Partagez | 
 

 [Solo][Présent] Une drôle de révélation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 1011
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
249/500  (249/500)
Berrys: 337.350.000 B

MessageSujet: [Solo][Présent] Une drôle de révélation   Lun 27 Nov - 22:38

  • Ren Tao
  • Mini Event
W.T.F ?


Quelques heures déjà que je m’étais extirpé de ce merdier. Il n’y a pas à dire, cette attaque improvisée avait été un bordel monstre à cause de plusieurs facteurs. Le premier était la force clairement sous estimé des protecteurs du navire, mais aussi les emmerdeurs de “ Badland Outlaw “ qui s’étaient montrés non pas dangereux mais gênants. Quoi qu’il en soit, j’avais eu un rapport détaillé de chacun d’entre-eux. Trois noms étaient sortit comme étant “ responsables “.

Le premier et sans doute le plus “ gros “ poisson de cette pêche :
Tenshi Taya. Peu de choses sur elle d’intéressant, si ce n’est qu’elle semble avoir des capacités martiales en terme de sabre. Une épéiste ? Rien de plus ? Les informations n’étaient pas assez poussées pour trouver le fait qu’un de ses objets avait manger un fruit du démon. Quoi qu’il en soit, la seule chose qu’on retiens d’elle est son statut plutôt étonnante puisqu’elle semble être la “ reine “ D’amazone Lily. Oh ? Se pourrait-il que les gens de cette île soient désespérées au point de nommer une enfant “ reine “ ? Ce détail de côté, ses aptitudes restaient très médiocres pour le peu d’informations que j’avais sous la main et cela me faisait clairement la sous-estimer.
S’en suit donc du second de la bande, alors que hiérarchiquement il est patron de toute cette joyeuse bande :
Zeke Lundren. Là encore, peu de choses à son sujet. Un bandit aux fortes tendances explosives. Loin d’imaginer qu’il était plus du genre à faire des affaires underground peu découvertes par nos informateurs, ses principaux méfaits étaient au final du terrorisme de bas étage. Sauf peut-être l’attaque d’une base marine ? Oh tient... Monsieur prendrait-il exemple sur nous ? Coïncidence ou non, la chose me fit sourire un bref instant avant de simplement vérifier ses possibles aptitudes connues. Un fruit du démon mais non identifié par nos soins et des explosifs... Mouai, une tête pensante qui explose quand elle surchauffe. Pas très dangereux.
Et finalement, vint le dernier du trio infernal comme on pourrais le surnommer, un inconnu si ce n’est peut-être de nom :
Kitchiro Nagami. Un inconnu visiblement avec des revendications digne d’un révolutionnaire. Se serait-il perdu en cours de chemin ? Quasiment aucun méfait à son actif de part nos sources. Pourtant, son nom me disait un truc, sans doute un tiers dans une de nos vieilles histoires. Quoi qu’il en soit, son dossier était vite refermé puisque indigne d’un quelconque intérêt. De plus, l’informateur pas à jour n’avait pas mis son acquisition de fruit du démon qui aurait pu être une donnée non négligeable.

Ainsi donc, voilà la bande de rigolos qui nous avaient mis des bâtons dans les roues ? Pitoyable... Mon égo en prenait un coup et sur le coup, je vins à résumer les autres ennemis notables que notre groupe aurait bientôt à supporter en fonction de nos actions et le degré de désagrément qu’on peut leur causer individuellement ou non.

Erwin Dog. Et dire qu’à ma rencontre avec lui à mes tout débuts il n’était qu’un gosse. Monsieur s’offre une montée vertigineuse en semblant être la nouvelle mascotte de la révolution. Bien entouré, et redoutable à lui seul, c’est surtout son fruit du démon qui est terrifiant. Les possibilité deviennent limite infinies et simples à la fois. Apparaitre et disparaitre en quelques secondes, avouons le, je rougis de jalousie que ce pouvoir ne soit pas entre mes mains...

Nakata Fenice. Visiblement, notre “ amitié “ n’aura été qu’autour d’un sauvetage de jeunes. Même les monstres ont une âme et ce n’est pas lui qui pourra dire le contraire... Malheureusement, les chemins divergent et son esprit trop bisounours l’empêche de voir l’ingéniosité de mes actions.Bombe à retardement qui a explosé depuis peu, nul doute qu’un jour ou l’autre pour combler mes commerces et assurer mes actions à long terme je devrais m’en débarrasser. Mais comment défaire un oiseau mythique réputé immortel ? Là encore, je me devrais atteindre un nouveau stade dans ma puissance pour espérer pouvoir lui faire quitter une de nos entrevue avec des plumes et dents en moins. Pour l’heure, aussi honteux cela soit-il à avouer, la possibilité de le croiser me fait froid dans le dos.

Kyoshiro. Le second de Nakata... Tout bon pirate avec un équipage de ce nom a un second qui est tout aussi à craindre et à ce que je peux lire, j’ai raison de me méfier. Un logia redoutable mixé avec un domaine qui me fais rire... Finalement, le résultat doit être monstrueux et là encore, je m’étonne à presque en avoir peur officiellement. Nul doute que dans la lutte contre l’équipage de Nakata, cet homme-là sera une vraie plaie.

Soupirant un long moment, je range ces foutus dossiers qui n’en finissent pas. On peut le dire, Ayabusa a fait un excellent boulot en recueillant toutes ces informations. Son boulot de second secrétaire m’est fort utile puisque je peux me concentrer sur les actions tandis que lui planifie. J’approche donc d’un dernier dossier avec les potentiels marines à craindre outre les amiraux et la plupart des Vice-Amiraux et mon regard tombe alors sur une connaissance.

Ghetis Archer. Étoile montante malaimée de la faction des mouettes, pour l’avoir rencontrer, sa personne en elle même est menaçante. Son équipage diversifiée laisse à parier que eux aussi ne doivent pas jouer avec des pincettes mais le réel danger reste lui et seulement lui. Force titanesque, maîtrise de son corps remarquable... Et encore, je n’étais pas au courant pour son fruit du démon qui là encore aurait de quoi faire froid dans le dos.
Gardant en tête le fait que je devrais m’en méfier, j’avais aussi une carte à jouer en l’ayant indirectement comme allié. Là serait ma seule chance de m’en débarrasser : le trahir quand l’occasion se montrera. Si par malheur j’échoue, là, ce sera un réel problème de plus à gérer et avouons le, ce genre d’ennuis je m’en passe volontiers en cet instant. Une véritable bombe à retardement que seul moi pouvais gérer en bonne et due forme, un jeu tant mental que physique et pour cause... Qui sait si lui-même n’avait pas les même intentions avec moi ? Je reste un meurtrier et lui un “ justicier “. Rien ne changera à ce niveau-là.

Vint ensuite un nom avec un petit paragraphe : Taito Nowaki. Lui aussi étoile montante mais semblant bien appréciée du publique, au final, il est un peu le Erwin de la révolution en terme de popularité à différence que la montée vers le poste suprême semble plus difficile et méritée. Quoi qu’il en soit, son fruit du démon est des plus intrigant et mêlé à son talent de tireur... Un chasseur à ne pas sous estimer. La soeur de celle-ci... Jolie minois huhu. Bref... Refermant les dossiers principaux des personnes faisant parler d’eux de façons assez virulentes ou qui ont pincées négativement mon attention je vins à me retourner pour lancer brusquement un couteau dans une image d’un certain ennemi : Konan.

Lui est le réel ennemi. Les autres ne sont que des données vers ce trône que je désire et nul ne pourra m’empêcher d’y accéder. Peut-être que ce salop n’a pas de réel conscience de la menace qui plane sur lui, mais désormais, c’est un véritable jeu d’échec qui se joue entre nous. Chaque actions tant dans la lumière que dans l’ombre est un coup à ne pas sous estimer car il peut faire tourner la table comme on dit. Retirant la lame de son fameux poster, je me contente de sortir de ma cabine pour alors rejoindre les autres sur le pont. Ma décision est prise et tandis que je tente de calmer mes diverses émotions, je regarde tour à tour les membres de l’organisation ici présents, rassemblés par mes soins.

“ ... Bien. Commençons. “

Avançant vers l’avant du navire, je marche d’un pas lent. Pourtant, quelque chose cloche. Ce n’est pas un discours d’encouragement ce soir, mais bien un avertissement. Regardant l’horizon, la mer est calme... Douce ironie compte tenu de ce qui va arriver.

“ Les derniers événements ont soulevés un réel problème que je remarque maintenant. Nous sommes... Trop tendre. Pour preuve, qu’est-ce qui nous a empêché de libérer tout les prisonniers ? “

Attendant une réponse, nul des hommes et femmes présent(e)s n’osaient répondre. De toute manière, je n’attendais pas vraiment une réponse. De ce fais, je vins à faire signe à la mante religieuse d’approcher. Se mettant proche de moi, je vins à soupirer en douceur, laissant presque retomber la tension que j’avais imposé.

“ Des gens dans ce monde bougent. D’une simple apparition, ils font trembler tant leurs alliés que leurs ennemis. Est-ce qu’on est différents d’eux ? Si oui en quoi ? ... Nous ne sommes pas différents d’eux, ils n’ont pas autant travaillés que nous et ce n’est pas vous qui direz le contraire. La seule réelle faute, c’est ma négligence et c’est pourquoi... Dès ce soir, je vais corriger le tir. “

Le ton ayant changer au fur et à mesure de mon discours, c’est une intonation menaçante qui ponctua la fin de mes paroles alors que mon regard tomba tel une épée de Damoclès sur la nuque de Kro. Le mouvement se fit rapidement, silencieusement. Tel un éclair rouge, j’avais posé et serré ma main sur sa nuque pour alors briser celle-ci avant qu’elle n’ait eut le temps de protéger sa personne avec du haki. Une morte aussi brutale qu’indolore par mes soins. Moi, Ren Tao, je venais d’exécuter une de mes acolytes pour des raisons encore obscures.

“ ... Voilà ce qui attends toutes les personnes qui me décevront de trop. “

Jetant un regard vers Klyde, il était clair que de toutes les personnes présentes, il était le plus à même d’être le prochain sur la liste. Les autres s’étaient jusque là montrés plutôt utiles et efficace, mais le moindre maillon faible fait tomber tout les autres et ça, je ne pouvais pas me le permettre. Relâchant lourdement le corps de la mante-religieuse, je ne m’étais guère rendu compte de la violence déployée. Pas d’hésitation, juste un regard froid et une action sèche; démontrant l’autre côté de ma souveraineté sur mes hommes. Si je devais être une couleur, le rouge/pourpre serait celle-ci, car je ne suis pas du genre douillet. J’ai d’énormes attentes de la part de mes acolytes, mais ils bénéficieront d’une protection sans faille. Mais s’ils me déçoivent, alors ils auront droit à ma vraie personne, celle que mes ennemis croisent et respectent autant qu’ils craignent.

“ Nettoie moi-ça Krake... “

Laissant le requin jeter le corps par dessus-bord, pour ma part, je vins alors à dire quelques mots envers Ayabusa, chargé de communication et surtout nouvellement chargé d’une mission.

“ ... Trouve la position de Rei. Je veux des déplacements de décimas et d’éventuelles menaces tel les Tengoku No Seigi. Je veux plus d’infos sur ces andouilles de Badmachin... Et surtout, priorité sur ceci : Retrouve Fudo. Je veux le voir en personne au plus vite. Lui et ses hommes. S’il refuse de venir... Tue le. “

Les hommes qui désobéissent n’ont pas leur place parmi les miens et qui plus est, avec un potentiel comme le sien, il serait regrettable de le laisser filer de la sorte. Non, autant appliquer la logique du “ si je ne l’ai pas, personne ne l’aura “. Ainsi sont les affaires et ce n’est pas Elina qui me contredira à ce niveau là. Retournant dans mes appartements je vins alors à déplier plusieurs cartes et regarder les divers endroits qui étaient marqués dessus.

Il nous faudrait trouver une île sur Grand Line où s’abriter. Une position que si bien mes alliés comme mes ennemis ne connaitraient pas afin de pouvoir se retrouver tous ensemble sans risque d’avoir des invités surprise un jour. Un lieu en ruine peut-être ? Mais le projet à venir risquait de frapper gros et pour cause, le train des mers était une parfaite occasion de frapper. Son itinéraire ayant été soigneusement retracé sur la carte, je me mis à sourire en coin avant de regarder d’autres objectifs.
Depuis le début de nos aventures les choses avaient bougées et avec notre alliance avec Elina, le côté financier de l’organisation était entre de bonne main. Les îles autrefois refuges ou “ vache laitières “ n’avaient plus de réelle importance. Elles pouvaient êtres attaquées ou prise par des “ ennemis “, cela ne serait pas un problème : une pression de moins à subir, alors que dans l’autre sens ce n’est pas le cas. Elina se trouvait être notre banque de secours tandis que nous, nous étions son moyen d’avoir un pouvoir total sur les histoires d’offre et de demande grâce au chaos que nous propageons là où on passe. Bref, le duo ombre-lumière parfait où tout le monde se fait avoir.

M’allumant une clope, je vins alors à garder en douceur mon calme, suite à quoi, mon second entra dans la pièce. Arquant un sourcil, celui-ci semblait vouloir discuter de nouvelles recrues. Il est vrai qu’avec des menaces de têtes qui vont tomber, il fallait penser à remplacer ces personnes. Réfléchissant aux différents profils qu’il m’avait proposé, je repensais à une personne qui m’avait plus et qui ne faisais pas partit de ces profils.

“ ... Gambler me semble intéressant. “


Le laissant sans voix, je comprenais immédiatement qu’il l’appréciait mais sans plus. Bref, ne voulant pas le froisser, je fis sonner divers noms qu’il m’avait évoqué plusieurs fois dans le passé.

“ Poison, Sono et Cataclysme... “

Ne me rappelant plus de leurs noms, je préférais les surnommer par le surnom attribués. Restais à voir s’ils seraient compétents, sans quoi, je devrais ouvrir des dossiers encore une fois... Poussant un profond soupire, je laissais vaquer mon second avant de regarder par un hublot. La mer était calme, mais pour combien de temps ? Peu...

Une fois de plus, les Shadow Ghost sont en mouvement et cela n’annonce rien de bon. A défaut que les organisations underground l’aient compris, la marine elle devait fortement l’avoir assimilé avec notre dernier coup d’éclat. Une guerre se prépare, une bataille sans nom se dessine et pour cause, si les gens d’influence pensaient pouvoir secouer ce monde sans m’inviter moi, alors ils seraient vite déçu. Pour eux je ne suis pas encore officiellement un problème dans leurs projets, mais bientôt... Ils changeront d’avis.

Affichant un sourire machiavélique, je voyais déjà les flammes ravager ce monde, ces terres et ces océans et ça, personne ne pourraient m’en empêcher. C’est sur ces belles pensées que je m’endormis paisiblement jusqu’au lendemain plutôt brutal et pour cause...

- - - - - - -

“ ON NOUS ATTAQUE !!! “

Des bruits de canon se faisaient entendre, et des explosions retentissaient. Hm ? Qui osent essayer de s’en prendre à nous ? Me levant en trombe, je trébucha au sol à cause du fait que le navire tangua violemment. Hm ? Quelque chose vient de nous heurter ? Quoi qu’il en soit, arrivant sur le pont, je vins à entendre des cris se faire entendre dans au loin. Un mousse venait de se faire descendre comme un canard alors qu’il tentait de hisser les voiles. Tsss... Les gens étaient sur le pied de guerre et je vins à aller voir le chef superviseur pour le moment : Ayabusa.

“ Qui est-ce ? “
“ ... Des chasseurs de primes... Organisés. “

Hm ? Plissant les yeux, je vis qu’un sous-marin venait d’empêcher le navire de continuer sa course. Et merde. Derrière et navire de taille imposante menaçait de tenter d’aborder s’ils arrivaient à s’approcher. Encore cette foutu alliance qui nous a poursuivis déjà deux ou trois fois ? Quelle bande de sangsues... Plissant les yeux en constatant qu’il s’agissait bien d’eux, je vins alors à ordonner à Krake de plonger.

“ Dégage la voie... Pas de quartier et élimine leur copine poisson aussi. “

Me rappelant de la plupart de leurs membres, je vins à dispatcher les rôles.

“ Ayabusa, à la barre, tu aides que en cas de besoin. Senshi, plombe moi ce navire au loin, quitte à endommager notre navire pour avoir un projectile, Krake pourra remorquer le navire via les courants. Klyde, tue tout ceux qui arriveraient à aborder le navire. Mélina, de même. Les autres, avec moi. “

Tandis que Senshi commençait à pilonner de boulets de canon le navire de derrière, Krake lui faisait le ménage sous les eaux. Pour ma part, je ne fus pas surpris de voir le groupe “ Girl Powa “ faire surface, semblant vouloir immédiatement en découdre. La sniper avait déjà prit position et était le seul vrai danger de cette histoire. Prenant pour ma part la charmante rousse qui aussi me prenait pour cible, je tentais de finir vite fait cela, mais comble du fait de constater, celle-ci s’était un peu améliorée. Les échanges de coup étaient intenses, s’enchaînaient de façon fluide, jusqu’à ce que quelque chose cloche. Un mal de crâne ? Profitant de l’occasion, j’envoyais alors celle-ci dans le décor avant de me diriger vers la sniper, mais alors que j’allais frapper, voilà qu’un tremblement se fit ressentir, suivis d’un second et enfin un troisième. Que se passe-t-il bordel ? Oubliant la sniper qui venait de se retrancher ailleurs, voilà que des mouettes tentaient d’embarquer sur le navire. Hein ? Des marines ? Que foutaient-ils ici ? Fronçant les sourcils, je vins à chercher à comprendre. Travaillaient-ils ici ? Alors que je commençais à pester et commençais la lutte pour éviter l’invasion, Senshi réussit à endommager assez le navire de chasseurs pour éviter qu’ils approchent de trop, nous offrant de précieuses minutes. L’orgie commençait à se faire ressentir et cela atteint l’apothéose quand enfin des figures de la marine se présentaient. Ayabusa nerveux pouvait le voir, il y avait un Vice-Amiral et deux Colonels. Même si c’est moins prestigieux qu’un “Vice” et “Contre” à la fois, cela reste un beau palmarès, surtout dans la situation actuelle.

Discours habituel, on se rends ou ça nous abat immédiatement. J’en roulais des yeux tant c’est lassant comme compilation. Ils ne changent jamais de registre ? Tandis que je me concentrais sur mon prochain combat, dans un coin de la scène quelque chose se passa. En effet, la rousse et sa seconde discutaient, la chef du groupe de chasseur désirant des explications. Sa Sniper - pourtant meilleur amie - lui indiqua que compte tenu des révélations faites à cette dernière il y a peu et vu la situation, elle avait demander de l’aide aux marines afin que cette fois la mission soit un succès. Choc mental pour la belle, la demoiselle avait tout prévu, sauf ça. Elle venait ni plus ni moins d’être trahit par sa plus confidente des amies et se retrouvait pied au mur. Elle devait participer à l’arrestation de son frère sans réussir à pouvoir lui parler et chercher diverses raisons à son comportement. Non... Elle ne pouvait pas laisser passer ça. Essayant de se calmer dans ce chaos général, elle resta là un moment à réfléchir.

Les choses tournaient mal. Grâce à une coopération exemplaire des deux colonels, Mélina avait été mis hors d’état de nuire aux portes de la mort et Klyde K.O en un rien de temps. Se retrouvait donc seul au combat Ayabusa et Senshi livrés à eux-même contre ces deux personnages. Tentant d’aller les aider, je me fis rappeler à l’ordre par le Vice-Amiral qui avait clairement comprit qu’une fois séparé de mes hommes, nous étions une menace moins importante. Grognant de mécontentement, je commençais moi même à avoir du mal à gérer un Vice-Amiral, un sniper qui me prenait en chasse plus des hommes qui me gênaient dans mes préparatifs. Il me fallait trouver une solution et vite.
Le temps s’écoule, les secondes deviennent des changement possibles dans la bataille, finalement Senshi tombe, mais à côté de ça Ayabusa défait son ennemi avec difficulté. Pour ma part, je continu de patoger dans la semoule à cause des capacités de ce Vice-Amiral. Pas aussi bon utilisateur du rokushiki que Tanaka Ysaak, mais sa rapidité faisait de lui un souci pour moi. Me dépassait-il à ce niveau là ? Prit de court sur mon propre terrain, la sniper devenait vraiment une entrave que je ressentais sur moi, alors je tenta le tout pour le tout. Je tenta de retourner une attaque de mon principal adversaire contre l’enquiquineuse mais... Cela échoua. De l’énergie et de l’endurance en moins, ça ne sentais pas bon pour moi. Krake de son côté réussit à libérer un passage pour notre navire, mais il se retrouvait occupé à cause de la femme poisson des chasseurs de prime qui le retenait encore un peu. Merde... Cela devenais vraiment pénible.

“ Dégage de là !!! “

Laissant libre court à ma violence, un coup explosif phénoménale retentit mais je fus dégoûté de voir que le tekkai et le haki de l’armement avait permit de contrer la majeure partie des dégâts. Bordel ! La mouise continuait avec Ayabusa qui se décida à tomber d’épuisement, me laissant avec un problème de plus sur les bras : Un colonel affaiblit, mais encore opérationnel qui s’ajoute à mes ennemis.

“ Fait chier’ “

N’abandonnant pas pour autant, je m’apprêtais à délibérer un coup pour frapper tout le monde, mais quelque chose d’invraisemblable se passa. En effet, quelqu’un s’interposa entre moi et le colonel qui ouvrait le bal de cet assaut général à trois. Tournant le regards vers le responsable, je fus étonné de voir une tignasse rougeoyante comme la mienne se trouver là. D’un mouvement d’une rapidité louable, la demoiselle que je pensais mon ennemi avait mis hors d’état de nuire le colonel et me sauver. Profitant de l’occasion et la surprise générale, je repoussais le Vice-Amiral lors d’un échange à la violence inouïe. La sniper quant à elle était gênée par son acolyte déclenchant donc une joute verbale des plus étonnante que seul moi pouvais entendre étant le seul principal concerné des Shadow Ghost encore conscient.

“ Pourquoi fais tu ça ? On est à deux doigt de le coincer lui et tout ses hommes. “
“ Tu sais très bien pourquoi je fais ça. “
“ NON !!! C’est illogique, je peux comprendre en un sens, mais en faisant ça, tu deviens une menace. “
“ ... Peut-être mais je ne peux pas laisser mon frère terminer ainsi. Si quelqu’un doit l’arrêter je te l’avais dit, ce sera moi. Et personne d’autre ? “

Penchant la tête, je baissais ma garde suffisamment pour me prendre un coup de la part de mon ennemi. Ais-je rêvé ? Avait-elle dit “ frère “ ? Mon ouïe devait être défectueuse, mais alors que je regagnais mes esprits, j’entendis quelques paroles venant de la barbe de mon adversaire.

“ Ce n’est pas du pipo ? ... Elle doit être arrêtée aussi. “

Hurlant à ses hommes de capturer aussi la rousse voici donc que cette “ soeur “ était prit pour chasse. Fronçant les sourcils, je vins à me propulser de façon soudaine vers le groupe de marine qui tentaient de prendre pour cible cette personne et d’un coup destructeur j’envoyais valser ces gens. Quel était ce sentiment de protection qui m’avait envahit ? Pourquoi pour elle ? Pourquoi je restais si sérieux en disant ces dires par la suite ?

“ C’est moi ta cible... “

Fronçant les sourcils, je revenais au combat direct avec lui déployant alors ma force et mes capacités pour le mettre au pied du mur. Prenant autant que je recevais, c’est dans les airs que notre nous mena. Grâce au geppou, aucun de nous n’était désavantagé et cela laissais en paix ma “ camarade “ de jeu. Celle-ci papotait avec son acolyte semblant chercher à négocier avec elle, en vain. Malheureusement, l’amitié était si forte que la rousse refusait d’attaquer, en revanche, son acolyte elle ne perdit pas de temps. Tirant à bout presque portant, la balle traversa le buste de la demoiselle la faisant tomber au sol, allongée, côtoyant la mort.
D’un pas lent et lourd, la seconde de ce groupe de chasseur ancienne amie était décidée à punir son amie désormais traitresse à cause de son mental trop faible pour assumer une telle chasse. Mais alors que l’arme chatouillait la glotte de la miss, voilà qu’un bras agit plus rapidement que le doigt sur la gâchette. Krake était de retour et l’ouverture que la blonde avait laisser permit au requin de n’en faire qu’une bouchée quasiment au sens propre.
S’apprêtant à approcher de la rousse qui se prétendait être ma soeur, c’est un corps de Vice-Amiral gravement blessé qui tomba entre eux telle un fruit trop mûr. Arrivant peu de temps après, je vins alors à voir l’ennemi marine se reculer en titubant.

“ ... Laisse-là Krake... Prépare toi à la soigner une fois qu’on sera partit. “

Tandis que je pris celle-ci dans mes bras comme un sac à patates, Krake tenta de rattraper le Vice-Amiral qui retournait sur son embarcation sous-marine. Je stoppa mon compagnon squale qui s’apprêtait à le poursuivre en me faisant claire.

“ Met toi à la barre, que tout les hommes restant fassent avancer ce rafiot. Une fois qu’on sera bien avancé, fait ton travail comme jamais. “

Grognant de mécontentement en ne pouvant pas terminer le repas qu’il s’apprêtait à commencer et terminer, il s’exécuta alors que moi, j’allais déposer la miss sur un lit où elle serait soignée. Cependant par sécurité, je vins à la ligoter pieds et poings afin d’éviter toute entourloupe. Qui sait si ce n’est pas un piège ? Pourtant... Cette histoire de frère m’étonnait au point de laisser le doute à celle-ci. Son ton avait été sûr, elle n’avait aucunement tremblé en disant ça et je l’avais donc déduit : elle ne mentait pas, ou alors très bien.
Veillant à son chevet jusqu’à ce que Krake débarque pour nous dire qu’on étais sortit d’affaire, je vins alors à donner mes ordres.

“ ... Soigne tout le monde par ordre de priorité. Elle, tu la laisse ligoter... Je devrais parler avec elle prochainement. Si elle tente de parler, fait la taire à ta façon. “

Lui laissant carte blanche, je m’en allais prendre la barre en attendant que Ayabusa soit remit sur pied pour prendre le relais. La fin de journée approchant, je vins à voir le ciel tourner du bleu au orangé puis presque pourpre avant de s’assombrir et dévoiler les étoiles. Tombant dans mes pensées sombres, je me mis à doucement me répéter cela un bref instant.

“ Une ... Soeur ? “

Est-ce seulement possible ? Vrai ? Faux ? Dans ma confusion, un sentiment de frustration commença à naitre, couplé à de la curiosité. Les heures qui suivraient allaient être intéressantes autant que violentes me disais-je. Sans que je ne le veuille, la roue des événement venait encore de tourner, m’offrant une nouvelle anecdote à exploiter prochainement.

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
 

[Solo][Présent] Une drôle de révélation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» La bourse ou la vie (Solo Rang B)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line-