Le Deal du moment : -11%
Réduction -34% sur la caméra sport DJI ...
Voir le deal
249.99 €

Partagez
 

 [FB] Mr Molotov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 658
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Entre les Yonkou Hadès et Erika

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue37/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue300/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (300/350)
Berrys: 370.707.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeLun 20 Nov - 20:38






île de Micqueot ~ Début 1505





Cinq doigts. Cinq doigts plus cinq autres s’extirpaient de chacune de mes mains. Mes yeux balayaient inlassablement l’étendue de peau qui recouvrait mes paumes, comme pour l’épurer de cette peinture écarlate qui semblait les recouvrir. J’étais un meurtrier, un criminel. Et ces mains avaient tué des gens. Je secouai la tête, m’ôtant ces souvenirs quelque peu malaisés. Je me trouvais avachi sur le lit qui peuplait ma cabine depuis de nombreuses heures. D’habitude, j’appréciais les caresses de la brise maritime sur mon visage. Mais pas dans cette mer et son horrible climat aussi froid qu’austère. Il m’était difficile de me mouvoir énergiquement, comme si le froid me retenait prisonnier d’une léthargie périodique. Cette détestable sensation fut néanmoins vaincue par les quelques cris qui résonnèrent tant bien que mal à travers l’épais plafond de bois qui me séparait du pont.


______________


Les craquements sinistres des fibres de bois qui se rompaient sous la chaleur rythmaient les prémices de l’après-midi qui débutait. L’incendie qui s’était déclaré égayait les pâles et mornes contours du paysage gelé, créant un contraste tout particulier entre couleurs chaudes et couleurs froides. La scène ferait sans doute un tableau raffiné, si l’idée venait effleurer un esprit artistique. Une dizaine de badauds s’étaient approchés de l’imposant bucher, mais il était difficile d’en deviner la véritable raison. Était-ce dû à cette agréable chaleur qui venait insuffler un peu de son réconfort aux environs ? Ou bien était-ce une certaine forme de curiosité quant à cet évènement improbable ?

Une silhouette s’extirpa du bateau prisonnier des flammes, qui venait tout juste de terminer son ultime traversée. Il venait d’être amarré, pourtant, quelques hommes voulaient déjà l’en détacher, sans doute de peur que les volutes orangées ne contaminent l’île de leurs étreintes flamboyantes. Des cris résonnaient de part et d’autre et des ombres grouillaient autour du défunt navire, s’affairant à différentes tâches. Quelques regards étêtés s’étaient levés contre le premier rescapé de l’incendie, mais durent très vite concentrer leur attention sur les quelques hommes encore prisonniers des flammes.

L’homme continua sa progression vers le centre de l’île, vers un endroit abrité où il pourrait se délester de ce froid qui lui rongeait déjà les os. Une affiche transportée par le vent vint l’accueillir en plein visage. Irrité par ces politesses, le colosse envoya sa main pour se défaire de son entrave visuelle. Il cueillit la brochure et plongea son regard sombre sur les lettres noires qui y étaient tapies.


Citation :
Venez nombreux à la conférence organisée par Mr Molotov, savant de génie qui vient présenter ses travaux révolutionnaires. Rendez-vous à 14 heures dans la salle des fêtes : « Salle des Chants du Pagne ».


Les épaules de l’étranger se haussèrent. La date et l’heure de la présentation étaient compatibles avec sa présence, alors pourquoi pas ? L’homme emmitouflé dans un épais manteau envoya son regard se confronter aux différentes architectures qui émergeaient du sol, tout autour de lui. Il tenta de distinguer le nom de la salle parmi les différents écriteaux arborant la façade des bâtiments. La neige qui recouvrait par endroit les lettres ne rendait pas la tâche facile. Pourtant, au bout de quelques instants, l’homme s’avança vers son objectif et poussa les portes qui lui barraient la route, pénétrant dans le fameux lieu où la conférence serait tenue.



_______________




_________________
[FB] Mr Molotov 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 884
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue36/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue3/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (3/350)
Berrys: 348.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeLun 20 Nov - 23:57






Mr Molotov
feat Edward Lawrence





Le froid buttait sur la peau blanchâtre du Seigneur Aggaddon Médixès. Il était passé à Micqueot pour trois raisons : faire la liste des vignobles qu’il viendrait visiter plus tard, allez voir une conférence d’un génie autoproclamé pour voir s’il ne s’agissait pas d’un escroc et accomplir une mission pour la pègre. Le sang dégoulinait le long de l’acier glacé, s’écoulant à la manière d’une rivière accueillant les offrandes sataniques des pires criminels qu’accueillait le hall du Jugement Dernier. Le visage sombre, le regard froid, l’ancien noble enfonça le métal tranchant dans le ventre de la dernière victime sur sa liste. Il plaça ensuite son pistolet à silex sur le poumon droit du malheureux paysans qui avait oser offenser l’un des pontes du réseau souterrain. Le hurlement de la poudre céda sa place à des ignominieuses injures ainsi qu’aux cris désespérés. Le requiem de ce malandrin fut bientôt terminé. Aggaddon plaça le talon de sa botte sur le front de sa proie, se pencha sur les globes oculaires et les perfora d’un coup précis avec sa rapière. Il chargea ensuite un autre pistolet qu’il plaça au niveau de la blessure béante et purulente au ventre, le canon plaçait bien en face du poumon non endommagé. Sans panique, l’arme cracha la balle. Il ne restait plus qu’à entendre que le mauvais bougre n’ait plus d’oxygène. Le rythme de la respiration et des gémissements intempestifs s’accéléra, puis… Plus rien. Ce genre de boucherie lui permettait de se changer les idées et parfois, comme c’était le cas ici, réfléchir sur une démonstration mathématique sur laquelle il buttait. Le théorème de Morita n’était pas aussi trivial qu’il le pensait. Il avait un blocage dans ce raisonnement visant à montrer qu’un R-module E est un générateur si et seulement si E est balancé et projectif de type fini sur R’(E), il avait réussi à trouver qu’E exposant n est balancé, mais la question était comment passer à E seul. Au moment de trancher la tête de sa victime pour la ramener comme preuve, une épiphanie sur la nature des éléments de R’(E). Il lâcha l’épée, le regard perdu dans le vide. En effet, si g en était un, alors g exposant (n) commutait avec tout élément ϕ de R’(E exposant n). Il sortit une feuille et un crayon, se servit du cadavre comme siège et se mit à gribouiller la fin de la preuve, exalté par cette révélation soudaine.

Aggaddon avançait dans les rues de la ville en relisant la page qu’il avait noircit de symboles et opérateurs mathématiques. Il percuta quelqu’un et s’excusa immédiatement, ne souhaitant pas être importuné pendant la vérification de la véracité des arguments et de la limpidité du raisonnement. Il avait repéré deux endroits où il fallait rajouter quelques mots, un quantificateur ou une explication supplémentaire. Le savant tritura sa cape quelques instants en effectuant une introspection pour s’ôter un doute concernant les homomorphismes. Il tourna la tête à gauche, puis à droite. Avait-il dépassé le bâtiment qui devait abriter la conférence ? Non c’était juste là. Il entra à l’intérieur. Son regard se balade sur les personnes présentes. Il y avait de tout, du curieux au caïd du coin en passant par un chimiste en blouse blanche. Il était étonné de la masse de monde c’étant déplacé pour cela, c’était rare que les gens s’intéressent à la science. Il sortit ses notes précédentes, poussant, en farfouillant, la tête qui prenait de la place dans le sac, pour que le tout soit complet. On voyait la différence en la feuille écrite rapidement en brouillon en plein milieu de la neige et celle rédigé soigneusement. Le spectacle allait bientôt commencer. Il rangea le tout en essayant de ne pas penser à son prochain objectif scientifique : le théorème de Gelfond-Schneider. L’ancien noble profita du confort de son siège, prêt à observer ce qui allait se dérouler sous ses yeux.


©️ Jawilsia sur Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 658
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Entre les Yonkou Hadès et Erika

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue37/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue300/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (300/350)
Berrys: 370.707.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeSam 25 Nov - 1:26






île de Micqueot ~ Début 1505




La salle de conférence avait subi quelques modifications afin d’accueillir l’évènement d’aujourd’hui dans les meilleures conditions. De nombreuses tables étaient adossées contre les murs qui encadraient l’évènement, sur lesquelles étaient disposées des assiettes contenant divers assortiments d’apéritifs en tout genre. Plus au centre, des ranges de chaises étaient disposées face à un podium. Derrière le public trônait un immense escargot, sans doute utilisé pour projeter des images sur le drap blanc situé à l’opposée. Derrière le rideau, au fond de la salle, un homme accompagné par deux de ses gardes du corps se frottait vigoureusement les mains. Beaucoup de personnes s’étaient rassemblées en ce jour pour écouter ce qu’il avait à dire. Et elles ne seraient pas déçues, songea-t-il.

Quelques regards hébétés se tournèrent vers la silhouette qui avait envahi les lieux de son ombre imposante. Il n’était pas courant de voir un homme aussi grand dans les Blues, et encore moins dans les mers du nord où vivaient de nombreux lilliputiens. L’inconnu s’avança et se délesta de sa capuche, laissant ainsi les lueurs qui baignaient la pièce mettre en lumière son visage. Son regard sombre entouré de balafres se posa sur les différents buffets. Il sembla chercher de quoi se réchauffer, mais, à en juger par ce qui ressemblait à un rictus d’agacement, il n’avait pas trouvé ce qu’il espérait. Les tables dressées pour l’occasion regorgeaient pourtant d’alcools de qualité, produits du terroir local. Il prit place non loin d’une personne qui ressemblait à un aristocrate et attendit patiemment le début des hostilités. Et puis, les bougies qui éclairaient la salle furent soufflées, plongeant l’assemblée dans la pénombre. Un homme s’avança, toisant les spectateurs de son regard vitreux.

[FB] Mr Molotov 312299DrMolotov

« Bonjoull à tous. Je suis le Docteul Molotov, éminent scientifique. La plupal d’entle vous me connaissent poul mes tlavaux sul l’alcool. Et poul ceux qui me connaissent pas encole, ça ne saulait talder ! Gulululu Gulululu Gulululu! »

Le docteur Molotov était apparu, éclairé par les lueurs des quelques torches enflammées disposées autour de la scène. Son visage carré était habillé d’une expression de bienveillance. De petites lunettes rondes ornaient son regard ambitieux. Il était venu accompagner de ses habituelles manières débraillées : il n’était pas bien rasé et son crâne partiellement dégarni offrait une apparence négligée. Tout cela contrastait drôlement avec le costume qu’il avait choisi d’arborer sous son habituelle blouse blanche. Ses premiers mots avaient résonné d’une voix forte et grave qui avait immédiatement captivé son public. Un fort accent accompagnait ses propos et pesait particulièrement lorsqu’il prononçait ses « R ». Le docteur était de bonne humeur : c’était un grand jour pour lui, après tout. Il poursuivit donc son discours, tâchant d’en venir au fait.

« Ajouldui est un gland joul poul nous tous ! Aujouldui je vais lévolutionner la science pal ma découvelte ! Mesdames et Messieurs, je vous annonce que j’ai léussi ! Nous n’aulons plus jamais besoin de pouldle poul nous défendle ! La fin de l’ele de la poudle a canon est allivé !! »

Un élan de stupéfaction saisit l’assemblée. C’était une annonce-choc à l’heure où le feu des canons résonnait sur toutes les mers du monde. Et pourtant, cet homme annonçait pouvoir mettre un terme à ça ?! Un brouhaha s’empara de la salle. Cette déclaration avait littéralement fait l’effet d’une bombe. Les gens s’interrogeaient, étaient dubitatifs. Certains s’indignaient même d’une telle annonce. Le Docteur Molotov toisa ses pairs d’un regard amusé, le sourire en coin.


_______________




_________________
[FB] Mr Molotov 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 884
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue36/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue3/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (3/350)
Berrys: 348.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeSam 25 Nov - 3:41






Mr Molotov
feat Edward Lawrence





Aggaddon était tranquillement installé dans son siège lorsqu’il remarqua le nouvel arrivant. Ses balafres semblaient indiquer des faits d’armes. Sa taille le rendait intimidant. Était-ce un bandit venu là pour mettre un terme à la conférence ? Le savant préféra ne pas s’arrêter à des premières impressions. Il garderait ce mystérieux personnage à l’œil, peut être même irait-il le voir pour en savoir un peu plus sur lui. Discuter avec un guerrier pouvait être bénéfique après tout. Il se leva et attrapa un verre de vin qu’il dégusta lentement avant de retourner s’assoir. Il continua d’observer l’homme sinistre qu’il avait, comme les autres, remarqué précédemment. Soudain, les lumières s’éteignirent. Les ténèbres étouffantes étreignaient chaque être présent dans le public. Une tension s’installait petit à petit. Certaines personnes semblaient inquiètes. Le sujet n’avait pas encore été révélé. Seul certains restaient impassible, ne craignant rien de ce qui pourrait se passer sur scène. Aggaddon en faisant partit. Il ne semblait même pas avoir remarqué ce climat nerveux qui engloutissait certains spectateurs étant bien trop occupé à observer le docteur traverser la salle en direction du podium. Chacun des pas du vieil homme ajoutait un poids supplémentaire à la tension ambiante. Ils ne savaient pas s’il devait l’accueillir en messie ou en trompette de l’apocalypse. Molotov pris place. Un grand nombre de personnes fixaient ses lèvres dans un moment qui leur sembla durer une éternité. Rien ne semblait indiquer un quelconque incident, mais le mauvais pressentiment semblait pourtant presqu’omniprésent. Les premières paroles du vieil homme firent quand même retomber un peu la pression. L’ancien noble écouta les propos de ce confrère à l’accent prononcé. Les gens attendaient la révélation de la nature des découvertes de Molotov. C’est alors qu’il l’annonça. La grande nouvelle qui allait révolutionner le monde.

-Ajouldui est un gland joul poul nous tous ! Aujouldui je vais lévolutionner la science pal ma découvelte ! Mesdames et Messieurs, je vous annonce que j’ai léussi ! Nous n’aulons plus jamais besoin de pouldle poul nous défendle ! La fin de l’ele de la poudle a canon est allivé !!




Aggaddon leva un sourcil en entendant cela. Après quelques instants, un sourire apparut sur sa bouche. C’était fort intéressant. Il lui tardait de s’inviter en coulisse pour demander des explications approfondies. Entre scientifique il fallait s’entraider. Le reste la salle prit mal cette révélation. Il s’agissait bien là d’une nouvelle à la fois déconcertante, aberrante et incomplète. L’ancien noble se tourna vers l’inconnu pour observer sa réaction. Certaines personnes se levèrent dans l’assemblé afin de se diriger vers la sortie. La stupeur se répandit. Une femme qui avait perdu son fils à la guerre hurla. Était-ce de la colère ou un soulagement porté à l’extrême ? Le voile du secret avait été éventré et la violence insoupçonnée d’une révolution bien plus exceptionnelle que la chose vendue par les prospectus faisaient s’agitait une véritable tempête sur la mer qu’était cette masse grouillante nommé « foule ». Seul quelques îlots fixes restaient imperturbables, attendant avec intérêt la suite de la présentation. Aggaddon remarqua soudainement une autres de ces îles dans cet océan de stupeur. C'était un homme à l’allure typique de Wa qui faisait en réalité partie des descendants d’un contingent d’hommes envoyé sur North Blue il y a un siècle. Ce dernier était artificier et, ne s’imaginant pas comment faire sans poudre, restait septique face à la nouvelle qu’on lui servait là.

[FB] Mr Molotov 9643220489toyohisashimadu
Tokuga Iwara l’artificier



©️ Jawilsia sur Never Utopia



Dernière édition par Aggaddon Médixès le Ven 1 Déc - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 658
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Entre les Yonkou Hadès et Erika

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue37/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue300/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (300/350)
Berrys: 370.707.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeSam 25 Nov - 12:18






île de Micqueot ~ Début 1505




Un long bâillement était venu engourdir l’attention du grand brûlé. Dès qu’il s’était assis, il avait senti que son corps était lourd, comme ankylosé par un mal inconnu. Sa léthargie chronique semblait l’avoir rattrapé, se disait-il. Finalement, le seul moyen d’y échapper serait de quitter cette mer, de retrouver la véritable chaleur de soleil. Mais ce n’était pas à l’ordre du jour malheureusement pour lui. Il soupira. Ses paupières étaient lourdes. Peut-être que vouloir assister à cette conférence avait été une erreur finalement. Le bandit ne se voyait pas rester concentré à écouter des charlatans déverser leurs palabres insensées toute l’après-midi. Il soupira une nouvelle fois, plus longuement. Quand est-ce que la vie était elle devenue aussi monotone, songea-t-il ? Et puis, la lumière se retira, octroyant ainsi au criminel une occasion rêvée. Ses paupières se dérobèrent et un sommeil très léger l’emporta dans un monde bien plus divertissant.

« […] canon […]ivé !! »

Un spasme parcourut l’homme avachi sur sa chaise. Un mot semblait avoir troublé son repos. Un terme qui avait tenté de l’arracher à son état d’inconscience. Il sembla grogner l’espace d’un instant et grimaça. Mais ce ne fut pas suffisant : l’étranger était toujours ancré à son monde de rêves.

[FB] Mr Molotov 312299DrMolotov

Déjà, des personnes quittaient les lieux, comme outrées par les propos tenus par le scientifique. Une femme avait perdu son calme et commença à vociférer. « Pathétique », songea Mr Molotov. Des personnes attachées à leur petit monde, leur zone de confort. Des personnes hostiles au progrès, à l’avancée de la science. Il soupira. Il avait l’habitude, et ce n’était là que les premiers : d’autres s’agiteraient un peu plus tard. D’autres attendaient sans doute le moyen de démonter sa trouvaille. Pourtant, la confiance de l’homme aux lunettes ne sembla pas du tout vaciller.

« Je complend votle sulplise, mesdames et messieurs. Je complens. Mais lien n’allete le plogles. LIEN ! VOUS M’ENTENDEZ ! Je suis sul le point de changer le monde ! Que ceux qui ont le coulage d’afflonter le futul leste avec nous ! Les autles ne sont pas dignes d’intelet… »

L’orateur venait de reprendre la parole, faisant taire le tumulte qui avait gagné le public. Cette fois, sa voix était forte et autoritaire. Il souhaitait s’affirmer, être ferme. Après une pause ponctuée d’un silence pesant, il poursuivit son discours d’une voix un peu plus calme :

« Je veux faile de cette île le centle economique et nevlalgique de mon avancée. Ces telles que nous foulons sont beignées d’une lichesse incloyable, d’un potentiel inoui, mais inexploité. Ce que je m’aplete à vous montler est la pielle angulaile d'un ploglès considelable. Un plogles qui viendla boulevellser l'oldle établi ! LE MONDE CHANGELA SOUS MON IMPULSION ! »

La voix cessa d’émettre ses ondes vers son auditoire qui demeura tétanisé par le suspens. Molotov semblait prendre un malin plaisir à jouer avec leurs nerfs. Un sourire démoniaque tordait ses lèvres. Il adorait faire durer le plaisir des révélations, jouer avec cette tension qui torturait les plus curieux. Et puis, il céda du terrain et sortir de sa poche une petite fiole en forme de bouteille. À l’intérieur reposait paisiblement un liquide à la teinte orangée.


_______________




_________________
[FB] Mr Molotov 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 884
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue36/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue3/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (3/350)
Berrys: 348.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeSam 25 Nov - 16:15






Mr Molotov
feat Edward Lawrence



Que faisait cet étranger ici s’il n’écoutait pas la conférence et préféré dormir. Était-ce un mercenaire payé pour voler l’invention par la force et qui attendait la fin avant de passer à l’action ? Il fallait le garder à l’œil cela était certain. La suite du discours ne rassura pas l’artificier qui était de plus en plus sur ses gardes. Il pouvait très bien s’agir d’un charlatan ou d’un gourou de secte, sans compter que la vantardise étalée-là n’aidait pas à apprécier le personnage. Tokuga grinça des dents. Il avait une furieuse envie de faire taire ce fou. Il ne toucha pas au katana qui était accroché à sa ceinture. Il fallait quand même attendre qu’il dise des choses concrète.

-Pour un scientifique, il est plutôt lent à venir au sujet central, ralla Aggaddon en bougeant d’impatience sur sa chaise.

Il n’avait que faire des réactions de la foule. La majorité des gens étaient en effet assez souvent sévère avec la nouveauté, cela ne changerait pas. En voyant que le maître de conférences ne se décidait pas encore à expliquer, l’ancien noble se mit à réfléchir sur les morphismes entre différents anneaux de polynômes à coefficient dans des anneaux quotients. Une question d’idéaux sans nul doute. Il s’intéressa d’ailleurs au cas des idéaux premiers avant celui des idéaux principaux. C’est alors que Molotov déposa sa fiole. Il pouvait très bien s’agir d’iode, de soufre liquide, de sulfate de cerium dilué ou encore une solution titrée avec du méthylorange ou du rouge neutre. Aggaddon savait qu’il était inutile d’émettre une conjecture sur la nature de ce fluide, il préférait attendre les explications du professeur. Il observa de nouveau le mystérieux étranger en s’imaginant les guerres qu’il avait pu traverser. Son regard retourna ensuite vers Tokuga dont le visage sévère fixait la fiole. Celui si ce demandait comment se ferait les feux d’artifice dans le monde imaginé par ce vieux schnock. Il commençait à penser à aller faire un petit tour chez Molotov après la conférence pour essayer de comprendre comment il pouvait arriver à de tel aberrations. L’artificier n’était pourtant pas un sanguin, mais lorsque l’on touchait à quelque chose impliquant la disparition de son métier, il ne parvenait pas à réagir de manière normale.



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 658
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Entre les Yonkou Hadès et Erika

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue37/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue300/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (300/350)
Berrys: 370.707.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeVen 1 Déc - 15:20






île de Micqueot ~ Début 1505




[FB] Mr Molotov 312299DrMolotov

« Voici mon plecieux ! Je l’ai baptisé « cocktail » cal il va nous selvil d’apélitif avant d’entamer le plat plincipal. Une mise en bouche ! Et c’est sul cette melveille que je fonde mon plojet ! »

Le Docteur Molotov exultait, littéralement. Ses mains s’étaient élevées afin de montrer le récipient de verre à un maximum de personnes. Et puis, il délivrait minutieusement les informations, au compte-goutte. Un véritable régal. Pourtant, dans le public, quelqu’un pesta. Une désapprobation mal venue qui irrita légèrement le scientifique. Les gens n’étaient plus patients, de nos jours… Le Docteur Molotov poursuivit donc son discours sur une explication concernant son dispositif. Son assemblée ne voyait surement pas où il voulait en venir, c’était aussi simple que ça. Il s’était montré trop vague, sans doute.

« Cette bouteille est felmée helmétiquement par un bouchon duquel dépasse une fine bande de papier. Poul actionner le dispositif, il suffit d’incendier la bande et de jeter la bouteille sur la cible. Lols du choc, le velle se brisela, le feu viendla enflammer la substance liquide qui sela projetée aux alentouls ! Une petite bombe de feu facile à mettle en œuvle, en somme ! Et sans poudle à canon ! C’est fabuleux ! »

De rares personnes émiettèrent un « oh » de surprise, comme pour marquer leur étonnement face à cette invention impromptue. Pourtant, ce n’était pas l’avis de la majorité de l’assemblée : ils étaient dubitatifs. Certains étaient même déçus. Tout ça pour ça ? D’autres doutaient de l’efficacité du prototype présenté : ils voulaient le voir en action, afin de pouvoir juger de leurs propres yeux de son potentiel. Et puis, comment une idée aussi farfelue pouvait-elle se targuer de remplacer la poudre à canon ?

« Vous ne complenez pas… »






Le Docteur Molotov était tétanisé devant ce manque d’engouement, ce manque de reconnaissance à l’égard de son génie. Ces gens ne le comprenaient visiblement pas : ils ne possédaient pas l’esprit nécessaire pour cela. Son visage se tordit sous le poids de l’amertume tandis que l’agacement inonda son esprit. Il se devait de réagir, il ne pouvait laisser l’intérêt de ses propos s’évaporer. L’espace d’un instant, il fut tenté de jeter la bouteille en plein milieu de la foule. Ce serait assurément une démonstration de choix et cela délesterait les lieux de quelques esprits inférieurs. Une optimisation des plus appréciables. Mais Mr Molotov était en quête de reconnaissance, il voulait imposer sa suprématie. Il soupira, sentant le parfum de la défaite. Il allait devoir se montrer plus concis. Passer au concret. Et cibler l’intégralité de son public.

« Quelle est la chose la plus impoltante sur cette île ?! Quelle est sa plus glande folce ?! C’est l’alcool ! Cette substance possède des plopliétés chimiques incloyables, un potentiel insoupçonné ! Et un génie est palvenu à exploiter son pouvoil… LEGALDEZ ! Voyez la puissance que je suis palvenu à déployer ! Cette puissance qui est la notle, habitants de Micqueot ! »

Et, dans un cliquetis magnétique, un mécanisme s’enclencha. Deux paupières s’agitèrent et découvrirent deux halos de lumières qui allèrent s’abattre sur l’écran blanc disposé derrière le scientifique. Des couleurs vinrent donner vie à l’ensemble. Une main montrait à l’objectif un récipient de verre, rempli d’un liquide coloré. Et puis, la bouteille fut plongée dans l’un des deux canons situés en arrière-plan. Deux détonations plus tard, les projectiles montrèrent l’étendue de leurs pouvoirs. La première villa avait été envahie par de violentes flammes qui la déchiraient de toute part. La seconde avait été soufflée dans une puissante explosion.

« Contemplez donc… mon oeuvle… »


_______________




_________________
[FB] Mr Molotov 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 884
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue36/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue3/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (3/350)
Berrys: 348.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeVen 1 Déc - 16:18






Mr Molotov
feat Edward Lawrence





Le cocktail. C’était donc là le nom attribuer à cette étrangeté liquide à propos de laquelle Molotov distillait son savoir au compte-gouttes. Peu convaincu, quelqu’un dans la salle s’injuria. Exaspéré, Aggaddon attrapa alors son pistolet et tira en direction du plafond, intimant alors le silence. Les regards se portèrent alors sur lui, discernable malgré l’ombre ambiante. Il posa alors son index sur ses lèvres pour expliciter ses intentions. À ce moment-là, le professeur était trop enthousiasmé et plongé dans ses pensées pour remarquer la détonation. Son exaltation transpirait des pores de sa peau. Ce fut alors le moment tant attendu, la libération du secret entourant le précieux fluide. L’ancien noble fut assez satisfait de la proposition faîtes. Il se demanda par ailleurs si cela découlait d’un algorithme expérimental basait sur des composants inflammables. Le non de cocktail pourrait alors encore plus faire sens si de l’alcool entré dans la composition de l’objet au centre de l’attention. De son côté, l’artificier ne voyait pas en quoi cette invention farfelue viendrait sublimer l’art des feux d’artifice.

Le maître de conférence semblait dubitatif. L’échec de sa présentation l’assaillait même physiquement. En quelques secondes, les traits de son visage se déformèrent pour laisser leur place à un champ de rides. La tension était devenue maîtresse de son âme. La puissance vindicative envers la non-reconnaissance de ses travaux repris le dessus. Il resta hésitant pendant l’espace d’une seconde, cherchant une méthode pour vulgariser son propos semblant trop abstrait pour la majorité du public. De son côté, Aggaddon tentait d’imaginer les applications qui pouvait en être faite avant de se faire la remarque que c’est la comparaison des forces de propulsion de ce liquide et de la poudre à canon qui déterminerait s’il est envisageable de privilégié le premier face au second. C’est alors que le scientifique sur scène trouva les mots pour toucher le public. Cela semblait confirmer les pensés du seigneur Médixès sur la nature de l’ingrédient principale de cet élixir explosif. Il leva cependant un sourcil en entendant « insoupçonné ». Si les vertus chimiques de l’alcool l’étaient, jamais le professeur n’aurait put mettre au point son cocktail. Le potentiel de l’alcool était d’ailleurs entrain d’être étudié par des connaissances professionnel d’Aggaddon pour déterminer s’il ne s’agissait pas d’un alliage de fluides et s’il pouvait donc être décomposé en plusieurs substances.

C’est la projection qui suivit qui exposa le pouvoir destructeur de l’invention. Le requiem chanté par l’artillerie fut continué par les effets directs de l’enfant de la destruction née des mains du talentueux scientifique en quête de reconnaissance. Au comble de la joie, ce dernier proposa aux spectateurs d’admirer toute la majesté de ce qu’il avait réussi à créer. Un sourire fabuleux apparut sur le visage d’Aggaddon. Cela pourrait être associé avec des armes spécialement prévues pour cette nouvelle source de déflagrations. Il se demanda alors s’il ne pourrait découvrir la manière de fabriquer cette substance pour obtenir un prodigieux avantage sur ces ennemis une fois Molotov assassiné et les spectateurs bernés avec un argument fallacieux de trucage vidéo. Il n’y avait plus qu’à attendre que tout cela se finisse et prier pour qu’aucune démonstration concrète soit présenté au public. Il ne parvint pas à retenir complétement son ricanement, suscitant alors l’attention de l’artificier qui se doutait qu’un mauvais coup pouvait se préparer dans le but de découvrir la façon d’obtenir ce nouveau fléau. Laissez la conférence ouverte à tout le monde n’avait pas était la meilleure idée que Molotov est put avoir. Tout sort de bandits serait susceptible de fomenter quelques complots dans le but de s’accaparer la recette miracle. Aggaddon se demanda d’ailleurs s’il était le seul à concevoir un plan. Il devrait agir vite dès la fin de la présentation. Chaque seconde comptait pour prendre de l’avance sur ses éventuels rivaux de l’ombre.



©️ Jawilsia sur Never Utopia



Dernière édition par Aggaddon Médixès le Ven 1 Déc - 21:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 658
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Entre les Yonkou Hadès et Erika

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue37/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue300/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (300/350)
Berrys: 370.707.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeVen 1 Déc - 17:35






île de Micqueot ~ Début 1505




[FB] Mr Molotov 312299DrMolotov

Un engouement se rependait dans le public à mesure que la projection s’avançait. Tous semblaient satisfaits, convaincus par ce qu’ils avaient vu de leurs yeux. Mr Molotov s’en frottait les mains tandis que ses yeux luisaient d’avidité. Des globes oculaires qui semblèrent même s’humidifier. L’homme de science était-il ému de contempler la réussite liée à son œuvre ? Et tout ça était devenu possible grâce à l’alcool… quelle formidable substance ! Cette île était peuplée de poivrots qui s’enivraient à longueur de journée.

« Voyez le progles ! Non seulement j’appolte puissance, mais en plus j’appolte optimisation ! Au lieu de tlanpolter cette hollipilante poudle, nous transpoltelons encole plus d’alcool ! Toujouls plus d’alcool ! Folte de cette decouvelte, le nom de cette île layonnla pal-delà des océans ! Messieurs, dames, la léussite nous tend les blas ! »

Et ces mots libèrent une explosion sans précèdent. L’assemblée venait d’être littéralement conquise, les gens se levèrent et acclamèrent leur nouveau héros, l’homme qui avait su donner encore plus d’importance à leur trésor national. Des « Molotov » scandaient de toute part, tandis que l’allégresse étouffait la salle. Le Dr Molotov était heureux : son projet venait d’être approuvé par le peuple. Il adressa un regard à des hommes vêtus de costumes, postés dans un coin de la salle. Ils acquiescèrent d’un signe de tête. Cette conférence était une réussite.

Et puis, les vivats furent interrompus par une seconde vidéo. Une voix forte et autoritaire s’éleva des escargots haut-parleurs disposés aux quatre coins de la pièce. Les contours taciturnes d’un homme vêtu d’un costume s’animèrent sur l’étendue blanche dédiée à la projection. Un silence pesant régnait dans la salle. Il s’agissait d’une transmission en direct.

[FB] Mr Molotov 66401

« Je tiens à appolter mon soutien à Mr Molotov poul son tlavail exemplail. Comme vous le savez, je lécompense les tlavailleuls qui aident la mele nation. Ensemble, nous êtle folts, invicibles ! Unissons-nous, mes amis ! L’éco-mounisme vaincla ! Et sinon c’est goulag… »
« HOULLA !! »

Et puis, l’image s’effaça et le visage de l’homme mystérieux s’effaça. Son nom complet était Avalad Imir Paul Poutine, plus couramment appelé Paul Poutine, un homme très influent dans les îles environnantes. Ces derniers temps, il avait commencé à grignoter cette île lentement en usant de son habituelle stratégie : la propagande. Cette intervention constituait d’ailleurs un bon exemple ce qu’il pouvait faire pour étendre son influence.

Puis, la pénombre qui inondait partiellement les lieux fut chassée par l’émergence de bougies et autres objets enflammés. Le discours était terminé.

____

Non loin de là, les paupières d’un homme s’étaient mises à vrombir. Il sortait de rêves bizarres, des hommes hurlaient avec un accent bizarre. Il y a avait un coup de feu, puis des explosions. Puis des cris de joie. C’était un beau rêve, se dit l’homme en haussant des épaules.



_______________




_________________
[FB] Mr Molotov 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 884
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue36/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue3/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (3/350)
Berrys: 348.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeVen 1 Déc - 19:22






Mr Molotov
feat Edward Lawrence





Aggaddon observa stoïquement la foule s’élever et porter aux nues le savant heureux de sa victoire. C’est alors Avalad Imir Paul Poutine qui apparut sur le drap blanc. C’était le chef d’un gang hors la loi qui cherchait à gagner en influence dans le coin. La mission qu’il avait effectué plus tôt dans la journée consistait justement en l’élimination de l’un de ses partisans. L’amertume gagna l’ancien noble qui se leva en serrant sa main autour du fourreau de sa rapière. Le court discours propagandiste céda sa place à la lumière qui revint illuminer la salle. Quelques personnes avaient cependant déjà quitté le public, dont celui qui possédait le rôle de L’éternel.

[FB] Mr Molotov 5054420489toyohisashimadu[FB] Mr Molotov 859675hdferg[FB] Mr Molotov 691169ddze
Tokuga Iwara, Londork « Fire » Eventrar, Charles Town

Alors que la foule en liesse glorifiait encore et toujours Molotov, quatre personnes traversaient les coulisses en courant, tous avide d’atteindre la loge du scientifique. Ils avaient beaucoup de chemin à parcourir puisque ce genre de salle possédait des caves souterraines pour abriter le vin et que les loges se situaient derrière. La course commença quand les quatre adversaires atteignirent le couloir derrière la scène, le tout sur les hurlements massifs des spectateurs. Aux côtés d’Aggaddon, il y avait l’artificier Tokuga Iwara souhaitant détruire ce qui assassinerait son art, le mafieux Charles Town qui voulait réduire l’influence de Poutine ainsi que Londork Eventrar, un bandit pyromane ayant brûlé son propre visage qui souhaitait utiliser le cocktail pour ses prochains délits.

L’ancien noble effectua une roulade au sol pour gagner en vitesse pendant que Tokuga poussait Charles sur le mur. Londork se retourna et donna un coup de pied dans le visage de l’artificier avant de tirer avec son revolver vers celui qui prenait de l’avance. Aggaddon pris appui sur le mur pour sauter sur l’autre, esquivant la balle de peu. Il retomba malheureusement et perdit de sa vitesse. Le bandit le dépassa donc, mais c’était sans compter sur l’artificier qui envoya l’un de ses projectiles en direction du pyromane avant de dégainer son katana. La fusée explosa en petit feu d’artifice et propulsa Londork au sol. Charles arriva en profita pour rattraper Tokuga qu’il frappa dans le but de l’envoyer contre le mur. Il rechargea son pistolet avant de le pointer vers Aggaddon qui ouvrait la porte des escaliers. La balle aurait perforé le crâne de l’ancien noble si le pyromane n’avait pas attrapé et tiré sa jambe. Le menton du savant percuta le sol. L’artificier enjamba le corps de ce dernier pendant que Londork se relevait. Charles arriva en dernier, mais au moment d’enjamber celui qui était au sol, Aggaddon prit appui sur sa main pour se remettre sur pied en envoyant ses jambes en l’air. Celles-ci passèrent de l’arrière, où elles poussèrent le mafieux contre le mur, à la position du poirier avant de retrouver la terre ferme. Pour compenser les quelques secondes d’écart, il passa par-dessus la rambarde, atterrissant alors sur Tokuga.

-SEIGNEUR DES CONTORSIONS

L’artificier chutant au sol à cause du poids s’étant soudainement posé sur ses épaules, Aggaddon posa ses pieds sur son torse afin de se propulser vers l’avant et passer devant Londork. En l’air, il tourna sur lui-même autour de l’axe de son corps placé à l’horizontal. Il abattit donc son pied sur le crâne du pyromane. Charles entama à ce moment là la descente des marches. L’ancien noble, atterrissant sur le mur, resauta en pour descendre plus rapidement. C’était sans compter sur le tir du mafieux qui lui transperça l’épaule. Aggaddon s’écroula sur l’escalier qu’il dévala en se protégeant comme il pouvait. Londork attrapa la rambarde et imita l’homme qui prenait de l’avance tout en se blessant, mais la distance entre le point de départ et l’atterrissage était beaucoup plus petite. Il avait gagné seulement quelques secondes. Il pointa alors son revolver vers Charles tout en descendant. Les balles volèrent et c’est le mafieux qui fut toucher en premier, dévalant ainsi lui aussi les marches. Tokuga c’était ressaisit entre temps et essayer de revenir au niveau du pyromane pendant qu’Aggaddon posait sa main sur le mur afin de facilité sa remonté. Une fois debout sur ses jambes, il inspira quelques instants, contenant la douleur qu’il ressentait. Du sang dégoulinait de son épaule et de ses mains qu’il avait utilisé pour se protéger son visage.

Les cris de la foule continuaient de résonner. Cela faisait deux minutes que les lumières avaient été rallumés. Prêt à tout pour arriver le premier, le savant tira sur Londork, obligeant ce dernier à reculer de deux pas. Tokuga sauta sur l’occasion pour frapper le pyromane au sommet de son crâne. Il fit un pas de plus, puis ramena son katana vers l’arrière dans le but de transpercer le passionné de flammes. C’est alors qu’Aggaddon planta sa lame dans la poitrine de l’artificier qui écarquilla les yeux. Le seigneur Médixès souleva le mourant avant de passer une nouvelle fois au-dessus de la rambarde, utilisant le cadavre comme bouclier sous ses pieds. Lors de l’impact en contrebas, le dos de Tokuga explosa, répandant du sang un peu partout. Aggaddon ressentit également le choc, mais sa stratégie lui permettait de ne pas se briser les gens. Terminant de se ressaisir, Charles et Londork, affolés, se précipitèrent, descendant les escaliers quatre à quatre.

L’ancien noble traversa la cave à toute allure. Il tira le plus de bouteille de vins qu’il put, les faisant éclater contre le sol ensuite, pour semer le chemin d’un maximum d’éclats de verres. Trop préoccupé à arriver en premier, il ne pensait pas que le cadavre et ce foutoire rebuterait certainement Molotov qui ramènerait alors des hommes pour approcher de sa loge. Ne se souciant plus l’un de l’autre, le pyromane et le mafieux slalomèrent entre les restes de bouteilles. Ils sortirent leurs armes à feu et tirèrent en synchronisation. Aggaddon glissa alors sur le sol, les jambes en avant, évitant de justesse les projectiles.

-SEIGNEUR DES CONTORSIONS

Il posa son pied sur l’encadrement de porte, qui n’avait pourtant pas de porte, et s’en servi pour sauter. Alors qu’il était dans les airs, il déplia l’autre jambe pour ricocher sur le mur. Arrivant devant la loge tant convoitée, il se retourna et tira en direction de ses assaillants qui avait eut le temps de recharger. La balle se planta dans le genou de Charles qui tomba au sol, un morceau de verre se plantant par hasard dans son œil. Aggaddon ouvrit la porte et la referma derrière lui.


©️ Jawilsia sur Never Utopia



Techniques utilisées :
 
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 658
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Entre les Yonkou Hadès et Erika

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue37/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue300/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (300/350)
Berrys: 370.707.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeSam 2 Déc - 10:50






île de Micqueot ~ Début 1505





Mon retour dans le monde réel venait de s’opérer. Pendant un moment, je me demandai ce que je faisais en un tel lieu, entouré de toutes ces personnes, avachi sur une chaise à regarder un vieil homme parler. Aucune importance. Pourtant, les choses commençaient à s’envenimer. Des coups de feu et des cris venaient de retentir alors que la conférence venait de se terminer. Et cela coïncidait tout naturellement avec mon éveil. Après tout, c’était mon métier.

Mes bras encore endoloris par la paresse s’étirèrent langoureusement tandis qu’un bâillement vint tordre mon expression faciale. Un sentiment de flemme semblait ankyloser mon corps. Qu’y avait-il d’intéressant en ces lieux au juste ? À ma droite, dans un coin de la salle, je sentis une agitation soudaine. Un homme semblait lui aussi être sur le point de sortir de sa torpeur…

« Oooy ! Molotooov… Qu’est-ce tu fouuuus, bordeeeeel ?! »
« Que… »
« Dépêche toooi de rattraper ces tyyyypes ! Avant qu’ils causent pluuus de problèèèmes ! »
« J’y vais… Occupe-toi de ce qu’il y a en haut… »

[FB] Mr Molotov 368335257
????

La voix caverneuse vociféra d’un ton aussi puissant que lent, me faisant sursauter. Si puissante qu’elle donnait l’impression de pouvoir faire trembler les murs. Qu’est-ce que c’était que ce truc au juste ?! Ce qui ressemblait presque à un rugissement provenait d’un homme très massif qui semblait reposer son postérieur sur trois ou quatre chaises. Un gros plein de soupe. L’homme était vêtu d’un chapeau melon, d’une paire de lunettes et d’un élégant costume. Et tous noirs. C’était sans ce qui lui avait permis de se fondre dans le décor songeais-je, quelque peu troublé de ne pas avoir remarqué sa présence avant. Haussant les épaules, je me contentai de rester planté là, avachi sur ma chaise, à attendre qu’un quelconque divertissement vienne m’occuper. La foule, alertée par les échauffourées naissantes, se précipita vers la sortie et fut évacuée par quelques hommes de main. Surement des sous-fifres de Molotov et du type baraqué.

__________

[FB] Mr Molotov 312299DrMolotov
Dr Molotov

Le Dr Molotov était très remonté. Son succès, sa conférence où il exposait son génie, tout était en train de partir en vrille. Où étaient les félicitations de nombre de ses confrères ? Où étaient les médailles qu’il devait recevoir pour ses avancées spectaculaires ? Non… au lieu de ça, des hommes avaient fait irruption et semblaient s’être dirigés vers la pièce où était entreposé son trésor. Absolument inacceptable. Il dévala les marches d’escalier une à une, suivi par six hommes de main. Ses ennemis n’avaient aucune chance de fuite s’il bloquait leur seule issue. Au pied de l’escalier, il passa à côté du corps sans vie d’un des assaillants qui reposait dans une mare de sang. Tel était le sort qui attendrait ses collègues. Il y avait un point très positif à la mort de ce malheureux : cela signifiait qu’il n’y avait aucune coopération entre les différents ennemis. Ce qui faciliterait drôlement leur arrestation.

L’homme de science leva les yeux vers le couloir qui le séparait de son objectif. La cave à vin avait été vidée de son contenu qui se rependait sur un sol jonché de débris de verre tandis que les effluves parfumés du vin embaumaient les lieux. De quoi donner le tournis à une personne non aguerrie à la consommation massive d’alcool. Une lueur rouge traversa les pupilles de Molotov, sa colère grondait à l’intérieur de son corps. Ce gaspillage était inacceptable. Il retira trois bouteilles de sa blouse qu’il coinça entre ses doigts. Puis, il les envoya valser devant lui. Au contact du sol, les parois de verre se brisèrent, produisant l’ingénieuse réaction étudiée par le docteur. Ainsi, le sol badigeonné de vin s’embrasa, se transforma littéralement en une mer de feu. Une prison mortelle pour ses occupants.

« GULUGULUGULU ! GULUGULUGULU ! Vous êtes faits comme des lats ! Blulez, Velmines ! »


_______________





HRP:
 

_________________
[FB] Mr Molotov 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".


Dernière édition par Edward Lawrence le Mer 20 Déc - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 884
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue36/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue3/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (3/350)
Berrys: 348.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeSam 2 Déc - 12:48






Mr Molotov
feat Edward Lawrence





Aggaddon barricada rapidement la porte avec une chaise. Il profita de ce répit pour recharger et se dire que ces coups de feu avaient certainement alerté Molotov et ses alliés. Il fouilla rapidement les lieux jusqu’à tomber sur un parchemin expliquant la composition du cocktail. Il y avait apparemment plusieurs exemplaires. Si Molotov était prévoyant, il aurait certainement caché la recette secrète quelque part là où il vivait. L’ancien noble tenta d’apporter quelques soins à sa blessure à l’épaule qui était un poids pour sa concentration. Il se prépara alors à accueillir ses « invités ».

[FB] Mr Molotov 859675hdferg[FB] Mr Molotov 691169ddze
Londork « Fire » Eventrar, Charles Town

De l’autre côté, Londork et Charles se préparaient à enfoncer la porte. Le mafieux, même avec un œil en moins, souhaitait achever sa mission. Durant quelques minutes ils essayèrent, en vain. Le pyromane se décider à faire tout brûler pour libérer le passage quand une voix résonna depuis l’autre bout de la cave à vins. Le bruit du verre brisé fit sursauter Charles qui regarda le brasier incandescent se diriger vers eux. Il tenta de se cacher dans un coin, mais le feu brûla jusqu’à son âme. Il se débattit contre cette force mystique intangible qui le rongeait pendant quelques instants avant de s’écrouler dans le vin en combustion. De son côté, Londork se dirigeait vers Molotov. Le pyromane portait des vêtements ignifugés qui lui permettait de profiter de ses incendies l’intérieur. La première fois qu’il avait mis le feu à un bâtiment, il n’avait pas pris cette précaution et tout son visage s’était retrouver brûlé. Pour protéger sa peau, il se badigeonnait le visage avec une solution qu’avait mis au point un de ses amis scientifiques. Ce liquide se faisait recouvrir par les flammes sans pour autant brûler ce qui se trouve en dessous, ignifugeant ainsi même la peau de Londork. C’est enveloppé par l’incendie qu’il apparut aux yeux du docteur aux ordres de Poutine. Un rire sadique sortait de sa bouche difforme.

-OUIIIIIIIIIIII !!! J’aime le brasier. J’aime les cendres. J’aime sentir qu’il recouvre tout !!! beugla-t-il en écartant les bras avant d’attraper son revolver, prêt à abattre les hommes de mains présents.

L’incendie gagnait la loge. Il ne restait presque plus rien de la porte. Aggaddon attrapa une des armoires de fer qu’il fit basculer avant de la pousser en direction de l’issue. Il attrapa un couteau ui trainait là, certainement servait-il à déboucher des bouteilles d’alcool. L’ancien noble inspira un grand coup en prenant de l’élan. À la fin de sa course, il sauta depuis l’extrémité de l’armoire. Usant de ses talents d’acrobates, il se retourna en vol pour planter sa rapière et son couteau dans le plafond au milieu des vapeurs toxiques émanant de l’incendie. Il avait l’impression que le gaz brûlait la plaie encore sensible, l’obligeant à faire un effort surhumain pour se concentrer uniquement sur avancer. Semblant ramper sur le plafond, il utilisa tour à tour chaque main pour se tracter vers l’avant tout en posant ses pieds sur de minuscules imperfections de la matière. Ses aptitudes lui permettant de gérer son poids et de maintenir son équilibre, il savait tirer parti de chaque appui. Il n’avait bientôt plus d’air et la fin de cette cave semblait encore loin. Prêt à jouer le tout pour le tout, il retourna et laissa tomber sa rapière à la verticale vers le sol, se plantant au milieu du vin en combustion, avant de se tomber. Il posa ses deux pointes de pied sur la garde et emmagasina de nouveau de l’air. Le brasier léchait ses vêtements. Faisant appel à la majorité de ce qui lui restait comme force, il se propulsa vers l’avant, mais en posant une de ses mains sur le manche de l’arme il retint sa course afin de transférer la puissance de saut au mouvement rotatif qui suivit. Il sortir la lame du sol, tourna sur lui-même autour d’un axe à l’horizontal et planta de nouveau la lame. Il effectua l’opération quatre à cinq fois, haletant de plus en plus au fur et à mesure tout en souffrant le martyr à cause de sa blessure. Il rejoignit ainsi l’entrée de la cave à vins. Les étagères qui servait à stocker le vin qui prenait feu s’arrêtant là, il sauta sur le mur qui lui servit de point d’appui pour s’extraire de l’incendie, complétement lessivé.


©️ Jawilsia sur Never Utopia



Infos PNJ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 658
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Entre les Yonkou Hadès et Erika

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue37/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue300/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (300/350)
Berrys: 370.707.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeMer 20 Déc - 21:53






île de Micqueot ~ Début 1505





[FB] Mr Molotov 368335257
????

Mon corps était endolori par l’inactivité et l’ennui qui me rongeaient. La léthargie qui m’avait gagné s’était prolongée trop longtemps. Décidé à mettre un terme à cela, je me propulsai sur mes jambes, toisant la pièce de mes trois mètres. Une grimace vint fendre mon visage d’une légère contrariété. Mes muscles étaient encore ankylosés par ma récente sieste, aussi dus-je m’étirer. Puis, mes pas me portèrent vers la massive silhouette emmitouflée dans son costume noir, candidat idéal pour réhabituer mon corps aux mouvements chaleureux qui provoquaient destruction et désolation.

« Mh ? T’eees qui tooooii ? »
« Quelqu’un qui cherche un transport pour West Blue, et que ça saute ! »
« Oy petite meeeerde, t’as cruuuu que tu parlais à quiii ?! »
« A une grosse merde qui va se hâter d’obéir s’il veut pas bruler. »
« Naaniiiii ?! »

Provoquer cet homme était sans doute assez puéril et bas de ma part, pourtant c’était sans doute le meilleur moyen d’attiser son animosité. Et puis, l’homme costumé transféra tout son poids sur ses jambes et entreprit de se redresser. À mesure de l’avancement de sa manœuvre, mon visage semblait perdre de son éclat. Tout comme la lune finissait toujours par chasser le soleil, l’homme que j’avais provoqué venait chasser mon assurance. Je vis alors de mes yeux médusés l’homme se déployer sur toute sa hauteur, remplissant presque intégralement l’espace entre le sol et le plafond. Soit environ cinq mètres. Subitement, je me sentis bien insignifiant tandis que le colosse me toisait de sa hauteur. Et il fallait me rendre à l’évidence : je m’étais lourdement trompé à son sujet : il n’était pas gros… Mais juste terriblement grand et baraqué. Les choses s’annonçaient bien plus compliquées, soudainement.

__________


[FB] Mr Molotov 312299DrMolotov
Dr Molotov

Un sourire satisfait s’immisça sur le visage de Mr Molotov : l’un de deux hérétiques était en train de bruler et ses efforts étaient littéralement réduits en cendre. Bien, très bien même ! Une bonne chose de faite. Le scientifique tendit alors l’oreille afin d’entendre les cris d’effroi vociférés par le second rat qui s’était glissé en ces lieux. La satisfaction de l’inventeur sembla fondre d’un coup, comme happée par la chaleur qu’il avait lui-même provoquée. Un hurlement de démence s’était extirpé des flammes, au grand dam du scientifique. Visiblement, ces vermines étaient coriaces en plus d’être tarées. Les hommes de main levèrent alors leurs canons vers le survivant, bien qu’intimidés par sa réaction.

« Décidément… ces nuisibles ne savent pas quand il faut s’allêter… »

Et, d’un signe de tête, il désarma les intentions de ses subordonnés et sortit deux bouteilles de ses poches. Un sourire étira son faciès. À la vue de ce changement d’état chez leurs supérieurs, les hommes choisirent de battre en retraite en retournant à la surface. Il n’était pas bon de rester avec ces fous dangereux. Puis, Mr Molotov envoya valser ses deux projectiles au milieu de la pièce. Lorsque le verre se brisa en rencontrant un obstacle, une vive lueur sembla jaillir l’espace d’un instant. Et un vacarme assourdissant fit trembler les façades du bâti. Deux explosions venaient de retentir.

Le scientifique, satisfait de son œuvre, était remonté à la surface afin de ne pas être pris dans un éventuel éboulis. Être protégé contre le feu était une chose, être protégé des explosions en était une autre. Mr Molotov exultait : sa feinte était belle, songea-t-il. Son défunt ennemi avait dû croire qu’il s’agissait encore d’une bouteille inflammable et qu’il avait été sous-estimé. Pourtant, la vérité avait été tout autre. Malheureusement pour lui.

_______________





HRP:
 

_________________
[FB] Mr Molotov 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 884
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue36/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue3/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (3/350)
Berrys: 348.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeJeu 21 Déc - 13:38






Mr Molotov
feat Edward Lawrence





Aggaddon était allongé sur le sol. Il tourna la tête pour voir le cadavre d’Eventrar éparpillé en divers fragments à cause du souffle des explosions de Molotov. Le mathématicien aurait certainement dû se douter que foncer dans le tas était une mauvaise idée, mais il s’était laissé emporté par la fougue de ses trois compères. Hors de danger, les ennemis étant remonté, il prit son temps pour respirer tout en admirant le ballet de flammes aux volutes flamboyantes. L’acrobate devait attendre de recouvrer ses forces afin de remonter et retrouver Molotov. Cela prendrait assurément quelques minutes…

[FB] Mr Molotov 343933erde
???

-Répèèèèèète un peu pour voiiiiiiiir, siffla le colosse en toisant le misérable crétin qui lui faisait face.

L’homme au chapeau envoya alors son poing en direction de la tête d’Edward. Fort de sa carrure, il tenterait d’encaisser toute contre-attaques. Si malgré cela il prenait des dégâts conséquents, il se relèverait pour s’élancer sur son adversaire, prêt à abattre une série de coups à droite et à gauche du Lawrence. S’ils étaient parés, cela ressemblerait à un affrontement martial, bras contre bras. La puissance de l’imposant agent faiblirait à chaque impact, mais au vu de celle qu’il possède cela resterait violent un petit moment. Pour rendre con uppercut suivant encore plus dévastateur, il tournerait sur lui-même avant de diriger sa main vers la cage thoracique du spectateur.

-Espèèèèèce d’enquiiiiquiiiineur ! maugréa le colosse.

Si Edward répliquait, l’homme au chapeau ne se défendrait pas. Emporté dans son mouvement il n’aurait en effet pas fait attention aux mouvements de son ennemi, ce qui était une grave erreur. Avec un peu de chance, il retomberait même sur les chaises où s’était installé le public. Il aurait alors eu beaucoup de mal à se relever, laissant une large ouverture au Lawrence. Il fulminerait alors de rage et serait prêt à se donner à fond pour vaincre ce prétentieux qui avait oser l’insulter de manière totalement provocatrice.

-Soit maudiiiiit pauv'eeeeee tâche.

©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 658
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Entre les Yonkou Hadès et Erika

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue37/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue300/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (300/350)
Berrys: 370.707.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeJeu 21 Déc - 23:11






île de Micqueot ~ Début 1505

[FB] Mr Molotov 312299DrMolotov
Mr Molotov

Mr Molotov émergea dans ce qui avait été une salle de conférence un peu plus tôt et fut accueilli par ses sbires. Il arborait un sourire satisfait : il venait de triompher de ses ennemis, finalement. Une belle manière d’honorer son nouveau grade de lieutenant. Pourtant, son regard perçant alla fusiller son titan d’homologue. Celui-ci avait tendance à être trop pointilleux et lui reprocherait surement le fait de ne pas avoir remonté les cadavres des vaincus. Après tout, leur chef martelait fermement que la peur était le meilleur moyen d’affirmer son pouvoir. Et afficher les corps sans vie des scélérats sur la place publique, à la vue de tous, était une belle manière de le faire. Que leurs ennemis sachent ce qui les attendait s’ils s’avisaient de s’opposer à leur cause.

« Oy Ivan ! Pourquoi tu restes là à surveiller le passage vers la cave ? »
« Bah euh… on sait jamais, Vass… »
« Mais genre y’a un keum qui va débarquer ! »
« Ils sont tous morts, hein… »
« J’avoue qu’avec les explosions... Mec, si quelqu’un remonte ça sera un fantôme à coup sûr ! »
« Un fantôme ?! Mais ça existe pas ces trucs-là… »
« Mouais… mouais… »


Ainsi, quatre des six hommes sous les ordres du Dr Molotov étaient restés près de l’embouchure menant littéralement à l’enfer. Deux hommes étaient postés au niveau de la porte, demeurant presque en alerte tandis que les deux compagnons patrouillaient à peine plus loin. Les deux derniers sbires quant à eux avaient entrepris de suivre leur leader qui semblait vouloir se diriger vers l’extérieur.

__________






La situation était risible : ce colosse, aussi grand fût-il, ne m’arrivait pas à la cheville. J’étais Edward Lawrence, un homme qui finirait par envelopper le monde de sa grandeur ! Ridicule ! Comment un obstacle aussi menu saurait obstruer ma marche vers les sommets ?! Comment un insecte aussi insignifiant pourrait prétendre à me dominer par autre chose que sa faiblesse ?! RIDICULE ! Edward Lawrence était bien plus grand que ça ! Mon visage se tordit d’un sourire dément, mes yeux semblaient vouloir percer de leur éclat rougeoyant l’espace qui me séparait de mon opposant. J’allais l’écraser comme la misérable petite fourmi qu’il représentait face à ma suprématie. C’était risible : maintenant l’homme en noir osait lever la main sur moi ? Sous prétexte qu'il semblait avoir une taille supérieur à cause de l'éclairage ? Foutaises. Il osait me menacer, moi Edward Lawrence, comme je pouvais avoir peur qu'il abatte son minuscule et insignifiant petit poing sur mon enveloppe charnelle ?! Effort futile. Mon corps avait été endurci par les feux de mille batailles, c’était le corps d’un surhomme, jamais il ne saurait ployer pour si peu. Alors, mes bras s’écartèrent afin de mieux accueillir la petite pichenette qui m’était destinée. Ridicule, vraiment… ridicule.

Le gigantesque poing vint s’apposer délicatement contre ma joue droite et m’invita avec courtoisie à tourner la tête. Puis, avec une galanterie des plus nobles, ce fut le reste de mon corps qui pivota, m'entraînant ainsi dans une gracieuse valse : mes membres s’agitaient et tournoyaient tandis que mon corps planait dans les airs tels une ballerine. Puis, mon dos alla glisser doucereusement contre le sol sur plusieurs mètres. Enfin, mon faciès déchiré par la violence insoupçonnée de cet acte barbare se tordit de douleur, retrouvant peu à peu une forme reconnaissable. Une gerbe de sang vint s’échapper de ma bouche.

Je convulsais, ou plutôt, je fulminais. Je venais de recevoir une bien terrible claque. Ou bien était-ce dix coups ? Ou peut-être cent ? Quelle était donc cette chose, d’où venait donc tant de puissance ?! Je venais de pécher par orgueil et l’enclume divine s’était abattue sur ma tête afin de me ramener à la réalité : mon corps n’était pas encore arrivé à son stade d’évolution optimal. Et ma propre faiblesse me brulait de l’intérieur comme de l’extérieur, vomissant quelques flaques de ce mystérieux liquide écarlate.

Et le malfrat se jeta sur moi, profitant de cette ouverture béante qui s’offrait à lui alors qu’il venait de mettre à terre. Son imposant membre antérieur alla s’enfoncer sur le sol avec rage à quelques centimètres de ma tête. Une esquive salutaire, sans aucun doute. Je ripostai immédiatement avec un puissant coup de poing dans le ventre. Sans effet apparent. Son coude gauche vint marteler ma poitrine, éjectant encore plus de sang à l’extérieur de mon être. Il arma une nouvelle fois ses poings, prêt à me marteler avec vigueur. Il était littéralement en train de me défoncer.

« TE FOOOUUUUS PAS DE MOOOOIII !!! »

Hurlais-je à pleins poumons. Comment vaincre cette chose si mes coups n’étaient pas assez puissants ?! Un vent de panique caressa mon assurance habituelle et vint chasser mes certitudes. Je ne pourrais pas encaisser sa force colossale bien longtemps. Je n’avais plus le choix, je devais laisser la rage consumer mon être, c’était peut-être mon seul moyen de survivre. La destruction. Alors, d’un geste rageur, j’envoyai mon pied percuter l’homme. Une explosion retentit et envoya valser mon assaillant un peu plus loin, me libérant de ses assauts répétés. Je me redressais afin de faire face à la suite des évènements : je doutais que ma riposte suffirait à assujettir mon adversaire.


_______________





HRP:
 

_________________
[FB] Mr Molotov 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 884
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue36/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue3/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (3/350)
Berrys: 348.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeVen 22 Déc - 0:32






Mr Molotov
feat Edward Lawrence





L’acrobate se releva finalement. Ses yeux hurlaient d’un désir lancinant, une envie démangeant, un besoin pulsatile. Le brasier ambré dansait dans ses yeux comme un dieu déchirant le tissu dimensionnel. Sa raison était tiraillée par la volonté de meurtre suscité par ce ballet démonique invoquant les noirs desseins sommeillant au fond de l’inconscience démente du mathématicien. Mort, destruction, absolution, purgatoire… Sur l’autel du Dragon du Néant serait versé la gloire sanguinolente d’une damnation provocatrice. Sensation terrifiante d’un corps putride. Changement immanent, antithèse transcendantale, ramification incontrôlable d’un espace sans loi de composition interne, déchirement brutale d’une sauvagerie topologique aux aspects les plus algébriques… Le regard perdu dans un dédale immense aux arches irrévérencieusement ardentes d’un incendie infernal consumant toute synthèse cohérente de l’esprit savant. Compréhension transversale, l’ascension commença vers les hauteurs naturelles du rez-de-chaussée plongé dans le chaos invraisemblable d’une folie consumériste. Chaque falaise était foulée d’un seul pas par l’âme plongé dans les abimes des affres enflammés. Tout ceci n’était que distorsion de la réalité effectuée par l’incandescence d’une danse ensorcelant la raison d’un être à bout de force cherchant du repos après une série d’effort salvateurs. Dans une aura subconsciente, il montait encore et encore. L’auréole tranchante résonnant sous forme vibratoire dans son cœur pompant le sang nécessaire à la restitution de l’énergie grandement dépensé pour s’extraite du couloir brûlant. Faire enrager sol et plafond d’une caresse du revers de la main n’était qu’un tertiaire d’une énième divagation perturbé de l’absence de lueur humaine dans la pupille du corps errant dans l’escalier dirigé vers la source de cette caverne vide de tout fluide. La rapière fut dégainée. Accueillant dans une étreinte d’acier un ennemi belligérant, la lame du Médixès s’aventura dans les entrailles du premier homme de main présent dans les coulisses. Aucune douleur ne l’effrayait, aucune souffrance ne se ressentait. Acceptant la fureur du pêcheur, il se ferait prêcheur calme, doux, gentil. Le salut du pauvre pèlerin fut accordé impitoyablement par la miséricorde du tranchant d’une arme nobiliaire. Les trompettes angéliques sifflèrent leur hymne dangereux, appel au Ragnarök furieux accordé à ceux ne faisant pas leurs preuves d'une grandeur d’imagination. Il s'agissait en fait principalement des vibrations horribles qu'émettait la bouche du Médixès. Des cris infernaux qui résonnait de ça et là. Le pas assuré reprit sa pérégrination sur le sentier du labyrinthe invisible de cette salle pourtant si architecturalement simpliste. Deux autres mystérieux personnages s’approchèrent. Ils devaient être sacrifié sur l’autel de la foi en Majora. Rassemblant des forces insoupçonnées à peine restauré, l’incarnation du feu dévorant les abysses du bâtiment sauta sur ses proies. L’un d’eux tira une balle alors que l’autre prenait la poudre d’escampette. Le projectile pénétra l’épaule de la créature ayant l’apparence d’un noble, mais habité par une inconscience désireuse de chaos. Christ et antéchrist vivaient-ils dans la même enveloppe charnelle ? Sang versé, hurlement donné, vie arrachée, jugement semé. La fin était accomplie avant le commencement. La logique n’avait plus court dans un bête sans identité qui avait perdu pied. Heureusement pour la vérité, une étincelle s’alluma dans les ténèbres grouillantes. L’œuf fait de formules mathématiques se brisa, libérant un big bang spirituel chassant la damnation zombifiée du corps. Aggaddon reprit pleine possession de ses moyens…

[FB] Mr Molotov 343933erde
Igor Vodka

L'explosion avait sonné le gros colosse désormais allongé sur le dos. Ayant du mal à se relever, il dut passer à quatre pattes pour remonter avant de filer droit vers sa cible, ouvrant au préalable une bouteille dont il avala goulument le contenu. Qu’on survive à son déluge d’attaque l’avait surpris et les hurlements décérébrés provenant des coulisses l’inquiétait. Molotov était-il vraiment un bon à rien ? Son visage se déforma légèrement, prenant un aspect drastiquement plus sauvage. Il s’élança à pleine vitesse sur son adversaire pour tenter d’abattre son poing massif sur la partie inférieur du misérable cloporte qui l’avait emmerdé. Il essaierait ensuite d’attraper entre ses dents le visage d’Edward, avant de se raviser, laissant un instant de calme en suspension. Il n’avait pas encore assez bu pour qu’une telle animalité puisse s’exercé sans qu’Igor ne la retienne. Si des coups lui était porté, il encaisserait comme il pourrait en faisant de plus en plus abstraction de la douleur. Il tenterait ensuite d’attraper l’une des jambes du Lawrence dans le but de l’arracher violemment au reste du corps. Il tournerait ensuite sur lui-même pour tenter d’aplatir une grande partie du corps de son ennemi avec sa paume de main. C’est à ce moment là qu’il vit l’un des hommes de mains jaillir des coulisses alors que les cris s’estompaient.


©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 658
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Entre les Yonkou Hadès et Erika

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue37/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue300/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (300/350)
Berrys: 370.707.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeLun 5 Fév - 15:44






île de Micqueot ~ Début 1505






Une larme de sueur ruissela sur ma tête, comme pour souligner l’aspect dramatique qui entachait la situation qui se déroulait sous mes yeux. J’étais tiraillé entre deux pensées opposées : d’un côté la satisfaction d’avoir eu raison, d’avoir eu cette présence d’esprit concernant mon opposant. Mais d’un autre côté, il fallait se rendre à l’évidence : c’était la merde. Malgré mon coup de pied explosif aussi surprenant qu’explosif, la chose n’était toujours pas vaincue. N’étais-je donc pas de taille face à cet obstacle ? Ma puissance explosive venait-elle de rencontrer un mur qu’elle ne pouvait briser ?

Mes pensées vagabondèrent jusqu’aux âpres contours de pierre qui maculaient un autre titan irascible, qui lui aussi était resté de marbre face à ma puissance de feu. Ce maudit Mr A. Pourquoi fallait-il qu’autant de ces monstres pullulaient dans les Blues ? Tout cela n’avait aucun sens. J’allais être contraint de forcer la dose, à l’image de ce poivrot qui me faisait face.

__________

[FB] Mr Molotov 312299DrMolotov
Mr Molotov

Une lame étincela et un homme s’affaissa dans une flaque écarlate. Le mal venait de frapper une fois encore et une vie venait d’être ôtée, sans aucun scrupule. Alors, le mal progressa inlassablement vers sa prochaine victime. Une seconde perte en ce jour funeste. Les jambes d’Alexei tremblaient : il avait peur. Ivan venait de se faire descendre en un éclair. Et Damian aussi. Le fantôme était là finalement ! Ou était-ce le diable ? Il semblait tout droit sorti de l’enfer tant son expression et sa démarche étaient terrifiantes. Pourtant, Alexei voulait se montrer courageux. Les fantômes n’existaient pas, lui avait dit un jour son vieux père. Quand bien même celui-ci en était un, le jeune mercenaire n’avait qu’à prendre la bonne décision. Une balle suffirait sans doute à le renvoyer d’où il venait. Oui, tout allait bien se passer…

La balle vint se loger dans l’épaule de la créature démoniaque, notifiant ainsi le tireur que sa cible était belle et bien tangible. Il eut alors un soupir de soulagement : heureusement il ne s’agissait pas là d’un spectre. Tout finirait bien finalement, et il pourrait rentrer chez lui auréolé d’une gloire sans pareille. Et puis, peu à peu, son visage s’enquit d’une expression de terreur. Son cri vint alors s’ajouter à celui de l’envoyé de l’enfer. Finalement, Alexei se faisait dévorer par la peur.

Plus loin, Vass avait tenté de fuir dès qu’il avait vu la silhouette étrange attaquer ses compagnons. Après tout, sa propre vie passait bien avant la mission et il n’avait de toute façon aucune chance de s’en sortir vivant face à un tel adversaire. Sans doute s’était-il dit que la menace de cette… « chose » était bien supérieure à celle de ses supérieurs. Et pourtant, il était bien loin du compte…

Vass poussa un nouveau cri d’effroi lorsqu’apparurent les traits aussi macabres que contrariés de son chef. D’un geste vif, Mr Molotov le fit taire en lui enfonçant une bouteille dans le gosier. Ses deux mains vinrent saisir les apparats du mercenaire et l’envoyèrent voltiger en direction de l’escalier qui menait à la cave. Puis, d’un geste vif, il envoya une autre bouteille plus petite dans la même direction. Cette dernière se brisa en rencontrant le corps du malheureux Vass et propagea une intense déflagration de deux mètres de diamètre qui épousa alors les contours de l’homme qui se faisait consumer pour sa lâcheté. Un sourire se fraya un chemin sur le faciès aux traits graves du scientifique. Et alors, l’explosion survint.

__________

« Hein ? »

Un phénomène des plus inattendus se produisit alors : l’imposante silhouette ennemie venait de s’évaporer de mon champ de vision, donnant ainsi naissance à quelques incohérences qui vinrent troubler ma paix intérieure. En regardant le colosse avaler le contenu d’une bouteille d’alcool, je m’attendais à voir cet homme débouler d’un pas chancelant. La fameuse technique de l’homme soul ? Un simple moyen de soigner la douleur due à notre affrontement ? Mes interprétations de la situation m’avaient conduit à relâcher mon attention, à baisser ma garde. J’étais plus fort et plus rapide que lui après tout, il ne lui serait pas possible de renverser ainsi la vapeur.

Et pourtant, je sentis le fracas de la brise contre mon visage, l’air déplacé par une gigantesque masse en mouvement. Mes yeux eurent à peine le temps de s’exorbité que je sentis les âpres contours d’un poing humain venir chambouler la topographie de mon ventre.

Et une fois encore, je fus projeté en arrière. Mais cette fois, le choc était plus violent, aussi bien physiquement que mentalement. Qu’est-ce que c’était que cette merde ?! Pourquoi ce truc semblait s’être autant renforcé en vitesse et en force. Je ne pus réprimer un grognement ensanglanté de douleur et allai m’éclater contre un pan de mur qui vola en éclat.

Mais mon cœur fulminait d’une colère ardente. Alors, mes pieds vinrent percuter le sol et me propulsèrent hors des gravats à vive allure. Ma tête vint se loger contre les bras du colosse dans une puissante onde de choc. L’homme recula sur plusieurs mètres, mais parvint à encaisser ma contre-attaque, me confirmant ainsi qu’il était un tout autre homme. Alors, sa main vint se saisir de ma jambe pour tenter de l’arracher. Mon visage se tordit dans une violente expression. Mon second pied vint heurter violemment sa main et le tout explosa, me projetant un peu plus loin. De brefs instants de répit. Mais ce fut suffisant pour instiguer mon offensive suivante : mes mains s’étaient saisies de mes armes et avaient pressé la détente, projetant leurs habituels projectiles aussi invisibles qu’explosifs. Cette grosse brute était peut-être capable de contenir un ou deux de mes assauts, mais c’était peine perdue. Après tout, mon pouvoir destructeur n’avait aucune limite.



_______________





HRP:
 

_________________
[FB] Mr Molotov 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 884
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue36/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue3/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (3/350)
Berrys: 348.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeMer 7 Fév - 22:46






Mr Molotov
feat Edward Lawrence





La pupille rageuse luisait au cœur des ténèbres alors que le brouillard de la folie se dissipait dans l’esprit de l’ancien noble. Les flammes se rependirent bientôt autour de lui, gagnant ses vêtements alors qu’il faisait le point sur la situation. La déflagration à laquelle il faisait face était certainement le déclic qui l’avait sorti de son état de perdition. Pourtant, il suffirait de peu pour qu’il replonge dans les eaux troubles de la perte de conscience. Il se reconcentra sur les déités de sa religion pour éviter que toutes pensées perdues puissent se diriger vers l’évocation de se souvenir profondément enfouis qui transformait le nobliau en une créature de destruction prête à se faire souffrir elle-même. Le flot des flammes se rependait sur ses habits alors qu’Aggaddon commençait à avancer. En quelques secondes, les rivières ardentes aériennes finirent leur œuvre et mirent fin au saccage. Des lambeaux de tissues tombaient sur le sol alors que la peau du Médixès était révélé au grand jour : des cicatrices, des dizaines de cicatrices, les marques de son passé, les marques de sa mutilation, la scarification salvatrice et cathartique d’un autre temps, d’un autre âge, de son adolescence des plus morbides. Les restes de son bicorne devinrent un nuage de cendre alors que la chevelure incandescente du mathématicien ne semblait pas vouloir s’éteindre. Les doigts du savant se posèrent sur son visage qui avait été protégé en partie par son col qui s’était détaché du reste de son justaucorps nobiliaire. Les quelques brûlures étaient bien sensibles alors que des flammes menaçaient de consumer sa peau par endroit. Les yeux du savant tremblaient alors qu’il tentait de rester dans la réalité. Son regard se posa sur son bras. D’un mouvement incontrôlable, la lame d’acier ouvrit une entaille d’où s’échappa le liquide rouge, le flux transcendantal de la vie dont la libération dégageait une délivrance mentale sans pareille pour l’esprit tourmenté du Médixès. Aggaddon enjamba sans flancher le corps du malheureux s’étant trouvé au cœur de l’explosion. Il luttait de toutes ses forces pour ne pas se laissé emporté par cette misérable gangrène spirituel. Il observa alors partiellement Molotov se tenir droit devant lui. Il semblait prêt à lancer une nouvelle bouteille de sa mixture de la mort. D’un geste, le mathématicien se saisit d’un de ses deux pistolets accrochés à sa ceinture faisant partie des derniers vêtements se trouvant sur son corps. Il se dirigea vers une des chaises qu’il rabattit pour en faire une surface plate.

-WONDER SLIDE

L’acrobate posa son coude et son avant-bras tenant la rapière sur l’objet et, grâce à une répartition judicieuse de son poids, glissa sur les mètres qui le séparait de Molotov en envoyant d’abord sa jambe droite, puis la gauche. Durant cette action, il appuya avec sa main libre sur la gâchette pour détruire le « cocktail » en plein vol, passant ainsi au travers des flammes naissantes engendrés par la solution explosive. Le pied du Médixès percuta l’arrière du genou de Molotov qui viendrait certainement se poser sur le sol en recevant autant de poids à cet endroit. De là, Aggaddon pourrait prendre appui avec le dessus de son pied et, grâce à ses talents d’acrobate, sauterait dans les airs en levant sa rapière, prêt à retomber sur le docteur pour lui transpercer l’épaule. Malheureusement pour lui, un simple coup de coude asséné par Molotov en tentant de se retourner repousserait l’acrobate qui irait alors roulait sur le sol quelques mètres à côté. Sa conscience était encore fragile. Les brûlures encore fraiches infligés par l’explosion le maintenaient à la limite de la conscience. S’il se laissait submerger, il irait certainement droit vers son ennemi en faisant fi de tout danger pour mettre un terme à la vie de tout ce qui se trouverait sur son chemin. Cela aboutirait certainement à sa mort. Il devait donc retenir de toute sa force mentale la lumière blanche qui tentait de prendre le dessus dans son palais mental.



[FB] Mr Molotov 343933erde
Igor Vodka

Les deux balles invisibles touchèrent le colosse avant que celui-ci ne puisse avoir l’idée de continuer à se concentrer sur ce qui se passait du côté des coulisses. L’explosion fit frémir le corps du semi-géant qui recula d’un pas, surpris par cette attaque surprenante. L’adversaire était loin d’être mauvais et il faudrait encore davantage pour en venir un bout. Se remettant difficilement de cette salve, laissant le temps à son ennemi pour effectuer de nouvelles attaques et peinant à se redresser à cause de son propre poids, Igor finirait malgré tout par se remettre debout. Ni une ni deux, il engloutirait une nouvelle bouteille afin d’éveiller encore plus sa puissance, décuplant sa force à un autre niveau. Il lui resterait encore une pour tenter d’atteindre le niveau de cet adversaire si sa force actuelle n’était pas suffisante. Le mastodonte tenterait d’éviter les attaques du dégénéré comme il le pouvait en dépit de son physique massif dans l’optique d’atteindre sa cible. Il enverrait avec toute sa puissance un coup de poing en direction du membre du Lawrence le plus proche pour en faire de la purée concassée. Un sourire dédaigneux traverserait son visage avant de constater la survie flagrante de son adversaire. Son visage se tarderait alors de colère, passant en quelques instants de la fierté à la rage, avant de lâcher un terrible cri qui ferait certainement trembler une partie de la bâtisse. Sans sen rendre compte, il laissait la possibilité à Edward de se remettre des attaques et même peut-être d’agir de nouveau. Igor s’élancerait finalement avec fureur en faisant croire qu’il frapperait avec son poing, instiguant un mouvement de bras qui n’aboutirait pas, pour frapper le thorax, voir le menton si l’action passait aisément, avec son genou.

©️ Jawilsia sur Never Utopia



HRP :
 


Dernière édition par Aggaddon Médixès le Jeu 8 Mar - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 658
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Entre les Yonkou Hadès et Erika

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue37/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue300/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (300/350)
Berrys: 370.707.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeJeu 8 Mar - 0:14






île de Micqueot ~ Début 1505






Les deux balles d’air vinrent percuter de plein fouet le géant qui tituba sous cette démonstration de force de ma part. Un sourire hautain vint garnir mon faciès : la victoire était à portée. Et pour cause, le dénommé Vodka semblait avoir perdu tout esprit combatif : sonné par le choc, il semblait profiter de ses derniers instants dans le monde des vivants pour vider une autre bouteille. Ridicule. Il buvait sans doute pour oublier cette lancinante défaite qui se profilait pour lui.

Alors, Vodka se releva et repartit au combat, le poing levé, comme si rien ne s’était passé. Hein ? Comment était-ce possible ? Balayant les quelques théories qui peinaient malgré tout à dépeindre les aptitudes physiques de ce monstre, je me concentrai sur ma défense. Il y avait là une bonne opportunité d’en finir en un coup. Il suffisait de le laisser me frapper, et… BOUM.

Pourtant, mes pieds vinrent heurter le sol afin de me propulser sur un côté, ce qui atténua la puissance de ce coup de poing dévastateur. J’allai m’écrasai dans ce qui était jadis un pan du mur qui soutenait la pièce. Dans ma tête, les pensées se bousculaient : mon corps avait réagi de lui-même au dernier moment afin d’atténuer au maximum l’offensive du colosse, comme si encaisser l’attaque n’était plus une éventualité viable. Et pour cause : tout mon flanc était endolori par ce choc pourtant dévié. Peut-être une ou deux côtes cassées. Mais pire encore, j’étais médusé devant l’évolution de cet homme, qui semblait revenir toujours plus fort que la fois précédente. Et cette fois, sa vitesse et sa puissance avaient très nettement de quoi m’ôter mes certitudes.

« PUTAIN DE MERDE ! Mais c'est quoi ce truc ?! »

Le hurlement sauvage de la bête me força à recouvrer mes esprits alors que les décombres tremblaient au rythme des vocalises. Cette chose semblait sacrifier son humanité à mesure que le combat progressait. Un Zoan ? Mais alors pourquoi n’avais-je pas encore vu la moindre transformation physique ? Non, ça devait être autre chose…


__________

[FB] Mr Molotov 312299DrMolotov
Mr Molotov

D’un regard satisfait, le scientifique contemplait son chef-d’œuvre s’agiter devant lui et happer toute forme de vie, un incendie bercé par le doux hurlement d’un dommage collatéral. L’homme à la blouse adorait tout particulièrement la souffrance humaine et les cris de désespoir inhérents. Il eut d’ailleurs un léger frémissement lorsque ses pensées vagabondèrent. Molotov avait toujours caressé le rêve de rejoindre le Gouvernement Mondial et leur ingénieuse armée de scientifiques. Il aurait également aimé se retrouver geôlier à la très célèbre prison d’Impel Down, à passer ses journées à torturer les prisonniers avec ses propres conceptions. Malheureusement, une telle opportunité ne s’était jamais présentée à lui. Non, au lieu de ça, il avait fini par rejoindre cette organisation criminelle de North Blue. Quelle ironie : peut-être qu’il finirait lui-même par croupir un jour dans les geôles du Gouvernement, après tout.

Chassant ces pessimistes cogitations, le pyromane reporta son attention sur le brasier qui ondulait langoureusement devant lui. Il avait toujours aimé la courbure des flammes, la couleur si ardente et sensuelle de cette robe embrasée. Pourtant, ses yeux se plissèrent à la vue d’un spectacle inattendu. Une ombre s’était extirpée du torrent de feu. Alors, le faciès de l’homme de science se chargea d’effroi tandis que son corps fut paralysé par cette stupeur naissante. Ainsi, Molotov ne put réagir à ce qui suivit. Ses jambes commencèrent par s’affaisser sous l’impulsion du coup de cet ennemi démoniaque sorti tout droit des flammes de l’enfer pour se venger. Il était vif, trop agile pour permettre au génial inventeur de riposter efficacement au corps à corps, de lire dans ces mouvements absolument imprévisibles. Il pesta. Déjà son ennemi avait disparu. Alors, en levant les yeux, il la vit. Cette étincelle qui brillait : cette lame qui fusait dangereusement dans sa direction. C’était un problème. Peut-être aurait-il dû lancer un projectile explosif dans les airs pour se défaire de cette menace. Pourtant, Molotov demeura figé. Et la lame se planta dans son épaule.

« GWAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHH »

Alors, un hurlement de douleur détonna tandis qu’une gerbe de sang venait de gicler. Les yeux exorbités du scientifique tremblaient. La démence s’empara de son corps et de son esprit. Le désespoir. Alors, Molotov attendit la suite des évènements avec une certaine fatalité. Il avait été littéralement dépassé par les évènements. Mais il avait un ultime plan, une ultime création à montrer aux yeux du monde. Il fallait juste que l’être démoniaque approche pour l’achever. Alors, il porterait une grosse bouteille à ses lèvres afin de boire une ultime gorgée.


__________


Une grosse gerbe de sang venait de fuir mon corps, se rependant au sol, devant moi tandis qu’un de mes genoux me maintenait au-dessus de la surface terrestre. Ce coup de genoux pris en plein thorax m’avait causé beaucoup de tort physiquement parlant. Mais plus que la puissance, c’était la vitesse illogique de mon adversaire qui m’inquiétait, m’empêchant de réagir promptement. Peut-être allais-je être contraint d’utiliser toute l’étendue de mon pouvoir, finalement. Je me relevai péniblement et tentai de mesurer l’efficacité de mon attaque désespérée, survenue lors du dernier contact physique avec mon gargantuesque adversaire. Mon buste avait littéralement explosé dans une explosion bien plus grosse que toutes les précédentes, ce qui avait forcément dû atteindre Vodka, et sans doute ébranlé quelque peu les lieux. Alors, j’entrepris d’augmenter drastiquement ma concentration et de canaliser ma colère. Le timing allait être crucial si le bougre revenait à la charge, surtout s’il revenait encore plus fort et plus rapide.


_______________





HRP:
 

_________________
[FB] Mr Molotov 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 884
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue36/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue3/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (3/350)
Berrys: 348.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeJeu 8 Mar - 22:01






Mr Molotov
feat Edward Lawrence





Aggaddon effectua un saut périlleux arrière une fois que sa lame avait touché sa cible. Il entama alors une étonnante danse. Son corps se rapprochait de l’horizontale, alors que le regard fou furieux du Médixès au bord de la perte de tout contrôle brillait au cœur du chaos ambiant de cette salle dont il ne resterait que des ruines. Il n’en pouvait plus, ce n’était plus possible. Toute lueur d’humanité disparu de ses yeux. Le corps de l’acrobate fila tel une ombre sur le sol pour s’approcher des jambes de Molotov qu’il tentait de trancher alors que son torse rasait le sol. Il roula sur le côté, comme entrainé par une force invisible.

Au fond de son palais mental, le mathématicien s’élevait dans les airs pour abattre son arme sur la lumière blanche créant des impulsions qui détruisait toutes constructions psychiques, ne laissant que le néant dans l’esprit du Médixès. Des profondeurs de son âme, une rage indicible retentit en une déflagration inarrêtable. La lumière blanche éblouit le monde spirituel d’Aggaddon qui fut engloutit, emportant avec lui les semblants de résistances de l’esprit du scientifique qui était désormais réduit à un prisonnier. Un unique visage se forma au cœur de l’infini blancheur… Son visage.

Le hurlement jaillit de la gorge de l’homme presqu’entièrement dénudé, un cri de folie destructrice qui fit vrombir les cordes vocales du Médixès qui étouffèrent le cri quand la lésion survint. Il n’avait absolument pas conscience qu’un polype se formerait. Il n’avait plus conscience de rien de toute manière. Bravant brasiers incandescent ou furie de lames, le corps monstrueux poussés par une envie d’annihiler tout ce qui existe s’élança dans un nouveau cri grave. Il poussait tellement sur sa voix que cela passait outre la lésion. Ses mouvements de rapières n’avaient aucun sens, aucune logique aucune consistance. C’était un ballet de gestes aléatoires qui fusaient dans tous les sens. L’acier s’abattit même sur sa propre peau, aux cuisses, aux bras, au ventre, au cou, aux joues, au front, aux pieds. Seul existait son regard animait par une rage infinie s’étendant jusqu’aux confins de l’existence pour en réduire la consistance au néant le plus totale.

-ARRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR
RRRRRGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGG
GGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGHHHHHHHHHHHHH
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH


La lame fila à travers nuages, cendres, flammes, chairs et bois pour se diriger vers la poitrine du docteur aux explosif retentissant. Si Molotov se faisait exploser, l'être animé par le courroux absolu du traumatisme amoureux du Médixès se relèveraient finalement du brasier incandescent, le corps transformé en une véritable torche. Pourtant… Ses yeux brillaient bien plus que les flammes qui le recouvrait. La destruction… La destruction… Tout détruire. La mort. La fin. L’inexistence. Le chaos. La monstruosité s’avança en direction des deux autres combattants présents tout en donnant des coups de rapière pour détruire tous les objets se trouvant sur sa route. Des chaises fusèrent dans les airs pour finalement retomber sur Edward et sur Vodka qui devrait esquiver ce déluge de fureur. N'ayant même pas conscience de l’écart de puissance entre lui et ces deux adversaires, l'être sans âme dirigé par une volonté primaire d’annihilation complète se jeta dans l’arène. Sa lame entailla le corps de Vodka qui le propulsa sur le Lawrence d’une main. Ses côtes furent toutes brisées sous le choc et le colosse s’était brûlées au contact du brasier humain. S'il n'avait pas céder sa conscience à cette folie bestiale, cette action aurait été suffisante pour le plonger dans l'inconscience. Se retournant dans les airs en faisant complétement abstraction de toutes douleurs et de sa vie qui s’échappait, il plongea la lame la première sur Edward. Il se ferait aisément repousser, volant jusqu’au mur qui l’accueillerait en endommageant l’arrière de ses côtes. Sa colonne vertébrale n’eut rien par un simple miracle. L’air propulsé par le choc avec le mur eut pour effet de repousser les flammes recouvrant son corps qui moururent dans l’espace ambiant alors que le corps du Médixès retombait sur le sol, face contre terre.



[FB] Mr Molotov 343933erde
Igor Vodka

Vodka avait déjà beaucoup souffert de l’explosion du torse du Lawrence. Le voilà maintenant face à sa main brûlée. Une seule envie prit le contrôle de son esprit face à cette victoire semblant s’échapper. Il attrapa sa dernière bouteille et l’avala une seule gorgée. Igor inspira une grande bouffée d’air avant de lâcher un rôt monumental. Il enfonça ses pieds dans le sol pour prendre de l’élan afin de rejoindre Edward et tenter de l’achever en un unique coup. Il partit filant à travers l’espace pour rejoindre son adversaire. Une lueur traversa son champ de vision. Le corps d’Aggaddon se retrouvait en plein milieux de sa trajectoire. Du sang coulait en abondance de sa bouche, mais la mort imminente ne semblait pas parvenir à arrêter le courroux ayant pris le dessus sur lui. En donnant une gifle, Vodka déploya toute sa force, fracassant ce qu’il restait de solide dans le Médixès dont le corps vola à travers les airs pour traverser la paroi et retomber dans la neige. L’action n’avait pas été foncièrement inutile pour le Lawrence puisque la rapière du nobliau avait traversé la main du colosse tout en offrant une ouverture pour frapper.

Dans le blanc bien trop pur pour son âme, le corps d’Aggaddon tentait de se retourner par la simple force de sa tête en grognant alors qu’il était recouvert de brûlures et que ses os étaient bien endommagés. Sa rage continuait de lutter alors que des gerbes de sang jaillissait des profondeurs de son corps. Parmi le groupe de personne observant ce qu’il se passait au travers du mur désormais fissuré, un médecin s’avançant en direction du corps et vu l’extrême gravité des blessures.

-J’AI BESOIN D’AIDE !!! IL RISQUE DE MOURIR !!!!

©️ Jawilsia sur Never Utopia



Aggaddon est bien plus qu'out. À cause de sa crise de folie, il est allez beaucoup plus loin que ce qu'il peut endurer. Lourdes conséquences à venir.


Dernière édition par Aggaddon Médixès le Ven 16 Mar - 2:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 658
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Entre les Yonkou Hadès et Erika

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue37/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue300/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (300/350)
Berrys: 370.707.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeDim 11 Mar - 0:32






île de Micqueot ~ Début 1505






[FB] Mr Molotov 312299DrMolotov
Mr Molotov

Alors qu’il portait le goulot de la bouteille contenant le liquide qu’il avait confectionné avec tant de soin, Molotov se remémora les différents souvenirs qui avaient rythmé sa vie. Ses yeux se posèrent alors une dernière fois sur cette hérétique créature qui l’avait poussé bien au-delà de ses limites spirituelles. Son sabre dansait furieusement dans les airs et finirait tôt ou tard par se planter dans sa cage thoracique. Mais la volonté de Molotov s’était brisée : il ne comptait même plus essayer de se défendre.

C’était comme si ce combat avait fait émerger en lui des sentiments jusqu’alors enfouis, dissimulés aux yeux du monde. Et ainsi, l’homme au regard vitreux s’était souvenu de tout. Absolument tout ce qu’il s’était déroulé. Et en particulier ce soir-là. Il y a cinq ans, Molotov était un père au foyer qui élevait seul sa petite fille âgée de six ans. Le scientifique eut un sourire et une expression apaisée alors que le visage de sa progéniture éclairait ses ultimes pensées. Elle qui était si vive, si têtue, si tumultueuse… un véritable petit démon ! Elle était surtout extrêmement curieuse et n’avait de cesse d’expérimenter les choses de la vie. Sans doute une future très grande scientifique, songea l’homme au bord du gouffre. Alors, il revit la scène qui avait fait définitivement basculer toute son existence.

Ce soir-là, Molotov travaillait sur divers échantillons d’une nouvelle solution chimique aux vertus incroyables. Du moins était-ce le résultat auquel il espérait arriver : il fallait au moins ça pour convaincre la section scientifique de l’embaucher. Alors, il pourrait offrir à sa fille chérie les meilleures conditions de vie. Il travaillait ainsi jusqu’à tard dans la nuit, élaborant de nombreux échantillons qu’il laissait trainer dans tubes à essai dans son laboratoire sous-terrain. Alors, ce soir-là, la curieuse petite fille fit irruption, et, intriguée par le liquide coloré contenu dans l’une de ces fioles, voulut y gouter. Le scientifique hébété ne put que contempler, totalement impuissant, l’insidieux spectacle qui se déroula sous ses yeux horrifiés. Après avoir ingéré le liquide, le corps de la fillette implosa dans une gerbe de flammes. Le début de la descente aux enfers pour Molotov.

Passant d’une dépression à une autre, le scientifique et ex-père finit par continuer désespérément ses recherches et acheva la mise au point du prototype qui lui avait enlevé sa fille. Il avait perdu foi en l’humanité et s’était alors rallié à la cause de personnes peu recommandables. Et aujourd’hui, voilà que Molotov se rendait compte que sa vie n’avait aucun sens, que son cocktail n’était qu’une hérésie. Finalement, la seule manière d’obtenir le salut de son âme, le seul moyen de rejoindre la fille qu’il aimait tant, c’était de la rejoindre. Alors, lui aussi, voulut aspirer le contenu de la bouteille. Et alors, lui aussi fut consumé par les flammes. Sa poitrine explosa dans une gerbe de feu et le reste de son corps sans vie s’écroula sur le sol.


__________






Ma concentration gagnait en intensité à mesure que les secondes s’égrenaient. Rien ne pouvait l’ébranler, pas même les curieux projectiles qui fusaient de part et d’autre de ma position. Curieux phénomène. Mais qu’importe. Seul Vodka représentait une potentielle menace en l’instant. Pourtant, une lueur sembla émerger des profondeurs de l’imposante salle. Une luciole ? Alors, l’insecte bondit dans les airs, lame en avant et tenta de s’en prendre à l’homme au costume noir qui toisait toujours les lieux de son immensité. Une bien risible offensive emplie de désespoir qui fut repoussée sans difficulté par mon adversaire.

En voyant le projectile fuser dans ma direction, je ne pus m’empêcher de m’abandonner à d’étranges pensées. Qu’étais-je censée faire de cette loque qui avait pris forme humaine ? La renvoyer directement à Vodka ? Mais dans quel but ? Ce champ de bataille était-il réellement en train de devenir un vulgaire terrain de sport ?

Fort heureusement, la lame pointée dans ma direction eût vite fait de raviver ma concentration égarée l’espace d’un instant. Je ne tolérais pas les assauts à l’arme blanche, pas plus que l’irruption de cet insecte au sein de ce qui était devenu un affrontement de titans.

« Hors de mon chemin… INSECTE ! »

Alors, le malheureux fut balayé d’un revers de la main. L’onde de choc qui se produisit durant l’impact l’envoya valdinguer contre un pan de mur encore partiellement épargné par ma discussion avec Vodka. Puis, mes yeux se fermèrent afin d’optimiser mon regain de concentration qui était primordiale si je me voulais me battre de toutes mes forces. Mais lorsque mes paupières s’ouvrirent, je fus confronté une nouvelle fois à la présence d’un nuisible en travers de mon chemin. Tant pis, il m’ouvrirait la voie.

Alors, mes talons libérèrent une onde de choc qui me propulsa à une vitesse surhumaine dans les airs, me permettant ainsi de passer au —dessus de Vodka qui s’était précipité dans le sens inverse. Deux nouvelles ondes de choc me permirent de pivoter et d’entamer une folle course piquée sur mon adversaire, qui n’aurait sans doute rien pu voir venir. Alors, je profiterais de cette très belle ouverture pour marteler mes deux poings sur son crâne, telle une enclume, qui exploserait au contact. Les dommages occasionnés seraient ainsi colossaux compte tenu de la propulsion dont avait bénéficié mon offensive.

Si toutefois le titan demeurait toujours debout, j’entreprendrais alors de mettre entre nous une distance raisonnable, toujours en usant de mon « Damage Boost ». Il me resterait alors la possibilité d’user de ma vitesse surnaturelle pour esquiver ses coups et asséner des contres aussi vifs que puissants.



_______________





HRP:
 

_________________
[FB] Mr Molotov 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 884
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue36/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue3/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (3/350)
Berrys: 348.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeDim 11 Mar - 1:25






Mr Molotov
feat Edward Lawrence





Le corps spirituel d’Aggaddon flottait dans un univers sans fin aussi blanc que la lumière la plus pure. Il ouvrit difficilement les yeux pour constater l’état de perdition dans lequel il se trouvait. Son palais mental avait été complétement transformé par le pouvoir incommensurable de son lui du passé. Les impulsions avaient cessé et l’implosion était imminente. La conscience du Médixès émis des pulsations qui chassèrent l’immaculer blancheur afin de céder sa place au néant le plus complet. En reprenant le dessus sur sa folie, le mathématicien pourrait offrir un peu de répit à son corps qui avait souffert d’être soumis aux délires de son traumatisme. Il ne savait pas encore à quel point les dommages qu’il avait subi étaient important.

Au cœur de l’empire de nacre gazeux et d’ivoire fluide, le visage de celle qui fut sa dulcinée disparut pour redevenir le cœur d’une sphère de lumière pur, centre de toute la fureur qu’il retient en lui et alimenté par les sentiments qu’il tente de refouler au nom de sa quête de perte d’humanité. Ce qui était aujourd’hui sa conscience surfacique ayant pris le dessus sur cette instabilité absolu fut ce qui jadis lui permit de s’extraire de sa folie complète. Qui était-il réellement en réalité ? La partie réfléchie de lui-même qu’il arborait ou la créature brute inhumaine et voué à l’annihilation comme l’autodestruction ? Vaste question vouée à demeurer sans réponse jusqu’au jour de sa mort. Peut-être que s’il rencontré à nouveau celle qui avait fait vibrer son cœur, le choc relationnel permettrait de faire surgir sa véritable personnalité.

Alors que la lumière blanche disparaissait, les ténèbres commencèrent à se contracter, à vibrer, à pulser, à s’entremêler. Un ballet des ombres se joua autour du corps spirituel d’Aggaddon tentant vainement de revenir à lui. Une étincelle rouge apparut sur son crâne et disparut aussitôt. Un cri immense retentit alors dans le palais mental infini, l’écho se réverbérant jusqu’aux confins de cette dimension psychique interne sans réel limite fixé. Toute la douleur physique l’avait assailli en un seul instant. Ses yeux tremblaient, alors que sa bouche demeurait ouverte. Ses pupilles se refermèrent. Son corps chuta dans une inconscience plus douce et paisible, le néant ambiant prenant possession de son enveloppe spirituel au sein de cette dimensionalité chaotique.



[FB] Mr Molotov 343933erde
Igor Vodka

Le ballet endiablé du petit nobliau avait rapidement pris fin. Il n’était de toute manière aucunement de taille face aux deux antagonistes de cette scène, deux adversaires d’une grande puissance qui allait se départager au court des minutes qui suivraient dans un affrontement qui se voulait titanesque pour les deux opposants. L’alcool commençait à beaucoup déteindre sur le colosse et quelques mimiques et tics nerveux apparurent sur son visage. Même si cela lui octroyait une puissance nouvelle, décuplant ses forces et lui donnant une seconde vie, les inconvénients commencerait à apparaître sous peu.

Vodka observa son adversaire bondir à très grande vitesse dans sa direction, animé par une bestialité dont il semblait avoir pris le contrôle. Il avait beau parvenir à distinguer ses mouvements, il ne parvenait pas à bouger suffisement rapidement pour se mettre hors de portée de l’attaque, sa taille gargantuesque ne l’aidant aucunement. Il avait eu beau se retourner, paniqué et hoquetant à cause d’un relent alcoolisé, les coups portés à son crâne le sonnèrent brusquement, le faisant réingurgiter une dose de liquide encore présente dans sa bouche. La propulsion de l’attaque couplé à l’explosion envoya le corps massif d’Igor au tapis, roulant sur plusieurs mètres. Malgré tout, il se releva en lâchant un cri de rage. L’alcool avait pris le pas sur la raison et le mastodonte se mit à charger en direction d’Edward. Les mouvements de l’air suite à son passage firent frémir les flammes et renversèrent ce qui restait à renverser.

La puissance de ce déplacement vif et rapide était incroyable. Le sol semblait trembler à chacun de ses pas alors que son corps imposant donnait directement la couleur de ce qui allait se passer si aucun contre n’était donné. Un choc colossal aurait lieu, une force titanesque s’appliquant en un instant en un endroit afin de faire s’écrouler le monde, faire s’écrouler l’univers, faire s’écrouler la réalité. C’était toute la raison d’être de Vodka à cet instant, appliquer une sentence impartiale et totale à cet adversaire valeureux, mais gêneur. Un nouveau beuglement sauvage rempli l’air alors que le colosse arrivait à proximité du Lawrence et qu’Aggaddon était pris en charge par un groupe de médecin l’emmenant en urgence dans un lieu approprié, espérant pouvoir le sauver des griffes de la mort qui avait commencé à lacérer son âme.

©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 658
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Entre les Yonkou Hadès et Erika

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue37/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue300/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (300/350)
Berrys: 370.707.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeDim 11 Mar - 22:09






île de Micqueot ~ Début 1505






Alors que je contemplais les conséquences de mon offensive surpuissante, les traits de mon visage balafré s’animèrent tous pour former une même expression. Le désarroi prenait possession de mon corps. L’incompréhension grandissait tandis qu’un vent de panique venait caresser ma nuque. Comment était-ce possible ? Comment pouvait-il se targuer d’encaisser mon coup surpuissant de manière aussi… facile ?! Alors, Vodka entreprit de contre-attaquer, fondant sur moi à une vitesse folle. D’un coup de « Damage Boost », je m’éloignai immédiatement de ce danger ambulant. Alors, mon sang se glaça et une partie de mon corps se tétanisa. C’était difficile à admettre, mais Vodka venait encore de gagner en puissance, en résistance. Et surtout en vitesse : j’arrivai à peine à le distancer. D’innombrables gouttes de sueur perlèrent sur mon front. Alors, l’éventualité d’une défaite se dessina dans mon esprit.

Non. Je ne pouvais me résoudre à m’assujettir à ce monstre de puissance. Pas moi, pas Edward Lawrence !! Un rictus crispa mon faciès tandis que je continuais à tenter de distancer mon opposant. Il fallait que j’identifie les raisons de son évolution, de cette progression aussi soudaine que surnaturelle. Il devait forcément y avoir un truc, une astuce. Je m’efforçai alors de me remémorer les actions qui s’étaient succédé lors de cet affrontement éprouvant. Et alors je compris. Les bouts de verre qui perlaient sur le sol... J’eus un rire nerveux. Du dopage, tout simplement. L’alcool était sa source d’énergie.

Mais cette révélation offrit une infime ouverture au colosse qui en profita pour m’asséner un impitoyable coup de poing qui m’envoya percuter le sol, creusant un petit cratère. Une gerbe de sang voulut fuir mon enveloppe corporelle tandis que je me relevai difficilement. Cet enfoiré allait finir par m’avoir.

« NORTON ! ENFOIRÉ ! »

Cet alors que je le vis : son visage à l’air sévère, sa chevelure qui brillait d’un blond doré. Lui aussi avait pour habitude de picoler tout en se battant. Une façon de maitriser la technique de l’homme ivre, me m’avait-il alors dit. Foutaises. Mon corps tout entier tremblait. Je me rappelais de tous ces coups comme si c’était hier. Alors mon faciès se tordit d’une expression nouvelle. La haine commençait à me consumer. Puis, le vent glacial saisonnier tenta de refroidir mes ardeurs.

« J’EN AI MA CLAQUE DE CETTE ILE DE MERDE ! DE CES TEMPÉRATURES DE MERDE QUI EMPOISONNENT MON SANG ! NOOOORRRTTOOOOOOOOON !! POURQUOI TON SPECTRE NE CESSE-T-IL DE ME POURSUIVRE ?! JE BRULERAIS TOUT ! MES FLAMMES IRONT RÉCHAUFFER POUR DE BON CE CLIMAT DE MERDE ! ET TU PARTIRAS EN FUMÉE AVEC, NORTON !! »

Mes pieds vinrent heurter rageusement la surface du sol, me propulsant derrière le brave Vodka qui avait toujours ce petit temps de retard. Alors, cette fois-ci, mes bras s’écartèrent. Alors, je m’avançai vers mon adversaire, comme pour le saisir. Celui-ci y verrait sans doute là une opportunité de me cogner bien qu’il pouvait sembler étrange que je change soudainement de stratégie. Mais peu importe. Déjà mes pensées devenaient floues, comme si elles s’évaporaient sous l’insoutenable chaleur qui se propageait en moi.

« WRAAAAAAAAAAAAAAAAAATTTTTTHHHHHH !! »

Alors, au moment où Vodka tenta de me frapper, ma conscience se déroba. Une vive lueur s’extirpa de mon corps et le temps parut se figer. Mon cœur palpitait à une vitesse folle, animé par les torrents de lave en fusion qu’était devenu mon sang. Ma peau était devenue rougeoyante. C’était comme si tout mon être était sur le point de se rompre.

Et puis, enfin, ce fut la libération. Une gargantuesque boule de flamme enveloppa nos deux corps ainsi qu’une majeure partie de ce qui avait été autrefois une salle de réception. Alors, l’onde de choc détonna et tout fut rasé, anéanti, détruit. Lorsque le cataclysme s’essouffla, les vapeurs encore brulantes de l’explosion dévoilèrent un immense cratère. Tout l’édifice avait été littéralement soufflé tandis que les bâtiments proches de l’épicentre avaient subits d’importants dommages. Le choc avait ébranlé une partie de l'ile. Des cris percèrent le calme qui régnait après la tempête, notifiant que des blessés étaient à déplorer. Et sans doute des morts. Une silhouette sembla s’extirper du cratère, d’un pas chancelant. Désormais, plus rien ne me retenait en ces lieux.


_______________





HRP:
 

_________________
[FB] Mr Molotov 597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 884
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue36/75[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Mr Molotov Left_bar_bleue3/350[FB] Mr Molotov Empty_bar_bleue  (3/350)
Berrys: 348.000 B

[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitimeDim 11 Mar - 23:59






Mr Molotov
feat Edward Lawrence





Les paupières lourdes du Médixès se soulevèrent enfin. Son regard tremblant inspecta les visages se trouvant prêt de lui. C’était trop flou pour tenter de les reconnaître. Il crut capter un soupir de soulagement avant de replonger dans les ténèbres, son corps s’enfonçant dans l’océan d’ombres ayant pris la place de son esprit. Un sursaut plus tard, il parvint à les rouvrir. Au bout de plusieurs longues secondes à lutter pour maintenir ses paupières ouvertes, sa vision se clarifia. Il reconnut rapidement Vazguardia, mais les autres personnes présentes lui était inconnu. Quelques secondes semblables à des éternités, ses sensations s’entremêlant, il entendit les mots qui lui étaient adressé.

-Monseigneur Médixès ! Monseigneur Médixès !

Les yeux du concernés se dirigèrent vers l’homme en blouse qui s’adressait à lui. Les souvenirs de la bataille lui revinrent violement en mémoire. Il voulut amener sa main à sa tête, mais c’était trop douloureux.

-Monseigneur Médixès. Vous êtes dans ma clinique. Vous avez subi d’important dommages.

-Kof… Kof… Merci… Qu’est ce qui c’est … passé ?

-Le docteur Rudolph t’a vu sortir d’une salle qui a ensuite explosé. Ton état était très grave
, déclara Vazguardia, la compagne de voyage du Médixès qui s’était inquiété de ne pas revoir son ami revenir.

-Ça… Ça s’est passé quand ?

-Il y a environ un mois Aggaddon.

-Un mois !
hurla presque le blessé, s’infligeant alors une crise de toux violente.

Il s’imagina tout ce qu’il avait pu raté. Toutes les opportunités qui avait pu exister et qu’il avait dû manquer.

-Oui… Un mois, repris Vazguardia. Malheureusement… J’ai été contrainte d’user de tout ce qu’il nous restait de la fortune que tu avais embarqué en partant du marquisat pour payer les interventions multiples qui ont permis de te maintenir en vie, de réparer tes os et de soigner ta peau, notamment avec de la chirurgie réparatrice.

-Quoi ? Six cents millions de berrys envolés ?


Son regard était tremblant. Etait-ce un cauchemard ? Pourquoi ce séjour à Micqueot avait-il tourné ainsi ?

-Aussi… South Blood, l’organisation qui nous court après depuis l’expédition de Tezcatlipoca… Ils sont venus ici. Avec l’aide du docteur, nous sommes parvenus à nous en sortir en prétextant que tu étais partis retrouver Maximilien justement.

-Bien joué Vaz’
, répondit le nobliau en tentant de sourire.

Son corps était recouvert de bandages et cela ne lui inspirait rien de bon.

-Combien de temps me faudra-t-il pour pouvoir quitter l’île ? demanda le blessé.

-Je dirais une bonne semaine pour vous remettre sur pied et une autre pour arriver à un état décent. Vous allez devoir subir de rééducation aussi… Sachez que sans l’argent que vous aviez, nous n’aurions pas pu acquérir le matériel nécessaire à vous maintenir en vie. Vu l’équipement de pointe nécessaire, votre rétablissement se fait plus rapide. Sachez que sans cela ça vous aurait pris plusieurs mois voire plusieurs années avant de parvenir à vous en sortir. Bien sûr nous avons aussi dû recourir à l’aide de chirurgien et docteur de renommée mondiale, ce qui a rajouté au prix de la facture. Nous sommes désolés que cela vous ruine, mais je pense que vous comprenez que c’est pour votre bien.

-Oui… Et je vous en remercie docteur… Cela m’aurait été insupportable de passer des mois dans un lit comme ça.


Le docteur fit un sourire plein d’empathie à son patient avant de s’éloigner. Vazguardia soupira. Elle était soulagée que son ami soit revenu à lui. Elle avait eu peur qu’il demeure dans le coma pendant encore très longtemps. Le Médixès referma les yeux. Il devait se reposer s’il voulait pouvoir vite repartir sur les mers. Ces événements de Micqueot avaient été un réel désastre.


©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[FB] Mr Molotov Empty
MessageSujet: Re: [FB] Mr Molotov   [FB] Mr Molotov Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Mr Molotov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue :: Île de Micqueot-