Partagez | 
 

 Préparatifs [FB PV Yao]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 549
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
227/250  (227/250)
Berrys: 353.905.000 B

MessageSujet: Préparatifs [FB PV Yao]   Sam 15 Oct - 19:35



- Préparatifs PV Yao -


Ayabusa regardait les profondeurs d'un air songeur à travers le hublot du submersible. Il avait récemment recruté Fudo, la dernière personne à avoir vu l'homme frelon, et avait ainsi perdu un certain temps à cause de cela. L'ancien marine devait s'occuper de quelques préparatifs avant de pouvoir se dire fin prêt pour Nighty Town. Ren avait été clair là-dessus, tout devait être parfait. Le plan d'attaque était conçu, ils allaient avoir besoin d'engins particuliers afin de mener à bout leur offensive sur l'île en partie gouvernementale. Le petit groupuscule de hors-la-loi allait bientôt arriver à Powder Island. L'épéiste avertit alors Mélina d'aller en informer la nouvelle recrue ainsi que son étrange compagnon. La petite fit la moue, mais elle savait que le pouvoir qu'était en train de développer le jeune homme le rendait particulièrement intéressant pour Ayabusa et donc Ren Tao. Pendant ce temps le binoclard sortit son den den mushi de sa veste et composa le numéro de leur acolyte qui avait aidé plusieurs fois les Shadow Ghost à mener à bien leurs plans: l'Arlequin. Le rendez-vous avait été fixé primitivement, il le tenait simplement au courant de leur arrivée aux abords d'un des villages côtiers de Powder Island et rajouta quelques détails concernant un changement << minime >> dans les plans.

De mon côté, je restais encore une fois dans ma chambre à contempler la zone bleutée que j'arrivais à faire apparaître. Je pouvais visiblement contrôler sa taille, selon Tet sa forme complète était une sphère, mais tout cela n'était que supposition. Dans un lieu si restreint, nous ne pouvions réellement savoir de quoi il en retournait. Lorsque cette zone était active, je pouvais faire léviter avec difficulté de petites choses, et avec plus de difficultés de plus imposantes. Ce pouvoir était particulier, il fallait m'entraîner si je voulais participer à ma première grande mission en tant que membre de l'organisation que j'avais rejoins quelques semaines plus tôt. Mélina débarqua dans la pièce et m'informa que nous allions accoster d'un instant à l'autre. Elle restait alors là, bouche grande ouverte, pendant un moment et contemplait la sphère - pour reprendre les mots du cyborg à mes côtés. Nous fîmes donc nos affaires et quelques minutes plus tard nous nous retrouvions tous devant l'échelle qui allait nous mener en dehors de cette foutue machine métallique. L'engin fit une ultime manœuvre puis se stoppa net après avoir emergé de la mer de l'ouest. Tet se porta volontaire et grimpa à l'échelle, je le suivis et une dizaines de secondes après je me retrouvais dans cette atmosphère si particulière que dégageais cette île. Là où j'avais débuté mon périple en rencontrant le camarade d'Ayabusa. Le binoclard posa sa main sur mon épaule avant de m'informer de ce qui allait se passer.

-Je vais régler deux trois choses, ça va me prendre une bonne partie de la journée. Ainsi tu vas recevoir notre ami. Je lui ai donné ta description, il te reconnaîtra une fois au point de rendez-vous. Tu es un Shadow Ghost désormais, agis comme tel.


Les ordres avaient été clair, ma première tâche avait été énoncée par mon chef ! Je me tournais vers Tet et lui indiquais de me suivre. Nous nous rendîmes alors au village, dans un petit hôtel qui n'attirait guère l'attention et attendîmes un moment. L'endroit avait été choisit par Ayabusa lui-même, je m'asseyais sur le lit et fixais la porte. Bientôt, j'allais rencontrer un hors-la-loi primé qui allait participer avec nous à cette offensive sur Nighty Town, j'en étais tout excité. Je sortis de mon sac son affiche avant de regarder une dernière fois la photo du criminel: Yao Ming.





P'tit mot pour dire: j'ai l'autorisation de Ren pour Aya & Méli, voilà voilà staff tu ne me frapperas pas >.<
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Ven 21 Oct - 14:25



Préparatifs [FlashBack]
★ L'avenir n'est rien d'autre que du passé en préparation

 
 
 
Feat
Fudo
...
Visite de courtoisie. Un homme dangereux en vaut deux, un homme dangereux ET préparé en vaut dix.



Yao Ming (niv. 27) & Aliyah Nesferati (niv. 23)

Powder Island, en pleine journée, dans le plus petit des villages de l'île, certainement un des plus crapuleux.

Comme à son habitude, le port de la ville était toujours plein d'activités. Quelques truands tentaient d'arnaquer les pauvres commerçants qui ne faisaient rien d'autres que leurs petites affaires, d'autres marchands s'arrangeaient pour quelques magouilles avec ces mêmes truands. Puis il y avait les gens honnêtes, ceux qui majoritairement étaient des pêcheurs natifs du village et passait des semaines en mer pour revenir ici, vendre leur cargaison et donner à bouffer à leurs foutus gosses qui crevaient la dalle.
Bref, une journée comme les autres a Whaver Village.

Yao venait de poser pieds à terre en ce même port et avait tout de suite rembarré un de ces foutus arnaqueurs de l'île. ce village n'avait pas changé depuis la dernière fois qu'il était venu. Toujours aussi insalubre, voir encore plus qu'avant. Ce genre de taudis, ce genre de peuple délaissé ... Tout ça le répugnait.

Mais le jeune voyou s'émancipa très vite ce genre de pensées. Il n'était pas un héros, et encore moins au service du peuple. De plus, sa venue sur l'île avait un but particulier. Se retournant, il se mit alors à hurler dans le brouhaha général.

- Dépêches toi Aliyah, tu traines la !

La Gothique Lolita sortit du navire. Toujours habillée de façon extravagante, l'ombrelle sur ses épaules afin de lui éviter les tourmentes du soleil, la plus fidèle alliée du Dragon Pourpre était tout aussi fidèle à elle même.

- Mais-euh ! Je comprend pas ce qu'on fou ici ! Notre plan est préparé, non ?! Et le leur aussi, je suppose ! C'est pas comme ci on allait avoir besoin d'eux et eux de nous ! Et puis zut il fait trop chaud ici je me sens pas bien moi !

Yao mit sa main sur son visage. Il ne savait pas si les vampires avaient leurs ragnagna, mais depuis ce matin, sa jeune sœur était plus chiante que jamais !

- Même si tu as le physique d'une gamine, je te rappelle que tu as 28 ans Aliyah, alors arrête de faire l'enfant bordel ... Rétorqua le voyou, d'un ton légèrement désespéré.

Tirant le bras de sa compagne qui venait de commencer à bouder, Yao partit finalement en direction du centre-ville, ou il avait ce fameux rendez-vous.
Quelques songes traversaient l'esprit du bandit. Il devait de base rejoindre Ayabusa, fidèle allié de Ren Tao tout comme Yao mais aussi ami du bandit car ensemble les deux hommes avaient traversés plusieurs batailles notamment contre l'équipage d'Oda et lors du braquage de la vente aux enchères. Cependant, l'homme l'avait appelé plus tôt dans la matinée pour le prévenir de son absence, mais qu'il y aurait tout de même quelqu'un présent pour nous : un petit nouveau.
Et ça, ça intriguait fortement le hors-la-loi. Alors qu'Aliyah, elle, s'en battait royalement les couilles, même si en tant que jeune vampiresse, elle n'en avait pas.

Les deux gangsters entrèrent lors dans un motel miteux. Même pas un bonjour à l'hôte d'accueil, ils partirent directement dans la chambre ou le rendez-vous avait lieux. Le numéro était le 327. 321... 323 ... 325 ... 327 ! C'était la !

Yao tenta d'ouvrir la porte. Mais la plus grosse surprise fut le bruit métallique du verrou quant il le fit. La porte ne s'ouvrait pas. En fait, l'hôtel avait tellement l'air miteux que Yao comprit qu'il venait de péter la serrure sans le faire exprès.
Fudo devait entendre des bruits bizarres de l'autre coté de la porte. Yao et Aliyah trifouillaient la serrure dans tous les sens "Laisse moi faire grand frère je suis une experte !" "Mais non c'est pas comme ça !""C'est peut être comme ça alors ? "Attend, je crois que j'ai la solution ..."

Puis d'un coup sec, la porte fut enfoncée s'encastrant violemment dans le mur moisie. Les deux bandits ce retrouvèrent face à face avec le jeune criminel.

- Yosh ! Tu es .... Fudo, c'est ça ?

Jeune homme, brun, veste noir, une batte de base ball servant d'arme, et surtout ... Une énorme banane comme coupe de cheveux ! Il n'y avait plus aucun doute a avoir, il était exactement comme Aya' l'avait décri !


To be continued ...


© Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 549
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
227/250  (227/250)
Berrys: 353.905.000 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Sam 22 Oct - 15:14



- Préparatifs PV Yao -


Au bout d'un petit moment à attendre, un déclic se fit entendre. Mon attention se dirigea alors vers la source du bruit. Quelqu'un se trouvait derrière la porte et tentait de l'ouvrir. La personne bidouillait la poignée pendant un petit moment. Qui cela pouvait bien être ? Yao Ming ? Non, ce dernier aurait dû demander à la réceptionniste le second exemplaire des clés de la chambre. Qui alors ? Un marine ? Non, je n'avais commis aucun crime, je n'étais pas connu des services publiques ! Je lançais donc un regard interrogateur vers Tet qui laissait paraître au travers d'une grimace un certain malaise. Je l'interrogeais donc, le bougre haussa les épaules avant de me montrer deux clés identiques. Ce con avait pris les deux ! Il n'y avait plus de doutes à avoir, derrière cette porte se trouvait l'acolyte d'Ayabusa, celui dont la tête était sur l'affiche que j'observais stupidement encore une fois avant de foncer vers la porte. Celle-ci s'ouvrit subitement alors que ma main allait atteindre la poignée. Je me retrouvais nez à nez avec ce type primé à quinze millions de berrys comme l'indiquait l'affiche, il me reluqua un instant avant de me saluer et de prononcer mon prénom. Il me connaissait ! Enfin sûrement parce que le binoclard lui avait filé ma description, mais cela me fit tout de même sourire. Je restais un instant silencieux et examinais encore une fois la tête du bonhomme se situant face à moi, je le comparais avec la photo que j'avais toujours en main. Constatant que c'était bel et bien lui, je m'écriais.

-Yosh ! Oui, oui ! C'est moi Fudo ! Content de te... non... vous rencontrer monsieur Ming ! Ayabusa n'étant pas disponible, je vais vous tenir compagnie durant cette journée, désirez-vous quelque-chose ?

Je tournais la tête en constatant que le criminel était accompagné par une jeune femme. Elle avait un style assez extravagant, mais ce qui m’inquiétait était son teint blême. Était-elle en anémie ? Allait-elle faire un malaise ? Je ne pouvais pas laisser cela passer, la compagne de notre invité était tout aussi importante que ce dernier. Je devais ne pas décevoir Ayabusa et correctement recevoir cette personnalité, mon aîné. Ainsi je me tournai vers Tet qui s'était avancé vers nous, il regardait d'un air émerveillé la jeune femme avec son oeil cybernétique. Le bougre posa sa main sur mon épaule avant de me pousser gentiment, il fixait toujours la demoiselle.

-Hey c'est pas correct ! Passes lui du sucre ou autre chose à bouffer au lieu de la reluquer comme ça.

-C'est la première fois que j'en vois une Fudo, tu permets ?

-De quoi tu me parles ? Laisses moi savourer ce moment en paix.


Repoussant mon camarade dissident, je me courbais devant les deux personnes pour présenter mes excuses. Un tel comportement n'était pas tolérable, surtout pour des gens comme eux.

-Veuillez le pardonner s'il vous plait, il ne sait pas se tenir avec les étrangers. Néanmoins, nous craignons que votre compagne n'aille pas bien. Votre voyage a sans doute été difficile, je vais appeler l'accueil pour commander un repas qui la remettra d'aplomb. En attendant il lui faut avoir un apport de sucre.

Je me tournais vers le lit, à côté de ce dernier siégeait sur la table de nuit une tablette de chocolat que Tet avait pour habitude de bouffer à longueur de journée. Le cyborg remarqua mon regard insistant et commençait à geindre, personne n'avait le droit de toucher à son péché mignon. Cette enflure ne comprenait pas la gravité de la situation et se tenait fermement devant moi, m'empêchant de saisir cette saleté de chocolat. J'ouvris alors, comme par réflexe, mon poing et fit apparaître cette étrange zone bleutée dans la pièce. Une fraction de seconde plus tard, la tablette de chocolat se retrouvait dans ma main tandis que l'avis de recherche du hors-la-loi était désormais sur le meuble. Je présentais fièrement la gourmandise à la jeune femme tandis que je contenais Tet avec mon autre main.

-Abruti, rends moi ça, elle en a pas besoin !



Techniques/Aptitudes utilisées:
 


_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Lun 24 Oct - 14:44



Préparatifs [FlashBack]
★ L'avenir n'est rien d'autre que du passé en préparation

 
 
 
Feat
Fudo
...
Visite de courtoisie. Un homme dangereux en vaut deux, un homme dangereux ET préparé en vaut dix.



Yao Ming (niv. 27) & Aliyah Nesferati (niv. 23)

- Monsieur ... Ming ?

Yao était abasourdi sur le coup. Il n'avait pas vraiment l'habitude qu'on l'appelle comme ça. Il se sentait hyper vieux maintenant ! Alors que pour sur, l'écart d'âge entre ce Fudo et lui n'était que très faible ! Aliyah elle, spectatrice de la réaction de son grand frère lâcha un léger rire moqueur en sa direction.

S'en suivit alors une étrange scène. Les deux arrivants n'avaient pas remarqués le compagnons de Fudo qui observait d'un air très suspect la jeune demoiselle. Alors que Yao regardait ses mains pour voir s'ils étaient fripées ou ridées, toujours sous l'impression d'être devenu vieux avec le temps, Aliyah commençait à être mal à l'aise vis à vis du regard inquisiteur de cet homme.

Les deux hommes commencèrent à s'embrouiller entre eux. Visiblement, il y avait un énorme mal entendu, et Aliyah était clairement au milieu de toute cette discorde, ce qu'elle détestait par dessus tout !
D'après ce qu'elle comprit, l'homme à la banane pensait qu'elle était ... Anémiée ? Rien que Fudo lui proposait du sucre ou de la bouffe et s'embrouillait avec son collègue. Au début très mal à l'aise, la Gothique Lolita essayait d'amoindrir les tensions entre les deux hommes, mais peine perdue ! Personne l'écoutait. Yao se regardait dans le miroir, changeait sa coupe de cheveux avec son retour à la vie, Fudo et son ami s'embrouillait pour une plaquette de chocolat...

- Hein ?! Non ! ... Arrêtez tous les deux ... Je vais bien je vous ass...

Encore une fois coupée dans son élan, cette fois-ci Fudo grâce aux effets d'un pouvoir encore inconnu ramena cette même tablette de chocolat face à Aliyah, qui mentalement commençait sérieusement à péter les plombs...

- STOOOPPPP !! Je suis naturellement blanche de peau putain vous êtes cons ou quoi ! Et je préfère 100x du SANG que du SUCRE ou du CHOCOLAT ! MERDE !!!!

Voila, elle venait de le faire. Elle venait de littéralement hurler sur Fudo et avait relâchée sa forme initiale: celle très bestiale de sa forme vampirique. Le teint, son regard et ses crocs avaient de suite changés laissant place à une allure démoniaque.

Et la, c'était le blanc. Plus personne ne parlait. Yao qui n'avait même pas suivit la scène reprit sa forme normal et se retourna vers sa jeune sœur. Et devinez quoi ?! Voyant Aliyah péter les plombs, il ne put s'empêcher de mourir de rire !

- Bwahahahaha ! Les petits jeunes t'ont rapidement mit à bout Aliyah ahah ! C'est vrai que t'es pâle aujourd'hui ... Tu veux qu'on aille acheter du fond de teint peut-être ?! Bwahahahahaha !

Ca y ai, Yao était à terre se tordant le vente et pleurant de rire. Aliyah l'avait profonde. Elle avait reprit sa forme initiale et croisait les bras, fermement décidé à bouder tout le monde dans cette foutue pièce.

- Ah ah ... ahah... Non plus sérieusement héhé ... Revenons à nos moutons...


Le voyou se releva et peina à trouver son calme. Il s'adressait à Fudo, qui était le centre particulier de sa venue sur Powder Island aujourd'hui.

- Fudo ... Ayabusa m'a prévenu de deux trois choses. Il m'a dit qu'il ne serait pas la aujourd'hui mais que toi si. Le truc, c'est que d'après ce que j'ai compris, t'es un tout nouveau dans cette organisation ! Donc je vois pas trop ce que tu pourrais me dire par rapport aux plans de Ren sur Nighty Town !

Le Yakuza se gratta alors le menton dans un léger moment de réflexion ...

- C'est pour ça que je suis quasiment sur que ce tordu d'Ayabusa à prévu autre chose ! Et c'est pour ça qu'aujourd'hui, nous allons nous entrainer ! On testera ce fameux pouvoir et je pourrai enfin savoir si tu en as dans le caleçon ou pas ! Héhé ..

Un rire sadique finissait sa phrase. Ses yeux se levaient au ciel, pleines d'étoiles. Cela aurait put être magique pour les spectateurs de sa réaction. Mais le sourire sournois et très démoniaque qu'il dressait juste en dessous de ce regard rêveur était bien trop flippant ...

[...]

Quelques instants plus tard ...

Aux bordures de Whaler Village, face à la maison de Whizer :

Yao avait invité à tout le monde de la pièce de l'hôtel de sortir pour les amener ici : face à une maison tout aussi piteuse que le reste du village et qui semblait pleine d'activités. Se dressant face à la baraque à une quinzaine de mètres environs, Yao reprit alors ses paroles.

- Bon, les gars ! Pour commencer, je vais voir ce que vous avez dans le slip ! Le plan est simple ! Vous allez dans cette maison, vous niquez tous les petits merdeux que vous croisez et vous laissez le plus moche d'entre eux apte à la parole ! Il s'appelle Whizer, c'est leur chef, et j'ai deux trois trucs à lui dire !

Dit comme ça, ça s'annonçait être super simple. Le pourcentage d'échec n'était même pas envisageable pour Yao. C'était vrai qu'il les avait tous battu il y avait quelques années que ça, quand il était largement plus faible. Mais après tout, il ne connaissait pas le potentiel de Fudo et de son ami. Peut être qu'ils n'allaient pas être de niveau ...

Alors qu'ils semblaient être en route pour niquer des mères, Yao se rappela d'un truc : juste un petit détail insignifiant qui pourrait quand même être utile aux deux jeunes hors-la-loi.

- Ah ! Les gars ! En fait ce sont des arnaqueurs et des trafiquants d'armes à feu ! Faites un peu attention, quand même !







To be continued ...


© Never-Utopia



PS : Pour savoir qui est Whizer et plus en détail l'histoire que j'ai eu avec, c'est ici : http://www.op-seken.com/t3875-arnaque-au-dragon-solo
Il n'est pas vraiment fort, je dirai qu'il approche du level 15 et de ses camarades du niveau 10. Libre à toi de te les faire comme tu veux, et même en tour c'est très largement faisable. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 549
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
227/250  (227/250)
Berrys: 353.905.000 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Mar 25 Oct - 8:32



- Préparatifs PV Yao -


Une situation d'urgence, la jeune femme devait rapidement manger et être prise en charge le plus vite possible. J'avais géré cela d'une main de maître, bientôt elle pourrait se délecter de cette succulente gourmandise. Puis un cri se fit entendre alors que je me félicitais intérieurement, la demoiselle se mit à hurler un bon coup et fit pousser des crocs à la place de ses canines. Son aura démoniaque me pétrifia pendant un instant, Tet en profita pour choper sa tablette et me donner un coup de poing " amical " sur le crâne.

-J'en étais sûr, une vampire ! Génial !

De telles créatures existaient réellement, et pour je ne savais quelle raison on en avait une sous le nez. Je l’examinais rapidement, tandis que notre invité était en train de mourir de rire, en se roulant au sol. Je fus stupéfait d'un tel spectacle, voir un criminel de sa trempe dans un tel état me fit rire moi aussi, un rire nerveux et gêné pour suivre le mouvement car je ne savais comment le prendre. Tet se contenta de déballer son chocolat avant de croquer dedans. Voyant que j'étais en train de l'observer avec un étrange sourire vissé sur mon beau minois, il fit un pas en arrière et prit une étrange position, comme pour défendre sa malbouffe. Après un petit moment, le calme s'installait à nouveau et Yao prit la parole sur un ton plus sérieux, nous étions venus ici pour préparer une offensive de grande envergure après tout. Le hors-la-loi était au courant de ma situation, j'étais un novice et ne connaissais pas les plans de notre leader pour Nighty Town. Il réfléchissait un instant, pendant ce temps je me dis que j'étais au final une piètre hôte, je n'étais pas réellement utile. << Fais chier >> me dis-je. Puis le criminel eut une idée forte intéressante: on allait s'entraîner. C'était parfait ! M'entraîner à utiliser mon nouveau pouvoir était la meilleure chose à faire pour devenir plus utile à l'organisation et ainsi en gravir les échelons plus rapidement !

-YOSH! Quel va être l'entraînement ?

Le criminel nous invita à sortir hors de l'hôtel pour nous diriger vers le lieu de l'activité. Je récupérai mon sac de sport puis suivis mon aîné. Nous parcourâmes rapidement le miséreux village jusqu'à arriver devant une maison rectangulaire toute délabrée, sans doute la plus pourrie du patelin. Tet était répugné par la longue fissure que l'on pouvait observer de loin sur la façade de la demeure. Yao nous présenta rapidement de quoi il en retournait, je l'écoutais tout enjoué par la situation. Je dressais mentalement une liste de tâches à effectuer pour accomplir cette pseudo mission d'entraînement: pénétrer dans l'habitation, mettre hors d'état de nuire les hommes de mains et entraver leur chef afin qu'il soit en état de nous parler. Cela était très malin de la part du criminel ! Nous aurions pu une fois - cela fait - extirper des informations à ce type, ce qui allait sûrement s'avérer très utile dans le futur. Je ne pus alors cacher ma joie, j'avais trouvé un excellent mentor qui avait réussi à mettre en place, en peu de temps, un véritable exercice ! Au vu de la manière dont il parlait des types à mettre K.O, je compris qu'ils devaient être des compagnons de longues dates ! Cela était vraiment une bonne nouvelle car on allait sans doute faire face à des types de la trempe de mon nouveau tuteur ! Les explications étant terminées, je laissais tomber mon sac avant de m'accroupir pour l'ouvrir et y prendre ma batte. Je la déposais avec classe sur ma nuque avant de me redresser et de pointer du doigt la demeure.

-C'est parti Tet !

Le cyborg se contenta de me suivre, il avait l'air moins amusé que moi. Une fois devant la demeure, j'entendis Yao brailler un truc dont je captais qu'une partie du message étant cloîtré dans mon euphorie. << Faire attention >>, haha ! La bonne blague ! J'allais lui montrer mes talents, après tout j'avais réussi à vaincre Aya y'avait de ça quelques semaines sur Shabaody. J'examinais rapidement la maison, une porte, deux petites fenêtres, dont une brisée, sur la façade du devant. Mouais, un truc bien pourri, c'était loin d'être une forteresse, mais peut-être cela était justement pour passer rapidement au point le plus intéressant: affronter de puissants bandits.

-Bon, on s'y prend comment ? J'en perçois un peu moins de dix dedans.

Le rouquin était déjà en train de charbonner, avec son œil de haute technologie il était en mesure de me renseigner sur le nombre d'ennemis à l'intérieur. Je ne voyais que deux options pour rentrer dans le bâtiment, par la porte qui semblait verrouillée ou par une fenêtre. Il fallait rester discret, une des deux fenêtres était brisée, ainsi nous nous dirigeâmes vers elle et entrâmes en toute simplicité dans ce qui semblait être une cuisine. L'odeur me donna un haut-le-cœur, je jetai un rapide coup d’œil dans la salle avant de découvrir la source de cette infâme odeur: un lavabo rempli de casseroles et d’assiettes sales pleines de trucs en état de décomposition avancé. Tet s'empressa de me tirer par le bras et nous dirigea vers le couloir principal, il pouvait se permettre cela car il savait où étaient nos cibles avec sa vision thermique. Une fois la nausée passée, j'étudiais notre situation: le couloir donnait sur quatre salles, toutes fermées. En face de nous se trouvait l'une des portes, je saisis alors doucement sa poignée et commençais à l'abaisser délicatement.

-Y'a personne dedans. - bougonna le cyborg.

-Hey ! Me casse pas mon délire ! C'est mon entraînement. Si j'ai envie de jeter un coup d’œil dans cette salle je le fais !

J'ouvris la porte et y découvris un nouveau parfum qui me fit instantanément vomir. Je me redressai après cet honteux moment et fermai la porte sans chercher à savoir ce qu'était responsable de l'odeur. Néanmoins le rouquin qui semblait se payer ma gueule lâcha une petite réplique qui m'énerva pour de bon.

-Tu ne veux pas y retourner aller chercher du PQ pour t'essuyer la bouche?

-Bon monsieur je sais tout, ils sont où les guss ?!

-Tous dans la même salle, là-bas.

Mon camarade pointa la porte au fond du couloir, si nos ennemis étaient tous rassemblés cela allait être plus compliqué que prévu. Il fallait établir un plan. Je n'eus pas besoin de coller l'oreille sur la porte pour entendre ce que baragouinaient nos cibles. Je soupirais un coup avant de murmurer à Tet une idée.

-Tes bombes qui ne fonctionnent pas, t'en as encore sur toi ?

-Oui, m'en reste quatre.

-Ok, on va les prendre par surprise.
- je saisis la poignée qui ne semblait pas verrouillée - dès que j'ouvre la porte tu les balances dans les coins de la salle, ils n'auront pas de choix et devront se rassembler au centre de la pièce.

Le cyborg hocha la tête.

-Et après ?

-On improvise, on sait pas à quoi ressemble le leader donc ça va être dur.

-Il se démarquera sûrement du reste.

J'ouvris brusquement la porte en hurlant une connerie incompréhensible pour attirer l'attention des types, puis Tet balança ses bombes inutiles. Néanmoins, tous sauf un semblèrent tomber dans le panneau et prirent peur, ils se mirent à geindre et se dirigèrent vers nous. Tet propulsa alors son bras mécanique vers le premier de la file et lui fit facilement avaler ses dents. Le second se prit de front le corps rejeté de son camarade et se mit à chuter en arrière lui aussi, puis l'effet domino entraîna le troisième. Seul le quatrième eut la bonne idée de faire quelques pas en arrière et se décaler. Il en restait quatre, un était toujours peinard sur son canapé à siroter une boisson, il cria enfin aux autres.

-Bande de cons ! Vous avez déjà vu des grenades qui n'explosent pas quelques secondes après quelles aient touchée le sol ? Flinguez moi ces types et laissez moi finir ma limonade bordel.

-HEY, C'EST LUI LE CHEF TET ! -hurlai-je en pointant du doigt le malandrin.

-Oui... j'ai compris.

J'entrais finalement dans la salle tout en activant la zone de mon fameux pouvoir. J'avais laissé mon sac plein de balles et d'avis de recherche des Shadow Ghosts aux pieds de Yao, il allait falloir composer avec mon pouvoir et ma maîtrise de la batte. Les trois hommes de main sortirent des armes à feux de leur pantalon, un me pointait avec un simple revolver, l'autre avec un truc qui m'était inconnu mais qui semblait envoyer du lourd et le dernier un AK-47. Le premier enclenchait le chien de son arme, il allait tirer et j'avais pas vraiment envie de me prendre une balle, l'autre était visiblement en train de charger sa kalash. Je fis alors un truc très simple, j'échangeais d'un croisement de doigt ma position avec le type à l'arme qui m'était inconnue. Tous furent pris de surprise, quand ils me découvrirent au centre de la pièce, à côté du canapé où siégeait le boss de fin. Je bondis sans plus attendre vers l'homme au revolver et lui assénai un bon swing dans la mâchoire tandis que Tet se contenta de fracasser le crâne du débile, qui venait d’apparaître devant lui, dans les gonds de la porte. Il n'en restait donc plus que deux et je ne pus m’empêcher de poser mon regard sur la tronche que tirait le fameux Whizer qui avait lâché son verre, stupéfait par mon assaut. Le rouquin entrait dans la pièce lorsque le dernier homme de main gueula plusieurs mots avant de le pointer avec son arme. Il tira en direction de mon camarade tandis que ce dernier lui envoya son poing mécanique vers lui. Le poing réceptionna une bonne partie des balles avant de se loger dans le canon de l'arme. Une fois cela fait, je me contentai de péter les genoux du bonhomme qui avait osé tirer sur mon ami. Tet ramena son bras à lui via son système cybernétique que je ne comprenais pas entièrement. Il regardait avec peine sa main défoncée depuis laquelle jaillissaient plusieurs arcs électriques. J'entendis alors un bruit et me concentrai directement vers sa source: le fameux Whizer qui était en caleçon semblait vouloir se faire la malle en sortant par la fenêtre qu'il peinait à ouvrit avec un bras, l'autre pendait simplement.

-Tu te fous de ma gueule ? - Lançai-je, énervé par ce que je venais de voir --C'est quoi ces fiottes ?

Je m'approchai du type avant de le saisir par les cheveux. Je le remuais tout en continuant à me plaindre de cette décevante situation.

-TU TE MOQUES DE MOI SALE BALTRINGUE ?! DÉJÀ T'HABITES DANS UN PUTAIN DE TAUDIS MERDIQUE. UN DES TIENS A FAILLI BUTER MON POTE PENDANT QUE TU SIROTAIS TA CONNERIE DE LIMONADE ! ON VIENT DE DÉFONCER TES SOUS-FIFRES ET TU COMPTES LES ABANDONNER ICI ? TU FAIS RIEN ? C'EST CA UN LEADER ? T'ES UNE HONTE SALE MERDE, TU ME RÉPUGNES, TU TIENS TANT QUE CA A SORTIR PAR LA FENÊTRE HEIN ? CA TE FAIT SOURIRE CONNARD ?

La colère primant sur mon raisonnement, je cognais à plusieurs reprise la tête du faible contre la vitre, jusqu'à ce que celle-ci cède. Une fois cela arrivé, je le balançai à l'extérieur du bâtiment. Entendant des types geindre dans la pièce, je fonçais vers eux et bottais leurs derrière à tous avant de rejoindre leur déchet de leader en passant par le passage que je venais de créer avec sa tronche. Je plantai violemment ma batte à côté de sa tête et lui fis rapidement comprendre qu'il était dans son intérêt de cesser de ramper. Au même moment, Tet traversa le couloir en sens inverse et sorti de la baraque, il couru vers Yao et lui dit en grimaçant.

-Je crois que Fudo ne va pas vous le ramener en état de parler.

Il pointait un peu à gauche de la maison, comme pour indiquer au hors-la-loi qu'il fallait se dépêcher s'il voulait pouvoir dire deux trois mots à la raclure qui était à mes pieds.


_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Lun 31 Oct - 14:11



Préparatifs [FlashBack]
★ L'avenir n'est rien d'autre que du passé en préparation

 
 
 
Feat
Fudo
...
Visite de courtoisie. Un homme dangereux en vaut deux, un homme dangereux ET préparé en vaut dix.



Yao Ming (niv. 27) & Aliyah Nesferati (niv. 23)

- Tu boudes encore Aliyah ?
- Hmm.
- C'est bien ce que je me disais ... T'es trop susceptible des fois, tiens je t'ai ramené ça.

Les deux criminels discutaient tranquillement tandis que leurs jeunes frères d'armes foutaient un boxon dans la maison qu'ils observaient. Yao proposa discrètement une tablette de chocolat : il avait réussit à la piquer lors de la chambre d'hôtel.
Aliyah regarda d'un seul œil la gourmandise ... Le voyou tentait clairement de l'amadouer ... Mais elle finie quand même par craquer, car ce qu'elle avait dit dans ce foutu motel n'était pas totalement vrai, elle kiffait vraiment le chocolat !

Soudain, une silhouette sortait d'un pas pressé de la maison. C'était Tet, et il hurlait quelque chose au maffioso. Si Yao ne venait pas très vite, Whizer allait sans doute ne plus pouvoir parler pendant un petit moment.

- Bon, bah le devoir nous appelle !

Entamant une course, Yao s'approchait alors du fameux lieux que l'ami de Fudo montrait du doigt. Aliyah se mit alors à suivre son grand frère mais avec une légère distance d'écart.

De l'autre côté de la maison ce trouvait Fudo qui visiblement tenait d'une main ferme me chef de la bande à abattre : Whizer ! A la venue du Yakuza, celui ci ce mit alors à applaudir son cadet, ce qui attira donc l'attention des deux hommes.

- Bravo les gars ! Vous avez passés le test avec succès et haut la main ! Bon ... Faut avouer que battre ces merdeux c'était pas trop dur, mais j'aime particulièrement le résultat ! s'exclamait le voyou tout en jetant un œil dans le salon, observant les hommes de mains tous K.O.
- T ... Toi ! Démon ! Qu'est ce que tu viens foutre ici ?! Qu'est ce que tu me veux encore ?! Je ne t'ai pas arnaqué cette fois ! J'ai rien faaais bordel !
- Oh mon petit Whizou ! Tu te rappelles de moi ? Comme c'est trop chou ! Je vois que mes cadets se sont bien occupés de toi !
- Quoi ?!! Ces monstres sont tes cadets ?! Putain ça m'étonne pas ! Qu'est ce que tu me veux, Ming ?!!
- Bah a vrai dire ... Pas grand chose ... Tu m'as juste servi de cobaye ... Mais maintenant que tu en parles ...

Yao posa alors sa main sur son menton et mima un homme en réflexion.

- Donne moi toutes les armes que tu possèdes. Ca me sera utile pour un futur proche.
- Je te jure que je n'ai rien de tout ça ! Désormais je travailles pour quelqu'un qui est plus haut que moi dans la hiérarchie ! Je te jure que ..
- Non, non, non ! Pas de cachoteries avec moi, Whizou ! Résurrection - Hizume ...

Yao enleva alors sa chaussure droite. Ses ongles de pieds se développèrent d'une manière assez particulière et finirent par former une sorte de sabot aussi solide que de l'acier.
Bien qu'au début il n'y avait pas réfléchi, mais Whizer allait être utile au Gang du Hyakki Yokou : les armes qu'il détenait allaient servir pour la guerre sur Nighty Town.
Avançant doucement vers le trafiquant, Yao leva alors sa jambe et écrasa sont sabot sur la main du criminel qui hurla de douleurs.

- AAAARGH !
- Alors merdeux, elles ou tes armes ?!
- AAAARGH ARRETE ! JE T'EN SUPPLIE ! J'TE DIRAIS TOUT !
- Elles sont OU ?!
- Dans la cave, dans la cave, y'a tout la-bas !

Les os s'écrasaient un à un sous le sabot du Yakuza. Tout ça dans un crépitement si douloureux et plaisant à la fois. C'était normal que Whizer tombe facilement sous la pression, sa main était en charpie maintenant et il ne pourrait sans doute plus l'utiliser de sa vie.
Yao était quand même généreux. Vue qu'il était devenu utile, il laissait Whizer repartir tranquillement. Enfin, il courait comme un demeuré hurlant de douleur et de haine.

- Bon les gars, passons à la première étape de votre entrainement !


Le Yakuza invitait ses camarades à le suivre dans la cave. Whizer avait sacrément augmenté son ratio de trafique d'arme depuis que Yao lui avait botté le cul l'année dernière. Ce fameux supérieur hiérarchique ... C'était lui qui lui donnait tout ça ou il n'était qu'une invention pour pas que le Yakuza lui pète la gueule ?
Enfin bref, Yao jeta un œil dans les caisses qui s'y trouvaient. c'était du bon matos, il y avait des révolvers de gros calibre par cinquantaine, des fusils à barillets qui détenaient une bonne cadence par vingtaine et des centaines de cartouches différentes.
Le total de la perquisition du jours s'estimait à une douzaine de caissons de cent cinquante kilos d'armes environ ! C'était pas mal, pour une première opération avec Fudo et son ami !

- Fudo, Tet, aidez-moi à emmener ces caisses d'armes dehors. Je vais vous expliquer la suite.

Petit à petit, les hors-la-loi vidaient toute la cave, emmenant une par une les caisse que Whizer stockait ici. A la fin, Yao les compta : il y en avait bien 12. Regardant ensuite ses cadets, il leur adressa enfin la première étape de l'entrainement d'aujourd'hui :

- Les amis ! Maintenant que vous avez brillés durant le test, passons à l'entrainement ! Chacune de ces caisses pèse environ 150 kilos. Il y en a 12. Je vais en prendre 6, et chacun d'entre vous deux en prendra 3. Aliyah n'en porte pas car c'est une femme. On va marcher entre 3 et 4 km en direction de la montagne. Plus on va s'approcher, plus ça va grimper, et plus ça va être dur. Surtout qu'en quittant le village on augmente nos chances de tomber sur des animaux sauvages héhé.

Pendant qu'il expliquait les consignes à ses deux jeunes camarades, la tête de Yao devenait de plus en plus sadique. Maintenant que le Yakuza venait d'être témoin de leur violence, il voulait désormais tester leur endurance.
Yao fit ensuite un signe de tête a Aliyah qui comprit très vite les instructions. Elle s'approcha alors de la fenêtre cassée de la maison et y jeta quelques grenades. Une série d'explosions eut lieux ce qui tua définitivement tous les derniers hommes de mains de Whizer. Jusqu'aux moments ou les murs commençaient à trembler : la maison n'attendait que ça pour s'écrouler et bientôt il n'y restait qu'un tas de ruine et de poussière.

- Allez, on y va ! Souhei !

Le Yakuza s'incarna alors en Souhei, la résurrection du moine guerrier. Sa masse musculaire doubla de volume. Yao qui de base était assez maigre était devenu en un instant bien plus musclé que tout le monde présent ici. Il prit alors trois caisses par bras et les souleva dans un gros effort pour tous les poser sur sa tête. Comme ça, il était prêt à marcher des kilomètres ! Aliyah s'installa alors tranquillement en haut des caisses que le voyou transportait et avança sans même attendre Tet et Fudo...


To be continued ...


© Never-Utopia


Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 549
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
227/250  (227/250)
Berrys: 353.905.000 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Lun 31 Oct - 23:18



- Préparatifs PV Yao -


Gémissement, encore et encore, non mais bordel il ne pouvait pas la fermer un peu ? Ce sale imposteur me donnait la gerbe, un hors-la-loi n'était pas un faible qui restait peinard sur son canapé à longueur de journée. Un véritable criminel n'était pas impotent à ce point-là, il devait imposer le respect, être fort et intelligent. Les raclures comme ce type salissaient le titre de hors-la-loi ! Ils faisaient passer mes véritables héros pour des moins que rien si bien que beaucoup d'histoires pour enfants tournaient les << vilains >> en de sombres guignols. Après un instant à supporter les apitoiements de cette larve, je levai lentement ma batte et m'apprêtai à la lui foutre dans les dents. Cependant une voix me stoppa net, Yao venait d'arriver et je me souvins alors que ce déchet de Whizer devait être en état de parler. Je me retournai avec mécontentement envers mon aîné car j'étais déçu de cet entrainement. Néanmoins, je me rendis vite compte que c'était une mécompréhension de ma part: il n'avait jamais précisé que cela allait être compliqué. Peu importait, car lorsque j'entendis que mon tuteur appréciait la finalité de l'épreuve, rien ne put empêcher un léger sourire de se dessiner sur mon visage. Ce n'était qu'un simple test et je l'avais passé avec brio ! Whizer semblait désarçonné par l'apparition de Yao ici, ce dernier lui réclama bien rapidement tout l'armement de l'imposteur qui semblait être un trafiquant d'armes. Dans une telle situation, Yao sut faire d'une pierre deux coups ! Il profita de ce cancrelat pour me faire passer un premier test, mais aussi pour se ravitailler en armes afin de mener à bien notre opération sur Nighty Town. Il n'était pas un camarade de longue date du leader des Shadow Ghost pour rien, je percevais en lui le véritable esprit hors-la-loi que j'admirais depuis que j'étais un gamin !

Entre deux écrabouillages de phalanges qui me fit frémir l'espace d'un instant, la larve indiqua l'emplacement de nos nouveaux biens. Le yakuza nous annonça alors que la véritable première étape de l'entraînement allait commencer ! Nous nous engouffrâmes donc rapidement dans le gourbi, par l'entrée que je venais de créer, afin de se rendre dans le couloir et d'ouvrir la seule porte que Tet et moi n'avions guère ouverte. Nous découvrîmes tous un étroit escalier qui menait à la dite cave remplie de plusieurs caisses. Yao examina rapidement le contenu et constata de la qualité du matériel avant de nous informer sur notre première contribution à Shadow Ghost: une douzaine d'imposantes caisses comportant chacune plus de cents kilos d'armes. Voulant voir si mon ami partageait mon engouement, je lançai un rapide regard vers lui afin d'observer sa réaction. Le rouquin fixait encore la compagne de Yao, il était toujours subjugué par la vampire. Quelques mots vinrent alors graver une grimace sur sa face, mais il n'était point seul dans cette situation car ces mots eurent le même effet sur moi: << aidez-moi à emmener ces caisses d'armes dehors >>. Bim, nous venions de faire connaissance avec le fameux revers de médaille. Ainsi, nous restâmes plusieurs minutes à contempler mon aîné soulever une caisse avec aisance, puis prendre les escaliers et finalement revenir quelques instants plus tard dans la cave pour répéter le processus, sans monter un quelconque signe de fatigue. Ce fut seulement quand il en restait cinq que j'interpellai Tet, nous devions suivre l'exemple de notre entraîneur. Ce fut à deux que nous poussions péniblement une caisse jusqu'en bas des escaliers, une fois là je me mis en amont et entrepris de soulever le colis avec Tet qui était plus à même de le faire puisqu'il était à moitié constitué de ferraille. Une fois en haut des marches, une légère reprise de souffle et nous poussions à nouveau cette satanée caisse jusqu'à arriver à bon port en passant par la vitre cassée. Nous revenions alors dans la cave avant de constater qu'elle était vide.

-Wow, balaise !


Yao s'était occupé de quasiment toute la cargaison sans la moindre difficulté, ce type était extrêmement fort, et il ne tarda pas à nous faire part de cette force en nous indiquant le premier exercice: soulever trois caisses sur trois à quatre kilomètres. Une fois cela dit et après une sublime explosion qui ne me déplu guère, le primé se transforma en une montagne de muscle et déposa ses trois caisses sur son crâne comme si de rien n'était. Il commença alors son parcours sous mes yeux ébahis. Ce monde avait visiblement une norme physique totalement différente de ce que je connaissais. Je me tournai vers Tet afin de voir si lui aussi était en mesure de les soulever de cette façon, on ne savait jamais. Le cyborg observait simplement Aliyah s'éloigner petit à petit de notre position, cette dernière avait pris place sur les boîtes au sommet du crâne de l'arlequin. Comment allais-je m'y prendre pour mener à bien cette première étape ? Il me fallait réussir, je ne voulais pas être mis dans le même sac que ce Whizer ! Déjà que pousser une caisse sur un terrain plat était plus ou moins épuisant alors sur une pente cela allait être l'enfer. Pour sûr j'allais devoir utiliser des moyens détournés, cela était-il tricher ? Non, Yao n'avait pas stipuler qu'il fallait les porter. De toute façon, ma plus grande performance à mon actif avait été un cent-dix kilos au développé couché alors il était inutile d'essayer de soulever une de ces caisses.

-Hey Fudo ! - cria Tet

-Hmm ? - je me tournai vers lui, il tenait mon sac rempli de balle.

-On sait que tu peux échanger la position de deux corps immobile dans ta zone, qu'en est-il des corps en mouvement ?

-OH ! Je n'y avais pas pensé ! Héhé, si ça marche Tet alors tu es un génie !

-Et dire que c'est toi qui a mangé ce fruit.

-Justement, tu n'es pas mon acolyte pour rien !

-Ton a...colyte ?


J'arrachais le sac des mains de Tet et y pris une balle. Suite à cela j'invitai mon ami à me rejoindre à côté d'une caisse. Je fis alors apparaître une sphère bleutée devant moi, en direction de Yao et donc de la montagne, elle faisait toujours une dizaine de mètres de long et nous nous situions à l'une de ses extrémités.

-Bien, on va tester. - je tendis le manche de ma batte à Tet - Dans un premier temps c'est toi qui va frapper la balle, comme ça je suis sûr de bien échanger la position de la balle avec la caisse. Essayes de l'envoyer avec un angle ni trop grand ni trop petit, il faut que la caisse parcourt la plus grande distance possible si cela fonctionne. Elle pèse plus de cent kilos tu te rends compte du merdier ?! Puis au vu de sa surface ça va être un gros bordel vis-à-vis des frottements avec l'air, alors fais de ton mieux !

Je lançai la balle verticalement, lorsqu'elle redescendit à sa hauteur Tet l'envoya valser d'un puissant coup. Le bougre avait un bon swing ! Sans plus attendre, je croisai les doigts et la balle échangea bel et bien sa position avec la caisse, cette dernière était désormais animée du même mouvement que la balle, Tet avait raison ! La cargaison quitta ma zone en direction de Yao, elle parcourut une trentaine de mètres sans encombre avant de véritablement perdre de l'altitude, était-ce parce que Tet n'avait pas mis suffisamment de puissance ? Peu importait, la caisse menaçait de s'écraser d'ici quelques instants et au vu de sa position Aliyah allait peut-être la réceptionner sur sa belle tête de vampire.

-Et merde... fallait peut-être attendre que le terrain soit dégagé avant d'entreprendre une telle expérience; Fudo qu'est-ce qu'on a fait ?! - le cyborg m'attrapa par le col - on va être la cause de la mort d'Aliyah ! Tu comprends ça ? Cette magnifique créature va finir malencontreusement en bouillie à cause de nous !

Contrairement au rouquin, je n'étais pas inquiet pour mon aîné, j'allais simplement devoir préparer un mot d'excuse, si cela marchait comme ça dans ce nouveau monde. En tout cas une chose était sûre: je venais de faire une incroyable découverte quant à mon pouvoir grâce à mon premier ami, comme quoi il n'était pas qu'un mécano raté !



_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Mer 16 Nov - 15:12



Préparatifs [FlashBack]
★ L'avenir n'est rien d'autre que du passé en préparation

 
 
 
Feat
Fudo
...
Visite de courtoisie. Un homme dangereux en vaut deux, un homme dangereux ET préparé en vaut dix.



Yao Ming (niv. 27) & Aliyah Nesferati (niv. 23)

Face à la route, ne dégageant pas son regard du chemin tortueux qu'il prenait, Yao continuait son devoir en avançant de plus en plus difficilement. Il fallait dire que les centaines de kilos qu'il avait sur le dos - et ce malgré sa forme de moine-guerrier - étaient tout de même pesant. Sans compter Aliyah qui dégustait langoureusement son chocolat confortablement installée sur celles-ci.

- Dit moi Yao ... ?
- Hu ?

La réponse du Yakuza n'était pas vraiment bien articulée, trop concentré à remplir l'épreuve qu'il venait d'imaginer.

- Les petits ils sont obligés de les porter les caissons ou ils peuvent faire autrement ?

Cette fois-ci une réponse convenante était attendue. S'arrêtant sur la route, l'ainé de la petite bande reprit son souffle et rétorqua.

- Je m'en fou. Qu'ils les portent, les poussent, les tirent ou se les foutent dans le cul pour les amener là-bas, tant qu'ils le font, c'est bon.

Après tout, chacun avait sa spécialité dans ce monde. Un sniper était capable de dégommer quelqu'un à plusieurs kilomètres, chose que le Yakuza était incapable, pourtant, la majorité de ces tireurs d'élite étaient galbés comme des cure-dents.
Le voyou reprit alors sa marche.

- Non mais je disais ça comme ça. C'est juste parce qu'il y une des caisses qui foncent droit sur nous.
- Quoi ... ?!

S'arrêtant une nouvelle fois, Yao prit la peine de légèrement tourner la tête pour vérifier ce que sa comparse disait. Putain, elle avait raison, quels cons ces jeunes !

- Merde ... Fais quelque chose Aliyah s'teuplait j'ai les mains prises la !
- Comme par hasard ... Spider Trap !!

La Gothique Lolita fit preuve d'une agilité incroyable, comme à son habitude. Elle entremêla une dizaine de couteaux entre eux et les planta dans une série d'arbres aux alentours. Le résultat : elle venait de créer une immense toile d'araignée constituée de câbles d'acier très résistants.

Le timing était parfait. Le caisson fut immobilisé par le piège installé. Puis, avec la lourdeur du bordel et de sa vitesse, il chuta de quelques mètres et tomba au sol, créant un fracas désagréable que Yao fut obligé d'entendre.

Le voyou s'arrêta dans sa marche. Une nouvelle fois. Mais la, c'était autre chose. Il se retourna entièrement pour fixer les deux jeunots encore au loin avant de se mettre a gueuler comme un poissonnier. Signe qu'il était légèrement énervé, quand même.

- OH LES PETITS CONS ! FAITES COMME VOUS VOULEZ, MAIS SI VOUS ABIMEZ LA MARCHANDISE, JE VOUS ABIME LA GUEULE ARRIVE EN HAUT !!! ENTENDU ?!!

Bah ouais. Fallait pas oublier que le gangster allait se battre lui et ses hommes avec ces mêmes armes qu'ils venaient de balancer à tout va. Putain, ces deux la, ils ressemblaient à Yao quelques années auparavant. Ils avaient du sacré potentiel, mais dès fois, ils pouvaient être stupide. Enfin quoi que, c'était toutes ces batailles périlleuses que le Yakuza avait fait qui l'avaient forcées à murir. Leur tour allait arriver, déjà à Nighty Town dans quelques semaines ...

Se retournant une nouvelle fois, Yao reprit la route avec quelques gouttes de sueurs qui commençaient à couler de son front. div>

To be continued ...


© Never-Utopia



Technique utilisée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 549
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
227/250  (227/250)
Berrys: 353.905.000 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Mar 22 Nov - 19:54



- Préparatifs PV Yao -


Remarquant la caisse pleine d'armes perdre de l'altitude et se diriger de plus en plus rapidement vers elle et Yao, Aliyah réalisa une acrobatie spectaculaire et tisa littéralement une toile en acier. La caisse vint violemment heurter cette dernière et se brisa en retombant au sol. Le silence suivant le fracas contribua au malaise dans lequel Tet et moi étions. Pour le coup, aucun d'entre nous n'avait pensé à l’atterrissage de la caisse, nous venions de réaliser une terrible connerie en endommageant les armes que l'on avait, plus ou moins, peiné à récupérer.

-Mer...

Comme nous le redoutions, l'arlequin s'énerva et proliféra sans plus attendre une menace cinglante. Suite à cela, le bonhomme retomba dans le silence, se retourna et continua son trajet tandis que nous nous situions encore au point de départ. Regardant Tet lever les mains d'un air incrédule avant de me pointer d'un doigt accusateur, je réfléchissais à une autre méthode afin de réussir cet exercice d'entraînement. Je ne pouvais définitivement pas me servir du pouvoir de mon fruit du démon puisque je n'avais en aucun cas la possibilité de faire en sorte que la caisse puisse atterrir convenablement, et donc garder son contenu dans un parfait état. De toute façon, même si j'osais recommencer, la caisse était tellement lourde qu'au final elle avait parcouru moins d'une cinquantaine de mètres, ce qui n'était rien comparé aux milliers de mètres restants. En constatant cette faible distance, il était normal d'envisager de balancer la caisse comme précédemment, courir cette fameuse cinquantaine de mètres tandis que la caisse était dans les airs, et essayer de la propulser encore une fois en utilisant la même méthode: créer une zone au lieu d'atterrissage, balancer une balle, échanger les positions. Néanmoins cela n'était pas viable sur le long terme, à savoir trois à quatre kilomètres. Cela m'aurait épuisé comme pas possible, si bien qu'au bout de huit cent mètres je me serais retrouvé affalé au sol en train de cracher mes poumons. De plus il aurait fallu répéter le processus six fois puisque nous avions six caisses à transporter, enfin cinq en prenant en compte celle que nous venions d'endommager.

-Fais chier, à part les pousser ou essayer d'en porter une je ne vois pas comment on peut faire.

Le cyborg avait raison sur ce point, mais dans une telle situation il y avait toujours une solution détournée pour arriver à un résultat similaire à celui attendu. Pousser les caisses était toujours une option valide, mais se traîner les cinq en même temps sur toute la distance, en prenant en compte la pente ascendante, cela allait être réellement fatiguant et on aurait lâché au bout d'un kilomètres.

-On va en pousser seulement trois sur six.

Ma zone étant toujours active, je fis léviter deux caisses et les installai de façon à ce qu'il y ait qu'un mètre qui les sépare. Une fois cela fait je vins planter ma batte dans l'une, la retira et fit la même chose dans l'autre. Avec l'aide de Tet nous liions ainsi les caisses avec ma batte. Cela formait de cette manière un seul gros bloc à pousser. Après ça, il me suffit de lever le majeur pour faire venir se poser une troisième caisse au milieu du bloc préalablement conçu. Voilà, nous étions prêt pour ce fameux trajet de souffrance. Nous nous disposâmes donc côte à côte derrière la masse de quatre cent cinquante kilos et commencèrent à pousser.

-Ça va être long.

-Dis toi que la descente sera du pain béni une fois le trajet effectué.

-La descente ?

-Ouai, on va se taper deux fois le trajet. De cette manière on aura fait un premier pour moi, et un second pour toi. Ainsi on aura chacun poussé un équivalent de six caisses... Oui c'est tiré par les cheveux, mais il n'a pas précisé de règles particulières. De toute façon, il a besoin du contenu des caisses pour Nighty Town, donc il faudra les ramener au port, on fait donc d'une pierre deux coups mon gars !

-Et s'il nous voit en train de pousser seulement trois caisses à deux et décide soudainement d'instaurer des règles ?

-Il est trop occupé à soulever ses caisses.

-Et Aliyah ?


La vampire avait l'air d’apprécier le chocolat malgré ses dires lors de notre rencontre. Ainsi je m'arrêtai de pousser la masse avant de fouiller les poches intérieures du manteau de Tet contre son gré. J'en tirai une tablette et fis cesser les contestations du rouquin en lui expliquant mon plan et en lui demandant de sortir quelque chose pour écrire. Néanmoins on avait rien de ça sur nous, ainsi je mordis mon pouce jusqu'à ce qu'une goutte de sang émerge de mon épiderme troué et écrivis trois lettres sur l'emballage. Aliyah étant une vampire, cela n'allait point la rebuter, au contraire peut-être que cela allait l'enjouer encore plus ! Je sortis une ultime balle de mon sac et la balançai en direction de la vampire, un peu plus haut car la tablette n'avait pas le même aérodynamisme qu'une balle. Une fois cela fait, j'échangeai position de la tablette avec la balle avant qu'elle n'ait quittée ma zone et pouf la gourmandise volait vers la créature mythique !

-Continuions maintenant !

-J'espère que ça va fonctionner. Tu crois qu'elle va comprendre le message ? KDO, c'est un peu enfantin quand même.

-Meuh non ! Enfin on verra bien... Maintenant pousses et pries pour qu'elle ne nous balance pas à Yao.





_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Jeu 8 Déc - 13:45



Préparatifs [FlashBack]
★ L'avenir n'est rien d'autre que du passé en préparation

 
 
 
Feat
Fudo
...
Visite de courtoisie. Un homme dangereux en vaut deux, un homme dangereux ET préparé en vaut dix.



Yao Ming (niv. 27) & Aliyah Nesferati (niv. 23)

Alors que Yao était trop concentré dans sa marche avec les centaines de kilos sur son dos, quelque chose intrigua rapidement l'esprit vif de la jeune gothique lolita. En effet, un objet semblait voler vers elle. D'un geste rapide et l'empoigna dans sa chute et remarqua rapidement que ce n'était qu'un présent offert par les deux jeunes hommes. Sur l'étiquette était inscrit "KDO" en tâche de sang. Elle le renifla ce qui excita ses sens de vampire puis s'empressa de dévorer le chocolat.
Une fois le tout engloutit elle se demanda alors pourquoi ils lui avaient fait un cadeau ? Se levant sur son perchoir qu'étaient les caisses que Yao soulevait, elle observait alors les cadets ne déplacés que 3 caisses sur les 6 qu'ils devaient pousser. Ce n'était que ça ? Boarf, ils verraient bien avec Yao arrivé en haut, cela ne la regardait pas après tout !

~~~

Voila plusieurs hommes que la petite troupes d'hors-la-loi avait quitté le confort des plages côtières pour arpenter les cotes de plus en plus raides de la montagne. L'écart qui séparait le groupe de Tet et Fudo à celui d'Aliyah et Yao c'était bien creusé depuis. L'ainé avait une avance considérable sur ses petits frères et espérait seulement qu'ils n'allaient pas se perdre.

Alors que le soleil commençait à doucement ce coucher, les pas de Yao, ou plutôt du Souhei, étaient beaucoup plus difficiles qu'au début. Lui aussi commençait à fatiguer. Le retour-à-la-Vie était une technique très énergivore et bien que cette renaissance était la toute première qu'il avait apprit - et donc la mieux maitrisée - tenir cette transformation pendant des heures était tout de même une activité sacrément épuisante.
C'était ainsi qu'il faisait preuve d'une mentalité d'acier en ne pensant qu'à la marche qu'il effectuait et rien d'autre. L'esprit était la meilleure arme du corps et son plus fort catalyseur. Mais un bruit extérieur vint le déranger dans sa méditation spéciale.

- Aliyah ... Tu as entendu ça ?
- Oui. Cela fait prêt d'une heure qu'ils rodent autour de nous.
- Je vois ... J'étais tellement concentré dans mon exercice que je n'avais même pas fait attention. Combien sont-ils ?
- Une dizaine environ.

C'est à ce moment qu'un nouveau bruit intrigua le voyou. Cette fois-ci, il était clairement perceptible : une branche venait de craquer sous les pas d'une créature. Puis une seconde, puis une troisième. N'arrêtant pas sa marche pour autant, Yao continua ses questions.

- A ton avis de quoi il s'agirait, p'tite sœur ?
- Boarf, vu le climat de l'île, leur manière d'agir en bande, leur odeur et le poids de leurs pas .. Je dirai qu'ils sont ...
- Une meute de loups.
- Exactement.

Cette fois-ci, Yao s'arrêta enfin de marcher. Il ne posa pas les lourds caissons qu'il portait pour autant. Mais d'une voix sûre de lui, il indiqua les ordres à la jeune vampire.

- Tu t'en charges. Ca va te défouler un peu héhé.

Aliyah acquiesça d'un signe de la tête. Le fait de s'arrêter était clairement un signe de faiblesse pour les loups et en quelque secondes ils sortirent tous des buissons. Alors que les animaux se sentaient être les prédateurs, ils furent bien vite mis à la page.

La gothique lolita se transforma rapidement en sa forme initiale de vampire et sauta sur le premier qui s'approcha lui arrachant la carotide avec ses canines puis fonça sur un second et enfin un troisième, enchainant les effusions de sang de ces pauvres bêtes. Le reste de la meute comprit rapidement qu'il ne faisait pas le poids face à un animal bien plus sanguinaire qu'eux et prit aussi tôt la fuite.

La carnassière dévora sans aucune pitié le premier cadavre de bête qui se trouvait la. Yao l'arrêta d'une simple phrase "Garde nous en pour le diner de ce soir". Puis reprit sa route.

Bientôt, alors que le ciel était déjà noir, les deux hors-la-loi arrivèrent enfin à destination. Une grotte dont l'entrée était une petite plaine droite et parfaite pour s'entrainer. Posant enfin les caisses au sol, Yao reprit rapidement sa forme d'origine, craquant tous ses os des pieds jusqu'aux cou !

- Nous y voila enfin ! On va être très bien ici !



To be continued ...


© Never-Utopia


Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 549
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
227/250  (227/250)
Berrys: 353.905.000 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Dim 11 Déc - 19:48



- Préparatifs PV Yao -


-Tu parles d'un entraînement ! Il est totalement timbré ce type.

Tet avait raison. Plus la pente devenait obtus, plus l'effort était épuisant. Nos bras et nos jambes, du moins ce qui n'était pas mécanique pour Tet, étaient bombées de sang, prêts à exploser. Nous désirions prendre une pause, mais si l'on s'arrêtait là nous n'aurions plus la motivation de reprendre la montée. Mes bras étaient tétanisées et, à chaque nouvelle poussée, mes genoux menaçaient de céder. Combien de mètres restaient-ils à parcourir ? Plus j'y pensais, plus j'avais envie de me tirer une balle dans la tête. C'était une véritable torture et l'optique de réaliser la descente pour finaliser cette étape ne me plaisait pas du tout. Comment Yao avait-il eu l'idée saugrenue de nous exténuer à l'aube de notre attaque de Nighty Town ? Les quelques jours de trajet pour se rendre là-bas, à partir de Powder Island, allaient-ils être suffisant pour pouvoir se donner à fond ? Peut-être qu'il nous sur-estimait, ou souhaitait nous faire flancher dès maintenant. Il désirait sans doute me démontrer que je n'étais pas digne d'être un membre des Shadow Ghost, pas fait pour le métier. Devenir hors-la-loi par passion, c'était vraiment con et ce n'était pas la passion qui allait me permettre de subsister dans ce monde. La passion avait peut-être était l'élément déclencheur, néanmoins ce qui allait me faire avancer c'était ce que j'avais dans le crâne, un putain de cerveau en parfait état de fonctionnement. Il ne suffissait pas d'être un simple caïd, d'être issu d'une enfance violente, ou d'être un psychopathe pour devenir un criminel digne de ce nom, il fallait faire montre de certaines capacités intellectuelles. C'était principalement sur ces capacités que je comptais me reposer, mais parfois il aurait fallu se salir soi-même les mains et dans pareil cas j'userais de mon incroyable pouvoir. Ainsi mon aîné, s'il ne désirait me voir abandonner, voulait sûrement m'affûter afin que ma forme physique soit en adéquation avec mon pouvoir et mon esprit, pour que cette dernière ne deviennent point le facteur qui ralentirait ma fulgurante ascension.

-C'est bientôt fini, j'en suis sûr. - murmurais-je, le souffle court

-Tu parles, ça fait combien de temps que tu répètes ça ?

<< Si t'as la possibilité de l'ouvrir autant, alors t'as pas à te plaindre enfoiré >> souhaitai-je rétorquer, mais je ne le pus guère. En effet, la charge à pousser et aussi à soutenir, puisque nous étions sur une pente ascendante, s'était décuplée en une fraction de seconde. Mon corps se raidit tout entier cette fois-ci, je coupais ma respiration afin de rester gainé et de maximiser ma force tandis que je tournais lentement la tête vers mon camarade. Le rouquin semblait désarçonné, la bouche grande ouverte, il jeta plusieurs coups d'oeil tout autour de nous avant de se tourner vers moi.

-Oh désolé ! s'écria-t-il lorsqu'il constata ma rage et ma tête rouge comme une tomate parsemée de nombreuses veines saillantes. Le poids s'atténua lorsqu'il se reconcentra sur les caisses - Y'a un amas de trucs que j'arrives pas à identifier qui fonce droit sur nous. Je pense qu'au vu de l’environnement ces choses ne sont pas là pour sympathiser, si tu vois ce que je veux dire... Je vais maintenir les caisses, de par mon corps je suis le plus à même de le faire.

-De quoi tu m'parl...

Puis d'au dessus du bloc de caisses, surgirent trois loups. D'autres contournèrent l'obstacle et rejoignirent leurs homologues qui venaient d’atterrir dans notre dos. Un avait des tâches rougeâtre sur sa fourrure argentée.

-Putain !

Je me délivrai donc de la masse à pousser et me retournai afin d'essayer d'en découdre avec ces canidés. Contre toute attente, les loups étaient en train de continuer leur course, nous ne les intéressions pas, peut-être fuyaient-ils une plus grande menace. J'haussai les épaules et me retournai vers Tet avant de passer mes mains autour de ma banane pour m'assurer de son intégrité, puis eu une idée.

-Tu peux tenir la position pendant un court instant ?

Je ne laissai guère le rouquin me répondre et me mis à courir. Combien de mètres restaient-ils à faire ? Ce fut après seulement une dizaine de mètres que je pus voir au loin un horizon, me laissant contempler le ciel étoilé, pour sûr nous pourrions nous reposer d'ici peu, peut-être même que Yao nous attendait là-bas ! Il ne restait qu'une cinquantaine de mètres, nous pouvions le faire ! Je fonçai vers Tet, un sourire gravé sur le visage, puis lui criai à plein poumons que notre calvaire allait bientôt prendre fin.

-ON Y EST TET ! ENCORE UN PETIT EFFORT, MWAHAHAHA CE SALOP DE YAKUZA A FAILLI NOUS AVOIR AVEC SON ENTRAINEMENT INFERNALE, MAIS ON VA LE FAIRE MON GARS !

Un bruit se fit alors entendre à ma droite, quelques secondes plus tard je pus sentir des griffes m'entailler l'avant-bras avant qu'un rugissement me pète les tympans. Je fis un bond en arrière, constatai de ma blessure au bras puis posai mon regard sur la chose qui m'avait choisi en tant que prochain repas. Je n'avais pas ma batte sur moi, seulement mon sac en parti rempli de balle sur mon dos.

-Tet, tiens encore un peu, ça craint par ici. - Dis-je tandis que ma zone apparu et engloba le gigantesque ursidé.

Le cyborg, à l'aide de sa vision thermique, pouvait suivre ce qui se passait aux travers des caisses. Il constatait une imposante silhouette confrontée à une bien plus petite. Puis derrière cette dernière, approchait lentement mais sûrement une troisième source de chaleur, tout aussi massive que la créature se trouvant face au jeune maudit.




_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Lun 19 Déc - 14:03



Préparatifs [FlashBack]
★ L'avenir n'est rien d'autre que du passé en préparation

 
 
 
Feat
Fudo
...
Visite de courtoisie. Un homme dangereux en vaut deux, un homme dangereux ET préparé en vaut dix.



Yao Ming (niv. 27) & Aliyah Nesferati (niv. 23)

- Gneuh ?

Cette voix qui beuglait comme une chèvre un peu plus en bas ... Il n'y avait pas de doute, c'était Fudo. Le regard du Yakuza se dressa vers le ciel étoilé. La lune était déjà bien haute. Il était pas trop tard pour que ces foutus gosses arrivent ! Après tout, les deux hors-la-loi n'attendaient que leur cadet pour finir la bouffe et se coucher !

De son côté, Aliyah était assied sur un tronc. Elle dégustait la carcasse crue de sa proie de l'heure précédente. Alors que Yao, lui, avait préféré faire cuire son loup avec un bon grand feu, Aliyah dévorait la chaire sans plus de peine que ça. Depuis que la lune éclairait le ciel et la terre, la jeune femme était dans son élément et sous sa forme vampirique.
Cependant, elle stoppa alors son diner pour interpeller son grand frère.

- Yao, je crois qu'un ours attaque les petits jeunes.

Le Yakuza soupira. Décidemment, ces deux la ... M'enfin, ils avaient tous de même réussis à venir jusque la, c'était un bon début. Ils devaient surement être crevé, donc cet ours allait pas les aider dans leur quête ...
Le voyou se leva, soupirant une nouvelle fois.

- Bon j'ai compris ... Cette fois-ci c'est à mon tour d'y aller, c'est ça ? Okkk...

D'un air lassé il lâcha le morceaux de cuisse quasiment complétement dévoré par terre et partit en direction de ses deux protégés.

[...]

L'ours était bel et bien présent. Il se dressait face à Fudo comme le colosse de la forêt qu'il était. Celui-ci avait fait une zone pour se protéger, mais avec l'épuisement de la première phase de l'entrainement, il n'allait sans doute pas pouvoir la garder longtemps.

Alors que l'animal sauvage - qui venait d'entailler le bras du jeune homme - se mit à hurler une énième fois, une nouvelle masse fit apparition derrière lui, bien plus grand que l'ursidé.


4. « Voie du Démon » - Oni (Ogre folklorique chinois)

L'imposante silhouette dépassait les cinq mètres de hauteur, qui doublait même celle de l'ours. L'animal sentit une étrange sensation : celle de la peur. Il se retourna et fut paralysé devant l'impitoyable créature face à lui. D'un geste rapide, l'Oni mit une baffe à l'Ours, et la baffe était tellement puissante que la tête de l'ursidé vola sur quelque mètres avant de s'arrêter, laissant un corps inerte de centaines de kilos tomber violemment au sol.

Cette énorme tas de muscle et de nerfs prit alors le cadavre de la bête par le col du coup sans tête et le tira avec lui s'approchant du jeune Fudo.
Arrivé face à lui, il resta calme. Bien que terrifiant, c'était Yao qui avait fait appel à l'Oni pour régler le cas de cet ours, c'était donc encore le Yakuza qui était au contrôle des commandes.

- Cet ours fera votre diner. On vous attend depuis plus d'une heure. après manger, on dort. Demain, une grosse journée t'attend.

La voix était rocailleuse et froide. Mais avec ces paroles, Fudo n'avait plus de doute à avoir sur l'identité de cette chose.
Remportant l'ours avec lui, car certainement trop lourd pour les minots, l'Ogre le posa prêt du feu et Yao reprit sa forme initiale. Aliyah avait déjà dévorée sa carcasse crue et roupillait au claire de lune. Yao la rejoint très vite au pays de Morphée ...

[~~~]

- YOSHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!! DEBOUT LA DEDANS ON SE REVEIL BORDEL DE GNOMES PUANTS !

Criant à tue tête, Yao réveilla toute l'assemblée de la pire manière qu'il soit ! Il invite ensuite Aliyah et les petits jeunes à le suivre jusqu'au plateau devant la grotte.
Il était à peine cinq heure et demi du matin, le soleil était tout juste levé et le Yakuza avait déjà préparé tout le matériel pour l'entrainement d'aujourd'hui ! Un peu trop motivé le mec je crois ...

Les caisses avaient étés déballées et un tas d'armes - qu'elles soient à feu ou blanches - trainaient par-ci par-là. Elles allaient servir pour l'entrainement spéciale Fudo ! Car après tout, c'était lui l'éventuelle clef du futur de la ligue des ombres ! Il comptait beaucoup pour Ren et l'invitation du Yakuza à la rencontre de ce jeune cadet n'était pas pour rien...

- Bien ! Aujourd'hui, ça va être un entrainement spéciale, totalement différent de la légère mise en bouche d'hier ! Mwahaha !

Yao se mit à rigoler légèrement. La "mise en bouche d'hier" ... Les deux jeunes avaient galérés, il vouait les faire flipper un peu, histoire de se marrer !

- Aujourd'hui, la cible de toutes nos attaques mortelles et simultanées, ça va être toi ! Désignant Fudo du doigt. On va endurcir ton pouvoir, améliorer tes réflexes et augmenter ton endurance ! Commence par une petite démonstration devant tout le monde, si ça te dérange pas ?

A vrai dire, il n'avait pas le choix. Fudo allait dépasser ses limites aujourd'hui, encore plus que la veille. Yao comptait user toute l'énergie nécessaire pour faire de ce type un tueur pour les jours à venir. La bataille de Nighty Town allait être épique et allait certainement marquée l'histoire mondiale. Si Fudo n'était pas prêt, il risquerait fortement de périr là-haut. Cet entrainement, bien qu'il s'apparentait à un exercice extrêmement dur, était en réalité la seule voie pour une éventuelle survie du jeune criminel...





To be continued ...


© Never-Utopia


Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 549
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
227/250  (227/250)
Berrys: 353.905.000 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Mer 21 Déc - 21:14



- Préparatifs PV Yao -


Cette troisième silhouette levait un de ses membres avant d'asséner ce qui semblait être un puissant et vif coup. Tet comprit à peu près ce qu'il se passait alors, tandis que je pus le constater de mes propres yeux. La tête de l'animal valsa brusquement tandis que le colosse saisit le cadavre par l’extrémité sanguinolente avant de se diriger vers moi. Je souhaitais me tirer au loin en me servant de mes pouvoirs, mais sur le coup le regard froid de l'être titanesque, qui venait de décapiter d'une gifle un ours, me figea sur place. Ce ne fut qu'après avoir décortiqué les paroles de la chose que je me rendis compte que cela était sans aucun doute Yao. Soulagé par cette nouvelle, je laissai ma zone disparaître et mon aîné retourner au camp qu'il avait établi. Je rejoins de cette façon Tet pour finir ce que l'on avait commencé en milieu de journée.

-Alors, il s'est passé quoi?

-Rien de bien intéressant, finissons-en !


Les techniques de Yao étaient tout sauf inintéressantes, elles m'intriguaient au plus haut point. Ce type devait avoir une maîtrise totale des moindres recoins de son corps afin de réaliser de telles transformations, cela forçait le respect et à vrai dire c'était vraiment classe ! A ce moment, j'étais réellement heureux d'avoir un tel aîné, une sorte de grand frère charismatique dont je pouvais vanter les mérites auprès de mes camarades ! Même si je n'avais plus vraiment de camarades de classe... et que de toute façon je ne parlais pas à grand monde. M'enfin, ça restait quand même cool ! Nous arrivâmes donc au campement de fortune établit par Yao et Aliyah. A peine arrivés, nous nous écartions des caisses qui nous avaient tant épuisés durant le trajet. Nous foncions alors dans la petite grotte et nous laissâmes tomber au sol pour finalement nous endormir dans la seconde suivante.

-OH TA GUEULE !

Hurlai-je à moitié extirpé de mon doux rêve où j'étais en train de me voir compter l'argent que m'avait rapporté mes nombreux commerces éparpillés sur tout West Blue. Puis je revins vite à la réalité lorsque je sentis la roche froide sous ma joue. Je me levai promptement, foutait un coup de pied dans les côtes métalliques de Tet, avant de sortir de la grotte pour me ruer vers Yao. Je m'agenouillais devant lui avant de poser ma tête contre le sol.

-Pardon, je ne le pensais pas, vraiment pas, c'était un rêve, c'est tout, n'en tiens pas rigueur !


Ce fut après un bref silence que je constatai les armes éparpillées au sol. Une grimace se gravait donc sur mon visage tandis que Tet sortit de la grotte en baillant. Qu'avait prévu notre diabolique entraîneur, ou plutôt tortionnaire, pour aujourd'hui ? J’espérais en ces instants qu'Ayabusa vienne vite nous chercher afin de partir pour Nighty Town, je ne souhaitais pas passer une journée de plus avec son entraînement infernal. Certes Yao était clairement plus expérimenté que moi et pouvait m'apprendre beaucoup de chose, mais cela ne changeait rien au fait qu'il était un peu cinglé sur les bords, même carrément fou. Ainsi, mon diabolique aîné nous indiqua ce qui allait se dérouler en ce début de journée. Tet fut soulagé et alla demander à la vampire s'il pouvait donc aller se rendormir, tandis que je levai la tête afin de découvrir le doigt du malin qui me désignait.

-Moi... ?

Yao reprit alors son explication et cela pouvait en effet me donner envie de réaliser l'entraînement. Cela était en parfait adéquation avec ce que je pensais la nuit dernière, ou plutôt il y avait quelques heures de ça, néanmoins me cibler avec tout cet arsenal ? Il voulait me transformer en gruyère ou quoi? Constatant le regard insistant de mon aîné, mon côté froussard se tut, je me levais donc et fis quelques pas en arrière afin de m'écarter de mon aîné. L'arlequin était l'invité d'Ayabusa, une sorte de supérieur hiérarchique que je me devais de respecte. Je me positionnai donc au milieu des armes avant de diriger mon poing vers Yao. Cet entraînement était important, il n'était point question de s'amuser, ni de chialer. Cette partie de moi devait aussi disparaître, je devais me formater afin de devenir un nouveau Fudo. Je devais réaliser, à la manière d'un serpent, une mue. Une fois celle-ci parachevée, je pourrais alors réellement me dire fin prêt pour me lancer une bonne fois pour toute dans ce monde criminel.

-Faire la description de mon pouvoir est assez compliqué tant j'en apprend tous les jours à son propos via maintes expérimentations. Par exemple hier, ce fut à l'aide d'une idée de Tet que je découvris un nouvel aspect de cette malédiction qui est au final une réelle bénédiction pour moi. - J'ouvris alors la main afin d'y faire apparaître une sphère bleutée d'un peu moins de dix mètres de diamètres, englobant ainsi la majorité des armes aux alentours - J’appelle ça une zone, elle peut être plus ou moins grande selon mes envies mais plus celle-ci est grande et plus elle est coûteuse en énergie. Dans le sous-marin j'ai constaté que ma limite était un peu plus de cinq minutes pour une taille maximale, soit une douzaine de mètres. Je peux au sein de cette dernière faire un peu tout et n'importe quoi, mais le plus simple serait de t'en faire une démonstration.


Je levai alors mon troisième doigt en direction de mon aîné et une partie des armes présentes au sol se mirent à léviter autour de moi. Ne pensant pas pouvoir tenir avec tout ce poids à tenir, je laissais une majorité des armes tomber au sol après une dizaine de secondes, j'en gardais seulement trois en hauteur et je commençais à les faire peu à peu tourner autour de moi.

-Je peux aussi échanger la position de deux systèmes se trouvant dans la zone, cela est le moins coûteux en énergie. - je laissai les armes retomber au sol avant de m'approcher de Yao - Alors, ça t'inspire quoi pour la suite des événements ?



Techniques utilisées:
 


_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Lun 26 Déc - 14:36



Préparatifs [FlashBack]
★ L'avenir n'est rien d'autre que du passé en préparation

 
 
 
Feat
Fudo
...
Visite de courtoisie. Un homme dangereux en vaut deux, un homme dangereux ET préparé en vaut dix.



Yao Ming (niv. 27) & Aliyah Nesferati (niv. 23)

- Tu retournes te coucher et tu ne te réveilleras plus jamais.


Le ton était assez claire. Aliyah répondait à Tet d'une manière bien brutale mais ce gamin avait aussi de l'importance dans l'entrainement de son ami. Elle entravait donc son passage vers la grotte et le regard qu'elle faisait prouvait bien qu'elle ne rigolait pas. Le cyborg n'avait donc qu'une seule option face à lui : faire demi-tour et suivre l'entrainement comme tout le monde !

Pendant ce temps, Yao tournait autour de son cadet en écoutant attentivement ses paroles. Il était concentré sur ses dires et avec les explications du jeune homme était en train de concevoir un entrainement spécialisé pour lui.
Le Yakuza retenu des points très importants, comme ceux-ci : Zone de douze mètres pour cinq minutes de durée maximale.
Fudo fit alors une démonstration en créant une zone et en faisant léviter les armes autour de lui Cependant, cette démonstration ne durera que quelques secondes. Yao venait donc de trouver la principale faiblesse de son cadet et cela prouvait bien ce qu'il pensait de lui.

- Ce que ça m'inspire ... ? Tu as un pouvoir étonnant Fudo ... Cependant ...

Yao marqua une petite pause et s'arrêta enfin de tourner en rond. Il se gratta le menton avec un regard vide, comme s'il réfléchissait. En fait, il était en train de finaliser les derniers plans de son entrainement delamortquitue afin de perfectionner au maximum son jeune poulain.

- Cependant tu n'es pas assez endurant. Cinq minutes est un délai beaucoup trop court, surtout pour une zone de douze mètre de diamètre. En y réfléchissant bien, dans un combat loyal, cela pourrait être assez, mais sur un champs de bataille c'est trop peu.

Et la guerre des semaines à venir allait être un véritable champs de bataille. Il était vital pour la sureté de ce petit de l'entrainer et de l'endurer. Yao comprenait beaucoup mieux pourquoi Ayabusa l'avait convoqué et finalement l'avait laissé avec ce jeune espoir. Qu'il était malin cet Ayabusa. Il savait pertinemment que Yao avait enduré un entrainement de Shaolin pendant plusieurs longues années et que sa force mentale et physique était désormais au plus haut point. A tel point qu'il contrôlait chaque parcelle de son corps d'une aisance et d'une capacité extraordinaire. Le Retour-à-la-Vie était lui aussi très énergivore, et avec le temps, avec l'expérience, avec les combats, le Yakuza avait su s'accommoder à cette demande d'énergie et n'avait fait que progresser...

Yao s'arrêta soudainement de réfléchir. Son regard s'illumina et un énième sourire diabolique s'afficha publiquement sur son faciès.

- J'ai trouvé ! L'entrainement idéal !!!

Il ramassa une épée au sol et s'approcha de Fudo. Il le regarda droit dans les yeux, le positionna au centre du plateau et lui demanda gentiment de ne plus bouger. Il prit soin de dessiner un cercle dans la terre autour de Fudo. Ce cercle avait environ un mètre de diamètre et l'utilité allait être expliqué après.

Yao fit quelques pas et calcula approximativement l'envergure maximale de la zone de son poulain, puis refit pareil et délimita un rond de douze mètres de diamètre axé sur la position de Fudo en dessinant au sol avec le glaive.
Une fois fait, il jeta l'épée au sol et s'écria :

- Bien, maintenant que la base du jeu est délimitée, je vais vous en expliquer les règles !

Un jeu ? Le mot était peut-être mal choisi, car il pouvait devenir mortel si le protagoniste principale n'était pas assez fort.

- Fudo, tu es à l'intérieur d'un petit cercle et tu as l'obligation de ne pas y sortir. Ce cercle doit devenir ton monde, ta prison et ta libération. Désignant le cercle dessiné au sol avec son index. Nous autres, le plus grand cercle est aussi notre délimitation. Pour l'instant, nous n'allons pas mettre un seul pieds à l'intérieur. Se retournant vers Tet et Aliyah.

Comme il venait de l'expliquer, Yao sortit alors de la zone ou il ne pouvait poser le pieds. Puis il reprit :

- Le but est simple : nous allons forcer Fudo à user de sa zone plus de cinq minutes. L'objectif à la fin de notre entrainement est de doubler ce timing, soit arrivé à dix minutes, et pourquoi pas, si ce garçon ne meurt pas avant, d'augmenter aussi la taille maximale de sa zone de quelques mètres.

Yao se ramassa, empoigna une arme à feu au sol et la jeta sur Tet.

- Pour cela, nous allons l'attaquer à distance avec tout l'attirail que nous disposons : couteaux, lames, armes à feu et j'en passe. Fudo, cet entrainement va peut-être paraître plaisant pour toi au début, mais au final tu te rendra vitre compte qu'il est un vrai harcèlement. Nous n'allons pas te lâcher et te pousser jusqu'à tes limites les plus profondes pour que tu les dépasses encore et encore. Tu vas te faire attaquer de tous les côtés et chaque assaut sera mortel si tu ne fais pas le nécessaire. Tu devras donc assurer ta vie en usant de ton pouvoir et quand tu n'auras plus assez d'énergie, tu seras obligé de l'utiliser quand même pour ne pas y laisser un membre ...

Les paroles de Yao étaient froides et sanguinaires. Il n'avait aucune excitation ni sursaut d'humeur dans sa voix. Le Yakuza était pour une fois très sérieux. Frôler la mort et le pousser à bout était le seul moyen de le faire progresser dans un délai aussi court. Il pourrait très bien y laisser sa vie s'il n'était pas assez fort, mais ça l'ainé ne l'espérait pas, car ce garçon pourrait avoir un grand avenir dans le monde undergound s'il tenait le coup...

- Nous allons commencer par un assaut de six minutes. Tenez vous prêt ... Partez
!

Le top départ était donné. Yao s'empressa de s'emparer des armes au sol et es jeta avec violence vers Fudo. Aliyah dégaine une dizaine de couteaux et se mit à courir autour de la zone, projetant à une vitesse folle ses lames vers sa cible, l'une après l'autre. Tet était censé faire de même et le pauvre Fudo n'avait que sa batte et son pouvoir pour faire face à ces attaques simultanées...




To be continued ...


© Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 549
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
227/250  (227/250)
Berrys: 353.905.000 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Mar 27 Déc - 10:26



- Préparatifs PV Yao -


Tet, suite à la sèche réponse d'Aliyah, fut contraint de se tourner vers Yao afin de suivre la suite de l'entraînement intensif. Il assista donc à ma démonstration sans être surpris car il avait toujours été à mes côtés lorsque j'utilisais mon pouvoir. D'ailleurs le rouquin semblait le connaître mieux que moi, c'en était effrayant. Peut-être était-ce dû à une imagination plus développée, à son esprit inventif d'ingénieur. Voilà ce qu'était, en un sens, la base de mon pouvoir: les idées. Il fallait expérimenter de nouvelles choses afin d'y voir plus clair, de pouvoir se définir de véritables limites. Ce fruit m'avait doté d'énormes capacités latentes, il me fallait les découvrir une par une afin d'être en mesure d'atteindre le summum de ma puissance, d'être un maudit accompli. Cet entraînement était donc vital pour ma carrière d'hors-la-loi, car plus je serais fort, plus je serais craint par mes homologues. Et même si la crainte n'était pas le meilleur moyen de régner, elle n'en restait pas moins très utile. Ainsi, je ne pouvais pas faire cette entraînement à la va-vite et de toute façon, si Yao se rendait compte que je ne me donnais guère à fond, il m'aurait sans doute buter en une fraction de secondes. S'appliquer, endurer, se dépasser, expérimenter, apprendre et recommencer, encore et encore jusqu'à devenir quelqu'un de bien plus puissant. Tout ce sang et cette sueur versée dans l'unique fin de se rapprocher, ne serait-ce que d'un pas, de sa version ultime. Ce fut pour ces raisons que, lorsque Yao se mit à tracer son second cercle aux limites de ma zone, je me tournai vers Tet et lui adressai quelques mots d'une voix ferme.

-Échauffes toi et fais ce qu'ils disent, quand bien même ça peut nous tuer.


Le cyborg grimaça puis se ressaisit enfin en se redressant une bonne fois pour toute. Il n'avait guère plus les bras ballants et n'affichait plus cette expression dépitée. Il comprenait aisément une chose: s'il souhaitait rester mon camarade et me suivre dans mon aventure, lui aussi devait subir une transformation. Car tout là-haut, sur mon futur trône, il n'y avait pas de place pour les flemmards. Oui, mon actuel discours était peut-être en contradiction avec mon comportement de la nuit dernière, où je lambinais avec Tet à traîner ces foutues caisses. Mais que voulez-vous, il fallait bien se prendre en main à un moment, se regarder dans un miroir et se dire haut et fort << Sale faible, je ne veux pas te ressembler une seconde de plus >>. S'étudier, se critiquer et supprimer nos défauts, une base de l'évolution. L'arlequin finit alors d'expliquer le déroulement de l'entraînement ainsi que son objectif. Augmenter mon endurance et optionnellement la taille de ma zone. Il avait donné à Tet une arme à feu, ce dernier vérifia s'il était bien chargé et me mit en ligne de mire. Je repérai dors et déjà un de mes principaux problèmes.


En effet, je pensais ne pas rencontrer trop de soucis afin de me protéger des lancers d'armes blanches, néanmoins se protéger d'armes à feu allait s'avérer bien plus compliqué. Dévier une balle que je n'avais le temps de repérer, surtout au vu de la faible distance me séparant de Tet, relevait de l'infaisable. Je grimaçai donc tandis que Yao débuta le premier assaut qui devrait durer six minutes. Lorsque mon aîné s'abaissa afin de saisir les premières armes, je fis léviter l'un des nombreux couteaux se trouvant au sol, en levant un de mes doigts. Je saisis alors fermement ma batte avec ma main droite avant de la faire tournoyer de plus en plus rapidement. Désormais, mon arme me servait de bouclier qui déviait, pour le moment, sans problème les différentes lames balancées par Yao et Aliyah. Pour le moment, oui, car pour réaliser cela je me devais d'être en constant mouvement afin d'orienter mon bouclier dans la direction de provenance des armes. Puis, au bout de quelques instants, lorsque je me sentis chaud pour le faire je m'occupai de la menace qu'était Tet. Le rouquin n'avait toujours pas tiré, peut-être était-il inquiet pour moi, peut-être ne voulait-il guère tuer son camarade, néanmoins je n'étais pas dans le même délire car ma carrière était en jeu. Ainsi, via mon pouvoir, je déplaçai dans les airs le couteau qui lévitait et qui commençait à m'affaiblir puisqu'il me coûtait une bonne partie de mon capital concentration au beau milieu de ce flot de projectiles à dévier. Lorsque l'arme blanche fut positionnée correctement, je profitai d'un de mes nombreux mouvements de rotations afin de lui infliger un puissant coup de coude. La lame partie alors en direction de Tet qui fut désarçonné lorsque celle-ci vint heurter sa main cybernétique. Il lâcha son flingue au moment du choc, et après avoir compris ce qu'il venait de se passer et surtout avoir regardé en direction d'Aliyah, il imita Yao et augmenta donc le nombre d'armes blanches projetées en ma direction.


Cela devait faire une vingtaine de secondes après ma manœuvre défensive envers Tet, et je commençais déjà à grimacer. Certes ma stratégie avait été correcte, je m'étais défait d'un des majeurs problèmes auxquels je pouvais faire face, néanmoins c'était un bien pour un mal. Trois flots d'armes bien distincts se dirigèrent désormais vers moi, Yao et Tet restaient toujours dans une position plus ou moins fixes tandis qu'Aliyah tournait tout autour de la zone. Comment ma batte pouvait tout contrer ? Je m'épuisais bien plus rapidement qu'aux premières minutes, la tenue de la zone était déjà bien pompeuse en énergie, mais il fallait maintenant considérer l'énergie que je consommais à me mouvoir sans cesse afin de parer chaque lame avec ma batte. C'était insoutenable, mais il fallait continuer n'est-ce pas ? Oui, je devais aller au-delà de ce ressenti, je n'avais guère le droit de me plaindre. Combien de temps restait-il à tenir ? Je ne le savais pas, mais putain ce que je voulais le savoir ! Une minute ? Deux ? Cinq peut-être ? Allais-je y laisser ma peau ? Finir transpercer par toute un amas de lames n'était pas dans mes plans, mais c'était tout à fait probable, oui. Tant que ces types m'envoyaient des armes, je risquais d'y passer. Il fallait que ça cesse, maintenant.

-Merde ! hurlai-je lorsque une lame vint taillader mon bras gauche.

Toutes mes pensées douteuses m'avaient déconcentrées et causèrent donc cette blessure. J'étais sur une pente descendante, mon esprit était en conflit tandis que mon corps peinait à survivre. J'étais en train de m'affaiblir tant physiquement que mentalement, et cela n'était pas bon, mais alors pas du tout. Peut-être que mon aîné souriait en voyant que j'atteignais finalement ma limite, il se disait sûrement qu'il allait pouvoir me terminer en quelques secondes et aller enfin pouvoir faire quelque chose de plus intéressant de sa journée. Les hors-la-lois, s'ils étaient au courant de mon existence, auraient été bien content que la menace, que j'étais pour leur business, soit tombée ici-même, sur ce vieux plateau de Powder Island. Leurs sourires narquois en apprenant cette nouvelle étaient inacceptable. Jamais je n'aurais pu accepter le fait de satisfaire de tels cancrelats en leur laissant la place que je m'étais réservée. Il fallait remettre les pendules à l'heure. Je n'étais pas n'importe qui après tout. J'étais celui qui allait conquérir ce monde underground, j'étais Fudo et je ne pouvais me faire tuer dans de tels conditions. Il fallait les remettre à leurs places respectives, et cela allait commencer dès que ma batte aurait heurtée le sol dans un fracas métallique. Et ça arriva dans la seconde qui suivie l'instant où je la lâchai. Mes bras étaient collés à mon buste, mes avant-bras levés et mes mains ouvertes vers le ciel. Les maintes armes tombées au sol, et y'en avait pas mal, se mirent alors à s'élever dans ma zone. Mais ce n'était pas tout ce que pouvait voir mes camarades, loin de là. Tandis que la sueur affluait vers mes pommettes, les lames se mirent à tourner autour de moi. Elles allaient de plus en plus vite et créaient un bouclier qui me protégerait de toute attaque, peu importait sa direction.

-Tsss.

Soupirai-je en me rendant compte que mes jambes commencèrent à fortement trembler. La fatigue commençait à vaincre mon corps quand bien même mon esprit s'était ragaillardi. Le bleu de ma zone n'allait pas tarder à disparaître. Mes limites étaient donc là, et bientôt j'allais me les prendre en pleine face lorsque mon bouclier tombera au sol et que les lames m'auraient logiquement tranchées de part en part.




Spoiler:
 

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Mar 31 Jan - 22:39



Préparatifs [FlashBack]
★ L'avenir n'est rien d'autre que du passé en préparation

 
 
 
Feat
Fudo
...
Visite de courtoisie. Un homme dangereux en vaut deux, un homme dangereux ET préparé en vaut dix.



Yao Ming (niv. 27) & Aliyah Nesferati (niv. 23)

Les attaques simultanées du trio de criminelles prenaient de plus en plus d'ampleur. Fudo avait du mal mais savait gérer le flux d'armes qui fonçait tout droit sur lui. Il fallait avouer que ce n'était pas si mal. En tout cas, pour un premier exercice. Car en y réfléchissant bien Yao et Tet ne bougeaient pas encore, ceux qui rendait la tâche particulièrement plus facile qu'à la normale.

- Bah alors Fudo, on à la tête ailleurs ?! Retrouve la très vite si tu ne veux pas la perdre définitivement !

Cette phrase servait de réponse à la blessure que Fudo venait de subir. Distrait dans ses pensées, grand introspectif qu'il était, une lame lui avait lacérer le bras et lui avait fait gémir quelques jurons. C'était en quelque sorte un avertissement qui prouvait bien que malgré que tout ça soit un entrainement, ce n'était pas une blague. Il n'était que la reproduction factice d'un combat et d'une situation de danger. Et le jeune cadet devait vite s'habituer à cette pression constante si'il voulait survivre à la bataille de Nighty Town des jours à venir ...

Mais le mercenaire en avait décidément beaucoup dans le slip, plus que ce que Yao pensait d'ailleurs, ce qui lui fit paraître un léger sourire sur les lèvres. Un flot s'éleva dans les airs au sein de la bulle que le jeune criminelle avait formé. Ce flot était comme un nuage d'armes qui tournoyaient autour de lui et le protégeait de toutes attaques frontales ... Bordel, de l'émerveillement était même visible dans le regard du voyou... Ce fruit avait un putain de potentiel ! S'il ne mourrait pas lors de l'attaque d'Eleme, ce petit Fudo avait le pouvoir et la détermination pour devenir un vrai gars dans ce milieu !
Mais aussitôt émerveillé, aussitôt déçu, à peine une minute s'écoula lors de l'utilisation poussée de son pouvoir et les armes tombèrent tous au sol dans un fracas métallique. Le cadet avait lâché prise, épuisé par son pouvoir trop énergivore.

- 5 minutes 43.
- Hmm .... Mouais, c'est pas si mal enfin de compte. On peut en déduire que si tu n'avais pas utilisée cette technique, ta "room" aurait certainement dépassé les 6 minutes.

Se grettant le menton, le Yakuza réfléchissait à tout ça. Pour un début, ce n'était pas si mal. Mais Fudo ne devait pas oublier un détail imortant de l'exercice : ce premier round n'était qu'un échauffement.

- 5 minutes 43 d'entrainement donc ... 5 minutes 43 de pause. Profite bien car au prochain round on va passer à la vitesse supérieure.

A la suite de ces quelques mots le maffioso sortit une pipe contenant de l'herbe plutôt suspecte et l'alluma. Aliyah se percha en haut d'un arbre et regarda les environs. Puis les minutes fatidiques passèrent très vite, et encore plus pour Fudo qui devait s'apprêter à de nouveau combattre.
Tout le monde retrouva très vite sa place, cependant Yao assigna quelques consignes particulières à tet et Aliyah.

- Aliyah, crée un réseau de câble en hauteur, tu pourras attaquer sur un plus large périmètre. Tet, toi et mois allons courir autour de la zone en sens inverse. Et cette fois-ci, on utilise exclusivement des armes à feu ! Il à plus de mal contre des balles, alors autant le faire galérer un peu héhé ... Allez, GO !

Et c'était partit de plus belle. Le niveau allait clairement être plus difficile pour Fudo cette fois-ci, et Yao ne comptait pas s'arrêter quand la room se désactiverait mais vraiment quand le chrono atteindrait les six minutes, qu'il soit apte à encaisser ou non. Après tout, il n'y avait vraiment que face au risque qu'un homme ce surpassait et le but de Yao était de faire en sorte que son cadet dépasse ses limites !

Le voyou dégaina aussitôt son bon vieux fusil-mitrailleur qu'il chargea de balles en acier chemisé. La particularité de ces petits bijoux c'était la vitesse décuplée qu'elles offraient, de quoi surprendre et aiguisé encore plus les réflexes de son petit frère !
Aliyah elle sautait de câbles en câbles et glissait à haute vitesse grâce à ses patins : sa spécialité. Elle faisait pleuvoir une pluie de lame sur Fudo et le but de ces attaques simultanées était de pousser le jeune maudit à utiliser la même défense qu'au round précédent. Oui, car Yao avait un plan qui allait peut être aider son cadet à repousser une nouvelle fois ses limites ou tout au contraire, à frôler la mort.

- Vas-y, Aliyah !
- Spider Trap !!!

Après un rapide mélange de lames et de câbles dans ses mains, la gothique lolita projeta un immense réseaux de fils d'acier semblable à celle d'une toile d'araignée. Tout était calculé pour mettre Fudo en difficulté, car étant donné que la zone maximum de la room du jeune homme était délimité par un trait dans la terre, les extrémités de la toile d'acier étaient plantés fermement dans le sol juste en dehors de sa zone. En gros, il ne pouvait s'en échapper car même s'il changeait la position des câbles à l'intérieur de la room, la toile demeurerait assez stable avec ses extrémités en dehors pour le gêner et bloquer sa parade défensive avec ses armes tournoyantes. Non, en réalité, l seule chance qui allait l'aider était de se surpasser et d'agrandir sa zone de quelques centimètres, juste de englober les extrémités de la toile ...

Et pour couronné le tout, Yao venait tout juste de bondir sur son cadet, prêt à lui foutre une patate de forain dans la mâchoire s'il n'arrivait pas à se sortir de tout ce merdier ... Ah la la, qu'il était sympa ce Yao comme coach, franchement !




To be continued ...


© Never-Utopia



Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 549
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
227/250  (227/250)
Berrys: 353.905.000 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Mer 1 Fév - 21:06



- Préparatifs PV Yao -


Mes genoux touchèrent le sol au même moment que la masse d'armes. Dès lors, Yao, Aaliyah et Tet cessèrent leur lancer de projectiles. Mon rythme cardiaque semblait avoir atteint son paroxysme et j'eus l'affreuse sensation que chaque battement de cœur ébranlait tout mon être. Je contemplais mes mains frémissantes tandis que mon souffle se stabilisait. Mon corps venait d'être violemment confronter à une de ses nombreuses limites, et il n'avait visiblement pas apprécié. Yao, lui, fit un bref bilan de ce premier round de l'entraînement. Je n'avais pas respecté les six minutes qui avaient été exigées, néanmoins je venais de me surpasser via ces fameuses quarante trois secondes et cette ultime manœuvre entreprise: je pouvais donc m’estimer heureux. Je restais alors au beau milieu de cette flopée d'armes pendant la courte pause. Désormais il me fallait réfléchir à un point fondamental pour la prochaine étape. Mon aîné n'avait sûrement pas laissé passer ce détail, ma plus grande difficulté résidait en ma capacité à faire face à des armes à feu. Je l'imaginais déjà en train de s'imaginer, dans son cerveau sans aucun doute altéré par la folie et les psychotropes, diverses stratégies, plus sournoises les unes que les autres. Ainsi le problème se posa naturellement: comment allais-je survivre sous la pluie de balles qui me pendait au nez ? Pour sûr ce n'était pas un simple moulinet du poignet qui me permettrait un tel miracle. Alors quoi, ma nouvelle technique ? Non cela n'était point envisageable, bien trop risqué. Elle n'était pas encore au point et me pompait bien trop d'énergie pour pouvoir miser sur elle durant tout le long du prochain assaut. Il me fallait penser autrement, trouver rapidement une solution, néanmoins le temps me fit défaut, l'arlequin venait d'annoncer le début du second round.

Ce fut en quittant mes pensées, ramené à la réalité par les machiavéliques paroles de mon aîné, que je vis la main cybernétique tendue en ma direction. Je la saisis donc, puis plongea mon regard dans celui de mon camarade avant de me relever. Je voulus lui adresser la parole, lui demander comment ça allait de son côté, s'il apprenait quelque chose durant cet entraînement qui m'était principalement destiné. Il pouvait effectivement apprendre à utiliser certaines armes, blanches ou à feu, même si cela semblait ridicule pour certains grands de ce monde, c'était une base nécessaire à tout bon soldat. Son temps était, de cette manière, totalement rentabilisé. Il m'aidait à comprendre ma malédiction en situation plus ou moins réelles et acquérait des connaissances, quand bien même minimes, sur le maniements de diverses armes. J'observais mon compagnon ramasser une kalachnikov au sol et sortir du cercle tracé par Yao, avant de me tourner vers ce dernier. Aaliyah était en train de manigancer quelque chose qui ne me plaisait guère, mais c'était ça qu'il me fallait: sortir d'une zone de confort et se confronter directement à des situations critiques, mortelles. Je hochai la tête vers mon aîné avant d'activer ma zone, la taille n'avait pas augmentée depuis la dernière fois, mais cela ne fut point une surprise. Si le hors-la-loi pensait que mon mouvement de tête signifiait une totale confiance en mes capacités, alors il avait tout faux. Je n'avais toujours pas la moindre idée de comment aborder le problème, je comptais donc partir sur une totale improvisation. C'était dans un bien beau bourbier que j'allais me trouver, mais cela me fit sourire car ça ne promettait qu'une chose: une nouvelle évolution. Rien ne pouvait être prévu au cours d'une bataille, seuls ceux capables de s'adapter rapidement afin d'agir de la meilleure façon possible étaient en mesure de s'imposer. Et ce fut ce mot " bataille " qui me motiva à voir le problème d'une autre manière. Le second round commença et, conformément au plan de Yao, les balles fusèrent immédiatement dans ma direction tandis que la vampire semblait être parti pour m'harceler avec des jets de lames.

Oui, je pouvais, en faisant tournoyer ma batte, parer les couteaux d'Aaliyah. Mais comment arrêter les balles ? Et bien, ce n'était pas possible. Quand la kalash tirait, personne ne pouvait arrêter les balles, même l'ope ope no man que j'étais. Ainsi, je disparu du point central de ma zone dès que le round débuta. Une arme apparut à l'endroit où se trouvait précédemment mon centre de gravité, celle-ci se prit une importante quantité de balle et explosa en une fraction de seconde. Je m'étais simplement transposé avec une arme quelconque se trouvant dans ma zone, et en faisant cela je pus premièrement éviter de me faire trouer par toutes ces balles, mais aussi gagner quelques précieuses secondes. L'écran de fumée ne gênait ni Yao ni Tet, ils n'avaient qu'à continuer de tirer dans le tas et un moment ils auraient été sur la bonne ligne directrice pour me toucher. Néanmoins le temps gagner par la manipulation me permit de ramasser un petit coutelas au sol. Je ne tardai alors pas à le balancer en direction de Yao, et ce fut à cet instant, au moment où mes doigts se croisèrent, que je fus parcouru par un intense sentiment de plaisir et d'accomplissement. L'excitation était à son apogée, j'étais sur le point d'appliquer un principe de base pour tout le monde: la meilleure défense était l'attaque. Si je ne pouvais arrêter les balles, je pouvais faire cesser les tirs: j'y comptais bien. Suite à cela, le coutelas fut transposé avec moi et la zone disparue l'espace d'un instant, pour réapparaître avec un nouveau centre,entre moi et l'arlequin, dans la seconde qui suivie. Elle avait une moindre taille cette fois-ci, mais c'était totalement suffisant pour le moment car elle engloba sans problème le hors-la-loi. Un ultime mouvement de phalange me permit donc de quitter la fameuse cage qu'avait bâtie Aaliyah. Un soupir s'échappa de ma bouche tandis que je contemplai le spectacle sous mes yeux. Yao se retrouvait désormais captif, à ma place, sous la menace d'un lancer de lame ou des tirs de Tet. La nouvelle zone disparue elle aussi, je venais d'innover une nouvelle fois en réalisant un simple enchaînement de techniques basiques, et cela m'avait permit de me sortir de ce pétrin. Ce pouvoir avait réellement du potentiel, il fallait simplement que je sois en mesure de l'utiliser au maximum.




Spoiler:
 
Techniques utilisées:
 

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Jeu 2 Fév - 17:46



Préparatifs [FlashBack]
★ L'avenir n'est rien d'autre que du passé en préparation

 
 
 
Feat
Fudo
...
Visite de courtoisie. Un homme dangereux en vaut deux, un homme dangereux ET préparé en vaut dix.



Yao Ming (niv. 27) & Aliyah Nesferati (niv. 23)

La stratégie conçue et imaginé par Yao lui même allait certainement porter ses fruits Un seul round de six minutes environ avait permis au mafioso de trouver des points faibles théoriquement utiles pour son exercice. Il voulait le pousser à dépasser ses limites, et pour cela, il s'en foutait complètement que son jeune cadet frôle la mort ou non !

Mais Fudo avait plus d'une carte à son jeu et les opportunités que sa malédiction lui offrait étaient sans limites. Le second round débuta et le Yakuza prit les armes à feu qu'il avait sous la main. Ni une, ni deux qu'une rafale de balles visait déjà le voyou qu'ils entraînaient. Cependant sa réaction fut surprenante, surtout pour Yao qui n'imaginait pas une seule seconde la tournure que les Evènements allaient prendre.

Ce jeune ... Il n'avait pas respecté les règles ! Il usa d'une nouvelle technique que Yao n'avait pas encore vue et se téléporta dans sa zone, laissant la rafale de balles percuté une autre arme qui était précédemment au sol. A peine le temps d'être étonné que Fudo enchaîna la stratégie qu'il avait créé. Il coupa la première zone et en recréa une seconde, plus petite et qui englobait Yao dorénavant, puis il interposa sa place aec celle de Yao. Désormais, c'était bel et bien le Yakuza qui était la cible des attaques d'Aliyah et des rafales de Tet. Prit de court, l'ancien Shaolin n'avait qu'une seule et unique option envisageable pour ne pas mourir à l'instant ... Il contracta tous les muscles de son corps et encaissa, immobile, les balles et les lames de ses partenaires.

Un lourd silence s'imposa ensuite. Fudo n'avait pas respecté les règles qu'il avait juré de suivre au début et en plus de tout ça avait réussit à mettre Yao dans une position plus que déconfortable. Mais la réaction du Yakuza fut elle aussi surprenante ...

- Héhé .... Ahahahah ! Putain, tu m'as bien eu, mec !

Dans l'incompréhension totale, Yao avait coupé son Tekkoura et prenait ses mouvements, pour essayer de principalement sortir de la toile d'araignée fortement chiante d'Aliyah.

- C'est vrai quoi ... Dans ma vie, je n'ai jamais été du genre à respecté vraiment les règles ... Alors pourquoi toi tu l'aurais fait ? Tu m'as surpris et m'as battu sur ce round la ... Bien joué Fufu !

Oh, net progression de Fudo dans l'estime de Yao. Maintenant, le Yakuza lui avait trouvé un joli surnom. Bon, ce n'était qu'un détail, mais il était compréhensible que des liens se tissent dans cet entrainement plutôt hardcore.
Alors qu'il venait tout juste de réussir à sortir de la toile de câbles d'acier, Yao s'approcha lentement de Fudo, terriblement excité par la tournure du combat et encore plus à la suite.

- Mais maintenant que tu as triché, je suis obligé d'agir en conséquence. Dorénavant, il n'y à plus aucune règle, plus aucune limite ! Quartier libre pour tout le monde ! Nous trois contre toi, à combattre sans restriction ... Mwahaha !

Aliyah dressa un sourire sanguinaire suite à ces paroles. Tet semblait avoir peur pour la vie de son ami. Yao était terriblement excité de combattre à 100% Fudo. Déjà qu'il ne crachait pas sur une bonne vieille baston, mais pouvoir se fritter contre ce genre de maudit, il n'en rêvait pas mieux ! Peu-être que lui aussi allait pouvoir s’entraîner, au final ... Et dans tous les cas, si Fudo survivait à cette journée qui s'annonçait particulièrement rude, les deux hommes allaient tisser de solides liens fraternels. Et qui sait, peut être que du fait que yao connaisse parfaitement les particularité de sa malédiction, les deux criminels allaient peut-être devenir un duo indomptable dans un avenir très proche ...

Preuve qu'il ne rigolait pas, Yao se mit aussi tôt en condition. Il plaqua ses deux mains l'une contre l'autre et suite à une rapide prière qu'il marmonnait dans sa bouche se retrouva transformé de la tête aux pieds, totalement enivré par l'esprit du Souhei - le Moine-Guerrier - puis bondit sur la cible de cet entrainement. Aliyah suivit et c'était au tour de Tet. La journée promettait d'être forte en émotion avec ce troisième round qui s'engageait ...

[...]

Le soleil, qui était encore haut dans le ciel, préparait à finir sa trajectoire et faire place à la lune. Le plateau ou les Shadow Ghost avaient crêchés étaient couvert d'armes, de sang, de roches explosés suite à d’innombrables impactes.
La petite troupe avait fait une pause. Le corps de Yao était recouvert de quelques hématomes et de plaies, tout comme Aliyah et les deux petits nouveaux. L'entrainement avait été dure depuis l'aube jusqu'à cette fin d'après-midi, il était donc normal de se reposer et de bouffer de la bonne vieille viande de gibier fraîchement chasser par la vampire. Bien que les combats avaient étés particulièrement rudes et difficiles, l'ambiance lors de ce déjeuner tardif était convivial et bonne enfant. Comme si justement, ces combats les avaient rapprochés tous les quatre. En tout cas, tout ce portait au mieux quand une bourrasque de vent provenant de la vallée attira l'attention d'Aliyah.

- Cette odeur ... On va avoir de la visite, d'ici très peu de temps !
- Siiiiiiiiiiiiir ! Ils sont la !

Une voix étrangère sortait de la forêt non loin de leur position. En quelques secondes, toute une clique débarqua, armée jusqu'aux dents et apparemment prêt à en découdre.


Mister AppleStorm, Trafiquant niv. 20 & Eloyas, Mercenaire niv. 25

-Nyahohihahuhahahohihahahaohi ! Alors ce sont vous les ravisseurs de ma précieuse cargaison ??!!!

Le type au costume et à l'allure très louche venait de parler ... Et son rire était comment dire ... Indescriptible.

- Euuuh .... T'es qui ?
- NYAAAAAAAAAAH ! ON REPOND PAS PAR UNE QUESTION AVEC UNE AUTRE QUESTION !!!!
- Bah ... Nan, c'est pas nous, désolé.
- Vraiment ? Désolé du dérangement mes très chers amis j'ai certainement dû faire erreur sur la personne !
- Mais nan chef ! Ce sont eux j'vous jure ! Je les reconnais ! Et lui, la, le brun au costume, c'est lui le commanditaire de cette attaque !

Cette voix était comme familière pour Yao et devait surement l'être pour Fudo et Tet. En effet, Whizer sortit de la trentaine de brigand, le visage boursouflé et la main dans un plâtre, séquelles de leur précédente rencontre deux jours auparavant.

- Chef, c'est lui qui a ma ruiné la main ! Je ne pourrai plus l'utiliser à vie à cause de cet enfoiré !
- BOR-DEEEEEL ! Vous avez essayer de me mentir ?! PU-TEEEE. Vous devez être Yao Ming ! Vous allez PAYER ! EN-CU-LER !!!!

Ce type au costume marron ... Non sans dec il faisait flipper. Il venait de jeter un froid glacial dans l'assemblée. Il se dandinait partout, se tordait dans tous les sens et parlait de façon assez ... Bizarre.
Légèrement effrayé, Yao se retourna vers Aliyah d'un air interrogatif.

- Syndrome de la tourette, ça m'en à tout l'air.

Mouais, il comprenait toujours pas ce que ça voulait dire. Cependant, le Yakuza c'était levé. Après tout, il avait fini son repas et n'avait plus rien à perdre. Et puis, une bonne bagarre digestive ça ne pouvait pas faire de mal quoi !

- Bon, ben les amis, on va certainement pas éviter ces gugusses bien longtemps . Fufu, ça te permettra de finaliser ton entrainement et de montrer de quoi t'es capable à ces merdeux héhé.
- Les gars ! A l'ATTAQUEEEE ! PUTE PUTE PUTE PUTE !

La trentaine de brigand fonçait vers les quatre criminels. Seul l'homme à la chevelure argentée et à la faux, qui n'avait pas bronché depuis le début, Whizer, et ce foutu tordu aux cheveux verts étaient resté en arrière...


To be continued ...


© Never-Utopia



Technique utilisée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 549
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
227/250  (227/250)
Berrys: 353.905.000 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Ven 3 Fév - 7:54



- Préparatifs PV Yao -


Je venais de renverser la situation en un instant. Ce fut rapide et l'inédit enchaînement de techniques avait été excécuté correctement. Peut-être que certaines améliorations au niveau du timing auraient été nécessaires pour le futur, mais pour une première fois ce fut totalement suffisant ! C'était donc sourire aux lèvres, plongé dans une béattitude sans bornes, que j'observai la suite des évènements. Malgré ce, il fallait le dire, coup de maître rondement mené, Yao ne fut pas déstabilisé au point de se faire transformer en hachis par le flots de lames et de balles. Bien au contraire, il n'eut même pas besoin de faire montre de son incroyable capacité à se transformer pour encaisser tous les projectiles, jusqu'à ce que Tet et Aaliyah arrêtent. L'arlequin se tenait debout dans la cage, des balles écrasées contre la surface de son corps tombaient mollement au sol. Il avait simplement raidit ses muscles, qui semblaient aussi résistants que de la fibre de carbone, pour survivre. La différence de force entre nous deux était immense, non, cela n'était pas pertinent de réfléchir de la sorte. Nos pouvoirs respectifs n'étaient point comparables. Tandis que ma malédiction m'offrait tout une palette de techniques surprenantes au sein de ma zone, lui était un combattant au corps-à-corps aguerri. Il maîtrisait visiblement le maniement d'armes aussi. Nos styles de combat étaient ainsi fondamentalement différents et seul un combat aurait pu nous départager. Tandis que Tet se mit à courir en ma direction avec une étrange grimace trahissant son appréhension, je saisis fermement le manche de ma batte avant de me diriger vers la cage. Mes glandes surrénales avaient effectué correctement leur job, les hormones fusaient dans tout mon corps et seul une chose pouvait me combler en cet instant: continuer de me mesurer à mon nouveau camarade d'aventure qui se tenait devant moi. Ce dernier ne tarda pas à éclater de rire. Il avait été surpris par la tournure qu'avait pris ce second round et mon non respect des " règles ". Les maintes frissons, probablement dus aux substances créés par mes glandes, s'accentuèrent lorsqu'il sortit de la toile tout en me complimentant. Mais une seule phrase me fit réellement réagir, un combat sans restrictions, une confrontation directe avec Yao. Peut-être que c'était totalement déraisonnable de foncer tête baissée face à un type de sa trempe, néanmoins mon cerveau était totalement court-circuité par ce qui coulait dans mes veines. Au diable les réflexions pondérées, je n'avais qu'un seul désir: me battre et évoluer. Alors ce fut après avoir saisis cette foutue batte à deux main que je m'élançai en sa direction.

_____________

Je croquai à pleine dents dans mon énième morceau de viande. Nous étions tous autour d'un petit feu de camp réalisé par Tet qui, contrairement à Aaliyah, ne souhaitait pas manger de la viande crue. Malgré le fait qu'il n'était pas du genre à se battre et à faire du camping loin de toute technologie, le cyborg semblait être heureux ici et il s'intégrait aisément au groupuscule que nous formions désormais. Je souris donc, ces trois personnages tous haut en couleur étaient réunis autour de moi et je me sentais réellement bien. Ce sentiment de bien-être était assez similaire à ce que je ressenti en présence de mes frères, après avoir péniblement travaillé toute une journée. Si j'avais des doutes, lorsque je débarquai la veille avec Ayabusa, quant au fait de se mêler avec un criminel primé et expérimenté, celle-ci n'avait plus lieu d'exister en cette fin d'après midi. Yao n'était pas du tout du même acabit que ce Kômatsu, qu'il avait probablement dû côtoyer. Contrairement à ce dernier qui était plutôt froid et distant, sévère aussi, l'arlequin semblait bien plus ouvert d'esprit et partageait sans aucun doute mes rêves de grandeurs. Ainsi j'aurais, pour sûr, fait en sorte mener une grande partie de ma carrière naissante à ses côtés. Le lendemain nous devions rejoindre Ayabusa afin d'effectuer un dernier point et de se lancer sur Nighty Town. Yao serait là et j’espérais me battre à ses côtés, cette fois-ci, afin d'évoluer avec lui. Il stimulait ma pensée et me permettait de découvrir de nombreuses facettes de mon pouvoir, il me poussait à être plus créatif et possédait, visiblement, un don pour se mettre dans des situations pernicieuses qui le forçait à évoluer rapidement. Et ce n'était pas tout, mon aîné possédait des contacts dans le monde de la pègre, preuve en était ce Whizer, quand bien même était-il un pitre, avoir tout ce stock d'armes chez lui prouvait qu'il devait travailler avec un assez gros poisson.

-Hey Ya...

Je n'eus pas le temps de finir ma phrase qu'Aaliyah, après avoir perçu quelque chose, nous mit en garde. Une voix se fit entendre, elle provenait de la forêt environnante. Puis apparut de cette dernière, sur le plateau où nous siégions, une palanquée de types armées jusqu'aux dents. Parmi eux, deux gars se démarquèrent, l'un par son étrangeté et ses tics de langages et l'autre par la grande faux qu'il portait sur son dos. Visiblement, l'homme à la chevelure verte était le propriétaire originel de la cargaison que Yao avait décidé de réquisitionner après avoir foutu une raclée à Whizer. D'ailleurs ce dernier ne tarda pas à se manifeste et beugla à son chef ce qu'il savait de nous. Le trafiquant, malgré son apparence absurde, s'énerva un coup et gesticula dans tous le sens en laissant s'évader de sa bouche d'obscènes paroles. Je me levai donc et rejoint Yao et Aaliyah qui faisait face à la bande de brigands.

-Il me les casse déjà ce type. C'est à se demander comment il a pu obtenir tout cet armement. Comment un être aussi ridicule peut s'être fait une place dans le monde underground ? Putain, ça m'énerve, remettons le à sa place Yao !

Je lâchai le gigot de viande après avoir croqué une ultime fois dedans, saisis fermement le manche de ma batte et m'avançait face à la bande de sbires écervelés. Si il y avait un truc que je détestais dans toutes les histoires criminelles que j'eus l'occasion de lire, c'était bien ces types. Des personnes sans nom, sans motivation ni volonté propre. Ils n'étaient que de la vulgaire chair à canon qui allait servir au gars à la faux ainsi qu'à ce satané trafiquant d'évaluer nos capacités. Un mesquin sourire s'esquissa sur ma face, si j'avais pu surprendre Yao durant mon entraînement, pour sûr j'allais choquer ces gaillards. Ils pouvaient essayer d'estimer quels étaient mes pouvoirs, ils ne pourraient jamais comprendre leur totalité. Même moi je n'y arrivais pas. Ainsi je courus tête baissée dans l’attroupement en jouant des coudes afin d'en bousculer un maximum. Une fois au centre de ces derniers, je tournais sur moi même afin d'asséner un premier coup circulaire à tout ceux qui m'entouraient, puis un second pour ceux qui avaient tenu bon. Suite à cela je créai une zone, de plus petite taille qu'à l'accoutumée, en direction de Whizer, Tourette-man et chevelure argentée. Je venais d'avoir une idée géniale, utiliser en une véritable situation mortelle ma nouvelle combinaison. Yao allait s'occuper du reste de ces clampins, je n'avais pour ma part aucunement envie de jouer au jeu de ces types et faire gentiment montre de mes pouvoirs, bien que cela ne leur aurait pas été très utile. Ils voulaient tâter de mes capacités ? Ils allaient en avoir l’occasion ! Sans plus attendre, je ramassai une arme d'un des larbins tombé au sol, vida son chargeur en tirant vers les cieux - de sorte que cette dernière ne risque point d'exploser sous mon nez - puis la lança verticalement avant de lui asséner un puissant coup. Elle fut alors propulsée à toute vitesse en direction du trio de derrière, un croisement de doigt me suffit à lancer la combinaison de technique. La zone disparue avant qu'une nouvelle englobe les trois criminels qui se trouvaient désormais en face de moi, à cinq mètres à peine. Un sourire mesquin s'esquissa sur mes lèvres, il était temps de commencer à s'imposer dans le monde underground et Powder Island était l'île parfaite pour cela.

-Ces armes ne sont plus à vous. Elles appartiennent désormais à notre groupe et c'est bien mieux ainsi. Car de nos deux bandes, seule une finira par briller et un indice... celle-ci est formée par deux beaux bruns. Héhé. - je beuglai alors en direction de mes camarades desquels j'étais séparé par ce qui restait des brigands- Pas vrai Yao ?!

Je me retournai en direction du gars au tic verbal, Whizer et l'homme à la faux. Mon sourire s'estompa dès lors, de plus près il était évident que ce type ne jouait pas dans la même cour que ce vulgaire trafiquant et cette larve de emplâtrée. Ça allait s'avérer être plus compliqué que je le pensais. Merde, je venais d'agir en bon con.





Techniques utilisées:
 

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Sam 4 Fév - 11:51



Préparatifs [FlashBack]
★ L'avenir n'est rien d'autre que du passé en préparation

 
 
 
Feat
Fudo
...
Visite de courtoisie. Un homme dangereux en vaut deux, un homme dangereux ET préparé en vaut dix.



Yao Ming (niv. 27) & Aliyah Nesferati (niv. 23)

Un hochement de la tête répondait positivement à la question de Fudo qui ce trouvait en pleins milieux du tas. Un sourire d'excitation, un craquement de doigts et de nuque et quelques secondes après le Yakuza fonçait déjà dans le tas pour en découdre avec ces hors-la-loi natifs de Powder Island.

Alliyah elle jeta un œil vers son chouchou, le cyborg qui lui avait passé du chocolat. La gothique lolita était tout autant déterminée à se battre et comptait bien entraîner le plus discrets de la team avec elle.

- Allez mon chou, les autres nous attendent, tu as permis de tuer ces morveux ! ♥

Une seconde après elle libéra sa forme de vampire et lança son premier assaut sur les assaillants. Son fidèle parapluie à la main, elle entailla plusieurs crapules avant de se faire encercler. Mais la n'était pas un problème pour elle car elle déploya alors la mitraillette que son arme cachait et inonda la zone d'une pluie de douilles accompagné d'un rire machiavélique...

Yao lui, était déjà dans le tas. Grand expert en corps à corps qu'il était, les morveux avaient du mal à le toucher et à prévoir sa vitesse d’exécution ce qui lui donnait un gros avantage sur eux. Il enchaînait les acrobaties, les kicks et les punch d'une grande aisance. Mais bien qu'il avait un net avantage sur eux, le nombre était trop important pour continuer sur cette lancée et devait un poil augmenter de niveau.

- Fait chier ... Sont trop nombreux ... Boufuu !!!

En exécutant une rapide et ample rotation sur lui même, le Yakuza créa alors une forte bourrasque de vent qui projeta tous les brigands aux alentours laissant un champs libre vers Whizer et ses patrons. Une fenêtre de quelques secondes idéale pour un raid surprise...


Mister AppleStorm, Trafiquant niv. 20 & Eloyas, Mercenaire niv. 25

- Nyahohihuhohihuhohe ! Ils sont pas si mauvais en fin de compte mon très cher Eloyas !
Heureusement que je vous ai à mes côtés pour en finir rapidement car je ne veux pas louper l'heure du thé ! Tout ça à cause de ces ... SALOPES SALOPES SALOPES.

- ...

Apparemment, le mercenaire à la chevelure argentée était habitué à ces sauts d'humeur et ce tic de langage assez ... Particulier de son employeur. Cela ne devait pas plus le déranger que ça, surtout que d'après ce qu'on en avait vu, Eloyas n'était pas trop du genre à causer.

Mais sa réaction fut aussi rapide que celle de Yao en terme combatif. Alors que le Yakuza venait de créer une fenêtre d'ouverture, il en avait naturellement profiter et d'un mouvement de célérité particulièrement rapide laissant un filet d'étincelles derrière lui, il tenta d’asséner un effroyable coup de poing sur AppleStorm qui était selon lui, le réel chef du groupe.
Le tour était bien joué, mais Eloyas avait fait de sa vitesse une spécialité et parvint à bloquer le coup avec le plat de sa lame. Se retrouvant tout deux face à AppleStorm, surprit, celui-ci ne put s'empêcher de gémir et de se dandiner bizarrement comme à son habitude.

- NYAAAAAAAHH ! Vous avez oser m'attaquer ??! PU-TEEE !

AppleStorm s'arrêta enfin dans un rire des plus étranges qu'il avait habitude de faire et retira son monocle. Simple détail pour Yao, mais le trafiquant allait enfin montrer la réelle cause de sa domination sur les marchés noirs de Powder. Il fit balancer lentement sa lunettede gauche à droite et s'adressa au Dragon Pourpre.

- Nyahohihuhohihuhe ! Pourquoi ne pas vous attaquer vous même, monsieur Ming ?
- Qu ... Hein ?

Alors qu'Eloyas le retenait toujours dans son geste, le second bras du Yakuza se leva tout seul et s'adressa lui même une patate des plus exceptionnelle. Son corps se projeta une nouvelle fois dans la foule au milieu des brigands la ou Tet et Aliyah ce battaient.

- Nyahihihohuhuhu !! Eloyas, ce garçon à l'air d'être maudit. occupez-vous de lui très cher il risquerait de nous causer des torts ... PUTE.

Un hochement de tête et le mercenaire à la chevelure argentée disparue. Il réapparut d'un coup en face de Fudo prêt à lui adresser un coup de faux particulièrement tranchant.


To be continued ...


© Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 549
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
227/250  (227/250)
Berrys: 353.905.000 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Sam 4 Fév - 13:50



- Préparatifs PV Yao -


L'arlequin ne tarda guère à foncer dans le tas sous les yeux ébahis de Tet. Le cyborg avait déjà vécu plusieurs démêlés entre groupes rivaux, néanmoins il y avait toujours eu une certaine égalité des forces en présences qui le poussait à ne pas s’inquiéter quant à sa survie. Mais ce jour était différent des autres fois, en effet ils étaient cette-fois ci quatre contre plusieurs dizaines. Le cyborg était donc en ligne de mire, il n'avait plus une foule de gars armés devant lui afin de se cacher et prier pour que ça passe. La fuite n'était pas possible non plus, le rouquin ne se sentait pas d'attaque pour détaler dans la forêt. Il aurait en effet pu se perdre, voir pire, tomber nez-à-nez avec une meute de loups ou des ursidés comme ce fut le cas la veille. Il était dans le pétrin, encore plus lorsqu'il vit Fudo et Yao s'élancer de manière déraisonné en plein milieu de l'attroupement leur faisant face. Puis ce fut au tour d'Aaliyah, qui avant de prendre sa fascinante forme vampirique, intima Tet de prendre des armes afin de massacrer ces ennemis.

-Att...

Trop tard, la demoiselle avait déjà entrepris de découper des brigands avant de fourrer leurs corps de plombs via un joli système intégré dans son parapluie, qui ,l'espace d'un instant, séduit l'ingénieur raté. Il fut donc le seul non engagé dans la bataille, à observer avec incompréhension ses camarades. Il se mordit les lèvres, serra les poings, avant de penser aux plaisants moments qu'il venait de passer avec eux.

-Bon sang ! Vous êtes vraiment de belles enflures !

Le cyborg s'abaissa afin de saisir, timidement, un uzi au sol et se mit à cavaler en direction de la masse. Il beugla tout du long en tirant maintes rafales, sans pour autant se soucier de s'il visait le sol, les cieux, ou ses adversaires.


Je maudissais cet élan de connerie qui m'avait poussé à foncer, sans vraiment réfléchir, jusqu'à ces trois types. Ce n'était pas Whizer le plus important, à vrai dire cet attardé était le dernier de mes soucis. Je pouvais le ressentir, c'en était même flagrant, si y'avait un type à ne pas prendre à la légère c'était bien ce gars à la chevelure argentée. Bien que le trio adverse se trouvait dans ma zone, ce type rendait toute perspective d'attaque impossible. Je ne connaissais rien de ses capacités, mais une chose était sûre: sa longue faux allait me poser problème, car au vu de l'envergure du gaillard, le moindre de ses coups pourraient m'atteindre sans problème dans ce petit périmètre, délimité par ma zone. Ainsi, que me fallait-il faire ? Abandonner l'idée d'utiliser ma malédiction et essayer de se battre sur un terrain plus vaste ? Je grinçai des dents jusqu'au moment où cet Eloyas bondit en direction de son boss, afin de contrer une brusque attaque de Yao. Voir mon aîné débarquer de manière si rapide fut un soulagement, nous étions deux désormais et ensemble nous aurions sûrement eu la possibilité de vaincre ce type. Je me rapprochai doucement de mon acolyte lorsque je vis le cinglé saisir son monocle avant de le faire balancer lentement. Il nous faisait quoi là ? De l'hypnose ? Haha, tout le monde savait que ce truc n'était qu'un attrape-nigaud, notre adversaire était-il si stupide que cela ?

-Oy, mon gars, tu m'fais marcher ?

Le poing de mon aîné, qui semblait aliéné, se mit à se mouvoir avant de violemment heurter son visage. Et non, il n'y eut pas de rire sarcastique de la part de l'arlequin, ni de tirage de langue en direction d'Applestorm. Il fut bel et bien projeté en arrière, sous l'effet de son propre coup. A ma grande stupéfaction cette connerie fonctionnait... j'étais donc de nouveau seul dans ce sale pétrin et le rire si énervant de ce trafiquant ne marqua que le début de mon calvaire. L'ordre avait été donné et tel un automate, le mercenaire se matérialisa subitement devant moi, sa faux menaçant de trancher mon flanc gauche. Je n'étais pas en mesure de riposter, la distance était trop réduite, mes swings n'auraient pas l'amplitude suffisante afin d'être performant. Je positionnai donc ma batte face à la lame de sa faux de sorte à essayer de stopper le coup. Néanmoins, je ne pouvais être sûr que cela fonctionne correctement, rien ne m'assurait que ce type était en mesure de faire passer sa faux au travers de ma batte comme si ce n'était qu'une vulgaire motte de beurre. S'il avait cette aptitude, je serais mort dans la prochaine seconde ! Je ne pouvais me permettre ça, pas en de tels conditions. Ce type, j'allais le vaincre ici même afin de débuter correctement ma carrière, de mettre tout le monde d'accord sur le fait que j'étais la prochaine tête d'affiche du monde underground. Mon atout défensif fut donc joué d'un croisement de doigt. Ma batte s'apprêtait donc à heurter le plat de la lame de la faux de ce mercenaire, faux qui se trouvait dorénavant entre mes mains. Un échange d'armes en bonne et due forme avait été conclu par moi-même. La question étant désormais si son swing, improvisé à la dernière seconde, était suffisamment puissant pour m'atteindre malgré ce petit bouclier que constituait sa faux. Allait-il s'arrêter par peur de la briser ?


De son côté, Tet était désormais en train de se battre du mieux qu'il pouvait au milieu de la foule, sous le regard d'Aaliyah. Son style de combat irréfléchi semblait fonctionner pour le moment, puisqu'en effet la vampire s'occupait du gros de la troupe adverse. Néanmoins, lorsque Yao fut propulsé par son propre coup et débarqua, plus ou moins assommé, dans ce champ de bataille, le cyborg sembla retrouver le mode d'emploi de son cerveau. Il envoya alors, via un mécanisme, son avant-bras en direction de l'arlequin. Malheureusement pour Yao, la portée était trop courte afin de saisir son costume, ce fut alors une grosse touffe de cheveux qui fut attrapée par la poigne mécanique de Tet. Il ramena, en réactivant le mécanisme, son bras et donc Yao vers lui.

-Wow ! Que s'est-il passé ? Tu vas bien ?

Hurla-t-il à Yao, après l'avoir saisit par les épaules. Il restait quelques cheveux entre ses doigts métalliques.



Résumé:
 
Techniques utilisées:
 

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Lun 6 Fév - 13:53



Préparatifs [FlashBack]
★ L'avenir n'est rien d'autre que du passé en préparation

 
 
 
Feat
Fudo
...
Visite de courtoisie. Un homme dangereux en vaut deux, un homme dangereux ET préparé en vaut dix.



Yao Ming (niv. 27)

Tiré par le bras mécanique de Tet, Yao se réveilla plus ou moins déboussolé ans ses bras. Bordel ... Il ne comprenait pas trop ce qui c'était passé. Ce type avait su retourner l'attaque du Yakuza contre lui sans même bouger. Était-il un ... Magicien ? Un enfant prophétique du grand Buddha ? En tout cas, ce n'était pas ça qui allait arrêter le bagarreur né, loin de la même.

Ne calculant même pas le pauvre rouquin, fou de rage et prêt à en découdre avec ce foutu AppleStorm, il poussa le rouquin et beugla à tout va.

- WAAAAAAAAAAH ! JE VAIS TE FUMER ENFOIRÉ !

Il ne semblait pas avoir bien comprit que les attaques directes n'allaient pas marcher contre le trafiquant foufou, mais bon, Yao était un peu trop têtu des fois ... Il se mit alors à bondir de toute vitesse sur son adversaire, prêt à lui asséner un terrible coup de pied qui l'aurait certainement mit K.O. sur le champs. mais AppleStorm n'avait pas dit son dernier mot ...


Mister AppleStorm, Trafiquant niv. 20

- Nyahihohuhhahihuhuhaho ! Tu es résistant mon cher Mister Ming ! Je comprend pourquoi PUTE tu es primé à une quinzaine de millions de berrys ! SALOPE ! Mais pourquoi ne glisseriez-vous pas lors de votre attaque, très cher ?

Loin d'être déstabilisé, le trafiquant à la chevelure verte semblait même s'amuser comme un petit fou. Il se dandinait de tous les côtés, tordant son corps comme un chewing-gum et criait de joie.

Balançant son monocle face à lui, Yao, comme un débile dont il venait de faire preuve, tomba bêtement dans le piège. Avant même qu'il ne puisse l'atteindre avec son coup de pied, le yakuza trébucha et racla le sol sur une dizaine de mètres. De plein fouet et de pleine face, voila que son visage était ensanglanté et le voyou ne bougeait plus pour l'instant.

- Mes fidèles compagnons ! N'ayez pas peur de la mort ! PUTE PUTE ! Pourquoi ne pas surpasser vos capacités pour exterminés ces vermines ?! Nyahohihuehohahihe ! SALOPE.

Brandissant son monocle en l'air comme l'héritier d'une couronne, ses mots se transformaient en arme et bientôt, tous les brigands qui combattaient Aloyah et Tet se mirent à avoir une force incroyable.


Aliyah Nesferati (niv. 23)

Aliyah de son côté venait de sauter vers Tet. Elle ne l'avait pas vu ramassé Yao avant qu'il retourne vers le combat et pensait donc qu'il glandait tranquillement au milieu de tous ces délurés. Elle le tira par le col et le souleva avant de lui crier dessus. Le pauvre, après tout, il devait être le seul qui n'était pour rien dans tout ce merdier ...

- PUTAIN TET ! Tu fou quoi abruti ! Buttons ces sauvages ! Gyaaaah !

Fonçant une nouvelle fois en plein champs de bataille, laissant une énième fois ce pauvre rouquin de côté - et surement très apeuré - Aliyah prépara une série de techniques qui allait certainement calmer tous ces connards qui semblaient increvables.

- Pumpkin Jump & Cut ! Double Fireworks Box !!!

Usant de son ombrelle pour sauter en l'air et planer quelques temps jusqu'au milieu du champs de bataille, Aliyah chuta sauvagement et d'un coup de baillonette en transperça deux-trois. Elle rangea alors rapidement son parapluie dans son dos et dégaina une dizaine de lames dans chacune de ses mains. Elle les envoya alors sur les brigands aux alentours d'elle et les lames se dispersèrent tous d'un coup, s'enfonçant dans la cher des moins chanceux... Malgré qu'elle avait fait fort, le combat était loin d'être terminé et ces foutus bougres ne semblaient plus ressentir la douleur.


Eloyas, Mercenaire niv. 25

Le mercenaire fut d'abord surpris de la technique de son adversaire. Il se retrouvait avec sa batte frappant la faux du type à la banane et comme prévu, le coup ne portait pas son fruit. Mais il ne se laissa pas désarçonné si facilement, et d'une rapidité que Fudo ne pouvait prévoir il lâcha la batte, saisit à vive main sa faux et d'un bon vieux chassé en plein torse projeta Fufu quelques mètres en arrière sans réels dégâts.

Eloyas comprit aussitôt qu'il ne devait pas se rapprocher de Fudo s'il ne voulait pas ce retrouver dans ce même genre de situation. Sa zone était son point fort, mais aussi sa faiblesse. Et grâce au chassé qu'il lui avait mit, Fudo ce retrouvait maintenant de l'autre côté du plateau et personne n'allaient empêcher leur combat.

S'envolant dans les airs grâce a de multiples Geppou, le mercenaire à la chevelure argentée fit tournoyer sa faux à vive allure. Puis, il entama de nouveaux les hostilités et envoya une dizaine de lame d'airs en forme de croissant de lune percuté Fudo et ses environs, tranchant la roche comme du beurre. Comment allait-il contrer cette attaque, hein ?



To be continued ...


© Never-Utopia



Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 549
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
227/250  (227/250)
Berrys: 353.905.000 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Lun 6 Fév - 18:41



- Préparatifs PV Yao -


Le cylindre de métal percuta de plein fouet la lame de la faux. Le choc me fit perdre l'équilibre l'espace d'un instant et ce mercenaire sut en profiter afin de s'imposer une bonne fois pour toute. Tandis que ma batte atteignit le sol, le type saisit d'une poigne ferme le manche de son arme avant de m'asséner un puissant coup de pied au niveau de mon buste. Si, par chance, le coup ne toucha point mon sternum, ce qui aurait causé d'importants dégâts, je fus projeter en dehors de ma zone. Cette dernière s'estompa donc, tandis que je pris appuis sur mes coudes afin de me relever au plus vite. Mon premier réflexe fut de tourner ma tête en direction de mon opposant, c'était une base du combat que je n'étais pas en mesure d'éluder. Ce type sautait dans les airs avec aisance, comme s'il se trouvait sur la terre ferme.

-Bordel, c'est quoi ce truc ?

Était-ce une malédiction ? Je n'en savais pas grand-chose, et pour le moment je ne pus me permettre de penser à ça. En effet, à peine fus-je relevé que maintes choses provinrent en ma direction. Je plissai des yeux avant de comprendre, ce type venait de manipuler le vent maintenant ! Il me fallait un moyen de contrer ces attaques, ces lames d'airs ! Elles étaient nombreuses, avaient été créées rapidement et fondaient sur moi. Prises séparément, peut-être étaient-elles peu efficaces, néanmoins une chose était sûr: si je me les prenais toute en même temps en pleine face, j'aurais finis en hachis, mince !

-Ne panique pas, y'a forcément une solution. -dis-je afin de me rassurer.
Mais ça ne fonctionnait pas, pas du tout même ! Et personne ne put imaginer l'ampleur de ma stupeur lorsque je plaçai mon bras droit face à moi et découvris que ma batte n'était plus dans ma main.

-Merde !

Les lames allaient me frapper, pas le temps d'improviser un truc, ni de créer une zone de taille suffisante afin de me transposer avec un quelconque objet. Je serrai poings et dents. Ramenai mes deux bras en croix devant moi, et contractai un maximum de muscles. Ce fut là ma seule option défensive, espérer que mes muscles, et dans un second temps mon corps, étaient suffisamment résistants afin de survivre à un tel déluge.

Le rouquin ne sut pas comment prendre la réaction de Yao. L'arlequin fonça une nouvelle fois tête baissée en direction de son lieu de provenance. Lorsqu'il fut témoin de cette action, Tet n'eut qu'une seule envie: quitter au plus vite les lieux. Une chose était désormais sûre dans son petit crâne, comment pouvaient-ils gagner s'ils étaient totalement désorganisés ? D'autant plus qu'aucun d'eux ne semblaient utiliser leurs cerveaux, à part peut-être lui, le cyborg. Mais pour le coup, il en doutait un peu. Quelque chose vint alors l'arracher à ses pensées, on le saisit soudainement par le col et il s'éleva ainsi dans les cieux.

-Mais, mais ! Reposes moi !

Après avoir longuement gesticulé, il comprit que finalement ici, dans les cieux, aux côtés d'Aaliyah, il était en sécurité. Mais malheureusement pour lui, ce fut à ce moment de soulagement que la vampire le balança en dehors de la foule. S'ensuivit un enchaînement de techniques, toutes plus folles les unes que les autres, sur cette pauvre masse d'hommes armés et pas mal amochés. Tet se redressa uniquement quand l'apocalypse, déclenchée par sa camarade, se termina. Il observa quelques types se relever malgré les blessures, avant de se demander où en était Yao et Fudo. Se servant alors de son œil cybernétique, il fut en mesure de voir, derrière le concentré de chaleur dégagée par la masse, un corps inerte, probablement celui de l'arlequin. Visiblement, son coéquipier venait de se faire avoir deux fois par le même stratagème. Le rouquin fut alors pris par un soudain élan de camaraderie, qui allait bien au-delà de son désir de fuite qui était de toute façon impossible tant qu'Aaliyah était présente, et se mit à courir vers son camarade. Pour cela, il devait simplement traverser le champ de bataille.

Mes poings s'ouvrirent lentement et une sphère bleutée tandis qu'une sphère bleutée naquît en direction du mercenaire. Elle ne l'englobait pas, puisque déjà il était dans les airs, et enfin elle ne s'étendait que sur neuf mètres devant moi, ce qui était déjà pas mal au vu de ma situation. Ma batte ne se trouvait pas dans ma zone, elle était resté proche de cet abruti de trafiquant au monocle qui jouait au sorcier. Malgré que mes poings masquaient une partie de mon visage, Eloyas était en mesure de voir mon front ridé avec en son milieu une veine cave supérieure proéminente.

-Toi...

Ce n'était plus une question de grand banditisme, de cargaison, ni même de survie. Étaient visibles sur mes avant-bras, mes jambes et peut-être même mes tempes, de nombreuses coupures. Ça picotait fort, mais ça ne faisait pas plus mal que le brusque impact de ces lames sur mon corps. Non, ce n'était pas ça qui me mettait en rogne. Mon sang coulait sur ma veste déchirée, et surtout sur mon pull déchiré. Ce pull rouge, que je portais en permanence depuis que je quittai mon foyer familial, était dans un sale état. Ce pull... La partie du sol, sur laquelle je me tins, avait elle aussi été pris d'assaut, et maintes débris se trouvaient à mes pieds.

-...t'imagines pas à quel point...


La caillasse s'éleva dans les airs tout autour de moi. Bien sûr, à cette distance ce type ne pouvait voir que ça. Des débris du sol lévitant de manière totalement désordonnée auprès de moi. Néanmoins, peut-être n'était-il pas en mesure de voir ce magnifique cailloux qui lévitait bien gentiment en face de ma tronche. Je me mis sans plus attendre à tourner sur moi-même, rattrapant de la main droite quelque débris du sol de cette masse flottante, avant d'infliger un coup de coude au bout de roche primitivement sélectionné. Celui-ci fut propulsé en direction de ce tocard de mercenaire, et avant qu'il ne quitte la zone, un croisement de doigt me permis de me transposer avec lui. Je fus bientôt en mesure d'atteindre ce connard, même si la cinétique jouait pour le coup en ma défaveur, car mon coude ne pouvait rivaliser avec ma batte, ainsi je n'aurais été en mesure d'atteindre ce type avec une bonne droite. Mais par contre une chose était sûre, l'adrénaline qui coulait à flot dans mes veines me stimulait assez afin que je puisse faire montre d'une grande partie de mes capacités de lanceur. Car après tout, au baseball, on ne faisait pas que de taper dans une vulgaire balle. Tocard.

-...TU VIENS DE TE FOUTRE DANS LA MERDE ! -beuglai-je en balançant de la caillasse en direction de sa tronche.





Résumé & Tech:
 

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Mer 8 Fév - 13:32



Préparatifs [FlashBack]
★ L'avenir n'est rien d'autre que du passé en préparation

 
 
 
Feat
Fudo
...
Visite de courtoisie. Un homme dangereux en vaut deux, un homme dangereux ET préparé en vaut dix.



Yao Ming (niv. 27) & Mister AppleStorm, Trafiquant (niv. 20)

- Grrrr ... Il est trop fort ...

Yao sanglotait dans sa moustache la face contre terre. Cet enfoiré de Mister AppleStorm ... C'était un guignol, mais un guignol avec un pouvoir particulièrement puissant. Et merde, qui aurait cru que ce type tordu mettrait en difficulté un homme de caractère et de puissance comme le Dragon Pourpre ?
Et pourtant, c'était bel et bien le cas. C'est simple, dès que le Yakuza s'approchait de lui, il signait son arrêt de mort. Un coup d’œil vers ses yeux ou son monocle et ce foutu fou prenait le dessus psychologiquement sur tout le monde ... Un seul coup d’œil et ... mais oui ! La voila, sa faiblesse ! Yao devait simplement lui botter son petit cul de psychopathe sans poser un œil sur lui !

Le voyou sentait alors une éminente énergie s'emparer de lui. Ses forces revenaient, sa motivation du combat aussi. Il se releva alors, le visage boueux et hurla à son adversaire direct : le trafiquant Mister AppleStorm.

- OYYYYYYY DANDINE-MAN ! Je connais ton point faible maintenant, tu es FOUTU !

De son côté, AppleStorm avait totalement oublié le Yakuza qu'il ne considérait pas du tout comme un risque. Ce qui avait d'ailleurs tendance à légèrement énerver le voyou ... Mais bon, le trafiquant à la chevelure verte préférait être l'intime spectateur de sa troupe de brigand hypnotisée se battant contre la jeune vampire ou encore de son meilleur et du plus fort soldat qu'il avait : Eloyas, affrontant le jeune maudit.
Du coup, quand Yao cria un surnom qui semblait vouloir le viser, il se retourna un peu surpris et rétorqua avec arrogance.

- Nyahihohuhhahihuhuhaho ! Approche donc petite PUTE PUTE PUTE ! Mais ne trébuches pas cette fois-ci Nyahohihehahuhohahihe !

Cette provocation ne touchait pas le Yakuza, qui était plus que déterminé. Il était certain d'avoir trouvé le point faible de son adversaire ... Mais n'avait pas encore réellement de plan dans sa tête. C'était seulement arrivé à une très courte distance qu'AppleStorm avait le contrôle sur quelqu'un ... quelques mètres tout au plus, au delà, la portée devenait un obstacle à son pouvoir.

Se décidant enfin à se lancer une nouvelle fois dans la gueule du loup, Yao tenta le diable. Il bondissait à une vitesse exceptionnelle, bien plus grande que son adversaire n'aurait pu avoir. Et avant d'atterrir sur lui, ferma les yeux et enchaîna plusieurs mouvements à l'aveugle, espérant être assez rapide pour le toucher et pourquoi pas l’assommer.

- Nyaaaaah ! Fermer les yeux pour ne pas être hypnotisé ... Bien joué, mais tes coups sont inutiles ... Kami-E ! PUTE SALOPE SALOPE PUTE CATIN TCHOIN !!!

Malheureusement, il avait raison ... Bien que rapide, les coups de Yao et ses enchaînements étaient totalement inutiles ... Le corps d'AppleStorm ce tordait de façon inhumaine à chaque geste de sa part, et bien que le Yakuza fermait les yeux et frappait à l'aveugle, il sentait toutes les esquives de son adversaire ... Bordel, il avait donc cette autre étrange capacité à se mouvoir de façon complètement désossée ... Les coups pleuvaient, mais aucun ne toucha la cible, ce qui énerva un tantinet Yao n'arrêtant plus ses frappes à répétition ...

Mais cette dernière tentative allait fonctionner. Etant au plus proche de son adversaire depuis la première fois du combat, il réalisa alors un mouvement ample à la fois puissant et rapide.

- Essayes donc d'esquiver ça ... : BOUFUU !

D'un coup, il relâcha toute l'air que ses mouvements avaient englobés ce qui fit propulsé le trafiquant plusieurs mètres au loin. Sa tête cogna contre la roche de la grotte et tomba à terre.
Se permettant de rouvrir les yeux, Yao observa alors l'efficacité de son attaque. AppleStorm avait enfin subit des dégâts ... Ce n'était pas trop tard, bordel ! Cependant, bien que ce round, c'était lui qui l'avait gagné, le match était encore loin d'être fini ...

- TET ! OU ES-TU BORDEL ! J'AI BESOIN DE TOI !

Yao avait visiblement un plan en tête, et une chose était sûre : Tet était la clef de la victoire.


Aliyah Nesferati (niv. 23)

L'appel à l'aide de Yao ... Aliyah l'avait entendu jusqu'au champs de bataille central. Elle ne savait pas pourquoi, mais selon son grand frère adoré Tet était d'une grande utilité pour lui ... Sauf que voila, elle l'avait perdu de vue depuis un petit bout de temps déjà ... Fallait avouer que ces combats l'excitaient particulièrement et l'odeur de tout ce sang la rendait de plus en plus fofolle !

Une bonne moitié de ces combattants hypnotisés était à déjà à terre et bien que leur corps ne sentait plus la douleur, Aliyah les avait laissée dans un trop piteux état pour qu'ils puissent se relever. Et c'est en balayant la zone du regard qu'elle aperçut enfin Tet, entrain de courir comme un débile au milieu de tout ce foutoir ! D'après son comportement, il voulait traverser le champs de bataille ... Bien, il était plus courageux que d'habitude cet enfant. Aliyah allait donc l'aider !

La Gothique Lolita sauta alors au dessus de la foule à l'aide de son incroyable agilité et rattérit juste devant lui, le stoppant dans sa course. Un petit sourire carnassier très rassurant, un petit bisous sur la joue et la vampire dégaina une dizaine de couteaux dans chaque mains. Accrochés aux câbles, elle envoya les couteaux dans deux direction précise qui s’enfoncèrent dans le décor, créant ainsi un véritable corridor sécurisé pour Tet. Dernière petite touche sympathique, elle activa son electro-dial et un courant électrique traversa es fils en acier. Les quelques brigands qui posèrent leurs mains ou leurs sabres dessus pour le couper comprirent très vite leur grossière erreur ...

- Vas-y mon petit chou ! Yao t'attend !


Eloyas, Mercenaire (niv. 25)

Ce petit était très résistant. Peu nombreux était le nombre de survivants ayant résisté à une pluie de lames de vent créées avec sa faux. Il pouvait en être fier, selon le mercenaire à la chevelure argentée, même si son heure allait bientôt arriver.
Son corps était en mauvais état et il semblait être épuisé bien avant que leur combat ne commence.

En tout cas, sa détermination était aussi remarquable. Alors qu'Eloyas sautillait toujours dans les airs grâce à son geppou, il pouvait voir distinctement les actions désespérées de Fudo.
Il venait de créer une nouvelle bulle bleuté dont il avait le pouvoir et faisait lévité de la caillasse à l'intérieur. Un petit sourire s'afficha sur les lèvres du mercenaire habituellement stoïque, ce n'était pas des vulgaires cailloux qui allaient l'abattre.

Comme il le pensait, Fudo projeta une multitudes de cailloux sur Eloyas. Bien que ces pierres pouvaient être de bon projectile, lui qui coupait habituellement des balles avec sa faux n'eut aucun mal à se protéger grâce à son arme. Non, en fait, c'est la prochaine action qui le surprit le plus.
Effectivement, il ne s'attendait pas à ça et Fudo avait l'avantage de la surprise. Il c'était transposé avec un des cailloux et bien qu'il était trop loin pour asséner un coup au corps à corps, lui balança une caillasse dans la gueule qui le déstabilisa et stoppa son geppou.

Surpris de cette action, Eloyas dont le geppou avait été arrêté tomba au sol. Heureusement, il reprit son pas de lune à quelques centimètres avant l'impact et put se proposer tranquillement. Il toucha alors son visage ... Du sang y coulait, l’arcade de son œil droit était explosé et le sang l'empêchait de voir de cette oeil la ... Voila qu'il se mit à grogner, quittant définitivement l'expression neutre qu'il avait.

- Toi ... Tu m'as fais saigner vermine ... Je vais te le faire payer ! Prépare toi à subir mon ultime attaque ! KamiKaze !

Tenant fermement la faux avec ses deux mains, Eloyas bloqua tout le haut de son corps. Il prit alors un très bon appui sur le sol et se concentrait visiblement pour sa dernière attaque. Celle qui d'après lui allait mettre fin aux jours de Fudo une bonne fois pour toute. Une fois que le mercenaire à la chevelure argentée et que son adversaire étaient prêts, Eloyas entama donc les ultimes hostilités.

A l'aide d'un soru, il se déplaça à une vitesse supersonique, la faux toujours positionnée du côté tranchant. Il espérait que son arme sanguinaire traverse le corps de Fudo de part en part avec la vitesse supersonique de son mouvement de célérité. Il était d'ailleurs bien trop rapide pour que Fudo active son pouvoir sur Eloyas, mais le jeune voyou qui était a cible de cette attaque tueuse, pouvait bien l'activé sur lui même ...

En tout cas, leur combat allait ce jouer sur ce dernier round.


To be continued ...


© Never-Utopia



Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 549
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
227/250  (227/250)
Berrys: 353.905.000 B

MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   Mer 8 Fév - 19:48



- Préparatifs PV Yao -




Le rouquin cavalait encore une fois comme un dératé. Enjamber les corps inertes, s'abaisser afin d'éviter de se prendre une lame en plein buste, son corps agissait tout seul, il était passé en mode reptilien. Le cyborg ne pensait qu'à retrouver ses collègues partis au front en tout début de bataille. Fudo, Yao, peu importait sur qui il tomberait en premier. Il voulait en aider un, au minimum, afin de se rendre utile et de pouvoir continuer sa petite vie tranquillement avec eux une fois le conflit fini. Oui, c'était là le nouvel objectif de ce foutu espion solitaire. Il venait de se faire de véritables compagnons et il comptait bien en profiter. Que ce soit le côté extravagant de Yao, l'aspect mythique de la vampire Aaliyah ou tout simplement le stupide rêve de son premier ami, il les appréciait tous. Lorsqu'il entendit le hurlement du yakuza au loin, qui lui demandait à sa façon de venir l'aider, il fut comblé. Tet secoua alors la tête, laissant couler une larme provenant de son œil biologique, avant d’accélérer la cadence. Néanmoins sa course dut subitement se stopper lorsque Aaliyah apparut devant lui. Elle dégaina alors plusieurs lames reliées par des câbles en acier, puis balança ces derniers dans deux directions parallèles afin de délimiter le parcours que devait prendre Tet. Il était en sécurité maintenant, il observa Aaliyah d'un air ébahit avant de se remettre à cavaler vers l'arlequin. Bientôt, grâce à l'oeuvre de la vampire, il serait près de son compagnon.

-YAAAAAAAAAAAAAAAAOOOO J'ARRIVE !

Voir la caillasse arrivée en plein dans sa sale tronche me fit sentir extrêmement bien. Néanmoins, ce sentiment ne fut qu’éphémère, en effet la réalité me rattrapa et cette dernière n'était toujours pas en ma faveur. J'étais en chute libre. Aveugler par mon désir de lui faire payer à ce mercenaire ce qu'il venait de me faire, je n'avais pas du tout pensé à la suite. Grimaçant donc, je plaçai mes deux bras en croix devant mon visage en espèrant que le choc ne me brise pas trop. Ce dernier fut douloureux, mais sans doute moins que celui de mon opposant qui s'était fait prendre par surprise par mon dernier coup. Mes avant-bras, sur lesquels je m'étais réceptionné, étaient en compote. Ils avaient subi trop de dégâts, les lames d'airs et maintenant ça... Je me redressai difficilement et ne fut même pas capable de me relever. J'étais à genoux sur le sol, en train d'essayer de contracter mes quadriceps et gigoter mon buste dans le seul but de me lever. Mais je n'y arrivais pas, la douleur était trop importante. L'adrénaline s'était finalement dissipée, il n'y avait plus aucun artefact pouvant me venir en aide. Alors, lorsque ce type prit son ultime pose, qui n'avait qu'une seule signification, je fermai mon poing droit, me concentrai, et l'ouvrai.

-Q...

Le cercle bleuté qui apparut dans ma paume s'estompa dans la seconde. Je recommençai donc, encore et encore, mais jamais il ne voulut s'étendre et donner naissance à ma zone. La réalité fut bien rude, néanmoins je me devais de l'accepter. J'avais trop compté sur mon pouvoir, je l'avais trop utilisé aujourd'hui, que ce fut ce matin comme durant le conflit. En abusant de combinaison de nouvelles techniques, mon fruit fut en mesure de pomper toute l'énergie disponible dans ma pauvre carcasse. Je dus alors me rendre à l'évidence, tandis que mon opposant venir de fléchir le genoux, ce qui lança son départ, une quasi-disparition. C'était la fin, j'allais me faire décapiter. Le nuage de poussière se rapprochait dangereusement de moi, bientôt la lame allait passer au travers de gorge, laissant mon sang gicler de la nouvelle plaie béante. Mais que faire d'autre ? Il n'y avait rien à faire. Je n'avais plus d'énergie. Il fallait se rendre à l'évidence, je n'étais peut-être pas destiné à devenir un grand de ce monde. Sinon, le monde m'aurait lui même donné un coup de pouce. Je commençai donc à clore mes paupières, lorsque sur ma gauche, je perçus un éclat de lumière. Je fus dès lors captivé par le phénomène, et jetai un regard en direction de la chose, je fus alors en mesure d'en distinguer une. Une seule, mais il semblait y'en avoir plusieurs. Des couteaux... non, des dagues !


L'ancien marine avait assez attendu. La mission de Fudo était pourtant simple: accueillir son acolyte, Yao Ming. Il connaissait bien évidemment le tempérament de ce dernier et s'était dit que l'arlequin voulut sans doute tester le nouveau membre de l'organisation. Néanmoins, il y avait maintes choses à faire avant de pouvoir se dire fin prêt pour l'attaque de Nighty Town. Il restait encore des dernières modifications à apporter aux deux sous-marins-dirigeables, et surtout mettre tout le monde d'accord sur leurs objectifs respectifs. Lorsque le jeune maudit ne le rejoint pas en fin de journée, comme prévu initialement, Ayabusa s'était dit que le test s'avérait être plus long que prévu, ainsi il aurait attendu le lendemain matin avant de se mettre à les chercher. Mais personne ne s'était présenté. Ainsi, ce fut d'un grincement de dents qu'il quitta le submersible et parti à la recherche de ses collègues. Lorsqu'il découvrit une maison en ruines, il sentit qu'il venait de flairer la bonne piste. En effet, devant les décombres se trouvaient de grosses traînées qui se prolongeaient en direction de la montagne. Le binoclard se mit donc en route avec une idée en tête: ramener les deux dissidents avec lui. Une fois arrivé sur le plateau, il n'eut le temps de comprendre ce qu'il s'était déroulé pour qu'un tel conflit éclate, qu'il aperçut sa nouvelle recrue entourée de caillasse qui lévitait dans une petite bulle bleue. Il arqua un sourcil, intrigué, et observa comment allait se débrouiller Fudo. Voyant finalement que la stratégie de son homologue n'avait pas eut l'effet escompté, il s'avança lentement vers le lieu de combat en saisissant plusieurs de ses dagues. Il les lança une fois à une distance correcte avant de sourire. La trajectoire était telle qu'elles auraient dues atteindre l'opposant juste devant Fudo, ainsi il aurait eu là un bon coup de frayeur mais en aurait tiré une bonne leçon: une sorte première confrontation avec la mort. Posant la main sur le manche de sa fidèle épée, Ayabusa s'approcha vaillamment vers les deux adversaires.

-Désolé de t'interrompre, mais ce jeune homme est attendu quelque part.





Résumé & Tech:
 

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Préparatifs [FB PV Yao]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Préparatifs [FB PV Yao]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]
» [Libre] Derniers préparatifs
» Entre préparatifs et traditions / Viktor
» Préparatifs de la mission "Virus" [Volodia/Andrealphus]
» Préparatifs du Carnaval des fleurs 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Powder Island-