Partagez | 
 

 Gambit Decima [Event - East Blue 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Sana Asante
Al-Azif
avatar
Messages : 227
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
44/200  (44/200)
Berrys: 1.173.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Jeu 19 Jan - 16:09







Peuf, la patate de forain. Bloqué contre le mur, je n'ai pas pu l'éviter et il s'est fait bien plaisir sur ma tronche. Mais il est coincé, au contact, en mon pouvoir. Il recule un bref instant, et je le poursuis en dégainant mon couteau, taillant vers son ventre pour le finir, jusqu'à l'arrivée impromptue de l'autre avec le nombril à l'air. Enfin, avant elle arrive un éclair qui fait que je le rate de peu vu que je me retrouve obligé de reculer. Un éclair ? Sans déconner, des éclairs en intérieur ? C'est quoi cette histoire encore ?

Et en plus alors que je m'apprêtais à y retourner et à l'éventrer pour de vrai cette fois, la nana l'a attrapé avec son bâton chelou et l'a ramenée près d'elle. Mais merde quoi, on peut pas me laisser bosser tranquille ? L'enragé est par terre, derrière elle du coup, et plus si enragé que ça non plus, il a plutôt l'air d'une loque en fin de vie et je les vois s'adresser quelques mots. Pas idée de ce qu'ils ont dit mais ça doit être dans la lignée de «je vais buter cet enfoiré », c'est le plus probable.

La gonzesse, Curtis je crois, agite son bâton un peu dans tout les sens et je sens l’électricité monter dans l'air d'un seul coup. Attends, un bâton peut faire ça, genre projeter des éclairs et tout ? C'est pas réservé aux mecs comme moi avec des supers pouvoirs tout droit tirés des contes fantastiques qu'on raconte aux gosses ? Faudra que j'en parle à Faquarl tiens, ça va l'intéresser s'il est pas encore sur une de ses conneries. En plus c'est carrément sa faute si j'en suis là, je vais lui faire sa fête en rentrant.

Les éclairs s'abattent d'un seul coup autour de moi en même temps que j'aperçois du coin de l'oeil des marines se mettre en position pour me tirer dessus. Pour les balles on repassera, j'y suis quasiment immunisé, mais pas les éclairs. Par contre, j'ai remarqué un soldat du rang installé à gauche du commandement, j'ai donc un plan.

D'abord, me débarrasser de mes objets métalliques, et vite. Attirer les éclairs vers moi me paraît une très mauvaise idée, ce qui m'amène à jeter mon couteau juste à la droite de la nana avec son bâton, puis dégainer mon deuxième pistolet pour tirer droit sur elle avant de lâcher l'arme et courir. Courir, droit vers elle en tentant de deviner plus ou moins les trajectoires de la foudre tombant, l'un d'entre eux tombant d'ailleurs droit vers le pistolet que j'ai lâché. Merde, j'y tenais à cette arme, en plus c'était un cadeau qui date de mon entrée dans la Jaeguer.

Plusieurs balles me percutent, sans pour autant me faire de dégâts, juste un simple désagrément, comme un moustique qui me percuterait à grande vitesse et j'évite un ou deux éclairs de justesse, interrompant totalement ma course vers la colonelle, Curling, c'est ça son nom, pas Curtis, Curling. Je me retrouve du coup à courir de traviole, totalement déséquilibré après le dernier éclair et..... j'ai un peu peur du retour de bâton que je vais prendre vu que j'arrive à sa portée.

Compris ? Retour de bâton ? Merde, je crois que je touche le fond.



HRP: Avant qu'elle ne l'attrape, j'ai donc tenté de l'éventrer, raté à cause de son recul et de l'éclair.
Voyant la foudre tomber, je jette mon couteau à sa droite, je lui tire dessus et lâche les deux armes afin d'être débarrassé de tout élément métallique pouvant attirer la foudre sur moi (un des pistolets explose du coup), puis je cours vers elle en equivant plus ou moins les éclairs. L'un d'entre eux tombe juste à côté, ce qui fait que j'arrive proche, mais totalement déséquilibré, donc totalement vulnérable à une attaque.

Technique utilisée:
No bullets here(lv25): En se concentrant, Kilroy peut faire rouiller les balles des ennemis à l'instant où elles le touchent, les faisant disparaitre sans lui causer de blessures
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
The Steel Hunter
avatar
Messages : 88
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
13/100  (13/100)
Berrys: 15.838.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Jeu 19 Jan - 22:11

Gambit Decima [Event - East Blue 2]

ft. Maeda D. Suzaku / Kilroy
394 mots

Disons clairement les choses, je ne m'attendais pas du tout à cette tournure des événements.
Mes propos semblent avoir convaincu le partisan Décima, qui, après avoir repoussé ma lame et m'avoir plaqué contre un mur, fourre deux objets dans ma poche, marmonnant rapidement quelques informations à mon oreille.
Sur ces entrefaites, il me projette contre le mur et prend la fuite. Sonné quelques secondes, je tourne rapidement la tête vers mes supérieurs et le chasseur de primes... Bon sang, il a pu repousser le Commandant et la Colonelle a pris le relais... Cette enflure sait tenir les combats... mais, bien que cela me coûte de le dire, ce combat est d'un tout autre niveau, comparé à moi... Et je n'ai aucun intérêt à rester ici en tant que "spectateur" ou "futur cadavre".

Je récupère Karmonia et me précipite à la suite de l'homme-démon, redescendant dans la salle à manger par laquelle on était passés tout à l'heure... Envolé... En même temps, ce n'était pas du tout mon objectif de le poursuivre...
Je regarde à droite à gauche, constatant que j'étais tout seul dans la pièce. Je prête alors l'oreille aux alentours, essayant de localiser d'autres conflits... Je n'ai aucune nouvelle de Suzaku depuis notre entrée dans le manoir et une série de bruits à l'autre bout du manoir n'est pas pour me rassurer... Il aurait croisé la route de la deuxième Decima que nous étions venus chercher?

Je grimace, raffermissant ma prise sur Karmonia. Le fait que je me sois "allié" aux Decima modifie drastiquement la disposition des combats en cours... Du coup, je n'ai que des "alliés" en train de s'entre-déchirer et un chasseur de primes traître à l'étage, mais hors d'atteinte, en terme de puissance... Arrêter un combat du manoir attirerait trop les soupçons et ne rien faire serait aussi mal vu...

Je choisis donc d'aller vers l'aile droite du manoir, me dirigeant vers les bruits de fracas. Je ne sais pas ce qui m'attend sur place, mais je ne peux pas rester dans mon coin à rien faire, en plein milieu d'un champ de bataille...
Beaucoup trop de choses se passent, mais je ne peux guère prendre le temps de me poser dans un coin, pour réfléchir à tête reposée...



Actions du rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Dim 22 Jan - 12:35


Aile droite

Nerell, Catherina

L'attaque de la Zoan permit de repousser le marine dans ses retranchements : une bien maigre victoire en considérant le sacrifice qu'elle avait du faire. La sûreté du livre n'était plus assurée, ce qui représentait une dure réalité dont s'était emparée la Suzaku avec l'âme d'un leader : donnant ses ordres, elle interpella ses subordonnés qui se retournèrent et acquiescèrent. Nerell, les yeux écarquillés, se jura à demi-mot de ne pas laisser passer les marines. Il fallait qu'elle prouve sa valeur aux Décimas, si elle voulait qu'ils la considèrent comme faisant partie de leur famille. Une famille ? C'était bien là tout ce qu'elle cherchait.

    - Protège le livre ! Ordonna la Zoan Ancienne en rugissant avec ardeur.

La femme-chat acquiesça, se mettant plus encore en travers des marines tandis que ceux qui, dès le début de la bataille, s'étaient mis à couvert pour tirer avec leurs armes, commencèrent à s'avancer dans la pièce pour renverser leurs camarades évanouis ou blessés. La demoiselle faiblissait grandement, mais elle ne pouvait se permettre... Non, elle ne pouvait se permettre de faiblir.

S'opposant à la volonté de son adversaire, la Zoan fixa le regard de cette dernière. Elle y voyait une certaine forme de témérité, mais surtout une tranche de défi qu'elle savait que Centes n'apprécierait pas. S'éloignant légèrement en sentant qu'elle prendrait trop de temps à vaincre son adversaire de cette manière, la Zoan remarqua soudain la faiblesse d'une Nerell qui reculait de plus en plus devant les assauts des soldats.

Les champs de bataille dans cette pièce partaient à vau-l'eau du côté de la Tour qui, grognant, se retourna brusquement pour s'élancer vers le livre. Elle ne prédit pas, cependant, qu'un des marines arrive à ce moment-là au corps à corps de la femme-chat et lui donne un coup au flanc si puissant qu'elle rencontra sa course vers le livre. Seul un de ses réflexes lui permit de repousser la partisane dont le corps sentit bientôt le vide en dessous d'elle, vide qu'elle ne rencontra pas tandis qu'elle s'accrochait au bord de la crevasse, au-dessus de produits chimiques d'une extrême dangerosité.

    - Aide-moi ! Aide-moi, Catherina !

Mais la Zoan ne répondit pas. La détresse de sa camarade ne l'atteignait pas. Elle avait un seul objectif : répondre aux commandes de Centes. Même si elle devait sacrifier la demoiselle : qu'importe. Il fallait seulement qu'elle le fasse. S'élançant ainsi sur le livre, elle s'apprêta à barrer la course des marines, alors même que Nerell, livrée à elle-même, requérait une aide pour ne pas chuter.

Aile Gauche

Colonelle Curling

Elle venait de comprendre le pouvoir de son ennemi. Il lui avait fallu peu de temps : les articulations, les balles, ainsi son opposant du jour était muni d'un fruit du démon de type Paramécia. La rouille, c'était évident. Il fallait donc éviter tout ce qui était métallique. Fort bien, elle n'avait pas l'intention de se priver de ce moment de victoire qui s'annonçait devant le déséquilibre entraîné par ses différents actions, et la destruction de l'arme de son opposant qui, en retirant la majorité de ses objets métalliques, avait réussi à amoindrir les effets du Climat Tact. Amoindrir mais pas éliminer. L'humidité dans l'air avait monté graduellement grâce aux nuages chargés d'éclairs.

    - C'est l'heure, fit-elle en levant le regard vers son adversaire. J'aimerais te dire que tu as été un bon adversaire, mais ce serait mentir. Tu aurais du t'enfuir tant que tu en avais encore le temps.

Levant son bâton, elle l'abattit sur le sol, libérant le second procédé chimique qui entourait son Climat Tact. La pluie commença à tomber, se transformant progressivement en grêle, avant de commencer à geler la pièce rapidement. Une dizaine de seconde suffirait à prendre le Kilroy dans la glace, à le piéger pour qu'enfin il soit capturé et rejoigne les geôles d'Impel Down. Grâce à son aptitude « Perfect Timing », elle avait réussi à prédire l'endroit où se trouverait son adversaire au moment où elle avait déclenché son aptitude. Souriant, victorieuse, elle se renfrogna lorsqu'elle sentit arriver un autre élément perturbateur.


Broco Lee
    - On va avoir de la compagnie... Poc a terminé ?

Le Sergent-Chef affichait un air sérieux. Il voulait gagner ce combat qui lui permettrait certainement d'obtenir une promotion de grade, mais le Décima était un peu trop entreprenant. Ses cheveux devenaient tour à tour bouclier, lianes et lance. Même ses connaissances martiales ne lui permettaient pas d'être aussi polyvalent. Pourtant, il arrivait à garder un certain équilibre grâce à son Haki de l'Armement. Avec l'arrivée des autres marines, la pression semblait se faire sentir chez Broco Lee qui perdait parfois ses moyens, laissant des failles dans son jeu de combat. Une bonne nouvelle qu'il s'empresserait d'utiliser.


Vous avez 72h pour poster chacun. Votre tour commence quand celui de la personne qui vous précède s'achève ou qu'elle a posté. Vous pouvez demander un délai de 24h dans la partie adaptée. Voici l'ordre de rp : Maeda - Kilroy - Dorian.

Dorian > Je n'ai rien de particulier à dire, tu trouves un passage vers l'aile droite (Une sorte de passage secret) et tu peux rejoindre Maeda.

Kirloy > Lydia est niveau 29. Elle utilise son Climat Tact pour geler la zone et toi avec. Son aptitude "Perfect Timing" lui permet de prédire, grâce à l'expérience, la position de ses adversaires pour que chacune de ses attaques fasse mouche.

Suzaku > Catherina est niveau 17, elle s'éloigne pour protéger le livre et te tourne le dos quelques instants. Nerell est dans une situation critique, mais tu peux la sauver si tu le désires.

Les niveaux des autres PNJs ne sont pas connus.
Revenir en haut Aller en bas
Maeda D. Suzaku
CommandantCommandant

avatar
Messages : 28
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
76/100  (76/100)
Berrys: 19.121.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Mer 25 Jan - 0:29


Minako espérait que sa réaction perturbe son adversaire. Elle sentit une pointe de satisfaction se manifester en elle lorsque ses hommes s’activèrent pour s’occuper eux aussi de l’objectif qu’elle s’était fixée. Plus longtemps elle resterait bloquée ici, plus les chances de récupérer le dit ouvrage augmentaient. Son adversaire semblait s’emporter, comptant sur sa camarade pour s’occuper du livre. L’agitation qui s’était emparée de la pièce avait eu le mérite de troubler leurs opposants et la marine ne pouvait que s’en réjouir, bien que sa situation n’était pas des plus confortables.

Alors qu’elle criait sur la femme-chat qui s’affaiblissait progressivement face à l’affluence des marines, le regard de la Zoan se reconcentra sur elle. Minako espérait la retenir un peu plus longtemps, restant confiante et optimiste malgré la puissance de son adversaire. Malheureusement, celle-ci avait vite compris que se concentrer sur la marine n’allait pas tourner à son avantage, à plus forte raison si la mission de cette dernière était de protéger ce bien auquel elle tenait tant. Finissant par relâcher son étreinte, la jeune femme eut juste le temps de reprendre son souffle, ne désirant pas que son adversaire s’empare du livre avant elle. Son regard se posa sur sa camarade qui semblait-elle en bien plus mauvaise position. La Décima semblait se soucier le moins du monde de cette Nerell, ce qui ne perturba pas notre marine plus que cela, gardant son sang-froid en tentant de tirer le meilleur parti de la situation. Dos à son ennemie, celle-ci arriverait avant elle face au livre, mais peut-être que les marines réagiraient plus rapidement. Minako décida de leur laisser cette tâche, se dirigeant vers la femme-chat avec une idée bien précise en tête. Alors que celle-ci glissait en direction du laboratoire, elle saisit une de ses mains, jetant un regard sur le sol un peu plus bas, observant le déversement de certains produits qui endommageaient rapidement l’état du sol, n’annonçant rien de bon pour aucune des personnes de la pièce. Qui sait ce qui pourrait se déclencher dans un endroit comme celui-ci. La marine n’aperçut pas les deux marines tombés précédemment, se contentant de remonter la Décima comme elle le pouvait, cette dernière semblant toujours assommée par la situation, ses deux grands yeux bleus la fixant. Minako se préoccupait en réalité du livre et non trop de cette fille, se contentant de la ramener jusqu’à un endroit sûr de la chambre, avant de l’immobiliser, ne désirant prendre aucun risque. Elle demanda alors à un homme plus proche d’elle s’il disposait de quoi la menotter ou autre, histoire de ne pas avoir à pointer son arme en permanence sur elle. La jeune femme redressa son regard empli d’espoir vers la localisation du livre, ne désirant pas regretter de s’être concentrée sur la femme chat. S’ils perdaient ici, ils auraient au moins mis la main sur une des Décimas. La marine voyait en Nerell une source d’information potentiellement intéressante, même si celle-ci semblait plutôt être un pion de cette famille royaliste plutôt qu’un réel élément de soutien. Il ne fallait pas négliger l’opportunité qu’ils avaient là d’en apprendre plus sur leurs ennemis via un de leurs membres. Elle savait que la Zoan ne se préoccuperait pas du sort de sa camarade, mais la voir dans les mains des marines pourrait lui faire perdre définitivement patiente et elle pourrait commettre plus d’erreurs d’inattention de ce fait.

La jeune femme désirait s’entretenir avec la Décima au plus vite mais ses yeux étaient absorbés du côté de la Zoan, ses battements s’accélérant un peu, la frustration la gagnant du fait de ne pouvoir que rester ici et compter sur la réactivité de ses marines.

Revenir en haut Aller en bas
Sana Asante
Al-Azif
avatar
Messages : 227
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
44/200  (44/200)
Berrys: 1.173.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Jeu 26 Jan - 9:56







De la glace ? Mais qu'est ce que..... Le seul avantage que j'ai, c'est qu'elle n'a pas voulue riposter, ou pas pu peut être, préférant taper son bâton contre le sol comme une folle. Enfin, c'est ce que je croyais jusqu'à ce que de la grêle se mette à me tomber au coin du nez et que je recule follement, pressentant une grosse arnaque. Et ça ne manque pas, le sol commence déjà à geler juste devant moi, si j'avais continué d'avancer, je serais sans doute déjà immobilisé. Un rapide coup d’œil autour de moi, et je découvre deux choix.

Soit les fenêtres, je saute à travers et je me casse, soit une porte qui mène vers.... Vers Poc et l'autre zozo avec ses cheveux non ? J'arrive à apercevoir une fenêtre dans la pièce depuis ma position donc même si elle est vide, je peux toujours sauter à travers et me barrer en vitesse sans demander mon reste. Vendu pour la pièce du coup.

Je me jette à l'intérieur pour découvrir ce que je croyais y trouver, un mec avec des cheveux dans tout les sens et dans un état pas permis, et un autre pas en très bon état non plus accompagné de marines. Ouaip, Lee et Poc donc. Je n'ai aucune idée de s'ils m'ont vus, mais mon entrée n'a pas été très discrète, donc tant qu'à faire dans la subtilité....

Toujours équipé de cette espèce d'armure de rouille étrange, je me jette sur Poc, tentant de l'attraper et de lui briser le coup au plus vite en serrant celui-ci au creux de mon coude. Et si ça ne passe pas et qu'il esquive et bien.... On en profitera pour glisser un coup de genou au passage hein, ça ne fait jamais de mal !



HRP: Je m'arrête in extremis losque je sens pointer la grêle, puis saute dans la pièce à gauche contenant le combat de Poc et Lee. Sans aucun subtilité, je me jette sur Poc et tente de lui attraper le cou au creux des coudes pour briser la nuque.

Technique utilisée:
No bullets here(lv25): En se concentrant, Kilroy peut faire rouiller les balles des ennemis à l'instant où elles le touchent, les faisant disparaitre sans lui causer de blessures
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
The Steel Hunter
avatar
Messages : 88
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
13/100  (13/100)
Berrys: 15.838.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Jeu 26 Jan - 14:45

link href="http://sd-1.archive-host.com/membres/up/211183412958130190/RP/DEMI_RP.css" rel="stylesheet" type="text/css">

Gambit Decima [Event - East Blue 2]

ft. Maeda D. Suzaku / Kilroy
647 mots

Sur la route qui mène à l'aile droite, j'entends une nouvelle série de fracas... Déjà, lorsque j'étais dans l'aile gauche, j'entendais des fracas et explosions venant de ce coin-là... Qu'importe ce qu'il se passe là-bas, ça semble très musclé et je m'attends bien à retrouver un véritable chaos, une fois arrivé sur place.
En longeant les murs, tout en marquant des pauses, pour observer les environs, je remarque un léger interstice entre les plaques de lambris. En glissant mes doigts dans l'espace, je sens un léger courant d'air et j'ouvre alors ce qui semble être une porte dissimulée... Bien... si j'utilise ce passage secret pour déboucher dans l'aile droite, je pourrais peut-être bénéficier de l'effet de surprise...

Après avoir refermé soigneusement la porte dérobée dans mon dos, j'avance, rapidement mais prudemment, dans le couloir, m'orientant au son, avec les bruits de combat qui se faisaient de plus en plus proches...
Je débouche finalement dans l'aile droite... au bord d'un immense trou, d'où émane une forte odeur de produits chimiques?!? Qu'est-ce que? C'est quoi ce bazar?!?

Je prends le temps d'observer plus attentivement le champ de bataille... On est dans une pièce dévastée, avec un trou béant au milieu, qui donne sur une autre pièce, un étage plus bas, où se déversent divers produits chimiques. Les Marines sont éparpillés de part et d'autre et je vois Suzaku quelques mètres sur ma droite, aux cotés d'une femme-chat, qui semble être menottée. De l'autre coté de la pièce et du trou, j’aperçois alors... un rhinocéros? Non, attends... Un Zoan?!? Et galère... Au vu des quelques vêtements visibles sur l'hybride et l'animosité des Marines alentours, cette personne semble être un Decima... et il semble très intéressé par un livre situé sur un meuble en face de lui...
Après un nouveau temps de réflexion, je me rappelle quelques bribes de phrases entendues, pendant que j'étais dans le passage secret... Le livre revenait souvent... et j'ai l'impression que la bataille de l'aile droite se base surtout sur l'obtention de ce fameux livre...

Bon sang... Je dois faire vite, si je dois faire quelque chose... Si je laisse les Décima prendre le livre, ça irait dans leur sens, mais, avec les hauts-gradés qui se déchaînent à coté, ces derniers pourraient bien arriver jusqu'ici. Et, vu comment le Zoan semble être dépassé par les événements, vus les espèces de rugissements bestiaux que j'avais entendu, dans le passage secret.
Quant à la femme-chat... Ce doit sûrement être une alliée des Décima, au même titre que l'homme-démon... et moi... Mais, elle semble avoir été neutralisée et le Zoan se retrouve seul...
Mais, si je récupère le livre pour la Marine, en me jetant à travers la pièce, profitant de l'effet de surprise et de mon Soru, pour attraper le livre et m'enfuir, ce sont les Décima que je me mettrais à dos...
Ou alors... il y aurait une troisième solution...

Prenant mon élan, je me précipite dans la pièce, utilisant mon Soru, pour bondir par dessus le trou, foncer vers le meuble, "perdre l'équilibre", tomber, glisser jusqu'au meuble, pulvérisant ce dernier, faisant voler le livre dans les airs.
"Maladroitement", ignorant la douleur aiguë dans mon corps après cette cascade, je shoote dans l'ouvrage, le faisant tomber dans le trou, en plein dans les produits chimiques, pour le détruire.
Troisième solution: ne pas contenter les deux parties et détruire l'objet convoité... De plus, quoi que puisse contenir ce livre, les Décima doivent en avoir une autre trace, que ce soit dans la mémoire de la personne qui l'a écrite, ou encore une copie manuscrite planquée quelque part... J'espère, pour ma nouvelle couverture en tout cas...



Actions du rp (IMPORTANT):
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Ven 27 Jan - 22:55


Aile droite

Catherina

Ce fut avec la plus grande stupéfaction que Catherina observa le Sergent-Chef venir en aide à Nerell, alors qu'elle même s'attelait à protéger l'objet tant convoité, la seule preuve qu'elle appartenait aux Décimas. Si le Monarque avait donné cet ouvrage à la jeune femme, c'était pour la simple et bonne raison qu'il voulait la responsabiliser. Il n'avait sûrement pas prévu, malgré son étonnante intelligence, la venue d'un groupe de marines suffisamment tenaces pour les mettre en difficulté. Ou l'avait-il prédit ? Était-elle en train de se battre selon les plans de la personne qu'elle admirait le plus ? Beaucoup d'éléments semblaient lui venir à l'esprit, mais Catherina s'en fichait en réalité. Elle n'avait d'yeux que pour sa mission, repoussant les marines les uns après les autres. Ainsi, lorsqu'elle aperçut et sentit, grâce à son Zoan, le jeune marine s'élancer vers elle, la demoiselle n'eut aucun mal à le repousser d'un coup de tibia au niveau de l'estomac. Elle le renvoya ainsi bouler dans le couloir, l'empêchant d'accomplir ses tristes plans.

    - Vous... Ne passerez... PAS ! Hurla la femme rhinocéros en montrant des signes de fatigue évidents.

Elle mettait sûrement en jeu ses dernières forces. Pourtant, elle était sûre qu'il lui en restait assez pour finir ses adversaires. Se saisissant d'une planche au sol, elle la décolla, grignotant un peu plus la distance qui la séparait du vide. Ce fut ainsi qu'elle décida de se servir de cet objet incongru pour atteindre le Sergent-Chef. Elle comptait la transpercer d'un seul coup : ainsi il ne lui resterait plus que des sous-fifres sans intérêts et le petit singe sauteur. Plus qu'eux... Plus qu'eux et elle aurait accompli sa mission.

Aile Gauche

Broco Lee

La surprise se lut sur les traits à la fois de la Colonelle mais aussi de Broco Lee qui, face à l'entrée de la pièce, avait réussi à percevoir l'entrée du chasseur ce prime. Il ne s'en décontenança cependant pas, le considérant immédiatement comme un allié. C'est pour cette raison qu'il utilisa ses cheveux telles des lianes qui attrapèrent les poignées de son adversaire. Un sourire victorieux dans un premier temps, il entendit ensuite avec effroi le cou de son ennemi se briser comme du beurre. Le Sergent-Chef Poc ne l'avait pas vu venir : bien triste nouvelle pour lui. Laissant ses cheveux tombés, le Décima dévoila de très nombreuses contusions plus ou moins importantes et une marque d'épée qui semblait avoir transpercé son épaule. L'affrontement avait été rude, et il n'en était pas ressorti totalement indemne.

    - Il faut se barrer, marqua le Lee en élançant sa chevelure vers la fenêtre qu'il détruisit d'un seul coup. Céleste va couvrir notre sortie...

Mais il n'eut pas le temps de dire quoique ce soit d'autre que déjà, à l'extérieur, un marine tirait au lance-roquette sur la baraque. Il eut à peine le temps de former un bouclier de cheveux que déjà ceux-ci partaient en fumée et que lui-même s'affichait vaincu sur le sol. Dehors, des marines, un petit escadron sûrement détaché par les soins de la Colonelle au début de l'opération, attendait bravement les ennemis qui tenteraient de sortir par l'avant. Avec un lance-roquette, ils n'allaient cependant pas aller bien loin. Il leur fallait alors rechercher un obus, ce qui leur prendrait un certain temps et laisserait une fenêtre échappatoire.

Sur le sol, le Décima avait laissé rouler, de sa poche, un anneau gravé. Dedans se trouvait l'inscription « Pour la Révolution. Pour le peuple. » à côté d'une croix présentée dans un triangle. Son credo l'avait mené à s'interroger longtemps après la mort d'Arias : il avait décidé de garder le symbole de son escadron aujourd'hui dissous.

Dans le couloir, Céleste Céline venait tout juste d'arriver, occupant un instant la Colonelle de la marine.


Vous avez 72h pour poster chacun. Votre tour commence quand celui de la personne qui vous précède s'achève ou qu'elle a posté. Vous pouvez demander un délai de 24h dans la partie adaptée. Voici l'ordre de rp : Maeda - Kilroy - Dorian.

Kirloy > Lydia est niveau 29. Broco Lee et Poc sont hors jeu (Le premier est K.O., le second est mort)

Suzaku / Dorian > Catherina est niveau 17. Elle repousse aisément Dorian vers le couloir mais semble fatiguée. Elle arrache une planche et la lance violemment vers Suzaku. Nerell est menottée.

Les niveaux des autres PNJs ne sont pas connus.
Revenir en haut Aller en bas
Maeda D. Suzaku
CommandantCommandant

avatar
Messages : 28
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
76/100  (76/100)
Berrys: 19.121.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Lun 30 Jan - 0:17


Minako s’était focalisée sur la femme-chat, relevant le regard vers la scène qui la préoccupait plus directement. Elle n’eut que le temps de voir défiler quelqu’un devant ses yeux, qui s’élançait en direction de la Zoan, reconnaissant ensuite Dorian avec qui elle avait échangé quelques mots. La marine n’eut pas le temps de se demander quels plans cette personne avait, espérant qu’il bloque son ennemie quelques instants au moins pour qu’elle puisse se remettre en route vers ce livre.
Elle observait d’un œil attentif tandis que Nerell était mise aux arrêts, menottée. Minako la confia à deux marines proches d’elle, se relevant sans même poser un regard sur la jeune femme, se demandant ce qu’elle pourrait bien faire à face à cet animal en furie qui ne cessait de s’agiter dans tous les sens, repoussant violemment Dorian en un instant. Minako jeta un coup d’œil vers le couloir où ce dernier avait atterri, sentant son souffle s’accélérer d’un coup. Est-ce que vraiment, cela valait la peine de rester ici ? Est-ce que vraiment ce livre était indispensable ? La jeune femme tentait de mesurer les dégâts présents, ayant du mal à s’y retrouver entre toutes ces actions et le nombre de marines restant debout et opérationnels. Cependant, la colère de la Zoan c’est ce qu’elle avait recherché, il faudrait qu’elle s’en tienne là en espérant qu’elle craque avant elle. Dans le pire des cas, ils battraient retraites en emportant la Décima menottée avec eux, en espérant qu’elle soit coopérative.

Les réflexions de la marine s’arrêtèrent là, son regard se recentrant sur son adversaire qui semblait montrer des signes de fatigue, ce qui ne pouvait que plaire à la marine qui comptait là-dessus pour tourner à son avantage cette situation délicate. Alors qu’elle la vit s’abaisser ver le sol pour y saisir une planche, elle se concentra davantage, se doutant bien de l’attention de la Zoan, dégainant une nouvelle fois en se tenant prête comme elle pouvait en s’adressant aux marines en face qui tentaient de remplir leur mission :

- Concentrez-vous sur le livre !

Chaque seconde gagnée serait bénéfique, en soi ce n’était pas un mal d’être la victime de cette fille enragée, mais est-ce que vraiment elle pouvait réagir correctement face à un lancer de planche aussi brutal ? Elle avait trop peu de place autour d’elle pour l’esquiver proprement. Se coucher au sol ? Ce serait les marines derrière elle qui tenaient leur otage qui en payeraient les conséquences. Mais affronter de face cet objet était risqué. Elle ne réfléchit pas plus longtemps, poussant la femme-chat plus loin en espérant que le marine le plus près d’elle puisse se décaler durant ce court intervalle en profitant du seul moment où la trajectoire serait inchangée pour se jeter au sol, gardant son katana avec elle, s’affalant à quelques centimètres du trou, heureuse du moins sur le coup d’être une femme assez légère, et que son poids n’ait pas entraînée un agrandissement du trou, et sa chute de ce fait. Elle sentit néanmoins l’objet passer à quelques centimètres d’elle, s’écrasant violemment contre le mur opposé, des débris venant en direction de la marine qui compta sur la chance en espérant qu’un bout de bois ne viennent pas se planter directement dans son dos, protégeant par réflexe sa colonne vertébrale avec son katana qu’elle rabattit dans son dos.

Elle respira lourdement, se redressant dans cette pièce qui se décomposait petit à petit suite à la violence de cette fille. Elle était ennuyante, et Minako espérait qu’elle ne leur causerait plus de soucis, tentant de garder le regard de celle-ci sur elle pour la détourner des marines qui avaient pu gagner une légère avance sur elle.


Revenir en haut Aller en bas
Sana Asante
Al-Azif
avatar
Messages : 227
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
44/200  (44/200)
Berrys: 1.173.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Jeu 2 Fév - 0:23







Belle réaction de la part de Lee qui a temporisé le temps que j'arrive sur Poc, qui lui ne m'a pas vu venir du tout apparemment. Il s'est fait attraper par son adversaire en se disant que celui-ci abandonnait sa défense jusqu'à ce que j'arrive et j'ai bien cru entendre sa voix un instant avant que je ne lui brise la nuque, à moins que je n'ai rêvé. Derrière sa barrière de cheveux, le corps de mon allié improvisé se dévoile, blessé de toute part et présentant même une marque d'épée à l'épaule. Pas beau à voir ouais, j'ai sans doute un peu trop tardé.

« Il faut se barrer, Céleste va couvrir notre sortie. »

Euh, en sautant par la fenêtre qu'il vient de détruire ? C'est moi ou ça pue, les marines sont partout dans le manoir et autour. J'ai d'ailleurs raison au vu de la roquette qui se dirige vers nous et j'ai à peine le temps de réagir que celle-ci explose sur un mur de cheveux dressé par Lee, qui se retrouve projeté à travers la pièce et finit éclaté par terre inconscient. Céleste ? J'ai une chance sur deux, soit dehors, soit dans le couloir, et je vois personne dehors. Le couloir donc, et avec mon pote Broco, sinon ça va la mettre mal avec les Decimas.

En me penchant pour le ramasser, je découvre une petite bague, que j'enfile dans ma poche sans prendre le temps de l'observer, sans doute un souvenir quelconque du Decima, peut être une alliance d'un ancien couple ou autre chose. Je jette donc l'homme sur mon épaule, regarde autour de moi pour voir ce qui pourrait me servir et récupère une épée, sans doute celle de Poc d'ailleurs. Je jette un coup d’œil timide dans le couloir et y découvre la Colonelle me tournant le dos, occupée par une blonde, sans doute la personne dont me parlait Lee tout à l'heure.

Je tente donc une percée en protégeant le corps de l'inconscient avec le mien, sillonnant lentement entre les plaques de glace en tentant de ne pas glisser, le sabre à la ceinture et mon pouvoir concentré dans tout mon corps, prenant garde à ne pas le toucher directement. C'est donc dans une posture plus qu'étrange que je tente de traverser ce couloir, portant un homme dans mes bras tout en tentant de le protéger, mais de rester stable sur de la glace, bref, un beau bordel. Comme disait l'autre «Me tirez pas dessus, merci ! »



HRP: Je récupère la bague que j'enfile dans ma poche, je jette Lee sur mon épaule et commence la traversée du couloir pour essayer de rejoindre Céleste et potentiellement l'assister dans un combat contre la Colonelle.

Technique utilisée:
No bullets here(lv25): En se concentrant, Kilroy peut faire rouiller les balles des ennemis à l'instant où elles le touchent, les faisant disparaitre sans lui causer de blessures
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
The Steel Hunter
avatar
Messages : 88
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
13/100  (13/100)
Berrys: 15.838.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Ven 3 Fév - 20:47

Gambit Decima [Event - East Blue 2]

ft. Maeda D. Suzaku / Kilroy
454 mots

Vous vous souvenez, lorsque je disais que je ne supportais pas de voir un plan ne pas se dérouler comme prévu? Et bien, dans le cas présent, je ressens exactement la même chose que tout-à-l'heure, lorsque Broco Lee et l'homme-démon sont intervenus, dans l'aile opposée.
Alors que je me trouvais sur la gauche du Zoan et je m'apprêtais à foncer sur le meuble où se trouvait le livre, je n'arrive pas à esquiver le puissant coup de pied dans mon estomac, me projetant à travers la pièce, me faisant tomber lourdement au sol, rebondissant trois quatre fois au sol, avant de m'immobiliser, étendu sur le coté gauche de mon corps, la respiration difficile et sifflante, me tenant les cotes, qui me faisaient un mal de chien...

Entendant d'une oreille distraite le cri de rage de la Zoan, je tente de me relever, grimaçant de douleur... Bon sang, elle a bien dû me casser deux trois cotes, avec un simple coup de pied... Pourquoi j'ai l'impression d'avoir mis les pieds là où il ne fallait pas?
Me remettant debout avec nombre de difficultés, mes jambes tremblotant légèrement, j'observe la pièce d'ou je viens et je vois la Zoan arracher une planche du sol et l'expédier quelque part dans la pièce. J'entends le fracas deux trois secondes plus tard, sans pour autant savoir où le morceau de bois est parti... La Zoan doit sans doute viser Maeda ou un autre Marine...
Après, à entendre sa voix, au-delà de la fureur, il semble aussi y avoir une certaine fatigue... J'imagine que la Zoan doit se battre depuis longtemps et elle semble déterminée à protéger ce livre, étant sans doute prête à se sacrifier...

Je place Karmonia dans ma main gauche, derrière moi, me concentrant... Je n'avais pas d'autre choix que de combattre... Peu importe mon alliance avec les Decima, je ne pouvais pas non plus laisser cette Zoan massacrer Suzaku et les autres Marines...

-Daburu Ken...

Prenant appui sur mon pied droit, je me propulse, avec mon plus puissant Soru, vers la Zoan, saisissant Karmonia avec mon autre main, yeux rivés sur ma cible... Je sentais bien que mon corps subissait déjà les contrecoups de l'attaque de la Zoan... Elle est clairement plus forte que moi... mais je ne peux pas rester dans ce couloir, même blessé, et la voir tuer mes collègues.

En arrivant à portée de la Zoan, je porte un violent coup d'épée unique, pour trancher horizontalement au niveau de son torse:

-SHARP RACE!

Le tout pour le tout, c'était la seule façon de pouvoir me rendre utile sur ce foutu champ de bataille...



Actions du rp:
 


Dernière édition par Dorian Karmon le Sam 4 Fév - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Sam 4 Fév - 13:47


Aile droite

Nerell, Catherina

Quelques éclats de bois étaient venus se planter dans le mur derrière le Sergent-Chef, mais la plupart avaient fini par prendre place au sol. Si elle avait réussi à esquiver, elle en avait aussi profiter pour sauver une seconde fois la femme-chat qui, les yeux pétillants, semblait avoir trouvé une nouvelle icône. Elle ne pouvait cependant rien faire et c'était bien pratique : la fin de cette bataille déterminerait son sort. À présent le destin était en jeu.

Lorsque Dorian lança à nouveau son attaque, il réussit à occuper la Zoan qui stoppa son épée en sacrifiant une partie de ses mouvements. Elle utilisa une de ses mains pour arrêter son ennemi, suffisamment puissante pour ne faire que commencer à saigner. Ce moment de faiblesse aurait bien pu lui être fatale, mais la seule autre gradée était occupée à sauver ses miches. Seules quelques balles vinrent transpercer sa peau, la laissant à nouveau dans une situation, certes inconfortable, mais toujours de force. Elle utilisant sa seconde main pour donner un coup de poing dans l'estomac du Karmon, et lui faire cracher du sang. Elle voulait qu'il lâche son épée et tombe dans le trou béant au milieu de la pièce. S'il explosait au milieu des produits chimiques, cela serait une aubaine pour Catherina.

Aile Gauche

Colonelle Curling, Céline Céleste

Le corps de Broco Lee était sûrement bien abîmé, mais cela ne l'empêcha pas de sortir de la brume de son inconscience lorsqu'on commença à le déplacer. Il n'était cependant possible pour lui ni de bouger, ni de parler : cet état quasi catatonique était la révélation d'une dure réalité. Il venait d'être défait, de perdre la face. Ni plus, ni moins. Dans le couloir, le virulent combat qui opposait la Colonelle à Céleste avait commencé. Les deux femmes s'affrontaient à armes presque égales : dans cet environnement, c'était la marine qui avait le plus gros avantage, et la Décima savait bien qu'ils ne pourraient l'égaler actuellement. Un blessé partout, un mort de leur côté, ils avaient certes l'avantage mais ils étaient encore incapables de se défendre.

Lorsqu'elle aperçut le Kilroy venir avec son allié sur les épaules, Céline comprit l'enjeu de la situation : ils étaient en train de perdre du terrain, il allait donc falloir choisir entre l'affrontement ou la fuite. Mais le choix ne fut pas sien. Tandis qu'elle tentait d'apporter une maigre réflexion à sa situation, la Décima n'eut pas l'occasion de se rendre compte que les dials à ses pieds avaient commencé à geler. Elle eut à peine le temps de se dégager que déjà son système de combat fétiche était détruit. Claquant sa langue, elle esquiva quelques balles des marines en hurlant au chasseur de prime :

    - On se la fait !

Et elle envoya une lame d'air d'une puissance démesurée, qui obligea la Colonelle à utiliser sa montre à gousset pour la briser : elle se servait de celle-ci dans les situations extrêmes, profitant de l'alliage relativement résistant qui le composait.

    - Ne croyez pas que vous pourrez m'avoir aussi facilement, claqua la jeune femme en levant son bâton météo à nouveau. Thunder Rain !

Les nuages vinrent à nouveau recouvrir le ciel, en profitant pour s'abattre en direction de ses ennemis une nouvelle fois. L'Asante avait le choix : il pouvait fuir par la fenêtre qui menait vers l'arrière du manoir ou profiter de ce combat pour s'élever parmi les ennemis tenaces du Gouvernement.


Vous avez 72h pour poster chacun. Votre tour commence quand celui de la personne qui vous précède s'achève ou qu'elle a posté. Vous pouvez demander un délai de 24h dans la partie adaptée. Voici l'ordre de rp : Maeda - Kilroy - Dorian.

Kirloy > Lydia est niveau 29. Elle abat à nouveau des éclairs sur toi et sur Céleste.

Suzaku / Dorian > Catherina est niveau 17. Elle intercepte l'attaque de Dorian et tente de le repousser en lui donnant un coup dans le ventre pour qu'il tombe en bas.
Revenir en haut Aller en bas
Maeda D. Suzaku
CommandantCommandant

avatar
Messages : 28
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
76/100  (76/100)
Berrys: 19.121.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Mer 8 Fév - 0:34


La jeune marine faisait jouer le temps, espérant pouvoir reprendre le contrôle de la situation malgré le comportement de son adversaire, elle comptait sur l’usure, gardant un maximum de ses forces en étant rassurée de voir que son attaque ne lui avait pas causé de réel dommage, son otage étant elle aussi en un unique morceau. Minako se releva alors rapidement, ne pouvant pas se permettre de rester au sol plus longtemps, elle s’apprêta à attaquer de front dans l’espoir que les marines puissent de leur côté saisir le livre. C’était sans compter sur l’intervention de Dorian qui la surprit et la coupa dans son action. Ce dernier se propulsa sans la moindre once d’hésitation vers la Zoan, alors que cette dernière l’avait fortement renvoyé dans le couloir quelques instants auparavant. Elle se figea une seconde, voyant en ce marine une forme de zèle qui laissait apparaître cette forme d'héroïsme que certains recherchent ou dégagent plus naturellement. Elle ressentait cette volonté semblant inébranlable de combattre directement l'ennemie, ce qui ,de son côté, n’en n’était rien. Prudence, réflexion, analyse formaient plutôt les principes qui la guidaient elle dans son parcours. Une telle différence d’attitude entre elle et le marine l’ébranla quelque peu, sentant une forme de malaise sans pouvoir décrypter celui-ci. Peut-être était-ce parce qu’elle gardait en tête cette volonté de rester en un seul morceau, de retrouver sa famille, adoptant une attitude beaucoup plus stratégique et réaliste qui manquait sûrement d’humanité. Mais ses réflexions ne s’étendaient pas jusque-là, elle était bien trop préoccupée par la situation dans laquelle se trouvait tous les individus de la pièce. Le sergent venu en renfort pouvait l’occuper au moins un instant. Les marines à ses côtés s’occupèrent de pointer leurs armes sur cette dernière, lui portant atteinte sans qu’elle ne semble s’y soucier plus que cela. La situation pourrait encore tourner à l’avantage de leur camp, il faudrait juste utiliser précieusement celle-ci. Minako ne voulut pas rester immobile, s’élançant en directement de la Zoan en gardant son katana fermement en main, profitant de son altercation avec Dorian. Ne cessant de l’observer, la jeune femme détecta rapidement son intention, gardant un œil sur la distance qui séparait son adversaire du trou. Elle fit ce qui lui sembla le plus logique, contrant la seconde main en se retrouvant côté à côte avec Dorian, ce qui pouvait en soi être une gêne, mais qui valait mieux que de risquer que ce dernier tombe à son tour dans la pièce située sous eux. Cette situation avait de plus l'avantage d'occuper leur opposante, et de l'affaiblir du même fait. La Zoan se retrouva alors avec deux katanas à gérer en contact direct avec ses mains, la bloquant ainsi. Minako gardait un appui solide dans le sol, se concentrant sur ses jambes en contrant du mieux qu’elle le pouvait leur ennemie. La ralentir ainsi leur permettrait de peut-être prendre possession du livre par le biais des autres marines, et de plus affaiblir définitivement ses forces, les marines poursuivant leur action avec les armes à feu à leur disposition. Dorian semblait mal en point, mais les réserves qu’elle avait conservé lui permettaient de garder un certain calme, assez silencieux, résultant de sa simple concentration. Elle n’était pas du genre à bavarder, mais plutôt à garder ses moyens et sa concentration comme on avait pu le lui apprendre. Néanmoins la jeune femme ressentait aussi cette envie pressante d’en finir qui la gagnait petit à petit, consumant sa patience et qui pourrait affecter sa concentration si la Zoan ne venait pas à céder rapidement.


Revenir en haut Aller en bas
Sana Asante
Al-Azif
avatar
Messages : 227
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
44/200  (44/200)
Berrys: 1.173.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Mer 8 Fév - 16:41







Ok, donc je suis sur la glace avec l'inconscient sur l'épaule, je me déplace tant bien que mal vu que je dois le protéger des tirs marine, et là, j'entends la blonde hurler un « On se la fait » bien senti. Alors soit, ça ne me pose pas de problèmes, mais j'ai un mec à transporter là, je vais quand même pas le jeter ! Encore que.... Une idée se forme, une idée bête mais qui me libère de mes mouvements et me permet d'aller aider au dernier combat.

Je pose le blessé à terre, ou plutôt à glace, et lui transmet une forte impulsion, en tentant cependant de ne pas rouvrir ses blessures. Le plan à l'air de fonctionner et le corps se met à glisser sur le sol, pas parfaitement mais suffisamment pour me permettre de prendre appui sur une stalagmite présente le long d'un mur et de prendre appui dessus pour glisser très rapidement vers la première ligne de Marines, dont je parviens à faucher deux personnes au cou en étendant les bras, avant de continuer vers la cible principale.

Je ne peux plus me permettre de faire attention à Broco Lee pour le moment, j'observe donc le début de combat entre la Colonelle et la blonde, qui paraît se faire geler un truc aux pieds et projeter une lame d'air assez imposante, forçant la brune à la briser avec un objet quelconque, mais de petite taille. Aucune idée de ce que c'est, mais pour résister à un truc comme ça, c'est forcément particulièrement solide, et elle n'a pas l'air super jouasse d'avoir du s'en servir.

Elle lève alors son bâton en gueulant à nouveau, elle a l'air d'avoir compris que le combat serait obligatoire et qu'elle risquait de perdre, ce qui la pousse à rappeler ses nuages. Les éclairs vont revenir donc, mais si j'arrive à l'atteindre avant que ceux-ci ne soient complets et prêts à nous dégommer, il y a moyen de tout interrompre et de partir en vitesse, en récupérant Broco au passage. Et l'autre aile.... Merde, j'avais oublié l'autre aile, on devra sans doute y passer aussi pour tout déblayer sinon on risque d'en baver sérieusement.

Les lois physiques de la friction me rattrape et je manque de trébucher en tentant de reprendre pied sur la glace. J'ignore où est Broco derrière moi, tout ce que je sais c'est que je dois atteindre la colonelle rapidement, un pas après l'autre, en glissant comme un idiot jusqu'à elle. Et lorsque j'arriverais tout prêt, elle peut dire adieu à son bâton, puis à sa mobilité.



HRP: je fais donc glisser Broco sur la glace histoire qu'il est moins de chance d'être touché par les balles (dommage pour les éclairs ^^') et me projette en avant grâce à un mur. En atteignant la Colonelle Curling, le but sera de détruire son arme le plus vite possible ou de la toucher sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
The Steel Hunter
avatar
Messages : 88
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
13/100  (13/100)
Berrys: 15.838.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Mer 8 Fév - 21:35

Gambit Decima [Event - East Blue 2]

ft. Maeda D. Suzaku / Kilroy
487 mots

J'avais entendu pas mal d'histoires au sujet des Zoan et de leurs nombreux pouvoirs... La capacité de prendre l'aspect d'une créature déterminée par le Fruit du Démon et parfois quelques capacités de la dite-créature. Ils pouvaient également augmenter leur force et résistance physique...
En tout cas, ce que je vois actuellement confirme majoritairement ce que j'ai entendu...
Cette Decima encaisse très efficacement nos assauts et tient sa position, malgré l'acharnement de la Marine. J'ai beau être arrivé en cours de combat, l'état de la pièce en dit long sur la durée et la violence du combat.

Grimaçant en maintenant la pression sur la "patte" de la Zoan, la douleur commençant à reprendre le dessus sur l'adrénaline, j'entends un nouveau choc et des mouvement au niveau de mon torse. En baissant légèrement les yeux, je remarque Suzaku qui, armée d'un katana, a bloqué l'autre patte de la Zoan... qui voulait me frapper dans l'estomac?!? Bon sang, si elle avait frappé avec la même force que tout-à-l'heure, non seulement j'aurais eu d'autres côtes cassées, mais en plus, j'aurais été projeté en arrière, m'écrasant quatre mètres plus bas, parmi les produits chimiques!

Le problème majeur est là: la Marine a le nombre, mais la Zoan a la force... En un seul coup, elle a bien manqué de me briser la colonne vertébrale... Si on la laisse placer ses coups dévastateurs, les effectifs de la Marine seront facilement réduits à néant...

Réfléchissant à toute vitesse, analysant en un éclair la position des corps, des lames, je laisse parler l'instinct, plutôt que la réflexion.

Partant du principe que la Zoan exerce une forte pression sur une lame de Karmonia et que son autre main est contrée par Suzaku, ses mouvements doivent être sérieusement entravés... et j'aurais peut-être une seule et unique chance de retourner le combat en notre faveur... avant que mon corps ne lâche...

Relâchant d'un coup la pression sur la "lame droite" de Karmonia, je pars du principe que la force de la Zoan va violemment faire pivoter cette lame vers le trou, tout en projetant la "lame gauche" vers la Zoan.
De mon coté, je vais me baisser, en appliquant une nouvelle impulsion à Karmonia, en la faisant tournoyer des deux mains, pour porter un puissant coup d'épée, visant n'importe quelle partie du corps de la Zoan, pourvu que ça touche.
Avec cette action, il y a possibilité de combiner mes dernières forces avec celles de la Zoan... Le problème, c'est qu'il y a trop de "si" dans cette histoire... Mais, je n'ai pas mieux, après avoir réfléchi à peine deux secondes, par "instinct"...

Bordel... Pourvu que ce combat prenne fin rapidement... Mon corps ne va pas tenir longtemps sous l'effort d'une Zoan forçant sur un corps avec des côtes cassées...



Actions du rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Ven 10 Fév - 17:02


Aile Gauche

Colonelle Curling, Céline Céleste

La pluie d'éclairs commença à s'abattre au moment où le Kirloy arriva aux côtés de la Colonelle. Cette dernière eut alors bien du mal à le tenir à distance : ses mains lâchèrent son arme fétiche tandis qu'elle pesta en reculant. L'éclair qu'elle avait cependant créé en dernière instance vint s'abattre à l'emplacement où elle se trouvait, menaçant clairement son ennemi sur le coup. Ce ne fut qu'à ce moment-là que Céleste profita de la diversion de l'ancien chasseur de prime pour s'approcher et envoyer un lame d'air via ses jambes. Blessée, la colonelle était à la merci de ses adversaires. La Décima semblait déterminée à finir ce combat rapidement, et son souhait risquait d'être exaucé. Mais alors qu'elle s'apprêtait à réaliser sa tâche, elle sentit une lame se planter dans son épaule. La personne qui venait d'arriver avait tout l'air d'un illustre inconnu, et pourtant le chasseur de prime le reconnaîtrait sans nul doute : il s'agissait d'un Commandant d'East Blue, surnommé « L'Appât » par ses camarades. Conrad Prométhée. Son apparence bien que banale semblait se confondre. Attrapant le Commandant Harwell, la Colonelle s'élança en arrière, soufflant un bref instant.

    - Qu'est-ce que...
    - Extraction. Céleste Céline a appelé du renfort parmi les Décimas et l'appel a été intercepté par notre navire. Ils peuvent arriver d'une minute à l'autre, marmonna le Commandant en faisant signe aux marines encore vivants de transporter les blessés et d'évacuer les lieux.
    - Mais...
    - Ne discutez pas, Colonelle. L'ordre d'extraction a été donné par la Contre-Amirale Lim en personne.

Se mordant la lèvre, la femme sentit son cœur louper un battement. Sa mission était un échec. Elle ne pouvait pas...

    - Espèce de...

Céleste n'hésita pas à inviter son adversaire à s'éloigner en tranchant l'air à nouveau, à plusieurs reprises. Alors que la poussière envahit le couloir, elle en profita pour attraper à la fois son camarade à terre et le Kilroy par le col pour les emmener à l'écart, utilisant un passage secret dans le bar pour s'enfoncer sous terre.

Aile droite

Nerell, Catherina

Alors qu'ils avaient travaillé indépendamment depuis le début de ce combat, enfin faisaient-ils preuve d'un peu de jugeote. La combinaison entre la fatigue de Catherina, la défense de la Sergent-Chef à l'égard d'un subordonné et la réactivité de ce subordonné permit de conclure l'affrontement avec une violence inouïe. Le livre était enfin à la portée de la Suzaku, et les marines ne tardèrent pas à entrer dans la pièce en masse. Leurs armes à la main, ils vinrent au secours de leurs camarades tombés plus bas tandis que la Zoan, sur le sol, maugréait quelques paroles en reprenant forme humaine :

    - Saleté de marines... Seul Centes arrivera... à... rétablir la paix... sur le monde... Saleté de...

Elle perdit alors conscience. En l'absence de soins, elle était condamnée. Derrière, un Sergent-Chef arriva en lorgnant sur la pièce. Il était l'un des principaux alliés du Commandant Prométhée sur East Blue, et avait été mobilisé lorsque l'appel avait été intercepté. Si une vingtaine de marines avaient encerclé le bâtiment, ce n'était que pour prévenir une potentielle attaque.

    - Sergent-Chef, Sergent...

Le Sergent semblait en bien piteux état. Quelques côtes cassées, sûrement, peut-être des commotions, il avait prouvé sa valeur durant les derniers échanges. Le Sergent-Chef, de son côté, avait fait preuve de ténacité et s'était illustrée dans sa minutie, comme purent en témoigner les marines qui l'avaient accompagnés et qui la comblèrent d'éloges. Se levant, la partisane des Décimas, Nerell, regarda son sauveur et se mordilla la lèvre. Elle ne souhaitait qu'une chose : une famille, des personnes sur qui elle pouvait compter. S'effondrant, elle ne put faire que s'excuser. Lorsqu'elle eut enfin fini de verser toutes les larmes de son corps, elle fit sur un ton très sérieux :

    - Laissez-moi expier mes fautes... Je vous en prie... Je veux rejoindre la Marine aux côtés de cet homme qui m'a sauvé... Je...

Le Sergent-Chef regarda son homologue, lui laissant le choix tandis que des hommes transportaient le Sergent Karmon en dehors de la villa.


Vous avez 72h pour poster chacun. Votre tour commence quand celui de la personne qui vous précède s'achève ou qu'elle a posté. Vous pouvez demander un délai de 24h dans la partie adaptée. Voici l'ordre de rp : Maeda - Kilroy - Dorian.

Ça se termine soit au prochain tour, soit au suivant ! Je précise donc quelques points : tu es soit touché par le dernier éclair, soit tu l'anticipes et tu esquives. L'arrivée du commandant oblige Céleste à prendre la décision de fuir, en t'emmenant (sauf si tu refuses de la suivre). En tout cas, la mission des marines est en grande partie un échec à cause de toi, bravo Smile
Maeda, Dorian, félicitations ! Vous venez à bout de la Zoan ! Nerell demande à Maeda de la rejoindre (Il y aura quelques "procédures" à suivre mais en soit, c'est possible). Dorian est pris en charge pour ses blessures. Après le prochain tour je te donnerai une mission pour que tu puisses obtenir ta récompense d'évent via l'objet donné par les Décimas, sauf si tu décides de ne pas l'utiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Maeda D. Suzaku
CommandantCommandant

avatar
Messages : 28
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
76/100  (76/100)
Berrys: 19.121.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Lun 13 Fév - 0:41



La lame de la marine ne faillirait pas, la façon dont elle avait contrée le coup de la Zoan leur avait permis de bloquer ses mouvements, laissant une possibilité à Dorian de se démarquer et de lui porter le coup « fatal » si l’on pouvait s’en résoudre à résumer la situation ainsi. La Zoan était vaincue, épuisée, reprenant forme humaine sous la surprise de Minako qui ne pensait pas que cela arriverait finalement. La voir perdre conscience semblait presque trop beau pour la jeune femme qui tenait encore debout sur ses deux jambes. Elle était en bien meilleur état que son camarade qui s’était dévoué corps et âme dans la mission qu’on lui avait confié. La marine en oublia presque l’élément essentiel en voyant surgir tout à coup autant de marines dans la petite pièce en piteuse état. C’est un des hommes qu’elle avait commandé qui lui tandis finalement le dit livre :

- Sergent-chef..

Elle inclina la tête pour le remercier le saisissant en restant quasiment indifférence à ce mouvement de masse général, regardant les blessés et les personnes qui leur venaient en aide avec une grande sensation de vide. La fatigue la gagnait, ses efforts avaient été probablement plus durs mentalement que physiquement, mais au moins elle était en un seul morceau, c’était l’essentiel. Elle rangea son katana dans son fourreau, le replaçant dans son dos en ajustement son long manteau noir, plaçant directement le livre dans une de ses poches internes, jugeant que ce n’était le moment idéal pour se plonger dans de la lecture. Un attroupement se forma alors autour d’elle, des marines venant la féliciter tout d’un coup. La jeune femme, fuyant tout phénomène social depuis le début de son aventure ne put savoir quelle était sa place à ce moment précis, se retenant de rougir, ses pommettes rosissant tout de même légèrement. Elle se gratta l’arrière du crâne, les remerciant timidement en leur signifiant que ce n’était rien. Finalement elle ne comprenait pas trop cette attitude, ayant simplement essayé d’agir au mieux dans le feu de l’action. Cependant il y avait une sorte de chaleur des hommes autour d’elle qui la fit sourire davantage et l’atteignit plus qu’à son habitude, se décontractant finalement après ce long effort en se mettant à échanger quelques rires avec eux. Elle ne se doutait pas qu’un événement quelque peu étrange allait encore se produire devant elle, se retrouvant face à la femme chat qui s’effondra en larmes. Il y eut un moment de silence dans la pièce, Minako ne comprenant pas ce qui lui prenait tout à coup, étant à nouveau perturbée, tout autant que ses hommes autour d’elle. Son regard bleutée la fixait, la fragilité de la jeune femme l’atteignait, la mettant dans une situation de gêne qu’elle avait peu connue. Elle écouta alors ce que la Décima avait à lui dire, tentant de trouver l’appui d’un supérieur autour d’elle. Son regard rencontra celui d’un sergent-chef, arrivé depuis peu. Celui-ci semblait lui laisser le libre choix. Sans trop réfléchir, la marine répondit simplement en fixant la femme-chat sans vouloir la brusquer

- Ça me va..enfin disons, je préférerais avoir l’avis de nos supérieurs, je ne sais pas comment est-ce qu’on peut te considérer, quel sort est-ce qu’on devrait t’infliger mais.. personnellement, je n’y vois pas d’inconvénient.

Elle ajouta en ne voulant pas laisser la moindre ambiguïté planer :

- Mais je tiens à te préciser que ce n’est pas par bonté que je t’ai sauvé, je voyais simplement en toi une source d’informations potentiellement intéressante…Désolé

La marine n’arrivait pas à ajouter la moindre chose, détournant un peu le regard en se sentant culpabiliser de voir la jeune femme persuadée d’avoir été sauvée. Minako emploierait plutôt le terme préserver plus que sauver. Une forme de malaise commença à s’installer dans la pièce. Elle sentit alors un des marines lui donner un petit coup de coude, souriant largement en affichant un léger air malicieux :

- Ne mentez pas Sergent-chef, on sait que vous l’aimez bien au fond aussi..après tout elle est..

Minako soupira et lâcha un léger rire en complétant avec un air ironique en tentant de les imiter lorsqu’ils avaient fait irruption dans la pièce :

- Mignonne ? Et puis elle a l’air gentille et puis..

Elle secoua la tête, ne se corrigeant pas en continuant à se faire charrier par les autres hommes, quelque peu jaloux de l’attention que la femme-chat lui portait à présent. La jeune femme se sentait soulagée, ne sachant pas où tout cela les mènerait, mais profitant simplement de ce moment en laissant son esprit et son corps prendre un peu de repos.



Revenir en haut Aller en bas
Sana Asante
Al-Azif
avatar
Messages : 227
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
44/200  (44/200)
Berrys: 1.173.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Jeu 16 Fév - 9:22







Le bâton est tombé, le problème est réglé. Je décide donc de régler le problème une fois par tout et de venir la chercher directement au contact pour une élimination rapide, la voyant sauter sur le côté à mon arrivée et comprenant trop tard ce qui se passe. Je tente désespérément de me freiner dans ma course mais mon pied rippe sur la glace et je me retrouve juste là où il ne fallait pas au moment où il ne fallait pas. Au dernier moment avant de lâcher son arme, une nouvelle déferlante de foudre avait été lancée et j'ai bien évidemment pris le premier d'entre eux.

Le choc en lui même n'est pas si intense que ça, ce qui agit vraiment, c'est le courant qui n'a nul part où aller puisque le sol est en pierre. Je perds le contrôle de mon corps mais reste heureusement debout, figé comme une statue sans pouvoir bouger, tout mes muscles s'étant brutalement rigidifiés et une chaleur terrible se répandant dans tout mon corps, comme liquéfiant tout ce qui se dresse sur son passage jusqu'à ce qu'elle disparaisse lentement dans le sol, me laissant derrière à reprendre tant bien que mal mes esprits.

Je vois du coin de l'oeil la blonde blesser notre adversaire et se jeter en avant pour la finir, jusqu'à ce qu'elle prenne un coup de couteau dans le dos. Je l'avoue, je n'ai pas vu le mec venir, mais j'ai une excuse vu le mal de crâne intense que j'ai et les yeux qui me brûlent encore à cause du choc électrique. Sa tête me dit quelque chose, j'imagine que j'ai déjà du le voir au moins en affiche, mais pas moyen de me rappeler son nom. Ils énoncent alors quelques mots, desquels je comprends surtout Extraction et Amiral. Si un amiral se ramène ici, ça va causer un grabuge énorme, et je ne tient pas vraiment à y assister, surtout que je risque d'être au premier rang.

Je vois plusieurs lames d'air envoyées de nouveau par mon alliée avant d'enfin parvenir à cligner des yeux, avec toute la douleur que cela m'apporte étrangement. La poussière s'élève dans le hall et une traction s'exerce soudain sur mon col, m'entraînant derrière un bar et dans un passage secret qui s'en va sous terre, nous permettant ainsi de fuir. J'arrête alors la blonde en lui disant que je vais marcher, me relevant de moi même malgré mes nerfs à vif et reprenant lourdement ma marche dans le couloir.

Ce qui me fait penser que j'ai toujours la bague dans ma poche. L'en retirant, je la tends vers la blonde en lui demandant de la rendre à Lee à son réveil, puisqu'il est possible que j'oublie de le faire moi même. Et ensuite ? Ensuite je la suis. L'important dans l'instant n'est pas de discuter de ce que je peux retirer de mon intervention, c'est de partir le plus vite possible pour éviter de croiser cet amiral censé arriver d'ici peu.



HRP: Je prends le dernier éclair par empressement d'en finir, me retrouvant lourdement endommagé avec des marques de brûlures sur un peu tout le corps. Une fois amené dans le tunnel par Céline, je me relève de moi même et la suit.
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
The Steel Hunter
avatar
Messages : 88
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
13/100  (13/100)
Berrys: 15.838.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Jeu 16 Fév - 16:40

Gambit Decima [Event - East Blue 2]

ft. Maeda D. Suzaku / Kilroy
859 mots

Je ne saurais pas dire si c'est mon coup d'épée ou la fatigue de la Zoan (ou les deux en même temps, qui sait) qui l'a achevé... Toujours est-il qu'une fois que la Decima est mise hors de combat, mon corps semble s'écrouler sur lui-même, alors que je m'avance vers un mur, m'affalant tout contre, la respiration sifflante. Bon sang... Un coup... Un simple et unique coup de la Zoan et elle m'a fracassé bien trois quatre cotes... Si l'adrénaline ne m'avait pas aidé à tenir et à porter ce dernier coup d'épée... Si Suzaku ne m'avait pas protégé, en plaçant sa lame entre la Zoan et moi...

J'entends alors les derniers mots de la Zoan, qui reprenait forme humaine (elle est tellement jeune)... Centes... J'ai déjà entendu ce nom de la bouche de l'homme-démon... Ce serait donc lui le chef des Decima...
Avachi dans un coin de la salle, je vois arriver les renforts Marines, entendant également la supplique de la femme-chat, qui voulait se joindre à mon collègue Marine.

Sur le coup, je ne savais pas comment réagir à tout ce qui se passait autour de moi... Pour être franc, j'étais amer, je voulais juste partir d'ici... J'étais dégoûté et j'avais clairement l'impression de n'avoir servi à rien...
J'avais fais très peu de missions à l'extérieur et cette mission était la première qui était différente des autres patrouilles auxquelles j'étais affectées, un peu partout sur les îles environnantes... La seule fois où j'avais eu "du mouvement", au cours d'une patrouille, c'était un pirate qui avait pulvérisé un quartier avec un Fruit du Démon et j'avais bien failli y passer, juste en encaissant une attaque... Et là, je n'ai pu porter que deux coups d'épée et une attaque ennemie m'a brisé le corps, comme si j'étais en cristal, ce qui me frustre plus que tout...

Aussi, lorsqu'un Marine vient vers moi, me saisissant doucement le bras pour me relever, je repousse sèchement cette main tendue, me relevant, difficilement, par mes propres moyens:

-C'est bon, je peux me lever tout seul!

Mauvais choix... À peine ai-je craché mon venin sur ce Marine que je suis pris d'une quinte de toux, portant la main à ma bouche. Lorsque je recule légèrement ma main, une vois ma quinte de toux finie, je vois alors quelques gouttes de sang... Génial... Avec mes cotes cassées et les mouvements brusques du combat et de l'utilisation de mon Sorû, un bout d'os cassé a dû se balader dans mon corps et charcuter tout à l'intérieur...

J'essuie rapidement la paume de ma main sur mon jean noir, comptant sur la couleur sombre pour camoufler le sang, avant de tourner les talons:

-Occupez-vous des autres plutôt. Je saurais me débrouiller...

Je sors rapidement de la bâtisse, ignorant tant que possible la douleur aiguë qui survenait par intermittences, me causant une nouvelle quinte de toux ensanglantée, que je dissimule rapidement, en essuyant à nouveau ma main sur le jean.

Bon sang... J'ai fais n'importe quoi, pendant cette mission... Je me suis baladé de gauche à droite, au milieu d'individus plus puissants que moi et je ne me suis joins aux combats qu'à la fin, en achevant un adversaire déjà amoché et débordé, parce qu'on était deux à le maintenir...

Au cours de mes entraînements au dojo de ma mère, elle m'avait appris à manier aussi bien mon cerveau que mon arme, de façon à porter des coups réfléchis et puissants... Je ne saurais pas dire, au final, si j'ai suffisamment réfléchi, au cours de cette opération, ou si j'ai justement "trop" réfléchi, dans le sens où j'aurais sans doute pu plus "agir" que ce que j'ai fais jusqu'à maintenant...

Sur le chemin du retour, dans un endroit désert de la forêt, sans personne aux alentours, je prends le temps de passer en revue les quelques objets donnés par le Decima...
M'allier avec les Decima a été une décision plus ou moins réfléchie et, avec du recul, je me conforte d'avantage sur ma décision... La Marine a trop pris ses aises, au sommet du pouvoir, avec une infinité de mauvaises décisions, qui finiront inévitablement par se retourner contre elle. Il faudrait que je parvienne à faire changer les choses, d'une manière ou d'une autre...
Un numéro de Den Den Mushi marqué sur un papier, un Den Den Mushi blanc et un Audio-Dial... ainsi qu'une destination: l'île de Goat...

Une fois que j'aurais récupéré et que toute cette histoire sera tassée, je devrais tirer cette histoire au clair, quitte à m'engager dans un chemin qui sera sans doute à sens unique...
Je me ferais sûrement des ennemis, des alliés, à travers de nombreuses décisions sans doute risquées et capitales, parce que je jonglerais entre deux camps...
Mais, une chose est sûre: je suis faible et j'ai besoin d'aide pour avancer...



Actions du rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Ven 17 Fév - 17:12



Céline Céleste

Lorsque la Décima réussit à s'enfuir, elle emprunta un tunnel en-dessous de la villa, qui conduisait vers une grotte à l'opposée de l'île où un transport les attendait. Il y avait là-bas une demi-douzaine d'hommes qui virent donc l'échange entre Céline et le chasseur de prime, la bague, le corps d'un Lee amoché... Et surtout, la scène qui suivit alors que le bleu de la mer perçait dans la grotte, des reflets orangés semblant frapper dehors. Se retournant après avoir confié son camarade à deux hommes baraqués et étrangement semblables, presque chauves et avec une moustache harmonieuse au dessus des lèvres, elle s'adressa à Kilroy :

    - Tes aptitudes pourraient faire de toi une Tour Décima. Nous, les Tours, sommes là par conviction, pour rendre le monde meilleur sous les ordres de notre camarade. Je peux t'y conduire. Je peux te conduire à Centes Décima, et tu pourras rejoindre notre cause.

Elle s'arrêta un bref instant tandis que ses mains venaient triturer l'anneau que lui avait remis le chasseur de prime. Elle le voulait en tant qu'allié, si bien qu'elle pouvait lui faire une seconde proposition : celle qu'elle lui avait donné était la plus intéressante. Elle lui expliqua brièvement qu'il pourrait bénéficier d'aide dans ses quêtes, et aider les Décimas à diffuser leur idéologie en recrutant des fidèles à leur cause. Il pourrait ainsi peut-être accomplir ses objectifs personnels s'ils étaient de l'ordre de la paix mondiale. La seconde option était un peu plus édulcorée :

    - Sinon, nous pouvons aussi t'engager comme mercenaire. Nous avons besoin de main d’œuvre pour nos opérations, et cela pourrait développer ta réputation contre le Gouvernement Mondial, et t'amener à rencontrer d'intéressants ennemis tout en ayant notre soutien dans les opérations que nous te donnerions à faire.

Elle lui offrait ni plus ni moins qu'une place de hors-la-loi standard, mais avec des avantages certains : armes, contacts et missions rémunérées, tout ce qu'il fallait pour convaincre le Kilroy de rejoindre leur cause. Bien sûr, encore fallait-il qu'il accepte.


Colonelle Curling

De l'autre côté de l'île, les marines avaient fini par évacuer le manoir et rejoindre leur navire sous le regard prudent des habitants. La femme-chat ne s'était plus exprimée, restant cloîtrée dans un mutisme réflexif, ayant juste promis de dévoiler jusqu'à la dernière parcelle d'information qu'elle détenait, bien que celle-ci fut maigre. La seule décision qui avait été prise pour l'instant était le passage dans les bureaux de l'AOI. Les législateurs l'interrogeraient au plus vite et détermineraient ses convictions. La trahison de ses camarades et les rapports des marines permettraient sûrement de lui faire intégrer les rangs des marines, ou d'une autre agence gouvernementale : mais elle insistait encore à mi-mots sur son envie de rejoindre la Sergent-Chef qui l'avait sauvée. Une personne intéressée et pragmatique pourrait être un bon compromis à sa réhabilitation.

En revenant au niveau du navire, la Colonelle décida de réunir tous ses hommes sur le pont après avoir reçu un appel. Elle était emplie d'une sagesse grave tandis que des bandages s'étaient installés sur certaines parties de son corps. Le cadavre encore chaud du Sergent-Chef était quant à lui recouvert d'un drap : il serait inhumé dans le caveau familial, près de Logue Town.

    - Camarades, nous avons aujourd'hui perdu de précieux éléments. Le Sergent-Chef Poc était un homme d'une grande qualité, à la fois martiale et humaine. Les Décimas prennent du terrain... De jour en jour leur influence s'aggrave au point d'être enracinée dans l'esprit des gens, les amenant ainsi à devenir des criminels. Le QG nous a donné un ordre, et un seul : endigué cette progression par tous les moyens. Nous n'aurons d'autre exemple à donner sur East Blue que celui-ci. Préparez les canons.

Les hommes s'activèrent. Si aucun n'allait de gaîté de cœur à son poste, un ordre était un ordre. Aux côtés de Maeda, le Commandant Prométhée s'exprima avec une certaine fermeté :

    - La loi est dure, mais c'est la loi. La Contre-Amirale a donné des ordres précis. Si la menace Décima était avérée sur l'île et que les habitants avaient cédé à l'endoctrinement, les hors-la-lois doivent être supprimés.

Alors que chacun était à son poste, le navire tira plusieurs fois avec les canons lourds qui vinrent s'écraser sur les maisons. Les gens sortirent en hurlant, certains interrompus dans leurs aventures quotidiennes. Des femmes, des enfants, des hommes qui avaient choisi de rejoindre les rangs des Décimas aux yeux des marines présents sur le navire. La mission, capturer les deux Tours, avait été un échec. Ils ne pouvaient pas tourner le dos à cette île en la laissant être l'un des vecteurs des principaux ennemis du Gouvernement Mondial actuel.

S'arrêtant au niveau de la Sergent-Chef, la Colonelle lui lança alors :

    - Selon les marines présents sur l'île, vous auriez récupérer un livre protégés par les Décimas. Pourriez-vous me le remettre pour que nous le remettions à l'Amirauté ?


Vous avez 72h pour poster chacun. Votre tour commence quand celui de la personne qui vous précède s'achève ou qu'elle a posté. Vous pouvez demander un délai de 24h dans la partie adaptée. Voici l'ordre de rp : Maeda - Kilroy - Dorian.

L'île est sous les assauts des canons de la marine. Dorian et Maeda, vous êtes sur le navire. Kilroy est dans un tunnel de l'autre côté de l'île et reçoit une proposition. Si tu refuses ils t'emmèneront malgré tout loin de l'île.
Revenir en haut Aller en bas
Maeda D. Suzaku
CommandantCommandant

avatar
Messages : 28
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
76/100  (76/100)
Berrys: 19.121.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Lun 20 Fév - 0:59


La rupture de cette tension accumulée permit à la jeune marine de reprendre pleinement ses esprits, laissant ses pensées s’évaporer sur le chemin de leur retour vers le navire. Sans se remémorer la conversation avec ses supérieurs avant leur entrée au manoir, elle pensait simplement qu’il pourrait reprendre la mer, convaincue qu’il n’y avait plus rien à faire ici. A travers la ville, elle laissait son regard s’attarder sur les quelques passants, n’y cherchant rien de particulier et s’y détournant tout aussi vite. Son esprit se vidait progressivement, la fatigue la gagnant momentanément alors qu’ils regagnaient leurs places initiales sur le navire.

Elle observait d’un regard toujours relativement froid le cadavre du Sergent-chef Poc, ne sachant pas quoi en penser, regardant les marines le recouvrir d’un long drap blanc avec une certaine attention. La jeune femme ne savait pas comment se comporter, n’ayant pas été souvent confrontée à ce type de situation. Elle écouta d’une oreille le discours de la Colonelle ; constatant l’étendue de ses blessures. Elle raccrocha alors au milieu, se sentant à nouveau éveillée par les paroles de sa supérieure. Par tous les moyens..endiguer cette progression..exemple... Son cœur fit un bond en avant, la surprenant elle-même alors qu’elle voyait les marines agir, un lourd silence s’étant abattu sur le navire, laissant place à une atmosphère qui pesa sur la sergent-chef. Elle restait immobile au milieu du pont, son regard restant figé dans le vide alors que ses pensées s’entremêlaient à nouveau.

Elle fut à nouveau secouée par l’intervention du Commandant, restant immobile tout en prenant en compte la moindre de ses paroles. Minako savait dans quoi elle s’était engagée en rejoignant les rangs de la Marine, ayant du mal à croire néanmoins qu’il s’agissait des ordres. Le ton ferme du Commandant reflétait sa détermination, sa conviction. Qu’en était-il pour elle ? Son pragmatisme la poussait à ne pas réagir, son humanité laissait une flamme de colère s’immiscer en elle. Elle se ressassait rapidement le visage de ces gens qui reflétait une banalité dénudée de toute forme d’endoctrinement, s’imaginant l’état dans lequel se retrouverait l’île s’ils faisaient feu, s’imaginant les cris et la détresse qui s’en dégagerait. Elle referma ses paupières un instant pour faire le vide en elle, répondant sèchement en fixant l’horizon :

- J’espère pour vous et votre conscience que vous êtes sûrs de votre constat. Je trouve vos conclusions hâtives, comme si vous nous donniez l’illusion que nous avons cherché des preuves parmi la population, c’était sûrement votre intention dès notre arrivée ici, d’en venir à ce moment précis. Ne vous étonnez pas si une partie de la population mondiale se met à vous haïr, ne vous étonnez pas si les statistiques du nombre de rebelles ou de pirates s’envolent après ça. Les exemples, il y en a toujours eu dans l’Histoire. Celui-ci en vaut-il vraiment la peine, Commandant ?

Elle soupira, sachant pertinemment qu’ici ils n’étaient que les instruments du gouvernement. Elle eut un espoir que cela n’arrive pas pendant un instant, regardant le signal être donné et les coups s’envoler, la faisant frémir longuement alors qu’ils atteignaient leur cible. A cette distance, c’était le fracas des canons qui leur parvenait essentiellement. Cette image d’affolement et d’effroi de la population s’installait malgré tout dans son esprit. Ayant du mal à maîtriser ses émotions qui s’emballaient tout à coup, elle gardait son regard figé sur l’île en serrant le poing, prononçant inconsciemment dans un murmure :

- Aiji n’aurait jamais permis qu’une telle chose se produise..c’est ridicule..

Sentant la présence de la Colonelle à ses côtés, elle avala sa salive, ne désirant pas la regarder dans les yeux, restant fixée sur ce qui se produisait devant elle, écoutant malgré tout ce qu’elle avait à lui dire en tentant de dissimuler sa colère. Sans s’en préoccuper plus que cela, elle fouilla dans son manteau avant de lui tendre indifféremment le livre.



Revenir en haut Aller en bas
Sana Asante
Al-Azif
avatar
Messages : 227
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
44/200  (44/200)
Berrys: 1.173.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Mer 22 Fév - 15:00







Le chemin n'est pas si long, mais me paraît pourtant interminable, faute à la douleur qui s'élève de tout mon corps sans discontinuer. Le tunnel finit cependant par s'ouvrir sur une jetée improvisée où sont répartis six hommes attendant apparemment des ordres de la jeune femme, nous observant depuis leur position. Elle confie alors Lee à deux hommes chauves avant de se retourner vers moi et mon mal de crâne empirant de plus en plus.

« Tes aptitudes pourraient faire de toi une Tour Decima. Nous, les Tours, sommes là par conviction, pour rendre le monde meilleur sous les ordres de notre camarade. Je peux t'y conduire. Je peux te conduire à Centes Decima, et tu pourras rejoindre notre cause.  »

Elle détailla alors les droits, devoirs et bénéfices que je recevrai en acceptant son offre tout en faisant tourner la bague de Lee entre ses doigts fins. Elle hésita un instant avant de reprendre la parole, me faisant ainsi une nouvelle offre.

« Sinon, nous pouvons aussi t'engager comme mercenaire. Nous avons besoin de main d’œuvre pour nos opérations, et cela pourrait développer ta réputation contre le Gouvernement Mondial, et t'amener à rencontrer d'intéressants ennemis tout en ayant notre soutien dans les opérations que nous te donnerons à faire.  »

Un remous s'effectua au fond de moi, une attraction indéniable pour la seconde option, qui promettait des combats d'exceptions et des flots d'endorphine. Et au même moment, une quinte de toux me secoue, me cassant en deux dans une crise de douleur et laissant une main rouge de sang. Un poumon perforé ? Une conséquence secondaire de l'éclair ? Ou une réaction quelconque de rejet à la proposition qui vient de m'être faite.... Je l'ignore, mais je ne peux pas accepter. L'endorphine commence à redescendre, et mes actes commencent à se révéler à moi.

L'élimination de deux jeunes hommes dans la fleur de l'âge qui se battaient pour ce en quoi ils croyaient et un homme plus vieux tué dans ses fonctions. J'avais pourtant toujours tenté de ne pas franchir cette ligne, l'élimination de marines. Trop dangereux, trop risqué, trop prompt à me faire perdre ma peau. Et aujourd'hui, pour un simple fix et une opportunité hasardeuse, j'avais franchi la ligne sans hésiter.

« Vos convictions...... ne sont pas les miennes. La paix mondiale, l'ordre et tout cela..... Je me contente de les vouloir pour ma famille, je n'ai pas l'ambition ou même la volonté d'étendre cela au reste du monde, je ne pense même pas cela possible en réalité. Quant à votre offre de mercenariat..... J'ai aujourd'hui franchi une ligne que je n'aurais pas dû. Si je me réjouis que cela vous ai aidés, je me désole d'avoir dû tuer pour cela. Je vous demanderais simplement votre aide pour partir de l'île et panser mes plaies, et nous iront chacun notre chemin, cela sera sans doute pour le mieux.  »

Mon mal de tête enflait de plus en plus, comme si le courant électrique s'entassait dans mon cerveau pour forcer un court-circuit jusqu'à ce que je m'assoie et ferme les yeux, un voile rouge derrière les paupières, attendant sa réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
The Steel Hunter
avatar
Messages : 88
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
13/100  (13/100)
Berrys: 15.838.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Jeu 23 Fév - 0:11

Gambit Decima [Event East Blue 2]

ft. Maeda D. Suzaku / Kilroy
608 mots

Le retour au bateau fut assez pénible et je dus bien cracher encore deux fois du sang en cours de route... Comme lorsque je me suis fais envoyer valdinguer par cet autre pirate du nom de Valentine D. Kain, je vais sûrement avoir deux trois jours pour me remettre...

Une fois arrivé sur le bateau, je suis pris en charge par un médecin qui entreprend de me faire un solide bandage autour du torse, afin de limiter mes mouvements brusques et pour laisser le temps à mes cotes de se remettre à leur place... Sinon, je devrais éviter les combats pour un moment... Cela tombe bien, parce que je pense que mes prochains combats se feront autrement que par les armes...

Tout en me faisant soigner, je vois et j'entends les Marines revenir du manoir. Après de longues minutes de brouhaha, de bruits métalliques de part et d'autre du bateau, j'entends le discours de la Colonelle Curling... Dés l'instant où j'entends ses premiers mots, avec le ton de voix employé, le sang se glace dans mes veines, avec une très mauvaise intuition qui germe dans mon esprit.
Je sors précipitamment de l'infirmerie, me figeant, en entendant les premiers coups de canon...
Bordel!!! Qu'est-ce qu'ils foutent!?!
Mortifié, je vois les boulets de canon pleuvoir sur l'île, déchaînant un flot ininterrompu de chaos et de destruction, alors que je grince des dents, ma main commençant à se diriger vers Karmonia, toujours rangée dans mon dos, alors que je voyais la Colonelle me tourner le dos, quelques mètres plus loin... Je secoue vivement la tête, remettant mes idées confuses en place... Je suis pieds et mains liés pour l'instant... Quoi que je fasse ou dise, la Marine n'arrêtera pas ce carnage... je pourrais m'amuser à descendre dans la cale et m'attaquer aux canons Marines... mais ça me vaudra rien d'autre que la cour martiale et possiblement le peloton d’exécution...

Je me rapproche doucement de la Colonelle et de Suzaku, qui ont un échange assez étrange. La réplique du Sergent-Chef parvient néanmoins à me mettre un peu de baume au cœur, étant donné les circonstances... C'est typiquement le genre de mots que j'aurais pu adresser à Curling... mais je ne le rejoindrais pas oralement à cette critique des méthodes de la Colonelle... Les objets dans ma poche sont trop précieux et dangereux, pour que je m'expose maintenant auprès d'un supérieur, surtout pour dire un truc du style "Ouais, Suzaku a bien raison!" Cela n'avancerait à rien du tout...

Néanmoins... je pourrais faire autre chose...
Je m'avance doucement vers mes deux supérieurs, passant devant la Colonelle et posant une main sur l'épaule de Suzaku, m'arrêtant à sa hauteur quelques instants, histoire de murmurer à son oreille:

-Au fait, merci pour tout-à-l'heure... et pour maintenant. Je t'en dois plus d'une.

Sans plus de cérémonie, je poursuis ma route, longeant le pont du bateau, réajustant ma veste en cuir, camouflant les bandages sur mon torse, réajustant Karmonia dans mon dos, jetant un coup d’œil rapide au bombardement...
Ce genre de carnage... il va bien falloir que ça cesse d'une manière ou d'une autre... Et le bon point de départ, ce serait Goat... Qelle que soit la chose ou la personne qui m'attend là-bas, je pense que ça me permettra d'avancer dans une direction, même si j'ignore laquelle... Mais, en voyant ce gâchis devant moi, je me dis que n'importe quelle direction vaudrait mieux que rester sur place, à voir le monde se désintégrer...

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Jeu 23 Fév - 18:53



Céline Céleste

La Décima regarda l'ancien chasseur de prime et se contenta d'acquiescer. Il les avait aidé, il regrettait d'avoir tué un homme, certes, tant pis. L'invitant à monter à bord, ils partirent de l'île en entendant au loin les coups de canons. Céline ne put s'empêcher de se mordre la lèvre jusqu'au sang : et où était passée l'humanité dans tout ça ? Des femmes, des enfants, des hommes... Elle secoua la tête : qu'importe, ils allaient autre chose à faire à partir de maintenant. Leurs premiers échanges étaient teintés d'une certaine réussite. Centes Décima avait eu ce qu'il voulait sur cette île : l'expérience d'une population soumise à son idéologie, sans avoir été imposée à son pouvoir.

Sortant de la cabine où était soigné Broco Lee, un des hommes s'approcha du chasseur de prime et lui tendit quelque chose dans sa main droite. Il s'agissait d'un simple parchemin, avec une recommandation auprès de la maîtresse de l'insigne Dosukoi Panda. Elle fut, à une époque, une fidèle amie du Lee, et il lui demandait à présent de l'aider à rembourser sa dette envers le chasseur de prime : achats en tout genre, influence de sa marque, ou même affiliation temporaire, elle pourrait être le tremplin du Kilroy... S'il décidait bien sûr de s'en servir. C'était la seule façon qu'avait l'ancien révolutionnaire de remercier son sauveur. La seule façon qu'il avait de ne pas se sentir endetter.


Colonelle Curling


    - Si vous croyez que je tue des humains pour le plaisir, vous vous fourrez le doigt dans l’œil. La Justice du Gouvernement Mondial est cependant absolue, le Décret Décima est clair : quiconque aide des hors-la-lois est passible de la peine capitale. Maintenant, si vous voulez bien m'excuser...

Le Commandant s'éclipsa, laissant la Colonelle soupirer en récupérant l'ouvrage. Elle avait entendu parler la jeune femme, et partageait son point de vue : ce type d'événements ne devraient pas se produire. Cependant, les ordres de ses supérieurs n'étaient jamais donnés au hasard, et toujours pesés dans la balance. Elle ne fit pas état de ses craintes quant aux retours du peuple : l'opinion public serait de toutes les manières manipulé par la branche du Cipher Pol 8 qui s'était ancrée dans cette mer. Ils feraient passer cela pour la destruction d'un nid de hors-la-lois et vanteraient à nouveau les prouesses du Gouvernement pour assurer la sécurité du plus grand nombre. C'était de cette manière qu'ils procédaient, et c'était ainsi qu'ils assuraient leur pérennité.

Se retournant après avoir remercié la jeune femme, la Colonelle se retira enfin. Les bruits des canons avaient cessé. Signes de vie sur l'île : zéro. Le silence était annonciateur de la terrible nouvelle qui retentirait sur la mer. Ce même événement entraînerait une baisse drastique du nombre de nouveaux hors-la-lois sur East Blue. La crainte de certains de se retrouver face à la fureur d'un corps de marines capables de telles prouesses réussissait à faire couper l'envie de se débattre. Le règne de terreur, du haut de Marijoa, avait commencé à s'immiscer progressivement dans toutes les institutions. Au nom du pouvoir divin, au nom de la justice absolue, tout était autorisé. Névrosé ? Cela dépendait du point de vue : la paix serait relativement bien ancrée, et sans opposition, le Gouvernement offrait au plus grand nombre des conditions de vie qui étaient enviables.

Quelques marines avaient alors commencé à regarder Maeda et sa prise de parole avec admiration. C'était peu de choses, mais ils ne se battaient pas tous avec les mêmes convictions. Alors que le Sergent-Chef Suzaku affichait une clémence plus grande que celle de ses camarades marines, ils ne doutaient pas qu'il pourrait un jour faire la différence. L'espoir que ce type de personne arrive dans les plus hautes sphères empêchaient certains de se renfermer sur eux-mêmes après ce type d'événements. Il fallait garder espoir. Un espoir baigné dans les flammes et le sang, mais le seul espoir qu'ils avaient.


Vous n'êtes pas obligé de poster pour ce tour-ci et pouvez envoyer votre notation si vous préférez !

L'event est terminé ! Félicitations à tous ! Pour le coup, Kilroy, tu reçois une sorte d'aide de la part de la fortunée dirigeante du groupe Dosukoi Panda. Tu peux soit la demander en animation PNJ, soit demander une récompense par MP (Erwin Dog).
Pour Dorian, voici ta mission :
Citation :
Des braconniers ont ramené un lapin des sables d'Alabasta (une créature d'environ deux mètres de hauteur) qui semble avoir envie de bouger, à présent libéré de son joug et répondant uniquement au son qui t'a été donné. Cependant, il s'est à nouveau fait capturer : à toi de le sauver ! (Minimum requis : 28/50 en solo, 59/100 en multi). Il est niveau 15, monte d'un niveau quand tu en montes de trois et peut atteindre au maximum le niveau 30.
Maeda : Je t'envoie la fiche de ta PNJ prochainement. Rappelle-le moi si ce n'est pas fait rapidement !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gambit Decima [Event - East Blue 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue-