Partagez
 

 [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15024
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue52/75[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue879/1000[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty
MessageSujet: [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]   [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Icon_minitimeMer 22 Mar - 18:27

Construire l'avenir.
feat. Kyoshiro, Ayato, Nook
Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite. Henry Ford.


Time End avait été, au final, une sacrée aventure. Outre le fait qu'elle avait permis au capitaine de retrouver Kyoshiro et Mori et d’œuvrer à leur côtés dans l'objectif de détruire des dangers qu'il n'aurait jamais pu envisager affronter au préalable, il lui avait également permis de s'affirmer dans sa position contre les Decimas, d'assumer ses choix et d'obtenir le soutien colossal de l'une des plus grandes pointures de l’Ère écoulée : Mewi, le célèbre navigateur de l'épique et du légendaire Roger. Le soutien de cette homme allait s'avérer de taille, car il allait permettre au Phoenix de conserver Graou Island hors de portée des représailles que les Decimas auraient pu vouloir lui réserver, suite à la mort de Red. Une nouvelle intéressante pour Nakata, qui attendait de savoir désormais comment risquait de se comporter Centes : s'il comprenait que l'île que protégeait le Schichibukai était désormais parfaitement inaccessible, il allait devoir s'en prendre à Tengoku no Seigi de manière plus frontale... Ce qui impliquait à ce sujet une nette supériorité des forbans, ou tout du moins une plus large liberté d'action. Ils avaient l'habitude de se frayer un chemin à travers les vagues torrentielles et abruptes de Paradise, depuis qu'ils s'étaient élancés sur cette voie. Même si Méliandre n'était plus là pour les guider, le capitaine et Damon, le vigie, possédaient les compétences et les connaissances nécessaires pour porter le reste de l'équipage jusqu'à Shabondy, voire jusqu'au Nouveau Monde. Là-bas, ils demeureraient hors de portée pour le Monarque, qui ne pourrait pas prendre le risque de les poursuivre sur les territoires des Empereurs... De plus, il fallait se rendre compte d'un fait éclatant : Akainu mis-à-part, les combattants les plus puissants dont disposait le faux Roi étaient des pions. Autrement dit, ils étaient incapables de penser, de réfléchir et de réagir convenablement aux situations qui s'offraient à eux... Le Fenice savait depuis qu'il avait tenu tête à Wakai Tsuki qu'ils n'étaient par conséquent pas en mesure de comprendre le fonctionnement de son fruit du démon et du pouvoir de guérison qui lui était inhérent. Son haki de l'armement avancé était également une arme des plus affûtée pour ceux qui n'en avaient jamais eu l'expérience... En bref ? Même le plus puissant des pions n'était pas vraiment une menace, grâce à ces divers facteurs.

Cependant, dans l'état des choses, ce n'était pas Centes et les rancunes qu'il cultivait qui inquiétaient le Phoenix et monopolisaient son cortex cérébrale : c'était la trahison dont il souhaitait se rendre coupable dans les heures à venir, à travers l'assaut sur Impel Down et la libération des prisonniers. Cette affaire allait s'avérer épineuse et complexe, et il leur fallait à tout prix le soutien d'Erwin pour la mener à bien... De surcroît, le blondinet souhaitait avant toute autre chose prévenir Chairoka de la trahison de l'ancien Akainu. Elle devait être mise au courant, afin de pouvoir lutter contre lui plus efficacement, le jour où il s'opposerait aux troupes du Gouvernement Mondial... Même si le Schichibukai n'avait au final plus aucune raison d'aider directement les forces de la Marine, il ne pouvait pas se résoudre à faciliter le travail du Monarque : il le détestait encore plus que n'importe quel soldat, après tout. De plus, il était grand temps que Damon et les autres lèvent l'ancre : en arrivant près de Graou Island, guidé par l'Eternal Pose et porté par ses ailes azurées, le mythique s'était effectivement rendu compte du fait que l'Aldébaran était resté à quais. C'était une bonne chose, au final : le capitaine allait avoir l'occasion de converser frontalement avec ses camarades et de leur apprendre directement ce qu'ils avaient à savoir. Toujours était-il qu'il se dirigea promptement en direction de la Résidence érigée quelques mois auparavant, faisant fi des habitants qui, sur sa trajectoire, lui adressèrent de gigantesques geste chaleureux pour saluer son arrivée avec bienveillance. Ils avaient l'air heureux et épanouis, et c'était une bonne chose, mais le zoan légendaire ne pouvait pas se contenter d'apprécier leur bonne santé en des périodes aussi sombres. Il allait être bien trop occupé pour cela...

Il se posait tout juste, reprenant forme humaine, tandis que quelques pirates de sa connaissance sortaient des entrailles de la résidence pour le rejoindre, satisfaits de le voir de retour en bonne santé. Damon, Alidia et Kernoza, notamment, étaient de la partie. Ils n'allaient également pas tarder à remarquer Kyoshiro qui, si tout s'était bien déroulé, avait également fait un trajet rapide, mais Nakata avait d'ores et déjà décidé de couper la parole à ceux qui tenteraient de la monopoliser. L'heure n'était pas encore aux retrouvailles...

-Kernoza, toi et ton équipage devez quitter l'île. Danaé aussi. Musashi restera ici seul, Graou sera sécurisée. Venez, allons nous installer, Kyoshiro et moi avons beaucoup à vous dire.

Là-dessus, le forban prit les devants, invitant ledit Kyoshiro à le suivre d'un bref signe de la tête. Ils allaient également devoir passer par un entretien plus intime afin de tirer au clair quelques questions qui méritaient d'être posées, mais l'heure était pour l'instant aux priorités. Mewi n'allait probablement pas patienter sagement le temps que tous les pirates n'aient plié bagage : par souci d'efficacité tant que par respect à l'égard de ce grand pirate, ils se devaient de quitter l'île au plus vite afin de lui permettre d'agir plus librement.
Cependant, le Fenice demeurait curieux : pour le peu qu'il en avait appris, Ayato était enfin arrivé sur Graou, et avait ainsi fait la rencontre de Damon et de quelques autres... Et il semblait avoir amené avec lui une autre personne. A ce sujet, le blondinet n'en savait pas plus, mais avait hâte d'en constater davantage de ses propres yeux...

_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Tadake Kyoshiro
Pirate
Tadake Kyoshiro
Messages : 1797
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue47/75[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue226/750[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (226/750)
Berrys: 66.560.000 B

[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]   [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Icon_minitimeMer 22 Mar - 23:55

Construire l'avenir
pv Nakata, Ayato &Nook | Graou Island



Un combat de plus venait de se terminer et enfin le jeune homme pouvait apercevoir une lueur familière au loin, bien sûr il ne pouvait pas voir Graou de là où il était mais il la sentait se rapprocher à mesure qu'il avalait les distances dans sa forme lumineuse la plus pure. Même s'il ne connaissait qu'assez peu cette île au final, ne s'était arrêté que quelques jours tout au plus depuis son premier jour là-bas, avec le navire de l'équipage c'était ce qui se rapprochait le plus de son foyer et du confort dont il avait désespérément besoin. Désespérément ? En quelques semaines il s'était battu contre une bête monstrueuse au Colisée, il avait rencontré un des quatre Empereurs, combattu un forban désireux de voler le sabre précis de Wa No Kuni et affronté de redoutables adversaires au côté de son capitaine.
Pouvait-il désormais demander à souffler, ne serait-ce qu'une journée ? Tout formidable guerrier qu'il était il n'en restait pas moins un homme avec les limites physiques que cela entraînait, il ne savait d'ailleurs pas ce que l'avenir lui réservait ce qui le poussait à vouloir rassembler ses forces en vue des épreuves à venir. Des épreuves, oui, il était bien conscient de ne pas avoir choisi l'équipage le plus calme de ces mers, il faisait suffisamment confiance à son capitaine pour lui donner rapidement un autre objectif très prochainement. Après tout, n'en avait-il pas toujours été ainsi ?

Le trajet fut aussi rapide qu'il l'attendait et, finalement, Kyoshiro réapparut sur la terre ferme, reprenant sa forme originelle non loin de celle de son capitaine. Soupirant de fatigue, sentant ses épaules s’alourdir à mesure que l'adrénaline cessait de faire effet, la douleur se rappela à lui et il serra les dents pour ne rien laisser paraître : ils avaient à discuter de beaucoup de choses, les soins pourraient bien attendre.

Humant la brisede Graou Island pour la toute première fois depuis ce qui lui semblait être une éternité, Kyoshiro prit bien vite conscience de ce que représentait l'affrontement qui devait avoir lieu, la lutte contre Centes Decima n'était plus un concept lointain dans son esprit mais quelque chose de beaucoup plus concret. Il ne s'agissait pas d'un tyran à l'autre bout du monde mais d'un homme capable de rassembler des partisans pouvant même mettre à mal le phénix ce qui n'était pas une mince affaire, autant dire que l'équipage n'était pas au bout de ses peines.

De quoi allaient-ils bien pouvoir discuter ? De tout ce qui s'était passé depuis Alabasta, pour chacun d'entre, ce qui prendrait un temps certains mais plus que nécessaire. Il était temps de remettre les pendules à l'heure.




© ANARCISS sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
Hinami Shinju

Hinami Shinju
Messages : 227
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue28/75[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue10/120[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (10/120)
Berrys: 9.100.000 B

[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]   [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Icon_minitimeJeu 23 Mar - 13:08

Rencontrer son idole
feat. Nak, Kyo et Ayato


Tout bon passionné se devait de se donner corps et âme au service de sa passion ; sans compter les heures, sans mesurer les efforts, sans jamais se lasser : c’était ça un vrai passionné. Nook avait deux passions pour lesquelles il se donnait tout entier, la cuisine bien évidemment et plus encore, la traque de jeunes filles dénudées. C’était ainsi en liant ses deux passions que le jeune pervers déambulait au milieu du marché de Graou Island, cherchant de beaux produits alimentaires et corrélativement, de belles jambes humaines. Le temps était clair et les jeunes femmes avaient su satisfaire les attentes du cuisinier en dévoilant de longues jambes épilées et en portant des jupes ne demandant qu’à se soulever au premier coup de vent.

Devant le stand d’un vendeur de produits de la mer, le Yamaka maudissait la vie cependant, il maudissait sa vie, ses pouvoirs, ses forces… Pourquoi était-il si faible ? S’apitoyant sur son sort entre les écrevisses et les calamars, il rêvait, il espérait autre chose.

- Si seulement j’étais le maître du vent, ou un homme invisible, ou un zoan insecte, ou d’un petit animal mignon faisant craquer toutes les femmes… Ou si j’avais une vision à rayon X... Ça serait tellement beau.


Toujours rêveur, il leva les yeux au ciel en serrant le poing sur son sac de course déjà faites. Ce fut à cet instant précis qu’il oublia autant les robes que les fruits de mers et assurant sa prise sur ses possessions fraichement acquises en courant dans la direction que prenait la chose qu’il venait de voir : un oiseau de feu. Cela ne faisait aucun doute, un phénix, il ne pouvait y en avoir qu’un, l’idole du petit : Fenice Nakata.

Usant de toute sa force véloce pour rejoindre le plus vite possible la grande maison de l’équipage du capitaine corsaire, il se fit doubler dans les airs par un trait de lumière. Là aussi, il savait pertinemment de qui il s’agissait.

- Pas possible !!! Fenice Nakata et Kyoshiro en même temps.


Le cœur du brun s’emplit d’un élan nouveau, un second souffle prenait vie dans le corps du coureur et enfin il arriva devant les deux hommes qu’il estimait tant en s’inclinant du mieux qu’il put, au milieu du couloir du manoir.

- Monsieur Nakata ! Kyoshiro-san! Je me présente, je suis Nook, Nook Yamaka, le … cadeau d’Ayato Akuma pour vous, et accessoirement votre nouveau cuisinier si vous me le permettez Monsieur. Je suis plein de ressources et d’énergie et je ne vous décevrai pas.


Nook comprenait parfaitement qu’il ne tombait pas forcement au meilleur moment mais aussi que l’un comme l’autre des deux combattants de Tengoku no Seigi semblait passablement fatigué. Il se mit alors à réfléchir, à savoir comment aider et en vint à se rendre compte que c’était le moment, le moment de prouver ses talents et son utilité au sein de l’équipage. De prouver, tout simplement, qu’il savait cuisiner des plats aussi bons que bourrés de saveurs énergétiques. Il sourit alors en levant ses sacs de courses.

- Je peux être vous préparer quelque chose ?


Il avait fait sa proposition avec toute la candeur de la jeunesse et cela pourrait permettre aux stratèges de monter leurs stratégies sans avoir le gamin dans les pattes.

© Codé par Kari Crown
Revenir en haut Aller en bas
Etowaru Ryori

Etowaru Ryori
Messages : 334
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue31/75[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue155/220[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (155/220)
Berrys: 31.840.000 B

[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]   [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Icon_minitimeVen 24 Mar - 15:27

  • Ayato
  • TnS
Retrouvailles

As, sept, deux, quatre, roi et reines... Mélangeant inlassablement les cartes, posté sur un toit, j’observais l’île paisible que le maître des lieux avait conquit il y a longtemps de ça. Tranquille, trop calme à mon goût... Un bar à pute oy ce genre de services ne serait pas de trop et je comptais bien proposer l’idée à mon capitaine en supposant qu’il vienne un jour ou l’autre. Rien qu’en pensant à ce détail, je soupirais quelque peu. Après tout, rejoindre un équipage c’est bien, mais l’essentiel c’est d’avoir un rôle, évoluer, être utile et j’attendais beaucoup de cet homme. Après tout, si je l’avais rejoins, c’pour en profiter et non surveiller la pousse des tomates sur son île - en supposant qu’ils en cultivent - non ? Le phoenix n’est pas con et je savais très bien qu’un jour ou l’autre il trahirait le gouvernement et qui dit trahison dit nouveau départ. Terminé les primes figées, fini la marine tranquille, bonjour bordel sans nom, courses-poursuites et ce qui va avec. Indirectement, j’hésitais à faire une blague et appeler des hauts-gradés pour faire croire qu’il le faisait là, tout de suite, maintenant... Mais n’ayant pas leurs numéros... J’espérais qu’il entrerait vite en mouvement, car je sais très bien où peut me mener ma lassitude et quand bien même je suis plus faible que le phoenix ou même son ampoule de second, l’option de la trahison via un coup de pute est toujours envisageable. Ouuuuh... Vilain Ayato me disais-je. Laissant un sourire machiavélique se dessiner sur mes dires, j’imaginais un bref instant ce paysage trop paisible se tâcher de flammes. Cette île à feu et à sang, ce serais cool aussi. Rho et puis non, perdant mon sourire et secouant la tête, je levais les yeux sur quelque chose d’étrange.

“ Oh ? “


Une illusion ? Non... Le point bleu n’est pas imaginaire. Le phoenix arrive et pas seul. Sourire aux lèvres, j’observe son arrivée et m’empresse de rejoindre le point où il semble être. Le cherchant, quand je termine par enfin le trouver en bonne compagnie, je remarque aussitôt la petite puce perverse qui est peut-être son cuisinier officiel. Et ben... Il a fait vite le gars. Quelque peu intrigué, j’approche en silence, observant durant ma marche le cuisinier qui sautille limite sur place tant il est impressionné/excité. Poussant un profond soupire, je pose ma main sur son crâne et l’écarte en utilisant le magnétisme sur son sabre pour faciliter la manoeuvre, laissant croire que je le décale par ma seule force physique comme s’il était en papier.

“ Et ben... Cela faisait un temps. “


Lançant un sourire léger vers le capitaine et son second - que je connaissais tout deux - je me mis à chercher une chaise du regard, mais en vain. Oh ? Nous étions condamnés à être debout ? À moins qu’on ne soit pas convié à cette rencontre ? C’est quoi ce plan ? Fronçant les sourcils un bref instant, je dirige mon attention sur le fameux blondinet qui a vécu de nombreuses péripéties en si peu de temps, à tel point que j’en serais jaloux si j’apprenais toutes ses aventures depuis notre dernière rencontre. Pourquoi étais-je le seul à être en vacances ? On attends plus “Patrick” pour faire la fête ?
Sortant plusieurs paquets de cartes, je les laissent se disperser et former une plateforme sur laquelle m’asseoir. Croisant les jambes, je mettais directement les pieds dans le plat.

“ Aloooors, quels sont nos projets désormais ? Que vous est-il arrivé depuis la dernière fois ? Oh... Je sais pas s’il l’a déjà dit, mais voici Nook. Crois moi, à défaut d’être bruyant et étrange... Sa cuisine est divine. Sans aucune prétention, un amiral tomberait face à un de ses plats. “

Ne regardant même pas comment le cuisinier réagissait face à ces éloges, je me concentrais sur l’ampoule et le poulet me grattant la nuque.
Commentaire
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15024
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue52/75[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue879/1000[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]   [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Icon_minitimeSam 25 Mar - 15:58

Construire l'avenir.
feat. Kyoshiro, Ayato, Nook
Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite. Henry Ford.


Ils allaient avoir à converser, beaucoup. En l'occurrence, Nakata espérait surtout pouvoir renseigner ses camarades quant aux événements de Time End avant de parler directement et plus franchement à Kyoshiro, à qui il devait quelques renseignements complémentaires tant au niveau idéologique de l'équipage que dans son histoire et ses futurs objectifs. C'était pour cela que le blondinet avait envoyé l'ensemble des représentants de l'île et de sa flotte à se réunir dans le salon principal de la résidence Tengoku. Damon, Kernoza et Danaé avaient d'ores et déjà pris de l'avance, prenant la décision de faire convoquer Musashi, le gérant de l'île, qui allait certainement également tirer un certain intérêt à en savoir davantage quant à la suite des événements au sujet de l'île et de sa population. Pourtant, les deux têtes d'affiches de Tengoku no Seigi n'avaient pas encore franchi les portes de la grande salle, arpentant les premiers couloirs qui s'offraient à eux, qu'un marmot se présenta devant eux avant de se jeter à plein ventre, apparemment honoré de faire leur rencontre. Si le Schichibukai avait l'habitude de ce genre de comportements exagérés depuis qu'il avait sauvé un pan important de la population d'Armageddon d'une mort certaine et d'affrontements pénibles et éternels, il n'avait pour l'heure pas vraiment l'occasion de s'occuper des membres de son fanclub... Les choses se gâtèrent en revanche lorsque le moujingue se présenta, laissant le Fenice à demi bouche-bée. C'était lui, la personne qu'Ayato avait ramené des Blues ? S'il demeura muet et interdit un bref instant, songeant douloureusement au gamin, Pumori, qu'il avait rencontré parmi les Borgnes, il reprit lentement contenance et se gratta l'arrière du crâne, manifestement embêté. Ils ne pouvaient pas se permettre d'embarquer un enfant sur les mers, et encore moins sur le Nouveau Monde... Mais l'heure n'était pas au débat, pour l'instant. Il se proposait de leur préparer quelque chose ? Bien. Profitant de l'occasion pour gagner quelques minutes de répit et s'intéresser aux sujets capitaux, le capitaine corsaire hocha la tête avec simplicité avant de reprendre son chemin en direction du salon.

-Bien. Tu as carte blanche. Nous discuterons de ton cas un peu plus tard.

Le capitaine s'apprêtait à dépasser le marmot lorsqu'une nouvelle silhouette fit son apparition. Celle-ci, en revanche, lui était déjà nettement plus familière... Et pour cause ! Il s'agissait justement du fameux pitre, qui avait jugé bon d'amener Nook sur Graou Island. Le laissant prendre ses aises avec un sourire teinté d'une certaine fatigue, le blondinet ne tarda guère à répondre aux interrogations empressées et enjouées du clown maudit. Il avait l'air de ne plus tenir en place, et c'était une bonne nouvelle : leur équipage allait grandement avoir besoin d'électrons libres à l'énergie intarissable dans les mois à venir. Amical et chaleureux, comme à l'accoutumée, Nakata fit à Ayato un geste le conviant à le suivre et reprit sa marche en lui décochant quelques paroles aimables.

-Viens avec nous. Je vais en parler à tout le monde, pour que je n'ai pas à me répéter. J'ai beaucoup de choses à dire.

Leur chemin les guida donc jusqu'à une gigantesque salle de réception, où la plupart des pirates affiliés de près ou de loin à Graou Island s'étaient d'ores et déjà installé. Au centre, une longue table rectangulaire trônait. Le Fenice s'y installa en saluant d'un bref signe de la tête ceux des forbans qu'il n'avait pas pu croiser lors de son arrivée, quelques minutes auparavant, puis scruta l'ensemble de l'assemblée avec satisfaction. Damon, Alidia, Kernoza, Danaé, Musashi et Monica étaient attablés, tandis que Jeck, Héléna, Ruthven, Renald et Juon s'occupaient les divers fauteuils et canapés qui encadraient la salle, avec plus ou moins de désinvolture ou de politesse. Tous semblaient en revanche attendre d'en savoir un petit peu plus avec intérêt... Et c'était légitime. Cela faisait désormais plusieurs semaines que le mythique avait écumé les mers, au même titre que son subordonné logia dont les aventures s'étaient révélées autrement plus palpitantes que la vie ici, sur le prestigieux Quartier Général du capitaine corsaire...
Soucieux de ne pas faire attendre davantage cette assemblée disparate mais étonnamment attentive, le mythique prit donc les devants de sa voix claire et audible, souhaitant se faire parfaitement comprendre de tout le monde. Si, à l'accoutumée, une bonne partie du public aurait dû se montrer dissipée, tous semblaient pour l'heure lui prêter une infinie attention qu'il tenta de ne pas gaspiller.

-Je ne vais pas perdre de temps, le temps presse. Kyoshiro et moi revenons de Time End. Nous avons combattu des troupes des Decimas, tué l'un de leurs chevaliers, Red, et empêché une alliance entre eux et les mafieux de Konan. L'ancien amiral Akainu est libre, il semble servir Centes de gré, et il aurait bien pu me tuer, si Mewi Taggle n'était pas intervenu.

Si un mouvement interrogatif et curieux naquit immédiatement de ses dires, le Fenice le tua dans l’œuf d'un bref signe de la main. Damon, qui était sur le point de lui adresser une question l'air sceptique, se retint et s'adossa plus confortablement sur son siège tandis que son capitaine poursuivait, inlassable et direct.

-Il a accepté de nous aider à contrer les prochains mouvements de Centes. Il va protéger Graou des éventuelles représailles. Le souci, c'est qu'il va l'envoyer dans une espèce de dimension parallèle, dont il est le maître grâce à sa malédiction. Graou sera inaccessible : sans lui, on ne pourra ni la quitter, ni l'atteindre. J'ai accepté, car l'autarcie est préférable aux morts collatérales qu'auraient généré une bataille avec les Decimas.

Musashi, le gardien de l'île, hocha la tête lentement, paupières closes. Même s'il n'acceptait guère d'en être réduit à de telles extrémités, il comprenait les inquiétudes réelles du Phoenix et les appréciait d'autant plus qu'elles se préoccupaient uniquement du bien être des habitants. En rendant Graou Island inaccessible, le Schichibukai allait fort probablement pousser le Monarque à bout, et l'énerver davantage encore. Celui-ci allait donc réagir en les menaçant eux, directement : l'équipage de Tengoku no Seigi. Où qu'ils aillent et ce jusqu'à ce qu'ils parviennent à rejoindre les territoires des Yonkous sur le Nouveau Monde, le Fenice et les siens risquaient fort de ne plus être tranquilles bien souvent...
Dans tous les cas, le blondinet se tourna en direction de Kernoza, de Danaé et de Damon, qui étaient pour l'heure considérés comme trois de ses plus proches lieutenants : ils étaient des pirates de confiance, fiers et efficaces. Il leur décerna par conséquent quelques ordres simples, et relativement larges.

-Damon, Kernoza et Danaé, il vous faudra quitter l'île au plus vite. Damon, je veux que vous commenciez à avancer en direction de Shabondy. On pourra vous rejoindre en cours de route, Kyoshiro et moi. Ayato et Alidia t'accompagneront.

Les premiers ordres étaient lancés...

_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Tadake Kyoshiro
Pirate
Tadake Kyoshiro
Messages : 1797
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue47/75[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue226/750[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (226/750)
Berrys: 66.560.000 B

[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]   [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Icon_minitimeLun 27 Mar - 0:57

CONSTRUIRE L'AVENIR
pv Nakata, Ayato & Nook | Graou Island



Maintenant que l'adrénaline ne faisait plus du tout effet le jeune homme pouvait enfin se laisser aller et libérer la fatigue qui commença à diffuseer un engourdissement certain à travers tous ses muscles, rendant sa démarche beaucoup plus lente et douloureuse qu'elle ne l'était habituellement. En vérité cette fatigue n'était pas le simple résultat du combat qui venait de se dérouler mais plutôt une accumulation de toutes les épreuves endurées depuis plusieurs mois. À bien y réfléchir il avait enchaîné les épreuves les unes après les autres sans prendre le temps de se reposer plus que le strict minimum, sans jamais se plaindre, mais maintenant qu'il avait un peu de temps pour souffler il commençait à se rendre compte de la tension et la fatigue accumulées dans son seul petit corps. Pouvait-il encore se battre ? Évidemment mais savoir si cela était sage était une réponse plus ardue à trouver, contrairement à son capitaine il ne pouvait pas se soigner en un clin d’œil, il pouvait éviter les attaques plus facilement que lui mais celles-ci n'en restaient pas moins réelles.

Ce fut donc avec les même engourdis et alourdis que le lumineux épéiste se traîna à travers les couloir de ce qui était son plus récent foyer, laissant la chaleur de cet endroit lui réchauffer le corps jusqu'à ce qu'un bien jeune individu se présente face au duo, les inondant de son excitation et de son émerveillement nés de cette rencontre. Était-il naturellement aussi énergique ou était-ce le retour du maître des lieux qui le plongeait dans un tel état ? Tout amusé qu'il était par la situation le jeune homme n'osa pas poser la question, se contentant de répondre à la question du garçon d'un simple :

 «  Du désinfectant et un bandage ne seraient pas de refus.»


Tout endurant qu'il était le jeune homme ne pouvait ignorer la blessure à son épaule et le caractère infectieux qu'elle pouvait représenter, aussi devait-il s'en occuper rapidement pendant qu'il lui restait encore assez d'énergie pour lever les bras. Puis vint un autre invité, un autre homme que l'épéiste n'avait pas revu depuis plusieurs années et qu'il ne pensait pas revoir un jour. Le monde était petit, comme le voulait l'expression.
Saluant les deux nouveaux venus d'un hochement de tête discret, l'épéiste suivi son capitaine et s'installa dans un coin de la table, il n'avait pas besoin d'être le plus proche de son capitaine car il connaissait déjà tous les éléments qu'il s'apprêtait à expliquer.

S'asseyant sur son siège en refermant une main sur son épaule douloureuse, le jeune maudit passa les minutes qui suivirent à écouter son capitaine narrer les péripéties qui furent les leurs très récemment et les changements qui allaient devoir être amenés. En écoutant la fin du discours de son capitaine le jeune homme se rappela que s'il n'avait pas de sang sur les mains c'était entièrement grâce à l'illustre navigateur, et pour cela le maudit lui en serait éternellement reconnaissant.

N'oubliant pas que sa prochaine étape le mènerai sur l'île des hommes-poissons pour aider l'équipage donc le navigateur lui avait parlé, l'épéiste observa silencieusement le reste de l'assistance en attendant les questions qui ne manqueraient pas de venir. Lui ? S'il avait des questions elles ne portaient pas sur ce sujet et seraient traitées en privée avec le phénix, pas ici.



© ANARCISS sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
Hinami Shinju

Hinami Shinju
Messages : 227
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue28/75[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue10/120[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (10/120)
Berrys: 9.100.000 B

[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]   [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Icon_minitimeLun 27 Mar - 21:18

Mise au fourneau
feat. TnS et Ayato


L’accueil qu’avait pu lui faire les deux membres emblématiques de l’équipage du capitaine corsaire n’était peut-être pas celui qu’un jeune homme qui les idolâtrait tant aurait pu attendre, mais le petit brun s’en moquait complétement. Il avait devant lui deux grands noms de la piraterie et cette vision lui suffisant amplement. De plus il comprenait très simplement que les deux blonds étaient très largement fatigués et blessés. En jugeait principalement la réponse qu’avait pu offrir le logia au cuisinier qui lui demandait du matériel médical plutôt que de la nourriture ; ce qui relevait davantage du domaine d’expertise du pervers, mais soit.

Sans attendre plus longtemps, l’agile gamin partit à toute trombe en direction de ce qui pouvait faire office d’infirmerie dans la villa TnS. Il était là depuis quelques jours et avait pris à cœur de connaitre les coins et recoins de l’endroit comme sa poche, rien de réellement compliqué pour un gosse qui avait vécu plus de la moitié de sa vie dans des bases révolutionnaires d’une organisation militairement organisée. Son départ éclair aurait d’ailleurs pu montrer à son probable capitaine le premier atout de sa possible nouvelle recrue, la vitesse. Enfin, si le phénix avait fait attention au candidat. Nook récupéra quelques bandages et du désinfectant avant de retourner en direction de la salle de réunion où les autres pirates s’étaient rassemblés. Il entra dans la salle, discrètement, dévoilant alors son second atout : sa furtivité ; due à des années de perversion dans des lieux interdits. Il se glisserait ainsi jusqu’à la chaise du lumineux Kyoshiro pour lui transmettre l’objet de ses demandes et lui glisser discrètement quelques mots à l’oreille.

- Kyoshiro-san, on dit que ma cuisine aide à recouvrer ses forces, si vous le permettez, je vais aller vous préparez quelque chose, à vous et à Monsieur Nakata.


Il ne voulait pas directement en parler au musicien simplement pour ne pas l’interrompre dans son actuel discours, discours auquel le sabreur maudit semblait un peu moins s’impliquer, d’où la destination de la demande. A cet instant, des dizaines, des centaines, des milliers de recette tournaient dans la tête de Pervcook, prêt à tout pour satisfaire l’envie culinaire de ses hôtes et ainsi les aider à reprendre du poil de la bête. Il ne traina pas plus longtemps sur place et s’enfuit en vitesse en direction de sa cuisine.

Passant son tablier, attrapant ses ustensiles et sortant ses poêles et casseroles, le professionnel lança ses feux et se mit au fourneau. Il attrapa les denrées primaires qu’il avait achetées quelques minutes auparavant. Il aurait pu regretter de ne pas avoir pris des aliments de prestige ou des denrées d’exceptions pour ravir au mieux les papilles de ses chefs, mais non, selon lui le plus important et plus essentiel pour convaincre était le pouvoir d’un homme à magnifier des produits simples et du quotidien. Il fallait adapter un plat à une personne, à une situation, à un état et à une époque. Devant lui se trouvait deux combattantes, maudits par un fruit du démon, passablement éreintés après de difficiles combats et probablement des hommes qui avaient mangé ces aliments de base de bien des façons. Il devait donc pousser la saveur de ces mets à un niveau jusqu’alors inconnu par ces hommes.

Sur son plan de travail se trouvaient plusieurs filet de bœuf d’une très bonne qualité, des œufs, du riz, des crackers au paprika et toutes les herbes dont il disposait habituellement, ainsi que les épices maisons que créaient régulièrement le petit prodige. Il lança peu à peu ses ingrédients dans les différents récipients à sa disposition, faisant ainsi jouer les bruits, les odeurs et la saveur qui emplissaient bientôt la cuisine et rapidement, la bâtiment tout entier.

Peut-être l’odeur de nourriture arriverait aux odorats des conférenciers, leur ouvrant ainsi l’appétit.
© Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Etowaru Ryori

Etowaru Ryori
Messages : 334
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue31/75[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue155/220[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (155/220)
Berrys: 31.840.000 B

[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]   [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Icon_minitimeLun 3 Avr - 19:22

  • Ayato
  • TnS
Pétage de câble

Revoir Nakata et les autres était une bonne chose, surtout pour officialiser mon entrée chez eux. En revanche, cet avis devint plus mitigé quand le phénix me mit au courant de certaines choses... En effet, dans un premier temps, je fus convié à la suite des événements. Une sorte de réunion super importante où rien que part le côté sérieux, pas étonnant si durant le séminaire monsieur Nakata nous sort un truc du genre “ j’ai fais un rêve cette nuit “. Ainsi donc, prenant place en douceur, je me demandais bien ce qui mobilisait autant de monde. Le phénix serait-il aussi bon orateur que combattant ? Si oui, j’en tremblais d’avance à l’idée d’avoir des dires plaisants de sa part.

Cependant, mon envie devient rapidement jalousie et pour cause... Ce qu’il raconte est si soudain, si spectaculaire. Il a fait tout ça ? Pendant que moi je glandouillais à le chercher ? Que faire ? Tandis que ses dires continuent, j’en apprends des encore meilleurs. En effet, d’après lui, un homme va nous aider pour envoyer l’île dans une autre dimension ? L’alerte rouge s’enclenche dans ma tête. Il me remplace déjà ou je rêve ? Fronçant les sourcils, je vins alors à tapoter du pied avant de réfléchir.
Tandis qu’il donnait des ordres, pour ma part, je faisais le vide tentant d’encaisser tout ça. En un combat, il avait fait chier les décimas et sans doute gagner leur sympathie ET combattu un amiral ? Mouai, c’est trop, l’égo du magicien est tuée sur place. Alors l’histoire de Mewi Taggle, c’est un crachat en plein visage. Trop c’est trop.

“ FENICE !!! NAKATA !!! “


Sans que rien n’ai pu prédire une telle action, chaque choses en métal se mirent à voler dans les airs. Peut-être que les lames de l’homme lumière tentèrent de se faire la malle pour rejoindre l’énorme pseudo nuage de métal qui se formait autour de tout le monde.
Le responsable ? Ayato Akuma...

“ C’quoi ce bordel !!! Tu fais la fête sans m’inviter ET tu fais appel à d’autre gars pour faire disparaitre l’île ? Je dis non !!! S’il doit y avoir une personne qui fait disparaitre l’île, c’est moi, moi et UNIQUEMENT moi !!! “


Excès de rage soudaine et purement égoïste, le véritable nuage de métal s’éclatait au dessus de la tête des gens, menaçant de tous les blesser plus ou moins gravement selon ce qui leur tombait dessus. Lames, petits bouts de métal, ou choses plus imposantes... L’attaque qui n’était pas vraiment réfléchit avait le mérite d’être dangereuse. Même si le but premier était de passer ma colère, je ne me rendais nullement compte du fait que je risquais de faire du mal. Seul me venger comptait pour le coup, car je lui en voulais à mort de me zapper de la sorte.

Moi, le grand Akuma Ayato, le seul magicien capable de vous faire voler si vous avez du métal sur vous, sans trucages... L’homme capable de piller une banque sans toucher la porte d’entrée si je le voulais. Me faire remplacer par un débile qui peut placer une île dans une dimension parallèle ? Ma chambre noire fait la même chose, à différence que c’est du pipo derrière le rideau de fumée du tour. Fou de rage, j’attaquais donc tout le monde présent, bien que mes coups visaient principalement le Phénix.
Commentaire
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15024
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue52/75[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue879/1000[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]   [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Icon_minitimeMer 5 Avr - 22:08

Construire l'avenir.
feat. Kyoshiro, Ayato, Nook
Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite. Henry Ford.


Son auditoire semblait captivé, et c'était une bonne nouvelle. Si le Phoenix n'avait pas prêté grande attention à Nook, ne remarquant guère sa rapidité tant il était concentré par son monologue et harassé par la fatigue et la douleur accumulées depuis trop longtemps, Renald, le médecin homme-écureuil, en revanche, se rendit promptement compte du fait que ses talents d'infirmiers étaient requis. Il s'approcha donc de Kyoshiro pour lui appliquer les premiers soins tout en congratulant le marmot d'un sourire bienveillant et d'un bref hochement de la tête, satisfait de le voir prendre à cœur l'état physique des membres de Tengoku no Seigi. L'objectif du moujingue ne lui avait évidemment pas échappé et il savait pertinemment que celui-ci espérait monter sur l'Aldébaran aux côtés de Damon et des autres... Pour se rendre réellement utile, il lui fallait doubler ses compétences de cuisinier par un comportement avenant et responsable. Ces forbans-là avaient la fâcheuse tendance de se mettre en péril sans songer un instant durant aux conséquences, après tout... Tandis, donc, que l'écureuil s'occupait du sabreur, le Phoenix s'évertua à exposer vivement la situation à ses collègues et subordonnés, dans l'objectif pur et dur de les confronter à la réalité aussi vite que possible. Il était grand temps d'avancer, et tourner autour du pot n'aurait servi à personne. Malheureusement, si la plupart des pirates présents dans la salle semblaient accepter ses dires sans piper mot, tous n'étaient pas aussi responsables, tranquilles et pondérés dans leurs manières d'être. Lorsqu'Ayato commença à libérer son pouvoir, appelant chaque parcelle d'acier à tourbillonner dans la salle, Nakata se tourna légèrement dans sa direction pour le scruter d'un œil attentif. Si Damon et les autres avaient presque tous réussi à maintenir leurs armes dans leurs fourreaux au moment opportun, de nombreux ustensiles et bijoux se retrouvèrent donc en lévitation, avant d'éclater littéralement en même temps que l'excès de colère du fameux clown. Pourtant, ni le Phoenix, confortablement installé dans son siège, ni même Renald, encore affairé à prendre soin de Kyoshiro, ne réagirent à ce danger imminent. Le Schichibukai se permit même de fermer les paupières, un sourire à demi-amusé vissé sur ses lèvres tandis que ses subordonnés se déchaînaient. Alidia déversa un torrent de lames, soutenue par Monica et ses flèches, tandis que Jeck, Musashi, Kernoza, Danaé et Damon s'occupaient d'écarter tous les derniers projectiles qui, de près ou de loin, menaçaient d'atteindre l'une des personnes présentes. Finalement, ce fut Kernoza qui, un pied toujours sur la table, lorgna le clown d'un regard mauvais et agressif :

-A quoi est-ce que cela rime ?!
-Laisse, Kernoza.

La réaction du Fenice, simple et calme, eut le don de pousser l'autre capitaine pirate à se résigner, non sans réserver au maudit du magnétisme un regard toujours aussi acéré et mauvais. Le Schichibukai, quant à lui, décida plutôt de reporter toute son attention sur Ayato, qui semblait actuellement en mal de prévenance. Il prit la parole d'une voix ferme et brutale, mais qui manquait singulièrement de froideur et de virulence compte tenu de la situation dans laquelle il s'était retrouvé un instant auparavant.

-Tu te doutes bien que je ne m'attendais pas à tomber sur Akainu, Ayato, et tu te doutes bien que je n'ai pas recours à l'aide de Mewi de gaieté de cœur. Je dois prendre des décisions pour la sécurité des citoyens, qu'elles soient satisfaisantes ou non. Maintenant, je te prierais de ne plus te laisser aller à de tels excès de colère : si tu remets l'un de mes camarades en danger de la sorte, je devrais être intransigeant.

La fin de sa réplique avait été plus sévère que le reste de ses dires mais de manière générale, le capitaine de Tengoku no Seigi avait su se montrer patient. En vérité, il commençait à connaître la manière d'être extravagante de l'autre artiste, qui ne tolérait pas d'être relégué au second rang, même un court instant durant. Malheureusement, il allait devoir s'y faire, au moins pendant les premières semaines : l'équipage tout entier n'allait pas pouvoir prendre part à la prochaine opération qui risquait de s'avérer nettement trop dangereuse pour eux tous.
La tension accumulée dans la pièce depuis l'exagération du clown baissait tout juste d'un cran qu'une mirifique odeur vint titiller les narines du Phoenix, qui n'avait plus eu la chance de manger quoi que ce soit de consistant et de délicieux depuis belle lurette. Surpris, il tenta de ne pas laisser transparaître son intérêt pour cette intervention olfactive, songeant avec stupéfaction qu'il s'agissait peut-être bien là du marmot ramené par Ayato, puis se contenta d'ajouter quelques informations au tableau déjà précédemment dressé :

-Nous allons trahir le Gouvernement Mondial, puis notre priorité absolue sera de se rendre sur le Nouveau Monde. Il nous faudra recruter un médecin de bord et un navigateur, si ni Méliandre, ni Holly ne reviennent parmi nous. Là-bas, notre objectif sera de défaire Hadès en vainquant ses principaux lieutenants. Sa flotte s'effondrera d'elle-même. Tant que je ne vous donne aucun ordre particulier, Kernoza, Danaé, vous avez carte blanche.

Les principaux concernés se contentèrent d'un simple hochement de tête pour véhiculer leur bonne compréhension des ordres donnés, et le Phoenix en fut rassuré. C'était une bonne chose que de savoir que la majorité de ses subordonnés n'étaient pas des électrons libres indomptables à la manière du clown irascible : restait à savoir comment celui-ci, justement, allait prendre l'annonce de la trahison du Gouvernement Mondial. Sûrement bien, en l'occurrence : tous n'attendaient que cela, de manière générale, alors lui, qui vivait pour le chaos, ne pouvait que s'en délecter. Restait que cette trahison aurait à se faire sans lui, et que lorsqu'il le saurait, cela risquait fort de dégénérer à nouveau...

_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Tadake Kyoshiro
Pirate
Tadake Kyoshiro
Messages : 1797
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue47/75[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue226/750[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (226/750)
Berrys: 66.560.000 B

[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]   [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Icon_minitimeJeu 6 Avr - 0:40

Construire l'avenir
pv Nakata, Ayato & Nook | Graou Island



L'ignorance du jeune homme était de notoriété commune au sein de l'équipage, si bien que bon nombre de ses compagnons prenaient le temps de lui expliquer les choses lorsqu'il faisait sa tête d'ahuri ne comprenant rien à la situation – comme lorsque le nom de Centes avait été évoqué en sa présence pour la toute première fois -, mais sous cette couche d'innocente naïveté en érosion e cachait un homme curieux de tout qui comprenait très rapidement les choses, pour peu qu'on prenne le temps de les lui expliquer.
Il n'avait eu besoin que d'une seule explication et d'un affrontement pour comprendre le danger que représentait ce fameux Centes et les alliés qu'il pouvait se créer par la seule force de sa voix, il ne lui avait fallu qu'un seul autre instant pour comprendre ce que cela signifiait d'être capitaine et pour comprendre le poids qui reposait sur les épaules du blondinet ici-présent. Il n'avait pas besoin qu'on le lui dise pour qu'il le comprenne, un seul coup d’œil sur le phénix suffisait à comprendre le poids des responsabilités entre ses mains et le poids des décisions à prendre. Il ne tenait pas entre ses mains que sa seule vie mais également celles de ses nombreux compagnons.

C'était pour cette même raison que le jeune homme ne protestait jamaos lorsque son capitaine prenait des décisions, c'était aussi pour cela qu'il ne l'interrompait jamais et ne montrait jamais rien d'autre que patience et déférence envers le phénix qui avait les plus difficiles des choix à faire. Il n'avait pas besoin de personnes présentes pour contester ses décisions mais bien des hommes et des femmes présents afin de l'aider et le soutenir dans les épreuves à venir. Il avait beau être le pilier central de l'équipage, un capitaine n'était rien sans ses compagnons.

Écoutant silencieusement son capitaine comme d'habitude, le jeune homme remerciement d'un sourire franc le garçon venu lui apporter de quoi soigner sa plaie. Qui était-il ? Kyoshiro ne le savait pas mais c'était toujours plaisant de voir quelqu'un d'aussi serviable que lui. Mais alors qu'il tendit la main pour attraper les ustensiles il observa l'homme-écureuil se rapproche de lui pour s'occuper des soins.
Si d'ordinair el'épéiste aurait vivement protesté, aujourd'hui il n'en eut pas la force et se contenta d'un hochement de tête et un sourire fatigué en guise de remerciement. S'enfonçant dans son siège il ferma les yeux pour laisser son camarade travailler, mais une fois encore ce calme fut perturbé par un trouble-fête.

Qui faisait tout ce grabuge ? Qui tentait vainement de subtiliser les sabres du lumineux maudit ? Le magicien que Kyoshiro ne connaissait qu'assez peu. Pourquoi râlait-il donc ? Parce qu'il n'était pas celui qui allait faire disparaître l'île ? Pensait-il donc que tout cela n'était qu'un jeu ? Cette question poussa l'épéiste à froncer les sourcils sans pour autant hausser la voix, il faisait confiance au patron pour fournir une explication et mettre les points sur les i.
Pouvait-on vraiment faire confiance à un individu incapable de gérer ses émotions sans mettre en danger ses camarades ? Bien sûr que non, voilà pourquoi Kyoshiro ne voulait pas de cet Ayato à ses côtés lors des prochaines opérations, mais il prendrait le temps de tout expliquer au phénix un peu plus tard.

Se contentant de poser une main sur son épaule soignée mais encore fragile, l'expression de douleur ne crispant plus son visage, Kyoshiro se contenta d'accueillir avec une surprise dissimulée l'objectif de son capitaine : trahir le gouvernement. Ce gouvernement ne luttait-il pas contre la criminalité ? N'était-il pas supposé jouer le rôle du gentil ? C'était ce que l'ancien candide avait toujours cru mais l'annonce de son capitaine le surprit au plus haut point.
S'arrêta t-il pour autant pour demander des explications ? Non, toujours pas, celles—ci viendraient plus tard lors de la discussion qu'ils auraient en privé, pour l'heure il se contenta de hocher la tête en signe de compréhension des objectifs à venir et ne rajouta rien. Ce n'était pas nécessaire, tout semblait à peu près clair.




© ANARCISS sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
Etowaru Ryori

Etowaru Ryori
Messages : 334
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue31/75[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue155/220[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (155/220)
Berrys: 31.840.000 B

[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]   [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Icon_minitimeMer 12 Avr - 16:17

  • Ayato
  • TnS
Pétage de câble

Ce qui est bien, c’est que là, on avais une parfaite application de la physique. À chaque action, une réaction voit le jour et là, les gens réagissaient avec brillo’. Malgré la quantité interminable de projectiles, les sous fifres de Nakata arrivaient à dévier ou détruire ces derniers sans de mal. Huhu... Compétents ? Je n’irais pas jusqu’à dire ça, mais au moins, ils ne sont pas inutiles. Bref, après cette petite surprise, le capi-chef réponds et essaie de me corriger. Attendez... C’est ça la réponse qu’il trouve à me dire ? Fronçant légèrement les sourcils, avant de finalement me calmer, je vins simplement me pencher et le fusiller du regard.

“ Je m’en fou de tes excuses ... Quand tu fais la fête, faut savoir partager, plutôt que vouloir jouer Altas... Fenice Baka-ta...
En danger... Directement les grands mots... “


Reprenant un air plus serein, je me laissais doucement tomber sur ma chaise l’air plus las. Je ne faisais guère attention à ces personnes qui pouvaient trouver étrange ce genre de personnage. Quoi ? Ils n’ont jamais vu des gens différents ? Il faut savoir parfois se détendre, ou au contraire lâcher totalement prise... Eux, ils semblent tellement tendu du string qu’une phrase de trop pourrait leur faire péter un câble. Tsss...

La suite arriva enfin et je ne restais par sur ma faim pour une fois. Et ben voilà Nakata, tu vois quand tu veux me disais-je. Son annonce avait de quoi faire trembler plus d’une île et pour cause, même s’il n’est pas le plus réputé de tous, Nakata reste un des principaux acteurs de cette génération et la trahison du gouvernement risque de faire du bruit. Restait à voir comment il le ferait. Un fist face à un Q.G ? Une attaque d’un quartier général ? Loin de me douter du coup de pute qu’il allait me faire - en ne jouant pas carte sur table et en m’invitant pas à la fête, ce salop... - je vins à sourire. Dooooonc... Monsieur quitte sa laisse de chien du gouvernement, on reprends les mers, on va chez les grands sur le nouveau monde et on va devenir Younkou à la place d’un Younkou. Wahou, il perd pas le Nord le piaf. Mimant le fait de claquer mes mains ensemble, je vins alors à être intrigué par une drôle d’odeur.

Ainsi, quand tout le monde se taisait ou n’avait plus rien à dire, qui d’autre que moi pour faire le spectacle. Attendant d’avoir un indice quant à l’arrivée de Nook, je priais qu’il arrive pile à ce moment pour que le timing soit intéressant pour ne pas dire parfait. Me redressant donc, je faisais un bruit de reniflement insistant.

“ Hey... “

M’adressant principalement au capitaine et son second - devenu rabat-joie avec le temps, à moins que ce soit sa blessure ... - je vins à sourire en coin.

“ Vous sentez ce que je sens ? “

Essayant de montrer d’où venait l’odeur, je vins à approcher doucement de Nakata, marchant sur la table principale comme si de rien était.

“ Non... Ce n’est pas les futurs navires qu’on enverra sur la gueule des Marines et d’Hadès. Non, ce n’est pas le scalpe de la barbe de ce dernier. Non, ce n’est pas mon caleçon qui brûle..... “

Jetant directement mon regard vers le capitaine trop sérieux aujourd’hui, je vins alors à sourire en coin.

“ Je t’avais promis un festin... Et bien le voici huhu. “

Restais à voir si le chef allait faire indirectement son rôle et arriver pile à ce moment - et ainsi rendre réussit mon coup - ou bien être en retard, faire patienter mes supérieurs et me mettre donc dans une colère noire. Si tout se passait bien, Nook serait comme une vedette qui débarque sur le plateau, et s’il ne l’était pas... Il aurait droit à une bonne gueulante : Hey le nain, tu viens ?
Commentaire
Revenir en haut Aller en bas
Hinami Shinju

Hinami Shinju
Messages : 227
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue28/75[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue10/120[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (10/120)
Berrys: 9.100.000 B

[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]   [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Icon_minitimeMer 12 Avr - 18:04

Réveler son talent, exprimer son art
feat. TnS et Ayato


Alors que le bœuf reposait encore tout à fait tranquillement sur le plan de travail de la cuisine, le cuistot exprimait déjà ses talents à l’aide d’assaisonnement de base se mêlant d’ores et déjà au riz blanc concocté par le brun. Nook avait mis en place ses préparations et était prêt à déjà tout disposer dans l’assiette alors que rien n’était encore prêt. Quant à sa cuisine, Pervcook avait bien conscience que son avenir se jouait sur ce simple plat. Il devait démontrer toute l’étendue de son talent, sa vitesse d’exécution, la précision de ses assaisonnements, l’élégance de son dressage et la justesse de l’ensemble ainsi présenté. Il devait encore parvenir à montrer qu’il pouvait réaliser des mets somptueux avec des produits simples, en quantité limité, peu chères et surtout des produits que l’on peut emporter facilement à bord d’un bateau.

Les deux personnes qu’il devait convaincre n’était pas de grands critiques gastronomique, ils n’avaient très probablement pas les papilles les plus expérimentées qui puissent exister, ils ne connaissaient peut-être pas les plus grandes tables du monde, il n’avait sans doute jamais gouté à la touche « Yamaka », caractéristique de la famille. Plus que ça, l’absence d’un cuisinier de profession au sein de l’équipage montrait toute l’étendue de la nécessité d’une telle recrue. Mais il ne s’agissait pas non plus de parfaits paysans ne connaissant rien du monde, ayant l’habitude de manger des patates crues ou autres plats totalement inintéressants et fades. De plus, s’il n’était pas un fin gourmet, le phénix était, comme son éventuel nouveau cuisinier, un artiste. Chacun dans leur domaine, les hommes savaient magnifier ce qui passait à leur portée, le monde de la musique comme le monde culinaire nécessitait une créativité sans faille, un génie innovateur et le talent nécessaire pour se faire apprécier des foules. Le pervers ne connaissait pas la musique du capitaine corsaire mais savait que sa cuisine devait être au moins au niveau que l’art oral du Zoan.

Finalement, après plusieurs lancements de préparation, il lança dans la poêle la pièce de bœuf : élément central de la recette. Il rassembla les crackers qu’il avait précédemment pilés pour finaliser la recette. Ressortant immédiatement le bœuf à peine saisit de chaque côté pour lui garantir une viande bleue à cœur. Il plongea alors la pièce de viande dans une double armure d’œuf-crackers avant de venir la disposer sur le reste de l’assiette dressé. Il empoigna les assiettes et se dirigea vers la salle de conférence où le forban continuait sa démonstration. Traversant les couloirs du manoir TnS avec ses assiettes, il marchait lentement pour laisser les parfums se diffuser dans son environnement : une technique bien connue des professionnels pour faire monter l’eau à la bouche des convives.

Enfin, après ce suspens gustatif insoutenable, le mis à l’épreuve arriva enfin au sein de cette salle où allait se jouer l’un des épisodes les plus importants de sa vie. Le pervers remarqua alors toutes les pièces de métal fichées à droite à gauche dans les murs de la salle. Il savait parfaitement que cela provenait d’un tour du magicien qui avait encore dû faire sa diva. La diva se trouvait par ailleurs au milieu de la table, debout sur le réceptacle des repas, et alors qu’il prit sur la gauche de la table pour commencer son service par le second des TnS, il lança une remarque au magicien.

- Descend de là, tu vas pourrir ma cuisine.


Il n’attendit aucune réponse et comptait bien jouer de ses assiettes pour inciter le rouge à descendre. Car parmi les servis se trouvaient bien évidemment le capitaine et le second de l’équipage mais aussi un troisième larron. Nook se tourna vers Ayato qu’il commençait à connaitre et glissa également une assiette à sa place. Il était trop nombriliste et exubérant pour ne pas avoir sa propre assiette et aurait été capable d’aller picorer dans les assiettes voisines pour gouter.

- Je me suis dit que tu ferais la gueule si t’avais pas à manger... Et vu l’état de la salle, j’aurais dû aller plus vite pour te servir.


En principe, un cuisinier devait annoncer et expliquer son plat aux dégustant lorsqu’il leur présentait mais il attendit que le phénix lui donne la parole ou s’interrompe pour gouter avant de lui expliquer de quoi il s’agissait. Alors il interviendrait et détaillerait ce qu’il avait préparé.

- Je vous propose aujourd’hui un boeuf juste saisi, sa chapelure au paprika sur son omelette imbibe et son riz blanc assaisonné.


[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Plat_110

D’apparence très simple, la complexité du plat était infiniment plus grande. En réalité, le jus de la viande bleue était passé au travers de la chapelure, imbibant alors la préparation aux œufs d’un gout puissant de piment. En dessous de cet ensemble trônait un beau riz blanc et nacré simplement assaisonné aux épices maison de Nook. Le choix de cet accompagnement était des plus simples : il s’agissait de contrebalancer le gout puissant de la chapelure et de l’omelette ; apportant au tout une balance parfaite des saveurs. Tout comme le plus pur des opéras, la plus cristalline des notes de musique, le plus beau des tableaux ou la plus belle poitrine de l’univers ; l’art culinaire que présentait le jeune prodige était une invitation, un appel, aux émotions. Il ne s’attendait pas à voir quelqu’un pleurer de joie, sauf éventuellement le Trickster qui pouvait avoir du mal à contrôler ses émotions, mais espérait que tout cela allait suffisamment plaire.

Il prit donc son mal en patience et attendit le verdict. Son cœur était en suspens, il ne pensait plus à rien : son avenir se jouait ici, dans une pièce de bœuf au paprika.
© Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15024
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue52/75[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue879/1000[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]   [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Icon_minitimeVen 14 Avr - 21:12

Construire l'avenir.
feat. Kyoshiro, Ayato, Nook
Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite. Henry Ford.


Ayato avait promptement capitulé face à la sévérité du blondinet, qui sut s'en satisfaire sans trop de difficultés. Il n'était évidemment pas contre un brin d'insolence ou d'impertinence, pratiquant ces arts de manière quotidienne, mais il ne souhaitait pas laisser les relations tissées au sein de son équipage se dégrader au point que certains puissent entretenir entre eux des sentiments conflictuels, sinon haineux. C'était là le travail d'un chef d'organisation : de faire respecter les règles élémentaires, parmi lesquelles trônaient évidemment le travail d'équipe et la communication. Nakata s'en était donc vivement retourné à son petit résumé, expliquant à ses nombreux éditeurs les aventures qui allaient être les leurs dans les mois à venir. Il se faisait bien évidemment nébuleux quant à certains points, qui demeuraient de toute manière à préciser de son côté : comment pouvait-il savoir la méthode que Tengoku no Seigi allait appliquer au-delà de l'île des Hommes-Poissons s'il n'était pas même sûr du résultat de sa future excursion à Impel Down ? Il demeurait donc parmi toutes ces équations un certain nombre d'inconnues, qui lui échapperaient jusqu'au moment opportun. Ne cherchant guère à s'en formaliser, le Schichibukai décidait pour l'heure d'avancer à tâtons : c'était de son ardeur et de ses capacités d'improvisation qu'il avait jusqu'ici tiré une majeure partie de sa réussite, et il n'était pas du genre à paniquer face à quelques mystères trop sombres à son goût. Cela étant, le Fenice venait tout juste de terminer la distribution des premiers ordres, sommaires et résumés, qu'une odeur entêtante vint engloutir la pièce où ils se trouvaient avec de plus en plus d'intensité. Lorsque la porte s'ouvrit pour dévoiler à nouveau le marmot qu'ils avaient d'ores et déjà croisé dans les couloirs, celui-ci portait trois assiettes remplies d'une nourriture apparemment aussi riche qu’appétissante. Il introduisit son plat avec ferveur après qu'Ayato l'eut mis en avant, mais le musicien se contenta bêtement et simplement de s'en laisser à la dégustation, dans plus perdre de temps. Et le constat en fut évidemment sans appel.

-C'est bon !

La pointe d'admiration qui avait ponctué cette constatation surprise n'était pas arrivée là par hasard. Le Phoenix pensait réellement ses dires, et avait du mal à imaginer le fait qu'un tel plat ait été conçu et créé par un moujingue vif tel que celui qui se dressait face à lui. Certes, ça n'était pas le plat le plus merveilleux qu'il avait eu l'occasion de manger de toute son existence, la cuisine d'Heziel étant notamment supérieure à celle de l'enfant, mais remettre le plat dans son contexte donnait tout son sens à son exclamation fugace : il s'agissait d'un môme, et leur équipage n'avait toujours pas le moindre cuisinier véritable en ligne de mire. Cependant, cela ne permettait pas à Nook de mûrir d'un coup d'un seul... Pensif, le capitaine croisa les bras en avalant une nouvelle gorgée de viande avant de pousser un soupir las. Il destina au marmot un regard désolé, et lui envoya quelques paroles avec autant de délicatesse et de politesse que possible.

-Tu es doué, je ne peux pas le nier. Mais je sais où tu veux en venir. On ne peut pas te prendre avec nous, c'est trop dangereux...
-Attends, Nakata.

Interloqué, le Fenice redressa son regard vers le pirate qui venait tout juste de prendre la parole. Damon, qui était resté bien en place dans son fauteuil depuis le début de la dégustation, venait de se redresser pour scruter le blondinet droit dans les yeux. Il semblait déterminé, et le capitaine corsaire sut d'instinct qu'il allait amèrement regretter les paroles de son vigie et frère d'arme. Cela ne se fit évidemment pas attendre...

-Je m'occuperai de le former au combat personnellement. Il viendra avec nous, sur l'Aldébaran. Au premier signe de faiblesse ou de relâchement de sa part, je le foutrai dehors moi-même. Tu en as ma parole.
-Tu es prêt à assumer le poids de cette décision ?
-Oui.

Et il brillait dans les yeux de l'épéiste une telle résolution et une telle fierté que Nakata se trouva bien vite fort embêté. Damon était prêt à pousser Nook à bout pour obtenir le moindre progrès martial de sa part dans les jours à venir, l'artiste en était persuadé... Malheureusement, l'ardeur, la témérité et la pugnacité ne faisaient pas tout : pour progresser afin de se démarquer, pour devenir digne de sillonner le Nouveau Monde, et pour ne jamais être utilisé par leurs ennemis à des fins malsaines, le marmot allait devoir devenir une sacrée pointure, chose qui ne semblait, à première vue, pas être son cas dans l'immédiat. Amer, le Schichibukai eut à nouveau en tête l'image de Pumori, le mousse des Dokugans, qu'il avait si durement accueilli lors de leur arrivée sur Grand Line. C'était prendre des risques, et le mythique n'était pas assez sot ou naïf pour l'ignorer, contrairement aux bruits qui courraient à son sujet... Un certain nombre de leurs ennemis allaient se délecter d'une telle nouvelle, si elle arrivait jusqu'à leurs esgourdes : ils allaient vouloir en profiter, capturer Nook pour l'utiliser en guise d'appât idéal, le mettre en danger pour pousser les forbans à se montrer imprudents et les précipiter droit jusqu'à leur fin... Cependant, la détermination indubitable et indéniable de son vieil ami lui interdisait de se montrer trop dur ou trop âpre dans son appréciation et sa décision. Las, le capitaine leva donc les deux mains en signe de résignation et poussa un nouveau soupir avant de concéder un peu de terrain.

-Très bien. A une condition. Si à Shabondy, je considère que tes progrès ne sont pas suffisants, Kernoza te ramènera directement sur les Seas Blues, Nook. Ça te convient ?

Là-dessus, ce fut dans le regard juvénile du marmot que le zoan légendaire planta le sien. C'était le courage de celui-ci qu'il souhaitait tester, puisqu'il ne pouvait pas remettre en cause celui de son lieutenant... Restait à savoir si le cuisinier en herbe allait réaliser la grossière erreur d'une simple hésitation, ou s'il brûlait d'envie de progresser au point d'accepter un tel marché.

_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Hinami Shinju

Hinami Shinju
Messages : 227
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue28/75[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (28/75)
Expériences:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue10/120[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (10/120)
Berrys: 9.100.000 B

[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]   [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Icon_minitimeMar 18 Avr - 9:28

Obstacle vers l'avenir
feat. TnS et Ayato


« Bon ? Simplement bon ? »

La pensée de Nook face au verdict de Nakata était sans appel : il était peut-être plus difficile que ce que le cuisinier avait pu imaginer dans un premier temps. Il avait sans doute eu l’occasion de goûter à la cuisine d’un autre prodige de la cuisine et cela irrita très largement le gamin. Alors qu’il se perdait dans sa réflexion profonde sur le fait de devoir frapper celui qui l’avait surpassé, il finit par être extrait de ses pensées par la voix de Nakata entremêlée à celle de Damon. Le sort de Nook ne semblait pas peser lourd dans la machine de guerre que représentait Tengoku no Seigi. Au final, il ne devait son sauvetage qu’à l’intervention de Damon qui avait plus ou moins réussi à convaincre le phénix sur la possible utilité. Face à la proposition ultime de son futur capitaine, le petit était presque irrité et avait décidé, en fin de compte, de ne plus laisser apparaitre le jeune homme respectueux et effacé pour affirmer un peu plus son caractère. Le Yamaka ne s’énervait que lorsqu’un obstacle l’empêchait de mater des femmes, mais là le Fenice était l’obstacle qui lui permettait d’avancer sur le chemin qu’il souhaitait emprunter. Quelle ironie… l’homme qu’il souhaitait rejoindre était celui qui l’en empêchait, enfin presque.

- Sauf votre respect capitaine Nakata, je ne suis pas juste un faible petit qui se débrouille en cuisine. Je suis un cuisinier ! Mes plats ne sont pas seulement bons mais ils vous prouveront toute mon utilité dans quelques instants lorsque vous sentirez votre corps se remettre de vos blessures, lorsqu’il vous semblera moins lourd. Pour ce qui est de mes capacités combattives, j’accepte votre proposition et je ferai en sorte de vous étonner sur les Shabaody.


Nook se tournait alors vers son sauveur, l’un des lieutenants du mythique, qui se posait maintenant non plus seulement en cadre de l’équipage mais aussi en entraineur privilégié du brun.

- Damon-san, je vous remercie et je ne vous décevrai pas.


Sur ces derniers mots, Nook reprit sa place dans un coin de la salle et laissa le reste des choses se dérouler. Il attendait éventuellement un retour des autres dégustant et une réponse du capitaine.
© Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15024
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue52/75[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Left_bar_bleue879/1000[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]   [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Icon_minitimeMer 26 Avr - 21:54

Construire l'avenir.
feat. Kyoshiro, Ayato, Nook
Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite. Henry Ford.


Ce gamin n'était au moins pas du genre à baisser les bras dès la première déconvenue. S'il avait bel et bien cerné le fait que l'acceptation de sa présence au sein de Tengoku no Seigi n'était pour l'heure qu'éphémère et qu'elle serait tôt ou tard soumise à un examen plus approfondi et plus sérieux de la part du capitaine, il souhaitait manifestement profiter de l'occasion pour prouver à l'ensemble des forbans qu'il était susceptible de les aider de manière bien plus pertinente et constructive qu'ils ne pouvaient l'envisager de prime abord. Un sourire légèrement amusé sur les lèvres, Nakata décida de demeurer muet tandis que Nook remerciait Damon, ayant la ferme impression de se revoir lui-même quelques années auparavant. Se donner beaucoup de mal et vouloir toujours mieux faire, c'était l'apanage de bien des Grands, dans ce monde hostile, brutal et injuste... Malheureusement, ça n'était pas la seule qualité requise pour marquer l'histoire et l'humanité toute entière, a fortiori lorsqu'il s'agissait de le faire en bien. Le Schichibukai allait bientôt trahir le Gouvernement Mondial, et par conséquent ajouter tout un tas d'ennemis à ceux qu'il s'était déjà généré au fur et à mesure de sa valeureuse et palpitante carrière. Pour leur faire face, ils allaient avoir besoin de combativité et d'ardeur, à n'en pas douter : si le moindre d'entre eux flanchait, il risquait fort de tirer les autres par le fond, de les empêcher d'en réchapper. Ainsi donc, Paradise serait une étape cruciale dans la carrière du jeune cuisinier, puisqu'elle lui permettrait de se mesurer à l'ensemble des dangers qui guettaient les pirates de tous les horizons et de se faire une idée, même grossière et menue, de l'hostilité qui les attendait de pied ferme de l'autre côté de Red Line. L'artiste blond espérait par conséquent que le vigie saurait déceler le bon chez ce garnement et le transformer en un combattant émérite d'ici Shabondy... Sans quoi ils allaient bien entendu faire le reste de la route sans lui.
Ayant fini son assiette, le capitaine corsaire glissa quelques remerciements polis au marmot qui l'avait préparée puis commença à se redresser, ayant bien assez dévoilé de ses objectifs pour l'instant. Le reste était encore à préparer, il lui fallait passer un appel à Erwin et à d'autres personnes pour articuler petit-à-petit la suite des événements... Mais aussi et surtout s'entretenir au plus vite avec Kyoshiro pour le tenir plus au courant de leurs ambitions, tant passées qu'à venir. L'information était une guerre à part entière, et le Fenice ne souhaitait pas entraîner son camarade dans une position fâcheuse uniquement par manque de savoir. C'était le comble d'un philosophe que de laisser ses amis dans l'ignorance... D'une voix quelque peu fatiguée mais non moins dynamique, ravi qu'il était par la perspective des opérations qui s'annonçaient, et qui risquaient de graver son nom parmi ceux des légendes de la piraterie, le mythique reprit donc la parole afin d'achever cette concise mais néanmoins efficace réunion.

-Parfait. J'ai dit tout ce que j'avais à vous dire. Allez vous reposer, maintenant. Je dois me retirer avec Kyoshiro, nous avons à discuter. Damon, tu mènes la barre en attendant. Ce sera à toi de choisir le moment opportun pour ce faire, mais ne tarde pas trop.
-Attends !

L'exclamation qui venait d'être prononcée avait été formulée par une voix qui, jusqu'ici, s'était religieusement tue. Ruthven de Lioncourt s'était redressé, se rapprochant à pas de loups du centre de l'assemblée, comme pour capter plus aisément l'attention des personnes présentes dans la salle. Il prit un air éclatant et ravi tandis que le Schichibukai, circonspect, fronçait ses sourcils en attendant de savoir où il voulait en venir. Pour le peu qu'il en savait à son sujet, Nakata se méfiait quelque peu de Ruthven. Il ne le considérait bien évidemment pas comme un ennemi, mais il n'appréciait qu'à moitié l'un des traits de caractère qu'il partageait d'ailleurs avec Ayato : son imprévisibilité. Le vampire avait fréquemment tendance à vouloir surprendre, d'une manière ou d'une autre, mais aussi et surtout à vouloir tester perpétuellement ses interlocuteurs, tant à l'oral qu'au physique. Le blondinet se souvenait encore de leur première rencontre, durant laquelle l'homme avait tenté de le mettre à mal d'un violent coup de poing... Qui n'avait certes pas manqué d'ardeur ni de puissance, mais indéniablement de vitesse. Ainsi, si le Phoenix savait pertinemment qu'il le surplombait, et de très loin, il ne l'en respectait pas moins : c'était un type valeureux, quoi que légèrement inconscient, et qui méritait presque autant son affection que le reste des forbans présent dans cette petite salle. De facto, lorsque la demande de son interlocuteur fut enfin formulée, le zoan légendaire y répondit sans douter un seul instant.

-Je veux naviguer avec vous. Tengoku no Seigi. Rester sur Graou Island ne m'intéresse pas, et c'est pour toi que je suis venu ici, en premier lieu. Pas pour Kernoza, ni pour Danaé.
-Fais comme tu le souhaites.
-Merci bien !

Son visage s'était brutalement éclairé suite à la réponse positive du grand forban, semblant lui apporter pleine satisfaction. Pour l'heure, l'équipage allait donc temporairement naviguer à cinq : Damon et Alidia mèneraient la barre, supportés par Ayato et Ruthven. Viendrait enfin Nook, dans un premier temps en période d'essai, au moins jusqu'au moment où il pourrait prouver sa valeur et la nécessité de sa présence... Si le Fenice n'oubliait pas qu'Holly ou Méliandre pouvaient tout-à-fait resurgir d'un instant à l'autre afin de reprendre l'aventure à leurs côtés, il n'y comptait désormais plus vraiment : il devait apprendre à mener son équipage d'une main de fer sans avoir à prendre en compte ni ses effectifs, ni ses absents. C'était un exercice complexe, mais nécessaire s'il souhaitait parfaitement justifier et affirmer sa position de capitaine. Sans plus attendre, le mythique fit donc un bref signe de la tête en direction de l'épéiste lumineux pour l'enjoindre à le suivre : ils allaient avoir besoin d'un endroit plus calme pour converser personnellement.

_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]   [FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Construire l'avenir. [PV Kyoshiro, Ayato, Nook]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 7 :: Graou Island-