Partagez | 
 

 [Conquête] Revanche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: [Conquête] Revanche   Mer 11 Jan - 20:09




LIVE AS A KING


Conquête #1

Cela faisait déjà quelque temps que le petit groupe hors-la-loi avait quitté l’Île de Gaimon en y laissant l’un de ses membres pour se charger de son administration. Le nouvel objectif était à présent de retourner sur Tequila Wolf pour s’en emparer pour de bon cette fois. Il s’agissait d’une sorte de revanche d’une certaine façon, et ce même si la Ligue était parvenue à se débarrasser de tous les membres du Gouvernement Mondial. Toutefois, la bataille risquait d’être bien plus ardue cette fois étant donné les mouvements de la Marine sur les Seas Blues. La dernière fois, Seppen Town avait clairement été renforcée, d’une façon ou d’une autre, et ce pour des raisons de sécurité évidentes. Par conséquent, étant donnée l’importance du chantier de construction visé ce jour-là, il n’y avait aucun doute quant à l’augmentation des forces défensives sur les lieux. Ja’far et ses sœurs allaient donc devoir la jouer prudemment, en particulier s’ils ne voulaient pas finir en prison ! Lors de sa capture, le hors-la-loi avait eu énormément de chances et ce genre d’événement ne pouvait guère arriver plus d’une fois dans une seule vie. Désormais, tout devait être pris avec des pincettes afin d’éviter toute mauvaise surprise qui mettrait immédiatement un terme aux rêves de l’Al-Ta’ir.

Par conséquent, cette fois-ci, tout le monde devrait se donner à fond pour réussir. Pendant que Ra’s al Ghul se trouvait sur le navire de l’Organisation, lui-même caché à l’intérieur d’une baleine île sous l’océan, Shéhérazade volait sur le dos d’un grand oiseau. Son altitude était assez importante, de façon à pouvoir passer en théorie plus ou moins inaperçu une fois arrivée à destination. Dans ses mains, des jumelles ainsi qu’un escargophone pour rester en contact avec ses camarades. Pour la première fois, elle servait de guide en examinant les alentours et en transmettant les informations oralement. Et lorsqu’elle aperçut le fameux pont, accompagné d’un navire de la Marine, elle s’empressa de le signaler.

On arrive sur Tequila Wolf, grand frère ! Par contre, j’ai constaté la présence d’un navire, nous devrions rester sur nos gardes, il s’agit peut-être de renforts.
Ja’far, qui se trouvait dans une pièce close, écouta attentivement ce que sa sœur avait à lui dire. Jasmine était là également, ainsi que quelques hommes supplémentaires. Quant à Choryo, suite à sa capture, il avait simplement été déposé près de la porte, à l’extérieur. Par conséquent, celui-ci pouvait aisément entendre les conversations de l’autre côté du mur, et c’était exactement ce que l’Al-Ta’ir désirait. Même s’il semblait être craint, il était persuadé que le maudit tenterait de contacter quelqu’un grâce à ses capacités de communication coûte que coûte. De ce fait, si Ja’far venait à expliquer un plan à ses comparses, l’albinos n’aurait alors plus qu’à le soumettre à son interlocuteur qui serait sans doute ici un membre du Gouvernement. Ainsi, sur cette idée, le Leader de la Ligue des Assassins prit la parole pour exprimer de fausses instructions. Bien évidemment, afin d’être certain que ses compagnons ne le croient pas, il murmura quelques mots que le maudit ne pourrait pas entendre avant de commencer.
Nous allons arriver par le Nord, de cette façon nous obtiendrons probablement un effet de surprise. Shéhérazade, essaie de remonter le pont pour atteindre la zone civile la plus proche et ne laisse aucun survivant, quel qu’il soit. Quant à nous, nous allons nous charger de faire exploser les charges que nous avions laissées la dernière fois que nous sommes venus.
En réalité, ils venaient par le Sud, Shéhérazade n'irait pas chercher la zone civile et il n'y avait aucune charge explosive laissée sur le pont...




© By Halloween




HRP : Semaine de défense commence le 13/01/2017 à 22h25


Dernière édition par Ja'far Al-Ta'ir le Ven 10 Fév - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1202

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Mer 18 Jan - 0:37



Commandant Tucson, Pacifista Alphabeto

    - Avancez, bande de bras cassés ! Gueula la Commandant Tucson en regardant les hommes devant lui.

Qu'avait-il fait pour mériter ce poste à la con ? Au moins, les jumeaux avaient de quoi s'occuper : ils étaient sûrement aussi incestueux que lui était cocu. Il n'avait pourtant pas fait de frasque particulière, mais soit disant que Marineford le trouvait « plus que qualifié pour cette mission ». Avec l'aide d'un Pacifista, c'était plus que tranquille : tandis que le bordel patrouillait sur le site, il pouvait se la couler douce. Parfois, il criait pour dire qu'il était encore là, las, entouré de marines plus emmerdants les uns que les autres. Ah, si seulement il avait pu jouer avec d'autres personnes au poker... Enfin, au moins il aurait de la visite aujourd'hui. Le Colonel Ponce devait amener une cargaison de criminels : pirates, révolutionnaires, hors-la-lois en tout genre, fanatiques bizarres, de quoi bien venir renflouer la main d’œuvre du pont. Impel Down n'était pas leur seul Enfer après tout...


Carlos, Prax

    - Il abuse, tu ne trouves pas, Carlos ?

Le demi-homme-poisson regardait le soleil de plomb et ses chaînes à intervalles réguliers. Il sentait que son corps tout entier subissait une pression et qu'il ne pouvait s'en défaire, d'autant plus que ses poids avaient été adaptés à sa force. S'il plongeait, il coulait, et son absence de branchies le classait dans la catégorie bon nageur mais potentiellement tuable. Au moins, il savait qu'à la fin de la journée il rentrerait au dortoir avec les gars et qu'ils pourraient se faire une partie de poker à partir des cartes qu'il avait chouré à un garde. La bouffe était dégueulasse, quand il y en avait, mais l'ambiance était bon enfant. À part un taré de temps à autre qui faisait tout sauter ou qui souhaitait s'enfuir...

Quand l'Al'Tair avait attaqué Tequilla Wolf la première fois, il s'était heurté à peu de résistance et avait décimé tout le pont. Une bien triste action qui avait entraîné dans les tréfonds la vie de nombreux innocents. Aujourd'hui tout était moins dangereux avec la surveillance d'un Pacifista et l'esprit plus alerte des gardes.

    - Hé, Carlos, tu pourrais m'répondre !

L'homme qui s'adressait au dénommé Carlos n'était autre que Prax. Autre aberration de la prison en pleine air, c'était un homme-démon de sa constitution. Capturé pour avoir manqué de respect à un noble qui l'utilisait comme esclave, il s'était montré encore plus insolent avec ses geôliers, ce qui lui avait valu un corps recouvert de bleus. Il avait l'énervant don de gonfler n'importe qui en peu de temps. Les deux hors-la-lois échangèrent un regard, d'une part taquin, de l'autre animé d'animosité. Heureusement qu'ils étaient enchaînés, sinon ils se seraient sûrement bastonnés.


???

Il se demandait pourquoi il était là, à construire un pont d'une longueur trop longue, dans une direction trop éloignée de là où il venait. Ah, c'était chiant. Les cernes qu'il portait sans cesse sous les yeux, bien que naturelles, semblaient témoigner de son ennui. Il soupirait toujours, encore, inlassablement, observant tantôt le Pacifista et les gardes qui le rappelaient à l'ordre, tantôt les chamailleries de Carlos et Prax. Lui-même aurait aimé être loin... Mais à cause de cette stupide histoire de « meurtre avec préméditation », il avait été envoyé payer sa peine éternellement sur le pont de la mort.

C'était vraiment d'un chiant.


Colonel Ponce

    - Colonel, Colonel ! Est-ce que vous auriez un instant ? La Contre-Amirale Lim Focker souhaite vous parler.
    - Qu'est-ce qu'il se passe encore ? Ronchonna l'homme en s'asseyant sur la chaise en bois qui lui servait de fauteuil. J'ai une tête à avoir quelque chose à foutre de ce qu'elle a à me dire ? Non. Alors dîtes-lui d'aller gentiment se faire m...

La voix de la femme résonna à l'autre bout du fil. L'homme grogna en regardant l'appareil qui s'exprimait en une série d'insultes posées avec la délicatesse d'un marteau sur un burin. Quand elle eut fini ses remontrances, elle passa enfin à la partie intéressante : une visite avait été organisée sur Tequila Wolf. Un noble, accompagné de sa garde personnelle, avait été envoyé par un Dragon Céleste pour vérifier le travail de la marine. S'il était encore relativement éloigné de l'île pour l'instant, il ne tarderait pas. Il lui faudrait un accueil... décent. C'était tout. Elle raccrocha sans la moindre politesse, signe qu'elle avait été embêtée par les paroles du Colonel dont le seul réflexe fut de sourire. Il l'aimait bien celle-là.

Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Mar 24 Jan - 16:56




LIVE AS A KING


Conquête #2

La Ligue des Assassins approchait peu à peu du fameux pont en construction. L’Al-Ta’ir se sentait prêt à commencer une toute nouvelle bataille depuis la dernière qui lui avait porté préjudice. Il ne pouvait pas se résoudre à rester sur une défaite aussi importante. Et pourtant, il n’était pas serein, loin de là. Tout pouvait arriver, encore une fois. Et s’il ne parvenait pas à protéger ses sœurs ainsi que ses hommes ? Que ferait-il si l’une d’elle venait à être tuée sans qu’il ne puisse y faire quoi que ce soit, comme Randall sur Seppen Town ? Ces questions trottaient dans sa tête, le plongeant littéralement dans le doute. Oui, il pouvait le dire, il avait peur, d’une certaine façon. Et pourtant, il allait devoir agir de la meilleure manière pour être certain d’en ressortir libre et en ayant acquis quelques bénéfices. Regardant donc toutes les personnes présentes dans la pièce pendant que la baleine-île continuait de s’avancer, il revint à ses esprits lorsque l’un de ses hommes l’interpella. Celui-ci se trouvait dans un coin, assis à une petite table où était posé un escargophone noir.

Les nouvelles étaient assez mauvaises. Celui-ci avait été en mesure de capter une conversation émanant du Gouvernement Mondial où il était question de la venue d’un noble pour vérifier l’avancement des travaux. C’était un véritable problème pour le coup, car les hors-la-loi allaient devoir agir suffisamment vite pour éviter cette rencontre fortuite. Soupirant donc quelque peu mais tentant de ne pas montrer son mécontentement, Ja’far sortit finalement de la cabine, accompagné de Jasmine et de quelques assassins. Il était temps. Le moment était donc venu de voir si son idée allait fonctionner.

Se faufilant donc en profondeur, la baleine-île vint se placer juste en-dessous du navire de la Marine en arrivant. Et c’est au moment opportun qu’elle refit surface, soulevant rapidement le bâtiment sur sa tête jusqu’à atteindre une hauteur suffisamment importante. De cette façon, celui-ci n’aurait aucun moyen de s’échapper, comme s’il était perché au sommet d’une montagne. A ce moment-là, Shéhérazade descendit en piqué, sautant finalement du volatile pour atterrir sur le pont du navire comme par magie. Se mettant alors à sourire en voyant les soldats l’entourant, elle s’empressa de sortir sa lame explosive pour commencer à faire le ménage dans le menu fretin.

De l’autre côté, Ja’far était sorti de la bouche du cétacé en tenant sa sœur pour réussir à atteindre le pont d’un saut. Derrière, les assassins suivirent en s’accrochant à la roche grâce à des fils reliés à des flèches tirées, et des Kung Fu Dugong sautèrent à l’eau avant de s’amuser à grimper à la force de leurs muscles. Une fois sur la terre ferme, l’Al-Ta’ir jeta un œil aux alentours. Il y avait des prisonniers à perte de vue, ou des esclaves, il ne le savait pas. Mais une chose était sûre, ceux-ci étaient attachés comme s’ils étaient en prison. Et ce n’était pas tout. Un peu plus loin se trouvaient deux personnes se détachant du lot. Un Pacifista, et un gros bonhomme semblant tirer les ficelles vue sa façon d’être.

Jasmine, tranche les liens de ces hommes, libère-les de leur captivité. Les Dugong vont t’aider ! Quant à moi…
Ça allait être la première fois qu’il affronte un Pacifista. Autant dire que le trac était bel et bien présent, même s’il se sentait chaud comme la braise.

Spoiler:
 




© By Halloween




HRP : Au final, Kiru étant dans l'impossibilité de poster, nous avons échangé nos tours.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1202

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Mer 1 Fév - 19:27



Colonel Ponce, Smilodon

L'apparition soudaine de la baleine-île ne vint pas décontenancer le moins du monde le Colonel. Ce dernier avait mis le pied sur le pont de son navire en sentant la créature apocalyptique se détacher des profondeurs. Comment ? Grâce à son Haki de l'Observation qui lui permettait, sans nul doute, de prétendre à un grade supplémentaire. N'en faisant cependant pas montre à ses supérieurs, il avait réussi à garder ce talent caché. Sa présence fut donc simplement due au « hasard », tandis qu'il sortait son épée en localisant un second ennemi qui descendit du ciel. Il ne tarda pas à s'interposer entre la lame de la jeune fille et ses soldats, repoussés par une explosion.

    - Je me demande bien ce qu'une minette comme ça peut bien faire ici.
    - Colonel, vous jouez sans moi ?!

Un Smilodon sortit de la cabine comme une fleur. Le Zoan ancien semblait être issu d'une race plus précise que celle des tigres à dents de sabre, sa fourrure hirsute semblable à celle d'un bâtard. Seule sa capacité de parole permettait cependant de le détacher de sa catégorie d'humain. Il semblait apparemment s'enorgueillir de cette forme : Ponce ne l'avait que rarement vu en être humain. Sa vitesse et sa force phénoménales lui perdirent d'avaler la distance en un rien de temps. Tandis que le Colonel fendit à nouveau l'air pour trancher son adversaire à l'horizontal, le Smilodon s'attacha à aller grignoter le mollet de la demoiselle, profitant de sa potentielle esquive pour la transpercer.


Commandant Tucson, Pacifista Alphabeto

Le Pacifista identifia bien vite l'homme qui se trouvait à proximité. Il n'eut pas besoin d'ordre pour agir, conçu pour le combat en situation réelle. Et il ne se priva pas non plus d'attaquer sur deux fronts : tandis que ses pas le portaient vers Ja'Far Al'Tair, il fustigea son allié d'une douzaine de balles explosives, chargées d'empêcher des déplacements trop hâtifs. Ce n'était pas la présence de hors-la-lois à proximité qui allait l'emmerder. Carlos et Prax, sûrs d'être pris dans l'explosion des balles s'ils ne s'éloignaient pas, usèrent de leurs forces pour s’aplatir au sol chacun de leur côté.

    - Un criminel revient toujours sur les lieux de son crime, se moqua le Commandant en se levant de son transat. Allez les enfants, on se lève !


???

Et il claqua dans ses mains. Cet homme n'avait pas été nommé à la tête du projet des Dragons Célestes par hasard. Contrairement à ses prédécesseurs, il possédait des antécédents de poids. Ainsi, sortant du bâtiment mobile qui lui permettait de s'abriter en cas de coup de soleil, trois hommes-poissons craquèrent leurs cous. Si deux d'entre eux étaient relativement lambda, le troisième semblait se détacher du lot, autant par son aura que par son attitude. Il leva les yeux en direction de la demoiselle qui avait fait son petit bout de chemin et fit signe aux deux autres :

    - Celle-là, j'm'en occupe

Pourquoi des créatures qui subissaient le racisme du Gouvernement Mondial avaient-elles choisi de servir un type détestable comme Tucson ? La belle énigme, se diraient certains ! Mais c'était aussi, et surtout, une question à double entrées. Pourquoi un homme comme Tucson accepterait-il de prendre sous son aile des hommes-poissons ? Il y avait là à creuser, mais trop peu de temps pour le faire. Alors que les secondes s'écoulaient, l'amphibien avait déjà plongé dans l'eau pour rejoindre la jeune fille et lui envoyer une lance aqueuse qui l'empêcherait d'accéder aux hors-la-lois. Les deux autres membres du peuple de la mer s'occupèrent de balayer sans plus de formalité les Dugong et les assassins.

Plus loin, le Pacifista avait rejoint l'Al'Tair et avait déjà entamé le combat. S'il avait certainement hérité de tout un tas de gadgets bien sympathiques, ses fonctions premières l'incitaient à prendre de front son ennemi. Dans un combat au corps à corps, il avait toutes les chances de l'emporter. Encore mieux : si son adversaire était un opposant au corps à corps, il était même presque sûr de sa victoire. Sa première attaque fut donc une démonstration de force brute. Il abattit son poing vers l'assassin et déchaîna une partie de sa puissance. Un coup bien maîtrisé, bien appliqué, qui provoqua une onde de choc capable de se répercuter sur les organes internes de son adversaire, similaire au Hasshoken.

Le Colonel Ponce est niveau 30, le Smilodon est niveau 32.
Le Pacifista est niveau 35. L'Homme-Poisson qui attaque Shérazade est niveau 33.
Les deux autres hommes-poissons sont niveau 25.
Le Commandant Tucson est niveau 27.
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Mer 1 Fév - 21:31




LIVE AS A KING


Conquête #3

Comme Ja’far le pensait précédemment, tout n’allait pas se passer comme il le souhaitait. Le combat pour la victoire serait des plus ardus, mais pour autant, il n’abandonnerait pas si vite. Pas avant d’avoir tout donné. Et pour le coup, il espérait bien que toute l’Organisation ferait de même afin d’augmenter les chances de réussite.


Shéhérazade Al-Ta'ir

La jeune femme à la chevelure rosée était arrivée à bon port. Dès qu’elle avait posé le pied sur le pont du navire Gouvernemental, elle s’était immédiatement mise au travail. Mais très vite, un problème se profila. Un homme, d’une assurance incroyable, s’interposa entre elle et les soldats qu’elle tentait d’anéantir. Etait-ce le dirigeant de ce bâtiment ? C’était fort probable, et il allait par conséquent être son principal adversaire en ce jour. En tout cas, c’est ce qu’elle pensait… Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’elle s’aperçut de la présence d’une autre personne, ou plutôt créature. Celle-ci semblait douée de parole, quelque chose d’étrange pour un animal. D’autant que d’après son apparence, il y avait fort à parier qu’il s’agisse d’une entité inexistante à cette époque. Un Zoan alors ? Cela paraissait être l’option la plus plausible même si elle ne pouvait pour le moment pas en être certaine.

Quoi qu’il en soit, la demoiselle n’eut guère le temps de réfléchir puisque le Marine abattit sa lame à l’horizontale pour essayer de la toucher, accompagné du molosse se jetant droit sur elle. Elle n’avait alors pas le choix et se devait de réagir rapidement si elle ne voulait pas être prise entre ces deux-là. Exécutant donc un rapide mouvement vers l’arrière en sortant ses Hydro Dial, elle éjecta une grande quantité d’eau tout autour – visant également la tête du Smilodon - de façon à pouvoir directement enchaîner en utilisant ses pouvoirs. Ainsi, elle fut capable de glisser sur le sol du pont avec aisance, rendant de ce fait celui-ci presque impraticable sur une belle étendue.

Mais ce n’était pas tout, en agissant de la sorte, elle tenta également d’envoyer plusieurs projectiles de savon en direction de ses deux principaux adversaires pour les tenir à l’écart et éventuellement leur saper une partie de leurs forces s’ils se faisaient toucher.


Jasmine Al-Ta'ir

De son côté, Jasmine – qui s’était lancée dans une opération sauvetage – fut prise de court par un assaut explosif du Pacifista Alphabeto. Heureusement, elle fut prévenue par son frère qui avait été en mesure de voir les projectiles se libérer de la machine et se diriger vers elle.

Jasmine, derrière-toi, esquive !
Entendant donc ses mots, elle se retourna rapidement et utilisa sa vitesse particulièrement accrue pour éviter les balles explosives et ainsi rester dans un bon état. La plupart des prisonniers qu’elle voulait libérer s’étaient quant à eux allongés face au sol afin de se protéger des explosions qui pourraient éventuellement les toucher.

Pour autant, elle n’en avait pas fini avec cet objectif, et elle comptait bien parvenir à ses fins. De ce fait, dès qu’elle eut terminé ses mouvements pour contrer l’offensive du Pacifista, elle reprit son activité, cherchant tant bien que mal à briser les liens des captifs.

Battez-vous à nos côtés contre ceux qui vous ont opprimé jusque-là ! Montrez-leur que vous n’êtes pas du bétail, que vous êtes libres !
Pendant ce temps, des hommes-poissons étaient sortis de leur cachette, venus pour anéantir les quelque assassins ainsi que les Dugong. C’était en tout cas l’objectif de deux d’entre eux. Le troisième, lui, avait plongé dans l’eau pour viser Jasmine d’une lance aqueuse. Toute cette bataille allait être un véritable travail d’équipe pour l’Organisation criminelle. C’est pourquoi, dans un élan de courage, un Poisson-Combattant jailli de l’océan pour venir intercepter la lance, se faisant par conséquent transpercer au niveau de l’abdomen.


Ja'far Al-Ta'ir

Ja’far, qui se trouvait face au fameux Pacifista, était prêt à en découdre plus qu’à n’importe quel autre moment. Sans plus attendre, le robot balança son énorme poing droit devant lui avec la ferme intention de toucher l’Al-Ta’ir et le mettre hors d’état de nuire. Mais ça n’allait pas se passer comme ça. Ja’far ne perdrait pas contre une entité sans cerveau pour réfléchir. Jamais de la vie. Activant donc d’un coup son mode Akuma, il fit un mouvement rapide et sec pour se décaler sur le côté tout en s’abaissant de façon à éviter le coup. Puis il enchaîna, profitant de la lenteur de son adversaire pour violemment enfoncer son poing dans le menton de celui-ci avec sa force incroyable. Ensuite, il se déplaça de sorte à passer derrière lui et frapper l’arrière de son genou d’un bon coup de pied bien placé.

Spoiler:
 





© By Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1202

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Mer 8 Fév - 10:03



Colonel Ponce, Smilodon

Si l'esquive de la jeune fille fut un franc succès, fort était de constater que son attaque ne rencontra que résistance ou esquive. Le smilodon, patte recouverte de Haki de l'Armement, avait tous les atouts pour affronter une maudite. Quant à Ponce, il ne s'était pas risqué dans l'aventure : profitant du temps de latence entre les mouvements de la rose et sa contre-attaque, il avait changé de position et adapté son allure. La femme-savon qui se trouvait en face d'eux allait leur donner du fil à retordre. Ils n'en firent pas une montagne, grognant pour l'un et fronçant des sourcils pour l'autre en relançant une attaque combinée.

Fort de sa carrure imposant, le Smilodon s'élança vers la demoiselle avec vivacité. Il était effectivement bien plus rapide que les humains, et n'avait rien à leur envier en terme de force, pouvant atteindre des pressions que les hommes n'auraient pu que jalouser. En s'avançant sur son adversaire, il s'éleva haut dans le ciel... Prenant alors une forme plus imposante, plus « gigantesque ». Son corps était devenu un peu plus rond, et ses pattes semblaient s'être masquées sous un duvet de fourrure jaunâtre. Son ventre, recouvert d'une plaque de Haki de l'Armement, le protégeait des attaques du dessous.

Bien sûr, le Colonel Ponce comptait bien sur l'esquive de la demoiselle pour prendre l'avantage. Il l'anticiperait, grâce à son propre fluide de l'observation, et pourrait ainsi profiter de l'ouverture qui en découlerait pour s'avancer simultanément et couper utiliser le plat de sa lame pour assommer la belle.


???

Le poisson-combattant fut transpercé comme du beurre, ralentissant à peine l'attaque de l'homme-poisson mais provoquant, au demeurant, une coupure sur le flanc de Jasmine. Avec une telle pression, et dans cet environnement, il ne fallait pas croire qu'un simple poisson pourrait venir à bout des attaques du combattant marin. Ce dernier n'attendit d'ailleurs pas bien longtemps pour sortir de l'eau. En moulinant ses bras dans celle-ci, il avait créé des anneaux aqueux mobiles autour de ses mains. Il les lança, tels des scies, pour profiter de la faiblesse de son adversaire dans cet environnement défavorable et la blesser grièvement au niveau des bras.

Si certains furent galvanisés par les paroles de la jeune femme, la plupart eut un mouvement de recul. Pourquoi mettre sa vie en péril ? De toutes les manières, avec ces chaînes, ils ne pouvaient rien faire de plus qu'à présent...


Commandant Tucson, Pacifista Alphabeto

L'esquive du coup à bout portant ne déstabilisa pas le Pacifista dont les premiers réflexes furent de s'adapter à la situation. Trop lent. Son ennemi venait de gagner en vivacité et en force. Il reçut un coup de poing au menton relativement important, mais sa résistance lui permit de ne pas plier sous l'attaque. Lorsque son adversaire lui attaqua cependant le genou, il sentit celui-ci flancher. Et le mit à terre, absorbant le choc en accompagnant le mouvement. Dans son dos, un compartiment s'ouvrit alors et une roquette en sortit. Impossible de prévoir l'attaque, il suffisait là de l'encaisser à bout portant.

Se relevant, le Pacifista se retourna et se mit à préparer son poing pour une prochaine attaque, peut-être bien plus dévastatrice encore que l'obus.

Le Colonel Ponce est niveau 30, le Smilodon est niveau 32.
Le Pacifista est niveau 35. L'Homme-Poisson qui attaque Shérazade est niveau 33.
Les deux autres hommes-poissons sont niveau 25.
Le Commandant Tucson est niveau 27.

Je considère que l'esquive du dernier tour n'est pas entièrement réussie pour Jasmine en raison de la dissonance entre puissance de l'homme-poisson et résistance du poisson-combattant.
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Mer 8 Fév - 18:52




LIVE AS A KING


Conquête #4


Shéhérazade Al-Ta'ir

La bataille était des plus ardues pour la jeune demoiselle aux cheveux roses. Affronter deux adversaires en étant seule était une vraie plaie. Surtout que ceux-ci semblaient avoir un bon niveau, ce qui ne la mettait pas vraiment en confiance pour la suite. Mais que pouvait-elle faire d’autre de toute façon ? Son frère et sa sœur se battaient eux aussi de leur côté, sans relâche. Il n’y avait pas d’autre solution si le groupe hors-la-loi souhaitait repartir victorieux.

Ainsi, alors qu’elle avait tenté une contre-offensive pour essayer de prendre le dessus, elle se rendit compte qu’elle avait échoué. Les marines avaient été capables d’éviter ou contrer les bulles de savon sans trop de souci. Mais suite à ça, le Smilodon s’était élancé à vivre allure en sa direction, à nouveau, sauf que cette fois il avait décidé de bondir dans les airs. Dans un combat comme celui-ci, il était difficile de réfléchir étant donnée la cadence des échanges. Par conséquent, Shéhérazade devait faire de son mieux pour réagir le mieux possible. De ce fait, alors que le Zoan était en train de retomber au-dessus d’elle, sa meilleure réaction fut de laisser tomber une grenade Ka sur le sol avant de rapidement se propulser en arrière en utilisant son savon tout en effectuant quelques acrobaties tout en se protégeant avec un bouclier de savon pour finalement atterrir sur le crâne de la baleine, hors du navire.

J’espère que ça va fonctionner, je ne vais pas pouvoir les retenir très longtemps, à deux contre un…


Jasmine Al-Ta'ir

Le geste honorable du Poisson-Combattant avait peut-être permis de dévier un peu la trajectoire de la lance, ou au moins de ralentir un peu sa progression. Dans tous les cas, celui-ci y avait laissé la vie sans pour autant avoir entièrement sauvé Jasmine qui ne put rien faire pour l’éviter. Blessée au niveau du flanc, elle serra les dents quelques instants en détournant le regard pour s’apercevoir de la présence de l’homme-poisson.
Bon sang ! C’est sans doute votre seule chance d’être libérés de cet esclavagisme ! Et même si les choses venaient à mal tourner, vous préféreriez rester prisonnier pour le restant de vos jours, ou bien mourir en vous battant pour votre liberté ?! Peu importe votre réponse, je vais essayer de trancher les chaines d’un maximum d’entre vous en un seul coup. Alors s’il vous plait, faîtes au moins l’effort de vous placer de telle sorte à ce que ma lame puisse passer en ligne droite sans qu’elle n’ait à vous amputer d’un membre !
Le ton était donné. Ayant vu la nouvelle offensive de l’homme-poisson arriver, elle se servit simplement de sa vitesse ainsi que de son Armement pour éviter les disques aqueux ou au moins s’en protéger convenablement. Puis, déterminée à réussir son objectif à tout prix, elle se concentra l’espace d’un instant avant d’abattre sa lame d’un puissant coup vers le bas. De là, une longue et tranchante lame d’air s’en dégagea. Il n’y avait plus qu’à espérer que cette idée fonctionne. Sinon.. Elle n’aurait sans doute d’autre choix que de tenter de survivre.


Ja'far Al-Ta'ir

Quant à Ja’far, il était parvenu à atteindre le Pacifista en frappant à l’arrière de son genou. Ainsi, le robot n’avait pas pu garder son équilibre, posant le membre touché sur le sol. C’est à ce moment-là que l’Al-Ta’ir vit une ouverture au niveau de son dos, par laquelle sortit une roquette à bout portant. C’était sa chance. Restant presque immobile, il encaissa le choc de l’explosion grâce à son Armure Totale ainsi qu’à son Retour à la Vie pour finalement enfoncer violemment son poing dans le compartiment. Il y mit toute sa force afin d’éventuellement mettre la main sur un quelconque point faible. De cette façon, il serait peut-être capable d’atteindre ses circuits internes, empêcher certaines fonctionnalités d’agir correctement ou encore potentiellement de l’endommager significativement. Il ne restait alors plus qu’à voir l’effet de ce coup.

Spoiler:
 





© By Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1202

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Ven 10 Fév - 16:22



Carlos, Prax

La lame d'air de Jasmine avait réussi à briser les chaînes de quelques bienheureux qui s'étaient contenté d'user de cette opportunité pour s'éloigner des combats. Mais certains étaient devenus plus enjoués par ses paroles : rires démentiels, craquements exagérés, Carlos et Prax avaient tous deux pu bénéficier de cette aide miraculeuse. Alors que les hommes-poissons qui avaient dégommé les Du-Gong et les Assassins, et qui finissaient le travail, s'apprêtaient à rejoindre le joyeux bordel, l'homme-démon s'élança vers eux et utilisa son crâne, dur comme de l'acier, pour envoyer valser la première des deux créatures. Mais alors que son geste semblait bien parti, le dit-homme-poisson intercepta d'une seule main son attaque et faillit lui briser la nuque. Prax ne dut son salut qu'à l'intervention d'un troisième phénomène : l'illustre inconnu avait fendu l'air et s'était soudain transformé en une sorte de corbeau, animal de mauvaise augure, cisaillant de ses serres une partie du bras de son premier ennemi.


???

    - Ma couverture est foutu, maugréa-t-il en repensant à toutes les étapes qui avaient du l'amener jusqu'ici. C'chiant.

Son employeur n'allait pas être content de s'être fait doublé sur ce coup-là. Enfin, si l'Al'Tair faisait le sale boulot pour lui, il n'allait pas s'en plaindre. La seconde semi-poiscaille n'avait pas eu l'occasion d'intervenir : Carlos avait miraculeuse eu envie de venir en aide à ce saleté de Prax, preuve qu'il ne le haïssait peut-être pas autant que ça. Des orbes aqueuses avaient alors trouvé raison dans ses mains, tandis qu'il démontait avec une certaine habileté un semblant de maîtrise du Karaté des Hommes-Poissons.


???, Commandant Tucson

Si la lame d'air fut d'une efficacité effarante sur les prisonniers, elle n'eut en revanche pas l'effet de protéger la demoiselle. Celle-ci, bien qu'elle eut esquivé l'assaut avec brio, se retrouva rapidement avec un ennemi d'une force titanesque au corps à corps. Ce dernier n'attendit pas de conseil pour lui enfoncer dans sa paume contre le thorax et l'envoyer valser vers le Commandant qui esquiva de justesse cette drôle d'attaque en ronchonnant.

    - Fais gaffe, toi, marmonna-t-il à l'adresse de son subordonné, tenant sa main sur un escargophone.

Continuant à s'élancer vers la demoiselle, il fit mine d'ignorer le dodu qui venait clairement de le menacer. S'élançant en direction de Jasmine, il ne laissait presque aucun temps mort. Cette fois-ci, il comptait l'attaquer frontalement et profiter de ses quelques os potentiellement fêlés pour prendre le dessus définitivement, paume à la verticale, dans le but de lui briser l'épaule.


Colonel Ponce, Smilodon

Une grenade avait explosé sur le navire tandis que l'explosion du missile sur le pont se fit entendre jusqu'ici. Le Smilodon sentit un bout de granit marin dans sa patte tandis qu'il reprenait forme humaine dans sa chute. L'explosion l'avait légèrement touché : sa protection de Haki avait cependant fait le reste et lui avait permis de ne rien recevoir dans le torse. De son côté, le Colonel s'était protégé tant bien que mal, il pouvait cependant apercevoir que la grenade à fragmentation avait touché quelques uns de ses collègues plus éloigné. Lui n'avait été léché que par le souffle de l'explosion, présentant quelques brûlures superficielles. Il se demanda comment une criminelle, inconnue des dossiers gouvernementaux, avait pu se fournir un appareil en granit marin...

    - Et merde, marmonna-t-il en s'élançant vers le rebord du navire.

Tenant sa grosse épée d'une main, il balaya l'air devant lui et envoya un nouveau projectile tranchant vers la femme de savon. S'il quittait le navire, il risquait gros, pourtant il allait falloir prendre une décision.

    - Contactez le QG ! Ordonna le Colonel.

Un marine qui tenait encore debout acquiesça vivement et s'enfonça dans le navire pour réaliser sa tâche.


Pacifista Alphabeto

Combattre un Pacifista n'était jamais chose aisé. Ces créatures possédaient un arsenal d'une puissance supérieure à la majorité des êtres vivants qui peuplaient cette planète. Lorsqu'il ouvrit le sas de lancement du missile, que ce dernier rencontra un Ja'Far résistant qui risqua sa main pour trouver un point faible à la créature, cette dernière réagit grâce à un processus de défense que ses ingénieux ingénieurs lui avaient créé.

Déploiement du gaz hilarant. S'il ne semblait pas dangereux en soit, ce gaz très concentré avait été envoyé en direction de l'Al'Tair, projeté comme un réflexe à son intrusion. Il ne mettrait qu'une poignée de secondes à agir, décontenançant l'homme tandis que les parois renforcées de la structure armée à présent inutilisables protégeraient les systèmes vitaux. Et tandis que le gaz ferait son effet, le Pacifista se retournerait pour envoyer un coup de poing d'ondes en plein dans le torse de son adversaire, compressant ses organes à l'intérieur et lui coupant le souffle, visant à la fois à le blesser et à le repousser légèrement.

Le Colonel Ponce est niveau 30, le Smilodon est niveau 32.
Le Pacifista est niveau 35. L'Homme-Poisson qui attaque Shérazade est niveau 33.
Les deux autres hommes-poissons sont niveau 25.
Le Commandant Tucson est niveau 27.
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Ven 10 Fév - 17:32




LIVE AS A KING


Conquête #5


Shéhérazade Al-Ta'ir

Shéhérazade avait plutôt bien réussi son offensive déguisée. Le fait de laisser tomber une grenade Ka sur le pont du navire était une très bonne idée étant donné qu’elle faisait face à un utilisateur de fruit du démon. Du coup, elle fut heureuse de constater que ça avait marché comme prévu, redonnant notamment au Smilodon son apparence humaine. Mais dans la précipitation, elle ne vit pas le coup du Colonel arriver, se laissant malheureusement trancher la chair sur quelques centimètres au niveau du bras gauche. Désormais, elle se trouvait donc sur la tête de la baleine, serrant les dents face à la douleur, tandis que tous les autres membres du Gouvernement Mondial étaient restés sur le navire.

Quelle était donc la meilleure chose à faire à présent ? La hors-la-loi le savait très bien. Sifflant donc pour appeler l’oiseau transporteur afin de quitter la zone, elle s’écria également.

Bayley, expédie ce navire au fond de l’océan ! Poissons-Combattants, débarrassez-vous des survivants, laissez seulement le Colonel en vie !
La baleine île - que la Ligue avait donc surnommée Bayley – s’exécuta et donna un puissant coup de tête vers le haut tout en penchant légèrement sur le côté. Avec ça, le navire de la Marine n’aurait d’autre choix que de retomber violemment sur l’eau sans aucun moyen de se retrouver droit. Le Colonel allait servir d’otage et il allait sans doute pouvoir leur donner quelques informations.

Debout sur le dos du volatile, Shéhérazade rejoignit le reste du groupe, descendant non loin du Pacifista.


Jasmine Al-Ta'ir

Elle l’avait fait. Plusieurs prisonniers avaient pu être libérés grâce à sa lame d’air. Son objectif principal accompli, elle n’avait donc maintenant plus qu’à se concentrer sur le combat. Seulement, son adversaire semblait être particulièrement coriace, et le fait d’être entièrement entourée d’eau ne l’aidait pas vraiment. Mais cette fois, l’homme-poisson avait décidé de passer au corps-à-corps, s’approchant dangereusement de la brune pour tenter de lui enfoncer sa paume dans le thorax. Presque par réflexe, celle-ci recouvra sa poitrine d’Armement pour encaisser le mieux possible, mais se fit tout de même éjecter quelques mètres plus loin en ressentant tout de même une douleur vive. Cependant, la prochaine offensive de son adversaire n‘allait pas se dérouler comme prévu, à nouveau. Se relevant rapidement, elle usa une fois encore de sa vitesse pour tenter de le prendre de court en utilisant sa lame aiguille. Le but de la manœuvre était simple, Jasmine voulait l’immobiliser au sol grâce à ses pouvoirs de couturière.
Cet homme te manipule ! Tu n’es strictement rien pour lui, si ce n’est un esclave de plus ! Le Gouvernement déteste les Hommes-Poissons, c’est bien connu, et je suis persuadée que tu le sais toi-même ! Pourquoi est-ce que tu t’abaisses à ce niveau ? Il considère ton peuple comme une race inférieure et en agissant de la sorte, tu l’acceptes !

Ja'far Al-Ta'ir

Au même moment, l’Al-Ta’ir atterrit non loin de la zone où se trouvait Jasmine après s’être pris le puissant coup de poing du Pacifista. Pendant son éjection, il n’avait pas pu s’empêcher de rire à tue-tête, comme s’il ne se contrôlait plus. Tels étaient les effets du gaz qui s’était échappé des profondeurs de la cavité. Il n’était pas parvenu à ses fins, mais au moins il avait tenté. Il n’y avait donc plus qu’à procéder autrement si l’organisation criminelle souhaitait se débarrasser de ce robot plus que gênant. Sauf que cette fois-ci, Ja’far comptait faire quelque chose d’autre avant. Se relevant en déposant sa main contre son torse amoché pendant que le Retour à la Vie faisait son travail, il tourna la tête d’un coup sec en direction du Commandant. C’était clairement lui qui dirigeait ici, et il se servait de ses sous-fifres comme de la chair à canon, ni plus ni moins. Un être abject prenant du plaisir à considérer les gens comme des esclaves. Il s’agissait typiquement du genre de personne que Ra’s al Ghul souhaitait éliminer à tout prix. Prenant donc une puissante impulsion dans ses jambes en s’aidant également de ses boosts physiques, il s’élança d’un bond en direction de Tucson pour lui asséner un coup des plus violents parmi ceux qu’il avait déjà pu mettre jusqu’à ce jour en visant son crâne.

Espèce d’enfoiré.
Pendant ce temps, Shéhérazade qui se trouvait désormais sur le pont utilisa le reste d’eau se trouvant dans ses hydro dials pour pouvoir entourer le Pacifista de savon. Puis, elle la concentra afin de créer une énorme vague qu’elle envoya directement sur lui. Avec un peu de chance, elle pourrait l’endommager suffisamment pour permettre à son frère de s’en débarrasser par la suite.

Les simples Assassins quant à eux feraient tout leur possible pour récupérer le Colonel se trouvant normalement à l’eau si tout s’était bien passé. Pour cela, ils se serviraient de fléchettes tranquillisantes avant de plonger pour le ramener sur le navire personnel de la Ligue.

Spoiler:
 





© By Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1202

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Sam 11 Fév - 13:01



Colonel Ponce, Smilodon

En observant la scène, le Colonel avait senti les intentions de la baleine-île. Il fut ainsi prompt à hurler à ses camarades d'utiliser les canons lourds et les harpons sur le vil animal. Quelques uns parvinrent ainsi à se planter dans la chair du géant, trouvant une accroche suffisante pour garder le bateau stable. Pas assez cependant pour empêcher le pauvre homme à l'intérieur d'appeler au secours. S'élançant sur l'animal, le Colonel n'hésita cependant pas plus longtemps et offrit aux yeux de ses subordonnés un superbe salto. Ces derniers, conscients de son action, détachèrent les harpons vivement.

    - Ultimate Smash ! Hurla-t-il en fendant le dos de l'animal avec une force brute qui méritait à elle seule le respect.

L'attaque était une combinaison entre une lame d'air d'une puissance phénoménale et un coup qui trancherait la chair en profondeur. Il ne comptait pas laisser son navire couler comme ça ! Toujours sous le coup des canons, l'animal menaçait de succomber si personne ne lui venait en aide. Ce fut sans compter sur le départ inopiné de l'assassine qui attira les regards du Colonel qui pesta contre l'habitude des assassins à prendre la fuite.


???, Commandant Tucson
    - Ne me crois pas niais, femme ! Hurla l'homme-poisson en contrant l'attaque qui lui était portée en utilisant l'humidité dans l'air pour former une brève barrière entre lui et son adversaire.

Il était loin d'être niais. Et à vrai dire sa présence était tout autant un gage de sa faiblesse que de celle de son peuple. Les humains étaient bien trop nombreux, là où les membres de sa race étaient plus forts. Il n'aimait pas cette situation dans laquelle il se trouvait. Il n'aimait pas être obligé d'obéir à un homme qui lui était d'autant plus inférieur en terme d'intellect qu'en terme de puissance brute. Il n'avait juste pas le choix. Des personnes capables de décimer des prisonniers sans même comprendre leur histoire ne pouvaient pas comprendre : ils ne pouvaient pas saisir l'ampleur de la mascarade qui se jouait ici.

Utilisant cette fois-ci sa queue pour s'emparer de la jambe de la jeune fille, l'homme-poisson tenta à nouveau de l'envoyer valser dans les airs. Il allait la détruire, il allait fracasser son pauvre crâne contre le sol et lui faire regretter de s'être intéressé à lui. Connaissait-elle, connaîtrait-elle un jour le désespoir dans lequel il se trouvait ?


Pacifista Alphabeto

Le Pacifista ne comptait pas lâcher sa proie aussi aisément, et le fait qu'elle lui tourne le dos n'allait pas aller dans son sens. Loin de prendre en compte la sécurité du Commandant, qui n'était pas sa priorité, il y contribua en utilisant sa main et le système de grappin à l'intérieur pour empêcher son ennemi d'avancer, l'attirant inévitablement vers lui lorsque le système se rétracta. Il prépara son second poing pour asséner un énième coup empli d'une onde de choc, qui viendrait à la fois compresser les organes de l'Al'Tair de l'intérieur et repousser avec aisance la vague de savon qui viendrait à lui.

Le Colonel Ponce est niveau 30, le Smilodon est niveau 32.
Le Pacifista est niveau 35. L'Homme-Poisson qui attaque Shérazade est niveau 33.
Les deux autres hommes-poissons sont niveau 25.
Le Commandant Tucson est niveau 27.
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Sam 11 Fév - 16:42




LIVE AS A KING


Conquête #6


Shéhérazade Al-Ta'ir

La jeune demoiselle aux cheveux roses s'était donc échapper du navire pour rejoindre son frère et sa sœur sur le pont afin de leur venir en aide. Mais c'était en réalité une mauvaise idée vu ce qui attendait la baleine-île. Sa petite stratégie n'avait pas payée, les marines ayant été assez intelligents et rapides pour déployer des grappins capables de maintenir le bateau. Tout le monde pouvait entendre les cris de douleur que poussait Bayley alors qu'elle se faisait littéralement incendier de boulets de canon. Et ce n'était pas tout, le Colonel - toujours aussi déterminé - s'était élancé vers elle pour lâcher une puissante lame d'air qui vint l'entailler en profondeur, lui arrachant par la même occasion un râle sourd. Shéhérazade, elle, venait tout juste d'envoyer sa vague de savon sur le Pacifista. Il lui était horrible de voir et entendre la baleine souffrir de cette façon, c'est pourquoi elle décida d'agir une nouvelle fois, se rendant bien compte de son erreur. Mais avant cela, souhaitant aider son frère également, elle balança sa lame violemment sur le câble du grappin provenant du bras du Pacifista pour tenter de le trancher sèchement. Si elle y parvenait, l'Al-Ta'ir pourrait agir plus aisément, d'autant que ça impliquerait au robot de perdre l'un de ses précieux poings.

Juste après, elle se concentra et trancha l'air à l'horizontale en visant les jambes du robot. Ceci eut pour effet de former une large et rapide lame d'air ayant pour but de fragiliser celles-ci. Enfin, sautant sur le dos de son oiseau, Shéhérazade survola rapidement la zone et se tint prête à larguer quelques grenades explosives au sol s'il venait à ne pas être suffisamment endommagé par la prochaine offensive de Ja'far.


Jasmine Al-Ta'ir

Dommage. Jasmine aurait bien aimé que ses paroles puisse avoir un quelconque effet apaisant sur l'homme-poisson qui lui faisait face. Malheureusement, celles-ci n'avaient strictement rien changé à la situation. Pire encore, cet "esclave" semblait encore plus décidé à la tuer sur le champ. Qu'allait-elle bien pouvoir faire face à un adversaire de cette trempe ? Loin d'être aussi puissante que lui en terme de force brute, elle pouvait seulement espérer compter sur sa vitesse incroyable. Lorsque celui-ci l'attrapa par la jambe grâce à sa queue, elle n'hésita pas à faire parler sa lame, donnant un violent coup pour la lui trancher dans le sens de la largeur. Avec un peu de chance, elle serait libérée de son emprise et pourrait enchaîner avec une autre attaque, plus brutale. Et de toute façon, même si elle ne parvenait pas à couper cette queue, elle essaierai tout de même de le toucher. Pour cela, elle se contenta de simples coups d'estoc en apparence mais qui ne l'étaient pas tant que ça en réalité. La lame toujours recouverte d'Armement, de fines aiguilles d'air très perforantes se dégageraient des coups portés avec vitesse pour venir transpercer la chair de l'homme-poisson au niveau de l'abdomen et de la cage thoracique.

Prisonniers, vous êtes désormais libres ! Montrez à ces monstres du Gouvernement ce dont vous êtes capables !


Ja'far Al-Ta'ir

Ja'far, qui avait finalement été agrippé par la main grappin du Pacifista, n'avait pas pu agir comme il l'aurait voulu à l'égard du Commandant. Toutefois, si l'intervention de sa petite sœur avait été efficace, il serait à nouveau entièrement libre de ses mouvements. Ainsi, si tel était le cas, l'Al-Ta'ir se mettrait à courir en direction du robot, prêt à éviter tout ce qu'il pourrait voir. Et une fois assez proche, il passerait finalement entre ses jambes en glissant pour finalement se relever juste derrière en frappant violemment derrière chacun de ses genoux pour tenter de le mettre à terre. Puis, conscient de son environnement et des conditions physiques de son adversaire, il se concentrerait l'espace d'une seconde avant de frapper le sol avec la patte du dragon. Le but de la manœuvre était simple : détruire littéralement le pont sous leurs pieds. De cette façon, le Pacifista se retrouverait sans doute incapable de se sortir de l'éboulement et finirait à l'eau.

Ryû no... Ibuki !
En revanche, si le coup de Shéhérazade n'était pas suffisant pour trancher le grappin, le hors-la-loi partirait sur la même idée à une différence près. Il serait obligé de se défaire de son emprise avant. Pour se faire, il se déchaînerait sur le câble à l'aide des griffes du tigre et de la patte du dragon.

Spoiler:
 





© By Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1202

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Jeu 16 Fév - 7:27



Pacifista Alphabeto

La lame de Shéhérazade rencontra une simple résistance : celle du titane qui composait le grappin et qui l'empêcha d'avoir une quelconque efficacité dans son geste. Les résistances d'un tel engin étaient ce qui le rendaient le plus fier, s'il pouvait être capable d'une telle émotion. Ainsi, offrant malgré tout le spectacle de l'attirance entre l'Al'Tair et lui, le Pacifista domina la scène à la vue de prisonniers de plus en plus désespérés. Quand le hors-la-loi se déchaîna cependant, les joints qui liaient le grappin à la main menacèrent de céder, obligeant la créature cybernétique à faire un choix : celui de lâcher-prise. En un rien de temps, il se retrouva démuni devant les attaques enchaînées de son adversaire. Le sol se craquela, se fissura, l'emportant avec lui dans les abysses. Il eut été fou cependant de croire qu'un Pacifista, le bijou de la technologie du Gouvernement Mondial, n'était pas équipé à l'épreuve de ce type de mésaventure. Utilisant ses propulseurs adaptés sous ses pieds, il remonta dans les airs, avant de rencontrer le chemin d'un bout de pierre plus grand que les autres qui, par la pression, vint endommager une partie de son système à l'épaule. En quelques secondes, il fut sur le pont, blessé mais vivant, son bras gauche dans un moindre état.

    - Capture inutile, élimination recommandée. Enclenchement de l'Arsenal A-219.

L'Arsenal A-219 relevait bien sûr de la destruction massive. Le Commandant à quelques mètres de cela sourit, victorieux en entendant l'utilisation d'un tel procédé. Il n'aurait plus qu'à ramasser les morceaux de l'Al'Tair. Levant son bras valide, le Pacifista dirigea son bras en direction de son ennemi, s'étant positionné face à lui et aux prisonniers en arrière plan, ces derniers même qui menaient un combat de front avec les hommes-poissons ou qui se cachaient. Sa main se clampa d'un coup vers le bras, laissant un canon paraître dans son bras creux. S'il avait décidé d'employer cette arme plutôt que le Hasshôken, c'était en raison de l'aptitude de son ennemi à déjouer ses attaques au corps à corps. S'il avait été mesquin, il aurait sûrement pu rajouter un « Bouffe ça ». Il ne le fit pas.

Le tir partit comme une fusée. Entouré par une forte déflagration, le Pacifista recula pendant que le projectile était expulsé. L'arme, au contact, engloberait une forte zone d'explosion. Elle n'exploserait pas forcément au contact, mais avait deux possibilités de fonctionner : être déclenché sur une zone d'environ 150 mètres, ce qui tuerait à coup sûr au moins la moitié des prisonniers en arrière plan si l'Al'Tair esquivait, ou au contact si une résistance suffisante lui était opposée.


???

La queue à terre, l'homme-poisson hurla de douleur. Il n'avait pas prévu que son adversaire aurait un temps de réaction aussi bref : sa naïveté l'avait desservi, sur terre, alors qu'il n'était plus dans son élément. Sous la douleur, il eut à peine le temps de se reculer quand les pics d'air vinrent transpercer son corps de part et d'autre, angoissant et agonisant presque sous les coups. Il ne put que tituber de quelques pas avant de se reprendre. Il allait falloir qu'il trouve une parade, et vite.

Se rattrapant dans sa posture, il usa de son Karaté des Hommes-Poissons une nouvelle fois. Jouant avec l'humidité stagnante dans l'air, il usa de celle-ci pour envoyer une onde sur son adversaire, déformant l'eau qui servirait sa cause et l'expulsant sur la sœur Al'Tair.

Le Colonel Ponce est niveau 30, le Smilodon est niveau 32.
Le Pacifista est niveau 35. L'Homme-Poisson qui attaque Shérazade est niveau 33.
Les deux autres hommes-poissons sont niveau 25.
Le Commandant Tucson est niveau 27.

Pour le coup je n'ai pas le temps de rédiger plus :
- Comme dit au tour précédent, la baleine-île agonise.
- Les grenades attaquent le pont mais sans plus d'effet que ça comme il est un peu détruit et que le Pacifista est un peu endommagé.
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Jeu 16 Fév - 13:46




LIVE AS A KING


Conquête #7



Ja'far Al-Ta'ir

La situation venait enfin de basculer en l’avantage de la Ligue des Assassins, aussi bien contre le Pacifista que l’homme-poisson, et c’était une très bonne chose. Shéhérazade n’était malheureusement pas parvenue à trancher le câble du grappin pour libérer son frère mais cela n’avait au final pas été un problème. En effet, par sa force, Ja’far avait réussi à forcer le Pacifista à lâcher prise au risque de perdre sa main. Toutefois, il fut relativement décontenancé face à l’offensive menée par l’Al-Ta’ir juste après ça, le faisant perdre pieds et s’écrouler parmi les décombres du pont. Sur ce coup-là, le hors-la-loi pensait s’en être débarrassé pour de bon. Et pourtant, ce n’était pas encore le cas : plutôt résistants ces trucs-là. En revanche, s’il y avait bien un point positif à tout ça, c’était le dysfonctionnement de son bras gauche. Au final, l’assassin et son adversaire se retrouveraient désormais à armes égales. En tout cas, c’était ce qu’il pensait à ce moment-là. Mais il était loin d’imaginer que le Pacifista se changerait en une sorte d’arme de destruction massive en enclenchant un certain protocole. Restant donc sur ses gardes, l’Al-Ta’ir comprit immédiatement ce qui allait se passer s’il ne faisait rien lorsqu’il vit son ennemi tendre son bras en sa direction et sa main commencer à se relever pour au final laisser place à un trou béant similaire à un canon. Ne perdant alors aucune seconde à ce moment-là, le hors-la-loi usa de sa vitesse à son niveau maximal pour foncer droit vers le robot en balançant son poing de façon à ce qu’il se trouve à la même hauteur que le sien. Le but de cette manœuvre ? Faire exploser le Pacifista par son propre armement. Bien évidemment, Ja’far se retrouverait lui aussi pris dans cette puissante déflagration, autant à bout portant que l’initiateur de cette attaque.

Shéhérazade.. Aide Jasmine, ça va aller..
Il avait fallu une bonne dizaine de secondes avant que ces mots ne puissent s’échapper de l’épaisse fumée dégagée par l’explosion. Et c’est d’abord une ombre, puis une silhouette qui en sortit. Il s’agissait de l’Al-Ta’ir, la peau recouverte d’égratignures et de sang coagulé à divers endroits malgré l’Armure Totale.



Désormais, si le Pacifista avait suffisamment résisté à l’explosion pour rester fonctionnel, Ja’far n’aurait alors pas d’autre choix que d’enfoncer son poing de toutes ses forces directement dans son crâne puis enchaîner plusieurs coups puissants à plusieurs endroits.


Shéhérazade Al-Ta'ir & Jasmine Al-Ta'ir

La baleine-île criait toujours autant de douleur, se remuant dans tous les sens pour tenter de faire tomber ses assaillants. Mais, ne pouvant plus supporter cette souffrance, elle décida de s’enfuir sous l’eau à plusieurs dizaines de mètres de profondeur. Shéhérazade, elle, s’était précipitée pour rejoindre sa sœur en volant pour lui venir en aide. Toutefois, elle restait inquiète pour son frère qui venait tout de même de subir une puissante explosion à bout portant pour protéger les prisonniers se trouvant derrière lui et en profiter pour tenter de vaincre le Pacifista. C’était sans doute la première fois qu’elle le voyait prendre autant de risque pour la vie d’inconnus, mais il s’agissait selon elle d’un acte héroïque. Quoi qu’il en soit, la jeune femme aux cheveux roses était arrivée par l’arrière pour éventuellement pouvoir prendre l’homme-poisson par surprise. Jasmine était blessée mais n’abandonnait pas pour autant, motivée à rendre sa famille proche fière d’elle. Par conséquent, lorsque le poisson tenta d’utiliser à nouveau l’eau présente dans l’air pour l’attaquer, elle recouvrit simplement les parties les plus fragiles de son corps d’Armement mais ne put pas vraiment faire autre chose, crachant tout de même un peu de sang en se faisant expulser. C’est à cet exact moment qu’intervint Shéhérazade. Serrant fortement ses mains sur le pommeau de sa lame, elle l’abattit horizontalement avec force pour tenter de trancher leur adversaire au niveau du bas dos tout en créant une explosion par la même occasion. Puis elle continua, enchaînant plusieurs coups explosifs et tranchants à la fois sur toute l’étendue de son corps.

Sh-Shéhérazade..?

Toujours là pour se serrer les coudes, grande sœur..!


Spoiler:
 




© By Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1202

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Sam 18 Fév - 20:04



Commandant Tucson

La défense suicide de l'Al'Tair emporta une partie du pont avec lui. S'il n'aurait pu en réchapper son Armure Totale, il était bien le seul des deux : l'explosion emporta à la fois la pierre et le Pacifista qui, au même instant, enclenchant son processus d'auto-destruction. La mort de cet être de chair projeta ainsi son adversaire sur une centaine de mètres, certainement assommé et à nouveau blessé par cette chaîne de déflagrations. Le Granit Marin présent sur les poings de l'être cybernétique rejoignit les fonds marins, vivement récupéré par un monstre marin vif et pernicieux.

En une dizaine de secondes, la situation s'était totalement renversée sous le regard du Commandant Tucson qui haussa les sourcils. Sa créature avait été cassée ? Satanés hors-la-lois, il ne se doutait pas qu'il serait aussi fort avec une prime aussi basse. Tsss... Il fallait à présent qu'il se mêle lui même aux affrontements. Mais alors qu'il fit mine de s'avancer, une créature antique le rejoignit, rapidement suivie par une armada de soldats et un Colonel de la marine.


Colonel Ponce, Smilodon
    - Commandant ! Que... Que s'est-il passé ?

Le carnage qui régnait autour de lui ne semblait pas fini. L'homme-poisson à ses côtés avait l'air fatigué, le dos recouvert de contusions en tout genre. Il avait été atteint par un grand nombre des attaques de ses ennemies, et semblait à présent douloureusement chercher à se diriger vers la mer pour se maintenir en vie. Levant son arme à feu, le Commandant pesta contre l'incompétence de son subordonné :

    - Même avec la vie de sa famille sur le fil, il n'est pas capable d'accomplir sa mission...

Tirant un coup sec pour abattre l'esclave, il tourna la tête vers le second combat qui venait juste de se terminer. La poiscaille était de toute évidence bien incompétente. Le maudit du corbeau s'était débarrassé d'un de ses adversaires tandis que les deux autres avaient abattu, avec difficulté vu l'état de leur corps, le second ennemi. De toutes les manières ces deux-là étaient tout aussi inutiles que le précédent. Heureusement que les Dragons Célestes les lui avaient offerts pour défendre le pont.

Se tournant vers les deux femmes, il dit sur un ton condescendant :

    - Même avec ces hors-la-lois minables vous n'êtes pas prêts à nous battre. Vous allez connaître la froideur d'Impel Down tandis que votre copain sera bouffé par les poissons.
    - Commandant, cessez de parler, ordonna brièvement le Colonel en s'avançant. Les hors-la-lois qui aideront ces assassins seront éradiqués. Les autres pourront continuer à vivre. Marines, en joue, feu !

Le Smilodon n'attendit pas que les tirs aient déjà commencés pour se jeter sur l'homme-corbeau qui le réceptionna avec difficulté, déglutissant lourdement tandis que Prax et Carlos tentaient de le rejoindre, déjà lourdement blessés. Une demi-douzaine d'autres prisonniers avaient décidé eux aussi de se joindre à la bataille. L'opposition était cependant inégale. Le Colonel s'était élancé sur les deux femmes tandis que le Commandant avait sorti un bazooka de sa cabane pour tirer sur la foule. Il était plaisant de détruire les misérables, se disait-il avec amusement.

Le Colonel Ponce est niveau 30, le Smilodon est niveau 32.
Le Pacifista est niveau 35. L'Homme-Poisson qui attaque Shérazade est niveau 33.
Les deux autres hommes-poissons sont niveau 25.
Le Commandant Tucson est niveau 27.

Le Pacifista t'offre une double dose d'explosion que tu prends de plein fouet comme tu es au corps à corps (son système d'autodestruction est activé). Du coup tu es doublement blessé et tu es expulsé sur une centaine de mètres, dans l'eau. Vu ton niveau et ta proximité, c'est impossible à esquiver.
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Sam 18 Fév - 21:39




LIVE AS A KING


Conquête #8




Ja'far Al-Ta'ir
Shéhérazade Al-Ta'ir & Jasmine Al-Ta'ir

Boum.

Une explosion incommensurable se déclencha tout autour du hors-la-loi qui s’était interposé afin d’empêcher le Pacifista d’atteindre les prisonniers avec son missile. L’objectif était atteint. Toutefois, l’Al-Ta’ir ne s’attendait pas à ce que le robot puisse s’autodétruire en plus de ça. Ainsi, c’est dans un bruit assourdissant et dans une nouvelle explosion qu’il fut éjecté sur une centaine de mètres pour se retrouver droit dans l’océan. Sur cette action, son Armure Totale avait tellement encaissé qu’elle avait fini par disparaître, redonnant à son corps un aspect tout à fait normal. Malheureusement, celui-ci portait les marques d’un combat difficile, si bien que même ses yeux avaient été touchés. Bien évidemment, seul un des deux était valide à la base, mais le second s’était tout simplement délogé de son emplacement. Par conséquent, notre Chef d’Organisation demeurait aveugle de façon temporaire, devant donc uniquement compter sur son Haki de l’Observation jusqu’à ce qu’il soit remis sur pieds.

Coulant donc peu à peu dans l’eau en essayant doucement de reprendre ses esprits, le hors-la-loi fut rattrapé par l’un de ses Poissons Combattants qui le ramena à la surface sur son dos. Puis vint le tour du volatile qui s’approcha pour récupérer son maître et l’emmener dans les cieux. Pendant ce temps, Ja’far reprenait conscience malgré la fatigue et la douleur et commença à analyser les voix se trouvant tout autour de lui. Sa proie était toute désignée : le Commandant Tucson, qui s’amusait à tirer sur les prisonniers avec un bazooka. Arrivant alors à contre-sens, de façon à pouvoir se retrouver plus ou moins dans un angle mort, l’Al-Ta’ir serra les dents. Il aurait sans doute assez d’énergie pour un dernier coup surpuissant, peut-être deux tout au plus, avant de sombrer.

Alors, rassemblant ses forces le plus possible, il bondit du volatile une fois à bonne distance et fondit en direction du Commandant en serrant fortement son poing recouvert d’Armement pour le frapper en pleine mâchoire en criant.


Va en Enfer, mooooooonstre !
Juste avant ça, les deux jeunes sœurs Al-Ta’ir étaient parvenues à acculer l’homme-poisson, suffisamment pour le forcer à prendre la fuite. Mais c’était sans compter la présence du Commandant qui, pris de dégoût, tira une balle pour tenter de l’achever. Ne réfléchissant même pas, Jasmine se précipita sur la trajectoire en utilisant sa vitesse et en recouvrant sa poitrine d’une plaque d’Armement pour intercepter le tir. Malgré son refus d’écouter, la brune ne voulait pas le laisser mourir des mains d’un lâche pareil.

Fuis !
Quant à Shéhérazade, elle eut tout juste le temps de balancer une grenade sonore V2 près du Smilodon avant d’interposer sa lame entre elle et le Colonel pour créer une explosion. Ce à quoi s’ajouterait ensuite l’offensive de Jasmine, cherchant à immobiliser leur adversaire grâce aux capacités de son fruit.


Spoiler:
 




© By Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1202

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Dim 19 Fév - 13:40



Commandant Tucson

Une balle d'arrêtée, un Al'Tair qui revenait à l'assaut, cela commençait à agacer les forces gouvernementales sur place qui ne s'étaient pas vu opposées autant de résistance depuis longtemps. Grognant, le Commandant encaissa le coup grâce à un Tekkai qui fut suffisant vu les blessures de son adversaire. Ce n'était pas un dieu, juste un humain un peu trop puissant pour son propre bien. Il avait en tout cas perdu la vue, c'est ce qu'il remarqua lorsqu'il le vit fermer les deux yeux avec insistance. Qu'à cela ne tienne ! Le marine était peut-être plus faible que son adversaire, mais il avait plus d'une ressource sous la chemise. Saignant au niveau de la bouche à cause du coup qu'il venait d'encaisser, il envoya une dizaine de mines dans ses poches qui rebondirent sur le sol, créant une zone dans laquelle son adversaire allait avoir du mal à se déplacer. Il rigola avec un certain machiavélisme avant de lui même bouger, tourner en rond, ayant lâcher son bazooka et contraignant les mouvements de son adversaire déjà affaibli. Il n'avait plus qu'à le finir.


Colonel Ponce, Smilodon

Le tigre à dent de sabre hirsute avait reçu la grenade à portée de ses oreilles, le décontenançant un certain temps, suffisant pour que le corbeau ne puisse le blesser au niveau des épaules en lui enserrant ses serres à l'intérieur de celles-ci. Ils n'étaient toujours pas à armes égales, mais c'était déjà mieux. Blesser son adversaire, c'était déjà commencer à prendre l'ascendant. Avec une certaine satisfaction, il s'éloigna avant de se relancer à l'assaut. Le Zoan marine eut le temps de s'ébrouer et de regagner le fonctionnement de ses oreilles, ainsi que de son équilibre qui fut la principale fonction à avoir été touchée lors de l'assaut de la jeune femme aux cheveux roses, dont la tendance à s'interposer dans le combat des autres commençait à l'agacer.

    - Roll & Rock ! Lança-t-il en s'élançant dans les airs, à la rencontre du maudit volant.

Il le percuta, tournant sur lui-même avec véhémence, de manière à former une boule dure comme le roc. Il envoya ainsi son adversaire au sol tandis que les deux autres tentèrent de le prendre par surprise sur le côté : effet échoué puisque ses sens lui permirent de les anticiper et de les éjecter avec ses pattes avant et arrière, tous deux vers le sol.

Le Colonel vit que l'homme-poisson avait été sauvé mais n'en fit pas grand état : il se fichait de ce type de poiscaille suffisamment abîmés pour mourir avec le temps. Il n'était plus une menace. Réceptionnant l'attaque de Shéhérazade, il sentit la différence de puissance entre lui et la jeune femme d'un seul coup, produisant une explosion qui l'éjecta. Inspirant, il sentit que son épaule avait été atteinte par son ennemie avec la petite déflagration. Il ne se fit cependant pas avoir par Jasmine, esquivant, grâce à son Haki de l'Observation et à ses réflexes, en arrière. Il ne pouvait pas les affronter toutes les deux seul. C'était une évidence froide : quand le Commandant en aurait terminé avec Ja'Far, il pourrait lui venir en aide. En attendant, seuls les tirs des fusiliers derrière lui le protégeaient.

Le Colonel Ponce est niveau 30, le Smilodon est niveau 32.
Le Pacifista est niveau 35. L'Homme-Poisson qui attaque Shérazade est niveau 33.
Les deux autres hommes-poissons sont niveau 25.
Le Commandant Tucson est niveau 27.

Je régule un peu au niveau de la puissance de ton coup vu tout ce que tu as pris dans la tête et le Commandant l'arrête avec un Tekkai.
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Dim 19 Fév - 14:54




LIVE AS A KING


Conquête #9




Ja'far Al-Ta'ir
Shéhérazade Al-Ta'ir & Jasmine Al-Ta'ir

Triste affaire. En s’élançant pour asséner un coup de poing à son adversaire, Ja’far ne s’attendait pas à ce qu’il puisse maîtriser une technique de défense comme celle-ci. Son corps avait semblé durcir, suffisamment pour pouvoir encaisser relativement bien l’offensive et ne pas finir sur les roses comme prévu. La peur et l’incertitude se faisaient de plus en plus présentes chez notre hors-la-loi qui espérait être en mesure de sortir sain et sauf de cette conquête en compagnie de ses sœurs et des prisonniers libérés. Mais allait-il réellement en être capable ? Jasmine et Shéhérazade demeuraient encore en bon état malgré de légères blessures, contrairement à leur frère qui ne serait malheureusement pas plus utile à présent. Par conséquent, il se devait de compter sur elles pour mener la mission à bien. Ainsi, après son coup, l’Al-Ta’ir comprit grâce à son Haki que le Commandant venait de balancer des mines un peu partout dans la zone pour profiter de son aveuglement. Décidément, cet homme n’était qu’un être vicelard prêt à sauter sur la moindre occasion pour récupérer tout le mérite et s’en servir pour sa carrière. Incapable de se battre dans de telles conditions et compte tenu du fait qu’il n’aurait désormais assez de force que pour un unique coup, le assassin fut récupéré une nouvelle fois par le volatile. Le nouvel objectif ? Retrouver ses sœurs pour se débarrasser du Colonel une fois pour toute.

Éjecté par le coup explosif de Shéhérazade, le Marine eut tout de même la possibilité d’éviter l’offensive de Jasmine. Cet homme n’avait clairement pas des réflexes normaux. Quelque chose lui permettait d’agir suffisamment vite pour ne pas avoir à s’inquiéter de certains assauts. Probablement le Haki de l’Observation, comme le Leader de la Ligue. Tenant compte de cela, il n’y avait donc qu’un seul moyen de l’anéantir : la coopération. Et c’était sans doute le meilleur atout des sœurs Al-Ta’ir. Alors, prêtes à agir, elles se précipitèrent sur leur adversaire à vive allure, tenant chacune leur lame bien en main. Une fois à bonne distance, elles se déchaînèrent toutes deux sans interruption et en même temps, tout en tournant autour du Colonel. Le but était très simple, ne lui laisser aucune échappatoire et aucune défense. De cette façon, les divers coups tranchants explosifs et les coups d’estoc à l’Armement viendraient peut-être à bout de lui.

Dis…

…parais !
Ces deux-là étaient plus motivées que jamais, et rien ne semblait pouvoir les arrêter. Finalement, même si le Colonel finissait par résister par un quelconque miracle, Ja’far arriverait juste derrière sur le dos du volatile pour tenter de l’achever d’un coup du plat de la main recouverte d’Armement dans la nuque. Après ça, il s’écroulerait finalement de fatigue, se laissant ainsi porter.

Les filles... Je compte sur vous.




© By Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1202

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Dim 19 Fév - 16:12



Colonel Ponce, Smilodon

Quelle plaie ces nanas ! Alors que les balles sifflaient dans les airs, le Colonel sentit que ses ennemies allaient venir au corps à corps. Elles étaient à même de devenir de redoutables adversaires pour la marine dans le futur, ce qui voulait dire une chose : il fallait les éliminer dès à présent. Esquivant quelques coups, il fut contraint d'opposer une résistance qui ne l'amena qu'à être criblé de coups. Il n'était pas aussi puissant que ses deux opposantes, et l'écart se voyait clairement. Le Commandant Tucson, de son côté, s'était immédiatement dirigé vers son Bazooka et avait tiré sur l'Al'Tair et l'oiseau qui plongeraient bientôt, inertes, sur le sol du pont. Malgré tout, la combinaison des deux femmes vint à bout du Colonel qui, impuissant, chuta finalement sur le sol tandis que les marines se faisaient acculer par les hors-la-lois.

Seul le combat contre le Smilodon semblait avoir l'air de s'éterniser. Le maudit du corbeau avait réussi à le repousser pour que Carlos et Prax lui infligent quelques dégâts, mais il semblait encore avoir l'avantage. Il avait déjà réussi à rendre inapte quelques membres chez ses adversaires, et semblait pousser le vice en jouant avec ses proies. Son allure hirsute lui donnait l'air d'un démon, tandis que ses stratégies de prédation le menaient vers l'aspect le plus humain de sa personnalité.

    - Saleté de corbeau, finit-il par lâcher avec une voix roque.
    - Mon patron ne va pas apprécier de s'être fait doubler, ricana finalement l'homme en reprenant forme humaine, arrêtant spontanément le combat. Regarde, les gars là-bas sont en train de crever à petit feu...

Le smilodon tourna la tête et observa ses camarades. Il se retourna avant de grogner pour s'élancer vers les femmes. Tant qu'à faire, autant laisser les hors-la-lois et aider les marines à reprendre du terrain. Au pire, ils s'enfuiraient : ça n'avait rien de dramatique pour le Zoan ancien qui vit son camarade Colonel tomber au combat. Ses yeux s'écarquillèrent, et il s'élança plus vivement encore vers les deux femmes. Il allait les buter, c'était clair et net.

Tournant sur lui-même dans les airs, il recouvrit ses crocs de Haki de l'armement pour arracher le bras droit à Shéhérazade, mue par une colère qui lui donnait une vitesse proportionnellement plus grande que celle que son fruit lui octroyait habituellement. De cette manière, il pourrait handicaper suffisamment la belle rose pour s'attaquer ensuite à sa sœur, avec une de ses pattes recouverte de Haki, et lui lacérer l'abdomen.


Commandant Tucson

Tucson, un peu plus loin, en avait profiter pour sortir une grenade à gaz soporifique qu'il lança sur les jeunes femmes. Il allait tous les endormir et reprendrait le contrôle de la situation une fois les principaux fauteurs de troubles plongés dans le sommeil.

Le Colonel Ponce est niveau 30, le Smilodon est niveau 32.
Le Pacifista est niveau 35. L'Homme-Poisson qui attaque Shérazade est niveau 33.
Les deux autres hommes-poissons sont niveau 25.
Le Commandant Tucson est niveau 27.
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Dim 19 Fév - 16:47




LIVE AS A KING


Conquête #10




Ja'far Al-Ta'ir
Shéhérazade Al-Ta'ir & Jasmine Al-Ta'ir

Finalement, Jasmine et Shéhérazade n’avait pas eu besoin de l’aide de leur frère pour se débarrasser du Colonel qui, poussé dans ses derniers retranchements, tomba à terre, inerte. Elles avaient réussi en mélangeant leur style de combat, comme elles le faisaient toujours depuis des années. Du coup, l’Al-Ta’ir qui s’était dirigé vers elles à dos d’oiseau pour les rejoindre fut quelque peu pris de court par une tentative du Commandant. Celui-ci, à nouveau armé de son bazooka, n’avait pas attendu pour tirer dans sa direction et ainsi essayer de l’annihiler sans plus d’attente. Malheureusement prévisible grâce à l’Observation… De ce fait, le volatile remonta dans les airs pour éviter le projectile - qui se perdit dans l’océan à une centaine de mètres - et ensuite se remettre sur une trajectoire correcte.

Heureusement que l’assassin n’avait pas eu besoin d’utiliser son dernier coup sur le Colonel, cela lui laissait une éventuelle dernière tentative pour renverser la situation. Et c’est ce qu’il fit immédiatement lorsque le Marine balança une grenade soporifique en direction des jeunes sabreuses. Se trouvant sur la trajectoire, Ja’far donna un coup de pied recouvert d’Armement, suffisamment puissant pour la retourner à son envoyeur avec une vitesse folle.

Pendant ce temps, le Smilodon avait changé de cible, se retournant directement vers les assassines. Puis il bondit avec un regard noir. Il semblait réellement déterminé à les tuer, ni plus ni moins. Et sa vitesse était telle qu’il poserait un sérieux problème si les sœurs venaient à l’affronter à l’amiable. Alors… Se jetant un regard rapide, elles passèrent une fois de plus à l’action. Alors que le Zoan était en pleine course, paraissant inarrêtable, Shéhérazade jeta une nouvelle grenade Ka sur son chemin, presque sous son nez. De cette façon, elle lui exploserait sans doute à la figure. Au même moment, Jasmine se mit à tourner inlassablement en utilisant sa vitesse et sa lame pour rapidement former une sorte de tornade tout autour d’elle et de sa sœur.

J'espère que ça va fonctionner.

On va bien voir.
Ainsi, elles seraient en mesure de se protéger des éclats de Granit Marin. Qu’allait-il se passer ? En tout cas, cette bataille était sans aucun doute la plus difficile menée par la Ligue des Assassins.




© By Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1202

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Dim 19 Fév - 19:07



Commandant Tucson

Une nouvelle grenade Ka explosa. Les éclats de granit marin, aussi fins que possibles, entrèrent à nouveau dans la chair du Smilodon qui, ayant craint cette possibilité, ne se doutait pas qu'une telle arme était en possessions des jeunes femmes en deux exemplaires. Crachant du sang, la créature qui venait de reprendre forme humaine marmonna quelques insultes avant de s'aplatir sur le sol. De son côté, le Commandant Tucson avait senti les serres du corbeau se planter dans ses épaules et le jeter quelques mètres plus loin. L'homme se débattit quelques instants et blêmit en voyant qu'il se trouvait au milieu des hors-la-lois furieux qu'il avait martyrisé des mois durant. Le passage en tabac qui en suivit ne fut pas des plus plaisants à voir, et il fut laissé pour mort sans que personne ne daigne l'achever.

Plus loin, des marines avaient déjà fui la scène et le bateau se retournait, semblant quitter le bord. À l'intérieur, le signal avait été envoyé : sur Tequila Wolf, les Al'Tair avaient été repérés et avaient à nouveau semé la zizanie sur le pont, tuant au passage un grand nombre de leurs confrères et libérant des prisonniers. Le noble qui devait s'approcher de la structure reçut l'ordre de reculer : une opération de reprise du chantier serait menée à posteriori, selon les ordres de la Contre-Amirale au bout du fil. Assez d'hommes avaient déjà été sacrifiés. Il fallait cependant juste se tenir éloigné de cet endroit d'ici là. C'était une défaite. Une défaite pour les marines qui s'étaient trouvés face à des personnes plus fortes qu'eux sur le moment, malheureusement.


Carlos, Prax

Se tournant vers les Al'Tair, les hors-la-lois se réunirent naturellement autour d'eux. Parmi eux, des civils qui avaient simplement volé un bout de pain pour survivre, tout autant que des révolutionnaires ou des meurtriers. Certains avaient l’œil vif et sombre, mais Prax et Carlos, tous deux épuisés, n'hésitèrent pas à s'avancer. L'homme-démon lança sur un ton des plus graves :

    - Il y a un navire standard de la marine utilisé par le Commandant Tucson aux abords de la structure... On le prend et on se barre avant que d'autres gars ne rappliquent ?

La question était à semi-rhétorique, il ne comptait pas s'éterniser sur cette île. Le corbeau regardait la scène avec un certain recul. Il ne trouvait pas le lieu propice à la discussion qu'il voulait avoir. Regardant vers l'eau, il observa la disparition de l'homme-poisson. Il allait sûrement crever dans les fonds marins, comme les autres. Bah, ce n'était pas son problème. Une vingtaine de hors-la-lois se mit en direction du bateau, laissant les assassins sans les remercier de les avoir libérer : ce n'était pas dans leurs habitudes d'être reconnaissants, en tout cas pas sur le coup.

Le Colonel Ponce est niveau 30, le Smilodon est niveau 32.
Le Pacifista est niveau 35. L'Homme-Poisson qui attaque Shérazade est niveau 33.
Les deux autres hommes-poissons sont niveau 25.
Le Commandant Tucson est niveau 27.
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Dim 19 Fév - 20:21




LIVE AS A KING


Conquête #11




Ja'far Al-Ta'ir
Shéhérazade Al-Ta'ir & Jasmine Al-Ta'ir

Tout était à présent terminé. La grenade lancée par Shéhérazade avait permis de mettre le Zoan hors d'état de nuire, inconscient et face contre terre. Le Commandant, quant à lui, s’était retrouvé entre les mains des prisonniers mécontents, pris à parti et tabassé jusqu’à ce qu’il ne puisse tenir éveillé. Voyant tout cela se produire, Ja’far ne put faire autrement que sourire, soulagé de savoir que son Organisation et les prisonniers allaient s’en sortir. Que demander de plus ?

Peu après, tous les hors-la-loi prisonniers se réunir autour des trois Al-Ta’ir, se laissant plus ou moins diriger par deux individus blessés mais au physique intéressant. Ils avaient bien aidé dans cette longue bataille, et la Ligue ne pouvait leur en être que reconnaissant. C’est pourquoi Shéhérazade, par sa gentillesse incarnée, s’avança vers eux et prit la parole quelques instants.
Nous vous remercions d’avoir pris part au combat à nos côtés. Nous sommes conscients que vous avez grandement souffert et que vous craigniez pour votre vie mais.. Vous avez tout de même accepté de vous battre. Merci encore !
Elle était réellement sincère dans ses propos. Au final, sans ces personnes-là, la Ligue n’aurait sûrement jamais triomphé contre le Gouvernement. Mais derrière elle se trouvait Ja’far, tenant difficilement sur ses jambes à cause de la fatigue. Légèrement soutenu par Jasmine, il tourna la tête dans la masse jusqu’à déceler le nombre de voix présentes. Et juste avant de prendre la parole pour toute l'assemblée, certains ordres et propositions étaient à donner.
Oui, il est temps de partir. Je crois que beaucoup de monde ici a besoin de soins et de repos. Par ailleurs, je suis prêt à offrir un foyer à ceux qui n’en ont plus. Vous tous êtes libres de choisir la vie que vous souhaitez. Mais sachez que tous ceux qui désirent nous suivre seront les bienvenus parmi nous. Aujourd’hui était un grand jour, mais nous ne nous arrêterons pas là. Pas tant que le Gouvernement Mondial et ses Dragons Célestes continueront de respirer.
Laissant une légère pause, il murmura quelques mots à l’oreille de Shéhérazade qui, après avoir tout entendu, se sépara du groupe pour diriger les troupes assassines. Leurs ordres étaient simples, prendre possession des lieux et se débarrasser des corps. Seuls le Zoan, le Commandant et le Colonel auraient droit à un traitement particulier : les deux premiers auraient la tête tranchée, de façon à pouvoir les afficher fièrement sur le pont, accrochée quelque part. Le dernier, quant à lui, serait peut-être utile pour obtenir quelques informations précieuses sur le Gouvernement Mondial, avant d’être achevé à son tour.

Comme convenu, je vais diriger les troupes ici, Maître.
L'Al-Ta'ir exécuta un simple mouvement de la tête pour acquiescer.




© By Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1202

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Mer 22 Fév - 20:22



Carlos, Prax

Étrangement, le gars escamoté leur inspirait non pas confiance mais une vie palpitante. Carlos et Prax étaient réceptifs à ce genre de proposition. Le premier pour combler l'ennui qui rendait sa vie monotone, voire morose, et Prax pour pouvoir se la péter. Ni l'un, ni l'autre n'avait pourtant le profil typique d'un assassin, mais le combat qu'avait livré l'Al'Tair contre le Pacifista les avait empli d'envie... Ils étaient impatients. Définitivement impatients de voir ce que cet homme avait à leur proposer. Se battre contre le Gouvernement, déboîter les Dragons Célestes...

    - On signe où ? S'amusa Prax en s'avançant, prenant de bonnes dispositions devant la foule.

Carlos, silencieux, haussa les épaules pour rejoindre son camarade. Il ne voulait certainement pas l'imiter, en revanche il partageait les mêmes désirs actuellement. Comme quoi, tout pouvait arriver.

Si le combat semblait avoir été apprécié par la plupart des membres de l'assemblée, il n'avait fait l'unanimité. Les antécédents de l'Al'Tair, ses actes un tantinet barbares jouaient en forte majorité contre lui. Seuls des personnes comme Carlos et Prax qui avaient été habitués depuis longtemps à ce type d'environnement pouvait accepter une telle proposition. Le reste se contenta de maugréer et de remercier l'assassin en précisant qu'ils allaient faire un bout de chemin avec lui avant de se séparer et de retourner dans la nature.


???

Lorsque tout fut terminé, le maudit du corbeau s'approcha discrètement de l'Al'Tair, se faufilant à ses côtés comme si de rien n'était. Il n'était pas vraiment du genre à imposer sa présence, et on avait tendance à l'oublier. Pourtant, il ne s'en formalisait pas : son job, ce n'était pas de se faire remarquer. Si on pouvait même l'oublier, ça l'arrangerait. Pourtant, lorsque sa voix perça aux côtés du hors-la-loi, elle ne souffrait d'aucune forme d'abnégation : il était présent, posé et même un tantinet curieux.

    - J'ai pu t'observer lors de cette libération. Mon patron comptait recruter les pourritures sur ce pont en les libérant avant toi... Mais au final, il pourrait avoir trouvé mieux. Mon patron, c'est le baron du commerce d'arme d'East Blue. Ash Martel.

Peu connu forces de l'ordre, le trafiquant possédait une prime de 14.000.000 de berrys sur la tête. Ou du moins, c'était une façon de parler : personne ne connaissait son visage. Seul son nom était primé. C'était un cas rare, mais la décision du Gouvernement Mondial avait une signification. Qu'importe la nature de l'exaction, elle était tout de suite punie. Continuant ses explications, le jeune homme semblait relativement détendu.

    - Il est en concurrence avec un certain marchand d'arme relativement connu : Konan Harashigawa. Son intemédiaire, Soldier Fortuna, et ses hommes sont une épine dans le pied au commerce de mon patron. Si ça te dit, nous pourrions faire une alliance : en échange de tes services contre notre ennemi, nous te fournirons des armes. À la vue de tes revendications, j'imagine que tu en auras besoin.


C'était une proposition honnête. Soldier Fortuna avait une prime de 52.000.000 de berrys sur la tête. Ses liens avec Konan étaient tout ce qu'il y a de plus public, et il avait déjà réussi à tenir tête à la Contre-Amirale Lim en combat singulier, avant d'être interrompu. En soit, le maudit présentait quelque chose de réalisable, de son point de vue : un donné contre un rendu.

Les deux PNJs principaux acceptent de te rejoindre, en revanche ils sont les seuls. Les autres hors-la-lois en profitent pour se barrer en te remerciant. Je te donnerai les fiches des PNJs via MP après la fin du rp.
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   Mer 22 Fév - 21:24




LIVE AS A KING


Conquête #12




Ja'far Al-Ta'ir
Shéhérazade Al-Ta'ir & Jasmine Al-Ta'ir

La majorité des prisonniers s’étaient écartés après avoir entendu le rapide discours de l’Al-Ta’ir, prêts à prendre la mer pour vaquer à leurs occupations personnelles. La Ligue n’était pas du genre à forcer les gens à la rejoindre, loin de là. Ils étaient tout à fait libres de leur choix. Toutefois, une fois la proposition acceptée, il fallait savoir en accepter les conséquences et accorder une certaine fidélité. Cela paraissait normal, après tout. Ainsi, seuls deux individus retinrent l’attention de notre assassin, souhaitant s’engager. Tous deux avaient l’air enjoué à l’idée de faire partie de l’Organisation et cela ne pouvait pas lui faire plus plaisir. Par conséquent, il sourit et répondit simplement.

Vous ne serez pas déçus.
Suite à ça, il leur montra le navire se trouvant derrière lui, juste devant Bayley, la baleine-île qui venait de refaire surface. Sa blessure était douloureuse, mais elle restait tout de même assez résistante malgré tout. Mais alors que le groupe était prêt à rejoindre le bâtiment pour quitter les lieux en laissant le soin à un groupe d’assassin de s’occuper du pont, un homme se faufila près des trois Al-Ta’ir. Celui-ci prit immédiatement la parole pour exposer la raison de sa présence ici. Ash Martel ? Ce nom ne leur disait strictement rien, un homme inconnu au bataillon. Mais d’après les dires du Corbeau, le baron du commerce d’armes d’East Blue était un concurrent direct de Konan Harashigawa. Et là pour le coup, il ne pouvait rester stoïque. Toutefois, notre hors-la-loi avait besoin de réfléchir à une proposition comme celle-ci afin de pouvoir donner une réponse ferme et définitive. C’est pourquoi il répondit très simplement en demandant à ses sœurs de donner un morceau de papier.

Je vais y réfléchir, mais ta proposition me semble intéressante. Restons en contact, voici mon numéro de Den Den Mushi.
Ceci dit, les Al-Ta’ir se retournèrent et se dirigèrent vers leur navire pour partir.




© By Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Conquête] Revanche   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Conquête] Revanche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jeu Le Seigneur Des Anneaux:L'Age des Conquêtes
» « Conquérir sa joie vaut mieux que de s’abandonner à sa tristesse. » (Tommy J.)
» Guillaume le conquérant
» Jayce et les conquérants de la lumière...
» La conquête de la terre du milieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Tequila Wolf-