Partagez | 
 

 Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 177

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Jeu 26 Oct - 14:21


Lieutenante Mivi Brendao

Rien que la demande avait surpris Mivi Brendao. Son Commandant lui avait ordonné d'aller à la rencontre de l'intermédiaire de l'Inquisition qui avait requis une rencontre, sûrement dans le but de faire une alliance. Elle n'était pas dupe : et Eken Sor non plus. C'était pour cela qu'il avait envoyé son bras-droit, pour prendre en main les choses. Bien sûr, les récentes actions de l'Inquisition pesaient dans la balance : la libération des prisonniers d'Impel Down était un coup de maître. Rien ne les empêchait de considérer une alliance, encore fallait-il savoir ce qu'ils étaient prêts à mettre sur la table et sous quelles conditions. Et c'était pour ces premiers échanges qui en amèneraient sûrement d'autres que Mivi s'était déplacée, accompagnée d'un petit cortège de ses semblables. Les hommes poissons de West Blue avaient rejoint en masse la Révolution suite à leur victoire sur un camp de prisonniers à l'ouest de la mer. Ils étaient ravis de pouvoir servir les idéaux de liberté de leurs alliés, et voyaient en la Brendao une leader exceptionnelle pour ce type de situations.

Arrivée sur Las Camp, où ils s'étaient donné rendez-vous, l'île était principalement habitée de révolutionnaires. Il n'y avait à craindre d'attaques des marines en cette période de troubles : après tout, aucun n'aurait été asse fou pour venir s'attaquer à une île qui possédait jour après jour des défenses de plus en plus performantes.

    - Lieutenante, quels sont les risques de cette opération ? Demanda naïvement Ricky Pané un homme-anguille qui semblait un peu toujours à côté de la plaque.
    - Oh... il n'y a rien à perdre, et tout à gagner, lança positivement la jeune femme avec un sourire charmeur.

Elle attendit alors patiemment qu'on lui annonce l'arrivée des membres de l'Inquisition qui viendraient la rencontrer.


Jeune fille enjouée

Un petit équipage venait d'arriver sur l'île par le montant nord. S'étirant, la jeune femme démon fit quelques pirouettes, ne pouvant que relâcher son soulagement d'être arrivée à bon port. Elle y était, sur l'île où son amour de jeunesse était arrivé, l'homme qu'elle avait admiré devait se trouver ici. Oh, son prince charmant, son Apollon !

    - Mon Kiru, j'arrive ! Fit-elle avec des étoiles plein les yeux.

Et les quatre autres membres de son équipage plaquèrent une main sur leur tête en se disant que quelque chose ne tournait définitivement par rond chez elle.


Jeune fille maladroite

La jeune fille maladroite était là, avec ses sabres qu'elle faisait tout le temps tomber. « Ah, zut », faisait-elle dans sa tête. Ce n'était pas comme ça qu'elle allait rejoindre la Révolution. Des larmes lui montèrent au visage, et tandis qu'elle les séchait, elle se relevait. Il lui fallait respirer. Un, deux, respirer. Pfiouuuu. Elle se tourna vers les bâtiments d'entraînements, et secoua la tête. Elle allait entrer. Elle allait entrer. Oh, déjà son courage s'échappait. Elle se retourna en reniflant. Elle reviendrait demain.



PNJs présents :

- Mivi Brendao (??)
- Ricky Pané (??)
- Jeune fille démone (??)
- Jeune fille maladroite (??)
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Jeu 26 Oct - 19:44

Girl Powa !




Sayara, Kanäe et Lily


Quelques jours plus tôt, Kanäe et son équipe avaient levé les voiles et étaient parties de Shivering Island. Elle n’avait alors pas oublié de remercier les membres de l’inquisition pour les soins qui lui avaient apporté. Son épaule gauche demeurait la seule zone de son corps qui souffrait encore des séquelles du combat qui avait opposé l’ex-mouette au Vice-Amiral Archer. En conséquence, et si le voyage et le temps avait aidé à remettre tout cela un peu plus en état, la Toupex coinçait encore son bras dans sa ceinture pour ne pas afficher une écharpe médicale. La douleur n’était plus ce qu’elle était et son état s’assimilait plus à la gêne qu’à la souffrance mais dans un souci de préservation elle préférait garder son membre immobile au maximum. La tenue de ce bras, relativement peu assumée par la révolutionnaire, laissait ses interlocuteurs comprendre, assez facilement, qu’elle n’était pas forcement au top de sa forme. D’ailleurs, si la révolution d’Eken Sor était bien renseignée, elle devait déjà tout connaitre des derniers échanges qui avaient pu avoir lieu entre Ghetis et Kanäe.

Quoiqu’il en soit, si la belle avait quitté l’île de North Blue, ce n’était pas pour le simple plaisir de voyager en direction de West Blue. En effet, la nouvellement membre de l’inquisition avait donc sollicité une entrevue avec Eken Sor ou l’un de ses commandants. Elle avait reçu une réponse positive ainsi qu’une destination précise mais ne savait absolument pas qui elle allait rencontrer. Par ailleurs, même si les connaissances de la Zoan sur les différents mouvements révolutionnaires n’étaient pas nulles, elle ne connaissait que très peu de visage de la révolution de la Bleue de l’Ouest. Passant donc un certain courant bien connu entre les différentes mers, le groupe mené par Bulle, la baleine-île de la maudite, arriva enfin à destination.

Las Camp hein ? J’y suis jamais allée, c’est comment ?


J’en sais rien Lily, je n’y suis jamais allée non plus.


Le trio de jeune femme ainsi que la chauve-souris géante venaient de poser le pied ; ou l’aile ; sur le sol de l’île de Las Camp. Apparemment, aucun des membres du groupe n’avait jamais foulé le sol de cet endroit inconnu de fait. Kanäe elle-même, qui avait pas mal baroudé, se retrouvait sur un lieu qu’elle ne connaissait que de nom et de réputation. Selon les informations dont elle avait pu disposer dans sa vie, elle savait que l’île en question était sous la coupe de la révolution d’Eken Sor et que le blond disposait en ces lieux d’un grand et beau quartier général où les forces de la marine ne s’aventuraient pas. Pour la verte, cette île était un endroit parfait pour ce qu’elle avait à faire : le risque d’attaque ennemi était particulièrement faible, l’île n’avait pas réellement d’autre attrait que celui de la révolution et tout cela se trouvait bien situé sur West Blue.

Délaissant donc les côtes de l’île et renvoyant Bulle dans les fonds marins avec le reste de sa ménagerie, à l’exception de Norok et Meyki la chienne louve, le contingent diplomatique se mit en marche vers le centre de formation des recrues de la révolution locale : lieu du rendez-vous si l’on en croyait les dernières communications entre les forces de l’inquisition et les forces d’Eken Sor. Au fond d’elle, la maudite du scorpion stressait un peu.

Le stress ne faisait pas partie de sa vie habituellement. Toujours certaine d’elle, elle n’avait en principe aucune raison de douter. Mais ici, sur une île inconnue, elle allait jouer pour un autre partie que le sien : elle jouait pour les intérêts de son organisation et a fortiori pour le bien de la révolution. Une alliance forte entre Eken Sor et l’inquisition entrainerait probablement une belle expansion des pouvoirs rebelles dans une zone où la marine était encore forte. Si son stress la gênait, il la galvanisait aussi ; pressée de rencontrer son interlocuteur elle accéléra le pas précédée seulement du vol de son fidèle Norok. Ce fut en arrivant devant le grand bâtiment qui allait l’accueillir que le groupe entra en vue d’une petite jeune femme aux cheveux blancs portant des sabres à son côté.

La pauvre venait d’en faire tomber un, entrainant de façon immédiate un rire narquois de la lancière brune inaudible pour la petite sabreuse. Cette moquerie entraina un regard foudroyant de Sayara qui détestait voir son amie se moquer des personnes maladroites ; excepté Shiki évidemment. Pourtant, ce qui peina vraiment la rouge était ce qui se passait devant elle, les trois jeunes femmes avaient pu voir la maladroite sécher une larme perlant sur sa joue.

A peine cette inconnue se relevait que Kanäe se planta devant elle, elle allait retarder son rendez-vous de quelques instants mais voulait rendre le sourire à cette jeune civile. Depuis qu’elle avait changé de camp, elle se sentait plus proche des civils, eux pour qui elle avait revêtis la veste de la traîtresse. Plus encore s'agissant de celle-ci, ce qui attirait la verte était l'arme qu'elle portait, surtout en cette période de doute de la rebelle vis-à-vis de son style de combat.

Ainsi, elle sourit à cette jeune inconnue en lui tendant un mouchoir en tissu à l’aide de main valide et cherchant à comprendre la source du problème.

Bonjour mademoiselle ! Tu as un problème ? Tu as besoin d’aide ?


Pour le reste, la troupe se trouvant aux alentours du QG, les gardes auraient très probablement remarqué la présence de cette femme aux cheveux verts qui se retrouvaient depuis peu sur des affiches du gouvernement mondial, juste au-dessus d’une somme à cinq chiffres. Si elle n’y pensait pas à cet instant précis, il ne faisait finalement que peu de doute que sa future interlocutrice savait déjà qu’elle était là.
©️ Codé par Kari Crown



Dernière édition par Kanäe Toupex le Jeu 2 Nov - 11:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 43

Feuille de personnage
Niveau:
14/75  (14/75)
Expériences:
56/80  (56/80)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Jeu 26 Oct - 21:28





Girl Powwaaa



- Waaaaaououuuw ! La belle baleine !

Ginny était vriment en extase devant la baleine qui paraissait et disparaissait par moment. Suivant une chimère qui n’existait pas réellement, la jeune fille s’était retrouvée à prendre l’apparence d’une femme jeune mais un peu plus vieille qu’elle. Ne dépassant certainement pas la vingtaine. Sans savoir véritablement comment, elle avait suivi la piste de la baleine jusque loin sur les mers bleues. Ca n’avait pas été chose aisée mais son charme inné ainsi que ses multiples rencontres lui avaient permis de faire de nouvelles connaissances. Finalement, elle était arrivée sur Las Camp avec un navire de marchands quelques jours auparavant.

Cherchant des informations sur une baleine magique, la pauvre Ginny fit chou blanc avant de finalement l’apercevoir au loin. Un arc-en-ciel, magnifique ! S’asseyant sur un banc à admirer cette sublime scène, la petite fille se remémora la dernière conversation qu’elle avait eu la veille avec un vieux briscard. Il avait été question de cactus et « choses kipik ».

Pivotant la tête sur le côté, la jeune demoiselle porta un doigt à ses lèvres comme pour réflechir.

« Dans la vie il y a des cactus, et je me pique de le savoir. »

La réflexion n’avait jamais été le fort de Ginny et pour cause, ça lui embrumait l’esprit plus qu’autre chose. Retournant près du pont où elle avait élu domicile quelques jours étant donné qu’elle n’avait plus d’argent, la jeune fille s’approcha de cactus qu’elle était parvenue à voler. Faisant la grimace, Ginny se mit à parler à voix haute.

- Je sais que tu piques, mais ça pique pas que je le sache… à moins que…

Approchant lentement son doigt de la plante, elle le retira instinctivement après avoir subi une décharge avec une épine. Un « Aieuh » plus tard, la jeune fille se renfrogna avant de réitérer l’expérience de nouveau. Au bout de la troisième fois, elle changea de technique et tenta en fermant les yeux… cuisant échec. Ce ne fut qu’au bout du sixième essai qu’elle réalisa sa bêtise : en fait, il suffisait de demander au cactus !

- Hey le cactus, est-ce que tu piques ?

Pas de réponse… il lui fallait pourtant continuer.

- Je sais que tu piques…

Un duel de regard prit place entre la plante et la jeune fille. Finalement, prise d’une conscience sans précédent, la demoiselle n’approcha pas son doigt et cria enfin victoire à deux reprises ! Toute contente, il fallait qu’elle annonce tout ça aux autres… en réalité, elle comptait le dire au premier quidam qu’elle apercevrait.

Portant les habits classiques de l’inquisition, elle courut en direction du premier venu et lui tapota l’épaule avant de s’exclamer le plus fièrement du monde.

- Hey ! Tu savais que les cactus, ça pique pas quand on sait que ça pique ?

Ginny eut un haut le cœur et porta l’une de ses mains à sa bouche. Elle venait de révéler un secret particulièrement important… mais pire encore. Sa voix était celle d’un homme, particulièrement viril, une voix puissamment faible. Nils Gratz, le vieillard, en tenue de l’inquisition était sur l’ile, même Ginny en était surprise.

Si seulement elle n’avait pas touché son visage en sautant de joie après avoir réalisé son expérience…






Je m’en remet à toi, ô grand MJ, pour savoir à qui Ginny fait toc toc toc !
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 177

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Ven 27 Oct - 12:49

Les rues de l'île étaient parsemer de quelques révolutionnaires, mais surtout des habitants qui avaient échappé à la tyrannie du Gouvernement Mondial. Certains étaient scarifiés par leurs années d'esclavage, tandis que d'autres, incapables de se battre, avaient suivi les révolutionnaires pour leur apporter leurs savoirs : forgerons, tisseurs, vivandiers, tous les métiers étaient représentés dans ce petit village fermé du reste du monde. L'idéal d'Eken Sor, une West Blue isolée du Gouvernement, prenait place ici sous la forme d'une mini-société. C'était avec le cœur léger que la vie continuait ici, enfin... Jusqu'à l'arrivée de certaines personnes.

Le regard écarquillé, les bras ballants, les révolutionnaires présents ici étaient surpris de voir une de leurs toutes récentes camarades arriver en ces lieux : Kanaë Toupex s'était illustrée dans sa participation à la libération des prisonniers d'Impel Down et, à l'instar d'autres membres éminents du mouvement comme Andromède, elle avait trahi le Gouvernement Mondial. Elle prouvait une fois encore que les idéaux de la Révolution étaient plus puissants que la tyrannie de cette entité suprématiste. Quelques rumeurs avaient déjà parcouru les mers et la disaient sœur d'Erwin Dog – à croire qu'il avait une famille aussi grande qu'une portée de lapins – ce qui, si ça n'avait pas d'importance, pouvait au moins attiser la curiosité de certains.

Ainsi, lorsqu'elle s'avança aux abords du camp d'entraînement, certains avaient déjà compris que cette visite n'était pas là par pure courtoisie. Ils en attendaient d'ailleurs sûrement plus que Mivi elle-même : une alliance permettrait sans doute de redorer le drapeau de la Révolution de West Blue, et pourtant... On savait que North Blue n'était pas encore conquise. Dwarf Town n'avait pas bougé d'un iota, tandis que Seppen Town restait imperturbable depuis l'attaque de Ja'Far Al'Tair qui s'était fait repousser et y avait perdu des plumes.


Eleonora

Quant à la jeune fille timide qui se situait devant le camp d'entraînement, elle reconnut immédiatement la primée. Elle rougit devant l'attention qu'elle lui portait et recula pour mieux trébucher, lâchant son sabre une nouvelle fois sur le sol.

    - Oh, je suis désolée, fit-elle en s'époussetant et se relevant avec le peu d'équilibre qu'elle arrivait à trouver. Je suis... Eleonora...

Elle s'arrêta ici. Eleonora, c'était bien son nom. Bien sûr, elle savait qui était son interlocutrice – au moins de réputation – mais elle la laissa, elle et ses deux amies, se présenter. Avec un sourire encourageant, la demoiselle prit le temps d'inspirer. Elle allait prendre son courage à deux mains, elle allait le faire.

    - Je... je suis ici pour rejoindre la Révolution, fit-elle en s'inclinant légèrement.

C'était une demande assez vague en ces temps de troubles. La question n'était pas de rejoindre LA Révolution, mais une Révolution. Attachée à sa mer, elle voudrait sûrement s'attarder sur West Blue. Cependant ce n'était pas réellement le cas : quelque chose la poussait à vouloir s'intégrer aux rangs des verts. Sa maladresse semblait en faire une mauvaise combattante, et sa naïveté une piètre informatrice ou ingénieure. Il y avait peu de places pour les gens comme ça qui créaient plus de problèmes qu'ils n'en résolvaient. D'un point de vue tactique, et au premier abord, elle représentait un point plus qu'un atout pour les forces révolutionnaires. Et pourtant, malgré ses défauts, elle semblait avoir réellement envie de rejoindre l'opposant principal du Gouvernement Mondial.

    - Oh... Je... Je suis désolée, répéta-t-elle en s'inclinant avant de se diriger vers son auberge, trébuchant à nouveau devant Kanaë et lâchant à nouveau son sabre à terre.


Malicia

Quand elle sentit une main sur son épaule, la jeune fille démon se retourna avec des étoiles dans les yeux. C'était lui, son brave, son amant, l'homme qu'elle attendait depuis si longtemps ! Son Kiru ! Et si elle n'avait jamais vu son visage, elle fut désespérément étonné de réaliser qu'il s'agissait d'un vieillard fétichiste des cactus. Mais non, non, non. Elle avait tout pour réussir : un équipage qui la soutenait, une chance monstrueuse et un désir palpitant. Si cet homme était bien son Kiru, et il ne faisait aucun doute qu'il l'était puisqu'il avait apposé sa main sur son épaule. Elle s'éclaircit la gorge, rougissant, quelques sueurs coulant le long de son front de par son excitation. Elle renifla un peu, et soudain :

    - Kiru.. C'est toi, mon amour ?

Elle venait de demander à cet homme vieux de soixante-dix ans s'il était l'être qu'elle aimait, elle, la jeune femme de vingt-sept ans. Ses camarades plaquèrent une main sur leurs visages en soupirant, mais ne firent qu'assister à la scène. Plus loin, des révolutionnaires observaient la scène en fronçant les sourcils.

    - C'est Malicia... Je te cherchais depuis si longtemps !

Ne contenant plus ses émotions, la dénommée Malicia vint jusqu'à établir le contact physique avec la jeune Gratz transformée et la saisit dans ses bras. Personne n'avait pour l'instant reconnu le Colonel de la marine habillé dans des vêtements de l'Inquisition sûrement trop petits pour lui...



PNJs présents :

- Mivi Brendao (??)
- Ricky Pané (??)
- Malicia (??)
- Eleonora (??)
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Ven 27 Oct - 13:36

Une jeune figure d’espoir

Devant la timidité de cette jeune femme, le trio de belle était presque mis à nu et notamment Sayara qui se retrouvait dans un état similaire à chaque fois qu’elle croisait le regard d’un homme, voire pire d’ailleurs. Lily avait un caractère diamétralement opposé à celui de la rouge mais avait, elle aussi, connu des périodes compliquées dont elle avait tiré des leçons. Aujourd’hui, sa fougue et son humour n’était pas que les expressions de sa nature mais étaient aussi des mécanismes de protection face aux épreuves qu’elle avait traversé. Moquée, jugée et sous-estimée par ses paires de la marine, elle avait rapidement été mise de côté et n’était sortie du trou que grâce à son talent de lancière et son humour décapant. Enfin, s’agissant de Kanäe, il était évident que la froideur qui cédait de plus en plus mais qu’elle avait entretenu pendant près de dix ans était un moyen de défense contre le monde extérieur. Elle avait brisé sa carapace devant quelques personnes et l’avait très souvent regretté par le passé. Les seules personne qui avait su passer outre et qui ne l’avait jamais déçu étaient finalement ses deux subordonnées et son petit-frère de cœur.

Aussi, et devant ce triple constat, la totalité du groupe de révolutionnaire se mit à sourire avec une grande bienveillance en recueillant les quelques informations que la jeune Eleonora voulait bien leur livrer. Elle avait eu la politesse de se présenter naturellement avec une voix transpirant la timidité, après un beau gadin. Cette personnalité rappelait à la Toupex celle qui partageait sa vie de tous les jours, la belle aux cheveux couleur de sang. Quoiqu’il en soit, une fois la jeune fille de nouveau debout, la Zoan entreprit de se présenter elle, ses deux suivantes et l’étrange créature qui venait de percer les nuages et qui tournait maintenant au-dessus des quatre femmes.

Je m’appelle Kanäe, la jeune fille avec les cheveux rouges s’appelle Sayara et derrière il y a Lily. Pour la chauve-souris géante qui se trouve là-haut, c’est mon protecteur ; Norok. Je t’avoue qu’il est beaucoup plus gentil qu’il n’en a l’air. Enfin, cette magnifique chienne-louve que j’ai la chance d’avoir pour gardienne, c’est Meyki.


Finissant son intervention sur un nouveau sourire, la membre de l’inquisition vint alors recueillir la volonté d’intégration de cette jeune femme. Certes, elle semblait maladroite et peu assurée mais en dépit de tout cela, elle souhaitait rejoindre la révolution. Le port du sabre quant à lui semblait parfaitement prouver qu’elle était disposée à se battre.

Aussi, et alors que la maudite était demeurée silencieuse, elle se pencha rapidement et attrapa la jeune fille qui venait une nouvelle fois de trébucher juste devant elle avec son bras droit. Son bras gauche restait quant à lui toujours bien coincé dans la ceinture en tissu rose qu’arborait en ce jour l’ex-gouvernementale. L’aidant à reprendre de l’aplomb, Kanäe se pencha de nouveau pour cette fois ramasser le sabre de la jeune femme, sans le sortir de son fourreau, elle le tendit à sa propriétaire mais ne le lâcherait pas tout de suite au moment où celle-ci poserait la main dessus. Accompagnant le geste de la parole, elle souhaitait montrer et faire comprendre à cette âme que la cause révolutionnaire devait-être défendue à tout prix.

Eleonora, si je puis me permettre, je comprends tes craintes. Lorsque j’ai intégré les rangs de la révolution, je l’ai fait par conviction. Certes, je connaissais une personne qui se trouvait déjà dans les rangs mais moi aussi, je doutais. Etais-je prête à défendre réellement la cause en laquelle je croyais ? Ne serais-je pas repousser pour avoir appartenu au gouvernement mondial pendant si longtemps ? Trouverais-je ma place au sein de cette faction ?


Prenant une grande bouffée d’air frais, Kanäe lâcherait alors le sabre de la jeune femme et continuerait sur sa lancée.

Au final, je suis ici aujourd’hui. Je suis une traitresse du gouvernement mondial, j’ai une prime sur la tête et je m’apprête à rencontrer l’un ou l’une des membres de la révolution d’Eken Sor pour traiter de l’avenir de notre mouvement au sein des mers bleues. En réalité, je réalise que je suis là où j’ai toujours voulu être.


Se retournant ensuite vers ses deux suivantes qui écoutaient religieusement les paroles de leur supérieure et acquiesçaient de la tête à chaque nouvelle argument, elles étaient tout à fait d’accord et avaient, elles aussi, traversé un certain flot de question lorsque la Toupex avait décidé de choisir un autre courant. Pourtant aujourd’hui, toutes deux se sentaient plus légères et avaient réellement confiance et foi en leurs actes et en ceux de leurs compagnons. Dans ce contexte de joie réciproque, Kanäe reprit la parole pour achever son monologue tout en espérant convaincre la sabreuse.

Le plus important ce n’est pas ce que nous impose notre peur mais ce que nous dicte notre cœur, nos convictions. Si tu veux prendre part au combat contre le gouvernement mondial alors fais-le, n’hésite pas une seconde. Si c'est vraiment ce que tu désires, combattre au nom de la liberté, tu ne le regretteras pas.


Cette fille aux cheveux immaculés l’attendrissait, lui donnait espoir en l’avenir et surtout, malgré tout sa maladresse, elle y voyait un potentiel comme Erwin pouvait souvent le voir parmi ses propres compagnons et amis. Remisant alors son propre sabre dans son dos, elle sourit de plus belle et fit une proposition à cette jeune inconnue.

Erwin Dog a été celui qui m’a accompagné et soutenu dans mon intégration, si tu le souhaites et si cela peut te donner plus de force, je te propose d’être celle qui t’apportera cette même aide. Qu’il s’agisse de ton intégration dans la révolution d’Eken Sor en parlant à son représentant ou auprès de moi dans celle d’Erwin.


Tout cela était très clair finalement, si Eleonora le décidait, elle pouvait accepter l’aide de la Toupex. Si elle voulait rester sur West Blue, alors Kanäe glisserait quelques mots à son propos à son futur interlocuteur mais si elle désirait suivre le courant de l’Inquisition alors l’ex-mouette la garderait auprès d’elle.

En tous les cas, les visiteurs allaient très prochainement franchir les portes du QG pour rencontrer leur interlocuteur ou interlocutrice qu’elles ne pouvaient plus faire attendre très longtemps. Elles espéraient maintenant toutes que la petite timide était convaincue et qu'elle allait les suivre.
©️ Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 43

Feuille de personnage
Niveau:
14/75  (14/75)
Expériences:
56/80  (56/80)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Ven 27 Oct - 21:25





Girl Powwaaa


La pauvre petite Ginny avait porté sa main à sa bouche. La pauvre petite s’était complètement gourée et il fallait qu’elle se sorte de ce mauvais pas ! Depuis toujours, elle avait cherché à se faire la plus discrète possible, et il fallait avouer qu’elle était plutôt douée pour ce genre d’activité. Seulement, son entrain particulier pour à peu près tout autour d’elle avait le don de la glisser dans des situations plus qu’inconfortables…

Ginny se retrouva dans la même situation que la jeune femme en face d’elle. Rougissante, quelques sueurs coulant le long de son front, elle renifla à son tour. Que devait-elle répondre ? Et si elle faisait une erreur ? Qui était ce Kiru ? Qu’est ce qu’elle faisait déjà sur cette ile ? Et si les cactus, ça piquait vraiment de le savoir ? Et si finalement Ginny était vraiment Kiru ?

Peu à peu, alors que d’innombrables questionnements la tourmentait, Ginny perdit simplement les pédales. Des tourbillons se mirent alors à prendre place dans ses orbites et la jeune femme, alors présentée comme un vieil homme de la marine sans uniforme, vacilla quelques instants.

Finalement, il fallut à peine quelques secondes pour la jeune fille afin de reprendre ses esprits, il lui fallait trouver une solution et particulièrement vite ! Malicia ? Il fallait réagir avec malice ! C’était un signe !

Trop tard ! Le contact physique vint saisir la jeune fille aux tripes en même temps qu’un éclair de génie ne lui vienne finalement à l’esprit. Usant de son aptitude à savoir imiter les personnes, Ginny se servit de son don pour repousser un instant la jeune fille. Le vieux Nils Gratz entrait en action.

Tentant de saisir son visage avec sa main pour mémoriser le visage au cas où, le vieux briscard prendrait la parole avec un air quelque peu désolé.

- Je… ma belle-fille ? Kiru est mon fils !

Agité dans tous les sens, Ginny bougea les bras dans tous les sens comme affolée. L’ancêtre expliquait alors toute son histoire.

- Kiru a été kidnappé ! Je suis sans nouvelle de lui… la dernière fois que je l’ai vu, c’était par là…

Indiquant une direction à l’opposée, l’ancêtre se ravisa finalement encore plus inquiet.

- A moins que ce ne soit par là…

Indiquant cette fois-ci, derrière le groupe, le vieillard s’effondra finalement en larmes devant la petite Malicia.

- Je suis désolé, je le cherche aussi… on se sépare pour le retrouver ? Attention tout de même… j’aurai peur qu’il arrive malheur à ma belle-fille… moi je vais aller par là !

Avec un peu de chance et en indiquant une troisième direction totalement au hasard, Ginny espérait qu’une chose : réussir à fausser compagnie à celle qui semblait l’avoir reconnu en vieux monsieur. Avec un peu de chance, pour couvrir plus de terrain, la petite Malicia accepterait et prendrait une nouvelle direction.

Mieux encore ! Si la jeune femme gobait le fait que son amour était en danger, elle ne suivrait pas le grand-père qui risquait de la ralentir.

- S’il te plait… retrouve mon petit Kiru pour moi.

Un grand-père inquiet pour son fils et sa progéniture… quel homme ce Nils !







Je m’en remet à toi, ô grand MJ, pour savoir si ça marche et dans quelle direction va "Nils" !
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 177

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Ven 27 Oct - 23:11


Eleonora

La discussion allait bon train, et tandis que la verte s'exprimait à travers ce qui paraissait être un monologue, Eleonora se sentait galvanisée par ses paroles. Elle aussi pouvait faire briller la flamme de la Révolution, elle aussi pouvait appartenir à ce mouvement. Et si elle obtint deux propositions, il lui tardait de pouvoir en somme commencer l'entraînement. Frissonnant, les yeux remplis d'étoiles, elle dut réfléchir un bref instant pour ne pas se laisser aller à la première offre qu'on lui faisait. S'avançant avec son épée à la main, elle en oublia presque d'être maladroite. Fort heureusement, ses mains vinrent bientôt rattraper son épée qu'elle planta tout simplement au sol, s'appuyant dessus pour ne pas tomber une nouvelle fois.

    - Je suis un peu maladroite, fit-elle avec naïveté, brisant le cœur de la populace qui s'était arrêtée au discours de la verte. Je veux bien vous observer un peu toutes les deux avant de prendre une décision, ajouta-t-elle finalement en détachant son sabre du sol et en le serrant contre elle.

Après cette brève rencontre, les portes du camp d'entraînement s'ouvrirent. Une grande cour succédait à un abri de fortune en bois rouge. On y voyait des jeunes en plein travail. Mivi elle-même était en charge d'un groupe qui tentait tant bien que mal de l'attaquer. Une dizaine de recrues se dirigeait vers elle, et elle arrêtait chacun de leurs mouvements pour les renvoyer à leur encontre. Elle faisait preuve d'une force sage, mesurée, et d'une dextérité qui entrait en résonance avec son niveau. C'était elle qui ressortait le plus.


Lieutenante Mivi Brendao

Quand elle eut fini son bref combat, et eut défait tous ses élèves, elle les félicita avec un entrain chaleureux qui avait pris la place de sa froideur combattante. En se tournant vers la verte, elle reconnut tout de suite celle qu'on lui avait annoncé à l'entrée de l'île quelques instants plus tôt, et se dirigea vers elle. Du haut de ses 210.000.000 de prime, Mivi n'était pas la révolutionnaire la moins connue du coin. Son sourire innocent et ses airs candides lui donnaient tout l'air d'une civile. Et pourtant, il y avait quelque chose dans son assurance qui relevait non pas du fantasme mais de la menace qu'elle était capable d'être.

    - Kanaë Toupex, de l'Inquisition, j'imagine. Je suis la Lieutenante Mivi Brendao, affiliée à la Révolution d'Eken Sor. Je serai sa représentante aujourd'hui...

Elle s'arrêta là et jeta un sourire amical à Eleonora. Celle-ci recula, démunie, mais finit par le lui rendre tendrement. Lorsqu'elle s'était rendu compte de ce qui était en train de se passer, elle décida cependant de rester en retrait. De toutes les manières, la conversation d'aujourd'hui n'aurait sûrement pas de grandes retombées immédiates, et les stratégies militaires n'étaient pas à l'ordre du jour. Elle pouvait laisser autrui entendre ce qu'elle avait à dire, sauf si son homologue laissait penser autre chose.

    - Oh, je suis désolée mais nous avons des invités aujourd'hui... Allons en salle de réunion, voulez-vous bien ?

Et elle amena Kanaë et ses invités à la rejoindre, se dirigeant finalement vers les lieux qui allaient accueillir la rencontre. Pénétrant finalement à l'intérieur de la salle, après une minute de marche qui les avait conduit à l'arrière du bâtiment, elles purent observer la présence de femmes plutôt connues, à l'exception d'une.


Aurore Pandore, Triame, Kim
    - Une estropiée... C'est tout ce que le Dog a envoyé ? Se moqua la vieille dame en dévoilant un visage bien connu parmi les révolutionnaires.


Aurore Pandore, ancienne commandante de la Révolution à la retraite. Elle était primée à 458.000.000 de Berrys et avait été connue dans son temps pour représenter une partie du mouvement à elle toute seule. Peu avant la mort d'Arias, elle avait déjà décidé de se retirer, trouvant sa lutte finalement vaine. Ce n'était que sur les conseils de Jonas Kichiko qu'elle avait décidé de venir à cette réunion. Elle n'était par ailleurs pas la seule à être affiliée à un autre mouvement : celui de Oulanov. L'homme de fer de la Révolution de North Blue avait après tout des intérêts dans cette affaire, et il comptait bien les faire valoir. Son intermédiaire se nommait Triame, c'était une femme posée et à chevelure soyeuse. Elle était primée à 312.000.000 de Berrys, et avait pour antécédents l'affrontement et la victoire contre un Contre-Amiral. C'était une personne de valeur, à n'en pas douter.

À leurs côtés, une personne tout à fait inconnue avait pris place. Comme les deux autres prirent la peine de se présenter et d'exprimer leurs affiliations, elle prit les devants pour faire de même :

    - Je suis Kim, expliqua-t-elle avec un certain enthousiasme. Je fais partie de la Révolution de l'Ombre, enfin j'en faisais partie, rectifia-t-elle devant les regards noirs de ses camarades. À présent, je viens voir qui serait apte à utiliser le réseau d'espionnage sur les Blues avec le plus d'efficacité... Enfin, je représente mes bros, quoi.

Et elle s'affala dans sa chaise. C'était une femme démone un peu bruyante pour une espionne, mais elle était tolérée car elle représentait un indéniable atout dans la recherche de la conquête des Blues. Si Yoko n'était plus, il fallait malgré tout continuer à croire en l'efficacité de certains de ses organismes.

    - Commençons sans plus tarder, lança Triame avec un geste élégant qui invita Kanaë à s'asseoir, tentant de prendre le leadership de la rencontre au premier abord.
    - Avant tout, coupa Mivi sur un ton enthousiaste, vous êtes nos invités. Vous allez pouvoir bénéficier de notre hospitalité. Quelques boissons chaudes sont à votre disposition.

Elle attendit que chacun se fut servi.

    - Nous allons pouvoir commencer, maintenant, lança-t-elle en reprenant son rôle de Lieutenante bien en main.


Malicia

Lorsque les paroles du grand-père frappèrent Malicia en pleine face, celle-ci sentit que les choses allaient changer. C'était la même chose pour ses camarades d'équipage qui soupirèrent. Ils étaient en plein territoire révolutionnaire, mais cela, ils n'en avaient pas conscience. Ainsi, lorsque le grand-père eut mis toute sa confiance en Malicia, cette dernière hurla avec une puissance phénoménale :

    - Libérez Kiru, ou je vous... Je vous... !

Elle chercha la suite quand une demi-douzaine de révolutionnaires entendirent le nom de l'ancien dirigeant des lieux et pointèrent leurs armes vers la jeune femme-démone prête à se déchaîner. Ils encerclèrent de fait aussi le vieillard qui était à ses côtés, ainsi que les camarades d'équipage de la demoiselle.

    - Qui êtes-vous ?!
    - La femme de Kiru... Et lui, c'est son père !

Et soudain, une même idée traversa la tête des révolutionnaires ici présents, sans y voir toutes les incohérences : s'ils capturaient ces personnes, ils pourraient peut-être amener ce traître dans un traquenard. Avec un sourire sublimé par leurs espoirs, les révolutionnaires hurlèrent :

    - Rendez-vous ! Vous êtes cernés ! Le vieux d'abord !



PNJs présents :

- Mivi Brendao (??)
- Ricky Pané (??)
- Aurore Pandore (???)
- Triame (???)
- Kim (???)
- Malicia (??)
- Eleonora (??)
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Sam 28 Oct - 12:28

Relations


Si de façon objective la réponse de la petite blanche ne la poussait pas trop loin dans l’engagement, il semblait s’agir pour elle d’un très grand pas en avant. La réponse fit par ailleurs très plaisir à la Toupex ainsi qu’à ses deux acolytes qui espéraient compter la petite dans leurs rangs à l’avenir. Pourtant, s’agissant de cette petite, une personne sur la réserve : Norok.

En effet, la chauve-souris géante était d’un naturel très méfiant lorsqu’il s’agissait des personnes qui gravitaient autour de sa précieuse Kanäe. Il ne voyait pas de danger immédiat s’agissant de cette petite nouvelle mais la garderait quelques temps à portée de sonar. D’ailleurs, il n’avait pas grand chose d’autre à faire sur cette petite île de Las Camp apparemment sans ennui. Cela l’arrangeait d’ailleurs plus bien car il devait se remettre du coup qu’il avait pris de la part d’Hermes quelques jours auparavant. Il volait bien mais le muscle de son aile le lançait toujours.

Pour le reste, sur le planché des vaches, la verte découvrit finalement qui était son interlocutrice privilégiée auprès d’Eken Sor. Et si la femme-poisson l’avait reconnu et s’était présentée, cela n’avait pas été nécessaire. La maudite du scorpion, au même titre que son homologue révolutionnaire, avait reconnu celle a qui elle avait affaire. Mivi Brendao présentait une prime tout à fait intéressante, bien supérieure à celle que notre héroïne pouvait avoir, et était connu pour être l’une des proches du chef de la révolution de West Blue. Si Kanae était proche du Dog, Mivi l’était probablement tout autant du Sor, il n’avait pas envoyé n’importe qui. Pour le reste, lorsque l’amphibienne précise qu’elle avait d’autres invités et demanda à tout ce beau petit monde de la suivre, la verte et la brune s’exécutèrent sans difficulté. Norok allait resté dehors, pendu au bâtiment et monterait la garde.

Sayara quant à elle était dans une humeur différente. Certes elle n’avait pas affaire à un homme et n’avait donc pas à souffrir de son androphobie mais un sentiment plus puissant encore que l’angoisse la tiraillait. Ce n’était un secret pour personne, la rouge n’avait jamais ressenti la moindre attraction pour la gente masculine et affichait depuis longtemps déjà ses préférences pour les femmes. Plus précise encore, Lily et Kanäe le savait, elle avait un faible pour les femmes du peuple de la mer. Si les sirènes lui plaisaient énormément, les femmes poissons la fascinaient. Tellement d’espèces marines magnifiques jumelées à des corps sublimes de femmes... En l’espèce, Mivi lui avait littéralement tapé dans l’œil et avait donc mis la Nokano dans un état de joie plus qu’appréciable, l’enfermant par la même dans une prison de désir.

Elle suivrait donc le mouvement sans lâcher des yeux le corps magique de la femme-poisson.

Lorsque la verte entra, derrière l’objet des désirs de Sayara, elle put enfin voir qui étaient les invités.

Lorsqu’elle avait rejoint les rangs révolutionnaires, elle s’était davantage renseigné sur les figures de la faction et avait alors eu l’occasion de voir de nombreuses têtes trônant au dessus de sommes souvent très élevées. La femme âgée et la brune, au même titre que Mivi, n’étaient pas des illustres inconnues, en particulier la vieille. Si elle éprouvait du respect pour elle et qu’elles étaient alliées de fait au sein du mouvement, elle n’étaient pas non plus des enfants de cœurs. Constat rapidement traduit par la remarque de la plus primée à la découverte de l’émissaire du Dog.

Ne pouvant se permettre de passer pour une faible, Kanäe entreprit de répondre à la première pique sur un ton amical et en souriant.

 Une estropiée et une retraitée, décidément nos commandants n’ont pas sélectionné leurs meilleurs éléments. 


Si la remarque se voulait humoristique, la verte cherchait clairement à faire comprendre à la retraitée en question qu’elle avait du répondant et que dans les moments à venir, elle ne se laisserait pas marcher sur les pieds, au même titre que l’inquisition.

Sans attendre elle vint s’installe à côté de celle qui était envoyée par Oulanov, elle aussi reconnu par l’ex-mouette du fait de sa prime conséquente. Elle espérait trouver en cette brune une alliée et un point d’appui autour de la table. Après tout, son commandant et Erwin se connaissaient et Oulanov devait sa place au Dog.

Enfin, elle détailla la dernière attablée, la blonde de l’ombre. Il s’agissait d’un mouvement majoritairement inconnu pour Kanäe qui était curieuse d’en savoir plus à ce sujet. Mais cela devait attendre, la réunion à l’air débuter.

L’herboriste alla donc se servir un thé et prit le flambeau de l’envoyée d’Oulanov en ouvrant le débat.

J’ai sollicité une entrevue avec les représentants de la révolution de West Blue aujourd’hui pour parler d’alliance, de liens entre nos organisations et d’expansion. La Marine mène la vie dure à nos forces, j’en sais quelque chose. Chacun de notre côté, nous auront du mal à prendre l’ascendant alors que tous ensemble... nous pourrions prendre l’avantage et remporter des batailles décisives. 


La maudite ne désirait pas tourner dix ans autour du pot, elle était là pour une raison précise : créer des liens forts avec les autres mouvements et ancrer l’inquisition dans une éventuelle alliance forte.

©️ Codé par Kari Crown


Dernière édition par Kanäe Toupex le Jeu 2 Nov - 11:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 43

Feuille de personnage
Niveau:
14/75  (14/75)
Expériences:
56/80  (56/80)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Sam 28 Oct - 12:38





Girl Powwaaa


Mince… mince ! Pourquoi est ce que toutes les personnes que rencontrait la petite Ginny étaient aussi timbrées qu’elle pouvait l’être ? En réalité, personne ne savait et ne saurait jamais. Une chose était sûr : contre toute attente… elle adorait Malicia ! Pire encore… elle se prenait au jeu.

Alors qu’elle avait hurlé, la petite Ginny, sous couvert de se présenter en vieillard, insista avec elle pour donner du panache à son rôle. Tentant de couvrir encore plus la voix de la petite, elle gueula aussi fort qu’elle put de sa voix de ténor sénile.

- Ouai ! Rendez-moi mon fils ! Et piquez le pas avec vos cactus si il sait pas !

La pauvre Ginny reprenait des discours qui n’avaient ni queue ni tête… pour elle, en revanche, tout prenait sens ! Si elle s’écoutait jusqu’au bout, elle prendrait les mains de Malicia pour danser en rond avec elle. Seulement, il lui fallait se retenir, à peine eut-elle pensé à cela que plusieurs révolutionnaires encerclèrent cette petite famille déjà réunie.

Ne tenant plus en place, l’adolescente perdit absolument tout sens des mesures et répliqua aussi sèchement que possible pour donner raison à a petite Malicia.

- Ouai d’abord ! J’suis son père ! Et c’est pas une façon de s’adresser aux anciens… moi de mon temps…

Voilà qu’elle était capable d’imiter le colonel Gratz à la perfection ! Est-ce qu’elle risquait de compromettre sa couverture de cette façon ? Dans tous les cas, la petite Ginny en profiterait pour se lancer dans de grandes phrases et de longs discours pour se défendre. Elle n’avait absolument aucune envie d’être prise à parti et encore moins d’être séparée de sa nouvelle amie, même si, elle n’avait aucun doute là dessus, elle se ferait de ces gardes de nouveaux amis.

- Le vieux d’abord ?! Et la galanterie alors ?! Bande de malotrus ! J’suis sûr que vous, vous savez pas que le cactus qui sait, ne pique pas !

Décidément, elle refusait d’en démordre avec cette idée de cactus. Bon. Il fallait maintenant frapper fort. Bien décidée à foutre un bordel sans nom, elle copia son amie en gueulant aussi fort que possible.

- Au secours ! Voilà que ces hommes cherchent à me faire du mal ! Moi ! Le pauvre père de mon enfant qu’ils ont capturés… ils veulent aussi prendre le contrôle de ma belle-fille… je suis sûr et certain que ce sont des pervers ! Après ils vont vouloir nous manger et nous embrocher sur des cactus !

Non… vraiment, il fallait qu’elle arrête avec ces cactus. Au moins, Nils Gratz allait faire du bruit… encore une fois !






Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 177

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Sam 28 Oct - 13:34


Malicia

Une confusion sans nom régnait autour de la jeune femme. Comment se faisait-il qu'elle était capable de foutre un bordel monstre comme celui-ci ? Transformée en vieillard, en Gratz pour être plus précis, elle avait une apparence des plus séniles. Ainsi son jeu d'actrice passa à la perfection. Elle était entrée dans ce personnage si intriguant, si particulier. Un bref instant passa avant que les soldats ne reprennent leurs esprits. Ils s'ordonnèrent mutuellement de se saisir des individus présents, montrant qu'aucun chef ne sortait du lot. Abandonnant d'avance toute résistance, les membres de l'équipage flegmatiques se mirent les mains sur la tête après avoir à nouveau claquer leur paume sur leur visage.

Malicia n'était pas de cet avis. Elle savait qu'elle ne pouvait pas compter sur cette bande de fainéants démissionnaires dans cette situation. Le seul moment où ils étaient parfaitement alertes, c'était quand il fallait boire et manger. Là, ils étaient présents ! Heureusement, elle-même avait plus d'un tour dans son sac. Se saisissant de la sacoche qu'elle transportait toujours avec elle, elle y saisit la première chose qu'elle y trouva et le pointa en direction des révolutionnaires, dont le premier réflexe fut de se mettre à couvert. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle se retrouva avec un poisson visqueux et malodorant entre les mains...

    - Eurk, hurla-t-elle en lâchant la poiscaille sur le sol.

Un long soupir à l'unisson sortit du gosier de ses camarades. Alors une figure éminente de la Révolution de Las Camp pointa le bout de son nez, ayant observé la scène de loin avant de se décider à intervenir.


Capitaine de Division Elena

La Capitaine de Division Elena était une femme attendrissante. Elle était apte à de nombreuses manœuvres et avait prouvé lors de la prise de Las Camp une capacité à analyser et à détourner la situation à son avantage, même contre des ennemis plus puissants qu'elle. Depuis, elle avait aussi progressé en s'entraînant aux côtés de ses alliés, et si elle avait réussi à fuir lors de sa dernière rencontre contre la marine, elle était à présent déterminée à ne plus faire marche arrière en combat.

    - Rendez-vous ! Fit-elle simplement.

Sa chevelure commença alors à grossir et les fils vinrent emprisonner les deux protagonistes résistants pour les coller l'un dos à l'autre. Malicia se débattit avec ferveur, cependant sa force n'était pas suffisante dans cette situation. Elle grogna, hurla à la mort qu'elle aurait « la peau de tous ces fumiers qui s'en étaient pris à son bien aimé. » et finit par s'endormir de fatigue quelques instants plus tard. Ses ronflements sonores ne laissèrent aucun doute quant à son état.

    - Vous savez quelque chose, n'est-ce pas, monsieur ? Kiru M. Kabayochi... Cet ancien révolutionnaire a tué des civils lors d'une opération. Pis encore, il les a sacrifié de manière ostensible. Nous n'avons pu pardonner ses actes, qui ont entaché les révolutionnaires dans leur ensemble... Je suis désolée qu'il ait été votre fils.

Elle ne connaissait bien sûr rien de l'histoire de cet homme, et lorsqu'elle énonça cette phrase, il lui parut évident que le vieillard disait la vérité.


Lieutenante Mivi Brendao, Triame

Dans la salle de réunion, la tension était montée d'un cran quand Kanaë s'était moquée d'Aurore. Le sens de l'humour de la vieille dame n'était pas très développé, et elle dut se contenir pour ne pas rétorquer quelque chose de sec en quittant la salle. Elle avait accepté de venir représenter Jonas, elle le ferait. Elle avait une dette envers ce gamin après tout.

Ainsi quand les intentions de la Toupex furent révélées, nul ne fit mine de s'étonner, à l'exception d'Eleonora qui afficha un air surpris. Cela attira l'attention de Kim, dont le sourire encourageant sembla calmer la demoiselle qui le lui rendit. Dans un bref temps de réflexion, Mivi s’apprêta répondre avec quelques questions de logistiques, cependant ce fut Triame qui prit la parole en première. Elle fut sèche, directe et sans appel, surprenant cette fois-ci toutes les autres révolutionnaires présents ici, à l'exception de la plus ancienne d'entre elles :

    - Les intérêts de l'Inquisition se trouvent sur North Blue en priorité. Comment voulez-vous gérer deux fronts ? Les marines se renforcent, il vaudrait mieux porter un coup fort sur notre mer pour la prendre en premier...
    - Que... Oulanov, marmonna Mivi en pestant intérieurement, n'évoquant pas à voix haute les pensées qui lui arrivaient.

Il avait prévu cela évidemment... Et il voulait court-circuiter le Dog et ses alliés. Il allait certainement aller jusqu'à la menace. À présent, un canal de discussion était ouvert pour la verte, et la réponse de la femme-poisson n'arriverait pas tant que la discussion ne serait pas terminée.



PNJs présents :

- Mivi Brendao (??)
- Ricky Pané (??)
- Aurore Pandore (???)
- Triame (???)
- Kim (???)
- Malicia (??)
- Eleonora (??)
- Capitaine de Division Elena (Niv. 23)
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Sam 28 Oct - 15:14

Union  


Kanäe fut légèrement étonnée par la réponse que lui avait opposé l’envoyée d’Oulanov. Ainsi, elle n’était peut être pas le soutien que l’ex-gouvernementale avait espéré. Se focalisant sur North Blue, la brune ne voyait pas la détresse que pouvait afficher la révolution sur les autres Blues, sur Grand Line, ou dans une mesure différente sur le nouveau monde.

Ce qui semblait le plus dérangeant n’était pas tant la réponse qu’elle allait devoir opposer mais bien l’égoïsme qui régnait au sein de chacun des mouvements révolutionnaires. L’inquisition, mouvement révolutionnaire en développement, avait certes des moyens mais ne les gardait pas pour elle. Les membres de l’organisation du Dog auraient pu faire comme chacun des commandants et rester sur la voie 5 de Grand Line ou sur East Blue, deux bastions forts de l’équipage mais ce n’était pas le cas. Chacun des subordonnés d’Erwin se battait pour redorer l’image et rendre de sa superbe à la révolution qu’ils avaient choisi d’embrasser.

Aussi, lorsque la représentante de North Blue avait clairement fait valoir l’intérêt de son patron et la position de l’inquisition sur sa mer elle avait probablement de chercher à bloquer le projet de la verte et de son rouquin de frère. Manque de chance, elle avait de quoi répondre et avait une opinion à débattre.

Elle reprit donc la parole en adoptant le même ton sec et ferme employé par son homologue.

 Jusqu’à preuve du contraire je ne pense pas avoir parler d’un abandon de North Blue. Comme je l’ai évoqué, je souhaite renforcé les liens entre nos différentes organisations pour que nous soyons en mesure de combattre le gouvernement mondial. 


Attrapant sa tasse devant elle, elle en sirota une partie du contenu tranquillement, faisant alors comprendre aux autres participantes qu’elle n’était pas stressée et qu’elle avait les épaules pour tenir cette réunion. Une fois le contenant reposé sur la table, elle reprit.

La marine a envoyé des renforts sur l’intégralité des Blues, l’inquisition ne compte pas délaisser l’un de ses alliés au profit d’un autre mais bien venir en aide à chacun. S’agissant de North Blue, Erwin y a implanté des intérêts avant mon intégration, aujourd’hui c’est moi qui suis présente et qui parle au nom de mon groupe. La preuve que, comme les vôtres, notre organisation évolue. 


Laissant encore un certain temps à ses interlocutrices pour traiter l’information, cette pause lui permettait d’imposer son rythme et de prendre la main.

 La marine nous pose problème sur toutes les Blues car elle est unie et peut compter sur les détachements envoyés par les QG. Les Decimas ne sont pas une sinécure non plus et interviennent partout car ils sont coordonnés.!Chacun de vos commandants gère les forces présentent sur sa mer mais ne peut vaincre seul les bastions ennemis. Je suis venue ici pour que nous puissions compter les uns sur les autres et nous apporter des aides réciproques, comme à l’époque où Arias gérait les choses... 


L’évocation de ce nom n’était pas anodine mais le constat était vrai. Arias symbolisait l’entraide et l’union qui faisait dorénavant défaut à la révolution. Pourtant, si elle aurait pu s’arrêter en lançant cet argument, la Zoan continua pour ne pas être interrompue.

 Ne vous méprenez pas, je ne cherche pas à faire d’Erwin le nouveau Arias ou d’imposer l’inquisition comme organe leader de nos mouvements mais il n’en reste pas moins que l’éclatement qui a découlé delà disparition d’Arias a affaiblit la révolution. Aujourd’hui, la révolution de West Blue est dans une situation difficile, l’attaque de Nighty Town par cet enfoiré de Tao a causé en renforcement des forces ennemis. Je suis donc venue proposer mon aide et celle du groupe auquel j’appartiens. 


Les choses étaient claires, Kanäe déplorait la division. Elle n’allait pas créer un consensus aujourd’hui car une telle réunion ne pourrait avoir lieu qu’en présence de tous les chefs de mouvement révolutionnaire. Mais en ce jour, elle avait peut être la possibilité de poser la première pierre d’un projet de grande envergure.


©️ Codé par Kari Crown
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 43

Feuille de personnage
Niveau:
14/75  (14/75)
Expériences:
56/80  (56/80)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Ven 3 Nov - 19:54





Girl Powwaaa


Tout s’accéléra pour la pauvre petite Ginny qui semblait perdre pied bien vite dans une telle situation. Bien que son déguisement fût parfait, et ce dans toutes les situations, le vieillard qu’elle jouait se retrouva bien vite pris au piège avec des liens impossibles à défaire. L’angoisse la prit de court l’espace d’une seconde et c’est un visage apeuré qui se forma sur son visage.

Un esprit clairvoyant ou avisé aurait aisément pu comprendre qu’un vieillard ne pouvait paraître avec une telle angoisse mais, dans la situation : qui était en mesure de percevoir une telle possibilité ?

Ainsi, la jeune femme s’approcha. Elle avait demandé à ce que les protagonistes se rendent mais étaient véritablement incapables de faire quoique ce soit d’autres. Seul le poisson qui était sorti des affaires de sa pseudo belle-fille avait eu le don de laisser Ginny vaquer à de nouvelles idées… et si les poissons avaient des cactus spéciaux dans l’eau qui ne pouvaient pas piquer ?

Quoiqu’il puisse en être, la jeune Ginny ne pouvait plus rien faire. Finalement, les questions fusèrent et, bien évidemment, la jeune demoiselle n’avait absolument aucune réponse à apporter. Il lui fallait jouer le jeu à fond, comme jamais !

Un regard vitreux, comme perdu, l’évocation du nom de son prétendu fils avait provoqué une réaction qui semblait presque attendue mais il fallait qu’elle se ressaisisse. Si seulement Ginny avait pensé de la bonne façon. Si seulement, la jeune fille avait eu des connaissances sur les différentes iles et la géopolitique de base ! Pourtant certaine d’elle même, elle s’était dit qu’avec des méchants autour d’elle, tuer des civils était une chose cool ! Se servant de sa capacité à mimer les réaction, le vieillard en apparence adopta une expression de joie et de fierté tout en sortant un « oui » fier !

Oups… elle avait réagi trop vite. A l’annonce des derniers mots de la révolutionnaire, Ginny ne put que blêmir. Elle était dans de beaux draps ! Il ne lui restai plus qu’une seule solution : la fuite !

- J’vous dirai rien ! D’toute façon, vous ne m’attraperez jamais !

Nils Gratz se débattit dans tous les sens, insistant ainsi pour se débarrasser de ses liens. Toutes les forces de la petite Ginny avaient investi cette entreprise et c’est en quelques secondes à peine que la jeune demoiselle ne put retenir son souffle. Le visage rouge après un tel effet, elle en était toute retournée et carrément essoufflée. Finalement, la jeune recrue de l’inquisition dut se résoudre à l’évidence : elle était prisonnière et incapable de faire quoique ce soit.

Regardant la capitaine de division dans les yeux tout en tentant de reprendre son souffle, Ginny prit la parole pour expliquer son geste et féliciter son adversaire malgré une déglutition plus que difficile.

- Sacrée poursuite hein ?!

Ah… les gênes Gratziens… Elle n’avait pas bougé d’un pouce.






Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 177

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Ven 3 Nov - 23:14


Triame, Kim

Les regards s'échangèrent à mesure que la verte pratiquait les interminables joutes verbales qui animaient les diverses réunions de révolutionnaires et ennuyaient profondément la douce et aimable femme-poisson. Elle se sentait mal à l'aise devant tant de prestance dans l'usage de la parole, et aurait aimé en venir directement au but, dans cette situation précise. Il n'y avait aucun doute quant à l'acceptation d'une telle alliance, ce n'était pas quelque chose qu'elle allait avoir la bêtise de refuser. Tout portait à croire que le dirigeant de l'Inquisition allait pourtant demander à West Blue de rejoindre ses troupes. Cependant, s'il n'en était rien, il n'y avait pas à craindre pour le leadership d'Eken Sor qui était profitable à l'équilibre de la Révolution sur cette mer. Avec apaisement, Mivi Brendao pouvait reprendre la parole. Les autres révolutionnaires ne semblaient cependant pas impressionner par l'interlocutrice qu'elles avaient en face d'elle, et qui n'avait fait ses preuves que dans une brève opération connue uniquement au sein du mouvement révolutionnaire : pour cause, les médias du Gouvernement Mondial s'étaient plus à taire les raisons de la montée en prime du corsaire Nakata Fenice et du révolutionnaire Erwin Dog. Ils avaient imputé cela à leur dangerosité et à leur alliance, plus qu'à leur trahison en fanfare.

    - Écoutez-vous parler, se moqua Kim en brisant le court silence qui s'était installé suite à la dernière prise de parole de la verte. Vous vous entre-déchirez dans des luttes inexistantes.
    - Nos luttes existent. Il faut se trouver de l'autre côté du miroir pour ne pas les voir, trancha Triame, accusant sans détour la Révolution de l'Ombre d'avoir abandonné le combat qu'eux menaient toujours de front.
    - Vous vous êtes réfugiés sur Luvneel, vous n'avez pas agis, vous comme Jonas ou Andromède, vous qui réunissez des forces sans mener de grandes actions ! Eken Sor a été le seul à continuer la bataille qu'il avait commencé du temps d'Arias ! S'emporta la jeune femme-démon en tapant des poings sur la table.

Une pointe d'émotion perçait dans sa voix.

    - Et c'est aux nouveaux mouvements comme celui d'Erwin Dog que revient la tâche de faire le sale boulot?! En quelques mois à peine, il a pris la Ville de Shell sur East Blue et la moitié de North Blue. Vous croyez que nous n'avons rien fait depuis que vous avez décidé de vivre reclus à cause de votre division constante ? Nous avons continué le combat à notre échelle. Vous... vous...
    - Calme-toi, Kim, lança Mivi en posant une main sur l'épaule de la demoiselle.

Celle-ci reprit son souffle et s'assit. Elle en voulait aux anciens mouvements de rester inactifs. En revanche, elle s'en voulait aussi de laisser une faille si grande ouverte dans son jugement, dans laquelle la vieille révolutionnaire, Aurore Pandore, s'engouffra.


Aurore Pandore
    - Regarde ce qui arrive à la Révolution de West Blue qui bouge impunément. Elle n'a fait que reculer, autant en terme d'effectif que de territoires.

Mivi Brendao ne la contredit pas. Leurs actions s'étaient affaiblies avec le temps. C'était quelque chose qu'elle ne pouvait nier. Les révolutionnaires de West Blue avaient désespérément besoin d'un coup de pouce après les pertes qu'elles avaient subi. Là où Eken Sor affichait une réelle envie de réussir à percer, il n'était pas possible d'y arriver seul. Finalement, Triame était trop remontée contre Kim pour continuer à voir l'enjeu de cet entretien dans le sens de son patron, et si cela ne semblait à première vue pas avoir été fait exprès, Kanaë pouvait imaginer une alliée de plus dans cette pièce infestée de mines ennemies.


Lieutenante Mivi Brendao

Reprenant finalement la parole, la femme-poisson finit par rétorquer sur le ton de l'annonce :

    - Nous serons ravis de collaborer avec l'Inquisition par votre intermédiaire. Cependant, j'imagine que votre blessure vous empêchera d'aller sur le front pour l'instant... Nous allons donc pouvoir coordonner nos actions sur West Blue dans un premier temps.
    - Notre réseau vous aidera, annonça calmement Kim en foudroyant du regard Triame. La Révolution de l'Ombre possède de nombreuses ressources, même si ils ne tiennent plus qu'à une centaine d'informateurs sur les Blues là où nous étions bien plus nombreux de l'époque de Yoko.

Cette époque était à regretter du point de vue de certains. Cependant l'aide que Kim offrait pourrait s'avérer vitale. Eleonora sourit en voyant que tout semblait s'arranger. Seule restait la réaction de Triame qui ne saurait tarder...

    - North Blue est prête dès à présent. Oulanov sera d'accord. Prenons Seppen Town, et faisons de cette mer la première des quatre à être débarrassée des marines.

L'annonce surprit jusqu'à Aurore qui s'étonna de cette proposition hâtive. Il était évident que les choses ne pouvaient pas progresser aussi vite. Arias était mort à peine dix mois auparavant, et ils considéraient déjà l'idée de lancer une action que lui-même n'avait pas envisagé sur le court terme ? C'était de la folie. Une pure et unique folie.


Malicia, Capitaine de division Elena

Malicia se réveilla et se débattit en hurlant après avoir entendu le vieillard, essayant de fuir elle aussi. Cependant, elle ne poussa pas le vice jusqu'où le fit le vieillard, en faisant mine de s'échapper et en s'essoufflant sous le regard interloqué de l'ancienne Capitaine de Division. Après un soupir déçu, elle regarda son interlocuteur qui semblait ne rien vouloir dire. En même temps, s'il suffisait de mettre en étendard ce pauvre homme pour faire revenir le Kabayochi... Enfin, ce n'était pas dans leur intérêt de l'affronter maintenant, s'il était encore en vie.

    - Je vais vous emmener en cellule, en attendant d'en informer les chefs qui prendront une décision sur votre sort, annonça Elena en approchant au plus près d'elle le vieillard et en fronçant les sourcils. Mais est-ce que je ne vous aurais pas déjà vu quelque part...

Elle finit par hausser les épaules. Il était bien bâti pour un grand-père, mais sous ses airs broussailleux, c'était un homme on ne peut plus banal. L'âge avait fait chuter les cheveux au sommet de son caillou, et sa barbe semblait infestée d'une faune qu'on n'aurait pu décrire. Finissant par tourner le dos à ses prisonniers, Elena les maintint fermement pour entrer dans le centre d'entraînement. La prison était située dans les soubassements du bâtiment, et pour y accéder il fallait passer près d'une salle de réunion actuellement occupée.

S'y dirigeant avec un certain dynamisme, la Capitaine de Division passa près d'elle en prenant un air assuré. Malicia s'était tue tandis que ses camarades l'accompagnaient. Elles allaient être amenées dans une cellule illuminée par une torche, où se trouvaient déjà quelques individus. Parmi eux ? Quelques marines qui avaient eu la mauvaise idée de s'aventurer jusqu'ici, et une demi-douzaine de criminels peu connus, dont les ambitions les avaient poussés à affronter les forces révolutionnaires.

    - Je reviendrai vous chercher plus tard, fit Elena en laissant deux gardes pour surveiller leurs nouveaux invités.




PNJs présents :

- Mivi Brendao (??)
- Ricky Pané (??)
- Aurore Pandore (???)
- Triame (???)
- Kim (???)
- Malicia (Niv. 16)
- Eleonora (??)
- Capitaine de Division Elena (Niv. 23)
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Sam 4 Nov - 0:38

Une lueur d'espoir

Si elle avait mené la discussion pendant un certain temps, la verte s’effaça ensuite devant l’affrontement qui prenait lieu devant elle. Il se jouait là une pièce de théâtre bien spéciale où des femmes qui devaient être alliées se déchiraient à un point difficilement compréhensible. Cette joute allait si loin que la membre de la révolution de l’ombre avait perdu son sang-froid devant le regard attristé d’une maudite du scorpion qui fut prise de court par la femme-poisson qui vint rapidement la réconforter. Au fond d’elle, elle n’en revenait pas.

Erwin lui avait parlé des différents mouvements révolutionnaires, il lui avait dit quels étaient ses liens avec les différentes Blues et avait bien évidemment débattu des plans à venir de l’inquisition concernant chacune des mers et chacun de mouvement. Face à toutes ces informations, la Toupex avait bien compris que ce qui se jouait en ce jour était important et pourtant, chacune des femmes autour de la table l’oubliait, préférant jouer de son petit effet ou de son avantage d’orateur. Dans ce dernier domaine, la pauvre femme-démone était donc en dessous de ses interlocutrices mais démontrait par là-même une vraie sincérité. Au même titre d’ailleurs que Mivi qui jouait carte sur table sans chercher à écraser toutes ses alliées aujourd’hui plus ennemies que jamais. Pourtant, ce qu’elle retint dans l’incident émotionnel ne fut pas tant l’excès de colère mais plutôt sa tirade concernant les forces de son petit-frère. Apparemment, la petite blonde tenait en estime le rouquin et elle apparaissait comme une alliée intéressante ; surtout si l’on considérait les informations que cette jeune femme pouvait détenir.

S’en suivit encore donc une attaque de la vieille, toujours aussi aigrie pour une Kanäe qui commençait elle-même à être irritée par son comportement. Pourtant, devant cette attaque très clairement personnelle, la Brendao ne moufta pas, ce qui était finalement tout à son honneur et rassurait l’ex-mouette au sujet de cette réunion.

En conclusion, il apparaissait que deux femmes jouaient pour la révolution dans sa globalité et que deux autres jouaient pour leurs figures de proue. Au milieu, jeune révolutionnaire, Kanäe adoptait une position de plus en plus précise et commençait à bien cerner chacune de ces opposantes. Ne pouvant pas véritablement se ranger totalement du côté de celles qu’elle appréciait et se devant de rester impartiale s’agissant de l’aide à apporter au soutien des révolutionnaires, la chasseresse termina d’écouter pour finalement tomber sur une proposition qui l’étonna moins que la majorité de ces autres comparses. Cette femme, Triame, ne cherchait que la suprématie de North Blue et faisait passer les intérêts de son boss avant toute autre chose, il ne s’agissait absolument pas de la bonne manière de faire et Kanäe comptait bien lui faire comprendre.

Pour autant, et dans un premier temps, elle ne s’intéressa qu’à Kim et Mivi en employant un ton calme et serein.

Mivi, je vous remercie pour votre sollicitude quant à mon état de santé et suis heureuse de votre décision sur notre future collaboration. Mademoiselle Kim, je vous remercie également pour votre implication et j’avoue avoir hâte de travailler avec vous. Je suis certaine que la révolution de l’ombre, et vos informations, joueront un rôle majeur dans le retour en force de la révolution.


Elle ponctua son intervention d’un regard doux et d’un sourire chaleureux à chacune de ces deux femmes qu’elle commençait à estimer mais surtout, à respecter. La dernière de ses phrases servait, en plus d’assurer une bonne entente avec Kim, à mettre un petit crochet à celle qui avait su critiquer la carence d’action visible de ce mouvement. Pourtant, la caractéristique principale de la révolution de l’ombre était justement sa faculté à agir à l’abri des regards... Enfin, ces subtilités semblaient échapper à certaines personnes.

Puis, prenant un air plus sérieux et plus ferme, redevenant alors la Kanäe froide et sèche qu’elle avait été pendant longtemps, elle entreprit de débattre sur le fond et en particulier sur les attaques d’Aurore et Triame.

Pour commencer, Madame Pandore, si vous avez raison à propos de l’état actuel de la révolution de West Blue, je pense qu’il y a d’autres façons de voir les choses. Certes, et Mademoiselle Brendao ne l’a pas démenti, le mouvement d’Eken Sor est en difficulté malgré un combat constant contre le gouvernement mondial. Ce n’est pour autant pas une raison de les laisser dans cette situation mais au contraire de les aider à en sortir, de les soutenir dans l’effort qu’Eken Sor et ses forces déploient depuis un certain temps déjà.


Pour être plus précise,la maudite avait envie de rajouter quelque chose signifiant que si l’on ne sort pas de chez soi, on ne risque pas beaucoup de problèmes. Au moins, et même s’il reculait, le mouvement de West Blue continuait la lutte active et portait haut les couleurs de la révolution.

Quoiqu’il en soit, elle resta silencieuse à ce propos, reprit alors son souffle et se tourna plus précisément vers celle qui l’irritait fortement : la brune de North Blue. Sa proposition d’attaque ressemblait au comportement qu’elle adoptait depuis le début de cette entrevue : incisive, prédatrice et sensationnaliste. Elle lançait des arguments chocs mais dénués de profondeur, s’attaquait à ses interlocutrices et voulait prouver à toutes qu’elle était la madone du débat. Devant cette attitude il n’y avait beaucoup de position à adopter : il fallait être ferme tout en laissant le dialogue ouvert. Par-dessus tout, il fallait éviter de la froisser, d’en faire une ennemie et de déclencher une guerre entre l’inquisition et Oulanov. En conséquence, la Zoan se retint de lui rappeler que si Oulanov était si bien installé sur North Blue c’était très principalement grâce à l’intervention du Dog. Elle réengagea donc le dialogue sur la dernière proposition de Triame.

Les choses ne sont pas aussi simples. Il ne suffit pas de rassembler l’intégralité de nos forces et de tous se présenter aux portes de Seppen Town pour bouter la marine de l’île. Cette île est le base principale du gouvernement sur votre mer, en conséquence, elle sera défendue jusqu’au bout. Croire que l’on est prêt ne signifie pas que l’on gagnera, ni même que l’on est réellement prêt. Preuve en est, et je l’ai déjà abordé, Ren Tao s’est attaqué à Nighty Town et a été mis en échec. Si nous nous précipitons, nous subirons le même sort que ce criminel, si ce n’est pire ; car lui est en vie. Si North Blue est prête à passer à l’offensive, cela signifie que la position d’Oulanov est sûre et que vous pouvez assurer une défense effective de vos positions. Avec notre appui bien sur si la marine s’en prenait violemment à vous.


Prenant une nouvelle inspiration et prenant encore une gorgée de thé pour s’hydrater, Kanäe allait maintenant se servir de ce qu’Erwin lui avait dit concernant la priorité de l’inquisition face aux autres mouvements révolutionnaires. Elle n’allait pas livrer tout cela à l’état brut mais devait l’édulcorer pour éviter une nouvelle crise de la brune.

La priorité absolue n’est pas et n’a jamais été l’expansion mais bien la survie. Si l’on meurt, nous n’avons aucune chance de nous étendre. Quelque chose de massif se prépare sur North Blue si l’on en croit votre discours, en conséquence, si l’inquisition ne compte pas se retirer, vous n’avez pas besoin de l’intégralité de nos forces. A l’heure actuelle, il existe une autre priorité qui est la survie de l’une de nos branches, celle de West Blue. En conséquence, il est évident que je compte, en accord avec Erwin, soutenir Eken Sor. La collaboration entre nous est essentielle.


La position était claire et immuable. Triame pouvait bien dire ce qu’elle désirait, Kanäe avait décidé d’apporter son aide, au moins personnelle, à Mivi Brendao et par extension à Eken Sor. Les choses étant remises au clair, l’ancienne colonelle de la marine se radoucit légèrement et reporta son attention sur la femme-poisson. Elle avait abordé leur future collaboration et Kanäe n’avait pas encore pris le temps de lui répondre.

S’agissant donc de ma blessure, ce n’est pas un problème, mon état s’est bien amélioré et je serai bientôt apte à retrouver le front et à combattre pour repousser le gouvernement mondial. Cependant, vous avez raison, il nous faut nous coordonner avant toute autre chose.


Traiter d’une coopération à venir était une tentative de la Toupex pour éloigner le sujet plus épineux des relations entre North Blue et le reste du monde. S’agissant de son état de santé, l’herboriste l’avait légèrement surévalué. Si la blessure ne la faisait plus tant souffrir, la maudite éprouvait une forte gêne lorsqu’elle sollicitait un peu trop son épaule gauche. La blessure n’était plus inquiétante mais restait néanmoins handicapante. Rétablir la vérité ici la ferait passer pour une faible, elle aurait bien le temps d’en parler à Mivi à l’occasion d’une autre rencontre.

Pour le reste, elle espérait maintenant que Triame avait compris le message : que North Blue continuerait à bénéficier de l’appui de l’inquisition mais que la mer froide n’était pas la seule à avoir besoin d’un support.

***

Derrière Kanäe se tenait toujours et encore ses deux fières amies qui écoutaient les débats et espéraient voir leur supérieure en ressortir victorieuse. La position de Mivi et Kim faisait apparaître une certaine position qui plaisait à Lily et Sayara. Pourtant, l'une comme l'autre ne se concentrait pas uniquement sur le débat.

Depuis le début, la rouge artificière ne lâchait pas Mivi du regard alors que Lily s'était approché d'Eleonora pour lui tenir compagnie au cours de ce long échange où au final, elles ne pouvaient pas vraiment intervenir.
©️ Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 43

Feuille de personnage
Niveau:
14/75  (14/75)
Expériences:
56/80  (56/80)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Dim 5 Nov - 21:25





Girl Powwaaa


Comment pouvait-elle se sortir de cette situation ? Et dire que tout avait commencé avec un arc-en-ciel et des cactus… décidément, la vie réservait bien des surprises. Et puis, qu’est ce qu’elle voulait au grand-père la femme bizarre ? Sérieusement ? Elle offrait ainsi son visage ? Ginny en profita allègrement. Bien qu’avec des mouvements réduits, elle passa tout de même sa main sur le visage de la femme. Exténuée, comme le voulait son jeu d’actrice, elle n’imprima pas beaucoup de force mais suffisamment pour laisser croire à quelque chose de dérangeant.

- On r’luque pas ses ancêtres ma minette !

Parfaitement ce qu’aurait pu dire le vioque. Vraiment, elle le connaissait particulièrement bien son grand-père. Maintenant, il ne lui restait plus qu’à attendre de trouver la bonne occasion pour se sortir de ce guêpier… et que faire ensuite ? Est-ce qu’elle devrait quitter l’ile ? Est-ce qu’elle devrait retourner sous son pont ? Est-ce qu’elle devrait partir en quête de cactus ? Trop de questions la taraudaient et elle ne réalisa finalement pas qu’elle avait atteint les geôles : décidément, il fallait vraiment que la petite Ginny apprenne à se focaliser sur les choses importantes.

Trop tard. Vraiment trop tard et c’était bien là le problème : la demoiselle se retrouvait enfermée.

Plusieurs solutions s’offraient alors à elle et une seule retint son attention : elle devait foutre un bordel monstre pour s’en sortir. Cherchant du regard les membres de la prison les plus forts, elle chercherait alors à nouer des liens. Est-ce que l’un d’entre eux aurait un plan pour sortir de la prison ? Très vite, la petite Ginny mit en avant un point : s’il y avait besoin d’une diversion…

- Je peux piquer comme un cactus !

Si un plan pouvait être mis en action, la jeune fille choisirait sans doute une apparence plus connue que celle du Gratz afin de créer son petit effet en prenant soin de se faire la plus discrète possible. Si elle parvenait à libérer tout le monde, en même temps… alors le bordel serait sans doute général.






Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 177

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Mer 8 Nov - 0:19


Aurore Pandore, Triame
    - Tu parles de stratégie à des personnes qui ont fait la guerre avant même que tu n'apprennes à tenir une arme, gamine, répondit sèchement l'ancienne commandante en regardant Triame.

Elle-même devait approcher les soixante-dix ans, quant à sa comparse issue de la révolution d'Oulanov, elle avait facilement la quarantaine. Toutes deux avaient été amenées à côtoyer les différents mouvements pendant plus longtemps qu'il n'en avait fallu avant de trouver leur place. Elles étaient non pas expertes en stratégies mais bien en conseils de guerre : leur vécu, et ce à quoi elles avaient survécu, semblait leur accorder une certaine aisance. Si elle disait qu'elle pouvait gagner, Aurore ne doutait pas que Triame avait un plan précis en tête. L'orgueil de son leader serait cependant la perte de ses convictions.

    - Tu connais tes troupes, nous connaissons les nôtres. Depuis que nous nous sommes installés à Luvneel, aucun projet n'a été réellement mené de front. Quelques escarmouches contre la marine, mais rien de concret... Nos hommes s'impatientent, et pour qu'ils restent motivés et que nous puissions continuer de recruter sur North Blue, il nous faut une victoire.

La voix sèche était aussi bien dirigée vers la verte, et cependant elle semblait comme une supplication aux oreilles de Mivi. Apparemment, les forces d'Oulanov n'étaient pas aussi chatoyantes qu'elles promettaient de le devenir au départ du plus vieux d'entre eux. Il avait sûrement essuyé la concurrence de l'Inquisition dans le recrutement sur cette mer, et le départ de plusieurs de ses lieutenants pour une issue plus favorable que semblait être Kaiten-Su n'avait pas arrangé les choses. Cependant, la présence de Triame prouvait que ses plus fidèles compagnons avaient fait le choix de rester à ses côtés. Il bénéficiait d'une puissance encore tout à fait acceptable, qui poussait le Gouvernement Mondial à ne pas tenter de l'attaquer.


Kim

Ainsi les deux plus anciennes semblaient croire en ce projet que chérissait Triame. Quand elle voulut reprendre la parole, elle fut cependant interrompue par la voix très ironique de Kim :

    - North Blue est une bien belle mer. Les marines y sont peu nombreux, le climat est efficace pour empêcher de grandes batailles marines, et seule la base de Seppen Town semble être à présent un problème. Une bien belle mer pour des vacances bien méritées... Ou une retraite anticipée.
    - Peste...

La partisane d'Oulanov avait juré devant l'intervention de l'espionne qui lui tira tout bonnement la langue. Aurore soupira, tandis que Mivi se massa la tempe droite. La femme-poisson avait obtenu ce qu'elle désirait, mais si cette réunion s'achevait ici, deux blocs s'identifieraient clairement dans les révolutions actuelles... : celui de Kaiten-Su et celui de West Blue. Deux idéaux bien distincts, deux politiques d'actions exceptionnelles. Les premiers créaient un bastion impénétrable, les seconds agissaient avec difficulté et peu de moyens. Au final, alors que les forces de Jonas croissaient, celle d'Eken Sor diminuaient. Il fallait au moins inverser la tendance pour West Blue, et l'aide de l'Inquisition serait bénéfique à ce développement.


Lieutenante Mivi Brendao
    - Il me semble que je vais vous faire part de nos besoins les plus urgents, dans ce cas-là. Tout d'abord, ne nous en veuillez pas mais... Nous ne pouvons pas encore vous faire totalement confiance. Vous venez de quitter la marine et c'est pour cela que des missions de trop grosses envergures ne peuvent être envisagées avec vous... pour l'instant.

La révélation pouvait faire souffrir l'égo de Kanaë, mais si la verte observait les traits de Mivi, elle y verrait l'acte réfléchi d'une Commandante révolutionnaire aguerrie.

    - Certains de nos camarades et quelques mouvements révolutionnaires mineurs de West Blue ont été capturés récemment par l'équipage de Ronald Ezra... Ce Vice-Amiral s'est montré incroyablement efficace pendant les quelques mois qu'il a passé sur cette mer. Nous ne pensons pas avoir de quoi le vaincre pour le moment, cependant nos camarades, ceux qui sont encore vivants, ne sont pas encore perdus : il s'est amusé à les garder jusqu'à présent sur une île près de Nighty Town. D'ici quelques jours, un bateau viendra d'Impel Down pour les récupérer... Nous allons les libérer avant.
    - Oh... Fort intéressant, lança Aurore.
    - Stupide. Ils vous attendront, lâcha Triame.
    - C'est certain, et ils doivent déjà être prêts à recevoir une armada. Le Vice-Amiral est sûrement déjà sur place...
    - Nous avons un plan.

Elle avait coupé court à la discussion en un instant. Ce n'était ni le lieu, ni le moment de remettre en cause les décisions du Sor.

    - L'aide de l'Inquisition sera précieuse pour celui-ci. Nous ne comptons pas faire se déplacer votre leader : un escadron détaché de vous-mêmes et quelques uns de vos hommes devrait suffire.
    - C'est de la folie malgré tout, reprit Aurore. J'ai beau considéré le génie militaire d'Eken Sor, il est impossible de...
    - Nous avons un plan. Kanaë, êtes-vous avec nous ?


Malicia

La cellule était relativement petite. Ginny y avait cependant la place pour faire les cent pas ou se déplacer plutôt librement. En quelques minutes, les gardes avaient commencé à jouer aux cartes, laissant les hors-la-lois et les planqués bougonner dans leur coin. Chaque semblait maussade, à l'exception de l'équipage de Malicia qui affichait un calme plat et presque déroutant. Un détail pouvait avoir échapper à tout le monde, mais une insigne était cousue sur leurs vestons : il s'agissait de l'insigne d'un petit détachement révolutionnaire, assez peu connu et qui n'avait plus fait parler de lui depuis la mort d'Arias. Dans l'obscurité, les fils fluorescents dévoilaient ce symbole.

    - Eh... Vous êtes pas l'Escadron Maudit ? Demanda un hors-la-loi à la tête bien remplie mais au corps squelettique – sûrement plus à cause d'une malformation naturelle que d'un manque de nourriture à en croire le plateau repas vide à ses pieds.
    - Eheh, t'as entendu parler de nous ?! S'excita Malicia, les yeux pétillants. Ça fait des mois qu'on s'est paumé en mer, mais nous voilà de ret... Attend, pourquoi « maudit » ?
    - On dit que vous... « maudissez » tous les endroits où vous passez...
    - N'importe quoi ! Se vexa la jeune femme en se mettant à bouder.

Et elle s'assit par terre. On lui disait tout le temps cela, ça commençait à la vexer ! Un jour, elle ferait la tête pour de bon et ils verraient ! Tout ça parce que la majorité des opérations auxquels ils participaient foiraient. Et puis de toutes les manières, ce jeu où les copains les mettaient en prison n'était même plus drôle. Se relevant, elle alla toquer aux barreaux en demandant à ce qu'on la libère. Peut-être que quelque chose pourrait faire réagir les gardes, alors que dans les cellules les hors-la-lois semblaient guetter la moindre occasion de se faire la malle.



PNJs présents :

- Mivi Brendao (??)
- Ricky Pané (??)
- Aurore Pandore (???)
- Triame (???)
- Kim (???)
- Malicia (Niv. 16)
- Eleonora (??)
- Capitaine de Division Elena (Niv. 23)
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Mer 8 Nov - 13:41

Nouveau projet

Kanäe avait laissé les furies s’écharper et lui balancer des remarques peu flatteuses s’agissant de son expérience en stratégie. Si dans le fond elle avait tout à fait raison, l’attitude et le comportement de la représentante de North Blue démontrait aussi que son plan était loin d’être infaillible et qu’elle avait besoin d’appui pour porter un coup qu’elle présumait fatal.

Quoiqu’il en soit, la verte demeura passive face aux attaques mais se permit un sourire en coin lorsque la jeune-femme démone avait balancé sur le compte de la révolution de North Blue. Si la Toupex n’avait aucune sympathie pour Aurore et Triame, elle devait avouer que la première ne semblait pas dans le même rapport de force et n’essayait pas d’imposer sa voix par-dessus toutes les autres. Cela laissait Kanäe penser que les Jonas n’étaient pas comme Oulanov, que malgré une position solide, ils avaient probablement conscience du reste de l’état de la révolution. Dans la configuration actuelle, il semblait bien que si Mivi avait gagné le soutien de l’inquisition, majoritaire sur East Blue, la nordiste gagnait du terrain du côté de la mer de l’Ouest. Deux camps semblaient se dessiner et la scission en quatre mouvements se regroupait autour de deux grands pôles. Cette division persistante représentait un problème que la chasseresse devait résoudre avant la fin de la réunion.

Pour l’heure cependant, elle devait répondre à Mivi qui venait de l’interpeller au sujet de son passé et de la confiance qu’Eken Sor ne pouvait lui accorder.

Je comprends et je savais parfaitement que mon passé de gouvernementale pouvait représenter une certaine difficulté dans ma nouvelle vie révolutionnaire. La confiance est une chose qui se gagne, et je gagnerai donc la vôtre.


Pour le reste, la jeune femme laissa les autres continuer à se battre alors qu’elle réfléchissait sur la position qui devait être la sienne au sein de la révolution, et plus généralement, au sein de cette alliance entre le Dog et le Sor. Elle espérait aussi, et encore, qu’Oulanov et Kitchiko Jonas allaient rejoindre se tourner du côté de l’inquisition. Si cela arrivait, Erwin pourrait peut-être atteindre la place qu’il méritait, celle de leader de la révolution. Kanäe ne voulait pas imposer Erwin comme le nouvel Arias devant les représentantes de chacun des mouvements des Blues, pour autant, elle devait manœuvrer pour qu’un jour le rouquin occupe ce poste. Aujourd’hui, l’inquisition était le seul mouvement qui transcendait les frontières et avaient de véritables positions sur la plupart des mers ainsi que sur Grand Line. Erwin Dog était, pour la maudite du moins, la figure d’une révolution entreprenante, florissante et menaçante pour le gouvernement ; un modèle que tous du côté rebelle devaient atteindre.

Quoiqu’il en soit, une proposition vint finalement à être directement adressée à l’ex-colonelle de la marine, une opération pour la libération de révolutionnaires. La première fois que la Zoan avait agi au nom de la révolution de façon assumée, en attaquant Impel Down, c’était déjà pour libérer des opprimés. Elle avait accepté une fois et allait recommencer.

J’en suis.


Ici, pas question de Satan, contrairement à la première fois, mais d’un ennemi d’un niveau élevé : Ronald Ezra. De son point de vue, la verte ne connaissait cet homme uniquement de réputation. Elle ne l’avait jamais rencontré, ne savait pas quel était son style de combat et ne connaissait rien du caractère de la hyène. Elle ne savait d’ailleurs même pas que le blond était bénéficiaire d’une malédiction du même type que la sienne.

Dans tous les cas, en acceptant de rejoindre le mouvement de West Blue pour cette mission libération, la verte avait clairement établit sa position définitive du côté du bloc de Sor. Si sa position personnelle était engagée, elle avait encore la carte de représentante de l’inquisition pour satisfaire la représentante de North Blue. Elle s’adressa donc à Triame et à sa voisine âgée pour équilibrer les engagements de son groupuscule.

S’agissant de votre projet d’attaque de North Blue et, plus précisément de Seppen Town, j’entends bien que l’appui de nos forces serait important. Aussi, je vous invite à vous rapprocher d’un autre membre de l’inquisition qui a un niveau au moins aussi bon que le mien, le commandant de l’inquisition Blue. Il connait parfaitement votre mer, son détachement y étant en poste depuis un certain temps. Blue pourra vous aider à mettre en place votre attaque et à coordonner les actions d’Oulanov et celles de l’inquisition sur la zone, sous réserve de l’accord d’Erwin. Mais ça ne devrait lui poser aucun problème, au contraire. Enfin, le jour J, je serai présente si la situation de West Blue est équilibrée et vous aiderai à mener l’offensive à bien.


Engager Blue pouvait paraitre un peu osé si l’on considérait que la belle n’était encore que très jeune au sein du mouvement révolutionnaire. Pourtant, l’homme-poisson était d’ores et déjà basé sur la mer froide et Erwin y placé des intérêts. Cet engagement supplémentaire ne changeait donc finalement que peu de chose pour la grenouille et permettait de donner une part du gâteau à Triame. Au final, Kanäe s’engageait pour West Blue et Blue pour elle, deux combattants d’un niveau très proche et parlant au nom de l’inquisition du Dog.

Avec cette nouvelle proposition, la maudite du scorpion espérait calmer le jeu et satisfaire toutes les forces en présence.

©️ Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 43

Feuille de personnage
Niveau:
14/75  (14/75)
Expériences:
56/80  (56/80)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Mer 8 Nov - 14:38





Girl Powwaaa


Enfermée bien qu’accompagnée par toute une ribambelle de révolutionnaires, hors la lois et gouvernementaux, Ginny s’était véritablement mise dans de beaux draps. La situation était devenue particulièrement complexe et elle devait à tout prix trouver une porte de sortie, n’importe quoi.

Plus son cerveau partait dans tous les sens pour trouver une solution, plus elle risquait le burn-out. Il lui fallait trouver une solution, une idée quelconque, n’importe laquelle ! Pourquoi ne pas prendre l’apparence d’Arwin pour clouer le bec à tout le monde et s’enfuir en courant ? Pourquoi ne pas prendre l’apparence d’un jeune bébé ? Personne n’aurait jamais osé enfermer un jeune bambin !

Plaquant son poing gauche dans sa main droite, la jeune demoiselle comprit évidemment la solution ! Toussotant, toujours sous forme de vieillard, elle s’entraina. Elle s’entraina si fort que le vieillard eut son visage qui vira au rouge cramoisi en moins de temps qu’il n’en fallut pour le dire.

Malheureusement, la petite Giny commençait peu à peu à paniquer : quoiqu’elle puisse penser, quel que soit le plan qu’elle pouvait avoir en tête, rien ne lui vint à l’esprit hormis une seule chose. C’était bien sûr !

Prenant le temps de calme, tout au moins très relatif, qui lui serait nécessaire, la jeune enfant visualiserait alors un cactus dans sa tête. Si elle avait le pouvoir de se transformer en être humain, elle pourrait aisément se transformer en cactus ! Le visage du vieillard passa de rouge à violet : la petite Ginny en oublierait presque de respirer.

Soudainement, sans savoir si c’était dû au manque d’oxygène ou bien à son génie inné, l’idée de génie qui lui manquait arriva comme sur un plateau d’argent aux mille et unes dorures. Comble de bonheur, le vieillard était en train de tomber à la renverse. Ginny plaqua sa main sur son cœur et se rigidifia pour tomber le plus sourdement possible tout en ayant modifié sa voix, sa seconde main sur le visage.

La jeune demoiselle avait pris la voix de la capitaine de division qui les avaient tous amenés ici pour ne prononcer que quelques mots :

- Bande de goujats ! Comment voulez vous que je monte dans la hiérarchie si j’ai des incapables pareils ! Le laissez pas mourir !

Rechangeant immédiatement pour la voix du grand-père, la petite Ginny se servit de ce qu’elle avait pu observer pour copier la jeune femme précédente. Avec sa démarche, son attitude face à d’autres personnes, elle avait paru orgueilleuse, il ne restait plus qu’à espérer qu’elle ne s’était pas trompée.

Les mots, dirigés pours les gardes, permettraient peut être la diversion tant espérée par tous les membres de la prison. Dans tous les cas, le Nils Gratz avait encore frappé ! Dans tous les cas, en restant à terre, la petite Ginny chercherait un coin tranquille, si tout fonctionnait, pour changer d’apparence. De cette façon, elle n’aurait pas révéler l’entièreté de son pouvoir au groupe de Malicia.

Un mal de tête plus tard, Ginny ne faisait en réalité que se retenir de pouffer de rire. Allongée sur le dos après ses mots empruntés à la jeune femme qu’elle pensait vénale, elle ne cherchait visiblement qu’à se retenir de rire… comme si la situation l’amusait énormément. Elle avait envie de rendre tout le monde confus ! Et si… Arwin arrivait finalement sur l’ile ?





Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 177

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Mer 8 Nov - 21:45


Kim, Lieutenante Mivi Brendao

La petite avait du répondant, ou du moins savait-elle rediriger l'information. Le Commandant Blue était cependant totalement inconnu à Triame, qui s'imagina facilement qu'il s'agissait d'un des sous-fifres du Dog. Celui-ci ne déléguait que les opérations factuelles, et pourtant... il jouissait d'une forte réputation pour son âge. Il devait être observé par la majorité des révolutionnaires, actuellement. Tout comme Eken Sor et Kichiko Jonas, qui représentaient tous deux les plus grands espoirs pour reprendre le contrôle d'une Révolution unie.

    - J'imagine que cette réunion est terminée, conclut Aurore en se levant. Jonas m'avait dit qu'elle serait intéressante... Et je vois pourquoi.

Elle porta un œil intéressé à la verte. Ce fut Triame qui s'éloigna à son tour en remerciant Mivi pour son hospitalité, mais en précisant qu'elle ne souhaitait pas s'attarder : le retour serait long jusqu'à North Blue, et si elle voulait enclencher une discussion avec ce fameux « Commandant Blue » elle devrait se dépêcher. Les autres participantes restèrent dans la salle. Eleonora soupira en relâchant la tension qui s'était installée, et fit maladroitement tombé son arme au sol.

    - Oh, pardon...

Elle se baissa, et quelques minutes passèrent à nouveau : les révolutionnaires avaient besoin de parler de la mise en œuvre du plan qui consistait à libérer leurs alliés. Des forces colossales étaient dans la balance, assez pour changer le destin de la Révolution sur cette mer. Ils allaient faire une diversion pour attirer Ezra Ronald loin de la base : il ne resterait alors sûrement plus que son second. Celui-ci devrait prendre part à des manœuvres, qui mettraient en danger quelques personnes : ainsi fallait-il que Kanaë décide si elle voulait aller directement au contact des prisonniers, ou si elle voulait affronter de front Ezra pour le retenir.

Un boucan résonna dehors une fois que Kanaë eut donné sa réponse...


Malicia

La voix de la Capitaine de Division ne sembla pas laisser les gardes indifférents. Ils s'avancèrent vers les cages occupées par les hors-la-lois, et semblèrent chuchoter pour se mettre d'accord : ils avaient bien entendu ce qu'ils avaient entendu, alors que faire ? Ils ouvrirent finalement la porte la plus proche et... VLAM ! Elle s'ouvrit à grande volée tandis qu'une ombre s'élança pour disparaître par les escaliers. Le révolutionnaire avait été éjecté contre le sol, et assommé par le coup. L'autre fut alors submergé par les hors-la-lois qui l'assommèrent et le dépouillèrent. Comme un troupeau de bœufs, menés par la vindicative Malicia, ils s'élancèrent hors des prisons.

    - CHARGEZ ! Hurla-t-elle.

Et dehors, le chaos commença. Des hors-la-lois, une dizaine environ, déferlèrent. Ils avaient envie de sortir d'ici, et loin d'eux l'idée de se venger : ils savaient qu'ils devaient avant tout éviter la terrible personne qui régissait cette île de temps à autres.



PNJs présents :

- Mivi Brendao (??)
- Ricky Pané (??)
- Aurore Pandore (???)
- Triame (???)
- Kim (???)
- Malicia (Niv. 16)
- Eleonora (??)
- Capitaine de Division Elena (Niv. 23)
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Mer 8 Nov - 23:39

Chemin vraiment pas tranquille

Kanäe fut incroyablement heureuse et soulagée lorsqu’elle vit Triame sortir de la salle juste derrière la retraitée, elle ne le montra pas pour être courtoise jusqu’au bout mais avait hâte de ne plus voir ces deux personnes. Plus encore, rediriger l’attention de la brune sur la tête de l’homme-poisson déjà sur place avait porté ses fruits et avait permis à la verte de se dégager une certaine plage d’action sur la mer disputée par Eken Sor et Ericken.

Se retrouvant donc finalement en compagnie des deux femmes qui lui avaient apporté leur aide, de ses subordonnés et de la petite Eleonora, toujours pris en charge par le sourire réconfortant de Lily, Kanäe se dérida légèrement et prit une position plus confortable sur sa chaise ; un peu moins rigide. Mivi était une alliée maintenant, Kim également, elle ne voyait donc aucune raison de ne pas paraitre naturelle, cela pourrait favoriser la confiance d’ailleurs.

Pourtant, malgré la posture nouvelle de la Toupex, certaines choses ne changeaient pas, et lorsque la maudite entendit un objet touché le sol, elle savait déjà que la maladresse de toute nouvelle révolutionnaire avait encore frappé. Elle se retourna sur sa chaise pour voir ce qu’il en était et vit Lily et Sayara accompagner la petite blanche au sol dans le but de récupérer l’arme tombée. La scène entraina un sourire amusé et attendrit d’une ex-mouette qui redevint rapidement sérieuse lorsque la question stratégique se posa finalement.

Mivi ne la forçait à rien et lui laissait une grande liberté dans ses actes, preuve qu’elle lui faisait a minima confiance. Après tout, Kanäe pourrait choisir de se confronter à Ezra, tout lui avouer immédiatement et l’aider à bouter les révolutionnaires. Ce ne serait bien évidemment pas le cas mais la Brendao ne pouvait en être certaine. Quoiqu’il en soit, revenant au choix qui lui incombait, Kanäe pesa le pour et le contre devant les yeux probablement attentifs de ses interlocutrices.

Aller au contact des prisonniers est important et cela enverrait un message fort, une véritable illustration de l’alliance entre la révolution de West Blue et l’inquisition. De plus, si je me rendais à la base, je pourrais apporter mon aide à nos forces et limiter les dégâts. Assurément, aller à la base et profiter de la diversion est un rôle primordial, peut-être même encore plus que celui de retenir Ezra. La personne qui libérera ses hommes prendra une place toute particulière pour eux, et plus encore, s’assurera leur fidélité dans le combat qui est le nôtre.


Ce qu’elle disait, elle le pensait profondément. Pour elle, la place la plus belle était celle de libérateur, il était celui qui redonnait l’espoir, qui rendait leurs vies aux prisonniers et qui s’imposait comme un meneur d’homme. Kanäe savait qu’Erwin avait revêtis cette casquette à l’occasion de l’attaque d’Impel Down, un acte de bravoure sans égal. Libérer était gratifiant et permettait de s’assurer aussi une certaine visibilité. Pourtant, en l’occurrence, il y avait un autre choix, une voie plus difficile et plus sombre.

Pourtant, je vous laisse cette place Mivi. A vous ou à l'un des commandants d'Eken Sor.


Sa voix ne tremblait pas, le ton était sûr et les mots tranchants. Mivi Brendao était ce que l’on pouvait probablement assimiler à la seconde d’Eken Sor ; ou en tout cas à sa représentante privilégiée. Certaines rumeurs racontaient même que ces deux-là entretenaient une relation intime, mais cela n’avait pas vraiment son importance en l’espèce. Ici, sur la mer de l’Ouest, la Zoan voulait que ce soit la représentante d’Eken Sor qui tire la couverture en délivrant les opprimés. Un tel coup permettrait à la révolution en place d’attirer les regards et pourrait constituer un bon moyen de grossir leurs rangs. Pour la verte, l’inquisition avait proposé son aide, et même si elle ne le connaissait pas ou très peu, la représentante du Dog avait décidé d’arpenter le chemin sombre et de combattre pour le bien de tous.

Erwin place la vie civile avant tout autre chose, je l’ai, entre autres, rejoint pour cela. Si je me fie à votre analyse, ce Vice-Amiral semble très puissant, je ne peux me résoudre à envoyer quelqu’un l’affronter et risquer sa vie si je peux le faire moi-même. Protéger les autres, c’est pour ça que j’ai quitté la marine alors autant y aller à fond et les affronter directement aujourd’hui. D'ailleurs, s'il était à ma place, le Dog ne laisserait personne d'autre que lui y aller.


C’était décidé, si tout se passait comme prévu, la hyène affronterait bientôt le scorpion. Kanäe devait maintenant rassembler des informations sur son futur adversaire. Elle se tournait vers Kim dans ce but lorsque le vacarme extérieur parvint à ses oreilles. Il s’agissait là de bruits étranges qui nécessitaient de monter. En tout cas, il y avait de l’animation.

La maudite se leva rapidement pour se diriger vers la porte mais dans son mouvement, son sabre vint frapper l’arrière de son épaule blessée. Elle ne souffrait plus vraiment mais son arme la gênait dans ses mouvements nouveaux. Elle avait pris l'habitude, sur le trajet, à se mouvoir sans arme et à s’entraîner à l'aide ses transformations maudites uniquement. Aussi, avant de réellement sortir, elle se tourna vers Eleonora et lui tendit son sabre.

Tiens, tu as l’habitude des lames, garde la moi le temps que je m’occupe de ça. Sayara, Lily, restez ici et protégez tout le monde si quelqu’un vient.


L’instant d’après, la mouette passait la porte en direction de l’extérieur sans même regarder si Mivi et Kim l’avait suivi. Elle voulait rapidement découvrir d’où venait toute cette agitation.

©️ Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 43

Feuille de personnage
Niveau:
14/75  (14/75)
Expériences:
56/80  (56/80)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Jeu 16 Nov - 8:56





Girl Powwaaa


- Saleté de communistes !

La voix grave, c’est tout naturellement que la petite Ginny rapporta ces propos. Elle avait toujours entendu ça de la bouche de son grand-père et trouvait que ça se portait très bien à la situation… de toute façon : elle n’avait jamais su ce qu’était un communiste. Lorsqu’elle avait demandé à papy, celui ci lui avait alors répondu que c’était comme une épine dans le pied. De là à faire le lien avec les cactus, il n’y avait qu’un pas ! Elle s’était piqué de le savoir.

Ginny se facepalma. Tout devint très vite clair ! Elle venait de libérer des personnes qui avaient des épines dans le pieds et était en réalité dans le camp ennemi : au cœur même du royaume des communistes !

La pauvre petite claqua des dents en réalisant ça tandis que tout le monde sortait de la prison. Dans tous les cas, il lui faudrait réfléchir plus tard. Pour une fois, elle avait le cerveau en ébullition et n’aspirait qu’à une seule chose. Se mettre en sécurité. Entre les communistes et les cactus, elle savait que sa vie ne tenait plus qu’à un fil. Totalement angoissée, la jeune fille commença a avancé avant de réaliser quelques détails… les affaires des gardes étaient quand même vachement plus cool que ce qu’elle portait actuellement et, pour se fondre dans la masse, c’était toujours le meilleur moyen.

Enfilant ces dernières, la petite fille s’apprêta à sortir pour prendre la poudre d’escampette lorsqu’elle réalisa son erreur. Si elle allait sur le champ de bataille, elle risquait de se faire repérer : le grand-père l’avait déjà assez aidé, il lui fallait une nouvelle tête et, instinctivement, elle avait hésité à toucher le visage du garde avant de finalement se raviser. C’était trop risqué : c’était eux qu’on viendrait voir en premier lieu pour poser des questions.

Ça y est. Elle s’était décidée. Le premier pied dehors, la petite Ginny avait grandi. Changeant d’apparence pour la plus sûre qu’elle connaissait, elle avait touché son visage pour prendre l’apparence du Dog dans un tel accoutrement. Son objectif était simple, courir le plus rapidement possible pour s’enfuir. S’échapper de prison et libérer des prisonniers… quoi de plus simple pour Erwin Dog, le garde d’Impel Dog.

Malheureusement, Une telle entreprise risquait une mésentente si jamais le Dog se faisait repéré. L’inquisition avait-elle des vue sur les prisonniers de West Blue et Kanae ne constituait-elle qu’une diversion ? Dans tous les cas, Ginny, si elle se faisait rattrapée au détour d’une ruelle, changerait de nouveau son apparence, laissant ainsi croire que le Dog se serait évaporé… Sacré phénomène celui là. Pour le coup, nul doute que c’était un communiste avec de très nombreuses épines !



Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 177

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Jeu 16 Nov - 19:46


Kim, Eleonora

Les paroles de la verte touchèrent la bonne Mivi qui acquiesça simplement. Elle sortit en trombe de la salle de réunion quand elle comprit que les choses n'étaient plus en ordre dehors, et effectivement le chaos régnait. Les jeunes recrues tentaient désespérément de maintenir quelques hors-la-lois tandis que la majorité avait déjà quitté le centre d'entraînement. Sans perdre son sang-froid, la femme-poisson quitta les lieux à toute vitesse pour se diriger vers l'extérieur.

    - Quel bordel ! Fit Kim en sifflotant. On dirait que nous allons avoir du pain sur la planche ici, ajouta-t-elle en désignant les quelques hommes qui étaient restés par esprit de vengeance, à s'acharner sur les recrues.

Et elle usa d'un déplacement vif pour se rendre à leurs côtés. Ses coups précis montraient clairement un stylé qui s'appuyait non sur la force mais sur les points sensibles de ses adversaires. Avec une dextérité peu commune, elle vint à bout de ces hommes. Un sourire suspendu à ses lèvres, Kim semblait s'amuser légèrement de la situation. Elle avait peu d'occasions de combattre. Et après un temps de latence, elle continua à abattre ses coups. Il suffisait qu'elle seule soit présente pour maîtriser la situation.

    - Est-ce que... C'est... Oh, désolé.

Eleonora fit encore tomber son arme au sol. Elle alla la ramasser. Déjà en ville le chaos avait commencé à régner et une silhouette bien connue des forces du Gouvernement Mondial et à présent des révolutionnaires semblait se mouvoir dans la ville.


Capitaine de Division Elena

Il s'agissait d'Erwin Dog. La Capitaine de Division ne rêvait pas, elle l'avait vu sortir du camp d'entraînement en habits de soldat, et à présent il se dirigeait vers la ville. Était-il à l'origine de la libération des prisonniers ? Cela aurait été étonnant, mais à vrai dire elle ne doutait pas qu'il aurait pu être responsable d'un tel acte. Elle l'avait vu sur Las Camp, lorsque Kiru avait été attaqué. Elle ne doutait pas qu'il viendrait un jour libéré l'un des alliés du géant de pierre. C'était sûr, il s'agissait de lui, et elle allait le capturer. L'orgueil pouvait parfois être un bien vilain péché. Ainsi, lorsqu'elle arriva aux côtés du roux, et qu'il disparut dans une rue, ses cheveux vinrent le chercher, l'attrapèrent par les jambes et le ramenèrent à lui. Enfin elle captura sa...

Oh, il s'agissait de la jeune fille de plus tôt. Fronçant les sourcils, Elena lâcha sur un ton ferme :

    - Je l'ai vu. Où est-il ? Où est le Dog ?

Elle ne pouvait pas supporter qu'il revendique une partie de la suprématie sur la Révolution. Seul Eken Sor était un leader viable.



Kanaë, tu peux aller attraper des prisonniers si tu veux, ils sont tous bien moins forts que toi et tes PNJs.

PNJs présents :

- Mivi Brendao (??)
- Ricky Pané (??)
- Aurore Pandore (???)
- Triame (???)
- Kim (???)
- Malicia (Niv. 16)
- Eleonora (??)
- Capitaine de Division Elena (Niv. 23)
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Jeu 16 Nov - 23:25

Un peu d'action

En sortant, la verte assista à un spectacle relativement étonnant qui lui tira un léger sourire amusé. Loin de prêter attention au ramassis de déchets qui se frottaient aux troupes gouvernementales, il y avait au milieu de ce champ de bataille quelque chose qui attira son œil en la personne de la démone blonde. Révolution de l’ombre certes, mais au moment de combattre les représentants étaient loin de se cacher et la femme-démone montrait bien ce qu’elle savait faire. Son style était très gracieux et semblait particulièrement efficace, en quelques coups, les adversaires tombaient aussi vite que les personnes partageant des commodités publiques avec un certain Nils Gratz. Le tout était impressionnant et réussi pour quelques secondes à captiver la maudite du scorpion.

Quoiqu’il en soit, après s’être régalée de cette technique fluide et destructrice, la Toupex reporta son attention sur les quelques malotrus qui s’enfuyaient encore en direction de la ville. Se mettant alors à courir, elle dépassa rapidement le champ de bataille qui était maintenant le terrain de jeu de Kim pour s’approcher de la ville. Sur le chemin, elle tomba sur deux fuyards qu’elle stoppa sans même arrêter sa course. En effet, prenant sa forme hybride, la Zoan avait assommé le premier à coup de poche à venin derrière la tête et le second en fauchant ses jambes avec les siennes et en lui envoyant un autre coup de poche à venin dans l’estomac. Le pauvre bougre lâcha un râle de douleur avant de lui aussi tombé dans un état de semi-inconscience.

L’ex-gouvernementale avait retenu ses coups pour ne pas tuer et permettre une remise en détention rapide des évadés. Pourtant, dans sa course, Kanäe se questionna sur l’origine de cette évasion de masse : comment tous les prisonniers avaient pu fausser compagnie aux gardes, comment avaient-ils pu ne serait-ce que se soustraire un instant à leur attention… Elle ne comprenait pas et espérait bien confronter les hommes en question une fois tout ce beau petit monde attrapé.

Forçant le pas, elle rattrapa encore trois ennemis au détour d’une ruelle qu’elle se pressa de rapidement envoyé contre le mur le plus proche, la tête la première et de les mettre donc tous trois dans un état de réflexion profonde. S’arrêtant au-dessus des corps inanimés, la verte les détailla pour essayer de trouver quelque chose : un appareil de communication, une clé ou autre artefact permettant une éventuelle liberté mais il n’y avait rien.

Quoiqu’il en soit, vu le nombre peu élevé de personnes qui s’enfuyaient à sa sortie, le nombre qui était déjà tombé sous les coups de la membre de la révolution de l’ombre et les cinq que l’ex-mouette, il ne devait plus rester grand monde ; il fallait encore compter avec Mivi et le reste des forces gouvernementales de l’île. Commençant donc à chercher des éventuels survivants de l’épopée de libération, elle finit par entendre une voix énervée qui scandait tant qu’elle pouvait le nom de son mentor. Elle se détourna donc de son objectif principal pour s’engouffrer dans une ruelle où se trouvait dorénavant une femme aux cheveux bleus, cheveux qui étaient par ailleurs en train de tenir les jambes d’une autre jeune femme portant une tenue de garde. Elle reconnut cette personne comme étant l’une des membres de la révolution en place sur l’île, pour autant elle ne connaissait rien d’elle, même pas son nom.

Passant sur la scène qui aurait pu traumatiser certains et grandement exciter d’autres, la Zoan répondit à la question qu’elle avait entendue quelques secondes plus tôt.

Vous ne risquez pas de l’avoir vu Mademoiselle, Erwin Dog n’est pas ici, je peux vous le certifier.


Pourquoi cette femme cherchait à voir le petit frère de la verte, surtout si l’on considérait que le Dog devait entrer en contact avec ses collègues tout en préparant et en lançant la conquête d’une île de Grand Line. Comme s’il avait le temps de se pointer sur une île où il avait justement envoyé l’une de ses subordonnées. Pour le reste, si elle insistait dans sa folie et confirmait avoir vu le Dog, la maudite resterait sur sa position et irait jusqu'à contacter son supérieur et à solliciter Mivi qui ne devait pas être bien loin pour prouver à la cadre locale qu'elle se trompait.

Attendant une réponse de son interlocutrice, elle reporterait ensuite son intérêt et se concentrerait sur la personne qui était maintenue au sol.

Et mademoiselle ? Qui est-elle ?


Les deux membres de l’inquisition étaient maintenant réunies, même si elles ne le savaient pas.

***

De son côté Sayara regarda le petit Eleonora ramasser son sabre personnel. La petite avait hésité en regardant le sabre de sa supérieure mais elle avait raison, et la rouge le lui confirma.

Oui, c'est une lame des 50. Ne la perd pas, Kanäe t'en voudrait un peu, enfin, probablement.


©️ Codé par Kari Crown

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Gratz

avatar
Messages : 43

Feuille de personnage
Niveau:
14/75  (14/75)
Expériences:
56/80  (56/80)
Berrys: 150.000 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Ven 17 Nov - 11:45





Girl Powwaaa


Essoufflée, mise à rude épreuve, la petite Ginny parvint tout de même jusque dans l’allée ! Le dieu des cactus et du lait était forcément avec elle jusqu’à ce qu’elle sente sa cheville se faire agripper. C’était le drame. Camouflée comme elle pouvait, elle changea de nouveau de visage et d’apparence pour la Malicia qu’elle avait pu voir quelques heures auparavant. Peut être que son équipage viendrait la sauver après tout… C’était le meilleur moyen de s’en sortir !

Ginny tomba au sol aisément sans rien pouvoir faire de plus. Dans la panique, elle commença à jouer son rôle comme elle savait si bien le faire. De toute façon, tout semblait plus en moins possible avec la panique : nul doute que se faire attraper de la sorte était risquait de rendre tout le monde particulièrement coléreux ou simplement désemparé devant une telle situation. Pire encore ! On lui criait dessus ! Qu’est ce que c’étaient que ces manières ? Complètement bloquée, la jeune fille chercha à se débattre du mieux qu’elle pouvait.

- Je sais pas moi ! Et j’te préviens ! Si tu me lâches pas tout de suite, j’te fous mon macro à la figure !

Si elle ne lui donnait pas ce qu’elle voulait, la petite jeune fille risquait de passer un sale quart d’heure ! Pire encore, son esprit partit dans toutes les directions possibles et imaginables. Une ruelle, une altercation, nul doute : ça pouvait très bien être une violeuse récidiviste ! Mamie avait pourtant été claire sur les potentielles sorties dans les ruelles : il ne fallait pas y passer sous peine d’y perdre sa culotte.

- Tu vas me déshabiller c’est ça ?!

Elle avait envie de hurler, de crier « au secours » mais une jeune fille aux cheveux verts vint dans sa direction. Sa sauveuse ? Rien n’était moins sûr. Elle pouvait d’ailleurs la percevoir qu’avec grande peine et dut finalement se rabattre sur la conversation. Le dog ! Mais bien sûr ! C’était pourtant évident ! C’était là son unique porte de sortie. Il fallait détourner la conversation, et vite !

- Arwi... Le dog est parti plus loin ! Mais si il est là je l’ai vu aussi, je voulais le rattraper ! Mais il se téléporte plus vite que son ombre… à croire qu’il joue avec nous ou qu’il essaie de m’emmener quelque part.

Elle avait failli gaffer en appelant Erwin par son petit nom qu’elle lui donnait. Boarf, dans le pire des cas, ça pouvait passer pour un « Ah oui ». C’était l’avantage des noms pas compliqués. Malgré la situation particulièrement inconfortable, elle tentait toujours de se débattre.

Deux personnes avaient ainsi vu le Dog. Une capitaine de division, une inconnue récidiviste… même si elle appelait l’intéressé, il démentirait forcément ! Le fait de démentir ne prouverait pas son absence de l’ile mais il fallait tout de même une autre solution. Se souvenant de la première rencontre avec Malicia, la jeune Ginny enchérit.

- Il veut me ramener à KIRU !! C’EST SUR ! J’ai vu son père tout à l’heure !

Cette fois-ci… il y avait trop d’informations pour que la diversion précédente ne puisse paraitre suspecte. Le Dog cherchait-il à doubler la révolution en place pour remettre Kiru en son centre ? La situation risquait de devenir épineuse… d’autant plus que la capitaine de division cherchait les honneurs. De quoi lui assurer une belle promotion si elle déjouait tous ces tours !



Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 177

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   Ven 17 Nov - 18:06


Capitaine de Division Elena

L'air sidéré d'Elena était du à deux facteurs pas si indépendants l'un de l'autre : la présence de Malicia qui semblait avoir réussi à s'échapper et avait rencontré le Dog dans une ruelle, et la Toupex qui venait, connue de par sa prime par les capitaines locaux. Lorgnant sur la demoiselle qui venait d'arriver, Elena haussa simplement les épaules, n'accordant pas plus d'importance que cela à son témoignage. Peut-être était-elle alliée au Dog et avait-elle fait diversion... Mais si cela était vrai, la capture de cette femme aurait du se faire bien en amont. Oh, mais pis encore, il y avait le nom de ce « Kiru » dont elle avait affronté les troupes à l'époque où il resplendissait sur West Blue. Bien qu'elle ne haïsse pas foncièrement cet homme – des civils, d'autres grands noms en avaient tué malencontreusement, mais ils avaient fait amende honorable et avaient agi pour le bien de la Révolution et non pour leur intérêt personnel – elle l'avait toujours trouvé un peu trop brusque. Son fruit du démon n'aidait pas à cela.

    - Kiru... Sa relation avec le Dog est énigmatique. Je doute qu'il soit venu te libérer, mais il peut être venu libérer... Oh.

L'ombre qui avait filé dans les escaliers et s'était dirigée vers le port. Mais bien sûr, c'était lui. Ouvrant les yeux de manière disproportionnée, Elena venait de remettre les pièces du puzzle dans l'ordre, bien qu'elle loupait beaucoup de détails, trop contente d'avoir mis la main sur quelque chose de gros. Le Dog avait sûrement besoin de Kiru pour un service. Il lui en rendait un autre en retour et se servait de cette visite – peut-être en tout bien tout honneur, mais en mal – pour libérer un allié du Golem.

    - Erwin Dog ne pourra pas prouver qu'il n'était pas là, rétorqua la bleue en se tournant vers Kanaë. Il a un pouvoir qui peut lui permettre d'être à un endroit à un moment et à l'autre bout de la planète quelques centièmes de secondes plus tard. Je ne doute pas qu'il soit tentant de croire en ton leader, mais il s'est servi de toi, comme il se sert de nous. Je ferai un rapport à ma Commandante sur ce point-là, avoua-t-elle en commençant à bouger.

Elle ne comptait pas lâcher sa prisonnière qui allait repartir directement dans les geôles. Plus loin, Eleonora serait surprise d'apprendre la rareté de cette arme. Elle regarderait avec un certain intérêt la lame.

    - Je... Je crois que je vais rentrer chez moi. Je reviendrai demain, fit la jeune fille timide en regardant la situation en ville se calmer.

Et elle salua ses hôtes tout en commençant à s'éloigner doucement, le cœur plein de nouvelles aventures.


PNJs présents :

- Mivi Brendao (??)
- Ricky Pané (??)
- Aurore Pandore (???)
- Triame (???)
- Kim (???)
- Malicia (Niv. 16)
- Eleonora (??)
- Capitaine de Division Elena (Niv. 23)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Girl Powa ! [Pv : Ginny, Kanaë]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Ginny Weasley
» Les liens de Ginny
» Ginny Weasley (Gryffondor)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Las Camp-