orteil tant la situation le terrorisait et l'estomaquait. Il avait été incapable de subvenir à ses propres besoins, à veiller à sa propre sécurité, forçant sa supérieure à affronter un danger extraordinaire par elle seule... Lim avait même pris le luxe d'écarter son subordonné, lors même qu'elle aurait pu profiter de l'occasion pour s'en prendre au Juggernaut, tirant ainsi profit de sa posture et de son inattention pour prendre l'ascendant en combat singulier. A quel point avait-il été un boulet ? Lorsque la jeune femme prit son envol à la suite de l'hideuse créature pour tenter de mettre un terme à sa folie destructrice, le haut-gradé voulut protester sans pour autant que le moindre bruit n'arrive à sortir de sa gorge déployée. Elle courrait à sa perte. Cette bête allait tous les tuer, à ce rythme... Et les civils qui venaient tout juste de se remettre en fuite n'allaient en aucun cas faire exception. Elle n'allait pas gagner suffisamment de temps pour tous les sauver, si elle s'en prenait au Coffe de manière si frontale... Et pourtant, la haute-gradée semblait décidée et déterminée, à un tel point qu'elle ne chercha pas l'ombre d'un instant à se dérober face à ses responsabilités. Vêtue de son manteau noble, paré de l'inscription de la justice qu'elle avait juré de défendre aux quatre coins du Monde, la Focker s'élança donc au moment où le colosse amorçait de son côté sa chute, préparant un coup similaire au précédent. Elle aurait pu tenter de le recevoir en douceur... Mais à quoi bon ? Elle devait tirer un profit maximum de l'ouverture qu'elle venait d'ouvrir, quitte à en subir elle-même de furieux contre-coup. Une telle chance ne se répéterait pas deux fois : Juggernaut était exposé, et ne pouvait pas se dérober à l'assaut qu'elle lui expédierait d'un instant à l'autre.

Elle usa de deux arcanes conjointes au moment où ses poings gantés s'apprêtèrent à rencontrer l'offensive que son assaillant hystérique lui expédiait : le Tekkai Kenpo, dans un premier temps, serait chargé de solidifier son corps et d'amortir le choc auquel elle s'était pertinemment exposée. Même si elle comptait beaucoup sur la dureté de ses poings gantés pour parer l'immense totalité du choc imminent, c'était surtout le rebond sur le sol en contrebas qu'elle craignait à juste titre. Ensuite, la jeune femme usa d'une arcane offensive qu'elle avait déjà déployée lorsqu'elle avait tâché de protéger Paul et de l'extraire de la poigne terrible du monstre : Ryōhō no ken, Kaminari. Elle allait frapper sans détour, aussi vite et puissamment que possible... Chose qu'elle ne tarda guère à faire.
Les deux gants rencontrèrent l'offensive du Coffe avec une virulence extraordinaire. Si elle eut l'impression de demeurer en suspend l'espace d'un instant, à la vérité, Lim perdit irrémédiablement la notion du temps à ce moment précis : dans un premier temps, les os de ses bras, des doigts jusqu'aux orteils, semblèrent se briser et se disloquer en lui arrachant un hurlement de douleur et d'agonie. Elle ne manqua pas pour autant de virulence, redoublant de force et de vigueur avant que le choc ne se répartisse toujours plus sourdement dans son dos et son échine notamment. Là-dessus, et quoiqu'elle tentât, elle fut rejetée vers l'île avec perte et fracas, plus brusquement que jamais, sans vraiment savoir si son coup avait eu un quelconque effet ou si son attaque avait été finalement infructueuse. Son corps rencontra Namakura et un cratère fut immédiatement générée, l'onde de choc qui résultat de sa chute balayant encore davantage les environs et striant le sol sur des dizaines de mètres à la ronde. La haute-gradée, quant à elle, demeura à demie-enfoncée dans ce carcan de terre. Un mince filet de sang s'échappa de ses lèvres tandis qu'elle perdait conscience sous le regard horrifié du contre-amiral qui, de son côté, ne parvint pas même à chanceler, rendu impuissant par un constat sordide et fataliste. Même elle avait été rendue inutile face à un tel démon...



Le choc s'en suit ! Lim est projetée à même le sol et perd connaissance. Stuan est toujours conscient, à l'écart, mais ne peut pour l'instant pas bouger. Les civils ont repris un peu d'avance.


Vice-amirale Focker Lim - Lvl 38
Contre-amiral Stuan - Lvl 34


Cy-Wolf Beethoven - Lvl 34

Contre-amiral Paul - Lvl 36
Colonel Erode - Lvl ?
Commandant Marshall - Lvl ?
Commandante Astrid - Lvl ?


Contre-amirale Marina - Lvl ?
Contre-amiral Shawn - Lvl ?

_________________
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 423461EssaiSignaMarine3
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1971
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue46/75[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue91/750[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Icon_minitimeVen 30 Mar - 15:39





RAGE.


L'impact, aussi dantesque que majestueux, provoqua une vague de force brute qui déferla autour des deux protagonistes en agitant les cieux. Le vent se leva furieusement tandis que les énormes poings semblables à deux blocs de titane se heurtaient à ceux, clairement plus timides d'apparence mais pas pour autant dénués de punch, de la Vice-Amirale. Lorsque les mains massives de la créature percutèrent de plein fouet celles de Lim,, enchâssées dans ces gantelets de Granit marin indestructibles, le Colosse lâcha un rugissement de douleur alors que l'un de ses bras ne parvenait pas à soutenir la pression plus longtemps : la fracture en motte de beurre s'aggrava sèchement tandis que le Tekkai Kenpo de la gradée à la chevelure océanique faisait son office... tout en prélevant un tribut redoutable dans ses propres forces. Ainsi, tandis que l'un des os du titan s'endommageait brutalement, sa gueule massive exteriorisa la peine sous la forme d'une nouvelle tonalité plus aiguë et perçante dans ses mugissements d'habitude graves et profonds. La souffrance du géant se ressentait dans cet éclat vivant de douleur et de surprise... car il ne s'attendait certainement pas à être blessé aussi furieusement par un être si petit, si insignifiant. Pourtant, il continua de pousser sur ses bras musculeux et gonflés à bloc, avant de finalement remporter relativement haut la main le concours de violence à l'état pur : repoussant sans aucune pitié la pugiliste, celle-ci vint s'écraser en contrebas dans un fracas assourdissant, soulevant la terre autour d'elle tandis que le Juggernaut retombait non loin, provoquant une deuxième secousse dans tout Namakura. Un cri à mi-chemin entre le triomphe le plus abject et la furie la plus inégalée retentit dans les airs, marquant la victoire du ravageur.

La douleur lui criblait les nerfs du bout des doigts à l'épaule, se diffusant dans les fibres d'acier qui composaient son anatomie surpuissante. Ses mains tremblaient tandis qu'il trépignait sur place, son bras endommagé désormais ballant alors qu'il enrageait de cette blessure. Se tournant, se retournant sur place en ravageant tout ce qui passait à portée de ses pieds ou de son poing valide, il retrouva finalement un semblant de "concentration" et de "logique" : les voix des civils, toujours aussi sonores et teintées de frayeur, ne manquèrent pas de lui rappeler qu'il restait des choses à réduire en bouillie dans son entourage. La voix de l'insecte qui lui avait causé tant de mal s'était éteinte, ou du moins était-elle trop faible pour être entendue dans le brouhaha : de toute manière, il n'eut certainement pas été capable de la déceler... il ignora ainsi royalement Stuan, trop ridicule pour attirer son regard, ainsi que la Focker dont la prison de terre cachait le corps. S'élançant à toutes jambes, désireux de rendre au monde la monnaie de sa pièce pour cet os fracturé, il se jeta à nouveau en chasse de ces proies bruyantes.

La suite ne serait qu'un massacre ignominieux : sans justiciers pour les protéger, les citoyens et habitants de Namakura étaient voués à une extinction fort certaine. Chaque frappe de l'armoire à glace disproportionnée sèmerait la mort et le chaos dans les masses de villageois en fuite. Ils n'auraient en réalité par le temps de la fuir : bien plus rapide qu'eux, elle les débusquerait sans pitié... si elle ne les exterminait pas par mégarde : les ondes de choc produites par sa force pure étaient certes faciles à soutenir pour un combattant expérimenté, mais certainement pas pour de simples locaux, des lambdas sans aucune expérience de la guerre ni de la survie. En l'occurrence, avoir des jambes ne leur suffirait pas : les uns après les autres, leurs chances de survie se réduiraient comme une peau de chagrin avant de devenir totalement nulles. L'abomination couverte de sang, partiellement brûlée et secouée par ses propres démons continuerait son carnage, jusqu'à s'intéresser à nouveau à d'autres voix une fois qu'elle aurait provoquée l'extinction de toutes les autres : celles des membres de la Marine ayant survécu, encore audibles. Elle se dirigerait donc naturellement dans leur direction, fauchant toute résistance comme les blés en période de moisson...

Si les représentants de la Justice se portaient à sa rencontre, Juggernaut engagerait à nouveau le combat en attaquant en priorité le plus dangereux du des adversaires du lot, comme il l'avait fait pour la Focker lors d'une grande partie du combat.

Et si les Gouvernementaux prenaient la sage décision de fuir, alors l'entité carnassière et avide de destruction continuerait à ravager les lieux jusqu'à finalement perdre conscience, épuisée... rendant son humanité entachée de sang et de carnage à un Heziel Coffe au bord du gouffre.


HRP :
Spoiler:
 


_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 232

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Icon_minitimeVen 30 Mar - 16:47


[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Avenge10
???
-Elle aura bien résisté, mais... Ah ? Elle est morte.

Morte ? Pas tout-à-fait. Mais à dire vrai, l'homme en costume ne se souciait pas vraiment des insectes et des impotents. La vice-amirale était costaude et solide, plus qu'elle ne semblait l'être de prime abord, mais de là à résister à une telle décharge de force brute ? Non. Lui-même aurait bien du mal à la contenir, s'il devait jouer sur la puissance physique... Elle allait avoir besoin d'un long moment avant de recouvrer l'absolue totalité de ses fonctions motrices. Quelques mois, peut-être, quelques semaines, sûrement, grâce au support indéniablement utile qu'offrait la Section Scientifique aux héros de guerre... Elle s'était donné un mal fou pour tenter de préserver les civils de Namakura du destin funeste qui semblait leur être destiné. Ni elle, ni son subalterne ne purent par la suite agir de quelque manière que ce fut pour éviter le massacre qui suivit... Et que le criminel scrutait avec un sourire énigmatique, presque séduit. Ses pérégrinations sur Grand Line n'étaient que très rarement productives. Pour le coup, il n'était pas déçu de s'être aventuré jusque-là... Même si ses objectifs initiaux étaient très éloignés de ce qu'il venait tout juste de dénicher. La chance ? Il n'y croyait pas vraiment. Il aurait été plus exact, à la vérité, de dire qu'il n'y croyait plus. Tout n'était ni plus ni moins qu'un agrégat d'événements préétablis. Restait à tout un chacun de se comporter en héros ou en victime... De saisir sa chance et de tirer son épingle du jeu ou de subir tout ce qui advenait, sans se soucier de rien d'autre que de sa petite survie. Lui avait choisi son camp depuis belle lurette. Sans cela, il n'aurait jamais été désigné comme étant l'un des pires criminels du Nouveau Monde non affilié à un Empereur, après tout...

-Et paf. Il marchera moins bien...

Qui aurait pu éviter ce massacre unilatéral ? A part lui, bien sûr. Un bref regard circulaire sur le désastre qui s'était abattu sur Namakura suffisait à apporter une réponse assez évidente. Personne, ici bas en tout cas. Si la vice-amirale s'y était mieux pris, peut-être... Et encore. Elle aurait dû, pour cela, compter sur le sacrifice d'au moins trois de ses sbires. Plus, peut-être, si elle n'avait pas saisi les opportunités au meilleur instant... Aah, les marines. Leurs grands cœurs. Leur bonté. Leurs idéaux bienveillants. Et leur stupidité écœurante, bien évidemment.

-Quoi ? Moi ? Ola, non. Non non, c'est une mauvaise idée. Vraiment. Tu... oh... Je perds mon temps, c'est ça ?

Bien sûr qu'il perdait son temps. Cette grotesque créature, qui manquait définitivement de raffinerie et de subtilité, s'était tournée dans sa direction pour lui foncer dessus afin de lui destiner la même sauvagerie qu'à ceux qu'elle venait d'écraser sans la moindre difficulté. Aurait-ce été une menace tangible pour le hors-la-loi ? A en croire son air stoïque et quelque peu grinçant, c'était fort peu probable. Sans parler du bras émietté et en charpie de cet énorme assaillant, cette créature souffrait de ce qu'on pouvait communément appeler bêtise. Mais pas d'une idiotie crasse et sotte semblable à celle que développaient les gentils protecteurs des peuples opprimés -gouvernementaux, révolutionnaires, Decimas, Corsaire Rose, Phoenix et tout le toutim-, mais d'un mal bien pire et bien plus profond. D'un esprit façonné pour l'agressivité bête et stérile. Ni plus ni moins... Or, l'homme en costume ne craignait pas la bestialité. Comment aurait-il pu en être autrement ? Le Nouveau Monde n'avait plus de secret pour lui. Plus depuis bien longtemps. Ce n'était pas un tant soit peu de virulence qui allait le déstabiliser et le traumatiser durablement... un haussement d'épaules plus tard, il laissait retomber sa cigarette sur le sol et l'écrasait succinctement, d'un coup du talon, avant de relever ses yeux sur l'immense créature qui n'en finissait plus de se rapprocher dangereusement. Trois secondes ? Quatre, peut-être ? L'impact était imminent. L'impact ? Quel impact ? Il était absolument hors de propos qu'une telle créature, aussi impure et grossière, ne parvienne à lui porter un coup direct, quitte à tâcher son costume impeccable ou abîmer son chapeau flambant neuf...
D'un coup d'un seul, le corps de l'étranger sembla crépiter et Stuan, interdit, fit de son mieux pour ne pas trahir son éveil. Il ne put toutefois qu'assister muet à ce qui suivit soudainement et virulemment, sans chercher aucunement à y prendre part : il en serait mort, purement et simplement.

-Elle t'a fait mal au bras, la méchante madame ? C'est triste. Maintenant, calme-toi.

Et pour Juggernaut, seul le noir suivrait.

[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Avenge11
Narseh, "le faiseur de Coups D'États", primé à 712.000.000 berrys.



Fin d'animation. J'en relance une autre ailleurs =)

_________________
[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 246270EssaiSignaHLL2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Conquête] Pile ou Face.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 4 :: Île de Namakura-