Partagez | 
 

 [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1404
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Ven 8 Déc - 0:45

En quête d'un titre

Quelques semaines plus tôt, la verte avait conquis l’île de Shell pour l’inquisition, s’en était suivi une mission en compagnie d’un jeune chasseur de prime nommé Misuto qui s’était passé pour son mentor et finalement, alors qu’elle pensait être finalement tranquille et pouvoir prendre des vacances, elle avait dû dérouiller des gouvernementaux pour protéger son secret en compagnie d’un certain Raki. La verte faisait maintenant route vers Grand Line et l’île d’Alabasta dans le but d’enfin pouvoir acheter la baleine-île dont elle rêvait et sillonner les mers avec cette dernière.

Pourtant, alors qu’elle était en chemin, la maudite eut un coup de fil de la part de sa hiérarchie et en particulier de son mentor, Bartholomew Jonas, qui lui avait lui-même déférer l’ordre de mission. Apparemment, le gouvernement mondial était intéressé par l’appréhension d’un individu étrange sur une petite île des Blues, elle avait donc dû faire un détour sur son chemin pour prendre en charge cette mission. Si elle avait d’abord envisagé de la refuser, le chauve qui l’avait élevé lui apprit qu’elle pourrait très clairement tirer parti de cette excursion pour une montée en grade future. Devant l’importance de la charge et l’empressement du Jonas à lui imposer la mission, la verte n’eut d’autre choix que celui d’accepter ce qui lui était soumis, elle aurait plus d’information lors de son arrivée s’agissant de la cible du groupe qu’elle allait devoir mené. A l’heure actuelle, elle avait seulement entendu parler d’un criminel honteux à appréhender dans les plus brefs délais.

Elle en vint donc à poser le pied sur une île totalement inconnue où elle dut attendre le reste de sa troupe. Se furent tout d’abord deux jeunes gens qui se présentèrent à la lieutenante ; enfin un jeune et un moins jeune.





Le premier, un jeune homme au teint plus que pâle et à l’allure cadavérique ne décrocha pas un mot, même pas une salutation envers celle qui était sa supérieure et resta en retrait tout le long de la rencontre et de l’attente qui s’ensuivait. Le second au contraire, déjà armé de son paquet de chips, lâcha une grande tape sur l’épaule de la Toupex qui fut réellement étonné de voir autant de familiarité provenant d’un illustre inconnu qui n’était finalement qu’un bleu. Le bleu en question, très ou trop familier entrepris alors de se présenter dans les formes.

Le balèze se nommait donc Choku, recrue déjà âgée de la marine mais qui n’avait su profité des promotions que pouvait offrir la marine. Il était d’un naturel avenant, probablement un peu trop. La rumeur à son sujet, pour le peu qui la connaissait, disait qu’il avait un jour croisé l’homme devenu l’amiral Pacifique et qu’il l’avait gratifié d’une franche tape amicale sur le dos ; la rumeur ne disait cependant pas comment avait réagi l’homme qui n’avait pas encore atteint la position d’amiral à l’époque. Choku était également connu pour être un gros mangeur mais qui se justifiait en permanence en disant qu’il se goinfrait pour les besoins de sa technique de combat : le retour à la vie de la graisse. Ce dernier art lui permettait de manipuler la matière graisseuse de son corps pour la concentrer spécifiquement en un endroit précis : un technique très peu usitée et relativement inoffensive si elle n’était pas mêlée à un haki de l’armement correct.

Le plus fin fut ensuite présenté par son comparse comme étant un certain Ethan, le gros ajouta que son collègue n’était « pas très causant ». Elle n’en su pas plus sur le second larron toujours aussi terne, morne et silencieux. Il n’avait d’ailleurs même pas réagit lorsque son collègue bourru lui avait collé un coup sur l’épaule sans nullement mesurer sa force. Pourtant, Ethan n’était pas n’importe qui, il avait effectivement remporté le grand concours d’échec de sa caserne, l’une des plus grandes de West Blue, pendant plusieurs années consécutives.

Devant ce duo relativement improbable, la cheffe expira longuement et laborieusement. Elle espérait que le reste du groupe serait fait d’un meilleur métal, à défaut, la mission serait longue, laborieuse et particulièrement irritante.
©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1685
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 65.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Ven 8 Déc - 22:04




J'ai besoin d'un titre !




Un regard à droite, puis à gauche… Nils avança dans un couloir du navire avant de s’arrêter à un tournant. De nouveau, un regard à droite, puis à gauche pour terminer sur une folle course poursuite avec sa faux dans le dos. Il devait agir au plus vite et le plus discrètement possible. En tant que Lieutenant, il accompagnerait les bleus… en réalité, il avait dérobé un uniforme de simple mousse pour se fondre dans la masse et espérait prendre des vacances avec une opération qui lui bottait bien.

En réalité, toutes les opérations risquaient de botter Nils en cet instant… s’il ne trouvait pas le moyen de s’enfuir de ce navire, c’était un autre pied qui risquait de le botter tout court… et il était certain de ne pas apprécier cette éventualité.

Agile comme jamais il ne l’avait démontré auparavant, le vieillard rejoignit la troupe prête à lever l’encre à bord d’un petit canot. Ce dernier en destination de la zone d’une mission particulière. A son bord, seulement un homme et deux femmes : la parité était de mise pour cette mini escouade.


Tous issus de la même base, ils se présentèrent à la responsable en charge de l’opération. Tout se passerait pour le mieux… enfin presque. Nils resterait alors caché derrière le groupe de trois qui allait en direction de Kanae, et c’était Ella qui attaquerait les présentations.


Salut ! Moi c’est Ella ! J’suis une experte du Color Trap !
En réalité, la jeune femme poisson ne se définissait que par ce talent mais ne le possédait nullement. Chaque fois, une erreur se dressait sur son œuvre et elle faisait comme si de rien n’était… c’étai pas elle la fautive après tout ! C’était juste les autres qui étaient incapables de comprendre son art.


Ah ! Dieu m’appelle… et c’est par là !
Le deuxième vieux de l’équipage avait pointé du doigt une direction totalement aléatoire. Tandis qu’il s’approchait tout de même de Kanae et de sa fine équipe déjà en place, le père Mont-Nostie s’arrêta devant le gros de l’équipe pour le regarder de haut en bas. Il ne put s’empêcher de ponctuer son regard.


Dieu n’est pas d’accord avec ça et il me dit de vous le dire… Ah ! Attendez !
Tendant l’oreille dans le vide, il fit mine que quelqu’un lui parlait. Après tout, Dieu ne parlait qu’à lui, il n’allait pas s’adresser au bas peuple cependant, il lui fallait un intermédiaire.


Il dit de faire attention au sel aussi…
C’est Mama Ité qui se montra la plus timide du groupe. Triturant ses deux index ensemble, la jeune femme à la force surhumaine semblait rougir et laissait trainer son pied derrière elle, tentant de se camoufler derrière un Nils qui ne tenait absolument pas à être devant. Contre toute attente, la jeune femme venait sans doute de tomber amoureuse. Regardant encore plus intensément le regard d’Ethan, la grosse dame rêvait de le prendre dans ses bras… au risque de l’écraser.

Il ne restait plus qu’à espérer que la Toupex ne reconnaitrait pas le vieillard… après tout, il avait fait beaucoup de bêtises la dernière fois qu’ils s’étaient rencontrés. Son plus grand espoir résidait donc aujourd’hui entre les mains de la jeune lieutenante. La première fois, il s’était fait passé pour un Colonel… aujourd’hui pour un simple mousse. Un jour ils se recroiseraient, c’était évident, penserait-elle alors qu’il aurait le bon grade ?


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1404
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Sam 9 Déc - 9:26

Une troupe à part

On compare souvent la faculté d’adaptation sociale d’une personne à la situation d’un poisson dans l’eau qui ne serait, finalement, entouré que d’une multitude d’autres poissons représentants ses interactions sociales. En ce jour de mission, la Toupex se sentait comme entourée d’un banc de poisson tous échoués au milieu d’un désert, c’est l’impression qu’avait pu lui faire la quatuor de débarquant, enfin un certain trio en particulier.

En effet, au moment de leur présentation et de la première impression, un élément de ce groupe ne déplut pas à la gradée qui trouvait en cette personne un intérêt tout à fait légitime : il s’agissait de la petite Ella. Comment ne pas être professionnellement intéressée par une jeune personne, apparemment issue de la race des Hommes-Poissons, qui avait su développer l’art compliqué mais très utile du « Color Trap ». Cette technique de perception des couleurs étaient bien connue par la mouette qui avait l’avait vu à l’œuvre par l’intermédiaire d’Yzis Archer, le peintre de la couronne. Elle savait donc qu’en cas de souci, et devant de très nombreuses situations délicates, cette jeune femme-poulpe pouvait être plus qu’utile, si ce n’était décisive.

Pour le second, le moins jeune si l’on considérait que la verte n’avait pas encore vraiment détaillé le quatrième larron se cachant derrière ses comparses, la Zoan fut légèrement plus dubitative. Habituellement, elle devait avouer une certaine prédisposition au travail d’équipe avec les éléments âgés. Kanäe les considérait souvent comme des intervenants expérimentés, souvent sages et puissants ; son premier exemple était bien évidemment son propre mentor : Batholomew Jonas. Pourtant, avec certaines personnes déjà moins jeunes de la marine, elle avait déjà pu sentir que ce ne serait pas aussi simple. Quelques mois plus tôt, elle avait croisé un certain Nils Gratz, l’homme avait déjà entamé son bel a priori mais ce vieux prêtre allait probablement l’achever. Apparemment, le vieux se moquait de tout sauf des voix qu’il semblait entendre, il distribuait les avertissements et les prescriptions sans avoir pris la peine de décliner son identité : un problème lorsque l’on était la bleusaille finalement. Certains gradés auraient très mal réagir et aurait congédié tout ce beau petit monde rapidement, la verte de son côté se moquait un peu des convenances trouvant néanmoins cet ancêtre un peu … spécial.

S’agissant de la dernière représentante de la gente féminine, cette femme assez forte, Kanäe ne savait pas vraiment quoi dire et ne pouvait pas se prononcer. La pauvre avait effectivement l’air extrêmement timide et pouvait soit représenter un poids mort, soit un handicap, soit une belle révélation à un moment de tension. Pour l’heure en tout cas, elle était davantage à classer dans la catégorie du poids mort.

Enfin, Kanäe Toupex s’intéressa à l’ultime arrivant qu’elle avait d’abord pris pour un vieux mousse. Et pourtant, lorsqu’elle y regarda de plus près, elle afficha un air tantôt surpris tantôt déconfit. Absolument aucun doute possible : cette personne d’un certain âge, habillé en tenue de bleu du gouvernement, arborant une faux énorme dans son dos et avec cet air si particulier, il s’agissait de Nils Gratz. La lieutenante ne pourrait effectivement jamais oublier le visage qui se tenait devant elle maintenant, ce visage qui avait mis la cérémonie de titularisation de la verte dans un état d’incompréhension totale et qui avait occupé la journée de la promue d’une drôle de façon. Dans un premier temps, elle avait d’abord pensé à une blague de mauvais goût de la part de sa hiérarchie pour finalement se reprendre et bloquer sur son accoutrement.

Finalement, tout était logique. Le vieux était tellement empoté qu’il avait dû irriter la mauvaise personne et ainsi perdre son titre de colonel ou de lieutenante, ça elle n’avait jamais pu le déterminer, pour être rétrogradé comme simple soldat. Définitivement, cette possibilité semblait la plus admissible.

Aussi, pour ne pas remuer le couteau dans la plaie, la plus haute gradée en apparence décida de faire mine de ne pas avoir reconnu celui qui avait été un jour son égal et qui se présentait aujourd’hui comme son subordonné. Elle reprit donc autant de poil de la bête qu’elle le pouvait devant l’assemblée qui se déroulait devant elle et commença le briefing.

Bonjour à toutes et à tous ! Je suis Kanäe Toupex, lieutenante, votre supérieure pour cette mission. Notre troupe est assez restreinte car il s’agit d’une mission, en principe, assez simple. Notre hiérarchie a reçu diverses plaintes des habitants de cette île mentionnant les agissements abjectes d’un individu. Notre premier objectif est d’identifier cette personne et ses crimes en recueillant des informations, les plaignants n’ont effectivement pas tous expliqué les faits dont ils avaient été victimes. Une fois cela fait, nous aurons pour mission de capturer cette personne. Des questions ?


A peine avait-elle proposé à ses hommes de poser des questions qu’elle se mordit les lèvres. Avec une troupe comme celle-là, c’était évident qu’il y allait en avoir.
©️ Codé par Kari Crown


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1685
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 65.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Sam 9 Déc - 12:01




J'ai besoin d'un titre !




Erreur de débutante ? Aucun doute là dessus… Kanae devait sans doute être habituée à gérer des troupes dociles et bien disciplinées. Il en était tout autre pour ce jour ci. A peine proposa-t-elle une série de questions / réponses, qu’un brouhaha violent s’empara du quatuor déjà arrivé. Tous avaient des questions… sauf un : pour sûr, Jean-Pierre n’avait pas de question : il savait. Il savait et, de fait, laissa ses homologues poser toutes les questions qui leur trottaient dans la tête.


Je suis pas là ! Je suis pas là ! Tu ne m’as pas vu okay ?
Nils tenta de dissimuler sa question parmi les autres. L’objectif était simple, faire de l’inception d’informations dans l’esprit de la mouette. Si jamais il parvenait à lui immiscer ça dans la tête, alors son alibi n’en serait que plus fort. De son côté Mama Ité en profita pour demander si les deux autres de l’escouade étaient célibataires. La question était simplement faite pour se montrer un tantinet discret. En demandant le statut des deux hommes, elle laissait sa chance à l’autre gros balourd… même si il ne l’intéressait pas le moins du monde.

Ella quant à elle, ne put se retenir, en effet, c’est tout un flot de question qui se dirigea vers la verte. Victime depuis toujours de racisme de par sa taille, elle avait toujours une force supérieure à celle des humains mais n’avait pas le charisme pour la développer. De fait, en plus d’être victime de racisme, elle avait le sentiment de sans cesse devoir faire ses preuves. Sûre d’elle, la jeune femme explosa de bonne volonté en sautillant partout.


On est que ça ? C’est qui qu’on attaque ? C’est quoi tes forces à toi ? Pourquoi c’est pas moi la cheffe ? Pourquoi tu parles comme ça ? Est ce que tu penses que nos forces sont suffisantes ? Pourquoi y a que des vieux ? Est ce qu’on va mourir ? Est ce que je vais voir d’autres Hommes poissons ?
Un flot ininterrompu s’était lancé et seul le père Mont-Nostie s’était déjà dirigé à l’opposé d’où il devait.


C’est par là ! Dieu me l’a dit.
En réalité, c’était juste le haki de l’observation du vieil homme qui se manifestait. Seul problème, il ne faisait que se diriger vers une voix esseulée. Si tous suivaient le même chemin, alors ils risquaient de tomber nez à nez avec une femme d’une trentaine d’année… installée à un lavoir pour simplement laver son linge. Kanae saurait-elle reprendre la situation en main ?

Nils, de son côté, en profita pour se faire le plus discret possible. Après tout… son but était simplement de rester éloigné de son travail habituel. Un souvenir le fit frissonner lorsqu’il revit l’état de son laboratoire… des papiers partout… une bombe à retardement sous les papiers de compte-rendu d’expérience. Si seulement son expérience avait fonctionné, il n’y aurait pas eu cette explosion si dangereuse pour le colon des équipes du navire.


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1404
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Lun 11 Déc - 18:34

Chemin vraiment pas tranquille

Et oui, bien évidemment qu’il y avait eu des questions, des tonnes de question qui finalement avait assombri un portrait déjà bien trop sombre au goût de la Toupex. Car si elle avait trouvé un bel espoir en cette jeune femme-poisson, les exclamations énergiques de cette dernière commençaient à venir à bout de la plus gradée. Elle comprenait maintenant que chacun des membres de cette troupe improvisée avait sa petite spécificité personnelle qui allait lui causer certaines difficultés.

Tout cela commençait bien évidemment par le petit vieux qui signifiait à celle qu’il avait un jour traumatisé qu’elle ne devait pas dire qu’il faisait partie de sa troupe. Pauvre homme, Kanäe comprenait parfaitement que ce vétéran gradé qui avait dû faire preuve de prouesses pour mériter sa place de lieutenant qui lui avait été enlevée. Enfin, c’est ce qu’elle imaginait. Elle voyait déjà l’ancêtre pleurer à chaude larme la perte du titre qui avait pu être le sien, un homme devant poursuivre sa carrière malgré son âge avancé pour nourrir sa famille ou par sens du devoir. Le tableau qu’elle peignait de Nils faisait du paramecia du poison un homme de grands mérites qui avait dû subir la rudesse de leur faction. Aussi, par empathie et une légère pitié, la verte en vint à s’approcher du vieux et lui posa une main amicale sur l’épaule avant de lui répondre assez distinctement ; oui la verte se souvenait des difficultés d’audition de Nils.

Ne vous inquiétez pas Monsieur Gratz, personne ne saura. Ça restera notre petit secret.


Lâchant ensuite l’épaule de l’ancêtre et le sourire qu’elle avait pu lui offrir, elle en vint à s’intéresser au reste de la troupe et remarqua alors que l’autre vieux qui entendait des voix commençait déjà à partir. Déjà exaspérée par cet homme étrange, elle décida de déléguer le retour de l’intéressé en missionnant celui qui devait donc faire attention aux excès de sel.

Choku, pourriez-vous …


Elle désigna le papy en partance pour lui faire comprendre qu’il fallait le ramener. Face à ce geste pourtant logique, le balourd regarda en direction du prête avant d’ouvrir la bouche à l’image d’un poisson rouge tout à fait inspiré.

Bah pourrais-je quoi cheffe ?


Soufflant de tout son sous, la verte compléta sa directive avec des mots compréhensibles qui finirent par causer une prise de conscience soudaine du lourdaud.

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !


Sans attendre, le gros mangeur déguerpit et parti à la poursuite du religieux, il avait pour ambition d’attraper sa cible sous le bras et de tout simplement revenir avec sans trop lui demander son avis. Du côté de la troupe, la chasseresse avait reporté son attention vers la poulpe qui avait enchainé les questions. Bien évidemment, la Zoan n’avait tout retenu et répondit de façon partielle à l’intégralité des interrogations.

Je suis en charge simplement parce que je suis la plus gradée et oui il nous fallait un nombre limité de participants en vue d’une mission comme celle-ci. Je suis certaine que tout va bien se passer et que nous sommes suffisamment nombreux. Bon ne perdons pas plus de temps, allons au village pour interroger les victimes. Nous nous séparerons pour couvrir plus de zone rapidement et nous recouperons ensuite nos découvertes.


A cet instant, elle espérait encore que tous n’étaient pas qu’un ramassis de bon à rien, à voir. Au moins, Mama et Ethan étaient murés dans un silence de mort, chacun observant l'autre du coin de l'oeil.

Quoiqu’il en soit, après son discours qui se voulait motivant, la troupe partirait en direction du village et se diviserait pour interroger le maximum de personne en un minimum de temps. Kanäe attendrait ensuite tous ses subordonnés au centre du village pour un débriefing de la situation.
©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1685
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 65.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Lun 11 Déc - 19:22




J'ai besoin d'un titre !





Une troupe de choc, une vraie ! Indéniablement, le vieillard entendit parfaitement les paroles de Kanae, il en profita même pour se réjouir quant à l’idée qu’il serait protégé. Enfin des vacances tous frais payés ! Il était parti pour pouvoir se dorer la pilule aux frais de la princesse et il comptait bien en profiter.

Jean-Pierre fut rattrapé in extremis alors qu’il s’approchait d’un ravin. Le pied suspendu dans le vide, le gros balourd était parvenu à le rattraper de justesse et à le prendre sous le bras. Parfaitement horizontal, le vieillard croisa les bras et soupira, de toute évidence, il n’était pas du tout choqué de la situation.


Je savais que ça se passerait comme ça… Dieu me l’avait dit.
En réalité, il n’en avait aucune idée. Ayant simplement senti la voix du balourd approcher, il n’avait fait le rapprochement qu’une fois en sécurité dans les bras de « Chipsman ».

Pleine d’entrain, Ella partit la première en direction de la ville pour interroger les victimes. Même si elle n’en avait pas l’air, elle n’en restait pas moins motivée et avait tout à prouver… au grand dam de tout le monde. En effet, les hommes du village ne semblaient pas vraiment être à l’aise avec la jeune femme-poisson. Visiblement, sur les mers bleus, une telle race n’avait pas sa place. Nombre de portes se fermèrent alors qu’elle tentait simplement de dire bonjour parfois, la pauvre petite s’en retrouverait bientôt démotivée et se rendrait alors au briefing… sans une seule information.

Le prêtre, quant à lui, n’aurait pas bougé de sous le bras du bouffeur de Chips et pour cause ! Kanae avait dit de le ramener… pas de le reposer ! Le pauvre homme ne savait pas vraiment quoi faire mais le prêtre ne s’en formalisa pas pour autant… Dieu était avec lui, on allait bien lui venir en aide à un moment donné. A moins que cela ne soit un fardeau supplémentaire… une nouvelle fois, c’est bredouille qu’il serait allé au briefing de la verte.

Tous les espoirs étaient donc retombés sur Mama Ité et Nils Gratz, les deux plus beaux fleurons de la marine, indéniablement. La grosse dame s’éclipsa dès qu’il avait été question de division d’équipe, tout comme le docteur Gratz… seulement, tous deux avaient des objectifs bien différents. Au premier abord, on aurait aisément pu penser à une volonté de faire ses preuves et de partir en mission mais au final, Ité Manjtou serait partie, en faisant un détour, pour retrouver le maigrichon et Nils, quant à lui, serait à chercher un coin tranquille pour roupiller.

Au détour d’une ruelle, le vieillard vit un vieux matelas assez moisi. Haussant les épaules, l’ancêtre se dirigea vers ce dernier pour vérifier que ses lombaires tiendraient le coup. Rassuré, il s’installa dessus quelques minutes. Après tout, le recueil des informations risquait de prendre du temps…

Se triturant la barbe, Nils s’allongea pour sombrer dans un sommeil avec de doux rêves… d’après son estimation, qui serait certainement fausse, il y en aurait pour au moins deux ou trois siestes… la « sieste », unité de mesure chez les Gratz depuis 1437.


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1404
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Lun 11 Déc - 20:44

Les deux prostrés et... le reste

Kanäe enchainait les portes avec motivation, vigueur, force et une certaine persévérance devant toutes les portes claquées qu’elle devait encaisser. En effet, les trois premiers habitants qu’elle avait dérangé n’étaient finalement que des personnes partageant un trait commun avec la majorité du groupe de gouvernemental : l’âge. La première, une grand-mère d’abord sympathique avait rapidement cru que la petite lui rendant visite voulait lui vendre un balai, un tapis ou autre objet du quotidien et avait donc décidé de ne pas la ménager. Elle lui avait hurlé dessus et l’avait insulté en estimant que les démarcheurs « tuait les honnêtes gens comme elle » pour enfin finir par claquer la porte. La seconde habitation était remplie par un heureux petit couple de vieux qui claqua immédiatement la porte en expliquant qu’une gamine rousse et chiante venait déjà de passer pour les « emmerder » et qu’ils se moquaient bien de leurs affaires. La troisième maison enfin était habitée par un papy qui pensait que la visiteuse était son infirmière, avec une déception évidente il avait refermé sans même savoir pourquoi la petite verte était venue toquer.

Si elle ne perdait pas toute motivation, la gradée mettait ses échecs sur son compte, mais aussi sur celui des deux boulets qui la suivait comme deux sangsues. Ethan, le grand muet, n’osait pas aller faire du porte à porte et ne faisait que suivre sa supérieure en attendant une directive plus précise et davantage dans ses cordes. Il était assez discret et pouvait passer inaperçu aux vues de sa constitution physique, seul problème : il se tenait à environ un mètre de la Zoan et apparaissait obligatoirement dans le champ de vision des personnes requises. Derrière ce suiveur se trouvait un autre élément, tout aussi discret verbalement mais beaucoup moins invisible physiquement : Mama. La grosse dame, toujours sous le coup de foudre, ne lâchait pas d’un pouce celui qui faisait maintenant battre son cœur. Aussi, les expéditions informatrices de la scorpion s’avéraient maintenant être des excursions en trio avec deux inutiles, parfaite pour eux mais un désastre pour la lieutenante.

Enfin, sur la quatrième porte, le trio tomba sur une belle jeune femme aux cheveux roux qui, remarquant l’uniforme de certains, tomba en larme dans les bras de la cheffe d’expédition. Après quelques explications, il s’avéra que cette pauvre rousse était l’une des victimes du criminel et expliqua connaitre l’intégralité des autres plaignantes : toutes membres de son équipe de cheerleading : une sorte de danse d’encouragement à ce que compris la maudite. Elle récupéra tout ce qu’elle pouvait savoir sur sa cible, remercia la pauvre rouquine et repartit en direction du point de rendez-vous, toujours avec les deux muets derrière elle. Elle y retrouva tout le groupe, sauf le vieux Nils.

« Pauvre Gratz » pensait la verte… Le pauvre vétéran ne devait pas supporter la perte de son titre ou le fait de recevoir des ordres d’une jeunette, chose qu’elle pouvait comprendre en réalité. Elle s’imaginait déjà le papy en train de pleurer dans un coin ou au moins de déprimer sur ses jours passés et sur les exploits qu’il avait pu accomplir, cela l’attristait mais elle ne pouvait pas changer les choses. Elle reprit donc son rôle de leader et fit un tour de table pour savoir qui avait pu récupérer des informations, source d’une nouvelle déception. Devant l’absence de renseignement, elle ne parvint même pas à relever, elle remarquait seulement quelques choses qui l’exaspérait encore plus ; comme si les recrues faisaient tout pour remettre couche sur couche.

Choku, reposez le…


Le balourd n’avait même pas encore relâché celui qu’il avait eu pour mission de récupérer quelques instants plus tôt, il était donc aussi bête que ça, comme en témoignait son intervention.

Ah ouais merde !


Décidemment, seul le pauvre Nils Gratz devait faire preuve de bon sens, mais le pauvre devait être dans un état lamentable. Elle finit donc par débriefer avec les renseignements qu’elle avait pu recueillir.

Bon… J’ai rencontré l’une des victimes. Nous avons affaire à un exhibitionniste qui semble adorer les « cheerleaders ». Apparemment ce sont des danseuses en robe courte et pompon. Enfin je crois que c’est…


Choku venait de couper la parole de sa supérieure pour apporter son expertise pratique.

Bah oui cheffe. C’est des petites habillées pareil qui font des danses sexy. Vous voyez ?


Après un nouveau et énième soupir d’exaspération, l’autre reprit le crachoir.

Non je ne vois pas… Enfin quoiqu’il en soit, cette saleté d’exhibitionniste chasse toujours au même endroit, c’est ce qui causera sa perte. La jeune femme nous l’a décrit comme grand, très mince et avec une longue chevelure noir ébène. Il porterait un grand manteau noir mais reconnaissable grâce à des nuages rouges disséminés partout sur le vêtement. Les danseuses ont un entrainement en début de soirée, à nous de coincer ce criminel.


Briefing terminé, elle s’attendait à recevoir un nouveau flot de question, d’indications divines et éventuellement, la visite du Gratz.
©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1685
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 65.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Lun 11 Déc - 21:14




J'ai besoin d'un titre !






Je savais que ça se passerait comme ça. C’est pap… c’est dieu qui me l’a dit.
Jean-Pierre Mont-Nostie était toujours aussi sûr de lui. Les instructions du briefing de la verte eurent le don de le faire même entrer en transe. Bougeant plus que de raison, il se concentra et posa les deux mains sur sa tête, une révélation allait sortir, c’en était certains !

Même mama et la jeune femme poisson étaient toutes deux suspendues aux lèvres du vieil homme. Après tout, chaque fois que le prêtre avait pris la parole, sa prédiction s’était réalisée ! Il avait peut être réussi à obtenir des informations de façon plus spirituelle. Peut être que cet homme était hors du commun et avait véritablement le don de percer les esprits.


Exact !
Non. Il était juste un peu con. Il venait simplement de confirmer ce qu’avait dit Kanae. Ni plus, ni moins. Devant la déception des deux femmes subalternes du groupe, le vieillard n’insista pas et se rangea sur le côté. Bientôt, il faudrait rejoindre le terrain d’entrainement pour se tenir prêt… il faudrait alors voir quelle stratégie allait adopter la jeune Kanae pour se sortir de cette épreuve… avec cette équipe de bras cassés, tout était encore à faire !

__________________________

Deux siestes et demie ! C’était plus ou moins ce que Nils avait constaté en rouvrant les yeux. Il avait été particulièrement efficace sur ce point là, c’était indéniable. Le soleil commençait déjà à se coucher, il aurait donc tout le loisir de revenir pour le briefing. Seul petit souci pour le grand-père… ce dernier sentit comme un courant d’air froid parcourir son échine. Presque nu, le vieil homme avait été dévalisé de presque toutes ses fringues !

Soupirant, il comprit évidemment : un grand fan de la marine lui avait évidemment volé tout son attirail pour pouvoir le revendre ou l’exhiber fièrement. Après tout, qui ne voudrait pas de vêtements qui auraient été portés par le grand Nils Gratz ? Eminent chercheur et docteur du gouvernement mondial ! Tout laissait penser que ce ne pouvait être que cette unique solution.

Avec de la chance, Nils vit un petit manteau noir à motifs rouges. Ce dernier pourrait évidemment servir à Nils le temps de retrouver quelques vêtements après tout… quelle chance il avait ! Un si grand manteau à portée de main : ça n’avait pas pu être fait exprès, en aucun cas il n’aurait pu s’agir d’un criminel qui aurait eu vent de l’arrivée d’une troupe de marine peu discrète et cherché à se dissimuler du mieux qu’il pourrait. Evidemment que non : Nils était bien trop chanceux pour ça.

Avec son tout nouvel attirail, le vieillard reprit sa faux pour aller en direction du point de briefing. Il lui faudrait tout de même trouver une bonne excuse et surtout inventer un bon ragot pour sa recherche d’information. Après tout, Nils était un enquêteur hors norme !


Y a quelqu'un ?
Avec le soleil couchant, le pauvre vieux ne voyait pas très clair.


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1404
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Lun 11 Déc - 22:40

Un plan à mettre en place... peut-être

« Bah non papy, y’a personne ! », voilà ce qu’aurait pu répondre l’univers à ce bon vieux Nils Gratz si celui-ci avait pu percevoir les voix du néant. En étant incapable, le pauvre lieutenant patienterait à ce point de rendez-vous autant de temps qu’il le désirerait mais aucun gouvernemental ne reviendrait.

***
Après avoir attendu près d’une heure le retour du pauvre dépressif, la verte estima que l’inconsolable devait réellement être au fond du seau. Elle prit donc une initiative altruiste qui ne lui ressemblait pas vraiment : elle allait mener à bien sa mission et préciserait dans son rapport que Nils Gratz avait été un moteur majeur de l’opération. Elle lui avait promis le silence mais cette promesse n’avait pas cours devant la hiérarchie qui savait bien évidemment que le vieux avait été rétrogradé, enfin selon la jeune et encore inexpérimentée Kanäe qui ne comprenait définitivement pas la logique Gratzienne. Enfin… Elle avait finir par rassembler la troupe qui s’était dispersée pour aller rechercher le vieux prêtre qui semblait se faire indiquer des voix par le seigneur toutes les vingt minutes, un problème tout à fait réel lorsque l’on attend pendant plus d’une heure. Au final, la verte avait mandaté son balourd écervelé pour qu’il l’attrape et ne lui avait jamais notifié la nécessité de le lâcher, l’ecclésiastique ne s’en plaignant d’ailleurs pas. Le grisonnant intervenait de temps en temps pour expliquer qu’il savait tout, qu’il était omniscient grâce à la parole de son dieu bienveillant.

La verte avait décidé de suivre ces indications, une fois pour voir. Le vieux avait annoncé que la cible se trouvait très proche d’eux vers l’Est, finalement, le troupe avait effectivement trouvé quelqu’un sur la position donnée : un paysan en train d’arracher ses poireaux de son champ…

Pour le reste, la femme-poulpe avait passé son après-midi à se demander quand est-ce qu’elle pourrait prendre le leadership de l’expédition, quand elle verrait un compatriote à elle et demandait sans cesse au vieux prêtre où il allait. Elle avait donc tenu le rôle principal d’alerte à évasion du curé. Le duo de muet avait continué à se jeter des regards l’un à l’autre tout en se tenant juste à côté de la cheffe, mais aucun des deux n’avait encore prononcé un seul mot. Le balourd était bien évidemment occupé également, il mangeait de la main droite et tenait l’illuminé de la main gauche. Plus le temps passait, plus l’évidence grandissait dans l’esprit de la lieutenante : cette troupe n’avait réellement aucune utilité. Son seul et unique espoir restait les capacités combattives de chacun, et notamment le color trap de la jeune rousse.

Quoiqu’il en soit, après une attente qui s’était avérée particulièrement longue, le groupe fut invité à se mettre en route et à se rendre au terrain d’entrainement des jeunes cheerleadeuses. Malgré le danger, la troupe de jeune femme ne pouvait se permettre de manquer un seul entrainement, en particulier en cette saison de championnat. La petite bande se trouvait donc au milieu d’une clairière, répétant sur un parquet juste posé à même le sol devant une belle estrade érigée pour les supporters des supportrices sportives… drôle de pratique finalement.




La victime qui avait tuyauté Kanäe, la belle rousse, s’avérait être la dirigeante de ces danseuses incroyables qui rivalisaient de prouesses techniques pour épater la galerie et les quelques personnes qui assistaient à la performance. Le balourd gouvernemental ouvrait un bouche béante devant la tripoté de jupes courtes qui s’étalaient devant lui. Il mêla finalement le geste à la parole en tapant largement le frêle dos d’Ethan, toujours aussi passif malgré tout cet étalage de beauté ce qui plairait probablement à la mama, et en commentant la scène.

Eh bah ça… tu m’étonnes que le mec il leur montre son engin à elles. Hein cheffe ?


Pour l’une des première fois de toute sa vie, la paume de la main de la mouette vint trouver son front dans un claquement magistral : elle n’en pouvait plus. Son acolyte morfal était réellement et profondément très con.

Ne relevant plus toutes les conneries de son subordonné, elle divisa son groupe avec un objectif pour tous : si l’un voyait un homme avec un manteau aux nuages rouges, il devait l’immobiliser le plus rapidement possible. Au moins, Choku exécutait correctement, il pourrait donc découper l’exhibitionniste d’une charge d’épaule destructrice.
©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1685
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 65.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Mar 12 Déc - 12:50




J'ai besoin d'un titre !





Nils avançait presque à tâtons en direction du lieu de rendez-vous. Certes, il ne faisait pas si sombre que ça mais il avait toujours eu besoin d’une correction pour la vue et l’avait toujours refusée. Ce ne fut qu’en arrivant près du lieu qu’il commença une conversation avec une femme blonde. En réalité, il n’était nullement compris de cette dernière qui prit l’homme pour un pervers et qui s’enfuit alors loin de l’énergumène.

Nils soupira, visiblement, il était en avance. Les autres de l’escouade de choc n’avaient sans doute pas son talent pour « ne pas » dénicher des informations. Il fallait dire que c’était une aptitude qui se travaillait quotidiennement !

Lorsqu’il fit encore plus sombre, le vieillard se décida finalement à bouger. Avec près de deux siestes et demi à son actif, il était requinqué au maximum et n’aurait pas pu dormir tout de suite. Un peu comme les enfants qu’on avait trop fait se reposer, Nils entama une petite promenade au clair de lune. Après tout, c’était tous frais payés !

Se baladant, il tomba bien vite sur de l’animation pour un entrainement de pom pom girls. Soupirant, il pensa aisément à ce que les jeunes puissent être dépravés avec cette nouvelle génération. Non mais sérieusement ! Depuis quand était-il bien vu de porter des jupes ras les cuisses et des hauts qui ne cachaient rien d’autre que des tétons ? Exaspéré, Nils semblait motivé par une toute nouvelle mission qui était d’inculquer la décence à ces demoiselles ! A dire vrai, ça constituait tout de même l’un de ses passe-temps favoris.

Alors qu’il s’approchait tel un grand-père vers ses petits-enfants, le vieil homme s’apprêta à ouvrir la bouche lorsqu’un coup sorti de nulle part le décolla du sol pour l’envoyer valser bien plus loin. Nils le reconnut sans mal : c’était un des gars de l’escouade initiale, il avait enfin retrouvé sa fine équipe ! Qu’est ce qu’ils avaient pu en mettre du temps pour collecter des informations.

Le souffle coupé, le vieillard vola jusque dans les buissons tandis que le gros lard s’exclama haut et fort envers la cheffe de l’opération.

- C’est fait cheffe ! Je recommence ?

L’homme avait hurlé pour se faire entendre. Décidément, ce n’était pas l’intelligence qui l’étouffait. Non seulement, il dérangeait les cheerleaders mais, plus important encore, un homme profitait du spectacle.


__________________________

- Un de moins… voyons donc pour les autres…

Lançant un projectile sur la femme poisson, l’homme semblait particulièrement sûr de lui. Le gris de l’ennui peint sur les différents membres de l’escouade était totalement inefficace. La jeune fille avait préféré faire un joli dessin et l’avait souillé avec un peu de son encre de poulpe… finalement, il s’agissait à la fois d’une toile immonde mais également totalement inoffensive : elle n’avait fait que dégueulasser des habits… une vraie gosse au final !

Le projectile n’était autre qu’une fiole qui contenait un étrange liquide. Assez discret, l’homme changea de position juste après le lancer. Il pourrait bientôt passer à sa passion favorite : dans peu de temps, il pourrait faire en sorte d’être avec toutes ces magiques créatures. L’homme en bavait d’avance…


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1404
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Mar 12 Déc - 16:27

Un plan à mettre en place... peut-être






Au milieu d'une pyramide, alors que le public était en furie, alors que le clou du spectacle approchait, alors que la rousse , Kimberley de son prénom, allait exécuter un quadruple saut périlleux avec double axe rotatif primaire ; tout s'effondra dans un concert de cri désaccordé. En effet, le troisième pilier de l'édifice, le central et le plus important, Stacey de son prénom, venait de voir le manteau caractéristique de l'horreur. En état de stupeur, se rappelant le service trois pièces dont on lui avait imposé la vue quelques jours plus tôt, la belle brune n'avait pu contenir ses émotions et avait fui par instinct, entrainant la chute de ses camarades. A peine relevées, toutes les belles avaient repéré le monstrueux criminel et commençaient à hurler quand celui-ci fut percuter de plein fouet par une brute lancée à toute allure.

Bientôt le concert de cri se changea en de tonitruants applaudissements et un défilé d'embrassade de la part des danseuses pour le fier bourrin, jusqu'à ce que celui-ci soit rappelé à l'ordre par sa supérieur.

Choku ! Idiot ! Attrapez-le !


Ni une, ni deux, le colosse repoussa, avec une certaine douceur, le troupeau de groupie qu'il venait de se faire et plongea rapidement en direction du buisson où avait attiré le pervers. Au même moment, le prêtre du groupe venait de s'approcher de la cheffe pour lui expliquer en une démonstration monumentale qu'il avait présumé de l'arrivée de l'exhibitionniste:

Je le savais.


Kanäe serra le poing droit tout en contenant une très forte envie de venir lui coller en pleine figure, mais elle n'en fit rien. Elle se concentrait maintenant sur la pauvre femme-poulpe qui hurlait au milieu du champ d'entrainement.

Ah mais ça pue ! Ça colle ! C'est quoi cette merde ? J'en ai marre c'est toujours pour moi ! Tout ça parce que je suis une femme-poisson ! Racistes ! Cheffe, on m'a lancé un truc !


Intriguée par cela et tout en gardant un œil sur le balourd qui se penchait maintenant dans le buisson, la verte s'approcha de sa jeune prodige du color trap pour voir de quoi il s'agissait. D'ailleurs, elle se demandait comment elle avait pu être la cible d'une attaque alors que tous les vêtements des gouvernementaux arboraient le gris de l'ennui, l'assaillant devait y être immunisé tout simplement... En arrivant au contact de sa subordonnée, elle s'approcha de sa tête, zone de l'impact et commença à humer l'odeur qui se dégageait de la petite ; effectivement ça ne sentait pas bon. L'odeur rappelait quelque chose à la mouette mais elle ne parvenait pas à en déterminer l'origine. Enfin, ce fut Ethan, le grand cadavérique, toujours collé aux talons de la Toupex qui vint éclaircir la situation.

Sirop de prune fermenté.


Il ne lâcha que ces quelques mots, dévoilant ainsi une voix extrêmement grave mais à peine audible. Au son de la voix plus que masculine de ce grand discret, la Mama ne put retenir son émotion et perdit son équilibre sous l'excitation... Quel mâle ce Ethan. En tous les cas, il avait su surprendre la Zoan qui l'en remercia sous un concert de lamentation de la part de la principale victime. Le tout accompagné de l'habituel « Je le savais » de l'ecclésiastique. Un plaisir à gérer pour la Toupex qui n'en revenait pas d'avoir une bande aussi pourrie que celle-ci ; la marine avait vraiment dû racler les fonds de tiroir pour les trouver.

Rien ne s'arrangea lorsque le héros de ses dames interpella le groupe en estimant qu'il y avait « comme un petit problème ». Kanäe demanda alors à Ethan et au prêtre d'aider la poulpe à se débarrasser de la matière collante alors qu'elle rejoignait son meilleur exécutant, elle découvrit, couché juste à côté de lui, celui qui avait été le lieutenant Gratz.

La verte n'était pas une femme vulgaire, loin de là. Elle n'avait jamais recours aux grossièretés sauf devant des cas désespérés ou particulièrement compliqués mais devant l'image de ce papy, elle ne put retenir ses mots.

Putain c'est pas possible...


Elle venait de comprendre que, bien malgré elle, tout allait de travers depuis le début de cette mission. Sa bande ne valait rien, le pauvre Nils était déprimé et le pervers avait profité de sa détresse pour l'assommer et le dépouiller de ses vêtements, le criminel courait toujours et elle avait un affreux mal de tête. Elle demanda avec lassitude à son déménageur de porter le grand-père s'il ne pouvait marcher ou au moins de l'aider à se relever. Sa théorie sur l'agression lui semblait la seule envisageable et l'attaque collante dont avait été victime la petite poulpe ne faisait que confirmer ses soupçons : le pervers n'était pas loin. Il fallait remotiver les troupes et les mobiliser ; seul problème : ses effectifs étaient réduit.

Mama était littérallement tomber au sol sous le charme viril du cadavre ambulant, la poulpe n'arrivait pas à se débarasser de la substance qui l'embêtait, le Gratz était très probablement KO ou affaiblit et le prêtre venait encore de se barrer en estimant que la cible était au Nord.

Elle décida donc de s'en remettre à la seule personne qu'elle pensait valable : elle-même. Elle envoya donc Ethan et Choku avec le vieux pour « vérifier son instinct » et profiterait de sa solitude pour agir tranquillement et protéger les danseuses.

Pourtant, elle avait fait une erreur : chance ou pas, le curé ne se trompait pas et les trois hommes se dirigeaient vers le pervers.

©️ Codé par Kari Crown

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1685
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 65.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Mar 12 Déc - 19:48




J'ai besoin d'un titre !






A droite… non, à gauche. Ah ! Il bouge à droite… mais il s’est arrêté là. Non, il bouge. Il bouge plus... il bouge. Il bouge plus. Il bouge un peu ? Il bouge encore un peu il bouge plus. A droite.
Le trio nouvellement formé avançait au même rythme que le vilain. Dans un balai des plus ridicules, les trois hommes avançaient sans le savoir en direction de l’homme exhibitionniste. Le haki de l’observation du prêtre était sans doute un outil des plus formidables pour une telle opération. De son côté, le criminel semblait ne pas apprécier la manœuvre. Même s’il tentait de se mettre à couvert et de jouer par tous les moyens avec les capacités du prêtre, il dut grincer des dents un instant en comprenant qu’il ne pouvait pas vraiment y échapper.

De son côté, la femme poisson ne semblait plus pouvoir rien faire. Ella s’était même arrêtée de bouger pour contempler la glue dans laquelle elle s’était fourrée, constatant par la même qu’il s’agissait de l’une de ses plus belles œuvres d’art. Décidément, l’équipe de bras cassés était au complet…

Nils s’éveillait doucement du monstrueux coup qu’il avait reçu. Une nouvelle bosse ferait bien vite son apparition sur le corps du vieillard tandis qu’il dodelinerait de la tête pour essayer de comprendre ce qui avait pu se passer. Dans ses souvenirs, tout semblait vraiment très flou et seule la vision d’une boule humaine à l’odeur de chips lui revenait en mémoire. Ah ! En réalité, Nils pu percevoir le juron de la jeune femme… c’était pas bien de jurer et Nils, l’esprit embrumé chercha à la remettre dans le droit de chemin. Après tout, ça avait toujours été le cas avec tout le monde… ou tout du moins avec toute personne plus jeune que l’ancêtre.


Taratata ! On dit pas ça quand on…
Alors qu’il ne s’y attendait pas pour le moins du monde, le grand prêtre sentit comme une grande douleur l’envahir. Sans comprendre ce qu’il venait de se passer, il tomba au sol sous l’œil éberlué des deux autres hommes. Se tenant la mains sur le ventre, une plaie venait de s’y former sans en comprendre l’origine. Regardant tour à tour les deux hommes qui l’accompagnait ainsi qu’en direction de Nils et Kanae avant de se retourner vers les pom pom girls, le prêtre sombra dans ne inconscience desquelles il ne pourrait se relever tout de suite. Seuls quelques mots étaient parvenus à se faire entendre des deux autres.


Je le savais… dieu me l’avait dit…
Dommage qu’il ne lui ai pas également dit comment esquiver une telle chose ! Certes, le don de pouvoir percevoir les voix et intentions des objets était particulièrement utile cependant, elle ne permettait aucunement de booster un quelconque corps. Le vieillard n’avait pas le niveau… c’était évident. Le pervers semblait avoir d’autres idées en tête… a moins que ce ne soit pas lui ?


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1404
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Mer 13 Déc - 10:22

Jusqu'au bout !

Monsieur Gratz, je vous remercie de votre intervention, mais je suis grande, je peux dire ce que je veux.


Même si elle ressentait de la pitié pour le petit vieux qui avait perdu son titre et avait été assommé puis volé par celui que le groupe poursuivait, pourtant elle commençait à en avoir marre de cette bande de bras cassé et le Gratz en rajoutait une couche avec la conservation des valeurs qui pouvaient être les siennes. Le groupe de trois qui avait suivi « les intuitions » du prêtre avait disparu du champ de vision de la verte pour le moment, ils se trouvaient derrière les gradins et donc invisible pour la verte qui dirigeait principalement sa vigilance au groupe de pom pom girls. Accessoirement, elle jetait un coup d’œil de temps en temps à destination de la pauvre Ella qui continuait à désespérément tenter de se dépêtrer de la substance lancée, enfin, à se dépêtrer, c’était un bien grand mot lorsque l’on considérait qu’elle ne bougeait plus et regardait le tout dégouliner sur sa tête.

Mama Ité venait, quant à elle, de se réveiller du choc qu’elle avait dû encaisser et retrouvait donc ses esprits tournées vers le maigrichon qui faisait battre son cœur de femme. En se levant, la grosse dame chercha du regard son âme sœur mais tomba sur une déconvenue : Ethan, le ténor, avait disparu. Moment de panique, cœur aux abois, cerveau en ébullition, ce fut finalement après une indication géographique consistant en un doigt tendu vers les gradins par la Toupex que la puissante Ité entreprit de rejoindre le trio.

Kanäe la laissait faire, à quoi bon essayer d’organiser un groupe comme celui-ci après tout… Elle avait perdu son seul atout, l’utilisatrice du color trap qui, de toute façon, ne fonctionnait pas sur le pervers. Elle avait retrouvé le pauvre Nils qu’elle percevait comme tout décontenancé par la situation, le coup qu’il avait pris et surtout par la perte de son titre. Le trio ne servait à rien et irait probablement se perdre dans la forêt ou tomberait dans l’océan… Tout allait donc de travers. La verte resta donc là, plantée debout près de l’entrainement des danseuses, sans même chercher à comprendre pourquoi le groupe ne réapparaissait pas de l’autre côté des gradins ; ils devaient probablement avoir fait une pause casse-croûte.

Derrière les gradins justement, Mama venait de rejoindre le groupe et avait rapidement vu avec stupeur que le curé était au sol, blessé. Sans attendre, l’instinct de préservation prit possession de son corps et la poussa à attraper son amour et à le protéger du mieux qu’elle pouvait. Au même moment, Choku la brute avait saisi le blessé pour également le protéger. Situation finale : deux mecs portés et heureux de l’être et deux brutes qui ne savaient pas où donner de la tête pour se mettre en bouclier.
©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1685
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 65.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Mer 13 Déc - 20:18




J'ai besoin d'un titre !





Nils se releva. Visiblement, il avait repris du poil de la bête ! Volontaire, il semblerait qu’il avait quelque chose à prouver. Lorsqu’il avait connu Kanae, la jeune femme était emplie de respect et de gratitude envers l’ancêtre. C’était d’ailleurs une femme des plus intéressante par ce biais, respectueuse de son ainé. Afin de lui remettre du plomb dans la cervelle, le grand-père avait dans l’idée de réaliser la mission seul, en ne comptant que sur ses propres capacités.

Droit et fier comme un grand soldat de la marine, c’est surtout la réaction des pom pom girls qui prima sur tout le reste. Hurlant toutes de concert, déjà trois des plus scandalisées s’étaient retournées pour éviter de croiser le regard de l’homme au manteau. Nul ne risquait de le laisser s’approcher…

Des ballerines commencèrent à voler dans la direction de l’ancêtre. Alors que la première touchait, le Gratz parvint à esquiver les autres. Se montrer plus ou moins discrets avait été le point faible de l’escouade et du groupe d’intervention car à peine quelques secondes plus tard, c’est un nouvel homme avec un uniforme de la marine qui se montra devant le groupe. Le regard pervers dissimulé, le buste en avant, l’homme se montrait à visage découvert.

- Ne fous fen faites pas mesdemoifelles… fe fuis là pour fous protéfer. Engafé par le goufernement mondial, fe fais tout de fotre rafiffeur. L’homme en queftion porte un manteau à motif roufe et…

Malgré les capacités oratoires plus que médiocres de l’homme, il était parvenu à captiver son assemblée et à mettre toutes les filles dans sa poche. En effet, le fait qu’il en sache beaucoup sur le ravisseur mais qu’en même temps, il soit si prévenant et arbore l’un des uniforme de la marine… l’homme savait que le gouvernement mondial lui tomberait dessus. Dans l’optique de réaliser ce piège, il n’avait jamais parlé en public lors de ses méfaits… de cette façon : comment penser qu’un homme avec un tel handicap puisse être coupable ? S’il avait été le ravisseur, ça aurait été le premier signe distinctif qu’on aurait donné de lui…

De toute évidence, l’homme était particulièrement malin et n’avait pas arrêté la phase finale de son plan.

- Fes hommes et fes femmes qui font femblant d’être du goufernement font en réalité auffi des impofteurs ! Nous defons les arrêter !

Peu à peu, les vieillards du village commençaient à se demander ce qu’était que tout ce boucan et bien vite, tous allèrent dans le sens de l’homme fort.

Après tout… pourquoi est-ce que la responsable de l’équipe s’était tenue prête du grand méchant au manteau à motifs rouges. Nils, assez mal à l’aise devant tant de confrère tenta de ne pas bouger les lèvres pour rester le plus discret possible mais il avait besoin de l’aide de Kanae… contre toute attente.


Euh… on fait quoi ?
Une nouvelle situation tendue, de nouveaux arrivants. Un homme qui semblait être parvenu à esquiver les deux duos… décidément, rien ne se passait comme prévu et la mission semblait partir dans tous les sens. Il ne fallait plus qu’espérer trouver une solution. Avec un peu de chance, Kanae avait de véritables compétences martiales…

La marine risquait de perdre de sa superbe sur cette ile.


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1404
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Jeu 14 Déc - 13:13

Franchir la ligne...

Comment oses-tu sale déchet !


La ligne était franchie, la maudite du scorpion n’arrivait plus à retenir sa colère devant cet homme qui avait osé revêtir l’habit de l’ex-colonel Gratz et qui se faisait maintenant passé pour un membre de la marine en accusant la troupe. Non seulement il se moquait de Kanäe et de sa bande bras cassés mais en plus, il bafouait le peu de fierté qui restait encore à ce pauvre vieux qui avait perdu son titre. L’ancien, toujours plus profond dans la déprime, ne savait même plus quoi faire tellement sa vie lui semblait sans sens, il demandait à sa supérieure du jour que faire. Il avait été abusé, bafoué, avait reçu des chaussures tout en étant traité comme un pervers du fait de cet homme… Il n’avait plus foi en rien. Enfin selon la verte qui, au final, se plantait complétement ; le caractère Gratzien étant une donnée non-évaluable pour elle.

Tout l’énervement de la journée, la frustration de voir ses alliés ne servirent à rien, l’agacement qu’elle avait ressenti en étant pointé du doigt par cet imposteur et toute l’indignation qui avait pris possession d’elle la poussa hors de sa zone de confort ; hors de cette zone de calme et de passivité qu’elle affichait en continu. Elle fit un pas en avant vers son opposant et modifia ses caractères physiques pour afficher maintenant une épaisse carapace de scorpion, une grande queue surmontée d’un dard tout en dégainant ses deux dagues. Oh, cet homme allait payer, et il allait payer très cher le prix de son affront. Elle leva en sa dague en direction de l’imposteur et le toisa d’un regard mauvais. Il y avait des spectateurs, un auditoire et il fallait laver l’image de la marine avant de rosser l’imposteur.

Je suis Kanäe Toupex, lieutenante de la marine. Cet homme se nomme Nils Gratz, homme de valeur du gouvernement mondial et ancien lieutenant. Il a été abusé par cet homme qui lui a volé ses vêtements, laissant mon collègue avec ce seul manteau pour couvrir sa nudité ! Toi ! Sale ordure, tu es criminel, un pervers qui prend plaisir à inspirer la peur à de pauvres jeunes femmes. Mais tu vas voir ce que peux te faire une femme.


La maudite contracta alors sa queue au maximum tout en la pointant vers sa cible, elle la raidit d’un coup en direction du pervers, formant alors une pique d’air qui menaçait l’épaule du criminel. Il avait dépassé les limites, et la Toupex ne comptait laisser cela impuni.

Derrière les gradins, les choses n’évoluaient pas. Les deux balèzes regardaient de tout côté pour trouver une éventuelle source de danger mais rien pour le moment. Le prêtre était blessé et perdait du sang mais ça ne semblait pas inquiéter les autres. Il restait à espérer qu’il ne meurt pas.

©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1685
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 65.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Ven 15 Déc - 10:55




J'ai besoin d'un titre !





Boaeurk !

Le vieillard tenta de comprendre quelle maladie avait pu chopper la jeune lieutenant Toupex. Visiblement, c’était quelque chose de pas très ragoutant pour dégager une telle apparence. Nils ne se souvenait pas avoir vu ça quelque part. Peu connaisseur de ce que pouvaient être les fruits du démon, à cette époque là, il pensait être le seul maudit au monde.

Ce fut l’attaque de la Toupex qui donna le signal d’alarme. Le bandit sourit lorsque le dard bougea, comme si il avait prévu l’attaque : comme si il avait eu le temps de la percevoir. Kanae était visiblement lente pour lui. Dénué d’un quelconque Haki, le bandit était principalement doué pour le combat. Ses motivations avaient toujours été autres. Son côté pervers, motivé par une maladie mentale, n’était en réalité qu’un prétexte pour le génie qu’il était. Chaque fois, il sévissait d’ile en ile dans l’objectif de montrer son attirail trois pièces. Son objectif n’était pas uniquement exhibitionniste, l’homme cherchait à attirer des marines. Pas très adepte des assassinats discrets, il aimait en faire des caisses et il était maintenant temps de mettre son cœur à l’ouvrage.

Bougeant simplement son corps vivement, la balle d’air fut esquivée aussi simplement que s’il s’était épousseté l’épaule. S’apprêtant à répliquer, les pom pom girls allèrent se mettre à l’abri lorsqu’un chant particulièrement grave résonna dans l’enceinte du stade faisant vibrer les gradins et même le sol. Se demandant d’ou provenait le son, si un gobelet en plastique avec de l’eau avait été posé à même le sol, certains experts auraient pu crier au dinosaure ou au monstre…

Le bruit s’intensifiait. Le son grave était en intermittence : comme s’il s’agissait d’un trombone géant qui soufflait deux secondes avant de s’arrêter… pour recommencer, encore et encore. Soudain, alors que le temps semblait s’arrêter, les gradins se mirent à trembler et le chant grave continua davantage, en continu cette fois ci.

CHAR…GEEEEEEEEEZ !

Alors que tout semblait suspendu, les gradins s’effondrèrent sur eux même. L’escouade de choc avait compris ce qu’il se passait… ou presque. Se souvenant de leurs missions, ils avaient utilisé leurs capacités pour se sortir de leur torpeur. Ella était parvenue à se défaire de son état et à rejoindre le groupe pour prendre soin du prêtre discrètement avant de raconter ce qu’il s’était passé aux autres. Bien vite, tous ne surent quoi faire mais le plan se mit en marche.

Ethan allait utiliser sa voix pour le style… parce que le style c’est cool. Ella avait utilisé son color trap pour dessiner les motifs du manteau sur les gradins. Le gros lard avait donc pu continuer son ordre : donner un coup d’épaule dans le manteau aux motifs… même si là, c’était un peu plus gros.


TAGGLE !
Tellement triste de voir son chef d’œuvre ainsi détruit, la jeune femme poisson s’était contentée de râler après le « chargez » de l’ensemble du groupe. Choku avait sous le bras le prêtre et Ethan, le coup était double : une nouvelle machine de guerre avait été créée. Choku aidé du haki de l’observation du prêtre savait dans quelle direction se diriger tandis que le chant grave redonnait des forces au grand dadet. Mieux encore ! Mama Ité suivait aveuglément Ethan qui était dans les bras du gros lard… Le combo serait parfait ! Un coup d’épaule de Choku, anticipé par le haki de l’observation du prêtre ! Le combat allait vite être réglé !

Nils se rassura en voyant la fine équipe détruire les gradins pour se diriger vers l’ennemi… cependant… tiens ?


Pourquoi ils viennent par là ?
Nils avait toujours le manteau… et un ordre était un ordre. Dommage, l’équipe avait démontré pourtant de puissantes capacités martiales avec cette attaque…


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1404
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Ven 15 Déc - 13:32

Meilleur ensemble


Ils étaient nuls, oui ; de véritables bras cassés, sans doute ; avait-il un avenir réel dans la marine, il avait de fortes raisons d'en douter ; l'un d'eux deviendrait amiral, probablement pas. Pourtant, alors que le pervers avait esquivé son projectile aérien sans la moindre difficulté, la verte vit ce que pouvait être un travail d'équipe ordonné, ou presque, lorsque les différents intervenants travaillaient tous ensemble. Une double charge, un aiguillage parfait, un coup de pinceau assuré et une voix à désarçonner les plus expérimentés : le petit groupe qui lui avait causé tant de souci faisait maintenant naître une sorte de sentiment de fierté dans le cœur de la lieutenante.

Ils mettaient tous la main à la pâte et prouvait que plusieurs singularités pouvaient créer quelque chose de magnifique, une véritable force morale et physique qui retournerait des montagnes, ou au moins un pervers exhibitionniste. Ce dernier n'était certes probablement pas seulement un être dépourvu de pudeur mais que pouvait-il finalement faire contre une équipe qui ne savait pas elle-même comment elle fonctionnait si bien. S'il avait pour objectif de détruire l'image de la marine, avec ceux-là personne n'avait besoin de lui : il pourrissait seuls cette image gouvernementale. Mais poussé dans leurs retranchements, ils agissaient de concert et prouvaient au monde qu'un muet cadavérique, une grosse dame amoureuse, un balourd débile, un prêtre à l'ouest et une gamine au pinceau pouvaient être bons.

Même Ethan, celui de qui elle n'attendait vraiment rien, ne voyant pas où pouvait-être son utilité, montrait alors toute l'étendue de son talent. Il ouvrait la bouche en continu et poussait sur ses cordes vocales pour créer un son incroyablement grave qui parvenait à se manifester extérieurement par l'intermédiaire de cette portée destructrice remarquable. Il faisait maintenant presque figure de figure de proue devant le navire que pouvait être le gros balourd qui fonçait à toute allure vers...

Non imbécile ! Choku, l'homme là-bas, avec les longs cheveux noirs !


Oui, ils devenaient bons, mais ils n'étaient pas encore parfait et avait très clairement besoin d'un leader pour les mener au mieux dans leurs aventures. En ce jour de chasse au pervers, c'était la Toupex qui avait pris cette place et qui devait maintenant composer avec les forces de sa troupe pour capturer la cible.

Ainsi, d'une course vive et pendant que son double-bélier courait après le travesti en Nils Gratz, Kanäe rejoint la jeune Ella et lui demanda de lancer toute l'encre qu'elle pouvait au visage de l'ennemi dès qu'elle en aurait l'occasion. Par la suite, la verte vint se mettre en position et contracta sa queue avant de la raidir subitement à plusieurs reprises en direction de la position de l'adversaire. De cette façon, les dards d'air viendraient dépassés le groupe pour arriver sur l'ennemi avant lui, l'obligeant à esquiver la première attaque et le rendant moins disponible pour une éventuelle esquive de la troupe en approche.

Si le plan fonctionnait, l'homme serait envoyé à terre, Ella l'aveuglerait avec son encre et Choku viendrait le plaquer définitivement.

©️ Codé par Kari Crown

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1685
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 65.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Sam 16 Déc - 11:37




J'ai besoin d'un titre !





- Qu’est-fe que ?!

Le choc fut terrible pour le pervers qui s’était préparé en voyant la petite troupe approcher avant de se détourner de lui pour rejoindre le vioque. Une goutte de sueur, sans doute d’étonnement en réalité, perla à l’arrière du front de l’homme. Ainsi surpris, le pervers eut du mal à se ressaisir lorsque la charge revint vers lui. Souriant à l’idée de pouvoir la démonter en un rien de temps, il arma son poing comme pour l’arrêter de sa simple main.

- TU. BOUGES. PAS !

Kimberley avait détaché chacun des ses mots en se propulsant sur le dos de l’homme qui s’étonna une nouvelle fois. Se débattant, il chercha à se débarrasser d’elle mais la jeune fille était telle une sangsue. Le discours de la jeune Kanae avait permis de lui ouvrir les yeux. Après tout, elle lui avait déjà parlé plus tôt et le visage du pervers semblait bien plus cohérent. Non, la petite Kimberley allait tout donner pour aider à l’arrestation de la marine. D’un coup d’un seul, l’homme craqua tout bonnement et attrapa à bout de bras la jeune fille qui donnait encore des coups de pieds.

- Fa. FUFFIT !

L’homme était en rage ! Propulsant la jeune fille à même le sol, il lui explosa le corps et Kimberley hurla de douleur avant d’avoir le souffle coupé. La douleur était particulièrement intense, très violente voire trop pour la jeune femme… mais c’était l’héroïne du jour : son action avait permis au combo divin de l’équipe de chose de faire mouche. Retardant suffisamment le pervers dans son action, toutes les attaques de tout le monde firent mouche.

Encore debout mais avec des entailles de tous les côtés, le sang coula abondamment du criminel. Le temps figé un instant pour voir les résultats de l’attaque, le visage complètement défiguré par la douleur, l’homme tomba finalement à genoux… le manteau de la marine, complètement déchiré et foutu, tomba également au sol révélant des pectoraux magnifiques. Mama Ité ne put faire autrement que se détourner d’Ethan pour baver devant cet homme à l’article de la mort.


Mon AmouUUUuuuuuUuur !
Le cri, si violent, comme si le cœur de la pauvre grosse dame s’était déchirée en deux, eut le don de réveiller Nils de sa torpeur. Le grand-père avait vu toute la scène se dérouler et, pour le coup, il n’avait fait que soupirer devant tout ça… Ah ces jeunes ! Toujours à vouloir en faire des caisses et à bouger partout. Le drame arriva cependant bien vite et, comme il avait coutume de le dire…


Jeux de mains, jeux de vilains ! Jeux de pieds… je… euh…
Hésitant, il reçut un regard noir de Mama Ité qui était à la fois suppliante de demander l’aide du docteur Gratz mais également… qui expliquait à quel point l’ancêtre allait souffrir s’il ne faisait rien. Déglutissant avec peine, l’homme au manteau noir courut en direction des deux blessés. Cherchant à l’intérieur de sa veste, il râla de ne pas retrouver sa boite de premier secours… forcément : il n’avait pas ses affaires !

Un peu plus loin… sous la charge, la boite avait volée dans la nature. Lorsqu’on la lui apporterait, Nils se mettrait à l’ouvrage pour sauver le grand méchant et la pom pom girl. La mission touchait à sa fin et l’équipe était fière d’elle… n’oubliait-on pas quelqu’un ?


Je le savais…


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1404
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Sam 16 Déc - 15:19

Urgence et coup bas

Quelle fierté ! La Toupex ressentait maintenant la plus grande des fiertés à l’encontre de sa troupe si décevante de prime abord, ils avaient réussi à vaincre tous ensemble, et les dards d’air de la maudite n’avaient fait que parachever un travail déjà plus que bien engagé. Ce qui attristait cependant la verte était le destin qui avait été offert à la belle petite rousse qui avait su sauver la situation. Elle avait vu la boîte médicale être balancée dans les airs et l’avait récupéré rapidement avant d’elle-même se jeter sur la rouquine.

Elle n’était pas doctoresse et était inquiète pour l’avenir de cette civile mais elle se rappela bien vite que, parmi ses branquignoles, il y avait un médecin. Celui qui, au final, n’avait absolument rien fait de constructif depuis le début de la journée, le vieux Gratz, avait enfin une occasion de s’illustrer de la plus belle des manières : en apportant soin et réconfort à cette jeune danseuse. La supérieure des opérations demanda donc à son subordonné de venir lui prêter main forte. Etrangement, et malgré l’urgence, elle n’oubliait pas l’état de santé mentale qu’elle présumait chez l’ancêtre, altéré par la perte de son titre, présumé également. Elle y mit donc les formes et l’érigea en un égal.

Docteur Gratz, nous aurions besoin de vos services. Voulez-v…


Au même moment, elle vit passer la grosse dame qui s’apprêtait à se jeter sur l’exhibitionniste musclé, apparemment sous le charme du corps sculpté de ce dernier. Derrière, et s’il ne voulait pas l’avouer, Ethan prenait un sacré coup. Il ne voulait pas de Mama lorsqu’il l’avait mais maintenant qu’elle partait, il la désirait plus que quiconque. A son tour, il vint déchirer, enfin déboutonner, son haut pour révéler son torse puissant et majestueux ; à vrai dire, il était à l’image du reste du personnage : cadavérique, non-musclé et incroyablement pâle. Il ne restait plus qu’à espérer que la Ité aimait les maigrichons. Choku avait quant à lui relâcher le prêtre en même temps que le mince quelques secondes plus tôt, et avait troqué les deux corps par un épais et imposant paquet de chips « Format familial » qu’il s’empressait de déguster et dans l’autre main, le crâne du pervers qu’il avait eu pour ordre de contenir. Il partait du principe où un ennemi pourrait réapparaitre, il fallait donc se tenir prêt et emmagasiner des forces.

Le vieux ne devrait plus tarder à se rapprocher de la pom pom et à la prendre en charge, une fois qu’il serait à l’œuvre, la lieutenante reviendrait non-loin de là, en direction de celui qui devait souffrir sous la puissance du balourd.

Tu vas finir au trou sale ordure. Crois bien que je ferai tout pour qu’Impel Down t’accueille bientôt.


Son équipe avait gagné, certes, mais Kanäe avait reporté toute sa colère et sa frustration vers cette homme dégueulasse qu’elle comptait bien faire payer jusqu’au bout. Pourtant, il semblait évident qu’Impel Down ne recevrait pas un criminel de si faible volée ; malheureusement pour la chasseresse. Quoiqu’il en soit, elle regardait cet homme pâle et musclé, au cheveu sur la langue et aux idées perverses. Au final, c’était un être pitoyable qui ne méritait l’attention et l’approbation de personne, il allait pourrir dans un cachot et cette idée offrait un certain plaisir à la cheffe de l’expédition.

Choku, emmenez-moi ça au navire et enfermez-le.


Alors, probablement en pleine séance de soin, la voix faiblarde de la jeune Kim viendrait s’élever parmi toutes les autres, en guise d’un ultime coup de maître devant celui qui avait terrorisé toutes ses amies.





Toi… Le pervers … Tu devrais pas faire le malin, parce que t’es moche, t’es bête, tu parles mal et surtout, t’en as une toute petite !


Un coup magistral qui viendrait frapper l’exhibitionniste dans son orgueil le plus profond : on venait de critiquer ce qu’il avait été si fier de montrer. L’homme allait donc être acheminé dans un cachot et livré à une base de la marine, la tête baissée, l’orgueil blessé et le corps dans un sale état. Le visage de cet illustre inconnu portait la trace du coup bas qu'il venait d'encaisser...




Si Nils voulait le soigner, il allait devoir le faire une fois l’homme maîtrisé, aucun risque ne pouvait et ne devait être pris.

©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1685
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 65.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Dim 17 Déc - 17:03




J'ai besoin d'un titre !





Nils se retint de rire un instant. Bien qu’arrivant relativement lentement vers ses patients, le vieillard poussa un soupir après la comparaison de taille de la jeune Kim. Décidément, chez les jeunes, c’était toujours ça qui primait… avec un regard compatissant vers le pervers blessé, Nils ne put que se sentir gêné d’une telle révélation. Néanmoins le grand-père dût insister un instant envers la pom pom girl pour la soigner du mieux qu’il pouvait.


Tu vas arrêter de bouger pour rien gamine ?
Le ton ne souffrait d’aucune ambiguïté. C’était déjà pas cool de devoir bosser alors qu’il avait prévu de se la couler douce mais si en plus il était question de devoir tranquilliser une sale mioche qui n’en faisait qu’à sa tête, alors ce serait tout autre chose. Avec des gestes experts, le vieillard l’ausculterai sans trop prendre de risques quant à son diagnostic : deux côtes cassées et potentiellement une légère commotion cérébrale… rien de bien folichon en somme mais de quoi l’empêcher de bouger un petit moment. Si seulement ça l’avait aussi empêché de parler.

- Sale pervers.

Nils avait simplement palpé les jambes pour vérifier que tout allait bien et qu’il n’y avait pas de dégâts supplémentaires, il ne s’agissait, ni plus ni moins, d’un acte médical tout à fait normal. N’insistant pas plus que ça, le grand-père soupira en reportant son regard vers le gros lard qui tenait le criminel.


Tu vas le lâcher oui ? Ah ces gosses… des fois je me dis que j’en prendrais bien un pour taper sur l’autre.
Tu parles de vacances ! L’ancêtre n’aurait jamais pensé devoir autant bosser alors qu’il avait fui le navire principal. Mama semblait être en train d’implorer Nils et exécuta le moindre de ses ordres pour maintenir l’homme à l’aide de sa force totalement hors du commun. Le grand-père écarquilla les yeux en voyant une telle force de la nature à l’œuvre. Un peu déboussolé, on dut le rappeler à l’ordre pour qu’il se remette à l’ouvrage. Afin qu’il reste calme, Nils en profiterait pour lui administrer un petit tranquillisant. Enfin, le vieillard termina par le prêtre sans trop lui prêter d’attention : après tout, « il le savait ».

S’essuyant le front, l’ancêtre marqua un temps de pause : il avait quand même bien trop bossé pour le coup, hors de question de continuer ! Se tournant alors vers la responsable du groupe, le vieillard poserait la question que certainement lui seul se posait.


Bon ! On peut profiter des vacances maintenant ?
Même s’il avait été le seul à poser la question, imaginer des vacances fut pour le moins captivant pour la majorité du groupe. Mama s’imaginait déjà en train de bécoter son prisonnier devant un Ethan bien jaloux tandis que Ella s’imaginait elle aussi parfaire son art. Ce fut avec des yeux remplis d’étoiles que les membres de la troupe se mirent à attendre la réponse de la jeune cheffe de groupe. Elle ne pouvait rien leur refuser… si ? Après tout, qu’est ce que c’était que deux ou trois mois de vacances dans une vie ?


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1404
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Mar 19 Déc - 11:58

Il a besoin d'un titre

Kanäe était finalement plus qu’heureuse de voir disparaitre le pervers et s’était même laissée prendre par la remarque de la petit rouquine sur la taille des attributs de l’exhibitionniste. Malgré son âge relativement peu avancé, la jeune pom pom girl savait où taper pour faire mal à l’égo de la gente masculine, ce qui fit réagir d’ailleurs le petit vieux. Ah décidemment, cette fierté masculine de meute n’existait réellement que lorsque l’on traitait de leurs attributs virils ?

Quoiqu’il en soit, et alors que le Gratz prenait soin de la blessé, la verte fit face à une armée de civil désireux de serrer la main et de congratuler la cheffe d’une si belle troupe de gouvernementaux. Bien sûr, les profanes n’avaient absolument pas remarqué que le bande de la Toupex était principalement composée de bras cassés et autres éléments inutiles : ils n’y voyaient là que des héros, des foudres de guerre prêt à tout donner pour le bien être de la population mondiale. Cette phase de poignée de main ne plaisait pas beaucoup à la Zoan qui, si elle aimait les civils et cherchait à les protéger, n’aimait pas beaucoup être le centre d’un tel intérêt. Plus encore, elle savait son groupe très moyen et connaissait le peu de précaution que pouvait prendre sa faction devant la vie civile. Elle prit donc sur elle, se tut, et serra des mains pendant plusieurs minutes, jusqu’à ce que finalement le papy se relève et demande des vacances.

Comme elle le comprenait… La vie de gouvernemental n’était simple pour personne, toujours entre deux missions, à courir après les pirates, les hors-la-loi, les révolutionnaires ou les Décimas. Mais pour l’ancêtre, la chose était encore plus compliqué : il avait été gradé mais ne l’était plus ; enfin selon Kanäe toujours. Ce besoin de vacances avoué laissait imaginer que le peine associée à l’âge de l’ex-lieutenant l’avait rendu bien fatigué et l’obligeait à regarder vers la détente pour ne plus penser à ses malheurs.

Objectivement, il était vrai que Nils n’avait quand même pas été très utile au sein de cette mission ; un omniscient l’aurait peut-être même qualifié de boulet. Pourtant, sur le tard, il avait su mettre ses talents de médecin à profit et avait ainsi profité de la tendresse que la lieutenante pouvait déjà entretenir à son encontre. Car oui, s’il était un peu lourd, complétement gâteux et passablement con selon certains de ses paires, la verte appréciait ce petit vieux. Il était pour elle l’émissaire et le représentant d’une sagesse perdue et d’une volonté de vivre sans faille. Bien évidemment, et même si l’on ne peut présumer des intentions de Nils Gratz, il avait de fortes chances qu’elle se trompe totalement. En dépit de ses travers, elle en arrivait à une conclusion : il lui fallait de nouveau un titre. Le rapport de la plus gradée serait donc élogieux sur les actes du déchu au cours de cette mission, peut-être suffisamment pour voir celui-ci reprendre du poil de la bête et du galon. Aussi, devant la question laissée en suspens, la maudite entreprit de rassurer son subordonné de l’heure.

Ne vous inquiétez pas Monsieur Gratz, je m’occupe de votre demande.


Pour le reste de la troupe, il paraissait plus qu’évident qu’ils n’iraient pas très haut dans la hiérarchie… Enfin, personne n’était à l’abri d’une surprise.

Enfin, si personne n’avait rien à ajouter, la mouette laisserait sa troupe repartir en direction du navire avec pour objectif de livrer le pervers aux autorités carcérales. Elle les saluerait tous, et les remercierait avant de tirer sa révérence.

©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1685
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 65.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   Mar 19 Déc - 18:55




J'ai besoin d'un titre !





Le visage de l’ancêtre s’illumina tandis que toute la population semblait sortir de chez elle. Enfin ! On allait enfin lui accorder le peu de repos qu’il avait espéré ! C’était si beau ! Joignant les deux mains avec un sourire sincère, Nils aurait pu se laisser aller à une courbette avant de se raviser. Après tout, il n’allait pas courber l’échine devant une lieutenante de la marine… plus jeune que lui qui plus était !

Attrapant sa faux et ramassant ses affaires, le grand-père commença à râler dans sa barbe pour lui même. Peu à peu, il s’éloignerait du brouhaha sans saluer personne. Après tout, les courbettes et serrer les mains, ce n’était bon que pour les responsables et autres personnes en manque de reconnaissance. Ouai, les jeunes.

______________________

Il faudrait quelques jours aux différents blessés pour récupérer de leurs blessures. De son côté, le Gratz comptait bien repartir sur le navire de la bande de bras cassés pour ne pas avoir à retourner de là où il venait. Seulement, et il le savait, il allait devoir retourner soigner des marins et faire de la bobologie. Un frisson lui parcourut l’échine en voyant toute la paperasse qu’il aurait à faire parce qu’il avait osé donner un doliprane dosé pour des nourrissons à un marin…

Pire encore ! Nils revoyait déjà les jeunes apprentis médecin lui demander quel serait le bon dosage. Nils réagirait alors comme tout mentor : une démonstration s’avérerait nécessaire… du paracétamol dosé pour les nourrisson, il suffisait d’en prendre une poignée pour l’insérer dans le gosier du patient, ça aurait forcément été le bon dosage.

S’installant sur le navire du retour, Nils se laissa aller dans sa cabine. Il n’avait pas envie de voir grand monde de toute façon. Il avait d’abord cherché des vacances et s’était vu obligé de travailler, aujourd’hui, il s’apprêtait à retourner au bûcher. Imaginant déjà se faire engueuler par son patron parce qu’il avait déserté…

Au final, Nils passerait le reste du voyage à tenter des expériences avec son poison : était-il possible pour ce dernier de réaliser des bouchons d’oreilles suffisamment épais pour ne plus jamais avoir à entendre de jérémiades ? Arrivant à un compromis pas trop dégueulasse, le vieillard en profiterait pour se laisser tomber de sommeil sur sa couche. Rien ne le laissait présager de grandes aventures et pourtant… beaucoup entendraient parler des Gratz dans l’avenir. Cette famille risquait de marquer bien des esprits, pour le meilleur et surtout pour le pire.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] J'ai besoin d'un titre ! (Ft Nils)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» souvenir du passé....(libre)(pas d idée de titre)
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue-