Partagez | 
 

 [FB] Un gâteau pour les gouverner tous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1697
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
323/350  (323/350)
Berrys: 86.957.000 B

MessageSujet: [FB] Un gâteau pour les gouverner tous !   Ven 7 Juil - 13:21




Un gâteau pour les gouverner tous !



Ah ! La fête foraine de Toroa ! Réputée sur la mer de West blue, cette dernière avait le don d’attirer les foules d’un peu partout et pour cause : une grande roue, des manèges, des stands de tir et plein d’autres attractions encore étaient mises en avant dans la ville centrale principale pour célébrer le gouvernement mondial. De nombreuses animations étaient aussi à l’ordre du jour pour cette semaine de folie et le tout se clôturait ainsi par un superbe concours pour élire miss Totor ! La célèbre plus belle femme de la semaine.

Pour l’occasion, un véritable défilé était organisé avec plusieurs épreuves. Tout d’abord une simple présentation des différentes participantes assez sobre. Par la suite, c’était une démonstration du talent de la belle femme dans ce qu’elle savait faire de mieux pour terminer sur une présentation finale des deux plus belles où elles pourraient ainsi choisir le plus beaux atours parmi les plus beaux vêtements de l’ile. Le choix était ainsi laissé à l’appréciation des différentes filles et les possibilités étaient presque illimitées.

Le jury était composé de deux hommes et d’une femme. Pour l’occasion, un lieutenant de la marine prenait part aux délibérations. Quoi de plus normal au sein de ce bastion qu’était Toroa ? L’homme était âgé de la soixantaine et avait été détaché spécialement pour l’occasion. En réalité, le personnage n’était autre qu’un célèbre navigateur et le colonel n’avait rien trouvé de mieux pour l’occuper que ce prétexte : ça lui permettait de garder ses meilleurs éléments pour les véritables missions.

Ipère Palnore avait le don pour s’attirer les meilleurs ennuis et sa concentration était déjà légendaire dans le quartier : narcoleptique depuis toujours, nul doute qu’il parviendrait à faire attention au moindre détail de la compétition.

Le président du jury était une présidente. Détentrice des plus grandes boutiques de mode de la ville, elle mesurait un peu moins du mètre quarante-cinq mais avait un véritable bagou pour tout ce qui pouvait être coloré. Son profil atypique permettait de donner du sérieux à la compétition et elle était partenaire de l’évènement depuis déjà plusieurs années. Le petit bout de femme évitait de parler en publique : préférant passer pour une muette étant donné qu’elle avait une voix des plus graves qui contrastait ainsi avec son statut et son apparence. Pourvu que personne n’en vienne à entendre son rire…

Enfin, le dernier homme du jury était sans doute le plus normal du lot. Un chapeau haut de forme, une canne dans la main droite avec une sublime flamme en pierre précieuse à son sommet. Jésus Radain avait acheté son ticket pour l’évènement. Il aimait se faire voir mais surtout se faire remarquer. Sa seule déception avait été de ne pas être le président. Sans doute ferait-il tout pour mettre des bâtons dans les roues à la petite qui se trouvait à sa gauche. La compétition allait être sur le point de débuter et déjà les premières participantes faisaient leur entrée dans leurs habits de tous les jours… même si certaines étaient visiblement déjà en train de tricher.

Nils écarquilla les yeux en voyant dans quelle situation il se trouvait. Voyant son reflet dans le miroir, il vit une perruque blonde en remplacement de sa calvitie et sa barbe avait été maquillée pour l’occasion. De couleur chair, il avait fait en sorte de la coller à son menton pour lui donner plus une impression de double menton. Burlesque au possible, un maquillage des plus flashy avait aussi pris place sur ses pommettes et un mascara bas de gamme ornait ses cils. Malheureusement, le pire était à venir : en habit de tous les jours, il portait une magnifique mini-jupe blanche avec un haut bien trop court pour lui qui lui dévoilait ainsi un nombril et des jambes aussi poilues qu’un buffle en rut.

Bientôt, ce serait son tour… regardant les autres participantes dans les coulisses, il soupira. Comment avait-il bien pu se retrouver dans une telle situation ?!

__________________________

Quelques heures auparavant…


Papy ! Ne veut le gateau ! Ne le veux !

Mais… ma chérie… on va inscrire mamie et…

La vieille dame avait pris ses jambes à son cou et Ginny posait un regard de chien battu sur le grand-père qui ne put rien faire d’autre que de céder à sa requête. Que ne ferait-il pas pour sa famille ?

Le prix n’était autre que la possibilité de garder les vêtements choisis pour l’évènement mais mieux encore : un énorme gâteau à la taille de la plus petite des membres du jury et réalisé par le meilleur pâtissier de l’ile était le lot numéro un. Qui pouvait bien résister à un lot pareil ?! Sûrement pas la petite Ginny !



Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1378
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 82.110.500 B

MessageSujet: Re: [FB] Un gâteau pour les gouverner tous !   Mer 12 Juil - 17:37




Un gâteau pour les gouverner tous !

    Mâchonnant distraitement un morceau de bonbon, je déambulai dans la fête. Mes yeux se plaisaient dans cet environnement, tout comme mon nez qui savourait les odeurs sucrés qui remontaient jusqu’à mes narines. C’était agréable. J’étais si absorbée dans l’instant présent que je ne remarquai même pas les regards surpris des passants. Il fallait reconnaitre que croiser une fille de seize ans, qui donnait l’air d’en avoir douze, armée jusqu’aux dents, n’était pas commun. Toutefois, si les humains devaient apporter une réponse à leur interrogation, ils se diraient simplement que je m’étais déguisée pour l’occasion et que mes armes étaient factices. Moi qui ne recevais que très rarement les interrogations des passants, j’y échapper parce que les adultes se convainquaient de la stupidité de leur question. Evidemment, jamais une enfant ne porterait des armes. S’ils savaient.

    Soudainement, quelque chose attira mon attention. Une occasion rêvée, la meilleure de toute la fête. Avec un gigantesque gâteau en récompense, il suffisait de participer à l’élection de la plus belle femme de la semaine et de la remporter. Faisant la moue, je détaillai l’affiche faisant la promotion de l’événement. Il y avait une limite d’âge que je ne dépassais pas. Il faisait mention d’une autorisation parentale pour pouvoir participer si la limite n’était pas dépassée. Et puis quoi encore ? Il fallait savoir danser la macarena ?! Croisant les bras, je tapotai le sol d’un air agacé. Akimitsu pourrait se faire passer pour mon père, non ? Il avait l’air bien trop jeune pour cela. Soufflant, je regardai autour de moi, à la recherche d’une solution.

    Celle-ci ne tarda pas à s’imposer d’elle-même. En effet, une femme semblait faire payer des services de maquillage. Un bon moyen d’avoir l’air un peu plus âgé. Je m’étais donc précipitée vers l’endroit, payant le prix pour obtenir un visage qui avait l’air quelque peu plus âgé. J’espérai donc pouvoir passer inaperçue et remporter le grand prix.

    Aux inscriptions, comme préparé, ma candidature fut acceptée sans faire trop de bruit. L’individu avait l’air perplexe, mais accepta tout de même. De toute façon, il n’avait aucun intérêt à la refuser du moment que tout ceci restait entre nous. Il y avait trois personnes pour juger les prestations des femmes. Trois personne qui me semblaient intransigeantes et, à y regarder de plus près, je n’avais aucune chance de gagner. Toutes ces femmes semblaient habituées à défiler, se faire belle et aduler par des foules amoureuses. Je ne me sentais pas très à l’aise dans cet environnement. J’avais peut-être fait une bêtise. Voler le gâteau aurait été plus simple et plus efficace. Secouant la tête, je tentais de me convaincre que je pouvais atteindre la victoire.

    Les femmes avaient déjà commencé à défiler devant le jury. Je ne savais même pas comment cela se passait. Fronçant les sourcils, je regardai autour de moi, à la recherche d’une personne qui avait l’air tout aussi perdue que moi. Je ne tardai pas à repérer une personne qui n’avait pas trop l’air à sa place. À côté des corps de mannequins de toutes ses femmes, il s’en trouvait une au maquillage trop voyant et aux formes… Masculines. C’était la seule personne qui semblait fréquentable dans toute cette pagaille. Akimitsu n’allait pas être content.

    Haussant les épaules pour moi-même, je pris la direction de cette femme étrange pour me faire une amie dans cet environnement… Hostile. Et, avec un peu de chance, si elle gagnait, elle partagerait le gâteau avec moi.

    - Salut toi ! Comment tu t’appelles ?

    Tentative désespérée d’échapper à la solitude de l’instant.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1697
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
323/350  (323/350)
Berrys: 86.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Un gâteau pour les gouverner tous !   Mar 5 Sep - 11:20




Un gâteau pour les gouverner tous !


Rêveur, Nils regardait au travers du rideau pour tenter de comprendre comment tout ça était en train de prendre place. Les mannequins défilaient un à un et on ne pouvait que se douter du fait que « vêtements au quotidien » semblait être un thème des moins respecté : allant du froufrou à la robe de soirée en passant par la jupe trop courte, nul doute que les participantes comptaient simplement sur la vente de leur corps.

Nils pesta silencieusement devant son accoutrement : il n’avait pas la moindre idée de comment il pouvait s’en sortir mais il fut interrompu dans son rêve par une voix féminine et plutôt jeune qui lui demandait simplement son nom. Sans réfléchir, le vieillard se mit à parler de façon normale avec sa voix grave habituelle tout en se retournant et en se rappelant où il se trouvait.


Nils…
Marquant un temps d’arrêt devant son erreur, plusieurs gouttes de sueurs perlèrent sur son front et Nils papillonna des yeux à une vitesse folle. Son mascara n’allait certainement pas suivre le mouvement. Cherchant à se corriger au plus vite, son cerveau turbinait pour trouver un nom féminin se rapprochant le plus possible à ce qu’il avait dit par erreur. Trouvant soudainement, il hurla presque tellement il était fière de lui avec une voix des plus fluette et presque féminine.


Anny-Lys !
Un poil de sa barbe se décolla en même temps qu’il expliquait sa trouvaille. Sans s’en rendre compte, Nils continua ainsi à parler… parce que c’est ce que fait une fille non ?


Je m’appelle Anny-Lis, je suis ici depuis quelques jours pour le festival mais tu comprends, quand j’ai su que je pourrai garder les vêtements, j’ai tout de suite pensé à me prendre de nouvelles chaussures…
Shopping chaussure… la compréhension de l’instinct féminin passait forcément par ça pour le vieillard qui ne savait pas vraiment comment faire pour se comporter en petite jouvencelle. Sautillant sur place telle une groupie, l’ancêtre en vint même à rouler des yeux et taper dans ses mains pour dire à quel point l’homme au troisième rang avait l’air beau. En réalité, il n’avait absolument pas fait attention à qui que ce soit et c’est avec légèreté que sa jupe se soulevait en même temps, révélant une magnifique culotte bleu cyan… et de nombreux poils…

Voyant peu à peu qu’il était en train de se griller, tout simplement, le grand-père opta pour une toute autre technique et chercha à faire parler celle qui l’avait très certainement découvert en optant pour un style particulièrement jeune dans le langage. Il avait souvent entendu ça dans les rues par des groupes de filles. Trop content d’avoir laissé trainé ses oreilles à ce moment-là, il allait enfin pouvoir s’en servir !


Et toi alors ma besta ? T’as trop le seum ? Ou alors t’es trop B.G pour ce qui arrive ? C’est quoi ton blaze à toi ?
Le Gratz ne savait absolument pas s’il avait utilisé les bons termes aux bons endroits. Quoiqu’il puisse en être, la jeune fille n’aurait le temps que de quelques secondes avant d’être appelée sur l’estrade à son tour juste avant que « Anny-Lys » ne fasse son entrée.



Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1378
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 82.110.500 B

MessageSujet: Re: [FB] Un gâteau pour les gouverner tous !   Jeu 7 Sep - 16:39




Un gâteau pour les gouverner tous !

    La dame ne semblait, dans un premier temps, pas réaliser ma présence et répondit d’un air perdu, d’une voix grave. Elle était certainement enrouée, la pauvre. Toutefois, le son de sa voix sembla la faire sursauter. Y avait-il un test de voix également pendant ce concours ? Si tel était le cas, il risquait d’être difficile pour cette femme de remporter la victoire. Une femme était généralement associée à une voix fluette et douce. Loin de celle qu’on avait lorsqu’un chat s’était logé dans notre gorge.

    Et, alors qu’elle reprit la parole, sa voix se fit plus féminine, presque trop. On aurait dit une imitation ratée par l’homme de la rue de la bourgeoise du coin. Cela m’arracha un sourire que je ravalai rapidement. Il valait mieux ne pas froisser cette personne. J’en avais presque oublié les bonnes manières. Elle m’indiqua donc qu’elle s’appelait Anny-Lys. Original. Elle avait l’air surexcité, me parlant de ses achats de chaussure, sautillant dans tous les sens et s’époumonant. Elle semblait avoir flashé sur un homme dans le public. Elle était probablement ici pour l’impressionner.

    Loin de me douter de la véritable identité d’Anny-Lys, je me disais simplement qu’elle était un peu étrange, mais cela ne me gênait pas outre mesure. Du moment que je pouvais me faire une bonne amie, qu’elle soit un peu dérangée ne me posait pas le moindre problème. Mais soudainement, un fossé se creusa entre nos deux personnes. La femme commença à employer des termes que je ne comprenais absolument pas. Je n’avais pas vraiment grandi au milieu de la jeunesse et les seuls conversations que j’avais été avec Akimitsu. Il fallait dire qu’il était un peu vieux jeu et qu’il n’utilisait jamais le vocabulaire de la jeunesse.

    J’ouvrais donc de grands yeux ébahis en direction de ma nouvelle connaissance, laissant échapper un simple son, mais bien significatif de ce qui se déroulait dans mon cerveau :

    - Hein ?

    Mais, sans avoir le temps d’avoir plus d’explication, on m’indiqua que mon tour était arrivé et on m’entraina vers la scène sans que je puisse opposer la moindre résistance. La lumière m’aveugla l’espace d’un instant. À ce blanc total devant mes yeux suivit une vision d’horreur. Celle de tous ces yeux qui me fixaient avec insistance. Accordant un petit sourire timide, je fis bonjour de la main, ne sachant plus où me mettre. Je me souvins qu’il fallait marcher, défiler. Je me mis donc en marche, comme je le faisais dans la rue. Un pas lourd, assez disgracieux et rude. Cela devait me donner un drôle d’air après toutes ces belles filles fines et élancées. Je m’y prenais certainement très mal.

    Je ne restai pas très longtemps sur scène et retournai rapidement me cacher en loge, là où plus personne ne me regarderait, c’était assez agréable. J’avais presque couru pour y revenir. Je pouvais dire adieu à mes rêves de gâteau. Commençant à faire la moue, je sentais déjà les larmes me monter. Il fallait voler ce gâteau, je le savais. Adressant un regard à Anny-Lys, elle était mon seul espoir. Je lui dis donc un grand sourire :

    - Bon courage Anny-Lys ! Si l’une de nous gagne, on pourra partager la récompense !

    Ce n’était pas une proposition, c’était une exigence. J’avais décidé que je ne gagnerai pas, alors autant tenter ma chance avec elle.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1697
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
323/350  (323/350)
Berrys: 86.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Un gâteau pour les gouverner tous !   Jeu 7 Sep - 19:58




Un gâteau pour les gouverner tous !


Merde ! Il avait été découvert ! Devant la mine quelques peu intriguée de la miss, le vieillard s’était senti tout penaud et commença à ne plus savoir où se mettre. En avait-il trop fait ? Etait-il vraiment si lisible ? Une goutte de sueur perlait de nouveau dans son cou tandis qu’il cherchait par tous les moyens à se rattraper. Heureusement, l’ancêtre fut sauvée par le gong : l’enquêtrice mystère du jour était appelée sur l’estrade pour son défilé.

Nils, qui n’avait pu que peu observer les jeunes femmes faire leurs entrées, vu qu’il avait tenu la discussion avec la jeunette, en profita pour jeter un œil à sa démarche. Arquant un sourcil, il finit par réaliser qu’elle avait en réalité un pas tout à fait normal. Comme si défiler n’avait aucun autre besoin de talent que celui de mettre un pied devant l’autre. Réfléchissant à toute vitesse pour savoir comment il allait pouvoir faire alors qu’il avait le trac, il ne réalisa pas tout de suite que son associée du jour était déjà revenue même si elle semblait quelque peu tristounette. La pauvre… était-ce si dur que de mettre un pied devant l’autre ?

Soupirant quant à l’idée que les jeunes avaient visiblement des tracas autres que ce que pouvaient avoir les grandes personnes, la vieille dame qu’il était se retrouva instantanément propulsée en avant par l’organisatrice. Elle voulait que ça avance, sous prétexte qu’ils étaient tous « en retard ». Rhaaaa ! Mais qu’est-ce qu’ils ont à tous être pressés ces jeunots ?!

Alors qu’il allait pour se retourner et commencer à râler de sa voix grave, il sentit la chaleur des projecteurs lui caressait la colle qui officiait sur son visage. De peur de dégouliner et de mettre à mal la supercherie, Nils opta pour une stratégie des plus « convaincantes ». Un air guilleret, un sourire niais sur le visage, il commença à sautiller telle une petite jouvencelle dans un pré. Manquant de se casser la figure devant le jury.

La responsable semblait mimer un air de dégout. Quoi de plus intéressant pour Jésus Radain que de pouvoir enfin embêter au mieux sa rivale de toujours ! Il avait trouvé « La perle », celle qui allait réduire à néant le commerce de la petite femme à sa droite. Dans un éclat de voix des plus tonitruants, il jeta son haut de forme en l’air.

- Brrrrrravisssimo !! C’est souperbe !

Tout le public ne semblait pas en accord avec lui et il fallut attendre quelques secondes avant que les complices de l’homme ne se mettent à applaudir, bientôt suivis par un effet de foule sous les yeux de feu de la présidente du jury. Ce capharnaüm eut le don de réveiller Ipère Palnore qui reprit les applaudissements de bon cœur sans savoir du tout de quoi il était question.

Il aurait presque été possible de voir de la fumée sortir des oreilles de la présidente tellement elle fulminait. Rageant de désespoir, elle ne put finalement qu’aller dans le sens du pseudo-public et de son ennemi de toujours, bien trop superficiel tandis qu’Ipère replongeait dans un sommeil narcoleptique.

Retournant en loge, le vieillard bomba le torse tout en remettant en place les chaussettes de sa poitrine. Voyant la petite avec qui il avait discuté quelques minutes auparavant, il fut assez fier de lui annoncer qu’ils étaient tous deux qualifiés en prenant sa voix des plus fluettes. En réalité, il ne restait même plus que trois participantes : une certaine Ité Manjtou ainsi que les deux comparses. La suite des évènements avait de fait été modifiée par le manque d’accord entre les membres du jury. Chacun avait choisi son poulain.

Ipère Palnore s’était endormi en pointant malencontreusement la photo de Tenshi tandis que le vieillard avait été choisi par Jésus. De son côté, la vraie femme de gout avait trouvé une femme toute en rondeur qui l’avait particulièrement attirée… ou alors apeurée. Personne dans le public ne savait vraiment quoi ressentir avec « Mama » Ité, et ce depuis toujours.

- Trente minutes !

C’était à Nils de passer en premier. Le thème s’était vu modifié en « talent de soirée ». En gros, il fallait être habillé de la façon la plus élégante possible tout en démontrant son plus grand talent. Anny-Lys regarda la jeune femme avec un air des plus inquiets et finit par demander le plus simplement du monde.


Tu sais quoi mettre et faire toi… c’est quoi ton nom déjà ?
L’ancêtre commençait à paniquer… son plus gros talent résidait dans les déculottées qu’il était capable de mettre à des gamins qui s’approchaient trop près de son champ. Cette fois-ci, tout était fichu.



Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1378
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 82.110.500 B

MessageSujet: Re: [FB] Un gâteau pour les gouverner tous !   Sam 9 Sep - 0:28




Un gâteau pour les gouverner tous !

    Revenant avec la moue sur le visage et m’adressant à ma nouvelle copine, celle dernière n’eut même pas le temps de répondre. Les organisateurs étaient pressés et avaient, visiblement, bien mieux à faire. Je ne voyais pas bien quoi. Peu importe, la dame était déjà en face de la lumière et du public. Elle avait commencé à se balader sur l’estrade, sautillant. Fronçant les sourcils, je regardai sa démarche, m’interrogeant sur le sens de celle-ci. Personne, auparavant, n’avait adopté de tels mouvements. C’était surprenant.

    L’une des membres du jury affichait une mine écœurée. J’avais l’impression qu’elle n’allait pas tarder à vomir son repas. Cela me donna également la nausée. Toutefois, son visage déconfit contrastait avec celui de son partenaire, joyeux, émerveillé. Tout semblait exagéré. Du dégoût, à la joie jusqu’aux sauts de la dame sur scène. C’était presque une scène fantastique. Le public se mit alors à ovationner le spectacle. Incompréhensible. Pourtant, à mon tour, je me mis à applaudir ma concurrente, heureuse de voir que mes espoirs de gâteau revenaient peu à peu vers moi. Il fallait qu’elle remporte ce concours. Elle était plutôt très bien partie.

    À ma grande surprise, je fus également reçue pour la seconde étape. Je ne comprenais pas vraiment comment un tel miracle avait pu se produire. Quoi qu’il en soit, je devais désormais trouver un talent à montrer aux spectateurs. Un talent ? Je n’en avais pas vraiment. Je savais simplement manier le sabre et trancher avec précision. Peut-être était-ce d’ailleurs la seule chose que je savais bien faire. Anny-Lys me demanda alors ce que j’allais mettre et faire. Ce que j’allais mettre ? Je n’avais qu’une tenue sur moi et je la portais. Fronçant les sourcils, je me rendis compte que j’avais deux gros problèmes.

    - Euh… Je n’ai rien à me mettre.

    Riant nerveusement, je voyais une nouvelle fois mes chances s’amoindrir.

    - Quant à mon talent… Je suppose que je pourrais faire une démonstration d’escrime !

    C’était vendeur dit comme ça. Toutefois, je ne savais pas comment transformer cela en un spectacle divertissant.

    - Je m’appelle Tenshi pour ma part !

    Je lui fis un grand sourire, assez sûre de moi-même. Quelqu’un tapa alors des mains juste derrière nous, nous demandant de nous dépêcher. La personne en question courrait dans tous les sens. Elle s’approcha de nous et me fixa de haut en bas en s’écriant que ça n’allait pas du tout, qu’il fallait changer ça tout de suite. Elle m’attrapa le bras et m’entraina quelques pas plus loin. Elle laissait échapper un flot ininterrompu de paroles de sa bouche. Je n’écoutais plus vraiment. Jusqu’à ce qu’elle pousse un grand cri de joie, tapant encore dans ses mains. Elle jeta sur moi une tenue en prétendant qu’il s’agissait de la meilleure tenue du monde. Puis elle repartit, aussi vite qu’elle était arrivée, se dirigeant vers Anny-Lys avec ce même air enjoué sur le visage.

    Fixant les habits qu’elle m’avait donné, je fronçai les sourcils l’espace d’un instant, avant de hocher les épaules et de les enfiler. Il s’agissait d’une robe assez moulante et rouge pétante. Le genre de chose que les grandes dames de ce monde avaient l’habitude de porter. Elle était échancrée sur le côté. Cela me donnait un drôle d’air.

    - Alors, Anny-Lys, tu en es à où ?

    Finalement, je commençai à m’amuser un peu.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1697
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
323/350  (323/350)
Berrys: 86.957.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Un gâteau pour les gouverner tous !   Sam 9 Sep - 18:28




Un gâteau pour les gouverner tous !


Rhaaa ! Mais depuis quand les gens tapaient si fort des mains ? Nils eut un sursaut à chacun des mouvements de la dame avant d’être lui aussi embarqué loin de Tenshi. Le vieillard arqua d’ailleurs un sourcil en entendant ce nom si particulier. L’avait-il déjà entendu quelque part ? Le Gratz n’eut pas le temps d’y repenser que déjà la styliste de l’évènement entrait avec lui dans sa loge.

Robes, jupes, collants, la totale était jetée partout dans la pièce. Sans vraiment regarder l’ancêtre, la dame s’était affairée à trouver sa plus belle création. Après tout, Nils était la « chouchoute » de l’un des plus riches personnages de l’ile. Qu’elle soit belle ou non, cela ne lui importait finalement que peu : la styliste ne cherchait qu’à mettre en avant sa plus belle création. Dans un « Ah » assez explicite, elle envoya par-dessus le paravent une robe des plus excentriques. De couleur cyan presque flashy, il s’agissait d’un dos nu avec strass et paillettes. La robe était fendue sur l’une des jambes du grand-père.

Nils ne put retenir un hoquet de surprise devant cette monstruosité tout droit sortie de la décadence de la jeunesse.

- Y’a un problème ?

La jeune styliste avait pris un air dur, comme si la moindre réflexion risquait d’envoyer le grand-père à l’échafaud. Se retenant d’ajouter quoi que ce fut, le vieillard commença à se déshabiller et peina pour retirer le collant de sa précédente prestation. Une bataille sans nom venait de s’engager entre lui et le tissu. Luttant avec rage, il avait réussi à attraper son pied et tentait de se mouvoir à cloche-pied. Dans un geste plus hasardeux que les autres, Nils pesta dans sa barbe encore une fois. Rien n’y faisait. Ce n’est que lorsque le collant céda dans un déchirement des plus sonores que le paravent se mit à voler à l’autre bout de la pièce. Abasourdie, la styliste poussa un cri de terreur audible depuis toutes les loges. En effet, l’ancêtre était maintenant dans un situation délicate : un bout de tissu dans la main droite, le collant à moitié arraché dans l’autre main, avec en prime ses poils de pattes qui ressortaient.

Comble de malchance, sa barbe se décolla soudainement et révélait par la même occasion une pilosité hors du commun. Finalement, avec une voix des plus fluettes, Nils ne trouva qu’une seule chose à dire, avec véhémence :
un air des plus inquiets et finit par demander le plus simplement du monde.


Vive le féminisme !
Le poing levé, il avait effrayé la styliste. Maugréant une nouvelle fois, il enfila finalement la superbe robe comme il put. En y regardant de plus près, même des poils étaient sur le dos de l’ancêtre. Il ne faudrait pas grand-chose pour qu’il soit découvert et alors qu’il s’apprêtait à sortir, Nils vit les chaussures qu’il devrait mettre : des talons.

Finalement, c’est dans une démarche des plus chaloupées et maquillé comme un buffle que le vieillard se dirigea de nouveau vers Tenshi. Il avait eu le temps de réfléchir à ce qu’il avait compris et savait maintenant ce qu’il comptait lui dire. Se sentant moins seul, il avait réalisé que Tenshi devait également être un nom d’homme transformé en femme. Après tout : l’art du sabre était plutôt un travail d’homme non ?

Avec un clin d’œil qui aurait pu faire passer Anny-lys pour une dépravée et une femme prête à tout, Nils approcha de la jeune femme pour percer son secret. De sa voix normale, le grand-père expliqua alors la raison de sa venue ici.


Hey ! Moi aussi j’me suis déguisé… c’est pour ma petite fille, elle voulait le gâteau. Comme tu es prête à le gagner toi aussi, on a deux chances sur trois en se mettant ensemble.
Regardant en direction de la troisième participante, Nils la pointa discrètement du doigt.


Par contre… elle aussi, elle veut le gâteau… et pas qu’une part si tu veux mon avis. C’est qui ta petite fille toi ? Et c’est quoi ton vrai nom du coup ? Moi c’est Nils.
Quel boulet ! Prendre Tenshi pour un homme juste sous prétexte qu’il n’avait jamais entendu un nom pareil relevait bien de l’hérésie. Penser qu’il s’agissait peut être d’une étrangère ne lui avait même pas effleuré l’esprit. Il ne restait plus qu’à espérer que la jeune femme ne soit pas susceptible.

Le concours continuerait cependant et l’ordre avait été défini : d’abord Anny-Lys, puis Ité Manjtou pour terminer par Tenshi. La compétition s’annonçait rude !



Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1378
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 82.110.500 B

MessageSujet: Re: [FB] Un gâteau pour les gouverner tous !   Dim 17 Juin - 13:40




Un gâteau pour les gouverner tous

    Cherchant Anny-Lys du regard, j’eus quelques difficultés à la retrouver. En effet, cette dernière, en l’espace de quelques minutes, avait foncièrement changé d’apparence et avait, désormais, l’air d’une belle femme des hautes strates de ce monde. Elle était plutôt belle ainsi vêtue et je ne prêtais pas du tout attention aux poils qui semblaient rebuter la styliste. Les règles de la société ne m’affectaient que très peu et je ne voyais qu’en ce vieil homme une merveilleuse femme sur laquelle le temps avait déjà commencé à faire son office. Ni plus, ni moins.

    Soudainement, la femme m’offrit un clin d’œil des plus surprenants, m’indiquant qu’elle était elle-aussi déguisée pour aider sa petite-fille et ainsi remporter le gâteau. Fronçant les sourcils, je ne compris pas immédiatement en quoi elle s’était déguisée. Personnellement, j’étais simplement trop jeune pour participer à ce concours, mais ce n’était probablement pas son cas car elle souhaitait donner ce gâteau à sa petite fille. Ce n’était pas possible. À moins que…

    Il s’agissait peut-être, comme moi, d’une hors-la-loi qui devait cacher sa réelle identité au monde. Toutefois, je n’étais pas vraiment connue par le commun des mortels et il n’y avait presque aucun moyen qu’elle connaisse ce secret. Si c’était le cas, je me devais de surveiller mes arrières. Lui faisant un sourire, je lui répondis donc :

    - Il ne faut pas que quelqu’un nous découvre… Nous risquerions d’avoir de gros problèmes et la Marine sur le dos. Soyons discrètes.

    Puis, elle m’indiqua que nous allions pouvoir partager le gâteau, mais que sa petite-fille en voulait également un gros morceau. D’ailleurs elle me demanda qui était ma petite-fille à moi. Fronçant les sourcils, je me disais qu’il s’agissait probablement d’un message secret désignant notre allié le plus proche. Elle me demanda également mon vrai nom. Mon vrai nom ?! Comment savait-elle que je ne lui avais pas donné mon vrai nom ? Elle en savait beaucoup trop sur ma vie, c’était effrayant. Elle devait donc se douter que je ne connaissais pas du tout mon vrai nom. Avait-elle , elle aussi, été enfermée dans ce lieu sordide où l’on m’avait retiré toute trace de ma mémoire ? Si tel était le cas, il s’agissait d’une alliée non négligeable et sa « petite-fille » devait être du même genre qu’Akimitsu.

    - Ma petite-fille s’appelle Akimitsu, il s’agit de mon arme, il ne faut pas en dire un mot. Je n’ai pas encore trouvé mon vrai nom, comment avez-vous fait pour le retrouver ?

    Question légitime, non ? Et ce fut peut-être ici que commença le plus grand quiproquo de l’histoire. Je n’avais aucune idée de l’identité de la personne en face de moi, pourtant, j’étais désormais convaincue qu’elle était intimement liée à mon histoire et à mon vécu. Elle allait, sans nul doute, m’être d’une immense utilité. Toutefois, nous n’eûmes, à cet instant, pas le temps d’approfondir notre relation.

    De grands cris commencèrent à se faire entendre et tout le monde semblait devenir de plus en plus excité. Les stylistes s’agitaient dans tous les sens, apportant pour la plupart la touche finale à leur création. Celle d’Anny-Lys se jeta sur elle, lui attrapant le bras en s’égosillant. Elle prononçait des paroles qui me paraissaient incompréhensibles et me donnaient des maux de crânes interminables. J’avais envie de me boucher les oreilles. Mais je n’avais pas l’occasion d’aider ma nouvelle amie car le force de cette styliste semblait démesurée lorsqu’il s’agissait de montrer son travail. Elle tira donc Anny-Lys et tenta de l’emporter vers la scène pour qu’elle y défile.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Un gâteau pour les gouverner tous !   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Un gâteau pour les gouverner tous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un anneau pour les gouverner tous
» Un Empire Jaune pour les gouverner tous!
» Un Kaiser pour les gouverner tous. [Fini]
» Rituels
» « Il faut manger pour vivre, et non pas vivre pour manger. » [Tous.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Île de Toroa-