Partagez | 
 

 Shinning (FlashBack)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dara Blake
Championne de Davy Back Fight
avatar
Messages : 45

Feuille de personnage
Niveau:
14/75  (14/75)
Expériences:
20/80  (20/80)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Shinning (FlashBack)   Dim 17 Sep - 20:40

Unq Canzone d'amoreclickDara Blake
Une journée banale !
« Las Camp, le genre de ville où il fait bon vivre ! »
Las Camp il y à quelques temps ...


La championne de Davy Back Fight avait encore frappé un grand coup ce soir là. La ville de Las Camp avait accueillit un vaste championnat et Dara s'était une fois de plus illustrée dans la folie des jeux et la frénésie du sport.
Mais l'effervescence de la ville était déjà retombée et l'équipage s'affairer quant à lui à remettre en état la zone de jeu qui était situé un peu en dehors de la ville. Le Capitaine avait donner quartier libre à Dara qui leur avait fait gagner la partie haut la main, ils avaient toucher le pactole cette fois-ci. L'ensemble de l'équipage adversaire, le jolly roger et bien entendu le navire et ses richesses qui disait-on, provenait de Grand-Line.

Grand-Line, voilà un moment que Dara n'y avait pas mis les pieds, où plutôt déballer les voiles. Elle n'avait fait que quelques îles, mais elle avait déjà pris le goût de cette mer capricieuse et tumultueuse et lui tardait de pouvoir reprendre des vents plus fastes.
Toujours est-il qu'elle était sur Las Camp et qu'elle avait emprunté le petit sentier qui menait du terrain à la ville, il n'y avait que un ou deux kilomètres plongé dans l'obscurité qui reconduisait en ville. Quelques couples avançaient ça et là, des ivrognes et de la viande soûle étaient encore en train de tituber. Dara elle avait enfoncée ses mains dans les poches de son costume de combat. Le maquillage était encore présent lui aussi, elle avait fait de longues couettes et avait placé deux étoiles en peinture au niveau de ses yeux. Son sourire était prolongé à l'excès par de la peinture, lui offrant un sourire difforme et presque effrayant, le reste du visage était entièrement blanc. Une mèche de cheveux rose avec des paillettes venait parfaire l'effet. Une veste de cuir à clou venait peser sur ses épaules, des multitudes de patchs y étaient ajoutées et notamment la célèbre citation de la championne "Pas assez rapide looser" ou encore "Gum Gum tu connais la suite". Le mini short était, on ne peut plus, vulgaire, mais l'ensemble de ses jambes étaient cachées par de long collant bariolé blanc et noir. C'était ça la tenue de la championne, la tenue dans laquelle Dara avait remportée tous les matchs les plus importants, et les connaisseurs savaient que cette tenues annoncer les choses sérieuses.

Après quelques dizaines de minutes de marche, Dara avait rejoint cette ville de non droit qu'était Las Camp avant de subir plusieurs dizaines d'applaudissements d'une foule encore bien consciente du match de ce soir. Une fois le rapide bain de foule effectué elle était entrée dans une petite épicerie et s'était contenter d'acheter quelques fournitures avant de ressortir et de se mettre un peu plus à l'écart - non loin de la sortie de la ville - pour s'assoir contre un arbre non loin d'un plan d'eau. Elle avait dès lors sortit sa bouteille de whisky et ses sandwichs de riz prête à profiter du calme et la lune montante.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Joyce
Handsome
avatar
Messages : 23
Race : Humain
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
0/100  (0/100)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: Shinning (FlashBack)   Lun 18 Sep - 11:12





Quelle belle matinée…
Tu ne trouves pas ?



~Je dois vous mettre en garde contre lui,
Cette personne se dit être saine d’esprit, mais c’est totalement faux !
Tenez, prenez ce petit gadget, il vous préviendra…
S’il est dans les parages, cet objet va…
Détecteur : «Alerte Psychopathe ! »



Pourquoi est-ce que l’on m’avait envoyé à Las Camp ?… C’était la question que j’étais en train de me poser en mon for intérieur. Je me rappelais encore l’air joyeux de mon patron qui m’avait envoyé « en reconnaissance » afin de trouver de nouveaux clients potentiels. Il le savait très bien pourtant que les personnes qui vivaient les environs n’étaient pas riches. Leur proposer des avantages liés à la banque n’était pas des plus judicieux. Mais dans un souci de respect, je m’étais tue et j’avais pris un billet pour arriver jusqu’ici. Le voyage avait été long et éreintant. Sur place, je n’avais pas été étonné le moins du monde par ce qui se trouvait autour de moi. Comme attendu, personne n’était intéressé par mon entreprise.

J’étais malgré tout capable de relativiser. J’essayais de voir ce voyage comme des vacances, après tout, mon billet de retour était seulement pour dans une poignée de jours et au final, j’allais pouvoir me la couler douce. La campagne avait ce petit quelque chose de rafraîchissant. Un calme olympien le jour, les oiseaux qui chantaient et les fermiers qui allaient et venaient pour travailler leur terre. Du moins, c’est ce qui devait avoir lieu si ce n’était cette espèce de troupeau de brigands qui ne s’adonnaient pas à des jeux bruyants et sordides. Je ne m’étais pas personnellement rendu au « spectacle », j’en avais déjà entendu parler et je savais en quoi consistait à peu près le « Davy Back Fight ». Comment est-ce que des personnes étaient capables de se parier elles-mêmes pour des sottises comme les jeux ? C’était idiot, vraiment. Loin de cette cacophonie, j’avais pris le temps de profiter de ma journée, à l’écart.

Lorsque le moment du repas du soir avait sonné, j’avais décidé d’aller me repaître dans un endroit au calme, à la sortie de la ville. J’avais mon costume de banquier habituel, cette fois-ci, il était de couleur bleu nuit. La tenue idéale pour passer inaperçu le soir me diriez-vous, c’était tout à fait le but. Alors que je posais délicatement mon postérieur et m’adossait contre un arbre, je sortis le délicieux sandwich que j’avais choisi avec précaution dans l’épicerie du coin. Je m’étais écarté du village afin de pouvoir profiter des étoiles, sans avoir à être perturbé par les hurlements en patois d’ivrognes. Attrapant le sandwich de mon sachet, je pris le temps de retirer doucement l’emballage que la dame avait préparé avec soin. Il ne fallait pas presser le sandwich, auquel cas, j’aurais été aspergé par toute cette délicieuse sauce. J’avais probablement un sourire niais aux lèvres lorsque je prenais le temps de humer la douce senteur de ce dîner.

Jonathan Itadakimasu~

Ysha: Hoy, Jojo, il y a quelqu’un qui vient d’arriver non loin de toi.

Ysha, l’esprit qui possédait mon corps, un reptile, venait de se réveiller et de me susurrer ces mots à l’oreille. Bien évidemment, il s’agissait de l’un de mes plus grands secrets. J’étais la seule personne à être capable de l’écouter, mais également, je pouvais communiquer avec elle par la pensée. Ainsi, je pouvais dialoguer avec elle en marchant dans la rue, baignée dans une foule de personnes, de sorte que les gens ne pouvaient pas me prendre pour un fou. J’étais à moitié agacé par le fait de devoir partager ma petite place avec quelqu’un. Je pris le temps de me retirer de ma place afin de chercher du regard ladite personne. Qu’est-ce que je ne vis pas à ce moment-là...

Une main d’une beauté resplendissante. La peau semblait douce au toucher. La lune reflétait parfaitement sa douce lumière azurée sur les pores de sa peau. Le métacarpe n’avait probablement subi aucune fracture depuis sa plus tendre enfance. Elle n’était nullement déformée, et la délicatesse avec laquelle elle se saisissait de ses affaires donnait un avant-goût de sa tendresse. À en juger les jambes de la personne, il s’agissait probablement d’une jeune femme. Je sentis mon corps s’emporter. Dans un geste bref, j’avais dû placer momentanément mes mains sur mon bas-ventre. Je devais me calmer, mais ce désir de caresser ce derme qui était probablement, ô combien doux, ma résistance était futile.

Ysha: Cette jeune dame m’a l’air tout à fait à ton goût.

Jonathan:

Ysha: Jojo ?

Sans même m’en rendre réellement compte, j’avais plongé le bout de mon index entre les morceaux de pain de mon sandwich. Constatant la sauce qui s’était emparée de mon doigt, je portai ce dernier jusqu’à mes lèvres avant de lécher délicatement le délicieux liquide d’un coup de langue expert tout en fixant du regard cette main. Je devais passer à l’action, prendre mon courage à deux mains et faire connaissance avec cette dame au charme ravageur.

Je m’approchai alors d’un pas feutré vers la belle avant de me placer en biais par rapport à elle, découvrant ainsi le personnage. Je fus pris soudainement d’une terrible nausée, étonné par cette accoutrement plus que farfelue. Mais qu’est-ce qu’elle pouvait bien faire dans cette tenue ?! Mon regard fut malgré tout porté par la suite sur ses deux mains que je pus admirer avec un ravissement sans pareil. C’était avec un sourire léger que je me décidai finalement à lui adresser la parole.

Jonathan: Bien le bonsoir madame, j’étais sur le point, tout comme vous, de faire un petit pique-nique en cette superbe soirée… Que diriez-vous si nous partagions le dîner ensemble ? Je m’appelle Jonathan Joyce et je suis un humble banquier, mais n’ayez d’inquiétudes, je ne suis pas venu vous voir pour vous vendre mes produits financiers..



@Heziel Coffe

Revenir en haut Aller en bas
Dara Blake
Championne de Davy Back Fight
avatar
Messages : 45

Feuille de personnage
Niveau:
14/75  (14/75)
Expériences:
20/80  (20/80)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: Shinning (FlashBack)   Ven 22 Sep - 10:56

Unq Canzone d'amoreclickDara Blake
Encore un fan !
« Un banquier te mets tellement à découvert que tu peux plus acheter de trucs gratuits. »
Dévorant maladroitement son sandwich de riz au thon, la femme élastique s'était laisser surprendre par un homme. Au premier coup d'oeil elle avait crût qu'il s'agissait d'un noble où d'un riche prolétaire, mais il semblait avoir une attitude bien trop cavalière pour un homme de cette trempe. Elle avait prit soin de l'observer au travers d'un fin halo de lumière lunaire, décrivant de haut en bas son costume et sa prestance forte et charmeuse. Ce n'était à point douter un fan de la première heure, après tout Dara était actuellement a cent deux victoires - bien qu'elle brisera se record plus tard. - D'abord méfiante elle l'avait inviter d'un bref signe de main, la fatigue aurait pu faire passer ce geste nonchalant pour de la sensualité, mais il en était tout autre.

Rapidement, elle se mit à sourire et son côté naïf reprit le dessus, elle avait simplement tendue sa main droite tandis que la gauche était occuper à nourrir sa bouche. Parlant la bouche pleine, elle pouvait presque paraître dégoutante.

"-Chalu' moi ché' Dara Blake."

Elle finit d'engloutir son repas avant de croiser les jambes et de se tourner vers l'homme au costume parfait, un bien beau veston pour un fan tout de même. Une mèche de cheveu qui venait fouetter son visage s'était vu aussitôt rabattue sur le côté avant que la Championne ne s'adresse plus convenablement au mystérieux homme.

"- Alors Jonathan, dis moi, tu parles de services financiers mais j'ai déjà un sponsor en fait et je sais pas si je peux en avoir un deuxième aussi rapidement quoi. Tu bouffes quoi toi ? Il me reste un sandwich de riz si jamais. Un verre ?"

Elle avait désigné sa bouteille non loin avant que son bras ne s'allonge comme par magie pour la saisir et s'en versé une bonne rasade dans un petit bol à thé. Dara n'avait à cette heure aucune idée de ce qui pouvait l'attendre ni même conscience de la folie qui pouvait agiter l'homme.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Joyce
Handsome
avatar
Messages : 23
Race : Humain
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
0/100  (0/100)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: Shinning (FlashBack)   Jeu 28 Sep - 15:32





Quelle belle matinée…
Tu ne trouves pas ?



~Je dois vous mettre en garde contre lui,
Cette personne se dit être saine d’esprit, mais c’est totalement faux !
Tenez, prenez ce petit gadget, il vous préviendra…
S’il est dans les parages, cet objet va…
Détecteur : «Alerte Psychopathe ! »




Cette fameuse tension lorsque vous invitiez une jeune femme à partager un moment avec vous était insoutenable. J’avais l’impression de retomber dans ma période d’adolescence, cette sensation qui vous donne l’impression que vous pouviez vous couvrir de honte sur un simple refus. Comme si vous étiez en train de faire l’apprenti funambule et qu’au moindre faux pas, votre vie basculait. Ravalant, ma salive, je ne savais pas si cette jeune fille aux mains si douces allait m’accepter à ses côtés. Elle leva alors ses doigts et d’un geste gracieux m’invita à m’approcher d’elle. Ses mouvements étaient, semblait-il, empreint d’une douceur et d’une délicatesse à couper le souffle. Mon érection était difficile à contenir face à un geste si osé de sa part. Hochant de la tête, je pris le temps de m’asseoir respectueusement en face d’elle en seiza.

Mes propres mains étaient en train de trembler, je perdais mon japonais à l’idée de faire davantage connaissance avec elle. Tentant de reprendre mes esprits autant que possible, je pris mon propre sandwich que j’approchais lentement vers mes lèvres. Elle se présenta à moi et se nommait Dara Blake. Je n’en n’avais personnellement jamais entendu parlé, mais à en juger par son accoutrement, elle devait être assez connu. Elle devait probablement effectuer quelques spectacles et à mon humble avis, elle devait avoir un franc succès ! Avec des mains aussi jolies, comment ne pas tomber amoureux de ses prestations ? Malheureusement pour elle, sa tenue et sa manière de déblatérer allaient à l’encontre même de l’éthique que laissait supposer ses douces mains. À chaque fois, je me résignais et je comprenais en mon for intérieur… Les femmes étaient beaucoup plus délicates et agréables lorsqu’elles étaient dénuées de la parole.

Mais sans relever ce point qui prenait une part non négligeable de mon esprit, je m’entrepris moi-même de manger mon propre repas. Je mangeais le plus proprement possible, je ne devais pas me ridiculiser devant elle en dévorant ce sandwich comme un ogre. Qu’est-ce qu’elle pourrait bien se dire si jamais j’avais le malheur de me mettre des miettes partout ? Décidément, être empreint d’un tel stress ne me plaisait guère. Si mademoiselle Blake n’était pas aussi attirante, j’aurai pu rester dans mon coin et avoir la vie aussi calme et agréable comme je l’appréciais tant ! Alors que j’étais en train de m’occuper de mon sandwich et de continuer cet éternel débat en mon for intérieur, la jeune dame prit la parole. Il me fallut quelques secondes de réflexion pour analyser parfaitement ce qu’elle était en train de me dire. Mais, alors que je m’apprêtais à répondre, elle fit quelque chose qui me laissa bouche bée.

Son prend s’était littéralement étendu pour attraper une bouteille de whisky qui se trouvait un peu plus loin. Mon cœur s’était mit à battre la chamade, quelle était cette sorcellerie ? Était-ce une illusion d’optique ? Mes yeux étaient-ils en train de me jouer des tours ? Non, ce n’était pas ça… Mais oui, elle devait être une de ces enfants maudits par les océans. Une détentrice d’un fruit du démon. Quel était-il ? Je n’en n’avais que rarement vu à l’oeuvre, après tout, ces personnes étaient souvent synonymes de tumultes et de malheurs. Ils étaient pour la plupart en train d’utiliser ces pouvoirs pour leurs propres intérêts et ils n’hésitaient pas à l’étaler devant la galerie. En bref, c’était une source d’attention et de désarroi pour la plupart du temps. Je n’avais jamais mis la main sur une détentrice d’un fruit du démon. Ma curiosité avait été piquée et il me fallut quelques instants avant de réfléchir à une réponse construite. Aussi, peut-être qu’elle était en train de se demander pourquoi je ne lui répondais pas spontanément… Il me fallait remédier à cela le plus rapidement que possible.

Jonathan: Ne vous en faîtes pas pour ceci… Je ne suis pas ici pour vous vendre mes produits, après tout, en cette heure tardive, je ne travaille pas. Non, bien au contraire, à vous voir ainsi à travers cette splendide lune je n’ai pu qu’être sublimé par votre… teint.

Ysha: Tu veux surtout la tuer oui héhéhé

Jonathan à Ysha: Tu veux dire que je cherche plutôt à l’embellir, à la rendre parfaite...

Ysha: Chacun ses goûts...

Je pris alors un air surpris, il était vrai que je pouvais utiliser quelques atouts afin de pouvoir l’attirer dans mes filets. Je n’étais pas en restes d’arguments après tout. Je fis tout d’abord un geste de la main avant de reprendre la parole.

Jonathan: C’est très gentil de votre part de me proposer votre boisson, mais je préfère boire un peu de thé après un repas, cela m’aide à la digestion…

Je marquais une courte pause avant de reprendre mes propos.

Jonathan: Reprenez-moi si je me trompe, mais j’ai eu l’impression que votre bras venais tout juste de s’étendre. Est-ce que vous seriez par hasard la détentrice d’un fruit du démon ? Je n’en ai que rarement vu jusqu’à présent et je dois dire que vous m’avez émerveillé, est-ce que vous ne seriez pas par hasard une aventurière ? Quoi que… Veuillez me pardonner, je crois avoir été un petit peu trop indiscret...



@Heziel Coffe

Revenir en haut Aller en bas
Dara Blake
Championne de Davy Back Fight
avatar
Messages : 45

Feuille de personnage
Niveau:
14/75  (14/75)
Expériences:
20/80  (20/80)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: Shinning (FlashBack)   Jeu 28 Sep - 20:35

Unq Canzone d'amoreNuptialDara Blake
Une journée banale !
« Elastoc mon pote ! »

Finissant son repas, Dara n'avait toujours pas remarqué d'anomalies chez son compagnon de fortune. A vrai dire, elle se sentait bien seule ces derniers temps et un visage neuf et amical n'était pas de refus en cette belle soirée. Elle avait observer chacune des mimiques, des gestes et la façon d'être de son interlocuteur. Elle le trouvait trop maniéré et tatillons sur des points trop futiles pour la demoiselle, mais Dara n'était pas l'exemple même de la bonne dame bien éduquée des villes. Non, Dara c'était un électron libre, une puissance sauvage et sans filtre elle voulait simplement vivre et vivre comme elle l'entendait à cette époque. Mais si je vous dis que cette soirée va mal finir ? Bien entendu la belle ne le savait pas encore, mais voyez plutôt.

"- Du thé ?! Moi j'appelle ça du "Pisse-Grandmère" ! T'es un gars bien bâtit tu ferait mieux de boire un coup ça désinfecte les boyaux !"

Après cette petite tirade, Dara s'était à nouveau concentrer et à l'aide d'une belle impulsion elle était parvenue à allonger son bras de l'autre bout du petit étang. Un vaste sourire s'était affiché sur son visage avant que son bras ne reviennent, elle avait fait de même avec sa jambe puis avec ses doigts.

"- Je suis une femme élastique ! J'ai manger le fruit du Gum Gum quand j'étais petite et depuis j'ai tout ce pouvoir. C'est quand même pratique parce que je résiste aux balles. Vous pourriez me tirer dessus là maintenant que ça vous reviendrez presque en pleine figure haha !"

Elle avait soupirer quant à la question finale. Etait-elle une aventurière au final ? A cet époque, clairement pas. Elle surfait sur la vague de son succès ni plus, ni moins mais en aucun cas elle ne pouvait se prétendre être une quelconque et palpitante héroïne.

"- Une aventurière hein... Non pas vraiment, pour le moment je ne suis qu'une simple pirate dans un équipage qui se contente de disputer des tournois de Davy Back fight. Et faut dire que je suis sacrement bonne, j'en suis à ma soixantième victoire."

Par la suite, vous apprendrez que la championne prendra sa retraite officielle au cours de sa 286eme victoire. Ou pas. Toujours est-il que la soirée aller bientôt prendre un tournant tout à fait différent.

"-Et toi ? A part "Banquier" tu fais quoi ? T'aspires à quoi ?"


©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Shinning (FlashBack)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shinning (FlashBack)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» RP flashback en 1623
» [Flashback] Les cicatrices d’un passé douloureux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Las Camp-