Partagez | 
 

 [Présent] - Extinction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1281

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: [Présent] - Extinction   Dim 4 Fév - 13:59



Il avait fallu plusieurs jours aux révolutionnaires pour se rendre de l'île-prison à Illusia, le cœur de la Révolution de West Blue. C'était avec une certaine amertume que les adeptes d'Eken Sor laissaient derrière eux l'homme qui les avait emprisonnés, ainsi que le corps sans vie d'Aurore Pandore. La Commandante révolutionnaire avait autrefois été l'une des figures les plus respectées de Grand Line, elle possédait un charisme certain et une puissance sans commune mesure. De l'époque d'Oulanov, elle avait été parmi les meilleurs, mais ses forces s'étaient effritées avec le temps. Durant sa prime jeunesse, elle n'aurait eu aucun mal à vaincre un type comme Sorilon. C'était là le seul regret de ceux qui l'avaient connue.

Le trajet fut silencieux, bien que certains semblaient impatients de repartir à la guerre. Les nouvelles avaient fusé suite à la défaite de l'équipage de la hyène : on disait partout que Chairoka avait blâmé les hommes qui s'étaient fait vaincre pour leur imprudence, mais qu'elle n'avait pas adopté de sanction à leur égard. Ronald Ezra avait été muté sur East Blue, pour une obscure raison, et d'ici quelques semaines les survivants de l'épisode qui s'appellerait simplement « La piqûre du scorpion » seraient de nouveau apte à en faire baver à la Révolution.


Commandante Molly Orlos

    - Nous sommes bientôt arrivés, indiqua la Commandante Orlos qui avait cherché à obtenir des informations sur l'état actuel des forces de la Révolution durant tout le trajet.
    - Les blessés vont un peu mieux, indiqua le médecin de bord, le Capitaine de Division Darween.

Les deux personnes se regardèrent, et acquiescèrent mutuellement. L'état de Sayara avait été inquiétant durant les premières heures qui avaient suivi la fuite de l'île, mais ils avaient réussi à la stabiliser. Elle ne pourrait plus parler normalement, son élocution en avait pris un coup. Quant à Lily, elle était devenue inapte à utiliser son épaule blessée. Malheureusement, c'était irréversible avec les moyens médicaux à bord. Ils pourraient potentiellement trouver des remèdes à base de technologie, mais les cyborgs avaient leurs désavantages...

Une fois aux abords de l'île, les révolutionnaires utilisèrent une grotte cachée sous les récifs qui entouraient les lieux pour se rendre près de l'endroit où se trouvait le repère d'Eken Sor, à l'abri des Thalassa. « Sois proche de tes alliés, et de tes ennemis encore plus. », avait-on dit un jour au leader des révolutionnaires de West Blue. Il avait pris cet adage à la lettre. Et si les marines avaient consciences que les révolutionnaires étaient proches d'eux, ils n'en avaient alors pas autant conscience...

Le chemin amena jusqu'à une porte en bois scellée. Toquant, la Commandante Orlos, qui s'était remise de ses blessures, laissa entendre un code. On lui ouvrit alors.

    - Content de te revoir, lui sourit l'homme qui ouvrit.


Eken Sor, Chef de la Révolution de West Blue

Ce n'était autre qu'Eken Sor en personne. Il s'inclina légèrement et fit entrer les révolutionnaires qui déferlèrent dans l'immense forum où des marches plutôt larges permettaient de s'installer tranquillement. Les blessés urgents furent pris en charge rapidement, tandis que le leader de la Révolution de West Blue se dirigeait vers Kanaë. Il la voyait plus comme une combattante que comme une fille, cependant sa main tendue vers la jeune femme était ferme et reconnaissante.

    - Merci, Kanaë Toupex. Nous avons une dette envers toi. Les révolutionnaires de West Blue te sont redevables.

Il lui sourit. Le prince charmant, l'homme de la situation, le Don Juan. Qu'importe le surnom qu'on lui apprêtait, il s'agissait d'Eken Sor, le leader de la Révolution de West Blue.


Contre-Amirale La Muerte

Un navire de marines venait de s'amarrer au port. La Contre-Amirale La Muerte s'avança, guillerette, jusqu'au bâtiment qui portait l'emblème des Thalassa. Elle souriait avec un air amusé, tandis qu'une jeune fille descendait. Elle était suivi par un garçon qui portait les mêmes traits qu'elle : une peau pâle, des yeux carmins, des cheveux blancs. Les même personnes qui dirigeaient l'île avec la branche de la famille qui avait élu domicile ici. Ning et Liang Thalassa.


Ning & Liang Thalassa

    - Contre-Amirale...
    - La Mort vous salue, Ô puissants Thalassa. Quel est l'objet de votre importante visite ?
    - Nous venons voir mon Oncle, lâcha le garçon en baillant. Nous avons une affaire à discuter avec lui.

Il sourit étrangement, de manière très frontale. La Muerte frissonna. Ces personnes n'étaient pas comme les autres.


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1143
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
189/500  (189/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Extinction   Dim 4 Fév - 19:14

Sombre présage

La traversée avait été longue pour tous mais particulièrement désagréable mentalement et psychologiquement pour une certaine personne qui ne faisait que ressasser les pertes qu’elle avait à comptabiliser. Tout d’abord, et bien évidemment, son fidèle Norok qui n’avait pas survécu, ou du moins qui n’était pas réapparu après le départ révolutionnaire. Cette disparition prolongée avait obligé la pauvre traitresse à en tirer les enseignements et les conclusions qui s’imposaient à elle : le veilleur nocturne avait été fauché par les présences gouvernementales. En l’absence de toute autre connaissance des évènements, la verte mettait la charge de l’assassinat de Norok sur celui qui était suspecté d’avoir doublé les pertes vertes : le Contre-Amiral Sorillon. Certes, elle se trompait, mais cela ne l’empêchait de réfléchir à l’avenir. Que ferait-elle si elle croisait de nouveau Ezra et Sorillon ? Pourrait-elle surpasser sa rage ?

Car, en plus de son protégé, la brigade de la hyène avait pris la vie de la retraitée de la mer du Sud : Aurore Pandore. Si la mort de la chauve-souris la peinait énormément sur le plan affectif et personnel, le décès de la retraitée lui causait un problème d’un ordre tout autre. Non seulement, elle s’en voulait de l’avoir emmené sur cette mission, mais plus encore, elle se sentait coupable : la Toupex l’avait laissé contre Sorillon. Si elle était restée, elles auraient pu le vaincre et personne ne serait mort… Mais la mission aurait-elle été un succès ?

Tournant et retournant la question dans tous les sens, la maudite n’arrivait pas à s’affranchir de la peine et de la culpabilité qui l’habitait jusque-là. Souvent assise auprès des corps blessés de ses deux amies, la Zoan s’obligeait à regarder vers l’avenir mais toujours l’image du hurleur lui revenait en tête. Malgré cette dépression apparente, la verte se refusait de pleurer et ne parvenait pas à parler. Pita, plus avenant que Blue sur les choses du cœur, avait essayé à plusieurs reprises de tenir une thérapie avec la sœur du patron. A chaque fois, le médecin Okama se heurtait à un mur. Finalement, seules Sayara et Lily, après leur réveil, arrivaient à encore communiquer avec leur cheffe, après tout, elle partageait également le deuil qui était celui de l’ex gouvernementale.

Après plusieurs jours donc, Blue poussa enfin la porte de l’infirmerie pour prévenir tout ce beau monde de l’arrivée imminente du groupe sur l’île d’Illusia. En entendant la nouvelle, la mine de la maudite se teinta d’un sourire jaune, elle savait parfaitement bien que cette île avait un passif avec des ennemis à elle : les Thalassa. Lily se tortilla dans son lit en apposant sa main droite sur son épaule gauche, le tout lui tirant une large grimace de douleur ; elle semblait sur le point de se lever.

Hors de question Lily. Toi et Sayara restez ici, à l’abri dans l’estomac de Bulle. On ne sait jamais ce qui se produire ici.


Tout cela revêtait clairement l’aube d’un mauvais présage.

***

Une fois Bulle cachée dans le port secret du Sor, la verte débarqua en compagnie de toutes les prisonniers qu’elle avait pu libérer précédemment sur l’île prison d’Ezra. La commandante, apparemment la plus hautement redoutée par la marine, frappa à une porte qui s’ouvrit sur une personne que Kanäe reconnut sans aucun mal. Le chevalier servant… En personne.

Le fait de voir le leader de la révolution de West Blue ouvrir son repaire, pourtant apparemment très grand, lui-même ne pouvait que représenter une certaine proximité entre le blond et ses hommes. Finalement, peut-être que le Don Juan était quelqu’un de simple, d’accessible, comme l’était le Dog avec les membres de son propre mouvement révolutionnaire.

Aussi, lorsqu’il se présenta, main tendue, à la libératrice accompagnée de Blue et de Pita, cette première la lui saisit lentement mais fermement.

Vous n’avez aucune dette envers moi Eken Sor, je n’ai fait que mon devoir de révolutionnaire. Cette mission a été… difficile mais c’est une réussite quasi-totale en définitive.


Si les mots se voulaient amicaux, le ton était profondément sombre et le leader de l’Ouest devait probablement d’ores et déjà savoir pourquoi. Et alors qu’il saluerait probablement les deux commandants inquisiteurs, ce fut la seule inquisitrice présente qui reprit la parole.

Excusez-moi de vous presser mais j’aurais quelques demandes à formuler avant de débriefer les choses avec vous. Tout d’abord, j’aimerais savoir si les services d’information ont pu confirmer les évènements qui se sont déroulés à la surface pendant mon combat contre Ezra, Kim aurait-elle eu des informations ? La seconde chose, j’aimerais que vous m’arrangiez une communication avec Kichiko Jonas ; je dois lui présenter mes condoléances pour la disparition d’Aurore.


Parler de cela remuait les tripes de la maudite, mais elle devait savoir : comment étaient morts Norok et Aurore ? Et si Eken Sor se sentait redevable envers Kanäe, elle ressentait la même chose à l’encontre du chef de South Blue.

©️ Codé par Kari Crown


Résumé : Kana déprime, elle arrive sur l'île, dit coucou et demande des infos sur le combat Sorillon/Aurore/Norok et un appel à Kichiko Jonas pour la mort d'Aurore

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1281

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Extinction   Sam 10 Fév - 10:05



Eken Sor, Chef de la Révolution de West Blue

À peine avaient-ils commencé leur échange que deux questions essentielles pour la verte affluaient avec une certaine crainte de recevoir une réponse qui ne la satisferait sûrement pas. Elle voulait savoir comment étaient morts les personnes à la surface, et cette question légitime trouvait une réponse relativement accessible. Sorilon s'était vanté d'avoir pu mettre à terre l'une des plus anciennes révolutionnaires, et les journaux avaient vanté cet exploit. Le Gouvernement avait sauté sur l'occasion, masquant l'échappée-belle des membres de la Révolution. Si les forces de West Blue étaient galvanisées, la défaite d'Aurore avait plombé les potentielles nouvelles recrues qui, mises devant la cruauté de l'équipage de la Hyène, s'étaient mises en retrait.

Il répondit cependant le plus simplement du monde aux deux requêtes : Sorilon avait été à l'origine de la mort de la retraité, tandis que Norok s'était fait exécuté purement et simplement en vol stationnaire par la Contre-Amirale venue en renfort : Edda. Elle résidait principalement à Nighty Town, une experte en tirs et habillée de la pointe de la technologie de la Section Scientifique selon les dernières informations. Sa présence sur l'île aurait clairement inversé la balance. Cependant, l'exploit de Kanaë et de ses hommes était grand, grandiose même. Ils avaient contraints les marines à reculer, et Ezra allait de toute évidence quitter West Blue : sa destination était encore inconnue, mais il avait été envoyé autre part.

Quant au Kichiko, il lui préparait une ligne directe avec lui. De cette manière, Kanaë pourrait présenter ses condoléances. Pour l'instant, si elle n'avait pas d'autres demandes, il comptait bien galvaniser ses troupes et leur souhaiter à nouveau la bienvenue pour répondre à leurs questions.

Se mettant au milieu du forum, il observa les blessés et les personnes qui avaient été là pour lui des années durant. Mivi Brendao manquait à l'appel, cependant d'autres personnes étaient revenues de mission récemment. C'était le Commandant Yassim qui avait mené à bien l'opération de diversion, et maintenu les marines loin de l'île-prison. Un stratège d'une grande qualité, qui menait des opérations risquées comme on mène le bal un soir d'été. C'était un ancien disciple de Sakuraba Yu, dont il avait tiré le meilleur.

Écoutant le discours qui suivit, les hommes qui étaient circonspects par l'absence de leur leader lors de leur libération comprirent rapidement qu'il avait pris part à la diversion, bien plus dangereuse, où ils avaient affronté des hordes de marines. Si Ezra était une figure puissante, il n'en était pas moins prévisible et sanguin, tandis que les personnes qu'avaient affronté le Sor étaient réfléchies. C'était dans une sorte de tristesse qu'il préféra laisser le champ libre à Kanaë Toupex et aux forces de l'Inquisition pour contrer Ezra.

Heureusement, tout s'était bien déroulé. Il ne raconta pas sa bataille, vantant les mérites de la verte avant de galvaniser ses troupes vers un futur meilleur. La Commandante Orlos s'était postée aux côtés de la Toupex, en compagnie de Loris, le maître des clefs. Ils étaient trois des maudits présents à ce jour : c'était une étrange réunion, mais les commentaires de Loris montraient qu'il avait repris du poil de la bête :

    - Bah, c'était pas un jeu d'enfant, dit-il quand Sor parla de l'évasion.
    - Ah, oui, on peut dire que j'ai bien joué mon coup ! S'exclama-t-il au moment où le leader regardait le maître des clefs.

Orlos se contentait de soupirer. Ces discours, elle les avait entendu mille fois, d'une dizaine de leaders différents. Elle-même était abasourdie, exaspérée, elle voulait que cette guerre en finisse. Elle s'assit, les deux bras étendus vers le sol et la tête dirigée au plafond, les jambes tirées vers l'avant.

Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1143
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
189/500  (189/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Extinction   Sam 10 Fév - 14:55

Prendre la tête ou prendre une tête ?

Si les mots du blondinet étaient incroyablement libérateurs pour l’esprit embrumé de la maudite du scorpion, ils étaient également aussi tranchants que des lames de rasoir. Le Sor avait, par ce rapide briefing du combat en surface, détruit tous les espoirs de survie de son fidèle Norok, elle n’y croyait pas vraiment mais le fin fond de son âme se permettait toujours d’espérer. Aussi, au moment où il avait prononcé le nom de cette femme, cette tireuse d’élite, et le sort qu’elle avait réservé à son fidèle compagnon, la verte sentit son crane se fendre sous une douleur impérieuse et incroyablement profonde. Cette douleur, elle la reconnu immédiatement, la même que lorsque Blue lui avait annoncé la mort de Norok. Il ne s’agissait pas de maux de tête normaux comme elle avait pu en ressentir par avant, non. Là il s’agissait d’une douleur profonde, violente et particulièrement angoissante dans le sens où elle n’était pas « calme ». La Toupex ressentait en elle un flux incontrôlable d’impression étrange qui n’était perceptible qu’en masse et dont elle ne ressentait alors aucune individualité.

Ici, contrairement à la première fois, ce n’était pas tant la tristesse et la détresse qui avait réveillé cette souffrance mais bien la rage qu’elle éprouvait contre la dénommée Edda. Par réflexe, elle vint à grimacer alors que le blond se retournait pour aller faire son discours et commença à tomber vers l’avant, ne pouvant retenir les impressions de son enveloppe charnelle, ses mains plaquées contre ses temps. Cependant, au moment où ses genoux tendaient dangereusement vers le sol, un bras salvateur vint attraper la belle sous la poitrine et l’aida à se rétablir autant que possible, l’assistant ainsi pour ne pas le revoir choir. Ce sauveur n’était autre que Pita, l’inquisiteur de ce groupe titulaire d’un haki de l’observation parfaitement maîtrisé. A l’inverse de sa collègue verte et de son acolyte amphibien, le rose était également passé par ces phases de douleurs monstrueuses et savait parfaitement de quoi il s’agissait. Se penchant donc vers l’oreille de son alliée, il la rassura et lui donna quelques conseils.

Respire Kanäe, ça va passer. Prend ton mal en patience.


Par la suite, et avec l’aide des deux inquisiteurs en convalescence, la maudite rejoignit les côtés de Loris, de la commandante et du chef des lieux, qui commençait maintenant à envoyer le discours de sa journée. Pendant que le blond parlait, souvent confirmé par le maître des clés, la douleur dans le crâne de la maudite puissante l’instant d’avant, disparu d’un coup pour laisser la Zoan à ses impressions habituelles. Voyant qu’elle reprenait ses esprits, son sauveur efféminé retrouva le chemin de son oreille pour lui expliquer ce qu’il venait de se passer.

Ma grande, sans vouloir m’avancer, on dirait bien que le haki de l’observation s’est éveillé en toi. C’est probablement dû au choc de la perte de Norok.


Etonnée à juste titre, la principale intéressée adressa un regard circonspect à l’habitué du fluide perceptif et considéra l’information donné en ne pouvant retenir un très léger sourire, s’expliquant immédiatement et discrètement à Pita.

Même parti, Norok m’apporte sa force.


Avec le départ de ces maux, la maudite avait retrouvé toute ses facultés mentales et aussi ses sentiments vis-à-vis des révélations d’Eken Sor. Elle ne mit donc pas longtemps pour compléter sa précédente intervention.

Je me dois de m’occuper de celle qui l’a tué. Cette garce ne s’en tirera pas comme ça.


De toute évidence un nouveau nom venait de faire son apparition sur la liste des ennemis de la traitresse ; et à une très bonne place. Peu de personnes étaient impardonnables pour elle, mais cette tireuse d’élite périrait de sa main.

***

Repoussant tant que faire se peut ses noires pensées avec qui elle était finalement en paix, l’ex-colonelle gouvernementale reporta son attention sur le discours du leader de la révolution locale. A cet instant, elle se rendit compte qu’il ne s’attribuait en aucun cas le crédit de l’entreprise mais qu’il encensait largement celle qui avait affronté la hyène. Ce constat ne put que renforcer la foi de l’inquisitrice en cette alliance naissante entre la révolution de West Blue et le groupuscule dirigé par le Dog. La Zoan avait commis des erreurs lors de la réunion des femmes révolutionnaires mais il semblait bien que le faux-pas avait été corrigé et pardonné. Elle laissa donc le blond terminé en restant attentive à l’environnement dans lequel elle se trouvait, notant la largeur de la salle du forum dans laquelle ils se trouvaient mais aussi les quelques mimiques de la commandante devant les interventions du maître des clés. Si sa réaction était compréhensible, il fallait avouer que cette homme avait été une des pièces maîtresses de la mission de l’île prison. Sans lui, la verte n’aurait eu d’autre choix que de vaincre Ezra pour libérer ses frères rebelles.

Enfin, lorsque la parole fut libre, et éventuellement sur l’invitation d’Eken, la verte s’avança et prit son tour. Beaucoup des hommes et femmes présents devant elle avaient vécu l’enfer de Ronald et tous savaient ce que la belle avait perdu sur cette île, ils avaient partagé la traversé et la fuite avec elle.

Comme l’a soulevé Eken Sor, cette mission était difficile et beaucoup d’entre vous ont subi de sombres traitements de la part de la hyène et de sa clique… Mais rejouissez-vous, cette bande de sadique a quitté la mer de l’Ouest et cette déconvenue gouvernementale marque le début du déclin de cette faction qui se veut omnipotente. Je suis également heureuse d’avoir participé, malgré les pertes que j’ai subies, car votre libération démontre la détermination de notre cause et fait comprendre au gouvernement que la révolution se bat ensemble. Révolution de West Blue et Inquisition, j’espère que cette mission soudera encore davantage les liens qui peuvent exister entre nos deux groupuscules.


La verte se tourna alors plus spécifiquement vers Eken Sor en lui souriant franchement.

Eken Sor, je vous remercie d’avoir cru en moi, en l’inquisition et de m’avoir donné la possibilité de vous prêter main forte dans cette entreprise.


Malgré la peine d’avoir perdu un ami, la joie d’en être sortie vivante ou encore la fierté d’avoir tenu tête à une bête comme l’était Ronald Ezra ; la verte n’en oubliait pas la plus belle des récompenses qu’elle pouvait obtenir : des liens et une alliance. Depuis la mort d’Arias, la révolution était fragmentée, Erwin était parvenu à recoller quelques morceaux mais il ne pouvait tout faire seul, Kanäe s’était promise de l’aider, elle commençait donc maintenant.

©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1281

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Extinction   Mer 14 Fév - 10:34


Lorsque la verte prit la parole, le regard de tout un chacun se dirigea vers elle. Si Eken Sor acquiesça, un silence religieux se posa sur les traits des anciens prisonniers pour leur sauveuse, celle qui les avait sorti de cette prison dans laquelle ils se trouvaient, celle qui avait réussi à tenir tête à Ezra et à son équipage. Si elle n'avait pas vaincu l'homme le plus dangereux de West Blue, elle était au moins assez puissante pour faire ce qu'aucun autre n'avait fait à cet instant là. Pourtant, son discours ne galvanisa pas les foules : le déclin de la marine, ils l'avaient espérés des années durant, ils avaient vécu au rythme de ce dernier soupir qu'ils espéraient entendre, qu'ils espéraient sentir sur leurs peaux.

    - C'est élogieux mais la marine est loin d'avoir rendu son dernier soupir, lâcha Locky Lock avec un air assez fermé. Selon les dernières nouvelles, l'ère des ténèbres est arrivé...

L'ère des ténèbres. Le porteur de la foi de Saint Constantin. Le plus grand suivant du maître spirituel de la marine : Sergueï Ivanovitch. Qui savait où il allait frapper ? Si Centes gagnait, ils seraient sous le joug de la plus grande des menaces jamais vue jusqu'à présent... Et si la marine gagnait, ils subiraient les représailles de cet homme. Il leur fallait quelqu'un qui, dans leurs rangs, soient capable d'affronter cet homme des ténèbres. Cela n'était actuellement pas le cas.

    - Arrêtez de tirer ces mines moribondes ! Houspilla une voix en sortant des ténèbres. Vous êtes vivants, c'est un jour de fête !


Kim

Elle se détacha d'un coin de la base, dévoilant ses formes généreuses et son sourire radieux. Il s'agissait de la face de l'ombre de la Révolution actuelle des Blues. Il s'agissait de Kim, qui apparemment semblait se ranger du côté de la Toupex à présent.

    - Ne vous laissez pas abattre ! Du nerf !

Si les paroles étaient parfois dénuées de sens, le ton qu'y mettait la demoiselle était suffisamment encourageant pour réchauffer le cœur de certains. Sans éclats de joie, les mines s'illuminèrent, plus confiantes que quelques secondes auparavant. Les révolutionnaires s'écartèrent finalement en remerciant la Zoan, lui tapotant parfois l'épaule, lui serrant parfois la main. Ils allaient rejoindre les armées révolutionnaires de West Blue : c'était un énorme gain pour Eken Sor et ses alliés.

D'un air ouvert, Kim fut la dernière à s'avancer vers la Toupex, un sourire radieux sur les lèvres. Elle était heureuse de ce dénouement, même si elle n'y avait été presque pour rien. C'était les informations de son réseau qui avaient permis aux révolutionnaires de West Blue de s'en sortir aisément face à l'ennemi. Quand elle se trouva en face de l'inquisitrice, elle lui dit :

    - Nous allons pouvoir collaborer activement, la Révolution de l'Ombre des Seas Blues et toi. Je m'excuse de t'avoir traité d'espionne.

Une main tendue, elle s'apprêtait à sceller leur pacte. Quoiqu'il en soit, elle laissa un instant passer et ajouta :

    - A présent, je dois te parler d'autre chose. Les Thalassa ont envoyé des hommes, ils sont là pour remplacer les forces d'Ezra sur la mer. Ils ne sont pas dangereux en l'état actuel des choses, ils se contentent d'être une menace latente... Jusqu'au jour où ils trouveront une ouverture et agiront. Ce jour-là, West Blue risque d'avoir à nouveau besoin de ton aide.




Le forum se vide !
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1143
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
189/500  (189/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Extinction   Mer 14 Fév - 13:15

Un visage amical

La verte finissait à peine son discours qu’un des prisonniers libérés commençait déjà à plomber encore plus le moral de tout le groupe. Quelle tannée ces gens défaitistes … Si elle avait du mal à les supporter en temps normal, son état psychologique actuel ne rendait pas les choses plus simples, bien au contraire. La perte de Norok, la mort d’Aurore, l’éveil de son haki de l’observation qui la taraudait et la fustigeait de temps en temps et la dépression des forces révolutionnaires n’ajoutaient que des mauvaises choses au sein d’un esprit déjà embrumé. Sans parler des blessures causées à ces deux amies… Ce discours sombre, comme le pouvoir du nouvel amiral, était une chose qui ne devait pas prendre place au sein d’une telle assemblée révolutionnaire, il fallait galvaniser les troupes, pas les déprimer.

Elle s’apprêtait donc à intervenir lorsqu’un visage connu sortit de l’ombre et vint prendre le parti de l’ex-mouette. Si le visage était connu, et apparemment amical, la maudite ne pouvait savoir ce qu’il en était réellement, leur dernière entrevue ayant été… houleuse. Pourt ant, la belle cornue ne semblait plus en vouloir à sa camarade rebelle et prit sur elle de remotiver les troupes, ce qui entraina un certain sentiment de contentement chez l’inquisitrice. Au moins, il y avait bien une personne présente ici qui comprenait l’état des choses et qui plaçait les intérêts de la grande famille verte au-delà de ses propres préoccupations. S’en suivit donc cette phase particulièrement barbante où la Zoan dut serrer des mains et recevoir des remerciements inutiles, échanges beaucoup trop longs pour elle qui ne pensait qu’à passer à la suite : les retrouvailles avec la démone blonde.

La suite des évènements fut alors à la hauteur de ses attentes et elle retrouva non pas une ennemie, non pas une alliée mais bel et bien une camarade ; une amie en devenir. Devant les excuses présentées, la Toupex sourit avec franchise, pour la première fois depuis la disparition de son fidèle protecteur. La larme au bord de l’œil, elle la retint du mieux qu’elle put et répondit à la pulpeuse espionne.

N’y penses plus, j’ai fait une erreur qui aurait pu causer beaucoup de tort, c’était à moi de la réparer. Je suis simplement très heureuse que les choses s’arrangent entre nous. Suite à notre dernière rencontre, j’avais quelques remords et j’espérais pouvoir arranger la situation. J’ai hâte de travailler avec toi.


Sans attendre un instant de plus, Kanäe prit la main de la blondinette et la serra avec énergie et gentillesse. Et avant même qu’elle puisse reprendre, elle décida de lui tendre une perche tout en lui laissant une totale latitude.

D’ailleurs, si tu souhaites faire un bout de chemin avec moi, tu seras toujours la bienvenue.


Maintenant ou plus tard, Kim aurait tout le loisir de rejoindre l’équipe de la verte si elle le désirait. Mais pour l’heure elle aborda la problématique actuelle de la mer de l’Ouest. Un autre sourire prit alors place sur son visage, plus amusé cette fois. Les Thalassa, décidemment elle se demandait maintenant si elle avait fait le bon choix en se liant à eux à l’époque. Enfin, non, le choix était mauvais mais dans une problématique gouvernementale, il semblait bien que le choix ait été une idée réellement pourrie. Aujourd’hui, les Thalassa et elle étaient en discordance totale, sa trahison n’aidant en rien d’ailleurs.

Ce fut donc avec ce sourire amusé des coïncidences que la maudite entreprit de répondre à sa cornue préférée.

Oh, tu le sais probablement, les Thalassa et moi avons un certain… passif. Ne t’en fais pas, le jour où il faudra passer à l’attaque contre eux, je serai là. Pourtant, je pense effectivement qu’il ne faut pas s’en débarrasser tant qu’ils ne représentent pas une menace, sinon l’étoile en enverra d’autres et les représailles seront violentes. Et Shang est d’un niveau supérieur au mien, enfin à l’époque d’Olandaina. De plus, ce mouvement du gouvernement mondial montre quelque chose. Tu peux penser que je suis naïve mais je pense que s’ils se sont senti obligés de remplacer Ezra c’est qu’ils ne sont pas à l’aise face à Sor et à l’alliance entre la révolution de West Blue et l’inquisition. Quoiqu’il en soit, tu peux compter sur moi.


Une fois l’euphorie des retrouvailles heureuses passée, une fois l’ironie des rencontres avec les Thalassa terminée ; la femme-scorpion prit un air beaucoup plus grave, plus déterminé.

Sinon, j’ai une requête. Tu as un grand réseau, tu as des relations et j’ai appris par Sor qu’une certaine tireuse d’élite, Edda, avait été à l’origine de la mort de Norok. A l’heure actuelle, je ne compte pas me venger, les choses seraient précipitées et j’ai d’autres chats à fouetter ; la vengeance ne me ronge pas. Pourtant, je ne peux pas me résoudre à rester éternellement passive. Un jour, j’aurai donc probablement besoin de tes informations pour la trouver.


Kanäe préférait être honnête avec cette alliée, elle espérait qu’un jour la belle blonde puisse lui rendre ce service. A voir si elle profiterait de l’information ou non le moment venu.


©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1281

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Extinction   Jeu 15 Fév - 19:06



Kim

Kim écouta attentivement Kanaë, ne s'attendant pas réellement à ce qu'elle lui demandait, en tout cas pour la première partie. Elle avait beau connaître la psychologie humaine, elle pouvait parfois être surprise. La proposition de rejoindre les forces de la verte n'était qu'à moitié voilée, et à vrai dire elle était tentante. Après un tel coup d'éclat, les forces de West Blue allaient être à leur plus grande forme depuis bien longtemps. Réfléchissant un court instant, la femme acquiesça simplement. Elle allait réfléchir quelques instants à sa proposition.

La seconde demande lui permit de mettre à l’œuvre ses talents d'espionne pour le compte de la Révolution. Du temps d'Arias, elle aurait pu fournir l'information après quelques instants à peine, mais à vrai dire elle ne pouvait pas faire la même chose à présent. Arias était mort, et avec lui la Révolution de l'Ombre avait dégringolé. Les talents de Yoko relevaient plus de ceux de la hors-la-loi que de ceux de la révolutionnaire. À présent leurs espions, bien que nombreux, n'étaient plus aussi efficaces qu'autrefois. Ils étaient postés aux quatre coins des Blues, et pouvaient ramener un grand nombre d'informations, dont des informations capitales sur la localisation de certaines grandes têtes d'affiches... Cependant, Edda n'était plus dans le viseur des révolutionnaires depuis quelques jours déjà. Elle avait disparu, sûrement en train de faire route vers Nighty Town où elle dirigeait la troupe de tireurs d'élites.

    - Je brancherai mes informateurs pour qu'ils me tiennent informer.

Elle se contenta d'acquiescer pour finalement se mettre en retrait et réfléchir un petit peu. Eken Sor s'en était allé pour parler à ses troupes, et il serait occupé encore quelques temps pour dispatcher ses effectifs. Ils se situaient très proches des Thalassa qui, s'ils devaient se douter de la présence de révolutionnaires sur cette île, n'étaient pas encore au courant que le leader de West Blue était entre quatre murs archaïques à base de roche graniteuse.


Eddison, l'Homonculus

    - On dirait que les choses vont se tasser prochainement, fit la voix du pirate qui avait quitté la prison en même temps que les révolutionnaires.

Eddison avait attendu longtemps avant de se décider à parler durant le trajet, mais lorsqu'il avait finalement ouvert la bouche ça avait été pour remercier la verte de les avoir sauvé malgré elle, lui et son équipage. Il ne le montrait pas tellement, mais il tenait à chacun de ses hommes et les savoir à ses côtés avait le don de le réconforter. Durant les quelques mois qui avaient précédé son emprisonnement, il s'était montré comme étant un fervent aventurier plus qu'un pirate. Sa prime était due à une lourde escarmouche avec un Colonel dont il avait séparé la main du reste de son corps. Cette bataille s'était finie dans le sang, mais il en retenait de bons souvenirs.

Il sera sa main gauche à laquelle il manquait toujours trois doigts. Avant d'être primé, il avait été l'une des créatures d'un membre de la Section Scientifique aujourd'hui décédé. Il n'était qu'une créature issue du croisement entre deux espèces. Contrairement à ses camarades, il avait eu de la chance de se faire passer pour mort dans un premier temps. Lorsqu'il avait affronté cette saleté de Colonel, on avait identifié sa provenance et on l'avait rapidement rappelé au laboratoire, ce qu'il avait refusé. Être un rat enfermé dans une cage, ce n'était pas pour lui.

    - J'vais sûrement pouvoir parcourir la mer plus tranquillement. J'aime l'action mais j'ai eu mon compte. Mes gars et moi on se tient à ta disposition, on essayera de pas faire de vague. Peut-être qu'on va aller sur North Blue, ça a l'air plus tranquille pour les pirates là-bas.

Il haussa les épaules. Il réfléchissait à ses options, et d'une certaine manière demandait conseil.

Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1143
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
189/500  (189/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Extinction   Jeu 15 Fév - 19:56

De l'inattendu !

Je te remercie Kim.


Si son réseau n’était peut-être plus ce qu’il avait pu être il n’en restait pas moins d’une importance démentielle et d’une utilité plus que non-négligeable. Plus encore, et loin du côté professionnel mais bien par l’aspect affectif, la verte était certaine que la belle blonde serait une camarade incroyable dans la vie quotidienne : elle deviendrait probablement très rapidement une excellente amie. Aussi, lorsqu’elle lui avait proposé, la maudite fut heureuse de voir que la démone ne la déboutait pas de sa demande mais, au contraire, semblait s’y intéresser, peser le pour et le contre. Pourtant, alors qu’elle l’a laissait réfléchir tranquillement, ce fut quelqu’un d’inattendu qui se présenta à la Toupex pour lui offrir ce qui ressemblait étrangement à son allégeance.

Si Kim avait été étonnée par la proposition de Kanäe, cette dernière l’était au moins tout autant parce ce qui venait de lui tomber sur le coin de la tête. Elle avait imaginé ce blond comme étant une brute de combat, une puissante anguille insaisissable trop engagée dans sa vie de forban. De toute évidence, l’ex-mouette s’était passablement fourvoyée et se retrouvait donc face à un nouvel allié, un homme reconnaissant de la liberté qui lui avait été offerte un peu par hasard. Simple reconnaissance ? Légère admiration parce qu’elle avait tenu tête à Ezra ? Envie de renvoyer l’ascenseur ?

La Zoan ne savait pas pourquoi l’homoncule réagissait de cette façon mais ne pouvait finalement que s’en réjouir : elle y trouvait plus que son compte. Cependant, le souvenir douloureux d’une jeune femme timide lui revint alors en tête : Eleonore. Elle s’était trompée une fois en faisant confiance un peu trop vite, elle ne pouvait donc se permettre de réitérer. Après tout, le capitaine pirate était peut-être lié au gouvernement. Après tout, comment pouvait-elle savoir qu’il détestait l’organisation mondiale pour les traitements qu’elle lui avait fait subir ?

Ce fut donc avec un sourire se voulant rassurant que la traitresse se mit à répondre au blond, toujours en regardant Kim du coin de l’œil.

Se tasser ? Probablement oui. Je te remercie de la confiance que tu m’accordes Eddison. Je serais heureuse de te compter parmi mes alliés. North Blue est effectivement une destination sympathique mais reste sur tes gardes, je ne sais pas où Ezra a été envoyé. Pour le reste, tu sais maintenant que je suis une membre de l’Inquisition et si tu souhaites te battre pour une bonne cause un de ces quatre je pense que nous aurons besoin de bras et d’alliés. Par contre, ce jour-là, nous ferons des vagues.


Il était probablement sympathique, très probablement utile et pourrait éventuellement s’avérer être un élément déterminant à l’avenir mais Kanäe ne pouvait le prendre auprès d’elle, parmi ses très proches. Pour Kim, elle sentait que c’était plus que possible tout simplement car la blonde était sincère, vraie, franche et qu’elle pensait avant tout aux héritiers d’Arias.

Ce forban n’était pas un révolutionnaire, il était là par reconnaissance plus que par autre chose, enfin selon la maudite. Elle décida donc de se montrer prudente tout en faisant comprendre au blond qu’un jour ils pourraient combattre ensemble. Nul doute que s’il le détestait, l’Homonculus adorerait porté un grand coup au gouvernement ainsi qu’à ses alliés.

Enfin, elle finit par conclure sur un conseil, quelque chose qui pourrait donner un nouveau sens à la vie de cet inconnu.

Si un jour tu t’ennuies dans la vie de tranquillité dont tu me parles, je ne peux que t’encourager à t’engager auprès de nous et de gagner la confiance d’un leader local révolutionnaire. Certaines que Sor serait heureux de compter tes hommes parmi les siens. Après tout, il n’est pas inconnu à ma présence sur cette île-prison.


Oui, la verte venait plus ou moins de refiler le bébé tout en gardant les éventuels bienfaits d’une telle association. En tous les cas, elle ne se montrait pas hostile à cet homme et le lui prouvait pour éviter tout froissement de sa part. Après tout, il devait se douter qu’il n’avait pas la confiance de l’inquisitrice, comment aurait-il pu l’obtenir sans plus de cérémonie.

Une fois la question réglée, et si Eddison n’avait rien de plus à ajouter, Kanäe reviendrait vers Kim, toujours sans la brusquer et passerait à la suite des festivités prévues. Eken Sor avait probablement d’autres choses à voir avec la maudite et éventuellement débriefer de la mission libération.

©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1281

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Extinction   Ven 16 Fév - 10:38



Eddison, l'Homonculus

Le rire d'Eddison fut franc et sans méchanceté. Il avait beau être un peu taré sur les bords, il n'en restait pas moins quelqu'un de fiable quand il s'agissait d'alliances. En revanche, il n'appréciait pas forcément l'idée d'être sous les ordres de quelqu'un directement. Pour le temps d'une opération, pourquoi pas, mais pas de manière perpétuelle. Et puis, il avait une dette mais il ne partageait pas les idéaux des révolutionnaires : ce n'était pas dans son optique d'aller se sacrifier bêtement.

    - Le jour où j'abandonnerai ma liberté pour vos beaux idéaux n'est pas arrivé ! Bah, j'y vais.

Il partit après avoir transmis son numéro à la demoiselle.


Kim

Kim pensa pendant quelques temps avant de revenir vers Kanaë, sa décision en tête après avoir contacté une partie de son réseau et de ses principaux interlocuteurs. Elle avait besoin d'un avis ferme sur la question pour s'affilier à l'un ou l'autre des mouvements, et au final les choses qu'elle faisait n'étaient pas anodines. Mettre le réseau d'espionnage de la révolution des Seas Blues sous l'égide de quelqu'un n'était pas quelque chose à prendre à la légère, mais il fallait avancer. Que ce soit sous la bannière de Sor, celle des inquisiteurs ou celle d'une énième entité.

Elle déglutit en s'approchant de la jeune femme. Ce n'était pas dans ses habitudes d'être aussi hésitante, elle avait atteint son poste en étant spontanée et vive en décisions. Ses interlocuteurs avaient été surpris de ce temps de réflexion, mais ils le comprenaient : elle ne pouvait pas faire confiance à tout le monde.

    - Tu es officiellement révolutionnaire, lâcha Kim en souriant. Ton action a permis de te reconnaître de manière indépendante du leader de ta faction...

C'était le fait de la reconnaître comme une véritable révolutionnaire qui devrait lui permettre d'effacer définitivement l'injure que la membre de la Révolution de l'Ombre avait lâché. Elle eut un regard aussi ferme que sa détermination. Finalement, elle devait prendre une décision :

    - J'accepte de te rejoindre, Kanaë Toupex. Mon réseau te sera sûrement utile. En revanche, il restera aussi présent pour aider Sor en toutes circonstances.

Elle sourit finalement en tendant la main.



Kim te rejoint, je te donnerai sa fiche (à partir de là les informations te seront données par un autre animateur). Eddison devient ton allié.
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1143
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
189/500  (189/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] - Extinction   Ven 16 Fév - 13:00

Une nouvelle camarade

Kanäe ne peut s’empêcher de sourire à nouveau en voyant le rire franc et la répartie sans méchanceté du forban. Il était un peu comme elle le voyait finalement, un être sympathique qui reconnaissait la valeur d’une personne et la dette qu’il pouvait avoir envers elle mais néanmoins indomptable. Lorsqu’il lui transmit son numéro, la maudite l’imita, après tout une alliance fonctionnait dans les deux sens. Elle le salua, toujours souriante et vit alors Kim s’approcher.

Etrangement, la Zoan perçut sur le visage de l’hésitation sur le visage de la blonde, elle pensa donc que la démone allait refuser son offre : c’était son droit. Pourtant, si elle ne pouvait l’afficher encore, cela attristait la Toupex. Plusieurs jours après avoir perdu Norok, elle avait enfin souri grâce à ces gens et elle aurait apprécié emmener un peu de leur bonne humeur avec elle au quotidien. Ce fut à cet instant, et durant le court battement entre la réponse définitive de Kim et l’attente qu’intervint la douleur qui taraudait encore l’esprit de la maudite.

Etait-ce parce qu’elle avait pensé à son défunt protecteur ou seulement parce que ce haki aimait jouer avec son esprit, elle n’en savait rien. Elle perdit son sourire et sa concentration l’espace d’un instant extrêmement court car finalement, la douleur était repartie aussi vite qu’elle était arrivée. Presque simplement pour rappeler à sa victime qu’elle était là, patiente, et qu’elle viendrait la titiller de temps à autre.

Malgré tout, l’appréhension et le questionnement cédèrent rapidement place au plaisir lorsque l’ex-gouvernementale entendit la cornue la féliciter. Elle n’avait pas encore donné son verdict que déjà son interlocutrice se retrouvait heureuse. Entendre dire que l’on faisait partie d’un groupe indépendamment de toute autre volonté était quelque chose de gratifiant. Si, depuis le début de sa courte vit de révolutionnaire, la verte était principalement connue et primée en fonction de ses liens avec le Dog, cette mission libération lui avait permis de changer de statut. Elle n’était plus « la sœur et subordonnée d’Erwin Dog » ; elle était devenue une révolutionnaire à part entière : « Kanäe Toupex ».

Enfin, et alors qu’elle allait la remercier pour ses mots, le verdict de la beauté démoniaque tomba comme une douce brise d’été : elle rejoignait Kanäe. Même si elle y posait quelques conditions qui furent finalement accueillies avec une franche poignée de main qui se mua rapidement en une étreinte amicale. Comme quoi trainer avec le Dog rendait la verte beaucoup plus tactile qu’elle ne l’était lors de sa vie gouvernementale.

Je ne t’empêcherai jamais de prêter main forte à Eken ou à tout autre révolutionnaire se battant pour une juste cause. D’ailleurs, je lui ai promis mon aide moi aussi à l’avenir. Aucun souci donc.


Elle libéra sa nouvelle amie de son étreinte et la présenta plus solennellement à Blue et Pita qui venaient de les rejoindre. Au final, le groupe repartit en direction du ventre de la baleine-île où Kim serait présentée Sayara, Lily et à toute la ménagerie de l’inquisitrice. Juste une dernière chose à accomplir : l’appel à Kichiko Jonas. Ce dernier fut très bref, une annonce de mort, un remerciement et des salutations rien de plus : un échange sobre et court.

Au final, le groupe maintenant agrandit de la traitresse retrouva Bulle et quitta l’île d’Illusia. La suite des évènements promettait d’être intéressante.
©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Présent] - Extinction   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Présent] - Extinction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Royaume d'Illusia-