Partagez | 
 

 [Groupe 3] - Mars Reboot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Lilianna Windspell
Pirate
avatar
Messages : 223
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
52/120  (52/120)
Berrys: 60.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Jeu 3 Mai - 15:03



~ Mars Reboot ~


Passer la porte et avancer ou tourner le dos et fuir ? La décision qui mène à un nouveau monde


Lilianna ne pensait pas voir son coup aboutir. Cela n'aurait pas pu se faire sans l'aide de Jade qui avait attaqué de concert avec elle. Un autre facteur prenant la forme de flammes se dégageant de l'épée au sol joua également en leur faveur car occupant l'attention du Général ailleurs ne serait-ce que l'espace d'un instant. Si sa lame s'était bel et bien enfoncée dans la peau de Carian, la blondinette ne s'enorgueillissait pas spécialement de ce succès. D'une certaine manière, la jeune femme comprenait la réaction de leur adversaire. Le coup porté par la claymore de la combattante à la chevelure écarlate lui aurait fait subir bien davantage de dégâts. À côté de cela, bloquer sa propre épée de son bras quitte à être blessé avait été pensé. C'était un moindre mal. Finalement, l'homme-loup avait su tiré profit de la situation pour porter un coup supplémentaire à leur adversaire. Somme toute, voilà ce qu'avait donné ce premier assaut groupé.

Cependant, le subordonné de Makui confirma à toutes les personnes présentes qu'il ne serait pas homme à être défait aussi facilement. S'ils avaient tout de même réussi à l'atteindre, dans l'ensemble, Carian avait avait fait preuve d'une belle défense. Or, la défense ne le mènerait pas à la victoire et s'il ne répliquait pas, il finirait à l'usure par subir le même sort que ses compagnons. Est-ce là ce qu'il souhaitait ? Visiblement pas comme la doctoresse put bientôt le constater. Lorsqu'il la repoussa, la jeune femme préféra ramener avec elle son arme plutôt que de la laisser gratuitement à l'ennemi. Elle se préparait à retourner à l'attaque pendant que le Mervault occupé à leur riposter à tous, laisserait éventuellement une ouverture quand elle fut arrêtée net par la nouvelle attaque. La lame d'air, puissante au point de repousser Jade, lui rappela trop autre chose. Heureusement, la Ravi était de son côté assez puissante pour l'encaisser. Néanmoins, elle savait ce que pouvait pareille attaque quand le niveau entre deux individus était trop important. Elle ne se rendit pas compte qu'elle était restée plantée sur place quelques secondes de trop à observer Carian sans réagir. Ce n'est qu'au moment où elle sentit qu'on l'empoignait et qu'on la tirait que notre amnésique favorite revint à elle, juste à temps pour se rendre compte avec horreur qu'elle venait d'avoir un blanc en plein combat et que la lame d'air qui passa juste au-dessus d'elle aurait pu mettre fin aussi simplement à sa vie. En relevant la tête, elle découvrit le visage de son sauveur en la personne de Shalon qui avait eu le réflexe de l'attraper.


- M-merci... Tu nous as sauvé...

Lilianna était encore un peu sous le choc de ce qui venait de se passer mais n'en oubliait pas que l'homme-bouc méritait bien des remerciements. Rien ne l'obligeait à la tirer de ce mauvais pas après tout. Encore qu'ils ne devaient pas se considérer en sécurité pour autant. Certes les membres de leur équipe semblait en être venus consciemment ou non à un accord tacite d'entraide mais leur victoire était-elle assurée pour autant ? Le Général de Mars restait comme il venait de le prouver un être dangereux. Il avait été capable de faire face à leur premier assaut en groupe et rien ne garantissait que l'ennemi leur laisserait aussi souvent ce genre d'opportunités désormais.

*Calme-toi... Ne sois pas stupide. La situation n'a rien à voir avec ce qui a eu lieu... Il n'y a pas de comparaison à faire. C'est différent.*

La demoiselle regarda ses compagnons les uns après les autres pour achever de se convaincre et se demandant en même temps comment procéder. Si après plusieurs secondes de réflexions, quelques premières idées lui traversèrent bien la tête, la réussite de celles-ci, sans prendre en considération les réactions possibles du Mervault, dépendait énormément de leur coopération. Ses compagnons d'infortunes accepteraient-ils son idée ? Elle ne pouvait aucunement leur garantir un succès à 100% et même si elle était la première à être incertaine, l'inaction ne leur serait pas d'un plus grand secours. La Windspell décida donc de se jeter à l'eau. Tandis qu'elle se redressait, elle prit la parole assez rapidement et à mi-voix en regardant Karim. Elle n'avait pas le temps pour de grand discours.

- Ton idée tout à l'heure de le déséquilibrer, je pense qu'on devrait tenter à nouveau si tu veux bien. Je vais essayer de m'occuper du bras qui tient son épée pour pas que tu ais à t'en soucier. Si tu arrivais à viser ses jambes, ça pourrait marcher non ?

Puis, elle se tourna vers Shalon avec lequel elle n'avait pas eu encore grandement le temps de converser. Toutefois, il l'avait sauvé. Et il serait lui aussi un allié précieux.

- Accepterais-tu de nous aider également ?

Elle craignait que chaque seconde joue contre eux mais elle attendrait malgré tout la réponse des deux hommes avant d'aller plus loin. S'ils acceptaient, elle hocherait la tête sérieusement, sachant qu'il leur faudrait être coordonnés mais que si leur plan réussissait, ils pourraient prendre un avantage plus ou moins intéressant sur leur opposant. S'ils acceptaient, la blondinette leur demanderait de lui accorder deux minutes avant de débuter l'assaut car elle allait chercher l'assistance d'une autre personne. Elle put être reconnaissante à Massy pendant ce temps qui lui offrit une distraction qui elle l'espérait lui ferait gagner un peu de temps pendant lequel elle rejoindrait promptement Jade. Une fois encore, elle irait à l'essentiel. Le médecin comptait bien sur le bon jugement de ses coéquipiers pour faire eux-mêmes les liaisons et déterminer le détail de comment agir. C'est pourquoi, elle n'avait pas pris le soin d'entrer dans le détail avec les deux hommes-bêtes, proposant seulement de cibler les jambes de Carian, leur faisant du reste confiance sur ce qu'ils jugeaient être la meilleure manière de procéder. De même, elle fit un rapide résumé à la Ravi en venant à sa demande la concernant.

- Je vais peut-être t'en demander beaucoup mais tu es bien meilleure que moi. Penses-tu pouvoir occuper l'ennemi un moment ? Je vais tenter de le bloquer quand je verrai une ouverture. Je ne le retiendrai probablement pas longtemps mais ça pourrait vous permettre de faire des choses.

En effet, que Karim et Shalon acceptent ou refusent, elle irait voir Jade avec cette idée en tête de bloquer le bras du Général. Elle n'était pas suicidaire mais il fallait bien que quelqu'un l'approche assez pour pouvoir offrir aux autres l'opportunité de le mettre hors d'état de nuire. Et si elle comptait sur l'aide de la rouquine, c'est qu'elle espérait que ses talents martiaux occuperaient assez Carian qui devrait certainement lui opposer son épée comme précédemment. Sans la guerrière rousse pour attirer son attention, Lilianna craignait que leur adversaire ne puisse parer ou esquiver trop facilement ce qu'elle prévoyait. Est-ce que l'aide de Jade serait suffisante ? Cela restait à voir. Néanmoins, ce serait sans conteste mieux avec elle que sans elle. En vérité, plus le nombre de personnes qui se joindraient à cette action serait élevé, plus les chances de succès augmenteraient. C'est pourquoi, la jeune femme priait intérieurement pour que ses autres camarades d'infortune comme Massy ou Julia par exemple, en profitent pour apporter leur support au moment opportun. Malheureusement, ils étaient en plein combat et elle ne pouvait aller voir tout le monde. Elle avait fait en sorte de se montrer brève déversant ses paroles rapidement mais déjà il lui fallait achever.

Si Jade acceptait sa proposition, mine de rien, elle se tiendrait prête à retourner au combat et laisserait la rousse prendre les devants. Comme elle le lui avait rapidement dit, elle attendrait une opportunité. Si celle-ci se présentait, elle s'élancerait vers le subordonné de Makui avec pour objectif de lui bloquer le bras. Elle le ferait en se servant de sa main libre, gardant celle tenant son épée pour se mettre dans le chemin de Carian si sa propre lame décidait de la menacer à un moment donné.

Lilianna avait pris le risque de proposer son idée à tous ceux qu'elle avait pu en un court laps de temps. Le déroulement des prochaines minutes dépendraient désormais de ses coéquipiers.







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 328
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
81/200  (81/200)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Jeu 3 Mai - 17:29

Le combat final
Sakuga le voyait de ses propres yeux, le combat faisait rage et de manière si intense… Tout le monde était épuisé sauf cet adversaire final Carian, tandis que tout son travail se révélait bien assez inutile si le combat ne se poursuivait pas et que cet adversaire arrivait à tous les terrasser. Il n’était plus le temps de faire travailler ses mains et de créer des armes pour les mener à la victoire, c’était l’heure de revenir sur le champ de bataille. L’endurance de l’ange avait été mise à rude épreuve sur ce champ de bataille et si il avait réussi à terrasser tant bien que mal son adversaire Yakazana, il fallait encore terrasser son chef. Lâchant la lance par terre ainsi que son sac avec la tête des défunts généraux de Mars qu’ils avaient pu récupérer, le bretteur se mit donc en route à toute vitesse vers Aseri, il restait encore quelque chose qu’il pouvait faire uniquement grâce à de la coordination.
S’approchant de la mercenaire, l’ange lui chuchota ses mots :

«  - Seul contre 4, il y aura bel et bien un moment où il aura un moment de faiblesse, dès qu’il y aura une ouverture possible je veux que toi et moi on tente de le blesser le plus possible. Le dernier ordre que je te donnerais pour lequel tu auras le reste de ta paye sera le suivant je veux sa tête dans mon sac là-bas avec les autres... »

Le plan de l’ange était simple, en regardant un peu les autres agir de manière à déséquilibrer Carian ou à l’occuper, sa mission à lui consistait en une seule chose. Avec Aseri, il devait exécuter le Mervault même si il semble d’être assez en forme comparativement à lui et il le savait dès qu’il allait se mettre dans ce combat Carian allait l’approcher vers la tombe. C’est pour ça qu’il y avait qu’une seule chose à faire et à ne pas louper cette occasion de blesser le Carian. L’ange allait devoir utiliser une dextérité à toute épreuve afin ne serait-ce que toucher le buste du Carian droit vers son coeur.

Si le but de ce coup de sabre n’était pas de tuer Carian, Sakuga espérait bien toucher ou frôler un des nombreux gros vaisseaux sanguins liés au coeur du premier général de Mars afin de provoquer une violente hémorragie. Il profiterait donc de l’angle mort de Carian et essayerait d’enfoncer un maximum sa lame dans le torse de son adversaire. Pour se faire, Sakuga avait besoin que les autres lui laissent une opportunité en or afin de le blesser au plus fort. Cela pourrait éventuellement laisser une opportunité à Aseri pour asséner un violent coup de dague dans une autre partie du corps de cet adversaire final...
Revenir en haut Aller en bas
Karim Ookami

avatar
Messages : 110

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
83/100  (83/100)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Dim 6 Mai - 10:37

Premier coup réussi, Karim entra dans une confiance monstre. Il pensait qu'il pouvait réussir là où tous jusque là avaient échoué, et c'était peut-être là son plus grand défaut. Le sourire carnassier, il s'imaginait déjà pouvoir porter son second coup, mais le déséquilibre qu'il avait provoqué chez le nouvellement estropié ne fut pas aussi réussi qu'il ne l'aurait voulu, puisqu'à l'image d'Arata un peu plus tôt il s'en servit contre lui. Deux fois la même erreur... Vraiment ? Autant d'instinct, il était plutôt bon, autant quand il s'agissait de se coordonner et de ne pas mettre la vie des autres en dangers, il était plutôt mauvais. Fort heureusement pour lui et pour la demoiselle blonde qui lui servait d'aide depuis le début, il fut plaqué à terre et esquiva bien heureusement le coup de l'ennemi. Il fallait qu'il remercie son comparse bouc, cependant il ne prit pas le temps des politesses et se contenta d'un bref signe de la tête qui aurait pu être interprété comme étant un tic nerveux du à la bataille.

À présent, un grand nombre de facteurs allait influencer la décision de Karim. Le premier, c'était la réussite de l'attaque de l'Umbra : s'il mettait le feu au pantalon de Carian, l'homme-loup aurait un mouvement de recul et deviendrait plus frileux pendant quelques brefs instants, suffisants pour l'empêcher d'assister correctement dans la tâche. Il pourrait encore bouger, mais la moitié des informations fournies par Lilianna ne monterait pas jusqu'à son cerveau. Il comprendrait péniblement qu'il avait un rôle quelconque à jouer dans un plan quelconque qui viendrait s'ajouter aux dix-mille plans faits par les autres personnes dans la salle, et donc totalement décousus.

Cependant, s'il devait assister quelqu'un, ce serait elle. Alors il hocha la tête. Il devait faire attention à l'épée, déséquilibrer l'autre gars, ouais c'était ça le plan. Comment ? En profitant d'une énième diversion. Le feu le rendrait à nouveau frileux mais il n'avait pas tellement le temps d'hésiter. Alors il agirait de concert, voyant par la même occasion l'autre épéiste bouger viser Carian qui, peut-être bien occupé par les demoiselles, ne verrait que partiellement le coup venir. S'il était encerclé, mais pas bloqué, il pourrait en profiter pour décapiter plusieurs d'entre eux. Tout reposait sur Lilianna.

S'élançant en direction de leur adversaire, Karim comprit que cette fois-ci il allait devoir viser plus bas. Il fléchit donc son corps avec tout la maniabilité qu'on pouvait lui octroyer. Ses côtes lui firent à nouveau mal, et il comprit que Shalon, s'il l'avait sauvé, venait aussi de renforcer sa douleur et le temps de guérison qu'il devrait se donner. Sans un bruit, il s'élança donc en canon avec la blonde et le bouc, s'il acceptait de les aider. Glissant sur le sol au dernier moment pour palier à ses côtes brisées, son poing armé vint tout simplement viser une des jambes de l'ennemi. S'il réussissait, et que son alliée bloquait l'épée, ils risquaient de faire de sacrés dégâts à leur principal adversaire... Et c'était sans compter sur l'attaque du Keigo qui allait pourrait mettre un terme à ce passage à tabac.[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Lun 7 Mai - 14:53




Mervault Carian, primé à 40.000.000 berrys, et Ravi Jade, Nebula, primée à 299.000.000 berrys.
Lorsque la mercenaire fut approchée par Sakuga, sa première réaction fut de froncer les sourcils, d'un air interrogative et sceptique. Il voulait retourner sur le front, au-devant de problèmes évidents et de l'adversité, lors même que les autres semblaient déjà éprouver bien du mal à faire tomber l'ultime Général aux ordres de Mars ? Elle n'était pas certaine que la chose lui soit favorable, sous quelque rapport que ce fut. Elle avait besoin de le voir survivre à l'affrontement si elle espérait un jour obtenir l'argent qu'il lui avait fait miroiter... Et Aseri, de son côté, n'avait guère envie de pousser davantage pour une somme finalement si modeste. Elle avait l'habitude de brasser des millions et des millions pour des tâches généralement bien moins périlleuses : après tout, combattre frontalement n'était guère son domaine de prédilection et si elle aurait possiblement pu tuer Carian d'un coup d'un seul dans de meilleures circonstances, il demeurait actuellement suffisamment concentré et alerte pour la terrasser si elle manquait de prudence quant à son approche. La primée, donc, se retrouvait en proie à un dilemme délicat et dont elle devait décortiquer les deux choix maintenus en opposition ferme. Soit elle décidait de laisser le blondinet vaquer à ses occupations, quitte à le voir périr sur une maladresse ou une grossière erreur, possiblement motivée par son état de fatigue et les blessures qui avaient déjà pu meurtrir son corps, soit elle décidait de l'aider pour tâcher de lui sauver la mise, dans le but évident de récupérer le petit pactole à la fin de la lutte acharnée, mais en se mettant elle-même en danger en attendant. Pas friande de ce genre de casse-tête, elle pencha finalement pour la seconde solution : elle avait encore de quoi surprendre le Mervault et le reste de l'assemblée en cas de péril imminent, et elle entendait bien conserver ces jokers jusqu'au moment opportun. Elle hocha donc la tête, en guise d'unique réponse destinée à l'épéiste blessé, avant de le suivre d'un pas franc pour attaquer Carian si elle entrapercevait l'opportunité pour ce faire.

---

L'esquive avait été réalisée in extremis, mais au moins Shalon avait-il réussi à tirer Karim et Lilianna d'affaire pour le moment. Mieux valait veiller les uns les autres à leur état de santé : après tout, ils faisaient face à un ennemi manifestement redoutable qui, pour seule blessure, dans l'état des choses, n'avait qu'un bras sévèrement amoché par l'acharnement synchronisé dont il avait été victime. Le plus dur était donc encore à faire... Ainsi, lorsque la blondinette tâcha d'amorcer un début de coopération plus poussé entre les différents combattants réunis, lesquels n'avaient pas la moindre chance de s'en sortir victorieux s'ils livraient bataille chacun de leur côté, l'homme bouc fut particulièrement réceptif à ses dires et ne tarda guère à les accueillir d'un bref mais formel signe de la tête positif. Pas la peine de livrer de discours plus long, plus interminable et plus loquace : ils devaient se dépêcher s'ils espéraient véritablement et naïvement prendre le Premier Général de court. Après tout, ce dernier n'était pas stupide et avait déjà montré qu'il était capable d'anticiper les discussions profondes et de les tuer avant qu'elles n'éclosent en d'épineux problèmes... Certes, il était pour l'heure divertit, notamment par les efforts que Massy avaient su déployer, mais pour combien de temps encore ? Cette question, dont la réponse semblait tristement sombre et sinistre, poussa Shalon à se redresser prestement et à s'élancer en direction de Carian, seul, non sans adresser à Karim un bref signe de la main pour lui intimer la demande de rester à l'écart, pour l'heure. Il n'avait qu'à gagner un petit peu de temps avant que Jade ne revienne à la charge pour prendre sa place : c'était une mission qu'il avait déjà su remplir et qui n'allait certainement pas lui poser problème.

---

C'était une approche surprenante que celle qu'avait privilégié Massy en portant atteinte à l'intégrité de Carian par le biais des flammes qui semblaient encore et toujours ronger la lame qu'il avait lâché des mains, quelques instants auparavant. Le Premier Général fut si étonné par cette manœuvre qu'il ne l'anticipa d'aucune sorte et y fut confronté au dernier moment, lorsque les flammes vinrent lécher son pantalon pour l'embraser progressivement. S'il sentit la chaleur lui mordre le mollet dans la foulée, il comprit que le pire était encore à venir s'il n'agissait d'aucune manière. Pour l'heure, le feu était encore loin d'être vorace et n'allait lui causer que des brûlures très superficielles... En revanche, s'il le laissait progresser, il n'allait pas tarder à s'en mordre les doigts et verrait notamment sa mobilité être très sévèrement mise-à-mal. Afin d'empêcher cela, le sabreur démontra toute son expertise et son habileté, déchirant un pan du tissu d'un simple coup d'épée avant de tirer dessus d'une main ferme et décidée, se délestant purement et simplement du morceau de vêtement encore aux prises avec l'assaillant incandescent. Cette première précaution prise, le Mervault s'apprêta à foncer vers l'homme-kangourou afin de lui faire payer son audace et sa ruse quand une autre silhouette familière se dressa sur son chemin : Shalon. L'homme-bouc, sourire léger sur les lèvres, tâcha d'attirer l'attention de son adversaire en lui destinant un coup de poing que le Premier Général esquiva d'un simple pas sur le côté, quasiment nonchalant, avant de répliquer à son tour. Effaré par la virulence de cette riposte, l'homme-bouc se pencha brusquement juste à temps pour éviter d'être tristement scalpé. L'une de ses cornes, toutefois, fut tranchée net et retomba sur le sol tandis qu'il s'écartait d'un bond précipité, estimant qu'il avait peut-être davantage perdu en vigueur et en vélocité qu'il n'aurait pu le croire. Pour lui, le combat touchait à sa fin : s'ils n'arrivaient pas à prendre l'ascendant dorénavant et sans plus tarder, ses compétences ne seraient plus suffisamment affûtées et il ne deviendrait ni plus ni moins qu'un boulet...

---

Plusieurs choses s'étaient déroulées depuis qu'elle avait été vaillamment repoussée par la lame d'air que Carian lui avait opposé en guise de riposte, mais Jade était à nouveau fin prête à l'idée d'en découdre. Son corps la tiraillait crescendo mais elle se sentait encore et toujours capable de repousser les limites du raisonnable : la victoire pouvait leur sourire, s'ils réussissaient à offrir au Premier Général un enchaînement dont ce dernier ne pourrait pas se remettre... Ainsi, lorsque Lilianna s'approcha afin de lui glisser une proposition, la rouquin répondit laconiquement, comme à l'accoutumée, non sans surveiller du coin de l’œil la rixe qui s'engageait à nouveau entre le subordonné de Makui et un Shalon de plus en plus acculé.

-Je vais le faire. Ne manque pas ta chance.

Ils n'avaient pas davantage de temps à perdre : le blondinet et l'homme-kangourou étaient sévèrement blessés, et l'homme-bouc, donc, semblait s'essouffler d'instant en instant. Laisser la lutte se prolonger n'était guère dans leur intérêt... Et n'était paradoxalement guère à l'avantage du Mervault non plus. Ce dernier allait courir le risque de commettre une erreur s'il se laissait bêtement surpasser par le nombre : il devait donc réguler cet aspect-ci de la bataille en intentant au groupe ennemi, et en les privant d'un certain nombre de soutiens pourtant nécessaires. En bref ? Tout le monde avait grand besoin de mettre un point final à cette incursion malencontreuse et indéniablement involontaire. Saisissant puis brandissant sa large claymore à deux mains, la rouquine effervescente repartit sans plus tarder à l'assaut, coupant à Carian la route que ce dernier souhaitait emprunter pour se ruer vers un Shalon indubitablement reconnaissant.

L'épée monumentale de la demoiselle s'éleva et menaça de retomber avec une puissance extraordinaire droit vers le crâne du Premier Général, afin de le fendre purement et simplement au passage. Ce dernier, pas stupide et plutôt réactif, comprit d'instinct qu'il valait mieux jouer sur la vitesse et la vigueur plutôt que sur la force. Après tout, son adversaire avait déjà démontré une puissance musculaire hors norme et elle avait pris suffisamment d'élan pour accentuer savamment ce constat-ci... Son petit katana, fébrile et fragile comparativement à l'énorme arme à deux mains de la borgne, allait-il seulement tenir le choc face à une rencontre stupidement frontale ? Il ne se donna jamais la chance d'en obtenir la réponse : il usa certes de son arme, mais seulement dans le but de laisser la claymore glisser le long de celle-ci afin de la dévier très légèrement dans sa course. Ainsi, le geste descendant eut concrètement la même finalité que celui amorcé par Massy un peu plus tôt : l'épée de Jade fracassa le sol et, tranquille, Carian posa le pied dessus avant de viser la carotide de la rouquine d'un geste pour le moins meurtrier.
Un tel assaut aurait certainement fonctionné si la Nebula n'avait pas été une guerrière avertie et efficace : en dépit de l'état déplorable de son propre corps, elle repoussa quelque peu les limites de ses muscles et parvint à réagir avec un brio déstabilisant. Elle se courba toute entière, se retrouvant presque pliée en deux, la moitié haute de son corps quasiment parfaitement parallèle au sol. Cette esquive, à la fois vive et d'une souplesse exemplaire, vint à bout de la concentration du Mervault qui ne s'attendait guère à voir une blessée grave redoubler ainsi d'ingéniosité et d'agilité. Lorsque cette dernière réagit, il fut donc pris à son propre piège et ne parvint pas à lui opposer résistance à temps.

La Nebula, effectivement, sauta dans un mouvement d'une simplicité effarant. Ses pieds quittèrent le sol et son corps tout entier pivota. Entraîné dans cette rotation, l'un de ses pieds vint cueillir le plat de la lame de Carian pour l'écarter puissamment et précipitamment, forçant ainsi le Premier Général à tendre le bras, interdit. Ce geste, amorcé à son encontre, risquait d'offrir au reste de la petite bande une ou deux généreuses secondes pour exprimer leur envie d'en découdre... Malheureusement, la pirate s'effondra au sol et eut pour tout réflexe un grognement de douleur qu'elle eut cette fois-ci un mal de chien à camoufler. Réceptive, Julia, jusque là demeurée en retrait, comprit qu'il n'était guère judicieux de laisser la pirate en si piteux état juste à côté de leur ennemi principal : elle actionna donc son arme et une bourrasque de vent vint écarter la Ravi du reste du conflit, lui permettant de souffler momentanément et de reprendre malgré la douleur lancinante qui venait de la ronger sèchement.

Et ce fut Karim qui, le premier, se décida à passer à l'assaut. S'il allait potentiellement être suivi de très près par Lilianna et Sakuga, du moins fut-il le premier à parvenir au contact. Trop surpris par la riposte de Jade et par la distance de sécurité que Julia venait de réinstaurer, le Premier Général perdit un instant sa concentration et ne fut pas à même de déceler l'approche vive et discrète de son assaillant, qui prit le parti de progresser courbé et de s'en prendre à l'une de ses jambes afin de l'avoir sur la surprise. Le résultat de cet assaut fut sans équivoque : le coup parti et une balle vint plonger dans la cuisse du Mervault, lui arrachant un râle de douleur mécanique. Restait à savoir si le reste de ses amis allaient également se mêler à cet assaut-ci, comme convenu...



Vous avez 72h pour poster, chacun votre tour. L'ordre est le suivant :
Massy - Lilianna - Sakuga - Karim.
Vous pouvez changer de place à tout moment avec l'un de vos camarades, à condition évidemment d'être tous les deux d'accord et d'en avertir le MJ (moi, Nakata /o/), que ce soit par skype, par MP...
Si vous ne pouvez pas poster un tour, n'hésitez pas à me prévenir au préalable aussi, histoire qu'on perde le mois de temps possible. Dans le cas d'une absence involontaire au dernier moment, ne vous inquiétez pas, glissez moi juste un petit MP et je m'organiserai jusqu'à votre retour Wink

Sakuga > Aseri accepte de t'aider et elle te suit.

Lilianna/Karim > Shalon accepte le deal de Lilianna et prend les devants en attendant Jade, demandant à Karim de demeurer en retrait d'un simple signe de la main, sachant qu'il s'agit pour l'heure juste de gagner quelques précieuses secondes.

Massy > La lame d'air embrase bel et bien le pantalon de Carian. Carian coupe et déchire la partie flamboyante puis fait face à Shalon, venu gagner du temps à son tour. Shalon s'écarte précipitamment quand il est privé de l'une de ses deux cornes.

Lilianna > A ce moment-là, tu arrives vers Jade et tu obtiens son accord !

Jade fonce sur Carian et tente de le couper en deux verticalement. Il esquive et bloque la lame, comme face à Massy. Il essaye de lui trancher la gorge mais elle évite en se penchant vers l'arrière... Puis elle saute et frappe l'épée de Carian d'un coup de pied avant de tomber au sol. L'épée et le bras sont décalés, exposant donc le Général à une riposte amorcée par Karim. Julia, de son côté, écarte Jade d'un bourrasque de vent.
Je vous laisse vous organiser pour votre assaut à venir au cours du tour prochain ^^

Vous pouvez éventuellement modifier l'ordre de passage d'ailleurs, pour le coup ça me semble s'y prêter. Mais c'est à vous de voir !

Jade est niveau 36. (Lvl 21 considérant ses blessures)
Carian Mervault est niveau 26.
Yakazana est niveau 23.
Shalon est niveau 22.
Julia est niveau 20.
Arata est niveau 20.
Ardo est niveau 20.
Antonio est niveau 19.

Aseri est niveau 18.
Revenir en haut Aller en bas
Karim Ookami

avatar
Messages : 110

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
83/100  (83/100)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Lun 7 Mai - 19:02

Il n'était pas LE guerrier qui allait révolutionner le monde du combat. Karim l'avait toujours tout bêtement su : il n'avait pas l'étoffe d'un maître d'arme, il n'était qu'un petit combattant de rue qui progressait au compte goutte, sans qu'on puisse noter de réelle évolution. Jusqu'à aujourd'hui. Jusqu'à ce combat. Rares étaient les personnes avec qui il coopérait : elles se comptaient peut-être sur les doigts d'une main quand on prenait les noms qu'il connaissait. Pourtant, il ne lui était jamais venu à l'idée que ces coopérations pouvaient le faire progresser vers un seuil meilleur. Un sourire au lèvre, il prit soin d'utiliser le seul tir dont il disposait pour atteindre son ennemi, après avoir suivi le judicieux conseil de Shalon de rester à l'écart. C'était heureusement loin d'être la fin pour lui : le Premier Général, désarmé, était en proie à une seconde dont il serait à jamais reconnaissant à la Nebula qui venait de la leur acheter.

Alors ce fut ça son plan : leur acheter plus de temps. Il n'était peut-être pas coriace, il n'était peut-être pas le plus fourbe, le plus puissant, le plus grand combattant qu'on ait rencontré, mais il possédait quelque chose qui avait sa place ici : un tempérament de battant, un tempérament de merde aussi. Quand il approcha le gant de la cuisse de l'ennemi, l'attaque fut si subit qu'il faillit avoir un instant d'hésitation sur la marche à suivre.

À vrai dire, il savait quoi faire. Il savait comment, il savait pourquoi, il ne lui restait plus qu'à le faire. Un large sourire carnassier aurait pu prendre place sur son visage, mais à la place un étonnant masque de concentration parut. Il n'avait que rarement été aussi déterminé par une action aussi simple. Ainsi, son mouvement ne s'arrêta pas, et il enfonça l'arme dans le trou qui venait d'être fait tout en profitant de la douleur de son adversaire pour lui saisir la dite jambe. Pour user d'un Soru, et il en savait quelque chose, il lui faudrait une mobilité exemplaire. Or, il venait de lui en priver.

    - AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !

Il hurla pour attirer l'attention, les oreilles de son ennemi sur lui. À présent il était accroché, comme une sangsue sur l'opposant. Il ne put s'empêcher de rigoler, malgré les potentiels coups qui pleuvraient sur lui, malgré la folie apparente qui émanerait de cet être dérangé, inconstant, unique. Ce n'était pas de la méchanceté, c'était du soulagement, de la joie, le cri d'une guerre engagée et d'une victoire arrachée. Arrachée à un homme désarmé, arrachée au prix d'une corne d'un confrère, arrachée enfin au prix de quelques côtes cassés et d'un état pitoyable à la fin d'une bataille éprouvante. C'était leur combat, à eux sept réunis ici bas. C'était leur bataille.

    - J'aurais bien aimé te dire que tu ne vas pas y passer, mais ça dépend pas de moi, sourit-il.

Et il laissa le flot d'attaque de ses alliés se déverser grâce aux quelques secondes qui leur furent si gentiment données. Un souffle sortit de sa trachée quand bien même fut-il en mauvais état, quand bien même la douleur même de respirer, la contraction de ses côtes, amplifiait une lancinante sensation désagréable. Quand bien même fut-il le seul à mourir ici, sa vie aurait valu le coup d'être vécue.
Citation :
Quand Karim attaque, il continue son mouvement pour agresser douloureusement la plaie du Premier Général. Il attrape sa jambe pour se cramponner, hurle pour attirer son attention et marmonne au dernier instant un glas de regret à sa potentielle mort.
Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
avatar
Messages : 223
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
52/120  (52/120)
Berrys: 60.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Mar 8 Mai - 10:59



~ Mars Reboot ~


Passer la porte et avancer ou tourner le dos et fuir ? La décision qui mène à un nouveau monde


Les yeux rivés sur la rouquine repartie à l'assaut, Lilianna ne perdit pas une miette de l'action, bien décidée à ne pas gâcher les efforts de ses camarades. Il fallait qu'elle repère ce moment. Ce moment que Jade leur offrirait pour qu'ils puissent passer à l'action. Elle observa Carian dévier avec habileté le coup porté par la claymore. Elle vit également un peu plus des capacités martiales de Jade. Il n'y avait pas à dire, la blondinette n'aurait pas pu mieux faire que sa partenaire, même blessée. Malheureusement, ce fut le mouvement de trop et l'épéiste paya cet abus de son corps. Mais ce fut également la chance qu'ils espéraient. Elle serra les dents se promettant de remercier la Ravi et de s'occuper comme il se devait de sa convalescence une fois cette histoire achevée. Pour l'heure, il ne fallait pas montrer d'hésitation au risque d'échouer sans quoi, elle ne lui pardonnerait probablement pas. Et si la doctoresse s’élança aussitôt, elle vit Karim arriver un peu de temps avant elle. L'homme-loup n'avait également pas loupé cette chance.

Ils pouvaient le faire. C'est ce que pensait la jeune femme. C'est l'espoir grandissant qu'avait nourri chacune des personnes à qui elle avait pu s'adresser en acceptant de l'aider. Shalon leur avait été d'un précieux secours. Jade avait tenu parole. Et maintenant Karim remplissait largement sa part grâce au coup qu'il avait réussi à porter. Comme promis, à elle désormais d'apporter du sien.

Notre amnésique favorite profita donc du fait que le général de Mars soit normalement concentré sur le blondinet, pour achever de réduire la distance entre eux. Karim était encore en train de crier que Lilianna se jeta sur le bras du Mervault tenant la lame et qui avait été reculé par le coup de Jade. Elle bloqua donc le bras de son adversaire à l'intérieur de son coude pour avoir une meilleure prise et ainsi lui permettre par la suite de forcer le bras de Carian dans le sens opposé à savoir vers son dos. Comme pensé, en se concentrant sur ce bras, la jeune femme espérait tenir Karim à l'écart du danger de la lame ennemie. Elle ne pourrait donc achever l'homme elle-même au risque de trop alléger sa prise et lui laisser une ouverture pour qu'il se libère mais les autres auraient eux, l'opportunité donnée d'atteindre le général. C'est pourquoi, la Windspell ne bougea pas d'un pouce, restant dans le dos de du subordonné de Makui et mettant son énergie à le bloquer, adaptant sa position si celui-ci tentait de se débattre, de sorte à toujours le maintenir captif. Elle savait que si elle lâchait, elle et Karim était bien trop au contact et que si Carian récupérait sa lame, ils seraient tous les deux au moins dans deux beaux draps. Il pourrait donc tenter de lui faire lâcher en la frappant autrement mais il devrait s'acharner pour l'obliger à le libérer car de part cette action, elle était mentalement préparée à subir quelques coups.

À l'inverse, le général de Mars en plus de la nouvelle arme de l'homme-loup dans la jambe aurait à gérer un autre problème. Puisque le médecin s'était donné pour mission de s'occuper de tout ce qui avait trait à l'arme, le seul mouvement qu'elle s'autorisa de son bras libre tenant son épée fut d'essayer de donner des coups de son pommeau sur les doigts de l'opposant serrés autour de la garde pour le forcer à laisser tomber sa propre arme. Du fait de sa position, elle ne pouvait pas manipuler sa propre lame mais elle pouvait au moins lui trouver une autre utilité ainsi. Évidemment, s'il se débattait trop, elle prioriserait sa captivité quitte à se servir de son deuxième bras pour le retenir.

Si jusque-là, leur plan fonctionnait, il leur faudrait désormais du secours car avoir réussi à entraver les mouvements du général était une chose. Mais le mettre hors d'état de nuire en était une autre. Or, Jade n'était peut-être pas assez en état pour l'achever. Lilianna n'avait pas eu le temps d'y porter attention. Elle espérait donc que parmi les personnes restantes, au moins l'une de celle avec qui elle n'avait pas pu parler leur viendrait en aide. Sans quoi, elle et Karim devraient jouer serrer pour essayer de se défaire du Mervault à deux. Et ce n'était pas dit qu'ils réussissent...







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Massy Umbra
Death Shade
avatar
Messages : 274
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
81/120  (81/120)
Berrys: 5.580.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Mar 8 Mai - 19:19



Mars

Le combat touchait à sa fin. De cela, Massy comptait s’en assurer personnellement. Son corps lui faisait un mal de chien à divers endroits - le dos et l’épaule notamment - mais le bretteur tenait bon. Il ne pouvait pas s’octroyer le luxe de s’écarter du combat comme l’avait fait Sakuga : son état n’était pas aussi grave et des vies innocentes étaient en jeu. Un sourire ironique vint se peindre sur son visage l'espace d'un instant. La raison de son expression peu appropriée à sa situation était simple : c’était justement parce que d’autres existences que la sienne étaient menacées qu’il avait agi aussi impulsivement depuis le début de ces jeux morbides. Le kangourou avait la fâcheuse manie de s’enflammer trop vite pour protéger la veuve et l’orphelin, ce qui l’amenait très souvent à commettre des erreurs de débutant. Par exemple, s’il s’était battu à tête reposée contre Antonio, il ne lui aurait pas laissé la moindre ouverture lors de leur combat, même si cela voulait dire le faire durer plus longtemps. Au lieu de ça, il avait décidé de se précipiter, quitte à essuyer quelques coups qu’il estimait « superficiels ». Résultat des courses : il avait laissé à l’archer une opportunité d’en finir avec lui, car oui, le pirate n’était pas dupe. Si la douleur n’avait pas obscurci le jugement du quatrième général, il aurait sans doute réalisé qu’une flèche dans la nuque aurait eu raison de l’intrus.

Cette fois-là comme tant d’autres, l’Umbra avait été chanceux, mais pour combien de temps le serait-il ? Ses maudites émotions… Le zoan devait apprendre à les maîtriser s’il voulait un jour jouer dans la cours des grands et, par extension, réaliser son rêve. Cela faisait déjà un moment, depuis qu’il avait risqué une décapitation à vrai dire, qu’il était arrivé à cette conclusion. Il avait donc pris sur lui pour mettre de côté le véritable enjeu de se combat et pour se concentrer sur son déroulement ainsi que sa possible finalité. La mobilité du sbire de Makui venait de prendre un sacré coup grâce aux efforts simultanés de la Nebula et des hommes-bêtes. Lilianna ne manqua pas elle non plus de mettre son grain de sel à ce tableau fort désagréable pour Carian. Sa jambe percée et alourdie par Karim, son bras armé écarté et entravé par la doctoresse... Tant de facteurs qui rendaient le dernier représentant de Mars véritablement sans défense. Massy n’avait pas osé espérer de meilleure situation pour mettre un point final à ce sordide affrontement. D’un mouvement étonnamment fluide compte tenu de son état, le sabreur blessé se propulsa vers l’ennemi en rasant presque le sol. Pour ce faire, il lui avait tout simplement suffit de déplier sa jambe gauche pour libérer la puissance stockée dedans.

Beaucoup estimeraient que tuer un adversaire vous étant en tout point supérieur était la meilleure solution pour en finir. À dire vrai, Death Shade l’avait sérieusement envisagé à cause du gouffre énorme le séparant du Mervault et ne lui laissant pas le droit à l’erreur. Toutefois, ce n’était absolument pas ce qu’il comptait faire. Cela faisait longtemps qu’il ne tuait plus, même lorsque la situation semblait y appeler. Après tout, en quoi valait-il mieux que ses ennemis s’il avait recourt aux mêmes moyens ? La réponse : en rien. Le chemin qu’il voulait emprunter était long et difficile, mais nécessaire. S’il n’était pas un véritable justicier dans l’âme, cela n’allait pas l’empêcher de se comporter comme tel, n’est-ce pas ? De toute façon, aux yeux du kangourou, les méthodes qu’il employait étaient bien plus proches de la véritable justice que celles employées par la marine, ses soi-disant serviteurs.


-« Ça passe ou ça casse. » Sourit intérieurement le descendant du clan de l’ombre.

Cette pensée, il l’avait eu alors qu’il entamait une manœuvre à la fois aussi dangereuse que nécessaire s’il voulait vaincre sans tuer. En effet, alors que le kangourou n’était plus qu’à moins d’un mètre de l’épéiste adverse, il relâcha la puissance de sa jambe droite, qu’il avait commencé à bander pendant que ses alliés agissaient. Son geste avait deux gros avantages non-négligeables. D’une, cela permettrait de trancher Carian avec un maximum de puissance. De deux, cela donnerait une occasion au marsupial de réajuster sa trajectoire pour s’assurer de bel et bien toucher l’ennemi et non pas un allié. Son but : couper la jambe encore valide du général. Cela pouvait paraître un peu extrême, mais c’était bel et bien le seul moyen pour mettre un terme à ce combat sans qu’il n’y ait la moindre victime. Si cela réussissait, l’élan qu’avait pris Massy le conduirait à faire une douloureuse roulade qu’il stopperait en plantant son sabre au sol. À bout de forces, il commencerait alors à se relever difficilement.

-« C’EST TERMINÉ ! » Hurlerait-il en cas de réussite pour se faire entendre par tout le monde. « Cet homme était le dernier debout, mais c’est finit, nous avons gagné ! Sans sa jambe, il ne peut plus rien contre nous. La question qui se pose désormais est la suivante : allons-nous jusqu’au bout ou non ? Moi, je dis que c’est inutile. Il a beau être fort, sans la capacité de marcher, il devient aussi inoffensif qu’un nourrisson. Le tuer ne nous avancerait à rien, nous ne ferions que jouer le jeu de Makui. »



Code by Edward Lawrence



Résumé : Massy se pose deux minutes pour réfléchir et en profite pour bander les muscles de sa seconde jambe. Il se projette vers Carian avec un Mega Kick puis utilise une seconde fois cette technique pour frapper l'ennemi avec le plus de puissance possible et, surtout, pouvoir changer de trajectoire au cas ou Carian tente de se protéger en utilisant Karim/Lilianna comme bouclier humain. Le but de Massy est de couper la jambe du général, sinon. Si ça réussit l'élan de son attaque lui fait faire une petite roulade derrière l'ennemi. Dans ce cas-là, il stoppera cela en plantant son sabre dans le sol et s'appuyera dessus pour se relever difficilement. Toujours dans le cas d'une réussite, il dit à ses alliés que ce n'est pas la peine de tuer Carian car un estropié ne peut rien contre eux tous et ce serait ni plus ni moins que rentrer dans le jeu de Makui.

Technique utilisée par deux fois :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 328
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
81/200  (81/200)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Jeu 10 Mai - 2:23

Assaut désespéré

Si le combat que le groupe d’infiltrés à Mars allait bientôt toucher à sa fin, il restait quand même la touche finale à ajouter à ce tableau. Une touche qui allait peindre cette scène d’une magnifique mort pour le Mervault ou plutôt pour une défaite cuisante, si il y avait bien quelque chose que l’ange souhaitait sincèrement c’était de vaincre cet homme du plus profond de son coeur. Observant ses alliés de fortune tenter tant bien que mal à retenir l’homme, il n’avait que quelques secondes devant lui pour le finir, quelques secondes précieuses afin d’exécuter l’homme et ainsi commencer par racheter sa dette envers toute les personnes qu’il avait tué injustement pour satisfaire son égoïsme.

Prenant son épée entre les deux mains, il n’y avait pas le choix, il fallait foncer maintenant et être assez rapide pour profiter de l’occasion mais aussi être assez précis pour terminer le Mervault. Le corps de l’ange s’avançait à toute vitesse naturellement comme si celui ci obéissait encore à l’appel du combat. Il s’en fichait que ses blessures se rouvriront ou que ça le mette encore plus en danger qu’il ne l’était déjà. Se baser sur les points faibles évidents dans la garde adverse, c’était ça le secret pour vaincre un adversaire beaucoup plus fort que soi. Sakuga, une fois au corps à corps de Carian le frappa donc avec un déluge de coups de sabre sans véritablement se soucier des parties du corps qu’il frappait. L’assaut n’avait qu’un seul but, faire couler le sang de son adversaire le plus possible.

Les yeux pleins de rage, une fois que le Mervault aurait bien souffert des nouvelles plaies créées par la rage évidente de l’ingénieur ainsi que ces autres blessures apparentes, ce dernier n’attendra pas donc une seule seconde afin de tenter d’exécuter le premier général de Mars en plantant sa lame dans le torse le plus profondément possible afin de l’imprégner du sang de son adversaire. Il n’y avait qu’une seule chose que le Keigo espérait de ce dernier assaut voir son adversaire au sol vaincu et se vidant de tout son sang.

“ - CRÈVE ENFLURE ! “, criait l’épéiste de rage évidente.

C’était une attaque du désespoir complet, au final Tedi aurait gagné, il aurait vu les yeux de Sakuga pleins de désespoir…


Dans un premier temps, Sakuga vise toujours le haut du corps de Carian, il déchaîne le plus de coups de sabre qu'il peut lui donner. Si Carian s'effondre (à cause de la déferlante de coups de Saku' ou à cause de Massy), il transpercera Carian de toute ses forces afin de le mettre de le mettre hors d'état de nuire ou de le tuer dans le meilleur des cas.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Jeu 10 Mai - 18:27




Mervault Carian, primé à 40.000.000 berrys.
C'était la première véritable blessure qu'on lui infligeait depuis des lustres. La balle, qui s'était fichée dans sa jambe, allait sans nul doute lui compliquer puissamment la tâche dans les instants à venir. Il ne doutait pas de sa capacité à vaincre le moindre de ses ennemis, même ainsi touché... Séparément. Et d'ailleurs, Carian était d'ores et déjà prêt à le prouver : alors qu'il grognait, toujours transpercé par la douleur qui l'inondait à cause de l'insistance de ce foutu cabot, il s'apprêta à plonger sa lame dans la gorge de ce dernier afin de montrer à l'ensemble de l'assistance ce qui advenait lorsqu'on lui tenait tête trop impunément, et sans y réfléchir à maintes reprises. Il en fut toutefois empêché lorsqu'il sentit une présence se porter à sa hauteur et bloquer son bras armée momentanément, lui arrachant un grognement de surprise. Ces types voulaient l'immobiliser en se jetant sur lui de la sorte ? Il n'y comprenait pas grand chose, même si déjà un mauvais pressentiment naissait en lui, scélérat et croissant. Et s'ils avaient eu le temps de se coordonner ou, à défaut, s'étaient mis tacitement d'accord pour s'adresser une confiance mutuelle aveugle et absolue ? C'était tout bonnement incompréhensible pour un homme qui, comme lui, n'avait fait que servir Mars depuis de longs mois. Oh, lui et les autres Généraux s'estimaient majoritairement, bien entendu. Ils étaient certes unis par quelques tensions, voire de jugement de valeur : il était de notoriété commune, par exemple, qu'Antonio n'appréciait pas grand monde... Toutefois, cela ne les empêchait pas de se considérer comme des alliés et, par extension, comme des combattants luttant dans un même but. Auraient-ils toutefois été jusqu'à sacrifier leur vie, jusqu'à mettre en péril ce dont ils avaient de plus précieux, leur existence, dans l'optique d'offrir la victoire à leur camp ? Non. Assurément pas. Et, du point de vue du Mervault en tout cas, il était hautement improbable que d'illustres inconnus décident de s'unir au sein d'un tel serment, sans avoir en tout cas à conduire une interminable discussion au préalable pour s'assurer de la franchise et de la sincérité de chacun. Et pourtant, voilà que ces intrus commençaient à lui donner tort...

Comment faire pour réagir ? Même dans une position aussi inextricable en apparence, il n'acceptait pas l'idée de songer seulement au désespoir, à la fin qu'ils semblaient lui destiner, et à la considérer comme étant inévitable. Non... Il devait tâcher de se libérer de l'étreinte des deux fous qui essayaient de le harceler, qui martelaient sans relâche sa cuisse et ses doigts pour le pousser à baisser sa garde. Il avait assez de force physique pour se débarrasser de la gamine, sans nul doute, mais du clebs ? C'était là chose moins certaine : sa jambe, blessée, était un talon d’Achille qu'il exploitait à merveille. Néanmoins, si Carian parvenait à se débarrasser de Lilianna, alors régler son compte au clébard ne serait ni plus ni moins qu'un jeu d'enfant... Aussi s'apprêta-t-il à confronter la blondinette lorsque Massy survint, à une vitesse affolante, misant manifestement tout sur ce dernier assaut. S'il contracta les mâchoires, le Premier Général comprit rapidement deux faits : premièrement, l'homme-kangourou visait sa jambe et, secondement, Karim et Lilianna, même s'ils semblaient finalement le condamner, pouvaient à la vérité lui être utile. Comme les deux combattants donnaient de leur volonté et de leur force pour le maintenir plus ou moins immobile, il sut instinctivement qu'il avait la possibilité d'user de cet état de fait pour tenir debout : plutôt que de s'appuyer sur sa jambe valide, donc, il leva cette dernière au moment même où l'épéiste qui surgissait essayait de l'en priver. La blondinette et le loup n'aurait alors pas le temps de comprendre pourquoi il semblait lâcher prise : sa jambe blessée, elle, n'était plus à même de le maintenir durablement dans des conditions optimales. Le Mervault n'eut toutefois pas besoin de bien longtemps pour mettre sa parade à exécution... une fois de plus, il démontra son expertise et l'étendue de son talent en abattant son pied sur le plat de la lame du kangourou, au moment même où cette dernière commençait à le menacer. Le constat sur sans appel : il parvint à écraser la lame au sol et, ainsi, parvint à se prémunir d'une offensive qui aurait pu lui être fatale.

-Vous êtes fai...

Le reste de son insulte, qui trahissait tangiblement son agacement, se perdit dans sa barbe lorsqu'il remarqua qu'une autre silhouette fonçait encore dans sa direction. Le combat, qui avait pris des allures chaotiques, et l'enchaînement des offensives qu'il devait esquiver de plus en plus délicatement n'aidaient guère ses sens embourbés par la douleur à se montrer pertinent. Aseri avait pris les devants sur Sakuga : encore fraîche et en forme, elle avait perçu cela comme étant une opportunité incroyable, et à ne manquer sous aucun prétexte. Aussi orienta-t-elle sa dague en direction du cœur du subordonné de Makui qui, instinctivement, bloqua la dague avec le dernier obstacle qu'il pouvait lui opposer : sa seule main libre. C'était simple : l'un de ses pieds était coincé par Karim là où l'autre reposait encore sur la lame de l'homme-kangourou, dans le but de restreindre ses mouvements et, dans le même temps, sa dangerosité. Son bras armé, quant à lui, était maintenu par la doctoresse... Cette douleur-ci, quasiment aussi insoutenable que les autres, manqua de le faire chavirer vers l'arrière. Il tint bon, toutefois, sans savoir si c'était grâce à ses propres forces ou à ses geôliers improvisés... Et il reprit conscience juste à temps pour remarquer qu'Aseri s'était écartée d'un bond et qu'elle venait d'être remplacée par Sakuga.

Si ses lèvres s'entrouvrirent bel et bien, elles n'eurent jamais la chance de former le moindre mot. Son bras, déjà bien entamé, ne suffit guère pour servir le rôle d'égide. Les coups s'enchaînèrent, plus secs et plus brutaux les uns que les autres, et le regard de Carian s'orienta bientôt vers le plafond tandis que des gerbes de sang colossales s'élevaient de son poitrail et de ses lèvres pour rejoindre les dalles continuellement. Finalement, quand l'arme de Sakuga vint s'enfoncer en lui d'une manière encore plus vorace, il tressaillit une fois de plus sans sembler capable de pousser le moindre hurlement. Au final, il n'avait plus mal... Son regard, toujours perdu vers les hauteurs, sembla s'assombrir quelque peu et il s'affaissa finalement, ne murmurant qu'un nom en s'effondrant à tout jamais.

-Na..la...



Vous avez 72h pour poster, chacun votre tour. L'ordre est le suivant :
Massy - Lilianna - Sakuga - Karim.
Vous pouvez changer de place à tout moment avec l'un de vos camarades, à condition évidemment d'être tous les deux d'accord et d'en avertir le MJ (moi, Nakata /o/), que ce soit par skype, par MP...
Si vous ne pouvez pas poster un tour, n'hésitez pas à me prévenir au préalable aussi, histoire qu'on perde le mois de temps possible. Dans le cas d'une absence involontaire au dernier moment, ne vous inquiétez pas, glissez moi juste un petit MP et je m'organiserai jusqu'à votre retour Wink

Ca se passe de commentaires, non ? Bande de monstres.

Jade est niveau 36. (Lvl 21 considérant ses blessures)
Carian Mervault est niveau 26.
Yakazana est niveau 23.
Shalon est niveau 22.
Julia est niveau 20.
Arata est niveau 20.
Ardo est niveau 20.
Antonio est niveau 19.

Aseri est niveau 18.
Revenir en haut Aller en bas
Massy Umbra
Death Shade
avatar
Messages : 274
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
81/120  (81/120)
Berrys: 5.580.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Ven 11 Mai - 1:14



Mars
C’était le moment décisif, la lame du kangourou s’apprêtait à trancher la jambe du général, mettant ainsi un terme définitif à ce combat qui n’avait que trop duré. Cependant, à la grande surprise de Massy, Carian trouva un moyen d’éviter cette attaque. En effet, se servant de la prise exercée par Lilianna et du poids de Karim à son avantage, le guerrier de Mars put lever la jambe sans crainte de déséquilibre. Il profita d’ailleurs de sa position pour écraser du pied l’arme qui menaçait de lui infliger une blessure permanente.

-« C’est une blague ?! » S’étonna le zoan en écarquillant les yeux.

Ce dernier avait tout donné dans cet assaut, mais leur ennemi était quand même en mesure de l’arrêter aussi facilement que ça ? Le pirate n’en revenait absolument pas, une telle force était-elle réellement accessible pour le commun des mortels ? Ce type était-il réellement humain ? Le maudit ne put cependant pas s’interroger plus que ça puisqu’il vit la mercenaire prendre part aux hostilités. À court de solutions, le Mervault opposa son bras blessé à la dague de la mercenaire qui s’éclipsa très rapidement, laissant place à quelqu’un que le kangourou ne s’attendait pas à voir : Sakuga. Effectivement, le blond avait finalement décidé de leur venir en aide lui aussi et tombait à point nommé. Carian, dont les membres étaient tous pris ou blessés, fut dans l’incapacité d’opposer la moindre résistance au déluge de coups que faisait pleuvoir l’inventeur. L’espace d’un instant, le marsupial se demanda pourquoi un tel acharnement et une telle virulence vis-à-vis de cet homme ? Qu’avait-il donc bien fait pour pousser à bout le blond ? La réponse, Massy la déduisit tout seul en remarquant le regard désespéré de son allié. Alors comme ça, lui aussi avait été pris au piège par cet endroit ? Et dire qu’il était celui qui avait empêché l’Umbra de se faire avoir…

-« Le désespoir ne fait de cadeaux à personne… » Pensa-t-il avec amertume.

Ce constat n’en fut que plus véridique lorsque le Mervault s’écroula au sol et que la première réaction de Sakuga avait été d’entamer une nouvelle attaque pour achever le représentant de Mars. Remarquant ce geste, Death Shade réagit au quart de tour et tenta de dévier la lame du sabreur blessé grâce à son bras droit. Malheureusement, l’absence de mouvement de ce dernier rappela au maudit qu’il était allé au-delà des limites. C’est donc impuissant que le jeune homme assista à l’exécution du subordonné de Makui, dont le dernier mot résonna dans la tête du forban pâle. Nala ? Ça ressemblait à un nom… Qui était-ce donc ? La mère du général ? Sa sœur ? Ou bien… son amante ? Pour être franc, cela importait peu pour le zoan. La seule chose qui l'intéressait, c’était qu’en partant, ce type laissait derrière lui quelqu’un qui tenait à lui… Quelqu’un qui souffrirait en apprenant sa mort… Quelqu’un qui verserait des larmes sur sa tombe… Pourquoi ? Pourquoi Sakuga avait-il tué un homme gravement blessé et à terre ? Cette pensée suffit à faire enrager Massy. Fort heureusement pour le blond, il s’agissait-là d’une colère froide qui permettait à l’Umbra de garder une vue d’ensemble de la situation. S’il comprenait l’acte de l’inventeur, il n’en éprouvait pas moins une certaine rancœur envers lui. Toutefois, cette dernière laissa rapidement place à une certaine peine à l’égard du défunt et, surtout, de celle qu’il laissait derrière lui.

-« Le coup de grâce n’était pas nécessaire. » Dit Death Shade au Keigo avant de se pencher doucement sur le cadavre de leur ancien adversaire.

Au final, il ne connaissait même pas son nom, mais il éprouvait une certaine estime pour ce combattant. Certes, il avait failli les tuer plus d’une fois, mais il s’était battu jusqu’au bout et n’avait rien lâché malgré l’inégalité de l’affrontement. Aux yeux du kangourou, une telle force et une telle détermination ne pouvaient que susciter du respect, même si le but de la personne en question était peu louable. Avec un petit « repose en paix » inaudible pour la plupart, le jeune homme prit la peine de refermer les paupières de l’ennemi tombé au combat. C’était là la seule chose qu’il pouvait encore faire pour honorer ce guerrier. Enfin… Pas tout à fait. Abandonnant sa propre lame située sous le cadavre, le sabreur en noir saisit celle du vaincu et s’avança vers Tedi en vacillant quelque peu. Sur le chemin, il ne pourrait s’empêcher de constater la boucherie qu’avait été cette bataille. Les corps des soldats, dont plus de la moitié avaient été tués par Aseri et Jade, gisaient un peu partout au sol. Les corps sans tête des généraux faisaient peine à voir pour le marsupial, en particulier celui d’Antonio. Quel que soit celui ou celle qui avait jugé bon de tous les décapiter, l’Umbra avait d’ores et déjà décidé qu’il ne l’aimait pas. Poussant un soupir à la fois d’épuisement et de lassitude, le jeune homme s’arrêta à mi-chemin et lança un regard emprunt d’une profonde haine à l’ourson animé. Levant le sabre de Carian à l’adresse de la peluche, il lui dirait les mots suivants :

-« Alors, Tedi ? Es-tu content ? Tu as eu le carnage qui te faisait tant rêver. Regarde donc autour de toi. Des cadavres, du sang, et de la désolation à perte de vue. C’est tout ce à quoi tu aspirais avec tes jeux, n’est-ce pas ? Tu sais, j’aimerais pouvoir dire que tout cela à un sens, que toutes ces morts sont justifiées… Mais ce n’est clairement pas le cas. Au final, tous mes beaux discours sur l’espoir ne changeront pas cet état de fait. Tu as gagné. Bravo, je te félicite. »

Ces paroles avaient été prononcées sur un ton froid et monocorde, la dernière phrase en particulier.

-« Tu dois être rudement fier de toi, j’imagine. » Continua Massy, dont le visage ne laissait paraître aucune émotion. « Manipuler autant de guerriers différents pour qu’ils se livrent bataille avec tant de férocité… Ça a dû être particulièrement amusant pour toi… Honnêtement, rien ne me ferait plus plaisir en ce moment que de te découper en rondelles, mais tu n’en vaux pas la peine. Quoi qu’il en soit, quelle est la suite ? Tu vas sortir des chapeaux multicolores de ton rembourrage et lancer des confettis partout ? Ou bien tu vas encore faire le pitre et te moquer de notre impuissance ? À moins que tu ne comptes essayer de nous effrayer avec ta voix sortie d’outre-tombe ? Vas-y, je suis toute ouïe, Tedi. Ou devrais-je t’appeler Azazel ? »



Code by Edward Lawrence



Un post de silence pour Carian, paix à son âme. Il a failli nous tuer plusieurs fois, mais... Mais rien du tout, en fait.

Résumé : Massy est un peu vénère contre Saku, mais se calme rapidement et ne le montre pas vraiment. Il se baisse doucement (pour éviter d'avoir mal au dos) et ferme les paupières de Carian avant de prendre le sabre de ce dernier et de se lever. Ensuite, il marche en vacillant vers Tedi et s'arrête à mi-chemin pour le toiser. Il lui parle sur un ton froid et monocorde parce que... Parce qu'il en a envie, voilà ! C'est une très bonne raison ! Du coup, tout ça pour lui demander quelle est la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
avatar
Messages : 223
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
52/120  (52/120)
Berrys: 60.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Sam 12 Mai - 16:37



~ Mars Reboot ~


Passer la porte et avancer ou tourner le dos et fuir ? La décision qui mène à un nouveau monde


L'affaire était... terminée, n'est-ce pas ? Lilianna resta quelques secondes à contempler le corps désormais sans vie de leur adversaire. Tout s'était passé très vite. L'intervention de Massy. Puis, celle de la mercenaire et enfin du blondinet. La jeune femme ne s'était pas attendue à un tel déferlement de coups de la part de ce dernier. D'une, parce que dans son état, cela n'avait rien de prudent. De deux, parce que cela n'avait rien de pertinent de s'acharner sur Carian. Qu'il veuille être sûr que le Mervault soit hors d'état de nuire était une chose. Mais il donnait plus l'impression d'être sous l'emprise d'une rage incompréhensible. La blondinette se pinça les lèvres. Sûrement qu'il y aurait eu à redire à son comportement mais dans le fond, il avait pris la responsabilité de les débarrasser du général de Makui. Et de toute manière ils étaient tous à bout. Fallait-il vraiment revenir sur ce qui venait d'être fait ? Fallait-il risquer d'ouvrir de nouvelles hostilités maintenant qu'il ne restait plus qu'eux. Après tout, ils s'étaient alliés temporairement et rien ne garantissait à la doctoresse qu'ils étaient tous devenus bons amis pour autant.

Laissant donc le kangourou faire ses remarques à Sakuga, la demoiselle préféra ne pas s'en mêler et se dirigea quant à elle vers la rouquine. Cette dernière avait été éloignée du combat grâce à l'intervention de Julia un peu plus tôt. Jade leur avait offert cette opportunité de gagner même au risque de pousser un peu trop sur son corps. Notre amnésique favorite voulait donc voir comment allait celle qui avait été sa coéquipière durant ces combats. Elle s'installa donc près d'elle dans un premier temps.


- Il est mort, annonça-t-elle simplement.

Autant dire que même de loin, elle avait pu assister à la scène mais au moins aurait-elle la confirmation de la part du médecin qui l'observa ensuite longuement.


- Et toi, est-ce que ça va ?

Au fil des combats, elle avait fini par éprouver une certaine sympathie pour la guerrière. En plus de cela, elle lui avait fait la promesse de la récupérer et de s'occuper d'elle après que les combats soient achevés. Or, elle comptait bien tenir cette promesse. Tout en rejoignant la Ravi, Lilianna avait parcouru la salle du regard. La pièce était bien moins vide que lorsqu'ils étaient arrivés. Les corps et les débris de murs ici et là jonchaient le sol, témoins du champ de bataille qui s'était tenu ici. D'ailleurs, combien de temps cela avait-il duré ? Quelques heures, plus d'une journée ? Elle avait perdu la notion du temps et sans doute la belle ne la retrouverait-elle qu'une fois à l'extérieur. Car c'était bien là le but principal. Sortir de cet endroit. Ils n'avaient aucune raison de vouloir rester et se lancer dans de l'exploration avec la possibilité de rencontrer les autres habitants de ce lieu. En tout cas, elle n'en avait aucunement l'intention. Et pour repartir, la solution la plus évidente était évidemment de repasser par le portail par lequel elle était arrivée. Heureusement, aucun des portails n'avait disparu et Lilianna fut capable de retrouver le sien sans trop de difficulté.

Ainsi, elle proposerait à Jade de repartir ensemble, une fois qu'elles auraient pris quelques minutes de repos. En attendant, elle resterait à côté de la rousse, tournant simplement la tête en voyant Massy reprendre la parole. Et pour s'adresser à qui ? Au petit ourson semble-t-il. Des paroles plutôt agressives et cela se comprenait. Depuis le début, nombre d'entre eux voyaient la peluche comme un de leurs ennemis. La blondinette, elle, garda une oreille distraite sur la conversation, se demandant si effectivement, il y avait une "suite". Mais encore une fois, elle ne souhaiterait pas s'attarder pour le découvrir si elle avait l'occasion de s'en aller. Si aucun ennemi ne se présentait pendant ces quelques minutes de répit. Si tout déniait bien rester calme. Alors, dans quelques minutes, elle dirait au revoir à cette étrange salle. Si Jade l'accompagnait le temps de sa convalescence, elles seraient donc deux à retourner sur Kuraigana. Quelle tête pourrait bien faire Mistral à son retour ? À tête reposée, elle repenserait sûrement à ce qui s'était passé ici mais pour le moment, elle se sentait trop fatiguée et attendait seulement de pouvoir s'écrouler de fatigue. Juste un peu... Encore un peu...







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 328
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
81/200  (81/200)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Mar 15 Mai - 1:03

C'est l'heure de partir
C’était fini, ce combat était fini. La rage animale dont le céleste avait fait preuve commençait à se calmer peu à peu, on en avait potentiellement fini avec cette série de combat où il avait dû se repousser autant physiquement qu’intellectuellement. C’était sûrement le début de sa nouvelle vie qui commençait aujourd’hui, il avait les mains pleines de sang mais c’est le début du chemin de la rédemption totale d’un criminel. Il était prêt à devenir un homme nouveau, il n’en avait que faire du regard des personnes qui le jugent en ce moment même. Pour lui, il n’y avait que le regard de la justice et celui du champ de bataille qui pouvaient le faire. Se tournant donc vers l’homme-kangourou lui disant :

«  - On est sur un champ de bataille gamin, si la situation aurait été contraire, il n’aurait pas hésité une seule seconde. »

Une fois que tout le monde se serait un peu éloigné du cadavre du Mervault, Sakuga tranchera sa tête d’un coup sec avant de l’emporter avec lui dans son sac. Une preuve pour sa rédemption, un sorte de « trophée » de sa victoire ici à Mars. La volonté du Sakuga était claire désormais quitter cet endroit en un seul morceau et sans dettes. Sans plus attendre, il rangea son arme et se mit en direction d’Aseri.

« - Bon voilà le reste de ton argent, ce fut un plaisir de marchander avec toi. »

Après ses paroles, l’ange remettra alors la dette qu’il avait envers Aseri, un contrat est un contrat après tout. Si il y avait encore quelque chose à faire, c’était au moins remercier la bretteuse et médecin qui l’avait aussi aidé. S’approchant de sa Dial-Blade, arme avec laquelle il avait tant vécu, une arme qu’il avait créer de ses propres mains et rendu puissante et facilement maniable. C’était le moment d’abandonner son ancienne vie et tout ce qui était lié à cette arme. S’approchant vers la Nebula ainsi que Lilianna, il en profita pour reprendre la Dial-Blade entre ses mains, il adressait alors à la Lilianna ses mots assez sincères de sa part :

«  - J’aimerais sincèrement te remercier pour m’avoir soigné aujourd’hui et m’avoir aidé à poursuivre la bataille. Je t’offre le chef-d’œuvre de mon ancienne vie, cette arme la Dial-Blade t’aidera dans des combats difficiles je pense. Et puis au pire des cas, tu n’auras qu’à me contacter et je t’aiderais quoiqu’il arrive, j’ai une dette envers toi. »

Ce sont les mots les plus sincères que le Sakuga avait adressé à quelqu’un depuis un bon bout de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Karim Ookami

avatar
Messages : 110

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
83/100  (83/100)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Mar 15 Mai - 22:13

Qui aurait cru que la victoire serait si vive, si éclatante ? Fier d’y avoir contribué à son échelle, mais légèrement insatisfait de la mort du vilain de l’histoire, Karim n’adressa ni un remerciement, ni une remarque positive à ses camarades. Il se contenta de se relever avec difficultés, de mettre ses mains dans ses poches et d’adresser un court regard reconnaissant à Lilianna et à Julia, avant de se tourner vers Shalon. L’homme-bouc était énigmatique, il avait l’air d’être assez capable en combat sans pour autant être extraordinaire. Le dégoter serait sûrement chose difficile à faire, puisqu’ils n’avaient pas réellement communiqué lors de cet affrontement… Qui plus est, la perte d’une corne l’avait sûrement un peu rendu aigre. Qu’importe, en réalité, car il n’était pas là pour pleurer, ni pour fêter. Il avait d’autres objectifs en tête.

    - J’vais ramener ce gars-là, fit-il en pointant le seul des cinq généraux qui avait survécu. Et si ça te tente, j’aimerais libérer des camarades bestiaux du joug d’un mec. J’aurai p’tète besoin de bras.

Il ne sourit pas. Il ne fit qu’évoquer une âpre vérité. Il voulait renverser un roi qu’il ne nomma pas sous cette forme-là, détruire un royaume ou se hisser à sa tête. Plus tard, il s’occuperait de son clan, mais en attendant il visait la liberté de ses congénères animaux. Le racisme latent du Gouvernement Mondial empêchait à tout un chacun de vivre en paix. Il s’en foutait : les nains et les géants, de même que les anges pouvaient bien aller se faire cuire un œuf. Seuls comptaient ceux qui possédaient du sang d’homme-animal dans leur système sanguin.

Se dirigeant vers Arata, il souleva ce dernier et le traina. Qu’allait-il faire de lui ? S’il réussissait à lui tirer les vers du nez, il tenterait d’en apprendre plus sur cette organisation, Mars… Mais surtout, il lui annoncerait plus tard la mort de Makui, dans les journaux. Il lui annoncerait alors qu’il souhaitait le recruter, après l’avoir estropié. Il avait un objectif et il le tiendrait à bout : cependant, cet homme, Arata, serait aussi soigné avant tout. Il ne voulait pas qu’il lui arrive un trop grand malheur, les infections étant si vites arrivées.

Le seul soulagement qui suivrait cette aventure serait de retrouver Finn. Le jeune homme l’attendait sur East Blue, et lorsqu’il serait à nouveau réuni avec lui, il ne pourrait s’empêcher une étonnante démonstration d’affection : un petit coup timide, sans douleur, sur l’épaule. Si Bayt, Jean-Gab et le vieux s’en fichaient, Aichounne serait estomaquée devant ce geste.

Leurs aventures ne s’arrêteraient pas là, bien sûr, mais une fois l’aventure terminée, ils seraient prêts pour en débuter une nouvelle, que leur bande se soit agrandie ou non. L’important, c’était d’avoir un objectif en tête, et cette bataille avait réveillé un aspect vindicatif chez Karim : celui qui ferait de lui un pirate non pas accompli mais dangereux.
Citation :
Blabla.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Mer 16 Mai - 13:38




Sasha.
-Il... Il est parti...

Sasha, abasourdi, avait observé la scène se dérouler et, blême, avait répondu à l'injonction de Massy, pourtant destiné à l'ourson encore allongé à ses côtés. La chose, effectivement, ne semblait plus bouger d'un pouce... Comme si tout était désormais terminé, et comme si sa volonté, en fin de compte, avait été respectée. Le marmot, quant à lui, restait simplement atterré par la tournure de la situation. Il n'avait en aucun cas imaginé que les prestigieux Généraux de Mars pourraient connaître pareille débâcle... Et encore moins que les intrus, déjà affaiblis, parviendraient pourtant à venir à bout de Mervault Carian, l'un des meilleurs combattants dont Makui disposait sous ses ordres. Toute la situation le dépassait pour ainsi dire très largement. Et comme il était envers et contre tout un enfant relativement influençable, il eut une réaction pour le moins rationnelle lorsque ses mirettes se posèrent sur le cadavre désormais sans vie du Mervault : il se redressa et se rua en direction de la porte de la salle des portails dans le but de s'enfuir, non sans hurler généreusement au passage, effrayé à l'idée même de finir dans le même état que ce sabreur défait. Si personne ne se dressait sur son chemin, alors il aurait tôt fait de prendre la poudre d'escampette et de s'évaporer aux détours des couloirs, qu'il avait l'avantage indicible de connaître sur le bout des doigts... Il devait retrouver les siens et les informer de tout ce qui venait d'avoir lieu. Car, en fin de compte, il en était convaincu : Makui ne pouvait pas être tombé... Il devait intervenir, au plus vite !


Aseri, mercenaire primée à 33.444.555 berrys.

-Merci.

Elle venait de récupérer son dû : Sakuga avait donc payé sa dette. Une somme d'argent non négligeable, obtenue sans avoir à prendre de trop gros risques ni à affronter d'ennemis trop redoutables dans des conditions incertaines... Elle n'avait pas la moindre raison de cracher dessus. Toutefois, ça n'était encore qu'une portion certes majoritaire mais néanmoins incomplète de la somme d'argent qu'elle devait amasser grâce à ses actions entreprises ici, au siège de Mars. Une autre personne avait encore des comptes à lui rendre... Aussi prit-elle la direction de Massy, parfaitement détendue, constatant sans peine la souffrance et la fatigue qui l'accablaient. Elle, a contrario, était encore en pleine forme et très loin d'avoir démontré l'étendue de ses formidables capacités. Son assurance transparaissait par ailleurs très clairement : elle avançait, droite et et fière, comme elle n'en avait que rarement l'habitude de part son rôle d'assassin qui l'intimait plutôt à l'humilité et à la discrétion. Toutefois, elle était certaine d'une chose : elle n'avait plus la moindre raison de se montrer exagérément sur ses gardes, désormais. Leurs ennemis étaient tombés, et ses alliés d'infortune étaient pour la plupart complètement exténués... Ils allaient avoir besoin de quelques heures afin d'être à nouveau grossièrement opérationnels. Si elle avait décidé de tous les mettre à mort, ici et maintenu, elle aurait sans doute pu leur trancher la gorge tour-à-tour sans y éprouver la moindre difficulté...

-Tu as quelque chose qui est à moi... Je t'accompagne.

Comme convenu, elle allait le suivre hors de Mars et récupérer l'argent qui était désormais le sien. Et elle espérait simplement que l'homme-kangourou ne serait pas assez naïf pour tenter de la doubler. S'il s'y risquait, il allait certainement tomber sur un os, et des plus déplaisants de surcroît...


Ravi Jade, Nebula, primée à 299.000.000 berrys et Vive Julia, la Pile, Membre d'une Division de la Section Scientifique.

La rouquin s'était difficilement redressée, non sans au passage cracher un juron de plus en constatant la douleur qui saisissait son corps tout entier. Elle avait forcé au-delà du raisonnable, et elle le regrettait déjà. Amère, elle jeta un coup d’œil dédaigneux au désormais cadavre de Carian. Elle éprouvait à son égard un sentiment des plus paradoxaux. D'un côté, elle était heureuse de le voir mort mais de l'autre, elle demeurait puissamment frustré de ne pas avoir eu la chance de lui régler son compte seule. En temps normal, il n'aurait certainement pas été capable de bloquer le moindre de ses assauts mais cette fois-ci, il lui avait donné plus que du fil à retordre... Aurait-elle perdu, sans le soutien indéfectible de toute la petite bande d'intrus qui s'était faite remarquer ? Possible. Probable. Comment pouvait-elle espérer venir à bout de Makui, dans de telles conditions ? Elle le savait : le maître des lieux était autrement plus féroce que les sbires qu'il avait envoyé à leur rencontre. En tant que pirate du Nouveau Monde, elle avait déjà eu l'occasion de croiser le fer avec quelques hauts-gradés de la marine... Des contre-amiraux, pour l'essentiel. Et ceux-là s'avéraient déjà fréquemment être d'excellents combattants. Alors l'un des meilleurs vices-amiraux, pressenti pour la succession à l'amirauté ? Il jouait dans une autre cour. Il la toisait de haut... Elle cracha, dégoûtée, au moment où Lilianna parvenait à sa hauteur et venait de placer à ses côtés, à la fois prévenante et douce. La borgne se contenta de hausser les épaules maussadement, lui offrant une réponse sommaire et lapidaire. Elle n'était pas vraiment d'humeur à parler, cela sautait aux yeux.

-Ouais. Tout va bien.
-Hep ! C'est votre épée, non ?

Julia s'était rapprochée du cadavre pour récupérer la gargantuesque claymore de Jade, qu'elle avait délaissé au moment d'être projetée par le pistolet à air de la Pile. Elle traînait derrière elle l'arme susdite, semblant éprouver toutes les peines du monde à avancer avec seulement, et la rouquin ne tarda guère à hocher la tête succinctement en lui opposant une réponse des plus brèves.

-Oui. Laisse-la là. Merci.
-Héhé ! A votre service !

Pétillante et ravissante, la jeune femme affiliée au Gouvernement Mondial observa tout le bazar qu'ils avaient laissé ici, au siège de Mars, d'un regard circulaire et curieux. Elle allait avoir un tas de choses à rapporter à ses supérieurs, pour le coup, mais elle entendait bien se cantonner au strict nécessaire. Elle n'avait pas envie que ceux qui lui avaient prêté main forte soient catalogués comme étant de vulgaires criminels ou de dangereux psychopathes en devenir... Tous, la Nebula y compris, avaient tâché d’œuvrer directement pour le bien commun. C'était un fait louable et respectable. Elle allait donc tout faire pour que personne n'en vienne à le bafouer, ni dans les rapports officieux, ni dans les journaux officiels... Finalement, la jeune femme sifflota en prenant la direction du portail qui l'avait vu apparaître. Elle glissa son pistolet à sa ceinture et adressa un ultime signe de la main guilleret à Lilianna et à Sakuga, les deux personnes qu'elle avait le plus côtoyé au sein de cette assemblée morbide. Si elle avait l'air dépassée par la situation, elle n'avait pas l'air d'être plus bouleversée que ça par les conflits auxquels elle venait d'être témoin...


Shalon, ancien prisonnier d'Impel Down.

-Et bien. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ça a l'air honorable...

L'ancien prisonnier se redressa pour suivre Karim en direction d'Arata tout en conservant son regard rivé sur le morceau de corne qu'il tenait entre ses deux mains. Il avait l'impression étrange d'avoir perdu un morceau de lui-même au sein de ce conflit sans pour autant que cela ne le traumatise outre mesure. Il avait pris la bonne décision, en se battant au côté de ces jeunes gens... Que faire, par la suite ? La proposition de l'autre homme-bête avait le mérite de lui offrir une opportunité. Libre à lui de la saisir ou pas. Jusque-là, il s'était contenté de vivre sa petite existence calme, dans son coin, après avoir échappé à l'enfer d'Impel Down. Ce n'était qu'en menaçant d'être privé de quelque chose qu'on réalisait son importance : il avait perdu sa liberté et sa dignité et en avait donc profité plus depuis qu'il avait su les récupérer que durant tout le reste de sa morne vie. En fin de compte, il était peut-être grand temps de passer à autre chose... De s'en aller vers d'autres horizons, d'obtenir d'autres objectifs à mener à bien. Oui... Même temporairement, accompagner cet homme-loup agressif et belliqueux à souhait pouvait s'avérer enrichissant. L'avenir, en tout cas, le lui dirait bien assez tôt.



Vous avez 72h pour poster, chacun votre tour. L'ordre est le suivant :
Massy - Lilianna - Sakuga - Karim.
Vous pouvez changer de place à tout moment avec l'un de vos camarades, à condition évidemment d'être tous les deux d'accord et d'en avertir le MJ (moi, Nakata /o/), que ce soit par skype, par MP...
Si vous ne pouvez pas poster un tour, n'hésitez pas à me prévenir au préalable aussi, histoire qu'on perde le mois de temps possible. Dans le cas d'une absence involontaire au dernier moment, ne vous inquiétez pas, glissez moi juste un petit MP et je m'organiserai jusqu'à votre retour Wink

Alors alors !
Dernier poste pour ma part !
Sasha s'enfuit après avoir dit que "Tedi" ou plutôt la chose qui l'habite est partie.
Aseri récupère l'argent de Sakuga (transfert réalisé) et s'en va demander à Massy de le payer. Là, Massy, t'as deux possibilités : soit tu la payes effectivement et il n'y a pas besoin de faire un RP, tu pourras simplement préciser dans ton prochain présent qu'elle est repartie et je réaliserai la suppression des berrys correspondants, soit tu décides de ne pas la payer et faudra passer par une animation ^^ (Que je peux éventuellement assurer en guise de post-event)
Julia est la première à partir et à revenir d'où elle vient. Jade, quant à elle, suivra Lilianna. Elle ne restera pas longtemps avec toi, juste quelques jours, histoire de se remettre en forme, puis elle retournera vers le Nouveau Monde. Tu auras son numéro de Den Den Mushi et tu pourras solliciter une animation en temps et en heure pour la rencontrer à nouveau !
Reste Shalon donc, qui accepte de suivre Karim. Tu gagnes donc un PNJ mais ! Y a un gros mais. A la première chose honteuse/lâche que tu feras, il décidera de te fausser compagnie et d'aller voir ailleurs ^^ Tu recevras sa fiche PNJ dans les délais les plus brefs, par MP, avec les informations au sujet de son lvl.
Arata, par contre, refusera de te suivre, peu importe comment tu lui présentes la chose Razz

Il s'agit en toute logique de mon ultime poste ici. Vous pouvez encore faire une clôture de votre côté, évidemment.
Merci à vous et félicitations !

Jade est niveau 36. (Lvl 21 considérant ses blessures)
Carian Mervault est niveau 26.
Yakazana est niveau 23.
Shalon est niveau 22.
Julia est niveau 20.
Arata est niveau 20.
Ardo est niveau 20.
Antonio est niveau 19.

Aseri est niveau 18.
Revenir en haut Aller en bas
Massy Umbra
Death Shade
avatar
Messages : 274
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
81/120  (81/120)
Berrys: 5.580.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Mer 16 Mai - 15:52



Mars' End
Massy accueillit la nouvelle du départ de Tedi sans grande surprise. Certes, il était contrarié d’avoir parlé dans le vide, mais ça ne l’étonnait guère qu’un parasite de son espèce prenne la tangente si rapidement. Cependant, il n’allait pas laisser le gamin en faire autant, il faisait partie du personnel de cet endroit, après tout. À ce titre, il devait bien avoir une ou deux informations croustillantes à partager. Peut-être même, avec un peu de chance, qu’il savait quelque chose sur les Décimas ? Or, il se trouvait justement que Kiru, le capitaine du kangourou, lui avait demandé de récolter des informations sur les subordonnés de Centes si jamais l’occasion se présentait.

-« Attends, j’ai des questions à te poser ! » Fit le sabreur en s’élançant à la poursuite du serviteur de Makui .

Malheureusement, le maudit dut bien vite se rendre à l’évidence : il n’était pas en état de courir, et encore moins d’entraver la progression de l’enfant. Fatigué comme il était, il ne tarda pas à trébucher, rencontrant bien vite le sol autrefois immaculé des lieux. Se relevant difficilement, l’Umbra put constater sans peine que sa chute avait soulevé la poussière présente sur le carrelage blanc. Ce faisant, ce dernier refléta de nouveau le visage du jeune homme juste au-dessus. Massy sourit en voyant la sueur qui le recouvrait, comme au début de la bataille. La réaction aurait pu paraître quelque peu bizarre pour les autres, mais, il s’en fichait éperdument. En ce moment, il était fier de lui-même, fier de ce qu’il avait accompli. En l’espace de quelques minutes, quelques heures - il avait perdu la notion du temps - , il avait été en mesure de tenir tête aux meilleurs guerriers d’un des plus grands criminels de l’histoire, de vaincre ses peurs, et de sauver plusieurs vies innocentes au péril de la sienne. Oui, cette sueur n’était pas celle d’un couard tremblant dans ses bottes, mais celle d’un homme de retour du champ de bataille. Cela acheva de convaincre le pirate qu’il n’était pas faible, mais juste inexpérimenté. Et dire qu’il avait fallu qu’il se motive tout seul avec un grand discours et qu’il risque sa peau pour enfin réaliser cela… C’en était tellement risible qu’il se mit à rigoler tout seul, dans son coin.

-« Tu as quelque chose qui est à moi… » L’interrompit la voix qu’il avait appris à associer à Aseri. « Je t’accompagne. »
-« Ha… T’inquiète pas, je ne t’ai pas oubliée. » Sourit-il en réponse.

Massy se remit sur ses deux jambes assez difficilement, puis se dirigea vers la lance d’Ardo qu’il avait aperçu un peu avant de chuter. Il se baissa lentement avant de la saisir et de s’en servir pour se relever. Le marsupial avait vu du coin de l’œil cette arme impressionnante à l’action, mais ce qui l’intéressait présentement, c’était qu’il pouvait s’en servir de canne. De toute façon, il trouverait bien une utilité à un tel objet une fois hors de Mars… Dans le pire des cas, ça lui servirait de trésor de guerre. En parlant de ça, il avait justement vu l’arc d’Antonio un peu plus loin, et il comptait effectivement le prendre aussi en temps que souvenir de cette journée sanglante. Chaque fois qu’il aurait un doute ou qu’il laisserait ses craintes prendre le dessus, il regarderait cette arme, symbole de sa victoire sur les jeux sordides de Makui. Maintenant que le kangourou y réfléchissait, il possédait l’arme de prédilection de chacun des généraux qu’il connaissait… C’était assez drôle pour être souligné, d’autant plus que ce n’était même pas son intention à la base. Les sabres présentement sur son dos, par exemple, avaient été pris dans le souci d’éviter de perdre du temps à récupérer ceux scellés par les corps de leurs anciens détenteurs - à savoir Yakazana et Carian.

Quoi qu’il en soit, il était temps de montrer sa gratitude envers les gens ayant contribué à contrecarrer les plans du Kokuwo. C’est ainsi qu’il remercia en bonne et due forme Lilianna et Jade, en profitant même pour proposer à la blonde d’échanger leurs numéros de Den Den Mushi. Cela fait, il se tourna vers Julia qu’il remercia chaleureusement de lui avoir sauvé la vie un peu plus tôt, puis lui offrit de lui passer un coup de fil si jamais elle avait besoin d’aide un jour. L’Umbra se tourna ensuite vers Karim et Shalon, occupés à porter une montagne de muscle qui devait probablement être un général lui aussi. Il s’excusa devant le premier pour lui avoir lancé quelques remarques assez acerbes sur son inactivité alors qu’il était bien parti pour en faire de même au départ. Quant au deuxième, il le remercia d’avoir empêché Carian de déverser toute sa colère sur ses deux sauveuses - Lilianna et Jullia - alors qu’elles soignaient Sakuga. En parlant de ce dernier… Le zoan, malgré son désaccord avec l’épéiste sanglant, avait décidé de le remercier également :

-« Du coup… Merci pour la claque de tout à l’heure et pour ta participation au combat. Nos méthodes diffèrent peut-être, mais je pense que nous œuvrons tous les deux à notre manière pour la justice. Alors… essayons de partir en bons termes, qu’en dis-tu ? »

Ce faisant, il lâcherait momentanément sa lance pour tendre la main gauche vers le blond.

-« Je ne peux plus bouger le bras droit, désolé. » Expliquerait-il vaguement ensuite.

Que le Keigo accepte la poignée de main peu orthodoxe ou non, le maudit ferait un vague mouvement de tête en direction de la mercenaire, l’incitant à le suivre. Il la remercierait vaguement elle aussi pour son aide, puis se dirigerait vers les fermetures éclair. Cependant, il réaliserait bien vite quelque chose : il n’avait pas la moindre idée de laquelle était la sienne. Cela était dû au fait qu’il était rentré dedans à la suite d’une attaque plutôt puissante et, surtout, qu’il avait perdu connaissance une ou deux minutes. Dans ses conditions, il était donc normal qu’il ne sache plus d’où il vienne. Poussant un énorme soupir de lassitude, le pirate décida de s’en remettre à la chance puisqu’il n’avait, de toute façon, aucun moyen de reconnaître le sien. C’est donc avec un grand soulagement mêlé à une pointe d’appréhension que Massy quitta la dimension de Mars.



Code by Edward Lawrence



Resumé : Massy est trop fatigué pour suivre Sasha. Il est assez fier d'avoir participé à la victoire contre Mars et prend la lance d'Ardo qu'il utilise comme canne. Il prend l'arc d'Antonio comme trésor de guerre et entreprend de remercier tout le monde. Il propose à Lilianna d'échanger leurs numéros de Den Den et donne le sien à Julia puisqu'il ne sait pas que c'est une marine. Il tend la main à Saku en lui proposant de partir en bons termes puis sort de Mars.
Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
avatar
Messages : 223
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
52/120  (52/120)
Berrys: 60.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Jeu 17 Mai - 14:24



~ Mars Reboot ~


Passer la porte et avancer ou tourner le dos et fuir ? La décision qui mène à un nouveau monde


L'ourson parti, ce fut Sasha qui répondit à Massy. Pour autant, ce premier ne prit pas la peine de s'attarder en leur compagnie et s'en alla à toute jambe. La jeune femme ne bougea pas pour sa part. Leur but n'était pas de poursuivre chaque personne de ce lieu après tout. C'était un enfant et qui plus est, il ne les avait pas attaqués à proprement parler. La blondinette resta donc assise à côté de Jade, reprenant un peu de forces en même temps que cette dernière, tout en regardant ce que ses compagnons du jour faisaient. C'est ainsi qu'elle remarqua que Julia fut l'une des premières à les quitter. À son attention, Lilianna répondit par un sourire chaleureux et un petit signe de la main. Au final, elle n'avait pas eu le temps d'apprendre à connaître chaque personne présente. Pour certains, elle ignorait même jusqu'à leur nom. Se reverraient-ils un jour ? Seul l'avenir le leur dirait.

La doctoresse était encore tout à ses pensées, lorsque l'ange arriva auprès d'elles. Il venait la remercier des soins apporter et alla jusqu'à lui remettre ce qui avait été son arme. Notre amnésique d'abord surprise regarda longuement le jeune homme et prit doucement la Dial-Blade de ses mains. Elle ne pensait pas mériter pareil cadeau mais s'il tenait à la lui confier, c'est qu'il avait ses raisons et qu'il avait fait son choix. Faire des manières aurait crée une situation plutôt gênante même si la demoiselle ne savait comment exprimer sa gratitude. Caressant délicatement le plat de la lame du bout des doigts, elle releva la tête vers l'ancien propriétaire de l'arme en lui adressant un sourire empli de chaleur.


- Merci... j'en prendrai soin, c'est promis.

Elle récupéra ensuite le moyen de prendre contact avec lui. Comme quoi, des liens pouvaient se tisser dans les situations les plus inattendues. Puis, elle retrouva un visage un peu plus sérieux en vérifiant l'état du blondinet.

- Tu iras voir un médecin dès que tu seras sorti d'ici d'accord ? C'est un miracle que les sutures tiennent encore un peu mais il te faut quelque chose de plus solide... Et je suis sûre qu'on te le dira mais ne force pas trop dans les premiers temps. Et... prends soin de toi.

Elle échangerait ainsi encore quelques dernières paroles avec l'ange, avant que l'heure des séparations indéniablement ne s'approche. Mais avant cela, Lilianna aurait l'opportunité de récupérer également les coordonnées de l'homme kangourou. Le revoir ici avait été une drôle de coïncidence et maintenant que les combats étaient achevés, la jeune femme put lui demander brièvement de ses nouvelles et de celles de Bell.

En ce qui concernait Karim, elle avait seulement eut l'occasion de combattre avec lui pendant ce court laps de temps mais elle le trouvait plutôt sympathique comme jeune homme. Dommage qu'elle n'ait pas eu plus de temps pour discuter avec lui et Shalon. Tandis que Massy parlerait avec Sakuga, Lilianna en profiterait pour adresser de loin un signe de la main et un sourire aux deux hommes bêtes. Ensuite, elle irait récupérer son sac contenant ses affaires et notamment son précieux journal où elle ne manquerait pas de détailler cette journée particulière. Après quoi, elle retrouverait Jade et toutes deux pourraient se diriger vers le portail. La blondinette continuerait à regarder l'état de son amie du coin de l’œil afin d'éviter de la voir chuter.

Une fois à proximité du portail, avant de passer au travers, elle adresserait une dernière phrase et un ultime sourire à tous ceux encore présent.


- Au revoir tout le monde. Malgré les circonstances, ça m'a fait plaisir de vous rencontrer. J'espère que nos routes se croiseront à nouveau un jour.






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Groupe 3] - Mars Reboot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Twilight Imperium - Samedi 19 Mars
» Rapport d'activité du 20-21-22 mars 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Siège de Mars :: Château-