Partagez | 
 

 [Groupe 2] - Mars Reboot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1250

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: [Groupe 2] - Mars Reboot   Ven 12 Jan - 18:08



Un tremblement vint briser la tranquillité des habitants de Mars. Que se passait-il ? Nul ne le savait... Cependant les choses allaient commencer à bouger, à changer. Brutalement, au milieu d'un grand hall qui semblait mener vers d'inquiétantes ténèbres des deux côtés, au loin, des dizaines de portails s'ouvrirent successivement. Un brin de folie était entré dans les cloisons froides de la suprême bâtisse, reconstruite en laboratoire de folles expériences après la destruction causée par les précédents jeux de Mars. Depuis, aucun n'avait eu lieu en raison de ces travaux qui avaient mobilisé plus d'une centaine d'ouvriers compétents.

Pour certains, il s'agissait d'un monde à part, pour d'autres d'une destination choisie. Quoiqu'il en soit, l'amplitude du pouvoir de la célèbre Kokuwo Nala n'avait jamais été aussi importante. Quelque part dans ce laboratoire se trouvait peut-être la réponse derrière les événements qui se tramaient ici... Et lorsqu'un homme torse nu, bombé, entra d'un air fier à travers une brèche, ses mains vinrent se coller à sa taille et il dévisagea l'intérieur du château sans grand intérêt. Brusquement sa fermeture éclair se brisa. Il ne se retourna pas, trop intéressé par ce qu'il se passait ici.


Pantheon, primé à 135.000.000 B.

« Le Colosse du Colisée », Pantheon. Cet homme était un hors-la-lois dont la prime avait dépassé les cent millions à cause de ses combats clandestins qui entraînaient parfois la mort d'officiers de la marine. Il détonait par une puissance remarquable et une adaptabilité sans failles aux demandes de ses employeurs, le jour, mais la nuit il devenait une bête de scène, incapable de résister à un bon combat. Calme, il semblait analyser les choses avec pragmatisme, et ne fut donc pas surpris en voyant deux autres figures de ce monde rentrer par deux brèches différentes.

    - La Pucelle de Marijoa.


La Pucelle de Marijoa, Icare Nors, primé à 24.000.000 B.

Les termes étaient exacts et employés avec une certaine fascination. Il était rare de voir une noble débarquer au milieu d'un endroit aussi marqué par la guerre que Mars. Pourtant, cette vieille femme était sans nul doute l'une des personnes les plus célèbres dans sa ville natale. Elle portait sur elle une croix du Constantinisme, et regarda avec dédain les deux hommes qui lui faisaient face. Elle se fichait de leur faction : sa virginité avait assez duré du haut de ses soixante-douze ans. Elle cherchait un mâle ardent, qui puisse être prêt à lui ôter sa ceinture de chasteté. Posant sa canne violemment sur le sol elle balança sèchement :

    - Dieu m'avait promis l'amour par cette faille, je l'attends !

Un sourire en coin, le seul révolutionnaire de la pièce se décoinça. Icare Nors était peu connu, et à vrai dire il avait tout à envier aux deux pointures qui lui faisaient face. Il portait dans son un glaive et sur les épaules une tenue assez peu élaborée, composée d'un drap qu'il avait attaché avec des épingles. Il se contenta de soupirer en observant les failles qui les avait menés, la Pucelle et lui, se refermer.

    - On est coincé ici...
    - Monsieur, vous êtes un gentil ?


Nomi

La douce voix d'une enfant retentit lorsqu'une énième faille éclata. Les trois protagonistes qui étaient déjà arrivés laissèrent échapper un écho de surprise tandis que la fillette tenait dans sa main une corde à sauter. Elle était jeune, tout au plus douze ans, et elle portait pourtant déjà les stigmates d'une vie bien remplie. Son regard n'était pas affolé, concentré même. Sa voix était fluette mais on sentait qu'elle avait les épaules pour tenir dans cette situation désespérée : pas physiquement, mais mentalement. Alors qu'elle croisait le regard d'Icare, elle balança sur un ton dénué d'émotions :

    - La guerre peut même enlever un testicule aux meilleurs, hein Icare ?

Elle se tut lorsque le révolutionnaire déglutit. D'autres portails continuaient de s'ouvrir inlassablement. Faisant arriver de nouveaux protagonistes.



Résumé : Vous arrivez par des ouvertures à différents endroits du long et grand couloirs aux extrémités sombres qui s'offre à vous. Pas de portes, pas de fenêtres. Des lumières artificielles pour éclairer les lieux où vous vous trouvez.

Pour l'ordre : Nils Gratz - Zylphia - Zeke Lundren - Kitchiro - Drake.
Vous avez 72h pour poster, si vous n'avez pas le temps, prévenez-moi pour passer votre tour et prévenez la personne après vous. Si vous switchez vos tours, prévenez-moi aussi juste pour qu'il y ait une trace quelque part. Boîte à MP d'Erwin Dog.


Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1681
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
106/350  (106/350)
Berrys: 55.957.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Ven 12 Jan - 18:59




Mars Reboot



Une serviette. Tout avait commencé avec une simple serviette. A la base, c’était Misuto qui l’avait dégueulassée mais Nils, à l’aide d’un parfait quiproquo s’était persuadé qu’il était responsable de ce grand massacre. Pauvre petit tissu blanc… « qu’il repose en paix » s’était alors mis à penser le vieillard.

Le Gratz fut le premier à avoir sauté dans le portail qui était apparu non loin du navire du Compost. Entre l’inconnu et le danger de Mama, le vieillard n’avait eu d’autres choix que de sauter les deux pieds en avant. Le trajet fut pour le moins tourmenté et la réception d’autant plus difficile. Devant lui s’étalait un couloi à perte de vue avec des lumières artificielle… et merde ! Comment faire pour se planquer lorsque rien ne le permettait ?

Etalé à même le sol car incapable de se réceptionner correctement, l’ancêtre pesta contre ses rhumatismes avant de se relever d’un bond. Il s’était pas mal fortifié avec le temps depuis les nombreuses aventures vécues avec la marine… comme quoi malgré son âge avancé, Nils n’en restait pas moins un homme à prendre en considération.

Pas le temps de niaiser ! Il fallait réagir au plus vite et partir se cacher le plus rapidement possible car déjà, la fermeture éclair semblait résister à se refermer. Peu sûr de l’endroit où il avait atterri, le grand-père se mit à détaler comme il n’avait jamais pu le faire auparavant… entre le tché tché et la mort, il avait choisi !



VIENS LA SALE CREVURE DE GRATZ ! J’VAIS T’BOUFFER !
La fermeture éclair trembla sous l’apparition de Mama Ité avec sa marmite et sa louche à la main. Elle voyait rouge la pauvre : Nils était responsable de la mort inopinée de la serviette. Bien qu’il ne s’agissait que d’une serviette en papier, comment ce sale vieillard avait pu mettre en péril l’autorité de la grosse dame de la cantine au sein même de sa cuisine ! N’avait-il pas honte ? Complètement insouciante quant à l’endroit ou elle se trouvait, Mama Ité aperçut le vieillard au loin et commença alors sa course effreinée au point d’en faire trembler le sol comme un dinosaure : il allait y avoir des blessés aujourd’hui… et sans doute du ragout de vieux.

Bien vite, plusieurs personnes traversèrent également le portail avant que celui-ci ne se referme précipitamment dans un bruit caractéristique. Sans doute que ce dernier n’avait pas prévu qu’autant de personnes traversent cet espace… Les membres les plus influents du Compost se trouvèrent ainsi dans un long couloir qui partait des deux côtés. Dans un sens, les deux protagonistes qui avaient pris les devants… de l’autre, toujours le même couloir.




Dieu me l’a dit. C’est par là.
Après un simple haussement de sourcil des membres de l’équipage, les différents protagonistes ne s’étonnèrent pas de cette réaction outre mesure. En effet, c’était assez habituel pour Le Compost. Jean-Pierre Mont-Nostie, accompagné d’Ipère Palnore et de Clepe Tomane se dirigèrent dès lors de l’autre côté sans même adresser la parole aux autres… Après tout : quand Dieu le dit, c’est qu’il y a une raison non ?


Le temps s'est couvert... tu trouves pas Clepe ?
Forcément, les groupe des trois anciens n'avait même pas réalisé qu'il était maintenant à l'intérieur d'un bâtiment, attribuant le manque de lumière naturelle au fait qu'ils étaient simplement sans doute le soir. Marchant avec les mains dans le dos comme si de rien était, ils ne faisaient que suivre le grand prêtre du Compost en discutant de tout et de rien.




Les moustiquaires et Ella Tagay étaient restés sur place. Une brillante idée leur traversa l’esprit. Un long couloir… de par en par… l’occasion était trop bonne pour la rater. La jeune femme-poisson prit son temps pour admirer les nouveaux murs : que de belles et nouvelles toiles pour y pratiquer son art le plus puissant ! Adepte du Color Trap bien qu’elle n’y connaissait absolument rien, elle commença à sortir ses outils pour dessiner diverses choses sur les murs. De leur côté, les moustiquaires firent un conciliabule efficace : il fallait saisir l’occasion !

- EN FORMATION !

Et voilà… le Mégazord était lancé pour une ligne droite… combien de mètres pouvaient ils ainsi parcourir sans se vautrer misérablement ? Se lançant à la poursuite du grand-père et de la grosse dame, le Quatuor déjanté chercherait alors à rattraper à vive allure le duo déjà loin devant… Jone Snow ne put faire autrement que de sauter sur l’occasion pour accélerer la cadence alors qu’il était sous le ventre du Zoan.


Insecte droit devant ! T’as vu ?!
Et voilà. Une étoile brilla dans le trio et ils accélérèrent encore. Si quelqu’un se trouvait sur le chemin, il aurait donc vu passer un vieillard avec une canne, une grosse dame flippante et un animal très étrange… quel début de journée épatant !

Soudain, le mégazord se prit les pates dans des débris qu’il n’avait pu prévoir et commença alors son inexorable chute. Il fallait espérer que personne ne se trouvait devant.





Résumé : C'est l'bordel dès le premier tour.

Groupe 1 : Nils suivi de Mama suivi du Mégazord (Riri, Fifi, Loulou et Snow)
Groupe 2 : Partant de l'autre côté, Tomane, Palnore et Mont-Nostie
Groupe 3 : Ella Tagay qui est restée sur place pour faire des dessins


PNJ présents :

Jone Snow - Niveau 30
Ipère Palnore - Niveau 30
Clepe Tomane - Niveau 28
Ité Manjtou - Niveau 32
Riri / Fifi / Loulou - Niveau 27 / 23 / 25
Jean Pierre Mont-Nostie - Niveau 31
Ella Tagay - Niveau 21

Actualisation prévue en cours d'événement en fonction des notas en attente.

EDIT 2 vu avec Erwin : Je rappelle juste que Nils ne porte pas son uniforme de contre-amiral vu que ça fait lien avec le présent précédent où on a introduit l'arrivée à Mars. Il ne porte qu'une salopette tout à fait normale ce qui peut donner l'impression d'un hors la loi poursuivi par Mama et le mégazord.

Techniques:
 


Dernière édition par Nils Gratz le Sam 13 Jan - 10:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zylphia

avatar
Messages : 60
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
25/200  (25/200)
Berrys: 950.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Ven 12 Jan - 21:02


Adieu le monde !
feat. plein de monde !


Le majordome, ou le capitaine, avait sauté en premier dans le trou, soudain pris d’une frayeur inexpliquée. Puis, Zylphia les regarda tous le suivre, tour à tour, soit avec une haine mortelle pour Nils, soit par simple envie. Qu’est-ce qui leur prenait, à tous ?! En voyant l’énorme portail apparaître, la gnomette était restée bouche bée, incapable de comprendre ce qu’il se passait sous ses yeux. En réalité, plus que surprise, la petite fée était apeurée par la chose. On aurait dit une énorme bouche, qui ne demandait qu’à les dévorer, tous. Alors, quand Jone Snow, avant de sauter, invita sa nouvelle collègue à le rejoindre, « t’as vu », Zylphia ne put que tendre le bras pour tenter de le retenir. La chose les avait tous happés, et il ne restait plus qu’elle, seule, toute seule, sur une île inconnue. Toute seule. « Toute seule », répéta-t-elle plusieurs fois à voix basse, le regard plongé dans le portail qui semblait l’aspirer. Alors, elle se décida, et plongea à son tour, laissant perler une petite larme derrière elle, en dernier souvenir d’elle sur cette Terre, si elle ne revenait pas. Lors de son saut, elle appela :

- Atten-

Le portail, juste après son passage, se referma. La suite de son cri se termina de l’autre côté, dans un long couloir illuminé de quelques lampadaires aveuglants.

- -dez-mooooiiiiiiiii !

Quelle idée avait-elle eu, de rejoindre la marine. Depuis son arrivée dans l’équipage, qui datait de la journée-même, elle avait manqué la mort de peu, et pas qu’une fois ! Les moustiquaires, avec leur Mégazord, avaient tenté de l’éliminer sous prétexte qu’elle ressemblait un peu trop à un insecte – mais c’était une fée ! Puis il y avait aussi la grosse dame de la cantine, qu’elle soupçonnait d’avoir voulu la dévorer. Bien qu’après elle se soit occupée de la gnomette comme de son propre enfant, en lui offrant un bain de soupe au chou, leur première rencontre avait été effrayante, pour Zylphia. Et le gabarit de Mama Ité n’y était pas pour rien. Enfin, Jone aussi avait failli la boire dans sa soupe, involontairement. Alors, parfois, et c’était tout à fait justifié, elle se disait qu’elle aurait mieux fait de rester chez elle, au chaud. Mais là-bas, elle n’aurait jamais connu autant d’émotions ! Elle se faisait une raison. Après tout, dans deux jours ce serait oublié. Et puis, elle s’entendait assez bien avec ceux qu’elle avait déjà croisés. Sans compter qu’elle n’effaçait pas de son esprit sa grande ambition : celle de trouver l’amour. Peut-être que ce prince, elle le trouverait là, derrière ce portail. Même si l’endroit était un peu glauque pour un rendez-vous amoureux, qui savait ce que le hasard lui réservait ?

Somme toute, les bonnes raisons de se trouver ici n’étaient pas réunies. Mais à présent, elle y était, et il n’y avait aucun billet retour. En voyant tout le groupe partir devant, Zylphia tenta de les suivre. Elle avait beau essayé, elle n’arrivait pas à se faire remarquer par le Megazord. Et c’était sûrement mieux ainsi : dans le cas inverse, elle n’aurait pas fait long feu.

Ainsi, lorsqu’elle arriva à leur niveau, elle bondit sur l’arrière-train de la gazelle, se poussant dans les airs grâce à ses petites ailes, et se colla dessus. La sensation chatouilla Riri, mais il n’y prêta pas plus d’attention. Malgré l’odeur, là où elle était, Zylphia était en sécurité. Elle profitait du trajet sans risquer de finir en hachis parmentier. Sur les fesses du Megazord, la gnomette était, en quelques sortes, la cerise sur le gâteau.

Mais soudain, de façon plus que prévisible, le Megazord se prit les pattes dans les pattes, si bien que tous furent expulsés de Riri, qui se retrouva la figure à terre et le postérieur devant. La gnomette fut propulsée vers l'avant, et son corps s'envola comme une fusée jusqu'à ce qu'il retombe mollement, rebondissant plusieurs fois contre le sol. Dans son vol, Zylphia n'avait rien pu comprendre des événements, et lorsqu'elle s'écrasa, elle était seule, perdue. Elle fit quelques pas en avant, avant de se retrouver, à nouveau, face aux deux tunnels du départ. Droite ou gauche ? Par où étaient-ils passés, déjà ? Impossible de s'en souvenir. Par où devait-on aller, dans un labyrinthe ?

Toujours à...

- Je fais de la bouillie pour mes petits cochons : pour un, pour deux, pour trois, pour quatre, pour cinq, pour six, pour sept, pour huit, pour neuf, bœuf ! Ici !

La gnomette, plaçant toute sa confiance dans ce plouf-plouf, battit des ailes au fort fort que possible, pour rejoindre au plus vite ses compagnons de voyages. Sans se douter qu'au bout du tunnel, loin de retrouver Jone Snow et les autres, se trouvaient trois petits vieux en balade.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
Drake Kotori
Révolutionnaire
avatar
Messages : 541
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Dim 14 Jan - 11:27




Tout s'était rapidement enchaîné. J'étais passé de Berk Town à un endroit que je ne croyais plus revoir, et ce, d'un clignement d'œil. Enfin, tout n'était pas si simple...
J'en avais eu assez de faire des allers et retours inutiles, ainsi avais-je donc pris la décision de continuer ma progression sur les mers au-delà de Kuraigana, ce qui me permettrait d'accomplir mes plans, et surtout de toujours plus me rapprocher de Wanokuni, la terre de mes ancêtres. Le vent m'avait alors porté sur Berk Town, à dos de dragon. Et là, ce fut le bordel. Fafnir échappa à ma vigilance pour traverser dangereusement le ciel, jusqu'à tomber nez-à-nez avec un second dragon. Évidemment, il eut pour envie de défendre son territoire, et c'est là que la situation devint tendu, alors même que je n'étais pas venu sur cette île pour faire des frasques. Il fallut donc éviter qu'un petit dragon ne se fasse égorger en plein vol comme un vulgaire poulet, d'autant plus qu'il était accompagné de son maître. Maître qui, comme par un heureux hasard, était un homme avec qui je partageais déjà quelques faits d'armes : raison de plus pour éviter qu'il ne se fasse tuer par une bête qui était censée être sous ma responsabilité. C'est ainsi que je retrouvais sur ma route le jeune Kitchiro Nagami, confrère révolutionnaire, avec cette malédiction totalement étrange de pouvoir générer et se transformer lui-même en fantôme. Résumé très rapide, mais non moins très foireux de la situation antérieure : des retrouvailles pour le moins mouvementées, pour faire encore plus simple. 

« J'aurais pas cru retrouver un vieux compagnon d'armes sur ce caillou. Content, moi aussi, de retrouver quelqu'un avec qui j'ai failli passer l'arme à gauche ou me retrouver au fond d'Impel Down ! Ah non non, Fafnir c'est pas vraiment de la rivalité, il veut juste montrer qu'il en a les plus grosses, c'pas pareil. »

Et comme si l'univers était doté d'un sens du timing ultra-précis, c'est à ce moment exact, comme réglé avec la minutie d'une montre... Que tout partit vulgairement en couille. Une déchirure apparut derrière Kitchiro, comme si quelqu'un avait simplement ouvert l'espace, pour y laisser une anomalie. Une déchirure qui nous narguait, nous défiait... Une déchirure que je ne connaissais que trop bien. Comme hypnotisé, je poussai la jeune grenouille en l'écartant de mon bras gauche, et mon bras droit alla chercher Shûsui. Je m'en étais approché en sortant ma lame noire de son fourreau. L'histoire se répétait. Je connaissais cette déchirure, qui ressemblait d'autant plus à une fermeture éclaire qu'autre chose. Une telle anomalie s'était déjà présentée à moi, alors encore sur le Cap des Jumeaux. Mes souvenirs étaient encore frais : j'étais en duel contre Mori. Il s'agissait de la seule façon de gagner le Siège de Mars, soit le château de Makui. Et la seule personne qui pouvait générer une telle entrée n'était autre que sa sœur, Nala. Des pensées défilèrent alors dans mon esprit. Les combats, sanglants pour la plupart, les guerriers tombés au combat... Lorn. Mais pourquoi était-elle apparue ici, devant moi ? Etait-ce véritablement un hasard, une nouvelle fois ? De toute façon, les questions sans réponses ne m'intéressaient pas. Si le frère et la sœur n'était pas morts, j'allais personnellement m'occuper de leurs cas, et prendre le soin de leur couper chaque membre au cas où ils reviendraient encore une fois. Ils n'allaient pas s'en sortir à si bon compte, pas cette fois. Et puis, on s'était bien amusé la dernière fois, autant retourner y couper des têtes !

« Une mission improvisée entre soldats de la révolution, ça te tente ? Viens, et couvre moi, t'as le pouvoir parfait pour ça. La dernière fois que j'suis entré dans le Siège de Mars, ça a vite dégénérer, prépare toi. Ca va chier. »

Sans lui laisser le choix, je m'engouffrais dans le passage : il n'aurait qu'à me suivre. Comme si j'avais simplement franchi le pas d'une porte, j'arrivais dans une pièce, alors même que je n'avais fait qu'un pas. Même si le mot le plus adéquat n'était pas une porte, ni une pièce, mais une autre dimension... Un long couloir, sombre, et sans ouvertures aucune, avec seulement quelque pâles lumières artificielles : je n'étais pas dans la salle du trône. À vrai dire, ayant été dans le château lors de mon dernier passage ici, je ne connaissais même pas cette pièce. Plusieurs individus étaient déjà présents de part et d'autre de la salle, et comme un félin sur ses gardes, je restais aux aguets. J'étais beaucoup plus fort que la dernière fois où j'avais croisé le fer entre les murs du siège de Mars, puisqu'il était certain que nous y étions, et cette fois-ci, je ne laisserai absolument rien passer. Shûsui se tenait fièrement dans ma main, déjà prête à me défendre. Je ne connaissais pas ces personnes présentes. Toutefois, plus que jamais, je n'allais faire preuve d'aucune diplomatie. 

« Kitchiro, d'après toi, qui d'entre nous deux attire le plus les ennuis ? Ca fera la seconde fois qu'on plonge la tête la première dans un aussi gros bordel... »






Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1523
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
260/350  (260/350)
Berrys: 5.147.802.733 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Mer 17 Jan - 1:41

MARS REDUX


Les événements post Sweety Peak s'étaient enchaînés rapidement, presque trop rapidement à vrai dire. Entre ce mec bien louche évadé de prison s'étant accroché au dernier moment à l'échelle de corde de son zeppelin et sa séparation temporaire avec Tenshi et Kitchiro, le Lundren devait avouer qu'il avait mis un petit moment à se ressaisir. Malgré tout, les choses avaient tournées pour le mieux. En effet, il s'avérait que leur passager clandestin semblait intéressé par leur petite organisation. Ses raisons pour vouloir le rejoindre ? Il aimait foutre le bordel et se voyait bien poursuivre ce noble objectif avec les Badlands Outlaws. Apparemment ils avaient « l'air sympas » aux yeux du fouteur de merde terroriste, une observation que le hors-la-loi ne pu voir que comme un compliment. Reprenant la route vers Whiskey Peak avec ses hommes, l'ingénieur reçu quelques agréables surprises durant le trajet. Apparemment, son nouveau partenaire en affaire possédait non-seulement un réseau d'information privilégié, mais aussi un accès à quelques factions révolutionnaires possédant un certain poids dans la région. Tout allait comme sur des roulettes et l'ingénieur venait par le fait même de déterminer la suite de ses plans grâce à cette nouvelle information... Dû moins jusqu'à ce qu'il arrive à Whiskey Peak et qu'une brèche dimensionnelle s'ouvre sous ses yeux...

Esquissant un sourire en coin, l'ingénieur commença à jouer avec deux de ses bombes dans l'une de ses poches de manière nerveuse. Voilà que ça recommençait. Étais-ce une invitation personnelle de la rousse parce qu'il lui avait posé un lapin quelques jours auparavant ou s'agissait-il d'un autre défi du Makui face au monde ? Peut-être cherchait-il de nouvelle recrues et s'était souvenu de leur petite interaction ? Nan, probablement pas. Tant mieux car il n'était pas intéressé... Enfin, dans tous les cas il ne pouvait pas cracher sur cette opportunité. C'était... Le destin peut-être. Il ne pouvait pas échapper à son passé et ces connards ne le lâcheraient pas de si tôt malheureusement. Jetant un œil à son nouveau partenaire de crime, l'ingénieur pensa que si ce mec l'avait rejoint parce qu'il aimait le voir foutre le bordel, il n'allait pas être déçu. Il était temps de faire du ménage dans son passé, et la meilleure manière de procéder restait de tout faire péter.

-Hoy Kitch.

Ayant sorti son den den mushi pour appeler le jeune à la toque de grenouille, l'ingénieur commença à l'adresser de manière familière, presque trop détendu étant donné ce qu'il s’apprêtait à aller faire.

-Bon je te résume la situation, y a une sorte de... Brèche dimensionnelle qui s'est ouverte devant moi. J'y vais avec les autres, pas garanti que je revienne alors... Hm ?

S'arrêtant dans ses instructions, il eu la surprise d'apprendre que son partenaire était dans la même situation que lui, même si ce dernier n'avait probablement pas eu l'occasion de vivre cette expérience par le passé. Coïncidence ? Probablement. Dans tous les cas, si lui aussi prévoyait de traverser le portail, il aurait du renfort pour la suite des choses. Tant mieux. Autant y aller en force, après tout il n'était plus l'homme qu'il avait été lors de sa première visite au siège de Mars, mais ça ne voulait pas dire pour autant qu'il devait prendre ça à la légère. Après tout, si Kitchiro faisait lui aussi face à un portail, ça ne pouvait vouloir dire qu'une chose, les jeux de Mars avaient recommencés. Parfait. Cette fois il ne raterait pas l'opportunité de bien faire chier ces emmerdeurs, après tout ils étaient venu le faire chier sur son île et ça il n'appréciait pas plus que ça.

-C'est bon, on se retrouve de l'autre côté dès que possible alors. Fait attention.

Rassemblant rapidement ses hommes dans ses poches après leur avoir expliqué le plan de bataille, l'ingénieur sautant dans la brèche qui resta ouverte encore une bonne minute sans broncher. Cette fois, ce ne fut pas un cèdre luxuriant qui l'accueilli de l'autre côté, mais bien un vaste couloir éclairant de manière glauque les murs de ce qui ressemblait bien au château de Mars qu'il avait visité longtemps auparavant. Comme d'hab', d'autres brèches et d'autres gens étaient arrivés avant lui. Entre le vieux sénile et la bande d'attardés courant partout, seul deux visages retinrent son attention. Le premier fut celui de Kitchiro sans trop de surprise. Coup de bol, il n'avait pas été séparé de son seul allié dans cette sale histoire. Le second par contre... L'ingénieur avait esquissé un autre sourire en coin en reconnaissant le visage de l'épéiste qu'il avait autrefois croisé le temps d'un bref voyage. Ce mec se baladait autrefois avec Mitsu, ce pirate qui l'avait généreusement escorté par-delà Grand Line il y avait déjà bien longtemps. Pour être honnête son passage sur ce navire avait été de courte de durée, mais il n'avait pas pu oublier le visage de l'épéiste, ce dernier étant relativement... Facile à identifier. Pas de chance il n'arrivait plus à se rappeler de son nom. Enfin qu'importe, il doutait fortement que le sabreur le reconnaîtrait vu la transformation massive qu'il avait subit depuis ces dernières années. Entre la vis qu'il avait planté dans le crâne, les cicatrices et autres changements physiques qu'il avait subit sous le bistouri du doc Sullivan, cette relation préexistante ne serait probablement pas soulevé durant les événements à venir. Enfin, l'ingénieur devait bien admettre que cette vision lui filait un certain coup de nostalgie... Mais passons. Il n'était pas venu dans cet horrible château pour se remémorer de bons souvenir, mais bien pour tuer les mauvais...

Faisant signe à Kitchiro de le suivre sans rien dire, s'engagea dans le long couloir, attendant que les brèches dimensionnelles se referment pour se rapprocher d'un des murs et l'inspecter de plus près. Première étape de ce jeu à la con : Trouver un moyen de sortir du jeu. En supposant que ce soit possible avec cette conne casqué qui devait les observer encore maintenant...





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
avatar
Messages : 343
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
105/120  (105/120)
Berrys: 148.389.000 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Mer 17 Jan - 14:35




«Mars ? Un nouveau champ de bataille ? »



Kitchiro commençait à douter de son « Aura » à chaque fois qu'il posait le pied sur une île des événements étranges et dangereux se produisaient. Sweat Peaks devait être juste une extraction de prisonniers en route vers Impel Down et tout est partie en couilles ! Des membres de l'amirauté ont commencés à chasser tout les hors la loi du secteur à savoir les Badlands Outlaws mais aussi la bande de Ren Tao. Et maintenant sur Berk Town, alors que La Grenouille devait simplement récupérer des documents sur le déchiffrage des ponéghyphes et potentiellement abattre un soldat du gouvernement envoyé pour récupérer et détruire les documents. Le révolutionnaire dû museler un dragon qu'il connaissait de vue, celui de Drake le porteur de Shûsui. Le point positif était que les deux hommes étaient en bon terme et que le dragon était sur le point de se calmer, celui de Kitchiro était caché et attendait que son cavalier lui donne l'ordre de bouger de nouveau.

Mais avec le temps les soucis n'arrivaient plus les uns après les autres ! Ils arrivaient tous en même temps ! Alors que Kitchiro était sur le point d'ouvrir la conversation et de rattraper le temps perdu avec son compagnon d'arme une déchirure s'ouvrit dans son dos. Le bruit qui en découla fit frisonner La Grenouille, qui se retourna fouet à la main prêt à en découdre de nouveau. Ce demandant se qu'il pouvait sortir de ce trou Kitchiro fut rapidement éclairé par la lanterne de Drake qui a déjà connu cette situation : Il s'agissait d'un passage pour le siège de Mars.
D'après le sabreur Kitchiro avait le pouvoir parfait pour entrer dans ce monde et couvrir de nouveau Drake des ennemis dont il ne pouvait pas couper la tête sur le champ.

Finalement, comme ci le monde entier voulait que Kitchiro passe le pas et retourne dans un bordel sans nom, Zeke Lundren appela le garçon pour lui dire qu'il allait quitter ce monde durant un moment mais qu'il n'était pas sûr de revenir. C'est alors que Kitchiro comprit que les deux membres des Badlands Outlaws étaient convoqués au Siège de Mars.

Drake n'attendit pas, il poussa Kitchiro et s'élança dans la brèche l'arme à la main. Il savait que le Siège de Mars était dangereux mais cet épéiste était un poil fou ! Mais c'était un homme bien et surtout il avait rejoins la révolution récemment d'après ses dires.

Yorick, c'est Kitchiro. Je suis sur Berk, Notos est caché, un autre dragon surveille l'île. Je pars dans une autre dimension quelques temps. Si je reviens pas, je te laisse Typhon prend contact et rejoins Tenshi Taya. Elle saura te guider nous avons les mêmes objectifs au final. A plus tard

Kitchiro venait de prévenir l'un de ses amis qui était resté dans la nacelle, même si il ne comptait pas mourir aujourd'hui le danger et l'inconnu était au rendez vous. Ni une ni deux Kitchiro sauta dans la déchirure qui se referma peu de temps après son passage. En un saut Kitchiro avait quittait le monde obscur et froid de Berk Town pour un couloir glauque, courant à perte de vue avec pour celle source de lumière une pâle lumière artificielle.

Malgré l'aspect inhospitalier du couloir il y avait beaucoup de monde eux aussi arrivés par des déchirure qui se refermaient les unes après les autres piégeant tout le monde dans ce couloir. A peine arrivé que Drake faisait déjà de l'humour, qui des deux hommes était un aimant à ennui ?

Qui de nous deux mmmhh. Je pense que c'est moi j'étais sur Sweat Peaks récement, c'était un bordel sans nom avec Karast et Yasaak un contre et vice amiral de la Marine. Et Maintenant ça. Mais tu as l'air de connaître les lieux ?

Puis en pointant du doigt un homme en blouse blanche et une vis dans la tête Kitchiro reprit la parole sans caché sa joie de revoir son partenaire :

L'homme en blouse blanche là-bas, c'est le chef de l'organisation où je travaille. On peut lui faire confiance il est de notre côté... par contre les autres aucune idée.

Il y avait beaucoup à faire dans ce couloir, entre les gens qui se couraient après, les gens qui restaient statiques comme des statues prêt à bondir sur le moindre morceaux de viandes et le reste Kitchiro était en euphorie. Sans chercher à comprendre le pourquoi du comment le garçon voulait simplement savoir dans quelle direction allait. Gauche ou droite ? Pour cela il envoya deux fantômes espions dans les deux directions, en prenant soin de les envoyer en suivant le plafond pour ne pas effrayer les personnes présentes et devenir une cible ou une menace.



Codage de gaki sur Epicode

Résumé:
 

Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1250

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   Hier à 19:34


Lancés sur leur trajectoire, deux fantômes s'apprêtaient à aller explorer les méandres des couloirs. Ils étaient là pour récolter des informations et si le premier, celui de droite, arriva dans une grande salle où se trouvait un grand nombre d'appareils expérimentaux, entourés de scientifiques en action, celui de gauche ne vit pas sa fin arrivée. Il fut détruit sans sommation par une étrange force qui semblait émaner des entrailles du château de Mars. Avec une telle puissance, il valait mieux emprunter le couloir de droite pour obtenir des informations... Ce n'était sans compter sur l'arrivée des vieillards du Compost et des autres joyeux lurons qui composaient leur bande.

Alors que la créature hybride composée des différents membres de l'équipage se heurtait à un pavé qui devait dépasser sur le sol, ou à leur propre stupidité, une faille s'ouvrit et les attrapa tous les quatre. Ils retournèrent ainsi à leur point d'origine, avec chance, sur l'île où avait amarré leur navire. Leur séjour avait été court, mais telles étaient les lois de Mars : le hasard faisait aussi sa part des choses.


Dasha
    - Excusez-moiiiiii !

La voix d'un enfant résonna en provenance de la droite, tandis qu'il s'avançait à une vitesse impressionnante, ses pieds se flouant devant les personnes qui se trouvaient dans le couloir. À l'exception de la Pucelle de Marijoa dont le regard était happé par le Gratz, les autres arrivants dont la présence avait été ignorée tournèrent leur tête vers le nouvel arrivant. C'était un garçonnet, sûrement encore plus jeune que Nomi. Celle-ci s'avança innocemment et le regarda dans les yeux. Elle recula en fronçant les sourcils avant de se mordiller la lèvre et d'afficher un air boudeur.

    - Je suis en retard, en retard, en retard ! Lâcha-t-il avec insistance. L'heure est grave ! L'heure est graaaaave ! Nala ne résiste pas. Elle ne résiste plus ! Mars est perdu !

Avec un effet mélodramatique, il se dirigea à vif pas vers la gauche. C'était une information relativement importante à noter : la gauche ! Si la droite semblait sûre et permettrait de récolter des informations dans le meilleur des cas, la gauche était la voie de l'action et de l'aventure. Un nouveau portail s'ouvrit et dévoila une nouvelle arrivante.


Misande & Pantheon, primés à 213.000.000 & 135.000.000 B.

Le regard d'Icare se crispa tandis que la nouvelle arrivante dévoilait son étrange visage recousu. Il s'agissait d'une révolutionnaire, Misande, elle aussi, mais d'une autre nature : elle faisait partie de l'armée extrémiste de Sayouri Taka. Sa haine envers le Gouvernement Mondial l'avait poussée à engendrer le chaos sur quelques îles en compagnie de son leader, et elle s'était amusée à rendre la vie dure à quelques membres de l'amirauté. Pour sa peine, elle avait hérité de la coquette somme de 213.000.000 de berrys, faisant d'elle la première tête d'affiche du groupe à présent. Elle lorgna sur ses camarades de jeu tandis qu'un rire cristallin et amusé résonna dans le couloir.

    - Alors, que se passe-t-il ici ? Lança-t-elle d'un air euphorique.
    - Nous sommes dans le Château de Makui, à l'intérieur du fruit du démon de sa sœur, Kokuwo Nala, lâcha Pantheon, le hors-la-loi primé, avec un certain stoïcisme.

Il semblait connaître ces lieux puisqu'il avait arrêté de les dévisager, et d'un air serein, observa les différentes directions proposées.

    - Tu en sais beaucoup, Colosse, s'avança la demoiselle révolutionnaire avec suspicion.
    - Les abruties comme toi ne comprennent pas ce genre de chose... Bah, qu'importe. Nous sommes peut-être coincés dans un autre Jeu de Mars, mais il est plus probable que ce soit une erreur. Par où se diriger ? Marmonna le primé.

Tandis qu'il réfléchissait, dans les laboratoires de Mars se déroulaient de bien sombres expériences...



Résumé : Les composants du Megazord sortent du château par une faille, et une nouvelle personne arrive dans les lieux. Vous devez avancer vers un lieu ou l'autre.

Pour l'ordre : Nils Gratz - Zylphia - Zeke Lundren - Kitchiro - Drake.
Vous avez 72h pour poster, si vous n'avez pas le temps, prévenez-moi pour passer votre tour et prévenez la personne après vous. Si vous switchez vos tours, prévenez-moi aussi juste pour qu'il y ait une trace quelque part. Boîte à MP d'Erwin Dog.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Groupe 2] - Mars Reboot   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Groupe 2] - Mars Reboot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Twilight Imperium - Samedi 19 Mars
» Mardi 1er mars 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Siège de Mars :: Laboratoire-