Partagez | 
 

 [Groupe 1] - Mars Reboot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 511
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
246/350  (246/350)
Berrys: 156.532.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Lun 12 Fév - 10:43

Guerre totale



Direction les épéistes pour les aider. Cette histoire de contrôle était des plus étrange et pour cause, nous n’en savions que très peu, mais jusqu’à preuve du contraire, le pouvoir de Centes transformait ses victimes en poupées qu’il maniait. Mais là, les fameuses “ poupées “ semblaient conscientes. Elles ressentaient cette “ présence “ vouloir prendre contrôle d’eux et combattaient pour éviter cela. Que diable se passe-t-il donc ici ? Est-ce Centes lui-même qui nous fait une blague ? Ou se pourrait-il qu’au final, un autre individu ait des capacités de contrôle mais différentes ? Pour l’heure, on pense tous que le contrôle de Centes est purement mental, mais ... Et s’il était aussi parfois que physique ? Quoi qu’il en soit, à l’heure actuelle, il s’agissait d’un casse-tête des plus répugnant et pour cause, ces gens souffraient.

Tentant donc d’aider, j’arrivais trop tardivement Les dires du fameux Jorgen n’aidaient pas dans nos hypothèses de part le fait qu’au final, seule Sonia avait vu le fameux monarque. Se pourrait-il donc qu’il ne soit pas le coupable de cet affaire ? Quel intérêt de faire parler le pion si c’est pour nous aider ? Tout ceci était tellement louche... Mais pour ma part, je me concentrais sur Galaad qui continuait de vouloir jouer les chevaliers servants. La Vice-Amirale abandonnait la bataille ne tenant plus face à l’ennemi et de ce fais, je me devais d’agir vite. Rangeant mes balles dans une poche, je croisais alors mes bras devant moi, changeais de forme prêt à encaisser son attaque, mais mon attention fut portée ailleurs et pour cause, on prévenu d’un nouveau danger.

“ Hein ? “

Serclay ? Que faisait ce corps inerte ? Avec une vitesse exceptionnelle il fonçait sur moi avec pour objectif que de me prendre en sandwich avec la Vice-Amirale. N’ayant que quelques secondes pour agir, je vins alors à créer la plus grosse défense que je puisse faire. Etant déjà en forme attaque/défense, j’appliquais le tekkai move sur tout mon corps et recouvrais mon buste avant et arrière de haki. Espérant que ça serais suffisant à encaisser ces coups qui ne semblaient pas renforcés jusqu’à preuve du contraire, je pris sur moi tant bien que mal, rugissant de douleur malgré tout.

Mes chances étaient minimes, mais je ne comptais pas abandonner si facilement. Galaad semblait figé sur place et incapable d’aider, j’allais donc devoir faire via ma simple personne. Encaissant donc, ma queue tenta de s’enrouler autour des bras du corps décapité et ouvert de Serclay afin de le ceinturer et l’empêcher de s’en aller. Même en usant de ses jambes il ne pourrait pas forcer ma prise tant je forçais. Quant à la Vice-Amirale, Je fis de même avec les bras, faisant ce qu’on pourrais croire être de loin un câlin. Dommage que celui-ci ait pour but de l’immobiliser totalement. Restais à voir si quelqu’un pourrait faire boire de force le liquide à Sonia.

“ Caligula !!! Logan !!! “

Pourtant, malgré mon idée, j’avais un mauvais pressentiment et pour cause... Et si ce contrôle était juste physique ? Après tout, comment se fait-il qu’un corps mort puisse bouger ? Un marionnettiste ? Tant de choses restaient floues... J’espérais juste que les choses se calme au plus vite, car ces combats devenaient vraiment glauques.


Codage par Libella sur Graphiorum



Résumé:
 

techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1915
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.552.132.528 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Mar 13 Fév - 14:08

Noctis Mania : End

Ore Wa Kurohebi Da !






S’il y avait bien une chose qui ennuyait passablement l’Archer dans la majorité de ses combats, c’était sans aucun doute le fait que ses cibles soient un peu trop promptes à l’esquive. Dans un sens il comprenait ce besoin d’esquiver, puisque la plupart de ses coups menaçaient de tuer ou blesser gravement, mais cela avait le don de l’agacer au plus haut point.

Néanmoins, il lui fallait prendre son mal en patience s’il voulait gagner. Ainsi, lorsque le Kokuwo se dématérialisa, il était trop tard pour que le Vairon puisse passer son haki de ses mains vers son flanc… Le choc avec son armure se voulu sec et ravageur, l’envoyant valser en direction d’un mur dans lequel il entra grossièrement pour y former un creux…

* Saloperie de logia…*

Sans qu’il ne le décide le corps de Ghetis se décrocha seul du cratère, l’effet de la gravité sans doute, le flanc de l’armure tout craquelé et une douleur présente au cote, mais pas encore gênante, l’alliage avait fait son travail, mais le flanc droit de l’armure n’était plus une protection valable désormais.

Faisant l’avant du poing américain toucher le poignet opposé, le brun annula ainsi sa malédiction, revenant à la zone d’origine, si bien que la marque qu’il avait laissé dans le mur avait disparu.. En revanche, si son but premier avait été de se reconcentrer sur le Kokuwo, un cri des plus clairs l’alerta… Il avait pourtant senti la voix du Serclay s’éteindre il y avait peu… L’homme était bien mort non ?

A cette vision d’horreur et au cri lâché par Jorgen pour alerter le Nowaki, le Kurohebi réagi d’un jet ! Glissant sa main dans sa sacoche, son armature en granit, glissa de ses doigts, alors que la main ressortit, de suite Ghetis faisant une pichenette qui projeta une bille couverte de haki en direction du cadavre vivant !

Il s’agissait d’une Pop Green ! Elle avait fusé comme une balle en direction de son ennemi, sans faire de bruit ! De base l’attaque devait percer un corps ennemi comme un tir et ce avec n’importe quel objet de petite taille ! Mais avec du haki la perforation devenait encore plus forte ! Cependant… le pire restait la caractéristique du projectile.

Les pop greens poussent d’une traite une fois leur point d’impact atteint ! Qu’il s’agisse d’un sol rocheux, du plancher d’un navire ou d’un désert, la plante poussait ! Et ici, la plante allait pousser dans le corps de Serclay ! Autant le dire… Ce cadavre ambulant allait éclater de façon horrible si le coup fonctionnait ! Mais Ghetis n’allait pas se limiter de la sorte, si bien qu’il tira de suite un second projectile en direction de Rika cette fois-ci ! Le processus était le même !

Si les attaques portaient sur l’une des cibles, alors c’est une magnifique plante de la taille d’un ilot qui prendrait forme dans le corps de chacun d’entre eux. Celle-ci se manifestant en une magnifique fleur rouge sang !

*Pop Little Boyn. *

Une pop green à l’effigie des îles de Boyn, rien que ça. La botanique de Ghetis n’était pas très offensive, voir pas offensive du tout, mais il savait, comme toujours, s’adapter.






D’une main légère et nonchalante, il tapota l’épaulette de son armure pour en balayer la poussière et jeta son regard en direction du Kokuwo.

Son ennemi n’était pas rapide en lui-même comme avait pu l’être la cornue des îles célestes, il devait sa vitesse à son fruit, autant dire qu’il n’y avait que deux solutions pour l’Archer. Neutraliser le fruit de Makui ou l’égaler.

Et de suite, la méthode la plus franche serait de tenter une égalisation parfaite du mouvement n’est-ce pas ? Il n’en fallait pas plus au membre de l’amirauté pour abandonner son dernier poing et prendre la parole.

- Avec un logia tu réponds bien au stéréotype de l’ancienne génération et tous ses amiraux dotés de malédiction de type logia. Cependant… Cette ère est révolue !

Telle une flèche, le Kurohebi fondit sur son ennemi à l’aide de sa célérité d’antan, le tout véhiculer par le soru ! C’était un signe de gratitude envers son ancien style de combat, celui qui avait mené sa carrière de chasseur de primes à des sommets !

Cependant, un coup comme celui-ci, restait presque « banal » au niveau de l’Archer et du Kokuwo. Et quand bien même l’Archer pourrait avoir un niveau supérieur au Kokuwo, l’ex-homme de la Marine connaissait le principe du soru. Ainsi, même s’il ne suivait que partiellement Ghetis, il pourrait s’extirper de là. Mais cela serait oublié l’ingéniosité du Vairon.

Sa maitrise avancée du mantra couvrait toutes les voix alentours et le rendait omnipotent en quelque sorte. Il était le seul à percevoir toutes les voix et la seule voix qu’autrui pouvait percevoir était la sienne. Sa maitrise brisait les utilisateurs éveillés et empêchaient à autrui de prévoir les mouvements de ses alliés. En somme on ne pouvait que se concentrer sur les gestes de Ghetis ou verrouiller son mantra pour ne plus rien percevoir, un handicap sévère.

Néanmoins, Makui avait pour adversaire le Vairon. De ce fait, il était peu probable qu’il ait verrouillé son mantra et pour cause, sa réaction quand Ghetis usa de sa capacité à restreindre son haki en un point ou encore la façon dont il avait su se dématérialiser à l’instant « T ».

C’était sur ce « focus » que le futur amiral allait jouer ! D’un coup sa voix revint à sa taille normale ! Rendant toutes les autres voix perceptibles en plein milieu de l’action ! Un tel geste allait avoir un effet assez déroutant, puisque le Kokuwo subirait toutes les voix alentours d’un coup ! Cette désorientation subite prenait à contrepied le principe même du haki de l’Archer, il ne se montrait plus égocentrique, mais solidaire ! Il allait utiliser les voix de ses compagnons et de ses ennemis pour placer son attaque !

Si la feinte fonctionnait, si la vitesse de l’attaque était bonne et si le haki de l’armement suffisait, alors l’Archer réapparaîtrait quelques mètres derrières le Kokuwo. Les bras avant-bras croisés en « X », les jambes fléchies et surtout… Les poings fermés !

Arcane du Chao : Morsure Glaciale !

Si l’attaque avait réussi alors Makui venait de se voir arracher un morceau de son épaule gauche et un morceau de sa hanche droite !

En rejoignant le Gouvernement Mondial, Ghetis était devenu un spécialiste du Shigan et l’avait décliné sous toutes sortes de formes, dont le Gatsugan. La technique consistait à placer ses doigts pour donner à sa main une forme de gueule avant d’appliquer le shigan au bout de chaque doigt ! Ainsi il devenait possible d’utiliser sa main comme une mâchoire pour arracher les zones mordues.

Le shigan au bout des doigts servant à percer, alors que la force du Vairon servait à arracher. La perte rapide d’une partie de soi créant cet effet froid de l’air au contact de la blessure, d’où son nom. La technique alliait ainsi, la vitesse passée du Masque Vairon et la puissance actuelle du Vice-Amiral Archer.

Ainsi dans ses poings devraient trôner des morceaux de Makui, qu’il lâcherait sèchement au sol, les mains pleines de sang, alors que le noir du haki les quittait.

- La nouvelle ère de la Marine sera la mienne.


DEV NERD GIRL


Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 450
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.574.509.498 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Ven 16 Fév - 0:38



Mars Reboot
Le shandia n'y avait vu que du feu tandis que son comparse Logan doutait déjà de la bonne parole du nebula. Jorgen prit en effet la gélule que lui adressa le rouquin mais pas dans l'optique de l'avaler. Le sabreur réduit celle-ci en miettes avant d'informer les gouvernementaux qu'apparemment, il n'était pas si soumit et contrôlé que ça. En somme, il venait de gâcher un des remèdes en plus de les "trahir" si l'on pouvait considérer qu'il existait une certaine collaboration entre eux.

-Mais non!! Tu pouvais me le dire avant de détruire le paralysant! Ou tout simplement me le rendre espèce d'imbécile! Comment je vais pouvoir te neutraliser en sécurité maintenant, hurla le shandia encore surpris par l'action du pirate.
Il devait agir vite. De chaque côté de la pièce, les combats faisaient rage et aucun des camps ne cèderai. Calmer les sabreurs, revenaient à se rendre utile pour un allié comme venir en soutient au capitaine des Mad Dogs bien que ses capacités tendaient à prouver qu'il avait de quoi se débrouiller seul. Pour l'instant, il ne pouvait compter que sur lui même et Logan.

Alors que Sibel s'était endormi après l'ingestion du somnifère et que les membres de Caligula avait repris leur longueur initiale, le shandia posa une question à haute voix destiné à Galaad et Logan bien qu'en réalité, il comptait y répondre lui même.

-Hmm on est d'accord, maintenant que Sibel est hors-jeu je n'ai plus à faire attention à ce qui va arriver aux autres? C'est bien ce que tu nous avait dit Galaad? Car si c'est le cas...
La vitesse phénoménale avec laquelle le shandia venait juste de se propulser entre les deux hommes qui lui faisait face provenait de l'impulsion produite par ses jambes qu'ils avait replié sur elle même tel des ressort et ayant laissé un imposant cratère dans le sol du chateau. Il comptait surprendre Jorgen et lui asséné un bon coup de poing briseur d'os dont il avait le secret.

Pour ce faire, lorsqu'il arriva à côté du Nebula l'ange lui adressa un sourire malicieux et taquin pour ensuite se servir du soru en laissant une image rémanente à sa dernière position. Il apparu finalement devant le pirate et propulsa ainsi son poing droit vers l'épaule gauche de son nouvel adversaire le tout en recouvrant son avant-bras gauche de tekkai qu'il vint mettre sur la trajectoire de l'épée du nebula si celui-ci essaierait de la dégainer pour contre-attaquer.

-Je m'amuserais bien un moment avec notre ami le collaborateur! Iahahahaha...





Résumé et Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2826
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
389/500  (389/500)
Berrys: 341.428.650 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Ven 16 Fév - 16:39


Mars, et ça Repart !


Kiru retrouva son intégrité physique tandis que ses épaules et sa tête rejoignaient le reste de son corps. Aussitôt il s’élança de nouveau en avant vers Rika, profitant de la vitesse de sa partie inférieure pour reprendre sa course. Observant son adversaire il crut la voir légèrement affectée par son attaque avant qu’elle ne se remette en garde, visiblement pas si touchée que cela. Pour autant elle ne partit pas à sa rencontre, lui laissant l’initiative de l’attaque, et donc des ouvertures qu’il créerait dans sa défense. A cette vision le Golem se stoppa net, coupant sa course pour s’immobiliser encore assez loin de la petite combattante. Il avait essayé de l’attaquer par surprise et elle était parvenue à le contrer sans problème, en sortant à peine avec un léger mal de crâne. S’il retentait la même chose alors qu’elle n’avait plus d‘yeux que pour lui il n’arriverait probablement même pas à la toucher. Ne prêtant aucune attention aux événements alentours alors qu’il comptait sur son haki pour le prévenir de tout danger imminent il se contenta de planter son regard dans celui de celle qu’il affrontait. Il aurait pu repasser en forme humaine afin de gagner en vitesse et pouvoir tenter de la battre dans ce domaine, mais le haki de l’armement dont elle disposait l’aurait rapidement mis en difficultés.

Expirant de manière sonore il écarta légèrement les jambes pour s’assurer une meilleure stabilité tandis qu’il utilisait ses pieds pour diviser le sol du bâtiment, plaçant aussitôt sa main dans la fissure qui se créa devant lui. Usant alors de sa force de Golem en conservant sa forme hybride il releva sans difficulté réelle un immense bloc de roche qui vînt racler le plafond de la salle pourtant particulièrement haute tandis qu’il le soulevait au-dessus de sa tête. D’un mouvement du bras il lança légèrement devant lui le bloc en question, armant aussitôt son poing et rassemblant la force du Golem pour venir frapper le bloc de roche avec toute sa puissance de Géant de Pierre. Le bloc de pierre sembla alors exploser sous le choc, se morcelant en des centaines de morceaux plus petits qui furent projetés à pleine vitesse dans la pièce, la jeune femme se trouvant au milieu de l’axe de projection. Un véritable océan de morceaux de pierre semblait soudain déferler sur l’alliée de Makui, certains plus petits qu’un doigt alors que d’autres dépassaient la taille d’un homme. Et au milieu de cette orgie de roches, mêlé à la masse, le poing de Kiru bien serré fonçait vers sa cible tandis que le maudit reprenait son équilibre non sans une certaine difficulté. Il avait divisé son poing au niveau du poignet afin de le propulser vers Rika et avait été emporté par son élan, se rattrapant de justesse juste devant le trou qu’il venait de créer.

Reprenant ses appuis au bord du gouffre il observa un instant la marée de pierre qui fonçait sur son adversaire, son poing se fondait parfaitement dans la masse, même lui en connaissant sa trajectoire ne parvenait pas à le repérer au milieu de tous ces blocs. Sans plus attendre le Golem se lança en longeant le trou qu’il venait de créer, tentant de se rapprocher au plus vite de son adversaire tout en gardant un œil sur le résultat de son offensive. Même s’il parvenait à toucher Rika il devait être présent au plus vite pour poursuivre l’assaut car cette attaque, aussi impressionnante soit-elle, ne suffirait pas à en finir avec elle. Fonçant vers le côté gauche de Rika il entendit un bruit sourd et l’apparition soudaine d’une sorte de plante qui grandissait à vue d’œil sur le flanc droit de la jeune femme. Aussitôt il ressenti une légère pression sur son poing et il crut l’apercevoir, celui-ci avait probablement été dévié par la plante et visait désormais le vide à gauche de Rika. Néanmoins celle-ci risquait de se faire projeter par la plante si elle n’esquivait pas, et même si elle esquivait son côté droit était bouché. Dans les deux cas le poing du Golem risquait de faire mouche si elle ne le voyait pas venir.




Résumé:
 
Vrai Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

avatar
Messages : 343
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
224/250  (224/250)
Berrys: 2.890.966.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Lun 19 Fév - 4:54



Mars Reboot



Kokuwo Makui, Chef de Mars.

Son coup avait porté, éjectant l'Archer sur une vaste distance et brisant puissamment l'un des flancs de son armure. Petit-à-petit, le corps du vice-amiral se retrouvait exposé, et le logia n'aurait que d'autant plus d'aisance à lui infliger des coups à la fois secs, puissants et efficients. Dans l'état des choses, leur combat semblait relativement équilibré... mais le Kokuwo avait conservé un certain nombre d'atouts, qu'il s'apprêtait à distiller petit-à-petit, au fil du combat, afin d'assurer sa suprématie sur son ennemi actuel. Bien entendu, il savait mieux que quiconque que Ghetis devait également avoir de quoi lui donner du fil à retordre, mais il ne le craignait pas le moins du monde... D'autant que le reste de la petite bande qui s'était opposée à Rika, à Serclay et aux épéistes commençait manifestement à perdre la partie : leur empressement n'allait pas tarder à leur jouer des tours et, dans ces conditions, le vice-amiral risquait de commettre un impair, à cause de l'inquiétude qu'il pourrait éprouver pour ses proches. D'ailleurs, quelque chose ne tarda guère à renseigner Makui à ce propos : le botaniste envoya bientôt deux petites sphères en direction de ses alliés, dans le but de leur filer un coup de main. Si la première, celle qui visait le cadavre, parvint effectivement à foncer droit dans la direction de sa cible initiale, la seconde quand à elle fut savamment repoussée par le logia qui projeta sa main couverte de haki sur la trajectoire du pop green, qui se mit à éclore à mi-distance. Le maudit récupéra ensuite son membre, juste à temps pour faire face à la ruée de son opposant manifestement déterminé à reprendre leur lutte après avoir donné un coup de main à ses alliés. Dans le même temps, le haki du gouvernemental oscilla, probablement dans le but d'empêcher le traître d'en jouir. Celui-ci grimaça, mais un court instant seulement : il était un expert dans le maniement des hakis, et en finalité, les maîtrisait mieux qu'il ne maîtrisait son fruit du démon... Cependant, cela n'allait pas pour autant lui permettre de s'en sortir sans accro : les mouvements de l'adversaire étaient fluides, force était de le reconnaître.

Ainsi, au moment où les doigts de l'Archer tentèrent de le meurtrir au niveau des épaules, Makui remonta vigoureusement ses avants-bras, couverts de haki, pour percuter les deux mains par le bas et dévier ainsi le mouvement. La parade, particulièrement délicate et nécessitant un timing impeccable compte tenu de la vitesse de propulsion de son adversaire, ne fut qu'un succès modéré : certes, la main gauche de l'adversaire passa bel et bien au-dessus de son épaule droite, ne le menaçant pas l'ombre d'un instant, mais son autre main, celle qu'il avait utilisée pour bloquer le projectile qui menaçait Rika, ne fut pas assez vive pour totalement le prémunir des dégâts. Si les doigts de Ghetis ne furent pas aussi redoutables qu'escompté, ils parvinrent néanmoins à tracer un sillon juste au niveau de la clavicule de l'ancien gouvernemental qui, avec un grognement, pivota sèchement en faisant fi de la douleur qui parcourait désormais son bras gauche. Cette blessure risquait d'être incommodante dans les minutes à venir : il devait en finir au plus vite, et entendait bien placer son ennemi dans une situation particulièrement périlleuse.

-Jimen !

Dans l'effervescence du moment, le maudit des neutrinos n'avait pas fait qu'opposer résistance à l'attaque de Ghetis : il avait également préparé le terrain, comme il en avait l'habitude. Son pied gauche avait effectivement disparu, se frayant un chemin dans le sol, sous forme intangible, et risquait de ressortir sous forme d'une dizaine de piques hautes d'un bon mètre couvertes de haki en-dessous du vice-amiral, pour le planter sèchement et le transpercer de part en part. Si l'homme esquivait, ce qui était fort probable, le logia ne tarderait guère à projeter son poing droit sur la trajectoire de l'esquive, lequel, également couvert du haki de l'armement, serait catapulté par la vitesse des neutrinos et risquait au final de percuter l'Archer avec encore plus de puissance qu'un coup normal.


Rika.

Rika, quoique sonnée par le choc dont elle avait été victime, parvint donc bien vite à se redresser, profitant d'un instant de calme pour se ressaisir pleinement. Finalement, elle observa Kiru tandis qu'il repassait à l'offensive, moins frontalement que la première fois : il usa d'un bloc de pierre en guise d'écran, et la jeune fille comprit bien vite où il voulait en venir. Ce constat fut d'autant plus facilité lorsque, à nouveau, la voix tonitruante de Ghetis reprit un ton plus acceptable, plus naturel, qui permit à la jeune fille de localiser précisément le révolutionnaire, lequel avançait puissamment probablement dans le but de surgir sur l'un de ses flancs pour la surprendre après qu'elle se soit occupée des débris qui la menaçaient. Pas vraiment inquiète, donc, la demoiselle en oublia momentanément que le choc l'avait désorientée et que sa perception tout juste des voix était de fait assez imprécise, constat accentué par le fait que Ghetis ne cessait de jouer sur l'amplitude de la sienne, chose qui pouvait également s'avérer déstabilisant pour un utilisateur du haki moins expérimenté que le Kokuwo lui-même. Elle ne parvint donc pas à localiser la main du golem, camouflée dans les décombres dont elle balaya ceux qui se trouvaient devant elle d'une vaste lame d'air, s'en protégeant parfaitement d'un coup d'un seul. Sa hache, couverte de haki de l'armement, tournoya soudainement et elle s'apprêta à foncer sur l'ancien révolutionnaire pour lui porter un coup violent et direct lorsque la main de ce dernier la percuta en plein dans l'épaule droite, considérant sa posture légèrement désaxée et le léger pivot qu'elle avait effectué pour se retrouver face à son adversaire. Son bras droit se détacha donc du reste de son corps et elle comprit que dans ces conditions, lutter allait s'avérer complexe : elle devait donc gagner du temps. Elle balança une nouvelle lame d'air en direction du Kabayochi pour le forcer à reculer. Si elle y parvenait, elle essayerait de trancher sa main abandonnée en deux pour lui passer l'envie de retenter un même coup. Ce ne serait qu'à ce moment-là qu'elle prendrait conscience du fait qu'elle n'avait aucunement perdu le contrôle de son autre bras, celui qui se trouvait au sol.


Ex Vice-amirale Jibeli Sonia et Serclay, primé à 149.000.000 berrys.

La décision du vice-amiral Nowaki, celle d'endurer les offensives pour tenter d'entraver les mouvements ennemis à la suite des chocs, aurait pu être une stratégie payante dans le cas de figure où il aurait bénéficié d'un soutien direct et conséquent de la part de ses alliés. Malheureusement, à part Ghetis qui avait pris le luxe de lui venir en aide indirectement, ses collègues ne semblaient pas vouloir prêter main forte au vélociraptor : tant et si bien que ses deux ennemis parvinrent promptement à son niveau, prêts à lui porter chacun un coup qui risquait de s'avérer décisif quant au déroulement de cette bataille. Le premier à attaquer fut Serclay, peu de temps avant que la pop green expédiée par l'Archer ne lui parvienne : il jeta ses deux dagues en avant dans un coup d'estoc, les pressant contre le tekkai et le haki, usant lui-même de son propre armement pour fortifier l'assaut. Cela ne fut pas suffisant pour blesser Taito grièvement, mais cela eut approximativement le même effet que lors de sa première attaque : les lames pénétrèrent de deux ou de trois centimètres, entamant la cuirasse du dinosaure et le blessant certes bel et bien, mais pas assez pour l'handicaper réellement sur le long terme. Toutefois, cette blessure, additionnée à toutes les autres, risquait envers et contre tout de complexifier la suite des événements pour le haut-gradé du gouvernemental mondial qui, dans l'état des choses, devait toutefois faire face à l'attaque de Sonia, qui lui parvenait une demie-seconde après celle du cadavre décapité. L'ancienne gradée, d'ailleurs, conservait les yeux clos mais semblait pourtant pouvoir localiser et attaquer son opposant sans le moindre mal. Au moment où son épée, qu'elle envoya circulairement avec une puissance phénoménale, s'approchait du flanc de son adversaire pour le trancher en deux, une plaque du haki de l'armement recouvrit la gigantesque épée, menaçant de surclasser la défense qui était interposée sur la trajectoire. Cette dite plaque disparue toutefois l'instant suivant, tandis que la Jibeli hurlait, usant de toute sa concentration pour tenter de conserver le contrôle de son propre corps.

-Non ! Je ne le tuerai pas !

S'il pensait pouvoir rester camper sur ses pieds à la suite d'un tel assaut, le Nowaki eut bientôt l'occasion de s'en mordre les doigts : le choc auquel il fut confronté le balaya tout simplement, l'envoyant à la rencontre d'un mur à l'autre bout de la salle. Sonia disposait d'une force brute colossale, c'était évident, et le zoan ne disposait pas des accroches nécessaires pour se maintenir bien en place à la suite d'un assaut d'une telle virulence. Bien sûr, son haki défensif et son tekkai allaient lui permettre d'amortir l'attaque qu'il venait d'endurer, mais il n'allait pas pour autant s'en sortir indemne, dans l'état des choses : il risquait de sentir son corps engourdi, d'autant plus que les coups de couteaux de Serclay, sans être redoutables en eux-mêmes, avaient d'ores et déjà pu entamer son endurance au début du conflit.
Dans le même temps, alors que le Nowaki traversait la salle, la pop green de Ghetis rencontra finalement le corps du macchabée. Celui-ci, incapable de se défendre face à une telle intrusion, explosa littéralement tandis que le végétal s'étendait, repoussant l'ancienne vice-amirale et l'empêchant de ce fait de repartir sur le front dans l'immédiat. Le cadavre ainsi explosé risquait de ne plus causer de trouble mais la jeune femme, quant à elle, était encore en parfaite condition...



Seraph Galaad, membre de la Garde Royale de Kingadomu et Jorgensen Jorgen, Nebula, 210.000.000 berrys.

Les sourcils de Jorgen se froncèrent tandis que Caligula lui fonçait dessus. Il comprenait sans la moindre difficulté où le zoan voulait en venir... Galaad, à ses côtés, se montra plus sceptique et plus incompréhensible, jusqu'au dernier moment : quand le soru prit fin et que le coup de poing menaça de percuter le Nebula en plein abdomen, ce dernier ferma les paupières, s'apprêtant à encaisser le choc sans piper mot. Pourtant, il ne demeura pas aussi impassible qu'en apparence : ses muscles, au niveau de son ventre, se condensèrent brutalement et purent croître l'espace de quelques secondes. Ainsi, lorsque le choc le percuta de plein fouet, le projetant en arrière, l'épéiste avait eu la possibilité d'endurer le choc sans subir trop de dégâts. Il n'en percuta pas moins le mur, derrière lui, l'éclatant sans plus de cérémonies, quelques rochers s'effondrant et générant des volutes de poussière. Le chevalier de la Garde Royal, surprit par cette tournure de situation inattendue, dégaina son épée et s'apprêta à trancher Caligula en deux, lui destinant quelques paroles plus agressives et plus violentes que précédemment.

-J'ai eu tort de croire que vous vouliez nous aider...

Il ne put toutefois pas profiter de l'ouverture flagrante : une grenade tomba, non loin de lui, générant un brasier soudain et puissant qui risquait de pousser le zoan à s'écarter. Galaad, pourtant, ne bougea pas d'un pouce. Son regard se posa sur Logan qui, de l'autre côté des flammes, lui fonçait dessus d'un soru et menaçait de le percuter à son tour, probablement dans le but de couvrir Caligula. Le problème, c'était que le pauvre Beast était loin, très loin de posséder ne fut-ce qu'une once de la rapidité de son collègue... Et de son ennemi. Contre toute attente, le Seraph se jeta dans les flammes à son tour, son épée lui ouvrant la voie d'une tranche verticale et ascendante. L'acier de sa lame sembla dompter les flammes, les divisant d'un coup d'un seul et atténuant brusquement leur voracité. Alors que Logan levait son marteau pour tenter de l'abattre, le garde royale le coupa dans son discours, l'air plus qu'énervé.

-Galaad tu m’ennuies. Tu dis les protéger mais tu ne fais que nous gêner en nous empêchant d’attaquer et ainsi d’éventuelle...
-Toi, tu dégages !

Le bouclier de Galaad se couvrit d'une plaque noire du haki de l'armement et l'homme se projeta sous le marteau, avant que l'arme ne lui retombe dessus, dans l'ouverture que Logan n'avait pas pu anticiper : qui aurait pu croire que le Seraph était capable de pourfendre le feu ? Le bois brut et solide de sa défense rencontra donc son ennemi de plein fouet, et le constat fut sans appel : le colonel Seyfried avait agi d'une manière inconsciente en se mettant ainsi en danger sans rien savoir des compétences de son adversaire, lors même que ce dernier avait déclaré être le deuxième plus puissant des épéistes réunis pour servir Mars contre leur gré. Le maudit du Beast fut repoussé avec virulence, tandis que ses côtes risquaient de passer un bien mauvais moment : il s'écraserait à son tour, à la manière de Jorgen et de Taito un instant plus tôt, dans le premier mur qu'il rencontrerait. A partir de là, il allait sans dire qu'il aurait un mal incroyable à livrer bataille...



Vous avez 72h pour poster, chacun votre tour. L'ordre est le suivant :
Ghetis - Logan - Taito - Caligula - Kiru.
Vous pouvez changer de place à tout moment avec l'un de vos camarades, à condition évidemment d'être tous les deux d'accord et d'en avertir le MJ (moi, Nakata /o/), que ce soit par skype, par MP...

Ghetis > Makui bloque la seconde pop green, après avoir laissé passer la première.
Là-dessus il essaye de se protéger de ton attaque en déviant tes coups. Il y arrive pour ta main gauche, mais pas totalement pour ta main droite qui le blesse (certes moins que prévu, mais quand même). Dans le même temps, il transforme son pied en neutrinos et le rematérialise sous toi, quand tu retombes au sol, en une dizaine de piques d'un mètre environ qui menacent de te transpercer les jambes. Il pivote et envoie un coup de poing propulsé aux neutrinos si tu tentes d'esquiver !

Kiru > De nouveau plutôt simple : Rika balaye les débris qui la menacent d'une lame d'air, ta main touche son épaule droite, son bras en tombe, elle t'envoie une nouvelle lame d'air pour te forcer à t'écarter et si ça marche, elle coupe ta main en deux (au niveau des doigts).

Taito > Les dagues de Serclay pénètrent trèèès légèrement ton dos (un peu moins que les premières fois quoi, pas assez pour toucher tes poumons).
Par contre, tu ne peux pas rester à ta place en endurant l'attaque de Sonia qui déploie une puissance incroyable. Comme tu bloques son coup, tu es catapulté à travers la salle, et les blessures que tu as tanké depuis le début de l'affrontement vont commencer à te peser, pour le coup.
Serclay est éclaté par la pop green, lui, et Sonia est repoussée en arrière, ce qui l'empêche de persévérer pour l'heure.

Cali Logan > Cali prend Jorgen par surprise et l'éjecte. Il est sur le point de mourir (très basiquement) à cause de Galaad quand Logan le sauve en faisant diversion. Sauf que Galaad tranche le feu (putain, c'est le seul tranche-feu du groupe et c'est sur lui que tu envoies ta grenade, c'est tellement pas de bol xDD) et profite du marteau levé pour percuter Logan de plein fouet, d'un coup de bouclier. Il le projette en arrière, et pour le coup Logan, t'es plus ou moins HS (pas inconscient, et tu peux toujours te lever/te déplacer mais combattre, ça va être très, très, très chaud).
Pour le coup vous avez fait le plus mauvais move possible de l'event, je sais absolument pas pourquoi vous les avez attaqué à ce moment précis alors que vous pouviez vous acharner sur Sonia ou Rika xDD

Makui est niveau 43 !
Rika est niveau 40 !
Sonia est niveau 38 !
Serclay est niveau 38 !
Galaad est niveau 37 !
Jorgen est niveau 35 !
Sibel est niveau 33 !
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1915
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.552.132.528 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Mer 21 Fév - 3:32

Noctis Mania : End

Ore Wa Kurohebi Da !






Il arrive qu’à la naissance l’avenir d’un homme soit tout tracé. Non pas par une sorte de destin, mais par les pressions de différentes sociétés. Tel avait été le cas de Noctis Archer, le frère cadet du Kurohebi. Contrairement à son jeune frère Ghetis n’était pas né sous l’étoile de la « renommée », il n’était pas né avec un avenir tracé, il n’était pas l’hôte du dieu d’une religion chaotique et encore moins l’hôte de quoi que ce soit. Cependant, il était le premier fils d’un homme de renom et de ce fait, dans un village de chasseur de primes, on attendait de lui un certain talent qu’il s’efforça d’avoir très jeune… Malheureusement une erreur en mission le fit tomber de son piédestal le transformant en paria. Mais cette erreur qu’était-elle pour avoir changée à ce point le statut du Vairon ?

Le sacrifice de ses camarades pour la réussite d’une capture.


Cette erreur modula toute la vie du Vairon et petit à petit le conduisit à une remise en question sur la vie d’autrui, sur l’importance qu’il accordait aux autres. En somme, cela l’obligeait à sortir de son ancien rôle de fils prometteur et égocentrique.

Bientôt le tout s’était rationnalisé et articulé autour des projets du brun. Il souhaitait venger son frère cadet sans devenir un criminel, mais voulait aussi les moyens physiques de le faire. Ainsi, la Marine se présenta comme moyen rationnel d’écraser Whiskey Peak sans risquer une sévère prime. De même, rejoindre la Marine lui offrait plusieurs avantages, comme l’accès au granit marin, à des soldats et bien d’autres choses. Ce poste lui offrait un certain confort à lui et à sa famille…

Cette famille naissante… cette famille qui s’articulait autour des membres de La Couronne, cette famille qu’il n’avait jamais eu en réalité.

Cependant, Ghetis ne possédait guère d’autres qualités que son amour pour ses proches… Ce fut cette erreur qui plaça sa fille en travers de sa route et qui fit l’homme mené des raids musclés comme ceux de Whiskey Peak encore une fois.

Grâce à un exil forcé et un certain travail d’introspection, l’homme revit à nouveau son fonctionnement pour élargir sa façon de faire apprenant à considérer comme « proches » les habitants de ses îles et certains de ses alliés.

C’est cette nouvelle introspection qui permettait à un tyran de devenir un peu plus juste, c’est cette nouvelle décision qui le rendait plus digne d’être un amiral, c’est cette introspection qui faisait de lui un véritable homme. Destructeur par sa force, mais protecteur par ses idéaux.

Face à Makui ne se tenait pas un Vice-Amiral uniquement mue par l’ambition, mais bien un homme luttant pour ses convictions !

Il n’avait pas hésité un instant à aider Taito qu’il considérait comme un rival, voir un peu comme un frère, mais aussi à aider Kiru qui était son allié aujourd’hui. Comme toujours il gardait un œil sur son fils Caligula et même le jeune Lango Logan était sous sa protection alors que lui et l’Archer ne partageaient guère de relations amicales. Ôtant une gêne à Taito, il revenait sur Makui avec force, mais le Kokuwo ne manquait pas de ruse et de malice ! Chose que l’Archer constata bien assez vite !

Si le chef de Mars jouissait d’un grand talent dans le maniement de l’armement, le chef de La Couronne bénéficiait d’un talent dans l’observation !





Alerté par son mantra, il se retrouvait face au plus grand problème de sa rapide perception : la vitesse de son propre corps. Après un mouvement de célérité comme celui-ci, il ne pouvait amorcer de suite un énième Soru. La seul solution qui se présenta à lui fut l’armement !

Faisant ainsi appel à sa science du combat et son utilisation subtile de l’armement, ce ne fut pas son corps que l’Archer enduisit de haki, mais bien le sol comme on pouvait enduire une arme ! Formant alors un petit cercle sous ses pieds, un peu à la manière du « cercle » que représente l’ombre vu de haut ! Ses jambes se fléchirent, ses bras se croisèrent devant son corps comme une protection et sans qu’il ne puisse rien y faire… La myriade de piques germa d’une traite sous son corps !

Le « halo » de haki posé au sol bloqua les piques qui auraient transpercé directement son corps, mais tous les autres piques vinrent trancher l’Archer de part en part ! Ce dernier se retrouvant tel la rose rouge au milieu d’une myriade de jumelles rosées.

Tout le corps de l’Archer libérant alors du sang, les attaches de l’armure cédant une à une pour perdre toutes les protections latérales des épaules et des cuisses, ne laissant plus que le plastron déjà bien amoché.

- Je suis…Je suis… Marmonnait-il….

- Je….

Ecartant brusquement ses bras pour les fourrer dans sa sacoche arrière, il ne fit que voir le Kokuwo apparaître face à lui le poing armé…

Foutu pour foutu…. Blessé ainsi…. Autant y aller !

Malgré le coup de poing Ghetis ressortit ses mains de la sacoche, et propulsa sa main gauche, tendu comme un lance, les poings américains aux dernières phalanges en partant du bout des doigts ! Ce fut avec virulence qu’il reçut de plein fouet le coup de poing du Kokuwo, faisant exploser la devanture de l’armure ! Mais ce fut avec cette même virulence qu’il dirigea sa lance couverte de fluide vers Makui ! Il avait profité du haki présent sur le poing et les piques de ce dernier pour cibler son corps en même temps qu’il le frappait ! C’était le seul moment où le Kokuwo accordait « une ouverture » depuis le début du combat… frapper quand il frappait, encaisser pour riposter.




- LE PROCHAIN AMIRAL !!!!


Son regard perçant, son corps couvert de sang, c’était avec ce coup qu’il allait montré sa force ! Si la main s’enfonçait, le poing américain allait suivre et, étant au contact de la chaire du Kokuwo, annuler sa malédiction !

Ce fut de ce regard perçant que Ghetis pensait avoir fait exploser sa voix pour frapper tout haki, mais non… il n’avait pas fait que ça, par la même occasion il venait de libérer ce qui était peut-être un haki royal…. Sa voix avait prix de l’amplitude brusquement cette amplitude violente qui frappait de façon agressive autrui, mais son corps lui-même avait relâché cette rage.

Ghetis avait choisi cette fois-ci.


- Je ne lutte pas pour moi, mais pour l’avenir des miens !


Et sur ce cri de Guerre il fit fondre son poing droit sur le Kokuwo avec une puissance améliorée par le haki ! Si le coup passait, il irait se loger directement dans le pectoral droit de l’ennemi, s’enfonçant dans sa poitrine sous l’effet de la force avant de l’éjecter avec force en direction d’un des murs ! Le poing de l’Archer se formant dans le mur tel le poing d’un géant, avec Makui en son centre pour chose écrasée au milieu… Ne laissant qu’un large sillon au sol, le passage d’un colosse…




La main gauche encore tendue en position de « lance », le poing droit encore tendu lui aussi, ce fut sans surprise que l’armure de l’Archer tomba au sol.


* Il y a trop d'ennemis face aux autres... Je ne peux pas faire durer ce combat pour mon plaisir personnel... Il faut que j'accélère la cadence pour aller les aider. *


DEV NERD GIRL


Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2826
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
389/500  (389/500)
Berrys: 341.428.650 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Jeu 22 Fév - 17:20


Mars, et ça Repart !


Le Golem courait à toute allure le long du trou qu’il venait de créer, s’étant espacé de quelques pas sur le côté de celui-ci afin de pouvoir focaliser son attention sur son adversaire. Il conservait un rythme élevé tandis qu’il analysait la situation, la jeune combattante avait été distraite et n’était pas parvenue à écarter sa main, sa paume la touchant à l’épaule droite et emportant tout son bras avec elle, le désolidarisant du reste de son corps. Néanmoins alors qu’il s’apprêtait à bifurquer sur Rika afin de l’attaquer sur le flanc pendant qu’elle était surprise par la perte de son membre son haki le prévint de l’attaque à venir, sa course allait être coupée dans son élan par une réaction salvatrice de l’alliée du Kokuwo. La réaction du Golem fut immédiate tandis que son regard se posait sur un autre groupe de combattants à quelques mètres à peine. Elle voulait l’éloigner quelques instants ? Il ne se ferait pas prier ! Son pied se posa au sol et une lueur blanche entoura l’homme de pierre une demi-seconde avant de disparaître, Kiru semblant s’être stoppé un instant tandis que la lame d’air fonçait sur lui. Sa jambe se déplia alors soudainement pour le propulser sur le côté tandis qu’il entamait une nouvelle course, ses mouvements semblant soudain avoir gagnés en rapidité tandis qu’il se déplaçait désormais plus vite que l’instant précédent. En réalité il lui avait fallu un instant pour qu’il divise les effets du frottement de l’air autour de lui, s’assurant ainsi un boost de vitesse qui, même s’il n’était pas extrême, lui permettrait de conserver une bonne avance sur Rika.

Son bras se plaça en arrière tandis qu’il annulait la division, rappelant à lui son membre lancé quelques secondes auparavant. Sa main ne s’était pas contentée de tomber au sol après avoir frappée l’épaule de Rika, ses doigts venant se plier en touchant le sol pour donner une impulsion en avant à son membre et l’éloigner un peu plus de la combattante à la hache. Aussitôt la division s’annula et la main se tourna dans les airs, le poignet prenant les devants tandis que l’allure du membre isolé du Golem accélérait subitement, étant attiré par le reste du corps du maudit tandis que la hache de la jeune femme venait frapper l’endroit où elle se trouvait un instant plus tôt. Déjà Kiru avait dépassé la position de sa cible précédente, laissant Rika derrière lui tandis qu’il poursuivait sa course folle, sa main fonçant à une allure augmentant à chaque instant entre les deux combattants. L’ex-Révolutionnaire sembla ralentir un dixième de seconde de manière quasiment imperceptible tandis qu’un mal de tête soudain et un sentiment bizarre venait l’obliger à lâcher son haki. Poursuivant sur un rythme toujours aussi élevé il n’en avait que faire, sa cible se trouvait droit devant lui et il n’aurait besoin de nul haki pour la toucher. Il regarda le bouclier d’un des épéistes venir frapper celui que le Golem tenait encore dans une cage plus tôt dans la journée et l’envoyer valdinguer plus loin, se concentrant uniquement sur l’action qu’il allait effectuer.

Sa main se rapprocha soudain, se liant à nouveau à son bras mais revenant sur celui-ci avec une vitesse telle qu’elle l’emporta soudain en avant. Aussitôt le Golem amplifia la progression d’un mouvement du bras avant de diviser une nouvelle fois au niveau du poignet son poing qui partit devant lui avec une vitesse exceptionnelle. Le Poing du Golem se serra une nouvelle fois tandis qu’il fonçait sur Galaad. L’épéiste le visage encore fixé sur sa cible qui s’envolait aurait du mal à réagir à temps sans intervention extérieure, et même alors son poing parvenait à une vitesse effarante, bien supérieure à celle du Golem lui-même. Mais surtout elle ne visait pas son visage mais bien son ventre, et accessoirement l’endroit où se positionnerait ses mains si son premier réflexe était de se mettre en garde pour contrer ou trancher l’assaut. Kiru quant à lui profita de la force avec laquelle il venait de lancer sa main, et donc son bras, en avant pour effectuer une rotation sur un pied, se retournant totalement avant de reposer les pieds au sol. Il se remettait ainsi face à Rika qui n’aurait sûrement pas manquée de partir à sa poursuite tandis qu’il continuait de reculer, ses pieds glissant sur le sol alors qu’il se mettait en garde. Même sans ses poings il pouvait faire très mal !




Résumé:
 

Techniques:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 511
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
246/350  (246/350)
Berrys: 156.532.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Sam 24 Fév - 2:23

Guerre totale



J’espérais de la coopération de la part de certains de mes collègues, mais visiblement ceux-ci n’arrivaient pas à se libérer de leurs soucis, de ce fait, je me retrouvais seul face aux miens. Encaissant le coup de l’autre mort-vivant, je grognais de douleur alors que en face de moi, un autre souci de taille s’imposait. En effet, Sonia frappait et j’allais donc être prit de court. En effet, tandis que leurs assauts étaient clairement sans haki jusqu’à preuve du contraire, au dernier moment ces énergumènes l’activaient me laissant penser immédiatement qu’encaisser même avec du tekkai et une couche de haki ne serait pas suffisant. Zut !!! Mais alors que tout espoir semblait perdu et que je serrais déjà les dents pour encaisser au mieux ce futur choc. Mais alors que tout espoir semblait perdu, voilà que la lame de la demoiselle perdait en noirceur. Hm ? Tendant l’oreille, je notais le fait qu’elle tentait de résister encore et de ce fait son assaut se faisait moins violent que prévu.

Il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. En effet, tandis que quelqu’un assurait mes arrières et fit exploser le corps de Serclay, je fus propulsé violemment vers un mur. La lame de Sonia semblait lourde, mais je n’avais jamais entendu parler de sa force physique. Largement supérieur à la normale, son coup en écharpe à l’horizontal me frappa de plein fouet et me propulsa à toute vitesse vers un mur. Surpris au plus haut point, je crachais un peu de sang avant de sortir mes griffes au pied. Plantant ces derniers immédiatement au sol, je vins à tenter de ralentir ma propulsion presque vainement. M’écrasant contre le mur, il me fallut bien quelques secondes pour retrouver mes esprits, mais fort heureusement, personne ne faisais un rush sur moi.

“ Bordel... “

Sentant mon corps s’engourdir, je vins à fermer les yeux un bref instant. Bien des choses me traversaient l’esprit, mais deux choses restaient encore et toujours primordial pour moi. Deux personnes qui rythme ma vie de tout les jours. Camille Elkens, alias Midoritaka et Violet Nowaki... L’une est comme un objectif que je ne pensais pas pouvoir atteindre à certaines heures, un dos destiné à être tourné à jamais. L’autre est comme une conscience pour moi, une moitié.
Chaque fois que je me sépare de cette dernière, j’ai toujours une petite pensée pour elle. Et si un jour je ne revenais pas ? Et si un jour c’est moi qu’elle perdait comme on a perdu nos parents ? Qui prendrait soin d’elle ? Qui veillerait sur sa personne et la guiderait dans ce monde de brute ? En un sens, nul doute qu’elle saurait se débrouiller, mais l’idée de l’imaginer seule sans moi me dégoûtait. Je ne le montre pas souvent, mais je tiens énormément à elle. Entre ces pensées et celles plus fantasmagoriques au sujet de Camille, je m’enfonçais cette simple idée dans le crâne : je ne peux pas et ne dois pas mourir. Mais même avec cet “ instinct de survie “, je ne pouvais pas baisser en férocité lors de mes combats, bien au contraire, je me devais de me servir de cette pensée comme d’un fuel qui m’alimente.

Ainsi, via ces pensées, ce raisonnement et cet ordre que je m’efforçais de suivre, je pris sur moi malgré mon corps endolorit. Les blessures n’étaient pas graves, mais commençaient à s’accumuler. Entre le saignement ici et là plus les chocs, mon endurance commençait à être entamée. Il me fallait faire vite, changer de plan puisque les combattre allait être difficile. Ghetis semblait occupé avec Makui, le golem distrayait une autre ennemie et de ce fait, nous étions trois contre trois, bien que Logan ne soit pas vraiment un combattant. Pour être réaliste, je préférais me dire au final que nous étions deux contre trois et donc en sous nombre. Il fallait rétablir les forces. Caligula et moi étant des Zoans, vu son type d’animal et le mien, la vitesse était un de nos atouts. Le travail d’équipe était notre salut. Aussi, je me mis à penser que peut-être que Logan ou le golem pourraient nous aider d’une certaine façon. Il fallait donc ouvrir un passage pour qu’ils puissent agir. Décidant donc de prendre ce rôle, il me fallait retenir mon adversaire principale et tenter de la raisonner puisqu’elle semblait avoir encore quelques “ faiblesses “.

Mais alors que j’allais repartir à l’assaut et que la demoiselle ne semblait pas bouger, quelque chose vint à me faire frissonner. Un collègue hurlait sa détermination. Ghetis ? Quelle était cette sensation qui mettait mal à l’aise ? Pourquoi avais-je l’impression que mon corps allait lâcher sous une certaine pression ? Est-ce sa déclaration ou ... ?

* Ressaisis-toi Taito !!! *

Si Violet était là elle me l’aurait crié de loin. Aussi, je me mis donc à me dire cela pour reprendre du poil de la bête. Devenir amiral hein ? Affichant doucement mais sûrement un sourire carnassier, je tentais de me concentrer sur la situation actuelle.

“ Amiral hein ? ... Pas avant moi... Archer. “

Simple murmure, je me surprenais à dire cela à voix basse mais sur un ton affichant une ... Rivalité ? Et dire qu’il y a quelques mois de ça je ne pouvais pas le voir en photo. Il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis... Oh ? Cela veut-il dire que je ne le suis pas autant que je le pensais ? Décidément, la vie est pleine de surprise.
Posant mon regard sur Sonia, je vins à reprendre une forme hybride pour avoir une vitesse optimale et foncer sur elle pour l’attaquer. Passant par la voie des airs, je me mis à tournoyer brutalement autour d’elle en hauteur pour créer une véritable petite tornade de lames d’air coupante qui pleuvait sur elle. Le but était de la surmener en plus de l’empêcher de me toucher si elle n’arrivait pas à suivre le rythme. Tournoyant férocement autour d’elle, tentant de lui faire perdre la tête, quand je la pensais clairement surchargée par tant de petites choses - mais qui pourraient devenir ennuyante si elle encaissait de trop - je tenta de me glisser derrière elle, atterrissant brutalement pour alors me saisir de ses bras. Qu’importe sa force, elle reste une épéiste et donc a besoin de ses principaux membres pour agir. Mes bras tentaient de saisir ses bras à elle, et ma queue tenta de s’enrouler autour de ses jambes. Le but ? L’immobiliser totalement Mettant toutes mes forces pour la maintenir sur place, je ne tentais pas de lui briser un quelconque membre. Seulement l’immobiliser. Ma vue concentrée sur elle, je veillais à ce qu’elle n’ait pas l’idée de me mettre un coup de boule arrière pour me faire lâcher prise. J’allais l’entraver le plus longtemps possible qu’importe les risques. Au moindre danger que sa lame pourrait représenter, une couche de haki serait prête à apparaitre ainsi que le tekkai pour parer le plus possible son assaut.

" Sonia.. écoutez moi, concentrez vous sur ma voix. Nous allons vous sauver et vous sortir de là et de cette situation. Vous m'entendez ? Sonia ! Concentrez vous sur ma voix. "



Codage par Libella sur Graphiorum



Résumé:
 

techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

avatar
Messages : 343
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
224/250  (224/250)
Berrys: 2.890.966.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Mar 27 Fév - 2:09



Mars Reboot


Mars Reboot
Par l'offensive surprise du shandia, les gouvernementaux venaient de se mettre tous les membres de la salle à dos : Galaad, bien que Jorgen déclare ne pas être totalement innocent, n'avait pas apprécier la décision de Caligula et avait pour intention de punir celui-ci sévèrement. Fort heureusement, Logan vint "agresser" le sabreur et attira donc l'attention de ce dernier.
De son coté, Caligula avait brièvement jeté un coup d'œil vers le garde royal et son comparse mais ne s'y impliqua pas plus que ça, laissant son acolyte se débrouiller.

Faisant retentir le craquement de ses phalanges tout en s'approchant de son adversaire qui avait fini dans un mur un peu plus loin, Caligula réfléchissait à la manière dont il allait combattre face à un adversaire dont il ne connaissait pas encore les capacités. De toute façon, il avait décidé de mettre Jorgen hors d'état de nuire : son attitude depuis leur arrivée était suspecte et ses paroles n'inspiraient clairement pas la confiance au shandia, surement du au fait qu'il soit un forban.

-C'était un petit aperçu de mes capacités, et aussi une petite punition pour avoir écrasé le paralysant. Maintenant dis moi mon pote, si la marine et la révo sont soumises à cette capacité et que toi tu peux être qualifié comme "volontaire" à cette expérience, qu'en est-il de Galaad?
En effet, le garde royal était le seul avec le pirate capable de se maitriser un temps soit peu par rapport aux deux femmes ayant déjà cédé à cette force. La capacité de résistance dépendait peut être tout simplement du mental de la cible, ou peut-être bien que les hommes tenaient mieux que les femmes. Quelle que soit la réponse, toutefois un minimum pertinente, elle était la bien venue puisqu'il y avait de fortes chances que Caligula ait à affronter ce pouvoir une nouvelle fois dans le futur.

-Ah et on est d'accord, la petite discussion que nous tenons ne nous empêche pas de continuer à combattre n'est-ce pas? Et puis après tout, ça fait un moment que je n'ai pas eu de combat en un contre un..TENKAI KENPOU!
Dès cet instant, la défense et l'impact des coups du guerrier des mers blanches augmentèrent subitement sans que celui-ci ne perde en mobilité. Jorgen pourrait le constater de lui même puisque le shandia fusa vers celui-ci avec le soru main gauche en avant pour lui infliger une grande et vive douleur au niveau du pectoral et plus précisément le gauche pour ne pas le laisser respirer et entraver plus encore les mouvements de son bras.




Résumé et Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1501

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Mer 28 Fév - 13:12




Kokuwo Makui, Chef de Mars.

Si l'Archer avait su se prémunir de la majorité des lances, qui ne firent pas grand chose d'autre, pour les plus dangereuses, que de décaler ou de briser son armure en traçant de très fins sillons sans sa peau, la situation n'en était pas moins souriantes du point de vue du renégat qui savait l'analyser avec un certain pragmatisme. Certes, son ennemi avait manifestement l'ascendant s'ils engageaient une bataille rangée, au corps-à-corps, mais il n'était envers et contre tout pas sans reste : après tout, avant d'obtenir son fruit du démon, il avait pris le temps d'améliorer ses capacités corporelles et c'était même exclusivement grâce à elles qu'il avait pu gravir l'immense majorité des échelons de la marine. Makui, donc, demeurait assez confiant en ses chances de victoire mais conservait son sang froid et ne se laissait pas griser bêtement par son intangibilité ou sa vitesse pour le moins pratiques : la douche froide que lui avait infligée Abel, quelques années plus tôt, avait su lui servir de vaccin. C'est ainsi qu'il perçut momentanément une ouverture dans la défense précaire que son assaillant avait installé à ses pieds, pour se prémunir des lances. Certes, l'offensive du logia avait été contrée, dans l'état des choses... Mais ça ne serait pas forcément le cas éternellement. Le coup de poing du chef de Mars porta, mais il fut immédiatement confronté à la voix soudain tonitruante de Ghetis qui, une fois de plus, le fit grimacer. Il avait beau être possesseur du haki de l'observation depuis belle lurette, être confronté à ces changements de tonalité à répétition l'affaiblissaient et il venait malgré lui de le montrer. Evidemment, son adversaire ne tarda pas à en profiter, alors que le logia des neutrinos se remettait tout juste du trouble imposé par l'utilisation du haki des rois dont il avait été victime. Sidéré, il parvint toutefois à retrouver son calme et sa concentration juste à temps pour constater de ses propres yeux qu'une attaque le menaçait frontalement. Mais c'était tard, bien trop tard pour que le Kokuwo ne se donne le luxe d'éviter pleinement : il était coincé, dans l'état des choses, et n'eut que son réflexe salvateur pour lui éviter une mort quasiment certaine. Son buste pivota sèchement, comme pour tenter de faire passer la lance à côté de lui. Echec relatif. Certes, le granit marin ne le toucha pas et, certes, la main de son adversaire ne s'enfonça pas brusquement dans sa cage thoracique, mais la lance ne perdit guère de son efficacité et arracha une bonne partie de la chaire de l'allié des Decimas sur son torse, lui arrachant un hurlement de douleur tandis qu'un flot de sang s'échappait de son buste.

Il comprit sans peine que cette première offensive allait être suivie d'une seconde, mais comprit également qu'il avait l'opportunité de surenchérir avant l'Archer. Il était plus rapide, grâce à son fruit du démon... Et c'est à cet instant qu'un sourire macabre vint couvrir son visage. Il allait perdre ce combat, à ce rythme. Il n'était pas assez stupide pour l'ignorer... Sauf que les deux hommes n'étaient pas les seuls combattants présents dans la salle du trône. Autrement dit ? S'il parvenait à handicaper suffisamment l'Archer, alors ses subordonnés parviendraient à le mettre à mort. Lui n'aurait qu'à tenir bon jusqu'à ce qu'on le prenne en charge... oui, il devait agir ainsi. Le haki de l'armement présent sur son poing disparu et, d'un coup sec, les piques qui entouraient les jambes de Ghetis bifurquèrent. Le vice-amiral, qui s'était de lui-même bloqué au milieu des dites piques, ne put pas faire grand chose pour éviter qu'elles ne pénètrent dans ses jambes par tout un tas d'angles, pénétrant y compris ses muscles et ses os. Cela n'eut lieu qu'un instant avant que le second coup de poing percute Makui de plein fouet : les piques disparurent cette fois-ci purement et simplement, le pied du logia revenant à sa place, tandis qu'il était soulevé et soufflé brusquement. Il ne s'écrasa cependant pas contre le mur qui fut marqué par le déferlement de puissance de son opposant : comme précédemment, il disparu, et ne réapparut que quelques secondes plus tard, à quatre pattes, crachant un flot de sang colossal en grognant. Il était incapable de repartir à l'assaut, dans l'état des choses... Mais il était certain d'avoir blessé l'Archer suffisamment pour lui rendre la politesse.


Jorgensen Jorgen, Nebula, 210.000.000 berrys.

Le Nebula parvint à s'extraire des décombres au moment où son ennemi prenait la parole à son encontre, le questionnant quant à Galaad et à son rapport avec l'étrange pouvoir qui semblait les posséder. Jorgen fronça les sourcils, dardant le marine d'un regard mauvais, avant de dégainer son sabre tout en s'approchant de lui à pas mesurés, lents et posés. La perspective d'un combat ne semblait pas l'effrayer le moins du monde et, contrairement à Sonia, il semblait encore et toujours être pleinement en possession de ses moyens. Et c'était le cas... pour l'heure, rien ne l'empêchait de se mouvoir. Son corps, parfaitement libre, n'allait pas tarder à se déchaîner... mais par sa propre volonté, dans le seul but de faire comprendre à son assaillant qu'il n'était pas franchement du genre stupide ou naïf et qu'il n'aimait pas qu'on insulte son honneur de la sorte. Alors que le zoan usait de son tekkai et commençait à se rapprocher de lui, dans le but ferme et évident d'en découdre sans plus tarder, le forban se mit en garde et lui répondit avec une colère sourde, manifestement agacé par les mots qui lui avaient été destinés.

-Volontaire ?! Parce que tu crois que je l'ai choisi ? Moi, aventurier, je devrais me soumettre à la volonté d'un autre et me contenter d'obéir au moindre de ses désirs ? Te fous pas de moi ! Kin'niku no Seigyo, Shūryō !

Subitement, l'épéiste sembla maigrir, ou plutôt s'affiner : son corps perdit en largeur, en carrure, et devint nettement plus svelte, plus propice aux esquives et aux déplacements vifs. Il le montra d'ailleurs bien assez tôt : lorsque Caligula tenta de lui décocher un coup de main frontal et surpuissant, il se courba sèchement en arrière, laissant l'offensive de marine le surplomber sans jamais le toucher. Il ne s'arrêta toutefois pas en si bon chemin, puisqu'il perçut à cet instant une occasion inespérée pour répliquer puissamment... Sa jambe droite se mit à grossir d'un coup d'un seul, prenant en masse musculaire et menaçant de percuter le zoan en plein abdomen d'un instant à l'autre. La force physique qui accompagnerait ce coup serait désarçonnante, mais permettrait probablement au marine de comprendre un état de fait : en jouant sur la densité de ses muscles et sur leur taille, Jorgen était à la vérité capable de transformer son corps et d'adapter son style de combat aux personnes qui lui tenaient tête. S'il n'était pas maudit, il possédait des capacités d'adaptation assez folles... Voire pratiquement comparables à celles d'un zoan.

-Kotai no Ashi !


Jibeli Sonia, ex vice-amirale de la Marine.

Si l'explosion littérale de Serclay avait empêchée la marine de prolonger le conflit dans l'état des choses, elle n'en avait pas moins conservé Taito à l’œil, afin de s'assurer de ne pas manquer une miette de ses futurs agissements. Et elle ne fut pas déçue : l'homme revint bientôt à l'offensive, semblant favoriser une approche subtile et moins brutale, couvrant ses mouvements à grands renforts de lames d'air. Si elle avait tenté de reprendre son sang froid pendant cette brève entracte, elle n'avait évidemment pas été capable d'y parvenir : elle se contenta donc de lorgner les offensives qui la menaçaient avant de tournoyer sèchement sur elle-même, projetant une lame d'air circulaire et gargantuesque qui, en plus de balayer purement et simplement la myriade de lames d'air, vint marquer puissamment les murs de la salle du trône, menaçant de faire s'effondrer le plafond sur eux si des coups supplémentaires y étaient portés. L'endroit revêtait d'ores et déjà les stigmates des affrontements qui s'y déroulaient, et cela risquait de s'accentuer encore dans les instants à venir... Car si Taito tenta de capturer Sonia, il n'y parvint évidemment pas aussi facilement : alors qu'il retombait derrière elle, elle se décala d'un bond et effectua une roulade agile avant de se redresser précipitamment, retrouvant sa garde l'instant suivant. Elle était une combattante capable et compétente depuis belle lurette, doublée d'une gradée expérimentée : elle risquait d'être plus compliquée à attraper que Sibel, contre qui la situation avait puissamment jouée. Elle ne tarda d'ailleurs pas à le démontrer, fonçant à nouveau droit vers son opposant, sa lame recouvrant cette fois-ci la couleur sombre du haki de l'armement et menaçant de trancher le Nowaki en deux, au niveau du ventre, dans le même geste ample que précédemment.

-Ça ne suffira pas ! Même... Même Galaad... Même avec la voix de Galaad, ça ne suffit pas ! Par pitié... Ne le blessez pas... Pas lui...


Seraph Galaad, membre de la Garde Royale de Kingadomu, et Rika.

Il venait à peine d'expédier Logan au loin qu'il pivota sèchement, faisant face à la main de Kiru qui lui fonçait dessus, lors même qu'il n'aurait pas dû être en capacité de la voir venir. Quelque chose de louche se tramait derrière cette réaction vive et virulente, c'était certain, et l'ancien révolutionnaire allait probablement tiquer sur une telle riposte, mais le chevalier quant à lui semblait avoir conservé son calme et son sang froid. Galaad analysa posément la menace qui planait sur lui. Le projectile dont il était la cible, apparemment la main du golem, était manifestement trop rapide pour qu'il se permette de la trancher d'un coup d'un seul. Il allait donc devoir jouer sur la sécurité... Et il ne tarda pas à le faire. Il brandit son bouclier en avant, le couvrant du haki de l'armement avant de donner un coup dans le poing qui le menaçait. Le golem risquait de sentir une douleur foudroyante se saisir de ses doigts : plusieurs os seraient assurément brisés par le choc, tant la défense du chevalier semblait inébranlable. Pourtant, la vitesse avec laquelle la main avait été lancée déstabilisa le garde Royal qui fut envers et contre tout repoussé en arrière, sur plusieurs bons mètres, avant de réussir à récupérer une posture plus stable. Ce ne fut qu'à cet instant précis que le Seraph se rendit compte que Sibel avait été récupérée par Logan, et que ce dernier la brandissait désormais tel un otage pour forcer le chevalier à demeurer tranquille. Ce dernier, s'exécutant, laissant ses bras ballants le long de son corps et se contenta de pivoter pour faire face au BEAST avant de lui répondre, d'un air désabusé et lassé.

-Tu me fatigues. Pour l'instant, je me contrôle, mais d'ici quelques secondes tout au plus, ce ne sera plus le cas. Sonia a perdu le contrôle. Sibel est inconsciente. Jorgen combat par sa propre volonté, maintenant. C'est moi, le prochain à être manipulé de la sorte. Si tu tues Sibel, je n'aurai qu'une raison de plus de répandre tes tripes au sol.

C'était une évidence qu'il ne pouvait pas nier, et il avait du mal à croire que cela avait seulement échappé à son interlocuteur. Mais tant pis. Tant qu'il se contrôlait, Galaad ferait en sorte de demeurer immobile... Même s'il sentait d'ores et déjà, petit-à-petit, que cela n'allait pas durer bien longtemps. Une espèce de picotement emplissait son corps, comme si une force supplémentaire y prenait place pour bouger ses muscles bien malgré lui. Il ne tarda guère à répondre à la deuxième question de Logan, sachant que ses instants étaient désormais comptés.

-Si tu crains qu'elle te saute à la gorge comme l'autre macchabée, à mon avis, tu peux faire une croix dessus. On n'a jamais été... manipulés pendant le repos. Par contre, on fait tous d'horribles cauchemars, la nuit. Voilà, c'est à peu près tout ce que vous ignoriez à notre propos. Vachement pratique, hein ?

Le chevalier s'était fait ironique sur la fin, allant jusqu'à lever les yeux vers le plafond pour montrer à son homologue que ce petit jeu commençait franchement à l'ennuyer. Ses dires furent toutefois bien prouvés : si Logan y prenait garde, il se rendrait compte que la révolutionnaire tremblait légèrement, nerveusement, sans pour autant sembler pouvoir bouger réellement de manière cohérente. Elle dormait, et rêvait.
Galaad ne voulait pas que quoi que ce soit arrive à la jeune fille assoupie, c'était certain. Mais il ne pouvait pas se permettre de mettre en danger Sonia en agissant sottement. Jorgen serait capable de veiller sur lui-même, à n'en pas douter, mais... La marine pouvait être utilisée plus efficacement pour servir les ambitions de Kokuwo Makui qu'eux ne le seraient jamais. Elle était plus manipulable qu'eux, après tout...

Rika, de son côté, n'avait pas perdu une miette de l'échange et s'était évidemment précipitée à la suite de Kiru, sans prendre la peine de récupérer son bras. Sa hache en main, elle surveilla donc la trajectoire de son ennemi et, lorsqu'il fit volte-face, ne manqua pas de recouvrir sa hache du haki de l'armement. Dès qu'elle arriverait à portée, elle tenterait de lui donner un coup descendant en plein dans l'épaule droite, histoire de la lui fendre jusqu'au bassin... un coup qui, tout simplement, visait à délivrer la mort sans plus attendre.



Vous avez 72h pour poster, chacun votre tour. L'ordre est le suivant :
Ghetis - Logan - Taito - Caligula - Kiru.
Vous pouvez changer de place à tout moment avec l'un de vos camarades, à condition évidemment d'être tous les deux d'accord et d'en avertir le MJ (moi, Nakata /o/), que ce soit par skype, par MP...

Ghetis > Le premier coup, Makui "l'évite" (ou plutôt l'atténue) en tournant le buste et en se penchant légèrement. Ca ne suffit pas pour tout esquiver et tu lui arraches une partie du torse. Là, il comprend grosso modo qu'il a perdu le combat et passe en mode fourbe : il parie plus sur ses potes pour finir le boulot que sur lui-même. Les lances qu'il a généré avec son pied profitent du fait que tu t'es coincé pour pénétrer dans tes jambes et les transpercer à plein d'endroits. Les blessures sont assez graves, et nécessitent une prise en charge très rapide (plus tu combats à partir de maintenant, et plus tu risques des séquelles sur le long terme, allant du simple désagrément/de la douleur au manque de souplesse jusqu'à l'incapacité plus ou moins totale, si tu maintiens un effort assidu pendant plusieurs tours sans te soigner). Elles sont inesquivables, compte tenu de ta position précaire, de la dispersion de ton haki, de la supériorité du haki de l'armement de Makui et du fait que les piques sont très proches de toi et t'entourent parfaitement.
Par contre, comme il se concentre sur l'attaque, il ne parvient pas à esquiver le deuxième coup. Les piques disparaissent à ce moment-là, et il se désincarne pour réapparaître un peu plus loin, franchement mal en point.

Caligula > Jorgen se courbe en arrière, son corps très fin et très agile, très souple. Il utilise votre proximité pour répliquer d'un coup de pied : sa jambe enfle, prend en muscle et devient même démesurée par rapport au reste de son corps. Là, il tente de t'asséner un coup en plein ventre !

Taito > Sonia t'envoie une énorme lame d'air circulaire qui nique tous tes rankyakus. Ensuite elle évite ton câlin en sautant, puis revient sans plus tarder pour te filer un coup d'épée cette fois-ci renforcé au haki, en visant le ventre !

Logan/Kiru > Galaad ne peut pas trancher la main de Kiru, qui va beaucoup trop vite. Il la retourne donc à l'envoyer d'un coup de bouclier en fortifiant la défense avec du haki. Tu vas avoir mal aux doigts pour quelques temps !
Il est quand même forcé à reculer et c'est à ce moment-là que le débat commence avec Logan.
Et à ce moment-là, Rika arrive face à Kiru et tente de le tuer d'un coup de hache descendant !

Makui est niveau 43 !
Rika est niveau 40 !
Sonia est niveau 38 !
Serclay est niveau 38 !
Galaad est niveau 37 !
Jorgen est niveau 35 !
Sibel est niveau 33 !
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1915
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.552.132.528 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Jeu 1 Mar - 6:53

Noctis Mania : End

Ore Wa Kurohebi Da !





Kurohebi.

Si le premier terme de ce surnom paraissait assez évident en son lien avec Ghetis, tout simplement par rapport à la tignasse ébène du Vairon… Le second terme constituant son appellation était un peu plus recherché que le précédent. Avec une telle tignasse le brun aurait pu choisir de un nom en rapport avec le lion ou n’importe quelle créature avec une telle masse capillaire. Néanmoins, le terme hebi n’avait pas été choisi par hasard. Ghetis avait toujours été vu par les hauts du Gouvernement comme un rebus, voir un malin venu utiliser les avantages de la Marine pour son profit personnel. Même si certaines personnes comme Chairoka ou Yang avait su voir sa volonté à servir la Justice avec ferveur, le reste ne l’avait guerre vu comme autre chose qu’un vulgaire serpent, un être vicieux.

D’un autre côté l’homme utilisait un style de combat assez virulent entièrement basé sur une succession d’attaques létales pour la plupart. Recevoir entièrement une offensive de l’Archer signifiait aller au-devant de graves blessures à moins d’avoir la défense nécessaire. Tels ces nombreux serpents mortels par simple morsure, l’Archer était dangereux avec une seule attaque, même en se retenant il pouvait massacrer une personne comme l’avait expérimenté la Toupex encore morte à ses yeux.

Enfin, il y avait cette envie d’être différent des anciens ou actuelles amiraux. La majorité possédait des noms d’animaux nobles ou respectés. Même Wakai Tsuki surnommé Sorafuka ou Requin azur, possédait un animal particulièrement respecté. Tous possédaient des couleurs vivantes ou apaisantes, du blanc au doux vert.

Avec une couleur aussi sombre que le noir, un animal aussi craint et mépriser que le serpent, Ghetis marquerait sa différence avec les amiraux l’ayant précédés. Il montrerait un nouvel aspect de la Marine quitte à se plier aux exigences de Chairoka dans ce but.

Et puis… n’était-il pas le père d’un Titanoboa ?

Toutes ces choses faisaient de lui le Kurohebi, toutes ces choses évoquaient le tempérament de l’homme et la noirceur de son passé. Il avait toujours été un rebus et signé ses réussites dans la boue. Prisonnier des choix du destin depuis la naissance, il sortait de l’engrenage malsain de ce dernier à chaque instant, défavorisé, il créait lui-même sa chance.

Même son adhésion à la Marine fut bercée de limites, le Gouvernement l’avait vu et le voyait sans doute comme une arme, pourtant il y était encore… c’était ça la différence entre Ghetis et Makui !

Le Kokuwo avait abandonné la Marine quand elle lui avait tourné le dos, quand ses ambitions n’avaient pas été nourries à leur juste attente. Alors que l’Archer côtoyait le dos de la Marine depuis le début, qu’il voyait ses attentes négligées et malgré tout, il y demeurait. Son ambition à gravir les échelons de cette instance et sans doute son masochisme le poussait à persévérer !


Malgré cette attaque fourbe du Kokuwo sur ses jambes, le Vice-Amiral tenait encore debout… Comme un sentiment de froideur emplit ses jambes quand elles se firent transpercer et pourtant il tenait encore debout… Ce genre de blessure appartenait au quotidien de l’homme dont tous les muscles furent déjà froissés ou déchirés par le passé. La douleur ne représentait pour lui qu’une amie quotidienne, il s’agissait sans doute de la raison pour laquelle il tenait encore debout… Sa première attaque connut une réussite relative, mais la seconde eut une franche réussite, sans pour autant lui offrir la vue d’un Makui encastré dans un mur, il y avait juste cette énorme marque de poing au mur et un Makui à quatre pattes.

Les jambes fléchies, la tête basse, le brun sentait son sang ruisseler de ses cuisses jusqu’au long de ses jambes, il sentait un léger tremblement se répandre en elle à la manière de fourmillements…

* Non… Ne m’abandonnez pas maintenant ! Menez-moi à la victoire ! Menez-nous à la victoire ! Vaincre cet homme aidera le monde…. Vaincre cet homme écartera les Décimas de mon précieux Ciel… De notre ciel… Celui que je dois créer avec… mon fils !*

Appuyant ses mains sur ses cuisses, pressant sa chaire entre ses doigts, les dents serrées… Ghetis se redressa. Son corps se tenait droit, le sang ruisselant de toutes parts…. Les blessures du haut se voulant, apparemment légères, contrairement à celles du bas.





- Qu’importe les épreuves. Qu’importe les obstacles.

La main droite alla se poser sur l’épaule gauche.

- Contrairement à toi…

Il agrippa fermement le tissu du vêtement couvrant l’épaule.

- J’avancerai toujours !

Et d’une main puissante il tira d’une traite sur le tissu l’arrachant entièrement pour dévoiler son buste à l’ennemi, le sang le maculant partiellement.

- Parce que ma cause est juste !

La croix du Gouvernement Mondial dans son dos, l’emblème de la Marine sur son cœur… un bandage cachant une chose sur l’avant-bras droit. Voici l’homme qui se présentait au Kokuwo, un homme riche d’expérience lui aussi.

En de lents pas il s’approcha du Kokuwo occupé à cracher ses tripes… Tout le bras droit du Vairon se contractant… se raidissant… sa main tendue comme une lance.

- Je regrette que tu es trahi la Marine de la sorte… Ce sont des hommes de ta trempe que je désirais dans mon équipage… Je changerai ce système qui t’a poussé à la trahison Makui. Ma Justice sera véritable.

Sans prévenir l’effet de transport offert par le fruit de l’arène s’activa…. Enfermant Ghetis et Makui dans une l’arène la plus petite du Vairon. Les deux trônaient au milieu d’un sol simple, de petits gradins les entouraient, avec à peine ce qu’il fallait pour s’y asseoir… Pas de grand mur comme toujours… De l’intérieur on voyait même le monde extérieur, seuls les murs « invisibles » de la dimension les séparaient du monde « réel », tandis qu’à l’extérieur on verrait un simple cube noir.




La dimension était extrêmement limitée, même le sol avait à peine été entamé par l’arène, mais le haut fut à peine touché, cinquante centimètres au-dessus de Ghetis tout au plus…. Ici, il était impossible de traverser des murs, faire des piques passer dans une surface pour en ressortir…

Mais surtout…. Ici le haki de l’observation de l’Archer était confiné ! Déjà que dans le monde réel il pouvait être condensé subitement…. Ici l’effet serait bien plus violent, Ghetis le libérait de façon hargneuse dans une dimension déjà restreinte.

- Cette justice sera vraie, car ce monde je le façonne pour qu’il puisse accueillir mes enfants…

Un silence se plaça légèrement….

- Plus de malédiction Makui, plus de fruit du démon, toi face à moi. Aucun spectateur, juste nous. Laissons nos convictions s’affronter.

Ghetis en avait assez dit.

D’une main il agrippa son adversaire pour le relever sans ménagement si ce dernier ne l’avait pas déjà fait et au moment où celui-ci serait debout, au moment où les deux ennemis pourraient se jauger honnêtement… Cet instant crucial où les regards se croiseraient….

Ce serait à cet instant ultime qu’une pression titanesque libèrerait la contraction du bras droit de l’Archer ! La lance fusant à une vitesse ahurissante pour se planter avec clarté dans le cœur du Kokuwo si le coup fonctionnait !

En tout cas… c’était l’impression visuelle offerte. En réalité cette contraction violente, mais lente, par le temps de préparation qu’elle exigeait avant son lancement, permettait au Vice-Amiral de mitrailler l’ennemi de façon instantanée avec sa lance meurtrière. La main noire de haki venait en réalité de tenter une quinzaine de percées dans la seconde.

Epaules, pectoraux, abdomen, avant-bras, haut de cuisses, gorge, visage, aucune partie n’avait été omise, le final demeurant le cœur.

- Kokuwo Makui….

DEV NERD GIRL


Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

avatar
Messages : 343
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
224/250  (224/250)
Berrys: 2.890.966.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Dim 4 Mar - 4:33



Mars Reboot




Il fallait agir. La bataille durait trop longtemps et plus le temps s’écoulait et plus les risques étaient grands. Quand bien même l’Archer semblait gérer au mieux son soucis principal tout en donnant un coup de main où il le pouvait, moi et les autres avions nos propres problèmes. Il fallait accélérer et en finir avec les épéistes sans quoi ce serais un trop gros problème. Et même si l’Archer arrivait à s’en sortir, il nous fallait au mieux battre quelques uns de nos adversaire car après un combat d’une telle intensité, il aurait perdu en endurance. Il fallait affaiblir l’ennemi au mieux, en éliminer quelques uns afin de rétablir l’équilibre.

Ainsi donc, je m’occupais de Sonia, tentant de la raisonner à ma façon. Les épéistes étaient des êtres à part. Leurs capacités sont parfois inutiles, mais utilisées avec de la ressource, ils en deviennent de redoutables adversaires et ce n’est pas ma soeur qui me fera dire le contraire. Ainsi donc, voilà que la Vice-Amirale mit fin à mon assaut via une de ses attaques. Comparé à mes lames d’air par centaines, la sienne était bien plus massive et balaya mon assaut, me forçant à me déplacer pour ne pas être en proie à une découpe importante. Tombant donc derrière elle, je tentais de l’attraper, mais celle-ci avait des réflexes bien trop importants pour que je l’attrape si facilement. Il me faudrait la jouer fourbe.

La belle roulait puis se remit aussitôt debout. La fixant, je reprenais doucement mon souffle. Je n’avais pas une seconde de pause et j’allais devoir accélérer malgré moi, sans quoi elle m’aurait sur la longueur ou via une simple erreur. La regardant donc, je la vis foncer vers moi et parler difficilement. La regardant dans les yeux, je me devais de faire un choix. Ou bien l’attraper sans la blesser et risquer moi-même de me blesser et mettre en péril mes compagnons ? Ou me battre sérieusement et ... La mettre hors d’état de nuire mais ensuite la ramener aux autres ? Nous avions besoin d’elle, et moi, j’avais trop peur de la blesser. Il me fallait... Briser mes chaînes. Combattant ma propre fatigue, je me redressais pour alors laisser voir une nouvelle lueur dans mes yeux.

“ ... Je vais vous sauver Sonia... Et vos compagnons aussi, vous avez ma parole. “

Sur ces mots, je fonçais vers elle en usant d’un Soru et vis sa lame s’apprêter à me trancher net. Mais alors que je m’apprêtais à sauter en théorie, je me penchais et pris une forme totalement animale dans le but de passer sous la lame et le manche. Au passage, avec rapidité je tentais de planter la griffe - devenue noire - imposante à ma patte dans une des chevilles de la belle pour la blesser et amoindrir sa mobilité. Immédiatement après ce mouvement d’esquive et qui mêlait contre-attaque immédiate, je me retournais pour alors enchaîner avec une autre frappe éclair. D’un geste vif et puissant, je tentais de sectionner son autre cheville mais plutôt que m’arrêter là, je fis continuer le geste pour tenter de toucher son poignet. Ainsi, si mon coup marchait je tentais de réduire à néant sa mobilité, mais aussi de limiter ses possibilités d’attaque à l’épée en la privant de ses mouvements de main.

Je me rendais malade à devoir affronter une camarade, mais si nous voulions sauver notre peau et la leur, il fallait jouer le jeu. Makui ne perdait rien pour attendre... Mais pour l’heure, je devais mettre hors d’état de nuire Sonia pour ensuite la prendre avec nous et la délivrer de ce mal. Ce serais une victoire en soit.



Codage par Libella sur Graphiorum



Résumé:
 

techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 450
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.574.509.498 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Mar 6 Mar - 0:24



Mars Reboot
C'était un nouvel Jorgen que le shandia allait affronter. Non seulement le sabreur était dès lors prêt au combat, mais en plus de ça les paroles de son adversaire semblaient l'avoir quelques peu irritées. Pour couronner le tout, Jorgen s'était aussi préparé physiquement pour combattre son ennemi et ce avec une modification, si ce n'est une soudaine perte de masse musculaire. Plus svelte et plus fin, il se courba avec une incroyable souplesse pour ignorer complètement le coup du zoan dont les yeux s'écarquillèrent face à cette esquive inattendu mais aussi en prévision de la prochaine attaque.

Les sens au niveau de la peau du contre-amiral lui servir d'alerte lorsque le pied du sabreur décolla du sol et incita le shandia à diriger son regard vers cette jambe dont la masse augmenta soudainement dans le but de le faucher.
Bien qu'il soit prévenu de cette offensive, la distance entre son adversaire lui ainsi que la vitesse d'exécution de l'attaque ne lui permit pas d'agir à temps et comme l'espérait le Nebula, Caligula se plia en deux une fois l'impact encaissé sur son abdomen. Les jambes du reptile décollèrent légèrement du sol mais son tekkai lui avait évité de finir à son tour dans le mur. Un peu de bave plus ou moins visqueuse s'échappa de sa bouche, tandis qu'il jeta un regard noir au pirate mais qui se suivit, contre toute attente, aussitôt d'un léger sourire et de lourdes paroles.

-Toi, un aventurier? Montre le moi alors!
L'adrénaline du combat poussa le shandia à en ignorer la douleur un instant pour laisser son abdomen s'allonger tout en s'enroulant autour de la jambe de Jorgen, puis sur le haut de corps de celui-ci prenant les bras de ce dernier dans l'étreinte pour finir celle-ci au niveau des épaules. A partir de ce moment, le shandia commencerait à resserrer l'entrave avec un pression plus oppressante qu'en temps normal grâce au tekkai.

-Si cette chose a été capable de te dominer, si tu ne peux pas lui résister, si tu n'arrives pas à te libérer de son emprise, ou encore de mes pattes...tu es loin de l'aventurier que tu prétend être, pirate!!
Il provoquait son ennemi comme à l'accoutumée, mais derrière ce petit pic il y avait aussi, en un certain sens, une sorte d'encouragement. Il n'avait apparemment aucune raison de le faire, néanmoins les mots de Jorgen avait su l'atteindre. Au travers de ceux-ci, peut-être avait-il pu voir un fond de tristesse, ou encore de regret. Il ne travaillait pas dans le social, mais c'est en combattant que le shandia en apprenait plus sur ses ennemis et c'est ainsi qu'il pourrait surement aider le sabreur.

Il fallait aussi avouer que ce combat s'annonçait intéressant et laborieux, de quoi exciter le zoan toujours à la recherche de telle adrénaline essences même de son amour pour le combat. Et un combat où son adversaire n'était pas libres de ses mouvement l'ennuierait plus qu'autre chose : comment pourrait-il proclamer une victoire dans ce cas là?
Empathique ou égoïste? Il ne se posa pas lui même cette question, beaucoup trop concentré sur son affrontement qu'il voulait gagner.

Désormais, le bras du shandia, qu'il "cachait" dans son dos, avait presque atteint les 10 mètres et s'enroulait sur lui même attendant avec impatience que le pirate échappe à la prise du titanoboa, logiquement par le haut, pour déferler vers son torse et littéralement lui éclater le plexus solaire.




Résumé et Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2826
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
389/500  (389/500)
Berrys: 341.428.650 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Jeu 8 Mar - 0:36


Mars!


Un bruit sourd se fit entendre lorsque sa main rencontra l'obstacle placé devant lui par Galaad, la vibration du choc se propageant dans tout son corps malgré la distance tandis que la douleur soudaine l'obligeait à serrer les dents. Il ne sentait plus ses doigts ceux-ci se retrouvant comme paralysés, ou plutôt endoloris suite au choc qu'ils venaient de subir. La réaction de Galaad avait dû être exceptionnelle pour parvenir à contrer son intervention imprévisible avec une telle efficacité. Pour autant Kiru n'avait pas le loisir de se soucier du résultat de son action, se contentant de serrer les dents comme il le pouvait tandis que Rika se présentait de nouveau devant lui. La jeune femme l'avait suivi comme prévu, tentant de profiter de son manque d'attention pour le frapper de manière létale. Effectivement alors même qu'il faisait face au petit gabarit de son adversaire, le glissement de ses pieds en arrière commençant à s'affaiblir, il put apercevoir sa hache recouverte de haki descendre telle une faux mortelle vers lui, prête à le couper en deux en un instant.

D'un bond en avant le Golem stoppa alors soudainement son mouvement de recul pour sauter sur son adversaire, pour embrasser l'attaque qui le visait. Ses bras s'écartèrent d'un coup tandis qu'il parvenait sur la jeune alliée de Makui, ses bras s'entourant alors autour de son corps tel un étau de pierre. Au même instant la douleur se fit sentir tandis que la lame tranchait dans sa carapace de pierre comme dans du beurre grâce au haki, laissant une large trace de sang derrière elle. Son bond en avant avait permis de réduire l'impact de cette offensive, la lame ne frappant que l'arrière de son épaule pour descendre dans son dos en laissant un large sillon ensanglanté. Certes le combat était loin d'être fini et cette blessure serait d'une gêne indéniable néanmoins il pouvait la supporter, et surtout y survivre. Continuant à serrer les dents il poursuivit son mouvement, tentant de renfermer ses bras autour du corps de Rika afin de l'enfermer et de l'empêcher de bouger. Ses bras avaient beau être amputés ils en demeuraient malgré tout assez grand pour renfermer la jeune femme sous son emprise tandis qu'il utilisait sa force de Golem pour la broyer sur place, serrant autant qu'il le pouvait autour d'elle. Elle aurait beau utiliser son haki si elle en avait le temps sa force était pure à présent et l'immensité de celle-ci lui ferait sentir ses os et ses organes succomber en un instant.

D'un mouvement il jetterait alors soudain son corps en arrière, laissant son dos venir fleureter avec le sol tandis qu'il soulevait le corps de la jeune femme sans jamais relâcher son emprise. Son regard viendrait alors capter une main de pierre certes meurtrie mais dont la vitesse alliée à la dureté n'en faisaient pas moins un véritable projectile destructeur. Là en un instant, comme sur une pause temporelle paraissant durer des années, la jeune femme comprendrait que l'assaut venait de toute part, les bras qui tentaient de la broyer, cette main qui viendrait frapper son crâne de plein fouet sans pour autant la libérer, et le sol contre lequel le Golem allait bientôt l'écraser à la manière d'une prise de catch. Il sentait la douleur présente dans chacun de ses mouvements après le coup de hache qu'il avait pris, mais Rika risquait fort de ne plus sentir grand chose après cela, et cette blessure aussi grave soit-elle demeurait un faible prix à payer pour la mettre hors d'état de nuire.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1501

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Jeu 8 Mar - 14:26




Kokuwo Makui, Chef de Mars.

Le coup qu'il venait d'endurer allait assurément sceller l'issue du combat. Le Kokuwo lui-même n'était pas suffisamment sot pour l'ignorer : c'était une blessure grave, qui avait probablement touché plusieurs de ses organes, qui pourrait être guérissable qu'il était pris en charge très promptement par des services compétents... Mais qui n'allait pas l'être. A moins que Nala, comme lors des premiers Grands Jeux, n'expulse l'ensemble des gouvernementaux à l'extérieur de sa dimension pour permettre à son frère de s'en remettre paisiblement, le chef de Mars allait devoir compter sur l'efficacité des épéistes uniquement... Une donnée vague, autrement dit, imprécise et incertaine. Il aurait aimé pouvoir compter sur Syrilia, mais la rouquin était encore et toujours aux abonnés absents : elle n'avait jamais vraiment aimé l'idée de travailler pour lui, de toute façon. Restaient ses Généraux, absents de la salle du trône, Serclay, mort, et Rika, d'ores et déjà au prise avec l'ancien révolutionnaire également intrus. Les chances de se tirer de ce guêpier étaient plutôt fines, d'autant que l'Archer n'avait pas l'air de vouloir lui lâcher la grappe : même si ses jambes devaient lui faire souffrir et qu'il allait tôt ou tard avoir des problèmes de mobilité, il semblait encore être en état de combattre... Et avoir la détermination nécessaire pour ce faire. En effet, le vice-amiral se rapprochait déjà de Makui, lors même que ce dernier tâchait encore de reprendre contenance. Le logia n'y parvint toutefois pas à temps, son ennemi lui jetant l'affront de le redresser de lui-même, le plantant sur les pieds en le provocant ostensiblement et en les enfermant dans une arène où sa voix put se réverbérer d'autant plus sèchement. Étourdi et blessé, l'expert en haki préféra couper nettement sa perception en la matière, sachant que de toute façon, celui-ci ne lui serait pas d'une grande aide : l'ennemi lui avait coupé toute échappatoire et il ne se sentait plus la force de tenter une esquive, y compris avec son propre fruit du démon. Non... Le logia allait devoir jouer au petit jeu de son adversaire : tout miser sur l'attaque afin de tenter d'empocher la victoire.

Ainsi, lorsque la lance solidifiée s'élança en direction de son buste, le renégat serra les dents et, les yeux injectés de sang, ne tarda guère à envoyer son propre poing droit vers le torse d'Archer. Il n'avait pas combattu aussi longtemps pour se faire écraser par le premier insecte venu... Il avait perdu contre Abel, s'était rongé les sangs, avait progressé comme jamais pour arriver à donner le meilleur de lui-même. Tout ça dans le but d'un jour prétendre à se débarrasser de l'influence néfaste de Centes... Il voulait devenir son propre maître. Régner sur le Monde qu'il aurait imaginé, qu'il aurait constitué... Il ne pouvait pas échouer. Pas maintenant. Ses lèvres s'entrouvrirent et un hurlement en sortit, rompant le silence morne et funeste de l'arène avec fracas.

-Crève ! Crève, pour de bon ! Sen no eda o motsuki !

Son bras, qu'il élançait vers le vice-amiral, se couvrit du haki de l'armement noir. D'un coup d'un seul, des dizaines d'excroissances, semblables à des branches, en sortirent pour se propager dans une myriade de direction, pénétrant le buste de l'Archer à de multiples reprises pour le transpercer purement et simplement. Il allait regretter cette attaque... mais n'allait pas être le seul à le faire.
Ainsi exposé, ayant usé tout le haki qui lui restait de manière agressive, le logia fut dans le dénuement le plus total pour endurer les offensives que l'autre combattant put lui expédier. La main pénétra sa chaire à de multiples reprises et il se sentit perdre pied tandis que son sang s'élevait pour retomber abondamment sur le sol de cette arène close. Son propre bras reprit forme humaine et il chuta en arrière, désormais plongé dans l'inconscience, incapable de demeurer maître de lui-même plus longtemps...


Rika.

Il était stupide ? Ce fut la première interrogation qui traversa l'esprit de Rika tandis que son adversaire planifiait de se projeter dans sa direction pour anticiper son coup de hache. Tentative désespérée de la prendre de court, qui ne pouvait s'achever que sur un échec... Le haki de l'observation à nouveau utilisable permit à la jeune femme d'anticiper l'assaut, et d'y réagir au quart de tour : elle abattit simplement sa hache plus vite que prévu, étant néanmoins quelque peu contrainte d'en modifier la trajectoire dans la précipitation du moment. Le bras droit de Kiru se détacha sèchement de son corps, avant qu'il ne parvienne à la plaquer contre son torse en la serrant puissamment contre lui, d'un bras. La jeune fille, incapable de réagir à un tel assaut et dorénavant prise au piège, lâcha un cri de douleur tandis qu'il la serrait de plus en plus puissamment, ayant une force physique bien supérieure à la sienne. Lorsque son haki tâcha de l'avertir des multiples dangers qui la menaçaient désormais frontalement, la jeune fille de Mars comprit qu'il était trop tard et qu'elle n'allait pas parvenir à reprendre l'ascendant d'une seule main : si seulement elle avait eu son autre bras à disposition, la chose aurait été toute autre... Dans un vain espoir de se prémunir d'une partie des dégâts qui allaient lui être infligés, elle couvrit l'arrière de son crâne du haki de l'armement, chose qui lui permit d'endurer le coup de poing sans trop de difficultés. En revanche, sa cage thoracique fut plus que fragilisée par l'étreinte et plusieurs de ses os se fissurèrent tour-à-tour avant de finalement rencontrer le sol, dans un choc plus puissant qu'escomptée. Elle eut un moment de clarté et de lucidité avant de sombrer définitivement, purement et simplement catapultée dans l'inconscience.


Seraph Galaad, membre de la Garde Royale de Kingadomu.

La discussion ne pouvait aboutir qu'à rien d'autre que de la colère. Galaad en prit conscience sans la moindre difficulté tandis que Logan s'estimait digne de critiquer leur position ou son ardeur quant à leur libération. Ses lèvres se scellèrent, tandis qu'il n'estimait même plus son interlocuteur comme étant digne de recevoir une réponse. Le chevalier commençait purement et simplement à l'abhorrer... Lui, qui vouait sa vie à l'honneur et à la fierté, à la défense dévouée d'autrui, lui ne parvenait pas à comprendre que l'on puisse se montrer à la fois aussi acerbe et pleutre. Il était doué pour donner des leçons de morales, mais se cachait ensuite pathétiquement derrière Sibel pour assurer sa propre sécurité... C'était une ordure qui ne méritait qu'une seule et unique chose : de vivre le calvaire qui était le leur. Oui, s'il était transformé en simple pantin de la volonté d'autrui, peut-être finirait-il par comprendre que la situation n'avait rien d'enviable, et peut-être apprendrait-il à faire preuve d'empathie... Dans tous les cas, le membre de la Garde Royale de Kingadomu n'était désormais plus en capacité de contrôler son corps. Sa réaction le montra bien vite, puisqu'il se mit en garde puis s'élança en direction de Logan, avalant la distance qui les séparait à une vitesse folle. Le Seyfried allait à peine avoir le temps de comprendre ce qui se passait que tout allait se dérouler en un éclair... D'abord, le chevalier menacerait de l'empaler d'un coup d'estoc sec et soudain, quitte à traverser au préalable le corps de la jeune femme endormie. Cependant, au dernier moment, et contre toute attente, il se contenterait de donner un coup de bouclier de gauche à droite pour écarter la demoiselle sèchement, sans vraiment se soucier de son état physique. En toute logique, le marine aurait bien du mal à tenir le choc, et serait alors exposé à l'épée du Seraph... Qui tenterait de s'enfoncer dans son abdomen sans plus attendre.


Jorgensen Jorgen, Nebula, 210.000.000 berrys.

Le combat battait encore son plein, du côté du Nebula et de son ennemi contre-amiral de la marine. Ils semblaient être tous les deux pleins de ressources, à en croire leurs styles de combat respectifs et les surprises qu'ils pouvaient générer chez leurs ennemis. Le zoan, autant que le retour à la vie, étaient deux méthodes de combattre assez vastes pour permettre à leur utilisateur de s'adapter à toute sorte de situation... Et Jorgen ne tarda pas à le prouver. S'il parvint à percuter Caligula d'un coup de pied, il comprit bien vite qu'il allait en falloir plus pour venir à bout de ce dernier : il s'était débrouillé pour éviter les blessures jusque-là, tant et si bien qu'ils étaient quasiment neufs, l'un comme l'autre. Cependant, lorsque le serpent commença à s'enrouler autour de son corps, le bretteur comprit qu'il allait devoir réagir rapidement pour éviter que son attaque ne se retourne contre lui : combattre au corps à corps semblait mal indiqué dans de telles conditions. Il serra les dents un bref instant mais ne tarda guère à prononcer quelques mots à nouveau :

-Kin'niku no Seigyo, Ōkibo !

Son corps sembla croître soudainement, et ses muscles se développèrent à vue d’œil, le permettant de revêtir une musculature bien plus large et trapue. Cela n'empêcha pas Caligula de s'enrouler tout autour de lui, mais ça eut en revanche a minima l'intérêt de le forcer à l'entourer très largement. De surcroît, les muscles particulièrement développés étaient bien plus difficiles à serrer pour le titanoboa, qui aurait besoin d'un temps fou pour réussir à seulement fragiliser la stature colossale de Jorgen... Qui entendait bien l'en empêcher en temps et en heure. Alors que son sort semblait définitivement réglé et qu'il semblait pris au piège, il prit à nouveau la parole, démontrant tout le génie de son style de combat.

-Kin'niku no Seigyo, Shūryō !

De nouveau, son corps s'affina promptement. Le corps entouré bien trop large de Caligula ne parvint pas à l'empêcher de se libérer et il bondit par le haut au moment où le zoan lui portait son corps. A nouveau libre de ses mouvements, quoique le corps trop svelte pour endurer un assaut aussi frontal, l'épéiste interposa son arme qu'il venait de dégainer sur la trajectoire du coup de poing sec, étant à nouveau catapulter brusquement en direction du mur qu'il heurta de plus belle, non sans reprendre juste au bon moment son corps plus large et plus massif. A ce rythme, ces changements de musculatures risquaient de le fatiguer, mais il n'avait d'autre choix que de les réaliser à intervalles réguliers pour espérer que son adversaire ne le prendrait pas de court...


Jibeli Sonia, ex vice-amirale de la Marine.

Du côté de Sonia, la soudaineté de la transformation de Taito parvint à prendre la jeune femme de court : la première griffe fut donc effectivement capable de blesser la cheville de la jeune femme qui grimaça sans protester pour autant. Elle semblait être capable de comprendre qu'ainsi atteinte, elle serait une menace amoindrie et ne s'en formalisait donc pas. En revanche, son regard semblait être attiré par la scène qui se déroulait de l'autre côté et qui voyait Galaad affronter Logan : c'était comme si, même si son corps affrontait le Nowaki, son esprit était accaparé totalement par l'autre affrontement. D'ailleurs, son corps continua à réagir de lui-même pour les attaques suivantes, même si ses yeux ne semblait pas être en mesure de suivre la course du vélociraptor : elle planta sa lame dans le sol et prit appui sur celle-ci, se surélevant juste à temps pour éviter que son autre cheville ne soit touchée puis recouvrit son poignet visé d'une plaquer du haki de l'armement qui contrebalança l'attaque de l'autre vice-amirale et le retint sans la blesser. Ensuite, elle usa l'appui qu'il venait d'obtenir pour se laisser retomber de l'autre côté de son épée, qu'elle redressa sèchement pour catapulter vers le raptor une lame d'air verticale qui menaçait de l'engloutir d'un instant à l'autre. Sachant pertinemment qu'il saurait se prémunir d'une telle attaque, la jeune femme prit appui dans les airs, usant le geppou pour monter jusqu'au-dessus du zoan. Là, elle se laissa retomber, lame en avant couverte du haki de l'armement noir, dans le but manifeste de l'empaler à même le sol d'un instant à l'autre. Il y avait fort à parier qu'il réussirait à s'en sortir mais au final, c'était comme si l'ancienne vice-amirale cherchait avant toute autre chose à gagner du temps...



Vous avez 72h pour poster, chacun votre tour. L'ordre est le suivant :
Ghetis - Logan - Taito - Caligula - Kiru.
Vous pouvez changer de place à tout moment avec l'un de vos camarades, à condition évidemment d'être tous les deux d'accord et d'en avertir le MJ (moi, Nakata /o/), que ce soit par skype, par MP...

Ghetis > Tu bats Makui... Mais à quel prix ? Comme tu t'exposes en l'attaquant, il se montre sournois (comme d'hab) et use sa meilleure attaque : il transforme son bras en arbre, et les branches te pénètrent le torse à plusieurs endroits différents. Tu ne peux pas t'en protéger, même en utilisant l'armement : celui de Makui est meilleur que le tien, et il l'utilise jusqu'à sa dernière goutte pour cet assaut là. Tu seras encore capable de bouger/de rester conscient... mais globalement dans l'état d'un Luffy affamé à Totland, sans le D !

Kiru > Bon bon bon... ben tu perds un bras =X
Plus sérieusement, comme pour Ghet, la stratégie fonctionne mais navré, tu peux pas t'en tirer juste avec une petite blessure sur un mouvement aussi génialement crétin ^^ Elle a aucune raison de se contenté de toucher ton dos dans de telles circonstances, et elle te coupe donc le bras. En revanche, tu arrives à la vaincre après ça. Elle n'est pas morte, juste inconsciente.

Logan > Tu réussis à gagner un tour, donc, mais tu t'attires l'inimitié de Galaad ! Finalement, celui-ci ne se retenant plus, il te fonce dessus et prépare un coup d'estoc. Cependant, au lieu de le donner en traversant Sibel, il l'écarte d'abord en la frappant d'un coup de bouclier et en comptant sur sa force physique supérieure à la tienne. Si ça marche, seulement, il te transperce en plein ventre.

Cali > Jorgen fait grossir son corps quand tu l'emprisonnes puis s'écarte en reprenant subitement un corps plus fin. Tu arrives à l'éjecter contre le mur de plus belle ! Il ne repart pas à l'assaut tout de suite.

Taito > D'abord, elle esquive toutes tes attaques (sauf la première) puis riposte par une lame d'air. Elle utilise le geppou pour monter dans les airs au-dessus de toi et se laisse retomber épée en avant.

Makui est niveau 43 !
Rika est niveau 40 !
Sonia est niveau 38 !
Serclay est niveau 38 !
Galaad est niveau 37 !
Jorgen est niveau 35 !
Sibel est niveau 33 !
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

avatar
Messages : 343
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
224/250  (224/250)
Berrys: 2.890.966.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Sam 10 Mar - 4:53



Mars Reboot




Peu importe les sacrifices à faire pour la victoire, l’Archer les ferait. C’était de cette façon qu’agissait le capitaine de La Couronne depuis toujours, c’était le moteur principal de sa détermination et encore une fois il le prouvait ! Le paternel puisait une force sans pareille de cette ambition éternelle, mue par un soutien loyal et sincère de ses coéquipiers.

Sur les épaules du Vairon ne se trouvait pas uniquement des ambitions, mais aussi des frères d’armes et des membres de sa famille. La défaite n’appartenait pas au champ du possible, il n’existait que la victoire face au Kokuwo, qu’importe le prix de celle-ci ! En s’enfermant ainsi dans la Death Room, le Vairon connaissait bien les risques d’une telle manœuvre, l’ayant spécialement confectionné pour les ennemis plus rapides que lui. Il savait pertinemment qu’à l’intérieur il ne pourrait rien esquiver, encore moins avec des ennemis d’une telle vitesse, mais eux non plus ! Sa force viendrait alors compenser sa lenteur et la victoire se profilerait avec éclat pour le futur amiral.

Les piques traversèrent alors le corps du Kurohebi sans retenue, traversant sa chaire alors que l’Archer ne se gênait pour offrir un châtiment égal, mais bien plus violent encore au Kokuwo, sa main allant transpercer chaque zone qu’elle avait initialement ciblée ! Terminant par le cœur avant de laisser le cadavre de son ennemi chuter lourdement, le bras du Vairon encore tendu….

- Mes fils ne doivent pas voir leur père perdre. Mes frères d’armes ne doivent pas être déçus. Mes ennemis ne doivent pas être satisfaits. C’est pour ces raisons que ma conviction a écrasé la tienne. Je ne me bats plus uniquement pour moi. Alors que tu as sombré dans l’égoïsme pur.

Le haki de l’Archer se calma peu à peu, reprenant une taille raisonnable… son corps dégoulinant de son sang pour laisser une étrange sensation de vide l’envahir, comme s’il allait flancher d’un moment à l’autre.

- Sermachin s’était relevé après que sa voix ce soit éteinte…Je ne peux donc pas prendre de risque avec toi… Désolé..

La tête percée… le cœur percé… Makui était bel et bien mort, il n’avait rien fait pour esquiver les assauts de Ghetis… et c’était donc cadavre qui se tenait aux pieds de Ghetis…

Plongeant sa main dans sa sacoche, il en ressortit une pop green et d’une pichenette la projeta dans le buste de Makui, celle-ci poussant de façon instantanée dans son corps pour le déchiqueter et l’ouvrir de la même façon que Serclay… Ne laissant étrangement que son crâne plus ou moins intact dans le processus sans doute trop robuste pour que des racines puissent l’ouvrir.

Ce fut donc sans surprise que Ghetis vint à l’arracher, le tenant à la main gauche…


Peu après, il suffit d’un contact avec ses armes en granit marin, qu’il rangea dans sa sacoche, pour annuler l’arène. Le cube noir disparu alors en douceur et ne laissa plus qu’un homme.

Ghetis Archer.

Dans son dos trônait un arbre aux feuilles et au tronc écarlate, les morceaux de chaires sur l’arbre laissaient imaginer d’où il provenait, mais le plus marquant demeurait sans aucun doute le Kurohebi couvert de sang, sa main agrippant les cheveux de la tête du Kokuwo.

L’esprit apaisé, Ghetis savait qu’il venait de tuer l’homme dont l’existence avait propulsé son frère dans la tombe. Malgré tout, il n’en tirait aucune satisfaction vengeresse. Il ressentait plutôt le soulagement d’une mission bien accompli. Revenant au réel, son haki demeurant calme cette fois-ci, il posa son regard sur chacun de ses camarades et compris une chose : il devait mettre un terme à cette bataille rapidement.

La blessure de Kiru nécessitait des soins rapides, tout comme les siennes. Taito ne semblait pas avancer avec Sonia, Caligula se démenait pour vaincre et son ennemi et Logan…. Ce fut lui qui vint au Vairon par une question en marge de sa situation vitale ! Pourtant une chose semblait avoir changé chez le Colonel, un élan de maturité ou un certain charisme peut-être.

Durant la bataille Ghetis ne s’était guère attardé sur les épéistes, il porta son attention sur Serclay, Makui et Rika uniquement. Ce fut sans doute pour cette raison qu’il put remarquer une différence dans la sonorité que possédait la voix du Serclay quand sa voix s’éteignit de son corps… pour subitement renaître avec un son différent.

- Aucune... Par contre... Sertruc n'avait plus la même voix qu'au début quand je l'ai achevé... Elle était complètement différente… Dit-il le souffle court.

Alors son regard se porta sur Taito, son mantra se concentra instinctivement sur la scène et ses yeux tiquèrent, ramenant le brun à une vérité d’autant plus surprenante pour lui qui maitrisait complètement son mantra. Il ne percevait pas les gestes de Sonia, du moins, il ne percevait pas des intentions en adéquation avec les gestes qu’elle réalisait.

- Pourquoi la voix de Sonia ne correspond pas à ses gestes ?

Il n’en fallut pas plus au Seyfried pour partir sur une hypothèse qui échauffa l’esprit d’un Archer cherchant à achever cette éprouvante bataille…

- Impossible… Nous sommes les seuls ici… J’aurais déjà perçu un autre ennemi… Mais s’ils sont contrôlés, c’est qu’il s’agit de l’œuvre d’une malédiction… Qui veut dire que.

Secouant brusquement sa tête le Kurohebi secoua sa tête brusquement. L’homme se retrouvait alors dans cette situation qui ne lui était pas si étrangère. La dernière fois qu’il l’avait vécu, il affrontait Akainu. Dos au mur, l’humain révélait souvent des compétences inhabituelles, allant de l’exploit physique à l’exploit mental. Le regard de Ghetis alla d’abord sur Kiru, puis sur Galaad…

A leur dernière rencontre le Vairon avait pu découvrir la seconde malédiction du Golem et savait pertinemment qu’il pouvait diviser ce qu’il touchait, son livre sur les fruits du démon contenait également une note au sujet de ce fruit, ce qui lui avait permis de connaître cette faculté à la division des choses « irréelles ». Les ennemis attaquent en face, c’est pourquoi un homme observent toujours ses amis de près. Même si Kiru n’appartenait pas à la catégorie des « amis », il avait été un camarade, bien que léger, pour Noctis, et constituait un allié partiel pour Ghetis. Ainsi, de la même façon que Ghetis connaissait le fruit de Zeke Lundren un ennemi, Taito Nowaki un allié, il n’avait pas oublié celui de Kiru.

Dans son état actuel le Kurohebi n’était guère mieux loti que le révolutionnaire, alors il n’avait pas pris la peine de s’attarder sur la blessure du Kabayochi, il ne pouvait pas se le permettre. La conviction naquit à nouveau en lui et Logan venait de lui inspirer une idée simple.






Prenant un appui forcé sur ses jambes qui ne se gênèrent point pour lâcher plus de sang l’Archer se projeta d’un vif soru vers Galaad. Il était moins rapide qu’à son habitude c’était une certitude, mais la diversion de Logan allait servir. En chemin Ghetis avait abandonné le crâne de Makui pour raison bien plus importante !

Son déplacement douloureux devait l’avoir mené au dos de Galaad et de suite les bras de l’Archer iraient se glisser sous les aisselles du chevalier pour ensuite barrer les épaules de ce dernier avec ses avant-bras. Une façon simple de tenir une personne.

- Ressaisis-toi ! Tu es un fier chevalier ! Donne-moi les moyens d’aider la Vice-Amirale Sonia et la gamine !

Ghetis ne pouvait pas s’en cacher, Sonia appartenait à la même faction que lui, tandis que Sibel appartenait à la catégorie des illustres inconnus pour l’Archer qui ignorait quasiment toutes les primes inférieures à la centaine de millions. Qui plus est à la stature de Galaad on voyait le charisme que dégageait l’homme, mais aussi sa droiture, alors il pouvait bien être assez fort d’esprit pour se contrôler encore un peu.

- Laisse le révolutionnaire te toucher, il annulera l’effet de la malédiction ! Si ça marche sur toi, ça marchera sur les autres !

Le serrant de toutes ses forces, le sang coulant encore… Le Vairon hurla de toutes ses forces.

- Kiru ! Touche-le et divise sa malédiction au plus petit stade possible ! Un doigt ! Une phalange ! Le plus petit possible !

Si Kiru parvenait à le toucher… Alors il pourrait diviser l’étrange malédiction qui contrôlait Galaad pour la réduire au minima et laisser à Galaad le plein contrôle du reste de son corps. C’était un test osé de la part du Vairon, mais il devait réussir !

*C’est notre dernière carte pour la victoire.*

- Kabayochi !!

DEV NERD GIRL


Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 511
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
246/350  (246/350)
Berrys: 156.532.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Lun 12 Mar - 12:36

Guerre totale



Tandis que ses collègues avaient visiblement le temps de penser, réfléchir à la situation et faire plein d’hypothèses, pour ma part je n’avais pas ce luxe. En effet, Sonia était une adversaire redoutable et ne me laissais aucune chance. Même avec le net avantage de mon Zoan, les blessures que j’avais encaissé semblait lui donner la main. Pour l’égaliser, je me devais de redoubler d’effort, mais en échange, c’est mon endurance qui en payait le prix... Quoi que je fasse, Sonia semblait gagnante sur tout les fronts et elle me forçait à redoubler d’ingéniosité pour ne pas succomber à ses assauts. Aussi idiot cela soit-il, je ne désirais pas l’aide d’un quelconque collègue, car qui serais-je sinon ? Un assisté ? Moi qui désire une place d’Amiral et qui souhaite faire mes preuves ce serais la pire des choses pour moi. Dépasser mes limites était la seule option que j’avais.

Mon assaut avait été vain, ou du moins, vain à environ 80%... Sur toutes mes attaques, seule une avait porté ses fruits.. Cela est risible me disais-je, mais je n’avais pas le luxe de pouvoir continuer de m’agacer face à sa résistance digne de son rang. D’un autre côté, gagner trop facilement serait déconcertant, il s’agit d’une Vice-Amirale après tout. Ainsi, quand elle passa au dessus de moi, je me retournais pour alors la voir retomber sur ses pieds. Elle ne semblait pas souffrir tant que ça de mon assaut, zut...

Quand je la vis faire son mouvement de bras, notre proximité était trop proche pour que je puisse totalement esquiver le mouvement, de ce fait, la lame d’air entailla la chaire de mon bras profondément et m’arracha un hurlement de douleur. Merde... Reprenant vite contenance, je chercha la belle du regard et quand j’entendis de bref bruits dans les airs, je leva aussitôt les yeux vers le ciel. Même avec sa blessure elle arrivait à utiliser avec aisance le geppou ? Sans doute qu’au mieux mon attaque avait affaiblis sa rapidité, du moins, je faisais cette hypothèse. L’assaut qu’elle fit sur moi était assez prévisible et c’est donc tout naturellement que je me déplaçais rapidement pour éviter de finir en brochette prête à rôtir. Cependant, je ne m’échappais pas de plusieurs mètres, justes quelques centimètres pour profiter de la possible ouverture.
Le regard sérieux, je tentais d’enrouler ma queue autour de sa personne. Elle ne pourrait pas donner de coup d’épée vu comment elle s’était enfoncée dans le sol. Quand bien même elle pourrait tenter de donner un coup et arracher une partie du sol au passage, ce serais trop grossier pour fonctionner. De ce fait toujours dans l’optique ou j’avais réussis à l’attraper je vins à comprendre qu’un assaut se préparait non loin de là. Il me fallait en profiter. Elle regardait souvent Galaad alors... Pourquoi ne pas l’envoyer le rejoindre hein ? Avec virulence je plantais autant que possible mes griffes dans ses bras et mordis le poignet qui tenait sa lame pour qu’elle la relâche. Que la dernière action marche ou pas, je ne comptais pas abandonner désormais poussé par une nouvelle énergie.

Que penseraient les amiraux s’ils apprenaient que je n’avais pas pu tenir face à une collègue ? Que penserait ma soeur si elle me voyait ? Comment me verrait Camille Elkens si j’étais incapable de l’impressionner ? Que penseraient-même mes collègues s’ils se sentaient obliger de m’aider ? Non... Je ne pouvais pas accepter ça, je devais surpasser mon “ impuissance “ de cet instant. Je devais me tenir debout et rester fier, prouver ma puissance, montrer à ce monde que le titre “ d’étoile montante “ n’est pas pour faire jolie.
Pendant un moment, j’eus une vision simple dans ma tête : celle de mes parents se faisaient tuer. Pourquoi sont-ils morts ? La réponse est simple : car je n’ai rien pu faire. Alors que je ne relâchais pas ma prise sur Sonia, encaissant le moindre coup qu’elle pourrait donner, je vins à tournoyer sur moi même préparant une propulsion des plus violente. Une larme s’écouler de mes yeux en repensant à tout ça. Plus jamais.. Plus jamais !

“ JAMAIS !!! “

Hurlant cette parole bien que ce soit étouffé par le fait que j’avais la gueule fermée, je vins à propulser vers l’assaut du Kobayashi. Je n’avais pas connaissance de toutes ses capacités, mais visiblement l’Archer semblait attendre beaucoup de lui. J’allais donc jeter Sonia dans la trajectoire de l’attaque du golem afin que son attaque puisse toucher deux personnes et non une. Retenant alors la belle jusqu’au dernier moment, je relâchais alors ma prise à la dernière seconde la poussant brutalement. La belle serait donc techniquement propulsé vers l’attaque de Kiru en tournoyant violemment, rendant le Geppou difficile d’utilisation, ou du moins il lui faudrait contrer l’effet rotatif avant de pouvoir possiblement s’écarter de l’attaque du golem.

Pour ma part, je retournai vers le sol à une vitesse non négligeable. Dans mon esprit, quelque chose ne tournais pas rond et pour cause, toutes ces émotions semblaient me causer une vive douleur soudaine. J’avais l’impression que des choses envahissaient mon esprit, comme des bruits en tout genre, un brouhaha incessant parasitant mon esprit. M’écrasant au sol, je me retrouvais donc immobile et incapable de reprendre pleinement mes esprits dans l’état actuel des choses.


Codage par Libella sur Graphiorum



Résumé:
 

techniques utilisées:
 

/!\ Tentative d'éveil de l'observation /!\
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2826
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
389/500  (389/500)
Berrys: 341.428.650 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Jeu 15 Mar - 3:25


Mars!


Son regard fixe contemplait les dalles de la salle du trône de Mars, semblant en détailler chaque recoin tandis que le corps du Golem demeurait immobile, allongé sur le sol et son emprise toujours ferme sur le petit corps qu'il retenait de son bras gauche. Tout était calme, tout semblait paisible, même Rika ne se débattait pas, complétant parfaitement un tableau de plénitude totale. Un soubresaut agita le corps de Kiru sans que son regard ne dévie, le temps semblait se dérouler au ralenti, plus rien ne paraissait exister autour de cette scène. Tout s'était déroulé très vite et le maudit avait perdu toute notion du temps et de ce qui l'entourait, il était seul, seul avec l'objet qui demeurait immobile devant ses yeux à quelques centimètres de lui. Le membre jadis recouvert de pierre avait retrouvé sa consistance de chair à présent tandis qu'un liquide carmin s'en écoulait sur le sol, nappant les dalles ternes d'une couleur presque festive. Avec son pouvoir il avait vu ses membres séparés de son corps plus d'une fois et cette vision n'avait rien pour l'émouvoir, mais cette fois-ci c'était différent. Aucune limite magique permettant à son bras de continuer à exister sans lui, aucune barrière invisible empêchant le sang de couler et aucune possibilité de le rattacher à son corps par sa simple volonté. Cette fois-ci tout était différent, cette fois-ci il n'utiliserait plus jamais ce bras !

Le bras bougea légèrement tandis que la main venait se recoller au membre sectionné, finalisant la fin de la division que le Golem avait ordonné quelques secondes auparavant, et le sortant de sa léthargie. Le calme laissa alors soudainement place au chaos ! La douleur perça tandis que le Golem laissait sortir un hurlement rauque et caverneux qui résonna dans toute la pièce. La douleur était omniprésente, la plénitude était passée et la tempête se préparait à présent. Ses yeux demeuraient rivés sur son membre immobile tandis que son bras gauche semblait se serrer encore un peu plus autour du corps de sa proie tandis que la douleur le frappait toujours plus à chaque seconde. Un grondement sourd résonna dans son crâne, se propageant dans tout son corps comme un avertissement et semblant surpasser la douleur un court instant tandis que ses muscles se pétrifiaient. Ses yeux s'écarquillèrent sans quitter leur contemplation toujours plus intense du bout de son être qu'on venait de lui ôter, de ce qui avait été lui et ne le serait plus jamais. Sa fixation sembla augmenter, comme si cette simple vue devenait soudainement la représentation d'un mal plus profond, grandissant, qui prenait peu à peu le contrôle du corps du maudit sans qu'il ne puisse rien y faire. Des images lui revinrent soudainement en tête, des flash de sa vie sur Las Camp qui défilèrent rapidement devant ses yeux. Une larme perla et coula lentement sur sa joue lorsqu'il aperçu Jiro et Caril, revoyant son ancien mentor disparu, son père adoptif, celui qui lui avait appris à contrôler son Fruit du Démon, à contrôler la bête qu'il renfermait. Un nouveau grondement fit trembler son corps sans que rien ne s'entende à l'extérieur et son bras gauche se serra encore un peu plus contre lui, broyant un peu plus sa prisonnière évanouie.

Ses jambes s'actionnèrent sans qu'ils leur ordonnent, son corps se redressant dans une scène digne d'un exorciste tandis que ses yeux demeuraient encore et toujours fixés sur son bras jonchant le sol. Il le sentait présent, naviguant dans chaque recoin de son corps, le Golem était réveillé ! Une accalmie se fit alors sentir dans son corps tandis que son esprit ne semblait toujours pas dévier du bras qui demeurait immobile devant lui, comme pour le narguer. La douleur disparue un instant tandis que le Golem se manifestait en lui, la bête reculant et la douleur reprenant aussitôt sa place ce qui valu à Kiru un nouveau cri de douleur. Puis le calme à nouveau et une prise de conscience tandis qu'il sentait ses poils se hérisser dans son dos, le Golem était là pour encaisser ce choc qu'il ne pouvait supporter, la créature mythique allait prendre la douleur et lui resterait au calme, protégé de tout. La douleur le frappa à nouveau, si forte qu'elle sembla enfin le sortir de sa torpeur, ses yeux délaissant finalement son bras pour se ficher devant lui, sans pour autant regarder un point précis. Son bras droit n'était plus, il avait enregistré cette information et n'avait pas besoin de regarder la large tâche rouge sur son flanc droit pour savoir que cela n'était pas un rêve. Mais à l'heure actuelle le combat était ailleurs. Ses muscles se tendirent tandis que ses tempes ressortaient, d'un côté le calme l'appelait, de l'autre la douleur le ramenait. L'enchainement continuel des deux s'enchainait sans qu'il ne puisse rien y faire, chaque nouvelle vague plus puissante et plus courte que la précédente. Il perdait le combat, il perdait la raison, il perdait tout, ses yeux se fermèrent tandis que le calme le gagnait à nouveau.

La douleur dévoila de nouveau ses orbites rougies et intenses, témoignant du combat interne qui l'animait puis de nouveaux flash apparurent dans son regard. Jiro son père adoptif mort sur Las Camp, Lorka son mentor révolutionnaire mort à Alabasta, tous ses amis et partenaires morts au cours de ses aventures, à tous il avait promis la même chose, que leur mort ne soit pas vaine ! Son bras gauche sembla se raffermir une nouvelle fois autour du corps de la jeune femme, de légers picotements le traversant sans que le maudit n'y prête attention. Demeurant dans cet état de tension intense il ouvrit alors la bouche pour hurler un nouveau cri caverneux venu du plus profond de ses entrailles tandis que les os de la combattante inconsciente craqués une nouvelle fois sous le bras du maudit dans lequel les picotements s'intensifiaient. Puis le silence s'installa à nouveau, le Golem recouvert de pierre demeurant immobile tandis qu'il sentait le sang couler de sa blessure à l'épaule droite et qu'il tenait désormais contre lui un vulgaire pantin totalement broyé probablement mort à présent. Les picotements quittèrent lentement son bras tandis que ses muscles se détendaient, la douleur se rappelant de nouveau à lui alors que l'adrénaline retombait. Sans le savoir le Golem venait d'éveiller l'armement, sans en être conscient il avait dévoilé en lui un nouveau pouvoir surpuissant. Son bras gauche s'écarta lentement, desserrant finalement son emprise pour laisser tomber à terre le corps inanimé de la jeune femme tandis qu'une faible lueur émanait de lui pendant un dixième de seconde. Il divisa ainsi la douleur dans son corps et se sentit aussitôt mieux, comme libéré d'un poids immense bien que celle-ci soit toujours présente. Ses yeux se remirent à bouger, observant lentement les détails de la pièce qui se trouvaient devant lui tandis que le Golem recouvrait ses esprits.

Kabayochi !!!

Le cri qui retentit derrière lui le fit soudain oublier tout ce qu'il venait de subir, sa division aidant beaucoup sur les effets et l'intensité des blessures qui l'handicapaient. Il avait repoussé le Golem mais n'était pas encore maître de son corps pour autant, en réalité son cerveau semblait agir plus vite qu'il ne parvenait à analyser la situation. Son regard se posa sur Galaad à quelques mètres maintenu par l'Archer en sang, sans chercher à comprendre il fonça sur celui-ci, son cerveau lui rappelant les paroles du Vairon qu'il n'avait pas assimilé auparavant tandis qu'il s'élançait. La division était un pouvoir particulièrement utile et aux capacités terrifiantes, le simple fait qu'il puisse survivre en mangeant plusieurs fruits était une preuve de sa capacité à diviser une malédiction, il n'y avait donc que peu de doute quant à sa capacité à diviser celle qui contrôlait les épéistes. Parvenant rapidement à proximité de sa cible il voulu armer son bras, constatant rapidement qu'il ne pouvait rien en faire il failli s'arrêter tandis que son état de choc refaisait surface mais poursuivi finalement. Son haki l'avertit de l'arrivée de nouveaux participants et un simple coup d'œil permis d'en apprécier la trajectoire. Soudain le Golem coupa sa course, se baissant pour s'appuyer sur son bras gauche en utilisant l'aspect rond de son poignet coupé pour se mettre à tourner il lança alors son pied droit en avant. Une lueur blanchâtre entoura alors son pied qui fonçait vers le visage de Galaad, il le frapperait très légèrement avant de venir cueillir celui de Sonia si le marine a la peau écaillée avait bien fait les choses. Certes le coup serait superficiel et fugace, même pas de quoi propulser ses cibles loin, à peine un effleurement par rapport à ce que ces combattants avaient l'habitude d'encaisser. Mais cela serait largement suffisant pour Kiru ! Dès lors que son pied toucherait leur épiderme il diviserait la division qui les contrôlait autant que possible, cela ne l'annulerait pas complètement mais en supprimerait les deux tiers de la force invisible. Pour le tiers restant ce serait à eux de faire le boulot, mais si ces guerriers n'étaient ne serait-ce que le quart de ce qu'ils avaient prétendus alors ils sauraient expulser leur hôte indésirable par eux-mêmes une fois celui-ci affaibli de la sorte par l'ex-Révolutionnaire.



résumé:
 
Tentative d'éveil de l'armement

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 450
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.574.509.498 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Sam 17 Mar - 21:17



Mars Reboot
Une fois encore, l’attaque du shandia n’avait pu s’avérer être une totale réussite. Celui-ci aurait pu se frustrer à la suite de cela, mais ceci le ravissait et lui montrait que son ennemi en avait encore à revendre. Pendant que celui se reprenait ses esprits par suite de l’attaque qu’il avait paré, le shandia reprenait une taille normale en rétrécissant son buste et réfléchissait à son prochain coup.

Il devait s’avérer puissant et efficace. Caligula devait frapper fort et s’assurer de toucher sa cible. Une attaque large et dont le potentiel offensif passerait outre la défense du Nebula. Un sourire survint sur son visage alors que ses yeux brillaient encore une fois, témoignant de sa détermination.

-On va voir ce que tu dis de ça !
Caligula superposa ses jambes qui, en relâchant la pression, agir comme un ressort et lui permit de fuser de plus belle vers l’affrontement. Ce n’est qu’à proximité de Jorgen qu’il sortit une petite balle blanche avant de l’éclater sur lui-même ce qui dissipa un voile blanc et opaque. Le shandia profita de cette couverture pour arborer sa forme hybride « basique » laissant ses jambes s’unir en une queue de plus de 5 mètres, tandis que son haut de corps se développait en augmentant de volume et de taille.
Avec cette forme, ses coups se révélait plus puissant sans oublier qu’il occupait désormais plus d’espace avec ses poings et même tout son corps. Maintenant, il allait utiliser à bon escient ce nuage contre le sabreur qui lui faisait face.

Le premier de ses membres qui sortit de ce petit brouillard fut sa tête : sa mâchoire s’était soudainement ouverte menaçant de mordre au niveau du trapèze. La morsure ciblait l’épaule toute entière ainsi que le haut du pectoral et du dorsal de Jorgen, mais elle n’avait pas pour but d’arracher ces membres. Seulement d’infliger une blessure suffisamment importante pour lourdement handicaper le pirate, si ce n’est le privé de l’usage d’un bras.

Il serait tout de même naïf de croire que ceci suffirait pour s’occuper de l’homme maitrisant le retour à la vie. Il y avait fort à parier que celui-ci se servent de ce dernier pour mieux encaisser l’attaque, ou encore échapper à l’offensive. Et c’est à ce moment qu’intervenait la queue de Caligula : son membre toujours caché dans le nuage blanc réagirait au quart de tours et viendrait cueillir le pirate pour le projeter avec virulence et force vers le plafond de la salle.

Caligula se servirait de sa queue pour rejoindre son adversaire en l’air et après un tour sur lui-même, sa queue s’abattrait une dernière fois sur le sabreur pour l’encastrer une bonne fois pour toute dans le sol.

-Iahahahaha ! Magnifique ! Ça c’est du combat, du vrai ! Continuons et laissons nos corps s’exprimer, allons-y Jorgen : Crushing Tail !
L’implication du zoan dans cet affrontement était telle qu’il en avait oublié Mars, ces enjeux, ainsi que Makui et même ses camarades. Pour le coup, sa seule préoccupation était de savoir lequel de lui ou de son opposant gagnerait ce combat. Sa détermination et son ardeur semblait relâcher à travers son corps une certaine sensation, une certaine aura que Caligula commençait à reconnaitre. L’aura qui lui permettait de repousser ses limites, qui était signe d’une volonté inébranlable et d’une détermination a toute épreuve. Le haki de l’armement.



Résumé et Techniques:
 


Dernière édition par Caligula Spown le Ven 23 Mar - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1501

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Lun 19 Mar - 11:36





Seraph Galaad, membre de la Garde Royale de Kingadomu et Jibeli Sonia, ex vice-amirale.

L'épée de Galaad, impitoyable et implacable, pénétra l'abdomen de Logan sans que rien ne puisse lui opposer résistance. C'en était fini de ce marine-ci et si l'homme avait semblé au départ vouloir leur prêter main forte, à dire vrai, le chevalier ne ressentait pas une once de pitié pour celui qui avait voulu se cacher derrière Sibel afin de se prémunir et de se protéger. Seul un lâche pouvait tenter d'opposer un blessé à une attaque le visant... Si ses muscles s'étaient bel et bien mouvés d'eux-mêmes, donc, le membre de la Garde Royale n'avait pour l'occasion pas cherché à opposer résistance à l'espèce de force externe qui l'avait poussé à agir. Ainsi, il était encore plutôt maître de lui-même lorsque le marine se mit à sourire et il fronça les sourcils, circonspect et curieux, sans rien chercher à répondre dans l'état des choses. Alors comme ça, l'autre gradé avait été en mesure de vaincre Makui ? C'était une bonne chose et rares seraient ceux qui le regretteraient. A la vérité, l'épéiste du Nouveau Monde ne connaissait pas vraiment le chef de Mars mais avait d'ores et déjà pu se rendre compte de son tempérament abject et de son manque indéniable de valeurs et d'honneur. Du coup, l'Archer semblait vouloir se mêler à la bataille qui opposait ses collègues aux épéistes dont les corps semblaient défaillants... De son côté, le Seraph ne savait pas trop quoi en penser. Certes, il n'avait aucun grief à entretenir à l'égard de Ghetis, mais s'il s'agissait bel et bien d'un allié de Logan, alors il n'était potentiellement pas vraiment digne de confiance non plus... Restait à savoir comment allait vouloir agir le vice-amiral blessé, mais cela n'aurait lieu qu'après quelques instants supplémentaires durant lequel le gradé mourant sembla vouloir réagir pour se protéger d'une autre attaque que le Garde aurait pu vouloir lui destiner.

Ainsi, lorsque le corps du maudit étrange se mit à fondre sous la forme de lave, Galaad arqua un sourcil. Son épée, enfoncée dans le ventre dudit maudit, se mit effectivement à rougeoyer puis à s'émousser quelque peu avant de fondre plus concrètement. Son armure elle-même se réchauffa à vive allure, menaçant de le cuire sans plus de cérémonies. A cela, deux réponses auraient été envisageables : se contenter de s'écarter d'un bond... Ou faire en sorte que ce soit Logan qui s'écarte. Et ce fut la deuxième option qui fut préférée. Le poing ganté du chevalier se couvrit brusquement d'une plaque du haki de l'armement noirâtre et il porta un violent coup de poing à son adversaire, dans le but de le balayer purement et simplement vers l'arrière. Il y avait fort à parier que l'état de santé précaire de ce dernier, ainsi que la différence de vitesse indéniable qui les séparait empêcherait purement et simplement toute esquive ou toute parade : l'homme-magma risquait fort d'encaisser sa dernière blessure de la journée et non des moindres, car s'il était avant tout un épéiste, le chevalier possédait envers et contre tout une force physique assez remarquable... Toutefois, la diversion que le Seyfried incarna à son insu fut utile pour au moins l'un de ses collègues : Ghetis, ainsi, parvint à se glisser dans le dos de Galaad et à l'attraper fermement par les épaules pour tenter de le maîtriser et de l'immobiliser un petit moment. Si, au départ, l'épéiste ne fut pas capable de se sortir de cette prise à temps et s'il fut contraint à demeurer immobile, il allait sans dire qu'au fil des secondes, en usant de sa force et de ses muscles encore parfaitement intacts, il allait prendre le devant et pousser l'Archer à le relâcher... Les secondes suivantes seraient donc primordiales quant à la suite des événements et à l'issue de cette petite bataille. La perspective d'être libéré, toutefois, selon les dires des gouvernementaux, le poussa à se montrer plus docile l'espace d'un instant : il concentra son esprit et tâcha de minimiser le moindre de ses mouvements, avec un succès somme toute relatif.

De son côté, l'ex vice-amirale était confrontée au zoan et continuait à compliquer la vie de la chose qui utilisait son corps à sa place, luttant autant que possible contre cette sordide influence et offrant à Taito des ouvertures qu'il n'aurait normalement pas pu déceler. Elle était en meilleur état que lui et elle le savait pertinemment. De surcroît, malgré son fruit du démon, le Nowaki n'était pas nécessairement un meilleur combattant qu'elle... Autrement dit, tout allait en faveur de la demoiselle qui faisait en sorte, elle-même, de renverser la tendance en offrant des ouvertures à son adversaire. Ainsi, lorsqu'elle bondit en avant pour tenter de le transpercer, elle fut soulagée de le savoir indemne et de constater qu'il persistait à vouloir la capturer. S'il y parvint, ses dents et ses griffes ne purent venir à bout des bras de la jeune femme qui se couvrirent momentanément d'une plaque du haki de l'armement. Elle n'avait pas voulu l'utiliser mais, à nouveau, Sonia avait vu cette défense colossale s'imposer d'elle-même. Une bonne nouvelle pour son intégrité physique qui, à tout le moins, n'aurait pas à souffrir de blessures supplémentaires... Toutefois, cela n'était que le début de l'enchaînement de son opposant qui tentait pour l'heure de l'envoyer vers de nouveaux problèmes : lorsqu'elle sentit qu'elle commençait à être envoyée à l'écart, l'ex marine comprit d'un coup d'un seul qu'il s'agissait là d'une chance inouïe de leur offrir une ouverture. Et, contre toute attente... Elle lâcha d'elle-même sa propre épée, encastrée dans le sol. Si elle sentit la chose qui la possédait fulminer, et si elle sentit s'immiscer dans son esprit comme une force virulente et violente qui la poussa à hurler de douleur, la Jibeli afficha toutefois un sourire colérique et rageur. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas pu opposer d'acte de résistance aussi constructif et, quelque part, elle estimait, quelle qu'en soit l'issue, qu'elle avait d'ores et déjà gagné cette bataille. Même si ces gouvernementaux-ci échouaient à les libérer, avec le temps, les épéistes pourraient trouver d'autres solutions...

Grâce au timing de Taito, elle parvint auprès de Galaad juste à temps pour que Kiru, d'ores et déjà élancé, puisse les toucher tout deux du bout du pied. Et, au moment où les membres du révolutionnaire menacèrent de remplir leur office... Une plaque du haki de l'armement maligne et malicieuse vint recouvrir les deux points d'impact, l'empêchant d'utiliser son fruit du démon comme il l'aurait voulu. Son attaque échouant, la force reprit de plus belle son influence sur le chevalier qui remua plus fermement que jamais, menaçant d'expédier un coup de boule vers le nez de Ghetis d'un instant à l'autre. Sonia, de son côté, tenta de reprendre le contrôle de son vol plané d'un geppou. Sa cheville blessée, toutefois, l'empêcha de reprendre pleinement son équilibre et, en l'absence d'épée sur laquelle prendre une impulsion, elle heurta le sol et roula sur quelques mètres afin d'enfin parvenir à se stabiliser, sans pour autant repartir à l'assaut d'entrée de jeu.



Jorgensen Jorgen, Nebula, 210.000.000 berrys.

L'écran de fumée blanche, comme prévu, agaça profondément Jorgen qui fut contraint de se mettre en garde sans pouvoir anticiper l'attaque dont il fut victime l'instant suivant de quelque manière que ce fut. Lorsque les mâchoires tachèrent de se resserrer autour de l'une de ses épaules, il eut un moment d'hésitations. Il était possible de bloquer cette attaque ou, à tout le moins, de l'encaisser... mais deux choses l'en empêchèrent. Certes, cela lui aurait permis d'offrir à Caligula une riposte en règle plutôt conséquente, mais il savait que cette métamorphose subite dont il avait fait l'objet était liée à une fruit du démon. Ce qui sous-entendait qu'il pouvait opérer ce genre de changements à volonté, ou presque... La deuxième donnée, la plus importante, fut sa méconnaissance de la malédiction qui était celle de son ennemi. En tant qu'aventurier et en tant que navigateur du Nouveau Monde, le Nebula avait très souvent croisé des serpents ou d'autres reptiles venimeux qui pouvaient vous terrasser à la moindre morsure. Bien sûr, avec le temps, sa résistance physique s'était accrue et il ne craignait pas vraiment de mourir à cause d'une injection d'un venin, quel qu'il fut... Mais un tel produit risquait de l'incapaciter sur le long terme, chose qui n'était pas acceptable dans de telles conditions. Ainsi, à l'instar de ce que le gouvernemental avait pu espérer, il utilisa son retour à la vie pour se rendre plus fluet et plus svelte et parvint à éviter sans trop de peine la morsure qui lui était destinée... En s'exposant toutefois au coup de queue qui vint le cueillir et le balayer pour le projeter dans les airs.

Si un léger flot de sang s'échappa de ses mâchoires crispées, il ne tarda guère à reprendre connaissance, une telle attaque n'était pas suffisante pour le mettre hors d'état de nuire d'un coup d'un seul. En revanche, l'épéiste savait pertinemment que s'il laissait le champ libre à son assaillant, ce dernier s'en donnerait à cœur joie et ne manquerait pas de le terrasser d'un instant à l'autre... Autrement dit, le Jorgensen devait réagir tant qu'il en était encore temps. Et il le fit, augmentant sa masse musculaire sèchement, s'offrant un corps nettement plus solide et nettement plus robuste, de quoi rendre les coups que Caligula pourrait vouloir lui expédier nettement moins efficaces.
Là-dessus, il pivota sur lui-même pour scruter l'arrivée imminente du maudit. Incapable de prendre appui sur quoi que ce soit, le sabreur comprit qu'il risquait fort d'être balayé envers et contre tout s'il n'interposait pas au moins une défense, même maigre, sur la trajectoire du coup qui allait lui être porté. Aussi l'érigea-t-il en brandissant son épée et en la maintenant fermement. Si le sabre parvint à encaisser le choc, son possesseur fut toutefois catapulter vers le sol qu'il percuta violemment, brisant plusieurs des dalles dans un fracas colossal. Cependant, le forban du Nouveau Monde était encore loin d'avoir donné son dernier mot... Contre toute attente, il avait présenté ses jambes en direction du sol et avait usé d'elles en tout premier lieu pour amortir le choc qu'il avait dû éponger, se réceptionnant lourdement mais habilement. Ensuite, sa métamorphose physique fut suffisante pour lui permettre de rejoindre Caligula en un claquement de doigts...

-Ishiyumi !

La manœuvre était simple et évidente. Renvoyer à Caligula la monnaie de sa pièce. Le zoan était toujours en l'air, et ne devrait pas être en mesure de se dérober de la contre-offensive du capitaine pirate dont les jambes, sèchement, se détendirent pour le catapulter, lame en avant et corps bien droit, en direction du serpent qu'il allait tenter d'empaler purement et simplement. Jorgen n'était pas sot : il savait qu'une telle attaque était risquée, puisqu'elle l'entraînait définitivement au contact, chose dont l'autre combattant pouvait tenter de tirer profit... Mais il comptait sur sa vitesse et sur le manque d'appui du maudit pour le prendre de court et lui infliger une blessure pour le moins profonde.



???

D'un coup d'un seul, dans un coin de la pièce, une fermeture éclaire s'ouvrit. Ça n'était pas un événement exceptionnelle en soi, puisque des portails similaires avaient pu s'ouvrir à répétition à plusieurs reprises, y compris dans la salle du trône, avant de se refermer aussi sec... Mais, cette fois-ci, plusieurs personnes entrèrent au pas de course, pénétrant dans la salle vêtues pour l'essentiel de longues blouses blanches qui laissaient sous-entendre leur profession médicale. Les yeux acérés des gouvernementaux rassemblés pourraient bientôt reconnaître l'écusson qu'ils arboraient fièrement sur leur poitrine : celui du Gouvernement Mondial... Les infirmiers en question en tardèrent pas à s'élancer droit vers Taito et Logan pour les prendre en charge sans plus attendre, ignorant Kiru et tâchant de passer à l'écart de Galaad, de Jorgen et de Sonia, les empêchant ainsi de prendre en charge Ghetis. Puis une voix assurée et vaguement familière pour les quatre marines ne tarderait guère à résonner dans la pièce tandis qu'une silhouette émergerait de ce passage ouvert par Nala, un sourire éclatant vissé sur les lèvres.

-Et bien, messieurs... Il me semble que ma famille entretenait encore une faveur à votre égard. Heureux de vous revoir, même si j'aurais aimé pouvoir arriver plus tôt.



Vous avez 72h pour poster, chacun votre tour. L'ordre est le suivant :
Ghetis - Logan - Taito - Caligula - Kiru.
Vous pouvez changer de place à tout moment avec l'un de vos camarades, à condition évidemment d'être tous les deux d'accord et d'en avertir le MJ (moi, Nakata /o/), que ce soit par skype, par MP...

Logan > Le haki de l'obs ne permet pas ce genre de mouvements lors de l'éveil ! L'éveil est incontrôlé et ne fait que générer des maux de tête. Que l'éveil soit valide ou pas, donc, tu encaisses le coup d'épée et là-dessus, Galaad te donne un coup de poing. Comme sous-entendu dans la narration, vu ton état, impossible de l'éviter, celui-ci. Tu peux poster une dernière fois mais j'estime que cette fois, tu perds connaissance ^^ (Bon, par chance, l'event touche au but de toute manière !)

Ghetis > Tu arrives à ceinturer Galaad mais il a de la force et il est surtout plus en forme que toi ! Il menace de te filer deux trois coups de boule mais le problème c'est surtout que tu risques, à terme, de perdre de ta poigne.

Taito > Sonia bloque tes coups de dents/de griffes mais, quand tu l'envoies vers le reste du groupe... Lâche son épée malgré tout ! Elle est donc désarmée.

Kiru/Ghetis > Vous percevez les coups de pied de Kiru... Mais aussi, évidemment, le haki de l'armement qui l'empêche de diviser la malédiction qui habite les deux épéistes. Vous pouvez toutefois considérer ça comme un aveu de vérité : pourquoi mettre du haki sur les points d'impact si ça n'est pas vrai ?

Cali > Jorgen réagit comme tu t'y attendais ! Tu le projettes au sol mais il réussit au dernier moment à te foncer dessus à nouveau en te visant avec son épée ! (Grosso modo, il se tient droit comme une flèche.)

Tout le monde > Finalement, des infirmiers du gouv entrent dans la salle et prennent immédiatement Logan et Taito en charge (sauf si vous leur ordonnez de ne pas le faire). Et quelqu'un que vous connaissez (quoique vaguement) entre à son tour...

Makui est niveau 43 !
Rika est niveau 40 !
Sonia est niveau 38 !
Serclay est niveau 38 !
Galaad est niveau 37 !
Jorgen est niveau 35 !
Sibel est niveau 33 !
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1915
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
486/750  (486/750)
Berrys: 8.552.132.528 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Mar 20 Mar - 2:13

Fonce Cali !

Ore Wa Kurohebi Da !






Ghetis avait véritable tout donné, il ne lui restait plus aucune force, son corps l’abandonnait de plus en plus. En attaquant une dernière fois Makui, il usa d’une marche lente pour économiser au maximum ses jambes. Malgré tout, son buste fut également pris d’assaut, ainsi, seuls les bras du Vairon restaient entièrement valides pour la fin de la bataille. Malheureusement, les bras perdaient en puissant sans l’appui raisonnable des abdominaux et des pectoraux, même si les pectoraux ne faisaient pas défaut à l’Archer, ses abdominaux durent encaisser plusieurs perforations de la part du Kokuwo. Qui plus est, la dernière impulsion immiscer par ses jambes pour saisir Galaad fut son premier geste « fort » depuis sa blessure aux cuisses, ce qui montra au Vice-Amiral son état…

Il avait poussé sa jambe une seule fois, mais il voyait déjà ce qui l’attendait… Il avait pris l’habitude de ravager ses muscles et ses os grâces aux verrous psychiques auxquels il doit sa force d’aujourd’hui… Sachant cela, Ghetis n’allait pas pousser davantage ses jambes, il devait cicatriser rapidement pour reprendre la conquête des îles célestes… De ce fait, peu importe qui était Galaad, le brunet n’allait pas lui accorder plus d’efforts. Il se devait d’aller à l’essentiel pour le maitriser et rien d’autre.

Lâcher prise, combattre, l’écarter… Toutes ces choses obligeraient Ghetis a usé de ses jambes plus que pour une simple marche comme face à Makui, ce qu’il ne pouvait décemment se permettre. L’apparition de Sonia ruina en beauté la manœuvre, mais les coups de tête du bonhomme n’allaient pas avoir raison de Ghetis…

S’il prit bel et bien le premier coup en plein pif, il ne tarda à couvrir son faciès du haki pour ne plus ressentir ces chocs gênants…. Le seul coup reçu avait réveillé le guerrier désireux d’en finir une bonne fois pour toute !

Il ne pouvait ni prendre le temps de briser son armure, ni celui de combattre… Alors il fallait aller à l’essentiel…


* Oui mais quoi bordel ! *


La bonne étoile.


Elle apparaissait pour la première fois. A Olandaina, Ghetis ne vit guère l’utilité de l’intervention de Thalassa Shang, il était encore en pleine forme et demeurait en terrain conquis à ses yeux. De ce fait, il ne vit là que l’arrivée d’un coéquipier ce jour-ci. Néanmoins, aujourd’hui la donne se trouvait renversée. L’ouverture d’une brèche, cette voix familière, cette voix « spirituelle » familière et cette façon de faire débarquer des gouvernementaux à la façon d’un berger libérant son bétail. C’était un Thalassa qui apparaissait… Malgré l’ombre, malgré sa tentative de mystère, Ghetis n’était pas dupe, il savait qui arrivait.


- Une faveur ? C’est le moment de la rendre ta faveur !

Il n’en fallut pas plus au futur amiral pour y voir une ouverture rock’n’roll ! Ses mains glissèrent pour se placer sous les aisselles de Galaad, attrapant fermement l’homme, tous les muscles se contractèrent, le sang s’en échappant et d’une traite Galaad fut soulevé par l’Archer et balancer de toutes ses forces droit vers la faille.

- Et viens récupérer Sonia !

Aucun tact non. Les Thalassas avaient choisis d’avoir ce genre de rapports clairs et directs avec La Couronne, alors Ghetis s’y tenait avec robustesse !

Il mit une telle force dans son geste qu’il partait légèrement en avant et chuta douloureusement, ses mains le rattrapant, et ses genoux encaissant douloureusement la chute ! Le corps avait tout donné, il ne pourrait rien faire de plus.

- Kabayochi… Prends la fillette et barre-toi. Tu vas te faire capturer si tu restes ici et je t’en dois une pour aujourd’hui. Alors reste en liberté tu veux…

L’honneur avant toute chose, le pirate les avait grandement aidés dans cette bataille et le nier serait faire preuve de mauvaise foi. Kiru méritait le titre d’allié. Si Thalassa n’était pas intervenu, Ghetis l’aurait sans aucun doute rapatrié à Bilca pour gérer son bras, mais il ne pouvait pas et connaissant le naturel méfiant du Golem, une invitation cordiale n’aurait guère d’effet. Pour cette raison, le Vairon lui demandait simplement de fuir avec la gamine… Il était un père et avait une gamine d’un âge voisin… Avant d’arriver dans le château de Mars, celle-ci avait été mise à mal par les Décimas, alors l’âme du père parlait plus que le marine aujourd’hui, mais il choisissait d’épargner la gamine, pourtant à quelques pas de lui, pour sa propre fille… Atsu.

Se dressant quelque peu, le corps fébrile, il inspira un grand coup et cria un bon :

- Gun.

Le gunbai placé au niveau du trône depuis bien longtemps se changea alors en une forme hybride entre le gunbai et l’oiseau ! Le manche devint le long cou, le bout devient la tête, le sommet de la lame fut pourvu de pattes et l’arme en elle-même reçu une paire d’ailes proportionnelle au corps. Et sans plus tarder l’arme fondit vers son maître, s’attachant à lui par la bandoulière lié au manche et au gunbai. D’une main ferme le membre de l’amirauté serra la sangle et prit à nouveau la parole…


- Envol…

Et ainsi le gunbai se souleva, soulevant avec lui Ghetis et commença à voler de façon statique. Il était hors de question pour notre homme de boiter devant un Thalassa. Shang était revenu en piteux état la dernière fois, sans doute à l’instar de l’Archer avec un bras en moins pour bonus.. Mais pas le capitaine de La Couronne. Ô que non.

Cependant il ne pourrait rien faire de mieux que rester en vol stationnaire. Observant chaque scène avec lenteur, il voyait Logan au sol, Caligula en plein combat… Naturellement son poing se serra, son bras s’arma, préparant sans doute à projeter une onde de choc, mais un sourire léger vint apaiser ce geste, le poing se baissa et malgré son état, Ghetis ignora tout, il ne tenait plus compte de Sonia, la dernière ennemie encore en place. Il y avait Taito et Thalassa pour la capturer, lui ne pouvait plus rien faire et ne tenait même plus son propre corps, sans son éventail il trainerait au sol comme une vieille loque. Au lieu de ça, il regardait fièrement son fils combattre, sans intervenir, car il était devenu grand. Le père avait trouvé un second et devait le laisser s’affirmer de lui-même.

- Aller CALI ! Ecrase-moi ce merdeux !


DEV NERD GIRL


Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Groupe 1] - Mars Reboot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Twilight Imperium - Samedi 19 Mars
» Rapport d'activité du 20-21-22 mars 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Siège de Mars :: Château-