Partagez | 
 

 [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Mer 31 Mai - 21:47


Un Vieillard Mystérieux!


Une silhouette courbée au long manteau avançait péniblement dans la grande rue principale du Royaume d'Illusia sans que personne n'y prête attention. Les seuls bruits réguliers de sa canne venant trahir sa présence tandis que tous ceux qui se pressaient semblaient presque ne pas la voir. Son visage masqué par une grosse capuche qui semblait empêcher l'individu de voir plus loin que quelques mètres devant lui ne paraissait en rien étrange sur la dégaine de vieillard qui progressait lentement. Mais les sens du Golem caché sous cet accoutrement étaient aux aguets, son haki tentant d'anticiper toute agression à son égard bien qu'il voit mal comment il aurait pu être pris pour cible pour l'instant. Un groupe de pirate sembla alors se rapprocher, s'avançant dans la rue bruyamment et visiblement sans gêne. L'un d'eux s'approcha du prétendu vieillard, le bousculant en passant avant de l'invectiver d'une haleine remplie d'alcool et de poursuivre son chemin avec ses compagnons de beuverie. Kiru aurait bien dévoilé son masque pour donner une leçon au pochtron mais il préférait garder son déguisement intact pour le moment. En réalité il aurait probablement pu mettre hors d'état de nuire l'individu d'un simple touché de la main mais on le croyait encore mort et mieux valait conserver cette couverture pour le moment, surtout aussi proche d'un QG révolutionnaire. On ne cherchait pas à retrouver les morts et cela était un avantage certain pour l'homme de pierre qui, après avoir titubé quelques pas, reprit finalement son avancée laborieuse. Il lui fallut encore quelques minutes pour atteindre une porte à laquelle il frappa avec sa canne sans se redresser. Il ne semblait pas avoir âme qui vive à cette heure dans la ruelle où il se trouvait désormais mais autant jouer son rôle jusqu'au bout, juste au cas où. Le bruit de la plaque de fer recouvrant l'espace permettant d'observer les visiteurs signifia au maudit que son hôte était là, il prononça alors les mots clés :

Dieu veille sur vous!

Une nouvelle fois ce code camouflé pour désigner l'organisation grandissante qu'il avait fondé, un déguisement de prêtre aurait peut-être été plus de circonstance au final. La plaque de fer coulissa à nouveau avant que le loquet ne se fasse entendre, ouvrant la porte au supposé vieillard qui pénétra dans le couloir sombre. L'ancien Commandant Révolutionnaire de l'île fit quelques pas en s'appuyant toujours sur sa canne avant de se redresser subitement lorsque la porte se referma derrière lui, se massant le dos en donnant sa canne à l'homme qui l'avait accueilli. Celui-ci cru bon de lui signifier d'un mouvement du bras la direction d'une pièce éclairée un peu plus loin mais le maudit avançait déjà dans cette direction, il connaissait cette île comme sa poche. Pénétrant finalement dans la pièce en question il fit tomber sa capuche avant d'observer rapidement les visages qui se tournaient vers lui, tous semblaient être présents! Sans plus attendre il s'avança vers le mur où reposait quelques torches enflammées, se saisissant d'une de la main droite il fit signe de son bras gauche à ses alliés de bouger le canapé qui encombrait la pièce. Les individus s'exécutèrent sans prêter un instant attention à l'absence de main de celui-ci, son bras s'arrêtant net au niveau du poignet. Il avait donné son autre main à un allié qui aurait un rôle crucial dans l'entreprise du jour, l'homme placé à l'opposé de leur position aurait pour rôle de récupérer l'objet qu'ils étaient venus chercher et qui justifiait le déploiement de forces du jour.

Ouvrez la trappe.

Kiru avait parlé au moment où sous le lit l'entrée vers les souterrains était apparue, il connaissait cette île comme le creux de sa main et connaissait nombre des secrets dont elle recelait. Aujourd'hui il n'agissait pas dans la base révolutionnaire où il avait lui même réalisé quelques aménagements mais utiliserait des voix oubliées par la plupart des habitants. Leur action du jour visait des renseignements flous qu'il était parvenu à récolter aux fruits de nombreux rapports de ses contacts dans le monde de la pègre. Personne ne semblait savoir ce qui était secrètement gardé dans le bâtiment renforcé qu'ils allaient infiltrer, mais tous se rejoignaient sur un point, le dispositif de protection était énorme pour une simple Blue et l'objet en question devait avoir une valeur inestimable. Un tel mystère attirait toujours des opportunistes et il avait bien failli se faire berner à rejoindre une course poursuite à l'aveugle s'il n'avait pas eus une information cruciale lors de son passage à Nighty Town. Les informations concernant la position dudit objet étaient un piège destinés à les éloigner de la vérité, Illusia était la véritable forteresse, parce que personne n'y aurait pensé. La protection serait donc probablement plus réduite mais le Golem ne doutait pas qu'elle serait dangereuse et savait pertinemment que si la majorité se serait fait berner par les fausses informations d'autres connaissaient certainement la vérité et interfèrerait avec son plan. La clé de sa réussite aujourd'hui serait la vitesse et l'efficacité, il avait l'avantage de la surprise et de la connaissance du terrain. Mais s'ils s'attardaient et devenaient trop voyants les révolutionnaires se rajouteraient à l'équation, et ce ne serait clairement pas une bonne chose.

Sortant de ses pensées tandis que la poussière s'échappant de la pénombre où disparaissait quelques marches sous la trappe retombait il s'avança finalement tandis que ses compères le suivaient alors dans l'étroit passage, certains prenant une torche afin d'éclairer le dédale. Comme un connaisseur Kiru n'hésita pas une seconde sur la direction à prendre, les yeux mi-clos pour mieux visualiser le chemin éclairé par sa torche il compta mentalement ses pas avant de se stopper finalement. Jetant un regard rapide aux quelques hommes qui le suivait il capta le regard du plus important du groupe, lui lançant un hochement de tête en guise de signal tandis qu'il donnait sa torche à un de ses soldats. Il plaça alors sa main droite sur la paroi qui lui faisait désormais face, une légère lueur blanche apparaissant subitement et venant se mêler à la lueur des torches tandis que ses droits venaient se placer dans une cassure qui apparu soudain. Une nouvelle lueur s'échappant finalement de la brèche qu'il était en train d'ouvrir. Ils allaient pénétrer dans la forteresse par les sous-sols mais ce ne serait qu'une diversion, l'important serait celui à qui il avait confié sa main qui devrait récupérer l'objet mystérieux. Celui-ci utiliserait sa main pour se créer un passage à travers les murs dès que le chaos atteindrait la bâtisse et ses occupants.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 294
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
118/250  (118/250)
Berrys: 194.290.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Jeu 1 Juin - 18:13





Royaume d'Illusia ~ West Blue
Fin 1505







C’était une nuit calme qui s’annonçait. Depuis plusieurs heures, les rues s’étaient vidées de leur affluence tandis que l’astre solaire s’était éteint, baignant la cité du voile sombre de la nuit. La lune brillait faiblement en cette soirée, comme affaiblie par les tourments qui agitaient le monde. Ainsi, une légère pénombre était à déplorer : une obscurité partielle, propice à bien des actes malveillants. Pourtant, il n’était pas aisé de s’en douter : la ville baignait dans une tranquillité des plus reposantes. Du moins pour l’instant.


Décidé à pourfendre cet équilibre précaire, je progressai à pas feutrés dans cet enchevêtrement de bâtiments qui défilaient autour de moi. Leur architecture me laissait totalement indifférent : je n’étais pas là pour le tourisme, après tout. Je me suspectai tout de même la présence en mon sein d’une once de regret. Peut-être aurait-il été plus intéressant d’effectuer mes premiers pas sur cette île dans un contexte plus festif. Après tout, une occasion de visiter un nouveau lieu n’était pas quelque chose qui faisait partie de mon quotidien, ces derniers temps. Me reconcentrant sur mon objectif du jour, je poursuivis ma progression à travers les méandres de ruelles que je traversais. Un véritable labyrinthe. Fort heureusement, un guide était disposé à me mener à ce but qui m’avait été confié.


Un but qui se matérialisa par une les contours de bois usés d’une porte des plus communes. Après un étrange rituel, l’accès nous fut accordé et pénétrâmes au sein de cette humble demeure. Vu de loin, je nous imaginais bien appartenir à une sorte de secte : des membres éparpillés, errants dans les rues, et qui se rassemblaient discrètement au sein d’un lieu choisi et en usant d’un mot de passe verbal à en dormir debout. Et évidemment, il n’y avait absolument rien de louche derrière tout ça. Nous fûmes conduits dans une sorte de salon où nous étions invités à attendre le reste de la troupe.


Je fus sorti de mes cogitations par l’arrivée d’un homme encapuchonné. Un léger sourire se dessina sur mon visage balafré lorsqu’il afficha clairement son identité. Il ordonna l’ouverture de la mission sans plus attendre et nous nous engouffrâmes dans les souterrains. J’étais surpris d’avoir été appelé sur une telle opération : ma méconnaissance des environs était un handicap non négligeable et mon manque de discrétion pourrait saborder toute notre entreprise. Pourtant, Mr A avait placé sa confiance en moi. C’était quelque part un honneur, et il s’attendait surement en retour à ce que je m’en montre digne. Était-ce là les fondements d’une quelconque pression sur mes frêles épaules ?


Après quelques instants à déambuler sous la ville, nous nous stoppâmes conformément aux ordres de notre guide des lieux. Pendant que celui-ci œuvrait à nous ouvrir un passage pour continuer notre progression, je pestais silencieusement contre les dimensions trop étroites de ce passage souterrain : avec ma taille, le trajet avait été vraiment pénible, m’élevant ainsi à un premier niveau d’agacement. Dans ce petit espace, je me sentais reclus, coupé du monde. Je n’avais aucune liberté de mouvement. Peu à peu, je commençais à sentir le poids des chaines se resserrer au tour de mes chevilles. En ces instants, je n’étais qu’un vulgaire prisonnier errant dans son futur tombeau. Une situation des plus détestables. Et le monde tremblerait bien assez tôt devant cette colère grandissante.







Dernière édition par Edward Lawrence le Ven 2 Juin - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Ven 2 Juin - 4:07


Premier Contact!


Un léger ronflement se fit entendre dans l'étroit couloir où se situait le groupe tandis que le mur de pierre s'ouvrait finalement comme une porte sous l'impulsion du Golem et de son pouvoir. Dès que l'ouverture lui paru assez grande le maudit pénétra dans la pièce légèrement éclairée par des torches, rapidement suivi par ses compagnons. Il ne pu laisser échapper un sourire en voyant celui qui le dépassait d'une bonne tête encore dans le couloir recroquevillé et visiblement agacé par la faible hauteur de celui-ci. Il savait pertinemment que l'individu se demandait ce qu'il faisait ici mais il était persuadé que ses capacités étaient un atout précieux pour ce type de mission où ils risquaient fort d'y avoir un peu de grabuge. Et puis depuis son retour il n'avait pas fait de mission en la compagnie de son Nakama au nom de Dead-End. Lorsque l'on considérait que même si l'organisation avait poursuivi son fonctionnement pendant sa longue absence le pirate exclusivement lié à Kiru n'en avait fait aucune il devenait important de lui trouver un rôle. Ne serait-ce qu'afin de s'assurer de son engagement et le tester en situation réelle sur le terrain. Patientant quelques secondes à côté de l'ouverture qu'il venait de créer il laissa passer la dizaine d'individus devant lui avant de passer une nouvelle fois sa main sur la pierre, annulant la division alors que le ronflement se faisait de nouveau entendre tandis que les blocs de pierre reprenaient leur place. Sans y prêter plus attention il prit la suite de la file de soldats qui s'était désormais engagé dans l'escalier menant au niveau supérieur, fermant désormais la marche.

Ningen avait été le premier à pénétrer dans la pièce, selon le plan rapidement suivi d'Edward qui apprécierait certainement la largeur et la hauteur plus imposante de la pièce et des couloirs qui les attendaient désormais. Réalisant une pause d'à peine quelques secondes afin de bien visualiser la pièce il s'avança directement vers l'escalier situé sur leur droite, faisant un signe de la main au maudit explosif de le suivre sans même lui jeter un regard. Progressant avec prudence, sans accélérer le rythme afin de demeurer le plus discret possible il hésita un instant en passant devant une petite porte dérobée avant de reprendre son avancée. Si le Golem connaissait très bien l'île et avait pu leur exposer la ville et ses alentours dans les moindres détails le bâtiment dans lequel ils pénétraient désormais demeurait une énigme dans son aménagement interne. Ils avaient simplement pu dépeindre un plan grossier de l'édifice qui s'élevait sur trois étages au dessus du sol et sur deux en dessous, six niveaux où ils n'avaient pour visibilité que quelques anciennes archives liées aux souterrains. Ils savaient à peu près où ils allaient jusqu'au rez de chaussée, mais après cela ils seraient face à l'inconnu.

Le poing de l'épéiste se leva subitement tandis qu'il stoppait net sa progression, intimant par ce geste l'ordre à la colonne qui le suivait de faire de même. Leur intimant également de ne pas faire un bruit bien que cela paru évident il profita du léger grincement de la porte qui s'ouvrait à quelques mètres devant lui pour avancer prudemment sans se faire repérer. Apercevant finalement le crâne d'un homme apparaître dans l'encadrement de la porte il se jeta finalement en avant frappant l'individu à la tête avec le pommeau de sa lame, faisant reculer celui-ci dans la pièce dont il sortait et le projetant à terre sans qu'il ait pu lâcher le moindre son. Sous ses yeux il vit alors une bonne dizaine d'hommes dont la moitié le regardaient désormais interloqués, muet sous l'effet de surprise. Profitant de leur non réaction il fit signe à Edward de continuer à avancer avec le reste du groupe, appuyant son geste par une phrase rapide :

Allez Mr H menez le groupe jusqu'à la cour, vous savez ce que vous avez à faire.

Sur ces mots il pénétra dans la pièce en dégainant sa lame de son étui, prenant soin de refermer la porte derrière lui afin de couvrir les bruits. Ils ne pouvaient se permettre que l'alarme soit donnée avant qu'ils n'atteignent le rez de chaussée, si cela arrivait ils se retrouveraient pris au piège dans les sous-sols, contraints à se battre dans un espace réduit et ne pouvant profiter de leur nombre. Surtout ce confinement ralentirait leur avancée et ne créerait qu'une faible diversion loin d'être suffisante pour fournir l'ouverture nécessaire à l'entrée dans les lieux de leur autre atout. La réussite de cette mission pouvait à elle seule se jouer dans les quelques secondes qui allaient suivre, d'autant plus qu'ils se trouvaient encore dans l'escalier entre le deuxième et le premier sous-sol.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 294
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
118/250  (118/250)
Berrys: 194.290.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Ven 2 Juin - 18:37





Royaume d'Illusia ~ West Blue
Fin 1505







Et, tel un prophète descendu des cieux pour venir libérer son peuple, l’ancien révolutionnaire nous ouvrit un passage afin que nous puissions poursuivre notre progression. C’était donc là la fameuse capacité dont j’avais entendu parler, cette seconde malédiction aux pouvoirs si pratiques. « Diviser pour mieux régner », disait l’adage. Un léger sentiment de jalousie troubla le cours de mes pensées. Cet homme avait le pouvoir de régner. Laissant mon amertume de côté, je m’engouffrai dans la brèche de sécurité et me retrouvai dans un espace bien plus accueillant en termes de dimensions. Soulagé, je pus enfin m’étendre de toute mon envergure, étirant mes bras comme pour pourfendre les hauteurs de la pièce.


Mais la joie fut de courte durée. Le numéro deux de l’organisation m’indiqua d’un geste de la main quelle était la suite des évènements. Un escalier, situé sur la droite, devait nous emmener vers les sommets. Avant de monter, je pris toutefois la peine d’enfiler un masque afin de dissimuler mon visage. Il serait fâcheux de devenir célèbre en telles circonstances : j’aspirais à mener une vie tranquille à l’ombre du show-business, pour le moment. Mieux valait rester dans l’ombre.


Une fois à l’étage supérieur, le cortège continua de suivre son leader avec minutie. Pas très emballé par cette mission d’infiltration, je surveillais avec curiosité le comportement du chef de file. Il semblait doté d’une rigueur impressionnante : chacun de ses pas était contrôlé, chacune de ses actions était réfléchie, comme si la raison de sa présence en ce bas monde était le larcin. Soudain le leva le poing pour m’informer qu’il fallait stopper notre entreprise. Étions-nous déjà repérés ?


Le dénommé Bêta confirma mes préjugés en assommant aussi immédiatement que silencieusement un homme qui venait de sortir de nulle part. Une action simple, mais impressionnante d’efficacité. Je ne pouvais qu’imaginer le désastre qui serait survenu si j’avais été à sa place aux commandes. Mais je n’avais pas le temps pour ces futiles suppositions. Un ordre direct venait d’être prononcé. L’ordre du bras droit du chef de mon organisation. Il comptait sur moi pour continuer la mission, et je devais m’en montrer à la hauteur. Des pensées positives qui ne parvenaient que bien difficilement à me faire oublier mon pessimisme chronique. En me positionnant en tête de file, ce plan n’avait plus de sens.


Je pestai. Comme cette organisation osait-elle me confier une nouvelle fois une mission d’infiltration ? Une mission basée sur la discrétion ? Ma malédiction me condamnait, dans ces conditions. Le moindre imprévu se transformait irrémédiablement en un cuisant échec. Comment pouvais-je même réagir de manière discrète et silencieuse ? À cet instant, je m’estimais être en droit de pester contre mes supérieurs, critiquant leurs capacités logistiques.


Soudain, une odeur familière m’interpella, me déconnectant complètement de la mission en cours. Revigoré par les senteurs qui flottaient légèrement dans l’air, je bifurquai sur un autre itinéraire, sans la moindre hésitation. Il fallait faire vite. Les choses devenaient claires dans mon esprit à présent. Je ne pouvais plus masquer mon empressement. Une voie toute tracée s’offrait à moi. Sans tarder, j’ouvris le dernier obstacle qui me séparait de mes retrouvailles, une porte de bois au fond du couloir du premier sous-sol. À l’intérieur, une vaste pièce, emplie de ces instruments que j’appréciais tant. Les outils du mal. Excité par ce véritable paradis sous terre, je me précipitai vers un tonneau qui reposait dans un coin. Une inscription y était lisible, indiquant sa provenance. Powder Island.






Dernière édition par Edward Lawrence le Mar 6 Juin - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Lun 5 Juin - 21:22


Bêlier!


Ningen avait perdu quelques précieuses secondes le temps de donner ses instructions, temps qui avait permis aux soldats de se remettre de leur surprise et de se jeter sur leurs armes comme des furies. Le premier individu ne parvint jamais jusqu'à celle-ci, son corps s'écroulant la main en avant, cachant ainsi la large balafre que venait de lui imprimer le bretteur sur le torse. Un second tomba avant d'y parvenir, un troisième semblant se détendre en attrapant l'arme qui, il en était sûr, lui permettrait de se défendre. Dans un sens son corps se détendit d'autant plus lorsque la lame de l'intrus apparu sur sa poitrine, traversant son corps de part en part avant de le laisser s'effondrer sur l'arme qu'il s'était empressé de prendre. Relevant finalement les yeux il demeura immobile quelques instants en observant les hommes qui se dressaient désormais devant lui l'arme au poing, hésitant visiblement sur la conduite à tenir à l'égard de celui qui, en quelques secondes, avait éliminé trois des leurs. Sans plus tergiverser l'agent de Dead-End fonça droit devant lui, sautant sur le combattant le plus proche d'une manière tant téléphonée que celui-ci le para facilement, tombant tout de même au sol sous la charge de son adversaire tandis qu'une balle fusait là où Ningen se trouvait à peine quelques secondes auparavant. Roulant au sol avant de se redresser il fut satisfait de constater qu'il se trouvait désormais au centre du groupe qui semblait se composer de huit hommes.

Certes se trouver ainsi encerclé aurait pu paraitre une mauvaise chose néanmoins cela lui permettait d'éviter les tirs de balles, plus difficiles à éviter que les lames et surtout plus bruyant, point à ne pas négliger dans leur situation actuelle. Le point négatif était pourtant qu'il mettrait probablement beaucoup plus de temps que la normale pour se défaire de ses adversaires, peu importait s'il leur était supérieur dans la technique, leur nombre ne lui permettrait pas vraiment de prendre des risques. Ainsi il demeura immobile, observant ses adversaires et son haki aux aguets, il valait mieux attendre une action de leur part pour pouvoir entamer le combat.

Kiru hésita un instant devant la porte derrière laquelle son ami venait de s'enfermer, il avait entendu celui-ci donner les consignes à Edward et avait rapidement compris qu'ils n'étaient pas passés loin de se faire repérer. Finalement après quelques secondes de réflexion il choisi de se remettre en mouvement, Ningen s'en sortirait et il serait plus utile pour le maudit de s'en tenir au plan pour le moment. Le groupe mené par Edward avait disparu devant, poursuivant son chemin pour monter au rez de chaussé, il n'avait pas réellement prêté attention à leurs déplacement mais ne se faisait guère de soucis. De toute manière s'il y avait le moindre soucis il pourrait rapidement retrouver Edward au bruit. Débarquant au premier niveau il parcouru quelques mètres avant de repérer un escalier et sembla repérer du mouvement au sommet de celui-ci grâce à son haki, il ne lui avait pas fallu longtemps pour rattraper ses alliés. Trottinant dans les marches pour les retrouver il s'arrêta net à mi-chemin face à un visage surpris, ça ce n'était pas ses amis! Recouvrant la bouche de l'homme de sa main dans un réflexe il empêcha ainsi celui-ci de crier, se rendant néanmoins compte par les bruits de pas que d'autres progressaient vers lui. Poussant un soupir il se rendit à l'évidence, il n'était pas fait pour les missions discrètes et tout en finesse, alors autant revenir à ce qui lui correspondait le mieux ... foncer dans le tas! Son corps se recouvrit soudainement d'une couche de pierre rugueuse qui fit écarquiller les yeux à l'homme qu'il tenait toujours d'une main. Poussant alors un cri d'assaut il poussa le soldat qui l'avait subitement surpris en avant comme un bouclier, commençant à remonter les marches tel un bélier prêt à tout renverser sur son passage.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 294
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
118/250  (118/250)
Berrys: 194.290.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Mar 6 Juin - 19:51





Royaume d'Illusia ~ West Blue
Fin 1505







J’eus bien du mal à contenir un de ces éclats de rire machiavélique dont j’avais le secret. J’étais tel un enfant à qui l’on venait de confier ses jouets favoris. Ou l’un de ces décérébrés à qui l’on venait de donner le moyen d’assouvir ses pulsions. Qui pourrait m’arrêter désormais ? Mon chef d’œuvre allait illuminer l’obscure voile de la nuit de cette ville encore endormie. Un énorme feu d’artifice. Et un intense vacarme qui irait jusqu’à réveiller les morts. Cela dit, les paroles de mes supérieurs me revinrent en tête. Ainsi que l’objectif principal de cette mission. Je pestais, attristé par ce dénouement tragique. Finalement, je n’aurais pas l’occasion de voir grandir mon enfant. J’étais condamné à ressentir sa naissance de loin. Encore ce satané Mr A.


Toutefois, j’étais forcé de reconnaitre l’ingéniosité de mes supérieurs. Je comprenais enfin quelle était ma place dans cette quête secrète. Le tonneau de Powder Island, cette odeur caractéristique qui m’avait permis de le localiser au sein de ce bâtiment. Et à cet emplacement si stratégique : l’armurerie ! En nous appropriant ce lieux, nous avions la possibilité de déstabiliser notre ennemi du soir, d’endiguer quelque peu sa force de frappe. Etait-ce là le fruit du hasard ? Connaissant l’influence de cette organisation, j’en doutais. Ils étaient fourbes, ces hors-là loi.


Puis, je m’empressai de quitter les lieux, accompagné par ce qu’il restait du cortège initial. Je n’eus pas de dernier regard vers la pièce dans laquelle j’avais abandonné l’un de mes enfants. Après tout, cela appartenait déjà au passé. J’étais également satisfait de mon œuvre : j’étais persuadé que cela constituera un atout de choix dans notre fuite, une fois la basse besogne accomplie.


Nous nous engouffrâmes dans le dernier escalier, celui qui nous mènerait au rez-de-chaussée. J’étais surpris de ne pas voir de comité d’accueil, jusqu’à maintenant. Après tout, nous étions en plein territoire ennemi. Ayant relâché ma vigilance, je percutai un obstacle. Intrigué par cet élément incongru, je regardai ce qui avait bien pu stopper ma progression. Un homme, évidemment. Ses comparses se trouvaient plus loin. J’étais dans la merde.


Il y avait sans doute un élément auquel le responsable de la logistique, ce brillant stratège, n’avais pas pensé en me nommant chef de file. J’étais en situation de rencontré des obstacles. Et comment étais-je supposé me défaire de ces gènes dans la discrétion ? Mes capacités combatives ne me permettaient guère un tel prodige. C’était fâcheux, très fâcheux. Je m’efforçai d’esquiver les attaques maladroites de mon adversaire du soir tout en réfléchissant à un moyen de le vaincre dans le silence. Je n’étais pas en mesure de le faire taire sans faire bruit. Un paradoxe des plus déplaisants. Agacé par la situation, je tentai d’imiter la technique employée par Bêta un peu plus tôt : un coup sec derrière la tête, alors que je m’étais glissé derrière mon opposant. Il s’écroula. Je n’eus pas le temps de me réjouir : il bougeait encore. Ma technique était loin d’égaler celle du grand maitre du silence.


Ces actions avaient cependant laissé une brèche dans ma défense. L’un des compagnons de l’homme à terre ne se fit pas attendre pour réagir. Et, de deux coups vifs, il me trancha avec son épée. Cette mission tournait mal.




Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Ven 9 Juin - 0:27


Diversion Imprévue!


Un léger bruit sourd se fit entendre dans le couloir tandis que dans la pièce où se situait le bretteur un homme glissait lentement sur la porte de bois, sa main encore posée sur la poignée de celle-ci. Ningen grimaça en se retournant passant rapidement sa main sur son bras afin que le tissu vienne recouvrir la plaie saignante qu'il avait subi au niveau du biceps. Cela n'avait rien de grave et demeurait superficiel néanmoins la légère douleur qu'il ressentait en bougeant son bras venait lui rappeler qu'il n'avait pas été suffisamment prudent! Il avait été persuadé de s'être placé dans la meilleure position lorsqu'il s'était laissé encerclé néanmoins il était devenu blême en voyant l'un de ses adversaires partir en direction de la porte pour chercher de l'aide. Il s'était lui-même positionné de manière à ce que des soldats lui bloquent cet accès mais il n'avait jamais pensé que cela se retournerait contre lui. Initialement il devait agir en finesse, attendre l'initiative adverse pour éviter les blessure. Cependant face au risque de voir toute la bâtisse rameutée ici et trahir leur présence il n'avait pas réfléchi à deux fois. Fonçant en avant comme un bélier il avait transpercé la ligne de défense des soldats, se faisant ainsi taillader à plusieurs endroits, le biceps restant l'entaille principale, avant de pouvoir stopper l'impudent. Ils avaient échappés au pire, une seconde de plus et l'individu aurait réussi à prévenir ses alliés. Agacé par la tournure des événements il se retourna vers les combattants demeurant face à lui. Il allait faire moins dans la dentelle que prévu, quitte à prendre une balle il allait rapidement en finir avec ces empêcheurs de tourner en rond.

Kiru s'étala au sol à la sortie des escaliers menant au rez de chaussée, sa chute amortie par les trois hommes qu'il venait de propulser littéralement en dehors de l'étroit corridor. A peine releva t'il les yeux qu'une dizaine de fusils le tenaient en joue, certains venant presque le toucher tellement ils étaient proche de lui. Les défenseurs n'avaient probablement pas encore compris ce qu'il se passait ici mais ils avaient réagis d'instinct et nul doute qu'à bout portant Kiru allait passer un sale quart d'heure malgré sa forme hybride. Poussant un soupir inaudible il se rendit à l'évidence que le destin allait contrarier totalement ses plans aujourd'hui. Et puis après tout son objectif était de créer une diversion, il aurait tout de même préféré atteindre la cour extérieure et garder cet atout là un peu plus longtemps. Un léger tremblement se fit ressentir dans le sol avant que le carrelage ne craque d'un coup et que la taille du maudit augmente subitement, prenant de court les hommes massés autour de lui qui n'eurent même pas le temps de tirer avant de se faire repousser par son corps de pierre. Quelques balles eurent néanmoins l'occasion d'être tirées, venant s'échouer contre la pierre en l'effritant quelques peu sans autre résultat visible. Finalement ils furent obligés de tous reculer, ceux qui n'avaient pu réagir à temps se retrouvant plaqués contre les murs proche tandis que la structure entière du bâtiment grinçait sous la pression exercée par l'immense corps du Golem. Forçant quelques instants avant de se décoincer Kiru étendit subitement ses jambes pour se donner un peu d'air, propulsant sans le vouloir deux soldats à l'extérieur. Désormais la discrétion n'était plus vraiment d'actualité, sa transformation avait fait un véritable capharnaüm et trahi leur présence à plusieurs maisons aux alentours, et les hommes qui venaient d'être propulsés à l'extérieur dans un cri n'arrangeraient rien. Ce n'était pas idéal mais désormais leur carte maîtresse allait voir sa fenêtre d'infiltration s'ouvrir, ils devaient donc poursuivre sur leur lancée.

Un ivrogne titubant dans la rue sans avoir l'air de réellement savoir où il se rendait s'arrêta finalement net, le visage écrasé dans le vide sans aucune raison apparente expliquant cela. Un léger rire étouffé se fit alors entendre tandis que le clown s'esclaffait de son mauvais tour, tentant de demeurer discret malgré l'ennui évident qui le gagnait depuis plusieurs minutes d'immobilité. Seta savait que son rôle était clé mais il n'avait toujours pas compris pourquoi le plan n'avait pas été de rentrer par la porte principale, massacrer tout le monde, et repartir simplement. Se reconcentrant d'un coup sur la grande bâtisse qu'il surveillait depuis ce qui lui semblait des lustres il pencha légèrement la tête en entendant des bruits provenir de celle-ci, comme si le bâtiment était soumis à une pression imprévue. Deux cris tranchèrent alors le silence de la nuit, ayant pour effet de se faire relever l'agent Omega d'un seul bond, tous ses sens aux aguets. Il semblait finalement qu'il allait enfin pouvoir entrer en action!



_________________


Dernière édition par Kabayochi.M.Kiru le Lun 12 Juin - 1:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 294
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
118/250  (118/250)
Berrys: 194.290.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Dim 11 Juin - 14:35





Royaume d'Illusia ~ West Blue
Fin 1505







Le temps sembla s’écouler au ralenti lorsque la lame lacéra mon dos qui était à découvert. Je vis des gouttes de sang s’envoler autour de moi. Une vive douleur ébranla tout mon corps. Du coin de l’œil, je pouvais voir l’extrémité écarlate de la lame. Que venait-il de se passer ? Je titubai, complètement abasourdi parce que je venais de subir. Et puis, il me vint un violent pincement au cœur. S’il ne s’agissait pas d’un soldat lambda, j’aurais sans doute dû y laisser la vie.


- TE FOOOOUUUS PAAAAS DE MOOOOI !!!


Un hurlement déchira le faux silence dans lequel était plongée l’imposante bâtisse. Quelque chose s’était brisée dans mon esprit. J’avais toujours du mal à croire que ce qu’il venait de se passer. Il était inacceptable que moi, Edward Lawrence, ait pu se faire prendre de court de la sorte. Non ! Mon objectif restait de prendre la cour. N’était-ce pas la mission que l’on m’avait confiée ? Je pestai contre mes dirigeants, ces fourbes personnages qui m’avaient envoyé ici. Ce qui venait d’arriver était de leur faute. Une mission d’infiltration ? Bien entendu, il s’agissait de ma spécialité après tout. J’étais décidé à leur démontrer mon savoir-faire extraordinaire en la matière. Ils voulaient de la discrétion ? Ils allaient en avoir !


Mon hurlement précèdent fut donc suivi d’une puissante détonation, projetant les éventuels ennemis qui avaient cru bon de m’approcher. Puis, je me tournai vers le premier pan de mur que je voyais. Les personnes normales voyaient un obstacle. Cependant, Kiru m’avait montré un peu plus tôt que certains hommes ont cette capacité à transformer le monde, par leur propre volonté. Ayant bien pris note de ce précieux conseil, je me décidai à faire de même. N’était-ce pas là l’objectif que Dieu m’avait confié ? Je possédais également une main divine, après tout. Il me suffisait de déposer délicatement mon poing sur la surface voulue pour faire apparaitre un passage ! Dès lors, les choses devinrent bien plus simples.


- WRAHAHAHAHAHAHAHAHA


Un rire empli de démence se faisait entendre entre deux explosions. Je me délectais de cette merveilleuse sensation : les murs s’affaissaient devant moi tels des châteaux de cartes à mesure que je progressais. De temps à autre, certains ennemis se glissaient en travers de ma route mais ils étaient balayés par mon engouement. Il était agréable de se défouler ainsi. Alors que toute la bâtisse tremblait sous mes coups, je me demandai si mes supérieurs avaient remarqué mon initiative. J’imaginai avec un sourire machiavélique leurs visages paralysés par la stupeur. Qu’espéraient-ils en m’assignant à cette mission ? Ces charlatans n’avaient que ce qu’ils méritaient : ils savaient pertinemment que je n’étais pas capable de me défendre en étant désarmé. Mais tout cela n’avait plus d’importance, désormais. Un ultime mur se dressait devant moi. Et comme les autres, je comptais le réduire en miettes.





Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Lun 12 Juin - 1:55


Combat dans la Cour!


Une balle siffla près de l'oreille de Ningen, venant couper un cheveu au passage en frôlant son visage de quelques millimètres. Le nombre de ses adversaires était difficile à gérer et malgré sa vitesse et ses aptitudes il peinait à surpasser leurs armes à feu. Néanmoins le bâtiment se mit soudain à trembler légèrement, les murs grinçant et décontenançant un instant les soldats qui le harcelaient. Aussitôt il perçu l'ouverture et s'y engouffra! Se jetant sur l'homme le plus proche il trancha sa jambe de sa lame, son coude venant cueillir le menton de l'individu qui se baissait de douleur. Il enchaina aussitôt avec le reste des combattants, les prenant de vitesse sans qu'ils ne puissent y faire quoi que ce soit. S'arrêtant finalement tandis que le dernier d'entre eux tombait au sol il chercha à retrouver son souffle, se redressant néanmoins après seulement quelques secondes pour se diriger vers la porte. Si c'était des tremblements dans le bâtiment qui lui avaient permis de surprendre ses adversaires et couper court à cet affrontement il craignait de savoir d'où ceux-ci provenaient. L'aspect discrétion de la mission n'avait visiblement pas marché, et il ne serait pas de trop pour aider ses amis à résister aux forces qui allaient désormais converger vers eux.

Le corps de Kiru repris sa forme hybride, la couche de pierre lui servant de carapace demeurant tandis qu'il retrouvait une apparence humanoïde. Il grimaça un instant en sentant les plaques de pierre se replacer inhabituellement, la transformation initiale ayant été mise en difficulté par le manque de place. Ses articulations en avaient quelque peu souffert mais en quelques secondes la gêne serait passée. Il ne prêta aucune attention aux corps qu'il avait écrasé contre les murs retombant sur le sol ou aux soldats affolés qui avaient échappé de peu à ce sort, hésitant visiblement à revenir à la charge de peur de finir comme leurs compagnons. Son problème désormais et qu'il avait pris le chemin le plus direct pour rejoindre cet endroit et que pourtant il n'y avait aucune trace de ses alliés, il avait du manquer quelque chose mais ne parvenait pas à voir où. Ils auraient initialement du s'occuper de nettoyer le rez de chaussée afin d'éviter des problèmes à Omega lorsqu'il pénétrerait dans le bâtiment, néanmoins il semblait clair que désormais il valait mieux attirer l'attention dehors. Ce changement de plan n'était pas idéal mais il devait maintenant faire au mieux pour pallier à ce mauvais départ, il fallait simplement espérer que ses acolytes n'aient pas rencontrés de trop gros problèmes.

Le Golem se dirigea en courant vers le trou qu'il avait créé dans le mur extérieur en étendant ses jambes et propulsant les pauvres bougres qui s'étaient trouvés là. Parvenant finalement à l'ouverture il sauta sans se poser de questions, atterrissant seulement quelques centimètres plus bas il leva le bras devant ses yeux pour ne pas être ébloui par les lumières qu'on venait de braquer sur lui. Observant rapidement la scène il pu constater que de multiples défenseurs étaient déjà présents devant lui, et nul doute que d'autant plus ne tarderaient pas à arriver. De plus il était visiblement seul face à cette pseudo armée, il n'avait aucune idée d'où se trouvaient ses compagnons et allait devoir faire dans l'attaque de masse s'il voulait espérer occuper les hommes qui se tenaient devant lui assez longtemps pour que Seta puisse agir. Reprenant alors aussitôt sa forme complète tandis qu'il essuyait quelques tirs de fusil il s'aperçu en prenant de la hauteur qu'il n'était pas sorti du bon côté de la cour, s'il restait ici Seta risquait de se faire repérer dès qu'il pénétrerait dans l'enceinte. Faisant mine de vouloir donner un coup sur sa droite il entama une course à travers les lignes ennemies, s'écartant néanmoins rapidement de celle-ci pour parcourir une centaine de mètre le long de la bâtisse. S'arrêtant finalement face à un homme qui s'avançait vers lui d'un air confiant malgré la différence de taille. Le quittant du regard un instant il jaugea que s'il combattait ici le risque serait suffisamment minime pour Omega, se reconcentrant alors aussitôt sur celui qui semblait se vouloir son adversaire. Néanmoins alors qu'il s'apprêtait à entamer la joute des bruits sourds semblèrent soudainement se rapprocher à une vitesse insistante. Finalement lorsqu'un bruit d'explosion plus important retentit venant de la bâtisse derrière lui il ne put s'empêcher de se retourner, son pied se déplaçant d'un coup sec vers le mur qui venait d'être percé. Le membre de pierre parti pour heurter sans le vouloir l'individu qui semblait s'apprêter à sortir du trou encore embué par la poussière qu'il venait de créer.

Seta haussa un sourcil en voyant la large carcasse du Golem dépasser légèrement par dessus le grand mur entourant le bâtiment, se demandant ce que celui-ci faisait de ce côté de la cour. Visiblement celui-ci se le demanda aussi puisque après avoir observé les alentours il s'éloigna avec la grâce d'un éléphant dans un magasin de porcelaine. Poussant un soupir l'agent Omega se rapprocha lentement du mur qui marquait la limite de son entrée en action, il allait attendre juste quelques instants de plus avant de passer à l'acte. Mieux valait s'assurer que le Golem allait emmener tout le monde avec lui, même s'il semblait difficile de le manquer!



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 294
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
118/250  (118/250)
Berrys: 194.290.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Mar 20 Juin - 19:39





Royaume d'Illusia ~ West Blue
Fin 1505







Comme ses congénères, l’imposant mur fut réduit à l’état de poussière, nous ouvrant ainsi la voie vers l’extérieur. C’était un monde libre, où chaque être pouvait se mouvoir quelle que soit sa taille. L’air léger de la nuit fraîche vint me caresser le visage. C’était une sensation apaisante qui me permettait de freiner quelque peu mes ardeurs de destruction. Mes yeux se levèrent afin d’inspecter l’astre qui étincelait d’un blanc immaculé dans l’océan de la nuit. Du moins, en théorie. Curieusement, je ne parvenais pas à en détecter les lueurs. Fronçant les sourcils, je réfléchissais à ce qui aurait pu causer une disparition aussi soudaine. Une fois encore, force était de constater que le déni était un problème récurrent chez moi. Il y avait un obstacle qui obstruait mon champ de vision. Devais-je le réduire lui aussi en poussière ? L’obstacle en question se rapprochait de ma position. La naïveté, mère de bien des périls…


BOUM. Une nouvelle détonation venait de survenir. J’utilisai son souffle pour me propulser loin de cette masse rocailleuse qui vint écraser l’endroit où je me trouvais jusqu’alors. Cela n’était vraiment pas passé loin ! N’ayant aucun contrôle sur mon esquive, je vins m’écraser contre des gravats situés un peu loin. Dans ma chute, j’avais eu le temps d’analyser la forme de mon ennemi. Il s’agissait d’un… pied. Me relevant douloureusement, j’eus un rictus de douleur. Ma blessure survenue un peu plus tôt me faisait encore souffrir, comme ravivée par ce choc imprévu. Mon regard s’éleva vers les sommets de ce pied qui m’était familier afin de confirmer mes craintes.


« C’est pas passé loin... OOOOOOOY !! Fais attention où tu mets les pieds enfoiré ! »


Tss. Décidément, cet être rocailleux semblait apprécier me prendre de haut. Pire encore, il avait tenté de me faire taire, comme si moi, Edward Lawrence, avait fait trop bruit. Comme si mes agissements manquaient de discrétion et compromettaient toute l’opération. Non, impensable. Néanmoins, je ne pouvais me permettre de laisser ce fourbe Mr A s’en tirer de la sorte. Je n’étais pas le genre d’homme à se laisser marcher dessus par un… pied. Non, il était grand temps de me venger et de m’affirmer comme le ferait un homme de mon standing. Dans un éclat de rire sordide, je sortis mes deux armes et tirai dans sa direction deux balles d’air. Des projectiles surprises qui, je l’espérais, le ferait sans doute exploser de « joie ».


Non loin de là, deux hommes fondaient vers leur cible du soir. C’était une aubaine : quelques instants plus tôt, ils étaient dans une situation délicate, ne sachant comment se débarrer de cette chose, de cette puissance. Fort heureusement, le destin avait voulu leur donner un coup de pouce. Une apparition soudaine et l’immense golem avait relâché son attention. Une opportunité pour eux de frapper vite et de manière efficace. En visant l’une des jambes, ils espéraient le déstabiliser : une fois à terre, il serait bien plus simple à vaincre.


Deux explosions survinrent.


Et deux victimes furent à déplorer. Mais comment le leur reprocher cela? Après tout, il n'était pas chose aisé qu'éviter deux projectiles invisibles.






Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Jeu 6 Juil - 8:35


Baisse de Vigilance!


Le pied de Kiru s'arrêta net à quelques millimètres du mur de la bâtisse dont il était sorti quelques secondes plus tôt, son haki l'avertissant soudainement de la présence d'un allié prêt à se faire écrasé. L'allié en question n'étant autre qu'Edward dont la confiance en la capacité de contrôle et d'analyse du Golem ne semblait pas totale puisqu'il s'expulsa littéralement à une dizaine de mètres de sa position initiale. Certes il se serait sûrement pris l'immense membre de pierre sans cela mais les dégâts auraient été minimes puisque le Golem avait stoppé son mouvement, ou peut-être pas... Dans tous les cas la réactivité de son allié avait été impressionnante, celui-ci avait définitivement progressé depuis leur première rencontre. Néanmoins les orbites vides du Géant de Pierre s'écarquillèrent devant la réaction inattendu de son compagnon, tout d'abord bruyante avant qu'il ne pointe ses armes dans sa direction. Kiru savait que le pirate avait parfois tendance à perdre quelques peu le sens des réalités et devait être contenu dans ces moments mais l'homme comptait-il sérieusement l'attaquer ? Certes il avait grandement progressé dernièrement mais l'écart qui séparait les deux hommes était encore trop grand pour qu'il puisse penser pouvoir s'en sortir indemne. Quant à la mission du jour même si un tel affrontement ferait une très bonne diversion ce n'était certainement pas une bonne idée au vu des forces en présence que d'initier un guerre fratricide. Concentrant son haki sur l'homme qui le tenait en joue il fut étonné de ne pas y sentir d'hostilité à son égard et de ne pas avoir le sentiment de se faire attaqué d'une seconde à l'autre alors que la fumée trahissait déjà le départ des projectiles invisibles.

Déjà le Golem se préparait à encaisser la double explosion lorsque son haki l'avertit du danger visé par son allié, un sourire semblant alors vouloir apparaître sur le visage de pierre du maudit. Néanmoins celui disparu aussitôt alors que son haki lui apportait une information que n'avait pas anticipé son nakama. Caché derrière l'immense masse du Géant de Pierre un troisième individu avait sauté vers lui, se rapprochant à une vitesse impressionnante. Tentant de se retourner pour pouvoir contrer l'attaque de son adversaire il su rapidement qu'il était déjà trop tard. Il avait été imprudent en concentrant son haki sur Edward et avait négligé sa propre sécurité, après tout son adversaire du jour était situé de l'autre côté et s'il n'avait pas douté des intentions de son ami jamais il ne se serait fait surprendre. Il aperçut du coin de l'oeil son agresseur, ne parvenant pas à l'identifier tandis que le poing de celui-ci venait le frapper au visage, l'homme le soulevant de terre en un seul coup, signe d'une force exceptionnelle. En un instant Kiru se retrouva projeté dans les airs en arrière, la tête fixée vers les nuages tandis que son corps parcourait rapidement une vingtaine de mètres, prêt à s'écraser au sol. En réalité il semblait se diriger directement sur la position du maudit explosif, mais la tête regardant le ciel il avait les idées trop confuses par le coup qu'il venait d'encaisser pour y réfléchir. Parvenant à redresser légèrement le crâne il pu constater que si lui était sorti quelques secondes de l'affrontement en vu avec le défenseur téméraire des lieux celui-ci n'en avait pas fait autant. Il semblait d'ailleurs déjà repartir à sa poursuite, visiblement pas décidé à faire dans la dentelle. Serrant les dents le pirate plia ses bras et ses jambes pour tenter de stopper sa lancée, grimaçant en sentant la douleur de sa position, il était probablement en voie pour écraser son allié mais il laissait celui-ci gérer ce problème, il n'allait pas avoir le temps de jouer les baby sitter pour le moment.

Seta plaça la main du Golem sur le mur qui lui faisait face, y exerçant une légère pression sur le poignet pour qu'une lueur blanche y apparaisse et qu'une légère fissure semble apparaître dans celui-ci. Plongeant aussitôt ses mains dans celle-ci il lui fallu quelques secondes avant de pouvoir l'élargir suffisamment pour pouvoir y passer, il n'avait pas la force du propriétaire habituel de ce pouvoir. Pénétrant dans la cour il regarda rapidement autour de lui avant de se diriger d'un pas décidé vers le bâtiment qui lui faisait face, satisfait de ne pas voir l'ombre d'un soldat de son côté. Jetant un rapide regard vers le ciel il songea qu'il aurait pu simplement user de son pouvoir pour atteindre le sommet du bâtiment en pestant sur l'aspect trop "à couvert" de sa mission. Reproduisant la même démarche que quelques secondes auparavant il débarqua finalement dans la bâtisse, désormais il n'avait plus que quelques étages à monter, avec un peu de chance il rencontrerait quelques retardataires parmi les défenseurs.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 294
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
118/250  (118/250)
Berrys: 194.290.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Mer 23 Aoû - 19:55





Royaume d'Illusia ~ West Blue
Fin 1505







J’étais satisfait : mon offensive venait de porter ses fruits. Pas uniquement, car je semblais avoir atteint mes cibles, mais surtout, car je venais de prendre au dépourvu ce cher Kabayoshi. C’était là une belle façon d’affirmer mon statut d’électron libre : Mr H était incontrôlable. Ma joie fut néanmoins écourtée par l’évènement qui survint. Le Golem, grand, fort et invincible. Il n’était pas raisonnable d’imaginer le dominer au corps à corps. Il n’était pas donné à des humains des Blues d’oser espérer ne serait-ce qu’égratigné une telle créature. Et pourtant...


Un intense choc vint ébranler l’imposante figure de pierre : son visage se déforma sous le coup. Et puis, les lois de la nature furent une nouvelle fois défiées avec un phénomène encore plus incroyable. Le maudit quitta peu à peu le sol, s’extirpant de la pesanteur terrestre, afin de prendre son envol vers des contrées lointaines. Je demeurai immobile, contemplant la scène irréelle qui se déroulait sous mes yeux ébahis. Réalisant que la masse de pierre s’apprêtait à m’écraser, je dus assurer ma survie en frappant rageusement le sol afin de déclencher mon fameux « Bomb Jumping », cette capacité fabuleuse qui me permettait de me mouvoir dans les airs, moi aussi. Ainsi, je vis mon compagnon s’écraser dans un immense fracas, à l’endroit que je venais de quitter. Je songeai aux instructions qui allaient de pair avec la mission. « Soyez discrets », qu’il disait. Mais c’était lui le moins silencieux de tous, en définitive.


Alors que je bondissais dans les airs, mes armes allèrent naturellement se braquer sur le puissant ennemi qui venait de faire une entrée fracassante sur-le-champ de bataille. Mais la raison me détourna de mes intentions belliqueuses. Il n’était pas prudent de m’attaquer à un adversaire aussi puissant. J’estimais n’avoir aucune chance de pouvoir encaisser l’un de ses coups : il valait mieux laisser Kiru s’occuper de ce dangereux individu. Légèrement frustré par mon cruel manque de force et de combativité, ainsi que par la présence d’un combattant aussi fort dans les Blues, une sorte de démence s’empara de mon corps. Mes bras s’agitèrent et je commençai à bombarder tout ce qui bougeait au sol, alors que je poursuivais ma course dans les airs. Voyant chacun de mes tirs exploser de part et d’autre du champ de bataille, les défenseurs des lieux commencèrent à paniquer devant mon pouvoir destructeur. Mais cela ne faisait que rendre ce moment encore plus plaisant. Un de mes rires caractéristiques vint accompagner mélodieusement mon nettoyage.


« Wrahahahahahahahahahaha ! Explosez tous ! Bandes d’insectes ! »






Résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Mar 12 Sep - 7:26


Le Clown!


Ningen avançait les yeux écarquillés et le visage empreint d'une profonde résignation dans le corridor de la bâtisse qui était complètement dévasté. Certains murs étaient explosés tandis que d'autres semblaient simplement avoir subi une forte pression et se retrouvaient zébrés de fissures. Il atteint finalement l'énorme trou laissé dans le mur par son capitaine au vu de la taille de celui-ci tandis qu'un énième tremblement secoua le bâtiment, laissant tomber un peu de poussières sur ses habits. Cela faisait déjà au moins une trentaine de secondes que les murs ne cessaient de trembler par à-coups comme si la forteresse avait Parkinson! Jetant un regard à l'extérieur il ne pu s'empêcher de laisser échapper un soupir, il ne voyait pas le Golem mais il ne doutait pas que l'immense masse de poussière qui semblait à peine retomber au coin de la cour ne lui était pas étrangère. Soudain une lueur rouge apparu avec un bruit d'explosion, bientôt suivi d'autres boules qui semblèrent agiter les quelques soldats qui n'avaient pas été aspiré par le centre du combat. Levant les yeux au ciel l'épéiste regarda le jeune homme qui semblait se déchainer comme un fou sur ses adversaires, hésitant sur la conduite à tenir. Il demeura immobile un instant, songeant que désormais toute l'île était au courant du grabuge qui se passait à cet endroit et qu'au vu du boucan créé par ses compagnons ça ne l'étonnerait pas que la totalité de West Blue soit déjà en route. Un sourire incontrôlé apparu sur son visage lorsqu'il repensa à la remarque de Delta avant qu'ils ne partent pour cette mission :

Pourquoi vous foncez pas juste dans la porte?

La résignation le rattrapa en se rappelant que c'était Kiru qui avait écarté cette idée, voulant rester silencieux et discret! L'ex Révolutionnaire ne manquait pas de bonnes volonté mais il devrait bien se rendre à l'évidence, il ne savait pas être discret! Un léger bruissement le tira de ses pensées juste avant que son haki le prévienne qu'il n'était plus seul, se tendant en un instant il sortit sa lame à une vitesse surprenante, juste à temps pour venir parer l'arme qui menaçait son côté droit. Mais sans lui laisser aucun repos il sentit le danger se rapprocher de sa gauche et sauta en arrière, usant de son Kami-e pour échapper in extremis à la seconde lame qui venait refermer la première en un piège mortel. Un doute subsista dans l'esprit du bretteur qui s'était retrouvé au sol suite à sa fuite inopinée jusqu'à ce qu'un rire aigu s'élève dans l'air, le type de rire qui faisait froid dans le dos. Se relevant alors sans prêter attention à son assaillant il rangea sa lame sans manquer de s'assurer qu'il n'y avait pas d'autres ennemis dans les environs avant de se retourner vers celui qui l'avait pris par surprise. Là se tenait Omega la tête légèrement penchée tandis que sa langue imposante passait sur la lame de son ciseau et qu'un rire aigu s'échapper de sa bouche. A cette vision personne ne pouvait avoir le moindre doute, le combattant n'était pas un simple excentrique, il était profondément taré et démoniaque! Ningen observa son compère en silence en faisant craquer son cou, le surnom de l'homme était l'Artiste bien que ses œuvres aient plus le don de mettre mal à l'aise ses spectateurs, et encore bien plus ses participants.

T'as vraiment que ça à faire saloperie de Clown?! Qu'est-ce que tu fous là tu devrais déjà être là-haut?!

Ningen ne s'indigna même pas de l'attaque en traitre de son compagnon, il en avait pris l'habitude désormais et le cerveau de ce fou était trop malade pour lui faire des remontrances. Il constata néanmoins que le large sourire d'Omega avait disparu en entendant le surnom que lui donnait l'épéiste en raison de son maquillage facial. Le bretteur savait qu'il détestait celui-ci et ne manquait pas de lui balancer quand il en avait l'occasion.

N'empêche que j'ai failli t'avoir aujourd'hui! Je cherchais de quoi m'inspirer, c'est ennuyant que tout le monde s'amuse sauf moi!

La voix avait répondue en conservant ce petit ton amusé qu'elle avait toujours et qui rendait toute confrontation avec son détenteur particulièrement malsaine. Ne voulant pas se lancer dans une conversation inutile et semblant être le seul à se soucier qu'avec ce raffut ils seraient bientôt la cible de renforts venus de toute l'île et probablement pris en chasse par les Révolutionnaires il fit un simple signe à Omega de le suivre. Se dirigeant aussitôt vers ce qui semblait avoir été un escalier il stoppa net la main que l'homme venait de lui jeter au visage en songeant avec regret à ce que Kiru aurait pu faire à Seta s'il n'avait pas rattrapé le membre du Golem. Se reconcentrant sur leur mission il sauta sur le mur afin de rejoindre le pallier situé au dessus de lui tandis que son allié utilisait son pouvoir pour monter un escalier qui n'existait pourtant plus, quand il regardait ses compagnons du jour il se demandait s'il était dans une organisation criminelle ou un asile de fous.


Kiru sentit son nakama s'écarter de lui mais n'y prêta qu'une légère attention, son combat était mal engagé et il devait vite prendre l'ascendant s'il ne voulait pas passer les prochaines minutes à être la poupée de son adversaire. Faisant fi de la douleur provoquée par sa position il poussa d'un coup sec sur le sol où il s'apprêtait à atterrir, sentant ses bras se tordre dans le mauvais sens un court instant avant qu'il ne bascule finalement vers l'avant. Il put alors poser ses pieds sur le sol et se remettre en position de combat tandis que ses jambes glissaient encore quelques mètres avant de l'immobiliser. Néanmoins il n'eut pas le temps de tergiverser car déjà son adversaire était sur lui, faisant montre d'une vitesse aussi impressionnante que sa force, il ne serait pas facile de le prendre de court. Voyant l'homme s'apprêtait à bondir de nouveau à sa hauteur, le bras en avant, il ramena subitement ses bras vers lui, refermant comme une pince son étreinte sur le combattant qui, même s'il le frappait comme il semblait vouloir le faire, se ferait emporter par ses immenses bras. Voyant l'action du Golem le défenseur de la forteresse effectua une roulade dans les airs, se retrouvant subitement la tête en bas et face aux poings du Géant de Pierre. Ou plutôt au seul poing car en l'absence de son autre bras une faille se créer dans sa prise et son ennemi la repéra aussitôt venant frapper à la jonction des deux bras avant qu'elle ne soit trop refermée. Sans doigts pour refermer totalement son emprise les appendices de Kiru s'écartèrent subitement dans le sens opposé sous le coup de l'individu qui vint prendre appui sur le torse du Golem encore déséquilibré par l'échec de sa tentative et le coup reçu un peu plus tôt.

Le Golem baissa la tête vers celui qui venait de poser un pied sur son torse en lui tournant le dos suite à sa roulade, comprenant aussitôt son erreur il ne put que voir son adversaire effectuer une nouvelle retournée pour que son pied non appuyé sur la pierre vienne cueillir le menton que Kiru lui avait servit sur un plateau. Le choc fit relever la tête au géant de Pierre qui se retrouva une nouvelle fois propulsé en arrière mais de manière moins violente que la première fois. Si la force de cet individu semblait plus importante dans ses poings que dans ses pieds celui-ci l'aurait tout de même à nouveau envoyé valser sans la bâtisse contre laquelle il vînt s'écraser, la faisant trembler à nouveau. Certes le choc n'avait pas été assez violent pour créer de gros dégâts sur celle-ci, mais une nouvelle fois le maudit était sur le reculoir. Jetant un rapide coup d'œil au combattant qui le mettait à mal il constata que celui-ci temporisait un peu, peut-être pour mieux aborder la suite mais probablement pour que le Golem s'écarte quelque peu du bâtiment qu'il était censé défendre. Ne se faisant pas prier Kiru passa aussitôt à l'offensive, refusant de le laisser le prendre de vitesse à nouveau, surtout alors que la forteresse limitait ses mouvements. Son bras droit s'éleva dans les airs tandis qu'il se propulsait en avant, retombant finalement comme un marteau sur la position de son agresseur il vit sans surprise celui-ci reculer d'un bond, souriant en voyant l'homme succomber une nouvelle fois à sa mauvaise habitude de sauter dans les airs. Car déjà son bras gauche, dépourvu de main venait frapper de plein fouet le poing du Golem à la manière d'une boule de billard, profitant de la poussée initiale de Kiru tandis qu'une légère lueur blanche trahissait la division qui séparait à l'instant le poing restant du reste du bras droit. L'immense bloc de pierre partit d'un coup sec tel un boulet de canon à la suite de l'homme qui, surpris et sans possibilité d'esquiver dans les airs ne pu armer son poing et fut projeté à son tour dans l'autre sens.

Kiru s'avança lentement, prenant soin de bien récupérer son poing et ne voulant pas se précipiter sur celui à qui il venait de rendre la monnaie de sa pièce. L'homme était rapide et sans certitude sur sa résistance il préférait ne pas trop s'exposer à un contre et voir celui-ci venir, du coin de l'œil il vit Edward se lâcher sur le champ de bataille depuis les airs. Se reconcentrant aussitôt sur l'endroit où avait atterris sa cible il reprit sa progression, il fallait tout de même espérer que Seta ferait vite car si des renforts arrivaient il doutait de pouvoir tout gèrer.



_________________


Dernière édition par Kabayochi.M.Kiru le Jeu 14 Sep - 0:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 294
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
118/250  (118/250)
Berrys: 194.290.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Mer 13 Sep - 23:17





Royaume d'Illusia ~ West Blue
Fin 1505






En une belle nuit d’été, le ciel était dégagé, laissant les éclats de la lune et des astres scintiller, au point d’éclairer la ville de leurs douces lueurs. Et pourtant, il ne faisait pas beau. Il pleuvait. Le tonnerre grondait dans un vacarme assourdissant. Et les pauvres hommes qui n’avaient pas de parapluies ou de toits pour s’abriter fuyaient, comme des lapins. Ils se faisaient tous canarder par cette pluie battante, meurtrière. Une pluie de bombes.


Plus haut dans le ciel, le fanatique œuvrait toujours, rependant un peu plus la désolation dans la cour désormais dévastée. Le silence nocturne d’Illusia n’était plus. Les explosions et les fracas de la pierre hurlaient de toute part. Ainsi que les cris des soldats qui se faisaient décimer. Les défenseurs n’étaient pas préparés à une attaque aérienne. Encore moins de cette nature. Leur ennemi du soir semblait être doté de munitions illimitées. Et à côté de ça, il y avait ce colosse de pierre. Fort heureusement, il semblait se faire maîtriser par l’un des meilleurs combattants de la structure. Cela permettait aux défenseurs de garder espoir. Après tout, le terroriste qui les canardait n’était qu’un homme, après tout. Il suffisait de trouver une parade.


Et puis, une éclaircie vint assombrir le tableau sanglant que Mr H se faisait une joie de réaliser jusqu’à alors. L’apparition providentielle de deux hommes. Leur présence, tel un rayon de soleil après la tempête, se répandit à travers les troupes. Un sentiment de révolte commença à germer. Les dissidents allaient être repoussés.


« Regardez ! Ce sont eux ! »
« Les frères Bowenta ! »
« Ils vont nous débarrasser de ce fou furieux ! »



Le premier des deux frères, Nick, s’avança, alors que les soldats s’écartaient sur son passage. Il fixa l’homme masqué qui répandait la terreur parmi ses collègues d’un air de défi et dégaina son sabre. Et puis, il effectua un puissant coup circulaire en direction de son ennemi désigné. Il en résulta une lame d’air des plus menaçantes.
Edward Lawrence grimaça, visiblement contrarié par la tournure des évènements. Les épéistes étaient problématiques à gérer pour lui. C’était la raison pour laquelle il avait opté pour un combat aérien : il utilisait la distance entre ces adversaires et lui afin de pouvoir voir les menaces venir et avoir le temps de réagir. D’un geste brusque, il pointa ses deux pistolets sur la lame d’air et tira deux coups. Les deux balles d’air vinrent heurter la lame d’air et le tout détonna dans un vacarme assourdissant.


« Hmph. Tu as baissé ta garde. »
« Que… ? »


Un épéiste avait surgi dans le dos du destructeur alors qu’il était occupé à parer la lame d’air. Le sourire aux lèvres, Mick Bowenta abattit violemment sa lame sur son ennemi, totalement pris de cours par cette offensive improbable. Comment cet homme avait-il pu se hisser aussi haut soudainement ? Regrettant amèrement d’avoir baissé sa garde, le criminel vit le tranchant de la lame se rapprocher dangereusement de son corps. Sans doute la dernière chose qui lui serait permise de voir de son vivant.






Résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Ven 15 Sep - 8:47


Un Portrait! Deux Titans!


Un glapissement joyeux résonna derrière Ningen tandis qu'une vingtaine de soldats apparaissaient devant eux, ils étaient arrivés rapidement au dernier étage dès lors que le bretteur avait repris les choses en main et ils semblaient avoir trouvé la dernière défense de la bâtisse. Néanmoins il ne fallait pas agir trop vite afin d'éviter de tomber dans un piège quelconque, si ce groupe n'avait pas pris la peine de quitter leur poste malgré le raffut extérieur c'est qu'ils n'étaient pas de la même trempe que des soldats de base. Il commença à se retourner pour retenir Seta avant qu'il ne fasse des siennes mais il ne put que le voir passer impuissant tandis qu'un léger rire montait dans la pièce, lui donnant une nouvelle fois des frissons. Il s'en voulu aussitôt, il aurait du faire barrage dès qu'il avait entendu la réaction de plaisir de son partenaire, reposant ses yeux sur l'ombre qui progressait à toute allure déjà quelques mètres devant lui il poussa un soupir avant de dégainer sa lame. Il allait vraiment falloir qu'il demande à Kiru pourquoi il avait demandé à Omega de venir dès qu'ils en auraient fini avec tout ça!

Seta jubilait intérieurement et en laissait transparaître ce petit rire si significatif de son état mental tandis qu'apparaissait leurs adversaires devant la dernière porte les séparant de leur objectif. L'inspiration montait en lui tandis qu'il visualisait tous les tableaux qu'il pourrait créer avec ces pauvres ères qui n'imaginaient même pas la situation dans laquelle ils venaient de se mettre. Se lançant en avant en un instant il porta sa main droite dans son dos au moment où il dépassait un Bêta visiblement pris de court. Sans porter la moindre attention supplémentaire à son allié il concentra son regard sur la troupe de soldats qui ne semblait plus que l'attendre, l'arme déjà sortie. Sa main droite revint se placer devant lui sans qu'il ne stoppe sa course, son bras gauche tendu au côté de son autre bras. Se contentant de se redresser dans sa course alors qu'il était encore à une vingtaine de mètres de ses cibles il replia son bras droit en arrière jusqu'à ce que sa main serrée vienne toucher sa joue, se servant alors de son bras gauche comme d'un viseur il ouvrit subitement sa main tandis que son pouvoir faisait son office. Ne prêtant aucune attention à l'effet de sa technique il réitéra celle-ci sur un autre soldat avant de dégainer ses ciseaux avec un sourire dévoilant toutes ses dents. Les deux hommes qu'il avait visé semblèrent soudain projetés en arrière à quelques secondes d'intervalles, comme frappé par un poing invisible au torse avant que leurs corps ne retombent inconscients pour le moment. L'action inattendue sembla surprendre les défenseurs qui s'échangèrent des regards perdus, un moment d'inattention qui fut fatal aux plus proches du maudit.

Une pointe de métal sorti subitement du torse d'un des soldats retournés vers ses collègues tandis que la main droite de Seta venait de planter la partie supérieure de ses ciseaux dans son dos. Déjà sa main gauche venait attraper le second anneau pour l'en retirer d'un coup sec tandis que la partie inférieure venait trancher la gorge du second défenseur d'une rotation contrôlée. Une gerbe de sang vint rougir le plafond tandis que la victime, la bouche ouverte de surprise, tombait à genou en suffoquant. Mais déjà l'Artiste était reparti dans une pirouette horizontale, son bras droit dans un anneau faisant tourner ses ciseaux tel un hula hoop meurtrier, un instant leurs trajectoire semblait totalement hasardeuse et l'instant d'après la main d'Omega en reprenait le contrôle pour un coup sec et précis. La particularité de son arme était que les deux côtés de ses ciseaux étaient tranchants, rendant chacune de ses manipulations d'autant plus dangereuse. Parvenant finalement devant un autre soldat il se stoppa un instant, ses mains venant attraper chacun des anneaux de son arme, l'ouvrant à moitié avant de vriller celle-ci d'un coup sec, venant trancher le torse de sa cible dans tous les sens, remontant en un coup du bassin jusqu'au cou tandis que les gerbes de sang partaient en tout sens. Le défenseur sembla vouloir dire quelque chose mais un léger coup de poing de Seta suffit à le faire tomber en arrière. Plaçant alors la pointe de ses ciseaux au sol il prit enfin une pause dans sa danse destructrice, conservant ses yeux au plafond pour admirer son œuvre. Parmi les trainées rouges qui gouttaient lentement sur le sol on pouvait presque apercevoir un visage qui commençait à se dessiner, le plus net demeurant très certainement les cheveux qu'il venait de faire avec sa vrille. Après quelques secondes il posa à nouveau son regard sur les hommes qui avait commis l'erreur de leur barrer la route, un peu moins d'une dizaine étaient tombés déjà, baignant dans une marre de sang. Les autres auraient pu tenter de l'attaquer pendant qu'il admirait son travail même si son haki le protégeait, mais il semblait trop choquer par ce qu'ils venaient de voir pour réagir vraiment. Néanmoins voir ce monstre de nouveau prêt à repartir à l'assaut sembla les tirer de leur stupeur, ils ne semblaient pas déterminés à terminer en cochon qu'on égorge.


Un immense choc résonna dans la cour, aussitôt suivi d'une grande bourrasque entourant les deux hommes qui se livraient désormais à un combat de force pure. Cette fois-ci aucun des deux combattants n'avait eus recours à quelques stratagèmes que ce soit, ils s'étaient contentés de se foncer dessus en ligne droite, armant leur poing pour une épreuve titanesque. Mais l'homme s'en sortait étonnamment bien pour un humain, il parvenait à lutter avec la force du Golem et n'avait clairement pas grand chose à lui envier. Les deux combattants demeurèrent ainsi quelques secondes, aucun des deux ne voulant céder le moindre centimètre tandis que la poussière soulevée par le choc initial commençait à retomber. Pour un observateur extérieur la scène aurait pu paraître dénuée d'intensité, ne voyant que deux hommes immobiles un poing contre l'autre comme se congratulant d'une quelconque réussite. Mais si la pierre du Golem ne laissait pas transparaître l'état dans lequel il se trouvait les veines bombées au niveau des temps de son adversaire en donnaient une bonne idée. Soudain le sol craqua autour d'eux, créant un cratère tandis qu'il s'affaissait à un bon mètre en cercle autour du duo, rendant finalement la puissance qui était à l'œuvre ici plus palpable aux soldats qui étaient restés à proximité suffisante du combat pour ne pas être pris pour cible par l'homme explosif. Quelques secondes passèrent encore avant que le second bras de Kiru ne se soulève finalement, non sans une difficulté assez flagrante, preuve s'il en fallait encore de l'énergie employée dans leur combat initial. Reculant son bras de pierre il l'abattit finalement avec le plus de force possible sur son adversaire qui le bloqua également, reculant néanmoins de quelques centimètres sous l'impact. La grandeur du Géant de Pierre lui permettait de prendre plus de force sur son allonge mais l'absence de son poing réduisait cet avantage. Une seconde secousse eut lieu au moment du choc tandis que le cratère semblait se creuser un peu plus tout en s'élargissant. Si l'affrontement avait commencé avec une vitesse impressionnante celui-ci se retrouvait désormais étonnamment immobile, et pourtant il était maintenant d'une intensité bien au delà des normes humaines. Néanmoins sans que les spectateurs médusés ne puissent avoir ne serait-ce qu'une idée de la pression exercée par les deux combattants tous semblaient avoir compris l'évidence. Le premier à lâcher prise aurait perdu!



_________________


Dernière édition par Kabayochi.M.Kiru le Sam 16 Sep - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 294
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
118/250  (118/250)
Berrys: 194.290.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Ven 15 Sep - 15:25





Royaume d'Illusia ~ West Blue
Fin 1505






Les misérables cafards qui fourmillaient dans la boue étaient parfois des plus tenaces. Certaines de ces viles créatures semblaient toujours pouvoir trouver un moyen de survivre. Cela en devenait lassant, exaspérant, même. Un tumulte sembla émerger des tréfonds. Une énergie nouvelle semblait avoir gagné ces nuisibles. Que manigançaient-ils ? Perché dans le ciel, je me sentais tout-puissant, bien au-dessus de ces plébéiens. Comment espéraient-ils m’atteindre ? En volant ? J’eus un rire moqueur. Je n’avais rien à craindre sur mon trône. Les cafards n’étaient pas capables de voler.


Et puis, un épéiste tenta de me détrôner. Une insolence qui me fit grimacer. L’épéiste venait d’envoyer une puissante lame d’air dans ma direction. Grâce à ma hauteur, j’eus le temps de riposter afin de parer l’attaque avec des projectiles explosifs. Une offensive vaine ?


Le retour à la réalité fut brutal. Un bruissement d’aile m’avait plongé dans la tourmente. Les cafards savaient voler, finalement. Ces êtres me voulaient littéralement du mal. L’un d’eux était parvenu à se hisser jusqu’à ma hauteur et me menaçait de son arme blanche. Je fus surpris par la vitesse avec laquelle il avait mené son offensive. Mon corps pivota et l’extrémité de mon pied heurta l’air, me propulsant légèrement en arrière. Puis, mes bras se refermèrent brutalement afin de parer l’attaque.


« Bien… j’ai réussi à te désarmer. Tu devrais causer bien moins de dégâts maintenant… »
« Tss. Merde ! »
« Maintenant je vais gentiment t’accompagner jusque six pieds sous terre. Tu vois, il y a des personnes qui souhaiteraient te remercier pour tes actions, plus bas. »


J’étais parvenu à bloquer la lame ennemie in extremis grâce à mes pistolets. Mais mon opposant maintenait la pression avec son épée, m’empêchant de contre-attaquer. J’étais ainsi à la merci d’une autre offensive. Un autre problème s’était également manifesté : nous étions en chute libre. M’étant focalisé sur la lame adverse, je ne pouvais plus réunir suffisamment de concentration pour effectuer mon Bomb Jump. La situation devenait subitement très compliquée.


« Non. »
« Pardon ? »


Un cafard volant. Une immondice de la nature. Ce genre de créature ne devait pas exister. Et c’était mon rôle que de les anéantir. Je soupesai une nouvelle fois les charges retenues contre cet insecte. Il était épéiste. Il était répugnant. Et, par-dessus tout, il avait osé saboter mon périple aérien. Il méritait donc… la peine capitale. D’un regard empli de supériorité, je lui transmis tout le mépris contenu dans mon corps.


« Retourne parmi tes semblables, MISÉRABLE VERMINE ! »


___________________________________________


Et puis, le dénommé Mr H avait littéralement craché au visage de son opposant. C’était un geste qu’il jugeait sans doute approprié à la situation. Nick Bowenta, surpris par cette attaque improbable, n’était pas parvenu à l’esquiver. Un manquement des plus regrettables. Dès que la salive du maudit entra en contact avec l’épéiste, une explosion détonna furieusement dans le ciel. Et le corps inerte de la victime entama sa chute inexorable vers le sol. Kurt Bowenta contempla la scène, médusé par ce qu’il venait de voir. A eux deux, ils formaient un duo de choc, redouté pour leur complémentarité au combat : Kurt était axé sur la force pure tandis que Nick misait sur la vitesse et l’agilité. Leurs combinaisons lors des affrontements étaient connues pour leur efficacité. Et, sans le vouloir, Edward Lawrence venait de rompre l’un des tandems les plus prometteurs d’Illusia.






Résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Sam 16 Sep - 0:20


Le Coffre!


Seta s'amusait comme un enfant dans une confiserie, tournant et virevoltant tandis qu'à chacun de ses mouvements son arme venait frapper un de ses adversaires. Néanmoins il ne se contentait plus de les tuer en un coup, venant les frapper aux jambes ou aux bras en les lacérant de toutes part afin de s'assurer que les gerbes qu'il envoyait finalement au plafond soient parfaites. Les cris de douleurs emplissaient désormais le couloir mais l'Artiste ne les entendait pas, concentré dans son élan créatif il se laissait porter par ses ciseaux. Ces individus n'avaient aucune chance contre lui, sa vitesse leur était supérieure à un point qu'il les avait déjà tranché au moment où ceux-ci abaissaient à peine leurs armes sur sa position initiale. Certains auraient pu se lasser d'aussi peu de résistance mais lui s'en fichait, lorsqu'il créait ses œuvres il ne faisait pas de distinctions de sexes, de races ou de couleurs, tous n'étaient que des sacs de sang à sa disposition. Il se stoppa un dixième de seconde à cette pensée qui n'était pas totalement vraie, il lui était arrivé de couper des races au sang vert qui l'avaient quelque peu surpris, une couleur différente pouvait être intéressante mais celle-ci avait gâché son travail! Sans plus s'attarder sur ce souvenir il reprit subitement sa folle danse tandis qu'une lame tranchait le vide qu'il occupait un instant auparavant sans qu'il n'y prête la moindre attention. Après une vingtaine de secondes supplémentaires de ce manège il se stoppa net, cherchant visiblement du regard quelque chose qui n'allait pas. Ses yeux se stoppèrent alors sur Ningen qui relâchait l'homme qu'il venait d'assommer et sur les deux compères de celui-ci déjà évanoui sans une égratignure,une plainte aigue monta alors soudain de ses lèvres :

Mais j'en avais besoin!!! Regarde moi ça il manque la bouche et le nez ça ressemble à rien!

Le maudit désignait le plafond d'un air profondément contrarié mais le bretteur ne leva pas les yeux, redoutant ce qu'il allait y trouver. A chaque fois qu'il voyait Omega à l'œuvre il en faisait des cauchemars pendant des semaines, lui le combattant aguerri c'était pour dire l'horreur des pratiques de ce monstre. Mais il fallait avouer qu'il ne se laissait aller à ses excès que lorsque l'on lui donnait une mission "carte blanche", il ne supportait pas de s'en prendre aux innocents même si cela pouvait paraître étonnant à la vue du sol désormais totalement écarlate jonché des cadavres des soldats. Ningen avait pu en sauver trois de ce destin funeste, sur une vingtaine d'homme cela ne représentait rien mais c'était le mieux qu'il avait pu faire. Tentant de ne pas songer au massacre dont il venait d'être témoin il reprit soudain contenance sans prêter la moindre attention à la mine désormais bougonne du mime. S'écartant du lieu des combats il vint se placer devant une immense porte de métal, faisant signe à son allié de se reconcentrer sur leur mission. Celui-ci le rejoins non sans jeter régulièrement quelques coup d'œil vers le plafond du couloir en grommelant, Ningen aurait pu parier qu'il n'espérait que voir un des hommes sortir de sa torpeur pour pouvoir achever son tableau. Au moins il n'était pas du genre à vouloir peindre avec ceux déjà morts, puisqu'il fallait visiblement lui trouver des points positifs. Observant en silence l'immense entrée de la salle du trésor pendant de longues secondes le bretteur comprit que celle-ci était scellée, probablement y avait-il un moyen plus simple de s'y rendre désormais mais il n'avait pas vraiment le temps de le chercher. Sortant la main du Golem que lui avait transmis Seta il la pressa contre la porte, effectuant une légère pression sur le poignet pour qu'une lueur blanchâtre vienne éclairer la paume de celle-ci posée contre la porte. Un interstice minuscule apparu alors, s'écartant un court instant mais juste assez pour que les deux hommes puissent y passer leurs doigts, et se mettent à écarter les deux immenses portes dans un effort commun. Celles-ci résistèrent dans un premier temps, ne faisant que trembler sans bouger jusqu'à ce qu'un craquement se fasse entendre et que le bruit reconnaissable d'un gond qui grince ne résonne tandis que la salle s'ouvrait devant leurs yeux. Pénétrant dans celle-ci sans perdre de temps ils purent alors constater non sans une certaine surprise que la pièce était quasiment vide. Un cercle de colonne faisait le tour de celle-ci, couvrant certains recoins d'un peu d'ombre si bien qu'ils ne pouvaient tout apercevoir mais l'immense coupole centrale, bien éclairée par les toits, n'était garnie que d'un autel de pierre sur lequel trônait un coffre de taille moyenne mais aux allures tout de même assez sobre.

Ningen ne s'attendait pas à trouver un immense trésor d'un point de vue financier, Kiru n'aurait pas fait tous ses efforts pour de pauvres berrys, mais la sobriété de la pièce avait pour curieux effet de faire croître l'intérêt qu'il avait pour l'objet inconnu caché dans ce coffre. Son haki le tira soudain de sa contemplation, tandis qu'il reculait en arrière d'un coup sec il entendit un sifflement rapidement coupé. Passé le premier choc il pu voir une dizaine de fines aiguilles fichées dans les airs à quelques centimètres de lui, une inquiétante goutte noire montrant qu'elles n'étaient pas là pour faire de l'acupuncture. Jetant un regard à son acolyte qui mimait toujours le mur dans lequel les projectiles s'étaient plantés il remarqua que sans lui elles l'auraient probablement atteins, son réflexe ne l'ayant pas ôté de leurs trajectoires multiples. En y regardant mieux elles semblaient venir de toutes part, probablement un piège pour les voleurs. Néanmoins Ningen était certain de n'avoir rien activé, et il était passé devant son collègue, ça ne pouvait donc être ça. D'un coup il aperçu dans l'ombre un faible mouvement, succin et rapide mais il parvint à l'apercevoir tout de même, ils n'étaient pas seuls ici. Alors qu'il se tournait pour avertir Seta celui-ci lui fit un signe de tête, lui aussi les avait vu, le bretteur fut troublé par l'expression du maudit, son visage était sérieux et le moindre grain de folie en avait désormais disparu, cela n'était pas du tout bon signe car ça signifiait qu'Omega n'était pas sûr de lui et qu'il craignait ses adversaires. Comme pour appuyer ses pensées ce fut d'ailleurs la voix du mime qui s'éleva dans un murmure, légèrement plus grave tout en conservant ce côté enfantin :

A mon signal tu cours droit vers la fenêtre, tu prends le coffre en passant et tu sautes!

La phrase sonnait comme un ordre aux oreilles du bretteur mais celui-ci ne broncha pas, en réalité le simple fait de voir ce taré dans cet état lui donnait la chaire de poule. Un instant il se prit à regretter le moment où son pire soucis était de voir l'homme effectuer un massacre pour peindre un portrait ensanglanté. Néanmoins si Seta était si catégorique et n'envisageait même pas le combat alors qu'ils étaient deux combattants chevronnés c'est qu'il devait avoir de bonnes raisons, autant lui faire confiance. En songeant à cette pensée il se surpris à se dire à lui même qu'il n'aurait jamais cru un tel jour possible et ce même si on lui avait dit. Ningen observa son allié faire mine d'avancer un pied, le stoppant aussitôt tandis qu'il ne cessait de mimer son mur avec ses pouvoirs, aussitôt une nouvelle nuées d'aiguilles se ficha dans les airs, preuve que leurs adversaires scrutaient le moindre de leurs mouvements. Néanmoins Omega stoppa aussitôt son mime et les aiguilles tombèrent dans un léger cliquetis au sol tandis qu'il fit signe à son compère d'y aller. Le bretteur n'hésita pas un instant malgré sa peu de foi en la réussite d'une sortie ainsi à découvert lorsque même un pied ne semblait pas être de taille. Mais il avait appris par le passé qu'hésiter coûtait généralement bien plus cher que de suivre ce que lui disait un expert, Seta avait l'air de savoir à peu près ce qu'il faisait et c'était l'essentiel. Fonçant tête la première Ningen serra les dents parvenant au centre de la pièce en quelques pas, ses bras attrapant le coffre machinalement tandis qu'il fut surpris par le poids de celui-ci en perdant presque l'équilibre. Néanmoins il poursuivi sa route sans jeter le moindre regard autour de lui plaçant une confiance aveugle dans celui qui, encore quelques minutes plus tôt, s'amuser à essayer de le trancher en deux. Aucune douleur ne semblait s'emparer de lui mais en réalité il n'était même pas certain de pouvoir sentir une seule de ses aiguilles tellement elles étaient fines, il en faudrait plusieurs avant de les sentir et alors le poison serait déjà dans ses veines depuis longtemps. Préférant ne pas y penser il se contenta de resserrer ses bras contre lui, se recroquevillant sur un dernier pas avant de se lancer d'un bon coude en avant contre la fenêtre devant lui.

Voyant les barreaux devant le verre se rapprocher à grande vitesse il ferma les yeux, regrettant déjà son action mais lorsque son épaule toucha ceux-ci la fenêtre se déroba d'un seul bloc aussi grand que lui, le projetant dans les airs sans parachute. Il n'avait pas réellement pensé à ce point en sautant mais il devait surtout rester proche d'Omega qui avait lui la capacité de voler, s'autorisant alors seulement à se retourner il vit avec soulagement l'homme sauter juste derrière lui, néanmoins quelque chose semblait le suivre tandis qu'un grondement sonore résonnait de la salle qu'ils venaient de quitter, les gardiens du coffre n'étaient visiblement pas contents. Il allait prévenir son allié quand il constata que l'homme semblait déjà faire face à leur poursuivant, cela n'aurait fait que le distraire. Il entreprit alors de repérer leur position, après tout ils allaient devoir prendre la fuite avec leurs compagnons et n'aurait pas vraiment le luxe de faire des détours.


Cela allait bientôt faire une bonne minute que les deux combattants se livraient un combat interne au moins aussi intense que l'impact externe et les bourrasques qui les entouraient désormais, la rencontre des deux puissances semblait bouleverser le climat environnant! Kiru avait voulu prouver à l'individu qu'il ne pouvait rien contre un Golem mais il devait admettre que celui-ci n'était pas en reste, dans leur combat immobile il avait eut le temps de l'étudier sous tous les angles mais il ne lui disait absolument rien. Il ne venait clairement pas de West Blue et le maudit n'en avait jamais entendu parler auparavant, mais pour posséder une telle force il venait au moins de Grand Line, voire du Nouveau Monde! Le fait qu'une personne aussi puissante protège cet objet inconnu et mystérieux ranima la curiosité du Géant de Pierre qui paru recevoir un regain de force, faisant de nouveau reculer le soldat de quelques centimètres. L'homme semblait commencer à fatiguer, était-ce du à lui-même ou à son corps qui souffrait plus que la pierre qui composait son opposant? Kiru n'en savait rien mais il ne doutait pas qu'il finirait par gagner dans cet affrontement. Néanmoins il ne serait probablement plus capable de faire grand chose pendant les semaines qui suivraient, même sous sa forme de Golem l'affrontement lui drainait une énergie titanesque si grande qu'il se demandait même où l'homme pouvait en garder un si grand réservoir. Sentant la fatigue commencer à s'emparer de lui également le maudit ravala sa fierté, ce combat de force s'était mis en place entre deux gentlemen sans qu'ils y soient obligés, le Géant de Pierre aurait pu en finir rapidement mais avait voulu affronter l'ennemi avec honneur et son cœur se serrait à la simple idée qu'il allait désormais ravaler sa fierté et bafouer cet honneur. Son haki ainsi que son ouïe le prévinrent alors de mouvement au sommet du bâtiment, ses compagnons avaient fini leur part de la mission et cela sonna alors comme un déclic. Rassemblant quelques forces Kiru articula à l'attention de son adversaire non sans difficultés :

Vous êtes un brave et en d'autres circonstances nous aurions festoyés ensemble!

Le Golem pu voir un sourcil d'incompréhension se soulever sur le visage tendu de son vis-à-vis juste avant qu'une lueur blanche vienne parcourir le poing qu'il lui restait, venant diviser les forces de son adversaire pour les réduire. Aussitôt tandis que son pouvoir faisait effet les yeux du soldat s'écarquillèrent alors que ses pieds se décollaient du sol, la force du Géant de Pierre ne rencontrant désormais quasiment plus aucune résistance. Toute la puissance concentrée entre les deux individus se déferla alors sur le perdant qui sembla frappé de mille coups en un instant, son corps disparaissant alors dans les airs en un battement de cils. L'homme avait été brave mais malheureusement pour lui Kiru n'avait pas le loisir de demeurer simplement un brave combattant aujourd'hui. Posant un genou à terre en soufflant un grand coup alors que le contre coup de l'effort qu'il venait de faire le frappait de plein fouet il jeta un œil en direction de ce qu'il avait entendu quelques instants auparavant, quelques formes semblaient tomber du dernier étage, sans faire attention d'où se trouvait son camarade le Golem lança d'une voix puissante :

H ils ont finis! Récupères les et on retourne au bateau! Vite!



_________________


Dernière édition par Kabayochi.M.Kiru le Mer 8 Nov - 9:39, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 294
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
118/250  (118/250)
Berrys: 194.290.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Lun 18 Sep - 19:54





Royaume d'Illusia ~ West Blue
Fin 1505






Et puis, l’homme nouvellement vaincu entama sa lente descente vers le sol des vaincus : seuls les plus forts pouvaient espérer régner sur les yeux. Mon visage s’arma d’un regard sombre envers l’épéiste qui m’avait fait vaciller. Il avait réveillé ma conscience en dressant sa lame contre moi. Lorsque celle-ci s’était entrechoquée contre la crosse en acier de mes armes, des sensations s’étaient animées dans mon corps. La douleur, la souffrance. Telles étaient les sentiments que m’inspiraient les armes blanches. Et ma blessure survenue plus tôt, juste avant ma première explosion de rage, s’était rouverte. Mon dos hurlait. Et la peur s’était répandue dans mon corps. A cet instant je savais que je faisais face à un prédateur naturel. Et c’était lui ou moi.


Un soupir de soulagement s’extirpa de mes cavités buccales. Au fond, je savais que ma victoire tenait du coup de chance. Pour autant, je savais pertinemment que je n’étais pas encore sorti d’affaire. Un hurlement venait de déchirer le tumulte des affrontements. Celui d’un homme qui avait vu son frère tomber au combat. Et qui aspirait sans doute à réduire en charpie le responsable de cet acte de terrorisme. Autrement dit, un retour sur la terre ferme reviendrait sans doute à livrer mon dernier souffle de vie. Je pestai. La douleur et la fatigue commençaient à me peser, m’entrainant de plus en plus près de mon funeste destin. La lutte contre la gravité devenait difficile. Du fait de ma blessure, je ne parvenais plus à me concentrer suffisamment pour réaliser des Bomb Jump, dont l’explosion était effectuée avec une grande minutie. De la sueur commençait à perler sur mon front alors que mon visage était tordu par la souffrance. Etait-ce la fin ?


Et puis, une voix rauque vint me sortir de mon requiem. Surpris par cette annonce, mon regard plongea un peu plus bas en direction du sommet de la bâtisse. Deux énergumènes venaient de s’en échapper de manière peu orthodoxe. Mon visage se plissa. Je tenais ma porte de sortie.


Galvanisé par cette nouvelle perspective, je forçai mon corps à effectuer un nouvel effort, me propulsant légèrement dans leur direction. Puis, lorsqu’ils furent à portée, mes mains saisirent leurs cols respectifs. Je fis pivoter mes deux jambes simultanément, comme pour les présenter à l’imposante forteresse et les replia au maximum en ramenant mes genoux vers mon torse afin de maximiser ma propulsion. Enfin, j’envoyai mes deux pieds percuté violemment l’air dans une explosion tonitruante alors que j’envoyais mes deux prises vers l’avant. Il n’était plus question d’utiliser le Boost. Toutefois, j’étais toujours en mesure de produire une puissante explosion et utiliser le souffle afin de nous propulser le plus loin possible. Les seuls défauts de ce mode de propulsion résidaient dans sa discrétion et sa trajectoire incontrôlable. J’eus un sourire amusé. Au lieu de tomber au pied de la bâtisse, entourée par nos ennemis, nous étions promis à une rencontre bien plus heureuse : la toiture d’une maison située en dehors de l’enceinte ennemie. Une victime collatérale qui serait dévoré par les flammes si rien n'était fait pour nous arrêter.






Résumé :
 


Dernière édition par Edward Lawrence le Mer 8 Nov - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Mer 8 Nov - 11:21


Time to Go!


Seta tentait tant bien que mal de continuer à mimer un mur dans sa chute afin de couvrir leurs arrières tandis que la masse noire semblait se rapprocher de lui peu à peu. On ne pouvait distinguer aucune forme humanoïde dans cet adversaire mais le maudit n’en connaissait que trop bien la dangerosité, si la masse venait à l’atteindre il était mort ! De nouvelles aiguilles vinrent se ficher dans l’air, preuve que de la fenêtre qu’ils venaient de traverser leurs adversaires continuaient de les attaquer, l’empêchant ainsi d’agir contre la masse qui se rapprochait de lui. Même avec son mime il ne pourrait dans cette position stopper à la fois les aiguilles et le poison qui le visaient, il ne pouvait espérer qu’un miracle désormais. Il serrait déjà les dents à la proximité de sa fin lorsqu’il fut subitement tiré sur le côté par le col, voyant alors la masse tomber en le frôlant sans le toucher. Tournant la tête surpris il reconnut Mr H visiblement mal en point mais jetant toutes ses forces dans la bataille. Concentré sur son sort il ne l’avait même pas senti arriver et le jeune pirate venait de lui sauver la vie. Il eut à peine le temps d’apercevoir Ningen récupéré au vol comme lui du coin de l’œil avant qu’Edward ne les propulse d’un coup sec loin du bâtiment. Sous la force du choc initial il sentit son col venir serrer sa gorge puisque c’était là l’endroit par lequel les tenait le pirate, attendant simplement que la pression se relâche il observa la masse noire tomber sur des soldats qui semblèrent alors crier de douleur sans le pouvoir avant de s’effondrer. Repoussant des souvenirs qu’il avait enfoui au fond de lui il pesta intérieurement contre ceux qu’il venait de rencontrer, un jour il exterminerait ces suppôts du diable ! Mais pour l’heure il devait réfléchir à leur atterrissage car leur sauveur ne semblait pas vraiment disposé à les éloigner de la maison sur laquelle ils fonçaient à toute vitesse. Se libérant de l’emprise de Mr H d’un mouvement du coude il se mit à courir dans les airs, tombant un court instant avant de remonter à hauteur de ses deux compères. Observant rapidement Edward il comprit rapidement que celui-ci était à bout de forces, hésitant un bref instant à laisser Ningen s’écraser sur le bâtiment il jugea qu’ils n’avaient pas de temps à perdre. Au vu des adversaires présent dans la salle du coffre il valait mieux éviter de trainer car ils ne sortiraient pas indemne d’un affrontement avec eux, même sur un terrain découvert. Agrippant les deux hommes par leur col à son tour il continua de courir en grimaçant sous le poids de ses compères, ralentissant peu à peu le rythme pour finalement poser le pied sur un toit plat plus éloigné encore du bâtiment initial. Il lâcha les deux individus quelques secondes avant cela, il n’était pas là pour jouer les mules non plus. Regardant Ningen se réceptionner par une roulade qu’il sembla regretter aussitôt tandis que le coffre venait de lui rentrer dans les côtes il se retourna alors, Kiru ne devait pas être loin.


Le Golem eut à peine le temps de voir ses trois comparses s’éloigner du bâtiment qu’une explosion vint le faire reculer de quelques pas. Se reconcentrant sur les soldats qui semblaient ne pas avoir été démoralisé par la défaite de leur chef il vit d’autres canons se positionner dans sa direction. Il avait beau être un Golem de pierre après la dépense d’énergie qu’il venait d’effectuer il ne résisterait pas longtemps face à une armée de soldats entrainés au combat. D’autant plus que son adversaire récent n’était certainement pas le seul cador du coin et que si des renforts venaient à les rejoindre il n’aurait plus grand-chose à faire. De toute manière l’affrontement n’avait jamais été une volonté, le combat n’était qu’une diversion et désormais il fallait fuir simplement. Certes cette action pouvait paraître lâche mais Kiru n’avait aucune envie d’affronter la Révolution, encore moins Sor s’il était sur l’Île. Il n’avait aucun intérêt à envenimer ses relations avec ses anciens compagnons plus qu’elles ne l’étaient déjà, l’heure était plutôt à l’apaisement à ce niveau. Levant son bras amputé dans les airs il annula subitement la division de sa main, celle-ci échappant aussitôt au manteau de Ningen pour foncer vers son propriétaire en se transformant en forme complète. Reculant de quelques pas il attendit le bon moment pour abattre subitement son bras vers le sol, profitant de la célérité acquise par son poing pour frapper violemment la terre et les soldats devant lui :

Tengoku no Ken !

Le nom de sa technique résonna juste avant l’impact puissant qui fit trembler le sol, provoquant même l’effritement de la partie du bâtiment déjà fragilisée. Les canons reculèrent tandis que les soldats tombèrent au sol et qu’un épais nuage de poussière ne se lève, masquant peu à peu le Golem. Aussitôt Kiru se rua sur le mur qui encerclait la bâtisse et franchit celui-ci avant de reprendre sa forme hybride et de se mettre à courir en direction de leur navire. Le coup avait sans nul doute résonné dans toute l’île mais lorsque la poussière retomberait ses adversaires n’auraient plus qu’une cour enfoncée de quelques mètres devant eux.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 294
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
118/250  (118/250)
Berrys: 194.290.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Mer 8 Nov - 13:48





Royaume d'Illusia ~ West Blue
Fin 1505






Les habitants de la bâtisse ciblée par ma chute détonante furent finalement sauvés in extremis par ce qui semblait être l’intervention d’Oméga. Celui-ci avait ralenti notre chute de manière à nous permettre de nous poser en douceur sur la toiture. Mon corps pivota vers le champ de bataille qui faisait toujours rage dans la cour ennemie. Je pu voir les agissements de la titanesque créature préparer sa fuite. Je vis ainsi la main qu’il avait préalablement derrière lui fendre les cieux afin de revenir vers son propriétaire. Le maudit arma ensuite son poing et l’envoya cogner la terre avec rage. Un indescriptible choc vint secouer les environs, pliant même l’imposant bâtiment à sa puissance. Des fissures apparurent de toute part : l’enceinte ennemie venait d’être secouée, affaiblie même. Et, tel un habile charpentier, l’ancien révolutionnaire venait de nous créer une fenêtre afin d’amorcer notre fuite.

Un soupire s’extirpa du sommet de mon être. Bien qu’extrêmement impressionnante, les agissements du golem n’étaient pas suffisamment efficaces à mon goût. Un sourire dément tordit mon visage. Mes bras s’écartèrent, comme pour enlacer le paysage qui s’offrait à mes yeux. Mes orbites s’agrandirent subitement. Un cliquetis se fit entendre, provenant de chacune de mes mains. Et ainsi, je pus mettre le feu aux poudres.


________________


Quelques jours plus tôt…


« Bien. Tout est en ordre, vous pouvez charger la marchandise ».

La voix d’un homme résonna sur les quais de Powder Island, en cette nuit tranquille. Un navire à destination d’Illusia devait y transporter quelques-uns des achats effectués en ces lieux. Et parmi le contenu qui venait d’être contrôlé se trouvait plusieurs tonneaux. Des tonneaux fabriqués ici-même et qui possédait ainsi le label tant convoité assurant sa qualité et son efficacité. Le client d’aujourd’hui s’était vu bénéficier d’une offre « spéciale », lui avait-on dit. Tout ce qu’il avait à faire, était de revendre ces fameux tonneaux une fois à Illusia. Cette opération lui permettrait ainsi d’effectuer une énorme plus-value, étant donné les prix sacrifiés auquel il avait eu droit. C’était une bonne opération.

Ainsi, les barils de poudre avait fini par être revendus une fois arrivés sur l’île promise. Ils avaient été dispersés aux quatre coins de l’étendue de terre. L’un des meilleurs clients du marchand s’était alors immédiatement positionné pour obtenir un peu de cette poudre très convoité. Après tout, il avait une armurerie à garnir. Il lui fallait de quoi se défendre, ou attaquer. C’était la violence qui primait dans son monde, sans cesse secoués par d’innombrables tumultes.

Le dirigeant était loin de se doute de toute l’opération qui avait été menée contre lui. Il était loin de se doute que cette acquisition allait précipiter la perte de tous ses biens.


________________


Dans deux des barils entreposés dans l’armurerie, des dispositifs s’enclenchèrent. Ils avaient été installés un peu plus tôt dans la soirée, bien avant que l’agitation gagne les lieux et que le sang ne débute ses coulées incessantes. Une étincelle s’alluma d’abord et commença à s’embraser. Puis, ce fût le tour des petits grains noirs. Lors de leur combustion, ils libérèrent une vive lumière blanche, l’espace d’un instant. Et puis, ils furent libérer de leur étreinte obscure.

Un vacarme assourdissant retentit dans toute la ville tandis que l’onde de choc secoua la terre de sa puissance. Une partie du grand bâtiment qui s’était fait attaqué disparu littéralement, soufflé par l’explosion de son armurerie remplie de poudre. La structure ne put rester debout bien longtemps et entama sa déchéance. Ses fondations craquèrent, ses murs ses mures se couchèrent et le tour vola en éclat. L’architecture s’écrasa sur elle-même dans un sinistre fracas, accompagné langoureusement par les hurlements de désespoir des victimes de l’opération. Et, parmi cette désolation naissante, résonna les éclats de voix d’un homme masqué, se tenant fièrement debout sur une toiture non loin de là, face à son œuvre.


« WRAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !! »

Mon cœur se déchira peu de temps après cet embrasement passionné. Il était déjà temps de l’abandonner, cet enfant que j’avais si minutieusement conçu, bercé de tout mon amour. Armé de mon courage, mais malgré tout une larme à l’œil devant ce spectacle inouï, je tournai les talons et entama ma fuite vers le port, aux côtés de compagnons d’armes sans doute surpris par cette soudaine issue. Pourtant, cela faciliterait indéniablement notre fuite, nos poursuivants étant désormais hors d’état de nuire.






Résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Mer 15 Nov - 11:04


La Tablette!


Seta regarda Mr H rire comme un fou en penchant la tête comme pour mieux l’observer. Il avait adoré l’explosion qui venait de retentir, regrettant presque qu’elle ne soit pas plus importante. Une véritable œuvre de destruction éphémère qui, bien qu’encore simpliste et dénuée de réelle technique artistique, assurait un talent indéniable. Le Mime aimait bien le maudit, lui pourrait le comprendre, enfin quelqu’un qui apprécierait ses œuvres à leur juste valeur. Il venait de se trouver un partenaire artistique ! Jetant un regard vers Ningen qui serrait les dents en se tenant les côtes suite au choc avec le coffre il se retourna finalement vers l’épais nuage noir qui masquait désormais le bâtiment qu’ils avaient pris d’assaut, où ce qu’il en restait. Captant finalement du coin de l’œil l’apparition de Mr A il tourna le dos au chef d’œuvre dont Edward ne semblait pouvoir détourner les yeux pour reprendre sa progression, aussitôt imité par Ningen. Il ne valait mieux pas rester dans les parages trop longtemps.


Kiru se rattrapa in-extremis contre le mur d’une maison lorsque le souffle de l’explosion le déséquilibra dans sa course. Il avait à peine eu le temps de parcourir une centaine de mètres avant que l’immense déferlement de flammes ne résonne derrière lui. Il grommela en silence avant de reprendre sa course, c’était un coup de son protégé sans aucun doute, il pouvait dire adieu à la discrétion. Pour autant le Golem n’en voulait pas à son nakama, il ne savait que trop bien que certaines personnes n’étaient par nature pas faîtes pour la discrétion. Néanmoins c’était plus le fait qu’il n’ait à aucun temps eu connaissance de ce dispositif et le fait qu’avec une telle installation Edward avait probablement prévu de faire sauter leur cible peu importe le déroulement de leur mission qui le gênait. Ce genre d’informations cruciales devaient impérativement être connues pour assurer la réussite de leur entreprise, il faudrait qu’il ait une petite discussion avec le maudit une fois tout cela terminé. En attendant il fallait bien avouer que cela les arrangeait, aucun garde du bâtiment ne viendrait les poursuivre avec une telle explosion, et il y avait peu de chances qu’il y ait assez de survivants dans la cour pour dévoiler à Eken Sor la présence d’un Golem supposé mort sur son île. De toute façon les soldats révolutionnaires qui ne tarderaient pas à envahir la ville afin de la défendre se concentreraient sur l’explosion, et même si fermer le port était souvent une mesure prise rapidement dans ce genre d’événement il connaissait trop bien l’île pour se faire avoir. Après tout il en avait été le commandant pendant quelques années et avait eu l’occasion d’en parcourir chaque recoin. Captant Seta qui le regardait dans les airs grâce à son haki il vit celui-ci se retourner pour reprendre sa course, bifurquant aussitôt dans la même direction. A peine cinq cent mètres plus loin il parvint à la sortie de la ville, étant alors rejoins par Ningen, Seta ainsi que les quelques soldats ayant pu sortir du bâtiment au début des combats. Il n’aperçut pas Edward mais celui-ci ne devait pas être loin.

Il leur fallu moins d’une dizaine de minutes pour atteindre la crique en question, Seta usant de son pouvoir pour transporter les combattants sur le navire qui les attendait l’ancre déjà levée à une centaine de mètres de la côte. Tous les marins étaient prêts à partir et les soldats qui avaient préparés l’opération avaient désormais vidé leur repère afin de ne laisser aucune trace. Même si le souterrain était découvert il desservait plusieurs maisons et leurs poursuivants n’y trouveraient rien de compromettant. Se tenant au bastingage en reprenant son souffle Kiru s’intéressa alors au coffre que Ningen avait posé sur le pont, jetant un coup d’œil au bretteur qui s’étirait les bras il se demanda ce que pouvait renfermer un coffre aussi lourd et imposant que cela. Se remémorant le coffre qui lui avait délivré son dernier fruit du démon il élimina rapidement cette possibilité, à moins que celui-ci n’en soit rempli d’une bonne vingtaine. Inspectant rapidement la serrure il lança d’une voix cachant à peine son excitation :

Omega tu peux m’ouvrir ça ?

S’écartant légèrement il regarda le mime venir inspecter la serrure à son tour, effectuant alors quelques gestes avec ses doigts comme pour décrire une forme avant d’insérer une clé invisible et de tourner la main. Si cela ne fonctionnait pas il restait encore Edward qui pourrait faire sauter le verrou mais il ne savait pas ce qui se trouvait à l’intérieur, autant ne pas risquer de le casser ou de tous les faire sauter sans essayer la méthode douce auparavant. Un clic se fit entendre et Seta se recula avec un large sourire, effectuant une courbette ironique en présentant le coffre à Mr A. le Golem releva alors le couvercle sans attendre, dévoilant alors un contenu inattendu. A la vue de tous il extirpa une large tablette de pierre gravée d’inscriptions incompréhensibles. Un sentiment de déception collectif se fit sentir mais Kiru demeura confiant et curieux, un tel dispositif pour protéger une simple tablette ne pouvait s’expliquer que par le contenu de celle-ci. Bien entendu l’hypothèse d’un leurre utilisé pour déjouer les cambriolages aurait pu être envisagée mais ses informations étaient claires, ce coffre était le trésor caché et certains détails des rapports de ses espions prenaient finalement un sens inattendu. Il en était certain désormais, ce qu’il tenait devant lui était un trésor inestimable et peu importe le temps que ça lui prendrait il parviendrait à déchiffrer son contenu. Remettant la lourde tablette dans le coffre il fit signe à son équipage de reprendre ses occupations, certes ils étaient déjà presque hors de portée d’Illusia mais il ne fallait pas se relâcher pour autant. Prenant le coffre pour l’emmener dans ses quartiers il laissa poindre un sourire tandis qu’une réflexion venait à lui. Un Golem qui déployait autant d’efforts pour un caillou, c’était un comble.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 294
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
118/250  (118/250)
Berrys: 194.290.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   Mer 15 Nov - 16:24





Royaume d'Illusia ~ West Blue
Fin 1505






La retraite avait été ordonnée, ainsi, tels les remous d’une vague qui venait de déferler, les envahisseurs se retirèrent peu à peu, laissant émerger derrière eux ce qui restait de leur passage. Des ruines. Un déluge de destruction s’était abattu sur ce qui jadis était une forteresse. La violence avait œuvré et le désespoir s’était emparé des survivants dont les cris résonnaient sur les gravats qui jonchaient le sol. Tout cela au nom de quoi ? La quête d’un coffre. Un homme avait émis un ordre de mission et ses sbires avaient pris les armes semant la désolation parmi leurs opposants. Le pouvoir, l’ambition : tels étaient les racines du fléau qui ravageaient le monde. Là étaient les graines qui avaient endigué un tel désastre. La plante de la guerre s’était ainsi élevée, abondement abreuvé du sang des malheureuses victimes qui s’étaient trouvées au mauvais endroit au moment. Et à protéger la mauvaise chose.

Les traits de mon visage s’affaissèrent devant ce triste constat. Mon corps s’était vidé de son énergie, prêt à me laisser choir sur le bas-côté à tout moment. Mes blessures hurlaient de douleur, mon corps progressant désespérément vers des lendemains plus chatoyants. Du sang s’extirpait de mes plaies, comme attiré par les dalles carrées qui pavaient le sol que je foulais. Le sol que j’avais ébranlé de ma présence, le sol que j’avais irrigué de tant de sang aujourd’hui. Et pourtant, je continuais d’avancer malgré mon regard vide, propulsé par un sentiment bien particulier. Je cherchais des réponses. Des réponses dont je semblais pouvoir distinguer les contours, à l’horizon. La curiosité.

Tel un explorateur avide de découvertes, j’aspirais à m’approprier cette sombre vérité. Cette cause voilée par l’ombre de la mort, cette cause perdue qui invitait joyeusement les êtres humains à s’entretuer. Quelle était la raison de ceci, au final ? Je ne pouvais trouver le repos avant d’en connaitre le contenu. Ainsi, mes muscles s’actionnèrent dans de douloureux et ultimes efforts, me portant vers le point de rendez-vous. Mon allure était bien plus lente que celle de mes comparses, si bien qu’ils disparurent rapidement de mon champ de vision. Je ne pris pas la peine de hausser les épaules, craignant de disperser mes dernières forces inutilement. Je savais où aller. Et j’étais persuadé qu’ils me laisseraient une fenêtre pour me hisser à bord de notre transport.

Quelques instants plus tard, les contours de ma silhouette se dessinèrent aux abords de la crique qui retenait jusqu’alors en ces lieux un navire chargé de meurtriers. Ils venaient de lever l’ancre, et, déjà, l’épaisse carcasse de bois s’éloignait de son point d’ancrage. Et puis, une force invisible me souleva du sol et me transporta sur le navire. L'oeuvre d'Oméga, sans doute. Une fois à bord, je me laissai choir sur le pont du bateau, anéanti par la fatigue. Une flaque de sang vint peindre le bois qui me soutenait tandis qu’un sourire se dessina sur mon visage balafré. Le ciel s’étendait au-dessus de moi, bercé par les premières lueurs du jour naissant. Une vision réconfortante avant de sombrer dans les ténèbres.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB]Je vais te montrer mes tablettes [Pv Edward]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Moi folle? ... Attends un peu que je descende de ma licorne, je vais te montrer!
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Croix de bois, croix de fer, si je ment je vais en enfer ! [PV : Hikari]
» Je vais finir vieille fille si ça continue XD
» J'vais te plumer, Pigeonne ! [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Royaume d'Illusia-