Partagez | 
 

 A l'aube d'une nouvelle vie... [Clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14132
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
50/75  (50/75)
Expériences:
356/750  (356/750)
Berrys: 5.599.726.002 B

MessageSujet: A l'aube d'une nouvelle vie... [Clos]   Mer 22 Fév - 12:13



Un vent chaud frappait le blond qui avançait tranquillement sur le sol du grove 05 de l’archipel Shabondy. Ses cheveux blonds volant derrière lui à cause des puissantes rafales lui dégageaient, pour une fois, la vue. Il avait bien changé, en six mois. Rien que sa chevelure avait grandit, et faisait certainement deux fois sa taille d’antan. Le bandeau rouge figurait un peu plus haut, libérant ainsi ses yeux, à l’instar de son front. Une écharpe bleue, elle, cachait sa bouche entrouverte pour laisser passer de temps à autres, quelques soupires.

Il se dirigeait vers le grove 41 pour y acheter quelques vivres. Le passage dans les groves non surveillés était obligatoire puisque apparemment, même avec ce changement total vestimentaire, il restait facilement reconnaissable pour quiconque aurait un avis de recherche sous la main. Cela faisait désormais bien longtemps qu’il n’était pas passé par la rue face au siège de la Marine, pour narguer ses chers ennemis. Mais désormais, il ne le ferait plus : ces satanés gouvernementaux n’ignorait pas son pouvoir et devait posséder ne serait-ce qu’une caisse de balles en granit marin. C’était l’évidence même, surtout sur Shabondy qui accueillait, chaque mois, différents pirates, partant ou revenant du nouveau monde. Nakata, lui, n’y avait jamais mis les pieds. Il se contentait des récits de ceux qu’il avait aidé, ou de la vue du corps mutilé de ceux qu’il avait combattu.

Car oui, le pirate n’avait pas été très accueillant. Il n’aimait pas du tout ceux qui s’élançait en direction de l’île des hommes poissons, peut être par simple jalousie. Il n’avait, en trois mois, aidé que deux équipages. Il les avait guidé vers un artisan revêteur digne de confiance et avait assisté à leur départ, heureux d’avoir été cible de leur demande de recrutement.

Sa réputation, ici, était légèrement plus forte qu’ailleurs. Sûrement parce qu’il avait déjà eu l’occasion d’envoyer valdinguer quelques marchands d’esclaves et autres chasseurs de prime. Une bande comme celle qui lui faisait face était allongée derrière lui, à quelques centaines de mètres. Il y avait du monde, aujourd’hui. Il passa entre ses guerriers équipés d’épées et de fusils sans leur prêter attention. Fran l’avait engueulé, une petite semaine auparavant, quant à sa discrétion. Et il n’avait pas tord. Ils étaient des rescapés de l’équipage d’un shichibukai traitre, et pas n’importe lequel : Raphaël. S’ils voulaient éviter la visite d’un gradé de la marine, ils devaient donc se faire discrets : mais la discrétion n’était pas don chez Nakata.

Un tir résonna : l’un des hommes armé d’une arme à feu, le visage crispé par la peur à cause de la pression, avait fait feu en direction du pirate qui reçut la balle en plein épaule. Mais il continua son avancé sans prêter attention à cet homme, la balle ressortant toute seule, une flamme bleue prenant sa place et refermant la plaie du maudit. Ses ennemis le regardèrent, les yeux ronds. Il ne leur prêta aucune attention et finit par sortir sa flûte quelques mètres plus loin en continuant sa marche. Il la porta à sa bouche et souffla dedans, une mélodie s’envolant et pénétrant les oreilles des hommes présents, mais surtout des insectes.

-Tengoku no merodi.

Citation :
Tengoku no merodī : Nakata utilise sa flûte pour produire une musique qui peu lui permettre de prendre le contrôle d’animaux divers, mais le contrôle dépend de son niveau :
-Niveau 15 : Petits animaux, insectes peu dangereux. Ordres simples tels que : « Attaque », « Défend », ou « Va chercher. » J’ai pas pu m’en empêcher, désolé.
-Niveau 20 : Animaux de tailles moyennes, insectes dangereux, rapaces de petites tailles. Ordres un peu plus évolués : « Reste » « Va là-bas » ou « Cherche ».

Des nuées de guêpes sortirent d’entre les immenses arbres qui composaient cet archipel et s’abbatirent sur le groupe d’homme qui tenta de fuir en hurlant de douleur. Quelques secondes plus tard, le Fenice reposa la flûte dans sa veste et les insectes retournèrent d’où elles venaient, les cadavres des hommes à l’endroit même du déluge de piqûres.




Ses pas l’avait naturellement guidé sur le marché où il circulait paisiblement entre les boutiques. Ici, personne ne l’embêterait : les marchands se fichaient de sa présence, du moment qu’il ne volait rien. De plus, les quelques marines présents se dirigeaient tous vers un autre grove, le 23, si Nakata avait bel et bien compris leurs brèves communications. Des pirates amateurs avaient du avoir envie de se défouler. Foutus rookies.

Il approcha de l’étal du jeune femme et prit une pomme avant de lui donner une piécette avec un sourire aimable. Il retourna ensuite à son pèlerinage en croquant dans le fruit. Cette demoiselle était un pur joyaux, et il venait la voir tous les jours. Ils discutaient de temps à autres, et il lui contait sa vie de pirate passée, mais qu’il espérait bien continuer plus tard. Elle l’écoutait avec des yeux tendres, l’air heureuse et passionnée.

Mais aujourd’hui, elle n’avait pas le temps. Légèrement déçu, le garçon l’avait pourtant remarqué sans lui demander : une foule d’hommes et de femmes venait d’arriver dans le quartier, submergeant les commerces. La préférence à la solitude de Nakata le força à aller plus loin en vitesse pour profiter du calme.

Après quelques minutes de marche, le fruit dévoré et jeté aux fourmis, il alla s’assoir sur un toit. Il regardait les personnes se presser dans la rue avec un regard froid. Pires que des insectes, tous. Ils se poussaient sans s’excuser, avec un désordre tel que les représentants du gouvernement eux même se tenaient à l’écart.

Avec un profond dégoût pour ceux-ci, il tira sa flûte une nouvelle fois et commença à jouer, en fermant les yeux. La merveilleuse mélodie ne devait sans doute pas atteindre les oreilles de qui que ce soit, tant le bruit qu’ils produisaient était grand. Mais le pirate, lui, entendait ses vibrations. Il joua sans interruption pendant une dizaine de mélodie, déversant son calme et sa beauté dans le paysage de Shabondy.

Une fois cette douce musique achevée, il se releva et marcha sur les tuiles avec l’agilité d’un acrobate. Il descendit l’arrière du mur en silence, discrètement, si bien que personne ne le remarqua et qu’il rejoignit la rue principale une nouvelle fois. Il marcha calmement, car cette fois, elle était vide, ou presque. Même les gouvernementaux n’étaient plus visible, au grand soulagement du blond qui n’avait vraiment pas envie de s’attirer quelques ennuis en plus.

Il se dirigeait lentement vers l’étal de la demoiselle. Il espérait qu’elle le trouvait attirant en plus d’être gentil, mais il n’en demandait pas trop. Peut être, en effet, que d’ici peu, les soldats de la Marine se décideraient enfin de le faire partir, même s’il ne faisait de mal à personne. Car même s’il n’était pas très sympathique avec les chasseurs de prime, au final, les citoyens n’avaient aucun problème avec lui.

Il arriva enfin au comptoir et demanda une pomme, comme auparavant. Elle lui donna et il avança quelques piécettes qu’elle refusa, déclarant avec sa voix chaude que c’était un cadeau pour sa fidélité. Avec un sourire, le pirate déposa tout de même les quelques berrys sur le comptoir avant de mordre dans le fruit en la regardant.

Ils parlèrent tranquillement pendant une bonne dizaine de minutes, mais leur dialogue fut contraint de s’interrompre. Une bande de marines avançait en direction d’eux. Ils avaient sans doute reconnus le jeune homme qui se mit à marcher en direction de la rue lentement, laissant la femme sans rien lui dire. Elle avait du comprendre puisqu’elle lavait les fruits avec une innocence si grande qu’il était impossible de savoir qu’elle avait sympathisé avec un hors la loi.

Le pirate, tant qu’à lui, cherchait un moyen pour s’en sortir. Il marchait les mains dans les poches, l’air parfaitement innocent. Mais les hommes blanc et bleu le suivait. Il tourna dans une rue adjacente avant de monter sur le mur rapidement, aidé grâce à ses deux ailes bleus qui remplacèrent ses bras et le propulsèrent sur le toit avec une vitesse inouïe. Il s’allongea sur celui-ci en silence après avoir reprit sa forme humaine. Les soldats entrèrent dans la rue, et affolés de l’avoir perdu, ils se mirent à courir dans toutes les directions. Leurs bruits de pas indiquèrent bientôt au jeune homme qu’il n’avait plus rien à craindre, mais il devrait laisser la belle tranquille pendant quelques temps, histoire que les justiciers ne cherchent pas un lien entre eux deux.

Nakata se leva quelques minutes plus tard et il sauta dans la rue habilement, les deux ailes bleues ralentissant sa chute avant de disparaitre quelques instants plus tard. Il se mit à marcher sans aucune logique. Le soleil baissait à l’horizon. Avec un sourire, il pensa qu’il n’avait rien prit pour manger ce soir. Il haussa les épaules. Après tout, ce ne serait pas la première fois qu’il sauterait un repas.

Une après midi comme les autres sur Shabondy venait de se dérouler pour le pirate. Celui-ci regardait le ciel l’air pensif. Avec un peu de chance, un de ses anciens camarades passerait dans le coin d’ici peu… Cela voudrait sans doute signifier le début d’une nouvelle vie pour le jeune homme.

_________________
“C'est parfois l'homme le plus pauvre qui laisse à ses enfants l'héritage le plus riche.” Ronald Ross
“La mort est le plus profond souvenir.” Ernst Jünger


Revenir en haut Aller en bas
 

A l'aube d'une nouvelle vie... [Clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A l'aube d'une nouvelle ère [Maîtres du Conseil]
» [PV]L'aube d'une nouvelle légende
» L'aube d'une nouvelle amitié [PV Argentée]
» À l'aube d'une nouvelle aventure ! [Atlas D. Misushy]
» Yumi Esuki, l'aube d'une nouvelle ère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Archipel Shabaody-