Partagez | 
 

 Rêve ou cauchemar ? v2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Guts
Le Nocturne
avatar
Messages : 285
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
23/75  (23/75)
Expériences:
116/120  (116/120)
Berrys: 9.922.000 B

MessageSujet: Rêve ou cauchemar ? v2   Ven 28 Oct - 1:10











Rêve ou cauchemar ? v2









Nom ; Guts.
Prénom ; Aaron.
Surnom ; Le Nocturne.
Âge ; Âgé de 17 ans.
Sexe ; Homme.
Race ; Humain.
Lieu de naissance ; West Blue, à Nighty Town dans le village de Xérèse.
Camp ; Civil.
Équipage ; X
But / Rêves ; Aaron rêve de beaucoup de choses, mais celui-ci n'a jamais eu de réel but dans sa vie.
Métier ; Il n'en a pas, il rend service aux gens et c'est comme cela qu'il est rémunéré.
Arme/Fruit du Démon ; Une canne à pêche solide rustique et une dague en dents de scie. Le Kage Kage no Mi.
♛ Résumé
LE JOUR N'EST FAIT QUE DE CE QUE LA NUIT A DÉCIDÉ.

Un nouveau rêve/cauchemar vient perturber le sommeil du Nocturne, à l'intérieur il y voit un samouraï batailler pour les siens.
♛ Venons-en aux faits
UN HOMME SE MESURE EN UNE NUIT.

Me voilà projeté dans les yeux d'un corps sanguinolent, j'ai l'air assez jeune mais je suis en mauvais état. Ceux qui envahissent l'île sur laquelle je suis, et qui n'est certainement pas Nighty Town vu le soleil qui me tape sur le crâne sont sans pitié et massacrent la population. Ils sont tous innocents, et je suis le guerrier qui est censé les protéger. Mais ces barbares m'ont cassé les os et ont laissé mon corps recouvert de plaies dont le sang s'écoule lentement. Si mon courage ne me tenait pas éveiller je serais déjà évanoui. Le pays est mis en feu et en sang, le traumatisme qu'ils sont en train de causer marquera notre histoire à jamais. Les civils périssent sous les coups de lame de nos opposants. Et mon corps est appuyé sur un mur quelconque, l'armure quasi détruite. Il y a tout autour des maisons qui forment un rond représentant la place du village. Au milieu se trouve une grande plaque avec le symbole des samouraïs.

Mais cette plaque se fait souiller par le sang, que ce soit celui des civils innocents, de nos guerriers valeureux défendant leur patrie ou de nos ennemis assoiffés de sang. J'essaye de bouger mais la douleur me cloue au sol et je ne peux qu'observer l'horreur sous mes yeux.


Soudainement, l'atmosphère change et un violent coup de vent vient balayer la zone. Mes yeux se plissent et je vois apparaître sous mes yeux notre sauveur à tous. Le maître incontesté de la voix du sabre de cette île sort d'entre deux maisons. Il est là pour nous venger et bouter ces barbares hors de chez nous, j'aimerais tellement l'aider mais je ne suis plus qu'un mannequin posé là. Il continue son chemin et s'avance au milieu de la place sur la plaque. Peu à peu, nos ennemis signalent sa présence par des cris et affluent vers lui de par tous les chemins possibles.

Notre héros est entouré, mais c'est lui la menace. Quelques pirates passent à côté de moi à l'instant, alors je fais semblant d'être mort en gardant les pupilles extrêmement serrée afin de voir ce qu'il se passe. Comme si ils avaient vu un coffre avec des millions de berrys, les pirates se jettent tous sur l'aveugle. Un combat se déroule, j'entends les claquements de fer cingler dans mes oreilles. Je ne peux que difficilement voir ce qu'il se passe avec tous ces crétins devant moi. Mais plus les secondes passent et plus la masse se rapetisse. J'arrive alors enfin à le voir manier son sabre.

Ses mouvements sont si fluides et efficaces, une sorte de chorégraphie totalement orchestrée avec soin. Tout ce qu'il fait à une utilité et pourtant c'est tellement esthétique, j'ai l'impression qu'il exécute une danse mortelle. J'ai même l'impression que les filets de sang qui se dégagent des corps des agresseurs sont en harmonie. Mais plus les ennemis se font coucher et plus il en afflux d'autres. Le samouraï ne baisse pourtant pas les bras et révèle de nouveau l'un de ses nombreux talents. Il combine magnifiquement ses coups déjà fatals avec la terre elle-même. Nombreux sont ceux qui volent et se réceptionnent plus que difficilement dû à la violence des assauts.

De nouveau la place se remplit cependant l'atmosphère se réchauffe et en un coup circulaire et ascendant de toute beauté, une tornade de flammes vient emporter la quasi-totalité des nouveaux challengers. Les flammes s'étaient accrochées et certaines menaçaient presque de lécher mon corps. Les ennemis qui étaient pourtant féroces et hargneux pour cette si grosse prime avaient peur désormais. L'hésitation se faisait ressentir et certains avançaient pas à pas. Au milieu de la place, il ne bougeait pas et attendait ses ennemis. Il les savaient nombreux, il connaissait l'équipage qui nous attaquait.

Le cri d'un animal retentissait alors dans les environs.. Le cri fut plus de la menace que de l'encouragement, mais ça suffisait pour motiver les gaillards. Ils foncèrent tête baissée vers Eko, au sang-froid. Vous voulez mon avis ? Mauvaise idée. Un simple mouvement circulaire du poignet et sa lame dégagea un cercle de mort. Tous les corps furent coupés en deux, y compris les lames de ceux qui avaient tenté de se protéger.

Cependant les simples sbires n'étaient que de l'apéritif, bientôt moins de dix types tous plus impressionnants les uns que les autres s'avançaient. Eux aussi envieux de cette belle prime et de l'honneur de tuer le chef de l'île, le dernier rempart. Le rempart en question était d'une solidité à n'en pas douter. Et pourtant ces lieutenants étaient bels et biens compétents. En une fraction de seconde, je vis le sol sous les pieds de l'un d'entre eux se fracturer, et la seconde d'après lors de laquelle mon regard se posa sur le samouraï, l'ennemi était au sol et des manifestations électriques jaillissaient de son corps.

Le reste fut choqué, mais motivé. Un de moins c'est toujours une chance plus grande de décrocher la prime. Les 7 restants y allèrent de plein gré. Malgré leur avarice, ils savaient qu'en solo ils n'avaient aucune chance de le vaincre. Il fallait donc "coopérer" afin de le battre. S'ensuivit une lutte de 5, 10, 15, 20 minutes pendant lesquelles il y avait toujours de l'action. A 7 contre 1, ils ne l'avaient pas même fait poser un genou à terre. Et pourtant à l'intérieur de lui le samouraï était épuisé. Mais son honneur, son courage, et surtout sa volonté de protéger les siens et de garder la terre de ses ancêtres, tout cela était beaucoup plus fort que le reste. Les lieutenants tous épuisés, avaient compris une chose essentielle. Il n'abandonnerait pas.

Un moment de pause se fit, la tension était à son comble. Qu'allait-il se passer ? Qu'est-ce qu'ils comptaient faire maintenant ? La réponse, je la vis s'approcher de moi. L'un des lieutenants m'avait repéré. Et merde, moi qui comptais raconter ça à mes futurs petits enfants.. s'ils n'étaient pas morts du moins. Eko sembla désarçonné un instant. Il cria :

- " Non ! " de toutes ses forces.

Cependant lorsqu'il arriva à ma hauteur sa lame me pénétra le cœur. Il ne me restait qu'une seule chose à faire après avoir craché une gerbe de sang :

- " Le samouraï valeureux ne pense pas en terme de victoire ou de défaite, il combat fanatiquement jusqu'à la mort. " Puis mes pupilles se fermèrent, je savais qu'il allait tous les envoyer en enfer.





♛ Précisions
LA NUIT JE FERME LES YEUX ET JE LAISSE COMMENCER LA VRAIE VIE.

Liste des techniques utilisées ;
Dernier mot ;
© Never-Utopia par Pastomaniac

Revenir en haut Aller en bas
 

Rêve ou cauchemar ? v2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TUTO] Peindre un cauchemar ailé par Asmo.
» [Nov.] Cauchemar ou mauvais rêve ? [n'importe quel garçon]
» La peur d'un cauchemar... [Terminer]
» Rêve ou cauchemar ? [Pv Azami]
» J'ai fait un cauchemar... [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Nighty Town-