Partagez | 
 

 Breaking Point [FB avec Ren Tao]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Guts
Le Nocturne
avatar
Messages : 283
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
116/120  (116/120)
Berrys: 9.922.000 B

MessageSujet: Breaking Point [FB avec Ren Tao]   Dim 15 Jan - 20:20











Breaking Point









Nom ; Guts.
Prénom ; Aaron.
Surnom ; Le Nocturne.
Âge ; Âgé de 17 ans.
Sexe ; Homme.
Race ; Humain.
Lieu de naissance ; West Blue, à Nighty Town dans le village de Xérèse.
Camp ; Civil.
Équipage ; X
But / Rêves ; Tuer la rousse des Shadow Ghosts.
Métier ; Il n'en a pas, il rend service aux gens et c'est comme cela qu'il est rémunéré.
Arme/Fruit du Démon ; Une canne à pêche solide rustique et une dague en dents de scie. Le Kage Kage no Mi.
♛ Résumé
LE JOUR N'EST FAIT QUE DE CE QUE LA NUIT A DÉCIDÉ.

Aaron est sur un ponton dans le port, il pense plus qu'autre chose et ne dit pas un mot.
♛ Venons-en aux faits
UN HOMME SE MESURE EN UNE NUIT.

Après avoir aidé la marine et qu'elle soit partie, je me dirigeai lentement vers le port désormais tranquille. Il n'y avait quasiment personne, si ce n'est quelques vagues s'écrasant sur la roche étalée sur toute la longueur afin de stopper cette mer. Leur bruit me rappelait évidemment chez moi et les heures m'en séparant. Il n'y avait plus personne dans ce port, alors je plaçais mes pieds l'un devant l'autre sur le ponton en bois grinçant jusqu'à arriver à son bout. Puis je pris le temps de m'asseoir sur le rebord, laissant mes pieds flotter au-dessus de l'eau. Et dire qu'il me suffit de perdre l'équilibre pour mourir. La vie se joue à si peu de choses.

Je jetai un regard vers l'horizon alors que l'étoile la plus importante de notre système solaire se couchait. Je l'avais découvert aujourd'hui, le Soleil. Pour une première fois, ce fut plutôt choquant de ressentir une telle lumière. Quelque chose de tellement agressif pour mon regard qu'il me fallut plusieurs heures pour même m'habituer à l'avoir dans ma vue. Il est apparemment impossible de le fixer pendant une longue période. Il a beau chauffer, il est nul cet astre. La Lune elle, est beaucoup mieux. Elle éclaire certes moins et ne chauffe pas, mais au moins tu peux l'admirer pendant des heures sans jamais t’abîmer le regard.

Comme je m'ennuyais, je décidai de lancer sans conviction mon hameçon à la mer. Le bruit du choc avec l'eau me faisait remémorer à quel point j'aimais la pêche. Mais ce ne fut que de court instant. Car cette passion ma rappelait évidemment son partage avec les miens. Et cela me ramenait avec évidence au tragique événement d'hier. Il y a quelques heures, le sang des miens coulait et leurs os se faisaient broyer. Rien que d'y penser, mon emprise sur le manche de ma canne à pêche se resserra de plus en plus. Je retroussai ma manche gauche de ma main droite et observai les deux lettres figurant sur mon avant-bras. Gravé dans la peau, ma peau. Le sigle "SG", je ne l'oublierai jamais même lorsque cette peste sera morte.

Il faut que je la retrouve, par n'importe quel moyen. Si je dois faire 20 ans d'esclavage pour avoir un GPS sur elle, c'est sans hésiter que j'accepte. Je ne demande que du temps. Il me faut du temps pour devenir fort, assez fort pour lui foutre une raclée, celle de sa vie et de sa mort. Je fixais désormais les lettres en serrant les dents, ne me souciant même plus de ma ligne qui bougeait sans cesse. La colère montait en moi à une vitesse que je n'avais jamais encore connue. Même la mort de mon père ne m'avait pas fait tant d'effet. La haine devenait la seule chose que je connaissais à présent et qui m'animait. J'aurais pu aller déverser tout ça sur un arbre et le casser au bout de quelques heures mais je me résolus à me calmer avec une grande inspiration.

L'heure viendra où je relâcherais toute cette haine contre ma cible, et ce jour-là je ne conseille à personne de se mettre dans mon chemin. Ma ligne elle, finit par ne plus bouger, le poisson s'était sans doute servi sur l’appât puis avait réussi à se libérer. Cela me faisait rendre compte que dans cette attaque, nous n'avions été que des appâts. Ces Shadow Ghosts ne voulaient que le gros poisson, Elème. Au final, je ne sais même pas ce qui s'est passé là-bas et je ne veux pas le savoir. J'ai abandonné les miens comme un lâche alors qu'ils ont sans doute besoin de moi plus que jamais auparavant. Mais la douleur était insupportable. Si seulement je pouvais savoir ce qui se passe là-bas.. Je finis par me relever sur le ponton, ramener ma ligne puis l'enroulée autour de ma canne afin de la poser sur mon épaule comme à l'accoutumée.

Puis je fixais les derniers rayons de soleil couchant pendant quelques secondes..

♛ Précisions
LA NUIT JE FERME LES YEUX ET JE LAISSE COMMENCER LA VRAIE VIE.

Liste des techniques utilisées ;
Dernier mot ;

© Never-Utopia par Pastomaniac


Dernière édition par Aaron Guts le Jeu 2 Mar - 14:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 940
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: Breaking Point [FB avec Ren Tao]   Dim 22 Jan - 8:27

  • Ren Tao
  • Kanaë Toupex
Panique à bord.
Les Décimas... Il fallait se rendre sur une certaine île, mais avant tout, il fallait se prendre de l’armement. C’est donc en chemin qu’on s’était arrêté sur l’île de Saint-John. Île plutôt neutre, en terme de marines, cependant, le bordel qui y règne est parfait pour faire une pause sans être vu. Ainsi donc, je me remettais tranquillement de mon combat contre Ericken et les autres personnes. Cependant, il fallait aussi penser à certains problèmes récurrents. En effet, deux de mes compagnons s’étaient fait capturés dont un des deux qui s’était rendu de lui-même. Il me faudrait penser à prendre des nouvelles ou surveiller qu’il ne parle pas de trop. Ne sachant pas qu’il était trop tard, je m’en allais sur le pont pour prendre un peu l’air. La route était encore longue, mais nous resterions là pour la journée afin de reprendre des forces. Tant moi que les autres en avions besoin.

Après un moment à rêvasser quelque peu, Ayabusa débarquait en trombe l’air affolé. Hm ? Me tournant vers lui, j’apprenais donc que Senshi avait fugué. Grognant de désespoir, je me mis à réfléchir avant de finalement décider à la chercher. En effet, connaissant cette fille et ayant eu vent de son talent pour foutre la merde, elle n’allait pas faire une balade de santé. Oh que non... L’île est un endroit parfait pour la bagarre et c’est pas elle qui allait se retenir, bien au contraire même.

“ Fait chier... “

Malgré mes blessures, je me devais d’aller sur le terrain pour la chercher et je devais faire ça au plus vite, car dieu seul sait à quel point elle peut être une plaie à être comme elle est. Destructrice, Meurtrière, Sadique et Têtue, voilà les synonymes qui la qualifie le mieux je pense. D’où mon urgence du moment.


Senshi, Bagareuse des S.G

Comme à son habitude, la rousse avait une petite idée derrière la tête et pas des moindres... En effet, l’histoire de cette île la rendait toute chose. Elle avait envie de taper sur des gens et quoi de mieux que cette guerre pour reprendre le trône ? Faisant semblant de s’allier à un des 35 fils du roi actuel, elle avait carte blanche pour frapper les adversaires. Mais au lieu d’utiliser cette stratégie sûre où on peut se faire plaisir sans avoir d’ennuis... Elle, elle avait décidée de faire autrement.
S’infiltrant sur l’île, elle cherchait quoi faire et rapidement, sans vraiment le savoir, elle tomba sur un groupe de 10 personnes qui semblaient protéger une seule personne. Un des 35 prétendants au titre qui faisait une “ pause “ en buvant afin d’oublier sa défaite. Entant ses plaintes et son envie de devenir plus fort, la jeune femme ricana avant de simplement l’interpeller comme s’il s’agissait d’un simple homme comme on en croise à tout les coins de rue.

“ Hey le maigrichon, tu veux devenir plus fort ? Bat toi comme un homme, plutôt que derrière tes pseudos gorilles kr kr kr. “

Ricanant et se faisant manipulatrice, la miss craquait déjà ses phalanges alors que les concernés se retournés, l’air choqués. En effet, leurs égos étaient touchés sur le coup. Mais la miss n’avait pas peur d’eux, bien au contraire et pour cause... Malgré leur efficacité, très vite, on pouvais voir des gens voler à travers le plafond. La belle arrivait littéralement à les envoyer voler en l’air. Une belle bataille venait d’éclater dans la taverne.

Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
avatar
Messages : 283
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
116/120  (116/120)
Berrys: 9.922.000 B

MessageSujet: Re: Breaking Point [FB avec Ren Tao]   Dim 22 Jan - 9:49











Breaking Point









Nom ; Guts.
Prénom ; Aaron.
Surnom ; Le Nocturne.
Âge ; Âgé de 17 ans.
Sexe ; Homme.
Race ; Humain.
Lieu de naissance ; West Blue, à Nighty Town dans le village de Xérèse.
Camp ; Civil.
Équipage ; X
But / Rêves ; Tuer la rousse des Shadow Ghosts.
Métier ; Il n'en a pas, il rend service aux gens et c'est comme cela qu'il est rémunéré.
Arme/Fruit du Démon ; Une canne à pêche solide rustique et une dague en dents de scie. Le Kage Kage no Mi.
♛ Résumé
LE JOUR N'EST FAIT QUE DE CE QUE LA NUIT A DÉCIDÉ.

Aaron finis par bouger pour rentrer à son hôtel et te suis, intrigué par les silhouettes volantes.
♛ Venons-en aux faits
UN HOMME SE MESURE EN UNE NUIT.

La nuit avait prit sa place et dominait maintenant le ciel. J'étais maintenant dans mon domaine, mon atmosphère. Un grand astre blanc éclairait l'île, il était si beau. Elle était si belle, la Lune.. Derrière moi, j'entendais quelques pas alors que je continuais de fixer l'étendue aqueuse. Même si je n'avais pris aucun des 35 camps existants, il fallait mieux se méfier. Mieux vaux prévenir que guérir comme disent les gens. Il s'agissait d'un homme plutôt banal, des cheveux rouges et un long manteau noir. Avec apparemment, aucune intention de me nuire.

Qu'est-ce que je faisais là ? Sur cette île la lutte est incessante, et je ne sais pas si me battre avec des mercenaires est la meilleure chose qui soit pour évoluer. Ceci dit, c'est toujours un bon entraînement. Plus tôt dans la journée, j'avais payé en poissons ma chambre d'hôtel et fais alliance avec une agente spéciale pour chasser un gros gaillard. J'étais fatigué, et pourtant je n'avais aucune envie d'aller dormir. Drôle de situation dans laquelle j'étais.. Mais avec ces côtes bien amochées, il valait mieux prendre un peu de sommeil. Je crois que c'est la première fois de ma vie que je décide à quelle heure je vais me coucher. Je quittais le ponton toujours grinçant pour me diriger vers l'hôtel. Le long de la côte il y a des tas de bars et apparemment chaque soir c'est le même spectacle ; baston sur baston. Et ce soir cela en était de même, tout en longeant la mer, j'entendais des bruits de casse et des gens qui se frappaient.

J'avais tout mon temps, alors je marchais de manière nonchalante. À côté de moi passa le type que j'avais remarqué un peu plus tôt, il semblait bien pressé cette fois-ci. Il me dépassa très vite et semblait fixer chaque bar avec insistance pendant quelques secondes puis il passait au suivant. Son comportement me dérangeait, si il cherche quelqu'un pourquoi ne rentre-t'il pas dans le bar ? C'est comme si il attendait que quelque chose de spécial se passe dans un bar précis. Et précisément, plus loin volaient des silhouettes dans le ciel.. Intrigué, je suivais cet homme.

♛ Précisions
LA NUIT JE FERME LES YEUX ET JE LAISSE COMMENCER LA VRAIE VIE.

Liste des techniques utilisées ;
Dernier mot ;

© Never-Utopia par Pastomaniac


Dernière édition par Aaron Guts le Jeu 2 Mar - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 940
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: Breaking Point [FB avec Ren Tao]   Dim 22 Jan - 13:34

  • Ren Tao
  • Aaron Guts
Panique à bord.
Se balader ainsi n’était pas une bonne idée. Même si l’histoire de l’île ne m’intéressait pas, il est très vite fait de se faire des ennemis, et s’était pas le but. Dommage que Senshi préfère plus se battre que penser à ce genre de détails. Je me devais de l’arrêter au plus vite avant qu’on ait une île à nos trousses. Marchant tranquillement en civil sans même me soucier du fait qu’on pourrais me reconnaitre moi, j’avançais en cherchant un lieu susceptible d’avoir intéressé la belle. De ce fait, mon attention était portée directement sur les bars. Quoi de mieux qu’un peu de grabuge dans un bar ou une taverne hein ?

Solitaire comme bien souvent, je ne notais même pas le temps qui passait et le fait que la nuit arrivait trop rapidement. Les ombres se réveillait enfin et les ténèbres recouvrirent le monde. D’ici quelques heures, nous lèverions l’ancre me disais-je. Autant finir ça rapidement. Ne remarquant donc guère que j’étais suivis, je me contentais de chercher jusqu’à avoir un indice...
En effet, tombant du ciel, un homme s’écrasa face à moi. Observant son état, je remarquais qu’il avait été frappé et pas qu’un peu. Il balbutia quelques paroles avant de s’évanouir. “ Elle “ était trop forte d’après lui. Elle ? Ok... Ou bien les coïncidences sont au goût du jour, ou bien cette “ elle “ était la personne que je cherchais. De ce fait, je m’empressais de retrouver le lieu d’où venait ce corps. Et je n’avais pas de mal à me diriger vu la “ pluie “ de corps qui commençait, émanant d’une taverne au loin.

“ Quelle plaie cette fille... “

Accélérant le pas donc, je m’empressais d’aller vers les lieux, arrivant bientôt à l’entrée.


Senshi, Bagareuse des S.G

Elle était là, la folle aux capacités physiques destructrices. Elle semblait faire un carnage et pour cause, quelques hommes entourait le fils du roi pour le protéger, tandis que d’autre jouaient les amuse-gueule pour la belle. Aussi soldat d’élite soit-ils, leurs coups ne semblaient que faire grandir l’envie de baston de la belle. Elle n’était pas invincible et le sang qui coulait de ses bras et une épaule le prouvait, mais elle ne tombait pas, elle ne reculait pas, elle encaissait et riait avant de reprendre.
Sa violence était inouïe et pour cause, elle ne se battait pas comme une fille, loin de là. Elle prenait la tête de ses opposants et brisait des tables avec. Parfois elle attrapait leurs jambes et les lançait en l’air comme une balle avant de faire un smash avec son pied... Bref, elle jouait avec eux avec une rare intensité. Elle n’était pas une barbare pour rien. Et désormais, elle approchait du groupe protégeant le fameux fils.

“ Et maintenant ? Je fais un strike avec qui ? “
“ Assez Senshi !!!

La demoiselle se retourna alors vers moi. Visiblement surprise, elle prit un air blasée, sachant très bien ce que j’allais lui demander. Elle attendait mes paroles, tapotant du pied comme une personne pressée.

“ ... On rentre au navire immédiatement.. “

Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
avatar
Messages : 283
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
116/120  (116/120)
Berrys: 9.922.000 B

MessageSujet: Re: Breaking Point [FB avec Ren Tao]   Lun 23 Jan - 18:05











Breaking Point









Nom ; Guts.
Prénom ; Aaron.
Surnom ; Le Nocturne.
Âge ; Âgé de 17 ans.
Sexe ; Homme.
Race ; Humain.
Lieu de naissance ; West Blue, à Nighty Town dans le village de Xérèse.
Camp ; Civil.
Équipage ; X
But / Rêves ; Tuer la rousse des Shadow Ghosts.
Métier ; Il n'en a pas, il rend service aux gens et c'est comme cela qu'il est rémunéré.
Arme/Fruit du Démon ; Une canne à pêche solide rustique et une dague en dents de scie. Le Kage Kage no Mi.
♛ Résumé
LE JOUR N'EST FAIT QUE DE CE QUE LA NUIT A DÉCIDÉ.

Aaron te suis, ses doutes quant à l'identité de la fille grandissent et il finis par voir Senshi, il va se cacher derrière une maison juste après et s'adapte a vos faits. Si vous le chercher, il essaye de se cacher et si vous repartez, il vous suit.
♛ Venons-en aux faits
UN HOMME SE MESURE EN UNE NUIT.

Il avait plusieurs mètres d'avance sur moi, et ce n'était pas si mal. Enfin, pas que je l'espionnais vraiment, c'était plus un petit caprice avant d'aller dormir. En soit, rien de grave. Les corps continuaient de voler, si bien que l'un d'entre eux finit par atterrir juste devant le type aux cheveux rouges. Comment un type a pu voler aussi loin ? Et surtout.. qu'est-ce qui l'a envoyé là ? Ou quoi devrais-je plutôt dire. Il s'est fait catapulter ? J'étais seulement à quelques mètres et je pouvais encore entendre ce que les deux disaient. Le type au sol avait vraiment mauvaise mine, tabassé de partout. Il avait sûrement des parties cassées et se remettre de cette raclée lui prendrait des semaines de douleurs atroces et quotidiennes. Et justement lui, utilisait le féminin. Une fille ? Forte ? Je m'arrêtai un instant de marcher, comme l'avais précédemment fait l'homme pressé. Mon cœur se mit à battre de plus en plus vite, et pourtant mon cerveau ne voulait pas le croire.

Dans ce monde, je ne connaissais qu'une femme possible d'envoyer des gens aussi loin et de les mettre dans des états comme ceux-là. Cette femme, c'était ma cible. L'homme se reprit à marcher en se plaignant de la fille. Donc.. il la connaît ? Attends ! S'il connaît la fille qui a fait ça, ce mec est forcément important. Et qui plus est, s'il connaît la rousse il devient encore plus important. Je n'avais aucune envie d'utiliser la manière forte. Pas parce qu'il risquerait de me défoncer, même si c'est plus que possible. Mais plus pour savoir, je voulais la voir, de mes propres yeux. Je voulais la vérité, et je la voulais maintenant. Mes pas reprenaient également et s’accéléraient, si bien que je rattrapais le type. Mes pensées et mon regard n'étaient concentrés que sur une chose, la fille dans le bar. Après quelques mètres la silhouette que je suivais disparu dans le bar et je décidai de ralentir l'allure pour bien tout entendre.

Une voix féminine retentit en premier lieu, et mes craintes se confirmaient. Le pourcentage pour que cette fille dans le bar soit la rousse d'hier avait bien augmenté. Et lorsque je passai devant la porte et que la lumière de l'intérieur venait jaillir sur mon visage, je la voyais. Elle semblait dépiter alors que le mec, qui devait visiblement être son supérieur lui ordonnait de cesser. C'était bien elle, et mes pupilles s'écarquillaient devant ce monstre. Elle saignait à plusieurs endroits aux bras, mais ne semblait pas vraiment s'en soucier. Je passai si rapidement que je ne sais pas si elle avait pris le temps de me remarquer. Et la suite se jouerait là-dessus, je décidai de tourner une maison plus tard à l'angle et de m'arrêter contre le mur de la bâtisse, dos à celle-ci. Tout mon corps se crispa de haine alors que je fixais les deux lettres scarifiées sur mon avant-bras gauche. Cet instant où tous mes muscles se contractaient éveilla en moi une douleur, celle dans mes côtes. Si bien que je me tordis en deux en tenant ces dernières par pur réflexe.

J'essayai de rester sur mes gardes au cas où elle me chercherait, je me serais simplement déplacé plus loin pour ne pas qu'elle me trouve. Dans mon état, je ne suis encore qu'une larve bonne à rien. Si elle ne me cherchait pas, je me serais simplement contenté de les suivre. Au moins maintenant je connais son prénom.. Senshi.
♛ Précisions
LA NUIT JE FERME LES YEUX ET JE LAISSE COMMENCER LA VRAIE VIE.

Liste des techniques utilisées ;
Dernier mot ;

© Never-Utopia par Pastomaniac


Dernière édition par Aaron Guts le Jeu 2 Mar - 14:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 940
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: Breaking Point [FB avec Ren Tao]   Dim 29 Jan - 9:48

  • Ren Tao
  • Aaron Guts
Panique à bord.
Cette fille allait me faire péter une durite un de ces jours, heureusement pour elle qu’elle se montre compétente. Ainsi donc, alors que tel un père je la grondais, celle-ci ne bronche pas. Après un moment donc à m’exprimer, elle se décide à m’obéir tranquillement et me suivre. Ne remarquant pas que nous étions pris en filature donc, je me dirigeais avec elle sur le navire. Le chemin était tranquille et sans encombres. La fatigue m’empêchait d’être vigilent et c’est pour ça que je n’utilisais guère mon haki de l’observation. Je me baladais avec la miss en restant silencieux. Elle se contentait de broyer quelques cailloux pour tuer le temps en chemin, se permettant de parfois râler. Puis pour je ne sais quelle raison, elle se mit à se vanter de ses exploits.

“ Haha... Tu aurais du voir comment ils étaient pitoyables n’empêche. Ces villageois ne savaient rien faire si ce n’est lancer des cure-dent. Ils pensaient pouvoir se défendre contre n’importe quelle menace alors que d’un coup je faisais péter leurs portes en bois haha ! Oh et tu as pas vu le plus marrant; mais il y en a un qui voulais jouer au héros. RI-DI-CULE !!! Son cul a prit tellement cher qu’on peut le coter en bourse désormais je crois. “

Me contentant de sourire en coin, bien que je m’en foutais, je continuais ma route sans rien ajouter. Elle me fatiguait encore plus que n’importe quel enfant que j’ai connu dans ma vie. Mais préférant jouer la psychologie, je vins alors à parler.

“ Je vais être franc, tu dépasses toutes mes espérances. De base, je t’ai intégré aux S.G car tu es capable de raser des endroits à toi toute seule et d’ailleurs, si tu es sage je te confierais une mission prochainement. Si tu passes sur Nighty Town, éventuellement que tu pourrais y faire une piqûre de rappel. Qu’en dis tu ? “

Me mettant une belle claque dans le dos, je manquais de perdre l’équilibre.

“ Là, on parle le même langage Ren, marché conclu. “

Pour parler aux enfants, toujours faire le coup de la “ sucette “ et elle, sa sucette c’est la bagarre.

Après un moment à marcher, nous voilà enfin au navire, bien caché et prêt à partir au moindre imprévu sur cette île. Laissant la miss rentrer en paix, moi je me mis devant non pas pour monter la garde, mais pour fumer une clope. Baillant, je semblais bel et bien crevé en proie à n’importe quelle attaque surprise. Cependant, il serait idiot de tenter une chose pareil, surtout quand on voit que sur le pont un homme monte aussi la garde. Ayabusa était là, accompagné de Krake en train de discuter de manière passionnante. Plus que quelques heures et on s’en irais comme on étais venu.

Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
avatar
Messages : 283
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
116/120  (116/120)
Berrys: 9.922.000 B

MessageSujet: Re: Breaking Point [FB avec Ren Tao]   Dim 29 Jan - 11:10











Breaking Point









Nom ; Guts.
Prénom ; Aaron.
Surnom ; Le Nocturne.
Âge ; Âgé de 17 ans.
Sexe ; Homme.
Race ; Humain.
Lieu de naissance ; West Blue, à Nighty Town dans le village de Xérèse.
Camp ; Civil.
Équipage ; X
But / Rêves ; Tuer la rousse des Shadow Ghosts.
Métier ; Il n'en a pas, il rend service aux gens et c'est comme cela qu'il est rémunéré.
Arme/Fruit du Démon ; Une canne à pêche solide rustique et une dague en dents de scie. Le Kage Kage no Mi.
♛ Résumé
LE JOUR N'EST FAIT QUE DE CE QUE LA NUIT A DÉCIDÉ.

Toujours en filature, quand il vous entend parler de ce qu'il va se passer il s'arrête. Aaron est donc à assez grande distance, énervé il envoie sa boule au bout de sa canne à pêche dans la colonne de Ren remarquant qu'il est solo.

♛ Venons-en aux faits
UN HOMME SE MESURE EN UNE NUIT.

Rester collé au dos de la maison, j'attendais. Je ne faisais qu'écouter, et leurs deux voix s'éloignaient de plus en plus après être sortis du bar. Je m'approchai du coin afin de confirmer mes jugements par la vue. Et en effet, ils s'écartaient du bar. Je me mis alors à les suivre silencieusement dans l'ombre, j'y étais habitué. Après tout, ma vue était plus développée dans le noir que la plupart des être humains et je pouvais bien apercevoir les deux êtres. L'homme grand, aux cheveux rouges et vêtu quasiment que de noir et la fille plus petite, rousse et habillée courtement. Comme si ses muscles de monstre faisaient tellement activer son sang que ça chauffait son système immunitaire et qu'elle n'avait pas besoin de se couvrir. Quant à moi, mon cœur ne cessait de battre la chamade. Jamais il n'avait battu aussi vite, devant mes yeux se tenait la responsable du massacre des miens et son supérieur.

Toujours silencieux et bien caché, je me tenais à quelques mètres derrière eux. Soudainement Senshi éleva sa voix et cracha des mots qui me mirent hors de moi. Cette sale petite salope était en train d'insulter les miens. Elle se moquait ouvertement, mon sang bouillait. Mon rythme cardiaque avait encore grimpé et je ne savais pas qu'un cœur pouvait battre aussi vite. Et elle se moquait de moi ! La garce ! Je lui ferai avaler ses dents et elle les crachera par l'autre trou.. La tuer, je voulais la tuer ! Elle faisait monter une haine en moi encore jamais connue auparavant.

Puis, ce fut l'homme qui prit la parole. Tout mon corps ressentit une vague de frissons horrible. L'expérience allait se répéter.. Il lui demandait de retourner sur Nighty pour raser encore mon village.. Je m'étais stoppé. Tout mon corps était pétrifié à l'idée de savoir que les miens allaient se faire massacrer sans que je ne puisse rien faire, et eux non plus. Ils s'éloignaient de plus en plus alors que Senshi donnait une violente tape dans le dos de son chef, enjouée à l'idée de perpétrer ses actes. D'ailleurs ce type avait désormais un nom.. Ren.

Ma haine était beaucoup trop grande pour être contenue. J'allais faire une connerie, mon corps bougeait seul dès à présent. Alors que les deux se séparaient, mes deux mains étaient crispées sur le manche de ma canne à pêche. J'en déroulai le fil d'un geste agile puis j'envoyai ma canne à pêche d'un mouvement emplit de toute ma force vers la gauche afin que le fil se déroule et que la boule de 20 kilos a son extrémité cogne violemment dans la colonne de Ren. Avec de la chance il la prendrait dans les côtes si il essayait d'éviter. Je me fichais des conséquences, il fallait que quelqu'un souffre à ma place.



♛ Précisions
LA NUIT JE FERME LES YEUX ET JE LAISSE COMMENCER LA VRAIE VIE.

Liste des techniques utilisées ;
Dernier mot ;

© Never-Utopia par Pastomaniac


Dernière édition par Aaron Guts le Jeu 2 Mar - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 940
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: Breaking Point [FB avec Ren Tao]   Dim 29 Jan - 16:50

  • Ren Tao
  • Aaron Guts
Panique à bord.
Senshi était désormais à bord. Nous pouvions nous reposer tranquillement sans risquer avoir trop d’ennuis me disais-je. Fumant une clope en douce, j’étais loin d’imaginer qu’un espion se trouvait non loin de là. Observant la fraise qui luisait dans le noir, j’étais pensif et fatigué. Seul dans mon esprit, je tentais de faire bien des points. Je repensais brièvement à Rei qui me manquait un peu, mais je me devais de mettre vite ça de côté. Revenant très lentement à moi, j’approchais de la fin de ma clope et m’en allumais une autre. Si je ne mourrais pas dans un combat, pour sûr que j’allais mourir à cause de la cigarette... Mort de merde me disais-je.

Mais alors que je commençais à réfléchir, voilà qu’une chose que je n’avais pas prévue se fit voir. Sans comprendre pourquoi, je ressentis comme un poids frapper de plein fouet mon dos. M’arrachant un quasi cri de surprise, je sentais ma respiration se couper. Cependant, la surprise ne fut pas très longue, car rapidement, je me retournais pour alors attraper cette chose qui semblait avoir été lancé. Tient ? Un truc de canne-à-pêche ? Fronçant alors les sourcils, je vins à fixer la boule et je tentais de deviner jusqu’où allait le fameux fil. Je voulais simplement deviner où était l’agresseur avant d’aller moi-même le chercher.
Qui était assez con pour m’agresser moi, Ren Tao, primé à 132 Millions de berrys, seul ? Mon égo en prenait un coup et c’est donc d’un seul coup que je tirais sur le fil afin d’attirer la personne. Si celle-ci n’avait pas lâché sa canne, il serait alors tiré simplement et trainé jusqu’à mes pieds. Et autant le dire, si tel était le cas, il n’aurait pas droit à un accueil digne de ce nom... Pour cause, à peine aurais-je son corps à portée que je le frapperais d’une droite qui restera dans l’histoire. En revanche, s’il lâchait sa canne, alors je m’empresserais de la briser et partir à sa recherche et d’une manière méticuleuse.

Quoi qu'il arrive, j'étais désormais sur mes gardes et la personne responsable de ce " mal " allait payer d'une quelconque manière que ce soit. Quitte à devoir chercher pendant des heures, je mettrais la main sur cet individu.

Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
avatar
Messages : 283
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
116/120  (116/120)
Berrys: 9.922.000 B

MessageSujet: Re: Breaking Point [FB avec Ren Tao]   Lun 30 Jan - 14:34











Breaking Point









Nom ; Guts.
Prénom ; Aaron.
Surnom ; Le Nocturne.
Âge ; Âgé de 17 ans.
Sexe ; Homme.
Race ; Humain.
Lieu de naissance ; West Blue, à Nighty Town dans le village de Xérèse.
Camp ; Civil.
Équipage ; X
But / Rêves ; Tuer la rousse des Shadow Ghosts.
Métier ; Il n'en a pas, il rend service aux gens et c'est comme cela qu'il est rémunéré.
Arme/Fruit du Démon ; Une canne à pêche solide rustique et une dague en dents de scie. Le Kage Kage no Mi.
♛ Résumé
LE JOUR N'EST FAIT QUE DE CE QUE LA NUIT A DÉCIDÉ.

Aaron lâche la canne à pêche dès qu'il se sent tiré, il freine sur le sol grâce à ses pieds et une fois à distance de coup, il fait une feinte avec son ombre pour enchaîner sur un coup de pied horizontal vers ta mâchoire.

♛ Venons-en aux faits
UN HOMME SE MESURE EN UNE NUIT.



L'impact avait été violent, ce Ren bougea quelque peu avant de se stabiliser. Durant l'action et malgré l'exclamation qu'il eût, il ne lâcha pas sa cigarette. Mais mon attention n'était pas sur ce genre de détail, il fallait encore plus qu'il souffre. C'était lui, et lui seul le responsable de tout cela. Il avait ordonné à cette sale petite truie de nous foutre une raclée et comme c'est une connasse, elle s'est gentiment amusée à nous détruire. Peu importe sa carrure, sa réputation, son argent ou son pouvoir, dans ce monde ou dans un autre. Il ne me faisait pas peur. Ma haine surpassait tout autre émotion.

Et pour cause lorsqu'il tira sur ma canne à pêche le plan avait été clair dans ma tête. La pression qu'il exerçait sur mon corps était incroyablement étonnante. Pas autant que Senshi, mais à n'en pas douter ce type pouvait assommer un monstre d'un coup de poing. Il me fallait donc la lâcher, ma précieuse canne à pêche, mon bébé à moi. Malgré le fait de l'avoir lâché aussi tôt que mes réflexes me le permettaient, la force avec laquelle il m'avait fait voler était suffisante pour que j'arrive à sa hauteur sans ne rien faire.

Mais ce n'était pas vraiment le plan escompté. Alors que mon corps était à l'horizontal, je me redressai et glissai sur le sol en positionnant mon centre de gravité vers l'arrière. L'effet voulu était simple et efficace, je freinais. Je préparais mes jambes, je les contractais afin d'y insuffler la force suffisante pour pouvoir bondir au moment opportun. Mais esquiver n'était que la première étape. Et vu la force avec laquelle il avait tiré sur ma canne à pêche, je me doutais bien qu'il fût physiquement supérieur à moi.

Il me fallait encore m'adapter. Et même si je réduisais la vitesse, j'avançais encore vers lui. Tout se jouerait à une fraction de secondes. Au dernier moment, celui où il allait frapper en me voyant venir, j'invoquerais mon ombre. Le pari était risqué, je n'avais pas parfait cette technique malgré tout le temps que j'y avais passé. Mais si ce pari passait, la surprise n'en serait que plus grande pour lui. Ainsi alors qu'un mouvement se faisait voir de sa part -ce que je remarquais par un début de rotation du bassin- je réagissais instantanément.

Mon ombre s'arracha de mon corps par ma seule volonté et s'éleva d'un coup d'un seul, de haut en bas. Le tout en un temps-éclair. Quand mon ombre m'aurait totalement caché, j'aurais enclenché mon pied gauche afin de faire un pas en arrière. Le but n'était pas de totalement reculé, mais de prendre suffisamment de recul pour éviter le coup qui allait passer au travers de mon ombre jumelle pour ensuite enclencher ma jambe droite. De là c'était non seulement un appui mais plus que ça, un coup latéral qui avait pour but de faire voler sa mâchoire jusque sur son navire.

♛ Précisions
LA NUIT JE FERME LES YEUX ET JE LAISSE COMMENCER LA VRAIE VIE.

Liste des techniques utilisées ;

- Feinte (nécessite Doppëlganger) : C'est une technique d'esquive simple, lorsqu'il est sur le point de se faire attaquer Aaron active Doppëlganger et fais un pas en arrière. Ainsi l'adversaire vient frapper l'ombre du maudit et ce dernier peux profiter de l'éventuelle surprise. [Niveau 20]

Dernier mot ;

© Never-Utopia par Pastomaniac


Dernière édition par Aaron Guts le Jeu 2 Mar - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 940
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: Breaking Point [FB avec Ren Tao]   Dim 5 Fév - 16:41

  • Ren Tao
  • Aaron Guts
Panique à bord.
Se faire attaquer de la sorte, c’est tout simplement de la connerie pure et dure. Mais rester au corps à corps, c’est tout simplement du suicide me disais-je. En effet, le corps semblait avoir été attiré à moi et au lieu de fuir, il semblait vouloir continuer l’offensive. Petit bout d’homme que je ne connaissais pas, voilà que quelque chose d’étonnant se produisit. Son ombre venait de se décoller du sol. Se protéger ? N’ayant pas activé mon haki de l’observation, je ne devinais pas son geste immédiatement alors que mon coup partait. Le jeune homme démontrait une certaine ténacité en osant essayer un coup de pied avec son autre jambe et là fut son erreur. En effet, même si j’étais du mauvais sens et que mon bras majeur était dans l’autre sens de son offensive, il oubliait que j’avais deux bras et ça allait lui être fatal. D’un geste rapide et sans hésitation, je fis croiser mon bras gauche au dessus de mon droit et ce dernier s’interposa entre lui et ma mâchoire.

“ ... Amateur. “

Relâchant la partie de son corps qui m’avait attaquer en visant la mâchoire, je donna un violent coup de coude pour le faire reculer et mettre fin à l’affrontement direct. Me redressant, imposant ma carrure au milieu de ces ténèbres nocturnes, je vins alors à le fixer de mes yeux neutres comme la mort. Impassible et pourtant si dangereux, je me demandais s’il réalisait le danger actuel. Voilà que des gens m’interpellaient depuis le pont en ayant entendu les bruits d’affrontement. Sautant depuis le haut, voilà que le requin, accompagné de l’ex-marine venaient de me rejoindre prêt à prêter main forte. Les stoppant et interdisant de me voler ma proie, je vins alors à simplement grogner tout en continuant de fusiller ce gars. Avant de vraiment m’énerver, j’allais simplement lui imposer un jeu.

“ ... Va-t-en... Je te laisse trente secondes pour te cacher, ou sinon... Je te tuerai. “

Promesse à ne pas tenir à la légère, mon regard sombre prouvait bien la cruauté dont je pouvais faire preuve et là, s’il osait ne pas me croire, sa tête allait sauter de sa nuque. Commençant à compter à voix haute, je me demandais quel genre de gars il allait être, mais histoire de m’assurer qu’il ne veuille pas faire la forte tête, je me permis une petite phrase envers Ayabusa.

“ ... Appelle Senshi et tout les autres... On va faire une chasse à l’homme ce soir. “

Partant prévenir la fameuse rousse, il ne restais plus trop de temps pour agir. Allait-il fuir comme il devrait ? Ou allait-il tenter un affrontement direct avec les S.G au complet ? Une chose était sûre, le pourquoi du comment de cette attaque m’était inconnue et je m’en foutais comme ma première dent de lait. Il allait simplement ramasser ses dents s’il tentait de trop faire le show.
Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
avatar
Messages : 283
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
116/120  (116/120)
Berrys: 9.922.000 B

MessageSujet: Re: Breaking Point [FB avec Ren Tao]   Mar 7 Fév - 13:43











Breaking Point









Nom ; Guts.
Prénom ; Aaron.
Surnom ; Le Nocturne.
Âge ; Âgé de 17 ans.
Sexe ; Homme.
Race ; Humain.
Lieu de naissance ; West Blue, à Nighty Town dans le village de Xérèse.
Camp ; Civil.
Équipage ; X
But / Rêves ; Tuer la rousse des Shadow Ghosts.
Métier ; Il n'en a pas, il rend service aux gens et c'est comme cela qu'il est rémunéré.
Arme/Fruit du Démon ; Une canne à pêche solide rustique et une dague en dents de scie. Le Kage Kage no Mi.
♛ Résumé
LE JOUR N'EST FAIT QUE DE CE QUE LA NUIT A DÉCIDÉ.

"J'suis touché mais j'reste debouuut", puis je ramène grâce à mon ombre ma canne à pêche vers moi. Je me relie par celle-ci à un arbre plus loin et me sauve dans la forêt.
♛ Venons-en aux faits
UN HOMME SE MESURE EN UNE NUIT.



Mon coup de pied n'avait pas atteint son but. Décidément ce type était bien trop supérieur à moi. Il avait arrêté mon coup sans bouger, ni même sans être étonné. Il aurait pu réitérer ce qu'il avait fait auparavant, et me tirer vers lui afin de me mettre K.O., mais son choix fut tout autre. En effet, il me lâcha le pied puis m'attaqua d'un violent coup de coude en pleine mâchoire. Je ne pus éviter, tout d'abord parce qu'il était physiquement supérieur à moi mais aussi et surtout pour le fait que j'avais tout misé sur ce coup de pied et que je m'étais laissé vulnérable à toutes les contres-attaques possible. L'impact m'envoya valser plus loin alors que je serrais les dents. Je pensais d'ailleurs certaines envolées de ma bouche pendant quelques secondes, avant de me tenir la mâchoire avec ma main gauche et de m'assurer que cette dernière était bien en place.

Il ne fallait pas perdre de temps et c'était à peine si j'osais écouter ce qu'il me disait. Mon ombre qui avait été transpercée par son précédent assaut se déforma et longea le sol afin d'aller investir la canne à pêche pour la manipuler. Il était confiant, je dirais même plus que confiant. Ses yeux dévoilaient non pas une haine, mais une assurance trop grande pour être inquiétée. Alors que ma canne à pêche revenait vers moi, deux types apparaissaient juste à côté du rouge. L'un d'eux était le plus banal qui soit. Cependant le second ne me laissait pas indifférent, et malgré la situation de tension actuelle j'arrivais à analyser certains détails de son corps.

Un homme... poisson ? Un homme-poisson. Il avait l'allure des Selachimorpha, mais avec l'apparence humaine. Je le voyais à certains détails physiques, notamment ses branchies, ses dents de carnassier et surtout ses yeux. Vides, sans crainte comme si l'émotion n'existait pas en lui. Ce Ren venait de m'adresser le même regard, et un frisson de peur envahit ma colonne vertébrale. Cette phrase, résonnait la vérité. Je voulais rester, ooh j'en avais plus qu'envie. De lui montrer de quoi j'étais capable, de rabaisser son estime. Le décompte commençait et je restais sur place. Soudainement il adressa la parole à l'autre humain et c'est à la prononciation du mot "Senshi" qu'une seconde vague de frissons fit trembler mon être. Je serrais de nouveau les dents, ce nom m'inspirait à la fois une crainte et une haine sans nom..

Je finis par saisir ma canne à pêche et lança instantanément le poids en direction d'un arbre plus loin, le plus haut possible. Une fois le poids bien attaché autour je ramenais la canne à pêche tenue en main droite vers la manche de mon bras gauche et posai simplement mon pouce sur le fil de piano afin de tendre la corde. Le décompte continuait.. Je tirais vers moi ma manche de veste et mon avant-bras se dévoilait de nouveau. Les lettres scarifiées étaient visibles dans la nuit, éclairées par cette magnifique Lune. Je lâchais simplement un

- " Je vous retrouverais. "

Des plus secs avant de tirer mon corps à l’extrémité de l'arbre auquel j'étais relié. Puis le mécanisme fit son opération, un grand coup sec sur ma canne à pêche en lâchant le fil et je m'envolais un peu plus haut que l'arbre, dans la forêt sombre. En l'air, j'exécutai quelques mouvements vifs de poignet afin de dérouler le fil de l'arbre et le récupérer en tirant de nouveau sèchement dessus. J'atterrissais alors au sol durement et pris deux, trois secondes pour retrouver mon équilibre avant d'entamer un sprint des enfers. Tout en courant, je rembobinai quelque peu mon fil de piano autour de mon bébé en laissant du mou, au cas où.

♛ Précisions
LA NUIT JE FERME LES YEUX ET JE LAISSE COMMENCER LA VRAIE VIE.

Liste des techniques utilisées ;

- Infiltration : Aaron envoie son ombre dans un objet, il peut ainsi faire bouger l'objet à sa guise. Voici les paliers (car tout les objets ont un niveau de complexité) :

- Objets simples (Comme des vases, chaises etc..) [Niveau 5]

Dernier mot ;

© Never-Utopia par Pastomaniac


Dernière édition par Aaron Guts le Jeu 2 Mar - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 940
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: Breaking Point [FB avec Ren Tao]   Dim 19 Fév - 15:25

  • Ren Tao
  • Aaron Guts
Panique à bord.
Craquant ma nuque légèrement alors que les gens arrivaient pour voir ce qui se passais, je me contentais d’observer le jeune homme fuir. Pensait-il vraiment pouvoir partir comme ça, aussi facilement ? Un amateur, voilà ce qu’il était et il venait de se frotter à la mauvaise personne me disais-je. Tandis que mes compagnons arrivaient donc, je me mis à sourire légèrement, respirant l’air de la nuit. Cela me rappel tant de souvenirs ce genre de situation... Faisant un pas en avant, je vins alors à me tourner vers mes compagnons.

“ Un jeune homme semble vouloir jouer avec nous. Voici donc ce que je propose... Dix minutes de jeux. Le premier qui l’attrape gagne. Une fois dix minutes passées, si personne ne l’a attrapé, on regagne le navire et on se casse... “


Senshi la première se mit à râler en disant que j’allais tricher avec mon haki. Soupirant de lassitude, je vins donc à prometre que je n’utiliserais pas mon haki pour avoir une avance. L’accord étant fait, captant que le temps que je lui avais donner était passé, je vins alors à signaler le départ. Sans plus tarder, le groupe se divisa et partit à toute vitesse.
D’un côté, je pris la voie des airs pour le chercher d’en haut, tandis que Krake et Senshi de son côté se faisaient plus ravageurs. Des arbres tombaient sur leur passage tant ils y allaient en mode bourrin. Ayabusa quant à lui se faisait plus minutieux, coupant plutôt des arbres qui le gênaient dans son avancée.
Ils avançaient, gagnaient du terrain sans vraiment savoir s’ils allaient le trouver. Sans haki, il s’agissait d’une chasse à l’homme hasardeuse. Seul une odeur de sang pourrait attirer Krake, tandis que moi, c’est mon haki de l’observation qui pourrait m’avantager.

Chassé, traqué, toute la pression était sur Aaron, car autant il m’avait eu par surprise, autant là, s’était lui la proie. S’était à lui d’user de sa fourberie pour s’en sortir, sans quoi, il n’allait pas passer un sale quart d’heure, mais bel et bien mourir. Vu mon caractère, je n’étais pas là pour jouer aux cartes. Ce jeu était un simple moyen de me divertir après quoi, je le tuerais et partirais de là.

Observant le lieu, je me mis à sa recherche activement. Et quand je cru voir une chose bouger dans la nature, je partis en piquet vers cet endroit pour alors “ m’écraser “ au sol. Me redressant sans mal, je vins alors à me tourner vers ce que j’avais vu, ignorant s’il s’agissait de cet intrus, ou une simple bestiole.

“ Hm ? “
Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
avatar
Messages : 283
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
116/120  (116/120)
Berrys: 9.922.000 B

MessageSujet: Re: Breaking Point [FB avec Ren Tao]   Dim 19 Fév - 16:10











Breaking Point









Nom ; Guts.
Prénom ; Aaron.
Surnom ; Le Nocturne.
Âge ; Âgé de 17 ans.
Sexe ; Homme.
Race ; Humain.
Lieu de naissance ; West Blue, à Nighty Town dans le village de Xérèse.
Camp ; Civil.
Équipage ; X
But / Rêves ; Tuer la rousse des Shadow Ghosts.
Métier ; Il n'en a pas, il rend service aux gens et c'est comme cela qu'il est rémunéré.
Arme/Fruit du Démon ; Une canne à pêche solide rustique et une dague en dents de scie. Le Kage Kage no Mi.
♛ Résumé
LE JOUR N'EST FAIT QUE DE CE QUE LA NUIT A DÉCIDÉ.

Aaron se fait une paire de jambes d'ombre et cours deux fois plus vite.
♛ Venons-en aux faits
UN HOMME SE MESURE EN UNE NUIT.



Comme certains pourraient le dire "RUN BITCH, RUUUUUUUUN !"

Il était maintenant temps de courir, et très vite ! Ce Ren me rattraperait à coup sûr ! Mais le pire, c'est qu'il n'est pas tout seul. Il y a tout son équipage, ces Shadow Ghosts là.. Il me fallait user de mon cerveau, car leurs capacité physique sont sûrement plus hautes que les miennes. De plus l'environnement n'était pas en ma faveur. Dans ma forêt, les arbres sont si grands que je peux aisément m'y balancer et gagner une vitesse affolante. Ici les arbres sont.. petits. Mais l'avantage c'est qu'il y en a beaucoup et qu'ils sont très rapprochés. Mes jambes donnaient tout ce qu'elles pouvaient, comme tout le reste de mon corps. J'essayais de gérer ma respiration, il me faut courir jusqu'à ce qu'ils me lâchent. Mais ça a pas l'air gagné..

Derrière moi, des bruits sourds retentissaient et lorsque je tournai ma tête pour regarder des arbres volaient. Encore des arbres volants ? Eh bien, je crois que ces gars sont fâchés avec la finesse. Et plus je courais, plus les bruits se rapprochaient. Tout ça me faisait penser que deux jambes étaient trop peu dans cette situation ! Il m'en faudrait au moins une autre pour les distancer ! Eh mais.. si je peux moduler un putain de tigre, pourquoi je pourrai pas me faire une autre paire de jambes ? Waaah le génie ! Faut tester ça ! Je me concentrai donc afin de retirer l'ombre de ma canne à pêche et la fixer sur le bas de mon ventre. Et oui soyons logique, si je fais mes jambes en ombres sur mes autres jambes elle ne toucheront pas le sol ou en tout cas la course ne sera pas maximisée.

Alors que si je les mets là.. -disais-je en modulant deux jambes par ma pensée* je peux user leur potentiel au maximum et doubler ma vitesse ! Mon corps était dans une drôle de position, tout ce que je peux vous dire c'est que j'avais deux paires de jambes et que mon tronc était parallèle au sol. Si avec ça je ne les semais pas... je serais encore dans la mouise. Soudainement, un gros boom se fit non loin de moi mais pas à côté. "Loupé !" pensais-je. Avec toute cette végétation, impossible de voir qui s'était mais une chose était sûre, l'un d'entre eux perdait du temps.

♛ Précisions
LA NUIT JE FERME LES YEUX ET JE LAISSE COMMENCER LA VRAIE VIE.

Liste des techniques utilisées ;

- Membres supplémentaires : Aaron module son ombre afin de rajouter des membres de son corps supplémentaires, il ne peut en tout qu'en créer 6 (Par exemple 3 bras et 3 jambes supplémentaires à ces deux bras et deux jambes déjà existantes). Aussi, les membres sont égales à ceux d'Aaron et ne sont pas plus forts :

- Jambes : On commence niveau 15 par une jambe et tous les cinq niveaux Aaron peux en moduler une supplémentaire (donc jusqu'au niveau 45 : Pour l'instant Aaron peut faire deux jambes).

Dernier mot ;

© Never-Utopia par Pastomaniac


Dernière édition par Aaron Guts le Jeu 2 Mar - 14:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 940
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
488/500  (488/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: Breaking Point [FB avec Ren Tao]   Mar 28 Fév - 12:43

  • Ren Tao
  • Aaron Guts
Panique à bord.
Cette chasse était un moyen de tuer le temps d’une façon comme une autre. Malheureusement, comme toujours, je m’emporte et finalement, je me lasse bien vite. Cet homme était juste doué pour courir et de ce fait, alors que j’écrasais quelque chose, ce n’est que trop tardivement que je me rendis compte qu’il s’agissait de... Je ne sais trop quoi. Hésitant à tricher pour en finir au plus vite, mais alors que j’allais le faire, voilà que la rageuse me tomba dessus. Tsss... Me ravisant et la laissant m’accuser de tout et n’importe quoi, sans le savoir, nous laissions partir un peu plus loin cet énergumène. Soupirant de lassitude, j’encaissais les paroles de la miss qui m’insultait de tout les noms. Perdant patience, je lui mis une baffe dans la gueule afin de la calmer.

“ Ferme la un peu... Tu me donne le mal de bûche... “

Me massant le front, il ne restais que peu de personne dans la course à cette traque à l’homme. Plus loin, seul un homme avait les idées claires et un plan. Se concentrant comme souvent, l’ex-marine et le samourai de l’équipe rengaina son sabre pour faire une chose utile : découper les arbres. Dégainant avec une précision effroyable, un bruit similaire à celui d’un éclair eu lieu et les arbres se mirent à tomber en masse. Sa lame d’air découpait cinq arbres à la fois, lui ouvrant une voie plus que large, idéale pour avancer rapidement.

Malheureusement, malgré la voie qu’il se frayait, il ne vit aucune personne à l’horizon et donc après un moment à faire tomber les arbres, il s’arrêta, rangeant son arme de découpe. Il soupirait de lassitude, abandonnant à son tour. Au final, le jeu n’avait pas autant plus et pour cause : personne n’y était aller à fond. Sans doute que la proie n’était pas si attirante que ça. Bref... Après un moment à marcher, les gens se regroupaient pour voir la désolante réalité : le jeu était perdu.

“ ... Tant pis... De toute façon, il aurait crier comme une fille toute la soirée si on l’avais capturé. “

Les autres ricanant en douceur, voilà que Senshi raconta une fois de plus ce qui s’était passé sur Nighty Town. Oh ? D’après elle, il aurait voulu jouer le héros, avant de sans doute pleurer comme une fille. Me moquant intérieurement de ce genre de “ faible” je me mis à tourner des talons pour nous diriger vers notre navire. Il était temps de partir après cette perte de temps inutile me disais-je.
Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
avatar
Messages : 283
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
116/120  (116/120)
Berrys: 9.922.000 B

MessageSujet: Re: Breaking Point [FB avec Ren Tao]   Jeu 2 Mar - 12:44











Breaking Point









Nom ; Guts.
Prénom ; Aaron.
Surnom ; Le Nocturne.
Âge ; Âgé de 17 ans.
Sexe ; Homme.
Race ; Humain.
Lieu de naissance ; West Blue, à Nighty Town dans le village de Xérèse.
Camp ; Civil.
Équipage ; X
But / Rêves ; Tuer la rousse des Shadow Ghosts.
Métier ; Il n'en a pas, il rend service aux gens et c'est comme cela qu'il est rémunéré.
Arme/Fruit du Démon ; Une canne à pêche solide rustique et une dague en dents de scie. Le Kage Kage no Mi.
♛ Résumé
LE JOUR N'EST FAIT QUE DE CE QUE LA NUIT A DÉCIDÉ.

Aaron continu un peu de courir puis il s'arrête. Il fait le point, casse un arbre. Puis se fait assommer et emporté par un vieil homme.
♛ Venons-en aux faits
UN HOMME SE MESURE EN UNE NUIT.


Ma vitesse était impressionnante, j'avais je n'aurais pensé courir aussi vite. Et ça fait un bien fou de savoir que je peux utiliser de telles capacités. Personne ne semblait plus me courir après, mais je ne me stoppais pas pour autant. En fait, courir aussi vite me faisait beaucoup de bien et une sensation de bien fou se logeait dans mon esprit. Cela faisait longtemps d'ailleurs, que je n'avais pas ressenti cette sensation-là. Derrière moi certains arbres continuaient de tomber, mais je semblais bien trop loin pour risquer quoi que ce soit. Je réduisais alors ma vitesse que les rares bruits d'arbres cognant contre le sol s'éloignaient.

J'avais réussi. Ils étaient maintenant bien trop loin pour faire quoi que ce soit. Et même s'ils se ramenaient de nouveau j'aurais sûrement le temps de reprendre ma vitesse. Ces jambes avaient beau être pratique pour de la vitesse, elles ne m'étaient aucunement utiles une fois redressé. Je courbai même mon corps en arrière afin de l'étendre un peu alors que ma paire de jambes d'ombre se reformait en mon ombre, qui se recolla à mes pieds. J'avais le souffle rapide, malgré la vitesse que j'avais mon corps n'étais pas habitué à atteindre une vitesse aussi haute. Mon cœur s'emballait et mes poumons réclamaient de l'air frais à chaque instant, dans cette nuit noire.

Je m'adossai contre un arbre en reprenant calmement mon souffle. Mais qu'est-ce qui m'avait pris ?! Foncer sur un type comme ça.. La rage est vraiment la pire des émotions, elle s'empare de votre corps et votre cerveau n'est plus rien. Je me le suis pourtant toujours dit, le cerveau avant le reste. Mais il faut croire que lorsque certaines émotions prennent le dessus, elles sont supérieures à toute opposition que vous pouvez leur faire. Je fis faire quelques exercices à ma mâchoire, ce Ren avait une puissance non négligeable. Je déglutis en reprenant enfin mon souffle. Je soupirai alors longuement.

Au final, je n'avais pas réussi. Enfin si, j'avais réussi.. à fuir. Comme un lâche. Comme un moins que rien, un insecte. Quelqu'un qui ne vaut rien. J'avais pourtant promis de protéger le village, tout le monde à cru en moi et voilà que je les aient abandonnés. Je me suis juré de la tué, cette garce. Mais au premier regard et rien qu'en sachant sa venue, j'ai fui la queue entre les jambes. Tout ça m'énervait, mais par rapport à la situation d'il y a quelques minutes je contrôlais mon émotion. Je m'écartai à présent de l'arbre, me reposant sur mes deux pieds en me plaçant de profil à l'arbre qui venait de me soutenir. Cette émotion de haine alla se loger dans ma jambe droite alors que je la lançais en exécutant un demi-tour sur moi-même. Et tel un coup de batte de baseball à pleine puissance, mon tibia alla s'écraser contre l'arbre.

Quelques craquements, des grincements. J'expirai un bon coup et finissais mon mouvement en un coup de hanches. Un grand craquement retentit alors et ma jambe passa au travers de l'arbre, arrachant celui-ci à sa moitié. Je reposai alors mon pied droit au sol, je n'avais plus cette rage du moment sur la conscience. Maintenant, il me fallait..

PONK !

Entendis-je alors que mon corps tomba soudainement au sol. Un mal de crâne d'une violence jamais connue réduisait tous mes sens. Et je ne pouvais même pas me tenir la tête, mes yeux plissés semblaient voir une forme humaine. Il était debout, à côté de moi. Je ne pus me concentrer pour une seule chose. Et c'était sa voix, un timbre marqué par le temps. Rauque, quelqu'un de vieux. Cette voix masculine semblait dire :

- " Boh, ça fera l'affaire pour Abrahan.. ! Allez, tu viens avec moi mon petit. "

Et sa force me souleva pour me porter comme un sac en patate. Ma vue se réduisait mais chose importante, je n'avais pas lâché ma canne à pêche. Mon bébé à moi m'était vital, c'était comme un doudou pour moi. Et même en tombant dans l'inconscience, elle était toujours fermement tenue au manche par ma main.

♛ Précisions
LA NUIT JE FERME LES YEUX ET JE LAISSE COMMENCER LA VRAIE VIE.

Liste des techniques utilisées ;


Dernier mot ;

© Never-Utopia par Pastomaniac
Revenir en haut Aller en bas
 

Breaking Point [FB avec Ren Tao]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'ai au moins un point commun avec notre Cher Eloi....
» Sylvester I. L. ▬ Discuter avec la tentation, c'est être sur le point d'y céder.
» « Discuter avec la tentation, c'est être sur le point d'y céder. » Pv Lucy/ Aryan
» Les broderies au point compté de la souris
» Grammaire et conjugaison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Île de St Johns-