Le Deal du moment :
Code promo ASOS : 20% de remise sur TOUT le site
Voir le deal

Partagez
 

 Saturday Fight Feve !r [FB | Yokmir ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maxwell Thompson
Trafiquant
Maxwell Thompson
Messages : 557
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Saturday Fight Feve !r [FB | Yokmir ] Left_bar_bleue36/75Saturday Fight Feve !r [FB | Yokmir ] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
Saturday Fight Feve !r [FB | Yokmir ] Left_bar_bleue19/350Saturday Fight Feve !r [FB | Yokmir ] Empty_bar_bleue  (19/350)
Berrys: 39.701.750 B

Saturday Fight Feve !r [FB | Yokmir ] Empty
MessageSujet: Saturday Fight Feve !r [FB | Yokmir ]   Saturday Fight Feve !r [FB | Yokmir ] Icon_minitimeMar 30 Jan - 5:48

Réveil à quinze heures du matin, corps lourd, mal de crâne énorme, une bouteille de rhum sur la table de chevet... Le cas classique de la gueule de bois stratosphérique. Mirror Ball n'y arrangeait rien. Je n'étais pas spécialement un fêtard, mais lorsque je posais les pieds sur cette île, j'étais un autre homme... Je me lâchais. À quoi cela servait-il de vivre perpétuellement avec un balai dans le derche ? La vie était courte, il fallait malgré tout savoir se lâcher. Enfin, c'était très facile de parler de se lâcher, mais il s'agissait d'une toute autre paire de manche lorsqu'on avait absolument aucune idée de ce qu'il s'était passée dans la nuit. Une telle murge laissait rarement le corps et l'esprit en bon état. À tous les cas, j'avais bu comme un trou, danser à en perdre une jambe, parce qu'il était inimaginable de ne pas se laisser emporter par la fièvre du samedi soir à Mirror Ball. Et visiblement, au vu des deux soutiens-gorges présents sur mon lit, je n'avais certainement pas uniquement dansé et bu... Mirror Ball pouvait changer un homme, disais-je. Au moins, la nuit aurait été productive. Dommage qu'elles n'étaient pas restées, nous aurions pu continuer à discuter de métaphysique.

Le corps aussi lourd que la pierre, je tentai tant bien que mal de sortir de mon lit. Cette fois-ci, ce fut une culotte qui s'échappa d'en dessous de la couette. Au vu de tous les souvenirs qu'elles m'avaient laissées, elles avaient dû soit prendre peur, soit partir en catastrophe, soit voir un cataclysme arriver. Mais au fond, je m'en fichais, puisque je n'avais pour l'instant plus le moindre souvenir de ma dernière soirée. Me connaissant, ils réapparaîtraient probablement au cours de la journée, ou du moins au cours de ce qu'il restait de la journée. J'étais simplement pressé de savoir combien de bagarre j'avais pu déclencher : j'avais un record à battre. Une fois debout, j'attrapai la bouteille qui trônait fièrement non loin du lit, dans la simple attente de finir dans un gosier... L'alcool hein, pas la bouteille ! Et je la finissais cul-sec. Peut-être étais-je encore imbibé d'alcool... Un tout petit peu ! Et je fermai les rideaux. Mes cuites carabinées avaient beau être régulières, je n'arrivais tout de même pas à m'habituer à ces rayons de soleil trucidaires. Elles étaient plus douloureuses que se faire empaler par des sabres ! C'était même en cela que mes lunettes devenaient mes meilleures amies, mes plus fidèles alliées ! Avec elle, je pouvais me mettre des murges comme cela n'était pas permis, mais pourtant continuer à me balader sans perdre ma rétine. Ces petits verres teintés étaient géniaux !

Puis, comme si de rien n'était, après m'être équipé, je quittai ma chambre pour retourner en ville. Il ne devait être que seize heures à tout casser, et pourtant les rythmiques funky commençaient déjà à raisonner de part et d'autre du quartier. C'était comme si une irrémédiable envie de danser s'emparait dans nos jambes, comme si notre tête devenait tout à coup un métronome prêt à battre le rythme... D'autant plus quand mon style de combat s'apparentait beaucoup à de la danse, le dance floor m'appelait. Mais je ne le rejoindrai que ce soir, prêt à remettre les couverts. Alors que je me déplaçai vers le marché, l'attitude d'un individu attira mon attention. Il s'agissait d'une femme. Et la suite de l'histoire ne faisait plus aucun doute. Elle s'était dirigée vers moi, puis m'avait remarqué, et avait immédiatement changer de sens. La petite était effarouchée ! Et un flash apparut par la même à mon esprit. C'était l'une d'elles ! Pas mal la demoiselle, en plus... Et comme si cela m'importait peu, j'avais remonté la voie jusqu'à elle, pour l'interpeller une fois à son niveau.

« Hey ! Juste pour te dire que ta copine et toi, vous avez oublié des... du matériel chez moi, si tu vois c'que j'veux dire. Bref, vous savez où est ma chambre si vous voulez les récupérer ! »

Et je m'en allais faire mes emplettes, sans demander mon reste. J'avais au moins eu la politesse de la prévenir, non ? Inutile de relater tous les faits qui se passèrent suite à cela, vous auriez tôt fait de nous ennuyer. J'étais simplement parti faire mes courses. Et au retour, profitant de mon état d'ébriété qui n'était toujours pas correctement redescendu après la dernière soirée, je jugeais bon d'aller en remettre une couche au bar. Il fallait bien un échauffement avant le match-retour de ce soir où j'allais probablement me prendre une race encore plus puissante que la précédente. Je me retrouvais ainsi très vite accoudé à un bar, chope de bière à la main, de quoi bien commencer. Cherchant à sociabiliser, pour l'une des rares fois où je ne voulais pas foutre le bordel, mettre le feu, tout détruire, je m'étais naturellement tourné vers le seul courageux qui avait décidé de venir boire à cette heure-ci de la journée. Un type assez grand pour ne pas qu'avoir du sang humain.

« Un grand gaillard comme toi devrait éviter la gnaule, c'est pas bon pour la santé. Mais tu sais quoi ? Ton prochain verre il est pour moi. Au point où on en est hein. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Saturday Fight Feve !r [FB | Yokmir ] Empty
MessageSujet: Re: Saturday Fight Feve !r [FB | Yokmir ]   Saturday Fight Feve !r [FB | Yokmir ] Icon_minitimeLun 5 Fév - 16:03

Saturday Fight Fever !

Mirror Ball… Un cas très particulier dans East Blue. C’était sur cette île que l’on retrouvait les bureaux de la Doskoi Panda ainsi que le plus grand nombre de boites de nuit. Chose qui n’étonnait personne, un grand nombre d’employer était souvent très fatigués lorsqu’ils venaient travailler le lendemain. Ce n’était d’ailleurs pas très étonnant que plusieurs employés se soient fait simplement virer après une ou deux soirées trop arrosées. Peu importe l’heure de la journée, il y avait toujours un ou deux bars d’ouverts, généralement un qui était pour grand publique et un autre pour ceux voulant fêter comme des bêtes. C’était très différent d’Holiday Island, qui n’était qu’une sorte d’île-hôtel de luxe. Le seul problème avec Mirror Ball, c’était quand un géant tel que Yokmir devait régler des comptes pour la marine…

Aujourd’hui, le géant était déjà installé à un bar. Il était à cet endroit depuis déjà quelques heures. Il attendait… L’etnocien était arrivé sur l’île hier au matin avec un ordre de recherche : Drake Kotori. Un pirate qui avait fait son nom et qui possédait déjà une bonne prime. Puisque l’île n’était pas sous la juridiction de la marine, le géant était donc en filature du suspect. Bien sûr, il serait ensuite facile de simuler une bataille pour n’importe quelle raison et ensuite l’apporter à bord du navire. Le problème n’était pas là. Malgré ses précautions, Drake était un homme qui était très festif. Généralement, c’était l’effet qu’avait Mirror Ball sur la majorité des individus. Même l’etnocien semblait envouter par cette ambiance, lui-même étant du genre à faire de nombreuses compétitions tout en absorbant le maximum d’alcool possible. Tristement, les portions et la concentration que contenaient les petits verres humains pouvaient à peine l’enivrer… Ce qui était bien dommage au vu de la dernière soirée.

Car oui, le géant était présent lors de la plus grande partie de l’épopée du pirate. Bien que le travail de filature était généralement un travail très peu agréable, c’était néanmoins une autre paire de manches sur cette île. Changer d’établissement très souvent, profiter de la musique, bien manger et bien boire… Il y avait des boulots plus ingrats dans la vie. Néanmoins, plus la soirée passait, plus celle de Drake devenait chaotique. Ce que le géant ne critiquait pas. Si on ne pouvait pas apprécier les plaisirs que l’on trouve sur Mirror Ball, c’est qu’on est trop jeune pour les comprendre ou qu’on était une personne très ennuyeuse. Mais pour le géant, ceci était problématique. Bien qu’il ait facilement été capable d’assommer un homme complètement déchiré, mais qui allait passer une incroyable soirée en compagnie de quelques dames, il n’y avait aucun honneur à agir de cette façon. Le commandant possédait toutes ses capacités, aussi bien mentales que physiques. C’était très lâche d’attaquer en ce moment. C’était donc pour cette raison qu’il avait attendu à ce bar après que les douze coups de midis se firent entendre. Sans aller jusqu’à regarder tous les faits et gestes de sa cible, il savait fort bien que le pirate ne serait pas debout aux petites heures du matin.

Il avait donc attendu au bar, demandant verre après verre, pour tenter de créer une situation équitable. S’il était capable de s’enivrer, peut-être qu’une confrontation avec Drake serait équitable. Dans tous les cas, c’est tout ce qu’il pouvait faire : Yokmir ne connaissait pas de moyens efficaces pour régler les lendemains de veille si ce n’était dormir plus de 24 heures afin de les éviter. Puisqu’il était habillé en civil, c’est-à-dire des vêtements confortables et qui ne criaient pas "Je suis un marine", le géant discutait avec le barman s’il n’était pas occupé à lancer des dards sur une cible. Puis, à un moment, le pirate avait enfin refait surface. À cette heure de la journée, ce bar était l’un des seuls ouverts, ce qui simplifiait la chose. Alors que le pirate lui proposait un verre, le commandant ne pouvait s’empêcher de rire légèrement.


-Mimimimimir ! Même si l’alcool est bon, il faut bien plus qu’une seule chope ! Mais je prends quand même à condition que je paie la prochaine tournée !

Si l’alcool n’avait pas un effet considérable sur le géant, il semblait néanmoins affecté par celui-ci. Il était beaucoup moins stoïque et beaucoup plus expressif qu’à son habitude. La preuve : on pouvait même voir un sourire non dissimulé. Tout ceci lui rappelait bien les festins sur Etnocs, qui duraient plusieurs semaines et dont la civilisation tout entière prenait une bonne semaine avant de recommencer à fonctionner normalement. Le bon vieux temps… Chope à la main, il leva son verre avant d’en voir le contenu en une bonne gorgée. Puis, la conversation continua comme si de rien était. Si un autre marine était à sa place, il serait probablement impensable de boire en compagnie d’un pirate. Mais pour le moment, ce n’était pas le moment de parler boulot. Les deux hommes n’étaient pas si différents sur plusieurs aspects après tout.

-Je suis quand même étonné de te voir debout Drake, après la soirée hier soir. Au nombre de bagarre qu’il y a eu et au nombre de barils vidés, il y a des gens qui en seraient morts !

Codage par Libella sur Graphiorum, modifications par Yokmir Grimgrog
Revenir en haut Aller en bas
 

Saturday Fight Feve !r [FB | Yokmir ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Mirror Ball-