Partagez | 
 

 [Présent ] [SOLO ] Se remettre sur pied.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 1011
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
249/500  (249/500)
Berrys: 337.350.000 B

MessageSujet: [Présent ] [SOLO ] Se remettre sur pied.   Sam 1 Juil - 17:20

  • Ren Tao
  • SOLO
Repos bien mérité


Les heures me paraissaient longues... Sourd à cause d’une décision importante lors d’un combat, je me devais de soigner cela au plus vite. Cependant, le lieu où j’allais se devait de rester secret et n’éveiller aucun soupçon. Suspicieux de peut-être être pisté, en chemin, je m’étais détaché de mes compagnons pour terminer seul mon escapade. Mes compagnons retournaient sur Grand Line, alors que moi, j’allais là où je voulais aller : Yakoutie Island. Pourquoi cette île ? Car en premier lieu, elle appartient à une connaissance des profondeurs. Comparé à moi, elle n’affichait pas ses appartenances et laissait l’île être “ civil “. Mais il ne fallait pas s’y fier, derrière les rideaux, c’est elle qui manipule tout et c’est pour cela que je prenais des précautions. Il serait regrettable d’être pisté et de faire débarquer des marines ici en nombre. Foutre en l’air son business serait regrettable tant pour elle que pour moi et pour cause, elle se devait de totalement manipuler l’île et une fois cela fait, cet endroit serait un véritable business en or pour les affaires. Ma première idée serait d’implanter un quartier général secret ou un bâtiment pouvant rapporter tant d’argent que personne ne penserait à observer l’endroit. Même ma “ vache à lait “ sur Banaro serait secondaire. Une fois ce petit projet mis en oeuvre, une grosse pression me serait retiré de mes épaules.

Mais avant de penser à cela, je me devais de me soigner. Et pour se faire, direction l’hôpital... Les tympans, c’est clairement une chose avec laquelle on ne rigole pas. Quitte à avoir un appareil, je comptais bien sur ces gens-là pour me remettre à neuf. Drum aurait été une solution tout aussi potable, mais je voulais faire ça rapidement et payer moins cher qui plus est. Ainsi, me pointant, je négociais à ma façon sans débordements. Via certaines relations et en trouvant les mots justes, je réussis à m’arranger pour être traité en urgence et à l’abri des regards bien entendu.

Vérifiant simplement que les gens n’avaient pas d’intentions malhonnêtes, je me laissais alors maîtriser, telle une poupée de chiffon. Endormi durant l’opération, ce n’est que quelques heures plus tard qu’on me réveilla pour m’annoncer la bonne nouvelle. Les “ changements “ étaient faits et il ne me restais plus qu’à attendre que cela opère. Il se pourrait que j’ai un mal au crâne ou des troubles quelques temps avant de retrouver une ouïe aussi parfaite qu’anciennement. Je ne quitterais donc cette île que quand j’aurais retrouver cette capacité primordiale. Pas que le silence me gêne, bien au contraire, mais avouons le, ce n’est guère plaisant très longtemps. Le son des os qui se broient, les gens qui hurlent face à la mort imminente, ce sont des mélodies dont j’ai besoin pour vivre correctement selon moi. Peut-être pourrais-je profiter de la situation pour passer un bonjour à ma collègue, en plus de profiter des biens-faits de l’île pour remplir mes poches ? Je me mis donc à louer une chambre dans une auberge bien au calme, afin de m’installer pour mes quelques jours de repos...

----------------------

Au loin, sur les mers, un simple sous-marin revenait à la surface. Aucun étendard ou signe distinctif visible, juste un drôle d’engin qui faisait du stationnement. Qui Donc cela pouvait-il être ?

----------------------

Les heures défilaient et je devais avouer que j’étais bien content de moi. Même si ce n’est pas parfait pour l’heure, l’endroit où j’étais aller, affilé à ma chère collègue, avait fait des merveilles. Petit à petit, les sons me revenaient et je devais avouer que ça faisait un bien fou. J’en avais même profité pour appeler un de mes compagnons et annoncer la bonne nouvelle. Protégeant l’appel, je lui faisais part de mes plans à mon retour. La plupart de nos plans sur les Blues étaient réalisés. Désormais, la fin des projets allait être faits par la fameuse Elina. Moi de mon côté, j’allais retourner sur Grand Line pour commencer à y mettre clairement le chaos. Mais là encore, je me trompais en pensant que j’allais partir d’ici simplement, ô que non...

Avant mon arrivée sur les mers plus importantes, je comptais bien me préparer de façon sérieuse. Et pour se faire, des achats s’imposaient. M’habillant et “ déguisant “ pour être discret, je me rendais alors dans divers endroit. Le premier que j’allais voir était une sorte de forge pour voir si j’arrivais à négocier quelque chose. En effet, je me rendais compte que je me blessais souvent. Exemple tout bête, j’avais du m’exploser moi-même et m’infliger une belle blessure au ventre pour m’échapper. Les attaques tranchantes me faisaient souvent défaut et ce n’est pas le combat contre Malia qui allait dire le contraire. De ce fait, j’en venais à cette conclusion : il me fallait un minimum de protection. Pas une armure entière, mais quelque chose qui pourrait s’affiler à un juste-au-corps, quelque chose pouvant faire office d’armure. Cependant, ce que je désirais en magasin n’était pas là... Il me fallait passer une commande et la retirer ailleurs. Pensant donc trouver mon bonheur, je passa commande sans hésiter. Une chose de faite... Il ne me restais plus qu’une autre chose à faire.

Souriant en douceur, je me dirigeais cette fois en douce vers un homme qui vendait des animaux en tout genre. Lui-même connaissait des gens qui pouvaient vendre des choses intéressantes. C’est donc à force d’intimidation que je réussis à lui soutirer des informations intéressantes comme savoir qui vends des choses qui pourraient m’être utiles. Satisfait donc, je pouvais conclure que mon shopping était un succès. Il ne me restais plus qu’à m’en aller de là, en supposant que les choses soient simples.

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 1011
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
249/500  (249/500)
Berrys: 337.350.000 B

MessageSujet: Re: [Présent ] [SOLO ] Se remettre sur pied.   Lun 3 Juil - 0:52

  • Ren Tao
  • SOLO
Croisée des destins


Silencieusement, je montais dans ce qui semblait être un petit navire de pêche. Pas besoin de dessin pour deviner ce que sont devenus le propriétaires non ? Essuyant le sang sur mes mains, je prenais le contrôle du petit bateau ne perdant pas de temps pour quitter le port. Se faisant, je commençais à prendre le large tranquillement profitant de l’aube. Sans rien dire, je laissais le bateau se diriger vers la destination choisit. Il me faudrait être prudente, voir demander à ce que quelqu’un vienne me chercher, mais ça, c’est uniquement en cas de besoin...

Fumant une clope, je profitais de mon voyage seul. Fermant un bref instant les yeux, je repensais à mes projets et ce qui allait suivre. Avec des victoires et des défaites les gens pensaient m’avoir éliminer ? Pensaient-ils sérieusement ça ? Franchement... Ne comprennent-ils pas ? Chaque fois que je rate quelque chose, je persévère. Tant qu’on me tuera pas, je n’abandonnerai jamais mes objectif, j’évoluerai et je reviendrai encore et toujours. Qu’ils tuent dix de mes hommes, je reviendrais avec cent nouveau. Pendant quelques secondes, je repensais à ma première équipe... Alala, le bon vieux temps. Mais désormais, je mettais en place une équipe puissante, capable de tenir face à des grands de ce monde, c’est ainsi qu’on avance. Ou bien tout le monde évolue, ou bien un évolue individuellement jusqu’à trouver des gens capables de nous suivre.
Dernièrement, je misais sur du sang frais avec Fudo et dernièrement Seïra. Même si Yao était plus vieux, lui aussi avait son importance, mais les deux autres avaient aussi du potentiel. Ils dépassaient le membre lambda, celui qui sert de chaire à canon. Non, eux, ils avaient un rôle à jouer, des choses à gérer et c’est ça aussi leur garantit de survie à mes côtés : un rôle. Tant qu’ils en ont un, ils sont sûrs de survivre et ne mourir que lors d’un combat contre un autre, mais jamais ils ne mourront de ma main.

Qui a dit que j’étais un homme au cœur mauvais ? J’offre à mes acolytes ce qu’il y a de meilleur et je doute que ces personnes disent le contraire. Revenant à ce moment présent, je terminais ma clope avant de regarder l’heure via le soleil. Il était tôt... Heureusement, les marins avaient des provisions et j’allais pouvoir faire le voyage sans m’arrêter pour prendre des provisions. Parfait.

----------------

Les jours passaient et j’évitais comme la peste les navires trop importants pour moi. Marchands, pirates, hors-la-lois et marines, je me faisais petit aussi con cela soit-il. Marrant de la part d’une personne qui ne cesse de provoquer ces personnes non ? Prudence est mère de sûreté comme on dit. Mangeant à ma faim et buvant à ma soif, je profitais de ce voyage retrouvant mes capacités auditives à la perfection. Cela faisait plaisir d’être autant tranquille.
Je n’aurais pas du penser si vite...


Tsukimatou Akuratsu, capitaine des Wild Hunter

Observant l’horizon avec le périscope, celle-ci confirma ma présence seule sur ce petit bateau. Pensant que j’étais affaiblit, pour elle, s’était le meilleur moment d’attaquer, de capturer le fruit enfin “ mûr “. Poussant un profond soupire, elle se retourna pour alors donner ses ordres.

” On accélère, bloquez le navire, la cible ne doit pas s’échapper, mais on ne doit pas la tuer pour autant ! “

Les filles présentes dans l’engin comprenant, elles étaient enfin contente de pouvoir passer à l’action. Commença donc une remontée vers la surface une fois l’engin assez proche du navire.

À bord du petit bateau, j’observais la mer s’agiter soudainement. Bah voyons, s’était trop beau pour être vrai que cette paix hein ? Quand des bulles se firent voir, je me reculais pour me préparer et j’avais bien fait... Un choc d’une grande puissance se fit ressentir, manquant de retourner le navire. J’avais percuté quelque chose qui me faisait barrage. Un animal marin ? Impossible. Allant vers le bord, je vis alors la carcasse de métal d’un sous-marin. Fronçant les sourcils, je ne me mis à directement préparer mes provisions pour éventuellement prendre la suite, mais voilà que des ombres se dessinaient et une balle manqua de me trouver la main. Tsss... Me retournant, je vis alors les responsables de cet assaut.


” Red “ Clarisse / “ Black “ Aiko / “ Blue “ Lara.

Trois filles ? Non... Une quatrième se fit voir, imposant quelque chose de semblable à un capitaine d’équipage. Arquant un sourcil, ces personnes ne semblaient pas attaquer immédiatement. Arf.. Encore des gens du genre à discuter avant d’agir ? Prit de court, je me forçais à écouter un peu cette demoiselle qui m’était inconnu.

“ ... Je te pensais plus grand Ren. Je te propose de me suivre. Nous allons te livrer au gouvernement et une fois enfermé, nous pourrons discuter. Ne nous oblige pas à utiliser le manière forte... “

Les bras m’en tombaient. Quoi ? Des criminels ou des chasseurs de primes qui m’appréhendent comme ça ? Honnêtement ? Moi un homme accusé d’avoir fait exploser une île ? Je me sentais comme salit, et tandis que je fronçais les sourcils, une des filles en arrière pointa son arme sur moi. Un sniper à bout portant ? Amusant. Pensait-elle que ses chiens de garde allaient vraiment être utiles ? Pitoyable... Joignant mes mains, je me mis à craquer mes phalanges, laissant la belle rousse continuer ses paroles se voulant pacifiques.

“ Je n’aimerais pas qu’on débute un combat qui pourrait mal tourner. Nous sommes les Wold Hunter et nous t’arrêtons pour ton bien. “
“ ... Pas très sauvage malgré le nom hm ? Vous arrêtez souvent les gens comme ça ? “
“ Nous savons tout de toi, tes capacités, tu n’as aucune chances. Tes gants ne te seront d’aucune utilité tu sais ? “
“ Oh ? ... Il faut savoir se mettre à jour. “

Affichant un sourire carnassier, pour imager mes dires, je repliais mes manches pour dévoiler mes bras nus. Rien dans les mains, rien dans les manches, je vis immédiatement les yeux de la demoiselle devenir gros comme des planètes.

“ ... Ça ne fait pas partit du plan ? “

Un coup de feu retentit, mais il ne me toucha pas. Incliné sur le côté, j’avais esquivé la première attaque pour me jeter sur la seconde. La borgne du trio semblait équipé d’énormes gants, mais leurs utilités était inconnue. Faisant croiser les poings, ma plus petite explosion ne suffit pas à annuler son coup semblant plus lourd. Oh ? Propulsé vers l’arrière, je me rattrapais alors que la troisième et dernière tentait de me mettre un coup de pied agile. Sa ressemblance avec quelqu’un m’amusa.

“ Kanae ? “

Esquivant de plus belle, j’attrapais cette dernière par les couettes pour la renvoyer vers ses comparses. L’échange avait été rapide, mais intense. Il prouvait que même ensemble, il allait être difficile de me vaincre si tel était leur objectif commun. Moi, ça allait être une véritable remise en forme.

“ Quoi ? C’est tout ? Quatre contre un et ce n’est pas capable de m’arrêter ? Vous manquez de coordination. “

Ricanant, l’air de la rousse changea. Moins désarçonnée, elle semblait s’être fait une raison d’entrer dans la partie et fit signe à la petite au sniper de le faire. Les tirs se multipliaient et l’un d’eux ricocha plusieurs fois pour percer une partie de mon épaule. Oh ? Des tirs adroits de ce genre, c’est rare, mais voilà que j’avais fort à faire... Les trois autres attaquaient de façon rapide. Elles se coordonnaient de plus en plus. Parfois elles venaient en vague, parfois simultanément, elles démontraient une technique et stratégie de combat plutôt intéressante. Si mon haki n’était pas actif, seul avec mes capacités d’avant j’aurais été fait comme un rat. Minimisant mon activité physique, je me mettais sur la défensive pour les analyser et les épuiser. La plus dangereuse n’était pas le sniper, pas celle qui ressemble à la chasseuse verte ou celle aux gants... Mais bien la rousse. Pour une raison que j’ignore, elle semblait diablement polyvalente.
Le combat se mit à durer un peu, mais petit à petit, je sentais l’excitation me gagner et je me décidais donc à passer aux choses sérieuses.

“ Vous ne semblez pas à jour dans vos recherches... Laissez moi vous montrer mes capacités... “

Bondissant dans les airs, je me mis à chercher la zone à frapper et une fois fait, je me mis à plonger vers cet endroit pour provoquer une explosion massive. L’une des miss se fit éjecter par l’explosion alors que les autres arrivaient à rester à bord. Me remettant sur mes jambes, je vins alors à contrer un coup de poing se voulant puissant de la demoiselle aux gants. Provoquant une première explosion, s’en suivit d’un rush de coups, ni elle ni moi ne voulions lâcher prise, mais à force, elle céda un peu de terrain et c’est là que je lui donnais droit à mon meilleur coup. L’envoyant aussi valser, il ne m’en restais plus que deux le temps que les deux autres ne reviennent. Le sniper et la capitaine. Que faire hein ? Plutôt qu’éliminer la miss qui couvrait les arrières de l’autre, je me mis ce handicap que jouer ainsi. Multipliant les clash direct, j’arrivais enfin à comprendre le style de combat de la rousse, elle semblait s’inspirer de diverses choses et chacune lui permettait des choses intéressantes, mais soudain, alors qu’elle commençait à prendre le dessus, celle-ci eu comme un instant de faiblesse. Une migraine ? Se pourrait-il que ce soit une intervention du haki de l’observation chez elle ? Profitant de cette ouverture, je la pris par le col comme un otage, aussitôt, la sniper hésita à attaquer. Tant mieux me disais-je, on allais pouvoir parler.

“ Il est beau votre sous-marins... On va faire un deal ok ? “

La seconde semblait pas vraiment chaude pour faire ça, mais la vie de sa capitaine était entre mes mains. Souriant en coin, je laissais les deux miss faire un bref échange verbal qui m’ennuyait presque. Essayant de les presser, je vins alors à tordre le bras de la rousse qui ne se plaignais pas.

“ ... Ce n’est pas que je suis pressé, mais ce serais gentil de vous rendre en premières... “

Cédant à la pression, la sniper cessa de me menacer avec son arme et l’envoya vers moi. J’aurais pu l’éliminer, mais non... Inutile. Je brisa le bras de la rousse pour qu’elles s’occupent d’elle et n’aient pas l’idée de me poursuivre. Faisant abstraction des insultes, je me fis une joie de pénétrer dans le sous-marins pour alors en prendre possession.

Les petits mousses s’opposaient à cela, mais face à mes menaces de mort et l’application de mes menaces sur quelques unes, ils acceptaient enfin de me mener ailleurs. C’est ainsi que je m’enfuyais alors que les quatre autres miss étaient occupées. L’une d’eux blessé mais pas morte devait être soignée et c’est la bleue qui s’en occupait, alors que les autres faisaient du mieux qu’elles pouvaient pour appeler du renfort et des gens capables de venir les chercher.

Pour ma part, je débarquais sur une île avant de reprendre ma route seul, alors que de l’autre côté, des choses palpitantes se passaient.
Prises en charge par des “amis”, Tsuki et Clarisse se retrouvaient seules entre elles. Une discussion sévère commença, la “ red “ n’ayant plus envie d’être mise à l’écart. Pourquoi traquer depuis des mois cette personne pour au final se faire écraser de la sorte ? Pourquoi Tsuki’ ne s’était pas battue à cent pour cent ? Et tandis que le ton montait, finalement, la rouge céda quelques paroles qui n’étaient pas écoutées de toutes et tous et heureusement. Ces mots avaient de quoi être inscrits dans le marbre :

“ ... Je ne t’ai jamais vraiment parler de mon passé et pour cause, il n’est pas glorieux. Je chasse pour récolter de l’argent et essayer de négocier certaines choses... Celle-ci est la libération de mes parents, car ils sont devenus esclaves. Mais, ils ne sont pas encore achetés. Voilà pourquoi je veux de l’argent. Quant à Ren... “

Elle se mordillait la lèvre. Elle était clairement pas à son aise. Jamais elle ne l’avait dit à qui que ce soit et personne n’était au courant de cette vérité pourtant si incroyable et limite dingue.

“ Ren ... Est mon petit frère biologique. “

Les yeux de la sniper s’agrandirent à un point inimaginable, elle en manquait de tousser et pour cause, personne, pas même la marine jusqu’à preuve du contraire étaient au courant de cela. Jamais il n’avait été dit que Ren avait de la famille vivante et encore moins une soeur, mais telle était la vérité.

“ ... L’histoire de notre famille est compliquée, mais pour faire simple, Ren a été abandonné jeune. Nos parents n’avaient pas de quoi l’éduquer, alors ils l’ont abandonnés. Plus tard, ils ont été réduits en esclavage et moi, je me suis échappé avant cela pour essayer de les sortir de là. La suite tu la connais, on c’est rencontré et nous avons créer l’équipage. Mais quand dernièrement des news ont été faites sur lui, j’ai fais des recherches... Et j’ai fait le lien. Il s’agit bien de mon petit frère perdu il y a de ça des années. Voilà pourquoi je cherche à le capturer. Tu me comprends désormais ? “

Elle avait pesé le pour et le contre et cherchait à connaitre l’avis de la miss. Celle-ci semblait boudeuse, mais acceptait la vérité. Telle était leur solidarité, à toute épreuve.
La miss s’en sortait avec un bras cassé qui se devait être soigné avec le temps et ne comptait pas relâcher la pression. Ce qu’elle savait pas, c’est que cette révélations allait avoir de lourdes conséquences plus tard. Qu’allait-il donc se passer ?

Seul le futur le dévoilera.

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
 

[Présent ] [SOLO ] Se remettre sur pied.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?
» Trouver chaussure à son pied...
» Une épine dans le pied [ Asmodé Barenthon, Balthazar Bel ]
» Avez-vous le pied marin...
» présentation Bob Solo [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue :: Yakoutie Island-