Partagez | 
 

 Au cœur de la Révolution [Pv : MJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3000
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
34/1000  (34/1000)
Berrys: 22.374.899.333 B

MessageSujet: Au cœur de la Révolution [Pv : MJ]   Mar 14 Nov - 18:55


“ Au cœur de la Révolution. ”
- Tu n'aurais jamais du lui dire.

La voix d'Erwin semblait être dirigée pleine de rancune vers Maow Rockal, son espion. Il comprenait pourquoi ce dernier avait rencontré Fafarona et lui avait dévoilé la vérité. Il le comprenait si bien qu'il était sûr qu'il aurait fait la même chose, quelques mois plus tard. Cependant, à présent, ils l'avaient perdu. Fermant les yeux, le rouquin se mordilla les lèvres. Qu'était-il prêt à faire pour retrouver cette Minako Targel ? L'ancienne commandante disparue... Il fallait qu'il envoie quelqu'un sur ses traces. Les recherches seraient longues, cependant Jonas avait peut-être des informations. Il détestait cette idée saugrenue d'être redevable devant le leader d'une autre faction révolutionnaire. Il lui devait cependant un service, dans l'idée... Ce qui serait bien plus difficile à négocier dans les faits. Et puis, ce n'était pas le motif de l'appel.

Prenant les Den Den Mushi Blanc devant lui, il lança les appels qu'il avait à faire : Oulanov, Andromède, Jonas, Sor, Titanos et les quelques révolutionnaires de South Blue que Ju et Miko avaient réussi à contacter. Il aurait pu étendre ses recherches, mais ceux-là étaient ses principaux interlocuteurs, et pour cause : il s'était mis dans l'idée de recruter à sa cause chacun d'entre eux. Les autres révolutionnaires qu'il avait libéré méritaient leur repos, et sa soudaine hausse de prime ainsi que les rumeurs avaient déjà du faire le travail dans l'esprit de ses camarades, ainsi que les divers appels qui avaient été émis suite à l'attaque d'Impel Down.

- Tu as le trac ? Demanda Katia tandis que les Den Den sonnait.
- Tu rigoles ? Dis toi ce que tu veux, mais nous sommes dans un tournant indispensable.

Et lorsque les révolutionnaires eurent décroché, le rouquin lança :

- Erwin Dog à l'appareil. Ainsi que la plupart de vos collègues révolutionnaires.
Gif by Tumblr, fiche by ©️ Summers
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 157

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Au cœur de la Révolution [Pv : MJ]   Mar 14 Nov - 20:52



Commandant Titanos Paul, 20M de berrys.

-Dog. Quand je vous parlais de faire vos preuves, je ne pensais pas à risquer votre vie. Mais votre audace est tout à votre honneur... Félicitations.

La dernière fois qu'ils s'étaient vus, Paul avait refusé de prendre le parti d'un camp révolutionnaire ou d'un autre. Il s'attendait bien entendu à ce que le rouquin fasse à nouveau parler de lui dans les semaines qui allaient suivre, mais il n'avait pas cru possible un seul instant que ce rookie s'infiltre dans Impel Down pour y tenter sa chance. Le chaos qui était né de cette infiltration était très largement profitable à la Révolution et permettait à la cause de redorer un tant soit peu son blason après les débâcles multiples qui avaient été les leurs. Certes, il avait fallu s'allier à des pirates pour parvenir à un tel résultat, mais Dog avait prouvé qu'il possédait également des alliés de tailles dans d'autres factions et que ceux-ci pouvaient lui prêter main forte... A minima lorsqu'ils avaient quelque chose à y gagner. C'est parce qu'il avait été à la fois surpris et épaté par l'action imprévisible du jeune homme qu'il avait décidé de prendre la parole aussi vite, alors qu'il avait tout juste entendu sa voix et comprit que d'autres têtes d'affiche participaient à l'appel. Il n'était assurément pas le plus influent des criminels et il le savait modestement : il préférait donc se prononcer d'entrée de jeu avant de se cantonner à une écoute intelligente. Il décida donc par la suite de jouer silencieusement et de profiter du spectacle : il ne fut pas déçu lorsqu'il entendit les voix qui lui succédèrent.


Eken Sor, Chef de la Révolution d'West Blue, 420.000.000 berrys.

-Et bien, je dois admettre être jaloux. L'idée de frayer avec le Phoenix venait de moi... Et sans Harlock Zora, elle aurait pu se concrétiser. Enfin, toujours est-il que vous nous avez rendu un fier service.

A Illusia, Eken Sor était tranquillement installé dans son fauteuil, au sein même de son quartier général secret. Sur West Blue, les mouvements des marines étaient de plus en plus agressifs, et les hostilités avaient été menées par Ezra Ronald lui-même. Une véritable plaie, a fortiori si on y ajoutait son contre-amiral, une espèce de brute à la force démentielle et au haki de l'armement particulièrement pugnace. Ces deux types avaient à eux seuls forcés le blondinet à revoir ses plans. Il avait fallu jouer intelligemment, minimiser au maximum les rencontres entre les deux armées pour éviter les victimes inutiles. S'il n'était pas forcément donné gagnant dans cette guerre d'usure, le preux chevalier s'autorisait néanmoins l'optimisme : il possédait une très bonne popularité auprès des petites gens, ce qui n'était pas nécessairement le cas du vice-amiral Ezra qui se déchaînait selon son bon vouloir, quitte à paver son chemin de sacrifices civils. Seul Ericken permettait au Gouvernement Mondial de resplendir au-delà de Nighty Town : la majorité des citoyens de l'océan, y compris ceux qui étaient affiliés à la Révolution, le tenaient en haute estime. Force était d'admettre qu'il s'agissait d'un homme entier : bon, désintéressé, courageux et persévérant. Un adversaire de choix pour Sor, qui avait dans ces conditions bien du mal à installer sa suprématie sur la mer toute entière.


Elpa Andromède, Chef de la Révolution du Nouveau Monde, 450.000.000 berrys.

-Vous avez fait du bon travail, Dog. Vous pouvez être fier de vous.

Andromède faisait indéniablement partie de ces révolutionnaires qui voyaient généralement les pirates d'un bon œil. Elle reconnaissait bien sûr que certains d'entre eux n'étaient guère plus que des brutes épaisses aux instincts grégaires particulièrement développés, mais elle en côtoyait elle-même un certain nombre qui lui permettaient de conserver ses territoires sous sa domination, malgré les conflits qui s'étaient multipliés sévèrement depuis la mort d'Arias. De fait, là où certains avaient pu être frustrés de voir l'escadron qu'avait embarqué le rouquin avec lui, elle se contentait de remarquer et d'apprécier le fait d'arme... Et il était éclatant. Elle avait d'ores et déjà hâte de connaître l'issue de la discussion qui allait suivre, même si elle savait que tout n'était pas gagné pour le rouquin pour autant. Restait à savoir quels étaient ses objectifs et ce qu'il espérait obtenir... Même si elle se doutait qu'il s'agissait avant toute autre chose de l'affection des autres têtes d'affiches actuelles. Il allait sans dire que le Titanos allait se montrer docile et loyal, mais elle n'en était pas aussi sûre pour Eken Sor, qui conservait néanmoins sa fierté et un certain nombre de subordonnés prêts à mourir pour le soutenir. Cependant, il ne s'agissait même pas de celui dont le soutien serait le plus âpre à gagner...


Daylon Kel, ancien commandant de la Révolution, 360.000.000 berrys, et Hert "Le Dynamiteur", 115.000.000 berrys.

Si Kel avait décroché sans la moindre once d'engouement, il se mit néanmoins à sourire furieusement tandis qu'il entendait résonner la voix d'Erwin Dog. Il savait que le rouquin allait finir par le retrouver, mais il était déçu qu'il n'ait pas le privilège d'un appel personnel... Hert, à ses côtés, se contenta de le lorgner sourire béatement en haussant les épaules. Oui, Erwin s'était rendu coupable d'un fieffé crime, que beaucoup n'auraient pas pu réaliser, mais cela n'avait été rendu possible que grâce à sa malédiction... Sans cela, ni lui ni le Phoenix n'auraient pu dépasser le premier étage. Toujours était-il qu'il demeura silencieux et maussade de son côté, pas franchement causant, et ne souhaitant pas ailleurs pas entacher la joie pure que semblait ressentir son vieux collègue. Ils avaient pris la tangente à la mort d'Arias, comme beaucoup d'autres, et avaient trouvé refuge sur South Blue, sur une petite île qui ne possédait à leur connaissance pas même de nom. C'était uniquement la nouvelle de la libération d'un certain nombre de prisonniers qui les avaient motivé à hypothétiquement sortir de leur trou à rats : leurs compétences pouvaient à nouveau servir la Révolution, comme durant leur âge d'or. L'ancien commandant n'attendit pas une seconde de plus et renchérit, juste après que la voix d'Elpa se soit éteinte.

-Erwin ! Je suis heureux que tu m'appelles enfin... Impel Down, c'était bien joué, vraiment !
-Cette voix... Dîtes-moi que je rêve...
-Oh ? Tu es là aussi, Jonas ?


Kichiko Jonas, Chef de la Révolution de Kaiten-Su, primé à 420.000.000 berrys.

Il était là, ça oui, et pas spécialement de bonne humeur. Pour être franc, il avait espéré de tout son cœur que Kel trouve la mort suite à la disparition d'Arias. Mais comme aucune annonce ni aucun journal n'avait fait part de sa capture ou de son décès, il avait rapidement compris que son vieux rival avait trouvé un refuge, quelque part dans ce vaste monde... Et son dernier espoir, celui qu'il demeure à tout jamais prostré dans le silence, loin de l'humanité, venait de prendre fin. Cette crevure de première allait reparaître et, au ton de sa voix, risquait de lécher les bottes du Dog dans les mois à venir. Une bonne raison de ne surtout pas s'allier avec ce dernier.

-Ferme-la, tu veux. Laisse donc Dog expliquer ce qu'il nous veut.



Oulanov est là aussi, mais il a juste pas parlé (j'avais rien à lui faire dire =X)
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3000
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
34/1000  (34/1000)
Berrys: 22.374.899.333 B

MessageSujet: Re: Au cœur de la Révolution [Pv : MJ]   Mar 14 Nov - 22:08


“ Au cœur de la Révolution. ”
La rencontre entre ces grandes têtes d'affiches aurait été fabuleuse. Le rouquin l'avait cependant esquivé de par leurs contraintes personnelles, et de fait, s'il avait pu tous aller les chercher pour les réunir, il n'aurait pu leur demander cette marque de confiance et le risque de laisser au Gouvernement l'occasion d'une offensive similaire à celle de Kaiten-Su était trop importante. Il préférait se cantonner à un appel qui permettrait de mettre les points sur les 'i' aux révolutionnaires.

- Impel Down m'a laissé une belle cicatrice. Disons que Satan n'a pas aimé la visite, fit-il en caressant son torse balafré suite à la remarque du Titanos.

Le petit rire crispé de Katia retentit tandis que les autres révolutionnaires pouvaient comprendre qu'il avait été blessé durant l'opération. L’appellation de cicatrice indiquait cependant qu'il s'en était vraiment bien sorti. Avec le temps, il pourrait être fier de cette marque de guerre qu'il portait comme le flambeau libérateur des révolutionnaires piégés au dernier étage de la prison sous-marine.

- Vous inspirez le peuple sur West Blue, Eken Sor, et je dois avouer que vous m'avez aussi inspiré., flatta le rouquin avec enthousiasme et naïveté. Bien sûr, imaginez bien que la situation de West Blue ira en s'améliorant dans les prochains mois., ajouta-t-il en repensant aux derniers mots qu'il avait échangé avec Kanaë au sujet de son escapade à venir, ou en cours, il n'avait pas eu plus de nouvelles.

Après avoir laissé s'exprimer Andromède qu'il remercia de vive voix pour les informations qu'elle lui avait fourni, il écouta les deux têtes d'affiches qu'il ne connaissait Elle avait été la première à obtenir la liste des révolutionnaires libérés, dont la plupart étaient déjà connus, et d'autres avaient rejoint les rangs récemment, comme Ken Shuri, ancien Vice-Amiral dont les faits d'armes avaient été avancés pour assurer son affiliation.

- La liste des révolutionnaires libérés à Impel Down vous sera transférée à tous. Vous pourrez y retrouver des noms d'anciens camarades, ajouta-t-il, surtout à l'adresse d'Oulanov qui y retrouverait le père de Fon.

Après un petit temps d'attente, durant lequel chacun put exprimer son avis sur la question, il reprit de vive voix en sollicitant cette fois-ci l'homme qu'il aurait le plus de mal à convaincre de l'intérêt de ses actions, du fait de sa position de renforcement qui pompait les forces révolutionnaires actives sur le terrain. Il s'était créé un fort et un centre d'entraînement qui faisait émerger les nouvelles têtes d'affiches de la Révolution de demain, cependant cet état de fait empêchait Grand Line de recevoir d'autres révolutionnaires que ceux de la faction de Sayouri. C'était bien triste pour l'image des verdoyants sur ces terres.

- Recentrons-nous sur ces bonnes paroles, Kichiko. Vous n'êtes pas sans savoir que l'Inquisition se fait un peu plus présente jour après jour sur les mers : Shell Town, pléthore d'îles sur North Blue et Grand Line, ainsi que quelques velléités sur South Blue et, vous serez heureux de l'apprendre, des renforts à venir sur West Blue. Nous sommes à l'aube d'être présent sur les mers en dessous de la ceinture que représentent Marijoa et une partie de Red Line. Quant au Nouveau Monde, certains alliés sont en route là-bas, et ils pourraient vous plaire, Andromède.

Ses paroles étaient assez transparentes. Il n'avait rien dévoilé de plus que ce que certains pouvaient déjà savoir, cependant... Ce n'était pas tout ce qu'il avait l'intention de communiquer.

- J'ai un objectif similaire au vôtre : donner un nouveau coup au Gouvernement Mondial, dont il ne se relèvera pas, sourit-il derrière son Den Den Mushi. Je ne poserai pas de conditions à ce que je vais vous dire à présent. L'Inquisition compte envoyer des forces sur West Blue pour distraire le Gouvernement Mondial et lui porter un fort coup sur place et redorer le blason de la Révolution, tout en finissant la conquête de North Blue. En simultanée, un allié mènera des troupes sur South Blue... Raison pour laquelle nos collègues sont au bout du fil.

Il laissa un temps pour assimiler les premières informations qu'il venait de distiller. Il était à noter qu'il avait dit qu'il ne poserait de conditions à cet instant présent... Ce qui signifiait clairement qu'il avait d'autres idées en tête. Laisser un temps à Jonas pour lui couper l'herbe sous le pied l'intéressait, mais il était plus attentif encore aux réactions d'Eken Sor, d'Oulanov, du Titanos et de ses alliés de South Blue. Quant à la bonne nouvelle annoncée à Andromède, elle serait sûrement suivie par des explications quant à ces alliés qui n'étaient autres que les Tengoku no Seigi qui attireraient sûrement une attention considérable sur eux quand ils passeraient sur le Nouveau Monde.
Gif by Tumblr, fiche by ©️ Summers
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 157

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Au cœur de la Révolution [Pv : MJ]   Mer 15 Nov - 11:54



Eken Sor, Chef de la Révolution d'West Blue, 420.000.000 berrys, et Vadim Oulanov, Chef de la Vieille Révolution, 675.000.000 berrys.

-Parfait. Je l'attends avec impatience.

La discussion avait rapidement été amenée à son sujet cruciale, juste après qu'Oulanov ait signifié sa satisfaction quant à la libération manifeste d'un certain nombre de ses anciens compagnons d'infortune. Le petit cyborg, qui voguait depuis quelques mois sur North Blue à la recherche de soutiens fiables susceptibles de l'aider à redorer son blason personnel, quelque peu terni par l'arrivée d'un certain nombre de jeunes têtes d'affiches, y compris celle du Dog, se voyait désormais contraint à abandonner définitivement ses rêves de régner sur une Révolution à nouveau unie. Il était battu, et était bien assez lucide pour s'en rendre compte : il était temps pour lui de se consacrer à nouveau à la guerre, comme il l'avait fait depuis des décennies. En revanche, Sor semblait nettement moins galvanisé par l'hypothétique reprise musclée des hostilités. Sans vraiment laisser le temps au principal intéressé de répondre, à savoir Jonas, il décida de s'avancer sur un terrain glissant, mais qu'il fallait selon lui de toute urgence évoquer. Ils ne pouvaient pas continuer à lutter à l'aveugle : des décisions tangibles et efficaces devaient être prises... Ce qui définirait leurs prises de positions durant les années à venir. S'en suivit une conversation musclée avec son principal rival en la matière : Jonas Kichiko.

-Navré de m'immiscer maintenant mais... Nous avons... Autre chose à évoquer. Les Decimas... Ils n'agissent que très précautionneusement à cause de Chairoka. Nous ne devons pas nous leurrer : c'est elle qui nous protège, indirectement. Mes espions à Marineford m'ont assuré qu'ils avaient lu dans les rapports qu'elle était capable de se libérer de la possession... du contrôle, ou de quoi que ce soit, de Centes. Alors... Ne devrions-nous pas laisser pour l'heure nos inimitiés historiques de côté ? Je veux dire... J'ai beau exécrer les Cinq Étoiles, ils font toujours de meilleurs meneurs que Centes Decima...
-Allons bon. Je vous reconnaissais tout un tas de défauts, mais pas la félonie. C'est pour cela que vous évitez de vous confronter à la marine, Sor ?
-Facile à dire, quand on se planque sur une île.
-Popopo, ponctua brièvement Kel, à demi hilare.
-Si j'ai bien été informé, cela ne va pas tarder à être votre cas également. Vous perdez du terrain, très cher.


Elpa Andromède, Chef de la Révolution du Nouveau Monde, 450.000.000 berrys.

-Cela suffit ! Vous n'êtes plus des enfants !

Andromède avait bien du mal à croire que deux des plus grands leaders de la Révolution actuelle ne pouvaient se comporter que comme des enfants maladivement jaloux et possessifs. Sor n'était pas un mauvais bougre, et Jonas était peut-être le révolutionnaire le plus convaincu du lot, mais ils n'en étaient pas moins trop jeunes et trop inexpérimentés pour embrasser de telles carrières. Ils avaient été projeté sous le feu des projecteurs bien trop tôt, à cause des événements de Baltigo... Une décennie ou deux de modestie leur auraient été largement préférables. Néanmoins, force était d'admettre que le blondinet avait souligné un point important : ils devaient choisir qui de Centes ou de Chairoka ils devaient abattre en premier. Certes, beaucoup d'hommes allaient les rallier s'ils parvenaient enfin à triompher du Gouvernement Mondial, ne fut-ce que sur les Seas Blues, mais l'analyse du jeune Eken n'était pas erronée pour autant... Sans le pouvoir de l'amirale-en-chef en guise d'épée de damoclès, le Monarque pourrait agir librement et plus grand monde ne serait susceptible de l'effrayer durablement. Elle poussa un vaste soupir et, finalement, reprit la parole avec autant de sagesse qu'elle était capable d'en user.

-Mais la question mérite d'être posée... Pour moi... Il est primordial, avant toute autre chose, d'achever de cultiver nos amitiés. Les chasseurs de primes, pour une raison qui m'échappe, nous laissent tranquilles actuellement... Ils s'occupent certainement trop d'Eko Taka. Alors... Si vos alliés, Dog, acceptaient de me prêter main forte... Nous pourrions tenter d'enfoncer les lignes de Mijushike par l'arrière. Cela pourrait donner à l'Empereur une opportunité d'en finir, une bonne fois pour toutes.
-Pardonnez-moi, mais je ne comprends pas...
-Laissez-moi finir, Sor. Si vos alliés, Eko Taka et moi-même formons une alliance, ne serait-ce que temporaire... Nous pourrons agir plus librement, et donc tenter d'endiguer la montée en puissance de Centes pour permettre à la marine de porter un ultime coup fatal.

L'idée était bonne, puisque personne ne put l'invalider d'un coup d'un seul. En revanche, elle comportait son lot d'interrogations et d'incertitudes, comme d'ailleurs toutes les stratégies qui établissaient leur géographie sur le Nouveau Monde. Comment allaient réagir les autres Yonkous et les Nebulas face à une telle alliance ? Comment la marine elle-même risquait-elle d'intervenir pour tuer dans l’œuf ce possible opposant de taille ? Eko Taka était bon et digne, mais allait-il accepter d'aider à combattre Centes juste après une guerre dévastatrice pour les siens ? En était-il seulement capable, ou manquait-il désormais de subordonnés au point d'être poussé dans ses pires retranchements ? Dans tous les cas, pour Andromède, l'idée avait le mérite d'être avancée. Ils ne pouvaient décemment pas se contenter d'affronter les vices-amiraux des Seas Blues sans prendre en compte le Monarque dans l'équation... Il s'agissait là de la moindre des précautions.


Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3000
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
34/1000  (34/1000)
Berrys: 22.374.899.333 B

MessageSujet: Re: Au cœur de la Révolution [Pv : MJ]   Mer 15 Nov - 14:49


“ Au cœur de la Révolution. ”
Si la dispute entre Eken Sor et Jonas Kichiko ne sembla pas perturber Katia qui prit un air de renoncement, elle fit afficher sur les traits du Dog un certain embêtement. Il ne le releva cependant pas, car le sujet était bien trop important : les Décimas. Cette entité avait le don de leur mettre des bâtons dans les roues, et pourtant sans eux... Il n'y aurait certainement plus de révolutionnaires à l'heure actuelle. C'était leur menace insoupçonnable qui rendait le repli de la Révolution si aisé dernièrement. Ils étaient la raison du plan initial du rouquin, qui consistait à rassembler des forces pour affaiblir le Gouvernement sans jamais trop le léser au point qu'ils puissent vaincre Centes au bout du compte mais pas résister à une attaque de la Révolution unie. Ce plan pouvait rejoindre les autres qui n'étaient plus sûrs de fonctionner.

- N'oublions pas que le regard du Gouvernement est tourné en grande partie vers les Décimas actuellement. C'est une situation unique dont il va falloir profiter sans nous porter préjudice au bout du compte.

Il s'arrêta et écouta parler Andromède qui évoqua la possibilité d'une action contre le front des Chasseurs de Primes. Mijushike, le plus puissant des hommes de sa caste, était en plein assaut contre Eko Taka et réduisait peu à peu ses forces. C'était sans compter sur la puissance de ses nombreux lieutenants qui servaient leur Empereur avec véhémence.

- Il vous manque quelques pièces du puzzle, finit par dire le rouquin avec une courte réflexion et une concertation visuelle avec sa stratège. Cependant nous en parlerons ultérieurement pour définir un plan d'action. Il me semble que mes alliés auront tout à gagner dans cet arrangement... L'Inquisition enverra des hommes sur place, elle aussi. Kichiko, votre soutien dans une opération commune contre les Chasseurs de Prime pourrait être bénéfique.

Il s'arrêta un instant. La réponse de Jonas serait sûrement négative, mais une preuve de plus de sa part qu'il n'était pas prêt à participer à de telles opérations alors que sa puissance ne faisait qu'augmenter permettrait d'amener une réflexion de son côté qui lui serait sûrement bénéfique à terme. D'un autre côté, s'il voulait prouver quelque chose, c'était le moment.

- De fait, il est un peu tôt pour abattre le Gouvernement sans être en proie aux Décimas. Ezra est un problème sur West Blue selon les rapports, et il empêche vos subordonnés d'avancer, nous allons donc en venir à bout. Vous serez plus serein après, et cette victoire permettra de rallier quelques personnes à vos côtés. Quant aux Décimas, ils n'auront malgré tout pas assez de marge de manœuvre pour bouger.

Au moins, la chose était dite. La disparition de cet homme et de son Contre-Amiral pourrait faire pencher la balance pour qu'elle se rééquilibre un peu. L'adversaire du Sor était Ericken et non pas ce foutu sanguinaire de Vice-Amiral dégénéré qu'il avait rencontré à la réunion de Marijoa.
Gif by Tumblr, fiche by ©️ Summers
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 157

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Au cœur de la Révolution [Pv : MJ]   Sam 18 Nov - 18:33



Kichiko Jonas, Chef de la Révolution de Kaiten-Su, primé à 420.000.000 berrys.

-Absolument hors de question. Et ça n'est pas une question d'égoïsme : nous avons bien assez de batailles à livrer sur Grand Line. Je n'enverrai pas un seul homme dans le Nouveau Monde.

Jonas ne voyait pas cette dispersion annoncée des maigres troupes de la Révolution d'un très bon œil. Il comprenait l'intérêt stratégique que pouvait revêtir Eko Taka et était bien loin de s'opposer corps et âme à la tentative d'aide que souhaitait lui apporter Andromède... Mais il n'avait obligation à y prendre part. Après tout, c'était pour contre-carrer les Decimas que le chef de l'Inquisition souhaitait dresser à pied levé cette petite expédition... Or, les Decimas étaient encore et toujours en station sur Merveille, selon les dernières nouvelles. Autrement dit, infiniment plus proches de Kaiten-Su que de Flowers Island, fief de l'Elpa... Cependant, le reste de la stratégie du Dog lui convenait bien mieux. Augmenter graduellement leur influence jusqu'à observer une opportunité pour en finir... Oui, pourquoi pas. Néanmoins, cette stratégie revenait à mettre en doute la savante intelligence de Centes et sa tenace habitude à innover pour demeurer toujours parfaitement imprévisible. Avec un sourire mesquin, il se permit donc de rétorquer, non sans esprit comme à son habitude.

-Parce que vous pensez que notre cher Monarque n'a pas la même idée en tête ? Avec votre coup d'éclat, Dog, et la libération d'une petite foule d'alliés, il s'attend certainement à ce qu'on repasse à l'offensive d'un instant à l'autre. Capturez donc North et West Blue, envoyez un contingent d'hommes sur le Nouveau Monde et vous le verrez débarquer à Mariejoa avec la tête de Pacifique entre les mains. Et c'est à peine métaphorique.

Certes, l'armée redoutable de Centes basait la majeure partie de ses brillants effectifs sur des pions récupérés durant les diverses fières batailles qu'il avait livré et certes, c'était précisément ceux-là que Chairoka pouvait à tout moment récupérer sous son égide, mais il suffisait de l'isoler et de l'acculer pour en venir à bout. Elle n'était qu'un être humain comme tous les autres et son pouvoir n'était certainement pas sans failles... Mais elle pouvait surtout être sévèrement blessée lorsqu'elle l'utilisait. Baltigo en témoignait bien assez. Autrement dit, si la Révolution bougeait suffisamment pour stimuler les ambitions de conquêtes du petit Monarque, ce dernier risquait fort de leur voler la médaille sous le nez. Il ne faisait pas bon d'avoir un rival en la matière...


Vadim Oulanov, Chef de la Vieille Révolution, 675.000.000 berrys, et Hert "Le Dynamiteur", 115.000.000 berrys.

-Si Chairoka et les Étoiles ont chargé Mijushike de s'occuper du Nouveau Monde, c'est parce qu'ils n'avaient pas les moyens de le faire eux-mêmes. Malheureusement, je doute que le fait d'aider Eko Taka à conserver son titre soit bien rentable sur le long terme. Il aura toujours à faire face a minima à Erika Orato et à Hadès Tenryon... Si l'on excepte Tengen du tableau en considérant qu'il est pas nature impossible à cerner.
-Putain de merde, je me fais chier. Prévenez moi quand vous aurez chopé des couilles, parce qu'à l'évidence, vous justifiez votre lâcheté par de la prudence.
-Vous n'étiez pas cachés avec Daylon, aux dernières nouvelles, monsieur...
-Hert. Si, et j'en ai marre. Dîtes-moi quoi faire sauter, et je serai votre homme. Ras le bol de me tourner les pouces.

Si Oulanov avait encore l'air réticent, Hert quant à lui était plus que convaincu : il avait récupéré le combiné des mains de Kel qui s'était contenté de le laisser faire, satisfait d'observer son comparse semer son grain de sel dans la tambouille que tentaient vaguement d'orchestrer les têtes pensantes des mouvements actuels. Un peu d'ambition et d'ardeur n'allait pas leur faire de mal, loin de là... Après un instant de réflexion, Oulanov se mit finalement à mettre sur pieds une hypothèse folle, mais qui pouvait porter ses fruits.

-Et si on parvenait à piéger côte-à-côte Centes et Chairoka ? Il faudrait engendrer quelque chose... Une bataille, un conflit, les guider là où on le souhaiterait, et leur porter un coup fatal simultanément. A l'un comme à l'autre.
-Ça pourrait marcher. Mais ça pourrait aussi tous nous faire tuer.

Jonas s'était senti obligé de ponctuer la proposition d'Oulanov pour la mitiger violemment. Il était vrai qu'il était le premier à reconnaître que la situation était tendue et que son issue n'était pas en leur faveur... Bouger précautionneusement, comme l'espérait Dog, c'était bouger malgré tout, et le moindre mouvement même imperceptible risquait de mettre la puce à l'oreille à Centes... Sauf s'il agissait de manière irraisonnable, sinon stupide. Quel outsider irait tenter de mettre à mal les deux favoris simultanément, après tout ?


Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3000
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
34/1000  (34/1000)
Berrys: 22.374.899.333 B

MessageSujet: Re: Au cœur de la Révolution [Pv : MJ]   Sam 18 Nov - 19:42


“ Au cœur de la Révolution. ”
- Je ne parle de mettre nous mettre un Empereur dans la poche, mais deux.

Le rouquin ne pouvait dévoiler l'intégralité de son plan, mais avait acquiescé à Hert lorsqu'il s'était exprimé. Il comprenait les réticences du Kichiko, et aurait aimé s'assurer son appui pour parvenir à bouger plus aisément, cependant c'était presque peine perdu. Sans lui, il perdait évidemment un grand soutien qu'il aurait pu s'octroyer. Il allait devoir aller le chercher ailleurs, dans d'autres factions moins occupées à se chiner pour lui porter assistance, et malheureusement il ne voyait qu'une solution : il allait falloir faire intervenir quelques personnages qu'il aurait aimé ne pas avoir à appeler.

- La question du Nouveau Monde reviendra à notre coopération, Andromède. Je suis déjà impatient de travailler avec vous.

Il s'arrêta sur cela en attendant une réponse positive de la part de la jeune femme. Bien sûr, il ne comptait pas seulement s'octroyer le soutien de deux Empereurs, mais aussi et surtout augmenter le pouvoir de la Révolution sur le Nouveau Monde. C'était une bien belle idée qui lui était venue à l'esprit, et il n'aurait oser la dévoiler à autre personne que celle à qui il s'adressait directement.

- Le risque contre Centes réside dans notre inaction la plus totale, ou dans notre parfait dévouement au Gouvernement Mondial, reprit finalement le rouquin après avoir accusé le coup de la réaction de Jonas. Si bataille il y a, nous en ferons partis, et nous en profiterons. Les réseaux d'espionnage que nous possédons nous préviendrons, et mon pouvoir nous permettra de réunir des troupes en un rien de temps. Le risque est à calculer et à prendre.

Il arrivait au point qu'il voulait aborder. Ils avaient besoin de cela. Il fallait agir tout d'abord par deux points : réunir des informations et préparer les incartades à venir à la fois sur les Blues et sur le Nouveau Monde. Il comprenait l'impact de Centes dans le futur, s'il venait à devenir le Monarque qu'il rêvait d'être, cependant il fallait faire la part des choses et avancer. S'ils n'avançaient pas, ils étaient perdus. Une fois le Monarque mort, ses Pions reviendraient vers Chairoka et la marine redorerait son image avec la puissance qu'elle aurait récupérée à travers les quatre Amiraux perdus. Et ces derniers n'avaient jamais été aussi faibles que sous le contrôle du Monarque.

Il l'expliqua ainsi très brièvement, avant de lancer sur un ton déterminé :

- Nous avons besoin de continuer à augmenter notre puissance et à former des alliances, dans un tout premier temps, pour être efficaces. Nous nous ferons des alliés si nous avons des choses à leur proposer : de l'aide, ou des ressources. Cela vient par des actions coordonnées et des terres à exploiter pour amener de quoi équiper nos armées.

Il était en désaccord partiel avec Jonas, cependant ils se rejoignaient sur un point : les actions étaient prudemment choisies pour leur permettre de ne pas impacter le Gouvernement Mondial de manière trop frontale tout en réduisant ses forces de manière ciblée : par exemple en la privant de quelques uns de ses alliés.

- L'Inquisition agira pour augmenter nos alliances et récupérer des troupes. Nous agirons prudemment, cependant. Nous irons sur des fronts où nous ne sommes pas attendus, et sur d'autres où nous pouvons encore gagner un peu de terrain. Pour ce dernier point, nous aurons besoin de vous, Titanos. Ma proposition faite à Micqueot tient toujours, glissa-t-il en sortant l'homme de son écoute.

Après cela, il attendit que chacun donne son avis. Il aurait des choses à ajouter, car le réel motif de son appel n'avait toujours pas émergé.

Gif by Tumblr, fiche by ©️ Summers
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 157

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Au cœur de la Révolution [Pv : MJ]   Hier à 23:54



Commandant Titanos Paul, 20M de berrys.

-Oui, il est temps que je me range derrière un étendard plus vaste et fédérateur que le mien. Vous pouvez considérer ma lame et celles de mes subordonnés comme étant vôtres.

Paul fut à cet instant précis plus ou moins le seul à porter un sourire à la fois sincère et bienveillant, exception faite d'Andromède qui ne voyait ces affaires là que comme des formalités lointaines qui ne la concernaient ni d'Eve, ni d'Adam. En revanche, les autres têtes d'affiche, à commencer par Oulanov et par Jonas, affichèrent tour à tour un certain mécontentement ou un agacement mesuré. Ils comprenaient cette décision de la part du Titanos, à la fois logique et rationnelle, mais elle contribuait à placer l'Inquisition sur un piédestal au moins au même niveau que la révolution d'West Blue : le rouquin venait d'être officiellement promu en tant que première figure de la Révolution de North Blue, un poste à responsabilités fortes qu'il avait néanmoins mérité. Il était dévoué à la cause, nul n'aurait pu le nier... Surtout pas d'ailleurs avec son dernier coup d'éclat.
Tout le reste des dires d'Erwin semblèrent en revanche générer moins de tensions ou d'exaspération qu'à l'accoutumée : tous semblaient convenir que demeurer éternellement les bras croisés n'était pas une solution et qu'ils devaient préparer le terrain savamment afin de mettre Centes à terre lorsque l'heure viendrait.


Eken Sor, Chef de la Révolution d'West Blue, 420.000.000 berrys.

-Je vais continuer à reculer mes lignes en attendant vos renforts, dans ce cas. Dans la foulée, j'enverrai un contingent d'hommes compétents et discrets sur East Blue pour tenter un rapprochement secret avec des personnalités locales. Cet océan est resté en retrait trop longtemps...

Une décision désarçonnante pour un grand nombre de ses collègues, mais pourtant relativement pleine de bon sens. Tant que les hommes qu'il choisissait ne faisaient pas d'excès de zèle et n'attiraient pas bêtement l'attention de Focker Lim sur eux, ils pourraient procéder efficacement sans jamais risquer d'être démasqué, a fortiori s'ils étaient choisis parmi les innombrables inconnus qui servaient la Révolution d'Illusia.
Avec cette stratégie du blondinet et celle d'ores et déjà ébauchée par l'Elpa, trois des plus grands mouvements prévoyaient de se mettre en mouvement dans les semaines à venir. Demeuraient les derniers, certainement plus réticents que leurs alliés à se mettre en branle.


Vadim Oulanov, Chef de la Vieille Révolution, 675.000.000 berrys, et Kichiko Jonas, Chef de la Révolution de Kaiten-Su, primé à 420.000.000 berrys.

Le petit cyborg fut finalement le premier à rompre le silence, après avoir été tant attendu. De part sa position sur Luvneel, il était désormais totalement englobé sous l'influence d'Erwin Dog et allait avoir du mal à s'en détacher et à reprendre le dessus. Cela faisait longtemps qu'il essayait de ne pas se l'admettre, mais il avait été disqualifié dans la course à la suprématie de leur mouvement depuis désormais bien longtemps... Il poussa un profond soupir et, finalement, se massa brièvement la tempe tout en prenant la parole.

-Nous épaulerons vos mouvements, Dog. Dès que cela sera nécessaire.
-Et bien, vous ne voulez pas chômer, on dirait. Pour ma part, je me contenterai d'étendre mes centres de recrutement, mais sans vous dire où précisément. Je ne manque pas de confiance à votre égard, mais disons simplement que je ne pense pas nécessaire de vous informer davantage quant à mes intentions.

Jonas, lui aussi, avait fini par se faire une raison. Certes, son arsenal était colossal et il possédait bon nombre de subordonnés puissants et fiables pour assurer ses arrières, mais il savait depuis longtemps que le Gouvernement Mondial pouvait raser Kaiten-Su si l'idée l'en piquait. La seule chose qui le protégeait durablement, c'était la crainte d'une riposte destructrice de la part du Monarque... Or, comme l'idée d'écarter ce prétendant de plus s'était faite assez tenace durant cette brève réunion, il comprenait sans trop de mal que ce bouclier ne persisterait pas éternellement. Il lui fallait donc étendre son pouvoir... Et quelques cibles semblaient toutes indiquées, dans un premier temps.


Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3000
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
34/1000  (34/1000)
Berrys: 22.374.899.333 B

MessageSujet: Re: Au cœur de la Révolution [Pv : MJ]   Aujourd'hui à 7:32


“ Au cœur de la Révolution. ”
Après avoir remercié le Titanos et a fortiori avec surprise Vadim Oulanov dont le soutien était autant inespéré que salvateur, le rouquin écouta la façon dont les différentes branches de la Révolution allaient se dispatcher. Ainsi, Sor avait décidé d'aller chercher et déterrer les révolutionnaires d'East Blue. Bien que la ville de Shell soit à présent représentée par l'Inquisition, il était évident que cela ne suffirait pas à rassembler tous les verts de la mer. Une campagne de recrutement sous le manteau restait encore la meilleure option pour ne pas attirer le regard de cette Focker Lim à qui un certain quelqu'un s'était un peu trop attaché.

Quant à Jonas... sa réponse en demi-teinte laissait penser à une vague de recrutement à venir pour ses forces armées. Cela serait sûrement très bénéfique, et il valait mieux le quitter du bon pied. Ainsi, il décida de ne pas en rajouter : le silence était déjà d'ores et déjà une règle tacite avec le Kichiko, dont les futurs besoins semblaient se porter sur une partie encore peu évoquée par le reste des révolutionnaires : Grand Line.

- Il reste un point sensible à évoquer, lança Erwin, crispant sûrement certains révolutionnaires. Il me semble nécessaire de trouver un équilibre dans nos communications. Nous sommes tous occupés, et pourtant certaines informations auront sûrement besoin de circuler régulièrement pour éviter de nous enliser... Pourrions-nous envisager que certains de nos subordonnés face des réunions hebdomadaires par Den Den Mushi ? Cela ne concernerait pas les opérations secrètes menées par nos mouvements. L'idée étant de pouvoir faire ressortir les principaux obstacles et craintes, ou de lier certaines opérations de manière très ponctuelles...

L'idée était lancée. Avec une telle avancée, si elle voyait le jour, le rouquin ne pourrait que se féliciter d'avoir recréé des liens entre les différents mouvements révolutionnaires. Cela s'adressait principalement à Jonas, Sor, Andromède et Oulanov, cependant il n'excluait pas l'idée que South Blue possède un petit groupe susceptible de représenter un mouvement en présence. Enfin, quelque soit la réponse, il l'accepterait. Il était peut-être trop tôt pour certains. Pour d'autre, cela serait une sorte de devoir moral, peut-être à la mémoire du défunt Arias.

Enfin, si le principal sujet qu'était cette médiation avait été enclenché, il finirait par tourner la parole vers les révolutionnaires de South Blue : c'était aussi eux qui étaient concernés par son appel, et ils s'étaient montrés bien silencieux sinon la promesse d'une aide de la part de Hert.

- Hert, Daylon, South Blue est un sujet sensible dont il faudrait que nous discutions. A moins que vous ne souhaitiez vous en extraire et agir sur d'autres mers, nous pourrions nous rencontrer pour en discuter. Je pourrai vous recontacter pour déterminer un lieu et une date de rendez-vous.

Il les avait déjà plus ou moins en tête, mais il devait d'abord se concerter avec quelques autres têtes de la Guilde Marchande. Après tout, ses objectifs commerciaux n'étaient toujours pas enterrés.

Gif by Tumblr, fiche by ©️ Summers
Revenir en haut Aller en bas
 

Au cœur de la Révolution [Pv : MJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'évolution de LOTRO
» Bug évolution kirlya
» général de la Révolution française
» Nymphali/Sylveon/Ninfia : la nouvelle évolution d'évoli !
» Méga-Évolution / Mega-Evolution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Den Den Mushi-