Partagez | 
 

 [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 416
Race : Humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
77/200  (77/200)
Berrys: 13.366.000 B

MessageSujet: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Ven 8 Déc 2017 - 0:36






Avancée de pas π
feat le soyeux Nils Gratz





La Gorge Polaire… Cette île perdue au milieu de North Blue était assez particulière. Toute sa caractérisation se résumait souvent à un seul élément, son volcan trônant comme un dieu contemplant les mortels au centre de l’île et qui avait pour singularité ses régurgitations blanches. En effet, il y avait pour seul magma une neige des plus glaciales. Les coulées de lave et différentes nuées ardentes étaient ainsi remplacé par d’inarrêtables avalanches pendant que du panache éruptif glaciaire pleuvaient d’immenses boules de neige et blocs de glace s’abattant sur l’île et ses alentours. Certaines légendes racontaient que ce serait une entité ancestrale qui aurait transformé ce geyser de brasier en canon à poudreuse. Seul un antique bâtiment demeurait inébranlable malgré les éruptions de cette montagne au caractère hautain, il s’agissait du bastion Haar De Roc. Situé aux pieds d’un pic qui fendait les avalanches affamées, cette forteresse avait été construire avec des roches volcaniques et résistaient donc aux déluges de grêlons ravageurs et de flocons fracassants. Trois villages, Torgoth, Arzula et Vanectodie, s’étaient tout de même construits sur l’île. En effet, trois grands ponts de pierre, résidu de l’affrontement de l’entité mystique et de la furie magmatique du volcan selon le mythe, abritaient des cavernes spacieuses où pouvaient s’implanter des habitations sans risque d’être balayer ou écrasé. Depuis, chacune d’entre elle avait développé un système d’écluses dans leurs baies afin de pouvoir accueillir des navires et ainsi de commercer avec le reste du monde. La population se nourrissait principalement de Thorulas Aenorada, une plante grise poussant dans la neige et dont les fleurs formaient parfois des champs au milieu de cette mer blanche. Les pétales permettaient de faire des médicaments et les tiges de faire une soupe au goût âpre et certains plats végétariens, l’immensité neigeuse rendant très compliqué la chasse. C’est donc avec une certaine joie qu’ils commencèrent à cultiver des fruits et légumes suite aux débuts de l’importation.

Aggaddon débarqua au port de Torgoth suite à une missive qu’il avait reçu d’une dénommée Claire Éneth prétendant posséder des informations à propos d’Argunis, le précepteur du savant. Ce dernier l’avait poussé dans les flammes à cause d’une divergence d’opinion. Le second frère de l’ancien noble, au moment de mourir de la main du seigneur vagabond, avait évoqué la possibilité qu’Argunis ait survécu. Depuis lors, aucunes de ses recherches sur le sujet ne fut fructueuse. Il restait donc perplexe quand aux dires de cette Claire Éneth.

Une bourrasque hivernale souleva les cheveux du mathématicien qui apprécia le froid traversant cette grotte au plafond élevé. Une tour en bois avait été dressé jusque là haut et servait de tour de guet afin de voir les vaisseaux arriver et pouvoir transmettre l’ordre de l’activation des écluses. À Torgoth, l’ensemble du système avait été fait en plomb et nécessitait beaucoup de temps pour être totalement activé. En effet, les rouages étaient placés profondément dans la baie et la pression faisait que la résistance de l’eau ralentissait leur rotation. De plus, lorsqu’une éruption avait lieu, il arrivait régulièrement que la glace obstrue certaines roues.

Aggaddon s’avança et disséqua du regard les maisons en planche de sapin dont l’isolation était assurée par des bottes de pailles. Les habitations possédaient des cheminées, mais pourtant rare était les demeures où était allumé un feu. Des vaches vivaient paisiblement à l’ouest de la ville dans un immense enclot juxtaposée avec les cultures alimentaires. Sous cette zone, creusé à même la roche, se trouvait une immense fonderie servant à apporter la chaleur à toute la ville ainsi qu’à ce qui se trouvait juste au-dessus, à savoir les plantes et animaux. Des canalisations avaient été installé dans le sol de la caverne pour apporter, grâce à un système de turbines et de pompes, la chaleur dans les habitations.

À mesure que le savant avançait, le paysage montagnard se dévoilait de plus en plus, le plafond qu’était ce pont de pierre s’éclipsant au profit de la Gorge Polaire. Le colosse mastodonte montait doucement vers le ciel. L’île entière était en réalité sa cheminée, la pente n’était donc pas très raide. Une fois la muraille de protection de Torgoth passé, on pouvait apercevoir le pic qui abritait Haar de Roc. C’était là qu’Aggaddon avait rendez-vous, mais le mathématicien préféra se diriger vers une auberge afin d’obtenir d’avantage d’informations sur sa destination, au cas om il s’agissait d’un piège. Pénétrant dans la Craie Pustule, taverne se situant non loin de là, il se dirigea vers le comptoir afin de commander un verre de vin et d’interroger le tenancier.

-Dites-moi… J’ai reçu, il y a peu, un message de quelqu’un qui m’invite à le rejoindre dans cette structure situé un peu plus en amont à l’ombre d’un flèche se dressant vers le firmament. J’imagine que les gens du coin doivent savoir ce qui se trouve là-haut. Pourriez-vous me le dire, afin de savoir à quoi je vais faire face.

-Hey bien m’sieur, c’était le seigneur officiel de l’île qui vivait là-haut avec ses forces armées, mais il préféra partir pour Marineford afin de s’installer là-bas et dévouer sa vie au Gouvernement Mondial. Le maire d’Arzula avait commencé à investir les lieux pour leur chercher une utilité, mais un groupe de bandits c’est installé là. On attend l’aide de la Marine pour les déloger de là… Selon moi, la personne qui vous à envoyé ce message veux votre mort.

-Merci pour les infos ! Tenez voici l’argent pour le verre. Au revoir !
déclara-t-il en avalant le contenu du récipient d’un trait.

Il sortit rapidement et se dirigea vers la sortie de la ville. Il savait à quoi s’attendre et désirait découvrir si un lien unissait ces bandits à Argunis. Il entama alors son ascension en direction de Haar De Roc, construction légendaire datant de l’époque où Gorge Polaire se nommait la Gorge Incendiaire.



©️ Jawilsia sur Never Utopia



Carte de l'île :
 


Dernière édition par Aggaddon Médixès le Dim 10 Déc 2017 - 3:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1684
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 63.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Ven 8 Déc 2017 - 20:15




Avancée de pas π




Mais qu’est ce que ça pèle ! Z’êtes sur que c’est par la ?
- Ouai ouai ! Tout droit nous vous retrouvons dans deux ou trois semaines lieutenant Gratz !

Il était loin le temps où Nils était sur les paisibles mers de West Blue. En ce temps là, alors qu’il réalisait sa formation de marine à presque septante ans, le temps était clément et il pouvait toujours compter sur une petite tisane les soirs d’hiver… depuis qu’il était en mer, bien qu’il pouvait profiter du temps sur le navire, Nils était souvent chahuté et envoyer pour réaliser des missions plus ou moins débiles.

- T’es sûr que trois semaines ça suffira ?
- Au pire avec un peu de chance, il crèvera avant…
- Ça reste un lieutenant quand même Raymond…
- C’est pas un lieutenant, c’est un vieux croulant ! On ira doucement et on fait en sorte de l’attendre un peu quand même.


Le docteur Gratz descendit tout de même à terre sans trop se soucier de la discussion des autres matelots. Après tout, il avait commencé à prendre l’habitude d’être envoyé dans des missions débiles. Là ? Il était question d’aller chercher un kilo de pommes… sur une ile enneigée… sans pommiers… sans arbres. Se retournant vers le navire alors qu’il comprenait maintenant que c’était encore plus idiot que d’habitude, le vieillard constata que le navire avait levé les voiles et était déjà parti très très loin. A croire qu’on souhaitait vraiment se débarrasser de lui…

Soupirant un instant, Nils prit sa faux en guise de canne et entama sa longue marche dans le froid. La première journée fut bien longue et alors que la nuit tombait, il fit comme il peut pour palier à sa solitude.


Quand te reverais-jeuh ! Pays Merveilleuuuux ! Ou ceux qui s’aimmmmeuh ! S’les gèlent à deuuuuuuux !
A force de crier, une avalanche se déclencha et prit de court le vieillard qui commença à détaler tel un homme avec une terrible gastro. Nils n’avait pas vraiment peur de se prendre la catastrophe sur la tête : dans le pire des cas, dissoudre de la neige avec son poison n’aurait jamais été un inconvénient. Non, la plus grande peur du vieillard en l’instant présent était que l’on puisse corréler le chant du grand-père et l’avalanche.

Il lui fallut courir un long moment et rester caché plusieurs jours dans la pampa avant de finalement retrouver la civilisation auprès d’une montagne. Enfin ! Papy Gratz laissa même un sourire illuminer son visage tandis qu’il pénétrait le lieu. Une entrée fracassante comme toujours. Encore sous le choc de ce qui avait pu se passer à peine quelques jours auparavant, il tenta de se justifier comme il put, même si tout devaint certainement n’avoir ni queue ni tête.


C’pas moi ! J’ai un alibi ! J’étais au Cinéma !
Se grattant la barbe, Nils hésita un instant… se demandant ce que pouvait bien être un cinéma, c’était simplement sorti comme ça de sa bouche. Souhaitant un peu de chaud, il se déplaça néanmoins en direction du tenancier pour lui demander de quoi le réchauffer. En tout bien, tout honneur bien évidemment. N’insistant pas plus que ça, le grand-père profiterait comme il pourrait de la situation. La chaleur de l’établissement allait pouvoir peu à peu faire fondre la neige qu’il avait accumulé sur le manteau, révélant au final le fait qu’il était lieutenant de la marine.

La cavalerie était arrivée ! Pour le plus grand malheur de tous…


Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 416
Race : Humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
77/200  (77/200)
Berrys: 13.366.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Ven 8 Déc 2017 - 23:40






Avancée de pas π
feat l'aérien Nils Gratz





Le vent glacial de North Blue venait envelopper Aggaddon dans un manteau invisible de douceur réconfortante. L’originaire de cette mer était habitué à ce genre de climat et savait apprécier sa volupté et ses délicates caresses brulantes de froid. Il avançait dans la neige comme s’il partait faire ses courses. Les perles blanches se posaient délicatement sur sa peau et sa chevelure d’ébène flottant dans la brise hivernale. Il imaginait mille et une façon de mettre à genou ce qui devait être des sous-fifres employés par Argunis afin de tuer celui qui avait certainement ruiné sa vie. Aggaddon dégaina sa rapière et jongla avec avant d’effectuer ce qui pourrait se rapprocher de katas, mais pour l’escrime. Il lâcha un petit rire sadique avant de ranger l’arme dans son précieux fourreau. L’ancien noble profita de ces moments pour observer le paysage grandiose de cette île mystérieusement féérique. L’océan blanc donnait un charme familier à ce décor polaire. La kyrielle de flocons flottait dans ces cieux du grand nord. Les nuages voguant au firmament laissaient apercevoir le bleu de ces flots infini à la surface métaphysique. Explorant de son regard les hauteurs somatiques de ce béhémot d’obsidienne à la salive de gel qu’il foulait de ses pieds, Aggaddon en vint à se demander si le fameux volcan, symbole de l’île figurant même sur les armoiries de Torgoth, dégageait un miasme méphitique comme les cendres purulentes dégagés habituellement par ceux crachant des trainées de roches en fusion. Il repensa au mythe du passage d’une horreur magmatique au pays des avalanches affamés de vies. La divinité dont-il était fait mention était-elle une utilisatrice de pouvoir d’un fruit du démon influent sur la neige ? Elle aurait affronté la rage volcanique de la Gorge Incendiaire et aurait réussi à transformer jusqu’à son paysage grâce à ses pouvoirs ? Cela motivait d’avantage le savant à se plonger dans des recherches sur les fruits du démon.

Une pensée surgissant du fond de sa conscience le stoppa. Il avait complétement oublié de terminer sa preuve du théorème des neufs points, celui qui disait que pour C, C’ et C’’ des cubiques, sachant que C est absolument irréductible, si on supposait que C.C’ était égale à la somme des vecteurs P_i, indexés par les entiers de 1 à 9, et que les points P_i étaient simples, mais non nécessairement distinct, sur C alors si l’on a C.C’’ égale à la somme des huit premier vecteurs P_i plus un vecteur Q, alors Q était égale au point P_9. La preuve par l’absurde était si limpide qu’il n’avait pas fini de la rédiger rigoureusement. C’était pourtant un corollaire important d’un autre théorème puisqu’il illustrait une situation qui était à l’origine de la naissance de la théorie des déterminants. Cela permettrait de bien enchaîner avec les lois de groupe sur une courbe elliptique, les réductions modulo p, les points de n-division d’une courbe elliptique, la représentation galoisienne qui était intéressant d’en tirer ainsi que les anneaux des endomorphismes d’une courbe toujours elliptique pour finir sur ces dernières mais sur un corps fini afin de passer à la torsion de la courbe défini sur les rationnels et enfin aboutir au théorème de Mordell-Weil, but final de cette étude.

Resté droit comme un piquet alors qu’il voyageait dans son palais mental. C’est alors que le sol trembla et le sortit de sa réflexion. Un vrombissement perçant retentit sur toute l’île. La Gorge Polaire se réveillait et Haar De Roc était encore loin. Aggaddon se mit à courir, espérant atteindre la forteresse avant que le tsunami de neige ne l'avale.



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1684
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 63.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Sam 9 Déc 2017 - 10:52




Avancée de pas π



- Vous êtes tout seul ?! Vous pensez être suffisamment fort pour les vaincre tous ?
- Bien sûr qu’il l’est ! Sinon ils n’auraient pas envoyé que lui !
- Tenez alors ! C’est pour vous ! Je ne saurai comment vous remercier si je ne vous offrais pas ce petit remontant ! Je suis trop content de savoir qu’on va enfin en être débarrassés !
- Si ça se trouve c’est même un maudit ! Regardez ! C’est un Lieutenant !


La situation avait bien changé en quelques secondes et pour cause ! Nils était passé du statut de simple voyageur à celui de sauveur en l’espace de quelques secondes. Peu habitués à croiser la marine, ils réalisèrent alors que le grade de lieutenant était assez rare dans le coin. En réalité, c’était un grade assez bas mais pour des personnes de ce rang, cela restait tout de même impressionnant.

Nils ne s’en formalisa pas du tout… en réalité, il ne pigeait absolument rien à ce qui était en train de se jouer autour de lui. La seule chose qu’il avait comprise, c’était qu’on lui offrait un coup à boire gratuitement sans qu’il n’ait rien à payer et ça… c’était forcément dû au respect des personnes âgées ! Le fait que la marine ait été demandée ici n’avait évidemment rien à voir dans l’histoire pour lui.


De quoi ça s’agit ?!
Nis arqua un sourcil pour comprendre ce qu’il se passait autour de lui. Les badauds et le responsable du bar commencèrent leur récit. Il était question de bandits et d’une divinité… en réalité, le docteur Gratz était bien trop concentré à boire son coup et à divaguer quelque peu. Ce n’est que lorsqu’on le tapa dans le dos pour l’inviter à partir pour remplir sa mission que Nils sortit de sa torpeur avec une onomatopée d’interrogation : un simple « gné ? ».

Alors qu’il comptait approfondir la question, ce fut un tremblement du sol qui éluda la question. Les membres présents se réfugièrent comme ils purent en s’accrochant au bar ou en passant sous les tables. Seul le responsable du bar commenta la chose par un « il est temps d’y aller » à l’intention du vieillard. Décidément, les jeunes, ce n’était vraiment plus ce que c’était ! A peine rassasiés qu’on donnait déjà l’obligation de libérer la table. Soupirant et pestant un peu, le vioque se saisit de sa faux pour partir. Quelle ne fut pas sa surprise de constater qu’une avalanche était en cours. Pris de court par son élan de jeunesse, l’ancêtre plaça son arme dans le dos avant de choisir de courir… pour finalement se raviser. Après tout, il était médecin mais il était plutôt question de retrouver l’autre côté de l’ile, pas de faire des heures supplémentaires !

Le lieutenant Gratz réalisa qu’il devrait sans doute traverser le mont pour aller au plus vite de l’autre coté… dans quoi s’était-il encore embarqué ? Avec une volonté assez limitée, le grand-père entama sa folle ascension. L’avalanche risquait de le percuter à tout moment, cependant, il semblait s’en moquer quelque peu. Se dirigeait-il vraiment vers la neige comme ça, sans préparation ?


Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 416
Race : Humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
77/200  (77/200)
Berrys: 13.366.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Sam 9 Déc 2017 - 15:38






Avancée de pas π
feat the incredible Nils





Les grondements résonnaient dans les différentes villes de l’île. Les miliciens déployaient les boucliers d’aluminium contenu dans les murailles afin de protéger leur cité. Seule la sortie de Torgoth était encore exposée, mais leur plomberie de chaleur avait été adapté à cette endroit pour faire fondre la neige qui s’infiltrerais par cette ouverture. Le chef de la garde devait rester à côté du levier pour déclencher l’ouverture de la grille au moment où l’avalanche serait aux portes de leur caverne. Un nouveau tremblement secoua l’île, déclenchant les premiers détachements de plateaux blancs. Dans le cratère, l’amas de neige bouillonnait, le néon liquide situé dans les profondeurs de ce dernier se transformant en gaz. Les premières propulsions de matière eurent lieu alors que le panache éruptif entamait son ascension. Les giclés neigeuses se transformèrent en une ribambelle d’avalanche, plus dévastatrice les unes que les autres. Sous le poids de la matière, certains plateaux se détachaient en chemin, superposant ainsi les phénomènes pour créer une réaction en chaîne. C’était là le commencement d’une vraie apocalypse. Du large, on pouvait observer un flux continu de vagues de poudreuse dévaler les pentes du volcan. De la colonne vaporeuse commençait déjà à chuter des blocs de glace provenant des entrailles glaciales de la montagne. Dans le fluide mouvementé situé dans la bouche béante de la Gorge Polaire, de véritable geyser d’eau envoyé des météorites de neige sur des kilomètres à la ronde. Le liquide source de vie se glaçait immédiatement au contact de l’air et d’autre phénomène interne les propulsaient dans les cieux, offrant à ces javelots de glace le même sort que les météores.

Aggaddon slalomait entre les différents projectiles qui tombaient autour de lui. Il n’avait pas eu encore à faire face aux plus gros de ces derniers, mais cela ne semblait tarder. La première rafale du tsunami blanc s’approchait à grande vitesse, engloutissant un renard hivernal par ci et un cerf gelé par là. Alors qu’il cogitait sur un moyen de sortir facilement de cette situation des plus dangereuse, le savant trouva finalement son salut dans une boule de neige de presque quatre mètre de diamètre qui chutait dans sa direction. Le mathématicien rassembla ses forces dans ses jambes afin d’effectuer la technique Seigneur des contorsions de son escrime acrobatique. Atteignant le projectile céleste à deux mètres au-dessus du sol, il prit appui sur ce dernier en plein vol afin d’effectuer un nouveau saut lui permettant de passer par-dessus la déferlante. Il tomba au milieu des flots déchainés de cette nuée non ardente en chute perpétuel et planta sa rapière. Grâce à la maîtrise de son poids, Il répartit judicieusement le tout afin de rendre la propulsion suivante plus triviale. Il extirpa la lame de la surface et, après avoir effectué une roulade en l’air, courut sur la neige torrentielle. Atteignant finalement l’autre bout de l’avalanche, il tomba à genoux et haleta pendant plusieurs secondes. Il leva les yeux vers le second service qui s’approchait. Le déluge continuant, cela constituait une autre menace impliquant une constante attention portée vers le ciel. Soupirant, il reprit sa course et effectua un bond en avant. La vague suivante tenta d’attraper un pied au vol, mais ce fut un échec. La chance avait fait que l’extrémité de cette avalanche-ci ne se trouvait pas loin de lui. Haar De Roc était encore à une dizaine de minutes de lui, mais Aggaddon put se mette dans l’axe du pic qui protégeait la construction millénaire des assauts de la mer blanche en furie. Cela lui retenait la plus grosse épine de son pied. Il fallait maintenant esquivait chacune des flèches gelées et des boulets catapultés afin de rejoindre le bastion des bandits.

Allant de droite à gauche, il évitait comme il pouvait les attaques du volcan, parfois passant à un cheveu d’être écraser ou embrocher. De temps à autre, il prenait appui sur le projectile pour se propulser vers l’avant et terminer en roulade. Une immense boule de six mètres de diamètre percuta Haar De Roc sans causer le moindre dégât à la structure. La majorité de la boule tomba alors devant la forteresse et dévala la pente. Aggaddon sentit la neige se dérober sous ses pieds. Cet impact rajoutait une avalanche à la longue liste. Le savant courut suffisamment vite pour ne pas être emporté et gagna enfin l’imposante bâtisse. Sans réfléchir, il ouvrit la première porte à portée et se glissa dans les réserves du château. Au firmament, de simples flocons entamaient leur descente du panache éruptif et recouvrerait le paysage entier d’ici plusieurs heures.



©️ Jawilsia sur Never Utopia



Dernière édition par Aggaddon Médixès le Dim 10 Déc 2017 - 3:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1684
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 63.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Sam 9 Déc 2017 - 21:05




Avancée de pas π


Le chemin allait être long et fastidieux. A peine quelques secondes que le grand-père était sorti qu’il regrettait déjà son choix. Déglutissant avec difficulté en regardant vers le sommet du volcan, le vieillard comprenait alors le danger. De toutes parts, la glace, la neige, l’eau et tout le reste semblait voler en éclat dangereusement. Encore à l’abri puisqu’assez loin, Nils entra de nouveau dans la taverne un instant sous le regard interloqué des gens présents.

- Un problème monsieur ?

Levant le doigt comme pour répondre, Nils avait pourtant toujours eu un bon sens de la répartie mais ne savait pas vraiment quoi répondre sur le moment. Pas de doute, s’il voulait traverser la montagne le plus rapidement possible, il devrait la franchir dans la contourner. Foutu volcan !

Ressortant sans plus attendre, il s’arma de toute sa volonté pour entamer sa route. Après tout, c’était pas de la neige qui allait le mettre hors d’état, si ? Au même moment où il pensait à tout ça, le grand-père émit un son particulièrement strident et viril.


Kyaaaaaaiiiii !
Une pose des plus viriles accompagna le cri : particulièrement efféminée, le vieillard venait de voir tomber un grêlon de la taille d’un petit navire juste à côté de lui. Très vite, c’était une boule de neige géante qui se dirigeait vers lui. Il fallait réagir particulièrement vite, pas le temps de niaiser ! Nils, par toute sa puissance… courut simplement dans le sens opposé tel un dératé. Son objectif fut simple… éviter de finir écraser par la boule de neige.


J’suis trop vieux pour ces conneries !
Le souffle court, en sueur, Nils se décala au dernier moment sous un rocher en se pensant protéger. Trop tard, une autre boule de neige géante issue de l’avalanche venait une nouvelle dans sa direction. Le vieillard agita les bras comme pour se protéger. Il n’avait cette fois-ci aucun échappatoire et la boule pénétra dans la grotte refuge du grand-père pour le fracasser contre le mur. Visiblement, agiter les bras dans tous les sens en répétant « Non » n’avait pas le moindre effet sur la météo.

Le visage un peu en sang, l’arcade ouverte un peu, le vieillard sombra dans l’inconscience quelques instants pour ne se réveiller que quelques minutes plus tard. Seule sa tête dépassait de la neige et Nils pesta devant son incompétence… décidément… c’était vraiment plus pour lui toutes ces conneries. N’aspirant plus qu’à retourner sur le navire, le vieillard activa son fruit du démon pour faire fondre la neige. Seulement voilà, incapable de savoir où il se trouvait, des voix parvinrent jusqu’à ses oreilles.

- Je l’ai vu ouai… il courrait par là. Voyons s’il avait pas quelque chose de valeur sur lui.

Oh que ça puait ! Vivement la retraite pensa alors l'ancêtre qui n'y croyait plus vraiment...


Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 416
Race : Humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
77/200  (77/200)
Berrys: 13.366.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Dim 10 Déc 2017 - 2:03






Avancée de pas π
feat le voluptueux Nils Gratz





Aggaddon prit le temps de se remettre de ses différents efforts physiques. Il eut le temps de voir que trois meurtrières permettaient à la lumière de s’engouffrait difficilement dans la pièce. Au bout de quelques minutes, il parvint à enfin repérer une porte. Il arriva dans un long couloir éclairé par trois torches. Se servant de l’une d’elle pour progresser au sein du pays des ombres, il arriva finalement dans une réserve d’armement. On trouvait là canons, poudre, fusils, catapultes et trébuchets. Le bois des engins de sièges semblait assez vieux et ils ne seraient donc plus d’une très grande utilité. Choisissant l’une des deux nouvelles directions qui s’offraient à lui, il arriva dans ce qui pouvait s’apparentait à un hall et qui était jadis le cœur de la caserne. Après avoir posé sa torche, il entendit des voix parvenir des hauteurs et se cacha en conséquence. Dissimulé par l’un des piliers, il écouta ce que les bandits se disaient.


Iwota Togawa, Dana Nah aka Claire Eneth, Sir Karn Ledol

-J’en ai assez ! On est cloitré ici depuis bientôt un mois et on n’a pas mener une seule attaque ! Il me court sur le haricot !!!

-Calme-toi Iwota. Votre chef a perdu et est désormais aux ordres de ce fameux Argunis. Nous n’y pouvons rien tant que le mec ne viendra pas. C’est quoi son nom déjà Dana ?

-Agablond Médiris je crois… Ou un truc comme ça… S’il décide de ne pas venir nous sommes dans de beaux draps… En plus, le chef m’a obligé à écrire la lettre.

-Ma pauvre… ARGHHHH !!! Ma lance me démange. J’ai tellement envie de tuer des gens. Je vais aller faire un tour sur le reste du versant.

-Mais Iwota… Le volcan est en pleine éruption. Tu n’as pas senti les secousses ?

-Ne t’inquiète pas Dana. Je vais faire attention. En plus, y a on a certains autres gars qui sont dehors. Je vais aller voir s’ils vont bien.


Celui qui était l'un des descendant des membres d'un contingent de marchands de Wa s’étant installé à North Blue se dirigea vers les deux portes massives. Le grincement de ces dernières résonna dans toute la construction, l’écho traversant les couloirs et les salles. Le chevalier Karn n’était pas là non plus de son plein gré. Au moindre faux pas, son « maître » le tuerait d’un simple coup de hache. Lui qui rêvait de tué des dragons toute son enfance durant, on l’avait converti en mercenaire dont la seule paye était la nourriture. La protection de la veuve et de l’orphelin était bien loin derrière lui désormais. Il n’avait pas encore rencontré Argunis et se demandait quel genre d’homme froid et calculateur il pouvait être.

-Allons passer le temps à la bibliothèque, proposa-t-il.

-Tu as encore envie de lire un conte sur la chevalerie ?soupira Dana.

-L’histoire du paladin et de la cigogne était pas mal pourtant !

-Ouai ouai…


S’éclipsant de l’autre côté de la pièce, ils laissèrent la possibilité de grimper les escaliers à Aggaddon. Ce dernier erra dans les couloirs sans fin pendant prêt d’un quart d’heure. Les murs vibraient de temps à autre quand une avalanche venait s’abattre sur le pic qui les fendaient en deux ou quand les projectiles du volcan se fracassaient sur la toiture d’obsidienne. Il aperçut finalement une lumière rouge jaillissant d’une porte ouverte. Longeant le mur discrètement, il écouta la conversation qui y était mené.


Vadruka « Tranche Blizzard » , « Le Bourreau Argusien »

-Combien de jour devront nous encore attendre avant que vous ne preniez conscience qu’il ne viendra pas ? s’emporta Vadruka en frappant la table du poing.

-Nous attendons la venue du Médixès, un point c’est tout !

L’émissaire d’Argunis, toujours accompagné de ses singes qu’il avait torturé lui-même, s’était alors levé, toisant de sa stature mystique le guerrier des neiges. Vadruka était originaire de Vanectodie, la plus malfamée des trois cités de la Gorge Polaire, et avait quitté l’île pour devenir un mercenaire qui serait reconnu. Au fil de ses rencontres, il commença à haïr ses origines car beaucoup refusaient de faire confiance à un homme provenant d’une île méconnue de la majorité des employeurs et qui pourrait donc ne pas être fiable, inventé toute l’histoire faisant alors partie du stratagème selon eux. Fou de rage après un énième refus pour une poigné de contrats, il tomba dans le grand banditisme et se prépara à rentrer sur son île dans le but de raser Vanectodie de la carte, considérant que c’était la faute à la ville elle-même.

-Avant votre arrivée, j’étais presque prêt à lancer l’assaut. Je n’en peux plus d’attendre !

-Vous devrez-vous y faire « Tranche Blizzard ». Vous n’êtes plus livre d’agir comme vous l’entendez jusqu’à ce que nous ayons capturé Aggaddon. Notre seigneur y tient beaucoup. Argunis veut rencontrer son ancien élève et ce au prix de tous les sacrifices qui sont nécessaire pour cela. Si vous accomplissez votre tâche, je vous aiderai à détruire votre ville natale.


Vadruka accepta de contenir sa rage quelques jours de plus.



©️ Jawilsia sur Never Utopia



Infos PNJs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1684
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 63.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Dim 10 Déc 2017 - 10:06




Avancée de pas π


Bong.

C’était d’un coup de malchance que le bandit détrousseur s’était fait avoir. Il fallait dire pour sa défense que les différentes boules de neiges et pics de glace étaient rudement pervers. Il était quasi impossible de savoir dans quelle direction aller. Pire encore, les hommes qui l’avaient suivi s’étaient eux aussi fait prendre dans l’avalanche et avaient fini par dévaler encore plus la pente.

Le vieillard, même s’il était aidé de son poison, n’avait visiblement pas les forces suffisantes pour continuer sa route en direction du pic. Il aurait d’ailleurs du se rendre à l’évidence dès le début. Soupirant un instant, le grand-père regretta alors le temps perdu avant de finalement voir les traces de pas dans la neige. Si ces hommes avaient pu venir jusqu’à lui, alors il devait y avoir un truc pas loin !

C’était totalement revigoré que l’ancêtre se déplaça inconsciemment vers Haar de Roc. Sur le chemin, le vieillard se protègerait comme il le pourrait, allant de caillou en caillou pour éviter les grosses chutes de neige.

Seulement voilà, Nils était un vieux, un vieil homme qui n’avait plus toutes les forces de sa jeunesse. Même s’il avait de bons restes, c’était surtout son système immunitaire qui était différent. Bien qu’immunisé au poison dû à sa condition de maudit, il n’en restait pas oins fébrile face aux changements climatiques. Le nez de l’ancêtre n’en finissait pas de couler et le marin pesta un long moment contre la boule de neige géante qui avait su le prendre au dépourvu.


Foutue météo ! AtchaaaaAaa !
De son temps, le climat n’était pas aussi capricieux. Levant sa faux, Nils pesta encore un peu plus fort. Il savait très bien quelle était la cause de ce tel événement.


Le réchauffement climatique… je leur avait pourtant dit !
La machine était lancée… le vieillard râleur était en route et serait très difficilement susceptible d’être arrêté. Il fallait dire que de son temps, on n’utilisait pas autant de technologie et on savait s’amuser avec trois fois rien ! Oui ! Les anciens avaient connu les jouets en bois et n’avaient jamais eu besoin d’escargots pour téléphoner ou se contacter.


On se déplaçait nous monsieur ! Ca créait du contact !
Nils, la morve au nez, était arrivé devant les grandes portes de Haar de roc, ne sachant pas vraiment s’il parlait à un homme ou à une porte fermée, il ne put s’empêcher de continuer sa longue pensée. En réalité, la discrétion du vieillard était légendaire, être capable de se faire petit alors qu’il avait passé un long moment à râler n’était visiblement pas la meilleure idée du monde.


AttchhhAAaaaa !
Frappant contre a porte, le vieux de la marine en uniforme de lieutenant, avec sa grande faux en guise de canne, ne cherchait qu’à se réchauffer. Ça bougeait trop dehors et comme il aimait à le répéter, Nils était bien trop vieux pour ces conneries.


Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 416
Race : Humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
77/200  (77/200)
Berrys: 13.366.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Dim 10 Déc 2017 - 13:07






Avancée de pas π
feat le flamboyant Nils Gratz





Aggaddon fit marche arrière afin de s’éloigner avant que l’un des deux hommes ne sorte de la salle. Il se réfléchissait à une stratégie pour obtenir des informations sur Agrunis. Il décida de d’abord régler leur compte aux deux sous-fifres partit à la bibliothèque. Se dirigeant vers la porte où ils avaient disparu, il entendit quelqu’un frapper à la porte. Le dénommé Iwota revenait-il déjà ? En réalité le lancier se cachait derrière l’une des tours afin de s’empiffrer de chocolat. Fondu dans le décor de pierres noires grâce à son armure sombre, il avait observé le vieil homme approcher de l’entrée. La Marine avait donc envoyé un lieutenant régler leur compte. Entendant le martèlement du poing sur les lourdes portes en roche, Vadruka abandonna l’émissaire de l’ancien précepteur d’Aggaddon en espérant que ses plus stupides hommes avaient survécu et revenaient en pleurant. Le savant, depuis sa cachette derrière un nouveau pilier, observa enfin le chef des brigands. Sa carrure musclée n’était pas excessivement développée. Son tatouage bleu recouvrait une bonne partie de son torse. Son visage n’était affublé d’aucune cicatrice, mais était quand même marqué par la guerre.

-Vous avez réussi à survivre à cette enfer de glace ? lança « Tranche Blizzard » en ouvrant.

Aggaddon profita de ce moment pour filer vers la bibliothèque.


Dana Nah, Sir Karn

-Dis-moi Dana… Pourquoi as-tu voulu cette vie ?

-Je ne l’ai pas vraiment voulu. Il y a quatre ans, ma famille a été assassiné par un fou. Vadruka est alors sorti de nulle part pour me sauver. N’ayant plus aucun foyer, il me proposa de l’accompagner et j’ai donc apprise à être une mercenaire. Lorsqu’il a perdu pied et est devenu un bandit en tuant des employeurs, avec quelques autres gars de la troupe, dont Iwota, nous avons décidé d’enlacer le banditisme. Même si commettre des crimes ne me ravit pas personnellement, je refuse de laissait celui qui m’a sauvé. Peut être qu’un jour il oubliera sa folle entreprise et que nous pourrons arrêter de combattre.

-Tu as donc espoir qu’après la destruction de Vanectodie il soit enfin en paix avec lui-même ? J’espère pour toi que tu as raison. Je le connais à peine donc je n’ai absolument le moyen de savoir comment il est.

-C’était quelqu’un de bien devenu violent à cause de la paranoïa et la prudence d’un trop grand nombre d’employeur. Autrefois, il portait une armure intégrale. Maintenant, il s’est fait tatouer et ne porte plus le haut de l’ensemble afin que le tatouage, qu’il considère comme la marque de sa souffrance, soit visible par tous…

-Sacré histoire en tout cas. Si seulement la vie pouvait être aussi facile que dans les contes…


Carn tira un livre des étagères poussiéreuses. Tournant délicatement les pages, il observa la calligraphie de l’ouvrage tout en étant émerveillé par l’histoire qui était dépeinte. Cela racontait l’épopée d’un certain seigneur Godefroy Mazda terrassant un golem de glace au nom de la justice. Un sourit apparut sous le casque de l’homme rêvant d’être un véritable chevalier. Son visage scarifié par la cruauté du Bourreau Argusien le démangeait encore, provoquant un rictus de douleur suite à cette expression faciale. De son côté, Dana repensa à son enfance, au temps où elle espérait voir un prince charmant débarquer pour se marier avec elle et qu’elle puisse ainsi nourrir toute sa famille. Cette mélancolie de sa vie à Seppen Town fut chassée par le craquèlement de la porte. Aggaddon entra dans la pièce.

-Bonjour ! Je suis nouveau. On m’appelle Aggaddon Médixès, déclara l’ancien noble en saisissant sa rapière. Je suis là pour discuter avec vous afin que vous vous débarrassiez de l’homme de main d’Argunis et retrouviez votre liberté. Je veux juste savoir tout ce vous avez sur eux.



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1684
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 63.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Dim 10 Déc 2017 - 13:31




Avancée de pas π




Atchaaaaoum !
La réponse ne s’était pas faite attendre. Ayant manqué de tomber en se rattrapant in extremis sur sa faux / canne, Nils venait d’expectorer un glaire que beaucoup de gens auraient certainement pu confondre avec une huitre chaude. La morve au nez, le vieillard renifla devant Tranche-Blizard après l’avoir sans doute asperger de ses fluides corporels. Arquant un sourcil alors que l’ancêtre grelotait comme ce n’était pas permis, il se saisit d’un bout de poil de sa barbe qui cassa avec le froid.

Se prendre une boule de neige pareille et finir par la faire fondre autour de lui avait trempé l’ancêtre. Nils s’était ainsi retrouvé à geler sur place pendant son trajet. Quelle idée de vouloir faire comme si il avait pris une douche avant de sortir ! Vraiment ! Fallait pas être malin…

Toujours étai-il qu’il était tout de même un poil plus malin que l’homme qui venait de lui ouvrir. Il fallait tout de même être assez débile pour lui demander s’il avait survécu au blizzard si ce dernier se tenait là devant lui… Ah ces jeunes et leurs questions rhétoriques.

S’il avait pu, Nils aurait applaudit très lentement pour se foutre un peu de la tronche de l’homme. Cependant, le grand-père se les gelait carrément et une seule chose lui importait, se mettre au chaud. Ainsi tenta-t-il de parer au plus pressé.


Froid… entrer… vite…
Le vioque grelotait bien plus encore. Ses dents s’entrechoquaient tandis que sa main gauche tentait, comme elle le pouvait, de le réchauffer au travers d’un « auto-câlin ». Se frotter soi même permettait de réchauffer par friction un instant… un instant seulement, au grand dam du vieillard.

Dans tous les cas, le docteur Gratz espérait grandement qu’on le laisse entrer. Son objectif était simplement de se réchauffer avant de repartir. Après tout, il avait un bateau à prendre et ne ferait rien qui pourrait le ralentir ou encore l’empêcher de prendre son bateau. De plus, il s’agissait tout de même d’un représentant du gouvernement. Les hommes n’allaient tout de même pas lui refuser l’entrée, lui, le grand lieutenant qui avait dévoué sa vie à la protection des civils ! Quel homme ce Gratz, se félicita-t-il intérieurement. Pour une fois, il comptait abuser de ce privilège. Qu’est ce qu’il risquait au pire des cas ? Il risquait de tomber sur des hors-la-loi ou des pirates ? Nils sourit à cette éventualité, c’était que dans des légendes ça, n’est ce pas ?

Se ressaisissant un instant, le lieutenant de la marine chercherait à entrer par tous les moyens, quitte à se faire escorter.


Laisse-boi donc rentrer gabin, j’rebars abrès.
Dénué de toute volonté de s’immiscer dans une quelconque affaire, le vieillard n’avait pas d’intention hostile. Pouvait-on en dire autant des personnes chez qui il se rendait ? Son rhume risquait de le montrer comme un pauvre vieux perdu.


AtchhaaaAAaaoum !
Foutue météo.

Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 416
Race : Humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
77/200  (77/200)
Berrys: 13.366.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Dim 10 Déc 2017 - 14:16






Avancée de pas π
feat the amazing Nils




Vadruka « Tranche Blizzard »

Le regard du chef des brigands se posa sur le vieil homme en face de lui. Que diable venait faire un vioque en pleine montagne ? Était-ce un vieux sénile en fuite s’étant perdu et n’ayant plus le cerveau en assez bon état pour retrouver son chemin et avancer malgré l’éruption de la Gorge Polaire ? Peu importe. Vadruka n’était pas d’humeur à accueillir qui que ce soit. Il regarda le pauvre homme en proie au froid. Ne pensant pas à un seul instant à la possibilité qu’il s’agisse d’un étranger, Tranche Blizzard se fit la remarque qu’en vieillissant même les originaires de North Blue pouvaient devenir les cibles du gel. Observant suspicieusement le vieillard, il l’invita finalement à entrer.

-Soyez le bienvenue mon brave !

Il attrapa une hache, prêt à l’abattre sur ce qu’il prenait pour l’instant pour un civil à l’instant où ce dernier pénétrerait dans le bastion. Que le vioque vienne de Torgoth, Vanactodie ou Arzula, Vadruka s’en moquait. Il allait peut-être finalement faire pleuvoir son courroux sur chacun des cités de cette île infernale. Il donna un coup horizontal en visant le milieu du dos du Gratz. Ils enchaineraient alors avec plusieurs attaques consécutives, s’énervant un peu plus à chaque mouvement. On aurait put croire qu’il essayait de tuer une mouche volant autour de lui.




Dana Nah, Sir Karn

Les deux bandits regardaient leur assaillant qui soumettait sa proposition.

-Comment comptes-tu mettre le Bourreau hors d’état de nuire ? Il est déjà bien trop fort pour Vadruka ou moi, commença le pseudo chevalier en se souvenant, en l’entendant, que ce nom était celui de leur ennemi.

-Tu ne nous détourneras pas de notre objectif. Le moyen le plus simple pour nous débarrasser de lui c’est de te capturer, ajouta Dana avant de se jeter sur son ennemi.

-Vous pouvez très bien partir avec moi loin de cette forteresse et oublié tout cela pour repartir à zéro. Pense-tu vraiment qu’un chevalier ne soumettrai à des brigands ?

Carn, comprenant où voulait en venir Aggaddon, décida de faire un pas vers son rêve en résistant à la facilité. Il n’avait pas eu le courage de se soulever contre son « maître » qui l’avait vaincu et soumis, mais les paroles du savant rallumèrent l’espoir en lui. Il s’élança et para l’attaque de sa collaboratrice.

-Vous avez raison. Si je veux vraiment devenir un chevalier, je dois agir comme tel.

-Espèce de fou ! Je t’ai déjà dis que tu ne sera jamais comme les héros de tes fantasques récits adorés.


L’escarmouche entre leurs lames commença. La détermination du rêveur grandit à mesure qu’il prenait conscience de la lâcheté dont il avait fait preuve pendant toute ses années. L’oppression du Bourreau Argusien avait achevé de réduire sa volonté à néant, mais une simple goutte de confiance offerte par cet inconnu lui avait permis d’émerger et d’entamer la restauration de celui qui s’était jadis interposé pour empêcher un pirate de tuer une vieille dame. Aggaddon fondit sur la demoiselle en plein milieu de l’affrontement et posa sa lame sur sa gorge.

-Que sais-tu sur Argunis ? demanda-t-il sèchement.

-Rien ! C’est juste le chef de ce foutu cinglé.

Elle repoussa l’acier tranchant d’un coup de bouclier et se mit à charger les deux jeunes alliés. Aggaddon utilisa ses talents acrobatiques pour sauter au-dessus de la demoiselle et donner un coup de pied dans son dos. D’un violent coup de son épée, Carn envoya le bouclier sur le mur voisin. Refusant de se laisser abattre, Dana se dirigea vers la porte encore ouverte pour aller avertir son chef de la situation.


©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1684
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 63.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Dim 10 Déc 2017 - 16:54




Avancée de pas π


L’homme qui accueillit Nils devait sans doute avoir des problèmes de vue. Incapable de discerner la faction dont provenait Nils alors que c’était écrit sur son uniforme, l’ile devait être une forme d’autarcie qui ne devait pas avoir beaucoup connu les groupements du gouvernement mondial.

Nils n’en avait pas grand chose à faire en vérité : sentir la chaleur qui l’appelait à l’intérieur le revigora tandis qu’on l’invitait à entrer. Remarque : tout devenait compréhensible, les habitants de la bâtisse ne devaient pas avoir vraiment connu la civilisation. Aussi reculés qu’ils pouvaient être, dans quel pays parlait-on encore de cette façon ? « Mon brave » ? Et pourquoi pas vieil homme pendant qu’on y était ?

Nils respira à plein poumon tandis que son hôte du jour avait commencé à dégainer son arme. Eternuant une nouvelle fois, il grelotta et se mit à courir en direction de ce qu’il pensa être le salon. La seule chose qu’il voulait, c’était la cheminée, juste pour se réchauffer un peu. Il ne demandait pas plus que ça.

Le coup de hache vint frôler le vieillard alors qu’il avait commencé à courir. Bien que discret au premier abord, le maniement d’une telle arme avait le don de faire un boucan du feu de dieu. Nils, assez dur de la feuille de façon générale, ne capta rien de ce qui avait pu se passer au préalable quant au fait de potentiellement perdre la vie. Ce ne fut que lorsqu’il se retourna vers l’homme, quelques secondes plus tard alors qu’il s’apprêtait à lui asséner un nouveau coup, que le docteur Gratz comprit la situation… ou presque.


Ah ! Bûcheron hein ?
Nils mit sa faux pour parer le coup aussi facilement que si on lui avait simplement montré l’outil.


Moi c’est Paysan... mais fais attention gamin ! Tu vas finir par te couper… T’aurais pas de la soupe ? Ah de mon temps… on savait recevoir les gens !.
Sa faux lui avait permis de se sortir de bien des situations. Une grande différence de niveau s’opérait entre les deux hommes et le vieillard ne se formalisa pas de l’attaque. En réalité, il ne comprit pas que c’en était une. Se grattant l’oreille après lui avoir montré son outil, Nils profita du petit moment de pause pour se demander si l’autre énergumène avait compris ses intentions. Dans le meilleur des cas, Nils s’installerait dans un fauteuil le temps de reprendre du poil de la bête avant de se mettre à attendre en observant les lieux.

Le vieillard n’avait en réalité que peu de temps à perdre, dès que les secousses seraient terminées, il en profiterait pour remercier l’homme de sa charité pour se diriger dans le nord de l’ile.




Nils était de niveau aux alentours de 27-28 sur SB.
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 416
Race : Humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
77/200  (77/200)
Berrys: 13.366.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Dim 10 Déc 2017 - 20:44






Avancée de pas π
feat l'immortel Nils Gratz




Vadruka « Tranche Blizzard »

Le chef des brigands resta bouche-bée devant le niveau du vieil homme. Il était encore plus fort que le Bourreau Argusien. Il fallait qu’il réussisse à amener Nils vers celui qui les oppressait afin de s’en débarrasser. Il balaya ce hall complétement vide du regard et à peine chauffer avant de réfléchir à la manière d’agir.

-Vous trouverez un vrai feu de cheminé dans le salon, je vais vous apportez de la soupe de courgettes. Le salon se trouve à l’étage. Faites attention car dans les couloirs de ce vieux château il fait généralement assez froid, cela couterait beaucoup en ressources de tout chauffer.

Avec son indication vaseuse, il y avait une chance que le membre de la marine tombe sur le bourreau. Faire d’un lieutenant son allié l’aiderait peut-être finalement. Pouvait-il intégré la marine et ne plus jamais avoir à vendre son bras à une cause qu’il n’a pas envie de défendre ? Il observa ce que faisait le vioque et s’apprêta à se diriger vers la réserve pour trouver de quoi faire une soupe quand il entendit un bruit derrière lui.



Dana Nah, Sir Karn

Dana courait dans sa direction, épée sortit.

-Aidez-moi chef ! Aggaddon est là et il a retourné Karn contre nous !

-Quoi ? Le problème de l’Argusien sera certainement bientôt réglé, cela devrait le convaincre de rentrer complétement dans nos rangs.

-Je suis désolé Vadruka, mais je tiens à la chevalerie
, lança fièrement la personne en question en arrivant dans la pièce.

Aggaddon suivait son allié. Il n’avait aucunement conscience de la différence de niveau qu’il y avait entre lui et le puissant malandrin. Si le Gratz était encore dans la pièce, qu’il n’est pas encore atteint le sommet des escaliers ou qu’il soit resté en bas, il l’aurait observé d’un œil inquisiteur.

-Dites-moi tout ce que vous savez sur Argunis et son homme de main, lança le savant en direction du brigand.

-C’est ça oui, allez le voir et débarrassez-nous de lui ! Il se trouve dans l’ancienne salle des tortures à l’étage, répondit sèchement Vadruka en ayant désormais deux opportunités de recouvrait la liberté de ses actions ainsi qu’une chance de rédemption.

La rage qu’il portait à Vanectodie n’avait pourtant pas disparu. Elle était simplement cachée derrière un sentiment d’espoir disparu depuis trop longtemps. Aggaddon sauta pour attaquer le manieur de hache qui sortit une seconde de ces armes. La lame de l’ancien noble fut bloquée par celles des deux armes du puissant vaurien. Le Médixès effectua un bond en arrière et n’eut pas le temps de réagir avant que l’attaque de « Tranche Blizzard » ne s’approche de son visage. Karn repoussa la hache avec la pointe de son épée tout en se protégeant de l’assaut de Dana avec son avant-bras. L’épée de la surnommée Claire Éneth était parvenue à légèrement enfoncer dans l’interstice de l’armure de son ancien coéquipier. Aggaddon compris l’écart qui le séparait de cet adversaire qui était presque aussi grande que celui entre ce dernier et le papy de la Marine.


©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1684
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 63.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Dim 10 Déc 2017 - 22:04




Avancée de pas π



Des indications totalement saugrenues ! Voilà tout ce qu’avait obtenu le vieillard du bûcheron. Pire encore, il était maintenant question de courgette… sur une ile hivernale… Nils sentit un frisson lui parcourir le dos. Pour une fois, c’était pas tant le froid que ce qu’il avait dit qui avait fait frissonner l’ancêtre. Les courgettes n’avaient jamais vraiment été des légumes d’hiver, une belle soupe de potimarrons ou de potirons fit alors saliver le grand-père.

S’en allant en quête de chaleur, le vieillard se balada dans les couloirs en grelottant. Plus le temps passait et plus Nils pensait au fait qu’il devait se dépêcher. Le bateau ne l’attendrait pas éternellement, c’était certain. Au détour des couloirs, le vieillard ne trouva rien de bien intéressant, quelques fresques ou objets mais rien de bien folichon. Non, c’est finalement du bruit ailleurs dans la bâtisse qui l’interpela. Avançant à tâton parce qu’il n’y voyait pas plus loin que le bout de son nez, le marine s’essaya plusieurs fois à la voix.


Allo ?!

Il n’était pas à l’escargophone, pour sûr. En réalité, Nils ne comprenait pas vraiment ce qu’il entendait. Des choses et d’autres lui parvenaient jusqu’aux oreilles sans qu’il ne puisse discerner le tout correctement.


Allo allo ?!

S’engouffrant plus en avant encore, le vieillard semblait se rapprocher de la zone de combat sans le savoir. Ouvrant des portes et divers chemins nouveaux, ce fut totalement déboussolé que Nils entra dans une vue des plus chaotiques… de toutes part, des lames et des bonds dans tous les sens. Ça sautait, ça jacassait, ça frappait, ça bloquait…


Mais qu’est ce que c’est que ces conneries ?

Alors certes, Nils était bien trop vieux pour ses conneries, mais de voir autant de brutalité eut le don de l’exaspérer un peu. Poussant un léger soupir, le vieillard ne dit pas un mot pendant plusieurs secondes, continuant d’observer la scène avec frustration. Depuis quand les jeunes d’aujourd’hui étaient-ils devenus si belliqueux ? Cette question n’avait malheureusement aucune réponse pour le grand-père qui ne chercha finalement pas à comprendre davantage la situation. Ça méritait des fessées tout ça !


Bande de gosses ! C’est pas bientôt fini ces bêtises !?

Sans compter que de telles péripéties l’éloignaient encore de sa soupe bien aimée. Le vieillard n’avait jamais été friand de combats ou de correction mais il fallait avouer que de voir de tels acharnements en place méritait tout de même une intervention. Qu’est ce qu’auraient dit les parents… hein ?


Oui ! Qu’est ce que diraient vos parents… hein ?!

Bon… elle était où sa soupe déjà ? C’était un fait, Nils Gratz avait la capacité d’attention d’un lapin nain.




Nils était de niveau aux alentours de 27-28 sur SB.
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 416
Race : Humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
77/200  (77/200)
Berrys: 13.366.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Dim 10 Déc 2017 - 23:29






Avancée de pas π
feat le malicieux Nils Gratz




Dana Nah, Vadruka « Tranche Blizzard », Sir Karn

Lorsque la voix du vieux traversa la pièce pour atteindre les oreilles des différents antagonistes, un calme semblant erratique naquit. Vadruka tourna la tête vers Dana.

-File à la réserve chercher dans les caisses d’aliments importés de quoi faire une soupe aux courgettes. S’il n’y a plus de courgettes, prend de la courge, de la pomme de terre, des épinards… ‘fin n’importe quoi qui pourra faire de la soupe. Nous avons besoin de cette fringante personne pour rejoindre la Marine, déclara-t-il en appuyant sur le compliment au cas où le Gratz entende ses paroles. Rends-toi maintenant Karn !

-Nous sommes à deux contre un. Nous avons nos chances, rétorqua l’homme en question.

-Soit ! Alors allons affronter ensemble le Bourreau Argusien et mettons tous ensemble un terme à cette histoire, proposa « Tranche Blizzard ». Je vais aller accompagné le lieutenant de la Marine jusqu’au salon avant de venir vous rejoindre. Je laisserai Dana s’occuper de la préparation de la soupe.

Les lourdes portes crissèrent soudainement. Iwota entra dans la salle, lance à la main, et dévisagea les forces en présence.


Iwota Togawa

-Qu’est ce qui se passe ici ? demanda-t-il.

-C’est un peu compliqué… Aggaddon est arrivé, à convaincu Karn de l’aidé, on s’est combattu, y’a un vioque de la marine dont on pourrait se servir pour l’intégrer et j’ai pris conscience qu’en s’unissant tous on pourrait peut être battre ce foutu bourreau. Tu as vu les autres ?

-Euhhhhh… D’accord. Non, ils sont peut-être morts.

-Les cons… Je leur ai dit mille fois de rentrer si jamais il y avait une éruption. Bon reste ici et dis à Dana de commencer à préparer la soupe pendant que je vais aider le vieux. Et t’inquiètes pas pour ta lance, elle va traverser notre « maître ».


Le chef des brigrands grimpa les escaliers quatre à quatre. Iwota laissa un sourire de satisfaction apparaître sur son visage. Il vit Dana revenir et lui expliqua les paroles de Vadruka. C’est alors que des craquements résonnèrent.




-Que complotez-vous dans mon dos ?

Le Bourreau Argusien descendit doucement les marches, hache à deux mains entre ses doigts froids. Une nuée de singe sans aucun poil et sur lesquels avait été greffé des cornes fixaient les rebelles et Aggaddon.

-Voilà donc le fameux Médixès… continua-t-il

-J’en peux plus ! Ma lance me démange !

Iwato fonça vers l’ennemi qui le trancha violemment en deux dans le sens de la hauteur.

-One shot… murmura le visage difforme derrière le masque de fer rouillé.


« Le Bourreau Argusien »


©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1684
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 63.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Lun 11 Déc 2017 - 16:58




Avancée de pas π



C’était toujours comme ça sur cette ile ? Nils, après avoir été rassuré en lui expliquant que sa soupe n’allait plus trop tarder, partit s’installer au chaud là où on voudrait bien de lui. En réalité, il ne comprenait pas vraiment ce qu’il se passait autour de lui. D’un côté, il y avait de véritables bruits de combats, de l’autre, des discussions houleuses… décidément, les gens présents sur cette ile avaient le don d’être assez atypique. Et dire que c’était le grand-père Gratz qui en était venu à cette conclusion…

S’installant confortablement, le vieillard ne prêterait plus attention aux différents bruits qui lui parviendraient du hall. En réalité, le vieil homme, perdu dans ses pensées, ruminerait ses quelques idées noires. Toute sa famille lui manquait, cela ne faisait absolument aucun doute. Peut être était-il temps pour lui de se mettre dans une autre perspective, peut être devrait-il faire en sorte de partir malgré le temps capricieux ?

Secouant énergiquement la tête quant à cette idée, il repensa au temps qu’il lui restait pour retrouver son navire. Il était encore largement dans les temps, au pire des cas, le vieillard pourrait utiliser son Venom Road pour se diriger vers l’autre côté de l’ile.

C’était donc décidé, Nils comptait profiter un petit peu de l’hospitalité des gens du coin même si ces derniers semblaient plutôt étranges et particulièrement bruyants. Une chose était certaine, quoi qu’il puisse en être, il ne mettrait pas cinq étoiles de classement lorsqu’on lui demanderait son avis sur la qualité de l’établissement.

On lui apporta finalement sa soupe, des légumes de saison. L’ancêtre en salivait déjà d’avance, et visiblement, ses conseils avaient été entendus. Alternant une bouchée entre deux secousses de par la météo, le grand-père dégusterait simplement son plat. Sa seule envie était de profiter un tant soi peu du moment. Après tout, il avait toujours été malpoli de déranger un ancien pendant qu’il se sustentait et ça n’allait pas être aujourd’hui, la première fois qu’on viendrait le déranger alors qu’il était en pleine dégustation, si ?

Dans tous les cas, Nils attendrait patiemment que la situation se décante au dehors. Si quelqu’un venait à le rejoindre, alors il pourrait sans doute entamer la conversation, de toute façon, il n’y avait que ça à faire en attendant. Des conversations qui seraient sans doutes banales pour un vieillard tel que lui et quoi de plus banal pour une discussion de vieux que d’entamer sur la météo ? Si jamais il avait l’occasion d’en parler, Nils demanderait simplement quand la tempête finirait. Imitant une horloge qui tourne, il expliquerait alors simplement qu’il avait un bateau à prendre.





Nils était de niveau aux alentours de 27-28 sur SB.

J'savais pas vraiment quoi faire de logique sur ce post, désolé loulou !
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 416
Race : Humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
77/200  (77/200)
Berrys: 13.366.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Lun 11 Déc 2017 - 19:43






Avancée de pas π
feat le papy à la soupe





"Bourreau Argusien", Vadruka "Tranche Blizzard", Sir Karn Ledol l'errant

Jaillissant du sommet des escaliers, le chef des brigands sautait, les deux haches levées, en direction de son ennemi. Ce dernier fit volteface et, du plat de la lame, envoya valser celui qu'il avait pourtant soumis.

-Dana !!! Apporte la soupe au vieux ! On se charge de lui, lança Vadruka.

-Au vieux ? Quel vieux ? Vous pensez que je vais vous laisser faire de toute manière ? déclara l’Argusien en faisant tournoyer son arme au-dessus de lui.

Aggaddon bondit alors dans les airs, utilisant la technique Seigneur des contorsions, et tourna sur lui-même, se transformant en véritable scie circulaire. Le Bourreau para aisément l’attaque et repoussa d’un coup de pied Karn qui s’approchait par le côté. « Tranche Blizzard » arriva de l’autre et contraignit l’adversaire à utiliser sa hache pour contrer la double attaque. Dana passa derrière son chef, la marmite dans les bras.

-Tout ça pour de la soupe ? ricana l’homme de main d’Argunis. RIDICULE !!! Vous allez payer pour votre trahison !

L’homme en armure avança vers le terrible adversaire qui ne prit même pas la peine de le regarder. L’Argusien, d’un coup de poing bien placé, repoussa cet assaillant. Voulant vaincre les deux plus faibles, qu’il dominait aisément, afin que le brigand qui l’a trahi puisse subir pleinement son courroux, il fonça en direction de l’admirateur des chevaliers en levant rapidement sa hache à deux mains. Vadruka s’interposa et laissa la lame se planter dans son épaule. S’apprêtant à contre attaquer immédiatement, il ne vit pas le poing fulgurant du Bourreau se diriger vers ses côtes. Du sang gicla de la bouche du malandrin qui fut propulser en direction du mur. Aggaddon profita de ce focus et taillada le dos du sous-fifre d’Argunis. Au moment d’abattre son arme sur cette insecte nuisible, la lame de Karn se planta dans l’épaule du massacreur à la hache aiguisé.

-ASSEZ !

La voix de l’Argusien raisonna dans toute la pièce. Vadruka se releva et fonça vers lui, avançant le corps en avant.

-BOURRASQUE TRANCHANTE

Il tourna sur lui-même pour obliger l’adversaire à se protéger, ouvrant alors des ouvertures pour les deux autres qui s’engouffrèrent immédiatement dedans, deux lames se plantant entre les côtes du Bourreau. Ce dernier lâcha un grognement et donna un nouveau coup de pied vers Vadruka. Il se libéra alors de l’emprise des bretteurs en les frappant avec le plat de sa hache. Karn lâcha son arme suite à l’impact, contrairement à Aggaddon qui effectua une pirouette en vol pour atterrir sur ses pieds, rapière à la main. Un hurlement résonna.


Dana Nah

Dana sauta du haut des escaliers, surprenant tout le monde. L’émissaire d’Argunis se retourna par réflexe pour voir venir la menace et exposa maladroitement son torse dans lequel se planta l’épée de la jeune femme. Repoussant ensuite cette attaquante d’une main, il rassembla ses forces pour soulever sa lourde hache avec une seule main et l’abattre violemment sur celle qui lui avait infligé une blessure grave.

-NON !!!

Varduka se précipita vers sa protégé et se plaça au-dessus d’elle au dernier moment. La lame de l’arme déchira sa colonne vertébrale et ressortit de la poitrine. Les yeux du Tranche Blizzard semblaient sortir de leur orbite à cause de la douleur excessive.

-Vadruka !!! Non non non !!! Ne me quittez pas ! implorait la demoiselle au visage déjà recouvert d’un flot continu de larmes.

-Désolé… Tu dois vivre… Da… na…

Au moment où le vieux bandit prononçait ses dernières paroles, profitant que l’arme soit coincée dans le cœur de l’homme s’étant sacrifié, Karn attrapa la rapière qu’Aggaddon lui lançait afin de la plonger dans le coup du Bourreau Argusien par l’arrière.

-BWARGH !!!

Ce son de déglutition signa la mort de l’oppresseur qui s’effondra au sol alors que Dana enlaçait le cadavre de son père adoptif. Les singes dressés comme assistants de torture par le sous-fifre d’Argunis hurlèrent de joie et disparurent aux quatre coins de la structure. Le fou de chevalier approcha discrètement Aggaddon.

-Je vais rester avec elle et ces deux malheureux. Si cela vous intéresse, je crois qu’il avait apporté des documents avec lui. Il y aura peut-être des informations sur l’homme qui vous cherche. Cela devrait se trouver dans la salle des tortures.

-Je te remercie.


L’ancien noble monta une seconde fois les marches pour atteindre le dédale de couloir du premier étage. Après quelques minutes, Aggaddon débarqua alors dans le salon où il aperçut le vieillard dégustant son potage. Intrigué par ce personnage, le savant s’approcha.

-Bonjour bonjour.

Entendant la question de son nouvel interlocuteur à propos de la tempête éruptive et du fait qu’il ait un navire à prendre, il lui répondit immédiatement.

-Si l’on compare à de vrais volcans, selon mes connaissances en géologie, cela peut durée encore quelques heures à un ou deux ans. Les cas de décennies entières se compte sur le doigt d’une main d’après ce que j’en sais. En général, une éruption dure à peu près sept semaines, même si les cas où cela dure qu’une journée sont assez fréquent. Mais la violence du phénomène retombe au fur et à mesure. Je pense que l’on pourra sortir avant la fin complète de l’éruption. Après il se peux que ce volcan de neige réagisse différemment aux autres et c’est pour cela que je resterais certainement ici pour l’observer avant de repartir pour une autre île de cette mer. Pour votre bateau, il se peut qu’il attendre la fin de la chute des projectiles pour s’amarrer afin d’éviter que le navire ne soit transpercer par un pic de glace où écraser par un astéroïde de neige.


©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1684
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 63.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Lun 11 Déc 2017 - 20:54




Avancée de pas π


« Queuwa ? »

L’esprit de Nils était parti en vagabondage. En vérité, il n’avait pas eu besoin de beaucoup se concentrer pour comprendre ce qu’expliquait l’homme nouveau venu. Adepte des langues de bois, il constata qu’aucune précision n’était apportée par ce dernier. Ce fut donc tout naturellement qu’il le laissa parler sans l’importuner : de tout le monologue, seul « ça peut durer longtemps » retint l’attention du vieillard qui soupira à cette nouvelle information.

Nils avait eu l’habitude des langues de bois et des langages alambiqués avec son passé de médecin. De nombreuses fois, il avait eu affaire avec des docteurs en manque de reconnaissances qui avaient le besoin de se sentir différent au point de vouloir exister comme sommité avec des mots compliqués. Au final, ils finissaient toujours avec des bobos à soigner… Ayant toujours voulu promouvoir la vulgarisation de la science pour être accessible à tout un chacun, Nils n’avait jamais cherché à faire compliqué quand il avait pu faire simple. Etrangement, beaucoup de choses auraient tout de même méritées à être un poil plus complexe…

Nils n’insista pas auprès du nouveau venu et se recentra sur sa soupe. L’intérêt même des petits légumes de saison eut le don de le faire soupirer d’aise une nouvelle fois en fermant les yeux. Manquant de se bruler un instant avec son petit délice, le vieil homme chercha tout de même à alimenter la discussion. La bâtisse avait été drôlement bruyante tout de même… était-ce les nouveaux jeux de la jeunesse ?


C’est celui qui fait le plus de bruit qui gagne ?
Comment pouvait-on vraiment savourer un repas quand on se trouvait tout le temps dérangé par des tremblements et des interactions aussi bruyantes ? Observant au dehors une fois qu’il eut fini, Nils se relèverait lentement pour reposer son plat. Si la météo n’était pas prête à se calmer, alors il lui suffirait de retrouver son hôte pour le remercier et retourner d’où il était venu. Son bateau, comme l’avait souligné l’homme, risquait de ne pas pouvoir s’amarrer et il y avait de fortes chances pour qu’ils ne tentent même pas de le faire en laissant le vieillard sur l’ile. Non, bien élevé, Nils tenterait tout de même de retrouver le bucheron qui l’avait si bien accueilli.


Vous ne sauriez pas où est le bucheron à tout hasard ?
Le grand-père était étonnement poli. Habituellement, le Gratz aurait profité de l’instant pour refaire des siennes mais si ce que disait l’homme était vrai, alors il risquait de devoir se hâter s’il ne voulait pas finir sa vie sur une ile avec un volcan froid et des gens pour le moins étrange…

Et oui : Nils n’était pas raciste… mais…




Nils était de niveau aux alentours de 27-28 sur SB.
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 416
Race : Humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
77/200  (77/200)
Berrys: 13.366.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Lun 11 Déc 2017 - 22:16






Avancée de pas π
feat la sourde oreille



Aggaddon observa son interlocuteur. Ce dernier réagissait à ses paroles par une apparente déconcentration avant de replonger dans son potage. Ce plat semblait le ravir. Le savant resta silencieux, à regarder le vieil homme avec une certaine fascination alors qu’il devrait chercher des indices sur la localisation de son ancien percepteur. C’est alors que Nils posa sa question. L’ancien noble leva un sourcil. Qui était cet énergumène ? Était-ce un véritable officier de la fier Marine ou un marin retraité et sénile portant ses habits de fonction en se croyant être à l’époque de son apogée ? Le Médixès tenta de répondre.

-Si vous parlez du bruit qu’il y avait dans le hall d’entrée, il s’agissait là d’un combat faisant suite à une trahison. Nous nous serions bien passé de cela.

L’ancien se leva ensuite, ayant terminé son repas, et scruta l’environnement extérieur. Les chutes de projectiles étaient beaucoup moins fréquentes mais toujours présentes, la densité des avalanches était également considérablement réduite et le vent était étrangement calme. Le Gratz demanda alors la position du bucheron. Un bucheron ? Quel bucheron ? Décidément, il ne raisonnait pas de manière normale. Cependant, cela cachait peut-être un grand pouvoir. Aggaddon avait comme maxime : « Ne te fie aucunement à l’apparence. Les plus anormaux sont les plus valeureux. » Il se concentra donc quelques instants pour réfléchir. Un bucheron serait quelqu’un maniant la hache et le chef des brigands comme l’émissaire d’Argunis en usaient. Mais ! Puisque le Bourreau Argusien était descendu uniquement à la fin, cela voulait dire que Nils parlait de Vadruka.

-Vous me voyez désolé, mais le bucheron est mort… Victime du traitre. Sa… fille, qui vous a apporté la soupe, pleure sur son cadavre en ce moment même. Elle et l’homme en armure qui tente de la réconforter n’ont désormais plus aucunes attaches. Je suis sûr que leurs valeurs pourraient servir la Marine, improvisa le Médixès en priant pour que l’ancêtre soit réellement en lien avec la Marine. Ils sont encore dans le hall. Je suis un voyageur de passage voyez-vous. Je ne les connais pas beaucoup, mais je ne pouvais ignorer leur détresse. Je me suis proposé pour aller chercher leurs affaires. Ils ne veulent pas passer tous les jours à côté de là où le pauvre bucheron est mort. Je vous ai vu manger et je tenais donc à attendre que vous ailliez terminés votre souper pour vous annoncer cette triste nouvelle.

Si Nils se dirigeait ensuite vers l’entrée, Aggaddon le suivrait afin d’expliquer sa ruse aux deux seuls survivants des habitants du fort et leur conseiller de fuir, si l'ancien accepter de les emmener, dans le cas où il s'agirait d'un vieux fou se prenant pour le marin qu'il était jadis.


©️ Jawilsia sur Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1684
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 63.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Mar 12 Déc 2017 - 10:01




Avancée de pas π



Nils eut un haut le cœur. Un relan de soupe vint le saisir alors que l’homme expliquait ce qu’il s’était joué quelques minutes auparavant. Un homme était « mort » ? Qu’est ce que c’était que ces conneries ?! Le grand-père, bien que capricieux, n’aimait pas la mort et quoi de plus normal pour un médecin de son acabit. Même s’il défendait officiellement la justice, il s’en contrefichait officieusement. Seules ses propres envies comptaient plus que tout.

En l’occurrence, parler de façon aussi détachée de la mort ne donnait qu’une possibilité à l’esprit du Gratz. Un esprit normal aurait sans doute pensé à des hors la loi ou à des pirates… pourquoi pas des marines sans vergognes ! Non, Nils n’avait qu’une idée en tête, se retournant pour se diriger vers le hall après des mots qu’il pensait durs.


Bande de sales gosses.
Ils n’étaient pas foutus de savoir s’amuser sans en foutre partout ! Obligés de se taper dessus à la moindre occasion. A croire que le sang des Gratz coulait dans leurs veines… Chloé aurait bien été du genre à faire ce genre de bêtises, à coup sûr !

La scène d’horreur se dessina devant l’ancêtre. Une femme allongée sur un homme pour qui Nils ne pouvait plus rien faire. Le médecin qu’il était n’avait que rarement été confronté à une mort d’une telle violence. Dans son fief de Toroa, alors qu’il était encore en formation il y a de cela quelques mois à peine, Nils n’avait affaire qu’à de la bobologie : des contusions, des articulations démises et quelques gastro inopportunes. Voir une telle barbarie eut le don de lui retourner le cœur. Sans pour autant se fermer à ses émotions et ses ressentis, Nis s’avança alors vers la scène pour voir ce qu’il serait possible de faire.

En voyant la lame, Nils soupirerait. C’est qu’il lui avait pourtant dit qu’il allait se faire mal avec un tel instrument. N’étant pas psychologue pour un sou, le vieillard regarda la jeune femme avec compassion avant de lui expliquer.


On pourra pas dire que j’avais pas prévenu hein…
Si on pouvait croire que le grand-père était un homme calme, il n’en était rien. Le vieillard n’avait d’yeux que pour la jeune femme et le cadavre. Ce qui se passait autour de lui semblait comme inexistant. Contre toute attente, le Gratz ne vit pas d’éventuels autres cadavres. S’approchant un peu plus de l’homme décédé, il essaya de le rendre un peu plus beau ne serait-ce qu’en lui fermant les yeux et en cachant la plaie béante.

Regardant d’éventuels autres survivants, Nils demanderait alors de l’aide, après tout, on laissait pas des cadavres comme ça à même le sol. En réalité, dans le déni devant tant d'horreurs entre les différents cadavres, Nils eut simplement la vue brouillée quant à l'idée de voir pire que cette hache plantée dans le corps de l'homme. Trop de sang... la vue de Nils semblait être un prétexte parfait pour ignorer le reste des morts.


Et occupez-vous d’elle, on ne laisse pas les gens dans une telle détresse !
Ah ces jeunes…ils n’étaient vraiment pas foutus de faire les choses bien. En pensée, Nils se rendit compte qu’il en aurait bien pris un pour taper sur l’autre.




Nils était de niveau aux alentours de 27-28 sur SB.
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 416
Race : Humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
77/200  (77/200)
Berrys: 13.366.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Mar 12 Déc 2017 - 18:10






Avancée de pas π
feat Gratz moi là !



Aggaddon observa le vieux bonhomme se lever et lâcher quelques mots irrespectueux. Le savant leva les yeux au ciel face à cette apparente incompréhension de la situation. Peut-être devrait-il laisser l’ancien s’en aller et tuer les deux derniers survivants avant de partir vers le vieux phare en piètre état situé à l’extrémité de l’île, au bout du lieu nommé Plateau des Brumes. Le mathématicien se leva et suivit le papy en maintenant une certaine distance. Demeurant en haut des escaliers, il entendit l’accusation de l’ancêtre supposant qu’il les avait prévenus. Soupirant, le Médixès leva les yeux au ciel en priant. Il tourna la tête vers une meurtrière révélant toute la structure que l’énorme donjon, où se situait le hall, cachait lorsque l’on arrivé à proximité de Haar De Roc. Il y avait là une bonne quinzaine de tours, des ailes certainement remplis de secrets ainsi qu’une construction située juste en face de la base du pic qui protégeait la forteresse. Selon le mythe, ce serait à cet endroit du château que l’entité mystique aurait transformait les flots magmatiques en un enfer de neige, transformant alors toute l’île pour que la Gorge Incendiaire devienne la Gorge Polaire.




Dana Nah, Sir Karn

Karn tentait tant bien que mal de consoler la pauvre femme tout en remarquant qu’elle n’évoquait à aucun moment le pauvre Iwota mort en un éclair. Le fan de chevaliers regarda le vieil homme descendre les marches et se diriger vers eux. Lorsque les mots de l’ancien attinrent les oreilles de la demoiselle, le regard de celle-ci vira au rouge. Elle se leva en attrapant son épée qu’elle brandit en direction de celui venant se moquer de ces événements qui bouleverser sa vie. Karn attrapa les coudes de Dana en essayant de la retenir alors qu’elle tentait de donner des coups d’épée en direction de Nils.

-COMMENT OSEZ-VOUS PARLER AINSI ?! MINABLE !!!! Ne faites-pas le fanfaron maintenant que tout est fini. Ne vous moquez pas de la mort de Vadruka ! Je vais vous tuer !!! J’en ai rien à battre que vous soyez un vieillard sénile ou un pauvre con ! Venez !!! J’vais vous déchiquetez pour osez parler de Vadruka comme ça…

Finissant ses menaces, elle retomba à genoux et plongea son visage entre ses avant-bras.

-Vadruka… Vadruka… gémissait-elle alors que les larmes redoublèrent d’intensité.

La dernière remarque du Gratz siffla dans les oreilles de l’amateur de chevalerie.

-Je fais ce que je peux et arrêtez d’en rajouter et de la faire pleurer.

Ne sachant pas comment gérer cela, Karn la prit dans ses bras et chanta une berceuse. Du haut des escaliers, Aggaddon, désespéré, amena sa main à la rencontre de son visage, faisant ce que l’on appelle communément un facepalm.




©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1684
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 63.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Mar 12 Déc 2017 - 20:12

[quote="Nils Gratz"]


Avancée de pas π



Voilà que les gens du coin n’en faisaient qu’à leur tête. Décidément, ils devaient être bien étranges dans cette contrée, à croire que le froid avait sans doute attaqué leur cerveau. Non, en réalité, la capacité du grand-père à ne rien vouloir comprendre de la situation arrivait à bout. Les attaques inutiles de la jeune dame ainsi que les dernières paroles eurent le don de le réveiller quelque peu. En temps normal, le vieillard aurait potentiellement cherché à mettre son grain de sel… tout au moins à faire en sorte que personne ne meurt. Ses gaz laxatifs avaient été de puissants poisons permettant d’épargner bien des vies.

Seulement voilà, ce qu’il fallait en cet instant, c’était de libérer l’esprit de la jeune femme. Après la colère vint la tristesse infinie de la jeune dame qui s’effondra à terre. Nils sentit son cœur se nouer. Il faisait ce qu’il pouvait… visiblement, c’était insuffisant.

Passant sa main à l’intérieur de son manteau, le vieillard en sortit une petite boite qu’il trimballait en permanence avec lui. Soupirant en voyant l’incapacité du jeune homme, Nils plongea son regard dans les différents compartiments de la boite. Des pilules de toutes les couleurs offrait un véritable arc-en-ciel de médicament pour l’ancêtre. Bien qu’on aurait aisément pu croire au pilulier de l’ancêtre pour ses propres médicaments, il s’agissait en réalité de médicaments en tous genres pour diverses urgences… et ici, c’en était une.

Le docteur Gratz devait se rendre à l’évidence. Il avait vu le massacre. Il connaissait son esprit. Il savait qu’il ne voulait pas rester là, il n’était pas calibré pour de tels massacres. D’une part trop vieux pour assumer, il ne pouvait donner qu’une aide sommaire au couple présent sur place.


Tenez.
Le grand-père s’était approché pour donner une pilule à l’homme. Il ne s’agissait là que d’un calmant pour permettre à la jeune femme d’être aidée le temps que la situation ne s’arrange. Tout au moins, bien que la situation semblait figée dans de la glace dans la mesure où il n’était pas possible de ramener des gens à la vie, Nils comprit aisément qu’il ne pourrait rien faire de plus.


Une seule suffira. Rangez tout ça et partez… pour le bien de tous.
Ne sachant pas si on l’écouterait ou pas, le vieillard partirait quoique l’on puisse décider de lui répondre. Après tout, il avait offert son aide comme il le pouvait : si ces derniers décidaient de la refuser, ce n’était plus son problème. Avec un coup d’œil vers Agaddon, l’ancêtre tenterait tout de même de lui adresser un signe de tête pour lui faire comprendre que s’il s’agissait de ses amis, il ferait mieux de les aider au lieu de rester planté là.

Dans tous les cas, Nils, une fois dehors, laisserait sans doute le froid geler une larme sur sa joue. Il n’aimait pas la mort, il la redoutait. Chaque jour il la combattait… heureusement qu’il ne la côtoyait finalement que peu souvent.

Repensant à sa sœur décédée, le vieillard errerait alors tristement en direction du nord.





Nils était de niveau aux alentours de 27-28 sur SB.
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 416
Race : Humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
77/200  (77/200)
Berrys: 13.366.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Mar 12 Déc 2017 - 21:15






Avancée de pas π
feat le doc' ! Voyons Marty !





Dana Nah, Sir Karn

Le chevalier, concentré sur la femme effondrée, ne vit pas le Gratz sortir sa boîte qu’Aggaddon imagina être de Pandore. Le savant s’attendait en effet au pire de la part de ce vieux croulant. Il surprit donc tout le monde en tendant le tranquillisant à Karn. Ce dernier leva la tête en direction de l’étonnant donateur et attrapa le médicament avec un air déconfit caché par sa visière.

-Mer… Merci… marmonna-t-il avec incertitude.

Il se dépêcha de faire avaler le précieux objet à Dana qui se calma peu à peu.

-Ça va aller maintenant. On va chercher nos affaires et partir d’ici. Nous n’avons plus rien à y faire.

Karn salua Nils pour le remercier une nouvelle fois. Aggaddon observait la scène avec un regard circonspect. Sauver quelqu’un qui ne serait plus utile au bien être commun et n’ayant plus rien qui la rattache à la vie, quelle acte ignare et impardonnable. De plus, le vieillard semblait n’avoir que faire de les ramener à la Marine comme l’avait suggéré le mathématicien. Le Médixès fit semblant d’accepter le signe de tête et descendit les marches pour rejoindre les deux survivants qui se dirigeaient vers leurs chambres, situées quelque part dans le dédale de couloirs et de salles qui reliaient les différentes tours de la forteresse. Le grincement de la porte d’entrée de Haar De Roc retentit dans le monument provenant d’un autre âge. Aggaddon arriva derrière les deux autres. Karn devant aider Dana, il put les rattraper en marchant.

-Tu pourrais aller demander à ce vieil homme de nous attendre. S’il est vraiment de la Marine, il m’aidera à rejoindre leurs rangs. Je servirai ainsi la justice comme un vrai chevalier.

-Moi aussi je veux… C’est une vie que Vadruka rêvait mais à laquelle il ne pensait pas pouvoir aspirer à cause de son complexe lié à ses employeurs…
ajouta la demoiselle.

Le Médixès donna une réponse pour le moins direct. L’écho d’un hurlement de poudre traversa le bastion. Les corps sans vie des deux brigands percutèrent le sol ensemble, une balle s’étant logé dans leurs crânes. Aggaddon passa au-dessus des cadavres, comme si de rien n’était, en rangeant ses deux pistolets à silex et se dirigea vers les parties du bâtiment qu’il n’avait pas encore exploré. En quête de découverte et du lieu où logeait l’Argusien.



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1684
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
205/350  (205/350)
Berrys: 63.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Mer 13 Déc 2017 - 10:30




Avancée de pas π



La rencontre qu’il avait pu faire ce jour fut pour le moins déroutante. Être aux petits oignons pour sa personne l’avait ravi mais le vieillard se demanda si son uniforme n’était pas ce qui l’avait tenu à l’écart de l’action et des moments de dangerosité des jeunes garnements. Les jeunes présents dans cette zone étaient visiblement des chenapans assez mal éduqués.

Levant la tête vers le ciel qui s’était un peu calmé, le docteur Gratz soupira un instant en fermant les yeux. Sa journée avait été éreintante : les problèmes météo n’avaient été qu’une broutille dans ce qui avait suivi. Les images morbides lui revenaient en mémoire. S’il avait eu le courage de repartir en arrière, le lieutenant Gratz en aurait lâché sa faux pour courir dans la direction opposée cependant quelque chose le retenait.

Les bras ballants, de la neige jusqu’aux genoux, le vieillard s’était stoppé dans sa course vers le nord. Les images étaient maintenant ancrées en lui. Un corps, puis un autre déchiqueté, des visages éplorés…

Si l’ancêtre avait pu écouter ce qu’on lui avait dit peu de temps après, il n’aurait peut être pas réagi de la même manière. D’une part, il aurait su que son uniforme permettait aux autres jeunes gens d’avoir un espoir. Il aurait également pu les présenter pour se faire enrôler dans la marine… si seulement le vieillard n’était pas aussi borné !

Secouant énergiquement la tête, le grand-père tenta de chasser ces idées noires de sa tête. Utilisant de nouveau sa faux en guise de canne, Nils se dirigea alors vers le nord de l’ile… sans autre éclat de voix ou d’actions saugrenues.

Arrivant dans la ville de Vanectodie, le sang présent sur la veste du grand père avait disparu avec la neige. Toujours emmuré dans son mutisme, le vieillard n’adressa la voix à personne. De toute façon, il n’avait aucunement envie de parler. Comme l’avait annoncé l’homme qu’il avait rencontré à Haar de Roc, le bateau de la marine était présent mais ne souhaitait visiblement pas s’approcher de l’ile.

S’approchant de l’eau sur le port, le vieillard créa un tube de poison de façon assez inattendue. Nils n’utilisait que très peu son fruit, cependant, il n’avait pas envie de perdre de temps et ne souhaitait que quitter cette ile de malheur. Utilisant son Venom Road, le vieillard arriva sur le navire de la marine en un rien de temps sous le regard assez choqué de quelques marins qui étaient sur le pont.

L’un d’eux avait failli se trouver sous le jet mais n’insista pas auprès de l’ancêtre. De toute évidence, personne ne lui adressa la parole : le visage de Nils était fermé, comme si quelque chose s’était bloqué en lui, comme si l’horreur de la scène qu’il avait pu voir l’avait traumatisé. Les humains n’étaient tous que des gosses incapables de se contrôler. Depuis quand l’humanité s’amusait-elle à jouer à Dieu pour reprendre la vie des Hommes ?

Le docteur Gratz ne laissa personne s’approcher de lui, il reprit sa marche en direction de sa cabine. Etrangement, le reste du voyage se passerait sans anicroche : seul, sans contact avec ses collègues, l’ancêtre ne ferait pas de vagues pour autant. La solitude était au moins un moyen sûr de ne plus avoir de scènes comme il avait pu les voir… si seulement celles qu’il avait vu pouvaient partir de sa tête…




Merci pour ce RP loulou ! Au plaisir d'en refaire un !
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 416
Race : Humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
77/200  (77/200)
Berrys: 13.366.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   Mer 13 Déc 2017 - 17:15






Avancée de pas π
feat la pierre



Aggaddon était content. Tout c’était passé parfaitement. Il avait réussi à retourner ses ennemis contre l’homme au service d’Argunis et les seuls survivants étaient éliminé. Il n’avait aucun remord à propos de ce dernier acte. Dana et Karn étaient condamné à une vie de tristesse sur laquelle planerait l’ombre du cauchemar vécu en ces lieux. Ces événements en valaient la peine, le Médixès tenant dans ses mains la correspondance entre l’Argusien et l’ancien précepteur du savant. Il parcourut les lettres rapidement pour découvrir que c’était les habitants de l’Argusie, une des îles les plus au nord de North Blue, qui avaient remis Argunis sur pied. C’était donc là une destination importante pour découvrir l’endroit où se terrait cet antagoniste tout droit sortit de son passé.

L’ancien noble descendit les marches et arriva dans la salle d’entraînement reconvertie en salon et salle de banquet depuis la démilitarisation de Haar De Roc. Profitant de l’endroit, il contempla les tapisseries racontant des contes et légendes de l’île, du paladin du flocon au sorcier de la caverne en passant par la vieille femme du bosquet. Le jeune homme prit le temps d’observer les détails de ces œuvres d’art avant de s’enfoncer de nouveau dans le labyrinthe qu’était la structure. Débouchant finalement dans la tour où l’entité mystique avait protégé l’île des torrents de lave, il découvrit un véritable sanctuaire dressé en la mémoire de cet être occulte. Derrière l’autel au fond de cette salle à l’apparence d’une chapelle sans vitraux se trouvait une mosaïque racontant, à la façon des tapisseries vues antérieurement, le mythe de cette déesse des glaces. On voyait une jeune femme se tenant au sommet de cette tour et faisant face au volcan orageux d’où jaillissait des flammes. La Gorge Incendiaire était représentée avec un visage pour la personnifier. L’œuvre était donc séparé en en deux parties, l’une, celle de gauche, dominé par le blanc, l’autre par le rouge et le jaune. Le corps de la dame à la chevelure d’or se décomposait au fur et à mesure en neige qui se mêlait à la tempête polaire. On pouvait comprendre que la frontière où se rencontrait les forces antagonistes étaient désormais le pic, le froid ayant finalement figé le magma derrière le bastion. Les spirales du côté blanc avaient été mis en opposition aux formes brutes de la pente et des flots de lave. Aggaddon monta aux étages au-dessus où se trouvait les quartiers d’un ordre de chevalerie fondé par ceux ayant affronté la grande éruption aux côtés de la femme aux étranges pouvoirs. L’ordre monastique d’Haar était sensé veiller sur cette île et apaiser les tourments de leur déesse qui se ressentait dans les manifestations du volcan de neige où reposait l’âme de la dame des glaces. Ces chevaliers furent malheureusement exterminés par un homme ayant voulu se proclamer roi de l’île. Le Médixès atteignit le toit et fit face à la statue de cette dernière qui faisait face au pic. Des représentations plus petite d’Haar et ses compagnons était répartie en arc de cercle devant le créneau. Sur le socle de l’importante sculpture était noté un psaume de l’ordre monastique. Un javelot de glace fonça vers la représentation de la déesse, mais explosa en mille morceaux au contact de cette dernière, la roche volcanique étant bien plus résistante que le gel. Le savant eut terminé sa visite des lieux et retraversa la forteresse, passant à côté des cadavres de ceux qui habitaient les lieux. Il ne fit même pas intention à ces damnés, se demandant que pouvait bien faire le mystérieux vieil homme. L’ancien noble se demanda qu’était venu faire ce marin sur la Gorge Polaire. Il secoua la tête, puis s’installa dans une des nombreuses chambres.

Finalement, l’éruption avait cessé. Après un déjeuner mérité, Aggaddon se prépara. Une fois sortit du château, il se dirigea vers le Plateau des Brumes, un immense promontoire attaché à l’île maintenu au-dessus de la mer glacée par un immense pilier de roche soutenant cette avancé pas loin de l’extrémité. Il fallut un bon bout de temps au Médixès pour en atteindre le bout. Devant lui se présentait un phare en bien piteux état. Des trous ornaient la construction décapitée il y a longtemps par un météore de neige. Le sommet gisait en effet à terre derrière, écrasé par le poids des années. Heureusement, la base de l’ensemble tenait encore debout car ses murs de béton mesuraient trois mètres d’épaisseurs. Là, il s’installa, prêt à vivre une ou deux semaines sur cette île afin d’en savoir le plus possible sur la Gorge Polaire au nom de la science.


©️ Jawilsia sur Never Utopia


Au plaisir Nilsounet !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Avancée de pas π (feat Nils Gratz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nils Gratz [Fiche Technique]
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue-