Partagez | 
 

 [Groupe 1] - Mars Reboot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: [Groupe 1] - Mars Reboot    Ven 12 Jan - 18:09




Kokuwo Makui, chef de Mars

-Regardez qui voilà...

Des fermetures ouvertes devant lui émergèrent plusieurs personnes, dont une qu'il ne connaissait que trop bien. Ghetis Archer. Il avait fait quérir cet homme, et ne s'étonnait donc pas de le voir arriver, mais devait en revanche admettre que l'arrivée de ses comparses le déstabilisait un petit peu plus. Enfin, cela n'allait pas changer grand chose : mettre à terre simultanément les deux vices-amiraux prodiges, leurs larbins et un pirate renommé lui permettrait assurément de progresser plus encore dans l'estime de Centes... Et d'asseoir, surtout, sa propre légitimité. Un sourire mauvais sur les lèvres, les mains croisées derrière le dos, dans une posture qui transpirait la fierté altière et la confiance en soi, le maître des lieux jeta un regard appuyé dans la direction de son principal invité, celui-là même qui avait refusé de le rejoindre durant les événements de Drum. Il n'aurait pas cru que cet homme serait bête au point de pénétrer dans son palace, même en compagnie d'alliés : il ne savait que trop bien à quel point le maître de Mars était dangereux et redoutable. Pourtant, il était là... Un sourire narquois naquit sur les lèvres de Makui et se renforça à mesure que les premières secondes passaient. Finalement, après un moment de silence, seulement perturbé par le bruit des pas des nouveaux arrivants, il entreprit de présenter les subordonnée qui se trouvaient à ses côtés d'un bref mouvement de la tête :

-Puisque vos amis sont là, j'imagine que vous ne voyez aucune objection à ce que mes propres subordonnés restent dans le coin également.


Rika et Serclay, primé à 149.000.000 berrys.

La jeune fille, apparemment inquiétée par l'arrivée de temps de personnes célèbres, s'approcha du Kokuwo pour attraper son pantalon en se collant contre sa jambe droite. Si nul ne pouvait deviner son expression faciale, à travers le masque à gaz qu'elle revêtait, il allait sans dire qu'elle ne semblait guère rassurée... Contrairement à Serclay qui dévisageait le moindre de ces types avec un regard sanguin. Sa langue, disproportionnée, s'appliqua à passer sur les contours de son couteau de boucher tandis qu'il appuyait son regard sur le vice-amiral Taito Nowaki, qu'il visualisait apparemment comme étant sa cible prioritaire. Si Makui s'occupait d'un héros de la marine, il n'avait qu'à confronter l'autre : il avait pris en puissance et en célébrité depuis leur dernière excursion en groupe et voulait dorénavant prouver à son chef qu'il était très largement à la hauteur de sa réputation de boucher. Tout un tas de scénarii sanguinolents et morbides naissaient d'ores et déjà dans son cerveau malade, au sein desquels il achevait son opposant à l'aide d'outils de torture d'une cruauté rare et indicible. Il ne manquait qu'un mot, qu'un ordre solitaire pour qu'il fonce sur ce contingent d'intrus et pour qu'il le découpe avec une virulence rare, cela sautait aux yeux. S'il se contenait pour l'heure, il semblait d'ores et déjà nerveux et tremblant... Restait à savoir combien de temps il resterait sage et discipliné.
Cependant, si ces deux gars étaient les plus proches de Kokuwo Makui, ils n'étaient pas les seuls à se trouver dans la pièce aux côtés du maître de Mars. Quatre autres personnes, des épéistes, tous plus ou moins connus, se trouvaient en contrebas du trône surélevé. Tous groupés, ils fixaient le groupe tout juste arrivé avec une certaine appréhension pour certains, mais avec un calme olympien pour d'autres.


Ex Vice-amirale Jibeli Sonia.

-Prenez garde, Archer. Kokuwo ne laisse rien au hasard.

Sonia était une célèbre vice-amirale de la marine, qu'on avait à l'époque fréquemment comparée à Hijime Malia entre autres. Elle faisait partie de cette nouvelle ère particulièrement prometteuse, de ces jeunes épéistes prodigieux et capables de tenir tête aux plus grands rien que par le biais de leur art martial hors norme. Malheureusement, son destin n'avait rien eu de bien transcendant : elle avait été choisie pour prendre part à l'assaut de la marine sur Merveille et, comme bon nombre de ses collègues, y avait été capturée par les Decimas et plongée sous l'influence dominatrice de Centes. Si elle semblait dorénavant être capable de penser et de parler, sa remarque attirant d'ailleurs brièvement l'attention de Makui qui ne perdit pas pour autant son sourire ambitieux et enjoué, elle n'avait pas l'air d'être agressive ou particulièrement sur ses gardes. Les bras ballants, elle se contentait de rester aux côtés des autres bretteurs qu'elle semblait considérer comme des alliés, sinon comme des compagnons d'armes, malgré leurs différences et les factions opposés qu'ils servaient auparavant. Car avec sa réputation indéniable au sein du Gouvernement Mondial, on aurait pu s'attendre à ce qu'elle ait une attitude hostile à l'encontre de tous ceux qui étaient porteurs d'une idéologie contraire aux dogmes qu'elle chérissait et protégeait... Mais il n'en était manifestement rien, pour le coup.


Jorgensen Jorgen, Nebula, 210.000.000 berrys et Beredith Sibel, révolutionnaire, 97.000.000 berrys.

Jorgen et Sibel faisaient également partie de ce quatuor désarçonnant et improbable. Le premier, un Nebula célèbre, était avant toute autre chose un aventurier. Sa réputation n'était ni sordide, ni sanglante et funeste : même les marines le respectaient, certes modérément, mais suffisamment pour ne pas l'inscrire en tant que cible prioritaire des enquêtes et des traques. On ne savait pas grand chose à son sujet, si ce n'était qu'il était parti de North Blue pour finalement rallier le Nouveau Monde, où il était resté en compagnie d'une cinquantaine de subordonnés jusqu'aux dernières nouvelles... Autant dire que le trouver ici pouvait être une surprise, à plus d'un titre. Mais ce n'était rien en comparaison de Sibel dont la présence ici bas n'était ni plus ni moins qu'une anomalie. Cette jeune femme s'était engagée depuis quelques temps auprès de Kichiko Jonas, révolutionnaire de son état, et servait la base de Kaiten-Su. Ses ambitions et ses idéaux semblaient être à l'opposé même de ceux de Centes et de Makui, mais cela ne l'empêchait pas de se trouver aux côtés du Kokuwo. En revanche, un détail finirait par attirer le regard des marines et de Kiru : si Jorgen et Sonia semblaient parfaitement calme, Sibel quant à elle suintait l'inquiétude et l'angoisse. Elle tremblait, avait un teint étonnamment pâle et ne cessait de jeter des coups d’œil craintifs en direction du logia dressé devant le trône, comme s'il cristallisait à lui seul un bon nombre de ses peurs et de ses frayeurs. Fidèle à sa réputation, le capitaine pirate, quant à lui, était souriant et assez amical. Il n'avait pas l'air de haïr les personnes qu'il toisait, face à lui, mais il semblait en revanche bien plus en paix que sa jeune camarade.



Seraph Galaad, membre de la Garde Royale de Kingadomu.

Pour finir ce tableau détonnant et surprenant, une quatrième personne, moins célèbre sur les Seas Blues et Paradise mais non moins réputée dans le domaine de l'épéisme, se trouvait aux côtés des trois têtes d'affiche. Galaad était l'un des très estimés membres de la Garde Royale du Royaume de Kingadomu, officiellement neutre, et qui était l'une des rares nations au même titre que Wa no Kuni à pouvoir demeurer libre de toute influence sur le Nouveau Monde, malgré sa position précaire éloignée des terres du Gouvernement Mondial. C'était notamment possible grâce à sa garde royale, justement, composée de sabreur compétents et redoutables, aux lames acérées et aux esprits encore plus affûtés. Bon nombre d'entre eux avaient, dans l'histoire, portés le titre de Sword Master. Ce n'était plus le cas depuis plusieurs longues générations, mais leur île n'en restait pas moins réputée en la matière... Et s'il n'était pas forcément plus célèbre que ses collègues, Galaad en était l'un des membres les plus éminents. Contrairement à ses collègues, Sonia y compris, il possédait au sein de ses traits une détermination infaillible surplombée, justement, par son calme olympien. Manifestement, et quelle que soit la raison de sa présence ici, elle ne l'angoissait pas le moins du Monde... Il s'avança d'un pas, se plaçant à la tête du groupe restreint, juste devant la marine qui s'approcha de lui mécaniquement, et lâcha quelques paroles certainement censées rassurer les siens, notamment la pauvre révolutionnaire qui avait l'air d'angoisser crescendo depuis l'arrivée inattendue des invités.

-Restez calmes, et maîtres de vous-même. Il ne nous arrivera rien, aujourd'hui non plus. J'en fais le serment. Je vous protégerai jusqu'à la mort.
-Ne sois pas stupide, Galaad... Fais attention à toi...

La vice-amirale semblait être vraiment préoccupée par le tempérament du chevalier, manifestement celui d'un protecteur et d'une égide. S'il laissa durant l'ombre d'un instant un sourire bienveillant couvrir ses lèvres, il retrouva bien vite son sérieux tandis que Makui jetait un prompt regard en direction de plusieurs étagères et de bocaux gigantesques, situés sur la droite de Ghetis et de ses compagnons d'infortune.

-Au fait, vice-amiral... j'ai fait quelques recherches, avant votre venue, pendant la rénovation de ce château. Vous voulez peut-être dire bonjour à votre cher petit frère ?

Son sourire mesquin et mauvais s'accentua jusqu'à la limite de l'hilarité, lui conférant des traits démoniaques et plus qu'hautains, tandis que les regards de Ghetis et des autres intervenants pourraient s'hasarder sur les étagères et les bocaux, à la vérité remplis de formols. On y trouvait là un certain nombre de dépouilles, parfois sérieusement amochées, accompagnées de plaques en acier gravées, comme celle d'une certaine "Klara", dont la majorité des membres trempaient séparément. La dépouille d'un "Hato" était proprement méconnaissable, tant et si bien qu'il aurait pu s'agir de quelqu'un d'autre au vue des brûlures incroyables qui le défiguraient. Celle d'un "Lorn", à la tête à moitié explosée par des impacts de balles, gisait entière dans un bocal à taille humaine. Celle d'un "Noah", ensuite, semblait comme désarticulée, comme si ses os touts entiers avaient été broyés. Bien d'autres corps garnissaient cette collection funeste, mais c'était surtout une pile d'ossements, surplombée par un crâne aux cornes dantesques, qui attirerait l’œil de Ghetis Archer. En-dessous de ces ossements entassés là pêle-mêle figurait un autre écriteau : "Stormrage, Foxy, Jim, Korushige, Noctis". C'était là tout le respect qu'avait entretenu Makui à l'égard de ces hommes et de ces femmes, morts en son nom ou durant le petit jeu dont il était à l'origine... C'était là tout le respect qu'il accordait à ceux qui avaient osé bafoué son sanctuaire, libérer Rasgarat Abel et causé sa défaite, et tout le respect qu'il accordait à ceux qui avaient échoué en empêchant ces héros d'arriver à leurs fins. Noctis Archer en faisait partie, et il ne méritait pas plus de respect dans la mort qu'il n'avait eu d'éloges durant sa vie.



Vous avez 72h pour poster, chacun votre tour. L'ordre est le suivant :
Ghetis - Logan - Taito - Caligula - Kiru.
Vous pouvez changer de place à tout moment avec l'un de vos camarades, à condition évidemment d'être tous les deux d'accord et d'en avertir le MJ (moi, Nakata /o/), que ce soit par skype, par MP...

Pour résumer ce poste : vous entrez directement dans la salle du trône, où Makui vous attend et vous accueilli. Il est debout, devant son trône, surélevé. Rika est collée contre lui, Serclay est juste à côté, assis sur les marches. Les quatre épéistes sont plus bas, sur sa droite. C'est sur sa gauche que se trouvent les corps et les ossements.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1790
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
530/750  (530/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Dim 14 Jan - 0:10

Noctis Mania : End

Ore Wa Kurohebi Da !






Le projet principal de Ghetis et de La Couronne était la pacification et l’unification des mers blanches. C’était en soi le but unique de l’équipage depuis le passage à l’amirauté des membres principaux de ce dernier. Néanmoins, cette quête difficile rencontra u ombrage assez conséquent : Les Décimas.

Deux d’entre eux s’étaient mis en travers de la route de l’Archer et possédait un niveau qui en ferait presque pâlir le Vice-Amiral. Malgré tout, il s’était montré assez rusé pour attirer les deux individus dans l’invitation de Makui, se trouvant d’abord dans une pièce close avec eux, avant que le sol de la pièce ne se craquelle pour faire chuter le brun et les deux fameux individus !

L’instant d’après, le Vairon se retrouvait dans une pièce qui lui était complètement inconnue, et se retrouvait surtout debout, alors qu’il était en pleine chute la minute d’avant ! Le dépaysement était certain et le brun ne savait pas combien de temps il avait passé dans le sas avant la chute, ou même dans la chute. Une seule chose l’avait marqué, la présence de Caligula qu’il avait pourtant laissé sur Bilca avant de partir.

Il fallait s’y attendre, à sa première apparition Makui avait fait venir plusieurs individus des quatre coins du monde, plusieurs étoiles montantes, par sa récente et incroyable montée en grade la Bête Shandia ne pouvait qu’être présente. De plus, Ghetis connaissait assez son fils pour savoir que sa présence ici rimait avec une seule chose : Les Bilcans avaient accepté que La Couronne se charge de leur île. Une première victoire sur les îles célestes… Une énième victoire sur le parcours sans tâche de l’Archer qui gagnait toujours entièrement ou partiellement. Mais allait-il gagner aujourd’hui ?

* C’est donc ça Mars… Je fais de plus belles arènes en étant saoul…*

Si la pensée amusa l’Archer tout en le faisant soupirer face au ridicule du lieu, une chose réveilla un peu plus ses sens : la présence des Mad Dogs et de l’ex-révolutionnaire Kiru.
Ils étaient tous à ses côtés, uniquement des alliés à croire qu’il ne manquait que Fudo et Ren pour compléter le panel d’allier que s’était constitué l’ancien Masque Vairon. Son regard balaya de suite la pièce quand Makui commença à parler observant chaque groupuscule pour ensuite observer l’homme sur le trône. Un homme roi de rien du tout, dieu de rien du tout, qui s’offrait un trône alors qu’il agissait en tant que pantin d’un prétendu monarque ? Pathétique.

Accordant bien plus d’importance au dire de Sonia, cette célèbre vice-amirale, l’Archer observa ensuite la réaction du chevalier dont il ignorait tout par contre.

* La dernière fois Makui avait fait appel à des individus comme mon frère en leur promettant monts et merveilles… Il y a donc fort à parier qu’il n’a de son côté que la vice-amirale et les deux guignols près de lui… Néanmoins, cette femme n’a aucune prime à ma connaissance il doit donc s’agir d’un pion ou d’une retraitée… Tiens, encore une « Kitisiri » en somme.*

Esquissant un large sourire sur cette réflexion, le Kurohebi se redressa, prenant place au centre de son groupe, avec cette envie carnassière de lutter. Une envie qui trouvait racine dans l’amour que l’homme entretenait pour le combat. En face de lui se tenait son faire-valoir au poste d’Amiral Kurohebi.

Enfin… Il ‘agissait de la façon dont il vit Makui jusqu’à aujourd’hui… jusqu’à l’erreur la plus ridicule d’un homme comme le Kokuwo. Haussant un sourcil à la vue du tas d’ossements qui était censé être fait en partie des ossements de son défunt frère, Ghetis se demandait sincèrement à quoi jouait cet homme. La mort de l’Archer Cadet avait été dépeinte par son élève, Sypher Wenham, et les chances pour qu’il reste un grain de poussière de Noctis étaient inexistantes. Si bien qu’une chose complètement imprévue se produisit !


- Hahahahahahaha ! Un rire hilare quittant les lèvres du maudit trouvant son adversaire si ridicule qu’il regarda plutôt son fils.

Posant une main sur son épaule, il lui chuchota grossièrement pour être bien entendu, tout en pointant du doigt le Kokuwo.


- Cali, c’est qui ce suceur ?

- Chai pas, ils sont tellement nombreux depuis qu’on est dans l’amirauté.

Wouuuuuh, joli le fiston !

- Chhhttt Logan est là faut pas le dire trop fort.

Un rire amusé prenant l'Archer et son fils l'espace d'un instant avant qu'ils ne songent tous deux à reprendre leur calme.

- Aller, un peu de sérieux, un peu de tenue.

Avançant de quelques pas pour prendre les devants du groupe, Ghetis prit une grande inspiration, bombant largement son torse avant de projeter son poing vers l’arrière avant de l’abattre d’un coup vers l’avant ! La frappe cogna violemment l’air projetant une énorme déferlante en direction du tas d’immondices du Kokuwo, faisant littéralement exploser le tout en une onde de choc prodigieuse qui balaya l’air dans toute la pièce, soufflant au passage une quantité de poussière.


*Soit il ne reste rien de mon frère soit il est vivant. Mais il ne peut y avoir d'ossements de lui.. Alors ouais, disons qu'il est encore vivant !*


Restant un instant dans sa posture, un grand sourire fendit les lèvres de l’Archer qui s’adressa tranquillement au Kokuwo.


- Tu as permis à Sypher Wenham d’obtenir un fruit lui permettant de devenir une légende de la Marine, tu as permis à Abel Rasgarat d’asseoir son rôle de Shichibukai en te défonçant ton petit fessier, tu m’as permis d’écraser l’organisation de Whiskey Peak. Ton parcours n’est qu’une suite d’échec agrandissant le pouvoir du Gouvernement. A tel point que dans la détresse tu as rejoints Centes. Je me demande encore comment des gens peuvent vouloir s’allier à un criminel qui sert encore plus le gouvernement depuis qu’il l’a quitté que quand il y était… Et dire que tu espérais pouvoir me recruter pour faire de moi ton second ! Hahaha, tu es l’échec personnifié !

Se redressant alors, Ghetis pointa son index vers le Makui, avec cette aura fougueuse qu’était la sienne !

- Sous-merde de Centes je t’aime beaucoup tu sais. Mais pourrais-tu juste fermer ta grande gueule et venir allonger ma suite de victoires ?!

C’est dit c’est fait.

- J’aurai le chevalier et la vice-amirale à recruter après, alors tu vois… Je n’ai que faire d’un bouffon qui collectionne des ossements, je veux le roi !

Glissant alors ses mains dans la sacoche qu’il portait dans le bas de son dos, il en sortit deux objets ! Il releva de suite ses bras à l’horizontale, tout en faisant les objets pivoter dans ses mains avant de ramener ses poings devant lui pour les entrechoquer violemment en une vigoureuse onde de choc pour une nouvelle déferlante d’air cette fois-ci autour de l’Archer ! Ses mains désormais armées de poing américain et recouverte de ce renforcement noir qu’était le haki de l’armement !




- Omae Wa Mou Shindeiru !


Sur ces mots échangés, le vice-amiral était prêt à en découdre, son regard vairon planté sur Makui, son manteau de vice-amiral sur ses épaules telle une cape, le futur Amiral de la Marine se tenait face à son destin !

DEV NERD GIRL


Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 495
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
47/350  (47/350)
Berrys: 120.532.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Dim 14 Jan - 1:02

Guerre totale



La conquête de Little Garden terminée, c’est donc naturellement que nous commencions à nous rendre sur l’autre île où nous avions lancer une opération afin de voir le résultat de nos propres yeux. Cependant, en chemin, quelque chose d’unique s’était produit et il faut l’avouer cela ne m’avais pas laisser un indifférent. Sortant de nul part, une sorte de fermeture-éclair s’était ouverte, menant vers je ne sais où. D’après des rapports de source sûr, ces manifestation des plus déroutante était un très mauvais signe, à tel point qu’à mes yeux la menace était trop grande pour être ignorée.

Si la chose était en rapport avec “ Mars “, alors en effet les conséquences pourraient être désastreuses. Quand bien même cette histoire n’est que du passée, elle a fait du bruit anciennement de part les pertes qui ont été recensées à l’époque et autant le dire, les rapports à eux seuls faisaient froid dans le dos. Il fallait que j’aille voir ce dont il s’agit pour éventuellement agir. Tel est le rôle d’un Vice-Amiral ou tout bon marine qui se respecte. Il ne peut pas laisser un danger se propager sur les mers. Que ce soit un piège ou non, je fonçais donc dans la gueule du loup seul. En effet, mes subordonnés n’étaient pas prêts et je ne comptais pas mener qui que ce soit à la mort. Si je devais mourir aujourd’hui, ce serais sans emmener d’innocents avec moi. Avant de plonger dans cette invitation empoisonnée mes ordres avaient été clairs :

“ Prévenez au plus vite les hauts-gradés à Marijoa ou Marinford afin qu’ils soient au courant de l’ouverture de ces choses. Qu’ils soient prêts à agir si les choses devaient mal tourner... Je vais sur le terrain pour voir ce qu’il se passe. Si je ne suis pas de retour dans 24h... Prévenez Violet. “

Quand bien même j’avais baisser les yeux en imaginant le pire pendant un instant, finalement, je m’étais retourner vers la manifestation étrange au milieu de nul part et je m’y engouffrais. Armé de mon manteau où au dos il y avait clairement marqué mon rang désormais à prouver, je tombais donc dans cette drôle de pièce visiblement bien occupée. L’espace ici ne serait pas un souci jusqu’à preuve du contraire, cependant, il faudrait faire vite et pour cause, la pièce n’était pas en présence de deux ou trois personnes, mais bien plus si on faisais le compte précis.
Remarquant la présence de l’Archer, je ne pu que me concentrer par la suite sur l’homme qui semblait être le protagoniste de toute cette histoire macabre : Makui. Ancien membre de la marine, il s’était fait connaître comme une réelle menace. Certes pas aussi grande que Centes, mais malgré tout comme un danger à ne pas prendre à la légère.

Mes yeux se posant sur le maître des lieux je ne pu qu’être intrigué par le regard d’un de ses “ second “ visiblement. En effet, alors qu’une petite chose semblait apeurée, l’autre en revanche semblait clairement sauvage et quand nos regards se croisèrent, je ne pu que comprendre ses intentions. Son attention sur ma personne ne faisait aucun doute : il allait frapper dès qu’il le pouvait. Misérable chien de guerre, ses pulsions meurtrières suffirent à activer mon instinct de prédateur que je retenais sans cesse. Cependant, dans ce genre de situation, il ne servait à rien de se retenir. Aujourd’hui, il allait s’agir d’une guerre totale. Du moins, c’est le raisonnement que je faisais tourner dans mon esprit à l’heure actuelle.
Tandis que le psychopathe léchait son arme, moi pour ma part, je tenais fermement d’une main mon manteau de Vice-Amiral alors que l’autre se serrait fermement en plus de laisser un léger grondement se faire entendre. Mon sang bouillait déjà et le combat n’allait pas tarder à éclater. Un mot, un geste ou une expression faciale de trop et les choses sérieuses allaient débuter.

Mais avant cela, j’osais détourner le regard de cette futur proie pour visionner ce qui semblait être comme une véritable “ garde “ pour le roi de ces lieux. En effet, quatre personnes semblaient présentes, là pour protéger ou empêcher un quelconque malheur arriver au bon propriétaire de cette pièce. Quatre épéistes à vu de nez vu leurs armes. Certains connus pour des faits précis, alors que d’autres l’étaient moins. Quoi qu’il en soit, la présence d’une Vice-Amirale ne pu que faire bouillonner un peu plus mon sang dans mes veines. Alors on allais devoir aussi affronter des nôtres ? La guerre et les batailles sanglantes de ce genre sont vraiment cruelles.
Sur les quatre, un seul semblait prendre le rôle de “ leader “ et ce dernier avait de quoi l’avoir. En effet, que ce soit ses traits faciaux ou son attitude, il avait tout d’un redoutable adversaire. Alors que certains arrivaient à sourire malgré la situation imminente, je ne pouvais que rester pour ma part assez fermé. Approchant à petit pas de l’Archer, moi et lui représentions les principaux remparts entre nos ennemis et nos autres compagnons d’arme ou visiteurs imprévus ainsi que la marine qui se trouvait ailleurs qu’ici.

Si Makui désirait porter un coup à la marine et au gouvernement, il se devrait de percer le bouclier que nous formions aujourd’hui contre lui. Et pour sûr, il allait devoir redoubler d’effort s’il voudrait mettre à bien ses plans. Qu’importe les ennemis ou les difficultés, notre volonté de fer aurait raison de l’ennemi et c’est clairement ce que mon regard exprimait à mes adversaires. S’ils voulaient faire du mal à qui que ce soit, qu’ils se frottent à nous avant tout.
Tandis que l’Archer terminait enfin son monologue censé sans doute impressionner l’adversaire, je fis preuve d’un peu moins de patience.

“ Assez de blabla... Finissons-en. “

Venant à retirer mon manteau de Vice-Amiral, mon corps semblait gagner en corpulence et des écailles vinrent à recouvrir la majeure partie de mon corps. Bientôt, ma transformation se terminant, je pourrais un hurlement bestial censé faire le même effet qu’avait fait les poings de l’Archer : intimider. Ils voulaient la guerre ? Ils l’ont.
Ma queue s’écrasant au sol à plusieurs reprises, je serrais les poings, prêt à en découdre avec qui que ce soit.


Codage par Libella sur Graphiorum



Résumé:
 

techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

avatar
Messages : 331
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
139/250  (139/250)
Berrys: 2.878.966.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Mar 16 Jan - 19:08



Mars Reboot






Si j’ai emprunté cette fermeture éclaire, c’est simplement parce que je cherchais une échappatoire à la cage dans la quelle Kiru m’avait enfermé. Je ne sais pas ce que c’est et je ne sais pas non plus ou je suis. Mon premier regard se porte sur un homme que je commence à bien connaitre. Sa présence a le don de me soulager bien qu’en général il a un talent similaire au mien pour se mettre dans des situations dérangeantes… Voir carrément désespérées. Sans me poser plus de question, je me dirige dans sa direction en détaillant le nouveau paysage qui se dresse sous mes yeux.

« Capitaine ? Mais qu’est-ce que tu fais la ? Tu sais ou on est ? »

Un peu plus loin, Caligula et Ghetis sont aussi présent. Je ne sais pas si c’est une bonne chose… Eux aussi ont tendance à se lancer dans des combats perdu d’avance. Je me laisse aller à une pensée de nostalgie de notre dernière mission sur Calm Belt. Toute la troupe est la sauf cette chère Kanaë qui, selon la rumeur, se serait détournée de la marine. Quoi qu’il en soit, à l’écoute du discours de l’Archer, je comprends rapidement la situation dans la quelle je me trouve. Il doit s’agir du siège de Mars et l’homme qui se trouve en face de lui en est son chef ; Makui. J’ai en effet entendu parler d’une dimension parallèle par des rumeurs et autres ragots mais je n’avais pas participé aux premiers affrontements pour mon plus grand bonheur. Il semblerait que lui et les Décimas se soient alliés. Finalement, ma présence ici est peut-être une aubaine. Si je cherche à rejoindre la division AOI du gouvernement, interagir contre les alliés de Centes semble être une bonne idée. D’un simple de signe de main je salue Caligula en faisant mine de n’avoir rien entendu pendant que Ghetis est occupé à papoter dans son coin.

Sans grandes surprises, les attaques ne vont pas tarder à partir. Mon capitaine est sous le joug d’un des valets de Makui. Peu être que je devrais l’assister dans son combat ? Sauf que nous sommes en sous nombre et que se mettre à plusieurs sur un seul adversaire n’aurait pas de réel intérêt… En plus du fait que je serai probablement incapable de lui apporter la moindre aide. Le mieux que je puisse faire pour le moment, c’est encore de m’occuper des adversaires plus modestes comme le bretteur ou le Nebula. Le groupe qui nous fait face est particulièrement hétéroclite. Un visage en particulier attire mon attention. C’est celui de Jibeli Sonia. Anciennement vice-amirale, elle avait été malencontreusement impliquée dans l’attaque de Merveille.

« Comment une vice-amirale tel que vous à bien pu se retrouver ici ? »

La question était sincère. Elle semblait du côté de Makui et non du nôtre. Son parcours avait fait de cette jeune femme une des étoiles montantes de la marine. Lors de sa libération des pouvoirs de Centes, si tout du moins elle était réellement libérée, pourquoi diable n’était elle simplement pas revenue dans la marine ou elle aurait sans doute été accueillie comme une héroïne par Chairoka elle-même ! Si par malheurs, elle était effectivement notre opposante, je serai bien incapable de pouvoir la retenir ne serait ce qu’une seule seconde.





Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 415
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
42/350  (42/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Jeu 18 Jan - 23:37



Mars Reboot
Lorsque cette fermeture apparue devant le shandia, il comprit aussitôt où celle-ci menait et bien évidemment, après avoir laissé Ghetis y pénétrer et maintenant que les bilcans étaient de leur côté, il ne faisait aucun doutes qu'il allait le rejoindre et ce malgré les tristement célèbres histoires à propos de "Mars". Il ne connaissait certes pas cet endroit, mais il en savait deux choses : en y pénétrant il devenait en quelques sortes soumis au bon vouloir de Nala et il fallait savoir que peu de personnes eurent la chance d'en ressortir vivant. Effrayé et inquiet, il l'était. Mais le zoan était aussi excité à l'idée des combats qui pouvaient bien l'attendre de l'autre côté.

La sensation qu'il ressentit en traversant cette sorte de porte dimensionnel n'était pas totalement différente et aussi gênante que celle ressentie lorsque Ghetis invoquait ses arènes. Néanmoins, si les arènes du Vairon procurait une sensation de sécurité, lorsque Caligula arriva dans cette salle il se sentit comme un parfait étranger. Makui, entouré de ses hommes ainsi que de quelques têtes plus ou moins intéressantes. Une salle assez spacieuse dans laquelle se trouvait un trône en hauteur. Quelques regards s'échangeaient déjà témoignant de la tension actuelle. En effet, le shandia n'était pas le premier sur les lieux et il fut même content de revoir Ghetis, mais aussi des individus avec lesquels il avait déjà combattus notamment son deuxième rival, Logan.

-Iahaha, je croyais que je faisais parti du carré VIP...Content de vous revoir les gars, la mission secrète se fait vieille maintenant.
Bien qu'un élément du groupe manquait, Kanäe la verte, celui-ci n'en restait pas moins utile et s'avérait être assez complet. Chacun y rajoutait sa sauce ce qui leur permettait d'être efficace dans tout type de mission et aujourd'hui, ils allaient encore devoir démontrer leur talent. Mais leur ennemi était beaucoup plus machiavélique que les précédents et ils allaient devoir rester sur leur garde pendant toute la durée de l'affrontement.

En plus de la malice, le Kokuwo usait de lâcheté et tenta de déstabiliser le vice-amiral en lui montrant les "ossements" de Noctis Archer. Bien tenté...mais selon la source de Ghetis, il ne restait pas même un bout de son petit frère. Cependant, nul ne pouvait tenter une telle offense envers La Couronne et espérer s'en sortir indemne : c'est alors que la contre-attaque de la Couronne répliqua!

-Cali, c'est qui ce suceur ?

Sourire aux lèvres, il ne fallu pas même l'espace d'une seconde pour que le shandia réponde le tout en haussant les épaules.

-Chai pas, ils sont tellement nombreux depuis qu'on est dans l'amirauté.
-Chhttt Logan est là faut pas le dire trop fort.

Insolent, fier et arrogant désignait assez bien le fil et le père qui finirent par un éclat de rire venant même faire monter quelques larmes pour le zoan. D'un coup ce futur champ de bataille en devenait beaucoup moins intimidant, mais il ne fallait pas commencer dès lors à sous-estimer leurs adversaires. Cette erreur pourrait causer leur perte.

Une fois redressé et pendant que ses alliés adressaient chacun une phrase ou deux à leurs interlocuteurs, Caligula laissa ses bras croisés se couvrir d'écailles robustes en observant ceux qui se trouvaient en face. Ses réflexes à l'affut, il attendait le moindre mouvement pour aussitôt se lancer dans la violente bataille pour laquelle lui et tous ceux ici présents avaient signé.

Mars ne tarderait à démarrer.




Technique:
 

Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2778
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
66/500  (66/500)
Berrys: 341.380.650 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Ven 19 Jan - 17:11


Mars! Et ça repart !


Le Golem se stoppa net en sortant de la fermeture, sa jambe droite encore prise dans l’ouverture qu’il venait de traverser. Il demeura ainsi immobile, comme stupéfait par ce qu’il découvrait de l’autre côté de la brèche. Rencontrer des utilisateurs de fruits du démon avec des pouvoirs encore et toujours plus incroyables n’avait plus réellement d’effet sur lui mais il était tout de même pris de court. L’immense pièce dans laquelle il atterrissait était remplie de visages inconnus et connus mais ce fut surtout l’atmosphère déjà tendue qui marqua le pirate. Il observa en silence les événements, détaillant les divers participant sans qu’aucun ne semble prêter attention à lui tandis qu’une joute verbale s’entamait. Il ne savait pas quoi dans quoi il venait de débarquer mais cela ne lui disait rien qui vaille, surtout lorsqu’il poursuivait un Colonel pour finalement tomber sur un Vice-Amiral. Son poing se serra en découvrant la présence de Ghetis Archer, sa relation avec lui était compliquée, leur alliance tacite ne tenant qu’à un fil et reposant sur la colère du maudit uniquement. La scène aurait aisément pu avoir l’air d’un guet-apens s’il n’y avait pas eu la présence d’autres combattants prêts à en découdre, et visant visiblement les gouvernementaux. Un affrontement allait bientôt éclater en ces lieux, bien que Kiru n’ait aucune idée de l’endroit où ils se trouvaient. Peut-être était-ce encore là l’œuvre du pouvoir qui les avait transportés au milieu d’une réunion improvisée des princes de Saint John un peu plus tôt, mais cette salle du trône ne ressemblait pas du tout à celle du palais. Dans tous les cas si des forces gouvernementales majeures étaient tombées dans un piège et était sur le point de se faire attaquer cela ne pourrait que lui servir. Il était prêt à se joindre à la fête lorsque le nom de Centes fut prononcé par le Vairon, bloquant à nouveau le maudit. Hésitant un court instant l’homme de pierre se demanda ce qu’il foutait là, s’il s’agissait d’une bataille entre Gouvernement Mondial et Decimas il n’avait aucun intérêt à se battre. De plus au vu de la puissance des gouvernementaux présent ça deviendrait rapidement moche ici. Se redressant finalement il lança un simple mot comme pour dévoiler sa présence :

Nope !

Il fit alors marche arrière, pénétrant à nouveau dans la fermeture pour revenir dans la cage où se trouvait encore Logan quelques instants plus tôt. Autant laisser ces hommes régler leurs problèmes entre eux, et espérer qu’ils s’entretuent purement et simplement. Néanmoins plusieurs détails lui vinrent alors en mémoire, le visage de la jeune femme effrayée lui disait quelque chose, il la connaissait. Et surtout si les gouvernementaux étaient la cible des Decimas cela signifiait également qu’il pourrait peut-être y trouver quelqu’un avec des informations sur les événements de West Blue. Son enquête pour le compte de Gild piétinait et attraper un haut gradé de l’organisation de Centes ne pourrait que la relancer. Relevant finalement le regard pour constater la présence d’Omega qui le fixait d’un regard interrogatif il divisa alors sa main gauche, coupant celle-ci au niveau du poignet pour la lancer au Mime qui l’attrapa avec des yeux surpris. Kiru lui lança alors :

Tu sais quoi faire ! Je reviens quand je peux !

Sur ces mots il rebroussa une nouvelle fois chemin, pénétrant pour la troisième fois dans la fermeture pour en extirper tout son corps. Il n’était parti que quelques secondes mais visiblement la discussion touchait à sa fin, les marines semblaient prêts au combat, certains usant visiblement d’un fruit pour se préparer à affronter ceux qui leur faisaient face. D’un air détendu Kiru s’avança les mains dans les poches, dépassant le quatuor gouvernemental par la gauche en prenant soin de laisser quelques mètres d’écart avec eux pour pouvoir réagir à une attaque. Il avança encore un peu avant de placer son bras droit devant lui, laissant ainsi son infirmité gauche masquée encore quelques instants. Pointant du doigt la femme aux cheveux roses qui semblait agitée derrière ses collègues qui s’étaient avancés il lança simplement :

Toi t’es pas avec Jonas ?! Mais qu’est-ce que tu fous là ?!

Il s’était finalement rappelé du visage de la femme, une révolutionnaire attachée au Chef de la Révolution de Grand Line dont l’une des subordonnées l’avait récemment démarché lors de son passage sur Las Camp. Il avait beau avoir en quelques sortes décliner son offre alors il souhaitait toujours aider ses anciens compagnons dans leur projet, la plupart tout du moins. Satisfait malgré tout d’avoir pu mettre une identité sur ce visage familier il se tourna alors de côté afin de voir les deux camps, les gouvernementaux à sa droite et les Decimas à sa gauche. Il sembla alors soudain se rappeler de la situation tendue qui semblait sur le point d’exploser à tout moment, se rendant seulement compte qu’il était au milieu des protagonistes, bien que légèrement excentré. Légèrement pris de panique il lâcha une phrase qui pouvait passer aussi bien pour une question générale que pour un constat simple de sa situation actuelle :

Qu’est-ce que je fous là moi ?!




Résumé:
 

_________________


Dernière édition par Kabayochi.M.Kiru le Dim 21 Jan - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Ven 19 Jan - 23:34




Ex Vice-amirale Jibeli Sonia et Beredith Sibel, révolutionnaire, 97.000.000 berrys.

-Si j'avais la réponse, je ne serais pas ici. Je ne suis pas avec eux. Aucun de nous ne l'est.

Sonia avait répondu intelligiblement à Logan, couvrant momentanément la dispute qui opposait les deux cadors de ces deux groupes antagonistes. La fierté des deux belligérants ne l'intéressait franchement pas, mais elle craignait que les combats ne les poussent à commettre de nouvelles atrocités en faveur des Decimas. Sibel, dans son dos, avait l'air d'être plus ou moins dans le même état d'esprit : elle tressaillit lorsque Kiru s'adressa à elle mais se contenta de se mordre la lèvre inférieure en détournant le regard, incapable de livrer une réponse qui pouvait la contenter. Il était évident qu'aucun des membres du quatuor ne luttait en faveur de Mars par sa propre volonté, par ambition personnelle : quelque chose les y contraignait. Néanmoins, aucun des quatre ne semblait véritablement savoir de quoi il s'agissait... Fermant les paupières un court instant pour sembler conserver son calme aussi durement que possible, l'ancienne vice-amirale ne tarda guère à reprendre la parole, ajoutant de nouvelles indications à la troupe hétéroclite qui leur faisait face, n'hésitant pas à inclure le Kabayochi parmi leurs alliés potentiels : ils ne faisaient peut-être pas partie de la même institution et ne luttaient assurément pas pour la même cause, mais dans un cas comme dans l'autre, Centes et Makui étaient leurs ennemis mortels. Il était dans leurs intérêts de lutter de concert pour se défaire de l'emprise dont ils avaient à souffrir.

-J'ai été capturé par les Decimas, mais je ne compte plus parmi les pions de Centes. C'est... Quelque chose d'autre qui nous force à obéir. Nous pensons toujours, mais cette chose... Si nous perdons notre sang froid, elle nous oblige à réagir conformément à ses ordres. Vous devez nous immobiliser.

Son regard, légèrement teinté d'inquiétude, s'orienta promptement en direction de Sibel. Elle était assurément celle sur laquelle ce pouvoir étrange avait le plus d'influence. Il était difficile de savoir pourquoi, mis-à-part le fait qu'elle avait tendance à s'angoisser assez facilement : c'était donc la seule hypothèse qu'ils avaient pu conclure quant au fonctionnement de cette chose qui les forçait à obéir. Malheureusement, même eux ne parvenaient pas à se retenir éternellement... Et cette chose était plus maligne qu'elle n'y paraissait. D'ici peu, ils risquaient d'être forcés à combattre contre ces intervenants, cette troupe de combattants célèbres. Leur seule solution serait de retenir leurs coups au maximum, tout en espérant que l'un d'entre eux finirait par les capturer vivants...
Elle s'apprêtait à rajouter quelque chose lorsque, subitement, elle sentit cette force l'envahir et la forcer à se taire. Sibel hurla, manifestement habitée par cette même féroce sensation, et se mit à larmoyer en tremblant. Elle ne voulait pas être, encore une fois, forcée à combattre sans le vouloir... Elle n'en pouvait plus de sentir le contrôle de son corps lui échapper, encore et encore... Ses mains, bien malgré elles, se dirigèrent vers les pommeaux de ses lames et elle les dégaina d'un coup d'un seul.

-SIBEL ! REPRENDS TES ESPRITS !


Seraph Galaad, membre de la Garde Royale de Kingadomu et Jorgensen Jorgen, Nebula, 210.000.000 berrys.

Si Jorgen n'affichait guère plus qu'un petit sourire amusé et silencieux, Galaad, quant à lui, semblait énervé. Mais étrangement, il demeurait absolument impassible physiquement : ses muscles, totalement détendus, ne bougeaient pas d'un pouce. Il avait su s'habituer à ce contrôle extérieur et savait dorénavant comment s'y prendre pour s'en prémunir autant que possible. Cela n'était pas éternel, mais il était même capable d'user de ses émotions sans craindre de perdre les pédales... Tant qu'il conservait la tête froid, bien entendu. Remarquant que Sonia n'était plus en état de prendre la parole, puisqu'elle avait refermé ses yeux et qu'elle respirait désormais le plus profondément possible afin de conserver la situation sous contrôle, le chevalier prit la suite de la vice-amirale pour apporter quelques précieux renseignements à leurs ennemis.

-Nous sommes tous les quatre épéistes. Sibel est la moins forte. Sonia est légèrement plus puissante que moi, mais de peu. Jorgen est légèrement en-dessous. Jorgen et moi-même sommes ceux qui nous contrôlons le mieux. Vous devez capturer Sibel et l'immobiliser... Sans lui faire mal. Si vous la blessez... Je n'aurai plus aucune raison de me retenir.

Le message était assez clair, et principalement dirigé vers Logan, Caligula et Kiru. Il ne savait pas lesquels allaient tenter de s'y coller, bien entendu, mais il n'était pas sot et savait d'entrée de jeu que Ghetis Archer prévoyait de tenir tête à Makui d'un instant à l'autre. Taito, quant à lui, n'aurait pas beaucoup de liberté, à en croire le regard foudroyant et acéré que lui lançait sans cesse le collègue du traître...


Kokuwo Makui, chef de Mars.

-Assez. Vous savez très bien que c'est inutile. Vous combattrez, comme à chaque fois.

La réplique que le chef de Mars avait prononcée clairement et intelligiblement, sourire aux lèvres, attira un air crispé et agacé sur le faciès de Galaad. Manifestement, les deux hommes ne se supportaient pas... Et c'était tout-à-fait logique. Le membre de la Garde Royal se sentait déshonoré : il devait combattre au nom d'un vulgaire criminel, ne pouvant se défaire de cet étrange sortilège par lui-même. Lui qui avait prêté serment en offrant son épée à son Roi ne pouvait plus vivre aussi dignement que par le passé...
Le Kokuwo, quant à lui, avait patiemment écouté le discours de Ghetis et avait même observé son déferlement de puissance sans piper mot. S'il avait semblé se crisper un court instant, ses yeux se plissant pour dévisager le gouvernemental qui lui tenait tête si effrontément, il ne tarda guère à retrouver sa pleine contenance. Il était du genre à manipuler, pas à se laisser avoir pas quelques ruses et provocations bien senties. Aussi demeura-t-il immobile, les mains croisées derrière le dos et l'air impassible jusqu'à ce que le vice-amiral ait terminé son petit speech. Là-dessus, il ricana ouvertement et décida de répliquer posément.

-Je serais charmé par vos talents d'orateurs si je n'étais pas persuadé que vous avez dû vous concentrer pleinement des heures durant pour arriver à un résultat si... Moyen. Mais vous vous méprenez, à bien des égards. Sypher Wenham serait une honte, pour moi ? En quoi ? Il s'est couvert de honte et a été rétrogradé. Si vous le considérez comme une légende, laissez-moi vous dire que votre standard est particulièrement bas. Rasgarat Abel m'a vaincu, c'est vrai. Et alors ? Il a frôlé la mort. Ne vous en faîtes pas : quand j'en aurai terminé avec vous, c'est lui que j'irai achever. Et vous avez l'air de penser que je vous souhaitais en tant que second... Folie. L'égocentrisme vous habite-t-il à ce point ? Vous n'auriez été que mon larbin, Archer. Mais c'était encore trop bien pour vous, j'imagine. Enfin. Si vous voulez aller chercher Centes, vous pouvez y aller. Je me fiche du Monarque. Il n'est plus Roi. Malheureusement... Je n'ai pas pour objectif celui de vous laisser passer entier, vous vous en doutez. Serclay ? Tue la sale bête à côté de notre invité. Elle grogne trop fort, c'est gênant.
-Oh putain, avec plaisir.

Serclay se redressa et... D'un coup d'un seul, disparut. A la vérité, il ne fit que se déplacer à une vitesse extrême : une fois devant son adversaire reptilien, ses couteaux, couverts du haki de l'armement, menacèrent de lui poinçonner l'estomac. Rapide, vif, réactif, le criminel était un combattant redoutable, comme sa prime le laissait sous-entendre : il était grimpé si haut en étant juste aux services du Kokuwo, après tout, et en faisant tout de même fréquemment profil bas...
Si Rika, de son côté, ne bougea pas d'un poil, elle resserra sa prise autour du manche de sa hache, prête à passer à l'action dès qu'on le lui ordonnerait... Ou dès que l'un des ennemis menacerait de bouger. Elle ne semblait pas avoir de proie particulière en ligne de mire, mais la gamine n'avait pas pour autant l'air d'être spécialement terrifiée à l'idée d'affronter un haut gradé de la marine ou un primé à plus de 100 millions de berrys. Dans un cas comme dans l'autre, elle ferait ce qu'on attendrait d'elle...



Vous avez 72h pour poster, chacun votre tour. L'ordre est le suivant :
Ghetis - Logan - Taito - Caligula - Kiru.
Vous pouvez changer de place à tout moment avec l'un de vos camarades, à condition évidemment d'être tous les deux d'accord et d'en avertir le MJ (moi, Nakata /o/), que ce soit par skype, par MP...

Alors !
Sibel dégaine mais ne passe pas à l'action. Sonia se concentre pour conserver son calme. Galaad et Jorgen, eux, semblent moins menaçants dans l'immédiat.
Serclay bondit avec une très grande vitesse en direction de Taito et il essaye de le planter au niveau du ventre avec ses deux dagues, recouvertes de haki de l'armement.
Makui ne bouge pas, et Rika reste à ses côtés.

Serclay est niveau 38 !
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 495
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
47/350  (47/350)
Berrys: 120.532.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Dim 21 Jan - 15:38

Guerre totale



Clairement pas d’humeur à discuter avec des ennemis, je fixais les principaux protagonistes adverses de cette histoire. Chacun d’eux était un potentiel danger à sa seule présence, alors rassemblés ici... Autant le dire, le ton n’était pas à la rigolade. Je cachais quelque peu ma surprise en notant la présence d’autres connaissance tel notamment Logan. Hm ? Que faisait-il ici ? Loin de moi la pensée qu’il n’est pas fait pour ce genre de combat, mais cela me laissais sur le cul que de le voir ici. Ses dires me faisaient intérieurement affirmer qu’il ne savait pas dans quel merdier il avait mit les pieds... Fronçant alors les sourcils, je vins à détourner quelques secondes le regard vers lui.

“ ... Reste sur tes gardes Logan, la moindre erreur et chacun de nous pourrait mourir. Quoi qu’il arrive, n’approche pas du gars sur le trône, tu n’es pas à la hauteur... “

Le mettant en garde contre le fameux Makui, j’espérais qu’il ne fasse pas l’inverse de ce que je lui dis pour me faire chier. Depuis le temps que je connaissais Logan, je commençais à deviner ses petites combines, cependant là, la remontrance n’était pas dite sur un ton de fausse rage. Non... Là, s’il tendait bien l’oreille et voyait mon expression faciale il comprendrait que j’étais plus sérieux que jamais. Il n’avait pas face à lui de Taito capitaine de l’équipage mais bel et bien Taito Nowaki le Vice-Amiral. Si cela ne tenais qu’à moi, je m’empresserais à la moindre fermeture éclaire suspecte de faire sortir d’ici mon compagnon, plutôt que le laisser risquer sa vie inutilement dans une bataille risquant d’être mortelle.

Mais trêve de blabla. Alors que les gens discutaient brièvement, l’heure était la guerre. Le grand maître des lieux semblait aussi perdre patience sans péter un câble pour autant. Répondant à la joute verbale, le Kokuwo finit son discours par un ordre. Enfin il lâchait les chiens de garde et je fus le premier sur mes gardes, du moins, je le pensais. Mes yeux rivés sur la créature sadique qui m’avait fixé jusqu’à maintenant, j’entendis la voix de l’Archer qui se fit entendre avant que l’homme qui était ma proie ne disparaisse soudainement. Souhaitait-il me prévenir d’un danger ? Clairement aux aguets, bien que je fis surpris de le voir disparaitre, je m’attendais à un assaut frontal et quand il apparu comme par magie devant moi, je ne pouvais que agir. Malgré une perte de rapidité, mon attaque et ma défense sous cette forme restait mon principal atout. Mon buste se recouvrant de matière noire, mes autres membres se mirent en action alors que je tentais d’encaisser l’attaque se voulant meurtrière de mon adversaire.
Grognant de mécontentement en sentant ses lames pénétrer un peu ma chaire, je me disais que ce mal était un bien à supporter.... En effet, alors que lui frappait pour me planter et rencontrait une difficulté puisque nos hakis se clachaient brutalement, moi de mon côté j’avais tenter de planter mes griffes au niveau des bras et ma queue s’était enroulée autour de lui, elle aussi recouverte de matière noire. Tout deux prisonniers en théorie l’un de l’autre, je n’attendis pas une seconde de plus pour agir.

Ma gueule grande ouverte et bien garnie de dent se dirigea avec rapidité au niveau de l’épaule de mon adversaire. Mes dents coupantes comme des rasoirs et la violence du coup devrait suffit en théorie à lui détruire son épaule et ainsi l’empêcher d’utiliser son bras gauche. J’allais littéralement le déchiqueter sur place et en finir au plus vite en guise d’exemple. On ne s’attaque pas au gouvernement impunément, la justice n’aime pas qu’on l’insupporte. Et j’allais lui faire comprendre de la plus simple des façons : en lui faisant tâter de mon collègue.

“ Ghetis !!! “

Ni une ni deux, forçant sur mes jambes, je fis un mouvement circulaire pour propulser ma cible vers Ghetis. Ses mouvement en théorie totalement immobilisés, mes griffes laisseraient de belles marques sur ses bras et ma gueule aussi. Telle une balle, je l’envoyais à l’Archer pour qu’il fasse une reprise de volley. Dommage que mon collègue Vice-Amiral ne soit pas connu pour être un tendre. J’espérais que la réception soit exemplaire, lui qui m’avait plusieurs fois montrer sa puissance, il n’aurait aucune excuse en cas d’échec.
Sans m’en rendre compte, je réalisais un certain travail d’équipe en compagnie de l’Archer... Chose que je n’aurais jamais imaginer il y a des mois de ça... À situations exceptionnelles, mesures exceptionnelle. Cette bataille resterait dans l’histoire. C’est donc en profitant de mon immobilisation réalisée sur le Serclay que je le propulsais tel un boulet de canon vers mon comparse du jour.


Codage par Libella sur Graphiorum



Résumé:
 

techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1790
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
530/750  (530/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Dim 21 Jan - 21:08

Noctis Mania : End

Ore Wa Kurohebi Da !





Après son entrée en matière des plus franches, l’Archer s’attendait à voir une bataille des plus sensationnelles commencer directement, voyant Makui comme un homme aussi ardent que lui, en tout cas depuis Drum, il trouvait là un bien différent personnage. Pompeux, vaniteux, ennuyeux.

A tel point que l’intérêt de l’Archer alla plutôt vers les autres personnes ici présentes. Son intuition avait été plus ou moins bonne, mais erronée en certains points. Par ses quelques connaissances sur Mars il avait pu supposer que ces individus n’appartenaient pas aux groupes de Mars, mais d’autres factions avec le choix ou non de coopérer avec Makui. Néanmoins, l’erreur de l’Archer reposait dans le libre-arbitre qu’il crut entrevoir dans la situation de ces personnes. Bien que dérangeant dans son analyse, cela lui faisait plaisir dans un sens. Il y avait véritablement une recrue de choix pour La Couronne dans ce lieu. Avec des projets comme l’unification des îles célestes, Ghetis était devenu très prompt aux belles alliances, en témoignaient ses accords avec des individus comme Ren Tao, Fudo ou plus légèrement l’ex-révolutionnaire Kabayochi. Alors quoi de plus normal pour lui que d’entrevoir ce genre de choses avant que le combat ait commencé ?

Reportant de nouveau son attention sur l’inutile Kokuwo et ses phrases vides de goût ou de rythme, le Vairon ne put s’empêcher de soupirer tout le long de son monologue… Être traité d’égocentrique par un homme assez ridicule pour s’accorder un trône… Il n’y avait rien de plus ridicule en pareille situation. Si Ghetis voulait devenir le Dieu de Skypiea, ce n’était pas pour autant qu’il irait se pavaner devant son trône avant chaque combat, il s’agissait d’une attitude de petit faible frustré. Décidément, Makui descendait de plus en plus au fil du temps. Son arrivée à Drum sut être impressionnante, mais sa prestation en ce jour savait être affligeante.

Cependant, il avait commis une légère erreur.

Depuis peu, La Couronne et les Mad Dogs formaient une alliance explicite et forte, se démontrant par plusieurs conquêtes simultanées et une rivalité certaine entre le Nowaki et l’Archer. Si la famille du brunet demeurait être La Couronne et ses membres, il ne pouvait s’empêcher de voir les Mad Dogs comme une sorte de famille par alliance. Tant et si bien qu’en traitant le Nowaki de « sale bête », il fit les yeux du vairon se noircir de colère fixant alors le Kokuwo pour ensuite attirer son regard sur le Serclay.

- Taito ! S’écria alors le Vairon alerter par son mantra !

Si ce Serclay était certainement une pointe en terme de célérité pour les guerriers de sa catégorie, pour l’Archer il était juste « rapide », les yeux du Vairon parvenant à décrypter son avancée rapide par expérience. Nonos avait alors eu une bonne initiative depuis le début du combat en prenant sa forme défensive, lui assurant une résistance et un contre plus ou moins optimal.

* Utiliser mon haki pleinement ne serait pas judicieux… Je pourrais déclencher une migraine chez des utilisateurs du mantra et faire le mal qui les habite prendre le dessus..*

Il allait donc devoir gérer le gabarit de sa voix au moment du lancement. C’était son point fort après tout, gérer l’étendue de sa voix pour brouiller les autres !

Daibutsu No Kenbun-shoku.

De là, le haki plus que gênant de l’Archer allait prendre place avec une forme des plus étranges, l’Archer modulant l’étendue de sa voix pour qu’elle s’étende dans en forme de « couloir », c’est-à-dire que son étendue toucherait uniquement ceux passant dans l’autre moitié de la pièce. Ainsi, il évitait un choc aux individus placés sur le côté et s’assurait de priver de perception Makui, Serclay et Rika. Enfin, de perception d’autres mouvements que les siens… Tout en sachant que cette voix tonitruante allait être particulière dérangeante pour les utilisateurs de niveau de haki inférieur à l’Archer.

Son but ? Eh bien, l’effet ayant été activé quand Taito venait de possiblement attraper Serclay, alors la morsure qu’il devrait infliger à Serclay et tout autre mouvement ne serait point perceptible par le haki pour qui que ce soit. Encore moins le fait qu’il projette Serclay vers Ghetis !

En revanche, Ghetis put ressentir cette action du Nowaki et avant qu’il ne crie il s’était préparé, ainsi, une fois Serclay projeter ce fut avec une célérité des plus dignes que le Vairon usa d’un vigoureux kamisori ! Apparaissant non pas de « face » à Serclay pour un choc frontal, mais sur son flanc droit !






Arcane du Chaos : Frappe des Milles Géants !



Les poings de l’Archer venant se tendre férocement vers le bras droit du sabreur, le premier frappant l’épaule et le deuxième le coude, de quoi briser l’entièreté du bras et le rendre inutilisable pour la suite ! Les poings américains en granit marin, renforcer par le haki assuraient l’annulation de toute malédiction tout en frappant violemment l’opposant pour l’envoyer valser en direction de qui ?

- CALIGULA !

Avec une projection de cette virulence, il n’y avait pas grand monde qui pourrait suivre l’action de l’Archer, hormis le Kokuwo sans doute, mais Ghetis n’aimait pas offrir la basse besogne à ses coéquipiers. Il y avait trop d’ennemis, ce Serclay faisait véritablement tache dans ce décor bien trop radieux. Il allait donc goûter au Maelström de l’alliance Mad Dogs et Couronne !

Ainsi, si Ghetis était parvenu à envoyer valser Serclay, c’est d’un air apaisée, qu’il se redresserait, restant de profil pour observer Makui et lui dire d’un ton plus grave.

- Si tu crois que je vais me battre avec toi tant que tu feras le clown devant ton trône tu rêves. Descend te battre, ou dégage.


DEV NERD GIRL


Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 415
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
42/350  (42/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Lun 22 Jan - 18:14



Mars Reboot
Avant que le combat ne commence, quelques interrogations trottaient encore dans la tête des différents protagonistes et notamment celle quant à la présence d'une Vice Amiral dans le camp ennemi, surtout étant belle et bien consciente de ses actions. Si cela n'avait pas été le cas, les gouvernementaux ainsi que Kiru aurait aussitôt supposé qu'elle était sous l'emprise de Centes.

Néanmoins, pour une raison obscure que eux mêmes ne pouvaient expliciter, ces quatre sabreurs se sentaient comme contraints de combattre : ils n'étaient plus libre de leurs mouvements bien que certains d'entre eux résistaient mieux au contrôle que d'autres. De plus, la phrase du Kokuwo, selon lequel ils agiraient et ce peu importe leur bon vouloir, apprit aux invités de Mars que ce n'était surement pas la première bataille menée par ces sabreurs.

Un pouvoir différent de Centes ou bien un autre aspect de celui qu'usait habituellement le monarque? En réalité...ceci n'importait que très peu et le shandia n'avait même pas le temps d'y penser : Serclay engageait l'affrontement !

Comme convenu, il se rua sur le capitaine des Mad Dogs pour en découdre avec...mais il avait apparemment sous-estimé les capacité du Vice-amiral qui ne tarda pas à contre-attaquer. Son fruit du démon faisait de lui un vaillant guerrier et lui permit de balancer son opposant sur Ghetis. Dès lors, le Vairon ne tarda pas à s'y mettre en combinant vitesse et puissance pour asséner une frappe colossale envoyant valdinguer le sabreur fou vers son fils.

Si Caligula n'avait pas l'habitude de combattre avec son capitaine, il aurait surement été surpris lorsque le missile humain fusa en sa direction. Mais avec l'habitude, il savait comment gérer ce genre d'affaires.

Ses bras arborant déjà de nombreuses écailles violacées, le rouquin ferma les yeux pour ne pas tromper ses autres sens et se servit de ses capteurs thermiques pour prévoir avec exactitude l'arrivée du corps chaud que le Vairon venait de lui balancer. Il eut le temps d'armée son bras et au moment clé, lorsque la distance le séparant de sa victime n'excédait pas un mètre, il déplia son bras au niveau visant du côté gauche du bassin de Serclay le tout en y incorporant un léger effet rotatif ayant pour but de contre-balancer celui-ci vers Logan.

S'il avait toucher le sabreur, la force colossale du Titanoboa combinée avec le Tekkai qu'il avait appliqué sur son poing ne laisserait pas les os du missile humain insensibles et quoi de mieux pour réduire la vitesse de son opposant que de s'en prendre à la partie inférieure de son corps. Et dans le cas où Serclay avait pu s'arrêter en cours de projection, Caligula le rejoindrait lui même grâce au soru pour asséner la même frappe.

-Logan, finit!
Avec cette contre-attaque enchainée, les gouvernementaux montraient bien à Makui qu'ils n'avaient pas peur de lui er surtout, qu'ils n'avaient qu'un objectif en tête : le détruire une bonne fois pour toute.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

avatar
Messages : 331
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
139/250  (139/250)
Berrys: 2.878.966.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Jeu 25 Jan - 2:16



Mars Reboot






Le visage de mon capitaine m’en explique bien suffisamment sur la situation. Taito a beau manquer cruellement d’humour, cette fois ci, c’est différent. Contrairement à mon habitude, j’obéis simplement à ses ordres prenant particulièrement en compte ses mises en garde. Il était rare de le voir réagir de la sorte. Quand aux paroles de la vice-amirale, elles résonnent toujours dans ma tête ; quelque chose les forcent à obéir, quelque chose d’autre que la malédiction de Centes. Mais est-ce réel ? Peut être qu’ils sont toujours simplement sous l’emprise du monarque sans en être conscient. Que celui-ci les a libéré de leurs statuts de pion en leur donnant le nouvel ordre de combattre pour Makui ? J’ai besoins d’en savoir plus si je veux espérer comprendre. Insistant, je continue de parler avec Sonia pour en apprendre un peu plus, espérant comprendre quelque chose qu’elle même n’aurait pas réalisé.

« Vous voulez dire que vous n’êtes obligé d’obéir que si vous perdez votre sang froid ? J’aimerai toutes les informations qu’il vous est possible de me donner. »

Peut-être qu’elle ne sait tout bonnement rien. Je ne perds cependant rien à demander si ce n’est éventuellement mon temps. C’est surement une malédiction de fruit du démon, que se soit celle de Centes ou non. Depuis un certain temps, je réfléchis à un moyen efficace de contrer les pouvoirs de contrôle mental de Chairoka. Ceux du monarques sont similaires. Je me suis toujours demandé si un implant de granit marin pourrait me protéger et accessoirement libérer les pions. Je ne fonde pas de grands espoirs dans cette technique mais ça vaut la peine d’essayer.

« Quelqu’un aurait des grenades Ka ? J’aimerai essayer quelque chose. »

Après tout, la meilleure approche reste de les immobiliser sans les tuer comme le demandait Galaad. Quoi qu’il en soit, je me laisse aller à détailler la pièce. Je n’ai pas d’échappatoire et nous sommes en sous nombre. Je vais devoir prendre les armes. Un étrange sentiment nait en moi. Je ne suis pas un combattant, je ne l’ai jamais été. Cependant, depuis quelques temps, je me sens plus agressif, plus animal. Les pouvoirs des fruits du démon m’intriguent et m’effrayent à la fois. Je ne peux cependant réprimer cette pulsion qui m’anime.

Très rapidement, le Serclay vole dans toute la pièce, passant du lézard maudit à Ghetis puis à Caligula. Je suis pret, j’ai vu venir l’enchainement. Je ne me serai pas approché de lui en combat directe, mais après un enchainement pareil, je peux espérer lui porter un coup directe sans répercussion mortel. Un léger sourire en coin se dessine sur mon visage, l’excitation nouvelle du combat n’a rien avoir avec qui je suis mais est pourtant bien présente.


« Capitaine, il y a quelque chose que je ne t’ai pas dit récemment. »

Accompagnant ma phrase, je sens ma chaire fondre sur mes os. Ma peau se durcit et se fait écorce. Mes mains s’élargissent et se palme avant de ne former qu’une simple masse. Je grandis légèrement et m’élargis. Mes yeux se font jaune à briller d’une lueur qui n’avait plus rien d’humain. Il s’agit la des pouvoirs des fruits artificiels BEASTs.

N’écoutant que mon instinct, j’arme mon bras droit le plus amplement possible. Ça sera une frappe directe et monumentale à l’aide d’une lourde masse dirigée en direction du mur le plus proche dans le quel je compte bien enfoncer l’acolyte de Makui. Il est la, et je frappe violemment dans la plus grande simplicité.







Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2778
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
66/500  (66/500)
Berrys: 341.380.650 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Jeu 25 Jan - 15:40


Mars! Et Ça Repart


Kiru haussa un sourcil en entendant la Vice-Amirale répondre, non mais de quoi je me mêle ? S’il avait pour projet de libérer Sibel, de ce qu’il savait censée être un membre important de la Révolution de Kaiten-Su, il se fichait totalement des trois autres combattants à ses côtés. En réalité il n’en connaissait aucun des trois et s’il savait le grade de celle qui semblait avoir la langue bien pendue c’était seulement parce que ses collègues l’avaient dévoilé. Néanmoins ce qu’elle avait dévoilé demeurait des informations particulièrement intéressantes, surtout que la Révolutionnaire ne semblait pas vraiment en état de lui répondre. Songeant un instant à ses paroles il envisagea un instant une hypnose puissante, il avait déjà vu cela à l’œuvre avec Noro et ça pouvait se dévoiler absolument effrayant. Pour autant il balaya l’idée, les épéistes semblaient bien trop conscients pour cela et maintenir un contrôle mental sur quatre combattants aussi aguerris en même temps aurait rendu l’instigateur de tout cela propriétaire d’une force digne d’un Dieu. Une malédiction alors ? Possible ! Le Golem ne connaissait pas grand-chose du pouvoir de Centes, il lui semblait que ses pions devaient obéir à chacun de ses ordres et ne pouvaient opposer absolument aucune résistance. Malgré ce qu’elle en disait ils étaient peut-être toujours sous le contrôle du chef Decimas, une variante de son pouvoir ou un simple ordre destiné à faire entrevoir autre chose aux adversaires de Makui en ce jour.

Dans tous les cas la problématique restait la même, les quatre combattants étaient contrôlés et donc pour l’instant des potentiels adversaires. Il ne savait toujours pas ce qu’il faisait ici puisque personne ne semblait vouloir éclaircir sa lanterne mais puisqu’il était là autant prendre part aux festivités. Observant tour à tour chacun des groupes il les laissa se répondre dans une joute verbale pompeuse tandis qu’il laissait aller ses pensées, imaginant les divers scénarios possibles dans les minutes à venir. Il était certain qu’un gigantesque combat allait éclater dans cette salle immense dans peu de temps, et les sept combattants qui composaient leur comité d’accueil était à n’en pas douter redoutables. A la limite il aurait été plus confiant en voyant une véritable armée lui faire face, mais dans une telle entreprise plus les effectifs été réduits et plus tout cela sentait le roussi. La priorité demeurait donc de libérer ceux que l’homme avait sous son emprise et semblait pouvoir contrôler presque à sa guise. Presque ! C’était le mot clé, il y avait une faille ce qui pouvait dire qu’il pouvait l’exploiter ! L’avertissement de l’homme aux cheveux bleus résonna dans sa mémoire, il ne devait pas blesser Sibel, et comment allait-il l’immobiliser sans prendre ce risque ? Une idée germa alors dans son esprit tandis qu’il envisageait une possibilité, ça paraissait simple, trop simple même, tellement simple que cela pourrait fonctionner.

Néanmoins la réflexion de Kiru prit soudainement une toute autre tournure, après tout il se fichait totalement des personnes qui lui faisaient face, l’homme sur son trône ne lui avait jamais rien fait, en réalité il ne savait même pas de qui il s’agissait. De l’autre côté le Gouvernement Mondial avait toujours été son principal adversaire, cette organisation qui avait tué son père devant ses yeux avant de le livrer sans sourciller aux Dragons Célestes en guise d’esclave alors qu’il n’était qu’un enfant. Il revit subitement toute sa copie, il était parti du principe qu’il s’alliait avec les gradés marines pour affronter une menace encore plus dangereuse mais il n’en savait rien ! Quant aux prisonniers en réalité il se fichait pas mal de leur sort, si ce n’était celui de Sibel qui pourrait probablement lui servir auprès de Kichiko. En réalité peu importait les crimes reprochés au maître des lieux les deux hommes étaient probablement plus proches que le Golem et l’Archer ne le seraient jamais. De plus l’inconnu ne semblait pas faire de distinction de faction, s’en prenant probablement simplement à ceux qui se dressaient sur sa route. Certes une membre de la Révolution avait été prise dans ses victimes et probablement d’autres étaient morts dans ses opérations mais cela ne le regardait plus depuis que l’organisation lui avait tourné le dos. Observant l’ordre qui semblait être le départ de l’affrontement il capta le soldat de leur hôte passer devant lui à grande vitesse, prenant finalement une décision qui pourrait s’avérer cruciale dans la balance des forces en présence. S’avançant encore un peu vers les quatre épéistes et se rapprochant ainsi de Makui il lança alors à son attention :

Hey le gars sur le trône là ! Je t’aide à dégommer les quatre clowns costumés et en échange tu me laisses repartir avec Sibel ! Deal ?

Entre ceux qui ne lui avaient jamais rien fait et ceux qui lui avaient fait subir tant de peine et qu’il haïssait et combattait depuis des années le choix était vite fait. Les ennemis de mes ennemis sont mes amis comme dis l’expression !



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Ven 26 Jan - 13:15




Kokuwo Makui, Chef de Mars, et Serclay.

La situation avait dégénéré du tout au tout. Réagissant comme un seul homme, le bloc de gouvernemental semblait bien décidé à profiter de la moindre ouverture pour prendre l'ascendant... Ce qui, malheureusement, semblait également être l'intention la plus ferme des hommes de Mars. Serclay, au contact du lézard, comprit assez vite les intentions de ce dernier et se basa bien plus promptement sur ses sens plutôt que sur son haki : il était un tueur né et n'avait pas attendu de développer le don de l'observation pour apprendre à se défendre. Ainsi, le handicap imposé par Ghetis Archer ne lui sauta pas aux yeux, pas momentanément : il enfonça ses lames dans le buste élargi de la bête qui lui tenait tête, se rendant compte que cette attaque risquait de s'avérer moins concluante qu'espéré, puis retira ses bras d'un coup sec pour empêcher que le marine ne s'en empare. Il était prêt à réaliser en bond vers l'arrière avant de revenir à l'assaut lorsqu'il sentit d'un coup d'un seul la queue du reptile s'entourer autour de sa taille. Les paupières écarquillées sous la surprise dans un premier temps, il en vint très rapidement à constater qu'il était pris au piège et décida jouer la carte défensive : lorsque les mâchoires acérées de Taito menacèrent de lui déchiqueter l'épaule, il recouvrit son avant-bras droit du haki et l'interposa sur la trajectoire de cette morsure infernale, cessant momentanément l'avancée meurtrière du vice-amiral. Il était certain de pouvoir reprendre l'avantage prestement lorsque, d'un coup d'un seul, il sentit le sol se dérober sous ses pieds... Et comprit qu'il venait d'être balancé plus en avant au milieu des intrus, probablement dans le but de le mettre à terre aussi vivement que possible. La voix tonitruante de Ghetis indiquait clairement ses intentions, mais ça ne rendait pas l'esquive plus facile : sans appui, Serclay était même absolument incapable de se dérober face à l'offensive de cet ennemi clairement plus puissant que lui.

-Vous nous oubliez, messieurs.

Mais il n'était pas seul. En guise de félicitations pour ce premier assaut joliment orchestré, Taito eut à faire face à l'attaque de Rika : celle-ci, d'un bond preste, bondit en faisant tournoyer sa hache avant de menacer de trancher le zoan en deux, de haut en bas, en retombant juste devant lui. Il allait sans dire que ce coup-ci était assurément plus puissant et plus dangereux que celui de son acolyte. Pour preuve : non seulement le haki de l'armement recouvrait également la hache de la petite fille mais en plus, si le gouvernemental esquivait, il verrait bien vite le sol éclater sous la hache. Même sa carapace ne parviendrait pas à ralentir un tel coup...
Rika, donc, était partie à l'assaut pour supporter son collègue ou, à défaut, le venger. Mais elle n'était pas la seule. Makui, lui aussi, s'était apprêté à agir. L'une des deux mains qu'il avait précautionneusement caché derrière son dos avant même l'apparition de ces aventuriers se rematérialisa derrière Ghetis. Ses doigts s'allongèrent brusquement, se couvrant du haki de l'armement, menaçant frontalement le dos de Ghetis qui, de son côté, opta pour une parade partielle en protégeant la zone ciblée par son propre haki, ne percutant donc Serclay qu'avec sa propre force brute. Si l'offensive de Makui eut un résultat mitigé, puisque les doigts ne pénétrèrent que très peu, son haki tout juste supérieur à celui du vice-amiral, l'attaque de Ghetis, en revanche, fit mouche. Le criminel à la solde de Mars tenta bien entendu d'interposer ses bras, toujours couverts d'une plaque défensive, sur la trajectoire de l'attaque... Mais cette défense fut écartée avec brio et les poings de l'Archer le percutèrent en plein torse, puissamment, quoique légèrement ralentis par la première défense. Cette fois-ci, le primé comprit qu'il n'allait pas pouvoir s'en tirer parfaitement indemne : un flot de sang quitta sa bouche et il sentit ses côtés tiraillées, sans savoir précisément si elles avaient été brisées ou fêlées.

N'ayant guère le loisir de réagir à la suite de ce coup, violemment sonné, il reprit néanmoins connaissance et le contrôle de son corps peu de temps avant le choc octroyé par Caligula. Il n'eut toutefois pas le temps de se défendre, d'aucune manière : le coup du marine lui arracha un nouveau cri endolori et, à nouveau, il fut propulsé en direction d'un autre gouvernemental, prêt à rajouter sa pierre à l'édifice. Sauf que le renvoi effectué par le titanoboa était tout de même bien moins efficace que celui de son supérieur : cette fois, Serclay eut l'opportunité de réagir, même si cela n'était que très modeste. Il tira deux dagues parmi les innombrables armes qu'il portait sur lui et lorsque la masse de l'arbre menaça de le fracasser, il les interposa sur la trajectoire dudit arbre afin de ne pas avoir à encaisser le choc frontalement. Malheureusement, cela ne lui permit pas pour autant de rétablir son équilibre : il fut donc projeté en direction du mur et le heurta sèchement, quelques fissures apparaissant sur celui-là. Le criminel tourna de l’œil, l'espace d'une seconde, mais revint vite à lui. Il n'allait pas pouvoir repartir à l'assaut tout de suite, en revanche...

-Tu pourras prendre la gamine si tu le souhaites, oui. Mais ne reste pas sur mon chemin.

Le regard que Makui avait dirigé en direction de Kiru était pour le moins sanguin. Il ne s'occupait pas franchement de cet ancien révolutionnaire, qui ne l'intéressait pas du tout : ce n'était qu'un pirate parmi tant d'autres, arrivé ici par pur hasard. Quand tout ceci serait réglé, le maître de Mars devrait avoir une petite discussion avec sa sœur, pour savoir ce qu'il était arrivé... Mais, tout d'abord, il avait des insectes à écraser. Il se dématérialisa en même temps que sa main et se reforma plusieurs mètres au-dessus du vice-amiral Archer, générant devant lui cinq piques de neutrinos qui furent promptement couvertes du haki de l'armement. Sans plus attendre, il tendit le bras, les projetant droit vers Ghetis pour l'empaler sèchement.


Seraph Galaad, membre de la Garde Royale de Kingadomu et Beredith Sibel, révolutionnaire, 97.000.000 berrys.

-A quoi est-ce que vous jouez, pirate ?

La langue du chevalier avait claquée, sèche et altière, à l'égard de Kiru. Il le jaugeait dorénavant d'un regard mauvais, acerbe, et on aurait juré qu'il était prêt à lui bondir à la gorge pour le punir de ce retournement de veste que Galaad n'avait pas senti venir. C'était une occasion inespérée pour ébranler profondément Mars, sinon pour la mettre à terre... Si un homme s'ajoutait face aux gouvernementaux, ceux-là n'allaient pas pouvoir tenir bien longtemps ! Malheureusement, le chevalier n'eut pas longtemps le loisir de se focaliser sur le Kabayochi. La présence autour de lui commençait à le guider, lui indiquant de plus en plus pesamment la cible qu'il était censé attaquer. Il prit un instant pour souffler, retrouvant son calme promptement, avant d'entendre un hurlement crescendo à ses côtés. C'était la voix fluette de Sibel... Elle ne tenait plus. Il se mordit la lèvre, mécaniquement, et donna un ordre simple à l'intention de ses deux autres camarades :

-Tenez bon ! Je vais suivre Sibel ! S'ils la menacent... Je m'occupe de la défendre.

Il avait rouvert les paupières juste à temps pour observer la charge de sa collègue. La jeune sabreuse fonçait droit en direction de Logan, métamorphosé en arbre gigantesque. Elle était prise d'un effroi véritable, qui marquait son visage au fer rouge : elle ne contrôlait pas sa propre ruée, à l'évidence. Galaad s'élança à sa poursuite aussi vivement que possible, mais il n'avait bien entendu pas la possibilité de bloquer l'attaque de sa propre alliée : les intrus devraient se débrouiller par eux-mêmes pour empêcher Sibel de leur faire du mal. Pire encore : ils devaient toujours veiller à ce qu'ils ne la blessent pas... Sans quoi le quatuor de bretteurs risquait très vite de trouver son camp. Le Seraph ne pipa mot tandis que la jeune femme bondissant en direction de l'arbre en brandissant ses deux épées en avant, comme s'il s'était agi d'un ciseau. Son but ? Infliger une double coupure profonde au milieu du tronc. Il allait sans dire que les maigres écorces du BEAST ne protégeraient pas du tout Logan face à un assaut aussi tranchant...



Courte PNJisation de Ghetis vue par Skype !

Vous avez 72h pour poster, chacun votre tour. L'ordre est le suivant :
Ghetis - Logan - Taito - Caligula - Kiru.
Vous pouvez changer de place à tout moment avec l'un de vos camarades, à condition évidemment d'être tous les deux d'accord et d'en avertir le MJ (moi, Nakata /o/), que ce soit par skype, par MP...

Vis-à-vis de votre enchaînement !
Serclay arrive à empêcher Taito de lui griffer les bras ou de lui mordre l'épaule. Par contre, il est bien propulsé en direction de Ghetis, se fait frapper par Ghetis en atténuant tout juste l'assaut, se fait frapper par Caligula de plein fouet, puis amorti l'attaque de Logan en interposant ses dagues. Mais il est clairement pas en forme, c'était bien ouéj de votre part !
Là-dessus, Rika saute sur Taito et essaye de le trancher en deux, verticalement.
Makui fait réapparaître sa main derrière Ghetis et tente de le transpercer. Ghetis interpose du haki (vu par skype) et ne souffre que de blessures très légères. Ensuite, il se dématérialise et se rematérialise au-dessus de Ghetis pour lui projeter cinq lances de neutrinos couvertes de haki !

Sibel fonce sur Logan et tente de le couper en utilisant ses épées comme un ciseau. Galaad la suite de près, mais n'est pas agressif.

Makui est niveau 43 !
Rika est niveau 40 !
Serclay est niveau 38 !
Sibel est niveau 33 !
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1790
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
530/750  (530/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Sam 27 Jan - 22:43

Noctis Mania : End

Ore Wa Kurohebi Da !





L’équipage des Mad Dogs et celui de La Couronne représentaient tous deux des visions différentes du Gouvernement Mondial et de la façon de faire de la Marine. Chacun possédait son propre raisonnement et ses propres ambitions. Néanmoins, les deux équipages surent trouver de solides points communs permettant à leur membre éminents de créer des combinaisons ayant le mérite d’être efficaces. Dans cette situation périlleuse, Ghetis n’aurait pas pu souhaiter meilleurs alliés.

D’un enchainement des plus prompts, l’alliance fit du sanguinaire Serclay une petite poupée échangée entre plusieurs enfants indécis. L’assaut de l’Archer fut un assaut aussi fulgurant qu’à l’accoutumée ! Sec ! Brut ! La sensation de cassure accompagnant le choc des côtes du criminel avec les poings du gouvernemental. Caligula faisant honneur à son paternel par la suite ! Pour la plus grande joie d’un Ghetis qui…. Ne put dignement profiter de cette scène !

Le gêneur principal venant à l’attaquer dans le dos sans la moindre vergogne ! La maitrise avancée du haki du Vice-Amiral permit à ce dernier de mouvoir le haki de ses poings vers son dos pour mieux encaisser l’attaque du Kokuwo, ce qui eut pour effet de réduire le choc des poings contre le corps de Serclay…

L’attaque avait d’ailleurs entamé partiellement l’armure de l’Archer pour commencer à percer sa chaire, de façon légère. Rien de gênant pour le moment, mais cette capacité du Kokuwo devait donc être prise en compte !

L’Archer savait déjà que son ennemi pouvait matérialiser ses membres de la sorte puisque ce dernier l’avait fait à Drum pour récupérer la main perdue du Fugu.

Se réceptionnant comme il le pouvait sur ses mains à la manière d’un animal, Ghetis pivota de suite en direction du Makui, constant alors la dématérialisation de celui-ci, ce ne fut que son mantra qui l’alerta de la réelle position de son adversaire !

- Gun !

Plongeant de suite sa main dans sa sacoche arrière, ce fut avec surprise pour autrui que le gouvernemental en sorti un manche pour finalement sortir son magnifique gunbai ! L’Archer était toujours dans sa posture presque animale, avec encore une main au sol, les jambes fléchies, mais cette fois-ci il avait son gunbai sur son dos pour le protéger à la façon d’un gros bouclier !

D’un coup les piques vinrent alors se planter violemment contre l’arme enfonçant l’Archer dans le sol ! Ce dernier éprouvant une certaine difficulté à se maintenir sur sa posture, il crispa tous les muscles de son bras et usa de sa force brute pour soulever brusquement le gunbai et dévier les lances dans une autre direction !

De suite il se releva, prenant une impulsion prodigieuse pour élancer avec vitesse son corps vers le Kokuwo !

Ghetis ne possédait pas une vitesse exceptionnelle, il était à la vitesse que demandait son expérience et pouvait vite être pénalisé face à des ennemis plus rapides.
Cependant, il existait une alternative à cette vitesse standard : sa force ! En usant de son corps bien plus petit que sa véritable force il s’élançait à la façon d’une rocket sur son adversaire !

Ainsi dès que l’Archer serait à portée, son mantra se concentrerait en une seule zone ! Celle entre Makui et lui ! Devenant alors un cri tonitruant pour un utilisateur du mantra ! Juste de quoi déstabiliser le Kokuwo par un charmant mal de tête subite et violent au moment où en pressant un bouton le gunbai se couvrirait de flammes et irait gifler promptement tout le corps du chef de mars !

Si l’attaque portait l’ennemi serait projeté comme un ballon vers son trône !

Une simple feinte s’ajoutant à cela. L’utilisation du haki à son stade éveillé, le stade qui le rendait encore transparent, mais qui permettait de frapper le vrai corps des logias. Jouant sur le choc violent qu’il ferait subir au mantra ennemi pour bien placer sa feinte, comme s’il ignorait la capacité purement logia du Kokuwo, il espérait pouvoir frapper de façon assez véloce son corps et le brûler.

Ghetis avait toujours limité son utilisation du haki de l’armement au strict minimum et encore aujourd’hui, il le démontrait en finesse. Son talent était le mantra ! Ce dernier relâchant sa condensation en un point pour reprendre place dans toute la moitié de la salle.

Ainsi, si l’assaut avait fonctionné, un Kamisori aurait suivi le tout permettant à l’Archer de fuser directement vers Makui et cette fois-ci lui collé un fulgurant coup de poing à la seconde où il serait apparu face à son ennemi ! Le poing renforcer par l’armature en granit marin comme toujours pour frapper le vrai corps du Kokuwo ! Un bon direct dans l’estomac !


- Bats-toi de front Makui !


Si cette bataille devait être impressionnante, alors il était de leur devoir de rendre leur face à face violent ! Ghetis n’avait pas pu tenir compte des dires du Kabayochi qu’il avait à peine entendu dans le feu de l’action. De plus il n’avait guère fait attention aux marques laissées par les lances sur son gunbai. Même si l’arme était en alliage, s’il voulait la préserver, il allait devoir la recouvrir du renforcement noirâtre, ce genre de parade éhontée sans haki face au haki adversaire n’allait pas passer éternellement. Néanmoins, sa force avait déjà brisé à elle seule bien des renforcements, alors même sans gunbai, il frapperait encore et encore son adversaire jusqu’à le voir à terre.

Si l’assaut n’avait pas fonctionné comme prévu, Ghetis userait malgré tout du kamisori pour fuser sur son ennemi et le frapper brutalement de son poing en plein visage cette fois-ci.

DEV NERD GIRL


Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2778
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
66/500  (66/500)
Berrys: 341.380.650 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Mar 30 Jan - 20:50


Mars ! Et ça repart !


L’avertissement de Makui avait claqué à l’attention du Golem avec un air de dédain de la part de son instigateur. Celui-ci ne semblait avoir que faire de la proposition du pirate, visiblement obnubilé par les gouvernementaux sur lesquels son lieutenant avait foncé sans réfléchir. Sa réaction avait presque était aussi sèche et acerbe que celle dont le gratifia l'épéiste aux cheveux bleus, visiblement déçu du positionnement de l'ex-Révolutionnaire dans les affrontements du jour. Kiru le gratifia alors d'un clin d'œil avec son œil gauche afin de ne pas se faire voir par les personnes présentes sur le trône, qui avaient de toute façon d'autres chats à fouetter. Se transformant en forme hybride il se retourna brusquement pour foncer en direction du groupe des quatre gouvernementaux, captant du coin du regard le départ quasi simultané de la jeune fille masquée à la hache qui se trouvait jusqu'alors aux côtés du maître des lieux. Celle-ci prit rapidement quelques pas d'avances du fait de la position excentrée initiale de l'homme de pierre mais celui-ci se cala rapidement dans sa course, fonçant à toute allure sur les hommes à la mouette. Il aurait aisément pu participer à l'assaut des membres de Mars sur les forces du Gouvernement Mondial, isolés comme ces quatre là semblaient l'être la victoire était probablement possible. Néanmoins malgré ce qu'il avait pu laisser paraître quelques secondes auparavant il n'appréciait guère ceux qui forçaient des gens à combattre contre leur volonté, ceux qui n'osaient pas faire eux-mêmes leur sale besogne. Et le jour où il se battrait aux côtés d'alliés des Décimas n'était certainement pas encore arrivé.

Il sortit son bras gauche de sa poche, dévoilant ainsi son infirmité et l'absence de sa main alors qu'il se rapprochait du dos de Rika. L'écart s'était tout d'abord maintenu entre les deux combattants, la jeune fille semblant concentrée sur sa cible tandis que le Golem se plaçait derrière elle, hors de sa vue. Puis dès lors qu'elle avait pris appui sur le sol pour sauter dans les airs, élevant sa hache pour s'apprêter à frapper le marine à la peau écaillée qui venait d'écarter son allié, il l'avait rattrapé en un instant ! Aussitôt il changea son appui sur sa jambe gauche afin de se décaler légèrement sur la droite de sa cible, s'ouvrant un angle plus important tandis qu'il armait son bras droit et qu'il envoyait son bras gauche derrière lui. Son pied droit vint alors taper à son tour le sol, stoppant son décalage pour le propulser avec force sur le corps de la jeune femme déjà dans les airs. Kiru lança alors sa main droite en direction du bassin de son adversaire, une lueur blanche venant éclairer sa main au moment où il venait frapper le corps de celle-ci. S'il parvenait à ne toucher ne serait-ce qu'une infime partie de la jeune fille il la diviserait ainsi en deux juste au dessus du bassin, son coup propulsant alors la partie inférieure du corps de la combattante sur le côté tandis que sa partie supérieure poursuivrait son mouvement initial. Mais déjà le bras gauche du maudit remontait au dessus de sa tête, celui-ci ayant quadruplé de volume en quelques instants et continuant à grossir tandis qu'il entamait désormais sa descente inexorable devant son propriétaire. Alors que la jeune femme semblait avoir entamé la descente de sa hache c'était un véritable marteau de pierre qui se présentait au-dessus d'elle, prêt à la fracasser au sol de toute la puissance du Golem en un instant. Suspendue dans les airs, privée de sa partie inférieure et n'ayant aucun moyen de prévoir sa trahison et son assaut la petite Rika risquait de passer un sale quart d'heure !



Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 495
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
47/350  (47/350)
Berrys: 120.532.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Mar 30 Jan - 22:09

Guerre totale



La contre-attaque sur Serclay n’avait pas totalement porter ses fruits, cependant, l’idée de faire un flipper avec son corps semblait elle passer. Observant le corps du tueur se faire malmener, ce fut quand le tour de Logan arriva que je m’inquiéta un peu. En effet, il n’était pas un combattant et ne le serait sans doute jamais me disais-je. Mais alors que je me demandait ce qu’il mijotait, voilà que Logan dévoila sa surprise au grand jour. Son corps se transforma comme le mien le faisait quand je changeais de forme. Écarquillant les yeux, je restais sans voix alors que je découvrais le secret du jeune homme : un fruit du démon. Cet idiot de rouquin a manger un fruit du démon ? Loin d’imaginer l’étendu de ses capacités et le côté spécial de celui-ci, je regardais le fameux Serclay tenter de résister en vain. Il venait d’essuyer quatre attaques redoutables et même s’il avait réussit à parer entièrement ou partiellement divers coups, il n’en ressortait pas indemne. Il fallait en profiter.

Tandis que certains de mes collègues se retrouvaient occupés, moi de mon côté j’allais avoir à faire bien des choses et pour cause, quelqu’un me fonçait dessus. Concentré sur le corps qui semblait incapable de réagir de Serclay, je vins alors à laisser mon cerveau réfléchir à toute allure et agir plus rapidement que jamais. Je n’avais que quelques secondes pour agir : ou bien contrer l’assaut qui allait me tomber dessus aussi risqué cela soit-il, ou foncer sur l’ennemi au caractère de prédateur. Mon choix fut vite fait et pour agir rapidement, je me devais de prendre ma forme la plus rapide qui soit à l’heure actuelle.
Ne remarquant pas la tentative d’interception d’un pseudo traitre, qui allait au passage me couvrir dans ma manœuvre, je pris ma forme hybride. Les écailles me collèrent à la peau, et je repris une musculature plus “ humaine “. D’un coup, je fonça via un puissant Soru vers l’ennemi qui semblait un peu reprendre ses esprits jusqu’à preuve du contraire. Je me devrais être précis et direct. En temps de guerre, il n’y a pas la place pour les jeux ou les demi-mesures. Chaque coups que j’allais distribuer seraient à but mortel. Pas de place pour les faux coups, ou les feintes sauf si elles sont nécessaires. Là, fonçant en ligne droite vers lui, je rompais la distance en un rien de temps afin de me retrouver face à lui si rien ne m’interrompais dans ma course éclair. Ayant les idées claires à défaut d’être légèrement blessé par l’assaut de ma futur victime, j’allais lui faire payer cent fois son acte.

Et pour cause, ma course une fois terminée, mes bras étaient déjà croisés et les griffes devenues aussi noires que l’encre. Me jambe vint tenter d’écraser son torse - en plus de planter une griffe dans son corps - pour l’immobiliser. Les griffes recouvertes de haki ainsi, leur tranchant était assuré. Déployant brutalement mes bras, c’est un coup en X que je donna à celui-ci au niveau de la gorge avec pour but de lui trancher net celle-ci, mais ce n’est pas tout, prévoyant de nature comme je suis, je vins à laisser des dents me pousser et celle-ci à leur tour devinrent noires. La suite ? Ma gueule allait se refermer sur sa carotide pour la lui arracher sur place. Tout ceci réalisé en un temps record, pour la première fois depuis longtemps je laissais voir une violence inouïe sans doute capable de rivaliser avec celle du fameux Karast peu connu pour sa tendresse.
Aussi sanglant cela soit-il, il fallait se rendre à l’évidence, nous étions à l’heure actuelle en guerre et il n’y avait aucune place pour la pitié, surtout quand il s’agit de traitres ou d’ennemis de la plus haute importance. Makui et ses sbires ne devaient en aucun cas sortir de là vivant et si pour cela il fallait sacrifier une partie de soit ou sa propre vie, alors je me dévouerais sans hésitation, la vie des innocents étant bien plus importantes que toutes autres dans ce monde. Tel est notre combat, celui pour la justice.

La lance de la justice venait de frapper, restais à voir si l’ennemi avait un bouclier assez résistant ou s’il allait subir une première perte dans leurs rangs.


Codage par Libella sur Graphiorum



Résumé:
 

techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 415
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
42/350  (42/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Jeu 1 Fév - 20:53



Mars Reboot
Malgré l'intervention de Makui qui tenta de gêner Ghetis lors de son offensive, le combo mis en place par les gouvernementaux marcha plutôt bien : le chien enragé de Makui vint s'encastrer dans le mur après une puissante frappe de Logan, ou du moins de ce qui venait littéralement de prendre sa place : le rouquin venait de se transformer en arbre à la surprise de Caligula et peut être même de tous.

Il avait donc sacrifier sa célèbre agilité pour une plus grande force de frappe et Serclay venait d'en faire les frais. Cependant, bien que sa forme avait de quoi impressionner par la nouvelle puissance en découlant, le Seyfriend en devenait plus laid et pouvait être assimilé à ce genre d'arbre que l'on retrouve dans les histoires de forêt sombre et de manoir hanté. Et si Caligula possédait une quelconque occasion de se moquer d'un rival, il ne la manquerait pas.

-Iahahahaha, Logan, c'est quoi cette forme hideuse?! Même un monstre fuirait à toutes jambes en croisant ton regard!
Se moquer de Logan était un passe temps du shandia puisque le rouquin n'hésitait pas à se moquer du zoan à son tour. Néanmoins la bête shandia voulait bien savoir d'où provenait cette transformation même si il s'agissait surement d'un fruit du démon selon lui et assez efficace selon l'état de Serclay.

Voyant ainsi leur allié finir dans de sales draps, les ennemis se mirent à contre-attaquer malgré eux et ce fut le cas de la jeune sabreuse qui se rua vers le colonel de la marine. Les marines devaient éviter de s'en prendre aux sabreurs pour ne pas s'attirer leur foudre et la seule chose à faire était de les neutraliser ou les guérir du mal les affectant...en réalité, peut-être bien les deux et si Caligula pouvait accomplir une partie de cette tâche, il laissait Logan se charger de l'autre.

-Bon, on reparlera de tout ça plus tard. Pour l'instant fais ce que tu sais faire, réfléchis et trouves un moyen pour leur rendre leur liberté! Quant à moi, dit-il pendant qu'il transformait l'ensemble de son corps pour user de la forme offensive, je m'occupe du reste.
Instantanément, avec un efficace soru, il apparu devant la bretteuse et plus précisément entre sa paire de lames recherchant le renfermement de celle-ci sur son corps. Impulsif mais pas fou, notre guerrier avait recouvert les écailles de son tronc avec du tekkai quelques secondes avant la fin de l'offensive ennemie espérant bloquer les lames pour ensuite la neutraliser aussitôt : ses pieds iraient s'enrouler tout autour de son corps la couvrant des chevilles jusqu'au bas du cou. Dans le cas où le "piège" passerait, il recouvrerait ses membres inférieurs de tekkai non pas pour étreindre la demoiselle mais l'immobilisé une bonne fois et éviter par ailleurs que ses lames ne viennent entailler ses jambes.

Tenant donc sur la partie "pliée" de sa jambe, le shandia mettrait sa main en opposition vers Galaad qui devrait comprendre assez rapidement que le problème était résolu. Moins les gouvernementaux avait d'ennemis, mieux la situation était.

-Ta protégée ne souffre pas, t'inquiètes! Je l'ai juste immobilisé et par la même occasion protégé de tout danger.
Je pense donc que tu peux te calmer, mais si tu veux vraiment te battre...




Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

avatar
Messages : 331
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
139/250  (139/250)
Berrys: 2.878.966.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Dim 4 Fév - 6:17



Mars Reboot






Sous ma frappe finale, Serclay vole en direction du mur dans le quel il s’enfonce comme prévu. Ma puissance de frappe est considérablement augmentée sous cette forme. Il n’est pas mort. Pas même évanoui. Nous l’avons simplement mis hors d’état de nuire pour le moment mais le travail n’est pas fini. Taito s’en charge. Il a cette capacité à tuer de sang froid quand il l’estime juste. Capacité qui m’a toujours impressionné et terrifié à la fois. Je n’ai cependant pas le temps de m’inquiéter du devenir de notre ennemi, mon capitaine mettra un terme à sa vie sans le moindre doute. Alors que je suis toujours sous ma forme d’arbre, la plus faible des épéistes me fonce dessus apparemment dénuée de raison. Je manque de rapidité et esquiver sous cette forme s’annonce compliqué. C’est sans compter sur le fait que Caligula s’interpose, me laissant le temps de reprendre forme humaine, après avoir entendu ses provocations d’une oreille distraite qui ont le mérite de m’arracher un léger sourire en coin.

Réfléchir… C’est quelque chose que j’ai vraisemblablement oublié de faire depuis l’ingurgitation du fruit BEAST. Je me sens plus agressif, plus violent et c’est quelque chose que je n’aime pas. Une facette de moi-même que j’aurais préféré ne jamais connaitre mais une facette pourtant bien existante. Qu’est-ce que je peux faire pour régler la situation ? Les assommer peut être ? S’ils sont sous l’emprise d’un contrôle mental, interrompre leurs facultés à réfléchir pendant ne serait-ce qu’un instant pourrait les libérer. Mais j’ai une autre idée. Leur mal vient surement d’une malédiction et le granit marin reste ma meilleure chance. Mon marteau ne me sera pas utile car je me retrouverai dans l’obligation de blesser Sibel ce qui les pousserai à nous affronter.

Mon regard s’allume d’une étincelle que le Shandia ne connait que trop bien, j’ai quelque chose en tête. Caligula m’offre une opportunité parfaite et inespérée pour tester ma théorie. Théorie qui, si elle se retrouve exacte pourrait bien influencer les combats actuels du gouvernement ! Il y a quelque temps, je me suis introdui dans la cabine du capitaine pour voir ce que je pourrais y trouver d’intéressant. J’étais tombé sur sa réserve de balle en Granit Marin. J’en avais pris deux, partant du principe qu’il ne verrait pas un aussi petit manque. Malheureusement, Violet m’avait pris en flagrant délit et m’avait forcé à rendre ce que j’avais volé. Il va sans dire que je n’en avais rendu qu’une seule… Mais cela voulait aussi dire que c’était mon unique munition, autrement dit ; mon unique essai. Je ne peux pas me louper et c’est maintenant ou jamais. Pendant que Caligula immobilise mon assaillante usant de ses pouvoirs de zoans.

À ce moment, un étrange phénomène se produit. Un phénomène sur le quel je n’ai encore que peu de contrôle. Comme sur Olandaina, tout se ralentit autour de moi. Même les plus rapides deviennent faciles à suivre du regard. À chaque fois que je réfléchis trop, c’est la même chose. Le temps semble ralentir. Mais ce n’est pas le temps qui ralentit, c’est mon cerveau qui fonctionne à une vitesse proche de l’impossible. Mes mouvements n’en sont pas accéléré mais en deviennent parfait, je n’ai plus le moindre geste superficiel, ma vitesse en est décuplée, mon esquive, tous mes sens. Je ne peux pas maintenir cet état très longtemps mais ça en vaut la peine !

N’écoutant que mon instinct, je m’élance avec une rapidité démentielle lâchant tout ce qui pourrait me ralentir pour augmenter ma vitesse à son paroxysme utilisant à mon tour le soru. Je profite aussi de mes déplacements agiles et silencieux espérant gagner une simple seconde. De cette façon, je me retrouve en face de Sibel, à seulement quelques centimètres d’elle, qui est normalement dans l’incapacité de bouger. Je porte mon regard sur Galaad qui se va surement se montrer méfiant et m’empresse de lui expliquer que me laisser faire est encore la meilleure chance qu’ils ont de s’en sortir.

« C’est du granit marin ! Voit ça comme un antidote. Dans le meilleur des cas ça fonctionne et vous êtes libres. Dans le pire, rien ne se passe mais ça ne lui ferra pas le moindre mal, tu as ma parole ! »

La parole d’un ennemi vaut bien peu de chose sur un terrain de bataille mais je ne peux rien lui donner de plus. Dans ma main gauche, une petite bille de la taille d’une balle de fusil faite en granit marin. Je la tiens fermement à travers un tissu très fin pour éviter d’en subir les effets. Je la porte aux lèvres de Sibel et lui ouvre la bouche de force si nécessaire. Avec mon index gauche, je tente de pousser la balle de pierre dans sa bouche et avec ma main droite je lui tiens la tête en arrière pour la forcer à l’avaler. Celle-ci a une taille à peine supérieur à un médicament, ça passera rapidement et sans soucis si tout fonctionne bien ! Quand bien même cela n’aurait aucun effet, bien qu’étant de pierre, une aussi petite dose aussi finement travaillée n’aura pas le moindre effet sur ses organes internes.

« Allez avale ça ! »

Je saurais rapidement si ma théorie est fondée ou non. Je suis sur mes gardes en cas de contre attaque. Si elle se calme ne serait-ce même qu’une seule seconde suite au contact de l’étrange matière qui repousse les malédictions de fruits du démon, j’aurais atteint un premier objectif !







Résumé :
 

Techniques utilisées :
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Lun 5 Fév - 16:04




Kokuwo Makui, Chef de Mars, et Rika.

Il tenait bon. Au moins, il n'était pas devenu vice-amiral pour rien... mais cela, le logia s'y attendait un peu. Connaissait Chairoka, il ne savait que trop bien que l'amirale en chef exécrait l'insubordination et la témérité outrancière, chez ses subordonnés. Elle avait besoin d'éléments fiables, fidèles et loyaux, qui n'agissaient que selon ses directives, sans trop en faire ni paresser à la tâche. Or, Ghetis était précisément le genre de type à se ficher des ordres et à agir selon son bon vouloir, s'il estimait que cela pouvait s'avérer prolifique... Ce qui signifiait qu'Asya Lida avait probablement eu un niveau d'exigence relativement élevé avant d'accepter sa montée en grade. Avec ou sans des hypothétiques pressions extérieures, exercées par exemple par les hautes strates du Gouvernement Mondial. Mais au final, l'Archer n'était envers et contre tout ni plus ni moins qu'un vice-amiral, que le chef de Mars lui-même avait été également, par le passé. C'était un duel de hauts-gradés de la marine qui se jouait là, un duel dans lequel l'excellence prévalait et où la moindre erreur pouvait précipiter l'équilibre de cette précaire balance d'un côté ou de l'autre.
Et comme l'Archer souhaitait repartir à l'assaut après avoir contré ses piques, le chef de Mars afficha un sourire hautain et narquois tout en demeurant à sa place. Il était prêt à éviter l'attaque qu'il lui expédierait, même s'il fut désarçonné par la puissance que déploya son adversaire en bondissant pour l'atteindre. A partir de là, tout se déroula assez vite : si le Kokuwo avait transformé ses mains en neutrinos, il n'eut pas le temps de les utiliser d'une manière offensive que le haki de l'observation de son ennemi se concentrait sur leur zone restreinte, tonitruant à tout va. Décontenancé et surpris, le maudit perdit sa concentration et remarqua que le gunbai s'approchait de lui pour le percuter. Un simple coup d’œil lui permit de se rendre compte que l'autre homme n'utilisait pas le haki... Du moins le crut-il jusqu'à ce que l'arme le percute. Il n'avait pas pris la peine d'esquiver, grisé par son pouvoir : c'était une chance inouïe de le transpercer de part en part. Malheureusement, donc, le gunbai le percuta en l'envoya puissamment en direction du trône. Le maître des lieux reprit soudain ses esprits, grâce à ce choc inattendu, et s'il cracha un peu de sang, il n'en retourna pas moins à l'instant présent. La force déployée par son ennemi était magistrale mais comme son coup n'avait pas été supporté par la version offensive de l'armement, il s'en était sorti à peu près indemne. Restait qu'il l'avait sous-estimé, d'une certaine manière : Ghetis était plus réfléchi qu'il ne le laissait paraître de prime abord. Il se transformait tout juste en neutrinos pour s'éviter un choc trop brutal avec le trône qu'un événement extérieur intervint sur leur duel.

Rika s'était projetée dans la direction de Taito, prête à le hache menu, lorsqu'une voix s'était faite entendre derrière elle. C'était Jorgen qui, depuis sa position, observait sa ruée d'un air énigmatique et souriant. Il l'avertit d'un danger, qu'elle ne put localiser décemment que quelques instants plus tard grâce à son haki de l'observation, donc l'utilisation avait été gênée pendant un moment par Ghetis et sa voix gargantuesque.

-Derrière toi, Rika !

Elle n'eut pas besoin de lire longtemps dans les intentions de Kiru pour comprendre où il voulait en venir, maintenant que les deux vices-amiraux étaient concentrés sur leur propre lutte : plus rien ne pouvait l'empêcher de percevoir correctement ce qui arrivait derrière elle. En bref, elle parvint à comprendre ce que l'ex révolutionnaire souhaitait faire et, instinctivement, plaça une plaque de haki de l'armement à l'endroit où la main du Kabayochi l'atteignait. Il fut ainsi incapable de la diviser, mais elle n'en utilisa pas moins ce toucher pour pivoter brusquement, d'un coup de hanche. Une fois face au criminel, elle comprenait mieux quel était son objectif final : il voulait la percuter, grâce à son bras qui semblait croître de seconde en seconde... C'était un pouvoir dangereux... Mais pas nécessairement suffisant pour la placer dans une position précaire. Le plat de sa hache se dirigea droit vers le buste du golem et elle usa du début de tournoiement effectué pour le frapper avant qu'il ne l'atteigne. Si le coup risquait de ne pas lui faire bien mal, il allait néanmoins être éjecté, ce qui permettait à la gamine de rester sauve pour l'heure : elle retomba habilement à même le sol et demeura pensive un bref instant, hésitant quant à la marche à suivre pour la suite, maintenant que Serclay avait l'air d'être en piteux état et que le lézard lui avait faussé compagnie en usant de sa célérité.

Makui, donc, avait pu se désincarner avant de percuter le trône : il usa de son pouvoir pour se stabiliser et, au moment où Ghetis s'apprêtait à surenchérir, se rendit compte que Kiru avait été expédié sur la trajectoire du vice-amiral pour le forcer à freiner son avancée. Rika n'avait pas vraiment perdu de vue le combat de son supérieur, et si elle ne souhaitait pas y prendre part directement, elle avait l'air de songer que lui venir en aide de manière maladroite était acceptable... Dans tous les cas, le maudit du neutrinos n'allait pas s'en formaliser ! Voyant là une possibilité pour s'en prendre directement à deux adversaires, il se rematérialisa et envoya à nouveau une nuée de piquer, dans le but de les transpercer l'un comme l'autre. Ghetis pourrait certainement s'en sortir aisément, mais que se passerait-il concernant son allié du jour ?


Seraph Galaad, membre de la Garde Royale de Kingadomu et Beredith Sibel, révolutionnaire, 97.000.000 berrys.

-Vous perdez votre temps !

Sibel avait été interceptée avec brio par Caligula, dont la peau s'était montrée étonnamment résistante. Dans les faits, du point de vue de Galaad, la métamorphose de ce marine et la prise de soumission insolite dont il avait usé pour maintenir la révolutionnaire immobile avait un quelque chose de brillant, il devait l'admettre. Même lui, combattant du Nouveau Monde, n'avait que rarement vu des zoans usant de leur fruit avec autant de brio... L'écart de puissance dont il semblait jouir avec la Beredith et qui achevait de lui donner l'ascendant avait empêchée la sabreuse en herbe de réagir de quelque manière que ce soit. Et, paradoxalement, une fois le moindre de ses muscles quasiment pleinement immobilisé, elle avait semblé se calmer progressivement : sa respiration s'était faite plus lente, moins saccadée, elle avait très rapidement cessée de se débattre. Si elle avait fermée les yeux, pour tenter de reprendre sa concentration, et chasser ainsi la chose qui l'obligeait à agir, elle comprenait en tout cas que le plus dur se trouvait derrière elle. Seule la voix du chevalier sembla vouloir décourager Logan, tandis qu'il voulait faire ingérer une balle de granit marin à la jeune fille. Celle-ci, cependant, s'exécuta mécaniquement, trop heureuse de pouvoir à nouveau agir comme elle l'entendait. Pour l'heure, elle semblait calmer, mais rien n'indiquait que c'était bel et bien le projectile du marine qui lui avait rendu son libre arbitre et sa conscience... C'est pour ça que larmoyante, le teint légèrement rougit, le souffle court, elle jeta à Caligula un regard suppliant lui glissant quelques mots dans un murmure suave.

-Je t'en supplie... Ne me lâche pas...
-Le granit marin ne sert à rien. J'en ai la conviction.
-C'est vrai. Sinon, Centes ne serait pas un problème. Il suffirait d'en appliquer sur ses pions.

Cette fois, c'était Jorgen qui avait surenchérit après le chevalier. Il semblait s'être reconcentré sur cette situation là, après s'être bien malgré lui immiscé dans le combat qui opposait Kiru et Rika. Enfin... Dans tous les cas, la priorité des quatre épéistes était de retrouver leur liberté, et pour cela, mieux valait tenter d'aider les gouvernementaux. Le problème, c'était qu'inexorablement, Sonia parvenait elle aussi à sa limite, et qu'elle risquait d'être une ennemie autrement plus coriace que la jeune révolutionnaire dorénavant immobilisée. Comme pour l'indiquer à ses deux alliés, ainsi qu'aux intrus, la demoiselle souffla quelques mots.

-Je... le sens... Il est de plus en plus puissant... Il a abandonné Sibel pour se concentrer sur moi...
-Ne t'en fais pas, Sonia. Chasse-le.

Le membre de la garde royale s'était rapproché de l'ancienne vice-amiral et lui avait pris la main, lui offrant un soutien psychologique de taille et lui susurrant quelques encouragements pour la pousser à résister d'autant plus. Profitant de ce répit que leur offrait Galaad, Jorgen reprit à nouveau, à l'intention du duo de marines apparemment concentré sur la résolution de leur petit problème.

-Si vous avez quelque chose pour endormir ou tétaniser Sibel sans la blesser ni la tuer, c'est le moment. Mais une fois qu'elle sera totalement inconsciente, la... chose qui nous maîtrise risque de nous contrôler encore mieux.


Serclay.

"Well, I'm fucked". Le hors-la-loi était du genre cynique. Il n'avait pas fauché des milliers de vies sans se préparer à expirer son dernier souffle. La moindre de ses victimes le rapprochait de sa propre fin, il en avait la certitude glaçante depuis le premier jour. Et pourtant, étrangement, la perspective d'une mort possiblement imminente n'avait pas l'air de le bouleverser outre mesure. Il avait bien vécu. Comme un fieffé connard, mais il avait bien vécu malgré tout. Puis bon, il avait manifestement l'opportunité de profiter de quelques effusions avant de rendre son ultime soupir et ça, ça n'avait pas de prix. En effet, ce fut la patte de Taito qui le ramena sèchement à lui, alors qu'elle le plaquait contre le mur en pénétrant sèchement dans son abdomen. Si un homme lambda aurait certainement a minima tourné de l’œil dans la seconde, lui avait à plusieurs reprises eut l'occasion d'endurer pareilles blessures, comme l'indiquait assez clairement sa gueule balafrée. Il parvint même à s’agripper à la douleur pour retrouver pleinement sa contenance, lorgnant le zoan tandis qu'il écartait les bras, menaçant de le trancher violemment d'un instant à l'autre. C'était sa chance. D'un geste vif, le hors-la-loi puisa dans ses dernières forces : sa main s'empara de trois des couteaux qui étaient accrochés à sa ceinture et il les envoya en direction du torse du lézard, non sans les avoir recouverts de haki au passage. Le marine pourrait probablement tenter une défense, mais pas une esquive : Serclay attrapa la patte qui s'était plantée dans son ventre d'une main ferme pour s'en assurer. Dans tous les cas, si Taito poursuivait ainsi, il ne tarderait pas à bouffer l'offensive du zoan antique de plein fouet : il n'avait absolument aucun moyen de s'en prémunir, dans une telle position. Ne resterait plus que l'ultime coup de mâchoires, qu'il bloquerait en interposant ses bras, recouverts de haki, en guise de défense fébrile avant de toucher à sa fin. Il allait sans dire qu'une fois ses bras recouverts, son agresseur pourrait s'en donner à cœur joie pour le vider de ses entrailles joyeusement...



Vous avez 72h pour poster, chacun votre tour. L'ordre est le suivant :
Ghetis - Logan - Taito - Caligula - Kiru.
Vous pouvez changer de place à tout moment avec l'un de vos camarades, à condition évidemment d'être tous les deux d'accord et d'en avertir le MJ (moi, Nakata /o/), que ce soit par skype, par MP...

Ghetis et Kiru > Ghet, ton début d'enchaînement passe crème mais tu es coupé dans ton élan par Kiru. Pourquoi ? Parce que Kiru a été anticipé par Rika, pour deux raisons. 1- Jorgen l'a prévenue, pour une raison obscure. 2- Elle peut à nouveau utiliser son haki comme Ghet le concentre sur Makui. Elle frappe donc Kiru du plat de sa hache. Le coup en lui-même ne risque pas de te faire grand chose (quelques côtes fêlées tout au plus mais franchement, à ton lvl, c'est pas dramatique). Par contre, comme tu empêches Ghetis de foncer en ligne droit, Makui en profite pour vous attaquer tous les deux en vous expédiant une nuée de piques recouvertes de haki.
Ghet, t'es visé par six d'entre elles. Vu ta posture je considère que tu peux soit bloquer soit esquiver (en gardant à l'esprit que le haki de Makui est légèrement supérieur au tien en terme d'impact).
Kiru, t'es visé par quatre d'entre elles. Là, comme l'écart de lvl (quoique modeste) est en ta défaveur t'es quand même en position précaire. A toi de voir comment tu t'en sors !

Caligula et Logan > Sibel semble avoir retrouvé son calme. Galaad assure que ce n'est pas à cause du granit. Sibel, elle, demande à Caligula de ne pas la lâcher pendant que Sonia perd lentement son sang froid. Galaad aide Sonia à garder sa concentration et Jorgen vous brief rapidement vis-à-vis de ce qu'il se passe.

Taito > En gros, tu prends rapidement l'avantage mais quand tu écartes les bras pour le trancher, Serclay bloque ta patte et t'envoie trois couteaux en direction du torse, qui risquent donc de rejoindre les deux premiers. A nouveau, ça n'est pas mortel mais ça pique un peu quand même (disons qu'il sauve l'honneur).
A partir de là, si tu décides de poursuivre ton assaut, tu peux l'achever sans trop de soucis. Comme dit dans la narration il mettra ses bras couverts de haki pour bloquer tes dents mais dans ce cas, il exposera totalement son ventre dans lequel t'as déjà mis tes griffes donc ben... Voilà voilà. =(

Makui est niveau 43 !
Rika est niveau 40 !
Serclay est niveau 38 !
Sibel est niveau 33 !
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1790
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
530/750  (530/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Mar 6 Fév - 2:27

Noctis Mania : End

Ore Wa Kurohebi Da !





L’Archer souhaitait une seule chose depuis qu’il avait entamé sa course vers les hautes sphères de la Marine : gravir les échelons. Dès l’instant où une occasion lui permettait d’appuyer sa puissance et celle de son équipage se présentait, il la saisissait sans hésiter, propulsant ses enfants aussi haut qu’il le pouvait tout en se propulsant lui-même. C’était pour cette raison que ceux passés sous sa main devenaient assurément des grands de ce monde, ou marquaient leur temps au moins une fois, contrairement à d’autres à l’existence inconnue, simples figurants.

Aujourd’hui Ghetis menait une bataille pour son titre, pour son ambition professionnelle. Son ambition personnelle le poussait à vouloir devenir le nouveau régent des îles célestes, mais son ambition professionnelle le poussait à chercher le grade au-dessus de l’actuel encore et toujours. L’Archer était un conquérant dans l’âme, il voyait grand pour lui et les siens ! Et même dans un affrontement comme celui-ci, il espérait que ses camarades montrent eux aussi leur plein potentiel.

La place d’amiral paraissait toute proche du Kurohebi et en même temps si lointaine. Même s’il voyait son évolution, il ne voyait pas encore la porte, qui le mènerait à cette place. Makui ne représentait qu’une des nombreuses clefs permettant d’ouvrir cette porte aux multiples serrures. Mais il s’agissait d’une clef importante que le brun devait obtenir par ses propres moyens ! Personne ne viendrait gêner ses objectifs et personne ne gênerait leur combat sans le consentement du Vairon ! « L’epicness » pouvait commencer !


S’élançant avec fureur en direction du Kokuwo, l’Archer était fier de sa feinte habile, il montrait à l’ex-vice-amiral ce qu’il valait et comptait bien le surprendre avec ce qui allait suivre. Sa frappe allait être aussi violente que l’arrivée de Ghetis dans la Marine. Choquer Makui, s’imposer sans son accord, montrer sa façon de faire !

L’ennemi était proche, Ghetis allait l’avoir ! NON ! Une voix semblait se séparer et une chose fut projetée volontairement par la petite fille en direction de l’Archer ! C’était l’avantage du haki du Bouddha, prendre forme grossièrement pour offrir une complète maitrise de la zone de combat en terme de perception, même si la grosse voix était parfois gênante.





- CLOUD WORLD ! Crier le nom d’une technique, quel style terriblement shônen cet Archer.

Pourtant cela allait tout changer, du moins, pas pour Ghetis et Caligula, mais les autres sentiraient à coup sûr la différence ! L’air avait changé, il était devenu rare ! Certains éprouveraient des difficultés respiratoires, mais ce n’était pas l’intérêt de ce cri de guerre.

L’intérêt était le mur nuageux apparu sur la trajectoire du projectile envoyé vers l’Archer ! Le Bouncing Cloud ! La chose allait alors s’enfoncer dans le mur de son côté et être renvoyée ensuite. Ghetis allait lui aussi pouvoir tirer parti de cette création, rapatriant son kamisori lancé précédemment en direction du mur il y prit un profond appui, voyant les piques de neutrinos foncés sur lui avant de se propulser droit vers les piques ! Le nuage améliorant le tout par son effet trampoline !

C’était là l’avantage du passage sur les îles célestes, Ghetis avait découvert de nouvelles choses là-bas et pouvait exprimer son pouvoir avec encore plus de grandeur. Se propulsant droit vers les piques tel un missile, il avait imprimer une légère courbure dans son impulsion, le projetant tout en tournant sur lui-même..

Le gunbai toujours dans une main il allait passer entre les piques non sans peine. L’un allant arracher la protection latérale de la cuisse gauche que l’armure écarlate protégeait. Un autre faisant voler une protection à l’épaule, alors que les autres vinrent lacérer les bras et les jambes de l’Archer ! Les plaies n’étaient pas « gênantes » pour un homme de la robustesse de Ghetis, mais visible malgré tout. Cependant il le fallait pour ce qui allait suivre !


Cette fois-ci l’Archer allait miser sur la baisse subite de l’oxygène pour les autres, mais aussi sur la surprise qu’il aurait créé chez Makui en passant entre ses projectiles en se blessant !

Ainsi lorsque la torpille tournoyante nommée Ghetis arriva, celle-ci profita de sa dernière rotation pour lancer son gunbai dans les airs avec puissance alors que la fin de la rotation ramènerait son poing furieux directement sur la joue du Kokuwo !




- Goûte à mon Jugon Makui !!!


Le Kokuwo ne le savait pas encore, mais il allait découvrir que les poings américains qui renforçaient les phalanges de Ghetis avait cette vertu d’annuler sa condition de logia et sa malédiction ! Le noir qui recouvrirait entièrement les poings de Ghetis allait sans doute rendre le choc encore plus véloce. Et le terme « Jugon » dans la phrase de l’Archer en disait long. Le poing avait été rigidifié tel un shigan pour rendre encore plus robuste le choc des poings américains !


Cho Jugon.


Le coup n’était que le premier d’une longue série ! L’Archer enchérissant par un coup avec son autre poign en direction des côtes du Kokuwo, pour frapper de suite avec l’autre poing, puis l’autre, puis l’autre ! Les coups de poings fuseraient sur l’ennemi avec violence et un poing ne se décollerait du corps de Makui que quand l’autre frapperait ! Neutraliser la célérité de sa malédiction, c’était la seule solution d’un Ghetis plus lent ! Miser sur une frappe multiple de poings couverts de haki noirâtre pour que l’ennemi ne sache où couvrir son corps ! Briser son corps encore et encore !

Aucun zoan destructeur, aucun paramécia surpuissant, aucun logia invincible. Uniquement son corps et sa science du combat. Le Vice-Amiral ne bénéficiait que d’une malédiction utilitaire pour son environnement, il n’avait aucun avantage en combat lié à ce fruit. Il ne pouvait compter que sur sa force et sa vitesse de réflexion.

A dire vrai, Ghetis valait légèrement plus qu’un combattant sans fruit du démon, c’est pour cela qu’il devait redoubler d’ingéniosité !


Il était temps d’achever cet assaut furieux ! Et pour cela ! Le laps de temps où son poing serait collé à Makui, il enverrait sa main libre fondre sur l’ennemi telle une lance ! Le dos de la main vers le bas ! Si tout se passait bien, alors la main pénètrerait l’abdomen de Makui violemment et l’armature en granit marin au niveau des phalanges de l’Archer serait donc dans sa chaire aussi ou contre sa chaire !

Mais ce n’était pas là l’ingéniosité. Le gunbai avait été lancé au tout début de l’assaut. Cette arme étrange avait pour principe même d’avoir une poids déséquilibré, le manche étant tout léger alors que la tête de l’arme, la grosse « lame » qui composait le corps du gunbai, était bien plus lourde. Si bien qu’une fois projeté en hauteur, c’était généralement la partie la plus lourde qui piquait en première vers le sol, c’est-à-dire la lame.

Ceux qui avaient connu Ghetis du temps où il utilisait encore quatre verrous psychiques connaissaient son ancien style de combat qui se basait sur une certaine célérité et les parties tranchantes du gunbai.

C’était le dernier élément qui allait donner tout son sens au fait d’avoir lancé le gunbai au-dessus de lui et Makui au moment de commencer sa rafale de coup de poings.

En effet, si la main de Ghetis s’était bien plantée en Makui et le granit marin en contact avec ce dernier, alors, Ghetis agripperait la chaire du Kokuwo depuis l’intérieur ! D’un coup il le soulèverait au-dessus de lui tel un énorme rocher ! Et sans lui laisser de chance le gunbai se planterait à la façon d’une hache dans le dos du Kokuwo !

- Tu seras mon trophée au poste d’Amiral !

Si le coup portait, ce serait à une main que le Kurohebi porterait le chef de Mars avant de sèchement le lâcher et au sol.

Si la tentative de le transpercer n’avait pas fonctionné, Ghetis aurait gardé un poing coller au Kokuwo pour le garder sous sa forme humaine, alors que l’autre le soulèverait de la même façon pour ainsi soulever l’ennemi de la même façon au moment où l’arme viendrait se planter dans son dos ! Faisant Ghetis porter le Kokuwo à deux mains cette fois-ci.


DEV NERD GIRL


Résumé,Techniques,Pnjisations,Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2778
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
66/500  (66/500)
Berrys: 341.380.650 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Mar 6 Fév - 4:11


Mars, et ça Repart !


La peau de la jeune fille se recouvrit soudain d'une couleur noire s'étalant sur ses côtes, semblant aussitôt se rigidifier. La main du Golem vint alors frapper la paroi ainsi vêtue sans qu'aucune division n'ait lieu, le corps de Rika conservant son unité. Kiru pesta intérieurement en sachant pertinemment à quel obstacle il se heurtait à cet instant, il avait vu Delta utiliser l'armement suffisamment de fois pour savoir en reconnaître son utilisation facilement. Son pouvoir n'aurait aucun effet sur un corps assuré d'une telle protection néanmoins son adversaire ne pourrait couvrir toutes les zones à la fois, il lui suffirait de trouver une faille, à peine un millième de seconde, et tout serait réglé. Mais la véritable raison de sa colère interne était la voix masculine qui avait été la première à prévenir la lieutenante de Makui du danger, l'un de ces deux épéistes était un traitre et l'avait berné, comme il avait tenté de le faire. Certes il aurait pu être contraint à agir de la sorte par ce mystérieux pouvoir mais la spontanéité de l'action et l'aveu de Galaad quelques instants plus tôt que les deux hommes étaient ceux avec le plus de contrôle ne laissaient guère de doute. L'un des combattants se jouait d'eux, ou peut-être même tous! Mais le maudit n'eut pas le temps de poursuivre son analyse, trahi dans son approche surprise sa cible avait pu le sentir arriver, et prévoir une contre-attaque qui s'amorça en un instant.

Profitant de la poussée que l'homme de pierre venait de lui exercer en souhaitant initialement la diviser elle tourna rapidement sur elle-même, emportant sa hache dans sa rotation. Le haki du Golem sembla soudain s'agiter devant l'imminence de l'attaque que ses yeux avaient déjà décelés et à laquelle son esprit avait déjà réagi. L'attitude du Golem ne changea en rien excepté pour le sourire qui se dessina alors sur son visage tandis que l'arme de son vis-à-vis se dirigeait vers son abdomen. La volonté de Rika était simple à deviner et entrait dans la même logique que celle qu'il avait lui-même eut, elle voulait le projeter afin de ne pas se faire aplatir par l'immense bras qui entamait désormais sa descente vers la jeune fille, inexorablement. Une légère lueur apparue un dixième de seconde au niveau des pectoraux de Kiru alors que le plat de la hache venait le frapper avec puissance, profitant de l'amplitude pour projeter aisément le corps de l'ex-Révolutionnaire à l'écart dans ce combat aérien. Néanmoins le visage du pirate demeura fixé sur son adversaire, son propriétaire se contentant simplement de retenir une grimace sous le choc qu'il venait de recevoir, n'ayant absolument pas bougé de place tandis que le bras du Golem poursuivait sa trajectoire initiale. Le pirate avait à peine réfléchi, ne prêtant pas attention à la direction que prendrait son corps au moment d'agir, se contentant de demeurer focalisé sur son adversaire. La perte de concentration et les erreurs inexploitées pouvaient sceller l'issue d'un affrontement, et il ne comptait pas laisser passer sa chance. La méconnaissance des pouvoirs du Golem était ce qui avait causé l'erreur de la fillette, et probablement causer sa perte. Elle venait de voir le corps de pierre se scinder en deux, juste au niveau des pectoraux, la partie inférieure se faisant projeter par son attaque alors que la partie supérieure se dressait toujours devant elle.

Dommage !

La voix de Kiru perça un court instant à travers son large sourire sans savoir si Rika pourrait l'entendre. La combattante avait fait un choix pour tenter de contrer le Golem et avait ainsi gaspiller le court laps de temps dont elle disposait pour se sortir de cette situation. Le sol trembla tout à coup tandis qu'un choc bruyant résonnait dans toute la salle du trône, la pierre de la pièce s'enfonçant et se brisant sous le choc puissant de la pierre du Golem. Un souffle de vent parcouru la pièce soulevant un peu de poussière autour de l'impact tandis qu'un cratère semblait prendre forme là où le bras du Zoan Mythique s'était enfoncé, là où Rika se trouvait moins d'une seconde auparavant. L'attaque, pas le moins du monde perturbée par la réaction de la fillette, avait suivie de manière quasi-immédiate le coup de hache sans rien perdre de sa puissance, faisant exploser le sol à l'impact. La force que venait d'encaisser la surface avait fait trembler toute la structure un court instant, et nul doute que son adversaire ne s'en relèverait pas si elle l'avait encaissé de plein fouet. Cela paraissait fort probable puisque son haki était d'ores et déjà appliqué sur ses côtes, et tant bien même elle aurait pu se protéger de la sorte le coup de poing du Golem demeurait destructeur, même face aux armures les plus résistantes.

Du coin de l'œil il s'autorisa alors à jeter un regard vers sa partie inférieure qui s'éloignait rapidement de lui, conservant néanmoins son haki à l'affut d'une contre-attaque. Il ne voulait pas sous-estimer son opposante et s'il avait vu juste des traitres tentaient de les duper, et pouvaient l'attaquer par surprise à tout instant. C'est alors qu'il sentit un brusque changement dans l'atmosphère, celle-ci semblant devenir plus lourde tandis que l'air s'était raréfié autour de lui sans qu'il ne le saisisse aussitôt. Ce qui le marqua fut surtout l'apparition soudaine d'un mur blanc aux allures moelleuses devant la trajectoire de son corps. Surpris par l'arrivée inattendue de cet élément il capta la présence de Ghetis, visiblement ralentie par le résultat de son début d'affrontement. Ne cherchant alors pas à comprendre ce qu'il se passait le Golem décida de faire confiance à l'Archer, plaçant ses jambes en arrière pour pencher son corps en avant il plia les jambes, attendant que son corps n'atteigne le mur en question, s'enfonçant dans la masse blanche grâce à sa vitesse de projection. Sentant alors la limite atteinte il déplia soudainement ses jambes tandis que le nuage le projetait en avant dans un rebond. Son corps s'élança alors tel une torpille en direction de là où il venait, revenant comme un boomerang vers son propriétaire. Voyant cela Kiru plia son bras gauche toujours appuyé sur le sol, le dépliant violemment pour se donner une poussée qui l'éloigna quelque peu de sa position. Laissant son bras gauche reprendre sa forme hybride il annula la division qu'il venait à peine d'effectuer, accélérant soudainement les retrouvailles à venir entre les deux parties de son corps. Pour autant la partie inférieure, plus grosse, arrivait avec bien plus de vitesse et lui permettrait de foncer directement au combat sans laisser de répit à ses adversaires. S'il y avait une survivante au Poing du Golem elle rencontrerait rapidement le reste de la panoplie.




Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 495
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
47/350  (47/350)
Berrys: 120.532.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Mar 6 Fév - 16:36

Guerre totale



La bataille faisait rage et il était hors de question de laisser ces gens s’en sortir. Makui et ses comparses seraient mis derrière les barreaux ou tués selon leurs résistances. La Vice-Amirale sera reprise des mains de Centes, et les autres libérés ou capturés selon leurs factions. Exemple tout bête, mais le supernova ne pourra pas jouir d’une balade sur les mers après cet épisode. Aujourd’hui, l’alliance Nowaki-Archer allait faire carton plein ou rien du tout. La défaite n’était pas permise et ça, chacun de nos coéquipiers le savaient. Pour sûr que le “ fils “ de l’Archer n’accepterait pas un échec et Logan aussi. L’exigence avant tout comme on dit.

Concentré sur Serclay donc, je me décidais à l’achever et pour cela tout les moyens sont bons. Ayant profité d’une ouverture, je faisais un véritable rush sauvage sur cet homme. Toutes griffes dehors, le sort de cet ennemi était scellé : la mort l’attendait. Ne me souciant pas de son état d’âme ou de ses pensées, je combattais violemment et sauvagement ne lui laissant aucune chance. Ma queue tenta de dévier ses armes qu’il me lançait à bout portant, mais j’échouais à tous les dévier, au final, seule une lame manqua sa cible, mais les autres entraient dans ma peau, me laissant une grimace sur les lèvres. Tandis que ma gueule se refermait sur ses bras, je forçais avec ma mâchoire au point de me péter les dents et d’un coup sec je lui donna le coup de grâce. D’un mouvement brutal, je donna un coup avec la jambe et la griffe étant plantée dans son buste, ce qui faisait la dangerosité d’un vélociraptor faisait son œuvre.
Un spectacle sanglant s’offrait à tout spectateur à l’instant, ma griffe déchirait sa peau pour alors laisser ses entrailles s’écouler au sol. Encore vivant à l’heure actuelle, il allait agoniser lentement mais sûrement en théorie, mais je ne l’entendais pas de cette façon. L’odeur du sang me montait aux narines et pour la première de ma vie, je me sentais comme possédé. Le tuer n’allait pas suffire, il fallait le massacrer, l’annihiler totalement. Qu’on ne puisse plus le reconnaitre. Relevant la jambe, je plantais un eu plus profondément ma jambe dans son ventre pour retirer encore plus rapidement son intestin et le laisser au sol. Mes dents se retiraient de ses bras pour me saisir de sa nuque et lui arracher à plusieurs reprises jusqu’à sans doute pouvoir lui arracher la tête avec ma gueule. Le sang giclant sur mon visage, je m’emportais un peu plus sans savoir pourquoi cette rage prenait le contrôle de moi.

Une fois le corps totalement déchiqueté, la vie retirée de cet ennemi, je repris doucement forme plus humaine comme si mon fruit du démon refusait de fonctionner. Lançant un bref regard dans la salle, cherchant à comprendre les diverses choses qui se passaient autour de moi, je vins à me concentrer sur les épéistes qui semblaient en pleine crise existentielle.
Redonnant un peu d’attention à mon ex adversaire, je retirais violemment les lames qu’il m’avait gentiment offertes dans le ventre puis grognais. Pourquoi avais-je été si... Sauvage ? Secouant la tête, je me dis que je n’avais pas le temps de me pencher sur le souci, mais je le ferais plus tard. Essuyant mon visage pour ne pas paraitre trop “ creepy “, je vins à me diriger vers les quatre fameux épéistes qui semblaient avoir du mal à se “ contrôler “.

“ Un de moins... “

De ce que je me souvenais, ils étaient possédés par une force qui allait finir par les contrôler. Bien des théories pouvaient se faire, mais je me décidais à me concentrer sur ce qu’on savais déjà. La Vice-Amirale, Le Garde Royal et le Nebula étaient les principaux ennemis, alors que Sibel était plus une petite joueuse. S’occuper de tous en même temps serait la chose la mieux à faire, mais difficile me disais-je... Fronçant les sourcils, je fis tiraillé entre m’occuper en premier du Nebula pour lui régler son compte à ce sale pirate, ou aller secourir une collègue qui semblait d’ailleurs souffrir. Allant prêter main forte à Logan et le comparse de l’Archer, je vins alors à lancer à Logan de quoi peut-être aider.

“ Logan, prends ceci. “

Il s’agissait de balles à première vue, cependant, ces derniers n’étaient pas si classiques qu’on pourrais le croire. M’approchant de la Vice-Amirale qui semblait maintenue en place par un de ses collègues du jour, je vins à prendre une bonne dizaines de balles dans ma main.

“ .... Ces balles contiennent un puissant tranquillisant. Une seule endors lentement mais sûrement un membre, mais si je les brises telles de simples fioles... Le liquide de dix de ces balles devrait suffire à l’endormir. Je n’en ai pas assez pour tous alors... Sonia, si vous me le permettez... Ouvrez la bouche. “

J’espérais que les “ pions “ avaient encore le contrôle d’eux-même. Il fallait agir vite, car dans ma tête, je me disais que le contrôle mental prenait du temps car ils sont quatre, mais s’ils ne sont plus que trois ou deux... Celui-ci serait plus difficile à contrer. Ainsi donc, le mieux serait de tous les endormir d’un coup, mais clairement impossible à l’heure actuelle. Dans l’immédiat, j’allais tenter d’endormir la Vice-Amirale suite à quoi je m’occuperais de Galaad ou le Nebula selon ce qui se passera. Priant que mes autres compagnons soient prêt à agir en cas d’agression si l’un d’eux lâchait prise.


Codage par Libella sur Graphiorum



Résumé:
 

techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
ColonelColonel

avatar
Messages : 331
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
139/250  (139/250)
Berrys: 2.878.966.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Mer 7 Fév - 6:09



Mars Reboot






Malheureusement, le granit marin ne semble pas faire effet. Ça n’a rien d’étonnant en réalité mais essayer ne coute rien. Sibel supplie Caligula de ne pas la lâcher ; quel triste spectacle. Je ne m’en occupe pas d’avantage. Caligula s’occupe d’elle et Galaad semble rester relativement calme. Mon regard est autrement attiré par le spectacle que m’offre mon capitaine. C’est un animal, une bête enragée couverte de sang. Je garde mon marteau de granit marin à proximité au cas où il perdrait le contrôle pour le ramener à son état normal. Fort heureusement, je n’ai pas besoins d’intervenir. Il reprend son calme par lui-même m’ôtant un poids sur la conscience par la même occasion. Je me conforte dans l’idée que je ne veux pas m’en faire un ennemi. Il finit par revenir dans ma direction pour me donner quelques-unes de ses balles anesthésiantes avant de se concentrer sur l’ancienne vice-amirale. Ça me sera surement utile et je le remercie d’un simple hochement de tête.

Pour le moment je me concentre sur le peu d’informations que j’ai. Quelque chose les possède et semble les posséder mieux si le nombre de cibles est réduite. La situation est plutôt calme de notre côté en réalité. Le combat semble presque inévitable mais je sais que ce n’est qu’une utopie. Je garde forme humaine pour le moment. Taito s’occupe de Sonia. Galaad a dit un peu plus tôt être plus puissant que Jorgen. Cela dit, je commence à avoir l’habitude de me battre en synergie avec Caligula, un deux contre deux serait donc surement plus efficace. Quoi qu’il en soit, les paroles du pirates raisonnent dans ma tête en boucle. Une chose qui les contrôle et les quitte. Endormir Sibel règle le problème pour quelque temps mais à son réveil elle sera surement de nouveau sous l’emprise de cette chose. Si le sommeil était la solution se serait bien trop simple. De toute façon, pour le moment je ne peux que me renseigner oralement. C’est donc à Galaad qui peut être assimilé à la face publique des épéistes que je m’adresse.

« Dites-moi. De quoi vous souvenez vous avant d’avoir perdu le contrôle pour la première fois ? Avec vous déjà rencontre Cente ? »

Tout est potentiellement utile. Le moindre petit détail, absolument tout. Qui plus est, si je les crois, au moment ou Sibel dormira, le combat commencera.

« Et toi ? Pourquoi avoir aidé Rika ? »

Cette fois-ci, c’est à Jorgen que je m’adresse. Sa réaction d’un peu plus tôt était étrange. Après tout, il est de base un pirate. Il a surement moins de raison de nous venir en aide que les autres. Peut-être que je devrais m’arranger pour me faire moi-même hypnotiser ou posséder, j’aurais ainsi plus de chances de trouver une solution mais le pari est trop risqué à l’heure actuelle.







Résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 415
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
42/350  (42/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Ven 9 Fév - 10:15



Mars Reboot
La contre attaque marine fut un succès complet pour les deux rouquins qui stoppèrent sans grandes difficultés Sibel. Caligula avait su neutraliser celle-ci en lui imposant une contrainte physique dont elle ne pouvait s'échapper tandis que Logan voulu essayer quelque chose.
Le shandia n'avait pas trop apprécié le geste de son acolyte même s'il était en effet nécessaire : savoir si le granit marin pouvait perturber, atténuer voire annuler le contrôle exercé sur les victimes était important. Néanmoins, les deux sabreurs de sexe masculin confirmèrent l'action de Logan comme inutile en usant de Centes comme exemple et ce malgré le fait que la jeune révolutionnaire vint à reprendre ses esprits.

-Bah c'est pas ce que dit le corps de la demoiselle en tout cas.

Apaisée et sereine, la moins expérimentée des sabreurs avait su récupérer son contrôle et que ce soit grâce au granit marin ou non, il fallait avouer que le shandia l'a préférait nettement lorsqu'elle était tranquille à la jeune fille en larmes et effrayée qui se trouvait là il y a quelques secondes.
Ne pas la lâcher, c'est ce qu'elle venait de demander à son "sauveur". Révolutionnaire ou pas, le shandia ne pouvait ignorer une requête désespérée si gentiment demandée, cependant il y avait encore 3 "ennemis" à neutraliser et s'encombrer d'un corps humain qu'il allait devoir protéger n'arrangerait pas les choses. Mais la laisser de côté inciterait la force à reprendre possession d'elle ce qu'aucun des deux individus ne voulait.

Caligula opta alors pour une solution qu'il pensa plus simple et efficace. Les gens aux alentours pouvaient voir le ventre du shandia se rétracter jusqu'à finalement en faire sortir un tube recouvert de bave par sa bouche contenant deux somnifères, un paralysant et deux boosters sous forme de pilules lui ayant été donné par Mei, sous les ordres de Ghetis, pour un usage en cas de problème quelconque.
Il ouvrit le tube pour en sortir un des somnifères et le montrer à Sibel.

-Tu vois ça? C'est un somnifère. Je ne peux pas te protéger si tu restes active, tu risques de me gêner dans mes mouvements et donc de nous "couler" tous les deux. Je ne suis pas un barbare qui va te faire gober ça de force contrairement à l'autre imbécile de Logan là-bas, mais j'ai besoin que tu avales ce truc.
Ne t'en fais pas. Une fois que tu te sera réveillée, je me serai débarrassé de la chose qui s'est servi de toi, et tu pourras tranquillement rentré d'où tu viens.

Tandis qu'un de ses bras s'apprêtait à donner le somnifère à Sibel, l'autre s'était allongé pour montrer le tube à Galaad et Jorgen.

-Ouvrez la bouche que je vous le fasse ingurgiter. Après ça, vous vous sentirez mieux. Je préfère vous le donner avant elle, comme ça cette chose ne pourra plus vous contrôlez et puisque je retient la petite, le pouvoir ne se focalisera que sur la vice amiral.
Cependant si vous refusez et comme vous n'êtes pas à protéger, je vous considère sous contrôle total et je serais dans l'obligation de vous brisez les os pour vous rendre inactifs.

Dans tous les cas, Caligula administrerait le remède à Sibel et ce malgré elle s'il en était contraint bien qu'ayant promis ne pas le faire plus tôt.
Jorgen et Galaad ne serait pas aussi facile à neutraliser, et il ne pouvait pas se permettre d'être encombrer quitte à ce que la chose domine un peu plus leur corps.



Résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    Sam 10 Fév - 13:17




Kokuwo Makui, Chef de Mars.

-C'est ça ! Ramène-toi, ARCHER !

Les yeux injectés de sang, un sourire dément et incontrôlable vissé sur les lèvres, Makui fixait son adversaire avec une véhémence extraordinaire tandis que ce dernier lui fonçait droit dessus, avec l'ambition manifeste de le percuter de plein fouet. Il brandit finalement ses deux mains et, d'un coup d'un seul, ses doigts s'allongèrent, frôlant le vice-amiral sans pourtant l'atteindre : les tournoiements de ce dernier lui avait permis de passer habilement au centre des attaques sans être blessé trop puissamment. C'était une preuve de son utilisation efficace du haki de l'observation, chose qui risquait de complexifier l'affrontement du point de vue du chef de Mars, comparativement à celui qui l'avait opposé à Abel Rasgarat... Sauf que dans le même temps, le haut-gradé de la marine, même s'il avait usé de son arène intelligemment, manquait cruellement et singulièrement de quelque chose. Un talent particulier qui avait permis au Schichibukai de le battre aisément... Une malédiction démentielle. Les vecteurs étaient une capacité particulièrement efficace : utilisée à bon escient, elle pouvait tout aussi bien agir sur une vaste zone, comme la Flèche avait pu le démontrer, que sur des entités individuelles et bel et bien définies. En agissant de la sorte, le corsaire avait pu accroître sa vitesse pour s'approcher de celle des neutrinos, sans pour autant pouvoir l'égaler. Et en utilisant sa capacité d'une manière vaste et large, il avait adopté son style de combat à celui du renégat, chose indispensable pour réussir à terrasser ce dernier... Sauf que Ghetis Archer manquait clairement de cette subtilité paradoxale et de ces compétences vastes, titanesques. Certes, sa force était colossale, et un seul coup de poing avait suffi au logia pour s'en rendre compte. Mais ses coups de poings n'étaient ni plus ni moins que des coups de poings... Le chef de Mars n'aurait pas été capable de les bloquer, clairement pas. Sauf qu'il lui restait une option...

-Hanten !

Le fruit des neutrinos était un fruit offrant à son utilisateur une vitesse absolument aberrante, et une fluidité de mouvements extraordinaire. Nul besoin de se projeter en ligne droite, de manière absolument prévisible : il pouvait se glisser n'importe où, à travers le sol même, s'il le fallait. Néanmoins, en plus de cela, il conférait un avantage d'autant plus formidable, étant un logia : la manipulation de son propre corps. Bien entendu, Makui pouvait se changer en neutrinos, mais il était également capable de faire passer son corps d'un point à un autre, à condition d'avoir pris une légère disposition juste avant. Et cette disposition, il l'avait prise : lorsque l'Archer tenta de lui fournir un premier coup de poing, le Kokuwo se dématérialisa violemment... Pour se rematérialiser dans son dos. L'ancien vice-amiral était un expert en coups fourrés, en traquenard et en ruses de toutes sortes. Il savait comment utiliser son fruit du démon pour venir à bout d'ennemis plus puissants que lui de prime abord... C'était grâce à ce genre d'astuces qu'il avait pu gagner face à Rasgarat Abel, lors de leur première rencontre. Dans les faits, tant qu'il avait le luxe de voir Ghetis s'approcher, le chef de Mars était quasiment convaincu que ce dernier ne pourrait jamais l'atteindre.
Sa jambe se recouvrit sèchement d'une plaque du haki de l'armement offensive et il pivota brusquement. L'objectif ? Percuter le vice-amiral d'un violent coup de tibia, en plein dans les côtes. Le but absolu était évidemment de blesser son adversaire mais aussi et surtout de l'envoyer paître à quelques mètres de là, pour l'obliger à revenir encore plus sèchement. A ce rythme, c'était paradoxalement un combat sur le très long terme qui risquait de s'engager...


Rika.

Son coup de hache avait bien porté mais, étrangement, cela ne sembla guère démonter le pirate qui poursuivit dans son offensive avec la même véhémence, même la moitié de son corps projetée à quelques mètres de là. Rika arqua un sourcil, derrière son masque de fer, et se demanda soudain si elle n'aurait pas mieux fait de simplement lui trancher le bras. Notant cette astuce pour plus tard, elle se contenta d'amortir le choc comme elle le pouvait : elle pivota tandis que le bras la percutait, plaça une plaque du haki à l'arrière de son crâne, comptant sur son masque pour garantir l'intégrité de l'avant, et donna un violent coup de hache au sol tandis qu'elle s'y encastrait pour le fissurer et le fragiliser au maximum. Le choc fut moins rude qu'escompté par Kiru, mais suffit néanmoins à faire tourner la tête de la fillette qui se redressa dès lors plutôt péniblement, ses plaques du haki de l'armement se dissipant aussi sèchement qu'elles avaient pu apparaître. Elle ne comprenait pas trop pourquoi ce type possédait des pouvoirs aussi étranges et peu complémentaires mais elle savait d'instinct qu'il s'agissait là de l'un des ennemis à tuer de toute urgence. Si elle le laissa donc s'écarter violemment, n'ayant pas encore recouvré totalement son équilibre lorsqu'il le fit d'un bond avant de retrouver l'intégralité de son corps, elle se remit bientôt en garde en restant cette fois-ci davantage concentré sur l'ancien révolutionnaire dont elle avait la charge. Elle avait bien compris que, finalement, Serclay était mort... Et elle avait également compris que, à ce titre, le vice-amiral Nowaki n'était plus sa cible. Quelqu'un d'autre n'allait pas tarder à se faire plaisir...


Jorgensen Jorgen, Nebula, 210.000.000 berrys et Beredith Sibel, révolutionnaire, 97.000.000 berrys.

Si Jorgen prit bel et bien la pilule que Caligula lui destinait entre ses doigts, il l'éclata finalement, sans sommation, tout en gardant un sourire simple et relativement bienveillant sur les lèvres. Galaad, de son côté, jeta tout juste un regard en direction de celui qui leur avait tendu ces produits mais ne répondit pas dans l'immédiat, voyant que le Nebula voulait expliquer les raisons de ses agissements étranges pour tenter de faire comprendre aux intrus qu'il n'était pas pour autant à considérer comme un ennemi.

-Disons que mon cas est... particulier. Contrairement à Sonia ou à Sibel, ce n'est pas du quitte ou double. Je suis sujet à ces... "contrôles", puisqu'il faut les appeler ainsi, de manière occasionnelle. Tout-à-l'heure, je n'avais pas l'intention de parler. On m'a forcé à le faire, dans les faits. Et non. Nous n'avons jamais rencontré Centes... Enfin. Sonia, si. Elle a été capturée à Merveille, à l'origine.

Des renseignements assez sommaires, et le Nebula ne voyait pas trop en quoi ils allaient pouvoir aider les combattants du Gouvernement Mondial à s'occuper de leurs cas. Qu'ils soient liés à Centes ou pas n'y changeait rien : quelque chose les manipulait, les contrôlait, sapait le rapport entre leur esprit et leur corps, ou, en bref, les empêchait de maîtriser leurs propres mouvements. C'était le seul constat qui comptait et, en ce sens, les gouvernementaux n'avaient qu'un seul et unique moyen de les vaincre tous : les immobiliser, avec la force si possible. Après tout, Sibel l'avait montrée elle-même : les paroles et les réflexions n'aboutiraient à rien, et seule la force brute de Caligula avait permis aux marines d'obtenir cette première victoire raisonnable et relative. Dans tous les cas, la révolutionnaire, quant à elle, ne se fit pas prier. Lorsqu'elle aperçut la possibilité de retrouver son calme grâce au médicament qu'on lui tendait, elle l'engloutit d'une traite, trop heureuse à l'idée de posséder seulement quelques heures de répit pour se reposer loin des cauchemars que provoquait en elle cette sensation d'être habitée et manipulée par autrui. Là-dessus, elle sombra progressivement, mais pas assez vite néanmoins pour que son geôlier ne puisse être utile quant à ce qui allait advenir du côté de ses collègues.


Seraph Galaad, membre de la Garde Royale de Kingadomu et Ex Vice-amirale Jibeli Sonia.

-Je refuse de m'endormir avant les autres. Je l'ai déjà dit. Je les protège.

L'abnégation de Galaad était pure et éclatante. Si quiconque tentait de lui faire avaler un somnifère pendant que les autres étaient encore éveillés et contrôlés, il se contenterait de lui couper le bras pour être encore plus intelligible et indiscutablement compréhensible par les actes que par les mots. Espérant toutefois ne pas en arriver là, il se concentra temporairement sur le vice-amiral qui s'approchait de Sonia et fronça les sourcils. Il ne savait pas si endormir serait suffisant, mais espérait que cela soit le cas. Dans tous les cas, il semblait pour l'occasion disposer à laisser le Nowaki agir, comme il le prouva en se décalant très légèrement pour lui permettre d'accéder à la demoiselle... Sauf que celle-ci, de son côté, ne l'entendait plus de cette oreille.

-Désolée, Galaad... Je n'y arrive pas...
-Sonia, non !

Elle dégagea sa main de celle, gantée, du chevalier, et celui-ci tenta de se jeter sur elle pour la ceinturer. Sans succès. Au moment où il s'apprêtait à bondir, quelque chose le riva au sol et il comprit à cet instant que ses jambes n'avaient jamais bougé : la force s'était concentrée sur ses pieds pour les maintenir immobiles, pour l'empêcher d'intervenir et d'interrompre l'ancienne vice-amiral. Cette dernière, une larme s'échappant de la commissure de son oeil droit, ouvrit puissamment les paupières et porta sa main à son épée large. Elle la dégaina, et se projeta sèchement dans la direction de Taito, menaçant de le trancher en deux d'un instant à l'autre d'un puissant geste horizontal... Sauf qu'elle était loin d'être la seule menace à actuellement planer sur le haut-gradé de la marine. Contre toute attente, ce fut Jorgen qui annonça au vélociraptor la menace qui se trouvait dans son dos, d'une voix ferme et sans appel.

-Vice-amiral, derrière vous ! Serclay !


Serclay, primé à 149.000.000 berrys.

Inexplicablement, le cadavre s'était relevé. Sa tête lui manquait, et il avait coupé d'un coup net et sec les intestins qui pendaient en dehors de son corps, pour s'en délester définitivement, mais il s'était relevé... Et il se ruait dorénavant à une vitesse folle droit dans le dos de son ennemi mortel, dagues en main. Si Taito ne bougeait pas vite, il allait bientôt se retrouver totalement pris en tenaille. La vice-amirale, d'un côté, et le défunt criminel, de l'autre, visaient tous les deux la mort : l'épée de la première risquait de lui déchirer les entrailles, tandis que les poignards du second viendraient se ficher dans son dos pour tenter de perforer ses deux poumons simultanément. Autant dire qu'il risquait de passer un bien mauvais quart d'heure...



Vous avez 72h pour poster, chacun votre tour. L'ordre est le suivant :
Ghetis - Logan - Taito - Caligula - Kiru.
Vous pouvez changer de place à tout moment avec l'un de vos camarades, à condition évidemment d'être tous les deux d'accord et d'en avertir le MJ (moi, Nakata /o/), que ce soit par skype, par MP...

Ghetis > Makui te montre l'une de ses techniques fétiches : il étend ses doigts de manière invisible avec la vitesse des neutrinos et se téléporte dans ton dos, quand tu arrives enfin à son niveau. En gros, c'est le Yata no Kagami de Kizaru : il génère sa matière et l'utilise pour se retrouver soudainement à un autre endroit.
Là-dessus il tente de te porter un kick en plein dans les côtes pour t'envoyer valser.

Kiru > Plutôt simple de ton côté : Rika s'adapte comme elle peut pour endurer le choc pour se relève en titubant un peu. Son masque a tenu bon, tu peux imaginer que c'est une matière assez rigide pour ça. Mais elle ne repart pas à l'assaut tout de suite, tu as l'initiative !

Cali Logan Taito > Sibel prend le somnifère sans plus tarder et commence à s'endormir. Jorgen prend le sien mais l'éclate entre deux doigts avant d'expliquer que le contrôle dont il fait l'objet n'est pas totalement le même que pour les demoiselles.
Sonia perd le contrôle et attaque Taito. Jorgen le prévient qu'elle n'est pas la seule menace. Dans son dos, Serclay s'est relevé et lui fonce dessus, sans tête ni entrailles !

Makui est niveau 43 !
Rika est niveau 40 !
Sonia est niveau 38 !
Serclay est niveau 38 !
Sibel est niveau 33 !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Groupe 1] - Mars Reboot    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Groupe 1] - Mars Reboot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Siège de Mars :: Château-