Partagez | 
 

 Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Ven 17 Nov - 23:44

Girl Powa !


Quelle ne fut pas la surprise de la maudite du scorpion lorsque la jeune femme aux cheveux bruns affirma à son tour avoir vu le meneur de l'inquisition. Tout en tâchant de masquer son incompréhension et une certaine frustration, la Zoan se demanda s'il était possible qu'Erwin soit passé en vitesse dans le but de lui dire quelque chose, de passer le bonjour à Mivi ou éventuellement de l'informer d'un différent entre lui et un autre leader révolutionnaire. Pourtant, peu importe dans quel sens l'ex-gouvernementale retournait la situation, elle ne voyait pas pourquoi son petit-frère aurait pris la peine de libérer des criminels de seconde zone. Non, il y avait là quelque chose qui n'allait définitivement pas, et s'il y avait un souci, le téléporter se serait probablement fouler d'un coup de fil.

Alors, bien que mise en porte à faux par la bleue et la brune, la verte resta d'un calme religieux et se mit à afficher un sourire de confiance. Ce sourire s’affirma encore plus lorsque la bleue avoua sa pensée tendant à un double jeu du Dog envers sa sœur. Remarque qu’elle décida de ne même pas relever tellement elle l’amusait.

La cause de cet amusement était multiple. Non seulement parce qu'elle n'avait absolument rien à cacher ou à se reprocher mais aussi parce que l'énervement ou toute action du genre la placerait encore davantage dans une position difficile. Ainsi, dévisageant ses interlocutrices une à une et avant toute réaction de l'une comme de l'autre, la Toupex exposa ses premiers arguments.

« Dites-moi, vous semblez toutes les deux penser que mon supérieur est à l'origine de la situation actuelle. Mais vous ne pensez pas que, s'il avait voulu libérer les prisonniers de votre prison, il aurait agi de la même façon qu'à Impel Down ? C'est à dire, se téléporter dans la prison, mettre hors d'état de nuire les gardes et exfiltrer les prisonniers tranquillement par le biais de sa malédiction ? Il n'aurait pas mis en place toute cette mise en scène ridicule. Ajoutons à cela que moi-même, membre de l'inquisition, j'ai assommé cinq de vos fuyards sur le chemin. Si l'inquisition projetait un tel acte, je me serais ruée vers ma baleine-île et aurait disparu immédiatement. »

La première volée d'argument était relativement inattaquable sur le principe, car deux choses étaient évidentes. La première était que si le primé avait décidé de créer une véritable agitation sur l'île, il n'aurait pas eu besoin de cette diversion médiocre, il aurait pu prendre les lieux à lui seul sans difficulté. La seconde était que s'il avait fomenter ce plan, il n'aurait pas agi au moment même où la représentante d'Eken Sor, une combattante émérite, se trouvait également sur l'île. Et dans tous les cas, il n'aurait pas pris le risque de mettre la chasseresse verte en danger. Aussi, la principale concernée par les doutes environnant reprit rapidement pour casser dans l'œuf toute autre contestation.

« Autre chose, s'il était dans les parages et voulait cette jeune femme que vous tenez dans vos cheveux, pour X ou Y raison, vous n'auriez probablement pas eu le temps de crier son nom et seriez déjà au sol. Pour ce Kiru dont la jeune fille parle, je ne le connais que de nom grâce aux affichettes du gouvernement et aux actes qu'il a perpétré contre des vies civiles. Le Dog ne m'en a jamais parlé alors qu'il partage beaucoup d'information avec moi. Il me semble donc peu probable qu'il monte une pseudo opération de libération à la réalisation plus que moyenne, pour des personnes qui chercheraient à rejoindre un criminel recherché par le gouvernement et haït de tous les révolutionnaires. Erwin Dog est un homme puissant et influant qui entretient de très bonnes relations avec votre supérieur Eken Sor, vous comprendrez donc que des importuns puissent tenter de salir son nom et son image ainsi que leur partenariat.  »

Selon elle, sa démonstration était relativement convaincante, et de toute façon elle ne pouvait plus faire mieux. Soit la bleue la croyait, soit elle ne la croyait pas et la situation n'évoluerait plus.

« La meilleure chose à faire est encore de prendre cette jeune fille, de trouver Mademoiselle Brendao et de retourner ensemble sur les lieux de l'évasion pour demander aux gardes ce qui a bien pu se passer. Si elle le désire, je laisserai votre supérieure me passer des menottes, je n'ai rien à cacher. »

Solution que semblait également adopter la bleue qui remontait tranquillement vers les geôles avec sa proie. Il faudrait tirer ça au clair. Pour cette histoire de rapport, il fallait voir, c’etait sa parole contre celle de la verte. Mais Kanäe avait déjà une autre idée pour innocenter son frère, elle est aurait besoin de Kim.

***

Sayara entendit les paroles de la petite blanche et récupéra le sabre de sa supérieure avant que le jeune n’en s´en aille et la gratifia d’une délicate main sur l’epaule.

« Tu as raison, repose toi. Les choses ont beaucoup bougé et Kanäe va encore avoir fort à faire avant le départ. Je pense qu’elle te proposera de nous suivre alors, essayes de réfléchir à cette opportunité. En tous les cas, bienvenue dans la révolution. »
©️ Codé par Kari Crown


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2675
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 341.204.650 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Lun 20 Nov - 2:55


Las Camp!


Même pas un petit mot? Je suis déçu.

La phrase retentit dans les airs tandis que le groupe semblait désormais rebrousser chemin en direction du Centre de Formation, n'ayant visiblement pas remarqués la présence des nouveaux arrivants au milieu de ce beau bazar. Kabayochi.M.Kiru, ancien maitre des lieux se tenait devant les Révolutionnaires entouré de Ningen et Seta, les compagnons qu'il avait choisi pour l'accompagner dans ce déplacement périlleux. Les deux hommes de chaque côté du maudit laissèrent tomber quatre corps évanouis devant eux tandis que le Golem poursuivait sans y prêter attention :

Mais je rejoins votre avis très chère, je ne vois aucune raison valable pour qu'Erwin Dog revienne ici, ses recherches y sont finies depuis longtemps et s'il avait voulu me contacter il a de bien meilleurs moyens.

L'Ex-Commandant Révolutionnaire agissait comme si de rien était, comme si les événements qui s'étaient déroulés ici n'avaient jamais eus lieu et qu'il pouvait avoir une conversation normale avec ces vis-à-vis sans que cela ne tourne à l'affrontement. Depuis qu'il avait quitté le navire de Salry il avait traversé de multiples phases, tout d'abord il avait voulu revenir ici, faire la peau à Eken Sor et Vadim Oulanov afin de les faire payer de leurs actes. Puis il avait envisagé tenter de revenir en grâce auprès du Commandant de West Blue, prêt à sacrifier sa fierté pour acquérir le pardon. Enfin il avait compris que cette île ne méritait pas une nouvelle bataille qui serait inévitable s'il ne faisait même que tenter d'en reprendre le contrôle. Il ne pouvait que souhaiter à ses habitants d'y vivre heureux désormais, tout en se promettant que si la Révolution causait leurs pertes il n'aurait aucune pitié pour les responsables, peu importe leur faction. En attendant il avait repris sa vie, sur Powder Island majoritairement et avait désormais rejoins les Paper Pirates, en réalité il s'apprêtait sous peu à quitter West Blue. Certes il l'avait déjà fait mais le retour avait toujours été prévu mais là ce départ ne prévoyait pas de retour et provoquait en lui une nostalgie soudaine. Il avait vécu ici quelques unes des meilleures et pires expériences de sa vie, et Las Camp y tenait une place non négligeable. Ainsi lorsqu'il avait pu voir l'agitation soudaine que provoquait l'arrivée de multiples navires grâce aux escarméras placés partout sur l'île et dont quelques unes transmettaient encore des images au QG de Dead-End il avait pris la décision de venir. Le système de sécurité qu'il avait créé lui avait donné de nombreuses informations mais pour autant il ne savait pas à quoi s'attendre en parvenant sur l'île, mais il n'avait pas non plus chercher à se cacher, ce même système rendait cela bien trop difficile. Posant son regard sur les corps qui reposaient devant le trio comme s'il découvrait seulement leur existence il précisa alors :

Ces quatre là étaient en train de voler un navire quand nous sommes arrivés! Ils ont fait du dégât sur le port vous devriez envoyer des soigneurs.

Il avait été surpris de voir la ville dans cet état en arrivant, sans trop savoir pourquoi il avait imaginé être arrêté dès son premier pas sur l'île mais le chaos avait semble t'il profité à sa discrétion. Les fauteurs de troubles avaient rapidement été neutralisés mais il avait fallu un Ningen convaincant pour que Kiru ne leur fasse pas payer plus cher qu'être assommé de semer le chaos chez lui. Relevant le regard sur les jeunes femmes à une dizaine de mètres de lui il se rendit soudain compte que ses pensées s'étaient un peu égarées. Reprenant rapidement ses esprits il songea que sa parole n'aurait probablement pas beaucoup de valeur aux yeux des personnes à qui il s'adressait, il appuya donc ses propos une nouvelle fois :

Si vous n'avez rien changé au système que j'ai installé il y a au moins trois escarméras qui couvrent cet endroit de différents angles, et plus qui couvrent les alentours, regardez les enregistrements et vous serez fixés. Même Erwin Dog ne pourrait y échapper!

Les enregistrements des escarméras étaient stockés dans une salle du Centre Alpha, et même s'ils étaient généralement effacés au bout de 24h ils pourraient être d'une grande aide à cet instant puisqu'ils connaissaient l'heure et le lieu qu'ils souhaitaient observer. Néanmoins cela n'avait aucun intérêt pour le Golem! Quand bien même le Dog aurait été présent ici cela n'aurait certainement rien eut à faire avec lui et ne le regardait absolument pas. En revanche l'individu qui était immobilisé par les cheveux d'Elena l'intéressait beaucoup plus, celle-ci n'était pas claire puisqu'elle venait d'énoncer deux faits impossible ou sans aucun sens. Cela remettait d'autant plus en doute sa parole quant à l'apparition de l'homme que Kiru n'avait pas vu depuis une éternité. Fixant son regard sur elle il tenta de la percer à jour mais son visage ne lui disait absolument rien, il reprit alors la parole :

Je suis néanmoins curieux des propos de cette femme. Je ne la connais ni d'Eve ni d'Adam mais elle semble vous déclarer le contraire. Pis encore elle assure avoir vu mon père, et je peux vous assurer que celui-ci est mort, tué devant mes yeux il y a plus de dix ans. Ce souvenir est gravé en moi au moins autant que la marque apposée sur mon dos ce jour-là.

Le souvenir de son père transpercé devant lui et des années de cauchemars qui avaient suivies chez les Tenryuubito montèrent soudainement en lui, le forçant à stopper ses paroles un bref instant. Il cru sentir une légère brûlure dans son dos, comme si le simple fait de mentionner la marque qui y figurait lui faisait revivre la douleur de sa création. Serrant les dents tandis que son visage devenait tout à coup plus sombre il conclu finalement :

Je ne sais pas qui est cette femme mais elle vous cache quelque chose!




Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ginny Gratz

avatar
Messages : 43

Feuille de personnage
Niveau:
14/75  (14/75)
Expériences:
56/80  (56/80)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Mer 22 Nov - 9:46





Girl Powwaaa


Des escaméras ?! De partout ?! Ginny sembla s’arrêter de se débattre lorsque le nouvel arrivant se mit à parler… beaucoup trop à son gout : après tout, il n’y avait qu’elle qui pouvait faire de longs monologues, non ?

Quoiqu’il en soit, le principe des escaméras eut le don de mettre à mal la petite fille qui attendit quelques secondes avant de reprendre son chahutage. De toute façon, c’était pas comme si elle savait ce qu’étaient des escaméras : même si elle avait pu en repérer, elle aurait plus été fascinée par des escargots géants que par leur principe même.

Même si ces dernières étaient en marche, la disparition de Erwin pour une autre personne pourrait, avec un peu de chance, faire croire à son pouvoir de téléportation. Même si la petite Ginny n’avait absolument pas préparé son coup, elle espérait trouver une façon de se sortir de ce pétrin.

Enfin, c’est son petit cœur qui se brisa lorsque le jeune homme lui dit alors qu’il ne la connaissait ni d’Eve ni d’Adam. Quel homme cruel… sans cœur et sans pitié. Comment pouvait-il balancer ça comme ça ? Comment pouvait-il balancer ça comme ça à Malicia qui avait remué terre et mer pour retrouver son amour de toujours.

- Mon amouuuuuuuuuur !

La petite Ginny éclata en sanglot, le visage sombre de l’homme qui venait de lui briser le cœur était sans appel : lui, il n’aimait plus les licornes.

- Mon amouuUUUuuUuuuUuuur !

Les sanglots devinrent de plus en plus puissants, bientôt, tous les alentours entendraient le cri perçant d’une ame en peine, déchirée par un homme si cruel qu’il n’avait jamais fait en sorte de prendre le temps pour les autres… toujours en larmes, la petite Ginny, sous l’apparence de Malicia, commença un récit… inventé de toute pièce certes, mais qui aurait pu paraître particulièrement crédible au vu de la réaction de l’homme.

- C’est avec elle que tu me trompes ? C’est ça ? En vrai t’es amoureux de cette vert de cheveux et tu me laisseras mourir empalée sur un cactus qui pique ? Ah bah oui, c’est moi qui cache quelque chose hein ! Mais ce visage là !

La jeune fille désignait, toujours en hurlant, le Kiru.

- Oui ce visage là ! Celui qui serait prêt à me laisser pour morte comme tu as abandonné ton père qui était pourtant venu pour te sauver… pour la peine…

Il lui fallait continuer. Il fallait que Ginny trouve les mots justes, ceux d’une âme en peine caractéristique d’une Malicia qu’elle avait rencontré il y a peu. Tentant de croiser les bras comme elle pouvait avant de finalement se laisser faire en tournant simplement la tête.

- Je boude !

Et voilà… une femme en colère devant le côté sombre d’un homme qui l’abandonne… on aurait même pu croire qu’il avait fait exprès de faire ainsi pour qu’elle se fasse battre. Kiru était-il donc autre chose que cruel ? Venir les mains avec des hommes battus ne lui avait pas suffit, il avait fallu qu’il exhibe sa nouvelle femme en venant l’aider à mettre à terre la pauvre Malicia que Ginny était.

Dans tous les cas, elle était tout de même dans de beaux draps.





Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 177

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Mer 22 Nov - 22:09


Aurore Pandore, Capitaine de Division Elena

    - Je crois que ça vous appartient.

Le corps évanoui d'un homme que le Golem connaissait bien fut lancé dans les airs jusqu'à atterrir dans une parfaite parabole sur lui. La première des gradés de cette île à avoir retrouvé cet homme était Aurore Pandore, et pour cause : elle avait déjà rencontré à une réunion de hautes pontes celui qui serait plus tard le tueur de civils. Il avait cherché un avantage stratégique dans l'obtention d'un fruit du démon, et cela l'avait poussé à faire une erreur. Contrairement aux cinglants Sor et Oulanov, elle n'était pas aussi fermée d'esprit. Ce type de choses pouvait arriver en un rien de temps dans son monde.

En tout cas, elle espérait qu'il appréciait le cadeau : c'était un de ses anciens subordonnés, Riku. L'homme était endormi, de toute évidence il n'avait pas été blessé et on l'avait plutôt bien nourri. Seule l'intervention de Ginny Gratz lui avait permis de quitter sa cellule à toute vitesse. Avec cet homme à ses pieds, le Golem devait comprendre qu'il était soudain plus vulnérable qu'une minute avant. C'était un poids pour s'échapper de ces lieux, et Aurore imaginait bien qu'il ne l'abandonnerait pas une seconde fois.

    - Las Camp Security a été neutralisée. Une île policière n'était pas ce que l'on recherchait, critiqua la Capitaine de Division Elena en jetant un regard empli d'animosité à la vieille femme de Kaiten-Su.
    - Jonas ne s'est pas enquiquiné avec ces considérations, il a installé ce qu'il faut, là où il faut. On aurait la réponse quant à la potentielle aide du Dog au Golem, cependant la question est bien éloignée. Et pour cette jeune fille, qu'elle soit votre femme ou pas ne m'intéresse pas. Nos leaders se sont mis d'accord sur plus de communication, si Erwin Dog avait voulu les officiers de Kiru, il aurait pu les demander.

Les aurait-on libéré ? C'était une autre histoire, cependant le compte-rendu qu'elle venait d'avoir était assez complet sur cela. Elle n'épilogua pas, car sa parole était parole d'évangile. Finalement, ignorant totalement la verte, elle présenta un air sérieux devant le Golem :

    - Vous avez survécu... Et vous êtes là sans intentions hostiles. Je n'ai qu'une chose à vous dire : Jonas souhaite que vous rejoigniez ses rangs. Pas directement sur Kaiten-Su, mais sur Grand Line. Vous seriez un atout précieux du fait de vos capacités martiales.

Il avait rapidement pesé le pour et le contre, et le leader de la Révolution de Kaiten-Su avait pris une décision qui ne plairait sûrement pas aux autres verts, mais qui s'avérerait nécessaire.


Eleonora

Eleonora avait commencé à s'éloigner après avoir salué les deux femmes. Quand elle eut fait quelques pas, un sentiment de satisfaction l'envahit, son expression changeant en une expression de bien-être subit. Elle fit alors bouger son sabre avec une précision et un doigté expert, continuant la route sous les yeux des deux alliées de Kanaë, qu'elle semblait avoir oublié l'espace d'un instant.


PNJs présents :

- Mivi Brendao (??)
- Ricky Pané (??)
- Aurore Pandore (???)
- Triame (???)
- Kim (???)
- Malicia (Niv. 16)
- Eleonora (??)
- Capitaine de Division Elena (Niv. 23)
- Riku - Niv. ??
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Mer 22 Nov - 22:54

Nouveaux alliés ?

Si la sabreuse était repartie sans tenir compte des deux femmes qui lui avait tenu compagnie plus tôt, et que Lily s’en moquait vu qu’elle projetait déjà de rejoindre Kanäe, Sayara n’avait pas lâché la petite blanche du regard. Elle la trouvait mignonne et physiquement attrayante même si son envie penchait plutôt très clairement pour la belle Brendao. Elle avait entendu cette rumeur elle aussi, celle selon laquelle Mivi Brendao entretenait une relation plus que professionnelle avec le dirigeant révolutionnaire de West Blue. Pourtant, elle espérait maintenant clairement qu’il ne s’agissait là que de rumeurs et qu’elle pourrait bientôt courtiser la femme-poisson. L’artificière se voyait déjà en compagnie de cette belle créature, sur une plage avec tous leurs amis rassemblés pour fêter leur union.

Certes, la rouge allait un peu loin mais la force des sentiments n’avait aucun égal selon elle ; même si à l’heure actuelle, elle devait avouer plus d’envies charnelles que de sentiments.

Quoiqu’il en soit, observant la petite blanche, elle vit que cette dernière reprenait un contrôle parfait de sa lame et sourit en conséquence. Kanäe avait vu en cette maladroite un potentiel et apparemment elle ne s’était pas trompée. Sa maladresse devait sans doute être due au stress ou à l’appréhension de rejoindre la grande famille révolutionnaire. Elle espérait encore et surtout que cette jeune épéiste se représente le lendemain avec la ferme intention de les rejoindre. Si elle jouait double jeu, personne du côté de la maudite ne s’en était jusqu’alors rendu compte. Et si elle décidait d’intégrer le groupe de la verte, elle serait gardée à l’œil quelques temps par la primée, toujours méfiante envers les inconnus, mais serait intégrée rapidement à ce groupe de confiance.

Pour le reste, les deux subordonnées de l’ex-mouette chercherait ensuite une de leurs alliées, probablement Kim qui ne devait pas être bien loin avant d’envisager de retrouver Kanäe.

***


Attendez Aurore. Si vous le permettez, je pense que chaque chose doit-être faite en son temps.


Depuis l’arrivée de la vieille révolutionnaire de South Blue, la verte était restée calme et impassible, essayant de comprendre qui était cet homme qu’elle ne connaissait pas. Kabayochi Kiru : un nom ; voilà la seule chose qu’elle savait de lui, ça et le montant de sa prime. S’agissant de son passif avec les différents mouvements révolutionnaires, elle était dans le flou le plus total, même s’agissant des relations de cet inconnu avec sa propre organisation. Pourtant, ce Kiru semblait prendre la défense d’Erwin face aux allégations de traitrise qui pesait sur le Dog et à ce titre elle ne pouvait que l’en remercier. Si Aurore avait elle aussi souscrit à cette théorie et avait ainsi placé Erwin quasiment en dehors de tout soupçon, elle avait aussi exprimé sa position vis-à-vis du nouvel arrivant de façon très claire, ce qui avait entrainé l’intervention de Kanäe qu’elle compléta finalement.

Cet homme a l’air d’être considéré comme un criminel par la commandante. Pour ma part, je ne vais pas prendre parti pour la simple et bonne raison que je ne connais rien de lui, de vos relations et de celle d’Erwin avec lui. Que vous lui proposiez une alliance ne me dérange pas, loin de là, Kichiko Jonas est libre de ses alliances et je n’ai absolument pas mon mot à dire. Mais si vous avez été mise en connaissance des résultats d’une conversation entre nos leaders, Mivi doit elle aussi avoir été mise au courant. Aussi, je pense qu’il serait équitable de la rejoindre en compagnie de cet homme. S’il est venu jusqu’ici sans intentions belliqueuse, je l’imagine mal repartir comme un voleur. De plus, si nos chefs respectifs se sont entendus sur plus de communication, autant que cela s’applique à nous tous dès maintenant. Qu’en pensez-vous ?


Cette histoire de communication entre leaders tournait dans la tête de la verte qui se demandait quelles pouvaient bien être les retombées d’une telle conversation. Une fois toute cette affaire tirée au clair, elle se promit de contacter le principal intéressé pour en savoir plus.

En attendant, la Zoan attendit les réponses d’Aurore et de Kiru s’agissant de la rencontre avec Mivi. Loin d’elle l’idée de déclencher un nouveau conflit entre les mouvements mais la question de l’ex-révolutionnaire soulevait quelques difficultés qui devaient être abordées par tous. A en croire le discours de la Pandore, cet homme était un allié pour certains et un ennemi pour d’autres. Il avait dû commettre une erreur ou froisser certains égos mais peut-être les choses étaient pardonnables : le Jonas avait bien pardonné après tout. Plus encore, si l’on considérait la prime de cet homme, supérieure à celle de la Toupex, un retour de sa force au sein de la révolution pouvait être un atout indéniable.

Spectatrice impartiale du fait de son ignorance, l’ex-colonelle de la marine voulait, en tous les cas, se faire sa propre idée avec toutes les versions.

©️ Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2675
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 341.204.650 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Jeu 23 Nov - 12:26


Une Proposition!


Kiru demeura incertain quelques instants, il avait beau regarder le visage de cette femme il n'y reconnaissait aucun trait. En réalité s'il pouvait arriver qu'il ne reconnaisse pas certaines personnes quelques fois ce qu'il voyait ne lui évoquait même pas un sentiment familier, il ne connaissait pas cette personne ! Alors pourquoi créait-elle cette scène grotesque devant lui, si elle avait voulu tenter de se sortir du statut de prisonnière dont elle était actuellement victime mieux aurait valu éviter de s'inventer un lien avec le Golem. Quelque chose ne tournait pas rond mais plus cette jeune fille prononçait des mots et plus il se demandait si ce n'était au final pas dans sa tête à elle qu'il y avait un problème. L’ex Révolutionnaire la laissa donc parler sans réagir, de toute manière si cela n’était qu’un rôle qu’elle jouait elle venait de faire une erreur cruciale, en incluant celle qui était visiblement l’envoyée de l’Inquisition dans cette histoire elle se décrédibilisait complètement et appuyait la légitimité de l’homme de pierre. Néanmoins elle alla trop loin dans ses propos !

SILENCE !!!

La voix rocailleuse du Golem qui se cachait sous cette apparence humaine résonna dans les airs, se répercutant légèrement sur les maisons alentours. Dès qu’elle avait mentionnée son père il n’avait pu retenir sa réaction, celle-ci venant de ses instincts les plus basiques, de ses instincts animaux. Il fit un pas vers elle avant de s’immobiliser à nouveau, se reprenant afin de ne pas déclencher un combat pour lequel il n’était pas venu. Reprenant sa posture initiale il tenta d’avoir l’air plus détendu avant de lancer à celle qui venait d’échapper de peu à un sort peu enviable :

Je t’interdis de salir la mémoire de mon père ! Tu ne le connaissais en rien, pas plus que tu ne me connais !

Retrouvant son calme tandis qu’il préférait se reconcentrer sur ses autres vis-à-vis afin d’éviter de soudaines envies de baffes relativement violentes il aperçut alors une femme lancer un corps vers lui. Méfiant dans un premier temps il ne parvint pas à identifier le corps en question mais lorsqu’il ressenti la voix de son propriétaire grâce à son haki il écarquilla les yeux. Certes les informations de Salry ne lui avaient pas permis de confirmer sa mort, contrairement à Jiro, mais au vu du fiasco de Las Camp Kiru avait déjà fait son deuil de son ami. Réceptionnant Riku au vol il l’observa d’un coup d’œil rapide avant de donner son corps à Ningen à côté de lui. Tentant de rester de marbre sans se laisser emporter par les émotions que suscitaient en lui ces retrouvailles il concentra son attention sur celle qui venait de lui rendre son ancien allié. Il la reconnu sans soucis, Aurore Pandore avait une certaine réputation au sein de la Révolution et faisait déjà partie de la réunion à laquelle il avait participé avec Harlock Zora. Un léger sourire apparu sur son visage tandis que les souvenirs montaient en lui, à cette époque certains Commandant, Vojim en tête, l’avaient proposé pour le poste de Maréchal de la Révolution. Un poste qu’il avait décliné mais cela aucun Révolutionnaire ne semblait s’en rappeler, il fallait avouer que le travail de sape de son image par Oulanov avait fait son office et désormais tous ne voyaient en lui qu’un homme égoïste avide de pouvoir prêt à sacrifier des innocents pour parvenir à ses fins. Là avait été son erreur, contrarier un Maréchal qui n’avait eus aucune difficulté à le discréditer et à mobiliser une force importante pour le faire payer cela. Kiru se demandait d’ailleurs si Vadim s’en voulait de ne pas avoir pu être présent pour aider Arias lors de l’attaque. Après tout quoi que l’on puisse en dire il s’agissait d’une vendetta personnelle qui avait causé l’éclatement de la Révolution. Certes la différence n’aurait peut-être pas été significative si ces soldats avaient pu être à Baltigo, mais le doute serait toujours permis.

Ecoutant la femme parler il fut surpris de la proposition qui lui fut faîtes, en venant ici il s’était plutôt attendu à recevoir des coups que des offres de ce type. Toisant la femme du regard il se demanda si elle s’était rappelé de cette réunion, et si elle avait joué un rôle dans tout cela. Mais même si elle se rappelait de cet événement le Golem en avait un autre en mémoire, Kichiko Koma, le frère de Jonas, tuant Jiro son père spirituel lors de l’assaut de Las Camp. Certes il n’en blâmait pas Jonas, pas plus que Koma en réalité, mais rejoindre les bourreaux de son mentor aurait été un affront à celui-ci, et il n’aurait pas pu regarder Gaya en face. En réalité il n’en voulait encore qu’à deux personnes dans cette sombre histoire, Vadim Oulanov l’instigateur de l’attaque qui n’avait pas été complètement honnête avec ses alliés sur les raisons de celle-ci et le pourquoi le Golem était parti. Et lui-même qui avait péché par arrogance et inexpérience, causant la mort de Jiro autant que le Maréchal. Songeant un instant à la proposition qu’on venait de lui faire il n’y trouva qu’une réponse claire et sans appel. Il ne regrettait en rien d’avoir quitté la Révolution, seule la manière aurait pu être à revoir, mais les raisons de son départ semblaient encore plus évidentes maintenant que lorsqu’il avait pris sa décision. La Révolution était éparpillée, chacun jouant un jeu de pouvoir pour tenter d’en prendre le contrôle, oubliant même la raison de leur combat et le fait d’agir pour celui-ci. S’il avait dû retourner avec ses anciens alliés il n’y aurait eu que l’Inquisition qui aurait pu lui convenir. Là où tous les autres demeuraient attentistes ou inefficaces Erwin Dog faisait plier North Blue et en prenait le contrôle. Il appréciait l’homme et ses aspirations, il s’y retrouvait et voyait en lui la seule personne capable de ramener leur mouvement à la place qu’il méritait. Nul doute il était leur meilleure chance de renverser le gouvernement, les autres ne faisaient que perdre du temps.

Je vous remercie de votre offre mais je dois la décliner. Mon retour ne ferait que jeter le discrédit sur Jonas, et sur la Révolution en général.

Kiru ne se montrait pas totalement honnête, avoir la langue de bois était quelque chose qu’il avait appris depuis leur dernière rencontre. Il ne pouvait pas nier que son cœur battait toujours pour les mêmes idéaux partagés avec les personnes présentes en ce jour, mais la rupture avait été nécessaire et l’était encore aujourd’hui. Mais cela ne voulait pas dire qu’il avait abandonné ses objectifs, ceux-là demeuraient et il savait qu’il lui faudrait de l’aide pour les réaliser :

Mais Jonas comme la Révolution peuvent me compter parmi leurs alliés. C’est la raison de ma présence ici, je souhaite enterrer la hache de guerre, un affrontement de nos forces ne sera bénéfique à aucun de nous.

Se reconcentrant alors vers la femme aux cheveux verts il poursuivit alors :

J’accepte de vous suivre et de me soumettre à votre jugement commun, néanmoins j’y mettrais une condition. Je ne ferais aucune communication avec Oulanov et ses représentants !

La demande pouvait avoir l’air culotée au vu de sa position mais il serait intransigeant sur ce point, il voulait enterrer la hache de guerre mais peut-être pas avec tout le monde, certaines blessures demeuraient encore ouvertes. Libre à eux de communiquer par la suite avec Oulanov et de lui livrer des informations, mais Kiru n’y prendrait aucunement part, le simple fait de rencontrer un de ses représentants lui demanderait un grand effort de retenue pour ne pas envoyer un message au Maréchal.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ginny Gratz

avatar
Messages : 43

Feuille de personnage
Niveau:
14/75  (14/75)
Expériences:
56/80  (56/80)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Jeu 23 Nov - 13:05





Girl Powwaaa


Il avait osé ! Il avait osé élevé la voix sur sa pseudo femme ?! Mais que goujat ! Quel Malotru ! Ginny bloqua plus que quelques secondes devant les propos du caillou. En plus d’hausser le ton, il se désintéressait totalement d’elle. Il ne manquait plus que ça ! On aurait dit comme quand le père de la petite s’énervait alors que la pauvre petite enfant ne faisait que s’amuser avec son frère et sa sœur… ça lui rappelait étrangement les scènes de ménages qu’elle avait pu avoir avec Chloé ou encore Alphonse.

Quoiqu’il en soit, la petite fille, non contente de s’être faite rembarrée, opta pour la stratégie qu’elle employait également quand elle était petite.

- La la la ! J’entends rien !

Quoi de plus énervant qu’une petite qui ne connaissait pas la peur ? Pire encore, elle était simplement inconsciente. De toute façon, le golem parvenait aisément à reprendre son calme donc pas de soucis à ce qu’elle puisse continuer. Ginny avait cependant peur d’avoir tout de même été trop loin. Voyant que l’homme se désintéressait d’elle, elle recommença à gesticuler malgré sa position inconfortable.

Des larmes commencèrent à ruisseler sur ses joues. Le jeune homme avait été méchant et même Ginny l’avait compris. Elle savait qu’il n’était pas méchant dans le fond mais elle ne put retenir ses mots : la position devenait de plus en plus douloureuse et ça échappa à tout contrôle.

- De toute façon t’es un cactus qui sait qu’on le pique !

Voilà. C’était sorti. Ginny était en colère… si elle avait eu les mains libres, elle aurait alors pu les mettre devant sa bouche en écarquillant les yeux. Elle aurait même pu se confondre en excuses ! Malgré tout, elle s’y essaya, un immense flot de larme risquant alors de remplir la rue.

- Je suis désoléééééééé… Je voulais paaaaaaaaas…

La petite Ginny ne voulait que se mettre à genoux, pouvoir expliquer son geste le plus simplement du monde. C’est alors qu’elle se lança dans un monologue qu’il deviendrait nécessaire d’interrompre.

- C’est la faute des cactus qui piquent sans savoir et des ruelles de mamie qui dit qu’elle a perdu sa culotte. Moi je pensais retrouver un Milkshake avec une saucisse en guise de paille mais personne n’en avait alors…

Au final, personne n’aurait certainement la bonté de l’écouter jusqu’au bout. La pauvre petite adolescente était simplement en manque d’attention. Encore une fois, si elle avait eu les mains libres, elle aurait alors voulu faire un câlin général. Pour le moment, seuls ses yeux imploraient le contact physique.


Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 177

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Jeu 23 Nov - 20:15


Aurore Pandore, Capitaine de Division Elena

Ainsi le golem avait une dent contre l'un des plus anciens membres de la Révolution. Avec un petit sourire satisfait, Aurore comprit qu'il était inacceptable pour cet homme de plier l'échine, et qu'il accepterait seulement une remontrance sans pour autant subir de réelles conséquences. C'était les paroles d'un orgueilleux, ou d'un désabusé. Il était sûr qu'Oulanov n'était pas exactement l'homme le plus honnête qu'on puisse rencontrer, et elle lui avait toujours trouvé quelque chose d'étrange. Son absence sur Baltigo à l'époque de l'attaque était resté en travers de la gorge d'Aurore, surtout qu'il y aurait du y avoir une réunion entre ses forces et celles de Sayouri pour une opération commune à ce moment-là. Il avait préféré attaquer Kiru, diminuant drastiquement les défenses de l'île. Cela avait causé une diminution drastique des défenses de l'île qui, compte tenu de la situation, auraient peut-être suffi à repousser les marines. Chacun ignora intentionnellement les jérémiades de Ginny alors que la conversation continuait difficilement.

    - Il vaudrait mieux que Mivi ignore la présence de cet homme. Elle est rancunière de la mort de ces civils... Cependant, nous pouvons encore le faire sortir sans qu'elle n'en sache rien.
    - Quoi ? Lança Elena avec un air furieux. Croyez-vous que je vais me taire ?!

Aurore n'était pas revenu sur le refus de Kiru : elle s'y attendait et n'avait fait que remplir son rôle d'intermédiaire. Cependant son aide, même ponctuel, serait un grand atout pour les forces de Kaiten-Su. Elle se fichait des revanches personnelles sur West Blue, ils avaient pactisé avec des hors-la-lois qui avaient tué certains des leurs, et même lors de l'attaque sur Las Camp. Cronia, par exemple, n'était pas exempt de tout pêché... Seul l'argent la faisait parler cependant.

    - Je ne vous laisserai pas faire !
    - Qu'est-ce que tu ne laisseras pas faire ?


Lieutenante Mivi Brendao

Mivi était apparue à la surprise d'Aurore qui avait désactivé son Haki de l'observation. Elle soupira avec une certaine prestance et s'avança vers Kiru d'un pas déterminé. Elle s'arrêta à quelques mètres de lui, plongeant son regard dans le sien. La colère qu'elle ressentait, le Golem pouvait la transformer en culpabilité s'il le souhaitait. Elle ne supportait pas la vue de ce tueur de civils. Et pourtant, lorsqu'il avait été jugé, elle aurait préféré que la ville dans laquelle il vivait ne soit pas impliquée. Les dégâts avaient été colossaux à cette époque, bien disproportionnés tandis que Baltigo se faisait détruire.

    - Je ne t'accorderai pas mon pardon. Pas plus qu'Eken ne le fera. Ta présence sur cette île est inacceptable. Qu'as-tu à dire pour ta défense ?
    - Calme tes ardeurs, Mivi. Il est sous la protection de Jonas pour l'instant.
    - Qu...
    - Certains événements doivent être éclaircis. On peut au moins l'écouter.

Elle tiqua à ces mots. Ils n'étaient pas ces gouvernementaux qui jugeaient comme ils l'entendaient. Ils avaient une justice, et si elle ne tenait qu'à un fil c'était parce qu'elle manquait parfois d'être mise en application. Se retournant, la femme-poisson les emmena dans le centre d'entraînement à présent désert, s'approchant de la porte grande porte d'entrée et y pénétrant. Elle irait au centre, ouvert sur le ciel, et dirait :

    - Nous t'écoutons à présent.

Kim, Aurore et Mivi étaient présentes, tandis que Kanaë avait sûrement suivi le groupe. Ces personnes représentaient de grands intérêts sur les mers, et toutes avaient de l'influence d'une manière ou d'une autre.


PNJs présents :

- Mivi Brendao (??)
- Ricky Pané (??)
- Aurore Pandore (???)
- Triame (???)
- Kim (???)
- Malicia (Niv. 16)
- Eleonora (??)
- Capitaine de Division Elena (Niv. 23)
- Riku - Niv. ??[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2675
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 341.204.650 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Ven 24 Nov - 12:09


Deux Raisons!


Kiru tentait de faire abstraction de la jeune femme contre laquelle il s’était énervé un peu plus tôt et qui ne semblait plus vouloir s’arrêter de parler. Mais les événements qui se déroulaient étaient trop tendus et importants pour qu’il y prête attention et que ça ne soit plus qu’un bruit de fond. Il plaignait néanmoins Elena qui devait d’ores et déjà avoir mal au crâne devant les paroles incessantes de sa captive, c’était un coup à la relâcher simplement pour la faire taire. Se reconcentrant sur Aurore il écouta sa réflexion avec une certaine déception, il pensait que la vieille femme avait pu le cerner mieux que cela, de par son expérience probablement. S’il avait voulu demeurer caché il ne se serait pas présenté à elles de cette manière alors que son arrivée n’avait visiblement pas été repérée. S’il était venu ici c’était pour une bonne raison et il ne comptait pas quitter l’île sans avoir rempli la promesse qu’il avait fait, même s’il devait se battre pour cela. Néanmoins il espérait ne pas avoir à en arriver là, comme il l’avait dit un peu plus tôt il ne souhaitait pas affronter la Révolution, cela ne servirait aucune de leurs causes. Il s’apprêtait à écarter cette possibilité lorsqu’Elena intervint, visiblement outrée par ce qu’impliquait les propos de l’autre Révolutionnaire. Le Golem préféra de nouveau demeurer silencieux, observant tranquillement la prise de bec que provoquait sa présence, signe parfait des discordes qui existaient entre les différents groupes de la Révolution même s’ils tentaient de montrer une parfaite unité au monde. Néanmoins tandis qu’Elena énonçait une fois de plus son désaccord un visage familier apparu derrière le groupe qui faisait face à l’homme de pierre et ses compagnons.

Mivi débarqua en surprenant visiblement certaines de ses alliées, Aurore en première puisque celle-ci venait clairement d’énoncer qu’elle avait voulu lui cacher la présence de l’ancien protecteur de Las Camp. Demeurant immobile et parfaitement stoïque tandis que la femme-poisson venait se planter devant lui il laissa une nouvelle fois les femmes se couper l’herbe sous le pied. Mivi visiblement décidée à expédier de nouveau le Golem à la mer tandis qu’Aurore annonçait que Jonas le plaçait sous sa protection. Décidément il ne regrettait pas d’être parti, le jeu constant des Révolutionnaires gradés consistant souvent à se tirer dans les pattes pour s’empêcher d’agir semblait plus présent aujourd’hui que jamais. Si l’ex Commandant cristallisait pour l’heure l’attention il n’y avait pas de doutes que cela donnerait lieu à une nouvelle discussion entre les représentants des diverses Révolution. Tout ce temps perdu car tous voulaient la plus grosse part du gâteau alors que le Gouvernement Mondial se servait en ne leur laissant que les miettes. Néanmoins Kiru ne pouvait s’empêcher de toiser Aurore du regard, tentant de percer les motivations de Jonas à travers elle. Il pouvait se révéler un atout important dans une bataille, il en avait bien conscience, mais il doutait que Jonas soit prêt à se froisser avec les autres leaders juste pour un avantage ponctuel sur une bataille. Cet intérêt et protection inespérée cachait quelque chose, mais il ne saurait probablement pas quoi aujourd’hui au vu du nombre de personnes présentes. Néanmoins les propos de sa représentante eurent le mérite de couper court aux remontrances de l’envoyée de Sor, bien qu’il puisse capter dans ses yeux que cela ne faisait que renforcer la colère qu’elle éprouvait envers lui. Se retournant comme une furie elle partit en direction du centre d’entrainement, aussitôt suivi par ses alliées tandis que Kiru leur emboitait le pas, faisant un signe à ses compagnons de venir avec eux. Il aurait préféré que Ningen ramène Riku à bord pour le mettre en sécurité mais il doutait que les Révolutionnaires le laisse faire, et autant éviter de gâcher une si belle ambiance.

Ils parvinrent rapidement au niveau du Centre Alpha, Kiru marquant une petite pause pour observer le bâtiment qu’il avait construit et dans lequel il avait vécu tant de choses. Pénétrant finalement par la grande porte et avançant jusqu’à la cour centrale le Golem tiqua en observant l’intérieur du bâtiment. Pas un bruit n’en émanait et personne ne s’entrainait dehors à cette heure de la journée, contrairement à lorsqu’il était en charge de ces lieux la bâtisse semblait totalement vide. La raison était simple à comprendre, Mivi avait dû faire évacuer les lieux dans l’optique d’un combat, il était vrai que le Golem pouvait être destructeur dans ses affrontements et il était désormais à l’écart de la ville. Mais si tel était leur but ils l’auraient amené en extérieur, ils n’auraient pas risqué la destruction de cet endroit, on lui accordait donc le bénéfice du doute pour l’instant, c’était déjà mieux que rien. Faisant signe à ses alliés de demeurer au bord de la cour il y pénétra à la suite des Révolutionnaires, observant les femmes qui lui faisaient face sans parvenir à identifier l’une d’entre elles. Etait-ce une représentante d’Oulanov ? Il n’en savait rien et bien qu’il se soit montrer clair sur ce sujet il ne poserait pas la question, qu’elle assiste à la réunion si elle le souhaitait, tant qu’on ne lui demandait pas de coopérer avec le cyborg tout irait bien pour lui.

Nous t'écoutons à présent.

Dans ces mots il senti l’amertume de la femme poisson qui ne semblait pas réellement avoir envie de faire cet effort mais s’y résignait finalement. Sentant les regards se poser de nouveau sur lui il prit soin de laisser quelques secondes de silence afin de bien choisir ses paroles :

Tout d’abord clarifions un point, je ne souhaite en rien ton pardon, ni celui de Sor ou de quiconque. Je suis responsable de mes actes et les assume pleinement, les bons comme les mauvais sans rien regretter.

Laissant une première pause après avoir éclairci les premiers propos de Mivi il observa la réaction de celle-ci, sachant pertinemment que telles paroles pouvaient être interprétés de plusieurs façons bien distinctes, et que certaines ne lui plairaient pas. Il reprit alors :

Je suis venu ici pour deux choses. Premièrement je veux enterrer la hache de guerre et proposer mon aide à ceux qui en auraient besoin, comme je l’ai dit plus tôt nous avons tout à perdre d’un nouvel affrontement.

Une nouvelle pause vint ponctuer sa réflexion, le Golem hésitant sur la formulation de sa dernière phrase avant de finalement dire d’une voix dont il ne parvint pas à retirer l’émotion que provoquait en lui cette décision :

Je vais quitter West Blue ! Tu n’auras bientôt plus à te soucier des problèmes que je pourrais vous causer ici. D’ici quelques semaines je ne serais plus dans vos pattes. Néanmoins je souhaiterais porter un dernier coup au Gouvernement Mondial avant de partir, une sorte de cadeau qui profiterait à la Révolution en guise de calumet de la paix.

Il avait énoncé la première raison de sa venue, celle à laquelle ses vis-à-vis s’attendaient de sa part. Mais la véritable raison de sa venue, la plus importante à ses yeux, demeurait sous silence pour le moment. Ce qu’il venait de dire pouvait lui être refusé mais il réduirait probablement en cendres ce centre et tous ses occupants si la seconde lui était également déclinée.



_________________


Dernière édition par Kabayochi.M.Kiru le Ven 24 Nov - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Ven 24 Nov - 14:42

Coopération

La verte était fatiguée de cette journée qui ne semblait jamais se terminer malgré tous les rebondissements qu’elle avait connu. D’abord avec cette réunion où toutes les représentantes opposaient les ordres de leur mentor pour finalement savoir qui aurait la primeur de l’aide d’Erwin Dog et de ses hommes. Puis cette fuite de prisonnier qui finalement avait été rapidement endiguée pour continuer sur l’arrivée d’un ennemi qui ne l’était pas pour tous et enfin sur cette confrontation entre tous où chacun cherchait encore une fois à tirer la couverture.

C’est ainsi qu’elle avait vu le brun refusé la proposition faite, la vieille réagir relativement bien, la bleue hurler et la femme-poisson se pointer avec férocité et énervement. Le tout sous les paroles et les mouvements agités de la petite brune toujours maintenue par les cheveux de la commandante révolutionnaire. Au final, les luttes intestines commençaient à particulièrement exaspérer celle qui prônait la coopération entre chacun. Si elle pouvait admettre les inimitiés de certains, elle n’arrivait pas à comprendre comment le compte d’une seule personne pouvait ainsi opposer les jugements de deux leaders phare de sa faction. Quoiqu’il en soit, elle fut ravie de voir que Mivi, comme le Kabayochi juste avant, était capable d’entamer la discussion sans sauter à la gorge de personne. Au final, celle qui intéressait le plus la verte, comme son acolyte rouge d’ailleurs, était cette femme-poisson.

Lors de la discussion, elle avait su se montrer mesurer et avait fait preuve d’un certain sang-froid devant les attaques de ses détractrices. Sa colère devant l’inconnu devait donc être grande pour que le phantasme de Sayara ne puisse se retenir. Il avait tué des civils et avait apparemment commis une erreur, quelque chose qui pouvait être possiblement pardonnable mais difficilement oubliable, et la Toupex en avait bien conscience. Aux vues de l’ambiance, la Zoan savait que la situation pouvait dégénérer à tout moment et envisageait les différentes possibilités avec une idée claire en tête : si Kiru lançait les hostilités en premier, elle lui ferait face pour défendre ses alliées.

Pourtant, après avoir suivi le groupe sans rien dire et en restant en retrait du convoi pour avoir la plus belle vue possible, la belle comprit que la chose n’était pas si simple. Mivi était froide et demandait des explications.

Si le débat semblait lancé, les positions de chacun des intervenants pouvaient entrainer chez les autres une réaction de sang qui pourrait être regrettable dans ce projet de front révolutionnaire commun. La priorité pour Kanäe était alors très simple : éviter qu’une guerre ne soit déclenchée entre South Blue et West Blue ; et a fortiori éviter que les passions se déchainent dans un combat où tout le monde serait perdant. Dans ce climat, Kanäe accueillit les paroles du brun avec joie. Non seulement il semblait écarter la possibilité mais donnait une raison à Mivi de s’adoucir un minimum : il allait partir et sortir ainsi du champ de vision d’Eken Sor.

Plus encore, il envisageait de porter un gros coup à la marine avant de quitter les lieux, une aubaine pour l’ex-gouvernementale qui voyait se présager l’arrivée d’un potentiel allié dans une bataille qui s’annonçait comme tendue. Le seul paramètre qui pouvait poser problème était bien évidemment la Brendao.

Aussi, sans laisser le temps à personne de prendre la parole, la verte s’avança pour arriver aux côtés de Kim et exerça son droit au chapitre s’agissant du sort de Kiru et en tant que représentante de l’inquisition. Elle s’adressa donc directement au forban.

Avant tout, je dois me présenter, que vous puissiez me situer au milieu de toutes les représentantes ici présentes, je suis Kanäe Toupex, membre de l’inquisition d’Erwin Dog.


A ce stade, et ne sachant pas qu’elles étaient les relations de son petit-frère avec cet homme, elle laissa de côté sa position exacte dans l’organisation et passa sous silence son « lien de filiation » avec le roux. Elle continua ensuite et s’engagea sur le fond, cette fois-ci à l’intention de tous.

Les erreurs du passé ne peuvent être oubliées, ça ne fait aucun doute, mais il est possible de faire avec, sans parler de pardon. Si ce n’était pas le cas, mon passé aurait pu être un frein à mon intégration au sein de notre mouvement. Quoiqu’il en soit, l’inquisition ne s’engagera pas sur la voie de la guerre contre Kabayochi Kiru, à moins qu’il nous en fournisse les raisons aujourd’hui. Ce qui, s’il garde sa ligne de conduite actuelle, ne sera pas le cas.


Revenant ensuite à Mivi, elle la regarda avec toute l’empathie qu’elle pouvait exprimer et y retourna sur un ton calme.

Mivi, je comprends que vous puissiez avoir de la colère ou de la rancœur contre lui et je ne chercherai pas à vous en débarrasser. De cet homme, je ne connais que la prime. Mais celle-ci est représentative de quelque chose : sa puissance. Aussi, même si vous ne pouvez le pardonner, je pense qu’il serait judicieux de considérer son offre. Son projet serait bénéfique pour tous et pourrait très clairement servir nos objectifs directs. A titre personnel, je pense que nous devrions parler de la possibilité de l'inclure à notre projet immédiat.


Elle n’en dit pas plus, ne souhaitant pas trahir la confiance que la Brendao avait mis en elle lorsqu’elle lui avait confié son plan d’attaque de la base d’Ezra. Il n’en restait pas moins que le Vice-Amiral faisait suffisamment peur à Eken Sor pour que celui-ci envisage son cas spécifiquement. La verte s’était engagée à l’affronter, et elle le ferait avec ou sans Kiru, mais un renfort de cette taille ne pouvait qu’augmenter les chances de succès d’une telle entreprise. Elle termina donc avec une dernière remarque à la direction de la femme-poisson s’agissant de la proposition de soutien.

Son aide serait précieuse à mes côtés, vous n’aurez même pas besoin de travailler avec lui, je serai la seule qui comptera sur son appui.


Kanäe espérait avoir convaincu Mivi et les autres révolutionnaires. Si elles acceptaient de rallier Kiru pour cette mission, la révolution avait une vraie chance de victoire et le pirate détenait là une belle opportunité pour frapper d’un grand coup le gouvernement mondial.

©️ Codé par Kari Crown



Dernière édition par Kanäe Toupex le Mar 28 Nov - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 43

Feuille de personnage
Niveau:
14/75  (14/75)
Expériences:
56/80  (56/80)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Ven 24 Nov - 17:42





Girl Powwaaa


La balade fut de plutôt courte durée pour la petite Ginny. En vérité, elle avait simplement oublié qu’on lui avait refusé son câlin et espérait donc simplement profiter du temps qu’il lui restait sur l’ile pour s’adonner à son tout nouveau jeu préféré : « Kicékikichante ? »

Le jeu était relativement simple, prendre le dernier mots ou la dernière expression d’une phrase pour en tirer une chanson des plus extraordinaire… C’est ainsi que tout débuta, alors qu’une nouvelle réunion allait avoir lieu. Ils devaient sans doute avoir mangé un truc pas frais pour avoir choppé la réunionite aigue.

- A présent je te dis tout ! De ce vide entre nouuUUUuuus… de tes mains désabuséééeeEEEees !

Et voilà, le solo était lancé, il fallait espérer que personne ne viendrait interrompre ce merveilleux moment qui égayerait sans doute les blancs.

- Et je regrette, tu sais, je regrette… depuis ma vie n'est rien sans ton amour… et je regrette, tu sais, je regrette… ça me fait mal, j'y repense chaque jour.

Encore dans la peau de son personnage, la petite fille en profitait pour jouer son rôle pendant que le caillou parlait… jusqu’à ce que le mot « affrontement » ne lui parvienne aux oreilles. Malheureusement pour la foule, la petite ne retint que la fin.

- Il nous ment, il nous ment. Il nous promet des embauches, y aura des licenciements… Ce qu’il veut c’est nous casser… il nous ment, il nous ment…

Dieu seul sait ce qu’il pouvait alors se trouver dans la tête de la petite Ginny en cet instant. Seulement, le pire était là. Le caillou avait parlé de pet.

- Et quand il pète, il troue son slip !...

Heureusement que Kanae vint changer la donne pour permettre à la petite adolescente de se rattraper avec des chansons de bien meilleurs qualités.

- Doggy ! Dogga ! Qu’est ce qu’elle a dit là ? J’aime ma masse… Doggy ! Dogga ! Qu’est ce qu’elle dit là ? j’ai pas mangé de glaces…

Quelqu’un allait-il la faire taire ?

- Cacao ! Chaud ! Chaud ! Cacao… Et tous les enfants, pour passer le temps, joue des tamtam et des bambous…

Il fallait vraiment que quelqu’un intervienne. Et vite ! La pauvre petite Ginny n’avait simplement pas conscience de ce qu’il pouvait se passer autour d’elle. Enfin si… elle avait entendu un mot qui l’avait fait tilté. Elle avait entendu un jour son père proférer le même et avait beaucoup ri. Elle se permit alors de le reprendre… pour le plus grand malheur des autres, presque en hurlant cette fois ci !

- PARCE QUE C’EST NOTRE PROJET !

L’adolescente risquait une extinction de voix et dut finalement se résoudre à tester une nouvelle fois sa voix pour s’assurer que tout allait bien.

- Et puis... Et j'allais dire déjà, l'enfance se fait lointaine… Comme un pays d'où l'on s'en va...

Ouf ! Tout allait bien…





Je me suis tapé un petit délire avec les fins de tirades que vous aviez fait vu que personne ne s'intéresse à Ginny. ça colle pas mal à certains moments je trouve... mais bon, have fun !
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 177

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Lun 27 Nov - 20:02


Lieutenante Mivi Brendao

    - Très bien, grogna Mivi en sentant que les choses n'allaient pas pour le mieux.

Écoutant les paroles de Kanaë, elle acquiesça à celles-ci : il ferait parti du bataillon d'attaques d'Ezra, s'il le souhaite. Elle n'en avait que faire, après tout. Pourtant, l'agacement provoqué par Ginny n'aidait pas à l'irritabilité qu'elle ressentait. Seule une pointe de méfiance resterait alors dans le cœur de la révolutionnaire qui n'appréciait plus autant la verte que quelques minutes auparavant. Elle ne serait pas sa priorité dans la mission à venir.

    - Je ne m'y opposerai pas, cependant vous savez que vous allez devoir vous passer de l'appui des révolutionnaires de West Blue. Nous n'assurerons pas les arrières de Kabayochi, tant qu'il n'aura pas prouvé ses bonnes intentions.
    - C'est plutôt une aubaine en fonction du point de vue, critiqua Aurore. Sans aller jusqu'à être reconnaissante, Kiru a été un révolutionnaire efficace.

Les deux femmes se fixèrent avant d'éloigner leurs regards et de les reporter sur Kiru. Elles essayaient de faire abstraction de la jeune femme qui chantait, quand tout à coup une autre voix identique à la sienne perça plus en arrière.


Malicia

Chacun se retourna pour apercevoir Malicia, la bouche en cœur, en train de hurler qu'elle souhaitait qu'on la libère. Ses camarades d'équipage suivaient le pas tranquillement sans rien dire. Et quand elle aperçut son amant, elle n'en put plus. Un « Kiruuuuu ! Mon amour ! » sortit de sa bouche. Ses yeux semblèrent de sortir de leurs orbites et de la bave coula le long de sa bouche tandis qu'elle regardait l'homme de sa vie. Puis soudain elle se figea, observant le miroir près d'elle.

    - Qu'est-ce que c'est que ça ? Dit-elle. Une plaisanterie ? Ma sœur jumelle perdue à la naissance ? Bah, tant qu'elle ne me vole pas Kiru...

Sur le moment, Elena laissa ses cheveux se délier légèrement par inadvertance, permettant quelques mouvements à la jeune femme.


Post très succinct !
PNJs présents :

- Mivi Brendao (??)
- Ricky Pané (??)
- Aurore Pandore (???)
- Triame (???)
- Kim (???)
- Malicia (Niv. 16)
- Eleonora (??)
- Capitaine de Division Elena (Niv. 23)
- Riku - Niv. ??
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2675
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 341.204.650 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Mar 28 Nov - 14:05


Fin d'Entretien!


Kiru écouta en silence la réponse de la femme aux cheveux verts, il avait déjà deviné son affiliation à l’Inquisition au vu de sa relation proche avec Erwin mais il était toujours intéressant de glaner plus d’informations, un simple nom pouvait en apprendre beaucoup avec les bons réseaux. Il fut ravi d’entendre que celle-ci ne comptait pas l’affronter sans qu’il lui en donne de bonnes raisons, bien qu’il eût été surpris de voir le Dog partir en guerre contre lui. Néanmoins la suite de la conversation l’intrigua bien plus, la jeune femme parlait de l’inclure dans l’un de leurs projets imminents. Il était vrai que s’ils souhaitaient profiter de ses services il fallait le faire avant son départ, mais le Golem n’aurait pas cru cette prise de décision aussi rapide. Instinctivement il se tourna vers Mivi avant même que celle-ci ne réponde, la présence des lieutenants des principaux mouvements révolutionnaires sur cette île impliquait qu’une action d’envergure était sur le point de se lancer, sur West Blue sans aucun doute. Mais si tel était le cas pourquoi la représentante de la Révolution de North Blue était-elle celle qui l’y intégrait de la sorte ? Il tentait de réfléchir tant bien que mal mais les chansons incessantes de la prisonnière l’empêchaient de se concentrer pleinement. N’y avait-il donc plus de prison dans ce bâtiment qui puisse les débarrasser de ces nuisances sonores ? Ce fut finalement la femme-poisson qui apporta la réponse au questionnement interne du maudit, elle sembla concéder la demande de Kanaë malgré elle. C’était donc cela ! Encore et toujours ce jeu de position de force entre les différents leaders de la Révolution ! Jetant un rapide coup d’œil à celle qui représentait l’Inquisition il fut déçu de sa découverte, pendant un instant il l’avait cru au-dessus de cela, mais visiblement personne ne dérogeait à la règle en ces lieux.

Reportant son attention sur les paroles de l’envoyée de Sor il fut sidéré par ce qu’il entendit, hésitant à se pincer pour être sûr de ne pas être dans un mauvais rêve. Les Révolutionnaires de West Blue seraient prêts à laisser agir seuls leurs alliés simplement pour ne pas combattre aux côtés du Golem ? Un sentiment de dégoût profond empli soudainement son être tandis que l’agacement provoqué par la prisonnière se reportait peu à peu sur Mivi. Il s’apprêtait à répondre en tentant de demeurer diplomate lorsqu’un nouveau cri à son attention retentit et qu’il ne capte le visage de celle qui l’avait poussé. Un regard incompréhensif de sa part fit alors la navette entre les deux femmes qui se ressemblaient comme deux gouttes d’eau. Quelque chose ne tournait pas rond, cela faisait une éternité qu’il n’était pas venu sur Las Camp et le jour où il y venait finalement on lui présentait deux femmes identiques qui criaient son nom. Flairant un piège il recula d’un pas par réflexe, adoptant sans le vouloir une position plus défensive là où il était demeuré ouvert jusqu’à présent. Il lança alors à l’attention des révolutionnaires qui l’observaient :

Je ne sais pas à quoi vous jouer avec celles-ci mais je ne resterais pas plus longtemps pour le découvrir !

Se redressant finalement en reprenant une posture plus détendue il reporta son regard sur Mivi tandis qu’il mettait ses sens aux aguets, il avait la mauvaise impression que certains ici n’étaient pas des plus honnêtes et pouvaient s’avérer dangereux. Il avait vraiment cru qu’ils avaient évolués, mais il fallait se rendre à l’évidence, la révolution de West Blue demeurait un groupe fier se complaisant dans sa médiocrité et dont la seule réussite sur ces dernières années fut de combattre un de leurs alliés ici même. Quoi que même cette action ne fut pas de leur initiative. Se tournant vers Kanaë qu’il ne parvenait pas réellement à cerner il continua alors :

Oubliez ce que je viens de dire ! Si ma présence doit être un frein à la réussite de vos projets autant que je n’y prenne pas part, d’autant plus qu’il serait navrant de voir une entreprise d’envergure réussir sur cette mer sans que la Révolution de West Blue n’en fasse parti… Erwin et Jonas savent comment me contacter s’ils ont besoin de mon aide ou sont plus ouverts au dialogue.

D’un dernier regard il lança alors à Mivi une pique contre toute l’hypocrisie de ce mouvement qu’elle représentait :

Je vous ai connu plus prompt à faire des orphelins !

Sur cette phrase il tourna les talons, signifiant ainsi la fin de la conversation pour sa part avant de se souvenir de la seconde raison de sa présence en ces lieux, il y a peu ça aurait été une demande, désormais c’était une annonce qu’il leur donnait en se retournant une dernière fois vers celles qui l’entouraient :

En parlant d’orphelins je vais aller dans la forêt sans escorte et j’espère sans offensives de votre part. J’ai avec moi une jeune fille qui aimerait se recueillir sur la tombe d’une de vos victimes. Vous lui devez bien un dernier au revoir à son père non ?!

Finissant par cette question rhétorique il reprit sa progression vers la sortie du centre d’entrainement, cet entretien n’avait visiblement plus rien à lui apporter et la présence des deux femmes ne lui plaisait pas. Plus vite il serait loin d’ici et mieux ce serait, il espérait néanmoins que Mivi n’ait aucune objection à sa dernière déclaration. Il avait fait une promesse à Gaya, la fille de Jiro, et contrairement à ce que pouvait en penser ses anciens alliés il était un homme de parole et il tiendrait celle-ci même s’il devait vider cette île de chaque Révolutionnaire pour cela. Il avait fait le premier pas de manière pacifique mais si la rancune de la femme-poisson était trop forte pour progresser ensemble il n’avait aucune raison de demeurer aussi pacifique.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Mar 28 Nov - 16:53

Nouveau rebondissement


La journée déjà très longue n'était, de toute évidence, probablement pas sur le point de se raccourcir; les choses prenant de nouveau un tournure différente. Si, au plus grand plaisir de Kanäe, Mivi avait fini par céder au sujet d'une éventuelle intervention du brun dans le combat qui s'annonçait contre Ronald Ezra, ce fut du côté de la jeune brune que les choses vinrent à se compliquer. Lorsqu'elle vit la potentielle jumelle se pointer, la maudite du scorpion ne comprit plus s'il s'agissait ou non d'un jeu de Kiru, d'un piège de Mivi, d'une manipulation d'Aurore, d'une véritable fratrie en pleine retrouvailles ou même d'une machination de Triame.

Quoiqu'il en soit, la brune qui venait d'arriver, ne semblait pas désirer combattre les forces en présence mais simplement chercher celle qu'elle désignait comme son homme, au même titre que son sosie Gratzien. Ce constat plaisait finalement à l'ex-mouette qui voyait les chances d'affrontement s'éloigner de plus en plus. Pourtant s'agissant de cette mascarade de sosie et d'interventions inopinées, la verte en vint à rejoindre le pirate et compléta son intervention en se dédouanant elle et ses camarades révolutionnaires. Se tournant donc en particulier vers le forban, elle se permit de prendre la parole.

Je peux vous assurer que tout cela n'est pas de mon fait. Il ne vient pas non plus de Mademoiselle Brendao qui est probablement celle qui souffre le plus de cette situation. Nous nous trouvons sur une île de sa juridiction après tout.


Ce fut alors que les choses se gâtèrent réellement du fait de la nouvelle position du Golem s'agissant de son envie d'attaque de la marine. Très clairement, il désirait maintenant se rétracter et son explication ne convint qu'à moitié la représentante de l'inquisition. Au final, elle s'était mouillée pour lui au risque de brusquer Mivi pour qu'en définitif il se retire de ce projet ; la situation revenait donc à son point de départ avec une chose en plus : la Toupex avait perdu quelques points de sympathie dans la négociation. A ce moment, elle savait qu'elle devrait se justifier auprès de l'envoyée du Sor mais savait également que cela ne devrait pas être extrêmement compliqué si la femme-poisson faisait appel à son bon sens.

Elle regarda alors la femme à sa gauche, la blonde démone, et espérait qu'à l'avenir cette dernière pourrait lui apporter un appui dans les négociation. Kim était restée silencieuse jusqu'à alors, probablement dans un souci de neutralité entre Mivi, Kiru et Kanäe ; ses sentiments vis-à-vis d'Aurore ayant été révélés quelques instants plus tôt au cours de la réunion.

Enfin, la situation semblait se stabiliser malgré la remarque assez désobligeante du brun. A ce stade, la Zoan espérait seulement que la révolutionnaire de l'Est saurait se contenir encore quelques instants avec la promesse d'un départ imminent. Pourtant, tous les espoirs de la chasseresse s'effacèrent devant la dernière intervention de Kiru Kabayochi et la situation qu'elle pensait stabilisée allait potentiellement basculer de nouveau.

En effet, de son point de vue bien qu'extérieur la maudite comprenait parfaitement le point de vue de la responsable des lieux. La demande du visiteur n'était pas, en elle-même, un véritable problème et encore moins un affront, mais elle illustrait parfaitement la position que prenait ce dernier. Il était venu sur une île où il était considéré comme un ennemi sans chercher à se dissimuler, il avait remuer l'organisation des événements, avait créé un conflit avec Mivi et notifiait maintenant à tout le monde qu'il allait faire comme bon lui semble. C'était un problème majeur dans le sens où il montrait de façon ostensible tout son manque de considération pour les dirigeants de Las Camp alors même que ceux-ci étaient d'ores et déjà vindicatifs à son encontre.

Se permettre cela devant une représentante du Sor déjà bien énervée était une nouvelle provocation à laquelle la principale concernée pouvait répondre par l'utilisation de la force. Si cela arrivait, non seulement le forban se défendrait et bénéficierait de l'appui de la petite brune qui lui vouait une véritable adoration mais il pourrait possiblement compter sur l'appui d'Aurore ; causant alors une bataille intestine entre les révolutions de South Blue et de West Blue.

Devant l'urgence de la situation, Kanäe se décida finalement à s'interposer, quitte à prendre une volée de bois vert. Sa cible première était la seule personne qui pouvait définitivement enflammer la poudrière : la Brendao.

Mivi, un mot en privé s'il vous plaît ?


Très clairement, l'inquisitrice comprenait la femme-poisson et si cela s'était déroulé sur Momorio, elle aurait probablement déjà perdu son sang-froid. Cependant, sur Las Camp, quelque chose de plus gros que la simple envie de Mivi ou le simple destin d'Eken Sor se jouait : on parlait de coalition et d'alliance. L'ex-gouvernementale refusait de voir tout cela tomber à l'eau de par le simple énervement d'une personne ou de l'outrecuidance d'une autre.

Si elle acceptait l'entrevue en privé, Kanäe l'emmènerait à l'écart avant de tenter de la convaincre de rester calme. Pour se faire, elle mettrait la présence d'Aurore dans la balance et la présence de très nombreux civils sur l'île. Cependant, elle lui assurerait aussi de son soutien total si un combat devait avoir lieu entre elle et les forces de Kiru ainsi que de sa compréhension vis à vis de la situation.

Si elle n'avait rien contre lui, elle ne laisserait pas non plus le primé détruire ses nouveaux alliés sans rien faire.

Au final, les chants sans queue ni tête de la prisonnière avaient été la seule chose qui avait détendu l'envoyée inquisitoriale. La décision était maintenant entre les mains de la femme-poisson.
©️ Codé par Kari Crown
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 43

Feuille de personnage
Niveau:
14/75  (14/75)
Expériences:
56/80  (56/80)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Mer 29 Nov - 11:59





Girl Powwaaa


Chaleur. Douceur. Volupté. Brillance et éclat. Senteur de printemps ou de roses. C’était certain : la capitaine de division Elena devait utiliser du Lorel Yann, c’était une évidence.

Il fallut néanmoins peu de temps pour qu’une situation des plus désastreuses ne se produise. Ginny n’écoutait absolument pas se qui pouvait se jouer entre les différents protagonistes de la réunion. Dans sa tête, ça ressemblait beaucoup à ce que le grand-père avait coutume d’appeler des réunions « bouffe moi l’fion ». Jamais, la petite Ginny, n’avait compris de quoi il s’agissait et heureusement pour elle. De toute façon bien trop absorbée par les cheveux de celle qui la retenait prisonnière. Elle n’observa que d’un œil distrait l’arrivée de la véritable Malicia.

Pas glops. Même dans l’univers de l’adolescente, voir l’apparence qu’on était censé avoir soi même était toujours une situation délicate. Une fois, ça lui était arrivé avec Arwin : deux primés, ça avait foutu un bordel pas possible… une histoire de cirque, de glace à la saucisse et le petit bout de femme ne parvint à se souvenir du reste. Ah si ! Il y avait eu une licorne dans le lot.

Quel souvenir fantastique ! Bien que l’attache de la capitaine de division se fasse moindre, Ginny fut un peu plus déçue. En effet, elle avait déjà eu l’excuse parfaite de la part de Malicia qui se considérait comme sa sœur jumelle, elle pouvait donc décemment profiter de l’instant présent plutôt que de chercher quoi faire d’autre ! D’autant plus qu’elle venait de se faire une nouvelle amie à la douceur encore plus folle que son doudou d’antan.

Attrapant comme elle pouvait les cheveux de la jeune femme, Ginny rouspéta un peu pour s’y emmitoufler encore un peu plus. Elle était véritablement déçue de ne plus être retenue par la capitaine.

- Pourquoi tu veux plus faire de câlin ? T’es pas un cactus qui pique toi… moi je veux un autre câlin !

Elle en aurait presque boudé mais préféra frotter sa petite mimine contre d’autres cheveux de la jeune femme. Au final : Ginny tentait de s’emprisonner soi-même. Si elle le pouvait, elle en profiterait pour disparaître au pays de la chevelure magique. Se fondre dans le paysage pour profiter de chaque instant de la douceur de tels cheveux. Allait-elle en devenir invisible ? Finirait-elle par être retrouvée alors qu’Elena serait en train de prendre sa douche ? Après tout, si elle utilise Lorel Yann, c’est parce qu’elle le vaut bien !





Tentative de disparition dans les méandres de la chevelure d’Elena !
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 177

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Ven 1 Déc - 19:56



Aurore Pandore, Kim

Le rire d'Elena fut décontenançant dans la situation qui se présenta. Elle sentait les mains de Ginny s'enfouir sous sa chevelure, et elle ne pouvait rien faire pour l'en empêcher sans la blesser. Il lui fallait donc laisser faire la demoiselle sans qu'on ne puisse rien y faire. Avec un petit peu de temps, elle prendrait le coup et oublierait peut-être la présence de sa prisonnière, surtout quand elle se rendit compte que Kiru était en train de partir et que Mivi avait été prise entre deux yeux par Kanaë, ce qui ne semblait que modérément lui plaire. Décidément, la verte faisait erreur sur erreur en ce qui concernait ses relations avec la Révolution de West Blue. Enfin, quoiqu'il en soit, l'opération aurait lieu. Elle représentait un trop gros enjeu, et Kiru en avait pris conscience. Acquiesçant à la dernière requête de l'homme-pierre, la maîtresse des lieux fit finalement faux bond à Kanaë. Elle avait besoin d'être seule. Malicia, de son côté, se montra boudeuse : son prince charmant n'était finalement pas si charmant. Elle soupira et son équipage sembla soulagé. Quand elle avait quelque chose en tête, il était tellement difficile de l'en sortir...

    - Bien, heureusement que cette journée se termine, fit Kim en s'étirant. Kiru aurait été un atout intéressant... Cependant nous allons pouvoir observer un temps de repos en attendant de nous lancer à l'assaut de cette prison.

Un escargophone sonna alors. L'espionne décrocha et prit la conversation un peu à part tandis qu'Aurore s'avançait aux côtés de Kanaë Toupex. Elle lorgna sur elle pendant quelques instants avant de la saluer. Elle n'allait pas participer à cette opération pour les beaux yeux de deux organisations révolutionnaires dont elle ne faisait plus partie. En plus, cet épisode l'avait finalement convaincu de rester dans sa retraite. Les jeunes étaient bien trop tumultueux, et le monde dont elle rêvait ne verrait jamais le jour sans liens solides. Ils tentaient tous de s'entre-déchirer, et personne ne trouvait de compromis viable à leur situation.

Si seulement la nouvelle venue avait su trouver les mots pour toutes les calmer, pour toutes les mettre d'accord... Même si les méthodes n'étaient pas les mêmes, il restait encore quelque chose à faire. Au moins Triame s'était extraite de l'île. Elle rapporterait à Oulanov ses fameux dires, et au final elle rejoindrait les armées de North Blue. Il était ironique de constater que celui qu'elle représentait s'était rangé du côté du Dog et collaborait pleinement avec lui, alors que l'orgueil de cette femme l'avait poussée à saboter les chances de ses alliées de faire la paix.

Le point de non-retour avait sûrement été l'arrivée de Kiru, mais les paroles agaçantes de la gamine avaient fini de faire perdre son sang-froid à la Lieutenante d'Eken Sor. Au final, l'un des pires scénarios imaginables s'était produit... Et ce n'était pas terminé, car un juron de Kim attira l'attention de la Pandore qui se retourna. Elle fronça les sourcils, et observa l'air furieux de la jeune espionne.

    - Tu as laissé entrer une agente du CP2 dans la réunion ?! Hurla-t-elle à Kanaë en la pointant d'un doigt accusateur. Tu es quoi ?! Une espionne ? Mais merde, alors... Une opération suicide, c'est... Argh.
    - Qui donc ? Demanda la vieille membre de la Révolution.
    - La gamine aux cheveux blancs, la maladroite... Elle a vendu la mèche à Ezra, à tous les coups... J'ai eu des soupçons alors j'ai envoyé sa description à des collègues, ils ont déjà eu affaire à eux. Et c'est elle. C'est elle qui l'a amenée à nous.

La sentence était lourde, de conséquences et de sens. Y avait-il encore un moyen de réparer cette erreur ?


Et bim, retournement de situation ! A voir comment Kanaë va s'en sortir.
Ginny est dans la chevelure en attendant.

PNJs présents :

- Mivi Brendao (??)
- Ricky Pané (??)
- Aurore Pandore (???)
- Triame (???)
- Kim (???)
- Malicia (??)
- Eleonora (??)
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2675
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 341.204.650 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Ven 1 Déc - 23:21


Adieu Las Camp!


Kiru constata avec soulagement que personne ne les suivait ou ne tentait de les empêcher de partir tandis que le groupe de quatre parvenait à la sortie du centre d'entrainement, Ningen portant toujours un Riku inconscient. Le Golem effectua une pause en passant au niveau de la porte, sentant un sentiment de nostalgie monter en lui, à une certaine époque il passait par cet endroit de multiples fois par jour, aujourd'hui ce serait peut-être la dernière fois qu'il le traverserait. Sortant un bout de papier tandis que ses compagnons le devançaient déjà de quelques mètres il y griffonna rapidement son numéro d'escargophone ainsi que quelques mots :

Si un jour vous n'avez pas d'autres choix. Kabayochi.M.Kiru

Pliant le morceau de papier il le plaça dans la fente qui faisait office de boite aux lettres à l'entrée. Peut-être que la personne qui l'y découvrirait le jetterait simplement mais l'homme de pierre voulait réaffirmer sa volonté d'aider ses anciens alliés s'il le pouvait. Malgré ses derniers propos il ne reniait pas son passé, et si le temps n'était visiblement pas venu pour une réconciliation celui-ci viendrait sûrement. Repartant à la suite de ses alliés il sortit son Den Den pour en composer le numéro de son navire, attendant qu'on décroche pour annoncer :

Vous pouvez amener Gaya, Ningen rentre au bateau avec Riku.

Le bretteur jeta un rapide regard à son capitaine, faisant signe qu'il comprenait la mission silencieuse qui lui était confiée, veiller sur son compagnon et le soigner. Un homme acquiesça à l'autre bout du combiné et le maudit raccrocha avant de faire signe à Seta de le suivre. Laissant Ningen poursuivre son chemin avec le rescapé les deux hommes bifurquèrent pour finalement parvenir devant des ruines d'un bâtiment où la nature commençait à reprendre ses droits. Kiru eut un pincement au cœur en voyant les lieux dans cet état, il ne parvenait même plus à se rappeler si son ancienne demeure avait été détruite pendant l'assaut de Las Camp ou si les soldats Révolutionnaires s'étaient chargés de saccager l'antre du traitre, probablement un peu des deux. Cela n'avait pas une réelle importance un déménagement sur Powder Island avait été organisé avant l'attaque et rien n'y avait été perdu, mais cela demeurait tout de même son havre de paix où tout avait commencé avec Caril. Se recueillant un court instant devant ces vestiges de son passé il poursuivit alors vers la forêt sans un mot, toujours suivi du Mime qui pour une fois n'avait pas dis un seul mot depuis un peu plus d'une heure. Parvenant à la lisière du bois ils attendirent qu'un soldat ne les rejoigne avec une fille qui ne devait pas avoir plus d'une douzaine d'années. Faisant signe aux deux hommes de rester à cet endroit il pris la fillette par la main et tous deux pénétrèrent dans le bois sans rien dire. Parvenant finalement vers une maison abandonnée ils s'arrêtèrent, Kiru prenant Gaya dans ses bras quand il vit que l'émotion commençait à la submerger. Ils observèrent la maison dans laquelle ils avaient vécus avec Jiro, le père biologique de la gamine et le père adoptif du maudit. Puis ils firent quelques mètres supplémentaires pour arriver devant une tombe surplombée d'une croix en pierre bien taillée. Les villageois avaient pris la peine de venir enterrer leur ancien ami ici selon les souhaits formulés par Kiru en cas de décès de chacun d'entre eux. Ils passèrent au total une bonne heure à se rappeler de leur proche perdu, tout d'abord en silence puis en se remémorant les bons moments passés tous ensemble en ces lieux. Finalement ils rejoignirent leurs compagnons et allèrent rapidement au port, levant les voiles dans la foulée pour quitter l'île Révolutionnaire. Le Golem regarda Las Camp disparaître lentement à l'horizon tandis qu'ils s'en éloignaient, assis sur une caisse de bois avec Gaya endormie sur ses genoux. Ses sentiments étaient mitigés, perdu entre la nostalgie de cette terre qui l'avait vu grandir et qu'il considérait encore comme sa maison, la joie d'avoir retrouvé son compagnon Riku qu'il avait cru mort au combat et l'appréhension de ce qui se préparait sur Saint-John. Si cette journée n'avait pas été de tout repos pour ses nerfs il avait lancé sur l'île de Saint John une opération autrement plus importante et méticuleuse, et celle-ci risquait rapidement de devenir beaucoup plus physique.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Sam 2 Déc - 11:22

Dernière carte


L’annonce de Kim eut l’effet d’une bombe dans l’esprit déjà affaibli de la Toupex. Elle avait essayé de rassembler toutes les représentantes à sa cause mais n’avait finalement attirer la sympathie que de deux d’entre elles au cours d’une réunion beaucoup trop convenue autour des guerres intestines. Par la suite, elle avait encore perdu l’une de ses alliées pour une sombre histoire d’égo et de ressentiment. Et maintenant, elle perdait la dernière pour ce qui ne pouvait être qualifié que d’une erreur monumentale de sa part.

Lorsqu’elle avait croisé cette jeune femme aux cheveux blancs, elle avait décidé de lui accorder sa confiance. Elle avait souhaité l’intégrer et la prendre sous son aile au sein de la nouvelle vie qu’elle s’était promise. Malheureusement, ses nouvelles résolutions tendant à faire confiance plus facilement semblaient maintenant caduques, preuve que le monde dans lequel elle évoluait était vraiment le même sous tous les points.

Elle avait été méfiante à l’égard de tous pendant plus de douze ans, elle s’était émancipée de cela mais la réalité lui faisait aujourd’hui comprendre que la confiance était un prix qu’il fallait payer cher. En l’occurrence, si Eléonora avait trahi celle de la Zoan, la maudite avait mis à mal celle de Kim et Mivi.

A l’instant où elle avait été accusée de trahison, encore une fois, son monde s’était écroulé et son avenir révolutionnaire lui semblait compromis. Immédiatement, elle pensa à Erwin et à la déception qu’il pourrai ressentir en apprenant les résultats de cet événements. Peut-être la verte n’était-elle pas faite pour ca? Elle était une guerrière avant tout, pas une diplomate, une gestionnaire ou un intermédiaire. La marine l’avait exploité pendant des années sans jamais demander d’elle une intervention stratégique de fond, elle se trouvait maintenant dans une position nouvelle qui, de toute évidence, ne lui convenait pas encore.

Pourtant, face aux accusations, l’ex-mouette du se défendre et décida finalement d’ouvrir son cœur et de parler avec sincérité.

« Je suis désolée, je n’avais pas la moindre idée de son appartenance au gouvernement. Je ne l’ai pas réellement emmener à vous, je l’ai trouver devant la base. Elle semblait désemparée à l’idée de nous rejoindre, trop timide. Il s’agissait probablement d’une façade et je me suis laissé avoir. Je n’ai pas d’excuses et je suis fautive. »

La verte avait le poing serré... En réalité, elle contenait une rage monstrueuse qu’elle voulait déverser en des flots ininterrompus sur cette petite épéiste blanche. Dire qu’elle voulait lui proposer de rejoindre son groupe et lui accorder sa confiance. Elle n’avait pas assez fait preuve de jugeote et ne s’était pas assez méfiée...

Pourtant, question d’orgueil, de fierté ou simplement d’honnêteté; elle ne put supporter d’être qualifier de traîtresse par la blonde. Elle reprit donc du poil de la bête et releva la tête pour fixer son regard dans ceux de celles qui se tenaient devant elle.

« J’ai fait une erreur mais je ne suis certainement pas une traîtresse. J’ai trahi le gouvernement pour la révolution, j’ai frôlé la mort de la main d’un ami pour protéger nos secrets, j’ai juré de mettre ma propre vie en jeu contre Ronal... »

EZRA ! Kim avait raison, l’espionne du gouvernement avait sans doute tout raconté à la cible principale du plan révolutionnaire et le hyène allait probablement prendre les dispositions pour parer au plan des rebelles. Ce fut en évoquant son nom que le caractère de guerrière de la Toupex refit surface. Elle s’anima alors d’une rage nouvelle et invectiva ses deux subordonnées qui n’étaient pas bien loin.

« Lily, Sayara. Préparez Bulle pour le départ. »

Elle s’intéressa de nouveau à Kim et Aurore.

« Je ne peux pas vous prouvez ma bonne foi simplement en vous assurant de ma collaboration. Alors je le ferai en affrontant ce Vice-Amiral. Ezra pense maintenant avoir un coup d’avance, il nous suffit de retourner la situation. Il s’attend à nous voir débarquer séparément et s’attend à une diversion qui aura pour but de le faire sortir. Il ne sait pas que son espionne a été découverte. Alors jouons sur ça. N’attendons pas plus longtemps. Il faut rassembler le plus de force possible et attaquer ensemble avant qu’il ne puisse extraire les prisonniers. La surprise n’est plus de mise alors ne le laissons pas se préparer. Aurore, je sais que vous êtes étrangère à tout cela, mais votre aide serait un atout majeur et pourrait surprendre les forces ennemies. La décision vous revient, mais pensez-y s’il vous plaît. »

La solution de Kanäe était audacieuse sinon suicidaire, mais Eken Sor avait besoin d’une victoire et s’il ne bougeait pas, la hyène viendrait bientôt à lui. La seule solution était donc de passer à l’offensive tout en profitant des connaissances que l’autre pouvait avoir de la situation. Pour la demande à Aurore, elle ne se faisait pas de films mais espérait que la vieille révolutionnaire viendrait ; en signe d’unité des factions.

Enfin, Kanäe conclut.

« Au moment où il interviendra, je l’affronterai. Seule s’il le faut et je prouverai ainsi ma loyauté envers la révolution. »

Elle avait commis une erreur et devait payer les pots cassés. A part sa vie, elle n’avait plus tant que ça à mettre dans la balance pour regagner la confiance de ses alliés. Si Eken Sor et Mivi Brendao voulait une victoire, le moment était venu de tenter leur chance.

©️ Codé par Kari Crown
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 43

Feuille de personnage
Niveau:
14/75  (14/75)
Expériences:
56/80  (56/80)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Lun 4 Déc - 11:25





Girl Powwaaa


Ginny avait stoppé ses chants. Il semblait que plusieurs voix s’étaient maintenant élevées et que la situation perdait de sa splendeur et de sa superbe. Tout partait à volo. Elle avait beau s’être réfugiée dans les cheveux d’une personne dont elle possédait l’apparence, elle ne comprenait pas vraiment ce qui se jouait autour d’elle. Ca tournait dans tous les sens…

Un éclair de génie vint finalement poindre dans l’esprit de l’adolescente. C’était pourtant évident ! Ils jouaient à chat ! Une pointe de déception vint tout de même s’immiscer dans la tête. Prenant une voix de commentatrice sportive, la petite fille en profita pour modifier sa voix pour celle d’un homme d’âge mûr… reconnaissable entre mille, Nils Gratz était de retour.

- Et c’est une fuite en avant formidable du joueur à ma gauche qui file avec un autre garçon pas franchement beau… Attention !

Son attrait fut carrément capté par la réaction à outrance de Mivi. On avait laissé entrer quelqu’un ? Il fallait absolument commenter ça ! Changeant une nouvelle fois de voix, elle prit cette fois-ci la voix de la capitaine de division, donnant l’impression qu’elle était du côté de Mivi.

- Ouhhhhhh ! Ils sont partouuuuut ! Dans les campagnes !

Pour ajouter un peu de Drama, Ginny sortit sa tête lentement des cheveux de la jeune femme, elle avait modifié son visage pour quelque chose de vraiment flippant. Le visage ridé du grand-père mais avec la bouche de Chloé, les yeux d’Alphonse et le nez d’Erwin. Des cheveux longs et de la même couleur que ceux de son hôte pouvaient laisser croire à un nouveau pouvoir du capitaine de division sans doute un pouvoir de création dans les cheveux ! Quelle innovation !

Une chose était sûre : l’adolescente s’amusait comme une petite folle !

Il lui faudrait en revanche trouver une solution pour partir… plus le temps passait et moins la petite Ginny avait de chance de pouvoir s’échapper comme elle le souhaitait. Si l’occasion s’en présentait que de se faire oubliée, elle pourrait alors partir comme bon lui semblerait. A moins que la révolution de West Blue n’ait d’autres projets pour elle. Allait-on enfin l’utiliser comme un vulgaire outil ?





Tentative de commentaire à Thierry Roland... et un peu aussi à une certaine dame blonde lors de la poudre de perlimpinpin.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 177

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Lun 4 Déc - 18:25



Aurore Pandore, Kim

    - Tu ne sembles pas comprendre, fit Kim avec un certain désarroi. Nous ne lancerons pas nos forces contre Ezra en sachant cela... Tu devras y aller seule, finit la révolutionnaire de l'Ombre en se retournant.

Elle quitta ainsi le dojo. Aurore regarda la jeune femme devant elle. Il y avait quelque chose qui l'intriguait et la poussait à croire qu'elle pourrait réussir là où tous ses collègues avaient échoué. Ce n'était pas un mauvais bougre. Il lui fallait juste un peu de temps pour montrer qu'elle était suffisamment à même d'être écoutée. Fermant les yeux, elle réfléchit quelques instants à un plan qui pourrait éviter tout type de retournement de situation. Il n'en existait pas. Il en existait cependant un qui pourrait limiter les risques.

    - Rappelons-nous que l'objectif n'est pas de vaincre Ezra. C'est de sauver les camarades révolutionnaires capturés pour renforcer la Révolution de West Blue. Il suffit donc de trouver un moyen de distraire Ronald et toutes les troupes...
    - As-tu une idée ?

Mivi venait de revenir. Elle n'était pas contente d'apprendre que Kanaë avait vendu la mèche par mégarde, mais ce n'était pas la première fois qu'ils étaient mis au pied du mur. Elle tenait de nombreux liens avec les révolutionnaires qui étaient emprisonnés, et les libérer relevait de la nécessité autant pour son moral que pour celui des troupes. Il leur fallait y croire, et vite.

    - Kanaë Toupex va infiltrer l'île-prison et libérer les révolutionnaires. La sécurité devrait être renforcée, alors je lui conseille d'amener quelques camarades. Quant à la diversion, elle permettra d'amener le surplus de marines qui auront été mis en gardes à la prison. Il faudra faire vite, et nous ne transmettrons pas les détails de cette diversion, finit par dire la Commandante.

Quand elle eut fini de parler, surplombant de voix grave les paroles de Ginny, elle se tourna vers la jeune femme qui venait de sortir en mixant un visage qui ressemblait très certainement à un Picasso. Elle la regarda, entendit le cri d'Elena et arriva rapidement à la conclusion qui s'imposait. Il ne pouvait pas y avoir un millier de solution : c'était un changeur de formes. Intéressant, se confia-t-elle pendant quelques instants.

    - Qu'est-ce que tu es ? Demanda Aurore en s'approchant de la demoiselle.



Pour le moment, Kanaë, tu perds le soutien de Kim.
Ginny a été démasquée ?!

PNJs présents :

- Mivi Brendao (??)
- Ricky Pané (??)
- Aurore Pandore (???)
- Triame (???)
- Kim (???)
- Malicia (??)
- Eleonora (??)
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Mer 6 Déc - 8:43

Dernière carte


La Toupex vit là membre de la révolution de l’ombre partir avec tristesse. Parmi toutes les femmes présentes à l’occasion de la réunion, la blonde avait être celle qui avait le plus suscité son intérêt, aussi bien au niveau professionnel que comportemental. Elle voyait en la jeune blonde une grande sensibilité mais aussi une mine inexploitée d’informations en tout genre sur une grande partie de la politique mondiale.

Pourtant, il semblait maintenant évident que cette informatrice de premier ordre avait tourné le dos à la verte, pour le moment du moins. En effet, l’ex-mouette se savait butée et avait bien décidé de reconquérir la confiance de Kim une fois de retour de ce qui s’annonçait comme une opération suicide.

Cependant, au milieu de toute cette agitation, elle fut heureuse de voir revenir Mivi et de compter Aurore parmi les têtes pensantes de l’équipe. Elle ne savait pas si la vieille révolutionnaire serait de la partie mais appréciait qu’elle se joigne à elles pour débattre des événements à venir. Étrangement, cette situation nouvelle entraîna une certaine excitation chez la chasseresse qui ne désirait maintenant qu’une chose : montrer de quoi elle était capable. Elle devait faire ses preuves devant toute la révolution et le moment arrivait à grand pas.

Aussi, lorsque le nouveau plan fut donné, elle n’hésita pas une seconde.

«  Très bien, je m’infiltrerai avec mes subordonnées et quelques hommes en privilégiant la discrétion. En considération de cela, j’aimerais vous proposer l’aide de Norok Mivi. Ma chauve-souris géante n’est pas d’un grand soutien pour l’infiltration et pourrait se révéler fort utile pour faire diversion. »

En réalité, l’objectif de Kanäe était alors double. Elle savait la Brendao déçue par son comportement et envisageait une hypothèse plus qu’infime mais néanmoins possible où la femme-poisson ne ferait pas diversion. Comptant donc uniquement sur l’action de celle qui avait été colonelle, elle resterait en retrait avec ses hommes. Si le veilleur nocturne les accompagnait, il pourrait participer à la diversion ou prévenir sa maîtresse s’il n’y en avait finalement aucune. Le second objectif était celui affiché : donner un peu plus de soutien à l’offensive de distraction.

Penser que Mivi pouvait la doubler embêtait profondément la Zoan, mais celle-ci avait très récemment appris à ses dépens que l’on ne pouvait pas accorder sa confiance trop rapidement, même au sein de la révolution.

Pour ce qui était du plan et de son utilité personnelle, la verte se savait bien soutenue avec Lily et Sayara. Malgré tout, elle ne disposait que d’un petit bataillon qu’Erwin avait mis à sa disposition et qui ne contenait finalement aucun homme pouvant renverser une situation épineuse. Elle se tourna donc une nouvelle fois vers celle qui pouvait jouer un rôle majeur.

«  Aurore, si vous le souhaitez, je serais honorée de vous voir à mes côtés.  »

Elle se rappelait alors de ce qu’elle avait dit quelques heures plus tôt s’agissant d’elle et de la vieille : « une estropiée et une retraitée ». Quel publicité pour le gouvernement mondial si Ronald Ezra était vaincu ou au moins mis en échec par une équipe comme celle-ci.

Enfin, ce ne fut pas seulement ce nouveau plan qui attira l’attention de l’auditoire mais bien ce qui se passait sous les yeux de toutes dans les cheveux de la commandante.

Au milieu de toutes les tergiversations, la maudite avait entendu une voix qui lui avait fait hérisser quelques poils de sa nuque sans pour autant pouvoir l’identifier formellement.

Oh que oui, elle connaissait cette voix grave à l’accent marqué par les années, une voix qui lui avait causé quelques soucis à l’occasion d’une soirée de récompense. Nils Gratz faisait parti des personnes que la Toupex avait rencontré mais dont elle gardait un souvenir bien spécifique. Elle rejoint finalement Aurore pour finalement comprendre ce qui se passait.

En voyant ce visage composé de divers « morceaux », la verte eut bien évidemment l’idée d’une malédiction. Elle ne connaissait pas le fruit du démon pouvant permettre de telles prouesses physiques mais imaginait mal que cette aptitude ne provienne d’une autre source.

Qui aurait l’idée de crée une sorte de culte voué au vol et à l’utilisation de visage après tout ? Pourquoi pas un dieu sans visage ou au mille visages aussi !

En tous les cas, elle gardait le silence tout en essayant de se rappeler à qui appartenait cette voix...

©️ Codé par Kari Crown
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 43

Feuille de personnage
Niveau:
14/75  (14/75)
Expériences:
56/80  (56/80)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Jeu 7 Déc - 11:55





Girl Powwaaa


Ginny adorait la situation. En réalité, elle était simplement incapable de penser à mal dans une telle situation. Pire encore ! On avait évoqué une prison, quoi de plus normal pour la petite que d’avoir un certain haut le cœur. Elle n’avait pu s’empêcher de repenser à ce qu’elle avait enduré quelques minutes auparavant. S’exclamant alors haut et fort, Ginny ne put contenir son explication capilotractée.

- Oh la prison ! C’est là où il y avait des messieurs qui voulaient partir. En fait, je crois que y a quelqu’un qui est venu, puis après, on l’a touché. Du coup c’était lui le chat et tout le monde est parti.

Tapant dans ses mains, Ginny tentait de s’extirper des cheveux de la dame pour être visible de tous. Elle n’avait simplement pas conscience de ce qui pouvait lui arriver. Bien trop inconsciente de ses actions et de ses révélations. Pire encore ! On avait reconnu son pouvoir. La pauvre Elena avait crié et déjà une femme nouvelle la regardait. On lui avait souvent posé la question pour savoir ce qu’elle était ou qui elle était. Jamais, elle ne l’avait compris.

Elle avait pu étudier le comportement de chacun des membres de l’équipage de la petite Malicia et, après tout, elle savait tout de même se montrer discrète pour utiliser son pouvoir ou changer d’apparence. Regardant la révolutionnaire de l’ombre, la petite adolescente répondit le plus sérieusement du monde, comme elle l’avait déjà entendu faire par son grand-père plus d’une fois.

- Je suis ton père.

Ginny marqua un temps en approchant son visage de la révolutionnaire comme sur un air de défi. Cela ne dura en réalité qu’une seconde avant qu’elle n’explose de rire. De par ses observations, elle avait pu se rendre d’un comportement typique de l’équipage de Malicia. Maintenant : ça allait pouvoir servir.

Se toucher le visage discrètement pour permettre à personne de comprendre le fonctionnement de son fruit était toujours la seule précaution qu’elle prenait en considération.

Se frappant violement le visage avec sa main dans un facepalm digne de l’équipage qui trainait avec Malicia, Ginny attendit une nouvelle seconde pour prendre l’apparence de Malicia. De fait, c’était une tentative pour camoufler la façon dont elle se servait de sa malédiction. Seule sa grand-mère avait été au courant pour sa malédiction et c’était le seul conseil qu’elle lui avait transmis, le seul qu’elle suivrait à jamais.

- Bah c’est moi ! La sœur jumelle de…

A la recherche de Malicia du regard, Ginny tentait de savoir où elle se trouvait. Allait-elle soutenir l’opération de la jeune fille ? Ne la trouvant pas de suite, elle se retourna une nouvelle fois vers Aurore dans l’optique de tendre ses bras.

- On jouait à chat et du coup j’avais la meilleure cachette ! Mais… je crois que c’était peut être moi le chat !

N’hésitant plus, elle allait sauter sur Aurore pour la prendre dans ses bras et faire un calin. Aucune intention hostile pour la petite jeune fille qui en profiterait pour prendre l’apparence d’Aurore si jamais son « attaque » ne fonctionnait. Dans le pire des cas, elle risquait simplement de se finir expulsée ou capturée bien vite, confrontée à la dure réalité de la vie.

Si tout fonctionnait, alors elle pourrait tenter de s’enfuir en ajoutant que c’était maintenant Aurore le chat !



Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 177

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Jeu 7 Déc - 18:36



Aurore Pandore, Malicia

    - Nous nous passerons de l'aide de Norok, déclina cordialement Mivi avec un sourire effacé.

Elle était un peu pantoise. Organiser la diversion était une manière de permettre d'éloigner quelques forces de la marine de l'île, ce n'était cependant pas un moyen sûr d'arriver à ses fins. Heureusement, elle avait plusieurs plans sous le coude. Tandis qu'Aurore semblait réfléchir aux paroles de la verte, la conversation continua autour de Ginny qui était devenu le principal centre d'attention de l'endroit. Elle semblait blagueuse et un peu délurée, mais les membres de la Révolution ne pouvaient pas risquer une opération sur cette personne. Il suffisait de l'enfermer. Soupirant, Aurore ordonna à ce qu'on l'éloigne et des hommes vinrent la saisir par les épaules pour l'emmener plus loin, dans une prison à part. À tous les coups, c'était elle la responsable du chaos plus tôt, et il ne fallait pas la laisser recommencer.

De son côté, Malicia avait ignoré sa jumelle. Elle était restée prostrée dans un coin, le regard un peu vague et les idées embrouillées. L'amour de sa vie était parti et l'avait laissée seule. Cela faisait déjà un an qu'elle était tombée amoureuse de lui, et il l'avait détruite en quelques minutes. Elle ferma les yeux et pesta contre elle-même.

    - Je veux participer à votre mission de sauvetage, lança finalement la fille-démone.

Elle leva les yeux tandis que ses camarades se braquèrent. C'était ce regard déterminé qu'on lui connaissait, et elle avait visiblement jeté son dévolu sur une mission qui était perdu d'avance et où elle pourrait se jeter dans une gueule grande ouverte. Pourtant, les personnes à ses côtés la suivraient. Ils avaient une indéfectible foi en elle. Aurore et Mivi n'accordaient pas de confiance en la demoiselle, malgré tout ils n'étaient pas responsable de l'opération qui allait se dérouler. Si Kanaë se risquait à la prendre avec elle, il y avait un nouveau risque de trahison... Ou de gagner des alliés. C'était à double tranchant. Une décision dure à prendre.

    - Je t'assisterai, Kanaë Toupex répondit finalement la vieille révolutionnaire. Nous pourrons partir en mission ensemble.

Les gardes allaient emmener la double de Malicia dans les prisons aux frontières de l'île. Elle serait alors dans une geôle individuelle où le traitement était certes moins luxueux mais où les emmerdeurs étaient plus contrôlés. Ils n'avaient pas pris la peine de l'attacher, considérant que son agitation pouvait être maintenue par deux corps musclés et entraînés. Quand ils atteignirent la côte plate, un hurlement retentit près de l'endroit où ils se dirigeaient.

    - Le père d'Aurore, ahah...
    - J'aime bien son look en tout cas. Original. Dis, ma chérie, t'es pas de lointaines contrées ? C'est qui ton pap... iii ?

Il venait de se cogner l'orteil et il émit un petit son strident. Pour le coup, Ginny devrait tenter de s'échapper toute seule. Il n'y avait personne qui pouvait l'aider.



C'est peut-être le dernier tour pour Kanaë, pour Ginny il en faudra peut-être un de conclusion, mais elle peut aussi finir ce tour-ci. Elle peut échapper aux deux gardes qui sont niveau 8.

PNJs présents :

- Mivi Brendao (??)
- Ricky Pané (??)
- Aurore Pandore (???)
- Triame (???)
- Kim (???)
- Malicia (16)
- Eleonora (??)
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Jeu 7 Déc - 20:15

Prête à partir

Mivi avait refusé l’aide de Norok, signifiant par la même que le veilleur nocturne n’interviendrait au sein de cette opération si, et uniquement si les choses s’enflammaient et que des combats avaient lieu à l’extérieur de la base à infiltrer. La verte comprenait encore que son fidèle prédateur nocturne serait relativement à l’abri du danger pour un temps, elle espérait néanmoins que le chasseur n’allait pas se jeter sur tous les bouts de viande qu’il pourrait voir. Quoiqu’il en soit, le destin de Norok était scellé pour le début de cette mission, enfin c’est ce qui pouvait être attendu en l’état. Mais le vrai coup du sort vint non pas de Mivi, ni d’Aurore mais bien de la petite femme démone amoureuse de Kiru.

Elle venait, avec toute la simplicité du monde, de dire qu’elle comptait participer à la mission de sauvetage projetée par les forces révolutionnaires. Ce qui étonna la maudite du scorpion au premier abord n’était pas tant le fond de l’intervention mais bien le fait qu’elle ne demandait pas : elle imposait sa présence. A ce stade, tout était très clair, si elle n’était pas acceptée, cette jeune brune serait suffisamment culottée pour suivre tout ce petit monde et mettre un peu plus le cirque dans une scène qui risquait déjà d’être une belle zizanie. Au final, Mivi prendrait très probablement la décision de l’incarcérer elle et son équipage en cas de refus de la Zoan, ce qui pouvait entraîner des représailles.

Alors qu’accepter l’aide de cette jeune personne et de sa bande pouvait être un atout pour les révolutionnaires que la marine ignorait, un élément de surprise supplémentaire qui ne devait pas être mis de côté sans y réfléchir. Kanäe savait qu’Erwin mettrait certaines personnalités de la marine sous ses ordres et que certaines têtes de son mouvement viendraient la rejoindre, elle ne serait donc pas seule pour surveiller ce petit monde et aurait de l’appui. Pourtant, elle devait réfléchir et elle décida d’éluder la question encore quelques instants. Pour se concentrer sur ce que la vieille révolutionnaire venait d’annoncer : elle allait rejoindre la jeunette pour cette mission.

Cette nouvelle amena un sourire franc et chaleureux de la part de l’assistée qui comprit que l’intérêt de la révolution dépassait finalement les clivages dans certains esprits, peut-être était-ce finalement le cas dans la tête de la Pandore. Elle avait fait confiance à Eleonora et avait été très déçue mais ne pouvait pas aborder une position défensive vers chacun des membres de la révolution, en particulier s’agissant d’une intervenante historique. Elle décida donc d’accorder un début de confiance et demanda son avis à sa nouvelle alliée s’agissant de l’incorporation de la jeune brune au projet qui était le leur.

La vieille ne parut pas réfléchir une seule seconde et sortit une réponse claire, nette et précise qui reflétait toute l’expérience et l’aspect « vieux jeu » que pouvait avoir la plus expérimentée. Elle expliqua assez succinctement à la verte qu’elle ne voyait pas l’intérêt d’emmener une agente du chaos avec eux et que cette jeune capitaine pouvait représenter un risque non négligeable. L’empoisonneuse acquiesça et en revint à ses tergiversations personnelles. Aurore avait totalement raison et après tout, les assaillants n’étaient pas à l’abri d’un coup de foudre de Malicia pour Ezra qui lui ferait changer de bord. Elle souffla donc et annonça sa décision finale à tout l’auditoire présent, bien convaincue que Mivi aurait aussi fait ce choix, elle qui se méfiait clairement de l’inconnu.

Vous m’en voyez désolée Mademoiselle, mais la conjoncture actuelle ne me permet pas de vous joindre à cette opération, le risque est trop grand et j’espère que vous saurez le comprendre.


La Toupex pourrait éventuellement envisager de rencontrer cette bande une fois les évènements à venir terminés, mais à l’heure actuelle, le choix était sans appel. Elle se désintéressa donc de ces jeunes gens pour revenir à Aurore et Mivi en attendant que les forces de l’île envoient les importuns en détention. Elle ne se risquerait pas d’en rajouter devant des inconnus.

Ma baleine-île doit être prête maintenant. Je vais prévenir mes alliés de l’inquisition de notre départ et organiser l’arrivée de renforts supplémentaires pour nous prêter main forte. Aurore, je serais heureuse de vous accueillir chez moi, Bulle est largement assez grande pour vous accueillir le temps du voyage et de l’arrivée de mes alliées.


Si personne n’avait rien à ajouter, Kanäe se dirigerait en compagnie d’Aurore vers le port pour retrouver son moyen de locomotion et l’intégralité de sa ménagerie.

©️ Codé par Kari Crown


La PNJisation d'Aurore a été autorisée par le père wiwin
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 43

Feuille de personnage
Niveau:
14/75  (14/75)
Expériences:
56/80  (56/80)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Jeu 7 Déc - 20:50





Girl Powwaaa


La pauvre Ginny n’avait pas vraiment pu remarquer son homologue qui semblait s’être relevée. En réalité, elle était bien trop concentrée sur ce qui était en train de se jouer autour d’elle. On vint même la déranger et le jeu du chat ne fut pas réussi pour autant mais bien vite, on vint l’aider dans sa tache.

Totalement euphorique, la petite Ginny leva les deux bras en l’air pour signifier son nouveau pouvoir !

- Ouiiiiii ! Je vole !! Je suis perchée ! Tu peux pas me faire chat !

Elle était certes bien perchée mais pour bien d’autres raisons… S’éloignant peu à peu, elle en profita pour discuter avec elle-même. Peu habituée à se déplacer dans toucher le sol, elle risquait difficilement de comprendre ce qui pouvait se jouer en ce moment là.

Il fallut plusieurs minutes pour qu’elle arrive au niveau d’un endroit bien plus lugubre. Ses gardes tentèrent alors de faire la conversation à la petite Malicia mais le cri strident de l’un d’eux eut le don d’alerter l’adolescente. Quelle horreur ! Il s’était cogné ! Alors qu’elle aurait pu s’enfuir en courant pour se mettre à l’abri et pourquoi pas changer d’apparence, Ginny sauta dans tous les coins pour trouver un pansement. Bah oui : si il y avait un bobo, il fallait mettre un pansement.

N’en trouvant pas, il ne restait qu’une seule solution : il fallait souffler sur la blessure et faire un bisou magique ! Bah oui ! Chaque fois qu’elle s’était fait mal, la petite jeune file avait eu droit au bisou magique de la part du papy.

- C’est un cactus c’est ça hein ! Pépé Ninisse m’a dit que c’est comme ça qu’il fallait soigner les bobos !

Sous l’air effaré des deux hommes la jeune fille se retourna finalement en bougeant la tête dans tous les sens avant de se mettre à courir avant de revenir. Finalement, l’homme se rétablit bien vite et tous deux emmenèrent de nouveau la jeune fille dans sa cellule individuelle. Fermant la porte, ils la laissèrent dans cette cellule bien plus sombre et lugubre. Sans personne autour, elle se dit alors qu’elle avait la meilleure cachette possible pour la suit des évènements.

Seule ? Vraiment ? Perdue dans ses pensées, un « Bang » retentit tandis qu’un poids assommait Ginny qui tourna de l’œil. Pour la première fois depuis bien longtemps, Ginny venait de reprendre son apparence initiale : celle d’une petite fille inconsciente de dix-huit ans à peine.





Vu avec Mr le MJ !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Ginny Weasley
» Les liens de Ginny
» Ginny Weasley (Gryffondor)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Las Camp-