Partagez | 
 

 [Groupe 3] - Mars Reboot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1413

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: [Groupe 3] - Mars Reboot   Ven 12 Jan 2018 - 18:10




Vive Julia, la Pile, Membre d'une Division de la Section Scientifique.

-Oooh ! C'est Mars ici ? Les rapports parlaient pas du tout de ça !

Guillerette et enjouée, Julia pivota sur elle-même, la main au-dessus de ses yeux en guise de visière tout en observant les alentours immédiats. Elle était dans une espèce d'énorme pièces, dans laquelle se trouvaient tout un tas de fermetures éclairs ouvertes similaires à celle qu'elle avait empruntée un instant auparavant. D'autres personnes n'allaient certainement pas tarder à arriver... Cela la rassurait, en un sens : elle ne connaissait que trop bien la réputation sordide de Makui et de ses sbires, ses supérieurs l'ayant bassinée à ce sujet de longs mois durant à la suite de leur réapparition. Et comme elle était seule au moment où elle s'était engouffrée dans ce portail, en n'écoutant rien d'autre que sa curiosité, personne n'avait pu l'accompagner, pas même Joshua... En tout cas, elle était passionnée par cette architecture extrêmement épurée et par ces murs grandioses, qui s'élevaient à plusieurs mètres loin au-dessus de sa tête. Un géant aurait pu tenir sous ce plafond sans la moindre difficulté... Cependant, ce qui retint bien vite son attention, mise-à-part les portes toutes aussi gargantuesques et démesurées qui se tenaient devant elle et lui barraient la route, encore close, c'était une myriade de fermetures éclairs plus discrètes dispersées à travers la salle, placée sur les murs. Celles-ci, aussi, semblaient encore closes pour l'heure... Se demandant ce que cela pouvait bien être, la membre de la section scientifique s'en rapprocha, avant d'entendre une voix lui parvenir depuis l'un des portails ouverts et présent dans la salle : elle n'était plus toute seule, on venait tout juste de la rejoindre.

-A ta place, je ne m'en approcherais pas trop. On ne sait pas où ça mène.


Ravi Jade, Nebula, primée à 299.000.000 berrys.

En constatant la présence d'une illustre pirate à ses côtés, Julia sembla soudain se canaliser et retrouver son sang froid, troquant sa curiosité avide contre une posture au garde-à-vous qui lui conférait un air angélique. Un sourire chaleureux et cordial sur les lèvres, la membre de la Section Scientifique, apparemment très prompte à laisser le commandement à d'autres, répondit spontanément à ce qu'elle prenait visiblement comme étant de l'inquiétude à son égard.

-Bien madame ! Merci de vous inquiéter pour moi !
-Je ne m'inquiète pas pour toi. Mais si on veut venir à bout de Makui, autant le combattre à plusieurs... Couvre mes arrières, si tu ne t'en sens pas le courage. Je m'occuperai de cette ordure seule.

Déjà énervée, la demoiselle à la chevelure rouge porta une main distraite sur le pommeau de la claymore qui lui barrait le dos. Cette épée, gigantesque, était porteuse de bien des souvenirs pour elle. C'était ici qu'était venu son ex compagnon, Korushige, lors des premiers Jeux de Mars... Et ici qu'il avait trouvé la mort. Si elle n'avait jamais pu faire la lumière sur ces sordides événements, qui l'avaient brisé pendant plusieurs semaines sinon plusieurs mois, elle s'était promptement faite une raison : c'était Kokuwo Makui qui en était le responsable, qui que soit son véritable meurtrier. Ce chien à la solde des Decimas allait périr... Il n'y avait pas d'autre option envisageable. Les mâchoires serrées, la Nebula renommée fit à son tour quelques pas dans la salle, reportant plutôt son attention sur les gigantesques portes qui fermaient la pièce magistral dans laquelle elles se trouvaient. Elle n'avait qu'une seule envie : celle de les franchir pour se précipiter jusqu'à la salle du trône, où l'ancien marine devait actuellement trouver refuge. Il s'agissait peut-être d'un piège, elle en avait parfaitement conscience, mais elle ne pourrait pas se contenir éternellement, le moment venu. Elle avait attendu une opportunité d'accéder à la vengeance si longtemps que son sang bouillonnait déjà à l'aube de cet affrontement qu'elle devinait mémorable. Elle regrettait de ne pas être au top de sa forme, en témoignaient les quelques bandages et tissus qui camouflaient à grand peine les cicatrices qui lui barraient le corps, mais elle songeait néanmoins ne pas avoir besoin d'être au top de sa forme pour venir à bout de cette ordure. Un seul coup d'épée, unique et soudain, suffirait à le réduire à néant...

-Je comprends votre empressement, mais m'est avis qu'il vaudrait mieux que l'on fasse équipe. C'est un gros poisson... Suffisamment gros pour avoir échappé à Rasgarat Abel en personne.


Shalon, ancien prisonnier d'Impel Down.

L'épéiste à la crinière ardent pivota spontanément, lorgnant le nouvel arrivant d'un regard mauvais. Elle décida néanmoins de ne pas lui faire payer l'affront dont il s'était rendu coupable en se rendant compte du faciès profondément sage et placide de son interlocuteur. Cet homme-bête avait l'air passablement tranquille, et ne mesurait certainement pas le poids des mots qu'il avait prononcé : c'est pour cela qu'elle laissa couler, en retournant à l'examen attentif de la salle dans laquelle elle se trouvait pour anticiper une hypothétique embuscade.
Shalon, quant à lui, demeura moins curieux et moins alerte que les deux demoiselles, après un simple regard circulaire pour considérer sobrement l'endroit dans lequel il était apparu, il décida de s'asseoir en tailleur en tirant sur sa barbe, l'air pensif et posé. Plusieurs années auparavant, alors qu'il n'était rien que plus qu'un criminel fonceur et trop virulent pour son propre bien, il aurait sans doute eu la même réaction que Jade... Mais sa vie avait été suffisamment pénible pour qu'il ne parvienne à en tirer des leçons. Il avait été incarcéré à Impel Down pendant longtemps, trop longtemps, et ne devait sa liberté qu'à l'invasion d'Erika Orato, l'Impératrice. Si l'attaque des forbans s'était soldée par un échec, de nombreux prisonniers avaient néanmoins pu en profiter pour s'enfuir... Et c'était son cas, entre autres. Mais comme il n'avait plus jamais commis le moindre crime et ne s'était jamais fait remarquer, la marine avait fini par croire qu'il était mort et enterré. Ce n'était pas le cas... Pas encore. Car il ne se berçait pas d'illusions : ils n'allaient pas tous ressortir de ce siège sinistre.

-Oh. Encore une figure connue.

Jade pivota en entendant la prise de parole de Shalon et jeta un regard mauvais à la nouvelle arrivant, au visage tristement célèbre. Elle accompagna sa venue d'un commentaire désagréable et relativement hautain, à laquelle répondit son interlocutrice sans trop se préoccuper des insultes dont elle était l'objet.


Aseri, mercenaire primée à 33.444.555 berrys.

-Je ne penserais pas qu'une saloperie de mercenaire trouverait son bonheur ici. Quelqu'un t'a payé, ou pour une fois, tu as été capable de prendre une initiative ?
-Qui sait.

Aseri avait l'habitude d'éponger ce genre d'agressions verbales mais ne s'en formalisait jamais vraiment. Elle avait décidé de devenir mercenaire par pur pragmatisme : elle se fichait des vies qu'elle fauchait, et n'avait donc logiquement que faire de sa propre réputation, franchement ternie par des années passées au contact des pires crapules susceptibles de s'offrir ses services. Elle était de la trempe des assassins, et même si elle était loin d'exceller au combat, elle possédait très assurément des compétences pour lui permettre de mettre à morts tout un tas de cibles sans jamais éveiller les soupçons à son égard. Dans tous les cas, son faciès mélancolique et tranquille était une bonne preuve de son innocence, pour le coup : elle n'était envoyée en mission par personne... Restait à savoir si elle allait choisir le camp des justes, ou celui de Mars. Jade, quant à elle, s'en fichait éperdument. Peu lui importait ceux qui l'aideraient, ou ceux qui se placeraient sur son chemin : elle trancherait tout, jusqu'à arriver à leur hôte ultime.
Alors que d'autres personnes viendraient s'incruster au sein de ce petit groupe déjà constitué, une autre personne se ferait remarquer : poussant péniblement les deux portes colossales, bien plus gigantesques que lui, un petit bonhomme scruterait ces nouveaux arrivants les yeux ronds, dans un état de panique quasiment palpable.


Sasha.

-Ah mince ! Ah mince mince ! Ah zut flûte ! Faut pas rentrer, non non non ! Euh... Retournez dans vos fermetures, allez, zou ! Vous ne devez pas être là ! C'est pas bien ! On rentre pas les gens sans y être invité, d'abord ! Monsieur Kokuwo sera pas content, s'il vous voit...
-Qu'est-ce que tu dis, gamin ? Il ne veut pas nous voir ici ?

Jade, les yeux ronds, fixa le moujingue terrorisé tandis que celui-ci pénétrait dans la pièce et refermait la porte derrière lui, précipitamment. Il avait l'air véritablement angoissé, et elle comprit lentement mais sûrement qu'à la vérité, elle ne participait en aucun cas aux Jeux de Mars : cette fois-ci, la situation échappait probablement à Makui lui-même. Si les fermetures étaient nées à travers le monde sans son consentement, c'est qu'il n'était pas préparé à livrer bataille... Et c'était une chance d'autant plus inouïe de lui faire la peau. Un sourire mauvais naquit sur les lèvres de la Nebula tandis que Julia, finalement assez discrète jusque-là, s'approchait un petit peu du gamin avant de s'accroupir devant lui, avec une attitude assez maternelle et réconfortante. Elle lui tapota la tête, tout sourire, pour l'inciter à en dire davantage.

-Tu sais, on est rentrés ici sans le vouloir, par curiosité... Si on ne voulait pas nous inviter, pourquoi les fermetures se sont-elles ouvertes ?
-Ben... C'est que... J'ai pas le droit de vous le dire...
-Ça mène à rien, et on s'en fout. Si ce gamin est à la solde de Makui, il me mènera à lui.
-Ou à un piège.

La remarque sage d'un Shalon toujours en tailleur coupa Jade dans son élan et l'empêcha de s'emparer du marmot, comme elle en avait l'attention. Les yeux plissés, elle pivota à nouveau pour scruter l'homme-bête, lui jetant un regard agressif et inquisiteur. Elle se demandait à quoi jouait ce type, et s'il n'était finalement pas du côté de Makui... Car si les fermetures étaient générées aléatoirement, rien n'assurait qu'ils étaient tous ennemis de Mars. Les Decimas eux-mêmes avaient un certain nombre d'alliés et de contacts. Et ce type en faisait peut-être partie...
En tout cas, dans une ambiance aussi électrique, il allait sans dire que le moindre éclat de voix pouvait absolument tout faire dégénérer...



Vous avez 72h pour poster, chacun votre tour. L'ordre est le suivant :
Kardorn - Massy - Lilianna - Sakuga - Toto.
Vous pouvez changer de place à tout moment avec l'un de vos camarades, à condition évidemment d'être tous les deux d'accord et d'en avertir le MJ (moi, Nakata /o/), que ce soit par skype, par MP...
Si vous ne pouvez pas poster un tour, n'hésitez pas à me prévenir au préalable aussi, histoire qu'on perde le mois de temps possible. Dans le cas d'une absence involontaire au dernier moment, ne vous inquiétez pas, glissez moi juste un petit MP et je m'organiserai jusqu'à votre retour Wink

Pour résumer ce poste : vous arrivez tous dans une gigantesque pièce très blanche. Les fermetures qui vous ont fait venir se referment tour-à-tour. Il en reste toutefois un certain nombre, sur les murs, fermées, en-dessous desquelles figurent des écriteaux qui évoquent des lieux à travers le Monde. Les portes sont fermées également, après que Sasha soit rentré dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Kardorn

avatar
Messages : 33
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
15/100  (15/100)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Lun 15 Jan 2018 - 19:49

La journée s'annonçait plutôt mouvementée pour le jeune Kardorn. Il avait décidé de quitter ses quartiers afin de trouver une occupation quelconque. L'Armée Révolutionnaire semblait pour le moment calme pour des soldats de son rang. Un tel phénomène ne le dérangeait pas. C'était un jour de repos au niveau des entraînements aussi, qui se faisaient de plus en plus rude et compliqués. Quittant le campement, le Révolutionnaire tomba sur une chose qui attira son attention. Une fermeture éclaire ? Vraiment ? Au milieu de nul part ? Secouant la tête pour être sur de ne pas avoir d'hallucination, Kardorn s'aperçut que cette fameuse fermeture n'était pas le fruit de son imagination. Il s'approcha...Elle était plutôt grande, légèrement plus que lui. Il l'ouvrit alors...Il ne voyait rien de l'autre côté. Un léger sentiment de peur s'empara alors de lui mais aussi d'excitation. Sans plus réfléchir, il s'engouffra alors vers l'inconnu.

La question qui trottait dans la tête de Kardorn était très simple. Pourquoi avait-il fait ça ? Pourquoi fallait-il toujours que sa curiosité prenne le dessus ? N'était-il pas tranquille pour une fois sans mission sur le dos ? Il semblait que non... Était-ce de la stupidité ou de la curiosité ? Kardorn penchait plutôt pour la stupidité et poussa un soupir lorsqu'il découvrit sa destination. Fronçant les sourcils, il observa la gigantesque pièce dans laquelle il était arrivé. N'ayant strictement aucune idée de ce qui se tramait, le jeune guerrier fit un tour rapide des environs. La première chose qu'il remarqua fut la présence d'autres personnes. Une jeune fille aux cheveux blonds avec des reflets violets et une tenue jaune et verte. Assez étrange comme style...La deuxième était une femme aux longs cheveux rouges, une claymore décorant son dos. Kardorn fronça les sourcils à la vue de cette arme et instinctivement, sa main droite se resserra sur sa fidèle chaîne. La troisième individu était un homme-bête, portant des cornes naturelles sur son crâne. Il semblait être un épéiste. La quatrième personne était une femme qui semblait plutôt effrayante, vu la taille de ses dagues. Enfin, le dernier individu était certainement le plus inattendu. Il s'agissait d'un enfant, portant une casquette et semblant quelque peu paniqué...

Mais où était-il donc tombé ? Continuant l'inspection des lieux, Kardorn remarqua que la pièce comportait des fermetures éclaires, comme celle qu'il avait emprunté mais ces dernières étaient closes...Vu la situation dans laquelle il venait de se fourrer, il ne tenait pas forcément à ouvrir d'autres trucs de ce style...L'improvisation ne le dérangeait pas, c'était même l'un de ses points forts. Toutefois, se retrouver dans une telle situation sans aucune maîtrise, face à cinq parfaits inconnus ne le rassurait pas vraiment. Il remarqua deux portes colossales, certainement fermées. Kardorn ne tenta même pas de les ouvrir...Il préférait rester dans son coin, prêt à parer tout assaut qui viendrait des inconnus. Ils ne semblaient pas attaquer cependant, ils l'auraient certainement déjà fait. D'autant plus qu'il semblaient tous différents, y compris au niveau de leur origine...Alors que les questions se bousculaient dans sa tête, un bruit semblable à l'ouverture d'une fermeture éclaire se fit attendre. Encore un nouvel arrivant ?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Massy Umbra
Death Shade
avatar
Messages : 273
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
81/120  (81/120)
Berrys: 5.580.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Jeu 18 Jan 2018 - 18:55



Mars
Tâchant de sauver la jeune Ginny Gratz, retenue prisonnière par une certaine Melinda, Massy Umbra a tenté une attaque surprise sur le bateau ennemi. Si la première partie de son plan avait fonctionné à merveille, cela fut une toute autre histoire pour la seconde. En effet, le pirate avait vite été dépassé par l’arrivée d’un garde du corps nommé Anatole. Ce dernier n’avait pas hésité à faire montre de sa puissance en projetant un des forbans à plusieurs centaines de mètres au loin. Il n’en avait pas fallu plus que ça pour faire comprendre au maudit que ses chances de victoire étaient minuscules. Cependant, il ne comptait pas repartir bredouille. Dans une tentative désespérée de libérer l’adolescente, le jeune homme chargea son adversaire en usant de toutes ses forces. Malheureusement, l’employé des hors-la-loi prouva une fois de plus qu’il lui était supérieur. Un seul coup de pied lui suffit à faire valser Death Shade qui fut projeté dans une sorte de fermeture éclair.

On aurait pu croire qu’un passage inter dimensionnel ralentirait le musicien, mais il n’en était rien. Le changement de lieu n’affecta pas le moins du monde la trajectoire du bretteur qui finit sa course contre un mur, perdant connaissance. À son réveil, qui devait avoir eut lieu à peine une ou deux minutes plus tard s’il en jugeait par sa vive douleur au torse, le zoan était dans une pièce d’un blanc immaculé. Il y avait plusieurs personnes autour de lui, entre autres : une jeune femme à la chevelure écarlate, une autre au style vestimentaire assez spécial, un homme bête, et un humain à cornes. Comme on aurait pu s’y attendre, Massy était assez perplexe devant tout ça. En un rien de temps, il était passé des docks d’une île paumée à un endroit à l'architecture complexe.

-« Attendez une seconde… » Marmonna-t-il, incrédule. « Un changement de lieu instantané, une salle blanche, des gens autour,… Et tout ça après un coup si fort… Se pourrait-il que je sois mort ? »

Cette hypothèse, aussi farfelue qu’elle puisse paraître, semblait réellement plausible aux yeux du sabreur. Il devait reconnaître que cela expliquerait pas mal de choses, au vu des circonstances. Pour tester ce à quoi il venait de penser, il se pinça assez fort au niveau de la joue. Logiquement, il ne devrait pas ressentir quoi que ce soit si sa théorie s’avérait être exacte. Heureusement, l’épéiste ressentit finalement les picotements caractéristiques de ce qu’il s’infligeait. En d’autres termes, il était bel et bien vivant. Ne tenant pas plus que ça à perdre la vie, il soupira de soulagement :

-« Je n’arrive pas à croire que j’ai pu imaginer, ne serait-ce qu’un millième de seconde, quelque chose d'aussi stupide… Bref, ne nous réjouissons pas trop vite, j’ai encore des choses à faire. »

Bien sûr, Massy faisait référence à l’éclaircissement de sa situation. Il n’était pas mort, certes, mais ça ne voulait pas dire pour autant qu’il était hors de danger. Le maudit comptait examiner la salle plus en détails, toutefois, il devait récupérer ses deux sabres avant. Ces derniers avaient été projetés à quelques mètres de son point de chute, dans des directions opposées. Par chance, il ne les avait pas lâchés malgré la violence du coup d’Anatole. C’est en se baissant pour récupérer une de ses épées que le jeune homme remarqua qu’il n’était plus sous forme hybride. Il avait sans doute récupéré forme humaine après sa perte de conscience, et avec un peu de chance, personne n’avait remarqué qu’il possédait un fruit du démon. Cela l'horripilerait que toutes les personnes de la salle connaissent ses capacités alors qu’il ne sait rien d’eux. Cependant, ce n’était pas non plus si important que ça vu que les gens autour ne semblaient pas lui vouloir de mal. Quoi qu’il en soit, il ne comptait pas non plus baisser sa garde, tout cela ne lui plaisait guère. L'homme kangourou rengaina ses deux armes et profita de la surface réfléchissante du sol pour réajuster son masque. Il n'apprécierait absolument que quelqu'un dans l’assemblée découvre sa vraie identité. Il n'y avait que peu de chances que cela lui pose problème dans le futur, mais on était jamais assez prudents, après tout.

Sa douleur au torse ayant disparu et ses affaires ayant été récupérées, Death Shade n’avait plus qu’une chose à faire : comprendre pourquoi il était là. Il examina rapidement les environs en faisant le tour de la pièce et deux choses lui sautèrent aux yeux. Premièrement, d’énormes portes au bout de la salle, c’étaient les seules présentes dans cette pièce. Autrement dit, il s’agissait de la seule sortie possible, mais elles semblaient fermées. La deuxième chose que le zoan avait remarquée était les nombreuses fermetures éclair dispersées un peu partout. Le musicien se rappelait vaguement en avoir traversé une avant sa perte de conscience. Cela voulait donc dire qu’elles étaient à l’origine de ce changement drastique de décor. Un pouvoir si puissant et si mystérieux ne pouvait être à l’origine que d’une seule chose selon Umbra : un fruit du démon. Malheureusement, cela ne l’avançait pas à grand-chose de savoir ça.

-« Bon… Il n’y a pas trente-six solutions pour avoir des informations claires et nettes. » Pensa-t-il en s’approchant de l’attroupement au loin. « Hey, vous là-bas ! Pourriez-vous m’expliquer où nous nous trouvons, s’il vous plaît ? Et, plus important encore, pourquoi sommes-nous là ? »



Code by Edward Lawrence



Premièrement, désolé pour le retard, on ne m'a prévenu qu'aujourd'hui que mon tour avait été inter changé avec celui de Lilianna. Mais bon, je suis quand même dans les temps, heureusement.
Édit: Les tours n'ont jamais été interchangés, je me suis juste trompé...

Résumé : Massy arrive dans la pièce aussi rapidement que le coup d'Anatole l'avait projeté. Il se tape contre un mur et perd connaissance. Au réveil, il examine un peu les environs, émet des hypothèses, et récupère ses affaires avant de demander au groupe de PNJ ce qui se passe.


Dernière édition par Massy Umbra le Ven 23 Mar 2018 - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
avatar
Messages : 222
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
52/120  (52/120)
Berrys: 60.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Jeu 18 Jan 2018 - 21:54



~ Mars Reboot ~


Passer la porte et avancer ou tourner le dos et fuir ? La décision qui mène à un nouveau monde


Marchant dans le sable sur la côte, son sac sur l'épaule et ses chaussures dans sa main libre, Lilianna regardait la mer. Cela faisait peu de temps qu'elle était arrivée sur Kuraigana. Pour le moment, elle se promenait un peu, perdue dans ses pensées. Il lui faudrait par la suite commencer son entraînement. La demoiselle ne savait pas ce qui l'attendrait pendant ces combats mais elle ne ferait pas marche arrière. Aujourd'hui, elle se sentait assez apaisée. Après avoir écrit dans son journal la veille, elle s'était mise à le feuilleter, tournant les pages, l'une après l'autre, toutes couvertes de son écriture. Là, entre deux pages, elle avait trouvé un petit morceau de papier plié. Elle l'ouvrit doucement et y trouva griffoné dessus un numéro. La jeune femme avait appelée, sans savoir s'il décrocherait. Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas entendue sa voix. Il avait décroché. Assise sur la plage à proximité d'un feu, Lilianna avait passé une partie de la soirée à parler avec Nakata.

En y repensant, elle eut un sourire. Sourire difficile à décrypter où se mêlaient plusieurs émotions. Le temps semblait s'écouler lentement ici mais elle ne pourrait éternellement s'y réfugier. Elle n'était pas là dans ce but. Autre chose l'attendait. Un lendemain. Avec ses bons et ses mauvais. Mais avant de retourner dans ce combat qu'était la vie, une soirée de calme était la bienvenue. Ou pas. La vie avait parfois une tendance à joyeusement vous mettre face à des situations auxquelles vous n'auriez pas pensé. Ou alors, osez dire que vous vous attendiez à trouver sur un banc de sable, une sorte de fermeture éclair qui semblait sortie du décor. Alors soit c'était une particularité de cette île, soit il s'agissait d'autre chose. Et selon la personne qui faisait face à cette étrangeté, il pouvait y avoir deux catégories de réactions. Celles qui se disaient que cette fermeture trop bizarre était probablement un bel amas d'ennuis et ceux qui sautaient presque dedans en sautant avec le simple mot "aventure" en tête.

La blondinette pour sa part était partagée. Elle avait toujours été d'un naturel très curieux, un petit peu trop même. Mais les récents évènements qu'elle avait vécu lui donnait sur la langue un goût amer d'hésitation. Elle ne savait pas si elle pouvait toucher cette fermeture. Et même si c'était le cas, autant cette chose lui exploserait à la figure, était un signal ou bien d'autres choses encore. Or, mourir maintenant n'était pas prévu à son programme.
Elle aurait bien demandé son avis à Mistral mais celui-ci s'était absenté il y a une heure environ pour aller chasser. Non pas que L'Elanion risquait de lui répondre avec des mots mais il aurait bien trouvé une manière de lui donner son opinion. Elle n'en doutait pas. Sauf que Mistral n'était pas là. IL n'était pas là. Elle aurait à choisir seule. Le plus prudent aurait été de faire demi-tour. Faire demi-tour... Elle n'avait pas spécialement envie qu'il lui arrive quelque chose. Elle ne cherchait pas une manière de mettre fin à ses jours ni moins des souffrances à subir. Mais elle avait l'impression que tourner le dos à cette fermeture aurait été synonyme de fuite. Un échec. Fuir ? Non. Elle ne le ferait pas. Cette porte n'attendait que son contact et elle le lui offrirait.


- J'espère que tu ne m'en voudras pas, dit-elle à voix haute.

Seul le bruit de la mer lui répondit. Évidemment. Il était trop loin. Resserrant sa prise sur la lanière de son sac, elle fit un premier pas en avant. Son précieux journal était avec elle. Si rien de grave n'arrivait, le médecin pourrait y relater la conséquence d'avoir touché à cette faille. Dans ce même sac se trouvaient quelques effets comme des habits de rechange mais aussi, entre autre, quelques bandages, une aiguille et du fil, un peu de désinfectant. Bref, une petite trousse de soins. Étant venue pour s'entraîner, elle ne s'attendait pas à finir ses journées parfaitement. Alors, elle avait préparé de quoi pouvoir panser ses plaies elle-même.

Sans s'arrêter, elle entra en contact avec la fermeture qui s'avérait être un portail. Elle se sentit aspirée et le temps d'un battement de paupières, l'amnésique se retrouvait dans un décor bien différent de celui qu'elle venait de quitter. L'océan et le sable avaient laissé place à une pièce au plafond très haut. La blancheur de la pièce éblouie Lilianna pendant quelques secondes qui battit des paupières à quelques reprises avant de s'accoutumer au changement. Elle avait atterrie délicatement sur un sol de dalle, elles aussi blanches, tout comme les piliers. Absolument tout était blanc. Enfin, sauf les silhouettes qui apportaient un peu de couleur à ce décor. Elle regardait ces personnes toutes si différentes, tandis qu'elle s'asseyait, posait son sac près d'elle, pour remettre ses bottes toujours à sa main. La pirate se demandait bien s'ils étaient arrivés de la même manière qu'elle. En effet, certains de ces individus affichaient une expression d'incompréhension, d'autres comme cet homme assis un peu plus loin paraissaient plus calme. Elle n'était pas sûre de qui était un ami ou qui ne l'était pas mais jusqu'à ce qu'ils fassent quelque chose qui lui prouvent le contraire, la blondinette ne leur montrerait pas d'animosité.

Une fois revêtue de ses bottes, elle s’avança jusqu'à rejoindre la jeune femme qui se tenait près d'un enfant et d'une autre femme à l'allure sévère. Tous trois se trouvaient à proximité d'une double porte fermée. S'approchant tranquillement, elle salua le groupe entier d'un signe de tête poli. Tandis qu'elle arrivait suffisamment près, elle put constater chez la rousse des cicatrices à semi-camouflées sous divers bandages et tissus. Cette dernière semblait se porter assez bien pour le moment mais Lilianna, en bon médecin qu'elle était, nota dans un coin de son esprit de jeter un œil de temps à autre à cette femme pour s'assurer qu'elle continue à aller bien. Au moins jusqu'à ce qu'ils sortent d'ici. Si moyen il y avait de s'échapper. Peut-être l'un de ceux présent dans cette salle, visiblement arrivés avant elle, avait peut-être déjà un début de solution ou des informations à partager.






Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 315
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
81/200  (81/200)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Ven 19 Jan 2018 - 21:53

On se fait chier ici nan ?


Si Sakuga était encore en plein combat ici à Shell Town, c'était pour un acte bien particulier. Aujourd'hui il voulait mettre à feu et à sang Shell Town, uniquement pour libérer un Décima capturé par un Commandant ce jour-là. Si les affrontements ici sur East Blue avait déjà débuté ce que l'ange ne s'attendait pas, c'était avant de foncer sur la lieutenante qui venait de le provoquer, c'était à voir cela... Une fermeture éclair venait de s'ouvrir ici sur Shell Town, le hasard faisait véritablement bien les choses pour notre pirate. Il le savait, il y avait quelque chose derrière cette fermeture éclair, il y avait certainement quelque chose qui le dépassait...

Se tournant vers la fermeture éclair, l'ange savait ce qu'il avait à faire. Laissant derrière lui son ancienne vie, sa Dial-Blade et ses outils ici à Shell Town. Si il allait rentrer dans le portail, ce serait tout ces artifices peut-être qu'il en aurait eu sûrement besoin ? Mais dans tous les cas, il était sûr d'une chose, son monde à lui était sur le point de changer de tout à tout. Jettant un regard vers le navire de la marine stationné à Shell Town, Sakuga restait fidèle à lui même.

" - Ne crois pas que je bats en retraite ma jolie... Je saurais te combattre une autre fois. Aujourd'hui j'ai autre chose à faire ! Dites au Dog que je ne ferais pas le sale travail pour lui aujourd'hui ! "

Plongeant dans la fermeture éclair qui se refermait derrière lui, l'ange laissa East Blue pour un autre endroit... Une fois arrivé dans le monde des fermetures éclairs, le sang de l'ange se glaça d'un coup. Il les voyait tous, arrivé chacun leur tour des personnes de plus en plus fortes, des futurs adversaires qui sait ? Restant assez silencieux au départ, l'ange n'attendait uniquement que les évenements deviendraient plus intéressants pour prendre part aux conversations. Il ne paraîtrait pas inaperçu avec sa lame couverte de sang mais ce n'était pas grave.

Makui... !? Il avait déjà entendu ce nom, l'ange le savait désormais où il était. Il était au siège de Mars, un endroit où de nombreuses batailles eurent lieu, il y a longtemps. C'était peut-être aujourd'hui le retour des actions de cette organisation avec tout ces nouveaux protagonistes réunis en ce lieu. Un gamin affolé était dans la salle, visiblement c'était un serviteur de Makui. Plusieurs membres du groupe qui venaient tout juste de se former commençaient déjà à poser des questions aux gamins, Sakuga réfléchissait à comment étayer sa soif de combat et de curiosité pour le jour.

" - Et qu'est-ce que tu vas faire le gamin si on veut pas retourner chez nous ? "

L'ange posait une question comme une autre. Il n'était pas "invité" mais il était bel et bien là et il avait l'intention de participer à cette fête si il y en avait vraiment une.




Saku' quitte Shell Town et arrive sur Mars, beaucoup de blabla pour arriver à la fin où il s'adresse à Sasha en lui posant une question.

Revenir en haut Aller en bas
Toto
La Sorcière des Mers
avatar
Messages : 95
Race : Femme Poisson ✦ Type hippocampe bleu.

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
5/100  (5/100)
Berrys: 4.879.500 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Lun 22 Jan 2018 - 23:31


Mars Reboot

ft. Beaucoup de monde...


« Siège de Mars - Château - An XXXX »

Clang !!! La jeune femme poisson eu un léger soubresaut lorsque son voisin vînt abattre avec fracas sa choppe de bière sur le bar, l'alcool qu'il avait ingurgité ne lui permettant plus de maîtriser sa force. Affalée sur le plan de travail en bois, collant tant il suintait d'alcool, elle lança un regard assassin à l'homme qui la sortait ainsi de sa torpeur alcoolisée. Décidément... Il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre. Fronçant les sourcils elle poussa un grognement fortement inapproprié pour une femme de son rang, essuyant d'un geste approximatif le filet de bave qui s'était échappé de sa bouche alors qu'elle s'était laissé aller à une petit "sieste" éthylique avant de s'aider de la bouteille disproportionnée qui se dressait devant elle pour se repositionner sur le tabouret de bois qui supportait son poids. Grave erreur... A peine avait-elle changé de position que l'ex-chef de la garde royale se senti partir en arrière. Agrippant de justesse le rebord du comptoir, elle prit quelques minutes qui lui semblèrent être des secondes, la faute à son état, pour retrouver un équilibre précaire.

Totohime toisa le rustre qui avait osé l'éveiller. Un forban. Une petite frappe de toute évidence, belle gueule mais rien dans le pantalon. Le genre à se venter de ses exploits inexistants aux minettes naïves des bas quartiers, se faisant passer pour un héro et les berçant de rêves d'aventures... Du moins jusqu'au lendemain matin, où il les abandonnerait seules dans un lit rempli de parasites parce qu'il n'aura même pas eu la décence de les inviter au sein d'un établissement convenable. La jeune hors-la-loi sentait son sang pulser à ses veines, le pauvre gus n'avait rien demandé, se contentant de rire avec ses camarades. Aucune femme à leur côté ne permettait d'étayer les supposition de la femme poisson. Cependant la bleuette n'était pas vraiment en état de raisonner. Ce mec lui filait la nausée... Enfin, l'alcool jouait peut-être un rôle dans cette sensation ceci dit.

Dominée par l'ivresse, elle quitta son assise, titubant une fois que ses pieds touchèrent le sol. Dans un geste plus automatique qu'autre chose, elle trouva tout de même la force d'esprit de réajuster son kimono sur ses épaules avant s'avancer vers le pirate. Non sans oublier de saisir la Nabuchodosore qu'elle avait commandé un peu plus tôt. Il ne manquerait plus qu'un autre rustre lui vole sa boisson ! L'homme cessa de parler, la fixant avec surprise, curiosité et tout de même un peu de méfiance. Non pas qu'il ait reconnu l'ancienne bretteuse des Dokugan, Totohime avait certes une prime, néanmoins sur Grand Line elle ne valait pas plus qu'un individu lambda. Mais, outre le fait que Totohime le dominait largement du haut de ses deux mètres et quelques, l’endroit était assez connu pour attirer les pires pourritures de Grand Line. Se faire approcher par quelqu'un dans ces conditions n'augurait jamais rien de bon...

Une fois arrivée à sa hauteur, la jeune femme manqua de s'écrouler de tout son long sur le pauvre bougre qui par réflexe la retint fermement par les épaules. Le geste, en soi innocent, ne fit qu’alimenter un peu plus le feu rageur qui grandissait dans le cœur brisé de notre bretteuse. Levant sa main fermement enroulée autours du goulot de son breuvage à la hauteur des yeux noisette de l'inconnu, elle déplia un index tremblant dans sa direction prête à lui rendre la monnaie de sa pièce pour le crime imaginaire qu'elle lui incombait.

C'est alors qu'une voix rauque s'éleva de l'autre côté du comptoir :

▬ Hey la poiscaille ! Maintenant que t'as fini de ronfler tu comptes les payer tes consommations au lieu de brayer ?!

Stoppant tout mouvement, Totohime reporta son attention sur le tenancier. L'homme avait le visage fermé et la fixait avec un mécontentement évident. Son regard dériva vers le nombre incalculable de cadavre de bouteille et de verres vides qui trônaient fièrement sur le coin du meuble que Totohime occupait jusqu'alors. Le rouge montait aux joue du barman et, malgré son état, la bleuette compris aisément que ce n'était son charme incommensurable qui en était la cause.

Dans un claquement de langue, elle se redressa avant de plonger sa main libre dans l'une de ses manches pour en sortir une bourses... Dans son esprit envahi par la brume, la jeune femme se fit tout de même la réflexion que cette dernière semblait bien légère tout en la retournant pour déverser son contenu sur le bois sali. La bretteuse marqua une légère pause, ses orbes pourpres rivés sur les berrys. N'y voyant pas très net, elle cligna des yeux à plusieurs reprises avant de commencer à compter son butin sans mot dire, pièce par pièce, sous le regard empli d'impatience du propriétaire des lieux. Alors que sa tâche touchait à sa fin, l'un des disques métalliques s'échappa du comptoir pour aller rouler vers la porte d'entrée de l'établissement. Sachant pertinemment qu'elle ne pouvait se permettre de perdre un seul berrys, la bretteuse se précipitât d'un pas hasardeux vers cette dernière.

Une fois arrivée à bon port, non sans avoir manqué de trébucher à plusieurs reprises sur le parquet en manque d'entretien, la jeune femme poisson se pencha pour ramasser son argent. C'est alors que les événements prirent une tournure pour le moins inattendue... Se redressant avec difficultés, la bretteuse fit brusquement volte face levant les poings en direction du tenancier tout en poussant une exclamation de victoire. Le liquide remplissant la bouteille qu'elle avait gardé en main chantant contre le verre opaque, comme pour féliciter sa propriétaire de ne pas l'avoir renversé partout pendant son dur labeur.
Néanmoins, Totohime n'eu pas le temps de se réjouir bien longtemps, ses pieds s’emmêlant dans sa tenue, la bretteuse tomba à la renverse. Par réflexe, ses paupières se refermèrent sur ses yeux à la couleur si particulière et quand elles se rouvrirent, la scène avait totalement changé...

Étendue sur le dos, les bras levés vers le ciel, la jeune femme poisson fronça les sourcils tout en fixant le plafond totalement blanc qui lui faisait face. Surélevant sa tête dans une position quelque peu inconfortable, ses iris se posèrent sur une étrange fermeture éclaire.
L'ex-chef de garde reposa délicatement sa boisson au sol avant de se redresser en tailleur. Une forte odeur de vin rouge lui fit retrousser le nez dans une mine de dégoût. Abaissant le regard sur sa poitrine, elle constata qu'une large tache rougeâtre s'étendait à présent au niveau de son torse. Soupirant, elle se releva, tituba un instant avant de trouver une position à peu près stable puis entrepris de retirer le vêtement de soie. De toute façon son ossature d'hippocampe cachait suffisamment les zones stratégiques de son corps pour qu'elle n'en ai pas à rougir, pour le reste, son écharpe ferait l'affaire.

Ses doigts revenant enlacer le récipient de verre, elle porta le goulot à ses lèvres tout en analysant l’endroit dans lequel elle se trouvait. L'endroit était totalement immaculé, en son centre un petit groupe de personne semblait converser. A en juger par les regards incertains que la plupart des convives arborait, elle n'était pas la seule qui ne comprenait pas la situation... Elle zigzaga vers les seules femmes de l'assemblée. Ses iris se posèrent avec admiration la Claymore qui ornait le dos de l'une d'entre elles avant de ne s'évertuer à dévisager avec autant de suffisance que son état le lui accordait les hommes qui lui faisaient face, ses yeux s'écarquillant tout de même quelque peu à la vue d'un enfant.

Bon... Elle était où là ?!

code by ORICYA.



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1413

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Mar 23 Jan 2018 - 13:45




Sasha et Ravi Jade, Nebula, primée à 299.000.000 berrys.

Ils étaient de plus en plus nombreux. C'était une bonne chose pour Jade et les autres participants, mais une nouvelle de plus en plus angoissante pour Sasha qui ne savait dorénavant plus où se mettre. Il n'était qu'un enfant et n'avait jamais été très habile lorsqu'il s'agissait de converser avec des adultes... Le pire étant qu'une bonne partie d'entre eux semblaient clairement avoir des intentions hostiles à l'égard de son maître. Bon, s'il ne s'était agi que de l'homme-bête assis en tailleur, de l'autre cornu assez discret ou de la blondinette manifestement assez polie, ça n'aurait pas été dramatique mais là... Une bonne partie d'entre eux avaient soit une attitude belliqueuse, soit des paroles altières et sèches ! Et y avait même une femme-poisson, couverte d'alcool et empestait la vinasse... Ouais, c'était la merde, franchement. Le gamin se demandait déjà comment il pourrait faire pour camoufler cette bavure à son chef, de plus en plus blême et de plus en plus tremblant, lorsque la voix de Massy s'éleva pour questionner les membres du groupe à propos de l'endroit où ils se trouvaient. Contre toute attente, ce fut Shalon, l'homme-bête resté en retrait, qui fut le premier à lui apprendre peu de temps avant que Sakuga n'en aille de sa propre interrogation impérieuse.

-Nous sommes au siège de Mars. Et personne ne sait pourquoi.
-Ha... Si vous refusez de partir... Je... Je...
-Il ne fera rien.

Une autre voix venait de résonner, dans un coin de la pièce. Une personne avait pu passer inaperçue ? Peut-être grâce aux multitudes de fermetures qui ne cessaient de s'ouvrir et de se refermer depuis quelques instants, de concert... L'ensemble du groupe pivota, pour lorgner le visage de ce nouvel intervenant. Malheureusement, ils ne voyaient rien... jusqu'à ce qu'une petite voix les force à baisser le regard.

-Ici ! Là ! Bande des débiles ! Par ! Terre !



Tedibeashirotokuro.

En voyant apparaître cet espèce d'ours en peluche, manifestement doué de parole et de pensée, les réponses furent pour le moins mitigées. Shalon arqua tout juste un sourcil interrogatif tandis que Julia, quant à elle, s'extasiait en s'époumonant devant l'air mignon de cette petite créature. Tandis que Tedi se mettait à rougir, apparemment gêné par tant de compliments, croisant ses bras derrière son dos en baissant la tête, Aseri mima un désintérêt franc et croissant. Jade, en revanche, fut la première à montrer une once de méfiance : s'il avait l'air de n'être qu'une bête peluche, cet ourson avait manifestement des liens avec Mars, puisqu'il avait déclaré avec certitude que Sasha ne pouvait rien leur faire... Cette impression fut d'autant plus fortifiée lorsque ce nouvel intervenant reprit ses esprits, se mettant à marcher dans leur direction à allure lente, l'air enjoué et satisfait.

-Même Makui ne sait pas ce qu'il se passe. Mais moi, je sais. Vous êtes ici dans la salle des portails ! Zihihihi...
-Tedi ! Arrête, tais-toi !

Sasha, sous le coup de la colère autant que de l'angoisse, se mit à foncer dans la direction de l'ourson qui, d'un bond simple, évita le marmot en prenant même le luxe de prendre appui sur sa tête. Tandis que le pauvre subordonné de Makui s'écrasait au sol, l'ourson, quant à lui, continua son petit numéro en s'approchant des invités, le tout en montrant les portails fermés qui ornaient les murs et sous lesquels quelques plaques étaient visibles. Ces plaques, en acier, portaient pour la plupart une inscription, généralement un lieu, parfois accompagné d'un nom ou d'une indication supplémentaire. Tedi prit un malin plaisir à en relever quelques uns tandis que le garnement, en arrière plan, se massait le nez en pleurnichant, incapable de faire entendre son autorité.

-Tsukimi, Alliance Rose... Marineford, Elimane Loyckh... Micqueot, Mike Tay... Whiskey Peak, Zeke Lundren... StUrea, Sypher Wenham... Aldébaran, Tsukiyo no Hato... Il y a un point commun entre tous ces lieux et toutes ces personnes. Vous savez lequel ?
-Ils ont tous... participé aux Grands Jeux de Mars.
-EXACT ! BONNE RÉPONSE !

Tedi sortit de nulle part un chapeau triangulaire festif et le mit sur sa propre tête avant d'arroser Jade de confettis et de serpentins. Cette dernière demeura muette et silencieuse, prenant lentement conscience de ce qui se déroulait ici. Les portails menaient tous en direction des principaux participants des Jeux que Makui avait organisés, ou de leurs alliés, et que le Kokuwo avait perdu... Des Jeux pendant lesquels il avait même été ridiculisé, son sanctuaire détruit, et ses subordonnés mis-à-mort. Cette pièce était comme un gigantesque portail, permettant à Mars de pouvoir suivre des chemins pour l'instant clos. Se pouvait-il qu'une fois ces fermetures ouvertes, elles offrent un passage direct vers les lieux qui y étaient assignés ? Muette, elle continua à écouter les palabres de l'ourson tandis que le gamin, quant à lui, s'agitait de plus en plus.

-En fait, Makui prévoie de se venger depuis longtemps. Il a fait venir Ghetis Archer, qu'il espère tuer. S'il y parvient, cela sonnera le début de sa contre-attaque... Et il commencera par éliminer tous ceux qui lui ont nui, ou les anciens alliés de ceux-ci. Ces portails sont encore fermés, mais lorsqu'ils seront ouverts, ses assassins pourront s'y engouffrer, et tuer directement ceux qu'ils trouveront sur place...
-TEDI ! Ça suffit ! Tu es de notre côté !
-Zihihihi ! De votre côté ? Non... Je suis du côté du désespoir.




Vous avez 72h pour poster, chacun votre tour. L'ordre est le suivant :
Kardorn - Massy - Lilianna - Sakuga - Toto.
Vous pouvez changer de place à tout moment avec l'un de vos camarades, à condition évidemment d'être tous les deux d'accord et d'en avertir le MJ (moi, Nakata /o/), que ce soit par skype, par MP...
Si vous ne pouvez pas poster un tour, n'hésitez pas à me prévenir au préalable aussi, histoire qu'on perde le mois de temps possible. Dans le cas d'une absence involontaire au dernier moment, ne vous inquiétez pas, glissez moi juste un petit MP et je m'organiserai jusqu'à votre retour Wink

Pour résumer ce poste :
Tedi apparaît, et vous explique sans pression que les fermetures fermées mènent aux anciens ennemis de Mars, ou à leurs amis. Le but de Makui ?
Les tuer, tous.

EDIT : Ah oui j'ai oublié de préciser !
J'ai été laxiste sur le premier tour et je vous ai laissé dépasser un peu de l'horaire initial mais à partir de ce tour-ci c'est 72h actées ^^ Vous avez droit à un seul délai exceptionnel de 24h pour absence involontaire et inopinée ! Sinon suffit de sauter votre tour, tant que vous prévenez à l'avance y a pas de problème Wink
Revenir en haut Aller en bas
Kardorn

avatar
Messages : 33
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
15/100  (15/100)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Mer 24 Jan 2018 - 4:54

Wow wow wow...Tout s'était enchaîné beaucoup trop vite pour Kardorn. Reprenons donc...Quatre nouvelles personnes venaient de se pointer par les fermetures éclairs : un jeune homme portant une veste noire, une jeune femme blonde qui salua les inconnus d'un signe de tête poli, un blond semblant un brin surexcité avec une lame pleine de sang ainsi qu'une femme poisson. C'était la première fois que le jeune Révolutionnaire en voyait une. Enfin bref, n'attardant pas plus ses yeux sur la nouvelle venue, il se reconcentra afin de rester sur ses gardes. L'homme à la lame ensanglantée semblait plutôt présomptueux. Mieux valait garder un œil sur lui. Tant que l'existence de son fruit restait secrète, Kardorn était plutôt confiant. Rare étaient les personnes capables de lui poser problème. Peut-être avait-il trop confiance en son pouvoir après-tout.

Une voix sortit le rebel de ses pensées. L'homme-bête avait pris la parole, apprenant à la majorité du groupe qu'il se trouvait au siège de Mars. Qu'est-ce que c'était que ça ? C'était du charabia pour Kardorn. Le gamin présent voulait prendre la parole et il fut aussitôt interrompu par une voix inconnue. Notre jeune héros scruta toutes les autres personnes présentes. Aucune n'avait ouvert la bouche. La même voix les invita, d'une manière plutôt insultante, à regarder le sol. Bande de débiles...Quelle douce appellation...Surtout venant d'un foutu ours en peluche ! Bon certes, il était plutôt flippant avec ses deux faces...Il fallat bien lui laisser ça. Le fait qu'il semble gêner par la réaction de certains, confirma à Kardorn que cette chose était douée de conscience. Il en avait vu des trucs bizarres, mais aujourd'hui en particulier, il battait des records. Il leva alors un sourcil, celui où son œil était ouvert. "Même Makui ne sait pas ce qu'il se passe." Makui...Boh, il n'avait jamais entendu un tel nom. Kardorn avait cependant appris qu'il se trouvait dans la salle des portails. Pourquoi pas...

Le gamin semblait fâché contre l'ourse en peluche et avait tenté de le charger. Une esquive facile avait suffit à faire tomber l'assaillant. Quel pitoyable spectacle...Bref, revenons-en à ces portails, comportant des noms de lieux et de personnes. Tout ceci était lié aux "Jeux de Mars". La suite du discours fit beaucoup moins rire Kardorn. Il s'était retrouvé mêlé à cette histoire à cause de sa stupide curiosité, et venait d'apprendre que des assassins allaient s'engouffrer par ces portails pour tuer toutes les personnes présentes. Autrement dit, soit il s'alliait avec les inconnus, soit ça allait être un joli bordel et même son fruit ne serait peut être pas assez. Il délia sa chaîne légèrement, la laissant dépasser légèrement dans sa main. La peluche avait fini son discours sur une note de désespoir. C'était plutôt glauque...Le Révolutionnaire s'avança alors de quelques pas vers la peluche.

"Hey, lança-t-il calmement à l'adresse de la peluche. T'es plutôt glauque...Amène tes potes, qu'on règle cette histoire au plus vite..."

Cette histoire avait beau être bizarre, Kardorn était prêt à relever ce challenge. Enfin, il prenait ça comme un challenge. Il n'était pas venu mourir ici...
Revenir en haut Aller en bas
Massy Umbra
Death Shade
avatar
Messages : 273
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
81/120  (81/120)
Berrys: 5.580.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Ven 26 Jan 2018 - 0:40



Mars
Massy, toujours sous son masque à tête-de-mort, ne manqua pas de remarquer les nouveaux arrivants. La première, une jeune fille aux longs cheveux blonds, venait très probablement d’une plage si on en jugeait par les grains de sable qui recouvraient ses pieds nus. Confuse, elle mit ses bottes et se dirigea vers l’attroupement dont il faisait partie, se plaçant à côté de la femme à la chevelure écarlate. C’est d’ailleurs grâce à elle que le maudit remarqua les quelques bandages dissimulés sous les vêtements de l’épéiste. Il ne voyait pas grande utilité à cette information, mais c’était toujours bon à savoir.

La deuxième personne à entrer en scène fut un jeune homme dans la vingtaine. Son arrivée ne plut pas réellement au bretteur vêtu de noir qui se tint prêt à dégainer ses armes au besoin. Sa réaction aurait pu paraître exagérée, cependant, il avait toutes les raisons de se méfier. En effet, le blond qui venait d’arriver portait une épée ensanglantée, ce qui inspirait peu confiance. De plus, il n’avait pas l’air si dérangé que ça à l’idée d’être présent. Il lança même une pique à l’enfant qu’interrogeaient les autres, preuve de son assurance. Ce sabreur était vraiment louche, c’est pourquoi le kangourou ne se gêna pas pour le surveiller discrètement du coin de l’œil.

La troisième et dernière nouvelle tête était une femme poisson, visiblement ivre si on en jugeait par son regard et sa démarche. Autres preuves s’il en fallait : le verre qu’elle avait posé au sol et l’odeur caractéristique d’alcool qui la suivait où qu’elle aille. En voyant l’énorme tache rouge sur le torse de la femme aux cheveux bleus, Death Shade crut un instant qu’ils avaient encore affaire à une marque de sang. Heureusement, il comprit bien vite que ce n’était rien de plus que du vin rouge, ce qui l’arrangeait franchement, car il aurait eu du mal à surveiller deux personnes à la fois. Toutefois, si cette ivrogne n’avait pas l’air d’être sortie d’un massacre, cela ne voulait pas dire qu’elle était tout à fait saine d’esprit. Après tout, qui donc s’amuserait à retirer ses vêtements devant une foule d’inconnus ? Certes, ce n’était pas si étonnant vu son état actuel, mais tout de même. Quoi qu’il en soit c’était le cadet de ses soucis vu leur situation.

Se désintéressant de l'être mi-femme mi-poisson, Massy se concentra de nouveau sur ce qui se passait entre l’épéiste à la crinière si particulière et l’enfant. Ce dernier était visiblement en déroute, la nervosité et la crainte se lisaient sur son visage tandis qu’il semblait chercher une échappatoire. C’est alors que quelqu’un daigna enfin répondre à l’une des questions que le zoan avait posées tout à l’heure. C’était l’homme bête un peu en retrait qui lui avait donné une réponse, et Umbra aurait presque aimé rester dans le noir, pour une fois. C'était une chance qu'il portait un masque, sinon, les autres auraient pu voir son visage se décomposer l'espace d'un instant.

L’inconnu lui avait révélé qu’ils se trouvaient actuellement au siège de Mars, un endroit tristement célèbre pour la tuerie qui y avait eu lieu quelques années plus tôt. Beaucoup de gens y avaient trouvé la mort, parmi eux, des personnes assez connues comme des anonymes. Le masqué à la chevelure noir de jais aurait bien aimé réfléchir un peu plus à tout cela, malheureusement, les bégayements du gamin l'interrompirent dans ses pensées : « Ha… Si vous refusez de partir… Je… Je… »
-« Il ne fera rien. » Finit une voix inconnue.

Tout le monde se mit alors à chercher des yeux celui qui venait de prendre parole, mais ils ne virent personne. C’est alors que le concerné les encouragea à regarder au sol, ce qui leur permit enfin de voir leur interlocuteur. À la surprise générale, il s’agissait d’un ours en peluche ayant deux faces : une blanche et mignonne ainsi qu’une noire à l’apparence mesquine. Si le design de l’objet était assez étonnant en lui-même, c’était surtout le fait qu’il soit animé et doué de parole qui surprenait. De plus, il était assez sensible à la flatterie, si on en jugeait par sa réaction après les compliments de la blonde au style vestimentaire si unique. D’ailleurs, cette fille avait réellement des goûts bizarres si elle trouvait cette créature attirante. En tout cas, une chose était sûre : cet être était lié à Mars d’une façon ou d’une autre. La démarche nonchalante de l’ours alors qu’il s’avançait vers eux ne contredisait pas cette hypothèse. Et l’enfant la confirma lorsqu’il appela la peluche par son nom, c’est-à-dire Tedi.

-« Encore une personne dont je dois me méfier, tien… » Pensa l’homme kangourou en soupirant.
-« Même Makui ne sait pas ce qui se passe. » Fit l’ourson à double face. « Mais moi, je sais. Vous êtes ici dans la salle des portails ! Zihihihi… »

Le gamin, n’en pouvant plus, fonça sur Tedi avec l’intention de le faire taire. Cependant, ce dernier esquiva facilement, s’appuyant même sur la tête du petit pour continuer son avancée. Tandis que l’enfant se remettait de sa chute l’objet animé commença à énumérer des noms et des lieux divers et variés. Si Death Shade en reconnut quelques-uns, la plupart lui étaient inconnus. Toutefois, la femme à la claymore fit la déduction qu’il n’aurait pas pu faire : « Ils ont tous… participé aux Grands Jeux de Mars. »

Sortant de nulle part un chapeau festif, des confettis, et des serpentins, la peluche confirma la réponse de l’épéiste aux cheveux écarlate. Il expliqua ensuite que cette pièce menait vers tous les endroits qu’il venait de citer. Apparemment, Makui, le cerveau à la tête de ce monde parallèle, avait dans l’idée de se venger des anciens participants en s’attaquant à eux et à leurs proches. En somme, c’était un beau massacre qui se profilait à l’horizon, quelque chose que Massy ne pouvait en aucun cas laisser passer. Il doutait énormément de pouvoir y arriver seul, heureusement, il allait de toute évidence avoir du renfort. L'homme cornu à la chaîne le conforta dans cette idée en faisant montre de sa présence.

C’est donc bien décidé à sortir vivant de tout ça et à contrecarrer les plans de leurs ennemis qu’il s’avança vers la peluche. Cette dernière venait tout juste de révéler que son but premier était de répandre le désespoir, ce qui n'étonna pas tellement le kangourou. S’arrêtant devant l'ourson, il s’inclina humblement et usa d’une arme ayant déjà fait ses preuves sur son interlocuteur : la flatterie.

-« Mon Cher Tedi. » Dit-il. « Pour commencer, je vous remercie pour ces précieuses informations qui s’avéreront, ma foi, très utiles. Toutefois, il y a deux choses que j’aimerais vous demander, si ce n’est pas de trop. Pourquoi sommes-nous donc ici ? Et que diable devons-nous faire pour déjouer les plans de Makui ? Je sais qu’un ours de votre rang, si beau et intelligent, doit avoir mieux à faire que de me répondre. Cependant, j’ose espérer que vous daignerez illuminer le sombre humain que je suis sur ces quelques faits. »

Le maudit voulait soutirer le maximum d’informations à cette créature si surprenante. Il n’était pas tout à fait sûr que cela marcherait puisque ça avait échoué quelques minutes auparavant sur Anatole, le garde du corps qui l’avait projeté en ces lieux. Mais le sabreur se devait bien d’essayer, surtout s’il prenait en compte la réaction de l'objet animé face aux compliments de la fille aux goûts bizarres.



Code by Edward Lawrence



Résumé : Massy réagit aux nouveaux arrivants : il reste plutôt indifférent face à Lilianna, se méfie grandement de Sakuga (qu'il surveille discrètement), et ne prend pas trop Toto au sérieux. La réponse de Shalon est loin de plaire à Massy qui grimace un instant avant de commencer à analyser la chose. Il n'y arrive pas tellement puisque l'apparition de Tedi l'en empêche. Il est plutôt méfiant vis-à-vis de l'ours en peluche et de ses révélations, et est déterminé à déjouer les plans de Makui. A la fin, il tente d'avoir des informations plus précises en brossant Tedi dans le sens du poil, puisque Julia a prouvé qu'il était sensible à la flatterie.


Dernière édition par Massy Umbra le Ven 23 Mar 2018 - 18:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
avatar
Messages : 222
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
52/120  (52/120)
Berrys: 60.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Ven 26 Jan 2018 - 16:43



~ Mars Reboot ~


Passer la porte et avancer ou tourner le dos et fuir ? La décision qui mène à un nouveau monde


Après Lilianna, de nouvelles personnes arrivèrent. Parmi eux, un jeune homme blond à l'épée couverte de sang visiblement encore frais. La demoiselle qui suivit peu de temps après était une femme poisson qui paraissait avoir pris un petit verre de trop. Avec toutes les personnes présentes dans la salle, ils faisaient un bien étrange groupe. Mais ils avaient au moins un point en commun. S'ils avaient tous passés le portail les conduisant ici, volontairement ou involontairement, personne n'avait présentement le moyen de sortir d'ici. Le médecin apprit au moins de la part de l'homme-bête qu'ils se trouvaient au siège de Mars. Un léger froncement de sourcil se dessina sur le visage de la demoiselle qui faisait appel à sa mémoire. Ce nom ne lui était pas inconnu mais elle ne se rappelait plus dans quel contexte elle l'avait entendu. Pendant ce temps, à côté de Julia, Sasha s'agitait de plus en plus entouré de ces intrus qui n'avaient rien à faire ici. Il tenta de lancer une menace à leur encontre qui fut rapidement interrompue par une nouvelle voix, plus calme.

La pirate tourna la tête d'un coup, faisant voler ses longs cheveux, à la recherche d'une personne qu'elle n'aurait pas vue. Mauvaise pioche. C'est vers le bas qu'elle aurait dû se tourner car au sol, à quelque distance d'eux, un ours en peluche fit son apparition. Le design de cet ourson était... plutôt original mais en le voyant, Lilianna ne pouvait pourtant qu'approuver Julia, sur ce petit être mignon. Contrairement à cette dernière, elle se fit malgré tout plus discrète. Après tout, fut-ce dû à l'apparence du dénommé Tedi ou à ses récentes expériences, la belle ne pouvait complètement se détendre. Or, les nouvelles du nouveau venu que le jeune enfant essayait de faire taire du mieux qu'il pût continuait à leur fournir des informations qu'ils ne pouvaient espérer obtenir aussi rapidement. L'amnésique qui ne s'était pas attardée sur les fermetures éclairs plus que nécessaire n'avait pas vu en effet que plusieurs étaient identifiées. Nom de personnes. Nom de lieux. Certains lui étaient connus, d'autres surtout en ce qui concernait les individus ne lui parlait pas plus que cela. Et tous avaient participé au même sordide évènement qui était désormais connu sous les grands jeux de Mars. La blondinette eut un éclair de lucidité. Une fois l'affaire finie, la nouvelle s'était propagée un peu partout dans le monde, arrivant aussi jusqu'à ses oreilles. N'ayant pas été touchée par l'affaire de près, elle avait fini par ranger le tout dans un coin de sa tête. Lilianna n'aurait jamais pensée qu'un jour, elle se retrouverait liée à la suite de cette histoire.

Et pour bien commencer la journée comme on dit, des assassins allaient arriver pour satisfaire le désir de vengeance de Makui. Pour cela, ils allaient passer par cette salle de portails où le groupe se trouvait. Est-ce que ces tueurs allaient laisser des intrus ici et juste passer leur chemin ou leur montrer la sortie ? Ce serait beau mais en toute honnêteté, peu plausible. Et puis, même si elle ne les connaissait pas, ces personnes méritaient-elles que des assassins arrivent dans leur dos par des portails pour qu'on attente à leur vie ? Si elle avait été d'accord avec ça, la jeune femme ne serait plus qui elle était. Mais pour l'heure, les personnes de son groupe, elle inclue, seraient très probablement les premières cibles à abattre, ne serait-ce que pour éviter que des grains de sable ne s'immisce dans le rouage de cette machination. Tout à ses réflexions, la blondinette vit l'un des hommes du groupe, chaîne en main, s'approcher de la peluche prêt à accueillir les proches arrivants. L'individu masqué préférait, lui, jouer la carte de la flatterie. Après tout pourquoi pas. Tedi n'avait pas été insensible aux flatteries de Julia la première fois. Avançant de quelques pas vers l'homme à la chaîne, Lilianna lui mit une main sur le bras délicatement, ne souhaitant pas qu'il le voit comme une menace. Elle lui expliqua son geste de quelques mots, ses yeux framboises fixés sur lui.


- Attends, nous ne savons même pas quand ils vont arriver. Et Tedi l'a dit lui-même, il n'est pas plus leur ami que le nôtre.

Vous vous direz certainement ici que oui, il n'avait qu'à mentir. Ce n'est pas parce que c'était un ours en peluche qu'il en était incapable et il était assez étrange pour éveiller la suspicion des gens. Le fait de leur donner des informations n'était peut-être rien d'autre qu'une mascarade comme certains savent si bien le faire. Mais Sasha se donnerait-il tellement de mal pour l'arrêter si c'était le cas ? Encore là, ce pourrait être une tactique mais allons bon, il y a une limite à la paranoïa et ils sauraient bien à un moment donné quelle était la meilleure conduite à avoir. Pour le moment en tout cas, tant qu'il ne se montrait pas agressif, Lilianna accepterait l'ours en peluche. C'est ainsi qu'elle rejoignit ensuite l'homme vêtu de noir et s'accroupit à côté de lui face au petit ours dont elle caressa le sommet de la tête gentiment.

- Moi, je suis pour qu'il nous accompagne. Il sait sûrement encore plein de choses et pourrait nous guider. De plus, je ne pense pas que se montrer dur avec lui l'encourage à se confier, déclara la jeune femme pour tout le monde. Puis, s'adressant plus particulièrement à l'ourson. Tu veux bien Tedi ?






Spoiler:
 


Dernière édition par Lilianna Windspell le Ven 26 Jan 2018 - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 315
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
81/200  (81/200)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Ven 26 Jan 2018 - 20:25

Les yeux emplis de désespoir



L'ange déchu des cieux, restait un peu dans le silence tandis que les différents protagonistes écoutaient tous le nouveau venu Tedi. Chacun avait sa propre réaction qui amusait un peu, notre "héros". Oui, Sakuga l'avait tout de suite compris quand Tedi avait fini de parler, si tout le monde pensait pouvoir agir avec liberté ici et ainsi quitter la salle des portails afin d'explorer le château ou récolter des informations sur les projets de Makui de la bouche de l'ourson, ils étaient tous en train de se tromper.

Essuyant sa lame de sang tout en rigolant de plus en plus fort, l'ange savait qu'il allait attirer l'attention sur lui. C'était là tout son but, il avait quand même une certaine arrogance qu'il fallait garder chez lui. Le jeune blond ne pouvait pas prendre la parole comme ça... Il allait se préparer à exposer tout le fond de sa pensée devant tout le monde :

" - Les êtres humains que nous sommes, ont chacun une réaction différente vis à vis du danger ou de la mort d'autrui, nous sommes à peu près tous arrivés ici par curiosité et par hasard. Je suppose que ce que vous voulez Tedi, voir la réaction de chacun d'entres nous à un massacre, à un chaos le plus total.

Certains montrent déjà leur pseudo-héroïsme, d'autres veulent s'assurer de leur sécurité et enfin d'autres veulent juste en découdre. Je ne pense que personne ici n'a compris ou plutôt voulu dire la vérité auquel nous sommes tous confrontés ici présent.

Un dilemme, nous attends tous. Empêcher Makui de réaliser ses plans ? Sauver notre peau ? Aider Makui ? ou plutôt tout simplement rester spectateur de tout ça et partir ? Quelque soit nos origines et nos points de vue, ce qui se passe aujourd'hui nous resteras gravés dans la mémoire. Serait-ce le désespoir qui nous attends ?

Je rigole bien de tout ça, peut-être que certaines personnes dans cette salle seraient prêtes à n'importe quel moment de nous planter une lame dans le dos et rejoindre le camp de Makui ou à plonger dans les portails qui sont fermés à l'heure actuelle pour combattre les anciens participants de Mars ou voudront rester ici pour empêcher un bain de sang ? Dans tous les cas, j'ai vu clair dans ce jeu, nous sommes ici pour que le bain de sang soit encore plus grand ? L'élément pertubateur au bon déroulement des plans du chef des lieux Kokuwo Makui qui doit avoir commencer son combat contre l'Archer à l'heure qu'il est.

Perversion, meurtre, viol, voilà ce qui nous attends ici et rien d'autres. Sans le savoir nos différentes réactions nous ont d'ors et déjà plantés dans le désespoir. Les premiers jeux de Mars, c'était peut-être Makui qui les avaient lancé, mais aujourd'hui ce ne sont pas les jeux de Makui mais tes jeux à toi hein Tedi ?"

Si l'ange avait fait un bon discours, il le savait dans sa tête, il fallait se préparer à se battre dans tous les cas. Ne connaissant pas les capacités de chacune des personnes se trouvant ici, révéler cette vérité peut lui paraître fatale et il pourrait dire adieu à la vie, il le savait. Dans tous les cas, l'ange avait exposé son point de vue, l'idée de mourir dans un désespoir terrible ne l'embettait pas tant que ça mais il s'attendait à une réaction des autres personnes se trouvant dans la pièce.




Résumé : Saku' s'exprime pendant assez longtemps sur ce qu'il avait compris de la situation et pose une dernière question à Tedi. Il est sur ses gardes au cas où quelqu'un l'attaque pendant son "discours".
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1413

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Lun 29 Jan 2018 - 21:52




Tedibeashirotokuro.

Des réactions, toutes différentes mais néanmoins toutes très intéressantes du point de vue de Tedi, ne tardèrent guère à s'opposer à son petit discours, voire à sa présence elle-même. Comme l'homme à la chaîne se montrait relativement agressif, l'ourson fit mine de trembler, apeuré, jusqu'à ce que la blondinette du groupe s'avère plus prompte au dialogue et à la diplomatie. Lorsqu'elle évoqua le fait qu'il avait souligné précédemment, celui-là même qu'il n'était pas plus de leur côté que de celui de Mars, le petit ours en peluche opina du chef dans un hochement de tête exagéré, comme s'il voulait être absolument certain que personne n'entretenait de doute au sujet de son honnêteté. Par ailleurs, il ne tarda guère à en rajouter, toujours sous le regard incompréhensif et apeuré du garnement Sasha qui, de son côté, ne semblait pas arriver à croire ce dont il était témoin.

-Pimpon ! C'est vrai ! BONNE RÉPONSE !

De nouveaux confettis fusèrent dans la direction de Lilianna, encore plus nombreux que la première fois, tandis que l'ourson ôtait son chapeau festif d'un air souriant et débonnaire. Ce genre de petites festivités inattendues avaient le don de lui plaire : elles lui permettaient de se changer les idées... Et de se divertir en regardant ces gentils inconnus, tout fraîchement débarqués des quatre coins du monde, tentés d'accorder leurs violons lors même qu'ils n’œuvraient ni pour la même cause, ni dans le même but. En fait, ils n'avaient même probablement pas grand chose en commun, mis-à-part le fait qu'ils aient débarqué ici par le biais d'une fermeture éclaire... Il était donc prévisible que des frictions ne tardent à se faire remarquer. Fort heureusement, pour l'heure, les inconnus semblaient tous prompts à s'occuper à Makui, d'une manière ou d'une autre, afin de l'empêcher de commettre la vague d'assassinat que le chef de Mars avait planifiée. Tous ? C'était encore à prouver. Aseri, la mercenaire, n'avait pas pipée mot depuis cette révélation terrifiante. Pas même pour faire part de sa surprise ou de son dégoût. Ce n'était pas la première fois qu'elle était confrontée à un stratagème ayant une finalité glauque... Elle travaillait dans un domaine particulièrement impitoyable, après tout. Shalon, lui, n'avait tout simplement pas l'air très concerné. Certes, l'histoire d'abattre des innocents dans le dos l'avait fait tiquer, mais il ne se leurrait pas : ce genre d'incidents arrivaient quotidiennement. En tout cas, vinrent ensuite la proposition de Lilianna et la demande de renseignements de Massy. Ces deux prises de paroles, plus mesurées et plus raisonnables, auxquelles l'ourson s'empressa de répondre.

-Vous suivre ? Ça peut s'avérer intéressant... Zihihihi ! Enfin, désolé, mais je ne peux rien vous apprendre d'autres. Je ne veux pas tout vous dire...

Jade contracta ses mâchoires, agacée, en constatant que cet ours en peluche était peut-être finalement plus amical vis-à-vis de Makui que d'eux. En tout cas, s'il avait bel et bien voulu les dresser contre le chef de Mars, il ne faisait rien pour les aider à l'abattre... Et ce comportement était évidemment plus que suspect. Ce fut d'ailleurs, entre autre, ce que la tirade de Sakuga qui suivit mit en lumière. Lorsque l'hypothèse des grands jeux de Tedi fut évoquée, l'ourson sembla se renfrogner. Un rire sortit finalement de sa gorge, mais clairement moins bon enfant et léger que les précédents : il était cette fois-ci sinistre et de bien mauvaise augure, et les quelques contestations qu'il opposa à l'épéiste sanguinolent semblaient être davantage là pour la forme que pour le fond...

-Les Grands Jeux de Tedi ? Zihihihi... Ça sonne bien, mais je ne suis pas assez important pour ça, voyons... En tout cas... Je ne me souviens pas avoir dit que vous auriez l'occasion d'aller où que ce soit.


Tamohari Yakazana, primé à 28.000.000 berrys, et Asheyn Ardo.

Au moment même où sa phrase se terminait, les portes colossales s'ouvrirent, poussées par deux silhouettes musculeuses et imposantes. Les deux guerriers, manifestement affiliés à Mars, si l'on en croyait le regard désespéré de Sasha, ne tardèrent guère à prendre la parole d'un ton clair et altier. Yakazana fut le premier à parler, à l'intention du garnement à qui il décerna un regard lourd.

-Sasha ? Je peux savoir ce qu'il se passe ?
-Tamohari-dono ! Je... Je demandais juste à ces gens de partir... Ils allaient le faire, ils...
-Tu es un larbin de Makui ? Parfait.

Jade dégaina son épée sans perdre davantage de temps, coupant la parole au pauvre gamin qui blêmit d'autant plus. Elle n'était pas venue pour parler. Elle avait pris son mal en patience posément pour éviter de ne perdre en énergie inutilement, d'autant que son corps n'était pas absolument remis des blessures dont elle avait à souffrir... Mais elle ne pouvait pas laisser Makui s'échapper alors qu'il était si proche. C'était à cause de lui qu'il était mort... Cependant, ni l'un ni l'autre des nouveaux arrivants ne semblèrent se démonter en scrutant la Nebula se mettre en garde. Si Yakazana afficha un sourire amusé, Ardo quant à lui se fit carrément arrogant et ne tarda guère à prendre la parole, attrapant au passage la lance qui lui barrait naguère le dos pour la brandir en direction de la demoiselle à la chevelure ardente.

-Je m'occupe d'elle, Yakazana. Ça te va ?
-Ne tue pas les autres.
-Je vais faire un effort.

Si les aventuriers avaient encore l'occasion de prendre part au conflit, cela n'allait probablement pas être le cas éternellement. Dans tous les cas, pour l'heure, Shalon était resté assis en tailleur, jetant tout juste un coup d’œil maussade en direction de cette petite scène, pas forcément attentif à la violence superflue. Aseri n'avait pas bougé d'un poil quant à elle, et affichait toujours une expression morne et désintéressée. Julia, enfin, avait machinalement posé une main sur la poignet de son pistolet, prête à intervenir, mais n'avait pas l'air de savoir comment et en faveur de quel camp.



Vous avez 72h pour poster, chacun votre tour. L'ordre est le suivant :
Kardorn - Massy - Lilianna - Sakuga - Toto.
Vous pouvez changer de place à tout moment avec l'un de vos camarades, à condition évidemment d'être tous les deux d'accord et d'en avertir le MJ (moi, Nakata /o/), que ce soit par skype, par MP...
Si vous ne pouvez pas poster un tour, n'hésitez pas à me prévenir au préalable aussi, histoire qu'on perde le mois de temps possible. Dans le cas d'une absence involontaire au dernier moment, ne vous inquiétez pas, glissez moi juste un petit MP et je m'organiserai jusqu'à votre retour Wink

Pour résumer ce poste :
Tedi vous répond et une fois cela fait, deux types entrent. Ils semblent affiliés à Mars et Jade leur tient tête. Les trois autres restent en retrait.
Revenir en haut Aller en bas
Kardorn

avatar
Messages : 33
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
15/100  (15/100)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Jeu 1 Fév 2018 - 3:06

Décidément, cet ourson aimait plutôt bien les confettis...Il avait un côté vraiment glauque et Kardorn en l'aimait pas du tout, à présent il en était certain. Cette peluche avait le cul entre deux chaises et on ne pouvait clairement déterminer s'il s'agissait ou non d'un allié. Plusieurs inconnus autour de lui avaient entrepris de pauser des questions au dénommé Tedi, mais celui-ci fut amusé de leur avouer qu'il ne pouvait tout révéler. Tssss...Par prudence, mieux valait considérer ce petit machin comme une ennemi. Au sein de l'Armée Révolutionnaire, on lui avait appris à ne pas sous estimer ses ennemis. La peluche semblait au final purement amusée. Rien de plus...Elle incitait plus les personnes présentes à se battre qu'autre chose. Certains individus semblaient calmes et impassibles, d'autres comme Kardorn souhaitaient en découdre. Néanmoins, tous semblaient avoir des motivations totalement différentes. Celle du jeune soldat était très simple et concise : se battre, sauver sa peau et sortir d'ici. C'est ce qu'il appelait l'instinct de survie. Du moins, c'était peut être une excuse. Il aimait le challenge, et celui qui s'offrait à lui semblait alléchant.

Précisant qu'ils n'auraient certainement pas l'occasion de se rendre autre part, l'ourson en peluche lâcha un autre de ses rictus insupportables. Kardorn n'avait qu'une envie : lui balancer sa chaîne au visage. Cependant, perdre son self-control maintenant n'était pas nécessaire et il sentait le coup fourré. Il valait mieux économiser ses forces le plus longtemps possible. Il fut alors sorti de ses pensées par un bruit qui ne pouvait passer inaperçu. En effet, les deux grandes portes colossales s'ouvrirent pour laisser place à deux nouveaux individus pour le moins impressionnant. Sans aucun doute possible, ils étaient eux aussi des guerriers. Jetant un œil au gamin Sasha, Kardorn le vit désespéré. Nul doute que même s'il était leur allié, il ne semblait pas vraiment en bonne posture. Les doutes du Révolutionnaire se confirmèrent lorsqu'un des nouveaux arrivants demandant la raison de tout ce chamboulement au jeune garçon. Celui-ci voulut répondre mais l'épéiste aux longs cheveux rouges le coupa net dans ses propos et se planta devant les deux inconnus.

Nul doute que le combat allait s'engager. L'homme nommé Ardo allait se battre contre Jade. Le second, Yakazana lui demanda de ne pas tuer les autres. Kardorn afficha ne put s'empêcher d'afficher son habituel sourire comme à chaque début de combat et leva son sourcil droit. Il s'avança alors, chaîne en main, vers le dénommé Yakazana.

"Yo, Yakazana...Désolé mais...De toute façon, je ne comptais pas te laisser nous tuer..."

Kardorn avait l'air parfaitement détendu mais quelque peu arrogant. Voilà longtemps qu'il n'avait pas eu un combat digne de ce nom. Notre jeune héros prit soin de se décaler de quelques mètres vers la droite afin d'avoir une vue d'ensemble. Certains semblaient totalement indifférents et d'autres indécis. Peu lui importait, la phrase de Yakazana avait suffit pour lancer le combat. De son angle de vue, le jeune homme pouvait avoir l’œil sur cette saloperie de peluche et le jeune gamin. Ces deux-là, ils préparaient quelque chose. Il reporta par la suite son attention sur Yakazana et envoya sa chaîne en direction du visage de son nouvel ennemi, tel un fouet. Cet assaut serait surement sans conséquence, mais lui permettrait déjà de juger la vitesse de réaction de l'opposant. Mais si les choses tournaient mal, Kardorn savait très bien qu'en combat de groupe, grâce à son Fruit du Démon, il aurait certainement un rôle de support et d'assassin prêt à achever ses ennemis affaiblis...
Revenir en haut Aller en bas
Massy Umbra
Death Shade
avatar
Messages : 273
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
81/120  (81/120)
Berrys: 5.580.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Sam 3 Fév 2018 - 20:00



Mars


Les sages paroles de la jeune femme blonde vinrent tenter de calmer les ardeurs du cornu. Elle appelait à une entente mutuelle, une sorte d’alliance avec l’objet animé. Selon elle, ce ne serait pas une mauvaise idée de le laisser les accompagner lors de leur avancée à Mars. Si le choix pouvait paraître naïf et motivé par une pseudo-non-violence, il n’était pas non plus inintéressant. Après tout, quel meilleur moyen de percer à travers les hypothétiques mensonges de Tedi que de rester en sa compagnie ? Cependant, si l’ourson lanceur de confettis semblait apprécier la suggestion, le zoan ne pouvait s’empêcher de penser qu’il avait une idée derrière la tête. Après tout, cela lui semblait assez étrange que la peluche soit du côté du désespoir, mais qu’elle prenne quand même la peine de leur expliquer quoi que ce soit. N’est-ce donc pas plus désespérant que de se retrouver au milieu d’une tuerie sans comprendre pourquoi ?

Cette impression fut renforcée par le refus catégorique du double face de leur donner plus d’informations. Le choix de mots, en particulier, fit tiquer le bretteur qui en comprit que Tedi n’était pas autant de leur côté que la jeune femme semblait le penser. Toutefois, il n’y prêta pas le degré d'attention qu’il aurait dû, principalement à cause de son énième échec. Massy commençait sérieusement à douter de ses capacités d’orateur, et même de ses capacités en générale. Tout semblait se liguer contre lui aujourd’hui, comme si le monde l’avait désigné comme ennemi principal. Cela lui rappelait vaguement cette journée cauchemardesque qu’il avait passée à Illusia quelques années auparavant. Enfin, ce n’était en rien comparable puisqu’il ne risquait pas la mort ce jour-là, sans oublier le fait que sa rencontre avec une inconnue avait compensé sa malchance. Maintenant qu’il y pensait, la blonde à ses côtés lui ressemblait un peu, ou bien était-ce lui qui divaguait ? Selon lui, c'était probablement la deuxième option.

Plongé dans sa réflexion comme il l'était, le jeune homme rata l’éclat de rire assez suspect de l’épéiste ensanglanté. Sans doute que ça aurait renforcé sa suspicion à son égard, mais il était trop tard. En prime, cela lui valut aussi de manquer une bonne partie du discours dans lequel s’était lancé le blond. Ainsi, le kangourou ne put entendre que la moitié des paroles de ce dernier, cependant, cela fut amplement suffisant pour le faire remonter dans son estime. En le voyant débarquer et agir comme il l’avait fait, le maudit s’était attendu à ce que ce ne soit rien de plus qu’une brute sans cervelle. Toutefois, il devait finalement reconnaître que cet arrogant sabreur était bien plus intelligent qu’il n’y paraissait. Après tout, il avait quand même su emboîter les pièces du puzzle et arriver à la conclusion que personne d’autre n’avait pu faire : tout ceci n’était qu’une manigance de l’ourson pour répandre le désespoir.

-« Les grands jeux de Tedi ? Zihihihi… » Répondit sinistrement ce dernier avec ce qui semblait être sa vraie voix. « Ça sonne bien, mais je ne suis pas assez important pour ça, voyons… En tout cas… Je ne me souviens pas avoir dit que vous aurez l’occasion d’aller où que ce soit. »

La façon dont il avait prononcé ces quelques mots ne laissait place à aucun doute quant à la véracité de l’hypothèse précédemment émise. Malheureusement, Massy n’eut guère le temps de méditer sur les implications de tout cela. Il vit du coin de l’œil les énormes portes verrouillées s’ouvrirent, laissant s’engouffrer dans la salle deux hommes imposants. Ils étaient tous les deux bien battis et portaient des sortes d’armures de combat. Le premier s’adressa sévèrement au gamin qui balbutia une réponse peu convaincante avant d’être interrompu par la femme à la chevelure écarlate. Cette dernière ne semblait vouloir qu’une chose : écraser leurs ennemis. En ce sens, elle et le second combattant qui leur faisait face semblaient partager un désir commun.

-« Je m’occupe d’elle, Yakazana. » Dit-il en saisissant sa lance.
-« Ne tue pas les autres. » Répondit son comparse, semblant plus réfléchi que lui.

La réponse du concerné ne plut pas vraiment à Massy, pas plus que cette situation entière. Enfin, maintenant qu’il y pensait, c’était à prévoir. Ils ne pouvaient décemment pas se trouver dans un tel lieu et espérer s’en sortir sans le moindre combat. Dégainant ses deux sabres, le masqué se prépara à prêter main forte à la blessée maniant une claymore. Il ne faisait aucun doute qu’elle pouvait se débrouiller seule, cependant, un peu d’aide ne lui ferait pas de mal non plus, n’est-ce pas ? Mais alors que le marsupial s’imaginait avancer avec la vitesse qui le caractérisait, il se rendit compte d’une chose assez déconcertante : il faisait du sur-place. En effet, il avait à peine avancé de quelques pas que son corps s’était stoppé net. Il était comme paralysé. Cherchant d’où cela pouvait provenir, il s’examina de plus près, découvrant quelque chose d’encore plus surprenant.

-« Q-q-quoi ? » Pensa-t-il, étonné. « J-je tremble ? Moi, Death Shade, j’aurais peur à l’idée de sauver des innocents ? »

Cette simple idée semblait tout bonnement inconcevable pour le concerné, mais plus il y réfléchissait, moins il trouvait de solution plus plausible que celle-là. Les deux colosses en face étaient forts, bien plus forts que lui, cela ne faisait aucun doute pour le sabreur aux cheveux noirs. Leurs musculatures imposantes, la fluidité de leurs mouvements, l’assurance à la fois dans leurs voix et leurs regards… Tout laissait à prévoir qu’ils ne jouaient effectivement pas dans la même ligue que l’utilisateur du Nitôryù. Encore une fois, il se retrouvait contre des personnes contre lesquelles il n’avait pas l’ombre d’une chance. Et encore une fois, il ne devrait probablement son salut qu’à la pitié qu’éprouveraient ses adversaires à son égard.

Toutefois, c’était justement là où se situait le problème : le jeune homme ne s’imagine absolument pas que ses ennemis l’épargneraient. Au mieux, ils tenteraient de l’enrôler de force dans leur armée, une forme d’esclavagisme qu’il ne pourrait jamais supporter. Au pire, ils l’obligeraient à participer à ces jeux morbides encore et encore, jusqu’à ce que mort s’en suive. Oui, si ce n’est leur force, ces deux-là n’avaient absolument rien avoir avec le garde du corps qui l’avait humilié. Massy venait à peine de comprendre réellement dans quelle situation il s’était embarqué. Prisonnier d’une dimension parallèle et obligé de combattre pour survivre… Il n’osait imaginer les souffrances que ses prédécesseurs avaient endurées et celles qu’il allait endurer lui-même. Mais si des personnes aussi célèbres avaient trouvé la mort à Mars, comment diable arriverait-il à s’en sortir ? Après tout, il n’était rien de plus qu’un sabreur de seconde zone maudit par un fruit de seconde zone. Il n’était même pas capable de sauver une malheureuse jeune fille d’un sort qu’il n’hésiterait pas à qualifier de pire que la mort.

Oui, quoi qu’il fasse, il était perdu. Il allait mourir ici, dans ce lieu sordide, loin de sa seule vraie famille. En parlant d’eux, le seul cadeau qu’il avait été fichu de leur faire avant de partir, c’était de les laisser se débrouiller seuls contre quelqu’un qu’ils n’avaient aucune chance de vaincre. Avaient-ils pu s’en sortir ? Étaient-ils tous sains et saufs ? C’étaient là des questions qui resteraient probablement à jamais sans réponses pour lui. C’est alors qu’une voix résonna dans toute la pièce, sortant le sabreur de ses lamentations :

-« Yo, Yakazana… Désolé mais… De toute façon, je ne comptais pas te laisser nous tuer… »

C’était le cornu qui s’était exprimé ainsi. Comme lui-même auparavant, il ne semblait pas bien saisir la situation, preuves en étaient son arrogance et son air détendu. Tout de suite après, il se décala de quelques mètres et projeta sa chaîne à l’encontre du dénommé Tamohari. Cette action n’était pas sans rappeler à Massy celle qu’il avait tentée contre Anatole. Dans son esprit, le visage de ce dernier vint se juxtaposer à celui de l’imposant ennemi tandis que le sien se substituait à celui de Kardorn. Pour le bretteur, l’issue de cette attaque ne faisait aucun doute : la défaite du cornu et peut-être même sa mort. Death Shade, paniqué, voulut bondir pour arrêter la chaîne à l’aide d’un de ses sabres, mais il ne put bouger le moindre membre. Alors, il tenta de crier à l’inconnu de ne pas faire ça, d’arrêter son arme pendant qu’il en était encore temps. Malheureusement, il en fut totalement incapable. La seule chose qu’il pouvait faire, c’était observer en silence la scène qui se jouait devant ses yeux emplis de désespoir.



Code by Edward Lawrence



Désolé pour le retard, j'ai eu quelques imprévus aujourd'hui...

Résumé : Massy réagit à la proposition de Lilianna, au discours de Sakuga, et aux réponses de Tedi. Lorsque Yakazana et Ardo entrent en jeu, il réalise enfin où il se trouve vraiment, et ses échecs répétés ainsi que les évènements de mon RP avec Ginny finissent de le mettre dans le désespoir. Kardorn le sort plus ou moins de ses lamentations, et Massy tente de l'arrêter mais n'arrive pas à faire quoi que ce soit. (En gros, mon perso reste planté là à rien foutre de tout le tour à part trembler)


Dernière édition par Massy Umbra le Ven 23 Mar 2018 - 18:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
avatar
Messages : 222
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
52/120  (52/120)
Berrys: 60.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Dim 4 Fév 2018 - 15:28



~ Mars Reboot ~


Passer la porte et avancer ou tourner le dos et fuir ? La décision qui mène à un nouveau monde


Une pluie de confettis. La seconde de cette journée qui avait pris une étrange tournure. L'ourson n'avait pas semblé contre la proposition de les accompagner argumentant que ce pourrait être intéressant. En revanche, il se montra plus mystérieux au sujet de ce qu'il pourrait leur apprendre de plus pour le moment. Soit, ils auraient bien l'occasion d'en savoir davantage prochainement puisqu'ils n'allaient en définitive pas rester camper sur place.

C'est à ce moment là qu'un éclat de rire résonna dans le dos de Lilianna, faisant se retourner cette dernière afin de savoir qui riait et surtout quelle en était la raison. La jeune femme eut un léger froncement de sourcils en découvrant que c'était le blondinet occupé à nettoyer sa lame ensanglantée. Le discours qu'il entama ne fit qu'accroître le sentiment d'antipathie qu'elle éprouvait à son égard. En toute honnêteté, la demoiselle lui accordait raison sur quelques points qu'il avait énoncé, notamment du fait que tout le monde ici avait certainement une histoire différente. Peut-être qu'ils appartenaient tous à une faction différente qui en tant normal, ce serait joyeusement tapé dessus. Peut-être même y avait-il parmi eux un fou furieux prêt à tuer tout ce qui bouge. Or, ils étaient tous rassemblés et rien ne pouvait garantir qu'ils s'allieraient les uns aux autres. Comme l'avait si bien précisé cet homme, un coup dans le dos pouvait très vite survenir. Lilianna ne démordait pas de tout cela. Mais ce qui la dérangeait avant tout chez l'épéiste était son hilarité, cet air hautain qu'il dégageait et sa manière de présenter les choses. À l'entendre, on aurait cru qu'il n'avait qu'une hâte : participer à ce bain de sang.


- Tu... commença-t-elle à l'attention de Sakuga avant d'être interrompue par la petite peluche à double visage.

Il eut juste le temps de répliquer au blondinet qu'un nouveau bruit se fit entendre. La double porte que Sasha avait fermé un peu plus tôt s'était rouverte, laissant passer deux hommes. L'attention du médecin fut ainsi détournée temporairement de Sakuga. L'un des deux nouveaux protagoniste, porta un regard pesant sur le garçonnet qui avait l'air de se demander de plus en plus comment se sortir de la situation dans laquelle il se trouvait. La première fois qu'il ouvrit la bouche fut pour s’enquérir auprès de l'enfant de ce qu'il se passait. Le temps de quelques mots balbutiés, ce fut la guerrière rousse qui entra en jeu avec l'intention visible d'en découdre. L'un des deux subordonnés de Makui après avoir consulté son collègue, s’avança vers son adversaire. Sur un autre front, l'homme à la chaîne avait de son côté défié le dénommé Yakazana.

Lilianna soupira face à la situation. Au moins trois d'entre eux étaient déjà bien trop survoltés alors qu'ils ne savaient que peu de choses de ce qu'il se passait. Or, si le fait de rester en vie était, elle le reconnaissait, une priorité, la récolte d'informations ne pouvait non plus être sous-estimée. Pour cela, il fallait garder la tête froide et faire preuve lorsque nécessaire d'un minimum de retenue. La demoiselle amnésique ne comprenait pas ce qui poussait tant Jade à l'agressivité alors même qu'elle était blessée. Elle aurait eut mieux fait de se reposer pour récupérer plutôt que d'aller défier un adversaire au risque de rouvrir ses plaies. Ce n'était pas nécessaire et surtout insensé. La doctoresse avait du mal à cautionner cette action d'autant que Yakazana avait spécifié de ne pas tuer les autres qui jusque-là n'avaient pas fait montre d'hostilité envers eux. Sur le coup et sans informations supplémentaire, la blondinette dû donc reconnaître que Jade était en tort. Toutefois et justement parce qu'elle ne connaissait aucun d'entre eux, elle ne voulait pas non plus voir la rouquine se faire tuer.

Prenant une décision, la pirate se releva et posa son sac à ses pieds au sol avant de porter la main au fourreau de son épée qu'elle serra doucement. Une chose était présentement sûre dans sa tête. Jusqu'à ce qu'elle mettent un peu d'ordre dans cette histoire et qu'elle ait déterminé qui était son ennemi et qui était son allié, elle empêcherait Jade de potentiellement mourir. Sans pour autant s'opposer aux deux hommes qui les avaient rejoint. Aussi, dans le but de récolter plus d'informations mais également avancer ses choix, la belle tourna la tête vers Yakazana avant de prendre la parole.


- Tu excuseras ma curiosité mais, pourquoi ne pas nous tuer ? Nous sommes des intrus non ? À moins que vous ne nous indiquiez la sortie de cet endroit.

Elle avait parlé d'une voix posée, fixant l'homme qui elle s'en doutait, ne devrait de toute manière pas être un novice dans l'art du combat. Il ne semblait pas spécialement paniqué à l'idée du groupe de personnes présent dans la salle face à eux deux seuls. Aussi, elle s'imagina que s'il acceptait de lui répondre, il aurait tout le loisir de le faire après l'agression de Kardorn.







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 315
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
81/200  (81/200)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Mar 6 Fév 2018 - 23:44

On se réveille
La tirade de l’ange avait fait visiblement mouche en plein dans la tête de l’ours en peluche. Tedi lui avait répondu avec nervosité. C’était clair, Sakuga avait touché en plein dans le mille avec ses suppositions. Tout se déroulait comme l’ange l’avait imaginé, chaque personne dans la salle réagissait d’une manière différente à son petit discours. Ils avaient fait peut-être peur à certaines personnes qui l’accompagnaient dans cette « galère » ou impressionner d’autres. Le but n’étant pas de faire impression parmi l’assemblée mais de forcer l’ours en peluche à atteindre ses limites et à craquer. Ce qui ne s’était pas produit ou plutôt pas encore, l’ours en peluche était sorti de sa zone de confort et son ton avait bel et bien changé, preuve que l’ange avait fait du bon travail.

C’est alors que deux nouveaux protagonistes rejoignaient la fête, ils étaient passés par la même grande porte que le gamin. Les deux protagonistes ne firent pas attention à Tedi qui semblait se faire bien discret. Quand la Nebula se mit en garde pour combattre les deux nouveaux arrivants et que le cornu projeta sa chaîne en direction du prénommé Yakazana. Il n’y avait pas 36 solutions pour notre ange se lancer dans un combat parce que visiblement les membres de Mars étaient là pour en découdre ou attendre pour jauger leur puissance. Il écoutait alors attentivement ce que la blonde disait à Yakazana. C’est alors que ceci fit émerger une autre théorie dans la tête de l’ange, ils ne devaient pas « mourir » selon les dires de celui qui semblaient être le supérieur.

Tandis que le jeune homme tout habillé en noir ne bougeait plus comme tétanisé par la peur et que la grande blonde posait des questions à ce qui semblaient être le futur adversaire. L’ange réfléchissait pour concocter un plan afin de pouvoir se battre sans se retenir mais aussi pouvoir assurer ses arrières si son adversaire ou que ses « potentiels » alliés se déchaînaient beaucoup trop. Si la fuite était une bonne solution à cela, les fermetures éclairs placés dans la salle menait à d’autres affrontements et vu que le groupe se trouvait forcément dans le château. S’éloignant alors progressivement vers les fermetures éclairs, Sakuga se demandait si on pouvait forcer leur ouverture contre le gré de Nala la maîtresse de ce pouvoir.

Selon l’ours en peluche, Makui allait lancer sa contre-attaque dès que Ghetis Archer allait être vaincu, l’ange le savait un ex vice-amiral contre un vice-amiral, le combat allait prendre de plus en plus d’ampleur et les lieux allaient prendre un coup. Et si la défaite de l’Archer n’était pas assuré mais si elle arrivait, les deux là-bas aurait du renfort. C’est pour cela que pour ne pas aggraver la situation, il ne fallait les combattre tout de suite au vu de leur assurance il était assez fort pour défaire toutes les personnes ici présentes. C’est alors que le Sakuga se rapprocha du pleurnichard en noir qui était tétanisé par la peur et le frappa assez fort sur le visage avec son poing.

« - Tu vas arrêter de pleurer, c’est un champ de batailles ici, pas une cours de récréation… »

Même si le jeune homme ne pleurait techniquement pas, il s’était déjà laissé faire par l’action du cornu et imaginait déjà le pire scénario. Toute cette agitation avait fait perdre de l’attention de la plupart des gens ici présents, la présence de l’ours en peluche Tedi mais notre ange le cherchait des yeux. Son petit jeu semblait déjà avoir commencé…


Pas grand chose dans ce post mise à part une bonne tarte dans le visage de Massy pour le sortir de son état de peur et je cherche Tedi du regard au cas où il aurait disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1413

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Sam 10 Fév 2018 - 14:43




Tedibeashirotokuro.

-Zihihihi ! A ma droite, Ravi Jade, Nebula, amante du défunt Korushige, tué à Mars lors de la précédente édition ! A ma gauche, Ardo, le Cinquième Général de Mars ! Eeet... COMBATTEZ !
-A quoi tu joues, Azazel ?
-Quand j'en aurai fini avec ce guignol, c'est toi que je découperai, sale bestiole.
-Ouuuh... J'ai peur...

Tedi fit face à la réponse agressive et immédiate d'Ardo et à la menace frontale de Jade en tremblotant légèrement, se reculant pour s'éloigner de ces deux têtes d'affiches qui menaçaient de se combattre d'un instant à l'autre. Il les esquiva promptement et s'approcha plutôt de Yakazana, lequel répondait tout juste à Lilianna, et de Kardorn qui préparait sa chaîne en vue d'un assaut imminent.

-Si tu trouves quelqu'un dans ta cuisine, ton premier réflexe, c'est de le tuer, jeune fille ?
-A ma gauche... ! A ma droite, Tamohari Yakazana, Deuxième Général de Mars ! Et... COMBATTEZ !

L'ours en peluche était resté silencieux en lorgnant pesamment en direction de Kardorn, l'air de se souvenir qu'il n'avait pas encore entendu son nom. Il s'en était donc vite désintéressé, comme pour éviter de perdre la face, même si cela avait causé une espèce de silence gênant et pesant l'espace d'un instant, qui aurait probablement rendu cette présentation pathétique plutôt qu'épique. En tout cas, le résultat était le même : lors même que la majorité des intrus ne semblaient pas encore décidés quant à la marche à suivre, essayant de trouver leur place dans le chaos qui s'annonçait brusquement, quatre personnes semblaient bel et bien disposées à livrer bataille... Et la Nebula, par ailleurs, fidèle à la réputation tumultueuse qu'on pouvait lui attribuer, ne tarda guère à montrer une parcelle de l'étendue de son pouvoir.



Ravi Jade, primée à 299.000.000 berrys, et Asheyn Ardo.

Ardo, sa lance dégainée, se mit à foncer en direction de la Nebula avec une vitesse certes surprenante, mais qui laissa la jeune femme de marbre. Celle-ci se permit même un bâillement provocateur, qui fit battre un nerf sur la tempe du Général de Mars l'espace d'un instant, retranscrivant son agacement, avant de le jauger un regard froid et hautain. Un sourire narquois couvrit finalement les lèvres de l'épéiste talentueuse qui rompit sa garde en plaçant sa claymore sur son épaule et en s'avançant dans sa direction d'un pas lent et mesuré.

-Moi qui croyais que le combat allait être complexe et serré...
-Pour qui tu te prends ! Je vais te faire passer l'envie de te moquer de moi !

Ce qui s'en suivit, peu nombreux furent ceux qui, dans la salle, parvinrent à le suivre des yeux. La lance de l'Asheyn s'élança en direction de l'abdomen de Jade, dans le but de la perforer et de la traverser d'un coup d'un seul, sous le regard horrifié de Julia qui voyait déjà la pirate mourir, dès le début des hostilités. Mais il n'en fut rien. Au moment même où l'arme aurait dû venir chercher l'estomac de la jeune femme, celle-ci sembla s'évaporer et de retrouva sur la gauche de l'arme d'hast, trop loin pour être menacée par l'attaque dont elle avait été ciblée. Mais cela ne s'arrêta pas là. Alors que les yeux d'Ardo s'écarquillaient tout juste, de stupeur et d'incompréhension, puisqu'il ne parvenait pas à saisir comment elle avait pu se décaler aussi vite, la demoiselle abattit le plat de sa lame sur le manche adverse, pour forcer l'homme de main de Makui à perdre son équilibre. Déstabilisé, ce dernier eut un réflexe strictement humain : celui de se pencher, tout en modifiant ses appuis brusquement pour éviter de s'effondrer aux côtés de l'épéiste. Il n'eut pas le loisir de se redresser : le coup de pied de la rouquine vint le cueillir en plein visage, l'envoyant traverser la porte monumentale qu'il avait entrouverte quelques instants plus tôt. Un fracas colossal s'en suivit tandis que des morceaux de pierre s'effondraient, un nuage de poussière s'élevant à la suite de ce choc soudain et inattendu. Elle n'était pas devenue Nebula pour rien : ce n'étaient pas ce genre d'ennemis qui allaient avoir raison d'elle. Cependant, contre toute attente, la Ravi grimaça et porta sa main gauche, libre, au niveau de son flanc droit. Ses côtes la faisait souffrir... Elle allait devoir y aller plus doucement, à l'avenir, si elle voulait économiser ses forces pour vaincre l'hôte des lieux. Elle n'avait même pas frappé aussi puissamment que prévu... Ce type risquait de se redresser. Sa langue claqua, sèche.

-Occupez vous du costaud. Je vais achever l'autre.


Tamohari Yakazana, primé à 28.000.000 berrys, et Aseri, mercenaire primée à 33.444.555 berrys.

-Allô ? On va avoir besoin d'un coup de main. Ils sont plus agités que prévu.

Yakazana avait observé le coup porté à son allié du coin de l’œil, un sourire aux lèvres. Elle ne manquait pas de poigne, cette jeune femme... A la vérité, elle risquait même d'être un ennemi redoutable, y compris pour leur patron. Néanmoins, et fort heureusement, elle semblait sévèrement blessée... Autant dire qu'elle allait seulement avoir du mal à vaincre Ardo, si elle y parvenait. Dans l'état des choses, lui avait aussi à faire : il rangea donc son mini den den mushi de sa main droite tandis que sa main gauche, gantée, s'élevait pour réceptionner en l'attrapant la chaîne du révolutionnaire qui lui cherchait des poux. Toujours un air fier et éclatant sur le visage, le Second Général de Mars dévisagea Kardorn un bref instant avant de lui répondre d'une voix forte, mais pas nécessairement pourvue d'intentions malsaines et négatives.

-J'imagine bien ! Et à qui ai-je l'honneur ?

Kardorn pourrait rapidement se rendre compte d'une chose : ce type était fort. Sa main, qui tenait la chaîne du révolutionnaire, n'eut besoin que d'un geste pour l'entraîner dans sa direction. Si ce dernier décidait de maintenir sa prise, il serait brusquement attiré vers Yakazana, lequel lui destinerait un virulent coup de pied en plein estomac pour le renvoyer d'où il venait. Si Ardo était téméraire et soupe-au-lait, le Tamohari était nettement plus nuancé et avait pris la peine de surveiller le reste du groupe d'un regard prompt et bref avant de constater que peu nombreux étaient ceux qui semblaient vouloir prendre les armes. Et à vrai dire, il y en avaient même qui pouvaient leur prêter main forte, contre monnaie sonnante et trébuchante... Tout en s'occupant de son nouvel ami à la chaîne, le Général prit donc la parole à l'intention d'Aseri, qui cligna des yeux, légèrement surprise qu'on lui accorde un tant soit peu d'importance, mais n'en demeura pas moins professionnelle.

-Tu es mercenaire, c'est ça ? Maintient le calme dans le coin pour nous.
-Combien ?
-Un million.

Dans le même temps, une fermeture éclaire s'était ouverte derrière une Toto qui, encore hébétée par l'alcool, n'avait pas eu l'occasion de s'immiscer dans les discussions houleuses et les débats musclés. Elle tomba finalement à la renverse, dans un hoquet ivre, et disparu du champ de bataille en devenir, retournant là d'où elle était venue.



Vous avez 72h pour poster, chacun votre tour. L'ordre est le suivant :
Kardorn - Massy - Lilianna - Sakuga.
Vous pouvez changer de place à tout moment avec l'un de vos camarades, à condition évidemment d'être tous les deux d'accord et d'en avertir le MJ (moi, Nakata /o/), que ce soit par skype, par MP...
Si vous ne pouvez pas poster un tour, n'hésitez pas à me prévenir au préalable aussi, histoire qu'on perde le mois de temps possible. Dans le cas d'une absence involontaire au dernier moment, ne vous inquiétez pas, glissez moi juste un petit MP et je m'organiserai jusqu'à votre retour Wink

Pour résumer ce poste :
Tedi provoque un peu.
Le Ardo vs Jade commence, et Jade le surclasse clairement : elle esquive latéralement en usant d'une image rémanente et l'expédie traverser la porte. Sauf qu'elle n'a pas l'air d'aller très bien, en finalité : elle se tient les côtes.
Yakazana attrape la chaîne de Kardorn au vol et l'attire à lui. Le but ? Lui mettre un coup de pied en plein ventre. Le coup n'est ni dangereux, ni mortel, mais coupera le souffle de Kardorn s'il le subit de plein fouet. Il sera aussi repoussé en arrière (Yakazana relâchera la chaîne à ce moment-là donc elle peut s'envoler avec toi).
Yakazana essaye ensuite de recruter Aseri et lui propose un million de berrys.

Toto est exclue du mini event. Elle est renvoyée d'où elle vient !

Jade est niveau 36. (Lvl 21 considérant ses blessures)
Yakazana est niveau 23.
Ardo est niveau 16.
Revenir en haut Aller en bas
Kardorn

avatar
Messages : 33
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
15/100  (15/100)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Mar 13 Fév 2018 - 6:33

Quelques personnes avaient commencé à bouger. Le gamin à la veste noire s'était pris une baffe, histoire de se faire remettre les idées en place. C'était certainement la meilleure des solutions sur un champ de bataille, il n'y avait pas besoin de pleurnichards...L'ours en peluche, quand à lui, était très provocateur. Bah inutile d'y prêter attention...Trop concentré sur son ennemi, Kardorn avait été sorti de son monde lorsqu'il vit l'allié de Yakazana traverser la porte par laquelle il était venu dans un grand fracas. Fronçant les sourcils, son regard se dirigea vers la responsable d'une telle action. La fille aux cheveux rouges...Clairement à ne pas sous-estimer. Mais au moins, elle semblait être de son côté. Elle leur demanda même de s'occuper de Yakazana, le temps de s'occuper de l'autre. Toutefois, elle ne semblait pas vraiment en forme. Se tenir les côtes lors d'un combat qui venait à peine de commencer, ce n'était pas bon signe. Sa force n'irait qu'en diminuant, c'était un fait inévitable...La jeune épéiste blonde semblait aussi s'être rangée du côté de Kardorn, sans pour autant se mouiller vraiment...

L'ennemi tenta de recruter une des guerrières présentes sur le champ de bataille. Aïe...éventualité prévu mais Ô combien ennuyante...Elle semblait d'ailleurs facilement achetable. Enfin bref...le jeune Révolutionnaire devait se recentrer sur son combat. Il décida de maintenir la prise de son assaut et fut violemment attiré d'un coup sec par Yakazna. Tendant rapidement son index et son majeur vers l'avant, Kardorn créa une zone grâce à son Fruit de l'Inversion. Ainsi, le coup destiné à son abdomen se perdit dans une direction totalement inverse, et la pression sur la chaîne fut relâchée, permettant à notre jeune soldat de se rétablir en une habile roulade. Comme il l'avait prévu, ce type allait être un problème. Il était peut être même plus fort que lui...Il fallait à tout prix que les individus restants s'allient, histoire d'assurer au moins la survie. La victoire n'était pas vraiment sa première option, d'autant plus que Yakazana avait appelé des alliés. Sans s'occuper des gens autour de lui, Kardorn passa de nouveau à l'attaque. Il créa une zone qui enveloppa tous les individus de la pièce. Il se rua alors sur son ennemi, de front, et lança sa chaîne en direction des jambes de ce dernier. Il s'en servit alors pour sauter en sa direction et visa la mâchoire du costaud à l'aide de son poing. L'assaut terminé, il se rétablit en un salto arrière et désactiva sa zone.

"Désolé pour ce petit désagrément tout le monde...annonça-t-il, un sourire au coin des lèvres. Mais ça risque d'arriver souvent...Gamin ! Arrête de pleurnicher et sers toi plutôt de tes armes ! La bataille a commencé..."

Il espérait ainsi faire bouger les choses et inciter les guerriers non actifs à se joindre à la bataille. Kardorn désirait avant tout savoir leur camp, afin de considérer ses alliés et ses ennemis. Ainsi, après évaluation rapide des capacités de chacun, lancer des assauts coordonnés serait bien plus facile...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Massy Umbra
Death Shade
avatar
Messages : 273
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
81/120  (81/120)
Berrys: 5.580.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Mar 13 Fév 2018 - 22:03



Mars


Tétanisé par la scène qui se jouait devant lui entre Yakazana et le cornu, Massy ne remarqua pas le coup de poing qui venait à sa gauche. Ce dernier n’était visiblement pas porté dans l’optique de blesser le bretteur, mais cela suffit à lui faire perdre l’équilibre puisqu’il ne s’y attendait pas. Si Death Shade réussit tout de même à se rattraper au dernier moment, ce ne fut pas le cas de son masque qui fut projeté un peu plus loin. L’incompréhension pouvait facilement se lire sur le visage désormais à découvert du maudit. Il regarda à sa gauche pour savoir qui l’avait frappé, et découvrit qu’il s’agissait de l’épéiste blond. Apparemment, il avait fait cela dans le but de l’inciter à se battre. Le fou… Ne voyait-il donc pas qu’ils étaient perdus ? Soudain, le zoan sentit un liquide chaud couler le long de ses cavités nasales. Quelques gouttelettes de sang quittèrent alors son nez pour s’écraser sur le sol immaculé.

Portant son regard sur les taches rouges s’étant formées à ses pieds, le jeune homme vit une fois de plus son reflet au sol. Cependant, il eut du mal à en croire ses yeux tellement cela lui semblait irréaliste. Son visage était entièrement recouvert de sueur et son expression était pathétique tant on pouvait y lire la peur et le désespoir qui le rongeaient. En d’autres termes, même lui avait du mal à se reconnaître en ce qu’il voyait, pourtant, c’était réel, aucun doute là-dessus... Comment avait-il fait pour tomber aussi bas ? Lui qui avait mené bien des combats et tenu tête à moult adversaires, il tremblait devant les premiers venus ? L’expression du descendant du clan de l’ombre passa de l’incertitude à la détermination tandis que ses tremblements cessaient et qu’il raffermissait sa prise sur ses sabres. Il s’essuya le visage avec sa manche et se concentra sur ses deux ennemis qu’il commença à étudier. Pour cela, le combat entre la femme à la crinière écarlate, apparemment nommée Jade, et le dénommé Ardo allait lui fournir tout le nécessaire.

La Nebula montra toute l’étendue de sa puissance en l’espace de quelques secondes. Le lancier avait tenté de l’empaler avec un coup grossier mais très rapide, et elle avait esquivé en disparaissant l’espace d’un instant. Le coup de pied qu’elle lui infligea ensuite suffit à faire valser son adversaire jusqu’à la gigantesque porte à l’autre bout de la pièce. Toutefois, l’effort engendré par cette action força la primée à s’arrêter un moment à cause de ses blessures. Tout cela suffit amplement au maudit pour juger du niveau adverse. Maintenant qu’il avait les idées claires, il pouvait dire sans aucun doute que leurs ennemis, bien que forts, étaient à des années-lumières du niveau d’Anatole. Il fallait croire que la crainte avait encore plus obscurci son jugement qu’il ne l’avait cru. Le kangourou soupira et dit en direction de l’homme qui venait de lui remettre les idées en place :

-« Qui que tu sois, je te revaudrais ça. »




Massy se tourna vers le groupe assez improbable formé par les personnes qui, comme lui, s’étaient engouffrées dans une fermeture éclair. Il attira leur attention en frappant assez fort sur le sol avec son pied, et s’adressa à eux d’un ton on ne peut plus sérieux :

-« Écoutez, je sais qu’on ne se connaît pas et qu’on n’a vraisemblablement rien en commun hormis le fait d’être ici en ce moment même… Cependant, je sais qu’il y a une chose que nous voulons tous : survivre et rentrer chez nous. En arrivant ici, chacun a eu une réaction différente à tout cela. Certains sont restés indécis car ils ne savaient pas avec qui se battre, d’autres ont décidé de ne pas se prendre la tête et de foncer dans le tas… Quant à moi, je suis tombé dans le piège de cet endroit : le désespoir. Je me suis laissé aller au point d’abandonner tout espoir de sortir d’ici un jour. À quoi bon essayer ? Pourquoi gaspiller son énergie alors que tout est peine perdue ? En quoi ma présence peut changer l’issue des évènements ? Pour moi, tout était perdu avant même que quoi que ce soit n’ait été joué… Ne suivez pas mon exemple ! »

Le zoan avait prononcé cette dernière phrase très fermement. Il était tellement concentré sur ce qu’il disait qu’il n’en remarqua pas l’espèce de zone inversée qu’avait créé Kardorn, derrière lui, pour esquiver le coup de Yakazana. Tandis que le cornu contre-attaquait, le jeune homme continuait son discours :

-« C’est tellement facile de se dire que l’on ne vaut rien, que l’on ne peut rien faire pour changer le cours des choses, que toutes nos actions ici sont vaines car vouées à l’échec… Mais il n’en est absolument rien ! Chacun de nous possède quelque chose qui le rend unique. Une arme, un talent, ou un pouvoir en plus qui fait qu’individuellement, nous sommes forts. Si nous nous allions, alors, nous pourrions défaire n’importe lequel des sbires de Makui et survivre à ses jeux morbides ! Nos vies et celles des innocents derrière ces fermetures éclair sont en jeu ! Ces personnes n’ont absolument rien fait pour mériter le sort que leur réserve ce cinglé de Kokuwo ! Au final, leur seul crime, c’est de connaître des personnes qui ont eu, tout comme nous, la malchance de se retrouver au mauvais endroit et au mauvais moment. Allons-nous réellement laisser ces gens mourir comme si de rien n’était ? Allons-nous réellement rester ici les bras croisés alors que l’on peut empêcher ce massacre ? »

Le marsupial marqua une légère pause, le temps de laisser les personnes devant lui réfléchir un peu à ses paroles. C’est ce léger répit qui lui permit d’entendre l’appel aux armes du type à la chaîne. Ce dernier n’avait apparemment pas l’air de saisir qu’ils étaient à peu près du même âge, mais Massy n’y avait pas réellement prêté attention, trop occupé à réfléchir à la façon dont il allait clôturer son discours.

-« Que l’on soit marine, pirate, révolutionnaire ou je ne sais quoi d’autre, ça n’a aucune espèce d’importance à l’heure actuelle. » Dit-il après un petit moment. « Nous sommes tous dans le même bateau, et il ne tient qu’à nous de nous en sortir vivants ! Tedi nous a retiré à nos vies respectives pour se divertir en nous forçant à nous battre. Morts, trahisons, désespoir, telles sont les règles qu’il a dictées pour nous aujourd’hui. Allons-nous l’écouter ? Allons-nous lui faire le plaisir de nous entretuer pour ses beaux yeux ? Je ne sais pas vous, mais si je suis obligé de participer, je préfère encore jouer selon mes propres règles. Il se dit serviteur du désespoir ? Soit, devenons ses bêtes noires, devenons les représentants de l’espoir ! »

Comme pour appuyer encore plus cette dernière phrase, Death Shade commença à se métamorphoser. À mesure que ses traits devenaient plus bestiaux, son corps grandissait et il lui poussait des griffes ainsi qu’une queue. Au final, c’était une espèce de monstre à mi-chemin entre l’homme et l’animal qui se tenait là ou le sabreur se trouvait quelques secondes auparavant. C’était sa forme Kangaman, la transformation hybride de kangourou roux que lui octroyait son fruit du démon. Foudroyant du regard celle qui envisageait d’offrir ses services à l’ennemi, il lui lança d’un ton assez froid :

-« Quant à toi, je sais que tu n’as cure de la mort d’innocents, je suis même sûr que tu en as déjà tué des dizaines voir des centaines dans ton travail. Les gens de ton espèce me révulsent, mais aujourd’hui n’est pas un bon jour pour faire le difficile en termes d’alliés. Je te propose donc deux millions de berrys pour combattre avec nous dès maintenant. Ceci étant dit… »


Sans crier gare, Massy entama une course effrénée vers Yakazana, sur lequel il était totalement concentré. Tomohari ne pourrait pas réaliser un seul mouvement sans que le marsupial ne s’en aperçoive. Ce dernier, dont la spécialité était sa vitesse, y allait aussi rapidement que ses jambes le lui permettaient. À peu près à mi-chemin, le descendant du clan disparu ralentit légèrement et croisa les bras. Tout de suite après, il réalisa un mouvement d’épées qui créa deux petites lames d’air rapides formant une sorte de croix. Il repartit alors de plus belle, suivant sa création d'aussi près que possible. L’hybride tenait d’ailleurs ses deux sabres devant lui, croisés, de sorte à ce qu’on croit qu’il veuille réaliser une attaque frontale avec. La manœuvre était grossière, et l’épéiste ne se faisait pas d’illusions, son ennemi allait sans doute parer les deux techniques sans problème.

Toutefois, n’était-ce pas là le but d’une diversion, après tout ? En effet, le maudit avait dans l’idée de bondir au dernier moment, tandis que son adversaire serait occupé à se protéger des projectiles d’air ou à tenter de le toucher. Il atterrirait alors derrière le deuxième général et pourrait lui infliger deux coups de taille au dos. Après cela, il mettrait une distance de sécurité entre lui et son ennemi en bondissant en arrière. Il s’agissait de montrer aux sbires de Makui et aux personnes présentes dans cette salle de quel bois il se chauffait réellement.

-« T’as le bonjour de Massy Umbra. » Dirait-il à son adversaire si son attaque réussissait.



Code by Edward Lawrence



Résumé : Le coup de poing de Sakuga fait redescendre Massy sur terre, et il commence un discours dans le but d'encourager les autres participants de Mars à prendre les armes pour la survie et le sauvetage d'innocents. Il encourage les autres à se liguer contre Tedi et ses petits jeux, et finit son discours en prenant sa forme hybride. Il s'adresse assez sèchement à Aseri et lui propose le double de ce que propose Yakazana pour se battre avec eux dès maintenant. Après ça, il se met abruptement à charger Yakazana (sur lequel il se concentre totalement) à pleine vitesse et lui lance deux lames d'air qu'il suit de près. Le but de Massy est d'utiliser les lames d'air comme couverture, il compte sauter au dernier moment, se réceptionner derrière son ennemi, et lui infliger deux coups de taille. S'il réussit son coup, alors il dira la dernière phrase citée un peu plus haut, sinon, il ne dira rien.

Spoiler:
 



Dernière édition par Massy Umbra le Ven 23 Mar 2018 - 19:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lilianna Windspell
Pirate
avatar
Messages : 222
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
52/120  (52/120)
Berrys: 60.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Mer 14 Fév 2018 - 23:32



~ Mars Reboot ~


Passer la porte et avancer ou tourner le dos et fuir ? La décision qui mène à un nouveau monde


La provocation de Tedi à l'encontre de Jade avait fait tiquer notre blondinette. Elle regarda l'ourson puis la rouquine chacun leur tour. La guerrière avait perdu son amant dans les précédents Jeux de Mars. Si le portail avait été le même, il est possible qu'elle l'ait reconnu et soit entrée dedans en toute connaissance de cause.

*La raison de son empressement ? Ce serait compréhensible. Ça ne peut pas faire plaisir de perdre un être cher...*

Fermant les yeux l'espace de quelques secondes, hermétique à ce qui se déroulait quelques pas plus loin, à savoir la bonne gifle que Massy reçut de la part de Sakuga, la doctoresse s'imagina à la place de la combattante. Perdre des proches... une personne toute particulière pour elle. Un léger frémissement traversa son corps à cette pensée. Elle ne savait pas comment le vivait Jade. Elle n'avait pas la prétention de la connaître et comprendre ses sentiments personnels. Cependant, Lilianna avait à l'évidence quelque raison personnelle de ressentir une certaine proximité avec la rousse.

Lorsqu'elle ouvrit à nouveau les paupières, la jeune femme vit Ardo s'élancer pour une attaque face à une Jade nullement affolée allant à la rencontre de son opposant. L'action suivante se déroula tellement vite que le temps que la blondinette comprenne ce qui se passait, la rouquine avait déjà envoyé valser son opposant. Finalement, elle se débrouillait... plus que bien. En revanche, le geste qui suivrait n'échapperait pas à l’œil de notre amnésique qui fronça doucement les sourcils. Aussi puissante soit-elle, cette personne restait en mauvais état. Juste le geste n'était pas suffisant pour que la blondinette ne prononce un diagnostique précis. Au vu de l'endroit que l'épéiste avait effleuré, la région costale était certainement touchée. Mais la présence de bandage ne lui permettait pas d'en savoir davantage. Plaie ouverte, fracture des côtes, ou encore autre chose ? Il faudrait qu'elle interroge l'intéressée. Or, ce n'était pas le meilleur moment. Celle-ci se dirigeait déjà vers la porte et surtout vers l'adversaire qu'elle avait précipité dans cette direction d'un élégant mais surtout redoutable coup de pied. Avant d'aller sur ses talons, Lilianna prit la peine de tourner la tête vers Yakazana qu'elle n'avait pas oublié, dans le but de lui répondre.

La Windspell avait pris quelques minutes pour méditer la question de son interlocuteur alors que Jade s'éloignait. Est-ce qu'elle tuerait quelqu'un qui se trouvait dans sa cuisine ? Non aurait été une réponse évidente pour plus d'une raison. Elle avait toujours été une personne douce préférant venir en aide aux gens que de tuer ou tout simplement blesser. Mais ses valeurs utopiques avaient récemment été mises à mal par la dure réalité de ce monde et tout dépendamment des décisions de chaque individu, elle avait finit par se faire à l'idée qu'il était parfois impossible d'éviter les conflits. Si la demoiselle garda pour elle ses opinions concernant cette première idée, elle exprima toutefois à haute voix son second point de vue.


- Tuer, probablement pas. Mais disons que je ne resterais pas à rien faire si c'est une personne que je n'ai pas invité. Or, dans le cas présent nous sommes les conviés et de mon point de vue en tant que tel, je dirais que l'invité peut se montrer tout aussi méfiant vis-à-vis de cet hôte qu'il ne connait pas. Est-ce quelqu'un convierait un inconnu chez soi sans but ?

L'interrogation n'avait pas vraiment pour but de trouver une réponse. Preuve étant, elle se dépêcha de rattraper la flamboyante épéiste. Elle ne vit pas le début du combat amorcé entre Kardorn et son adversaire. La belle ne sentit qu'une étrange sensation qui la fit s'arrêter l'espace de quelque secondes, comme si elle avait été paralysé. Du moins, c'est ce qu'elle crut dans un premier temps si son corps n'avait pas continué à réagir autrement. Déstabilisée temporairement, elle perdit l'équilibre et manqua de manger le sol. Fort heureusement, l'effet ne dura pas longtemps, la laissant retrouver une mobilité normale. Lilianna tourna la tête vers les deux combattants, se demandant si ce n'était pas là leur œuvre et effectivement, l'écho de cette salle immense eut tôt fait de porter les paroles de l'homme à la chaîne jusqu'à elle. La blondinette espérait que quelque soit ce pouvoir, il s'en servirait avec parcimonie car sans savoir quelles en étaient les limites, elle ne voulait pas être victime de cette capacité durant un combat. Reprenant son chemin, la demoiselle arriva au niveau de la combattante rousse qu'elle regarda avec sérieux avant de prendre la parole.

- Laisse-moi t'aider. J'ai bien vu à quel point tu es forte mais tu es également blessée. Ce n'est pas le moment de te questionner sur ce que tu as, nous pourrons discuter de cela plus tard. Mais en fonction de la gravité de ta blessure, tu pourrais créer des complications. Tu ne prévois pas de mourir ici, si ?

En fond sonore pouvaient leur parvenir quelques bribes du discours de Massy qui s'enflammait. Après les mots, le bruit de combat. Ils avaient visiblement poursuivit l'assaut. Néanmoins, les deux jeunes femmes avaient à faire ici et tout en parlant à Jade, elle gardait un œil vers l'endroit où avait atterri Ardo. Avec un peu de chance, il serait assommé pour de bon. Mais compter sur la seule chance, c'était vouloir un ticket pour le cimetière en fonction de l'adversaire. Or, pour répondre à sa propre question, Lilianna ne comptait pas mourir en ces lieux.





Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 315
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
81/200  (81/200)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Jeu 15 Fév 2018 - 21:16

Louper le coche
Si Sakuga avait réussi à remettre sur pied, le jeune homme, il l’avait peut-être un peu trop motivé ou frapper fort. Il délirait clairement entre toute les personnes présentes, il avait cru pouvoir les motiver après s’être laissé abattre. Enfin bref, ça avait l’air motivant fallait espérer pour le jeune homme qui ne se fasse pas trop ridiculiser par les autres.

Quoiqu’il en soit, Jade impressionnait un peu notre protagoniste qui voyait en elle un adversaire à ne pas affronter ou du moins pas aujourd’hui. Elle avait beau être forte, ses blessures semblaient beaucoup la ralentir. Il n’y avait pas de doute à avoir, si la femme continuait à se battre, elle allait rouvrir ses blessures et certainement passer l’arme à gauche. C’était dommage surtout pour quelqu’un qui avait l’arrogance de vouloir tuer Makui dans un état pareil, elle mourra d’un de ces prochains combats.

« - Bon trêves de bavardages, il faut maintenant passer à l’action, dit notre ange avec son assurance habituel. »

L’ange projeta alors une lame d’air vers ses adversaires du jour, il était déjà échauffé avec ce qui c’était passé à Shell Town donc il allait pas se retenir et y aller à fond dès le début pour frapper là où ça fait mal. La cible de l’ange n’était autre que le Yakazana pour le tailler en pièces. Si tout se passait comme prévu il aurait été lacéré par le flanc gauche et l’homme aurait eu une belle blessure sur le bras gauche. Si tout se passait comme prévu, c’est alors que l’ange compris la lame d’air n’avait pas atteint sa cible initiale, il avait pourtant parfaitement visé l’homme de Mars mais la lame d’air avait préféré s’approcher d’une autre personne. L’ange n’aperçut pas la victime de son attaque mais n’en prit pas compte et en renvoyant une vers Yakazana. Il y avait quelque chose qui clochait en plus avec cette salle puisque la seconde lame d’air n’atteignait pas sa cible de nouveau. Ce combat allait saouler notre ange préféré...


Alors post court pour dire que Saku balance 2 lames d'air en direction de Yakazana mais elles ne touchent pas leur cible parce que les sens sont inversés (merci ta zone Kardorn tu rends le RP rigodrôle <3).
Je laisse au choix du MJ ceux qui sont touchés par les lames d'airs Very Happy !

Cut The Wind : Keigo donne un coup dans le vent ce qui a pour effet de tirer une lame d'air allant tout droit. Nv 18
Revenir en haut Aller en bas
Karim Ookami

avatar
Messages : 107

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
83/100  (83/100)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Ven 16 Fév 2018 - 0:24

Il n'avait pas eu de chances. À vrai dire, les jours où il avait de la chance étaient aussi rares que les jours de pluie dans le désert d'Alabasta : le reste du temps, il se contentait de vaquer entre l'absurdité d'un destin fallacieux et la grandeur d'une journée sans trop de tracas. Aujourd'hui, ni l'un, ni l'autre. Il n'avait pas encore terminé de compter les moutons du pré dans lequel il se trouvait quand une sorte de fermeture éclair zippa devant lui – il le reconnut au bruit caractéristique que cela fit dans son esprit lorsqu'il assista à la scène. Avec un pas mesuré, sans réelle curiosité mais plus par précautions, il s'était dirigé en direction de la brèche et avait fini par y entrer.

Pourquoi ? Parce qu'il avait aperçu une vieille connaissance. C'était un gars qu'il avait affronté quelques temps plus tôt et qu'il n'affectionnait pas particulièrement. Il aurait aimé lui montrer qu'il avait fait quelques progrès mais il n'avait pas eu le temps de réellement s'entraîner – entre les concours de mangeurs de tarte et la lessive, il ne trouvait plus le temps de rien désormais ! Quoiqu'il en soit, la vision de Kardorn ne le ravit pas plus que cela mais suffit à l'attirer dans les griffes d'une bataille qui venait à peine de commencer.

Et c'est en fanfare que l'homme-loup débarqua puisque des lames d'air le frôlèrent de près. Il avait à peine eu le temps de les discerner que son souffle fut coupé. Il sentit une étrange sensation et, pour se prouver à lui-même qu'il ne rêvait pas, envoya un coup de poing en direction du révolutionnaire. Ah... Ouais, il avait actionné sa putain de zone. C'était que son adversaire devait être quelqu'un de sérieux. Se tournant vers les personnes qui se trouvaient ici-bas, il fronça les sourcils : il y avait deux femmes, des combattantes, et une majorité d'hommes.

Un château... En tout cas c'était ce que les pavés sur le sol et les murs en pierres lui disaient. Il observa la structure architecturale, repensant à ce que lui-même savait de la maçonnerie, avant de s'attarder sur les différents éléments qui composaient le décor. Il siffla plutôt fort, s'avançant en prenant en compte le changement de sens pour finalement sortir de la zone d'action du révolutionnaire.

    - T'es qui, toi ? Fit-il à la mercenaire, la lorgnant avec intérêt.

C'était ce type de personnes dont il aurait peut-être besoin comme sous-fifre dans son équipage. Il voulait parcourir les mers, et il lui fallait des personnes fortes pour l'accompagner. Après, certes, il ne pouvait pas recruter tout et n'importe quoi... Cependant, l'idée de grossir ses rangs semblait plaire à Karim. Il sourit et s'assit au sol, en tailleur, comme pour observer les combats sans réelle intention d'intervenir. Il n'avait aucune idée de la raison pour laquelle ils se tapaient sur la gueule après tout.

    - J'imagine que c'est la fête ici... Oh, un copain ! Eh oh, l'homme-bouc ! Eh oh !

Il fit signe à l'autre homme-bête de la pièce présent au milieu de ces tarés d'humains. Un compatriote, c'était toujours utile dans ces moments-là. Prenant un air sérieux, il se dirigea vers un homme qui aurait sûrement aimé ne pas avoir à faire à lui. Tant pis pour lui.

    - T'appelles comment, toi ? Moi c'Karim ! Yo.

Cette fois-ci, il laissa place à un air plutôt décontracté. Cette scène lui paraissait tellement surréaliste qu'il se fichait pas mal de savoir si c'était réel ou pas. Pour le moment, il réunissait inconsciemment des informations pour savoir de quel côté il allait être.

Citation :
Karim arrive comme une fleur et fait connaissance avec des gens.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1413

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Dim 18 Fév 2018 - 18:10




Ravi Jade, primée à 299.000.000 berrys, et Asheyn Ardo.

-Tss. Ne me gêne pas.

La rouquine avait surveillée l'arrivée de Lilianna sans s'arrêter dans sa progression, continuant à s'avancer en direction d'Ardo pour lui mettre le grappin dessus tant qu'il était toujours engourdi par l'offensive qu'elle lui avait expédiée avec virulence. Sans être particulièrement lâche, elle aurait été folle de laisser à son ennemi le luxe de se remettre de son attaque et sans chercher à en tirer un maximum de profit... Les combats à mort étaient loin d'être honorables, en règle générale, et elle était plus que bien placée pour le savoir. Ses côtes la tiraillaient encore de sa précédente rixe, et elle avait frôlé la grande faucheuse de très près... Ainsi, si la blondinette décidait de lui prêter main forte, elle ne s'y opposerait pas : après tout, l'insecte qui se trouvait sur sa route n'était ni plus ni moins qu'un obstacle à évacuer promptement afin qu'elle puisse mettre la main sur Makui. Ne prêtant pas la moindre importance à Massy, lequel s'était laissé allé à une tirade glorieuse et vivifiante, elle s'immobilisa instinctivement lorsqu'une forme se redressa dans la poussière qui émanait de la porte brisée. Pas encore inconscient, hein ? Ce guerrier était pour le moins résistant, force était de l'admettre... Mais sa seule solidité ne suffirait pas à le protéger éternellement des coups de la Nebula. Cette dernière se mit en garde machinalement, sans prendre la peine de prévenir la demoiselle à ses côtés du danger qui les épiait toutes deux : elle devrait se débrouiller seule si elle espérait pouvoir combattre aux côtés de la Ravi, c'était une évidence. Et pour cause : la pirate du Nouveau Monde n'avait guère envie de s'encombrer d'un soutien lent, faible ou incertain...

Ainsi donc, leur ennemi ne tarda guère à pointer le bout de son nez : il se projeta vigoureusement, traversant le peu de poussière qui demeurait sur son chemin d'un bond vif et abrupt. D'un coup d'un seul, Jade parvint à comprendre une chose relativement surprenante : ce type se déplaçait plus vite que lors de son premier assaut, même si c'était encore chose assez imperceptible. Tant et si bien que la promptitude soudainement acquise de son assaillant la força à se montrer moins impétueuse que lors de son précédent mouvement.
Ainsi, lorsqu'Ardo, qui s'était sèchement projeté à leur hauteur, tenta de lui opposer un premier coup d'estoc, elle se contenta de tournoyer en interposant son épée, profitant du coup pour se décaler et se placer sur la gauche du général de Mars tandis que Lilianna se trouvait logiquement sur sa droite. Encercler l'ennemi pour le prendre de vitesse, c'était la méthode la plus simple et la plus efficace pour en venir à bout sans risquer de se mettre en danger par des mouvements qu'elles n'auraient pas nécessairement maîtrisés : elles ne se connaissaient pas encore, martialement parlant, et ne pouvaient donc pas anticiper les techniques l'une de l'autre. Cependant, le jeune homme ne semblait guère disposé à laisser ses deux opposantes prendre le dessus sans protester : il se mit ainsi à tournoyer sur lui-même puissamment, menaçant de les trancher l'une après l'autre d'un violent mouvement circulaire. Jade pourrait s'écarter juste à temps pour éviter de subir une grossière blessure d'entrée de jeu, d'un bond preste et efficace... mais elle était surtout curieuse de savoir comment la blondinette allait procéder pour se maintenir hors de danger.


Tamohari Yakazana, primé à 28.000.000 berrys, et Aseri, mercenaire primée à 33.444.555 berrys.

Là, il s'était passé un truc bizarre !
L'homme à la chaîne avait réussi à esquiver la réplique musclée que Yakazana lui destinait. Ou, plutôt, le Général lui-même n'avait pas été en mesure d'atteindre son ennemi, pour une raison qui lui échappait... Son corps ne semblait pas réagir correctement, par intermittences. Il ne fallut pas longtemps à l'agent de Mars pour comprendre qu'un fruit du démon se trouvait derrière cette anomalie, d'autant plus que Kardorn lui-même ne se priva pas d'apporter cette précision quelques instants plus tard, indirectement certes, mais tout en formulant quelques excuses à l'intention de ses compagnons. Entre temps, néanmoins, le révolutionnaire se permit une nouvelle provocation à l'égard du général, en utilisant de son pouvoir à bon escient : s'il tenta de répliquer ou de se protéger, le Tamohari n'y parvint pas, recevant finalement le coup de poing que le cornu lui destinait sans pouvoir rien y faire. Toutefois, le coup de poing ne semblait pas avoir eu d'effet véritable sur la constitution massive de l'homme de main de Makui qui, bien vite, reprit sa posture habituelle pour fixer Massy tandis qu'il mettait fin à son petit discours et se préparait à se jeter dans la bataille à son tour, corps-et-âme. Il se mit alors à muter, transformant son corps pour l'adapter au conflit imminent. Encore un...

-Parler comme un héros, c'est bien. Agir comme un héros, c'est mieux. Viens donc par là, jeune maudit.

C'était aussi un maudit... Mais pas le même genre que Kardorn, manifestement. Massy semblait être pourvu d'un zoan, si l'on en croyait sa métamorphose visuellement impressionnante. Kardorn, a contrario, n'avait montré aucune caractéristique visible lors de l'utilisation de son pouvoir. Autrement dit, s'il s'agissait bel et bien d'un fruit du démon, cette capacité désarçonnante était probablement à attribuer à un paramecia... Compliqué, du point de vue de Yakazana, que de composer avec une telle brochette d'antagonistes aux pouvoirs si particuliers. Il était seul contre deux, voire trois s'il comptait le blondinet encore légèrement en retrait, et Massy avait bel et bien l'air motivé à l'idée de pousser Aceri à combattre avec eux. Sauf que deux millions, c'était encore dans les cordes du général qui ne tarda guère à renvoyer à la mercenaire une nouvelle offre, tout en laissant le kangourou se rapprocher un petit peu.

-Trois millions.

Il ne comptait pas spécialement sur l'aide de la criminelle pour venir à bout de ces intrus. Il pensait sérieusement pouvoir y parvenir seul, dans l'état des choses, et il pensait également qu'Ardo parviendrait à terrasser les deux demoiselles seul, sans coup de main extérieur. Sauf que posséder une alliée supplémentaire n'était pas nécessaire de refus... D'autant plus que d'autres personnes se trouvaient encore dans la pièce, même si elles n'avaient pour l'heure pas l'air déterminée à l'idée de se mêler au conflit. Certes, le petit discours de Massy avait eu l'air de toucher Julia, mais elle n'avait pas pour l'instant décidé de se mêler à cette affaire. Shalon, quant à lui, s'y était montré parfaitement hermétique, demeurant en tailleur à même le sol... Mais mieux ne valait pas pêcher d'orgueil. Oui, ils devaient prendre cette menace au sérieux afin d'y réagir aussi efficacement que possible, en l'attente de quelques renforts qui leur permettraient de régler le situation définitivement...
Ainsi donc, lorsque Massy lui envoya deux lames d'air, qu'il se mit à suivre promptement, et lorsque Sakuga tenta de l'aider en projetant sur le Tamohari également l'une de ses créations, après qu'il eut perdu la première lors de l'inversion de Kardorn, le Général de Mars se décida à répliquer vigoureusement afin d'éviter de se laisser acculer. Pour l'heure, ses adversaires semblaient croire qu'il combattait en demeurant sur la défensive... Il était grand temps de leur prouver le contraire.

-Vous auriez aimé que je reste à ma place, hein...

Puissamment, l'homme dégaina et se projeta en direction du kangourou pour le prendre par surprise. Le projectile de Sakuga passa à côté de lui sans le menacer, compte tenu de la distance qui les séparait et de leur niveau globalement équivalent. Ensuite, Yakazana donna un puissant coup de poing dans les lames d'air de Massy, les éclatant vigoureusement, avant de le menacer d'un coup d'estoc. Le kangourou parvint à utiliser son fruit du démon à bon escient, bondissant prestement au-dessus du Général et de son épée, mais ne parvint pas à lui opposer une réplique digne de ce nom : lorsque ses propres lames menacèrent le dos dudit Général, ce dernier pivota sèchement et expédia son propre poing ganté sur la trajectoire des deux lames, qu'il percuta robustement. Massy risquait fort de comprendre un constat indubitable : en terme de force pure, le Tamohari devait être le plus redoutable des combattants ici réuni, puisqu'il allait être projeté en arrière avec violence.

Mais, comme annoncé, le sabreur imposant ne souhaitait pas rester sur la défensive éternellement. Il avait théoriquement repoussé Massy en arrière, fermement. Sakuga était encore à l'écart, au niveau du reste du contingent d'intrus, et il aurait été illusoire d'espérer pouvoir le combattre sans que quiconque ne se dresse sur sa route. Ne restait donc que celui qui avait entamé les hostilités le concernant : Kardorn. Sans perdre une seconde de plus, Yakazana fonça brusquement en direction de l'homme cornu, démontrant une vitesse surprenante pour un homme de son gabarit. D'une seconde à l'autre, il se situerait face au révolutionnaire, et il tenterait alors de l'abattre d'un coup d'un seul en l'attaquant d'un tranchant vertical, subit et efficace.


Shalon, ancien prisonnier d'Impel Down, et Vive Julia, la Pile, Membre d'une Division de la Section Scientifique.

Si Aceri n'accorda pas une once d'importance au nouvel arrivant, qu'elle dévisagea tout juste de pied en cap avant d'écouter les enchères qui se prolongeaient à son sujet, Shalon quant à lui fut absolument incapable d'ignorer Karim lorsque l'homme-bête vint se placer à sa hauteur en se présentant loquacement et énergiquement. Shalon, toujours en tailleur, arqua un sourcil interrogatif et vaguement amusé avant de répondre à l'entrain de son homologue par quelques mots sereins et posés, pas forcément aussi ouvert à la discussion que ledit homologue dont il était question.

-Shalon. Enchanté.

En tout et pour tout deux mots. A la vérité, l'ancien prisonnier d'Impel Down restait focalisé sur les deux combats qui se déroulaient devant lui, et plus particulièrement sur celui qui opposait Yakazana aux trois intrus. S'il surveillait de temps à autres Aceri qui, dans l'état des choses, n'avait pas encore souhaité prendre part au conflit ni d'un côté ni de l'autre, il préférait bien volontiers observer les talents des épéistes qui se trouvaient dans cette salle. Ils étaient plusieurs à manier les épées, et à le faire plutôt bien... Julia, quant à elle, restée en retrait depuis le début des hostilités, impressionnée par la tournure des événements, profita de ce nouvel arrivant manifestement enjoué pour se changer les idées et s'extirper vigoureusement de la perspective d'un combat qui s'annonçait tendu. Elle se rapprocha donc de Karim et, un sourire sur les lèvres, ne tarda guère à se présenter à son tour, quand bien même elle n'y avait pas été conviée.

-Salut ! Moi, c'est Julia ! T'es un peu retard, ils ont déjà commencé...

Restait à savoir comment il allait bien pouvoir réagir à l'intervention de la Pile, que personne ne semblait attendre. Elle risquait de s'ennuyer si les choses se prolongeaient de la sorte : d'autant que, dans l'immédiat, elle n'était toujours pas franchement déterminée à l'idée de combattre. Non seulement cela n'était pas fondamentalement son domaine de prédilection mais en plus, elle avait plus que conscience de la menace que représentaient les hommes de main du Kokuwo : elle n'était peut-être pas encore de taille pour se dresser face à une organisation telle que Mars...



Vous avez 72h pour poster, chacun votre tour. L'ordre est le suivant :
Kardorn - Massy - Lilianna - Sakuga.
Vous pouvez changer de place à tout moment avec l'un de vos camarades, à condition évidemment d'être tous les deux d'accord et d'en avertir le MJ (moi, Nakata /o/), que ce soit par skype, par MP...
Si vous ne pouvez pas poster un tour, n'hésitez pas à me prévenir au préalable aussi, histoire qu'on perde le mois de temps possible. Dans le cas d'une absence involontaire au dernier moment, ne vous inquiétez pas, glissez moi juste un petit MP et je m'organiserai jusqu'à votre retour Wink

Lilianna > Jade t'accueille et semble prête à combattre à tes côtés. Ardo revient à votre niveau. Il utilise un coup d'estoc sur Jade, qu'elle esquive en se plaçant sur sa gauche. Toi, tu es logiquement sur sa droite. Cet état de fait le pousse à tournoyer sur lui-même pour vous trancher l'une après l'autre. Jade esquive sans difficulté et te surveille du coin de l'oeil, histoire de jauger ton niveau.

Kardorn, Massy, Sakuga > Yakazana encaisse le coup de poing de Kardorn qu'il n'arrive pas à anticiper. Finalement, il fait face à Massy lorsque ce dernier l'attaque. Il lui fonce dessus pour éviter la lame d'air de Sakuga, bloque les deux lames d'air de Massy d'un coup de poing et l'attaque d'un coup d'estoc. Massy saute et esquive mais, lorsqu'il tente de répliquer, Yakazana se retourne et percute les épées de Massy de front pour le forcer à reculer brusquement.
Ensuite, Yakazana profite du léger répit pour s'occuper de Kardorn. Il lui fonce dessus et l'attaque verticalement. Considérant le niveau d'écart et le fait que l'effet de surprise de ton fruit risque d'être légèrement atténué (même si tu peux évidemment en profiter encore !), Yakazana a quand même largement l'avantage et risque de te donner du fil à retordre. Ca, tu le sais dès qu'il te fonce dessus, vu sa vitesse et son aisance à contrer l'attaque de Massy !

Karim > Shalon est pas très bavard. Mais Julia semble l'être un peu plus. Voilà. C'est tout =X

Jade est niveau 36. (Lvl 21 considérant ses blessures)
Yakazana est niveau 23.
Ardo est niveau 17.
Revenir en haut Aller en bas
Kardorn

avatar
Messages : 33
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
15/100  (15/100)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Mer 21 Fév 2018 - 4:13

Kardorn souhaitait à tout prix rester concentré sur son combat. Deux des guerriers s'étaient joints à lui et bien que Yakazana eut subi l'assaut précédent, il en était sorti indemne. De plus, il était parvenu à bloquer tous les assauts du jeune homme au manteau noir. Mmmmh...pire encore, le jeune Révolutionnaire ne pouvait utiliser son Fruit à sa guise sans en expliquer les détails à ses nouveaux alliés. L'effet de surprise contre Yakazana allait être atténué...Mieux valait utiliser son pouvoir avec parcimonie. Kardorn remarqua qu'un nouveau venu avait fait son apparition...Lui ?!? Qu'est ce que l'homme-loup foutait ici ? C'était pas vraiment la personne qu'il avait envie de voir maintenant ! Et s'il ne se joignait pas à eux, il allait être un vrai problème. La situation se compliquait quelque peu...

Kardorn fut soudainement ramené à la réalité lorsque son ennemi fonça droit sur lui à une vitesse plus qu'impressionnante pour sa taille. Nul doute que sa force brute allait être un réel problème...Surpris, il était impossible pour notre jeune héros d'utiliser son pouvoir ! Il eut à peine le temps de faire un pas en arrière te tendit sa chaîne devant lui, tenue par ses deux mains, les bras tendus. Alors qu'il souriait, pensant avoir parfaitement parer, il changea d'expression rapidement et sous la pression fut projeté à terre. Le choc ne fit pas vraiment du bien à son dos et il se rétablit comme il put. Kardorn se releva deux bon mètres plus loin. Fronçant les sourcils, il observa sa chaîne. Elle venait d'être tout simplement coupée en deux...Bravo ! Bon travail une fois de plus grâce à son arrogance. Tssss...Il n'avait pas dit son dernier mot ! Bien qu'il ne s'était jamais battu à deux armes, l'abandon n'était pas une option. Ses assauts se verraient moins efficaces. Il retira sa veste habituelle, complètement déchirée au niveau du dos. Cependant alors qu'il faisait ce mouvement, il sentit une pointe de douleur. Remuant légèrement les épaules, il posa sa main gauche au niveau du dos. Il sentit un liquide chaud anormal. Bordel, l'assaut avait eu beaucoup plus de conséquence qu'il ne pensait...Son dos saignait...Certes, pas abondement, mais assez pour gêner ses mouvements. Cette blessure allait l'obliger à s'économiser et à jouer le rôle d'un combattant de soutien. Pour le coup, son fruit s'y prêtait plutôt bien.

Kardorn recula en un saut plutôt rapide et vint se positionner aux côtés de Sakuga. Il se mit alors à lui parler le plus rapidement possible :

"Ecoute bien, je ne le répéterai pas dix fois. On est trois contre ce type pour le moment. Impossible pour moi de le tenir au corps à corps et en plus, je suis blessé. J'ai vu que tu pouvais attaquer à distance. C'est un bon point. Ce type au manteau noir, le Zoan, va devoir être le principal combattant. Si on ne s'organise pas on est perdu. Tes premières lames n'ont pas touché car mon Fruit me permet l'inversion. Le haut devient le bas etc...Il va falloir se coordonner. Je vais être le soutien ici. Du moment que je reste loin et que l'on combine tes attaques à mon fruit, on a nos chances."

Tenter un assaut maintenant serait stupide. Le sourire de Kardorn s'était définitivement effacé de son visage pour laisser place à un air grave et sérieux. Il avait parlé doucement afin que seul Sakuga puisse l'entendre pour le moment. Il était en train de mettre au point une stratégie, inutile de mettre Yakazana au courant. Le jeune Révolutionnaire ne tenta rien d'autre te serra ses deux morceaux de chaîne entre ses mains. Apprendre l'ambidextrie maintenant n'allait pas forcément être la meilleure chose. Heureusement, être au corps à corps n'allait pas être son rôle...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Massy Umbra
Death Shade
avatar
Messages : 273
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
81/120  (81/120)
Berrys: 5.580.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   Mer 21 Fév 2018 - 15:35



Mars

Massy vit du coin de l’œil une lame d’air fuser vers Yakazana depuis l’endroit où se trouvait l’épéiste blond. Ce dernier avait donc décidé de prendre part à la bataille à ses côtés, c’était tout bonnement parfait. Plus ils étaient nombreux, plus l’ennemi aurait du mal à se défendre contre toutes leurs attaques combinées. Cependant, Tomohari n’était visiblement pas pressé de se prendre des coups. En effet, il quitta son ancienne position, évitant au passage l’attaque du blondinet, et fonça sur le kangourou avec une vitesse surprenante pour sa carrure. Sans doute avait-il dans l’idée de surprendre le zoan avec cette charge soudaine. Manque de bol pour lui, Death Shade avait aussi envisagé cette option et cela ne changeait rien à sa manœuvre, au final.

Comme prévu, son adversaire s’arrêta un moment pour parer les lames d’air croisées qu’il lui avait envoyé. Toutefois, ce que le jeune homme n’avait pas envisagé, c’était que Yakazana le fasse en usant seulement de sa main gantelée. Un seul coup de poing lui suffit à dissiper les projectiles du bretteur qui réussit tout de même à rester concentré malgré sa surprise. Quelle que soit la force adverse, cela ne changeait rien à son plan initial, c’est-à-dire passer derrière lui dans un premier temps puis le frapper dans un deuxième. Usant de l’agilité que lui conférait son zoan, le marsupial évita le coup d’estoc porté à son adresse et finit dans le dos de Tomohari. Il afficha un léger sourire, désormais sûr de porter son coup.

-« T’as le… » Commença-t-il alors que ses sabres étaient à deux doigts d’atteindre leur cible.

Mais le maudit fut interrompu dans sa tirade par le poing adverse qui vint une fois de plus contrecarrer son attaque. Comme si ce n’était pas suffisant, le coup avait été porté avec une telle force que Massy s’en retrouva projeté plusieurs mètres en arrière. Ce recul soudain déséquilibra l’épéiste à la chevelure noire qui manqua de tomber sur le dos. Heureusement, il réussit à se rattraper au dernier moment grâce à sa queue qu'il utilisa comme appui au sol. S’attendant à ce que Yakazana continue son assaut, Umbra se positionna de sorte à pouvoir parer une éventuelle attaque. Cependant, il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre que son adversaire avait préféré s’occuper du plus faible en premier. En d’autres termes, il fonçait désormais sur le cornu qui n’avait très certainement aucun moyen de s’opposer à lui.


On aurait pu croire que Death Shade se serait rué au secours de son camarade d’infortune pour lui venir en aide. Après tout, il était évident qu’il y avait un véritable gouffre entre lui et leur ennemi commun. Toutefois, le kangourou n’était pas naïf au point de croire qu’il était le seul à garder des atouts dans sa manche. Après tout, si on en jugeait par son absence de blessures, cet homme avait bel et bien réussi à se sortir indemne de la situation épineuse dans laquelle Massy l’avait vu pour la dernière fois. Combien de personnes étaient capables d’éviter une attaque alors qu’elles se trouvaient dans les airs ? À la connaissance du maudit, très peu. Si le type à la chaîne pouvait réaliser une telle prouesse, alors nul doute qu’il pourrait aussi éviter ce coup-là. Cela laissait assez de répit au marsupial pour se reposer tout en réfléchissant à un nouveau plan d’action, mais avant cela, il avait quelque chose à dire :

-« Trois millions et cinq cent mille berrys ! »

Le jeune homme n’avait pas vraiment envisagé que Tomohari surenchérisse, même s’il devait avouer que c’était plutôt logique qu’il le fasse. Enfin, que l'ancien esclave le veuille ou non, il ne pouvait pas tout prévoir. Après tout, il avait des limites, comme tout le monde. Le sabreur aurait pu facilement aller jusqu’à quatre millions, mais cela commençait à faire assez cher pour lui. De plus, il était très probable que son ennemi surenchérisse une nouvelle fois. Or, les chances qu’il possède plus d’argent à dépenser que le zoan étaient assez grandes. Si le descendant du clan de l’ombre ne pouvait s’assurer le soutien de la mercenaire, il pouvait au moins retarder sa trahison. Après tout, une personne aussi vénale ne passerait très probablement pas à l’action avant d’avoir eu la plus grosse offre possible. En d’autres termes, il suffisait à Massy de faire durer les enchères pour retenir Aseri un petit moment.

Le kangourou mit de côté tout cela pour se concentrer sur son objectif actuel : vaincre Yakazana. Dans sa réflexion, il décida de jeter un coup d’œil aux alentours. Peut-être trouverait-il quelque chose à utiliser à son avantage ? Ce qu’il remarqua en premier fut la poussière levée par le retour au combat d’Ardo qui chargeait Jade, désormais aidée par la blondinette. Le lancier s’était relevé plutôt vite pour quelqu’un qui venait de se cogner assez violemment contre une énorme porte. Autre chose d’assez bizarre, il avait l’air plus rapide que tout à l’heure. En effet, là où Umbra avait pu suivre ses mouvements avec aisance il y a de cela quelques instants seulement, il y trouvait quelques difficultés désormais. Il avait même l’impression que l’adversaire des filles possédait une vitesse plus ou moins égale à la sienne sous forme humaine. Se serait-il retenu jusque-là ? Le maudit secoua vivement la tête, tâchant de s’ôter ces idées du crâne. Son adversaire était déjà tout désigné, il ne pouvait se permettre de gamberger sur le combat des autres. Il devait faire confiance à ses alliées du jour pour s’occuper de cet ennemi-là.

Regardant de l’autre côté, il vit quelque chose d’assez improbable pour être souligné. Une nouvelle personne venait d’arriver, un jeune homme avec des attributs canins, pour être plus précis. Il s'agissait d'un homme bête, donc, et il semblait plutôt indifférent à ce qui se passait autour de lui puisqu’il avait entamé une conversation aux allures assez légères avec l’homme bouc en tailleur. Par chance, ce dernier semblait avoir assez les pieds sur terre pour ne pas se laisser aller à ce genre de choses dans un endroit pareil. Malheureusement, ce n’était visiblement pas le cas de la fille aux goûts bizarres qui, elle, se laissa tenter. Atterré comme il était, le jeune maudit se tourna vers eux, ne remarquant pas au passage le violent coup d’épée qu’était en train de se prendre Kardorn.

-« Hey, vous deux là ! » Dit-il à leur attention. « Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, ce n’est ni le moment ni l’endroit pour faire un brin de causette ! Je vous rappelle que nos vies et celles d’innocents sont en jeu, là ! Ce serait donc sympa de votre part de nous venir en aide d’une quelconque façon que ce soit, si possible. Et gardez en tête que plus vous attendrez avant d’agir, plus vos alliés auront de chance d’être blessés ou pire, ce qui réduirait grandement vos propres chances de survie ! Vous n’êtes pas obligés de foncer tête baissée aux devants des combats, mais montrez-vous utiles, au moins ! Par exemple, occupez-vous de capturer l’ourson psychopathe ! »


Le zoan espérait franchement que sa prise de parole suffirait à ouvrir les yeux de ses interlocuteurs. Enfin, il avait d’autres chats à fouetter pour l’instant, il était grand temps de reprendre le combat, il s’était assez reposé comme ça. C’est alors qu’il remarqua enfin que son allié venait d’être blessé par le colosse qui leur faisait face. En effet, le cornu avait été projeté un peu plus loin et on pouvait voir quelques gouttes de sang perler le long de son dos jusqu’au sol alors qu'il rejoignait le blondinet. Se maudissant mentalement pour ne pas avoir tenté de l’aider plus tôt, le maudit se jura de faire payer son ennemi pour ce qu'il venait de faire. Justement, ce dernier lui offrait une occasion en or puisqu’il lui tournait maintenant le dos pour faire face à Kardorn ainsi que Sakuga. Sachant exactement ce qui lui restait à faire, l’épéiste vêtu de noir rengaina l’un de ses sabres et saisit fermement le deuxième de ses deux mains. Il chargea ensuite Yakazana à vitesse maximale, prenant bien soin de rester dans son angle mort si possible. La distance qui les séparait était moindre que tout à l’heure, le marsupial serait donc à portée d’attaque bien plus rapidement que lors de sa dernière tentative.

Pour la seconde fois du combat, le maudit créa un projectile d’air se dirigeant vers l’homme à la musculature imposante. Cette fois-ci, c’est la rotule de Tomohari, ou plus précisément l’arrière de celle-ci, qu’il visait. Il y avait un certain pourcentage de chances que l’adversaire remarque malgré tout son manège et se retourne. Cependant, le jeune homme avait prévu ça, tout comme il avait prévu de planter son sabre au niveau de l’épaule de l’ennemi à la seconde où il tenterait de se défendre ou de contre-attaquer. Si malgré tout, Yakazana réussissait à lever le bras avant que le marsupial ne puisse porter son coup, alors ce dernier tenterait d'éviter la possible attaque du baraqué. Pour maximiser ses chances d'esquive, il reprendrait forme humaine avant d’infliger au sbire de Makui la blessure précédemment citée. Bien sûr, c’était une action très risquée puisqu'en plus de perdre en force brute, il perdrait en résistance s'il redevenait humain. Cependant, le jeu en valait la chandelle selon lui puisque de toute façon, il avait plus besoin de précision que de force pour l'attaque qu'il voulait réaliser.

Aussi fort que Yakazana pouvait être, il n’en demeurait pas moins humain. Or, une blessure à la rotule ou à l’épaule serait amplement suffisante pour ralentir grandement les mouvements du membre touché. En d'autres termes, cela s'avérerait sans doute décisif pour l'issue du combat. De plus, il y avait de grandes chances que passer d’une imposante forme hybride de deux mètres de haut à une forme humaine bien plus modeste déstabiliserait assez l’adversaire pour faciliter encore plus une possible esquive. En tout cas, quelle qu’en soit l’issue, Umbra reculerait après son attaque pour éviter le courroux du deuxième général. Si nécessaire, il n’hésiterait pas à prendre sa forme totale de kangourou pour cela, quitte à abandonner son sabre derrière.



Code by Edward Lawrence



Résumé : Massy est effectivement projeté en arrière par le coup de Yakazana et manque de tomber au sol. Il se rattrape et lance un prix à Aseri, son but étant de la retenir le plus longtemps possible s'il ne peut pas s'acheter ses services. Il juge que Kardorn peut s'en sortir seul et fait une pause pour inspecter ses alentours. Il remarque le soudain gain de vitesse d'Ardo mais ne va pas plus loin car ce n'est pas son adversaire. Il remarque l'arrivée de Karim et réagit à son début de conversation avec Julia. Pendant que Kardorn fait l'action de son tour, il encourage Julia et Karim à faire quelque chose d'utile, comme capturer Tedi, par exemple. Il remarque que Kardorn a été blessé et décide d'entrer en jeu. Il profite du fait que Yakazana lui tourne le dos pour charger avec un seul sabre en restant dans son angle mort. Il lance une lame d'air en direction de l'arrière de la rotule adverse, et compte planter son arme au niveau de l'épaule ennemie avant que Yakazana n'attaque. Si malgré tout il y arrive, alors Massy passera en forme humaine pour éviter plus facilement son coup, et continuera son attaque à l'épaule. Après cela, il reculera aussi vite que possible. Si jamais Tomohari tente de l'attaquer pendant qu'il s'éloigne, il prendra sa forme totale de kangourou pour s'échapper plus vite, ce qui revient à abandonner son sabre, du coup.

Technique utilisée :
Spoiler:
 


Dernière édition par Massy Umbra le Ven 23 Mar 2018 - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Groupe 3] - Mars Reboot   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Groupe 3] - Mars Reboot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Twilight Imperium - Samedi 19 Mars
» Rapport d'activité du 20-21-22 mars 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Siège de Mars :: Château-