Partagez | 
 

 [FB] Cay Culoré ! (Pv Ginny)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nook Yamaka
Pervcook
avatar
Messages : 188
Race : Humain âgé de 15 ans
Équipage : Tengoku No Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
104/120  (104/120)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: [FB] Cay Culoré ! (Pv Ginny)   Jeu 7 Déc - 18:22

Necrona, l'île funéraire
feat. Ginny


Kiama l’ouragan, fière capitaine et cheffe de cuisine du navire révolutionnaire où était actuellement en apprentissage le jeune Yamaka, venait de prendre de conscience de quelque chose : son âge se faisait déjà bien avancé. Elle avait en effet déjà vu passé une très grande majorité de son espérance de vie, avait vu grandir ses trois enfants et même mourir l’un deux au court d’un conflit contre le gouvernement mondial, la pire des expériences selon elle. Enfin, pour en revenir à sa prise de conscience s’agissant de son âge, elle savait que la faucheuse allait très bientôt venir la chercher et elle souhaitait donc alléger le travail de ses héritiers en planifiant intégralement ses obsèques. Certes ça n’avait rien de joyeux et elle n’était pas si pressée que ça mais l’occasion était beaucoup trop belle pour ce passage sur West Blue. En effet, la mer de l’Ouest abritait quelque chose de très spécifique, une île qui pouvait rendre jaloux toutes les autres places fortes du domaine, une terre spécialisé dans le traitement quotidien d’une situation qui pouvait arrivée à toute personne, une île au slogan tout à fait évocateur et joyeux : « A Necrona, aucun mort ne reste sans toit ».

Le bâteau révolutionnaire venait donc finalement d’accoster sur Necrona et Kiama s’apprêtait déjà à débarquer en compagnie d’un des plus jeunes membres de sa brigade, un gamin dont elle connaissait les penchants particuliers mais dont elle s’accommodait. Malgré tout, elle ne comprenait l’excitation qui était celle du petit pervers depuis qu’elle avait informé son équipage de son intention de faire escale sur l’île mortuaire dans le but de prévoir ses propres funérailles. En effet, Pervcook, en apprenant la nouvelle, avait immédiatement montré un certain empressement à atteindre l’île et à mettre pied à terre pour, selon lui, « découvrir les coutumes et activités locales ». Pendant un temps, la vieille s’était demandé si le jeunot ne comptait pas infiltrer les funérariums pour mater les jeunes femmes qui avaient croisé trop tôt le chemin de la faucheuse : des cibles faciles pour un déshabillement express. Pourtant, après quelques réflexions, la mamie se dit que son subordonné ne pouvait être aussi attaqué du bulbe et elle avait raison ; le brun avait un autre plan : quelque chose de moins dérangeant mais de relativement salaud.

En effet, Nook avait un plan ; quelque chose de grand, de beau, de magnifique ! Lorsqu’il avait entendu parler de cette île, tout en sachant que West Blue était le siège constant de batailles entre révolutionnaires et gouvernementaux, il en avait déduit très justement que beaucoup de soldats étaient tués. Parmi ses soldats il y avait forcement de jeunes hommes séduisants qui avaient eu la chance de se marier, ou d’entretenir une relation avec une belle et pulpeuse jeune femme. Ces dernières étaient donc maintenant de très belles et très séduisantes jeunes veuves éplorées qui devaient être consolées.

C’était certes horrible d’un point de vue strictement relationnel mais très ingénieux d’un point de vue pervers. Toutes ces jeunes femmes, ou au moins quelques-unes, seraient probablement promptes à oublier leur douleur et leur misère dans l’alcool : une aubaine pour le gamin. Il avait donc tout préparé pour son expédition perverse : mouchoirs, mots doux et épaule accueillante : tout était prêt. Alors quand le bateau accosta finalement sur la belle Necrona, il emboîta le pas de sa supérieure et posa en premier le pied sur le sol triste et sombre de ce territoire inconnu. Il s’arrêta à quelques mètres du navire et contempla le spectacle qui s’étalait devant son regard, une mine s’affichant progressivement sur son visage presque dément.

*** Image ***

Tout était incroyable sur Necrona et propice à la mise en route du plan du prodige culinaire : tout était déprimant à souhait. Le sol était d’une couleur presque impossible pour de la terre entièrement naturelle : grise comme le béton brut. L’intégralité des bâtiments étaient tous incroyablement ternes malgré des couleurs différentes sur presque tous, ce qui démontrait que les habitants de cette terre essayaient d’égailler les lieux mais que la nature de leur île les rattrapait à chaque fois. Les fleurs étaient toutes dépourvues de couleurs vives, les pavés colorés tiraient tous vers le gris ou le noir ; même les habits semblaient porter le deuil constant de la lande. Tous les magasins de la rue principale partageaient un centre d’intérêt : les célébrations autour de la mort. Au final, Necrona portait intégralement bien son nom : tout y semblait proche de la mort.

Seule une personne sur ce territoire marin semblait heureuse, une seule personne portait la flamme de la vie, de l’espérance et de l’espoir : Nook Yamaka, pervers assumé. Enfin, c’était ce qu’il pouvait voir et penser, peut-être avait-il un ou une comparse aussi heureux de vivre que lui.

En tous les cas, le grand dieu pervers semblait sourire à son jeune servant car après tout, le malheur des uns pouvait bien faire le bonheur des autres.

©️ Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 58

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
48/100  (48/100)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Cay Culoré ! (Pv Ginny)   Dim 10 Déc - 10:36





Cay Culoré !


Comment Ginny avait-elle pu finir sur Necrona ? Le plus simplement du monde en réalité. Toujours à la recherche de son grand-père et de sa grand-mère, malheureusement décédée sans qu’elle ne le réalise encore, la petite fille s’était mis en tête de contacter le moindre passant sur sa précédente il pour demander si on avait pas vu son grand-père… seulement, en apparence de vieillard, le grand-père d’un grand-père avait toujours eu de fortes chances de se trouver sur l’ile de Necrona plutôt qu’ailleurs.

La plupart du temps, on l’avait tout de même prise pour une folle, chose qui ne la gênait pas le moins du monde dans la mesure où elle ne savait certainement pas ce qu’était une folle de toute façon.

Pour plus de tranquillité, la jeune adolescente avait pris l’apparence d’une femme normale sans plus de cérémonie. Depuis maintenant un moment, elle ne prenait plus du tout sa propre apparence.

La découverte de l’ile se fit sans vraiment de cérémonie, descendant du navire, la jeune fille constata que beaucoup de personnes pleuraient. Quelle tristesse ! Ou qu’elle posait le regard, de nombreuses personnes fondaient en larmes et certains tombaient à même le sol comme des mouches. Impossible de vraiment savoir ce qu’il se passait sur l’ile. Ginny était tout bonnement incapable de trouver la raison.

Haussant les épaules, la jeune femme chercha un endroit où se dissimuler pour prendre l’apparence d’une jeune fille d’une vingtaine d’années tout au plus. Son objectif était simple, s’approchant de tous les beaux males du coin, elle demanderait alors si ces derniers n’avaient pas vu un vieillard particulier en tentant de le décrire le plus fidèlement possible.

- Oui ! C’est lui ! Il est vieux !

Bien qu’on expliqua à la jeune femme que beaucoup de personnes étaient vieilles, Ginny chercha alors un autre signe caractéristique de son grand-père.

- Il est vieux et il a de la barbe blanche !

Décidément, la jeune fille, bien que très certainement plus grande maitresse du déguisement au monde, était incapable de dresser un portrait correct de quelqu’un. Affligée, la petite Ginny se gratta le menton pour réfléchir. Son côté enjoué et totalement bon enfant eut le don de faire soupirer le petit groupe auprès de qui elle s’était renseignée, si la pauvre était là à la recherche de son grand-père, c’était forcément qu’il n’était plus vraiment là.

Une tape compatissante sur l’épaule plus tard, Ginny ne releva pas et continua sa recherche. Plus tard, elle viendrait à préciser sa demande : elle cherchait Nils Gratz.

Aucune réponse possible pour sûr. Tant pis, elle devait utiliser les grands moyens. Partant un peu à l’abri des regards, elle revint quelques minutes après et prit place sur une place surélevée avant de se mettre à brailler.

- Est-ce que quelqu’un a vu un vieux ? Cheveux blancs ? Barbe blanche avec un regard qui dirait « les poneys ça coute trop cher ma chérie »

Elle l’avait imité à la perfection… tous les doigts des personnes présentes se tournèrent vers Ginny. Cette gourde avait pris l’apparence de Nils Gratz pour le décrire… forcément, tout le monde l’avait retrouvé.

Le visage souriant, Ginny se tourna alors derrière elle. On ne pouvait pas pointer vers elle… c’était forcément derrière ! Remerciant chaleureusement la foule, elle s’apprêtait à partir dans la direction qu’on lui avait indiqué… même si ce n’en était pas une.



Revenir en haut Aller en bas
Nook Yamaka
Pervcook
avatar
Messages : 188
Race : Humain âgé de 15 ans
Équipage : Tengoku No Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
104/120  (104/120)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Cay Culoré ! (Pv Ginny)   Lun 11 Déc - 23:29

Traumatisme
feat. Ginny


Se baladant, sautillant de joie à l’idée de toutes les femmes qu’il allait pouvoir tripoter et mater en toute impunité, le Yamaka trouvait réellement que cette île terne et obscur avait du charme et, plus encore, du chien ! Sa mission commençait maintenant, il devait repérer, jauger et attaquer pour finalement en profiter et en tirer tout le bénéfice. Le pervers avança donc en direction des zones les plus peuplées mais aussi une des plus pleureuses, un terrain de chasse privilégié donc où quantité rimait parfaitement avec qualité. Oh oui, qu’il aimait cette ambiance morose et déprimante, impressionnant que d’autres pervers n’aient jamais pensé à venir ici pour profiter des festivités locales.

Alors qu’il entrait spirituellement dans un état d’esprit nouveau et corporellement dans cette zone animée, la stupeur pris possession du pauvre petit corps du brun qui venait enfin de comprendre que les choses ne seraient pas aussi simple… La pensée philosophique qui l’attint alors sorti de sa bouche sous la forme d’une réflexion construite, éloquente, bien construit et malgré tout accessible au commun des mortels :

- Oh merde...



Au milieu de l’attroupement, surplombant l’assemblée sur une scène de fortune se tenait l’un des pires cauchemars qui avait su prendre place dans le cœur du pauvre Pervcook.

En effet, s’il n’était pas d’un courage monumental, le jeune cuisinier n’avait pas beaucoup de frayeur et encore moins de phobie et de cauchemar. Au final, ces peurs monumentales, il n’en avait que deux : une disparition intégrale de la gente féminine de la planète et le chasseur de pervers : Nils « Pervator » Gratz. Oh cette dernière frayeur était récente, elle ne datait que de quelques mois : le jour où Nook avait mis les pieds sur une île spécialisée dans les bains chauds et où, en quête de femmes dénudées, il avait croisé le chemin d’un homme qui avait su lui faire craindre d’être découvert. Il avait poursuivi sa quête de perversion après cette rencontre mais avec cette boule de stress perpétuelle lui indiquant que le chasseur à la faux n’était jamais loin, qu’il pouvait apparaitre à tout moment dans son tube de liquide violet… Il se rappelait d’ailleurs, sans avoir fait le lien entre le liquide violet et la suite, que cette rencontre l’avait tellement bouleversé à tel point qu’il avait passé plusieurs heures aux toilettes pour se vider de toute … « anxiété ». Le futur forban s’était alors fait une promesse : jamais il ne devait recroiser le chemin du Gratz, et si cela arrivait, il ne devait absolument plus croiser son regard de chasseur.

En réalité, il n’y avait que peu de chance que le papy se souvienne du brun, et encore moins en l’espèce où cette apparence de vieux était finalement tenue par quelqu’un d’autre que lui, par une Ginny qui ne connaissait pas le Yamaka et encore moins ses talents de pervers.

Pourtant, emmuré dans ce stress, cet empressement et cette frayeur, le jeunot ne demanda pas son reste et détala dans la situation opposée à celle que prenait l’ancêtre sans même prêté attention à ce que le vieillard avait pu dire. Il dégageait, aussi loin que possible, pour reprendre ses envies prédatrices loin de tout regard inquisiteur.

Le Dieu pervers ne pouvait être aussi cruel, pas envers l’un de ses plus grands fidèles !
©️ Codé par Kari Crown



Dernière édition par Nook Yamaka le Mar 19 Déc - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 58

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
48/100  (48/100)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Cay Culoré ! (Pv Ginny)   Dim 17 Déc - 18:35





Cay Culoré !


Plus la jeune fille avançait, plus elle se retrouvait seule. En effet, partie en quête de son grand-père, la jeune demoiselle pénétrait dans une sorte de lieu morbide ou reposaient diverses pierres tombales. Loin de se douter de ce dont il s’agissait réellement, la jeune demoiselle profita d’un moment de quiétude pour changer d’apparence. Après tout, elle ne s’était servie de celle de Nils Gratz que pour demander des informations. Optant pour une apparence de femme plutôt élégante avec des opais généreux, elle comptait se mettre à la recherche de nouvelles informations de cette façon.

Depuis quelques mois déjà, la petite jeune fille s’était adaptée aux codes de ce monde. En effet, si elle voulait de la sécurité, elle optait pour l’apparence de son grand-père qui lui permettait de rester en paix : après tout qui irait attaquer un pauvre vieillard ? Si elle souhaitait provoquer la peur, elle avait remarqué que de prendre l’apparence de Erwin Dog la rendait pour le moins très peu attirante. A contrario, revêtir une personnalité anodine mais particulièrement aguichante avec des seins avait permis à la petite d’obtenir bien des concessions de la part de la gente masculine. Etrangement, ce même attirail avait eu le don de lui attirer bien des problèmes avec la gente masculine.

Sûre d’elle, la petite Ginny approcha d’un petit garçon. Après tout, c’était un membre de la gente masculine ! Arrivant à sa hauteur, la pauvre femme essaya de réconforter le jeune homme alors en larmes. Le prenant dans ses bras, la belle dame transforma le jeune garçon en homme le plus heureux du monde. Les ballons qu’elle arboraient jonglaient dans son visage tandis qu’elle reposait finalement la question :

- T’as vu mon papy ?

Le géniteur d’une telle beauté ?! Comment un pauvre petit garçon aurait pu rencontrer pareille créature ? Décidément, quoi que puisse arborer l’adolescente, tout finissait toujours par foutre le camp et la mettre dans une situation complexe. Peu à peu, la jeune femme se retrouva entourée d’hommes de toutes sorte. Elle n’avait demandé que des informations… pourquoi étaient-ils tant attirés par elle et par ce qu’elle offrait ? Elle n’avait cherché qu’à consoler les pauvres qui étaient en quête de rédemption… Perdre un être cher : elle aussi venait de perdre toute sa famille. C’était juste qu’elle ne savait pas où ils pouvaient se trouver…




Revenir en haut Aller en bas
Nook Yamaka
Pervcook
avatar
Messages : 188
Race : Humain âgé de 15 ans
Équipage : Tengoku No Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
104/120  (104/120)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Cay Culoré ! (Pv Ginny)   Mar 19 Déc - 19:40

La femme d'une vie ou d'une nuit ?
feat. Ginny


Ruelle après ruelle, le jeune brun enchainait les zones d’ombre pour passer en-dehors du radar de celui qu’il ne connaissait sous le nom de Pervator. La vue de ce chasseur de pervers n’avait pas réussi à le détourner de ses intentions sordides mais lui avait offert un haut le cœur qu’il ne risquait pas d’oublier. Si, par malheur, le chasseur de pervers tombait sur lui, il aurait à subir le courroux que l’ancêtre avait fait subir à tous les petits apprentis dépravés d’une certaine île aux bains chauds. Non, il ne pouvait se permettre une telle déconvenue devant toutes ses magnifiques jeunes femmes maintenant veuves.

Ce que le jeune n’avait pas compris, lui qui n’y connaissait rien en orientation et autre navigation, était qu’à force d’enchainer les virages des ruelles, il allait maintenant revenir à son point de départ, quelque part juste derrière l’estrade sur laquelle avait pris place le vieux Nils. Pour autant, n’étant pas non plus un grand physionomiste lorsqu’il ne s’agissait pas de membre de la gente féminine, la Yamaka ne remarqua même pas qu’il venait de se repointer dans un endroit qu’il venait d’arpenter. De toute les façons, il se moquait complétement de sa localisation car le Gratz n’était plus en vue : seulement des gens tristes qui marchaient dans tous les sens et un attroupement très large. Curieux de nature, et espérant secrètement qu’une jeune femme avait perdu la raison et avait déchiré ses vêtements de tristesse, Pervcook abandonna sa chasse et se lança en quête de nudité au sein de ce groupe.

Arrivé aux abords de l’attroupement, le jeune homme se rendit compte qu’il ne disposait pas de la taille suffisante pour constater s’il était effectivement en présence d’une exhibitionniste triste. Il se faufila donc à travers la foule pour finalement finir par entrevoir ce qui attirait tant de monde et tant de regard. Il franchit encore une ligne de spectateur, ce qui lui dévoila un spectacle tout bonnement majestueux devant lequel toute la philosophie du jeune refit surface :

- Oh bordel...



Le regard expérimenté du gamin avait été immédiatement attiré par l’épaisse, opulente et merveilleuse poitrine de la femme qui se présentait maintenant devant ses yeux. Oh, il l’avait entendu demander la localisation de son papy et pour des seins comme ça, il voulait bien se faire passer pour n’importe quel ancêtre ; malheureusement il n’en avait pas le corps… Oh le dieu pervers aimait se jouer de son jeune disciple en lui offrant une telle beauté sur un plateau mais en lui refusant l’apparence qui convenait à cette dernière. Pour autant, le croyant biaisé ne comptait pas se laisser faire et rester prisonnière aussi facilement par la figure divine qu’il adorait, loin de là. Ne se démontant pas, Nook franchit l’ultime ligne de spectateur et vint se planter devant la belle et pulpeuse endeuillée pour la sortir de cette attroupement de chacal. S’ils étaient des chiens affamés, le brun était un ours qui ne comptait pas partager sa proie.

- Laissez Mademoiselle respirez bande de lourd ! Vous voyez que cette jeune femme est triste et perdue, vous n’avez donc aucune morale ?


Question non seulement rhétorique mais tout à fait hypocrite lorsque l’on connaissait un minimum le jeunot et ses intentions envers celle qu’il considérait maintenant comme la future Madame Yamaka, ou au moins une possible future aventure bestiale. Aussi, après avoir chassé une bonne partie de la troupe de crevard, le chevalier servant se retourna vers sa princesse pour débuter la danse de l’amour.

- Vous allez bien Mademoiselle ? Vous cherchez quelqu’un ? Je peux peut-être vous aider ?


Oh mais oui qu’il allait aider cette beauté, de toute son âme et de tout son… corps !

©️ Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 58

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
48/100  (48/100)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Cay Culoré ! (Pv Ginny)   Mar 19 Déc - 21:51





Cay Culoré !


Cette apparence était vraiment bien trop efficace. Autour de l’adolescente s’étaient attroupé bien plus de monde qu’il n’en fallait et c’était peu de le dire ! La prestance d’une telle paire de boulets associée au fait que Ginny savait comment aguicher plus d’un homme par son talent Gratzien ou d’actrice, permit à la jeune fille d’en apprendre énormément.

Bien vite, plusieurs hommes lui indiquèrent toutes les directions possibles et imaginables. Dans chacun des cas, la jeune demoiselle chercha à s’enfuir mais elle fut rattrapée par des bras de plus en plus pressants. Si seulement on lui avait dit que cette apparence, sur une ile aussi esseulée, lui offrirait tant d’ennui… à moins que ? Se pourrait-il que ? Mais oui bien sûr ! C’était un jeu !

Ginny explosa de rire en se faisant trimballer dans tous les sens. Un coup d’un côté, un coup de l’autre, bien que donnant l’impression de suffoquer, la jeune fille était à son paroxysme en terme d’amusement lorsqu’un jeune garçon vint finalement la prendre de court en coupant toute suite à ce jeu bien rigolo à la base.

Explosant de joie tandis que la foule se dispersait peu à peu, pensant qu’il s’agissait d’un membre de sa famille ou autre, le jeune garçon aurait bientôt le champ libre seul. Après tout, on n’allait tout de même pas importuner une famille dans le deuil… si ?

Sautant de joie tandis que son « sauveur » venait d’apparaître devant elle, ses seins firent des embardées de haut en bas pour le plus grand plaisir de ses yeux. Sans le vouloir, la jeune adolescente dépassait en taille le jeune Nook et la vue plongeante qu’elle offrait devenait véritablement indécente. Pire encore ! Ginny voulut à tout prix faire un câlin au jeune homme en le prenant dans ses bras.

Si ce dernier se laissait faire, alors Ginny en profiterait pour mémoriser l’apparence du jeune garçon en lui tirant la joue comme le ferait une personne de son âge finalement. Dans tous les cas, en laissant le câlin se produire, Nook subirait les effets des gros oppais : nager dedans pouvait constituer un rêve d’enfant… seulement la respiration risquait vite d’y être difficile !

Le lâchant finalement, la petite Ginny qui n’était pas si petite regarderait alors tendrement le jeune cuisinier révolutionnaire pour laisser sa tête tomber sur le côté et ainsi lui poser la question fatidique.

- On joue à quoi maintenant ?

Et voilà… le sort en était jeté ! Un sourire tout à fait franc, Ginny était à mille lieux de se doutait qu’elle se tenait face à un pervers.




Revenir en haut Aller en bas
Nook Yamaka
Pervcook
avatar
Messages : 188
Race : Humain âgé de 15 ans
Équipage : Tengoku No Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
104/120  (104/120)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Cay Culoré ! (Pv Ginny)   Mer 20 Déc - 9:47

Intervention divine
feat. Ginny


Cette femme était-elle folle ? Avait-elle conscience de ses actes ou était-elle seulement triste à un niveau plus qu'avancé pour prendre les risques auxquels elle s'exposait en ce début d'après-midi ?

Le Dieu pervers était une figure divine pleine de grâce et de compréhension qui s'amusait souvent à mettre ses disciples à l'épreuve pour finalement leur offrir une vue magnifique ou une terrible déception. Aujourd'hui, il semblait évident que du simple statut d'aspirant ou de fidèle, le jeune Yamaka venait de recevoir la bénédiction de celui qu'il louait chaque jour : il devenait un véritable émissaire de la perversion. Pour lui, aucun doute n'était permis, la divinité aux mœurs douteuses avait tourné son regard et son attention vers lui, il le récompensait de toutes ses années de loyaux services, d'espionnage douteux et de course-poursuite pour échapper à des femmes en furie. C'était tout simplement merveilleux et le jeu en valait la chandelle tellement ce spectacle était appréciable.

Nook se trouvait là, la tête exactement au niveau de l'opulente poitrine de son interlocutrice et il regardait ces mouvements si gracieux, si harmonieux. De haut en bas, de droite à gauche, de mouvements circulaires à linéaires ; il ne pouvait pas décemment en perdre une miette. Plus que son regard, c'était bel et bien toute sa tête qui suivait et reproduisait même les trajectoires empruntées par les deux obus qui s'étalaient devant lui. D'un regard extérieur, le cuisinier apparaissait comme extrêmement peu discret et avait davantage l'attitude d'un arbitre de tennis poursuivant la balle du regard que celle d'un chevalier servant.

Si les forces du dieu adoré par le jeunot était déjà à l'œuvre, tout bascula lorsque l'amoureux de la gente féminine vit sa proie avancer de quelques pas en se penchant ostensiblement vers l'avant, signe d'un rapprochement immédiat.

Être pris dans des bras, cela lui était bien évidemment déjà arrivé, et par d'autres femmes que sa propre mère. Récemment, une femme tellement charmée par sa cuisine avait désiré et l'avait enlacé pour le remercier du moment culinaire qu'elle venait de vivre. S'il aimait toutes les femmes, le futur forban préférait évidemment être étreint au sein de belles poitrines fournies, ce qui avait manqué à cette cliente. Mais là, sur cette île mortuaire, il allait jouer dans une autre catégorie ; quelques d'exceptionnellement plus grand qui allait même jusqu'à dépasser toutes ses espérances. En se pointant sur ce territoire bien triste, il pensait pouvoir effleurer quelques cuisses et autres poitrines en consolant d'une accolade de pauvres veuves éplorées mais voilà qu'il se retrouvait au cœur de l'action. Il se retrouva donc confronté au choix que devait faire tout grand homme : saisir sa chance avec le risque de se retrouver déçu – ou mort étouffé - ou prendre peur et esquiver.

Finalement, et tout le monde s'en doutait, il n'eut pas la moindre seconde d'hésitation : aujourd'hui, c'était SON jour !

Et alors que la belle basculait en avant pour le prendre dans ses bras, Nook prit une intense et profonde inspiration avant de se jeter à corps, et à tête, perdu dans le sacrosaint temple « Oppai » de la demoiselle. Ignorant bien sûr tout de sa malédiction et s'en moquant complètement par ailleurs, le pervers ne résisterait absolument pas à cette main qui viendrait effleuré son visage et profiterait du moment aussi longtemps que possible.

Il était bien au milieu de cette montagne de... d'amour, l'environnement était doux, chaud, agréable et particulièrement rassurant ; comme s'il se trouvait emmitouflé dans un cocon de perversion. S'il n'y repensait alors pas, trop occupé à vivre l'instant présent, Nook vivait probablement l'un des plus beau moment de sa vie à l'heure actuelle. Il s'agissait là d'une chose qu'il ne pourrait jamais oublier, quelque chose qui resterait gravé à vie en lui.

Ce bonheur intense et personnel ressenti en la personne même de Pervcool finit par avoir des manifestations extérieures au niveau du bas ventre. S'il portait un jean relativement collant ou « slim » comme lui avait dit le vendeur, sa traditionnelle veste couvrait en majeure partie la zone exposée et le sauvegardait des regards extérieurs. Pour autant, toujours pris dans l'étreinte suffocante, il ne se rendit pas compte que la jeune demoiselle pourrait rapidement sentir le résultat de tant d'excitation. Les forces divines de la divinité perverse étaient à l’œuvre. Sombre, magistrale et dure : rien ne pouvait l'arrêter.

Quoiqu'il en soit, la jeune femme vint finalement à relâcher la prise, permettant à nouveau au brun de respirer mais causant chez lui une énorme et profonde tristesse qui disparu au moment où elle lui proposait un jeu. Très clairement, pour l'esprit tendancieux et légèrement embrumé de notre héros, il s'agissait là d'une proposition indécente ; que lui trouvait par ailleurs tout à fait logique et décente. Sur le coup, il eut envie de relâcher toute la tension charnelle qui s'était créé entre ces deux être en hurlant « AU DOCTEUR, AU DOCTEUR ». Mais un tel comportement ne ferait que prouver à la beauté qu'il n'était pas un chevalier mais bien un pleutre qui ne pensait qu'à ses formes généreuses. Aussi, en bon gentleman qu'il était, il prit un ton de séducteur – à deux balles précisons le – et fit preuve de la plus belle marque de galanterie possible : laisser Madame décider à quelle sauce elle allait être dévorée.

- Nous pouvons jouer à ce que vous souhaitez Mademoiselle … Quel est votre nom ?


Quel champion... Il jouait le lover expert et avait réussi, au milieu d'un acte de galanterie, à placer la première base de la drague : le petit nom. Il attendit donc une réponse non seulement quant au nom de la belle, mais aussi quant à leur future activité.

©️ Codé par Kari Crown
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 58

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
48/100  (48/100)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Cay Culoré ! (Pv Ginny)   Jeu 21 Déc - 19:52





Cay Culoré !


C’était marrant. Les garçons de son âge étaient quand même vachement plus rigolos que les vieux et autres adultes qu’avait pu croiser la future révolutionnaire. Le jeu du « secoue, secoue vite et fort ! » était apparemment un grand classique dans la vie de la petite adolescente. Provenant initialement d’une fois où elle avait vu Nils aux toilettes durant une longue partie de « cache cache » et que ce dernier avait quelques problèmes urinaires.

- Moi c’est Ginny ! Je cherche mon papy, je sais pas où il est en fait…

Levant les yeux en l’air comme pour réfléchir, la belle femme poussa un léger « hummmm » tendancieux avant de frapper dans ses mains pour s’exclamer haut et fort. Malencontreusement, ses seins rebondirent en même temps que sa puissante frappe malheureuse.

- Gratz ! Ginny Gratz ! Mamie m’a dit qu’il fallait toujours que je donne mon nom complet quand j’étais un peu perdu… et comme je cherche papy…

Explosant véritablement de joie sans raison, la Gratz sautilla sur place… ses seins risquèrent à plusieurs reprises de sortir de leurs entraves avant qu’elle ne se calme finalement pour laisser place à sa proposition.

- Tu pourrais peut être m’aider à le trouver nan ? J’ai une idée ! On fait un cache cache, et tu trouves la meilleure cachette que tu peux ! Comme ça, moi, quand je te retrouve, je trouverai aussi mon papy vu qu’il s’est super bien caché c’est qu’il sera avec toi !

La logique de Ginny était décidément à toutes épreuves ! Bien qu’elle n’avait jamais été vraiment douée pour ce jeu en tat que chercheuse, elle espérait de tout cœur que le jeune garçon ne serait pas rebouté par le nom de famille de la dame. La logique d’une personne normale aurait simplement été de demander un coup de main mais en l’occurrence, pour la Gratz, c’était absolument inconcevable.

- Ah ! Et surtout, on se cache pas derrière les cactus… si je te dis pourquoi, ça va te piquer alors faut pas !

« Dans la vie, il y a des cactus, et ça nous pique de le savoir », à croire que Ginny prenait vraiment tout au pied de la lettre. Quoiqu’il puisse en être, s’étant baissée pour parler plus discrètement possible, elle aurait malencontreusement révéler une nouvelle fois son décolleté plongeant. Le jeune Nook allait-il donc jouer le jeu ou bien ferait-il semblant de perdre… comprendrait-il que Nils était sur l’ile véritablement ou pire encore ?

Dans tous les cas, Ginny restait tout de même ouverte à toutes les propositions du jeune pervers. Il ne fallait surtout pas qu’elle vienne à changer d’apparence… ce serait dommage hein !



Revenir en haut Aller en bas
Nook Yamaka
Pervcook
avatar
Messages : 188
Race : Humain âgé de 15 ans
Équipage : Tengoku No Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
104/120  (104/120)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Cay Culoré ! (Pv Ginny)   Ven 22 Déc - 10:32

Raisonnement Gratzien
feat. Ginny


Pauvre jeune femme sexy à la poitrine rebondie et provocante, elle avait perdu son grand père et espérait le retrouver. Étant donné le territoire sur lequel il se trouvait, le jeune cuistot avait d’abord pensé que son grand père était décédé et que la belle écervelée avait oublié l’emplacement de la tombe de son ancêtre. Bien évidemment, et dans l’unique but égoïste de s’attirer les faveurs de sa future Madame Yamaka, Nook avait choisi de l’aider à chercher la dite pierre tombale annonçant la localisation du son aïeul. Pourtant, tout bascula lorsque la belle Ginny annonça son nom de famille...

Gratz !

Le nom de famille n’était pas commun et le pervers n’en connaissait qu’un, étrangement un homme d’un certain âge qu’il avait aperçu sur l’île quelques minutes plus tôt... Aucun doute possible, Ginny était la petite fille de ce terrible chasseur de pervers, de cet homme qui avait su s’ériger en cauchemar du jeune révolutionnaire et futur forban. Si tous auraient pris la fuite devant la menace et auraient maudit le dieu pervers pour son ironie, Nook ne put s’empêcher de sourire et de remercier son divin mentor en pensée.

La bonté de son dieu n’avait donc aucune limite ? Après lui avoir offert un moment des plus mémorables, il présentait à lui une héritière de son plus grand ennemi. Il avait donc une chance claire de souiller la chair et le sang de Pervator par le biais de son canon de petite-fille. Quel plus grand affront, quelle plus grande vengeance pouvait bien obtenir Pervcook que prendre la cœur de cette femme, et plus si affinités d’ailleurs. Il n’avait certes que 13 ans mais pour lui, les choses de l’amour ne devaient pas attendre !

Le cadeau n’était d’ailleurs que plus beau lorsque le petit brun comprit que son interlocutrice était particulièrement peu maligne. Elle voulait jouer à cache-cache pour retrouver la planque de son vieux, quelle idée... Si, sur le principe et uniquement sur le principe, l’idée n’était pas totalement bête, la réalisation pouvait s’avérer plus que difficile. Ils se trouvaient sur une île, où Nook n’avait pas vu de cactus par ailleurs, et le papy aurait pu très bien se cacher n’importe où, voir même quitter l’île... Non, l’idée était mauvaise mais elle n’était pas dénuée d’intérêt si l’on s’en servait à bon escient...

Sourire pervers aux lèvres, le jeune immoral entreprit de donner sa réponse et tenta de se jouer de son opposante en raisonnant comme elle avait pu le faire.

- Attendez, si votre papy n’est pas encore sorti de sa cachette, peut-être qu’il s’est caché dans un endroit sale, peut être même qu’il s’était caché dans un cactus sans savoir que ça pique. Du coup, soit sale, soit plein d’aiguille, il est peut être rentré à l’hôtel pour prendre un bain. On devrait donc aller à l’hôtel, faire couler un bain et se mettre dedans pour l’attendre et le trouver !


A ce stade, Nook espérait vraiment que la belle était une véritable tête de linotte et qu’elle ne lui opposerait pas l’idiotie de son raisonnement, l’existence d’une pluralité d’hôtel sur l’île ou une quelconque réticence à l’exhibitionnisme, dernière composante qui serait la pire au final....

©️ Codé par Kari Crown



-
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 58

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
48/100  (48/100)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Cay Culoré ! (Pv Ginny)   Mar 2 Jan - 19:18





Cay Culoré !



- Ouiiiiiii !

Décidément, la solution de Nook semblait être particulièrement convaincante. L’adolescente n’avait pas eu besoin de réfléchir bien longtemps pour prendre sa décision : l’argumentation était tout bonnement imparable pour Ginny. Sautillant sur place, la petite n’hésita pas une seconde et reprit dans ses bras le jeune adolescent pour peu qu’il se laisserait faire. Complètement gaga et persuadée de retrouver ainsi son grand-père, la petite se mit en quête du premier hotel qu’elle verrait. Courrant presque dans sa nouvelle direction, la Gratz percuterait le plus gros détail avant sur le porche de l’entrée.

- Mais oui !

Cherchant Nook du regard, elle lui dirait alors qu’un problème se posait… ils étaient tous deux de sexe différent… il fallait trouver une solution. Changeant sous les yeux du jeune homme son apparence, elle en vint à toucher son visage en se tournant légèrement. La jeune fille perdit quelques centimètres et des cheveux bruns prirent place sur son visage. Se retournant alors vers Nook, la jeune fille maintenant en apparence de garçon regarda son homologue du jour.

- On va se mettre dans le bain alors frérot ?

Et voilà ! La Gratz avait maintenant sa toute nouvelle apparence, celle du Pervcook. Comment allait-il réagir face à cet imprévu ? Ginny ne s’en soucierait de toute façon pas. Sûre d’elle dans cette apparence, elle entrerait alors dans l’établissement pour demander une chambre avec une grande baignoire pour elle et son frère jumeau.

Que pouvait-il y avoir de suspect à ce que deux jeunes garçons, si tant est que Nook ait suivi, à ce qu’ils réservent une chambre ? Après tout, ils n’étaient que deux frères en quête de repos et d’un grand-père !

- Oups...

Ginny venait de se mettre dans une situation délicate, les mains dans les poches, le jeune garçon alors habillé avec des vêtements bien trop grands et féminins n’avait pas un sou sur lui. C’est alors qu’il lui vint l’idée du siècle.

- Je peux vous payer en carré de chocolat ?

Même si elle n’en avait pas sur elle, la jeune Gratz était persuadée que c’était bien plus simple à trouver que de l’argent…



Revenir en haut Aller en bas
Nook Yamaka
Pervcook
avatar
Messages : 188
Race : Humain âgé de 15 ans
Équipage : Tengoku No Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
104/120  (104/120)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Cay Culoré ! (Pv Ginny)   Mar 2 Jan - 21:24

The chosen One
feat. TnS et Ayato


Il n’y avait donc aucune limite à la bonté du dieu pervers… Le figure divine donnait, reprenait à certains instants en mettant ses fidèles à l’épreuve des baffes mais il était bon, très bon et pour Nook, il était maintenant trop bon. Si le jeune n’était pas un fin psychologue, s’il n’était pas un maître de l’âme humaine et s’il n’était pas diplômé de mentalisme ; le pervers arrivait à rapidement cerner les femmes. Enfin, ça c’est ce qu’il pensait …

Quoiqu’il en soit, pour celle-ci, pour cette femme qui l’étouffait encore dans sa poitrine opulente, le Yamaka ne semblait pas se tromper : il avait bien compris que cet avion de chasse était très largement naïve. Son petit stratagème avait fonctionné alors qu’il était tellement gros, plus encore que la poitrine de la belle au milieu d’un trou de souris. Elle était même si enthousiaste qu’elle avait déserté la zone sans attendre en direction de l’établissement de nuit le plus proche. Entrainé depuis des années à la fuite en zone hostile, poursuivi régulièrement par une horde de femmes biaisées, le gamin courait vite, il peut ainsi suivre sa proie très facilement. Pourtant, une fois arrivé devant l’hôtel, l’impensable se produit : la belle disparu totalement pour devenir un jeune homme ressemblant comme deux gouttes d’eau à… bah à lui !

A cet instant précis, tout devint imperceptible pour le Pervcook. La proposition de bain, la proposition de paiement en chocolat, la tête du guichetier devant les fringues du jumeau et son horreur devant la demande de paiement en chocolat. Non plus rien ne comptait, plus rien d’autre que sa foi inébranlable en l’incroyable dieu qu’il vénérait. Ainsi, la perversion n’avait aucune limite, le pouvoir de son guide était sans borne à tel point qu’il avait envoyé au futur forban une personne capable de changer de corps. Beaucoup aurait pu être déçus voire même repoussés par une femme qui pouvait se changer en homme, il s’agissait là pour les pervers de leur plus grand cauchemar. Mais il fallait être plus malin, plus visionnaire, plus perverti ; et ça Nook l’était.

Pour lui, cette personne avait le plus beau pouvoir au monde car finalement, il ou elle pouvait prendre l’apparence de toutes les femmes les plus désirables de l’univers. L’époux d’une telle personne ne pouvait jamais se lasser, il pouvait mater autant de personne qu’il le souhaitait en étant toujours fidèle et ce, en toute tranquillité dans son canapé. Plus beau encore, ce pouvoir immense et magique avait été confié à une illustre tête de linotte alors que pouvait-il y avoir de mieux ? Peut-être que ce pouvoir permette de combiner certaines parties de différents corps, mais cela relevait davantage de l’utopie. Pourtant…

Quoiqu’il en soit, le temps passait et Nook était resté bloqué sur un petit détail initial : la personne sous ce pouvoir était-il un homme ou une femme ? Si il ou elle était une femme, il décrochait le pompon d’or ! Sa prochaine mission était donc de découvrir cette information et savoir si « Ginny Gratz » était réellement le nom de cette personne : une femme donc.

Retrouvant ses esprits, le cœur chargé d’espoir, Nook arriva aux guichets et sortit sa bourse pour payer la chambre. En tant qu’apprenti, le cuistot n’était pas payer bien cher, mais il était payé quand même. Découvrir le secret de Ginny était une cause prioritaire : une chose qui n’avait pas de prix. (Et pour le reste, il y a MasterCard)

Il paya donc la chambre en attrapant le bras de son « frérot » et avala la volée de marche menant à l’étage dans une hâte sans nom, il ouvrit la porte de la chambre et la refermerait dès que sa muse d’amour serait entrée. Il avait une carte ultime à jouer pour savoir qui était réellement cette personne : son apparence véritable.

- Mais au fait ! T’as l’air de pouvoir changer de tête, c’est trop cool pour jouer à cache-cache mais si tu veux que ton papy te reconnaisse et te trouve, tu dois prendre une apparence qu’il connait, ta vraie apparence !


Pour une fois, il ne se servait pas de la candeur de la jeune femme, son raisonnement étant des plus logiques !

©️ Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 58

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
48/100  (48/100)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Cay Culoré ! (Pv Ginny)   Jeu 11 Jan - 19:53





Cay Culoré !


Ouf ! Le jeune homme prit en charge la chambre. Heureusement que quelqu’un de sensé était présent avec la petite Ginny car il était évidemment certain qu’elle aurait été incapable de se sortir d’une telle situation. Au pire, elle aurait sans doute dormi sous les ponts comme elle allait sans doute bientôt le faire dans une certaine ville révolutionnaire. Les cactus, c’était dangereux, c’était évident.

Ginny n’avait plus de véritable apparence. Certes, lorsqu’elle dormait, elle retrouvait son apparence initiale mais il lui arrivait toujours de pouvoir trouver une substitution : que ce soit par les vêtements ou par des séances de cache-cache, la petite adolescente était toujours parvenue à cacher sa véritable apparence.

Attendant de se retrouver dans la chambre, Ginny sautilla dans tous les recoins de la pièce. A dire vrai, cela faisait maintenant plusieurs semaines que la petite n’avait pas connu d’endroit plus riches que les dessous d’une cale ou d’une prison. Retrouver ainsi un lit et des draps l’avait rendue euphorique. Ses vêtements volants au gré du vent, elle s’en retourna alors devant son frère du jour pour lui révéler sa véritable identité. Et quelle identité !

Sûre d’elle, elle toucha alors son visage et modifia chacune des parties de son corps. Une bouche de femme, une voix d’homme, des sourcils de vieux et un nez d’enfant… même Picasiotte n’aurait pu imaginer mieux comme œuvre d’art. Avec sa voix suave, la jeune fille espérait faire rire son nouvel ami bien que l’apparence prêtait bien plus à une notion de peur qu’à une notion de rire.

- Et toi alors ? C’est quoi ta véritable apparence ?


Après tout, si lui avait eu le droit de poser la question, pourquoi est ce que Ginny ne le pouvait pas ? Sûre d’elle, la Gratz garda cette apparence quelques instants sans trop se soucier de si c’était dangereux ou non. Après tout, des moches, il y en avait partout : un de plus ou une de moins, c’était pas vraiment ce qui allait faire la différence… à moins qu’il ne puisse en être autrement ?

Affolée, dans un jeu d’acteur quasi parfait, Ginny se figea avant de se retourner de nouveau vers Nook :

- Je suis bloquée !

C’était sa nouvelle blague du jour : faire croire qu’elle ne pouvait plus changer d’apparence ! Son petit jeu ne dura que quelques secondes avant de reprendre l’apparence de Nook. La pauvre Gratz n’avait jamais eu l’occasion de révéler son pouvoir et son identité. Sans savoir pourquoi, elle l’avait fait avec ce jeune homme… cherchait-elle ainsi à camoufler sa gêne en jouant de la sorte ? Une seule chose restait certaine, la petite Ginny n’était pas à l’aise avec son fruit du démon, c’était la seule chose que quiconque pouvait retenir de ses différents jeux.



Revenir en haut Aller en bas
Nook Yamaka
Pervcook
avatar
Messages : 188
Race : Humain âgé de 15 ans
Équipage : Tengoku No Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
104/120  (104/120)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Cay Culoré ! (Pv Ginny)   Jeu 11 Jan - 21:08

Double paradis !
feat. Ginny


Oh seigneur pervers ! N’as-tu donc réellement aucune limite dans la bonté que tu offres à tes fidèles adeptes ! La jeune femme, ou le jeune homme il ne savait toujours pas, pouvait mixer les différentes parties de corps d’illustres inconnus pour en faire une seule et unique. Si, en l’espèce, le pervers devait avouer que son interlocutrice était particulièrement laide et que les parties associées n’étaient vraiment pas faites les unes pour les autres, il ne montra pas une once de dégoût mais ne pensait qu’à l’idéal qui se construisait devant lui. Il imaginait déjà un idéal parfait, une belle dont il serait fou et qui pourrait lui faire essayer tellement de chose mais toujours avec la même tête. Un corps, dix milles têtes ou une tête et dix milles corps… Le champ des possibles n’avaient donc aucune limite et tout était imaginable.

Alors, quand la belle lui demanda quelle était vraiment sa réelle apparence, Pervcook se questionna : était-ce une invitation à se dénuder ? Car après tout, la véritable apparence de chaque humain était celle dans laquelle il était venu au monde : entièrement nu !

Pourtant, il avait un petit blocage en ce moment précis. S’il n’était pas pudique pour deux sous, le cuisinier se trouvait devant une personne dont il ne savait rien, même pas réelle identité, et plus encore, devant quelqu’un qui avait pris son apparence. Aussi, il se dit qu’il pensait à se mettre nu devant quelqu’un qui pourrait le faire pour lui et cela le perturba un instant. Au final, il prit le contrepied et répondit à son interlocutrice dans le sens le plus traditionnel du terme :

- Ton pouvoir est super Ginny. Tu vois, moi je n’ai pas ton pouvoir, donc ma véritable apparence, c’est celle-ci.


Il déploya les bras et tourna sur lui-même pour que la rouge puisse l’étudier sous tous les angles. Apparemment, la gamine n’aimait pas se dévoiler et le gamin espérait bien la faire céder en l’ayant à l’usure ou en la droguant éventuellement. Après tout, le pouvoir allait bien finir par s’épuiser et elle allait bien retrouver son identité originaire nan ?

D’ailleurs, son pouvoir devait s’épuiser : elle était bloquée. Cet état de fait ne put causer qu’une chose chez l’adepte du dieu cochon : une hilarité intense et profonde ! Riant à gorge déployée, il s’imaginait bien la jeune femme se balader en ville avec cette tête tout en espérant qu’elle allait pouvoir retrouver l’usage de sa malédiction. Enfin, elle retrouva l’apparence du jeune homme, reformant ainsi la fratrie, dommage, Nook aurait préféré une forme féminine mais enfin… Il attaqua donc une nouvelle fois, il comptait bien découvrir qui elle était. L’après-midi était bien passée et bientôt la nuit tomberait, elle irait donc dormir et baisserait sa garde.

- Ton papy devrait bientôt arriver pour se coucher, tu veux… te mettre à l’aise ?


Il fallait encore espérer que la faim ne viendrait pas se mêler de son plan.

©️ Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 58

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
48/100  (48/100)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Cay Culoré ! (Pv Ginny)   Ven 12 Jan - 17:50





Cay Culoré !


Nook tourna sur lui même et Ginny en fit autant : visiblement il voulait danser. Le temps de jouer à sauter pour essayer de maitriser le nouveau matelas et s’amuser dans tous les éventuels petits jeux qu’elle s’inventait, Ginny commença peu à peu à fatiguer. La nuit était tombée depuis quelques minutes et il faisait déjà bien noir au dehors. S’arrêtant un instant pour repenser au grand père qui n’était pas venu, Ginny mit sa tête sur le côté pour réfléchir. Nook avait raison, c’était évident. Acquiesçant quant au fait de se mettre à l’aise, la jeune fille commença à enlever ses vêtements pour se mettre en T-Shirt et petite culotte. Malheureusement pour le jeune homme, le paquet fut pour le moins déroutant puisque simple reflet de lui-même mais, pire encore, l’accoutrement restait unisexe, ne permettant ainsi pas de déterminer clairement si Ginny était un homme ou une femme.

Ginny salua ainsi le jeune garçon en baillant et en s’étirant. La journée avait été longue et elle s’était bien amusée de bout en bout. Sans aucun doute, une nouvelle amitié était possiblement née entre Ginny et le petit cuisinier. Se glissant sous la couette, la jeune révolutionnaire inviterait Nook à la rejoindre. Après tout, pourquoi se méfier ? Ginny ne connaissait rien des choses de l’amour et ne voyait dans le pirate qu’un simple petit être inoffensif et joueur. Un bon friendzone comme il était encore possible d’en faire de nos jours.

Peu à peu, la jeune fille tournerait alors le dos au garçon pour laisser sa conscience s’en aller. La faim ne l’avait pas tiraillé plus que ça dans la mesure où elle avait pris l’habitude de manger peu. En réalité, elle n’avait jamais vraiment le loisir de manger à sa convenance vu qu’elle ne comprenait pas spécialement bien le monde qui l’entourait.

Peu à peu, le sommeil la gagnant, c’est une nouvelle personne qui prit place dans le lit. Une jeune fille rousse… très jeune en apparence. Bien qu’en sous-vêtements, il semblait que la jeune demoiselle ne donnait pas plus de dix ans… en réalité, elle allait bientôt être majeure mais ça, personne ne le savait. Ainsi, seuls quelques détraqués sexuels risquaient d’être attirés par cette belle personne. S’endormant sans plus penser à quoi serait fait le lendemain et à quel jeu elle pourrait jouer, Ginny laissa ses rêves la guider vers le lever de soleil du lendemain.

Au petit matin, Ginny profiterait de se toucher le visage pour s’essuyer les yeux et ainsi reprendre l’apparence qu’elle avait initialement la veille. C’était une sorte de routine pour elle. Après tout, il fallait savoir rester discret. Regardant autour d’elle, elle chercherait alors Nook du regard. Le grand-père ne risquant pas de s’être pointé dans la piaule, cela signerait sans doute la fin des aventures de Ginny sur cette ile. Il lui faudrait ainsi en essayer une autre… peut être serait-elle un peu plus chanceuse sur la suivante !




Revenir en haut Aller en bas
Nook Yamaka
Pervcook
avatar
Messages : 188
Race : Humain âgé de 15 ans
Équipage : Tengoku No Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
104/120  (104/120)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Cay Culoré ! (Pv Ginny)   Sam 13 Jan - 13:49

Enchanteresse
feat. Ginny


Merde ! Oh toi, dieu pervers, tu es tellement bon mais tellement ironique dans la réalisation des désirs de tes adeptes. En effet, la divinité du Yamaka lui avait offert une personne susceptible de tout devenir mais il lui empêchait de déterminer le réel sexe de l’intéressée. Lorsqu’il ou elle avait commencé à se dévêtir, il avait espéré voir une petit culotte rose ou un soutien-gorge aguicheur et sexy. Mais non, il se retrouvait devant un slip/culotte unisexe et un T-shirt plus que banal, rien de plus frustrant pour un amoureux de gente féminine comme lui. Il était tellement déçu que la vue miroir de son propre service trois pièces ne le dérangea pas le moins du monde, il le connaissait après tout…

Alors qu’il vit son jumeau se coucher, le pervers répondit à l’invitation et vint se coucher à ses côtés, le cœur et l’esprit tiraillé par ses doutes sur l’identité de la personne avec qui il partageait sa couche. Il n’avait pas d’indice, pas de pistes et finalement peu de conviction. Ce nom, Ginny, pouvait aussi bien être le prénom d’une femme que le surnom d’un homme. Ce caractère tête en l’air pouvait aussi bien appartenir à un homme qu’à une femme. Cette candeur pouvait aussi bien être celle d’une jeune fille que celle d’un vieux pervers voulant se faire un petit jeune. Soudain, cette simple idée l’emplit d’angoisse. Et si finalement cette personne était un homme de cinquante ans qui ne vivait que pour attraper et prodiguer quelques attentions à de jeunes garçons ? Il n’osait plus bouger, il respirait à peine et se demandait s’il allait garder son intégrité intacte.

Prenant son courage à deux mains, Pervcook tourna lentement sa tête vers celle qui partageait maintenant sa couche et finit par sourire franchement, les yeux amoureux et le regard hébété. Il ne voyait qu’une seule chose se dérouler sous ses yeux : une cascade rousse et magnifique, des épaules fines et caractéristiques du sexe féminin. Alors, touché par sa curiosité, Nook descendit du lit le plus discrètement possible et fit le tour de celui-ci pour enfin voir le visage de celle qui en changeait si souvent. Arrivé devant elle, il la vit, endormie, respirant au rythme lent d’un sommeil réparateur : elle semblait totalement heureuse, calme et apaisée.

Le Yamaka était subjugué, littéralement absorbé par le rythme de la respiration de cette jeune femme. Son idée avait finalement été la bonne, lorsqu’elle s’endormait, la belle perdait la maîtrise de son pouvoir donc. Trop heureux, et peut-être trop naïf, il se refusait clairement de penser que la personne devant lui avait une sécurité qui changeait son apparence au moment de son entrée dans les bras de Morphée. Il n’avait aucun doute, et d’ailleurs, il avait raison : cette belle rousse était la réelle Ginny. Il la détaillait sous tous les angles et souriait toujours un peu plus au fil du temps. Elle n’avait finalement rien de spécial, elle était même assez banale mais pourtant, cette banalité lui conférait un charme sensationnel. En plus de cela, il gardait à l’esprit le fait qu’elle pouvait tout devenir et ainsi, s’amuser à faire pousser sa poitrine, à se faire grandir, à prendre un regard aguicheur ou autre. Honnêtement, il devait avouer qu’il appréciait cette perspective.

Pendant plusieurs heures, et à la place de partir dormir, il resta assis sur le sol à regarder cette Gratz. Il ne s’en laçait pas, elle l’enchantait, lui donnait du baume au cœur et lui rappelait la candeur de sa jeunesse : les rares années où le gamin n’avait encore connu les joies de la perversion. En temps normal, il aurait probablement tenté de soulevé la couette et son T-Shirt pour se rincer l’œil mais la simplicité de la révolutionnaire atténuait au moins un peu ses envies perverses. Bon, si elle venait à se débarrasser de ses vêtements pour cause d’une trop forte chaleur, il n’allait pas s’en plaindre mais étonnamment, il n’avait pas envie de se lever pour aller augmenter la température de la chambre. Au fil de la journée, elle était devenue plus qu’une simple proie, elle était devenue une amie qu’il avait envie de se faire…

Après plusieurs heures, et ne voyant pas le temps passé, Nook vit les premiers rayons du soleil percés les stores de la chambre et comprit que le jour se levait et que son enchanteresse allait bientôt se réveiller. Il se leva discrètement et prit la porte en direction de la cuisine. Il comptait bien préparer lui-même le déjeuner de sa belle et tendre amie, cela ne pouvait que lui rapporter des points.

Le Yamaka descendit en cuisine, vide de toute présence étrangement, et commença son œuvre tranquillement. Sucré, salé, chaud, froid, amer, doux : il préparait de tout pour répondre au moindre désir de l’envoutante dormeuse. Si Ginny se réveillait à ce moment-là, il n’y avait plus qu’à espérer qu’elle n’ait pas fui devant la désertion de son jumeau. Une vingtaine de minutes après son départ de la chambre, Nook se présenta devant la porte de celle-ci et frappa à la porte, les mains prises par un copieux plateau déjeuné. Si elle ouvrait, il afficherait son sourire de loveur et énoncerait simplement :

- Voilà le petit déjeuner de mon frérot !


Apparemment elle aimait les jeux de rôle alors autant d’engouffrer dans cette brèche.

©️ Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Cay Culoré ! (Pv Ginny)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Cay Culoré ! (Pv Ginny)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ginny Weasley
» Les liens de Ginny
» Ginny Weasley (Gryffondor)
» Lindsay Chang (ou Ginny Weasley, si je peux^^)
» Ginny Weasley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue-