Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Gambit Decima [Event - West Blue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1522

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Sam 31 Déc - 22:37



Zech le Fantastique
-Très bien alors, je crois qu'on passe au plan B non?

-...

-Toujours aussi loquace dites donc ! Enfin, vous connaissez la règle numéro 1 de tout bon illusionniste pas vrai? Distraction d'une main, magie de l'autre. Attendez le bon moment...

Sautant sur la rambarde du navire, le magicien commença un petit numéro d'équilibriste, passant derrière le buffet afin de mieux rejoindre les autres invités. Apparemment ça complotait, plutôt mal, mais ça complotait. Enfin, apparemment leur cher invité en tenue de soldat venait de se faire planter un couteau dans le dos par son partenaire d'un soir, quelle cruauté, quelle froideur quelle... Quel rire de merde ce mec avait. Le petit jeu d'Abrahan semblait créer plus de tensions que de liens d'amitié entre ses invités, un résultat prévisible découlant directement de la cupidité humaine. Qu'importe, Zech n'était pas qu'un prestidigitateur fantastique, il se considérait aussi comme un grand défenseur de la veuve et de l'orphelin. Un pareil coup en fourbe ne pouvait rester impuni n'est-ce pas ? Couvrant son corps de sa cape d'un jaune flamboyant, il prononça à mi-voix quelques incantations de son cru entraînant immédiatement l'embrasement soudain de toutes les torches du bateau, créant par le fait même une série de boule de feu dans le ciel étoilé.

-Et c'est au milieu de l'émerveillement qu'agit discrètement notre héro...

Lançant avec une grande dextérité un bête avion de papier au général d'armée se tenant à quelques mètres de lui, Zech s'empressa de disparaître à nouveau parmi les invités, multipliant les tours de passe passe afin de divertir son public. Au final, il ne lui fallu pas plus d'une minute avant de repérer une jolie jeune femme avec qui passer le reste de cette soirée. Ironiquement il s'agissait de la jeune rousse mystérieuse ayant déjà réussie à décrocher une réponse aux énigmes. Si elle avait l'air d'avoir déjà quelqu'un dans sa vie, elle semblait au moins être une personne sachant apprécier la magie...

-Oh ma chère, vous m'avez l'air embêté, peut-être pourrais-je raviver votre enthousiasme à grand coup de sorcellerie ?

Faisant apparaître une nouvelle colombe au creux de sa main, le magicien laissa cette dernière s'envoler pour revenir se poser sur l'épaule de la jeune fille qu'il adressait. Il s'agissait là d'un tour plutôt ordinaire pour l'homme, jusqu'à ce que son oiseau laisse l'extrémité d'une rose sortir de son bec. Juste de quoi piquer la curiosité de la jeune femme en somme...

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Général Zumias & Francesko Abrahan

Fulminant sur place, Zumias serait fermement le pommeau de son scimitar, tentant de se retenir de découper en morceaux ce petit arrogant. Il ne savait même pas ce pour qui il participait et il choisissait de se faire un ennemi dont il ne connaissait même pas l'identité ? Soit ce mec était stupide, soit il avait pris la grosse tête. Enfin, heureusement pour tout le monde ici présent, l'explosion enflammé qui sortie de nul part couplé au bout de papier que le militaire attrapa au vol une seconde plus tard, les choses ne risquaient pas de dégénérer trop vite. Dépliant l'avion visiblement assemblé sur un coup de tête, Zumias ne pu s'empêcher de laisser son sourire carnassier revenir sur son visage. Peu importe qui lui avait envoyé un truc pareil, c'était une occasion à saisir. Après tout, après le petit coup fourré du gamin il n'avait plus d'autre choix, surtout qu'il était nul en matière d'énigme. Relevant la tête en direction de l'hôte de cette petite sauterie, le général observa son échange avec le soi-disant marchand d'arme de West Blue...

-La haine ?

Ricanant un peu dans sa main ganté, Abrahan regarda son interlocuteur droit dans les yeux. Ce jeune homme lui rappelait quelque chose... En effet, ce regard qu'il avait n'était pas bien loin du sien quelques années auparavant. Un peu froid, plein d'assurance... Peut-être même un peu hautain. Le pirate devait bien l'admettre, il aimait assez ce garçon.

-Hé bien cette réponse est... Presque la bonne. C'est dommage.

Se retournant vers ses invités, l'épéiste choisi d'adresser le pont, légèrement déçu de la tournure des événements.

-Il semblerait que j'ai poussé cette seconde énigme un peu trop loin. Pour le plaisir de la chose je crois qu'on devrait simplement passer à la suiv-

-Je renchéris avec vengeance ! Et dieu sait que c'est un thème approprié autour de notre cher Abrahan !

S'exclamant afin d'être bien entendu, Zumias s'était contenté de donner la réponse qu'il avait reçu comme par magie. S'il n'avait aucune garantie d'avoir la bonne réponse, il fut rapidement rassuré par le rire gêné de Francesko.

-Vous n'avez pas tord mon cher, j'ai bien des ennemis malheureusement. Vous par contre semblez être maintenant en position de vous faire quelques amis, "vengeance" était bien la bonne réponse.

Désignant le général et la jeune Mio toujours planté au buffet, l'hôte recommença à s'adresser à son public comme si de rien n'était.

-Il semble que nous ayons une égalité pour le moment, à moins que nos deux candidats choisissent de s'associer bien entendu... Enfin bref ! La prochaine énigme...

Interrompant son discours, le noble tourna la tête, suivant le regard de certains de ses invités qui semblaient captivés par autre chose. Un autre navire fonçait à vive allure vers l'Olympus et ne semblait pas tenter la moindre manœuvre pour s'arrêter. Une attaque ? Ce fut là la première pensé à traverser l'esprit de l'épéiste. Toutefois, celui-ci se ravisa presque immédiatement en voyant le drapeau flottant au dessus de l'embarcation presque aussi massive que la sienne. Le Jolly Roger de Tengen flottait fièrement au-dessus du mât de ce navire endommagé. Peut-être que ce dernier dérivait ou qu'un rival en avait pris le contrôle, impossible à dire pour le moment.

-Tsk, impossible d'organiser une soirée sans être dérangé décidément. Quand ce n'est pas une tentative d'assassinat c'est un navire qui vous fonce dessus... Très bien, ramenez le reste de l'équipage sur le pont, préparez vous à amortir le choc de ce navire et tenez vous prêt à combattre !

En une fraction de seconde le pirate raffiné était passé d'hôte à capitaine. L'immense portail de fer séparant le pont du reste du navire avait été ouvert et soudainement une flopée d'hommes armés de rapières avait déboulé au milieu des invités. Maintenant la porte ouverte en cas de retraite forcé, les pirates se mirent en position, tous prêts à affronter un éventuel ennemi. La priorité numéro 1 restait de protéger les invités. Après tout si l'un d'entre eux était blessé, c'est l'image du noble qui en prendrait un coup...

-Je me débrouille mieux sur le champ de bataille de toute façon... Et toi le marchand d'arme je couvrirais mes arrières à ta place, on sait jamais quel genre de coups fourrés peuvent arriver quand on est pas... préparé.

Se tenant de nouveau aux côtés d'Edward, le général avait dégainé sa longue épée tout en lui offrant cette menace à demi-voilé. Si les choses venaient à mal tourner, il pourrait toujours tenter de tourner la situation à son avantage...

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Marcus Armstrong

Fonçant telle une torpille vers le navire de sa cible, Armstrong avait littéralement avalé la distance le séparant de l'Olympus. Dans sa nage effréné il en avait même renversé la barque patientant à côté du navire maître depuis le début de la soirée. Décidément les prouesses physiques du boxeur ne cessaient de s'accumuler, mais ce dernier s'en moquait éperdument. Il savait que le type mettant l'équipage de son capitaine en danger était dans ce navire. Il ne lui restait plus qu'à escalader la coque de ce navire et il pourrait finalement le confronter...





Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2829
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
389/500  (389/500)
Berrys: 341.428.650 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mer 4 Jan - 1:34


Piste d'Atterrissage!


Le maudit fendait les cieux dans un silence de moine, toute son attention portée sur son objectif et sur ce qui l'entourait. Après tout la position dans laquelle il se trouvait actuellement était potentiellement l'une des plus dangereuses pour lui, le liquide qui filait sous lui pouvant le neutraliser en un instant s'il y était poussé. Néanmoins il semblait que personne ne se soit intéressé à lui dans sa traversée subite de la distance séparant les deux embarcations. Que ce soit parce qu'on l'avait décidé ou parce qu'on ne l'avait pas encore repéré le principal demeurait qu'il ne serait pas inquiété. Tentant alors de profiter des quelques secondes de vol qui lui restait pour repérer Marcus il ne perçu aucun mouvement dans l'eau, reportant aussitôt son regard en direction du navire il remarqua qu'aucun trou ne s'y était formé. Si le lieutenant de Tengen était parvenu sur le navire il n'avait visiblement pas poursuivi sa lancée destructrice, dans un sens c'était une bonne nouvelle pour le Golem, cela voulait dire que tenter de le mettre hors d'état de combattre n'était pas la seule option. Dans tous les cas Kiru n'était pas plus avancé pour autant, son haki aurait facilement pu repérer sa cible seule dans l'eau, mais sur le bateau il y avait des centaines d'individus, et il ne connaissait clairement pas assez Marcus pour distinguer sa voix des autres. Néanmoins il se réconforta presque en se disant que vu l'humeur massacrante du blond il ne serait pas difficile à retrouver à bord. Sortant finalement de sa réflexion interne il se concentra soudain sur le navire qui n'était plus qu'à quelques mètres. Il allait devoir négocier ce qu'il avait oublié de prendre en considération en s'élançant du bateau du Yonkou, l'atterrissage!

Au vu de la vitesse à laquelle il fonçait vers le pont la roulade de réception qu'il avait d'abord envisagé devenait de moins en moins possible, à moins de vouloir reproduire une piste de bowling avec les invités en guise de quilles. Se forçant à trouver un moyen inespéré de pouvoir ralentir son allure au beau milieu des airs il regretta presque de ne pas avoir un deuxième Impact Dial, se rappelant alors que pour que cela marche il aurait du détruire une partie du bâtiment sur lequel il voulait atterrir. Se résignant à devoir finalement simplement s'écraser au milieu de la foule il se mit finalement à agiter les bras avant de crier un grand :

Chaud Devant!!!!

A peine eut-il fini son cri qu'il passa au-dessus des premiers convives, s'imaginant leur lever un chapeau imaginaire en guise de salut comme dans un dessin-animé avant que le choc n'ait lieu. Il s'écrasa contre le buffet, n'ayant pas fait attention si quelques hommes s'étaient écartés de son chemin ou si sa trajectoire l'avait depuis le début destiné à cet amas de mets à l'odeur enivrante. Néanmoins il ne voyait plus personne désormais, sentant un liquide couler lentement dans sa nuque et gouter de son visage. Relevant doucement le saladier qui s'était renversé sur sa tête il pu constater qu'il avait glissé sur quelques mètres après avoir heurté le banquet, les tables et les aliments ayant visiblement amorti sa chute. De nombreuses odeurs se mélangeaient autour de lui, témoignant du carnage culinaire qu'il venait de réaliser en envoyant valdinguer des plats un peu partout autour de sa piste d'atterrissage improvisée. Néanmoins il ne laissa pas le temps à qui que ce soit de réagir à cette arrivée impromptu, se redressant aussitôt il constata que son absence totale de douleurs, même légères, était du au corps visiblement sonné du serveur qui avait du se trouver derrière le buffet. Haussant les sourcils il lança à haute voie :

Houlà, désolé gamin!

Sans plus s'émouvoir du fait que le pauvre individu venait de lui servir d'airbag il se retourna aussitôt vers la foule d'invités, tentant de capter un visage connu sans y parvenir tandis qu'il lançait d'une voix forte pour bien se faire entendre :

Quelqu'un aurait vu un homme débarquer de nul-part comme un fou?!

Toisant alors les visages stupéfaits des personnes qui le fixaient il cru bon de préciser après réflexion :

Autre que moi bien sûr.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
avatar
Messages : 322
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
106/120  (106/120)
Berrys: 9.972.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Ven 6 Jan - 19:01











Gambit Decima.









Nom ; Guts.
Prénom ; Aaron.
Surnom ; Le Nocturne.
Âge ; Âgé de 17 ans.
Sexe ; Homme.
Race ; Humain.
Lieu de naissance ; West Blue, à Nighty Town dans le village de Xérèse.
Camp ; Civil.
Équipage ; X
But / Rêves ; Aaron rêve de beaucoup de choses, mais celui-ci n'a jamais eu de réel but dans sa vie.
Métier ; Il n'en a pas, il rend service aux gens et c'est comme cela qu'il est rémunéré.
Arme/Fruit du Démon ; Une canne à pêche solide rustique et une dague en dents de scie. Le Kage Kage no Mi.
♛ Résumé
LE JOUR N'EST FAIT QUE DE CE QUE LA NUIT A DÉCIDÉ.

Je coopère avec Sarab en restant discret, j'agis de manière décontracté et lui dis que dans tout le bordel qui va venir, chopper la récompense serait cool. Je bouge donc selon sa volonté en restant fluide et profite que l'attention soit focalisée sur Kiru.
♛ Venons-en aux faits
UN HOMME SE MESURE EN UNE NUIT.

Si j'avais bien une qualité parmi tous mes défauts mentaux, c'était ma capacité à analyser la situation dans laquelle je me trouve en deux trois secondes maximum. Ma main s'était approchée de la petite forme et je ne pouvais soudain plus bouger. Tout en restant souriant et ne voulant pas attirer l'attention, je contracta tout de même de toutes mes forces mes muscles en m'aidant un peu de mes jambes. Le tout étant bien-sûr dissimuler aux yeux des invités, mais rien à faire. Ce truc venait de me coincer et je ne pouvais pas bouger d'un seul centimètre. J'étais pétrifié à l'intérieur, mais je continuais d'être polis avec les invités.

J'entendis alors une légère voix s'élever alors que mon regard s'était dirigé vers l'océan ou des mouvements bien plus que suspects se déroulaient. Ce monstre de quelques centimètres voulait faire de moi sa poupée humaine ? De toutes façons, j'ai pas vraiment le choix. Je ne peux faire de mouvements brusques ou je vais attirer l'attention de tout le monde.. Je jeta un regard rapide à l'endroit de la petite chose et une moitié de corps se présenta avec un sourire sadique et des habits sombres. Un truc aussi petit à une force aussi grande ? Ce monde est fou.. tout se joue sur la force.. Encore une fois mon destin se retrouvait coincé entre les mains de quelqu'un d'autre car je manquais de force. Je ne pouvais m'empêcher de ressentir un certain stress quant aux récents événements passés.

Alors que je sentais des mouvements le long de mon bras, je replaça ce dernier le long de mon corps de manière tout à fait normal. Rapidement, je sentis le petit bonhomme vers mon épaule et sa voix retentir de nouveau. Rhaa.. c'est ce que je dis, on joue encore avec ma vie. J'en ai marre d'être faible. Je me contenta de lui répondre alors que des pirates arrivaient sur le pont et qu'un truc dans les airs menaçant arrivait en même temps que les remous de l'eau heurtais le navire. Je parlais à voix basse afin qu'il soit le seul à m'entendre :

- " Je vais t'obéir, et si on pouvais chopper ce coffre dans tout le bordel qu'il va y avoir ce serait cool, mais dangereux, et faut trouver de quoi se barrer. "

J'avais tout fait pour donner le maximum d'informations en peu de paroles, et sous ce masque seules les personnes me fixant m'auraient vu communiquer, mais avec quoi ? Le petit descendait le long de mon corps et se plaça au niveau de mon pied gauche en me forçant à avancer. Je ne pouvais pas apparaître comme quelqu'un de contrôler alors je rendis le mouvements plus fluide et continua d'obéir à sa force en donnant l'apparence d'être banal. Le seul petit problème c'est si je me fais repérer..

--CRRAAAAAAC-ZBOUUM--

Comme tout le monde, je ne put m'empêcher de diriger mon regard vers le type qui venait tout juste de débarquer sur le pont en cassant le buffet et en se ramassant parterre. Bon, au moins il aura l'utilité de détourner l'attention et il ne vient pas seul.. ça devrait le faire. Je continuais alors d'obéir à la force du nain-nain en suivant la direction qu'il voulait, un plateau toujours à la main.

♛ Précisions
LA NUIT JE FERME LES YEUX ET JE LAISSE COMMENCER LA VRAIE VIE.

Liste des techniques utilisées ;
Dernier mot ; Euh, soucis dans le codage même si ça change pas grand chose, j'essaye de régler ça mais apparemment ça ne vient pas de moi.
© Never-Utopia par Pastomaniac

Revenir en haut Aller en bas
Mio R. Konki
Pirate
avatar
Messages : 89
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
32/120  (32/120)
Berrys: 322.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Jeu 12 Jan - 22:02

    EVENT : GAMBIT DECIMA





    Bateau d'Abrahan – Quelque part sur West Blue

    Fin 1505












    Rp avec
    Kabayochi M. KiruAaaron Guts
    ♣ Puissant - Pirate renommé

    ++
    ♣ Pâle - Civil - Pêcheur

    ++
    Maud ButterfieldEdward Lawrence
    ♣ Libre - Violente - Dingue

    ++
    ♣ Fou - Colérique - Ambitieux

    ++
    Sarab
    ♣ Tontatta - Deux faces - Hors la loi

    ++



    « Les animaux »






    Alors que la jeune fille se laissait aller dans ses pensées futiles, la fête du continuait. Les coopérations, les grignotages, les brouhahas, les serveurs, les invités, les diverses distractions ; la musique sonnait toujours aussi fort ; l'éclairage scintillait de mille feux ; la fête du Dieu et de ses animaux. Dans cette foule, le lapin noir s'était dissimulé dans l'ombre, furtivement. Il n'avait pas attendu la fin du compte à rebours, le temps était compté, il s'était fourvoyé, et maintenant il se devait de se retirer. C'était son sort. Le lapin est prudent mais audacieux, il oublie qu'il n'est qu'un petit animal délicat, qui, essoufflé, finira toujours par se cacher dans son trou. Le dragon finit par se manifester. Animal magique, il serpentait la foule, se faufilant naturellement en laissant derrière lui ses envoûtements. Soudain, il se sentit attiré par son semblable spirituel, le noble félin orangé, actuellement plongé dans un ennui terrible. Cela étant la pire chose qui pouvait lui arriver, à lui, l'animal du risque et de l'aventure. L'ennui sonnait comme la mort, un insupportable son aigu sans fin. Se sentant concerné par son grand désarroi, le dragon prit la parole :


    -Oh ma chère, vous m'avez l'air embêté, peut-être pourrais-je raviver votre enthousiasme à grand coup de sorcellerie ?


    Ainsi, le dragon subjugua le tigre par sa fascinante prestation, faisant apparaître miraculeusement une colombe qui, comme ensorcelée, se posa sur l'épaule du félin. L'enchantement s'accomplit, faisait taire le bourdonnement assommant du fauve. Et là, prodigieusement, l'extrémité d'une rose apparut du bec de la colombe. Le noble animal était emporté dans un monde fantastique et merveilleux, il était inlassablement captivé par le mage mythique. Délicatement, il commença à saisir la rose, comme une offre émouvante qu'on ne pourrait refuser. Le dragon ne pouvait être que satisfait tant il avait de coups par le jet d'une simple pierre. Pourtant …


    De l'agitation. Un nouveau gagnant. Un imprévu. Le début d'une bataille. Une intrusion. Un sourire.

    Celui de Mio.

    Pour ce terrible félin, le tumulte et le risque étaient les plus belles choses, son intérêt montait, son cœur battait, son sang bouillonnait, la vie reprenait son cours normal. Qui pouvait attacher en laisse un animal aussi agité ? Ainsi, comme s'il était déjà rassasié des tours fantasmagoriques du serpent de feu, le tigre tourna la tête du côté des remuements. Le navire semblait être attaqué. Et le capitaine du bateau n'avait pas attendu pour agir. Expérimenté, il donnait des ordres clairs et précis, endossant son second rôle avec brio et efficacité. Ses soldats étaient à l’affût mais ils ne purent empêcher l'arrivée fracassante de l'intrus.


    « Quelqu'un aurait vu un homme débarquer de nul-part comme un fou? :Autre que moi bien sûr »


    Un homme, sûr de lui, et qui n'hésitait à employer un peu d'humour. A première vue, pour la jeune femme, il ne représentait aucun danger. Son arrivée n'était que divertissement et nourriture gâchée, et ne manquait pas d'effrayer les invités ainsi que … d'irriter le capitaine devant son échec. D'après lui, il y avait un deuxième intrus sur le bateau et qui ne s'était apparemment pas manifesté. La curiosité s'emparait de Mio : elle avait hâte de comprendre ce qui se passait, qui était cet homme, pourquoi était-il venu ici, qui était le deuxième intrus, quels étaient les buts de ce dernier, … ! Elle était aussi impatiente qu'une lectrice de One Piece après avoir lu le dernier chapitre sorti. La jeune fille se tourna vers le magicien :


    « hihi, voilà qui est amusant non? »


    Pendant ce temps là, l'ombre du géant ne planait plus derrière la jeune fille. Mio n'en prenait pas encore conscience, obnubilée par les événements, mais elle commençait à douter de la valeur de son compagnon. Les déceptions et les faux-espoirs commençaient à s'entasser, telle une masse de déchets qui s'accumule sans jamais disparaître. Son intérêt pour Edward diminuait. Malgré tout, le cœur d'une jeune fille aussi innocente qu'elle n'avait pas encore fini de briller d'une douce lueur. Même si c'était son destin, ce serait une étape bien trop prématurée pour qu'elle survienne à la suite de ces événements. La seule personne qui pouvait véritablement l'enclencher était Edward Lawrence.


Revenir en haut Aller en bas
Sarab
Le Fantôme
avatar
Messages : 306
Race : Tontatta
Équipage : Ligue des Assassins

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
53/200  (53/200)
Berrys: 20.855.500 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mer 18 Jan - 15:15




HUNT AND KILL


Event Gambit Décima

Le Tontatta avait réussi sa manipulation, il détenait désormais toute son emprise sur le jeune serveur pâle, alors continuant de marcher vers les escaliers, un événement venait de les interrompre. Un homme avait déboulé sur le pont, fracturant le buffet ainsi que les barrières en bois protégeant les gens contre les coups de vagues. Un trou assez large c'était formé et si les invités ne prêtaient pas attention, ils pourraient tous tomber à la mer et devenir naufragé en plein océan. Le gnome avançait sous le repli du pantalon de sa poupée, forçant la marionnette à marcher en descendant les escaliers sans attirer l'attention, usant justement de cette diversion pour s'évaporer. Ils se dirigeaient vers la cale, des milliers de barils et de cargaisons s'y trouvaient, des tonneaux remplis de nourritures et d'alcools en tout genre, des caisses pleines de provisions, de poudre, de feux d'artifices... Pourquoi avoir une telle ressources d'objet sur un bateau... Et surtout, pourquoi le mettre aussi facilement à la portée de notre petit monstre ?

Il se léchait les babines, ses yeux décernant son trésor à travers le tissu, il était en extase devant cette vision sublime, il s'imaginait déjà les flammes et les explosions, les bruits, les cris, le chaos. Sarab venait de faire en sorte de se précipiter vers une caisse semi-ouverte, l'on pouvait y distinguer des fusées ainsi que des petits barils de poudre colorées enveloppés par du papier rouge inflammable. Il venait de grimper le long des jambes du serveur, puis passant dans la manche, il forçait sa main vers les tiges des explosifs, essayant de lui en faire prendre quelqu'un.

Une fois cela fait, il sortit des cailloux de son sac pour les taper entre-eux, formant des petites étincelles, rien de bien méchant, quelqu'une d'entre elles partiraient vers la mèche en lin rattachée sur la fusée. Et voilà le travail, un boucan d'enfer s'apprêtait à résonner dans toute la cale du bateau, tandis que Sarab qui s'était laissé glisser jusqu'à la cheville du serveur pâle, le contrôlait désormais afin de vite fuir de ce niveau, remontant les escaliers, il freina net sa course afin de le faire marcher tout doucement, l'air de rien et se mêler à la foule une nouvelle fois. Cependant, chose très importante, il se dirigeait cette fois-ci, vers le trou que l'homme avait produit préalablement, afin de s'assurer une échappatoire au cas ou.




© By Halloween







Dernière édition par Sarab le Sam 4 Fév - 11:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1522

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Dim 29 Jan - 5:49



Francesko Abrahan & Marcus Armstrong
À peine le nouvel arrivant s'était-il écrasé dans le buffet, qu'il avait été encerclé par les hommes d'Abrahan. Drappés d'un costume de coton d'un noir profond, leur visage sérieux et légèrement austère ne leur donnait nullement l'air de vouloir plaisanter. Une vingtaine de rapières pointés sur lui, l'inconnu fut immédiatement bombardé de questions par l'hôte de cette soirée.

-Je manque de tolérance pour les gens qui s'invitent chez moi sans se présenter. Vous êtes avec Tengen ? Qu'est-ce que vous venez faire sur mon navire sans vous annoncer et qui êtes vous ?

Une série de questions pertinentes qui ne risquaient pas de trouver de réponse pour le moment. En effet, un autre invité surprise venait de s'ajouter à cette petite sauterie, ce dernier beaucoup plus problématique que le précédent.

-Abrahan ! Ramène ton cul, on va passer à l'interrogatoire !

Là se tenait Marcus sous le regard ahuri de quart des invités, le même quart qui savait qui était ce type. « Marcus Armstrong, le lieutenant de Tengen, un équipage à lui seul, le bastonneur, la bête, le batteur de navires ». Si voir l'homme d'un yonkou était déjà inquiétant en soit, le fait que cet homme ai choisi de se déplacer l'était encore plus.

-Hm... J'avais cru à une possible visite de courtoisie, mais mais vous semblez vous être déplacé pour une autre raison. Qu'est-ce que vous me voulez ? Tengen souhaite renégocier les termes de notre entente ?

-Tsk, tu vas faire l'innocent. Je suis là à cause de tes liens avec la cour décimas ! Et si tu préfère éviter de parler, je peux toujours t'étamper le portrait sur tout le pont de ton navire !

Si le capitaine pirate semblait avoir été un brin calmé par sa douche froide dans l'océan, il restait certainement un vrai problème, prêt à bondir sur son interlocuteur à tout moment.

-Mon cher, j'ai bien des relations avec des gens que l'on pourrait qualifier de... Discutables, mais jamais je n'ai travaillé avec les Décimas.

Pas un mot, pour toute réponse le lieutenant s'était contenté de charger l'épéiste avec la ferme intention de lui mettre une droite, tentative qui fut évité au dernier moment. Une puissante explosion dans la cale avait secoué tout le navire sans signe avant-coureur.

-La poudre ?!

Gardant la main sur la garde de son sabre, Francesko s'empressa d'envoyer une partie de ses hommes gérer l'incendie s'étant certainement déclaré plus bas. Déjà qu'il manquait d'hommes pour faire face à cette situation... Certes il n'était pas trop inquiet pour l'état de ses trésors, après tout ceux-ci étaient tous enfermés dans la une large section en marbre dédié aux quartiers de l'équipage, mais si l'Olympus coulait il ne serait pas plus avancé. Et alors que Marcus s’apprêtait à le charger une seconde fois, l'impact du navire du lieutenant créa une seconde secousse qui mis temporairement fin aux hostilités. La vitesse de ce dernier avait largement compensé pour sa taille réduite et voilà que l'équipage du Armstrong commençait à débarquer sur le pont, s'assurant de rester à distance raisonnable des hommes d'Abrahan.

-On se calme, nous sommes venus enquêter pas attaquer un allié. Si vous nous laissez agir librement tout ira bien.

D'un simple pas gracieux, la secrétaire du lieutenant s'était contenté de passer d'une rambarde à l'autre sans grande difficulté. Apparemment elle cherchait à être la voix de la raison, ce qui risquait d'être relativement difficile au vu de la situation.

-On devrait juste supprimer cette putain d'alliance. À quoi bon avoir ce type avec nous ? Il manigance sûrement un truc pour faire tomber Liga !

-Pourrais-je savoir si votre capitaine est à l'origine de ces... Inquiétudes ?

Comme sortie de nul part, la jeune épouse d'Abrahan s'était manifesté de sa voix calme. Elle qui n'avait pas dis un mot à ses invités de toute la soirée se manifestait soudainement pour tenter de calmer les choses. Un voile de silence s'était abattu très brièvement sur le navire, apparemment elle avait fait de l'effet, mais le Armstrong n'attendit pas pour répondre à l'étrange question.

-Quand je vois qu'un sale type essais d'enculer mon capitaine, j'ai pas besoin d'attendre les ordres !

-Alors puis-je suggérer que vous enquêtiez calmement ? S'il y a des décimas à bord, rien n'indique que mon époux en soit même au courant. N'importe qui ici pourrait leur être associé...

-Parfait ! Alors on va vous démasquer un à un et vous ficher jusqu'à trouver le coupable alors ! Je repart pas d'ici tant que je n'ai pas trouvé le type à l'origine de ces rumeurs ! Tiens toi le brun ! On commence par toi ! Retire ton masque avant que je te fasse bouffer tes dents !

Désignant le faux Edward Lawfence, Armstrong s'avança de manière agressive, laissant clairement transparaître que s'il ne se pliait pas à ses demandes il lui arracherait ce masque lui-même... Et pas que ça. McGuiness quant à elle s'était faufilé en direction d'un Kiru couvert de résidus de bouffe comme pour remettre les pendules à l'heure.

-Conseil, si vous voulez tenir longtemps dans cet équipage, je vous suggère de faire preuve d'un peu plus de créativité quant à vos solutions. Il a peut-être l'air de s'être calmé, mais le connaissant il va péter les plombs à nouveau d'ici quelques instants et là vous aurez intérêt à avoir quelque chose de prévu pour l'arrêter, vos grosses mains ne suffiront pas à éviter un incident. C'est la réputation de Tengen qui pourrait être affecté ici, je vous suggère de trouver une solution productive à ce problème !

Elle était énervée mais elle avait raison. Un conflit entre les hommes d'un yonkou était généralement signe de faiblesse. L'instabilité de l'équipage du calculateur était certainement son plus grand défaut, et il ne faisait nul doute que les trois autres yonkou demeuraient à l'affût de toute faille à exploiter. La moindre erreur et tout le monde ici présent écoperait...

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Zech le Fantastique

Concentré sur le drôle d'énergumène bougeant comme un taré un peu plus loin, le magicien ne revint à sa conversation que lorsque son interlocutrice s’adressa directement à lui. Amusant ? Ça pour être amusant ça l'était. Enfin, pour être clair c'était plus amusant qu'une journée de banale navigation sur une mer sans vent. Au final, l'arrivé de ce drôle de type suffisait à amuser la galerie et surtout, ça lui permettait de prendre une pause pour apprécier une conversation avec cette jeune dame. Les vrais problèmes arriveraient dans quelques instants, ainsi donc il était important de trouver du plaisir dans ce court moment qu'il leur restait. Exécutant un petit tour de carte pour la rousse, l'homme lui présenta un as de pique avant de cacher ce dernier au sein du paquet tout à fait normal. Brassant les cartes tel le plus grand expert de la planète, celui-ci retourna le paquet pour révéler que la surface de toutes les cartes avait été changé pour représenter un griffon. Lui tendant l'une des cartes en guise de cadeau, l'homme tourna son attention à nouveau sur le drôle de type qui sortait maintenant de la cale du bateau.

-Ma chère, vous m'apparaissez comme une femme possédant un vrai cœur de lion et la prestance d'un aigle. Considérer cela comme un cadeau de ma part...

À peine ces mots furent-ils prononcés que l'explosion dans la cale le fit se redresser. Le serveur à la drôle de démarche était toujours là, mais il semblait faire mine de vouloir s'éclipser. Que des drôles de phénomène ce soir dites donc !

-Mademoiselle, je présume que vous connaissez le jeu du bandit et du voleur n'est-ce pas ? Si vous avez le goût du plaisir, aidez moi à faire preuve d’héroïsme !

Et soudain, s'envolant tel un superhéro en direction de l'incendiaire tentant de fuir les lieux du crime, Zech glissa au ras du sol, filant un grand coup de pied dans les jambes de l'inconnu. Il avait beau être l'amuseur de service, il n'avait pour ainsi dire aucune raison de ne pas intervenir alors qu'un crime était commis sous ses yeux. Un crime... Parlant de ça ses copains mystères de tout à l'heure semblaient avoir profité de la distraction pour s'éclipser en direction des grandes portes de marbre... Curieux.





Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2829
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
389/500  (389/500)
Berrys: 341.428.650 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mer 1 Fév - 0:16


Chifoumi?!


Les hommes qui encerclaient le maudit n'avaient pas l'air commode, semblant tout de même hésiter quant au degré de vigilance ils devaient avoir concernant l'individu qui s'était écrasé dans le banquet. Néanmoins les visages sérieux et les armes qu'on lui pointait sur le corps afin de le tenir en respect n'avait aucune incidence sur son attitude. En réalité c'était à peine s'il en avait quelque chose à faire, certes il savait qu'on l'avait encerclé mais son cerveau demeurait concentré sur sa tâche principale, retrouver et calmer Marcus avant qu'il ne commette une bourde irréparable. Prêtant une vague oreille aux paroles de celui qui malgré son masque était largement reconnaissable Kiru ignora quasiment Abrahan, un sourire naissant au moment ou le lieutenant de Tengen débarqua dans la foule en s'adressant directement à leur hôte. S'il y avait bien une chose que lui et l'homme avaient en commun c'était visiblement leur difficulté à réaliser des entrées un tant soit peu discrètes. Se faisant rapidement le centre de l'attention Marcus sembla provoquer des réactions particulièrement inquiètes chez ceux qui semblaient le connaître, au moins de réputation. Kiru prêta alors finalement une oreille distraite aux propos échangés entre les deux principaux protagonistes tandis qu'il tentait de sonder la salle. Au vu du nombre de personnes présentes ici Marcus avait certainement raison sur un point, il y avait certainement ici des gens peu recommandables et à qui Tengen n'apprécierait guère d'être affilié.

Les événements eurent alors lieu rapidement, le navire étant secoué par une explosion une seconde et assailli par les hommes de Tengen la suivante. La situation semblait se tendre de plus en plus à chaque seconde avec un nouvel événement venant régulièrement s'ajouter au vase déjà bien rempli . Kiru triait les informations tout en demeurant sur ses gardes, ne sortant de sa concentration silencieuse que pour donner toute l'attention qu'elle méritait à la jeune secrétaire de l'équipage du Yonkou. Ce qu'elle disait était certainement particulièrement vrai, encore une fois la tension et l'énervement entourant Marcus était palpable, le maudit y imaginait même sans réelle difficultés la mèche se consumant lentement et qui amènerait inexorablement la bombe qu'était le lieutenant à exploser aux dépends de tous ici présents. D'un autre côté le Golem avait du mal à penser à un autre moyen que l'affrontement pour tenter de calmer un minimum et stopper Marcus. Mais si on lui demandait de se montrer créatif alors il tenterait de le faire, en commençant par briser le silence dans lequel il s'était emmuré depuis sa dernière question pour tenter de détendre légèrement la jeune femme :

Si je leur propose un Chifoumi c'est créatif?!




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 443
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
106/250  (106/250)
Berrys: 263.772.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mer 1 Fév - 19:28





Quelque part dans West Blue...






___________________________________________







Le tout puissant Destin avait fini par rendre son jugement. Aussi dus-je me résoudre à plier sous son immuable autorité. Ce coffre et son contenu, quel qu’il fût, ne seraient pas l’instrument de ma grandeur future. Il était donc vain de tenter un quelconque larcin pour forcer son acquisition. Je ne pus m’empêcher de remarquer l’émergence de deux sentiments néfastes en moi. Tout d’abord, cet orgueil insolent qui me soufflait qu’il n’ existait pas d’arme plus destructrice en ce monde que le réceptacle physique de mon âme. Un sentiment qui n’était pas sans me rappeler l’un des invités surprise, curieusement. Mais il y avait également une part un peu plus sombre… Étais-je jaloux de cette arme qui attisait bien plus la convoitise que mes propres capacités ?







Mais, l’heure n’était désormais plus aux cogitations stériles. De nouvelles pièces s’étaient dressées sur l’imposant échiquier voilé. Celui qui semblait être la plus grande menace de la soirée s’avança au centre de toutes les attentions. Une tension palpable s’érigeait à mesure qu’il progressait vers son objectif. Son identité ne représentait pas un très grand mystère : le sombre morceau de tissu qui virevoltait au sommet du second navire était des plus explicites. L’un des lieutenants de Tengen s’était en personne présenté à nous. J’étais médusé de voir ces armes continuer à être brandies contre un tel personnage. Étaient-ils tous dénués de raison ? Ou n’étais-je qu’un faible maillon parmi toute une masse de combattants confirmés ?


Mes pieds s’actionnèrent ensuite, conformément à la volonté du fameux pirate. Ou plutôt, de ma propre volonté. Marcus Armstrong était certes très hautement au-dessus de mes médiocres capacités, mais il ne faisait pas partie de ces pirates d’élite qui m’intimidaient ne serait-ce que par leur présence. Il y avait encore des hommes d’un niveau supérieur, parmi les plus hautes sphères de la piraterie. Finalement, c’était sans doute ce pavillon légendaire qui m’avait épargné une mort rapide et brutale, mettant un terme à mes ardentes velléités de rébellion. Un brulant désir de faire mes preuves et de m’affirmer aux yeux du monde.


– Marcus Armstrong, c’est un honneur.


Fis-je, alors que je m’étais avancé à son niveau, dans le but de renoncer à ma couverture. Pride, quant à lui, était resté de marbre, durant l’opération, ce qui m’indiqua qu’il ne semblait pas s’opposer à ce qui allait suivre. C’est ainsi que j’ôtai mon masque, dévoilant un regard ambitieux entouré d’agressives balafres. Je poursuivis à l’intention de Marcus, d’une voix bien plus discrète :


– Edward Lawrence. Anti-Décima.


Et puis, contre toute attente, je me décidai à contre-attaquer. Il ne fut pas évident de choisir l’action la plus appropriée à cette situation tendue, mais j’étais persuadé d’avoir agi avec suffisamment de recul. Pendant un instant, j’avais cru que mon corps s’opposerait à ma décision, emportant mes vis-à-vis dans une chaleureuse déflagration. Mais ce fut finalement une balle que j’entrepris de tirer. Et à l’attention de ce cher rival du soir. C’était de bonne guerre, pensais-je.


– Si je puis me permettre, j’ai remarqué un individu suspect… A la vue de votre drapeau, il a dégainé son épée, manifestant des intentions belliqueuses à votre égard. Il s’agit du militaire en vert… là-bas.


C’est ainsi que je désignai le général, ce qui aurait peut-être pour effet de décanter cette trouble situation. Dans l'attente d Je continuais à scruter le comportement de Marcus, qui semblait être doté d’une impulsivité qui m’était très familière. Et si tel était le cas, nous étions tous deux de véritables bombes à retardement qui pouvaient détonner à tout instant.





_________________


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mio R. Konki
Pirate
avatar
Messages : 89
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
32/120  (32/120)
Berrys: 322.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Jeu 2 Fév - 21:59

    EVENT : GAMBIT DECIMA





    Bateau d'Abrahan – Quelque part sur West Blue

    Fin 1505












    Rp avec
    Kabayochi M. KiruAaaron Guts
    ♣ Puissant - Pirate renommé

    ++
    ♣ Pâle - Civil - Pêcheur

    ++
    Maud ButterfieldEdward Lawrence
    ♣ Libre - Violente - Dingue

    ++
    ♣ Fou - Colérique - Ambitieux

    ++
    Sarab
    ♣ Tontatta - Deux faces - Hors la loi

    ++


    « Celui qu'on ne connaissait pas, celui qui agissait dans l'ombre !! »




    « Aujourd'hui, moi, le détective Kogoro Mouri, commentera l'affaire.


    Spoiler:
     




    Le magicien continuait ses tours, comme si les récents événements inquiétants ne lui faisaient aucun effet. Alors que la plupart des invités affichaient un regard affolé ; ou sérieux et fermé pour certains qui essayaient de garder leur sang froid ; l'homme continuait ses affabulations. Toujours prévenant auprès de Mio, il lui joua un tour des plus angoissants, exclusivement pour elle, dévoilant des informations très précises sur la jeune fille. Serait-ce par une capacité divinatoire des plus exceptionnelle ou par un document tiré des archives d'un détective de génie ? Dans tous les cas, la rouquine se laissait bercer naïvement par le charme amusant du magicien, donnant crédit à ses tours  par cette explication : « talent et hasard » ; une logique sans réflexion, une évidence qui ne donnait même pas la peine de s'inquiéter. Il lui dit d'ailleurs ces mots :


    « -Ma chère, vous m'apparaissez comme une femme possédant un vrai cœur de lion et la prestance d'un aigle. Considérer cela comme un cadeau de ma part... »


    La réaction de cette jeune fille ? Prendre la carte. Oui. Ainsi, elle prit la carte, sans trop comprendre le délire affriolant du magicien. Elle était bien décidé à rester avec lui pour le moment, préférant ses manières plus distinguée que celles du lapin noir qui l'avait laissée de côté. L'action était très claire : elle était bien partie pour faire de même. Il serait logique d’affirmer que même si son cerveau n'était pas le meilleur en terme de réflexion, Mio se doutait bien que cet homme n'était pas n'importe qui, de part, par ses interventions, mais aussi par son calme. L'insouciance de cet homme face au monde extérieur que prouvait sa position ici : il était à part. Cependant, il était clair qu'elle ne voyait pas d'intérêt à chercher qui il pouvait être tellement cela lui importait peu. Dans son cœur de jeune enfant, tout ce qu'elle voulait, c'était de s'amuser : les histoires d'adultes, d'alliés, de masque, et tout ce qui s'ensuivait ne la concernait pas – et de toute façon, cela la dépassait complètement . Ainsi, que cette personne soit un Décima, un pirate reconnu et dangereux ou encore peut-être un révolutionnaire, un marine, un mercenaire, … Son opinion ne pouvait pas changer parce qu'il était clair qu'il était actuellement son allié. Après tout, c'était la seule chose en laquelle elle pouvait croire dans ce monde où elle ne connaissait rien. Grâce à ce confort rassurant, Mio pouvait aisément suivre cette personne sans douter.

    Un événements douteux fit alors son apparition : une explosion dans la cale. La jeune fille sursauta, et sûrement fut-elle inquiétée par l'état du bateau. Il ne faudrait pas oublier que l'eau était une menace pour elle, et surtout pour l'élu de son cœur. Et encore une fois, le magicien intervint, toujours aussi peu troublé. La proposition de jeu fit sourire la jeune fille : l'homme partait en son sens, comme si ses mots étaient choisis minutieusement. Les mystères autour de cet étrange personnage demeurait. Serait-il le suspect recherché ? Il était encore trop tôt pour une accusation prématurée, bien que les différents faits n'étaient pas en sa faveur. Quand à la jeune fille … Son visage dérouté et tordu faisait apparaître les terribles efforts pour tenter de comprendre en quoi les bandits et voleurs s'opposaient – à moins que ce soit parce qu'elle ne connaissait pas le jeu ?







    Mais une erreur fut commise, amenant l'affaire à sa conclusion.

    Le magicien se dirigea vers un jeune homme et l'arrêta par un kick magistral et précis. Mio s'empressa de les rejoindre, à l'affût - sûrement pensait-elle dans sa fougue que les voleurs pouvaient aussi voler les bandits. Ainsi, le magicien avait trouvé des coupables et des nouveaux suspects. Mais qu'en était-il réellement ? Le jeune homme était un serveur, et dans ce même serveur se trouvait un nain, et dans ce même nain se trouvait … la clé de l’énigme. ET OUI ! Le coupable … ETAIT LE NAIN ! Le véritable TENGEN ! Celui qu'on ne connaissait pas, celui qui agissait dans l'ombre !!


    Merci. »

    Spoiler:
     


    Mio s'approcha du serveur. Elle avait comprit la règle du jeu, un voleur n'avait pas de raison d'attraper un bandit, c'était donc l'inverse !


    « Alors c'est toi le voleur ? Désolée mais je dois t'attraper ! C'est la règle ! »


    Toujours dans l'optique du jeu, Mio ne comptait pas utiliser la violence. Elle chercha un moyen de l'attraper gentiment et finit par agir comme elle l'aurait avec ses frères. Après tout, cet homme ne semblait pas très robuste. Comme il avait été déstabilisé par le magicien, elle put entourer son cou avec son bras et le tenir fermement en passant derrière lui :


    « Voilà ! C'est bien comme ça ? »




Dernière édition par Mio R. Konki le Mer 15 Fév - 21:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sarab
Le Fantôme
avatar
Messages : 306
Race : Tontatta
Équipage : Ligue des Assassins

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
53/200  (53/200)
Berrys: 20.855.500 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Sam 4 Fév - 11:45




HUNT AND KILL


Event Gambit Décima

Sa couverture n'était plus, ce serveur n'était décidément pas réellement un atout pour Sarab, cependant, tout le monde semblait le viser lui, à la place du petit nain timbré. Il se devait de le défendre un minimum, après tout, l'homme pâle avait quand même permis au Tontatta de commencer sa chasse au trésor et le début du chaos. Deux personnes, un magicien de pacotille et une femme gringalet qui semblait perdu au plus profond de son esprit, sa cible, Sarab l'avait trouvée. Se glissant sous le t-shirt du serveur, passant par le col de son cou, le nain venait de se précipiter très rapidement vers le corps de la jeune femme, se positionnant au niveau de son oreille. Il s'exprimait d'un air confiant et maléfique, prenant la parole s'accrochant à sa proie, donc même si elle gesticulait dans tous les sens, il resterait là, dans sa nuque.

"Suis mes ordres, devient mes pas, sinon ton chère et tendre succombera."

Il venait de forcer la tête de la jeune femme, de son pouce contre le menton, il montrait le jeune homme qui venait de prendre la parole devant tout le monde, ce fameux Edward. Sarab venait de se faufiler le long de la robe de la jeune femme, se glissant jusqu'à ses chevilles, il serait sûrement caché par le tissu omniprésent autour des jambes de cette créature qu'on appelle femme. Le Tontatta avait déduit par les regards incessant dirigé vers Lawrence, qu'elle devait être attirée par cet homme, il l'utiliserait donc à son avantage. Usant de sa force afin qu''elle lâche prise sur le serveur, il n'avait aucun mal à diriger son pied vers le magicien, et d'un coup sec, sa jambe partait en direction des parties intimes du prestidigitateur. La blonde se devait d'exécuter, sous peine d'avoir mal, mais aussi de perdre son amant, alors commençant un premier coup-bas vers l'illusionniste, Sarab venait de lâcher prise et retomber sur le plancher en bois du bateau. Essayant de voir si le serveur l'avait remarqué, il faisait signe de la main très vivement avant de se mettre à courir, en sprint, vers la cale du bateau une nouvelle fois.

Le voleur avait pu apercevoir la porte en marbre sur le pont, mais il avait très vite compris qu'il serait difficile de l'ouvrir, il se devait donc de trouver un autre moyen. Un éclair de malfaisance venait de traverser son cerveau, la première explosion avait sûrement du causer quelques dégâts, mais bizarrement, elle n'était pas aussi grosse qu'attendu. Pour un Tontatta, c'était inadmissible, il se devait de rectifier le tir en faisant péter quelque chose d'encore plus gros. Alors comme initialement prévu, il se dirigeait vers le sous-pont et avec stupéfaction, il découvrit qu'il restait deux caisses de poudres qui n'avaient pas explosées. Prenant la première sur son index, il la soulevait sans difficulté, puis l'envoyant tournoyer en l'air, il propulsait la dernière boite dans son autre main et rattrapant l'autre qui chutait vers lui, il courait tel un gnome, avec un sourire diabolique sur ses lèvres. Des caisses en bois volantes, voilà ce que les gens pourraient discerner, il reculait, avançait, ne sachant pas très bien ou se trouvait précisément le plafond qui représentait le plancher de la salle au trésor, alors avec estimation et criant « Là ! » Sarab venait de claquer les boites en bois contre le sol et montant sur le couvercle de celles-ci, il allumait la mèche.

« KAWABOUNGA ! » s'écriait-il avant de faire littéralement exploser la poudre, le couvercle de la caisse le propulsait à vive allure vers le plafond, le poing tel un super-héros dirigé vers le ciel, il voyageait rapidement et puissamment. Un boulet de gnome mêlée à de la poudre à canon, parfait mélange de chaos, Sarab venait d'avancer le fou sur l’échiquier, son visage maléfique, ses mains crochues, ses petites pattes tordues, une progéniture de l'enfer faisait surface vers la terre, propulsé par un volcan de lave créé par le diable en personne. Avait-il réussi à trouver une façon de pénétrer dans la pièce marbré ou allait-il simplement traverser le pont en plein milieu de tous les membres du bateau, formant par la même occasion un énorme trou en épicentre du regroupement de personnes. Seul la chance et le hasard allait le déterminer...




© By Halloween










Dernière édition par Sarab le Jeu 9 Fév - 11:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
avatar
Messages : 322
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
106/120  (106/120)
Berrys: 9.972.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mar 7 Fév - 19:19











Gambit Decima.









Nom ; Guts.
Prénom ; Aaron.
Surnom ; Le Nocturne.
Âge ; Âgé de 17 ans.
Sexe ; Homme.
Race ; Humain.
Lieu de naissance ; West Blue, à Nighty Town dans le village de Xérèse.
Camp ; Civil.
Équipage ; X
But / Rêves ; Aaron rêve de beaucoup de choses, mais celui-ci n'a jamais eu de réel but dans sa vie.
Métier ; Il n'en a pas, il rend service aux gens et c'est comme cela qu'il est rémunéré.
Arme/Fruit du Démon ; Une canne à pêche solide rustique et une dague en dents de scie. Le Kage Kage no Mi.
♛ Résumé
LE JOUR N'EST FAIT QUE DE CE QUE LA NUIT A DÉCIDÉ.

Jeu d'acteur sur 20. Je fais semblant de chercher Sarab et me laisse volontairement tacler en laissant le plateau voler sur le magicien. Je me laisse également saisir par Mio que je n'ai pas remarquée. Puis je suis Sarab dans la cale en faisant semblant de le poursuivre.
♛ Venons-en aux faits
UN HOMME SE MESURE EN UNE NUIT.

J'avais toujours mon plateau en main en descendant dans la cale, mais qu'est-ce que ce petit êtr voulait faire ? J'attendais ses ordres, ses gestes. Et devant moi se présentait alors toute une série de bidons explosifs et de choses dans le genre. Je le sentais remonté et il voulait que je saisisse des mèches de bidons, chose que je fis. Je ne sais d'ailleurs pas pourquoi.. il s'occupa de les allumer puis la fuite fut de mise. Je ne comprenais toujours pas mais ce nain mon plateau et moi remontions de la cale jusque sur le navire.

Je faisais mine de chercher du regard, il ne fallait pas que j'oublie la "mission" de celui qui m'employait. Je faisais mine de chercher ce petit être, sachant très bien qu'il était dissimulé sous mon pantalon. L'explosion retentit alors et faisant mine d'être surpris, je bougea mon plateau en rythme avec l'explosion tout en gardant le contenu. Ma couverture était sans doute assurée. Ou pas.. lorsque je vis ce magicien se précipiter au sol en me taclant à la Mark Landers, je fis mine de ne pas le voir. La tête toujours occupée à "chercher". Je me laissa donc taclé propre et net puis tomba au sol, si j'avais voulu éviter ma couverture était foutue. Et de manière général, un serveur est un bon à rien et pas un homme en quête de vengeance.

Le plateau vola en l'air, et par pur "hasard" il semblait tomber sur le magicien. Une fois à terre, je me fis doucement saisir par une femme que je n'avais pas remarquée. Comme prévu, je me laissais manipulé. En fait je n'étais bon qu'à ça, être manipulé. Le petit monstre bougea de ma jambe et sortit vers la femme, sans doute allait-il régler la situation. Et en effet un coup de pied magistral de la dame s'envola vers les roubignoles de celui qui m'avait mit à terre. Hé hé, au moins ça le calmerait quelques secondes.

J'étais désormais libre, mais je ne savais que faire. Jusqu'à ce que j’aperçois le petit être sur le plancher, son sourire était terrifiant mais il avait un timing parfait. Et rapide comme un gosse voulant créer le chaos, il fila de nouveau vers la cale en me faisant signe de le suivre. Bien-sûr, je m'exécuta. Mais il me fallait assurer ma couverture, encore. Et si lui avait une option pour s'échapper notamment grâce à sa taille et sa force, je n'avais rien. Je dis alors en m'exclamant à voix normal afin que les deux protagonistes m'entendent :

- " Iiil est là ! "

Puis je partis en courant dans la cale. Ce que je vis en arrivant était.. fou. Il courait avec deux tonneaux de poudre dans tous les sens, et ceci comme si de rien n'était. Décidément dans ce monde, tout le monde à une force démentiellement mesurée. Puis il s'arrêta net et monta sur les barils qu'il s'empressa d'allumer avant de lâcher un cri de folie. Cette petite construction le fit voler vers le plancher d'au-dessus. Hey mais, c'est pas la salle du jackpot ici ?..

♛ Précisions
LA NUIT JE FERME LES YEUX ET JE LAISSE COMMENCER LA VRAIE VIE.

Liste des techniques utilisées ;
Dernier mot ; Euh, soucis dans le codage même si ça change pas grand chose, j'essaye de régler ça mais apparemment ça ne vient pas de moi.
© Never-Utopia par Pastomaniac

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1522

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Dim 12 Fév - 11:22



Marcus Armstrong, Francesko Abrahan & Général Zumias

Fixant le type un peu coincé derrière le masque, Marcus jeta un regard interrogatif vers l'un de ses hommes tenant un bloc de prime. Son signe de tête semblait indiquer que le la face de friture devant lui disait la vérité, pas de signe qu'il soit un Décima, mais ça n'empêchait pas vraiment le lieutenant de ne pas pouvoir le saquer. Et alors que ce type tentait de poser des accusations foireuses sur son voisin, c'est l'attention d'Abrahan qui se posa sur lui.

-Un autre rat s'est infiltré sur mon navire ? Et en plus vous avez osé venir m'adresser la parole comme si de rien était...

Appuyant le fil de sa lame contre la nuque de l'inconnu, le capitaine se lança dans un interrogatoire improvisé. Visiblement quelque chose se tramait sous son nez et l'énervement se faisait de plus en plus sentir dans sa voix.

-Il y en a d'autre ? Qu'est-ce que vous manigancez à la fin ?

Alors que l'hôte bombardait l’intrus de questions, Marcus s'était arrêté à mi-chemin en direction du militaire après s'être aperçu de la supercherie.

-Hé face de cul, si je comprend bien t'as rien à foutre sur ce bateau ?

-Je crois que vous avez trouvé votre fameux contact décima hein ?

Affichant son habituel sourire carnassier, le général caressa les quelques poils qu'il avait au menton avant de jeter un regard moqueur sur le gamin. Pour qui se prenait ce petit con ? C'était la deuxième fois qu'il tentait de le baiser ce soir et c'était la deuxième fois qu'il se vautrait lamentablement. Qui aurait cru que le vétéran se trouverait un rival ce soir...

-C'est bon je t'embarque avec les autres, game over gamin.

Fonçant vers le grand brûlé, le lieutenant balança une droite dans sa direction avec la ferme intention de le mettre k.o. N'étant pas totalement inconscient, il avait largement retenu la puissance de son punch, mais vu la carrure du jeune devant lui, il allait certainement être mis hors-jeu un moment si son coup percutait.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Frolo, Hilda & Clint

-J'arrive pas à croire qu'on tente l'approche directe.

-On sort comment après ça ?

-Vos gueule, on serait pas dans cette situation si vous étiez foutu de répondre à ces bêtes énigmes !

-T'y arrivais toi ?

Ensemble le petit groupe d'infiltré s'était faufilé dans la chambre du Francesko, tentant désespérément d'ouvrir le coffre pour en récupérer le contenu. Mais alors que Clint s'efforçait de trouver ce qui tenait ces chaînes ensemble, un violent fracas retentit dans la pièce. Encore une explosion... Plus proche cette fois.

-Dites ce trou dans le sol était là il y a un instant ?

Pointant l'espace d'environ la taille d'une balle de baseball à ses pieds, Frolo réalisa bien vite qu'une minuscule silhouette se tenait juste à côté de ce dernier.

-Hé merde ! On a de la compagnie !

Presque aussitôt le trio ridicule se mit à agir de concert afin de gérer cette situation. Si Clint colla son immense langue sur le coffre avant d'avaler ce dernier comme une grenouille avalerait un moustique, les deux autres attaquèrent presque aussitôt le nain sans poser plus de questions. Le coup de katana vertical fonçant droit sur l'intrus visait principalement à le faire esquiver pour mieux tomber dans la marée de cheveux qu'Hilda venait d'envoyer vers lui grâce à son retour à la vie. Il fallait mettre ce truc hors-jeu et vite avant que les choses ne tournent mal pour le groupe...

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Zech le Fantastique

Décidément le magicien était plein de surprises, en effet après avoir effectué un tackle impeccable, il se pris un magnifique coup dans les burnes de la part de celle qui l'aidait à peine deux secondes auparavant. Enfin pas de danger, les noix d'un prestidigitateur c'était magique c'est connu. Ainsi, plutôt que de se tordre de douleur pendant des heures, le magicien se contenta de tousser l'une de ses colombes magiques avant de se lancer dans une course poursuite avec l'étrange petit groupe. Leur cible ? Pas le serveur louche apparemment, non c'était plutôt une saleté de gnome maléfique foutant la pagaille sur le navire. Ainsi, après un petit spectacle de jonglerie, l'être minuscule se propulsa contre le « toit » de la cale, laissant un trou ridiculement petit derrière sa personne, coup de bol...

-Bon j'ai beau être un magicien top niveau, c'est pas moi qui arriverais à passer dans un trou pareil... Suivez moi, la porte sur le pont est encore ouverte je crois !

Sans trop s'en rendre compte, Zech avait pris la tête de la mission qui avait initialement été confié au serveur : attraper cette vermine et l'écraser avant qu'elle ne cause plus de dégâts. Ça pouvait encore aller en même temps, il pouvait probablement faire confiance au gamin et à cette rouquine malgré son coup en fourbe indépendant de sa volonté. Enfin pas de temps à perdre en bavardages, si ce nain tombait sur les trois autres et qu'il se faisait repérer... Il se retrouverait dans une belle merde ! Enfin, s'il ne doutait pas qu'on le laisse passer sans faire d'histoire dans les quartiers privés de l'équipage, il n'était pas certain de pouvoir traverser le pont maintenant au prises avec une crise majeure...




Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2829
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
389/500  (389/500)
Berrys: 341.428.650 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mer 15 Fév - 0:42


Diversion!


Le maudit était presque déçu qu'aucune réponse ne soit venu en réaction de sa tentative de trait d'humour à l'intention de la jeune secrétaire. S'il était parvenu à la dérider un peu sur leur navire il semblait que la proximité du danger et le fait d'être au cœur même de l'action décourage toute réaction joviale de sa part. De toute manière elle avait certainement raison, ils n'étaient pas là pour jouer les comiques et les événements commençaient à prendre une tournure intéressante! Sur la foule d'invités revêtus d'un masque sur ce pont Marcus venait de choisir le seul ayant un intérêt immédiat pour le Golem, lui enlevant une belle épine du pied puisqu'il n'aurait plus à le chercher. Le visage du Lawrence, son nakama qu'il voyait de temps en temps mais surtout l'agent infiltré de Dead-End sur le navire, se dévoila alors d'une manière sûre de lui. Un léger sourire furtif fut néanmoins la seule réaction visible sur le visage de Kiru, celui-ci pouvant plus se lier à sa petite blague tombée à l'eau pour un observateur extérieur. Griller leur association dès lors n'aurait pas été une bonne idée, certes cela aurait pu servir à son allié qui semblait sur le point de se prendre toute la rage retenue par Marcus d'une seconde à l'autre mais cela aurait aussi pu le desservir. Autant garder ses atouts dans sa manche tant qu'on le pouvait!

Ainsi il n'esquissa pas le moindre mouvement lorsqu'Abrahan vint presser sa lame sur le coup de son nakama, le capitaine pirate semblait plus être du genre à réfléchir avant d'agir et n'attaquerait pas celui-ci tout de suite. Contrairement à Marcus qui aurait probablement déjà mis hors d'état de répondre le militaire visé par Mr H si celui dont il était initialement venu s'occuper n'avait pas été prompt à réagir. Edward venait de se mettre dans de sales draps en tentant de s'en sortir de cette manière, la situation tournait rapidement en sa défaveur et le militaire semblait prendre un malin plaisir à se venger des accusations précédentes. Son avantage était probablement également qu'il semblait avoir bien analysé les réactions du lieutenant de Tengen, impulsif au possible qui en à peine quelques secondes rebroussa chemin le poing en avant prêt à assommer l'individu en question. Une courte seconde Kiru hésita à foncer entre les deux hommes et à positionner sa main sur le poing de Marcus en lâchant avec un grand sourire :

La feuille bats la pierre!

Mais il abandonna rapidement cette idée, l'homme qu'il était censé surveiller et réfréner dans ses poussées agressives ne réagirait pas de la meilleure des façons à un trait d'humour dans ce climat tendu. Néanmoins l'homme de pierre constata à la vitesse de Marcus que celui-ci ne se donnait pas à fond, pour une fois il semblait agir avec une certaine forme de raison, ne souhaitant visiblement pas totalement défoncer sa cible. Kiru considéra rapidement de laisser l'action se produire, après tout au moins cela le calmerait un peu et éviterait de faire dégénérer les choses pour le moment. Il serait toujours temps de dévoiler l'identité d'Edward un peu plus tard avant l'interrogatoire et ainsi de le disculper de toute appartenance Decima. Mais peut-être que dans l'esprit de Marcus cela inculperait également le Golem de connivence avec ceux-ci, même si le travail de Salry à son sujet avait été fait minutieusement et qu'il valait généralement comme une parole divine. Kiru était d'ailleurs persuadé que Salry était au courant pour DE mais qu'il n'avait simplement pas pensé que cela ait un quelconque intérêt pour eux que le maudit en fasse partie. Dans tous les cas l'ancien Révolutionnaire en vint finalement à la décision que voir disparaître son unique allié présent sur le navire dès maintenant n'était peut-être pas la meilleure solution et se décida alors à agir. Divisant rapidement à l'aide de ses pieds un carré autour du Lawrence il regarda la partie du pont sur laquelle celui-ci se trouvait perdre subitement toute stabilité pour commencer à s'enfoncer dans la pièce inférieure. Au vu de la course de Marcus celui-ci ne pourrait que voir son poing passer au dessus de sa cible qui tomberait certainement en chute libre.

Cela ne leur ferait gagner que quelques secondes et aurait certainement tendance à énerver encore un peu plus Marcus mais cela permettrait au Golem de détourner l'attention du lieutenant ailleurs. Cherchant des yeux une nouvelle cible potentielle son regard s'arrêta finalement sur un duo sur sa gauche venant visiblement des quartiers inférieurs du navire, en bref certainement de la cale! Le groupe semblait agité et vouloir désormais revenir vers eux. Que ce fut par une conviction personnelle ou une attitude de leur part qui les trahi le Kiru eut soudain l'impression que l'agitation que l'arrivée des pirates de Tengen provoquait leur était bien utile. Ils n'avaient en réalité peut-être aucun lien avec l'explosion survenue un peu plus tôt et leur présence aux étages inférieurs était probablement anodine mais cela suffirait certainement à piquer la curiosité et la soif de recherche de Decima de Marcus! Sans plus s'attarder et alors qu'Edward n'aurait probablement pas encore disparu du pont s'il n'avait pas bougé il lança d'une voix forte :

Marcus ces deux là viennent de la cale et semblent pressés de s'en éloigner, ils doivent être liés à l'explosion et ont certainement quelque chose à se reprocher!



_________________


Dernière édition par Kabayochi.M.Kiru le Sam 25 Fév - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
avatar
Messages : 322
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
106/120  (106/120)
Berrys: 9.972.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Jeu 16 Fév - 21:47











Gambit Decima.









Nom ; Guts.
Prénom ; Aaron.
Surnom ; Le Nocturne.
Âge ; Âgé de 17 ans.
Sexe ; Homme.
Race ; Humain.
Lieu de naissance ; West Blue, à Nighty Town dans le village de Xérèse.
Camp ; Civil.
Équipage ; X
But / Rêves ; Aaron rêve de beaucoup de choses, mais celui-ci n'a jamais eu de réel but dans sa vie.
Métier ; Il n'en a pas, il rend service aux gens et c'est comme cela qu'il est rémunéré.
Arme/Fruit du Démon ; Une canne à pêche solide rustique et une dague en dents de scie. Le Kage Kage no Mi.
♛ Résumé
LE JOUR N'EST FAIT QUE DE CE QUE LA NUIT A DÉCIDÉ.

Encore une fois Aaron hoche la tête à Zech et décide d'y aller à la Sarab, s'aidant de la force de son double d'ombre pour atterrir dans les bras de Frolo. Il se recule ensuite dans le coin de la pièce et observe.
♛ Venons-en aux faits
UN HOMME SE MESURE EN UNE NUIT.

Je ne pouvais pas le savoir, mais il semblait bien que cette salle était bien celle où le coffre résidait. Ce fameux jackpot dont Abrahan nous avait parlé. Le nain-nain était donc passé en force et avait créer un tout petit trou, et d'ici il était impossible de toucher le plafond même en sautant. Si un homme n'est pas suffisant, deux le sont amplement ! Mais ce magicien qui, il y a quelques minutes m'avait taclé voulait maintenant faire équipe avec moi. Quel fou, comme si j'étais du genre a retourner ma veste. Et puis en plus c'est un blouson..

Bref, j'hocha la tete à ses paroles et attendit qu'ils sortent tous deux de la cale pour activer mon Doppëlganger. Ces deux guss allaient vite mais le temps qu'ils traversent le pont et qu'ils entrent dans la chambre j'y serais déjà depuis longtemps ! Mon double d'ombre était déjà à genoux, attendant que je pose mon pied sur ses mains pour m'envoyer vers le plafond tel une fusée comme l'avait précédemment fait le tout petit homme. Je posa enfin mon pied droit sur les mains de mon Doppël et contracta tous mes muscles pour sauter le plus haut possible alors que mon double se relevait pour me lancer vers le plafond.

Un bon crac et un mal de tête plus tard, je me retrouvais dans les bras d'un homme d'un homme vêtu tout de rose avec une coiffure un peu.. spéciale. Il semblait très surpris de me voir ici, et moi de même. Loin de moi l'idée d'être homophobe, mais je ne fais pas de câlin aux hommes, du moins pas à ceux que je ne connais pas. De plus je semblais le gêner en pleine action et on étais collé comme deux siamois. Ce type me gênais au plus haut point alors je m'écarta le plus rapidement possible de lui pour me retrouver dans un coin de la pièce.

D'ici la scène était.. bizarre. Le gnome était en pleine action, par terre il y avait v'la les cheveux et un type avait l'allure d'un coffre.. Et y avait aussi l'autre gars en rose avec un katana à la main. Bien trop perturbé pour faire quoi que ce soit d'autre, j'analysais encore un peu la situation alors que mon ombre me rejoignait.
♛ Précisions
LA NUIT JE FERME LES YEUX ET JE LAISSE COMMENCER LA VRAIE VIE.

Liste des techniques utilisées ;
- Doppëlganger : Aaron invoque son ombre, celle-ci prends la forme de ce dernier et suit ses ordres. Le maudit sait parfaitement contrôler son ombre et peut lui faire prendre des décisions rationnelles, par exemple il sait fait la différence en disant à son corps de faire une esquive en exécutant un bond vers la droite et son ombre d'attaquer avec un coup de pied circulaire. [Niveau 20]

- Déplacement : Aaron se sert de SON ombre qu'il aplatit au sol par sa pensée et la fait bougée de par sa conscience (Cette technique peut permettre une infiltration, ou surprendre son adversaire.) [Niveau 5]

Dernier mot ; Euh, soucis dans le codage même si ça change pas grand chose, j'essaye de régler ça mais apparemment ça ne vient pas de moi.
© Never-Utopia par Pastomaniac

Revenir en haut Aller en bas
Sarab
Le Fantôme
avatar
Messages : 306
Race : Tontatta
Équipage : Ligue des Assassins

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
53/200  (53/200)
Berrys: 20.855.500 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Sam 18 Fév - 14:18




HUNT AND KILL


Event Gambit Décima

Sarab, ce nain, si déplaisant, si malsain, discret et pourtant omniprésent, il fallait avouer qu'il avait la classe tout de même. Du haut de ses trois pommes, son regard curieux se dirigeait vers les cheveux, il était en extase, pour lui, le monde était tellement grand, le gnome ne représentait rien vis-à-vis des humains et par conséquent, une attaque si futile, un stratagème si minuscule ne pouvait réussir. Il s’apprêtait déjà à réagir lorsqu'un bruit retentit et une silhouette se dessinait dans la pièce, le serveur, ce mioche pâle et si fragile semblait avoir quelques talents cachés. Le Tontatta venait de sauter sur une mèche de cheveux, s'agrippant très fortement, il ricanait, une vraie aventure, une montagne russe, un large sourire aux lèvres, le gnome était heureux sur ce bateau. Il avait réalisé tellement de conneries, fait chier tellement de personnes, un vrai enfant, son esprit puérile était sadique, mais tellement mignon.

En voyant les trois hommes, Sarab venait de comprendre la situation, ce trésor pour lequel il était venu à la base avait disparu, pointant du doigt le gros monsieur, il ne pouvait s'empêcher de pouffer de rire en voyant son estomac et sa gueule de crapaud, les lunettes qu'il portait était tellement ridicule, le nain venait de lâcher prise sur les cheveux et se rouler maintenant sur le sol explosant de rire tel un gamin. L'homme avait une choucroute à la place des cheveux, des larmes coulaient le long des joues du gnome, soufflant fortement afin de reprendre le contrôle, il détournait les yeux vers les deux autres personnes dans la pièce. Frappant du poing sur le bois, il venait de s'écrouler à terre une nouvelle fois, pointant de sa petite main, l'homme aux cheveux roses et la femme au katana, ou bien était-ce l'inverse ? Il en était pas très sûr, Sarab n'arrivait plus à distinguer quoi que ce soit tellement ses yeux étaient humides et couvert de pleure, il se bidonnait dans tous les sens, son rire résonnait à travers toute la pièce et ce qui devait arriver, arriva. Il sifflotait l'hymne des morts, ne bougeant plus en position cadavre comme dans une tombe, il venait littéralement de mourir de rire, une petite fleur qu'il avait sortit de nulle part entre ses mains liées, ses yeux fermés, il restait immobile.

Un dernier ricanement, un sourire en coin, il ouvrait un œil afin de voir la situation et lentement, d'un air amusé, mais complètement maléfique, il glissait ses petits doigts dans son sac afin d'en extirper un morceau de miroir brisé. Le gnome venait de le lever jusqu'à sa vision et regardant son reflet, son corps tremblait de peur, mais il se devait d'agir et de laisser sa place. Conscient qu'il y avait beaucoup de menace sur ce bateau, Sarab avait confiance en sa moitié pour régler les problèmes et s'échapper de cet endroit en vie. Son rictus venait de se transformer, ses dents pointues et aiguisées ressortaient pleinement de sa petite bouche, ses mains crochues en forme de griffe venait de briser le dernier et seul morceau de miroir qu'il détenait. Plus aucun retour en arrière possible pour le moment, il venait de prendre le contrôle et pour rien au monde il ne laisserait ce misérable nain revenir à sa place. Ses pupilles venaient de se dilater, son regard diabolique fusillait les quatre personnes dans la pièce, sa langue sortait d'entre ses lèvres et se léchant les babines tel un fauve affamé, il changeait complètement de posture, agressif et démoniaque, le jeune Sarab n'était plus présent, son fantôme hantait désormais ce navire.

Il s'élançait alors en direction de la grenouille, d'un bond ahurissant et avec une vitesse hors du commun, le point en avant, le Tontatta s'apprêtait à envoyer valdinguer l'homme hybride. S'il restait sur place, forçant sa défense, son estomac serait sûrement tellement compacte qu'il devrait recracher le coffre, s'il se laissait faire, le crapaud irait s'écraser contre le mur derrière lui, seul l'esquive était possible. Afin de ne prendre aucun risque, Sarab s'était réceptionné sur ses deux pattes pour se propulser vers le plafond, prenant appui sur le bois de cette salle, ses muscles fléchis, ses genoux pliés, il s'apprêtait à bondir telle une fusée vers l'homme au katana. Préparant une grande puissance, sa rapidité d'action était plutôt conséquente, surtout qu'il fallait réussir à suivre des yeux ce machin si petit qui parcourait la pièce aussi vite qu'un Home-run.




© By Halloween








Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 443
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
106/250  (106/250)
Berrys: 263.772.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Lun 20 Fév - 18:41





Quelque part dans West Blue...






___________________________________________







Une chute. Littéralement. Il n’y avait guère de meilleur terme pour décrire ce qu'il m’arrivait. Une descente au plus bas, une descente aux enfers. Et je n’avais de cesse de tomber, soumis à l’autorité de la gravité. Cette mission tournait mal, vraiment mal. Il avait été bien compliqué de maintenir mon comportement docile. Et pourtant, j’y étais parvenu, fort d’une volonté jusqu’alors inébranlable. Mais pour combien de temps encore ? Combien d’humiliations devais-je encore endurer ? Cette situation m’horripilait, m’insupportait. Je demeurais les mains liées, tombant vers les ténèbres, les obscurs tréfonds de ce navire infernal. Mais, avant de sombrer complètement, je prononçai de solennelles paroles, d’un air grave :


– Et le magicien… ?


Ce furent mes dernières palabres dans le monde du dessus, de cette vie baignée de lumière, au sein de la haute société. Ce temps était révolu. Comme un monarque ayant chuté de son trône, j’étais désormais emmuré dans les bas-fonds de la société. Un certain sentiment de rejet s’anima en moi, un aperçu de ce qu’avait pu ressentir mon géniteur. Un rire sordide éclata. Pathétique. Les dieux m’avaient-ils finalement tourné le dos ?


Avançant vers mon nouvel objectif, je me mis à cogiter, me lançant dans une veine quête de solution à ma situation. Il n’y avait rien à faire, le désespoir m’accompagnait, quelles que soient les voies que mon esprit empruntait. Les visages des acteurs de ma défaite s’animaient dans mon imaginaire. Pride, désintéressé au possible, m’avait regardé me faire malmener sans broncher. Je doutais qu’il eût daigné me défendre par envie. Non, le connaissant, c’était sans doute pour éviter quelques désagréments dans ses objectifs personnels. Les conséquences auraient pu mettre le feu aux poudres. A mes yeux, c’était une erreur : il avait laissé passer sa chance de me canaliser. Et Marcus, fier lieutenant d’un Yonkou, animé par le même péché que moi… Je pestai. La minuterie qui rythmait mon self-control s’emballa. Agir sur ce bateau rimait à se faire… détruire, littéralement. L’homme le plus fort du monde… Liga D. Tengen… Mes yeux se fermèrent. Une voie sans issue.


Je finis par trouver ce que je cherchais dans la cale de cet imposant navire. Devant moi étaient alignés divers morceaux de bois. Et ils supportaient, tel Atlas, un bien lourd fardeau. Les épais éléments de marbre que j’avais pu apercevoir un peu plus tôt dans la soirée. Il suffisait de souffler ces piliers pour entrainer le navire vers les mortels abysses de l’océan. J’armai mon offensive et tirai mon boulet de canon afin de propager la destruction.


[…]


Mon tibia heurta donc ce qui soutenait les luxueux appartements du capitaine. Ce ne fut pas l’impact en lui-même qui secoua le bâti mais l’onde de choc qui en découla. Je m’étais efforcé de retenir la puissance de mon explosion. Je ne pouvais finalement me résoudre à couler le bateau. La vision d’Abrahan me dénigrant allait pourtant en ce sens. Et pourtant, je demeurai maître de ma colère, sans doute une ultime fois. Après avoir notifié toutes les personnes à bord qu’il y avait du grabuge, je commençai à songer à un moyen de me hisser au cœur de l’action. Je demeurai ainsi en alerte, guettant l’opportunité de revenir sur le devant de la scène.






_________________


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".


Dernière édition par Edward Lawrence le Jeu 9 Mar - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mio R. Konki
Pirate
avatar
Messages : 89
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
32/120  (32/120)
Berrys: 322.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Jeu 23 Fév - 22:27

[list]
EVENT : GAMBIT DECIMA





Bateau d'Abrahan – Quelque part sur West Blue

Fin 1505












Rp avec
Kabayochi M. KiruAaaron Guts
♣ Puissant - Pirate renommé

++
♣ Pâle - Civil - Pêcheur

++
Maud ButterfieldEdward Lawrence
♣ Libre - Violente - Dingue

++
♣ Fou - Colérique - Ambitieux

++
Sarab
♣ Tontatta - Deux faces - Hors la loi

++


« 25 euros par mois »



~ Que savez vous du pouvoir ?
Ce qui régi le monde, le désir de tout homme, la puissance , le contrôle total, la place qui se situe au dessus de tout homme, la dominance, la grandeur, les fruits de démon, … Oui les pouvoirs c'est bien. Mais la magie, c'est encore mieux.



Ainsi, la monde tel que nous le connaissons disparu.. Le magicien avait transformé l'espace en un gigantesque jeu grandeur nature. Les différents convives dont tout le monde s'en raillait étaient devenus des PnJ inutiles, les méchants contrôlés par la terrible IA semaient la terreur et les personnages joueurs, livrés à eux mêmes, menaient le combat dans l'arène. Différents groupes s'étaient formés : ainsi, on avait les gendarmes, les plus puissants du jeu menés par l'IA représentés comme des boss finaux que personne ne pouvait espérer battre, les bandits …


Spoiler:
 



Donc les bandits, où se trouvait l'incroyable magicien et sa jolie assistante rousse et les voleurs menés par Sarab avec son serviteur pâle qui se trouvaient en rivalité avec un groupe de voleurs contrôlés par l'IA...



Mio s'était fait avoir. Qu'aurait-elle pu faire contre cette puissante classe de nain - réservée au premium pour 25 euros par mois ? Rien en effet. Son pouvoir de manipulation était trop fort pour elle, l'obligeant à attaquer son propre allié. Par cette tragique attaque, son allié perdit la moitié de ses points de vie, mais grâce à la puissance de sa classe de magicien - édition limitée distribuée aléatoirement - l'attaque n'eut pas réellement d’effet. Telle était la puissance de la classe magicien : l'illusion. Seulement, l'offensive de ce perfide nain fut une bonne diversion, permettant la fuite de son groupe.

Arrivée dans la map « Cale du bateau », la rouquine se rendit compte que le nain avait disparu. Elle comprit rapidement qu'il s'était faufilé dans un trou au plafond en voyant toutes les têtes des avatars pointer dans cette direction. Décidément, l'investissement dans la classe nain n'était peut-être pas si mauvais : malheureusement, elle était pauvre. Reprenant ses esprits, la rouquine tourna la caméra vers le magicien, qui devait indiquer la suite des opérations. Rusé et rapide, il ordonna à tout le monde de le suivre pour pénétrer dans la pièce de marbre par l'extérieur, c'est à dire l'entrée normale. La jeune fille se demandait s'ils n'auraient pas besoin d'une clé spéciale gardée par les gendarmes mais il était bien possible que le magicien avait encore un tour dans son sac, ou même la capacité crochetage.

Ainsi, ils retournèrent à la surface, sur la map principale du jeu où l'on pouvait facilement naviguer sans avoir à attendre la page de chargement de la map. De nombreux noms de joueurs s'affichaient, sans que Mio puisse forcément les lire, ceux-ci étant floutés par le jeu. Il fallait lancer une conversation et obtenir l'accord du personnage pour que le nom puisse s'afficher. Même le nom du magicien ne s'affichait pas. La jeune fille aurait bien voulu le connaître, mais malheureusement, le temps pressait : ils étaient actuellement à la vue de la grande majorité des personnages, notamment des gendarmes. L'un deux, d'ailleurs, remarqua leur présence, ne manquant pas de la signaler aux autres. S'ils se faisaient aggro, c'était fini pour eux, même si le voleur avait rejoint leur camp.


« On nous a à l’œil … Il faut se dépêcher … »


La rouquine ne pouvait que compter sur le magicien, son libre arbitre complètement dépendant. Cependant, elle avait une idée derrière la tête. Mio ne voulait pas se battre : elle n'avait aucune envie de perdre et se retrouver au dernier check point. La fuite dans les airs était toujours envisageable. Jeter le jeune homme et s'enfuir l'était aussi. Perplexe, elle laissait défiler la liste des actions sans trop savoir laquelle choisir.

Puis, comme si une lampe miraculeuse s'était allumée au dessus de sa tête, elle se rendit compte de quelque chose : entre un voleur qui vole et un bandit qui ne fait rien, que voudrait le gendarme ? Cette devinette était la clé de tout. ET OUI ! Car finalement, le bandit innocent devait-il être inculpé ? Pas forcément. Etait-il une priorité ? Pas forcément. Ressemblait-il à un bandit ? Pas forcément. Le bandit veut attraper le voleur parce qu'un voleur vole les bandits et les gendarmes ! Et même si le bandit était l'ennemi à l'origine, le voleur restait le pire de tous ! Ne dit-on pas « les ennemis de mes ennemis sont mes amis ? ». Ainsi, voilà ce qui aurait du traverser la tête du magicien - et qui ne l'a pas été, à son plus drame. C'est dans cette logique que l'alliance gendarme-voleur pouvait se faire, l'astuce permettant la victoire.


« AU VOLEEEEEEEUR ! LA ! DANS LA PIECE !»





Dernière édition par Mio R. Konki le Sam 4 Mar - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1522

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mar 28 Fév - 3:53



Frolo, Hilda & Clint

Abattant son sabre sur l'être minuscule en face de lui, Frolo se pris une violente contre-attaque venue de nul part. Si le sabreur cru un instant s'être pris un punch de géant venu directement du nain, il s’avéra plutôt qu'un autre intrus venait de lui rentrer dedans de plein fouet. Un autre qui défonçait le plancher, c'était bien sa chance. Et alors qu'Hilda continuait d'essayer d'attraper le démon sur patte, Clint lui avait riposté de manière inattendue face à l'assaut que la créature tentait de porter contre lui. En effet, plutôt que de se défendre d'une manière traditionnelle, le crapaud avait plutôt opté pour une attaque en fourbe consistant en un crachat de matière visqueuse brunâtre directement dans la direction du petit monstre. Si ce machin pensait s'en sortir à cause de sa petite taille il allait être surpris, la précision sans égale de Clint lui permettait de toucher même une mouche en plein vol... Pas qu'il bouffe des mouches, le type n'était pas dégueulasse non-plus. Mais le batracien n'eut même pas le temps de voir si son attaque avait porté que le sol se déroba sous ses pieds. Troisième explosion de la soirée et voilà que toute la salle semblait tomber, pas exactement une bonne nouvelle quand vous êtes sur un bateau.

Si l'instant de la chute sembla durer une éternité, l'impact lui, fut violent et instantané. Avec les meubles volant partout dans la pièce, le choc fut plus que violent pour les intrus. Et alors que le petit groupe tentait encore de se remettre de cette chute, Clint fut le premier à se redresser et à foncer comme un rat vers le trou créé dans le sol précédemment. L'énorme coffre dans son estomac couplé au déplacement à quatre pattes que ce dernier le forçait à exécuter lui donnait définitivement les allures d'un animal nuisible. Enfin qu'importe, il ne se souciait pas trop du style dans une situation pareille. Ce qui venait de se produire, quoique ce soit, avait définitivement alerté les deux équipages sur le pont. Plus de temps à perdre, il fallait quitter le navire quitte à laisser ses partenaires en plan. S'ils n'arrivaient pas à suivre ils étaient cuits, point final ! Sortant du trou, le batracien constata déjà deux choses : Premièrement, la sale de marbre était tombé de biais. Deuxièmement, elle avait percé la coque pourtant solide de l'Olympus et ce dernier prenait maintenant l'eau. Plus de temps à perdre, si l'intrus voulait s'échapper il allait soit devoir tenter la nage, soit tenter de piquer une embarcation... Ou les deux ?


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Marcus Armstrong, Francesko Abrahan

Coup dans le vide... Réalisant ce qui venait de se passer, Marcus commença à serrer le poing de nouveau, clairement énervé par la situation. S'il y avait été à fond son punch aurait touché, mais là n'était plus la question. La rage qu'il éprouvait un peu plus tôt revenait à grand pas, s'il y avait bien une chose qu'il ne tolérait pas c'était qu'on se foute de sa gueule. Mais alors qu'il se préparait à suivre le grand brûlé dans la cale pour lui faire sa fête, un autre événement vînt troubler son projet de nettoyage. Une troisième explosion était venue secouer le navire, toutefois celle-ci fut la plus dommageable de toutes jusqu'à maintenant. En effet, c'est toute la salle des quartiers de l'équipage qui tomba au niveau inférieur cette fois.

-Commence à en avoir marre à la fin ! Qu'est-ce qui se trame sur ce putain de na-

-La ferme...

Le coupant d'un ton sec, Abrahan afficha l'air le plus sérieux qu'il ai pris de toute la soirée. Non-seulement sa soirée avait été ruiné, mais en plus l'intégrité de son navire était maintenant sérieusement compromise. Il en fallait beaucoup pour énerver le capitaine d'un naturel calme et raffiné, mais cette fois il avait été poussé à bout. Au diable la diplomatie, au diable la soirée, il avait même pratiquement envoyé chier le type qu'il tentait de garder de son côté depuis le début. Fini les festivités, il était temps d'exterminer les rats lui-même. Dégainant son sabre en donnant un grand coup dans l'air, le capitaine masqué fit s'éteindre toutes les torches présentes le long du navire... Enfin pas exactement. Les flammes ne s'étaient pas éteintes, il serait plus exact de dire qu'elles avaient été arrachés à leur torche pour venir flotter autour de l'homme.

-Francesko... On peux encore faire réparer le navire, pas la peine de faire quelque chose qu'on pourrait regretter par la suite...

Ignorant totalement son épouse se faisant toujours la voix de la raison, le capitaine fixait d'un regard aussi froid que le fer le trou béant dans son navire. Après ce grand fracas, tout le navire était devenu silencieux. Pas un invité n'osait hausser le ton et même Marcus avait choisi de se murer dans le silence, non pas par crainte de l'épéiste, mais plutôt par compréhension. S'il était du genre à sérieusement amocher son embarcation lors de ses accès de colère, cela ne voulait pas dire qu'il comprenait parfaitement l'amour qu'un capitaine pouvait porter à son navire. Sans un mot, Abrahan sauta dans le trou béant en brandissant son sabre Kurogin. La porte principale de la salle pointait maintenant vers le ciel comme pour le laisser entrer avec facilité. Balançant une lame d'air tournoyante pour faire exploser le mur de bois à la fin du couloir principal, le capitaine repéra au premier abord trois silhouettes se relevant avec difficulté dans ses quartiers. Elles seraient les premières à disparaître de sa propriété.

-Firefly.

Filant un second coup de sabre dans l'air, l'épéiste propulsa les petites boules de feu qui le suivaient jusqu'à maintenant en direction de ces trois cibles. Il allait tous les faire flamber...

De son côté le lieutenant avait plus ou moins ignoré les paroles du brun et de la rouquine un peu plus loin aux côtés du magicien. Après tout le bordel qui venait d'arriver, il était quelque peu difficile de se concentrer sur les accusations étant envoyés de partout en même temps. Cette corvée était chiante, il était temps de procéder de manière simple et directe, fini les âneries.

-Laissez moi être clair, tous les invités présents sur le pont doivent se démasquer immédiatement et présenter leur identité à ma seconde. Je considère ceux qui refusent comme coupables par défaut. Maintenant vous m'excuserez, j'ai une anguille à la face de toast à défoncer !

Réajustant sa casquette, le lieutenant sauta dans le petit trou dans lequel avait disparu le brun quelques minutes auparavant. Il ne pouvait pas être bien loin...



----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Zech le Fantastique & Daniella Stormborn

Fixant de manière un peu incrédule le bout du navire ayant disparu dans sa propre cale, le prestidigitateur commença à suer à grosse goutte. Alors là il était dans la merde jusqu'au cou. Si le trio d'abrutis était encore dans cette partie du navire, ils n'arriveraient pas à s'en sortir indemne, du moins pas tout les trois. Le problème ? Il n'avait aucune confiance en leur habileté à tenir leur langue. Si le capitaine apprenait qu'il les avait infiltré sur le navire pour faire sa sale besogne, il serait décapité à coup sûr... Probablement le tour de magie le plus fantastique qu'il ai jamais fait tiens, « l'homme sans tête qui pisse le sang », ça pourrait faire fureur.

-Bon... On ferait peut-être mieux de s'éclipser vous ne croyez pas ? J'ai entendu parler d'un bal de printemps sur St-John dernièrement, on y sera peut-être plus à l'aise.

Malgré son flegme légendaire, le magicien avait définitivement de la difficulté à cacher sa nervosité dans une situation pareille. Le ton de sa voix avait changé et il semblait beaucoup plus tendu que d'habitude. Plus de temps à perdre, il avait attrapé le fin poignet de la demoiselle avant de l'entraîné avec lui en direction d'un des deux seuls canaux de sauvetage à l'avant du navire.

-On tente un numéro de disparition ?

Figeant sur place, Zech se retourna reconnaissant parfaitement la voix féminine derrière lui. Daniella se tenait là, toujours aussi stoïque, son sceptre à la main.

-Dois-je te rappeler que comme tu es sous mes ordres, toutes les erreurs que tu fais pourraient affecter mes relations d'affaire ?

-Ah... Danny ! C'est pas ce que tu crois je t'assure ! C'est juste que quand tu m'a annoncé qu'il voulait mettre en jeu l'arme on-

-Pourrait la lui voler sous le nez et l'utiliser nous-même ?...

-Heu... J'ai des points bonus pour avoir éloigné la compétition de ton mari ?...

Pointant la rouquine de son pouce ganté, le magicien commença à s'enfoncer de plus en plus dans le pathétique sous les yeux de sa patronne. S'il avait peur de se faire prendre par Abrahan avec son coup fourré, l'idée que ce soit Daniella qui lui file une correction le terrifiait encore plus. Ce sceptre qu'elle avait à la main, il savait ce qu'elle pouvait en faire et ça n'avait rien de bien joli à vrai dire.

-Tu as mis toute cette histoire en danger avec ton idiotie... Ma chère, auriez vous l'obligeance de m'aider à corriger mon imbécile de subalterne ? Le dernier coup de pied que vous lui avez donné me semblait déjà être un bon départ pour le faire souffrir...

S'adressant à la rouquine d'un air toujours aussi sérieux, la jeune femme commença à faire tournoyer son sceptre/masse dans l'air avec impatience. Si elle devait se débarrasser de ce poids mort pour avancer le projet qu'elle avait commencé, elle le ferait dans la seconde...




Clint est niveau 23, Hilda est niveau 24, Frolo est niveau 25. Francesko est niveau 35 avec une petite aptitude faite à sa sauce. Note importante, son niveau n'influence pas la dangerosité du feu, ça reste de simple boules de feu, elles sont juste plutôt grosses... (vous grillerez au pire, je cherche pas "encore" à vous tuer). Zech est niveau 24, mais c'est un 24 magiiiiiique. Daniella est probablement plus forte que lui, mais le niveau reste secret pour le moment. Marcus est toujours 42.
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2829
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
389/500  (389/500)
Berrys: 341.428.650 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Ven 3 Mar - 5:21


Stop Marcus!


Kiru regarda non sans une certaine joie son compagnon disparaître à travers le plancher du pont tandis que Marcus venait frapper l'air d'un air incrédule. Il était parvenu à surprendre le lieutenant cette fois-ci, et c'était déjà un bon point en soit. De plus l'homme ne semblait pas l'avoir repéré en tant que responsable de cette disparition subite puisque personne ne venait lui crier dessus ou tenter de l'assommer. C'était préférable pour le moment, s'il n'avait pas réellement de problème à dévoiler l'identité de celui qu'il venait de secourir il aurait préféré éviter de le faire au milieu de la foule, s'exposant ainsi à de mauvaises interprétations et à des interventions faussement concernées. Se reconcentrant finalement sur le duo qui venait de sortir de la cale il tenta d'en identifier les deux inconnus, la jeune femme lui disait quelque chose, il lui semblait l'avoir déjà vu quelque part mais le masque qu'elle portait l'empêchait de se faire une réelle idée. Il s'apprêtait déjà à sauter dans sa direction afin de lever le voile sur cette histoire lorsqu'un nouvelle explosion fit trembler le navire, celle-ci plus destructrice, plus précise ... plus humaine! Aussitôt il tenta de concentrer son haki sur la cale tandis que l'immense porte de marbre se voyait partir tutoyer les cieux. Une grimace apparu sur son visage lorsque la confirmation de ce qu'il pensait sembla lui être faite, Edward était seul en bas, et il y avait donc peu de chances que qui que ce soit d'autres ait pu provoquer ceci, pas avec cette signature!

Il brisa momentanément sa concentration pour écouter les paroles de Marcus, comprenant dans ses mots la volonté de celui-ci avant même qu'il ne commence à bouger. L'homme n'allait pas tenir compte de ce qui se passait sur le pont, il avait repéré le pirate qui avait ôté son masque et allait désormais le suivre jusqu'à ce qu'il ait pu satisfaire sa soif de réponse. Même si l'individu en question n'en avait pas vraiment à lui donner. Grommelant en silence il divisa à son tour un trou sous ses pieds tandis que les derniers mots de Marcus se faisaient entendre, confirmant s'il le fallait encore qu'Edward avait une épée de Damoclès sur la tête. Le Golem commença immédiatement à chuter dans l'indifférence la plus totale, l'énorme bloc de marbre qui venait de coulisser et la perte de patience d'Abrahan, s'apprêtant à faire étalage de ses capacités, semblaient avoir captivés l'attention des invités. Julia s'affairait déjà auprès de certains pour s'acquitter au plus vite de sa tâche de vérification d'identité, ignorant Kiru et ses blagues qui avaient du la décourager, et Marcus sautait dans le trou par lequel s'était enfui Edward au moment où le regard du maudit disparaissait en dessous du sol. La cale était immense, et sa chute durerait quelques secondes, dans un tel espace et sous la noirceur de la pièce il était difficile de distinguer quelque chose à l'œil nu.

La première réaction de l'homme de pierre fut d'annuler sa division, décalant son bras tandis que le bout de parquet qu'il avait enlevé quelques secondes plus tôt remontait vers le plafond, venant rapidement boucher le trou et amplifier la noirceur des lieux. La deuxième raie de lumière, représentative du trou utilisé par Edward et Marcus, se referma à son tour, permettant simplement au maudit de repérer un tas de caisse sur lequel il fonçait à toute vitesse. En un instant le corps de Kiru se recouvrit d'une couche de pierre, juste avant que le choc n'ait lieu et qu'il ne traverse le bois et la paille dans un grand fracas. Se redressant rapidement il conserva sa forme hybride tandis qu'il activait son haki, cherchant à repérer son nakama avant que Marcus ne le trouve. Il n'avait pas prêté attention à l'arrivée de Marcus et à son atterrissage, étant totalement absorbé par le sien, néanmoins il pu constater que le lieutenant n'était qu'à quelques mètres de lui. Se projetant aussitôt en avant il tenta de se placer devant l'homme de Tengen, à une distance suffisante pour qu'il le reconnaisse mais assez lointaine pour ne pas se faire surprendre. Repérant alors deux autres individus à quelques dizaines de mètres plus loin il tenta sans y arriver d'identifier son partenaire, se résignant finalement à tenter de raisonner Marcus par la parole :

Arrêtes Marcus ce gars est avec moi! Il fait partie de mon équipage, il est ici pour se renseigner sur Abrahan et m'aider dans ma mission!

Est-ce que le lieutenant prêterait attention à ses paroles? Il ne semblait pas réellement porter le Golem dans son cœur et le prenait certainement pour un gamin inutile, mais Kiru espérait tout de même qu'il soit assez censé pour considérer ses paroles, et surtout pour ne pas remettre en doute son allégeance à Tengen. Dans tous les cas pour le moment l'objectif principal était d'éviter que lui ou Edward ne se prenne de pain dans la tronche, d'autres choses se passaient sur ce navire et il valait mieux éviter de perdre son temps et prendre le risque de louper l'essentiel :

Si tu veux le choper et l'interroger t'as ma parole que tu pourras dès qu'on quittera ce bateau! Mais pour l'instant y a un truc pas net sur ce navire! Decima ou pas quelque chose se trame et c'est pas en perdant notre temps ici qu'on saura ce que c'est.

Kiru tenta de garder le contact du regard de Marcus en prononçant ces derniers mots, même s'il ne les distinguait qu'à peine il espérait qu'il parviendrait à transmettre sa sincérité le mieux possible. Néanmoins sa tête se tourna subitement lorsqu'il capta un sentiment de panique provenant d'un des deux individus, un sentiment plus fort que la normale dans ce type de situation en tout cas, assez pour l'interloquer. Il serait certainement intéressant de confronter la personne en question, et de voir ce qui la mettait dans un tel état, même s'il s'agissait d'Edward il y avait de toute manière un second trublion dans la cale, un qui avait peu de chance d'être tombé du ciel!



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
avatar
Messages : 322
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
106/120  (106/120)
Berrys: 9.972.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Lun 6 Mar - 23:16











Gambit Decima.









Nom ; Guts.
Prénom ; Aaron.
Surnom ; Le Nocturne.
Âge ; Âgé de 17 ans.
Sexe ; Homme.
Race ; Humain.
Lieu de naissance ; West Blue, à Nighty Town dans le village de Xérèse.
Camp ; Civil.
Équipage ; X
But / Rêves ; Aaron rêve de beaucoup de choses, mais celui-ci n'a jamais eu de réel but dans sa vie.
Métier ; Il n'en a pas, il rend service aux gens et c'est comme cela qu'il est rémunéré.
Arme/Fruit du Démon ; Une canne à pêche solide rustique et une dague en dents de scie. Le Kage Kage no Mi.
♛ Résumé
LE JOUR N'EST FAIT QUE DE CE QUE LA NUIT A DÉCIDÉ.

Aaron essaye d'attaquer mais est troublé par le choc, quand il se remet debout il est face à Frolo et voit les boules de feu arriver. Il se place de manière à n'en recevoir qu'une et compte bien l'arrêter avec son coussin d'ombre. Il prévient alors les autres en bas que le loustique compte s'échapper.
♛ Venons-en aux faits
UN HOMME SE MESURE EN UNE NUIT.

J'étais dans le coin de la pièce et j'observais la scène alors que ce petit diable se battait contre les 3 drôles d'individus. Même si les derniers jours n'avait pas été bons en combat pour moi, je n'allais pas refuser une si belle situation. Le plan était simple, leur botter le cul et redonner le trésor à Abrahan. Pourquoi je n'avais pas fais de détails ? Car mes plans foirent toujours ! Quoi que je dise, même quand je prévois un truc intelligent il arrive toujours une connerie immense qui fait tout casser. Je m'apprêtais à bondir sur le groupe pour rentrer dans la mêlée lorsqu'une explosion sourde se produisit en-dessous. Le choc fut tellement violent que je n'eut aucunement le contrôle sur mon corps, et j'observais enfin la scène en me relevant avec un gros mal de crâne.

Il restait le gnome, la fille et l'épéiste et.. moi. Hein ? Le coffre ambulant venait de disparaître ? Ça, c'est puant ! Tout le monde dans la pièce semblait être debout et il allait falloir s'adapter à ce chamboulement. Pour l'instant, ma propre survie comptait plus que ce coffre et il était hors de question que j'aille le cherche si c'est pour me prendre un coup de sabre dans le dos. J'attendais une action de quelqu'un, quelque chose ? Le sabreur en face de moi semblait tout rouge. Ou alors.. c'est le truc derrière lui ?..

- " WAAAAAAAAAH DES BOULES DE FEU ! " criais-je avec effroi.

Je ne sais pas pour les autres mais.. attends ?! Des voix en bas ? Il faut que je les alerte.

- " EN BAS ! LE VOLEUR DU COFFRE S'EST ÉCHAPPÉ ! "

Il ne me restait plus qu'à ramener mon ombre vers moi par un contrôle mental. Puis de la former de la taille de la seule boule de feu qui était sûre de m'atteindre. Au moment où la boule arriverait, l'ombre formée s’avancerait sur elle afin de la stopper. Quand je vous dis que mes plans foirent.. j'en ai marre d'avoir tout le temps raison.
♛ Précisions
LA NUIT JE FERME LES YEUX ET JE LAISSE COMMENCER LA VRAIE VIE.

Liste des techniques utilisées ;
- Coussin : Aaron se sert de son ombre comme punching-ball (comme la sable de Gaara). La technique peut contrer les coups au c-à-c et les projectiles (pas les munitions). Le contrôle du coussin est mental. [Niveau 15]

- Déplacement : Aaron se sert de SON ombre qu'il aplatit au sol par sa pensée et la fait bougée de par sa conscience (Cette technique peut permettre une infiltration, ou surprendre son adversaire.) [Niveau 5]

Dernier mot ; Euh, soucis dans le codage même si ça change pas grand chose, j'essaye de régler ça mais apparemment ça ne vient pas de moi.
© Never-Utopia par Pastomaniac



Dernière édition par Aaron Guts le Lun 27 Mar - 23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 443
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
106/250  (106/250)
Berrys: 263.772.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Jeu 9 Mar - 20:11





Quelque part dans West Blue...






___________________________________________







C’est un véritable coup de tonnerre qui vient de s’abattre sur le monde. Les dieux sont en colère, me souffle-t-on. C’est Thor lui-même qui martèle son enclume avec rage, laissant sa foudre s’abattre sur nous, pauvres mortels. Après l’impact, c’est un halo orangé qui illumine partiellement la cale, en un éclair. Et puis, bien peu de temps plus tard, il est rejoint par son compère de toujours. Brutalement, le tonnerre vient faire éclater sa fureur, faisant trembler toutes les fondations du bâtiment maritime. De sinistres craquements suivent, comme si le ciel lui-même se pourfendait suite à ce choc détonnant. Vient ensuite le temps de s’informer de l’ampleur des dégâts. Car oui, la foudre est finalement tombée, causant des dommages irréversibles. Le bois, surpris par cet incident, continue de craquer de toute part. Cela est compréhensible : comment rester de marbre face à ce tumulte ? Et puis, une à une, ce sont les gouttes qui perlent, comme pour nous notifier de leur infinie tristesse. Elles se propagent et dévorent lentement le sol. De part et d’autre du navire, les esprits s’échauffent. Puisant ses origines dans un orage, la guerre est à présent déclarée. Et, aussi impuissant qu’immobile, je demeure interdit face aux évènements. Empreint de fatalité, je contemple l’effondrement de mes desseins.


Le temps semble ralentir à mesure que se déroule l’impensable. Quelques morceaux de bois s’agitent autour de moi, tournoyant dans les airs. Des caisses tombent et glissent au sol, chamboulant la disposition des lieux dans l’indiscrétion totale. Tant de bruits sourds, de lointains échos qui ne parviennent quasiment pas, comme si j’étais dans une bulle. Le monde extérieur semble s’éteindre autour de moi. Les mots s’emmêlent dans ma tête : je n’ai plus les idées claires. « Tiens, j’ai fait tomber la pièce ». Non. « Il va me mettre en pièce ». Je grimace. « Où suis-je, déjà ? ». Je perçois bien peu de choses, quelques sensations morbides. Ça y est, je sais. Je parcours le couloir de la mort. Cela ne fait aucun doute : tous les acteurs sont présents. L’océan a entamé son funeste hors-d’œuvre. Bientôt, elle sera là et m’enveloppera du voile de la mort. Marcus ne me laissera pas m’enfuir impunément, ce n’est qu’une question de temps. Finalement, je peux voir clairement son ombre planer au-dessus de moi, comme si j’étais condamné. La faucheuse revêt l’apparence d’Abrahan, posant son épée de Damoclès sur mon cou. Et, en définitive, ce sera cet irrémédiable destin qui tranchera sur mon sort.


Mon corps brule, consumé par ce sentiment de profond dégout. Je ne peux plus supporter ce fardeau que je traîne sur mes épaules, sur mon cœur. Au fond, je n’ai jamais voulu de cela. Cette faculté de détruire tout ce que je touche, cette malédiction qui consume mon âme. J’avais cru pouvoir l’esquiver, réfréner cette immuable destinée qui entachait mes actes. Je croyais être capable de contrôler ce flux de puissance pour créer, me bâtir un avenir. Tss. Mon visage se fend d’un rictus. Quelle liberté ai-je choisie au juste ? Pourquoi mon corps est-il enchainé de la sorte ? Qu’importe, il est trop tard désormais. Ma volonté vient de vaciller.


Un peu plus loin, ce qui ressemble vaguement à un homme vient de s’extirper de la cavité qu’arbore la pièce nouvellement tombée. Tel un messie, je le vois descendre de là-haut afin de délivrer son message. Le message des dieux. Tiens, une fenêtre de tir. Guidé par mon instinct de survie, mon corps s’actionne soudainement, débutant une folle course dans sa direction tout en esquivant les quelques obstacles sur mon chemin. Je sors mes armes. Deux coups sont tirés, dans le feu de l’action. Deux balles d’airs qui fusent à droite et à gauche du nouvel arrivant. L’objectif ? Restreindre les mouvements de cette créature afin d’augmenter l’efficacité de mon projectile principal. Dès qu’il serait à porter, l’idée était d’enclencher de quoi me propulser à une vitesse foudroyante sur lui. Et, au moindre contact, je laisserais exploser ma frustration.







Techniques:
 




_________________


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mio R. Konki
Pirate
avatar
Messages : 89
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
32/120  (32/120)
Berrys: 322.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Dim 12 Mar - 19:13

[list]
EVENT : GAMBIT DECIMA





Bateau d'Abrahan – Quelque part sur West Blue

Fin 1505












Rp avec
Kabayochi M. KiruAaaron Guts
♣ Puissant - Pirate renommé

++
♣ Pâle - Civil - Pêcheur

++
Maud ButterfieldEdward Lawrence
♣ Libre - Violente - Dingue

++
♣ Fou - Colérique - Ambitieux

++
Sarab
♣ Tontatta - Deux faces - Hors la loi

++


« Immaculée »



D'un côté, Mio aurait pu se faire dire qu'ils étaient dans un sale pétrin, que tout était parti en sucette et que la fête était un désastre. Elle aurait pu paniquer, ou être déçue. Mais non. Il ne fallait pas voir les choses ainsi. La fête n'avait pas mal tournée, elle venait juste réellement de commencer.

Que son intervention fusse utile ou non, Mio et le magicien étaient actuellement sans dangers, n'étant ni la cible de la furie enflammée du propriétaire du bateau, ni du violent homme à la casquette. Alors que la jeune fille était soulagée, son nouveau compagnon s'agitait nerveusement. Il semblait très pressé de partir, peut-être comprenait-il un peu mieux la situation dangereuse dans laquelle lui et la rouquine se trouvaient ? Sans attendre, il l'attira vers les canaux de sauvetage, apparemment soucieux de cette jeune fille qu'il avait abordé dans la soirée : il ne comptait pas s'enfuir sans elle. C'était ainsi quand les lacets de nos chaussures étaient difficiles à défaire, ou même plus, quand l'amour frappait à la porte du cœur des hommes frivoles.

Cependant, cet homme en bonne santé et doté de formidables attributs n'était pas si chaste et si innocent. L'ombre de ses crimes s'approchait lentement, s'apprêtant à dévoiler au grand jour la vraie nature du magicien. A ce moment-là, qu'aurait-il pu faire ? S'excuser de son attitude lamentable, de ses actions médiocres ? Mais … Etait-ce là un crime ou le jugement d'une seule personne ? Si les raisons de son échec étaient justifiées, si son âme n'avait pas été assez forte, devait-on réellement le blâmer ? Il n'était qu'un être comme les autres, se débattant dans cette effroyable océan menaçant. Pourtant, il était difficile d'ignorer le crime qu'il avait commis, comme s'il souriait le corps taché du sang de sa victime.

Cette histoire datait d'il y a bien longtemps. Une jeune femme d'une beauté immaculée se languissait dans son château.
Spoiler:
 
Elle voulait être libre et s'envoler dans les cieux, à travers les mondes, mais le prix de sa liberté était lui même une prison dont les barreaux étaient les bras d'un homme non désiré. Son père lui offrait tout de même le choix de sa prison : elle finit par se marier avec un capitaine renommé, à qui de nombreuses richesses étaient promises. La mer et l'air libre consolèrent cette douce enfance dont les draps étaient déjà tâchés.
Spoiler:
 
Les femmes étaient des rêveuses, elles avaient ce besoin de fantasmer. Quoi de mieux qu'un jeune et beau magicien pour faire sonner les portes de son cœur ? Elle se laissa lentement enivrer par les interdits, laissant le diable s'emparer de son âme. Elle profitait de la luxure, devenait de plus en plus cupide et se prélassait avec des mets goûteux, laissant sa colère s'exprimer s'il le fallait pour mieux propager son autorité et son orgueil. Le démon lui donnait toute la force qu'elle voulait pour accomplir ses terribles desseins.
Spoiler:
 
Cette glaciale beauté décida un jour de briser sa prison. Il avait été décidé avec son amant qu'ils voleraient la puissance arme de son mari pour détruire cette geôle de bois et couler toute sa souffrance passée au fond de la mer.


- Tu as mis toute cette histoire en danger avec ton idiotie...


Ainsi étaient les hommes. Fugaces et faibles et le magicien était aussi frivole qu'un papillon. Mais pouvait-on réellement le blâmer si la fleur qu'il venait de butiner était vide et fanée ? La trahison, la haine, l'envie, le désir, la souffrance, la liberté, la tristesse, le repos. Des mots si opposés, des sentiments contradictoires. Fut-il un jour, ces personnes étaient si liées, elles se comprenaient si bien, elles riaient ensemble, elles se soutenaient ensemble, elles n'étaient qu'une dans leur émouvante passion. Tout semblait loin.
Spoiler:
 

Elles étaient maintenant en totale opposition. L'un avait pactisé avec le diable tandis que l'autre cherchait à fuir la monotonie. Ou étaient passées leur promesses ? Leur désir d'un avenir ensemble rempli de bonheur ?

La jeune femme qui fut d'une beauté immaculée fit tournoyer son sceptre. Son cœur se fracassait violemment dans sa poitrine à chaque battements.

Spoiler:
 

« Le faire souffrir »

Ces terribles mots résonnaient encore dans l'esprit si creux de Mio. Jamais elle n'eut été si profondément touchée, il lui était impossible de contrôler ses larmes. Comment ne pouvait-elle pas être bouleversée devant cette clôture de l'amour si tragiquement jouée devant elle ? Elle était de plus la cause de cette souffrance. Elle se mit devant le magicien, les bras grands ouverts :


« Ca suffit !! Ne le frappez pas … !!! Je … Je … Je ne sais pas quoi réellement dire par rapport à tout ça mais … Je pense que tout le monde fait des erreurs et que … tout le monde doit être pardonné aussi ! Je vous promets de ne rien dire à personne alors … Alors vous devez continuer quoi qu'il arrive ! Et si je peux faire quoi que ce soit pour vous aider je le ferais alors … Ne faites pas ça s'il vous plaît … Même si c'est dur, vous devez lui pardonner ! »



Revenir en haut Aller en bas
Sarab
Le Fantôme
avatar
Messages : 306
Race : Tontatta
Équipage : Ligue des Assassins

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
53/200  (53/200)
Berrys: 20.855.500 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mer 15 Mar - 16:20




HUNT AND KILL


Event Gambit Décima



Un Tontatta ne se laisse jamais avoir aussi facilement, surtout pas par un crapaud aussi immonde que cet homme. Sarab avait l'habitude d'être pris pour une mouche, un insecte, un être inférieur, lui qui ne mesurait que la taille d'un pied, toute sa vie se résumait à ne pas se faire écraser... Cependant, surpris par cet amas visqueux qui fût propulsé dans sa direction, le nain ne pouvait pas l'esquiver, son élan déjà pris, en l'air tel un nuisible volatile, il n'y pouvait rien... Mais... Dans un fracas immense, suivi d'un tremblement chaotique, digne du plus grand des gnomes, il levait les yeux vers ce qui semblait être une explosion, mais aussi son échappatoire. Un meuble venait d'être propulsé vers lui, suivi d'autre fourniture servant à combler les espaces vides de cette pièce pourrie, fermant son poing suivi d'un geste vif et précis, Sarab venait de percuter une commode en bois qui, sous l'impact, se brisa en deux. Les morceaux séparés longeaient son corps minuscule et l'un d'entre eux arrêta net le cracha dégueulasse de cette grenouille pathétique, cependant, sous la rapidité d'action et la violence de la bombe, le gnome se prit une chaise en pleine gueule et fût propulsé contre la porte qui pointait désormais vers le ciel.

Défonçant l'ouverture sous son poids, la porte de la salle grande ouverte donnait accès sur le pont du bateau et d'un nuage de fumée, de poussière et de débris, une silhouette diabolique dansait dans l'ombre de ce chaos. Elle paraissait beaucoup plus grande qu'elle n'était réellement, à taille humaine, un sourire sadique et machiavélique, des dents pointues tel un monstre sortant des ténèbres, une posture sauvage d'une bête féroce et affamée. Un rire résonnait, celui du gnome, mais avec le bruit des décombres ainsi que les vagues frappant la coque, il n'était quasi pas audible, Sarab s'en amusait, profitant de cet avantage de grandeur pour essayer d'effrayer les gens présents sur ce foutu bateau maudit et destiné à couler. Détail qu'il eut oublié l'espace d'un moment, quand ce nuage chuta , sa vraie taille ainsi que son allure rachitique fût dévoilé au monde, une vision bien comique d'un gamin puérile ne représentant rien, le nain s'en aperçut et son rictus changea. Déçu et horriblement mal à l'aise, il fit un signe de la main signifiant « Hasta la Vista » et sauta dans la pièce à nouveau afin de prendre en chasse le crapaud. En formation torpille, tombant tel un boulet de canon, le gnome fracassait tout sur son passage, comme un plongeon en « Bombe », il ricanait tenant ses genoux, recroquevillé sur lui-même.

C'était assez simple pour le gnome de rattraper en vitesse l'horrible rat à quatre pattes qui peinait à courir à cause de son immonde ventre et sa gueule dégueulasse de baveux. Croisant lors de sa chute des boules de feus volant dans toutes les directions, un homme avec une ombre étrange, la femme aux cheveux roses, le mec au katana, il était plié en deux de voir un tel combat. Un beau groupe de clown digne d'un spectacle à 50 berry réalisé par les enfants du quartier avec des chaussettes et une caisse en bois en ruine provenant d'un bar à ivrogne puant un mélange d'alcool et d'urine. Tel était la vision du gnome diabolique, une seule idée en tête, couler, brûler, détruire ce navire et le plus de gens avec, mais surtout repartir avec ce coffre si intriguant. Son plan enfin dévoilé, Sarab n'avait montré que les prémices de son esprit troublé et tourmenté, fracassant des planches à son atterrissage, la marque de son poing gravé dans le bois, sa capuche masquant son visage, seul son sourire apparût, ainsi qu'une lueur dans ses yeux, ardente, flamboyant sa prochaine victime, Clint.

Ses pupilles dilataient, sa langue longeant ses canines acérées, ses griffes aiguisées, ses muscles contractés, son allure monstrueuse ne signifiait rien de bon pour le crapaud qui allait exploser comme si on lui avait proposé une cigarette et qu'on l'avait forcé à fumer. Dommage pour cet être répugnant, il n'aurait jamais du franchir le chemin pour essayer de rejoindre le marais d'à côté, car un bœuf s'apprêtait à lui rouler dessus. Les genoux fléchis, les mollets tendus, ses poings plaqués au sol, crispés sur eux-mêmes, son regard d'aigle, Sarab s'élance. Propulsant tout son corps à une vitesse incroyable, aucunement comparable à celle d'avant, les choses sérieuses commencent, il franchissait l'air d'une rapidité incroyable, laissant un son strident résonner là où il se trouvait, des craquelures dans le bois situées à son point de départ, fissuré, sa silhouette semblait être restée sur place. Se rapprochant dangereusement de Clint, son poing fermé s'apprêtait à transpercer son bide, visant directement son estomac afin de le traverser d'une traite telle une balle d'un fusil pour en extirper son contenu, le coffre. Voici la puissance de son attaque, et même si le crapaud cherchait à se défendre, Sarab avait déjà prévu d'en finir le plus rapidement possible, prononçant le plus calme possible en articulant convenablement, ses mots légèrement déformés par le vent, son regard confiant et satanique :
« Dan'gan no Hasshôken »




© By Halloween






Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1522

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mar 21 Mar - 23:46



Frolo, Hilda & Francesko

Voyant les boules de feu foncer vers eux sans signe de vouloir s'arrêter, les deux hors-la-lois comprirent rapidement que leur situation était fort probablement sans issue. Clint s'était éclipsé sans explication avec l'objectif de la mission et le reste du groupe n'aurait jamais le temps d'atteindre le trou par lequel il avait filé. Si la femme su bloquer les boules de flammes à l'aide de ses cheveux extensibles, elle ne fut nullement en mesure de stopper la suite des choses. Atterrissant dans la pièce entouré d'une véritable aura meurtrière, Francesko avait déjà commencé à manipuler les flammes du bout de sa lame pour massacrer ces intrus. Sa lame couverte du haki de l'armement, ce dernier n'eut aucun mal à découper le sabre de Frolo suivi des deux hors-la-loi eux-mêmes. En moins de deux mouvements il taillada les deux individus avant de ramener à lui les flammes qu'il manipulait à la perfection. Le mouvement fluide s'était arrêté sous la gorge du gamin au cheveux noirs, toujours debout malgré le déluge de flamme s'étant abattu sur la pièce. Coup de chance pour le jeune, son accoutrement couplé au fait qu'il avait gueulé la position du voleur lui avait plus ou moins sauvé la vie à cet instant...

-J'ignore comment tu as réussi à mettre les pieds dans ma chambre, mais je n'ai pas le temps pour ces histoires... Par contre tu as une malédiction intéressante petit, on reparlera une fois que j'aurais fini d'exterminer la vermine...

Pas le temps pour les interrogatoires, retirant sa lame qui était demeuré sous la gorge du jeune homme blême tout ce temps, le capitaine s'engouffra dans un jet de flamme puissant à travers le trou menant à la cale. Laissant derrière lui les deux hors-la-loi avec une plaie béante dans le torse, il continua sa chasse comme si de rien n'était.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Clint

Encore un peu confus après avoir débarqué dans la cale ainsi, le batracien évalua rapidement ses options. Remonter sur le pont était suicidaire, il était trop lourd pour plonger à l'eau et les barques étaient relativement loin... Que faire ? La solution il l'entrevu dans une parcelle de la coque détruite à sa droite. Le bateau du vieux capitaine bossant pour Abrahan se trouvait juste là, à une dizaine de mètres de l'embarcation principale. Malheureusement, à peine ce rayon d'espoir était-il apparu dans cette sale situation qu'il fut immédiatement étouffé par une nouvelle attaque sur le pauvre hors-la-loi. Un taré sortit de nul part s'était mis à lui tirer dessus sans aucune raison apparente. Il n'avait pas l'air d'un homme de Francesko et encore moins d'un homme de Marcus. Enfin tant pis ! Dans la panique, Clint avait choisi de réagir comme il le faisait toujours sous le feu des projectiles. Plutôt que de se mettre à couvert, il cracha une autre salve de son immonde salive gluante en direction des yeux du tireur, un coup qui, il l'espérait, lui permettrait de prendre les jambes à son cou sans autre forme de procès.

-Pouahahaha j'temmerde le grand brûlé !

Coupée relativement vite, la moquerie pris fin lorsque le crapaud reçu un violent punch dans l'estomac ayant pour effet de lui faire recracher le coffre aux pieds du tireur. Poussant un cri aiguë, Cint tomba à l'eau un peu plus loin avant de disparaître dans les tréfonds, laissant derrière lui son précieux petit trésor. Alors qu'il coulait la seule pensé qui lui traversa l'esprit fut une bête complainte : «C'était pas censé être aussi chaotique... Quel bordel ce job...» Et au moment où Clint quitta la scène, c'est une silhouette un peu louche qui commença à observer la situation dans son coin...

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Marcus Armstrong

Bien énervé par la déclaration du gamin, Marcus commença à contracter ses muscles instinctivement. Son sourcil avait commencé à tilter au milieu de son visage, son avant-bras commençant à se redresser à un angle de 90 degrés. S'il était prêt à l'exploser à tout moment, il se retînt juste assez longtemps pour laisser le temps au gamin de finir. Ce petit enfoiré marquait au moins un point, le seul problème dans cette histoire c'était que le truc pas net ici c'était lui et son camarade brûlé. Rien ne s'était déroulé comme prévu depuis son arrivé sur ce navire. Abrahan semblait honnête lorsqu'il disait ne pas connaître de décimas, mais ces infiltrateurs n'avaient toujours pas été découverts et voilà que le poulain de Salry admettait avoir placé un espion à bord ? Le Armstrong détestait ce genre de situations, il était du genre à défoncer des ennemis clairement définis, pas à les chercher des heures sans succès. Enragé, le lieutenant s'empressa de saisir une caisse de bois à sa droite à une main avant de la balancer à la gueule de son interlocuteur. Le ton était plutôt clair, il ne s'agissait pas exactement d'une attaque, mais plutôt d'une réprimande à l'endroit d'un petit chieur qui ne cessait de se mettre sur son chemin.

-T'as 10 secondes pour tourner les talons, attacher ce mec et le ramener sur le pont de mon navire. Dans le cas contraire, je te passerai sur le corps et je le ferai moi-même.

Tant pis, le gamin avait beau faire parti d'un autre équipage que le sien, il restait plus bas que lui dans la hiérarchie. Soit il acceptait de plier l'échine et d'exécuter cet ordre direct, soit il se rebellait et Marcus le considérerait comme un ennemi. Il était tout ce qu'il y avait de plus sérieux et pour le coup même le plus parfait des abrutis aurait pu le voir dans ses yeux. Son sang commençait à pomper rapidement dans ses veines et ses muscles se contractaient de nouveau. Si les prochaines paroles sortant de la bouche du brun ne se résumaient pas à un acquiescement total, il s'empresserait de lui foncer dessus à pleine vitesse et de lui coller sa droite titanesque en plein torse.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Daniella Stormborn & Zech le fantastique

Fixant de manière incrédule la rousse qui s'était soudain portée à la défense du magicien, Daniella hésita un instant sur la procédure à suivre. Cette petite... Est-ce qu'elle avait au moins réalisée que l'homme qu'elle défendait venait plus ou moins de dire qu'il l'avait séduit pour son boulot ? Probablement pas. En fait elle était peut-être légèrement... Stupide. Peut-être plutôt naïve ou innocente ? Qu'importe, elle avait d'autres chats à fouetter. Au final, la trahison de Zech pouvait profiter largement à l'entrepreneuse, mais elle devait bien admettre que le fait de ne pas pouvoir le corriger l'embêtait sérieusement. Poussant un soupir de découragement, la femme tapa le bout de son sceptre contre le pont du navire avant de fixer longuement la jeune fille droit dans les yeux.

-Zech, retourne au château, j'ai mieux à faire que de m'occuper de toi aujourd'hui mon cher...

Ne décrochant pas son regard de la rousse, la femme forte laissa le prestidigitateur retourner à sa préparation de barque. Il demeurait à son service et il savait pertinemment que la fuite entraînerait une mort certaine. L'influence qu'elle exerçait sur ses sous-fifres était toujours bien présente au moins.

-Et vous ma chère, je dois admettre que j'admire votre... Dévouement. Je vous offre donc une opportunité, récupérez ce fameux coffre avec votre point une fois que mon époux aura fini de nettoyer la vermine et je vous offrirai un prix de votre choix en échange. Vous pourriez même rejoindre les rangs de mes servants, après tout quelques places vont bientôt se libérer...




Clint est niveau 23, Hilda est niveau 24, Frolo est niveau 25. Francesko est niveau 35. Zech est niveau 24, mais c'est un 24 magiiiiiique. Daniella est probablement plus forte que lui, mais le niveau reste secret pour le moment. Marcus est toujours 42 et agresse un peu Kiru sans véritablement l'attaquer. Kiru, considère que si tu fais quoique ce soit d'autre tu peux immédiatement considérer dans ton post que Marcus te fonce dessus pour te coller une droite, pour info son punch peut fendre le pont d'un navire de guerre donc c'est loin d'être de la petite bière même avec ton fdd ! Voilà, désolé du retard !
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 443
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Pirates d'Hadès le Yonkou

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
106/250  (106/250)
Berrys: 263.772.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Ven 24 Mar - 22:46





Quelque part dans West Blue...






___________________________________________







J’étais lancé. Fusant droit vers ma proie et armé d’une ferme intention. Lui exploser la gueule, littéralement. J’imaginais déjà son corps répugnant se tordre violemment lors de l’impact. Un rictus sinistre trahissait mes desseins belliqueux. Bientôt, cette créature serait réduite en cendres. J’attendais juste le moment opportun. L’instant où cette chose daignerait se mouvoir, dans le but de sauver son existence misérable. Pourtant, un tel acte ne ferait que sceller son funeste destin : il s’agissait du moment où je frapperais avec rage. Tel un dieu de la mort.


« La meilleure défense c’est l’attaque, ne l’oublie jamais… »


– Hein ?! Que…


Les paroles d’un homme avisé résonnèrent dans mon esprit et mirent en lumière une faille tactique dans mon offensive. Et si ma proie se défendait en tentant une contre-attaque ? Une issue que je n’avais pas imaginée, comme si elle était totalement improbable. C’était comme imaginer une proie sortir les crocs et attaquer sauvagement son prédateur. Impensable, de mon point de vue. Et pourtant, c’était ce qui était en train de se passer. Dès les prémices de cette rébellion insoupçonnée, je fus ébranlé par la surprise, ce qui me paralysa durant un court instant. Cette léthargie momentanée condamna toute éventuelle réaction offensive de ma part dans l’immédiat. Il m’était impossible d’éviter cette attaque imprévue tout en en amorçant une autre. Et puis, il y eut cet intense sentiment de dégout qui s’immisça en moi : je me sentais comme souillé par une telle attaque de la part de mon adversaire. Un crachat. Un vulgaire… crachat. Cette immondice de la nature ne me respectait clairement pas. Et il était hors de question de me laisser toucher par un tel projectile.


De ce fait, mon esquive se décomposa de la sorte : mon pied droit vint se poser en travers de ma course, de manière à stopper net mon élan. Puis, pour corroborer mon changement de direction, je frappai le sol rageusement avec mon second pied et me jetai sur la gauche. Mon corps glissa sur le bois qui composait la coque du navire. Je fis en sorte d’amortir ma chute en esquissant une roulade et me redressai dans la foulée sur mes deux membres postérieurs, prêt à frapper. L’être répugnant venait de me provoquer. Il devait donc mourir dans la souffrance. Je l’imaginais déjà rôtir dans les flammes de l’enfer, embroché comme le porc qu’il était. Ce truc bouffait des mouches. Il fallait l’éradiquer au plus vite. Et par la même occasion, me délester de ma frustration.


Et puis, vint l’heure du jugement divin. Une météorite s’abattit sur le monstre et préserva la pureté du monde environnant. Une incroyable onde de choc sortie de nulle part qui tordit l’homme-crapaud et l’envoya valser vers les profondeurs de l’océan. Un coup d’une rare violence qui aurait pu me causer du tort s’il m’avait touché. Mes yeux se plissèrent. Je n’étais pas parvenu à distinguer ce qui venait de provoquer cette remarquable offensive. Je demeurais toutefois stupéfait de son efficacité : quelle que soit la personne qui l’avait faite, cette attaque avait fait… mouche.


Tout aurait très bien pu s’arrêter là, sans ambigüités. Pourtant, mon regard fut attiré par les contours soignés d’un coffret qui venait de tomber à mes pieds, dans le feu de l’action. Une aubaine ? Était-ce là une récompense qui m’était offerte pour avoir débarrassé le monde de la vermine ? L’heure n’était pas aux réflexions stupides dignes d’une certaine rouquine. Il s’agissait d’agir pour sauver ma peau. Et ce fut mon instinct qui guida mes actes. Presque immédiatement, mes bras se saisirent du Saint Graal. Mes pieds pivotèrent et frappèrent le sol. Deux explosions me propulsèrent à très grande vitesse vers les caisses qui se trouvaient derrière ma position initiale. Ces caisses qui me séparaient de deux fameux pirates. Ainsi, je m’éloignais des deux éléments qui, selon moi, compromettaient ma survie. Je n’avais aucune information sur l’auteur de ce qui ressemblait à un coup de poing divin. L’autre danger, et non des moindres, était l’invasion de mon ennemi naturel. Inlassablement, l’eau gagnait du terrain, comme si l’océan lui-même s’était donné pour mission de happer mon existence. Quelle que soit la force de l’adversité, je jugeais qu’il était préférable de me rapprocher de ces voix familières qui provenaient de derrière les cubes de bois. Kabayoshi.M.Kiru. Sans doute serait-il capable de me protéger. D’autant que je ne revenais pas vers lui les mains vides.






Techniques:
 




_________________


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gambit Decima [Event - West Blue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Gambit Decima [Event - West Blue]
» Gambit Décima [Event - South Blue 1]
» La chasse aux requins ( Rang D)
» [libre]La Gourmande Contrebande. [West Blue, Rang B, Pirate, Baston]
» La base oubliée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue-