Partagez | 
 

 [FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
avatar
Messages : 366
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
4/250  (4/250)
Berrys: 650.000 B

MessageSujet: [FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )   Lun 29 Mai - 16:45

  • Shiki
  • Elina
Cold like snow


Grand Line. Voilà ma futur destination, mais avant d’y arriver, je me devais de me préparer et cela signifie agrémenter un peu mon “ cv “ si on peut dire. Rejoindre peut-être la révolution n’avait jamais été aussi près en terme d’occasion, mais je me devais d’être prêt, car Grand Line est vraiment une autre histoire que les Blues. Que ce soit en terme d’ambiance que environnement, ce dernier est plus hostile que jamais, surtout avec la prolifération des équipages en tout genre. Pour sûr, il était impossible pour la marine d’affirmer avoir la situation en main. Moi le premier si j’étais un villageois, je ferais des affirmations comme quoi la protection laisse à désirer. Les faits divers se multiplient et chaque fois, des gens font du bruit au lieu d’être arrêté. Il n’y à qu’à voir les attaques récentes sur Nighty Town, ou sur diverses îles censées être des “ bases “ de la marine. Si même ces symboles ne servent plus à repousser des envies meurtrières de malfrats, où va le monde ? Les mouettes auront beau montrer le bon côté des choses, tout ce qui est destruction et vies perdues ne pourront jamais être effacées...

Habillé chaudement, j’essayais de faire abstraction du froid environnant, mais impossible de mettre de côté ces morsures froides intempestives... Le froid était particulièrement agressif aujourd’hui et ma tenue chaude mais pas à 100% adaptée n’empêchait pas certaines attaques du froid de me faire effet. Je devais m’abriter me disais-je. Loin d’imaginer que le passé allait me rattraper et que j’étais déjà pris au piège dans la toile de l’araignée qui plane au dessus de mon crâne, je repensais à quelques événements récents. Lors d’un déplacement d’une île à une autre sur ce Blue, je me souviens avoir arrêté un convois de criminels qui semblaient préparer quelque chose. Quoi ? Je ne savais pas exactement, mais le simple fait d’avoir découvert qu’ils n’étaient pas de simples civils m’avait suffit pour me donner une raison de les arrêter. Qui sait ce qu’ils allaient faire ? Tuer des civils ? Un attentat ? Prise d’otage ? Il était hors de question de douter et laisser filer un tel groupe de gens et c’est ainsi qu’une dizaine de mercenaires se sont retrouvés incapable d’accomplir leur mission pourtant cruciale pour une certaine personne tapis dans l’ombre. Mais pour moi, il s’agissait là d’un simple acte de citoyen. Ni plus, ni moins.

J’en oubliais presque la dure réalité comme quoi parfois même en voulant faire le bien, on s’attire les foudres du mal. Cherchant donc désespérément un abri, je trouvais refuge dans une des plus vieilles auberge de l’île. L’endroit n’était pas réputé, mais les civils de cet endroit pourraient l’affirmer, à défaut de pas être luxueux, c’est l’endroit le plus authentique de l’île qu’au moins toutes les vieilles personnes sur cette île apprécie. Un monument d’une importance capitale pour les civils qui ne verraient pas d’un bon oeil qu’on ose y toucher pour le remplacer par quelque chose de plus “ moderne “. Bref, n’ayant pas énormément de berrys sur moi, je pu payer la chambre pour la nuit, soit, une bonne chose de faite.

Allant me réchauffer dans ma chambre, je m’installais comme je pouvais, ne me plaignant guère du côté spartiate de la chambre. Il y avait le simple minimum, mais à défaut d’avoir une chambre de luxe, la vue sur l’horizon de l’île était appréciable et ça, c’est tout ce qui compte pour moi. La neige qui tombait en fine pluie floconné me rendait heureux en un sens.
Je déposais mes armes sur une table et soupirais avant de faire quelques exercices. Mettant de côté cette impression d’être observé, je me permis de m’assoupir quelque peu ces voyages à la suite en navire m’ayant crevé. Il fallait vraiment que je prenne des vacances un jour ou l’autre, mais ça, seulement une fois mon but atteint.
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 462
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 6.529.496.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )   Mer 31 Mai - 22:33

Don't mess with a spider.














L'araignée reposa son verre de vin d'un geste sec. Elle se trouvait seule en compagnie d'un petit voleur sans envergure au visage passablement tuméfié. Il s'était présenté à elle tandis qu'elle réfléchissait à ses plans concernant Yakoutie, au chaud dans l'établissement sous-terrain de Tetsujin. L'homme venu lui faire son rapport, dans les tréfonds du marché noir, tressaillit sous son regard noir et son air fort mécontent. Le pauvre malfrat baissa les yeux, incapable de soutenir la colère sourde de la Zoan lorsque celle-ci prit la parole :


- Si je comprends bien, une bande de dix criminels s'est vue maîtrisée... par un simple civil ?
- Bin... c'est à dire que c'est pas comme si...
- Oui. Ou non ? trancha l'assassin en articulant soigneusement chacun de ses mots.


Le quidam déglutit difficilement. Il savait que cette mission qu'on lui avait confiée était capitale pour assurer peu à peu la main mise de sa patronne sur Yakoutie Island. Lui et ses collègues formaient une petite bande indépendante qu'elle avait ralliée il y a peu, dans le plus grand secret. Ils étaient censés se faire passer pour des bandits désireux de rallier un réel rassemblement de coupe-jarrets des montagnes. Ainsi, ils devaient transporter des marchandises et des armes qui auraient dû attiser la convoitise de leurs cibles... L'un d'eux aurait trahi la position de la fameuse bande de malfrats et, bien vite, l'araignée aurait fait le ménage. Ainsi, non seulement la marchandise avait été « égarée », les malfrats avaient échappé à son ire... mais qui plus était un pseudo héros venait tenter de faire régner sa propre justice sur son île ? Ces révélations la hérissaient au plus haut point !


- Bin, dans un sens oui. Mais...
- Je n'ai que faire de vos excuses. Où est le reste de la troupe ? Et où se terre se justicier du dimanche ?
- Les gars se sont dispersés, sauf un qui l'a suivi et qui vient de m'appeler par Den Den Mushi. Apparemment le type est à Ukijou, dans le Nord-Est de l'île, là où il... enfin...


L'araignée reprit son verre de vin dans un bruit cristallin et le fit délicatement tourner afin d'en dégager les fragrances. De l'autre coté de la table, l'homme s'agita nerveusement, ne sachant trouver ses mots. Elina l'y aida sans vergogne :


- Là où il vous a tous passés à tabac. Son signalement ?
- Un très grand roux, avec les cheveux en bataille et des yeux comme deux pépites d'or. Ah ! Et il a deux sabres à la ceinture, plus un autre dans le dos !


L'araignée termina son verre lentement, laissant mariner son homme de main sans réellement y songer. Elle ne connaissait aucun marine ni chasseur de primes réputé qui répondrait à cette description... S'agissait-il réellement d'un civil ? Ou bien d'un héraut de la justice sous couverture ? Dans tous les cas, elle devrait mener son enquête discrètement et, sans doute, devrait-elle l'attirer à l'extérieur de la ville pour s'occuper de son cas.


- Patronne... Avec les gars on a vraiment les nerfs contre ce type... On voudrait notre revanche !
- Pour que vous échouiez une nouvelle fois ? Ou pire, que vous trahissiez pour de bon l'existence d'un monde sous-terrain sur cette île ? Ne soyez pas idiot.


Après un court instant de réflexion, la jeune femme posa son verre, à présent vide, avant de se lever de son fauteuil. Elle se défit de son manteau de fourrure et fit craquer ses articulations avant de répondre d'un ton froid :


- Vous me servirez d’appât, voilà tout ce que je consens à vous accorder. Vous allez l'attirer dans une des grottes avoisinantes. Si je ne me trompe pas, les environs d'Ukijou en sont truffées, ça ne saurait être difficile. Une fois isolé, je m'occuperai de son cas personnellement.


Ce qu'elle ne lui avoua pas, c'était qu'elle comptait également se débarrasser de cette bande d'incapables qui, à tous les coups, avaient également été repérés par des civils. Elle n'avait pas pour habitude de supprimer ses hommes qui échouaient, loin de là. Néanmoins, elle allait devoir faire une exception dans le cas présent.... En effet, ils avaient été étiquetés comme « bandits » par la populace, ce qui n'était pas le cas de son organisation. Ainsi, s'ils continuaient à aller et venir à leur guise sur Yakoutie ou, pire, s'ils s'affichaient par inadvertance auprès d'un des représentants de la sécurité de l'île... il serait difficile de justifier pareille incohérence. En attendant, l'assassin servit à son subalterne un sourire affable, preuve factice d'un pardon qu'il n'obtiendrait jamais.


- Retrouvez vos confrères et traquez ce fouineur. Lorsque ce sera chose faite, arrangez-vous pour qu'il vous suive... puis attirez-le dans ce qu'il pensera être votre repaire. Choisissez une grotte profonde, afin que nous ne soyons pas gênés. Je vous suivrai en douce et prendrai la suite à partir de ce point.
- Ouais, m'dame.


Sur ces mots, Elina prit elle aussi la direction de la petite bourgade au charme rustique qui abritait le gêneur du jour. Elle chemina aussi longtemps que possible via le marché noir, avant de sortir par une entrée dérobée dans les montagnes. Rirait bien qui rirait le dernier.





Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
avatar
Messages : 366
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
4/250  (4/250)
Berrys: 650.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )   Jeu 1 Juin - 2:18

  • Shiki
  • Elina
Trap


Tandis qu’un plan macabre voyait le jour à plusieurs kilomètres de ma position, moi, je me reposais, laissant mon corps retrouver doucement mais sûrement ses forces. Dix contre un, même si les malfrats décrivent ça comme une véritable branlée, ce n’est clairement pas de tout repos. Tant qu’un style à l’épée n’est parfait, il utilise bien plus d’énergie qu’on pourrais le croire. Une, deux, puis trois... Il y a vraiment des fois où je me demande comment on peut maîtriser jusqu’à 100 épées à la fois. Mifune est-il un mythe ou un réel génie et sword master ? Secouant la tête et fronçant les sourcils en me grondant moi-même de cet irrespect qui était la possibilité que de douter de cette légende, je vins alors à soupirer et m’assoupir alors que le temps ne changeait pas. La neige tombait tranquillement au gré du vent qui lui par contre gagna en intensité au fil des heures.

Sortant de mon sommeil deux heures plus tard, je me permis d’aller flirter dans le hall principal où des gens discutaient autour d’un feu de cheminé. Ne m’incrustant dans aucune des conversations en cours, pour ma part je me dirigeais dans un coin pour profiter un peu de la chaleur émanant de ce feu mis en place. Perdant mon regard ambré dans ces flammes, je me laissais aller à un peu de rêverie quand finalement des mots attirèrent mon attention. Des gens à côté de moi marmonnaient que visiblement des malfrats récemment identifiés comme tel rôdaient dans les alentours. M’arrêtant sur ce détail, je commençais à psychoter un peu intérieurement. Est-ce que ces gens cherchaient une revanche et donc me cherchaient moi ? L’humain est ainsi, à toujours vouloir avoir le dernier mot. Dans sa stupidité, il s’obstine à parfois vouloir voler trop près du soleil et pour cela, il ne recule devant rien au point d’en être ridicule...
Mais ce qui me préoccupais plus que leurs capacités mentales peut-être amoindries, s’était la possibilité qu’ils s’en prennent à des civils tant que je ne me montrais pas. Refusant de mettre en danger des innocents, je remontais dans ma chambre pour attraper mes armes et sortir de là.

Plutôt que me laisser chasser, j’allais devenir le chasseur. Essayant de faire abstraction du froid, je me mis à la recherche de ces personnes. Peu de passants se trouvaient là, et quoi de plus normal ? Qui irait se balader dehors pour le plaisir avec une température pareil ? Le regard vif, cherchant à faire attention à mon environnement, je cru reconnaitre au loin un brigand qui me cherchait. Hallucination ou ? Quoi qu’il en soit, je tentais de le rattraper, commençant à m’enfoncer dans cette île, m’écartant de cette auberge.

Sans le savoir, je tombais dans un piège qui allait me refaire la journée, mais à l’heure actuelle, je pensais surtout à ces pauvres villageois. Des malfrats se devaient d’être punis, et quand bien même tous ne sont pas des cas extrêmes, je désirais avant tout les arrêter non pas pour être reconnu comme étant un sauveur, mais bien pour aider ceux qui pouvaient revenir sur le droit chemin. Comme me le disait souvent mon père, tout n’est qu’équilibre. Partant de ce principe, une personne sur le mauvais chemin peut redevenir gentil. Non ? Je refusais de croire que parfois des gens pouvaient être pourris jusqu’à la moelle, tel Konan ou Ren Tao. Ces gens ne pourraient jamais être sauvés ? Cette possibilité me rendait triste intérieurement, mais telle est ma faiblesse : croire que changer le monde sans forcément en arriver à des extrêmes est possible. J’avais besoin de me forger pour ensuite agir. Et ça, c’est ma rencontre avec Erwin qui allait me le faire comprendre. À moins qu’une chose inattendue vienne secouer mes habitudes ? Sans vraiment m’en rendre compte, j’approchais d’une grotte.
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 462
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 6.529.496.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )   Lun 5 Juin - 12:18

Don't mess with a spider.














L'araignée s'était rendue en catimini jusqu'à Ukijou, petit village isolé de cette île hivernale aux dimensions colossales. Elle avait cheminé à couvert des ombres, usant de sa discrétion durement acquise et de son fruit du démon pour passer inaperçue. Lentement mais surement, elle avait faussé compagnie à la ville de Taisetsu, capitale de Yakoutie, pour rejoindre par chemins détournés ce petit patelin. Une fois à l'orée du village, la Zoan avait usé de prudence pour se dissimuler de son mieux, puis ouvrir les yeux et tendre l'oreille. Au vu du signalement du pseudo justicier qui avait fait capoter ses plans, il ne serait pas difficile à repérer... D'autant plus qu'il semblait étranger à ces terres sous sa juridiction ! Elle en aurait entendu parler auparavant en si tel n'était pas le cas... Un colosse roux armé de trois sabres, cela ne courrait pas les rues. En d'autres termes, il aurait cherché refuge loin de ce blizzard au sein de l'auberge. Et effectivement, elle finit par retrouver sa trace lorsqu'il sortit de cette dernière.

Le froid avait beau s'insinuer partout sur sa peau et son exosquelette, l'assassin se sentait bouillir. Cet idiot ne surveillait même pas ses arrières ! Il était tombé à deux pieds joints dans le piège tendu et, à peine les subalternes d'Elina repérés... il s'était jeté à leur poursuite ! Elle soupira en silence. Si ce fieffé imbécile avait réussi à battre dix hommes du marché noir en même temps, cela en disait long sur leur efficacité. Fort heureusement pour elle, tous ses associés ou hommes de mains n'étaient pas du même calibre. Shiro et Seika, par exemple, aurait sans aucun doute tenu la dragée haute à ce jeune coq. Mais enfin, là n'était pas la question. Sans un bruit, l'araignée se coula dans le sillage de sa proie et progressa avec milles précautions. Qu'elle se fasse repérer, et elle serait obligée de l'éviscérer sur place... et donc potentiellement de révéler l'existence de la femme araignée à des civils.


« Je ne peux pas me le permettre. », se rappela-t-elle.


Aussi elle patienta et fila le grand rouquin jusqu'à une certaine grotte, là où elle laissa ses hommes suivre le plan qu'elle leur avait imposé un peu plus tôt.




Les hommes de mains en question étaient tiraillés entre deux feux. D'un coté, il savaient que s'ils décevait encore une fois Jorogumo, ils risquaient fort de se faire passer le savon de leur vie. D'un autre coté... leur honneur et leur fierté avaient été piétinés sans réserve par ce petit salopard ! Aussi avaient-ils prévu d'accepter une partie du plan de leur patronne... mais de faire les choses à leur manière par la suite. Ne serait-ce que pour lui prouver qu'ils pouvaient être utiles ! Lorsqu'ils se firent repérer par leur tourmenteur, ils réagirent comme ils étaient censés le faire et continuèrent leur manège visant à le conduire à la grotte. Ils firent mine de surveiller les alentours sans repérer leur poursuivant, mais le conduisirent inexorablement vers la fameuse grotte à quelques kilomètres à peine à l'Ouest du village.

Ils y pénétrèrent sans se douter une seconde de ce qui les y attendait !

Une fois à l'intérieur des galeries, ils allumèrent quelques torches et s'enfoncèrent dans les pénombres, armés de flammes vacillantes et de leur courage tout relatif. À dire vrai, leur principal moteur restait l'esprit de revanche qui leur tordait les tripes et ravivait un brasier ardent que le jeune épéiste avait piétiné : leur orgueil. Ils progressèrent donc la boule au ventre, impatient de se venger en bonne et due forme. Aussi, lorsqu'au bout de quelques minutes à s'enfoncer dans les entrailles de la terre ils trouvèrent la première intersection leur permettant de partir à droite ou à gauche... les criminels prirent une décision. Trois d'entre eux partirent à gauche en confiant leurs torches à leurs collègues, tandis que tous les autres continuèrent à droite. Le trio qui faisait bande à part se terra en silence, attendant de repérer l'arrivée de leur détracteur pour mieux le prendre en tenaille. Dans un endroit aussi confiné, ils ne se feraient pas avoir aussi facilement ! Et puisque seul le tunnel de droite répercutait des échos de pas et quelques éclats de lumière blafarde... ils le pourfendraient dans le dos grâce à l'effet de surprise lorsqu'il prendrait cette direction.

Un plan infaillible... en théorie.





Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
avatar
Messages : 366
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
4/250  (4/250)
Berrys: 650.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )   Mer 7 Juin - 0:10

  • Shiki
  • Elina
Be aware


L’avancée dans ces lieux était difficile. Le manque de visibilité et le froid étaient deux comparses redoutables et même moi qui suis du genre aventurier, j’avouais avoir du mal. Seule ma détermination m’empêchait de rebrousser chemin. Finalement, alors que je pensais que mes os allaient se geler, une cavité rocheuse se fit voir. Une grotte ? Les gens auraient-ils pénétrer ce lieu ? Pas le temps de trop réfléchir, j’y entrais légèrement afin d’au moins m’y réfugier. Faisant quelques pas, je m’abaissais en premier lieu pour observer quelques traces de bas. Quel est le bon réflexe à avoir dans ce genre de cas ? Observer le moindre indice pour deviner s’il n’y a pas un animal dans le coin. Exemple tout con, mais ce genre d’endroit est idéal pour cacher un ours et autant le dire, un ours n’est jamais content quand un intrus vient chez lui sans demander. Malheureusement, les traces légères au sol n’étaient pas celles d’un ours mal léché, mais bien des pas humains. De ce que j’en voyais, ils étaient au moins deux, si ce n’est pas plus. Manque de peau, je n’arrivais pas à distinguer si les traces étaient fraîches. Le taux que ce soit un piège était inconnu pour moi. Je pouvais aisément attendre la fin de journée, mais qui sait si cette grotte ne mène pas ailleurs ? Rester ici à ne rien faire était trop risqué, autant que me précipiter dans le tas.

Ainsi, après mûres réflexions, je me décidais d’avancer. Mais sans lumière... Difficile. Après quelques préparatifs, je me fis une torche avec les moyens du bord. Celle-ci ne tiendrait éternellement, mais cela devrais me permettre un petit voyage plus agréable qu’à l’aveugle. C’est ainsi que je commençais ma descente aux enfers sans réaliser pour l’heure que les idiots ne l’étaient pas autant que prévu.
Quand mes pas me menèrent enfin à une fameuse intersection, je ne loupais pas la lumière émanant d’un des deux chemins possibles, mais encore une fois, je ne me fiais pas à mes yeux, mais bel et bien mon instinct et mes compétences de chasseur. M’abaissant, j’éclairais essentiellement le sol pour voir des traces de pas, toujours aussi légères que celles à l’entrée. Cependant, elles n’allaient pas toutes dans la même direction. Jetant un coup d’oeil vers le côté non éclairé, je me demandais bien ce qui pouvait se passer. Un piège ? Fronçant les sourcils, je me décidais à aller vers la lumière, mais non pas sur mes gardes, bien au contraire.

Avançant à pas de loup, je remettais correctement l’un de mes habits servant presque de cape et cachais un de mes sabres à ma ceinture sur ma droite. Ma main posée sur le manche de l’arme mais caché via l’habit, j’espérais pouvoir maintenir un effet de surprise en cas de coup bas imprévu via une réaction quasiment aussi rapide que celle de l’éclair. Cependant, aussi méfiant sois-je, je me rendais enfin compte d’une chose : l’endroit est spartiate. J’avais clairement un désavantage et il me serait clairement possible d’utiliser le style à deux sabres... Au mieux, je pourrais me débrouiller avec un seul, ou deux mais en faisant des attaques à la suite et non simultanées. Gardant toutes ces données en tête, je finis par m’approcher de la lumière sans lui courir après. Ravalant ma salive, j’avais comme cette impression d’être observé. Machinalement, je regardais autour de moi, sur les côtés, derrière et au dessus de moi, mais je ne voyais rien. N’importe qui d’observateur - tel Elina - pourrait le comprendre, je n’étais pas serein. Et en général, un sabreur expérimenté qui n’est pas serein, c’est un adepte des techniques iai pour “commencer” sa danse si on l’oblige à danser. Restait à savoir si tel était mon cas ?
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 462
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 6.529.496.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )   Sam 10 Juin - 20:15

Don't mess with a spider.














Les hommes du marché noir restés en embuscade retinrent leurs respirations en percevant l'arrivée de leur Némésis. Ils sentirent leurs entrailles se retourner lorsqu'ils virent la lueur de sa torche s'abaisser comme si... comme s'il se mettait à genoux ! Les malfrats comprirent soudain leur erreur. Tout à leurs viles intentions de revanche, ils en avaient oublié la plus élémentaire des précaution : effacer leurs traces ! Si jamais le pseudo justicier s'amenait de ce coté pour leur refaire le portrait, tout aller capoter. Et s'ils s'en sortaient vivants, la patronne allait encore leur passer un de ces savons...


« Casse toi ! », pensèrent-ils en écho sans se concerter.


Et, comme si un génie du mal avait exaucé leur vœu, leur cible finit par se relever et prendre l'autre direction. Les compères soupirèrent un bon coup tous ensemble, avant de se plaquer les mains sur leurs bouches avec de grands yeux ronds. Ces couillons avaient encore failli tout faire foirer ! Un peu plus et le rouquin les aurait démasqués ! Mais au lieu de ça, ils entendirent ses bruits de pas s'éloigner en direction du reste de la bande. Dans le noir le plus profond de la caverne, le trio de criminels se mit à sourire d'un air mauvais. Lentement, ils se déplacèrent en faisant le moins de bruit possible. Si tout se passait bien, ils finiraient par retrouver la bifurcation puis prendre en chasse le foutu épéiste... avant de lui tomber !

De leur coté, le reste de la petite troupe avançait à pas lents toujours plus profondément dans la grotte. Ils se laissaient peu à peu rattraper, de manière à pouvoir retourner la situation en un éclair : de traqueur, le sabreur finirait traqué. Ainsi, les sept hommes du marché noir finirent par arriver dans une salle un peu plus spacieuse et se séparèrent de nouveau. Jorogumo leur avait demandé, lorsqu'ils arriveraient dans la première salle, de se cacher en attendant leur visiteur inopportun. Cependant, toujours occupés par leur esprit de vengeance, trois d'entre eux continuèrent à avancer tandis que les quatre autres se répartirent de chaque cotés de l'entrée de la salle. Une fois que leur détracteur passerait devant eux, ils se jetteraient sur lui comme un seul homme pour lui foncer dessus tous ensembles !




Elina finit par arriver aux abords de la grotte à son tour. Au loin, elle voyait se répercuter sur les murs quelques éclats d'une torche. Elle même n'en aurait pas besoin pour le moment, de peur d'attirer l'attention de sa proie. L'araignée préférait avancer silencieusement et suivre la lumière, telle la promesse de finalement tomber sur sa proie. Sans un bruit, elle emboîta donc le pas à celui qu'elle se faisait d'avance une joie de déchiqueter en morceaux, loin de se douter de l'attitude complètement stupide de ses subordonnés. L'araignée leur avait pourtant spécifié qu'ils ne devaient rien tenter seuls, au risque de se voir réduits en charpie de nouveau. Cependant, les incorporer dans ce plan avait sans doute été une erreur. Ce qu'elle n'apprendrait que trop rapidement...

Arrivée à la première intersection, elle fronça les sourcils en sentant sous ses pieds une zone bien plus piétinée que le reste du tunnel. Elle s'accroupit rapidement mais, n'y voyant goutte, ne put affirmer avec certitude ce qu'elle craignait : soit ses hommes avaient désobéi... soit ils n'étaient pas seuls dans cette grotte. Elle secoua la tête et reprit sa traque silencieuse. Qui viendrait se promener dans une grotte si loin du village avec le blizzard qui soufflait dehors ? Non, ce ne pouvait être que l'étranger ou ses crétins de subalternes. La Zoan grogna et accéléra doucement le pas. Peu à peu, ses grandes enjambées la rapprochèrent de la fameuse salle qui lui réservait une vilaine surprise.

La première d'une longue liste pour cette nuit de pleine lune.





Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
avatar
Messages : 366
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
4/250  (4/250)
Berrys: 650.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )   Dim 11 Juin - 16:40

  • Shiki
  • Elina
Be aware


L’avancée dans la grotte était des plus déplaisante. Pas serein pour un sous, j’avançais prudemment dans cet endroit sans savoir ce que le destin me réservait. Les traces ne laissaient aucun doute vu leurs fraîcheurs, je n’allais faire une balade de tout repos, mais soit, j’y étais habitué. Quand on fait le bon samaritain, il faut assumer ses actes non ? Arrêter un malfrat ou nuire à ses actes revient à s’attirer les foudres d’une possible vengeance. Telle était la loi de la jungle, quand un plus faible arrive à défaire un plus fort, ce dernier en général ne lâche pas l’affaire si facilement et ce ne sont pas des gens tel les S.G par exemple qui feront croire le contraire. Secouant la tête pour me retirer ces choses de la tête, je vins alors à continuer mon avancée.

Petit à petit, une grande pièce se dessinait et la lumière en son fond. Hm ? Intrigué, je ralentit le pas avant de simplement me décider à y aller. Dès que je posa un pied dans la zone, par pure précaution je m’empressais de prendre appuie pour me jeter vers l’avant. Et grand bien m’en fasse, j’échappais à une attaque de quatre personnes postées là pour faire embuscade, vite rejoint par deux autres venant du couloir rocheux. J’avais vu juste me disais-je. Je me retrouvais à six contre un. Grimaçant quelque peu, je me demandais si ceux avec la torche allaient mettre du temps à venir, mais la réponse était évidente : non.

Ainsi, dégainant mes lames, je me devais faire attention. Lames d’air, coups d’estoc et attaques frontales étaient mes seules possibilités pour ce combat et ce n’est qu’après un effort physique intense que les derniers hommes tombaient au sol. Blessé à divers endroits, cette fois ils n’y étaient pas aller de main morte je devais l’avouer. Reprenant ma respiration, j’observais leurs corps K.O. Pour qui travaillent-ils ? Sont-ils autonomes ? Ou agissent-ils sous les ordres d’une personne plus hautement placé ? Curieux de nature, je ne pouvais m’empêcher de les fouiller un à un pour voir si je pouvais trouver des indices, mais outre des berrys... Rien d’intéressant.

“ ... Tant pis... “


Bredouille, je me demandais bien quoi faire désormais. Les laisser ici ? Ce serais cruel, surtout si d’autres gens mal intentionnés passaient derrière moi. Qui sait si certaines personnes ne seraient pas capable d’en profiter pour les achever ? Non, hors de question. Déplaçant leurs corps, je les rassemblaient, jusqu’à avoir l’impression d’être observé. N’aimant guère ça, je me retournais lentement, en ravalant ma salive, je me tournais vers là où j’étais arrivé et cherchais le ou la responsable de cette drôle d’impression. Est-ce que mon instinct me trompait ? Ou au contraire, j’avais une affreuse raison ? Attendant d’avoir une véritable raison, je m’approchais pas à pas de cette entrée, sur mes gardes, mais moins que lors de l’embuscade. Pour être franc, je craignais que ce soit des chauves-souris.
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 462
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 6.529.496.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )   Dim 11 Juin - 18:53

Don't mess with a spider.















L'araignée avait progressé sans embûche tout le long du chemin. Mis à part une odeur tenace de pourriture et de mort qui semblait peu à peu gagner en intensité, rien n'avait perturbé son cheminement silencieux. Soudain, elle avait entendu les échos de combats un peu plus loin dans le tunnel. Elle avait soupiré un bref instant, comprenant que ces hommes-ci étaient définitivement une cause perdue : ils ne l'avaient donc pas attendue et, très certainement, les retrouverait-elle incapables de combattre, voire morts.


« Bande d'idiots basiques et primaires. », lâcha-t-elle en pensée avec humeur.


Mais sans un mot, l'araignée reprit son avancée sous la forme d'un petit insecte. Elle débarqua dans une vaste salle munie de trois autres tunnels en plus de celui par lequel elle venait de pénétrer. Une embuscade avait bien opposé le sabreur et ses appâts qui, comme elle le craignait, étaient vautrés faces contre terre. Elle arpenta les parois rocheuses de la salle et rejoignit peu à peu l'endroit où le grand rouquin avait entassé ses hommes après les avoir fouillés en vain. Ici encore, elle se félicita de ne pas permettre à ses sous-fifres de garder des effets personnels lors des missions ! De son coté, Elina en avait profité pour détailler l'auteur du crime durant son trajet, confirmant par la même occasion qu'il s'agissait-là d'un étranger qui ne manquerait à personne. Elle allait s'en donner à cœur joie et allait jouer avec lui autant qu'il pourrait résister, avant de l'achever tel le moucheron qu'il était ; déjà empêtré sans le savoir dans sa toile. Mais pour l'heure, elle préféra se laisser tomber auprès des corps inconscients de ses subalternes vaincus. En effet, il était trop tard pour que le fauteur de trouble puisse lui échapper à présent. Qu'il essaye de fuir ! Face à une Zoan, c'était peine perdue.

Tandis que sa proie lui tournait le dos et s'approchait à pas comptés de l'entrée elle reprit sa forme hybride devant les yeux hébétés de son premier homme. Avant qu'il ne puisse pousser un cri, elle lui sectionna la jugulaire d'un coup de griffe précis. La vue de Jorogumo en train d'écharper l'un des leurs redonna l'énergie du désespoir à trois hommes qui, dès lors, se remirent debout et s'enfuirent par deux autres entrées. De quelques rankyakus, elle acheva les corps inconscients des incapables qui avaient une fois encore échoué, avant de se tourner vers les trois fuyards.


- Shunpo, déclara-t-elle sobrement.


L'assassin sembla tout à coup disparaître, avant de surgir derrière un des déserteurs et de lui briser les cervicales d'un coup net. Les deux autres, bien conscients du spectacle inhumain qui se déroulait devant leurs yeux, hurlèrent d'effroi avant de tenter de raisonner la Zoan :


- P-patronne ! Qu'est ce que vous faites ?!
- Question stupide, déclara-t-elle en transperçant le corps d'un second criminel à côté d'elle.


Il n'était guère étonnant que ces imbéciles ne comprennent pas les sentiments ou les réflexions de l'araignée à ce moment précis. Ils avaient désobéi à un ordre direct ce qui, en soit, nécessitait d'ores et déjà une punition. S'ajoutait à cela un deuxième échec exactement similaire au premier ; mais également le risque de laisser échapper une information capitale la concernant, notamment son double jeu, si d'aventure leur adversaire avait été pris de la fantaisie de les soumettre à la question. Elle y avait déjà réfléchi durant le trajet et était tout à fait confortée dans son idée : elle ferait une exception aujourd'hui et écrémerait ses rangs. Ainsi, elle se tourna en direction du dernier survivant de cette embuscade désastreuse qui tentait de fuir via une autre ouverture dans la roche. Elle bondit avec la ferme intention de le faucher lui aussi.




Au fond de la grotte, les échos de la bataille se répercutaient de manière amoindrie. Les cris, la douleur, la hargne et la stupéfaction n'arrivaient pas à percer les ténèbres aussi profondément. Cependant, là où le son et la lumière ne s'aventuraient plus, les senteurs nouvelles en ces lieux abandonnés parvinrent à se faufiler. Ainsi, les odeurs toutes particulières d'une dizaine d'êtres vivants gorgés de sang se frayèrent un chemin là où elle n'auraient jamais dû. Dans la pénombre, deux yeux de glace s'étaient déjà éveillés et leur propriétaire avançait sans un bruit dans le tunnel qu'avaient arpenté les humains un peu plus tôt. Les chasseurs avaient pénétré dans l'antre de la bête. Et celle-ci était affamée.







Dernière édition par Kokuro Elina le Dim 18 Juin - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
avatar
Messages : 366
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
4/250  (4/250)
Berrys: 650.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )   Dim 11 Juin - 21:59

  • Shiki
  • Elina
Be aware


Le travail terminé, si le temps dehors était similaire à tout à l’heure, ma seule option était de rejoindre le village et prévoir les autorités locales, ni plus ni moins. C’est donc avec cette optique que je me dirigeais vers la sortie ne remarquant aucunement la présence maléfique de cette araignée. Mes lames rangées, je me disais aussi que je devrais me soigner un peu, car actuellement, je n’étais pas des plus présentables me disais-je. Marchant pas à pas, ce n’est qu’un faible bruit qui m’interpella et me fis retourner. Grave erreur que voilà, mais il était trop tard pour agir. Les gens se faisaient massacrer de façon interminable et tandis que le dernier courrait comme s’il s’accrochait à la vie et espérer échapper à la mort qui lui était promis, je m’élançais vers lui. Malheureusement, sa faucheuse était bien trop rapide, bien trop agile... Le côté sombre de la grotte masquait la plupart de ses traits, me laissant juste voir sa silhouette inhumaine. Il ne lui manquait plus qu’un habit ample avec une capuche et une faux pour vraiment ressembler à la mort en elle même.

Pas assez rapide pour contrer l’homme qui était la proie de l’inconnue, je désirais simplement arrêter cette personne. Venger des malfrats n’est pas mon genre, mais arrêter les criminels c’est mon dada et là... J’avais visiblement une personne du calibre de ces hors-la-lois tel que Konan, Ren ou d’autre de renom, en terme de cruauté. Je me devais de la mettre hors d’état de nuire et comprendre ses motivations avant de la livrer à la pseudo justice. Sauf si elle arrivait à me convaincre de l’utilité à “ l’éradication “ de ces gens ? J’en doutais...

Bondissant avec agilité - bien que ce soit ridicule comparé à son bond à elle - je portais ma main à au manche de ma lame droite et la tira de son fourreau en plein air. Le timing était une composante importante de l’attaque et le but était clairement de frapper la personne, mais avec une facilité déconcertante, elle me repoussa sans que j’ai le temps de réellement comprendre. Comment la silhouette avait fait ? Un champs de force ? Je n’avais absolument rien vu venir à cause de l’obscurité. Mais tandis que je me posais des questions, je ressentis une vive douleur au niveau du dos. Je m’écrasais au sol et râpais contre ce dernier tant la puissance de l’adversaire était grand. Gémissant quelque peu de douleur, je me demandais là ce à quoi j’avais à faire.
Qui est-ce ? Pourquoi tuer ces hommes et qu’allait-il m’arriver hein ? Alors que je m’arrêtais enfin, je sentais mon dos me faire mal. Sans doute est-ce à force de râper contre le sol... J’allais avoir de belles courbatures pour les jours à venir me disais-je.

“ Aie... “

Me frottant la nuque, je me redressais quelque peu pour regarder vers la silhouette responsable d’un véritable massacre sans nom. Mille et une questions me taraudaient, mais j’avais peu de temps, surtout en supposant que la silhouette ne me saute pas dessus entre-temps.

“ Qui es tu ? Et que fais tu ici ? Pourquoi avoir tué ces gens ? “

Aussi mauvais soient-ils, ils ne méritaient pas une telle sanction me disais-je. Pas même les pires ordures mériteraient d’être mis à mort de la sorte. Je voulais vraiment comprendre le pourquoi du comment.

“ Que vas tu me faire ? “
La pnisation légère ( repousser mon coup ) a été vu hrp.
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 462
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 6.529.496.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )   Dim 18 Juin - 12:49

Don't mess with a spider.














Malgré la pénombre ambiante, quelques lueurs tenaces persistaient dans la grotte. Les torches de ses subalternes se consumaient peu à peu au sol, là où elles auraient du être fièrement brandies pour lutter contre les ténèbres oppressantes. Soudain, la Zoan aperçut du coin de l’œil un éclat lumineux sur sa gauche : le reflet d'un sabre. Ainsi donc le pseudo justicier tentait de l'attaquer tandis qu'elle allait mettre à mort le dernier fuyard ? C'était bien pensé ! Néanmoins... il n'était pas assez rapide.

Une transformation éclair lui permit de laisser passer la lame au dessus d'elle, avant de réapparaître derrière le sabre tout en pivotant sur elle même. D'un coup de pied fouetté, elle envoya bouler au loin le gêneur, avant de se concentrer sur son homme de main qui était presque arrivé aux abords d'une sortie. La Zoan pesta et utilisa un autre Shunpo pour le cueillir avant même qu'il ne puisse se retourner. L'assassin évacua le sang de ses griffes d'un coup sec, avant de se tourner vers le rouquin d'un air moqueur. Ses questions l'amusaient au plus au point, tant elles confinaient à la bêtise ! Elle émit un léger rire malsain, avant de reprendre de sa voix désincarnée :


- Et que ferais-tu de ces informations dont les réponses sont pourtant évidentes ?


La Zoan avança de quelques pas, prenant tout son temps pour savourer la meilleure partie de la chasse : jouer avec sa proie. À mesure qu'elle progressait vers le jeune homme, le sourire de l'araignée s'étirait peu à peu, laissant entrevoir quels desseins sinistres elle entretenait à son égard. Cependant, une information dérangeante se fraya un chemin jusqu'au cerveau d'Elina.


« L'odeur de mort et de pourriture gagne en intensité... Qu'est ce que cela signifie ? »


Cependant, elle décida de laisser cette information glisser dans un coin de son subconscient et profiter pleinement de la situation. Pour ce faire, elle entreprit de venir perturber un peu plus l'esprit de son adversaire, sans doute déjà mis à rude épreuve. À vrai dire, se savoir pris en chasse par une femme araignée dont les traits cauchemardesques se devinaient à peine à la lueur des torches... cela avait de quoi en refroidir plus d'un ! Alors que dire si cette même monstruosité disparaissait tout à coup ? Elina, loin de se volatiliser, avait repris la forme d'une petite araignée et cheminait sans se presser vers l'épéiste.

Soudain, une exhalaison absolument insoutenable faillit lui retourner l'estomac ! Ce n'est qu'à ce moment précis qu'elle entendit un renâclement sourd et une respiration bestiale provenir du couloir par lequel elle était entrée. Lentement, la chasseuse sentit son euphorie diminuer pour être remplacée par un sentiment bien moins plaisant : la terreur. Elle vivait sur Yakoutie depuis suffisamment de temps pour avoir entendu des rumeurs... mais elle n'avait jamais prêté plus d'attention à ces mythes, ces légendes locales !

Elle aurait dû.




Wendigo


La bête le sentait. Elle pouvait humer cette fragrance exquise qui lui tordait les boyaux d'envie. Elle flairait le sang à plein nez ! Plusieurs proies étaient déjà étendues et ne produisaient plus le moindre bruit, bien qu'un cœur semble encore en état de fonctionner parmi le monceau de cadavres qu'il devinait dans un coin de la grotte. Deux autres proies, plus vigoureuses, se tenaient au centre de la pièce.

La bête mugit soudain, ne tenant plus en place ! En quelques enjambées silencieuses, l'animal mythique se dessina dans l'entrée de caverne, grâce aux quelques torches encore allumées. Il dut courber la tête pour laisser passer ses long bois gelés sous la voûte. Ils se dressaient sur une tête émaciée à l'extrême, décharnée au point que la peau semblait tirer sur ses os. Son teint blafard jurait avec les quelques touffes de fourrure brune qui ponctuaient son corps démesurément grand et fin. Sa cage thoracique semblait mise à nue, comme si les os étaient ressortis et la peau avait abdiqué. Ses longues griffes d'ébène se contractèrent à de multiples reprises lorsque le monstre posa ses yeux rouge sang sur les morts.

Un des hommes d'Elina avait joué son décès de manière convaincante, mais la vue de la bête lui fit perdre la tête. Il cria de terreur et tenta de se lever pour fuir, mais un hurlement strident du Wendigo lui fit perdre connaissance avant même qu'il ne puisse esquisser le moindre geste !

La chasse était lancée.






À l'époque Elina était niveau 30.
Le Wendigo est niveau 31.


Techniques utilisées :
Kaihi: (lvl 27)
Grâce à une bonne maîtrise de son fruit, Elina est à présent capable de parfaitement contrôler le timing de ses transformations. Cela se traduit par la capacité à esquiver des attaques directes en se changeant en forme complète, avant de contre-attaquer en passant en forme hybride en une fraction de seconde.


Dernière édition par Kokuro Elina le Mer 22 Nov - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
avatar
Messages : 366
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
4/250  (4/250)
Berrys: 650.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )   Lun 19 Juin - 3:08

  • Shiki
  • Elina
Be aware


Tandis qu’elle trouvait risible le fait de poser ce genre de questions, pour ma part, j’espérais réellement des réponses sincères. Toujours dans ma bulle un peu trop rose, je désirais vraiment savoir qui elle était et pourquoi elle avait tué, réduit en charpie ces gens. Est-ce réellement nécessaire ? Un simple K.O n’est-il pas suffisant ? La mort... Toujours la mort. Que ce soit des petits ou grands malfrats, ils en viennent toujours à cela. Pourquoi, j’aimerais comprendre pourquoi ils osent dépasser la ligne que certains - dont moi - n’osent pas franchir. Visiblement, cette personne ne voulait pas répondre, mais soit...

Petit à petit, elle approchait et son regard ne laissait aucun doute. Telle une bête sauvage, elle approchait avec cet air victorieux. Elle savait qu’elle était supérieure et là, ce n’est pas une situation dangereuse : elle va jouer avec sa proie. Reculant d’un pas, je ravalais ma salive, essayant de garder mon calme. Quelques paroles franchissaient le bords de ses lèvres, et je me demandais bien de quoi elle parlait. Mais alors que je m’imaginais le pire, voilà que la silhouette disparue. Regardant autour de moi, je ne me doutais pas qu’il s’agissait là d’un changement de forme. J’avais entendu parler des différents fruits du démon, mais en aucun cas leurs différents fonctionnements.

Mais bien vite, quelque chose allait avoir lieu et quand quelque chose de plus menaçant fit son apparition, on peut dire que les choses devenaient vraiment moisies. Une “ chose “ sortait de l’ombre de la grotte pour hurler brusquement. Le son produit avait de quoi glacer le sang et pour cause, j’avais l’impression que mes os raisonnaient. De toutes les choses que j’ai croisées dans ma vie, je n’avais jamais vu ça. Une bête semblant sauvage au possible. Dans ce genre de cas, tourner le dos est la dernière chose à faire et des gestes brusques encore moins. Reculant à pas de loup, je tentais de contrôler ma respiration, mais le coup de pression du zoan m’avait un peu affolé intérieurement. Manquant de trébucher, j’eus l’impression que la chose regardait vers moi. Oubliant totalement la présence minime de mon ex agresseur, ne faisant même pas attention au fait qu’elle grimpait peut-être sur moi, je m’approchais du tunnel le plus proche avant de dégainer une lame et lancer une lame d’air sur le haut de celui-ci. Immédiatement, un effondrement eu lieu, coupant ce tunnel de la pièce où la chose se trouvait.
Coup de poker, car si ça se trouve, ce tunnel remontait à cette pièce et donc la bête m’aurait en tenaille. Ravalant ma salive, je commençais à m’enfoncer dans le tunnel en priant le seigneur. Certes, je n’y croyais pas, mais j’espérais, l’espoir ayant un fort pouvoir sur les gens y compris mois... Courant cette fois, je gardais les lieux sous surveillance, fonçant sans y aller bêtement. Je guettais le moindre bruit suspect qui pourrait me faire croire qu’il avait enlevé les rochers. S’il me prenait en chasse, je me devais de trouver un stratagème pour m’échapper de là en un seul morceau.

“ Réfléchis... Réfléchis bon sang... “

Me parlant à moi-même, j’essayais de garder la tête froide, aussi difficile cela soit-il. Que faire quand on est chassé par une bête sanguinaire ? Je tentais de penser logiquement, mais il faut avouer qu’une aide extérieur n’aurait pas été de trop. Et si... S’était la fin ?
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 462
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 6.529.496.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )   Ven 5 Jan - 16:08

Don't mess with a spider.














Elina se targuait d'un sang froid à toutes épreuves, d'un mental d'acier, en particulier depuis son retour d'East Blue et de sa rencontre avec les futurs Dokugan. Ces mésaventures lui avait ouvert les yeux et, depuis, elle avait grandement progressé ! Cependant, le frisson que lui procuraient les confrontations avec des êtres humains, des monstres d'orgueil ou de cruauté animés par leur soif de victoire, n'était aucunement comparable à la terreur ressentie lorsqu'on était pris en chasse par un traqueur mu par des instincts bien plus primaires et bestiaux. Un chasseur. Un véritable prédateur pour toute l'espèce humaine. Voilà ce qui venait de se courber pour franchir l'entrée de la caverne.

Un Wendigo.

Les légendes au sujet de ces bêtes mythiques lui avaient toujours paru totalement farfelues, improbables voire follement inconcevables. Comment réagir face à ces puits de haine au milieu de ce visage décharné ? Comment échapper à ces griffes monstrueuses, à ces crocs garnissant une gueule béante d'où s'échappait un fin brouillard glacé ? La Zoan déglutit. Les histoires se contredisaient sur l'origine de ces monstres, et plus encore sur le moyen de s'en défaire. Certains les disaient indestructibles, totalement invulnérables à toutes les armes humaines. D'autres juraient leurs grands dieux que ces êtres dénaturés craignaient les lames d'argent baignées dans le sang d'un agneau, ou d'autres sornettes insensées.

La bête bougea.

Instantanément, Elina su qu'elle était en danger. Comment le Wendigo l'avait-elle repérée alors qu'elle était sous la forme d'une petite araignée ? L'heure n'était plus à ce genre de considérations ! En une fraction de seconde, elle mua en sa forme hybride et s'apprêta à contrer le coup de griffe à l'aide de ses propres appendices tranchants. Le choc la prit de court, et l'assassin fut projetée contre un mur à l'autre bout de la salle ! La douleur dans son dos et son crane la réveillèrent pour de bon. Comment ? Pourquoi ? D'où venait il ? Ces questions n'avaient plus aucune importance. La bête était trop rapide pour elle, trop forte pour être contrée aisément. Elle devait fuir, la semer dans les entrailles de la terre et ressortir vivante !

De son coté, l'épéiste aux cheveux roux n'avait pas perdu de temps. Il s'était retranché dans un autre couloir après avoir provoqué un éboulis. Ses sens arachnéens lui vrillèrent soudain le crane. D'un Shunpo précipité, la Zoan se rua vers une autre ouverture et utilisa le même stratagème que sa proie pour s'échapper. Les crocs du chasseurs se refermèrent dans le vide, là où la Zoan s'était tenu quelques secondes auparavant. Alors qu'une partie de la grotte s'écroulait sous un de ses Rankyakus, un rideau de terre et de pierres obstrua les dernière lueurs des torches et la plongea dans la pénombre. Le souffle court et le coeur battant, Elina approcha sa main de la paroi rocheuse à tâtons pour tenter de retrouver son calme. Elle n'y voyait goutte alors, peut être, la créature elle même demeurerait aveugle ? Un instant plus tard, elle entendit les griffes de l'abomination commencer à racler les rochers pour se frayer un passage dans sa direction.


« C'est trop bête ! », ragea-t-elle en silence. « De chasseuse, me voilà devenue chassée par une espèce qui ne devrait même plus exister ! »


Maudissant le sort, la Zoan n'en perdit pas pour autant le sens des réalités. Elle s'éloigna en toute hate de l'éboulis, accompagnée par les sons des coups frénétiques que le Wendigo administrait à sa barrière de fortune. Elle n'en doutait absolument pas : bientot il serait sur ses talons. Elle devait réfléchir, creuser dans sa mémoire à la recherche d'une information utile. Comment se défaire ce cette chose ?! Ou, à défaut, comment se tirer de ce mauvais pas ? L'araignée ne connaissait pas ces grottes et ne les avait jamais explorées, tandis que son poursuivant y avait de toute évidence élu domicile. Elle était doublement désavantagée. Jurant en silence, Elina suivit le couloir le plus vite possible, tentant de ne pas trébucher sur le sol inégal. Elle était dans de beaux draps...




Wendigo


La bête ululait de rage. Ses deux proies s'étaient retranchées derrière de vulgaires morceaux de roches en quelques instants. Elle s'acharnait et coupait dans ces obstacles sans aucun mal, fulminant de ce retard dans la chasse. Soudain, la créature pivota en un éclair et fusa d'un bond irréel. Elle décapita le dernier rescapé qui avait pensé pouvoir s'éclipser sans éveiller de soupçon, le prédateur occupé à réduire en bouillie de vulgaires rochers. Écumant de rage, la bête chargea derechef et entreprit au plus vite de détruire ce qui la séparait de ce qu'elle convoitait : du sang frais.




Avec toutes mes excuses pour le gros retard !

À l'époque Elina était niveau 30.
Le Wendigo est niveau 31.
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
avatar
Messages : 366
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
4/250  (4/250)
Berrys: 650.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )   Dim 7 Jan - 2:39

  • Shiki
  • Elina
Be aware


Face au danger, l’humaine et l’animal ont un point commun : l’instinct de survie. Cette créature était bien trop puissante pour être du genre à devenir un adversaire et donc un challenge. Elle était bien trop sauvage et imprévisible... L’affronter relevait du pur suicide ou de l’inconscience. Bien que l’envie de devenir plus fort me pousserait d’un côté à vouloir tenter ma chance, c’est donc mon instinct de survie qui prit le dessus. Il ne s’agissait pas d’une fuite du genre lâche, mais bien justifiée. Gardant mon honneur donc, je m’enfonçais dans ces galeries et priais pour trouver une sortie rapidement.

Parcourant les lieux aussi rapidement que possible, je me rendais compte qu’il s’agissait d’un véritable labyrinthe. Passant à droite et à gauche, je ne me doutais pas que le chemin que j’avais emprunté et celui que l’araignée allait un moment se croiser. Pour l’heure, je tentais de repérer un quelconque signe qui pourrait me guider vers une sortie, tel un courant d’air ou autre, mais rien n’y fais. Totalement perdu, il y avait de quoi rendre fou ou paniquer totalement, mais je n’en fis rien. Bien que des gouttes de sueur froide perlaient sur mon front, je frissonna encore plus quand un bruit de pierre qui se rompt se fit entendre.
La bête aurait-elle réussit à entrer ? Merde merde merde !!! Accélérant le pas, à un “ croisement “ je ne pu que sursauter en voyant une silhouette et je me reculais avant un choc brutal. Toutes lames dehors, je ne comptais pas mourir bêtement, si la chose attaquait je la recevrais généreusement. Mais quand je vis que l’ombre semblait humanoïde sans ressembler à la bête immonde qui me pourchassais, je me détendis à peine.

“ Où aller pour sortir ? “


Peut-être qu’elle le savait non ? Cette personne avait peut-être une idée non ? Restant aux aguets, un hurlement bestial se fit entendre dans toutes les galeries, me glaçant le sang sur place. N’y tenant plus, je repris ma course n’attendant pas la réponse de ma possible “ comparse “ dans cette épreuve que le destin nous impose. Il fallait sortir, coûte que coûte.
Telle une bête apeurée à l’idée d’être chassée, j’espérais presque que les parois soient assez fines pour être découpées, mais rien n’y fais... Je pédale dans la semoule et sens le piège naturel se refermer autour de moi, pire que la toile d’araignée de tout à l’heure. Cette journée allait-elle bien finir ? Pour l’heure, peu de chances que cela arrive. Mais soudain, alors que tout espoir semblaient perdus, un semblant d’air frais se fit sentir. M’arrêtant sur place, je tentais de voir le sens dans lequel il allait pour partir dans la bonne direction. Mais pour sûr, je ne serais pas seul sur cette route... Il fallait que je me prépare mentalement. Mes sens étaient aux aguets, mon pouls avait grandement augmenté et je ne réalisais pas que si j’avais cinquante ans de plus, je serais capable de faire une crise cardiaque dans ce genre de situation.
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 462
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 6.529.496.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )   Mar 23 Jan - 21:18

Don't mess with a spider.














Son cœur battait la chamade, comme un écho poussif des coups de griffes administrés par le Wendigo aux rochers. Elle avait beau s'éloigner de plus en plus, l'araignée savait qu'elle restait sur le terrain de chasse de la bête. Elle suivait de son mieux une longue galerie sinueuse de son pas léger, tentant de réfléchir en toute hâte. Devait elle tenter de combattre ce monstre ? Et si oui comment le vaincre ? Ou bien pouvait elle espérer semer la bête dans un dédale qu'elle même méconnaissait et donc, fatalement, remettre sa vie au destin ? Les paris risqués n'étaient pas son genre. Loin s'en fallait ! Néanmoins, dans le cas présent, les deux seules alternatives qu'il lui restait présentaient des faibles taux de réussite... Quant à penser qu'en sus d'être poursuivie par un monstre, l'épéiste lui avait échappé, la Zoan enrageait !

Soudain, alors que les cris de rages de la créature résonnaient toujours au loin, Elina se figea. Un vent frais venait de lui caresser la joue, ce qui ne pouvait signifier qu'une seule chose : une porte de sortie ! L'assassin se pressa dans cette direction, gardant ses sens en alerte au cas où une n'ième mauvaise surprise viendrait poindre le bout de son nez. Se guider uniquement au toucher était une sensation étrange. Dans la pénombre ambiante, elle devait prendre garde pour ne pas se tordre la cheville, ce qui aurait marqué sa perte. Elle progressait lentement mais surement, tandis que le courant d'air semblait gagner en force, sans qu'elle ne gagne en intensité lumineuse pour autant. Cela dit, ses yeux finiraient bien par s'habituer au noir d'encre des lieux ! Du moins elle l'espérait.


« Réduite à errer tel un rat dans les ténèbres... », maugréa Elina en pensée.


Sous ses griffes arachnéennes, le couloir sembla prendre fin et donner sur une autre de ces salles taillées à même la montagne. Son pied buta contre une petite pierre et l'écho de ce faux pas se répercuta sur les parois rocheuses, brisant le silence angoissant qui avait ponctué son avancé. C'est alors qu'elle se rendit compte qu'elle n'entendait plus le Wendigo. Son sang se glaça, imaginant soudain l'horreur d'un combat dans les ténèbres face à une créature habituée à cet habitat ! Elle devait s'échapper, et vite ! Soudain, deux bruits vinrent perturber ses raisonnements. Tout d'abord un sifflement aigu et lointain qu'elle identifia tout de suite : la suite du chemin à arpenter ! Mais son euphorie fut de courte durée lorsqu'elle entendit des bruits de pas, un peu plus loin devant elle. Ainsi donc elle n'était pas la seule à suivre la promesse d'une porte de sortie ? Quoi de plus normal, après tout ? Elle avait beau n'y voir goutte, elle devina sans mal que le réseau de galeries avait permis à l'épéiste de tente de s'enfuir lui aussi.


« Le combattre à nouveau, alors que je suis moi-même poursuivie, serait stupide. », pesta-t-elle en son for intérieur. « Je vais devoir composer avec et m'occuper de son cas plus tard ! »


À peine avait-elle pris cette sombre résolution qu'un raclement lointain la ramena à des considérations bien plus pressantes, dont sa propre survie. La Zoan s'avança de nouveau au plus vite, suivant sans relâche le chemin de la sortie, tandis que la petite brise gagnait en intensité... mais il en allait de même pour les pas devant et, surtout, derrière elle. Car la bête ne paraissait pas devoir s’accommoder du manque de lumière : les bruits de ses enjambées furieuses confortèrent un peu plus les pires craintes d'Elina : le Wendigo devait être nyctalope. L'araignée déglutit avec difficulté et tenta d'accélérer encore un peu. Si elle arrivait à la sortie avant de recroiser le monstre, peut être aurait-elle une chance !



Wendigo


La bête fulminait. Passer ses nerfs sur les rochers n'avait fait qu'aviver sa rage de voir ses proies s'enfuir. Sitôt l'obstacle levé, sitôt ses narines avaient humé les odeurs inhabituelles dans son antre. La truffe au vent tel un fin limier, le Wendigo s'orientait grâce à son formidable odorat. Il était capable de remonter un fumet sur plusieurs centaines de mètres et, une fois une effluve mémorisée, il ne cesserait la traque qu'une fois sa proie à ses pieds... Morte, de préférence. La bête accéléra le pas : elle avait perdu suffisamment de temps comme ça et sentait ses cibles s'éloigner rapidement.

Le Wendigo ne leur permettrait de lui échapper. Oh que non !







À l'époque Elina était niveau 30.
Le Wendigo est niveau 31.

Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
avatar
Messages : 366
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
4/250  (4/250)
Berrys: 650.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )   Dim 11 Fév - 15:47

  • Shiki
  • Elina
Be aware


Cette course contre la montre était vraiment angoissante. Courir dans le noir était déjà une belle aventure, mais quand en plus on sait qu’une bête risque de vous sauter à la gorge d’une minute à l’autre... Accélérant le pas comme je pouvais, je me guidais via ce simple courant d’air, priant que ce ne soit pas un mélange de plusieurs failles auquel cas ça m’induirais en erreur. Cherchant inlassablement la sortie, je faisais confiance à mes sens et uniquement ceux-ci. Mais après une longue route, je me heurta à un mur semblant être une impasse. Me suis-je trompé ? Devais-je revenir sur mes pas ? Non... Non, non, non, ça doit être une erreur. N’y croyant pas, je remarquais seulement à cet instant qu’aucun bruit ne se faisait entendre. Pas de pas, pas de vent... Juste un néant des plus absolu. Cet état de fait me glaçant le sang, je vins à toucher les parois rocheuses pour essayer de voir laquelle est la plus vite. Me dirigeant vers le courant d’aise qui semblait provenir d’une certaine zone, je pris mon courage à deux mains. Ou bien j’allais nous mettre tous en danger, ou bien j’allais vraiment sauver ma peau, ça passe ou ça casse comme on dit.

Donnant un coup d’épée maîtrisé, je brisais la roche et recommençais jusqu’à créer une véritable ouverture, mais plutôt que retrouver la sortie, une nouvelle salle se faisait voir. L’air circulait librement là-bas, prouvant que la sortie n’était pas loin et ce n’est pas la froideur du lieu ou sa lumière qui disait le contraire. Y entrant, je vins à regarder autour de moi. Au départ, j’ai cru qu’il s’agissait de l’antre privée du monstre, mais il n’en étais rien. Respirant grandement, je pris presque une pause le temps de retrouver mes esprits, suite à quoi, je vis deux tunnels. L’un semblant s’enfoncer dans la caverne et l’autre semblant être le lieu d’origine d’où venais l’air. Pas besoin de chercher plus longtemps, je me dirigeais vers le tunnel d’où émanait l’air, mais alors que je me pensais seul, un tremblement terrestre se fit ressentir.

“ Oh oh... “

J’avais bien raison de m’inquiéter et pour cause, d’un coup, une partie de la voute rocheuse se brisa, laissant la créature se faire voir, elle ne tardait pas à foncer vers moi et je croisais mes lames pour me protéger d’un coup. Ce dernier me propulsa vers un mur de pierre alors que de son côté, la créature s’était juste à peine blessée. Grimaçant en sentant une douleur me prends dans le dos, je fronçais les sourcils.

“ Bon sang... “

Essayant de garder mon sang froid, je ne faisais aucun geste brusque et cela semblait l’atteindre. Hm ? Serait-il réceptif aux mouvements ? Abaissant ma respiration au minimum, je restais immobile en fixant cette chose. Si seulement j’avais la possibilité de faire une diversion ou quoi que ce soit... Me mordant une lèvre, je commençais à réfléchir à quoi faire, me sentant malgré tout pris au piège avec cette chose.
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 462
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 6.529.496.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )   Mar 10 Avr - 15:45

Don't mess with a spider.














Un bruit métallique vint briser le silence, au loin. L'araignée continuait d'avancer au plus vite tout en se repérant aux courants d'air, mais la perturbation sonore dans ce silence angoissant allait définitivement faire accélérer le Wendigo... D'autant plus que la Zoan venait de comprendre d'où provenait ce son énigmatique lorsqu'un éboulis se fit entendre : l'épéiste se frayait un chemin vers la sortie ! Elina résista à l'envie plus que pressante de prendre ses jambes à son cou et de foncer elle aussi. Encore une fois, il aurait suffi d'un faux pas, d'une maladresse qui la fasse chuter et c'en était terminé d'elle... L'assassin frissonna à cette idée, peu habituée à l'idée d'être la proie et non la chasseresse, pensée à la fois nouvelle et frustrante, de son point de vue.

Peu à peu, ses yeux s'habituaient à la pénombre et elle progressait, malgré elle, de plus en plus vite. Inconsciemment, son instinct de survie lui donnait des ailes et la poussait à toujours plus allonger les foulées ! Elle crut reconnaître un éboulis, au fond de la pièce où elle venait de rentrer, et faillit s'abandonner à un soupir de soulagement. Mais la réalité la rattrapa bien vite. Soudain, l'odeur pestilentielle lui chatouilla les narines et, par réflexe, la Zoan se jeta sur le coté avant de se transformer en petite araignée. Quelques instants plus tard, alors qu'elle se terrait au plafond, elle vit une ombre traverser la salle, mais piler un bref instant en humant l'air ostensiblement. La bête grogna, tourna la tête en tous sens avant de finir par hululer de rage et foncer vers la paroi rocheuse.

L'assassin fut tout à coup plongée dans un dilemme épineux. De toute évidence, la créature venait de repérer le pseudo héros qui devait avoir perdu un peu de temps à se dégager un passage dans la paroi rocheuse. Devait-elle laisser la créature le tuer et se faufiler vers la sortie pendant leur combat ? Cette solution ne lui plaisait guère, et ce pour plusieurs raisons. Premièrement, le Wendigo semblait l'avoir repérée un instant, ce qui ne laissait présager rien de bon concernant une possible fuite. D'autant plus que certaines légendes vantaient leur talents de traqueurs et leur pugnacité, rendant la probabilité d'une évasion miraculeuse quasi nulle. Deuxièmement, l'épéiste était SON jouet. SA proie. Elle ne lui pardonnerait pas de la lui ravir ! Et troisièmement... L'araignée qui sommeillait en elle ne supportait pas l'idée d'avoir été réduite à l'état de victime jetée en pâture à une bête affamée. Son ego en avait pris un sacré coup.

Il était temps de rendre la monnaie de sa pièce à cette immondice.

Alors que les fracas d'un combat s'annonçait de l'autre coté de la paroi, la Zoan se glissa le plus silencieusement possible vers la salle attenante et, sa vision de plus en plus accoutumée à l'obscurité, repéra vaguement les mouvements du monstre. Elle se positionna, se concentra et commença a bander ses muscles au maximum. L'assassin n'aurait probablement qu'une seule chance de prendre la bête par surprise. D'instinct, la jeune femme ressentait toute la dangerosité condensée dans cette carcasse ambulante... Mais l'araignée n'écoutait guère : elle avait un caquet monstrueux à rabaisser ! Soudain, la bête se lança pour une attaque frontale vers la forme qui devait être l'épéiste.

La Zoan fondit à son tour pour frapper au moment où toute l'attention de la bête serait focalisée sur sa proie ! Elle était faite comme un rat !



Wendigo


Le Wendigo avait enfin retrouvé les petits fuyards. L'un d'entre eux avait réussi à se dissimuler et préférait se terrer quelque part aux alentours. La bête sentait sa peur et son odeur dégoûtante d'arachnide. Mais, d'un autre coté, plutôt que de perdre du temps à jouer au chat et à la souris, le traqueur inhumain se concentra vers la proie moins discrète et plus facile à appréhender. Son premier coup fut bloqué, ce qui n'eut pour effet que de l'enrager à nouveau. La créature cracha de colère et localisa sans mal sa proie à l'aide de son odorat sur développé. Si ses autres sens n'étaient pas aussi aiguisés qu'ils semblaient l'être, son nez pouvait déceler tant de fragrances inconnues des humains qu'ils en auraient eu le tournis !

Rester immobile n'eut pas l'effet escompté et, bientôt, la créature fondit droit sur le petit humain au sang chaud qui avait pénétré imprudemment dans son domaine. Il leva une griffe d'ébène... et sentit soudain l'araignée sur lui. Avant qu'il ne puisse esquiver pleinement, il sentit ce qui restait de sa chair être lacéré. S'il n'avait pas réagi à temps, son autre proie lui aurait brisé le cou ! Ivre de rage devant de coup bas, le Wendigo en oublia un instant qu'il était face à deux adversaires et se retourna immédiatement pour frapper de plein fouet la Zoan d'un revers fulgurant !

Cela étant... il laissa un bref instant une ouverture dans sa garde, trop focalisé qu'il était sur la petite pourriture qui avait tenté de le prendre en traître !






Désolé pour le retard...


À l'époque Elina était niveau 30.
Le Wendigo est niveau 31.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Don't mess with a spider ( Pv Elina )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.
» Les Spider Pirates recrute activement !
» Le Mess des Marines
» Sean - please excuse the mess, the kids are making memories
» [L5R JCC] Path of the Destroyer (prochaine extension)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue :: Yakoutie Island-