Le Deal du moment : -44%
PNY – SSD Interne – CS3030 – 1To ...
Voir le deal
109.99 €

Partagez
 

 Gambit Decima [Event - Grand Line 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Tadake Kyoshiro
Pirate
Tadake Kyoshiro
Messages : 1797
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Left_bar_bleue47/75Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Left_bar_bleue226/750Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty_bar_bleue  (226/750)
Berrys: 66.560.000 B

Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - Grand Line 2]   Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Icon_minitimeSam 11 Mar - 22:54

Gambit Decima
PV Nak, Drake, Mori, Kari & MJ| Grand Line – Time End



Ce n’était nullement nécessaire de appeler à Kyoshiro à quel point il était ignorant du monde dans lequel il évoluait, il n’y avait qu’à voir son air perplexe et gêné lorsque des noms révérés ou craints étaient mis sur le tapis lors d’importantes conversations. Fort heureusement pour lui il était entouré de personnes suffisamment patientes envers lui pour prendre le temps de combler ses lacunes et lui expliquer qui pouvait se trouver derrière tel ou tel nom, comme ils avaient pu le faire lorsque le nom de Centes avait été évoqué en sa modeste présence pour la toute première fois.
Si le jeune épéiste ne connaissait guère les grandes figures ayant façonné le monde à leur image, il y avait au moins un nom qu’il ne pouvait ignorer et c’était celui du Roi des pirates, ce nom était révéré par tous ceux ayant un jour rêvé de prendre la mère et Kyoshiro ne faisait pas exception à la règle. Alors rencontrer son navigateur ? Le jeune maudit ne savait même pas comment réagir dans pareille situation, il ne réalisait pas encore à quel point cette personne face à lui était puissante, à quel point il était chanceux d’être en sa présence.

Mais malheureusement sa curiosité et son ignorance avaient leurs limites, laissant facilement la place à son sens des responsabilités au moment où son capitaine lui demanda d’aller chercher quelqu’un capable de soigner celle qu’il avait horriblement mutilée. Son capitaine n’avait même pas besoin de le lui demander de toute façon, Kyoshiro aurait de toute façon cherché à éviter à cette femme de passer l’arme à gauche par sa faute. Ni une ni deux, le jeune homme se mit en marche pour finalement arriver sur un autre champ de bataille dont il ne connaissait pas tous les participants, mais cela importait peu car il avait au moins pu capter la voie dudit Mori et celui-ci ne se fit pas prier pour accéder à la requête du phénix. Soupirant intérieurement, soulagé de savoir que la cornue avait désormais plus de chances de s’en tirer, le jeune maudit fut quelque peu décontenancé par ce qu’il ressentit après que Mori l’ait touché. En un instant il sentit une partie de sa douleur et de sa fatigue d’envoler comme si elles n’étaient que de très lointains souvenirs, il se sentit plus fort à nouveau et réalisa alors qu’il s’agissait de la capacité dont son capitaine avait besoin pour sauver la cornue.

Écoutant alors ce sauveur lui désigner une cible et une mallette sur ce champ de bataille, Kyoshiro acquiesça d’un hochement de tête et de prépara à rassembler ses forces nouvellement récupérées, malheureusement il n’eut pas l’occasion de tester l’étude de sa guérison car une voix familière lui intima de ne rien en faire. Baissant ma tête pour se rendre compte que cette fameuse voix provenait de son frère d’armes qu’il n’avait pas vu depuis facilement plus d’une année. Que faisait-il ici, si loin des blues ? Si le visage du jeune épéiste s’éclaira un instant pour faire écho à l’agréable surprise que représentait cette rencontre, ce même sourire ne fut que très fugace lorsque Kyoshiro se souvint de la raison de sa présence ici. Il fallait récupérer la mallette ? Apparemment son camarade semblait décidé à s’en charger et lorsque Kyoshiro fut interrogé sur sa responsabilité dans les évènements qui avaient lieu à quelques dizaines de mètres de là, il répondit :

«En partie, oui.»


Confiant dans la capacité de son camarade à venir à bout de son adversaire, le jeune épéiste tourna les talons pour rejoindre son capitaine mais, avant cela, ne put s’empêcher d’entende son camarade désirer fêter leurs retrouvailles. Fêter alors qu’une femme était aux portes de la mort ? Fêter alors que le navigateur du plus grand des pirates était ici ? Sa réponse ne se fit pas attendre

«L’heure n’est pas à la fête, pas pour moi en tout cas.»


Bien sûr qu’il était content de retrouver son frère et son capitaine, la question ne se posait pas mais il y avait d’autres choses plus importantes que faire la fête pour le moment. Inquiet de l’état de la cornue et pressé de retrouver les siens, Kyoshiro disparut dans un énième flash lumineux pou se retrouve près de cette auguste personne qui, outre son accent à couper au couteau, transporta tput ce beau monde dans un tout autre lieu scintillant de richesses.
Alors c’était donc cela le fuit d’une vie de piraterie ? Oh oui le maudit était évidemment surpris de la capacité unique de ce navigateur mais ses yeux ne pouvaient ignorer les innombrables richesses qui s’étalaient à perte de vue, comme autant de symboles d’une vie bien remplie. En voyant tous ces trésors amassés Kyoshiro comprenait désormais pourquoi autant de personnes faisaient le choix de suivre cette voie, même si la cupidité n’avait pas prise sur lui il n’était pas bête au point d’ignorer ce qu’un homme pourrait s’offrir avec ne serait-ce qu’une fraction de ces richesses : c’était véritablement bluffant !

Mais si cette journée avait déjà été très surprenante elle ne semblait pas vouloir s’arrêter là, en effet cet illustre navigateur proposa à chacun un cadeau de leur choix et, finalement, Kyoshiro put entrevoir un des objectifs de son capitaine : vaincre un des 4 Empereurs en combat singulier. Jusqu’à maintenant le phénix ne s’était jamais confié à lui et, l’espace d’un instant, Kyoshiro ressentit une pointe d’amertume de découvrir l’objectif de son capitaine de cette façon. Mais cela importait peu, les paroles étaient lancées et c’était désormais au tour du lumineux épéiste d’expliquer ce qu’il souhaitait recevoir.

Bien entendu ilétait extrêmement difficile pour Kyoshiro de demander quelque chose car ce n’était pas dans sa nature, il se fit donc violence pour parvenir à une réflexion sur ce dont il pourrait avoir besoin. Des connaissances ? C’était tentant mais pas assez utile à son goût. Une arme ? Très tentant également, il hésita même à demande deux sabres de renoms à son interlocuteur mais, subitement, les paroles de son capitaine lui revinrent en tête.

Pas seul…Pas seul…il n’était pas seul, il ne l’avait jamais été. Il n’était pas seul à se battre et n’avait donc pas besoin d’autres armes que celles déjà en sa possession. En se rappelant les paroles de son capitaine il réalisa finalement ce dont il avait besoin :

«Des compagnons….»


Si ces deux mots parvinrent aux oreilles du navigateur sous la forme d’un simple murmure, comme des pensées échappées de l’esprit du jeune maudit, elles donnèrent au maudit la force de lever les yeux et les plonger dans ceux de celui qui lui tendait désormais la mains.

«…voilà ce que je désire. »




© ANARCISS sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
Mori Ranmaru
Messages : 577
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Left_bar_bleue30/75Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Left_bar_bleue68/120Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty_bar_bleue  (68/120)
Berrys: 57.721.523 B

Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - Grand Line 2]   Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Icon_minitimeMer 15 Mar - 15:55

Gambit Decima
" Après son arrivé à Time End, Mori Ranmaru fait la rencontre de Nakata et de son camarade Kyoshiro ainsi que plusieurs autres personnes dont Kari qui l'accompagne pour continuer l'enquête. Là ils rencontrent Drake après avoir échangé plusieurs mots avec le Lieutenant d'un des Yonkou... De leur coté Nakata et son ami semble être en difficulté faisant face à un adversaire redoutable. Mori et Kari en vienne à bout leurs adversaires respectifs, mais alors qu'ils semblent avoir le dessus une autre personne apparaît. De plus Ranmaru est sujet à un phénomène inconnu. "
Act 1-2 - Eveil, la cour Decima




La demande étant comprise, Mori se retrouva rapidement sur le dos de son compagnon de voyage. Shun O avait reçu dès le début de l’aventure l’ordre de rester dans les alentours et d’observer depuis une zone éloignée et de se tenir prête, s’il avait besoin de son aide ce qui fût le cas. Le signal d’action était la main levé, qui lui indiquait de venir chercher. La vitesse à laquelle elle se déplaçait démontrait à quel point l’agilité d’un faucon était reconnu comme étant impressionnante, mais si l’on rajoutait à cela la forme de géant à l’animal alors elle pouvait se dresser au-dessus d’un grand nombre d’objet volant.

Quelque instant c’était déjà écoulé depuis son départ de la zone de combat précédente. Si l’espace d’un instant, il était inquiet par rapport à ses camarades restés combattre… L’arrivé de Kyoshiro le soulagea. Mori ne le connaissait pas du tout, mais il pouvait reconnaitre la force d’une personne rien qu’en le voyant. Pas qu’il avait une sorte de détecteur qui le lui permettait, mais chaque personne dans ce monde dégage un certain charisme et lui dès l’instant où il l’avait rencontré, il avait remarqué qu’il s’agissait d’une personne d’un autre niveau. Dans un premier temps, lorsqu’il l’examina il ne put s’empêcher de remarquer le katana qu’il portait sur lui… Seul un utilisateur du Bushido pouvait en reconnaitre un uniquement en croisant son regard. Il existe bien évidemment, une autre manière d’en reconnaitre un et c’est d’ailleurs de cette manière qu’il avait pu reconnaitre le style Drake Kotori, la première fois où ils se sont rencontrés. Ce qui l’emmena à penser dans un premier temps au Senpaku, mais également à Lorn un camarade tombé lors de la bataille de mars.

Mori savait donc qu’il laissait Kari et Drake entre de bonne main, mais jamais il n’aurait pu imaginer qu’il s’agissait en fait d’une connaissance proche du Kotori. Dans tous les cas avec la disparition du dôme, la tension qui régnait sur Time end semblait s’être allégée depuis ce moment. Malgré le fait qu’il restait l’objectif principal à accomplir, le mystère des voix dans sa tête et la personne qu’il avait aperçu un peu plus tôt, Ranmaru pouvait respirer le temps d’un voyage rapide. Après avoir donc fait le point, il se retrouva alors rapidement à l’endroit où il avait laissé Nakata lors de la séparation. Il aperçut alors plusieurs personnes en plus d’Alana. Sans attendre plus de temps, son camarade se posa non loin du Shishibukai. Il ne fallut pas beaucoup de temps à Mori pour comprendre qu’il s’agissait d’Alana qui était dans un état assez critique. Dans les airs, il aperçut de loin deux personnes qui aussitôt disparurent. Ce n’était pas vraiment explicable mais toute l’île venait soudainement de disparaitre, le plongeant dans un autre endroit. Si sur le moment, il fut surpris c’est lorsqu’il remarqua la présence la présence de Nakata qu’il comprit qu’il n’avait rien à craindre. Il s’avança rapidement vers la seconde d’Erika où il posa aussitôt ses mains afin de la soulager de la douleur dans un premier temps et ensuite, il débuta alors les soins afin de la remettre sur pied. Autour de lui, il pouvait maintenant voir tout le monde, qui semblait sain et sauf. C’est au dernier moment qu’il reconnut celui qu’il avait aperçu et qui déclencha son souci de voix qui d’ailleurs venait de s’atténuer d’une manière soudaine. Tout en soignant la pirate, il regardait donc autour de lui afin de comprendre réellement ce qui se passait. La maison, le navire, le personnage… Il avait compris depuis quelques minutes déjà, mais n’avait pas vraiment réalisé et resta donc silencieux.


Un sourire apparut sur son visage et enleva ses mains de la patiente qui normalement devrait se sentir au top de sa forme. N’étant pas forcément le cas pour le Ginkami qui se leva bien que difficilement usa de son katana pour tenir debout. Il avait trop utilisé son pouvoir d’un coup, mais il pouvait encore tenir. Il attendit alors un instant avant de prendre la parole, mais parlant comme ci il pensait à haute voix.

Mewi Tagle et l’Oro Jackson… J’en connais un qui aurait aimé être là pour assister à ce spectacle n’est-ce pas ? dit-il sur un ton nostalgique. Jacob, Izzy, Leck, Element, Hana, Mitsu… Ai-je réellement le droit de voir ça sans vous ?

Il se tut alors laissant paraitre malgré tout une énorme tristesse. Repensant à toutes les aventures qu’il avait vécu jusqu’aujourd’hui, qui l’avait conduit vers ce que ses amis auraient aimé voir. Il portait avec lui les rêves de ses camarades disparut. C’est également cette même pensé qui le fit sourire lorsque Kyoshiro exprima son désire, Mori ne put s’empêcher de réfléchir à deux fois avant de formuler sa demande mais il n’en avait pas besoin. Il savait déjà ce qu’il allait demander et prit donc la parole laissant au lampadaire un temps de cinq secondes après sa demande.

Il y a beaucoup de choses à prendre en compte dans tout ça, mais voilà ce que je veux. Après avoir passé beaucoup de temps à naviguer, j’ai pu assister à plusieurs choses et j’ai acquis certaines connaissances… Lorsque j’ai quitté l’endroit où j’ai grandi, j’ai rencontré des camarades avec lesquelles j’ai grandi, avec lesquelles j’ai combattu et ce sont ces mêmes camarades que j’ai perdu sur ma route. Ils m’ont apporté beaucoup de choses, c’est grâce à eux qu’aujourd’hui je suis là devant vous et c’est grâce à eux qu’aujourd’hui j’ai pu rencontrer de nouveaux camarades… Et afin de les remercier de m’avoir accompagné pendant tout ce temps, je me dois de continuer sur la voie que j’ai décidé de suivre dès l’instant où je suis partie de l’île de Goat.

Il s’arrêta de parler pendant un instant sachant qu’il venait certainement de monopoliser l’attention :

Vous avez dit avoir une bibliothèque n’est-ce pas ? Est-ce que je pourrais trouver dans cette bibliothèque le moyen de lire et d’en apprendre plus sur les Ponéglyphes ? Lors de mon aventure, j’ai réussi à mettre la main sur ce livre auquel il manque une partie. En l’examinant, j’ai cru comprendre qu’il traitait de la manière dont fonctionne les Ponéglyphes et qu’il y a donc une possibilité de les déchiffrer… Si j’ai bien compris, il existe un certain nombre de ces stèles dans le monde. Ma demande est la suivante ! Pour mes amis d’hier, pour mes amis d’aujourd’hui, pour mes amis de demain mais surtout pour le monde. J’aimerais connaitre tout de ce que l’on appelle le siècle manquant, pour être plus précis j’aimerais tout savoir.

Mori ne le savait certainement pas, mais il venait surement de faire une demande irréalisable. Seulement, s’il voulait avancer il se devait de faire cette demande.

FICHE PAR FALLEN SWALLOW

_________________
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 681244121210110453963857
Revenir en haut Aller en bas
Kari Crown
La Renarde
Kari Crown
Messages : 905
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Left_bar_bleue32/75Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Left_bar_bleue150/220Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty_bar_bleue  (150/220)
Berrys: 37.964.000 B

Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - Grand Line 2]   Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Icon_minitimeJeu 16 Mar - 20:37

Gambit
Decima
Feat.
Nakata, Kyoshiro, Mori, Drake & MJ
Showbiz - Muse
Le plan de la rouquine avait fonctionné et elle avait même eu droit à un gros coup de main de la part de Drake. Alors qu’elle se relevait doucement, le sol disparut soudainement sous ses pieds, les températures froides cessèrent et tout devint blanc.

Regardant autour d’elle, Kari remarqua le petit groupe qui s’était formé, composé de visages qu’elle avait croisés plus tôt, excepté un. Elle s’attarda à dévisager l’individu avant de pouvoir mettre un nom à cet homme. La rousse ne put s’empêcher de fermer les yeux puis de les rouvrir, tant tout ce qu’elle venait de vivre durant cette journée paraissait irréel. Mais non, Mewi Tagle, le prestigieux navigateur de Gol D. Roger était toujours là, devant elle, et les autres aussi.

Une grande maison leur faisait face. Tout autour, des monceaux d’or et de trésors étaient dispersés. Et enfin, ce qui accrocha le regard de l’ex-chasseuse, ce fut le navire qui surplombait le tout. Un coup d’œil attentif et la jeune femme comprit, les yeux légèrement écarquillés.

Voilà qu’on lui proposait une récompense. Regardant une nouvelle fois autour d’elle, la jeune femme posa le regard sur cette rivière de trésors. Il y avait sans doute de quoi vivre aisément et ce pour un très long moment.

La tentation était forte, d’autant plus que Kari grappillait sans cesse de l’argent à droite à gauche pour survivre et mener sa quête à bien, usant parfois de moyens malhonnêtes. Elle vivait dans la précarité, le mensonge et la méfiance, si elle pouvait être considérée avare par certains, elle souffrait surtout de la solitude et de l’abandon, même si elle niait totalement cette première. Qu’aurait été sa vie si on ne l’avait pas laissée sans prévenir, trahie et jetée ? Au fond, elle était une âme abîmée qui n’attendait que des jours meilleurs et qui aspirait à être raccommodée.

Perdue dans ses pensées, ce fut un regard empreint de nostalgie en souvenir de ses jeunes années qui fixa le célèbre navigateur.

- J’aimerais des compagnons.

Exit l’or, les richesses, les connaissances, le savoir. Elle s’était bien rendue compte que l’homme qu’elle traquait depuis des années était tout aussi roublard qu’elle et dont la trace était bien difficile à suivre. La rousse était restée seule pendant bien longtemps, cherchant chaque jour à accomplir un pas de plus vers son but. Mais plus elle semblait avancer, plus elle reculait. Peut-être que des bras et des cerveaux supplémentaires pourraient l’aider dans ses recherches, peut-être… qu’elle se sentirait enfin entourée, comme au bon vieux temps.
© Codé par Kari Crown

_________________


We are the warriors, who learned to love the pain
We come from different places but have the same name
'Cause we were born for this
We are the broken ones, who chose to spark a flame
Watch as our fire rages, our hearts are never tame


Il est temps d'accorder sa confiance aux autres.

Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 19050110192020420416220801


Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Trafiquant
Maxwell Thompson
Messages : 557
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Left_bar_bleue36/75Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Left_bar_bleue19/350Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty_bar_bleue  (19/350)
Berrys: 39.701.750 B

Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - Grand Line 2]   Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Icon_minitimeDim 19 Mar - 17:01





Le combat contre la jeune femme fut fulgurant. À vrai dire, cela n'était même pas étonnant : son état démontrait d'un combat ardu avant de se confronter à nous. Elle fut terrassée d'une rapidité sans pareil ; alors que la rouquine se démenait corps et âme, mon intervention lui fut d'une grande aide. Là où je m'étais occupé de l'attaquer par-derrière, elle, s'était affairée à la prendre en sandwich. Le résultat fut satisfaisant, même si un combat plus intense m'était d'autant plus plu. Je ne devrais même pas me plaindre : partir trop loin aurait encore été trop difficile à tenir pour mes intestins ! Son corps tomba sur le sol, terrassé, abandonnant la mallette par terre. Grâce à celle-ci, j'allais enfin pouvoir venir en aide aux villageois, pour ensuite remettre l'antidote à la Révolution. Effectivement, c'était une idée qui ne m'était pas venue à l'esprit en premier lieu mais, et si ce mal ne touchait pas que Time End ? Et s'il prenait sa source autre part, et qu'il avait été importé ici ? Ou le contraire même ! Et d'ailleurs, tout un équipage prenant de Time End attendait d'être secouru sur Kaiten-Su. Un tel antidote serait ainsi dans de meilleures mains auprès des frères Kichiko, que dans les mains de la plus dangereuse pègre de Grand Line...

Néanmoins, à peine eus-je le temps de saisir a mallette, qu'une sensation étrange s'éprit de moi. La seconde d'après, nous n'étions plus à Time End. Le décor changea totalement, rien qui ne pouvait, évidemment, être naturel. Ce n'était plus la même île, ce n'était plus la neige à nos pied, et ce n'était plus l'environnement menaçant de Time End autour de nous. À vrai dire, la seule chose qui ne changeait pas fut la blancheur immaculée de ce nouveau lieu Même mieux, ici, tout semblait encore plus pur. Puis, mon regard croisa une maison colossale. Et, au fur et à mesure que mon œil s'habituait, la fascination montait. Des trésors incommensurables, comme probablement personne n'en avait déjà vu, faisaient miroiter la lumière, comme prêts à nous aveugler de toute sa splendeur. Mais ce n'était encore rien, oh non ! De toutes ces merveilles surplombait une chose, unique, massive, fabuleuse... Une merveille parmi les merveilles, qui aurait été impossible de ne pas reconnaître. Tous ceux qui avaient un jour écumé les mers à la recherche de liberté, de trésors, d'aventures, de danger et d'adrénaline savaient ce dont il s'agissait... Auquel cas, il ne méritait même pas d'avoir ou d'avoir eu le titre de pirate. Il s'agissait de l'Oro Jackson, le Magnifique, celui qui avait affronté mille et unes aventures pour amener l'équipage du Gold Roger lui-même à bon port. Le seul navire qui n'était jamais parvenu jusqu'à Rough Tell, l'île de tous les rêves, l'île du One Piece. Rough Tell... Nous y trouvions-nous vraiment ? Par un quelconque choc, une quelconque manœuvre, ou un quelconque rêve, étions-nous passés de Time End à Rough Tell, littéralement à l'autre bout du monde ? 

Impossible. Même les dieux eux-mêmes n'auraient offert ce souhait, que disais-je, ce rêve, au plus grand des aventuriers, pas aussi facilement. Il n'y avait encore pas assez d'or pour être comparable au One Piece, même le plus rêveur des hommes ne se laisserait pas berner par cette illusion. Hypnotisé par le navire de légende, mes jambes ne me répondirent plus, et je fis mécaniquement plusieurs pas vers lui, comme pour m'en trouver toujours plus proche. Ce navire était un bout d'histoire à lui seul, et je n'allais pas hésiter à m'imprégner de sa présence. Lorsque mes yeux réussirent à se détacher de lui, je pus mieux comprendre la situation. Un autre bout d'histoire se trouvait sous nos yeux. Mewi Tagle, impossible de ne pas le reconnaître... Si l'Oro Jackson était celui qui avait porté l'équipage du Roi des Pirates, alors c'était cet homme-là qui avait guidé l'Oro Jackson jusqu'au bout des mers. Effigie de l'ancienne ère, il faisait sans doute partie des êtres les plus craints au monde. Mais pourtant, sa présence n'avait rien de pesante, sinon quoi nous serions probablement déjà tous rayés de la carte... Que faisions-nous tous réuni ici ? Je n'étais pas seul, il y avait aussi la rouquine, Mori, Kyoshiro, et le Capitaine Corsaire Nakata Fenice. Et il était clair que nous n'avions pas été réunis ici pour rien...

Il prit enfin la parole pour tout mettre au clair. Et la légende tomba en ruine, comme si l'on venait de détruire une vitre ou un miroir à coup de massue... Son accent était suffisant pour détruire toute sa crédibilité, déjà pourtant si grande. Une chose était sûre : nous étions tous réunis ici parce que nous lui avions offert du spectacle comme il en avait rarement vu, et il voulait nous récompenser de cela. Je n'avais jamais été quelqu'un qui portait une quelconque attention aux biens matériels, à l'argent ou au trésor, mais ce mot me fit tout de même tiquer. Il ne s'agissait pas de n'importe qui, et s'il voulait nous récompenser, alors il ne s'agirait certainement pas de n'importe quoi. Il n'y avait qu'à voir tous les trésors qui inondaient l'espace autour de nous. Ainsi, alors qu'il claqua simplement des doigts, un jeune apparu et se dirigea dans ma direction. Il semblait être forgeron et offrit de réparer Yubashiri. Sans réfléchir, je lui fis confiance, après tout, il marchait avec Mewi Tagle... Et s'il m'offrait de réparer une arme qui s'offrait de génération en génération dans ma famille, je n'avais pas le droit de refuser. 

À l'entendre, il pouvait absolument tout nous offrir, même le secret pour aller à Rough Tell... Après tout, il restait la meilleure personne pour détenir ce secret, lui-même le seul navigateur y ayant trouvé la voie. Le One Piece n'était maintenant plus mon objectif, il ne l'avait jamais d'ailleurs été, seulement d'aider Mitsu y arriver... Mais il était loin le temps où je traçais la route avec un équipage. Je n'étais maintenant plus qu'un loup à moitié solitaire. Plusieurs idées me vinrent à l'esprit. Mais pour la plupart d'entre elles, une telle aide me paraissait futile. En effet, je pouvais venir en aide à ces villageois à moi seul, maintenant en détention de l'antidote. À la limite, un léger détachement de la Révolution serait suffisant, quelques hommes en outre. Il y avait ensuite tous ces projets que j'avais sur la Voie 6... Oh, il était certain que son aide serait la bienvenue, mais j'allais certainement avoir l'aide de la Révolution pour cela, puisqu'après tout, mes projets l'intéresseraient directement. Tout serait trop simple avec l'aide d'un individu si puissant. Tout sauf une chose. J'avais appris énormément de chose avec la bibliothèque de Kuraigana, et peut-être même que la bibliothèque de mon château n'était rien en comparaison de celle de la maison qui se dressait devant nous, mais j'en avais assez appris pour me lancer sur certaines pistes... Et l'intervention de Tagle tombait à point nommé. Je m'étais récemment mis en tête de partir à la recherche d'une lame de renom, presque légendaire même. Elle faisait partie des armes de la meilleure facture, d'une qualité comme il était impossible d'en faire deux du même genre... Une lame des 12 Saizo Ô Wazamono, un katana nommé Masamune. Je ne pouvais demander plus de puissance à Tagle, même s'il pouvait m'en donner, il s'agissait de quelque chose que je devais atteindre seul, c'était ma Voie du Guerrier. Mais cette lame était un moyen détourné pour y arriver, et elle m'aiderait certainement à atteindre un tout autre niveau, autant de notoriété, que de puissance et de maîtrise. La lame ne faisait pas le bretteur, mais la qualité de la lame en avait certainement quelque chose à voir. Alors que certains voulaient des compagnons, d'autres souhaitaient apprendre à mieux lire les secrets des ponéglyphes, et que je n'en avais que faire des trésors, voici, ce que je voulais.

« Je suis sur la piste d'une des 12 Saizo O Wazamono nommée Masamune. J'm'en balance des trésors, la connaissance m'est inutile dans ma quête de puissance. Mais avoir un coup de main pour chopper cette merveille pour tenir compagnie à Shûsui ? Ce serait pas de refus. »





©odé par Higuen Arkio


_________________
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Pf-7wpO6
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 2328

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Left_bar_bleue0/0Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - Grand Line 2]   Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Icon_minitimeDim 19 Mar - 18:27



Mewi Tagle

Nakata avait affiché la première requête à l'adresse de Mewi, après avoir accepté d'isoler un peuple qu'il serait sot de mettre en danger. Bien sûr, l'ancien navigateur prendrait sur son temps pour permettre à un tel exploit de se réaliser, mais il était à présent sûr d'une chose : Alana hors combat, ils ne pourraient pénétrer dans sa dimension. Les Trancheurs de ce type se comptaient après tout sur les doigts d'une main... Et il comprit, quand son homologue lui parla, qu'il n'était pas à une surprise près. Il sourit en pensant à la déconfiture que Hadès risquait à nouveau de subir : il n'avait rien contre cet homme, mais il était vrai qu'il avait fait son temps. Comme dirait un de ses très chers amis : « Roulez jeunesse ! ». Ah, quel doux son cela produirait dans le monde s'il arrivait à ses fins...

    - Yé peut répondre à cette demande... Mais attentionne, même a tu per tu.... Tu poulais ne pas en réchapper. Oh, et attenzione, l'équipage de Hadès est composé de pirates puissants... Jormungand, un épéiste, est capable de couper l'espace comme cette jeune femme...

Il était évident que cette dernière, encore plongée dans un sommeil profond à cause de ses blessures, n'aurait d'autre envie que d'aider son sauveur. Elle avait quitté Erika des années auparavant avant d'être recueillie par Centes qui usa de son pouvoir. Bien sûr, elle ne pourrait aider Nakata à combattre le Monarque, mais l'Ancien... C'était une toute autre histoire.

Se tournant vers Kyoshiro, Mewi écouta sa demande avec attention. Il voulait des compagnons, des personnes capables de se battre à ses côtés, et après ce qu'avait dit Nakata, et connaissant les idéaux défendus par leur équipage, il n'avait pas de doute : il allait le diriger vers l'équipage des Tanin no Yume. Ceux-ci avaient autant besoin d'aide qu'ils pouvaient en offrir... Et ce serait idéal pour le jeune homme :

    - Il y a, sour le Nuovo Mondo, un équipage qui pourrait... Avoir besoin d'aide. Tu les trouveras sur l'île des Hommes-Poissons, si tu y passes, ragazzio.

Il se saisit alors d'un parchemin et y inscrivit quelques mots de recommandations pour les mettre en contact puis scella celui-ci avec de la cire, un symbole qui représentait son propre emblème. Il s'étira alors, comme si le simple fait de réfléchir à cela lui avait demandé beaucoup d'énergie. Alors, lorsqu'il trouva la requête de Mori, il fut plutôt satisfait de n'avoir rien à faire :

    - Tou peux avoil une mine d'informazione ici ! Yé te laisse aller voir... Mais sache que ce n'est pas completissimo, il te faudra aller toi-même lire les Ponéglyphes... Gol ne connaissait pas l'ancienne langue, mais il la comprenait...

Il lui indiqua la direction de la bibliothèque. Là-bas se trouvait une jeune femme qui indiquerait à Mori les livres qui contenaient la science qu'il voulait obtenir. Il y découvrit de nombreuses informations, plus importantes les unes que les autres sur les Ponéglyphes. Leur lecture était une science savante, et l'ouvrage qui lui serait offerte était une bonne base d'apprentissage. Les codes seraient déchiffrés à force d'entraînement et de nouveaux ouvrages. Il pourrait aussi obtenir une indication aussi essentielle pour la suite : le secret pour arriver à Rough Tell, l'existence de Ponéglyphes sur le Nouveau Monde qui permettaient de localiser la position de la si recherchée île où Roger avait un jour mis les pieds... Et l'un d'entre eux, l'une de ces pierres, se trouvait sur Inferno Island... Une des îles du Nouveau Monde.

Quand ce fut au tour de Kari, Mewi comprit rapidement la solitude qui l'habitait. Il la comprenait, car depuis des années il la partageait. C'était un sentiment de vide qu'il avait déjà rencontré chez plusieurs personnes, plusieurs pirates qui avaient vécu des choses tragiques qui les avaient rendus seuls...

    - Si tu es capable de les convaincre de t'accompagner...

Il tapa du pied. Alors apparurent trois Vivre Card, chacune donnant actuellement vers le ciel, enfermées dans des petits récipients en verre. Il les adressa à Kari et lui dit :

    - Ces trois naufraghi pourraient trouver une porte à leur solitude... Retrouve-les... Et aide-les.

Cette indication était autant pour la jeune femme que pour Kyoshiro à qui il jeta un regard compatissant. Enfin vint le tour de Drake. Lui demandait quelque chose qui n'avait pas de pris. Masamune... La lame du temple de Wa No Kuni.

    - Tu veux cette lame... Je ne peux te la donner, mais... Mah, mah, Ragazzio...

Il réfléchit un instant.

    - Pour passer l'a prova de Masamune, il faut l'accord d'un Imperatore... Mais... Mah, tu peux avoir le mien, les Taka m'en doivent une... Y'é vé te laisser passer l'épreuve, la réussiras-tu ? C'est une autre histoire... Voici un Eternal Pose pour aller à Wa No Kuni, et...

Il écrivit à nouveau une lettre et la scella. En regardant la future génération de ce monde, il comprit que malgré tout, lui-même se faisait déjà vieux. Place aux jeunes, se dit-il en repensant à toutes ses aventures vécues avec Roger. Avec un sourire démesuré, il laissa chacun repartir à l'aventure, se souvenant des dernières paroles de Roger... « Mon trésor ? Je vous le laisse si vous voulez. Trouvez-le ! Je l'ai laissé quelque part dans ce monde ! » Aujourd'hui, il le voyait. L'ère de la piraterie était loin d'être terminée. Ces hommes, s'ils ne voulaient pas le trésor de son capitaine, étaient en quête de liberté et d'aventure... Et c'était pour lui cette quête éternelle qui avait guidé les derniers mots du plus grand pirate que le monde ait connu.


Vous avez 72h pour poster chacun. Votre tour commence quand celui de la personne qui vous précède s'achève ou qu'elle a posté. Vous pouvez demandé un délai de 24h dans la partie adaptée.
Alana reste ici et sera prise en charge par Mewi. Pour ce qui est du reste, je vous enverrai les PNJs par MP, il faudra aller les faire valider.
Drake > Tu auras ton épreuve en temps et en heure, tu dois rejoindre Wa no Kuni pour ça.
Mori > Je t'ajoute la liste des lecteurs de ponéglyphes débutants. Pour progresser, il faudra décrypter des stèles ou trouver des informations sur les ponéglyphes.
Nakata > Tu obtiens le soutien de Mewi pour la suite.

Voici qui conclut l'event, merci à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15024
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Left_bar_bleue52/75Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Left_bar_bleue879/1000Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - Grand Line 2]   Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Icon_minitimeDim 19 Mar - 21:24

Gambit Decima
feat. Des gens. Beaucoup.
La gloire amène toujours la solitude. Vicki Baum.


Le cadre fantastique, la présence mirifique et transcendante de l'Oro Jackson ainsi que celle, certes plus discrète mais non moins éclatante du navigateur de Gol D. Roger, l'issue exaltante d'un combat au moins aussi palpitant, tout cela poussait la psyché du blondinet à l'effervescence la plus pure, la plus colossale. Profondément attentif à ce genre de grandeurs, et ce depuis toujours, il avait du mal à refréner les battements de son cœur et appréciait cet instant secret et unique à sa juste valeur : il allait lui permettre de réécrire l'histoire, car le soutien de Mewi Taggle allait incontestablement s'avérer d'un secours indéniable. Savoir que la population de Graou Island était hors de danger, et qu'il pouvait désormais se concentrer sur les épreuves qui attendaient Tengoku no Seigi avait de quoi galvaniser Nakata, qui, tourné vers l'avenir, prenait dorénavant pleine mesure du chemin parcouru et du peu de route, en comparaison, qu'il lui restait encore à arpenter. Il n'était plus qu'à deux doigts de se frayer un chemin sur le Nouveau Monde, aux côtés des grands de la piraterie actuelle ou révolue, et il savait même qu'il pouvait jouir d'un certain nombre de soutiens indéfectibles et de qualités. Leurs alliés divers, bien entendu, mais ses subordonnés également, tout simplement. Kyoshiro, le bretteur discret, venait de démontrer des capacités éclatantes et une détermination inébranlables. Autant de qualités respectables que le capitaine corsaire ne pouvait que saluer. En sachant que Damon allait reprendre la route de son côté également, le Phoenix sentit une fierté indicible faire battre son torse : son équipage avait pris forme, et était maintenant constitué de forbans compétents et valeureux, prêts à tout pour instaurer un ordre meilleur. Toutefois, l'autre blond, celui-là même qui l'avait un instant auparavant sauvé des griffes de l'ex Akainu, tenta de raisonner ses ardeurs et de le rappeler à la réalité, avec justesse. Hadès n'était pas la moitié d'un adversaire et disposait bien entendu de compagnons compétents... S'il n'avait pas pensé que l'un d'entre eux puisse être en mesure de briser la dimension parallèle du maudit de Roger, le Fenice savait depuis belle lurette que cette guerre n'était pas gagnée d'avance. Pour autant, il ne pouvait ni ne voulait baisser les bras : se décourager, c'était non seulement un aveu de faiblesse, mais également un premier pas en direction d'une défaite incontournable. C'est ainsi qu'avec un sourire éclatant et emprunt d'une assurance aveuglante le Schichibukai dressa un pouce convaincu et répondit aux mises en garde de son désormais allié :

-Pas d'inquiétudes à ce propos. Je ferai tomber Hadès. Je ne me permettrai pas de choir avant lui.

Là-dessus, le Phoenix s'en retourna à son examen prompt du glorieux bâtiment naval qui se dressait à quelques dizaines de mètres de là. Il en apprécia la figure de proue, le drapeau encore immaculé ou le pavillon qui, paisiblement, se laissait flotter le long du mât, ainsi que la taille modeste de cette embarcation pourtant réputée pour son extrême solidité et le génie de sa conception. D'autres navires étaient certainement d'une qualité équivalente, mais celui-là avait été le seul à porter une figure historique aussi importante que celle de l'ancien Seigneur des Pirates. C'était sur ce navire que Roger avait traversé le Nouveau, sur ce navire qu'il avait affronté tant et tant d'épreuves et d'adversité, sur ce navire qu'il avait accumulé le One Piece avant de le placer sur Rough Tell, comme le racontaient les légendes à son propos d'ores et déjà énormément répandues, quelques années seulement après sa mise-à-mort. Si Nakata entendit la demande de Kyoshiro et qu'il y sourit avec amusement, reconnaissant bien là le sabreur discret mais ivre de la présence d'autrui, il ne se manifesta aucunement. En revanche, lorsque les autres firent part de leurs demandes respectives, à savoir la demoiselle aux cheveux carmins qui demandait la même chose que l'épéiste logia et Mori, qui ne pouvait s'empêcher d'évoquer les personnalités qui, au même titre que Raphaël ou Hato pour le Phoenix, lui avaient permises de progresser, le mythique ne se retint pas. Il pivota à nouveau, pour leur faire face, et offrit d'abord à Mori quelques dires réconfortants avant de se tourner vers la jeune inconnue, qui se trouvait pour autant malgré tout vraisemblablement de son côté :

-S'ils pouvaient répondre à cette question, ils te diraient sûrement qu'ils sont émus de t'avoir permis d'y parvenir. Quand à vous, la demoiselle, n'hésitez pas à nous recontacter si le besoin s'en fait ressentir. Je serai ravi d'en apprendre un peu plus à votre sujet, et nous manquons toujours de compagnons, sur l'Aldébaran.

Une demande certes assez formelle et impersonnelle, mais qui reflétait bel et bien les croyances du Fenice. Leur rencontre ne pouvait pas être due qu'au hasard, puisqu'elle avait été de leur côté du début jusqu'à la fin, œuvrant d'ailleurs avec Mori après qu'ils eurent été séparé du duo Tengoku. Elle avait ainsi l'air de posséder quelques bons préceptes moraux, et une noblesse d'âme indéniable... Rien de bien négatif ne pouvait découler d'une telle personnalité.
Suite à cela, et une fois que toute cette affaire fut définitivement enterrée, ce fut à grand peine que le Phoenix se détourna pour l'ultime fois de l'Oro Jackson, profitant une dernière seconde durant des cordages qu'avait du manipuler le plus grand des pirates une décennie auparavant. Il en profita pour se tourner vers Mewi, qu'il remercia à nouveau chaleureusement, avant de pivoter pour faire face à Kyoshiro.

-Merci pour tout, Mewi. Je n'oublierai pas votre aide. Kyoshiro, viens, rentrons pour préparer la suite des événements. J'ai... Beaucoup à te dire, je crois.

Là-dessus, le capitaine corsaire décerna à Mori, à Drake ainsi qu'à Kari un bref signe de la tête, aimable et chaleureux, avant de jeter à Alana un regard franc et respectueux. Elle avait été une adversaire compétente et acharnée, doublée de surcroît d'une malheureuse victime de l'égoïsme indéniable de Centes Decima : ils disposaient à ce propos d'innombrables raisons de la plaindre, mais d'aucune véritable de la haïr. Il espérait simplement, du plus profond de son cœur, qu'elle saurait un jour réparer le mal qu'elle avait pu causer en œuvrant pour un homme aussi noir et funeste.
© Gasmask


LA FIN !
C'était super cool, merci !

_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Tadake Kyoshiro
Pirate
Tadake Kyoshiro
Messages : 1797
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Left_bar_bleue47/75Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Left_bar_bleue226/750Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty_bar_bleue  (226/750)
Berrys: 66.560.000 B

Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - Grand Line 2]   Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Icon_minitimeLun 20 Mar - 2:05

Gambit Decima
PV Nak, Drake, Mori, Kari & MJ| Grand Line – Time End



Malgré ses années passées à manier le sabre à l'intérieur et en dehors d'un dojo le jeune homme n'avait jamais vraiment compris ce qu'était la douleur jusqu'au début de cette année, jusqu'à son arrivée sur Graou Island pour être très précis. Les bleus et la fatigue était une chose que tous pouvaient connaître mais seuls ceux qui empruntaient la voie des armes connaissaient la véritable douleur, la douleur du corps mais aussi celle de l'esprit. Jusqu'à maintenant Kyoshiro avait toujours tout fait pour éviter de ressentir cette douleur et d'éviter à autrui de la ressentir également, c'était par pur altruisme qu'il avait appris à se défendre et à défendre les autres mais, depuis son incorporation dans l'équipage du phénix, la douleur était devenue plus familière qu'il ne l'avait voulu.
Était-ce une bonne chose ? Non, souffrir n'était jamais une bonne chose mais au moins il souffrait pour une bonne chose, il ne souffrait pas pour une raison inconnue et c'était ce qui faisait toute la différence. Il avait souffert de ses échecs et de la frustration qui s'en suivait, il avait souffert de la disparition de plusieurs vies, il avait souffert de son impuissance, il avait souffert maintes et maintes fois des suites de trop nombreux et rudes combats mais il n'avait pas souffert pour rien ! Cette douleur avait révélé tout ce qui clochait chez lui, tout ce qu'il devait améliorer ou changer dans sa propre personne à commencer par son caractère effacé que beaucoup prenaient pour de la faiblesse et de la soumission. Pourquoi ? Parce que la gentillesse et l'altruisme n'avaient pas leur place dans la voie qui était la sienne, aussi était-il vu comme trop faible pour être pirate et c'était précisément la raison pour laquelle il s'accrochait à ses valeurs avec plus d'acharnement que jamais.

C'était sa gentillesse qui lui avait valu l'attention d'un des quatre Empereurs, quelque part l'épéiste aimait également croire que – d'une manière plus globale – c'était cette gentillesse qui l'avait mené à là où il se trouvait aujourd'hui. Derrière lui se trouvait un chemin parsemé de douleurs mais aussi de joies et, devant lui, se trouvait un chemin qui mènerait l'équipage vers la grandeur nécessaire pour réellement faire changer les choses. De tels changements ne se feraient pas sans sacrifice et la douleur était un bien mince prix à payer aux yeux du maudit, il était prêt à suivre son capitaine jusque dans les flammes de l'enfer s'il avait la certitude que cela permettrait de changer le monde pour le mieux.

Les changements allaient venir mais cela prendrait du temps, cela demanderait sans doute de prendre les armes comme cela avait été le cas aujourd'hui mais c'était une autre douleur que Kyoshiro se devait d'endurer pour que viennent des lendemains plus lumineux. Après tout n'était-il pas le logia de la lumière, celui qui incarnait l'essence de la lumière que tous désiraient voir apparaître dans leur vie ? Il était la flèche de lumière perçant de lumière et, même s'il savait que cette pensée était teintée d'arrogance et de suffisance, il savait aussi que sa place n'était pas assez puissante pour percer le plus épais des ténébreux nuages assombrissant ce monde.
Il avait encore du chemin avant que sa lumière ne porte sur le monde entier, c'était certain, mais tout le chemin qu'il avait parcouru le confortait dans une simple certitude : il était sur la bonne voie.

Un combat de plus venait de s'achever et cette île sembla retrouver un calme presque irréel, le temps était venu à chacun de rentrer chez soi mais avant cela cet illustre navigateur répondit à chacune de leurs demandes. Nakata voulait de l'aide face à un autre Empereur et il l'aurait, Mori voulait pouvoir lire les ponéglyphes et l'homme l'aiderait dans cette tâche et, finalement, la demoiselle et Kyoshiro désiraient des alliés et ils les auraient.
Tendant la main pour recevoir la lettre écrite de la main du navigateur, le jeune maudit enregistra l'information la plus importante : il devait désormais se rendre sur l'île des hommes-poissons. Il s'y était déjà rendu pour aller jusqu'à la demeure de Eko Taka mais cette fois-ci serait différente, il y ferait une halte pour aider un équipage qui l'aiderait sans doute en retour. Après tout c'était comme cela que ça marchait, il ne pouvait espérait recevoir des alliés en restant les bras croisés : il devait les mériter !

Puis vint le tour de son frère d'armes qui désirait obtenir la lame qui se trouvait au pays des samouraïs, la lame même que Kyoshiro avait arraché des mains de ce voleur pour la rendre à son propriétaire légitime. Même s'il appréciait son frère d'armes cela lui faisait mal d'apprendre cette nouvelle car cette lame était sacrée et, même si cela lui coûtait de l'admettre, Kyoshiro ne pensait pas son frère assez sage pour mériter cette lame. Il avait toujours été belliqueux, violent et irréfléchi, il ne désirait qu'une arme de plus pour faire la guerre et cela faisait mal au maudit de voir une si belle relique utilisée pour une tâche si barbare.
Mais qui était-il pour juger de cela ? La lame ne lui appartenait pas et l'Empereur aurait le dernier mot sur l'attribution de cette lame. Chassant cette tristesse passagère de son esprit le jeune homme salua son frère d'un signe de main avant de lui adresser un :

 «Quand tu seras sur Wa No Kuni, passe le bonjour au maître des lieux de ma part. »


Inutile de cacher qu'il connaissait le maître des lieux, il ne devait pas en avoir honte. Écoutant ensuite la tirade de son capitaine qui avait de toute évidence bien des choses à raconter à son subordonné, ledit subordonné aquiesça d'un hochement de tête avant de se pivoter vers le reste de l'assistance. Se pliant presque en dents en un salut très formel et respectueux, il gratifia toutes les personnes présentes d'un :

 « Merci pour tout. »


Ne s'attardant pas davantage sur les détails, se faisait violence pour ne pas rester tailler le bout de gras avec son frère d'armes, conscient des responsabilités qui étaient les siennes, Kyoshiro emboîta le pas au Phénix. Il était temps de rentrer à la maison.


© ANARCISS sur epicode


C'est tout pour moi, merci à tous pour cet event !
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
Mori Ranmaru
Messages : 577
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Left_bar_bleue30/75Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Left_bar_bleue68/120Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty_bar_bleue  (68/120)
Berrys: 57.721.523 B

Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - Grand Line 2]   Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Icon_minitimeLun 20 Mar - 21:50

Gambit Decima
" Après son arrivé à Time End, Mori Ranmaru fait la rencontre de Nakata et de son camarade Kyoshiro ainsi que plusieurs autres personnes dont Kari qui l'accompagne pour continuer l'enquête. Là ils rencontrent Drake après avoir échangé plusieurs mots avec le Lieutenant d'un des Yonkou... De leur coté Nakata et son ami semble être en difficulté faisant face à un adversaire redoutable. Mori et Kari en vienne à bout leurs adversaires respectifs, mais alors qu'ils semblent avoir le dessus une autre personne apparaît. De plus Ranmaru est sujet à un phénomène inconnu. "
Act 1-2 - Eveil, la cour Decima




Voilà maintenant plusieurs années qu’il parcourait les mers afin d’obtenir des réponses sur le passé et sur son but principale. Il avait vu beaucoup de choses et avait avancé sans forcément s’en rendre compte, il avait stagné suite à la perte successive de ses camarades, il avait un jour pensé à tout laissé tombé et même à se donner la mort, seulement une chose à ce moment-là le maintenu en vie. Il ne savait pas ce que c’était, il ne s’était jamais posé la question mais une chose lui paraissait beaucoup plus clair aujourd’hui même où il se tenait debout. Au début, il pensait que le fait qu’il soit en vie était l’œuvre de son pouvoir mais il s’agissait d’une réponse extrêmement simple et non réfléchit. Bref, Mori Ranmaru avait confirmé son avenir et sa voie à suivre avec l’aide de ses amis. Il ne pouvait donc que se réjouir de ça aujourd’hui en esquissant un sourire apaisé et révélateur.

En attendant tranquillement que l’on s’adresse à lui, Mori regarda dans un premier temps en direction d’Alana qui semblait récupérer doucement de ses blessures. Elle était hors de danger. Pouvant à nouveau marcher comme avant sans avoir besoin de se tenir sur son katana, il se dirigea alors en direction de Lock et Luck qui se tenait par terre. L’un était assommé et l’autre était conscient, mais rétablit grâce aux soins de Mori qui le toucha simplement de la main afin de dissiper son blocage de nerf l’empêchant de se mouvoir. Le regardant une dernière fois sans pour autant dire quoique ce soit, il repartit alors en direction du groupe en glissant au gamin « Occupe-toi de ton frère ». Il espérait que ces personnes soient prises en charge par le navigateur, c’était la meilleure chose qui pouvait leur arriver maintenant.

Il se rapprocha ensuite du groupe pour écouter ce que disait le blond à l’accent étrangement compréhensible. C’est à ce moment-là qu’il s’adressa alors au Ginkami après avoir donné une sorte de parchemin à Kyoshiro. Après quoi, il lui expliqua comment il pouvait accéder à sa demande. Il suffisait juste de se diriger à la bibliothèque et là-bas, il y aurait tous ce qu’il voudrait pour nourri sa soif de connaissance. Avant donc de partir directement dans la bibliothèque, il attendit un peu écoutant alors curieusement ce que voulait les autres et fût alors prit un léger sursaut lorsqu’il entendit la demande de Drake. Celui-là alors, il n’avait pas fini de le surprendre. Dans un premier temps, Mori se demanda s’il s’agissait d’une blague, mais lorsque Mewi répondit sans problème à sa demande, il ne put s’empêcher de se mordre la lèvre évitant alors de dire à haute voix ce qui lui passa par la tête à cet instant même. Comment osait-il ? Non, ce n’était pas à lui d’en décider. S’il devait passer l’épreuve et donc réussir à avoir Masamune, le trésor que de son pays natal alors c’est qu’il avait réussi. Seulement une chose devint claire dans son esprit concernant Drake Kotori son camarade. Il se rapprocha alors de lui doucement et lui sortit alors une phrase entièrement amicale mais lourde de sens pour les deux bretteurs :

Te souviens-tu du jour de notre rencontre ? Ce combat que nous n’avons pas terminé. Un jour il faudra y mettre fin, Camarade.

La seconde d’après Nakata prit alors la parole s’adressant directement à Mori et à Kari. Bien qu’intimidé par la présence de ce pirate reconnu, il ne put s’empêcher de lui répondre à ses dires par un simple sourire et un geste d’acquiescement. Le regardant s’éloigner doucement, il se souvint alors au dernier moment de l’endroit il devait repartir.

Je dois retourner sur Graou Island, mes camarades m’attendent là-bas, dit-il est se retournant alors en direction de Kari à qui il demanda ensuite. Tu veux que je te dépose quelques parts ? Il y a de la place pour deux sur le dos de Shun’O… D’ailleurs il semblerait qu’elle t’apprécie. Je dois juste faire un tour dans la bibliothèque et on décolle, je vais donc sur Graou.

Si une chose fût certaine lorsqu’il eut une réponse positive de la part de Mewi qui n’avait pas du tout menti sur ce qu’il avait comme information, c’est qu’en disant mine d’information il n’exagérait pas. C’était impressionnant ce qu’il découvrit alors dans la Bibliothèque du navigateur légendaire. Il y avait beaucoup de choses traitant de beaucoup de sujet et pas mal traitait sur ce qu’il cherchait comme il lui avait été indiqué. Comme prévu il rencontra une femme qui n’eut pas de mal à l’y conduire, restant quelques instants afin de prendre tout ce dont il avait besoin. Malheureusement, le temps lui était compté et il se précipita à l’extérieur afin de rejoindre Nakata et les autres. Il lirait tout plus tard une fois sur Graou… Il était déjà content de raconter tout cette histoire à Shikaku et Lynch. Et puis, il avait aussi Erwin qu’il devait revoir… Est-ce que ça l’intéresserait au moins ? Il l’espérait.


Il arriva alors à l’extérieur du château où l’attendait Shun’O. Il ne perdit pas de temps pour monter sur son dos afin de décoller tout en faisant signe à Kari, si elle désirait monter. Il se positionna alors et regardant tout le monde en souriant.

Merci pour tout Mewi, si tu pouvais prendre soin d’Alana et des deux enfants ce serait super. Merci encore. Drake, on se revoit sur Grand Line promet moi de soigner tout le monde avec cet antidote et fais attention à toi crétin de taureau. Nakata, Kyoshiro on se croisera surement sur Graou. Kari si tu veux venir c’est maintenant ou sinon à une prochaine fois, dit-il laissant tomber un bout de papier sur lequel était marqué le numéro de son Den Den muchi.

FICHE PAR FALLEN SWALLOW


Fin... Merci à tous pour cet évent, c'était vraiment chouette Very Happy

_________________
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 681244121210110453963857
Revenir en haut Aller en bas
Kari Crown
La Renarde
Kari Crown
Messages : 905
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Left_bar_bleue32/75Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Left_bar_bleue150/220Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty_bar_bleue  (150/220)
Berrys: 37.964.000 B

Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - Grand Line 2]   Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Icon_minitimeMer 22 Mar - 19:17

Gambit
Decima
Feat.
Nakata, Kyoshiro, Mori, Drake & MJ
Frostfall - Skyrim OST
Des naufragés perdus dans leur solitude. Voilà ce que lui proposait Mewi Tagle. Voilà ce qu’elle était également. Avec un hochement de tête, elle s’empara des trois petites boites de verre qu’avait fait apparaître le navigateur à son intention puis elle prit soin de le remercier.

La rouquine se fit aussitôt interpellée par le Capitaine Corsaire et se tourna vers lui. Un fin sourire vint fleurir sur ses lèvres pendant qu’elle prenait le temps de considérer ses dires. Jamais elle n’aurait pu penser qu’un jour on lui ferait une telle proposition. Si elle connaissait quelques histoires sur le Phénix à cause de sa renommée, elle n’était pour lui qu’un mystère. Kari se remémora les quelques souvenirs qu’elle possédait passés au sein d’un premier équipage et le soudain tournant qu’elle avait pris. Elle les avait abandonnés, sans hésiter une seule seconde parce qu’elle avait craint plus pour sa vie que pour la leur. Méritait-elle autant d’attention qu’à l’instant ? N’était-elle pas une ancienne chasseuse de primes et, fidèle au genre, égoïste ? Est-ce que l’expérience qu’elle venait de vivre venait-elle de lui faire entrevoir quelque chose qu’elle n’avait pas ?

- Et moi donc, monsieur Fenice. Peut-être qu’on se croisera de nouveau, dans des circonstances plus… reposantes ?

Elle lui adressa enfin un sourire franc avant de poser de nouveau son regard sur le navire qui les surplombait. Sa contemplation fut perturbée par l’intervention de Mori. Elle écouta ses paroles avant de secouer négativement la tête.

- Merci de la proposition mais je vais sûrement rester dans le coin le temps de régler et réfléchir à certaines affaires.

Elle leva l’une des trois petites boites offertes par Mewi en guise d’explications. Il comprendrait certainement son refus. Puis elle embrassa de nouveau du regard ce lieu venu tout droit du paradis, tentant de graver tout ce qui pouvait l’être dans sa mémoire. Après tout, peu de gens pouvaient sûrement se vanter d’être venu ici un jour. Regardant attentivement chaque chose, chaque cordage du célèbre navire qui trônait, chaque objet doré qui brillait et constituait un morceau de cette rivière de trésors, passant également les yeux sur les quelques personnes qui se tenaient dans cet endroit, Kari se sentait presque bien et apaisée.

Elle ne sortit de son état de contemplation que lorsque Mori monta sur le dos de son grand oiseau et laissa tomber un morceau de papier. La demoiselle s’approcha, s’en empara, s’enquit de son contenu puis jeta un coup d’œil à Mori. Voilà qui était intéressant.

Le laissant partir, elle s’éloigna, échafaudant déjà ses futurs projets. Kari Crown laissa un bâillement s’échapper de sa bouche. Pour l’instant, elle avait surtout besoin d’un bon repos.
© Codé par Kari Crown


Fin pour moi également, c'était super cool, merci à tous o/

_________________


We are the warriors, who learned to love the pain
We come from different places but have the same name
'Cause we were born for this
We are the broken ones, who chose to spark a flame
Watch as our fire rages, our hearts are never tame


Il est temps d'accorder sa confiance aux autres.

Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 19050110192020420416220801


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - Grand Line 2]   Gambit Decima [Event - Grand Line 2] - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Gambit Decima [Event - Grand Line 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» [Hentaï] Le Grand Jeu
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]
» [UploadHero] Le Grand bazar [DVDRiP]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» Une nouvelle vie [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 7 :: Time End-