Partagez | 
 

 Promenade matinale [PV Kyoshiro, Ayato, MJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1651
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
124/500  (124/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: Promenade matinale [PV Kyoshiro, Ayato, MJ]   Sam 3 Mar - 18:16

Promenade matinale
pv TnS & Ayato | Archipel Shabaody




Ce n'était pas la première fois que le jeune homme faisait face à un utilisateur de l'armement mais, si sa mémoire ne lui jouait pas des tours, c'était la première fois qu'il voyait ces sombres plaques recouvrir entièrement un individu. Cela rendait-il leur détenteur plus résistant ou simplement mieux couverts ? Si le maudit aurait choisi la première option, voir ses attaques toucher malgré cette immense protection le fit bien vite changer d'avis. Cet homme avait beau se débrouiller en combat il ne semblait pas du niveau de son lumineux opposant, c'est donc sans prétention que ce dernier pensait pouvoir sortir vainqueur de cet affrontement. De toute façon peu importait ce qu'il pensait, au vu de la situation il ne pouvait pas sortir d'ici comme un perdant. Il avait craché sur ses idéaux de pacifisme pour punir ce salopard, il ne laisserait pas la mort de cette malheureuse esclave être vaine.

Alors que ses attaques avaient fait mouche, le jeune épéiste se prépara à recevoir la contre-attaque de son opposant qui ne vint jamais. En effet l'un des gardes des dragons célestes apparut sans prévenir et neutralisa sans difficultés les deux commerçants qui l'avaient bien cherché. D'où sortait-il et pourquoi intervenir alors que le lumineux avait les choses bien en main ? Encore une intervention dont il se serait bien passé.
Voyant la salle désormais presque entièrement vite, sentant ses camarades tout autour de lui, le jeune homme rengaina son meitou et se dirigea vers la porte en gratifiant ses compagnons d'un simple :

 « Rentrons. »


Ils étaient venus, s'étaient battus et avaient secouru autant d'esclaves que possible. Ce n'était pas une victoire aussi longtemps que l'esclavage serait appliqué dans ce monde, mais au moins quelques malheureux avaient pu échapper à une vie de souffrance et de misère. Restait désormais à se diriger vers le navire afin de savoir ce qu'il advenait de son capitaine et de ses autres camarades. Bien assez de sang avait coulé aujourd'hui, c'en était assez.




© ANARCISS sur epicode

Revenir en haut Aller en bas
Tengoku no Seigi

avatar
Messages : 136

Feuille de personnage
Niveau:
10000/75  (10000/75)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 11.611.250 B

MessageSujet: Re: Promenade matinale [PV Kyoshiro, Ayato, MJ]   Dim 4 Mar - 17:32




Miyamoto Alidia et Docteur Hiko.

« Promenade matinale. »



C'était inattendu, mais tout s'était enchaîné assez vite. Kyoshiro avait entamé son propre combat. Ayato et Alidia, le leur. Le restant des pirates des Tengoku no Seigi s'étaient avérés moins brutaux et moins virulents, demeurant sur la défensive, mais le regard d'Hiko n'en était pas moins acéré : le moindre mouvement des gardes menaçant l'un des deux jeunes pirates dont il souhaitait assurer la protection risquait de s'achever en un glorieux bain de sang. Si le docteur n'avait jamais vraiment été friand des combats et de la brutalité sordide, ayant même jusqu'à été un masque de profond regret à la suite de la mort de la jeune esclave, qui aurait sans aucun doute dû avoir le droit de connaître une vie paisible et heureuse, il n'en était pas moins un homme résigné et susceptible de s'en laisser aller à l'action lorsque celle-ci était la seule voie à emprunter. Ruthven voyait les affrontements comme un jeu, une espèce de course contre la montre au bout de laquelle la victoire prédominait en guise de seule échappatoire. Néanmoins, lui-même devait admettre que cette situation avait un quelque chose d'affolant : c'était l'une des premières fois qu'il combattait dans un cadre si officiel, avec le bras-droit de l'équipage en personne en guise de principal belligérant, de leur côté. Natalia, quant à elle, demeurait plus impressionnable que le reste des criminels : elle n'avait encore jamais eu l'occasion de montrer ce dont elle était capable au reste de l'équipage, et craignait avant toute autre chose de leur offrir une prestation décevante, finissant par revêtir bien davantage le rôle de boulet que celui de combattante à part entière. Fort heureusement, ses inquiétudes prirent fin bien assez tôt, lorsqu'un nouvel arrivant décida de couper court aux festivités que Kyoshiro semblait pourtant dominer de lui-même : l'épée du garde du noble céleste découpa dans un premier temps Steven puis Peter, leur offrant une mort vive et vigoureuse qu'ils n'auraient, du point de vue d'Alidia à tout le moins, jamais dû mériter. Ces êtres étaient infâmes et elle n'espérait qu'une seule et unique chose : que leurs âmes damnées croupissent en enfer, que leurs corps décharnés et bientôt rongés par les vers finissent par pourrir, sans personne pour leur offrir une sépulture à tout le moins décente.

Comme la tension s'effritait et que tout retombait finalement comme un soufflé, la jeune femme reprit bientôt fort humaine, rangeant ses couteaux en affichant un air sombre et dégoûté. Tout cela l'avait estomaqué, sans nul doute, quand bien même l'histoire s'achevait plus correctement qu'elle n'avait bien pu commencer... Sans hésiter, elle se dirigea vers le cadavre encore tiède de la jeune esclave fracassée par le vendeur. Elle lui ferma les paupières, paisiblement, puis la prit dans ses bras pour l'extraire de la maison aux esclaves, sans un mot. Ils devaient trouver un endroit où l'enterrer... Et dresser un autel, même modeste, en son nom. Elle passa donc devant le reste de l'équipage sans un mot, bientôt rejointe par Natalia qui, si elle ne savait quoi dire pour lui remonter le moral, songeait intuitivement que sa présence était nécessaire. Hiko, quant à lui, se contenta de se rapprocher de Kyoshiro quelque peu pour lui poser une main sereine et réconfortante sur les épaules, même si le gigantesque botaniste affichait une expression peu convaincue lui-même.

-On a fait pour le mieux...

Ca n'était assurément pas suffisant, et c'en était d'autant plus frustrant, mais les pirates n'avaient pas à s'en vouloir. Ils avaient pris des risques pour permettre à tout un lot d'esclaves de s'en sortir, et ils ne pouvaient pas espérer abolir cette ignominie grâce à leur seule force. C'était un rite qui vivait depuis bien plus longtemps que leur équipage... Et qui leur survivrait peut-être, si Nakata ne parvenait pas à ses fins. Sauver quelques hommes à leur échelle c'était déjà un haut-fait considérable, et il ne fallait pas le perdre de vue. D'autant qu'ils n'avaient pas eu la chance de leur côté, tombant de mauvaise surprise en déconvenue pendant notamment la période des mises-à-prix...



Don't fuck with the saints, comme disait l'autre.
Alidia est lvl 38
Hiko est lvl 37
Natalia est lvl 31
Ruthven est lvl 26
Revenir en haut Aller en bas
Etowaru Ryori

avatar
Messages : 295
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
145/200  (145/200)
Berrys: 840.000 B

MessageSujet: Re: Promenade matinale [PV Kyoshiro, Ayato, MJ]   Dim 4 Mar - 17:58

Some fun



Les choses devenaient vraiment intéressante. Mon envie de combattre avait enfin atteint son apogée depuis belle lurette. Cette personne allait être notre victime et j’allais me faire un plaisir de lui offrir une fin digne de ce nom. Moi et Alidia allions former un tour dont le monde allait se souvenir, mais alors que j’admirais presque intensément la belle demoiselle m’offrir son aide, voilà que les choses ... Tombèrent à l’eau. En effet, en un clin d’oeil un filet rouge sang se fit voir.

“ Hein ? “

Que venait-il de se passer là ? Ce n’est ni l’oeuvre de moi ou d’Alidia alors pourquoi notre ennemi se faisait trancher hein ? C’est quoi ce bordel ? Qui ose couper court à mon action distrayante ? Qui se permet d’outrepasser les lois de la nature et interrompre mon spectacle ? Qui est l’enfoiré responsable de ce sacrilège qui mérite la peine de mort immédiate ? Mon regard se posait dans la salle alors que mon bras gigantesque tombait en morceau comme pour traduire mon étonnement et le fait que mon numéros tombait en miette.

Regardant la silhouette qui nous faisait une morale, je reconnus l’un des gardes qui avait réussis créer ce frisson en moi. Lui ? Le mec qui accompagne les “ dieux “ avec une bulle sur la tête ? Oh, maintenant que j’y penses, je dois m’en choper une. Rassemblant mes pensées, je vins à sentir une colère monter en moi. Mais comparé à des personnes qui se font meurtrières en faisant exploser des îles entières, moi, je canalisais cette colère pour qu’elle reste plus douce mais tout aussi forte. Craquant mes phalanges, je pris une décision : passer à l’étape suivante.
Tant mieux si on a sauvé les esclaves, mais moi, mon désir le plus grand à l’heure actuelle, c’est bien de me farcir ces pseudos hommes au dessus des autres. “ Saint “ Ayato ne serait pas un fantasme mais bien une réalité me disais-je. Ainsi donc, ne laissant rien transparaitre auprès d’Alidia, je pris une grande respiration avant de vendre la mèche via un simple murmure qui voulait bien dire ce que ça voulais dire.

“ ... A leur tour... “

D’un mouvement vif, je disparu en m’étant propulsé d’un coup sec vers la sortie. Mon action se ferait sentir par tout les utilisateurs de ce fameux “ haki “ : j’allais courir après ces hommes, et m’en prendre aux Tenryubito. Pas au nom des Tengoku bien entendu, mais en mon propre nom, mon initiative. Mourir ? Comme si s’était un risque. Effaçant cette possibilité totalement irréaliste, je fonçais pour rattraper ces gens qui avaient une chose qui m’intéressait, mais alors que j’allais être à la sortie, une silhouette se fit voir. Surprise, alors que j’aurais parier sur le lumineux, c’est quelqu’un de plus musclé qui me fit face et sans que je ne puisse rien faire, sa hache me frappa comme s’il me prenait pour une balle de tennis et que sa hache était sa raquette.

Volant au travers de la pièce, j’étais complétement sonné et j’aurais un joli besoin de soins en plus d’un peu de glace pour la bosse que son coup allait me laisser. M’encastrant à moitié dans un mur, j’étais mis K.O... Quelle... Chute étonnante n’est-ce pas ? Et c’est ainsi que le rideau tombe sur cette sombre “ balade “ se voulant simple au départ.


Codage par Libella sur Graphiorum




( La pnjisation de Hiko a été vue avec Nak. 0 ( pour Aya ) - 15 ( pour Hiko ) )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Promenade matinale [PV Kyoshiro, Ayato, MJ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Promenade matinale [PV Kyoshiro, Ayato, MJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Promenade matinale [PV Kyoshiro, Ayato, MJ]
» Promenade matinale [pv Lord Vlad]
» Promenade matinale (terminé)
» Promenade matinale [Ookami et Zaak]
» [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Archipel Shabaody-