Partagez | 
 

 [FB] De bon matin [PV Dokugans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 435
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
146/250  (146/250)
Berrys: 15.463.000 B

MessageSujet: [FB] De bon matin [PV Dokugans]    Ven 19 Mai 2017, 18:04






De bon matin


Échec


Il y a une légende qui circulait sur le navire depuis quelques jours… Enfin, je ne sais pas si le statut de légende était bel et bien mérité, mais cette histoire en avait fait rêver plus d’un. Selon les paroles de l’illustre augure Valentine, un évènement particulier se produisait uniquement une fois par quelques mois. Dès les premières lueurs de l’aube, la porte de la cuisine du navire se verrouillait entièrement. Seule une odeur envoutante réussissait à traverser les fentes de la porte, enivrant les membres de l’équipage qui se trouvait sur le navire. Peu importe la puissance que l’on utilisait, la porte ne s’ouvrait pas. Connaissant la puissance de Kain, j’étais très surpris que le navire n’ait pas été détruit à la suite de tels évènements ! C’était comme si les dieux eux-mêmes empêchaient les pauvres mortels d’assister à ce prodige. Comme si Heziel devenait le médium permettant aux dieux de créer de l’ambroisie. C’est à ce moment que les discours se nuançaient. Le capikain disait qu’il y avait une merveilleuse odeur de porc fumé alors que Jaymi affirmait qu’Heziel devait préparer les meilleurs filets mignons sur grill qu’il n’ait jamais mangé. Pourtant, une fois qu’Heziel avait terminé, aucune de ses nourritures n’était présente… Comme si elles s’étaient envolées…

Je n’avais jamais assisté à cet évènement auparavant, mais je savais que je pouvais percer cet étrange mystère. J’étais probablement la personne la mieux placée pour révéler ce secret pour une seule raison : même si les portes des cuisines se fermaient rapidement, j’étais déjà à l’intérieur ! Confortablement installé sur mon oreiller sous la table, je pourrais tenter d’obtenir la nourriture tant convoitée. Tout serait à portée de main ! J’étais si enthousiaste que je n’ai pas fermé l’œil de la nuit. Tel que prévu, la porte se verrouilla à l’aurore et notre cuisinier commença à pratiquer sa magie culinaire. J’entendais mon cœur qui battait la chamade. Je n’osais pas bouger une once de mon corps : un seul faux mouvement et j’échouerais ma mission. Rapidement, un agréable fumet se dégageait de la cuisinière. Une odeur similaire aux meilleures pâtisseries et aux meilleures sucreries ! Je tentais de résister à la tentation, mais je devais tenter le coup. À pas de panda roux (puisque les pas de loup sont réservés pour d’autres zoans), je tentais de sortir la tête de ma cachette.

Une seconde plus tard, je me retrouvais sur le pont. Mais que… Quoi ? Qu’est-ce qui venait de se passer ? J’avais l’impression d’avoir fermé les yeux pendant une fraction de seconde et je me retrouvais déjà hors de la cuisine ? Qui était réellement la personne devant moi ? Est-ce bien Heziel ? Il ne semblait pas en colère au moins… Il semblait même surpris de me voir !

- Pardon Pumori ! C’est un vieux réflexe ! Avec Kain qui tente toujours de s’infiltrer en cuisine ! J’espère que ça ne te dérange pas de rester sur le pont pendant quelque temps…

- Oh non ! Bien sûr que non ! Je vais attendre ici ! Ha ha ha…

En deux temps, trois mouvements, la porte s’était déjà refermée…

- Ha… Mince alors… J’étais si près du but… Je retenterai la prochaine fois…

J’étais légèrement un peu amère de cette défaite. Je ne pense pas pouvoir affirmer que j’étais près du but. Même avec un grand avantage, j’ai été incapable de voir ce qui se tramait en cuisine ! Et maintenant, cette odeur commençait à me faire saliver… C’était presque une torture ! Non, je dois penser à autre chose. Peut-être même fouiller quelques-unes de mes cachettes pour trouver quelque chose à grignoter…




Revenir en haut Aller en bas
Tony Stronghold
L'Enclume Ardente
avatar
Messages : 141
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
174/200  (174/200)
Berrys: 9.927.500 B

MessageSujet: Re: [FB] De bon matin [PV Dokugans]    Dim 21 Mai 2017, 02:12

De bon matin


À l'heure où blanchit la c... la mer






Cling !

Cling !

Cling !

Clang !

PSHHHHHHHHHHHHHT !!!

Comme tous les matins, le fond de cale résonnait du chant de l'acier qui prennait vie sous les doigts de Tony le forgeron. Essuyant son front emperlé de sueur d'un revers de l'avant-bras droit tandis que le gauche, tenant une lame naissante encore en fusion, finissait de tremper dans le baril d'huile salé. L'artisan extirpa son œuvre matinale : un modèle de dague qu'il s'était échiné à rendre plus fin, plus tranchant, et pourtant aussi solide qu'un marteau de guerre. Faite pour la vitesse et la précision, exit la garde. Le manche, à peine plus épais que celui d'une fourchette ordinaire, était prolongé d'un filin d'acier d'une vingtaine de mètres, d'une finesse remarquable, et qui était tressé autour d'un unique fil de cuivre ; cuivre qui constituait le cœur de l'arme, et qui ressortait en trois points infimes le long de la lame incurvée. En un mot comme en cent : c'était quasiment un scalpel attaché à un fil.

Produit de trois jours d'efforts intensifs, le forgeron regarda cependant le produit de ses efforts pendant au bout de ses gros doigts avec une moue dubitative. Maintenant qu'il y regardait de plus prêt, il se trouva bête. L'idée du cœur en cuivre pour transmettre plus rapidement la chaleur était valable. Mais le gabarit... cette arme était plus petite que son index ! Quelle idiot... Il ne pourrait la manier efficacement. Et puis le combat au poignard, c'était pas son style. Avec un soupir las, il glissa sa création dans sa poche avant de ranger consciencieusement son atelier et d'éteindre son fourneau. Jetant un œil à travers l'unique hublot qui donnait tout juste au niveau de la mer, il remarqua que la nuit touchait à sa fin : l'aube ne tarderait pas à se lever. Autant mettre le calme de la matinée naissante à profit, avant que le navire ne se transforme à nouveau en cour de récré bruyante et bondée.

Débarquant tranquillement sur le pont, Tony fit craquer ses épaules massives et s'échauffa proprement, inspirant profondément l'air vivifiant du large qui s'éclaircissait peu à peu. Par les enclumes d'Illmarinen, que l'aurore était un spectacle ravissant. Il joignit ses poings clos, ferma les paupières et se concentra sur sa respiration avant d'effectuer quelques katas de judoxe, lentement, méthodiquement, pour se décrasser les articulations. Depuis son entraînement avec Heziel, il avait repris ces exercices quotidiens, dans son effort appliqué pour rattraper son retard sur les hommes forts de l'équipage. Son esprit était à nouveau en paix, et il pouvait donc reprendre la route de l'excellence. Sa voie vers de nouveaux horizons.

Ah tiens, quant on parle d'Heziel...

Le claquement brusque de la porte de la cuisine, suivi du bruissement léger d'un tas de chiffons qu'on jette sur le pont faillirent faire trébucher Tony de surprise. Le colosse, à la proue du navire, se retourna vivement, mais la vue lui était bloquée par le grand mât. Il s'approcha en entendant le cuistot s'adresser à quelqu'un dont il ne compris pas le nom. Il arriva juste à temps pour s'apercevoir que le tas de chiffons n'était autre que Pumori, qui venait visiblement de se faire jeter comme un malpropre (par erreur, apparemment) de l'antre du maître-coq qui tenait visiblement à son intimité. Une fois la porte refermée, le moujingue pesta sur cet échec cuisant. Ah, il devait faire référence à cette « rumeur » concernant le secret des habitudes matinales d'Heziel. Tony renifla longuement avant d'éclater de rire, sortant de son couvert pour venir relever le moussaillon.

"Hahahah, dommage Pumo, tu y étais presque ! "

Le forgeron remit rapidement le mousse sur pied, un sourire bienveillant sur le visage.

"Ça doit bien faire la cinquième ou sixième fois que je le vois faire ça. Il faut croire qu'il tient à préserver ses recettes..." il renifla à nouveau. "... Hmmm... Ours aux noix grillées, mariné dans le miel, et servi avec une bière fraîche... "

Tony saliva, le regard perdu dans les méandres des souvenirs que ces arômes extirpaient de sa mémoire à son corps défendant. Des souvenirs de franches rigolades pendant les banquets des artisans nains, sous la bienveillante supervision de maître Gurstaker. Il secoua la tête pour revenir au présent.

"Alors ? C'est ce que tu as vu là dedans ?"

Code by Joy ~ Reworked by Sajnek
Revenir en haut Aller en bas
Kraehe
Sombre Chacal
avatar
Messages : 88
Race : humain
Équipage : Borgne

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
30/120  (30/120)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] De bon matin [PV Dokugans]    Mer 05 Juil 2017, 03:37





    Kraehe sortit de l'infirmerie avec cette sensation de migraine qui lui frappait méchamment la tête. De fait, depuis qu'il avait prit une rouste considérable de la part de Fenice Nakata, il avait cette migraine, vieux souvenir que le Joker, avant de disparaître à nouveau, lui avait laissé. Et comme il s'agissait d'un problème mental, il n'y avait aucune résolution médicale à cela. A la rigueur se rafraichir la tête.
    Mais vu son fruit du démon, il avait eu le plaisir d'essayer. Pareil, un doliprane n'avait eu aucun effet sérieux. Le seul moyen de faire disparaître cela était donc un acte qui satisfairait le Joker.
    Le sexe ou le sang. Super choix, vraiment.
    Cela étant dit, il ne s'attendait pas à ce qu'un fumet des plus intéressants ne happe ses narines. Heziel faisait preuve de son talent éternel.

    Et un petit mousse trop curieux avait fait les frais du secret professionnel qui caractérisait le cuistot et que lui-même partageait. Et encore, avec son mal de tête, il avait eu de la chance de ne pas rentrer chez lui. La volée de scalpel aurait mit moins de trois secondes à partir.
    Prestement, le médecin referma la porte derrière lui, faisant tournoyer son chapeau avant de le placer sur la tête.
    L'homme au chapeau noir s'approcha du duo avec un petit sourire, en commençant à se concentrer sur eux. Les muscles de Tony. Les yeux de Pumori. Les taches de rousseurs du mousse. Le résultat d'un écartèlement des muscles du charpentier. Le résultat d'une aiguille pointu plantée dans chacun des petites taches de rousseur du mousse. Retirer les yeux avec une pince. Prendre un couteau et commencer à les scalper.
    Fort étrangement, cette concentration stoppa sa migraine. Par contre, ce fut un docteur silencieux qui s'approcha du duo avant de placer chacun de ses mains sur les deux. Une mains sur Tony, l'autre sur Pumori, sa voix fut aussi glaciale que son sourire, son contact et son regard. Maudit Joker.
    Fort heureusement, son ton n'était pas dénué d'humour.


    Aaaaah... mais rentrer dans les lieux Sacro-saints ou certains travails... Est-ce vraiment la meeeeilleeeeeur idée du monde ?

    Si cela paraissait comme une menace, c'était parce que elle l'était vraiment. Rentrer dans l'infirmerie par curiosité était passible de soucis que Kraehe voulait éviter.
    Principalement certains traumatismes psychologiques pour le pauvre mousse trop curieux. La suite se fit plus pinçante cependant. Comme un plat mal digéré.
    Une comparaison adaptée vu l'odeur qui frappait leur narines.


    N'avez-vous rien de mieux à faire que d'espionner vos camarades ? Tony je comprend encore, mais toi Pumori... tu as tant aimé que cela la petite raclée du Phoenix ?
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 435
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
146/250  (146/250)
Berrys: 15.463.000 B

MessageSujet: Re: [FB] De bon matin [PV Dokugans]    Jeu 02 Nov 2017, 13:55






De bon matin


Provocation


Ah, on dirait que je n’étais pas le seul à me questionner sur ce qui se passait en cuisine. C’est sous les rires et les commentaires de Tony que je commençais à me remettre de cette honteuse défaite. J’avais cependant bien envie de rétorquer que l’odeur n’était pas du tout celle d’un ours. Je le savais bien, j’avais visité une île entière d’homme-ours ! Et puis, si je mange moi-même de l’ours, est-ce que ça fait de moi un cannibale ? Mais malheureusement, je n’avais rien vu de bien intéressant… La vitesse de réaction d’Heziel était surnaturelle ! Même si ma vitesse était surhumaine, elle n’était pas encore à ce niveau ! J’avais besoin de m’entrainer si je voulais réussir à obtenir le moindre indice sur le plat qui était cuisiné ! Et cette odeur qui ne cessait de changer… Elle devenait de plus en plus forte et mon ventre commençait à se transformer en gargouille avec tous les gargouillements qu’il produisait ! Un jour, je connaitrais la réponse et j’ose même dire que je gouterais à ce plat qui…

Une main se posa sur moi, ce qui me fit sursauter légèrement. Je ne m’attendais pas à voir Kraehe de si bon matin ici. Pour tout dire, il sortait rarement de son bureau quand il n’y avait pas un problème sur le navire. Sur un ton très près du reproche, il nous dit que ce n’était pas une bonne idée d’espionner quelqu’un qui accomplissait son art.

- En même temps, c’est là que je dors. Pas ma faute s’il y a un cuisinier qui fait de l’excellente nourriture ici ! Et puis pourquoi je ne pourrais pas espionner, moi ? Bienquecen’étaitpasdutoutcequej’étaitentraindefaire

Je toussais pendant quelques secondes après avoir terminé ses quelques mots. Quoi, c’est vrai que je ne suis pas en train d’espionner ! J’étais simplement un adepte d’une compréhension élargie de tout ce qui se produisait sur le navire, alimenté par un désir de connaissance et une curiosité naturelle ! Oui, c’est ça ! C’était scientifiquement prouvé, tel que le montre l’utilisation de mots plus savants, que je n’espionnais pas. Et puis, pour être espion, il me manquait un habit et un martini dans une main. Mais quelque chose de bien plus embêtant était revenu sur la table… J’en avais presque perdu l’appétit, bien honnêtement…

- Et puis, ne me parle pas de Nakata ! La prochaine fois que je le reverrai, je lui mets mon poing dans la figure ! Je suis plus fort que la dernière fois !

Ce qui n’était pas faux après tout. Après des entrainements avec Kain et Heziel, j’avais appris beaucoup sur l’art du combat et sur moi-même. Avec ce qu’ils m’avaient donné, j’étais bien plus fort que le petit mousse qui s’était fait déglinguer lors de sa première journée dans l’équipage ! N’empêche, c’était quand même un souvenir pas très joyeux… Si je pensais bien être capable de lui donner un ou deux coups, j’étais encore loin derrière le zoan du phénix. Il avait beaucoup plus d’expérience que moi, j’étais encore jeune ! En combat, je ne pensais pas pouvoir rivaliser avec lui pour le moment. Ce qui m’énervait quand même beaucoup, mine de rien…






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tony Stronghold
L'Enclume Ardente
avatar
Messages : 141
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
174/200  (174/200)
Berrys: 9.927.500 B

MessageSujet: Re: [FB] De bon matin [PV Dokugans]    Mer 29 Nov 2017, 15:08

De bon matin


À l'heure où blanchit la c... la mer






Lorsque la main froide de Kraehe se posa sur son épaule, Tony eut un sursaut de surprise, réussissant in extremis à retenir un cri de frayeur fort peu viril.

"Tiens... Bonjour Kraehe... "

Le médecin de l'équipage avait le don pour apparaître dans le dos des gens sans faire le moindre bruit, tout en arborant un sourire de requin blanc jaugeant un animal blessé... Et ça, c'était avant qu'il ouvre la bouche, son ton doucereux scintillant de menaces à peines voilées, comme autant de scalpels affûtés cachés derrière chaque mot. Autant dire que le forgeron ne se sentait pas spécialement à l'aise en sa présence. Le jeune mousse se remettait tout juste de son démêlé avec le cuistot, se répandant en explication pour reprendre une contenance. Tony haussa les épaules, allant dans le sens du minot.

"Allons Kraehe, une telle réaction se comprendrait si on était à terre, au milieu d'un village ou d'une ville très fréquentée où la fuite d'un secret de fabrication peut entraîner la ruine de ton entreprise. Mais là, sur ce navire... C'est pas comme si on allait publier les recettes secrètes dans la presse. Enfin... Chacun gère comme il veut. Un peu d'intimité ne fait pas de mal non plus..."

Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire ! Une vraie réponse de politicien de la part du forgeron. Une sorte de provocateur, quoi... Mais la suite de l'échange entre les deux pirates laissa Tony hésitant, comme s'il avait entendu quelque chose d'important sans vraiment l'avoir compris...
Phoenix ? Nakata ? Ils ne voulaient quand même pas dire...

La vérité le frappa avec la délicatesse du marteau sur l'enclume. Ses yeux s'écarquillèrent, et un tic nerveux agita la commissure de ses lèvres. Il leva non seulement un sourcil, mais aussi et surtout les mains devant lui comme pour appeler ses amis au calme et à la raison.

"Whooohoho là ! Attendez, temps mort ! Vous ne voulez pas dire... quand même... que vous avez affronté... LE Phénix... pas vrai ?"

Le forgeron n'y croyait pas. Il refusait d'y croire. Pas quelqu'un d'aussi puissant et réputé à travers les océans. Pas un pirate primé à plus de 500 millions de Berrys. Comment y auraient-ils survécus ? Et pourquoi se seraient-ils affrontés ? Non, définitivement, il avait du mal comprendre...
Ça n'aurait aucun sens, pas vrai ?
Code by Joy ~ Reworked by Sajnek
Revenir en haut Aller en bas
Kraehe
Sombre Chacal
avatar
Messages : 88
Race : humain
Équipage : Borgne

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
30/120  (30/120)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [FB] De bon matin [PV Dokugans]    Sam 09 Déc 2017, 02:54





    Voyant ses deux camarades réagir de façon adéquat, Kraehe eut un sourire adoucit. C'était cruel de sa part, mais il éprouvait personnellement une sorte de plaisir sadique à lire un peu de peur dans les réactions de ses amis. C'était triste, mais ca lui rappelait qui il était et ce qu'il était. Bon, il était loin d'avoir la force de ses camarades, et ils le savaient fort bien : une fois visé, le médecin était le plus facile à mettre hors d'état de nuire. Mais en tant que médecin, il avait réussi à se faire accueillir et respecter parmi les dokugans . Même s'il n'avait pas la force de fendre de l'acier en deux d'un coup de poing, il les maintenait en vie, et cela n'avait pas été une mince affaire.
    A ce sujet d'ailleurs, la présence de Tony lui faisait grandement plaisir. Un homme plus solide que le reste. Avec un peu de chance, il n'aurai pas à le soigner de quoi que ce soit.

    N'empêche, c'était assez amusant de voir ce qu'une simple mention pouvait déclencher. La tentative des deux de s'expliquer pour Heziel était des plus prolixes, et quand au phenix...

    Regardant la réaction de Pumori avec un grand sourire quand celui-ci estima que la suite se solderait avec son poing dans la tronche du corsaire, le médecin pensa l'espace d'un instant que le mousse avait du chemin à prendre avant cette étape. Genre, coller une rouste à leur capitaine serait un bon début. Non, sans blague, au moins pourrait-il après prétendre pouvoir coller une rouste à autre chose. Mais d'abord, résoudre le cas Heziel.
    Avec un regard vers la porte, il répondit autant à Tony qu'à Pumori. Il savait que la curiosité du petit était insatiable, pour avoir lui-même dut arrêter ses motivations à coups de pluis de scalpels aproximatifs -un fait qui en passant lui avait fait réaliser que il avait commencer à bien viser ses derniers temps pour rendre le danger plus crédible, preuve du développement du petit-, avec une voix réellement détendue.


    Allons, Tony, Pumori... Chaque cuisinier à ses petits secrets de cuisine. C'est ce qui différencie deux chefs, et le notre vise la grandeur... Ce lieu est son sanctuaire, et nul n'a le droit d'y pénétrer sans son autorisation... A moins de toquer à la porte, ce que je ne vous ai pas vu faire.
    Chacun à sa notion de privé. Et je doute que vous aillez envie de subir les baffes que notre capitaine à la joie de prendre la nuit...


    A la fois... A jouer avec le feu, on se pique, et dans le cas présent, à jouer avec le frigo, on trouve un Heziel sur le chemin.

    Cela dit, comme emporté par un élan d'affection presque paternel -un fait rare-, il caressa la tête de Pumori, lui ébouriffant les cheveux avec un air plus agréable.


    Avant de viser la tête blonde, tabasse déjà notre capitaine. Tant que t'aura pas dépasser ce dernier, le Corsaire est hors de portée.
    Bonne chance avec cela je suppose...


    Cela étant dit, il rangea après son geste la main dans sa poche avant de regarde Tony.
    Il hésita un instant. L'évènement avait été humiliant. Mais Tony avait le droit de savoir.


    Je n'appellerais pas cela un combat, charpentier. Il aurait fallu un minimum de chance de victoire pour cela...
    Non, c'était un tabassage. En bonne et due forme. Et crois-moi, je crois que il n'y a pas un seul membre ici présent qui a connu la scène qui ne meurt pas d'envie de le « remercier » en lui mettant un pied ou il veut. A fortiori dans la gueule.

    Je veux dire... Pumori, mon petit panda roux en sucre ketchup. Donne-nous un avis honnête, sincère et objectif sur notre rencontre avec le Phenix ?

    Et oui Tony , il n'y a pas de doute, c'était bien lui. A 300%. Il semble avoir un passif avec Kain... Comme quoi, c'est bien de sa faute s'il nous est tombé dessus.

Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 435
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
146/250  (146/250)
Berrys: 15.463.000 B

MessageSujet: Re: [FB] De bon matin [PV Dokugans]    Mer 20 Déc 2017, 15:58






De bon matin


Rancoeur et respect


La conversation retournait sur un sujet plus agréable que la mention du pigeon de feu. Je retrouvais déjà le sourire, malgré une mine déconfite. Bon, c’est vrai que c’était le lieu sacré d’Heziel. C’est vrai que je n’avais pas demandé sa permission… Mais pouvait-on vraiment blâmer ma curiosité sur le sujet ? Bien que l’idée de recevoir une bonne paire de baffes de notre cuisinier n’était pas très alléchante. Au plus profond de mon âme, je savais qu’une nouvelle occasion se présenterait. Je n’avais qu’à être patient. Mais bien vite, après que l’on m’ait ébouriffé les cheveux, on me dit sagement que je devrais peut-être tenter de vaincre Kain si je voulais avoir une chance de vaincre Nakata.

- Mais j’ai pas envie de tabasser Kain ! Il est sympa lui !

Je regardais Tony pendant un moment, puis je me ressaisis. C’est vrai qu’il n’avait pas été présent lors de ce… duel… J’avais eu une réaction semblable à l’époque, alors que je n’étais qu’un jeune mousse. Un jeune mousse plein d’espoir, de rêve et de détermination ! Ce qui était encore le cas puisque ce combat avait eu lieu il y a quelques mois, tout au plus. Mais il m’avait laissé un très mauvais souvenir… Je ne gardais pas souvent rancœur. Ou du moins, je n’en gardais pas une très longtemps. Cependant, la défaite cuisante que nous avait infligée le phénix m’avait été particulièrement désagréable. Ceci dit, je ne pouvais que contredire Kraehe sur un petit détail minuscule. Pour le reste, j’étais plutôt d’accord avec lui.

- Bah… Techniquement, Nakata, Kain et Heziel se connaissent… Il s’en passe des trucs sur la petite île de Mormoelle… Mordmoilenu… l’île natale du capitaine. Je ne sais pas s’ils vont tenter de l’attaquer à vue. Mais dans mon cas oui, donner un bon coup de pied serait agréable…

Je pris un petit moment pour prendre une grande respiration avant de continuer. Si ce n’était pas évident, je détestais parler de ce sujet… Je tentais de rester calme, mais c’était difficile de ne pas en montrer quelques signes.

- Avis honnête ? C'est un pigeon en feu surpuissant... Il nous a attaqués sous prétexte de nous montrer que ce serait difficile de devenir pirate ! Je n’ai jamais renié que c’était une défaite écrasante… Je venais à peine de rejoindre l’équipage ! Quelques heures à peine ! Ce n’était pas un grand moment de joie…

C’était en partie la raison qui me poussait à vouer une telle animosité, bien après les faits. Je me souvenais que j’avais fait la gueule pendant la soirée, alors que Kain et Heziel semblaient profiter de cette rencontre pour parler avec le shichibukai. Pour moi, il n’y avait aucune notion d’amitié qui tenait la route : je ne le connaissais pas vraiment personnellement avant qu’il ne décide de nous étamper son poing dans la figure ! C’était une agression pure et simple dans laquelle je n’avais pas été traité avec la moindre once de respect. Du coup, je ne lui en offrais aucune en retour ! Mais le pire dans toute cette histoire, c’était le moment choisi pour faire ce petit tour… C’était ma première journée dans l’équipage, j’étais à peine installé. Nous nous étions échappés de LogueTown, Kain fatigué et Heziel particulièrement amocher… Sans parler de Toto qui était dans un état de méditation contemplative, Kraehe et moi n’avions eu aucune chance de nous défendre convenablement… Pour toutes ses raisons, je gardais une animosité immense contre le shichibukai. Je n’avais aucune sympathie ni aucun désir de mieux le connaître. Pour moi, c’était un imbécile, un demeuré et un ennemi.

Si l’on se recroise, peu importe le lien entre lui et le capitaine, je lui donnerais un bon coup de patte…




Revenir en haut Aller en bas
Tony Stronghold
L'Enclume Ardente
avatar
Messages : 141
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
174/200  (174/200)
Berrys: 9.927.500 B

MessageSujet: Re: [FB] De bon matin [PV Dokugans]    Ven 29 Déc 2017, 17:25

De bon matin


Au pied d'une montagne





Sur le pont, il y a con s'il y a bulle. La fraîcheur du matin semblait se muer en froid polaire à mesure que les forbans réunis céans exposaient leurs déboires, étalant devant le forgeron abasourdi l'étendue de leur défaite cuisante face à l'iconique Phénix des hôtes de ces mers. Les yeux écarquillés et la mâchoire pendante, Tony prenait lentement la pleine mesure de ce que cela signifiait.

"Eh ben mes cadets..."

Mais ce qui frappa le colosse en plein cœur, ce fut le changement de ton du petit mousse : lui qui d'ordinaire irradiait de joie et d'allégresse se faisait acerbe, doucereux. Lui d'ordinaire si sucré s'était fait acide, encore accentué par un étrécissement presque imperceptible des yeux du médecin. Les deux pirates partageaient visiblement la même amertume au fond de la gorge, ce que Tony comprenait très bien.

Baissant les yeux, le forgeron se perdit dans la contemplation de sa propre main. Cette main burinée que d'aucun considérerait comme forte, sûre et pleine de vigueur... Combien de fois l'avait-il sentie faible, inutile, impuissante devant des forces qui l'avaient surpassé, et de très loin ?

Contre ce maudit ours catcheur, il y a tout juste quelques jours sur Boyn...

Contre les soldats de « Face de cafard », le soir où il s'était enfui loin de Luvneel...

Contre la joue de sa sœur, dont il n'avait put empêcher la vie de s'échapper...

Il ferma les yeux. Un vertige le saisit, comme si ses entrailles avaient raté une marche, alors qu'il sentait monter cette sensation si familière, cette vague de tristesse qui était déjà sa compagne depuis si longtemps qu'il faillit l'accueillir à bras ouverts, sans même y faire attention. Comme toujours.

Mais cette fois-ci, il sentit quelque chose de différent.

Le vide de ses entrailles avait fait place à une sensation amère, certes, mais chaude, comme une braise vacillante, mais dont la puissance s'amplifiait à mesure qu'il s'y attardait. Il rouvrit les yeux. Sa main n'était plus vainement entrouverte : ses doigts étaient fermement repliés sur eux-mêmes, formant ce poing qui l'avait si souvent porté... Au moins aussi souvent qu'il l'avait lâché. Et ce poing rougeoyait de la même force qui couvait dans son cœur. Cette émotion que le vieux Gurstaker décrivait comme le plus puissant mais aussi le plus dangereux carburant du guerrier.

La colère.

Inspirant profondément par le nez avant lâcher un long soupir qui se mua en vapeur dans l'air frais, Tony dissipa l'énergie qu'il avait insufflée à son poing, reprenant par là même ses esprits. Il regarda un instant le ciel qui se teintait progressivement d'une auréole rosée à mesure que l'aube avançait.

"Je sais pas vous... mais moi, ce genre de situation où je me fais rouler dessus sans rien pouvoir faire... j'en ai trop connues."

Faisant quelques pas sur le pont, il fit rouler ses épaules massives, craquer sa nuque, s'échauffant rapidement. Puis il se mit en garde, avant de lancer quelques coups de poings et de pieds dans le vide. Empli d'une détermination renouvelée, le pugiliste se concentrait sur son nouvel objectif : Il allait devenir plus fort.

"Je ne peux pas changer le passé... Mais je vais m'entraîner pour que ce genre de chose n'arrive plus à l'avenir... J'en ai marre de me sentir impuissant à ce point là."

Puis il regarda par dessus son épaule en direction de ses camarades.

"Eh ! Puisqu'on est tous réveillés, ça vous dirait pas un petit entraînement ?"

Code by Joy ~ Reworked by Sajnek

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] De bon matin [PV Dokugans]    

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] De bon matin [PV Dokugans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» bonjour [pv Petit Matin]
» Editorial Le Matin: Pourquoi l'haitien s'autoflagelle-t-il autant?
» Yosei, l'étoile du matin
» Matin de printemps...
» La blague du soir, matin, quand vous voulez, j'm'en branle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: En Mer :: Bateaux Pirates :: Youthful Demon-