Partagez | 
 

 [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 975
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Dim 22 Jan - 0:48

  • Ren Tao
  • Kanaë Toupex
Snide
Une nouvelle mission pour le groupuscule. Le boss était comme toujours sûr de lui et appliquait le même plan que d’ordinaire. Il dispatchait les gens sur l’île qui allait être victime de notre coup et il bougeait ces pions. Moi, j’étais le dernier pion à bouger, la faux de la mort, le vent glacial qui annonce la fin de la bataille et pour cause, je fini le sale boulot. En soit, on peut penser que c’est ingrat, mais vu l’argent qu’on récolte chacun et la “ difficulté “ pour moi, c’est plus qu’agréable. Je me bat et tue ceux qui nous gênent et intervient avant la fin de mission que si c’est nécessaire. Autrement dit, tant que le plan ne rencontre pas de pépins, je suis comme en “ vacances “.

Ainsi donc, tandis qu’on se préparais à forcer une prison pour libérer un condamné à la pendaison d’ici peu, moi je vaquais. En effet, mes collègues étudiaient la prison pour l’infiltrer. Moi, j’aurais simplement à intervenir en cas de besoin. En attendant, chacun avait son rôle “ civil “, sa couverture. Pour cette fois, on ne fera pas un simple carnage, mais bel et bien un coup en “ douce “ pour montrer qu’on n’est pas uniquement des brutes. De ce fait, certains étaient des “ cuisiniers “ pour les prisonniers et le personnel de la prison, d’autres des visiteurs des prisonniers actuels et finalement, moi, j’étais un marchand nouveau sur l’île. Indirectement, j’étais censé attirer l’attention sur moi simplement en jouant le bon nouveau vendeur.
De ce fait, pour m’infiltrer, je m’y étais pris quelques semaines avant le début du coup. J’avais assassiné un marchand moyennement connu de l’île afin de gagner une “place” sur le principal marché de l’île. Très fréquenté par les habitants et les autres, je me faisais connaitre sous le nom de “ Snide “ Et très vite en jouant le jeu du bonhomme sympathique, j’avais donc pris la place de cet ex vendeur qui ne reviendrait jamais.

Le grand jour approchait, les autres gagnant en informations et préparations. D’ici quelques jours, je pourrais m’en aller d’ici et m’en faire plein les poches, car outre récupérer un “ compagnon “, nous libérions des prisonniers pour lesquels certains seraient prêt à payer des fortunes pour les retrouves. Le boss alliait l’utile à l’agréable pour le coup.

Début de journée classique pour Snide donc. Le principal producteur de fruits et légumes avec qui j’étais en partenariat eu droit à une visite de ma part pour prendre les marchandises que j’allais vendre aujourd’hui. Comme toujours, des sourires, du blabla et de la fourberie et c’est ainsi que je m’en allais sur la place du marché. Installant mon stand comme toujours, après avoir mis ce qu’il me fallait, je mettais à la vue mes produits du jour. Il était tôt, très tôt... Et pourtant, je ne bronchais pas, me contentant de simplement attendre que le soleil se lève. Les clients ne tarderaient pas d’ailleurs. Et c’est ce qu’il se passa. En effet, il y avait eux qui étaient du matin, et petit à petit, l’heure tournait. Et finalement, il était neuf-heure du matin.

“ Suivant(e). Bonjour ? “

Regardant la personne qui suivait, je me demandais bien si ce passage allait changer ma vie.

Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Dim 22 Jan - 10:37

Une vision troublante


Quelle histoire de fou ; une vieille femme à la masse qui racontait à qui voulait l’entendre qu’un groupe de « jeunes salauds » se regroupaient sous sa fenêtre pour parler de divers mauvais plans. Si, en premier lieu, tout le monde se moquait complétement des allégations de la folle, après quelques précisions et un coup de fil à la base marine la plus proche, il fut décidé que quelqu’un allait quand même se déplacer : seul pour n’éveiller aucun soupçon. Prenant en considération l’origine de la source relativement peu fiable, mais aussi le fait que la marine n’était pas la faction en charge sur place, le gouvernement mondial décida d’envoyer une jeune femme en formation d’un âge suffisamment jeune pour qu’elle n’éveille aucune méfiance. L’heureuse élue fut la Toupex.

La recrue fut donc acheminée par transport civil jusqu’à l’île de Las Camp, où les méfaits avaient été dénoncés par la vieille. Après une nuit de ronde furtive et de diverse interrogations d’hommes en état d’alcoolisme avancé, la verte n’avait pas plus d’information qu’au moment de son arrivée sur les lieux et rien ne laissait penser à la présence d’un groupuscule horrible ou même d’un groupe de « jeunes salauds ». La verte était passablement éreinté de cette nuit blanche de chasse et alors qu’elle prenait le chemin de retour vers son hôtel, l’escargophone de la belle se mit à sonner.

Oui ? Kanäe à l’appareil.


Kana, c’est Lily. Alors t’as trouver quelque chose sur l’île ? Sinon par ici on a encore eu un scène merveilleuse, Sayara a failli faire exploser un mec qui lui courait après. Bon pour le calmer je lui ai cassé la tête.


L’herboriste ne put s’empêcher de sourire en imaginant ses deux amis recrues se battre de nouveau contre un des nombreux prétendants de la belle Sayara, membre le plus pulpeux du trio.

Gardez m’en un peu, il ne se passe tellement rien sur cette île que j’aurai bien besoin de me battre un peu en revenant. Donc non, pas plus d’info.


Aaha, ne t’inquiètes pas, je vais dire à Sayara de se balader en débardeur demain et tu auras autant de bras à casser que tu le veux en rentrant. Bon je te laisse aller te reposer. Prends soin de toi et n’oublies pas de manger, je te connais.


Derrière les au revoir de Lily, une autre voix féminine se fait entendre, un simple « coucou » provenant de la dite Sayara, puis un au revoir de la Toupex. Cet appel lui avait apporté un peu de joie, la joie de parler à ses amis, peu nombreuses mais meilleures que n’importe lesquelles, mais Lily avait eu raison sur un point. Prise par l’excitation de la pêche aux informations, la mouette n’avait pas pris le temps de se nourrir, elle décida alors de palier à cette carence en ralliant le marché le plus proche. Une grande place s’étala alors devant elle ouvrant sur une grande quantité d’étale en tout genre : boucherie, poissonnerie, primeur, vendeur de légumes, fromager, etc…

S’avançant alors à travers dans les étals, sans lever les yeux des denrées, elle finit par s’arrêter devant un stand de vente de fruits et légumes paraissant d’une excellente qualité. Toujours sans lever les yeux, entendit le marchand l’appeler pour son tour d’achat, elle leva donc les yeux et…

Bonj… oouuuuuuuuuuur.


Le cœur ne la belle ne fit qu’un battement de plus devant ce marchand aux cheveux rouges, elle ressentait quelque chose d’inédit pour elle. Il y avait quelque chose de différent chez lui, un charisme, une rage animale, quelque chose d’exceptionnel pour la verte. Comment un simple marchand de légume pouvait dégager une telle aura, il y avait en lui un peu de « mauvais garçon » qui ne faisait qu’envouter un peu plus la mouette. Elle toujours habituer à ces recrues masculines toujours enclin à parler de justice et de défendre la veuve et l’orphelin. Toujours à lui promettre les plus grandes places, la lumière de la paix et toutes ces âneries. Ainsi devant cet homme à la lueur animé, elle se retrouvait mise à nue.

Heu je voudrais, je voudrais… … Qu’est-ce que vous me proposez ?


La gêne était palpable et probablement très visible.


© Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 975
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Dim 22 Jan - 14:56

  • Ren Tao
  • Kanaë Toupex
Pomme tentatrice
Une cliente de plus dans cette journée comme les autres. Qu’est-ce que cela pourrait changer hein ? Pour l’heure, je regardais alors la silhouette de la prochaine personne censée faire ses achats, mais visiblement, elle n’avait pas pris un sac ou quoi que ce soit. Touriste ? Possible, ne l’ayant jamais vu ici depuis que j’étais ici. Attendant donc qu’elle revienne sur terre, je me faisais patient regrettant ce rôle que je jouais. J’aurais du me décider à être moi, froid et simplement cassant. Mais ce qui est fait est fait, bref, j’attendais que la rêveuse revienne à nous, mais à peine eu-t-elle levé les yeux qu’elle semblait... Planer ?

Alors que je ne réagissais pas à sa première réaction, ignorant totalement ce qui aurait sauté aux yeux de plus d’un, je fixais ses yeux d’une couleur enivrante. Malgré un comportement un peu nian nian à vue de nez, il faut avouer qu’elle est mimi. Mais pas le temps de niaiser comme on dit... Elle semble nerveuse et se décide à parler. Ce que je lui propose ? Drôle d’idée... Mais soit, autant jouer le jeu. Souriant à ma façon, je vins donc à l’inviter à me suivre le long des étalages en tout genre.

“ Il y a des produits de saison ici, grandis lentement mais sûrement en plein air. Il faut dire qu’on a eu un climat plutôt sympathique cette année... Sur Drum, c’pas la même haha. Donc je vous propose Orange de Shabondy, Pamplemousse géant de Banaro, Ananas diablement sucré de Las Camp bien entendu. Sinon, Chou de Las Camp bien que je n’aime pas trop ça personnellement...
En faite.. Vous avez une idée de ce que vous voulez faire avec vos achats ? Un repas à préparer ? Ou quelque chose à simplement se mettre sous la dent ? Si ce n’est qu’un encas... “


Je me retournais pour alors prendre un produit qui n’était pas de saison ici, mais bon malgré tout. Une pomme Red et rare venue de l’île D’Amazon Lily. Autant dire que le prix était expliqué en partie par le fait que c’est toujours difficile de faire un “ deal “ avec les habitantes de là-bas... Surtout quand l’acheteur est un homme. Me retournant vers la belle je tendais donc cette pomme, loin d’imaginer les quiproquo ou idées que ça pourrais donner.
Très peu centré sur l’amour, j’étais loin de me dire que la pomme représentait la tentation en tout genre, et qu’on pourrais voir là une “ invitation “ dissimulé avec poésie. Au contraire, moi, je ne voyais là qu’une âme charitable en moi qui proposait à la belle une pomme pour se remplir l’estomac. Mais elle ? Que voyait-elle là ?

J’attendais qu’elle se saisisse de la pomme afin de continuer la suite.

Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Dim 22 Jan - 21:10

Le sens caché du geste


Le marchand avait beau vanter les mérites de ses produits, la verte était absorbée par le regard et envoutée par cette voix qu’elle trouvait incroyablement sexy. L’esprit embrumé, elle s’imaginait pour la première fois dans les bras d’un homme et en venait même à espérer que ce dernier ne lui propose un rendez-vous ou quoique ce soit qui permettrait à la Toupex de comprendre qu’elle avait su capter l’intention de cet homme. Enfin, elle vit ce geste qui la tira immédiatement de sa torpeur sentimentale, le bel homme lui tendant une pomme aussi rouge que brillante, semblable à celle proposée aux princesses dans les comptes de fées. Il ne restait plus qu’à espérer qu’elle n’était pas empoisonnée, ou que le rouge serait le prince qui viendrait la réveiller de son sommeil éternel en lui offrant un baiser. Mais devant ce fruit, la verte se mit à rougir complétement à en devenir semblable à la dite pomme.

A ce stade, relevons que la jeune femme avait considérablement perdu de sa superbe et un peu de sa beauté, le vert de ses cheveux et de ses yeux ne se mariaient que très mal avec le rouge de sa peau.

Elle commença alors à bafouiller quelques mots totalement incompréhensibles à l’intention du marchand en saisissant le fruit et en le plaquant contre son cœur. Si en apparence elle était totalement perdue, et si dans son esprit ce constat n’était qu’encore plus vrai, tout au fond de son être Kanäe s’en voulait à un point inimaginable. Elle se revoyait faire la morale à Sayara sur le fait de ne jamais se laisser endormir par les paroles des hommes, à toujours rester sur ses gardes et surtout, à savoir corriger les plus entreprenants. Pourtant, devant cette proposition évidente, pour la recrue, matérialisée par le fruit tentateur, elle ne put que rougir et se soumettre à ses sentiments. L’inconnu lui avait offert ce fruit en tout bon cœur, sans arrière-pensées, mais elle ne voyait pas cela du même œil. Rassemblant son courage et son aplomb, elle articula quelques mots malgré les battements de son cœur de plus en plus puissants et irréguliers.

Je ne vous connais qu’à peine ; quel est votre nom ?


Elle ne saurait répondre positivement à une telle proposition sans même savoir comment elle devait nommer le bellâtre qui s’était présenté à elle, ou plutôt à qui elle s’était présentée. Dans le même temps, et sans trop douter du fait que le marchand lui dévoilerait son identité, sa fausse identité, la verte fit signe de politesse en se présentant elle-même, la pomme toujours fichée contre le cœur.

Quant à moi, je me nomme Kanäe.


Elle ajouta un simple et large sourire gêné à ces quelques mots avant de baisser son regard et de le fixer sur ce fruit resplendissant. Que signifiait-il réellement ? Etait-ce une invitation à se revoir ? Une proposition charnelle ? Un simple don fruitier, non elle ne pouvait y croire. Elle empoigna un peu plus ce cadeau et releva la tête brusquement, plus rouge que jamais et néanmoins déterminée.

Puis-je vous remercier en vous proposant de nous revoir ce soir ?


Elle n’avait pas réellement compris le sens de ce geste, qu’importe signifiait-il, elle voulait seulement se revoir dans un cadre différent et espérait ne pas faire face à un mur. Dans le fond, elle était déjà fière d’elle-même, il lui avait fallu un courage sans borne pour formuler cette demande.


© Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 975
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Dim 22 Jan - 21:50

  • Ren Tao
  • Kanaë Toupex
Drôle d'histoire
Je regardais cette fille qui semblait totalement perdue. Que pouvait-il se passer dans son crâne hein ? Perplexe au début, je me contentais d’attendre qu’elle saisisse la pomme. Finalement, elle le fit, mais avait rougit autant que la pomme elle-même. Hm ? Je haussais les épaules alors qu’elle parlait en douceur. Elle est timide quoi. N’imaginant pas ce qu’il se passait réellement, je vins simplement fixer ses yeux. Quand enfin elle revenait sur terre, je me mis à légèrement sourire. Parler c’est bien, mais je faisais de base des affaires. De ce fait, je ne pouvais pas ignorer les autres potentiels acheteurs. De ce fait, avant qu’elle n’enchaîne avec ses paroles trop douces, je m’occupais de quelques acheteurs jusqu’à ce que nous soyons un peu tranquille, soit quelques minutes. Revenant à elle, je continuais d’avoir les pieds sur terre, papotant juste avec elle. Mais qui sait comment pourrait être prit le fait d’avoir mis de côté les autres pour me concentrer maintenant sur elle ? Inconsciemment, je m’enfonçais dans une merde noire sans nom...

“ Snide. “

La belle se présenta et semblait enthousiaste. Hm ? Vraiment... Qu’est-ce qui cloche avec elle ? Ne comprenant pas ce principe de “ coup de foudre “ je restais totalement neutre à cette possibilité. Une petite timide quoi, pauvre petite créature. Et alors que je pensais qu’elle allait partir sans rien prendre, la voilà qui rassemble ses forces tant mentales que physique. Oh ? Que va-t-elle dire ?
Alors que je m’attendais à quelque chose d’extraordinaire, elle se met à ... Hein ? Se revoir ? Erf... C’est bien ma veine, moi qui étais connu pour être gentil, attentionné et drôle, si je refusais catégoriquement une offre comme ça, alors que j’ai eu l’idiote idée de dire que je suis venu ici seul - donc sans famille à côté - je ne pouvais donc pas refuser avec une quelconque excuse. De ce fait... Me grattant la nuque, je laissais voir un côté peut-être timide à ce sujet là. Amusant n’est-ce pas ?

“ ... P... Pourquoi pas ? Où ça donc ? “

Saluant un passant que je connaissais, je vins à revenir à elle. La belle chasseuse était sans doute enjouée et je me contentais donc de l’observer de plus belle. Jeune, plaisante, mais terriblement timide. Aussi, j’étais curieux de savoir ce qu’elle me proposait.

“ Hm... Pour quoi exactement ? Un repas ? “

Finalement, je l’empêchais de répondre en posant une main sur celle qui tenait la pomme. Je ne pouvais pas crâmer ma couverture et donc je devais jouer à un certain jeu, loin d’imaginer jusqu’où il me mènera. Je plongeais mon regard dans le sien, m’y noyant avant de finalement sourire et saisir une pomme similaire à la sienne et la croquer, l’invitant à faire de même.

“ Elles sont juteuse à souhait. Ne perdez pas de temps pour la croquer. “

Suite à ces mots, je me retournais pour ranger quelques caisses, avant de revenir pour entendre la réponse. Suite à quoi, je lui souhaitais une belle journée en l’attente du fameux soir.

Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Dim 22 Jan - 22:34

Histoire de pomme


Oh son dieu ! Kanäe avait eu une réponse positive, ce qui lui assénait un coup de titan : elle aurait peut-être même aimé tomber face à un mur. Maintenant, elle s’était lancée dans une mécanique spéciale et audacieuse : un mécanisme d’amour. Cet homme qui semblait si sûr de lui au premier abord avait apparemment une côté plus timide que Kanäe ne remarqua pas vraiment, tellement perdue dans ses pensées. D’ailleurs, c’était tant mieux, ce qu’elle aimait chez lui était ce côté fougueux qu’elle croyait distinguer, cette lueur de rage dans le regard qui l’attirait inexorablement vers ce Snide.

D’ailleurs Snide, quel nom bizarre ; elle n’avait pas imaginé cela et lui avait plus attribué un nom de mauvais garçon même si les apparences ne le menait pas à cette vie de méfait. En réalité, même si l’assassin Ren Tao jouait un rôle, le charisme meurtrier qu’il portait en lui découlait naturellement de sa personne. Bien sûr, on ne pourra jamais penser qu’il mentait et jamais Kanäe ne le découvrirait d’elle-même. Pourtant, elle aimait aussi cette personnalité posée, un simple vendeur de légume, rien d’aguichant, rien d’exceptionnel, un simple homme qui vivait de son métier. Elle ne savait rien de lui et n’imaginais d’ailleurs pas à quel point elle se trompait.

Enfin, loin des films qu’elle pouvait inventer et réinventer dans sa tête, Snide lui demanda où il pouvait se rencontrer le soir même, tout en proposant un dîner. Le cœur de la Toupex s’emballa de nouveau comme s’il allait sortir de sa poitrine. Elle imaginait déjà un diner à la chandelle suivie d’une longue promenade en bord de mer. Ces chastes rêves furent alors bousculés par une nouvelle intervention du faux marchand qui vantait les mérites de son cadeau en les illustrant par les gestes. Quand elle vit ce mâle mordre cette pomme avec tant d’aplomb, elle sentit la chaleur monter à ses joues et au creux de ses reins. C’était indéniable, il semblait qu’elle ne pouvait vraiment pas lutter contre le charme de cet illustre et bel inconnu. Elle obéit immédiatement et mordit dans sa pomme sans attendre une seconde de plus. L’homme avait raison, elle était délicieuse et juteuse mais la gouteuse de le remarqua pas, elle était happer par le regard perçant de son interlocuteur, jusqu’à se faire surprendre par un peu de jus qui s’échappa de ses lèvres. Elle le sentit et porta la main à la bouche pour cacher ses déboires.

Honteuse, elle répondit en hâte à la question du rouge.

Heu… oui.. Oui. Un diner c’est parfait, je vous retrouve ici ce soir, à la tombée de la nuit. A tout à l’heure.


Sur ces mots confus, elle décampa sans demander son reste pour rejoindre sa chambre d’hôtel. Une fois la porte fermée, seule dans son cocon, elle se laissa tomber à genoux, le cœur reprenant un rythme normal et le souffle court. Une fois plus calme, elle se mit à sourire et à rire seule.

Quelques minutes passèrent avant que la belle puisse retrouver son équilibre, elle se mit alors en tête de se faire la plus belle, et la plus attirante possible. Elle fonça donc dans la douche en toute hâte et en ressorti plusieurs longues dizaines de minutes plus tard. Elle enfila des sous-vêtements et se coucha sur son lit les yeux fermés en attendant que la journée se passe. Elle revoyait le visage de Snide passé en boucle dans sa tête, ce sourire charmeur lorsqu’il croquait la pomme. Elle sentait toujours cette chaleur en elle. Elle décrocha son appareil de communication pour appeler ses deux amies pour leur raconter ses aventures. Les jeunes femmes rirent et s’amusèrent longtemps, jusqu’à ce que le soleil débute sa chute, alors Kanäe passa sa robe et sortit en direction de la place du marché.


Elle s’y installa calmement en attendant l’arrivée de son prince charmant.


© Codé par Kari Crown


Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 975
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Dim 22 Jan - 23:05

  • Ren Tao
  • Kanaë Toupex
Drôle d'histoire
Un rendez-vous... Quelle idée avais-je eu. Alors que la miss semblait emballée, moi, je me contentais de rester naturel, bien que cela ne m’intéressais pas. Plus vite j’aurais terminé avec son cas, plus vite je pourrais retrouver mon calme habituel. Pourquoi ne pas la tuer ? Car en soit... Trop tuer n’est pas dans mes habitudes, puis ce n’est pas comme si elle me posait encore trop de questions. De ce fais, je fus un peu soulagé quand celle-ci se décidait enfin à partir. Quelle curiosité quand même... Mais soit. Retournant à mes activités, ce n’est que durant l’après-midi, alors que je retournais faire la sieste dans mon “ Q.G “ que je reçu un appel.

“ Allô ?”
“ Heeeeey, le rouquiiiin !!! “
“ ... Crow... Que me vaut cet appel. “
“ Cache ta joie mon cher. On commence le coup dans trois jours. Et les moyens sont plus importants que prévus, tu es réquisitionné ce ok, oublie pas. “

Raccrochant à ce fameux Crow, je me mis à soupirer. Dans quatre jours, j’aurais de l’argent plein les poches et je pourrais réfléchir à un autre scénario pour être plus tranquille la prochaine fois.


Fumant comme un pompier, j’avançais vers ce lieu semblant si différent de nuit. Le froid faisait presque frissonner ma peau et j’aimais bien me balader de nuit. Approchant à petits pas, je vins alors à voir une silhouette se dessiner sur un banc. Oh ? Approchant et jetant ma clope au loin, j’approchais de la belle et signalais ma présence.

“ Bonsoir. “

L’observant, je ne savais pas vraiment par quoi commencer. C’est elle qui m’invite après tout non ? Ainsi donc, je continuais d’observer celle-ci avant de remarquer sa robe plutôt charmante. Dommage que la nuit soit fraîche. Par réflexe donc, je vins retirer ma blouse noire et la déposer sur ses épaules pour alors dire une chose simple et sans aucun double sens.

“ Ta robe est magnifique, mais il ne faudrait pas attraper froid hm ? “

Encore une fois, maladroitement je laissais la place à des quiproquo marquants. En effet, “attraper froid” pouvait porter la confusion. Bref, je souriais à celle-ci avant de me redresser.

“ On va où donc ? Chez toi ? Qu’as tu prévu si ce n’est pas indiscret ? “

Pour moi, s’était juste un moment pour faire connaissance sans rien de plus. Mais comme toujours, je n’étais pas devin, je ne savais pas ce que la miss ressentait. Je me devais de garder simplement ma couverture et donc participer à ce repas était obligatoire. Vivement qu’il soit terminé. À moins qu’un imprévu de plus vienne gâcher ma tranquillité ?

Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Dim 22 Jan - 23:38

Rencontre nocturne


Kanäe observait fixement l’astre lunaire, les yeux plein d’espoir et de rêves, elle pensait à tout ce qu’elle avait pu connaitre, à ceux qui avaient marqué sa vie et à ceux qui la marquerait encore demain. Elle fut alors tirée de ses tergiversations par un simple « bonsoir » bienveillant découvrant à la vue de la verte ce beau roux qu’elle avait pu rencontrer plus tôt. Si son cœur se remit à battre plus vite et ses mains à devenir moites, la raison de la jeune femme ne vacilla pas. Elle rendit donc son sourire à l’illustre inconnu qui l’observait.

Elle espérait s’être vêtue selon ses goûts et lui apparaitre séduisante, ce qui fut confirmé quelques instants plus tard par une simple remarque innocente et gentillette. La complimenté se mit à sourire davantage en remerciant son interlocuteur. S’entendre dire que l’on était belle, même si ce n’était pas exactement ce qu’il avait dit, était toujours une chose agréable à entendre pour une femme. Elle ne releva même pas la remarque pouvait prêter à confusion sur les conditions météo qui pouvaient exister à cet instant et remarqua surtout, très gênée, la main qui s’était posée sur elle ainsi que le vêtement de l’homme. Malgré l’odeur de tabac assez prononcée, elle fut incroyablement heureuse de recevoir cette attention. S’en suivit enfin la remarque de l’homme concernant leur destination du soir.

Chez elle ? Il ne voulait pas perdre du temps apparemment, mais la Toupex n’était pas une femme de ce genre, elle ne se dévoilerait pas aussi rapidement à un inconnu. Gênée davantage, elle se mit à rougir comme quelques heures plus tôt mais en gardant le contrôle de la parole. Parler de cette rencontre avec ses amis, relativiser la chose en riant à propos de cela et recueillir les avis de proches lui avaient permis d’appréhender les choses d’un nouvel œil. Elle était plus calme, plus posée et surtout plus ouverte à la discussion.

Pour être honnête, je n’ai rien prévu. Je ne connais pas l’île et je pensais que tu saurais où nous faire diner. Tu n’as pas d’idée ?


La verte se rendit alors compte qu’elle n’était pas dans la bonne position, elle était effectivement à l’initiative de la soirée et n’avait rien planifié. A cette idée, elle s’en voulut d’être venue dans ces conditions, la tête vide et le cœur plein de rêve utopique. Elle prit alors le pas de clarifier un point important, étant l’organisatrice de principe, elle prendra en charge toute dépense et le précisa à son compagnon du soir. Il était un simple marchand et ne devait donc pas rouler sur l’or.

Choisis le restaurant que tu désires, je prendrai la note à ma charge pour me faire pardonner de n’avoir rien prévu.


La gêne un peu passée, la recrue de la marine se mit à dévisager et à étudier le jeune homme de haut en bas. Il avait un style tout à fait sympathique et était, aux goûts de la belle, incroyablement beau. Ce style simple prouvait qui était ce jeune homme, enfin surtout le rôle qu’il se donnait sur cet île. La mouette se mit à reprendre en prévoyant un plan B pour palier à toute éventualité.

Si tu n’as pas d’idée, on peut aller sur la plage pour parler, j’aime la nature.


La balle était dans le camp du hors-la-loi déguisé, elle espérait que cette soirée continuerait aussi bien qu’elle commençait.


© Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 975
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Lun 23 Jan - 0:12

  • Ren Tao
  • Kanaë Toupex
Clair de lune
La soirée pouvait donc commencer. Je me demandais bien ce que la belle avait réservé pour nous. J’imaginais déjà un repas à deux, avec ou sans chandelles. En faite, elle me faisait penser à ces personnes qui tombent amoureuses pour un rien, ou qui s’accroche. Quelle idée quand même... Quoi qu’il en soit, je me concentrais sur elle et sa voix. Sa douce voix affirmait donc qu’elle n’avait aucune idée, ou mieux, que je pouvais choisir l’endroit où aller. Tu parles d’une soirée, je me disais que celle-ci voulait juste être en ma compagnie et cette idée me faisait presque mal intérieurement. Mais quand elle osa sortir sa dernière tirade, je me contentais de réfléchir. Que faire ? Profiter ? Ignorer ? Me barrer ? Après tout, ça ne m’intéresse pas plus que ça... Arg.

“ Ma foi, la plage est un bon choix je pense. “

Me redressant tranquillement, je vins alors à tendre la main pour l’aider à se redresser. Direction donc la plage. Une balade au clair de lune, voilà une idée. Restant silencieux durant le trajet, je veillais juste à ce qu’elle ne fasse rien à mon habit - laissant croire que je la regardais elle - auquel je tenais fortement. Parfois, je me grattais la nuque avant de simplement jeter un oeil vers la lune.

“ ... Elle est belle tu ne trouves pas ? Idéal pour une soirée entre deux tu ne trouves pas ? “

Ne souriant guère, je regardais ces astre lunaire jusqu’à arriver finalement à la plage. Lentement, je retirais mes chaussures pour alors marcher sur le sable. Approchant de l’eau, je m’assis au sol en regardant l’eau aller et venir sans jamais nous toucher. Invitant la miss à s’asseoir, je me demandais bien de quoi nous pourrions parler ? Je me devais de l’occuper le plus possible afin que la soirée passe rapidement.

“ Alors dis moi, tu veux en apprendre plus sur moi ? En soit... C’est simple. Je suis un fils de fermier et agricultrice. Mais je n’ai pas voulu reprendre la ferme familial, j’ai donc décider de voyager pour vendre mes produits, et en découvrir de nouveaux. Puis voilà... Discuter avec des gens, rendre heureux ces derniers en vendant le fruit de ma passion. Vivre simplement quoi. “

Je me dévoilais faussement à elle, laissant voir une lueur de passion. Pseudo passion, car mon réel job était “ tueur “. La seule chose “intéressante” que j’aimais, s’était quand le sang coule le long de la peau. Quand le liquide carmin couille l’épiderme de façon parfois indélébile. Tant de façon de tuer... Même elle, elle pourrait être un sujet d’analyse. L’égorger ? L’étreindre jusqu’à la mort ? Joindre mes mains sur sa nuque ? La démembrer ? Mon esprit s’embrume doucement, mais je reviens vite à moi avant d’avoir la “ tentation “ de tenter toutes ces choses. Folie monstrueuse et pourtant tellement bien contrôlée. Même un homme au sourire généreux peut cacher le pire des malades... Et dire que je suis ainsi car on m’a abandonné. Après tout, qui serait Ren s’il avait eu une vraie famille ? Un marine ? Un chasseur de prime ? Un civil ? Nous sommes le fruit de notre passé.

“ Et toi Kanae ? Dit moi donc ce que fais un tel astre sur cette île. Es tu du genre à voyager aussi ? Ou bien... Est-ce que cela à un rapport avec la nature ? De ce que j’ai déduis, tu apprécies énormément cela non ? Au final... Aller ici était une des meilleurs options pour toi non ? “

J’insinuais presque qu’elle avait voulue ce rendez-vous ici, mais je vins à aussitôt taire ce doute en ajoutant quelques paroles.

“ Moi en tout cas je trouve que c’est la meilleur des options. “

Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Lun 23 Jan - 0:38

Le cœur à vif


En plus d’être beau, mystérieux, énigmatique, simple, charmant, gentleman ; il était romantique et accepta en conséquence l’idée de la plage. C’était plus ou moins la solution qui avait su emporter la préférence de la verte. Pour autant, elle pouvait y trouver un inconvénient : la proximité qu’une telle rencontre, les yeux dans les yeux, pouvait engendrer. S’il avait choisi le restaurant, la présence d’autres individus auraient pu sauver le duo de blanc ; s’il avait choisi le cinéma, ils auraient été occupé durant tout le temps de la soirée ; s’il avait enfin choisit un lieu public, leur attention aurait pu se porter sur divers stimuli extérieurs. Mais dans la configuration choisie, elle était seule face à celui qui l’envoutait un peu plus chaque instant.

Elle refoula toutes ses craintes au plus profond de son être pour saisir la main que le roux lui tendait et ainsi débuter le chemin vers la plage qui se fit dans un silence des plus religieux. Enfin, il fut rompu par l’intervention salvatrice du jeune homme complimentant la lune et l’ambiance que celle-ci pouvait instaurer sur les couples, remarque qui ne put que gênée, une fois de plus, la belle teintant par la même ses joues d’un rouge léger. Sans qu’elle ne demande rien, Snide lui dévoila alors sa vie, ses origines, ses buts dans la vie. Si elle était charmé par tant de franchise et de simplicité, elle trouvait ça étrange qu’une personne se livre aussi facilement et si rapidement ; elle en était incapable. Selon la recrue, cela ne faisait que prouver un peu plus que ce jeune homme avait un cœur pur et bon. La question lui fut alors retournée et le bellâtre se renseigna sur les projets de vie de son accompagnatrice du soir, entrainant une réponse immédiate.

Moi, je suis ici pour vacances. Mes parents sont des gens peu présents et me laissent une assez grande liberté. Nous sommes tout ce qu’il y a de plus commun et je voyage grâce à de petits boulots que je fais à droite à gauche.


Si Ren avait menti, la Toupex n’avait rien à lui envié dans le domaine. Même si elle voulait lui dire la vérité, sa mission n’était pas révelable en l’état actuelle des choses. Elle en profita donc pour mentir sur sa vie de famille et notamment sur la mort de ses parents, sur sa faction et surtout sur son emploi.

Elle avait laissé pendre la question concernant le choix de l’île qui fut alors reprise très rapidement par le menteur en chef. Cette révélation mit le cœur de la belle à vif, lui donnant un peu plus de confiance dans ce sentiment d’attirance naissant et dans cette relation possible. Enfin selon elle.

Je suis d’accord avec toi, nous sommes très bien ici.


En parlant, elle avait baissé les yeux vers le sable et observait maintenant le rythme régulier de la marée. Elle n’espérait rien de précis mais ne serait pas contre un rapprochement. Aussi dans cet objectif, elle plaça la veste empruntée sur ses jambes, en grande partie dénudées, et serrant ses épaules, elle frissonna. Tendre une perche aussi évidente lui permettrait de voir si une porte était effectivement ouverte, ou non.

© Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 975
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Lun 23 Jan - 1:05

  • Ren Tao
  • Kanaë Toupex
Clair de lune
Le romantisme... Pourquoi avais-je jouer cette carte déjà ? Quoi qu’il en soit, je n’étais pas totalement dans le jeu, ne simulant aucunement un quelconque sentiment d’attirance. J’étais sans le savoir le genre de “ beau gosse “ qui ne cède à rien et qui fait craquer autrui simplement en étant lui. Un cliché des plus exaspérant et pourtant bien réel. Observant la mer, puis la demoiselle, je la laissais parler celle-ci se dévoilant à moi. Manque de chance, ni elle ni moins savions qui trahissait qui. Comble de l’ironie, chacun de nous mentait à l’autre. Amusant n’est-ce pas ? Quoi qu’il en soit, le destin nous jouait un tour, tout en continuant d’avantager la belle.

Aussi, quand elle vint à poser ma veste sur ses jambes pour dévoiler ses épaules, je l’observais du coin de l’oeil. Oh ? Elle semblait frissonner à cause du froid. Pourquoi diable faisait-elle ça ? Elle le fait exprès ? Quoi qu’il arrive vu sa tenue, elle était destinée à avoir froid à une partie d’elle-même. Malheureusement, je ne pouvais pas jouer l’indifférent, ce serais louche non ? Je vins donc à doucement me placer bien à côté d’elle avant de discrètement passer derrière elle.
D’un geste lent, je retirais ses mains de ses propres épaules. À la place de ses mains, ce sont les miennes plus grandes, fortes et froides qui se posaient sur ses épaules. Lentement mais sûrement, je lui prodiguais un massage doux et relaxant dans le but de la réchauffer. Sans le vouloir, je me mis à ressentir la douceur de sa peau et imaginer bien des choses. Secouant la tête pour me retirer ces drôles d’idées, je me contentais de masser sans me détourner de mon objectif. Tuer le temps. Les secondes passaient, les minutes s’enchaînaient et finalement, je ne voyais pas le temps passer. Perdu entre simple besoin de mentir et envie de profiter, mes mains se faisaient moins machinales, plus douces. Comme ces fois où je tue. Quand je tue, totalement dans mon élément, je me fais simple, droit et juste. Il n’y a pas de maladresse, car je sais ce que je fais. Là, c’est mon corps qui agit et on pourrais presque imaginer la tendresse que je “ revendais “ via ce massage.

En réalité, sans le savoir, je donnais de ce que j’avais toujours voulu recevoir, mais que je n’avais jamais eu : de la douceur. Cette chose que je rêvais d’avoir rien que pour moi. Ce manque qui me faisait être comme j’étais : violent, sociopathe, fou en un sens. Même si je désirais follement toutes ces choses que les autres gens normaux ont, je le savais que ça ne servirais pas à me “ sauver “. J’étais déjà au fond du fond et il serait idiot de vouloir me repentir. Bref... Loin d’être du genre à me morfondre, si je devais comparer mon état mental à un pêché capital, alors je serais avant tout l’avidité, ou l’envie ? Allez savoir.

Mes mains parcouraient ses épaules dénudées, ou du moins que je dénudais en faisant remonter le peu des épaules couvertes par le tissu. Après un long moment, je vins pencher doucement mon visage sur le côté pour alors susurrer à son oreille.

“ Tu n’as pas trop froid ? Tu veux qu’on aille se réchauffer chez toi ou chez moi ? A moins qu’ici ce soit ok ? “

Là encore, l’ambigüité était à son summum. Mais là encore, tout dépendait de l’imagination de la miss. Je vins frotter ses bras pour les réchauffer alors que je me remis à côté d’elle.
Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Lun 23 Jan - 9:44

Grand empressement


Qu’est-ce que… ?


Si la reine du soir avait déjà pu rougir plusieurs fois depuis le début des festivités, là elle fut surprise à un point nouveau. Pour autant, la peau resta rose et ne vira pas au cramoisi, elle se sentit tellement bien lorsque les mains du bellâtre commencèrent à parcourir ses épaules. Si à la première pose, les mains du masseur était incroyablement froide, au fur et mesure des frictions sur la peau chaude de la chasseresse les mains s’acclimatèrent bien vite et prirent le rythme. Ce massage faisait un bien fou à la belle Toupex qui profitait enfin d’un moment pour elle. Dans sa vie au rythme effrénée de recrue de la marine, elle n’avait que peu de place aux moments de plaisir simple et de plaisir pour soi. Elle soufflait enfin, sur cette plage, au clair de lune et entre les mains de ce vrai homme. Celui-ci vint d’ailleurs lui susurrer des mots doux à l’oreille.

Quoi ? Non pas des mots doux mais bien une proposition très claire. Si la botaniste n’était pas une professionnelle des choses de l’amour et des rapprochements physiques et charnels, la verte avait vu faire plusieurs recrues masculines à l’égard d’elle-même ou de Sayara. Souvent, cette proposition de rejoindre l’un ou l’autre des appartements signifiait seulement que les choses allaient devenir plus intimes. Comme le coup du dernier verre avant de se quitter, celui de ramener la jeune fille alors qu’il pleut dehors ou encore celui faire croire à une panne du bateau en pleine mer. Toutes ces choses-là étaient des plans créés par les hommes pour disposer de jeune femme fragiles et utopistes croyant encore en l’amour sincère. Même si Kanäe se trouvait justement dans cette situation. Elle tourna donc le visage, réalisant alors que son visage se trouvait maintenant à côté de celui de l’empressé. Leurs lèvres à quelques centimètres d’écart seulement, mais la verte n’aurait jamais le courage ou l’audace de faire ce saut, enfin c’est ce qu’elle pensait. La soirée n’était pas encore finie.

Je te remercie mais je me sens très bien ici. Merci de me réchauffer, c’est très agréable. Je pourrais…


Kanäe se releva et passa à son tour derrière le hors la loi, se mettant à genoux dans son dos, commençant à son tour à lui masser les épaules permettant à ses mains de descendre plus vers le torse du bel adonis. Si ce n’était pas vraiment voulu, c’était amplement désiré, la masseuse avait toujours cette attirance bestiale à l’encontre de Snide et ne savait pas où cela les mènerait. Plusieurs minutes s’écouleraient alors ainsi probablement dans un silence de cathédrale avant que la verte vienne briser le silence.

Tu n’as pas faim ? Soif ? Je peux t’offrir quelque chose quelque part en ville ? Ou veux-tu rentrer chez toi si tu travailles tôt demain ?


Elle ne voulait pas mettre cet homme dans une position inconfortable, d’ailleurs elle-même devait reprendre les investigations le lendemain concernant les troubles invoqués par la vieille folle. Pour autant, de son côté elle espérait que le roux espérait encore passer quelques temps encore avec elle, mais peut-être devaient-ils se quitter pour mieux se retrouver plus tard.

© Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 975
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Lun 23 Jan - 15:41

  • Ren Tao
  • Kanaë Toupex
War of heart
Cette soirée était étrange et pourtant, je commençais à m’y faire. La belle semblait papillonner face à mon massage, alors que moi je recommençais à approcher de la neutralité absolue. Il fallait en finir au plus vite, mais plus le temps passait, plus je me disais qu’il faudrait simplement jouer un petit jeu et partir le lendemain librement. Du moins, je le pensais... Alors que je proposais certaines choses, la belle se permit alors d’échanger les rôles. En effet, la miss se permit de venir me masser mais au lieu de viser le dos, elle me donna droit à un massage du torse. Hm ? Surpris dans un premier temps, je me contentais de me laisser faire en silence. Ses mains n’osaient guère passer outre mon vêtement et en soit, tant mieux. Elle y mettait une certaine douceur mais je ressentais comme une envie bestiale. Hm ? Loin d’imaginer que la miss était aussi une grande chasseuse, je fermais un bref instant les yeux.

Voilà qu’elle brise le silence en parlant de manière douce. Gentille et attentionnée, voilà comment je pourrais résumer. Il serait donc peut-être simple de me jouer d’elle. Telle était l’idée qui naissait dans ma tête et de ce fait, je mis en place mon plan. Alors qu’elle me proposait quoi faire, je vins alors détourner la tête vers la sienne.

“ Pourquoi ne pas rester ... Simplement avec toi ? “

Avec une lenteur calculée, je laissais ma main remonter de long de son bras pour toucher sa gorge et finalement se se positionner sous son menton. Fixant ses pupilles, je cherchais à y lire ce qu’elle pensait. Si j’étais collé à elle, je pourrais aisément entendre les battements de son coeur, mais je ne m’enquiquinais pas de cela. Je fixais ses yeux, puis divaguais vers ses lèvres avant d’oser. Si elle n’en aurait pas été capable, moi oui.
Mes lèvres rencontraient les siennes purement et simplement. Un baiser simple et sans réel envie de trop.

Me reculant sur le coup, je lui laissais le temps de capter ce qui venais de se passer. Je l’avais bel et bien embrassé pour signaler une attirance semblant mutuelle. Restais à voir ce qui allait se passer, car malgré son côté fleur bleu et toute gentille, je savais pertinemment qu’elle était timide. Intérieurement, je m’imaginais deux possibilités, mais je me demandais bien laquelle allait se produire.
Certains penseraient que c’est vil, méchant et immoral ce que j’allais faire, mais en soit, ce n’est pas comme si j’allais m’en plaindre. Bien au contraire, pour m’en débarrasser, je me devais de gagner sa confiance et quoi de mieux que voler son coeur pour gagner sa confiance. L’amour rends aveugle non ? C’est exactement ce que j’allais appliquer.

“ Toi... Simplement toi. “

Mon regard dans le sien, je restais à sa portée.
Commentaire
[/quote]

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Lun 23 Jan - 16:12

Coup de grâce


Lorsqu’il avait mis la main sur son menton après l’avoir lentement et tendrement laissé trainer sur son bras, lorsqu’elle le vit approcher, elle avait immédiatement compris et ne lutta pas un seul instant, bien au contraire. Elle se laissa attirer irrémédiablement vers le fruit de ses envies et pulsions profondes.

Avant tout contact, elle se rappela de quelque chose : son premier baiser. Si elle n’avait pas connu les plaisirs charnelles, la verte avait déjà offert son premier baiser à un homme, elle avait même déjà embrassé une femme. Enfin, il s’agissait seulement de Sayara pour faire enrager tous les hommes du centre de formation et faire croire à tous qu’ils n’avaient aucune chance. Elle se rappela uniquement de son tout premier baiser : Allan Johns, lieutenant de la marine au charisme étonnant qui était venu former les jeunes à la tactique militaire en milieu marin. En réalité, il avait été un salaud qui avait profité de ces cinq jours de cours pour s’envoyer la moitié des recrues féminines, il avait essayé de finir avec la verte mais n’avait pu obtenir qu’un baiser avant que celle-ci n’apprenne la véracité de ses techniques et ne lui envoie un coup de genoux monumental dans les attributs qui lui était si précieux. De tout son cœur, elle espérait que le roux ne soit pas le même type d’homme, un homme profitant des faiblesses passagères des jeunes femmes pour les prendre dans ses filets. Quoiqu’il en fût, elle se laissa faire et accepta ce contact avec Snide. Il avait su prononcer les mots justes et littéralement enlever le cœur de la beauté naturelle. Le contact des lèvres du pseudo marchand de fruit était agréable, le parfum de lilas et jasmin de l’herboriste se mêlait à celle de tabac froid de l’autre intervenant. L’ensemble n’était pas aussi repoussant que l’on pouvait croire faisant ainsi de ce court et bref instant un moment magique entre eux.

Elle s’était demandé jusqu’alors si le courant passait réellement entre eux ou si Kanäe ne vouait qu’une passion à sens unique à cette personne, de toute évidence ses espoirs n’étaient pas restés sans réponse. Elle ne savait pas à quel point elle se trompait.

Lorsque le contact fut rompu, elle se retrouva proche de son bellâtre et hésita un simple instant avant de retourner au contact de ses lèvres, elle fut néanmoins coupée dans son élan par de nouvelles paroles de son interlocuteur. Son romantisme n’avait pas d’égal selon elle, et son cœur déjà au bord de la rupture poussa un peu plus à la limite de l’explosion. Elle ne se retint plus et s’approcha de Ren pour l’embrasser de nouveau, passionnément, fougueusement et surtout, sincèrement. Elle n’avait alors qu’une envie : passer la nuit ici, sur cette plage, allongée sur le sable froid à embrasser cet homme. Elle se refusait d’aller plus loin à l’heure actuelle et sur ce thème son cœur et son cerveau s’affrontait dans une bataille épique.

Elle finit par rompre le contact buccal et prendre une distance raisonnable par rapport au menteur.

Je ne savais pas si mon attirance pour toi était réciproque. Je suis très heureuse de voir que cela semble être le cas.


Elle accompagna sa remarque d’un grand sourire montrant toute la joie qu’elle pouvait ressentir, il avait exprimé le souhait d’être avec elle, et elle n’en demandait pas plus. Elle avait envie de poursuivre cet échange aussi bien verbal, sentimental que physique mais elle ne savait pas si cela était une bonne chose. Elle se posa alors devant lui, paraissant presque soucieuse.

Aimerais-tu que l’on se revoit demain ? Ca me ferait très plaisir en tout cas.


Elle espérait une réponse positive et avait une hâte folle d’appeler ses amis pour avoir les idées plus claires. Allait-elle rester encore un peu ce soir, allait-elle le revoir demain ? Elle l’espérait, tout simplement.


© Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 975
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Lun 23 Jan - 16:51

  • Ren Tao
  • Kanaë Toupex
Promesse
Qu’allait choisir la demoiselle ? La sureté, ou bien la gourmandise ? Attendant de savoir, je la regardais fixement, avec une tentation non dissimulée, tel un mec timide que je ne suis pas. Prêt à la dévorer, je me retenais de me lécher les lèvres après ce baiser simple et chaste. Mais la belle après s’être remit, vint à la charge de mes lèvres une nouvelle fois. Fleur bleue, douce et charmante, si j’avais un coeur comme les autres j’aurais fondu, mais il n’en était rien. Je plaçais une main derrière sa nuque pour la retenir quelques instants. Baiser passionné pour un “ couple “ encore non officiel. Mais il faudra bien s’en occuper un jour ou l’autre afin d’avoir la paix non ?

La belle Kana’ semblait heureuse de voir que l’attirance était réciproque. Je ne disais rien à ce sujet pour commencer, et je me contentais d’une brève caresse sur sa joue pour confirmer cette idée qu’elle avait. Alors quand en plus de ça elle osa demander à se revoir demain comme pour être sûr que ce soir n’était pas un rêve, et me devant jouer le jeu donc, je me contentais de répondre avec autant d’étoiles dans les yeux qu’elle.

“ Bien sûr Kana’ dès que possible. Après mes ventes ? Pour passer du temps ensemble. Puis pourquoi pas... “

Lentement, je m’approchais d’elle pour lécher ses lèvres. Tentateur, mature et vil à la fois, je me délectais de cette douceur qu’elle était capable de faire ressentir. Suite à quoi, j’osais de nouveau sceller nos lèvres et nos doigts ensemble comme pour signer une promesse entre nous. Ce ne serait pas un coup d’un soir en apparence, je ne serais pas un de ces types qui laissent tomber facilement. Non, je promettais là quelque chose de beau et durable. Ce que l’on désire tous. Un amour véritable.
Doux mensonge au goût amer...

“ Pourquoi pas aussi me suivre quand je partirais pour une autre île ? Plutôt que rester en contact et se voir de temps à autre ? Me suivre pour ... Rester ensemble. “

Un peu plus de douceur pour enfoncer le clou. Après un moment à simplement la câliner et l’embrasser, alors qu’il se faisait tard, je me décidais à la laisser. Il ne serait pas raisonnable d’aller trop loin rapidement, mais ça viendra me disais-je. Je me disais donc que demain serait une occasion parfaite. Attendant qu’elle accepte mon offre, je me faisais silencieux et quand enfin j’eus la réponse, je disparu lentement.

Rentrant chez moi, je m’endormais en douceur, laissant le temps s’écouler. L’ennui me guettait et même ce jeu d’acteur ne m’intéressait pas plus que ça. Pourquoi donc est-ce que je jouais entre deux bords ? Je m’en fichais et pourtant... Erf. Secouant la tête face à cette idée idiote, je me contentais de m’endormir et attendre le lendemain.

Une journée comme une autre en apparence, mais qui allait changer via la miss. J’attendais cet instant où elle viendrait me chercher.
Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Lun 23 Jan - 17:34

Promesse de lendemain


Il avait dit oui, oui, oui, oui ! Kanäe avait presque du mal à y croire tellement son cœur était en joie, elle ne savait pas qu’un homme pouvait la rendre si heureuse en quelques mots seulement. Il proposait donc de passer la prochaine soirée ensemble et laissait pendre une possibilité bien secrète que Kanäe avait parfaitement compris. Il voulait passer la vitesse supérieure, et même si la verte n’avait jamais sauté le pas avec qui que ce soit, elle avait 19 ans et savait que cette chose n’allait pas tarder à arriver. Elle ne répondit pas mais commença à stresser en pensant au lendemain, devait-elle ou pas le faire, elle n’en savait rien. Une nouvelle fois, le menteur s’approcha pour prendre un nouveau baiser à celle qui, selon beaucoup, serait apparu comme sa nouvelle petite-ami mais cette fois, il était beaucoup plus joueur ce qui fit sourire la Toupex, elle appréciait ; beaucoup.

Ce nouveau baiser était différent et faisait ressortir un nouveau côté de l’homme, quelque chose de plus audacieux, de plus culoté, plus loin que cette apparence sage que faisait transparaitre le criminel Ren Tao. Quoiqu’il en soit, très loin de ces considérations, Kanäe profitait de l’instant présent mais pensait irrémédiablement à cette proposition sur le lendemain. Mais alors qu’elle se demandait si elle devait se donner à un homme qu’elle était destinée à quitter quelques jours plus tard, l’homme lui asséna un coup qu’elle n’avait absolument pas vu venir, un engagement sur du très long terme : une proposition de vie commune.

Je.. je ne sais pas vraiment. Ça implique beaucoup de chose…


Elle retint sa langue, repensant à son mensonge précédent, elle avait failli lui livrer l’information selon laquelle elle faisait partie du gouvernement mondial, information qu’elle préférait taire pour le moment. Elle se reprit donc et poursuivit dans son mensonge.

Il y a mes parents, ma famille, mes amis… Enfin tout ce que je connais… Je dois réfléchir, je te dirais tout demain.


Alors que Snide commençait à partir, la verte lui offrit un dernier baiser et le laissa se retirer. De son côté, elle décida de rester un peu plus longtemps sur cette plage au sable froid et humide. Sa peau trahissait de son état de froid, elle avait la chair de poule, bien visible sur la quasi-intégralité de ses jambes nues. Elle regardait la mer, le flux et le reflux incessant de l’eau, profitant du bruit de la marée : elle souriait. Si son être tout entier était en proie à un doute carnassier, tiraillée entre la proposition d’activité pour la prochaine nuit et celle de prévision pour le reste de la vie. Pouvait-elle réellement partir avec lui, vivre comme une simple marchande de légume.

Ce fut sous cette dernière acception que la question lui tourna en tête alors qu’elle se relevait pour retourner dans sa chambre. Pouvait-elle devenir une vendeuse de légume ? Pour se faire, elle devrait renoncer à l’excitation du combat, à son rêve de vengeance, à son envie de faire du monde une place meilleure, à penser à atteindre les hauteurs de ce monde, à voyager, à rencontrer des personnes en tout genre ; tout cela, pouvait-elle vraiment y renoncer.

Sans avoir trouvé de réponse, la belle atteignit sa chambre et son lit, elle s’y vautra avec toute l’énergie du désespoir qui pouvait figurer dans un corps humain d’à peine un mètre cinquante en soufflant largement. Cette nuit-là, Kanäe ne dormit que quelques heures, complétement happée par ses pensées et ses rêves de vie future, elle commençait à entrevoir une issue et à prendre une décision, le lendemain soir sera déterminant sur ce point.

Le soleil se leva enfin et la mouette sortit aux aurores pour reprendre cette petite enquête qu’elle avait entamé la veille en attendant de revoir son aimé.

Plusieurs s’écoulèrent ainsi sans que Kanäe ne déniche d’information, sauf une auprès d’un homme étrange et très secret : apparemment, quelque chose se préparait sur l’île et plusieurs personne étaient arrivées pour mettre en place l’opération secrète. Kanäe en avait donc référer à ses supérieurs avant de retrouver la place du marché, dans une nouvelle tenue qu’elle avait mise pour l’occasion. Plus habillée que la veille, la beauté se présenta devant l’étale de son nouvel amour en lui souriant.


Alors, que faisons-nous ?


© Codé par Kari Crown
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 975
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Lun 23 Jan - 23:58

  • Ren Tao
  • Kanaë Toupex
And now ?
Elle réfléchit, trop, mais c’est aussi le but. Il aurait été étonnant qu’elle accepte, laisse tout tomber et vienne avec moi. Mon tour se serait retourné contre moi et j’aurais été dans une merde noire. Bref, tout marchait comme sur des roulettes et il ne me restais plus qu’à terminer cette histoire demain. Le lendemain arriva donc rapidement et comme d’habitude je vendais mes produits. Le coup serait pour demain et j’avais hâte. Filant comme un voleur, le temps s’échappait et finalement, que de surprise quand la belle se pointa comme une fleur.

Belle comme la veille, elle portait quelque chose de plus couvert, mais en aucun cas elle ne perdait de son charme. L’observant de haut en bas, je souriais afin de prouver que sa simple présence me plaisait, tel un amour véritable. Mimant donc tout ça, je m’occupais d’elle après avoir rangé toutes les affaires. Prenant doucement sa main, je me pencha pour venir l’embrasser furtivement avant de simplement l’entraîner avec moi.

“ On profite de la journée ? “

Question toute bête, je riais légèrement avant de simplement débuter nos activités. Balade au bord de la plage, déjeuner dans un petit coin sympathique, puis visite d’une sorte de petit musée. Finalement, les choses se passaient que trop bien, mais elle semblait heureuse. Continuant ce petit jeu, mêlant chaleur humaine, passion et envie, jamais ma main ne quittait la sienne goûtant inlassablement à sa chaleur douce et agréable.
La nuit approchait et cette fois c’est moi qui invitais la miss dans un endroit pour manger. Durant le repas, je me contentais de discuter normalement de mes projets, les siens, nos découvrir mutuellement et finalement, je payais ce doux repas avant de simplement poser une main dans la sienne. Regard encré dans le sien, je vins alors à me taire. Le regard parlait de lui-même, il hurlait ces fameux mots qu’on attends tous venant de l’être aimé, mais est-ce qu’elle comprenait ? Mon pouce caressant sa main lentement et délicatement, je vins alors à me redresser.

“ Allons chez toi tu veux ? “


Restais à savoir comment les choses allaient se dérouler. Soirée chaste ? Pas cette fois. Sans le savoir, j’allais prendre tout. Absolument tout , pour ne plus rien laisser derrière moi quand tout ceci sera fini. Une histoire belle en terme de sens, mais terriblement blessante en terme de réalité. Loin d’imaginer tout ça, je ne voyais là que l’aspect financier de la chose. Cette histoire allait me rapporter gros dans le porte monnaie, mais tellement peu en terme sentimental. Mais qu’importe...

Nuit entre amoureux qui s’annonçait.... Tendrement douloureuse.
Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Mar 24 Jan - 9:11

Soirée inoubliable


Après cette longue journée sans aucun intérêt, la verte était heureuse de retrouver son roux, et elle ne fut pas dessus du programme qu’il avait prévu. Toute au long de cette balade sur la plage, la belle appréciait le contact du sable chaud sous ses pieds et la sensation de partager cela avec quelqu’un. Le partage était inhabituel pour elle, on pouvait aisément la définir comme une femme froide, distante et dangereuse, mais avec lui elle était avenante, chaleureuse et souriante. Enfin après une bien belle balade sur le bord de mer à rire et parler, ils débouchèrent tous deux dans une petite crique et y déjeunèrent, la jeune femme ne lâchait pas des yeux le roux, son homme et réfléchissait sans arrêt aux propositions qu’il avait pu lui faire. Une solution commençait à se dégager dans sa tête, solution qui emportait et conciliait à la fois les intérêts de son cœur et ceux de sa tête.

Elle ne disait rien à ce sujet pour l’heure, préférant prendre toujours plus le temps de la réflexion avant de se lancer dans une voie qui ne pourrait être réparée plus tard. Cette personne si sure d’elle se trouvait ici devant un grand dilemme qui lui revint encore au musée, devant toutes les scènes d’amour qui y étaient illustrées. Si à l’image de ces œuvres, l’histoire qu’elle vivait en cet instant était réelle et pure, s’il était l’homme de sa vie en fin de compte. Transpercée de toute part par ces idées, elle ne présentait à ce stade qu’un sourire de façade, stressant sur les choix qu’elle devait faire. Les choses s’améliorèrent au dîner du soir où elle profita de repas chaleureux qu’ils partagèrent. Mêlant passions et envies inavouées, la verte sentait l’heure approchée et une chaleur montée en elle, sa décision était prise alors que la question tant redoutée venait de tomber comme la lame du bourreau.

Elle s’y attendait, s’y était préparée, savait quoi répondre, mais elle n’avait jamais vraiment mesuré la mesure de l’engagement. Pour autant, ralliant son courage, elle sourit et répondit le plus simplement du monde.

Oui, avec plaisir.


Le choix était donc exprimé. La Toupex avait décidé de suivre son cerveau sur le long terme mais son cœur à échéance plus courte. Ainsi, elle avait fait le choix de profiter de la vie et de sa jeunesse en s’offrant à cet homme, mais refuserait sa proposition de partir en sa compagnie. Elle lui dirait adieu bientôt en gardant des souvenirs parmi les plus beaux de son existence. C’est du moins ce qu’elle espérait, et jamais la chasseresse ne s’était autant trompée.

Loin d’imaginer l’issue de cette histoire, la mouette entrainait par la main, à un rythme de marche tout à fait lent pour profiter de chaque instant, son roux vers sa chambre d’hôtel. Le matin même en partant, puis plus tard en venant se changer, la recrue avait repris ses habitudes et avait bien caché toute preuve de son appartenance à la marine. Aussi, le Tao ne les trouverait pas, sauf s’il pensait à regarder sous le tiroir de la commode de la verte où étaient attachés quelques documents prouvant de sa position. L’appartement était vide, calme et silencieux quand, tout à coup, la porte s’ouvrit sur la logée et son amant. Elle la referma avec empressement et embrassa l’invité avec toute la fougue de l’envie et de la jeunesse. Si les contacts de la verte envers le dénommé Snide se multipliaient, ceux-ci se faisaient aussi de plus en plus entreprenant. Les baisers qu’elle lui offrait révélaient une passion nouvelle, les caresses qu’elle lui prodiguait l’empêchaient de lui échapper et ce sentiment d’amour qu’elle lui portait ne faisait que croitre. Enfin, la belle lâcha son opposant et fit tomber sa robe au sol se retrouvant par la même en sous-vêtement. Elle retira les premières couches d’habits de Ren tout en continuant à lui offrir quelques baisers. Enfin, timidement, elle se dévêtit ou se laissa dévêtir totalement avant de se glisser sous les draps.

Elle ne ressemblait plus à la Kanäe que l’on pouvait connaitre, elle se livrait, se donnait, partageait, parlait : il l’avait tout simplement envouté ; pour son plus grand malheur. La nuit était une nuit magique pour elle, enivrée par les intentions du son amour, elle se donna à lui sans compter, sans tricher. Elle n’était plus une jeune femme en voyage, elle n’était plus recrue de la marine ; elle était, comme le bellâtre lui avait demandé la veille, simplement elle : une femme profitant de l’amour qui lui destinait un homme. Durant tout ce temps passé avec lui dans la chambre, elle ne calculait plus rien, elle profitait de l’instant présent et de ce qu’elle vivait avec lui, tout simplement.

Plus tard dans la nuit, après avoir découvert et profité des plaisirs charnels, elle s’endormit sur l’épaule de celui qu’elle, elle devait l’avouer, aimait. S’attendant à le retrouver le lendemain aux premières lueurs.

© Codé par Kari Crown


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 975
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Mar 24 Jan - 16:54

  • Ren Tao
  • Kanaë Toupex
Bas les masques
La journée s'était déroulée parfaitement et l'envoutement semblait total. Quand enfin la nuit tombait, nous nous dirigions vers l'endroit où passer la nuit et ... Tout se passa comme prévu. Commençant par de simples baisers, de fil en aiguille cela devint plus simple, plus envieux et plus plaisant. En effet, cette nuit là se passa énormément de choses sensuelles et bestiales. Je découvris une miss amoureuse et envieuse et pour cause : sa première fois était mienne. La nuit qui passa était torride, sensuelle et épuisante à la fois. Lui faire découvrir ce genre de plaisir et l'enivrer de ces derniers, s'était tout un art. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et quand le grand moment arriva, c'est une mélodie alliant nos souffles et voix qui se faisait entendre. L'instant avait été magique pour elle, hypocrite pour moi. Quel pied. Le lendemain arriva bien vite et je me disais qu'il ne me restais plus qu'à disparaitre. Et pour cause, s'était le grand jour. Souriant en coin, je me levais à la première heure pour alors écrire un certaine lettre.

" Kana' je suis désolé d'être partit aussi vite, cependant une urgence m'apellait. Je ne voulais pas déranger l'ange que j'ai vu à mon réveil, alors je suis partit. Mais, ceci n'est pas une fuite lâche et immorale. J'aimerais te revoir dès demain sur l'île voisine. Voici aussi mon numéros de den-den afin de me contacter au plus vite.
J'ai hâte de te revoir mon ange. Ma Kana'. Je t'aime. "

J'étais donc partit pour me cacher et attendre que le moment fatidique arrive.

La nuit tombée, à la prison, les choses allaient vite se gâter et pour cause. Tandis que la " livraison " de nouveau prisonniers avait lieu, un imprévu se passa. En effet, un des gardes se mit à assassiner ses collègues une fois à l'intérieur du complexe. Ouvrant les portes gardées jusque là, la réelle terreur pu accéder à ce lieu restraint. Cinq personnes chargeaient avec une férocité sans pareil. Le groupuscule de voleurs frappait de nouveau. Et moi, je restais en retrait suivant le boss qui observait. Attendant le signal, je me demandais bien quoi faire, mais très vite j'eus le feu vert pour agir.
La bête pouvant enfin agir librement, je me précipitais dans la mêlée. Sautant sur un garde, je lui planta une lame dans la nuque, suite à quoi, je me précipita vers un collègue à qui je cassa la nuque d'un coup net dans la tête. Voyant que je pouvais me charger de ce menu fretin, mes " compagnons " partirent devant pour libérer notre cible. Tuant les personnes de trop ou sur mon passage, à notre grand regret, la marine semblait arriver sur place plus vite que prévu et comme toujours...

" Halte !!! "


M'arrêtant, alors qu'un corps tombait à mes pieds inerte, déversant une marre de sang, je levais doucement les mains en l'air et me retournais doucement. Souriant légèrement en coin, me foutant du sang sur mon visage et d'autres parties de mon corps, je ne m'attendais pas à être une surprise pour quelqu'un ici présent visiblement. Et quand je croisa son regard, je ne pu m'empêcher de sourire en coin.
Destin ironique n'est-ce pas ?
Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Mar 24 Jan - 21:46

Incompréhension


Le lendemain matin, la verte ouvrit les yeux le cœur emplit de joie s’attendant à avoir comme première vision la chevelure de son homme et comme sensation celle de sa peau. Contre toute attente, cela ne fut pas le cas, ni pour l’un, ni pour l’autre des espoirs. Non, à son réveil, nue dans les draps, la belle ne sentit rien à part l’odeur que le bellâtre avait pu laisser dans les draps. Toujours endormie, en quête de contact, elle chercha du bras sur l’oreiller adverse et sentit enfin quelque chose : du papier. Le bruit de froissement associé à la rigidité de la feuille, la belle ouvrit les yeux et se redressa dans le but de voir ce qu’il en était, elle prit la note, la lu et sourit. Il lui avait dit « je t’aime ». Elle n’en était pas encore capable, la relation était trop jeune, mais ne lui avait-elle pas prouvé en lui offrant son corps, sa vertu et sa passion. Cette nuit était pleine de souvenirs formidables pour la verte, souvenirs qu’elle n’oublierait jamais, d’ailleurs elle ne savait pas encore à quel point elle s’en souviendrait.

Attrapant le drap pour se couvrir, elle mémorisa le numéro indiqué sur le papier et parti se doucher. Elle avait bien l’attention de l’appeler, si ce n’est pour lui dire qu’elle ne pouvait pas le suivre à travers les mers, mais d’abord il lui fallait honorer un rendez-vous : celui de son travail. Elle rechercherait des informations et profiterait ensuite de l’après-midi pour l’appeler. Une fois lavée de toutes les souillures de la nuit, profitant de la chaleur de l’eau elle se détendait et reposait ses muscles avant une journée de marche. Elle remit sa tenue habituelle et prépara ses armes pour une journée spéciale.

Elle déambula plusieurs heures dans les rues et termina enfin par avoir quelque chose à se mettre sous la dent : un coup se préparait. Presque immédiatement après avoir mis une belle raclée, l’escargophone de la belle se mit à sonner.

Recrue ! Ici le commandant Reame, nous arrivons avec un détachement près de votre position, il semblerait que quelque chose se prépare. Je suis personnellement des salauds depuis quelques temps et il semblerait qu’un groupuscule de mon viseur va sévir. Des infos complémentaires ?


La mouette prit le temps de réfléchir, elle n’allait pas partager le fait qu’elle avait rencontré un homme, qu’elle avait passé le gros de son temps avec lui et que niveau chasse aux infos, on aurait pu faire mieux. Elle venait néanmoins d’obtenir du nouveau.

Je viens à l’instant d’apprendre qu’un risque pesait sur la prison. Apparemment une évasion organisée. Je n’en sais pas beaucoup plus.


Elle entendit un grognement à l’autre bout du fil avant d’obtenir les directives à venir.

Bon très bien, rassemblement au port, nous serons là dans une heure environ, renseignez-vous sur les lieux et magnez-vous le cul !


Elle répondit par la positive avant de demander aux riverains où se trouvait la prison, elle obtenu la réponse et se rendit au port. Elle attendit et y retrouva enfin le reste du groupuscule de la marine. Ensemble, alors que la nuit tombait, ils se mirent en route vers la prison. Une fois arrivée sur place, les choses étaient déjà sous un chaos incroyable, la Toupex, à l’arrière, entendait les bruits de combat, les cris mais ne voyait encore rien. Le commandant hurla aux criminelles de tout arrêter, et alors que Kanäe passa sur le devant de la scène, elle le vit, lui, lame sanglante à la main, regard prédateur. Il avait presque de l’écume aux lèvres et semblait se complaire dans sa situation. Elle était totalement perdue, dans une incompréhension totale elle ne put que rester bouche bée, espérant à une mauvaise blague, un coup du sort ou qu’il y avait une explication rationnelle.

Le commandant reprit alors la parole en direction du prétendu Snide.

J’ai entendu parler de toi, on m’a signalé un roux parmi votre groupe. Qui es-tu ? Décline ton identité criminel !


Kanäe était alors au bord des larmes.

© Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 975
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Jeu 26 Jan - 15:43

  • Ren Tao
  • Kanaë Toupex
L'ombre de la mort
L’action battait son plein. Passer d’un état calme à ce cette sensation de pouvoir, de puissance, de supériorité, c’est toujours quelque chose de grisant. Sentant ce liquide couler le long de mes habits et quelques parties de mon corps, le sang était comme quelque chose servant à me réchauffer le coeur et l’esprit. Soupirant d’aise, je ne semblais jamais autant dans mon élément qu’à partir de maintenant. Comme un poisson dans l’eau dirait-on. Sourire aux lèvres, totalement zen en apparence, je faisais donc face au groupe de marines venu pour aider les gens qui se faisaient décimer ici même à la prison. Ils étaient peu nombreux, mais une tête me fit tilter. Oh ? Kanae était là ? Restant stoïque, effaçant ce petit sourire que j’avais, je fixais un bref instant cette miss qui n’en revenait pas.
Ainsi donc, il s’agissait d’une marine ? Le sort est parfois farceur non ? Secouant doucement la tête, j’affichais alors mon vrai visage, totalement inhumain, inexpressif malgré la mort que j’avais à mes pieds, que je laissais trainer derrière moi et sur mon passage. L’homme semblant être le chef ouvrait sa gueule et me fit presque rire. Il est vrai que les autres étaient connus, mais moi, j’étais comme une carte secrète destinée à être mise au grand jour un jour ou l’autre. Visiblement, ce soir était celui-ci.

“ Moi ? “

Abaissant doucement mes mains, je vins à dégainer une lame tel un magicien faisant apparaitre des cartes de sa manche. Ces lames teintées de rouge perlaient un peu encore, prouvant que la frappe mortelle avait été donnée récemment. Portant une lame à ma langue, je lécha cette dernière brièvement. Désirant les mettre mal à l’aise face à cette barbarie et cruauté inhumaine, je me présentais donc officiellement à ce monde de pseudo justice.

“ ... Ren Tao. “

L’ordre de me viser était donné, mais je ne semblais pas broncher. Nullement inquiet, je vins alors à ne faire aucun geste brusque afin de tourner mon regard froid et perçant vers Kanae. Plongeant mes yeux dans les siens, elle pourrait presque ressentir cette étreinte. Manque de chance... Ce n’était pas une étreinte chaleureuse cette fois, mais bel et bien glaciale comme si la mort elle-même lui susurrait à l’oreille qu’elle viendrait la prendre. Et ce sourire presque innocent, allait-elle l’accepter ? Et oui ma belle, tu as été victime d’une belle farce. Tu es le plus beau dindon farci que j’ai remplit.

“ ... “

Sans prévenir, un coup de feu retentit et la tête de l’homme qui donnait les ordres explosa suite à l’attaque qu’il n’avait pas vu venir. Confusion générale, profitant de l’occasion en or qu’un de mes compagnons m’avait offerte, je fonçais vers ce groupe d’hommes - et de peu de femmes - pour m’infiltrer en son centre et débuter la danse mortelle. Mon corps bougeait frénétiquement et principalement mes bras se faisaient aussi meurtriers qu’un katana épousant la même philosophie que ces armes : un geste, une coupe. Là, on pourrais dire : un mouvement, une mort.
Autour de Kanae, les jets de sang se multipliaient à une vitesse étonnante et pourtant, son tour ne semblait pas vouloir venir, jusqu’à ce que finalement, les lumière de l’intérieur de la prison se faisaient masquer. Face à elle, mon ombre l’enveloppait. Immense, menaçante, froide et impitoyable, je fixais celle-ci, alors que le sang coulait le long de ces lames qui allaient bientôt la menacer. Les secondes se faisaient des heures et pour cause, je semblais l’attendre. J’attendais qu’elle ose m’attaquer, ou... Pleurer ? J’observais, me délectant de sa surprise.
Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Jeu 26 Jan - 16:16

Fureur


Depuis sa plus tendre enfance, depuis ses premiers pas, ses premiers mots, la mort faisait partie de la vie de la chasseresse verte. Dans un premier temps, il ne s’agissait que de la mort d’animaux arrivant dans un but de préservation de son clan, il fallait bien se nourrir. Dans un second temps, la jeune fille devenue femme avait dû faire face à la mort d’être aimés, des proches que le temps avait rattrapé et que le créateur rappelait à lui. Plus tard, elle connut la mort dans une propension beaucoup plus grande, le génocide de son clan lui avait laissé une grande marque au cœur qui ne s’était jamais refermée, simplement qui s’était laissé recouvrir. Mais aujourd’hui, alors qu’elle se trouvait devant celui à qui elle avait fait confiance, cette blessure s’était ré ouverte à tel point qu’elle se laissa transporter ailleurs, dans un monde presque parallèle où elle ne percevait plus rien. Elle s’y était plongée après avoir entendu ce nom et vu ce regard aussi froid que la mort elle-même.

« Ren Tao »… Elle aimait Snide, c’était certain, mais aujourd’hui elle détestait Ren Tao à un niveau que nul ne pouvait comprendre. Elle ne bougeait pas, perdue dans ses pensées croyant à une mauvaise blague, allant même jusqu’à imaginer que son aimé avait un jumeau maléfique qui prenait plaisir à détruire des vies. Mais non, elle avait croisé ce regard, si ce n’était plus le regard qu’il avait d’abord porté sur elle durant les jours passés, il ne faisait aucun doute que ces yeux étaient les siens.

Son groupe se faisait décimer, Kanäe était souillée de plus en plus par le sang de ses camarades tombant sous les coups de cet horrible personnage. Mais ce sang chaud qu’elle recevait par litre ne la faisait pas réagir, elle revivait chaque instant vécu avec Snide, chaque baiser et cette nuit… Non elle n’en revenait pas, elle ne pouvait plus. Mais quelque chose la tira de sa torpeur, quelque chose d’inexplicable : une pression. Presque inconsciemment, la Toupex se tourna en direction du tueur et elle le vit, se tenant devant elle, le regard toujours aussi froid. Elle ouvrit la bouche, lentement.

Ren Tao…


Tout à coup, à la propre évocation de ce nom, la belle se réveilla changeant immédiatement son regard, cette femme perdue au bord des larmes devint quelqu’un d’autre, quelque chose d’autre. Son regard s’emplit d’une haine qu’elle n’avait jamais connue auparavant, une fureur tellement intense qu’elle ne put pleurer de rage, quelque chose qui rendit son cœur au moins aussi froid que le regard de l’assassin. La recrue était une femme dure certes mais elle était au moins dix mille fois plus gentille que cet homme. Elle plus d’être dure, elle n’était absolument pas vulgaire, ne lâchant qu’éventuellement un petit « merde » face à une situation excessivement compliqué. Cependant, face à cette situation, face à lui, son cœur et son esprit s’emportèrent complétement. Il l’insulta copieusement avant de finir par un grand blanc.

Ses dagues glissèrent alors de leurs fourreaux, lentement, pour venir s’installer dans les mains de la beauté.

Sale chien, je vais te tuer.


Menace en l’air ? Non, elle comptait vraiment lui ôter la vie ; elle se jeta donc sur lui et en laissant de côté ses sentiments, elle frappa droit devant elle, rapidement précisément. S’il semblait être un grand combattant, elle n’était pas en reste non plus. Elle visa son cœur désirant de tout son être qu’il soit transpercé sur le champ, à estimer qu’il en avait un.


© Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 975
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
23/500  (23/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Dim 29 Jan - 14:23

  • Ren Tao
  • Kanaë Toupex
L'ombre de la mort
Cette fille semblait être totalement perdue. Avait-elle un bug pendant quelques instants ? Captait-elle ce qui se passais autour d’elle ? Au mauvais endroit au mauvais moment, la belle était confronté désormais non plus à un être aimé, mais bel et bien à un véritable cauchemar ambulant. L’ambiance dans la prison était festive et sanguinaire, mais dehors, je n’avais rien à faire envier à l’intérieur. Réglant mon compte avec la miss, j’attendais une réaction. Ses yeux vides reprirent une lueur de vie et je me demandais bien ce qui allait se passer. Allait-elle pleurer ? Se laisser mourir si facilement ? Mon attente fut grandement récompensée et pour cause, elle revenait à elle avec pour envie celle de se venger. Souriant alors que des dagues glissaient dans ses mains, je ne perdis pas de temps pour réagir.

Ma main gauche partit à la rencontre de son poignet pour dévier son coup. Me retenant clairement, son coup arriva à déchirer une partie d’un de mes habits et effleurer ma peau, laissant un léger sillon de sang couler le long de mon torse, mais rien de grave. Si pitoyable, mais sa tentative avait été intéressante. Un coup simple, prévisible, mais réalisé avec envie. Selon mes enseignements, c’est les ingrédients parfait pour une recette qui marche. Chaque coups doivent être portés avec l’envie de réussir, et quand il s’agit de tuer, il faut de la volonté pure et dure. Désirant récompenser cet effort de sa part, je me saisis froidement de son bras qui avait tenté de me blesser et à mon tour, je fis glisser une lame dans mon autre main.
Sourire glacé, yeux dans les yeux, je me demandais bien ce qu’elle devait penser. Moi, je m’amusais comme un fou, mais je me devais de mettre un terme à tout ça. Perdant le léger sourire que j’avais, finalement, je m’ennuyais vite... La voyant désormais même plus comme un passe-temps, je vins alors à lâcher ma lame et frapper son ventre avec une force sans doute supérieur à la sienne. Je voulais l’humilier un peu plus, enfoncer le clou afin de simplement voir jusqu’où elle pourrait aller par la suite. Allait-elle se relever ? Ou simplement abandonner ?

La relâchant en observant celle-ci, je penchais légèrement la tête. Plus... Toujours plus, ne réalisant pas si elle avait ou non le souffle coupé, je vins tenter de frapper encore le ventre avec un coup de genoux se voulant destructeur. La briser sans la tuer, voilà mon objectif. J’imaginais que chacun de mes coups allaient simplement éliminer ces instants passés ensemble. Alors je frappais afin d’effriter sa confiance, sa joie, ses rêves. Torture physique et mentale, sans doute que le plus cruel dans l’histoire était ce regard neutre que je lui lançais. Aucune joie à faire ça, ni un quelconque dégoût. Une simple normalité poussant à se poser de nombreuses questions, dont la classique : pourquoi suis-je ainsi.
Après tout, nous sommes le fruit de notre passé n’est-ce pas ? On ne nait pas psychopathe, sociopathe ou enjoué à vie n’est-ce pas ?

Quand je me décidais à arrêter, je vins alors à simplement jeter une lame à ses pieds comme si je lui laissais un souvenir.
Petit à petit, des ombres se dessinaient derrière moi et quelques voix s’élever demandant ce que je faisais. Hm ? Haussant les épaules alors qu’une miss à la chevelure verte et excitée comme une puce demandait qui s’était, je vins repousser celle-ci de manière nonchalante. Quelle plaie celle-là...

“ ... Rien... Un jouet, rien de plus. On se casse hm ? “

Alors que la folle proposait de capturer Kanae et la torturer, je vins simplement “ m’engueuler “ avec elle, jusqu’à ce que nous trouvions un terrain d’entente. Discussion de fou devant la miss, après cet instant de dingue, nous commencions à lui tourner le dos. Le groupe avait encore frappé et s’apprêtait simplement à disparaitre une fois de plus.
Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 965
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   Dim 29 Jan - 15:15

Souviens toi


Se battre contre un ennemi plus fort, la verte l’avait déjà fait et parfois même dans ce cas de figure elle avait pu remporter la victoire grâce à la force de sa détermination et son acharnement. Cette détermination n’avait jamais été aussi forte que lorsqu’elle s’était élancée avec rage contre le roux, elle avait alors cru, naïvement, qu’ils avaient un niveau équivalent ou du moins très proche, car s’il avait pu dévier, il n’avait pu totalement s’en sortir indemne. Alors qu’elle allait pivoter pour continuer son œuvre, elle se rendit compte que la conclusion tirée du premier échange avait été bien trop hâtive et en réalité, Ren Tao avait un niveau bien supérieur au sien. Cela ne faisait réellement aucun doute. Elle avait donc encaissé un coup monstrueux suivi de bien d’autres la mettant dans un état… compliquée. Elle se retrouvait, à quatre pattes par terre, haletante, espérant que la pluie de coup allait cesser dans un premier temps, mais espérant d’autant plus qu’elle pourrait se relever pour le tuer, lui couper un bras, une jambe, la tête… quelque chose pour obtenir un semblait de vengeance.

Si la détermination et la rage de vaincre pouvait pousser des hommes à dépasser leurs limites, elle ne pouvait mener à combler un écart trop conséquent, un homme désarmé ne peut tuer un dieu seulement parce qu’il en a envie. Et dans ce combat, même si elle refusait de l’avouer et de se l’avouer, Kanäe ne pouvait réellement rien faire, elle était la gazelle entre les pates du lion ; presque résolue à accepter son sort : la mort. Mais il en fut autrement, jeu sadique ou réel sentiment profond, le Tao s’arrêta avant même de tuer sa proie, pire que ça, il ne la poussa même pas à l’inconscience, il voulait probablement qu’elle se délecte de son attitude poussant un peu plus loin son désespoir.

Alors qu’une tierce personne intervint, la verte perçut enfin ce que pensait réellement l’homme d’elle, elle avait été un jouet pour lui, ni plus, ni moins. Face à cela, la Toupex aurait encore pu sombrer dans la tristesse, le froid de l’âme ou la dépression, mais il n’en fut rien. Allongée au sol, elle combattait pour retrouver un minimum de force devant la lame laissée par le hors-la-loi juste devant elle. La recrue voulait la saisir, se relever et la planter dans la nuque de son ancien amant, quitte à être torturée ensuite par ses camarades, elle s’en moquait bien ; néanmoins cela lui était impossible. Et alors que la dispute touchait à sa fin concernant le sort de la mouette, et que les malfrats tournaient les talons pour s’échapper, la verte parvint à se redresser tant bien que mal, toujours au sol, seule la partie haute de son corps reposait sur ses bras tremblants. Elle rassembla le peu de force qui lui restait pour s’adresser à son nouvel ennemi mortel avec force, conviction et détermination.

Ren Tao ! Souviens-toi de moi car je serai celle qui te tuera !


Nul doute qu’il ne réagirait pas mais elle s’en moquait, ces mots qu’elle venait d’énoncer, elle les pensait du plus profond de son être, ainsi en se roulant sur le dos, regardant le ciel noir et étoilé, un filet de sang partant de sa bouche, Kanäe Toupex se jura de tuer Ren Tao.


© Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Les racines de la haine se trouvent sous un arbre d'amour ( Pv Kanaë Toupex )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nuage de Blizzard ▲ Le suicide est dû à la haine de la vie et à l'amour de la mort.
» KOUMAN HAINE TI PE A FE MARC HENRY E SAL DI SOU NEPTUNE...
» humiliation et Haine [PV]
» Une larme entre amour et haine
» LA " MARSEILLAISE CHANT de HAINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Las Camp-