Partagez | 
 

 [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1142
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
88/500  (88/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Mer 30 Aoû - 11:45

Ordre de mission

Ma petite fleur, tu as bien reçu tes ordres de mission ? Tout est ok, tu as tout bien compris ?


Le mentor de la Toupex, fièrement promu colonel depuis peu, était un homme très protecteur qui n’hésitait jamais à défendre sa jeune protégée voire même, à la surprotéger ; quitte à la prendre pour une abrutie. Bien évidemment, la stoïque mais trop fière lieutenante ne laissait pas ça passer. Presque dix ans que cet homme, qu’elle considérait majoritairement comme un père adoptif, la couvait de beaucoup trop près. Qu’il s’agisse de Kanäe ou de sa propre fille, Bartholomew Jonas ne faisait aucune différence dans l’amour qu’il dispensait à ses « enfants ». Quoiqu’il en soit, sa réaction était plus que largement prévisible.

Bart, tu me gaves vraiment. Je suis pas une gamine, donc oui j’ai bien compris mes ordres de mission. En même temps il n’y a rien de trop technique.


Au bout du fil, le Jonas était toujours aussi heureux : sa petite était devenue lieutenante, quelle joie. Ce fut donc tout naturellement qu’il embrassa la chasseresse verte « à distance » avant de raccrocher.

***
S’agissant de la mission, tout s’était déroulé quelques heures plus tôt sur l’île de Shell, où après sa conquête de l’île pour une entité révolutionnaire, la gouvernementale avait reçu un appel de sa hiérarchie concernant une troupe de trois ennemis assez étranges. Il s’agirait en effet d’individu qui agressait des civils un peu partout sur East Blue avec un seul schéma logique : ils n’attaquaient que des hommes chauves. La dernière victime en date avait été agressée plus tôt dans la journée sur une petite île composée d’un village et d’une forêt assez modeste. Aucun bateau autre qu’un navire de transport de civil n’avait accosté et aucun n’était reparti donc la troupe était encore sur l’île. Il fallait les choper. Un gradé de la marine proche avait donc été dépêché et l’honneur était tombé sur la belle verte. Mais ce n’était pas tout.

En effet, le supérieur qui lui avait transmis la mission avait précisé qu’il avait lancé un appel général parmi les quelques chasseurs de prime proches de sa position et donc elle aurait probablement droit à un coup de main extérieur ne sachant pas si au moins l’un d’entre eux allait répondre à l’appel. Il y avait un certains Donyelo, une Reütsuna et un dénommé Inazuma ou un truc du genre ; elle n’avait pas bien compris. Donc à voir si un des trois allait se pointer pour offrir un coup de main à la jeune gradée.

Enfin, en tout état de cause, la mouette était d’ores et déjà parvenue à l’île en question et n’avait pas attendu un éventuel collègue pour se mettre à l’œuvre. Elle avait donc retrouvé le chauve agressé dans la maison du docteur de l’île et avait commencé à l’interroger tout en précisant aux quelques habitants du petit village que s’il voyait un chasseur de prime arrivé, il devait lui envoyé rapidement.

Expliquez-moi tout Monsieur.


Le chauve dévisagea la belle en se tenant la tête à l’endroit où il avait été frappé avant de livrer sa version des faits.

Je rentrais de la chasse avec quelques lièvres quand j’ai vu trois individus arriver. Deux garçons et une fille. Le premier, un certain Jarry était petit et brun avec des lunettes, le second était roux et la dernière brune avec des cheveux longs. Le rouquin s’appelle Donald mais ils n’ont pas appelé la fille par son prénom donc je ne le connais pas. Le dénommé Jarry m’a appelé « Gaindevie » et a commencé. Il a tendu la main vers moi et j’ai décollé du sol, trente secondes après, j’étais à deux ou trois mètres de haut quand il a baissé le bras et je suis tombé au sol. Il m’a ensuite frappé avec un bâton jusqu’à ce que la fille lui dise que je n’étais pas « Gaindevie ». Ils sont partis après sans s’excuser ou m’aider en hurlant le nom là : « Gaindevie ».


Kanäe remercia la victime avant de se murer dans le silence pendant que les soins de ce dernier reprenaient. Un groupe de trois donc, mais surtout un des hommes doté d’un pouvoir étrange ; une capacité exotique ou une malédiction de lévitation, quelque chose comme ça. Sa mission était donc claire : les trouver avant qu’il ne trouve ce « Gaindevie » ou un autre chauve. A voir aussi si un chasseur de prime allait arriver pour l’aider dans cette expérience difficile.
© Codé par Kari Crown

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Jeu 31 Aoû - 17:57



Ce n'est pas un mensonge
Ce n'est juste pas toute la vérité




Cela faisait maintenant plusieurs moi que j’avais pris la mer avec l’homme qui était devenu mon mentor, Inazuma. Ce dernier m’enseigna les techniques d’infiltration et de combat qu’il maîtrisait parfaitement, en effet, ce dernier était un chasseur de primes reconnu par sa profession.
Moi, je n’en étais pas encore à ce stade, loin de là, mais je m’accrochais, je tentais de faire mon mieux.

Nous voguions, pour le moment, toujours sur East Blue, non loin de l’île de Shell où nous nous étions « reposés ». En réalité, lui s’était reposé puisque nous n’avions aucune mission en cours, cependant, il en avait profité pour parfaire mon entrainement, notamment avec mes couteaux que je manipulais avec de plus en plus de facilité et de dextérité.
Puis un jour, un homme vint voir mon maître, cela semblait important et la réaction d’Inazuma fut des plus surprenantes, il semblait perturbé par la nouvelle.

- Petit, je dois m’absenter durant quelques jours pour une affaire personnelle. Je peux pas t’emmener avec moi, pas encore.
- Ah ! Ok, mais je fais quoi du coup moi ?
- Tu as de la chance petit, tu viens de gagner une semaine de vacances. Je te laisse sept jours de repos pour faire ce que tu veux. Dans sept jours, je te retrouve ici, même heure, même endroit !
- Mais y a rien à faire ici !
- Sois imaginatif ! Tu vas trouver quelque chose, j’en suis sûr. Essaye juste de ne pas entacher mon image. D’ailleurs en parlant de ça, si des missions nous parviennent, mets-les de côté, on s’en occupera dès mon retour. Tu en gardes trois maximums.


A ces mots, il posa la main sur mon épaule et s’éloigna lentement, me laissant seul, sans savoir quoi faire.
J’avais beau réfléchir, je n’arrivais pas à me trouver une occupation et commençais fortement à m’ennuyer. J’en venais même à regretter mon mentor.

C’est alors, qu’à peine quelques heures après le départ d’Inazuma, une missive parvint jusqu’à moi. Bien sûr elle était adressé à mon maître, mais comme il n’avait sans doute pas indiqué son changement de situation, il était considéré comme encore présent sur l’île.
Devais-je la lire ou non ? Il était évident que, si je voulais pouvoir sélectionner les trois missions les plus intéressantes pour nous, il fallait que je sache de quoi il s’agissait… je commençai à connaitre les gouts d’Inazuma en matière de mission.
Je lus donc la lettre en diagonal afin d’en ressortir les grandes lignes : une attaque sur des chauves par un groupe inconnu… ce n’était certainement pas du style de mon mentor, mais bon, étant la seule pour le moment que j’avais reçu, je décidai de la garder avec moi.

Les heures continuaient passer, lentement. Soudain, les mots de mon maître me revinrent en tête : « sois imaginatif ». Et si mon imagination était légèrement inspirée par un ordre de mission. Je rouvris donc la lettre, la mission se déroulait sur l’île juste en face de la nôtre. En sept jours, j’avais largement le temps de retrouver ce groupe. En plus, cela constituerait un parfait entrainement pour moi.
C’était donc décidé, j’embarquai dans un navire marchand en direction de mon lieu de mission. Si je réussissais, je pourrai mettre ça sous le nom de mon maître et si j’échouais, je le ferai en mon nom, n’étant pas connu, je ne risquai pas grand-chose et encore moi d’entacher l’image d’Inazuma.

Une fois sur l’île en question, je me dirigeai vers le bâtiment le plus proche afin d’obtenir plus amples informations sur ce qui se passait réellement ici.
C’est alors que je fus interpellé par une des personnes présentes en ces lieux, un jeune garçon qui regardait avec admiration mes lames visibles à ma ceinture.

- Vous, vous êtes chasseur de primes ?
- Oui, tout à fait,
répondis-je fièrement, je suis là pour enquêter sur…
- Oui, oui, oui, je sais pourquoi vous êtes là ! Un membre du gouvernement vous attend.
- Un membre du… gouvernement ?!
- Oui, laissez-moi vous y conduire.


Je suivis donc le minot, le stress commençant à monter, je n’avais pas prévu de faire équipe avec quelqu’un. Cette personne était-elle au courant des forces appelées en renfort, si oui, n’allez-t-elle pas être étonné par mon nom, qui lui dirait certainement rien.
Le petit blondinet m’amena donc au cabinet du docteur de l’île, j’en déduis donc que une des victimes était présente et que ma « collègue » était en train de l’interroger.
Je frappai à la porte difficilement, complètement tétanisé par la peur de me faire renvoyer chez moi.

- Entrez ! répondit une voix masculine.

Etait-ce le docteur ou le gouvernemental qui venait de me répondre, peu importe. J’attrapai la poignet, poussai la porte et fis donc mon apparition dans la pièce.
Un homme en blouse blanche était en train de s’occuper d’un homme n’ayant plus un poil sur le caillou, certainement notre fameuse victime. De l’autre côté de la pièce, une jeune demoiselle, avec de magnifiques et longs cheveux verts semblait plonger dans ses pensées… une autre patiente. Je cherchais du regard une autre présence dans pièce, mais n’aperçut personne d’autre.
Paniqué, je compris alors que le marine avec qui je devais bosser sur cette affaire était en fait UNE marine… et elle était en face de moi. Sans réfléchir, pressé par l’urgence de la situation, il fallait que je me présente maintenant du coup :

- Bonjour, je m’appelle Inazuma, je suis chasseur de primes et je viens pour vous aider !

Je déglutis tellement fort après ce mensonge que le sol lui-même avait dû trembler, mais que pouvais-je faire d’autres, je ne voulais pas rentrer et m’ennuyer encore six jours.
Il ne restait donc plus qu’à espérer avoir été crédible et surtout, que cette fille ne connaisse pas le visage de mon maître.




Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1142
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
88/500  (88/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Ven 1 Sep - 1:54

Rencontre avec les renforts

La verte leva tranquillement la tête lorsque la porte s’ouvrit mais ne pipa pas un mot avant que le nouvel arrivant ne le fasse ; rien ne prouvait que ce jeune homme était l’un des chasseurs appelés alors à quoi bon se lancer sur lui. Après que l’homme ne se soit présenté, la verte le détailla et lui tendit la main pour le saluer.

Kanäe Toupex, lieutenante de la marine, heureuse de vous rencontrer.


Se remémorant alors les quelques noms que son supérieur lui avait détaillé, la belle en vint à la constatation que le vieux qui lui avait donné les ordres de mission n’avait pas détaillé l’aspect des appelés. Cependant le blond n’avait aucun intérêt à se présenter à Kanäe comme étant un chasseur de primes si ce n’était pas réellement le cas, et il avait bien eu vent du besoin de renfort donc la gouvernementale ne lui tint pas rigueur de cette arrivée suspicieuse et importune. Passant finalement sur toutes les éventuelles questions relatives à l’identité de la personne, la verte entra dans le vif du sujet et exposa les faits.

J’imagine que vous avez eu le même topo que moi à la base, c’est-à-dire des agressions d’hommes chauves par une bande de jeunes étranges. J’ai eu l’occasion d’en parler et de débriefer avec la victime qui m’a expliqué que les agresseurs était un groupe de trois jeunes recherchant un certain « Gaindevie ». Apparemment, les deux garçons s’appellent Jarry et Donald, s’agissant de la jeune femme, on ne sait pas. Pour le reste, il semblerait que les trois soient encore présents sur l’île car aucun navire n’a quitté l’île depuis l’agression. La mission est donc finalement assez simple, on doit les retrouver, les arrêter et les ramener. Des questions ?


Froide, stoïque et directe ; la Toupex ne changeait pas de nature vis-à-vis des inconnus et allait droit au but. Son rôle et sa place de gradé de la marine la mettait dans une position de leadership au niveau de cette enquête et l’obligeait à être claire vis-à-vis de ses collègues.

A ce propos, et ce fut avant même que le blondinet ait pu poser la moindre question, que la porte s’ouvrit dans un grand fracas dévoilant ainsi une nouvelle jeune femme très souriante.


Reütsuna Ikagami, chasseuse de primes ! Enchantée !


Le renfort n’était donc pas unique mais bien double. Devant cette nouvelle arrivée la chasseresse due recommencer le topo qu’elle avait fait quelques instants plus tôt au dénommé Misuto avant de demander une nouvelle fois, si l’un ou l’autre avait des questions. Immédiatement, la chasseuse de primes arrivée plus en retard sauta sur l’occasion et dévoila encore un peu plus cet aspect jovial et spontanée qui semblait la caractériser.

Oui une question lieutenante ! Je suis venue ici pour répondre à l’appel mais j’ai une petite problèmatique lors de mes chasses…. J’ai une légère tendance à tuer mes ennemis ! Alors est-ce-que je peux ?


Cette vérité avouée avec candeur et sourire étonna légèrement la mouette en charge de l’expédition qui ne put que s’inquiéter devant tant de franchise morbide. Sa réponse fut donc catégorique bien qu’elle n’avait pas la main sur l’issue d’un combat individuel entre la Reütsuna et un ennemi.

Ce sont des criminels Mademoiselle Ikagami, certes, mais notre premier objectif correspond à une capture. Toutefois, si votre vie est en danger vous pouvez, et devez, vous protéger. Si une telle auto-défense conduit au décès de l’un des hors-la-loi, nous devrons malheureusement faire avec. Je vous prierai néanmoins de préserver les vies afin que nous puissions en savoir plus sur leurs intentions.


Au tac-o-tac, la jeune beauté répondit avec toujours autant de joie dans la voix.

D’accord ! Donc faut au moins qu’on en laisse un en vie.


Elle n’avait donc pas tout compris, entrainant un long soupir de la part de la Zoan qui reporta son attention sur l’autre collègue qu’elle avait reçu.

Monsieur Inazuma, quelque chose à ajouter avant que nous y allions ?


Tout était prêt, il ne restait qu’à attendre l’approbation de tous les membres du groupe.

***

Plus loin dans les terres, au milieu de la forêt, une voix au milieu de deux autres hurlait un nom : "Gaindevie".
© Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Sam 2 Sep - 14:56



Être ou ne pas être...
Imposteur, mais pas trop !




- Kanäe Toupex, lieutenante de la marine, heureuse de vous rencontrer.

Il semblerait que la jeune gouvernementale ne sache pas qui je suis, ou plutôt, ne sache pas qui était Inazuma… Heureusement pour moi.
Je me trouvais tout de suite plus détendu et pu alors esquisser un léger sourire en réponse à sa politesse.

- J’imagine que vous avez eu le même topo que moi à la base, c’est-à-dire des agressions d’hommes chauves par une bande de jeunes étranges.

Heu !!! A vrai dire, je n’avais pas vraiment pris la peine de demander des détails sur la mission, ni même de lire en intégralité la missive qui nous avait été envoyé, d’habitude c’est Inazuma qui se charge de ce genre de détails. Finalement, heureusement que je n’étais pas seul pour résoudre cette enquête, je crois que je n’aurai pas pu m’en sortir… pas en une semaine en tout cas.

Elle me fit alors un petit résumé de tout ce qu’il fallait savoir et qu’elle avait appris ; j’écoutais attentivement et tentais de tout retenir afin de paraître plus professionnel. J’étais donc très concentré, trop même puisque lorsqu’elle me demanda si j’avais des questions, je répondis par la première réponse qui me passait par la tête, le genre de réponse qu’on donne quand on fait des tests pour savoir ce qu’on pense réellement : on vide alors son esprit et on répond le plus rapidement possible, sans réfléchir, la première chose qui traverse notre esprit, sortant parfois des réponses auxquelles on n’aurait même pas pensé…

- Des questions
- On aura terminé dans 6 jou… ?
commençai-je à demander...

Heureusement pour moi, la porte s’ouvrit une nouvelle fois de manière impromptue et de manière assez violente ; j’espérais ainsi que mon interlocutrice soit passée outre ma remarque.

« On aura terminé dans 6 jours ? », la question débile qui ne risquait pas du tout de me griller. Pourquoi se soucier ainsi du temps qu’une mission pouvait prendre ; l’important était de la mener à bien… même si pour le coup, il fallait vraiment qu’on la termine en six jours si je voulais être de retour à temps.
Une autre jeune femme entra alors dans la pièce. Qui était-elle pour entrer de cette façon sans même s’annoncer de quelconque manière ?

- Reütsuna Ikagami, chasseuse de primes ! Enchantée !

Ah ! Une chasseuse de primes, une vraie celle-là. J’avais peut-être parlé trop vite finalement, la situation venait d’empirer encore plus qu’à l’origine, si bien que mon visage se ferma à nouveau. Ça ne pouvait pas être pire, cette nouvelle arrivante exercer le même métier que mon mentor et moi, il y avait donc une chance qu’elle connaisse le vrai Inazuma et surtout, une chance qu’elle découvre que je n’en étais pas un, enfin pas un vrai encore.
Kanäe dut donc reprendre son speech pour notre nouvelle camarade, me laissant ainsi le temps de me calmer et de me reprendre.

- Monsieur Inazuma, quelque chose à ajouter avant que nous y allions ?
- Heu, non rien… c’est, c’est bon pour moi !


Je n’allais pas en plus en rajouter, je devais être discret, professionnel, mais discret.
Il semblait donc que nous étions prêt à partir, mis à part si notre invité de dernière minute avait quelque chose à rajouter… si elle avait une petite envie de meurtre soudaine à nous annoncer.

Je me dirigeai donc vers la porte afin de l’ouvrir pour ces dames, même si ce comportement faisait parti de mon éducation il était aussi important de me faire bien voir de mes partenaires du jour.

- Mesdames… après vous !

A l’instant où j’ouvris la porte, une voix retentit, lointaine et légèrement étouffée, elle provenait dans lieu confiné, mais où exactement, je ne serai le dire.
Je n’étais pas totalement sûr de moi, je ne voulais pas donc trop m’avancer au risque de faire une erreur et de paraître pour un débutant, je préférais donc laisser mes camarades prendre les devants…

- Vous avez entendu ?


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1142
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
88/500  (88/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Dim 3 Sep - 13:13

Les secrets de la chasseuse


Merci beaucoup ! Je ne savais pas que Monsieur Inaaaaazuma était un gentleman. D’ailleurs, pour être tout à fait honnête, j’avais entendu parler de vous dans le métier et on m’avait décrit un homme différent ! Mais bon, vous êtes finalement très très mignon !


Misuto avait de la chance aujourd’hui car si Reütsuna connaissait son mentor de nom, elle n’avait jusqu’alors jamais croisé son chemin et ne pouvait donc savoir qu’il ne s’agissait là que d’un apprenti du chasseur de prime. Le monde de chasseur de primes était un monde à part, à n’en pas douter. Cercle relativement restreint par rapport au monde pirate ou à l’organisation gouvernementale, cette faction comptait néanmoins un bon nombre de représentant et notamment de grandes têtes d’affiche. Si Inazuma n’en faisait probablement pas partie, les autres chasseurs de primes de son secteur avaient probablement entendu parler de lui et la belle chasseuse ne faisait pas exception.

Quoiqu’il en soit, juste derrière la belle brune se trouvait la mouette qui n’avait même pas relevé le commentaire de son renfort féminin mais avait également entendu le bruit relevé par le blond ; oui il y avait bien une voix qui s’était diffusée dans l’air depuis un point relativement éloigné. Elle répondit donc à son collègue du jour le plus simplement possible tout en soulevant l’hypothèse la plus plausible.

Oui j’ai entendu. Ça devait venir de la forêt… Vous avez compris ce que le cri disait ?


Sans attendre ; ce fut la jeune meurtrière en puissance qui intervint pour répondre à la question.

Bah quoi ? Vous avez pas entendu ? Vous êtes vraiment sourd comme des pots ! C’était un mec qui gueulait « Gaindevie »… Bon je sais pas ce que c’est mais… … … ATTENDEZ !!! C’est pas le nom du mec que nos cibles recherchent !? Bah du coup, ça doit être eux !


Effectivement, si les capacités déductives de la Ikagami laissaient à désirer, ses facultés auditives étaient très largement supérieures à la normale. La combattante de disposait pas d’une malédiction, d’une aptitude destructrice ou d’arme légendaire mais avait des sens extrêmement développés et une maîtrise parfaite des éventails de combat. Pour elle, ce cri éloigné et étouffé avait été parfaitement audible et avait donc permis à la jeune troupe d’avancer dans ses objectifs : la troupe étrange à attraper se trouvait donc actuellement dans la forêt de petite taille de cette île inconnue.

Sans relever la remarque relative à son audition et ayant laissé le temps à ce « Inazuma » de répondre, ce fut Kanäe qui intervint s’agissant de la traque en forêt qui se dessinait déjà.

S’agissant de pistage, il s’agit de l’une de mes spécialités. De plus, la forêt n’est pas très dense donc on ne devrait pas avoir de mal à les suivre. Une fois retrouvée, cette bande devra être appréhendée. Ils sont trois et nous aussi donc essayons de privilégié les affrontements à un contre un, en tous les cas nous devons éviter d’être pris en surnombre.


Par la suite, et en cas d’accord du blond, la verte entrainerait le groupe dans la forêt sur les traces de ces trois inconnus qui ne méritaient que les geôles du gouvernement mondial.

***
Harmony, Jarry et Donald

Plus loin dans la forêt, le trio s’afférait maintenant à trouver la future direction de leur expédition punitive. Jarry, le brun mystérieux, assistait impuissant à la parade amoureuse de Donald et de la belle Harmony. Si chacun des deux mâles du groupe avait un sentiment amoureux profond pour la seule femme, elle ne rendait ses attentions qu’à un seul des deux protagonistes. Mais au fond, cela lui importait peu ; lui il ne cherchait qu’une seule et unique chose : venger son rouge-gorge. Quelques jours plus tôt, son ennemi le plus grand, Gaindevie, avait kidnappé son fidèle volatile pour causer du tort au brave Jarry. Il n’avait donc que pour seule ambition de retrouver cet homme, récupérer son animal et faire payer cet affront au ravisseur.
© Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Lun 4 Sep - 18:14



En route vers la forêt,
Les choses sérieuses peuvent commencer




Finalement, la chasseuse de prime non plus ne m’avait pas reconnu, enfin n’avait pas reconnu mon maître… enfin, bref, personne n’avait compris que j’usurpais l’identité d’un autre. J’eus quand même une légère frayeur lorsque Reütsuna parla de la description qu’on lui avait faite de mon maître.

J’étais si heureux à l’intérieur de moi que mon plan fonctionne jusqu’ici, que je ne relevai même pas la remarque à mon égard de ma jolie consœur.

- Oui j’ai entendu. Ça devait venir de la forêt… Vous avez compris ce que le cri disait ?

Je devais avouer que je n’avais pas réussi à discerner exactement ce qui avait été crié, le bruit était trop bien étouffé, si bien que, dans un élan de bonheur je sortis une nouvelle fois une réponse complètement débile, mais c’est la première chose qui me vint à l’esprit.

- Pain de mie ?!

Encore une belle façon de me faire remarquer et encore un risque de me faire griller. Est-ce qu’un chasseur de primes du rang de mon maître pouvait sortir de telles stupidités ? Je devais avouer que, débutant dans le métier, je ne connaissais pas encore la rigueur que cela demandait.
Heureusement, une nouvelle fois mon intervention passa presque à la trappe grâce à l’intervention toujours aussi soudaine de notre camarade.

- Bah quoi ? Vous avez pas entendu ? Vous êtes vraiment sourd comme des pots ! C’était un mec qui gueulait « Gaindevie »… Bon je sais pas ce que c’est mais… … … ATTENDEZ !!! C’est pas le nom du mec que nos cibles recherchent !? Bah du coup, ça doit être eux !

Il fallait avouer que, bien qu’étrange, la jeune demoiselle était très forte. C’est en voyant ce genre de capacité que je me rendais compte que j’avais encore du boulot avant de devenir un vrai professionnel.

- Pas de doute effectivement, si c’est bien ce que vous avez entendu, alors c’est eux ! Reste plus qu’à les retrouver.
- S’agissant de pistage, il s’agit de l’une de mes spécialités. De plus, la forêt n’est pas très dense donc on ne devrait pas avoir de mal à les suivre. Une fois retrouvée, cette bande devra être appréhendée. Ils sont trois et nous aussi donc essayons de privilégié les affrontements à un contre un, en tous les cas nous devons éviter d’être pris en surnombre.


J’acquiesçai d’un signe de la tête pour montrer que j’approuvé ce plan et que j’étais d’accord avec la tactique à adopter.

- Compris !

C’est ainsi que nous prîmes tous les trois la direction de la forêt. La jeune gouvernementale semblant savoir exactement ce qu’elle faisait et où aller, je la suivais sans rien dire, évitant de me faire remarquer plus qu’il en fallait ; j’avais déjà fait assez de boulette comme ça.
Sur le chemin, le comportement de la jeune chasseuse de primes était des plus bizarre, enfin ce n’était pas vraiment le bon mot… on aurait dit qu’elle avait vraiment son monde à elle, ce qui ne retirait en rien le talent qu’elle pouvait avoir.

Même si, dans mon esprit, j’avais pour idée de finir dans la marine en tant qu’amiral, c’était le but que je voulais me fixer après mes années d’entrainement avec Inazuma, en voyant ma camarade aussi libre, aussi sereine, sans aucune contrainte… ce goût de liberté m’inspirait. Enfin, la vie me mènerait certainement là où je dois être. Peu importe le chemin, à l’arrivée, notre destin est déjà choisi.
Cependant, profitant du chemin, je m’approchai de Kanäe afin d’en savoir un peu plus sur elle, laissant notre autre amie dans sa bulle.

- Dites-moi, ça fait longtemps que vous êtes dans la marine ? Comment avez-vous su que c’est ça que vous vouliez faire ?

J’espérai qu’à travers ses réponses, je puisse choisir plus facilement et plus rapidement la route de ma vie à emprunter.

- Vous pensez devenir amirale un jour ?

Qui sait, peut-être qu’un jour nous nous retrouverions à nouveau côte à côte. En attendant, Près ces quelques minutes de trajets, nous arrivâmes enfin à l’orée de la forêt.

- Et maintenant… Que fait-on ? C’est vous la spécialiste, lâchai-je avec un grand sourire.


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1142
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
88/500  (88/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Mar 5 Sep - 2:24

Apprendre à connaitre ses alliés

Longtemps ? Ça fait un peu plus d’une dizaine d’année maintenant. Et si tu as besoin de certitude sur tes objectifs de carrière, je ne suis malheureusement pas la bonne personne. Disons seulement que j’avais besoin de grandir et que la marine pouvait m’y aider.


Derrière le duo composé du blond et de la verte, Reütsuna vivait sa vie en toute jovialité. Elle sentait les fleurs, caressait les arbres, cueillait des fruits et faisait des petites remarques sur l’environnement « trop beau » qui les entourait. Elle semblait se moquer éperdument de la conversation des deux mais n’en manquait, en réalité, pas une seule miette. Elle était jeune mais n’en restait pas moins une vieille de la vieille, elle savait qu’une chasse n’était un succès qu’une fois un grand nombre d’information avait été récoltées aussi bien sur les ennemis que sur les alliés. L’initiative de discussion de Misuto, enfin d’Inazuma, était donc tombée parfaitement pour la belle qui pouvait maintenant tranquillement en savoir plus sur la mouette.

Kanäe continuait d’ailleurs à répondre aux questions de son collègue du jour qui semblait plus qu’intéressé par la possibilité de rejoindre la marine. Sujet sur laquelle la Toupex n’était effectivement pas la meilleure source pour s’abreuver des bienfaits de la marine, en particulier depuis qu’elle avait renoué les liens avec son petit frère de coeur : Erwin Dog.

Oui devenir amirale est un objectif mais pas pour les raisons conventionnelles. Disons simplement que les choses fonctionnent d’une façon qui ne me plait pas et que je souhaite les changer.


Elle répondait honnêtement sans trop rentrer dans les détails en adéquation avec ce caractère distant qui la caractérisait tant. Il pourrait en savoir plus s’il creusait mais n’obtiendrait rien de très concret. De son côté, la belle ne voyait Misuto que comme un collègue éphémère et n’avait pas une envie folle de lui retourner ses interrogations se contentant alors de passer à l’explication des manœuvres à venir.

C’est assez simple, nous allons les suivre tant que la nuit ne tombe pas. Ensuite, nous verrons. Avec un peu de chance, ces abrutis feront un feu et nous pourrons les retrouver facilement. Le cas échéant nous allons devoir les affronter alors autant préserver l’effet de surprise qui reste un allié majeur.


Sans plus attendre, Kanäe se pencha en avant et commença à rechercher des traces humaines pour commencer à remonter la piste qui la mènerait à ce groupe de malfrats. Derrière elle, ce fut la chasseuse de primes qui prit le relai auprès de son alter ego. Elle n’avait pu obtenir des informations que sur Kanäe et trouvait le personnage intéressant bien qu’un peu austère, il était temps de se faire une idée sur le petit blond.

Et toi beau gosse ? Depuis quand es-tu membre de notre beau métier ? Longtemps si j’en crois ta réputation nan ? En tout cas c’est drôle, ma mentor est celle qui m’avait parlé de toi il y a peu de temps et elle a de la bouteille. Toi t’es vachement jeune ; enfin tu fais vachement jeune.


Récupérant l’un de ses éventails de combat à sa ceinture dans le seul et unique but de s’éventer, la belle reprit après avoir laissé un temps pour la réponse.

Et quelle est ta spécialité ? Comme tu l’as compris, j’ai des sens aiguisés et je combat à l’aide de mes éventails.


Livrer des infos pour en recevoir, il s’agissait là d’une affaire honnête.
© Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Jeu 7 Sep - 18:10



Pirouette Cacahuète
Il n'y a pas de fumée sans feu




Mes questions trouvèrent réponses, mais pas forcément celles que je m’attendais à entendre, ni celles que j’espérais forcément.
En effet, il semblerait que la gouvernementale ne termine pas ses jours en tant que membre de la marine, en tout cas, si elle le restait, ce n’était en aucun cas pour des raisons de justice, cette voie était plus un moyen de parvenir à ses fins qu’une réelle conviction.

Ces réponses m’amenèrent à réfléchir à mon tour… étais-je fais pour être un membre du gouvernement mondial ou était-ce simplement le souhait de quelques personnes de mon entourage. En fait, en y repensant, je n’avais même aucun souvenir de mes proches m’incitant à choisir ce chemin. Je crois simplement que devenir amiral était un rêve de gosse, comme beaucoup en ont, mais la vie n’est pas un long fleuve tranquille, les rêves ne sont pas toujours réalisables ; des fois, notre route est confronté à des détours… l’important est de toujours savoir où l’on va.
Moi pour l’instant, j’étais chasseur de primes et mon chemin me menait tout droit vers la forêt. Je me reconcentrai donc sur notre mission.

Kanäe semblait savoir exactement quoi faire, elle avait déjà tout prévu ; j’avais encore beaucoup à apprendre pour arriver à leur niveau et être aussi efficace.
Elle se mit alors à chercher des traces de nos cibles, tout se déroulait parfaitement bien jusqu’ici, c’est alors que la chasseuse de primes nous accompagnant se décida à me poser à son tour des tonnes de questions.

- Et toi beau gosse ? Depuis quand es-tu membre de notre beau métier ? Longtemps si j’en crois ta réputation nan ? En tout cas c’est drôle, ma mentor est celle qui m’avait parlé de toi il y a peu de temps et elle a de la bouteille. Toi t’es vachement jeune ; enfin tu fais vachement jeune.

Là ce n’était pas bon pour moi, il fallait que je trouve la bonne réponse à donner, à la fois une réponse pouvant correspondre à Inazuma, le vrai, et en même temps, une réponse qui ne risquait pas de me trahir, que ce soit maintenant ou dans les prochains instants de notre mission.

- Heu ! Effectivement, ça fait un moment… j’ai arrêté de compter les années à force.

Première pirouette, ma réponse semblait satisfaisante selon moi.

- Et oui, on me dit souvent que je fais jeune, même si c’est encore un peu le cas non !?

Je me mis alors à rire, un rire nerveux qui pouvait très bien passer pour une réaction à ma petite blague.

- Et puis, j’ai commencé très jeune… voilà pourquoi je fais pas aussi vieux que ma réputation peut laisser paraitre.

Je commençais à devenir plutôt doué dans cet exercice, j’espérais être assez crédible pour mon auditrice qui ne s’arrêta pas la cependant. Attrapant son éventail pour s’éventer, j’en aurai bien besoin moi aussi à cet instant même, elle continua son interrogatoire.

- Et quelle est ta spécialité ? Comme tu l’as compris, j’ai des sens aiguisés et je combats à l’aide de mes éventails.

Ma spécialité, qu’elle était celle de mon maître qui pouvait être crédible pour moi aussi.

- Ma spécialité moi… c’est, c’est l’infiltration. Je peux me fondre facilement dans un groupe, me faisant passer pour un autre. Je sais pas si ça pourra nous servir, mais si on a besoin d’agir en toute discrétion, je suis votre homme.

Encore une fois, j’étais plutôt fier de ce que je venais de raconter et je pense que ça pouvait être crédible. Et puis, en situation réelle, je pourrai très bien m’en sortir.

- Ah et concernant mon style de combat, je me bats juste avec mes pieds, mes poings et mes couteaux.

J’esquissai alors un grand sourire, d’une par fierté, et de deux, parce que je venais de retrouver la trace du groupe que l’on cherchait.

- Kanäe, plus besoin de chercher, vous aviez raison…

Je pointai alors du doigt vers le ciel, de la fumée s’échappait des arbres, il ne restait plus qu’à espérer qu’il s’agissait bien de nos hommes.



Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1142
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
88/500  (88/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Ven 8 Sep - 9:54

Étrange, mais maligne

Avant que Kanäe ait pu dire quelque chose face à la remarque du petit blondinet, ce fut la belle brune qui avait su enchérir au bon moment pour pouvoir prendre la direction des opérations, ou en tout cas, exprimer son point de vue avant les autres.

Mouais, tu dois avoir mon petit chat mais y’a quelque chose qui cloche. Je sens l’odeur du feu se propager de plus en plus, on est pas loin donc. J’entends les braises crépiter et le bois se craqueler sous les flammes, d’accord. Mais le problème vient du fait que j’entends aussi des filets de voix à l’Est des craquements du feu. Une voix masculine et une féminine, au moins.


Les dires de la chasseuse de primes étaient bien loin de la vérité, Kanäe avait entendu sa tirade et pensait que ses sens étaient un peu plus aigus que la normale mais elle parvenait à entendre distinctement des choses qui demeuraient silencieuses pour la Toupex et à sentir des odeurs que seuls des chiens de meute auraient pu flairer. Quoiqu’il en soit, le raisonnement et les remarques de la joueuse aux éventails n’étaient pas à prendre à la légère car cela signifiait qu’au moins les deux tiers du groupe ne se trouvaient pas directement à côté du feu. Si Reütsuna avait commencé à cogiter dans son coin pour adapter un plan à la situation qui se présentait devant elle, Kanäe en avait déjà élaboré un dans son esprit, peut-être que même le dénommé Inazuma en avait échafaudé un.

Se séparer serait une erreur car s’ils sont tous les trois à l’écart du feu nous pourrions nous retrouver en infériorité en nous approchant et s’ils ne le sont pas, nous pourrions être pris à revers par celui qui est resté au coin du feu. Le mieux est encore de rester groupé, de se placer non loin de leur zone de lumière et d’attendre qu’ils se réunissent pour pouvoir agir. Reütsuna pourra nous informer de leurs déplacements et ainsi nous pourront les éviter s’ils viennent vers nous ou nous préparer au combat.


La chasseuse acquiesça et se retourna vers le blond en attente de sa réponse. S’il acceptait, la troupe se mettrait en marche en direction de la fumée tout en écoutant les consignes de positionnement de la femme aux sens aiguisés jusqu’à parvenir au feu où le groupe pourrait découvrir une zone vierge de toute présence apparente. Plus énigmatique encore, si le blond avait suivi, Reütsuna livrerait deux nouvelles à ses camarades. La première, qu’elle entendait distinctement des bruits de pas sur le sol et les chuchotements d’un homme et d’une femme, toujours à l’Est de leur position. La seconde, et la plus troublante pour elle, elle sentait une odeur presque humaine aux alentours du feu, en plein milieu de cette petite clairière. Un double mystère se présentait donc devant la bande de la gouvernementale qui trouvait maintenant en danger.

***
A l’Est, à quelques dizaines de mètres de la position du feu de camp, deux personnes se tenait en position, trépignant d’impatience l’une d’entre elle dandinait et marchait sur place. A côté d’elle, une voix féminine le rabroua à voix très basse.

Arrête, tu vas finir par tomber et on se fera repérer.


L’autre lui répondait toujours en chuchotant mais sur le ton de l’énervement.

Oh lâche moi, de toute façon ton plan sert à rien. Gaindevie est tout seul alors on avait l’avantage dans tous les cas.


Inquiète de la situation du dernier des comparses, la jeune femme demanda confirmation d’une supposition qu’elle trouvait trop hasardeuse à son goût.

Mais, t’es vraiment sûr qu’il est sur cette île ?


La voix masculine, pleine de conviction ne souffla que quelques mots :

Oh oui, je le sens !


Cette conversation était inaudible pour les ennemis des cachés, sauf pour Reütsuna qui avait pu entendre les murmures mais pas leur teneur si toutefois le groupe s'était aventuré près du camp.

***
A côté du feu de camp, à quelques dizaines de centimètres de l’âtre, un simple tas de petit bois se tenait, immobile, attendant d’être lancé dans les flammes et de mourir calciné.
©️ Codé par Kari Crown


_________________


Dernière édition par Kanäe Toupex le Mer 27 Sep - 6:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Dim 10 Sep - 16:37



Présence mystérieuse
1ère initiative dangereuse ?




Les capacités sensorielles de la chasseuse de primes étaient vraiment impressionnantes, ces dernières nous offraient réellement un avantage considérable dans notre recherche. Cependant, les informations qu’elle pouvait nous fournir étaient à double-tranchant, il n’était pas forcément bon d’avoir trop de connaissance sur certains sujets.
En effet, le fait de savoir des choses qu’en temps normal on ne pourrait pas connaitre, peuvent influencer nos décisions. En l’occurrence, ici, maintenant qu’on savait qu’au moins deux personnes étaient à l’opposé du camp, la question était effectivement de savoir si on devait se séparer ou non ?

A mon sens, il était évident qu’il fallait conserver notre formation pour le moment, au moins le temps de savoir à qui on avait réellement à faire et à combien.
Si effectivement il ne restait qu’une seule cible près du feu, nous serions alors en supériorité numérique, nous laissant ainsi le loisir d’agir plus librement face à eux.
La gouvernementale semblait être d’accord avec ma façon de penser, elle préconisait elle aussi de rester tous les trois ensemble.

- Je suis d’accord, restons ensemble pour le moment, on avisera sur place quand on aura le visuel sur nos ennemis.

Nous nous dirigeâmes alors vers l’endroit d’où provenait la forêt afin de voir ce qu’il en était, mais sur place… calme plat.
Il ne semblait y avoir aucune âme qui vive, mise à part le feu qui rougeoyait encore dans son âtre.

C’est alors que la jolie brune nous confirma qu’elle entendait toujours deux individus à l’Est du camp, mais aussi, plus intriguant, qu’elle sentait une présence presque humaine sur place.

- Comment ça une présence « presque humaine » ?
- Je ne serai l’expliquer, c’est juste ce que je peux ressentir !


Si c’est tout ce qu’elle pouvait nous fournir comme informations, il fallait un nouvel angle de vue, je devais prendre de la hauteur.

- Je monte…

A peine avais-je prononcé ces mots que je sautai sur l’arbre le plus proche et, plantant mon couteau dans le tronc, l’utilisa comme point d’appui pour, dans un mouvement très rapide, disparaitre dans les branchages au-dessus de nos têtes, disparaissant ainsi en un éclair.
Cela avait pour double avantage de me fournir une vision d’ensemble des lieux et donc de pouvoir observer d’une autre manière ce qu’il se passait ici, et dans un second temps, cela pouvait créer l’effet de surprise… en effet, si cette présence étrange apparaissait, je pourrais alors agir en tout discrétion. A moins que cette dernière nous observe déjà, c’est alors elle qui aurait un avantage sur nous, tandis que nous pensions l’inverse.

En face de nous, la fille et le garçon que la chasseuse avait entendu approchaient dangereusement ; s’ils arrivaient sur le camp avant que nous ayons pu agir, nous perdrions alors notre avantage en nombre, mais sans savoir quel danger nous guettait, il était difficile de prendre les devants.

Le camp était calme, bien trop calme et la situation ne tournait vraiment pas en notre faveur… que devions nous faire, il fallait prendre une décision rapidement. Je pris donc le partir d’agir moi pour nous laisser une chance de garder notre avantage.
Je me penchai donc vers mes camarades pour les prévenir.

- Couvrez-moi !

C’est alors que, toujours dans les arbres, je m’approchai du feu de camp et, le plus silencieusement possible, me laissai tomber sur le sol, en plein milieu, la main sous ma veste, les doigts resserrés sur le manche de mon arme, prêt à réagir. Je lançai aussi un rapide regard vers Kanäe et Reütsuna pour être sûr qu’elles étaient prête à agir, sans pour autant griller leur position.

Maintenant, soit mon intervention poussait la mystérieuse présence à sortir de l’ombre offrant ainsi une marge de manœuvre à mes deux partenaires pour s’occuper de lui, soit il restait caché, laissant le temps à ses supposés deux amis de le rejoindre, nous retrouvant ainsi en trois contre trois, mais avec l’avantage de la surprise pour nous, en théorie.

Je me rendais compte que pour la première fois depuis le début de notre mission, je prenais une initiative, espérons juste que c’était la bonne.



Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1142
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
88/500  (88/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Lun 11 Sep - 3:11

Nouvelle donne

Si la Toupex n’avait pu que féliciter en-elle-même le blondinet pour sa première initiative, la prise de hauteur, elle déplorait néanmoins la seconde qui exposait beaucoup trop sa vie et révélait leur présence dans la zone. Enfin celle du chasseur de prime en tous les cas. La mouette n’était cependant pas dans la tête de son acolyte et ne pouvait l’empêcher de faire ce dont il avait envie à commencer par prendre les devants et servir d’appât aux deux femmes qui l’accompagnaient. Face à cette action, ce fut Reütsuna qui réagit le plus rapidement.

Kana-chan, ça ne bouge plus du côté des deux.


Les deux planqués ne se parlaient plus et ne trépignaient plus sur place, ils se concentraient donc sur quelque chose et il n’y avait que peu de chance qu’il s’agisse du vent dans les feuilles. D’après le positionnement, il ne faisait que peu de doute que le duo avait une vue plus ou moins dégagée sur la zone de camping, il était toujours en stand-by et attendait quelque chose. Quelques secondes passèrent ainsi sans que rien ne bouge puis les choses se mirent en mouvement. Une voix féminine parvint aux oreilles de tous tellement l’interpellation avait été forte.

Non ! C’est pas lui !


Immédiatement, le brun à lunette sortit des buissons en levant sa main en direction du blond, son seul et nouvel ennemi tout en déclamant une formule inconnue, un nom d’attaque peut-être.

Wingardium Leviauta !


Derrière lui, il entendit seulement son amie sortir tout en criant.

Leviosa ! Pas Leviautaaaa !


Bonne formule ou pas, et dans tous les cas, les pieds du chasseur commencèrent à quitter le sol, le corps entier de Misuto se retrouva ainsi placer en apesanteur sans qu’il ne puisse rien y faire. La jeune femme au côté de Jarry tentait en même temps de raisonner son ami, elle voyait parfaitement que la personne placée en lévitation n’était pas la personne que le groupe de jeune étranges recherchait.

Jarry ! Tu vois bien que ce n’est pas Gaindevie ! Relâche-le !


On ne peut pas laisser de place à l’inconnu et risquer de se faire avoir ! Tu le comprends pas !? C’est un espion de Gaindevie !


Le bigleux semblait en total dissonance avec la brune, entrainant chez l’autre brune, la joueuse aux éventails, un grand sourire et un nouveau plan. A l’heure actuelle, celui qui se présentait comme Inazuma ne pouvait pas lutter contre son état de lévitation, à moins qu’il ne tente quelque chose d’inconnu pour ses acolytes. S’il décidait de lancer un couteau, Harmony interviendrait à l’aide de l’imposant bâton qu’elle transportait pour bloquer le projectile et à moins de maitriser une technique lui permettant de se mouvoir dans les airs, il était perdu. Reutsuna se tourna donc vers Kanäe et chuchota.

Ils sont trois donc un est encore quelque part, reste là je vais m’occuper du binoclard pour libérer le blond.


Sans attendre une seconde ou un contre ordre de la verte, elle sortit du buisson, éventails dehors et envoya deux larges lames d’air en direction des ennemis. En réalité, il ne s’agissait pas là de lames d’air à proprement parlé mais bien de deux « vagues » d’air non tranchantes prévues pour repousser les cibles. Harmony tenta donc de parer avec son bâton avec précipitation, ne s’attendant pas à voir surgir une nouvelle ennemie mais fut envoyer au sol, au même titre que le chef de l’équipe entrainant par là-même le retour brusque au sol du blondinet. La seule souriante était maintenant la belle chasseuse qui regardait maintenant ses deux adversaires se relever.

Je vois, tu dois donc te concentrer sur une cible pour la laisser dans cet état de lévitation. Et tu ne dois pouvoir cibler qu’une personne, sinon tu m’aurais envoyer quand tu m’as vu sortir de ma cachette.


Reütsuna avait parfaitement raison, mais elle ne tirait pas ses informations d’une simple étude de la situation, elle avait un atout que les autres ne connaissaient pas. Ainsi, joyeuse de sa supériorité intellectuelle, elle pointa du doigt Jarry et continua.

Tu as mangé le fruit du démon de la télékinésie, manque de chance pour toi, son dernier utilisateur a été mis à mort par ma mentor. Je connais toutes ses chasses, toute sa vie et je sais donc comment me débarrasser de toi, malgré ton pouvoir.


Elle se retourna alors toujours aussi jovialement vers Misuto et annonça quelque chose de peu négociable.

Celui-là est à moi, prend la fille si tu veux.


De son côté, Kanäe attendait de voir surgir le dernier pour que tout soit finalement placé et que son équipe ne soit pas surprise par une arrivée inopinée. Cependant, et contrairement à Reütsuna, elle ne voulait pas engager immédiatement le combat et souhaitait en savoir plus sur les intentions des ennemis. Si la chasseuse tentait d'ôter la vie à ce "Jarry", elle interviendrait pour le protéger d'un coup mortel et pour pouvoir elle-même le capturer.

Le statu quo était donc à deux affrontements à venir simultanément entre des adversaires mixtes et un atout dans la manche de chacun des deux côtés. Kanäe restait encore cachée dans son buisson et le rouquin de l’équipe d’inconnu était jusqu’alors porté disparu.
©️ Codé par Kari Crown


_________________


Dernière édition par Kanäe Toupex le Mer 27 Sep - 6:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Lun 11 Sep - 18:15



Double confrontation
Prendre l'avantage...




Je m’étais exposé directement au danger afin de laisser une fenêtre de tir à mes camarades… espérons que ces dernières pourraient en profiter.

En attendant, pas un loup à l’horizon, c’était le calme plat et mon stratagème ne semblait pas vraiment fonctionner.
Quelque chose paraissait même étrange, je n’entendais plus aucun bruit venant de l’Est, pourtant, les deux cibles étaient censés se rapprocher et donc être de plus en plus audible, ce n’était pas le cas.
Je continuais à surveiller les alentours attentivement, toujours la main sur ma lame en cas de riposte forcée, quand une voix vint briser ce silence.

- Non ! C’est pas lui !

J’eus à peine le temps de réagir, tout juste me tourner vers les deux nouveaux arrivants que je commençai à m’élever dans les airs, mais cette fois-ci, ce n’étais pas volontaire, c’était le jeune brun à lunettes qui me faisait léviter.

J’avais beau essayer de me défaire de cet étrange pouvoir, rien n’y faisait. Deux solutions s’offraient maintenant à moi : tenter de lancer un kunai sur mon ennemi, mais à deux contre un et sans connaitre leurs capacités, c’était vraiment risqué ; sinon, tout simplement attendre l’intervention de une de mes collègues, en espérant qu’elles ne soient pas trop longues à agir.
Finalement, la solution vint d’elle-même, puisque la chasseuse de primes se dévoila à son tour, arborant fièrement son éventail de combat. Grâce à ce dernier, elle déclencha une bourrasque de vent qui déstabilisa nos deux ennemis. Une fois à terre, l’enchantement que le bigleux me faisait subir cessa et j’atterris à mon tour sur le sol.

Nous nous retrouvions maintenant en opposition équilibrée, deux contre deux, avec un compagnon encore en attente de chaque côté. C’est certainement celui qui aurait à agir en dernier qui prendrai un avantage considérable sur les autres. On devait donc faire en sorte que ce soit la gouvernementale qui reste le plus longtemps en arrière.

Une fois encore, la logique de Reütsuna était implacable… le pouvoir du garçon était donc limité à une seule personne, celle sur qui il se concentrait.
Mais visiblement, ces renseignements allaient bien au-delà de la simple déduction, elle paraissait connaitre ce type personnellement ou en tout cas son pouvoir. Cela nous procurait un léger avantage dans notre confrontation, à nous de l’utiliser correctement.

- Celui-là est à moi, prend la fille si tu veux.

Elle avait vraiment un compte à régler avec cette personne, je ne m’opposais donc pas à sa demande et fis face à la fille. Etait-ce vraiment autorisé de frapper une fille, même en tant que chasseur de primes, j’avais un doute ; donc autant que je le pourrai, je me contenterai de riposter à ces attaques pour la mettre en difficulté et pouvoir l’obliger à se rendre.

Je sortis donc mon arme et me préparai à me battre. Elle ne semblait pas forcément vouloir se battre elle-même, mais lorsque le combat s’engagea à nos côtés, j’eus l’impression qu’elle se sentit obliger de m’attaquer à son tour, comme pour soutenir son chef.
Elle se rua alors sur moi avec son bâton qu’elle semblait plutôt bien manier ; comme je me l’étais promis à moi-même, je me contentai dans un premier temps d’esquiver ces assauts, mais sous la pression qu’elle m’imposait, il me fallait tout de même réagir… je contrai donc son arme avec ma lame pour ramener cette dernière vers le sol et la bloquer.

- Pourquoi vous faites ça ? Qu’est-ce que vous cherchez au juste ?

Je n’eus pour réponse qu’une espèce de grognement exaspéré accompagné d’un geste brusque qui lui permit de libérer son bâton et de me déposer un coup au niveau du torse, me faisant reculer de quelques mètres, sans trop de dégâts.

Je repris mes appuis et croisa à nouveau son regard… elle ne plaisanta pas et la défense ne suffirait peut-être pas. J’espérais que la situation se décante du côté de ma partenaire, avant de devoir en venir à la violence moi aussi.


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1142
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
88/500  (88/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Mar 12 Sep - 2:43

Equilibre factice

Si le combat entre Misuto et Harmony semblait de prime abord équilibré, celui entre Reütsuna et Jarry était marqué par la très grande supériorité de la belle chasseuse de prime. Il ressortait des premiers coups échangés que le bigleux n’avait pas la moindre chance de victoire. La seule capacité que semblait maîtriser ce jeune homme était celle de placer une personne en état de lévitation, mais à peine le gamin envoyait la brune dans les airs que celle-ci le déstabilisait avec une bourrasque de vent. En réalité, le vrai atout du pouvoir télékynésique était celui de manipuler et déplacer le corps de la cible dans les airs, et notamment, de lui faire prendre de la hauteur avant de le rabattre au sol. Ici il n’en avait absolument pas le loisir et devait se plier aux plaisirs sadiques de la belle aux éventails qui, tel un félin, s’amusait à fatiguer sa proie avant de placer les coups réellement décisifs.

En réalité, et même si le groupe de la Toupex l’ignorait jusqu’alors, Jarry était le membre le plus faible de cette équipe ; très loin derrière son camarade rouquin. En effet, la personne la plus puissante au combat chez ces jeunes n’était pas le rouquin disparu mais bel et bien la jeune brune au prénom inspirant le calme. Son maniement du bâton était excellent et son agilité hors du commun, sa seule faiblesse restait sa gentillesse et son absence d’envie combattive. Tant que celle-ci n’avait pas une forte envie de combat, elle se contentait du minimum syndical en préservant sa vie. Quoiqu’il en soit, le coup de bâton qu’elle avait placé dans le torse du blond était annonciateur de ses réelles capacités. Devant le recul du blond, elle ne put que mettre en place la réalité de son plan. En effet, le manieur de couteau avait en effet reculé vers la zone qui était en réalité celle du petit tas de bois. Au-dessus de toutes les brindilles en question trônait fièrement une grosse limace à présent, rien d’anormal jusque-là. Mais le fait est que cette bestiole avait en l’espèce une tignasse rousse. Devant la nouvelle réalité des positionnements, la belle manipulatrice de bâton lâcha l’ordre qui devait permettre le K.O de Misuto.

Don, vas-y !


A cet instant, la limace se transforma en un jeune homme à la chevelure de feu, avançant dans le dos du chasseur et préparant son poing pour l’envoyer dans la face du concurrent à la chevelure d’or alors que devant lui, un bâton commençait à s’abattre en direction de son crâne. Ce fut à cet instant qu’un éclair vert sortit des buissons en fendant la clairière d’un vif soru. Se plantant devant le rouquin, la seconde Zoan de la zone se mit en opposition et bloqua le coup de poing lancé vers son collègue. Repoussant ensuite son opposant elle lui fit face pour un nouveau combat à trois contre trois. Cependant, elle reprit rapidement la question laissée sans réponse de celui qu’elle appelait Inazuma.

Quel est votre objectif ?


Le bigleux ne prenait même pas en compte l’arrivée et la demande de Kanäe en préférant s’acharner à utiliser un pouvoir maintenant inutile sur celle qui lui faisait face jusqu’alors. Reütsuna était passée de la concentration joviale à l’amusement sadique, elle repoussait chaque tentative avec une facilité déconcertante et savait pertinemment qu’une utilisation aussi répétée d’un fruit du démon allait bientôt mettre le maudit sur les rotules. De l’autre côté, Harmony et Donald voyait toute l’importance de se poser pour réfléchir et éventuellement arriver à une solution finale pacifique. Ils baissèrent donc leur garde et se rassemblèrent devant Kanäe et Mizuto. Le roux laissa l’objet de ses désirs prendre la parole et expliquer les choses.

Nous ne vous voulons aucun mal, c’est que notre ami recherche un homme, un être abjecte qui tue sans vergogne, détruit des peuples et des liens, évapore des îles et des mers et, accessoirement, qui a volé l’oiseau de Jarry.


Kanäe eut alors une véritable interrogation, elle connaissait de par sa position un bon nombre de nom de criminels très recherchés mais aucun n’avait le pouvoir de réaliser les exploits cités, et encore plus, aucun ne se prénommait Gaindevie. Le doute alla encore plus loin lorsqu’Harmony compléta l’explication.

Nous l’avons vu voler l’oiseau, et Jarry nous a alors expliquer qu’il était un criminel de bien plus grande envergure, nous avons donc décidé d’aider notre ami dans son entreprise.


Kanäe se retourna légèrement pantoise vers son collègue et lui demanda s’il avait déjà entendu parler d’un tel personnage dans les réseaux de chasseur de primes ; ce qui serait bien évidemment pas le cas étant donné que Gaindevie était un simple voleur spécialisé dans la revente ornithologique de très petite envergure sur la tête duquel ne figurait aucun avis de recherche ou prime. Il fallait donc résoudre ce conflit par la parole, pendant que les deux autres derrière continuaient à s’échanger des coups.

© Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Mer 13 Sep - 18:14



Nouveaux alliés ?
Nouvelles difficultés !




Le combat faisait rage du côté de ma partenaire et le binoclard, l’affrontement était bien plus violent que celui qui m’opposait à la dénommée Harmony. Même si cette dernière venait de m’asséner un coup de bâton en plein sur le torse, on sentait bien qu’elle était réticente à ce combat.

En effet, on sentait bien, dans son comportement, qu’elle agissait avec une certaine retenue. Malgré tout, je ne pouvais pas me permettre de la laisser me maltraiter de la sorte, je devais répliquer… Je m’apprêtai donc à attraper un autre kunai à ma ceinture afin de lui lancer, mais un imprévu stoppa mon geste.

- Don, vas-y !

En réalité, elle m’avait emmené exactement là où elle voulait que je sois. Le maniement du bâton n’était pas le seul domaine dans lequel elle excellé, elle était très intelligente et faisait preuve d’un très bon sens stratégique.
En effet, le troisième membre de leur trio se dévoila enfin, présent juste là, devant nos yeux depuis le début. Il déboula derrière moi d’un seul coup, me prenant en tenaille entre lui et sa camarade.
Les deux attaquèrent en même temps, ne me laissant absolument aucune chance de m’échapper ; même si j’arrivai à en éviter un, le second m’attendrait forcément.

Heureusement, notre dernier atout choisit ce moment pour se montrer à son tour, s’interposant entre mon agresseur roux et moi dans un geste aussi vif qu’un coup de vent.
Tandis qu’elle tenta à nouveau d’obtenir des réponses à nos questions, je m’efforçai une nouvelle fois à contrer la brune qui se ruait vers moi, stoppant son arme avec la mienne.
Malgré les apparences, la force dont nous faisions preuve à l’instant même était égale. Aucun de nous deux n’arrivait à prendre le dessus, nos armes s’opposant dans un frottement continu jusqu’à ce que nous nous repoussions simultanément.

Elle sembla alors cesser le combat, rapidement suivi par son comparse roux. Elle prit alors la parole pour nous fournir les explications tant attendues.
Elle nous expliqua alors qu’ils étaient à la recherche d’un voleur d’oiseau, le fameux Gaindevie, que Ron et elle-même voulaient simplement aider leur ami.

- Vous en avez déjà entendu parler Inazuma ?, me demanda la gouvernementale

Je n’avais pas l’expérience, ni les connaissances de mon maître concernant les criminels de ces mers, je fis cependant mine de réfléchir, ne serait-ce que pour essayer de me rappeler si, par hasard, le vrai Inazuma avait déjà mentionné une telle personne.

- Je n’ai pas souvenir d’un tel nom, finis-je par répondre.

Ce type n’était sans doute pas un vrai criminel, en tout cas pas assez pour ce faire connaitre par le gouvernement mondial.
Ils allaient donc certainement avoir du mal à lui mettre la main dessus, mais peut-être que tous ensemble, en mettant tous nos talents en commun, on avait peut-être une chance de le retrouver et de récupérer l’oiseau de Jarry.

- On pourrait vous aider à le retrouver ce type ? Mais pour ça, on aura besoin des dons de notre ami et des renseignements du votre, il faudrait peut-être intervenir pour séparer ces deux-là.

En effet, tous réunis, la chasse à l’homme devrait être plus facile ; en réalité le plus difficile maintenant était de séparer le bigleux et la femme aux éventails. En attendant la réponse de tous les protagonistes présents, je tentai une première approche pour calmer le jeu entre les deux combattants.
Leur confrontation paraissait quelque peu personnelle et cela rendait la chose encore plus compliquée.

- Heu… Reütsuna ?!

Je tentai la manière douce, mais cela ne suffirai peut-être pas, nous allions certainement devoir intervenir pour les séparer.



Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1142
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
88/500  (88/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Lun 18 Sep - 14:57

Faux semblants

La réponse du chasseur de primes était en réalité sans surprise pour la verte et doucement, quelque chose se profilait dans son esprit. Alors que Misuto tentait de séparer verbalement Reütsuna et Jarry, et que ces deux-là se balançaient toujours des coups et des amabilités à la figure, Kanäe gambergeait sous les yeux douteux de la brune et du roux. La Toupex en vint à retenir son acolyte blond pas l’épaule avant que ce dernier ne se lance lui-même dans l’affrontement pour séparer les deux acharnés.

Attendez, il y a quelque chose qui cloche. Ils courent après un homme que seul l’un connait, une personne apparemment destructrice que personne d’autre que lui ne connait. Il y a vraiment anguille sous roche. Laisse Reütsuna le fatiguer, elle ne tente rien de mortel pour le moment, si ça change nous interviendront.


Immédiatement, la brune se raidit et répondit alors que personne ne lui demandait rien.

Nous interviendrons également si votre collègue venait à être plus… létale.


La brunette semblait particulièrement sûre d’elle, et pour cause : Harmony avait un niveau élevé et serait largement en mesure de bloquer la manieuse d’éventail si les choses s’envenimaient entre elle et son ami bigleux. La maligne avait cependant perçu une donnée d’importance : Kanäe avait bloqué son presque amant sans aucune difficulté malgré la force octroyé par la malédiction de ce dernier, elle était donc une concurrente au titre de meilleure combattante de la zone. Alors, préférant la stratégie et la paix à la guerre et la fougue, elle accepta de voir son ami continuer de combattre tant que sa vie n’était pas en danger. Les consignes de non-létalité disposées par la verte à la chasseuse portaient jusqu’alors leurs fruits, une bonne chose en soit.

Quoiqu’il en soit, si elle avait affirmé sa position, elle n’en restait pas moins tracassée parce que venait de dire l’arrivante aux cheveux verts : il est vrai qu’elle n’avait vu qu’un homme prendre une cage où se trouvait un oiseau se trouvant dans la chambre de son ami. Mais à part ça, les histoires de génocide, de destruction, d’annihilation et autres réjouissances n’étaient jamais parvenues aux oreilles des deux autres membres du trio. Don, toujours debout aux côtés de celle qui courtisait, se rendait compte de la même évidence : auraient-ils été manipulés par un ami ? Cet ami avait-il un souci ?

Mais alors que la graine plantée par l’herboriste dans l’esprit des ennemis semblait germée, quelque chose entraina un chaos général : Reütsuna avait manqué l’une de ses vagues d’air et venait d’être projeté par son adversaire contre un arbre. Face à ce loupé et à cette projection, elle avait, par reflexe, lancé une lame d’air acérée en direction du binoclard qui avait, lui aussi, sorti le grand jeu. Venant de la droite, il avait placé un rocher en lévitation et l’avait envoyé en direction de la brune. En cet instant, les deux combattants risquaient une mort certaine en cas d’absence d’intervention.

Du côté paramecia de la lévitation, la brune et le zoan avaient immédiatement bougé pour bloquer la lame d’air. En l’occurrence, Harmony l’avait dissout sans la moindre difficulté et pointait déjà son bâton en direction du groupe adverse. Concernant la chasseuse de primes, Kanäe avait réagi sans faire attention au fait qu’elle ait été suivie ou non pas son collègue blond. Dégainant la forme hybride de sa malédiction, elle envoya un grand coup de dard dans la roche qui céda immédiatement sous la puissance de la gouvernementale et explosa en plusieurs quartiers qui vinrent s’éparpiller sur la zone ; problème l’un d’entre eux, assez gros, se dirigeait en direction de la tête de Reütsuna, encore dans les choux suite au premier choc subi. Kanäe ne pouvait plus intervenir, le seul encore apte était Misuto.

Pour le reste, et pour en revenir aux jeunes inconnus, Don venait de saisir son homologue par le col en le soulevant vers le ciel grâce à la puissance de son fruit du démon. Le séduisant rouquin voulait protéger sa belle et il ne la laisserait pas risquer sa vie inutilement.

CRACHE LE MORCEAU BORDEL ! C’EST QUOI CETTE HISTOIRE !? ON TE SUIT POUR TA PERRUCHE ET CA FINIT EN BASTON CONTRE TOUT LE MONDE !


Le brun se sortit de la prise en écartant les bras de son agresseur. Tendant les mains devant lui, il ne pipa qu’un mot, une formule incompréhensible qui repoussa le roux quelques mètres plus loin. Profitant donc de la cohue générale, il disparut entre les arbres et s’enfuit vers le nord. Harmony avait accouru aux côtés de son prince, Kanäe était bloquée par les débris de rocher, Reütsuna était dans les vappes et si Misuto avait été porté secours à sa comparse, il ne pouvait plus se jeter si loin. Au final, le trois contre trois était devenu un combat à un contre cinq mais où l’unique avait probablement pris la fuite.

Tout était à refaire mais l’équipe devait être remise sur pied et les informations sur les deux délaissés de l’équipe hors-la-loi devaient être regroupées.
© Codé par Kari Crown


_________________


Dernière édition par Kanäe Toupex le Mer 20 Sep - 8:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Mar 19 Sep - 17:54



Des questions sans réponses
Apprendre pour avancer...




Je commençai à avancer vers les deux combattants encore actifs pour tenter de les résonner et stopper l’affrontement. Cependant, la gouvernementale m’arrêta dans mon élan avant même que je puisse vraiment agir… elle devait avoir une idée derrière la tête. Ou alors, peut-être voulait-elle gérer cette situation elle-même en tant que leader du groupe.

Elle souleva alors un point bien étrange de cette affaire, soulignant le fait que, mis à part le binoclard, personne ne savait rien de ce qui s’était vraiment passé, la seule même personne qui semble connaitre le soi-disant ravisseur « Gaindevie ».
Kanäe conseilla alors de laisser notre partenaire fatiguer son adversaire pour que nous puissions plus facilement tirer au clair le fin mot de cette histoire.
Encore une fois, dans le comportement que venait d’adopter la marine, je ne pouvais que constater le retard que j’avais dans mon expérience à gérer une mission délicate. Même si chacun était libre d’avoir sa propre méthode, il était important de pouvoir analyser une situation pour pouvoir agir au mieux.

Elle me demanda alors de tout de même me tenir prêt à intervenir, au cas où le duel deviendrait trop dangereux pour notre camarade, ce qui paraissait convenir au rouquin et à sa copine qui restaient eux aussi sur le qui-vive.

La graine semée par notre chère demoiselle aux cheveux verts semblait mettre le doute dans les esprits des deux amis du bigleux, surtout Ron qui laisser paraitre un certain tracas allant jusqu’à l’agacement de la possibilité d’être mené en bateau.

C’est alors que le combat entre la chasseuse de primes et le maudit s’accéléra et s’envenima. Notre partenaire ayant été projetée contre un arbre, répliqua de belle manière avec une lame d’air tranchante, engendrant la réaction immédiate de Harmony et son copain qui s’étaient projetés pour le protéger.
De son côté, ce dernier avait répliqué en faisant voler un énorme rocher tout droit vers son opposante, la menaçant à son tour d’un dénouement plus ou moins tragique.

Ce fut d’abord en spectateur que j’assistais à la scène, la gouvernementale réagissant en première, bien plus rapidement que moi, pour stopper la progression de cette gigantesque masse. Elle s’était alors transformée, en partie tout du moins, à ce qui ressemblait à un scorpion, plantant alors son dard dans le caillou pour le briser.
Malgré cette intervention, Reütsuna n’était pas sortie d’affaire… Toujours sonnée par l’impact contre le bois, elle ne bougea pas à l’arrivée d’un débris de roche se dirigeant tout droit sur elle.

Ne possédant pas la vitesse de ma partenaire, il était trop tard pour agir directement et sauver ma collègue, je tentai donc le tout pour le tout ; j’attrapai trois de mes couteaux et les lançai rapidement en direction du projectile.
Bien sûr, le poids de mes projectiles étaient que peu significatif comparé à celui de ma cible, mais les trois lames réunies suffirent à dévier légèrement la trajectoire du rocher qui vint fracasser le tronc juste à côté de la tête de la chasseuse de primes.
Mon action de sauvetage était vraiment limite, mais elle avait pour avantage de me laisser la possibilité de me placer entre notre groupe et le trio adverse pour parer à toutes éventuelles représailles.

Mais je n’eus pas à m’inquiéter trop longtemps pour cela puisque des explications s’imposèrent face à nous. Le rouquin venait d’attraper son ami pour tirer les choses au clair… il attendait des réponses et nous aussi.
Le binoclard, je ne sais par quelle magie, arriva à se libérer de l’étreinte de son ami et l’envoya valser plusieurs mètres plus loin avant de s’enfuir dans la fôret.

Lui faisant face à ce moment-là, j’avais vu dans quelle direction il s’était échappé ; j’aurai pu me lancer à sa poursuite, mais, avec Reütsuna encore à moitié sonné et Kanäe bloquée sous les rochers, je me retrouvai seul. Quels étaient mes chances de le battre ?
Je décidai donc, dans un premier temps d’aider la gouvernementale à se libérer, d’apporter un peu d’eau à la chasseuse et d’attendre que tout le monde soit en état de poursuivre.

- Tout le monde va bien ?

Je m’avançai aussi vers le roux et la brune pour m’assurer de l’état de santé du zoan, en effet, il semblerait que, dorénavant, notre groupe se composait de cinq membres, Harmony et Ron attendant certainement des réponses de la part de leur « ami ».

- Que fait-on maintenant ? Jarry s’est enfui vers le Nord, mais il doit avoir une bonne longueur d’avance sur nous maintenant !

Il semblait évident que partir directement à sa poursuite n’était pas la meilleure des solutions. Il y avait un point qu’il était primordial d’éclaircir avant de continuer, je me tournai alors vers nos deux nous alliés…

- Que savez-vous de ce fameux « Gaindevie » et de toute cette histoire ? On a besoin d’un maximum d’informations avant de continuer.



Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1142
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
88/500  (88/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Mer 20 Sep - 8:17

Rassemblement

Kanäe enjambait les débris de roche pour se frayer un chemin vers la belle aux éventails où se trouvait déjà le blondinet et qui essayait de la réveiller avec de l’eau apparemment. Ainsi, une fois libre de toute restriction, la verte entreprit de finalement répondre à son collègue tout en gardant un œil sur le rouquin et la brune.

Oui ça va, rien de bien méchant. Et vous deux ?


S’adressant au Zoan et à la manieuse de bâton, elle nota que le roux ne souffrait d’aucune blessure et ne se plaignait même pas du choc au sol qu’il venait d’encaisser : il se portait comme un charme. A ses côtés, le brune passait sa main dans les cheveux de son amour secret et le rassurait sur la suite des événements pour finalement revenir à la mouette.

Oui je vous remercie, nous allons très bien. La malédiction de Don le préserve des contacts physiques violents. Mais Jarry est devenu fou, il n’avait jamais osé lever la main sur l’un de nous.


S’agissant de la malédiction du roux, celui-ci avait consommé le fruit du démon de type zoan version limace, la constitution de ce corps presque gélatineux lui permettait d’encaisser les coups tangibles sans les sentir, à moins que ceux-ci ne soient infusés de Haki de l’armement. Ainsi, le choc qu’il aurait dû subir en heurtant le sol ne lui avait occasionné aucun dégât mais l’avait passablement énervé. Don ne comprenait pas pourquoi celui qu’il considérait comme son ami depuis quelques mois faisait cela.

Le trio se connaissait parfaitement mais se divisait depuis quelques mois. Si Harmony et Don ne changeaient pas, ils avaient pu voir leur bigleux se transformer pour devenir plus irascible, extrême et belliqueux. Il était un jour revenu avec une perruche jaune qu’il avait appelé Anne-Lise en disant qu’elle était ce dont il avait toujours eu besoin dans sa vie mais sans jamais expliquer d’où cette dernière provenait. Un jour, quelques semaines plus tard, Harmony avait seulement vu un chauve sortir de la chambre de Jarry, l’air joyeux et la cage en main.

Ce fut ce qu’expliquèrent les deux amoureux inavoués au reste du groupe lorsque le blondinet les questionna sur la cible de la vengeance de Jarry. La brune avait ajouté qu’elle ne l’avait rencontré que ce jour-là, et que devant la jovialité ainsi que le calme apparent de cet homme, elle ne s’était posé aucune question. En évoquant ces souvenirs, aussi bien l’intelligente que la tignasse rousse se rendirent réellement compte que Jarry était dans le flou, qu’il n’était plus tout à fait sain d’esprit. Soupirante, elle ne put qu’avouer leur erreur.

Je m’excuse pour ce que j’ai pu faire, je crois que Jarry nous a roulé dans la farine… Il faut l’arrêter, il est devenu fou.


Les choses étaient donc relativement claires : Le binoclard était maintenant totalement seul face à la bande au grand complet. La première à être mise en joie par cette annonce fut Reütsuna qui commençait à émerger.

Je vais décapiter de ce petit salopard…


Sans la moindre once de colère, toujours dans une jovialité sans bornes, les envies d’assassinat de la chasseuse de primes étaient revenues, probablement exacerbées par le coup qu’elle venait de prendre. Elle se releva lentement tout en se tenant aux arbres à proximité pour s’adresser à son collègue.

Au Nord t’as dit ? On y va.


Sans attendre, elle attrapa la main du blond pour le pousser à la suivre, à voir s’il se laisserait mener ou non. Derrière, la brune, le roux et la verte suivaient avec pour seul objectif de capturer le telekynésiste.

***

A environ trois cent mètres de là, peut-être légèrement plus, Jarry progressait vers le bord de mer. Il sentait que Gaindevie n’était plus très loin : bientôt il retrouverait sa fidèle Anne-Lise et tuerait ce fumier de voleur.
© Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Jeu 21 Sep - 17:55



Mais où est Jarry ?
L'enquête avance !




Tout le monde allait bien et semblait avoir repris ses esprits. Enfin sur le plan physique tout du moins, car le rouquin paressait troublé par l’action de son ami sur sa personne. Apparemment, Jarry n’avait jamais levé la main sur ses deux partenaires… jusqu’à aujourd’hui.

Je pouvais comprendre ce que ressentaient les deux comparses, cela ne devait pas être évident de se sentir trahi par quelqu’un qui compte pour nous.
La jeune brune nous expliqua alors sa version de l’histoire, comment le bigleux avait changé du jour au lendemain, l’origine de son fameux oiseau soi-disant volé, qui au passage portait un nom des plus ridicule pour un piaf « Ane-Lise ».

Elle nous confirma cependant la réalité de l’existence de celui qu’on supposait être Gaindevie, un chauve qui aurait piqué la fameuse perruche, mais il ne semblait pas plus maléfique que ça.
C’est à ce moment que Ron et Harmony se rendirent compte que leur ami avait perdu la tête et qu’il les avait manipulés.
Cela, apparemment, faisait plaisir à Reütsuna qui n’attendait qu’une chose… retrouver le gars à lunettes et lui faire sa fête.

Moi, j’étais beaucoup plus sur la réserve, non pas sur l’envie de retrouver ce type et de résoudre cette enquête, mais sur le fait de régler son compte à Jarry. D’après les dires de ses amis, ce comportement ne lui ressemblait pas, il avait donc dû se passer quelque chose, un déclencheur qui lui aurait fait péter un cable.
Ma réaction à son sujet était donc beaucoup plus mesurée, je voulais lui venir en aide avant tout et si possible, le plus pacifiquement possible.

Selon moi, Kanäe partageait plus mon avis que celui de la chasseuse de primes, en tout cas je l’espérais car si la situation mener à un affrontement qui pouvait porter atteinte à la vie de l’un ou de l’autre, je m’interposerai.
Tandis que j’étais légèrement perdu dans mes pensées, notre camarade s’activa.

- Au Nord t’as dit ? On y va.

Elle m’attrapa alors la main et commença à m’entrainer avec elle. Même si je ne voulais pas vraiment la suivre, car notre objectif, en tout cas le mien, avait changé et que la nouvelle situation demandait réflexion. Il fallait se poser, tous ensembles, nos nouveaux partenaires compris, et établir un nouveau plan d’action.
Cependant, je ne pouvais pas me permettre de laisser la chasseuse partir seule à la poursuite du binoclard… si jamais elle le trouvait avant nous, qui sait ce qu’il pourrait arriver.

Cette dernière continuait à me trainer à travers les arbres, visiblement guidée par la colère ; derrière nous, je pouvais entendre nos camarades nous poursuivre. Au moins je n’aurai pas à gérer cette affaire seul.

- Reütsuna, tu devrais te calmer et attendre les autres. Ce gars n’a pas toute sa tête tu sais !?

J’essayais de la calmer et de lui faire entendre raison, mais j’avais un sérieux doute sur l’efficacité de mon discours.

A quelques dizaines de mètres de nous, on pouvait voir la lumière du jour et entendre la mer, nous allions bientôt sortir de la forêt et l’île n’étant pas immense, nous allions aussi mettre à nouveau la main sur Jarry, mais ce n’est pas sur lui que nous tombions le premier…



Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1142
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
88/500  (88/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Ven 22 Sep - 3:01

Humour et surprise

La brune aux éventails qui tirait le blond toujours plus loin dans la forêt se mit à pouffer de rire suite à sa tentative d’apaisement. S’il ne semblait rien avoir de très drôle dans cette situation, il y avait quelque chose qui avait réveillé, une fois encore, la jovialité légèrement sadique de la chasseuse de primes. Consciente de sa différence ou tout simplement par envie de partager son amusement, la belle s’amusa à expliquer la cause de son rire aux oreilles de tous, dont celles des deux amis de Jarry.

C’est rigolo que tu dises qu’il n’a pas toute sa tête, parce que dans quinze à vingt minutes, il n’en aura plus du tout.


La possibilité d’une future décapitation abordée quelques instants plus tôt n’était donc pas une image renvoyant à la volonté de mise à mort mais bien quelque chose à prendre au sens propre. Heureuse, souriante et légère, la chasseuse avait réellement pour seule ambition de prendre la tête du gamin à lunettes. Après tout, en termes de transport et d’efficacité, la tête suffisait pour récupérer une éventuelle prime et était beaucoup plus simple à stocker qu’un cadavre entier dans un sac de transport.

Derrière elle, Kanäe, Harmony et Don étaient relativement peu heureux de ce qu’ils venaient d’entendre ; ils espéraient tous que la maitresse des bourrasques pourrait se contenir, mais en tout état de cause, elle comptait vraiment ôter la vie de celui qu’elle considérait comme un « petit salopard ». Si le rouquin ne disait rien, il n’en pensait pas moins, il chercherait des réponses jusqu’au bout, il désirait savoir plus que tout pourquoi son ami était devenu comme ça. Harmony et Kanäe échangeaient régulièrement des regards lourds de sens, aucune d’entre elles ne comptait laisser Reütsuna agir impunément. Et ce fut dans le but d’éviter toute lutte intestine que la mouette tenta, à l’image de blondinet, de reprendre la main sur la situation.

Reütsuna, j’insiste encore une fois sur le fait que la priorité de cette mission est la capture du fugitif. D’ailleurs, n’oublions pas que le gouvernement offre des primes plus importantes pour un criminel vivant.


Tout à coup, et sans qu’elle relève la remarque de la lieutenante, la pisteuse aux sens aiguisés releva la tête en direction du Nord-Est, elle avait entendu quelque chose de très précis mais d’assez étrange aux vues de la planification des lieux et de la situation. Elle se retourna alors vers le trio de suivant pour lui faire partager sa découverte.

Y’a quelqu’un au Nord-Est, tout près. Mais c’est bizarre, j’entends très distinctement des bruits de casseroles.


Si la majorité du groupe, à commencer, fut légèrement étonné par cette révélation, la manieuse de bâton resta très terre à terre et apporta une expertise utile et pleine de sens.

Ce n’est pas Jarry, il n’a aucun ustensile de cuisine avec lui, tout est resté au camp et c’est Don le cuisinier.


A l’évocation du nom de son amour secret, elle rougit. Elle n’était pas gênée de dire ce nom mais repensait simplement à tous les bons petits plats que l’homme à la chevelure de feu avait pu lui préparer. Il est vrai que le Zoan de la limace prenait toujours soin de son amour inavoué et apportait une finition toute particulière aux assiettes qu’il servait à cette dernière alors que Jarry et lui avaient une présentation tout à fait basique.

Quoiqu’il en soit, ce bruit, s’il était vérifié, révélait le fait que quelqu’un d’autre se trouvait dans cette petite forêt, ou plus précisément, sur la petite falaise se trouvant au bout de la plage. Alors que Kanäe prenait la tête du cortège pour se diriger en éclaireur dans la direction indiquée par la chasseuse, cette dernière ajouta une ultime donnée.

Par contre, c’est étrange, je n’entends plus le petit salopard. Tout à l’heure j’étais sonnée mais j’entendais vaguement des bruits de pas, là plus rien.


En réalité, Jarry avait pris un coup dans la cuisse sur la dernière attaque de Reütsuna et avait usé de sa malédiction pour se placer lui-même en lévitation et ne pas forcer sur sa jambe. Ainsi, il n’émettait plus aucun bruit de pas et s’accordait à ne pas laisser de trace. Il avait en réalité bifurqué légèrement vers l’Ouest et se trouvait maintenant à la lisière de la forêt donnant sur la plage, observant vers l’Est cette maisonnette inconnue de laquelle s’échappait un mince filet de fumée.

***

La Toupex avançait donc tranquillement après être passée devant Reütsuna vers la zone indiquée, plus elle avançait, plus elle entendait effectivement des bruits de casseroles, de poêles et autres ustensiles de cuisine. Etrangement, cette nouvelle découverte amusait la mouette qui se retrouvait maintenant dans une situation insolite et relativement inattendue. Elle espérait néanmoins une chose : que le « Jarry » n’avait trouvé la maison avant eux et n’était pas en train de maltraiter une personne avec les casseroles de la maison. Elle repoussa enfin dernière branche pour se retrouver elle-même à la lisière de la forêt, en vue sur une petite maisonnette en bois, porte grande ouverte.

L’entrée laissée ouverte laissait entrevoir un grand homme chauve en train de cuisinier tranquillement en souriant. L’homme, apaisé, partageait de grand sourire et des petits sifflotements avec une petite perruche bien installée dans sa cage. Tout semblait aller le mieux du monde pour l’inconnu qui prenait un plaisir magique. Ce fut quand Harmony arriva derrière Kanäe qu’elle lâcha quelque chose d’inattendu.

Oh… C’est … Gaindevie.


Kanäe ne réagit pas sur le coup, surprise par la situation.

Jarry était encore assez loin et le groupe pourrait s’entretenir avec cet illustre inconnu qui venait de voir ses visiteurs et sortait pour simplement lâcher en souriant.

Bonjour jeunes gens, Richard Gaindevie, enchanté de vous rencontrer ! Je peux vous aider ?

©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Dim 24 Sep - 17:56



Un chauve sourit !
Des réponses attendues




Reütsuna paraissait vraiment remonter contre le bigleux, elle semblait vraiment prête à le tuer lors de leur prochaine rencontre, d’où l’importance de rester avec elle.
Selon moi, cela allait bien au-delà de sa mission de chasseuse de primes, non… il y avait autre chose, mais je ne serai expliquer quoi.

Ma collègue continuait à me trainer dans les bois, tandis que nos camarades nous courraient après. J’arrivais tant bien que mal à freiner quelque peu son ardeur, la ralentissant assez pour permettre de nous faire rejoindre par nos poursuivants.
La gouvernementale tenta alors à son tour de la résonner, mais rien ne faisait, elle faisait toujours preuve d’autant de détermination.

Tout à coup, elle s’arrêta net, elle venait de percevoir quelque chose, mais ce n’était pas habituel… des bruits de casseroles.

- Des bruits de casseroles ? Il s’agit de votre ami ?
- Ce n’est pas Jarry, il n’a aucun ustensile de cuisine avec lui, tout est resté au camp et c’est Don le cuisinier
, répondit alors Harmony, semant encore plus l’intrigue dans mon esprit.

S’il ne s’agissait pas du binoclard, d’où provenait ces bruits à un endroit si reculé de l’île.
Tandis que cette question restait en suspens pour le moment, un autre se posa… Jarry semblait avoir, disparu. La chasseuse de primes ne trouvait plus de traces de lui. Comment avait-il pu se volatiliser aussi rapidement ? Y avait-il un lien avec ces fameux ustensiles de cuisine ?
Un de ces mystères allait bientôt obtenir réponses. Kanäe reprit la tête du groupe et commença à s’avancer vers une petite cahute d’où semblait provenir les bruits de casseroles.

Quel fut notre étonnement lorsque nous entrâmes dans la maisonnette… un homme chauve nous accueilli. Se pourrait-il que ce type dépourvu de cheveux soit le fameux homme que nous recherchions, celui dont je n’osais même pas prononcer le nom ! S’agissait-il de…

- Oh… C’est … Gaindevie.

Tout le monde était resté sans voix suite à cette découverte, mise à part Harmony qui était la seule à l’avoir déjà vu.

Nous allions enfin pouvoir avancer ans notre mission, éclaircir des points d’ombre et pourquoi pas, démêler ce sac de nœud et savoir le fin mot de cette histoire.
Mon regard se tourna aussitôt vers un point précis de son habitacle… la cage à oiseau. Je n’avais aucun moyen de savoir s’il y avait un lien avec Jarry, mais il fallait tenter ce coup de poker pour avancer et obtenir des réponses ; et puis il fallait bien commencer quelque part.

- Monsieur Gaindevie… Que pouvez-vous nous dire à propos de cela ?

Je montrai clairement du doigt la cage à oiseau, le mettant devant le fait accompli, en partant du principe qu’il s’agissait de celle du bigleux.

- Et connaissez-vous un certains Jarry : pas très grand, des lunettes et une cicatrice sur le front.

Oui, en effet, j’avais repérer la cicatrice sur le haut de son crâne ; cela n’apportait pas forcément grand-chose, mais il était temps que je me montre un tant soit peu professionnel à mon tour. J’avais la réputation de mon maître en jeu et il ne fallait pas que je l’oubli dans la folie de toute cette histoire.
Dorénavant, j’attendais des réponses et je n’étais certainement pas le seul, de la part de notre nouveau protagoniste, mais j’attendais aussi la réaction de mes collègues et des deux amis de Jarry.

Comment-allait-il réagir face à Harmony ? L’avait-il reconnue ? Reütsuna arriverait-elle à se contenir ou lui mettrait-elle la pression pour retrouver le binoclard ? Et comment la gouvernementale allait-elle mener la suite de l’interrogatoire ? Elle avait plus de bouteilles que moi et obtiendrait peut-être plus de réponses ?



Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1142
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
88/500  (88/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Lun 25 Sep - 16:08

Lord Richard Gaindevie

A propos de cela cher ami ?


Le jusq’alors connu sous le nom de Gaindevie, le brigand ; devenu il y a peu Richard Gaindevie, ne comprenait absolument pas la question de l’homme blond qu’il avait accueilli avec toute l’élégance et la déférence de son rang. Car oui, non seulement Richard était un homme gentil, en apparence en tous les cas, mais il était aussi un noble. Enfin, très loin des dragons célestes, il avait son petit titre de campagne : Lord Richard Gaindevie.

Quoiqu’il en soit, il ne comprenait pourquoi le blondinet cherchait à en savoir plus sur ce qu’il désignait, à savoir sa perruche tant adorée.

Si vous parlez de ma perruche chère amie, pardonnez-moi de ne pas vous l’avoir introduit. Je vous présente donc Lady Kiki, une noble dame.


Il avait présenté son oiseau avec un naturel défiant toute concurrence comme s’il n’avait absolument rien à cacher. D’ailleurs, s’agissant de la seconde question, il y répondit avec tout autant de naturel, le sourire aux lèvres, tout en remplissant l’abreuvoir de la belle Kiki.

Jarry ? Bien évidemment ! Il est le fils de mon grand ami, Lord Dudloy Pottié ! Nous détenions une affaire ensemble par le passé, mais j’ai pris ma retraite pour venir me reposer sur cette petite île, en compagnie de ma chère Kiki. Mais il est vrai que j’ai revu le jeune Jarry il y a quelques semaines pour lui demander de garder cette Lady le temps pour moi de me rendre sur mon île natale. J’y ai d’ailleurs diné avec son père. Enfin, pardonnez mes digressions. Pour finir, j’ai été récupéré ma belle dame en personne dans ses appartements de lycéen car je n’avais plus de nouvelles. J’espère qu’il se porte pour le mieux.


Le groupe était, pour la grande majorité, complétement abasourdi. Don, Kanäe, Reütsuna et Harmony étaient complétement muets jusqu’à ce que, finalement la dernière nommée vint rompre le silence.

Mais… il vous connait bien ? L’oiseau est à vous ? Une affaire de quoi ? Criminelle ?


La brune ne savait plus où donner de la tête et était simplement devant quelque chose qu’elle redoutait : le mensonge de son ami. Elle ne comprenait pas, peut-être cet énergumène chauve était un beau parleur et un criminel endurci. Cependant, le chauve en question sembla presque s’offusqué devant les sous-entendu de la beauté ; il restait calme mais tout n’était qu’une question de temps.

Oh mais non Mademoiselle ! J’étais un honnête commerçant. Dudloy et moi-même tenions un commerce fleurissant : une manufacture de bouteille en verre. Nous exportions nos produits dans toutes les mers du globe. Et bien sûr, Kiki est mon oiseau, je connais très bien ce jeune garçon et je lui porte une affection particulière.


Harmony était au fond du sac et à ses côtés, le roux bouillonnait. En effet, Jarry leur avait raconté que ses parents avaient été tués par Gaindevie des années plus tôt. Il confia cela à la Toupex discrètement, loin des oreilles de Gaindevie. Grosso modo, seuls Gaindevie, Misuto et Harmony n’avaient pu entendre la confession. Ce fut donc la mouette qui intervint pour essayer de distinguer le vrai du faux.

Lord Richard, excusez-nous pour toutes ces questions mais le jeune Jarry semble avoir des problèmes. Je tiens d’abord à me présenter, je m’appelle Kanäe Toupex, je suis lieutenante de la marine.


Le sourire de Richard s’accentua encore un peu plus, il semblait très heureux de l’affiliation de la verte et joint bientôt les paroles aux expressions.

Ah enchanté Mademoiselle Toupex ! Une fière représentante des forces de l’ordre, je suis réellement honoré ! Mais, s’il vous plait, dites-m ’en plus. Qu’arrive-t-il au jeune Jarry ? Dois-je prévenir son père ? Puis-je le sortir d’une situation épineuse ?


Plus le temps passait, plus Richard parlait et plus Kanäe comprenait une chose : le binoclard était totalement fou. Son histoire ne tenait pas debout alors que celle du chauve semblait tout à fait probable. Devant tout cela, la mouette ne put que dévoiler la vérité, ne serait-ce que pour mettre au courant l’homme du danger qui le guettait.

Pour être honnête, Lord Richard, je recherche actuellement Jarry à l’aide de Monsieur Inazuma et de Mademoiselle Reütsuna, chasseurs de primes de leur état. Ces deux jeunes gens sont des amis de Jarry. Le problème étant que le jeune homme vous accuse des pires monstruosités et notamment du meurtre de ses parents. Il vous recherche mais pas pour se venger de cela, simplement pour vous faire payer le vol de ce qu’il qualifie de « son oiseau ». J’imagine qu’il parle de votre Lady Kiki.


Interloqué, le vieux chauve tituba et sa rattrapa in extremis au montant de sa porte. Il ne pouvait croire que son jeune protégé, son filleul, celui qu’il appréciait énormément, raconte de telles atrocités à son propos. Il bafouilla quelques mots incompréhensibles avant de se laisser tomber sur une chaise non loin de lui. Le groupe devait donc faire face à une vérité évidente : Gaindevie était la victime et Jarry le criminel. Il fallait l’arrêter.

***
Le bigleux n’avait pas bougé, il attendait la tombée de la nuit pour partir à l’assaut de la maisonnette où se trouvaient sa chère Anne-Lise et le terrible Gaindevie. Enfin, c’est ainsi qu’il voyait les choses.
©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Mar 26 Sep - 19:05



Une histoire rocambolesque
Jarry réapparaît...




Gaindevie ne semblait pas savoir ce à quoi je faisais allusion en désignant la perruche, comme s’il n’avait rien à se reprocher et qu’il ne savait absolument rien de cette histoire.
Les choses commençaient à devenir de plus en plus étranges ; ce type, en plus d’être complètement inconnu de nos services, n’avait vraiment pas l’allure d’un criminel et encore moins le comportement.

La suite confirma mon ressenti lorsqu’il nous présenta son animal, le soi-disant oiseau volé à Jarry, celui à l’origine de tout ça. Encore une fois, sa réaction ne correspondait pas à l’image qu’on avait pu se faire de lui… Il nous présenta le perroquet comme une amie de toujours, donc rien à voir avec une saisie récente de l’animal.

- Je vous présente donc Lady Kiki, une noble dame.

Il avait doté ce piaf d’un nom bien trop ridicule pour l’avoir inventé à l’instant dans le but de nous mentir, Richard était sincère.

Vint alors le plus étonnant, lorsque le tour arriva de parler de Jarry… le fils d’un ami, ils se connaissent donc très bien, je ne voyais donc vraiment pas l’intérêt de s’en prendre à lui.
Plus on avançait et plus on se rendait tous compte à quel point le binoclard nous avait mené en bateau. Il devait vraiment avoir un souci psychologique pour inventer une telle histoire et impliquer autant de monde. Je ne voyais pas d’autres raison à sa folie.

C’est Harmony qui vint rompre le silence qui venait de s’installer à la découverte de ces derniers éléments, elle voulait en savoir plus sur son ami ; elle tentait de comprendre.
Mais encore une fois la réponse apportée était plus favorable au chauve qu’au bigleux.
La gouvernementale reprit enfin les choses en mains et tenta de clarifier les choses pour essayer d’avoir des explications, peut-être que Gaindevie pourrait nous expliquer pourquoi Jarry agissait ainsi.

Mais à l’annonce des intentions du garçon à lunettes envers lui, Richard tituba et manqua de tomber par terre, il se posa sur la chaise à côté de lui, totalement abasourdi et désemparé.
Je m’approchai de l’homme pour m’assurer qu’il allait bien.

- Ça va allait ?!
Il m’indiqua du doigt une bouteille posée derrière moi ; je l’attrapai et lui servi un verre pour l’aider à se remettre de ses émotions.

- Savez-vous ce qui pourrait pousser Jarry à agir comme ça ? Pourquoi il a raconté tout ça à votre sujet ?
- Je, il…


Il avait du mal à trouver ces mots, il était encore tout chamboulé par les nouvelles que Kanäe venait de lui annoncer et ça pouvait se comprendre.

Il commençait à se faire tard et le bigleux n’avait toujours pas pointé le bout de son nez, mais il était évident que si nous, nous avion trouvé la maison de Gaindevie, il en ferait de même, si ce n’était pas déjà fait.

De l’autre côté de la pièce, Don faisait les cents pas, il était visiblement très remonté et très impatient de se retrouver face à face avec son ami. Assis non loin de lui, Harmony le regarder avec inquiétude, certainement se posait-elle des milliers de questions par rapport à tout ça, peut-être aussi redoutait-elle les retrouvailles du groupe.
Moi, je tentai de comprendre et de tirer tout ça au clair, cette affaire était vraiment complexe. Je m’apprêtai à allait discuter avec mes camarades pour savoir si elles, elles comprenaient quelque chose à cette histoire, elles devaient avoir l’esprit plus vif et plus affuté que moi avec leur expérience.

Je me levai donc pour les rejoindre quand un bruit se fit entendre… puis un cri :

- Debout !

Aussitôt ce mot prononcé, qu’un balai se souleva et s’écrasa contre la face du rouquin qui se stoppa net… C’était Jarry.

Que devions nous faire maintenant, rester à l’intérieur et attendre qu’il vienne à nous, au risque de voir d’autres objets s’envoler sur nous, ou bien tenter d’aller à sa rencontre pour le résonner ou, s’il le fallait, le capturer.
L’une de nous ne prit même pas la peine de se poser la question. A peine le signe de la présence de Jarry nous avait été révélé, que Reütsuna s’était jeté vers la porte afin de sortir faire la fête au binoclard.

Je n’eus pas le réflexe de l’arrêter, je n’étais même pas sûr d’en avoir l’envie, mais peut-être que Kanäe avait un tout autre avis, voulant peut-être éviter le pire…


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1142
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
88/500  (88/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Mer 27 Sep - 6:47

Situation insoluble

Ah putain !


Le Zoan de la limace, contrairement au premier choc physique qu’il avait encaissé, n’avait pas prévu le coup et n’avait donc pu activer son effet actif d’absence de dégâts au choc physique. Contrairement à un paramecia, les propriétés et les formes d’un Zoan méritaient une activation préalable, sauf exception. En l’occurrence, le corps spécifique de Don méritait une activation ; à défaut il était tout aussi vulnérable aux attaques que n’importe quelle autre personne. Jarry le savait et il avait attaqué le rouquin en premier pour éviter toute complication ultérieure. Si son attaque n’avait pas porté, il avait prévu une solution plus radicale : le placer sous son emprise et le balancer à la mer. Enfin, il n’avait eu besoin d’en arriver à de telles extrémités car son coup de balai avait touché et le maudit était maintenant au sol, la main plaquée contre le visage duquel coulait déjà un épais flot de sang. Il semblait hors de combat, pour un temps du moins.

Dans le même temps, Harmony avait accouru au côté de celle qu’elle aimait pour l’aider à se remettre du tampon qu’il venait de prendre. Elle avait enfin cette envie folle d’user du bâton mais se refusait à laisser son aimé seul. Se retournant vers la mouette, elle la supplia de venger son acolyte à la tignasse de feu : le bigleux n’était plus ce qu’il était pour elle ; il n’était plus rien car il avait blessé Don. Cependant, lorsqu’elle vit la chasseuse de prime foncer en direction de la porte, elle ne put que sentir une boule se creuser au fond de son estomac.

Car oui, la manieuse d’éventail, avant même d’entendre le cri d’avertissement de Jarry, s’était levée de sa chaise et avait récupéré ses éventails pour mener bataille ; toujours joviale et souriante.

Ah ! Te voilà enfin ! Ta tête sera magnifique une fois séparée de ton corps.


Les bruits dans la maisonnette avait couvert l’approche du binoclard mais, au dernier moment, elle avait perçu un bruit de pas léger et un bruissement de feuille : synonyme d’une approche. Ainsi, occupé à envoyer le balai, Jarry n’avait pu voir la brune partir prendre ses armes et venait seulement de la voir apparaitre dans la porte. Il savait qu’il avait eu de la chance au cours de la première confrontation et qu’une telle veine n’allait pas se reproduire si facilement. Il avait donc prévu un plan B, quelque chose d’horrible et sadique.

Il leva le bras gauche en direction d’une chose située à gauche de la maison tout en mettant en garde celle qui qu’apprêtait déjà à le décapiter avec joie.

Si tu m’approches, me bouscule, me tue ou m’énerve, je fais tomber ceci !


Reütsuna n’a pu entendre le soulèvement du fait du pouvoir maudit du brun à la cicatrice. Elle se retourna donc pour voir ce qui posait problème. Un rocher d’une taille plus ou moins équivalente au tiers de l’habitation flottait maintenant au-dessus de cette dernière. S’il le laissait tomber, une bonne moitié des actuels occupants ne pourraient pas y réchapper.

Devant la menace, la chasseuse de primes perdit son sourire et avertit à son tour ses alliés, tous encore présents dans la maison.

Ne sortez pas, un gros rocher flotte au-dessus de la maison. Je ne pense pas pouvoir le détruire sans risque.


Jarry renchérit un coup supplémentaire en précisant ses intentions.

Si l’un d’entre vous tente une sortie, je lâche tout.


Devant l’urgence de la situation, la seule chose à faire était de gagner du temps jusqu’à ce que Don puisse se remettre sur pied et qu’ainsi chacun puisse fuir en quatrième vitesse. Kanäe se leva donc et vint dans l’axe de vue du Pottié, elle souhaitait en savoir plus.

Que veux-tu au final ? Pourquoi souhaites-tu tuer Lord Gaindevie, la perruche lui appartient !


FERME LA !


Il avait répondu avec une rage animale, les yeux injectés de sang, le fou semblait maintenant dans un état second.

Il vous a retourné la tête ! C’est un criminel ! Il a tué mes parents ! Détruit mon île natale et ma maison ! Et surtout, il m’a volé ma Anne-Lise.


Contrairement à ce qui était attendu, ce fut le principal intéressé qui renchérit.

Mais que dis-tu Jarry ! J’ai déjeuné avec ton père il y a moins d’un mois ! Ta mère avait cuisiné un gigot délicieux. Ton île va très bien, ta maison et tes parents aussi. Et Lady Kiki est mon oiseau, je te l’ai seulement confié en garde, rien de plus.


MENTEUR ! Je vais te tuer, t’annihiler, te jeter à la mer !


Les choses étaient tendues et la situation semblait insoluble. Kanäe se retourna vers Misuto alors que les deux autres discutaient sur la possession de la perruche et lui glissa quelques mots.

Dès que vous avez une ouverture, foncez vers la sortie la plus proche en aidant Don s’il le faut. Je suivrai et je prendrai Richard en charge.


Il ne restait plus qu’à attendre un créneau d’action.
©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Misuto

avatar
Messages : 126

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
98/100  (98/100)
Berrys: 3.858.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Ven 29 Sep - 19:53



Le doute est permis
Quelle est la situation ?




Le rouquin s’était retrouvé complètement K.O cette fois-ci, son fruit ne lui avait été d’aucun secours face à la soudaineté du coup de balai. Harmony s’était aussitôt jetée au côté de son aimé pour le secourir.

De son côté, la chasseuse de prime avait réagi au quart de tour… à peine le binoclard avait fait signe de présence, qu’elle s’était levée, prête à prendre les armes et à sortir pour continuer ce qu’ils n’avaient pas pu terminer plus tôt dans les bois. Elle était remontée comme une horloge.
Elle avait atteint le pas de la porte, lorsqu’elle fut stoppée dans son élan par l’intervention de Jarry. Ce dernier nous mis en garde contre le plan qu’il avait préparé, si elle tentait quoi que ce soit contre lui, un énorme rocher s’abattrait sur la maison, écrasant tous ses occupants, donc nous.

C’est la première fois depuis notre rencontre que je voyais le sourire de Reütsuna s’effacer de son visage. Elle semblait impuissante cette fois-ci et nous le fit savoir… il n’y avait donc aucun moyen de se débarrasser de ce cailloux. Si ni la chasseuse ni la gouvernementale n’étaient capable de le détruire et de nous sortir de là, ce n’est pas moi qui allais pouvoir réaliser ce miracle ; on était pris au piège.
Même si l’un de nous essayait de sortir d’ici, le sort réservé serait le même et avec le roux dans les vapes, la situation était des plus critiques.

Ce fut Kanäe qui brisa le silence pesant de cette situation, tentant de comprendre les motivations du bigleux.
Mais la réaction de Jarry ne fut certainement pas celle escomptée… cela ne fit que l’énerver encore plus ; le danger était plus que présent.

Il essaya de se justifier en persistant sur le l’idée que Gaindevie était un criminel : un voleur et un meurtrier. Il avait l’air tellement convaincu de ce qu’il racontait que, pour ma part, je ne savais plus trop qui croire entre les deux. On n’avait aucune preuve de ce que l’un et l’autre affirmaient.
Le chauve répliqua à son tour pour se défendre… ils se renvoyaient la balle mutuellement et aucun des deux ne voulaient lâcher l’affaire.

J’avais beau réfléchir, je ne voyais vraiment pas comment nous en sortir et mais capacités étaient loin d’être suffisantes.

C’est alors que la gouvernementale se tourna vers moi, elle semblait avoir une idée, j’étais prêt à tout tenter.

- Dès que vous avez une ouverture, foncez vers la sortie la plus proche en aidant Don s’il le faut. Je suivrai et je prendrai Richard en charge.
- Compris !
lui lançai-je en approuvant d’un signe de la tête.

Il fallait que je trouve une fenêtre d’action pour me lancer… une F-E-N-E-T-R-E, c’était notre « porte » de sortie.

Je tentai d’attirer l’attention d’Harmony le plus discrètement possible, c’était maintenant chose faite ; je lui montrai la fenêtre du doigt pour lui faire comprendre qu’on allait s’enfuir par là. Elle hésita, regardant son âme-sœur, toujours inconscient. Je lui fis comprendre que j’allai m’approcher pour l’aider à le sortir de là ; elle le fixa, croisa mon regard à nouveau et acquiesça.

Je fixai mes deux camarades pour leur indiquer qu’on était prêt à agir, il ne restait plus qu’à attendre le moment opportun, pour ça, j’avais une idée.
Les personnes comme Jarry, il fallait les flatter pour attirer leur attention, en l’occurrence, allé dans son sens.

Je m’approchai donc de Gaindevie pour lui susurrer ce que j’avais en tête.

- Jarry !!! En fait, j’avoue, tu as raison… je suis un menteur, j’ai tué tes parents et j’ai volé ton oiseau. Je suis désolé.
- Ah, je le savais, alors qui sait qui avait raison, vous me croyez maintenant…


C’était le bon moment ; d’un geste vif, je me jetai sur Don, l’attrapai et avec l’aide de la brune, en poussant d’un coup sec sur mes jambes, nous bondîmes en direction de l’ouverture, nous retrouvant dehors dans un éclat de verre.
J’espérai juste que les autres avaient suivi le mouvement, car le bruit de notre évacuation avait dû frustrer à nouveau le bigleux qui compris la supercherie… il lâcha le rocher sur la maison comme il l’avait indiqué.

- Tout le monde va bien ?

Un nuage de poussière s’était soulevé, m’empêchant d’évaluer la situation.



Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1142
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
88/500  (88/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   Dim 1 Oct - 6:15

Envie de meurtre

Je vais bien jeune chasseur de primes !


Richard allait bien, enfin c’est ce qu’il ressentait maintenant malgré une forte envie de nausée. Au moment, où le blond et la brune avait soulevé le roux pour le faire passer par la fenêtre, la mouette avait enclenché un soru en direction de la porte. Sur le tracé de sa course se trouvait d’ores et déjà le présumée meurtrier des parents encore en vie de Jarry, Kanäe l’avait alors saisit par le col et avait mis un grand coup de dague dans la cage de la perruche pour l’éventrer et permettre à l’animal de fuir par ses propres moyens. Le rocher avait donc chuté violemment, détruisant par là-même les trois quarts de la maisonnette de Richard, mais n’avait fait aucune victime ; qu’elle soit humaine ou animale. Ce fut donc après avoir largué le petit noble que ce dernier avait confirmé son état de santé parfaite. Kanäe confirma à son tour :

Oui ça va Inazuma ! Tout le monde est en vie.


La perruche de Gaindevie vint alors se poser, au milieu du nuage de fumée, avec tout le naturel du monde sur le crâne dégarni de son véritable maître et propriétaire : Richard. Jarry n’avait pas vu l’oiseau se placer sur son nid préféré et c’était beaucoup mieux pour sa santé mentale déjà bien altérée.

Devant le nuage de fumée, et suite à la chute de l’imposante pierre, ce fut Reütsuna qui se met en mouvement et qui avala rapidement la distance qui la séparait de son ennemi. La seule grande différence par rapport à sa situation normale était le fait qu’elle ne souriait plus, elle semblait passablement frustrée. Elle posa le bord de l’un de ses éventails sur la nuque de son ennemi.

Bouge et t’as plus de tête… Connard…


En temps normal, il n’y aurait pas eu de mise en garde ; seulement une coupure bien propre et bien nette au niveau de la base du cou. Malheureusement, et malgré l’envie de meurtre qui l’habitait, la chasseuse de primes se retenait. Tuer un homme coupable de crime était un plaisir, mais assassiner un fou était beaucoup plus problématique, les déments étaient des personnes faibles qui ne méritaient pas une mort atroce. Il méritait plus une vie de torture et de souffrance dans un établissement spécialisé du gouvernement mondial. Elle décida donc de refouler ses envies et d’en rester à une simple mise en garde en attendant que ses camarades se sortent du nuage de fumée.

Ce dernier fut d’ailleurs balayer rapidement par une grosse bourrasque naturelle, dévoilant ainsi l’oiseau et le chauve au binoclard qui ne parvint pas à garder son sang-froid.

Laisse-la ! Je vais t’atomis…


Une pression accrue de l’éventail sur sa gorge le fit interrompre son flot prévisible d’insulte. Le silence fut alors coupé par une Kanäe qui se dirigeait maintenant vers le roux.

Inazuma, pouvez-vous aider Reütsuna à ligoter Jarry. Je vais aider Harmony à prendre soin de Don. Je vous laisse essayer de démêler le vrai du faux.

©️ Codé par Kari Crown


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Une troupe bien étrange (ft Misuto)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un bien étrange rêve...
» {CLOS} [PV] Une cohabitation bien étrange... {Leevo}
» Une grotte bien étrange [Libre]
» Un bien étrange matin (Blaine)
» Une petite boule de poil qui mène une vie bien étrange...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue-