Partagez
 

 [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erwin

Erwin
Messages : 4198
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue56/75[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue769/1250[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (769/1250)
Berrys: 140.650.920.666 B

[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty
MessageSujet: [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]   [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Icon_minitimeLun 26 Déc - 22:06

La Remède de l'Ancien [1]

- Pourquoi est-on ici, demandes-tu ? Pour la simple et bonne raison que Camille nous a demandé de trouver un remède pour un de ses patients, remède qui est la spécialité d'un des médecins de cette île ! Lança le jeune homme en regardant le petit être de poils qui ne pouvait pas lui répondre.

Scratch avait beau avoir une intelligence sensiblement proche à celle des humains, il n'en restait pas moins une bête sous bien des aspects. Les concepts tels que ceux de la mission ou des remèdes étaient bien loin de ce qu'il pouvait comprendre. Et d'ailleurs, il le fit bien comprendre en se roulant dans la neige et en s'ébrouant à la suite. Après Bulgemore, le rouquin n'avait pas cessé de faire des recherches sur son père et ses alliés, mais il était impossible de déterminer avec précision leur emplacement. Certains éléments lui manquaient : ses motivations exactes, son but,... entre autres. Il lui aurait fallu avoir un informateur capable de mettre à son service un certain réseau d'espions, mais il se refusait à faire appel à Yoko... Et Hotomo Kira n'était pas encore un atout qu'il souhaitait mettre en risque. Plus exactement, il devait d'abord s'occuper de quelques détails avant de prendre contact avec cet homme : gonfler sa réputation auprès de la Révolution en conquérant North Blue par exemple.

Mais ce n'était pas pour cela qu'il se trouvait à présent sur le Royaume de Drum. Regardant ses compagnons, il se dit que cette équipe était vraiment hétéroclite : le vampire médecin avait été appelé pour faire office de parole d'évangile en confirmant la composition du médicament, et l'homme panda-roux dont les capacités étaient uniquement martiales avait été amené pour calmer ses ardeurs. Deux jours plus tôt, il avait fait exploser une bâtiment de guerre marine en construction sur un port d'une île de North Blue, et ruiné une opération qui aurait permis d'obtenir des plans de la base de Seppen Town. La dizaine de révolutionnaires présents sur le port avait été sidérée, de même qu'Arthur Lokan qui avait été envoyé là-bas pour gérer les opérations. Ce dernier s'était d'ailleurs empressé d'écrire un rapport pointant l'incompétence de cet agent hors de contrôle. Et même si Scratch comprenait qu'il avait merdé, il semblait s'en porter à merveille.

En arrivant dans le village du médecin en question, le rouquin encapuchonné ne put s'empêcher de remarquer les lumières qui brûlaient, protégées dans des lanternes. Les vents glacials de l'île avaient depuis peu cessés, laissant place à une douce poudreuse qui reprenait progressivement ses droits. Les toits en pentes permettaient d'évacuer la neige sur les côtés pour éviter qu'ils ne s'écroulent sous son poids. L'adresse qui lui avait été indiquée se situait en dehors des chemins habituels de la marine, et pourtant une demi-douzaine d'entre eux se situaient dans les rues autrement désertes. Il s'agissait surtout d'une des conséquences de l'attaque des Décimas, quelques mois plus tôt, qui avait ravagé une partie des côtes de l'île. Et malgré ce renforcement des défenses, un aussi petit nombre d'hommes semblait suffire pour un village aussi éloigné des chemins battus.

- Il habite par ici, fit le révolutionnaire en fixant une petite carte dessinée à la main. Le Docteur Spike fait parti de la congrégation des 75 ou du moins ce qu'il en reste. C'est un expert en pathologies rares, un des anciens professeurs de Camille, mais aussi un vieux croulant. Tu es médecin, Zayne, tu mèneras la discussion si ça ne te dérange pas.

Erwin avait après tout autant de connaissances médicales qu'un singe lobotomisé. En réalité il savait faire les premiers secours mais sauver quelqu'un était hors de sa portée. Et si l'équipage comptait d'autres médecins, seul le vampire conciliait les deux critères indispensables à Erwin : la confiance qu'il lui portait et les capacités médicales. Certes, il n'était peut-être pas expert en médicaments rares mais il pourrait au moins s'assurer qu'il ne lui donnerait pas un poison.

Quand ils ouvrirent la porte de la maison, ayant esquivé le regard peu attentif des marines, le regard du rouquin croisa celui taquin du médecin. Il ne leur laissa pas le temps de s'installer que déjà ses lèvres se mirent à bouger.

- Alors comme ça vous êtes les amis de Camille ? Fort bien, fort bien. Il se trouve qu'il me manque quelques ingrédients, comme de la sève du vieux sapin sacré, ou encore de la bave d'ours randonneur dont les propriétés sont bénéfiques.

Il avait bien vite écarté le rouquin pour s'adresser au vampire. Apparemment, il reconnaissait un de ses pairs quand il en voyait un.
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 482
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue37/75[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue50/350[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (50/350)
Berrys: 650.000 B

[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]   [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Icon_minitimeMar 27 Déc - 13:04

  • Zayne Akimura
  • Erwin Dog
Un remède empoisonné
Le temps avance et les missions su succèdent, cependant, c’est dans un tout autre état d’esprit que je me retrouvais dernièrement. Je n’affichais rien envers Erwin, cependant, je n’oubliais pas la dure réalité. Je n’arrivais pas à me retirer de la tête cette “ rencontre “ où on m’avais mis au pied du mur... Désormais obligé d’agir contre Erwin, je me demandais bien comment les choses allaient se dérouler. Il voulait que je trahisse ce révolutionnaire, mais il n’avait pas encore décidé de comment faire. Ce silence ne résumait qu’une chose : je devais continuer de faire comme si de rien était, gagner encore et toujours plus sa confiance pour mieux le blesser... Cruel destin que voilà, mais je ne pouvais pas faire autrement. On parle de la survie de mes parents après tout. Mais en serais-je capable ? S’il m’ordonne de le poignarder dans le dos, aurais-je la force de me saisir de la lame et la planter en lui ? S’il me dit de le flinguer, serais-je apte à me saisir de cette arme à viser Erwin pour finalement appuyer sur la gâchette ? Tant de questions sans réponses pour le moment.

Je reviens à moi en entendant un bruit que le fameux Scratch fait. Le froid me ramène aussi à la réalité. Drum. Paradis des médecins et pourtant, véritable enfer climatique. Le froid est bien différent d’ailleurs, plus agressif, impitoyable. Pour sûr, si des gens se retrouvent sans logement ici, ils n’ont aucune chance de survivre... Mais pas le temps de penser à ça qu’il faut se mettre en route. Heureusement que parfois la nature se montre clémente.. Nous étions arrivé en dehors de ces instants où le froid est parfois meurtrier.

“ Je suppose que c’est logique... “


Un médecin qui parle à un médecin quoi de plus logique ? Avouons aussi que j’ignorais les compétences en médecine d’Erwin - qui sont dans le négatif - d’où sa décision. Ainsi, alors que nous arrivions sur les lieux, le fameux médecin fit son entrée en scène et entamait directement dans le vide du sujet. De base, un médecin est calme et patient, mais le fait d’attaquer directement dans le vide du sujet, cela laissait croire à un médecin très très très spécial. Un personnage haut en couleur que voilà me disais-je. L’observant et l’écoutant, je restais neutre derrière mon écharpe.

Essayant de regarder l’intérieur de la maison, j’aurais voulu me pencher un peu plus sur ce fameux remède.

“ ... Ne peut-on pas remplacer la bave d’ours randonneur par... Une Castucia Frozia ? Après tout... Pour faire baver l’ours, il faut éviter de le saluer et persister au point de l’énerver... Ce qui est risqué. “

Ravalant ma salive, j’attendais l’avis de mon confrère sur ce changement d’ingrédient. La cactucia frozia n’est ni plus ni moins une plante proche du houx, cependant, elle a des formes de cactus. Cependant, même si la plante a des vertus thérapeutiques, il ne fallait pas oublier une dure réalité qui est qu’une surdose de cette plante peut “ paralyser “ gravement une personne selon le type d’absorption. Par voie orale, cela peut vite devenir une paralysie générale, tandis que l’exposition sur une plaie peut paralyser la zone soignée. Bref, une chose à manier avec précaution malgré son utilité.

“ Quelle est la ‘ recette ‘ que vous comptez utiliser ? Je ne dois rien vous apprendre, mais ... Quand on se penche aussi sur la chimie, il n'est pas rare de voir des résultats supérieurs grâce à l'utilisation de plantes qui s'accordent mieux que des liquides ou autres substances médicinales. Histoire de molécules etcetc... “

Attendant une réponse de sa part, je repensais à cette “ instruction “ que j’avais eu de cet homme de l’ombre. Il voulait que d’une manière ou d’une autre, je fasse souffrir Erwin. Habilement, il m’avait suggéré l’empoisonnement, d’où la regrettable tentative de convaincre de me procurer ce genre de plante. Je me dégoûtais à devoir faire ça, mais il en va de la vie de mes parents actuellement...

_________________
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4198
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue56/75[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue769/1250[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (769/1250)
Berrys: 140.650.920.666 B

[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]   [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Icon_minitimeMar 27 Déc - 15:15

La Remède de l'Ancien [2]

Le regard du médecin devint un peu sombre devant la demande de Zayne. Il n'aimait pas modifier sa médication, surtout si c'était pour faire prendre un risque supplémentaire au patient. Il connaissait tout des effets de la plante que l'Akimura lui conseillait, contrairement à Scratch qui s'amusait avec la neige et à Erwin dont les connaissances sur les plantes étaient semblables à celles d'un novice. Il avait un jour tenu un herbier mais cela remontait à longtemps, et jamais de sa vie il ne s'était intéressé aux noms scientifiques de ces objets de la nature. Ainsi il ne suivit pas réellement la conversation : il avait réellement confiance dans les capacités du médecin.

- La bave d'ours randonneur, ou rien, répondit sèchement l'homme. Si vous voulez ces stupides plantes, vous ferez votre remède tout seul. Ah ! Mais vous n'en êtes pas capable !

Il se mit à rire amèrement, attirant le regard du rouquin et de l'homme-animal. Les deux avaient quelques suspicions, mais au moins, ce médecin avait la confiance relative de Camille. C'était un atout qui empêchait les révolutionnaires de partir en claquant la porte devant un comportement aussi assommant. Avec un léger soupir, le chef de l'Inquisition se mit à se diriger vers le docteur Spike qui recula, sûrement instinctivement. Malgré cela, il fut réticent à lâcher sa recette. Énonçant les ingrédients, il resta relativement évasif sur la sève dont il semblait vanter les propriétés. Son « ingrédient secret » selon ses propres paroles. Celui-ci se trouvait dans la forêt au nord de l'île, ne dépassant pas ses compères, loin de là.

Il s'avoua finalement vaincu et fatigué, appuyant le fait qu'il désirait retrouver le calme et la sérénité, et qu'il ne nécessitait que ces deux ingrédients. Il glissa qu'il possédait un peu de Castucia Frozia en poudre dans une de ses fioles, comme pour s'en vanter, mais décida d'en rester ici. L'intérêt des plantes était pour lui relativement limité. Là où certains en extrayaient le pollen ou le jus, d'autres préféraient les réduire en poudre pour atténuer leur effet. Il avait réussi à s'en procurer dans les montagnes, près des tanières des ours.

- Si rien n'est dangereux dans cette recette, nous allons pouvoir y aller. Scratch a l'air bien parti pour se battre contre des ours randonneurs.

La petite créature était en effet en train d'imiter des mouvements de boxe, ayant fait un bonhomme de neige au préalable qu'il éclata sans réel effort. Il sauta en l'air plusieurs fois avant de se diriger à nouveau vers Erwin et de lui sauter sur l'épaule. C'était un poids plume pour le rouquin d'un mètre quatre-vingt-cinq dont les muscles saillants se dessinaient sur son corps, caché par les couches de vêtements.

- En nous séparant nous irons plus vite. Scratch peut t'accompagner vers les ours, si tu veux, et j'irai chercher la sève. Est-ce que ça te va, Zayne ?

La proposition laissait une assez grande latitude au vampire, malgré la catastrophe que pouvait être Scratch lorsqu'il avait envie de s'amuser. Laissant son camarade répondre, le garçon jeta un coup d'oeil au panda roux agité. Ça allait envoyer du lourd !

________________________

Ah, qu'il était loin ce temps où la neige avait encore un effet sur l'ancien arbre qui se trouvait dans une clairière, au centre de la forêt. Un petit glacial parcourait les écorces qui lui servaient de peaux. Ses racines se nourrissaient des minerais présents dans la terre, ce qui lui permettait de rester ici, solide et fort. Il aurait aimé ne plus jamais bouger, prendre le temps de mourir après la forêt qui s'élevait ici depuis plus de quatre-cent ans, voyant ses camarades périr et renaître au fil du temps. Lui aussi allait... Renaître...
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 482
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue37/75[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue50/350[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (50/350)
Berrys: 650.000 B

[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]   [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Icon_minitimeMar 27 Déc - 16:19

  • Zayne Akimura
  • Erwin Dog
Un remède empoisonné
La réponse fut catégorique. Cet homme était d’un têtu... Mais quoi qu’il en soit, il fallait faire avec. Et tandis qu’il se vantait ou autre, je capitulais sur mon idée de récupérer cette fameuse plante. Manque de chance, il osa préciser en avoir en poudre... De ce fait ne mettant pas la chose de côté, je vins à jouer mon premier coup dans ce combat à contre-coeur. En effet, alors que Erwin proposait quelque chose de logique, je me contentais d’approuver malgré mes préjugés sur la bestiole qui allait m’accompagner. Il ne manquerait plus qu’il s’amuse à me “ lécher “ telle une sucette. Un coup de langue et c’est certain, je serais trempé jusqu’aux os. Bref, acquiescent cette idée, je me contentais de provoquer légèrement le médecin pour pouvoir entrer chez lui. Me faisant voir ses “ trésors “, j’attendais juste le moment opportun pour frapper. Mimant le fait de tomber et presque emporter une étagère avec moi, l’homme gueula légèrement et avait toute son attention sur moi. Idéal pour laisser un de mes index se détâcher d’une de mes mains et aller “ agripper “ la fiole contenant la fameuse poudre. Ni vu ni connu, j’avais donc un des ingrédients qu’il me faudrait pour plus tard.

Ressortant avec l’air faussement impressionné, je regardais brièvement Erwin, ravalant ma salive pour le coup. Quelle pression psychologique que de devoir faire semblant d’être gentil avec sa “ cible “... Et merde.. Je m’en dégoûtais à être pris ainsi au piège sans pouvoir lui laisser un indice, sans pouvoir lui dire. Tout serait si simple s’il savait.

“ Séparons nous oui. J’essaierais de maintenir Scratch en place... “

Chose difficile, compte tenu du fait que d’un coup de patte, il pouvait m’envoyer balader. Bref, me taisant, je partis de mon coté, accompagné de la chose poilu. La bête était comme un mélange de bête primitive et un chien en bas âge. Il avait beau être intelligent, il passait son temps à jouer et cela se traduisait par des roulades dans le sol, et des semblants d’invitation à faire pareil. Dommage pour lui... J’étais un piètre joueur pour ce coup. C’est donc en bon rabat-joie que je continuais ma route, l’encourageant à me suivre plutôt qu’à jouer. Pauvre bête...

Tandis qu’on approchais d’une tanière, je me remémorais un des conseil du médecin. Détail avec son importance, mais comme toutes les soupes, ce sont celles qui ont bien mijotées qui ont un meilleur goût, plus savoureuses. Il en va de même pour les vertus curatives - une fois mélangée à d’autre ingrédients - de la bave. De ce fait, en plus de devoir trouver des ours randonneurs et les énerver pour en récupérer la bave... Il fallait trouver un “ vieux “ si possible. Malheureusement, qui dit vieux dit force de l’âge et donc une tâche plus difficile.
Poussant un petit soupire, alors que plus tôt l’animal qui m’accompagnait semblait motivé à se battre, je vins à lui lancer un bref regard lui demandant s’il était prêt. Sa seule réponse fut de quasiment me sauter dessus et laisser courir sa langue sur mon corps. Résultat, je me retrouvais couvert de bave à défaut d’avoir compris son “ oui “. Grimaçant dans un premier temps, je m’essuyais tant bien que mal avant de lui lancer d’un air vraiment agacé.

“ La prochaine fois, évite par pitié. “

C’est quand je le vis revenir que je compris une nouvelle chose : ce n’était pas pour me répondre qu’il m’avait léché, mais bel et bien parce qu’avec moi, j’avais des sucreries, dont du miel pour attirer des ours. Plissant les yeux, je sortis un des deux pots que j’avais puis je lui en lançais un après l’avoir ouvert.

“ La gourmandise est un vilain défaut tu sais... “

Ce dernier s’en foutait et se régalait du miel parfumé que je lui avais offert. Cette vision de bête sauvage mais qui dans le fond est toute douce m’attendrissait légèrement, me faisant presque oublier l’amère vie que je subissais actuellement. Malheureusement, cette parenthèse fut de courte durée quand je vis enfin des ombres approcher. Plusieurs ours semblaient se décider à partir en randonnée justement, et l’un d’eux semblait plus vieux que les autres de part son pelage abondant. Saluant les première bêtes donc, je vins à ignorer la dernière qui dans un premier temps continuait sa route. Mais surprise, quand il capta que je ne l’avais pas salué... Son regard se fit plus dur et il se retourna.
Restais à voir ce que Scratch allait faire. Allait-il agir comme un animal protecteur ? Ou était-il occupé à se remémorer le goût idyllique du miel que je lui avais offert ? Quoi qu’il en soit, le vieil animal randonneur vexé s’apprêtait à me faire une première piqûre de rappel.

_________________
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4198
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue56/75[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue769/1250[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (769/1250)
Berrys: 140.650.920.666 B

[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]   [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Icon_minitimeMar 27 Déc - 18:07

La Remède de l'Ancien [3]

Il parcourait du regard la forêt qui l'entourait. Le révolutionnaire avait pénétré dans les bois à peine quelques minutes plus tôt que déjà il se sentait perdu. Le fouillis des voix des animaux masquait la plupart de ce qu'il tentait de localiser : des insectes sur des arbres, par exemple, dont certains pouvaient être gourmands de sève. Mais rien. Les ténèbres semblaient s'enorgueillir d'occuper toute la forêt. Et sans visibilité parfaite, le rouquin devait avancer à tâtons vers le « centre ». Il aurait été tellement plus facile de se téléporter ! Mais une seule information aux marines et l'AOI pouvait débarquer dans la dizaine de minutes suivantes, les condamnant lui et ses camarades à rester emprisonnés dans Impel Down. Ainsi, le rouquin devait s'assurer une parfaite discrétion. Objectif qu'il atteignit jusqu'à ce qu'une étrange voix vienne le déranger. Il fronça les sourcils, se demandant à quoi il avait affaire. Quelqu'un... ou quelque chose... Non, quelqu'un. C'était la voix d'un être vivant avec des intentions, trop calme cependant pour appartenir à un humain lambda. Il s'approcha de la clairière d'où perçait quelques rayons de soleil. Et au milieu...

Il ouvrit le regard. La première chose qu'il voyait depuis dix ans était le visage d'un garçon de presque vingt ans, au regard déterminé, apparemment déterminé à faire quelque chose. S'il n'avait pas accepté de se révéler auprès du médecin qui venait régulièrement récolter sa sève, c'était par pur mépris. Mais il sentait quelque chose de différent chez le petit bout d'homme qui s'approchait. Cette certitude provoquait chez l'homme-sapin une curiosité qui l'emportait sur son état figé. Il n'ouvrit pourtant pas la bouche, ni lorsque la surprise dévisagea les traits du nouvel arrivant, ni lorsque sa voix résonna, comme sortie d'outre-tombe pour briser le silence ancestral qui entourait l'ancien.

Un « Qui êtes-vous ? » finit par sortir de la bouche de l'enfant. Il faillit que l'être deux fois centenaire, presque trois, sorte de sa lassitude et articule avec une certaine lenteur « Albis » pour qu'une réponse soit apportée à la première question. Alors, comme naturellement, comme si cela intéressait le vieil arbre, il se présenta. Un échange de bon procédé. « Erwin Dog ». Un enfant dont la réputation n'avait pas bercée jusqu'aux oreilles du vieil arbre. Et lorsqu'il demanda avec un certain toupet « Qu'est-ce qui vous torture autant ? », ce furent les traits d'Albis qui se tirèrent de douleur. Le souvenir de sa famille détruite, réduite à néant dans le sang et les larmes, vint l'assommer comme l'assourdissant rappel de son état de profonde solitude. Alors soudain, le rouquin plia genou. Il dit avoir vu « sa peine ». « Ils te les ont arrachés. Ton équipage... ». Oh, ce si beau bateau qu'il avait eu autrefois, ce bâtiment indestructible en bois d'Adam que ses semblables avaient assemblés... Et sur lequel des hommes armées de baïonnettes et ce Vice-Amiral sanguinaire avaient commis le plus abominable des crimes. Il avait ensuite erré seul, et s'était finalement retrouvé sur Drum. Sa si longue vie s'achèverait ici, sans qu'il n'eut jamais obtenu vengeance.

Scratch observait les ours randonneurs avec espièglerie. Il avait fini de lécher le miel qui aurait pourtant pu intéresser ses congénères poilus, mais l'envie de se frotter à eux était plus importante que sa faim à présent rassasiée. Il sortit les griffes, tandis que certains s'élançaient sur Zayne, et tel un preux chevalier alla foutre des baffes à certains d'entre eux. Le vieil ours s'était élancé à son tour pour entrer dans la bataille, mais un seul coup du panda roux l'envoya valser sur dix mètres.

- Que faîtes-vous sur ce territoire qui n'est point le vôtre ?! Hurla alors une voix tonitruante qui sortit des abysses.

Il était là. Un homme-ours-polaire, debout sur ses pattes arrières, poilu comme un monstre, portant une armure munie d'un système somme toute particulier : un électro-dial avait été attaché à deux de ses gantelets qui laissaient ses griffes proéminentes sortir. Elles étaient bien entretenues, limées, blanches.

- Partez d'ici ! Lança-t-il, menaçant.

Scratch était prêt à continuer le combat, mais voir un ours parler le perturbait. Il jeta un coup d'oeil à Zayne : que fallait-il faire à présent ?
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 482
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue37/75[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue50/350[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (50/350)
Berrys: 650.000 B

[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]   [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Icon_minitimeMar 27 Déc - 19:53

  • Zayne Akimura
  • Erwin Dog
Un remède empoisonné
Maintenant que j’y pense, est-ce réellement une bonne idée que d’énerver un ours randonneur au point de le faire baver de rage ? Pourquoi diable certaines choses ne peuvent-elles pas être “ safe “ ? Qui sait si simplement les faire baver via un miel de fleur aurait pas suffit ? Trop tard pour reculer, voilà que des ours passaient à l’action, mais comme je l’avais espéré, Scratch fit son job et me protégea du mieux qu’il pouvait. Cependant, malgré les coups et la protection qu’il m’offrait, ce n’était pas suffisant pour faire baver un seul ours présent. Or, sans bave... Pas de remède. Roulant au sol pour esquiver un coup, je fus que plus surpris quand un tiers entra en scène.

En effet, voilà qu’un homme-ours-polaire faisait son apparition, nous sommant de partir. Dommage, ceci n’était pas dans intentions. Tandis que Scratch semblait attendre la suite, pour ma part, égal à moi-même, je vins lever les mains, pour montrer qu’on étais innocents, qu’on avais aucune intentions hostiles.

“ Nous sommes là uniquement pour récolter de la bave d’ours randonneur. Nous en avons besoin pour concocter un remède. Nous ne venons pas ici pour nous battre ou conquérir un territoire. “

En guise de bonne fois, je sortis mon dernier pot de miel, priant que mon compagnon ne me l’arrache pas des mains pour le manger. Si la fourmi ne se montrait pas prêteuse sur ce coup... La cigale deviendrait méchant dans le cas présent. Et pour cause, s’était un peu mon seul moyen de prendre par les sentiments ces bêtes. Ouvrant donc le petit pot, je laissais l’odeur alléchante de ce miel se faire ressentir. Restais plus qu’à espérer que ça marche pour pouvoir négocier, sinon, on allais devoir faire baver vite l’un d’eux - si possible le plus vieux - et se barrer. Ravalant ma salive, je lançais l’objet délicieux à l’homme et attendais la suite.

“ Pourriez vous nous en fournir de celui-ci ? “


Je montrais ma “ cible “ du doigt en ne montrant aucun signe d’hostilité à son égard. Cependant, je restais sur mes gardes, ne voulant pas subir le courroux de ce potentiel adversaire. Combattre n’était pas une fatalité, cependant, j’aimerais vraiment pouvoir éviter cela n’étant pas dans mes jours heureux... Je regardais l’homme ours, priant que mon stratagème fonctionne.

_________________
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4198
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue56/75[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue769/1250[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (769/1250)
Berrys: 140.650.920.666 B

[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]   [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Icon_minitimeMer 28 Déc - 11:04

La Remède de l'Ancien [4]

Les regards du jeune et de l'ancien se croisaient sans cesse. Il y avait dans leurs échanges quelque chose d'intime, comme s'ils partageaient à présent la même douleur. L'ancien capitaine pirate Albis possédait autrefois un navire d'une beauté sans égale, comme avait pu l'observer Erwin. C'était un bâtiment digne des plus grands seigneurs pirates, mais cela faisait déjà plus de cent ans. Il pouvait le dire aux têtes d'affiches, aux primes aujourd'hui oubliées de ceux qui affrontaient toujours le Gouvernement Mondial. Même le visage de certains révolutionnaires disait quelque chose au rouquin qui fit rapidement le lien avec les images qu'il avait vu dans des livres ou sur des tableaux. L'héritage des anciens, ceux qui avaient quitté ce monde sans avoir vu leur œuvre s'achever.

Mais là n'était pas à l'admiration de souvenirs d'antan. Ne voulant plus s'immiscer dans l'intimité déjà violée de l'homme-arbre, Erwin coupa le lien créé par son pouvoir. Il avait une mission qui lui imposait de prendre la sève de cette créature. Déglutissant, le rouquin ouvrit la bouche pour pose sa question :

- Puis-je prendre de votre sève ?

Albis réfléchit quelques secondes. Il ne bougeait toujours pas. Il acquiesça d'un maigre « Oui » qui autorisa le rouquin à l'écorcher pour se saisir d'une fiole de ce liquide pâteux. Lorsque l'opération fut finie, la sève s'arrêta de couler. Le jeune garçon ne put cependant s'empêcher de fixer l'homme-sapin une fois qu'il l'eut remercier.

- Je suis un révolutionnaire, fit finalement le maudit en se mordant les lèvres. Mes alliés et moi nous combattons le Gouvernement Mondial... Celui-là même qui...

Il se souvenait de que ces hommes avaient fait, et il n'avait pas besoin d'un blanc-bec pour le lui rappeler. L'homme-arbre bougea alors. Son corps aurait pu être endolori, mais les couches de neige qui s'étaient amoncelées sur ses branches allèrent joncher le sol rapidement. Ses mouvements étaient vifs, malgré son âge avancé. Son écorce, grisée par endroits, craqua et quelques branches qui avaient tenter de percer tombèrent. Il était grand : un peu plus de huit mètres de hauteur. Les racines à ses pieds sortaient du sol, comme pour abandonner sa condition.

Seules ses extrémités, deux bras et deux jambes, bougeaient à sa volonté. Le reste avait poussé de dessous son écorce et ne servaient que de décoration. Les aiguilles qui recouvraient ses branches ne firent pourtant pas long ménage, et tout à coup elle s'expulsèrent de leur socle et se dirigèrent dans toutes les directions. Le rouquin sentit le fluide de l'armement dans son corps, comme cherchant à le protéger sans encore y arriver, mais ce qui le sauva, ce fut ses réflexes. Sa main alla saisir une de ses dagues, et il trancha l'air de manière fine sans atteindre Albis.

- Alors c'est comme ça que tu le prends, fit le rouquin, une tempe sortant sous sa peau.

L'homme-ours regardait le miel avec un intérêt à peine dissimulé. S'il n'était pas friand de la plupart des sucreries, il ne connaissait pas celle-ci. C'était les ours bruns qui bénéficiaient d'un environnement adapté à ce type de denrée. Lui, il n'en avait entendu parler que par bruits de couloirs. Il finit par laisser la curiosité l'emporter et s'approcha du vampire, fronçant les sourcils. Que pouvait-il bien faire à présent ? Devait-il céder à ce chantage ? Tout cela était bien compliqué !

- Mon grand cœur vous... autorise à prendre de cette bave. Allez, vieux Chromp, bave ! Je vais mettre votre offrande... en lieu sûr.

Se saisissant du miel sous le regard prudent de Scratch, il se retira tandis que l'ours randonneur désigné s'avançait et se mit à baver. Remuant des fesses tel un ours bien léché, le nouveau possesseur du liquide doré fit mine de partir tout en restant sur ses gardes, au cas où la situation dégénérait.
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 482
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue37/75[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue50/350[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (50/350)
Berrys: 650.000 B

[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]   [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Icon_minitimeJeu 12 Jan - 0:48

  • Zayne Akimura
  • Erwin Dog
Un remède empoisonné
Manipulation pas vraiment méchante, je croisais vraiment les doigts pour que ma stratégie fonctionne. Visiblement, pour mon plus grand bonheur, prendre par les sentiments cette chose était efficace et pour cause, il accepta. Rassuré et heureux à la fois, je laissais l’homme s’absenter tandis que son “ compagnon “ se mot à baver comme un idiot. S’en était amusant, voir touchant en un sens, mais je n’avais plus vraiment le temps de rire. Mes pensées toujours parasitées par cette “ mission “ qui m’avait été confié, je craignais au fond de moi que cela se remarque. Ma bonne humeur, mon envie de combattre n’est plus si naturelle, elle devient machinale, presque plus sombre. Est-ce que je sombre de force dans les ténèbres ? Vais-je m’en sortir ? Pour l’heure, cet homme a les pleins pouvoirs sur moi et je ne peux pas me libérer de moi-même de son emprise, loin d’imaginer ses nombreux projets à mon sujet pour détruire Erwin le plus lentement possible tant mentalement que physiquement.

Récupérant de cette fameuse bave dans un bocal prévu à cet effet, je vins alors à profiter de l’absence de personnes “ intelligente “ pour m’approcher d’une pousse de Castucia Frozia qui se trouvait là. En effet, comment louper une telle chose ? Bien que j’avais la poudre en ma possession, il serait meilleur d’avoir les deux pour des résultats plus ... Efficaces. Je me dégoûtais à “ aller dans le sens “ de cet homme. Mais je n’avais pas le choix, pas vrai ?
Ignorant que Scratch avait peut-être capté qu’une chose n’allait pas chez moi - mais incapable de le dire clairement à qui que ce soit - je revenais à mon ancienne position pour parler en direction de la petite grotte.

“ Hmm... Je pense qu’on ne va pas vous déranger plus longtemps. Merci de votre hospitalité ! “

Et c’est sur ces beaux mots que je m’en allais en faisant signe à la chose - pas toujours tranquille - de me suivre. Direction; les retrouvailles avec Erwin chez le médecin. Il fallait faire vite me disais-je. Même si la fin de cette mission signifiait aussi un pas de plus vers ce dessein des plus sombres. Je me sentais mal intérieurement de ne pas pouvoir dire quoi que ce soit à Erwin. J’étais totalement pris au piège, incapable de m’enfuir de cette emprise, je ne pouvais même pas semer des indices derrière moi pour qu’il se doute de quelque chose. Ma famille passait avant tout et quand un jour Erwin tombera trop tardivement sur le poteau rose, j’espère du plus profond de mon coeur qu’il comprendra et pour cause : plus j’avance à ses côtés et plus je m’attache à lui, alors que je ne devrais pas.
Moi qui me refusais d’être toujours “ humain “, ma rencontre et mes aventures avec Erwin me faisait succomber à cet amour typiquement humain. L’humanité est une chose formidable qu’il ne faut pas perdre quelle que soit la situation. Belle leçon qui s’encrait en moi au fur et à mesure que j’avançais aux côtés du révolutionnaire le plus réputé de ces derniers temps. Le futur leader de la révolution ? Rien n’est moins sûr... Et pour cause, si je le tuais... Cette simple pensée me fit mordre ma lèvre inférieur.

Toquant à la porte comme un forcené, j’espérais que le vieux médecin soit encore éveillée, il serait con que ce dernier se soit endormi pendant que nous faisions le travail... Il fait froid dehors.

_________________
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4198
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue56/75[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue769/1250[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (769/1250)
Berrys: 140.650.920.666 B

[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]   [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Icon_minitimeJeu 12 Jan - 7:49

La Remède de l'Ancien [5]

Loin d'être bête, l'homme-animal observait la méticulosité de Zayne dans les opérations auxquelles il procédait. Il comprenait que quelque chose ne tournait pas rond, que le vampire avait mis un pied dans l'interdit : mais pourquoi donc en tenir rigueur alors qu'Erwin avait une confiance bien grande en cet individu ? Même s'il s'agissait de querelles, elles se régleraient sans l'intervention du panda roux. Poursuivant la balade, il laissait la neige s'attacher à ses poils avant de la retirer sauvagement, s'arrachant quelques poils de-ci, de-là. Il n'était attaché ni à sa fourrure, ni à son apparence. Le Nouveau Monde devait avoir depuis longtemps oublié les traits de cette créature destructrice : aucun vivant ne pouvait témoigner des carnages dont il avait été à l’œuvre. Et même si, de temps à autre, il continuait à être une catastrophe ambulante, ce n'était aujourd'hui pas le cas. Aujourd'hui il serait sage comme une image...

En arrivant au niveau de la bicoque du médecin, le duo attendit patiemment que leur interlocuteur ne daigne répondre. Ce fut rapidement chose faite, tandis que la porte s'ouvrait sans enthousiasme et que derrière en ressortait le vieil homme ronchonnant. Il invita simplement les hommes à rentrer. La cheminée était allumée, laissant se dégager par son conduit une épaisse fumée noire. Le foyer brûlait ardemment, et tandis que le docteur Spike ouvrait un peu d'alcool pour aider à se réchauffer, Scratch vint se blottir auprès du feu.

- On en voit peu des hommes-animaux comme ça, confia le médecin en s'asseyant dans son fauteuil.

Il avait une voix moins agressive, plus douce. La bave d'ours randonneur pouvait à présent trôner sur la table de concoction avec une demi-douzaine d'autres ingrédients, parfois inidentifiables tellement ils avaient été transformés. Le vieux loup de mer ne faisait pas les choses qu'à moitié quand il s'engageait dans une tâche : avec son distillateur et le reste du matériel, il pouvait concocter n'importe quelle potion, et ainsi sauver d'innombrables vies. L'avait-on un jour surnommé « Docteur Miracle » que l'on ne se serait pas trompé. Cela faisait longtemps qu'il n'en avait pas fait, de miracles. À rester cloîtrer dans un village perdu au milieu des montagnes de Drum... Il abandonna son air vexé pour un air mélancolique alors qu'à nouveau quelqu'un toquait à la porte.

- Cela doit être ton camarade...

Alors qu'il s'approchait de l'entrée, une force le tira en arrière et l'endroit où il aurait du être se retrouva couvert des débris de la porte qui venait d'exploser. Comment diable... Il ne se posa pas mille fois la question : trois marines entrèrent dans la pièce, suivis d'un homme qui avait tout l'air d'être une sorte de gradé. Scratch, le docteur dans la main, avait pressenti cette arrivée. Il grognait. Un ennemi.

- La capture du Dog, c'est pour moi, fit-il en souriant avec malignité. Mais... il est où ?
- Comment... comment osez-vous ?!

Le vieil homme était abasourdi. Il s'arrêta cependant un instant, incapable de bouger.

_________________

Pourquoi avait-il décidé d'attaquer cet illustre inconnu ? Albis n'en était qu'à moitié conscient, mais les années l'avaient rendu aigri. Il avait maîtrisé des arts anciens mieux que personne d'autre à son époque. Il s'agissait là du plus puissant membre des « Hikari no Ueki », de leur capitaine. Il avait été le père de plusieurs dizaines d'enfants, tous tués à présents. Mais tout cela appartenait au passé. Il avait disparu de toutes les mémoires à présent, et souhaitait mourir en paix. Il se sentait trop lâche pour mettre fin à ses jours : il avait donc décidé de s'isoler du Nouveau Monde. La présence de ce rouquin qui en savait un peu trop sur lui ne l'aidait pas à oublier. Il était obligé de bouger, de lui faire comprendre directement qu'il n'appréciait pas son comportement.

Alors ses épines avaient commencé à s'étendre jusqu'à Erwin. Celui-ci s'était défendu, puis écarté. Les mouvements vifs de l'homme-arbre étaient en total décalage avec l'âge de cet être dont l'éternité touchait à sa fin. Il abattit un de ses poings sur le rouquin dont la téléportation lui sauva la mise.

- Tu es l'héritier du Shun Shun no Mi ? Lança Albis, étonné. Quel hasard fortuit...

C'était en effet une coïncidence. Il fut une époque où ce fruit avait été en possession d'un pirate redouté. Aux alentours de deux-cent ans plus tôt, à peu près. Le pays des hommes-arbres avait été pris d'assaut par cet humain vaniteux qu'ils avaient repoussé. Lui-même avait eu l'occasion d'affronter cet homme... Mais cela remontait à un trop lointain passé pour qu'il s'y attarde. Les choses évoluaient, pensait-il. Le monde, il n'en avait pas entendu parler depuis des années. Il n'avait de nouvelles que des bavardages solitaires du Docteur Spike, et cela ne concernait jamais les entités montantes. Ainsi, que le Gouvernement Mondial soit encore ou non au pouvoir n'était pas réellement dans ses connaissances : il avait compris que vingt ans auparavant, un homme avait uni la Révolution, et il se demandait s'il avait réussi à atteindre son objectif. Arias D. Knightwalker...

- Je ne voulais pas vous remémorer des souvenirs douloureux. Je ne suis pas un ennemi ! Hurla le rouquin. Je suis un ennemi de ce Gouvernement Mondial qui vous a fait souffrir.

Albis arrêta d'attaquer, non pas parce qu'il était interpellé par les paroles du révolutionnaire, mais à cause de la lassitude qui commençait à l'habiter. Il aurait aimé retourner dans son sommeil.

- Parle. Je t'écoute, jeune garçon.
- Vous avez été lésé par le Gouvernement Mondial. Ne voulez-vous pas arrêter ce qu'ils ont commencé ?
- Les abus du Gouvernement existent toujours après presque trois-cent ans d'existence... Personne n'a jamais été capable de les stopper...

Erwin le regarda. Il soupira. Cela allait être compliqué de le convaincre...
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 482
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue37/75[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue50/350[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (50/350)
Berrys: 650.000 B

[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]   [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Icon_minitimeJeu 12 Jan - 15:38

  • Zayne Akimura
  • Erwin Dog
Un remède empoisonné
Nous pouvions enfin entrer. La chaleur du feu était comme une caresse maternelle qui me fit frissonner de bien être. Mais très vite, ce réconfort se noya dans un océan de neutralité. Les choses normales et plaisantes, ce n’est pas pour moi, mais les autres. Ainsi donc, je me contentais de tapoter la tête de Scratch qui s’était mis sur le coin du feu avant de me retourner vers le docteur qui .. Buvait ? Visiblement, s’était juste en tant que passe-temps et heureusement. Soupirant d’aise donc, je me demandais comment l’homme allait procédé pour faire sa potion. Les moyens employés démontraient bien son appartenance au groupe de médecin les plus reconnus du monde. Même moi; j’avais des doutes sur certains éléments montrant qu’au final, j’avais encore beaucoup à apprendre. Et qui sait si un jour je ne demanderais pas à faire une “ pause “ pour apprendre d’hommes tel que lui ?

Tout semblait plutôt calme, mais comme on dit, ce calme n’est que celui avant la tempête... Après un long moment, voilà que quelque chose toqua à la porte et le comportement de l’homme animal se fit agressif. Hm ? Me tournant vers Scratch, le reste se passa bien vite. En effet, l’intrusion marine était plus sévère que d’ordinaire et les paroles d’un certain gradé laissait voir une seule chose : ils savaient que nous étions là et potentiellement que nous étions de ses amis. Restait à voir si moi aussi j’étais désormais “ fiché “.

“ Erwin Dog ? Comme si un révolutionnaire de sa trempe allait se cacher ici, alors qu’avec son pouvoir il pourrait être ici à cette heure et dans le nouveau monde une seconde après... Foi de chasseur de prime, il n’est pas là, ça fait des heures que je cherche... “

Scratch n’était guère recensé comme un révolutionnaire - jusqu’à preuve du contraire - et moi, officiellement, j’étais encore un chasseur de prime non ? Attendant une réaction des marines, je me plaçais devant le vieil homme naturellement. Même s’il devait avoir de quoi faire fuir ces gens - en tout bon médecin qui se respecte - je ne voulais pas qu’il prenne part au combat que ce soit physiquement ou verbalement. S’était à moi et Scratch de gérer ce conflit imprévu. Suite à quoi, il faudrait voir ce qu’ont prévus les marines pour tenter de capturer Erwin. Après tout, on parle d’un révolutionnaire primé à environ 250 Millions de Berrys. Et ils seraient très con de la part des marines de se croire capable de l’attraper avec seulement trois hommes et un haut gradé. Ils devaient être venu en nombre et si seulement quatre étaient là, il fallait savoir combien étaient sur l’île...

“ ... Je n’ai pas vu dans les montagnes, mais là-bas non plus il n’y a rien. J’ai eu des informations de son passage très récemment, d’où ma présence, mais ... Ce dernier c’est volatilisé comme toujours. “

Je continuais de jouer la comédie, mais alors que j’allais encore l’ouvrir pour parler, sans pouvoir réagir ou comprendre ce qui m’arrivais, je fus propulsé contre le mur, encastré dans celui-ci. Le plus haut gradé ici présent avait frappé sans que je puisse comprendre le pourquoi du comment démontrant sa supériorité physique. Un challenge pour Scratch. Essayant de garder conscience, je crachais un peu de sang et me battais plus pour revenir à moi tandis que le vieil homme criait au scandale.

“ V... Vos motifs ? “

Curieux, voir un peu trop. Se pourrait-il que ?

_________________
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4198
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue56/75[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue769/1250[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (769/1250)
Berrys: 140.650.920.666 B

[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]   [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Icon_minitimeJeu 12 Jan - 16:36

La Remède de l'Ancien [6]

Le sourire sur le visage du haut gradé tandis qu'il maintenait Zayne au mur n'augurait rien de bon. Il était certain que deux choses s'étaient produites : la présence du Dog avait fuité pour une quelconque raison, et le Contre-Amiral, dont le grade était visible aux yeux de celui qui regardaient dans son dos, n'avait pas encore contacté l'AOI. Le seul moyen d'attraper, en tout état de cause, le rouquin. Scratch n'avait pas encore réagi, pas par manque de réactivité mais par manque d'anticipation. Lorsqu'il remarqua la situation dans laquelle se trouvait le vampire, il ne put décemment pas intervenir : un geste de travers et c'était la tête de Zayne qui pourrait se retrouver sur le sol. Le haut gradé avait les choses totalement en main, tandis que les trouffions pointaient leurs armes, aussi frêles qu'inutiles, sur le panda roux. Le médecin était, quant à lui, totalement laissé à l'abandon.

- Ne te fous pas de moi, gamin. J'ai un témoin qui m'a dit avoir reconnu le Dog, et qui l'a vu entrer dans cette maison.

Il n'y avait personne aux alentours, sinon les marines au centre-ville, lorsqu'ils étaient arrivés. Alors qu'il serrait sa prise, une odeur vint interrompre les pensées de l'homme de loi. Il avait l'impression de ne pas être très à l'aise, même... inconfortable. Les phéromones libérés par le Docteur, dont la main était allé chercher une fiole dans sa poche, ne semblaient pas affecter le petit animal roux qui profita de cet instant pour attraper le Contre-Amiral et le lancer vers l'extérieur de la maison, droit sur les marines. En balayant ses ennemis, il avait fait un joli strike. Le médecin soupira alors, faisant mine d'un fortuit accident.

- Toi... Zayne Akimura, officiellement inscrit sur les listes de chasseur de prime du Gouvernement Mondial... Depuis quelques temps, tes agissements sont suspicieux. Tu as retenu l'attention de nos autorités. Tu es suspecté d'être, sur l'île au Trésor, venu en aide au révolutionnaire Erwin Dog. Par arrêté du Décret Décima, tu pourrais être condamné à mort, mais les preuves ne sont pas encore assez solides. Quelques jours à peine plus tard, tu te retrouverais sur la même île que ce gars ? Ne crois-tu pas à une coïncidence trop hasardeuse ?

Mais ce qui était encore plus hasardeux était la quantité d'informations qu'avait le Gouvernement sur le vampire. Comment pouvaient-ils savoir pour sa présence sur la voie cinq de Grand Line, alors qu'il ne s'était pas explicitement présenté aux membres de la VMS ? Comment ce contre-amiral si éloigné de cette île avait pu obtenir des informations aussi précises sur un individu aussi isolé ? Plusieurs éléments manquaient, à n'en pas douter. Spike semblait simplement s'impatienter de laisser la porte de son logis ouvert, mais c'était surtout Zayne qui devait avoir chaud ici : quelqu'un avait définitivement pris pour cible le jeune vampire, comme si une épée de Damoclès s'était positionnée au-dessus de sa tête, une épée qui, en tombant, rendrait sa vie infernale.

_________________

- Ne vous-êtes vous jamais demandé pourquoi la corruption existe dans le Gouvernement Mondial ?
- Ne pose pas de questions dont tu connais déjà la réponse...
- Il a été fondé par vingt familles issues de sphères aisées, vingt familles qui en leur temps étaient déjà favorisées. Le monde était corrompu avant ça, et l'amplification de leurs pouvoirs a permis de continuer sur cette route.
- Il s'agit avant tout d'une puissance militaire, d'une entité toute puissante, garçon.

La vieille branche ne voyait du Gouvernement que la partie purement offensive. Il s'était sûrement déjà interrogé sur les plus importantes entités, mais aujourd'hui rien ne lui convenait autrement mieux que de se dire qu'il avait affaire à une puissance colossale en terme d'armement et de guerre. C'était là l'erreur de certains révolutionnaires, pensait Erwin. Ils ne voyaient pas les enjeux qui criaient derrière leurs ennemis : l'économie piétinée, la société toute entière à l'agonie, les cultures étouffées. L'enrichissement des plus grands pour l'appauvrissement des plus pauvres. Quand on n'avait déjà plus rien, et qu'on nous prenait encore tout, que restait-il à la fin ? Le rouquin savait que sa vision n'était pas encore assez globale, mais il espérait l'enrichir progressivement. Et il l'expliqua alors à Albis. Au début, l'homme-arbre resta fermé à ces paroles de guerre et de paix. Il ne comprenait pas comment une telle personne pouvait s'intéresser à toutes ces sornettes. Puis il comprit progressivement, ouvrant les yeux à mesure que les choses s'éclairaient. Enfin, depuis longtemps, il sentit un sentiment d'excitation le parcourir. La promesse d'un avenir meilleur, non pas pour lui – à son âge, il n'était plus qu'un vieux tas de branches tout juste bon à allumer un feu – mais pour les enfants de ses enfants.

- Nous ne verrons jamais le monde que tu cherches à créer, fit finalement l'arbre en fixant le rouquin avec une profonde empathie.
- Non. Sûrement pas. Mais ceux qui se battent aujourd'hui gagnent les batailles pour ceux qui vivront demain. J'ai accepté cet état de fait. Je ne sais pas combien de temps je vivrai encore, mais ce temps-là je le consacrerai à assurer un futur au plus grand nombre.
-

Albis avança son bras vers le rouquin et lui fit signe de monter dans la paume de sa main. Ils n'avaient que quelques mètres de différence, et pourtant voir de loin une nouvelle personne était toujours un tantinet gênant. L'approche du niveau de sa tête, il sembla réfléchir.

- D'ici quelques décennies, mon temps sur cette terre sera révolu... Ton rêve a cependant réveillé mes vieux espoirs, et mes vieux démons. Le monde que tu m'as dépeint... Si tu suis cette voie, je te suivrai dans celle-ci. Quant au Gouvernement Mondial ... je ne souhaite que sa chute... Ma voix n'est pas celle de mon peuple cependant : ils sont isolés de ces conflits, et les rallier à ta cause ne se fera pas aussi facilement que pour ma part. À ne pas côtoyer le monde, on se croit intouchable... À ne pas côtoyer le monde, on en oublie les horreurs.

Et pour quelqu'un qui en avait été aussi longtemps isolé, il savait de quoi il parlait.
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 482
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue37/75[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue50/350[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (50/350)
Berrys: 650.000 B

[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]   [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Icon_minitimeJeu 12 Jan - 17:18

  • Zayne Akimura
  • Erwin Dog
Un remède empoisonné
Je me demandais bien pourquoi il agissait ainsi. Se pourrait-il que le gouvernement ait comprit mon petit jeu ? Il est vrai que cela fait un moment que je ne me suis pas manifesté en tant que chasseur. Pas une prime de capturée depuis plusieurs semaines... La justification la plus simple était d’avouer une futur mise à la retraite, mais là encore, si la marine était du genre paranoïaque, il y aurait moyen de douter fortement de ce genre de choses... Bref, le contre-amiral sentait bien que je tentais de le rouler dans la farine et ça ne lui plaisait pas. Erf... Ses mots étaient signe qu’il ne se ferait pas avoir par le plus simple des raisonnements. Et avec ce qu’il disait, je ressentais une grosse mise en doute de mes propos.

Heureusement, Scratch se mêla de tout ça et me libéra de cette position peu plaisante. Toussant légèrement, je vins alors à me concentrer pour reprendre mes esprits, alors que le marine balançait mes quatre vérités. Ainsi donc, le gouvernement me suspectait ? Voilà une chose de mauvaise augure, il faudrait que j’en parle à Erwin ou quelqu’un qui pourrait me donner des conseils, car je devais garder cet “atout” jusqu’à un moment opportun me disais-je.
Mais en attendant d’en arriver là, je vins à froncer les sourcils et rétorquer à vive voix pour continuer dans ce jeu basé sur le fait de renier ces accusations, loin de me douter que le moindre mot de travers pouvait me retomber dessus. J’en oubliais qu’ils semblaient étrangement informés sur moi...

“ Que cela vous semble suspect... Cela ne regarde que vous. Erwin Dog est clairement ma proie pour des raisons personnelles qui ne vous regardent pas. Une fois que j’aurais sa prime dans mes mains, je pourrais faire ce que j’ai à faire et me reposer en paix. Si ce “ souci “ de transperce vous dérange, sachez que moi de mon côté je m’en contre-fou. J’agis dans vos intérêt, faisant trois quart de votre travail en étant chasseur de prime, alors vous feriez mieux de me remercier plutôt que chercher des poux là où il n’y en a pas... Cela vous ferez gagner du temps et de l’argent aussi. “

Petite pique idiote, je savais très bien qu’un chasseur de prime est souvent mal vu. Cela passe pour des rapaces, une sale race mais qui contre toute attente sait se montrer utile. Certains font ça pour l’argent et apaiser leurs besoins primaires, tandis que moi, autrefois s’était pour m’occuper de gens sous mon aile, et non moi en premier lieu. Le genre de chasseur de primes qui manque sur ce bas monde. Au diable la gloire, la renommée, juste des besoins pour aider autrui et accessoirement faire une “ bonne action “.
Bref... Autant les envoyer ailleurs.

“ Cet homme n’a rien à voir avec Erwin et pour cause, il n’est revenu d’un voyage il y a quelques heures à peines... Avec le pouvoir de ce révolutionnaire, qui sait s’il n’a pas fait une simple escale ici juste pour voler des médicaments ou autre ? Pour être médecin, vous n’imaginez pas ce que l’on peut faire avec de simples plantes... Une arme chimique par exemple. Et d’ailleurs, qui sait s’ils ne prévoient pas une chose dans le genre, d’où son intrusion. Vous feriez mieux d’enquêter sur leurs projets, plutôt que perdre votre temps avec des gens qui vous aide. “

J’essayais de l’embrouiller au maximum car je n’avais que ça à faire. Je ne pouvais pas le battre.

_________________
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4198
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue56/75[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue769/1250[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (769/1250)
Berrys: 140.650.920.666 B

[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]   [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Icon_minitimeVen 13 Jan - 0:01

La Remède de l'Ancien [7]

Le médecin n'avait pu qu'acquiescer encore et encore aux dires du vampire, se mettant dans une position de simple spectateur. Autant s'isoler de la scène dans le but de ne pas être trop mal vu par la marine. Un bien louable objectif : nul ne savait comment le contre-amiral allait réagir à toutes les paroles de Zayne. Le plus surprenant ne fut pas sa réaction en soit qui était celle d'un homme agressif et colérique, mais la façon dont il appliqua sa crise de nerf : en incendiant le chasseur de prime d'une ribambelle de noms d'oiseaux qui auraient fait sauter au plafond toutes les instances gouvernementales. Peut-être admettait-il, avec crédulité, les paroles de son interlocuteur, mais il ne semblait pas apprécier son ton. Et c'est ainsi qu'il semblait élaborer des phrases de plus en plus complètes, quand il entendit brusquement de lourds pas arriver à l'horizon. Il fronça les sourcils, dirigea son regard vers la montagne, et quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'un homme-sapin d'une huitaine de mètres descendit de celle-ci, avec sur son épaule un rouquin assis comme si de rien n'était. Il ne prenait même pas la peine de dissimuler son visage. Quel toupet...

Scratch, lui-même attiré par les pas, sortit à son tour la tête de la demeure. Il regarda avec des étoiles dans les yeux le nouveau jouet que ramenait son ami. Mais lorsqu'il remarqua que ce jouet se mouvait par lui-même, il se contenta d'abaisser ses espoirs à hauteur de ce qu'il pourrait faire : c'est à dire ne pas le grignoter. Erwin avait réussi à rallier, pour un temps peut-être, Albis à sa cause. Le docteur qui fut curieux de voir ce qu'il se passait constata avec émotion que son vieil ami, dont il ignorait la nature, avait enfin décidé de s'éveiller. Il avait des doutes, quand parfois les branches répondait par un étrange bruissement à ses élucubrations randonneuses.

- C'est quoi ce bordel, putain ?! Hurla le Contre-Amiral en sortant une arme de sa poche.

À peine eut-il le temps de dégainer que déjà Erwin était devant lui. La téléportation avait un avantage bien grand : et il sortit sa dague, laissant frétiller en lui son Haki de l'Armement tandis qu'il découpait l'arme dans les mains de son adversaire, une sorte de pistolet amélioré. Le fait de réaliser ce geste sans flancher avait de quoi impressionner. Pourtant, quand il attrapa l'autre main de cet homme pour le stopper, il démontra l'écart de puissance, le fossé même qui existait entre lui et l'homme qui avait, quelques instants plus tôt, méprisé le vampire. Il lança alors avec une condescendance certaine :

- Ne voyez-vous pas que j'étais en train de travailler ?! Docteur Spike, maintenant, à moins que vous ne vouliez voir votre vie s'écourter, prenez la sève dans cette fiole et faites ce remède que j'exige de vous.

La carte de la menace était toujours la meilleure à jouer pour écarter les soupçons de ses adversaires. Acquiesçant, le médecin se saisit de la-dite fiole avant de s'écarter en prenant pleinement conscience de la situation. Il n'avait pas le droit à l'échec, ou il n'aurait pas de seconde chance. En aidant un hors-la-loi sous la contrainte, il n'était pas soumis entièrement au Décret Décima. Garder la vie sauve... une des seules flexibilités que les lois permettaient parfois.

Lorsqu'il jeta un coup d'oeil à Zayne, le rouquin ne put s'empêcher de changer d'expression. Plus amicale, elle était amenée à se modifier à tout instant en présence de ce gros bourru de contre-amiral qui prenait un malin plaisir à humilier ses cibles. Quand il retourna enfin à ses moutons, le révolutionnaire remarqua que deux armes étaient pointées sur lui : les marines avaient décidé de répliquer. Il ne les avait bien sûr pas oublié mais leur présence était assez peu dangereuse pour être soulevée. Alors même qu'il s'apprêtait à agir, les deux silhouettes disparurent vers le sol. Scratch venait de les attraper par les pieds avant de les balancer au loin. Ils avaient ainsi l'air de deux guignols totalement pris au dépourvu dans une situation burlesque, entre neige et caisses en bois.

Albis arriva alors à hauteur de la maison, surplombant tous les bâtiments qui n'étaient pas faits pour accueillir des demi-géants. Il était à peine plus grand que Yoko par ailleurs, et le voir rappelait à Erwin quelques souvenirs. Lorsqu'il regarda à son tour les différents intervenants, il arrêta son regard plus particulièrement sur Zayne : le vampire avait ce teint pâle, cadavérique, si particulier à cette race qu'il semblait ne pouvoir se retrouver nul part ailleurs.

- Qu'il est étrange de constater... Que le Gouvernement n'a pas éteint... Ta race...

Il en avait vu beaucoup pour ne pas être trompé. Mais un enjeu semblait se dessiner dans les prochains agissements de l'ex-chasseur de prime : garder sa couverture lui demanderait de la jouer fine.
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 482
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue37/75[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue50/350[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (50/350)
Berrys: 650.000 B

[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]   [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Icon_minitimeVen 13 Jan - 1:38

  • Zayne Akimura
  • Erwin Dog
Un remède empoisonné
Mes dires semblaient payer. L’homme ne pouvait pas me mettre derrière les barreaux. Ou peut-être que si, mais pour de moins graves délits que ceux qu’il sous entendait. Là, s’il pouvait m’embarquer, s’était pour “ insubordination “ discrète. Mais au lieu de ça et la jouer intelligente, tel un enfant, il se contenta de me faire un cours d’ornithologie. Me contentant de retenir un rire et sourire moqueur, je laissais passer pour cette fois, n’étant guère du genre à me dire que se faire insulter, ça doit forcément se faire “ punir “.

Mais le plus surprenant fut quand Erwin débarqua. Jouant mon rôle donc, j’écarquillais les yeux alors que Erwin s’amusait comme un petit fou de la situation. Son nouvel ami semblait faire de l’effet au contre-amiral et pour cause, il ne semblait plus si focalisé sur moi qu’avant. Tant mieux en un sens... Spike était “ menacé “ par Erwin et il s’empressa de faire ce qu’il disait, sachant clairement que dans la situation présente, le vainqueur était tout désigné. Cependant, les marines n’abandonnaient pas et c’est ainsi que certains volaient dans le décor,
Un jeu d’acteur se dessinait et tandis que le compagnon d’Erwin me lançait une pique, pour ma part je m’étais mis à réfléchir. Plus les mots s’enchaînaient, et plus je voyais là une possibilité de me faire passer pour kidnapper ou simplement mort. Vu les soupçons grandissant du gouvernement, il valait mieux que je “ disparaisse “ de la circulation. Ainsi, je deviendrais réellement un atout jusqu’à ce que j’officialise mon statut non ?
Fronçant donc les sourcils, je vins alors à répliquer quelque peu froidement à cet homme “ raciste “ ?

“ Et comme toujours, on ne cite que le gouvernement... Mais il n’y a pas que eux de corrompus ou simplement stupides... Mes compagnons sont souvent la victime de brimades car justement ils sont faibles au soleil et on besoin de se nourrir de sang... Pourtant, pour être de ce genre... Il n’y a pas que les marines qui m’ont torturés tant physiquement que mentalement, la révolution et des pirates aussi. “

Cessant de parler, je vins alors à jouer l’étonnement vers Scratch. Après tout, il était comme un animal de compagnie à mes côtés, je devais justifier son attaque sur les marines. Je faisais semblant de l’engueuler, faisant signe d’attaquer cette chose et Erwin. Mais bien sûr... Incapable d’obtenir un comportement obéissant de ce dernier. Mimant le fait d’être exaspéré par cette chose incontrôlable, je m’élançais vers Erwin. Usant de mon agilité grâce au manque quasi total de lumière, je grimpais sur la chose et approcher d’Erwin. Libre à lui de jouer le jeu et faire semblant d’être hautain, ou le genre de criminel qui prends de haut les petits faibles comme moi. Je lui glissais donc à l’oreille.

“ Essaie de rien me casser... “


Lançant un coup de poing vers lui, je m’élançais vers l’arrière pour faire semblant d’avoir été repoussé, et via une sorte de colorant que j’avais sur moi, je faisais semblant d’avoir été blessé et ensanglanté. Titubant légèrement donc, je me redressais en jouant les héros.

“ ... J... Jte laisserais pas partir cette-fois Erwin... Pas encore !!! “

Mon poing s’élançait vers lui comme une fusée, bien que je le savais, un tel coup ne pourrait jamais le toucher, même s’il était bourré ou drogué. S’était même pas un amusement réel, juste une comédie.

_________________
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4198
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue56/75[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue769/1250[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (769/1250)
Berrys: 140.650.920.666 B

[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]   [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Icon_minitimeVen 13 Jan - 9:52

La Remède de l'Ancien [8]

Le jeu avait commencé, et à celui-ci Erwin se trouvait plutôt bon malgré les moments de lucidité qu'il retrouvait ça et là. C'était une manière, pour ses traits corporels, d'exprimer toute l'honnêteté dont il était capable. Fort heureusement le contre-amiral en face de lui était un peu crédule, et lui-même jouait le jeu avec une certaine aisance. Il s'était énervé et à présent son impuissance semblait mimer une forme de désespoir. S'il arrivait encore à bouger, chacun de ses gestes semblait se perdre pour ne jamais atteindre sa cible. Le rouquin avait presque pitié, mais il était trop concentré sur son camarade vampire pour en avoir réellement conscience. Ainsi, lorsque le premier coup de Zayne partit après un discours enflammé, il se contenta de le repousser violemment d'une main, tenant le marine dans l'autre. Il n'avait aucune envie de se battre contre son ami, mais il ne put s'empêcher de repousser l'ennemi dans ses bras pour interrompre Zayne. Lui maintenant le bras dans qu'un nouveau coup arrivait sur lui, il le fit tourner pour arriver dans ses bras, dos à lui, pointant une de ses armes sur ses tempes.

- Bute-le, fit le contre-amiral sèchement en regardant la scène qui semblait lui plaire.

Le besoin viscéral de frapper cet homme fit à nouveau monter en Erwin un élan de fluide de l'armement, comme si la colère était une des gâchettes qui activait ce pouvoir. Il ne le comprenait pas encore totalement, mais arrivait à le déchiffrer au fur et à mesure. Les batailles qu'il avait menées ces derniers temps lui permettait d'en conclure quelques éléments intéressants à ce sujet. Mais son esprit ne divagua pas : il devait se concentrer sur l'élément important du jour, c'est à dire la façon dont il allait sortir de cette mascarade. Spike sortit de la maisonnée avec le sérum. Le tube tant attendu avait l'air parfaitement utilisable, avec sa couleur ocre-résine. Il était fier de son œuvre, même s'il n'attendait qu'une chose : que tout le monde déguerpisse pour qu'il puisse enfin reprendre sa vie en paix.

Erwin n'attendit pas, il se téléporta pour se saisir du lot, mimant discrètement un remerciement au vieil homme. Il disparut avec sur l'homme-sapin tout en maintenant Zayne, l'avant-bras maintenant sa mâchoire pour qu'il ne puisse pas le mordre dans une position où, s'il se débattait, il aurait pu lui casser la nuque aisément. Bien sûr, il n'aurait jamais fait ça, mais pour les besoins de la scène, il devait se montrer convaincant.

- Je ne vais pas le buter, rétorqua le rouquin. Pas encore du moins. Je vais l'enfermer, et le regarder dépérir. Qu'en dîtes-vous ? Oh, j'oubliais, je n'en ai rien à faire.

Et alors que Scratch montait jusqu'à son camarade roux pour lui saisir la jambe, le jeune homme fit disparaître dans un même temps Albis, la boule de poils et lui-même, plus loin dans la forêt.

Le jeu était terminé. Lâchant Zayne, le rouquin sourit et rigola franchement. Il avait rangé la fiole dans une de ses poches. Son sourire, porté jusqu'aux oreilles, semblait montrer l'état de joie dans lequel il se trouvait. Une joie sommaire, mais qui représentait bien ce qui se passait actuellement : ils avaient gagné. Ils avaient réalisé leur mission et humilier un contre-amiral devant ses hommes. Bien sûr, ils auraient pu le tuer mais ce n'était pas là l'objectif : alerter la marine et mettre en danger un petit village de Drum pour leurs propres intérêts, ce n'était pas très correct.

- Beau jeu d'acteur, Zayne ! Je pense qu'il mettra du temps à s'en remettre ! Ne traînons pas ici, il vaudrait mieux que nous ne tentions pas le diable... Ah, mais avant...

Il téléporta le vampire et son compagnon panda-roux à terre, se retournant pour désigner Albis de la main. Il le présenta alors : Albis, homme-sapin de son état. Il allait être leur compagnon pour instaurer une certaine équité dans ce monde. La nouvelle semblait amuser Scratch qui sauta et se roula dans la neige, tandis que le vieil être de bois dit sur un ton posé :

- Enchanté de te rencontrer... Jeune vampire....
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 482
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue37/75[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue50/350[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (50/350)
Berrys: 650.000 B

[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]   [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Icon_minitimeVen 13 Jan - 17:12

  • Zayne Akimura
  • Erwin Dog
Un remède empoisonné
Ce jeu d’acteur était une chose facile à mettre en place. Outre les Vice-Amiraux et les grades au dessus, en général la marine est stupide et là, nous en avions un parfait exemple. Je jouais le jeu, je faisais mon comédien et Erwin de même. La scène de théâtre géante subjuguait les marines et ils n’y voyaient que du feu. Ainsi, quand le rideau termina par tomber, je m’étais fait téléporter avec Erwin et les autres, faussement dans une position désavantageuse. Le rire du révolutionnaire me mis en confiance et je me massais doucement la nuque pour alors écouter le jeune homme. Fier de tout le monde, la mission était un succès malgré l’imprévu des marines. Ainsi, la pression retombait doucement, alors que je remettais bien dans ma poche la fiole que j’avais volée et les plantes que j’avais mises de côté. Erwin fit les présentations avec notre nouveau compagnon et je me contentais de m’incliner doucement en signe de respect. Cet homme semblait d’un certain âge après tout, alors autant le respecter.

“ Tout le plaisir est pour moi. "

Me tournant par la suite vers Erwin, je lui demandais s’il pouvait me téléporter. Peut-être restait-il des choses minimes à faire ici, mais cela ne me regardais plus et je mimais aussi une certaine fatigue. De ce fait, une fois que toute cette histoire fut fini, je m’isolais sans rien dire. Vérifiant bien que les choses étaient calmes, qu’aucun regard était tourné vers moi, une fois vraiment seul, je me mis à expérimenter des choses. Odeurs de plantes douces, lentement, dans le petit alambique que j’avais dans mon “ matos “ de médecin et chimiste, un liquide transparent s’écoulait. Dans une fiole tombait goutte à goutte une petite liqueur et je l’observais avec une certaine fascination, mais aussi un dégoût sans nom. Ceci était le début d’un possible fin pour mon ami. Totalement lié selon moi, je retenais une envie de hurler alors que je me mis à ranger tout ce matériel une fois ma concoction terminée.
Même si la plante n’était pas la plus néfaste de cette planète, je venais d’obtenir un sérum super concentré de Castucia Frozia et ceci était le premier ingrédient d’une petite recette ayant pour but d’empoisonner Erwin. Voilà ma seule chance de pouvoir le vaincre à mon grand regret. Je ne me posais pas encore la question de comment l’empoisonner, mais pour l’heure, je me devais de réaliser une potion si mauvaise que même le plus grand révolutionnaire pourrait en être grandement affaiblit. Ma stratégie était en marche, mais comme toujours, je jouais sur deux fronts à la fois. J’espérais au fin fond de moi trouver une voie échappatoire, mais pour l’heure, ce n’était pas le cas.

“ ... Merde.. “

Seul dans ma pièce servant de laboratoire mais aussi de chambre, je me laissais un peu aller, quelques larmes s’échappant de mes paupières. Quel destin cruel. J’allais devoir me séparer d’un ami pour protéger des gens que j’aime tout autant. Sauver via un sacrifice... N’y a-t-il donc pas plus cruel comme devoir ?

_________________
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4198
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue56/75[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Left_bar_bleue769/1250[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (769/1250)
Berrys: 140.650.920.666 B

[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]   [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Icon_minitimeSam 14 Jan - 17:02

La Remède de l'Ancien [9]

Finalement, Zayne avait demandé à rentrer à la maison. Erwin s'était avoué vaincu devant la masse de travail qui l'attendait sur Micqueot, mais il avait finalement décidé de ne pas s'en faire outre mesure : Camille et Katia devaient avoir brassé le travail comme à chaque fois. Elles étaient efficaces quand il s'agissait de l'administratif, pas comme les autres membres de l'équipage. Et pourtant, en adoptant des mesures visant à réduire les démarches, la Révolution de North Blue s'en portait relativement bien. Elle essayait à tout prix d'éviter les fraudes, même si elles étaient inévitables pour l'instant, mais elles arrivaient à en canaliser beaucoup à travers cet aspect humain qu'elle donnait aux démarches.

En revenant avec Albis, le rouquin provoqua la stupéfaction générale : un homme-arbre, c'était être peu courant sur North Blue. Pourtant, le centenaire pouvait assurer que son équipage avait frôlé cette mer des années plus tôt. Il s'était même illustré lors d'une bataille terrible contre le Contre-Amiral Torcepion. Une personne morte de vieillesse une vingtaine d'années plus tôt, de toute évidence. L'écart d'âge entre les peuples était un gouffre qu'ils ne pouvaient remplir qu'avec les histoires des temps passés. Tout le monde accueillit cependant, au sein de l'Inquisition, leur nouvel allié avec des gestes conciliants.

Salle de Réunion de Micqueot

Ils étaient tous présents. Toutes les personnes qu'il avait convoquées avaient répondu à l'appel. Camille Zem arborait un calepin, déjà en train de prendre des notes sur les différents participants à l'opération qui se profilait. Son mari, fièrement debout à ses côtés, semblait décidé à passer la réunion dans cette position de garde du corps. Il ne comprenait pas encore les enjeux alors que sa belle avait immédiatement saisi le sens de cette réunion en voyant Cid Connor, le fidèle tireur d'élite de l'Inquisition. Il était censé rester en permanence sur Trader, et les seules exceptions étaient dues à des opérations de grandes envergures qui nécessitaient son encadrement.

Aux côtés de Camille, l'horlogère et marchande Fay Rica avait finalement pris place. Elle avait sur elle un air des plus sérieux. Dans sa main trônait une montre, sûrement un objet qu'elle affectionnait particulièrement puisqu'elle la retourna à plusieurs reprises dans sa main. Plus loin, deux personnages éminents de l'organisation révolutionnaire semblaient incapables de quitter le chef de l'Inquisiton des yeux : Hope Stanley et Katia L. Ray. Ils étaient là depuis le début, et seraient là jusqu'à la fin. Le premier par amour, la seconde par conviction.

Ils n'étaient cependant pas les seuls à avoir été conviés. Le dernier invité entra dans la salle, suivi de son fidèle lieutenant. Stan Kubrique avait fait un long voyage depuis Luvneel en compagnie d'Arédian Mordin pour pouvoir écouter les paroles d'Erwin Dog. Il refusait parfois, pour se permettre un agréable voyage en mer, d'user des pouvoirs du jeune homme. Une perte de temps pour certains, un gain pour lui.

- Le suspens est insoutenable, lança Camille avec ironie. Dis-nous quelle est notre cible, à présent.
- Voyons, Camille, ne t'a-t-on pas appris la patience ? Rétorqua poliment Stan avec un sourire apaisé.

Les deux camarades s'échangèrent un regard taquin avant que l'attention ne se reporte sur le rouquin. Arrivant par la fenêtre, un petit être fit signe au groupe de commencer. Erwin acquiesça alors, regardant finalement tous ses compagnons d'arme réunis à présent.

- Si je vous ai appelé aujourd'hui, c'est pour commencer quelque chose d'important. Notre première opération de grande envergure.
- Trader, marmonna la Zem en relevant la tête de son calepin.

Elle sourit, échangeant une de ces rares expressions complices qu'elle avait avec son capitaine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Empty
MessageSujet: Re: [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]   [Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Présent] - Le Remède de l'Ancien [Pv : Zayne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 2 :: Royaume de Drum-