Partagez | 
 

 La liberté a un prix [Pv : Kanaë]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
PNJ (Gouvernement)

avatar
Messages : 661

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Jeu 7 Déc - 22:32


L'île sur laquelle se trouvaient les prisonniers n'était pas très grande. Elle devait mesurer en tout et pour tout une demi-douzaine de kilomètres de larges pour deux kilomètres de long sur les points les plus éloignés. Les geôles n'étaient pas très clairement connues, mais elles avaient été installées dans les anciens tunnels qui débouchaient sur la mer. C'était une grande différence avec les habituelles prisons : il y avait une ouverture étonnamment flagrante, mais entourée de récifs qui rendaient l'accès difficile par cet endroit. Dans la grotte, des stalactites venaient parfois s'enfoncer dans le sol à cause d'une secousse. Une demi-douzaine de marines étaient régulièrement envoyés dans les environs pour surveiller de potentielles intrusions, mais cette mesure de précaution semblait assez peu nécessaire.

Plus au fond encore se trouvait l'entrée pour accéder à la prison. Les escaliers qui menaient vers le haut permettaient de se rendre dans les anciens quartiers de la Révolution qui, autrefois, avait habité cette île. Située à proximité de Nighty Town, elle présentait de grands avantages pour les marines qui pouvaient utiliser ce point comme base d'opération avancée sur West Blue, contre les révolutionnaires. Les enfermer ici était une lubie du Vice-Amiral : il aimait le sadisme que cela représentait, et la terreur que cela pouvait inspirer.

Outre la prison, sur les anciens locaux de la base révolutionnaire, il y avait un port aménagé pour l'occasion et auquel étaient accostés deux navires : l'un était fait pour naviguer sur Calm Belt et appartenait à Ezra, tandis que l'autre appartenait à un Contre-Amiral certainement quelconque. C'était un navire renforcé au niveau de la coque, mais qui demandait assez peu d'hommes pour être manœuvré, tandis que le plus grand des deux requérait au moins une trentaine d'hommes et une connaissance en ingénierie.


Contre-Amiral Alyxander

Sur le port, une vingtaine de soldats s'affairait sous les ordres du Contre-Amiral qui était arrivé ici quelques dizaines de minutes plus tôt. Alyxander était un homme de poigne quand il s'agissait de mener des opérations, et il revenait d'une escapade sur une île où des pirates avaient été repérés. Il avait donc pu répondre en urgence à l'appel qu'on lui avait passé pour lui demander de venir renforcer les défenses de l'île en prévision d'une attaque. Ils étaient prêts, ils s'attendaient à tout moment à être pris d'assaut. Le port avait été renforcé et mobilisait une grande partie des hommes, mais l'absence du Ronald en disait long sur ce qu'ils savaient des objectifs de leurs attaquants.


Vice-amiral Ezra Ronald et Contre-amiral Sorilon.

Enfoncé dans sa prison dorée, l'homme avait élu domicile entre les parois froides et humides de la prison. Il n'avait aucune intention de faire évacuer l'île qu'il tiendrait comme un fort, l'ultime rempart de son orgueil. Ce n'était pas pour plaire à son fidèle lieutenant, le Contre-Amiral Sorilon dont le regard était porté vers l'entrée de la prison. Avec un air exaspéré, il quitta les côtés de son camarades et se dirigea vers l'entrée.

    - J'ai l'impression que nous n'allons pas tarder à avoir de la visite, commenta l'homme en arborant son manteau traditionnel sur les épaules. Toutes les forces sont en place pour recevoir l'assaut.
    - Alyxander est sur le port par précaution. Les révolutionnaires s'ront là d'ici quelques minutes, et je les déchiquetterai, s'amusa le Vice-Amiral.

Il espérait qu'ils arriveraient jusqu'à lui, qu'ils ne seraient pas une déception parmi tant d'autres. Il était prêt. Il n'avait que ce désir en tête. Celui de tous les annihiler.


Je posterai avec le PNJ Gouv' puis avec le PNJ Révo quand tu auras posté.

Pour l'instant les forces en présence sur l'île que tu connais sont :

Vice-Amiral Ezra Ronald
Contre-Amiral Sorilon
Contre-Amiral Alyxander
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1816
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
132/500  (132/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Jeu 7 Déc - 23:17

Une place à prendre

Kanäe était partie de l’île de Las Camp depuis relativement peu de temps en direction vers cette petite île de West Blue en vue de libérer des alliés précieux qui pourraient sans aucun doute porter main forte aux forces d’Eken Sor. Accessoirement, la verte cherchait à chasser une certaine hyène qui se trouvait sur cette île, un sadique mégalo qui ne pensait qu’à distribuer la mort au sein des rangs de la révolution. Pour cette expédition, la Toupex pouvait compter sur l’appui majeur de l’une des plus grandes proches d’Eken Sor, ou au moins d’une diversion qu’elle avait elle-même organisé. Elle disposait aussi de l’aide de certains membres de la révolution du Dog qu’elle avait retrouvé en chemin suite à un appel au rassemblement dont elle était à l’origine.




Les commandants Blue et Pita avaient ainsi décidé de se joindre à ce grand projet, probablement en demandant l’autorisation de supérieur roux avant, et avaient aussi emmener quelques-uns de leurs hommes et leur propre navire. Après avoir tenu conciliabule, les forces inquisitoriales avaient construit un plan basé sur la pluralité d’assaut, le maintien sous contrôle des installations et l’intrusion la plus discrète possible tout en attendant la mise en place de la distraction de la révolution de la Brendao. Kanäe se trouvait maintenant sur le bateau de Pita et observait ce qu’il se passait sous ses yeux. Elle voyait l’aménagement qui avait été fait sur le port sous la direction d’un homme à l’uniforme noir et comprenait bien que la prison n’était plus le seul pôle à prendre en charge et en compte dans les opérations de libération.

S’agissant de la cible de l’attaque, la verte avait été mise au courant de la situation de la prison et avait rapidement aperçu le tunnel dont on lui avait parlé en prévision de l’attaque. Elle avait tout d’abord prévu de mener Bulle jusqu’à l’entrée de la grotte et d’agir directement sur les forces d’inspection qui pouvait se trouver à la dite entrée. Elle avait ensuite découvert avec une certaine déconvenue que les récifs qui se trouvaient devant la grotte ne permettaient pas à un animal de la taille de Bulle de passer. Aussi, les voyageurs marins se trouvant habituellement à l’intérieur de Bulle avaient tous désertés la baleine-île qui s’était légèrement éloignée pour rejoindre le pont de Pita. Kanäe avait prévu de s’infiltrer en compagnie de quelques hommes de confiance, du commandant Pita, de Sayara et de Lily sur l’île, non loin de l’entrée du tunnel et si possible à un endroit où elle aurait une vue sur le port protégé par Alyxander.

S’agissant du port justement, l’ex-mouette voulait connaitre la réaction des hommes suite à la diversion et avait ainsi demandé à Blue de rester en standby dans les fonds marins proches du port pour éventuellement passé à l’offensive dans le dos de ces forces ennemies. Le cas échéant, les troupes menées par l’ex-colonelle pourraient également se joindre au combat. Même si, en réalité, les dites troupes visaient bel et bien à profiter de la diversion pour pénétrer dans le tunnel et commencé la mission de libération. Blue pourrait facilement les rejoindre à l’entrée du tunnel, lui qui pouvait facilement passer à travers les récifs si handicapant pour Bulle.




Le navire de l’Okama avança donc vers les côtes de l’île jusqu’à y accoster à l’abri des regards gouvernementaux du port, si une brigade se trouvait non loin, Pita les ressentirait grâce à son haki et pourrait prévenir une verte qui chercherait à éliminer d’éventuels éclaireurs. Une fois sur l’île, il chercherait donc cette position dégagé sur le port non loin du tunnel s’il existait un tel poste. La diversion de Mivi engagerait les hostilités : les choses se précisaient.




Enfin s'agissant du prédateur nocturne, celui-ci avait pris place dans le ciel de l'île ciblée, il était très haut, hors de portée des regards et des hakis de l'observation standard.

Kanäe savait que beaucoup se jouerait aujourd’hui. Cette expédition salvatrice était le réel début de sa carrière au sein de révolution mais pouvait aussi marquer la fin de son rêve ou de sa vie. Elle ne doutait pas du fait qu’elle allait devoir affronter le blond Zoan et que ce combat serait probablement le plus éprouvant de toute sa vie. Son épaule la gênait encore un peu mais ne la faisait plus souffrir, elle donnerait donc tout pour retarder Ezra si cela s’avérait nécessaire mais aurait à cœur de définitivement le vaincre.

La liberté avait un prix que Kanäe comptait bien régler par le sang du sadique Ronald.

©️ Codé par Kari Crown


Blue est lvl 36
Pita est lvl 35
Sayara lvl 27
Lily et Norok 26

_________________
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Révolutionnaire)

avatar
Messages : 215

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Jeu 7 Déc - 23:47

Dans les geôles, les prisonniers avaient commencé à s'agiter. Ils semblaient avoir envie de s'en sortir vivants, et pourtant le calme qui régnait autour d'eux n'était ni plus ni moins que le signe de l'abandon. Les premiers jours, ils hurlaient dans la prison avec la force d'une armée qu'on essayait de maintenir à terre. À présent, leurs objectifs étaient moindre. Ils voulaient survivre un jour de plus. La plupart des révolutionnaires n'étaient plus motivés ni par le fait de protéger autrui, ni par celui de participer à une cause plus grande qu'eux. Ils arboraient des visages tuméfiés, effrayés, désabusés. L'absence de grandeur dans leurs rangs se faisaient sentir, et pourtant ils avaient tous un passé plus que glorieux.


Chippen Dales

Chippen Dales avait autrefois été un révolutionnaire qu'on pouvait qualifié de plein de vie. Il ne s'était jamais remis de la mort de son partenaire de toujours lors de l'assaut de Las Camp, et vouait pour cela une haine justifiée à l'égard du Kabayochi, peut-être aussi grande que celle que ressentait Sor à son égard. L'ancien capitaine de division avait rencontré Ezra lors d'une rixe et il n'avait pas tenu trente secondes contre le Vice-Amiral. Le premier coup l'avait porté à terre, le second lui avait brisé les côtes. Depuis, elles avaient eu le temps de se ressouder, mais il sentait de temps à autres une douleur au torse en bougeant. Il détestait sa condition. Et malgré le fait qu'il ne soit pas un homme frileux, toujours habillé en simple slip en latex, il commençait à désespérer d'un jour se réchauffer ailleurs que dans cette prison...


Harroun Tazieff

En face de lui, un grognement sourd retentit. Il s'agissait de Haroun, un ancien capitaine de division, homme-cornu, qui, comme Chippen, avait été capturé lors d'une mission de sauvetage qui avait mal tourné. Il avait en horreur les endroits lugubres dans ce genre : en général, c'était lui qui insufflait la peur, pas l'inverse. Il ne se permettait pas une once de terreur, et il détestait l'idée qu'un jour on lui inflige les mêmes horreurs qu'il faisait subir à ses adversaires. Il aurait pu les faire mourir de peur.


Ex-Commandant Tat Winn

Plus loin, à deux couloirs d'intervalles après quelques cages remplies de révolutionnaires lambda se trouvait l'un des trois commandants prisonniers sur l'île. Il s'agissait de Tat Winn. Cet homme-bête était l'un des plus fidèles comparses de Sor, et il avait été capturé à cause d'une vague histoire de vengeance à l'égard d'Ezra. En temps normal, il aurait pu lui tenir tête, il en était certain, mais il s'était laissé aveuglé par la rage tandis que seul le sadisme était le ciment de l'esprit du Vice-Amiral qui, de toute évidence, n'était pas très proche de là où il se trouvait.


Ex-Commandante Molly Orlos, Ex-Commandant Locky Lock

Les deux autres Commandants se trouvaient dans une autre aile du bâtiment, plus proches de l'entrée. La première, une femme-fennec, était attachée à des maillons en granit-marin contre le mur. Elle ne portait pas de menottes outre celles qui la maintenaient à la paroi humide. Les clefs étaient posées en face d'elle, comme pour la narguer : et encore, s'agissait-il des siennes ? C'était là toute l'horreur dans laquelle elle était installée. Molly Orvos avait été l'une des alliées de Sor lors des batailles sur West Blue. Elle n'était à présent plus que l'ombre d'elle-même, et pouvait observer en face d'elle tous les jours le visage fermé d'un autre révolutionnaire bien connu : Locky Lock était présent sur East Blue de manière assez traditionnel. Tireur qui excellait dans le maniement des armes à feu, il avait eu l'occasion de croiser les armes avec Midoritaka du temps où elle était Colonelle. Il s'était octroyé un certain palmarès avant de rencontrer la route de Sorilon. La suite l'avait conduit jusqu'ici, et il regrettait de ne pas avoir rebroussé chemin quand il en avait l'occasion.

D'autres capitaines de divisions étaient semés ça et là dans la prison, et tous avaient besoin de temps pour récupérer. L'horreur de cette prison était que, quand ils en sortiraient, ce serait pour rejoindre un niveau de l'Enfer encore inférieur.


Aurore Pandore

Aurore avait abordé cette mission avec un air fermé mais un esprit volontaire. Elle croyait qu'elle pouvait faire la différence contre les ennemis de la Révolution, même malgré son âge avancé. C'était une femme de caractère dont on retrouvait la puissance dans les récits qui furent autrefois racontés sur son compte. Elle avait eu le temps de se perfectionner dans le domaine de la lance, au point où elle avait obtenu le surnom de « Lance Foudroyante ». Cette dénomination semblait parfaitement lui convenir, et elle se baladait sur les Blues uniquement pour satisfaire l'égo du Kichiko dont elle admirait le talent mais dont elle ne concédait pas les méthodes. Avec les forces de l'Inquisition, elle avait donc enfin une chance de soit finir sa carrière sur un coup d'éclat, soit terminé dans les profondeurs de l'océan pour aller nourrir les poissons avec ses vieux os.

    - Activez vos Hakis, il me semble que nous allons avoir du boulot.

Et elle-même aborda l'île en activant son Haki. Elle ne sentait rien de proche, et il allait falloir faire un petit tour de l'île pour prendre les marines d'assaut et libérer les prisonniers. Cependant, y avait-il un autre moyen de parvenir à atteindre les prisonniers ? Une troisième entrée ? Peut-être... Ou peut-être pas. Ce quartier révolutionnaire devait être plutôt invulnérable. À part percer un trou dans le sol et menacer de faire s'écrouler la prison, rien n'était sûr...



Les prisonniers sont connus des dossiers, parmi eux :

Locky Lock
Molly Orlos
Tat Winn
Chippen Dales
Haroun Tazieff
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

avatar
Messages : 661

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Jeu 7 Déc - 23:54



Contre-Amiral Alyxander

    - La diversion a commencé, Contre-Amiral !

La voix d'un bizut venait de résonner à travers le port. Les marines ne semblèrent pas s'en porter plus mal, et ils se contentèrent de continuer leurs préparations en l'attente des révolutionnaires. Ils n'allaient pas tarder à être attaqués, c'était une évidence. C'était pour cette raison qu'un convoi composé de marines de Nighty Town avait été détaché pour s'occuper de cette fameuse diversion. Heureusement, leur indic' avait été assez précise pour détailler les forces qui occuperaient chacun des deux camps, et ils n'auraient pas de surprise sinon des changements de dernière minute.

Avec un air concentré, Alyxander ordonna à ses hommes de retourner au travail sans les ménager. Il n'était pas homme à aimer brusquer ses compères, mais il s'agissait ici d'un mal nécessaire. Les marines allaient devoir se mettre en action. Personne ne sembla remarquer la présence de l'homme-poisson à proximité de l'eau, cependant un escarméra munit d'une coque ouvrit un œil dans l'eau. Les fonds océaniques étaient sombres et peu de choses se distinguaient. Ce n'est qu'au bout de quelques minutes qu'il pourrait apercevoir une forme si celle-ci ne bougeait pas. Avec la présence de Mivi Brendao dans les forces révolutionnaires, ce type d'attaque était relativement bien calculé.


Les marines ne t'ont pas encore repéré.
Pour l'instant les forces en présence sur l'île que tu connais sont :

Vice-Amiral Ezra Ronald
Contre-Amiral Sorilon
Contre-Amiral Alyxander
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1816
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
132/500  (132/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Ven 8 Déc - 0:35

Action !

Le groupe de la Toupex observa religieusement les instructions de la plus expérimentée du groupe. Enfin, en mettant en pratique la prescription, seul Pita avait souri en disant que son haki était d’ores et déjà actif. S’agissant des trois jeunes femmes et de tous les bleus qui les accompagnaient, personne d’autre n’était titulaire d’un haki de l’observation ; ce que mentionna rapidement la verte pour notifier aux autres d’être particulièrement attentifs. Elle s’adressait d’abord à Aurore qui semblait avoir les meilleures prédispositions en matière

Seul le haki de l’armement s’est éveillé en moi pour le moment, je compte donc sur vous et Pita pour nous prévenir en cas d’approche. Avançons vers le tunnel et commençons l’opération. Les troupes de Mivi vont très probablement se battre contre les gouvernementaux du port et notre mission est de libérer les prisonniers.


Sans attendre, l’ex-mouette se mit en marche, toujours à couvert, en direction de l’entrée du tunnel. Il y avait eu un peu de mouvement sur le port mais rien de très franc, une voix avait résonnée sans que le groupe de la verte puisse entendre la teneur de l’exclamation mais le tout n’était pas bien difficile à deviner : Mivi avait dû débuter son œuvre. Le cri du jeune qui avait alerté son supérieur sur la zone avait finalement sonné le début des opérations et le passage à l’action pour le groupe de la Toupex. En effet, si le groupe « terrestre » s’était mis en mouvement, le membre aquatique avait également déserté la zone sous l’eau en entendant le bizut beuglé au milieu du port. Il avait pour mission première de rester jusqu’à une telle notification et ensuite rejoindre ses alliés en vue de la prise d’assaut du tunnel, il était par ailleurs l’élément majeur de l’ouverture des hostilités.

En chemin, la meneuse verte réfléchissait au déroulement possible des opérations et au positionnement des forces ennemies. Elle avait par ailleurs noté qu’Ezra ne se trouvait ni en surface, ni à portée d’œil ; il n’y avait donc que deux possibilités : soit il allait partir à la rencontre des révolutionnaires ayant lancé la diversion, soit il se trouverait au cœur de l’enfer. Il avait probablement été informé de la situation et le sadisme dont il faisait preuve et qui avait été rapporté à Kanäe par Aurore au cours du voyage lui laissait à penser qu’il attendrait que la proie vienne à lui. Etrangement, un sourire carnassier se dessina sur le visage du scorpion ; elle avait envie de se mesurer à lui et de prouver à tous ses collègues révolutionnaires qu’elle, et que l’inquisition à travers elle, était un mouvement sur lequel il fallait compter. Pourtant, elle gardait à l’esprit que la priorité n’était pas là mais bel et bien dans la libération.

Une fois au-dessus de l’entrée du tunnel en compagnie de sa bande, elle attendrait que Blue entre en scène pour, à son tour descendre d’un saut jusqu’à la fameuse entrée massive et terminé le travail si l’homme-grenouille ne parvenait pas à tout gérer seul. L’objectif était clair : nettoyer la zone de toute brigade capable de dévoiler leur arrivée.

Pour se faire, le commandant amphibien avait eu des ordres relativement simples pour lui : nager à pleine vitesse jusqu’à l’entrée, sortir de l’eau d’un bond majestueux et mitrailler tous les éventuels gardes à coup de karaté amphibien pour tous les anéantir. Il savait que ses comparses se trouveraient non loin pour éventuellement mettre à mort, ou hors d’état, les éventuels survivants.

Norok, quant à lui, avait également perçu le cri du bizut malgré la hauteur qu’il avait pris grâce à son ouïe ultra fine. Il était alors parti en quête des forces de diversion pour voir ce qu’il se tramait. Il servirait encore de messager d’avertissement s’il percevait un danger du côté gouvernemental. Sa maîtresse lui avait demandé de rester à l’abri au maximum, mais le prédateur avait bien compris tout l’importance de l’expédition, il pourrait donner jusqu’à sa vie pour offrir la victoire à ses alliés.

©️ Codé par Kari Crown

Résumé :
 

Technique de Blue:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Révolutionnaire)

avatar
Messages : 215

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Ven 8 Déc - 19:37


Aurore Pandore

    - Les troupes de Mivi feront sûrement une diversion plus loin, et n'approcheront pas les abords de l'île. Les troupes du Gouvernement Mondial sont nombreuses sur cette mer, la diversion a pour but d'évacuer les renforts... à présent.

Aurore sous-entendait clairement qu'il s'agissait de la bourde de Kanaë qui avait du provoquer cet état de fait. Elles étaient à présent totalement exposées, et il allait leur falloir une certaine finesse pour se montrer efficaces. Quand elles commencèrent à se diriger vers la grotte qui, au demeurant, était de l'autre côté de l'île, Aurore et Pita purent sentir la présence des révolutionnaires enfermés sous leurs pieds. La vieille femme reconnut sans l'ombre d'un doute Haroun, qu'elle avait elle-même formé sur Kaiten-Su, avant qu'il ne rejoigne les forces de West Blue. C'était un homme étrangement passionnant, qui n'avait à présent d'yeux que pour son leader. Il provoquait une certaine terreur chez ses adversaires, et se donnait un genre assez particulier. S'il n'était pas un diablotin en devenir, il aurait pu devenir un excellent leader. Quel dommage que certaines caractéristiques l'empêchent d'être quelqu'un d'important.

    - Si nous pouvions percer sans endommager la structure, marmonna la vieille dame. Bah, qu'importe, ce n'est pas le cas.

Elle se tut et continua sa route. Sa réflexion était assez poussée pour qu'elle ne revienne pas sur des banalités : discrétion, vigilance, ils devaient tous se montrer prudents. Malheureusement, en arrivant près des lieux, ils pourraient observer que l'entrée qu'ils souhaitaient emprunter n'était pas accessible à pied : une étendue d'eau recouvrait l'entrée. Elle empêchait les passages immédiats, et sauter dans l'eau obligeait à s'exposer aux assauts de la mer et aux récifs qui protégeaient ce point d'accès. La nature avait si bien fait son œuvre... Qu'il semblait pertinent de passer ailleurs. Seul un homme-poisson comme Blue avait la possibilité de se faufiler.

Il ne restait plus qu'à trouver un autre moyen d'entrer.



Les prisonniers sont connus des dossiers, parmi eux :

Locky Lock
Molly Orlos
Tat Winn
Chippen Dales
Haroun Tazieff

Voici une carte de l'île pour mieux te repérer.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

avatar
Messages : 661

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Ven 8 Déc - 19:50


Lorsque Blue entra dans la grotte, il se trouva face à un petit peloton d'une demi-douzaine de soldats qui, sous ses coups, ne firent pas long feu. Pas un tir, pas un avertissement, sa vivacité avait été telle qu'il avait pu sans difficulté entrer dans les lieux assez peu protégés. Alors que la mer montait à un niveau menaçant, le révolutionnaire se trouverait seul dans un endroit inhabité. Les hommes qu'il venait de mettre à terre étaient tous équipés de fusils et d'appareils de première nécessité : une gourde d'eau, et un appareil de communication qui grésillait.


Colonel Bryjhol

Alors que le temps pourrait commencer à se faire long et que la vigilance de l'homme-poisson devrait décroître, une toile irait se ficher directement sur les pieds de l'amphibien, sortant de nul part. Un homme apparaîtrait alors après avoir changé de forme : d'une araignée de moyenne taille, cachée derrière les rochers, il serait passé à un homme qu'on pouvait aisément reconnaître. Il s'agissait du Colonel Brynjol. Il avait imbibé la toile d'un léger poison qui permettrait de progressivement endormir les défenses de son adversaire. Dans cette quantité, il n'était pas réellement mortel, mais il permettrait d'affaiblir son opposant.

    - Tu as mis le nez dans un nid d'araignées, et tu te retrouves face au mauvais adversaire, poiscaille, lança-t-il avec un air supérieur.

Comme s'il voulait illustrer ses propos, il prit sa forme hybride. Un dard vint lui pousser derrière, tandis que son corps se recouvrit de quelques poils. Deux bras supplémentaires vinrent s'ajouter à ceux qu'il possédait déjà. Son corps s'affina pour lui donner une allure presque squelettique. Il comptait bien dévorer sa proie jusqu'à ce qu'il n'en reste rien. Ce terrifiant Colonel pourrait bien être la dernière chose que Blue verrait.


Les marines ne t'ont pas encore repéré.
Pour l'instant les forces en présence sur l'île que tu connais sont :

Vice-Amiral Ezra Ronald
Contre-Amiral Sorilon
Contre-Amiral Alyxander
Colonel Brynjol (Niveau 30) - Fruit de l'Araignée Scytodes Thoracica
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1816
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
132/500  (132/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Sam 9 Déc - 10:32

Alternatives

Je comprends, ça doit-être pour ça qu’il n’y a personne d’autres sur l’île que les forces du port et celle de la prison. De toute évidence, on ne va pas pouvoir passer par là et Blue va devoir se débrouiller seul pour le moment. Il sait que si les choses se passent mal il a pour ordre de s’enfuir par la mer et retourner au navire.


Kanäe réfléchissait à plein régime pour trouver une solution, le plan A ne permettant l’infiltration que d’une seule personne : l’amphibien. Malheureusement, la solution du tunnel était la meilleure, la seconde entrée qui apparaissait comme l’entrée principale était beaucoup trop exposée aux vues du port et pourrait ainsi alerter l’intégralité des forces du port. Quoiqu’il en soit, le groupe de la Zoan ne pouvait se permettre de simplement rester planté là en attendant que Blue s’occupe de l’intégralité des choses, ce qui ne semblait pas crédible dans tous les cas. Se rendant donc compte de l’urgence de la situation, la verte désigna la zone centrale de l’île comme une zone à éviter pour le moment. Si Ezra était titulaire d’un haki de l’observation et s’il l’activait, mieux valait rester à distance pour ne pas l’informer de leur arrivée.

La verte mena donc son groupe en direction de l’autre côté de l’île, tout en restant le plus silencieux et le plus prudent possible. Une fois éloignée de ce tunnel impraticable, la verte viendrait se positionner aux côtés de la retraitée pour bénéficier de ses précieux conseils de femme expérimentée et tirer le constat qu’elle avait de la situation.

Aurore, que pensez-vous de la situation ? Nous avons plusieurs possibilités mais chacune entraîne son lot de conséquence. S’attaquer au sol n’est pas une bonne idée, nous risquerions la vie des personnes que nous souhaitons délivrer, sauf si vous sentez une zone vierge. Nous pouvons passer par le port et l’entrée principale mais cela nous impose d’ouvrir les hostilités, sachant que Sayara peut les bombarder et les prendre par surprise. Enfin, je pense pouvoir m’infiltrer dans la prison par l’entrée principale sans éveiller les soupçons avec ma forme Zoan complète, vous pourriez alors rester en standby dehors mais cela pour s’avérer suicidaire pour moi. Si je suis prise, ils seront avertis et le groupe sera amputé d’un membre.


En l’état actuel de sa connaissance de la situation, la verte ne voyait aucune autre alternative, à voir si Aurore avait mieux à proposer.

***


De son côté, le commandant Blue avait déjà à faire face à un premier adversaire : un Zoan de l’araignée qui semblait particulièrement prédisposé à tenir des monologues ennuyant et à vanter ses propres mérites. Quoiqu’il en soit, le combattant amphibien ne comptait pas se laisser faire devant cet ennemi et prouver à ce gradé que le poste de commandant de l’inquisition se méritait. Il userait alors de sa force d’homme-poisson pour déchirer la toile qui pouvait lui restreindre les pieds avant de passer aux choses sérieuses. Les Zoans combattaient, pour la grande majorité d’entre eux, au corps-à-corps et étaient, comme tous les maudits, plus que sensibles à l’eau de mer. Le maudit semblait croire qu’il avait un avantage sur celui qu’il dénommait « Poiscaille », pourtant aux yeux du dénommé, l’avantage était de son côté.

Il prit alors la position de base du karaté amphibien et commença à manipuler l’eau qui se trouvait en réalité juste derrière lui, cette eau de mer très concentrée en sel qui priverait rapidement son ennemi de sa force et du bénéfice de son pouvoir maudit. Il leva alors une vague d’une importance correcte dans le but d’immerger toujours plus ce tunnel de jonction et de lui offrir plus ressource liquide à utiliser dans un combat qui s’annonçait comme excitant.

S’il parvenait à esquiver la vague en question, Blue se servirait de ses capacités pour le tenir à distance à grand coup de projectile marin soulevé à partir des flaques d’eau de mer présent dans la grotte après son premier coup. Encore une fois, si l’un des projectiles le touchait, il pourrait perdre en puissance l’espace de quelques instants.

©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Révolutionnaire)

avatar
Messages : 215

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Mar 12 Déc - 19:00


Aurore Pandore

Alors que la parole de Kanaë semblait se porter vers le groupe, elle finit par se porter vers la combattante expérimentée, ancienne commandante et donc apte à diriger ce genre d'opération. Du moins dans les faits, elle était la meilleure réponse qu'on puisse apporter à la situation. Elle connaissait les enjeux qu'un tel conflit pouvait engendrer, et les moyens que déploieraient le Gouvernement Mondial s'ils mettaient trop de temps à finir ce qu'ils avaient tout juste commencer. L'option la plus simple aurait été d'acculer Ezra, cependant même à plusieurs ils n'étaient pas sûrs de pouvoir défaire le Zoan. Ainsi, une autre option consistait en la libération rapide des principaux révolutionnaires prisonniers, en tout discrétion. Une bien belle idée, s'ils bénéficiaient de l'effet de surprise...

    - Nous n'avons pas l'avantage. Avec l'espionne qui s'est insinuée dans notre réunion, nous avons perdu l'effet de surprise. Il est sûr qu'une telle opération présente des risques : je pense que si nous avions le temps, nous pourrions défaire un à un les commandants d'Ezra. Cependant, nous manquons de temps et de possibilités. Le plus simple reste de passer par la crypte : si nous déplaçons nos moyens de transports par ici et que Blue s'occupe de détruire les récifs, nous pourrions nous infiltrer.

La réponse était simple : il fallait privilégier la crypte. C'était le seul moyen de ne sacrifier personne, et d'arriver tout de même à leurs fins. Avec la présence de Harroun, ils auraient en plus le bénéfice d'alliés de poids. Quelques révolutionnaires étaient peut-être encore en l'état pour combattre ou user de leurs aptitudes spéciales. C'était, à n'en pas douter, le meilleur moyen de réussir cette mission.

Quand elle y réfléchissait, Aurore avait vraiment pesé le pour et le contre à entrer dans une telle mission. Elle s'était pourtant pliée aux exigences de son esprit : il fallait restaurer la Révolution de West Blue. Ce n'était pas une réussite sûre, mais si elle devait mourir, elle ne serait pas une grande perte dans sa retraite. Avec un air fermé, elle attendit une réponse de la part de la verte. Qu'allaient-ils faire ?



Les prisonniers sont connus des dossiers, parmi eux :

Locky Lock
Molly Orlos
Tat Winn
Chippen Dales
Haroun Tazieff

Voici une carte de l'île pour mieux te repérer.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

avatar
Messages : 661

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Mar 12 Déc - 19:58



Colonel Bryjhol

Dès que les premières attaques du révolutionnaires se portèrent sur le Colonel, celui-ci usa de ses sens de Zoan pour se retirer. La toile qu'il tissa alla simplement chercher une paroi encore peu humide, et s'y colla, le remontant tandis qu'une partie de la grotte était immergée. L'eau n'était pas l'élément des maudits, cependant ce n'était pas un secret. Le sol, les parois, furent rendues plus humide par l'attaque de l'amphibien, et tandis qu'une partie de l'eau repartait dans la mer, certains pans restèrent immergés. Les marines qui étaient présents dans le tunnel furent éjectés au niveau des récifs, tandis que le reflux, violent, les amena à quitter la grotte.

    - Sal-

Le maudit n'eut pas le temps de continuer son juron tandis que des projectiles parvinrent à le toucher et à le décontenancer. Il était blessé à l'épaule et à un de ses bras. Il n'avait pas l'avantage de la puissance, alors il allait devoir ruser. Son ennemi était un homme-poisson, quoi de pire pour lui qu'une concentration de poison dans une toile inoffensive ? Tirant la toile, celle-ci, sous sa forme hybride, était beaucoup plus grande et servirait de bouclier à l'araignée tandis qu'elle s'enfuirait dans les couloirs rocailleux de la caverne. S'il avait une chance de s'échapper, il la saisirait.

Il n'aimait définitivement pas fuir devant ses opposants, mais fort était d'admettre qu'il préférait encore rester en vie. Ce n'était pas forcément le cas de tous ses collègues, cependant lui avait une haute estime de lui-même. Il sortit deux nouveaux bras cachés sous ses vêtements et les utilisa pour cacher sa fuite en tirant quelques projectiles de soie empoisonnées sur son opposant.


Les marines ne t'ont pas encore repéré. Le Colonel a été blessé par les projectiles aquatiques et décide de se retirer en couvrant sa fuite par des toiles de soie qu'il tire vers Blue.
Pour l'instant les forces en présence sur l'île que tu connais sont :

Vice-Amiral Ezra Ronald
Contre-Amiral Sorilon
Contre-Amiral Alyxander
Colonel Brynjol (Niveau 30) - Fruit de l'Araignée Scytodes Thoracica
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1816
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
132/500  (132/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Mer 13 Déc - 9:00

Chemin vraiment pas tranquille

Le commandant de l’inquisition ne comptait pas laisser un ennemi partir aussi facilement, en particulier dans le contexte qui était celui de l’infiltration de son groupe sur une île hostile. Par ses précédents assauts, il semblait avoir pris un certain avantage et comptait bien concrétiser par une victoire sur le colonel qui avait osé l’attaquer. Ce dernier usait de sa malédiction pour couvrir une fuite lâche devant celui qui le surpassait, manque de chance pour lui, l’homme en question avait les moyens, non seulement de se défendre, mais aussi de frapper à distance. Aussi, à peine le blondinet avait-il tourné les talons et envoyé sa première toile que Blue concentra sa puissance sur son art amphibien et appela les flots derrière lui pour former un mur aquatique entre lui et les projectiles. Ce mur le protégerait sans difficulté des toiles et lui offrirait ainsi une défense totale face aux assauts d’un maudit.

Pourtant, comme il ne souhaitait pas que cette araignée puisse notifier à Ezra leur arrivée, si la hyène n’était déjà pas au courant, l’inquisiteur manipula une partie de l’eau du mur qu’il venait de créer pour lancer une attaque offensive qui, aux vues de sa constitution, annihilerait probablement toutes les toiles lancées et viendrait cueillir le Zoan avant que celui-ci ne puisse trop s’éloigner. Ce fut donc dans un mouvement de bras dont seuls les hommes-poissons avaient le secret qu’une colonnade d’eau naquit du mur pour foncer inexorablement en direction du colonel à huit pattes. L’attaque était rapide et l’ennemi étant blessé, il aurait probablement beaucoup plus de difficulté à esquiver une telle attaque.

S’il esquivait in extremis ou même s’il était touché mais qu’il était encore conscient, Blue viendrait le mettre hors d’état de nuire à coup de projectiles d’eau. S’il esquivait largement et qu’il fuyait, la grenouille ne le suivrait pas pour la simple et bonne raison qu’une voix viendrait bientôt le solliciter.

Techniques utilisées par Blue:
 

***
Vous avez raison.


Kanäe avait religieusement écouté les conseils et l’étude qu’avait pu faire la grisonnante Pandore pour finalement abdiquer devant l’expérience de cette femme impressionnante. S’agissant celle qu’elle avait, dès les premiers instants, qualifié de retraitée et dont elle pensait une majorité de mauvaises choses, la verte avait compris qu’elle avait commis une erreur. Après tout, seuls les imbéciles ne changent pas d’avis, en l’occurrence la Toupex devait être une femme sage. Car, finalement, Aurore de la révolution de South Blue faisait passer le bien de son mouvement avant les intérêts purement personnels de Jonas Kichiko. Se joindre à la verte, à son âge et face à un adversaire tant redouté, montrait bien que la « mamie » souhaitait vivre pleinement pour la révolution, quitte à en mourir.

En cela, elle respectait vraiment la Pandore. Elle était une femme de conviction, d’expérience et d’action qui ne reculait pas et allait au bout de ses entreprises. Devant ce constat, la Zoan du scorpion se promit de la remercier comme il se devait à la suite de cette mission ; évidemment elle n’envisageait même pas l’infime possibilité que cette guerrière puisse perdre la vie sur cette île-prison.

Quoiqu’il en soit, ce fut le plan de la belle âgée qui fut mis en place, la troupe revint, encore une fois, sur ses pas et pendant que Pita faisait signe à leur navire d’approcher tout en restant à distance des récifs, Kanäe essayerait d’appeler le commandant amphibien qu’elle avait fait venir sur l’île une fois que Aurore ou Pita lui aurait notifier la fin de son combat. Une fois prévenu, l’homme poisson pourrait détruire les obstacles à l’aide de puissance commune à sa race et permettre aux navires révolutionnaires d’accueillir la troupe de la Toupex et de les déposer à l’entrée de ce tunnel. S’en suivrait alors une phase d’exploration discrète où les hakis de Pita et Aurore seraient essentiels à la détection des obstacles en amont du passage.

Dans sa tête, le plan de la verte commençait à évoluer, si d’aventure les révolutionnaires étaient libérés sans qu’Ezra soit alerté, elle avait décidé de ne pas ouvrir les hostilités mais préparait néanmoins une jolie surprise à la hyène.
©️ Codé par Kari Crown


Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)

avatar
Messages : 661

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Lun 18 Déc - 23:05



Colonel Bryjhol

Ce n'était pas commun pour le Colonel de se retrouver face à un être de la mer, et pourtant il s'était déjà frotté aux armées de West Blue. Il n'aimait pas cette sensation d'être démuni, et c'était pourtant le cas : on ne lui avait pas donné d'arme pour combattre les hommes-poissons. Alors il fuyait, miséreux, honteux d'une telle tactique dont il ne parlerait jamais à ses supérieurs. Ainsi, quand les premiers projectiles de soie viendraient se heurter à une protection de l'homme-poisson, il tenterait de redoubler sa course. Malheureusement, les flots étaient bien trop rapides, et le clapotis violent de l'eau assènerait un coup aux parois autant qu'au gradé.

Ce dernier s'écroulerait sur le sol. Il serait enseveli par les eaux, tandis qu'un courant marin à haute-pression serait une trop grande peine pour la grotte. Les quelques parois qui tenaient sur l'un des piliers porteurs s'écrouleraient en même temps que ce dernier. Ils s'effondreraient si vite que le Colonel n'aurait le temps que de se diriger maladroitement vers Blue pour recevoir des projectiles qui le cloueraient un temps à la paroi.

    - Argh ! Hurlerait-il avec un air plutôt vexé que déconfit.

Le cri de douleur semblait si franc qu'il surprendrait le Colonel lui-même. C'était un homme d'une certaine teneur, dont les exploits lui valaient des louanges, mais dont l'esprit ferme le condamnait à une réputation similaire à celle d'Erza, à une moindre échelle. Il ne partageait pour que modérément son sadisme, si ce n'était à empoisonner ses cibles.

    - T'es qui toi... Marmonna-t-il en reprenant sa forme humaine.

Rien ne servait de lutter dans l'immédiat, il valait mieux obtenir des informations. Et puis avec l'effondrement... Bah, les choses devraient s'accélérer.


Pas de chances aux dés ! Le plafond s'effondre à cause de l'attaque aqueuse de Blue. Le chemin est donc impraticable pour l'instant pour les humains de taille normale (quelques trous permettent cependant de se faufiler pour des animaux de petite taille).
Pas de PNJ Révo, pour le coup.

Pour l'instant les forces en présence sur l'île que tu connais sont :

Vice-Amiral Ezra Ronald
Contre-Amiral Sorilon
Contre-Amiral Alyxander
Colonel Brynjol (Niveau 30) - Fruit de l'Araignée Scytodes Thoracica
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1816
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
132/500  (132/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Mer 20 Déc - 16:52

Surprise gâchée

En principe, jusque-là Ronald Ezra ne savait pas que les troupes révolutionnaires se trouvaient sur l’île, ou au moins il ne savait pas où elles se trouvaient. Seul problème, l’écroulement du toit de la grotte venait de très probablement de prévenir l’intégralité des forces gouvernementales au sein de ce maudit tunnel, et donc par la même occasion : le prédateur blond.

Aussi, toujours au-dessus de l’édifice, le groupe de la Toupex sentit le sol trembler et finit par entendre le bruit des roches heurtant le sol rocailleux du tunnel qu’elle comptait emprunter. Cette situation arracha une grimace à la meneuse du groupe, elle venait de voir sa plus belle chance partir en fumée et le peu de surprise avec elle. Apparemment, Bulle avait dû affronter un ennemi qui lui avait donné du fil à retordre, se renseignant donc auprès de Pita, la Toupex apprit que Blue n’était effectivement pas la seule personne présente en-dessous de leurs pieds mais que la voix de l’autre n’était plus aussi présente et radieuse qu’auparavant, signe probablement que l’homme-poisson avait pris un bel ascendant mais qu’il n’avait pas tué son adversaire. Soit le combat n’était pas terminée, soit la grenouille ne comptait pas donner la mort et laissait donc un boulet dans les pieds du groupe.

***
Plus bas justement, Blue regardait son ennemi maintenant au sol avec un regard supérieur, preuve de toute la puissance qu’il pouvait avoir. Malgré les questions de son opposant, le commandant de l’inquisition garda un silence religieux et ne faisait que dévisager l’homme qui pouvait maintenant anéantir à tout moment. Il se demandait s’il pouvait aller ouvrir la voie marine tout en laissant cette personne en vie, le problème restait bien évidemment le fait que l’araignée allait très probablement s’échapper dès que l’amphibien aurait le dos tourné.

De plus, sa dernière attaque ayant été détonante, il était particulièrement embêté de la nouvelle situation et savait qu’il avait attiré l’attention de tous les ennemis, comme sa collègue de l’inquisition finalement. Il regarda encore une fois le corps animé à ses pieds et décida d’en finir avec lui. Pour autant les idéologies qu’Erwin transmettait à ses subordonnés l’empêchaient d’abattre un homme à terre. Il s’excusa donc avant de fondre sur l’ennemi en lui envoyant un énorme coup de poing au visage. Le but était plus que clair : l’assommer sans tuer.

***
Pour en revenir à la verte, celle-ci gambergeait sur la nouvelle disposition. Le tunnel était enseveli et ne pouvait donc permettre un accès à la prison souterraine de manière discrète et relativement sécurisée. Cependant, cette voie était la meilleure possible pour extraire les membres de la révolution bloquée dans la prison. Quoiqu’il en soit, les gouvernementaux pouvaient réagir de deux façons : se ruer au tunnel pour voir si un ennemi arrivait ou concentrer les forces sur l’entrée principale pour prévenir une attaque par la seule zone praticable. Dans tous les cas, ils étaient prévenus et les hakis de l’observation des titulaires seraient prochainement activés, elle ne pouvait donc se permettre de partir seule et l’infiltration discrète n’avait plus maintenant de grand intérêt. La verte se détourna donc vers la retraitée, l’air grave.

Je crois que nous n’avons plus vraiment le choix. Les prisonniers doivent-être évacués au plus vite et le tunnel est la voie la plus propice. Je vais demander à Pita, Blue et Sayara de dégager la voie mais nous allons devoir les couvrir et nous battre pour détourner l’attention.


Si la Pandore confirmait et n’avait rien de plus à proposer, la Toupex chercherait à se rendre à proximité de l’entrée principale pour débuter la seconde diversion pour une cible principale : Ronald Ezra.
©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1522

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Sam 23 Déc - 19:30



Contre-Amiraux Alyxander & Sorilon

    - Contre-Amiral, le tunnel a explosé !

L'homme au port fit tiquer la langue dans sa bouche et tira son sabre. Il se dirigea rapidement vers la colline d'où provenait l'explosion, mais fut arrêté par une ombre qui sortait de la prison. Il s'agissait de Sorillon, le second Contre-Amiral présent sur l'île. Il avait de toute évidence été envoyé ici juste après la détonation, ce qui n'indiquait rien de bon. Ezra était au courant que des révolutionnaires avaient commencé à s'infiltrer sur l'île. Déglutissant, le regard froid du bras droit de la Hyène provoqua un frisson à Alyxander. Il se mit sur ses gardes instinctivement, et fit sur un ton sérieux :

    - Nous ne pouvons pas les laisser s'infiltrer, nous devons...
    - Bah, ce ne sont pas quelques gravats qui vont empêcher ces personnes de rentrer. Les personnes d'intérêts sont déjà protégées par Ezra. Nous allons les prendre par derrière et nous assurer qu'ils ne quitteront jamais l'île, déclara simplement le Contre-Amiral, faisant de lui-même l'opérateur aux commandes.

Les deux hommes se toisèrent du regard un bref instant avant que l'épéiste n'abdique. Il se dirigea d'un pas vif vers l'endroit qu'ils connaissaient tous. La prison n'était pas un endroit plaisant, combattre en extérieur leur réussirait mieux. Avec un air fermé, Sorillon avala la distance qui le séparait de sa destination en très peu de temps. Quand il parvint à destination, les autres hommes n'avaient pas parcouru la moitié de la distance qu'il avait lui même franchi. Il arriva donc dans le dos des révolutionnaires au moment où les premiers avaient commencé à s'enfoncer dans les méandres de la prison, et donna un violent coup au premier troufion présent sous ses yeux.

    - C'est ça, la prestigieuse force de... Hein, je croyais que ce serait des révolutionnaires de West Blue ? Grimaça l'homme. Peu importe.

L'entrée principale était encore loin de ce qu'espérait la Toupex, puisqu'elle n'avait même pas eu le temps de commencer à s'y diriger. Ce fut cependant la lance de Pandore qui vint contrer le premier geste du Contre-Amiral. Elle lui lança un regard hargneux et fit à la verte :


Aurore Pandore

    - Dirigez-vous vers l'entrée principale ! Si Sorilon est ici, Ronald n'aura jamais été aussi vulnérable ! C'est votre chance, Inquisition !

Soudain, des éclairs commencèrent à jaillir de sa lance. D'un air très serein, mais vindicatif, elle hurla :

    - Empire of Thunder !

Comme si la foudre était apparue sur son arme, elle fendit l'air et des éclairs violets suivirent. Elle employait une technique similaire à celle de Mozero, l'ancien capitaine corsaire, de toute évidence. Le Sorillon fit un pas en arrière, et sembla se satisfaire de son adversaire. Il n'essayerait pas d'arrêter la fuite vers l'avant de ses opposants qui rencontreraient en chemin les forces d'Alyxander.

Pour l'instant les forces en présence sur l'île que tu connais sont :

Vice-Amiral Ezra Ronald (Niveau ??)
Contre-Amiral Sorilon (Niveau ??)
Contre-Amiral Alyxander (Niveau ??)
Colonel Brynjol (Niveau 30) - Fruit de l'Araignée Scytodes Thoracica (Assommé)
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1816
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
132/500  (132/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Mar 26 Déc - 10:34

Le début de la chasse


Après avoir assomé le combattant Zoan, le fier commandant de l'inquisition revint au bord du tunnel, près de la mer, et appela les membres de son escouade qui se trouvaient encore au-dessus de sa position. Il ne voulait pas trop en dévoiler car après tout, leur position était déjà connue. Il se contenta donc d'un simple :

Saute !


Ses alliés comprendraient alors sans difficulté qu'il fallait se jeter à l'eau directement et que l'amphibien se chargerait de les ramener à terre grâce à sa maîtrise de l'élément aqueux. En réalité, s'il avait d'abord eu pour ambition de briser les récifs, la grenouille s'était ravisée dans le simple et unique but de conserver cette barrière naturelle le plus longtemps possible et ainsi éviter l'arrivée de troupes supplémentaires du gouvernement mondial par l'arrière de ce tunnel.

Quoiqu'il en soit, quelques instants après son ordre, le puissant homme-poisson verrait deux jeunes femmes tomber à l'eau, une belle rouge et une agaçante brune, qu'il ramènerait à lui sans trop attendre afin de débuter le déblayage de la voie.

***

Les filles venaient de sauter à l'eau et Pita allait suivre lorsque son Haki de l'observation l'avertit de l'arrivée imminente de nouveaux intervenants. Il se retourna pour prévenir la Toupex et la Pandore mais vit qu'une telle précision n'était plus d'actualité, les deux femmes faisant maintenant face à une figure connue du gouvernement mondial. Il se résigna alors à ne pas sauter et à rejoindre les deux guerrières en vue des hostilités qui s'annonçaient.

***

Kanäe, quant à elle, découvrit donc finalement le visage de celui qu'elle pensait-être son premier opposant : le Contre-Amiral Sorilon. Illustre inconnu pour elle jusqu'à récemment, les forces révolutionnaires lui avaient finalement parlé de lui au cours du trajet : comment envisager de combattre Ronald Ezra sans son fidèle et loyal Contre-Amiral. En voyant ce personnage, l'ex-mouette se fit plusieurs remarques, à commencer par une considération de grade : cet homme avait le même grade que Caligula Spown ou que possédait Taito Nowaki avant les événements d'Olandaina. Pour les avoir combattu l'un comme l'autre, la traîtresse savait que ce grade représentait quelque chose et que ce mystérieux gradé devait disposer d'une certaine force. Elle envisagea alors de le combattre en duo avec Aurore, puis en trio avec Pita en renfort ; idée bientôt balayée par la détermination sans faille de la grisonnante lancière. L'expérimentée révolutionnaire avait soulevé un point de premier ordre : le brun était seul et donc son blond de chef devait également être esseulé.

Aurore désirait donc mener ce premier combat et laissait le plus gros des deux morceaux à la Toupex et à ses camarades, en l'espèce, l'Okama qui l'accompagnait.

Devant tant de détermination et surtout, devant la promesse d'un combat en tête à tête contre Ronald, la verte regarda son acolyte de l'heure, le visage dur et grave.

Dès que j'en aurai fini avec Ezra, je reviendrai vous prêter main forte.


Elle ne savait absolument pas si elle arriverait à vaincre la hyène et elle ne pouvait pas plus savoir si la retraitée arriverait à tenir tête à l'assistant du sadique ; pourtant elle était en charge de cet assaut et ne pouvait se permettre de faire preuve de la moindre faiblesse. Elle saisit donc Pita par le poignée et l'attira dans sa course en direction de l'entrée principale de la prison. Après quelques mètres seulement, elle entendit les grésillements de la foudre de son homologue révolutionnaire et sourit : apparemment la vieille avait encore des très belles ressources.

Après quelques centaines de mètres supplémentaires, la chasseresse serait averti du danger qui lui faisait face à deux reprises.

Norok tout d'abord, toujours en vol dans le ciel de l'île, avait bien remarqué la présence de l'armée qui avançait en direction de sa maîtresse, armée menée par un homme qu'il ressentait comme plus puissant que ses suivants. En bon émissaire qu'il était, Norok avait alors suivi la piste de Kanäe grâce à son odeur et s'était placé au-dessus d'elle avant hurler d'une façon plus aigüe qu'à l'habitude : une mise en garde pour celle qui le connaissait si bien. A peine le cri perçu et la Zoan sur ses gardes, ce fut Pita qui confirma l'information en précisant à sa collègue qu'une troupe d'ennemi se situait un peu plus loin devant eux.

Ce fut alors que quelque chose s'éveilla en Kanäe, il ne s'agissait pas de quelque chose de nouveau, très loin de là, mais davantage du réveil d'une ancienne impression. Dans sa jeunesse, l'empoisonneuse chassait quotidiennement pour aider à nourrir sa tribu et durant chacune de ses parties de chasse, elle ressentait la même excitation. Cette joie sadique, elle la retrouvait a minima dans le combat depuis plusieurs années sans pour autant retrouver toute l'intensité de la traque. Ici, sur cette île carcérale, face à l'un de ses plus grands défis, ce sentiment de chasseur refaisait surface dans toute sa splendeur et toute sa puissance. Galvanisant sa titulaire, cet impression la faisait sourire et la rendait, dans une certaine mesure, aussi heureuse de combattre que devait l'être le blond qui l'attendait dans les souterrains.

Quoiqu'il en soit, nourrie par cette force et une fois en contact visuel avec le Contre-Amiral Alyxander et son armée, la verte ralentirait sa course, viendrait à placer son bras loin derrière elle et, tout en commençant à dessiner une trajectoire très large dans l'air, elle transformerait sa main en une pince de scorpion ouverte au maximum pour finir son mouvement. Elle se trouvait face à une armée et n'avait pas l'avantage du nombre, autant commencer par réduire les effectifs et tous les vaincre si possible. A l'issue de son mouvement donc, une très large et puissante lame d'air viendrait à être relâchée et foncerait vers la troupe d'opposant. Si Alyxander allait très probablement contrer la partie qui le mençait, il fallait espérer que ses hommes avaient de quoi parer. Sinon, ils viendrait à être frappés par ce mur d'air plus percutant que tranchant qui réduirait largement les rangs gouvernementaux.

©️ Codé par Kari Crown


Résumé et technique:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1522

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Ven 29 Déc - 22:52



Contre-Amiral Alyxander

Ce fut la puissante attaque de la révolutionnaire qui surprit à la fois le Contre-Amiral et ses hommes. Ils faisaient partie des forces supplémentaires attribués à l'île lorsque le CP2 les avait informé d'une attaque imminente. Cette information était parvenue d'une agente infiltrée et aujourd'hui très certainement en œuvre autre part. Alors qu'ils craignaient que leurs ennemis soient nombreux, ils étaient venus à peu : une simple primée à moins de cent millions, une vieille et quelques membres d'une organisation qui n'avait pas sa place sur West Blue. Alors que le constat des forces enivrait les espoirs de victoire des marines, l'amer constat arriva en décimant d'un seul coup une partie des troupes d'Alyxander : ils avaient sous-estimé leur adversaire.

    - Garce, marmonna l'épéiste après n'avoir réussi à bloquer qu'une partie de la lame d'air.

Il fronça les sourcils, et observa autour de lui ses hommes à terre, la plupart assommés par la puissance de l'attaque. C'était une lame d'air sur fond de puissance Zoan, ce qui sous-entendait qu'il y avait une puissance qui était loin de ce dont ils avaient l'habitude.

    - Il vaut mieux être prêt à tout...

Et d'un geste d'une vivacité égale à sa puissance, il envoya une lame d'air qui fendit l'air, avant de se fendre elle-même en deux, puis en deux... Pour arriver à une demi-douzaine de lame d'air qui fendaient le ciel en direction des forces révolutionnaires. Le temps nécessaire aux hommes d'Alyxander pour se mettre en joue et faire feu, prenant ainsi entre plusieurs balles les hommes de l'Inquisition.

    - Gagnez du temps ! Ordonna le Contre-Amiral.

Un avertissement, à la fois pour la verte que pour ses camarades. Il n'y avait pas à douter que des renforts allaient être envoyés sur l'île. C'était certain... à moins que le Vice-Amiral ait eu la folie de croire que prendre des précautions était pour les faibles. Cependant, contrairement à Karast, Ronald était capable de faire preuve de jugeote... Sinon il ne serait jamais arrivé à ce grade-là.

Alyxander est blessé, mais il réplique avec une lame d'air qui se scinde en six pour attaquer les forces ennemies. Des marines (niveau 10) vous tirent dessus.
Concernant le tunnel, il est dégagé à la fin du tour. Il n'y a rien de particulier : pas de fragilité, etc. Vous réussissez l'action.

Pour l'instant les forces en présence sur l'île que tu connais sont :

Vice-Amiral Ezra Ronald (Niveau ??)
Contre-Amiral Sorilon (Niveau ??)
Contre-Amiral Alyxander (Niveau 33)
Colonel Brynjol (Niveau 30) - Fruit de l'Araignée Scytodes Thoracica (Assommé)
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1816
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
132/500  (132/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Sam 30 Déc - 14:02

Chemin vraiment pas tranquille  


Le commandant-grenouille de l’inquisition avait donc bien récupéré ses deux acolytes féminines et tous ensemble ils avaient débuté le déblayage de la voie souterraine. Si Lily mettait tout son cœur à l’ouvrage et ne pensait à rien d’autre, le rouge et l’homme poisson étaient tournés vers d’autres préoccupations pendant l’activité manuelle.

L’amphibien déployait sa force d’homme-poisson pour être le plus efficace et le plus rapide possible. Cependant, en plus de ce travail éreintant, il devait faire avec le colonel qu’il avait mis hors-jeu quelques instants plus tôt. Il ne l’avait qu’assommé et le gardait à l’œil au cas où celui-ci venait à se réveiller. Le cas échéant, il le renverrait une fois de plus dans les bras de Morphée.

La seconde, quant à elle, usait de sa force naturelle supérieure à la moyenne des humains pour écarter les pierres d’une main. De l’autre, elle farfouillait dans sa fidèle et épaisse sacoche pour ce qu’elle préparait. La Toupex avait prévu plusieurs cas de figure pour sortir de l’île et certains d’entre eux nécessitait l’intervention professionnelle de la Nokano. Celle-ci mettait donc de côté tout ce qu’il lui fallait et se préparait. Dès que le tunnel serait dégager, le trio resterait sur place quelques instants.

Blue et Lily auraient alors pour mission de rester sur leur garde le temps que l’artificière ait fini de préparer sa surprise.

***

Sur le champ de bataille, les choses se passaient relativement bien pour le groupe révolutionnaire. Les gouvernementaux avaient pris l’attaque de la Toupex de plein fouet et une bonne partie était maintenant au sol, le dirigeant n’ayant lui même pas réussi à se prémunir totalement de la désastreuse lame d’air qui avait ravagé sa troupe. La stratégie qu’il avait mis alors en place n’était pas idiote mais dit sourire la verte qui ne perdit pas un instant.

Elle se retourna pour s’adresser à Pita qui était venu se planquer derrière elle, lui précisant qu’ils étaient mis en joue par l’ennemi et que le gradé attaquait. Adoptant alors sa forme hybride défensive, l’armure du scorpion, la maudite donna ses instructions.

Prépare toi. Je vais bloquer la première salve de projectile avec une nouvelle lame, dès que tu me verras lever le bras gauche, bouche toi les oreilles. Dès que je bouge, viens dans mon sillage et occupe toi des soldats. Pas de morts, ce ne sont que des exécutants. Je me charge du gradé.

 
Dessinant alors un nouvel arc très large dans l’air à l’aide de sa pince, Kanäe relâcha à nouveau cette lame de vent gigantesque pour contrer les projectiles d’Alyxander et quelques une des balles. Elle ne chercha pas davantage à esquiver, les balles ne pouvant percer son blindage de maudite.

Une fois la première salve passée et sa lame partie, la Zoan leva son bras gauche en direction du ciel. Ce signe était bien évidemment destiné au seul combattant révolutionnaire non repéré jusqu’alors : Norok. L’instant d’après, le rôdeur nocturne vint déchirer le manteau nuageux du ciel dans le dos de ses ennemis en répondant à l’appel de sa maîtresse. Et alors que l’Okama se bouchait les oreilles, un double mouvement fut initié.

Tout d’abord, le chasseur ouvrit la mâchoire et relâcha un cri aigu d’une rare puissance qui forcerait l’extrême majorité des soldats à venir protéger leurs oreilles et les rendraient inefficace. Dans un second temps, la verte viendrait planter sa queue de scorpion dans le sol et la détendrait d’un coup pour se projeter en direction de sa cible prioritaire à une vitesse démoniaque.

Protégé par le cri et la charge de ses alliés, Pita suivrait alors le sillage de la petite sœur du chef pour commencer à dégrossir les rangs gouvernementaux.

Quant à la Kanäe, une fois devant Alyxander, et profitant de la puissance de sa charge, elle viendrait à envoyer un immense coup de queue au niveau des côtes du sabreur, le tout enrobé d’une belle plaque noirâtre de haki de l’armement. Se faisant, s’il venait à parer, la maudite aurait encore ses pinces pour se défendre et attaquer.

Le but de l’attaque était claire : éclater toute la partie gauche de la cage thoracique de l’adversaire pour le mettre définitivement hors jeu sans le tuer. Si l’attaque portait dans la dimension qu’elle attendait, Alyxander serait propulsé sur une bonne dizaine de mètres et ne se relèverait pas.

©️ Codé par Kari Crown
  

Résume :
 

Pour les tech utilisées, n’etant Pas sur ordi, j’actualiserai après mais c’est :
La même lame que précédemment
Le forme hybride « armure du scorpion »
Le « saut du scorpion » pour s’en propulser
« Tail crush » pour le coup de queue

Norok utilise quant a lui « vrille auditive »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1522

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Lun 1 Jan - 21:36



Contre-Amiral Alyxander

Debout, Alyxander ne s'attendit pas à l'arrivée de Norok par le ciel. Le cri de la créature vint clairsemer les rangs ennemis qui se bouchèrent les oreilles, à l'exception du haut gradé dont une nouvelle lame d'air vint fendre l'air pour abattre la créature révolutionnaire, avec une maladresse du à la désorientation subie.

Quand deux secondes plus tard Kanaë était déjà sur lui, le Contre-Amiral ne put que subir l'attaque de plein fouet, envoyé sur le côté avec une force démesuré. Il voltigea quelques mètres plus loin, assommé par la queue de l'ancienne colonelle. Grognant dans un dernier mouvement de sa lame, il sentit son corps craqueler et son esprit partir.

Le reste des marines ne survivrait pas bien longtemps face aux assauts des révolutionnaires. Cependant, si la majeure partie des forces du port étaient venues, quelques-uns étaient restés dans les navires pour les protéger... Loin de l'entrée de la prison qui n'était, semble-t-il, plus que protégée par deux marines bas gradés.


Vice-Amiral Ezra

    - Vice-Amiral... Les forces gouvernementales subissent des pertes assez drastiques.

L'homme le plus gradé des lieux était debout, dans la prison. Il regardait les deux Commandants qui étaient dans les prisons des deux côtés du couloir qu'il surveillait. Ses alliés étaient en train de subir des pertes assez importantes, mais il n'en avait cure : il comptait bien sur l'arrivée de ses ennemis en ces lieux pour les détruire lui-même. Son sourire carnassier annonçait clairement la couleur.

    - Laissez les venir. Le Contre-Amiral Alyxander est un faible. Il ne mérite pas son grade.
    - Oui, Monsieur...

S'éloignant, le marine déglutit. Il n'allait pas contredire son effrayant supérieur. D'autant plus que sa puissance était démesurée par rapport aux autres personnes présentes sur l'île. Pour l'instant, il n'avait pas donné l'ordre d'envoyer un signal de détresse, car plus loin les forces révolutionnaires étaient toujours en train de faire diversion.

____________________

La diversion se déroulait à merveille. Les forces marines ne voyaient que du feu dans l'attaque de la base : les épouvantails placés aux différents endroits permettaient de diriger les regards là où ils le désiraient. Après tout, le Lieutenant Bike était l'un des meilleurs stratèges d'Eken Sor, et il était en charge de l'opération. Les forces ennemies pourraient courir encore longtemps, mais une fois qu'elles auraient terminé de s'occuper d'eux... Et bien les marines reviendraient sur l'île prison pour porter assistance aux forces d'Ezra, si elles en voyaient le besoin.

Tu bats Alyxander (Vu la différence de niveaux). Pour le moment, les forces gouvernementales sont occupées loin. Il reste des marines dans les navires au port. Il y a deux gardes à l'entrée de la prison, tu peux avancer.

Pour l'instant les forces en présence sur l'île que tu connais sont :

Vice-Amiral Ezra Ronald (Niveau ??)
Contre-Amiral Sorilon (Niveau ??)
Contre-Amiral Alyxander (Niveau 33)
Colonel Brynjol (Niveau 30) - Fruit de l'Araignée Scytodes Thoracica (Assommé)
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1816
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
132/500  (132/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Mar 2 Jan - 12:02

Le chasseur et la proie  


L’artificière aux cheveux rouges venait de terminer le corps de sa petite surprise et contrôlait l’état de son installation sous les yeux de ses deux alliés.

Depuis le début de la mise en place, le regard du commandant Blue oscillait entre le fond du tunnel, pour surveiller l’arrivée éventuelle de nouvelles forces ennemis et le corps inanimé de l’araignée, prêt à lui en remettre un coup s’il devenait trop gênant. Il savait que son groupe devait avancé et continuait à se questionner sur le sort qui devait être réservé à cet illustre inconnu. Pouvait-il réellement le laisser allonger là sans prendre plus de précautions ?

La grenouille aurait aimé avoir du granit marin mais il ne disposait pas de cette ressource rare. Au final, et voyant que Sayara finalisait, il se rendit au chevet de son ennemi, l’attrapa par le col et le traîna jusqu’au bord de mer. Alors, il plongea le corps de ce colonel dans l’eau salée jusqu’aux épaules avant de solliciter l’aide de ses alliées. Il avait pris connaissance du panel des possibilités des bombes de sa collègue et savait donc qu’elle pouvait arranger la situation.

Sans attendre, et alors qu’elle terminait son inspection finale, la Nokano balança une de ses bombes à Blue qui vint directement l’éclater sur le torse de l’assommé. Immédiatement, et alors que le révolutionnaire se reculait, une très grande quantité de colle ultra forte se libéra et vint scotché les épaules du maudit à la Roche du tunnel.

Blue était satisfait. Le contenu de la bombe bloquerait l’homme et l’eau de mer l’empêcherait de recourir à son fruit du démon ou à sa force de Zoan.

Tous prêts, le groupe abandonna cette position et reprit son avancé dans le tunnel en direction de la prison.

***

Lorsqu’elle frappa, la Toupex sentit les os de celui qui avait succinctement été son adversaire craqué sous la puissance de son membre Zoan. Derrière elle, l’Okama de l’inquisition décimait les rangs gouvernementaux sans faiblir. Il ne s’agissait là que de soldats classiques qui ne pouvaient supporter la concurrence de ce combattant puissant. Pita était vif, sec et bénéficiait de l’apport non-négligeable du haki de l’observation. Il ne tuait pas mais assommait ses adversaires avec une facilité déconcertante, bientôt plus aucun soldat n’était debout.

L’attention du travesti se reporta alors sur le corps blessé d’Alyxander, à quelques mètres de là. Souriant, il se tourna tout guilleret vers une maudite étonnée. Il expliqua alors tout naturellement la cause de son hilarité.

Bah eh ! Ça fait toujours un gradé en moins !


Dans le fond, et d’un pont de vue purement tactique, le bel efféminé avait raison mais la verte ne pouvait s’en réjouir pour le moment. Toujours grisée par cet impression de chasse, elle considérait Alyxander comme la petite proie, celle dont se servait le chasseur pour attirer son véritable but. Cette victoire facile ne lui donnait pas satisfaction et encore moins de sentiment de supériorité pour la suite. Il semblait évident que la marine l’avait sous-estimé mais elle ne ferait pas cette erreur.

Ils avancèrent donc en direction de l’entrée principale et de l’ultime adversaire : Ronald Ezra.

Arrivant en vue du port et des deux gardes de l’entrée, ce fut Pita qui détourna l’attention pendant que Norok descendit du ciel et vint frapper violemment les deux vigies. La verte ne quittait, quant à elle, pas le port des yeux et les deux navires qui s’y trouvaient. Grimaçant, la Toupex fut prise d’une conviction soudaine : si ils devaient s’enfuir avec les prisonniers, ils ne devaient pas être poursuivis. Elle s’avança donc sur la route du port tranquillement et s’arrêta à un peu moins d’une centaine de mètres.

Transformant une nouvelle fois sa main en pince, la verte dessina à nouveau un large arc de cercle dans l’air en direction du port. Cette fois, la lame d’air qui se dégagea n’était absolument pas large mais très fine. Elle parcouru la distance entre la lanceuse et le port avec un but tout à fait net : trancher les navires en deux dans le sens de la largeur.

Une fois cela fait, elle retournerait à l’entrée du tunnel principal et voyant que l’ennemi ne sortait pas, elle y entrerait en compagnie de Pita renvoyant alors Norok auprès d’Aurore pour l’assister contre Sorilon.

©️ Codé par Kari Crown
  

Résume :
 

Techniques utilisées :
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1522

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Mar 2 Jan - 13:29



Colonelle Oxire, Lieutenant Souffleur

Si le premier navire, le plus petit, se brisa en deux de manière horizontale sous l'effet de la lame d'air d'une puissance phénoménale, le second ne fut éventré qu'au niveau de la proue, et même la puissance de la verte ne sembla pas pouvoir abattre le titan de métal. De l'agitation sembla se faire entendre sur le pont des deux navires tandis que quelques hommes quittaient le navire pour tomber dans l'eau. L'affolement général se fit ressentir tandis que sur le pont, une figure d'autorité de la marine locale pointait le bout de son nez. Fière, impétueuse, la Colonelle Oxire avait rejoint récemment l'équipage de Ronald. Elle tenait dans ses mains deux tomahawk fins et aiguisés, reliés à deux dials mis en évidence.

    - Quelle bêtise ! Vociféra-t-elle tandis que derrière elle, le Lieutenant Souffleur baillait à s'en décrocher la mâchoire, un autre dial dans la main.
    - Colonelle, vous faîtes trop de bruit.

Ignorant son subordonné, la femme au caractère d'acier et à l'allure sauvage s'élança sur le port. Elle avait eu pour ordre de ne pas quitter le navire tant qu'une attaque ne serait pas lancée à son encontre. C'était chose faite : à présent une détermination éclatante se transcrivait dans ses gestes.

    - Ancienne Colonelle Toupex, désertrice, traîtresse, païenne ! Va crever par la volonté de Saint-Constantin !

Les hérétiques étaient bons à être écrasés, assassinés froidement. Elle souriait de tout son saoul quand elle fendit l'air d'une lame de glace qui s'élança jusqu'à son adversaire en quelques instants seulement. Le niveau d'expertise et de combat de cette femme était sans nul doute différent de celui des précédents adversaires de la verte. Seul son grade indiquait clairement que quelque chose lui manquait...

Et pourtant, elle n'hésita pas à s'élancer jusqu'à son adversaire, engageant un corps à corps brutal. La chaleur de son second Tomahawk était en parfait contraste avec le premier, ce qui fragilisait les zones que les deux armes touchaient successivement. C'était ainsi que jouait la Colonelle : elle brisait progressivement les défenses de ses adversaires en rendant leurs coques inutilisables.

Au fond du tunnel, un écho retentit au moment où les révolutionnaires commencèrent à s'avancer. Alors qu'ils continuaient leur progression, les échos semblaient s'intensifier. Les ténèbres étaient de plus en plus profondes, et de plus en plus difficiles à percer avec les quelques lumières qui se trouvaient sur le chemin. Une purée de pois semblait prendre place, inquiétante.


Pour l'instant les forces en présence sur l'île que tu connais sont :

Vice-Amiral Ezra Ronald (Niveau ??)
Contre-Amiral Sorilon (Niveau ??)
Contre-Amiral Alyxander (Niveau 33) - Renommée : 89.000.000 B.
Colonelle Oxire (Niveau 35) - Renommée : 72.000.000 B.
Colonel Brynjol (Niveau 30) - Fruit de l'Araignée Scytodes Thoracica (Assommé) - Renommée - 41.000.000 B.
Lieutenant Souffleur (Niveau ??) - Renommée : 0 B.
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1816
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
132/500  (132/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Mar 2 Jan - 14:19

Le chasseur et la proie  


Le groupe du tunnel immergé en partie se retrouvait de plus en plus plongé dans l’obscurité. Si cela semblait légèrement inquiété Lily, la fière lancière de l’équipage de la traîtresse, Sayara et Blue ne semblait pas plus inquiets que ça. Les deux avaient bien compris que cette mission était périlleuse sinon suicidaire. Ce n’était pas une simple obscurité qui empêcherait les révolutionnaires d’accomplir leur objectifs.

Non, plus que cette simple perte de lumière, c’était davantage le bruit récurrent qui dérangeait l’artificière. Cela pouvait être beaucoup de chose, aussi bien une manifestions de la présence d’un ennemi que de la frappe répétée d’un allié contre ses barreaux. Pourtant, cela ressemblait davantage à un bruit de pas dans l’eau qu’à une rencontre entre l’homme et le fer d’une cage.

Enfin, le plus étrange était encore la purée de pois qui se levait maintenant devant le trio de révolutionnaire. Cette présence gazeuse inquiétait la brune déjà peu rassurée par le noir. Elle intima alors ses collègues pour notifier l’étrangeté d’un tel phénomène dans un endroit comme le fond d’un tunnel de reconnaissance. Pourtant, le groupe ne pouvait pas seulement resté planter là en attendant que le temps passe.

Sayara aurait pu utiliser une bombe pour dissiper cette brume grâce au souffle mais elle risquait de faire effondrer le plafond une fois de plus. Blue ne pouvait pas faire grand chose d’autre que d’écarter le brouillard par l’usage de son art amphibien, ce qui le fatiguerait beaucoup et sans assurance de résultat probant.

Devant leur incompréhension et leur incapacité à gérer ce brouillard, ce fut finalement, et à la surprise des deux autres, Lily qui avança le pied et pénétra de quelques mètres dans cette zone étrange, arme à la main. Les deux autres étaient maintenant derrière elle et restaient sur leur garde en écoutant cet écho récurrent se rapprocher, ou non. S’il n’avançait plus, le trio continuerait sa progression au nom de la liberté.


***


Oh bah tiens, y’en revoilà une. Fais attention, elle a l’air de t’en vouloir !


Le sens tactique de Pita et l’apport de son haki de l’observation représentait quelque chose de plus qu’intéressant. Aussi, lorsque l’Okama était revenu auprès de son allié et lui avait précisé qu’une nouvelle adversaire se pointait, la verte l’accueillit avec un sourire presque carnassier.

Apparemment, son instinct de chasseuse prenait de plus en plus de place et la perspective de se confronter à une nouvelle proie galvanisait la maudite. En réalité, et elle devait se l’avouer, elle savait que Ronald Ezra ne sortirait pas, le rat chercherait à l’attirer dans son terrier. C’était en considération de cette pensée que la maudite agissait de façon méticuleuse et cherchait à se préserver de toute attaque en cisaille par la suite. Pour cela, il n’y avait pas cinquante alternatives : éliminer un maximum d’ennemi dès le début et en un minimum de temps.

Alors, quand elle vit la lame de glace fondre sur elle, Kanäe se contenta de simplement esquiver en se décalant sur le gauche. Corrélativement elle revêtit sa forme hybride simple, balayant l’air de la queue en attendant sa nouvelle ennemie qui se présentait à elle, une petite hache enflammée à la main.

Elle se mit en position fléchie avant de recevoir l’assaut et chercha à se servir de l’allonge de sa queue pour balayer l’assaillante avant que celle-ci ne puisse la toucher. Contrairement au coup qu’elle avait asséné à son précédent adversaire, cette fois elle décida de frapper non plus par le côté mais bien par devant. Sa poche à venin et son dard recouvert de haki de l’armement fendirent en direction de l’estomac de l’ennemi alors que la maudite transformait ses mains en deux paires de pince.

Si la pieuse colonelle parvenait à esquiver l’estoc poisonneuse de Kanäe, la Zoan blinderait ses appendices coupants a l’aide du haki et viendrait parer le coup de feu avant de venir tenter un coup tranchant au niveau de l’abdomen de la gradée avec son autre main. Plus encore, si la blanche se désengageait du corps à corps pour se préserver, elle viendrait à être accueillit par Pita qui ne comptait finalement pas rester inactif.

©️ Codé par Kari Crown
  

Résumé:
 

Techniques:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1522

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Jeu 4 Jan - 12:02


S'engager dans la purée de pois sembla réussir aux trois révolutionnaires qui la traversèrent sans réel soucis. Les clapotis s'étaient arrêtés pour eux, et le bruit de pas avait de toute évidence totalement disparu. On entendait à présent marcher dans la prison quelques marines, des contingents assez maigres, armés mais dont la puissance relevait de l'incertitude la plus totale. Ezra était connu pour aimer faire le sale boulot tout seul, mais son armée connaissait une concentration de bons éléments assez impressionnante. Après tout, une demi-douzaine de ses collègues aurait pu parvenir au grade de Vice-Amiral si ce n'était sans la crainte de ne plus pouvoir le servir.

Parmi eux, Sorilon était le plus évident, mais la Colonelle Oxire ou le Lieutenant Souffleur en faisaient partis. On ne comptait plus le nombre de promotions qu'ils avaient refusé pour rester au côté de leur idole. Ils étaient conscients de la puissance de ce dernier, et de son extrémisme dans la marine. Quant aux trois autres, ils n'étaient pas présents de toute évidence directement sur place, ou alors invisibles de visu.

S'ils pénétraient par le petit escalier, le petit groupe se trouverait devant l'entrée de la prison. Une douzaine de révolutionnaires était enfermé dans les premières cages, affamés. Ils semblaient un peu plus maigrichons que de nature. Aucun ne s'agiterait pourtant en voyant débarquer trois personnes sans uniformes : il s'agissait d'illustres inconnus après tout.


Colonelle Alinda Cormwell

Au moment où Blue, Sayara et Lily entreraient, ils pourraient entendre un bruit de pas qui s'arrêterait non loin d'eux. La silhouette qui se détacherait était celle de la seconde et dernière femme qui composait le sextuor aux ordres de Ronald.

    - Ne dérangeons pas Ezra pour ça, marmonna-t-elle en faisant signe aux marines de se taire.


C'était la Colonelle Alinda Cormwell, surnommée « La Désireuse ». Son allure semblait contraster avec le reste de ses camarades. Elle était élégante, d'un raffinement sans nul doute rare. Avec un sourire sur les lèvres, ses doigts vinrent s'imbiber d'une étrange substance... Et ses ongles firent le chemin vers Blue en un rien de temps... Et s'élargirent pour taillader au passage les deux acolytes.

    - Goûtez à mon poison paralysant, marmonna-t-elle.

Ce n'était vraiment pas de chance de tomber sur elle maintenant...


Colonelle Oxire, Lieutenant Souffleur

Il s'en était fallu moins une pour que la Colonelle esquive l'attaque. En réalité, l'idée de foncer dans le tas fonctionnait contre des ennemi à peu près équitables... Ce qui n'était de toute évidence pas le cas ici. Kanaë avait une vivacité qui était peu commune, et qui lui rappela ses entraînements aux côtés de Ronald. Ce ne serait pas une adversaire aisée à vaincre, d'où l'intérêt de lui porter un coup handicapant dès maintenant. Pourtant, anticipant l'action grâce à son Haki de l'Observation, elle ne fut pas assez rapide pour esquiver la totalité de la seconde estoc portée avec la main de la Toupex. Elle sacrifia donc son flanc droit tout en levant son arme vers l'ennemie, à bout portant. Elle se servirait du moment de latence entre la réussite de l'attaque et la préparation d'une nouvelle action pour abattre son Tomahawk de glace sur l'épaule de son adversaire. Même la coque de protection ne suffirait pas à stopper l'attaque dans son intégralité, la résonance à l'intérieur se répercuterait encore un peu.

Un instant plus tard, se dirigeant vers Pita pour arrêter sa potentielle action, une flèche fendrait l'air. Le lieutenant Souffleur avait une aptitude particulière au maniement de l'arc, et la distance qu'il y avait entre lui et son adversaire Okama lui offrirait une très belle entrée en matière. Il itérerait son assaut, mais avec cette fois-ci une flèche d'air, recouverte de Haki de l'Armement... Sa spécialité, et son attaque la plus puissante de toute évidence puisqu'elle se diviserait au bout d'un moment, scindant l'air touché par le Haki de l'Armement sous haute pression pour se diviser en une pluie de flèches d'air recouvertes qui s'abattraient sur l'Okama, sans lui laisser un instant pour respirer.

    - Fall of the Angels, marmonna-t-il en mettant une main sur la croix à son cou.


_____________________

De l'autre côté de l'île, près de l'entrée de la grotte, un combat faisait rage et aurait pu faire trembler les lieux. Les deux puissants guerriers s'affrontaient sans répits tandis que les éclairs et les coups d'une puissance phénoménale plongeaient. S'il tentait de s'engager dans cette bataille, Norok n'avait aucune chance de survie, son instinct animal le lui confierait.

La Colonelle anticipe tes actions grâce à son Haki mais tu agis trop vite pour que ses esquives soient totales. En revanche, elle se sert d'un instant pour te fragiliser l'épaule grâce à son coup et la glace (résonance intérieure).

Pita est attaqué par le Lieutenant Souffleur. Il utilise un Haki Avancé qui combiné à son aptitude de contrôle de l'air sous haute pression lui permet de faire une pluie de flèches de Haki de l'Armement, c'est son Haki Avancé.

La Colonelle dans la prison attaque avec des ongles de poison tes trois PNJs.

Pour l'instant les forces en présence sur l'île que tu connais sont :

Vice-Amiral Ezra Ronald (Niveau ??)
Contre-Amiral Sorilon (Niveau ??)
Contre-Amiral Alyxander (Niveau 33) - Renommée : 89.000.000 B.
Colonelle Alinda Cormwell (Niveau 36) - Renommée : 122.000.000 B.
Colonelle Oxire (Niveau 35) - Renommée : 72.000.000 B.
Colonel Brynjol (Niveau 30) - Fruit de l'Araignée Scytodes Thoracica (Assommé) - Renommée - 41.000.000 B.
Lieutenant Souffleur (Niveau 29) - Renommée : 0 B.
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1816
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
132/500  (132/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Jeu 4 Jan - 19:33

Du sang

Le groupe du tunnel venait de descendre les escaliers tranquillement tout en étant débarrassant de tout bruit de pas, ce qui rassurait énormément la jeune lancière alors que les deux autres n’avaient pas quitté leurs positions de garde. Si Lily tenait un peu négligemment sa lance, Blue semblait prêt à pouvoir soulever toute l’eau des flaques et de l’air pour se défendre et Sayara avait perpétuellement une main sur l’une de ses bombes de faible intensité, histoire de pouvoir se défendre sans tout faire s’écrouler. Aussi, lorsque la brune se présenta, ce fut Blue qui la remarqua en premier et lorsqu’elle étendit ses ongles, les réactions furent multiples.

Sayara se jeta à terre dans le but d’esquiver et porta sa main libre à sa ceinture pour saisir une petite pilule élaborée par la maudite du scorpion : une golden poison pill. Elle l’avala en toute hâte dans le cas où les ongles venaient à la toucher. En effet, la rouge avait bien noté la remarque de l’ennemi : elle disposait d’un poison paralysant et il fallait s’en prémunir. L’artificière savait par expérience que se battre tout en sentant chaque muscle de son corps se paralyser était une horreur et était annonciateur d’une défaite assurée. La belle s’entrainait souvent avec une certaine empoisonneuse qui ne se retenait pas pour infliger des blessures poisonneuses à ses alliées. Grâce à cela, et aux multiples injections d’antidote, les deux proches de la Toupex avaient une certaine habitude des poisons mais elles n’étaient pas immunisés pour autant. La pilule ingérée allait en réalité ralentir au maximum la progression du poison, le temps de pouvoir défaire cette brune aux ongles trop longs.

Blue, quant à lui, chercha à opposer une résistance et à dévier le coup, s’il y parvenait, il pourrait se mettre à l’abri lui et ses alliées. Pourtant, il ne put qu’admettre la vitesse du coup et d’écarta au maximum en poussant ses puissantes jambes d’homme poisson. Une fois hors champ, il enverrait plusieurs projectiles aqueux en direction de cette colonelle embêtante.

Lily, enfin, eut la moins pertinente des réactions. Contrairement à Sayara, elle ne chercha pas l’esquive ou la préservation mais tenta de parer la partie de l’ongle qui chercherait à la frapper à l’aide de sa lance en argent. Elle n’avait plus qu’à compter sur sa force pour que sa défense tienne ; et éventuellement croiser les doigts.

***

Dans les airs, Norok ressentait le combat qui se déroulait au sol et sentait bien qu’il ne pourrait jamais réussir à blesser l’ennemi de la révolutionnaire que sa maîtresse semblait apprécier. En réalité, il cherchait autre chose : une faille. S’il voyait une faiblesse, il tenterait peut-être sa chance pour ouvrir une brèche et offrir à Aurore l’opportunité d’en finir. Loin d’être idiot, le prédateur savait, il savait qu’il risquait d’y laisser sa peau mais il avait ses raisons.

***

Près de l’entrée de la grotte-prison, le jeune Okama vit la une flèche foncée dans sa direction, il l’esquiva relativement facilement grâce à son haki de l’observation, la flèche partant donc loin derrière lui. Le problème vint juste après lorsqu’il vit une cascade de flèche foncer à pleine vitesse vers lui. La bouche en cul de poule, l’efféminé était un peu embêté. Il était un combattant au corps à corps mais apparemment l’archer ne comptait pas le laisser approcher pour lui mettre des coups. Soudain, une petite lumière s’alluma dans l’esprit du révolutionnaire endurci, il avait trouvé un moyen de le combattre à distance et de tenter d’exploser les flèches de haki.

Il leva donc la jambe gauche et commença à dessiner de grands arcs dans l’air, il en enchaina ainsi une dizaine sans s’arrêter, immédiatement, le même nombre de lame d’air naquirent et partirent en direction des projectiles, et a fortiori du tireur. Si les flèches balayaient les semblants de rankyaku alors Pita décamperait en vitesse pour éviter tout ce qui foncerait sur lui.

***


Kanäe commençait à en avoir marre. Réellement, réellement marre. Elle savait que son équipe et elle ne disposait pas de suffisamment de temps pour se permettre de faire durer les combats. Elle savait aussi qu’Aurore menait un combat de tous les diables et qu’elle se devait de retourner l’aider au plus vite. La diversion des forces de West Blue ne pourrait pas durer pendant des années et bientôt des dizaines de navire à l’effigie de la mouette viendrait en aide à la hyène ; sous réserve que ce dernier en demande. Quoiqu’il en soit, la conclusion était claire : ils n’avaient plus de temps. Aussi, elle prit une décision radicale : elle ne chercherait plus à faire dans la dentelle mais bel et bien à trancher dans le vif. Au sens propre du terme.

Lorsqu’elle vit l’ouverture dans la défense de la pieuse et le bras menaçant son intégrité, la maudite ne passa pas par quatre chemins. Elle comptait bien profiter des deux opportunités pour infliger un maximum de dégâts en un minimum de temps.

Tout d’abord, la première des problématiques : la menace glacée. Pour se débarrasser d’un membre dangereux, et lorsque l’on avait à disposition un appendice coupant et libre, il y avait une solution franche et radicale. Elle lança donc sa pince gauche ouverte et blindée de haki avec violence sur le bras tenant le Tomahawk de glace dans le but de la fermer une fois autour du membre dangereux. Si tout se passait comme prévu, le bras n’aurait pas le temps de s’abattre sur l’ex-mouette car il serait coupé avant une éventuelle descente.

Dans le même temps, et avec sa pince droite également blindée, elle appuierait le coup destiné au flanc de l’ennemi au maximum pour la mettre définitivement hors d’état, un coup contendant qui percuterait l’organisme interne de l’assaillante avec une certaine virulence et enverrait bouler la gouvernementale. Ce double assaut avait pour vocation finale donc d’amputer un membre et de finir le combat, enfin en objectif immédiat. En effet, derrière ses tractations combattives logiques, la verte commençait à préparer quelque chose pour l’avenir, quelque chose qui lui serait potentiellement utile contre Ronald Ezra.

Enfin, si les coups contre la première portaient et finiraient leur affrontement, alors la verte enchainerait directement avec une lame d’air large et coupante en direction de l’archer ; histoire de pouvoir retourner au sein de la prison.

©️ Codé par Kari Crown

Résumé :
 

Techniques:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1522

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Mer 10 Jan - 20:08



Colonelle Alinda Cormwell

Si l'attaque n'atteignit pas Sayara du fait de son esquive au sol, elle percuta Lily de plein fouet. Son idée de parer fut mise à mal dès les premiers instants, tandis que la lance lui échappait des mains à cause de la pression de adversaire. Celle-ci n'hésita pas un instant, et aurait pu parvenir à tuer la demoiselle en un coup si des projectiles aqueux ne l'avaient pas obligée à rétracter ses ongles pour en faire un bouclier qui les protégea, elle et ses hommes.

    - Abruti d'homme-poisson, marmonna-t-elle.

Suivant son instinct, elle se servit de sa seconde main pour percer sa barrière d'ongle et surprendre son adversaire en face d'elle. Cette fois-ci, les ongles seraient plus solides, et tenteraient d'atteindre directement Blue.

Plus loin, des bruits de pas se faisaient entendre, indiquant l'arrivée dans le sens inverse d'une seconde fournée de soldats...


Contre-Amiral Sorilon, Aurore Pandore

L'affrontement continuait à la surface. Aurore avait le dessus, de toute évidence, mais son ennemi ne jouait pour l'instant que sur une défense imparable. Son corps tout entier était recouvert de Haki de l'Armement : il possédait une Armure Totale impénétrable, même pas l'électricité de la vieille femme. Et elle commencerait à s'épuiser suffisamment quand il ne pourrait plus utiliser sa technique, à n'en pas douter. Sorilon avait tout prévu, du premier au dernier mouvement de son adversaire.

    - Tu n'es qu'un pauvre fou de suivre aussi aveuglément ce chien d'Ezra, fit-elle en tournant sa lance vers le sol, créant une déchirure d'éclair qui fondit du ciel pour aller s'abattre sur l'ennemi, encore en vain...
    - Contrôler le taux d'électricité dans les nuages... J'imagine que tu dois avoir une astuce. Pas mal pour une vieille, fit le Contre-Amiral en faisant mine de n'avoir rien subi durant l'attaque.

Les deux ennemis s'échangèrent un sourire carnassier. Elle était plus vieille, mais ses gestes gardaient encore la dextérité de sa jeunesse... Pour combien de temps encore ? Aurore fronça les sourcils et tourna sur elle-même. Elle créa une simple lame d'air, en apparence. Sorilon ne prit donc pas la peine de l'esquiver, l'abattant d'un simple coup de main... Ce qui libéra une onde d'électricité qui le projeta quelques mètres plus loin.

    - Garde, fit-il en se relevant.

Un filet de sang coula le long de sa joue. Il cracha au sol et s'élança sur la vieille femme à nouveau.


Colonelle Oxire, Lieutenant Souffleur

Les flèches eurent largement raison des lames d'air. L'équipage d'Ezra possédait une étrange concentration de Haki avancés : ils s'étaient entraînés les uns avec les autres après tout, et avaient peut-être réussi à défaire les rouages qui modelaient cette puissance. Ainsi, le Lieutenant Souffleur n'hésita pas : les flèches qu'il avait lancé s'étaient abattues sur le sol, détruisant celui-ci sur une surface très large. Il banda son arc... Et tira une nouvelle flèche en direction de l'ennemi qui venait d'esquiver. Elle était recouverte de Haki, mais uniquement cette fois-ci : il devrait attendre avant d'utiliser à nouveau son pouvoir...

Il allait s'agir d'un pas dansé tant que l'un ou l'autre n'aurait pas faibli. Cependant, étrangement, les intentions du Lieutenant étaient moins hostiles que ce qu'il y paraissait : il voulait juste éloigner son ennemi du bateau... Pour l'instant.

Ainsi sur le pont, les soldats commençaient à s'agiter pour réparer les dégâts et ramener sur terre les déserteurs de l'autre navire. Il leur fallait garder cette arme de guerre pour plus tard... Du moins, s'ils avaient besoin de s'éloigner. Au moins, la Colonelle avait quelques chances de victoire.

    - Abrutie, lança-t-elle à Kanaë tandis que lui tranchait le bras

Elle s'était parlée à elle-même. Son action était trop prévisible, trop frontale, c'était là le reproche principal qu'on lui faisait. Ses supérieurs la voyaient encore comme un élément instable, mais avec un potentiel énorme : c'était pour cela qu'ils considéraient qu'elle était susceptible à terme de devenir une Vice-Amirale accomplie. En plus de cela, elle possédait un très bon passif avec certains hauts gradés, ce qui arrangeait son cas à merveille. Elle devait juste se contrôler un peu plus, et être moins brutale... Malheureusement, elle n'aurait peut-être pas le temps de s'améliorer.

La pince de l'adversaire rencontra bientôt son flanc, et l'envoya bouler sur plusieurs mètres. Elle en lâcha son second tomahawk et sentit son corps voltiger si fort qu'elle crut en mourir sur le coup. Mais elle était encore vivant. Son bras sectionné, le sang coulait à flot. « Pétasse » pensa-t-elle avant de sombrer dans l'inconscient.


Vice-Amiral Ezra

    - Les hommes du navire viennent de nous contacter, Vice-Amiral... La Colonelle Oxire a perdu connaissance et le Lieutenant Souffleur est seul à défendre le navire. Sans navire nous...
    - Ce n'est pas important. Sans navire, nous pouvons toujours vaincre nos ennemis. Laisse-les venir. Ils vont bientôt manquer cruellement de temps...

Le sourire carnassier d'Erza n'annonçait rien de bon. Lui aussi avait plus d'un tour dans son sac. Plus l'ennemi éliminait de ses alliés, plus il se sentait galvanisés par le besoin de sauver son orgueil. Il serait une bête féroce, déchaînée.

    - Oh, et... C'est l'ancienne Colonelle Toupex qui attaque...
    - Quoi ? Ahahah ! Intéressant... Vraiment intéressant !

Son rire résonna alors dans la prison, réveillant quelques révolutionnaires qui n'attendaient qu'à être libérés....

Tu vaincs ta seconde adversaire grâce à la différence de niveaux. L'archer semble inatteignable et le sera encore un moment.
La Colonelle dans la prison attaque Blue derrière une barrière d'ongles pour masquer son attaque et se protéger.
Un bataillon s'approche de l'autre côté.

Pour l'instant les forces en présence sur l'île que tu connais sont :

Vice-Amiral Ezra Ronald (Niveau ??)
Contre-Amiral Sorilon (Niveau ??)
Contre-Amiral Alyxander (Niveau 33) - Renommée : 89.000.000 B.
Colonelle Alinda Cormwell (Niveau 36) - Renommée : 122.000.000 B.
Colonelle Oxire (Niveau 35) - Renommée : 72.000.000 B.
Colonel Brynjol (Niveau 30) - Fruit de l'Araignée Scytodes Thoracica (Assommé) - Renommée - 41.000.000 B.
Lieutenant Souffleur (Niveau 29) - Renommée : 0 B.
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1816
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
132/500  (132/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   Jeu 11 Jan - 13:18

L'image d'un ennemi

Après avoir relancé sa seconde lame d’air sur le navire, qui le percuta sans faire de réels nouveaux dommages, Kanäe suivit quelques instants du regard la projection du corps maintenant mutilé et sans âme de la colonelle qu’elle venait d’estropier. Encore une victime gouvernementale, cela la dérangeait un peu, elle aurait préféré n’avoir affaire qu’à cette brute d’Ezra et pas à ses petits subordonnés. En soit, ce n’était pas le fait de « casser du bleu » qui dérangeait la maudite mais bien les conséquences d’une telle chose sur sa réputation et son éventuelle future notoriété. Un Vice-Amiral, une colonelle ; les hauts-gradés l’avaient apparemment sous-estimée et allaient maintenant réévaluer sa prime, ce qui ne l’enchantait pas des masses. Mais pour l’heure, la verte savait qu’elle avait encore quelqu’un à abattre, quelqu’un qui n’allait pas inverser ce mouvement mais bien l’accélérer.

Quoiqu’il en soit, la verte se tourna vers Pita qui esquivait une nouvelle fois la flèche de haki lancée par son opposant de grade inférieur. Son haki de l’observation lui était très utile et lui permettait de percevoir la direction que l’autre lourd donnait à ses projectiles longue portée, il restait donc à bonne distance et bougeait en se contorsionnant pour éviter. Une fois qu’il remarqua l’intention que lui portait la sœur de son leader, le jeune Okama comprit, il ne lui vint à l’esprit que quelques mots.

Vas-y. Je vais m’occuper de l’autre là-bas, du navire et je te rejoins.


***
Dans les souterrains, Blue grimaçait. Il avait été heureux de voir que Sayara avait esquivé mais déplorait maintenant le coup que venait d’encaisser le brune de l’équipe. Et encore, il pouvait se féliciter d’avoir arrosé l’ennemi avec ses projectiles, sinon la lancière aurait très probablement laissé plus que quelques plumes sur place. Si en apparence elle avait simplement été désarmée par ce lourd coup, la Nokano souffrait maintenant d’une douleur plus que vive au niveau de l’avant-bras droit, chose qui restreignait nécessairement les capacités de maniement de la lance. Elle était maintenant un poids mort, ou presque.

Devant ce constat, et la posture d’une Lily qui se tenait le bras en grimaçant, Blue prit les devants. Il vit que des ongles se dirigeaient encore vers lui et cela l’arrangeait. Apparemment, la gradée du gouvernement semblait vouloir se concentrer sur lui, une aubaine car il désirait également devenir le centre de l’attention des mouettes. Ainsi, Lily pourrait rester en retrait et Sayara pourrait remplir son office. Car au milieu de la bataille, la grenouille n’oubliait pas la raison de leur présence ici, et Sayara avait les moyens de parvenir à leurs fins, pourvu qu’on lui en laisse l’opportunité.

Devant les appendices perforants qui le menaçaient maintenant, le commandant de l’inquisition décida de ne pas lever un mur d’eau qui serait très probablement transpercé, il fallait détourner pour ensuite attaquer. Une chance pour lui, la grotte-prison était en sous-sol, directement reliée à la mer et avait donc un fort taux d’humidité. Rapidement donc, l’homme-poisson rassembla l’eau de l’atmosphère ambiante et des flaques présentes au sol pour lever une colonne d’eau montée en pression par ses soins. A l’image d’un fouet d’eau géant, il ne le lança pas à l’assaut de la colonelle mais bien à celui de ses ongles pour les détourner de l’objectif qu’ils visaient et que l’attaque finisse à quelques mètres à côté de la cible. Ensuite, rassemblant ses forces d’amphibien, il se projeta en avant vers la barrière d’ongle, poing levé, prêt à la défoncer. Il allait y mettre la force que son origine lui conférait pour briser la défense et ensuite infliger la même sanction à la titulaire du retour à la vie.

Derrière Blue, Sayara s’était relevé en tenant à la main quelques petites choses pas plus grosses que des noix. Sur chacune des petites beautés se trouvaient dessiné un minuscule visage à l’allure enfantine. Profitant alors des diversions conséquentes offertes par Blue et de la chance de celui-ci de défoncer les forces ennemis, la rouge lancerait alors chacune des petites pièces d’explosif qu’elle tenait devant chacune des portes des geôles environnantes. Si cela se passait sans anicroches, autant de petites explosions prendraient places et ouvriraient les portes des cellules. Pour le choc des détonations, il n’y avait rien à craindre, les bombes employées étant trop petites pour causer des dégâts à un édifice naturel de l’ampleur de cette grotte.

Lily, voyant la manœuvre, reviendrait sur ses pas et se rapprocherait du tunnel de sortie, elle pourrait alors y escorter les éventuels libérés en cas de fuite. Plus encore, elle espérait qu’une brute de combat se trouvaient parmi eux et pourrait aider Blue et Sayara dans leur combat.

***
Concernant Pita, il avait rapidement joint les actes à la parole et s’était maintenant élancé en direction du port, il courrait droit devant mais se laissait une certaine latitude dans ses pas pour permettre des esquives « confortables » des futurs projectiles qui le visait. Haki de l’observation déployé, il avait pour but d’acculer l’archer en évitant ses flèches pour finir par le prendre dans un corps-à-corps où l’Okama aurait l’avantage.

***
La maudite du scorpion avait suivi sa course, un instant court mais rempli d’espoir. Mais quand vint le moment de se retourner pour aller vers le souterrain, la belle sourit. Elle y était, elle allait à la rencontre du fauve qu’elle devait affronter. Elle avait déjà bien clairsemé les rangs personnels d’Ezra et se demandait si celui-ci serait en colère ou au contraire fou d’excitation à l’idée de les venger. S’il était aussi sadique que les rumeurs révolutionnaires le disaient, il ne faisait aucun doute qu’il serait heureux d’enfin affronter celle qui s’amusait avec ses subordonnées. S’engageant donc sur la première marche de l’escalier descendant, la Toupex sentit une douce et épaisse chaleur prendre possession de son corps.

Le chasseur approchait inlassablement de la proie, une bête redoutable et présumée comme trop énorme pour être vaincue. Mais le chasseur n’en avait cure, il la voulait ; il voulait la peau de cette bête pour prouver à tous qu’il était un maître dans son art. Enfin, le chasseur et la proie étaient toujours destinés à la même chose : une danse mortelle de laquelle un seul se relevait.

Kanäe avait parfaitement conscience de l’ironie de la chasse et prenait maintenant toute la mesure de l’excitation que les futurs évènements lui procuraient. Elle n’avait plus de temps, tous ses alliés avaient engagé des combats, elle avait encore une multitude de cible à délivrer mais elle avait avant tout un fauve à calmer. Elle descendait, toujours plus profond à la recherche de la dernière marche, sur ses gardes prête à engager les hostilités à tout moment. Pourtant, s’il était comme elle l’imaginait, il ne l’attaquerait probablement pas en fourbe, il se ferait une joie sadique de la confronter. Kanäe l’imaginait bien, debout au milieu d’une place entourée de cage, directement en bas des escaliers, souriant et attendant ceux qui avaient eu le courage de descendre. Oh oui, elle le voyait bien dans cette position alors qu’elle ne le connaissait pas. Mais pour elle, il était assez simple d’imaginer cela, car si elle avait été la proie confiante qui n’avait pas spécialement envie de défendre ses alliés, c’est comme cela qu’elle aurait accueilli son adversaire.

Ronald Ezra, la hyène sadique et Kanäe Toupex, la révolutionnaire n’avaient surement pas été différents à une époque de leurs vies. Mais aujourd’hui, mue par de nouveaux idéaux, le blond représentait un obstacle sur la voie de la verte. Il fallait donc le dégager ; ou rester immobile et vaincue.

©️ Codé par Kari Crown


Techniques :
 

Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La liberté a un prix [Pv : Kanaë]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La liberté a un prix [Pv : Kanaë]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Remise des Prix à la VBM
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue-