Partagez | 
 

 Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Lun 2 Oct 2017 - 0:10



Événement à Syrup
Une course pour la bonne cause




Cela faisait maintenant plusieurs jours que je naviguais à bord de la calle d’un bateau pirate, complètement incognito, personnes ne savaient que j’étais là.

J’avais pénétré à bord du navire grâce à mon pouvoir afin de pouvoir voyager tranquillement, mais plus le trajet se faisait long et plus les soupçons de ma présence se faisaient ressentir. En effet, profitant de mon anonymat, je me nourrissais à la barbe de ses forbans, entamant leurs provisions mis en réserve.
Mais à force, les pirates commençaient à trouver louche la disparition inexpliquée de temps de nourriture. Il fallait donc que je me débarrasse de mon taxi rapidement.

L’occasion se présenta lorsque l’embarcation jeta l’encre sur une petite île d’East Blue, l’archipel Gekko, pour se réapprovisionner.
Tandis que les brigands débarquaient sur le port, j’évacuai le navire, traversant la coque et m’éloignant à l’opposé de la direction prise par mes transporteurs. Je me dirigeai vers la ville, histoire de me reposer et de trouver un nouveau moyen de transport.

Je marchais donc, pensif, réfléchissant à ce que j’allai bien pouvoir faire maintenant que j’étais seul, livré à moi-même ; il était vrai que le pouvoir que j’avais acquis me procurait un don me facilitant quand même bien les choses. Seulement, cette question allait bien au-delà que de simplement me déplacer, me nourrir, m’abriter… non, il s’agissait de savoir ce que j’allai faire de ma vie ? Continuer en tant que chasseur de primes, rejoindre directement les rangs du gouvernement mondial ou choisir complètement une autre voie.

Je remis ce débat personnel à plus tard lorsque j’arrivai enfin en ville où un évènement spécial semblait se préparait.

Partout dans le centre, on pouvait voir des banderoles affichant :
« Grande chasse aux Trésors de Syrup »


Une chasse aux trésors… je déambulais dans les rues afin de tenter d’en apprendre plus, non pas que cela m’intéressait d’y participer, mais juste pas curiosité.

- Tu comptes participer à la chasse aux trésors, c’est la famille Kaya qui l’organise, il parait qu’une grande récompense attend les gagnants !
- C’est famille est l’une des plus riches du monde, la récompense doit être énorme !
- Surement !


C’est ce que j’appris d’une première conversation que j’avais pu discerner en déambulant à travers la foule. Je continuais mon périple pour essayer d’en apprendre plus, car, une chose m’avait intrigué, même si cette évènement paressait être d’une ampleur s’étalant bien au-delà que la simple mer de l’Est, j’étais étonné de voir aussi bien des personnes semblant appartenir à un certain rang, avec un certain standing, que des hommes et des femmes provenant de villages bien plus modeste.

Heureusement pour moi, un enfant, certainement aussi curieux que moi, demanda à sa maman, tout en dégustant sa glace, pourquoi il y avait soudain autant de monde chez eux et la mère fournit la réponse que j’attendais.

- Tous ces gens sont là pour aider notre hôpital mon chéri !
- Comment ils vont aider notre hôpital maman, en donnant des médicaments ?
- Presque mon cœur, ils vont donner l’argent qui va permettre de les acheter.
- Ah d’accord ! Ils sont gentils alors !


Ainsi tout ça était pour la bonne cause, un beau geste de la part de cette famille ; mon maitre était mort, laissant une partie de ses gains entre mes mains, des berrys qui ne m’appartenaient pas et que je n’avais pas gagné, c’étaient les récompenses d’Inazuma, ils ne me revenaient donc pas, je devais mériter les miennes.

Je décidai donc de me renseigner pour faire un don. En m’approchant, je récupérai un prospectus expliquant brièvement comment ça se passait. On pouvait soit payer l’inscription à la course, mais il s’agissait là d’une maigre somme, 1 berry symbolique, sans doute pour inciter le plus de monde possible à participer, peu importe leur moyen, soit on pouvait parier sur les gagnants. Ce choix était plutôt diriger vers les riches qui ne voulaient pas se salir, ils pouvaient ainsi miser sur quelqu’un une grosse somme et s’ils gagnaient, ils récupéraient une partie de la récompense.

Je n’avais fois en personne d’autre que moi, je voulus donc miser la totalité de ma somme, soit 100 000 berrys sur moi-même, mais en tournant la feuille, je fus stopper dans mon élan… la course s’effectuait en binôme, ce qui était impensable pour quelqu’un comme moi. Je n’accordais ma confiance à personne, donc personne ne m’inspirais pour participer avec moi.

Tant pis, la bonne action serait pour une autre fois, je rebroussai donc chemin, repartant à la recherche d’un navire.


Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 439
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
241/250  (241/250)
Berrys: 15.463.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Lun 2 Oct 2017 - 15:15






Le chasseur sachant chasser...


Il faut être paire-spicace



Assis dans un coin sombre, j’attendais ma proie. Oh, j’attendais le bon moment pour frapper. Personne ne pouvait m’échapper lorsque j’avais une idée en tête ! En deux temps, trois mouvements, je lui tomberais dessus ! Alors que j’étais assis dans un arbre, je pouvais tout voir. Allez, approche encore un peu, tu y es presque…

Mais avant tout ça, il est nécessaire d’expliquer la situation plus en profondeur. Moi et l’équipage du Doskoi Furet, nous étions arrivés au petit matin sur cette île de l’archipel Gekko. Un observateur perspicace, et avec probablement beaucoup trop de temps libre, pouvait aisément voir ma petite frimousse transporter des boites et autres marchandises dans le port. Une fois la paperasse signée, un petit groupe d’employé se dirigea vers le village pour y transporter quelques boites et tonneaux. Bien sûr, j’étais parmi ceux-ci et je m’étonnais de voir les grandes banderoles qui étaient disséminés. Une chasse au trésor ? Oooooooohhh…. Intéressant ça ! C’était bien de me pratiquer avant de faire une véritable chasse au trésor ! Avec une vraie carte, un vrai équipage et un vrai trésor ! Il faut bien commencer quelque part après tout, alors autant s’amuser pendant que nous étions dans le coin. Si je comprenais bien, c’était un évènement pour financer l’hôpital de l’île. Il y avait aussi des paris, mais ça ne m’intéressait pas vraiment. J’avais terminé les tâches de la journée, alors je me disais que je pouvais bien participer au concours ! Alors que je me dirigeais vers une gentille jeune dame, je lui ai dit que je voulais participer. Ce à quoi elle me répondit que je devais signer et me demanda si j’avais les deux berrys pour participer.

-Deux berrys ? Ce n’est pas un berrys le prix d’entrée ? J’ai peut-être mal lu…

-Oh non, le prix est vraiment d’un seul berrys par participant, mais le concours se fait par paire. D’ailleurs, je ne vois pas votre coéquipier. Il doit venir se présenter en personne pour s’inscrire, c’est dans les règles !

-Oh, bien sûr ! Je suis bête ! Je vais aller le chercher tout de suite ! Il disait qu’il serait dans les parages, ce ne sera pas très long !

Alors que je fis un beau sourire à la dame, empreint de l’innocence d’un jeune enfant, je ne pouvais pas m’empêcher d’être un peu paniqué. Punaise, où vais-je trouver un autre participant ? Je laissais les deux berrys, après que mon nom soit bien signé sur la feuille des participants, alors que je réfléchissais aux différentes possibilités. Les autres marins avaient encore beaucoup de travail à faire et, honnêtement, la majorité refuserait en quelques secondes. Et puis pourquoi par paire ? Peut-être que certaines épreuves devaient être faites par deux personnes ? Ou pour créer un sentiment de complicité et inciter la coopération envers les différents participants ? Ce n’était pas vraiment mon genre… Après tout, je n’avais pas eu besoin de personne pour me rendre là où j’étais aujourd’hui.

Mais bon, les règles sont les règles ! Et c’est pour cette raison que je guettais la foule depuis déjà un bon quart d’heure. Dès que je trouverais quelqu’un sans coéquipier, je lui tomberais dessus ! Malheureusement, pendant mon attente, mes espoirs s’envolaient graduellement. Les participants, connaissant déjà les règles, avaient déjà créé leurs équipes ! Pas moyen de trouver une seule personne… seule ! Désespérant ! Déprimant ! Dé… Tiens, qui est cette personne qui se pointait au kiosque ? Qui plus est, sans être accompagné par personne ? Une lueur d’espoir venait de naitre, j’avais enfin ma cible de vu ! En lançant un premier regard, il semblait être normal. Il était grand, mince et blond. Ce qui était très différent des marins trapus avec lesquels je voyageais. Honnêtement, si je devais me voir comme adulte, je serais probablement avec un physique similaire. Enfin, peut-être pas blond, mais ce n’est un détail ! Mais pour l’instant, ce qui m’intéressait n’était pas son apparence ni même sa personnalité; il était seul et j’avais besoin de lui pour mon entrée dans le concours !

C’est alors que je me suis levé, moi qui étais caché sur un banc à côté du glacier. C’était bien bon des glaces, mais j’avais résisté à la tentation… Si je devais courir avec une glace dans les mains, je savais qu’elle ne survivrait pas au choc ! Esquivant habilement les passants, me faufilant dans la foule, j’attrapais la main de ma cible. En bondissant, je dis à voix haute :

-Ça y est, je l’ai retrouvé ! C’est lui mon partenaire ! Aller, j’ai déjà payé pour toi, il faut juste que tu signes ton nom avec la gentille madame !

La dernière partie de cette phrase était dite beaucoup moins forte, mais assez pour que les passants puissent l’entendre. La réceptionniste nous avait vus, ce qui était une bonne chose. Pour être sûr et certain qu’il ne se défile pas, je l’accompagnais en lui tirant sur le bras. Toujours avec un sourire trompeur, je prenais mes deux bras pour le tirer vers le kiosque. J’étais peut-être jeune, mais j’étais plus fort que bien des adultes ! Je ne savais pas s’il voulait participer ou non, mais ce n’était pas le plus important. Je voulais m’inscrire et le moyen le plus simple de le faire était d’emprunter cordialement la participation d’un volontaire inconscient de sa chance. Après tout, j’étais sûr et certain de gagner seul si ce n’était pas cette règle stupide… Je me sentais un peu mal de forcer la main à quelqu’un, aussi bien physiquement que mentalement, mais c’était le jeu !






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Jeu 5 Oct 2017 - 0:43



Partenaire Particulier
Un nouveau duo formé




Je me dirigeais doucement vers le port de la ville, traversant la foule qui, pour la grande majorité, marchait à contresens de moi, tous en direction des lieux des festivités.
C’est alors que mon regard fut attiré par un drôle de petit garçon… ce dernier trainait derrière lui un individu, blond, légèrement plus grand que moi, qui ne semblait pas vraiment comprendre ce qu’il lui arrivait.

La situation prêtait au sourire, qu’un si petit bonhomme mène par le bout du nez un homme de cette taille-là. Toujours est-il qui l’emmena jusqu’à un stand pour s’inscrire à la course. Il avait bien du courage cet enfant… en regardant autour, on voyait bien que la plupart des concurrents étaient de sacrés gaillards. Cette chasse aux trésors devait être une sacré épreuve, mais peut-être que son partenaire était très physique, doté de capacités hors du commun.

Je m’apprêtai à repartir quand mon attention fut de nouveau attirée par le duo.

- Non mais ça ne va pas bien gamin ! Je ne vais pas participer à cette chasse aux trésors avec un minus comme toi ! Et c’est pas parce que tu m’as trainé jusqu’ici que je vais accepter.

Sur ces mots, le blond s’éloigna, l’air énervé, laissant le jeune garçon seul. Sur le coup, cela ne m’atteignit pas, j’avais même commencé à reprendre le pas, mais je ne pus m’empêcher de jeter un regard par-dessus mon épaule… il faisait limite de la peine à voir.

Il paraissait être déterminé à participer à cette compétition et, il fallait avouer, que moi aussi je voulais participer, non pas que la chasse aux trésors en elle-même m’intéressait, mais pour l’aspect financier, je voulais miser la totalité de l’argent que je possédais et qui ne m’appartenait pas, pour gagner le mien par mes propres moyens.
Je m’avançais donc vers le garçonnet ; d’après ce que j’avais entendu, il avait déjà payé l’inscription et il ne me restait plus qu’à signer, ce que je fis.

- Je suis là, je suis son partenaire ! Désolé du retard !

La réceptionniste me regarda avec un air peu convaincu, il est vrai que je n’étais pas forcément des plus crédible, il faut dire que je n’étais pas le type qui débordait le plus de joie et d’émotion en général, ça devait se ressentir… mon manque d’enthousiasme.
Elle jeta un œil au garçon et finit par me tendre les papiers à signer pour finaliser notre binôme. Je regardai à mon tour le petit bonhomme et pu lire sa détermination à gagner dans son regard, ou en tout cas quelque chose de similaire, si bien que malgré mes réticences à accorder ma confiance à ce petit bout d’être humain, je pris un risque.

- Et je voudrais aussi miser 100 000 Berrys sur notre équipe !
- 100 000 ? Vous êtes sûr de vous ?


Je tournais une nouvelle fois la tête vers mon partenaire, l’examinai de la tête au pied, ce qui concrètement ne représentait pas un gros effort.

- Oui, j’en suis sûr.

Elle enregistra ma mise et je pus m’éloigner avec mon nouveau binôme du jour, pour la journée, nous étions liés et pour ça, je devais d’abord savoir comment il se prénommait.

- Alors petit, quel est ton nom ?

Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 439
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
241/250  (241/250)
Berrys: 15.463.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Jeu 5 Oct 2017 - 15:08






Le chasseur sachant chasser...


Avec un peu de paire-sévérance



Pfff, mais pour qui il se prend lui ! Moi, un minus ? J’ai probablement vécu plus d’aventure en douze ans d’existence que lui pendant une centaine d’années ! Les adultes, je vous jure ! Ils dépassent le centenaire et ils deviennent super grincheux ! Il n’y avait que les très anciens qui avaient un peu de jugeote, mais eux avaient au moins trois cents ans d’expérience ! Tant pis alors, s’il ne voulait pas gagner, je ne le retiendrais pas plus longtemps. Je lui tirais la langue en signe de représailles. C’était quand même bien dommage, je me retrouvais encore seul… Bon, je pouvais trouver une nouvelle cachette pour traquer une nouvelle proie. Je finirais bien par me trouver un partenaire pour cette chasse au trésor ! J’espérais seulement que ce soit avant que l’inscription ne soit terminée…

Cependant, alors que je me dirigeais vers un nouveau poste d’observation, un nouveau participant semblait venir ici. Et encore plus étrange, il disait être mon partenaire pour cette compétition. Je le regardais pendant un moment. Lui aussi était blond, mais il semblait ouvert d’esprit contrairement au précédent candidat. Alors qu’il signait son nom, je ne pouvais pas m’empêcher d’ajouter un petit commentaire envers la dame qui nous regardait étrangement.

- Ah mais il est ici en fait ! Vous pouvez voir la ressemblance, vu de dos ! Je viens de le rencontrer après tout !

L’inconnu jouait le jeu, je jouais le jeu et la réceptionniste acceptait que nous jouions au jeu. Comme quoi, même l’acteur le moins convaincant au monde pouvait devenir crédible ! À condition que le publique soir en accord pour accepter cette performance. Et puis bon, tant que je ne disais pas que je refusais la participation de mon nouveau partenaire, rien ne l’empêchait de signer sa participation. Une fois son nom signé, il demanda à miser une grosse somme d’argent sur notre équipe. Eh bien, il avait vraiment confiance envers quelqu’un qu’il ne connaissait pas ! Je ne dis pas qu’il n’avait pas raison, mais quand même ! Sois il avait le meilleur instinct au monde, sois il était secrètement très riche et n’hésitait pas à parier une telle somme ! Cent milles berrys… C’est beaucoup de bonbons que je peux acheter avec ça ! Ou un seul bonbon personnalisé à cent mille ! Qui était de la taille d’un petit chien, possédant au moins une vingtaine de saveur et qui pouvait nourrir un enfant tel que moi pour plusieurs semaines ! Rien que d’y penser, j’en avais presque des frissons. Je ne pouvais m’empêcher de manger une friandise en cet instant; la tentation était trop forte ! Alors que nous nous éloignions de ce kiosque, nous commencions à faire les présentations.

-Moi c’est Pumori. Par contre, maintenant qu’on a misé… On partage comment les profits ?

Peut-être que ça pouvait sembler étrange de m’entendre dire ses mots. Après tout, la majorité des adultes pensaient que j’étais probablement un enfant qui était sans intérêt. Cependant, je ne pouvais m’empêcher de me sentir utilisé dans cette situation… J’étais très heureux de pouvoir participer, mais c’était une rencontre un peu trop fortruite. Ou fortuile. Une rencontre trop chanceuse ! Je posais alors mes conditions :

-Si on gagne, je veux 1 berrys pour l’inscription, et assez d’argent pour m’acheter une nouvelle paire de souliers ! Est-ce qu’on a un accord, monsieur..?

Après tout, je n’avais encore jamais reçu ma part pour la prime du hors-la-loi que moi et Kari avions capturé. Je présumais que ce ne serait probablement jamais le cas ! Pour le moment, mon salaire était principalement utilisé et dépensé en sucreries ! J’avais besoin d’une nouvelle paire rapidement ! Avec des caps en acier pour protéger mes pieds ! Et puis, on sait jamais quand j’en aurais besoin pour me défendre !

Aucunement besoin d’ajouter que, si je n’avais pas sa promesse, je pouvais aisément ne pas gagner. Après tout, je n’étais ici que pour m’amuser et non pas pour récolter les honneurs !






Dernière édition par Pumori Fulgen le Dim 8 Oct 2017 - 4:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Dim 8 Oct 2017 - 0:38



La chasse est ouverte :
1er objet !




- Moi c’est Pumori. Par contre, maintenant qu’on a misé… On partage comment les profits ?

Voilà la réponse que je reçu de ce petit bonhomme qui, visiblement, ne manquait pas de cran ; c’est moi qui venait de jouer ton mon argent et il s’octroyait le droit de récupérer une part du gâteau. A défaut de me faire gagner cette chasse, il aura au moins eu le mérite de réussir l’exploit de m’arracher un léger rictus, avec ce qui ressemblait à un début de rire.

Malgré tout, il avait raison de se poser la question, après tout, si on gagnait, c’était à deux, il y serait certainement pour quelque chose et il mériterait alors tout autant que moi de récupérer une partie de la récompense. Et puis, il avait payé mon inscription, même si cela représentait une somme dérisoire… il ne manqua tout de même pas e le souligner et de me le rappeler.

Il réclama le remboursement des frais de participation à l’événement, ce que je pouvais largement accepter, et de quoi s’acheter une nouvelle paire de chaussures, ce qui me paraissait raisonnable aussi.

- Ecoute petit… « ON » a rien misé du tout, « J’AI » joué de l’argent sur nous ! Ce qui veut dire que moi seul suis en mesure d’émettre des conditions sur ce qui revient à l’un et à l’autre.

Je laissai un petit moment de blanc pour ajouter du poids, du sérieux à ce que je venais de dire, lui montrant bien qu’il ne me mènerait pas à la baguette comme il avait tenté de faire avec le précédent blondinet qu’il voulait comme partenaire.

- Cependant, je suis disposé à accepter tes conditions, si on gagne bien sûr. Tu pourras même avoir bien plus. L’argent ne m’intéresse guère, je veux juste mériter ma mise de départ, une partie sera reversée à l’hôpital et l’autre… tu en feras ce que tu veux.

Une fois les choses mises au clair avec Pumori, j’étais prêt à commencer cette chasse aux trésors. Je ne pensais pas être le plus motivé de nous deux, après tout je participais plus pour faire plaisir à ce garçon que pour moi. C’est donc lui qui allait devoir mener la danse dans cette course.

En attendant que ça commence, nous fûmes invités à nous rassembler avec les autres équipes afin que l’on nous explique le déroulement de cette journée.

- Chers concurrents ! Le but du jeu est simple… Il va être remis à chacun de vous une liste de dix objets à trouver, ainsi que carte de l’archipel. Chaque liste est différente, il ne sert donc à rien d’essayer de tricher en suivant une autre équipe. Comme vous pourrez le constater, à chaque objet à ramener correspond un lieu brièvement décrit à retrouver sur la carte à l’aide des quelques indices fournis. Ils peuvent se trouver n’importe où, aussi bien dans un bâtiment public que dans la nature. La première équipe à nous ramener sa fiche complète a gagné.

Heureusement, grâce à la formation de mon maître, j’avais quelques connaissances dans la lecture de carte et l’orientation, mais il faudrait bien plus que ça pour réussir. Mon pouvoir pourrait peut-être nous servir, mais je refusais de le dévoiler, sauf en cas de réelle nécessité.

- Aucune règle particulière ne limite votre recherche, cependant, il est interdit de faire l’usage de ces armes contre les autres concurrents. Respectez-vous, respectez la cause que vous défendez, respectez le jeu ! Bonne chance à tous !

Tous cela paraissait simple, mais il y avait autour de nous une bonne centaine de binôme, tous plus motivés les uns que les autres et il me semblait impossible qu’il y ait assez d’objets différents pour chaque liste de chaque équipe, ce qui signifiait que certains allaient certainement en profiter pour tenter de voler les objets communs. Mais cela était un problème qui apparaitrait certainement bien plus tard.
On nous remit donc la fameuse liste, la carte, ainsi qu’un sac en toile afin d’y rassembler nos trouvailles.

- Attention les équipes… vous êtes prêtes…3, 2, 1, partez !!!

Trois types de duo se distinguèrent rapidement : ceux fonçant à vive allure, tête baissée ; ceux plus minutieux et méthodique, observant tout d’abord la liste et la carte ; et enfin les opportunistes, la plupart étaient physiquement imposants, des brutes épaisses qui, comme je l’avais imaginé, attendaient certainement les occasions pour récupérer les objets sans se fatiguer et qui se pressaient donc que très peu.

Le premier objet de notre liste était un canard en plastique jaune avec comme indice : « Ici l’encre ne tache pas, car sans l"e", je reste l"a" ? »

Rester plus qu’à savoir à quel genre de duo mon partenaire appartenait-il ?



Réponse à l'énigme:
 

Si tu as des idées d'objets farfelus ou des énigmes pour un lieu, n'hésite pas ; moi je les mettrai sous spoiler si tu veux réfléchir un peu avant d'avoir la réponse XD
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 439
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
241/250  (241/250)
Berrys: 15.463.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Dim 8 Oct 2017 - 6:54






Le chasseur sachant chasser...


Un premier a-paire-çu



J’attendais calmement la réponse de mon partenaire, qui pensait établir les lignes directrices de notre accord. Le problème pour lui, c’est que son argent était lié à notre succès. En commun. Si je voulais, je pouvais simplement prendre place sur un banc avec une glace dans la main. La situation n’était pas vraiment celle d’un partage des profits, mais plutôt le prix de mes services. Sinon, ma demande serait sur le prix amassé et non pas simplement ce qui équivalait à un maigre salaire. Au moins ma demande semblait presque le faire rire, il avait un peu d’humour en tout cas ! Après un moment, il semblait d’accord pour que j’aie une partie des bénéfices. Cependant, il y avait une chose qui m’échappait… Mériter sa mise de départ ? Il y avait une histoire derrière tout ça, mais ce n’était pas mon genre de fouiller trop loin… Bon, je mens un peu puisque c’est tout à fait mon genre ! Mais ce n’était pas le bon moment pour poser un tas de questions.

Après que nous ayons conclu un accord, nous étions ensuite présentés avec la fameuse liste d’objet que nous devions trouver. Si je comprenais bien, personne n’avait une liste parfaitement identique. De plus, il était interdit d’utiliser d’armes pendant la durée de cette activité. Cependant, alors que je regardais certains groupes autour de nous, je pouvais me douter qu’un bon nombre d’entre eux n’avaient pas vraiment besoin d’armes pour attaquer. Pour être franc, je n’en avais pas vraiment besoin non plus. Une petite transformation et je pouvais facilement utiliser des compétences surhumaines ! Mais bon, je ne voulais pas vraiment utiliser les pouvoirs de mon fruit si je pouvais éviter. Surtout que ce n’était qu’un jeu ! Je n’allais quand même pas me lancer griffes sorties face à un mec un peu trop compétitif !

Plutôt que de me concentrer sur les autres équipes, je préférais regarder la carte et notre propre liste. Je n’étais pas nécessairement doué pour lire les cartes, mais j’avais une bonne mémoire pour les rues et les endroits que j’ai déjà visités. Sans avoir complètement visité l’île, mon travail m’avait permis de faire un tour rapide des endroits habités. Je n’étais pas entièrement dans le noir dans cette situation. Par contre, je me posais encore une question essentielle… Pourquoi des équipes de deux pour une simple chasse au trésor ? À coup sûr, il devait y avoir des objets difficilement accessibles seuls. Du genre appuyé à deux endroits en même temps pour ouvrir une porte. Je suppose que je comprendrais pourquoi plus tard.

Je commençais donc à lire la première énigme, permettant de déduire l’emplacement d’un canard en plastique jaunâtre. La première énigme était plutôt simple pour moi. Après tout, j’avais entendu le mot ancre plus de fois que son homonyme débutant avec un e. Et l’endroit où il y avait le plus grand nombre d’ancres c’était le port ! Pendant que je gardais la liste d’énigme, je confiais la carte à mon compagnon.

-Je ne sais pas exactement où se trouve le premier objet, mais on le trouvera au port. Par contre, pour ce qui est de l’autre ensuite…

Les festivités étaient commencées et tandis que plusieurs groupes commençaient à courir, je marchais à un rythme modéré. Le canard n’allait pas s’enfuir après tout ! Je tentais de comprendre l’indice suivant alors que nous approchions de notre premier objectif. L’objet que nous devions trouver était dans un endroit horrible : un magasin de produit pour le bain ! L’odeur des savons parfumés était intense ! Heureusement, il y avait bien un de ses canards qui flottait dans une baignoire démontrant un produit moussant. Un de trouvé, plus que neuf ! Le prochain que l’on devait trouver était une pièce en argent. Je pensais faire un tour à la banque, mais ça me semblait trop simple… Et en plus, ça ne fonctionnait pas avec l’indice. Indice que je partageais avec le blondinet :

- "Sur moi est gravé le résultat de toute une vie, mais je reste de marbre quant à ce qui s’y est déroulé." Une idée en tête ?






Réponse:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Dim 8 Oct 2017 - 21:50



Ce tombeau sera...
Un éclat de génie !!!




- Je ne sais pas exactement où se trouve le premier objet, mais on le trouvera au port. Par contre, pour ce qui est de l’autre ensuite…

Effectivement, il en était arrivé à la même conclusion que moi, notre petit canard se trouvait certainement au port… nous avions compris cette énigme de la même façon.
Pumori m’avait confié la carte, tandis que lui se décidait à se pencher sur la liste et les indices. Il semblait donc plutôt du genre à réfléchir avant d’agir. Cependant, il avait déjà jeté un œil à l’objet suivant, démontrant une vraie détermination à gagner.
De plus, en me laissant la carte et en gérant les énigmes, il prenait clairement le contrôle de cette course, ce qui m’arrangeait, j’avais juste à nous guider à travers l’île.

Mais le petit bonhomme ne semblait pas vraiment avoir besoin de mon aide pour se diriger, il avançait à un bon rythme en direction du port, il ne nous restait plus qu’à trouver notre canard en plastique jaune.
C’est alors que nous arrivâmes devant un magasin pour le moins particulier et étrange : une boutique de produit pour le bain, allant des pastilles moussantes jusqu’aux brosses pour se gratter le dos. Au milieu de tout ça, dans une baignoire où baignait une espèce de mannequin censé représenter une personne lambda, notre premier objet flottait à travers la mousse.

Et voilà, premier objectif rempli, si tous les objets de notre liste étaient aussi faciles à récupérer, la chasse n’allait pas durer longtemps, mais en y réfléchissant, si cette dernière se déroulait en binôme, ce n’était sûrement pas pour rien.

Nous pouvions donc dorénavant plancher sur le second objet et donc notre deuxième énigme :
"Sur moi est gravé le résultat de toute une vie, mais je reste de marbre quant à ce qui s’y est déroulé."

Cela semblait assez évident pour moi et je pense que le jeune garçon en avait aussi une idée, mais il essayait de me faire participer, après tout, nous formions un duo pour la journée.
Bien que la réponse soit plutôt facile, le lieu et l’objet à trouver allaient certainement poser plus de problème.

- Il nous faut donc trouver une pièce d’argent… dans un cimetière !

En effet, l’indice faisait référence à une pierre tombale et bien que les tombes ne soient pas compliquées à trouver, cette si petite pièce d’argent dans un si grand endroit, avec tant de possibilités de cachette, cela n’allait pas être évident.
Une fois sur place, nous pûmes nous rendre compte de la tâche qui nous attendait… le cimetière était très grand et nous devions trouver un objet de la taille d’une pièce.

Il fallait être intelligent, réfléchir ; si nous commencions par la famille Kaya, la plus riche de l’île est celle à l’origine de cet événement. S’il y avait bien une famille dont la vie a eu de nombreux résultats à graver, c’est bien eux. Je m’approchai donc de leurs tombes. Je ne fis pas attention au gamin qui m’accompagnait, m’avait-il suivi faisant confiance à mon intuition ou bien était-il parti de son côté ?
Toujours est-il que, même si selon moi, nous avions réduit la zone de recherche, il restait tout de même plusieurs mètres carrés à fouiller… en effet, la famille Kaya étant sur l’archipel depuis des générations, il y avait plus qu’une simple stèle, on parlait ici d’un tombeau.

Cependant, on avait la chance d’avoir un grand soleil au-dessus de nos têtes, en observant un peu, je pus apercevoir quelque chose briller au milieu de tout ça… quelque chose de métallique, peut-être bien notre pièce. Il ne restait plus qu’à vérifier.

- Petit, par ici !!!



Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 439
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
241/250  (241/250)
Berrys: 15.463.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Mar 10 Oct 2017 - 16:16






Le chasseur sachant chasser...


Une mauvaise blague qui paire-dure



Un cimetière ? Hum, oui, ça fait un peu de sens avec cet indice… Il faut dire que je n’en ai pas souvent visité puisque je n’avais pas de famille. Pas de proches, pas de décès, pas de visite au cimetière pour pleurer à chaudes larmes les défunts. Il y avait ses plaques sur lesquelles on gravait le nom des personnes qui étaient enterrées. C’était quoi déjà le nom ? De pierres tombées ? Quelque chose dans ce genre… Au moins, nous avions un indice pour la prochaine étape de notre chasse ! Je suivais donc le blondinet, qui avait la carte pour nous diriger. J’imaginais qu’il prenait bien le chemin le plus rapide pour nous rendre à destination.

Pendant notre chemin, je regardais les autres participants, cherchant tant bien que mal leurs propres objets. Je n’en voyais pas beaucoup honnêtement, mais j’ai pu apercevoir qu’un duo de dur à bras semblait nous épier un peu plus loin. On dirait qu’ils préféraient racketter les objets dont ils avaient besoin plutôt que de se creuser les méninges. Je ne pense pas qu’ils vont attaquer de sitôt, mais c’était probablement leur plan. J’imagine que c’est parce que je suis un enfant. Je les plaignais : on ne devait jamais se fier aux apparences après tout ! Je décidais donc de les ignorer pour l’instant. Ça ajoutera un peu de piquant à l’aventure ! J’en glisserais peut-être un ou deux mots à mon coéquipier plus tard… Qui sait, je me trompais peut-être et ce serait mal de tabasser des compétiteurs innocents !

Nous étions donc arrivés dans le fameux cimetière de l’île. Et c’était vraiment très grand ! L’ambiance était un peu morose, avec des pierres qui tombent s’élevant comme un champ devant nous. Il y en avait des petites, des grosses, des grandes, des extravagantes… Il y en avait même une qui était simplement une statue d’un grand navire. Je regardais tout autour de moi pour trouver l’objet que nous cherchions. Ce ne serait pas de la tarte de trouver un objet aussi petit ! Autant chercher un brin de paille dans une botte d’aiguille. Non seulement c’était difficile, mais c’était potentiellement douloureux ! Je tentais de renifler l’air, mais sans réel effet. Je ne sentais que l’odeur de la terre humide ici. Sous ma forme zoan, ce serait peut-être différent, mais je préférais rester un simple humain pour le moment. Après tout, je n’étais pas un nain qui pouvait sentir le moindre métal à cinq kilomètres à la ronde ! Puisque mon compagnon continuait de nous guider, je le suivais sans trop de questions. Je cherchais encore la pièce du regard, observant particulièrement les tombes et autres décorations mortuaires qui attiraient mon attention.

Cependant, j’étais tiré de mes recherches par mon compère. Il semblait avoir trouvé quelque chose. Je le rejoignais bien vite, voyant le reflet métallique devant nous. C’était un peu trop facile quand même, mais bon… Je me dirigeais vers celle-ci avant de la prendre dans mes mains. Une belle pièce argentée ! Je la regardais quelques instants. Elle ressemblait bien à celle que l’on avait sur notre feuille ! Pourtant, en respirant un peu, je ne sentais pas l’odeur d’argent auquel je m’attendais. En fait, c’était une odeur que je reconnaissais particulièrement bien. J’avais un doute… Je décidais de croquer la pièce, pour vérifier s’il s’agissait d’une vraie. À mon plus grand désarroi… Ce n’était pas le cas !

-Ce n’est pas de l’argent… C’est une pièce en chocolat !

Aussi délicieuse qu’elle fût, seul l’emballage était en argent. Mais cette fois, l’odeur de terre n’était pas aussi forte qu’auparavant. L’odeur chocolatée restait dans les parages et je n’avais plus qu’à la suivre ! Bien vite, je trouvais d’autres pièces par terre. Je comprenais maintenant que ses pièces étaient utilisées pour trouver le véritable endroit dans lequel se trouvait notre objectif. Après quelques minutes, je finis par trouver un coffre. Une fois ouvert, je fus soulagé que celui-ci ne fût pas plein à craquer ! Cependant, il y avait quand même une bonne centaine de pièces à inspecter… Je tendais notre liste d’indice à mon partenaire pendant que je triais les pièces.

-… C’est vraiment fourbe… Des plans pour me donner une indigestion de chocolat !

Heureusement, je pouvais manger une pièce de temps en temps pour me ragaillardir. Après un bon cinq minutes de recherche, j’avais enfin la pièce tant convoitée en main !




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Jeu 12 Oct 2017 - 1:20



Première difficulté ?!
Nouvelle motivation




Pumori me rejoint rapidement avant d’observer ma trouvaille, en effet, quelque chose briller dans l’herbe près d’une des tombes.

Le garçon se rapprocha et commença à examiner ce que je venais de trouver, prenant l’objet dans sa main, il s’agissait effectivement d’une pièce. A ce moment-là, tandis que je pensais qu’on venait de remplir le second objectif de notre liste, il fit un truc que je n’avais pas imaginé… Il commença à renifler l’objet, avant de la porter à la bouche. Mais au lieu de se casser le peu de dents qu’il lui rester, se fut la pièce qui se brisa.
Il confirma alors ce qui me vint directement à l’esprit, il s’agissait de fausse monnaie, cette dernière était en réalité en chocolat et ce n’était pas la seul.

Pumori suivi le chemin laissé par une poignée de pièce semblable à celle qu’il venait d’ingurgiter jusqu’à tomber sur un coffre rempli de ces chocolats. Il y en avait un sacré paquet et il semblerait que la vraie se trouve au milieu de ce tas.
Le gamin me remit alors notre liste d’objets apparemment bien décidé à s’occuper de ce petit problème.

-… C’est vraiment fourbe… Des plans pour me donner une indigestion de chocolat !

Durant le temps de cette dégustation, j’en profitais pour analyser la suite de notre chasse aux trésors.

L’objet suivant qu’il nous fallait trouver était un collier de coquillages, plus gros et donc plus simple à repérer en théorie. Par contre l’énigme menant à ce dernier me laissa plus perplexe :
« Je commence par un "e", je termine par un "e" et je ne contiens qu’une seule lettre… »


Tandis que je réfléchissais à la question, le petit garçon termina enfin de manger et arbora alors fièrement notre pièce… second objet : fait.
Je laissais Pumori se remettre de sa crise de foie en lui répétant l’indice que nous avions, même si je doutais qu’il soit en état de réfléchir pour le moment. Le problème, c’est que je n’arrivai pas à trouver la réponse.

J’observais les alentours, tentant d’obtenir l’inspiration, mais cette énigme n’était vraiment pas évidente et pourtant nous n’étions qu’au troisième objet. Quand je vois déjà la fourberie du second, la difficulté de celui-ci, je me demandais ce qui pouvais nous attendre par la suite… nous en avions dix à trouver en totalité et nous pouvions être sûrs que, vu l’orientation de cette course, cette dernière nous réservait bien des surprises.
De plus, pour l’instant, nous n’avions pas encore eu l’occasion de mettre à profit l’avantage qu’apporte d’être en binôme, il était donc certains que notre duo allait être mis à contribution très prochainement.

Il fallait avouer que je n’étais pas vraiment motiver par cette chasse au départ, mais au fur et à mesure de notre avancée et des complications, cette dernière grimpait de plus en plus, je détestais perdre et cela m’énerver de ne pas réussir à résoudre cette énigme. Et puis, je devais me rendre à l’évidence, la détermination dont faisait preuve Pumori était vraiment impressionnante pour un enfant et forçait le respect.
Soudain, ce regain de motivation portée par cette courte réflexion me donna l’illumination, il me semblait avoir trouvé la réponse…

- Petit, je crois que je l’ai, il s’agit d’une…

Il ne restait plus qu’à voir si mon jeune partenaire était apte à repartir ou s’il était toujours en phase de digestion, mais il fallait se dépêcher, car d’autres groupes avançaient rapidement.


Réponse:
 


Dernière édition par Misuto le Jeu 19 Oct 2017 - 23:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 439
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
241/250  (241/250)
Berrys: 15.463.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Lun 16 Oct 2017 - 15:50






Le chasseur sachant chasser...


Pas exactement un é-paire-vier…



En me tapotant le ventre, j’étais quand même bien content par ce petit piège. Bon, je n’avais pas mangé tout le chocolat, mais j’étais satisfait ! L’une des raisons pour laquelle il restait quelques-unes de ses délicieuses pièces, c’était uniquement pour les autres compétiteurs. Non pas pour qu’ils puissent en prendre, mais pour qu’ils aient de la difficulté à chercher leur pièce ! Qui sait, il en restait peut-être une véritable pièce d’argent dans le coffre ? Et ce serait dommage que j’avale une véritable pièce d’argent par erreur ! Dans tous les cas, le coffre restait encore relativement rempli. Par contre, il devait bien y avoir une trentaine d’emballages sur le sol autour de ce dernier. Afin de ne pas briser l’immersion pour les autres groupes, je les balayais rapidement derrière le coffre.

Alors que je déposais finalement la pièce dans notre sac, je retenais mes éructations au plus profond de moi alors que mon compagnon me dictait le prochain indice. Je dois avouer que j’avais quelques difficultés avec celui-ci. Qui commence et termine par un e ? Et qui ne possède qu’une seule lettre ? Quels mots commençaient et se terminaient avec des e ? Été ? Encore ? Enfantillage ? Écureuille ? Non, le dernier n’est pas possible sauf si j’étais de mauvaise foi et que je mentais sur son appellation… Et puis, ce ne serait pas logique ! Pourquoi un écureuil détiendrait le collier que l’on recherche ? Vous imaginez un animal avec un collier ? Pensais-je alors que je pouvais me transformer en un animal portant des vêtements…

Je dois avouer que je n’avais pas la moindre idée de l’endroit que nous devions trouver… Ce qui semblait être le cas de mon complice également. Alors qu’il regardait les alentours, alors que nous quittions le cimetière, je prenais la carte. Peut-être qu’il y avait un lieu qui commençait et terminait par e ? Un groupe d’exorcisme ? Un bureau d’espionnage ?? Un empire ??? Je doute que l’on trouve ses trois choses ici… Et j’étais à court d’idées personnellement. Soudainement, une ampoule imaginaire semblait s’être allumée dans la tête de mon coéquipier. J’étais encore dans le noir, alors je l’écoutais m’éclairer de sa découverte. Il semblait que le courant passait bien entre nous puisque je fus également doté d’une poire de verre pouvant contenir de l’électricité capable de transformer cette énergie en lumière :

-Et qui dit enveloppes et lettres dit bureau de poste ! Je sais où il est, il est près du port ! Sur les quais !

Je guidais donc la charge vers notre destination, carte en main et connaissant bien l’endroit. Près du port, je l’avais croisé de nombreuses fois lorsque je transportais des marchandises. Sur le chemin, je ne croisais rien d’anormal. Pas même une trace de mecs louches plus tôt… Peut-être étaient-ils partis ? Ou peut-être qu’ils étaient meilleurs à cache-cache que je ne le pensais ? Le trajet n’était pas bien long. Enfin, à la vitesse que je courrais, ce n’était pas un grand défi ! J’espérais que mon comparse pouvait suivre la cadence sans être complètement essoufflé ! Une fois sur le quai, j’étais obligé de reprendre une vitesse de marche plus lente… Il y avait beaucoup de passants et marchands qui marchent ici. C’était un peu trop dangereux sinon ! Mais ce ne fut pas une longue marche et nous arrivions à destination. Sur le quai, un curieux spectacle s’offrait à nous; un duo tentait d’obtenir l’objet tant convoité !

Pour une fois, nous n’étions pas les seuls à tenter de trouver cet objet. Cependant, je pense qu’ils devaient être ici depuis un bon moment… Ils étaient essoufflés et complètement trempés. Je ne sais pas combien de plans ont échoué, mais quelque un leur a permis de vérifier la température de l’eau ! Les Martins Facteurs les regardaient et poussaient des cris moqueurs. Ce qui poussait les deux participants à rager et à redoubler d’efforts pour tenter de les attraper. Malheureusement, ils ne connaissaient pas le proverbe "travailler judicieusement et non pas plus fort"… Mais pour moi, je pouvais facilement mettre deux et deux ensembles :

-C’est un des Martins facteur qui a le collier ! Heureusement, je sais comment les attirer ! Les Martins Facteurs ont deux buts : vendre des journaux quand ils en ont ou trouver des informations et des ragots… Il faut seulement trouver un moyen de les attraper ! Pas comme eux…

Je regardais les deux compétiteurs qui tentaient de lancer un filet sur l’un de ses oiseaux qui, plutôt que de se refermer sur sa proie, retomba pour recouvrir l’un des deux participants. Ce dernier qui n’hésita aucunement à partager sa collection d’insultes et de jurons ! Tiens, je ne savais pas que le mélange de pont, d’algue et de cornemuse pouvait être une insulte !






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Ven 20 Oct 2017 - 1:01



Tous les oiseaux, volent dans le ciel...
Les enfants aussi !




- Petit, je crois que je l’ai, il s’agit d’une enveloppe !

Tandis que nous quittions le cimetière, il me semblait avoir trouvé la réponse à cette énigme. En effet, le mot « enveloppe » commence par un ‘’e’’, termine par un ‘’e’’ et contient effectivement une lettre, j’étais presque sûr de moi.
Le jeune Pumori suivi mon idée rapidement et se lança directement dans la déduction du lieu où se rendre. Il était évident que nous devions nous diriger vers le bureau de poste de la ville.
Une nouvelle fois, mon partenaire prit les devants et avança à vive allure vers notre objectif ; je ne me pressais pas forcément pour le suivre, d’une parce qu’il ne pouvait pas allait bien loin et de deux car, heureusement pour moi, avec sa petite taille, il faisait deux pas pendant quand j’en faisais un, me permettant de rester à portée de vue du garçonnet.

Une fois à destination, il ralentit le pas, me permettant alors de le rejoindre. Il observait quelque chose avec amusement tandis que je vins me placer à ses côtés. Effectivement, une scène des plus cocasses se déroulait sous nos yeux, un autre groupe essayait de récupérer le même objet que celui que nous recherchions.

Les pauvres tentaient désespérément de récupérer le collier dans la besace… des Martins facteurs, ces drôles d’oiseaux livrant les nouvelles tous les jours.
En les regardant, il paraissait en effet évident que récupérer notre dû, mais Pumori me fit part d’une idée qui lui trottait dans la tête, évoquant ce qui attirait ces volatiles plus que toute autre chose. C’était bien gentil de sa part, mais où allions nous trouver des journaux pour les faire venir faire nous… il ne restait donc plus que la seconde solution, les ragots.

Je m’approchai donc de mon comparse afin de lui susurrer quelques mots à l’oreille, en espérant que cela suffirait à appâter nos proies. C’est donc discrètement que je fis part de ma stratégie pour attraper l’animal à plumes.

- On va tester ton idée petit, on va essayer d’attirer leur attention en discutant à voix basse…

Il fallait impérativement que je gagne le plus de temps possible pour laisser l’intérêt des piafs grimper pour notre petit manège, je faisais donc exprès de parler assez lentement et de faire durer mon discours.

- On va donc faire semblant de se raconter des histoires pour inciter les Martins facteurs à venir dans notre direction, il faut donc pour cela que tu réagisses de façon à faire croire que ce que je te dis est intéressant pour eux.

Là approchait la partie la plus délicate de mon plan, si la première fonctionnait.

- Dès que notre cible est à proximité, il va falloir réagir vite pour ne pas laisser le temps à l’oiseau de s’envoler et de s’enfuir… je vais donc t’attraper et te lancer de toute mes forces en direction du volatile. Avec la vitesse et la soudaineté du geste, j’espère qu’on arrivera à surprendre le facteur et ainsi que tu pourras lui piquer sa besace. Tu es d’accord ?

J’attendais donc la réponse de mon partenaire, savoir s’il se sentait de réaliser un tel acte, car tout reposer sur les épaules du jeune garçon… une fois lancé, c’était à lui de jouer et s’il raté cette occasion, ces piafs ne risquaient certainement plus de se faire avoir.

- A moins que tu es une autre idée, je suis tout ouïe !

En effet, peut-être avait-il déjà un plan plus simple que celui-là, il était de toute façon bien d’avoir plusieurs plans, au cas où l’un d’eux échouait lamentablement.
En tout cas, moi je ne voyais que cette solution pour le moment.



Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 439
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
241/250  (241/250)
Berrys: 15.463.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Dim 22 Oct 2017 - 18:24






Le chasseur sachant chasser...


Astuces d’ex-paire



Le plan que me proposait mon compagnon était quelque peu dangereux pour plusieurs raisons… La partie pour les attirer était satisfaisante, mais il était beaucoup trop dangereux de faire la seconde moitié… Me lancer sur un oiseau ? Je n’avais que des petites mains ! Je risquais aussi de blesser le pauvre oiseau, participant à cette chasse au trésor pendant sa journée de congé ! Et puis, si je regardais les participants épuisés qui avaient chassé les oiseaux, j’étais persuadé que les Martins Facteurs étaient beaucoup plus agiles qu’il n’y paraît. En tout cas, dans les airs, ils possédaient une meilleure mobilité que moi ! Et puis, il ne s’agissait pas de bêtes volailles…

-Plusieurs problèmes à ce plan ! On ne sait pas lequel possède le collier, alors me lancer contre une seule cible et espérer que ce soit le bon, ce n’est pas une bonne idée. Et si je rate la cible, je ne sais ni voler comme un oiseau ni nager comme un poisson ! Continue de parler pour attirer leur attention, j’ai la solution à notre problème !

Les Martins Facteurs n’étaient pas des buses après tout. Un oiseau capable de comprendre la valeur de l’argent avait un sens de raisonnement poussé. J’avais peur que si l’on tente de les attirer et ensuite de sauter sur l’oiseau le plus proche, les oiseaux ne nous approchent plus ! On devait la jouer avec finesse plutôt que de faire comme les deux autres compétiteurs. Et puis bon, si je tombais à l’eau, je me doutais bien que je ne flotterais pas ! La première partie du plan s’effectua donc sans grand problème. Nous parlions déjà voix basse, je n’avais pas besoin d’en faire trop. Simplement donner l’air de quelqu’un ayant entendu un merveilleux secret, lançant quelque " ce n’est pas vrai ? " mélanger avec des expressions faciales convaincantes (?) attiraient l’attention des oiseaux. Alors qu’ils cessaient de se moquer des deux pauvres bougres, certains s’approchaient avec curiosité. Le piège était en place, il ne restait plus qu’à le refermer sur eux. Si des mots étaient ce qui les attirait, ce seraient des mots qui les retiendraient ! Alors qu’ils s’approchaient de plus en plus près, tentant de tendre l’oreille, je me retournais brusquement vers eux.

-Pop pop pop ! Pas si vite ! Pour les informations que j’ai, je veux un paiement ! C’est une exclusivité après tout ! Pour le coût d’un collier, j’offre l’exclusivité au plus rapide d’entre vous !

Leur profession les obligeait à faire du commerce et ils comprenaient très bien les mots humains. Mon offre était intéressante : en échange d’un collier sans valeur, j’offrais des informations avec un potentiel intéressant. Cependant, ce n’était pas tous les oiseaux qui en possédaient un et plusieurs retournaient s’en retournait bredouille. De tous les oiseaux, il y en avait que deux qui fouillaient leurs besaces pour nous offrir l’objet tant convoité. Mais un seul pouvait gagner et je prenais donc le premier collier qui m’était offert. Pour ce qui est du secret que je lui ai dit en échange… Disons que c’était quelque chose d’intéressant. Avant de quitter Mirror Ball, j’avais entendu quelques rumeurs bien intéressantes. Des rumeurs concernant l’une des criminelles les plus redoutées de l’île : la Banshee. Elle avait quitté l’île après avoir mis en ordre ses dernières obligations. Plusieurs cris furent entendis durant cette nuit, certains étaient les siens alors que tant d’autres ne l’étaient pas. C’est durant cette nuit qu’elle était partie de l’île, recrutée par un équipage de pirate pour acquérir ses talents particuliers. La nouvelle ne semblait pas s’être ébruitée jusqu’ici puisque l’oiseau semblait satisfait de notre petit marché. Bien vite, il s’envola sur le toit du bureau de poste avant que les autres Martins Facteurs ne le suivent. J’imaginais qu’ils devaient tenter d’être également mis au parfum. Je rigolais quand même légèrement.

Pourquoi s’époumoner alors que l’on pouvait facilement obtenir ce que l’on veut avec un peu de tact ?




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Mar 24 Oct 2017 - 23:48



Un problème résolu...
Amène d'autres problèmes




Mon jeune partenaire ne semblait pas vraiment emballé par la dernière partie de mon idée… il fallait avouer que cette dernière était assez risquée pour le garçonnet. Là où il avait aussi raison, je n’y avais pas vraiment pensé, c’est qu’on ne savait absolument pas lequel de ces volatiles possédait notre dû.

Il me demanda cependant de continuer à lui parler pour attiser la curiosité des oiseaux et faire en sorte qu’ils s’intéressent toujours un peu plus à nous. Pour le reste, je lui faisais confiance.
Le jeu d’acteur de Pumori pour attirer les Martins facteurs était plutôt pas mauvais pour un garçon de son âge, en tout cas, assez pour les faire venir jusqu’à nous.

C’est alors que mon partenaire se retourna brusquement et expliqua à son nouvel interlocuteur qu’il était en possession d’une information importante à vendre. Je ne savais pas si c’était vraiment le cas, mais cela semblait en tout cas fonctionner. En effet, l’un d’eux se rapprocha un peu plus et offrit le fameux collier en échange de l’information tant convoitée.
Je n’avais aucune idée que quoi il s’agissait, mais ça devait être assez important pour eux ; je ne pris pas la peine d’écouter la conversation, cela aurait été indélicat de ma part.

Toujours est-il que nous avions trouvé notre troisième objet et nous pouvions donc nous concentrer sur le suivant. Il fallait d’ailleurs qu’on accélère un peu car je n’étais pas certains d’être parmi les plus rapides, mais peut-être que je me trompais.
« Il monte et il descend sans se déplacer, si vous le suivez, il vous mènera à celle qui peut m’ingurgiter »

La phrase était des plus énigmatiques, les indices qu’on nous laissait étaient de plus en plus ardus, mais j’avais l’impression qu’on était les seuls à se casser autant la tête. Peut-être étions-nous tombés sur une liste des plus difficiles.
En tout cas cette dernière était complétée par l’image d’une grosse et vielle clef, c’était notre quatrième objet. Encore fallait-il résoudre notre énigme, mais, tandis que je réfléchissais à cette dernière, un duo non loin de nous, avec un sac qui semblait bien rempli, se fit aborder par un autre binôme, deux gros costauds qui, a contrario, possédait une besace désespérément vide et il n’était pas difficile de deviner la suite des événements.

L’un des deux balèzes commença à bousculer un des membres du groupe opposé ; j’aurai pu laisser couler afin de rendre notre tâche plus facile et ralentir un duo déjà bien avancé, mais cela n’était pas dans mes convictions.
Je ne savais pas quelles étaient celles de mon partenaires, il pourrait très bien faire ce qu’il veut et continuer à avancer, mais en attendant, je m’approchai calmement du quatuor afin de régler le problème, sans donc me soucier de ce que comptait faire Pumori.

- Lâchez-les !

L’un des agresseurs me regarda en ricanant et se désintéressa complètement de moi, ignorant alors ma présence.

- Je ne le répéterai pas une nouvelle fois… laissez-les tranquilles !

Le second, qui n’avait alors agrippé personne, se présenta face à moi de toute sa carrure, mais cela ne m’arrêta pas.

- Dégage minus ! me lança-t-il, accompagnant ses paroles d’un début de poussette, envoyant la paume de sa main en direction de mon épaule.

C’est alors que j’attrapai le poignet de ce dernier, le tourna, ponctuant alors cette légère rotation, faisant plier mon adversaire, d’un coup de pied en pleine face, plaquant alors la brute violemment au sol. Je l’enjambai afin de me présenter devant le second.

- Je vous avais prévenu !



Solutions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 439
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
241/250  (241/250)
Berrys: 15.463.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Jeu 26 Oct 2017 - 15:28






Le chasseur sachant chasser...


Élément paire-turbateur



Une fois que j’avais terminé mon entretient avec les Martins Facteurs, il était grand temps de se remettre en route. La prochaine énigme ne me semblait pas très complexe, mais restait trop vague. Je m’explique : "Il monte et il descend sans se déplacer", je le traduis par escalier. Avec l’image d’une vieille clé, le reste de l’énigme disait clairement que l’on devait monter pour trouver une vieille porte. Et c’était tout… Donc, on devait trouver une porte en haut d’un escalier. Le seul véritable indice que l’on possédait, c’était que la clé était vieille. Peut-être que le bâtiment était aussi ancien ? Si ça se trouve, seule la clé était vieille et la clé était chez le serrurier ! Je me creusais la tête pour me souvenir de la maison la plus vieille que je connaissais, mais il semblerait qu’un léger contretemps nous barre la route.

Enfin, barrer n’est peut-être pas le mot adéquat. Il serait très facile de tourner le regard et passer notre chemin. Cependant, nous étions aux premières loges pour voir deux duos se confronter. Et quelle ne fut pas ma "surprise" de reconnaitre le visage des deux gredins les plus agressifs. Avant de pouvoir dire le moindre mot, aussi bien pour arrêter mon compagnon ou pour lui parler du prochain indice, ce dernier semblait bien décidé à intervenir. Pour tout dire, je le regardais sans dire un mot alors qu’il prévenait le groupe avant de plaquer un malabar au sol avec un bon coup de pied. C’est marrant, on avait presque l’impression qu’il y avait le mot "justice" tatoué au milieu du visage ! Remarque, le mot était bien écrit sur son dos… Cette réaction était très normale en fait maintenant que j’y pensais. Je le suivais donc, bien que ma motivation fût bien différente. Croyez-moi, je n’ai rien contre le concept, mais c’était quelque chose de tellement subjonctif ! Ou subversif ? Enfin, qui change de personne en personne ! Pour moi, le problème était simplement que ceux personnes tentaient de tricher pour gagner ! Et ça, c’était impardonnable !

Me dis-je mentalement avant de chaparder le sac du groupe de bourrins.

Sans aucune forme de honte, de pitié ou même de savoir-vivre, je prenais le sac que la brute avait laissé par terre. Lorsque je l’ouvrais, on pouvait voir qu’il était presque vide. Il n’y avait qu’un seul objet, mais il était pour moi très intéressant. Il s’agissait d’une plume dorée qui était bel et bien sur notre liste d’objet à trouver. Super ! Sans le moindre doute, je l’ajoutais dans notre sac. Est-ce que c’était moralement bien de voler un voleur ? Aucune idée. Personnellement, s’ils tentaient de voler les trucs des autres avec force, c’est qu’ils sont d’accord avec le procédé. Ne jamais faire aux autres ce que l’on ne veut pas qu’on nous fasse, non ?

- Oh chic ! Ils avaient choppé un objet de notre liste ! Un de moins à trouver du coup !

J’imagine que l’énigme "J’orne les plus grands chapeaux, mais je permets d’écrire les plus fines lettres" avait sa réponse maintenant. Enfin, pas vraiment puisque je ne savais pas où cette plume se trouvait originellement, mais je n’avais plus besoin de me creuser la tête pour y répondre. Comme quoi, ce n’était pas une si mauvaise chose que ça que les deux brigands aient attaqué au moment où nous étions près d’ici ! Le second truand, ayant lâché sa prise sur le premier compétiteur, était nez à nez avec le blondinet. Il me pointa, me menaçant des représailles si je ne laissais pas le sac tranquille. Je n’avais aucun problème à ne plus toucher à ce sac maintenant qu’il était vide. Cependant, le ton montait et les mots devenaient de plus en plus hostiles. Avant de laisser l’occasion au capitaine justice de donner une correction à ce malfrat, je lui lançais une bille avec ma technique en développement. J’avais encore de la difficulté à gérer la puissance, mais l’effet restait quand même satisfaisant. Lors que la bille entra en contact avec sa main, celle-ci recula par la force de l’impact. Oh, encore ce juron étrange avec le mot cornemuse ! C’était une insulte originelle de cette île ? Stupéfait, je répliquais simplement :

- C’est impoli de pointer du doigt !

Jouant avec quelques billes dans mes mains, je pense que le message était passé. Pour des fier-à-bras, ils n’avaient pas de quoi être fiers ! Ils décidèrent de se retirer alors qu’ils avaient encore un peu d’estime. Eux qui pensaient avoir comme adversaire un gringalet et un jeu gamin, ils avaient surestimé leurs compétences et sous-estimé les nôtres. Repartir seulement avec une main endolorie et un nez ensanglanté, ce n’était pas si mal. Il y avait bien pire ! Ils ne survivraient pas cinq minutes sur Mirror Ball !

- Ils sont bêtes ! Tu les avais prévenus en plus ! Bon, revenons à nos moutons…

Maintenant que c’était terminé, on devait encore trouver six objets ! Je me demandais même si ce ne serait pas plus sage de nous séparer pour obtenir les objets plus vites… Mais si on tombait sur une énigme qui nécessitait de travailler en paire, ce serait compliqué… Et comment est-ce qu’on se retrouverait une fois séparé ? Après tout, le groupe que l’on venait de sauver possédait plusieurs objets… Je ne savais pas quelle était la bonne marche à suivre !




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Ven 27 Oct 2017 - 0:47



Tricher or not tricher...
Telle est la question ?




Je fis donc face, impassible, à la deuxième brute qui se tenait fièrement devant moi, prêt à en découdre s’il ne laissait pas l’autre binôme en paix.

Je ne pouvais donc pas voir ce qu’il se passait derrière moi ; mon jeune partenaire était en train de profiter de la situation, fouillant et piquant à son tour les objets dans le sac des deux colosses. Enfin « les objets »… l’objet tout court, mais je ne le savais pas encore. Ce ne fut que lorsque mon opposant pointa du doigt par-dessus mon épaule, désignant clairement mon camarade, que je compris ce qu’il se passait.
Je ne pouvais pas dire que j’étais vraiment en accord avec ce que Pumori venait de faire, mais à vrai dire, j’en avais pas grand-chose à faire et puis… ces types n’avaient cas pas eux même pratiquer ce genre méfait, il s’était retrouver au mauvais endroit au mauvais moment.

En tout cas, pendant que je tergiversais sur mon état de conscience, le garçonnet qui ne semblait pas avoir apprécié qu’on le pointe du doigt, s’en prit, d’une manière bien étrange, à celui qui venait de lui manquer de respect. Il lui balança une bille dessus et s’amusa à le narguer avec quelques autres.

Visiblement, les deux brutes comprirent qu’ils n’étaient pas à leur place ici, puisque, après que le premier se soit relevé, ils s’en allèrent.

- Ils sont bêtes ! Tu les avais prévenus en plus ! Bon, revenons à nos moutons…

En effet, il était temps de reprendre notre chasse aux trésors, mais, tandis que j’entrepris de reprendre nos recherches, je me rendis bien compte que mon jeune partenaire lorgnait, dorénavant, sur le sac des deux participants que nous venions de sauver.

- Petit, laisse, on s’en va !

Il était déjà peu concevable pour moi d’avoir volé un objet aux deux costauds, mais alors il était hors de questions de tricher encore plus en volant ceux d’un groupe qui respectait les règles.

- Reconcentrons-nous sur notre énigme.

Je repris donc la route, espérant que Pumori me suivrait avec le sac toujours aussi plein, ou aussi vide suivant la vision des choses.
Nous devions donc trouver un escalier, menant à une grande et vieille porte. Cet escalier devait donc être lui aussi imposant ; en terme d’esthétique, pour ne pas jurer avec ce qui se trouvait à son bout, et donc la bâtisse les abritant tous deux, devait l’être tout autant.

Pour moi, je ne voyais qu’un bâtiment de cette importance et pouvant donc correspondre à ce que l’on cherchait…

- Le manoir !

Enfin, l’ancien manoir, puisque ce dernier était maintenant devenu un hôpital, mais certains vestiges de l’ancien édifice étaient encore présents.
Une fois sur place, il y avait effectivement cet ensemble de marches qui menait tout droit à l’une des seules portes encore intactes du manoir de jadis. Cette dernière se trouvait derrière le bâtiment et donnait sur une petite pièce, sans doute une espèce de garage, une pièce de rangement.

Notre clef se trouvait donc certainement à l’intérieur, peut-être même directement sur la porte, mais quand je me posai devant et que je tentai d’ouvrir cette derrière, elle était fermée ou alors quelqu’un l’avait coincé délibérément, ce qui ne m’étonnerait pas dans ce genre de "concours".

Quelles solutions avions nous ? Défoncer la porte… je n’étais pas vraiment pour, déjà parce qu’elle était énorme et certainement bien robuste et vu nos gabarits… et puis parce qu’il s’agissait là d’un vestige historique de cette ville.
Il fallait donc trouver un autre moyen de rentrer ; j’aurais très bien pu traverser avec mon pouvoir, mais je n’étais pas sûr de vouloir le dévoiler dès maintenant, même à Pumori. Peut-être que s’il s’éloigner pour trouver une autre entrée, je pourrais entrer et l’ouvrir de l’intérieur, mais encore fallait-il qu’il le fasse.

A moins qu’il ait une solution en tête m’évitant de prendre ce risque.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 439
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
241/250  (241/250)
Berrys: 15.463.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Lun 30 Oct 2017 - 14:48






Le chasseur sachant chasser...


Sans paire-mission



C’était le moment de quitter cet endroit : nous avions d’autres objets à trouver après tout ! Je fis quelques signes d’adieux aux deux rescapés, à la fois soulagé de notre aide et de notre départ. Bon, j’avoue que piller des objets directement devant quelqu’un n’était pas rassurant, mais je n’allais pas prendre leurs objets sans provocation. J’ai quand même un peu plus de classe que les deux fuyards ! Je me demande si nous les reverrons ou s’ils ont décidé d’abandonner la course… Mais pour l’heure, je me reconcentrais rapidement sur notre énigme. Ou plutôt sur l’emplacement décrit par l’énigme.

Je suivais donc Misuto, échangeant avec lui pendant notre trajet. Il était difficile de trouver un vieux bâtiment dans les parages. Je demandais bien aux habitants de l’île que nous croisions, mais ils ne semblaient pas avoir la même notion de "vieillesse" que moi. Le bâtiment que nous cherchions devait avoir, selon moi, au moins un bon millénaire d’ancienneté. Du coup, les résidents à qui je demandais ne semblaient pas avoir la moindre idée de ce que je cherchais… C’est triste de voir des gens incapables de ce souvenir de leurs lieux historiques. L’une de mes idées était de chercher un musée. Après tout, c’est là que l’on trouve des vieux objets, non ? Mais pas de bol, pas de musée sur l’île.

Mon compère semblait avoir eu plus de chance et réalisa qu’il s’agissait d’un ancien manoir. Le piège, c’est que ce manoir avait été transformé en hôpital. Je comprenais mieux maintenant le questionnement des villageois. Ils avaient oublié les fondations anciennes de leurs établissements. Sur place, l’escalier était bien présent. L’ancienne porte existait toujours, mais elle semblait verrouillée à clé. Clé qui se trouvait très probablement à l’intérieur de la pièce… C’était un peu fâcheux tout ça… Je ne voyais aucune fenêtre près de ce mur, donc impossible de s’infiltrer de cette façon. Il serait très facile de détruire la porte, mais… détruire l’héritage incommensurable que représentait cette porte de garage ? Nous n’avions pas besoin d’être aussi destructeurs dans notre approche.

L’idée de me faire pousser des griffes pour tenter de crocheter la porte était une idée intéressante, mais je décidais d’écarter cette possibilité. Pas la peine d’utiliser mes pouvoirs pour le moment. Et puis, si je voulais vraiment gagner en vitesse, la porte serait déjà ouverte par la force. Mais il ne s’agissait que d’un jeu et non pas d’un enjeu de vie ou de mort. J’avais ma petite idée pour ouvrir la porte :

- Je vais tenter de me diriger vers l’accueil pour savoir s’il y a un autre moyen d’ouvrir la porte ou même une clé !

Si mon partenaire avait une idée derrière la tête, il pouvait la tester. Mais pour moi, la solution était très simple. J’étais déjà parti au pas de course : ce serait plus long de demander gentiment à la réceptionniste le double des clés que de me rendre à l’entrée !






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Mar 7 Nov 2017 - 0:59



Les choses sérieuses commencent
C'est pas terminé !




Nous étions donc tout deux bloqués devant la porte qui correspondait, vraisemblablement, à celle que nous cherchions, la clef devait être juste derrière puisque cette dernière était fermée, il nous était impossible d’entrer.

Nous avions beau chercher autour de nous une solution, il ne semblait pas en avoir dans l’immédiat, notre seule chance, en tout cas la plus respectable des lieux, était d’utiliser mon pouvoir, mais pouvais-je les dévoiler devant mon jeune camarade ? Pour moi il était encore trop tôt…

Heureusement, Pumori eut la bonne idée d’aller s’adresser directement à l’accueil de l’hôpital afin de se renseigner pour savoir s’il y avait une autre entrée ou un autre jeu de clefs pour ouvrir la pièce.
Je n’eus même pas le temps de le féliciter pour cette idée brillante qu’il était déjà parti.

Je jetai alors un rapide coup d’œil autour de moi pour être certain que personne ne pouvait me voir.

Wall-Pass


Je traversai donc l’énorme porte sans difficultés et me retrouvai en une fraction de seconde à l’intérieur du bâtiment où il ne fut pas difficile de trouver l’objet recherché. Ce dernier était effectivement sur la porte, tourné de façon à verrouiller la porte. Il était difficile de savoir si c’était fait exprès ou si quelqu’un avait intentionnellement fermé cette dernière pour ralentir les groupes suivants. Si c’était le cas, alors soit ce binôme avait trouvé un autre moyen de rentrer et donc de sortir, soit un individu possédait un pouvoir particulier lui permettant de pénétrer ici.
S’il s’agissait de cette dernière solution, un tel don combiné avec un esprit vicieux pourrait être grandement problématique par la suite… il fallait donc se méfier.

Cependant, ce type était tombé sur la mauvaise personne et ne se doutait certainement pas que d’autres participants pouvaient eux aussi possédaient certaines capacités particulières et je n’étais surement pas le seul.
En tout cas, je récupérai une des clefs sur le trousseau et ressorti en laissant la porte ouverte derrière moi ; je n’étais pas un tricheur et si je devais gagner, c’était à la loyal, en le méritant.

Je ressortis donc aussi rapidement que j’étais rentré et décidai d’attendre mon partenaire. Cela me laissa donc un peu le temps de me remettre en question et de réfléchir à la suite. En effet, depuis le début de notre aventure, je n’avais pas forcément montré à mon camarade une réelle motivation dans cette chasse aux trésors et nous avions pris beaucoup de retard.

Visiblement, ça lui tenais à cœur de remporter cette course et, même si je ne pouvais lui promettre la victoire, je me devais au moins de lui donner le meilleur de moi-même afin de faire au mieux, et si on travailler ensemble, nous pouvions rattraper les autres et gagner.
C’était donc décider, dorénavant j’allais faire tout mon possible pour remporter ce jeu.

J’en profitai aussi pour réfléchir à l’énigme suivant ; nous devions trouver un objet qui ressembler fort à une bille et l’énigme qui allait avec était :
« Tous les matins je me lève, pourtant je sors toujours couché, mais sans jamais dormir ?!

Cette énigme était bien plus difficile que les autres selon moi, de plus, je ne voyais absolument aucun lien avec la bille, même si tous les objets que nous avions trouvé jusqu’ici n’avaient pas forcément de lien avec le lieu de l’énigme.
Il nous restait cinq objets à trouver et je devais faire au plus vite pour que, dès le retour de Pumori, nous puissions enchainer directement avec la suite.

J’attendais donc son retour avec impatience afin de lui montrer fièrement la clef et pour partir à la recherche de l’endroit suivant.




Désolé pour l'attente, beaucoup de boulot
Soluce:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 439
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
241/250  (241/250)
Berrys: 15.463.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Jeu 9 Nov 2017 - 16:29






Le chasseur sachant chasser...


Im-paire-fection



Vite vite vite ! Je ne dois pas être en retard, j’ai rendez-vous quelque part ! J’étais déjà à la réception et je sautillais d’impatience en attendant le fameux double des clés. La porte devait normalement être ouverte, alors il s’agissait très probablement de manigance venant de notre compétition. J’avais presque envie de piéger les prochains endroits pour me venger d’eux ! Mais ce serait un peu injuste pour ceux et celles qui participaient sans aucune arrière-pensée. Par contre, si j’attrape celui qui nous a bloqués, je vais me venger ! La colère d’un panda roux est sans précédent, une véritable puissance de la nature ! On ne se moquait pas éperdument de…

- Oh, la clé ! Merci madame !

Je sortais alors joyeusement de l’hôpital, ayant complètement oublié ce à quoi je pensais il y a quelques minutes. Ce n’était probablement pas très important de toute façon, je pouvais rejoindre mon ami. Avec ce que j’avais dans les mains, j’étais persuadé d’ouvrir cette porte ! En quelques enjambées, je retournais sur les lieux de la compétition pour observer la porte ouverte… Avec Misuto devant celle-ci, comme si de rien était. Je regardais la porte, puis la vieille clé que possédait le blondinet avant de regarder ma propre mimine… Je fis la rotation visuelle environ deux ou trois fois avant de comprendre que j’ai été battu de vitesse. Comment avait-il fait ça ? La porte semblait être en bon état, elle n’était pas détruite… Avait-il crocheté la porte ? Il était un expert dans ce cas ! J’avais quelques questions qui se posaient dans mon esprit, mais au final le résultat était le même puisque nous avions l’objet que l’on convoitait. N’empêche, si je désirais afficher un sourire, je gonflais les joues comme le plus grand des jaloux. Bon, je n’avais plus qu’une chose à faire avant de partir sur les traces du prochain indice. Demi-tour et tout droit ! Je repassais donc à l’accueil pour redonner la clé, remerciant la réceptionniste pour cette clé qui fonctionnait très bien.

C’est comme si la porte s’était ouverte d’elle-même !

Le prochain objet sur notre liste était très problématique… Première des choses, l’indice était très vague. Pour moi, j’avais l’impression qu’il parlait du soleil qui se levait et qui restait couché. Et deuxième des choses, l’objet que l’on devait trouver était un bonbon. Au nombre de friandises que j’avais englouties dans ma vie, je pouvais repérer la moindre sucrerie dans mon champ de vision. Et c’était exactement ça le problème : je vais devoir me concentrer énormément pour éviter de le manger par inadvertance !

- Pour trouver le bonbon, on a quelques choix… Il n’y a pas de confiserie sur l’île, alors c’est l’endroit à éviter. Ensuite, plusieurs commerçants utilisent ou font leurs propres friandises… Ce qui nous laisse les restaurants, la boulangerie, le vendeur de crème glacée, le marché… Je pense que l’on devrait se séparer pour couvrir plus de terrain. Je vais chercher dans les alentours pour trouver le bonbon pendant que tu cherches le prochain objet. S’il y a bien une chose que je reconnais entre mille, c’est bien les bonbons !




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Mar 14 Nov 2017 - 0:14



Se séparer pour mieux se retrouver
Oui, mais où ???




Il arriva finalement quelques minutes plus tard, tout fier de lui d’avoir ramené la clef nous permettant d’ouvrir la fameuse porte. Cependant, quelle fut sa surprise lorsqu’il se présenta devant moi et qui s’aperçut que je possédais dors-et-déjà l’objet de nos désirs… le cinquième de notre liste. Il ne nous en restait plus que la moitié à trouver.

Le gamin ne semblait pas avoir compris ce qu’il s’était passé ici et heureusement pour moi. Il affichait une mine à la fois heureuse d’avoir atteint notre objectif et déçue en même temps d’être allé récupérer le sésame qui devait nous ouvrir la porte et qu’il avait dû finalement retourner aussi vite qu’il était allé la chercher.

Une fois à nouveau réunis, nous devions nous pencher sur la nouvelle énigme qui était loin d’être simple celle-là.

Pumori émit l’idée que ce que nous cherchions était un bonbon et non pas une bille comme je le pensais. Il avait peut-être raison… il voulait donc se concentrer sur les lieux de production et de vente de ces friandises et que l’on se sépare, partir chacun de notre côté pour couvrir plus de terrain et gagner plus de temps.
J’étais donc charger de trouver l’objet suivant. Je n’étais pas contre, mais je le mis malgré tout en garde.

- Ok, on se sépare, mais ne reste pas bloqué sur le bonbon… nous ne sommes pas sûr à 100% que ce soit ça, ça pourrait très bien être une bille. Et même si c’est bien ça, qui nous dit que tu le trouveras dans un établissement qui en vend. Après tout, le collier n’avait rien à voir avec les facteurs. Garde ça en tête et pense à l’énigme !

Sur ces mots, nous nous séparâmes, je lui fis confiance et le laissai partir à la recherche de son bien, je me concentrai alors sur le mien et sur son énigme, plus longue que d’ordinaire et permettant de trouver une espèce de récipient, comme un pot.

« Très sensible près de la peau,
En faire une est une faveur,
Fine, elle désigne les meilleurs. »


Je me posais cinq minutes sur un muret pour réfléchir à ce nouveau problème. J’espérais que de son côté, mon jeune partenaire s’en sortait et qu’il avait trouvé la solution.
Je réfléchissais donc, observant les alentours, la nature, laissant le vent balayer mes cheveux, la végétation et notamment… les fleurs !

La voilà la solution : être à fleur de peau, c’est être sensible ; faire une fleur, c’est une faveur ; et la fine fleur, c’est le meilleur.
Je devais donc me rendre chez le fleuriste de l’île. Heureusement que j’avais gardé la carte, car je n’étais pas du tout comme mon binôme, je ne connaissais pas du tout l’île et j’étais incapable de me repérer, en tout cas, pas pour un lieu que je ne connaissais pas.
Je repérai donc la boutique et m’y rendis le plus rapidement possible. Une fois sur place, on me remit effectivement un petit pot de fleurs en terre qui paressait très fragile, je devais faire extrêmement attention de ne pas le casser.

Désormais, il ne me restait plus qu’une chose à faire, retrouver Pumori avec le septième objet… on approchait de la fin.
Mais comment savoir où il était ? En plus, nous n’avions pas déterminé de point de rendez-vous pour nous retrouver.

De plus, un autre problème se profilait, le duo que nous avions combattu peu de temps auparavant semblait me suivre de près et il préparait certainement un mauvais coup, mais avec le pot en terre dans les mains, je ne pouvais pas prendre le risque d’engager la confrontation.



Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 439
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
241/250  (241/250)
Berrys: 15.463.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Mar 21 Nov 2017 - 21:01






Le chasseur sachant chasser...


Un être paire-fide



- Non mais je le jure, c’est un bonbon ! J’ai probablement vu plus de billes et de bonbons que toi dans toute ta vie ! Je suis un expert dans la matière !

Tels furent les derniers mots que j’évoquais avant de me séparer de mon coéquipier. J’avais beaucoup de pain sur la planche et très peu de temps pour m’exécuter ! Mais j’avais un avantage qui ne pouvait pas être renié : un flair surdéveloppé ! Et plus encore, un nez capable de repérer un bonbon albinos sur un rayon de 500 mètres. Les nains avaient leur or, moi j’avais mon or blanc ! Je conservais ma forme humaine partiellement : mon nez changea devenir celui d’un grand chasseur de sucre. Je regardais les différentes échoppes, toutes plus décevantes que la première puisqu’elle était un kiosque de barbe à papa. J’étais cependant persuadé que j’avais raison. Sinon, je jurais sur la tête de mon futur équipage que jamais plus je ne mangerais de bonbon !

Il y avait un certain processus qui se concrétisa avec le temps. J’entrais dans un magasin, je disais un petit bonjour au propriétaire, je reniflais avidement l’air avant de chercher s’il y avait des bonbons dans l’établissement. C’était beaucoup plus rapide que de demander s’ils en avaient. De toute façon, c’était une chasse au trésor. On devait les trouver nous-mêmes ! J’avais deux yeux, un petit nez rond et deux oreilles. Je pouvais bien trouver ce bonbon qui ne possédait aucun de ses attributs ! J’ai quand même pris beaucoup de temps à trouver ce que je cherchais. C’est finalement dans la boulangerie que je trouvais finalement cet orbe de sucre que je reconnaissais parmi tant d’autres. Pourquoi diable est-ce qu’un bonbon se trouverait dans cet endroit ?

Eh bien… Vous connaissez le jeu de la galette et du haricot qui vous transforme en roi ? Remplacer le haricot par un bonbon très dur et multiplier le nombre de galettes (sans pour autant augmenter le nombre de bonbons). Décidément, j’avais le ventre bien rempli après cette journée ! Mais je dois faire attention… Si je mange trop, je ne pourrais plus marcher ! Quoique rouler pourrait être une alternative intéressante…

Bref, une fois dans la boulangerie nous étions nombreux à chercher cette fameuse "fève" dorée. Un petit concours qui était affiché sur un écriteau devant la porte de l’établissement. Sur un petit tableau, il y avait une liste de chiffres de 1 à 1000, certains étaient barrés. Je commençais mes fouilles en m’armant d’un numéro 12, puis d’un 38. Je tentais d’ajuster le tir en visant le 1000, mais sans résultat pour le moment. Puis, je décidais de réfléchir un peu. Si j’étais le cuisinier et que je voulais cacher plusieurs objets… Dans quels numéros les placerais-je personnellement ? Un chiffre particulier ? Ceux qui me plaisent ? Ou simplement au hasard ? J’y pense, ça serait bien bête s’ils avaient décidé de mettre le prix dans la toute première galette qu’ils avaient fait. Pour être débarrassé et ne pas l’oublier pendant la cuisson des autres. Ce serait vraiment marrant si…

Après une trentaine d’autres galettes, je finis par trouver un bonbon dans le numéro 671. Aucune idée de ce que représente ce chiffre… Mais j’avais ce que je cherchais et même plus : un mal de ventre ! Après avoir rangé le bonbon dans une poche différente de celle de mes autres friandises, je me transformais en panda roux pour retrouver mon compère. Je pourrais le retrouver avec son odeur, mais je marchais un peu lentement… J’avais besoin de faire un peu d’exercice ! Nez à terre, je partais donc à la chasse de mon compagnon perdu.




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Mar 21 Nov 2017 - 23:19



Un pas en avant...
Trois pas en arrière !




La pression qu’exercer mes poursuivants sur moi se faisait de plus en plus ressentir. En temps normal, je n’aurais fait qu’une bouchée de ces deux gars, mais je m’étais juré de faire honneur à mon partenaire et de tout faire pour gagner, je ne pouvais donc pas prendre le risque de casser et perdre le pot de fleur que je venais de récupérer.

Il fallait vraiment remettre la main sur mon binôme, car même si c’était un petit garçon, il m’avait déjà démontré beaucoup de courage et de force.
J’accélérai donc le pas afin de le retrouver au plus vite, mais comment faire pour le trouver parmi toute la population, j’avais beau regarder autour de moi, je ne voyais aucun garçonnet à l’horizon.

Je sortis la fiche des indices pour au moins nous avancer sur le prochain au moment où nous nous retrouverions et pris deux secondes pour la lire :
" Sur un seul pied je reste perché, sans jamais me fatiguer ; un chapeau me coiffe, mais je n’ai pas de tête "

Une fleur bien particulière était dessinée à côté, avec des pétales blancs et bleus en même temps, complètement rondes. Cette représentation était bien plus précise que les autres, on devait donc certainement retrouver précisément cette dernière.
Heureusement, ces fleurs ne devaient pas courir les r…
Je regardai à gauche et droite, il semblait en fait que ces couleurs étaient spécifiques à cette île puisque il y en avait un bon bouquet qui arborait ses teintes. Malheureusement, ça aurait été trop facile de trouver la variété précise dans la rue… d’où l’énigme.

Mais j’attendais de retrouver mon camarade avant de me pencher vraiment dessus, gardant aussi un œil sur les deux colosses qui me suivaient.
Où était ce fichu gosse ? J’arrivai même à apercevoir au loin un panda roux, chose qu’il devait y avoir en un seul exemplaire sur toute l’île, mais je n’arrivai pas à trouver Pumori.

Tandis que je me concentrais sur ma recherche, un homme me bouscula, faisant tomber mon sac avec tous nos objets par terre et, alors que j’allais le ramasser, deux autres me retinrent par les bras, un quatrième s’empara du butin.
Les deux brutes qui me retenaient me balancèrent vers l’avant et se mirent à courir derrière le voleur.
Le duo qui me suivait n’était plus là ; il avait dû faire appel à un autre groupe de tricheur pour s’en prendre à moi, profitant que je sois seul.

Finalement, le seul objet qu’il me restait et que j’avais réussi à sauver était le pot en terre, maigre consolation.

Que devais-je faire maintenant ? Retrouver mon camarade pour qu’on récupère nos trésors ensemble, mais j’allais alors devoir lui expliquer avec toute la honte qui me gagnait en ce moment, ou bien essayer de résoudre ce problème par mes propres moyens, mais à quatre contre un, avec un pot de fleur à conserver, cela paraissait compliqué.

Je n’avais donc pas vraiment le choix, je devais tout avouer à mon jeune partenaire et donc reformer notre groupe le plus rapidement possible, car on avait déjà perdu trop de temps et cette mésaventure n’était guère là pour nous arranger.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 439
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
241/250  (241/250)
Berrys: 15.463.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Lun 27 Nov 2017 - 16:05






Le chasseur sachant chasser...


Groupe en paire-dition



J’étais si près du but, je pouvais le sentir ! Littéralement ! Chaque personne avait une odeur bien distincte, j’étais persuadé que n’importe qui avec un bon nez pouvait s’en apercevoir. La seule différence entre l’humain et la bête, c’est la portée de son flair. La trace de mon compagnon était bien fraiche et je pouvais l’apercevoir un peu plus loin. Mais tels de mauvais nuages, je reconnaissais d’autres individus que j’étais peu heureux de revoir. Je voyais déjà la scène : ils allaient tenter de faire tomber la pluie sur notre parade, n’est-ce pas ? Est-ce qu’ils pensaient vraiment avoir une chance contre nous deux, après la peignée qu’on leur avait donnée ? Ou simplement parce qu’ils avaient envie de se venger simplement contre nous ? J’étais d’avis que la rancœur était ce qui les poussait à agir.

Ce qui tombe plutôt mal… J’étais moi aussi très rancunier…

Mais les choses semblaient bien différentes puisque, de là où j’étais, je pouvais voir le plan qui se tramait contre mon complice. Quatre contre un ? Avaient-ils aussi peur de nous ? Un homme adulte et un enfant ? Oh, ils vont voir ce qu’ils vont voir ! Reprenant temporairement ma forme humaine, alors que tous semblaient bondir sur Misuto, je semais plusieurs billes sur le chemin. Lorsqu’ils s’enfuiraient, nous aurions le droit à un magnifique spectacle ! Ce n’était plus la peine de garder mes pouvoirs secrets à présent. Qui sait, ils nous laisseraient probablement tranquilles une fois qu’ils se rendraient compte que j’étais un être maudit ?

Après avoir disséminé les boules de verre sur le chemin, je redevenais le gentil petit panda roux que j’étais il y a quelques secondes à peine. Je pouvais voir la scène clairement puisque les voyous retenaient mon compère avant de fuir avec notre sac. Oh non non non… Pourquoi tenter de partir aussi vite ? Et surtout… Pourquoi est-ce qu’ils étaient partis de l’autre côté ??? Ils y vont en marche arrière plutôt que de fuir devant eux ! Je… Je venais de me faire avoir comme un bleu ! Et en plus, plein de gens autour de moi commençaient à glisser sur mes billes ! Ce n’était pas vraiment mon meilleur plan à ce jour…

Mais pour le moment, je me concentrais sur ce groupe de voleur. Terminé le camouflage, c’était le moment de mettre le paquet ! Alors que je commençais à courir sous ma forme animale, la transition vers ma forme hybride se fit très rapidement. Je mettais plein gaz, sautant et esquivant les passants pour courir après les malfrats. Je passais tout près de Misuto, lui lançant rapidement un :

- Ne te presse pas, je vais les attraper !

Je n’avais pas la moindre idée si mon message avait été entendu. Si ça se trouve, je suis passé trop vite et il n’a entendu que le point d’exclamation à la fin de ma phrase ! Je continuais cependant la course : aucun humain normal ne pouvait courir plus vite qu’un zoan ! Je m’approchais donc, bien que plusieurs bruits d’exclamations se firent entendre autour de moi. Ah oui… Je devais avoir faire un sacré boucan et probablement fait peur à quelques personnes. Heureusement que je ne leur faisais pas des grimaces tout en courant ! Mais une fois que nous étions hors de la foule, je pouvais enfin sourire un peu. Rapidement, j’utilisais ma technique préférée. Amplifiant mon bond grâce au Tēru haru, j’étais devenu un panda roux volant alors que je fonçais directement sur le dos du voleur ayant pris notre sac. Poing fermé et tendu devant moi, il y eut un crac. Et ce n’était pas moi qui venais de craquer sous la pression.

Les fuyards semblaient surpris de voir un projectile rouge mettre à terre un de leur complice qui, sans être inconscient, avait très mal. Avec un peu de méchanceté, je m’appuyais sur le dos de cette personne, principalement pour me saisir du sac comportant notre butin. Alors qu’ils se retournaient vers moi, je reprenais rapidement ce qui était nôtre. Comme c’était gentil de leur part, ils avaient bien fermé le sac pour s’assurer que rien ne tomberait. Comme ils étaient prévoyants ! Je leur tirais donc la langue, tout utilisant mon index pour bien ouvrir mon œil gauche, avant de les narguer un peu.

- Je pensais qu’on vous avait prévenu… Vous n’êtes pas de taille pour affronter un enfant !

Un petit bond vers l’arrière, causant un peu de douleur à mon essuie-pied, je recommençais à courir. Mais cette fois, loin d’eux ! Ils nous avaient fait perdre trop de temps ! Mais si je les recroise ou s’ils tentent de faire ce genre de bêtise une fois de plus… Je vais leur montrer comment j’ai survécu à Mirror Ball pendant toutes ses années !






Spoiler:
 


Dernière édition par Pumori Fulgen le Mer 6 Déc 2017 - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Dim 3 Déc 2017 - 23:28



Retour aux choses sérieuses
On revient dans la course




Je n’avais pas vraiment eu le temps de comprendre ce qu’il m’était arrivé… tout c’était passé si vite. Tout ce que je savais, c’était qu’il ne me restait plus qu’un objet dans les mains.

Où était Pumori à ce moment-là ? J’avais besoin de lui pour récupérer nos biens.
Soudain, avant que je puisse vraiment réagir, une espèce de bête passa devant moi à vive allure, mi-homme, mi-animal.

- Ne te presse pas, je vais les attraper ! réussis-je à capter.

Je mis un instant avant de percuter, il fallait dire que il n’était pas évident de le deviner comme ça, mais il me semblait bien que ce qui venait de passer devant moi à grande vitesse était mon partenaire.

Je ne compris pas tout de suite le pourquoi du comment, mais je me rendis rapidement compte que mon camarade avait bien caché son jeu et que c’était certainement pour ça qu’il était si confiant et sûr de lui… Il possédait donc le pouvoir d’un fruit du démon.
Je n’avais pas exactement vu à quoi correspondait son pouvoir, mais peu importait, il allait surement nous être très utile.

Toujours est-il qu’il s’était lancé à la poursuite de mes agresseurs à une vitesse hallucinante. Cependant, il avait à faire avec la foule, ce qui ralentissait quelque peu sa progression, je pouvais certainement le rattraper en passant par en dessous.

Express way


Je me laissai alors absorber par le sol et commençai ma course pour suivre mon binôme.
Cependant, ce dernier était très rapide, si bien que je perdis sa trace momentanément. Je sortis du sol pour tenter de le repérer quand quelqu’un me percuta de plein fouet.

Je restais quelque temps sonné, mais quand je repris pleinement mes esprits, quelle fut ma surprise de me trouver nez à nez avec Pumori.
J’étais ravi de retrouver mon jeune partenaire, d’autant plus que, en portant mon regard à sa main, je pus constater avec bonheur qu’il avait récupérer notre sac d’objets.

- Ravi de te revoir… les mains pleines, lui lançai-je en souriant

On avait perdu bien assez de temps comme ça, je m’étais promis de tout faire pour remporter cette course, il était donc temps de se remettre en chasse.

- Je suis désolé petit de t’avoir fait perdre ton temps ! Il est temps maintenant de terminer cette course et de trouver nos derniers objets.

J’espérais qu’il ne m’en voulait pas trop d’avoir perdu notre sac et qu’il était toujours aussi motivé pour gagner.

En tout cas, moi, je comptais lui montrer que c’était le cas, je lui répétai donc la huitième énigme et l’objet à trouver… C’était reparti ! En espérant ne plus avoir de problèmes avec nos voleurs.



Spoiler:
 


Dernière édition par Misuto le Dim 10 Déc 2017 - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 439
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
241/250  (241/250)
Berrys: 15.463.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Ven 8 Déc 2017 - 14:30






Le chasseur sachant chasser...


Regard Paire-çant



Ce n’est pas vrai que j’allais attendre de me faire pincer de nouveau ! Je ne savais pas si ce groupe viendrait tenter de nous revoler notre sac, mais je ne voulais pas rester devant eux comme un grand nigaud. Peut-être que mon attaque éclaire serait suffisant ? Sinon… Eh bien, c’était pour ça que je courais le plus loin de cet endroit ! Combattre n’était pas quelque chose d’effrayant, mais je ne pouvais pas me permettre d’être retrouvé sous ma forme animale entouré de types blessés. Peut-être qu’ils m’excluraient du concours pour mauvaise éthique sportive ! Ou pire encore : que ma petite escapade ne soit racontée au capitaine ! Je n’avais pas envie de terminer mon voyage en fond de cale ! Qui sait, peut-être qu’ils me laisseraient sur cette île pour de bon…

Hors de question ! J’avais déjà fait assez de grabuge comme ça ! Si ce n’était pas de ses conditions, je n’aurais pas retenu mes coups. Mais maintenant, je devais retrouver mon propre compagnon. Est-ce qu’il tentait de me rejoindre ? Est-ce qu’il était encore là-bas ? Ou est-ce que je venais de foncer droit sur lui pendant que je me posais ses questions ? Après avoir secoué ma tête, je pouvais constater que les options un et trois étaient véridiques. Je lançais un coup d’œil derrière moi : pas de trace de poursuivant. Sans autre cérémonie, je reprenais ma forme humaine, montrant avec joie ce que je rapportais.

- C’est trois fois rien, ils n’étaient même pas forts ! Mais j’ai moi aussi un beau souvenir ! Je l’avais bien dit que c’était un bonbon !

Malgré tout, je restais perplexe. Il m’avait bien vu, sous ma forme bestiale ? Pas de doute puisqu’il m’avait reconnu au premier regard. Sa réaction face à ma transformation restait très banale en fait. Comme s’il était habitué de voir ce genre de chose. Bon, il faut dire que les transformations zoan, ce n’était pas nécessairement les plus spectaculaires. À moins d’avoir un fruit très spécial. Comme un dragon, un titan, un phénix… Oh, je me demande si je verrais un zoan légendaire un jour ? J’espère qu’on sera copain, je pourrais apprendre un tas de trucs de lui ! Il y avait un tas de gens comme ça, hors des Blue Seas ! Ici, les maudits étaient vus d’un mauvais œil, mais là-bas… Ils étaient presque normaux ! Je n’avais rencontré qu’une poignée d’utilisateurs de ses fruits à ce jour, mais il parait que c’était plus que commun dépassé Grand Line ! Peut-être que Misuto y avait déjà été auparavant ? Ou alors il était habitué à ce genre de truc puisqu’il en était lui-même un ? J’avais des questions à lui poser plus tard !

Avec le pot de fleurs dans les mains de mon partenaire, le bonbon dans mes poches et avec notre sac, nous avions accompli sept de nos taches. Mais les deux objets que nous avions étaient problématiques… Un pot qui pouvait se briser très facilement et un bonbon qui pouvait être perdu s’il y avait un trou dans notre sac. Autant prendre toutes les précautions possibles. L’énigme qui nous guidait était plutôt simple selon moi, mais je pouvais déjà vois les difficultés qui se pointaient à l’horizon…

- Oh ! Un champignon ! Et je ne pense pas que ce soit ceux que l’on voyait dans le cimetière ni au magasin ! Dans un petit boisé peut-être ? Oh, une forêt pour une embuscade, c’est probablement ça qu’ils attendent…

Chercher une aiguille dans une botte de foin et être potentiellement sous les attaques d’ennemis ? Qu’est-ce qui pouvait mal se passer ?




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   Dim 10 Déc 2017 - 22:54



Sur la bonne voie
A une pétale prés




Finalement, Pumori ne semblait pas trop m’en vouloir de nous avoir fait perdre un peu de temps avec ces brutes, il était même content de me montrer notre septième objet, le fameux bonbon qu’il avait donc réussi à trouver et à récupérer.
Je ne pris la peine de revenir sur ce que j’avais vu, sur les capacités de mon jeune partenaire, s’il voulait en parler lui, j’étais ouvert à la discussion, mais je ne le voyais pas l’intérêt immédiat de perdre du temps avec ça.

Nous nous concentrâmes donc sur la nouvelle énigme et notre huitième objet. Un endroit où l’on pouvait trouver des champignons devait nous mener à une fleur bien particulière bleue et blanche.
En tout cas le petit avait raison sur un point, il fallait certainement nous rendre dans la forêt, ce qui représentait une porte ouverte pour une embuscade… surtout lorsque qu’on connaissait les énergumènes qui nous avaient déjà attaqués deux fois.

C’est donc complètement enthousiasme et surmotivé que nous nous dirigions vers les bois. La fin de la couse approchée et on pouvait croiser d’autres participants sur le chemin qui, contrairement au début de la course, paraissaient plus en difficulté. Nous avions donc encore l’espoir de remporter cette chasse aux trésors, si on arrivait à gérer la fin de notre aventure.

Sur le chemin, je devais avouer que quelques questions me brûlaient les lèvres concernant le pouvoir de mon jeune camarade. Je ne savais pas s’il allait accepter d’en parler, mais ça pouvait faire passer le temps en attendant d’arriver à notre but.

- Dis-moi petit…

Comment devais-je aborder cette question ? Et si je me trompais, si j’avais mal vu ce que je pensais avoir vu ?! Qui ne tente rien n’a rien comme on dit.

- Tout à l’heure… je suis presque sûr de t’avoir vu te transformer en animal !

Je laissai un peu planer le doute, en espérant qu’il puisse éclaircir un peu les choses à ce sujet.

- Tu possèdes le pouvoir d’un fruit du démon, de type zoan si je ne m’abuse !

La conversation n’allait certainement pas durer puisque je pouvais apercevoir, à quelques pas devant nous, la forêt.
Nous étions arrivés à notre but et j’étais presque certains que c’était le bon endroit puisque, de là où nous étions, je pouvais déjà observer aux pieds des arbres des parterres de la fleur que nous cherchions, blanche et bleue.

Finalement, ça aura été plus facile que ce à quoi je m’attendais. Mais tandis que je m’approchais pour en cueillir une, je me rendis compte que la tâche serait peut-être un peu plus ardue que ce qu’il y paraissait. En effet, les premières sur lesquelles je me penchai étaient de la bonne couleur, mais la forme des pétales n’était visiblement pas bonne. On en cherchait des rondes et celles-ci étaient allongés et fines. Il ne restait donc plus qu’à trouver celle qui nous intéressait… parmi toutes les autres, et il y en avait beaucoup.

Soudain, un bruit se fit entendre, un craquement de branche…



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le chasseur sachant chasser... Coopération infantile [PV Pumori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Archipel des Gekko-