Partagez | 
 

 (FB) La cupidité est un vilain défaut [Ft Kardorn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1143
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
189/500  (189/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: (FB) La cupidité est un vilain défaut [Ft Kardorn]   Jeu 18 Jan - 19:14

Une embuscade de génie !

Faire de l’argent facile n’avait finalement rien de bien compliqué pour un homme, ou une femme, qui n’avait pas de scrupule ; et suffisamment d’hommes pour mettre à mal un petit trio de navire sans aucunes difficultés. Enfin, trois navires…. Un navire commercial ou deux avec une escorte légère quoi, pas non plus trois navires de guerre de la marine menés par un Vice-Amiral belliqueux. Quoiqu’il en soit, ce jour-là, la famille Takuroraru menant la gang des « Taku’s » s’était entendue pour se faire du fric facilement de la façon précédemment évoquée.





Les six frères et sœurs avaient décidé de jeter leur dévolu sur une zone fortement empruntée par tout type d’embarcation mais surtout, par des navires de commerce voulant rallier Grand Line par les Blues, ou inversement d’ailleurs. Il s’agissait bien sûr de tendre une embuscade sur les falaises rouges de Red Line, à l’endroit où toutes les mers se rejoignaient pour permettre le passage vers la mer de tous les périls.

La fratrie avait eu connaissance d’un navire partant de South Blue et qui devait rejoindre la mer froide de North Blue pour commercer ; la cale chargée de tissu précieux et autres meubles de qualité plus que supérieure. Un navire de transport commercial seul ? Non, loin de là. En réalité, la compagnie d’affrètement avait eu l’excellente idée de camoufler son navire commercial en navire de transport de tourisme au milieu d’un trio naval touristique. Ils avaient donc envoyé trois navires, tous annoncés comme de transport de passager dont un en était réellement un, pour un peu plus de vraisemblance, un était donc le commercial et l’ultime était en réalité une escorte armée. L’escorte armée en question avait été composée des meilleurs soldats de l’entreprise, des hommes aguerris mais pas assez talentueux pour lancer une carrière solo ou pour s’illustrer au sein de vraies batailles.

Ils avaient donc ouvert des places sur le navire touristique, donnant l’illusion d’une petite croisière et offrant une couverture parfaite au véritable objectif. Manque de chance, Pink, l’une des membres de la fratrie hors-la-loi, responsable des communications et services de renseignement, avait eu de bonnes infos. Elle en avait donc informé ses chers frères et sœurs qui attendaient tous maintenant l’arrivée du trio naval. S’ils disposaient d’une armée non-négligeable, plus de trois milliers d’homme, ils avaient préféré jouer la sécurité. En contrebas, de part en part de la falaise, au niveau du pont d’un navire, était parfaitement tendue une chaine monumentale ayant pour premier objectif de détruire les mâts et l’appareillage d’un navire. La théorie était relativement simple : lorsque les navires passeraient, ils allaient se prendre la chaine, perdre tous leurs mâts et restés au milieu du passage, prêt à être abordés en toute tranquillité. Les hommes étaient placés un peu partout autour de la zone, prêt à sauter sur les navires et à prendre possession des biens en transit et des propriétés des passagers. Bientôt les navires seraient là, il ne restait plus à espérer que les forces suffiraient ou qu’un passager serait suffisamment costaud pour aider à défendre les navires.

***

Plus loin de là, dans le sens inverse de l’arrivée des navires, une ombre massive se distinguait au fil de l’océan en avançant à un rythme rapide mais incroyablement constant : un animal marin de très grande taille se baladait. Sous l’eau, une queue massive propulsait une baleine-île gigantesque, le cétacé semblait paisible, heureux et confiant.

Dans son ventre ne trônait pas seulement un estomac rempli d’eau mais bien un petit paradis sous-marin où se trouvait, en plein milieu, une belle maison. Devant l’édifice, plusieurs animaux gambadaient autour d’une femme aux cheveux rouges et à la poitrine généreuse occupée à nourrir toute cette belle ménagerie. A la fenêtre du second se trouvait une brune en pleine lecture, une lance installée juste à son côté, totalement prise dans sa lecture. Pendant de l’avancée de toit, une masse noire bougeait au rythme d’une respiration profonde et régulière : une chauve-souris géante en plein sommeil.

Enfin, dans un bureau, une dernière jeune femme tenait un escargophone à la chevelure verte, un appareil à son effigie :

Bonnie, je te dis que je viens de voir Erwin et l’assemblée des décideurs de l’inquisition pour parler de ton budget et toi tu restes bloqué sur l’état de mon épaule.


Mais Kana-chan, tu sais bien que la santé importe plus que l’argent ! Donc dis moi ma belle, comment va ce petit coquinou d’épaule ?


Il se remet, gentiment. Mais disons que je pense en avoir pour quelques semaines de rémission et il me faudra un spécialiste pour remettre ça définitivement. En attendant, je prends des plantes et je fais avec. Enfin, pas bien grave, j’ai encore un bras valide et je suis droitière donc ça va.


Oh tu es courageuse ma Kana-chan. Tu reviens quand nous voir, on t’a préparé des surprises !


En entendant ces quelques mots, un frisson parcourut le dos de l’ex-mouette. Le dernier cadeau en date avait été une robe odieuse confectionnée par les gentils Okamas qui avait causé des démangeaisons à la principale intéressée pendant des heures. Une seule solution :

Oh Bonnie, Sayara m’appelle, on va bientôt changer de Blues, je dois te laisser.


Sans attendre, elle raccrocha. Techniquement, elle n’avait menti qu’à moitié : la troupe approchait réellement de RedLine.

Encore quelques deux ou trois dizaines de minutes et elles y seraient mais les navires de transport arriveraient au niveau des chaines bien avant.
©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

(FB) La cupidité est un vilain défaut [Ft Kardorn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]
» La sagesse est un vilain Défaut [LIBRE]
» La curiosité est-elle un vilain défaut ?
» La curiosité est un vilain défaut (Zelda)
» La curiosité est un vilain défaut chère filleule [Fae]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Red Line :: Reverse Mountain-