Partagez | 
 

 [FB] Royal Snow Battle ! (feat Eden Chapter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 58
Race : Humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
16/75  (16/75)
Expériences:
95/100  (95/100)
Berrys: 703.000 B

MessageSujet: [FB] Royal Snow Battle ! (feat Eden Chapter)   Mar 7 Nov - 1:12

Ordre de mission :
@Nils Gratz a écrit:

Road KamelotRoad KamelotNom de la Mission : Royal Snow Battle !
Nombre de Personnage : Deux

Descriptif : A Seppen Town, au sein du tout petit village, un fabuleux concours va prendre place. En effet, alors que les plus sanguinolents pirates et hors-la-loi mènent de véritables combats sur la mer de tous les périls, les plus vaillants combattants des Blues se retrouvent pour la "RSB" : Royal Snow Battle en duo. Dans ce concours, aucune pitié : vingts participants, tous les coups sont permis, seul le dernier duo debout gagne le concours... à moins que ?
Précision : Il se déroule sur Seppen Town.
Récompense : 200.000 Berrys chacun.

Sur ce, place au RP.
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 58
Race : Humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
16/75  (16/75)
Expériences:
95/100  (95/100)
Berrys: 703.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle ! (feat Eden Chapter)   Mar 7 Nov - 1:51






Royal Snow Battle !
feat Eden Chapter




Aggaddon passait des « vacances » à Seppen Town. Cela faisait bien quatre ans qu’il avait déserté la Marine. Ce temps était largement suffisant pour oublier l’existence d’hommes ayant trahit l’organisation militaire principale du Gouvernement Mondial dans une base reculée, pour ne pas dire inutile et oubliée, de North Blue. Cela le mettait en confiance pour cette virée au royaume du chocolat chaud. Une routine c’était installé dans cette période de repos. Sa fidèle compagne de voyage, Vazguardia, profitait de ne pas garder le sloop. C’est elle qui avait instaurer ces « vacances » pour se changer les idées et rencontrer des gens. Aggaddon ne s’occupait absolument pas d’elle. Elle était adulte après tout.

Le savant se posa à la terrasse d’un bar et remua le délicieux liquide aux arômes de cacao en faisant de légers mouvements rotatifs avec ses mains. Il observait de vilains garnements s’amuser avec des boules de neiges. Ses malheureux enfants finiraient un jour comme la majorité des gens de cette planète : des prisonniers de la liberté. L’ancien noble s’imagina alors la scène différemment. Des soldats mécaniques sans conscience propre défilerait dans les rues sous le regard apeuré des habitants. Un tir retentirait. Quelqu’un avait commis l’ultime péché, enfreindre les lois établis pour satisfaire son besoin de liberté. Cette maudite liberté. Aggaddon serra très fortement le poing. Son regard se crispa. Ses dents grincèrent. Comment ces gens osaient-ils festoyer en l’honneur d’un concept si puérile et futile qui n’engendrait que guerres, famines et chaos. La conscience était bien le pire défaut de l’humain, cette misérable créature impossible de faire la paix à cause de ses mœurs, de ses désirs et de ses pensées. Il avait envie de hurler. QUE BRÛLE LES ANARCHIQUES DÉMONS PRONANT LA PAIX ET NE CAUSANT QUE LA GUERRE ! Le déferlement mental de violences fit écho à la bourrasque s’abattant sur la terrasse de l’établissement à l’allure accueillante.

Un chapeau quitta la tête de son propriétaire au moment où l’ancien noble, le cœur emplit de colère, tourna la tête en direction du bâtiment lui ayant fourni sa boisson. Sa vision des choses déforma la réalité et transforma ce lui tranquille en berceau de l’enfer. Des brasiers incandescents sortaient des fenêtres alors que des squelettes aux os recouverts de poils faisait des va-et-vient devant le comptoir du diable. Il s’agit d’une monstruosité sans nom. Il avait des cornes d’obsidienne fumantes d’où jaillissait des résidus magmatiques qui sortaient d’un haut-de-forme en ébène recouvert de délicates gravures runiques. Les mots écrits étaient trivialement décryptables pour le savant : allégresse, chaleur, amitié… Tant de concepts exécrables découlant de la capacité de l’homme à raisonner et de la sacrosainte liberté individuelle prôné par ces hérétiques individualistes, tous ces vecteurs de chaos engendrant égoïsme, conflits et morts lorsque venait l’heure de la rencontre avec la différence et l’adversité. Ces insanités rédigées sur un simple chapeau n’était pas le terme de l’étrangeté des vêtements de ce démon. Sous son visage aussi noir que les abysses et tatoué d’un crâne vu de face collant parfaitement aux courbes faussement humaines de cette tête, une cravate teinte avec du sang tombait sur une chemise mauve. Un manteau de fourrure recouvrait le reste de ses vêtements et le comptoir cachait le bas de son corps. Lorsqu’un sourire dément se dessina sur ce qui semblait être des lèvres, un filet de sang coula. Il déposa deux choppes contenant ce fluide rouge et terne extrait de l’homme lui-même sur le bar, donnant ainsi satisfaction aux fantasques cadavres animés attroupé autour de lui. L’exquis chocolat chaud était bel et bien une résultante de l’abracadabrantesque recherche de bonheur de l’humain, poussant elle-même vers la maudite dame Liberté symbolisée ici par se Baron Samedi aux airs démoniaques.

Brusquement Aggaddon reprit ses esprits. Il savait qu’il devait arrêter de constater l’affreuseté du monde l’entourant en permanence pour éviter d’avoir ce genre de crise paranoïaque sur les travers humains. Il essaya de se détendre. Il inspira un grand coup. Il enfonça le contenu de sa choppe dans l’abîme situé dans sa bouche. S’enfonçant dans sa chaise, il tenta de s’adonner la poésie pour canaliser ses pensées sur le ressentit immédiat. Il n’eut pas le temps d’aligner deux mots qu’un homme vint lui saisir la main. Surpris, le savant bascula, avec sa chaise, en arrière. Terminant en glissade devant les autres clients, Aggaddon lança un regard méprisant en direction de ce qu’il soupçonnait être un agresseur. Il s’agissait d’un homme en sweat portant un bonnet rouge et une écharpe multicolore. Il était accompagné de deux molosses humains, deux gardes du corps mesurant certainement presque deux mètres de haut.

-Parfait ! lança la personne. Cela fera quelqu’un en plus. Bienvenue, bienvenue ! Je fais partie de l’équipe organisant la Royal Snow Battle ! Une bataille à vingt participants par équipe de deux, oh yeah !!! Il nous manquait un dernier duo et tu feras totalement l’affaire. Allez va cherchez la personne qui sera ton « duettiste » si je puis dire. Hahaha ! Le combat c’est de l’art aussi pas vrai !

L’ancien noble se leva en maintenant son regard noir. La personne qui parlait pris un air faussement renfrogné.

-Maintenant que tu es inscrit ce serait fort dommage que tu tentes de t’échapper… Tu comprends ? … Mes amis, disposés un peu partout sur l’île, n’aimeraient pas ça.

Il ne fallait pas être un génie pour comprendre le sous-entendu. Rien que les hommes qui semblait aidé cet étrange personnage avait l’air de rudes gaillards. Il fallait au moins ça pour oser organiser un événement pareil sur l’île où se trouve le quartier-général de North Blue en ce qui concerne les forces de la Marine. Mais cela empêcherait Aggaddon de ne pas participer à cet affrontement de masse. Il ronchonna tout en faisant un mouvement de tête signalant qu’il avait compris le message.

-Bien ! Tu as juste à savoir que la bataille commence à quatre heure de l’après-midi et que l’arène est toute l’île. Viens me voir pour me désigner ton partenaire lorsque tu l’auras trouvé ! À tous de suite.

Le savant pesta contre lui-même. S’il n’était pas resté là à déformer mentalement la réalité, il aurait pu voir cet hurluberlu arriver et ne pas se laissait inscrire à ce petit jeu. Il soupira et arpenta le village. Ces longues minutes de recherches étaient pénibles… ennuyantes… soporifiques… Ces pérégrinations à travers Seppen Town l’amenèrent enfin vers un espoir de victoire. Un masque en forme de tête d’ourson en peluche dépassait de loin la taille atteinte par les civils de l’île. Avec un style vestimentaire si décalé et cette morphologie particulière, c’était soit un voyageur soit un marginal. Quoi qu’il en soit, Aggaddon savait bien que se fier aux apparences sur les compétences d’une personne était totalement ridicule et il était persuadé que ce genre de personnage avait plus de chance de dévoiler un extraordinaire potentiel. C’était là le résultat de ses réflexions sur la physiognomonie. Le savant pria pour que ce ne soit pas un adversaire déjà prit dans un duo. Vu le concept de la bataille, dévoiler son identité à des ennemis étaient une mauvaise idée, mais il n’avait pas le choix, faute de compagnon guerrier. En effet Vazguardia ne savait pas se battre. C’était bien là la raison principale pour laquelle il l’a laisser s’occuper de garder le Black Egg.

Plus il s’approcher de l’heureux vainqueur de ses recherches, plus il se disait qu’il serait un sujet d’étude de physiographie humaine parfait. Il chassa ces idées de son esprit en interpellant l’homme au corps cadavérique.

-Bonjour. Je me présente… Je suis le seigneur Aggaddon Médixès. Je voulais savoir si vous participiez à la Royal Snow Battle ?

Grâce à cette question habilement tourné, il espérait ne pas dévoiler directement le fait d’être un participant. L’homme qui l’avait inscrit surgit alors d’une rue et se dirigea vers eux.


©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Eden Chapter
Unbearable
avatar
Messages : 26
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
0/100  (0/100)
Berrys: 2.234.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle ! (feat Eden Chapter)   Sam 11 Nov - 17:51

Royal Snow Battle


Il s’agissait là de leur toute première escale, depuis le lamentable échec de leur tentative de passage sur Grand Line. Après avoir traversé Reverse Mountain en sens inverse, ils s’étaient arrêtés au premier point possible, un tout petit bout de terre enneigé. Ils avaient accosté en bordure de l’île, à proximité d’un petit village où se dessinait un immense édifice arborant les fanions de la marine.

Mr Bongs était resté à l’intérieur. Il en voulait toujours au fossoyeur d’avoir renoncé si facilement au voyage qu’ils avaient entamé, sur un océan où le singe rêvait de se produire depuis si longtemps. Il avait donc refusé de sortir du château, prétextant qu’il n’aimait pas le froid. Assis les bras croisés devant le feu ouvert du grand hall, il faisait mine de ne pas entendre les appels à la patience d’un Chapter qui tentait vainement de lui faire comprendre que si cela ne s’était pas fait, c’était que ça n’avait pas – encore – à se faire.

Les quintuplés, eux, ne s’étaient pas fait prier. La vue de la neige, pour la première fois de leur vie, leur avait bien vite fait oublier le périple précédent. Dès qu’ils en avaient eu l’occasion, ils s’étaient précipités sur la terre ferme, pour commencer à se chamailler dans la poudreuse, sous le regard circonspect de l’ours qui ne savait plus où donner de la tête. C’était habituellement le singe qui s’occupait d’eux, mais celui-ci était apparemment trop occupé à le bouder pour s’intéresser à ses enfants ; ou peut-être était-ce là sa façon de se venger.

L’Eden avait donc laissé les enfants courir autour de lui, à défaut d’une meilleure réaction. Il n’avait pas bronché lorsque Nic-Nac avait eu la brillante idée de former une balle en compactant la poudre blanche, pour la lancer au visage de son frère ; pas plus qu’il n’avait protesté lorsque celui-ci avait décidé de se venger en fonçant sur le premier pour enfouir son visage dans le sol, résultant rapidement en une bagarre générale des cinq gamins, dont il n’aurait pas su dire, même si cela l’avait intéressé, si elle était sérieuse ou si elle ne représentait qu’un de leurs éternels jeux.

Tout cela l’avait laissé extrêmement indifférent, jusqu’à ce qu’il y soit impliqué. L’une des boules de neige, lancée un peu maladroitement, dévia de sa trajectoire, pour s’écraser mollement sur son épaule. Immédiatement, le calme se fit, les cinq garçons se figeant pour le fixer avec un mélange de culpabilité et d’amusement. Lentement, il leva l’autre bras pour épousseter son kimono, à présent tâché d’une marque humide. Il les regarda ensuite froidement, avant d’annoncer d’une voix calme mais ferme :

-Allez, fin du jeu. Tout le monde rentre.
-Mais, tonton Nounours, c’est Tic-Tac qui a...
-On rentre, j’ai dit.

Baissant la tête, les mômes s’approchèrent d’un pas lent vers lui, pour entrer dans le château avec une moue dépitée. Seul l’incriminé resta sur place, lui lançant durant quelques secondes un regard de défi sous sa casquette rouge, avant de lui tirer la langue et de s’encourir en sens inverse.

Soupirant, il lui enboîta mollement le pas, avant d’accepter après quelques dizaines de secondes qu’il devrait accélérer la cadence s’il souhaitait le rattraper. C’est donc sur un rythme particulièrement vif, selon son échelle, qu’il finit par entrer dans la petite ville, après avoir perdu le gamin de vue.

S’arrêtant sur la place quelques instants, il lança un regard aux alentours. C’est le moment que choisit un petit homme pour s’approcher de lui, souhaitant visiblement lui parler. Peut-être avait-il vu Tic-Tac ?

-En voilà encore un ! Bienvenue à toi ! Tu vas avoir la chance de participer à...

Chapter n’écouta pas la fin de la tirade. Un peu plus loin, près de l’un des comptoirs en bois qui emplissaient la place, il avait aperçu une casquette rouge vif entre les passants. Laissant à son discours le pauvre homme qui ne lui était donc plus d’aucune utilité, il s’élança à nouveau à la poursuite du gamin qui commençait à abuser légèrement de sa patience légendaire.

La traque dura de longues minutes supplémentaires, mais elle se termina comme elle le devait. L’enfant finit par s’engouffrer dans un cul de sac, à l’arrière de deux boutiques qui formaient un angle droit, et l’ours n’eut qu’à le cueillir. Le soulevant d’une main par le col, il posa l’autre sur son torse, le faisant disparaître du monde extérieur pour – enfin – le ramener à sa place. L’enfant s’en alla bouder près du singe qui lui servait de père adoptif, alors que tous ses frères avaient déjà oublié l’affaire et se pourchassaient dans le grand hall en criant.

Soulagé, le fossoyeur s’en retourna, et rejoint la place principale d’un pas beaucoup plus tranquille. Il prévoyait de s’asseoir dans un des bars, faisant d’une pierre deux coups en savourant un bol du chocolat chaud qu’il avait pu apercevoir en passant au galop, et punissant par la même occasion les occupants du château qui seraient condamnés à n’en sentir que les effluves. Hélas, comme bien souvent, son plan parfait fut remis en cause lorsqu’il fut arrêté par un autre passant.

Chapter regarda le jeune homme en penchant légèrement la tête. Lui aussi voulait jouer avec des boules de neige ? Qu’avaient-ils donc tous ? Bien qu’insupportable, c’était encore vaguement compréhensible, dans le cas des quintuplés. Mais pour un adulte, se disant seigneur qui plus était…

-Ah et bien voilà, c’est parfait ! Par-fait!

Coupé dans son élan alors qu’il préparait une réponse cinglante au petit seigneur, l’Eden se tourna d’un air renfrogné vers la personne qui venait de parler… Pour reconnaître l’homme qu’il n’avait pas écouté, un peu plus tôt.

-Très bon choix, très bon choix! disait-il au petit seigneur. On ne peut meilleur ! Vous formerez un superbe duo ! Bienvenue donc dans la Royal Snow Battle ! Vous êtes donc le tout dernier groupe, le numéro 10 ! J’espère pour vous que vous serez également le dernier en lice ! Et surtout, que vous nous garantirez un spectacle hors du commun!

Sur un signe de la main de l’homme, une jeune fille restée jusqu’à présent légèrement en retrait approcha. Elle était plutôt jolie, si l’on oubliait qu’elle aurait sans doute pu être sa petite fille. Deux longues tresses blondes dépassaient d’un épais bonnet en laine noire, sur lequel était brodé en fil argenté le nombre 10. Au sommet du bonnet se trouvait un petit escargot qui les fixait de ses yeux ronds.

-Voici Tina. Elle vous suivra jusqu’à la fin du tournoi, et s’assurera que tout se passe bien. Je vous suggère fortement de ne pas tenter de vous en prendre à elle… Levant les yeux vers le fossoyeur pour le cibler plus particulièrement, il ajouta : Tout comme je vous suggère de ne pas tenter de nous fausser compagnie. Certains de mes amis tiennent vraiment à vous voir combattre… Et ils ne sont pas connus pour leur tolérance lorsqu’ils n’ont pas ce qu’ils veulent.

Hochant du menton d’un air désolé comme pour appuyer son propos, il continua au bout de quelques secondes, d’un air beaucoup plus jovial.

Ah, ce qu’on va s’amuser, n’est-ce pas ? Quelle beauté cela va être ! Et quelles folles récompenses vous allez pouvoir gagner ! Mais n’oubliez pas, pour cela vous devez être tous les deux en état de combattre, à la fin du tournoi… Plutôt simple, non ? Allez, bonne chance à vous messieurs!

Et sur ses mots, il s’éloigna, ne laissant que la dénommée Tina à leurs côtés.

Pendant de longues secondes, le grand homme garda le silence. Son regard basculait du petit seigneur à la jeune femme, et de la jeune femme au petit seigneur, et ainsi de suite à de nombreuses reprises, tandis que son cerveau tentait de trier le flux d’information qu’il venait de recevoir pour comprendre la situation dans laquelle il s’était retrouvé. Normalement, Mr Bongs, bien plus observateur et vif que lui, l’aidait à appréhender ce genre de cas. Mais le singe continuait à râler dans son coin, et même s’il y avait fort à parier qu’il n’avait rien raté du monologue, il n’avait montré aucune réaction.

Finalement, le fossoyeur se décida à ouvrir la bouche pour exprimer son ressenti.

-Hum… Quoi?





Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aggaddon Médixès
L'éternel
avatar
Messages : 58
Race : Humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
16/75  (16/75)
Expériences:
95/100  (95/100)
Berrys: 703.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Royal Snow Battle ! (feat Eden Chapter)   Mar 14 Nov - 0:18






Royal Snow Battle !
feat Eden Chapter






L’organisateur enjoué me félicita pour le choix du partenaire. Il devait apprécier les personnages décalés pour qu’il y est de la diversité dans les participants. Aggaddon et son coéquipier formaient donc le dixième et ultime groupe. Le savant savait pertinemment que les encouragements était superflu et que le véritable fond de sa pensée résidait dans la dernière phrase prononcée. La fille qui l’accompagnait s’avança. Il s’agissait au final de la « camera-girl » de leur groupe. L’ancien noble commença donc à réfléchir à une stratégie. Si chaque groupe avait sa propre escaméra, il pouvait soumettre à son compagnon de bataille de faire s’installer la dénommé Tina à la terrasse d’un des établissements du village, le bonnet posé sur la table pendant qu’eux serait en face à une autre. Le temps que d’autres candidats découvrent qu’ils sont le dixième groupe, plusieurs équipes auraient certainement été misent hors-course, ce qui faciliterait bien la tâche pour lui et son copain au masque d’ours. L’organisateur clamait déjà la splendeur du spectacle imminent.

Aggaddon resongea à la Marine en espérant aucune intervention de leur part. Cachait-il certaines motivations ? Était-ce un piège du Gouvernement Mondial pour rassembler des criminels du coin et s’en débarrasser ? Autant les traquer directement. Non, non. À quoi pouvait bien rimer tout ceci ? Comment pouvait-il gagner de l’argent avec un concours hors-la-loi sur le berceau de la Marine de cette Blue ? Quels genres de bénéfices ces malfrats organisateurs en tiraient-ils à part de l’argent ? Était-ce en lien avec la pègre ? Revendaient-ils les perdants comme esclaves ? Était-ce simplement du blanchissement d’argent ? Tant de questions se posaient autour de la potentielle perfidie de ce mystérieux groupuscule d’organisation de cet événement.

-Allez, bonne chance à vous messieurs ! lança l’homme joyeux en s’en allant vers d’autres lieux.

C’était le moment d’approfondir le plan. Ils pourraient se servir de son stratagème de dissimulation pour attaquer des ennemis par surprise. Alors qu’Aggaddon se demandait quelle serait le meilleur endroit pour mettre ceci en place, une parole émise par son collaborateur le sortit de ses pensées.

-Quoi ? lâcha l’homme au masque de peluche, laissant ainsi un sous-entendu d’incompréhension de la situation actuelle.

Quelqu’un qui n’a pas une intelligence très développée ne fait pas forcément un mauvais guerrier. Aggaddon était convaincu qu’il avait là un allié précieux. Il se tourna ainsi vers « l’Ourson ».

-Nous devons rester à deux et vaincre neuf autres équipes de deux. Cette fille reste avec nous. C’est tout, résuma le savant. As-tu un pouvoir spécial au fait ?

Il attendit une réponse de son interlocuteur tout en faisant s’activer ses ménages. Cet allié comprendrait-il facilement la stratégie imaginée par l’ancien noble ? Aggaddon eut un doute. Les festivités commenceraient d’ici quelques minutes. Certains de leurs adversaires faisaient peut-être déjà du repérage. La lice était toute la ville, il fallait donc être prudent. Il se tourna de nouveau vers l’homme cadavérique. Pour être plus direct et compréhensible, il allait passer outre la politesse.

-Si cela-te vas, nous allons-nous assoir à une table pas très loin en face de la mademoiselle et nous attendrons nos ennemis pour les surprendre. Qu’en pense-tu ?

Aggaddon espérait avoir était assez limpide. Tout en espérant une réponse positive, il garda les yeux rivés sur l’heure. Il restait une minute. En fonction de la réponse de « l’Ourson », il devrait se dépêcher. Même en cas de réponse positive, il fallait expliquer le plan à Tina, puis se positionner aux deux terrasses avec leurs commandes si possible servit pour paraître moins suspect. Les secondes défilaient lentement…



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Royal Snow Battle ! (feat Eden Chapter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» EPIC SNOW BATTLE OF HISTORY [RP ouvert][Inachevé]
» L'étendard royal du Rohan
» Labadie: Contrat entre l'etat haitien et la Royal Carribean
» garde royal rohan
» 40 lutteurs au Royal Rumble: c'est confirmé!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue :: Seppen Town-