Partagez | 
 

 Gambit Decima [Event - East Blue 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maeda D. Suzaku
CommandantCommandant

avatar
Messages : 28
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
76/100  (76/100)
Berrys: 19.121.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Mar 22 Nov - 9:06


Abrités de la pluie pendant quelques instants, une conversation via escargophone vint perturber finalement leur conversation. Un chasseur de prime serait donc de la partie. Minako s’était toujours demandé si ce genre d’individus se battait uniquement pour l’argent ou leur plaisir personnel, ayant du mal à trouver quelque chose d’a priori moral dans cette branche. Peut-être avait-elle tort, certains devaient poursuivre des buts bien plus lointains qui sait. Il est vrai qu’elle n’avait jamais été dans le besoin, rencontrer cet homme l’éloignerait probablement de ses préjugés.
La jeune femme n’attendait cependant pas spécifiquement de réponse de la part de son supérieur et se trouva alors légèrement rassurée à ces paroles, peut-être qu’ils étaient mieux préparés qu’elle ne l’imaginait après tout. Elle écouta ensuite à moitié la réponse qu’elle donnait à Dorian, se contentant de suivre le mouvement en se vidant peu à peu l’esprit. Finalement ils arrivèrent plus vite qu’elle ne l’aurait pensé à la fameuse bâtisse où l’on devait nous attendre sagement. Cet endroit avait quelque chose de séduisant, même si la pluie le rendait tout aussi repoussant que l’église. Ce devait être le genre de manoir sur lequel court des rumeurs de fantômes ou autres, ce qui ne rassurait pas la marine qui détestait ce genre d’histoires stupides qui l’angoissaient inutilement. L’idée qu’ils étaient sur place pour une mission particulière lui permit de rester concentrée, observant froidement les traces de sang en relevant comme l’ensemble du groupe son visage vers le corps d’un marine. Minako afficha une mine de dégoût, s’attendant à le voir en piteuse état et probablement sans vie. Voir que ce n’était pas si dramatique que cela permit de la décompresser légèrement, peut-être qu’elle s'en faisait trop après tout.

Se préparer à l’assaut ? Oui, elle était déjà prête physiquement, mentalement cela restait à voir, l’angoisse du combat lui pesant quelque part dans sa conscience. Minako hocha la tête, laissant au sergent ou à n’importe qui d’autre détacher le marine en espérant que cela ne provoque pas un piège ou autre. Elle contourna le rocher, s’arrêtant à l’orée des grandes herbes à quelques pas de la première statue. La marine avait l’habitude des pièges posés par son mari pour l’entrainer. Elle n’avait jamais eu un don exceptionnel pour la chasse mais elle ferait de son mieux. Des toiles d’araignées, de la mousse, de l’herbe. A priori, rien d’exceptionnel. Elle commença à prendre de la distance, tentant de faire le tour de cette bâtisse en évitant de se tuer dans un quelconque fossé dissimulé. La jeune femme se hissa sur une branche d’un arbre qui se tenait à ses côtés pour prendre un peu de hauteur, étant tout à fait en face du manoir à présent. Son regard se posa sur l’herbe. Il devait y avoir nécessairement des traces de pas, ou au moins des brins piétinés. Elle ne trouvait rien. Cela lui paraissait louche. Les occupants devaient prendre une porte arrière quelque part, probablement protégée par une sorte de système, mais couper à travers l’herbe était-ce prudent ? Minako imaginait bien un fil transparent dissimulé qui déclencherait autre chose lorsque l’on butterait dans celui-ci. Elle redescendit, continuant en tenant en vue la porte, se concentrant moins sur ses propres pas. La marine émit alors un léger sursaut de peur en sentant son pied s’enfoncer dans une masse d’herbe très incertaine. Elle dégagea rapidement son pied, expirant lourdement en constatant un simple piège dissimulé par ces herbes hautes qui l’aurait amené deux mètres plus bas. Elle s’adressa finalement au groupe qui se préparait :


- Passer par ces herbes ça doit être faisable, mais je ne garantis pas qu’on arrive au bout au complet.






Revenir en haut Aller en bas
Sana Asante
Al-Azif
avatar
Messages : 227
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
44/200  (44/200)
Berrys: 1.173.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Mer 23 Nov - 9:34







Un manoir à l'orée de la forêt? Les mots qui s'étaient échappés de l'escargophone me confirmaient que ma présence était vraisemblablement requise et que s'ils n'avaient pas été particulièrement polis dans leur propos, c'était bien par urgence plus que par dédain. Le marine que j'avais interrompu se tourna alors de nouveau vers moi en soupirant, puis, après une rude poignée de main, m'annonça ses noms et grade, Sergent-Chef Poc. Sergent-Chef c'est.... avant Lieutenant de mémoire? Donc en dessous-de Verdad je crois. Pas que ça ai de vrai intérêt de tout manière...

« Enchanté sergent-chef. Pour information..... La lieutenante Kanaë Toupëx est elle présente avec vous? Pas que ça change grand chose à mes plans, mais même si on s'est récemment mis en froid, je l'aime bien quand même, j'aurais pu en profiter pour lui faire mes excuses.»

Mes excuses ouais. Représentées par un couteau et un sourire, pas forcément là où on les préférerait d'ailleurs. Mais pas tout de suite, je peux encore bien m'amuser avec elle. Que ce soit en la gênant directement, ou en faisant bien, bien pire...... Je reviens donc à l'instant présent, et nous partons vers la forêt, en groupe de six.

En soi, le chemin est plutôt simple, le problème étant, une fois à l'orée de la forêt, de trouver le fameux manoir. Et apparemment, nous sommes plutôt malchanceux car impossible de le trouver, nous avons donc dû arriver soit du mauvais côté, soit décalés par rapport à celui-ci. Les recherches pour trouver le groupe principal vont donc bon train jusqu'à ce qu'un cri nous interrompe et que chacun court en direction de celui-ci, poussé par un des marines qui avait bêtement glissé au fond d'un fossé, caché par des hautes herbes.

Le fossé n'est ni piégé ni quoi que ce soit, mais il nous faut cinq bonnes minutes pour remonter le soldat, la pente étant trop raide et boueuse pour lui permettre d'en sortir seul. La gloire dans toute sa splendeur quoi. Le plus amusant étant que son bel uniforme blanc est donc devenu boueux, froid et complètement trempé, autant dire qu'il ne va pas s'amuser pour le reste de la journée, s'il survit jusqu'au bout. Enfin, je sais que moi ce genre de truc me déprimerait et que je préférerais un bon feu plutôt qu'aller crapahuter dans un manoir en forêt...

Finalement, en récupérant le marine au fond du fossé, j'aperçois un jeune marine de dos plus loin, en train d'observer les herbes et se déplacer vers la droite avant de disparaître derrière les fourrés. Le besoin de réfléchir étant minime, je pars jeter un œil, pour découvrir le groupe principal pas trop loin de notre position, je retourne donc prévenir le dénommé Poc, et nous arrivons donc ainsi à destination, dans un état relativement piteux pour certain. J'esquisse un semblant de salut militaire plus que bancal, en me disant encore une fois qu'un jour, je devrais apprendre à être correct en public.



Du coup je le salue, je demande si Kanaë est présente ou non et on part crapahuter dans la forêt, sans qu'il ne se passe quoi que ce soit à part un des soldat du rang qui glisse dans un fossé (naturel, pas piégé ni rien). Au final en le sortant, j'aperçois Suzaku, et en le suivant, j'aperçois le groupe principal, que je rejoins accompagné des cinq soldats, je fais un salut foireux et voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 151
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Dim 27 Nov - 9:24

Tu braques ou tu raques
La cigarette fumant aux lèvres, la chevelure brune aux reflets cuivrés sous la lumière lunaire rendait encore plus belle l'agent Gouvernemental. En dehors des principaux axes de la mystérieuse île de Bara, Dara s'était focalisé sur la petite colline et l'avait rapidement gravit, une fois au sommet, essoufflée, elle avait profité de la vue pour tenter de discerner quelque chose. Mais rien, rien ne semblait vouloir filtrer de cette maudite île. Et pourtant, son petit numéro de marchande itinérante qui en avait trop vu, semblait avoir fonctionné. Une voix s'était élevée d'un buisson non loin "Rejoignez-nous".

Elle avait alors sorti sa première arme, de cette manière, elle pouvait garder une main prête à utilisée les pouvoirs de son fruit du démon. Méfiante, elle avançait d'un pas lent et redoublement silencieux vers le buisson. Il fallut peu de temps pour que la belle ne se retrouve dans un petit bosquet. C'est alors que sous ses yeux, se dévoile une petite troupe, certaines sont armées d'autres non, chacun d'eux fixe Fendranah avec calme et attention. Mal à l'aise, l'agent CP comprend rapidement qu'il s'agit d'une troupe terroriste Décima. Dès lors, elle reprend son rôle de Jessica et range son arme à feu, prenant le temps de frapper ses vêtements pour ôter la poussière. C'est une certaine excitation qui la gagne alors, si elle pouvait suffisamment les infiltrer, elle pourrait même rester en poste plusieurs semaines sur l'île après le départ de la Marine et, espérer remonter plusieurs cellules. Mais le jeu d'agent double, voir triple est un jeu on ne peut plus dangereux et le prix à payer est des plus fort. Visiblement mal à l'aise par les regards échangés, la belle ne peut s'empêcher de commencer à parler la première.

"-Euh, salut ? Bon euh, on fait comment ? Je commence ? Vous commencez ? Non, parce que voilà ce n'est pas très clair votre truc-là."


A peine arrivée, qu'elle se faisait déjà remarquée. Et ce n'était pas pour autant que Céline Celeste, jeune femme d'une blondeur et d'une pâleur lunaire, souhaitait lui répondre. Elle s'était contenté de lui intimer de la suivre elle et sa troupe en direction d'un étrange manoir perdu un peu plus loin dans la forêt. Fendranah avait comprit que pour le moment, il vallait mieux se taire et se contenter de poursuivre la route avec la jeune femme. Il ne fallait pas douter du fait que cette dernière, lui expliquerait tout une fois dans le Manoir.
Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
The Steel Hunter
avatar
Messages : 125
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
20/100  (20/100)
Berrys: 15.838.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Dim 27 Nov - 19:36

Gambit Decima [Event - East Blue 2]

ft. Maeda D. Suzaku / Fendranah Stal / Kilroy
328 mots

Encore un statu quo... C'est usant pour les nerfs de passer d'un moment de calme plat à de l'action effrénée. Il y a tellement de facteurs qui rentrent en compte, dans cette mission... La météo, le lieu, les locaux qui ne seraient pas de notre coté. Les cibles qui semblent plus puissantes que prévu et tiennent tête à nos plus hauts gradés présents...

Bon, on verra ça plus tard, je devrais plutôt penser à assurer les arrières de Suzaku...
Karmonia toujours à la main gauche, je marche dans les pas du Marine, pas trop près, pour éviter de me retrouver dans l'éventuel piège, avec lui; mais pas trop loin non plus, pour pouvoir lui venir en aide le plus rapidement possible...
Il y a effectivement des pièges éparpillés dans la zone... Les Décimas demeurent très prudents et savent courir leurs arrières... Cela va être encore plus coton de s'infiltrer, avant de frapper vite, fort et bien...

En réponse aux réflexions de Suzaku, j'essaie d'exposer deux trois choses sur ce que j'ai pu comprendre, privilégiant toujours le murmure:

-Il faut être très vigilant... Avec son Retour à la vie capillaire, Broco Lee pourrait faire des pièges très élaborés, avec des fils à peine visibles...
Après... ces pièges semblent plus être faits pour "capturer" que pour "tuer"... Il n'y a pas de lanceur de flèches ou d'autres dispositifs létaux... Après, nous ne sommes pas encore arrivés au bout du chemin...


J'entends alors quelques bruissements derrière, avec un homme qui arrive, accompagné de quelques Marines... Voilà donc les renforts annoncés... Un chasseur de primes... C'est une bonne chose d'avoir des renforts pour l'opération à venir... mais je vais quand même rester prudent et surveiller ce nouveau venu sans allégeance définie...
Je ne suis pas paranoïaque, juste prudent... Je dois considérer le fait que tout peut me tuer sur cette île et agir avec précaution tout du long...

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Mer 30 Nov - 23:33


Colonelle Curling, Commandant Harwell


Il fallut attendre qu'un escadron de marines n'arrivent de la ville, appelés par le Commandant, pour que le pauvre pendu ne soit enfin libéré du joug de sa ficelle. Et alors que tout se mettait en place et que le Sergent-Chef faisait le tour du terrain, la Colonelle observait avec attention les lieux. Elle ne connaissait pas ce manoir ni ce qui se trouvait à l'intérieur, ce qui la rendait un peu suspicieuse : des pièges, il y en aurait sûrement à l'extérieur. Mais une fois à l'intérieur, ce serait les ennemis dont il faudrait prendre soin. Et il s'agissait là d'une autre paire de manche. De toute évidence, en prenant en compte la structure de la bâtisse, il y avait sûrement deux ailes avec un étage. Peut-être un sous-sol. En prenant en compte ces éléments, et en dispersant les troupes, il faudrait sûrement compter... trois chefs. Trois dirigeants, pour mener les hommes à la guerre.

Une fois que tout le monde fut réuni, la Colonelle écouta les paroles de Suzaku une fois qu'elle eut salué le chasseur de prime. Cet homme allait faciliter leur mission, c'était un bon point. Avec Poc qui venait d'arriver en plus, ils étaient suffisamment nombreux pour donner l'assaut.

    - Nous allons mener trois équipes. Dans l'aile droite du bâtiment, Sergent-Chef Suzaku, vous prendrez la charge du groupe avec le Sergent-Chef Poc et dix de nos hommes. Le Commandant Harwell et Asante Sana, ainsi que dix autres de nos hommes iront dans l'aile gauche. Je m'occuperai des sous-sols avec le reste de nos hommes.

Elle regarda la bâtisse. Surélevée, elle devait avoir pris place au-dessus de quelque chose. Peut-être un ancien site, des ruines ou quelque chose dans le genre.

    - Il y a sûrement des pièges. Comme nous ne savons pas de quelle nature ils sont, nous devrons nous diriger prudemment vers l'entrée. Ne vous annoncez pas. Restez discrets et à couvert. Ils savent déjà que nous sommes ici, mais nous aurons la surprise de l'effectif. Compris ?

Une fois qu'elle eut l'approbation de chacun, la Colonelle entama de se diriger vers le manoir, suivie par ses hommes. Elle n'avait pas réalisé de la proximité des pièges dus aux fils tissés par les cheveux de Broco Lee. Ils étaient de nature variés : trous dans le sol, flèches tirées de troncs d'arbres ou du manoir, et même un bélier en bois qui avait été masqué dans un feuillage ingénieux. Tout venait d'en haut. Les observation de Dorian étaient correctes sur une chose cependant : les dispositifs n'étaient pas faits pour être létaux. Les flèches n'étaient pas aiguisées, le contact du bélier devrait juste assommer... Mais cela réduirait considérablement les forces des marines si ils étaient tous déclenchés.


Céline Céleste

« Jessica » avait jusqu'à présent fait les bons choix. Malgré l'air intrigué de la Céleste qui croyait voir une jeune femme plus agitée que professionnelle, elles rejoignirent rapidement une cabane éloignée de leur lieu de rendez-vous par laquelle elles prirent un tunnel. Lieu sombre et peu accueillant, il permettait de transiter vers le manoir par une porte dérobée, dans le sous-sol. Là-bas avait été installée une salle de réunion de fortune. Céline avait la chance de pouvoir en profiter depuis qu'elle avait découvert ce lieu chargé d'histoire. Il s'agissait d'une bâtisse oubliée par les habitants au fil du temps, qui avait appartenu à une famille plutôt riche, mais composée uniquement d'agoraphobes. La proximité des autres les dérangeait tellement qu'ils avaient acheté quelques hectares pour être tranquilles, et ne supportaient alors que la présence de leur propre famille. En racontant cette histoire à la marchande pour meubler le silence, la Décima lâcha quelques détails concernant son arrivée sur l'île : elle était venue sur les ordres de son chef qui s'intéressait au passé de ces lieux, à leur éloignement avec le Gouvernement Mondial. Et malgré toutes ses paroles, elle s'exprimait de manière laconique, économisant chaque mot qui pouvait l'être.

    - Voulez-vous que je vous parle de votre futur rôle à présent ? Ou avez-vous d'autres questions ?

La salle était sombre, les murs recouverts de pierre tels ceux d'un château moyenâgeux. Quelques torches qui brûlaient vivement éclairaient la table ronde située au milieu de la salle principale. Plus loin, une prison où était endormi un homme. De l'autre côté, une sorte d'armurerie ouverte, où traînaient quelques armes en tout genre. Ni Nerell, ni aucun autre n'était présent dans la salle. Le vide avait cela de calme pour Céline qu'il était d'autant plus rare. Elle l'appréciait.


Vous avez 72h pour poster chacun. Votre tour commence quand celui de la personne qui vous précède s'achève ou qu'elle a posté. Vous pouvez demander un délai de 24h dans la partie adaptée.

Vous avancez petit à petit. Dorian, vu ce que tu as dit au tour précédent mais que tu n'as fait que le murmurer à Suzaku, ce n'est pas pris en compte dans la pensée de la Colonelle. Pour Fen, tu te trouves dans le manoir, dans le sous-sol. Il y a un escalier en colimaçon en pierre qui mène à l'étage, tu peux le voir à l'opposée de là où tu arrives. Quelques pièces sont adjacentes à la tienne.
Revenir en haut Aller en bas
Maeda D. Suzaku
CommandantCommandant

avatar
Messages : 28
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
76/100  (76/100)
Berrys: 19.121.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Dim 4 Déc - 0:05


Minako écoutait attentivement les remarques de Dorian qui s’avéraient toujours pertinentes. Elle hocha la tête une nouvelle fois, restant tout aussi concentrée en gardant dans sa mémoire ce Lee et ses capacités qui pourraient entraver leur mission.
La colonelle leur donna alors de nouvelles instructions. Elle dirigerait un groupe vers l’aile droite, soit. La marine écouta tout aussi attentivement les recommandations de la colonelle du même genre que celle du jeune marine. Prudence, c’était le terme qui se résumait à leur situation. Ne pas perdre des hommes, cela était l’important d’après la jeune femme. En soi, leurs ennemis devaient dors et déjà être au courant de leur présence, et un affrontement, ou du moins une rencontre, serait inévitable.
Pour rester à couvert, Minako était douée. Se cacher, être discrète, c’était bien plus simple que de foncer tête baissée. Cela pourrait un jour peut-être la trahir, c’était plutôt une caractéristique de femme d’être prudente. Mais après tout, elle ne faisait que suivre les instructions de la colonelle qui allait dans ce sens.Elle prit alors son groupe en charge, se tournant vers eux en les prenant rapidement à part :

- Que ce soit clair, il faudra que chacun suive les pas de l’autre avec précision. J’ouvrirai la marche en espérant être suffisamment attentif à ce qui nous entoure. J’ai déjà repéré quelques points difficiles. Ceux qui ferment la marche également devront être attentifs, ils pourraient anticiper les pièges qui seraient trop flagrants pour que je puisse les voir. Vous avez entendu la colonelle, restez discrets, prudents, et surtout, ce serait une bonne chose qu’on arrive tous au bout.

Ils commencèrent alors leur marche vers l’entrée, la jeune femme regardant attentivement l’herbe humide pour tenter d’y déceler de quelconques fils. Ils avançaient lentement mais sûrement, Minako observant le suivi de ses hommes qui semblaient relativement rassurés. Ils se crispèrent au premier son de déclenchement d’un des pièges ; une flèche arrivant tout droit sur un des marines depuis l’un des troncs d’arbre. La jeune femme, ne pouvant se dégager de son positionnement ne put que compter sur les autres marines qui ne purent réagir suffisamment rapidement. Le marine ayant enclenché le piège se retrouva avec une flèche plantée dans l’épaule, criant de douleur alors que Minako se contentait de soupirer. Elle était déterminée et concentrée, gardant son sang-froid.

- Suivez mes pas, ça n’a rien de compliqué pourtant.
- Sergent- Chef, le sol est humide, il a dérapé, rétorqua l’un des hommes qui la suivait.
- J’imagine oui, mais ce n’est pas pour rien que nous avançons aussi prudemment,répondit-elle simplement en continuant sa marche, évitant les quelques fils qu’elle parvenait à entrevoir.

Elle avançait prudemment, s’avouant à elle-même qu’elle comptait également sur une bonne étoile qui la guiderait. Ils parvinrent finalement au bout sans trop de dégâts, soignant le soldat blessé en maintenant leur position à l’entrée du bâtiment, attendant que les autres groupes soient au même stade. La vigilance de la jeune femme était au plus haut.





Sorry pour le petit retard :/ Je réponds à la dernière minute, je ferais un effort pour être plus rapide la prochaine fois promis!
Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 151
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Dim 4 Déc - 15:02

Déci quoi ?
Elle n'avait pas pu s'empêcher de pousser un sifflement d'admiration une fois dans le manoir. C'était un lieu cossu et bien construit, munit d'une habile décoration, un style soigné et impeccable. Le propriétaire devait être à ne pas en douter, la plus grosse fortune de l'île. Il était quasiment certain maintenant qu'elle était parvenue à infiltré les groupes Décimas de l'île. Mais que devait-elle faire ? Agir ? Attendre encore un peu ? Où pire, monter une infiltration sur plusieurs mois en cherchant une voie de communication annexe avec sa hiérarchie ? Bien des questions la taraudé et elle en avait même oublié de répondre à Céléste.



"-Mon rôle futur hein ? Carrément ? Vous connaissez rien de moi et moi rien de vous et hop là on se propose un peu de boulot ci et là. C'est pas vraiment ma façon de marcher j'admet. Et puis, qui êtes vous au final ? Des Révolutionnaires ? Des groupuscules armés ? Ou même des Décimas peut-être ? Et je dois me mettre à table comme ça sans broncher hein ?! Et... C'est clair que t'es mignonne ma cocote mais pas mon genre pour le coup. Alors on fait comment ? On parle de mon avenir ?"


Ce n'était peut-être pas la meilleure des solutions, et Fendranah ne savait pas vraiment si elle devait agir, au vue des différentes portes, le moindre bruit de lutte aurait pu se faire rameuter une bonne partie des soldats ou des gardes du manoir. Il ne fallait rien tenté pour le moment, du moins pas encore. La patience devait encore être maîtresse de la partie avant d'envisager un nettoyage, puis elle avait beau avoir plusieurs bras et mains, elle ne restait pas moins seul dans l'adversité. Elle se sentait dos au mur, et son sixième sens lui disait clairement que la situation aller rapidement dégénérer par ici, et une fois de plus elle serait aux premières loges lors du feu d'artifice. Mais peut-être que la supercherie avait déjà été dévoilée et que sa couverture était déjà compromise depuis bien longtemps. Tout devenait incontrôlable, bien trop de variables s'additionnaient.
Fendranah Stal CP-7

HRP: Petit post', pas trop d'inspi' =S !
Revenir en haut Aller en bas
Sana Asante
Al-Azif
avatar
Messages : 227
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
44/200  (44/200)
Berrys: 1.173.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Lun 5 Déc - 17:31







Bon, apparemment on ne me reproche pas mon manque de tenue en public, surtout au niveau de la rigueur du salut, ce qui m'arrange bien. Le plan est très vite donné suite à cela, une séparation simple du groupe en trois, pour couvrir les deux entrées ainsi que des sous-sol. Je suis donc supposé aller dans l'aile gauche avec une dizaine de soldats du rang et d'un commandant, nommé Harwell, avec un look très..... distingué, je suppose ? Alors que la demoiselle qui commande le tout a l'air beaucoup plus relax, un peu sauvage avec le nombril à l'air et tout....

L'annonce de pièges m'excite plus que ne m'inquiète, même si c'était relativement évident qu'il y en aurait. Depuis quand les baraques des méchants ne sont pas piégées ? Se déplacer à couvert me paraissait idiot s'ils savaient déjà que nous étions là mais soit, après tout c'est elle la tête de l'opération. Quant à la prudence, j'hésite, mais décide finalement d'obéir à ses ordres, même si cela sera bien moins intéressant. Il est vrai qu'au final si l'on ignore la nature des pièges et que je me mange un pieu en bois dans la poitrine, rouille ou pas rouille, j'aurais quand même un pieu en bois dans la poitrine. Pas super fun pour la suite, s'il y a même une suite.

Je me tourne alors vers l'homme en charge du groupe, soit-disant en collaboration avec moi, avant de lui annoncer quelques détails qui pourraient lui être utiles.

« Enchanté commandant. Considérez moi sous vos ordres, vu que je n'ai qu'une expérience du travail de groupe très limitée, et aucune en terme de leader. Ah, et je vais avoir besoin du maximum d'informations sur ce qui se passe avant de partir, vu que je n'ai aucune idée de la situation non plus, étant seulement de passage initialement. Cela me permettra d'être plus performant vous voyez? Et après cela et bien.... Je vous suis. »

Ce n'est pas complètement un mensonge au final. Bon, j'ai quand même bien compris ce qui se passait rien qu'avec l'autre gus à la taverne qui parlait du Roi. Une pseudo guerre entre la Marine et les Decimas, qui ont convertis l'île à leurs croyances, pire que des religieux. Et du coup, me voilà au milieu des deux. Traître inconnu du gouvernement, allié temporaire des Decimas et pourtant du côté des marines. L'important pour le moment est donc de ne pas être grillé avant l'instant fatidique, celui où je pourrais abattre l'une des deux têtes présentes.



Post quasi vide m'enfin. Je me pose donc aux côtés du commandant Harwell, lui explique qu'il peut me considérer comme un de ses hommes et je lui demande juste des infos sur la situation et les cibles connues.
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
The Steel Hunter
avatar
Messages : 125
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
20/100  (20/100)
Berrys: 15.838.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Ven 9 Déc - 1:46

Gambit Decima [Event - East Blue 2]

ft. Maeda D. Suzaku / Fendranah Stal / Kilroy
313 mots

La traversée de la zone piégée commence lentement mais sûrement. Marchant silencieusement dans les pas de Suzaku, je faisais confiance à sa capacité d'analyse, concentrant mon attention sur les cotés, observant l'ensemble des pièges que je pouvais apercevoir, habilement dissimulés dans les arbres... Bien camouflés, mais leur trop grand nombre, ironiquement, permet de mieux les repérer...

Au final, ce n'est vraiment pas étonnant de voir autant de pièges installés près d'un bastion ennemi... Le véritable soucis, c'est la certaine "aisance" que nous avons à les "traquer" de puis le début... Ces Décima... D'un point de vue extérieur, on pourrait penser qu'ils sont assez maladroits, pour dissimuler leurs traces et que la Marine les suivent à la trace... Mais, pour ma part, comme pour d'autres dans cette forêt j'imagine, tout paraît bien trop simple... Les pièges ne doivent servir qu'à éliminer une partie des soldats ou à affaiblir les cadres, comme le Colonel... Le vrai danger doit certainement se situer à l'intérieur du manoir...

Pendant l'infiltration, un Marine se prend une flèche en plein dans l'épaule, résultant un soupir agacé de la part de Suzaku... Ce dernier me paraît bien... acide avec les autres... J'imagine que chacun doit travailler à sa manière, relâchée, professionnelle, neutre, froide... Enfin bon, on parlera éthique professionnelle plus tard (si il y a un "plus tard"), il faut garder la tête froide et avancer.

Au bout du chemin, tandis que Suzaku s’occupe du Marine blessé, je m'avance doucement vers le manoir, Karmonia en main gauche, observant attentivement chaque centimètre devant moi, de manière à pouvoir me retrouver contre le mur, observant l'entrée du manoir, me préparant à faucher et emporter sur le coté un éventuel garde qui sortirait du bâtiment pour sa ronde...
Ce serait bien notre veine de nous faire repérer maintenant...



Hors-rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Dim 18 Déc - 15:30



Colonelle Curling, Commandant Harwell

Lorsque la première flèche partit, tirée par la maladresse d'un soldat sur un sol un peu trop glissant, la plupart des marines comprirent que ce ne serait ici pas une promenade de santé. Chacun prenait des risques dans cette affaire : certains plus que d'autres. Ils avaient une peur bleue de se faire avoir par la mort avant leur heure, tout comme tout un chacun. Pourtant la bravoure des hautes têtes de la marine ces derniers mois leur donnaient du baume au cœur : que ce soit le légendaire courage dont avait fait preuve Sypher Wenham lors des événements de Baltigo, ou l'ingéniosité qu'avait démontré à ce même moment Taito Nowaki... Ou même l'influence de Loyckh Elimane ces dernières années, tous regardaient avec envie les démonstrations de pouvoir de leurs collègues. C'était pour ça qu'ils n'abandonnaient pas, pour ça qu'ils risquaient leurs vies : pour ressembler à leurs héros.

Quand plusieurs autres hommes rencontrèrent cependant un sort bien plus funeste que le premier, quelques marines eurent un frisson dans le dos. C'était un spectacle intenable, morbide, qui menait à une exécution pure et simple. Déglutissant comme un seul homme homme, les huit hommes qui restaient dans le groupe de Curling eut du mal à bouger.

    - Continuez votre route. Et soyez prudent... Plus prudent, fit-elle en fixant ses hommes.

Elle ne pouvait montrer l'empathie dont elle faisait preuve envers chacun des blessés, ou des morts. L'un était tombé dans un trou et s'était tout simplement brisé la nuque, l'autre avait reçu une flèche dans le pied, cadeau offert par un de ses collègues un peu plus avancé, et un peu plus maladroit.

D'un autre côté, les demandes de Sana ralentirent le groupe de Harwell qui eut le temps d'observer la composition du terrain avec plus de méfiance que ses camarades. Il en prit note tout en répondant au chasseur de prime :

    - Nous ciblons deux Décimas ainsi que le foyer de propagande qu'ils ont créé ici

Il reprit les termes de la Colonelle du début de la journée, présentant les deux énergumènes et ce qu'ils savaient sur eux avec brièveté et économie. L'échange dut se terminer là : un ordre discret de sa supérieure ordonna le Commandant à s'élancer vers le manoir. Donnant des ordres précis à ses hommes, il permit à ces derniers une traversée sans encombres. Tandis que les deux premiers groupes étaient déjà entré, il observa la configuration des lieux : un petit corridor offrait différentes options, c'est à dire soit le passage vers une cave apparemment longuement creusée dans le sol, soit une porte sur la droite qui donnait directement sur un escalier, soit une porte sur la gauche qui donnait sur un nouveau couloir. Ce dernier était plutôt long, et au bout se trouvait à nouveau un escalier. La découverte des lieux pourrait se faire entre les chambres aménagées mais inhabitées et les pièces fermées, dont il faudrait ouvrir les portes par différents subterfuges si cela intéressait un membre du groupe. Quant au style des lieux, il était plutôt sobre : dans des teintes de rouge et de beige, l'alliance des tapisseries et des tableaux qui racontaient la victoire prophétique d'un groupe de chevaliers sur un dragon embaumait l'atmosphère d'un air de révolte.

Aile droite

Nerell, Catherina

    - Catherina, reposez-moi ça.

La jeune fille aux oreilles de chat regardait la rose taciturne qui gonfla légèrement les joues. Se retournant, elle alla s'asseoir dans un fauteuil. Les deux habitantes des lieux formaient dans cette chambre assez enfantine, remplie de peluche, et recouvrant la surface de trois chambres habituelles, une petite colocation. Précédemment dans les mains de l'humaine, un livre d'une valeur certaine aux reliures plus belles que nature. Il s'agissait là d'un ouvrage unique en son genre : le Conte de la Genèse, écrit par Centes Decima en personne selon la couverture. Quel beau livre ! Et dire que Catherina en était la propriétaire et qu'elle n'avait même pas le droit de relire son contenu.

Positionnées au second étage, les deux demoiselles se trouvaient derrière une porte fermée à clef de l'intérieur. Ouverture difficile en perspective, mais elles désiraient leur intimité. Entre leurs lits en baldaquin, les trois armoires en chêne et les animaux en coton...

    - Attendons simplement, soupira Nerell en regardant par leur fenêtre qui donnait sur l'arrière du manoir.

Aile Gauche

Arxel To'Rda, Broco Lee

    - Tiens toi prêt, fit l'homme-démon au hors-la-loi qui se trouvait à ses côtés.

Si l'intervenant secondaire était inconnu des services du Gouvernement Mondial, c'était sans doutes grâce à sa neutralité récemment rompue. Arxel To'Rda, né dans la tribu des To et dans la famille des Rda, avait été abandonné peu de temps après sa naissance. Sans souvenir de ses parents, il prit la mer jusqu'à Maisetsu Island où son équipage fut décimé par des pirates. Depuis, il n'avait eu d'autres objectifs que de mener une vie loin de toute forme de violence. Malheureusement, il semblait que cette paix factice ait une fin aujourd'hui. Il soupirait en regardant dehors. Sa fenêtre donnait sur l'extérieur du manoir.

De son côté, Broco Lee semblait s'impatienter. Les pièges qu'il avait tendu s'étaient plus ou moins déclenchés mais il regrettait le manque de précautions : bien sûr, son objectif n'était pas d'en finir avec eux. Il n'était pas de ces tueurs qui aimaient s'en prendre à des victimes bien trop frêles.

L'aile gauche était accessible par les escaliers, et au fond du couloir à l'étage qui donnait sur l'arrière du bâtiment, un autre escalier permettait de descendre. En bas, une seule grande salle qui semblait servir de bar ou de réfectoire accueillait à la fois une cuisine ouverte d'une modernité étonnante et une trentaine de places pour s'asseoir. À l'étage, dans une des chambres les plus proches du second escalier se trouvait le duo improbable de l'ancien révolutionnaire et du civil.

Le Commandant Harwell avait donné l'ordre d'avancer. Il ne s'attendait pas à tomber, en ouvrant une porte, sur ces deux hommes. Il ne s'attendait pas non plus à ce que d'entrée de jeu une touffe de cheveux ne vienne le saisir au coup.

Sous-sol

Céline Céleste

    - Il n'y a aucune confiance à avoir pour le moment, seul un rôle qu'une marchande peut remplir vous sera offert. Mais soit, effectivement, nous sommes des membres des Décimas. Je suis un Fou Décima, Céleste Céline. Mon rôle est de trouver des personnes comme toi qui pourraient enrichir nos rangs grâce à leurs compétences.

Elle s'arrêta un instant. Elle en avait déjà dit beaucoup. Laconique comme elle était, cela représentait un effort qu'elle jugeait nécessaire. Si le terme « Fou » ne devait rien dire à Fendranah, il s'agissait là d'une information précieuse. Il indiquait clairement quelque chose qu'elle mettrait un temps à comprendre.

    Nous souhaitons ouvrir les voies commerciales d'East Blue à notre groupe. À partir de l'île de Bara, nous avons décidé de lancer notre première grande opération sur cette mer.

Si cela n'était qu'à moitié vrai, il fallait avant tout une réponse de la commerçante pour continuer. L'appartenance aux Décimas... Oui, c'était un enjeu importante. Il y avait là une opportunité, peut-être ruinée par l'arrivée de la Colonelle qui commençait à entamer sa descente vers la salle de réunion, produisant par instant des échos qui ne semblaient pas inquiéter la Décima.


Vous avez 72h pour poster chacun. Votre tour commence quand celui de la personne qui vous précède s'achève ou qu'elle a posté. Vous pouvez demander un délai de 24h dans la partie adaptée. Je m'excuse à nouveau pour le retard !

Vous pouvez rencontrer vos opposants respectifs (Au choix). Fen, tu entends l'arrivée de la Colonelle. Pas de doute qu'au prochain tour elle sera là, tu as donc un tour à jouer si tu veux tenter de faire quelque chose, ou quoique ce soit. Kilroy, Harwell se fait attraper.
Revenir en haut Aller en bas
Maeda D. Suzaku
CommandantCommandant

avatar
Messages : 28
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
76/100  (76/100)
Berrys: 19.121.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Mar 20 Déc - 21:53


La jeune femme pu cesser de retenir son souffle une fois à l’entrée du manoir. Étrangement elle se sentait tout aussi confiante, gardant cet aspect froid en laissant les marines prendre position pour sécuriser les environs. Elle fut soulagée de voir Dorian prendre la relève pour surveiller, se préoccupant du marine blessé. Celui-ci lui adressa des excuses en gardant une attitude très sérieuse. Minako se demandait si elle aurait été réellement capable de garder un tel sérieux avec une flèche plantée dans l’épaule. Elle arracha celle-ci nettement pour la dégager de l’épaule, trouvant de quoi désinfecter la plaie et la bander rapidement auprès d’un autre marine. Elle rassembla ensuite ses hommes, observant autour d’elle les deux portes face à eux. Choisir la « bonne porte » ce n’était pas trop dans ses compétences, mais en général, la chance était avec elle, du moins jusque là. Elle se dirigea vers la porte de droit, adressant à Dorian


- J’irai par là si ça ne te gène pas, je te laisse juger ou non si tu veux passer par l’autre porte. Peut-être que si la colonelle à juger que ses hommes étaient à notre taille, on peut se le permettre. Dans tous les cas il faudra fouiller chaque recoin de ce manoir.

Elle y réfléchissait. Séparer ses forces n’était jamais une bonne chose, peut-être qu’il serait sage de rester tous groupés. Dorian avait probablement un meilleur jugement qu’elle pour ce genre de chose, elle ne doutait pas de cela, au vu de ce qu’elle a pu entendre venant de lui. Elle n’aimait pas ouvrir les portes, de peur de déclencher des mécanismes quelconques, mais ils n’auraient pas le choix. Dans tous les cas leur présence devait être connue, les ennemis ne semblaient qu’attendre la fatidique rencontre. Minako entrouvrit la porte délicatement, observant si des fils y étaient accrochés, ne remarquant rien d’anormal, elle fit un pas à l’intérieur de ce nouvel espace, se retrouvant face à un escalier. La marine n’avait pas envie de se retrouver bloquée dans une situation dramatique et demanda à ses hommes de rester prudents et surtout de ne pas tous rester collés les uns aux autres, voulant éviter une situation dramatique où ils seraient bloqués dans un escalier truqué. Prudemment elle monta au sommet avec deux autres de ses hommes, laissant un espace entre elle et le groupe suivant. Elle hocha la tête en permettant à l’un d’entre eux de tenter d’ouvrir la porte, se tenant en face de celle-ci, dans un coin relativement couvert.
Celui-ci actionna la poignet doucement, forçant un peu en constatant que celle-ci était bloquée. Sans attendre le moindre instant, l’homme, plutôt robuste, enfonça la porte à l’aide de son poids après avoir pris un peu de recul. Minako regarda directement à l’intérieur de la pièce, découvrant une chambre semblant occupée par deux jeunes femmes dont l’une semblait être plutôt une adolescente. L’homme semblant gêné tenta de refermer ce qu’il restait de la porte, en prononçant

- Oh excusez-moi..

Minako le regarda l’air noir tandis que l’homme tentait de s’expliquer :

- Il y a juste une petite fille et une femme dans leur chambre, elles sûrement n’ont rien à voir avec notre mission.

- Sûrement ? demanda d’un air glacial la marine en prenant les devant, le repoussant en affirmant,
C’est ce genre d’a priori stupide qui vous fera perdre la vie.

Elle entra dans la pièce accompagnée de deux marines après avoir fait signe aux autres de maintenir leurs positions, prenant un ton très sérieux en s’adressant aux deux jeunes femmes

- Excusez-nous de perturber votre tranquillité, nous sommes à la recherche de Décimas qui se trouveraient dans ce manoir. Nos sources nous ont conduit jusqu’ici. Nos supérieurs nous ont donné l’ordre de mettre aux arrêts les individus qui se revendiqueraient tels quels.

Minako espérait qu’elle n’était pas face à des ennemies, inspectant du regard la pièce en tentant de chercher des indices qui la pousserait à croire qu’elle soit face à des Décimas.



Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 151
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Jeu 22 Déc - 16:41

Tu braques ou tu raques
La cigarette fumant aux lèvres, l'agent gouvernemental ne savait pas trop où elle en était, d'un côté, l'opération lancée par la Marine ne laisser aucun doute sur ce qui aller se produire sur l'île. L'extermination ou l'arrestation des Décimas était inévitable, un Buster Call aurait même pu être envisagé en cas de coup dur. Mais là, elle possédait une mine d'or dans ses mains, soit elle stopper net son adversaire, soit elle poursuivait sa couverture et agissait en sous-marin pour un temps indéterminé et peut-être même remonter plusieurs cellules terroristes. Elle avait reçu des informations déterminantes en quelques heures, il ne faudrait pas plus longtemps pour faire pousser le bouchon un peu plus loin et obtenir d'avantages. Il fallait tenter le tout pour le tout et attendre patiemment, il fallait gagner du temps pour obtenir d'avantage.

"-J'vois, c'est pas une mauvaise idée en soit, mais le contrôle de la Marine dans la région va concrètement vous... freinez. Après, j'ai une amie au service des douanes locale qui me doit un service... Peut-être qu'on peut négocier quelques premières passes pour voir si mon travail vous conviens. Bon après faut me dire deux choses... Ou on va là, maintenant ? Et combien on me paie ?"


Des bruits sourds dans les étages et dans les escaliers venaient interrompre la petite troupe en pleine "négociation", il était désormais presque sûr que la Marine où une importante troupe Décima était présente dans le Manoir. Désemparée, Fendranah n'avait pas eût de meilleur réflexe que de poser une main sur son arme, juste au cas où...
Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Sana Asante
Al-Azif
avatar
Messages : 227
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
44/200  (44/200)
Berrys: 1.173.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Dim 25 Déc - 11:26







Hum, retour à la vie des cheveux ? Donc, comme le truc de Jaf', mais avec ses cheveux ? Faut pas être chauve, sinon c'est flingué. Et aucune info sur l'autre.... A part ces noms quoi. Sans déconner, comment on peut les prendre au sérieux avec des noms comme ça ? Mais soit, je hoche une fois la tête au commandant pour lui signaler que j'ai compris avant que le groupe avance vers le manoir. De l'autre côté, ils ont pas l'air de se marrer avec les pièges et tout. Harwell par contre a l'air franchement doué, en suivant ses ordres on en a pas pris un seul, même si j'en ai remarqué un ou deux qui marchaient très près.

La convenance de l'entrée m'étonne un peu, placée de telle manière à pouvoir partir dans tout les sens, mais Harwell nous dirige vers la gauche, l'air assez sûr de lui et ouvre une porte. Sans déconner, même pas fermée à clef quoi. Remarque, c'est sans doute mieux, ça me permet de garder mes pouvoirs inconnus encore un moment, et de mieux leur faire la surprise plus tard. Ce à quoi je ne m'attendais pas, et à quoi personne ne s'attendait apparemment, c'est la touffe de cheveux géante qui vient gauler ma proie dès qu'elle ouvre la porte.

Quel con, évidemment qu'il était pas chauve, comment j'ai pu m'imaginer ces conneries un seul instant... Par contre il vient de me chourer ma cible, et j'hésite un peu sur la conduite à tenir. Le sauver pour leur refiler plus tard ? Ce serait..... bien débile. Mais alors le genre sacrément con, complètement idiot. Du coup ben.... Je suppose que j'ai juste à buter les trucs derrière moi et expliquer la situation aux deux après coup. Remarque, on m'a pas mentionné l'espèce de démon dans le briefing, et il a pas une gueule à s'appeler Céline Céleste. Encore des recherches faites à l'arrache tiens....

Je dégaine donc mon un coup chargé d'une balle dum-dum, la pointe brusquement vers la tête d'un des gars derrière moi et tire sans crier gare, avant de lâcher l'arme et de me saisir de mes couteaux prêt à frapper. Trancher la gorge, vite et bien, c'est essentiel, sinon ils risquent de crier à la trahison. Alors je me jette vers les plus à gauche, espérant que l'un des deux « vilains » me suivra dans le geste et éliminera le reste.



Pas grand chose à dire, je décide de laisser tomber la tête de Harwell pour éliminer les marines du rang derrière moi en espérant que les Decimas me foutront pas sur la tronche après.
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
The Steel Hunter
avatar
Messages : 125
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
20/100  (20/100)
Berrys: 15.838.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Lun 26 Déc - 1:36

Gambit Decima [Event - East Blue]

ft. Maeda D. Suzaku / Fendranah Stal / Kilroy
827 mots

Je reste collé un long moment contre le mur, alternant de rapides coups d’œil, soit vers Suzaku, qui prenait le temps de soigner un Marine blessé à l'épaule, soit vers la porte principale, raffermissant ma poigne sur Karmonia, attendant un quelconque signal...

Finalement, Suzaku passe à coté de moi, me proposant un nouveau programme, à savoir rentrer de chaque coté du manoir... C'est vrai que ce serait une bonne idée, afin de prendre les Décima entre deux feux... mais à coté, nos forces seraient aussi divisées en deux et si un groupe joue de malchance, se retrouvant face à la majorité des forces ennemies, on pourrait bien subir de lourdes pertes...

Je finis par rapidement hocher la tête, murmurant toujours au maximum:

-D'accord... Cela ne me plaît pas, mais prendre une position ennemi sur plusieurs angles nous permettra aussi de multiplier les chances de réussites... De toute façon, on a bien trop progressé pour reculer maintenant... Et j'ai bien deux trois choses à demander aux Décima...
Soit, je m'occupe de la porte gauche. Bonne chance.


Sur ce, je commence de suite à me décaler vers la gauche du manoir, intimant l'ordre aux quelques Marines restés à mes cotés de rester sur place. Quitte à tomber dans un piège, autant que ce soit une seule personne... J'avance donc à pas feutrés et mesurés, observant constamment mon environnement, paré à faire un bond en arrière, en cas de problème...

Une fois arrivé à la porte du coté gauche du manoir, je fais un rapide signe de main à "mes troupes", leur faisant signe de marcher dans les même pas que les miens... Ne prenons pas de risques inconsidérés, à faire passer les autres sur un chemin non-vérifié...
Une fois les Marines regroupés à mes cotés, je place doucement une lame de Karmonia sous la parte, me plaçant quasiment à quatre pattes, manipulant la lame quelques secondes, de façon à m'en servir comme "miroir", pour voir l'intérieur de la pièce... Personne et il ne semble pas y avoir de pièges accrochés à la porte...

Je prends une profonde inspiration, avant de doucement ouvrir la porte, entrant dans une grande pièce, qui semble faire office de salle à manger... Au moins trente places assises et un bar... Espérons juste que ces trente "possibles personnes" ne sont pas toutes présentes dans le manoir...
J'inspecte prudemment la pièce, sans trouver trace de pièges quelconques, ni de présence humaine...
Je fais signe à deux Marines de se poster dans un coin isolé de la pièce, faisant office de cachette, afin de surveiller l'endroit et nous prévenir en cas de problème. Je referme ensuite la porte par laquelle nous sommes rentrés, afin de ne pas alerter un éventuel garde qui passerait derrière nous... C'est bien de vouloir anticiper les menaces de devant, mais c'est encore mieux d'anticiper celles de derrière...

Une fois la pièce inspectée et fouillée, moi et le reste des Marines poursuivons notre exploration, arrivant à un escalier menant à l'étage du manoir. Toujours quelques pas devant, je commence à doucement monter les marches, limitant au maximum le poids exercé sur les marches, comme si j'avais peur de déclencher une bombe dissimulée sous l'escalier... Il fallait aussi éviter à tout prix de faire grincer les marches...

Une fois au premier étage, je demande à deux autres Marines de se poster dans un coin isolé et assez bien camouflé, afin de pouvoir surveiller l'escalier, avec les mêmes directives que les deux Marines restés en bas.
Je marche donc dans un couloir, observant toujours avec attention chaque centimètre carré, attentif au moindre bruit, à la moindre parole... Devant chaque porte, c'est la même manœuvre, à savoir placer une lame de Karmonia sous la porte, la manipulant de façon à pouvoir observer l'intérieur de la pièce... Une fois... Deux fois... Trois fois...

La quatrième chambre, à coté d'un autre escalier, s'avère être la bonne et je vois Broco Lee et l'homme-démon de l'église dans la pièce...
Après avoir vérifié si la porte n'était pas piégée, je fais signe au reste des Marines de se déplacer jusqu'aux escaliers, avec deux "gardes fixes", pour surveiller l'escalier et le reste qui se tient prêt à intervenir à mon signal.

Une fois les troupes positionnées, je me colle doucement au mur du couloir, regardant au plafond un temps, laissant légèrement la pression retomber...
Bon sang, j'essaie de paraître serein depuis tout-à-l'heure, mais le stress n'a cessé de monter, dés l'instant où j'ai ouvert la porte de ce manoir... C'est quasiment ma première mission sur le terrain et c'est bien loin de tout ce que j'ai pu faire au Q.G, en simulation "mentale" ou "réelle"...

Je choisis donc de rester en suspens, Karmonia toujours en main, restant sur le coté de la porte... Que faire maintenant?



Dernière édition par Dorian Karmon le Jeu 29 Déc - 18:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Mer 28 Déc - 22:29


Aile Gauche

Arxel To'Rda, Broco Lee, Commandant Harwell

Si Suzaku et Karmon avaient décidé de diviser leurs forces, le second Sergent-Chef avait décidé de suivre l'expédition de gauche. Il ne comprenait pas ce changement de stratégie, mais elle était sûrement liée à une idée de son chef de mission. Il préférait donc ne rien contredire et suivre le mouvement : tant qu'à faire, autant lié l'utile à l'agréable et se débarrasser de son supérieur. Mais en avançant dans le couloir, et en prenant de l'avance, de sorte à descendre jusqu'au bar, il remarqua que l'endroit était affreusement vide. Pas une once de vie. Il fallait donc remonter à l'étage pour prendre conscience de ce qu'il se passait. Mais alors qu'il poursuivait sa course, il n'eut l'occasion que de voir des cheveux sortir d'une des chambres et attraper le Commandant. Plaquant Dorian au mur et leur faisant signe de se taire grâce à un doigt posé sur ses lèvres, il empêcha ainsi le jeune sergent de faire son speech très inspiré mais fort suicidaire.

Quand il remarqua cependant le comportement du chasseur de prime, le Sergent-Chef Poc ne put s'empêcher d'agir. Ce gars-là était un traître ? En tout cas, il avait suscité la surprise de tout le monde : y compris des Décimas qui ne bougèrent pas d'un pouce pour l'aider, ou des marines qui furent évincés avant d'avoir pu prendre les armes. Bougeant grâce à un Soru parfaitement maîtrisé, et recouvrant sa lame d'une matière noire, le Sergent-Chef dégaina rapidement pour trancher la touffe de cheveux de Broco Lee. Ce dernier recula, stupéfait. Il ne s'attendait pas à être pris par surprise ainsi : ça devenait un peu redondant.

    - Saleté de chasseur de prime, fit Harwell en dégainant son épingle de cheveux.

Il s'élança alors sans un brin d'hésitation sur le Sana, ayant décidé de lui faire la fête. S'empressant de rejeter de petites lames d'air saillantes, il visa d'abord les articulations. Avec une si petite lame, c'était le corps à corps direct qu'il voulait toucher : il allait handicaper son ennemi dans un premier temps. Ainsi, une fois proche de lui, il ligaturerait son poignet droit.

De son côté, Broco Lee avait déterminé sa cible prioritaire : le nouvel arrivant au sabre. Arxel s'était alors éloigné dans le couloir, ne remarquant pas le Karmon que le Sergent-Chef Poc avait laissé derrière le mur sur lequel donnait les escaliers. Les marines qui avaient survécu aux attaques du Kirloy se mirent alors à hurler : « Au secours ! Au secours ! ».

La Colonelle Curling avait avancé dans la pénombre, parfois entrecoupée par la lueur de torches sur le mur, mais un écho d'appel à l'aide retentit plus haut. Elle se mordit la lèvre : si adversaires il y avait en bas, ils venaient d'être prévenus de leur arrivée. Mais en haut, ses subordonnés étaient peut-être en train de se faire décimer. Elle fronça les sourcils et fit signe aux marines qui l'accompagnaient de remonter. L'urgence était de garder un maximum de ses gars en vie...

Sous-sol

Céline Céleste

Quelle aubaine ! La personne qui descendait avait fini par se rétracter sous des cris de détresse, laissant à Céleste le soin de clore cette conversation. Elle allait ensuite pouvoir prendre en tenaille leur équipe, quitte à laisser l'informateur et la marchande patienter. Il ne fallait pas la mettre en détresse après tout. Lorgnant sur son interlocutrice, elle soupira malgré tout : Quel ennui que de devoir sans cesse changer de plans !

    - Tu connaîtras les détails lors d'une réunion d'informations. Sache cependant que nous sommes généreux avec nos alliés. J'aimerais d'abord confirmer quelques détails avec mes collègues. Laisse-moi le temps de revenir vers toi et patiente sagement ici.

L'informateur dans la prison commençait progressivement à sortir de sa torpeur. Une fois que Céleste fut partie, ses petits cris de pitié vinrent résonner dans la salle. Si l'agente du CP décidait de la sortir d'ici, elle grillerait à coup sûr sa couverture, mais elle pourrait ainsi évacuer les lieux jusqu'au bateau en compagnie de la victime. Il suffisait d'utiliser les clés pendues à une quinzaine de mètres de la cage...

Aile droite

Nerell, Catherina

La Suzaku avait choisi l'aile droite pour accomplir la mission qui lui était confiée, et elle avait été plus habile qu'elle ne le pensait. Il s'agissait certainement de l'endroit le plus riche en informations sur les Décimas. Mais seule, pouvait-elle réellement s'occuper de ses ennemies ? Les deux femmes lorgnèrent sur les trois marines qui venaient d'entrer. Elles étaient étrangement calmes, assez pour que cela soit suspect.

Ainsi en laissant une partie de son équipe se séparer d'elle, la brune s'était mise en danger. Mais l'entrée comique des marines eut pour effet d'immédiatement détendre l'atmosphère.

    - Vous les avez trouvés, lança Nerell, tout sourire. Nous sommes les Décimas.

Catherina s'avança vers le livre, comme pour le protéger et s'interposer entre lui et les marines. Il était posé sur un guéridon, donnant cette impression de grandeur... Mais de toute évidence, il n'intéressait plus la femme-chat qui s'était avancée en souriant vers la Suzaku.

    - Ne t'approche pas...

Et alors qu'elle lançait son alerte, un cri de détresse résonna dans le manoir, venant des marines présents dans l'aile gauche... Les mêmes marines qu'avait envoyé la Sergent-Chef Suzaku...


Vous avez 72h pour poster chacun. Votre tour commence quand celui de la personne qui vous précède s'achève ou qu'elle a posté. Vous pouvez demander un délai de 24h dans la partie adaptée. Je m'excuse à nouveau pour le retard !

Fendranah > Comme tu as annoncé que tu abandonnais ton personnage, je t'autorise à utiliser cette échappatoire pour quitter l'event en libérant l'informateur marine. Tu peux sinon continuer.

Dorian > Tu as fait de méchantes incohérents, principalement en prenant pas en compte le post de Kilroy. Du coup j'ai interrompu ta dernière action qui mène vers ton discours. Tu es donc caché avec les marines qui t'ont suivi, et Arxel te tourne le dos.

Kirloy > Tu es attaqué par le Commandant Harwell. Il est niveau 23. Il utilise une dague et tente de t'entailler avec des lames d'air sur les articulations, puis cherche à t'atteindre au niveau du poignet moteur.

Suzaku > A toi de voir si tu attaques !

Les niveaux des autres PNJs ne sont pas connus.
Revenir en haut Aller en bas
Maeda D. Suzaku
CommandantCommandant

avatar
Messages : 28
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
76/100  (76/100)
Berrys: 19.121.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Dim 1 Jan - 14:45


La marine contrôlait toujours ses émotions pour l’instant, s’adressant aux deux jeunes femmes en espérant qu’elle n’ait pas à s’occuper d’elles. Elle aurait eu envie d’entendre que ces personnes n’avaient rien à voir avec cette histoire pour pouvoir retrouver l’ensemble du groupe parti dans l’autre direction. Minako n’avait pas eu envie de faire stationner des marines inutilement dans les escaliers, qui de plus ne menaient qu’à une unique chambre. Au fond d’elle, elle aurait pensé aussi que Dorian la conviendrait de rassembler leurs forces plutôt que de se séparer, mais elle prendrait le risque, ne comptant pas s’attarder ici. Ayant toujours à l’esprit l’attitude d’un de ses hommes, Minako gardait encore en elle un soupçon de colère. Ils ne pouvaient pas se permettre de passer à côté des moindres éléments qu’ils pourraient récupérer chez les Décimas. Et de plus, il ne fallait pas se fier aux apparences. La plus âgée des deux, une belle femme aux cheveux blancs et aux grands yeux bleus clairs qui possédaient d’étranges oreilles d’un quelconque félin au sommet de sa tête intervint alors. Après les cornes, cela ne sembla pas même perturber l’esprit de la marine qui écouta ce qu’elle avait à dire avec de grands espoirs. Elle ne s’attendait pas à ce que la femme lui réponde aussi naturellement qu’ils étaient de ces fameux Décimas. Le cœur de la marine fit un léger bond sans que cela ne se perçoive, affichant néanmoins une certaine déception. Elle s’apprêta à réagir conformément aux ordres, portant une main derrière son épaule comme pour saisir son katana. Un des marines derrière elle l’arrêta :

- Sergent-chef , il vaudrait peut-être mieux qu’on l’interroge avant non ? Enfin je veux dire..personne ne dirait cela aussi naturellement..et puis..

Minako se retourna pour croiser le regard de l’homme, le fixant en attendant la suite de sa phrase.

- Elle est mignonne avouez-le, on ne va pas blesser cette femme..non ? Ce serait contrevenir à notre rôle de gentleman. Et puis la présomption d’innocence sergent..

La marine sentit sa colère se réactiver brusquement, observant les visages des hommes qui la suivait, ces derniers hochant la tête avec de beaucoup de vigueur. Elle murmura froidement en saisissant ce dernier par le col, pensant à une mauvaise blague ou une réaction face au stress:

- Vous n’êtes pas sérieux…

Voyant le regard gêné des autres hommes, regardant une nouvelle fois la femme aux oreilles étranges de haut en bas, se rendant compte de sa tenue moulante mettant en valeur les moindres parties de son corps. Consternée par le comportement des hommes, le comprenant en partie, elle ne put réagir convenablement en voyant plusieurs de ses hommes s’élancer devant elle, se dirigeant vers la femme les joues rosies, totalement absorbés par son physique :

- C’est quoi votre nom mademoiselle ? Vous êtes seule ? Une aussi jolie fille que vous ne peut pas être une Décima, vous savez si vous nous donnez des informations sur les Décimas on pourrait peut-être reconsidérer vos paroles et puis..

Restant immobile à l’entrée de la porte, Minako regardait cette scène improbable, la quasi-totalité de ses hommes étant à présent dans la pièce, ne se souciant pas du quelconque danger que cette personne puisse représenter. Elle reprit ses esprits, en profitant pour s’attarder sur l’autre jeune fille, qui s’approchait du guéridon, l’observant sans trop attirer l’attention de cette dernière. La pression qu’elle ressentait venait de cette partie de la pièce, ce livre, Minako avait le sentiment qu’il était essentiel. Elle prit un peu de recul, réfléchissant à un moyen d’atteindre cet objet, se demandant si elle pourrait en tirer quelque chose, des informations sur les plans futurs des Décimas par exemple. De plus l’attitude de la femme lorsqu’elle lui avait ordonné de ne pas s’approcher venait peut-être de cette raison là ; ils devaient tenir à garder la mainmise sur ce livre. Un cri venant d’en bas la perturba quelque peu. Il fallait qu’ils rejoignent les autres, mais il fallait aussi régler la situation ici. Un autre homme intervint avec une voix imprimée d’angoisse :

- Sergent-ch..

Minako garda son sang-froid, profitant du mouvement d’agitation dans la chambre et de la probable déstabilisation de la jeune femme Décima pour s’élancer directement vers le livre, étant consciente qu’elle n’aurait qu’une seconde de battement pour s’en saisir avant la plus jeune des Décima. Minako ne fit aucun geste inutile, espérant qu’elle puisse s’en emparer, récupérer ses hommes et s’éloigner rapidement de cet endroit.




Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 151
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Mer 4 Jan - 18:08

Départ en impro'
Elle avait jetée une fois de plus sa cigarette sur le sol. Son escorte était partie, la laissant seule, ici, dans cette geôle. Malgré l'aspect précipité de cette mission, Fendranah avait étudié les dossiers présents à bord et il ne lui avait fallut qu'un petit moment pour reconnaître le prisonnier. C'était l'un des informateurs clés de l'opération sur l'île et ses informations étaient d'or. La voilà donc confronté à un terrible dilemme, elle n'aurait aucun mal à le faire sortir et reprendre le chemin par lesquel elle était arrivée pour s'enfuir sans trop d'encombre. Mais de cette manière elle laissait tomber son plan d'infiltration qui lui permettrait soit d'obtenir d'avantage, soit de mourir de manière précoce. L'heure du choix avait sonné, et son escorte ne tarderait plus à revenir. L'agent double avait utilisé son pouvoir pour agrippé les clés non loin et ouvrir la grille, le prisonnier avait alors relever la tête avant que sa tête ne soit plongé dans une cagoule sans qu'il n'est pu voir l'agent du gouvernement.

Il n'avait pas fallut longtemps pour que Fendranah le conduise jusqu'à la sortie, lui assénant parfois quelques coups dans les côtes lorsque ce dernier bougeait un peu trop. L'agent savait qu'il fallait éviter le village et avait prit un sentier côtier afin de rejoindre le navire de la marine. La manoeuvre lui avait prit un peu plus d'heure et le prisonnier était enfin dans le navire, prêt à subir l'interrogatoire des officiers de liaisons présents, désormais totalement comprise, Fendranah assisterait à la fin de l'opération dans le navire.
Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Sana Asante
Al-Azif
avatar
Messages : 227
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
44/200  (44/200)
Berrys: 1.173.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Jeu 5 Jan - 11:16







«Saleté ? Hey, c'est pas vraiment sympa, je fais juste mon boulot moi. »

C'est vrai après tout. Bon, mon boulot n'inclut normalement pas de me retourner soudainement contre mon camp, mais les circonstances et tout sont à prendre en compte ! Bon ok, les circonstances ne m'arrangent pas non plus, je suis juste une fouine qui vient de rejeter son camp comme une enflure, mais hey, ce n'est pas le sujet.

Attends.... Est ce que ce mec vient de tirer une dague de son épingle à cheveux ridicule ? Mais.... C'est débile ! Qu'est ce que c'est que cette arme, il peut pas se servir d'un vrai truc comme tout le monde ? Ou du moins c'est ce que je pensais jusqu'à ce qu'il se jette sur moi avec des lames d'air, de façon assez surprenante, et surtout très imprévue. Résultat, si j'arrive à en voir arriver certaines et à les éviter, quelques unes touchent les vêtements et deux d'entre elles mordent la chair, pas assez profondément pour vraiment gêner heureusement. La seule gêne viendra du sang qui va couler de la plaie au final.

Et il continue de courir vers moi, avec son couteau épingle à cheveux posé de manière à frapper bas. Vu la hauteur à laquelle il est.... Jambes ? Flanc ? Ou alors on a le même style.... Poignet ? Dans le doute, j'ai une solution pour régler le problème, et je lance un coup de talon vers son genou droit pendant sa course, si ça touche ça le calmera bien et l'empêchera de se battre. Avec les autres zozos qui hurlent derrière et que je ne peux même plus éliminer sans présenter mon dos au commandant, ça risque de vite partir en sucette.

Cependant, je doute qu'il se prenne un bête coup comme ça, surtout s'il est commandant, ça veut dire qu'il a une certaine expérience du combat normalement, donc je prépare un petit piège pour lui. On appelle ça la rouille je crois. S'il passe au travers de l'interruption soudaine dans sa course, je suis prêt à interrompre sa main qui tient la dague et à l'arrêter complètement. Si ça a marché avec des supernovas bien énervées, ça devrait marcher avec un commandant qui est seulement un peu agacé non ?

Je me rends alors compte que j'ai oublié un point essentiel dans mon plan. La provocation made in Sana qui fait plaisir et qui n’énerve pas du tout les adversaires. Euh, une bêtise à dire, une bêtise à dire...... Oh j'ai trouvé !

« Faut pas m'en vouloir nan plus hein. Avec la prime sur votre tête, j'ai de quoi suivre le train de vie de mes sœurs pendant au moins deux mois, et je préfère mes sœurs à votre tête sans vouloir vous offenser. »

Ouais, ça m'a l'air pas mal, on verra bien sa réaction d'ici quelques instants.



Du coup, je prends deux des lames d'air, mais pas assez violemment pour vraiment gêner plus tard (à part douleur et saignement), et je décide de lui envoyer un coup de talon dans le genou pendant qu'il court vers moi. S'il passe au travers, je suis prêt à interrompre sa main directrice en l'attrapant au poignet et en le faisant rouiller.
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
The Steel Hunter
avatar
Messages : 125
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
20/100  (20/100)
Berrys: 15.838.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Jeu 5 Jan - 17:08

Gambit Decima [Event - East Blue 2]

ft. Maeda D. Suzaku / Fendranah Stal / Kilroy
469 mots

Comment dire... Vous avez déjà été exposés à une situation où le chaos s'installe en une seconde? Si non, je peux vous en donner un vrai exemple, avec ce que je vis en ce moment!
Pour commencer par le début... J'étais en planque près de la porte de la chambre où se trouvaient Broco Lee et le mystérieux homme démon, en train de réfléchir à une manière d'aborder la situation... lorsque tout est parti en vrille...
Avant que je puisse comprendre ce qui se passe, je suis bousculé et projeté sur le coté et le couloir est alors envahi par les Marines, les Décima... et le chasseur de primes qui s'en prend à la Marine?!? Oh toi... Bon sang! Pourquoi tout part donc en chaos comme ça!?!

Je fais un rapide point sur la situation... Il y a deux combats qui se jouent en ce moment... et l'homme-démon qui ne fait rien à part me tourner le dos... Cette inconnue dans l'équation est dérangeante, dans le sens où je n'ai aucune idée des ses compétences en combat... Il ne se mêle à aucun duel, mais je ne peux pas laisser courir le risque... Une puissance inconnue en roue libre, c'est un mauvais mélange, avec le chaos qui s'est déjà installé...
Je dois l'intercepter au plus vite... Et puis... il y a deux trois choses que je dois vérifier et ce Décima pourrait peut-être m'aider...
Dans tous les cas, je dois le retenir suffisamment longtemps, pour laisser le temps à la Marine de prendre le contrôle du champ de bataille.

Je tourne la tête vers les Marines à mes cotés, pointant du pouce le chasseur de primes, murmurant:

-Massacrez ce foutu traître, je m'occupe de l'homme-démon...

Je calcule mon coup... avant d'effectuer un rapide Soru, pour me retrouver pile dans le dos de l'homme-démon, plaçant une lame de Karmonia sous sa gorge, alors que les Marines foncent sur le chasseur de primes:

-Laissez donc Broco Lee se débrouiller seul, il a l'air suffisamment grand pour se débrouiller seul...
Par contre, vous et moi avons à discuter... seul à seul...
Choisissez: vous me donnez des réponses, avec une discussion tranquille et sereine, sans armes, ni coups-fourrés, ou je récupère votre tête maintenant. À vous de voir...


Bon, tout ça va clairement à l'encontre de tout ce à quoi j'ai pu penser il y a encore deux minutes... Attaquer une puissance inconnue dans le dos, ça m'expose à bon nombre de risques... Mais, sur le coup, je préfère encore que les risques me tombent dessus plutôt que sur les Marines qui m'accompagnent!
Et puis... si la conversation venait à se faire... cela pourrait m'arranger sur certains aspects "extérieurs" à la mission...



Actions du rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Ven 6 Jan - 16:50


Aile Gauche

Arxel To'Rda, Commandant Harwell


Il ne fallait pas énerver le Commandant, et pourtant il était très facile d'en arriver à des extrêmes avec lui. Alors que le Kilroy croyait le faire flancher en le provoquant, il obtint un résultat plutôt contraire. Les tempes de l'homme se contractèrent, et alors qu'il présentait une forte envie de défoncer ce qui se trouvait autour de lui, surtout le chasseur de prime, son tempérament changea subitement. « Anger Issues » relatait l'état dans lequel il se trouvait. Bien que de premier abord calme comme une mer de printemps, il était en réalité totalement déchaîné.

Il ne prit donc pas la peine d'esquiver l'attaque de Sana, rencontrant le talon en le repoussant. Mais cette prise soudaine de puissance ne l'empêcha pas de ressentir les premiers effets de la rouille alors qu'il tournait la tête vers son opposant, les yeux révulsés. Il décida d'utiliser son coude qui rencontra brutalement le thorax de l'individu qui aurait, si cette rébellion se savait, tout le mal du monde à retourner dans le monde des chasseurs de prime. L'objectif de cette attaque vulgaire et violente ? Envoyer valser l'ennemi par la fenêtre, et lui briser une ou deux cotes.

    - Il est sérieux ? Fit Arxel en reculant, rencontrant tout à coup la lame du Karmon qui se situait dans son dos.

Il écouta ce qu'il avait à dire. C'était évidemment des paroles d'idéaliste, pour ne pas dire de fou. Il souhaitait bavarder au milieu d'un champ de bataille ? Surtout que le Commandant n'avait pas l'air prêt à attendre une quelconque résolution pacifique, et que Broco Lee et le Sergent-Chef Poc menaient tous deux un combat en un contre un. Bientôt, l'un des deux faiblirait et ce ne serait pas bon pour l'un des camps...

    - Je ne suis pas un Décima à part entière, marmonna To'Rda. Je n'ai jamais rencontré Centes, et je n'ai jamais passé de pacte avec lui. Je suis un Partisan, leurs idées me séduisent. Tu devrais comprendre cette envie de liberté, cette envie de rejoindre les rangs d'une cause qui vaille la peine d'être défendue !

Il s'arrêta un instant. Peut-être que le Karmon ne voulait pas entendre la vérité. Mais Arxel était prêt à la lui dire pourtant.

    - Le gouvernement mondial a corrompu notre monde. Ils tuent des civils, éradiquent des îles entières. La philosophie des Décimas n'est pas de tuer. Nous voulons la paix. Comme vous, nous avons choisi la guerre pour y parvenir.

Si Dorian ne s'éloignait pas en montrant le signe d'une envie de le rejoindre, alors l'homme utiliserait son bâton en alliage à sa ceinture pour repousser l'épée en avant et entraîner son possesseur tout en utilisant une de ses mains pour se saisir du col de son adversaire et l'entraîner avec son épée au-dessus de son épaule.

Aile droite

Nerell, Catherina

D'un côté du manoir, des forces brutes se déchaînaient, tandis que de l'autre un épisode de séduction semblait s'opérer. La jeune femme-chat accueillait les propos des marines avec beaucoup de dédain, allant parfois jusqu'à serrer les poings pour montrer son agacement. Au final, il n'en allait pas de leur prise de risque inconsidérée – elle en avait entendu des biens pires – mais de leur comportement inapproprié. Se désintéressant du « Sergent-Chef », elle enflamma soudainement une de ses mains gantée. Que ce soit de la sorcellerie ou une aptitude spéciale, elle semblait avoir envie d'en découdre. Ou du moins de protéger ce qu'elle considérait comme sa famille, à présent. Faisant ainsi reculer les plus téméraires, elle fêla en guise de défense, ne voyant pas la D. passer à ses côtés.

Catherina en revanche avait ressenti l'air déplacé par l'agent gouvernemental de la marine qui semblait avoir repéré le livre. Il ne fallait pas qu'il tombe entre les mains de ces personnes-là, mais avec la présence de deux ingénieux membres des Décimas, plus elle-même, il ne devrait pas y avoir de problème. Laissant tomber son habit de cérémonie, la jeune fille arbora une tenue de combat qui lui donnait un air sérieux. Elle n'attendit pas que son adversaire arrive à sa hauteur pour laisser son visage se déformer et son corps tout entier se transformer. Des traits à peine humains étaient distinguables de temps à autres, mais des cornes avaient finalement poussé sur le museau qui venait d'apparaître. La vision d'horreur était celle d'un Zoan qui se transformait progressivement, et pas n'importe quel animal : un Rhinocéros Laineux à en croire la laine qui était apparue. D'un geste subite, la jeune fille – ou ce qu'il en restait – envoya un coup de sabot en direction de la Suzaku pour qu'elle valse dans le couloir, de l'autre bout de la pièce. Elle ne comptait cependant pas s'en arrêter là : abattant ses sabots au sol, elle fragilisa celui-ci de telle sorte à ce qu'il ne soit plus apte à porter sans danger un humain. La pièce en bas était un laboratoire secret, caché derrière une porte fictive et accessible par le sous-sol, une sorte de petite antre chimique. Même si l'ouvrage lui échappait et tombait la pièce, celle-ci exploserait sûrement.

Mais alors qu'elle s'apprêtait à envoyer ses ennemis valser, deux marines eurent le malheur d'être éjectés un peu trop violemment, brisant une partie du sol entre la Suzaku et la Zoan. S'en suivit une scènes des plus dramatiques : le plancher se fissura et laissa tomber deux hommes qui eurent la chance de se heurter uniquement au carrelage, et non pas aux produits chimiques. Mais l'écroulement se poursuivit, et la craquelure se dirigea dangereusement vers le Sergent-Chef : en plus, quelques animaux en peluche avaient déjà commencé à tomber à leur tour, déversant des produits corrosifs à même le sol.

    - Nerell, qu'est-ce que tu as foutu ?! S'énerva la Zoan dont le caractère semblait avoir drastiquement changé.
    Mais...

Elle n'eut pas le temps de finir que déjà d'autres marines prenaient la place des précédents et se heurtaient aux techniques de la femme-chat, décontenancée, tandis que son alliée se montrait beaucoup moins compréhensive.


Vous avez 72h pour poster chacun. Votre tour commence quand celui de la personne qui vous précède s'achève ou qu'elle a posté. Vous pouvez demander un délai de 24h dans la partie adaptée. Fendranah est sorti de l'Event, le tour s'organisera donc ainsi : Maeda - Kilroy - Dorian.

Dorian > Arxel te parle un peu de lui et des Décimas. Si tu ne fais pas signe de reddition - ou ne le libère pas en soit -, il t'attaque. Il est niveau 12.

Kirloy > Le Commandant Harwell vient de débloquer Angers Issues (Mode Berserker) ! Félicitions, il gagne 4 niveaux d'un coup ! Commandant Harwell passe niveau 27, et attaque coup de coude dans le thorax sur Kilroy.

Suzaku > Pam ! Catherina est niveau 17 et a le fruit du Rhinocéros Laineux. Elle te repousse et fragilise le sol, détruit par deux marines entrés dans la pièce. En dessous, un laboratoire avec des produits chimiques et corrosifs. En gros, Nerell est sur la gauche du trou, quand tu es face au trou de ton point de vue. Catherina est de l'autre côté, juste devant le guéridon et le livre. La topologie du terrain a donc un peu changé !

Les niveaux des autres PNJs ne sont pas connus.
Revenir en haut Aller en bas
Maeda D. Suzaku
CommandantCommandant

avatar
Messages : 28
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
76/100  (76/100)
Berrys: 19.121.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Lun 9 Jan - 0:04


Elle devait y arriver, prendre ce livre et repartir avec ses hommes au complet. La jeune marine espérait intervenir à temps, sentant que la jeune Decima allait probablement réagir. Elle ne s’attendait pas à la voir arborer ce comportement de combattante aussi rapidement, encore moins à voir une aussi délicate petite fille prendre l’apparence d’un animal sauvage, et pas n’importe lequel. Sans pouvoir s’arrêter dans son élan, Minako se retrouva avec un sabot au niveau de son ventre, tentant de parer comme elle le pouvait pour diminuer les probables dommages qu’elle allait lui causer. Son katana put retenir une partie de son coup, la jeune marine se faisant tout de même emportée par l’élan à l’autre bout de la pièce, avec une certaine violence. Elle put se rétablir sans trop de mal, reprenant son souffle en gardant son sérieux, face à ce rhinocéros qui abattait ses sabots contre le sol. Qui l’aurait cru, un Zoan, et puis bizarre en plus. Un animal préhistorique peut-être, à mi-chemin entre le mammouth et le rhinocéros ordinaire tels qu’on en voyait dans les zoos ou en image dans les livres. Minako n’avait pas de connaissances approfondies sur les animaux mais cela ne suffit pas à la déconcentrer. La marine hésita à s’élancer une nouvelle fois malgré la fragilisation du sol, prenant appui sur le sol avant de voir deux marines s’écraser conter le plancher violemment, probablement suite à la réplique de la femme-chat. Elle jeta un coup d’œil vers celle-ci, remarquant qu’elle repoussait les marines à l’aide d’un gant enflammé. Les pouvoirs spéciaux, il semblait y en avoir un paquet dans ce manoir. Son regard se rabaissa immédiatement vers le plancher qui s’écroulait, entrainant les deux marines dans le trou qui s’était formé. Sans pouvoir réagir convenablement, la marine regarda les deux hommes s’écrouler contre du carrelage un peu plus bas. Elle essayait de se reconcentrer sur la Zoan qui pestait contre sa camarade tout d’un coup. Notre marine était quelque peu surprise ; elle aurait juré qu’il s’agissait d’une fille bien plus douce, qui exprimait un profond respect envers ses ainés. Sans s’y attarder plus que cela, elle replongea le nez vers le trou, observant d’un regard le laboratoire qui s’était dévoilé sous ses yeux. Elle ne put s’y attarder plus longtemps, remarquant immédiatement l’état dégradant du plancher qui s’avançait dangereusement en sa direction. Il fallait réfléchir rapidement, prendre une décision, et surtout évitez de se retrouver dans le même état que ses hommes. Les schémas se brouillaient dans l’esprit de la marine qui aurait bien voulu mettre hors de danger les deux hommes.

- Débrouillez-vous pour sortir de là indemnes ! leur lança-t-elle sans trop réfléchir, étant toujours focalisée sur le livre qui était à son exacte opposé.

Minako commençait à perdre son calme, tentant de trouver une solution en regardant autour d’elle. Sauter était peut-être limite, il faudrait qu’elle puisse prendre appui sur quelque chose au milieu de son parcours pour être sûre d’atteindre le charmant petit animal qui se faisait gardien du livre. N’hésitant pas plus longtemps, la marine s’élança en direction du mur opposé à la femme-chat, y prenant appui un instant en y faisant quelques pas pour retomber de l’autre côté du trou, évitant ainsi toute possibilité de chuter à l’intérieur, voire d’aggraver l’importance de la craquelure qui avait continué son chemin. Les techniques de free styleuse ce n’était pas vraiment le domaine où elle était le plus à l’aise, mais l’essentiel c’était juste de passer sans risque cet espace vide. Elle arriva face à la Zoan, la regardant fixement avec un petit air de malice, sachant pertinemment qu’elle gardait inévitablement le livre derrière elle.

- J’imagine que tu n’accepteras pas de me donner ce que tu gardes précieusement dans ton dos en échange de notre départ..ça me faciliterait les choses.

La marine faisait abstraction des autres évènements qui se produisaient dans son dos, elle était arme en main, prête à réagir au moindre mouvement de la Zoan, affirmant une attention toute particulière pour cette dernière.




Revenir en haut Aller en bas
Sana Asante
Al-Azif
avatar
Messages : 227
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
44/200  (44/200)
Berrys: 1.173.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Mer 11 Jan - 15:12







Ok. Ok, là je dois admettre, je m'y attendais pas. Je l'ai un peu provoqué comme une raclure, enfin comme d'habitude quoi, et il s'est énervé, quelque chose de bien. Sauf qu'en fait, il s'est tellement énervé que j'ai presque cru que son visage allait se renfrogner sur lui même. Les tempes qui saillent, la mâchoire tellement serrée qu'il ferait sans doute péter une barre en métal si on lui en collait une entre les deux, bref, «vénère» ne suffit même pas à le décrire. Je vous jure, ce mec a des problèmes de gestion de la colère, il devrait aller voir un psy et y faire quelque chose, il est presque effrayant comme ça. Enfin, il se jette quand même comme un débile dans mon talon, donc le genou va cra.... Ah non.

Là j’avoue, il me bluffe. Je pensais que ça colère allait juste le rendre idiot comme tout les autres, sauf qu'apparemment, il a aussi gagné en puissance. Ou alors il tire sa puissance de son idiotie ? Aucune idée, mais mon envie de dégommer ce mec vient de monter en flèche, en même temps que l'adrénaline m'est montée au cerveau je crois. Comme le disait une amie «Kiki, des fois, t'es vraiment un putain de junkie, faut te calmer.». Elle a sans doute raison, mais hey, on ne se refait pas. Toujours est il que ce malade a forcé le passage de son genou contre mon talon, sans même paraître flancher et tout ça pour quoi ? Pour venir me rush comme un malade.

Un bon vieux slugfest à l'ancienne, deux mecs se défonçant le crâne à coup de poings et de pieds, accompagnés de joyeux coups de couteaux dans les tripes. Et de coup de coude, comme celui que je viens de prendre alors que je souriais comme un débile. Un bon coup de coude dans le thorax, bien calé, bien maîtrisé, et bien dans ma mouille aussi. En revanche, je ne suis pas totalement idiot, et je sais faire les choix qui s'imposent quand ils sont nécessaires. Et la règle d'or dans ce combat est « Ne lâche pas ton adversaire ».

Alors que son coude me percute donc, je décide de tout encaisser et d'enserrer son bras des miens, m'empêchant ainsi de voler à travers la pièce et continuant ainsi mon travail de sape, insistant tout particulièrement sur les articulations majeurs. Ses épaules et son bassin seront bientôt à moi, donc plus de coup de poings ni de pieds. D'ailleurs ils devraient déjà être à moi, mais le contact rompu m'a empêché de le verrouiller auparavant. Mais pas cette fois, cette fois, sa tête est mienne. Et mes côtes sont siennes, enfin au moins une d'entre elle. Ca va pas m'arranger, mais le combat est déjà fini de toute façon. D'ici quelques instants il ne pourra plus bouger, et j'aurais juste à l'achever.

Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
The Steel Hunter
avatar
Messages : 125
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
18/75  (18/75)
Expériences:
20/100  (20/100)
Berrys: 15.838.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Mer 11 Jan - 22:16

Gambit Decima [Event - East Blue 2]

ft. Maeda D. Suzaku / Fendranah Stal / Kilroy
687 mots

Le Décima ne semble pas réagir de suite à la lame de Karmonia qui se prépare à lui couper la tête sur un simple geste... Peut-être était-il trop absorbé dans l'observation du combat qui se menait devant nous... Ce chasseur de primes est une montagne de muscles écervelée, mais il sait encaisser, l'enfoiré...

D'ailleurs... Je tourne légèrement la tête vers le groupe de Marines qui m'accompagnait et à qui j'avais ordonné d'attaquer ce traître... Pourquoi ils se tournent les pouces?

-Hoy! Grouillez-vous d'aller lui arracher les tripes à cet enfoiré!

Peu après ce saute d'humeur passager, l'homme-démon se décide à me répondre... Un partisan... Je vois, ça peut expliquer deux trois choses, comme les façons de faire diamétralement opposées de ce "partisan" et de Broco Lee; l'un agit dans l'observation et une certaine réserve, alors que l'autre agit avec une certaine impulsion et rancœur contre le Gouvernement Mondial...
La tirade de l'allié des Décima répond à certaines de mes interrogations et tout me semble alors plus clair...

Cet homme-démon ne m'apprend cependant pas grand chose de ce que je ne sais déjà... Ce satané "décret Décima" établi par le Gouvernement Mondial a pourri les relations entre Marines et civils sur bon nombre d'îles et cette île n'est qu'un des nombreux exemples...
Si j'ai mis autant de temps à prendre la mer, ce n'est pas seulement parce que j'avais besoin d'optimiser ma technique d'escrime, en plus du Rokushiki, mais bien parce que je réfléchissais, tout en observant les dernières avancées politiques du Gouvernement Mondial... L'ensemble des Seas est au bord de la rupture, à cause du Gouvernement Mondial qui a trop voulu "contrôler" les choses et les gens...

Faire la guerre pour la paix... Personnellement et franchement, je trouve que c'est un concept à la con... Une fois que la guerre sera finie, qui restera-t-il pour instaurer une "paix" qui serait brisée lorsque qu'un "Décima-bis" apparaîtra...

Parlant toujours suffisamment bas pour que seul l'homme-démon m'entende, je soupire:

-La guerre engendre la guerre et ce à l'infini. Il se passera quoi, une fois que vous aurez vaincus le Gouvernement Mondial? Vous instaurerez un régime quelconque et vous vous heurterez sûrement à une autre minorité, sans compter l'inconnue des pirates, Yonkou, Supernovae et j'en passe. Cela amènera une nouvelle guerre et ainsi de suite.

Après quelques secondes silence, je décale légèrement la lame de Karmonia de la gorge de l'homme-démon, desserrant mon emprise sur lui, de façon à ce que ce soit imperceptible à une certaine distance, mais pour qu'il comprenne le message.

Ceci étant dit... je pense que l'on a suffisamment d'objectifs communs.. pour envisager quelque chose...
Si je suis amené à travailler avec les Décima, je pense que je serais plus "efficace" en étant un agent double de la Marine, plutôt qu'un simple épéiste qui serait traqué par le Gouvernement Mondial, pour "trahison".
Changer petit à petit le pouvoir de l'intérieur me semble plus plausible et réalisable que d'écraser l'ancien sous sa botte, par la force, imposant un pouvoir radicalement opposé à la population et aux autres puissances...
La victoire militaire, c'est une chose, mais la victoire politique, c'en est une autre... En gravissant les échelons de la Marine, tout en vous transmettant des informations, je pourrais faire changer les choses directement au cœur du Gouvernement et tout se finirait autrement que sur une montagne de cadavres.
Donc, si vous êtes d'accord, il faudra être convaincant devant mes... "supérieurs", pour éviter qu'ils comprennent ce qui se passe dans leur dos... Deux "ennemis" qui ne se tapent pas dessus, ce serait louche...


En disant cette dernière phrase, je préparais mon corps à une attaque, bandant tous mes muscles.
Je ne sais pas du tout si ce que je fais ou dis aura de l'importance sur la durée, sur le plan individuel ou mondial... mais je sais juste une chose: je ne dois laisser passer aucune opportunité...



Actions du rp:
 


Dernière édition par Dorian Karmon le Sam 14 Jan - 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Sam 14 Jan - 18:06


Aile droite

Nerell, Catherina

Si d'un côté les marines continuaient à obstruer la femme-chat qui n'avait de cesse de les repousser, de l'autre la Sergent-Chef avait décidé de repartir à l'assaut. Il était de ces personnes qui avaient trop peu de jugeote pour agir prudemment. Pourtant Catherina ne perdait pas de vue son objectif : elle devait protéger le livre, ce qui impliquait de ne pas le quitter des yeux. En faisant en sorte d'arriver à hauteur de la Zoan, la Suzaku pourrait observer ses appuis peu stables au niveau de la jambe gauche, qui se caractérisait par un balancement constant d'un côté comme d'un autre. Enfin, la gamine pouvait toujours s'en prendre à son adversaire, mais elle ne pouvait pas le faire en quittant son poste. Triste dilemme rapidement résolu quand la dite-adversaire l'avait rejointe, et qu'elle s'était enivrée de cette odeur de combat propice au déchaînement des passions.

    - Fais attention au livre ! Hurla Nerell en étant finalement repoussée par un marine un peu trop précis.

Elle chuta en arrière, roulant sur le sol avant de se relever maladroitement pour contrer une nouvelle attaque. Quand elle souffla enfin après avoir repoussé un énième homme, elle crut pouvoir baisser sa garde. Un coup arriva alors vivement sur son épaule, un coup de canon, et un cri de victoire arraché par la marine. Utilisant le feu, elle cautérisa la plaie vivement. Il ne fallait pas laisser le temps à celle-ci ni de la déstabiliser, ni de s'infecter.

    - Inutile, marmonna la maudite à l'adresse de la partisane en concentrant son regard sur Maeda. Toi...

Et alors elle s'élança vers la marine, utilisant sa corne sous forme hybride pour tenter de l'empaler de front, ou si elle échouait, de la bloquer contre le mur avec celle-ci. L'autre option d'esquive serait de tomber dans le trou, mais il fallait bien s'avouer qu'il s'agissait de la moins plaisante des options.

Aile Gauche

Colonelle Curling, Commandant Harwell

Alors que les premières côtes craquent, les forces du commandant se mirent à diminuer. Il ne s'arrêta pourtant pas, et dans sa folle course bloqua le chasseur de prime contre le mur. Une partie de son corps était pourtant en train de rouiller, mais l'effet se laissait faire progressivement. Il eut le temps de relever son poing en l'air pour asséner un coup de poing droit sur le visage de son opposant, avant de sentir une de ses épaules se désolidariser du reste. Il ne put alors s'empêcher d'utiliser ses dernières forces pour reculer.

En cela, il fut aider par une intervention surprise. Lydia Curling arriva, faisant immédiatement monter l'humidité dans l'air avant de viser, avec un éclair foudroyant, le chasseur de prime. S'il restait sur place, il serait simplement carboniser, et dans le cas contraire, le mouvement l'obligerait à libérer sa proie. Utilisant son bâton météorologique, elle attrapa alors le col du Commandant pour le faire rouler à ses côtés. La femme fit alors tourner son bâton, affichant un air déterminé.

    - Il... Mes articulations...

L'Anger Issue s'était défait avec la douleur de son épaule disloquée. Le résultat était moche à voir, mais au moins le Commandant était en vie. La Colonelle soupira : elle n'était pas venue ici avec l'intention de perdre son plus fidèle allié. Surtout pas devant un maudit capable d'un tel ouvrage : qui d'autre qu'un maudit aurait pu faire cela après tout ?

    - Ne t'en fais pas, je vais lui faire sa fête.

Elle n'attendit pas qu'il lance l'assaut. Ce traître allait payer de sa vie : utilisant son Climact Tact, elle fit s'abattre une nuée d'éclairs à l'intérieur à une vitesse hallucinante. Les marines derrière se mirent alors en joue pour tirer sur le maudit, essayant de viser aux endroits où il chercherait peut-être à esquiver.


Arxel To'Rda

Arxel avait écouté ce que le marine avait à dire. En somme, il cherchait peut-être une échappatoire. Dans tous les cas, son attitude était plutôt réceptive, et il permettrait peut-être à ce monde de changer : en mieux, c'était certain. Il comprit en tout cas une chose : il pensait bien que cet homme pouvait faire quelque chose pour lui, quitte à le laisser libre de ses agissements. Parfois, les meilleurs pions étaient ceux que l'on ne contrôlait pas. Souriant, le partisan acquiesça d'un signe de la tête, puis repoussa Dorian par derrière tout en esquivant la lame. Il l'emmena alors contre un mur à l'écart alors que les marines étaient positionnés pour tirer sur le Kilroy.

    - Voici un numéro de Den Den Mushi que tu pourras appeler quand tu auras des informations utiles à nous transmettre.

Il enfourna dans la poche du Sergent un morceau de papier, et observa la situation qui tournait au roussi pour ses camarades plus loin. Décidément, il ne pouvait faire confiance qu'à soi-même. Il n'allait malgré tout pas laisser son nouveau camarade sans la moindre récompense pour cet acte de rébellion envers les autorités gouvernementales. Et surtout, il fallait qu'il puisse communiquer sans se faire remarquer.

    - Ceci est un Den Den Mushi Blanc, il permet de protéger tes conversations et d'empêcher tes écoutes... Quant à ceci.

Il sortit un autre petit objet, cette fois-ci sous forme de... dial.

    - C'est un audio-dial. Il est réglé sur une fréquence spéciale. Si tu vas sur l'île de Goat, il te permettra d'appeler un allié.

C'était tout ce qu'il pouvait lui fournir pour l'aider dans sa quête en faveur des Décimas, et surtout pour s'assurer qu'il n'intervienne pas dans ce qui allait se produire. Balançant le marine contre le mur, Arxel prit la poudre d'escampette en direction du bar de la villa.


Vous avez 72h pour poster chacun. Votre tour commence quand celui de la personne qui vous précède s'achève ou qu'elle a posté. Vous pouvez demander un délai de 24h dans la partie adaptée. Fendranah est sorti de l'Event, le tour s'organisera donc ainsi : Maeda - Kilroy - Dorian.

Dorian > Arxel est niveau 12. Tu reçois deux objets pour accomplir ton infiltration. Pour l'audio dial tu pourras faire un solo après l'event où tu recevras la récompense via un post d'animation.

Kirloy > Le Commandant est vaincu, Lydia arrive et t'attaque avec son Climat Tact. Elle est niveau 29. Des marines te tirent dessus. Ils sont niveau 5-10 en moyenne.

Suzaku > Catherina est niveau 17, elle te fonce dessus.

Les niveaux des autres PNJs ne sont pas connus.
Revenir en haut Aller en bas
Maeda D. Suzaku
CommandantCommandant

avatar
Messages : 28
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
76/100  (76/100)
Berrys: 19.121.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   Mar 17 Jan - 11:56


Ne pas s’éterniser dans un combat, c’était toujours l’un des premiers objectifs de la marine qui gardait en tête que déployer toutes ses forces ici ne serait pas de bonne augure. Éviter les combats c’est ce qu’elle savait faire de mieux ceci dit, mais elle s’était retrouvée dans une situation un peu plus compliquée. Elle restait face à ce Zoan, laissant ses hommes s’occuper de la femme-chat qui commençait à être acculée, même si elle semblait toujours afficher une certaine combativité. Minako réfléchissait à un moyen de ne pas être trop amochée par son adversaire qui semblait puissante en plus d’être furieuse, un mauvais mélange mais qui pourrait peut-être tourner en faveur de la marine si elle pouvait garder son calme. Il ne s’agissait pas de la battre, uniquement de récupérer ce bouquin. Elle savait qu’elle n’avait pas le droit à l’erreur, ne comptant pas se retrouver dans le trou qui se tenait non loin d’elle. L’espace dont elle disposait était moindre, elle ne partait pas avec le plus gros des avantages mais elle était prête néanmoins à toutes les situations qui se présenteraient à elle.

La Zoan ne se fit pas attendre, se mutant sous une forme hybride en attaquant de front avec sa corne. Minako n’avait pas de marge réelle pour esquiver, tentant de mesurer la force réelle de cette fille en contrant de face avec son katana. Habituée à ne l’utiliser que d’une main, elle saisit le pommeau des deux pour tenir tête à cette corne non très élégante, se faisant emporter par le mouvement de celle-ci en direction du mur, appréhendant le coup qu’allait lui infliger ce dernier. Elle devait profiter de ce moment pour être plus stratégique, essayer de s’en sortir sans se vider de ses forces face à une adversaire qui semblait au-dessus d’elle, en tout cas pour ce qui était de la puissance pure. Elle tenta de profiter du mouvement, grinçant des dents en se retrouvant rapidement bloquée contre le mur avec cette corne gênante, tentant de contenir celle-ci avec son katana sans pouvoir dissimuler ses tremblements. L’idée de se faire empaler la tentait moyennement, en même temps, elle aurait cru pouvoir lâcher une de ses mains pour menacer la Zoan avec sa seconde arme directement. Son plan d’urgence tombait rapidement à l’eau. Elle n’avait pas le luxe de réfléchir plus longtemps, son adversaire réagirait d’une seconde à l’autre. Son regard se posa sur les marines qui restaient dans la pièce, leur adressant en tentant de faire porter sa voix au maximum malgré la situation délicate dans laquelle elle se trouvait :

- Le livre..il nous le faut. On va s’arranger pour bloquer ces deux-là plus longtemps, mais notre priorité c’est ce bouquin.

Minako avait pris un ton plus dur, espérant qu’une partie de ses hommes continueraient à gêner la femme-chat tandis qu’elle avait toute l’attention de la Zoan. Si elle pouvait la perturber avec le mouvement de ses hommes qui allaient s’emparer de ce livre, elle pourrait ainsi se dégager de son emprise. Son regard croisa celui de son adversaire, elle n’abandonnerait pas l’objectif qu’elle s’était fixée, quitte à fuir à la première occasion dès qu’ils auraient la main sur cet écrit.





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - East Blue 2]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gambit Decima [Event - East Blue 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Gambit Decima [Event - West Blue]
» Oh Jhonny, si tu savais. [East Blue, rang C, Révolutionnaires, Aide & Elimination]
» Gambit Decima [Event - Grand Line 2]
» Gambit Decima [Event - Grand Line 3]
» Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue-