Partagez | 
 

 [Conquête] - Opération Voie Verte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inquisition

avatar
Messages : 68

MessageSujet: [Conquête] - Opération Voie Verte   Mer 22 Fév - 11:23

— Opération Voie Verte —



« Quand la justice a parlé, l'humanité
doit avoir son tour »

Katia L. Ray & Hope Stanley

Ayant autrefois échoué sur cette île après une tempête, Erwin avait déjà créé des liens avec la population locale, composée de divers villages aux fonctions bien définis. Dans son plan d'expansion de l'Inquisiton, il décida de créer un nouvel endroit où pourrait se recueillir ses pairs, et où pourrait se développer de nouveaux types de bâtisses.


- Katia !

La femme qui l'enserra dans ses bras ne montra aucune gêne à coller sa poitrine opulente contre le corps encore en développement de la gamine de onze ans. Shemy, du haut de sa trentaine tout juste entamée, dévoilait un côté joyeux qui contrastait avec sa réputation. Guerrière émérite de l'île, elle avait été à une époque membre du top 5 des combattants de celle-ci. Avec la mort de son mari et la naissance de leur enfant, elle s'était cependant bien calmée et retirée de la course, ce qui avait permis à de nouvelles têtes de faire montre de leur force.

Height Rock était une île bien isolée : inaccessible traditionnellement par la mer, sa population était principalement composée de naufragés, perdus dans la tempête, et de leurs héritiers. À une époque sombre de l'humanité, ils avaient su venir avec un système plus ou moins convenable : neuf villages, neuf chefs de clans, un conseil qui décidait des affaires de l'île. Seuls étaient exclus le peuple des sables, habitant dans le désert au milieu de l'île, groupuscule de parias voleurs, meurtriers et autres pourritures dans le genre. Là-bas, le dixième clan semblait montrer quelques signes d'agressivité vis à vis des autres habitants de l'île, mais rien de bien incroyable.

Aux côtés de la jeune stratège de l'Inquisition, un second membre de l'équipage révolutionnaire était assis sur une pierre, à l'orée du village des combattants, défenseurs de l'île, ou plutôt brocanteurs de débris de constructions navales. Il avait un air las : las d'être mis de côté par son compagnon, las de jouer les gardes du corps pour la sœur de l'homme qu'il aimait, las, enfin, de ne se trouver d'autre utilité que celle de sous-fifre. Il était un bon cuisinier, un entraîneur d'une certaine qualité, et un organisateur passable. Reclus sur Micqueot durant les six derniers mois, ou quasiment, il n'avait montré aucun signe d'agacement : pourtant accueillir les capitaines de divisions, recueillir les plaintes, repousser quelques véhéments pirates qui tentaient de saborder l'un des Q.G. de l'Inquisition, c'était épuisant mentalement et peu gratifiant.

Alors il avait décidé d'en toucher deux mots à Erwin, et ce dernier l'avait collé ici. C'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase : il allait l'entendre gueuler. Tandis qu'il se disait cela, l'ancien marine n'entendit pas la conversation plus sérieuse qui se jouait à ses côtés, à coup d'intrigues entremêlées et d'explications concises sur la situation de l'île. Suite à la tentative de trahison de certains chefs de villages l'an passé, de nouvelles élections avaient eu lieu, plaçant des personnes plus dignes de confiance en ces lieux. Le seul problème qu'il restait semblait être la présence des guerriers des sables, qui habitaient encore autour des ruines sur le terre-plein central de l'île.

- Qu'y-a-t-il dans ces ruines ? Avait demandé Katia en fronçant les sourcils, intriguée.

Impossible de le savoir. Non content de ne pas pouvoir les approcher, ce lieux était en plus infesté de créatures étranges, parfois fantasmagoriques. Rien de rassurant pour les plus superstitieux. Le plan était pourtant de s'y rendre pour prendre possession des lieux et les étudier, puis, si à terme ils ne pouvaient rien en retirer, y installer un Q.G. secret pour l'Inquisition. L'idée était venu d'Erwin dans un premier temps, et avait reçu l'aval de Katia, Stan et Camille : chacun pensait le mettre à contribution pour des opérations bien précises. Emprisonnement des prisonniers, dernier refuge, base d'entraînement... Mais aussi laboratoire d'étude. Chaque employé serait trié sur le volet, et certains des plus importants membres de l'Inquisition pourraient même élire domicile ici.

Avant cela, il fallait deux choses : l'aval des habitants de l'île, donc des membres du Conseil, et la disparition des guerriers des sables. Fort heureusement, l'un n'allait pas sans l'autre. Se dirigeant vers la ville du Conseil, Katia, Hope et Shemy arrivèrent bientôt au pied de l'endroit où la réunion avait été commanditée par la cheffe du village des guerriers, la rouquine en personne.
La défense a une semaine pour se manifester !
Revenir en haut Aller en bas
Inquisition

avatar
Messages : 68

MessageSujet: Re: [Conquête] - Opération Voie Verte   Sam 25 Mar - 12:58

— Opération Voie Verte —



« Quand la justice a parlé, l'humanité
doit avoir son tour »

Katia L. Ray & Hope Stanley

Ayant autrefois échoué sur cette île après une tempête, Erwin avait déjà créé des liens avec la population locale, composée de divers villages aux fonctions bien définis. Dans son plan d'expansion de l'Inquisiton, il décida de créer un nouvel endroit où pourrait se recueillir ses pairs, et où pourrait se développer de nouveaux types de bâtisses.

La cession du Conseil s'était terminée sur un amer constat : l'aide des habitants était à exclure concernant l'attaque que souhaitait mener Katia sur les ruines. Elle n'aimait pas la possibilité de mettre en danger Hope de manière excessive, mais il ne semblait pas qu'il y ait le choix : il allait falloir se mouiller pour prendre possession des lieux. Furibonde, Shemy maugréait à l'encontre des membres du Conseil. Ils n'étaient pas défavorables à l'Inquisition, ils n'en connaissaient de toute évidence pas l'existence : la paix qui régnait ici n'était due qu'à l'isolement qu'ils subissaient et qu'ils avaient appris à apprécier. Ainsi, lorsque Katia avait avoué avoir un moyen de quitter l'île, chacun s'était senti attaquer dans sa propre conception de la liberté. Ils avaient fini par se promettre de garder cette information secrète, le temps que l'Inquisition ne prouve sa valeur auprès de l'île en les débarrassant, sans l'aide des habitants, de la menace qui planait sur les transports de marchandise entre les villages.

Toujours ronchon, l'ancien marine n'avait alors pu qu'ajouter une remarque déplacée qui lui avait valu les foudres de la rouquine sur sa position en tant que membre de l'organisation. Elle n'aimait pas la façon qu'il avait, emporté par son humeur, de pester contre le monde.

- Des conseils contre les guerriers des sables ? Avait demandé Katia en observant l'étendue désertique qui se situait devant eux.
- Ce n'est pas eu le plus gros problèmes, je pense. Les animaux qui les accompagnent sont en majorité sauvages et imprévisibles.

Acquiesçant, la demoiselle se demanda quelle type de créature pouvait être aussi hargneuse. Se dirigeant au final en direction du désert, accompagnée par Hope, elle laissa Shemy retourner au village dont elle avait la charge. Elle-même avait du promettre de ne pas se mêler à cette affaire. Portant sur son dos sa GunScythe, la stratège de l'Inquisition se montrait déterminée tandis que son camarade tentait de se montrer plus alerte. La traversée fut plus pénible que prévue à cause de la chaleur, pourtant ils ne purent s'empêche r de parler de leur sujet préféré : les mauvaises manies de leur frère. Il n'était pas évident de lui trouver des défauts selon certains, mais ils le connaissaient depuis assez longtemps pour savoir à quel point il se montrait impulsif, à quel point il était acharné de boulot et aimait donner les apparences d'un garçon plein de bonnes intentions là où il était en réalité dirigé par le besoin de répondre à ses propres attentes. S'il avait proposé récemment un compromis au Big Five, ce n'était pas par bonté de cœur. Le développement pécuniaire n'était qu'une partie de son plan pour mettre le Gouvernement Mondial à terre.

Eux deux avaient leurs propres objectifs : Katia défendait des valeurs plus fermes que celle de son frère. Elle aimait comploter et représentait la part d'ombre de l'Inquisition aux côtés de Camille. Elle n'avait pourtant pas la même notion de la valeur de la vie humaine que cette dernière qui ne l'évaluait pas bien haut. Katia pensait que chaque vie comptait, peut-être à cause de l'influence de Mike. Son objectif n'était pas d'envoyer ses hommes au piloris, de cette manière les stratégies qu'elle proposait avaient bien souvent une porte de sortie si la victoire n'était pas assurée d'avance. Et là encore, elle savait se montrer prudente.

Hope était plus controversé : ce n'était pas un révolutionnaire dans l'arme, uniquement dans les faits. Il aimait Erwin, plus que quiconque. Il le suivait par dévouement, et non par conviction. Qu'il soit révolutionnaire, pirate ou hors-la-loi, il n'avait pas d'autre objectif que celui d'être à ses côtés. Cela passait par ce type d'interventions sur des îles que convoitait l'Inquisition pour mettre en place ses nombreux plans. L'organisation tentaculaire prouvait souvent ses influences multiples après tout. Et si l'ancien marine était dans la confidence, il se serait très bien contenté d'en savoir moitié moins.

- Pourquoi Erwin m'a-t-il envoyé ici ? Maugréait-il en avançant dans le désert.
Ne te mine pas pour ça, et concentre-toi sur la mission, lança Katia, désinvolte devant la détresse de son camarade.

Continuant vers leur cible, ils arrivèrent bientôt à l'orée d'un camp d'une centaine de tentes. Ce ne fut qu'en l'ayant en visu qu'ils réalisèrent dans quelle pintade ils s'étaient mis : femmes, enfants et hommes jouaient au milieu de cet endroit. La joie de vivre semblait planer au-dessus de cet endroit qui apportait pourtant mort et désolation sur le reste de l'île. Au milieu du camp installé sur la seule place fertile du centre de l'île où quelques champs avaient été disséminés, une tour s'élevait, comme un phare au milieu de l'île. Un phare, au milieu de l'île ? La chose était bien étrange. Mais alors qu'ils étaient obnubilés par cet environnement, cachés derrière un rocher, ils ne distinguèrent pas la créature qui s'approchait d'eux par derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Inquisition

avatar
Messages : 68

MessageSujet: Re: [Conquête] - Opération Voie Verte   Sam 25 Mar - 13:03

— Opération Voie Verte —



« Quand la justice a parlé, l'humanité
doit avoir son tour »

Katia L. Ray & Hope Stanley

Ayant autrefois échoué sur cette île après une tempête, Erwin avait déjà créé des liens avec la population locale, composée de divers villages aux fonctions bien définis. Dans son plan d'expansion de l'Inquisiton, il décida de créer un nouvel endroit où pourrait se recueillir ses pairs, et où pourrait se développer de nouveaux types de bâtisses.

Ce n'était pas un mais deux Banana Croco qui s'étaient faufilés, malgré leurs quelques mètres de hauteur, derrière les révolutionnaires. Leur entrée discrète était d'autant plus étonnante qu'elle fut suivie par un instant de pur violence durant lequel la queue de l'un d'entre eux fendit l'air pour aller balayer à la fois Hope et Katia. Ce n'était en réalité pas qu'ils ne les avaient pas remarqués : ils leur avaient semblé négligeables. En réponse à cet assaut, le corps de l'ancien marine se tendit et bloqua l'attaque momentanément, sans le faire bouger, alors même que Katia avait changé de forme et s'était saisie de sa faux pour la mettre sous la gorge du second animal qui blêmit.

On dirait qu'on a trouvé nos tickets d'entrée, lança la jeune fille tout sourire en regardant les animaux dont le visage se pétrifia à mesure qu'ils réalisaient qu'ils s'étaient frottés à plus forts qu'eux.

Ce fut ainsi que les deux animaux emmenèrent leurs nouveaux maîtres temporaires à l'intérieur du camp. Ils en étaient les protecteurs. De toutes évidences, un couple de ces animaux avait été amené d'Alabasta jusqu'ici lors d'une tempête et ils étaient devenu des bêtes de somme, traités pourtant avec douceur et bienveillance. Il ne semblait pas que les guerriers des sables aient un mauvais fond, de prime abord. En observant leur mode de vie, Katia comprit rapidement qu'il était semblable à celui des autres habitants de l'île : ils subsistaient sur leurs récoltes, avaient un dirigeant qui leur donnait des conseils et tranchait dans la Justice du village. Les hommes chassaient, les femmes, si elles s'occupaient des enfants, servaient à la fois d'entraîneuses et de guerrières. Seuls les bambins n'avaient pas de rôle dans cette hiérarchie interne.

Et c'était eux qu'il fallait éliminer ? Pourquoi s'en prenaient-ils aux villages aux alentours ? Pourquoi bloquaient-ils les routes marchandes ? La haine que l'île vouait à ces personnes n'était pas normale, ou plutôt elle découlait d'actions qui ne correspondaient pas au mode de vie que les révolutionnaires, cachés, pouvaient observer du coin de l’œil. La chatte noire qui rentra dans la tente pour se retransformer partager un regard partagé avec Hope. Elle ne savait pas quoi faire.

- On peut demander conseil, lança Hope en prenant son escargophone. Appelons-les...

« Les ». Il n'y avait pas plus sage dans l'Inquisition que Stan Kubrique et Albis qui, en cet instant, partageaient une conversation sur Luvneel. Du fait de leur expérience et de leur grand âge respectif, ils s'étaient tous deux trouvés un intérêt commun. En les appelant, Katia avouait aisément que son manque d'expérience pouvait être une de ses faiblesses : à onze ans, on n'avait pas encore assez vécu selon elle. Ce n'était pas l'avis de Stan qui mettait plus ça sur le compte de son manque de sociabilité avec le monde extérieur. Lorsque l'appareil sonna, ce ne fut pas la voix de Stan qui résonna mais celle, chaleureuse, d'Erwin.

- Katia ? Hope ? Comment se passe votre séjour sur Height Rock ?
- Erwin...,
lança Hope avant de se rétracter.

Il l'avait vu dans la matinée, et pourtant cela semblait faire une éternité. Ce manque qui l'habitait était presque dévorant. Il déglutit avant de fermer les yeux et de laisser le blanc qui s'était installé se faire combler par un :

- Je t'aime, Hope.

Il rougit tandis que le sourire de Katia illuminait la pièce. Elle aimait entendre ces mots de la part d'Erwin. Il ne les avait dit que trop rarement, mais il semblait à présent réaliser leur pouvoir et leur importance. L'ancien marine ne répondit pas : ce fut la prise de parole de Katia qui l'en empêcha, et le temps que sa tête redescende sur terre.

- Nous aimerions les conseils de Stan, est-il là ?
- Un instant, je te le passe...


Le bruit d'une chaise à l'autre bout du fil, d'une porte qui s'ouvre puis l'arrivée de Stan qui ferma la porte derrière lui. Erwin était-il toujours présent ? Difficile à dire. Expliquant la situation au vieux Capitaine de Division, la jeune fille semblait asse peu sûre d'elle. Sûrement remettait-elle en cause ses capacités de stratège devant une telle faiblesse à identifier la meilleure option. Pourtant les paroles du sage ne tardèrent pas à se faire entendre, rassurante et fluide comme une leçon de vie :

- Aie confiance en ton jugement, aie confiance en ta bienveillance : il n'y a pas de pire ennemi que soi-même dans le doute. Tu sauras faire le bon choix, et tu le connais déjà si tu m'as contacté...

Il n'avait pas tort. Katia avait une idée de la marche à suivre : elle voulait seulement s'assurer que la bonté dont elle était prête à faire preuve n'était pas le début de la fin. Après avoir remercié Stan et entendu des encouragements de Erwin, elle raccrocha. Ce fut ainsi qu'une demi-heure plus tard, au milieu de la nuit, elle se retrouva devant le chef du village des sables. Il s'agissait d'une femme à la peau tannée. Elle était grande, le regard porté sur les simples mortels. Du haut de ses deux mètres, elle semblait avoir le monde à ses pieds. Avec un sourire franc, elle accueillit Katia comme on accueille une vieille amie, à la stupéfaction de Hope, et encore plus à celle de la demoiselle. Elle connaissait cette femme. Elle connaissait même très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Inquisition

avatar
Messages : 68

MessageSujet: Re: [Conquête] - Opération Voie Verte   Mer 12 Avr - 13:55

— Opération Voie Verte —



« Quand la justice a parlé, l'humanité
doit avoir son tour »

Katia L. Ray & Hope Stanley

Ayant autrefois échoué sur cette île après une tempête, Erwin avait déjà créé des liens avec la population locale, composée de divers villages aux fonctions bien définis. Dans son plan d'expansion de l'Inquisiton, il décida de créer un nouvel endroit où pourrait se recueillir ses pairs, et où pourrait se développer de nouveaux types de bâtisses.

- Cela fait longtemps... Depuis West Blue, n'est-ce pas ?
- Comment t'es-tu retrouvée ici, Esméralda ?


La jeune femme sourit. Elle était une étrange beauté, assez peu traditionnelle. En elle coulait le sang des guerriers des sables. Elle devait avoir beaucoup voyagé, depuis cette époque. Fermant les yeux, elle soupira et commença à raconter son histoire. Alors qu'elle était en compagnie de Viviane, la mère de Katia, et tandis que celle-ci avait déposé sa fille sur North Blue pour qu'elle entre en contact avec son frère, elle avait été séparée d'elle à Kaiten-Su. Puis, une nuit de traversée, elle fut attaquée par un monstre marin. En résulta ce qui devait en résulter : son navire chavira jusqu'aux côtes de Height Rock, tandis que les récifs n'épargnèrent qu'elle. Alors qu'elle se réveilla, déboussolée, elle fuit le premier village et s'enfonça dans le désert. À cette époque les guerriers du désert étaient des vauriens, des moins que rien. Ils tentaient de s'en prendre au plus faible et de voler leur gain. Elle les disciplina avec une main de fer...

- Et ils me nommèrent « Cheffe » à l'unanimité. Je ne pouvais pas entrer en contact avec la Révolution ici, mais j'ai réussi progressivement à les convaincre de nous aider... Cependant, un groupe de dissidents nous a demandé de nous retirer, et ils ont continué à attaquer les convois. J'ai d'abord du gérer les affaires de mon village... Mais je me rend compte à présent que ce groupe est allé trop loin.
- Nous pouvons encore réparer ça, fit Katia en hochant la tête.
- Que proposes-tu, fille des Ray ?
- Nous allons capturer ces personnes... Et les livrer au Conseil.


La Ray en profita pour expliquer ses motivations : rallier l'île à l'Inquisition et la libérer progressivement de son enfermement, tout en faisant de cet endroit un bastion du mouvement révolutionnaire. Il ne s'agissait pas de transformer ces lieux en un nouveau Baltigo – la mort d'Arias Knightwalker peina d'ailleurs grandement Esméralda qui ne le laissa pas paraître – mais de s'en servir pour conserver des objets d'une grande importance, voire confidentiels...

- Où se situent nos ennemis ?
- Au nord d'ici... Dans les ruines même.

Déglutissant, Hope se leva malgré tout et suivit la sœur d'Erwin. À la sortie du village, ils furent étonnés de voir que non seulement deux Banana Croco les attendaient, mais aussi que la Cheffe du village et un autre guerrier les chevauchait.

- Vous ne croyiez pas partir tous seuls, non ? Allons-y !

Et ce fut ainsi que partit la petite troupe... en direction des ruines, en plein milieu de la nuit et du désert.

Le sable passait au-dessus des pierres tandis qu'une tour fendue se prolongeait sur le sol. Une fenêtre ouverte semblait donner lieu à une inquiétude sur la nature de ce bâtiment. Katia ne semblait pas savoir de quoi il s'agissait, pas plus que les guerriers des sables ou Hope. Tous étaient dubitatifs devant ce bâtiment, pourtant autrefois si célèbre en son temps selon l'inscription qui avait été gravée sur une partie des lieux.

- Il s'agit d'une langue ancienne. Sûrement du numérien, il s'agissait de la langue des navigateurs, marmonna la femme en fronçant les sourcils.
- Eméralda est historienne de profession... Elle en connaît plus sur l'histoire de ce monde et sur l'histoire de la Révolution que n'importe lequel d'entre nous... Ah, au fait, moi c'est Loki, je suis aussi un ancien membre de la Révolution. J'ai appris pour Arias...
- J'étais sous les ordres de Sayouri, comment va-t-elle ? J'imagine qu'elle doit être dévastée...
- C'est plutôt les autres qu'elle dévaste,
rétorqua Hope en regrettant de ne pas avoir tourné sept fois sa langue dans sa bouche avant d'avoir parlé.

Se mordillant les lèvres, Katia finit par expliquer ce qu'elle était devenu. La Révolution brisée, des centaines de personnes, de vies réduites à néant, il s'agissait là d'une tragique fin. Pourtant, un espoir restait encore : les leaders des différents mouvements renforçaient leurs bastions, continuaient à faire grandir leurs forces... Et c'était pour que, bientôt, ils puissent s'ériger en hauts dignitaires du mouvement, et reprendre le dessus sur leurs ennemis, le Gouvernement Mondial.

Alors qu'ils pénétraient dans les ruines par le biais de la fenêtre, non gardée, ils se rendirent compte que le premier étage était l'intérieur... d'un phare. Mais pas n'importe quel phare. Les inscriptions autour de la pièce, toutes en numérien, parfois traduite, étaient dignes des plus grands fantasmes du monde actuel : elles racontaient littéralement l'histoire de phare, la manière dont le rapprochement des plaques l'avait élevé et enfermé au milieu de la terre avant qu'il ne s'y enferme à jamais... Et le réseau de galeries qui se trouvaient à l'intérieur.

- Des galeries ? Tu veux dire... des mines ?
- C'est impossible, marmonna Hope.
- Incroyable... Je sens que je vais revenir étudier ces lieux après notre petite incartade contre nos amis bandits. En parlant du loup...


Les pas se transformèrent. De sourds, ils devinrent de plus en plus audibles jusqu'à ce qu'en face... Les ennemis ne surgissent. Ils étaient une douzaine. Des assaillants qui n'avaient aucune considération pour ces lieux et pourraient les détruire à leur guise.

- J'en prend six, tu prends le reste ?
- Ne me fais pas rire, c'est du menu fretin,
sourit Katia en sortant sa faux.

Esméralda ne bougea pas, stupéfaite par le toupet de ces jeunes. Et alors qu'elle croyait avoir tout vu, la faux de Katia vint assommer deux ennemis d'un coup, tandis que Hope renforçait son corps à coup de Tekkai pour frapper avec une puissance redoutable. Il ne fallut pas longtemps aux deux révolutionnaires pour venir à bout de leurs adversaires. Le sourire aux lèvres, l'historienne admira le travail qu'ils avaient produit : le site était toujours intact.

- C'était les seuls ?

Alors qu'elle disait cela, Katia entendit, dehors, les bruits de pas qui se profilaient. Elle sortit de la structure en pierre pour remarquer un homme plutôt grand, et apparemment un peu plus retord que les autres. Il s'agissait sans nul doute du chef du groupe. Et alors qu'Esméralda allait mettre en garde ses deux camarades du danger qu'ils encouraient, ceux-ci se jetèrent dans la mêlée. Si l'homme avait du répondant et réussit dans un premier à répondre aux assauts avec dynamisme, il n'eut en revanche pas l'intelligence de fuir quand il en eut l'occasion. Multipliant les assauts, à deux, Hope et Katia finirent par venir à bout de leur dernier adversaire. La sueur perlait de leur front, mais aucun des deux n'avait été gravement blessé.

- J'imagine que cela assure notre victoire et la réussite de notre mission...

La voix de la Zoan était celle d'une personne réjouie. Elle prit les hommes sur les Banana Croco et les remmena au village des guerriers des sables. Un conseil eut lieu au petit matin, et il fut décidé que le sort des traîtres reviendrait à la charge du Conseil de l'île. Les ramenant avec elle, Katia n'eut alors pas de mal à les convaincre d'accepter une trêve avec les guerriers des sables, et leur avoua alors le plan de l'Inquisition... Leur dévoilant par la même occasion les conditions qui allaient découler de leur investissement :

- Nous vous ramènerons ce qu'il faut pour détruire les récifs, et contrôler l'entrée à votre village. Qui veut pourra quitter l'île, voyager... Mais nous comptons aussi faire de ce lieu un endroit renforcé, où la Révolution prendra un nouvel essor.
- Avons-nous réellement le choix ? Avec ou sans notre soutien...
- Nous vous demandons dans un premier temps de nous tolérer. Vous ne serez pas déçu de l'influence que nous pourrons avoir sur votre île. Je vous le promets.


Ils n'avaient de toutes les manières pas le choix. L'alléchante opportunité de ne plus être prisonniers de cette île était trop tentante. Pourtant, à la surprise générale, lorsque l'annonce fut faite dans tous les villages, quelques jours plus tard, la plupart des habitants arrivés plus de cinq années auparavant préféraient rester... D'autres attendaient patiemment de pouvoir quitter les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Conquête] - Opération Voie Verte   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Conquête] - Opération Voie Verte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 5 :: Height Rock-