Partagez | 
 

 Gambit Decima [Event - East Blue 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1407

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Sam 15 Oct - 12:07



Raymond Devon, Roi de l’ile de Dawn et le chef de la garde



- Oh il m’énerve…
Dans une salle adjacente à celle du trône, le roi Devon accompagné d’un de ses conseillers semblait piquer une colère monstrueuse. Depuis quelque temps, les bandits du Mont Corvo semblaient reprendre de l’activité de façon certaine et devenaient de plus en plus dangereux. Bien que le roi ne se souciait guère de l’avenir de ce mont, il n’aimait pas qu’on puisse remettre en cause son pouvoir absolu. Encore moins par une vermine de bas étage que pouvait être ses bandits !

- Ils m’énervent ! Ils m’énervent ! Ils m’énervent ! Ils m’énervent ! Ils m’énervent ! Ils m’énervent ! Ils m’énervent ! Ils m’énerveuuuuuuuh !
Raymond Devon tapait du pied frénétiquement. Plus on l’observait avec un regard extérieur, plus l’impression d’avoir affaire à un enfant frappait. Pourtant, du haut de ses cinquante ans révolus, il était parfaitement au courant et suffisamment mature de ce qu’il pouvait se passer autour de lui. Simplement, personne n’osait le décevoir.

Pris d’une illumination soudaine, le roi stoppa net sa crise et appela sans plus tarder le chef de sa garde pour l’amener dans la salle des coffres. Devenu tout guilleret, il demanda à ce que se rassemblent tous les nobles les plus proches du pouvoir. Un étrange coffre dans les mains, le chef de sa garde à ses côtés, il émit un petit rire sûr de lui avant de regarder chacun de ses convives.

- Messieurs ! Vous savez que les bandits ne reconnaissent pas mon autorité, c’est pourquoi j’ai décidé de frapper fort !
Tous regardèrent le roi sans le comprendre mais acquiesçaient déjà, de toute façon, les nobles savaient parfaitement à quoi s’attendre avec ce roi depuis les années. Cependant, tous écarquillèrent les yeux lorsque ce dernier ouvrit son coffre.

- J’offrirai ce fruit maudit Zoan Mythique à celui qui éradiquera cette rébellion !
Un fruit du démon se tenait devant eux. Tous se gardèrent de montrer leurs émotions de peur d’agir de façon inconsidérée : le chef de la garde n’était pas le chef pour rien, chacun des nobles le savait. Cependant, les faits étaient là : le roi avait décidé de frapper un grand coup et c’était un véritable fruit du démon authentique qu’il tenait dans sa main. Des stries étranges, des motifs tout aussi bizarres. Bientôt la nouvelle atteindrait la ville et étrangement, pas uniquement la ville.




Equipage des Libellules enchantées
Steeve Wonder prime à 5.000.000 B, Loana Irena, Enin Eros, Taurus





- Terre !
Un équipage entier de pirates hors du commun s’apprêtait à arriver sur l’ile. Peu connu, il était encore tout jeune mais possédait une petite caravelle. Ils avaient bien entendu capté la rumeur du fruit et c’est la jeune violoniste qui tenait absolument à avoir ce pouvoir bien que le capitaine n’était autre que son amant et seul primé, le célèbre Steeve Wonder.

L’équipage arriva au port et tous les quatre étaient réunis sur le pont prêt à passer à l’action. Ils avaient accosté à la capitale directement.

- N’y pense même pas !
C’était le capitaine qui parlait vers le vieillard du groupe. En effet, Enin s’apprêtait à souffler tellement fort qu’il en aurait fait voler la jupe de la seconde de l’équipage. La petite culotte de la jeunette dont il était éperdument amoureux malgré son âge le rendait fou et ses joues étaient gonflées à son maximum alors qu’il se retenait de tout lâcher. Loana se retourna directement vers lui dans un geste théâtral. S’avançant comme une princesse, elle décolla une gifle monumentale au vieillard qui s’envola tel un ballon qui se dégonfle dans une direction inconnue.

- Je reviendraiiiiiiiiiiiiiii
Tandis que le gros gaillard et navigateur du groupe se faisait un facepalm. Le capitaine et sa seconde mirent pied à terre dans la capitale. Leur objectif était simple, passer par le Grey Terminal sans se soucier de rien pour récupérer la tête des leaders et ainsi l’offrir au roi pour la récompense. Tout était parfaitement indiqué pour…

- Oh mon dieu ! Je veux manger la spécialité d’ici !
- Tout ce que tu voudras ma douce !
Bon. Il allait y avoir quelques détours : le capitaine ne pouvait absolument pas résister aux caprices de sa tendre Loana. De toute façon, c’étaient eux les sauveurs de la capitale : les méchants brigands attendraient sans doute qu’ils arrivent. Avec des cœurs à la place des yeux, Steeve prit la main de sa belle pour l’emmener dans une taverne.

- Ah non ! Je préfère ce bâtiment !
Visiblement, la jeune demoiselle avait des goûts de luxe. Elle désignait un édifice d’apparence luxueuse. A l’intérieur, de la moquette et un tapis étaient proposé pour justifier les prix exorbitants des consommations. Ne pouvant résister, c’était une nouvelle fois Steeve qui paierait. Ah ! L’amour rend aveugle !


Pendant ce temps, Taurus avait décidé de façon sage de faire le tour de l’ile. Après tout, sa phobie des portes ne l’aidait pas à s’imaginer en ville. Il n’était bien que dans les grands champs et surtout, le plus loin possible des portes. Incapable depuis toujours de les ouvrir, c’était un véritable casse-tête pour lui que d’entrer dans une maison. Il fallut attendre quelques heures pour qu’il ne retrouve finalement la trace du grand-père. Particulièrement chanceux, ce dernier avait atterri prêt du village de Fuschia : quel souffle ! C’est ici que Taurus laissa le bateau et rejoignit son comparse. Les deux nakamas décidèrent alors de s’installer dans l’auberge un instant avant de reprendre leur route vers le mont Corvo. Seul problème : ils étaient pour le moment coincés devant la porte de la taverne.




???


Dans un coin reculé de l’île, un sombre personnage avançait tout en se taillant les veines. Il semblait apprécier tout particulièrement cette douleur qu’il subissait. Accompagné de deux individus en uniformes, il se dirigeait vers la capitale.




Ordre de passage : Vincent – Raki – Sakuga – Suzuran

Voila ! Du coup vous avez entendu parler de cette rumeur également. Vous ne pouvez pas vous diriger vers l’homme inconnu mais les membres de l’autre équipage pirates peuvent être rencontrés. Pour le reste, je vous envoie la carte des lieux pour qu’on puisse se servir de la même base. Vous pouvez aller ou bon vous semble en revanche !



Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
avatar
Messages : 260
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
32/200  (32/200)
Berrys: 27.651.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Dim 16 Oct - 1:45



L'ile de Dawn ?! Royaume de Goa, nous voilà.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦


« Terre ! »
La voix de Shizuo me ramena de ma transe. J’avais oublié tout du monde extérieur, et pendant quelques instants j’étais dans un état second. Ne revoyant que la personne que je souhaitais affronter, je venais d’accéder à cette transe méditative par le biais de médicaments fabriqués par Kizuro et Rin. Un mélange soit disant sans danger, union de venin et de somnifère. Pouvant être, à haute dose, mortel, quand ils étaient bien dosés ces substances devenaient de véritables remèdes. J’en faisais l’expérience depuis maintenant plusieurs jours et je sentais mon esprit se muer. Je ressentais aussi une légère différence dans mes réflexes, même si je ne pouvais vraiment les appréhender, car personne ne me permettait de me donner à fond.
J’ouvris lentement les yeux pour voir enfin cette terre promise par la vigie. Sans bruit, je me relevais et, tout en observant le ciel rouge d’un soleil levant, je m’aperçu que je connaissais déjà cette vue. L’ile de Dawn. J’y étais passé dans ma jeunesse, alors que je venais de rejoindre Morihei. L’homme qui hanté mes rêves, mes pensées et mes cauchemars, avait fini par être ma seule source d’inspiration. A chaque fois que j’entrais en transe, pour m’entrainer, c’était à lui que je pensais. Chaque combat que j’effectuais dans mes rêves forcés, c’était face à lui que je les menais. Et maintenant je venais de recevoir une claque en pleine tête. Il était toujours là. Peu importe ce que je faisais, où j’allais, qui je voyais, il y avait toujours un petit quelque chose qui me rapprochais de sa présence. Une coïncidence, ou bien n’était-ce qu’un tour de mon esprit ? A être trop obnubilé par une chose, on en oublie le reste ?
Je respirais alors un grand coup, tentant d’effacer de ma mémoire cet homme qui me rendait malade et je m’avançai vers le bastingage. Quel jour étions-nous ? Le temps passait si vite, et je n’en faisais pas le compte. Combien de temps, déjà, avais-je passé loin de ma famille, loin de mes amis ? Saurais-je un jour les revoir ? Je ne savais pas pourquoi ce genre de questions me passait dans la tête, mais elles revenaient à chaque fois – de plus en plus persistante – quand je sortais de méditation. C’est de ce genre de chose dont je parlais quand je parlais de mue de mon esprit. Ce genre de questions ne ressemblait pas au Vincent que j’étais récemment et cette évolution ne me garantissait pas que de bonne chose…

Nous arrivions sur terre, et alors que la conversation qu’entretenait Rin et Sakuga par Den Den Mushi se terminait, nous nous séparâmes en deux groupes : Raki et moi restions par ici, tandis que Rin et le reste de l’équipage allaient rejoindre le blond et le nouveau membre de l’équipage en bateau.
« Bon… On va se boire un petit quelque chose Raki ? »
Je ne lui donnais pas vraiment le choix à vrai dire, car je commençais déjà à avancer vers la première auberge que je voyais. Une bonne petite pinte ne me ferait aucun mal aujourd’hui, et ce n’était pas mon ami musicien qui allait m’empêcher de m’enfiler toutes les bières que je voudrais. Je marchais d’un pas affirmé quand je vis un homme sortir rapidement dudit lieux. J’entendis ensuite un vacarme ressemblant à si méprendre à une querelle de bar habituelle, mais celle-ci fut suivit par un coup de canon, puis des cris, des heurts et des gens en fuite. Bref, une journée classique dans un bar du coin, comme dirait l’autre. Alors que je me sentais d’attaque pour me battre, je me ravisai aussitôt… J’étais maintenant le second d’un équipage pirate. Je me devais d’être un peu plus… Euh… calme ? Je me tournais vers Raki, et soupirant, j’ajoutais :
« On va plutôt éviter les problèmes, hein. On a qu’à aller là ? »

Qu’il m’ait demandé si j’étais malade ne m’aurait pas étonné, j’aurais même acquiescé sans hésiter. Je proposais donc un endroit pas minable pour un sous. Quelques décorations bling bling à l’extérieur prouvait qu’on ne se dirigeait pas vers une simple auberge de quartier, mais bel et bien vers quelque chose d’un peu plus hospitalier. Je m’étais toujours dit qu’un jour je rentrerais dans ce genre d’établissement, et c’était aujourd’hui que j’allais commencer ! Peut-être, qui sait, que je m’y trouverais à l’aise.
J’ouvris la porte, et l’agréable odeur d’alcool tourbé me remplie de narines… Je me sentais déjà bien quand un homme élégamment habillé vint nous accueillir.
« Bonjour messieurs. Commença-t-il. »
Je me tournais vers Raki avant de lui afficher un large sourire. On était pile au bon endroit !

Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 416
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
111/200  (111/200)
Berrys: 3.483.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Dim 16 Oct - 2:24




Bar miteux et Pub de Luxe !

Je me trouvais adossais contre le bastinguage, une clope au bec et les doigts courant sur les tresses de ma maitresse métalique afin de formais les accords les plus mélodieux possible. Cela faisait approximativement une heure que je me trouvais la entrain d'accorder ma douce et d'observer le sabreur récement promu second de l'équipage. Décidement il était vraiment imperturbable lorsqu'il entrée dans cette état, mais je devais bien avouer que l'opinion que j'avais de lui n'était aller que de façon croissante depuis notres dépard de Shell Town. J'avais également pu avoir quelque discussion plus ou moins réconfortante avec ma belle ténébreuse qui me jeté actuellement des regard en coin tandis qu'elle affuter l'une de ses dagues.

Je me sentais apaisé, même la présence nauséabonde des jumeaux ne pouvais entammer ce sentiment de paix que je ressentais. J'avais comme l'impression que cette journée commençais de la plus belle des façon, Il ne manquais que mon ami cornu pour que les choses soit vraiment parfaite.

A cette pensais je fourrais ma main dans la poche de ma veste en cuir sortant un pendantif accrochait a une chaine, le métale était certes grossier mais, la balle de laquelle il était originaire avait toute son importance. Je me surpris a sourire avant de fourrer a nouveau le pendantif dans ma veste, je lancer ma cancéreuse par dessus bord avant d'entendre Shizuo crier qu'une terre été en vue. Je me redressais tout en m'étirrant un peu comme un chat l'aurais aprés une longue et savoureuse sieste. Je tournais mon regard vers cette terre promise, ne reconnaissant aucunement le paysage qui se présentait devant moi je callais ma guitare dans mon dos, et enfin sortant une nouvelle cigarette que je n'allumais pas de suite, je regardais la cote approché.

Je suivis Vincent lorsque nous accostâmes le suivant sans trop parler, je lui fit juste un signe de tête affirmatif pour lui signifier que sa proposition de boire un verre me plaisait au plus haut point. Je le suivis dans un premier temps vers un établissement certes modèste mais dans lequel il semblait y avoir pas mal d'ambiance ce qui me paraissait être une option favorable pour avoir un publique endiablé et receptif. Au lieu de ça le Warlord changea de direction, prenant celle d'un tout autre type de structure. Le batiment rien qu'a l'extérieur empester le fric et le luxe a outrance. Je le regardais d'un air dubitatif et ajoutant avec un sourire narquois lorsque nous nous trouvâmes devant la porte du batiment:


" Tu m'as parlé de boire un verre l'ami ! pas de jouer a la dinette, les potions des jumeaux te font planer a quinze milles ou quoi ? "

Je le suivais tout en allumant ma cigarette dans le bar de luxe. A ce moment la un homme attifé a quatre épingle nous reçu de façon courtoise puis se tournant vers ma cancéreuse et moi me signifia que la cigarette était interdite dans l'établissement. Me mettant a maugréer dans ma barbe j'écraser ma clope dans un cendrier se trouvant a sur une table. L'homme nous conduit a une table et passant ma commande je dit alors:

" Un Whisky mon bon monsieur, sans glace et pas une dose d'avare je vous pris..."

" Certainement Monsieur, du trois, huit ou douze ans d'age ? "

Ne sachant quoi répondre je lui montré le chiffre trois d'un signe de main. Puis me trounant vers Vincent je sentais les regard des autres client tourné vers nous. Je ne me sentais aucunement dans mon élément dans ce lieux bourgeois, j'avais les poil de la nuque qui commençais a se hérissait et un certain malaise du a l'ambiance sonor au point mort qui me perturbait d'avantage. Je m'approchais alors du Warlord, lui murmurant alors:

" Dit on est toujours pas servis, on peu encore allais de l'autre coté tu sais. Attend y a même pas de musique et on peux pas fumer ! Qu'est ce qui t'a pris de nous amener ici ? "

Nos commande arrivèrent alors. Je commençais a boire un peu dedans et mon malaise commença a doucement s'estomper, mais pas totalement. Sirotant une autre gorgé je m'adressais alors au Warlord:

" Si non, concernant le joyeux programme dont nous avons discuter, tu veux bien m'en dire un peu plus ? "



Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 314
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
24/75  (24/75)
Expériences:
79/120  (79/120)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Dim 16 Oct - 10:28

Ahem, ça faisait combien de temps que j'étais sur Dawn ? Toujours pas de nouvelles de l'équipage. Punaise comment ça me faisait chier, j'avais déjà pris goût à cette nouvelle vie ici à Fushchia avec Akira. C'était décidemment un chic type, je m'étais pris à son jeu de l'entraînement. Je pouvais enfin me remettre à sourir. Cette sensation que je n'avais pas éprouvé depuis des années...

Fermant mes yeux, je repensais à l'aventure que j'avais passé jusqu'ici. Je n'avais jamais éprouvé une telle satisfaction et sensation de bonheur depuis que j'étais tombé amoureux de ma belle. Des bribes de souvenirs remontaient à la surface peu à peu. Je me revoyais enfant, rêvant de voyages et de belles aventures. Je revoyais aussi cette personne que cela faisait des années que je l'avais perdu de vue. Comment elle s'appelait déjà cette jeune fille ? Qui était-elle ? Je pensais à cette personne, je me demandais quand est-ce que je pourrais la revoir ou la croiser au détour d'une nouvelle aventure. Pourquoi je ne me souvenais pas de son nom bordel !

Rouvrant les yeux et regardant par la fenêtre, cette journée présageait d'être longue. Je m'étais installé dans une petite routine depuis que je vivais ici dans l'attente de l'arrivée de mes compagnons. Qu'est-ce qu'ils foutaient, j'espère qu'ils ne sont pas morts ce serait con que j'ai promis un groupe de joyeux lurons et de partenaires d'entraînements mais aussi de combattants afin de vaincre ses fameux bandits du Mont Corvo. Le timing était court, le Royaume de Goa avait fait naître une rumeur affreuse comme quoi le Roi donnerai à quiconque éliminerait les bandits, un fruit du démon de type Zoan Mythique.
Les fruits de démons, foutu soit ce genre de choses j'ai envie de vomir à chaque fois que j'entends parler de l'un d'eux. Des personnes avides de puissance, de grande puissance aurait aimé choppé un truc comme un fruit du démon surtout de type Zoan Mythique ce genre de truc est assez rares non ? Raki aussi avait mangé un Zoan mais c'était quelque chose d'assez basique. Ce genre de pouvoir ne m'intéressait pas, rien n'est plus dégradant qu'un fruit du démon, certains ne basent leur puissance de combat uniquement sur ça.

M'enfin bref fallait que je me bouge, la situation pouvait pas rester comme elle est. Hier soir j'avais dit à Akira de me rejoindre à la taverne du coin. Fallait que je me grouille, j'étais déjà en retard sûrement. M'enfin bon, mon nouvel ami pouvait attendre. Je rassemblais mes affaires, il fallait que je vérifie que j'avais tout sur moi. Outils de boulot Check, Dial-Blade check, Sabre check et enfin le petit sachet de drogues que je trainais sur moi depuis un bon bout de temps check. J'étais prêt à bouger. Je m'habilla alors de la façon la plus simple possible. Je n'avais pas spécialement de plan pour aujourd'hui mais une chose était sûre pour les bandits du Mont Corvo, il ne fallait plus qu'on attende plus longtemps c'était lancé. La chasse à l'homme allait démarrer et qui sait peut-être que je serais vainqueur avec Akira.

C'est alors que j'eut une petite idée, j'allais appeler mon Capitaine. J'avais un Den Den Mushi après tout pourquoi ne pas l'utiliser ? C'était quoi le numéro de Rin déjà ? Je creusais mes méninges pour m'en souvenir. J'appela donc Rin qui prit soin de me répondre rapidement :

" - Hoy Capitaine, vous m'entendez ?, lui dit-je.
- Sakuga !!! Comment ça va on a réussi à trouver un arrangement pour Shell Town, nous n'avons pas eu la victoire finale mais nous avons réussi à arracher une partie de la base de la marine !
- Je m'en fiche de ça, où êtes vous bordel ? J'en ai plus que marre d'attendre j'ai des choses à vous raconter en plus et aussi quelqu'un a vous présenter
- On va déposer Vincent et Raki au Royaume de Goa, on arrive bientôt vers Fushchia ! On vient te chercher mon petit ingénieur !
- C'est la première et dernière fois que tu m'appelles mon petit. Bougez votre cul, on a pas beaucoup de temps à perdre y'a pleins de choses à faire ici, je vous expliquerais la situation une fois que vous aurez accostez à Fushchia. Je vous attenderais sur le port."

Il m'avait saoulé mais au moins tout le monde avait l'air d'être en vie et de bien se débrouiller sans moi. Je finissais alors de m'habiller et je bougeais donc de l'auberge qui m'accueillait. Direction le port, Akira m'attendra à la taverne ce sera une belle surprise de lui ramener le Capitaine et les autres. J'espèrais que le bateau allait bientôt arriver, j'en avais déjà marre d'attendre tout cette joyeuse bande. Quoiqu'il en soit, il avait trouvé un arrangement avec la fille-scorpion très bien, cela voulait donc dire qu'elle est encore en vie. Maudite soit-tu jeune révolutionnaire, le jour où je te retrouverais je te ferais payer ce que tu m'a fais subir. L'attente promet d'être longue sérieusement j'étais impatient de coller des bonnes claques à cette bande d'incapables. Je ne suis pas un type qu'il faut énerver ça c'est sûr. M'enfin bon, j'avais un oeil gardé sur la taverne qui était situé non loin de là. Y'avait deux types qui semblaient ne pas pouvoir rentrer dedans pour je ne sais quelle raison, encore des péons de voyageurs bizarres... Bof c'est pas mes oignons, j'espèrais qu'Akira ne soit pas encore arrivé là-bas.
Résumé du post : Sakuga se réveille à l'auberge et appelle Rin.
Après sa discussion avec Rin, il se rends vers le port et repère un œil sur les deux membres des Libellules enchantés. Sakuga attends donc avec impatience le reste de l'équipage des Psychos Circus.
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
avatar
Messages : 404
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
156/200  (156/200)
Berrys: 10.285.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Dim 16 Oct - 18:44

Feat


Psycho Circus-MJ
Gambit Decima


Cette île était le commencement du cornu. C'était là-bas qu'il avait pratiquement vécu avec ses parents. Il avait presque tout appris ici même. Il savait de quoi était fait l'île, elle n'avait pratiquement pas changé. Il y avait toujours ce partage en trois entre le royaume de Goa, le petit village de Fuschia et la poubelle des nobles qui était le Grey Terminal. C'était là-bas qu'il avait rencontré l'ange qui l'avait fait rentrer dans un équipage. Le cornu était fier d'avoir enfin pu trouver l'équipage de pirate qui voulait de lui. Peut-être qu'il y en avait d'autre, mais celui-là était fait pour lui. Il y avait son meilleur ami dedans. Il ne pouvait donc pas choisir un autre équipage, celui-là était le mieux pour lui.

Un bon équipage pour lui. Il était rentré dedans grâce à un ange. Cet ange-là, devenait un bon ami du cornu. A force de rester avec lui ses derniers temps, il avait appris à le connaître. Sakuga semblait être beaucoup moins arrogant et semblait plus s'ouvrir au cornu. Ça le rendait heureux, en plus Akira avait pu montrer ses talents de chasseur, mais aussi de pêcheur. C'était peut-être rien du tout avec ses talents d'ingénieur. Akira n'avait rien compris à ce que son ami lui avait expliqué. C'était sans doute trop complexe pour lui. De plus au bout d'un certain temps Saku' se demandait ce que faisaient les membres de l'équipage. Il n'arrivait pas, ils étaient peut-être morts. Au vu de cette pensée, Akira avait un petit coup de blues. Mais ce sentiment était vite chassé, son ami, Raki ne serait pas mort avant de l'avoir revu ! Akira avait pleins de choses à lui raconter, il fallait qu'il le revoie.

Mais pour le moment, c'était l'ange qu'il devait revoir. Il devait le retrouver à l'auberge du village. Mais ce couillon de cornu s'était aventuré sur le mont Corvo. Pourquoi avait-il fait ça? Et bien il y avait deux raisons, la première était qu'il avait toujours cette foutue vengeance à assouvir. Il devait tuer ces merdeux de bandits. De plus si une personne les éliminait il recevrait un fruit du démon de la part du roi. Le cornu deviendrait beaucoup plus puissant en mangeant ce fruit et en obtenant ces pouvoirs. Il pensait qu'il pourrait retourner sur son île natale grâce à ce pouvoir. Mais il fallait les tuer avant tout, et li se souvenait que ce n'était pas une chose simple à faire. Il se souvenait que les bandits étaient forts. Il faudrait donc l'aide de l'équipage auquel il appartenait. Peut-être qu'avec eux, il pourrait réussir. Il ne connaissait pas le niveau de ce Vincent, de Rin et des autres membres. Peut-être qu'eux étaient réellement très puissants et qu'ils pourraient aider Akira à tuer le leader des bandits. En tout cas, il savait que le musicien et l'ange pouvaient l'aider car il possédait tous les deux une certaine puissance.


En parlant de Sakuga, il fallait le retrouver à l'auberge. Akira se relevait de sa planque et il partait en courant. Il fallait qu'il se dépêche, il ne voulait pas faire attendre l'autre impatient, sinon il allait sans doute se faire crier dessus. Il ne voulait pas se faire gronder, il courait tellement partout dans la forêt qu'il n'avait même pas fait attention à la racine qu'il s'était prit dans le pied. Il se cassait la gueule dans la forêt, mais ce ne s'arrêtait pas là. Il commençait à rouler sur lui-même. Il descendait comme une boule de bowling qui foncerait sur les quilles pour faire un strike. Il avait donc descendu à montagne assez rapidement. En arrivant au pied de celle-ci, il avait le tournis. Il avait une bonne minute à se remettre de ça. Puis il s'était remis à courir en direction de l'auberge. Alors qu'il avait le bâtiment en vue, il y avait quelques choses de bizarre, deux personnes se trouvaient en face de la porte. Ils semblaient ne pas pouvoir entrer et donc, ils bloquaient la porte d'entrée pour le cornu. Mais il ne sentait aucun danger émaner de ces deux hommes. Il pourrait donc leur ouvrir la porte et les faire entrer. En plus, ils avaient tous deux l'air gentil, alors Akira va les aider très facilement. Il se demandait en même temps, s'ils étaient là pour la récompense donc, ça ferait deux hommes en plus pour assouvir sa vengeance. En plus, le grand avait l'air super fort vu les muscles qu'il avait. Il devait être aussi fort que le cornu voir même un peu plus. Il fallait qu'Akira fasse ami-ami avec eux.

Il se déplaçait donc vers ces deux hommes. Il passait devant eux et les regardait avec un grand sourire. Il ne les narguait pas, il s'était juste mit devant eux pour ouvrir la porte. Le cornu avait l'impression qu'ils ne pouvaient pas ouvrir la porte ou qu'ils ne savaient pas comment faire.

"Vous n'arrivez pas à ouvrir la porte? Je vais le faire pour vous, suivez-moi !"

Akira poussait donc la porte et entrait dans l'auberge. Il laissait les deux hommes entrer avant de refermer. Il cherchait du regard son compagnon, mais il était déçu. L'ange n'était pas là ou pas encore arriver. Il regardait donc en direction du bar puis Akira était partit à la table habituelle. La serveuse l'avait remarqué et avait crier à travers l'auberge.

"COMME D'HAB Suzu'?"

Il avait acquiescé avec un grand sourire. Il n'avait pas besoin de parler pour que la serveuse le comprenne. Un sourire et c'était parfait. Maintenant qu'il était assis au même endroit, il regardait un peu les deux hommes. Il ne les surveillait pas, il était juste intrigué. Il attendait que Sakuga arrivait, il était quand même un peu en retard, peut-être avait-il eu son équipage a travers un de ces fameux escargots. Akira était là à attendre du coup.
Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1407

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Dim 16 Oct - 21:59



Steeve Wonder primé à 5.000.000 B & Loana Irena



La belle savait parfaitement comment manipuler son capitaine et l’amour de ce dernier. Comme toujours, elle commanda un cocktail sur mesure à plusieurs milliers de berrys et le jeune homme, des cœurs dans les yeux, savait d’avance qu’il ne pourrait pas lui résister. Terminant calmement son breuvage, la jeune demoiselle et le capitaine, d’un hochement de tête, commencèrent leur embardée en soulevant soudainement leur table. Une cohue véhémente se déroula soudainement tandis que les gardes et majordomes de l’établissement tentaient de leur barrer la route.


Le capitaine ne dégaina même pas son sabre, laissant ainsi sa seconde le soin de prendre son violon pour entamer un morceau de musique tout en dansant gracieusement telle une féline vers la sortie. Le son cristallin du violon apaisait les cœurs les plus féroces et agissaient comme une sorte d’hypnose envoûtante pour le reste du personnel. Toute envie combative était ainsi en train de disparaître. Tout semblait n’être qu’un nuage de barbe-à-papa dans un enrobage de douceur.

Les deux énergumènes sortirent ainsi de l’établissement sans que les majordomes, les agents de sécurité ne leur en veuille et sans même payer leur consommation. Rigolant un bon coup, ils s’échangèrent un regard complice avant que Loana ne se décide à reprendre la main en rangeant son instrument.

- Je veux ce Zoan…
- Mais ma douce libellule, tu sais bien que les bandits du Mont Corvo sont hors d’atteinte, même pour nous.
- Je. Le. Veux. Et. Maintenant.
- Bien sûr ma douce sucrette argentée, il nous faut juste un plan.
Des cœurs plein les yeux une nouvelle fois, il ne pouvait absolument pas refuser quoique ce soit à sa belle. Malheureusement, c’était bien ce qui était prévu à la base mais il lui fallait sans doute trouver un groupe dans l’optique de mettre toutes les chances de leurs côtés. Cependant, comment convaincre d’autres personnes à aider des pirates tout en les persuadant de ne pas demander la récompense ? Il allait falloir être malin. Le recrutement aurait dû être l’affaire du vieillard dans la taverne de la capitale… mais son œil lubrique avait encore fait des siennes. Tant pis, il fallait tenter le coup, pour Loana.

Le capitaine se saisit alors de son den den Mushi pour contacter le vieillard. Le lieu de rendez-vous serait prêt du Mont Corvo.



Senin Eros & Taurus



La porte semblait complètement paralyser le gros gaillard de Taurus qui affichait une mine à la fois apeurée et un rictus digne des plus grandes haines. Le vieux quant à lui ne s’en souciait guère de sa phobie mais il adorait le voir paniquer. Ainsi quad un jeune homme vint les aider, Taurus fut véritablement frustré de ne pas avoir réussi à surmonter sa peur traumatique des portes et parti bouder dans son coin à l’entrée de la taverne sans rentrer.

- Vas-y face de bouc ! Fais du boudin ! De toute façon, j’vais me débrouiller seul !
Le vieillard entra dans la taverne. En réalité, tout avait été programmé : l’équipage entendait bien récupérer la prime pour le mont Corvo mais savait pertinemment ne pas pouvoir s’en sortir seul. Ainsi il était question de recrutement. Au départ, ils devaient simplement laisser le grand-père s’en occuper. Qui oserait se méfier d’un vieillard après tout ?

S’installant à une table, il observa le manège des deux jeunes tandis qu’il commença à sortir une flopée de feuilles de papiers qu’il accrocha partout autour de lui sur les murs en quelques secondes. Dessus, on pouvait y voir plein de flèches de toutes les couleurs qui pointaient ainsi vers lui-même avec quelques mots.

« Ici on recrute pour taper les pas beaux ! C’est sérieux ! »

Est-ce que le plan allait fonctionner ? Etrangement, les badauds semblaient curieux mais pas spécialement fous et rigolaient plus de l’état de pensée du vieillard et de ses âneries plutôt que de sa réelle capacité à recruter. Il fallut attendre un petit moment avant que son escargophone ne sonne. Son capitaine lui donna toutes les informations et le vieillard acquiesça.

-Ok capitaine !
Se levant telle une furie, il changea quelques inscriptions sur ses panneaux. Maintenant, on pouvait y lire : « Départ dans 5 minutes ».

De son côté, Taurus prit finalement son courage à deux mains et du recul sur cette porte qui lui barrait de nouveau le passage. Prenant de l’élan, il courut à toute vitesse pour finalement s’encastrer dans cette dernière et la projeter contre le mur dans la taverne. Rejoignant son collègue, il avait pris peur quand l’escargophone avait sonné, haletant à cause de sa phobie. Il articula les premiers mots d’une voix particulièrement rauque.

- C’est le capitaine ? On y va ?
Eros lui fila un coup sur le crane et tapota de son stylo l’une des affiches tout en lançant un regard noir à son collègue. Visiblement, à quoi ça servait qu’il fasse tout ça si on ne prenait même pas la peine de lire ? Au moins, avec une telle force de la nature avec le vieillard, peut-être que ça agirait comme un aimant pour d’éventuels alliés. Il fallait croiser les doigts, la mission du jour promettait d’être longue.

En attendant, les cinq minutes passées, ils partiraient tous les deux.



???

Le petit groupe de trois avait dû passer par le mont Corvo. Après tout, c’était un petit passage obligé pour eux, juste histoire de tenter d’obtenir le fruit à la loyale. Malheureusement, les terrains piégés et les troglodytes toutes identiques avaient eu raison de la patience du masochiste. Alors qu’il ressortait d’une caverne, un cœur humain dans la main gauche pour l’amener à ses lèvres et commencer à le lécher pour y aspirer son sang, il poussa un simple petit « tant pis » et s’en retourna alors sur le chemin principal. Sa cible n’avait rien voulu lui dire, celui qui semblait être un sanguinaire irait donc se servir directement. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?




Ordre de passage : Vincent – Raki – Sakuga – Suzuran

On va pouvoir commencer à établir les forces présentes connues. Tous les PnJ ne sont pas révélés.

- Steeve Wonder – Niv. ???
- Loana – Niv. 14 [Musique enchanteresse]
- Eros Enin – Niv. ???
- Taurus – Niv. 18 [ ???]


Pour le reste, je vous envoie la carte des lieux pour qu’on puisse se servir de la même base. Vous pouvez aller ou bon vous semble en revanche !



Bonne chance !


Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
avatar
Messages : 260
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
32/200  (32/200)
Berrys: 27.651.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Lun 17 Oct - 0:04



Un autre équipage ? Le défi de Vincent !

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦


Les remarques de Raki me faisait sourire, et à voir son air quand nous avons franchis la porte de ce magnifique établissement, je savais qu’on était au bon endroit.
« Bonjour messieurs. Entama le majordome. Bienvenue. »
Après un geste désapprobateur en direction du musicien, l’homme – chiquement habillé – nous invita à le suivre. Je prenais bien le temps d’observer toute la pièce dans laquelle il nous menait. Les gens nous observaient du coin de l’œil. Souvent avec un air dédaigneux, mais jamais avec une once de jalousie. Je vis un homme nous regarder avec dégout, mon ami et moi et je ne pu m’empêcher de lui montrer fièrement mon majeur. Un sourire sur le visage en guise de provocation, je m’assis violemment sur la banquette en cuir rouge qui s’éventra à mon atterrissage. Je n’étais pas là pour faire dans la dentelle, s’il ne supportait pas mon arrivé, le gérant de l’établissement n’avait qu’à venir personnellement, en attendant, je commandais juste après Raki.
« Une grosse pinte de bière. Si vous avez au litre, j’en prendrais deux. »
Après un gloussement, le serveur acquiesça d’un petit « oui. » et parti. J’écoutais ce que Raki avait à me dire, concernant notre « affaire. »
« Tu sais que ta musique ne me dérange pas. Et si ça peut aider à décoincer des gros tas par ici, ça ne pourrait pas leur faire du mal d’entendre tes mélodies. Concernant notre conversation, j’ai pas trop de détail à te fournir, car j’avise au moment. Je ne prévois jamais rien à l’avance. C’est un peu au feeling, mais je n’aime pas leur manière d’agir, ni même le fait d’être pris pour des pions. Que ce soit le laxisme de Rin ou les manigances de Kizuro, je n’arrive plus à leur faire confiance. J’ai toujours l’impression qu’ils essaient de nous entuber avec leur manière d’agir. J’suis sur que ce n’est qu’une façade, qu’ils cachent quelques choses derrière ces masques de stupidités. Ce n’est peut être pas vrai, tu sais, mais les doutes sont tenaces, difficiles de les dissiper. »
Je regardais le serveur d’un air provocateur lorsqu’il nous amena nos verres. Je profitais de cette chance pour en attraper un le boire d’un coup. Je l’enfilais en moins de vingt secondes et le rappela illico pour qu’il m’en ramène un.
J’allais continuer mon discours quand j’entendis un grand fracas non loin de nous. C’était sans doute le couple le moins bien habillé – après nous – dans toute la salle. Je les avais remarqués dès mon entrée dans le bâtiment. Le type avait une tendance à avoir la bave qui coule dès que la jeune fille lui faisait un petit sourire. Il semblait être totalement sous son joug, tandis que la blonde en profitait allègrement. Je vis quelques gardes passer accompagnant le majordome et deux serveurs. Se dirigeant vers eux, ils voulaient sans doute les arrêter. Le type avait un sabre, j’aurais tant aimé terminer cette pinte qui n’attendait que moi, mais je lançais à Raki :
« Tu vois. Je savais qu’il y aurait quelque chose d’intéressant à voir ici. C’est l’moment pour toi de te déchainer ! Ah ah !! »
J’allais enfin réentendre la musique explosive de Raki. Je pouvais être certain que ça allait être un déluge de note plus impressionnantes les unes que les autres. Aurait-il du neuf, ou repartirait-il sur d’anciennes bases ? Je n’eus pas l’occasion de le savoir, la jeune blonde entama une musique bien différente de celle que j’avais pour habitude d’écouter. Le son mélodieux provenant de son instrument me fit me poser encore plus profondément dans mon siège. Je savourais l’instant, mais je sentais quelque chose que j’avais déjà ressenti avec la musique de l’anarchiste. Cette sensation de contrôle, d’amplification d’émotion, de modification d’état d’esprit. Je n’aimais pas ça du tout, car ça ne venait pas de mon ami, mais de la jeune fille blonde. Si j’avais été dans mon état normal, j’aurais grincé des dents, mais le son du violon m’en empêchait. Je me sentais bien, reposé, mais je renoncé à l’idée de me laisser aller. Je me levais, lançant un « On s’casse. » à Raki. Je n’aimais pas cette oppression si agréable que je ne me sentis bien qu’en quittant l’immeuble. Personne ne nous barrait la route, et on pu devancer le couple. Une fois dehors, à l’abri du son de l’instrument musical, je soufflais tout l’air que j’avais dans mon corps, comme pour extirper toute cette bonne humeur que j’avais en moi. Je ressentais enfin la colère que j’avais été incapable d’éprouver remonter en moi et je vis le couple sortir du bâtiment. Tout sourire, les deux énergumènes passèrent non loin de moi et de Raki. Nous avaient-ils au moins remarqués ? Je décidais de les suivre, invitant discrètement mon musicien préféré à me suivre et une fois que le « capitaine » eut fini sa conversation avec son interlocuteur, je l’approchai rapidement et l’invita à s’arrêter :

« Hey, vous deux ! J’ai cru comprendre que vous étiez des pirates ? Ta meuf m’a mis en rogne. J’t’explique un truc, gars. La prochaine fois que ta femme me manipule avec son violon, je te le casse sur ton visage plein de cœur, ok ? En attendant, j’suis désolé, mais j’ai besoin d’homme pour une expédition punitive et j’ai pas envie de parlementer avec un gars comme toi… Que tu sois ok ou pas, à la fin de la journée tes meilleurs hommes seront à moi… Je te défie au Davy Back Fight ! »

Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 416
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
111/200  (111/200)
Berrys: 3.483.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Lun 17 Oct - 0:44




Sournoise mélopée !
Si l'on peut dire une chose c'est que le Warlord n'y allait pas de main morte ! Tans sur la provocation que sur la boisson. Je me laissais allait a mon tour, commendant a nouveau un whisky je m'affalais un peu plus sur la banquette, allant même jusqu'a poser mes pied sur la table et a allumer une clope sous les regard désaprobateur des autres client. J'écoutais attentivement mon ami tout en fumant avidement. Certe il m'avais en partie parler de ses projet durant le trajet mais il n'était pas rentré dans les détails a ce point.

Un sourire carnassier se dssina au fur et a mesure sur mon visage. Les indication dont il me faisait par me plaisait, je n'était pas le seul a me méfier de ces deux la, tant vis a vis de leur comportement que de leur laxisme, je doit bien avouer que cela me réconfortais dans un sens. Et j'était sur le point de lui répondre aprés avoir écraser ma cigarette que j'entendis un brouhaha pas possible et je vis dans la fouler deux gorille suivant l'empaffer de service se diriger vers un couple des plus mal assortie. Le gaillard complétement manipuler par une jeune femme d'une platitude sans nom. A mes yeux elle ne pouvais survivre bien longtemps face a la comparaison de Moka. L'une avait des forme divine tandis que l'autre n'avais que des pastille au miel pour guise de poitrine, elle avait des yeux trop gros pour un visage des plus enfantins dénué de toute caractéristique particulière. Et les hanche je vous en parle pas, ma belle ténébreuse se trouvais avoir une cambrure et une chute de rein digne d'une déese tandis que la petite blonde semblait tout droit sortit d'un livre caricaturale pour enfant.

Je m'apprétais a empoignais ma guitare afin de mettre un peu d'ambiance lorsque cette air de violont vint a mes oreilles. Non pas que je n'était pas fan de musique loin de la mais cette musique était en presque tout point comme la mienne. Je n'étais pas calme au point de m'avachir comme vincent, mais je pouvais sentir tout envie de combattre diminuer au fur et a mesure. Je profitais de l'instant pour analyser la musique, contrairement a la mienne elle n'influençais pas d'émotion particulière, mais bien un état d'ésprit a première vu, pas de sursaut émotionnel rien de tout ça mais plus ne sensation de calme imposait. Tout ça me donnais des idées pour de possible futur Tempo et j'en souriait allégrement intérieurement.

A première vus mon ami ne pris pas la chose de la même manière. Je le suivait calmement dehors fourant mes mains dans mes poche aprés avoir allumé une nouvelle cancéreuse. Je pris une longue bouffet laissant peu peu mes émotion et sentiment d'origine se stabiliser a nouveau. Deuxième constat cette technique avait un rayon d'action relativement limité, ce qui en soit était bon a savoir. JE vis alors les deux bouffon sortir du bar, s'en suivit de la flamboyante tirade vengeresse de notre valereux second. Je me mit alors a rire, venant me placer a coté de Vincent je sourit au deux énergumène et plus particulièrement la jeune violonniste. J'enchainais en disant d'un ton a la fois badin et provocateur:

" C'est une bien sournoise mélodie que vous avez la trés chere, zapper l'ésprit combatif d'autrui c'est bien trouvais surtout lorsque l'on s'enfui la queue entre les jambes. En parlant de queue j'espère que vous vous occupé correctement de celle du jeune louveteau qui se trouve a vos coté...."

Je sourit alors d'avantage expirant la fumer, de ma cigarette, je poursuivis:

" Le pauvre a l'air si maléable que s'en est affligeant. A vrai dire l'idée de mon camarade n'est pas dénué de sens, ce défie vous permettrais également si vous nous surpasser d'accoitre vos forces. Je n'ai put que comprendre que vous désirez obtenir une certaine récompense, en l'échange de la tête de certain bandit. Quoi de mieux que cette occasion pour arriver a vos fin ? "



Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 314
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
24/75  (24/75)
Expériences:
79/120  (79/120)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Lun 17 Oct - 1:00

Après un petit moment d'attente qui semblait être une éternité , le voici enfin le voilà, le bateau de l'équipage des Psychos Circus pointait enfin le bout de son nez sur le port du village de Fushchia. Le Black Blood était flamboyant, j'allais enfin revoir mes compagnons après tout ses jours sans nouvelles. Ils m'avaient un peu manqué, cette bande d'idiots inexpérimentés. Je m'avançais vers le navire qui venait d'accoster, le temps que je montais sur le bateau on allait enfin pouvoir discuter plus amplement le capitaine et moi. Rin, Kizuro, Shizuo tout le monde était là ou presque manquait Vincent et aussi ce raté de Raki. Au moins, il n'allait pas me casser les oreilles avec sa musique c'était déjà ça de gagné.

" - Oy Capitaine comment ça va ? Cela faisait un bail ! On va dire que j'étais un peu occupé et blessé à Shell Town. J'espère que tu ne m'en voudras pas pour avoir quitté le Black Blood le temps de panser mes blessures. "

Je lui parlais franchement, malgré l'attachement que j'avais à cette bande d'idiots, je respectais un tant soi peu mon Capitaine. En attendant, j'étais prêt pour l'action, j'allais me permettre de raconter les rumeurs et les évènements qui allaient suivre à mon Capitaine. En tant qu'ingénieur du navire, je me devais de récupérer ce Zoan Mythique même si je n'allais pas le manger.

" - Sakuga t'inquiète pas pour ça, on s'est très bien débrouillé à Shell Town. Grâce à Vincent, tout s'est bien passé, me dit Rin, tu veux laisser Kizuro examiner tes blessures ou bien tu as encore besoin d'aide ?
- Pas besoin, je n'ai pas trop le temps de discuter, comme vous devez déjà le savoir, le Royaume de Goa a lancé une chasse à l'homme pour éliminer les bandits du Mont Corvo et je n'en doute pas une seule seconde que des gens veulent s'approprier le pouvoir du fruit du démon de type Zoan Mythique qui est à la clé.
- On est au courant ouais, pour cela qu'on a déposé Raki et Vincent à la capitale, j'espère pour eux qu'ils trouveront un moyen de vaincre les bandits avec notre aide on pourra le faire non ?
- Ils sont plus forts que tu ne le crois Capitaine, il nous faudrait des alliés et j'ai ce qu'il te faut. Ici j'ai rencontré quelqu'un qui est vite devenu mon ami ! J'irais le chercher plus tard, son nom est Suzuran Akira c'est quelqu'un qui vivait ici.
- Hâte de le rencontrer, tu voudrais bien aller le chercher tout de suite comme ça on ne perds pas de temps pour notre chasse à l'homme non ?
- Ouais t'as raison mais attends une petite minute, j'aimerais que tout le monde soit sur le bateau ou ensemble quand je ferais les présentations. J'irais chercher Vincent et Raki à la Capitale. Restez ici, faites profil bas, la marine rôde dans le coin. "

C'est sur ces mots que je quittais le pont du Black Blood, je me dirigeais vers la taverne en courant. Il était temps pour Akira et moi, de nous diriger vers la capitale. On était pas y retourné depuis quelques jours et les bandits faisaient parler d'eux c'était parfait. Je me dépéchais d'entrer dans la taverne.

Deux minutes le temps que je reprenne mon souffle et je continue à vous raconter ça... Voilà maintenant que j'ai repris mon souffle, je rentrais dans la taverne, ça faisait combien de temps que j'avais pris pour me ramener ici moi ? J'en sais rien après tout, je m'en fichais. Akira était à une table, en train de boire sa boisson favorite avant de rejoindre mon pote, je regardais un peu le mur de la taverne. Tiens tiens des gens cherchent un coup de main pour aller taper des pas beaux. C'était un coup pour vaincre les bandits à coup sûr.
Me tournant vers ceux qui buvaient dans la taverne et en regardant mon pote, je disais alors tout fort :
" - Hé c'est qui a besoin d'un coup de main ? Suzu' je crois bien qu'on a besoin de nous pour un travail ! "

J'avais hâte de lui dire que l'équipage était arrivé mais avant je voulais savoir qui et surtout quel était la force de ceux qui cherchaient à recruter des gens pour aller taper les bandits du Mont Corvo. Je ne voulais pas leur laisser le Fruit, il pouvait se revendre à bon prix. Je fis un petit clin d'oeil à mon ami Akira, il est temps de bouger, la journée sera longue !
Sakuga rencontre son Capitaine et ils ont une petite discussion.
Il se dirige ensuite vers le bar, et parle très fort pour chercher qui est l'auteur de la note pour du recrutement.
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
avatar
Messages : 404
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
156/200  (156/200)
Berrys: 10.285.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Lun 17 Oct - 21:33

Feat


Psycho Circus-MJ
Gambit Decima

Le cornu avait donc prit sa table fétiche. Une table qui avait le mont Corvo en ligne de mir, il se devait de rester vigilant quant aux bandits. S'ils apparaissaient de nulle part, il fallait être sur le qui-vive, donc être prêt à se battre à n'importe quel moment. Le cornu se devait de protéger ce village dans lequel il avait vécu plusieurs années. Il le devait pour le maire, pour les habitants, pour la serveuse qu'il considérait presque comme une sœur mais aussi ses parents. Ses parents avaient tous fait pour qu'Akira ait un toit sur sa tête, qu'il ait un lit où dormir. Qu'il ait un cadre de vie le plus saint possible. Et sur cette île et plus particulièrement dans ce petit village tout était possible pour notre cornu. Il se pouvait même qu'il allait revenir quand il sera vraiment beaucoup plus fort pour mettre cette île sous son joug pour les protéger de n'importe qui. Et peut-être que d'ici là ces foutus bandits ne seraient plus un problème et que seul le royaume de Goa serait le problème de cette île. Mais ce futur était assez éloigné du présent !

En parlant du présent. Le cornu avait continuer de guetter ces deux hommes. Le grand musclé et le vieux. C'était un vrai couple. Surtout que seul le vieux avait suivi notre héros. L'autre était arrivé quelques instants plus tard, mais d'une façon pour le moins originale. Il avait carrément foncé dans la porte. Au moins on pouvait dire qu'il n'avait plus aucun souci de phobie pour le coup. Il pourrait entrer et sortir très rapidement de l'auberge. Il se pourrait même que les futurs clients n'aient pas besoin de l'ouvrir aussi, il faudrait réparer la porte. Fin plutôt la remettre car ce musclor l'avait surtout fait sortir de ses gonds. Akira se chargerait de la remettre en état juste avant de partir, il regardait plutôt ce que faisaient les deux hommes. Ils cherchaient des hommes et ceux pour la même raison que le cornu. Tout le monde voulait éliminer les bandits, mais ces deux hommes voulaient le faire pour la récompense alors que le cornu s'était pour une simple vengeance. Mais cette vengeance attirait une récompense qui était ce fruit du démon tant convoité par une flopée de personnes mais dont personne ne pouvait mettre la main dessus. Le fruit tant convoité était gardé dans un coffre dans le palais du roi, mais personne ne le savait sauf maintenant quelques personnes. Mais Akira et tous les pirates et hors la loi ne le savait pas. Il fallait donc réussir son défi. Les hommes voulaient donc des personnes pour se farcir les bandits. Le cornu voulait savoir si a masse de muscle était si fort que ça. Il se ressemblait tous les deux et peut-être qu'ils avaient tout deux une forces extraordinaires.

Le cornu était toujours là a boire le jus de pomme et vit Sakuga arrivé. Il avait manqué le meilleur parti du spectacle de la journée. Le vieux et le musclé étaient tout deux reparti, ils avaient fait un vrai flop ici même. Personne ne voulait d'eux et surtout s'attaquer aux bandits. Les villageois connaissaient tous la force de ces bandits et personne ne voulait s'attaquer à eux par peur de représailles. Le cornu écoutait l'ange crier dans toute l'auberge. Il n'avait pas besoin de gueuler. Akira se levait en finissant de boire son jus et apportant le verre sur le bar et déposant la monnaie avec un pourboire.

"Merci Suzu' t'es le meilleur !"

Enfin quelqu'un qui reconnaissait la valeur de notre héros. Il lui souriait de plus belle. Elle était vraiment gentille cette serveuse !

"De rien ma petite !"

Il lui avait dit cela en souriant et en lui tirant la langue. Après avoir payé sa consommation il regardait l'ange. Il ne savait donc pas qui avait demander de l'aide. Il n'avait cas pas être en retard ou peut-être avait-il retrouvé l'équipage dont les deux hommes faisaient partit, autrement dit le Psycho Circus était sur Dawn et ça voulait dire que Raki n'était pas loin. Les deux hommes allaient pouvoir se revoir, ça faisait presque un an qu'i ne s'était pas vu. Et c'était réellement très long ! Akira s'était baissé pour ramasser la porte et avait prit par la suite un des prospectus. Il se tournait donc vers l'ange avec un grand sourire.

"Et bien tu as loupé plusieurs choses, un homme ne pouvant pas ouvrir des portes mais pouvant leur foncer dedans. Ensuite un vieux qui cherchait des gens pour aller affronter les bandits. Ils ont l'air cool et assez fort, ce serait peut-être marrant de les avoir avec nous dans l'équipage. Ils ont l'air marrant ! Plus on est de fous plus on rit ! Et si tu te demandes où ils se trouvent, ils viennent juste de partir, donc on peut sans doute les rattraper, mais il faut y aller maintenant ! Donc suis-moi !"

Le cornu n'avait même pas attendu la réponse de Sakuga. Il avait pris le chemin de la sortie. En arrivant près de la porte, il l'avait remis en place, heureusement qu'elle n'était pas réellement cassée sinon il aurait eu dû mal à la remettre. Au moins l'auberge n'aurait pas besoin d'en racheter une, alors qu'il remettait la porte en place il voyait dehors les deux hommes. Une fois qu'il avait fini son petit travail, Akira s'était mit en marche surement suivit de Saku'. Il s'était dépêché pour rattraper les deux hommes, il avait presque couru derrière eux. Alors une fois qu'il était à leur porter d'écouter il s'était mis à crier.

"Heeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeey vouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuus !"

Il agitait l'annonce en même temps. Il fallait réellement qu'il se stoppât pour pouvoir parler avec eux. Une fois à leur côté le cornu soufflait un peu. Il avait presque couru pour les atteindre, il ne crachait pas ses poumons, mais il fallait qu'il respire un peu. Une fois que Saku' était aussi là, il pouvait commencer à discuter avec la brute et... Le bon ou le truand?

"On se demandait si on pouvait participer avec vous dans cette attaque? Parce que disons que moi et mon ami nous cherchons aussi des hommes pour assouvir principalement ma vengeance. Je me dois d'exterminer ces bandits ! Et une autre chose... J'aurais aimé faire un petit duel de force avec l'homme qui se trouve à tes côtés."

Akira parlait au vieux car il avait remarqué que c'était lui le cerveau de ce petit duo. Un peu comme Saku qui était le cerveau et Akira les muscles de leur duo. Il attendait donc la réponse tout sourire. Il ne pouvait pas enlever ce sourire de son visage. C'était sa touche à lui, toujours de bonne humeur !

Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1407

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Mar 18 Oct - 22:34



Steeve Wonder primé à 5.000.000 B & Loana Irena

Tout semblait aller pour le mieux pour le duo d’amoureux transis. Tandis qu’ils raccrochaient de leur appel au den den, deux lurons vinrent leur chercher des noises. Steeve rit jaune. A vrai dire, il savait qu’il était totalement gaga de sa belle et tendre mais si jamais on lui cherchait des noises, il risquait de réagir en tant que capitaine et amant, quelque chose que les deux énergumènes ne voulaient sans doute pas voir tout de suite. La jeune femme prit donc l’air le plus hautain possible en les regardant de haut.

- Mêle-toi de ce qui te regarde.
Il était question de Davy Back Fight. L’idée aurait pu être intéressante, même plus qu’un peu et séduisait déjà la jeune fille qui se disait qu’elle allait pouvoir avoir des pantins. Malheuresement, l’idée même de risquer de perdre sa belle et douce retenait l’attention du capitaine. Une moue désaprobatrice sur le visage, il avait simplement peur que Loana n’en fasse qu’à sa tête et accepte pour lui.

- Oh oui !!! Un Davy Back…
- Non. Pour le faire, il faudrait que tu sois le capitaine de ton équipage… hors l’autre fumeur t’as désigné comme son camarade. Reviens quand tu voudras jouer dans la cour des grands.
Ouf ! C’était le dernier espoir qu’il lui restait : les règles ne pouvaient pas être ignorées pour un capitaine pirate et il espérait simplement que ce n’était pas une erreur d’appréciation et qu’il n’était véritablement pas un capitaine d’équipage. Après tout, de jeunes adultes cherchant à jouer aux grands, il y en avait souvent ! Se retournant vers sa douce, il attrapa la main de Loana en lui intimant qu’il était temps.

- On va au mont Corvo. Un fruit en récompense nous attend pour toi ma mielleuse en sucre de guimauve tout chaud…
Levant les yeux au ciel, Loana désespérait du tempérament de son amant. Il voulait marquer son territoire tel un chien en rut devant les deux autres loustics. En vrai… elle aurait beaucoup aimé ce Davy Back Fight. Etait-il le capitaine ?


Senin Eros & Taurus


Le vieux et la brute étaient sur le départ lorsqu’ils furent rejoints par quelques potentiels alliés. Deux individus bien hauts en couleur suivis par ce qui semblait être un « capitaine ». Etait-ce un équipage pirate ? Ils n’en avaient pas la moindre idée mais tout renfort méritait qu’on s’y intéresse. Se grattant la tête un instant, c’est le vieillard qui prit la parole.

- On a reçu un appel de notre capitaine, on va sur place. On fait équipe ?
Simple et concis, l’ancêtre n’avait même pas pris la peine d’en dire plus. Après tout, les jeunes gens répondaient présent et c’est ce qui importait le plus !

Taurus quant à lui ne sut que répondre à la provocation en duel de l’espèce d’homme cornu. Pas bavard pour un sou, il se contenta d’expirer par le nez de la fumée. Il aurait pu s’agir d’un signe d’exaspération mais c’était pour lui un simple moyen de s’exprimer. Eros en profita pour expliquer un peu plus en détail.

- Si c’est de la bagarre que vous voulez, il risque d’y en avoir pas mal contre les bandits, il serait inutile de se fatiguer maintenant, si ?
Si tous étaient d’accords, ils prendraient ainsi la direction de la montagne de Corvo pour finalement arrivés devant un ensemble de troglodytes creusées partout dans la montagne. Le terrain abrupte rendrait le nombre de cachettes assez nombreuses mais aucune de ces grottes ne sortaient du lot. Il deviendrait alors impossible de savoir dans laquelle se trouverait le responsable des bandits.

Arrivant cachés, un premier choix de trois grottes s’offre au groupe. Toutes ces cavités se ressemblent et il est quasi impossible de pouvoir faire des déductions autres que par le positionnement. Seule la chance pourra expliquer le choix d’investir une grotte ou non. Cependant, le vieillard arrêta l’ensemble du groupe.

- Maintenant on attend le capitaine.
Taurus acquiesça d’un signe de tête tandis que le vieillard scrutait les environs à la recherche du capitaine. L’ensemble du groupe réagirait-il de la même façon ?




Ordre de passage : Vincent – Raki – Sakuga – Suzuran

Le capitaine des libellules enchantées essaie de se rattraper comme il peut pour le Davy Back Fight, c’est un coup de bluff dans la mesure où il ne peut pas vraiment savoir si tu es capitaine ou pas. Pour le reste, ils essaient d’en profiter pour se rendre à la montagne, vous pouvez ainsi réagir pour les suivre ou simplement les reprendre concernant le Davy Back Fight.

Pour l’autre partie du groupe, il vous accepte. Le reste du texte est à prendre au conditionnel pour savoir si vous les suivez ou pas jusque la montagne. Bien sûr, vous pouvez rebondir sur ce que vous voulez entre ça et le moment où ils se planquent. Je permets juste de continuer jusque-là pour vous permettre de réagir un peu plus loin si vous le souhaitez (un éventuel Den den au niveau de votre équipage par exemple mais je ne sais pas si vous en avez un pour communiquer). Voilà voilà !

Si vous avez des questions ou des propositions, n’hésitez pas. Il est possible que vous puissiez PnJser les membres des libellules sous certaines conditions en fonction de leurs actions. Je pourrai ainsi vous donner leur réaction pour que vous puissiez les décrire au mieux dans votre RP.


- Steeve Wonder – Niv. ???
- Loana – Niv. 14 [Musique enchanteresse]
- Eros Enin – Niv. ???
- Taurus – Niv. 18 [ ???]




Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
avatar
Messages : 260
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
32/200  (32/200)
Berrys: 27.651.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Ven 21 Oct - 17:18



Il ose refuser ? Vincent, le nouveau Capitaine !

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦


Après avoir rattrapé le couple, je m’étais mis en tête de les défier au Davy Back Fight. A vrai dire, j’en avais entendu rapidement parlé et je ne connaissais pas très bien les détails. Je savais qu’il suffisait de défier un autre équipage pirate et qu’ensuite plusieurs épreuves étaient décidées pour gagner autant de membre. Cependant, la remarque du jeune épéiste vint me percuter directement : Je devais être le capitaine. Et bien soit. J’étais toujours en rogne après cette satanée fille qui avait osé manipuler mes sentiments, je n’étais pas prêt à les laisser partir aussi facilement – je ne voulais cependant pas les attaquer directement. Je souriais, un air sadique sur le visage : une idée venait de surgir à l’intérieur de mon petit crane. Alors que je voyais les deux énergumènes s’en aller, je me tournais face à Raki, et dans un souffle, je lui intimai ceci, de sorte à ne pas me faire entendre par autrui :

« Raki. Appelle Sakuga, de suite. Dis-leur d’aller au Mont Corvo : aujourd’hui, c’est moi le capitaine. »

Suite à cela, je me rapprochais du duo pirate, qui s’était déjà pas mal éloigner après m’avoir un peu rembarré. Je ne les laissai pas aller plus loin et m’interposai pour les empêcher d’avancer d’avantage.

« Ah la la… Tu n’as pas réussi à reconnaitre un homologue capitaine ? Aurais-tu peur et tenté de fuir la queue entre les jambes, comme toute à l’heure ? N’aurais-tu aucune fierté, ou es-tu totalement éhonté ? Sache pour ta gouverne que je suis le capitaine de mon équipage et que mon défi est ce qu'il y a de plus légitime… »

Je pourrais aisément faire passer le message aux autres sans que « cœur mielleux » et la blondinette ne s’en rende compte. Mon but était donc double – triple, si on cherchait bien. Premièrement, je voulais me venger de cette blonde, qui avait osé jouer avec mes sentiments, ça ferait les dents à son copain. Deuxièmement, je pouvais gagner facilement de nouveaux membres et donc faciliter notre mission du jour : à savoir la quête de ce « fruit du démon ». Non pas que cela m’intéresse, mais Rin, Kizuro et Sakuga avait parlé d’une mission qui consistait à taper sur des bandits. Rien de bien méchant. Cependant, ils avaient une réputation assez importante, et il m’avait été dit qu’un peu d’aide ne serait pas de refus. D’une autre part, j’avais entendu le couple dire qu’ils s’y rendaient aussi – sans doute pour les mêmes raisons que nous. Finalement, la raison qui m’avait réellement poussé à me faire passer pour le capitaine, c’était sans doute mon envie de clouer le bec à mon véritable capitaine. Si jamais il l’apprenait, ce que j’espérais vraiment, je lui aurais simplement rétorqué : « c’était pour un test ».

Cela me faisait jubiler de savoir que je pourrais le mettre dans la même situation qu’il m’avait mise quelques jours plus tôt, sur le bateau, quand il me fit passer second de l’équipage. Cette fois, c’est moi qui menais la danse !

« J’ai cru entendre que vous alliez au Mont Corvo. Bizarrement, c’est aussi notre destination. J’ai fait passer le message à mes Nakamas de nous y rejoindre. On y va ensemble ou bien tu vas trouver une nouvelle excuse pour t’enfuir ? »

Ma demande n’en avait vraiment pas l’air. C’était plutôt un ordre dissimulé. Du genre : « tu désobéis, tu meurs » ou un truc du genre. Un truc à la fois provoquant mais aussi menaçant. Ce n’était pas réellement dans mes habitudes, mais la colère et l’envie se mélangeaient en moi et je bouillais, intérieurement. Etait-ce cela, la place de capitaine, savoir que tout doit se passer comme on l’ordonne. Rin avait-il ressenti cette chose quand il m’avait pris à part sur le pont du bateau ? Savait-il comment agir dans ce genre de situation ? Alors que toutes ces questions – et bien d’autres – se bouleversaient dans ma tête, je restais stoïque, presque immobile, face aux deux jeunes, attendant leur réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 416
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
111/200  (111/200)
Berrys: 3.483.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Sam 22 Oct - 2:36




Les choses changes !


Spoiler:
 

La mélodie du moment était diablement mouvementée, mon coeur batait comme un damnée une pulsasion qui se répercuté dans lentierté de mon organisme. L'émotion était telle que j'était a la limite de la submersion tant elle était puissante. Cet instant de grâce, cette simple phrase durant laquelle notre cher Warlord avait insufler tant de choses. Mon corps ne pouvait querépondre positivement a cet appel.

mon sourire s'élargis de plus ample façon. Effectivement il était le capitaine aujourd'hui. Mais a mon sens il l'avait toujours était. Cela était comme une évidence pour moi, comme l'eau coule sous les ponts ou l'oxygène amplis l'air de sa praisance pour nous nourrir tout ça n'était que d'une logique irresistiblement implacable et dantesque et l'entendre dire par lui qui ne se concidéré que comme un vulgaire second. Tout cela prenais diablement de l'ampleur. Si j'avais put jouer a ce moment la le morceau aurait été d'un divin chaotique que cela en aurait était jouissif, mais l'heure n'était pas a pousser la chansonnette.

J'empoignais l'escargophone de Vincent, composant le numéro de Sakuga, je tournais le dos a la bondinette et au larbin tandis que je disait dans le combinait d'une voix diaboliquement euphorique:


" Hoy le lacheur ! Pour aurjourd'hui Le magnifique, le glorifique, le dantesque Warlord est le capitaine ! Si Rin pose des questions répond lui que c'est un de ces foutu test de merde ! Ne pose pas de question pour une fois ! on se dirige vers le mont Corvo rejoins nous la bas ! "

Je raccorchais alors le combinait, Sortant une clope en même temps que je ranger l'escargophone dans ma veste. La musique défiler dans ma caboche a un rythme éffrénait, l'instant était sans conteste mémorable et e comptait bien immortaliser ça. J'empoignait alors ma guitare, effectuant un accord basique mais a pleine amplitude sonore, ce qui eux pour effet d'attirait l'interret de tout les protagoniste alantour. Je tirais sur ma clope a la suite de cette explosive sonorité, pour enfin m'approchais du pantins de la laideronne. Je le toisais d'un oeil dément, lui souriant diaboliquement pour enfin lacher la fumer que je concerver en mon sein. Je finit enfin par lui dire sur un ton a la fois exiter pas les dire du Warlord mais également par cette mélodie rockissime qui ne cessais de me harcelais depuis ce moment:

" Un camarade ne peux il être votre capitaine ? vous semblait bien épris de votre compagne d'équipage ici présente, je me trompe ? Ne vous qualiefirait-elle pas en des terme plus élogieux que de simple capitaine basique ? Personnelement ce grand gaillard en plus d'être mon capitaine est un ami voila pourquoi j'ai utiliser le terme camarade ! Aprés si vous tenez a jouer sur les mots j'en aurais quelques un vous concernant ! Lache, trouillard, lopette ! J'irais même jusqu'a dire que votre laideronne vous defends par sa mélodie simpliste a mes oreilles..."

Je souriait d'avantage tout in inspirant un peu plus dans ma cancéreuse, pour enfin finir ma phrase par lacher a nouveau la fumer au visage du larbin:

" Dites moi cher Larbin de pacotille, hormis danser le quadrille sur la mélodie de votre hideuse peronelle, et jouer sur un vocabulaire que vous ne maitrisais pas, que savais vous faire ? "

Je me tournais alors vers vincent lui affichant mon plus large sourire, un sourire que je n'avais affichais que rarement, les choses prenait une tournure qui me plaisait diablement. Il prenait enfin sa liberté a pleine mains et cela me plaisait au plus haut point je m'inclinais alors devant lui, non pas une reverence théatrale mais bien une révérence pleine de signification pour qui me connaissait un tant soit peux. Je lui marquait par l'intermédiaire ma loyauté totale et sans faille je finit enfin par lui dire en passant a coté de lui pour allait m'adossait contre le mur pour finir ma clope:

" Ils sont tout a toi capitaine ! "





Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 314
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
24/75  (24/75)
Expériences:
79/120  (79/120)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Sam 22 Oct - 23:27

"Capitaine". Ce mot que venais de prononcer le vieillard venait de me faire tilter, lui et le grand baraqué devaient faire partie d'un équipage pirate tout comme nous. Les alliances entre pirates se concluent souvent sur des trahisons pour détruire l'équipage allié, garde tes ennemis encore plus près de toi que tes amis disait-on dans le dicton. J'espèrais bien qu'ils n'allaient pas nous faire un coup fourré pour nous doubler sur l'obtention du fruit du démon, nous n'avions pas de temps à perdre après tout. Un combat de mêlée encore une fois, les bandits du Mont Corvo sont sûrement beaucoup plus fort que ce que l'on croit et ces deux-là n'avaient pas l'air d'être bien plus forts qu'eux sinon pourquoi ils demanderaient de l'aide ?

Je fis signe à Akira de venir me voir avant notre départ pour le mont Corvo, une petite idée commençait à germer dans mon esprit mais pour ça j'avais besoin d'une aide conséquante de sa part. J'allais encore devoir jouer de mes talents, cela me servira pour plus tard. Avant tout je devais faire part de mon plan à Akira, se séparer c'était jamais bon surtout avec des gens qu'on ne connaissaient pas.

" Ecoute-moi mon ami, mon équipage est de retour, une partie d'entre eux est au port, l'autre partie à la capitale. Je fais pas confiance aux deux zigotos là-bas. J'aimerais que tu les garde à l'oeil pendant un petit moment juste le temps que j'installe un plan visant à faire tomber les bandits d'une manière simple et efficace. "

Dès que je finis de lui chuchoter ma décision, je me tournais donc vers le vieillard et son compagnon. Je ravalais ma salive et ma fierté de combattant fier avant de leur adresser ses paroles. C'était bizarre mais je sentais que mon plan allait foirer mais j'essayais de garder un air confiant et convaincu.

" Mes principaux atouts ne sont pas le combat ou le meurtre. Je suis plutôt un cerveau pas un tas de muscles ambulant. Je ne connais pas votre stratégie mais vous me semblez pas savoir que les bandits du Mont Corvo vont combattre sur leur propre terrain. Nous pouvons être aussi forts que nous le voulons, nous perdrons si nous n'avons pas une excellente maîtrise du terrain. C'est peut-être pour cela que les gardes et la patrouille du Royaume de Goa n'a jamais réussi à vaincre les bandits. Ce que je vous propose est simple. J'irais de mon côté, parsemer le futur terrain de combat de pièges divers et variés afin de gagner cette bataille plus rapidement et plus facilement. Mon unique objectif est de vous faciliter la tâche. Je vous assisterais durant tout le face à face avec les bandits en tant que support technique. Compris ? Sur ce, je vous laisse j'ai du boulot, des pièges à poser et à créer. "

C'était sur ces mots que je me mis en route pour le mont Corvo sans pour autant regarder derrière moi. Je courais dans la forêt afin d'y arriver le plus tôt possible. Evidemment vu que cette rumeur s'était propagé partout, les bandits avaient du y penser aussi à se protéger du mieux qu'ils pouvaient avec des pièges ou des stratagèmes en tout genre. C'est leur terrain, ils le connaissent mieux que personne. Ce serait très difficile de les vaincre.

Je me plaçais dans une espace libre vide à l'ombre d'un grand arbre pour déballer mes affaires de boulot. C'est alors que je recevais un appel, punaise c'était qui encore ? Raki cet idiot de Raki. Il m'épuise celui-là test ? Pourquoi il faisait limite le suceur de Vincent encore et surtout il est débile ou quoi ? Il sait pas que le Mont Corvo occupe une majorité partie de l'île que je peux pas les retrouver comme ça sans plus d'infos ? C'était surtout quoi cette histoire de Capitaine ? M'enfin bon, vu comment il parlait soit cela préparait une mutinerie soit ils avaient un plan ou un truc du genre. Bon le mieux que je puisse faire et d'avancer en direction du Grey Terminal pour chopper ses deux-là en cours de route. Mes nakamas sont beaucoup plus important que la réussite de cette opération destruction des bandits du Mont Corvo.

J'avais un très mauvais pressentiment sur la suite de cette journée mais je gardais espoir. Akira est fort et j'allais récupérer mes colis. Bordel et puis c'est quand que cette forêt va finir...
Alooooors, Sakuga propose donc au Papy et au grand bourru qu'il s'en aille préparer le terrain pour le futur bataille. Quelque soit leur réaction ou leur décision, il s'en ira en direction de la forêt !
Il reçoit un appel de Raki qui le fait s'interroger et au final il bouge en direction du Grey Terminal.

Je laisse soin au MJ de me placer où il veut en fonction de la cohérence du RP !
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
avatar
Messages : 404
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
156/200  (156/200)
Berrys: 10.285.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Lun 24 Oct - 12:15

Feat


Psycho Circus-MJ
Gambit Decima

Les deux hommes voulaient bien d’Akira et de Sakuga, ça simplifiait les choses pour le cornu qui cherchait à avoir le plus de personnes avec lui pour s’en prendre aux bandits du mont Corvo. La puissance de ces personnes était sans doute là, s’ils n’avaient pas peur de s’attaquer à des bandits connus. Ils sont tellement connus que le roi de Dawn commençait à avoir peur d’eux. C’était pour dire leur puissance, mais notre cornu n’en avait pas peur. Il voulait simplement les tuer et ne plus jamais entendre parler d’eux. Il fallait dire que le vieux savait quoi faire et que son pote devait être la personne qui écoutait les plans du vieux et les faisait. Il ressemblait beaucoup à Akira en fait, lui-même suivait plutôt le plan des autres plutôt que les siens puisque sinon il foncerait tête baissée dans tout et n’importe quoi.

« Je n’ai rien contre faire équipage avec vous, ça m’arrange un peu à vrai dire. »

Le vieux n’était donc le capitaine, il faisait juste partie d’un équipage. Ce qui voulait dire qu’il y avait quelqu’un au-dessus de lui. Peut-être que cette personne était lui aussi fort. Il fallait que le cornu rencontre le chef du vieux et de l’autre musclé. Mais il fallait aussi qu’Akira rencontre les autres membres du Psycho Circus, il y en avait que deux qu’il avait rencontrés, soit Sakuga et Raki. Il lui restait à voir Rin le capitaine et Vincent en priorité. Peut-être qu’ils étaient forts, Akira ne savait rien sur les autres. Mais en parlant de puissance, le cornu voulait tester les deux hommes. Mais le vieux n’avait pas voulu laisser faire Akira et le musclé n’avait pas tout compris. Ce n’était pas très grave. Il verra leur force quand le combat arrivera face aux bandits.

« Oui se serait bête de se fatiguer avant. Je voulais juste voir qui de moi ou de votre ami était le plus fort. Mais je ne vais pas chercher à me battre contre vous, ça ne servirait à rien. Ça rajouterait plus de difficultés, déjà que battre les bandits va être quelque chose d’assez compliquer. »

Alors qu’il avait parlé avec le vieux dont il ignorait toujours le nom. Il faudrait qu’il lui demande sinon il ne pourrait pas l’appeler par son nom. Alors qu’il allait lui demander, l’ange était venu parler au cornu. Saku’ n’avait pas confiance en eux et Akira devait es surveiller. Mais il n’irait pas le faire puisqu’il avait confiance en eux. Il ne voyait pas pourquoi ils auraient menti. Ce n’était pas important pour le cornu. Il ne comprenait pas les dires de son ami pour le coup, mais il le laissait faire. Akira avait son idée sur la chose et son ami ne lui fera pas changer. Saku faisait ce qu’il voulait, Akira lui allait accompagner les deux hommes jusqu’à la rencontre de leur capitaine. Peut-être que comme ça, le cornu allait pouvoir retrouver d’anciennes personnes qu’il avait rencontrées puisqu’il ne connaît pas le nom de l’équipage auquel appartient ces deux-là.

À la suite des paroles qu’il avait dites envers Akira, l’ange s’exprimait sur ses compétences. Il voulait piéger la forêt pour que les bandits soient déstabilisés. Ça pourrait fonctionner, ce n’était pas une si mauvaise idée. Il fallait juste poser les pièges aux bons endroits, le cornu pensait que l’ange pourrait faire ça comme il fallait. Il l’avait vu poser un piège dans un bateau avant de venir se cacher dans ce petit village. Il savait où poser les pièges dans les bons endroits, il savait commet créer ses pièges, il pourrait faire un duo avec Akira pour la chasse. S’il devait chasser un homme, entre les talents de chasseurs du cornu et les talents d’ingénierie de l’ange et son art de poser les pièges, ils feraient un excellent duo.

C’était le moment de prendre chacun un chemin différent, Saku’ devait retrouver les membres de son équipage se trouvant dans la capitale, tandis que le cornu allait suivre les deux pirates. Il les aimait bien donc il allait les suivre, il n’y avait pas besoin d’être plusieurs pour aller rechercher les membres de son équipage de toute manière. C’était principalement pour cette raison qu’il n’allait pas avec Sakuga. Il suivait les deux hommes à travers la forêt. Il suivait tranquillement tout en restant sur ses gardes, les bandits pouvaient débouler à tous moment. Alors que les trois hommes avaient traversé toute la forêt sans encombre, ils se retrouvaient maintenant devant trois grottes qui étaient presque toutes identiques. Il n’y en avait pas une qui se différentiait de l’autre. Il fallait maintenant attendre la venue de leur capitaine. Akira se posait contre un arbre pour attendre leur capitaine.

« Dites, vous vous appelez comment ? Et combien êtes-vous dans votre équipage ? »

Il se renseignait un peu sur ces personnes avec qui il allait faire équipe. C’était un peu le début d’une amitié entre eux. Le cornu fermait les yeux en attendant les réponses, mais aussi leurs amis. Il n’allait pas s’endormir, il se concentrait juste un peu plus sur l’environnement. En se concentrant, peut-être qu’il arriverait à entendre autre chose que la respiration des deux pirates. Peut-être pourrait-il trouver l’endroit où se cachaient les bandits. C’était un rêve pour Akira, mais il fallait essayer, mais il fallait dire que les bandits changeaient souvent de campement. Il n’y avait jamais eu un campement stable, ils étaient toujours en mouvement. C’était l’un des principales raisons au fait qu’il était assez dur de mettre la main sur eux. Même Akira qui essayait de les trouver à vraiment beaucoup de mal, alors qu’il connaît bien les forêts et qu’il vivait dedans. Le cornu espérait que l’attente ne serait pas trop longue, il avait un peu l’horreur d’attendre. Alors il avait pris sa gourde dans sa main et l’avait ouverte, il l’avait porté à sa bouche et avait commencer à boire le jus de pomme qu’il y avait encore dans la gourde. Il ne devait pas en boire beaucoup sinon il n’en aurait plus avant la fin de la journée et il avait horreur de ça.
Code de Frosty Blue de Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1407

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Mer 26 Oct - 10:36



Steeve Wonder primé à 5.000.000 B & Loana Irena



- Beurk
Cette sonorité endiablée était particulièrement dégoutante pour la jeune fille au point qu’elle en eut un frisson des plus violents. La musique était tout un art pour elle et imaginer qu’on puisse s’agiter à de telles bassesses musicales la rendait pour le moins nerveuse. Etait-ce véritablement du dégout ou bien la jeune fille subissait-elle d’irrépressibles envies de changer de genre ? Personne ne pouvait vraiment le savoir mais au final elle ne réagit pas pour autant.

Celui qui était considéré comme le larbin de sa douce en vint à se pincer les lèvres lorsque le capitaine de l’autre équipage maintint son défi. Il ne pouvait ainsi décemment pas refuser, c’était simplement contre le code de l’honneur de la piraterie. Il écouta attentivement les dires du capitaine et une idée germa dans la tête de l’homme. Cependant, avant qu’il ne puisse l’expliquer, le musicien prit les devants et se lança dans un monologue insultant envers le capitaine. Pire encore envers sa moitié, sa membre d’équipage. D’un geste vif, imprévisible pour les deux jeunes pirates en face de lui et dû à la proximité, il dégaina son sabre pour le placer d’une main d’expert sous la gorge de Raki. La différence de niveau entre les deux jeunes hommes était collosalle et ce dernier ne pouvait tout simplement faire autrement que d’être mis en joue par l’épéiste.

Toisant le capitaine avec un regard plus sombre sans lâcher sa prise sur Raki, le capitaine des libellules enchantées entama sa réponse.

- Qu’on me traite de tous les noms je veux bien. Je n’ai pas de problèmes avec ça. Mais qu’on insulte mes nakamas est une autre affaire, essaie encore une fois et je fais voler ta tête en éclat. Je n’aurais pas besoin de ma douce pour ça.
La menace passée, il garda sa prise pour expliquer sa proposition à Vincent.

- J’accepte le défi dans ce cas. Je te propose ainsi une première épreuve : au mont Corvo, le premier à récupérer la tête du chef des bandits gagnera aussi un membre d’équipage. A moins que tu n’ais une autre épreuve à me proposer de suite.
Le défi était maintenant lancé. Si les deux autres membres de l’équipage étaient d’accords, alors ils partiraient en direction du mont Corvo en passant par le grey terminal pour rejoindre les collègues, si une autre épreuve venait à l’esprit du capitaine, alors il accepterait sans doute de la réaliser histoire de rabattre le caquet des deux gugusses qui étaient devant lui.



Senin Eros & Taurus


Tout se passa très vite pour l’ensemble du groupe. Tout d’abord, le plus humain des deux nouveaux comparses prit la poudre d’escampette pour se diriger vers le Grey Terminal. Ronchonnant un peu du fait qu’il perdait potentiellement un allié, Eros ne pipa mot et continua son avancée en direction du mont Corvo.

Entre temps, sur le chemin, diverses discussions avaient été entamées avec le jeune cornu et le chemin fut un peu plus rapide que prévu. Le pouvoir de Taurus aidait : sa force permettait ainsi d’aider l’ancien et éventuellement Akira s’il le souhaitait dans l’ascension du mont. Une fois arrivés dans les talus, près des troglodytes, la discussion s’estompa pour une attente du reste de l’équipage. Il n’y avait aucun doute quant à la présence des bandits dans ces montagnes et plus précisément ces grottes mais rien ne laissait présager de quelle grotte appartenait à qui.

Le temps du trajet avait été bénéfique pour les trois comparses afin d’en connaitre un peu plus sur chacun d’entre eux. Ainsi, ils avaient tous pu apprendre à se connaitre et se présenter, eux même et leur équipage. Certes, ils ne dévoilèrent pas leurs capacités mais un lien commençait à se créer avec Akira. L’attente commençait ainsi, devant les trois premiers troglodytes.


???


Alors que les différents groupes arrivaient par le grey terminal, un homme particulièrement immonde accompagné de deux marines semblaient arriver à la capitale. L’homme riait de façon démentielle alors qu’une trainée rouge de son propre sang le suivait sans problème : il ne cessait de se tailler les veines. Visiblement sadique, il paraissait particulièrement joyeux.

Voyant les deux uniformes de marines et avant que l’homme ne remarque tout le monde, Steeve et Loana se planquèrent dans une ruelle pour laisser passer l’homme. Ce dernier ne lui disait rien qui vaille. Il paraissait complètement fou et dérangé. Le jeune bretteur espérait simplement que ses compagnons du jour n’en feraient pas qu’à leur tête. De son côté, Loana avait déjà saisi son instrument de fois que les choses ne dérapent mais reçut un simple non de la tête de la part du capitaine.




Ordre de passage : Vincent – Raki – Sakuga – Suzuran

Challenge accepted ! Steeve accepte le Davy Back Fight puisqu’il y est plus ou moins contraint. Par contre. De par la proximité et les paroles de Raki, ce dernier reçoit un avertissement. La vitesse du sabreur vous est supérieure à tous les deux.
Raki : tu n’as donc pas le temps de te retourner que tu te retrouves avec le sabre sous la gorge sans pouvoir t’y préparer. Je le dis d’avance mais il ne peut pas être paré. Il n’y a aucune blessure, c’est un simple avertissement du capitaine.

Par la suite, il propose son défi et s’il est accepté, finit par se diriger en direction du Mt Corvo mais en arrivant au Grey Terminal, ils tombent sur l’individu (Steeve range son sabre après sa proposition). Si vous décidez de ne pas leur permettre de partir, c’est votre droit, alors la scène ne se passe pas mais l’individu est là sans que vous puissiez le repérer du coup. Si vous souhaitez les suivre, vous pourrez voir les deux marines avec le type bizarre.

Pour Sakuga : Pas de sushis pour ton plan, en arrivant au Grey Terminal, tu vois surtout les traces de sang du type chelou et si tu continues vers la capitale, tu pourras bien sûr tomber sur eux.

Pour Akira : Ce serait cool de lire les posts MJ. Vous étiez censés arriver devant des troglodytes déjà décrites dans le post précédent. Ainsi, j’ai un peu plus expliqué ce qu’il s’est passé pendant le trajet. Tu sais donc à peu prêt tout de l’équipage des Libellules enchantées et les deux loustics t’aiment bien.

- Steeve Wonder – Niv. 24 (???)
- Loana – Niv. 14 [Musique enchanteresse]
- Eros Enin – Niv. ???
- Taurus – Niv. 18 [ ???]




Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
avatar
Messages : 260
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
32/200  (32/200)
Berrys: 27.651.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Mer 26 Oct - 16:48



Challenge accepté ! Un nouvel élément apparait !?

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦


Je m’étais un peu précipité, mais l’excitation été bien au rendez-vous. J’allais avoir droit au Davy Back Fight. Je n’avais pas beaucoup d’idée concernant cette histoire, mais j’aurais bien vu une fois son choix fait. J’écoutais le discours, encore une fois, provocateur de mon ami musicien. Cependant, je vis bien que les dires de mon compagnon d’arme ne plaisaient pas à notre adversaire du jour, et bien que je décelai en lui une forte rancœur envers Raki, je ne pus que rester immobile lorsqu’il dégaina son arme pour la placer sous la gorge du musicien.

Je le laissai parler, laissant juste sortir un sifflement admiratif. Il disait simplement que se faire insulter ne le dérangeait pas, mais qu’il ne fallait pas viser ses camarades. Très honorable de sa part. Je me demandais alors si je devais être pareil, ou ne penser qu’à moi comme certaine personne – un souvenir de Morihei me revint. Le jour où il m’avait laissé tomber aux mains de la marine… Ce fut pour moi une sorte de mort. J’étais passé par la case Impel Down et j’en étais ressorti différend. Je devais sans doute trouver encore ma voie, mais cet homme m’avais peut être aidé. Alors qu’il me proposait son épreuve, je me sentis revigoré : il avait des idées quasiment identiques aux miennes, à ceci près que c’était lui qui l’avait annoncé.

« Je comprends totalement que le manque de respect de mon ami ai pu t’importuner. Tu veux bien baisser ton arme, qu’on puisse discuter calmement ? »

Je disais ça avec un sourire carnassier, l’envie de le combattre montait en moi comme à chaque fois que je voyais un homme intéressant. Allais-je pouvoir l’affronter d’égal à égal ou n’était-il qu’un faiblard profitant de la distance ? Je me devais de le découvrir, cependant, c’était aussi un de mes nakamas qu’il avait menacé et comme il avait insinué un peu plus tôt : parle de moi comme tu veux, mais ne parle pas mal de mes amis. Cette fois, c’était quelque peu la même chose qui se passait.

« Ton idée est bonne, cependant je pensais qu’on devait choisir le nombre d’épreuve à l’avance. Que dirais-tu d’aller jusqu’à la troisième épreuve ? On pourra soigner les détails plus tard, si tu veux. »

Je regardais alors Raki. Je ne savais pas comment il pourrait réagir dans une telle situation, et même s’il était capable d’être calme, il pouvait partir au quart de tour quand il y allait et j’avais peur qu’il n’envenime la situation. A tout moment, je m’étais préparé à combattre l’homme et si ce n’avait pas été une simple menace, j’aurais déjà perdu l’un de mes précieux camarades. Je tentais de montrer un Vincent calme et serein, mais je bouillonnais intérieurement. Toute cette mascarade visant à faire croire à cet équipage que j’étais le capitaine de l’équipage était encore en train de me remplir la tête – à me demander si je serais capable de tenir réellement ce rôle – et obnubiler mes pensées et je devais encore faire avec cette menace, c’était assez compliqué pour un gars comme moi.
« Dans tous les cas, on vous suit, on doit y aller aussi. On pourra en parler sur la route, hein… »
[…]
« J’ai bien l’intention de gagner cette première épreuve. Lançai-je. Je sais comment pensent les bandits et j’ai bien l’intention de m’occuper de tous les bandits à moi seul. »
Je disais cela à haute voix, en direction du capitaine adverse. Steeve m’avait-il dit (si accepté par l’anim) s’appeler pendant notre trajet. Même si les tensions entre nos deux duos étaient palpables, ma façon d’approcher les gens était toujours la même : rester naturel et aimable. Même si le fait d’être manipulé m’horripilé horriblement, je savais faire abstraction et passer à autre chose. Ainsi, je me disais qu’avec les propos qu’avaient eu Raki, nous étions maintenant à égalité. Mes complications morales – concernant ma position temporaire de capitaine – disparaissaient lentement. Et c’est à ce moment là qu’on vit un groupe de trois personne, dont deux habillés militairement. Je suivis le couple et j’espérais que mon musicien favori avait fait de même.

L’homme au centre de mon attention fut un type, ensanglanté, qui marchait avec un air sadique sur le visage. Une trainée de sang le suivait et je remarquais qu’il s’amusait à s’ouvrir les veines. Quel genre de personne était-ce ? Intrigué, je le laissais passer, tentant au maximum de cacher ma présence. Je chuchotais aux autres personnes cachées – Steeve, la blonde et Raki compris – qu’il aimerait savoir ce que faisait la marine ici, surtout avec un dérangé pareil.

« Vous me suivez ? C’est peut être un truc plus important qu’un fruit du démon ! »

Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 416
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
111/200  (111/200)
Berrys: 3.483.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Mer 26 Oct - 23:07




Rencontre sanglante !

Un éclair argenté se projeta en ma direction, il allait a une telle vitesse que je ne put effectuer le moindre mouvement. La lame vint se placer devant ma gorge, les rayon enluminé de l'astre royale se reflettant sur l'acier clinquant afin d'illuminer mon visage tel un projecteur fabuleux. Mon sourire s'élargis se déploya a nouveau, non plus provocateur ou démentiel mais jubilatoire. Le loustique en un sens venait de m'apprendre sur lui plus de chose qu'une discussion fugace me l'aurais permis.

Il y avait plusieurs moyen d'obtenir des informations ou des renseignements et la provocation en était un, l'on apprenait beaucoup de choses sur le caractère d'une personne selon sa façon de réagir. Sang froid ou sang chaud tout n'était encore une fois question de point de vue. Les seul choses qui comptais dans ces moment la n'était que du domaine du non verbale, une mimique, une moue désaprobatrice, une réaction violente suivit d'une menace. Tout cela était extrémement plaisant a découvrir, a déchiffrer comme une mélodie qui ne se dévoile qu'au détour d'un couplet se developpant en un solo dantesque.

La réaction menaçante du lascar m'apprenait non seleument qu'il était sur de lui et de sa force ce qui me laissait sous entendre qu'il avait soit l'expérience du combat, soit un égo démeusuré, la seconde hypothèse s'avérais donc fausse vue qu'il ne réagissait a aucun moment au insulte que je lui faisait, mais bien celle que j'avais diriger a l'encontre de sa comparse.
Cela me permetais de déduire autre chose, il avait un attrait certain pour la gente féminine, et il devais considéré la blonde comme plus faible dans le sens où il devais certainement estimer qu'elle devait être protégée.

Tout cela était définitivement exhaltant, je n'avais écouté qu'a moitié ce dont mon capitaine et le manieur de cure dent discutaient. Durant ce laps de temps je n'avais pas lacher du regard le capitaine adverse lui adressant un sourire qui s'était élargis au fur et a mésure que mes supposition évolué. J'en vins enfin a prendre la parole avant que nous nous mettions en route, appuyant l'appel au calme du Warlord je dit alors d'un ton enjoleur:


" Mon capitaine a raison discutons calmement, je vous présente mes plus plates excuses si ce que j'ai put dire vous ai offencer. Sachez juste que je ne recommencerais pas. "

La marche se poursuivis alors. J'emboitais le pas a Vincent qui nous emmenais vers ce qui semblait une immense déchetterie. Nous avancions tranquillement tandis que les capitaine semblait discutais. Personnelement je gardais mes distances de la bondinnette et du sabreur, fumant avidement une clope je laissais mon esprit divaguer vers ma bien aimé. Que faisait-elle actuellement ? Ne souffrait-elle pas trop de sa soif dévorante de sang ?

C'est a ce moment la alors que je pensais a ma vampire bien aimé que je remarquais certainement en même temps que les autres un individues particulièrement bizarre entrain de se taillader les veines a grand coup. Il était suivis de deux larbins habillée en uniforme de la marine. Cela ne m'inspirais guère et je suivis le Warlord lorsqu'il se mit a couvert. Ecrasant ma clope pour ne pas être repéré par la fumée de celle-ci. J'écoutais alors mon capitaine, lui souriant narquoisement je lui répondit en chuchottant a mon tour:


" A nous quatres ? C'est trop risqué ! Le gaillard du milieux m'inspire pas confiance, y a quelque choses qui cloche avec ces marines aussi ! Laisse moi faire capitaine...."

Je prenais alors ma forme de chat, m'extirpant de mes vétements j'adressais un signe de ma pate avant comme pour lui toper dans la main:

".... par contre si tu veux bien prendre soin de mes affaires ça serrais sympa. Suivait moi a distance je laisserais des marques de griffures. Si vous m'entendez miauler au loin vous vous cassez. Ce mec empeste le sang comme s'il s'y était baignait je peux le sentir d'ici !"

Je m'éloignais alors d'eux me faufilant dans les déchets, mon pelage se ternir rapidement a cause de la crasse ce qui rendait ma couverture moins décelable. Je gardais une certaine distance entre les trois individues et moi histoire de les garder constament a portée d'odorat.



Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 314
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
24/75  (24/75)
Expériences:
79/120  (79/120)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Jeu 27 Oct - 16:40

Je sortais enfin de cette forêt après quelques minutes de marche. La fin du calvaire enfin, le Grey Terminal me revoilà. La dernière fois que j’avais mis les pieds ici c’était le jour de ma rencontre avec Akira. Une journée chargé en émotions et chargé en action comme aujourd’hui sûrement. Bon maintenant fallait trouver la fine équipe. Réunir le groupe anti-nain, bon manquait Kizuro mais ce n’était pas grave !

Au fur et à mesure que j’avançais dans le Grey Terminal, je voyais devant moi des traces de sang. Wow y’avait plusieurs options pour qu’autant se déverse, soit une mademoiselle avait oublié de prendre soin de son corps, soit y’avait encore eu des combats avec effusion de sang par ici. Bon ce n’est pas normal dans le Grey Terminal après tout ?

Je me déplaçais encore plus de l’avant vers la Capitale quand je vis, des silhouettes plutôt familières. C’était quoi ça ? Des marines. Je n’avais pas spécialement envie de me les faire, on va dire que j’étais pas là pour ça. Je me contentais de les suivre, je connaissais mes nakamas. Raki et Vincent sont plutôt du genre à facilement s’attirer des ennuis auprès de la marine, bon j’avoue moi aussi. Fallait les suivre, où la marine irait où sera Vincent et Raki.

Pendant cette petite période sur laquelle j’étais sur Dawn, j’avais progressé enfin en principe, je pouvais donc me persuader que j’arriverais à combattre des marines avec une force plus ou moins égale. J’avançais donc plus sûr de moi que d’habitude, il suffit les échecs et les défaites. Je pensais encore à cette révolutionnaire, cette fille avec son Zoan du scorpion. Le jour où je la retrouverais, je la détruirais. Je la haïssais du plus profond de mon être, je m’en fichais complètement de l’accord que l’équipage avait conclu avec Erwin Dog, j’allais la retrouver et lui faire payer mon échec cuisant contre elle.

Continuant ma route sur le chemin de la capitale, je croisais ceux que j’espérais trouver enfin. Vincent était là avec les affaires de Raki… C’est quoi ce pervers ? Toujours à se mettre en chat pour aller se promener cette ordure. Je vais le défoncer quand je le retrouverais. Le groupe de marine avançait devant moi quand je décidais de stopper ma route.

« - Hé Vincent comment ça va ? Et c’est qui eux ? »

Je pointais du doigt le petit couple qui était là, la fille était mignonne normal tout comme moi elle avait les yeux bleus et les cheveux blonds. L’autre type avait l’air d’être un sabreur amoureux de la belle. M’enfin bon je m’en foutais un peu des deux autres idiots je voulais des explications au sujet du mystérieux appel de Raki mais je pense que ce n’était surtout pas le moment. Le Zoan du chaton avait suivi le groupe devant moi, je pouvais encore les apercevoir. Ahem va falloir encore qu’on le baby-sitte celui-là.

« - Bon m’explique rien de la situation, je suis ravi de te revoir. Je crois comprendre que Raki est en train de suivre ce groupe de marine là-bas au loin. J’ai appris pour Shell Town et Erwin Dog, sache une chose vous avez assuré maintenant. C’est à mon tour d’être devant les feux de la scène, on va rattraper Raki. Ensuite vous m’expliquerez toute cette histoire, Warlord… ! »

Un grand sourire aux lèvres apparaissait peu à peu sur les miennes, l’excitation du combat, elle montait en moi. Je sens que l’action va bientôt commencer. Je n’avais pas trahi les mots que Raki m’avait dit, je n’oubliais pas d’appeler Vincent par son titre de Warlord et non comme un camarade. C’est parti, on va enfin pouvoir s’amuser. Gare à vous, mes futurs adversaires, l’ange arrive et va vous montrer qui c’est le patron !
RaS !
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
avatar
Messages : 404
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
156/200  (156/200)
Berrys: 10.285.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Jeu 27 Oct - 23:20

Feat


Psycho Circus-MJ
Gambit Decima

Akira se retrouvait seul avec les hommes. Il ne comprenait pas pourquoi Sakuga était parti, mais ça ne le concernait pas ou pas pour le moment. Il se trouverait concerner plus tard, mais là ce qui le concernait le plus était de rester avec ces deux hommes. Il voulait en apprendre plus sur eux et devenir amis avec eux même. Et c’était ce qu’il allait faire, il allait s’efforcer d’en savoir beaucoup plus sur l’homme musclé, le vieux et leur équipage. Et Akira allait faire la même chose, il allait dire ce qu’il savait sur l’équipage. Mais comme il venait d’entrer dans cet équipage, il ne connaissait pas forcément tous les détails.

Il avait donc gravi le mont Corvo avec les deux hommes. L’homme avec les gros muscles se nommait donc Taurus et aidait le vieil homme à gravir le mont. Akira n’avait pas besoin d’aide, il l’avait gentiment refusé pour ne pas froisser l’orgueil de Taurus. Mais le petit homme qui se nommait Senin Enos lui se faisait aider par Taurus. Il se trouvait être un peu trop vieux pour monter le mont Corvo et cela fit sourire un peu plus Akira. Il avait pensé que ce petit vieux aurait pu faire ce qu’il voulait avec un quelconque pouvoir ou une grande expérience en la matière de piraterie, mais on pouvait voir que ce n’était pas le cas. Ou alors il cachait ses pouvoirs aux yeux du cornu, comme ça il gardait une part de mystère. Akira lui en se présentant il n’avait rien caché, il avait dit qu’il se battait avec ses poings et ses pieds pour battre mais qu’il voulait posséder un pouvoir qu’il lui permettrait de pouvoir se venger des bandits du mont Corvo, mais aussi d’autres personnes qu’il avait rencontrées dans sa vie. Il voulait devenir fort aussi pour rentrer chez lui sur l’île des cornus sur le nouveau monde, il voulait montrer à son ancien peuple qu’il était fort et qu’il pourrait reprendre sa place comme il se devait.

Le cornu avait aussi appris qu’il y avait deux autres membres dans leur équipage qui portait le nom des Libellules enchantées, ce nom avait fait sourire le cornu. Il se demandait si l’un des membres de cet équipage pouvait se transformer en libellule vue le nom et surtout le capitaine. Akira avait maintenant envie de rencontrer les deux autres membres de l’équipage des Libellules. Le capitaine se nommait Steeve Wonder et la seconde dont leur chef était éperdument amoureux se nommaient quant à elle Loana. Les deux noms du couple faisaient penser à des noms de chanteurs, peut-être que ces deux personnes avaient un pouvoir lier à la musique telle que le musicien des psycho circus, j’ai nommé Raaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaki Goshuushouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu !!! Mais le cornu ne savait réellement rien sur les pouvoirs des membres de cet équipage, il faisait une simple déduction comme pour les compétences de Taurus qui semblait être basées sur la force ! C’était pour cela que le cornu voulait voir qui était le plus fort entre lui et Taurus, mais il verrait ça quand leur mission d’extermination sera finie.

Le cornu appréciait de plus en plus les deux hommes et ça avait l’air d’être réciproque. Akira était content de cette rencontre et il se demandait si lors de leur mission d’assassinat, si leur capitaine et leur seconde mourraient peut-être que les deux hommes pourraient rejoindre le psycho et comme ça, ils resteraient avec Akira et formeraient tous trois un très bon trio.

Alors que le trio restait devant les trois premiers troglodytes, Akira se demandait s’il fallait vraiment attendre leur capitaine, parce qu’il aurait pu avoir un pépin lors de leur petite aventure dans le royaume de Goa. Car leur capitaine était connu pour avoir une petite prime sur sa tête, mais chaque marine ou chasseur de primes se devaient de capturer ce genre d’individu. En attendant le cornu s’était assis sur le sol dos à une des parois de la grotte. Mais il allait rapidement bouger, il n’aimait pas trop attendre, il fallait trouver ces bandits et les tuer. Ils étaient une trop grande menace pour la population et dans le pire des cas, s’il fallait, il laisserait le fruit du démon à Taurus et Enos. Il y avait tellement de pouvoir en ce monde, un seul qui lui passait sous la main ne serait pas un drame, puis se transformer en animal, c’était très peu pour lui-même s’il pouvait acquérir une force incommensurable. Notre homme-cornu se relevait plusieurs minutes plus tard et s’adressait à ses deux comparses.

« Est-on vraiment obligé d’attendre votre capitaine ? Ne pouvons-nous pas partir en reconnaissance et essayer de s’en prendre à ces bandits nous-même ? »

Akira faisait une petite proposition d’aventure auprès des deux hommes. Mais il sentait que ces deux-là étaient trop fidèles aux ordres et qu’ils allaient répondre négativement, fin surtout le vieux puisque c’était lui le chef du duo.

« Bon je sais pas pour vous, mais moi je vais explorer celle du milieu, je la sens bien celle-là ! »

Le cornu n’attendait pas de réponse des deux hommes, il pensait qu’ils allaient attendre leur capitaine, mais peut-être qu’ils allaient suivre le cornu, qui sait ? Peut-être qu’en suivant l’homme aux cornes, une belle aventure allait guider nos trois hommes. Mais pour cela il fallait suivre Suzuran Akira… Aller suivez le ! Aventure garantie n’ayez pas peur ! Le cornu vous rassurera si vous avez peur et vous fera oubliez dans quel pétrin il vous aura mis !
Code de Frosty Blue de Never Utopia


HRP: Désolé c'est de ma faute, j'ai pas chercher ce que voulais dire Troglodyte, je m'excuse pour cela ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1407

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Dim 30 Oct - 10:03



Steeve Wonder primé à 5.000.000 B & Loana Irena


L’individu particulièrement névrosé paraissait pour le moins plus que dangereux. Cachés dans la pénombre à l’abri des regards, le groupe de quatre était déjà passé à l’action même si Loana montrait un certain inconfort et que Steeve semblait assez dérangé par le comportement de l’homme horriblement maquillé. Il dut d’ailleurs attendre que celui-ci disparaisse de son champ de vision pour sortir de sa cachette et ainsi constater qu’ils n’étaient plus que trois. Ne sachant pas vraiment quoi faire sur le moment, il échangea un regard inquiet avec sa belle et douce.

Une seconde plus tard, un autre individu rejoignait le groupe et semblait vouloir prendre la direction du groupe de marine. Mais pourquoi diable voulaient-ils voir qui était ce type ?! Ce n’était pourtant pas compliqué : la mission ne demandait que la tête du leader du mont Corvo, rien de plus ! Pourquoi partaient-ils dans autant de directions différentes ? A contrecœur Steeve reprit la parole au travers de son den den pour le reste de son équipage. Il donna quelques informations avant de s’en retourner vers l’autre groupe l’air toujours aussi sûr de lui.

- Okay pour les trois épreuves. Je te propose une première épreuve en relation avec ton intérêt pour ce type cinglé. Choisis le nombre de participants et en quoi consiste l’épreuve. Pour le reste, je ne sais pas trop ce que tu veux mais j’ai une partie de mon équipage qui m’attend. Ils sont au mont corvo. Si on fait équipe, il est temps de se décider maintenant de ce qu’on fait.
Les dés étaient lancés, plusieurs pistes semblaient intriguer le Vincent. Pour sa part, Steeve souhaitait simplement récupérer le fruit du démon, peu importe comment. S’il fallait aller à la source, ça n’était pas un problème pour lui.


Senin Eros & Taurus


Lorsque leur collègue du jour avait foncé tête baissée dans la grotte du milieu, le vieillard ainsi que la grosse brute n’en étaient tout bonnement pas revenus. Restés bouche bée devant cette attitude cavalière, ils n’avaient pas voulu suivre pour préférer attendre les ordres de Steeve et cela semblait particulièrement judicieux !

Les grottes se ressemblant toutes, il était impossible de distinguer une quelconque propriété pour ces dernières. Lorsqu’Akira entra dans celle du milieu, les deux comparses le perdirent du champ de vision en quelques secondes. Tendus, ils hésitaient à se lancer eux aussi dans la même direction pour le secourir et c’est finalement le bruit d’une explosion dans cette dernière qui motiva Taurus à courir dans la direction de la grotte.


Glad Omihiro, primé à 8.000.000 B


La grotte contenait bon nombre de pièges et c’est en marchant sur un mécanisme que le cornu activa bien malgré lui une explosion sur son côté droit : Le mur s’affaissa un tout petit peu pour laisser une déflagration impressionnante sortir de là. Nul doute que le pirate allait devoir réagir vite pour s’en sortir. Quelle idée de foncer tête baissée dans un tel endroit ennemi ?

La déflagration passée, un homme s’avançait depuis la grotte avec une lampe à la main. Une lumière un peu sombre illuminait son visage, ça ne présageait rien de bon pour Akira. Visiblement, il s’agissait d’un des gradés de l’organisation des bandits du mont Corvo. Toisant le cornu de haut, il ne chercha même pas à s’en prendre à lui dans un premier temps, certain de sa puissance supérieure. Il finit par lui adresser quelques paroles, assez las des quelques attaques qui avaient eu lieu depuis plusieurs jours.

- T’es pas du genre malin pour t’aventurer seul ici, minus. Tu penses vraiment faire quelque chose contre nous avorton ?
Il se retenait de rire, visiblement, Akira avait fait une grave erreur stratégique à ses yeux.


???


De son côté, le groupe de deux marines et du fou passèrent par la ville haute et arrivèrent finalement au palais royal. La marine n’était pas un ennemi du pouvoir en place en cette sombre époque et utiliser l’uniforme de ses subalternes semblait particulièrement intéressant pour ce maniaque.

Arrêtant un instant de se tailler les veines pour paraître un brin normal devant la garde, il paraissait particulièrement triste à l’idée de ne pas pouvoir assouvir ses pulsions autodestructrices. Une chance pour lui, les deux lieutenants de la marine, bien qu’en ne prononçant pas un seul mot permirent au groupe de trois d’entrer dans la demeure principale. Ils avaient demandé audience au roi concernant les bandits du mont Corvo. Avaient-ils réussi leur coup ? Venaient-ils quémander leur récompense ? Impossible de le savoir pour le moment mais ils étaient tout de même parvenus à entrer dans le château royal.

Un seul petit moment d’inattention permettrait à Raki de pouvoir lui aussi suivre le mouvement. Allait-il saisir sa chance au risque de rester coincé à l’intérieur sans avoir de renfort de son équipage ou bien laisserait il passer sa chance pour attendre de pouvoir entrer lui aussi de façon conventionnelle ?



Ordre de passage : Vincent – Raki – Sakuga – Suzuran

Vincent : Steeve voit que tu pars dans tous les sens et que tu es rejoint finalement, du coup il te demande de te décider pour le Davy Back Fight. A toi de voir ce que tu veux faire comme épreuve et de potentiellement la commencer.

Raki : Tu es le seul à avoir suivi le type bizarre. Tu as une seule ouverture pour te glisser dans le château si tu le souhaites. A toi de voir !

Pour Sakuga : Même principe que Vincent dans la mesure ou tu le rejoins. Tu es donc mis au courant de ce qui se passe.

Pour Akira : Tu entres dans la grotte du milieu et te retrouve donc sur un piège que tu déclenches avec une explosion sur ta droite. A toi de voir comment l’éviter. Tout ça fait du bruit et tu te retrouves nez à nez avec un bandit qui te toise de haut. Tu ne connais pas son niveau, c’est un gradé des bandits du mont Corvo primé à 8.000.000 B.

- Steeve Wonder – Niv. 24 (???)
- Loana – Niv. 14 [Musique enchanteresse]
- Eros Enin – Niv. ???
- Taurus – Niv. 18 [ ???]

- Glad Omihiro – Niv. ???



Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
avatar
Messages : 260
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
32/200  (32/200)
Berrys: 27.651.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Mer 2 Nov - 8:42



La lame interdite ! Que va-t-il se passer ?!

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦


Tout partait dans tous les sens, et je n’avais aucune idée de vers où je me dirigeai réellement. Le Davy Back Fight que j’avais proposé était totalement désordonné, je n’avais jamais songé qu’il serait aussi compliqué de le mettre en pratique, ce n’était que trois épreuves, n’est-ce pas ? Alors pourquoi je n’arrivais tout simplement pas à trouver d’idées pour cela. J’étais pourtant bien parti, je savais comment procéder. Ayant provoqué le capitaine en duel, nous devions simplement rejoindre les autres pour finalement débuter les hostilités, mais avec le trajet, plus cette rencontre avec ce type bizarre, ma détermination à récupérer immédiatement les membres de l’équipage de Steeve avait bien diminuée. J’étais donc en train de proposer toute autre chose, tout en désaccord avec la première épreuve proposée par le capitaine des libellules. Je prenais donc la peine de leur proposé de suivre ce type aux veines exposées. Et pourquoi deux marines suivraient un gars aussi énigmatique sans même sourciller à chaque entaille ?

Alors que Raki se transforma en chat pour les suivre discrètement, n’attendant même pas la réponse de nos « confrères », il m’expliqua la marche à suivre et malgré le fait qu’il me dise de ne pas venir s’il miaulait… Me connaissait-il vraiment ? Steeve me proposa alors d’écourter le Davy Back Fight en fusionnant mes deux envies : il fallait que je trouve une épreuve concernant le type aux cheveux verts. Il ajoutait aussi qu’il était partant pour faire trois épreuves, et cela me plaisait, mais dans le contexte actuel, je me trouvais un peu désemparé. Et c’est là que Sakuga arriva.

Une sorte d’appréhension me prit. Et s’il n’avait pas envie d’écouter Raki et qu’il me demande des renseignements concernant le fait que « j’étais le capitaine » devant Steeve. Le Davy Back Fight pourrait être annulé, pire on pourrait perdre bien plus… J’écoutais nerveusement les dires de l’ingénieur et je compris qu’il jouerait le jeu lorsqu’il m’appela Warlord. Je crois bien que c’était la première fois qu’il m’appelait ainsi, ou je ne me souvenais tout simplement pas des précédentes. Je souris intérieurement, toisant du regard le capitaine adverse. « Hé ouais, j’suis vraiment un cap’tain, maint’nant ! » me disais-je intérieurement. Je fermais la parenthèse où il pensait que je n’étais pas vraiment le capitaine et je revins sur terre. Je devais donc choisir la première épreuve, et alors que j’y pensais, je ne sais pas, j’eu une sorte de révélation. Une sorte d’épreuve que même moi je n’y comprendrais rien si on me l’expliquait.

« Pour la première épreuve, voilà ce que je propose : Il faut récupérer l’arme du type bizarre, là-bas. Celle qu’il utilise pour se tailler les veines. C’est pas compliqué. Cependant, l’épreuve ne sera validée que lorsque cette même arme sera plantée dans le torse du chef des bandits. Un seul membre peut participer à cette épreuve, mais tout l’équipage peut participer à la récupération, c'est-à-dire que – pour notre équipe ce sera Sakuga ici présent – le participant qui devra planter la lame dans le torse du chef des bandits, mais ce n’est pas forcément lui qui devra récupérer l’arme en question. »

Je regardais autour de moi, nous n’allions pas tarder à perdre de vue le groupe de trois.

« D’ailleurs, même si c’est une équipe qui récupère l’arme, ça peut être l’autre qui gagne, si elle récupère l’arme entretemps et la plante dans le corps du chef des bandits. »

Je misais sur notre chance hors du commun pour récupérer l’arme, mais aussi sur notre faculté à trouver les points faibles de nos ennemis. Je me mis rapidement avec Sakuga pour lui expliquer deux trois trucs.

« Nous avons débuté un Davy Back Fight avec l’équipage de ces deux personnes. La première épreuve est une sorte de fil rouge, nous cherchons la tête du chef des bandits, mais ce type m’intéresse et j’ai voulu le suivre, mais le capitaine, Steeve, il s’appelle. Tu connais ? Il m’a dit qu’il fallait qu’on fasse une épreuve le concernant. Voilà donc pourquoi j’ai proposé cette épreuve, tu en es le participant attitré. Je te fais confiance. »

Cette fois, regardant mon adversaire du jour.

« Maintenant, dis-moi quel est ton participant. Sakuga : Tu peux y aller, l’épreuve a commencé ! Steeve, dépêches-toi. »

Je commençais à partir dans la même direction que Sakuga, même si je n’allais pas aller aussi vite que lui, pour entendre la réponse de mon homologue « capitaine ». Je restai cependant conscient qu'il pouvait a tout moment réagir de façon disproportionnée et s'attaquer à Sakuga pour le mettre hors-jeu, je ne l'avais pas interdit, c'est vrai. Je me mis donc en mode "combat" prêt à en découdre à tout moment : il ne m'aurait pas comme avec Raki.


Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 416
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
111/200  (111/200)
Berrys: 3.483.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Mer 2 Nov - 22:44




Mignonne filature !

 Je suivais inlassablement la triade, Le Joker suivis ses deux valet de pique s'en allais a un pas ni trop lent ni trop rapide. L'odeur du sang emplissant mon odorat, de tel sort que je ne pouvais décement pas perdre leur piste. la percution sanguinaire qui rythmé les vat viens de son archer de métal glissant sans aucune harmonie sur les corde raide qu'étais ses veines, le comportement bien trop calme des marines. Cette embiance a la fois satyrique et satanique me faisait sourire intérieurement tant tout cela était ironique.

Ils finirent par arrivais au niveau de la ville, ce qui me laissait plus d'option afin de les suivre. Les ruelles sombre et les toits abbondais suffisament pour me permettre de passer inaperçut tant pour eux que pour la populace locale. Je marquais la piste de quelque entaille sur un arbre a l'entrée de la ville comme je l'avais fait plusieurs fois dans la déchéterie. A la suite de ça je continuais de les suivres. Me faufilant entre les jambes des passants. Me glissant sous un étale de ci de la, mais gardant toujours la piste a porté de flaire et de vue.

A vrai dire me cacher parmis la foule ne fut pas une chose des plus compliqué. En effet comme tout badaux qui se respect le peuple de Gao ne dérogeait pas a la règles. Le malsain et l'inconnu dérange, hors on ne pouvais faire plus malsain qu'un loustique entrain de se taillader les veines avec une avidité quasie hystérique. Les gens s'écartaient devant lui et ses marines. D'ailleurs plus je les suivais plus je réfléchissais a la situation. Si le fou étais suivis par des marines c'est qu'il devait certainement en être un, mais dans ce cas pourquoi étre passé par le Grey Terminal et pas directement par le port si la ville était leur objectif ? De plus il n'y avais rien de logique dans la façon d'agir des marines. A les voir évoluer ainsi il me donnais l'impression de n'être que de simple poupée de chiffon dénué de toutes émotions ou sentiment, le totale opposée de leur acolyte qui frisé la folie sadomasochiste.

Souhaitant approfondir la chose je profitais de les avoir a l'oeil parmis la foule pour me concentré non plus sur l'odeur du sang, mais sur l'odeur que pouvais dégager les deux mouettes. Une odeur boisé, de l'humus, et un fort relant terreux se mélé au sang que dégager le satyrique. Ils avait dut passer par une foret sauf que la seul foret de l'ile s'étend du mont corvo au village de fushia et déboucher sur le Grey terminal selon les explication que Rin nous avait fait peu avant notre arrivé.

Je souris a nouveau intérieurement, ils n'avaient pas déboucher sur la déchéterie par hasard, il devait trés certainement venir du mont. Mais tout cela n'expliquer en rien le comportement apathique des deux larbins. Je commençais a avoir de sérieux doute quand a leur destination.

La lumière ce fit un peu plus lorsque je les vit arriver au niveau du palais, et me servant de mon Ouïe je constatais dans un premier temps que le loufoque avait arreté de se lacéré et qu'il laissait faire ses larbins. Je commençais alors a me dire qu'ils avaient certainement dut déjà tuer le chef des bandit et venais chercher la récompense. Je souris intérieurement tandis que les trois loustique entrée, Les garde a l'entrée se retournant pour regarder les trois homme entrée, Le même sentiments malsain qui impregnait ce trio avait-il attiré leur attention. Toutefois je profitais de cet instant pour entrée a mon tour, et me glissant derrière une tenture je m'en servis pour grimper discretement sur les pourtes de maintien qui se trouvais dans la pénombre du palfond. Me hissant sur la principale je poursuivis ma filature, laissant libre cours a tout mes sens afin de prévenir le moindre danger qui pourrais survenir.




Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Pirate
avatar
Messages : 314
Race : Ange
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
24/75  (24/75)
Expériences:
79/120  (79/120)
Berrys: 8.280.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Sam 5 Nov - 22:23

Les événements se sont vite enchaînés. J’avais envie de cogner les gens qui accompagnaient Vincent, j’aime pas ce qui me ressemble en fait. La fille avait l’air d’être un mix entre Raki pour son violon et de moi pour sa couleur de cheveux et les yeux bleus. J’entendais quelques mots que je connaissais très bien par réputation, un Davy Back Fight, les combats entre pirates pour récupérer les meilleurs éléments d’un équipage adverse. Je n’avais aucune envie de voir cette fille ou son compagnon rejoindre l’équipage… Attendez une petite seconde, les types que j’avais rencontré plus tôt dans la journée, c’est des membres de son équipage ou pas ?

C’est alors que Vincent annonçait le défi que j’allais devoir remporter pour gagner ce Davy Back Fight. L’homme que Raki avait poursuivi, je devais récupérer son arme et la planter dans le chef des bandits. Un truc simple ? Quoique je vais devoir me frotter à deux grosses pointures tout ça pour gagner une épreuve ? Vincent a fumé ou quoi ?

«  - Hé Vincent, juste une info, si t’es pas au courant mais pour la tête du chef des bandits du mont corvo y’a un Zoan Mythique. Un fruit du démon assez puissant tu vois ? Donc si on perds, non seulement on perdra un membre d’équipage mais aussi une source de puissance très intéressante. Si tu compte autant sur moi, je fonce récupérer cette lame. »

Je lui avais chuchoté ce que je savais maintenant il fallait que j’agisse pour remporter cette épreuve. Je réfléchissais à un plan pour me permettre de vaincre rapidement mon adversaire de l’épreuve bien que son identité soit inconnu. Je fonçais donc vers la capitale du royaume de Goa, mission numéro 1, retrouver le type et ses deux marines. Mission numéro 2, faire en sorte de récupérer la lame sans me faire doubler par mon adversaire. Mission numéro 3, me débarrasser de mon adversaire ou le ralentir afin qu’il ne mette jamais la main sur la lame. Mission numéro 4, retrouver le chef des bandits et planter la lame dans son torse. Je sentais l’échec arriver à grands pas, mais c’était pas grave. Il me faut une astuce, un truc pour ralentir mon adversaire ou brouiller les pistes. Une énorme pagaille dans la capitale ? Non trop dangereux, la garde du royaume me tomberait dessus aussi vite. Je dois trouver un moyen vite fait bien fait pour ne pas me faire doubler, je fonçais alors vers le port de la capitale, je vais faire ce qu’on m’a appris il y a pas longtemps je vais récupérer du poisson !
Saku est parti en direction du Port !
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
avatar
Messages : 404
Race : Cornu
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
156/200  (156/200)
Berrys: 10.285.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   Mar 8 Nov - 22:27

Feat


Psycho Circus-MJ
Gambit Decima

Le cornu n'avait sans doute pas la tête sur les épaules. Il fonçait comme ça, tête baisser dans la grotte. Elle aurait pu être piégé par des bandits voir même par des marines ou bien les gardes du roi et même les pirates des libellules auraient pu y mettre des pièges. C'était peut-être pour ça qu'ils attendaient leur capitaine même si pour Akira ce n'était pas vrai. Il s'en foutait clairement. Il n'avait pas réfléchit à cette éventualité là. Pour lui personne n'avait mit de piège, il pouvait avancer tranquillement sans se faire piégé par quoi que ce soit. Le chasseur pouvait donc traverser comme il se devait et tout tranquillement la grotte. Il n'avait pas besoin d'avoir peur, il n'y aurait aucun bandit et aucun piège. Il marchait donc sereinement dans cette grotte en sifflotant et en ayant les mains dans les poches.  
 
Marchant tranquillement dans la grotte. Il ne s'attendait réellement pas à ce qui allait se passer. Une explosion avait retentit dans la grotte. Cette explosion l'avait plaquer contre le mur et amocher son bras droit. Il avait eu de la chance sur ce coup là, car il aurait pu mourir sur cette explosion, il n'avait pas remarquer sa jambe, mais il avait prit un coup sur sa jambe aussi, mais il ne le sentait pas trop. Il sentait plus la douleur au niveau de son bras. Et pour en rajouter un peu... Un bandit s'approchait de lui avec une lampe dans la main. Il n'était donc pas dans une bonne posture. Il ne pouvait pas trop se battre, il avait une jambe et un bras en moins, mais l'adrénaline pourrait lui faire oublier ça. Mais c'était quand même avec un grand contre coup, parce que s'il ne ressentait plus la douleur, quand l'adrénaline va retomber, il va donc ressentir toute a douleur. Il faudrait donc qu'il fasse attention.  
 
De plus, le bandit le toisait. Le cornu avait horreur de ça, il voulait le tuer sur place. Mais il ne se sentait pas assez fort pour ça. Pas pour le moment en tous cas, mais il arrivera bientôt le moment où Akira va avoir ce sursaut de force. Il viendra battre ces bandits et prendre la tête de leur chef. Il aura donc enfin vaincu ses démons, il devait donc devenir plus fort ou s'entourer de personnes fortes. Taurus et Enos devaient être fort comme leur équipage, mais il y avait les psychos circus aussi, quand toutes ces pièces seront réunis, Akira pourrait se battre pleinement sans se soucier d'être seul. Pour le coup c'était le fait d'être seul qui l'empêchait d'aller l'attaquer. Il ne voulait pas mourir de suite ou en tout cas sans avoir revu son meilleur ami. Ni sans savoir que quelqu'un pourrait le secourir en cas de besoin, là pour le coup, il avait Taurus et Enos, mais il devaient être encore devant la grotte à attendre le retour de leur capitaine. Les paroles du bandit n'avaient pas contre pas plu au cornu. Et il devait réagir à cela. Il s'avançait jusque devant le bandit. Il était bien plus grand que lui, peut-être soixante centimètre ou quelque chose comme ça. L'homme aux cheveux violet devait faire dans le mètre quatre vingt, mais Akira n'avait pas peur de lui, il ne voulait juste pas mourir ici, il avait autre chose à faire.  
 
" Je suis seul peut-être ici, mais dehors mes hommes m'attendent et on est prêt a s'en prendre à vous ! On est plus d'une vingtaine à vous attendre ! Nous vous détruiront ! " 
 
Il le fixait dans les yeux avec un sourire carnassier sur le visage. Il entendait quelqu'un arriver en courant, il ne savait pas qui c'était pas ce devait être Taurus qui arrivait. Il semblait vraiment bien l'aimer et si c'était bel et bien lui cela ferait chaud au cœur du cornu. Il serait donc un ami de cette force de la nature qui ressemblait un peu à notre héros, mais sans les cornes et avec un peu plus de muscle. Le cornu fixait donc dans les yeux l'homme. 
 
"Je ne suis pas un minus comparé à toi ! Tu fais vraiment taches face à moi ! Retient bien ça, dit à ton chef que Suzuran Akira va venir lui couper la tête avec ses hommes et qu'il ne se défile pas !" 
 
Le cornu tourna rapidement les talons et s'était mit en marche vers la sortit. Il devait se dépêcher pour ne pas que l'homme vienne l'attaquer. Il ne voulait pas se battre ici et maintenant surtout qu'il était blessé. Alors qu'il avançait dans la grotte, il ne savait pas si ce bandit l'avait suivit, mais Akira était sur ses gardes. En chemin il retrouvait Taurus toujours en train de courir. Akira avait en fait bien avancer dans la grotte et ne s'en était pas rendu compte. Il retrouvait Taurus a mi-chemin entre l'entrée et là où il se trouvait. Il lui souriait et lui fit un petit signe pour lui dire de ressortir avec lui.  
 
"Je vais bien ne t'en fais pas, je suis tomber sur un piège et j'ai trouver plus judicieux de retourner avec vous." 
 
Le cornu avait mit quelques minutes à ressortir de cette foutu grotte qui se trouvait en pleins milieu des trois et voyait Enos devant. Akira se grattait la tête en ressortant et en le regardant. 
 
"Je vais faire comme tu dis et attendre ton capitaine. J'ai marché sur un piège, donc les trois grottes doivent être piégé et aussi, des bandits doivent se trouver dedans... J'en ai croiser un avec une chevelure violette, j'espère juste qu'il ne m'a pas suivit lors de ma fuite." 
 
Le cornu ne savait pas quoi faire, il avait peur que cet homme l'avait suivit et qu'il allait s'en prendre au petit groupe et Akira s'en voudrait à mort i cela arrive. Il haïrait encore plus ces bandits ! Il ne restait plus qu'au petit groupe a attendre pour voir si le capitaine allait arriver.  
 
"Et si votre capitaine met trop de temps a arriver on fait quoi?"
Code de Frosty Blue de Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 1]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gambit Decima [Event - East Blue 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Gambit Decima [Event - West Blue]
» Oh Jhonny, si tu savais. [East Blue, rang C, Révolutionnaires, Aide & Elimination]
» Gambit Decima [Event - Grand Line 2]
» Gambit Decima [Event - Grand Line 3]
» Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Île de Dawn-