Le Deal du moment :
Pack Gaming MSI PC Portable 15,6″ i7 RAM 8Go + ...
Voir le deal
1099.99 €

Partagez
 

 [Conquête] Pile ou Face.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1971
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue46/75[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue91/750[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeVen 9 Mar - 23:27





Escale hasardeuse.


Cela faisait quelques temps déjà que le Coffe s'était frotté aux forces de la Marine au sein de la voie trois de Grand Line. Après avoir fait la rencontre des Scrutty Monkeys, il avait affronté le Contre-Amiral Belton et ses subordonnés au travers d'un combat brutal et expéditif, avant de tomber sur la Vice-Amirale Focker. Cette dernière ne semblait pas avoir abandonné l'idée de le traquer et de le vaincre, avant de le mettre sous les verrous... ce qui ne lui avait pas déplu outre mesure : il aimait hautement la voir. À dire vrai, ses sentiments à son égard étaient actuellement mitigés sur un point : son désir de la retrouver. Il se savait volontaire pour une telle chose, l'envie d'en découdre avec elle au travers du ballet qu'il lui avait promis se faisant plus forte à chaque nouvelle rencontre. Néanmoins, il se savait également pertinemment instable et prompt à exploser, devenant alors un danger colossal qui pourrait tout à fait se révéler létal pour la demoiselle. Chose qu'il préférait éviter.

Progressant à l'aide de ses capacités martiales de Sky Walk au travers de la troisième voie, s'arrêtant parfois sur quelques îles banales pour y trouver un peu de repos et se sustenter, il avait fini par entrer dans la quatrième voie la veille. Prenant un peu de repos au sein d'une cité portuaire, évitant d'attirer l'attention, il avait pris le parti de reprendre sa route dès l'aube et son chemin l'avait amené aux abords d'une nouvelle île : Namakura. La topologie de cet atoll était relativement basique, mais entière : une forêt épaisse et touffue cachait le soleil sur une bonne partie de l'endroit, tandis que du ciel, un chemin se dégageait clairement. Au centre, un village semblait prêt à accueillir le Coffe lors de son escale... il n'avait aucune idée de sa situation vis-à-vis des forces de la Marine, les ayant esquivées au mieux ces derniers jours. Néanmoins, il n'était pas proscrit qu'il fut obligé de les affronter à nouveau.

Se laissant tomber graduellement jusqu'au niveau du sol, le brun termina son atterrissage avec un contrôle relatif, avant de grogner. Autour de lui, les arbres massifs semblaient l'accueillir en silence. Néanmoins, sa tranquillité était loin d'être totale : au fond de lui, les grattements incessants d'une créature désirant être libérée de son tourment d'impatience continuaient de le tarauder. Le Juggernaut était prêt à passer à l'acte, rognant les barreaux de sa cage invisible, rageant face à cette inaction à laquelle il était contraint. Le pugiliste avait réussi à maîtriser son terrible alter ego tant bien que mal, malgré plusieurs altercations l'ayant poussé à se montrer brutal au cours de son trajet. Il se savait prêt à rompre, il se savait en train d'observer un précipice n'attendant que lui. L'appel du vide était plus irrésistible à chaque réveil, comme si le colosse s'emparait peu à peu de lui à chaque nouveau souffle. L'ancien membre de l'équipage des Dokugan était clairement conscient d'une chose : son self-control ne tenait plus qu'à un fil.

- Respire... s'intima-t-il.

Autrefois, cela l'avait aidé à rester maitre de la situation. Cela lui avait permis de conserver un sang-froid relatif, ainsi que d'éviter un débordement funeste. Cela étant, les effets salvateurs de ce travail sur lui-même commençaient à se faire restreints, timorés... presque nuls. Même la pensée d'une Destiny en pleurs ne semblait plus suffire à calmer les pulsions qui débordaient parfois de son coeur. Même l'idée de s'en prendre à des innocents n'inhibait plus cette colère, cette tension, qui grandissaient en lui et gonflaient telles des bombes prêtes à exploser.

Oui... Heziel le savait. Tout cela ne présageait rien de bon.

Gardant ses pensées pour lui, il soupira avant de clore ses paupières tout en prenant une nouvelle inspiration. Il allait se rendre aux hameaux vus un peu plus tôt, puis il se ferait oublier avant de prendre du repos. C'était la meilleure chose à faire. Ensuite ? Il continuerait sans doute de errer...


ⒸHeziel Coffe


Heziel arrive sur l'île. La destination a été choisie par lancé de dès par un MJ (je progresse actuellement de cette façon sur GL).

Il n'a pas l'intention de la conquérir spécifiquement, mais comme il pourrait la ravager s'il perd le contrôle (et donc tabasser le leader local), je passe ce RP en conquête.

La défense à une semaine pour se manifester.


_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
Shadow Ghosts

Shadow Ghosts
Messages : 91

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 11.814.272.500 B

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeLun 12 Mar - 1:30

L’île évoluait depuis un petit moment déjà. Les affrontements d’autrefois étaient désormais du passé. Les îles étaient devenues bien plus calme et cela était sans doute dû au fait que les dirigeant des deux îles rivales géraient correctement la situation. À moins que derrière la scène, dans l’ombre les fameux “ Shadow Ghost “ faisaient en sorte de régler les soucis de façon définitives ? Cela n’inquiétait en rien la population. Seul les “ hauts gradés “ des îles étaient au courant des manigances en général, mais les civils eux vivaient comme des civils, peu importe le fait qu’ils soient sous la “ protection “ d’un groupuscule se voulant destructeur en général Il suffisait de lire les journaux pour comprendre qu’à la moindre erreur ils pourraient perdre leurs vies. Ren Tao et ses compagnons ne rigolent pas.

Journée paisible pour les Nakamuriens. La pauvreté avait beau être toujours présente, elle se faisait plus vivable grâce aux divers commerces qui se développaient. Cette “ paix “ forcée était peut-être une bonne chose au final. Cependant, les réflexes ne meurent pas comme ça et au fond d’eux, chaque êtres étaient prêts à reprendre les armes si un seul ennemi osait faire un faux pas ou se faire trop gourmand. Chacun se doit de rester chez soit après tout.

Comme souvent, ceux qui surveillaient les mers aux alentours regardaient via des longues-vues l’horizon. Ainsi, quand le Coffee approcha de l’île, même s’il ne s’agissait que d’un point au loin, cela n’échappa pas aux surveillants qui furent intrigués. Signalant donc le souci, le fameux protecteur de l’île fut prévenu et même si cela le faisait chier de se déplacer vers d’éventuels soucis, il allait devoir se bouger. Ou ... Faire bouger des gens. Oui, cette idée lui convenait mieux et pour cause, il avait des affaires sur le feux qui pourraient aider l’île : une cargaison utile pour l’île notamment en terme de médecine. Il ne pouvait pas louper cet entrevu. Ainsi donc, restant dans son “ habitation “ très sommaire, le faux bourgeois convoqua quelques civils qui faisaient office de garde.

https://i.servimg.com/u/f68/18/07/10/40/tumblr10.jpg
Klaine Noranga, protecteur de l'île officiel

“ Allez voir de quoi ou de qui il s’agit et tenez moi au courant. Si les choses dérapent... Je devrais sans doute intervenir voir... Demander de l’aide. “

Après tout, l’île était protégée par lui certes, mais les voisins pouvaient vite venir, ou qui sait si des membres de l’organisation des Shadow Ghost ne rôdaient pas dans le coin ? Que ce soit le Tao, Krake Ayabusa, ces trois-là étaient en général suffisant pour repousse une menace mineur.

Se faisant donc, les “ gardes “ au nombre de trois habillés en civil et nullement armés se dirigèrent vers l’intrus, ou du moins sa zone d’atterrissage. De ce fais, commençant une chasse à l’homme d’environ une demi-heure dans la forêt, c’est après une recherche minutieuse qu’un homme - séparé de ses deux autres comparses à environ 500m - tomba sur le fameux jeune homme. Intrigué au début, il osa l’interpeller en douceur sans le menacer.

“ Euh... Monsieur ? “

C’est risqué. Un tueur se retournerait et le tuerait immédiatement, mais la silhouette disait quelque chose et quand donc le garde chercha la face de l’homme et qu’il fut bien en face il ravala sa salive. Célèbre pirate d’un équipage outrageusement connu, l’homme avait beau stresser un peu dans sa tête, il se calma aussitôt se souvenant que ces gens en général n’étaient pas des pirates sanguinaires tel un Fenko Oudoni. Non, les Dokugans avaient - jusqu’à présent ici - une image de pirates rebelles mais ... Sympathiques. Et le Coffe n’était pas réputé ici pour être un cuisinier sanguinaire. Le garde espérait juste que les recettes avec du sang dedans n’était pas un dada du jeune homme face à lui.

“ Vous... Vous vous êtes perdu ? “

L’homme vint à sortir un appareil de communication pour alors tenir au courant le fameux bourgeois.

“ Il s’agit ... D’Hezekiel Coffe. “

Bêtement, le jeune homme écorchait le nom du pirate et cela eu le don de faire réfléchir l’homme à l’autre bout du fil. Raccrochant, ce dernier se mit à chercher dans sa mémoire de qui il pourrait choisir. Un membre de la famille “ Coffe “ ? Un frère aux fameux Heziel ? Plissant les yeux, l’homme rappela son fameux garde se demandant s’il allait répondre ou s’il était déjà trop tard.

Du côté du pirate, pas besoin d’être intelligent, ici, tout se sait rapidement et sa présence était désormais officielle aux yeux des protecteur de cette île et d’ailleurs, les deux autres civils rejoignaient le premier pour se rapprocher les uns des autres et attendre une justification du pirate. Etait-il perdu ou ? Bizarrement, le premier qui semblait plus empathique et soucieux vint à remarquer son drôle d’air et osa poser la fameuse question.

“ V... Vous avez un souci ? O... On pourrais vous soigner si vous êtes blessé. “
résumé:
 

_________________
« Il existe deux leviers pour faire bouger un homme, la peur et l’intérêt personnel. »
« C’est le succès qui fait les grands hommes. »
[i]«Ce que je cherche avant tout, c’est la grandeur : ce qui est grand est toujours beau.[/i]
»
[Conquête] Pile ou Face. Tumblr_n12qrj7lSa1ro861co4_500
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1971
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue46/75[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue91/750[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeLun 12 Mar - 10:29





Escale hasardeuse.


La toute relative tranquillité du Coffe ne dura pas longtemps : alors qu'il progressait vers le centre de l'île dans l'espoir d'y trouver de quoi se sustenter et se rafraichir, il fut rapidement accosté par un homme dont il ne connaissait guère le visage. Il n'était pas armé et n'avait pas l'air d'être spécifiquement équipé pour combattre... c'était qui, ce type ? Toisant son interlocuteur d'un air neutre, néanmoins peu désireux d'engager une quelconque conversation, Heziel ne répondit rien tandis que le passant le détaillait avec un peu plus de précision... avant de finalement s'équiper d'un Den Den Mushi. Si le martialiste n'en fit rien de concret, il ne manqua pas de se rembrunir pour autant : il n'aimait pas cette impression de déjà vu. Celle d'un garde sonnant l'alerte. En plus de ça, l'abruti se payait le luxe d'écorcher son nom... on pouvait difficilement faire plus maladroit en l'espace de deux secondes.

Néanmoins, il pouvait toujours se tromper et n'excluait pas que ces pensées sombres furent la résultante d'un cheminement de pensée influencé par sa propre fatigue nerveuse. Ces derniers jours, à défaut d'avoir été éreintants physiquement, n'avaient pour autant guère été faciles mentalement. Les périodes de troubles de son propre équilibre étaient devenues plus fréquentes et il lui arrivait de plus en plus souvent de devoir s'arrêter, prendre une pause dans un coin tranquille... dans le simple but de retrouver un minimum de calme. C'était comme si il prenait feu de l'intérieur. Comme si des flammes impies venaient lécher les parois de sa conscience avec une voracité toujours plus grande. Dans l'immédiat, il s'astreint donc à éviter de protester : c'était ouvrir la porte à ses propres accès de rage.

Conservant un semblant de silence malmené par un soupir d'impatience de sa part, l'ancien second de l'équipage du Borgne et le curieux furent rejoins par deux autres péquenauds. C'était une blague ? La prochaine étape, c'était quoi ? Une dizaine de personnes ? Une vingtaine ? Lui qui voulait juste se balader tranquillement, trouver de la bouffe et de l'eau, puis aller se coucher à l'ombre d'un arbre pour reposer ses jambes... il se retrouvait avec un comité d'accueil sorti de nulle part. Il aurait pu accepter en souriant leur gentillesse mal assurée. Il aurait pu s'en remettre à leurs soins avec enthousiasme. Autrefois, il aurait sans doute réagi de cette façon : avec une certaine candeur, n'écoutant que son envie de sociabiliser, de découvrir d'autres personnes, d'autres endroits.

Pas cette fois.

- Cassez-vous, répondit-il simplement.

Continuant sa route, le grand gaillard cessa de toiser les trois types qui l'avaient abordé, les ignorant royalement. Ils pouvaient prévenir cette foutue forêt entière de sa présence si c'était ce qu'ils désiraient : il voulait juste trouver un endroit où se lover et se remettre avant de reprendre la route pour un autre endroit paumé de Grand Line. En vérité, voyager avait un aspect salvateur pour lui : les nuages faisaient une fameuse compagnie et la plupart de ses destinations étaient tout à fait secondaires, lui assurant un peu de paix. Cela lui laissait le temps de faire le tour de la question qu'il était devenu... de rassembler ses esprits. Il espérait, peut-être naïvement, qu'à force d'éprouver cette émotion colérique il finirait par en manipuler les ficelles. Il avait en tout cas le sentiment que c'était possible...

Restait à voir la réaction des locaux.


ⒸHeziel Coffe


Heziel envoie bouler les trois types, puis reprend sa route vers le village.


_________________





"Are you a man... or a monster ?"



Dernière édition par Heziel Coffe le Lun 12 Mar - 12:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shadow Ghosts

Shadow Ghosts
Messages : 91

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 11.814.272.500 B

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeLun 12 Mar - 11:22

Les gardes civils étaient donc là à attendre la réponse du pirate. Jusqu’à preuve du contraire, de ce qu’ils savaient jusqu’à maintenant, il était décrit comme un déconneur, une personne sympathique mais qui a assez de cran pour recadrer son capitaine un peu attardé... Mais là, il ne semblait pas correspondre du tout à ce descriptif. Et ce n’est pas sa réponse qui allait faire changer cet avis devenant peu à peu collectif parmi ces trois personnes. Il semblait plus... Sombre. Si on devais parler d’aura, il émanait de lui quelque chose d’inquiétant. Ravalant leurs salives, quand le jeune homme vint à ordonner de se barrer, les trois hommes ne se firent pas priés totalement décontenancés par un tel comportement. Heziel n’était pas comme on le dit, il semblait bien plus sauvage qu’à la normale et de ce fait il fallait agir. Se barrant à toute allure donc, les jeunes gens donnaient sans le vouloir l’indication de l’emplacement du village sur l’île. Après tout, difficile de connaitre la position exacte d’un village sans être jamais venu avant n’est-ce pas ?

Durant leur trajet, le plus timide des trois mais aussi le plus empathique qui avait rencontrer le Coffe en premier répondit à l’appel qu’il recevait.

“ Allô ? “
“ M... Monsieur... L... Le... “
“ Heziel Coffe andouille. Pas Hezekiel... Bref... Il fou quoi sur l’île. “
“ O... On sais pas, mais il a pas l’air de bonne humeur. “

Derrière son combiné, le jeune faux noble réfléchit un peu. Le Coffe n’est pas connu pour être un sauvage, ce n’est pas comme s’il désirait venir ici pour prendre possession de l’île. Une telle idée n’avait pas de logique. Il chercha une autre raison logique à son passage sur l’île, mais rien ne lui venu en tête. Raccrochant un bref instant, l’homme tenta de faire un appel à l’aide ou du moins demander conseil et le peu d’appels qu’il réussis à avoir étaient assez d’accord sur la réponse : se protéger. Grogant à cette idée, il tenta d’obtenir des indications de personnes qualifiées, mais rien ne semblait marcher, tout le monde est occupé visiblement. Cette visite hasardeuse tombait très très mal...Ainsi donc il se devait de prendre cette décision : diriger le village vers la zone en cas d’attaque. Allant vers son balcon, l’homme fit un petit discours, expliquant que des risques allaient frapper le village ou du moins, risquaient... Ainsi, la population commença à se diriger vers l’autre côté de la forêt, se cacher en cas de problèmes. Ils le savaient, tout ce dont ils avaient besoin c’est de survivre, les dégâts matériels n’étaient pas vraiment un gros soucis, du moins, si les fameux “ SG “ tiennent leurs promesses. Telle était la pensée du faux noble en tout cas.

Observant que tout se passe bien, le jeune homme serait le dernier à partir, après tout, ne dit-on pas que le capitaine coule toujours avec son navire ? Même si la mort l’effrayait, il savait que Eustache pourrait éventuellement reprendre les rennes s’il lui arrivait malheur. Bien sûr, cette possibilité le faisait chier sans le sens ou... C’est s’il y passe quoi !!! Quelle idée que mourir, c’est pas dans ses projets.

Ainsi donc, la population quittait l’endroit pour se réfugier dans la forêt et attendre de voir ce qui allait se passer. En une seule parole et en ayant impressionné trois “ éclaireurs “ plus que des gardes finalement, le Coffe avait créer la panique générale.
résumé:
 

_________________
« Il existe deux leviers pour faire bouger un homme, la peur et l’intérêt personnel. »
« C’est le succès qui fait les grands hommes. »
[i]«Ce que je cherche avant tout, c’est la grandeur : ce qui est grand est toujours beau.[/i]
»
[Conquête] Pile ou Face. Tumblr_n12qrj7lSa1ro861co4_500
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1971
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue46/75[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue91/750[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeLun 12 Mar - 12:47





Escale hasardeuse.


Ils avaient compris le message... bien. Bien. C'était mieux qu'une réaction peu prudente, qui aurait sans doute amené le forban déjà passablement sur les nerfs à faire une salade de phalanges. Autrefois, il évitait méticuleusement de cuisiner ce genre de plat tant que c'était dans ses moyens : désormais, cette option lui revenait en tête en premier lieu dès qu'il s'agissait de trouver une marche à suivre. C'était passablement gênant... d'autant plus qu'il avait tendance à frapper plus fort que les gens qui étaient victime de ses humeurs. Si aucun accident létal n'était arrivé jusque là, notamment grâce à sa capacité à mettre hors combat les importuns qui s'en prenaient à lui avant qu'il ne dérape, il craignait de voir arriver ce jour qui passait à chaque instant un peu plus dans l'ordre du réel.

- Plus sympa, abruti, maugra-t-il à son encontre.

Dans l'absolu, ça ne s'était pas si mal passé que ça... considérant que les civils devaient certainement courir vers un endroit où ils se sentiraient en sécurité, il y avait de forte chances qu'ils furent en train de filer vers un endroit peuplé. Suivant le pas en trainant des pieds, profitant de ce temps de solitude pour reconstruire un peu de savoir vivre dans sa caboche décadente, le pugiliste arriva une trentaine de minutes plus tard à ce qui semblait effectivement être un village. Contrairement à ce qu'il avait espéré, la nature et le grand air ne l'avaient en aucun cas aidé à se rasséréner : au contraire, la bête tambourinait désormais au fond de son esprit, encore plus irascible qu'un peu plus tôt. Comme si cette rencontre avec les habitants, un peu plus tôt, l'avait agacé plus qu'autre chose.

La première chose qui le frappa fut le fait qu'il était... tout simplement seul. Du moins en avait-il l'impression. Reniflant, il jeta un regard circulaire autour de lui. Le coin ne payait pas de mine : les conditions de vie ici ne devaient pas être des plus reluisantes, même si ça restait dans le domaine du supportable. Le peuple qui habitait normalement cet endroit ne devait pas rouler sur l'or... en tout cas, quelque chose le dérangeait. Tout semblait encore en état, mais pas âme qui vive : pourtant, les lieux avaient été pratiqués récemment. Traces de pas au sol, affaires trainantes, foyers de feu encore chauds, portes ouvertes... réfléchissant, le Coffe trouva bien un lien. Un lien assez incongru, mais qui lui semblait relativement probable : suite à l'appel le concernant et la fuite de ses trois interlocuteurs, peut-être que tout le monde avait levé le camp. Se grattant la tête, son humeur toujours aussi maussade, il se dirigea vers ce qui ressemblait le plus à une auberge, une taverne ou un bar, afin d'y entrer.

- Nom d'un chien... ils sont vraiment partis, râla-t-il en constatant que c'était vide.

Au moins, ça faisait son bonheur, si on pouvait dire ça comme ça : les lieux avaient été évacués hâtivement. Sur les tables, des bouteilles encore ouvertes jouaient des coudes avec des assiettes à moitié consommées. Visiblement, une belle pagaille avait saisi les locataires de l'endroit, qui s'étaient visiblement enfuis dans la forêt si l'on en croyait les empreintes qui marquaient la terre au dehors. Soupirant, le martialiste s'avança vers le comptoir, s'emparant d'une bouteille de Sake qui trainait avant d'en avaler une rasade généreuse. D'un bond leste, il passa de l'autre côté et se dirigea vers une petite porte à sa gauche, qu'il poussa sans faire attention. Il avait eu une idée : il avait besoin de cuisines.

Pour la première fois depuis plusieurs jours, le pirate parvint à se changer les idées.

Certes, ses doigts semblaient engourdis par rapport à ceux qu'il possédait autrefois. Certes, sa patience vacillante l'empêchait de réaliser une gastronomie complexe, impliquant du doigté et de la précision. Certes, les ingrédients n'étaient pas forcément les plus succulents du marché et le cadre de travail était un peu bordélique... mais il pouvait cuisiner. Il pouvait cuisiner et ça, ça le rassurait. Il se sentait moins perdu... plus proche de cet équilibre qu'il recherchait ardemment. Chaque coup de couteau, chaque épluchure, chaque rotation du poignet autour de la petite casserole qu'il 'était appropriée lui rendait le sourire. Finalement, le pugiliste débarqua dans la salle principale en laissant un peu d'argent sur le comptoir pour dédommager d'éventuels courageux, s'installa à une table dans un coin de la pièce, puis posa le bol fumant devant lui : un simple ragoût de porc avec des oignons, de l'ail, des carottes et un navet. Néanmoins, ce repas lui ferait chaud au coeur : sans compter que l'alcool était plutôt bon. Un bref instant de répit avant que l'ombre qui planait sur son âme ne revienne.

Ensuite ? Oh... il tâcherait sans doute de roupiller là. Si sa simple présence avait suffit à faire fuir tout le monde, il ne craignait rien d'eux. Si la raison de leur fuite était quelque chose de plus gros... au moins, il aurait l'occasion de passer ses nerfs.

ⒸHeziel Coffe


Heziel se rend au village. Il constate que tout a été abandonné / laissé en plan à la va vite, se rend dans ce qui ressemble le plus à une taverne et s'y prépare à manger. Il s'installe pour manger et compte se reposer par la suite dans son coin.


_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
Shadow Ghosts

Shadow Ghosts
Messages : 91

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 11.814.272.500 B

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeLun 12 Mar - 15:15

L’évacuation ne prit pas énormément de temps. Après tout, les gens étaient habitués à se cacher ou s’échapper de là. Autrefois nombreuses ont été les attaques à l’encontre du village, alors à la longue... Heureux de voir que les gens ne perdaient pas de temps, le faux noble descendit de son perchoir pour alors s’approcher de la sortie du village. Ils allaient devoir attendre que l’homme s’en aille pour revenir, du moins, tel était le plan basique que le “ noble “ avait en tête. En revanche, si le pirate avait la mauvaise idée de se dire “ et tient, si je restais ici ? “ là ce serais un cas épineux. Il faudrait négocier et ça, c’est une autre histoire. S’il ne semblait pas de bonne humeur, les négociations n’est pas une option à imaginer.

Bref, la population était à l’abri et espérait que d’ici ce soir, ils pourraient reprendre possession de leur village.
Les trois gardes de leur côté allèrent aussi vers la fameuse “ cachette “ sauf un... En effet, le plus empathique avait beau avoir peur, il se demandait ce que le Coffe pouvait bien faire ici. Pendant une seconde d’absence de ses collègues, l’homme s’eclipsa en douceur pour chercher l’intrus du jour.

Se frayant un chemin dans les rues et ruelles désertes, il ne se doutait pas de qui trainait dans les environs. Ce n’est qu’une odeur de bouffe qui l’attira vers ce qui était une auberge. Curieux mais peureux, il n’osa pas approcher de trop près et vint simplement à regarder par une fenêtre. L’homme semblait manger tranquillement. Une vision qui le réconforta. Le pirate n”était pas mauvais se disait-il. Satisfait de cette révélation, il se décida à partir à pas de loup, mais maladroit comme il est, il trébucha contre des poubelle et fit un petit brouhaha à lui seul.

“ Oh oh... “

Le jeune homme tenta alors de se redresser pour prendre la poudre d’escampette. Du moins... S’il y arrivait.

Plus loin, dans la forêt, le jeune pseudo noble tentait de rester calme. Il rassurait comme il pouvait les habitants. Il fallait prier que le fameux Heziel Coffe ne montre pas un visage ténébreux, bien que ça serais étonnant.
résumé:
 

_________________
« Il existe deux leviers pour faire bouger un homme, la peur et l’intérêt personnel. »
« C’est le succès qui fait les grands hommes. »
[i]«Ce que je cherche avant tout, c’est la grandeur : ce qui est grand est toujours beau.[/i]
»
[Conquête] Pile ou Face. Tumblr_n12qrj7lSa1ro861co4_500
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 851

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeMar 13 Mar - 10:36


[Conquête] Pile ou Face. 916170CAEastBlue[Conquête] Pile ou Face. Brandi11

Vice-amirale Focker Lim et Contre-amirale Marina.

-C'est quoi, cette île ?
-Namakura. Sous les ordres de Shadow Ghosts, aux dernières nouvelles.
-Shadow Ghosts ? C'est qui ça ?
-Ren Tao.
-Ow. Hmph.

Complications. Lim se doutait que traquer Coffe ne serait pas chose aisée mais elle n'imaginait pas qu'il se précipiterait sur la première île criminelle venue. Il avait su prendre de l'avance sur le navire gouvernemental, mais pas assez pour leur échapper définitivement : de toute manière, à partir du moment où ils connaissaient sa direction, ils n'avaient qu'à la suivre bêtement... Et voilà que le chemin aboutissait sur une île. Qu'il soit puissant, la vice-amirale voulait bien le croire : dans le cas contraire, il aurait d'ores et déjà trouvé la mort. Mais inépuisable ? Peu probable. Dans les faits, le forban devait commencer à fatiguer... Et profiterait donc très certainement de cette escale pour se reposer quelque peu avant de se remettre en route. Bien entendu, la marine n'avait strictement aucune certitude à ce sujet, mais essayer s'avérerait de toute manière plutôt utile : dans le pire des cas, si Heziel n'était pas là, ils n'auraient qu'à se remettre en route dans la même direction jusqu'à retrouver une trace de son passage, quelque part... Ce qui taraudait un petit peu plus la gradée, en revanche, c'était le fait que d'autres hors-la-loi puissent être présents sur l'île. Ren Tao, peut-être, pourquoi pas... Mais il était surtout fort probable que certains de ses complices soient ici. Or, s'ils commençaient à lui foutre des bâtons dans les roues, la demoiselle gracile sentait bien qu'elle allait finir par péter un plomb... Et le résultat ne serait pas vraiment beau à voir. De fait, l'important était de faire comprendre ses intentions vis-à-vis des raclures locales. Leur faire comprendre qu'elle n'était pas ici pour les coffrer et récupérer l'île en son nom... Mais bien pour traquer le cuisinier et l'incarcérer dans les plus brefs délais.

-Hissez le drapeau blanc.

Bon, bien sûr, si l'un des locaux décidait de se dresser sur son chemin ou de l'attaquer, la vice-amirale n'allait pas manquer de lui faire passer l'envie de se montrer irrespectueux. Mais si Shadow Ghosts décidait de laisser la traque se poursuivre ou, mieux encore, de leur livrer directement le Coffe, la Focker n'allait pas tenter de les détruire en retour : elle savait qu'elle en avait la capacité, bien entendu, mais conquérir une île sans avoir la possibilité de la défendre par la suite ne l'intéressait pas. Elle avait déjà son océan à récupérer, lorsque Heziel serait derrière les barreaux... Et le Gouvernement Mondial aurait besoin de temps pour déplacer des renforts conséquents jusqu'à Nakamura afin d'en assurer la protection. Du coup, dans l'état des choses, elle privilégiait très amplement une approche placide et de bonne foi.
Restait encore, pour la jeune vice-amirale, à distribuer des rôles. Quant à elle, c'était assez évident, tant et si bien que personne ne prit la peine de lui poser la question. Pour les quatre contre-amiraux sous ses ordres actuellement, en revanche, elle allait devoir trancher... Après un instant de réflexion, elle prit donc sa décision, considérant que se diviser en trois groupes était la méthode la plus fiable pour mener cette expédition à bien sans trop attirer l'attention et sans trop susciter d'hostilités. Ils resteraient sous des bandes nombreuses, et pourraient ainsi se permettre de se balader sans trop de soucis...

-La contre-amirale Marina restera ici avec le contre-amiral Shawn. Les contres-amiraux Stuan et Paul iront sur l'île sous bonne escorte pour chercher le fugitif et l'interpeller. Interdiction de l'attaquer s'il se montre agressif. Appelez-moi directement, dans ce cas.
-Bien !

Pour l'heure, l'île n'était encore qu'un point grandissant à l'horizon, mais d'ici quelques minutes, les marines pourraient enfin passer à l'action... Et foutre la main sur ce sale enculé d'Heziel Coffe. Rien qu'à cette idée, Lim fulminait : elle n'allait pas perdre l'ombre d'un instant et, considérant la lenteur des hommes qui seraient dépêchés sur place, elle prendrait très certainement les devants, en solitaire, afin de mener une enquête précipitée et bien plus vive. Ouais... Cette fois-ci, sur la terre ferme, il n'avait strictement aucune chance de s'en sortir vivant et libre. Il était foutu.



Vice-amirale Focker Lim - Lvl 38
Contre-amirale Marina - Lvl ?
Contre-amiral Shawn - Lvl ?
Contre-amiral Stuan - Lvl ?
Contre-amiral Paul - Lvl ?

_________________
[Conquête] Pile ou Face. 423461EssaiSignaMarine3
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1971
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue46/75[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue91/750[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeMar 13 Mar - 11:26





Escale hasardeuse.


À son plus grand plaisir, son repas se déroula sans accroc. Il l'avait d'ailleurs avalé goulûment : les bonnes manières ne faisaient plus partie de ses priorités depuis ses "petits changements" internes, plus encore alors même que son repas se déroulait dans un endroit totalement abandonné. Il ne risquait pas de choquer qui que ce fut... et à bien y réfléchir, le premier gêné par son comportement pouvait venir lui en parler en face. Du reste, il emmerdait les bien-pensants. Le seul moment de doute, aussi succinct fut-il, vint d'un bruit de dégringolade au dehors. Une poubelle, sans doute. Néanmoins, son Haki de l'observation l'informa bien vite qu'il n'était pas vraiment en danger : du moins, la personne en train de courir à toutes jambes n'avait pas d'intentions néfaste. Au contraire, elle semblait même plutôt être pressée ou paniquée qu'autre chose... peut-être un des locaux qui, un peu curieux et maladroit, avait voulu s'enquérir de ses activités. Bah, cela lui importait guère : tant qu'on ne venait pas le déranger, il se montrerait assez sociable pour ne sauter au cou de personne. Ce qui, considérant sa patience, relevait d'un effort assez considérable.

- Après l'effort... bailla-t-il.

Croisant les pieds sur le rebord d'une table adjacente, les jambes arquées, le pirate plaça les mains derrière la tête et se laissa aller contre le mur dans son dos. De l'intérêt d'une place en coin de salle... fermant les yeux, il partit du principe qu'il allait s'accorder un bref repos. De nombreuses choses avaient changé dans son comportement, des routines nouvelles que cette nouvelle vie de fugitif et de solitaire avait naturellement provoquées. Ses phases de sommeil, bien plus courtes et moins reposantes, lui permettaient de rester alerte : il lui arrivait parfois de ne pas fermer les yeux de la nuit, se contentant d'une sieste salvatrice dans un endroit plus sécurisé. Ce genre d'endroit : calme, éloigné de tout, peuplé d'habitants certainement trop peureux pour s'en prendre à lui et qui le laisseraient en paix... tout autant qu'il les laisserait en paix. Les quinze prochaines minutes seraient donc placées sous le signe d'un sommeil léger mais bénéfique. Sa respiration se fit plus lente, plus profonde, alors qu'il se calait plus confortablement contre son dossier d'infortune.

Devant lui, la table était relativement propre malgré un appétit vorace : l'assiette, finie, tenait compagnie à une bouteille d'alcool vidée de son contenu. Une carafe d'eau à moitié consommée reposait également là, son contenu ayant partiellement été versé dans un verre durant la petite pause déjeuner du primé. La nourriture et l'eau, c'était un besoin : la bibine, un luxe. Un luxe qu'il s'était octroyé assez sereinement, d'ailleurs : sa capacité à tenir l'alcool, déjà relativement impressionnante, n'avait fait que s'amplifier avec l'arrivée de ce nouveau corps dont il commençait à comprendre toutes les facettes. Aussi n'avait-il pas à craindre de dérapage, pas avec une seule bouteille : de fait, un petit apéritif ne pouvait que lui faire du bien. En tout état de cause, le brun était quasiment certain de passer un moment tranquillement. L'avoir suivi jusqu'ici... oh, si, elle en était capable. Cette femme au tempérament aussi ardent qu'un volcan semblait désirer son rendez-vous musclé avec une certaine véhémence. Cela étant dit, ce n'était pas le bon jour pour ça : pas avec la colère qui grondait en lui.

C'est pour cela qu'il avait quitté les Dokugan. La simple idée de les soumettre à ce genre d'humeur l'angoissait autrefois : désormais, c'était une véritable terreur. Il se sentait prêt à briser la nuque du premier type qui viendrait lui chercher des noises. Il se sentait prêt à mettre fin à une vie si elle lui déplaisait un peu trop. Malgré toute la tempérance dont il tentait de faire preuve, c'était peine perdue : chaque remontrance psychique qu'il s'octroyait était un vrai coup d'épée dans l'eau, les pulsions sombres et sanguinaires reprenant vite le dessus. Arriverait-il à se contrôler, s'il devait croiser un obstacle ? Il n'en était pas certain.

Grommelant, il se fustigea de tant de questions obscènes, avant de dormir... sur une oreille, seulement.


ⒸHeziel Coffe


Hez fait une sieste, très légère cependant.


_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 851

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeMar 13 Mar - 23:08


[Conquête] Pile ou Face. 916170CAEastBlue[Conquête] Pile ou Face. Brandi11

Vice-amirale Focker Lim et Contre-amirale Marina.

L'île était enfin à portée de bonds. Sans plus attendre, la vice-amirale pivota pour scruter les officiers supérieurs qui s'activaient ardemment sur le pont. Il avait été décidé que la majorité des matelots demeureraient avec Marina et Shawn pour s'occuper du navire et préparer un hypothétique départ hâtif, dans le cas de figure où Heziel Coffe continuerait à leur fausser compagnie, mais il avait également été décidé que plusieurs gradés compétents mettraient leurs talents au service du contingent d'hommes en armes menés par Stuan et Paul. Elle, de son côté, entendait bien continuer à œuvrer seule, comme elle pouvait avoir l'habitude de le faire... ou presque. Son regard s'orienta vers un petit quadrupède qui, heureux d'avoir l'occasion de s'en retourner sur un champ de bataille, se mit à japper en remuant la queue à tout va. Beethoven était décidément le parfait petit compagnon pour elle : intrépide, courageux, fidèle, loyal et relativement intelligent, suffisamment sagace en tout cas pour ne pas demeurer en travers de son chemin lorsqu'elle entrait dans une crise d'hystérie noire et incontrôlable. Il ne lui en fallait guère plus pour être définitivement et irrémédiablement séduite par cette création inédite de la Section Scientifique, véritable petit bijou de haute volée technologique. Les sens boostés de la créature, de surcroît, pourrait aider la Focker à remonter la piste assurément encore fraîche de sa proie, si cette dernière se trouvait effectivement sur Namakura, comme semblait le sous-entendre sa trajectoire de vol. Elle n'aurait qu'à compléter l'enquête grâce à son haki de l'observation, et le reste se ferait très probablement sans le moindre accroc... En tout cas, il était plus que temps de prendre les devants : aussi la jeune femme gracile et fluette s'élança-t-elle en direction du bastingage que lequel elle prit appui avant de se projeter en direction du banc de sable proche, suivie de très près par son compagnon canin qui ne semblait pas vouloir se laisser distancer. Les contre-amiraux, quant à eux, observèrent du coin de l’œil le départ de leur supérieure irascible avant de distribuer une dernière volée d'ordres tandis que leur bataillon achevait de s'affairer en prévision de cette arrestation qui risquait fort de se montrer musclée, considérant les dégâts que le navire de Belton avait essuyé.

[Conquête] Pile ou Face. Pixiv_18[Conquête] Pile ou Face. Pixiv_17
Contre-amiraux Stuan et Paul.

-Colonel Erode ! Où est votre épée ? Et vous, commandant Marshall, pressez-vous !

Paul était du genre autoritaire et nerveux. Stuan, en revanche, était nettement plus coulant : il observait le ballet de ses subordonnés avec une certaine fierté, ce jour-là, considérant que leur empressement et leur détermination se retranscrivait y compris dans leurs gestes les plus simples. Ce fieffé forban d'Heziel Coffe avait du souci à se faire s'il croisait leur chemin : le contre-amiral Belton était certes un marine puissant et robuste, mais il manquait de panache et ses hommes n'étaient pas assez disciplinées pour faire montre d'une efficacité indéniable et indiscutable, sur Grand Line. Mais comment les en blâmer ? Après tout, ils venaient d'East Blue : les vrais dangers, ils ne pouvaient pas les connaître et les redouter. Ainsi, soucieux de mettre un peu d'eau dans le vin et de tempérer l'énervement de son collègue intransigeant, il ne tarda guère à prendre la parole à son tour, moins sèchement, plus conciliant.

-Doucement ! Ne vous blessez pas avant de débarquer.
-Stuan ! Arrête de les materner ! Ce ne sont pas des mômes !
-Bien sûr. Mais nous n'avons jamais eu de raison de remettre en question leurs parcours et leurs comportements. Pourquoi commencer aujourd'hui ?
-Le relâchement mène à la paresse ! Commandante Astrid, bougez-vous ! Votre fusil ne se chargera pas tout seul !

Navré pour leurs subordonnés, Stuan capitula devant l'aigreur de son collègue bourru. Les deux hommes, même s'ils étaient collègues et même s'ils œuvraient sur le même navire depuis belle lurette, n'avaient à vrai dire jamais vraiment pu s'entendre. Au final, ils ne se toléraient qu'à peine, et c'était bien souvent Marina qui prenait les décisions à leur place... Sauf quand, bien évidemment, un gradé supérieur de la trempe de Focker Lim ne se mêlait à l'équation pour la résoudre d'elle-même. Enfin, malgré ses hauts faits, il s'avérait que la demoiselle était, tout comme Belton, issue d'East Blue. Difficile de croire qu'elle pourrait réussir là où son sous-fifre avait échoué, donc : les deux contre-amiraux restaient convaincus qu'ils auraient tôt ou tard l'occasion de s'occuper du cuisinier pour le mettre d'eux-mêmes derrières les verrous. Voilà une réussite qui tâcherait de faire parler d'eux auprès des hauts-gradés de Mariejoa... Leur embarcation s'arrêtait tout juste que les membres de la marine se mirent en branle, débarquant sur la plage sans plus attendre. Ils n'avaient désormais plus qu'à ratisser l'île de fond en comble afin de mettre la main sur le criminel qu'ils étaient venus traquer... Même s'il y avait fort à parier que Lim, qui avait pris de l'avance, risquait de parvenir à le localiser avant eux.




Vice-amirale Focker Lim - Lvl 38
Cy-Wolf Beethoven - Lvl ?


Contre-amiral Stuan - Lvl ?
Contre-amiral Paul - Lvl ?
Colonel Erode - Lvl ?
Commandant Marshall - Lvl ?
Commandante Astrid - Lvl ?


Contre-amirale Marina - Lvl ?
Contre-amiral Shawn - Lvl ?

_________________
[Conquête] Pile ou Face. 423461EssaiSignaMarine3
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1971
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue46/75[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue91/750[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeMar 13 Mar - 23:41





Escale hasardeuse.


Le repos fut court, mais fort appréciable. S'étirant largement, le Coffe bailla alors que ses yeux s'entrouvraient. Malgré une certaine once de méfiance, il avait fini par se laisser aller à un sommeil salutaire dans ce petit établissement laissé pour compte. En vérité, il n'avait pas réellement craint de pépin durant toute la durée de sa sieste : force lui était d'admettre que si ses compétences martiales s'étaient indéniablement améliorées depuis son départ de Notebouque, il avait également développé certaines capacités... notamment une promptitude à la vigilance qui aurait pu sembler tout simplement inhumaine. Il ne se leurrait néanmoins pas : cela devait être le lot évident de la majorité des combattants de son niveau. Son niveau... vaste question. L'affrontement avec Belton et ses subordonnés lui avait montré qu'il était capable de tenir son terrain de façon relativement brutale : à défaut de tirer de la fierté de ce tabassage en règle, il savait désormais qu'il lui faudrait bien plus que ça pour le mettre à mal. Chose qui était rassurante, en ces temps difficiles : seul et plongé dans une tourmente conflictuelle, il était une cible facile. Une cible qui devait savoir se défendre d'elle même si elle ne voulait pas finir dans les geôles froides et hostiles d'Impel Down.

Il fit craquer une de ses épaules avant de se redresser, prenant appui d'une main gauche ferme sur l'angle carré de la petite table devant lui. La contournant par la droite, il fit un pas vers la sortie, puis un autre... traversant la salle sans se presser, laissant sa masse corporelle faire grincer les planches usées de la taverne. Un repas sans embrouilles, un somme tranquille... il était prêt à aller de l'avant, à nouveau. Il était d'ailleurs relativement satisfait de voir qu'il n'y avait eu aucun incident avec les civils. Même si leur réaction provoquait une pointe de nostalgie en son cœur... autrefois, il aurait été accueilli comme n'importe qui d'autre, sans doute. Il aurait répondu de façon aimable aux éclaireurs d'un peu plus tôt, leur donnant l'envie d'en savoir plus, de converser, d'échanger. De partager. Ce genre de chose, il devait s'en séparer. Son ancienne vie n'avait plus de sens, dans la configuration actuelle : sa famille, ses amis... tous ceux qu'il connaissait, tous ceux qu'il considérait comme des camarades ou comme des connaissances sympathiques. Devait-il couper tous ces liens ? Il le craignait. La simple pensée de sa sœur le faisait tourner en bourrique depuis plusieurs jours, ce qui s'ajoutait à sa détresse psychologique. S'en séparer lui semblait insurmontable, mais ... il l'avait déjà fait. Il tentait de s'en convaincre : il avait déjà réussi à la mettre en sécurité. Alors pourquoi avait-il tant l'impression de fuir plus que de combattre ?

- Bon... tant que je suis là, autant bouquiner un journal avant de lever le camp, se dit-t-il mollement.

Ces derniers jours avaient été mouvementés. Il avait certes eu l'occasion de se renseigner de loin sur les actualités, mais cela manquait cruellement de pertinence et de précision : les propos étaient si rapidement déformés par ceux qui en prenaient connaissance qu'il était fort facile de tomber sur de l'intox. Du moins, de l'intox par dessus celle effectuée par le Gouvernement Mondial. Sa rencontre avec Akis Tokushi, un jeune reporter du Global Seken, lui avait prouvé ce fait de façon éclatante : l'information était contrôlée de façon rigoureuse. Néanmoins, cela n'empêchait pas que les choses les plus importantes, celles dont il voulait se tenir au courant, étaient certainement consignées dans les papiers de la presse. Mieux valait qu'il prenne connaissance des nouvelles les plus fraîches : sa vigilance et son recul feraient le tri par la suite.

Dans cette optique, il soupira avant de se diriger vers le centre du village, sans vraiment savoir où il allait. Il trouverait peut-être un étal de journaux, quelque chose de ce genre. Après tout, les mouettes ne suffisaient pas pour une population plus importante qu'un groupe restreint... il finirait bien par mettre la main sur des écrits. Restait à savoir où trouver cela. Bah, dans l'absolu, ce n'était pas pire que ça : une petite marche digestive n'avait jamais fait de mal à personne. Les rues étaient désertes, le silence pesant pour quiconque agissant comme un baume sur son esprit agité. Oui... il pouvait se payer ce petit moment de calme supplémentaire. En réalité, il était même assez évident qu'il en avait grand besoin pour conserver le plus rigoureusement possible sa maîtrise de soi.



ⒸHeziel Coffe


Hez se réveille de sa petite sieste d'une quinzaine de minutes (considérant le temps qu'il a mis pour atteindre le village, si Lim effectue une recherche assez poussée, il a le temps de le faire. Vu avec le MJ) tente de trouver un journal tant qu'il y est, histoire de voir ce qu'il a pu louper dans les infos avant de repartir de l'île.


_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 851

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeMer 14 Mar - 22:17


[Conquête] Pile ou Face. 916170CAEastBlue[Conquête] Pile ou Face. Colore10

Vice-amirale Focker Lim et Cy-Wolf Beethoven.

Le village leur apparaissait déjà : Lim et Beethoven avaient pris une large avance sur le reste des marines, comme prévu. Si la jeune femme aurait pu aller encore plus vite si elle ne s'était pas encombrée de la proximité du Cy-Wolf, elle prenait toutefois garde à ne pas le distancer trop largement, estimant qu'il valait mieux demeurer prudente puisqu'ils avançaient en terre inconnue : des dangers pouvaient se dresser tout autour d'elle sans même qu'elle n'en ait conscience, même si son haki de l'observation lui fournissait déjà un moyen d'anticiper les menaces avant qu'elles ne se fassent véritablement tangibles. Les sens exacerbés du cyborg, épaulés par les multiples captures dont il jouissait, étaient aussi une façon de garantir son avancée saine et sans accroc... Dans tous les cas, il était quasiment certain que de la sorte, personne ne pouvait leur nuire. Autrement dit, elle pouvait désormais se consacrer totalement sur la recherche du fugitif tant méprisé, tâche à laquelle elle se vouait corps et âme sans trop hésiter. Elle et le loup, ainsi, furent bientôt aux abords du village déserté et elle décida de marquer une première pause, interloquée par le silence oppressant de ces lieux qui, encore quelques minutes plus tôt, devait être plein de vie. Pas de trace de lutte, aucun combat apparent, ni sang ni cadavre pour joncher les rues... Que diable s'était-il passé ici bas ? Elle ne doutait pas des capacités du cuisiniers, et encore moins de son sadisme et de sa brutalité indéniable, rapportée à travers tout un tas de rapports signés de mains différentes et étayés au fil des mois par des méfaits dont son capitaine avait été rendu l'auteur. Néanmoins, s'il avait pris la décision folle de nuire aux locaux au point de semer leurs cadavres tout le long de Namakura, elle aurait dû à tout le moins s'en rendre compte du premier coup d’œil, y compris avec un examen plus que superficiel de l'endroit... Quelque peu pensive, elle reprit finalement son chemin après une paire d'instants, son haki puissamment actif, concentrée afin de déceler la moindre trace de vie au sein de ce hameau incongru.

Et elle y parvint sans peine, une voix se faisant finalement entendre dans son large périmètre. Une voix seule, celle d'un homme manifestement plutôt grand... Sans perdre un seul instant, la vice-amirale s'élança dans la direction en question, le cy-wolf jappant sur ses talons, et ne tarda guère à arriver face à une auberge qui se dessinait de plus en plus précisément devant elle. Il s'était planqué là-dedans pour se remettre de son voyage, hein ? Il n'allait pas être déçu de cette escale... Le poing de Lim se contracta sèchement et, sans plus attendre, elle annonça sa venue détonante et soudaine en se projetant droit vers le premier mur qui se présentait devant elle.

-Arrête de fuir, sale pleutre !

Lorsque son poing percuta ledit mur, ce dernier éclata en une nuée de débris qui menacèrent de percuter Heziel plus ou moins frontalement, et d'occasionner sur lui tout autant de blessures. Mais la jeune gradée n'envisageait pas de s'arrêter en si bon chemin : elle ne savait que trop bien que les compétences que l'homme avait acquises avec le temps pouvait s'avérer problématique, et qu'il fallait donc le mettre à mort avant qu'il n'ait le temps de réagir. Aussi distribua-t-elle un ordre que Beethoven saisit à la volée, aboyant de plus belle pour communiquer son engouement.

-Tire maintenant !

Tandis que la vice-amirale s'écartait d'un bond, un missile quitta l'une des plaques dorsales du pacifista Cy-Wolf et s'engouffra dans la brèche que la Focker venait de causer, béante. L'explosif, s'il était de taille réduite, n'en était pas moins une brillante réussite de la Section Scientifique... Et s'il faisait l'erreur de le sous-estimer, le Coffe n'allait pas tarder à s'en mordre les doigts : la détonation qui allait naître après que le missile soit entré dans la bâtisse raserait purement et simplement cette dernière de la carte... C'était précisément pour cela que la jeune gouvernementale s'était écartée à la hâte, considérant qu'il valait mieux éviter de se mettre en danger inutilement d'entrée de jeu. Restait à savoir si le forban allait trouver un moyen de répliquer, ou si cette première offensive surprenante et virulente allait le prendre de court et condamner son destin...




Vice-amirale Focker Lim - Lvl 38
Cy-Wolf Beethoven - Lvl 34


Contre-amiral Stuan - Lvl ?
Contre-amiral Paul - Lvl ?
Colonel Erode - Lvl ?
Commandant Marshall - Lvl ?
Commandante Astrid - Lvl ?


Contre-amirale Marina - Lvl ?
Contre-amiral Shawn - Lvl ?

_________________
[Conquête] Pile ou Face. 423461EssaiSignaMarine3
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1971
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue46/75[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue91/750[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeJeu 15 Mar - 1:04





Escale hasardeuse.


Finalement, le brun n'eut jamais l'occasion de quitter proprement l'établissement, comme n'importe qui de normal aurait voulu le faire : en empruntant la porte d'entrée, tout simplement. Alors qu'il s'apprêtait à sortir de l'intérieur de l'auberge en passant le seuil, un aboiement retentit dans les rues désertes. Relativement curieux, le pugiliste s'arrêta sur place, devenant immédiatement immobile, avant de se concentrer sur son Haki de l'observation. Bien vite, il capta deux voix qui se dirigeaient droit vers lui... l'une d'elle, lui étant inconnue, n'était pas humaine. C'était certainement l'essence de l'animal qu'il pensait avoir identifié. Elle était cependant un plus lointaine qu'une autre voix... une voix humaine. Fulminante, ardente. Des intentions fortes et explosives. D'ailleurs, maintenant qu'il y pensait, cette sensation ne lui était pas inconnue. Il en était certain, désormais : il avait déjà ressenti cette voix auparavant... lorsqu'il ne contrôlait pas cette couleur de Haki. Lentement, ses yeux s'écarquillèrent alors qu'il commençait à faire un lien, ténu et fortement hasardeux, entre son ressenti et sa mémoire... puis son visage fut frappé de stupéfaction lorsque la voix colérique qu'il avait appris à connaître retentit derrière la paroi.

- Oh merde, lâcha-t-il sobrement en adoptant une mine déconfite.

D'un bond en arrière qui l'amena dos au comptoir, il parvint à réagir avant que l'impact entre le poing ganté de la Focker et la façade ne se produise. Si la surprise l'avait cloué sur place un instant alors qu'il réalisait qu'une nouvelle fois, la Vice-Amirale était sur ses talons, l'utilisation de son Haki de l'observation lui avait permis d'anticiper la manœuvre. Ce n'était pas difficile à faire... la voix de la demoiselle hurlait au combat et elle s'était contentée de foncer en ligne droite jusqu'à lui, défonçant complètement le mur qui lui faisait face. Sans se démonter, le Coffe percuta savamment les différents débris qui volaient vers lui, les réduisant en fragments inoffensifs pour son corps forgé dans le feu du combat. La poussière dégagée par la collision virulente aurait certainement pu l'aveugler passablement, mais il ne se laissa pas duper. Son fluide toujours actif, les ordres de Lim furent suppléés par une intention très claire de la part de l'animal l'accompagnant, qui se révéla être un petit bijou de technologie : un Cy-Wolf. Relativement rares mais désormais connus, ces fidèles compagnons canins retouchés par la fameuse section scientifique du Gouvernement Mondial étaient de véritables arsenaux ambulants. C'était un tout autre calibre que de vulgaires boulets de canon, ou même certaines armes plus avancées. Il n'était absolument pas judicieux de subir un tir direct d'une de ces bestioles, même en utilisant son Haki de l'armement : à défaut de se blesser, il risquait d'épuiser inutilement des forces. Chose qu'il ne pouvait pas se permettre.

Quand sa psyché vit clairement se dessiner l'image du clébard faisant feu sur lui, il opta immédiatement pour une approche mesurée de cette situation nouvelle. Lorsqu'il réalisa qu'il était confronté à une sorte de petit missile, il comprit en un éclair que son séjour risquait de devenir un peu trop chaud pour lui s'il décidait de sagement rester à sa place. Et merde... au revoir, espoirs d'une journée tranquille ! Il avait du mal à comprendre comment la demoiselle l'avait ferré avec autant d'efficacité, alors même qu'il pensait avoir pris une avance confortable : sans doute avait-il été traqué de façon optimale... décidément, les moyens de la première puissance mondiale étaient tout bonnement terribles. Néanmoins, il ne comptait pas se laisser avoir aussi facilement.

Se projetant sur le côté, utilisant sa compétence de frappe-vent pour générer un courant puissant autour de lui, il renversa sans aucune once de difficulté l'intégralité des obstacles sur sa route. Chaises, tables, couverts... il n'y prêta même pas attention, sur le coup. Son rapport à toutes ces choses qui lui tenaient autrefois beaucoup à cœur s'était passablement dégradé : son amour pour la porcelaine, bien que toujours digne d'un grand amateur du genre, n'était plus le même qu'autrefois. L'arrivée de ce parasite monstrueux dans son corps lui avait sans aucun doute remis certaines idées en place... en l'occurrence, sauver sa peau était toujours une meilleure idée que faire office de cible d'entraînement pour les explosifs de la section scientifique, un fait indéniable que quelques bris de faïence ne changeraient pas. Sur ces pensées avisées, il traversa le mur comme si c'était du beurre, se projetant au dehors avant une vivacité hors du commun. Durant quelques instants de battement, il ressentit seulement les voix de Lim et du cyborg qui s'écartaient de son lieu de paix... avant qu'un souffle violent et un choc assourdissant ne viennent le cueillir dans le dos, le poussant un peu plus loin dans sa course effrénée vers l'extérieur du rayon d'explosion. La chaleur dégagée lui saisit abruptement le dos et l'arrière de la nuque, à l'image d'un passage forcé de l'eau froide au soleil d'été. Un tonneau plus loin, il se réceptionna sur ses pieds alors que la détonation retombait seulement. Elle avait totalement emporté le bâtiment... ne laissant que quelques débris rapidement esquivés dans leur retombée témoigner de son existence passée.

- La vache... souffla-t-il.

Ce chien allait définitivement être un problème... dont il devrait s'occuper au plus vite, s'il voulait éviter de subir une conflagration aussi violente et brutale dans les vertèbres pendant qu'il s'attellerait de contrer les assauts de la gérante d'East Blue. Ses yeux se plissèrent. Cela l'agaçait. Il ne voulait pas de ce combat, pas tout de suite... mais il n'avait guère le choix, visiblement : s'il la fuyait, elle le retrouvait. Ça avait quelque chose de plaisant, mais son humeur relativement mauvaise n'aidait guère. Que faire, alors ? Prendre à nouveau la fuite ? Trop simple... trop prévisible. Elle ne devait pas être seule. Son molosse était certainement capable d'entraver ce genre de manœuvre : sur terre, il frappait avec la puissance qu'il lui était autorisé de déployer. Mais dans les airs ? Non. Ce n'était pas un pari que le martialiste était désireux de faire. Se focalisant sur la voix de la belle, il s'approcha lentement alors que les flammes finissaient de dévorer les ruines qui l'abritaient quelques instants plus tôt.

- C'est flatteur et même assez mignon, toute cette attention, commença-t-il d'un ton qui se voulait railleur, sans pour autant être dénué d'une certaine pointe de retenue. Joli chien que tu as là, Lim Focker.

La pousser à l'erreur. La forcer à faire un mauvais pas, un mauvais geste. Serrer les dents, mettre de côté ses cas de conscience, puis frapper... en parvenant à la mettre dans une mauvaise passe, il augmenterait ses chances de fuite. Il pourrait esquiver les renforts. Puis il partirait, loin, très loin, sans se retourner. Sans faire de pause. Il parcourait l'océan avec toute la véhémence dont il serait capable... puis, une fois la bête en lui enchaînée, une fois la colère qui bouillonnait dans son cœur canalisée, il se permettrait ce duel en bonne et due forme. L'insinuation, le tutoiement, l'air relaxé et serein... tout était employé dans le but de la faire sortir de ses gonds. Même s'il devait admettre qu'arrêter de la vouvoyer n'était pas si artificiel que cela. Après tout, elle ne se gênait pas pour le traiter familièrement, et puis... les choses avaient changé, depuis Loguetown. Il était temps qu'il agisse en conséquence. D'une certaine manière, cela lui venait plus naturellement : cette partie sauvage en lui s'exprimait de bien des manières, plantant ses ramifications multiples dans tous les schémas comportementaux du Coffe.

- Je t'aurais bien invitée à discuter de nos différends autour d'un verre, mais le bar vient de fermer subitement, commenta-t-il presque avec une certaine peine.

Oh, comme il eut voulu que les choses furent aussi simples.


ⒸHeziel Coffe


HRP :
Spoiler:
 



_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 851

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeJeu 15 Mar - 23:02


[Conquête] Pile ou Face. 916170CAEastBlue[Conquête] Pile ou Face. Colore10

Vice-amirale Focker Lim et Cy-Wolf Beethoven.

Le haki de Lim lui permit de comprendre sans peine que son ennemi s'en était non seulement tiré d'affaire, mais qu'il avait de surcroît évité d'endurer quelque blessure que ce soit, prenant les devants grâce à sa robustesse et à sa force physique. L'établissement partit promptement en fumée, dévoré par les flammes que venait de générer Beethoven plus ou moins indirectement, et elle fit claquer sa langue contre son palais, courroucée, avant de se remettre en garde. Comment procéder pour en venir à bout ? Elle ne maîtrisait pas encore l'armement, pas assez en tout cas pour outrepasser son armure s'il décidait de s'en revêtir pour se prémunir de ses assauts rageurs. Ses gants en granit marin ne seraient à ce titre d'un secours que très relatif : il lui faudrait taper extrêmement puissamment pour conserver l'ascendant si l'homme se parait de sa couleur ébène... Et elle n'était vraiment pas certaine, même dans ce cas de figure, d'arriver à triompher. Autrement dit, à partir du moment où il utilisait cette arcane, elle devait a priori tenter de miser sur un combat sur le long terme. Mais comment y parvenir ? Belton avait été vaincu apparemment plutôt rapidement, et n'était pas vraiment un contre-amiral incompétent en terme de combat. Elle était plus forte que lui, certes, et disposait de surcroît du soutien du Cy-Wolf... mais cela pouvait-il être suffisant pour pousser le cuisinier à bout ? Pas nécessairement, non. Mais d'autres renforts pointeraient tôt ou tard le bout de leurs nez : Stuan, Paul, et les gradés qui les accompagnaient pour l'occasion. Avec cette petite bande, la marine pourrait bien plus facilement s'imposer, en prolongeant la bataille un maximum... C'était jouable, et c'était ainsi qu'elle devait procéd...

-Qu.. Quoi ?! Je vais t'étriper !

Il se foutait ouvertement de sa gueule ? Au diable la patience et la réflexion ! La première auberge de ce putain de village n'était qu'un bâtiment parmi tant d'autres... Et elle entendait bien tous les raser si cela lui permettait de prendre l'avantage sur cette foutue crapule ! Oui, d'ici quelques heures, le cuisinier se retrouverait placé derrière les barreaux... Et elle pourrait s'en retourner à Logue Town, montrer à Hérail quel type de gradé elle était !
Sans plus attendre, elle passa à l'action. Pourtant, Lim ne s'élança pas aussi sèchement qu'elle n'aurait pu le faire en temps normal : elle n'était pas sotte. A la vérité, sa dernière altercation avec le criminel lui avait permis de prendre conscience d'un fait évident et limpide : elle était trop irréfléchie. Certes, ça n'était pas un défaut qu'elle gommerait du jour au lendemain, mais c'était par le biais de petits efforts quotidiens qu'elle finirait par progresser... On lui avait souvent reproché le fait qu'Ezra Ronald avait fini par déteindre sur elle, à la suite de quelques missions réalisées ensemble : il était grand temps qu'elle montre qu'elle était capable de s'élever au-delà de la réputation de brute sanguinaire de ce gradé incontrôlable. Aussi ses poings percutèrent-ils le sol de concert, le fissurant largement sur une bonne dizaine de mètres. Le but ? Il semblait illusoire, et pourtant... Elle comptait sur le fait que les tremblements, et plus particulièrement la fragilisation de ce sol surprendrait Heziel, ne fut-ce qu'une demie-seconde durant. Parce que le haki de l'observation ne pouvait pas lui permettre de tout anticiper... Il la verrait frapper par terre en avance, mais serait confronté aux conclusions de cette attaque au moment même où elles naîtraient. Pour autant, cela ne serait pas très utile pour la Focker, n'est-ce pas ? Elle savait pertinemment que son adversaire était capable de voler, en utilisant un ersatz de geppou. Et, à dire vrai, en temps normal, cela ne lui aurait effectivement pas été très utile... A elle.

-Beethoven !

Un nouvel aboiement. Comprenant par le biais des données récoltées à force de combattre à ses côtés les intentions de sa maîtresse, une plaque dorsale du Cy-Wolf se releva sans plus attendre et projeta sur l'adversaire un filet de titane qui se déplia soudainement dans le but de l'englober et de le plaquer au sol, un petit peu plus loin. Le loup avait pris en compte le bond plausible du forban, si ce dernier décidait de s'extraire de la zone de tremblement par les airs. C'était une première manoeuvre détournée afin de lui nuire, mais la jeune femme conservait envers et contre toute son impulsivité légendaire : aussi, si elle remarquait qu'Heziel bondissait bel et bien dans la trajectoire du filet, elle suivrait ledit filet de très près pour bondir à son tour et filer au pirate un coup de poing virulent au moment même où le filet commencerait à l'englober. D'une pierre deux coups : si les offensives portaient, non seulement le Coffe serait en posture précaire... mais en plus de ça, elle aurait pu lui péter une côte ou deux.



Lim pète le sol en imaginant que tu vas sauter vers le haut (geppou like) Beethoven lance un filet dans cette direction.
Si tu sautes bel et bien dans la trajectoire du filet, elle te foncera dessus pour te décocher une droite en visant le torse.
Si tu ne sautes pas dedans, ben... Elle restera sur place, pour l'instant.


Vice-amirale Focker Lim - Lvl 38
Cy-Wolf Beethoven - Lvl 34


Contre-amiral Stuan - Lvl ?
Contre-amiral Paul - Lvl ?
Colonel Erode - Lvl ?
Commandant Marshall - Lvl ?
Commandante Astrid - Lvl ?


Contre-amirale Marina - Lvl ?
Contre-amiral Shawn - Lvl ?

_________________
[Conquête] Pile ou Face. 423461EssaiSignaMarine3
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1971
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue46/75[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue91/750[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeVen 16 Mar - 0:08





Escale hasardeuse.



- J'ai connu des râteaux plus doux ! Ponctua-t-il avec indignation.

Les choses sérieuses allaient commencer incessamment sous peu. Il était parvenu à faire perdre son sang froid à la demoiselle, visiblement... ce qui voulait dire qu'il allait bientôt devoir faire face à son humeur massacrante. Non, vraiment... ça aurait été bien mieux d'en discuter. Mais c'était totalement hors de propos : elle voulait sa tête. Ou ses tripes. Dans les deux cas, ce n'était pas avec une volonté de lui faire du bien... ce qui, étrangement, ne faisait que la rendre encore plus attirante. Il adorait la voir perdre ses gonds, c'était comme observer un animal sauvage passer à l'action avec vivacité et voracité. Comme rester fantasque devant un grand félin décimant une proie, sans pour autant savoir à quel moment il était moralement correct de s'enthousiasmer d'une telle vision. Elle dégageait quelque chose de magnétique, une sorte de charme inné, puissant et qui ne souffrait d'aucune faiblesse. C'était de loin son caractère fougueux, majestueux et brûlant qui plaisait le plus au noiraud. En vérité, ce qu'elle avait dans la tête sublimait sans aucun doute son physique.

Si l'on évinçait de l'équation le fait qu'elle voulait le mettre en taule ou lui faire la peau, elle était définitivement son idéal féminin.

Elle entama la danse avec un mouvement brutal et colérique : grâce à ses deux bras d'apparence pourtant peu menaçants, elle percuta le sol avec assez de force brute pour le fissurer comme une coquille d'oeuf au dessus de la poêle au petit matin. En lui, le Mormoilnien sentit l'excitation monter, un sourire venant se ficher peu à peu sur ses lèvres... non. Pas encore ! Secouant la tête pour reprendre ses esprits, il manqua de peu de tomber dans la faille béante provoquée par la Focker, cela malgré son fluide de l'observation et ses propres réflexes de loin surhumains. Sa seule solution ? Se jeter dans les airs. Sa détente se fit par réflexe, sans qu'il ne tente réellement de disséquer l'approche de son adversaire comme il en avait pourtant l'habitude. Alors qu'il commençait à penser aux tenants et aux aboutissants de son mouvement, le nom fut rugit par la beauté aux cheveux couleur océan et accueilli par un nouvel aboiement d'approbation. Pour sûr... basique. Il s'était fait avoir comme un bleu. L'emmener dans les airs car ce serait le mouvement le plus naturel, avant de le cibler comme un perdrix à l'ouverture de la chasse. Quel abruti.

Ce chien agaçant tira immédiatement en sa direction un filet épais, destiné à certainement l'emmitoufler comme un rôti de porc dans sa ficelle avant de le faire chuter lourdement au sol. Problématique... s'il se laissait toucher par ça, il allait certainement devoir revoir à la baisse ses chances de se tirer en bon état de cette rencontre. Aussi réagit-il sous l'effet de la pression et du temps imparti avec une certaine lucidité... pour un combattant, mais pas pour l'homme qu'il était et ses aspirations. D'un geste descendant, il trancha l'air en face de lui du plat de la main, provoquant une véritable lame de vent qui fila droit vers le filet avant de le couper en deux. Cependant, il n'avait que peu prêté attention à son haki de l'observation et c'est alors que le coup tranchant et éthéré s'échappait du bout de ses doigts qu'il comprit que la Vice-Amirale comptait fermement suivre dans le sillage de l'outil de capture.

Si elle encaissait l'assaut et était repoussée, il ressentirait très certainement un soupçon de culpabilité poindre en lui, se mêlant au flux incessant de sollicitations mentales pour le moins douteuses dont son cerveau faisait désormais perpétuellement l'objet. Cela l'amènerait sans aucun doute à s'excuser promptement et avec maladresse : comme le Heziel qu'il était autrefois.

Cependant, si la demoiselle venait à esquiver son assaut, ce qui était également probable, il l'attendrait de pied ferme... du moins, autant qu'un pied pourrait l'être dans les airs. Analysant sa posture, récupérant un peu de sa contenance de martialiste, il chercherait avant tout à utiliser la force et la vitesse de la Focker contre elle en s'aidant de son fluide d'observation pour garder une longueur d'avance prudente. Cette attaque ne lui offrirait pas d'ouverture assez éclatante pour frapper fort, vite, de façon strictement nécessaire... non. Il devrait continuer à l'asticoter. Non seulement il y prenait un certain plaisir enfantin, mais force était d'admettre qu'elle était facile à provoquer. Tôt ou tard, elle ferait un geste trop évident à contrer, elle dévierait de son axe de quelques centimètres, elle remonterait sa garde une seconde trop tard. De son côté, il devait combattre l'urgence en lui de s'en donner à coeur joie, de se battre à fond, de déployer sa force comme une brute écervelée. Ce n'était pas lui... ce n'était pas ce qu'il voulait être. Pour l'heure, saisir avec une certaine retenue le poignet de la belle avant de la faire valser, la piégeant dans son propre momentum au passage, serait amplement suffisant.

- Toujours aussi belle quand tu es en colère, dirait-il avec une certaine sincérité en faisant tourner légèrement la demoiselle comme un amant en pleine valse.

Si ça ne marchait pas... bah. En amour, qui ne tentait rien n'avait certainement jamais rien ! Son Haki de l'armement le préviendrait d'une déconfiture trop amère. Un jeu de genoux adroit d'un autre type de douleur foudroyante...

Quand au sale clébard... oh, il finirait tôt ou tard par lui faire un sort, lorsque sa patience aurait atteint ses limites.

ⒸHeziel Coffe


HRP :
Spoiler:
 



_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 851

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeVen 16 Mar - 14:25


[Conquête] Pile ou Face. 916170CAEastBlue[Conquête] Pile ou Face. Colore10

Vice-amirale Focker Lim et Cy-Wolf Beethoven.

Comme prévu, les fissures avaient pu surprendre Heziel et le pousser à bondir dans les airs et comme prévu, le filet en titane menaçait dorénavant de l'englober et de le retenir captif, chose qui pouvait permettre à la jeune femme de prendre l'ascendant et de le pulvériser sans plus attendre. Malheureusement, il semblait qu'une telle manœuvre ne suffirait pas à le terrasser, puisqu'il n'avait pas dit son dernier mot : contre toute attention, le forban ne sembla guère être inquiété par la tactique pourtant surprenante de la vice-amirale de son cy-wolf, et il opposa résistance d'une manière pour le moins inattendue. Il balança effectivement ce qui semblait être une lame d'air en direction dudit filet en titane qui fut purement et simplement coupé en deux, sans d'autres cérémonies, passant de part et d'autre du criminel primé sans pour autant le mettre en danger d'aucune manière. C'était là de bien mauvais augure pour la gouvernementale, qui voyait sa première idée être réduite à néant par cette réaction sèche et efficace... mais ça n'était pas pour autant synonyme d'un échec éclatant, tout au contraire. Lim pouvait effectivement toujours tenter de tirer profit de la situation : au moins le forban ne pourrait-il pas lui glisser entre les doigts, occupé qu'il avait été par cette diversion canine. Néanmoins, quelque chose se trouvait désormais sur sa route et l'empêchait de progresser, dans l'état des choses : la lame d'air qu'il avait généré pour venir à bout dudit filet... Pas grand chose d'insurmontable, à vrai dire, mais la haute-gradée comprit d'entrée de jeu que cela allait lui faire perdre l'effet de surprise et le possible avantage qu'avait pu lui octroyer le coup de main du pacifista. Tant pis ! Il était trop tard pour reculer et elle le prouva en percutant la projection tranchante de sa main gauche, le granit marin constituant son gant l'éclatant sans la moindre difficulté. La puissance de l'attaque aurait pu suffire à déstabiliser un combattant lambda, mais elle n'en faisait plus partie depuis belle lurette : aussi parvint-elle au niveau du Coffe avant que ce dernier ne puisse lui échapper, prête à lui fournir un violent coup de poing en plein torse.

Cela étant, et une fois de plus, cette offensive-ci ne put atteindre son objectif : le coup sec et virulent, le forban fut capable de l'éviter juste à temps, avant d'essayer de profiter de l'élan que la demoiselle avait pu prendre pour retourner cette charge contre elle. Espoir illusoire... puisqu'elle aussi possédait le haki. Aussi, lorsque la main du criminel vint s'emparer de la sienne, elle se contenta de lui rendre la pareille : sa main gauche vint donc attraper le poignet d'Heziel juste à temps pour l'empêcher de la projeter à l'écart, comme ses intentions avaient pu le laisser entendre l'instant précédent cette démarche stratégique. S'il ne réagissait pas à temps pour se prémunir d'une réaction si vive et si habile, un sourire franc et hostile ne tarderait guère à se graver sur le visage de la gradée qui, sans plus attendre, tenterait de lui décocher un coup de genou en plein abdomen. Certes, elle n'était pas aussi puissante et efficace avec les mains qu'avec les jambes, mais deux choses la pousseraient à agir de la sorte : premièrement, le fait de retenir le cuisinier était une chance inouïe qu'elle ne devait pas gâcher. Deuxièmement, c'était bien entendu toujours dans l'optique de gagner du temps, même si elle savait pertinemment que privilégier le close combat n'était pas foncièrement la meilleure idée qu'elle pouvait avoir dans une telle situation. En effet, le pirate pouvait lui rendre son coup bien assez rapidement, et Beethoven ne pouvait pas mettre son armada à profit de peur de toucher la Focker également... Pour autant, cette idée ne semblait pas gêner la demoiselle gracile qui voulait dans l'immédiat empêcher l'autre combattant de se faire la malle, et commencer à entamer ses défenses, haki de l'armement y compris. Si ses coups portaient, après tout, il serait tôt ou tard tenu de se défendre par le biais de cette arcane... Sans quoi les blessures ne tarderaient guère à s'accumuler et à offrir à la marine un avantage non négligeable pour le foutre derrière les verrous.
Dans le meilleur des cas, que son coup porte ou pas, l'adversaire ne pourrait pas se libérer de son étreinte forcée et elle aurait une ouverture pour tenter le coup de boule, veillant néanmoins à ne pas taper trop fort : une nouvelle fois, s'il utilisait le haki de l'armement, elle n'oubliait pas qu'il aurait l'ascendant en terme de résistance physique. Il aurait été stupide de s'assommer elle-même...



Petit poste assez simple : elle brise sa lame d'air, essaye de te frapper, tu attrapes son poignet, elle attrape le tien pour couper court à la projection et tente le coup de genou en plein abdomen. Si tout se déroule bien elle tentera le coup de boule (selon votre posture, dans ton front, ton nez ou ton menton).


Vice-amirale Focker Lim - Lvl 38
Cy-Wolf Beethoven - Lvl 34


Contre-amiral Stuan - Lvl ?
Contre-amiral Paul - Lvl ?
Colonel Erode - Lvl ?
Commandant Marshall - Lvl ?
Commandante Astrid - Lvl ?


Contre-amirale Marina - Lvl ?
Contre-amiral Shawn - Lvl ?

_________________
[Conquête] Pile ou Face. 423461EssaiSignaMarine3
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1971
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue46/75[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue91/750[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeVen 16 Mar - 15:59





Escale hasardeuse.


Ça ne c'était pas passé comme prévu... mais ça avait l'avantage de l'instruire d'un fait devenu indéniable : la demoiselle disposait immanquablement du même Haki de l'observation que lui. Malgré sa vitesse et sa puissance, le Coffe avait vu son assaut se faire contrer par des réflexes totalement hors du commun. En couplant ça à l'attaque au travers du mur de la taverne d'un peu plus tôt, qui aurait pu relever des capacités de son chien cybernétique, il était aisé d'en arriver à cette conclusion. En partant de ce postulat, chacun de ses actes était potentiellement scruté par la Focker, avant même qu'il l'exécute. Cela expliquait le fait que, non contente de réagir rapidement, elle ait expressément tenter de l'attraper pour annuler la projection : elle avait réagi en bonne intelligence, chose qui était souvent incompatible avec un réflexe bienheureux.

Désormais, l'un de ses bras était retenu par la belle... mais ce n'était pas un problème. Pas foncièrement. L'une des mains de Lim était retenue par sa poigne, poigne elle même délivrée par ses propres doigts fermes... rattachés à un poignet lui même retenu par la Vice-Amirale. Le constat était simple : deux pour une. De son côté, sa main droite était toujours libre... en plus d'être sa main directrice, bien qu'à son niveau, cela faisait relativement peu de différence dans un combat contre un adversaire de cette trempe. Cela étant, il fut contraint de rester sur la défensive un instant : le genou de la demoiselle s'enfonça dans son abdomen, ce qui aurait pu lui arracher un hoquet de douleur s'il n'avait pas usé de son Haki de l'armement pour se couvrir. Il devait conserver sa deuxième main de libre : la force de ce coup n'était pas des plus faramineuses, il l'encaissa donc sans mal avant de dissiper la plaque noirâtre qui était venue recouvrir ses abdominaux. Cela étant, il s'était malgré tout légèrement courbé vers l'avant et les intentions de la responsable de la gradée étaient claires comme de l'eau de roche : un bon coup de boule en plein visage. Elle jouait franco... malgré tous les efforts dont il faisait preuve, le brun sentait la flamme crépiter dans ses intestins, menaçant à tout instant de devenir un feu à part entière. Néanmoins, au delà même de l'aspect virulent que la situation risquait de prendre en cas de dérapage, c'était aussi d'un point de vue stratégique une erreur totale : en perdant son calme, il n'arriverait plus à utiliser son Haki correctement. Il l'avait constaté durant les jours précédents. Si sa partenaire de joute, elle, possédait bien ce pouvoir... elle pourrait alors lire dans ses mouvements et les retourner contre lui, alors qu'il serait livré à ses seuls réflexes.

Il opta finalement pour une réaction éclair : interposant sa main droite sur la trajectoire du front de Lim, il viendrait arrêter la tête de la jeune femme avant qu'elle ne le percute. Il doutait fortement qu'elle eut plus de force dans la nuque que lui dans les bras... à ce titre, il n'aurait du avoir aucun soucis pour l'intercepter. En parallèle, il viendrait tirer sèchement sur son bras pris, la ramenant vers lui tout en attrapant de sa main main libre le poignet du bras gauche de son opposante. Ainsi verrouillés, il ne leur resterait que les jambes et la tête pour s'affronter... deux aires de combat dans lesquelles ils seraient encore assez libres de leur mouvement pour se défendre comme pour attaquer. Le brun, pour ce qui était de se protéger, pourrait le faire sans problème : d'une poigne de titane, il compterait bien maintenir les deux bras de la demoiselle en place, verrouillant ainsi ses épaules, ses coudes et ses poings dans la position souhaitée. Si elle ripostait des jambes... il serait en mesure d'encaisser, à minima, voire de parer avec ses propres genoux et tibias. Mais le pire, ce serait la suite, qui se déroulerait en une fraction de seconde.

Alors qu'ils commenceraient à retomber, il assènerait à son tour un puissant coup de tête à la demoiselle, qui n'aurait que l'amplitude de sa nuque pour réagir. Pouvant prévoir ses mouvements grâce au Haki, il lui serait aisé de cibler un point d'impact relativement sûr, avant de recouvrir son front de Haki de l'armement pour frapper brutalement... une attaque qui risquerait fortement de mettre la demoiselle en déroute l'espace d'un instant crucial, si elle venait à toucher : auquel cas, il s'arrangerait pour la défaire totalement, s'arrogeant une occasion de fuite par la même occasion. Quant au Cy-Wolf, il était peu probable qu'il réagisse : il risquait non seulement de toucher sa propriétaire, mais cela aurait relevé d'un temps de réaction incroyablement court... amélioré ou non par le Gouvernement Mondial, l'idée même d'être supplanté par un cabot dans un quelconque domaine avait de quoi courroucer le pugiliste accompli.

ⒸHeziel Coffe


HRP :
Spoiler:
 



_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 851

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeSam 17 Mar - 13:47


[Conquête] Pile ou Face. 916170CAEastBlue[Conquête] Pile ou Face. Colore10

Vice-amirale Focker Lim et Cy-Wolf Beethoven.

Inutile. Il usait et dissipait son haki de l'armement bien trop promptement pour qu'elle ne réussisse à prendre les devants. A ce rythme, c'était un échec couru d'avance... Elle devait trouver autre chose. Réfléchir. Trouver une faille de laquelle tirer profit. Exploiter une faiblesse, une inattention... Quelque chose. Alors que son coup de genou et que son coup de crâne étaient tout deux bloqués sans véritablement toucher au but, elle grimaça tandis qu'il tentait de tirer profit de leur posture pour l'entraîner jusqu'au sol en l'empêchant de s'extirper de la mêlée. Finalement, voilà que son propre stratagème consistant à provoquer un contact direct se retournait contre elle... Il avait une meilleure force physique et une meilleure robustesse qu'elle, c'était éclatant. Son meilleur atout ? Ses gants, immobilisés pour l'heure, qui auraient éventuellement pu faire office d'une espèce de haki de l'armement au rabais pour tenter d'outrepasser ses protections compactes. Néanmoins, dans l'état des choses, Lim ne pouvait malheureusement pas agir de la sorte... Il lui fallait donc trouver autre chose, et ce constat se fit d'autant plus pressant tandis que le forban finalement, retournait contre elle le moindre de ses assauts. Le coup de pied qu'elle lui objecta fut contré par le haki, comme son coup de genou précédent, et il se décida enfin à riposter, tâchant de lui rendre son coup de boule précédent au décuple. C'est à cet instant précis qu'elle entrevit enfin une option, un moyen de retourner leur bras de fer contre lui et de tirer profit de cette situation. Quant à la résistance, il allait sans dire que l'armure totale dont il disposait était grosso modo ce qui se faisait le mieux pour des combattants de leur niveau, sans fruits du démon de surcroît. Elle ne pouvait pas tenter de jouer sur le même terrain en terme de solidité... Mais pouvait-elle en dire autant quant à l'endurance ? Bien entendu, la vice-amirale ne sous-estimait pas le Coffe. Cela aurait été une grossière et stupide erreur... Néanmoins, et quand bien même il était un expert en matière de haki, il arriverait tôt ou tard à flirter avec ses limites s'il l'utilisait aussi exagérément, à chaque fois qu'elle menaçait de le percuter. A chaque fois que quelque chose, plus généralement, risquait de le mettre en danger ou de le blesser, de l'impacter... Il arriverait tôt ou tard à ses limites. Ainsi, un sourire prit place soudain sur ses lèvres et elle beugla quelques mots avec précipitation, songeant qu'elle devait agir sans plus tarder pour s'assurer de pouvoir le prendre de court.

-Beethoven, feu ! Tekkai !

L'idée était simple. Beethoven pouvait bien tirer sur eux... Elle était capable de s'en prémunir de façon efficace. Son tekkai était bien assez puissant pour ce faire... De même que l'armure d'Heziel, bien entendu. En revanche, la gouvernementale était moins épuisée par l'utilisation de son arcane du rokushiki que le forban par son haki avancé. L'intérêt de son tekkai, de surcroît, était double à cet instant précis : l'offensive de l'adversaire ne lui avait pas vraiment échappé. Le coup de boule du cuisinier risquait de la percuter frontalement, mais elle allait tâcher de l'encaisser aussi efficacement que possible. De toute manière, il la maintenait trop fermement pour qu'elle ne puisse lui échapper...
Toutefois, l'inverse était aussi vrai. Elle le tenait. Il ne pouvait pas s'écarter aussi vivement qu'il n'aurait pu l'espérer. Pas autant, en tout cas, pour éviter les balles qui sortirait tôt ou tard en un véritable déluge depuis la gueule du Cy-Wolf. Des projectiles absolument basiques qui, dans des circonstances banales, n'auraient pu inquiéter ni l'un ni l'autre des combattants confrontés pour l'occasion... Mais qui, dans cette situation précise, les poussait a minima à utiliser leurs arcanes défensives respectives pour s'en prémunir. Alors oui ! Qu'il utilise son armure totale aussi longtemps qu'il le pouvait, jusqu'à ce que le pacifista ne soit plus en mesure de les arroser aussi généreusement... La marine n'attendait que cela. Lim était prête à serrer les dents et à encaisser le moindre des assauts qu'il lui enverrait dans le seul but de le forcer à user l'entièreté de sa réserve de haki. A partir de là, il serait faible, épuisé, affaibli... Et son arrestation ne serait guère plus qu'une formalité. Elle était une tête brûlée, c'était indéniable. La jeune femme avait toujours été de ces gradés qui montaient sur le champ de bataille dès qu'ils en entrapercevaient l'opportunité. Elle ne supportait ni l'austérité stérile des débats et des réunions, ni la sobriété pure et éclatante des bureaux où secrétaires et petites frappes abondaient. Les combats seuls étaient son domaine de prédilection... Et cette bataille qu'elle livrait actuellement, elle était prête à tout pour la dominer. Heziel ne devait pas se tirer d'ici libre et entier.



Elle essaye un coup de pied, tout s'achève sur un échec. Elle change de posture, passe en tekkai et s'apprête à encaisser ton coup de boule. Le cy-wolf vous tire dessus.


Vice-amirale Focker Lim - Lvl 38
Cy-Wolf Beethoven - Lvl 34


Contre-amiral Stuan - Lvl ?
Contre-amiral Paul - Lvl ?
Colonel Erode - Lvl ?
Commandant Marshall - Lvl ?
Commandante Astrid - Lvl ?


Contre-amirale Marina - Lvl ?
Contre-amiral Shawn - Lvl ?

_________________
[Conquête] Pile ou Face. 423461EssaiSignaMarine3
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1971
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue46/75[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue91/750[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeDim 18 Mar - 12:59





Escale hasardeuse.


Lorsque son front rencontra celui de la gradée dans un choc assourdissant, le Coffe su que les choses risquaient de devenir bien plus embêtantes que de prime abord. la Vice-Amirale faisait réellement honneur à sa réputation de femme de terrain et de combat : usant de son Tekkai, une arcane du Rokushiki que le cuisinier était pour sa part dans l'incapacité de maîtriser, elle parvint à simuler une nouvelle couche de défense supplémentaire qui lui permit d'encaisser le coup de tête avec un peu plus de grâce. Comme si l'on venait de percuter deux blocs d'acier à une vitesse vertigineuse, les deux têtes se rencontrèrent avec fracas tandis que Heziel serrait les dents : elle était tenace. C'était un fait indéniable, qui faisait également une partie de son charme. Cela étant, il ne pouvait pas se permettre de rester bien longtemps ici. Il fallait qu'il...

Puis il réalisa. Il réalisa ce que le Focker désirait faire : son sang ne fit qu'un tour tandis que son Haki mettait en exergue les mouvements prochains du cyborg canin, qui s'apprêtait indubitablement à les arroser tous les deux d'une salve violente de projectiles. Mais qu'est-ce qu'elle foutait ?! Elle était prête à se mettre en danger pour lui infliger une égratignure ? Comptait-elle utiliser son Tekkai jusqu'à l'épuisement si cela pouvait lui permettre de le l'endommager, même de façon bénigne ? L'idée était simple, relativement facile à comprendre... dans un combat de longue haleine, complètement sensée. Cependant, alors que Beethoven déclenchait son arsenal, ce n'était pas l'idée d'être pris au piège dans une posture le forçant à épuiser son armure totale qui alarmait le forban. Non. Ce qui l'alarmait, c'était le fait que la femme qu'il tentait lui même de protéger d'un combat dans lequel il pourrait probablement la blesser fut prête à elle même subir les coups lui étant destinés pour prendre, au final, un simple avantage au combat.

Grognant face à cela, il commença par resserrer son étreinte autour des poignets gantés de la représentante du Gouvernement Mondial. En vain, à son grand étonnement : il lui sembla au départ pouvoir augmenter la pression, pouvoir lui faire relâcher son propre étau afin de se dégager de sa clinche. Se défaire de ce bras de fer devenu tout à coup un peu trop compromettant, afin de reprendre l'affrontement sur de meilleures bases en commençant par se débarrasser une bonne fois pour toute de ce satané chien. Pourtant, il fut totalement incapable de broyer les gants épais de son adversaire afin d'appliquer la pression sur la chair et les muscles qui se cachaient en dessous : il ne comprit pas pourquoi, sur l'instant. La matière qu'il manipulait sous ses paumes semblait bien trop solide, même pour un condensé de force physique comme lui. À dire vrai, il n'eut pas le temps de déterminer la nature exacte du matériau utilisé : déjà, le Cy-wolf passait à l'assaut, nourrissant les cieux de tirs bruyants.

- Putain ! Ragea-t-il.

Cela semblait annoncer une réaction violente, un déluge de force pure et dure destiné à le libérer de cette valse au caractère mortel, une explosion de sa part lui assurant de retrouver la liberté de ses mouvements : il n'en fut rien. D'un geste brusque, il tira sur ses bras tout en se jetant sur le côté afin d'amener la demoiselle à se retrouver droit derrière la barrière qu'il constituerait de son propre corps. Ce réflexe n'avait aucun sens du point de vue d'un combattant, encore moins du point de vue d'un pirate affrontant une gouvernementale. Ce geste n'avait aucun intérêt caché pour le brun : il n'en tirait aucun avantage latent, aucune position stratégique. Tout du contraire : en faisant cela, il s'assurait de subir l'intégralité du feu nourri de l'animal cybernétique... qui pouvait, il le savait, se révéler meurtrier. Il se jetait dans la gueule du loup, il sautait à pieds joints dans le piège à ours. Il se mettait lui même dos au mur... dos à cette véritable tourelle automatique qu'était devenu le compagnon canin de Lim. Sa peau se noircit, prenant la teinte ébène caractéristique tandis qu'elle adoptait une texture particulièrement plus coriace... quittant l'ordre de la chair. Les premières impacts arrivèrent, tandis qu'il couvrait la Vice-Amirale de son corps.

La pensait-il plus fragile qu'elle ne l'était réellement ? Peut-être. Sans doute, même : depuis qu'il était habité par la bête qui sillonnait son âme, il voyait du danger partout pour ceux qui l'entouraient. Tandis que la créature rongeait désormais les barreaux de sa cage, cette situation à la fois stressante et prompte à rendre le noiraud furibond ne faisant que lui ouvrir un chemin plus grand vers le contrôle total du pugiliste, Heziel pestait tout en tournant en boucle sur une seule idée : pourquoi ? Pourquoi être prête à se mettre ainsi en danger, juste pour le forcer à commettre un faux-pas ? Quelle inconscience était-ce là ? Il ne comprenait pas. Ce qui, à défaut d'être un signe d'hypocrisie, était un manque flagrant de recul de sa propre part : il aurait agi de la même façon. S'il avait absolument du gagner un combat, il aurait procédé de la même manière. S'il avait du s'interposer pour défendre l'un des Dokugan, l'un de ses amis, l'un des membres de sa famille, il se serait placé dans l'exacte même situation que la Focker. Il était juste trop en détresse pour avoir le temps de potasser ce sujet proprement. Mais la liste était longue... sans réellement le réaliser lui même, cela faisait très certainement un point commun assez flagrant entre la martialiste et lui même. Peut-être qu'au fond, ils étaient plus similaires que ce qu'on aurait pu penser. Malgré le gouffre d'idéaux ou d'engagements qui les séparait.

Il garda le silence dans un premier temps. Malgré la teneur étrange de sa voix, ses intentions avaient été claires sur ce coup : il ne s'était pas trompé d'angle, il n'avait pas raté sa manœuvre. Non, il s'était volontairement placé sur la trajectoire. Un fait que la Focker, à défaut de trouver ridicule, ne comprendrait sans doute pas... mais ce n'était pas un inconvénient pour lui.

- C'est bas, comme manœuvre... Déclara-t-il en serrant les dents, courroucé, alors que les balles venaient percuter son dos inlassablement.

Il fallait qu'il sorte de là. Il devait trouver une solution, rapidement... ses muscles faciaux étaient bien trop tendus pour que ce fut uniquement lié aux impacts timorés des balles dans son échine. Non : il le sentait. Il était en train de glisser dans un néant qu'il ne désirait absolument pas fréquenter. Pas maintenant !

Pourtant, la pulsion était là, sous-jacente. Un filtre rouge encore passablement transparent, qui venait couvrir ses yeux.

ⒸHeziel Coffe


HRP :
Spoiler:
 



_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 851

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeLun 19 Mar - 13:19


[Conquête] Pile ou Face. 916170CAEastBlue[Conquête] Pile ou Face. Colore10

Vice-amirale Focker Lim et Cy-Wolf Beethoven.

Le choc vint, tandis qu'elle se concentrait aussi fermement que possible que la prise qu'elle devait à tout prix maintenir. Si elle sentit sa vue se brouiller un court instant et sa conscience manquer de défaillir, elle parvint néanmoins à tenir bon : le tekkai avait suffi, au moins partiellement, à endiguer la virulence de l'assaut dont elle avait été la cible robuste. La demoiselle, pourtant, n'était pas au bout de ses surprises : alors qu'elle s'attendait à ce qu'Heziel l'agresse à nouveau dans le but de se libérer au plus vite de leur bras de fer, il n'en fut rien. A contrario, il entraîna sèchement Lim et la décala. Celle-ci, le haki de l'observation alerte et les paupières écarquillées, fut contrainte de se laisser faire, usant d'une technique du tekkai la contraignant à l'immobilité. Alors que le forban interrompait ce déplacement forcé à la visée tout bonnement incompréhensible, elle prit lentement conscience de la situation dans laquelle il s'était volontairement fourré. Il l'avait entraînée pour se placer entre elle et Beethoven... S'exposant ainsi plus frontalement encore aux tirs du canidé, et empêchant même la jeune femme d'être prise pour cible ! Alors que les premières balles commençaient à s'élever, se fracassant comme prévu les unes après les autres contre le dos solidifié du criminel, la gouvernementale, sidérée, tâcha de comprendre les motivations sous-jacentes à cette réaction sans véritablement y parvenir. Avait-elle oublié de prendre en compte une donnée ? Possédait-il un style de combat inconnu qu'il n'allait pas tarder à dévoiler, lui permettant de prendre l'ascendant d'une manière ou d'une autre ? Dans tous les cas, il semblait assez évident, du point de vue de la Focker, que cette décision désarçonnante cachait quelque chose... Elle craignait simplement que cela ne précipite le combat vers une fin qu'elle n'attendait pas. Considérant pragmatiquement le chemin qu'avaient déjà dû parcourir ses subordonnés, elle comprit sans peine que ces derniers finiraient par arriver d'un instant à l'autre, d'autant qu'ils avaient désormais dû percevoir plus ou moins distinctement les coups de feu qui attireraient assurément leur pleine attention... C'était l'ultime ligne droite, et elle devait la mettre à profit.

-Tekkai Kenpo !

Qu'il parle ce coup bas, de sournoiserie voire même de lâcheté s'il le souhaitait : la demoiselle n'était pas là pour enfiler des perles et entendait bien le prouver de façon éclatante. Il était grand temps de lui faire payer son impudence, ainsi que son apparente idiotie... Car s'il n'était pas bête, qu'est-ce qui avait pu expliquer sa décision de la protéger des tirs de son propre subordonné ? Elle n'avait guère envie de le découvrir, craignant simplement qu'il ne s'agisse là d'un atout auquel elle ne pourrait pas opposer résistance... Aussi troqua-t-elle sa première armure contre une seconde, certes moins solide, mais encore suffisamment robuste pour encaisser des tirs de balles tels que ceux du Cy-Wolf qui par mégarde elle s'y trouvait à nouveau exposée. L'avantage majeur de cette technique, c'est qu'elle ne l'empêchait pas de bouger... Et elle le prouva bien assez tôt. Observant cette occasion comme étant une chance inouïe de prendre l'ascendant, le dos du cuisinier étant fort probablement couvert du haki de l'armement, elle leva une fois de plus son genou pour tenter de lui fournir un violent coup en plein abdomen, qui risquait cette fois-ci de laisser ses marques s'il ne prenait pas la décision de couvrir son corps entier de l'armure noire qu'il pouvait générer. A partir de là, la Focker estimait que la moitié du chemin était faite : elle n'aurait qu'à le forcer à conserver cette armure continuellement, jusqu'à ce qu'il se trouve être trop faible pour persister dans cette attitude défensive... Utiliser l'avantage numérique à bon escient, c'était précisément ce que n'avait pas su faire Belton. Et c'était bel et bien ce qu'elle comptait faire.
Dans le cas de figure surprenant où Heziel se contenterait d'encaisser sans piper mot ni broncher, Lim ne se ferait pas prier et ne manquerait guère de le rosser de coups similaires jusqu'à ce qu'inconscience s'en suive. Qu'il meure ou qu'il perde connaissance, la jeune marine s'en fichait éperdument : elle devait juste mettre un terme ultime à sa carrière, pour que plus jamais quiconque ne doute de sa valeur, de sa détermination, et de son dévouement absolu. C'était la marine qu'elle servait si enthousiasmant depuis des années, et elle ne pouvait pas accepter que des crapules comme Hérail tentent d'insinuer une hypothétique complaisance avec quelque pirate que ce fut. Il était grand temps qu'elle recouvre son honneur terni...



Lim comprend pas, et se contente d'utiliser un tekkai moins solide mais pendant lequel elle peut bouger. Elle veut te filer un coup de genou en plein ventre. Et elle s'acharnera si rien ne l'en empêche !


Vice-amirale Focker Lim - Lvl 38
Cy-Wolf Beethoven - Lvl 34


Contre-amiral Stuan - Lvl ?
Contre-amiral Paul - Lvl ?
Colonel Erode - Lvl ?
Commandant Marshall - Lvl ?
Commandante Astrid - Lvl ?


Contre-amirale Marina - Lvl ?
Contre-amiral Shawn - Lvl ?

_________________
[Conquête] Pile ou Face. 423461EssaiSignaMarine3
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1971
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue46/75[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue91/750[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeLun 19 Mar - 14:40





Escale hasardeuse.


Il glissait. Il glissait et il le savait pertinemment : son esprit perdait peu à peu de sa consistance, sa conscience commençait à vaciller. Ce n'étaient pas les coups de Lim qui le plongeaient dans cet état, ni les impacts retentissants et sans répit des balles qui percutaient inlassablement son dos blindé. Il serrait les dents, étouffant ses hoquets de douleur alors que les genoux de la Vice-Amirale s'enfonçaient dans son abdomen sans qu'il n'esquisse la moindre réaction. Pourquoi avait-il cessé de se défendre ? Pourquoi semblait-il avoir abandonné la partie ? Pris comme un rat entre deux feux, il encaissait sans dire quoi que ce fut, l'esprit complètement obnubilé par autre chose.

Comme une envie de vomir : tenace, avec un goût d'inéluctable. Ses tripes lui remontaient dans la gorge aussi bien à cause des frappes sèches et virulentes de la Focker qu'à cause de ce qui se tramait au plus profond de son corps. Il se sentait chaud. Brûlant, même. Sa vision semblait prompte à se brouiller, à se rougir de plus en plus, alors qu'il perdait peu à peu la notion de ce qui l'entourait. Ses pensées se détournaient peu à peu de son corps en train d'être meurtri pour se focaliser sur une bataille plus personnelle, plus secrète... plus importante. Il en était certain désormais : la bête essayait de sortir. La bête finirait par sortir. Entre deux attaques, il parvint à reprendre la parole alors même qu'un filet de sang commençait à perler de ses lèvres.

- S'il te plait... Arrête... parvint-il à souffler.

Pitié ? Sans doute. Il en aurait bien eu besoin. Car pendant qu'il s'échinait à protéger la gradée du feu nourri de son Cy-Wolf, ce qui le forçait à se concentrer sur son armure, cette dernière tambourinait dans ses abdominaux avec une puissance sauvage. Il n'était pas capable de s'occuper de toutes ces menaces et de garder son calme en même temps. Aussi avait-il cessé d'intercepter les coups de Lim, travaillant intérieurement d'arrache pied à éviter une autre transformation. La peur commençait à s'enraciner dans son être alors qu'il s'imaginait le résultat possible d'une perte de contrôle, ici et maintenant. Il la tuerait. Il en était persuadé, il la tuerait. Il tuerait tout ce qu'il trouverait dans ces lieux. Il raserait ce village plus bas que le sol l'ayant vu naître, il rendrait cet endroit entier stérile et inhabitable. Cette idée se mit à tourner en boucle dans chaque neurone capable de l'accueillir. Sous le bandage qui cachait son oeil droit, une lueur verdâtre commença à s'intensifier.

- Arrête... je ne veux pas faire ça..! Pas encore ! Insista-t-il avec une sorte de terreur grimpante dans la voix.

Elle faisait la sourde oreille, continuant de la matraquer. Elle ne comprenait pas. Comment aurait-elle pu ? Comment quiconque aurait-il pu ne fut-ce qu'imaginer ce qu'il endurait ? Maintenant que son calme s'effritait, que le sang continuait de couler de ses lèvres alors que l'articulation de la demoiselle lui ravageait l'estomac, il sentait la rage monter en lui. Il sentait les picotements de douleur et de colère se mêler dans chacun de ses muscles. Il sentait le voile rogue se faire un peu plus opaque alors que son âme prenait feu, que son cerveau hurlait, que sa tête semblait prête à exploser sous une pression nouvelle. Son coeur accéléra, de façon totalement déraisonnée, alors que sa voix immatérielle semblait devenir erratique. Ses pensées se brouillèrent. La pression qu'il appliquait sur les gants indestructibles de la pugiliste se fit beaucoup plus importante alors qu'une force nouvelle emplissait ses muscles. Son sang, incandescent, semblait prêt à le tuer de l'intérieur. La douleur qu'il avait connue sur la table d'opération du docteur Clamely revint à lui... puis ce fut une peur panique. Ses traits se tirèrent sous un rictus horrifiés alors que son autre oeil, jusque là normal, fut submergé par une sorte de scintillement émeraude en l'espace d'un instant. Sa psyché fut submergée en une fraction de seconde... durant laquelle il n'eut le temps de faire qu'une seule et unique chose : protéger la Focker des prochaines secondes à venir.

- ÉLOIGNE TOI DE MOI ! Rugit-il d'un seul coup, terrorisé.

L'attrapant par un bras, il entama un mouvement d'une puissance tout bonnement spectaculaire pour tout simplement balayer la gouvernementale de sa proximité immédiate, la jetant dans un angle totalement aléatoire. Il n'eut pas le temps de se concentrer plus : son Haki s'estompa. Les balles pénétrèrent sa peau un instant, alors qu'il saisissait sa tête entre ses mains. Puis, un hurlement déchirant traversa les airs, audible à des kilomètres à la ronde de par son intensité alors que ses veines désormais apparentes s'emplissaient de l'agent mutagène qu'il produisait désormais naturellement. Il serra les mâchoires si fort qu'il aurait pu rompre ses dents ou les enfoncer de force dans leur chausse. Il tomba à genoux, puis tout s'enchaîna avec une vitesse spectaculaire : le hurlement d'agonie et de panique se mua en vocifération de rage intense et puissante. Son corps muta, s'élargit dans une série de craquements plus horribles les uns que les autres alors qu'il se disloquait pour mieux se reformer. Il tripla quasiment de volume alors que la vapeur dégagée par sa peau en proie à une réaction de chaleur surprenante brouillait sa silhouette... qui bientôt, se redressa dans un grognement sourd. Un premier pas de colosse fit trembler le sol, puis un deuxième, alors que le râle rauque s'intensifiait. Deux prunelles verdâtres scrutèrent au travers du voile. Le grognement gagna en intensité...

[Conquête] Pile ou Face. Giphy

Lorsque son rugissement quitta enfin sa gorge, la simple puissance du cri suffit pour totalement dissiper le voile entourant la bête. Plusieurs rangées de fenêtres se brisèrent aux alentours alors qu'une véritable onde se répandait, en ayant pour centre le titan. Mesurant désormais cinq mètres de haut, Heziel Coffe était totalement transformé : ses habits s'étaient déchirés dans le procédé et il ne restait plus de lui qu'un immense condensé de rage, de cataclysme et de destruction qui commençait déjà à perdre pied : les voix qu'il entendait désormais, incontrôlées et sans filtres, ne tardèrent pas à le rendre totalement fou. Le Juggernaut était libre... et il ne savait faire qu'une seule chose, quand il se déchaînait : réduire tout autour de lui en miettes.

- GWWAAAAAAAAAAAARRRRHHHHHH !

Se grattant furieusement le crâne comme si cela allait le débarrasser du tintamarre inhérent à son fluide non maîtrisé, il serra finalement les poings avant de se tendre vers l'arrière. De toute sa masse, il se laissa retomber sur le sol lourdement, les deux énormes blocs lui servant de mains serrées s'écrasant dans la terre avec une puissance inouïe. L'impact retourna la terre tout autour de lui de manière totalement anarchique, se répandant dans les environs, provoquant l'effondrement de maisons pour lesquelles la poussées fut bien trop forte pour être retenue par de simples fondations précaires. La Vice-Amirale et le Cy-Wolf risquaient fortement de subir une déconvenue terrible... ainsi que les éventuels renforts qui, s'ils n'étaient pas loin, seraient tout autant sujets à la puissance de l'onde de choc dégagée par la force monstrueuse du ravageur. Désormais, ils jouaient à armes réelles : ils sauveraient cette île, la fuiraient à temps... ou disparaitraient avec elle.

ⒸHeziel Coffe


HRP :
Spoiler:
 



_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 851

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeMar 20 Mar - 11:54


[Conquête] Pile ou Face. 916170CAEastBlue[Conquête] Pile ou Face. Colore10

Vice-amirale Focker Lim et Cy-Wolf Beethoven.

Les suppliques du Coffe, la vice-amirale passa tout simplement outre. Elles ne l'intéressaient pas et, à dire vrai, le peu qu'elle aurait pu en percevoir était estompé irrémédiablement par les coups de feu incessants et par la concentration qu'elle revêtait et qui la poussait à percuter l'abdomen de son assaillant avec une force titanesque. Ainsi, lorsqu'il commença à perdre le contrôle, allant jusqu'à la saisir pour la balancer vers l'arrière, Lim fut absolument incapable de réagir à temps, décontenancer par la réaction extrême et viscérale de son opposant qu'elle n'imaginait pas vraiment si torturé. Elle percuta les ruines de l'auberge enflammée et s'effondra à l'intérieur des vestiges encore flamboyants de celle-ci, quelque peu désorientée. Toutefois, il en fallait plus pour la souffler irrémédiablement et elle le prouva bien assez tôt : elle esquissa un geste pour se redresser tandis que le Pacifista continuait de faire feu, conformément aux ordres de sa maîtresse, et se figea soudain en observant d'un œil incompréhensif et horrifié la transformation dantesque de son adversaire. Ce n'était plus un homme qui se trouvait-là, devant elle : c'était un véritable monstre... Lorsque le hurlement résonna, faisant virevolter sa chevelure pomme avec une brusquerie sourde, elle ne put rien faire d'autre que se boucher les oreilles. Elle remarqua juste à temps que le seul cri venait de mettre à mal les fondations de la bâtisse d'ores et déjà bien abîmée et elle parvint à s'en extraire d'un bond juste à temps, avant qu'un poutre ne vienne choir précisément à l'endroit où elle s'était tenue une seconde auparavant. Puis la Focker décida de se reconcentrer sur le monstre, toujours plus ou moins blême et stupéfaite, et le fit juste à temps pour observer distinctement son premier déferlement de puissance brute qu'il destina au sol, le percutant avec une virulence inconsidérée. Alors que des fissures parcouraient les environs, les lézardant sur une profondeur incommensurable, et alors que plusieurs autres établissements se trouvaient être soudain rayés de la carte, elle comprit qu'elle n'avait plus vraiment affaire au même cuisinier railleur que précédemment : cette bête-là était encore plus dangereuse, plus instable et, quelle qu'en soit la vraie nature, quelle que soit la raison de cette mutation subite, la gradée devait tout mettre en oeuvre pour la capturer sans plus tarder.

-Beethoven ! Arrête avec les balles ! Tire au missile !

Fort heureusement, le canidé possédait plus d'un missile au sein de son armement élaboré et performant au possible : il ne tarda guère à le démontrer, projetant dans le dos du colosse le même projectile qu'auparavant, celui-là même qui avait réduit la taverne en cendres. S'il encaissait ce tir-là de plein fouet, il y avait fort à parier que même le Juggernaut allait en conserver quelques séquelles... Du moins la demoiselle l'espérait-elle ardemment tout en se redressant et en se débarrassant de son manteau de l'amirauté d'un mouvement d'épaules, considérant qu'elle allait devoir se déchaîner durant les instants qui suivraient si elle espérait pouvoir arriver à ses fins.
Selon les conclusions de ce tir que d'aucuns auraient pu qualifier de disproportionné, mais qu'elle estimait tout simplement être au mieux approprié, Lim aurait le choix. Si la bête l'encaissait de plein fouet, elle n'allait pas manquer cette occasion et allait lui foncer dessus frontalement, espérant profiter d'une ouverture pour lui porter un coup de poing en plein dans les mâchoires, en bondissant au niveau de son buste avec agilité et vigueur. Si la bête évitait, alors elle tenterait plutôt, a priori, de la contourner. Le Coffe possédait déjà plus de force physique qu'elle en tant qu'être humain, alors cette métamorphose-là ne lui disait rien que vaille, ne fut-ce que vis-à-vis de sa taille gargantuesques et de sa musculature exacerbée...
Le Cy-Wolf, de son côté, allait également attendre d'observer les résultats de sa première offensive. Estimant encore être à distance raisonnable de ce colosse, il n'allait pas reculer à moins que la menace ne s'avère plus tangible que prévu. Dans le cas de figure où son tir réussirait, il tenterait de profiter de cette hypothétique brèche en le canardant de plus belle, par le biais de balles lambdas. Dans le cas de figure où son tir manquerait, alors il offrirait plutôt à sa supérieure un moyen d'approcher sans être trop inquiétée : il attirerait donc l'attention du Juggernaut sur lui en usant de son lance-flammes, projetant en direction de la bête un véritable brasier, au moins le temps que la Focker parvienne jusqu'à lui pour lui délivrer un coup d'une puissance indéniable.
Désormais, il allait sans dire que l'arrivée des renforts n'allait être qu'une question de secondes mais, quelque part, la vice-amirale craignait qu'il ne soit déjà trop tard. Certes, les deux contre-amiraux pourraient assurément être d'un soutien respectable et préférable, mais la majorité des bas-gradés qui les accompagnaient risquaient fort de se montrer désuets et impuissants face à cette calamité...



Lim est envoyée valser et assista à la transformation. Là, elle passe à la riposte.
Beethoven tire un missile dans le dos de Juggernaut. Si ça marche, Lim lui foncera dessus et bondira pour lui filer une droite en plein visage. Beethoven reprendra les tirs de balles normales, dans son dos.
Si ça ne marche pas, Lim agira mais en restant à distance précautionneuse jusqu'au moment où elle verra une brèche/une ouverture de laquelle tirer profit. Le Cy-Wolf, quant à lui, balancera des flammes vers Hez pour attirer son attention.


Vice-amirale Focker Lim - Lvl 38
Cy-Wolf Beethoven - Lvl 34


Contre-amiral Stuan - Lvl ?
Contre-amiral Paul - Lvl ?
Colonel Erode - Lvl ?
Commandant Marshall - Lvl ?
Commandante Astrid - Lvl ?


Contre-amirale Marina - Lvl ?
Contre-amiral Shawn - Lvl ?

_________________
[Conquête] Pile ou Face. 423461EssaiSignaMarine3
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1971
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue46/75[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue91/750[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeMar 20 Mar - 12:37





RAGE.


- RRRRHHHHH...

Se redressant suite à cette démonstration haineuse de sa force démentielle, le colossal mutant porta ses yeux verdoyants sur la demoiselle qui se redressait dans les décombres de l'auberge. Si de nombreuses voix assaillaient la psyché désormais totalement instable et défaillante de la créature, le contact visuel restait sa façon privilégiée de repérer les cibles à abattre : elle le savait, elle le sentait. Cette petite chose qui se déplaçait dans son champ de vision était liée, elle aussi, à ce brouhaha qui ravageait son cerveau. Il fallait détruire cette petite chose... cette petite silhouette qu'elle haïssait, comme tout le reste. Le géant fit un pas vers l'avant, un début de rugissement venant naître dans sa gorge, tandis que le chien cybernétique lui tirait dans le dos. Alors même que le Juggernaut s'apprêtait à bondir sur la Vice-Amirale pour l'écraser contre le sol, le sifflement de l'ogive l'interpella légèrement... mais beaucoup moins que l'impact dans son dos.

L'énorme monstre sembla disparaître dans une explosion de chaleur et de flammes, alors qu'un hurlement de douleur et de colère s'élevait au travers de la détonation. Un pas vers l'avant, chancelant sous le choc et la douleur cuisante... mais son genou se verrouilla. La bête n'était pas tombée. La souffrance qui dévastait son système nerveux n'était pas à la hauteur de la fureur irrationnelle qui habitait chacun de ses neurones. Enragé et haineux de nature, le titan ne connaissait qu'une seule limite : celle de son organisme. Tant que la douleur ne l'aurait pas définitivement fait choir, comme ça avait été le cas avec un Valentine D. Kain au maximum de ses capacités et malgré tout vaincu, le destructeur continuerait son office. Chaque plante, chaque animal, chaque pan de roche dépassant un peu trop du sol... chaque être humain. Vieillards et grand-mères, nourrissons et enfants, adultes et adolescents. Tous seraient décimés si l'on arrêtait pas l'animal lancé en plein massacre qu'était devenu Heziel Coffe.

Alors que le colosse levait les yeux, le poing ganté de la gradée s'enfonça dans sa joue désormais énorme, le faisant chanceler légèrement vers l'arrière sans pour autant provoquer de chute. Il poussa un rugissement tout en frappant l'air devant lui avec vivacité et puissance, comme on tenterait de se débarrasser d'une mouche... à ceci près que la mouche en avait dans les bras. Sous sa peau épaisse et calcinée par endroits, des veines pulsaient un liquide odieux et verdâtre dans tout son corps, le ponctuant d'une lueur artificielle et peu engageante... qui ne fit que s'accentuer alors qu'il subissait une nouvelle salve de tirs de la part du chien modifié de la Vice-Amirale. Se couvrant de ses bras massifs, protégeant ses yeux de façon instinctive, la créature n'avait en réalité rien à craindre d'un tel trait de tirs : ils ne pénétraient même pas sa peau. Cela étant, le Juggernaut n'était pas une bête dotée de pensée rationnelle : il écoutait ses instincts primaires, ses émotions les plus sauvages, ses désirs les plus immédiats. En l'occurrence, tout tendait vers une seule chose : la destruction de ce petit quadrupède qui commençait déjà le faire tourner bourrique.

- RRRRAAAAAAAAAAAHHHH !

D'un bond, il s'élança en direction du Cy-Wolf avec la ferme intention de lui faire avaler sa propre médecine. Lim pourrait constater avec une certaine horreur que s'il avait perdu toute trace de technique, le forban violemment torturé et muté n'avait guère diminué en vitesse : malgré sa corpulence lourde, musclée et gigantesque, le ravageur se mouvait avec une puissance physique telle que chaque bond lui permettait de franchir des distances impressionnantes en des temps très réduits. Aussi l'animal de compagnie de la Focker risquait fortement de passer un sale quart d'heure... car si le premier coup ratait, provoquant malgré tout des ondes de chocs assez terribles pour continuer de ravager les environs, le colosse continuerait à s'acharner jusqu'à ce qu'il puisse réduire la bestiole en bouillie, purement et simplement. De plus, chacun des mouvements virulents et erratiques du titan de colère provoquait immanquablement des dégâts tout autour de lui : l'approcher pendant une telle déferlante de puissance relevait soit de l'inconscience pure, soit de mouvements millimétrés.

Si quelqu'un venait à s'interposer sur son chemin, il serait pris dans la véritable tourmente de destruction qu'était devenu le pugiliste accompli. Tout ce qui importait pour son alter ego désormais libéré de ses chaînes, c'était de faire taire toutes ces voix, de tout détruire, de tout déraciner, de tout démolir. Namakura risquait de ne plus jamais être la même si les forces du Gouvernement Mondial ne parvenaient pas à endiguer le flot de furie qui s'exprimait au travers des coups de poing, de pied et des piétinements massifs de l'effigie de rage. En réalité... Namakura n'existerait certainement plus d'ici la fin de la journée, si les défenseurs de la justice concédaient la victoire au cataclysme ambulant. Mais parviendraient-ils à le vaincre ? Sous cette forme, sa raison absente et son incapacité à se concentrer étaient compensées par une robustesse et une force physique phénoménale, dont il n'avait pas encore dévoilé toute l'étendue... autant dire que si la Focker désirait s'en prendre à lui, elle devrait réaliser un sans faute. La force du Heziel qu'elle connaissait n'était qu'une farce, si on la comparait avec celle de la bête.



HRP :
Spoiler:
 




_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 851

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeMer 21 Mar - 17:35


[Conquête] Pile ou Face. 916170CAEastBlue[Conquête] Pile ou Face. Colore10

Vice-amirale Focker Lim et Cy-Wolf Beethoven.

Le missile du Cy-Wolf avait touché sa cible initiale et Lim elle-même avait été en mesure de percuter le Juggernaut d'un virulent coup de poing, commençant assurément à mettre à mal l'endurance et la solidité de cette grosse créature qui, pour autant, aurait certainement besoin de plus d'acharnement de la part des deux envoyés du Gouvernement Mondial pour finir par tomber. La vice-amirale, si elle fut estomaquée de constater de ses propres yeux la robustesse et la solidité ferme de cet ennemi hors du commun, ne perdit pas son courage et sa détermination et s'apprêta à surenchérir sans plus tarder lorsqu'elle perçut soudainement du coin de l’œil un mouvement sauvage et menaçant de la part du pirate métamorphosé : ce dernier allait tenter de la cueillir en plein vol pour l'envoyer paître au loin. La demoiselle, si elle savait pertinemment qu'elle pourrait se redresser si elle encaissait cet assaut, ne voulait pas pour autant tenter le diable : la bestiole avait déployé bien assez de force pour l'impressionner auparavant, et elle craignait qu'une blessure trop colossale ne l'handicape et ne l'empêche de mener cette capture à son terme. Ainsi donc, soucieuse de maximiser ses chances de triompher, elle préféra bien largement préférer à une défensive solide une esquive judicieuse : les dents serrées, elle proféra donc un simple mot tout en utilisant son expertise en manière de contrôle corporel pour éviter de se faire balayer comme une vulgaire brindille, rendant son corps bien plus mou et bien plus souple, comme si elle passait de rocher à roseau.

-Kami-E !

La main du colosse la menaça bel et bien mais son corps sembla être déplacé par le courant d'air titanesque qu'Heziel déplaça tout en gesticulant et la demoiselle aux cheveux verts passa tout simplement au-dessus de la main avant de récupérer son tekkai kenpo tout en retombant lourdement en direction du sol. Si elle aurait aimé pouvoir profiter de cette ouverture apparente pour porter un coup de plus au Juggernaut, elle en fut parfaitement incapable : elle n'avait toujours pas rejoint ledit sol que l'ennemi s'était écarté d'elle, les provocations incessantes de Beethoven semblant remplir leur office. Il l'avait provoqué... mais cela s'était apparemment avéré trop efficace et l'adversaire voulait venir à bout du produit de la Section Scientifique avant de se charger de la demoiselle en elle-même.
Tout en constatant que ses balles ne causaient pas grand dommage au cuir adverse et que la menace se rapprochait considérablement, d'un bond leste, le Cy-Wolf mit à profit ses réflexes cybernétiques pour tâcher de compliquer passablement la vie de l'opposant, au moins le temps que sa maîtresse parvienne enfin à en venir à bout. La première réaction qu'il eut était la plus évidente : lui concéder du terrain. Le canidé ne savait que trop bien qu'il n'avait pas la moindre chance de réchapper à la furie de ce prédateur titanesque s'il s'y exposait frontalement : il devait donc s'en écarter pour s'en prémunir tant qu'il en était encore capable. Son canon mitrailleur s'en retourna au sein de sa plaque dorsale et le produit de la Section profita des quelques mètres qui le séparaient de l'agresseur avant que celui-ci ne bondisse pour sauter à son tour, vers l'arrière, un instant avant qu'Heziel ne fracasse le sol là où il avait pu se trouver l'instant précédent. Cette esquive, in extremis, risquait malheureusement de ne pas se répéter puisque désormais, la distance de sécurité qui les séparait venait d'être tout bonnement annihilée... Aussi Beethoven tâcha-t-il de retrouver un semblant de recul en couvrant son éloignement. Ses mâchoires s'ouvrirent et un jet de flammes se dirigea droit vers le visage du criminel dans le but de le brûler soudainement et de le désorienter. Si cela fonctionnait, alors le quadrupède profiterait de l'occasion pour s'écarter d'autant plus...

La Focker, de son côté, fit en sorte de fléchir ses muscles de ses jambes au maximum, les repliant avant de les détendre comme un ressort au moment même où elle touchait le sol. Le but ? Il ne tarda guère à se dessiner. En pleine projection, fondant droit dans le dos du Juggernaut à une vitesse ahurissante, elle tendit ses poings gantés de granit marin vers l'avant dans le but de percuter la bête enragée puissamment. Elle ne s'arrêta pas là, d'ailleurs : elle usa à nouveau d'un tekkai, se solidifiant soudainement pour améliorer au maximum la puissance de son offensive.

[Conquête] Pile ou Face. Pixiv_18[Conquête] Pile ou Face. Pixiv_17
Contre-amiraux Stuan et Paul.

-Qu'est-ce que c'est que ce bordel ?

Stuan et ses subordonnés, figés, scrutèrent avec stupéfaction les ruines du village et la bataille d'ores et déjà houleuse et tumultueuse qui opposait leur supérieure et le Cy-Wolf à l'adversaire gigantesque qui se trouvait-là. Cette chose n'était pas Heziel Coffe... Ca ne pouvait simplement pas être lui ! Le contre-amiral Paul, quant à lui, conserva la tête froide malgré la stupéfaction : le hurlement qu'ils avaient pu percevoir plus que distinctement lui avait mis la puce à l'oreille et finalement, cela n'était ni plus ni moins qu'une confirmation tant attendue. Ce type devait être placé derrière les barreaux. Était-ce une malédiction, peut-être même artificielle, similaire aux BEASTs de la Section Scientifique ? Difficile à dire. En tout cas, cette chose était une menace pour la paix et l'intégrité, et les hommes de la marine allaient devoir agir dans les instants qui suivraient...



Lim utilise le kami-e pour éviter le coup de main. Le Cy-Wolf esquive de peu la première attaque grâce à l'éloignement préalable et balance du feu au visage de Juggy. Lim revient dans le dos de Juggy comme un missile.
Stuan, Paul et les autres arrivent à leur tour.


Vice-amirale Focker Lim - Lvl 38
Cy-Wolf Beethoven - Lvl 34


Contre-amiral Stuan - Lvl ?
Contre-amiral Paul - Lvl ?
Colonel Erode - Lvl ?
Commandant Marshall - Lvl ?
Commandante Astrid - Lvl ?


Contre-amirale Marina - Lvl ?
Contre-amiral Shawn - Lvl ?

_________________
[Conquête] Pile ou Face. 423461EssaiSignaMarine3
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1971
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue46/75[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue91/750[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeMer 21 Mar - 18:37





RAGE.


- GGRRRAAAHHHHH !

L'esquive du Cy-Wolf n'avait fait que courroucer d'avantage la créature terrible qui avait pris la place du Coffe. Continuant sur sa lancée en écrasant tout sur son chemin, arbres, roches, éventuelles constructions encore debout, le Juggernaut semblait ne pas avoir abandonné l'idée de détruire la nuisance mécanique : au contraire... il était désormais plus proche et rattraperait d'un instant à l'autre le canidé atrocement énervant qui avait pour le moment infligé le plus de dégâts à son intégrité physique. Tandis que la Focker se préparait à effectuer son mouvement offensif, le colosse se retrouva finalement à portée du cyborg animal. Il allait le réduire en poussière, le matraquer jusqu'à ce qu'il n'en reste que des débris, écraser la ferraille qui constituait son corps comme s'il broyait une feuille de papier. Le monstre voyait complètement rouge, désormais : habité par une rage sans nom envers son petit adversaire, il s'élança une nouvelle fois vers l'avant pendant que Beethoven crachait un nouveau jet de flammes.

En vain... car le poing massif du titan vint s'abattre droit en sa direction, brisant le trait embrasé comme s'il n'était qu'un détail mineur. Bien sûr, il ressentit la brûlure sur sa peau, les cloques commençant à se former sur ses doigts : cela ne fit cependant que exacerber sa furie. D'un instant à l'autre, son poing s'abattrait sur le chien mécanique avec une virulence sans pareille, le clouant dans le sol... avant qu'un deuxième coup n'arrive, puis un troisième coup. Sa folie meurtrière, aggravée par l'arrivée de nouvelles voix dans son sillage, lui faisait perdre le sens du commun : un animal emporté par la colère, c'était tout ce qu'il pouvait prétendre être. Beethoven, à minima, serait certainement mis hors combat par cet assaut brutal et sans merci : au pire, il rendrait tout simplement l'âme, complètement broyé par le déluge incessant de coups auquel cet Heziel transformé le réservait sans la moindre once de pitié...

C'est alors que le coup de la Focker viendrait s'écraser dans le dos d'un géant en train de piétiner sans restrictions son fidèle animal de compagnie et partenaire de combat. L'impact serait certainement d'une violence inouïe et tapageuse, mais elle aurait la déconvenue de voir que l'effet escompté serait sans doute bien amoindri : à part les ogives du Cy-Wolf, pour l'heure, les attaques subies n'avaient été que minimes dans l'échelle de ses préoccupations... raison principale pour laquelle il s'était concentré sur le loup modifié et pas la Vice-Amirale. Sur le terrain de la force et de l'endurance, la gradée risquait très fortement d'être confrontée à une réalisation simple et funeste : elle ne l'emporterait pas.

Seule une puissance physique purement et simplement supérieure ou égale à la sienne pourrait réellement inquiéter le mastodonte... ou une compétence de destruction massive assez spectaculaire pour qu'il en soit atteint, comme les ogives précédemment employées par le chien de guerre ou le fruit des séismes du capitaine de l'équipage du Borgne. Dans cette configuration, une fois son attention entièrement tournée vers la demoiselle à la chevelure océan, il dévoilerait un véritable arsenal de sauvagerie à son encontre qui risquait fortement de la prendre au dépourvu : chaque coup de sa part reconfigurait le terrain, envoyant dans les alentours des éclats de roche et de terre, balayant chaque obstacle sur sa route. Pas d'abri possible, pas de barricade... et peu de marge de mouvement sécuritaire : en clair, un véritable enfer lorsque la meilleure façon de le combattre serait de l'approcher avec précaution.

- RRRRAAAAAAAAAAAHHHH !

Il se jetterait ensuite sur la demoiselle tout en libérant un nouveau déluge de puissance brute...



HRP :
Spoiler:
 


_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 851

Feuille de personnage
Niveau:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Conquête] Pile ou Face. Left_bar_bleue0/0[Conquête] Pile ou Face. Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitimeVen 23 Mar - 14:35


[Conquête] Pile ou Face. 916170CAEastBlue[Conquête] Pile ou Face. Colore10

Vice-amirale Focker Lim et Cy-Wolf Beethoven.

Si, depuis sa position, Lim ne pouvait pas discerner grand chose de la situation qui avait lieu et plus particulièrement du conflit qui opposait la créature titanesque au Cy-Wolf, le constat n'en fut malheureusement pas moins éclatant pour la jeune gradée... Et ce littéralement. Lorsque le coup de poing du Juggernaut brava les flammes pour s'approcher du produit de la Section Scientifique, envers et contre toute logique, Beethoven lui-même fut pris de court : il n'avait pas été créé pour penser les réactions de créatures enragées de la sorte, qui n'obéissaient à strictement aucune notion de logique et de cohérence. Ainsi, la voix de son compagnon canin disparut bientôt et la vice-amirale, horrifiée, ne put rien faire d'autre que constater l'explosion qui naquit à la suite du choc initié par Heziel Coffe métamorphosé. Une gigantesque détonation eut lieu et des gerbes de flammes ne tardèrent guère à pourlécher les bras du criminel qui risquait fort, et ce quelque soit la conclusion de cette rixe, de terminer en un bien sale état. Là-dessus, le missile qu'était devenu la gradée du Gouvernement Mondial ne tarda guère à percuter le dos de la monstruosité aberrante, la percutant peu ou prou à l'endroit où le premier missile avait su entamer le cuir de la bête, un peu plus tôt. Ce ne fut pas suffisant pour la mettre à terre, mais il y avait fort à parier que le choc sourd et puissant ne manquerait pas d'endolorir quelque peu cet ennemi inédit... Et d'attirer irrémédiablement cette attention. C'est pour cela que, jouant sur sa petitesse et sa souplesse, la jeune femme se délivra immédiatement de son tekkai et donna deux coups de pieds dans le dos de l'adversaire en se contorsionnant, davantage dans le but d'y prendre impulsion afin de s'écarter brusquement plutôt que pour continuer à le malmener. L'arrivée de ses subordonnés ne lui avait pas échappé, et elle ne tarda guère à beugler un premier ordre, sachant que de toute manière, Juggernaut serait concentré sur elle dans les instants à venir.

-N'utilisez pas d'arme à feu ! Ça ne sert à rien ! Utilisez un signal de détresse ! Paul, Stuan, secondez-moi mais ne vous exposez pas !

La distance de sécurité récupérée lui permettrait de se maintenir à distance, au moins quelques temps, en usant de bonds réactifs et impulsifs pour se tenir hors de portée de la créature. Etant plus véloce et plus agile que le Cy-Wolf, elle entendait bien jouer au chat et à la souris, au moins quelques secondes durant, tandis que ses subordonnés s'organisaient. Elle ne pouvait décemment pas avancer que la mort du canidé ne l'avait pas affecté, au contraire même, mais elle restait concentrée sur la tâche dont elle était actuellement affublée : si elle se laissait prendre de court, bon nombre seraient ceux qui rejoindraient son compagnon canin dans la tombe... Et elle risquait par ailleurs d'en faire partie.

[Conquête] Pile ou Face. Pixiv_18[Conquête] Pile ou Face. Pixiv_17
Contre-amiraux Stuan et Paul.

Un Pacifista Cy-Wolf oblitéré d'un coup d'un seul. Estomaqués, les deux contre-amiraux observèrent dans un premier temps le sang glacé le bras de fer auquel la Focker elle-même se soumettait dangereusement. Attirer l'attention d'un tel monstre ? Elle était complètement folle à lier... Pourtant, les deux contre-amiraux retrouvèrent bien vite leur contenance à leur tour, plus promptement en tout cas que la majorité des soldats et gradés qui les accompagnaient et qui semblaient purement et simplement terrorisés. Ils échangèrent un bref signe de la tête et, tandis que Stuan s'occupait de remettre de l'ordre au sein des hommes qui les accompagnaient, Paul dégaina et prit les devants, faisant quelques pas pour se rapprocher du conflit sans y prendre part directement pour autant. Que faire ? Prendre le rôle de l'appât pour offrir à Lim une ouverture hypothétiquement rédhibitoire ? C'était une possibilité, mais c'était assez risqué et cela n'allait pas foncièrement s'accompagner d'une réussite automatique et encore moins constructive : le coup qu'elle venait de porter dans le dos de la bête était d'une intensité effroyable, mais cela n'avait pourtant pas semblé désorienter Juggernaut bien longtemps... Le meilleur moyen semblait être de se partager l'animosité de la bestiole le temps d'en venir à bout ou de la capturer... Ou bien de recevoir l'aide de renforts, chose qui pouvait s'avérer plutôt longue, au milieu de nulle part. Namakura n'était malheureusement pas pourvue de présence gouvernementale, pas plus d'ailleurs que les îles environnantes... Seule les possibles bienheureux gradés en mer pouvaient tenter d'arriver à temps. Alors, mieux valait partir du principe qu'ils n'étaient qu'à trois contre un... Au moins tant que Marina ou Shawn ne prenaient pas la décision de se joindre à la petite danse. Sans trop hésiter, lorsqu'il crut entrapercevoir une ouverture dans la rage assumée de l'ennemi de la justice, le contre-amiral Paul usa d'une technique de célérité semblable au soru et passa juste derrière son pied d'appui pour tenter de lui sectionner un tendon en vitesse, brusquement, dans le but de demeurer insaisissable mais de venir à bout de l'adversaire envers et contre tout.



Le Pacifista explose. Lim frappe, puis s'écarte vivement. Elle retient l'attention de Juggernaut en esquivant à répétition, et s'y tient pour l'heure plutôt bien grâce au haki et aux mouvements normalement prévisibles de Juggy.
Finalement, Paul passe à l'action et essaye de passer dans le dos de Juggy très vite en le tailladant au niveau d'une cheville.


Vice-amirale Focker Lim - Lvl 38
Cy-Wolf Beethoven - Lvl 34


Contre-amiral Paul - Lvl 36
Contre-amiral Stuan - Lvl ?
Colonel Erode - Lvl ?
Commandant Marshall - Lvl ?
Commandante Astrid - Lvl ?


Contre-amirale Marina - Lvl ?
Contre-amiral Shawn - Lvl ?

_________________
[Conquête] Pile ou Face. 423461EssaiSignaMarine3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[Conquête] Pile ou Face. Empty
MessageSujet: Re: [Conquête] Pile ou Face.   [Conquête] Pile ou Face. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Conquête] Pile ou Face.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 4 :: Île de Namakura-