Partagez | 
 

 Changement de vie [ANIM]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 441
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
29/250  (29/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Changement de vie [ANIM]   Sam 8 Avr - 22:07

Changement de Direction
feat

Je ne me souviens plus très bien de ce qui s’est passé à ce moment là… et surtout Shadow vient de me dire que l’on s’est fait kidnappés. Merde, Ren et les autres ! Bah et puis merde en fait ! J’étais de toute manière remontée contre eux pour leur projet sur Nighty Town. Après mon réveil, deux des hommes qui nous avaient kidnappés vinrent nous voir.

- Ah ça y est la petite louve se réveille enfin.
- Je peux savoir qui vous êtes ?
- Ma mignonne, tu n’a pas à savoir qui nous sommes. Je me demande si ton prince charmant Ren Tao va venir te sauver. Enfin il ne nous retrouvera jamais HAHAHA !
- Okay… je dois en conclure que vous êtes des ennemis de Ren. Hé ! En fait je m’en fiche qu’ils viennent me chercher ou pas hein vous savez.
- Tu dis ça parce que t’as peur avoue. T’espère qu’on te fasse confiance et qu’on te détache petite louve ? Mais je vois clair dans ton jeu, c’est un stratagème pour faire gagner du temps à tes coéquipiers.
- Hé nan mais l’autre j’y crois pas. Si je te dis mec que je me fiche de savoir si on va venir me chercher ou pas, c’est la vérité. Je déteste par-dessus tout qu’on me prenne pour une menteuse.
- Et qu’est-ce qui me dit que ce n’est pas une entourloupe ?
- Sans doute parce que tu peux voir dans mon regard que je ne mens pas ? Si t’as tant peur que ça que je mente, t’a qu’à me faire passer au détecteur de mensonge hein.
- On n’en a pas. Et puis d’abord pourquoi je croirais tes dires ? Il me semble pourtant que tu es l’amante de Ren Tao non ? Et en plus la seconde de l’équipage.
- Sans doute parce que grâce à toi et à ton équipage, je peux m’enfuir et aller chez les révolutionnaires !
- C’est n’importe quoi !
- C’est la vérité, tss tu commences très sérieusement à m’irriter là. Tu me pardonne Shadow si j’entre en phase terminale ?
- Juste pour cette fois…

Le mec ne comprenait rien du tout mais obstiné à ne pas me croire continuait à me poser tout un tas de question qui commença à m’irriter de plus en plus. Après en avoir conclus que si je n’étais plus l’amante de Ren, il pourrait me faire ce qu’il voudrait, il n’a pas du tout apprécié la suite… Et je ne l’ai pas non plus apprécié puisque mon zoan a encore fait des siennes. Me retrouvant à nouveau dans une colère monstre et ne pouvant pas reprendre le contrôle de ma louve, celle-ci fit d’incommensurables dégâts sans que je ne puisse faire quoi que ce soit.

Mais tandis que je luttais de toutes mes forces pour essayer de dire à ma partie louve incontrôlable, je voyais les dégâts qu’elle faisait sur son passage. Attrapant sans somation les deux hommes, elle leur arracha les oreilles en rigolant comme une psychopathe puis se mit à frapper les deux têtes entre eux, comme si on faisait un « tchin ». Ecouter les os craquer tout en me démenant pour retrouver le contrôle, m’a donné un grand frisson. Elle d’excitation, de jouissance, moi de peur en voyant ce que je devenais. Je ne cessais de lui hurler « Arrête ! Ca suffit, laisse-moi reprendre le contrôle ! » mais cette animosité perverse et la sauvagerie qui la caractérisait me disait de me taire et de la regarder faire. D’en prendre bonne note même. Un combat intérieur commença avec ma louve déchaînée qui prenait plaisir à tuer à petit feu ces deux hommes, puis elle continua son carnage sur tous les autres hommes présents sur le bateau. Et je ne sais pas ce qui s’est passé par la suite mais je suis tombée à la mer prématurément et, c’est sans me souvenir comment, que je retrouvais à nouveau le contrôle de moi-même.

Après toutes ces péripéties, Shadow et moi devions partir le plus loin possible afin que l’on ne nous retrouve pas et surtout nous rendre au QG de la révolution. C’est après de multiples disputes avec Shadow, car nous n’étions pas d’accord sur la route à suivre pour rejoindre le QG de la révolution et voir ce qu’ils pourraient nous offrir, que nous arrivâmes finalement. Une connaissance m’avait prévenu que le quartier général n’était pas très facile à voir, à reconnaitre. Il vaut mieux pour eux s’ils veulent éviter de se faire avoir par la marine, ou d’autres organisations qui seraient tentés de les pourchasser pour leurs actes de bravoure soit disant en passant. Et je n’étais pas au courant de prime abord que le QG de la révolution n’était non plus à Baltigo, comme il a toujours été mais qu’il était à Kaiten-Su… Alors bien sûr, Shadow et moi avions fait un détour par Baltigo pour rien ! Jusqu’à ce que je contacte une de mes connaissances, qui fut au courant que la révolution avait désormais installé ses quartiers à Kaiten-Su.

N’étant jamais allée sur cette île, ce sera au moins l’occasion de visiter avant d’aller demander si je peux entrer dans leurs rangs. Et surprise quand nous sommes arrivés au port de l’île. Un grand bâtiment qui surplombait tout le reste, colossal et bien représentatif de la faction des révolutionnaires. Mon contact m’a donné de fausses informations pour le coup… Tant pis. Mettant mon masque sur le visage, je posais enfin le pied à terre. Il n’y a pas à dire, je déteste rester en mer des jours durant. Me doutant fort bien que les hors la loi étaient difficilement acceptés en territoire révolutionnaire, j’allais devoir jouer la carte de la diplomatie et surtout leur dire que je venais ici en paix et même leur apporter mon aide dans leurs rangs.

Avant de me rendre au QG qui était vraiment immense, j’avais décidé de faire une petite visite du village. Après tout, c’est à partir d’aujourd’hui que je vais vivre ici. J’ai plutôt intérêt à connaitre les coutumes locales et surtout… à bien me faire voir. Hors de question de causer des problèmes tout de suite. Cela pourrait être très gênant pour la suite des événements. Ma visite ne mit finalement pas longtemps puisque je retrouvais différents établissements que je peux trouver sur les principales îles de Grand Line ou des Blues. Néanmoins, en me promenant un peu plus vers la forêt, j’aperçus un immense volcan avec ce qui me semblait être de loin des sortes de grottes ou maisons peut être.

Utilisant le Soru pour aller plus vite par flemmardise ; bah oui je fais ce que je veux d’abord ! Je finis par me rapprocher le plus possible pour pouvoir constater que c’était des maisons troglodytes. Mais…

- MAIS C’EST GENIAL !!!
- Hé pas besoin de crier Rei… Qu’est-ce qui est génial ?
- Bah regarde Shadow ! Des maisons troglodytes, dans le volcan ! Je m’y verrais bien habiter là bas.
- T’es sérieuse ? Et si le volcan entrait en éruption ?
- A mon avis aucun risque, regarde ces maisons. Elles ont l’air d’être là depuis de nombreuses années et n’ont pas l’air endommagées. Allez, arrête de faire le rabat joie ! Une nouvelle vie s’annonce pour nous deux Shadow. Ne me dis pas que tu as envie de chercher Ren et de retourner là bas ?
- Non, ce n’est pas le problème… J’espère juste que cette fois-ci on ne sera pas obligés de changer de maison, qu’on aura un vrai pied à terre. C’est parfois compliqué de te suivre.
- Ha ouais… je vois ce que tu veux dire. Tu sais qu’après, si jamais parfois tu n’a pas envie de me suivre, tu pourras rester ici. Au QG, là ou on pourra te protéger.
- Oui on verra bien, enfin déjà… Il faut qu’ils nous acceptent.
- Oui effectivement, bon allons y !

Comprenant que mon compagnon de loup commençait sans doute à en avoir marre de devoir sauver sa peau à chaque fois que l’on se retrouve dans les conflits, je me dis que là au moins, étant dans la révolution… peut-être aurons-nous une chance de moins combattre férocement. Enfin, moi ce n’est pas un problème mais lui est un vrai loup à la base. Et même si je l’ai recueilli bébé car abandonné, il n’a jamais réellement connu une vraie meute. Mais ça c’est un problème à part que je compte bien régler un jour.

Après une bonne dizaine de minutes à contempler ces maisons, nous fîmes demi-tour et direction le quartier général. Je me demande bien quel accueil ils vont me faire. Surtout que s’ils me reconnaissent malgré le fait d’avoir changé non seulement de style vestimentaire mais aussi de coiffure et de masque… je serais dans la merde jusqu’au coup s’ils pensent que je suis là en tant qu’espion ou je ne sais quoi. Prenant une grande respiration une fois devant la grande porte, je la poussais avant d’entrer à l’intérieur sans trop avancer car je sentais des paires de yeux fixés sur Shadow et moi.

- Hum… bonjour. Ca marche comment pour entrer dans la révolution ?
____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 140

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Dim 9 Avr - 18:20



Commandant Orin.

-Commandant Orin ! Commandant Orin !
-Ouais, je sais, je l'ai vue...

Du haut de son perchoir, de sa modeste tour de garde, Orin tenait en joue la demoiselle qui, en contrebas, évoluait placidement en direction du Quartier Général de la Révolution locale. Fusil bien en main, accroupi et respiration calme, il lorgnait la jeune femme sans pour autant faire feu, se contentant pour l'heure de la scruter et d'épier le moindre de ses mouvements, dans l'objectif pur et dur de mettre fin à ses jours si elle commençait à agir avec étrangeté ou brutalité. Les Shadow Ghost n'avaient pas vraiment une réputation fleurissante et enjouée au sein des divers mouvements criminels des Seas Blues, et les exactions commises au nom de leur leader sur Nighty Town, semblables à celle de l'ancien commandant Kabayochi quelques temps auparavant, poussaient les locaux à se méfier des criminels et à vouer une admiration d'autant plus sotte aux agents du Gouvernement Mondial qui donnaient jusqu'à leur vie pour les défendre. Ericken avait, suite à cette bataille, gagné en réputation et en aura, tant et si bien que la Révolution d'Eken Sor en avait sérieusement pâti... Et même si, pour le coup, cela n'avait que très peu d'influence sur les troupes de Kichiko Jonas, positionnées en force ici, sur Kaiten-Su, le commandant Orin n'était pas fou. Il savait qu'une criminelle affiliée à Ren Tao, en la personne de Rei Mitsuyori, primée à presque trente millions de berrys de surcroît, ne pouvait pas se trouver par ici totalement par hasard. Cela étant, les ordres étaient clairs : il ne fallait pas tirer sans sommation, et encore moins sans raisons. Les primés étaient après tout légion à arpenter cette île, au début de la septième voie de Grand Line et donc à deux pas du Cap des Jumeaux. De plus, certains d'entre eux venaient précisément pour rejoindre leur cause : cela avait été le cas de Drake Kotori, entre autres, pirate itinérant devenu l'un des leurs.

-Et donc, on fait quoi, commandant ?
-Bah, rien... Laissez-la tranquille, je la surveille. De toute façon, personne ne serait assez stupide pour nous attaquer de front.

Ou c'était tout du moins l'idée dont il essayait de se persuader depuis quelques temps. Après tout, même Mozero s'y était mordu les doigts, avec pourtant le support compétent de la Section Scientifique et des Pacifistas... La marine n'avait plus les moyens de se lancer dans une guerre ouverte avec un quartier général aussi fortifié, qui leur aurait demandé de se focaliser sur l'opération et de lever beaucoup de main d'oeuvre pour mettre la main sur l'un des multiples acteurs de la Révolution. Jonas n'était pas une cible aussi éminente et importante qu'Arias ne l'était en son temps...
Tandis que Rei avançait de son côté en direction du Quartier Général, elle parvint rapidement à discerner deux silhouettes qui montaient la garde à l'entrée du bâtiment en lui-même, et qui lui dédièrent un regard perplexe tandis qu'elle annonçait l'objet de sa visite.


Capitaine Amelia et nouvelle recrue Coralie.

Amelia était l'une des petites gradés de Kaiten-Su principalement attachée à la défense du Quartier Général et des environs. Ce jour-là, elle avait été désignée de corvée de surveillance à l'entrée du QG et, à son grand désarroi, on avait choisi une nouvelle recrue pour l'épauler dans sa tâche rébarbative et lassante au possible. Coralie était une gamine qui avait indubitablement bon fond, et qui donnait son maximum pour s'attirer les faveurs de ses supérieurs, mais qui restait justement bien trop sérieuse, trop rigide, trop enfantine également. Rien à voir avec la capitaine de division qui, quant à elle, avait connu l'horreur des champs de bataille et l'effervescence des traques, tant dans la peau de la proie que dans celle du prédateur. Du coup, la tâche lassante devenait encore plus gargantuesque et terrifiante lorsqu'elle considérait que la seule personne avec laquelle elle se trouvait n'était pas capable de lui adresser la parole sans se mettre à bégayer... Et c'est précisément pour cela que lorsque Rei pointa le bout de son nez, le regard de la jeune femme se mit à pétiller de soulagement et de curiosité. Lorsqu'elle apprit que la criminelle s'était rendu sur l'île pour les rejoindre, elle arbora un sourire radieux et lui dédia quelques paroles avant d'ouvrir la porte et de l'inviter à la suivre :

-Suivez-moi, c'est par ici ! Coralie, garde l'entrée, tu veux ?
-OUI MADEMOISELLE !

Elle avait beuglé, crispé sur son arme, tandis que sa supérieur levait les yeux au ciel, exaspérée, avant d'enjoindre par un signe discret Rei de la rejoindre. Elle se mit à arpenter les couloirs et, une fois à l'écart de l'entrée, décida de sociabiliser un petit peu, toujours aussi curieuse et interrogative quant à cette jeune femme dont elle avait à peine entendu parler par le passé, et par des termes pas souvent flatteurs, notamment par le biais de la presse gouvernementale.

-Vous êtes Rei Mitsuyori, c'est cela ? Amelia. Je suis Capitaine de division, ici... Je m'occupe de la garde, principalement. Qu'est-ce qui vous pousse à vouloir travailler avec nous ?

Pour le peu qu'elle en savait, cette primée-là était liée à un autre groupuscule criminel, aux idéaux nettement plus sanglants et moins égalitaires que ceux qu'ils prônaient. Un tel changement de carrière ne pouvait qu'être de bonne augure, mais il restait encore à savoir si la louve était prête à changer ses habitudes afin de faire son entrée dans une armée plus imposante et donc fatalement plus hiérarchisée que son précédent groupe. Cependant, bavarde et inlassable, rassurée d'avoir droit à un petit divertissement pour se passer le temps, elle n'arrêta pas en si bon chemin et poursuivit :

-Pourquoi nous rejoindre nous, d'ailleurs ? Enfin, c'est flatteur, mais je m'interroge !



Un petit poste pour planter le cadre !
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 441
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
29/250  (29/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Dim 9 Avr - 21:38

Changement de Direction
feat

J’avais bien entendu repéré les deux gardes qui tenaient leurs fusils en joue prêts à me trucider si je faisais quoi que ce soit d’anormal. Je comprends tout à fait leur réaction ; après tout, une primée de près de 30 millions de Berrys qui vient comme ça sur leur terre et qui en plus de ça, s’approche méga dangereusement du quartier général de la faction en place… C’est sur que ça me ferait flipper si j’étais à leur place. Mais comme dit, je ne venais absolument pas chercher les noises. Et surtout, je ne m’attendais pas à un « accueil » aussi charmant.

Une jeune femme vint à ma rencontre en me demandant de la suivre et… Ho nooooon merde ! Elle m’a reconnu ! Je savais que j’aurais du me teindre les cheveux en une autre couleur, j’aurais peut-être pu passer incognito. Dans mon cerveau, c’est entrain de fuser à trois cent pour cent. Rah, je ne peux plus réellement passer pour la morte là pour le coup !

- Shadow, ils m’ont reconnu…
- T’aurais du te teindre les cheveux et puis c’était évident. T’es la seule personne dans ce monde qui se balade avec un loup qui parle.
- Tss… Euh enchanté Amélia. S’il-vous plait ne dites à personne que je suis toujours vivante. Ce qui me pousse à travailler avec vous…

Arpentant les couloirs en sa compagnie pour aller dans un endroit sans doute plus discret, je m’interrogeais à nouveau sur les raisons qui m’ont poussé à venir ici, en ce lieu. J’avais des idées qui les rejoignaient et de plus, je n’étais plus du tout d’accord avec les méthodes utilisées par Ren et les autres. Et ce, depuis que je n’ai pu ni sauver Gin, ni sauver les esclaves de Shabondy. Ca reste ancré à tout jamais dans mon cœur. Ce kidnapping imprévu m’aura quelque peu sauvé la peau pour ainsi dire. Sinon sans quoi, je serais encore là bas et j’aurais encore assisté à des effusions de sang qui n’auraient jamais eu lieu d’être.

- Et bien, je dois dire que c’est tout con la raison qui me porte à venir ici et à demander à travailler avec vous. Les Shadow Ghost se sont rendus responsables d’actes avec lesquels je n’étais absolument pas d’accord ! J’ai toujours lutté pour une cause qui m’était chère et de voir qu’ils en avaient rien à faire de pauvres innocents pris dans la bataille, j’ai décidé qu’il était temps de partir. J’ai trop de sang sur les mains je le sais… et malheureusement encore plus lorsque mon zoan fait des siennes… Cependant, je veux lutter encore plus contre tous ceux qui oppriment les innocents.

Sans doute que la jeune femme ne tarderait pas à savoir que ce qui me tracasse à l’heure actuelle, c’est bel et bien l’envie furieuse de tuer, de ma louve lorsqu’elle se déchaine.

- J’étais censée rejoindre les Shadow Ghost pour Nighty Town même si je n’étais absolument pas d’accord avec eux pour la prendre d’assaut et il s’est trouvé que bah… je me suis fais kidnapper par des ennemis à Ren Tao. J’ai finalement réussi à m’en échapper et je suis venue directement ici. Il ne doit pas savoir que je suis toujours vivante. Il devient trop dangereux Amélia.

Je lui disais ces paroles avec le visage assez grave. En plus d’être cupide et avide d’argent, il devenait de plus en plus fort, de plus en plus dangereux. Moi-même à l’heure actuelle, je ne pouvais rien y faire. Si ce n’est devenir plus forte et servir une cause juste, quitte à devenir son ennemie. Cela serait arrivé un jour ou l’autre de toute manière.

- Mais dites-moi donc qu’est-ce que je dois sacrifier de plus pour pouvoir travailler avec vous ? Je veux réellement servir une cause juste et me repentir de toutes mes actions passées. D’ailleurs, je n’étais pas au courant que Baltigo n’était plus qu’une ruine…

Lui expliquant par la suite qu’avec mon fidèle compagnon, nous étions d’abord allés à Baltigo, persuadée qu’il restait encore quelque chose. Et que quand nous étions arrivés, il n’y avait plus âme qui vive. Il faut dire qu’en plus de ça, je ne m’étais jamais trop mise au courant de tout ce qui avait pu se passer au sein de la révolution, sans doute parce que j’étais trop occupée à essuyer les plâtres de Ren, dans l’ombre. Si je pensais que ça allait être une partie de plaisir que de rentrer dans la révolution, je me trompais lourdement, tandis que je continuais à suivre Amélia. Ne sachant absolument pas du tout où elle nous emmenait. Shadow, lui observant le moindre détail intérieur de la forteresse.
____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 140

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Mar 11 Avr - 19:24



Capitaine Amelia.

Le moins que la Capitaine de division put songer tandis que Rei apportait la réponse à ses diverses questions, c'était qu'elle était capable d'être loquace et bavarde. Un bon atout pour un soldat de la révolution, qui devait constamment se mettre en avant et non seulement prouver sa vaillance, mais aussi et surtout sa valeur et la noblesse de ses idéaux. Cela passait indubitablement par un verbe précis et acéré, lorsque les muscles ne suffisaient plus... Et savoir faire preuve d'esprit était une qualité que Jonas Kichiko, le maître de Kaiten-Su en personne, appréciait au plus haut point. Ainsi donc, avant toute autre chose, la raison de la venue de la Mitsuyori en ces lieux n'était nulle autre que le sadisme des Shadow Ghosts et de leur chef sanguinaire, Ren Tao. Une divergence d'opinion n'était pas chose rare dans de tels milieux, mais il s'agissait pour l'occasion d'un véritable revirement de situation : passer d'une telle organisation pitoyable et orgueilleuse à la glorieuse Révolution, à la lutte désintéressé pour le bien commun, c'était remarquable et pleinement louable. Le demi-sourire qui demeurait sur les lèvres d'Amelia depuis le début de leur échange, en revanche, vint se noircir tandis que le nom de Baltigo était abordé. L'expression faciale de la révolutionnaire sembla se durcir d'un coup d'un seul, et elle eut bien du mal à réprimer la myriade de sentiments néfastes qui tourbillonnaient en son sein. La chute d'Arias et l'explosion du mouvement tout entier, tout cela avait été causé par l'offensive inopinée et inattendue du Gouvernement Mondial et de leurs alliés. Sans cela, leur Quartier Général aurait continué à resplendir et leur unité ne ferait aucun doute : ils auraient promptement pu prendre l'avantage sur leurs champs de bataille majeurs, West Blue y compris. Au final, la Marine aurait perdu du terrain, et le Chef de la Révolution aurait pu reporter son attention sur ce prétendu Monarque, Centes, pour le balayer d'un simple revers de la main... C'était un grand homme qui était tombé, ce jour-là, et la capitaine de division répondit à l'incompréhension de Rei par une mine toujours plus sombre et triste, mais également par une résolution ferme.

-Je suis étonnée que vous ne soyez pas au courant... Les marines nous ont attaqué, avec leurs chiens de corsaires et d'autres de leurs alliés. Nous avons perdu la bataille. Arias a disparu, les maréchales Sayouri et Andromède ont été sauvées in extremis, mais le mouvement a éclaté... Kaiten-Su est le plus grand bastion restant, mais Jonas ne contrôle qu'un fragment de notre ancienne armée. Sor, sur West Blue, nous égale voire nous surpasse en terme d'effectifs.

Sor et Jonas, les deux principales têtes d'affiche de la Révolution, étaient en compétition depuis belle lurette, désormais. Leurs visions du mouvement et de la justice qu'ils devaient appliquer de manière générale n'était guère complémentaire, et seul Arias aurait eu le charisme suffisant pour les départager de manière équitable et sans jamais susciter la moindre tension. L'arrivée d'Erwin Dog sur North Blue et sa montée d'influence, elle aussi, ne facilitait guère les choses : de plus en plus de gradés commençaient à s'intéresser à son cas et à se demander si le renouveau de la cause ne se trouvait pas plutôt incarné par lui. Il manquait encore d'expérience dans le domaine du leadership, mais cela n'était à vrai dire qu'une question de temps... Et pendant ce temps, Amélia ne pouvait que ruminer dans son coin, incapable de prêter main forte au mouvement auquel elle avait voulu donner sa vie. Consciente du pessimisme dans lequel elle se laissait progressivement aller, elle secoua soudainement fermement la tête et décerna un sourire légèrement attristé à son interlocutrice avant de lui montrer la porte de bois qui s'offrait à elles deux :

-Désolé, je n'ai guère l'habitude de me laisser aller comme ça, mais j'imagine que rester de garde à l'entrée du QG ne me permet pas de me défouler suffisamment... Enfin, voilà le bureau du commandant Kichiko Jonas. Il vous expliquera la suite des événements et pourra vous aiguiller quant à la suite des opérations. J'espère avoir l'occasion de combattre à vos côtés, un jour.


Kichiko Jonas, chef de Kaiten-Su, et Eta Noémie, commandante.

Lorsqu'elle toquerait à la porte, Rei recevrait immédiatement l'ordre d'entrée. Son arrivée dans la pièce, pourtant, n'accaparerait guère l'attention des quelques gradés qui y étaient présents et qui semblaient dresser un bref topo de la situation. Si un simple soldat la convia bien rapidement à patienter sur le côté, Jonas, assis derrière son bureau, les bras croisés, daigna tout juste lui accorder un coup d’œil, s'en retournant bien promptement à l'examen approfondi d'une carte et de quelques affiches de mises-à-prix disposées devant lui. Eta Noémie acheva sa phrase et, calme et disciplinée, attendit patiemment la décision de son supérieur.

-... semblent vouloir se diriger par ici pour se ravitailler, mais il y a peu de chances qu'ils acceptent de le faire de manière pacifique, vu leur réputation.
-Je vois...

Pensif, l'homme se gratta le menton d'un air absent, semblant momentanément se désintéresser de toutes les affaires qui avaient cours dans cette pièce. Lorsqu'il revint à lui, ce fut pour poser immédiatement son regard sur Rei et l'inviter à s'approcher un peu plus de son bureau. Noémie, toujours aussi docile, se décala d'un pas pour laisser la maudite s'approcher d'un peu plus près et le gérant de Kaiten-Su, de son côté, se contenta de l'accueillir avec un sourire éclatant et satisfait, mais qui dégageait également un indéniable orgueil, qui relevait à ce stade presque de l'arrogance et de la condescendance. Cela se sentait dès le premier regard : Jonas était quelqu'un de fier... Restait à savoir s'il avait raison de l'être.

-Bienvenue parmi nous, mademoiselle. Je vous prie d'excuser le désordre, nous sommes plongés en pleine affaire. Pourquoi voulez-vous vous entretenir avec moi... mademoiselle Mitsuyori ?

Le Kichiko n'était pas dupe, en tout cas : pas assez pour ignorer l'identité des primés qui venaient converser avec lui. Bien entendu, un appel lui avait été adressé, une poignée de secondes auparavant, pour l'avertir de l'arrivée imminente d'une hors-la-loi affiliée à Ren Tao. C'était pour cela que son frère, Kichiko Koma, également une grande figure du mouvement révolutionnaire, se trouvait derrière lui, faux bien en évidence. Ils n'avaient aucune raison de se méfier de la louve, bien entendu, mais ils n'avaient également aucune raison de lui accorder leur confiance les yeux fermés et sans la moindre sécurité. Jonas étaient une personne importante et influente, ayant à sa disposition un certain nombre de combattants expérimentés et capables, et ayant tissé des liens avec de multiples criminels à travers Grand Line... Manquer de rigueur et de précaution aurait été un manquement grave à leur importance capitale, au symbole qu'incarnait Kaiten-Su à travers le monde tout entier : la survie du mouvement d'Arias, l'incarnation même de ses idéaux, à travers ses enfants spirituels. Car si la tension n'était clairement pas à son comble, les divers gradés présents n'attendaient qu'une occasion pour en arriver à l'escalade de la violence...



Tu arrives donc dans le bureau de Jonas, qui te prend en charge.
Rapidement :
Son frère, Koma (également un PI) est derrière lui, et à l'air assez neutre, mais quand même froid.
Jonas est assis, confiant et courtois.
Noémie est une commandante importante, tu peux en avoir entendu parler vaguement, mais pas plus. Elle est à tes côtés, mais se montre très discrète et effacée.
D'autres bas gradés (trois exactement) se trouvent dans la pièce, mais aucun n'est assez important pour que tu puisses citer son nom !

Désolé pour le léger retard, j'ai pas pu poster hier finalement Razz
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 441
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
29/250  (29/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Mer 12 Avr - 11:58

Changement de Direction
feat

J’aurais peut-être du me taire car quand j’ai énoncé le nom de Baltigo, j’ai vu l’expression de la capitaine se noircir. Il m’avait bien semblé que c’était une grande perte mais n’étant pas au courant de tous les détails, je ne pensais pas que ça allait faire cet effet. Etant du coup un peu mal à l’aise face à la situation. M’expliquant un peu la situation, elle fut étonnée que je ne sois pas au courant. Croisant les bras un peu blasée, je finis par lui répondre alors que nous arrivions devant une grande porte.

- A vrai dire… j’étais un peu trop occupée à me couper du monde entier pour suivre toutes les nouvelles. Mais j’en suis désolée pour vous, sincèrement.

Je la regardais longuement, elle semblait un peu déprimée par tout ça. Je peux comprendre, ce n’est jamais facile de faire face à tout ça et parfois sans pouvoir faire quoi que ce soit.

- Ne vous inquiétez pas, tout le monde a le droit à son petit coup de mou. Et je vous remercie Amélia. J’espère également pouvoir me battre à vos côtés un jour.

Après avoir toqué à la porte et attendu que l’on me réponde, j’entrais dans le grand bureau du célèbre Jonas Kichiko, chef de Kaiten-Su. Lui j’en avais entendu parler, de même que celle qui se trouve proche de moi doit être sa commandante Eta Noémie, je crois et le frangin du chef, Koma il me semble. J’aime bien sa faux tiens même s’il ne me fait absolument pas peur ! Quant aux trois autres larrons, aucune idée de qui ils peuvent être. En pleine discussion quand je suis entrée, je n’ai rien dit bien entendu pour ne pas déranger, me contentant de regarder autour et regarder un à un les hommes qui se trouvaient là. On aurait dit qu’ils se méfiaient de moi ; ce que je peux comprendre puisqu’une « ennemie » et primée en plus de ça débarque comme ça dans leur quartier général. Et tout ça pour demander de les rejoindre.

Vu les personnes ici présentes, ce serait du suicide de leur faire peur en montrant les griffes. Riant intérieurement ce à quoi je venais de penser, je me repris bien vite alors que le chef m’adressa la parole. Hum j’aimerais bien savoir quelle affaire importante ils étaient entrain de traiter… Mais ça, je ne le saurais sans doute jamais et puis je ne devrais pas être trop curieuse.

- Ce n’est rien ; merci à vous de m’accueillir. Je souhaitais m’entretenir avec vous car je souhaite rejoindre vos rangs. Censée être morte aux yeux du monde si l’on en regarde le journal… Je me suis dis qu’il était temps de le faire. Mes idéaux rejoignent ceux de la révolution et c’est pourquoi je me tiens devant vous.

Je me doutais que la discussion ne serait pas facile avec Jonas. Après tout, c’est sans doute lui qui recrute tous les gars révolutionnaires et je me doute qu’il doit avoir quelques exigences. C’est comme passer un entretien pour trouver du travail après tout. Assez compliqué mais tout faire pour donner bonne impression.

- J’ai toujours voulu sauver une cause qui me tenait à cœur mais en voyant les derniers événements survenus avec les Shadow Ghost, j’ai tout simplement décidé de retourner ma veste et d’aller dans un endroit ou les gens sont là pour protéger les innocents de ces criminels éminents. Je ne regrette pas réellement tout ce que j’ai fais jusqu’à maintenant mais quand je vois que je ne suis même pas capable de sauver un innocent parce que j’ai l’étiquette d’assassin, d’hors la loi, je me dis que je dois changer ça afin de sauver les innocents. Le kidnapping dont j’ai été victime a bien aidé à m’enfuir de toute cette violence inutile.

Un peu de blabla mais on pouvait lire dans mon expression faciale, une certaine détermination. De même qu’il fallait que je trouve un moyen très rapide pour pouvoir contrôler mon zoan quand il a envie de faire des siennes. Car clairement là, je ne suis pas totalement crédible à cause de ça.

- Même si j’étais avec les Shadow Ghost, il y a des choses pour lesquelles je n’étais absolument pas d’accord. De même, établissez un contact avec l’archipel Paradise que j’ai repris sous mon contrôle. Mon allié là bas vous dira que je ne les bats pas, que je ne leur mets aucune pression et surtout que je ne prends aucun argent à la population. Ils sont sous ma protection mais font ce qu’ils veulent et je ne leur demande pas grand-chose en échange, si ce n’est un peu de nourriture.

Je pensais que pour prouver ma bonne foi, je devais parler du cas de l’archipel Paradise. S’ils appellent, Lawrence se fera un plaisir de leur dire exactement ce que je viens de dire, puisque c’est la stricte vérité. Regardant à nouveau vers les trois hommes qui semblaient n’attendre qu’une chose : se battre, je leur fis un petit sourire malicieux. En mode : hé non les mecs, je ne suis pas là pour me battre avec vous. C’est trop bête hein.

- Enfin voilà, je vous ai évoqué toutes les raisons de pourquoi je veux me joindre à vous. Servir une juste cause pour pouvoir me repentir de mes erreurs passées.
____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring



Pas de souci t'en fais pas^^
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 140

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Jeu 13 Avr - 18:55



Kichiko Jonas, chef de Kaiten-Su, et Eta Noémie, commandante.

Au fur et à mesure des précisions de la criminelle, la tension accumulée dans le petit bureau du prestigieux commandant s'évacua progressivement, les révolutionnaires présents semblant retrouver un tant soit peu de confiance à fournir à la nouvelle arrivante. Elle souhaitait se détacher de son ancienne organisation, trop barbare et trop violente à son goût... C'était a minima faire preuve de lucidité et d'honnêteté intellectuelle, pour le coup, et Jonas ne pouvait qu'apprécier de tels traits de caractère. Il attendit par conséquent patiemment tandis que la demoiselle achevait son prompt monologue par une simple proposition, censée démontrer sa bonne foi : une île de South Blue, manifestement sous son joug, et où les locaux pourraient témoigner de la liberté qu'elle leur fournissait. Pas une preuve indubitable et incontestable en soi, mais néanmoins un premier pas de la part de la maudite qui, en agissant de la sorte, faisait à nouveau preuve de transparence et de droiture à l'égard de ses quelques interlocuteurs.
Satisfait, donc, de cette brève tirade énoncée par la Mitsuyori, le gérant de Kaiten-Su se redressa légèrement sur son fauteuil, faisant un simple signe de la tête à l'un des bas gradés dans la salle qui en sortit sans piper mot. Il ne comptait pas vérifier l'information donnée par Rei quant à Archipel Paradise, considérant qu'elle n'avait de toute manière aucune raison de lui mentir à ce sujet, mais souhaitait en revanche en savoir un petit peu plus sur l'île, sur sa population et sur sa situation tant militaire que géographique. Il avait beau être quelqu'un d'extrêmement sérieux et cultivé, le Kichiko ne pouvait effectivement pas tout savoir de la géopolitique mondiale, d'autant plus si l'on considérait que South Blue était un champ de bataille grandement délaissé les derniers mois durant. Les révolutionnaires n'y possédaient aucune véritable tête d'affiche, et pas plus d'armée soudée et efficace, d'ailleurs. En d'autres termes, lorsqu'il devait lire des articles de journaux, le glorieux commandant ne se penchait que très rarement sur ce genre d'endroits isolés...
Toujours était-il qu'il ne perdit pas beaucoup plus de temps une fois le petit résumé de la demoiselle achevé : ils avaient d'autres sujets à aborder, et les seules déclarations de bonne foi de la part d'une ancienne camarade d'un stupide brigand enorgueillit à la Ren Tao ne pouvaient pas racheter l'ensemble de ses crimes passés. Aussi Jonas reprit-il la parole posément et calmement, non sans afficher un sourire toujours relativement hautain, mais plus principalement amusé :

-Il est plaisant de savoir que c'est vers nous que vous avez tourné votre regard, dans ce cas. Nous ne manquerons jamais de bras supplémentaires.

Quelques regards interloqués furent échangés, notamment du côté des deux bas-gradés restants. Tandis que Koma restait de marbre, planté derrière son frère avec un sérieux et une sobriété effarante, et tandis que Noémie l'imitait, avec toutefois plus de retenue et de discrétion, Jonas se redressa à nouveau, quittant cette fois-ci son fauteuil pour le contourner et planter son regard par la fenêtre de son bureau, qui surplombait le reste de l'île. Son fort, son bastion... Une place forte inégalée au sein des mouvements révolutionnaires fracturés tels qu'ils l'étaient, mais qui demeurait paradoxalement à être une cible idéale pour l'ensemble de leurs ennemis. Certes, plus personne ne s'était risqué à les combattre frontalement depuis que Mozero s'y était brisé les dents, mais cela n'était au final ni plus ni moins qu'une question de temps. Il était urgent de renforcer leurs effectifs par des soldats compétents et disciplinés, quand bien même ils auraient combattu aux côtés d'horribles criminels par le passé... Tandis qu'il se grattait le menton d'un air absent, il reprit la parole d'un air absent, ajoutant quelques précisions quant à ce à quoi il destinait Rei dans les minutes à venir.

-Mais vous laisser rentrer au sein de mes rangs sans preuves tangibles de votre bonne foi serait stupide, j'espère que vous le comprenez. Des pirates ont été repéré au large de l'île, près de récifs où ils ont accosté. Noémie est venue m'informer directement : ils se préparent manifestement à l'assaut. Les sœurs Eta pourraient les repousser sans difficultés mais... C'est vous qui allez vous en charger.

Là-dessus, convaincu qu'il s'agissait de la bonne manière de procéder, le commandant de Kaiten-Su pivota à nouveau, se rapprochant de son bureau pour pousser les différents wanteds qui s'y trouvaient vers la Mitsuyori. La première tête était celle d'un homme, Grey Johns, primé à 73 millions de berrys, suivit de deux femmes, ses soeurs, Grey Eliza et Melissa, primées respectivement à 27 et à 24 millions de berrys. Enfin, un dernier homme concluait le quatuor de primés à la tête de cet équipage de fieffés forbans : Rock Galil, primé à seulement 8 millions de berrys. Ils étaient donc quatre cibles principales à éliminer, mais pour le coup, Jonas n'était pas assez sadique pour envoyer la nouvelle recrue seule... Il explicita donc davantage ses pensées, afin qu'elle puisse en prendre pleinement conscience.

-Vous allez directement sur place grâce à Noémie, qui vous portera en volant. Elle vous lâchera sur le navire en compagnie de deux gradés de notre Quartier Général auxquels vous devrez obéir quoi qu'il arrive. Cela vous convient ?

Rien de tel que l'effervescence d'un combat pour prouver sa bonne foi, au final. Et puis, avec les deux sœurs Eta qui surveilleraient le combat, il n'y avait que très peu de chances pour que celui-ci ne dégénère... Mais cela, Rei ne le saurait pas.

Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 441
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
29/250  (29/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Lun 17 Avr - 18:46

Changement de Direction
feat

Terminant mon discours, je me demandais bien ce que Jonas ou les autres allaient bien pouvoir en penser et surtout qu’est-ce qu’ils allaient dire. J’ai dis toute la vérité, mes convictions, maintenant et bien la balle est dans leur camp si je puis dire. Dans le même temps, je remarquais qu’un des gardes sortit du bureau sans un mot. Sans doute qu’il y a effectivement des choses plus importantes à faire que de m’écouter palabrer. Bon, chose positive c’est qu’il trouve ça plaisant que je me sois tournée vers eux. Bah en même temps, je n’allais pas retourner à la marine, je serais très mal vue d’une part et de deux, personne à part la révolution œuvre pour le bien être et la sécurité des innocents.

Restant droite comme jamais, Shadow à mes côtés qui se contentait d’observer tout ce monde, je regardais de nouveau les gestes de Jonas. Lui-même qui s’était finalement levé et semblait regarder par la fenêtre. Etant assez loin finalement du bureau et de la fenêtre, je ne vis pas vraiment ce qu’il pouvait s’y passer à l’extérieur. Mais aussi, je me doutais bien que même si je faisais preuve de bonne foi, cela ne suffirait pas pour prouver que je ne vais pas les trahir juste après. Ne me doutant pas encore de ce qu’il allait se passer par la suite. Ecoutant ce qu’il disait, j’hochais la tête en signe de compréhension. Bien sur que je comprenais qu’il ne pouvait pas me laisser entrer dans leurs rangs juste avec de la parole. C’est même une évidence. Et comme signe de test, il me demanda de m’occuper de pirates qui étaient sur Kaiten-Su et qui sans aucun doute, n’étaient pas du tout là pour faire ami-ami avec les habitants.

- Bien sûr que je comprends et je prends cette inopinée venue comme un test.

Ne disant rien de plus, je commençais à réfléchir à comment je pourrais agir pour leur prouver ma bonne foi. Les sœurs Eta… Il me semble en avoir déjà entendu parler mais quand ? Aucune idée. Je ne sais rien d’elle, j’avais juste entendu qu’il y avait deux sœurs au sein de l’organisation. Boarf, ce n’est pas comme si c’était un détail super important. Après tout, Jonas a bien un frère qui est aussi dans la révolution. Je pris ensuite les différents wanted de nos hommes et y vit un certain Grey Johns primé à… 73 millions de berrys ??!! Whaou !

- Ha ouais quand même… il doit être sacrément balèze ce Johns…

Mes paroles ont dépassé mes pensées pour le coup mais j’étais un peu impressionnée. Et après il y avait deux autres primés à 27 et 24 millions puis un dernier, lui cette fois à 8 millions. Quatre cibles à éliminer, je tiquais légèrement. Il va sans doute falloir ruser et j’espère ne pas devenir incontrôlable surtout. Le regardant sérieusement, il m’expliqua ensuite que je ne serais pas seule et que ce serait Noémie qui m’emmènerait sur le terrain… en volant ! Et j’aurais avec moi deux gradés, bien heureusement oui d’ailleurs.

- C’est noté et j’obéirais à leurs ordres, quoi qu’il arrive. Cela me convient absolument chef Jonas.

En espérant juste comme je me le disais, de devenir incontrôlable… Regardant mon loup, une petite discussion se fit avant que je ne sorte du bureau afin de me rendre sur le bateau pour pouvoir repousser mes nouveaux ennemis.

- Bon Shadow, toi tu reste ici, on est d’accord.
- Oui je te laisse faire… et je n’ai pas besoin de te le dire… Tu sais de quoi je parle.
- Oui, ne t’inquiète pas je ferais tout pour que ça se passe sans encombres.

Faisant bien sur référence à ce pourquoi je m’inquiète de plus en plus. Donc c’est parti pour aller botter le cul de ces mécréants de pirates.
____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring




HRP : voilà déso du retard ! Et c'est un peu court mais j'empiète sur ta partie sinon
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 140

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Mer 19 Avr - 21:55



Kichiko Jonas, chef de Kaiten-Su, et Eta Noémie, commandante.

-Parfait. Allez-y avec Noémie, elle vous y apportera d'emblée.
-Suivez-moi.

Silencieuse, placide et calme, la jeune femme invita Rei à la suivre avant de quitter le bureau d'un pas plus leste et plus vif que son habitude à la quiétude n'aurait pu le laisser envisager. Elle ne se retourna pas dans les couloirs pour vérifier si l'ancienne criminelle la suivait bel et bien, laissant un Jonas et ses subordonnés seuls dans le bureau, à l'intérieur duquel le commandant se remit rapidement au travail. Pour l'heure, il n'avait rien d'autre à faire concernant la primée anciennement affiliée à Shadow Ghost : si elle était honnête, compétente et efficace, la mission serait promptement menée à bien et tout le monde en ressortirait gagnant. Dans le cas contraire, les deux sœurs Eta pourraient envers et contre tout surveiller la situation de loin pour l'empêcher de trop dégénérer : les deux bas gradés qui allaient l'accompagner ne seraient donc probablement jamais mis en danger, et cela sans avoir à prendre en compte le caractère peut-être houleux de la Mitsuyori. De surcroît, le gérant de Kaiten-Su était certain de voir l'équipage pirate un brin trop hostile anéanti dans les minutes qui viendraient... Il ne lui restait donc plus qu'à recevoir les rapports correspondant pour fournir à la maudite le rôle qui correspondrait le plus non seulement à ses compétences, mais aussi et surtout à son sens des responsabilités. Il n'était pas exclu qu'elle se retrouve d'emblée avec un grade élevé si elle se montrait irréprochable, à la manière d'un Drake Kotori d'ailleurs : il manquait de gradés compétents pour asseoir définitivement son assise comme étant le premier des chefs de la Révolution éclatée.
Noémie, donc, se dirigea droit vers la sortie du Quartier Général sans piper mot. Clairement moins sociale qu'Amélia, elle ne prit aucunement la peine d'expliquer la suite des événements à sa nouvelle camarade, estimant qu'il n'était guère nécessaire de tisser des liens d'emblée : avec un peu de malchance, la hors-la-loi allait tous les décevoir, et risquait ainsi de repartir bredouille... Lorsqu'elles parvinrent enfin à l'extérieur, deux silhouettes se dressaient devant la porte, en plus des deux gardiennes qui avaient accueilli la criminelle un peu plus tôt.


Capitaines de divisions Skretch et Amssilia.

-Ah, la voilà !
-Enchantée, Rei ! Je suis Amssilia, et voici Skretch ! Nous allons faire équipe, c'est ça ?

Si Amelia semblait étonnamment plus calme qu'auparavant, se contentant de fixer Noémie avec un respect non dissimulé, les deux autres capitaines semblaient en revanche autrement plus dissipés. Amssilia souriait à qui mieux-mieux, apparemment ravie de faire la rencontre d'une nouvelle membre de leur grand groupe de lutte révolutionnaire, et si Skretch demeurait vraisemblablement plus modéré et moins tapageur, il n'en restait pas moins un air amusé trônant sur son visage, comme s'il était satisfait de voir sa collègue l'être elle-même. Leurs présentations furent toutefois promptement avortées : à l'endroit où se trouvait autrefois Noémie s'élevait désormais un oiseaux aux dimensions proprement colossales qui, les ailes dépliées, se courbait désormais pour laisser les trois combattants grimper et s'accrocher à ses plumes.


Le colossal volatil leur décerna tout juste un regard et Skretch, impatient, bondit agilement pour s'installer le premier sur son dos, confortablement. Amssilia l'y suivit sans trop de difficultés, démontrant également une certaine habileté, et tendant même sa main à la hors-la-loi pour l'aider à grimper. Dans le cas de figure où elle aurait besoin de quelques informations complémentaires, la capitaine de division prit la décision de les lui apporter d'emblée, sans attendre la moindre interrogation de sa part :

-La commandante Eta possède un zoan mythique. Celui du rokh. Elle nous mènera directement jusqu'aux pirates !

Dès lors que Rei serait confortablement installée, la maudite gargantuesque et transformée prendrait puissamment son envol, se dirigeant droit dans la direction qu'on lui avait indiqué un instant auparavant. Le trajet serait prompt, mais laisserait tout de même l'occasion à la petite équipe d'apprendre à se connaître un petit peu mieux. C'est pour cela que, toujours aussi spontanée, la capitaine Amssialia reprit la parole, décidée à définitivement briser la glace.

-Je combats au corps-à-corps. Skretch aussi, mais il utilise surtout ses gants, qui lui permettent d'électrocuter ses cibles ! Et toi ?



Petit poste ce soir avant les choses sérieuses ^^
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 441
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
29/250  (29/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Sam 22 Avr - 20:34

Changement de Direction
feat

Marchant à la suite de Noémie, je la trouvais bien silencieuse. Cela changeait énormément de la jeune femme Amélia que j’ai vu tout à l’heure. Profitant alors de ce silence pour la suivre tranquillement, regardant un peu autour de moi et réfléchissant déjà à comment j’allais bien pouvoir agir pendant cette confrontation avec ces mécréants de pirates. Bon, je sais très bien que de toute manière je dois suivre les ordres et que je ne vais pas pouvoir faire réellement ce que je veux mais je dois quand même réfléchir un petit peu à la question.

Retrouvant par la suite l’extérieur du quartier général, j’humais le beau temps qu’il faisait sur cette île. Mais quelque chose me tiquait un peu ; je ne suis absolument pas au courant de la suite des événements et j’ai limite peur que si je demande à la seconde, elle me renvoie chier assez froidement sans donc me donner des réponses. Tant pis, je resterais avec mes questions jusqu’à ce que l’on soit sur le navire des pirates pour les appréhender. Deux personnes étaient présentes, une fois que nous étions devant la porte. Sans doute les deux personnes qui allaient me prêter main forte et auxquelles j’allais devoir obéir surtout. Souriant aux deux gardiennes qui m’avaient accueilli un peu plus tôt.

Hochant doucement la tête, je m’inclinais légèrement en signe de reconnaissance et de politesse.

« Enchanté également Amssilia et Skretch. Oui effectivement et je compte sur vous. »

Souriant légèrement, je fus par la suite étonnée en voyant Noémie disparaitre pour devenir un grand oiseau. C’est par l’explication la capitaine de l’expédition qui m’expliqua que Noémie Eta, donc l’une des fameuses sœurs, avait un zoan mythique. Je n’eus même pas le temps de poser la question, on aurait dit qu’elle avait lu dans mes pensées. Je restais un bon moment émerveillée par la grandeur du zoan. Je me sens quelque peu ridicule à côté avec mon zoan du loup. Voilà donc un bien bel avantage, fin je ne suis pas certaine qu’elle ne vienne nous donner un coup de main de ce que j’ai compris de Jonas.

Grimpant alors à la suite des deux gradés sur le dos de Noémie, en faisant attention. Je pense bien qu’elle a l’habitude mais ça me fascine toujours autant qu’on puisse aller sur le dos d’une personne qui a un zoan. Le voyage à dos de rokh allait être assez rapide mais je sentis que les deux personnes, surtout Amssilia voulait faire connaissance. Je pus ainsi en apprendre un peu plus sur leurs styles de combat. Sensiblement le même de ce que je comprends donc. Du corps à corps… nous sommes donc trois à jouer sur le corps à corps, puisque moi-même avec mon zoan, je ne peux absolument pas faire d’attaques à distance.

« Ho moi aussi je fais beaucoup de corps à corps.. J’ai le zoan du Loup ainsi qu’un sabre qui peut couper à peu près tout et n’importe quoi en un seul coup. »

Je pouvais également dire que je maitrisais le soru mais sans doute le verraient-ils si je suis amenée à l’utiliser pendant cette attaque contre les pirates. Prenant un air un peu plus sérieux en les regardant, je me devais tout de même les avertir d’un danger imminent. Je ne suis pas folle de rage bien heureusement, je suis même de très bonne humeur mais on ne sait jamais ce qui peut arriver. Et j’ai l’impression, un certain pressentiment qui fait que l’on va essayer de me pousser à bout pour que je laisse aller ma louve et qu’elle fasse des dégâts irréparables.

« Une seule chose… si vous me voyez me transformer en une espèce de monstre sanguinaire… fuyez à tout prix, ou alors foutez moi dans la mer avec tous les moyens que vous trouvez… »

Je suppose qu’ils avaient assez bien compris de quoi je parlais. Et surtout Noémie, puisqu’après tout, elle aussi a un zoan.

« Je tâcherais de me contrôler au maximum mais si on me rend folle de rage, je ne réponds plus de moi et je m’en excuse par avance… Enfin bref, sait-on la situation actuelle du côté des pirates ? A-t-on des informations sur leurs modes de combat ? »

Après cette petite parenthèse qui pourrait faire peur à n’importe qui ou qui pourrait rendre ultra méfiant du moins, je m’intéressais de nouveau à la mission qui nous était incombée.
____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring

Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 140

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Dim 30 Avr - 19:05



Capitaines de divisions Skretch et Amssilia.

-Un zoan éveillé, hein ? Je vois le délire !

Skretch, s'il n'avait pas été partie prenante lors de la première partie de la discussion, avait néanmoins écouté avec intérêt et s'était permis de répliquer face à l'inquiétude de Rei. Il n'avait jamais rencontré de zoan éveillé personnellement et imaginait effectivement, pour avoir déjà affronté des maudits, que ces créatures devaient s'avérer redoutables... Cependant, il ne doutait pas de ses propres capacités, pas plus que de celles d'Amssilia. Si la jeune femme perdait les pédales, ils auraient certainement l'occasion de la contenir... D'autant plus que si Noémie n'avait pas pour ordre d'intervenir en temps normal, elle déciderait sans doute de se mêler à l'affrontement si la situation dégénérait. En bref, leurs arrières étaient assurés, et les capitaines ainsi que la nouvelle recrue n'avaient aucune autre inquiétude que le bon déroulement de la lutte à venir. Alors que le rokh avalait les mètres par dizaine grâce à ses gigantesques ailes, Amssilia décida d'apporter quelques informations supplémentaires à Rei, afin de la renseigner quant aux ennemis qu'ils allaient avoir à maîtriser dans les instants qui viendraient.

-Pour le peu qu'on en sait, les trois Grey sont des épéistes. Pour Rock Galil, en revanche, on n'en sait rien...
-Je m'occuperai du capitaine. Vous devrez tenir tête aux trois autres pendant ce temps. Quant au reste de l'équipage, il ne devrait pas poser de problème majeur, je suppose...

Pour Skretch, seuls les primés étaient véritablement une source d'ennuis potentiels. Cela démontrait un certain talent, même si leurs mises-à-prix n'étaient pas foncièrement extravagantes, exception faite celle de leur capitaine. Ils avaient forcément commis quelques méfaits et savaient très certainement combattre... Maintenant, le reste des matelots ne serait potentiellement pas à même de se mêler à la lutte sans mettre en danger leurs gradés. Dans des luttes au corps-à-corps, il était difficile de soutenir ses alliés avec une arme-à-feu, par exemple : beaucoup trop difficile de s'assurer de ne jamais toucher les siens... Une fois que le capitaine serait tombé, le révolutionnaire espérait avoir carte blanche pour s'occuper des non primés, pendant que les deux demoiselles s'occuperaient de retenir les trois derniers primés. Cela leur permettrait de nettoyer le navire pirate sans risquer de se mettre en danger. Pour Amssilia, en revanche, l'optimisme était moins tenace : ils allaient être en très nette infériorité numérique, au milieu d'ennemis ayant tout de même subis un certain entraînement sur les Seas Blues, et risquaient donc de tomber sur un os. Cependant, il n'était guère temps de se poser la moindre question : le bateau adversaire s'étalait en contrebas, et Noémie n'allait pas tarder à entamer une descente pour le rejoindre... Lorsque les forbans semblèrent enfin les remarquer, il était d'ores et déjà trop tard : ils n'eurent pas le temps de se saisir de leurs armes à feu que déjà la zoan mythique se trouvait suffisamment proche pour permettre aux révolutionnaires qu'elle portait avec elle de rejoindre leurs ennemis. Skretch ne se fit pas prier, sautant directement sur le pont en fournissant un coup de pied au premier matelot qui passait par là, l'expédiant dans l'océan sans la moindre pitié. Amssilia, en revanche, se fit plus hésitante : le capitaine n'était pas là, mais les autres, si...


Grey Eliza, 27 millions de berrys, et Grey Melissa, 24 millions de berrys.

Melissa fut la première des primés à réagir. En constatant l'intrusion et le comportement agressif de Skretch, elle ne perdit pas l'ombre d'un instant : elle dégaina sa lame et se jeta sur le révolutionnaire avec vélocité, menaçant de le décapiter d'un moment à l'autre. Problème : le pauvre homme ne semblait pas l'avoir remarqué, et sa sécurité se trouvait sérieusement compromise... Comprenant qu'il lui fallait lui fournir un coup de main, Amssilia bondit et, avec puissance, l'embarqua au sol en lui permettant in extremis d'éviter le coup. Cependant, elle n'eut pas le temps de se relever qu'Eliza, ayant également dégainé, se jetait dans sa direction en menaçant de l'empaler. Si elle eut le réflexe de se jeter sur le côté avec précipitation, elle put observer le katana de la pirate transpercer le pont en bois sans la moindre difficulté. Skretch, quant à lui, s'était tout juste redressé que l'épée de Melissa avait à nouveau souhaité l'embrasser. Vivement, il parvint toutefois à se reculer juste à temps, la lame ne dessinant qu'un bref sillon sur son front, en une cicatrice plus gênante que grave. Les quelques gouttes de sang qui allaient s'en dégager risquaient de lui couler dans les yeux, tôt ou tard... Mais tant pis, il allait falloir s'en accommoder. Il força son assaillante à reculer en allumant ses gants, dégageant une électricité soudaine qui poussa la pirate qui l'affrontait à prendre un peu de distance. Mais alors qu'il souhaitait profiter de l'occasion pour se jeter dans les entrailles du navire à la recherche du capitaine, son initiative fut brusquement tuée dans l’œuf : un poing d'une taille colossale menaça de le percuter en plein crâne depuis sa gauche, et il eut tout juste le temps de pivoter pour interposer ses avants bras afin d'éviter une autre blessure trop grave.


Rock Galil, 8 millions de berrys.

Rock Galil venait de surgir de nulle part, et de lui asséner un coup d'une puissance formidable. La puissance du choc projeta Skretch, qui ne s'y attendait guère, droit en direction d'un mur qui menait vraisemblablement vers les cuisines. Il le traversa sans le moindre ménagement, et le vieil homme manifestement adepte d'un style au corps-à-corps basé sur la puissance brute l'y poursuivit sans attendre, déterminé à profiter de son effet de surprise au maximum. Les divers affrontements semblaient s'engager de part et d'autre du navire, avec une direction bien différente à celle qu'avait pu espérer le capitaine de division de prime abord... Restait à savoir comment Rei, qui venait probablement de prendre conscience des difficultés qui l'attendait, allait décider de réagir.



Petit récap : Skretch saute le premier sur le navire pirate et est attaqué en traître par Melissa. Amssilia lui sauve la mise, mais Eliza les sépare. Melissa surenchérit, Skretch esquive puis est écarté par Galil qui le poursuit à l'intérieur du navire.
Il reste donc Melissa, Eliza et Amssilia sur le pont. Skretch et Galil sont dedans. Aucune trace de Johns, pour l'instant !

Skretch est niveau 31, Amssilia est niveau 30.
Eliza est niveau 32, Melissa est niveau 30, Galil est niveau 27.
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 441
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
29/250  (29/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Jeu 4 Mai - 12:39

Changement de Direction
feat

Bon à priori un zoan éveillé ne leur faisait pas vraiment peur. C’est déjà pas mal alors même si dans ces cas là ça me fait dire qu’ils sont un peu tarés ces deux là en fin de compte. C’était tout de même impressionnant de se retrouver sur le dos de Noémie transformée en rokh. C’est la première fois que je voyage comme ça dans l’air et en regardant en bas, on se trouve juste bien. Comme si nous étions les rois du monde. J’aime bien la vue vraiment mais dommage que le voyage ne soit pas si long que ça.

Amssilia m’apporta ensuite quelques précisions quant aux capacités connues de nos ennemis. Donc nous avons affaire à trois épéistes et un dont on ne connait absolument rien. La jeune femme nous demanda de s’occuper de ces trois là pendant qu’elle s’occuperait du capitaine. Elle peut vraiment le faire ? Bah je suppose que oui, après tout, elle doit faire partie de la révolution depuis longtemps alors elle peut s’occuper d’un capitaine tranquille. Mais même si je connais à peu près le style de combat des principaux combattants de cet équipage, il ne faut pas oublier que nous nous trouvons en infériorité numérique et ça c’est tout de même un sacré problème.

Le bateau adverse en vue, je me mis à observer plus attentivement afin de voir comment agir en toute rapidité. Noémie descendit au plus proche pour nous poser. Laissant les deux révolutionnaires descendre en premier, je finis par moi-même sauter du rokh pour atterrir sur le bateau des pirates. C’est maintenant que tout commence ! Je ne plongeais pas directement dans le combat qui venait de s’engager entre nos adversaires et nous. Il me fallait tout d’abord rester légèrement en retrait le temps d’observer tout ce qu’il s’y passait. Et de voir ces combats… ça n’allait pas être du tout facile ! Mais pas trop le temps de me demander quoi faire exactement, Amssilia se retrouve toute seule devant les deux Grey. Me fichant un petit peu de laquelle j’allais battre, je sortis mon sabre puis plongeais sur l’une des deux filles, en donnant un grand coup de sabre à l’horizontale destinée à la faire reculer dans un premier temps. La force mise dans ce coup suffit à faire un coup de vent autour de nous.

- On dirait bien que cela ne va pas être de tout repos…

Préférant ne pas utiliser mon zoan en tout premier lieu, je comptais sur ma chère lame ultra tranchante ainsi que mes techniques diverses de combat. De toute manière, j’allais donner le maximum pour montrer aux révolutionnaires que je veux travailler avec eux. Je dois d’abord jauger les techniques de mon adversaire avant d’aller plus loin et d’utiliser mon fruit du démon. J’ai bien plus de techniques destinées à tuer, à blesser qui peuvent bien faire mal et même intimider l’ennemi. Ne voulant laisser aucun répit à mon adversaire, je fonçais sur elle pour l’attaquer avec mon sabre.

Utilisant des coups parfaitement précis, je tentais déjà au moins de lui faire une petite entaille sur le visage. Utilisant alors quelques techniques d’escrime telles que la flèche qui consiste à attaquer de façon brutale et très rapidement. Je reculais par la suite, espérant l’avoir touché et me mis en position de défense avant de faire un pas de côté, esquivant une potentielle attaque. N’en restant pas là bien entendu, j’utilisais un soru avant d’apparaitre soudainement derrière elle, la prendre en traitre et donner un coup de sabre visant à la blesser sévèrement au niveau du flanc gauche.

____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring



[HRP : Rei s'en fiche un peu de l'ennemie mais on va dire qu'elle se prend Eliza
Et désolée c'est un peu court]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 140

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Sam 6 Mai - 14:18



Grey Eliza, 27 millions de berrys.

Si les forbans ne s'étaient pas attendus à une telle irruption sur leur propre navire, il n'en avait pas pour autant perdu leur sang froid. Ils savaient depuis belle lurette que naviguer sur Grand Line ne serait pas aussi aisé que sur les Seas Blues, qu'ils avaient écumé de longs mois durant. Les ennemis qui se trouvaient sur la Route de tous les périls étaient forcément plus dangereux, plus redoutables que ceux qu'ils avaient jusque-là croisé sur West Blue... mais ça n'était finalement pas seulement un mal. Les forbans avaient effectivement su s'entraîner au point de dominer la plupart des luttes qu'ils avaient engagé, et ils avaient cru que défaire les forces de Kaiten Su ne serait ni plus ni moins qu'une formalité. L'apparition soudaine d'opposants remontés semblait leur dicter l'exact inverse : ils allaient avoir à batailler ferme pour repousser cette première attaque afin de pouvoir poursuivre leur petite carrière. Alors que Galil s'occupait de l'un de leurs trois ennemis en l'entraînant à l'écart, les deux jeunes femmes semblèrent aussitôt trouver chacune leur propre lutte. Lorsqu'une autre jeune femme bondit dans sa direction, armée d'une épée, Eliza n'hésita pas une seule seconde et usa de sa propre lame pour contrer ses assauts successifs, n'hésitant pas à prendre un petit peu de recul, lui concédant quelque peu de terrain afin d'augmenter la distance qui les séparait et d'améliorer ses réactions. Ce fut jusqu'à l'utilisation du soru qui s'avéra plus ou moins inutile : si la Grey ne s'attendait certes pas à un tel mouvement, elle parvint en revanche à interposer sa propre lame sur la trajectoire de celle de l'adversaire, non sans placer précautionneusement son avant-bras le long de son épée pour s'assurer d'une parade irréprochable. L'ennemie était puissante et rapide, la primée s'en était désormais rendue compte... Mais elle était moins douée en terme de maniement du sabre pur et dur. C'est pour cela qu'elle se permit une petite provocation, un sourire railleur venant fleurir sur ses lèvres.

-Si vous êtes tous aussi peu coriaces, laisse-moi te dire que vous êtes mal embarqués...

Une provocation qui finalement semblait de bon ton : les pirates conservaient l'avantage, notamment grâce au nombre élevé de leurs combattants d'ores et déjà prêts à leur filer un coup de main. Cependant, Eliza comptait bien arriver à s'occuper de sa propre cible sans avoir recours à l'aide de ses subordonnés. Elle repoussa donc la lame de Rei puis pivota fermement, dessinant un cercle parfait avec son katana. Si Rei n'esquivait pas à temps, elle risquait d'être puissamment découpée au niveau de l'abdomen d'un instant à l'autre... Mais pas seulement. Car ce mouvement, simpliste en apparence, s'accompagna d'une technique en vérité plus complexe.

-Hurricane !

La lame de la Grey sembla dégager une virulente lame d'air qui, progressivement, fit naître une espèce de tornade tranchante tout autour d'elle. Si la nouvelle recrue de la révolution restait dans les horizons immédiats, elle risquait fort de le regretter et d'être catapulté dans les airs avec de multiples estafilades tout le long de son corps...


Amssilia et Grey Melissa, 24 millions de berrys.

Amssilia et Melissa se lorgnaient en chien de faïence. La tension était à son comble, surtout maintenant que les deux autres affrontements venaient manifestement de débuter. La révolutionnaire savait qu'elle n'avait pas forcément l'avantage, notamment à cause de son style de combat au corps-à-corps qui la condamnait à prendre énormément de risques si elle souhaitait percuter la pirate plus ou moins frontalement. Cependant, elle savait pertinemment, pour avoir déjà combattu des bretteurs à plusieurs reprises, qu'elle pouvait malgré tout améliorer ses chances de victoire en forçant une lutte véritablement proche, afin d'empêcher son ennemie de se servir au mieux de sa lame. C'est pour cela qu'elle avala puissamment la maigre distance qui la séparait de l'ennemie, se courbant au dernier moment pour éviter un coup d'estoc qui ne fit rien de plus que dessiner un léger sillon peu douloureux sur la peau nue de son épaule droite. La capitaine de division parvint donc à prendre la pirate par surprise en fondant sèchement sur elle et tenta de lui asséner un puissant coup de poing en plein abdomen. Un échec : celle-ci parvint à ramener le pommeau de son katana au dernier moment et à l'interposer, minimisant lourdement les dégâts qui lui furent portés et n'étant, de fait, sujette qu'à un léger choc en plein poignet.

Loin de se laisser abattre, la Grey répliqua par un bond en arrière suivi d'un tranchant horizontal. Une nouvelle fois, Amssilia démontra sa compétence en se penchant sèchement avant de renchérir, se collant à nouveau à son adversaire avant de lui décocher un coup de pied en plein visage qui, cette fois-ci, fit mouche. Melissa parvint cependant à se courber à temps pour, à nouveau, minimiser les dégâts : elle profita ensuite de l'impulsion pour reculer d'autant plus, récupérant quelques salvatrices secondes pour retrouver son souffle.



Tu es légèrement plus rapide et plus puissante qu'Eliza, mais elle est meilleure sabreuse et parvient à te contenir avant de contre-attaquer. Elle tourne sur elle-même et crée une tornade tranchante !
Amssilia vs Melissa semble bien se dérouler pour l'instant, et tu ne sais pas ce qui se passe pour Skretch et Galil !

Skretch est niveau 31, Amssilia est niveau 30.
Eliza est niveau 32, Melissa est niveau 30, Galil est niveau 27.
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 441
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
29/250  (29/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Sam 6 Mai - 22:08

Changement de Direction
feat

Même si je paraissais plus rapide que la demoiselle et un peu plus puissante, je savais bien que ce qu’il me faisait défaut c’était le maniement à la perfection de mon sabre. Et pourtant pour pallier à ce désagrément, je mettais toute la force nécessaire pour « intimider » mon adversaire. Seulement mon combo d’attaque ne fonctionna absolument pas puisqu’elle contre-attaqua assez rapidement, parant ainsi mes attaques. La miss Grey allait être bien compliquée à battre… Mais ce n’est pas le moment de me décourager.

Me lançant une pique que je ne relevais guère, j’arborais un petit sourire scénique. Elle peut bien dire quoi que ce soit, elle n’a pas vu la moitié de mes techniques et de ce que je peux réellement faire. Restant concentrée sur mon adversaire, celle-ci me fit un coup que je ne vis pas venir sur le moment et que je parvenais à éviter de justesse. Un petit coup de stress en voyant arriver l’attaque, une sorte de lame d’air qui se transforma en tornade. Premier reflexe ; j’ai sauté de côté puis voyant un des piliers du bastion de l’ennemi, je fis un geppou pour sauter suffisamment en hauteur et prendre quelques secondes de repos pour préparer ma prochaine attaque. Mais c’est en sentant le sang couler à peine de mon bras que je compris que je n’avais pas totalement réussi à parer sa tornade tranchante. Tch…

Si je ne peux pas mater cette petite impertinente, qu’est-ce que je fous là dans ces cas là ? Je finis par me mettre en mode hybride avant de sauter dans les airs, utilisant le geppou pour effectuer la technique de la spirale du loup. Prenant l’élan nécessaire pour viser la jeune femme, je me mis à tourner sur moi-même en tentant de prendre le maximum de vitesse, la pointe de mon sabre pouvant se voir. L’objectif étant de débouler sur la jeune femme et d’utiliser les aptitudes de mon zoan pour reprendre l’avantage.

M’écrasant je l’espère quasi sur elle, je me repris bien vite pour me transformer totalement en louve et continuer à attaquer. J’utilisais l’éclair sauvage avec un soru, technique consistant à courir le plus vite possible tout en faisant des sortes de zig-zag pour donner à l’ennemi l’illusion d’avoir plusieurs louves et me permettre de gagner du temps pour découvrir son point faible, son angle mort et attaquer.

Il n’était ainsi plus question de plaisanter cette fois ci. Ces techniques utilisées à la suite allaient vite me fatiguer mais ma force de caractère me permettait de dépasser encore et toujours les limites pour trouver le bon tempo à adopter face à un ennemi. Si elle ne me met pas en grande colère, de quelques manières que ce soit, tout devrait bien se passer et je ne devrais pas passer en mode éveillé. A vrai dire c’est tout ce qui m’importe ; ne pas faire un carnage tout de suite. Renforçant un peu plus mon aura de « chasseur », je me concentrais doublement sur mon ennemie, prête à en découdre, prête à bondir sur ma proie.

Je continuais tout en utilisant ma technique de l’éclair sauvage amélioré, d’observer le moindre de ses faits et gestes pour déterminer son angle mort puis quand je fus sure de mon coup, je bondis très rapidement pour venir la mordre dans le mollet, y plantant bien les crocs de sorte à ce qu’elle saigne un peu. Je me reculais par la suite, reprenant ma forme hybride avant de bondir à nouveau sur elle. Je ne voulais lui laisser aucun répit, passant à la vitesse supérieure disons. Faisant une sorte de danse avec ma lame de 50, je commençais à tourner à un angle de 90° faisant suivre le mouvement de la lame, pour tenter de la toucher au niveau de l’abdomen directement. J’avais un air ultra sérieux qui pouvait faire peur à certains ; j’avais soif de la battre, de la blesser et de montrer à la révolution ce que je savais faire et comment mener ma mission à bien.

____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring



[Tech utilisées :
X Amélioration de l’éclair sauvage en utilisant le Soru : Rei une fois en mode animal, se propulse grâce au soru sur son adversaire en feintant afin de se rendre comme invisible. Pour pouvoir ensuite attaquer son adversaire.

X Spirale du loup/Spiral Wolf : technique combinant à la fois le geppou, la force de frappe et une vitesse de rotation. Consiste à se propulser dans l’air avant de tourner sur soi même en acquérant un maximum de vitesse afin de s’exploser contre l’adversaire, voire même faire des dégâts niveau matériel. Se fait uniquement en mode hybride afin d’avoir une meilleure puissance d’attaque.]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 140

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Mer 10 Mai - 19:54



Grey Eliza, 27 millions de berrys.

En remarquant que son adversaire n'avait eu à souffrir que d'une blessure relativement superflue et sans gravité véritable, Eliza avait compris que sa vivacité risquait d'être plutôt gênante pour la suite de l'affrontement. Cependant, elle n'était malheureusement pas au bout de ses surprises : la plus mauvaise des nouvelles survint lorsque la révolutionnaire en herbe revêtit une forme hybride, signifiant d'un coup d'un seul son appartenance au genre des maudits du zoan. C'était un type d'adversaires particulièrement embêtant, auquel la Grey n'avait jamais directement tenu tête : les maudits étaient rares sur les Seas Blues, et c'était généralement à son frère que revenait le rôle de les maîtriser. Elle ne se découragea toutefois pas le moins du monde : il y avait bien une première fois à tout, et il aurait été illusoire de penser qu'ils pouvaient poursuivre leurs carrières sans avoir affaire à ce genre d'ennemis. Cela expliquait d'ailleurs pourquoi cette ennemie semblait plus véloce qu'elle, sans pour autant posséder son expertise en terme de maniement d'épée : ça n'était potentiellement pas là son style de combat privilégié... ou alors juste l'un des ses atouts. Loin néanmoins de se résigner, la bretteuse demeura dans une posture défensive en voyant son adversaire repartir à l'assaut. Elle se contenta, dans un premier temps, de continuer les déviations, parades et esquives afin de gagner du temps et de laisser son assaillante s'essouffler, mais comprit promptement que cela ne serait plus vraiment suffisante : lorsque Rei usa de sa forme totale, les légère éraflures et écorchures commencèrent à se multiplier, d'une gravité clairement discutable a priori, mais qui contribuait à donner l'avantage à la révolutionnaire.

Le clou du spectacle eut lieu quand la révolutionnaire, à nouveau sous forme hybride, décida de viser l'abdomen d'Eliza d'un coup d'estoc. Si la pirate parvint à se mettre plus ou moins hors de danger en bondissant avec vigueur, elle eut toutefois à encaisser une part de cet assaut qui traça un léger sillon sur son ventre. Elle grimaça de douleur tandis que les quelques hématomes se manifestaient également et décida de reprendre de la distance de quelques bonds. Malheureusement, sa mauvaise posture fut rapidement constatée par sa sœur, laquelle ne put évidemment pas demeurer de marbre.


Amssilia et Grey Melissa, 24 millions de berrys.

-Eliza !

En voyant que sa sœur était en véritable danger, le sang de Melissa ne fit qu'un tour : elle tenta de bondir dans sa direction pour lui prêter main forte, afin de l'aider à mettre la maudite du loup à terre. Cela fut toutefois une grossière erreur, mise en avant par son inexpérience : c'était la première fois que des ennemis leurs résistaient durablement, et même qu'ils prenaient l'avantage. Ainsi, la perspective de son propre combat face à Amssilia sembla disparaître sans aucune cérémonie supplémentaire... Et ladite Amssilia décida bien entendu d'en profiter. La Grey eut tout juste le temps de se retourner pour constater sa grossière erreur que la capitaine de division la percutait frontalement d'un violent coup de poing en plein visage, l'envoyant percuter et même traverser le mur qui séparait le duo révolutionnaire féminin de Skretch. La suite ne se fit d'ailleurs pas vraiment attendre... Puisque Melissa fit le chemin inverse, à nouveau dans un vol plané, suivie de près par Rock Galil, manifestement sonné et couvert d'innombrables blessures.


Capitaine de division Skretch.

-Ça dégage !

Le jeune homme, qui paraissait couvert d'éclairs, réapparu soudainement par la brèche que Melissa venait de générer, bien malgré elle. Il balaya l'assistance d'un bref regard interrogatif avant de se rendre compte que les deux demoiselles semblait avoir bel et bien pris les choses en main. De son côté, mis-à-part un côté du visage relativement enflé, l'endroit où il avait eu à souffrir d'un assaut de la part du pirate Rock Galil, il semblait parfaitement indemne. Une bonne nouvelle pour les deux révolutionnaires, mais nettement moins positive pour la troupe de forbans... Dont le capitaine n'avait toujours pas pris part aux festivités. Avec simplicité, Skretch se dirigea vers Amssilia, laquelle avait recommencé son bras de fer face à Melissa. La pirate s'était effectivement vivement redressée, sonnée mais pas vaincue : le plus dur restait donc à faire, la concernant. Galil, en revanche, ne bougeait plus d'un pouce... Le choc qu'il avait eu à encaisser semblait l'avoir mis hors course pour un petit moment. Avec satisfaction, le capitaine de division jeta un bref regard à Noémie, qui observait ce spectacle fulgurant depuis les cieux, puis se jeta directement et frontalement sur les quelques pirates de bas étages qui, armes aux poings, semblaient vouloir prêter main forte à leurs supérieurs. Une fureur inutile et contre-productive : il allait tous les balayer, les uns après les autres...



Tu prends assez facilement l'avantage sur Eliza qui reste sur la défensive. En voyant cela, Melissa perd son sang froid et Amssilia en profite. Skretch surenchérit, en mettant Galil hors jeu. Puis Amssilia et Melissa reprennent leur combat, Skretch s'occupant pour l'heure des figurants !

Skretch est niveau 31, Amssilia est niveau 30.
Eliza est niveau 32, Melissa est niveau 30, Galil est niveau 27.
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 441
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
29/250  (29/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Dim 14 Mai - 19:24

Changement de Direction
feat

Hin hin, apparemment, mon petit combo sous les deux formes de mon zoan a eu l’air de bien faire son effet. Elle allait sans doute avoir un peu peur et être beaucoup plus sur la défensive à présent. Et j’étais par ailleurs assez contente car j’avais réussi à la blesser. Seulement, le coup que je voulais lui porter à l’abdomen ne réussit pas totalement. Je ne lui avais fais qu’une éraflure… Mais je constatais cependant qu’elle semblait comme en mauvaise posture ; pas comme sonnée mais sans doute impressionnée par ce que je pouvais faire avec mon pouvoir principal. Restant à quelques mètres d’elle pour reprendre mon souffle, je la regardais attentivement, entendant sa sœur qui semblait inquiète pour elle.

Mais un seul regard vers l’ennemi et ma camarade me fit dire que je pouvais continuer à attaquer Eliza, je n’avais pas à m’inquiéter de l’autre. Et je repartis alors à l’assaut, profitant de cette légère baisse de garde, de la part de mon adversaire. Ne m’occupant ni d’Amssilia, ni de Skretch, je me concentrais encore plus sur l’adversaire, n’ayant qu’une seule hâte ; la mettre hors état de nuire le plus rapidement possible. Me retransformant en louve, je pris appui sur mes pattes arrière, avant de sauter en avant et au dernier moment, en étant certaine d’être à quelques centimètres de la jeune femme, je me retransformais en hybride avant de lui donner un gros coup de griffe en direction du cou cette fois-ci. Je sais que je ne dois pas la tuer vu que la révolution la veut vivante mais même si j’ai mis de la force, sachant qu’elle pourrait très bien parer au moins un peu, au pire des cas, elle aurait une éraflure certes profonde mais pas encore mortelle.

Après avoir porté mon coup, je n’en restais pas là. Reculant de quelques pas rapidement, je tentais de lui porter un coup de genou au niveau du ventre pour essayer de la faire tomber et la capturer dans le même temps !

-------------------------------------

Shadow qui était dans l’entrée du QG de la révolution ne s’attendait pas à recevoir un appel d’urgence en provenance de l’archipel Paradise.

- Dis à Rei de ramener son cul sur Paradise, dès que possible ! Très grosse crise ; urgence. Ren Tao entrain de foutre la merde.


Il provenait de Lawrence, « l’agent de sécurité » de l’archipel. Et il venait de dire Ren Tao sur l’île. Raccrochant rapidement, au début le loup n’y croit pas trop mais au fil des secondes, se dit que ça ne pouvait pas être de blague et ne savait trop quoi faire. Il devait mettre Rei au courant mais comment… L’homme blond avait tellement gueulé dans le den-den que tous les gens autour du loup aurait pu largement entendre ce qu’il venait de dire. Ça ne sentait pas bon du tout…
____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring



[HRP : désolée c'est court et j'ai fais le lien vers l'autre rp, tu me diras si c'est pas bon ?]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 140

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Mer 17 Mai - 19:37



Grey Eliza, 27 millions de berrys.

En voyant sa sœur être percutée et l'autre gradé, Galil, être mis hors service par l'assaut virulent du capitaine de division, Eliza comprit instinctivement que les choses commençaient à glisser hors de leur contrôle et qu'elle n'était plus en mesure de gérer la situation par ses propres forces. Elle avait beau être la deuxième plus puissante combattante à bord, après son frère, elle n'était pas même capable de tenir tête à Rei en combat singulier... Ce constat cuisant n'était pas vraiment pour lui plaire, mais elle se redressa toutefois tant bien que mal, en brandissant son arme droit devant elle pour réagir promptement et efficacement à la prochaine attaque que la nouvelle révolutionnaire tenterait à son égard. C'est à ce moment-là qu'elle comprit que son adversaire n'avait pas été sotte au point d'ignorer son découragement provisoire et de le laisser passer sans réagir : la jeune femme avait effectivement revêtit sa forme totale pour bondir dans sa direction avant de compléter cette action par une nouvelle métamorphose, censée s'achever par un coup porté directement au niveau de sa gorge. Une offensive mortuaire, qui aurait pu sceller le destin de la Grey d'une manière bien funeste, et qu'elle s'apprêta difficilement à bloquer ou à dévier en utilisant son sabre au moment opportun. Malheureusement, elle le sentait : cette offensive allait porter, d'une manière peut-être moindre que ce qu'espérait la Mitsuyori, mais suffisante cependant pour la pousser à bout, dans ses derniers retranchements. Il ne s'agissait là donc que d'une question de temps, de secondes peut-être même. De toute manière, le type électrique était en train de faire un carnage au niveau de leurs subordonnés, dont aucun n'était seulement capable de le retenir pendant une poignée d'instants. Sa soeur n'allait pas pouvoir tenir bien plus longtemps, surtout si les révolutionnaires s'acharnaient à deux contre elle. Ils avaient probablement pêché d'orgueil, en s'aventurant sur Grand Line, si tôt... Ils n'étaient pas prêts. Assurément pas prêts. Exception faite de son frère, Johns.


Grey Johns, 73 millions de berrys.

Les griffes de Rei rencontrèrent effectivement une opposition d'acier, mais ce ne fut pas celle, branlante et hésitante, que tenta vainement d'ériger Eliza. Non, c'était une épée précise, minutieuse et experte qui vint s'interposer entre la jeune femme et son assaillante, réduisant à un échec cuisant l'assaut entrepris par l'ancienne criminelle. Si la Grey, surprise, perdit légèrement l'équilibre et tomba lourdement à l'arrière, la silhouette qui s'était donc placée juste à côté d'elle pour la défendre de cette menace qui s'imposait semblait en revanche nettement plus droite, plus décidée et plus ferme. Le visage fermé et dur de l'épéiste sembla retranscrire un agacement notable qui ne fut que fortifié lorsque Rei s'échappa en arrière, le forçant à se remettre en garde, non sans jeter un bref regard à Skretch qui s'était arrêté dans sa séance de distribution de coups de poings pour lorgner son arrivée d'un œil amusé. Le capitaine de division, justement, s'apprêtait à prendre la parole lorsque Johns, d'un geste virulent et étonnamment vif, dessina un arc de cercle grâce à son épée. Une lame d'air vociférante s'en échappa, mordant immédiatement le sol de son propre navire pour se diriger droit vers l'une des étrangères, Amssilia, qui ne prêtait absolument pas attention à la menace et tentait de fournir à Mélissa un nouveau crochet du droit. Si Skretch fut capable de s'en mêler en se jetant droit sur son alliée pour l'écarter de la trajectoire de l'attaque, ce fut à un prix douloureux : ce fut finalement lui que percuta le projectile acéré, lui mordant les côtes avec virulence et lui arrachant un hurlement endolori. A l'agonie, le capitaine de division fut projeté contre la rambarde du navire, qu'il manqua de fracasser de peu. Il s'effondra finalement sur le pont, non sans se tenir le flanc touché avec agonie, tandis que l'autre révolutionnaire se redressait lentement, encore surprise et choquée par ce qui venait tout juste d'arriver. Finalement, la voix sèche et brutale du capitaine pirate résonna, poursuivit immédiatement par une vague d'acclamations et d'applaudissements de la part de ses derniers subordonnés encore en bon état.

-Vous êtes bien prétentieux, si vous pensez pouvoir attaquer un navire pirate aussi impunément...

Si son regard cinglant se porta dans un premier temps sur Amssilia, il dériva finalement assez rapidement pour se planter sur la silhouette de Rei, qu'il gratifia d'une expression glaciale et méprisante. Il se mit en garde puis, sans crier gare, sembla disparaître pour réapparaître juste face à la zoan. Le coup d'estoc avec lequel il tenta de la toucher visait son épaule gauche, mais n'était pas aussi simple qu'il n'y paraissait de prime abord : une puissante lance d'air allait effectivement en naître, et risquait fort de transpercer la jeune femme si elle tentait de reculer par l'arrière. Johns semblait à la fois plus rapide, plus agile et plus puissant que ses deux jeunes sœurs... Il allait par conséquent faire un adversaire implacable.



J'ai pris la décision de pas parler de l'appel tout de suite vu qu'on sait pas trop ce qu'il se passe de l'autre côté, avec l'attaque de Ren sur Lawrence. Cependant, c'est pas du temps "perdu", je ferai comme si les choses avaient déjà eu lieu quand on sera fixés ^^

A part ça, Johns s'interpose et protège Eliza, puis balance une lame d'air sur Amssilia, que Skretch protège en l'écartant de l'attaque. Il est toutefois sévèrement blessé au flanc droit.
Puis Johns te fonce dessus avec une espèce de soru et tente un coup d'estoc rapide, qui va projeter une espèce de lame d'air.

Skretch est niveau 31, Amssilia est niveau 30.
Johns est niveau 37, Eliza est niveau 32, Melissa est niveau 30, Galil est niveau 27.
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 441
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
29/250  (29/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Dim 21 Mai - 17:38

Changement de Direction
feat

Alors que je projetais mon coup, une certaine résistance se fit au dernier et au bon moment surtout. Ne réalisant pas tout de suite qui avait paré mon coup, pensant tout d’abord que c’était la jeune femme… il s’est avéré que c’était un jeune homme. Et après réflexion, oui ça ne pouvait pas être elle, hésitante. Non là c’était paré de manière sûre. Je dus alors rapidement me remettre en garde devant l’arrivée spectaculaire de cet homme qui était là sans aucun doute pour protéger mon adversaire. Tch… Encore un nouvel ennemi… et pas des moindres, il semblerait en plus de ça.

Jetant un coup d’oeil à mon ennemi puis à mes camarades du moment, je vis passer devant moi une attaque des plus redoutables je dirais. Une sorte de lame d’air ? J’allais crier à Amssilia de s’écarter parce que cette attaque lui était clairement destinée mais Skretch fut bien plus rapide et heureusement. Fermant les yeux alors que j’entendais les cris de douleur de l’homme, je sentais que ça n’allait pas être du gâteau que d’arriver à le battre celui-là. Et surtout, même si mon camarade était en grande difficulté, je ne devais pas perdre le contrôle, à tout prix, je ne le devais pas. Et pas tout de suite du moins. Regardant une seconde fois auprès de mes camarades révolutionnaires, il ne restait réellement que moi debout sur le moment.

J’allais devoir réfléchir à un plan très rapidement. Seulement, je n’eus pas le temps de me préparer que l’homme venait de bondir devant moi à une vitesse si incroyable que je ne pus décemment pas parer le coup aussi bien que je le voulais. Une lame d’air venu tout droit de je ne sais où et dont seul l’homme connaissait le secret s’approcha dangereusement de moi. Si je recule, il me transperce complètement l’épaule et si je ne fais rien non plus, bah je prends l’attaque quand même. Mes capacités de réflexion ont eu raison de moi puisque n’ayant pas pu agir à souhait, je fis l’erreur de faire un seul pas en arrière et me prendre cette attaque de plein fouet au niveau de l’épaule. Hurlant de douleur, j’en lâchais mon sabre. Et merde, ce type, ce n’est pas n’importe qui !

Reculant en titubant et me tenant le bras, je savais que l’odeur du sang deviendrait de plus en plus forte et que je finirais par perdre les pédales à un moment donné. Je regardais autour de moi et il restait seulement Amssilia en état de se battre encore. Merde, que faire ? Même en essayant de l’attaquer, je ne serais plus aussi rapide à cause de la douleur et avec le sang perdu, il saurait exactement où je penserais attaquer…

- En même temps… tu crois vraiment que l’on t’aurait laissé agir librement ? Prends pas la révolution pour des merdes, je t’en remercie.

Je devais gagner du temps par tous les moyens afin de réfléchir à un plan qui puisse mettre hors d’état de nuire assez rapidement, l’homme en face de moi. Voulant bouger ma carcasse pour tenter quelque chose, je ne pus pas… Mon corps tremblait de tout son être et ne voulait pas bouger, ce qui n’arrangeait pour ainsi dire pas du tout les choses… Ca devenait quelque peu critique.
____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring



[HRP : Pas de souci^^
Alors Rei se prend l'attaque de John sans trop y voir faire et se retrouve quelque peu coincée, ne sachant pas comment inverser la situation et reprendre le dessus.]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 140

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Lun 22 Mai - 19:19



Amssilia et Grey Melissa, 24 millions de berrys.

L'apparition du capitaine pirate s'était faite au pire moment possible, et avait particulièrement changé la donne dans les multiples affrontements qui, jusque-là, s'étaient déroulés largement en faveur des révolutionnaires. Rei et Amssilia n'avaient pas pu venir à bout des deux sœurs qui, même blessées, restaient encore et toujours en état de livrer bataille. Skretch, quant à lui, avait été sévèrement touché au niveau des côtés en essayant de protéger la jeune capitaine aussi vivement que possible. Malheureusement, Amssilia comprenait sans trop de difficultés que ce changement de donne était principalement à lui reprocher : si elle ne s'était pas jetée sur Melissa sans précautions, elle aurait pu anticiper le mouvement de Johns et s'en prémunir par ses propres moyens... Frustrée et énervée, la demoiselle se remit vivement sur pieds, bien décidée à l'idée de mettre à profit cette deuxième chance que son compagnon avait souhaité lui octroyer. Elle en eut à peine le temps que la Grey reprenait l'avantage, tentait de la décapiter d'un coup net avant de renchérir d'un coup d'estoc visant son pied. La révolutionnaire eut toutefois le réflexe de se baisser, puis celui de se reculer dans la précipitation. L'allonge de son ennemie ne lui facilitait pas la tâche, d'autant plus que chaque seconde était d'une importance capitale... Rei allait sûrement pouvoir tenir quelques temps, mais elle avait grand besoin d'un coup de main. Lorsque la pirate se jeta à nouveau sur elle pour tenter cette fois-ci de lui transpercer le buste, la révolutionnaire se déroba sur le côté, dans une pirouette qui l'éloigna légèrement de son camarade sérieusement blessé, lequel reprenait douloureusement son souffle et tentait de se redresser pour s'en retourner à l'assaut. Malheureusement, de l'autre côté, Eliza allait bientôt l'imiter et s'apprêter à nouveau à combattre... Dans l'état des choses, c'était donc un deux contre trois.


Grey Johns, 73 millions de berrys.

Toutefois, pour l'heure, Eliza demeurait en retrait, simplement placée derrière son frère, soulagée de ne pas avoir à faire face à cette inextricable situation en étant seule. La zoan était compétente et rapide, mais pas assez pour prendre de court Johns à elle seule : elle venait par ailleurs de souffrir d'une blessure importante grâce à la lame d'air projetée par le capitaine pirate et ne pouvait désormais rien faire de plus que lâcher quelques provocations et insultes tout en demeurant sur la défensive, souhaitant sans doute gagner un peu de temps pour permettre à ses alliés de reprendre l'avantage. Le capitaine pirate, soucieux de ne pas laisser cette chance aux envahisseurs, se contenta de se mettre en garde en jetant à la nouvelle révolutionnaire un regard toujours aussi morne et froid, presque mécanique. Les combats n'étaient pour lui rien de plus qu'une formalité, puisqu'il avait toujours eu un don en la matière. Personne n'avait jamais été capable de le prendre de court ou de le mettre en difficulté, et son palmarès effroyable pour un petit pirate des Seas ayant tout juste atteint Paradise allait encore une fois croître aujourd'hui. Ces trois envahisseurs allaient périr, quitte à ce qu'il les achève de lui-même. Il opposa alors une simple réponse à la provocation de Rei avant de repartir à droit sur le front, vif et puissant comme auparavant.

-Peu importe, cela ne fait aucune différence.

Pour lui, tous les éléments qu'enverraient les Kichiko à sa rencontre seraient des ennemis de moins à affronter directement sur Kaiten Su. Autrement dit, si Jonas souhaitait diviser davantage encore ses troupes pour tenter d'endiguer sa folle avancée, il allait tôt ou tard se retrouvé démuni d'éléments certes talentueux, mais pas suffisamment puissants pour venir à bout de son style à l'épée efficace et minutieux. Ces trois types-là en étaient de bons exemples : le fait qu'ils aient pu vaincre Galil et blesser ses deux sœurs était un indéniable indicateur de leur compétence, mais cela ne les rendait pas pour autant invincibles. Ainsi donc, le forban se jeta droit en direction de la louve pour tenter de couper court à leur petite sauterie, afin de conserver ses forces et de permettre à ses deux sœurs de se remettre rapidement de leurs blessures. Même s'il était fort, il n'était pas sot au point d'attaquer le bastion de la Révolution seul et sans soutiens... De fait, il tenta tout simplement de porter un tranchant diagonal au niveau du buste de Rei, afin de la déchirer de l'épaule droite jusqu'à son rein gauche. S'il y parvenait parfaitement, il allait sans dire que la zoan allait se retrouver dans un bien piteux état... Il ne resterait dès lors à Johns plus qu'à se désintéresser de cette ennemie-là pour mettre à terre celle qui continuait d'échapper à Melissa. Pour l'heure, il ne considérait donc plus vraiment Skretch comme une véritable menace : il estimait qu'il en aurait fini avec les deux demoiselles bien avant qu'il ne soit à nouveau capable de combattre pleinement. Et puis, dans le pire des cas, Eliza aurait tôt fait de se remettre de ses émotions : elle pourrait alors reprendre place au sein de la lutte, afin d'occuper un autre de leurs assaillants.



Amssilia et Melissa reprennent leur combat. Skretch semble dans un mauvais état, mais il bouge et respire et commence même à essayer de se redresser.

Eliza reste derrière Johns qui repart à l'attaque en essayant de te porter un coup diagonal au niveau du buste.

Skretch est niveau 31, Amssilia est niveau 30.
Johns est niveau 37, Eliza est niveau 32, Melissa est niveau 30, Galil est niveau 27.
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 441
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
29/250  (29/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Sam 27 Mai - 21:24

Changement de Direction
feat

Ce type était coriace et ce n’est pas mes paroles qui pouvaient y changer quoi que ce soit de toute manière. Il comptait réellement nous mettre tous hors état de nuire. Cet homme était un talentueux épéiste et nul doute que je ne pourrais jamais gagner face à lui en utilisant mes quelques compétences dans ce style de combat. J’avais mon zoan mais… il y avait une limite que je ne souhaitais pas franchir tout de suite. Et je n’en suis pas à un point où je pourrais me mettre dans une telle folle rage que je laisserais mon zoan prendre le parti et devenir incontrôlable. Non, j’étais loin de cet état d’esprit alors comment arriver à reprendre le dessus ? Ma soif de sang pourrait aussi bien me faire perdre les pédales mais je ne comptais pas faire peur à mes camarades.

Mais je n’eus pas le temps de réfléchir correctement à un plan alors qu’il fondit à nouveau sur moi pour m’attaquer. De justesse en me transformant en louve et me plaquant à terre, je pus éviter un coup potentiellement mortel. Ma détermination m’a fait gagner ce point là mais au combien j’ai eu chaud. Si cette attaque m’avait réellement touché, je me serais retrouvée dans un sacré état et je me serais sentie alors nulle et surtout… incapable de faire quoi que ce soit au sein de la révolution. Il semblerait que je n’ai plus le choix que d’entrer dans la zone interdite que je me suis imposée. Je savais très bien qu’en utilisant une technique débridée de toute émotion, mêlée à l’odeur du sang qui émane encore dans l’air, je risquais d’entrer en frénésie et devenir incontrôlable… Seulement, au vu du sérieux de l’adversaire, tant pis, je ne pouvais plus me permettre de me contenir encore. Il fallait que je passe aux choses très sérieuses. Je commençais d’abord par me re-transformer en hybride.

- Ha… qu’il en soit ainsi alors, humain.

Ma voix venait de complètement changer, en quelques instants alors que je commençais à me concentrer, de sorte à ne ressentir plus rien du tout. Debout, respirant calmement tout en fusillant mon adversaire d’un regard de chasseur ; de celle qui ne lâchera pas sa proie avant qu’elle ne soit six pieds sous terre, on pouvait commencer à sentir une sorte de tension qui émanait de mon corps. Gardant ainsi une concentration hors norme sur mon adversaire, je tentais dans un premier temps d’analyser l’homme pour essayer de trouver la moindre faille.

Puisque j’enfermais toutes mes émotions ainsi que la douleur toujours présente à mon épaule, c’est comme si à présent je fonctionnais mécaniquement. Prenant appui sur mes deux jambes, je finis par bondir vers mon ennemi tout en oubliant trace d’humilité ou quoi que ce soit. Le seul but était d’attaquer, de blesser le plus gravement possible. Bondissant rapidement sur mon ennemi, je tentais de le trancher au niveau des côtes avec un coup de griffes bien acérées. Ne m’arrêtant bien entendu pas là, je fis le tour de mon ennemi avant de tenter de l’attaquer avec un coup de pied à 180°. Je tentais avec mes griffes de l’attaquer encore et encore, essayer de le griffer à plusieurs endroits tout en me déchainant. Comme si à ce moment là, je venais effectivement de perdre les pédales, le contrôle et que plus rien au monde n’avait de valeur à mes yeux. A ce stade, je devenais de plus en plus fébrile, l’odeur de mon propre sang me remontait à la truffe et je ne désirais qu’une seule chose : tuer mon ennemi. Verser son sang.
____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring



[HRP : encore désolée pour le temps que j'ai pris ! Rei finit par tenter le tout pour le tout avant de finir complètement incontrôlable et essaie de blesser John par tous les moyens possible. Comme je ne sais pas si je peux utiliser mon haki d'armement dans ce contexte, je ne l'ai pas fais

Technique utilisée :
X Sans émotions / Muhyōjōna : technique consistant à faire abstractions de toutes émotions et se concentrer uniquement sur la proie dans le but de la blesser, voire même la tuer. Comme si on fixait une cible avec un fusil pour ensuite l’atteindre.]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 140

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Sam 3 Juin - 14:21



Grey Johns, 73 millions de berrys.

Le capitaine pirate avait porté une attaque avant de se rendre compte que la révolutionnaire qu'il visait n'était finalement pas aussi faible et diminuée qu'il ne l'espérait. Effectivement, et notamment grâce à son fruit du démon de type zoan, la demoiselle parvint in extremis à se soustraire de la trajectoire de sa lame afin d'éviter une nouvelle blessure, laquelle aurait pu s'avérer décisive. Par précaution et par prudence, Johns prit alors la décision de reculer d'un ou de deux petits bonds, aussi leste et agile que vif et puissant. Le combat était dorénavant totalement sous son contrôle et il était convaincu de pouvoir régler cette petite affaire assez promptement : il ne s'agissait par conséquent ni plus ni moins que d'une question de temps. Pas spécialement affolé, il lorgna donc sa principale opposante tandis qu'elle semblait se résigner et s'abandonner à sa qualité de maudite, arrachant au Grey un soupir d'exaspération. Qu'elle décide de passer aux choses sérieuses n'était pas sot, mais c'était un choix ridicule qui, à ses yeux, ne pourrait en aucun cas la sauver... Et il en fit bien assez tôt la démonstration puisqu'il parvint à contrer et à dévier ses assauts successifs sans la moindre difficulté, usant de sa lame pour bloquer les griffes et de son poignet libre pour repousser nonchalamment et posément la jambe qui le menaçait. En demeurant parfaitement sur la défensive, le haut primé se donnait à la fois les moyens de se prémunir du danger qu'elle représentait mais aussi et surtout d'analyser et d'assimiler ses gestes et habitudes. Autrement dit, il apprenait petit-à-petit à composer avec ses talents divers, et à anticiper ses mouvements en imaginant ce qu'elle était susceptible de penser pour tenter de le prendre par surprise. Cela étant, cette passe d'arme adroite et furibonde n'était à son sens qu'une formalité banale, laquelle ne serait d'ailleurs probablement jamais vraiment récompensée. Et pour cause... Rei semblait avoir oublié la présence d'Eliza qui, même si elle n'était pas forcément en état optimum, était encore en capacité de livrer bataille. La jeune femme, lame au clair, s'approcha donc à pas feutré de la petite rixe, prête à prendre la révolutionnaire en traître pour la condamner définitivement...


Capitaine de division Skretch.


-J'ai dit... Ça dégage !

Le poing gauche de Skretch, fermé et parcouru d'innombrables éclairs grésillants et pétillants, percuta de plein fouet la joue d'Eliza qui, stupéfaite, n'avait ni su anticiper son arrivée, ni réagir à son offensive soudaine et brutale. Les éclairs semblèrent la sonner puissamment, mais c'est aussi et surtout la puissance brute du coup délivré par le révolutionnaire qui fit effet : elle lâcha son épée sur le coup et fut projeté une bonne dizaine de mètres plus loin, rebondissant lourdement sur le pont avant de se cogner au bastingage le plus proche et de s'effondrer définitivement, inconsciente. Le capitaine de division, la main droite plaquée sur sa blessure sanglante au niveau des côtes, arborait un sourire certes las et endolori mais indéniablement et indubitablement éclatant et fier. Il s'était à nouveau rendu utile, malgré son état plutôt affaibli, et avait empêché les pirates de venir à bout de Rei trop facilement... L'affrontement était à nouveau plus équilibré, et ils n'avaient plus qu'à compter sur Amssilia qui, un petit peu plus loin, continuait à livrer bataille avec Melissa, dans un bras de fer plus vif et rapide que véritablement solide et pugnace. Les deux demoiselles semblait avant toute autre chose vouloir agir par sécurité, considérant l'une comme l'autre qu'il leur fallait être prête à fournir un coup de main à leurs alliés, dont la lutte était encore plus primordiale que la leur. Il restait encore cependant Johns qui, de son côté, avait insisté plus ou moins impuissant à l'offensive de Skretch, laquelle avait porté sans rencontrer de véritable résistance. Courroucé et énervé, le capitaine pirate, piqué dans son estime, réalisa une puissance lame d'air circulaire pour forcer la maudite à s'écarter de lui et ainsi recouvrer sa liberté de mouvement. Son objectif était simple : repousser Rei, même seulement temporairement, pour posséder la possibilité de se ruer sur le capitaine de division. S'il y parvenait, il ne tarderait guère à faire payer à cet homme électrique son arrogance... Au centuple, s'il le pouvait. Et, malheureusement, ce n'était pas vraiment Skretch qui allait pouvoir l'en empêcher : dans son état actuel et ayant déjà déployé l'essentiel de ses forces pour fracasser la pirate, le jeune homme ne se sentait plus vraiment capable de réagir à temps pour se prémunir d'une telle offensive...



Johns bloque ou dévie tes attaques puis, quand Skretch parvient à battre Eliza, tente de te repousser pour lui foncer dessus !

Skretch est niveau 31, Amssilia est niveau 30.
Johns est niveau 37, Eliza est niveau 32, Melissa est niveau 30, Galil est niveau 27.
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 441
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
29/250  (29/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Mer 7 Juin - 10:30

Changement de Direction
feat

Tch… Mes attaques ne faisaient absolument rien à cet homme ! Je me démenais sans résultat pour tenter de le toucher de part et d’autres, il arrivait à tout contrer. Mes attaques devenaient complètement sans effet contre lui et je ne voyais plus aucune solution. Enfin, s’il y avait une solution et en déviant toutes mes attaques, en me faisant aller dans mes derniers retranchements, il allait y arriver… Le Gray allait arriver s’il continuait à faire sortir la bête à mon grand dam. Mon attaque des sans émotions pouvait conduire à cet état d’éveil et de non contrôle si je ne faisais pas attention et que réellement, je me laissais avoir par ma propre rage de vaincre.

Il avait blessé Skretch, Amssilia n’était pas non plus en bonne posture mais pas encore sous le danger du frère de nos deux adversaires d’origine. C’était compliqué et surtout que se passerait-il si, effectivement, je rentrais en frénésie ? Tout le monde devrait s’enfuir et ce ne serait pas spécialement bon pour cette première approche dans la révolution. Mais en même temps, réfléchir pendant de longues minutes ne fait que profiter à mon adversaire. Complètement aveuglée dans le fait de vouloir blesser voire tuer mon adversaire, j’en avais oublié Eliza. C’est finalement en détournant les yeux quelques secondes plus tard, que je vis que Skretch avait repoussé cette dernière, sa voix me parcourant de loin. Consciente de la chance d’avoir échappé à une mort certaine, je devais à tout prix en finir avec le capitaine pirate une bonne fois pour toutes.

Mais revenant à mon adversaire, la situation commençait à être critique. Petit à petit, la colère, la frustration me monta intérieurement et ce n’était pas du tout bon signe. Il préparait une attaque et si je ne faisais rien, d’ici quelques secondes tout serait perdu ; des camarades idem ma place au sein de la révolution.

- NOOOON !

Il s’en est fallut de peu mais l’horrible chose était finalement sortie de son sommeil. Piquée par l’odeur du sang présente, piquée par l’état de fébrilité et de faiblesse de son hôte, elle avait fini par sortir ses griffes et son museau. Rei dans son mode hybride laissa place à ce qu’on pourrait comparer à un loup garou, les pupilles injectées de sang. La louve affamée pouvait faire ce qu’elle voulait, sa chère petite hôte allait assister à ce carnage sans pouvoir y faire quoi que ce soit. Comme endormie dans un espace temps, Rei ne pourrait plus rien faire jusqu’à ce que quelqu’un arrive à calmer le zoan éveillé. Et comment ? En faisant en sorte de la foutre dans l’eau. La jeune femme n’avait pas su arrêter l’appel incessant de la louve qui avait fini par surgir.

Mais pour l’heure… La louve regarda son adversaire dans les yeux, froidement tout en faisant craquer la multitude d’os de son corps. Comme si cela faisait longtemps qu’elle n’était pas venue alors que c’est le même corps d’il y a quelques secondes. Ce qui changeait ? L’aura meurtrière, les envies de sang de cette chose. Elle pourrait bien finir dans un état laborieux, tant qu’elle n’avait pas abattu toutes les personnes ici présentes, elle n’en serait pas du tout satisfaite. La louve regarda les personnes autour d’elle, puis se focalisa par défaut sur le capitaine pirate. Elle se fichait du premier ennemi à abattre mais il était là devant elle et c’était donc assez logique qu’elle se jette sur lui en premier. Bien que la logique ici ne fasse pas partie de son vocabulaire.

Griffes, sabre en avant et utilisant un Soru doublé de puissance, elle se jeta sur son adversaire. Le sang, la tuerie l’appelait sans cesse. Elle tentait des combos différents de Rei, beaucoup plus violents et puissants pour tenter de repousser l’ennemi, le mettre à terre et enfin, le tuer. Aucun retour possible. Dans son état d’éveil, la louve ne souhaitait qu’une chose ; faire mourir. Quiconque était sur son chemin mourrait et ensuite, elle se délecterait de ses entrailles jusqu’à plus faim.

Comparé à Rei qui, tout de même, se limitait beaucoup ou semblait ne pas être très puissante, la louve allait directement dans le tas. Elle donnait des coups de sabre à l’horizontal assez puissant pour que l’on ait l’impression de voir passer une lame d’air. Comme si ses griffes étaient encore plus aiguisées qu’à l’habitude, elle donnait des coups nets et précis, bien plus meurtriers que ceux de Rei, en tentant de toucher son adversaire au niveau de la poitrine. On pouvait tout de suite voir la différence ; Rei arborait un style de combat plus gracieux, plus réfléchi alors que la louve, elle, utilisait la force brute, la violence sans détour, au risque même de prendre plusieurs blessures. Se faire blesser ? Aucun problème, ça ne ferait que renforcer son envie de faire couler le sang.

Beaucoup plus en forme que Rei, la louve continuait d’attaquer sur tous les fronts sans relâche. Elle ne voulait laisser aucun moment de répit à son adversaire et continuait d’attaquer, de griffer là où ça passait sans s’occuper des potentielles conséquences. Ses envies de meurtres dépassaient fortement l’entendement possible. Son style de combat faisait penser à un carnage. Quoi qu’il se passait, elle attaquait avec ses griffes, avec la lame de 50 en essayant de blesser son adversaire au moins une fois. Elle devait le mettre à terre quoi qu’il arrive.
____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring



[HRP : Rei finit en mode éveillé et se rue comme jamais sur John pour tenter de le blesser, de l'abattre.

Tech utilisée : X Carnage : Que vous soyez forts, pas forts, ennemis ou amis… Rien n’a de différence pour la jeune femme. Vous êtes sa proie à abattre. Utilisant la force de zoan doublée de ses sabres dont sa lame de 50, elle n’hésitera pas à vous trancher un ou deux membres et vous dévorer au passage. Il vaut mieux ne pas se trouver dans son chemin. C’est une sorte de technique transition qu’elle va utiliser surtout lors des fois où elle ne contrôlera pas du tout sa forme éveillée.]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 140

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Ven 9 Juin - 21:55



Grey Johns, 73 millions de berrys, et Capitaine de division Skretch.

Le capitaine pirate avait cru qu'il pourrait reprendre les choses en main et pousser son opposante à se reculer, ne fut-ce que très brièvement, pour achever le capitaine de division d'ores et déjà chancelant et rétablir l'équilibre numérique au sein de la bataille qui se prolongeait. Il comprit toutefois que cela n'allait pas être envisageable lorsque la demoiselle repartit à l'assaut en s'en prenant toujours plus frontalement à lui, ayant cette fois-ci une lueur des plus bestiales au fin fond de son regard. Ceci, cumulé à sa transformation physique aberrante, laquelle l'avait rendue à la fois plus massive et plus inhumaine, poussait Johns à envisager un pouvoir qu'il n'aurait jamais croisé auparavant chez les possesseurs de zoans. Venait-elle de perdre le contrôle, avec pour simple objectif de le mettre à mal ? Envisageable. Toujours était-il qu'elle avait dorénavant bien plus l'air d'un monstre que d'un membre de la Révolution... Et il fallait remarquer que ça n'était pas qu'une apparence. La puissance de ses coups était telle que le forban se rendit bien vite à l'évidence : il ne pouvait plus bloquer ses offensives sans risquer d'être puissamment catapulté en arrière. Malheureusement, la vitesse de la bête avait également été améliorée, ce qui la rendait plus dangereuse puisqu'il avait également un mal fou à dévier ses offensives de manière durable... Restait qu'elle négligeait manifestement la défensive, et qu'elle attaquait sans relâche, sans sembler à aucun moment générer une quelconque réflexion derrière ses agissements. Avait-elle renoncé à son humanité pour venir à bout des Grey ? C'était une question qui méritait d'être posée mais à laquelle le capitaine n'était pas encore susceptible de trouver réponse : il devait pour ce faire encore obtenir quelques renseignements. Toujours était-il qu'il devait pour l'heure se focaliser sur sa propre sécurité : il enchaînait donc les esquives, les bonds en arrière pour récupérer un tant soit peu de prudence, et les déviations expertes et habiles à l'aide de sa lame. C'était provisoire, et il finirait tôt ou tard par réaliser des erreurs, à ce rythme : le but était donc, d'une manière ou d'une autre, d'inverser la tendance et de profiter de l'état animal de son adversaire pour récupérer la main mise sur le déroulement de la rixe. Et si la seule idée qui lui vint à l'esprit pour ce faire semblait évidente et éclatante, le brun comprit qu'il avait tout à y gagner...

Délaissant donc totalement le combat qui opposait encore Amssilia et Melissa, lesquelles possédaient un niveau très concrètement équivalent, Johns préféra se concentrer sur la maudite et sur l'homme électrique, les estimant comme étant les deux menaces prioritaires dont il devait s'occuper au plus vite. Comprenant qu'il ne pouvait pas vaincre Rei dans cet état sans se mettre très grièvement en danger et comprenant également qu'elle avait troqué une partie de son intellect non négligeable contre des compétences brutes hors normes, le pirate prit une décision naturelle : il modifia petit-à-petit la trajectoire de ses esquives, concédant sans cesse du terrain, pour se rapprocher lentement mais inexorablement de Skretch. Au final, l'objectif était simple : pousser Rei à se rapprocher du révolutionnaire, puis tenter de leur fausser compagnie. Si la zoan éveillée était aussi instinctive qu'il ne l'imaginait, elle finirait bien entendu par s'en prendre à son allié, lequel n'était désormais plus en état de lui échapper indéfiniment... Retourner les deux révolutionnaires l'un contre l'autre était apparemment la meilleure option dont il jouissait, pour l'heure.
De son côté, Skretch avait bien entendu été témoin de l'abominable transformation de Rei, et avait immédiatement fait le lien avec ce qu'elle leur avait dit à Amssilia et à lui quelques instants auparavant. Elle avait dû perdre le contrôle face à son zoan et en libérer la puissance pour venir à bout du capitaine pirate le plus rapidement possible... Une décision dangereuse, dans l'état des choses, et qui pouvait aisément se retourner contre eux si Johns n'était pas maîtrisé à temps. C'est pour cela que le capitaine de division, pourtant en retrait et en mauvais état, décida de se rendre utile à sa manière : une quantité faramineuse d'électricité commença à se condenser autour de ses mains, inexorablement. C'était une offensive puissante et redoutable qu'il souhaitait projeter d'une minute à l'autre, mais il avait pour l'heure besoin de temps. Ce temps, il espérait que c'était Rei qui pourrait le lui octroyer, considérant son actuel état de colère sourde. Il ne se doutait pas, évidemment, que le Grey tenterait de lui projeter sa propre alliée en pleine figure afin de les voir s'entre-tuer...



L'idée de Johns est basique : t'amener petit-à-petit vers Skretch et vous laisser tous les deux.
Skretch, de son côté, espère que tu pourras gagner du temps et commence à condenser de l'énergie autour de ses gants.

Skretch est niveau 31, Amssilia est niveau 30.
Johns est niveau 37, Eliza est niveau 32, Melissa est niveau 30, Galil est niveau 27.
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 441
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
29/250  (29/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Sam 10 Juin - 20:49

Changement de Direction
feat

La louve affamée continuait ses enchainements sur le forban afin de le blesser. Ho bien sûr, ses attaques même puissantes qu’elles étaient, ne faisaient pas grand-chose. Mettant de côté sa propre sécurité, sa propre défense pour tenter de mettre à mal le pirate le plus rapidement possible. Il n’y avait plus rien d’humain en elle ; juste un loup garou monstrueux qui ne demandait qu’à manger de la bonne et fraiche chaire humaine. Mais c’est sans compter sur le fait que malgré qu’elle ne soit que bonne en matière d’attaques au style bourrin, et le fait qu’elle ne fasse aucune différence entre ami et ennemi, elle avait ses propres lois.

La louve redoublait ses attaques contre John, multipliant les coups de sabre et les roulades de la mort pour essayer de le blesser. Sauf que même si elle ne voyait que l’idéal du sang et de la mort, elle comprit bien vite ce que l’homme tentait de faire. Elle n’avait que faire de son capitaine de division mais en sentant l’électricité pénétrer dans l’air, la louve savait qu’un truc allait se préparer. Ho elle aurait bien mangé Skretch en premier pour qu’il ne lui pique pas la vedette mais manque de pot, la louve malgré son état savait aussi qu’il lui serait utile. Et il serait important de rappeler que la l’horrible chose n’a qu’une seule loi : elle choisit sa victime et ne la lâche que lorsqu’elle est morte. Ou qu’elle-même soit prise au dépourvu et plouf dans l’eau.

Elle ne savait pas que « grâce » à son obsession pour son adversaire, elle allait réussir à faire gagner du temps à Skretch. Se léchant les babines en regardant le pirate, savourant déjà l'idée qu'elle allait manger ses entrailles. Même si la louve se basait uniquement sur l’instinctif, John l’avait assez irrité en esquivant toutes ses attaques pour qu’elle veuille aller se battre avec quelqu’un d’autre avant de se mettre en quête de dévorer tous les autres protagonistes présents sur le bateau. Si l’ennemi n’était pas aussi fort et qu’elle avait pu le démembrer en moins de deux, oui la louve aurait déjà sauté sur Skretch pour l’achever, ça aurait été au tour des trois autres filles trainant dans les lieux.

La louve aurait pu être quelque peu séduite d’avoir un ennemi aussi fort qu’elle mais non, il n’en était pas du tout ainsi. Sa garce d’hôte en tentant de garder le contrôle le plus longtemps possible avait commencé à l’énerver – elle la mangerait si elle pourrait – et là, cet ennemi la menait dans une rage assez inimaginable. Tellement inimaginable qu’elle puisa dans ses ressources pour plonger sur John afin de tenter de le mettre au sol et d’ensuite commencer à le griffer de partout. Si bien sûr tant est que son attaque ait pu marcher.
____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring



[HRP : manque de pot pour John, la louve l'a choisi pour être sa première victime. Elle se frustre tellement de ne pas arriver à le blesser parce qu'il est fort que sans le vouloir, elle laisse le temps espérons nécessaire à Skretch]
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 140

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Mar 13 Juin - 18:57



Grey Johns, 73 millions de berrys, et Capitaine de division Skretch.

Si la stratégie primaire qu'il avait voulu mettre en oeuvre n'était clairement pas dénuée d'intérêt, elle n'était toutefois pas infaillible et l'acharnement de la bête lui montra bientôt les limites de sa prévisibilité. Manifestement, la zoan éveillée n'était pas du genre à changer de cible, pas tant tout du moins que la première n'était pas tombée... C'était une information utile mais peu satisfaisante, puisqu'elle condamnait Johns à user de tout son potentiel pour défaire ce monstre et le mettre à terre. Une option envisageable et souhaitable était de projeter Rei dans l'océan azuré qui les entourait : le navire n'était pas très large et, compte tenu de la taille colossale de la maudite sous cette forme, l'exercice n'était pas totalement impossible. Néanmoins, c'était quant à la mise en pratique de cette théorie que le capitaine pirate se retrouvait confronté à quelques difficultés... S'ils avaient été plus nombreux, jouer le rôle de l'appât aurait été suffisant mais, dans l'état des choses, Melissa n'était pas en mesure de lui prêter main forte. Galil et Eliza hors service, il ne restait plus que lui pour s'en prendre à ce monstre et le faire choir... Ce qui le poussait donc à revêtir non seulement le rôle de proie, mais aussi celui de prédateur. Il devait pousser cette créature à prendre confiance pour finalement la balancer par-dessus le bastingage, au moment opportun... Considérant cette éventualité, le primé se rapprocha donc, dans sa course agile et habile pour échapper aux crocs et aux griffes du monstre maudit, du bord du navire et tenta d'y demeurer le plus proche possible, imaginant que, de toute manière, Rei ne serait pas susceptible, dans cet état, d'anticiper sa chute avant d'y être définitivement confrontée. Il entreprit alors de demeurer plus statique : il restait évidemment sur la défensive, mais bloquait et déviait au maximum plutôt que d'esquiver simplement, cherchant à se mesure aux mouvements de la louve afin de cibler le moment le plus opportun pour s'en prendre à elle. Cela lui valut quelques blessures minimes, mais il était sur le point de toucher au but, prêt à frapper les jambes de la bête, lorsque Skretch se mit enfin en mouvement.

Le capitaine de division avait eu tout le loisir de canaliser son électricité au niveau de ses poings, ceux-ci dégageant dorénavant de larges arcs électriques. Il s'était ensuite très légèrement approché du duo, demeurant toutefois à une distance plus que raisonnable : il voulait être capable de réagir si l'un des deux opposants s'en prenait à lui. Ce ne fut toutefois fort heureusement pas le cas : ils étaient tous les deux bien trop concentrés sur l'autre pour ce faire. Tant et si bien que lorsqu'il leva les mains aux cieux, il eut tout le champ libre nécessaire pour déclencher son offensive, accompagnant celle-ci d'un sourire teinté de douleur mais également d'une certaine fierté.

-Revenez propres !

Il balança alors dans la direction des deux ennemis une violente onde électrique, laquelle les cueillit en plein flan. Son principal objectif était bien entendu de les atteindre suffisamment pour les mettre hors course... Mais il comptait également sur le choc que générerait l'arc électrique pour les déstabiliser et les projeter dans l'eau, surtout Rei compte tenu de sa carrure importante qui risquait de lui permettre d'enjamber le bastingage plus facilement en cas de chute. Toujours était-il que le Grey, parfaitement pris de court, fut incapable de répondre ou de se mettre hors de portée de l'assaut : l'électricité qui le visait fut d'ailleurs décuplée en efficacité à cause du tas d'acier qu'il revêtait et il sentit cette puissante saccade l'ébranler violemment. Il ne fut pas assez déstabilisé pour tomber dans l'océan, mais il se heurta en revanche lourdement au garde-fou contre lequel il glissa, s'écrasant sur le pont en lâchant son arme. Son corps ne lui répondait plus aussi vivement et vigoureusement qu'habituellement : il était sonné et se sentait fiévreux. La douleur et les dégâts ne seraient bien entendu que temporaires, mais il était pour l'heure incapable de lever le moindre petit doigt... C'était un constat évidemment revigorant pour le capitaine de division qui s'autorisa un moment de répit, tombant à genoux tout en se tenant à nouveau les côtes, las et fatigué de ce combat âpre. Il n'était pas tout-à-fait immunisé à sa propre électricité, même s'il ne la subissait plus aussi durement qu'à ses débuts... Et ce genre d'offensives avait par conséquent tendance à le secouer plus ou moins sèchement. Restait à savoir comment Rei avait pu endurer ce coup-ci : avec appréhension, Skretch tenta de la trouver du regard, le cœur battant.



Skretch profite de votre combat et de votre proximité avec le bastingage pour tenter de vous faire tomber dans l'eau. Il vous envoie un puissant arc électrique pour cela.
Johns ne tombe pas dans l'eau parce qu'il se cogne au bastingage. Cependant, il est durement touché par l'attaque, puisqu'il porte beaucoup d'acier. Il lâche son épée et s'effondre !

Skretch est niveau 31, Amssilia est niveau 30.
Johns est niveau 37, Eliza est niveau 32, Melissa est niveau 30, Galil est niveau 27.
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 441
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
29/250  (29/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: Changement de vie [ANIM]   Mer 14 Juin - 10:01

Changement de Direction
feat

La louve affamée était certes puissante, violente mais cela ne pourrait durer indéfiniment. Elle enchainait coups sur coups qui ne faisaient pas grand-chose à Johns et tous ses sens lui indiquèrent un état d’alerte tandis qu’elle se rapprochait dangereusement du bastingage dans ses attaques.

Seulement, elle ne vit pas du tout arriver l’attaque foudroyante de Skretch qui réussit à l’avoir. Sonnée par l’effet de l’attaque de foudre, la louve n’ayant pas du tout prévu ça, tomba par le bord du bateau et à cause de son corps imposant, elle ne put en aucun cas retourner au prix d’un grand effort sur le bateau. Sonnée sur le coup, elle réussit néanmoins grâce à la lame de 50 à s’accrocher à la coque du bateau. Mais il était déjà trop tard ; ses jambes venaient de toucher l’eau.

La louve n’avait plus du tout la force de combattre. N’ayant pas pu parer l’attaque de Skretch, plus le fait qu’elle commençait à perdre de ses forces, elle se retrouva frustrée de ne plus pouvoir rien faire. Et comme si cela ne suffisait pas, la lame ne pouvant décemment pas tenir ce poids lourd, avant de tomber dans un gros plouf dans la mer, elle fit une entaille d’environ cinq centimètres sur la coque. Bien sûr, ce n’était rien du tout mais tout de même déjà pas mal si on considère que la lame avait tenu quelques secondes qui paraissaient plus que longue à l’horrible chose. Cette dernière n’avait pas envisagé le fait qu’elle pourrait se faire battre comme ça, avant d’avoir achevé sa proie mais il faut croire que ce n’était pas encore l’heure pour elle, de briller sur le devant de la scène.

A présent tombée dans l’eau, l’horrible chose laissa la place à une Rei inconsciente et du coup, au bord de la noyade si personne ne venait la chercher. Si elle savait contrôler cette louve, elle aurait pu se retransformer avant d’être complètement immergé dans l’eau mais malheureusement, elle ne le pouvait pas.

Restait plus qu’à savoir qui allait la sauver de la noyade et surtout, est-ce qu’ils allaient tous s’en sortir sans autres blessures.
____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring



[HRP : Désolée c'est super court ><
Donc, la louve se fait avoir et plouf tombe à l'eau]
Revenir en haut Aller en bas
 

Changement de vie [ANIM]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Changement de vie [ANIM]
» Anim shop 3.0
» Changement de tapisseries
» Changement de msn
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 7 :: Kaiten-sū-