Partagez | 
 

 [Groupe 2] - Mars Reboot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1635
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
201/350  (201/350)
Berrys: 5.633.750.733 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Lun 12 Mar - 10:38

MARS REDUX


Si sa triple offensive n'avait finalement touché que le groupe de soldats sans intérêt un peu plus loin, celle-ci avait au moins permise d'ouvrir le bal proprement. Le nuage de fumée répandu avait rapidement donné l'avantage du terrain à l'inventeur et à son groupe, ce qui ne serait pas de trop étant donné ce à quoi ils devaient faire face.

-Elle arrive...

Tournant l'énorme vis planté dans son crâne, l'ingénieur avait sorti à mi-voix cette prédiction qui aurait presque pu donner l'impression qu'il avait le don de prescience. Le résultat de son haki de l'observation ? Non, pour le coup il n'en avait même pas besoin avec une cinglé pareille. En fait, elle était tellement prévisible qu'il avait anticipé une attaque frontale avant même d'avoir lancé sa première bombe. Ayant activé son clockwork system et confirmé sa prédiction via son haki, l'ingénieur se tînt prêt à l'offensive, une main plongé dans la poche. S'il fut quelque peu déçu de voir que sa camarade du moment se faire éjecter sans grande résistance par une lame d'air sortie du nuage de fumée, il ne recula pas d'un pas, attendant le timing parfait pour réagir. Si la rousse ne le terrifiait pas quelques instants plus tôt, il devait bien admettre que dans une situation aussi tendue la peur l'avait quelque peu pris au ventre, une sensation qu'il eu amplement le temps de digérer tant sa perception du temps avait ralentie.

Sentant finalement le danger approcher et réalisant également toute la vitesse de son adversaire, il sorti la main de sa poche presque aussitôt, une décision qui, ironiquement, aurait pu lui valoir la mort s'il l'avait prise contre un opposant moins rapide. Si ses bombes n'avaient pas faites broncher broncher ses adversaires quelques secondes plus tôt, ce qu'il décida de sortir cette fois ne manquerait pas de faire hausser quelques sourcils aux gens présents dans la salle. En effet, entre l'ingénieur et l'épéiste se dressait maintenant une énorme structure de métal forçant la distance entre les deux individus au moins pour quelques secondes. Les plus observants reconnaîtraient sans doute l'un des wagon de l'umi resha trônant maintenant en plein milieu de la pièce, un monstre d'acier s'étant approprié l'espace en une fraction de seconde au risque d'écraser toute personne se tenant trop près de l'ingénieur. Pas le temps de célébrer sa manière improvisé d’interrompre l'attaque de la rousse, après tout, il n'avait probablement pas plus d'une seconde avant de voir son magnifique wagon se faire scier en deux par une lame d'air vu la personnalité de la donzelle. Presque aussitôt, l'ingénieur s'était retourné vers Misande, lui lançant au passage ce qu'il tenait dans son autre main avec l'espoir que les réflexes aiguisés dont elle avait déjà fait preuve lui permettraient de rattraper l'arme sans souci. Enfin « arme » était peut-être un bien grand mot. Dans les faits, il s'agissait plutôt d'un pistolet à peinture bien puissant avec une particularité toute simple : Ce dernier était rempli à craquer de jus de piment tatabasco. Cette merde était théoriquement assez puissante pour faire perdre l'usage de la vue à quelqu'un pour plusieurs jours, voir de manière permanente.

C'est d'ailleurs ce que tenta d'expliquer rapidement l'ingénieur à la révolutionnaire d'un bref signe de la main, pointant ses deux yeux avec l'index et le majeur, suivit de la rousse avec son pouce. Le message était relativement clair dans l'ensemble « v'là un flingue, vise les yeux de cette connasse », message qu'il n'avait guère envie de gueuler à tue tête vu la présente situation. Il n'était peut-être pas assez rapide pour prendre de court la rousse avec son arme, mais peut-être que la révolutionnaire en aurait quant à elle les moyens. Pour ce qui était de l'ingénieur, ce dernier choisi de bondir vers l'arrière pour se rapprocher du mur de la pièce là où le nuage de fumée commençait un peu à s'épaissir. Il allait tenter de disparaître de son champ de vision au moins une fraction de seconde pour donner le temps à sa camarade du moment et à Kitchiro de tenter une potentielle offensive combinée, à condition bien sûr qu'il puisse compter sur eux...





boumboum:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
avatar
Messages : 382
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
75/120  (75/120)
Berrys: 190.389.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Lun 12 Mar - 15:41




«Mars ? Un nouveau champ de bataille ?»



Les offensives combinées des Badlands Outlaws avaient fait un sacré ménage dans les rangs ennemis. Un bon nombre des troufions avaient volés le reste était estropiés ou perdus dans un nuage de poussière grandissant, et le reste encore valide était beaucoup moins effrayant. Seule les lieutenants encore en arrière pouvaient intimidé La Grenouille, aucunes attaques n'avaient pu toucher la Rousse ou la Blonde. Durant un instant Kitchiro se remémora tout les anciennes batailles où il avait participé : les lieutenants surtout ceux qui combattent avec des sabres étaient des dangers ambulants pour lui : Il devait tout de suite creuser une distance de sécurité et s'assurer qu'elle n'avance pas trop vite pour lui.

Jetant à œil de l'autre côté du champ de bataille, les deux hommes avaient toujours pas bougeaient les Badlands Outlaws avaient fait un tel ménage qu'ils n'avaient pas eu besoin de lever le petit doigt. Plus surprenant encore c'est la grand-mère qui acheva le reste des soldats valides. Ayant des yeux que pour le vieux à genoux, elle s'avança et fit craquer son dos dans avec un écho malsain. Le combat commençait lentement à tourner en faveur des nouveaux arrivants surtout grâce à leur nombre et la possibilité de combinées leurs attaques. Cependant Syrilia n'avait pas dis son dernier mot, elle avait simplement dévié les attaques venant sur elle et sa camarade. D'un coup elle projeta Melisande contre un mur avant de foncer sur le groupe de résistant avec une vitesse folle.

Les trois fantômes avaient du mal à suivre le mouvement de la Rousse mais au moment elle s'immobilisera pour bougera moins vite pour combattre elle aura le droit à une sacrée surprise, telle une épée de Damoclès la femme n'avait pas idée dans quoi elle mettait les pieds en fonçant sur les Badlands Outlaws.
Se retournant vers Nomi qui n'avait pas l'air choqué de la tournure des combats, Kitchiro commença à reculer pour laisser des combattants tels que Panthéon, Icare Zeke ou Mélisande prendre le front, là où La Grenouille n'avait pas sa place.
Grâce à son fantôme espion Kitchiro vit qu'il y avait de l'activité du côté du vieillard qui avait l'air plutôt agile malgré son âge et qui possédait une aptitude particulière, sûrement venant d'une malédiction.
Puis se fut au tour de Zeke de préparer une contre attaque, l'ingénieur venait d'activer la vis qui traversait sa tête, Kitchiro ne savait pas tout à fait les effets de cette vis ni même comment il avait fait pour l'avoir dans le crâne mais les talents du chef et sa réactivité en était décuplé. Le Lundren était sur le point de lancer un wagon contenu dans l'une de ses poches, Nagami en profita donc pour envoyer de nouveaux fantômes dépressifs sur Syrilia, avec un total de 6 fantômes venant sur elle de chaque côtés, elle avait moins de chance de tous les détruire avec son haki ou du granit marin. Car la femme furieuse devait être maîtriser dans les plus brefs détails pour que l'équipe puisse la mettre hors état de nuire.

Instinctivement, Kitchiro reculait tout en se mettant devant Nomi, cette fille lui rappelait tant son petit frère qui était resté sur l'une des îles de la révolution, il se demandait pourquoi une si jeune fille était dans un lieu aussi hostile et pourquoi elle n'était pas effrayé par les combats qui y faisaient rage.

Nomi, tu n'as pas l'air effrayé par les combats malgré ton age ? La Rousse est une sauvage on devrait se méfier, elle en a après Zeke Lundren, mais si on est sur son chemin elle n’hésitera pas à nous passer sur le corps.

Pour réduire les chances d'être blesser pendant qu'il prenait de la distance Kitchiro avait glissé un dial dans sa manche, prêt à bloquer une charge ennemi. Sa dernière altercation avec « Le Stratège » de la marine lui avait suffit pour comprendre que les sabreurs avaient la fâcheuse habitude de se déplacer si rapidement qu'il beaucoup moins de temps pour réagir. Alors il se devait d'avoir 2 coups d'avance sur eux.


Codage de gaki sur Epicode


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1417

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Lun 12 Mar - 23:52



Chefs des Scientifiques de Mars, Hinata Scale & Maxou

Lorsque l'attaque prit son effet, bien que moindre au vu du ricochet de la balle, Hinata sentit le vieillard s'agripper à elle et tenter de lui dérober son masque. Elle n'était pas une très grande combattante et tirait principalement ses aptitudes des armes qu'elle avait créées. Elles étaient multiples, terrifiantes et imposantes, cependant il ne lui en fallait pas plus pour savoir qu'une telle attaque pouvait lui être relativement fatale. C'est ainsi qu'elle eut pour réflexe salvateur de se dégager, faisant claquer l'élastique du masque tandis qu'elle retenait une dernière bouffée d'air. Son redoutable adversaire s'était emparé de son précieux...

Retenant son souffle, elle pensa à milles injures qui auraient fait monter au plafond le pieux qui partaient avec le somnolent vieillard. Qui étaient-ils, habiles comme ils étaient ? La demoiselle s'élança en direction d'un des établis à côté d'elle et se saisit d'un autre masque qui, à sa portée, ne fut pas bien difficile à saisir. Elle observa alors ses ennemis et lâcha très sèchement :

    - Tu es peut-être résistant, mais que dis-tu de mes grenades édition 19-21-XXX-L ?!

Alors, d'un geste habile elle jeta sur son adversaire une arme qu'elle venait de saisir sur l'un des bureaux qui en était truffé. Il s'agissait de grenades qui, en explosait, libérait cette fois-ci un agent solidificateur dans la zone d'action : le gaz allait devenir une gélatine relativement solide qui viendrait piéger le vieillard avec superbe.

De son côté, Maxou observa un spectacle qui lui parut extraordinairement beau et captivant. Il s'agissait de la naissance d'une chrysalide, de sa conception... Oh, il avait envie de serrer ce petit être contre lui, plein de potentiel ! Il ne lui fallut pas plus longtemps pour vouloir conserver sa création, et il se saisit d'un solide pot en verre où il déposa la chrysalide.

Il observa alors l'action qui se déroulait à côté, bouchant le pot tandis que le gaz continuait à s'étendre, assommant au passage une bonne moitié des scientifiques qui tentaient de s'extirper du laboratoire clos de leur côté.


Mélinda Bocage, La Pucelle de Marijoa

« Tout s'est enchaîné si vite. ». C'était la pensée de Mélinda lorsqu'elle put apercevoir le résultat des multiples actions. Tout d'abord, quelque chose vint aider la situation et porter un léger désagrément : un tremblement de terre, à nouveau, venait frapper cette partie de Mars. Il était léger, mais annonciateur d'une bien mauvaise nouvelle : quelqu'un allait à nouveau disparaître ou apparaître... Et Mélinda eut la bien triste nouvelle de voir Anatole s'évaporer dans un portail juste devant elle. Il flancha, céda sous le poids de son propre corps aspiré par les ténèbres.

Lorsqu'elle cligna des yeux, elle ne put que tristement s'apercevoir qu'il ne restait du début de sa « promotion » que le pirate et le révolutionnaire qui n'avaient pas suivi le mouvement : en somme, son ennemi juré s'était évaporé dans la fumée. Elle pesta en se retournant, l'apercevant au loin qui s'élançait vers le couloir qui reculait. S'élançant à leur poursuite, elle partait avec déjà un petit temps de retard...

Cependant, sur place, tirée par Mama, Yvonne observait situation avec tout le calme que ses vieux os lui permettaient. Il s'agissait d'une puissante combattante qui n'avait d'yeux que pour la recherche de l'homme de sa vie. Le Gratz l'avait impressionné, mais il était temps de le mettre réellement à l'épreuve.

    - J'ai toujours rêvé d'avoir un prince charmant ! Fit-elle en s'arrêtant brusquement. Si tu gagnes, nous pourrons finir nos jours heureux ensemble !

Elle s'élança alors sur le vieil homme, tirant son épée pour lui trancher l'épaule. Si elle l'atteignait, ce ne serait pas son corps qui en pâtirait mais bien son esprit : progressivement, elle grignoterait toute son âme, le fragilisant de l'intérieur jusqu'à ce qu'il cède. Ou qu'il vainque.


Syrilia Frijia, primée à 150.000.000 B, Misande, primée à 213.000.000 B.

La surprise fut telle que la rousse mit un temps à comprendre ce qu'était cet étrange objet devant elle. Son instinct lui disait de le trancher, mais elle s'attendait à ce qu'il s'agisse d'un explosif. Quand elle constata qu'il s'agissait d'un des wagons de l'Umi Resha, elle le cisela en deux avec son Haki, détruisant au passage deux des fantômes de Kitchiro. Quand le troisième la traversa, elle sentit une légère déprime la parcourir, mais une combattante comme elle en avait déjà vu de pires. Elle s'était déjà confronté à son maître d'arme, Aron... Oh, un sentiment de culpabilité la prit brusquement. Il était mort par sa faute. Que se passait-il ? Pourquoi ressentait-elle ça ?

Elle releva la tête et chercha du regard le Lundren tandis que la fumée se dégageait. Était-il responsable de cette attaque ? Fronçant les sourcils, elle fut si concentrée, comme prévu par son opposant, sur son objectif qu'elle n'aperçut la peinture qu'au dernier moment. Elle eut à peine le temps de tourner la tête que son œil gauche subit l'affront que Misande avait consenti à lui faire. La révolutionnaire sourit en constatant qu'ils avaient réussi à handicaper la folle.

C'est une petite victoire, fit la femme en descendant, observant Nomi qui semblait considérer Kitchiro comme un rempart humain. Ça ne va cependant pas la tuer... J'espère que tu as d'autres tours dans ton sac, ingénieur, fit-elle en visant à nouveau la rouquine.

Celle-ci s'était déjà remise en mouvements... Mais elle semblait un tout petit peu plus lente que plus tôt, comme si l'assaut combiné avait réussi à briser une première défense.

Brutalement, une salve monstrueuse de lames d'air trancha tout l'air de la salle. Plus loin, il s'en fallut de peu pour que le révolutionnaire et le pirate n'y passent eux aussi, le second ayant sauvé le premier. Nomi, quant à elle, s'agrippa à Kitchiro comme pour chercher un bouclier derrière lui. En réalité, elle avait subi quelques tremblements. Ils furent bien heureusement mis en sécurité par une Misande qui voyait dans l'homme aux fantômes un précieux allié pour la suite des opérations. Elle lui glissa d'ailleurs :

    - Profite de son agitation pour lui envoyer tes merdes.

Un sourire amusé, elle semblait être la première à apprécier cette situation.




Résumé :

Zylphia > De ton côté, Ipère réussit à récupérer un masque, le gaz s'étend, et Hinata lance une grenade. Maxou te met dans un pot en verre assez solide ! (Oui, on a capturé la déesse)

Nils > Tu réussis ton petit tour aisément (principalement grâce au sort qui a décidé que Anatole était out). Tu te fais attaquer par la Pucelle qui veut voir de quel bois tu te chauffes.

Zeke / Kitchiro > Votre combo fonctionne et permet de priver Syrilia d'un œil pour l'instant. Elle attaque avec à minima 200 lames d'air. Kitchiro, tu en es protégé par Misande, par contre Zeke tu te démerdes. Bon courage !

Les hommes de Mélinda sont niveau 25. Il y en a pas mal, assez pour tous vous occuper.

Syrilia - Niveau 43
Misande - Niveau 40
Anatole - Niveau 37
Yvonne, La Pucelle de Marijoa - Niveau 37
Les Dévoreurs - Niveau 35
Hinata Scale - Niveau 32
Maxou - Niveau 28
Mélinda Bocage - Niveau ??

Les retards ont été vus. Les posts précédents sont à prendre en compte, merci !
Pour l'ordre : Nils Gratz - Zylphia - Zeke Lundren - Kitchiro
Drake a quitté le groupe.
Vous avez 72h pour poster, si vous n'avez pas le temps, prévenez-moi pour passer votre tour et prévenez la personne après vous. Si vous switchez vos tours, prévenez-moi aussi juste pour qu'il y ait une trace quelque part. Boîte à MP d'Erwin Dog.[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1694
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
323/350  (323/350)
Berrys: 65.957.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Mer 14 Mar - 19:35




Mars Reboot



Le plan avait été une réussite totale, Nils avec sa petite fille sur le dos semblait ragaillardi par ce qu'il venait de se passer. La pauvre jeune fille dans les vapes, le grand-père effectua un simple contrôle médical rapide afin de vérifier qu'elle était simplement assoupie. Sûr de lui, tellement ragaillardi par ce qu'il venait de réussir, le vieil homme se sentait tout puissant, presque dieu. Mama Ité semblait elle même sourire en voyant son capitaine comme jamais elle ne l'avait vu auparavant. C'était une véritable réussite... il ne restait ainsi plus qu'à trouver le moyen de s'échapper de ce long dédale. Un sourire sur les lèvres, l'ancêtre ne comprenait même plus qu'il était en train de fournir un effort pour courir le plus vite possible... si seulement il ne s'était pas focalisé sur son exploit !

D'un coup d'un seul, toute la vitesse qu'il avait accumulé s'était évaporée. L'espace d'un instant, il crut même que quelque chose le traversa alors qu'il regardait en arrière et vit la pucelle le transpercer sans qu'il ne sente rien... pourquoi rien ? Bien qu'il ne sentait aucune douleur, il ressentit un immense vide. Nils avait été touché de plein fouet par cette attaque. Le corps de Ginny sembla tomber de l'épaule du grand-père et ce fut Mama Ité qui vint à la rescousse.


La vieille avait de bons restes et ce fut un simple hoquet qui témoigna de l'impossible réaction de la grosse dame. Non, la seule chose qu'elle pouvait faire en cet instant était de récupérer le corps de Ginny tandis que le grand-père laissa tomber ses bras le long de son corps... simplement.

Mama savait ce qu'elle avait à faire, s'éloignant un peu des deux vieillards, la grosse dame resta à bonne distance et attrapa Ella avec elle en direction de la sortie. Le vieux avait une mine grave, comme si quelque chose de terrible allait se passer.


________________


La mine de l'ancêtre était bien tordue. Le vieux de la marine était bien resté plus d'une secondes à regarder dans les yeux de la pucelle de Marie Joa. Nils semblait avoir découvert quelque chose... comme si tout était terminé.

Sans comprendre, il tomba à genoux devant la vieille dame. Ses paroles avaient été particulièrement violentes pour lui et en réalité, elles appelaient des souvenirs pas très vieux. Il n'avait jamais pu lui dire au revoir après tout...

Mamie Line' se tenait devant lui. Droit dans ses bottes. Elle voulait que Nils lui montre de quoi il était capable. L'air revêche de la vieille était sans équivoque, comme celui de feu sa femme, Nils, le veuf, était maintenant détruit intérieurement. Un temps infini sembla se passer pour le vieillard avant qu'il ne finisse par baisser la tête : cette fois-ci, il ne pleurait en silence. Avait-il perdu la tête ? Ella sentit un sursaut d'adrénaline et voulut intervenir pour sauver son capitaine mais Mama la retint sans difficultés.

Nils était abattu... mais après tout, il n'avait fait que subir un ascenseur émotionnel, un de plus. Etait-il vraiment possible de mettre plus bas que terre un homme qui avait déjà creusé sa tombe ?


Merci...
Le Gratz avait compris. Tout simplement. Voyant sa femme devant lui, malgré une corpulence presque similaire, il pouvait enfin lui faire ses adieux. Peut être était-ce dû à son ouï défaillante mais le choc de l'attaque, la perte de ses petits enfants et le défi, tout semblait n'indiquer qu'une seule chose : une nouvelle résolution comme s'il comprenait enfin ce qu'on attendait de lui.


Je suis désolé Lin', je te promets que je trouverais le moyen pour qu'on partage tous un repas pour l'anniversaire de Ginny. On sera tous à Toroa, et tous les petits seront là.
Incapable de s'arrêter de pleurer, Nils commençait doucement à se relever. Etrangement, il souriait.


S'il te plait ma chérie, laisse-moi te protéger... comme je le ferais pour les enfants.
Le contre-amiral avait les yeux mi-clos, comme s'il tentait tant bien que mal de retenir ses larmes. Sa résolution, particulièrement forte, ne parvenait pas totalement à contraindre la puissance de la vieille dame qu'il prenait pour sa femme.

Se tournant vers Mama, il lui fit un simple signe de tête et lui aboya de partir avec Ginny et Ella, comme pour contrer sa frustration et son incapacité à réagir. Une fois qu'elles partiraient, l'ancêtre reporterait alors son attention sur la pucelle.


C'est moi, je suis là.
Les yeux grands ouverts, Nils avancerait alors en direction d'où il venait. Au loin, malgré les yeux humides et avec le temps qui passait, l'ancêtre pensa simplement qu'ils seraient suivis. Après tout, il venait simplement de récupérer le tribut sans rien donner en échange. D'abord déterminé, il passerait alors la position de la pucelle pour lui tourner le dos. Sans doute interviendrait-elle... dans tous les cas, s'il en avait l'occasion, Nils démontrerait un simple fait de sa réelle puissance.


Venom Tsunami
Un endroit confiné en long, c'était la meilleure technique à utiliser en ces lieux. Apposant ses mains au sol, une véritable vague de poison commencerait alors à se créer et à déferler dans le boyau sous-terrain... il fallait espérer que les poursuivants avaient des antidotes...





Résumé : Nouvelle résolution pour Nils, ça y'est, c'est un CA. Un vrai marine. mama et Elsa se barrent en direction de Zyzy avec Ginny. Ah ! Et pensez à la musique "This is me" !


Technique :
 


PNJ présents :

Jone Snow - Niveau 30
Ipère Palnore - Niveau 30
Clepe Tomane - Niveau 28
Ité Manjtou - Niveau 32
Riri / Fifi / Loulou - Niveau 28 / 24 / 26
Jean Pierre Mont-Nostie - Niveau 32
Ella Tagay - Niveau 22

Actualisation prévue en cours d'événement en fonction des notas en attente.
Revenir en haut Aller en bas
Zylphia
Fée Lée
avatar
Messages : 119
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
52/200  (52/200)
Berrys: 2.550.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Mer 14 Mar - 22:19


Sauvez Zyzy Sad
feat. plein de monde !


Quel être merveilleux, que Dieu était fin et raffiné dans le modelage de ses créatures ! C’était là ce que pensait Mont-Nostie, lorsqu’il vit la gnomette se protéger d’un cocon de soie blanche, aussi pure que sa génitrice. Ce qui le rassura aussi, c’est de voir son compagnon, Clèpe, réussir à chiper le masque à gaz de la terrifiante scientifique, pour se sauver du gaz. Ce ne serait pas ses vulgaires armes qui viendraient à bout du Compost, ça non ! Le prêtre sourit, alors que la scientifique enrageait. Il n’était pas certain que ce fût un comportement tout à fait acceptable, que de se réjouir du malheur des autres. Mais après tout, contre cette démoniaque demoiselle, Dieu pourrait sûrement laisser passer.

De son côté, Clèpe aussi fêtait sa réussite. Il en devint même hilare ; finalement, pas besoin du gaz pour rire. Mais le spectacle de la petite dame s’agitant pour aller se chercher un autre masque ne pouvait que le rendre heureux. Son hilarité s’arrêta nettement, lorsque la scientifique lui lança une grenade 19-X-truc. En voilà, un bel objet. De grande valeur. Plus amoureux que jamais, des cœurs dans les yeux et la bave pendant, il s’abaissa vers la chose qui venait de lui tomber aux pieds. Elle dégagea un gaz, mais qu’importait : il était protégé. Du moins, c’était ce qu’il pensa, jusqu’à ce qu’il sente la solidification du gaz le priver de mobilité. Il voulut fuir lorsqu’il comprit l’action du gaz, mais il était trop tard. Penché en avant, les mains tendues vers le gaz, les fesses en l’air devant la dame, Clèpe était paralysé.

Mont-Nostie en resta sans voix. Comment allait-il faire, si Clèpe ne pouvait plus se battre ? Il fallait réveiller Ipère, et vite. Il était leur dernier espoir, à présent. Il devait libérer leur compagnon avant que la scientifique ne cueille une autre arme et ne s’en prenne à lui.

Clèpe, lui, n’avait pas dit son dernier mot.

Prr…PPPPRRRRRRRRRRRRRRRRRRRROOOOOOOOOOOOOOOOOOOUT

Le gel qui retenait prisonnier Clèpe vibra sous les flatulences du vieillard. La soupe aux choux de Mama Ité lui nettoyait l’intestin comme il le fallait, et il ne s’était pas retenu pour envoyer le pet en plein de la scientifique. Elle était masquée, mais qui savait ; peut-être le masque ne protégeait-il pas des odeurs ? Lui-même ne tarderait pas à le savoir. Car, si le son avait été répugnant, il n’était rien à côté des senteurs du pétard que venait de libérer Clèpe.

Mont-Nostie, de son côté, était en panique. Que faire, que faire ? Il avait beau secouer Ipère dans tous les sens, celui-ci ne semblait pas vouloir se réveiller. Il dormait comme un loire, ou pire, comme un mort ! Le prêtre imaginait le pire. Et s’il était seul, contre tous ces scientifiques ? Comme si son angoisse n’était pas assez grande, il vit de loin Maxou balancer vulgairement Zylphia au fond d’un bocal. Le prêtre manqua de s’étouffer. Comment osait-il ?! S’en prendre ainsi à un être innocent et sans défense, qui plus est une envoyée de Dieu ! Pire que de la lâcheté, c’était un blasphème. Tout ce qu’il put faire, c’est attraper sa croix de ses mains tremblantes, les yeux levés au ciel, récitant toutes ses prières pour qu’un miracle survienne.

Zylphia, de son côté, attendait patiemment un signal qui lui permettrait de sortir, sans rien voir de ce qu’il se passait autour. Mais qu’est-ce qu’il lui manquait, son Maxou d’amour !


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1635
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
201/350  (201/350)
Berrys: 5.633.750.733 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Dim 18 Mar - 8:44

MARS REDUX


Une petite victoire, c'est tout ce dont l'ingénieur eu besoin pour sentir ce nœud dans son estomac s'effacer instantanément. Sa stratégie n'avait pas eu l'effet optimal, mais leurs efforts combinés avaient réussis à affaiblir la sabreuse et à la priver d'un œil. Elle était vulnérable, plus le combat avancerait, moins ses attaques deviendraient dangereuses et censées. L'ingénieur connaissait bien son adversaire, bien mieux que ce contre-amiral qu'il avait dû affronter quelques jours auparavant. Il connaissait ses armes de prédilection, son style de combat, sa personnalité et même ses aptitudes. L'ingénieur avait l'impression de pouvoir lire en elle comme dans un livre ouvert tant le portrait mental qu'il se dressait d'elle devenait clair et net. Elle était impulsive, prête à tout pour le tuer et surtout... Elle ne possédait pas le haki de l'observation. Il en était maintenant convaincu, la femme n'avait aucun moyen de le repérer dans la fumée et ses dernières actions en avaient été la preuve incontestable. Son portait était peint, au final elle était presque identique à son adversaire précédent hormis le fait qu'elle n'était pas aussi puissante.

Des bêtes sauvages... Il en était entouré. Sur chacun des avis de recherche empilé dans l'une de ses poches se trouvait le visage d'un animal déchaîné affichant des capacités inhumaines. Toute sa vie il s'était demandé comment il pouvait devenir comme eux alors qu'en fait leur condition n'avait rien d'enviable. Si le tigre est plus dangereux que l'Homme, l'Homme l'emporte grâce au nombre et à son ingéniosité. Ce combat prenait tous les allures d'une chasse. Ils étaient plus nombreux, plus malins et mieux informés que la bâte redoutable qu'ils affrontaient. Il ne restait plus qu'à mettre leur proie à terre pour de bon...

Poussant un nouveau rugissement, la sabreuse se mit à balancer des lames d'air gigantesques dans toutes les directions, comme si elle cherchait à déchiqueter tout ce qui se trouvait encore dans cette pièce qu'il s'agisse d'alliés ou d'ennemis. Elle perdait déjà son sang froid, ce qui donnait immanquablement des réactions stupides. Ces lames... À première vue, elles étaient imposantes et dévastatrices, mais il suffisait d'y réfléchir un minimum pour comprendre qu'elles ne présentaient qu'un risque minimal pour lui et sa troupe. Entre le fait que la puissance de l'attaque soit divisé en une multitude de petites lames d'air partant dans tous les sens et le fait que l'attaque finirait sans doute d'achever les quelques alliés qu'il restait encore à la rousse, l'ingénieur voyait plus l'offensive comme un cadeau qu'autre chose.

Se jetant à plat ventre au sol, l'ingénieur se raidit comme un piquet laissant sa tête en direction des lames qui arrivaient. Presque aussitôt, il dressa ses avant-bras devant son visage et attendit que le coup porte une fraction de secondes plus tard. Dans cette position, il était tout bonnement protégé de 99% des lames qui allaient déchiqueter toute la pièce. C'était comme esquiver les éclats d'une grenade au final et ça, c'était sa spécialité. Au final, les deux seules lames qui rasèrent le sol suffisamment bas pour venir le toucher furent absorbées sans problème par les axe-dial qu'il avait glissé sous la peau de ses avant-bras. C'était ce qu'il voulait dire par « puissance divisé ». Si ses dials n'auraient sans doute pas tenu le coup face à une attaque frontale et concentré en un point, ils n'avaient fait qu'une bouchée de ces lames d'air à l'impact limité. Il ne restait donc plus qu'à enchaîner...

Il se trouvait visiblement dans le nouvel angle mort de Syrilia, sur sa gauche, côté sur lequel elle avait perdu un œil. En ce sens, il doutait qu'elle ai pu le voir immédiatement lorsque la fumée se dissipa sous le déluge de lames d'air, mais il préféra maintenir le statut quo en balançant immédiatement deux fumigènes au centre de la pièce en un mouvement net et précis. Tant qu'elle était privé de sa vue elle était plus vulnérable, une situation dont l'ingénieur n'hésiterait pas à abuser. Se plaquant contre le mur derrière lui, il sortit l'un de ses pantins mécaniques qu'il avait appris à créer sur Meka Island. Il s'agissait d'une créature vaguement humanoïde faite de pièces en métal avec de bons amortisseurs sous les pieds. Celui-ci avait été programmé pour courir en ligne droite, ce que l'ingénieur le laissa faire en libérant la clé qui bloquait les mouvements du pantin, mais pas avant d'avoir balancé son manteau sur les épaules de sa création. Partant comme une flèche, Le pantin vêtu du manteau blanc de l'ingénieur se dirigea vers le fond de la pièce, sa trajectoire passant non-loin de la Flysa. Le but de ce plan improvisé ? Distraire la rousse, la pousser à attaquer le pantin ressemblant maintenant énormément au Lundren et créer une ouverture pour une attaque de ses compères... Accessoirement ce pantin avait aussi un explosif dans le ventre assez puissant pour faire sauter la moitié de cette pièce, un petit cadeau que la rousse ne manquerait pas d'apprécier.





boumboum:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
avatar
Messages : 382
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
75/120  (75/120)
Berrys: 190.389.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Lun 19 Mar - 23:23




«Mars ? Un nouveau champ de bataille ?»



Kitchiro n'avait pas de mot pour décrire la situation, cela devenait frénétique, animal incontrôlable !
L'adrénaline coulait désormais dans ses veines autant que l'hémoglobine. Comme drogué le garçon avait les yeux grands ouverts, il pouvait voir le champ de bataille avec non pas 2 mais 6 yeux. Il avait l'impression d'être partout à la fois, sans pour autant y être physiquement et risquer sa vie. Il était enfin à sa place, l'arrière garde, le dernier bastion des faibles ! Il était le rempart pour Nomi, et les yeux pour Zeke, même si il pouvait toujours se faire surprendre par les adversaires qui démontraient des capacités supérieures et dangereuses, il se sentait à l'abri et en confiance avec les autres convoqués de Mars.

Peu à peu un plan de bataille ainsi qu'une stratégique commença à s'imposer : d'un côté nous avions les anciens ainsi que deux combattants qui se battaient contre une petite peste hautaine prenant un malin plaisir à faire souffrir le vieux homme ; de l'autre les Badlands Outlaws épaulait par une révolutionnaire prête à en découdre avec la rouquine qui voulait la peau du Lundren.
Les attaques de Kitchiro avaient finalement l'adversaire pourtant si agile et puissant, l'effet n'était que minime mais il était présent. Syrilia eu un moment absence qui avait laissé le temps au chef des Badlands Outlaws de préparer une nouvelle réplique à base de tabasco et de fourberie du futur.

Avec surprise La grenouille remarqua que le combo fonctionna à merveille, Zeke n'était pas « encore » mort, Syrilia avait un œil en moins et Kitchiro avait réussit à toucher une adversaire rapide et puissante chose qu'il n'avait pas ressui à Sweat Peaks ou sur un adversaire balourd.
Finalement, le vieillard utilisa un subterfuge pour reprendre l'otage de la blonde et s’enfuir en courant pendant que Syrilia exprimait toute sa colère dans une tempête de lames d'airs infernale.
Tout les personnes présentent dans la pièce étaient en danger, amis comme ennemis. A ce même moment Kitchiro sentit Nomi tremblait et s'accrochait durement à lui comme pour se rassurait. Même si le garçon avait peur pour sa vie, car des lames d'airs à cette fréquence et avec une telle rage était véritablement dangereux pour lui, il ne démonta pas et resta prêt à bloquer les attaques avec des fantômes explosifs. Heureusement pour lui, la révolutionnaire accourut à son secours et se plaça à son tour comme rempart, elle avait clairement la force et la résistance pour contrer ce genre de frappe. Kitchiro pouvait souffler quelques secondes, son heure n'était pas venue, il pouvait reprendre son activité principale : créer le chaos chez les ennemis.

Utilisant la vision des fantômes espions planant au dessus du champ de bataille, le garçon put voir que Zeke était allongé en attendant que son adversaire termine sa frappe, une fois la tempête terminée il utilisa des grenades fumigènes pour élaborer une nouvelle stratégique visant à utiliser la confusion de Syrilia et son manque de visibilité pour la frapper de nouveau.
Le révolutionnaire savait se qu'il avait à faire, il devait contrôler et ralentir au maximum la proie.
Pour cela le garçon ferma un œil et se concentra sur un fantôme en guise de remplacement et avoir un meilleur visuelle sur la rouquine.
Aussitôt la cible en visuelle le garçon déchaîna son pouvoir et utilisa plusieurs fantômes dépressifs pour couvrir l'approche d'un plus gros fantôme dépressifs venant du sol. Les petits avaient un effets similaires aux anciens, le plus gros était un concentré de plusieurs fantômes en uns.

Si un seul fantôme lui fait un peu d'effet alors plusieurs et un concentré de plusieurs devrait la secouer un peu ! Désespoir ! Utilisons la fourberie et le nombre pour abattre notre adversaire ! HoroHoroHoro !

Evite qu'elle vienne sur nous, je vais la ralentir pour que toi et Zeke puissiez la contrôler. Une fois affaiblis je pourrais la placer dans une déprime profonde et se servir d'elle pour avancer dans cette dimension

Syrilia avait l'air de connaître l'endroit, mais la gardait en vie n'était peut être pas la meilleure option, le garçon n'aimait pas abattre les gens d'une telle façon, mais c'était elle ou lui. Le but était donc de la mettre HS et lui tirer les informations nécessaires, dans le pire des cas la tuer et avancer plus prudemment qu’auparavant.




Codage de gaki sur Epicode


résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1417

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Jeu 22 Mar - 0:05



Mélinda Bocage, La de Marijoa

Le vieillard était sûrement plus affectée encore par ce pouvoir à cause de son grand âge : cette technique était sûrement l'une des rares qui pouvait blesser un D après tout, et pour les gens lambdas... Elle pouvait causer la folie. Briser l'esprit n'était pas chose aisée : pour la laide vieille dame qui n'avait jamais trouvé l'amour, elle avait en revanche acquis d'innombrables connaissances sur le sujet. C'était ainsi que son pouvoir s'était éveillé, ou plutôt qu'elle en avait eu l'idée. Autodidacte, elle avait réussi à apprendre cette technique sans l'aide des meilleurs épéistes. C'était une prouesse... Et pourtant, elle ne semblait pas déterminée à en faire quoique ce soit. Elle ferma les yeux et entendit les paroles de celui qu'elle pourrait juger être son bien-aimé. Il passa derrière elle tandis qu'une petite larme se versait : il avait eu une vie, avant elle. Il avait aimé, eu des enfants, des petits-enfants... Ô, désespoir de solitude !

Elle n'observa ainsi pas la vague de poison, tandis qu'en elle se vivait la tragédie de sa vie. Elle ne vit pas la femme d'affaire se faire engloutir par les flots de poison, repoussées mais néanmoins étrangement toujours en vie, bien qu'éloignée de manière appréciable.

Se retournant, elle ne put que constater la force d'âme de cet homme. Son cœur fit un sursaut, et elle se dit que peut-être pourrait-elle combler le vide dans son cœur. Peut-être... Et puis, franchement, des vieillards, il n'y en avait pas dix-mille de potables. Acquiesçant à elle-même, elle lui dit :

    - La vérité sur ton âme t'a été révélée et tu t'es relevé ! Oh, grand seigneur, tu m'enivres de ton doux parfum.

Était-ce du poison qu'elle sentait là ? Qu'importe.

    - Je suis éprise de... Oh, une explosion.

En effet, quelque chose venait de retentir à l'autre bout du couloir, vers là où ils se dirigeaient...


Chefs des Scientifiques de Mars, Hinata Scale & Maxou

La scientifique blêmit au moment où le mot du vieillard retentit. Comment avait-il pu ? Comment avait-il osé ? Ses flatulences mirent fin à sa précieuse technique. Par un fort coup du hasard, le destin semblait avoir voulu lui mettre des bâtons dans les roues. Les flatulences libérèrent des gaz qui eux-mêmes étaient des réactifs... Et qui allaient provoquer une réaction en chaîne. L'explosion qui retentit était plus sonore que puissante. La porte du jardin s'ouvrit et laissa s'échapper brusquement le gaz tandis que les scientifiques s'enfuyaient. Les deux scientifiques, qui étaient déjà sur leurs gardes, se figèrent.


Psy, Chef de la Garde de Mars

    - Les deux nazes, vous faîtes vraiment que de la merde, baragouina la personne qui arrivait dans la pièce. Laissez-nous faire.

Il semblait avoir été mis au courant peu de temps auparavant, mais à l'image du dernier adversaire du Gratz, il avait un problème de flemme... C'était courant chez les gardiens de toute évidence. Psy était le Chef de la Garde du Château de Mars. Engagé par Makui pour lutter contre les envahisseurs, il avait été longtemps un puissant personnage capable du meilleur comme du pire, mais récemment du pire. On le connaissait pour ses multiples facettes : successivement gouvernemental, chasseur de prime, révolutionnaire, hors-la-loi puis catégorisé pirate, il était devenu un des hommes les plus inquiétants de Mars, le seul groupe qu'il n'avait jamais testé.

En mettant sa main sur la cimeterre à sa ceinture, il sembla provoquer un signal en direction des deux scientifiques qui s'écartèrent, sautant d'un côté et de l'autre. Une déferlante de lame d'air vint alors dissiper le gaz, mais avait pour objectif premier de terrasser les trois hommes qui ne faisaient pas partie de ses fichiers...


Syrilia Frijia, primée à 150.000.000 B, Misande, primée à 213.000.000 B.

Misande avait compris le plan, même si elle doutait de la débilité de Syrilia. Celle-ci ne se laisserait sûrement pas piégée. Elle avait peu de cartes en mains cependant : blessée, elle pouvait être harassée pour que ses adversaires en finissent rapidement. Pour cela, il suffisait que la révolutionnaire joue le jeu... Et attaque. De plus, les deux hommes qui les accompagnaient, le pirate et l'autre révolutionnaire, avaient entamé le combat contre des gardes remontés jusqu'ici.

D'un coup, quelque chose se dirigea vers la rouquine. Cette dernière, dont la vue avait graduellement baissé, se concentrait plus sur les sons que sur sa vision. Elle pouvait, grâce à son expérience de combattante émérite, passer d'un mode de perception à l'autre sans grande perte de capacités... Et elle comprit que ce qui se dirigeait vers elle n'était pas humain. C'était sûrement un robot. Elle tiqua, car les explosions, les bruits, les cris aux alentours masquaient son ouïe partiellement. Ainsi, elle balança une lame d'air en direction du pantin, un peu trop proche...

L'explosion la souffle tandis que des fantômes venaient à nouveau à sa rencontre. Elle avait à ce moment là rouvert son œil valide, et si une petite partie de son corps était blessé, elle put rétorquer aisément et détruire les attaques du Kagami... Qui furent poursuivie par une pluie d'aiguilles un peu moins prévisibles. Les attaques de Misande étaient usées dans le but de ralentir... Et pour autant, tout n'était pas terminé. Affaiblie, Syrilia ne put esquivée toutes les aiguilles et se contenta de protéger ses parties vitales.

Elle se retourna alors et grogna en direction de Zeke... Qu'elle localisait vaguement à l'ouïe. Ainsi, elle prit une impulsion et s'élança à nouveau vers lui. Cette fois-ci, elle ne ferait pas d'erreurs : Haki de l'Armement, épée plus tranchante que jamais... Elle allait taper, et elle allait trancher net.




Résumé :

Zylphia > Le gaz explose ce qui fait qui perd sa solidité... Et brusquement, Psy entre. Il attaque les trois vieux avec des lames d'air.

Nils > Blop o/

Zeke / Kitchiro > Syrilia prend pour son grade, mais elle se remet rapidement et s'élance vers Zeke avec l'intention claire de trancher.

Les hommes de Mélinda sont niveau 25. Il y en a pas mal, assez pour tous vous occuper.

Syrilia - Niveau 43
Misande - Niveau 40
Psy - Niveau 39
Anatole - Niveau 37
Yvonne, La Pucelle de Marijoa - Niveau 37
Les Dévoreurs - Niveau 35
Hinata Scale - Niveau 32
Maxou - Niveau 28
Mélinda Bocage - Niveau ??

Les retards ont été vus. Les posts précédents sont à prendre en compte, merci !
Pour l'ordre : Nils Gratz - Zylphia - Zeke Lundren - Kitchiro
Drake a quitté le groupe.
Vous avez 72h pour poster, si vous n'avez pas le temps, prévenez-moi pour passer votre tour et prévenez la personne après vous. Si vous switchez vos tours, prévenez-moi aussi juste pour qu'il y ait une trace quelque part. Boîte à MP d'Erwin Dog.
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1694
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
323/350  (323/350)
Berrys: 65.957.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Jeu 22 Mar - 1:32




Mars Reboot



La vague de poison avait été phénoménale, réellement impressionnante. Nils était simplement ému de voir de quoi il était réellement capable. Depuis peu, il n'avait plus à tenir compte des autres et de leurs avis, non : Nils était devenu une sorte de capitaine honorable qui ne cherchait pas à attirer l'attention, simplement à protéger les personnes qui lui étaient chères.

En se retournant, le vieillard était toujours sous le choc et l'émotion de sa nouvelle résolution. Le pouvoir de la vieille dame était néanmoins impressionnant et toujours actif sur la psyché du grand-père qui était tout bonnement incapable de s'arrêter de pleurer. Les larmes qui lui coulaient devant les yeux avaient même eu le don de l'empêcher de voir correctement. Une moue radieuse sur le visage, il aurait pu en oublier Ginny mais rien ne pouvait le détourner de son but. Il devait protéger tout le monde : telle était sa destinée, sa famille importait plus que tout au monde.

Observant la vieille dame avec cet oeil vif, il crut percevoir ses lèvres bouger comme si elle lui parlait. En réalité, il n'en était rien, bien évidemment, cependant Nils ne le prit pas de cette oreille. D'un pas vif, il avala la distance qui le séparait de la vieille dame. Les rhumatismes de son dos craquant telle une sérénade d'amour... Le Gratz posa un doigt fort, puissant sur les lèvres de la vieille dame. Le regard toujours humide mais compréhensif, il dut justifier son acte.


Chuuuuuut...

Un silence de marbre envahit l'espace d'un instant les deux protagonistes. Peu à peu, la pucelle de Marie Joa en devenait euphorique.


Avale ça...

Etait-ce la drogue du violeur ? Voila qui aurait pu être particulièrement glauque. Non, en réalité, il s'agissait de l'une des pilules de l'ancêtre. Lui était invulnérable à son poison mais ce n'était pas le cas de ses alliés ou des personnes qu'il estimait, la vieille dame lui avait rappelé son but sur cette terre, il ne pouvait donc pas faire autrement que de la considérer. Un regard tendre finit encore de resserre l'étreinte que les deux corps s'adonnaient entre eux.

Soudainement, une explosion des plus virulentes retentit depuis la direction qu'avait pris Mama Ité et Ginny. Le plus grand drame était en train de se produire. Le contre-amiral tourna la tête en direction de l'explosion mais c'est surtout son coeur qui sembla s'arrêter une seconde avant de s'emballer. La vielle dame risquait même de percevoir l'affolement de l'ancêtre.

Blémissant à vue d'oeil, Nils était en panique totale : et si il était arrivé quelque chose à Ginny ? Une fois de plus il venait de l'abandonner, il risquait de le regretter encore pour le restant de ses jours. Non. Il n'avait pas abandonné sa petite-fille : il l'avait confié à l'un de ses meilleurs sergents, Mama Ité.

D'un bond, le vieillard attrapa la main de la pucelle pour courir avec elle en direction de l'explosion sans un mot. Si elle le ralentissait ou n'était pas assez rapide, alors il l'abandonnerait : sa famille passait avant tout.


Le trio féminin, bien que Ginny soit encore inconsciente, avait été aux première loges pour l'explosion. Bien vite, elles étaient arrivées sur les lieux où se trouvaient le reste de l'équipage. Bien décidées à mettre leur grain de sel, l'arrivée de Psy dissipant le gaz nocif alerta la grosse dame et la plongea dans un tiraillement impressionnant.

Ses ordres étaient clairs, elle devait veiller sur Ginny... mais...


Qu'est ce qu'il est beau !

La grosse dame se mordit la lèvre inférieure en voyant la tournure des évènements. Certes, elle avait promis au Gratz de veiller sur la petite, certes l'homme était particulièrement beau et attirant... néanmoins elle ferait tout pour protéger les vieux croulants du Compost ! Les yeux en forme de coeur, bavant littéralement devant le nouvel arrivant, la grosse cantinière n'avait d'yeux que ce bourreau des coeur. Il devait être arrêté par tous les moyens ! Être aussi beau était certainement un crime passable d'une peine d'emprisonnement dans la prison du coeur de Mama Ité.


Occupe-toi de Ginny et veille sur elle surtout !

Acquiescant silencieusement, Ella serra la jeune fille dans ses bras. la petite grincha d'ailleurs quelques secondes dans un sursaut de conscience mais se rendormit aussitôt. Visiblement elle avait vraiment été droguée avec de puissants somnifères, il fallait que Nils s'occupe d'elle. Sûre d'elle, Tagay sortit ses pinceaux pour dessiner plein de dessins d'un gris de l'ennui autour de la jeune demoiselle et sur elle... ah ! Si seulement elle connaissait le Color Trap !





La PnJsation de la pucelle a été vu avec le MJ

Résumé : Nils arrive après le touche-pipi ! Mama passe du côté de Zylphia mais tombe amoureuse de Psy, Ella s'en prend à Ginny pour la protéger...


Technique :
 


PNJ présents :

Jone Snow - Niveau 30
Ipère Palnore - Niveau 30
Clepe Tomane - Niveau 28
Ité Manjtou - Niveau 32
Riri / Fifi / Loulou - Niveau 28 / 24 / 26
Jean Pierre Mont-Nostie - Niveau 32
Ella Tagay - Niveau 22

Actualisation prévue en cours d'événement en fonction des notas en attente.
Revenir en haut Aller en bas
Zylphia
Fée Lée
avatar
Messages : 119
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
52/200  (52/200)
Berrys: 2.550.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Sam 24 Mar - 16:51

Les filles sont nunuches
feat. plein de monde !


Oh, on fait sonner une trompette, se dit Zylphia. Ce doit être le signal ! C’était sans compter toute l’agitation qu’elle avait pu ressentir, secouée dans le bocal, à cause de l’explosion. Tout était signe qu’il était temps de sortir. Elle brisa son cocon comme un œuf, tirant sa tête en dehors à la manière d’un poussin. Elle ne tarda pas à comprendre qu’elle avait été enfermée dans un bocal, et la place manquait tant qu’elle ne pouvait plus ouvrir ses ailes. Ainsi, la petite fée était restée gnome, debout dans son cocon brisé. Son cerveau ne fit qu’un tour. Elle n’était pas si bête, la petite ! Elle déposa ses mains sur ses hanches, et fronça les sourcils, pensive, en observant Maxou.

- Hé ! Je vais pas pouvoir grandir, dans un endroit si petit !

Son regard s’adoucit dès lors qu’il se déposa sur le tendre visage de son aimé, et elle lui sourit. Elle souffla son haleine contre la vitre, pour y déposer une petite buée, et dessina un cœur du bout de ses doigts, destiné au scientifique. Puis, déposant ses mains contre le verre, elle demanda :

- Dis, tu me fais sortir, alors ?


Et tant que la gnomette était aux côtés de son Maxou, le reste du monde ne comptait pas.

Pourtant, il bougeait, le reste du monde. Et c’était peu dire ! Contre toute attente, les gaz de Clèpe avaient réagi avec celui de la scientifique, si bien que la réaction avait produit une explosion. Par chance, elle n’avait pas été assez violente pour assommer le Tomane. Mais alors que le petit vieux pensait s’en être sorti, libéré de la scientifique, une porte s’ouvrit en grand, pour laisser de nouveaux venus faire leur entrée. Malheureusement, leur chef n’avait pas l’air du côté des vieux, et au vu de la réaction des scientifiques, ça n’était pas un enfant de chœur.

- Nous devons aller chercher de l’aide ! s’exclama Mont-Ostie, qui, depuis sa rencontre avec les martiens, tremblait en crescendo.

Tirant toujours le dormeur par les pieds, il commença à fuir, rebroussant chemin. Mais à peine fut-il retourné qu’il croisa la grosse dame de la cantine. Elle était là, leur aide ! Mama Ité leur passa devant, pour faire face à Psy… dont elle venait de tomber follement amoureuse. Seulement, Mont-Ostie se demanda ce qui était advenu de leur capitaine, du trio des moustiquaires et du petit renard. C’était vrai, après tout : dès le début, ils s’étaient tous perdus. En tout cas, où qu’ils soient, ça ne doit pas être pire qu’ici !, se dit le prêtre en regardant la demoiselle inconnue. Elle avait un air de Gratz. Alors comme ça, ils étaient allés faire la sieste en famille ! Le prêtre rêvait d’avoir été avec eux. Ainsi, il poursuivit son chemin en s’éloignant tant que possible de tout le reste du groupe, toujours avec Ipère. Ne restait plus qu’à savoir s’il continuerait de fuir, une fois qu’il aurait croisé Nils et la Pucelle de Marijoa.

Non loin des deux scientifiques, Clèpe Tomane regarda le signal de Psy, qui leur demandait de se décaler. Bon, Clèpe ne connaissait pas ce type, mais l’ordre était donné. Et puis, même si le vieillard ne savait rien des intentions du jeune homme, il semblait avoir besoin de place. Ainsi, il se décala poliment, à la suite d’Hinata et Maxou. Décidemment, Clèpe portait bien sa réputation : même s’il ne l’avait pas voulu, il allait jusqu’à voler les avertissements qui ne lui étaient pas destinés !

Mama Ité, elle, poursuivit son chemin vers Psy, follement amoureuse du gardien. Son cœur ne battait plus que pour lui. Elle s’arrêta seulement lorsqu’il sortit son arme, encore assez lucide pour se protéger d’une possible attaque. Brusquement, la grosse dame glissa ses doigts entre quelques failles du mur à sa droite, et le tira avec force vers elle, pour l’arracher et s’en servir de bouclier, si elle en avait le temps. Elle espérait surtout que le mur suffirait à bloquer les attaques de son amour.


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA



Technique utilisée
Jépafaim (Niveau 30) : Mama arrache une partie d'un sol compact ou d'un mur pour s'en servir de bouclier.
Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1635
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
201/350  (201/350)
Berrys: 5.633.750.733 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Mar 27 Mar - 10:09

MARS REDUX


Dans l'ensemble son plan avait fonctionné une nouvelle fois, l'explosion ayant sans trop de difficulté touché une Syrilia pourtant hésitante à attaquer aveuglément le pantin lancé dans sa direction. En plus de l'explosion, il semblait bien que ses camarades en ai profité pour lancer leur propre offensive, une attaque multilatérale ayant fait son effet sans trop de soucis. La rousse se retrouvait donc déprimé par des fantômes, aveuglé d'un œil, brûlé par une explosion et traversé par des dizaines et des dizaines d'aiguilles lancés avec force. Elle s'affaiblissait à n'en pas douter, mais cela ne voulait nullement dire qu'il fallait baisser sa garde. Après tout, c'était lorsque la bête se retrouvait dos au mur qu'elle devenait le plus sauvage et imprévisible. En ce sens, l'ingénieur avait choisi de ne pas perdre son temps. Entre l'explosion et la double-attaque du Nagami et de Misande, l'ingénieur n'avait pas eu besoin d'intervenir pour épauler ses camarades. Évidemment, l'explosion avait tôt fait de dissiper la fumée qu'il avait répandu dans la pièce quelques secondes plus tôt. N'ayant plus de quoi se mettre à couvert, l'ingénieur était devenu une cible aussi potable que n'importe qui d'autre dans cette pièce, pièce qui soi dit en passant commençait rapidement à devenir instable avec toutes ces explosions et lames d'air déchiquetant ses fondations.

Il devait se mettre à l’abri, mais aussi déplacer le combat dans un endroit moins risqué dans la mesure du possible. Ne prenant même pas le temps d'attendre la fin de l'attaque de la révolutionnaire, l'ingénieur avait donc choisi de sortir de manière express de la même façon qu'il avait survécu face à Karast. Ouvrant la poche présente dans le creux de sa main gauche, le hors-la-loi vis presque instantanément une autre main, ganté cette fois, sortir de son appendice. Pas de temps à perdre, il colla presque immédiatement cette troisième main sur le mur derrière lui, mur qui se creusa sans offrir la moindre résistance au simple contact dudit membre.

Bien vite, l'ingénieur troua la surface en béton, reculant de plus en plus alors même que la rousse se remettait de l'altercation avec ses opposants. À peine avait-elle tourné son attention vers l'ingénieur que celui-ci bifurqua sur sa gauche après avoir passé le mur et disparu dans la pièce d’à côté. Jetant sur le coin du mur son aroma-dial, il recula aussi loin que possible en sortant son pistolet à balles incendiaires. Un autre piège tout simple combinant un dial dégageant un gaz hautement inflammable et les munitions permettant de l'allumer. Utilisant son haki de l'observation, l'ingénieur tenta de suivre approximativement la position de la rousse qui apparaîtrait d'une seconde à l'autre dans le trou qu'il avait précédemment créé. Du même coup, il tenta de rester à l'affût de son nouvel environnement pour éviter toute mauvaise surprise qu'il aurait pu omettre de son analyse rapide des lieux. Changer de champ de bataille avait le potentiel d'avoir ses avantages, après tout un environnement plus complexe qu'une bête salle en béton ne pouvait que bénéficier à son style basé sur la guérilla, mais il devait bien admettre que les éléments d'inconnus présentaient aussi un risque.

Encore quelques coups... S'il pouvait endommager encore un peu l'épéiste avec quelques pièges, il pourrait commencer à lui tenir tête un peu plus efficacement sans toujours avoir à fuir. Le vrai problème c'était de tenir jusque là, mais pour l'heure son opposante s'était fait prendre dans plusieurs de ses attaques et son obsession pour sa personne ne faisait qu'attirer la rousse dans de plus en plus de pièges. Sa vitesse avait déjà nettement diminué et son ouïe avait du prendre un léger coup après s'être prise une telle explosion à la gueule, mais les sens de la tigresse restaient malgré tout aiguisés. Une distraction était de mise...

-Moi qui voulait faire un truc épique avec...

Appuyant sur le détonateur fixé sous la peau de son index, le hors-la-loi activa tous les puissant explosifs qu'il avait posé dans le tunnel par lequel ils étaient arrivés, de quoi faire s'écrouler toute une partie de la structure. Le but d'une telle manœuvre ? Faire croire à la rousse que l'attaque viendrait de la droite, là où ce situait ce fameux couloir, plutôt que sur sa gauche où il se trouvait. Ça pouvait marcher, à tout le moins la rousse hésiterait bien un instant en sentant le sol vibrer sous ses pieds et en entendant la puissante déflagration en chaîne. C'est là qu'une rafale de balles incendiaires lui arriveraient dans son angle mort, la première visant le sol pour s'assurer d'allumer le gaz et les deux dernières visant le bras gauche de la donzelle. Voilà qui devrait suffire à faire passer le combat en seconde vitesse...





boumboum:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
avatar
Messages : 382
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
75/120  (75/120)
Berrys: 190.389.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Mer 28 Mar - 22:13




«Mars ? Un nouveau champ de bataille ?»



Syrilia, le gibier du jour était coriace. La roquine se défendait bien malgré son œil invalide et le nombre d'adversaire toujours aussi grand et un nombre d'allié diminuant à chaque minutes qui s'écoulait dans ce monde poche.
Alors que Zeke pouvait voir le monde au ralenti autour de lui grâce à sa vis, Kitchiro lui était son opposé, il était partout, voyait tout, de façon rapide, futile comme dans un rêve. Si on pouvait observer Kitchiro de face, on pouvait voir son regard plongé dans le vide, les yeux allant à droite et à gauche de faon répétitive et frénétique comme possédé. Mais en réalité il analysait le champ de bataille sous tout les angles d'attaques, avec 3 points de vues dont 2 pouvant se déplacer, il pouvait calculer son coup et ajuster son tir pour aider au mieux Zeke à abattre la cible.

Il marmonnait un peu seul, de façon presque inaudible, car il parlait à ses fantômes pour leur donner des ordres, et se souvenir des informations. Alors que Syrilia venait de subir les assauts de Melisande, Zeke et Kitchiro, ce dernier passant en transe, il était tellement absorbé par son pouvoir et sa vision globale que son corps chuta et son esprit passa dans le monde astrale. Le corps de La grenouille tomba à genoux,en seiza la tête en avant, seuls les yeux du chapeau était toujours fixé vers le milieu de la pièce.

Arrggg.... Horo Horo à pris le dessus. Nomi, n'est pas peur, il s'agit toujours de Kitchiro, je suis pas mort. Juste un aspect de ma malédiction.

Finalement le garçon accepta sa condition, il aurait pu retourner dans son corps, mais rester sous cette forme lui accordait des avantages qu'il pouvait exploiter à l'instant T. Il se retourna finalement vers Panthéon de Icare pour prendre la tension chez les deux hommes.

Syrilia est affaiblie on doit la terminer avant qu'elle ne s'enrage plus. Une bête blessée est encore plus dangereuse ! On a besoin de vos talents pour la faire tomber. Selon vos compétences, épaulait Mélisande dans des assauts coordonnés sur la rouquine, et l'autre peut défendre l'arrière, tel que mon corps et celui de Nomi. Ensemble nous pouvons aller jusqu'aux châteaux et ramasser ce qui nous est dû : gloire, honneur, argent.

Kitchiro n'était pas fou, il savait que pour atteindre son objectif il devait motiver les troupes et pousser tout le monde dans le même sens, il ne fallait pas que les deux guerriers repartent pas une faille où fasse demi-tour comme les vieux. Il voulait mettre un terme à la tuerie de Syrilia pour plus que Zeke ne soit en permanence sur ses gardes à cause d'elle. Qu'il puisse enfin affirmer sa place et son rôle chez les Badlands Outlaws et se faire remarquer par la révolution. Qu'il ne soit plus un pion comme il a pu l'être par le passé. La Grenouille commençait sérieusement à s'émanciper Le garçon timide et caché sous son chapeau grenouille était entrain de s'éteindre pour donner un homme fier de son passé ! Prêt à écrire son présent et à construire l'avenir selon SES règles et Sa vision. Mais pour cela il devait gagner les cœurs, gagner cette bataille et obtenir la confiance du groupe pour les mener jusqu'au château et faire tomber des têtes pour obtenir tout se que le groupe pouvait rêver et que ce monde avait à offrir.

Vigilance ! Trouvez le chemin jusqu'au château ! Montre moi la voie ! Guider nous jusqu'à notre récompense !

Pour confirmer sa place d'opérateur et de détecteur ambulant, Kitchiro décida d'envoyer plusieurs nouveaux fantômes espions dans le couloir suivant pour préparer l'avancée du groupe, il voulait savoir dans quel sens creuser pour aller au plus vite une fois la rousse hors d'état de nuire. Il avait eu écho que Mars conservé des trésors anciens, dû au anciens épisodes de batailles sanglantes que Zeke et Drake avaient apparemment pu vivre. En plus d'augmenter son périmètre de vision le garçon prépara de nouveaux fantômes pour stopper Syrilia si elle faisait demi tour sur lui, et piéger l'entrée du tunnel une fois que la rouquine y sera. Le garçon ne voulait qu'elle ne puisse pas faire demi-tour rapidement et la plonger dans le noir et profiter de son isolement.


Codage de gaki sur Epicode

Résumé:
 


Dernière édition par Kitchiro Nagami le Dim 15 Avr - 23:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1417

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Ven 6 Avr - 10:15



Syrilia Frijia, primée à 150.000.000 B, Misande, primée à 213.000.000 B.

Quand elle pensait à son affrontement contre Zeke Lundren, elle ressentait une pointe d'excitation. Il s'agissait de quelque chose d'unique, de puissant, de sensationnel. Il n'était qu'un moucheron qu'elle souhaitait écraser, et pourtant, quelque chose ressortait d'intense. La mort de son ennemi serait un soulagement, un accomplissement, et pourtant cette combattante expérimentée n'aurait de cesse de vouloir encore plus. Une fois le Lundren mort, qui d'autre ? Peut-être Makui... Peut-être même Centes. Elle voulait atteindre des sommets, pas forcément à l'encontre du Gouvernement Mondial : eux n'étaient qu'un moyen depuis la mort de son mentor.

Elle poursuivit le Lundren, mais ne s'arrêta pas à l'explosion. Pendant que Misande, Panthéon et Icare semblaient se réunir sous l'impulsion des paroles de Kitchiro, mais ils n'étaient pas aussi vifs que la demoiselle rousse. Quand elle atteignit la zone du Lundren, les balles ne l'atteignirent pas mais elles déclenchèrent bien le gaz inflammable qui produisit une explosion...

    - J'aurais aimé que tu sois un peu plus retord, marmonna la rousse.

Elle s'était arrêtée en pleine course. D'un geste vaste elle fit disparaître la fumée. Les trois alliés du moment se positionnèrent autour de la rousse, l'encerclant ainsi. Si le tunnel s'était bien effondré, la structure la bâtisse semblait en avoir pâti. Toutes les personnes autour de l'ennemie du Lundren étaient des combattants plus ou moins expérimentées. Kitchiro Kagami les avait plus ou moins réunis, ou plutôt les avait poussé à se réunir.

    - Abandonne.
    - C'est une cause perdue...
    - Vous n'êtes qu'une bande d'imbéciles, inutiles.

La lame de la rousse s'éleva à nouveau. Une pression sembla se faire ressentir sur l'instant, et même Misande déglutit. Leur ennemie était blessée, mais la remarque du Kagami était juste : un animal blessé est bien plus dangereux, et bien plus imprévisible. Alors, elle abattit son épée de manière circulaire en direction du Lundren qui ne serait protégé par aucun mur... Mais pas seulement. La pression de l'air rendait cette attaque bien plus destructrice que d'habitude.

Ce ne fut pas tout car de nouvelles lames d'air du même acabit furent tirées vers les autres membres du groupe improvisé. Certaines étaient recouvertes de Haki, étrangement, comme si inconsciemment cette femme était capable de prouesses... sauvages.




Résumé :

Syrilia est blessée mais elle est en plein gain de puissance. Ouch. Elle lance de puissantes lames d'air qui vont provoquer de nombreux dégâts.

Les hommes de Mélinda sont niveau 25. Il y en a pas mal, assez pour tous vous occuper.

Syrilia - Niveau 43
Misande - Niveau 40
Anatole - Niveau 37
Les Dévoreurs - Niveau 35

Les retards ont été vus. Les posts précédents sont à prendre en compte, merci !
Pour l'ordre : Zeke Lundren - Kitchiro
Drake a quitté le groupe.
Vous avez 96h pour poster, si vous n'avez pas le temps, prévenez-moi pour passer votre tour et prévenez la personne après vous. Si vous switchez vos tours, prévenez-moi aussi juste pour qu'il y ait une trace quelque part. Boîte à MP d'Erwin Dog.
Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1635
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
201/350  (201/350)
Berrys: 5.633.750.733 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Jeu 12 Avr - 9:36

MARS REDUX


Sentant le souffle de la déflagration envelopper tout son corps, l'ingénieur continua de fixer la magnifique boule de feu et d'énergie qu'avait enclenché son petit piège improvisé. C'était au moins la seconde explosion que se prenait de plein fouet la rousse, et si l'ingénieur espérait ardemment la voir faiblir, il semblait être encore loin du compte. Malgré la fumée et la confusion de l'explosion encore bien présente, il arrivait parfaitement à sentir la silhouette de l'épéiste écarlate tenant toujours debout. S'il avait eu l'impression d'avoir ses chances contre la rousse quelques instants plus tôt, voilà qu'il se retrouvait dos au mur, aussi bien au sens figuré que littéral. Fixant le mur qu'il avait troué pour arriver dans cette zone quelques minutes plus tôt, une légère angoisse pris le contrôle de son esprit. Ses deux seuls alliés dans cet affrontement n'arrivaient pas... Quelque chose les retenait-il ? Un nouvel ennemi ? Ou peut-être avait-il surestimé à quel point Misande était prête à s'investir dans un combat qui n'était pas le sien ? Si c'était ça il était bien dans la merde... Seul il n'aurait pas les ressources pour vaincre l'épéiste et ça il le savait pertinemment. Il lui fallait une situation adéquate pour appliquer ses stratégies de guérilla, une allié en moins et ce plan risquait de tomber à l'eau immédiatement. Devait-il battre en retraite ?

Alors que sa main droite, enfoncé dans sa poche, s'apprêtait à saisir une grenade fumigène, l'ingénieur stoppa son mouvement net. Coup de chance, ses alliés étaient finalement tout sauf incompétents. Non-seulement Misande était-elle apparue comme sortie de nul part, mais elle était maintenant accompagnée de deux des autres combattants qu'ils avaient croisés plus tôt dans le couloir. Avait-elle appelé du renfort ? Non, au vu du retard du Nagami, il semblait bien que ce petit tour de magie soit son œuvre. Décidément il savait se rendre utile ! Et maintenant que son camp avait retrouvé l'avantage du nombre, il ne restait plus qu'à finir cette chasse...

Sauf que bien évidemment leur opposante ne pouvait pas leur laisser la tâche facile. Voilà qu'elle s'était mise à péter un câble de plus, une réaction prévisible dans la mesure où elle ne possédait que deux modes opératoires : énervée et vraiment énervée. Toutefois, si l'ingénieur s'attendait à une autre série d'attaques similaires à sa précédente crise de nerfs, il fut... Pris par surprise par la sauvagerie de celle-ci. L'excitation de la furie aurait été palpable même pour un novice ne possédant même pas le haki de l'empathie. La chair de poule lui avait pris dans le dos, il était vraiment face à une force de la nature. Il fit presque l'erreur de figer une seconde devant la surprise de l'offensive qui déferla dans sa direction une fraction de secondes plus tard, se rattrapant au dernier moment pour saisir une poignée de ses jump-bombs et à la place de son fumigène. Le reste de l'enchaînement se fit rapidement, trop rapidement même. Faisant un bond le soulevant d'à peine quelques centimètres du sol, l'ingénieur balança sa poignée de bombe sous ses pieds avant d’atterrir dessus et d'être projeté à la vitesse de l'éclair vers le haut du mur se trouvant derrière lui.

Il se l'était pris de plein fouet, tellement que c'était maintenant tout son dos qui était encastré dans le béton. Il était amoché et relativement sonné, mais il avait malgré tout réussi à esquiver cette foutue lame d'air qui était finalement passé sous ses pieds. Heureusement pour lui, son squelette renforcé avait su encaisser au moins une partie de l'impact, ce qui lui assurerait au moins de ne pas être mis hors-combat par sa propre bêtise. Tentant de se dépétrer de cette situation inconfortable, l'ingénieur passa en revue les options qui se seraient offertes à lui pour esquiver cette offensive sans se défoncer la clavicule au passage. Sa seule consolation était peut-être qu'aucune de ces options ne lui paraissait viable après les avoir mûrement évalué...

Dans tous les cas, il se retrouvait dans une position relativement vulnérable pour le moment. Les quelques secondes qu'il mettrait à se sortir de ce pétrin risquaient bien de lui coûter sa tête, il ne lui restait donc plus qu'à compter sur ses partenaires du moment pour lui sauver la mise...




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
avatar
Messages : 382
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
75/120  (75/120)
Berrys: 190.389.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Lun 16 Avr - 0:01




«Mars ? Un nouveau champ de bataille ?»



Intérieurement le garçon souriait, malgré son jeune âge et son manque d’expérience, il venait de réaliser un coup de maître. Il ne s'attendait pas forcement que l'adrénaline et la combativité qu'il avait provoque son fruit du démon et le transforme en fantôme. Mais la démonstration de son pouvoir ainsi que les speech de recrutement avaient eu de l'effet. Maintenant les Badlands Outlaws pouvaient compter sur pas 2 allié mais 4 ! Pantheon et Icare, deux primés venaient de rejoindre le combat activement pour battre Syrillia et peut être même les accompagnés dans la suite des opérations.

En plus d'avoir recruté des alliés Kitchiro avait réussi à faire tomber l'entrée du tunnel, empêchant Syrillia de s'enfuir et quitter le champ de vision du groupe.Cependant la bête était blessé et dos au mur, elle ne pouvait faire marcher arrière et devait combattre avec toute la rage qu'elle contenait.
Une chose étonna tout de même le fantôme, l'adversaire n'avait des yeux que pour Zeke malgré le danger. Elle pensait que le groupe n'était qu'une bande d'idiot inutile qui était là que pour gêner sa vengeance personnelle.
Son objectif était de tuer le Lundren lui ôter la vie tout simplement alors que ce dernier utilisait son style de combat particulier. Usant de bombes et de technique de guérilla pour retarder la rousse pendant que Kitchiro et les autres pouvaient se placer pour bloquer et abattre la cible.

Chose que n'avait pas prévu Kitchiro était l'amplitude de la contre attaque de la rousse, elle avait plus rien à perdre et l'approche de la mort la boostait encore plus. Même Melisande qui était une combattante puissante et robuste déglutit devant l'annonce de l'attaque de Syrillia.
Une imposante lame d'air projetta Zeke contre un mur avec une rare violence. Puis fut le tour des trois guerriers et de La Grenouille de prendre leur part de dégâts. La femme frappait aveuglement pour lancer des lames d'airs un peu partout, or un détail interpella Kitchiro quand il perdit la vision d'un des fantômes qui ne devrait pas être sensible à ce genre de frappe !

Attention ! Haki de l'armement ! Protéger vous ! Je prépare la contre attaque ! Il est temps de la calmer !!

Kitchiro avait l'avantage d'être un peu en arrière et de voir arriver l'attaque contrairement à Pantheon Icare et Melisande. Il réussit à faire plonger son fantôme dans le sol pour le protéger des lames d'airs possédant du Haki capable de le conjurer. Il craignait pour son corps et pour Nomi qui restait tout de même loin du combat mais pouvait se prendre une lame d'air perdus. Mais à cet instant il ne pouvait pas permettre de faire marche arrière et de tenter de défendre son corps seul, il n'avait pas la puissance et les aptitudes pour détruire une lame d'air de ce niveau surtout avec la particularité d'être renforcé avec du haki, chose rarissime voir unique !

Quitte ou double, elle ou nous. Je dois créer la brèche pour la faire tomber ! pensa Kitchiro en avançant vers sa cible (dans le sol )

une fois positionné sous Syrillia Kitchiro utilisa l'un des derniers fantômes espions ayant survécu à l'attaque pour se positionner et attendre le bon moment pour frapper.
A l'instant où Syrillia allait s'arrêter de lancer des lames d'airs Kitchiro pourra frapper et durement la femme.

Il attendait que la femme ne puisse pas le toucher avec son Haki par hasard avec une lame d'air pour jaillir du sol en utilisant des fantômes dépressifs à bout portant et de façon plus intense que les fois précédente. De plus il comptait faire grandir sa forme astrale pour amplifier l'effet de peur et attirer l'attention de la rousse.

Tu es faible et seule ! Personne veut de toi ! La défaite est ton seul salut !

Cria Kitchiro en sortant du sol en utilisant des fantômes dépressifs et en agrandissant sa taille. Sachant que la femme était tout de même boosté par l'adrénaline La Grenouille ne pris pas trop de risque à rester trop longtemps en forme géant et diminua son gabarit à la taille d'un liliputien pour éviter une éventuelle attaque réflexe de Syrillia.

Maintenant les gars ! Faites la tomber ! ordonna en même temps le garçon à ses alliés.
Au fond de lui Kitchiro espérait que sa diversion soit suffisante pour que Melisande et les deux hommes puisse toucher et neutraliser la bête sauvage, sinon, ils allaient prendre un revers monumentale.


Codage de gaki sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1417

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Dim 29 Avr - 12:48



Syrilia Frijia, primée à 150.000.000 B, Misande, primée à 213.000.000 B.

Autour d'elle, des présences hostiles. Sa seule intention : se débarrasser de Zeke Lundren qui se montrait plus retord à chaque instant. Elle ne lui laisserait ni répit, ni instant pour réfléchir. Il périrait de sa lame, en l'honneur de son mentor. C'était une vengeance, l'accalmie qui s'étendait sur la vie de ce pauvre ingénieur. Un sourire carnassier semblait la prendre tandis qu'elle prenait plaisir à s'acharner sur sa victime du jour. Quand bien même aurait-il été possible de soulager ses souffrances, elle n'aurait pas pris ce bien. Si elle l'attrapait, il souffrirait avant de mourir... Bien que dans les faits, il y avait plus un risque que sa proie soit volée par Centes Decima et finisse sous son contrôle. Elle le prendrait sûrement mal.

Quand le Kagami tenta une attaque sur la rousse, celle-ci lui jeta un regard dédaigneux. Il n'était qu'une vermine, qu'une abomination. Un frisson, celui qu'on ressent avant de mourir, pourrait traverser le jeune garçon. Il n'était ni assez rapide, ni assez puissant pour que ses attaques puissent directement avoir un effet sur la guerrière. Même sous cette forme, il pouvait sentir qu'il n'était qu'un bout de chair en suspension dans le temps...

Brusquement, sans qu'il n'ait le temps d'agir, elle se laisserait tomber pour le transpercer en plein torse et le conjurer. Un coup, un seul avait largement suffi à cette action décisive. Il avait essayé. Il avait perdu.

    - Est-ce que ça va ? Ferait Nomi quand le maudit aurait réinvesti son corps.

Mais elle n'assisterait alors qu'à une scène de massacre supplémentaire. Quand Icare, galvanisé, et Panthéon, acharné, viendraient s'élancer sur la demoiselle, celle-ci les balayerait d'un simple coup de lame. Si le second réussit à s'en sortir avec une plaque de Haki qui protégerait sa taille pour éviter de se faire couper en deux, le premier n'aurait pas cette chance. Le révolution serait expédié contre le mur, une longue balafre lui recouvrant le bas ventre. Il cracherait du sang, le regard pétrifié. Un seul mouvement avait réussi à le balayer.

    - On ne peut pas continuer comme ça. Il faut se coordonner ! Hurla Misande. Je vais l'occuper, préparez un plan !

Elle s'élancerait alors vers la guerrière pour l'occuper quelques instants : le temps que le Lundren ne mettre en œuvre un plan suffisamment efficace pour venir à bout de son ennemi. Pantheon, Nomi et le Kagami étaient encore en état de combattre. La seconde était d'une inutilité prompte, mais elle dévoilerait gentiment qu'elle pouvait utiliser un mantra assez puissant, capable, au regard, d'apercevoir des bouts de la vie de ceux qui croisaient son propre regard. Quant à Panthéon, dans l'optique de gagner, il dévoilerait qu'il était un guerrier au corps à corps, qui maîtrisait le Haki de l'Armement et avait pour avantage d'être assez résistant en temps normaux.

Quant à Misande, elle utilisait des aiguilles de toute évidence pour se battre. Elle semblait plus habile que puissante ce qui lui permettait à certains égards de rivaliser avec la rouquine... Mais pour combien de temps ?




Résumé :

Kitchiro a attiré son attention sans forcément le vouloir, et il s'est fait renvoyé dans son corps ! Pour le reste, Misande gagne du temps, mais pour combien de temps ?

Les hommes de Mélinda sont niveau 25. Il y en a pas mal, assez pour tous vous occuper.

Syrilia - Niveau 43
Misande - Niveau 40
Panthéon - Niveau 38
Anatole - Niveau 37
Icare - Niveau 23
Nomi - Niveau 10

Les retards ont été vus. Les posts précédents sont à prendre en compte, merci !
Pour l'ordre : Zeke Lundren - Kitchiro
Drake a quitté le groupe.
Vous avez 96h pour poster, si vous n'avez pas le temps, prévenez-moi pour passer votre tour et prévenez la personne après vous. Si vous switchez vos tours, prévenez-moi aussi juste pour qu'il y ait une trace quelque part. Boîte à MP d'Erwin Dog.
Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1635
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
201/350  (201/350)
Berrys: 5.633.750.733 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Mar 8 Mai - 16:08

MARS REDUX


Retombant sur ses pattes, après s'être finalement dégagé du mur, l'ingénieur redressa la tête pour mieux suivre l'action se déroulant devant lui. Si le petit groupe n'avait pas réussi à endommager la bête sauvage, ils avaient au moins réussis à détourner son attention qu'elle le veuille ou non. Malheureusement, cette petite escarmouche avait rapidement mise hors combat l'un de leurs nouveaux alliés en plus de descendre Kitchiro au moins pour un moment. Plus le choix maintenant, clairement leur supériorité numérique à elle seule ne suffirait pas à gagner le combat, encore moins si celui-ci se prolongeait. S'il était plus facile pour le petit groupe de préserver son énergie que la sabreuse relativement isolé, il ne faisait aucun doute qu'elle pourrait aisément éliminer ses adversaires un à un si la situation perdurait... Il fallait l'abattre maintenant.

Se redressant et tournant l'énorme vis dans son crâne, l'ingénieur commença à concevoir un plan aussi vite que possible. Alors que Misande faisait son possible pour occuper la rousse en lui balançant des aiguilles, l'ingénieur vit une certaine ouverture pour enclencher son plan d'attaque. C'était cette brève fenêtre d'opportunité qu'il lui fallait exploiter pour porter un coup fatal. Les conditions se présentant étaient relativement évidentes : Premièrement, la rousse devait être distraite et regarder ailleurs. Deuxièmement, toute attaque devait être faite dans son angle mort, à moins d'être une diversion. Troisièmement, et c'était le plus important, celle-ci ne devait pas être trop localisé, sans quoi elle pourrait amortir le choc d'une simple plaque de haki.

Au milieu de cette course, le hors-la-loi commença à lancer ses bombes dans toutes les directions, celles-ci s'entrechoquant en plein vol pour changer soudainement de trajectoires. L'attaque allait converger sur la rousse en provenant de toutes les directions à la fois et, par le fait même, en ne révélant pas immédiatement la position de celui qui les avait lancé. La première arriverait sur la droite de l'épéiste, du côté même où son œil encore valide pourrait la voir. Entre la pluie d'aiguilles de Misande et la bombe sortie de nul part, l'ingénieur espérait forcer la rousse à tourner son attention totalement du côté d'où il n'arriverait pas. En prime, cette première bombe n'avait rien d'explosive. En effet, celle-ci était plutôt remplie d'une colle puissante et verdâtre qui, si la bombe était endommagé, poursuivrait malgré tout sa course vers la Frija. La seconde bombe proviendrait de la direction opposé, cette fois dans l'angle mort de la rousse. Cette dernière visait à lui exploser en pleine tête et produire un son si violent et strident que son ouïe serait lourdement handicapé pour le reste du combat.

Faisant signe à Misande d'utiliser de nouveau le fusil à peinture afin d'aveugler la rousse pour de bon, l'ingénieur arriva finalement à une distance suffisante pour achever son enchaînement. Sortant l'un de ses modèle de bombe les plus puissant, il laissa l'énorme boulet tomber au sol avec force avant de se jeter au sol presque aussitôt. L'énorme D-bomb était du même modèle que celle qu'il avait utilisé sur la femme précédemment, la différence étant cette fois qu'elle avait été posé bien plus proche de l'épéiste et n'était pas posé à l'intérieur d'un pantin retenant quelque peu la puissance de celle-ci. L'ingénieur avait quant à lui choisi de profiter de nouveau du pouvoir d'Isaac pour s'enfoncer sous terre aussi vite que possible. Misande aurait normalement le temps de reculer suffisamment pour ne pas être prise dans le gros du souffle de l'explosion, mais la rousse, elle, n'en n'aurait probablement pas l'occasion vu l'assaut déstabilisant qu'elle viendrait de subir.

Appuyant sur le détonateur fixé dans son indexe, l'ingénieur pria donc intérieurement pour que cet assaut soit suffisant pour enfin sonner sérieusement la sabreuse. Après tout, elle avait déjà été criblé d'aiguilles, traversé par un negative hollow et prise par deux fois dans deux des explosions les plus violentes qu'il pouvait causer. Si cette troisième à bout portant ne causait pas un minimum de dégâts, le hors-la-loi devrait commencer à évaluer ses options...





boumboum:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Harlock Zora
D-2537
avatar
Messages : 3264
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
328/350  (328/350)
Berrys: 21.026.050 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Sam 12 Mai - 5:18

Mars Reboot


1 : Et ça repart !


Voilà plusieurs minutes déjà qu'elle arpentait les couloirs de cet important complexe qui s'étendait en hauteur mais surtout en profondeur. Lors de son séjour, elle n'avait pas eu le loisir d'explorer les lieux au-delà du labyrinthe végétal. Aussi eut-elle été surprise par les dimensions gargantuesques de ce monde parallèle, capable de contenir à la fois un jardin luxurieux, un Impel Down miniature et un vrai chateau de méchant.

Zora était encore sous le choc. La veille encore elle s'était endormie à même les pavés brûlants de sa cellule en se demandant qui de ses co-détenus, des infections, des gardes, ou de la deshydratation viendrait à bout d'elle en premier. Elle s'était pourtant réveillée loin d'Impel Down et de sa chaleur, à l'endroit même où on l'avait capturée à l'époque. Van le Shaman, Machinehead, le gamin au logia de la sève, l'alliance rose, la rouquine aux sabres... et Golbat. Elle ressassait encore et toujours la suite improbable d'évènement qui avaient mené à son incarcération. Quant à son salut, elle ne le devait ni aux Révolutionnaires, ni à un proche. La Cour Decima m'a sauvée... Ces mots prononcés par celle qui l'avait accueillie à son réveil raisonnaient encore avec force de son esprit.

Elle y avait songé, bien évidemment, mais n'aurait jamais cru qu'un tel scénario se produise réellement. Bien qu'en désaccord sur le fond avec l'idée de monarchie, Zora était forcée de reconnaître que Decima et Révolution partageaient, à court terme du moins, un ennemi commun en la forme du Gouvernement Mondial. S'ils m'ont aidé à m'échapper, c'est probablement en échange de mes services. J'imagine que je pourrais oeuvrer à leurs côtés un moment, le temps d'amener la question d'une alliance avec Arias sur la table.

Un grondement assourdissant la tira soudain de ses pensées. Depuis qu'elle avait pris ces escaliers, les bruits se faisaient de plus en plus proche, signe qu'elle était sur la bonne voie. Au bout de ces derniers elle tomba sur une large pièce éclairée à l'aide de torches comme le reste du complexe, mais qui délivrait tableau pour le moins intéressant. En effet, parmi la masse d'inconnus présents se trouvaient deux visages familier. Le premier était celui de Misande, une jeune écervelée au sang chaud sous les ordres de la petite Sayouri "la maréchale groupie", comme Zora aimait l'appeler. Elle était par contre incapable de mettre un nom sur le visage de la rousse, qu'elle "connaissait" également pour leur brève passe d'armes lors de son dernier passage.

D'ailleurs cette dernière semblait en mauvaise posture, aux prises avec de nombreux adversaires. "Si je veux m'attirer les bonnes grâces du monarque, j'ai intérêt à l'aider j'imagine."

Au vu de l'efficacité de la rouquine, le plus simple serait de s'occuper d'un de ses deux assaillants directs, lui laissant le loisir d'en finir avec l'autre. C'est ainsi que Zora jeta son dévolu sur le jeune homme et entreprit de traverser la vaste pièce en vitesse, au moment où ce dernier s'élançait vers son ennemie en projetant ses bombes dans tous les sens.

Bien qu'il lui serait probablement impossible d'intervenir directement pour protéger la sbire de Makui, elle fut en revanche aux premières loges pour se laisser glisser à l'intérieur du conduit dans lequel s'était engouffré le poseur de bombes pour esquiver sa propre explosion. A l'aide d'une feuille de Kenju acérée qu'elle planta dans la paroi de ce puit de fortune creusé à même le sol renforcé, Zora se maintint ainsi suspendue dans le vide, à l'abri de la détonation et au-dessus du jeune homme, qu'elle parvenait étrangement à discerner parfaitement dans la pénombre.

— Toi, tu ne remontreras pas, dit-elle en portant sa main aux Eden Balls attachées à sa ceinture.

Elle fracassa une première sphère contre la paroi du trou artificiel et laissa chuter la seconde, qui, si tout se passait comme prévu, devrait s'écraser au fond du tunnel vertical sans causer la moindre répercution pour le moment et libérer le Death Tree prématuré qu'elle contenait. Elle se hissa ensuite à la surface d'un coup de rein, échappant de justesse à la déferlante de biomasse qui sembla soudainement se répandre dans l'ensemble du tunnel. En effet, limité dans sa croissance par la structure relativement solide avec laquelle était fait ce batiment, le Jukai ne put pousser que dans deux directions, vers le haut, mais surtout vers le bas.

Assise sur une partie de l'enchevêtrement chaotique de bois émergeant de la cavité, Zora s'adressa aux femmes occupées à combattre.

— Mesdammes, lacha-t-elle cordialement, Et si nous remettions cet échange musclé à plus tard ?


Résumé:
 

Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1417

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Ven 18 Mai - 11:43



Syrilia Frijia, primée à 150.000.000 B, Misande, primée à 213.000.000 B.

Q« Boom ». Intérieurement, Misande riait. Elle n’avait pas connu beaucoup d’ingénieurs qui soient aussi virulents que cet homme, et qui utilisait ses armes avec autant d’aisance. Il était ridicule de penser qu’il ne pourrait pas en finir avec une attaque aussi bien orchestrée… Du moins, s’il s’était retrouvé face à quelqu’un de normal. Syrilia était tout sauf normal. Elle ne pouvait être vaincue par un seul homme, seul… Quand elle vit la bombe, malgré son œil aveugle, elle laissa une lame d’air l’écarter. Elle envisagea la possibilité d’une diversion, à laquelle Misande pourrait participer, mais elle n’eut pas le temps de trop l’investir. Brusquement, un énorme morceau de pierre se dirigea sur elle. Elle observa le hors-la-loi qui était là plus tôt, ayant pris l’apparence d’un Gorille aux muscles saillants.

Ses yeux s’écarquillèrent. Ils avaient encore des atouts dans leurs manches. Tirant à bout portant, Misande s’était assez approchée en profitant de cette diversion pour tirer dans les yeux de Syrilia. Celle-ci ferma ces derniers, s’aveuglant vivement avant de reculer. La révolutionnaire se tira elle-même pour éviter les prochaines actions…

Alors « Boom ». Syrilia s’était jetée elle-même dans la gueule du loup. L’explosion fut si puissante qu’elle détruisit le sol. Elle détruisit la plante que Harlock Zora venait de mettre. Lorsque les premières fumées furent retombées, la scène se dessina un peu mieux. Les gravats laissés par l’explosion avaient enrichis la salle d’une nouvelle topographie. Seules quelques figures restaient allongées sur le sol, ou éloignées des lieux. Syrilia se tenait elle encore debout, au milieu de tout cela. Son corps était parsemé de brûlures mais elle avait sauvé ses organes vitaux. Elle tenait inévitablement son arme dans sa main, en grande guerrière qu’elle était.

    - Impossible… Elle est immortelle ou quoi ? Lâcha Misande en écarquillant les yeux.
    - Faut la finir… Putain, marmonna le hors-la-loi.

S’avançant au milieu de la scène, une célèbre constantiniste sortie de nulle part, vêtue d’une robe bouffante et d’une ombrelle, sourit en s’avançant vers la guerrière. Elle avait protégée Harlock Zora avec cette forme de parapluie qu’elle trimballait partout.

    - Syrilia Frija… On dirait que tu as des soucis, rigola la jeune femme. Ce n’est pas vraiment mon soucis, corrigea-t-elle en tremblant, frissonnant devant le regard meurtrier qu’elle reçut de cette femme. Bah… Viens, Zora, nous sommes attendues. Elle, elle veut mourir en guerrière.

Elle fit signe à Zora de l’accompagner. Le combat ici n’allait plus durer longtemps. Syrilia le savait, mais son esprit guerrier l’empêcherait de s’enfuir. Quand bien même avait-elle perdu, elle avait perdu avec la plus grande dignité.

Plus loin, après avoir descendu des escaliers, le couloir sombre avait été illuminé. Dans le couloir, des cris. C’était là que Zora se dirigeait…




Résumé : C'est presque terminé ici pour Zeke & Kitchiro... Zora, l'explosion a détruit une partie de ta plante. Tu n'as pas le temps d'interagir avec les deux guerrières.

Les hommes de Mélinda sont niveau 25. Il y en a pas mal, assez pour tous vous occuper.

Syrilia - Niveau 43
Misande - Niveau 40
Anatole - Niveau 37
Les Dévoreurs - Niveau 35

Les retards ont été vus. Les posts précédents sont à prendre en compte, merci !
Pour l'ordre : Zeke Lundren - Kitchiro
Drake a quitté le groupe.
Vous avez 96h pour poster, si vous n'avez pas le temps, prévenez-moi pour passer votre tour et prévenez la personne après vous. Si vous switchez vos tours, prévenez-moi aussi juste pour qu'il y ait une trace quelque part. Boîte à MP d'Erwin Dog.
Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1635
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
201/350  (201/350)
Berrys: 5.633.750.733 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Mer 23 Mai - 7:00

MARS REDUX


Se plaquant contre la terre moelleuse fraîchement creusée, l'ingénieur appuya vigoureusement sur le côté de son index afin d'activer le détonateur se trouvant sous sa peau. Presque aussitôt, du fond de son trou, il sentit un puissant tremblement de terre menaçant presque de faire s'écrouler le tunnel dans lequel il se trouvait. En l'absence de contact visuel direct, le hors-la-loi dû se fier à son haki de l'observation pour sentir les effets de l’explosion qu'il venait de déclencher. S'il semblait que ses partenaires du moment s'en soient tirés sans trop de mal, il semblait bien que la rousse tienne elle aussi encore debout. Ça commençait à devenir vraiment problématique, mais il n'abandonnerait pas avant de voir l'étendue des dégâts qu'elle avait subit. Enfin ce n'était pas sa seule préoccupation pour le moment. En effet, une nouvelle voix semblait venir de se joindre au champ de bataille, une voix qu'il aurait peut-être reconnu s'il avait eu son haki à l'époque de leur rencontre. Pour l'heure, cette présence inconnue était comme sortie de nul part.

Visiblement elle s'était glissé dans son trou avant qu'il ne fasse exploser sa bombe, une situation qui s'avérait pour le moins problématique. Impossible pour le moment de voir le visage de son visiteur ou encore ce qu'il avait l'intention de faire. Il allait devoir devoir se fier à son haki et à son ouïe au moins jusqu'à ce qu'il soit sorti de cet environnement exigu. D'ailleurs son ouïe venait justement de capter quelque chose mine de rien. Il s'agissait d'un bruit pour le moins inquiétant, à mi-chemin entre un serpent rampant au sol et un bras se faisant lentement broyer dans un étau. Quelque chose arrivait, quelque chose de massif. Ce ne fut que lorsque l'attaque s'approcha suffisamment que l'ingénieur pu distinguer vaguement de quoi il s'agissait. Des tentacules ou des espèces de racines. Peu importe. Dans la situation où il se trouvait il n'était pas trop en état de faire face à un truc pareil. Impossible de sortir une bombe dans pareille situation et les balles ne suffiraient pas. Tant pis, il allait brûler un autre de ses as dans cette histoire.

Sortant un énorme canon de ses poches, l'ingénieur pointa ce dernier directement vers la sortie du tunnel avant d'appuyer sur la gâchette. En une fraction de seconde le passage se libéra. Tout ce qui avait pu se trouver devant lui avait été brûlé au point de ne laisser que des cendres. Comme chaque fois, l'inventeur avait eu le souffle coupé par la puissance de sa propre invention... Enfin cette fois c'était principalement parce que le canon avait consommé tout l'oxygène qui se trouvait dans son petit tunnel. Ce vide se remplit bien rapidement par une bouffé d'air frais et un long silence. Rangeant son arme et remontant à la surface, l'ingénieur en profita pour constater que son assaillant avait réussi à sortir du trou avant qu'il ne fasse son tir, coup de bol pour la...

-Hé bah... C'est que ça commence à ressembler de plus en plus à une réunion de famille cet endroit...


À quelques mètres de lui à peine se trouvait Harlock Zora, celle-là même qu'il avait livré à la marine il y avait un peu plus d'un an. Quand il y pensait c'était fou comment les choses avaient pu évoluer si vite en si peu de temps. Mais voilà qu'en face de lui se trouvait maintenant la source même de tout ce petit empire criminel qu'il s'était efforcé de bâtir durant tout ce temps. L'origine de sa petite fortune avec pour seule mise de départ une jolie petite prime de 85 millions de berrys. Il devait bien admettre qu'il était relativement surpris de la voir ici, surtout vu la réputation qu'avait Impel Down lorsqu'il s'agissait de sécurité... Peut-être un bénéfice de ces jolis petits portails menant au siège de Mars ? Le Lundren devait bien admettre qu'il avait songé deux trois fois à aller secourir la femme alors qu'il fomentait ses plans, mais cette fantaisie qu'il avait lui-même jugé impossible venait de se réaliser sans qu'il ai eu besoin de lever le petit doigt. Tant mieux pour elle. Après tout, l'ingénieur n'avait jamais arboré la moindre malice à l'endroit de la femme qui ne lui avait jamais rien fait. C'était un sacrifice en somme, un sacrifice pour lancer son petit business, le sacrifice d'une personne qu'il ne connaissait ni d'Ève ni d'Adam. Enfin, maintenant qu'elle était sortie de cette sale situation, il pourrait enfin s'enlever ce poids de la conscience et c'était pour le mieux.

Après, le fait qu'elle l'ai attaqué le laissait un peu perplexe. Savait-elle qui il était ? Il s'était bien assuré de porter un masque au moment où il l'avait livré, mais il était tout à fait possible que l'ex-révolutionnaire ai fait un petit travail d'enquête sur sa personne. Si elle s'avérait être un ennemi, cette situation deviendrait pour le moins... Embêtante. Tant sur le plan moral que physique il devait bien admettre qu'il n'avait guère envie de combattre la nouvelle arrivante. Après tout, entre ce qu'il lui avait fait endurer et l'autre psychopathe qu'il combattait déjà à côté, il devait bien admettre qu'il n'avait pas besoin de problèmes supplémentaires.

Enfin, tout ce questionnement pris rapidement fin lorsqu'une solution à ce problème se présenta d'elle même. En effet, une inconnue sortie de nul part apparue comme un cheveux sur la soupe, le tout vêtue d'un accoutrement pour le moins excentrique. Apparemment, elle avait l'intention de soutirer l'ex-révolutionnaire à leur petit groupe au moins pour un temps. Parfait. Ça l'arrangeait du moment que ces petits retrouvailles pouvaient être repoussés à plus tard. Après... Il devait éviter de perdre contact avec la vieille, ça allait de soi. Ainsi, ouvrant la poche situé dans le creux de sa main pour la troisième fois aujourd'hui, l'ingénieur murmura un truc dans sa paume avant de voir un den den mushi en sortir comme s'il avait été lancé. Si l'inventeur ne pouvait pas exactement se départir de son den den pour le moment, son camarade Isaac pouvait bien lui faire cette faveur. Ainsi, prenant l'escargophone cagoulé dans sa main fatigué, l'ingénieur se contenta de le balancer à la Zora. Il espérait qu'elle le garderait au moins assez longtemps pour qu'il puisse la rappeler... Pas de doute que cette conversation risquait d'être fort intéressante...

-Bon... Fini les distractions, j'ai un rendez-vous galant à conclure...

Se retournant vers la rousse, qu'il avait continué de surveiller durant tout ce temps, il étudia celle-ci longuement histoire de déterminer s'il lui restait encore beaucoup de carburant dans le réservoir. Les deux yeux brûlés, le corps couvert de brûlures et de contusions... Sans compter les nombreuses aiguilles qui étaient plantés un peu partout dans son corps salement abîmé... Elle devait bien être au bout du rouleau non ? Du moins elle en avait l'air. De son côté, l'ingénieur avait réussi à se défoncer un peu le dos avec son esquive improvisé et... Il devait bien admettre qu'il commençait un peu à manquer de souffle à force de courir partout comme ça. Enfin rien d'ingérable en soi. Quant aux quelques questions qu'il avait pour elle, elles devraient attendre un peu. Il se doutait bien que la furie refuserait d'engager le dialogue avant d'être totalement hors-combat, il était donc temps d'en finir... Enfin en supposant qu'elle ne le tranche pas en deux avant.

Face à une adversaire aveugle, l'ingénieur avait choisi d'abuser encore de ses sens limités histoire de prendre l'avantage. Presque aussitôt il sorti deux pantins de ses poches. Le premier n'était qu'un espèce de torse fixé à un socle et chargé d'activer la manivelle d'une gatling chargé à bloc en direction de la rousse. Le second lui... N'était qu'un autre pantin qui courait. En soit, cette manœuvre simple était en fait un jeu d'esprit à trois niveaux. D'abord le pantin à la gatling tirerait sur la rousse. Au même moment, le pantin chargé de courir s'exécuterait en partant sur la droite. L'ingénieur lui... Ne bougerait pas de sa position, restant ainsi aux côtés du pantin à la mitrailleuse. Si tout se déroulait comme prévu, la rousse entendrait les coups de feu, puis les bruits de pas du pantin de course. Elle en conclurait ainsi que l'ingénieur tentait de faire diversion avec un premier pantin pour mieux prendre la fuite, alors qu'en réalité, il resterait au même endroit, prêt à lui balancer une bombe dans le dos dès qu'elle laisserait une ouverture dans sa garde.





boumboum:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
avatar
Messages : 382
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
75/120  (75/120)
Berrys: 190.389.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Mer 23 Mai - 23:59




«Mars ? Un nouveau champ de bataille ?»


[color=#000000]
malgré la rapidité d’exécution, le pouvoir de traverser les murs et le sol et la possibilité de coordination entre 4 personnes, Kitchiro n'avait pas réussi à compléter son combo et ralentir et affaiblir sa rousse. Quand la lame recouverte de Haki s'approcha de sa forme éthérée La Grenouille sentit une désagréable sensation de frustration. Il avait de nouveau échoué à coordonner l'équipe pour mettre hors état de nuire Syrilia, il n'avait pas été assez rapide et imprévisible pour surprendre son adversaire. Il était déçu de lui-même, alors qu'il se devais insensible et intouchable il venait de se donner à son adversaire. Son échec lui coupa un renvoi violent dans son corps chse qui n'était arrivé d'une fois contre un membre de l'amirauté.

L'instant d'après Kitchiro se réveilla en sursaut et en sueur dans la salle à côté, Nomi était penché sur son corps l'air inquiet. Elle voulait si tout allait bien. Sans un mot Kitchiro laissa la jeune fille lire dans ses yeux, elle pouvait sûrement y voir son combat contre Karast et la première fois qu'il avait subis l'effet du granit marin ou du haki sur sa forme astrale. Cette sensation, cette faiblesse était le talon d’Achille de la Grenouille. Mais ce n'était pas le bon moment pour penser à compenser cette brève dans son armure éthérée. Durant un petit moment le garçon ne se sentait pas capable d'utiliser son pouvoir. Il ne pouvait que se reconnecter avec les fantômes espions qui restaient dans la salle.
De sa place il pouvait voir la rouquine mettre hors jeu Icare d'un coup et amoché Pantheon qui utilise un puissant haki de l'armement pour se défendre. Alors que Misande occupa l'adversaire, Zeke préparait un nouvel assaut, pour affaiblir une dernière fois sa Némésis et l'abattre par la suite.
Cependant l'assaut de Zeke, la diversion de Misande et la transformation de Pantheon en gorille la rousse ne voulait pas mourir ni abandonner. Un visage familier apparut sur le champ de bataille comme une fleur : Celui de Harlock Zora, une ancienne combattante que Kitchiro avait croisé sur Friends Island. Elle avait été capturé dans des circonstances douteuses et d'après des rumeurs elle serait à l'origine de la suite de Baltigo. Le sang de Kitchiro ne fit qu'un tour, L'une des anciennes étoiles montantes de la Révolution se retrouvait sur Mars, cela n'était pas un hasard ! Il devait la voir, avoir des explications et des informations. Le combat prennait une nouvelle tournure, Syrilia était presque morte et Zora devait une nouvelle priorité :

Nomi, je dois y retourner, une vieille connaissance de la révolution vient d’apparaître ! Si nous courrons un danger ici utilise de l'eau ou du granit marin ou alors du haki pour me convoquer de nouveau dans ce corps. Mais normalement nous sommes en sécurité, j'ai un œil sur tout le périmètre. Si j'ai rejoins la révolution c'est pour que des personnes comme toi ou mon frère n'est pas à subir les drames et blessures de la guerre....

Aussitôt Kitchiro ferma de nouveau les yeux et s'évanoui pour laisser place à sa forme astrale mais moins rapide et sûr d'avant, il était plus fébrile et prudent, il ne voulait pas ressentir de nouveau l'effet de l’échec !
Quand Kitchiro apparut dans la salle de combat, il remarqua la présence d'une nouvelle personne à l'accoutrement atypique, tout comme lui. La femme était là pour défendre Zora et Syrilia avec son ombrelle et sa présence qui dérangeait tout le monde.

Zora ! Tu doit des explications à la Révolution ! Tu était une étoile montante, un modèle et tu as disparu en déclenchant la fin du mouvement tel qu'il était ! Grand et Puissant !

Et toi Syrilia, ton heure sonne ! Termine ce combat : accepte l'évidence, tu n'est qu'un pion, une personne remplaçable ! signala Kitchiro en projetant 3 nouveaux fantômes dépressifs vers la rouquine pour la provoquer de nouveau.

La grenouille ignora totalement la nouvelle arrivante, il ne savait pas dans quel camp la classer. Il voulait juste retenir Harlock Zora et faire tomber Syrilia une bonne fois pour toute. Cette fois, il se tenait à distance de cette dernière pour ne pas commettre la même erreur.
Au fond de lui le garçon souhaitait attirer l'attention pour que Zeke, Pantheon et Melisande en profite pour terminer l'adversaire en un éclair !


Codage de gaki sur Epicode


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Harlock Zora
D-2537
avatar
Messages : 3264
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
328/350  (328/350)
Berrys: 21.026.050 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Dim 27 Mai - 13:15

Mars Reboot


2 : De quoi tu parles ?


Malgré son évidente fatigue, le jeune homme ne semblait pas prêt à se laisser confiner au fond du trou qu'il avait creusé. Le Jukai eut à peine le temps de croitre qu'il fut balayé en un éclair par un torrent ascendant de flammes qui engloutirent par la même occasion l'eden ball lachée au préalable. Sa tentative de mise en place de piège élaboré venait d'échouer mais cela n'entachait en rien ses chances de victoire. Au contraire, mettre ce poseur de bombes hors d'état de nuire serait relativement simple.

Mue par cet objectif, Zora s'était extirpée en justesse de la cavité, prête à utiliser une nouvelle ball, lorsqu'elle remarqua en surface la présence de Lilibeth qui, a en juger par sa posture, avait attenué les effets de l'explosion afin de protéger l'ex-détenue. La constantiniste annonça de façon détournée à la rouquine que son heure était venue — Donc on laisse tomber l'opération sauvetage, compris — avant d'inviter sa nouvelle protégée à la suivre.

Il n'y avait pas besoin du haki pour comprendre qu'une histoire, avec ses propres enjeux et antagonistes, s'était écrite ici. Une histoire dans laquelle sa brève et tardive participation ne figureraient qu'à titre anecdotique et dont le point d'orgue, l'exécution sommaire de la vaillante guerrière, se jouerait sans notre centenaire. Toutefois, malgré son rôle à jouer dans un autre récit, Zora accepta l'invitation à faire partie de la conclusion de cette histoire en saisissant de l'escargophone lancé par l'homme aux explosifs.

Alors qu'elle avait déjà tourné talons et s'appêtait à prendre ces mêmes escaliers qui l'avaient amenée ici, l'ancienne commandante révolutionnaire s'immobilisa net à l'évocation de son nom par une voix familière. Tiens, le fils de Daisuke Nagami. Que fait-il ici ? Elle ne comprit ni son ton alarmé, ni les références obscures qu'il semblait faire. La fin du mouvement, c'est un petit peu exagéré, je n'ai encore rien tenté en plus...

— Ecoute, Nagami Junior, les Decimas m'ont vraisemblabement fait sortir d'Impel Down, c'est l'opportunité de tenter un rapprochement avec eux. Je sais qu'Arias risque de ne pas être de cet avis et j'avais également une opinion négative les concernant, mais j'ai eu le temps d'y réfléchir en cellule. Elle marqua une brève pause, avant de reprendre. Compte tenu de la situation actuelle, Baltigo aurait tout à gagner d'une alliance même temporaire avec le monarque si ça peut permettre à la Révolution de faire vaciller Mariejoa.

Elle aurait bien poursuivi la discussion, mais le contexte ne s'y prêtait pas vrament. Elle s'eclipsa donc sans autre forme de procès.

[...]

Le duo progressait à présent dans un couloir faiblement éclairé, perdu quelque part au milieu de cet immense complexe. Outre l'odeur, le plus pénible était ces cris inquietants qui semblaient provenir de partout et nulle part à la fois. A plusieurs reprises, Zora avait tenté de fermer les yeux en se centrant sur ses émotions, comme elle avait l'habitude de le faire lorsque les plaintes des autres détenus du niveau quatre se faisaient trop présentes dans sa tête, dans une vaine tentative de contrôler son haki de l'observation natif. Toutefois, son ouïe était bel et bien à l'oeuvre ici, ce qui pourtant ne semblait pas décontenancer la constantiniste le moins du monde.

— Où est-ce qu'on va ? osa-t-elle soudain, en brisant le silence.


Résumé:
 

Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1417

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Jeu 14 Juin - 9:59




Misande, primée à 213.000.000 B.

    - Baltigo est mort, Arias avec. Grâce à toi, Harlock.

La sentence de la révolutionnaire s'était abattue tandis qu'elle observait les différents protagonistes se détacher. Elle avait froncer les sourcils, ne comprenant pas comment cette information avait fait pour échapper si longtemps à l'une des plus fourbes révolutionnaires qu'avait compter leur organisation, et à l'une de celles qui avait failli au titre de Commandante. Qu'importe, se dit-elle, car grâce à cette opération leurs actions étaient plus virulentes que jamais. Si cela n'aurait peut-être pas le don d'arrêter la révolutionnaire dans son élan à la suite des Décimas, cela arracherait une grimace de douleur à la Constantiniste, comme si la mort d'Arias ou la disparition de la Révolution provoquait chez elle des sentiments tumultueux.

Il reste cependant d'autres possibilités, et les révolutionnaires extrémistes auraient tout à bénéficier, sous la coupe de Sayouri, à une alliance avec le Monarque, pour faire balancer leurs chances... Lundren, Nagami, à une prochaine, fit-elle en saluant les deux hommes et en suivant les deux femmes qui s'éloignaient.


Syrilia Frijia

La rousse ne bougeait plus, telle une statue. Elle se tenait, fière, immobile. Chaque micro-mouvement de respiration était devenu douloureux. Chaque instant passé à attendre était un crime de la survie. Ah, si seulement elle pouvait asséner le coup fatal à celui qui avait assassiné son maître. Il était évident qu'il les aurait cependant tuer tous les deux. Quelle ironie.

Plus personne ne bougeait à l'exception du Nagami et du Lundren. Misande était partie, consciente que le combat était joué. Une dernière bombe allait atterrir. La mitraillette, les balles, le pantin, elle vit clair dans le jeu du Lundren. Elle ne pouvait juste plus rien faire. Ses nerfs étaient à vif.

Pas un mot ne sortit de la guerrière qui resta debout jusqu'au dernier instant. Son dos se déchira finalement sous le coup de la dernière bombe tandis que ses muscles étaient parsemés de trous. Quand la dernière action fut terminée, elle demeurait debout, au milieu des gravats. Son corps s'était figé dans l'immensité de la salle, au sommet des débris. Elle était le point le plus haut, elle était aussi la dernière figure d'autorité de Mars qui régnait dans ces lieux.

Brusquement, une figure apparut derrière les décombres, vives et insaisissables.

    - La brute est morte, on dirait que le bon et le truand ont gagné, fit le petit garçon qui s'était échappé au début. Bah, c'était à prévoir.


Un portail s'ouvrit derrière lui. Un portail comme celui qui les avait amené ici. Icare se leva en premier, mais Panthéon, sous sa forme humaine, fit des pas plus rapides. Il se retourna vers le Lundren et, comme une promesse, lui fit signe de le retrouver à l'extérieur. Le révolutionnaire, lui, mit plus de temps à prendre une décision mais il finit par regarder le Nagami.

    - Nous avons à parler, je pense.

Il ne lui en dit pas plus et s'éclipsa dans le sas. Nomi, elle, resta attachée, muette, au Nagami. Sans ajouter un mot, le petit homme laissa les trois derniers protagonistes partir...

Dans les sous-sols, la lumière était tamisée. Les trois protagonistes avançaient à pas lent. Les grognements autour d'eux étaient réels, et laissaient prévoir qu'une horde protégeait les lieux mais s'écartait devant la constantiniste et ses invitées. Elle ne leur dit pas où ils allaient, mais une fois arrivée dans la salle au bout du couloir, l'enjeu de cet événement arriva directement sous les yeux des révolutionnaires.


Emiko Nakagawa, 12e chevalier de l'Ordre, Nala Kokuwo
    - Oh, tu es là ?

Emiko était présente. La scientifique des Décimas sourit avec une large banane sur le visage. Elle était devant, allongée sur une table d'opération froide et grise, Nala, la sœur de Makui. Cette dernière avait l'air d'avoir hurlé à la mort des heures durant. Une partie de sa chevelure blonde, poisseuse, dépassait de son inséparable casque.

J'ai réussi. Ses pouvoirs... Ils sont amplifiés. Vraiment amplifiés. Centes va être ravi ! Oh, on a de la visite... Bien, nous ferions bien d'y aller d'ici quelques minutes, le temps que je prépare mes dernières doses.

Un alambic était présent sur la droite. Elle sourit avec un large amusement. Ah, heureusement qu'ils avaient réussi à faire de ce rêve une réalité. Une véritable bénédiction pour leur cause. D'ici peu de temps, ils iraient sur Merveille... Et leurs plans pourraient enfin prendre forme. Nala Kokuwo allait leur permettre bien des choses.




Résumé : Je m'excuse pour le retard ! Vous pouvez me demander des informations par Skype, Zora on peut encore faire un tour sinon j'ouvre un rp sur Merveille.

Les hommes de Mélinda sont niveau 25. Il y en a pas mal, assez pour tous vous occuper.

Syrilia - Niveau 43
Misande - Niveau 40
Anatole - Niveau 37
Les Dévoreurs - Niveau 35

Ordre indifférent pour ce tour-ci.
Vous avez 96h pour poster, si vous n'avez pas le temps, prévenez-moi pour passer votre tour et prévenez la personne après vous. Si vous switchez vos tours, prévenez-moi aussi juste pour qu'il y ait une trace quelque part. Boîte à MP d'Erwin Dog.[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1635
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
201/350  (201/350)
Berrys: 5.633.750.733 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Jeu 14 Juin - 23:24

MARS REDUX



Si l'ingénieur s'était attendu à une réaction au quart de tour de la part de son adversaire, il fut relativement déstabilisé de constater qu'elle était resté parfaitement immobile. Non-seulement ne bougeait-elle plus, mais en plus celle-ci ne dégageait plus aucune intention de bouger. Relativement dubitatif, et faisant attention à ne pas tomber dans un piège, le hors-la-loi se contenta de terminer son enchaînement en mitraillant l'épéiste et en lui lançant une dernière bombe directement. L'explosion lui confirma finalement que le combat était terminé. Elle ne chercha pas à esquiver et se pris simplement l'offensive de plein fouet avant de s'éteindre complètement. Dommage, il aurait bien aimé lui parler un peu avant de l'envoyer dans l'autre monde, mais comme bien souvent cela s'avérait finalement impossible.

Alors que Zora et Misande s’apprêtaient à partir de leur côté, les derniers participants à l'événement commençaient tout juste à se ressaisir. Panthéon s'éclipsa rapidement, Icare s'attardant un peu aux côtés du fantôme de Kitchiro. Tout semblait terminé, du moins le groupe semblait s'être entendu là-dessus d'un commun accord. En bout de ligne, cet affrontement éprouvant semblait presque n'avoir servi à rien, et c'était presque le cas. Après tout, l'ingénieur avait initialement traversé le portail qui lui était apparu seulement dans le but de se débarrasser de l'épine dans le pied qu'était Syrilia. C'était un problème qu'il se trimballait déjà depuis trop longtemps et qui était finalement résolu... Mais l'ingénieur espérait bien tirer un peu plus de cette bataille acharnée. Entre Zora et Misande il avait bien le potentiel de se faire quelques alliés supplémentaires, une occasion qu'il ne souhaitait pas laisser s'échapper non-plus.

-Beau combat au fait... Si tu me cherche n'hésite pas à passer sur Whiskey Peak, la révolution aura bien besoin d'un coup de pouce dans les mois à venir !

Clairement dirigées vers une Misande, qui traînait un peu derrière les deux nouvelles arrivantes, ces paroles n'avaient finalement pour but que de faciliter une future rencontre. La partie vraiment intéressante viendrait seulement lorsqu'il contacterait Harlock Zora... Ce qu'il devrait probablement se dépêcher de faire vu ses présentes fréquentations...

-Bon, ça fait un problème de réglé, on va pouvoir passer aux choses sérieuses du coup. Kitch je te laisse vaquer à tes occupations. Après tout, je crois que t'étais déjà occupé avant cette petite interruption. De mon côté je vais entamer les procédures dont on a parlé en chemin. D'ici là, bonne chance.

Se retournant vers le même portail par lequel était passé Panthéon, l'ingénieur jeta un dernier coup d’œil au cadavre de la combattante toujours dressé fièrement. Il lui aurait bien fait ses adieux, mais sa fierté l'empêchait de bêtement parler à voix haute à des cadavres. Enfin, si elle pouvait lire ses pensées elle comprendrait bien qu'il trouvait sa mort pour le moins... Regrettable. Sautant dans finalement dans le portail, non sans une pointe d'appréhension, l'ingénieur retourna enfin à Whiskey Peak, l'air frais de l'île le frappant immédiatement au visage. Panthéon l'y attendant semblait vouloir discuter un peu avec lui, ce qu'il arrangerait très vite avant son départ. Après tout, il se devait de compléter rapidement ses plans avant que la révolution ne fasse une connerie...




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Harlock Zora
D-2537
avatar
Messages : 3264
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
328/350  (328/350)
Berrys: 21.026.050 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Sam 16 Juin - 16:00

Mars Reboot


3 : Improbable quintet



Une fois, ça passe. Deux fois, à moins d'une minute d'intervalle en plus, ça devient suspicieux. Zora n'allait certainement pas attendre la troisième fois pour commencer à réfléchir sur la question. Impel Down avait beau être isolée, cela n'empêchait pas ses détenus de se tenir au courant de l'évolution du monde extérieur. Le plus simple pour ce faire consistait à tendre l'oreille depuis sa cellule lors de l'arrivée de nouveaux résidents. Un fait aussi important que le décès du Knightwalker n'aurait pas pu lui échapper.
Mais le plus inquiétant était le rôle que Misande semblait lui prêter dans cette histoire.

Cette dernière joignit d'ailleurs le groupe en dernière minute. Le trio progressa à l'intérieur de l'imposant complexe dans un silence bercé par un grondement indechifrable duquel on pouvait toutefois discerner. La centenaire pour sa part avait de toute façon trop d'information à traiter que pour lancer une discussion. Le Cipher Pol a probablement répandu de fausses informations, je n'ai rien à voir dans cette histoire, avait-elle voulut dire avant de se raviser. Soulever ce point maintenant ne les avancerait pas à grand chose. En revanche :

— Si tu te joins à nous malgré tes accusations, je n'ose imaginer à quel point votre situation est désespérée, commenta-t-elle en faisant indirectement référence à la branche directement dirigée par la petite Sayouri.

Cependant, le point d'orgue de cette semaine mouvementée était encore à venir. Les participants des premiers Jeux de Mars à avaient été accueilli à l'époque par le message vidéo d'une créature mécanique qui leur avait exposé l'enjeu de l'évènement ainsi que l'identité de ses organisateurs. Bien que Zora apprit l'existence de Makui et Nala à cet instant, ce ne fut que plus tard que D2537, jouissant de ses nouveaux privilèges de membre de la Suicide Squad, put mettre un visage (et une prime) sur ces noms.

Zora ici présente ne put donc saisir pleinement l'importance de ce qui se passait sous ses yeux. Elle ne pouvait mesurer la chance nécessaire pour qu'une succession d'évènements converge à la formation de cet improbable quintet féminin.
Ses yeux balayèrent l'ensemble du dispositif scientifique disposé dans ce laboratoire de fortune.

— Vous avez changé la prison en laboratoire, pratique, fit-elle remarquer dans un premier temps pour briser la glace. Juste une question avant qu'on se mette en route. Centes Decima, quel genre de personne est-il ? Comment devrais-je m'adresser à lui si jamais le rencontre ?

La seconde partie de sa question n'était là que pour la forme car traiter au quotidien avec un monarque était une part non négligeable de son ancienne vie. L'idée ici était surtout d'essayer de cerner le profil du personnage et... elle espérait avoir la réponse à cette question bien assez tôt.

Résumé:
 

Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Groupe 2] - Mars Reboot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Twilight Imperium - Samedi 19 Mars
» Rapport d'activité du 20-21-22 mars 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Siège de Mars :: Laboratoire-